You are on page 1of 82

CHAPITRE 2

La couche physique
• Plan







Rôle de la Couche Physique
Schéma d’un circuit de données ETTD et ETCD
Mode de liaison ( simplexe , half duplexe ,…)
Quelques notions sur le traitement Signal
Bande passante et débit de transmission
Codage et modulation
Multiplexage
Support de transmission et les medias d’accès au
réseaux
1

1. Définition
• La couche Physique définit les :
– spécifications électriques,
– mécaniques
– fonctionnelles
des procédures assurant la transmission des éléments binaires sur la
liaison physique

Couche liaison
de données

Couche liaison
de données
Bits

Bits
Couche
physique

Transmission
des signaux

Couche
physique
2

2. Rôle de la couche physique

• Assure l’interface avec le matériel
• Prend en charge la conversion des signaux numériques
en signaux analogiques ( la modulation )
• l’émission physique sur la ligne de communication
• Partager le canal de transmission

3

3. Circuit de données
Un circuit de données est constitué d’une ligne de transmission et de deux
équipements de terminaison de circuit de données ETCD
(DCE : Data circuit-terminating Equipement )

L’ETTD ( Equipement Terminal de Traitement de Données ) : est un
équipement informatique quelconque

Support de
transmission
ETTD

ETCD

ETCD

ETTD

Bruit
Emetteur

Récepteur
4

La transmission • La transmission correspond à l’envoi de 0 et 1 entre l’émetteur et le récepteur sur un support de transmission • La transmission est assurée par l'ETCD (équipement terminal de circuit de données).1. 5 .3.

3.2 ETTD et ETCD • ETCD ( Equipement Terminal de Circuit de données ) a pour rôle : • Etablir la communication • Assurer la mise en forme des données numériques • Transmettre les données • Terminer la transmission • L’ETTD ( Equipement Terminal de Traitement de Données ) : est un équipement informatique quelconque 6 .

3. un circuit de donnée peut être : • simplex ( dans un seul sens ) • semi-duplex ( half-duplex ) : dans les deux sens à l’alternant • duplex ( full-duplex ) : dans les deux sens en simultané ETCD ETCD Réception Réception ETTD ETTD Émission Émission Récepteur Emetteur Simplex 7 .3 Mode de liaison de données Selon le sens de la communication .

ETCD

Réception

ETCD

Réception

ETTD

ETTD
Émission

Émission
Récepteur

Emetteur

Semi-duplex ( half-duplex )
ETCD
Réception

ETCD
Réception

ETTD

ETTD
Émission

Emetteur

duplex ( full-duplex )

Émission
Récepteur
8

4. Notions sur le traitement du signal

9

4.1 Signal analogique
• Un Signal analogique est un signal continu dans le temps avec une
Infinité de valeurs

Temps
Signal analogique
10

4.2 Signal numérique
• Un Signal numérique est un signal discret dans le temps avec un
nombre fini de valeurs ( nombre d’états )

0

1

0

0

1

1

0

1

Temps

Signal numérique

Le nombre d’état ( niveau ) d’un signal numérique s’appel la valence
11

4. • Les signaux de base sont de la forme d’un sinus ou cosinus • Un signal sous la forme d’un sinus est de la forme suivante : s(t )  A  sin( f  t   ) • Un signal est défini par – Amplitude A : la force du signal – Fréquence f : la vitesse du signal – Phase : le décalage du signal par rapport à l’origine  12 .3 Signal analogique sinusoïdal • Un signal analogique peut être décomposé en un ensemble de signaux élémentaires.

1 Propriétés d’un signal sinusoïdal: la fréquence Temps T Un signal possède une période T ( seconde ) Un signal possède une fréquence ( vitesse ) : F = 1/T Hertz 13 .4.3.

1 Propriétés d’un signal sinusoïdal: l’amplitude A Temps -A Un signal possède une amplitude ( une force ) Les valeurs du signal sont comprises entre une valeur MAX = A et une valeur MIN= -A 14 .4.3.

3.A 15 .4.1 Propriétés d’un signal sinusoïdal: la phase •La phase représente le décalage du signal par rapport à l’origine A Temps -A •Lorsque t = 0 on obtient : s (t ) si  si  si  si   A  sin( )  0 alors la valeur du signal est égale à 0  90 alors la valeur du signal est égale à A  180 alors la valeur du signal est égale à 0  270 alors la valeur du signal est égale à .

