You are on page 1of 10

DIRECTION GENERALE ADJOINTE FINANCES ET MOYENS

DIRECTION DE LA MODERNISATION DE L’ACTION PUBLIQUE
Tél : 02.31.57.13.70
Fax : 02.31.57.13.71
Courriel : dsmi@calvados.f

APPEL A PROJETS
Implantation d’un Datacenter dans les locaux du
Conseil général du Calvados

I – Contexte et enjeux
Le Conseil général du Calvados a engagé dès 2009 une action publique volontariste afin de
permettre à l’ensemble des ménages et des acteurs économiques du département de
disposer d’une connexion internet très haut débit. Le 16 décembre 2011, il a ainsi attribué
une délégation de service public (DSP) à l’opérateur TUTOR pour la conception, la
réalisation et l’exploitation d’un réseau de fibre optique sur l’ensemble du territoire
départemental, à l’exception de l’agglomération caennaise, conformément au périmètre
géographique de compétence pour les collectivités territoriales défini par l’ARCEP, et de
l’intercommunalité Cœur Côte Fleurie, déjà couverte par un Réseau d’Initiative Publique. Ce
déploiement est l’un des plus importants en cours aujourd’hui en France. Dès la fin 2015, à
l’issue de la première phase, plus de 180 000 prises optiques FTTH seront ainsi livrées, soit
76 % des logements visés à terme (environ 230 000, hors agglomération de Caen et
intercommunalité Cœur Côte Fleurie). En dehors des logements, le projet inclut la possibilité
de raccordement fibre des entreprises et de plusieurs centaines de sites identifiés : zones
d'activité économique, lieux d'enseignement, de recherche et de culture, sites de santé,
administratifs, EHPAD, etc.
Dans l’accompagnement de ce grand projet, le Conseil général du Calvados entend œuvrer
pour le développement des usages liés au très haut débit et pour la promotion d’une
nouvelle filière économique locale, dans l’hinterland du bassin parisien. Ainsi, il a adopté un
schéma de modernisation électronique en 2011, regroupant des initiatives autour de
l’opendata, de la dématérialisation des actes administratifs, de la numérisation et du partage
d’un système d’information géographique ; il a également intégré des instances locales de
gouvernances du numérique. Il porte en propre un projet pour favoriser l’implantation sur le
territoire calvadosien de solutions d’hébergement de données en Datacenter, sources de
valeurs économiques futures et de nouveaux services pour les établissements économiques
locaux.

Adresse postale : BP 20520 – 14035 CAEN CEDEX 1
23-25, bld Bertrand – 14000 CAEN – Tél : 02.31.57.14.14

1

L’objectif in fine est double : . en accord avec son bailleur.a . qui contribue aujourd’hui au quart de la croissance du PIB en France. Ce préavis pourra donc au plus tôt être présenté au bout de la troisième année. qui lui sera vendu au prix fixé par France Domaines (prix du marché. II. pour une durée d’au moins 5 ans. selon une étude réalisée en 2012 par DatacenterDynamics.b – Durée Etant donné le contrat qui lie le bailleur et le Conseil général sous forme d’AOT-LOA (Autorisation d’Occupation Temporaire-Location avec Option d’Achat). puisque son dimensionnement initial a pris en compte une importante marge d’évolution. Parallèlement à cette disposition.Tirer bénéfice d’un espace résiduel dans la salle du Datacenter du Département. C’est donc une logique d’incubation : l’entreprise bénéficiera immédiatement d’un espace viable pour l’hébergement d’un petit datacenter au sein des locaux du Conseil général . Cette sous-location peut être contractualisée dans un délai court.En 2011. avec réactivité. Ils sont la clé de voûte de la compétitivité de nombreuses entreprises quelque soit leur taille. 2 . le Département préviendra l’entreprise avec un préavis de 2 ans. . l’investissement dans les centres de données a augmenté de 22% en 2012. puis de 14% en 2013. II – Objet de l’appel à projet II. actuellement non utilisée. renouvelable autant de fois que la prospective sur nos besoins propres en matière d’hébergement de données nous permettra de le faire. lui permettant de trouver une solution pour assurer la continuité de ses prestations commerciales. Le Conseil général envisage en conséquence de sous-louer une partie de la salle accueillant son Datacenter. et donc les piliers centraux de l’économie numérique. constructible au sein de la zone d’activité économique.Objectif Le Département bénéficie d’une convention de location avec une société immobilière par laquelle lui est mis à disposition un bâtiment accueillant la Direction des Systèmes d’Information. sans recherche de plus-value). à une société privée. le Département projette de réaliser un contrat de sous-location avec la société porteuse du projet de Datacenter. L’objectif est de permettre à l’entreprise de construire en propre son Datacenter. le Conseil général réservera à l’entreprise sous-locataire un espace foncier attenant à son bâtiment. on dénombrait 2087 Datacenters dans le monde. afin de mettre fin à la sous-location au plus tôt la cinquième année.Incuber un acteur privé commercialisant une offre Datacenter locale et susceptible de développer ainsi une nouvelle filière économique dans le Calvados. et parallèlement. Les Datacenters ne doivent plus être vus comme un ensemble de machines et de câbles raccordés au réseau. d’une réservation foncière pour créer un bâtiment en propre le jour où les conditions économiques seront réunies pour développer son offre d’hébergement de données. Ce bâtiment dispose d’un Datacenter qui se trouve aujourd’hui excéder les besoins propres du Département. En cas de décision de mettre fin à cette sous-location.

