You are on page 1of 123

Sage ERP X3

Introduction à Sage ERP X3

1. Introduction
Contenu
Enterprise Resource Planning
– Qu’est ce qu’un ERP ?

Les acteurs clés de l’entreprise





L’acheteur
Le gestionnaire de Stock
Le responsable des Ventes
Le financier
Le responsable
Le directeur général

d’atelier

La plateforme SAFE X3



SAFE X3
Scalabilité
Multi-Langue, Multi-Société, Multidevise…
La plateforme de développement

L’Architecture applicative
– Environnements et dossiers
– Législations, Sociétés et Sites
– Fonctions and Modules

Connexion à X3
– Avec le client Windows
– Avec le Web

L’Interface X3




Le portail
Les processus Graphiques
Ergonomie de base des fonctions
Les Préférences utilisateurs
Ergonomie web

Enterprise Resource Planning (ERP)
Qu’est
-ce qu’un

ERP?

3

Enterprise Resource Planning (ERP) Les acteurs Approvisionneur Référence à acheter Quantité à acheter Date du besoin Type de conditionnement de l’entreprise Les ach CBN Tarifs Acheteur Réappro hors MRP Commandes Planning global Planning global Choix du fournisseur Demandes d’achat Appels d’offre Détermination du prix Demandes de livraison Contrats Délai d’achats Regroupement Plan de l’ache Condition d’achats Comptabilité fournisseur Magasinier Réception des commandes Déclaration quantitative Rangement Retours fournisseurs : Réceptions Retours Consultations Saisie des factures Contrôle des factures Enregistrement des avoirs BAP .Comptabilisation Factures Avoir Comptabilisation Échéances Règlements 4 .

Enterprise Resource Planning (ERP) Les achats : exemples de flux Approvisionnements Achats généraux CBN Suggestions DA Contrat Tarifs Demande Livraison Planning global Réception Réception Investissements DA Appel d’offre Commande Signature Retour Facture Facture Avoir Facture 5 .

Enterprise Resource Planning Les acteurs Commerce Gestion des prospects Référencement des clients Gestion des devis / contrats Administration de la base tarifs Magasinier Préparation des commandes Traitement des BL Suivi des prêts Gestion des retours de l’entreprise Prospects Clients Taris Contrats Fonctions CRM Allocations Réservations Livraisons Retours Colisage Consultations Administration des ventes Administration base clients Saisie & suivi des commandes Émission factures Pro-forma Émission des factures clients Comptabilité client Comptabilisation des factures Enregistrement des avoirs Relance client : les ven Clients Tarifs Commandes Pro-forma Demandes de livraison Factures clients Relance Avoirs Comptabilisation Échéances Règlements 6 .

Enterprise Resource Planning (ERP) Les acteurs de l’entreprise Comptabilité client : Règlements Dépenses Factures Relevés Relances Bon à payer Règlements Encours Impayés Notes de frais fina Comptabilité fournisseur Factures Collaborateur la Responsable trésorerie Relevés bancaires Rapprochement Règlements Pointage 7 .

Enterprise Resource Planning (ERP) Les acteurs de l’entreprise Chef comptable : la fina Contrôleur de gestion Arrêtés mensuels Déclaration de TVA Élaboration budget DAS2 Cut-Off Contrôle budgétaire Clôture annuelle IMMOS Retraitements Analytiques Responsable groupe Réconciliation IG Consolidation IAS / IFRS 8 .

Enterprise Resource Planning (ERP) La finance : exemple de flux FACTURATIONS CLIENT LA SAISIE DES PIECES FOURNISSEUR SUIVI DES ECHEANCES PIECES COMPTABLES LE LETTRAGE IMPUTATIONS ANALYTIQUES REGLEMENTS DEPENSES BIENS IMMOBILISES OD ANA SAISIE DE BUDGETS 9 .

zone picking Appro.Enterprise Resource Planning (ERP) Les acteurs de l’entreprise Responsable logistique Agent logistique Sites Emplacements Organisation des stocks Politique appro. d’ Règles de gestion Inventaires Politique d’approvisionnement Consultations Politique d’inventaire Contrôle de gestion Approvisionneur Traitement des besoins Planification des ordres Suivi des ordres Alimentation des zones de conso Réapprovisionnement inter-sites CBN Réappro hors MRP Appro. inter-site Planning global Stocks disponibles Stock projeté Traçabilité Contrôle qualité Gestion des inventaires Ajustement de stocks Valorisation des stocks Magasinier Réception Étiquetage Rangement Préparation de commande Gestion des retours Préparation des matières : gestion Contrôle qualité Inventaires Allocations Valorisation Mouvements internes Consultations Réceptions Expéditions Retours Ajustements Étiquetage Plan de rangement 10 .

Enterprise Resource Planning (ERP) La gestion des stocks : exemples de flux 11 .

Enterprise Resource Planning (ERP) La gestion de production : exemples de flux 12 .

La plate-forme SAFE X3 Une plate-forme commune pour une couverture fonctionnelle étendue 13 .

La plate-forme SAFE X3 SAFE X3: La plate-forme supporte plusieurs produits SAFE X3 CLIENT SAGE ERP X3 Sage GEODE WMS Sage FRP Fixed Assets SAFE X3 Windows Client Web Browser NetVibes® Office Integration User Portal Visual Processes AddOns Other Components Application Server SAFE X3 SERVER Sage HRM Administration Tools Web Application Server Workflow Engine Metadata Report Server Imports/Exports IDE / Development 4GL Batch Server Requester Statistics / Common Tools Java Bridge Server Security and Access Rights LDAP / Authentication X3 Runtime 14 .

la scalabilité permet à une entreprise de virtualiser tout ou partie de son infrastructure tout en sachant qu'elle pourra en augmenter les performances si nécessaire. Dans le cadre de la virtualisation.La plate-forme SAFE X3 Scalabilité et flexibilité Capacité d'un système à évoluer en puissance. le plus souvent par ajout ou remplacement de composants (processeurs. une application ou un système d'exploitation est «scalable» si il sait exploiter l'amélioration apportée au niveau matériel. Application Server Connection Server(s) Database Server PDA VT Terminal Web Server(s) . Par extension. mémoire. capacité disque).

