You are on page 1of 7

Quelle

heure estil? Puis-je
avoir un
taxi? Est-ce
que vous
avez tout ce
qu'il vous
faut? Est-ce
que la
grosse
valise
rouge est
dans
l'ascenseur?

Appréhender différentes manières de poser
des questions
Si vous vous souvenez bien du cours numéro 3 sur le questionnement, vous maîtrisez déjà la
construction avec Est-ce que... ? C'est une formulation simple et directe, mais, d'autres
formulations existent.
Les différents styles de questions sont rarement équivalents. Tous ont des nuances qui leur sont
propres. Nous allons les passer en revue pour nous familiariser avec. On distingue:

1) L'intonation seule
C'est la manière la plus directe de poser une question.

Vous partez déjà?
Cette table est libre?

. Est-ce que.. même sans une intonation très marquée. ? peut apparaître seul: Est-ce qu'il fait beau aujourd'hui chez vous? Il peut apparaître avec qu': Qu'est-ce qu'on mange de bon ce soir? Et il peut apparaître avec d'autres mots interrogatifs: où.. pourquoi. ? est une question. on maintient l'ordre affirmatif de la phrase: L'interrogatif adverbe. quel. ? est la formulation de base.. Ainsi. Toute phrase commençant par Est-ce que. Dans ce cas.. l'intonation perd un peu de son importance. A ce moment-là. adjectif + est-ce que + le sujet + le verbe + éventuellement un complément pour former des questions avec est-ce que .. quand. comment.2) L'utilisation de «est-ce que» Est-ce que vous partez déjà? Est-ce que cette table est libre? Est-ce que. on peut parfaitement dire: Est-ce que cette table est libre? et Est-ce que cette table est libre? La question est tout aussi évidente dans le deuxième cas.

nous. Donc si. la construction est la même si le pronom est seul: Est-elle suffisamment qualifiée? Sont-ils libres ce soir? Mais. si on veut poser une question en utilisant l'inversion.l'interrogatif est-ce que le sujet le verbe Quand est-ce que vous partez? Comment est-ce qu' on fabrique le complément le vin? À quelle heure est-ce que le film commence? 3) L'inversion du sujet par rapport au verbe Partez-vous déjà? Aux personnes je. il faut garder le pronom personnel correspondant aussi comme pronom de rappel. on veut demander si une table sur une terrasse est disponible. par exemple. ça fait: . on dit: Cette table est-elle libre? Au pluriel. vous on peut utiliser l'inversion pour poser une question: Suis-je invité(e) à la fête? Peux-tu m'aider à résoudre ce petit problème? Avons-nous le temps d'acheter une revue avant le départ du train? Êtes-vous sûr de ne pas vous tromper? On peut utiliser l'inversion avec un adverbe interrogatif aussi: Comment êtes-vous arrivé jusqu'ici? Pourquoi te ferai-je une faveur? Aux troisièmes personnes du singulier et du pluriel. quand on emploie un nom substantif devant le verbe. tu.

c'est différent. non le pronom réflexif. Te soignes-tu convenablement? Je me suis trompée de numéro. On n'a pas besoin de pronom de rappel: Où est la table libre? Combien de tables sont libres? 4) L'inversion dans le cas d'un verbe pronominal Avec un verbe comme se coucher: Elles se couchent de bonne heure.Ces tables sont-elles libres? On ne dira pas: Avec un adverbe interrogatif. C'est la même chose pour le pronom vous: . Nous nous verrons dimanche. Nous verrons-nous dimanche? Dans ce cas le pronom sujet et le pronom réflexif ont la même forme . nous avons deux pronoms personnels. Me suis-je trompée de numéro? Le pronom réflexif reste toujours devant le verbe.c'est pratique.nous . c'est bien le sujet qui peut être inversé. On va dire: Se couchent-elles de bonne heure? Tu te soignes convenablement. un pronom personnel sujet elles et un pronom réflexif correspondant se. Quand on pose une question.

. ici. Tu penses à quoi? . c'est différent.Vous vous promenez le samedi. ou de quoi: Qu'est-ce que vous faites pour les prochaines vacances? Que faites-vous pour les prochaines vacances? Vous faites quoi pour les prochaines vacances? 6) A propos de «quoi» Lorsque quoi est employé seul. de quoi. Vous promenez-vous le samedi? 5) A propos de «qu'est-ce que» Qu'est-ce que.. on dit: Qu'est-ce qu'il faut faire? Au style de questionnement indirect. pour quoi) selon la construction du verbe. On entend parfois des phrases comme ce qui est incorrect. On ne dit pas mais Vous voulez quoi? Si quoi est précédé d'une préposition (à quoi. Le qu'. En effet. Par exemple. est forcément l'expression d'un questionnement direct. on peut le mettre en début ou en fin de phrase indifféremment... de qu'est-ce que? est une autre forme de que. c'est-à-dire sans aucune préposition devant. on le rejette à la fin de la question obligatoirement. il faut dire: Je ne sais pas ce qu'il faut faire.

on ajoute un t entre deux voyelles. Par exemple avec il / elle / on pour les verbes du premier groupe (les verbes en -er) au présent: Où trouve-t-on des huîtres? Qui appelle-t-elle en plein milieu de la nuit? Pourquoi parle-t-il aussi fort.À quoi tu penses? À quoi penses-tu? sont trois formes également correctes. Tu travailles pourquoi? Pourquoi travailles-tu? Pourquoi est-ce que tu travailles? 7) Les règles d'euphonie (ou d'harmonie) Pour des raisons d'harmonie.Je vote par respect pour la démocratie. Pour quoi? est différent de pourquoi? Pour quoi? signifie dans quel but? Pour quoi est-ce que tu votes? Est-ce que tu votes pour ou contre la peine de mort? Pourquoi? signifie pour quelle raison? Pourquoi est-ce que tu votes? . est-il sourd? De même il va / elle va / on va nécessite un t en inversion: Va-t-il à l'école. cet enfant? Votre fille va-t-elle venir vous voir à Noël? .

. C'est peu utilisé dans le français courant.». ma vie. dussé-je y laisser ma santé. ma fortune. vous remarquez le tiret .... on accentue d'un accent aigu un e final avant je.Où va-t-on maintenant? Et. Ce qui est de l'ordre du discours soutenu.. je peux devient: Puis-je? Pour des raisons d'harmonie toujours.» est un subjonctif imparfait. ma fortune. «même si je dois y laisser ma santé. «Que je dusse.entre le verbe et le pronom inversé: Voulez-vous du café? As-tu faim? À la forme interrogative inversée. Cela signifie. sauf peut-être dans une forme comme: Je vais persister dans mes recherches. de toute façon.