Ces investissements. le Département pouvant accompagner l’entreprise dans cette démarche. Ces installations resteront à la charge de l’occupant. Une visite sera programmée. mais elle représentera à termes un nouvel équipement lui bénéficiant. L’occupant disposera d’installations séparées au niveau informatique et téléphone pour les locaux mis à disposition. c’est-à-dire pour l’activité de fournisseur d’hébergement auprès de clients. L’hébergement concernera autant les données d’entreprises privées que celles d’institutions publiques telles que les universités. les centres hospitaliers. L’amélioration de la GTC. Le doublement des Canalis. II. Il reviendra également à celle-ci de rechercher des financements tiers . le Département s’engage dans un premier temps sur une sous-location de surface énergétique de 30 kW maximale. La création d’un SAS d’entrée sur l’extérieur. L’autre moitié de la surface énergétique est réservée aux besoins propres du système d’information du Conseil général. Le niveau énergétique du Datacenter Sur une surface énergétique totale de 60 kW. en amont. Ce point fera l’objet d’une négociation avec l’entreprise. La mise en place d’un système de vidéosurveillance.c – Clauses particulières Les bâtiments seront à sous-louer en l’état au moment de l’entrée de l’occupant. le Conseil général acceptera de cofinancer des investissements pour l’augmentation énergétique du Datacenter afin de passer de 60 kW à 120 kW. Une montée en puissance de la salle est envisageable. La mise à niveau de la sécurisation pourra porter sur : • • • • • • la sécurisation de l’onduleur de 72 kW par son doublement . Lorsque le besoin sera avéré.II. 3 . Les bâtiments devront être exclusivement utilisés pour l’activité privée commerciale d’un Datacenter. avec les entreprises intéressées par le contrat. pourront être en partie supportés par le Conseil général.d – Budget La sécurisation du Datacenter La sécurisation du Datacenter pourra être renforcée et des aménagements complémentaires créés. La clé de répartition de ces investissements devra faire l’objet de l’appréciation des candidats et d’une négociation avec le Département : cette montée en puissance n’est pas immédiatement utile pour les besoins propres du Département. dès lors qu’ils ne pourront pas être récupérés par l’entreprise à l’issue de sa période d’hébergement au sein des locaux du Département. aux fins d’individualiser et de privatiser l’accès à la salle informatique par l’entreprise. par exemple. Le contrat sera expressément hors champ des dispositions applicables aux baux commerciaux. dans le respect du principe de l’approche d’une « incubation » de l’entreprise. La mise en place d’un contrôle d’accès biométrique.

