LIBROS INTERESANTES

Philosophe, Stéphanie Roza suit les avatars de l’idée de propriété commune au XVIIIe siècle. En
étudiant successivement les écrits d’Etienne-Gabriel Morelly, de l’abbé Gabriel Bonnot de Mably et
de Gracchus Babeuf, elle montre comment cette utopie, qui n’était à l’origine qu’un motif littéraire,
s’est progressivement transmuée en projet philosophique, puis en programme politique. En
quelques décennies, l’utopie communiste quitte les mondes parallèles pour le monde réel. Sous la
grande ombre de Jean-Jacques Rousseau, la question de la propriété se connecte à de nouveaux
enjeux : le droit naturel, les subsistances, la dignité de l’homme, la souveraineté et la démocratie ;
l’idéal communiste rencontre d’autres traditions, connaît des adaptations et des hybridations. D’un
texte à l’autre, ce projet émancipateur paraît gagner en densité, mais aussi en ambiguïté. Roza
souligne surtout le rôle de catalyseur de la Révolution française, qui, après de longues années de
maturation théorique, précipite utopistes et réformateurs dans l’action et conduit Babeuf à
échafauder, au nom du « bonheur commun », sa conjuration des Egaux.
Antony Burlaud
Classiques Garnier, Paris, 2015, 398 pages, 38 euros.

Le procès de la liberté. Une histoire
souterraine du XIXe siècle en France
En opposition radicale à la « fabrique de l’histoire » conformiste, d’Adolphe Thiers à François
Furet, Michèle Riot-Sarcey s’intéresse aux vaincus de l’histoire : les ouvriers, les femmes, mais
aussi les Kabyles, dont la révolte, en mai 1871, est réprimée en même temps que la Commune.
Cette « histoire souterraine », ou histoire des dominés, qui porte l’empreinte des conceptions de
Walter Benjamin, a pour épicentre la révolution de 1848, ce « temps des possibles » compromis par
le « tragique triomphe d’une pâle république ». Mais son objectif est plus ample. Il s’agit de suivre
le mouvement constamment entravé du combat pour la liberté, depuis la Révolution française
jusqu’aux années 1910 : combat des insurgés de 1830, des associations ouvrières de 1848, des
penseurs socialistes connus — Pierre Leroux — ou inconnus — Xavier Sauriac —, mais aussi celui
que menèrent à leur façon des poètes et artistes saisis par 1848 ou par la Commune — Charles
Baudelaire, Gustave Courbet ou encore Arthur Rimbaud.
Michael Löwy
La Découverte, Paris, 2016, 355 pages, 24 euros.

Pédagogie et révolution.
Questions de classe et
(re)lectures pédagogiques
Grégory Chambat
par Charles Jacquier
Dans l’esprit de Montaigne — « Eduquer, c’est allumer un feu » —
et de Fernand Pelloutier — « Instruire pour révolter » —, cet
ouvrage s’attaque au mythe de l’école de Jules Ferry et revient sur

Les actes de ce colloque de 2008 présentent. tenant compte des études les plus récentes. viennent souligner la capacité des acteurs à saisir le nouveau pour s’engouffrer dans les brèches d’une histoire qui. 10 euros. 2015. « Ceux d’en bas » Paris. n’est pas terminée. hier comme aujourd’hui. à côté d’essais « archéologiques » sur ses sources et ses méthodes dans son approche des images. des textes qui. bivouac des révolutions. qui n’empêche pas une écoute « compréhensive » des acteurs. coll. opèrent par analogies et « constellations ». 2014. qui paraîtra iconoclaste à certains. Grégory Chambat — lui-même enseignant — aborde aussi de grandes expériences éducatives. le conduit également à une réévaluation à la baisse du nombre des victimes de la Semaine sanglante. avant de proposer une relecture des auteurs de la pédagogie libératrice : Francisco Ferrer. En elles. 234 pages. Ivan Illich. photographies ou peintures : les images matérielles ont revêtu pour le philosophe Walter Benjamin une importance cruciale. l’article de Giovanni Careri explore la temporalité de la chapelle Sixtine à travers la pièce de . Il reprend enfin les analyses d’auteurs contemporains comme Pierre Bourdieu ou Jacques Rancière. c’est-à-dire rendu disponible pour la pensée et l’action politique. Charles Jacquier Libertalia. Charles Jacquier Libertalia. Paris. ainsi que son analyse de la garde nationale et de la place des femmes. Il souligne le divorce entre le monde ouvrier et l’Etat sur l’éducation. Il propose une synthèse ouverte. Exemplaire à cet égard.l’apport du syndicalisme révolutionnaire aux pratiques éducatives. ce livre d’un professeur de Cambridge poursuit le renouvellement de l’histoire de la Commune de Paris. 20 euros. jouets. L’Histoire de l’art depuis Walter Benjamin Sous la direction de Giovanni Careri et Georges Didi-Huberman par Johan Popelard Réclames. suscitant une investigation inquiète et combative. à la manière de Benjamin. pour qui la « prise de possession » de « l’héritage de la culture humaine ». La Commune de 1871 Robert Tombs par Charles Jacquier Dans la lignée des travaux de Jacques Rougerie dans les années 1960 et 1970. Paulo Freire. loin de la position de surplomb académique. gravures. en particulier celles qui portent sur l’importance des transformations urbanistiques du Paris du Second Empire. le réel est selon lui recueilli et illuminé. Cette approche sociale de la pédagogie permet de sortir de l’actuelle (fausse) querelle entre « réac-publicains » et pédagogistes. 472 pages. riche et dense. Paris. La mise à distance critique des faits et des témoignages. Son insistance sur le rôle de la guerre dans l’éclosion de la Commune. Célestin Freinet… et Simone Weil. « porté à l’ordre du jour ». comme celle des Bourses du travail d’avant 1914 ou celle des révolutionnaires espagnols de 1936. c’était « la révolution ellemême ».