écrans et champs spécif Clients. .Architecture de l’applica Solutions et dossiers Solution Sage ERP X3 X3 (dossier de référence) Port IP Base de données Héritage Runtime Création TEST PILOT PROD Dossier de test Dossier pilotage Dossier production Outils de copie Règles Paramètres Dictionnaires Développements Données Droits d’accès. comptabi Structures des sociétés. factures. signatures. paramètres généraux Tables. workflow. écrans. types de d Traitements. comptes généraux. etc. fenêtres.

états…) qu Des paramètres par défaut (plan comptable. articles. nomenclatures.Architecture de l’applica Livraisons standard En standard. on livre au minimum: ƒ Un dossier X3 qui contient : ƒ ƒ ƒ Le code standard (traitements. règles de comptabilisation des factures…) propres à une lég création d’un nouveau dossier Un dossier DEMO qui contient : ƒ ƒ ƒ Des paramètres représentatifs de plusieurs types Des données (clients. co démonstration ou à un jeu d’essai pour une format Des mouvements illustrant des cas de gestion . écrans. règles de gestion de stock par défaut.

on crée plusieurs dossiers Créé avant le dossier d’exploitation. un dossier d’exploitation ƒ ƒ ƒ ƒ Souvent. un dossier de développement ƒ ƒ Plus structuré. avec le cas échéant un dossier de test associé Fréquemment dans les cas de développements complexes ou verticaux . sinon. pour réaliser de petits développements spécifiques avant passage en exploitation Parfois. servant de paramètres Servant souvent de base pour la création du dossier final Utilisable ensuite pour tester des mises à jour. un dossier de paramétrage ƒ ƒ ƒ ƒ Dimensionné en fonction des règles réelles d’expl Utilisé par l’ensemble des utilisateurs connectés Permettant de gérer plusieurs sociétés (lorsque les données communes et les paramètres peuvent être partagés.Architecture de l’applica Dans un environnement réel: On crée des dossiers: ƒ Au minimum.

.Architecture de l’applica Sociétés et sites Solution Sage ERP X3 X3 (dossier de référence) PROD TEST PILOT PROD Dossier de test Dossier pilotage Dossier production Commandes Achat Ordres de fabrication Mouvement de stock Factures Pièces comptables Site financier Usine Entrepôt Fournisseurs Clients Articles … Société 1 Société 2 Récep.

Architecture de l’applica Fonctions et modules Superviseur Tronc Commun Socks Achats Ventes Comptabilité générale Production Comptabilité tiers immobilisations Spécifiques Développement SAFE X3 WAS CRM 20 .

utilisateur.Connection à Sage ERP X3 Le client Windows La boîte de connexion permet de saisir : • les 3 éléments principaux (dossier. langue) de la connexion • un mot de passe applicatif authentifiant l’utilis • une date logique de connexion Un bouton Configuration de la connexion permet de visualiser d’avantage .

en client-serveur. dans un fichier de configuration local • Accessible via le bouton Configuration de la connexion • Avec quelques paramètres complémentaires (code utilisateur de connexion par défaut. serveur de traitement s’il système) est • Il est ici possible d’ajouter des infor .Connection à Sage ERP X3 9 Définition des paramètres de dossier On regroupe les 3 éléments identifiant un dossier (et des éléments annexes) : • sous un nom plus parlant • Stocké.

Valeur par défaut. si c’est on utilise les valeurs définies à l’installation) • Quelques paramètres complémentaires .Connection à Sage ERP X3 9 Paramètres avancés de connexion Le bouton Avancé donne accès à des paramètres complémentaires : • Format de l’aide et sourcePréférences ODBC pou utilisateur est utilisé.

Connection à Sage ERP X3 9 Sessions primaires et sessions secondaires Toute connexion depuis la boîte de connexion ouvre une session primaire ƒ On peut ouvrir plusieurs sessions primaires depuis un même poste ƒ Ces sessions peuvent être connectées à des dossiers différents. le même utilisateur. sous des langues différentes. dans la même langue Le nombre de sessions primaires et secondaires est limité : ƒ au niveau global. et sur des codes utilisateurs différents On peut aussi ouvrir des sessions secondaires ƒ à partir d’une session ouverte ƒ sur le même dossier. par la licence (fichier de sérialisation) ƒ par utilisateur ou groupe (sel d’utilisa .

ƒ des menus par défaut (et aussi l’ac ƒ des privilèges et autorisations. et on peut rendre sa modification obligatoire à intervalles réguliers). . un nombre minimum de caractères peut être exigé. qui donnent accès à toutes les fonctions. ƒ il s’appelle ADMIN par (mais cedéfaut code peut être modifié). ƒ un mot de passe (il peut être rendu obligatoire. ƒ il a des menus non modifiables.Connection à Sage ERP X3 9 Utilisateurs Un utilisateur est identifié par : ƒ un code de connexion (jusqu’à 20 ca ƒ un code interne (5 caractères). Un utilisateur particulier existe to ƒ il a tous les droits sur le dossier.

l’utilisateur trouve sur des pages html qui forment une arborescence de menus pointant sur des fonctions du progiciel se Ces menus peuvent dépendre de l’utilisateur et prendre une forme classique telle que celle-ci .Connection à Sage ERP X3 9 Les menus X3 Une fois connecté.

Connection à Sage ERP X3 9 Les menus X3 Une fois connecté. l’utilisateur se trouve sur des pages html qui forment une arborescence de menus pointant sur des fonctions du progiciel Ils peuvent enfin être organisés comme des pages de portail présentant des avec des liens contextuels vers les fonctions du progiciel .

Connection à Sage ERP X3 9 L’aide en ligne Au format html sous forme HTML ou sous forme d’archive chm) Intérêt du chm : • Onglet sommaire • Onglet recherche • Impression directe par bouton Inconvénients du format chm : • un seul très gros fichier • Inutilisable en mode Web ( .