A Phase = 90 -A A -A Temps Phase = 270 Temps 16 .

4 C’est quoi un canal de transmission ? • Un canal de transmission est le moyen physique de transmission de l’information ( un signal ) • Exemple : – L’air ( la voix ) – File de cuivre – Fibre optique – Onde • Il est caractérisé par la bande passante qui représente l'intervalle de fréquences dans lequel les signaux sont correctement transmis sur le support . 17 .4.

4.1 La Bande passante • Tout canal de transmission a des limitations liés à des fréquences qu’il laisse passer : C’est la Bande Passante Bande passante Temps Fmin F max Bande passante = (F max – Fmin ) Exemple : bande passante des lignes téléphoniques est de 3KHZ ( 3000Hz ) 18 .4.

2 L’ Atténuation •Lors de la transmission d’un signal sur un support physique ( un canal ) •Il subit une modification . elle est calculée comme suit: A= 10 log 10( Pe/Pr ) Pe : puissance émise par la source Pr la puissance reçus par la cible L'atténuation est la perte de la force du signal. lorsque les câbles dépassent la longueur maximale ou à cause de la présence d'une résistance électrique .4.4. par exemple. 19 . Cela se produit. •Cette perte s’appelle l’’atténuation. •Une partie de la puissance du signal est perdue lors de la transmission .

Tension 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Temps Atténuation 20 .

3 Le Bruit • Le bruit est un ajout d’un signal indésirable à un signal . • Mais .…..4. magnétique • Dans la pratique durant une transmission il y a toujours des perturbation (parasite ) ce qui réduit la bande passante 21 . chaleur .) • Champs électrique . • Les principales causes du bruit : • Intempérie ( pluies . amplitude ou phase • Aucun signal n'est exempt de bruit. • Un bruit peut modifier les caractéristiques d’un signal : fréquence .4. il est important de maintenir le rapport signal/bruit le plus élevé possible .

20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Tension Signal original Temps Tension Signal perturbé Temps 22 .

4.4. • durant le calcul du débit.4 Débit binaire de transmission • On appel débit binaire ( bit rate ) d’un circuit de données le nombre maximum de bits par seconde que ce circuit est capable de transporter . il faut prendre en considération le bruit 23 .

4.4. • Si on considère un rapport S/N = 20 alors le débit maximal est de 20000 Bits/S La limite de shannon est une limitation théorique et elle est difficile à atteindre dans la pratique vu la variation des bruit et d’autres paramètres 24 . le débit maximal est donné par la formule suivante : D = W.5 Relation entre le débit binaire et la bande passante • Soit un signal de bande passante W et d’une puissance S • On considère un bruit de puissance N • Selon le théorème de Shannon . log2 (1+S/N) Exemple : • on considère une ligne téléphonique d’une bade passante W=3000Hz .

5. Codage et modulation 25 .

• Il existe deux types de codage : – Codage en bande de base – Codage par modulation 26 . Codage et modulation • Avant de transmettre un signal numérique sur un canal il faut le coder .5.

5.1 Transmission en bande de base ( pour signal numérique ) • On transmet directement sur le support des signaux. • Les bits sont directement représentés par des tensions • Applicable sur des lignes de communication courtes • Facilité la régénération du signal • Possibilité de détecter les erreurs • C’est possible d’obtenir des débits très importants 27 .

Transmission en bande base. +a) .+a) ou par un front descendant ou montant Ligne de transmission numérique ETTD ETCD Temps ETCD 1001101 ETTD 1001101 Codeur en bande de base 28 . ai=1 ou 0 } et les codes sur deux niveaux (-a. • • Elle nécessite un codage des informations dans l'ETCD appelé alors codeur bande base. L'ETCD reçoit une suite de données {ai . sur 3 niveau (-a.0.

5.1 Codages en bande de base • • • • • • • Code tout ou rien NRZ ( Non Return to Zero ) Code Bipolaire Code RZ Biphasé ( Manchester ) Manchester différentiel Code Miller 29 .1.

1. Code tout ou rien On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Tension positive = 1 Tension Nulle = 0 Tension 0 1 1 0 0 1 0 Temps 30 .

Code NRZ ( Non Retuen to zero ) On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Tension positive = 1 Tension négative = 0 Tension nulle : pas de transmission Tension Temps 0 1 1 0 0 1 0 31 .2.