de sorte à rendre l’opération économiquement intéressante pour l’entrepreneur dans les conditions prévues par le Code général des collectivités territoriales. l’explosion. ce qui permet d’assurer l’hébergement et la sécurité de l’ensemble du système d’information du Conseil général. 4 . (sous réserve d’avoir l’espace disponible). ces charges comprenant notamment les abonnements et fournitures d’énergies et fluides. Le Département s’engagera alors sur une sous-location de surface énergétique maximale de 60kW. IV – Conditions de candidature – critères d’éligibilité et de sélection IV.Le plan de développement de leur activité et de leur offre de services au travers du Datacenter. contributions et autres charges de toute nature ayant un rapport avec les lieux occupés. L’occupant devra souscrire une assurance responsabilité civile ainsi qu’une assurance couvrant tous les risques inhérents à son activité et en particulier l’incendie. imputables à l’occupant seront réglés par ce dernier.Le calendrier prévisionnel de mise en œuvre sur les 5 années suivant le début de l’installation. Le taux d’occupation des salles est de 50%.a – Présentation des projets Dans la présentation de leur projet.La mise à niveau supposerait les investissements suivants : • • • • Le rajout d’un climatiseur 60kW. . L’ajout d’un Tableau Général Haute Qualité. Tous les impôts et taxes. Le rajout d’un onduleur de 120 kW. le vol.Le plan d’affaires.Etat des lieux du datacenter Le Département dispose de deux salles informatiques de 150m2 et 170m2. Les charges L’occupant prendra à sa charge toutes les charges courantes relatives au fonctionnement des locaux loués. mais restera ouvert à réévaluer ce chiffre à la hausse en fonction de la planification de ses besoins. III . L’installation de doubles compteurs pourrait être envisagée. La description détaillée du Datacenter est à retrouver en Annexe 1 de ce document. les dégâts des eaux. une décote sur le tarif de sous-location des espaces. les contrats de maintenance et d’entretien y compris des extérieurs. un appui communicationnel au lancement de l’opération qui facilitera la prospection locale de clients. Le Département permet ainsi une facilité d’accueil pour l’entreprise. . les contrôles périodiques. les entreprises candidates doivent détailler : . L’ajout de 2 Canalis supplémentaires. et le cas échéant. Il devra justifier de la souscription de ses assurances et les maintenir pendant toute la durée de leur occupation.

Il s'agit d'une démarche exceptionnelle du Conseil général du Calvados. L'essentiel est de faire aboutir le projet. fruit d'une opportunité qui se présente (la disponibilité de 50% de la surface de son nouveau Datacenter) et d'un cap politique fort (soutenir la création d'une filière numérique sur le territoire départemental). partage des investissements à venir et paiement des charges et d'un loyer). le Conseil général du Calvados proposera une visite des locaux aux candidats présélectionnés. Son montant devra toutefois être rebouclé et autorisé par le Comptable Public. 23-25 Boulevard Bertrand BP 20520 14035 CAEN CEDEX 1 E-mail : sophie. Conscient que les conditions économiques proposées par le Département peuvent ne pas correspondre aux canons des opérateurs privés de Datacenter (location sur 5 années fermes. d’emplois.- Les dépenses d’investissement pour d’éventuels aménagements et équipements nécessaires des locaux. A l’issue de cette visite. renouvelables avec un préavis de 2 ans.c – Modalités de réponse à l’appel à projets Les porteurs de projet sont invités à remplir le dossier de candidature ci-joint et à fournir les pièces et informations décrites en annexes de ce document. à terme d’une filière numérique compétitive dans le Calvados) : o Capacité à générer une activité économique attractive.fr IV. tout en préservant la capacité future du Département à répondre à ses besoins propres en matière d'hébergement de données.d – Processus de sélection Dans une première phase. à l’horizon fin été 2014 – début automne 2014 au plus tard. à l’adresse suivante : Direction de la Modernisation de l’action publique.zerr@calvados. Après étude finale des candidatures présélectionnées. Celui-ci est en effet laissé libre d’appréciation par les entreprises candidates. les candidats pourront être auditionnés par la collectivité. l’offre de prix du loyer. o Capacité à s’inscrire dans le développement local. o Capacité à développer des activités favorisant l’emploi. le Département étant intéressé par les externalités positives de cet initiative (créations de valeurs. puissance de 30kW immédiatement et potentiellement de 60kW.b – Critères de sélection des projets Les réponses à l’appel à projet seront analysées en fonction des critères suivants : - Pour 70%. le Département appréciera le bien-fondé des dérogations demandées et se positionnera sur sa capacité à y accéder. lors du dépouillement des candidatures. - Pour 30%. les dossiers seront examinés afin de valider leur éligibilité et procéder à une présélection. la capacité de développement économique. IV. Ensuite. IV. le Conseil général invite les opérateurs à répondre à cet appel à manifestation d'intérêt même s'ils souhaitent déroger à l'un des critères énoncés cidessus . La date limite pour envoyer le dossier est fixée au 5 septembre 2014. la décision d’attribution des locaux sera notifiée par courrier. 5 .