Connection à Sage ERP X3 9 L’aide en ligne L’aide en ligne est : ƒ Accessible globalement depuis ? / Sommaire ƒ Accessible localement par des touches de fonction ƒ Affichée dans la langue de connexion ƒ Avec un sommaire général 5 types d’aide : ƒ Aide fonctionnelle ƒ Aide sur données ƒ Aide générique ƒ Aide technique ƒ Aide sur champs .

elle intègre : ƒ ƒ L’aide en ligne du L4G La description des données .Connection à Sage ERP X3 9 L’aide ƒ en ligne technique Utilisée en général par les développeurs.

Le portail 9 Types de représentation par onglet 31 .

Le portail 9 Ajout de contenu 32 .

Statisti Le principe a pour vocation d’aider progiciel. Les utilisateurs disposent de représentations intuitives qui les guident durant leurs tâches journalières.Les processus 9 Atouts Les processus X3 sont des graphismes reliés à tout objet X3 (Fonction. Requête. Avec des sa capacité processus de stocker Il peut représenter un exemple comment concevoir un processus ? est des l’une longs support : pard’ense 33 . Consultation. La nouveauté Sage X3 Standard Edition. l Avec le designer de processus les consultants peuvent représenter le métier de l’entreprise graphiquement. Etat.

Les processus De la menus vision variés désintégrée à… d’une succes .

Les processus Une vision séquentielle et synthétiqu .

Ergonomie de base des fonctions 9 Les fonctions X3 ADONIX X3 est organisé en fonctions appelées depuis des écrans HTML Les fonctions sont à la base : ƒ de l’habilitation ƒ de l’organisation (définition des menus des Une fonction : ƒ est identifiée par un nom [ GFONCTION depuis la calculette ] ƒ peut être vue par une info-bulle depuis le menu ƒ est (le plus souvent) rattachée à un modèle permettant des paramétrages a .

Ergonomie de base des fonctions 9 Les modèles de fonctions Permettent de rendre génériques : ƒ les paramétrages ƒ l’ergonomie De 3 types principaux ƒ objets [ GFONCTION = GESXXX ] ƒ consultations [ GFONCTION = CONSXXX ] ƒ traitements [ GFONCTION quelconque ] .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle objet Liste(s) de gauche Onglets  Boutons   En-tête .

ƒ elles se caractérisent par des écrans différents (on peut ainsi ne pas tout faire apparaître) et parfois par des règles de gestion différentes L’objet peut se paramétrer à différents ƒ listes gauches (de façon générique) ƒ contenu des onglets (transactions fonctionnelles) ƒ passage à d’autres fonctions (liaisons. liaisons). modifi ƒ d’une table ou d’un ensemble de tables ƒ avec des listes gauches (sélection. des possibilités de filtrage. picking. de sélection avancée… Peut intégrer des variantes : ƒ elles sont nommées des transactions.Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle objet Correspond à : ƒ la gestion “standard” (création. Fichier) .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle consultation Onglets de consultation  Fenêtre de critères  complémentaires  Critères en tête .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle consultation Correspond à : ƒ l’interrogation de données ƒ d’une table ou d’un ensemble de tab ƒ sans mise à jour ƒ avec des critères de sélection en t possibilité de mémorisation… ƒ avec en général des zooms vers le détail Peut se paramétrer : ƒ par le paramétrage des écrans de consultation ƒ depuis la consultation en cours par le tunnel depuis la fenêtre critère sur la zone « code écran » ƒ dispose du mode de représentation graphique .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle consultation en graphique .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle traitement Exécution du traitement Lecture de la trace .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le modèle traitement Correspond à : ƒ des traitements de masse ƒ dont l’exécution peut être longue ƒ précédés par une saisie de paramètres mémorisables ƒ lancés en direct ou en batch Au niveau du paramétrage : ƒ correspond normalement à une tâche standard du serveur batch .

filtres sous sur . par fonction.Ergonomie de base des fonctions 9 Il existe d’autres modèles Beaucoup plus rares ƒ de type “composite” (plan de travai ƒ complètement atypiques (éditeur de Peu de possibilités de paramétrage sauf des paramétrages génériques de toute fonction : ƒ tables de contrôle. code d’accès. s vocabulaire ƒ paramètres généraux de configuration associés ƒ l’habilitation -fonction.

Ergonomie de base des fonctions 9 Organisation de Une fenêtre de saisie est organisée en zones distinctes : ƒ Liste de gauche ƒ En-tête ƒ Onglets (encore appelés écrans) ƒ Zones de boutons et de menus ƒ Zone information d’ (en bas) l’écran .

Ergonomie de base des fonctions 9 Organisation de l’écran La zone d’information en bas de l’écran Partagée en différentes zones : Informations applicatives Etat de l’interface Envoi de message en cours (icône animée) Filtres de navigation en cours Témoin de verrouillage de fiche Existence de pièce(s) jointe(s) Sélection mémorisée en cours Existence de commentaire Transmission en cours (icône animée) Icônes .

Ergonomie de base des fonctions 9 Boutons et menus Accessibles via des clics ou des raccourcis (Alt + lettre Peuvent être grisés ou activés soulign selon le contexte On peut avoir plusieurs niveaux de menus et sous-menus : .

Ergonomie de base des fonctions 9 Fiches et champs Un onglet est organisé en blocs : ƒ De type “liste ƒ De type image ƒ De type tableaux ƒ De type textes de champs” .

suppression. remplacement par sélection.Ergonomie de base des fonctions 9 Saisie d’un champ simple Le positionnement sur un champ peut se faire : ƒ Par clic sur le champ ƒ Par navigation avant (Tab) ou arrière (Shift Tab) ƒ La saisie est classique Windows (insertion. . positionnement en début/fin de champ…) ƒ Un champ incorrect du point de vue format (ou trop long…) est souligné en rouge Le positionnement sur un onglet peut se faire : ƒ Par clic sur l’onglet ƒ Par flèche droite / gauche quand on a cliqué sur un autre onglet Le déplacement sur une zone ou un onglet peut être refusé si des valeurs précédentes (dans l’ordre de la saisie) sont incorrectes ou ne sont pas renseignées (on se place alors sur le champ erroné).