croisent généraux médaillés. Bruxelles. Cline par André Priou Il y a plus de trois mille ans. employés. 33 euros. Celle de Jacques R. Déstabilisée par ces crises à répétition. dans toute l’Europe. L’Egypte doit faire face aux incursions des Peuples de la mer. Pauwels Dans une gare d’Angleterre. 18 euros. Le centenaire de la Grande Guerre a déjà fait couler beaucoup d’encre couleur bleu horizon. Dans le contexte contemporain. s’interrompt brusquement. des poilus permissionnaires. fondé sur les échanges internationaux transméditerranéens. Les cités-Etats déclinent. une brillante civilisation s’effondre dans un déluge de catastrophes : sécheresses. de retour des boucheries de Flandre et de la Somme. Des ruines de l’Ancien Monde émergent de nouveaux foyers de civilisation. où la . momentanément rescapés des tueries de la Marne. sur les boulevards. moins hostiles à leurs semblables des tranchées d’en face qu’à leurs propres supérieurs. embargos. 1177 avant J. Le jour où la civilisation s’est effondrée Eric H. d’échapper à leur sort. depuis longtemps tentés par le socialisme et la révolution… L’auteur multiplie les exemples de ces soldats qui. après des siècles de progrès. La « Grande Guerre » fut aussi une guerre des classes. à une génération de jeunes paysans. leurs suppôts du clergé et de la presse. Christian de Brie Aden. La Grande Guerre des classes Jacques R. La guerre de Troie a bien lieu en Anatolie. ressource stratégique pour les royaumes mycéniens. les soldats blessés et mutilés d’un convoi sanitaire surchargé. désorganisant. comme l’écrit Georges Didi-Huberman. vraisemblablement victime de la fragilité de son modèle de développement. grands bourgeois affairistes et ganaches aristocratiques. s’autorise à prendre le matériel historique « à rebrousse-poil. Pauwels est rouge vif. caractérisés par l’usage du fer. 851 pages. invasions. 209 pages. ainsi que l’apparition d’alphabets nouveaux. l’émergence du monothéisme et de la démocratie.Samuel Beckett En attendant Godot. Le commerce de l’étain. La pensée de Benjamin devient ainsi le lieu depuis lequel imaginer une histoire de l’art au présent. 1914-1918. observent des officiers qui dînent dans leurs wagons Pullman. L’occasion pour les premiers de reprendre en main les seconds. s’efforcent. malgré la répression. révoltes et pillages marquent la fin de l’âge du bronze. fournisseurs des armées enrichis et demi-mondaines attablés paisiblement aux terrasses des brasseries. la civilisation du bronze disparaît. ouvriers. A Paris. Johan Popelard Mimésis.-C. prolétaires promis au massacre. Milan-Paris. joyeusement ou cruellement. 2015. ce que suggéraient les évidences causales de surface ». qui. 2014. Celle qui opposa la clique des jusqu’au-boutistes. puis les traces d’échanges internationaux résiduels s’estompent.

notamment financiers et politiques. 22 euros.résilience de certains systèmes. André Priou La Découverte. ce drame historique n’est pas sans résonances. . Paris. 2015. 261 pages. s’avère douteuse.