ANNEXE 1 ETAT DES LIEUX : DESCRIPTION DETAILLEE DU DATACENTER • La salle informatique : · La salle informatique fait environ 150 m² d’espace utile IT. · La capacité actuelle de baies est de 4 rangées de 11 baies de 800x1200. • La chaîne électrique : .TGBT : >> Le TGBT a été dimensionné pour une puissance totale de 400A sur lequel est raccordé 1 onduleur avec une disponibilité pour un deuxième onduleur.TGHQ : >> Le TGHQ fait 250A soit 150 kW environ. · Année de fabrication 2012. >> Le niveau de redondance est en N. · Hauteur du faux-plancher jusqu’au plafond : 3 m. · Hauteur de faux-plancher : 80 cm. . >> Le niveau de redondance actuel est en N. >> La puissance actuellement utilisée est de 60 kW sur les 240 kw disponibles. . >> La cuve fuel fait 3000 l. 6 . il n’y a qu’un seul onduleur de marque Eaton de 72 kW avec une batterie d’une autonomie de 10 min.Groupe électrogène : >> Le groupe électrogène fait 366 kW mais est mutualisé pour l’ensemble du bâtiment. . sur lequel il est possible de raccorder 6 canalis au total. >> Le niveau de redondance est N avec une capacité d’extension à N+1 avec le schéma actuel. · Distribution courant fort et courant faible par le faux-plancher. • La climatisation >> Il y a actuellement 2 armoires de climatisation de 60 kw unitaire avec la possibilité d’en rajouter une troisième. · Soit un total de 44 baies. Il y a actuellement 4 canalis de 100A en place. >> Celui-ci alimente également un deuxième tableau dans la salle informatique pour alimenter la climatisation et les équipements raccordés sur le normal.ONDULEUR : >> Actuellement. >> La puissance IT consommée est de 25 kw sur 72 kw disponibles.

à St Contest Vue intérieure du Datacenter. . · Possibilité d’extension. . · Redondance clim en N+1. • Niveau de tiering par élément . Onduleur : Tier 1. >> Une armoire fonctionne avec un groupe de production d’eau glacée et l’autre armoire fonctionne en détente directe. . GE : Tier 2. TGHQ : Tier 2.>> Le niveau de redondance avec la charge actuelle est N+1. dans les bâtiments de la DSI. Vue extérieure des bâtiments de la DSI. • Conditions du système d’extinction et de détection · Canalis pour la distribution électrique. . Clim : Tier 3. à St Contest 7 . notamment du Datacenter. TGBT : Tier 2. Le site est considéré comme un Tier 1. · Passage de porte possible pour baie de 42U. · Locaux techniques séparés de la salle informatique.

joindre une évaluation de votre projet du point de vue de cette structure. liste des dirigeants actuels de la structure. • Bilans et comptes de résultats des trois dernières années (sauf pour les entreprises qui existent depuis moins de trois ans). • Le plan de financement de départ et sur trois ans. CV des porteurs de projet…). • K bis de moins de trois mois.ANNEXE 2 LISTE DES PIECES A JOINDRE IMPERATIVEMENT PAR LES ENTREPRISES AU DOSSIER DE CANDIDATURE • Documents de présentation de la structure et des personnes qui la composent (plaquette de présentation. 8 . • Si votre projet a bénéficié d’un accompagnement. • Statuts de la société.

joindre la copie du jugement correspondant.DOSSIER DE CANDIDATURE « Implantation d’un Datacenter dans les locaux du Conseil général du Calvados » I – Présentation du porteur du projet Nom ou raison sociale : Domaine d’activité : Adresse du siège social : Téléphone : Fax : Email : Site Internet : N° SIRET : Code APE / NAF : Forme juridique : Date de création de la structure : Nombre de salariés en équivalent temps plein : Avez-vous bénéficié d’un accompagnement pour monter votre projet ?  Oui.)  Non Adresse du lieu d’activité (si différent du siège social) : Téléphone : Fax : 9 . par qui ?  Non Procédure de redressement ou liquidation judiciaire ou d’une procédure étrangère équivalente Faites-vous l’objet d’une procédure de redressement ou liquidation judiciaire ou d’une procédure étrangère équivalente ?  Oui (Dans l’affirmative.

si oui. le(s) quel(s) : II – Description de l’activité Titre de l’activité : Description synthétique de l’activité : Description détaillée de l’activité : Description de l’implantation d’un Datacenter au sein des bâtiments du Conseil général du Calvados : (Précisez les étapes de développement.Nom. les éventuels aménagements et équipements nécessaires. le plan d’affaires. prénom. téléphone. tel. le calendrier prévisionnel de mise en œuvre sur les 5 années suivant le début de l’installation. les niveaux de service d’hébergement) 10 . Email) du responsable légal : Nom. fonction et coordonnées (adresse. Email du responsable du projet (si différent du responsable légal) : Avez-vous un (des) agrément(s) et / ou un (des) label(s). prénom.