Alt F1 : appel de l’aide ƒ F4 ou clic droit sur le champ : appel de fonctions par un menu surgissant ƒ F5 : rafraîchissement de la liste gauche ƒ F6 : visualisation d’informations per du champ et de l’écran courant ƒ ƒ ƒ F8 : sélection dans la liste des dernières fiches lues F9 : tunnel (cf. Shift F1. plus loin) F12 : sélection principale .Ergonomie de base des fonctions 9 Saisie d’un champ simple Les raccourcis suivants existent : ƒ F1.

qui peuvent se présenter sous l’une des 3 formes suivantes : ƒ combo-box (oui/non) ƒ case à cocher ƒ boutons radio Les menus locaux sont paramétrables par les utilisateurs dans certains cas. .Ergonomie de base des fonctions 9 Liste de choix Les menus locaux sont des choix dans une liste.

zooms. propriétés (fonctions génériques) Déclenchements d’actions contextuelles Aide sur champ ( Qu’est-ce que c’est ? ) Les fonctions génériques sont donc un objet) gère les valeurs de code saisies dans le champ : ƒ La sélection (aussi appelable par F12) ƒ ƒ ƒ ƒ liées au Permet de choisir la valeur des champs dans une liste issue d’une table de valeurs La fenêtre s’ouvre en se positionnant “après” la valeur courante du champ Les champs présents sont ceux trouvés dans la liste gauche de la fonction qui gère les valeurs possibles Permet de filtrer des données et de trier comme dans une liste gauche (cf.Ergonomie de base des fonctions 9 Actions possibles sur le champ Le menu surgissant (clic droit ou F4 sur le champ) ƒ Permet de faire apparaître un ensemble de fonctions associées aux champ : ƒ ƒ ƒ Sélections. plus loin) f .

Ergonomie de base des fonctions 9 Actions possibles sur le champ Fonctions génériques (suite) : ƒ La sélection derniers lus (aussi appelable par F8) ƒ ƒ Même principe que la sélection standard La sélection avancée ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Permet de saisir des critères en donnant leur nom. et le nombre de fiches lues peut être saisi Un Mémo peut être enregistré ou rappelé sous un nom quelconque Ensuite. on retombe sur une fenêtre de sélection . un opérateur. une valeur Les champs de la liste gauche sont proposés par défaut Le critère de tri peut être sélectionné parmi les index de la table.

TAB passe au champ suivant de la ligne. ƒ La validation de la ligne (Entrée) ƒ Le tri se fait par le clic en entête de colonne de la l . ou par appui sur F2. TAB passe au bloc de données suivant) ƒ Le mode saisie (on saisit des champs dans une ligne courante.Ergonomie de base des fonctions 9 Les tableaux déroulants ƒ Fonctionnant dans deux modes : ƒ Le mode commande (on se déplace dans le tableau sans saisir. le clic droit accède à des fonctions génériques. ƒ Passer du mode saisie au mode commande se fait par : ƒ L’abandon des modifications Echap). puis à la ligne suivante) ƒ Passer du mode commande au mode saisie se fait par : ƒ le fait de taper des caractères sur une cellule sur laquelle on se trouve.

.Ergonomie de base des fonctions 9 Les tableaux déroulants ƒ L’optimisation de le clic sur le petit « + » ƒ Le redimensionnement des colonnes peut être : l’affichage se fa ƒ Automatique en fonction du contenu (défini par le développement) ƒ Manuel par déplacement des frontières des colonnes ƒ Automatique en fonction du contenu : Control « + » [ pavé clavier numérique ] lorsqu’on est en mode commande.

Ergonomie de base des fonctions 9 Les tableaux déroulants Les fonctions génériques accessibles par clic doit en mode commande : ƒ Mode fiche : tous les champs d’une ligne sont présentés dans une fenêtre de type fiche ƒ Insertion / Suppression de ligne (Maj Inser / Maj Suppr) ƒ Peut être inhibé sur des tableaux en fonction du contexte. ƒ Recherche ƒ Recherche classique Windows ƒ F3 ou Shift F3 permet de rechercher le suivant / précédent .

coller .Ergonomie de base des fonctions 9 Les champs de type texte Permettent une saisie au kilomètre de textes ƒ Riches (RTF) avec gestion des effets et polices ƒ Bruts (on ne stocke que le texte) TAB ne permet pas de sortir du bloc (il faut utiliser la souris) Boutons accessibles : ƒ Mode éditeur ƒ Format des caractères. Alignement et puces Par clic droit : ƒ Importer / Exporter (au format RTF) ƒ Choix texte brut /riche (si le texte riche est autorisé dans le contexte) ƒ Copier.

gif ƒ Visualisés directement dans les écrans Actions accessibles par clic droit : ƒ Sélectionner (pour reprendre une image existante sur le disque du poste local) ƒ Enregistrer sous (pour écrire une image existante sur le disque du poste local) ƒ Effacer .Ergonomie de base des fonctions 9 Les champs de type image Stockés dans la base de données ƒ Au format jpg. bmp.

on peut utiliser F5 Sont paramétrables : ƒ La position et la présence des listes (derniers lus. explorateur de liens) ƒ les colonnes présentes dans la liste principale (ce sont les mêmes dans les derniers lus) .Ergonomie de base des fonctions 9 Listes gauche Plusieurs types possibles : ƒ Choix de la fiche courante ƒ ƒ ƒ ƒ Navigation ƒ ƒ Liste(s) principale(s) Derniers lus Liste supplémentaire Explorateur de liens Picking ƒ ƒ Hiérarchique “A plat” Pour voir une liste. on clique sur son bandeau Pour rafraîchir la liste.

Ergonomie de base des fonctions 9 Listes gauche principales Principe de base : sélection droite) ou par clic (à gauche) sur la ligne Sur les listes « à plat » : ƒ Un nombre limité de lignes est chargé dans la liste. il est paramétrable par utilisateur ƒ On peut lire les lignes suivantes ou précédentes si les flèches sont présentes sur le bandeau ƒ Clic droit sur -tête l’en des colonnes permet de filtrer la liste sur les valeurs de champ : d’une VALEUR *MODELE* >=BORNE. <=BORNE. <BORNE ƒ ƒ Clic sur -tête l’en des colonnes permet de trier la sélection courante sur la colonne. >BORNE. Les colonnes sont redimensionnables. tout comme l’est -même la liste elle fic .

ƒ Les feuilles terminales sont habituellement différentes des regroupements (sauf si le nombre de niveaux n’est p ƒ La liste est redimensionnable elle-même. ƒ Pas de Clic droit sur -tête l’en des colonnes ( on utilisera le menu Sélection ) . mais une info-bulle affiche l’intitulé de la ligne courante si el ƒ Les flèches éventuellement présentes sur le bandeau permettent de lire les lignes suivantes ou les précédentes. mais la coupure se fait toujours sur une racine principale de la liste. ƒ Un double-clic sur une ligne permet de déplier l’arborescence ƒ Pas de tri sur la colonne. il est paramétrable par utilisateur.Ergonomie de base des fonctions 9 Listes gauche principales Sur les listes « arborescentes » : ƒ Un nombre limité de lignes est chargé dans la liste.

Ergonomie de base des fonctions 9 Les derniers lus ƒ C’est une liste optionnelle (on p désactiver par paramétrage. ƒ Elle présente les dernières ligne dans l’objet dans lequel on se trou ƒ Le nombre d’éléments de la paramètre utilisateur. la positionner en première ou en deuxième position). liste ƒ Un paramètre utilisateur permet de charger par défaut la fiche correspondante dans la partie de droite. . ƒ Dans la saisie d’un champ F8 permet relié à d’ouvrir une fenêtre de sélection cette liste.

ƒ Des dépliages restent possibles sur des listes hiérarchisées. un clic sur la ligne ne modifie rien à droite. des listes gauches informatives peuvent être visibles pour donner des informations complémentaires ou une autre présentation des choses (par exemple sous forme arborescente) ƒ Dans ce cas. .Ergonomie de base des fonctions 9 Listes gauche supplémentaires Dans certains cas.

Ergonomie de base des fonctions 9 Le menu sélection Permet d’exprimer des ƒ Sélection avancée ouvre de sélection : Tous les champs de la table et ceux des tables en ligne sont sélectionnables On peut également écrire une expression de sélection .

Ergonomie de base des fonctions 9 Le menu sélection Si la case à cocher Paramètres mémos est activée la sélection propose la saisie de l’occurrence .

Si un mémo nommé STD existe pour la fonction.Ergonomie de base des fonctions 9 Le menu sélection ƒ La sélection avancée saisis sous forme de Mémos : permet d’enregistrer Mémos globaux Mémos locaux Les mémos peuvent être globaux (partagés par tous les utilisateurs) ou locaux Ils apparaîtront dans le menu sélection la On pourra alors directement les sélectionner. . il est automatiquement appliqué à l’entrée dans l’objet Si une sélection (ou un mémo) est appliqué.

Ergonomie de base des fonctions 9 Le menu sélection ƒ Le choix Sélection mot-clé permet de rechercher les fiches disposant de pièces jointes associées aux mots-clés définis (voir plus suivant s’ouvre alors : Mémos L loin). globaux Mémos locaux Le choix Tous permet de supprimer les critères de sélection ƒ .

Ergonomie de base des fonctions 9 La recherche directe dans la zone clé ƒ ƒ ƒ Sur la zone clé de la fiche (code client. code article. numéro de commande…) un Sélection clic permet droit de rechercher / les fiches pour en choisir une. lecture suivant/précédent) sont offertes que dans la liste gauche. clic droit sur colonne. La fenêtre contient les mêmes champs que la liste gauche : Les mêmes possibilités (tri. Il s’agit d’un champ (le fait que ce soit la clé provoque le rechargement de la fiche). c .

Ergonomie de base des fonctions
9 La lecture séquentielle

ƒ

On dispose depuis le menu :
de fonctions de lecture
séquentielle de la table

ƒ

Les raccourcis clavier sont
indiqués dans le menu

ƒ

On dispose aussi de boutons
magnétophone en haut

de

l’écran

Les lectures séquentielles respectent les filtres :
ƒ liés aux sélections effectuées via le menu Sélection
ƒ inhérents aux habilitations
Mais pas les filtres réalisés par clic droit sur la liste gauche.

Ergonomie de base des fonctions
9 Création

d’une

On utilise au choix :
ƒ Le menu
ƒ L’icône
ƒ Le raccourci Ctrl N
puis on saisit les champs
dans les différents
onglets
et on tape Entrée
ou on utilise le bouton
Créer
qui est alors dégrisé

fiche

En cas de champ
obligatoire non renseigné,
ou de contrôle non
satisfait, on revient sur le
champ erroné.

On a aussi la faculté d’Abandonner la création en cours :
ƒ soit par la touche abandon
ƒ soit en relisant une nouvelle fiche (par clic sur la liste gauche…).
Une confirmation peut alors être demandée (paramétrage par utilisateur)

Ergonomie de base des fonctions
9 Duplication

d’une

fiche

Le principe est simple :
ƒ On part d’une fiche existante
ƒ On change sa clé : dès lors, la touche Créer est dégrisée (on est entré en
modification)
ƒ
ƒ
ƒ

ƒ

D’éventuelles questions complémentair
recalcul de tarifs, partage de contacts, …
On peut modifier tout champ de la fiche pourvu que les contrôles de validité
soient satisfaits.
De façon optionnelle (par utilisateur), on peut avoir une demande de
confirmation :

L’abandon
création

de

duplication

est

possible

L’abandon de modification est possibl création. on peut av (option par utilisateur) . les touches Enregister et Abandon sont dégrisées (on est entré en modification) ƒ ƒ On peut modifier tout champ de la fiche pourvu que les contrôles de validité soient satisfaits. Si l’abandon est fait par l liste gauche par exemple).Ergonomie de base des fonctions 9 Modification d’une fiche Le principe est simple : ƒ On part d’une fiche existante ƒ On peut alors modifier tout champ modifiable (sans changer sa clé. sinon on serait en modification) : dès lors.

grâce à l’icône prése que quelqu’un est en cours de modific ƒ ƒ pourront. par double clic sur l’icône qui modifie la fiche ne pourront pas modifier la fiche tant que l’utilisateur la verrouillan .Ergonomie de base des fonctions 9 Verrouillage d’une fiche Un utilisateur positionné sur une fiche courante en gestion d’objet) : ƒ pose un verrou sur la clé courante s’ dans un mode consultatif uniquement (ce mode est signalé par l’icône présente en ƒ est considéré comme potentiellement susceptible de modifier (sous réserve d’habilitation chargé. Les autres utilisateurs accédant à cette fiche : ƒ verront la fiche avant sa modification ƒ sauront.

le passage en mode duplication se fait par effacement de la zone de clé. En cas de numérotation automatique. . elle est attribuée en fin de création. la clé courante est attribuée par une numérotation automatique : ƒ Soit de façon impérative : la clé ne peut pas être saisie en création de fiche. ƒ Soit de façon optionnelle : la clé peut être saisie en création de fiche.Ergonomie de base des fonctions 9 Numérotation automatique et clés Dans certains cas. la numérotation n’est attribuée en fin d saisie.

la suppression peut être longue. car elle va vérifier que la fiche n’est pas utilisée par d’autres fiches.Ergonomie de base des fonctions 9 Suppression La suppression se fait par ƒ choix d’une fiche (sélection. L’écran suivant se présente alors : La case à cocher Suppression différée permet d’enregistrer la suppression à faire dans une table qui sera exploitée par une tâche dédiée lançable en batch. Lancée en direct. En cas de problème. on obtient Des messages tels que celui ci : Certaines fiches ne sont pas supprimables ƒ soit par principe (fiche client) ƒ soit de façon contextuelle (une comman . clic sur liste gauche…) ƒ clic sur si le bouton est dégrisé.

9 Différentes opérations accessibles Opérations également accessibles par boutons ou icônes Actions sur fiches Opérations diverses Exporter Lancement d’éditions Envoi workflow Propriétés de la fiche .

on voit apparaître une fenêtre de choix préliminaire : .Ergonomie de base des fonctions 9 Imprimer Fichier / Imprimer et Fichier / Liste permettent tous les deux : ƒ de lancer un état paramétrable ƒ avec des valeurs de paramètres par défaut contextuelles ƒ Fichier / Imprimer est supposé éditer un document en rapport avec la fiche courante : ce choix est courante Si plusieurs états sont rattachés.

avec un type de document paramétrable. Dans ce cas.Ergonomie de base des fonctions 9 Pièces jointes Cette fonction (ou le double clic sur icône quand des pièces jointes existent déjà) ouvre une fenêtre permettant de saisir : ƒ des documents liés stockés sur un serveur (via un chemin supposé être accessible). clic droit / Exécuter ouvre le document avec le programme exactement comme si on double-cliquait dessus dans l’explorateur ƒ des images ou des textes stockés dans la base ƒ Jusqu’à-clés 5 associés mots à chaque document 3 types particuliers de documents sont stockés dans la base : ƒ RTF : texte riche ƒ TXT : texte brut ƒ PIC : image Ces documents sont visualisés directement dans la fenêtre .

Ergonomie de base des fonctions 9 Commentaires Cette fonction (ou le double clic sur icône quand le commentaire existe déjà) ouvre une fenêtre permettant de saisir : ƒ Un texte libre ƒ Stocké dans la base ƒ En format brut .

ƒ Par défaut.Ergonomie de base des fonctions 9 Propriétés Cette fonction ouvre une fenêtre p ƒ Des informations jugées importantes ƒ Evaluées à partir de n’importe qu ƒ Visibles également par la touche F11 sur tout champ référençant une clé de l’objet en question. la date et l dernière fois la fiche sont proposés. l’intitulé de la fich ayant créé la fiche. .

message.Ergonomie de base des fonctions 9 Envoyer à Cette fonction permet d’envoyer de ƒ En saisissant les caractéristiques (adresse. texte. accusé lecture) ƒ En insérant automatiquement une icône de lien vers la fiche courante .

on verra une fenêtre de choix apparaître : . ƒ Si plusieurs codes statistiques existent. puis par article pourra être accédée via la fiche Client au nive de détail du client (on verra les ventes par catégories d’article p une catégorie étant alors possible). puis par catégorie article.Ergonomie de base des fonctions 9 Statistiques Cette fonction donne accès à des interrogations statistiques : ƒ Dont la valeur des premiers critères est définie par la fiche courante ƒ Au niveau de détail correspondant Exemple : une statistique des ventes par famille statistique client. puis par code client.

Ergonomie de base des fonctions 9 Aller à la fonction Cette fonction donne accès à des interrogations statistiques : ƒ Donne la possibilité d’appeler dir ƒ La fonction peut être rajouté aux favoris .

Ergonomie de base des fonctions 9 Edition Il donne accès à des fonctions de modification utilisables champ par champ : ƒ Couper (Ctrl X) ƒ Copier (Ctrl C) ƒ Coller (Ctrl V) ƒ Annuler (Ctrl Z) Il permet des recherches : ƒ Dans les tableaux déroulants ƒ Dans l’éditeur de programme .

Ergonomie de base des fonctions 9 Aide Il donne accès : ƒ Aux différents niveaux d’aide ƒ Au sommaire de l’aide ƒ A un accès au site Web d’Adonix ƒ A l’affichage d’une fenêtre d’inf qui permet de connaître : ƒ Le numéro de version de l’applicati et du poste client ƒ Le login système ƒ Les serveurs (d’application. de traitement) et le poste client utilisé ƒ Le service de connexion .

le choix des transactions disponibles pour l’utilisateur proposé dans une fenêtre ƒ Le changement de transaction en cours de gestion être obtenue via le menu Affichage d’objet sera peut .Ergonomie de base des fonctions 9 Objets gérés par transaction ƒ A l’entrée dans la fonction : ƒ On peut imposer une transaction donnée ƒ A défaut.

Ergonomie de base des fonctions 9 Un cas particulier de gestion d’objet ƒ L’ensemble de la table est gérée en ƒ Une ligne = un enregistrement ƒ Ordre de tri = la clé principale ƒ Modification et validation globales (par le bouton Enregistrer ) ƒ Verrouillage complet de la table à l’entrée dans la fonction ƒ Le bouton Supprimer agit sur la ligne courante (clic droit est inactif) ƒ Utilisation pour des « petites » tables : ƒ La table des unités (Données de base / Tables communes / Unités ) ƒ La table des langues(Données de base / Tables communes / Langues ) .

Ergonomie de base des fonctions 9 Lancement d’une impression ƒ Elle peut être fait au choix : ƒ Par le menu Fichier / Impression (elle possède une icône : ou Fichier / Liste depuis un objet : on lance alors un état prédéfini (éventuellement dans une liste) ƒ Par Impressions / Impressions on visualise alors l’ensemble celui qui doit être lancé en saisissant les paramètres à droite ) des é ƒ Par Impressions / Impression/groupe / xxxx / yyyy on choisit alors un état dans une l pratiquement l’équivalent -groupe d’un modu ƒ Depuis le dictionnaire des états via le bouton Impression .

9 On saisit d’abord les paramètres d l’état dans un tableau : ƒ Soit ce sont des éléments simples : ƒ De type numérique. ou menu local ƒ Soit ce sont des bornes : ƒ De type borne début / fin (deux valeurs) ƒ Exceptionnellement. alphanumérique. sous forme d’une liste de valeurs (pour segmenter l’état selon des bornes) .

.

Word…) ƒ Rediriger le résultat vers une imprimante . se fait en une pré f On peut alors directement : ƒ Visualiser les pages au fur et à mesure ƒ Parcourir des groupes de données sur le volet de gauche (selon les ruptures de l’état) ƒ Envoyer le résultat dans un message ƒ Exporter dans un fichier (formats PDF. Excel. HTML.Ergonomie de base des fonctions 9 Lancement de l’impression Lorsque l’impression est lancée en signale que l’édition est en cours Lorsque l’édition -visualisation.

de les réordonner.Ergonomie de base des fonctions 9 Surveillance de l’impression Un double clic suivante : sur l’icône animée Cette fenêtre peut aussi être visualisée depuis le menu général Elle permet de visualiser les impressions en cours sur les différents serveurs d’édition. de l .

Ergonomie de base des fonctions 9 Les consultations Un écran de consultation se présente : ƒ Sans liste gauche ƒ Avec un en-tête où on saisit des paramètres liés à la consultation ƒ Avec un ou plusieurs onglets remplis une fois les paramètres saisis ƒ Avec (le cas échéant) des boutons magnétophone (lecture suivante/précédente) ƒ Avec une fenêtre complémentaire de critères appelée par le bouton de même intitulé .

Ergonomie de base des fonctions 9 Les zooms Zooms successifs : ƒ Une ligne de consultation n’est p général. par un bouton. de visualiser des détails complémentaires ƒ Ces zooms chaînent : ƒ Soit sur d’autres pour voir un sous-détail (Balance Î Compte par exemple) ƒ Soit sur des objet en consultation (Liste des factures Î Factures…) ƒ Ces zooms sont activés par des clics droits sur la ligne courante en mode commande : consultations .

Ergonomie de base des fonctions
9 L’écran

de critères

Il permet d’affiner les critères :
ƒ Avec un nombre de paramètres en
général plus important
-tête
que l’en
ƒ Avec des possibilités de mémorisation
via le bouton Mémo (nommage des
fichiers mémos qui sont personnels,
STD=mémo standard, bouton Rappel,
possibilité de suppression mémo…)

Critère important : le code écran
ƒ Un nombre illimité de codes écrans peuvent être paramétrés
ƒ Ils permettent de filtrer et de trier les colonnes et le nombre de lignes
que l’on désire voir
ƒ Ils peuvent être affectés par déf
ƒ Ils font partie des critères du mémo

Ergonomie de base des fonctions
9 Les traitements

Une fonction de type « traitement » est organisée de la façon suivante :

ƒ Une première fenêtre permet une saisie de paramètres
ƒ Sur un ou plusieurs onglets
ƒ Avec fréquemment un mémo

ƒ Le bouton OK déclenche un
traitement qui peut être long
ƒ Le résultat final est affiché
dans une trace

Ergonomie de base des fonctions
9 Les traitements

Une fonction de type traitement est le plus souvent être lancée en
arrière-plan
(batch) sur le serveur dédié :
ƒ Dans ce cas, une tâche batch associée existe

(son nom est mentionnée dans la documentation de la fonction)
ƒ Le lancement du traitement se fait alors par lancement de la tâche :
ƒ Par Exploitation / Serveur batch / Soumission des
requêtes
ƒ Les paramètres sont saisis
tout de suite et transmis au serveur
ƒ La trace pourra être lue quand la
tâche

aura

fini de

s’exécuter

navigateur Une barre principale donne accès à un certain nombre de fonctions génériques : ƒ Fichier / configuration des applications : c’est l’équivalent Configuration du de la boîte bouton de connexion ƒ Fichier / Gestion des impressions : permet de gérer et de configurer les impressions en cours (cf.Préférences des utilisateurs 9 Les menus X3. la page par défaut paramé . dans l’écran client X3. fichier. impressions) ƒ Menu Navigateur… : les opérations standard d’Internet notamment : ƒ Précédent / Suivant pour naviguer dans les menus ƒ Actualiser pour rafraîchir la page courante ƒ Page d’accueil pour afficher.

Outils / options Le menu Outils donne accès à des fonctions plus techniques : ƒ Outils / Options : permet de paramétrer certaines options du poste client .Préférences des utilisateurs 9 Les menus X3.

Préférences des utilisateurs 9 Un paramétrage accessible à l’utilisat Le menu Exploitation / Utilisateurs permet de définir : ƒ Via Changement mot de passe. un nouveau mot de passe pour l’utilisateur courant : ƒ Via Changement de date. la date courante (au sens gestion). .

site. utilisateur) est défini en regard. société.Préférences des utilisateurs 9 Personnalisation La fonction Exploitation / Utilisateurs / Personnalisation permet la modification de certains paramètres utilisateurs : ƒ Le niveau de définition actuel (dossier. ƒ La plupart sont des valeurs par défaut associés à un module. On définit aussi des destinations d’impression par défaut d’imprimante (utilisées règle plus précise ne prévaut dans le contexte) par type si aucune .

Préférences des utilisateurs 9 Personnalisation Le 2ème onglet de la fonction Exploitation / Utilisateurs / Personnalisation permet de définir des raccourcis claviers utilisables pour ouvrir une session secondaire en lançant directement une fonction : ƒ La première ligne correspond à la touche Shift F5 ƒ Les suivantes correspondent aux touches Shift F6. Shift F7 … jusqu’à Shift F12 ƒ On peut donc en définir 8 en tout .

mais sans autre prérequis qu’un navigateur Internet E . graphes directs dans les statistiques –le portail étant bien sûr accessible –.L’ergonomie Web 9 Principes de base La connexion Web permet : ƒ Un accès à la totalité des fonctions du progiciel Adonix X3 (sauf fonctions écrites avec des outils graphique. assistant de formules ) ƒ Avec une ergonomie proche de celle du client.

L’ergonomie Web 9 Connexion par lien direct ƒ On dispose d’un lien dans une page navigateur Internet Explorer a accès (une « URL » particulière) ƒ On arrive sur une page de connexion où on doit donner son code utilisateur .

L’ergonomie Web 9 Connexion via boîte de connexion ƒ La boite de connexion est accessible via les pages techniques du serveur Web ƒ La boite de connexion peut être incluse dans n’importe quelle page HTML .

mode HTML ou XML.L’ergonomie Web 9 Connexion via boîte de connexion ƒ Un outil de définition de liens appelables depuis la boîte est disponible dans les pages techniques du serveur Web. ƒ On y définit. éléments . les caractéristiques de la connexion (serveurs et services. Ces sont stockés sur le poste client. utilisateur au sens système…). sur plusieurs onglets.

L’ergonomie Web 9 Portail ƒ Le portail fonctionne exactement comme en client-serveur ƒ Le navigateur comme les Favoris peuvent se réduire .

L’ergonomie Web 9 Pages personnelles .

L’ergonomie Web 9 Liste gauche Grâce aux boutons présents en haut du bandeau. la liste gauche peut être : ƒ Supprimée ƒ Maximisée / rendue à sa taille ƒ Rendue flottante La liste gauche peut réapparaître par un clic sur le bouton LISTE qui apparaît à gauche .

L’ergonomie Web 9 Les boutons ƒ Nouveau Fin Supprimer .

L’ergonomie Web 9 Les raccourcis utilisables ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ ƒ Entrée  Validation d'une ligne de tableau si le tableau est en mode saisie  Enregistre ou crée selon le bouton actif F1 : Aide sur champ Shift F1 : Aide sur fonction F2 : Passage en mode saisie de la ligne courante du tableau ƒ Sur tableau en mode commande: F4 : Activation menu contextuel  flèche droite. bas : déplacement sur les lignes ou colonnes F5 : Rafraîchit enregistrement courant du tableau (en gestion d’objet) F6 : Informations techniques du ƒ Shift Insertion : quand on est sur la ligne N d'un tableau. insertion d'une ligne en champ position N-1 F7 : Aller à la fonction ƒ Shift Suppr : suppression de la ligne F8 : Derniers Lus courante d’un tableau F9 : Tunnel ƒ Escape : Abandon de la création d'une ligne F11 : Propriété de tableau F12 : Sélection ƒ Ctrl/L Liste Ctrl+N : Nouveau ƒ Ctrl/N Nouveau ƒ Ctrl/P Impression . gauche. haut.

L’ergonomie
Web
9 Le serveur

d’édition

est obligatoire

ƒ En mode client léger, Crystal Rep
poste
ƒ Un mode pré-visualisation est possible via un
afficheur
dédié dans différents formats (le plus commode étant
PDF)
On peut alors

imprimer sur une
imprimante locale connue
du poste client.
ƒ Mais on peut aussi
imprimer sur une
imprimante connue du
serveur d’éd

Quelques éléments fonctionnels
9 Dans X3 on gère différentes données

ƒ

Des données de base (permanentes) qui sont principalement les suivantes
:
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ

ƒ

Des mouvements (épurables selon des règles) :
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ

ƒ

Tiers (Clients, fournisseurs, représentants, transporteurs, prospects)
Articles
Nomenclatures
Comptes
Commandes client et fournisseur
Livraisons et réceptions
Factures clients et fournisseurs
Ordres de fabrication
Demandes de service
Écritures comptables…

Des paramètres :
ƒ
ƒ

Règles de gestion, de comptabilisation
Définition des utilisateurs

Quelques éléments fonctionnels 9 Dans X3 on gère différents menus ƒ Un menu dédié au paramétrage ƒ Un menu dédié aux données de base .

Quelques éléments fonctionnels 9 Dans X3 on gère différents menus ƒ Un menu dédié à l’exploitation ƒ Un menu dédié aux impressions ƒ … et un menu par domaine fonction .