3. Code bipolaire On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Tension positive et négative alternativement = 1 Tension nulle = 0 Tension Temps 0 1 1 0 0 1 0 32 .

Code RZ ( Return to Zero ) On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Front descendant = 1 Tension nulle = 0 Tension 0 1 1 0 0 1 0 Temps 33 .4.

5. Code biphasé ( Manchester) On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Front montant = 0 Front descendant = 1 En milieu de la transition Tension Temps 0 1 1 0 0 1 0 34 .

6. Code biphasé ( Manchester) différentiel On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 Front montant ou front descendant au milieu = 1 Front descendant ou montant au début = 0 Tension Temps 0 1 1 0 0 1 0 35 .

Code Miller On utilise deux valeurs pour représenter le 0 et le 1 1  Front montant ou front descendant au milieu 0  pas de transition si suivi d’un 1 Front descendant ou montant à la fin Tension Temps 0 1 1 0 0 1 0 36 .7.

Exercice 1 : Donner le codage utilisé ainsi que l’information dans chaque figure ? Exercice 2 : Représenter l’information suivante par le codage manchester et manchetser différentiel ainsi que le codage Miller ? 11101000 37 .

2 Transmission en modulation (pour signal numérique) • Processus par lequel on encode l’information dans les paramètres du signal • Utilisé pour la transmission des données numérique sur une vois analogique • On utilise un signal base dite la porteuse dont on modifie les caractéristiques. Ligne de transmission analogique ETTD ETCD ETCD ETTD 38 . • L'ETCD permettant ce type de transmission est appelé modem.5.

t   ) s(t )  A  sin( f (t )  t   ) s(t )  A  sin( f .t   (t )) 39 . • Plusieurs types – Modulation Amplitude : – Modulation Fréquence : – Modulation Phase : s(t )  A(t )  sin( f .5.2.1 Types de Modulation • On utilise un signal de base dite la porteuse dont on modifie les caractéristiques.

5.2 Modulation en amplitude • Variation de l’amplitude ( la force ) de la porteuse • L’information sur un bit prend deux valeurs 0 ou 1 • Pour chaque valeur on lui associe une tension ( une force ) • Par exemple : 1  10 V et 0  5 V 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Tension Temps 0 1 1 0 1 0 0 40 .2.

C’est possible de coder plusieurs bits dans une seule modulation • • • • • 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Exemple 2 : 00  5 V 01  10 V 10  15 V 11  20V Tension Temps 00 01 10 11 41 .Dans l’exemple précédant on a vu qu’on peut coder un seul bit .

4 Modulation en fréquence Variation de la vitesse de la porteuse Par exemple on prend deux fréquence : f1 et f2 F1  0 F2  1 Tension Temps 0 1 1 0 1 42 .5.2.

2.5 Modulation en phase Variation du décalage de la porteuse Exemple : On considère deux phases ( 0° et 180° ) 1 180° 0 0 ° Tension Temps 0 1 1 0 0 1 43 .5.

6 Modulation mixte • C’est possible de varier deux paramètres du signal en même temps – Amplitude et phase – Amplitude et fréquence – Fréquence et phase • L’objectif de la modulation mixte est de pouvoir coder le maximum de bits durant une modulation 44 .2.5.

Modulation amplitude phase • Variation de la force et le décalage de la porteuse • Par exemple : on considère deux amplitudes ( 10 et 20 ) et deux phases ( 0° et 180° ) Phase Amplitude Symbole 0° 10 00 0° 20 01 180° 10 11 180° 20 10 45 .

Tension 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Temps 00 01 11 10 46 .

10 .Exemple de Modulation amplitude phase 2 phases : 0 et 180 4 amplitudes : 5 . 15 et 20 Phase Amplitude Symbole 0° 5v 000 0° 10v 001 0° 15v 011 0° 20v 010 180° 5v 110 180° 10v 100 180° 15v 101 180° 20v 111 47 .

4 amplitudes et 2 phases Tension 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Temps 000 001 011 010 110 100 101 111 48 .

en utilisant une modulation en Amplitude/phase avec 4 amplitudes et 2 phases .Exemple Représenter l’information suivante . 100 000 101 101 Tension 20 15 10 5 0 -5 -10 -15 -20 Temps 100 000 101 101 49 .

7 Rapidité de modulation • La rapidité de modulation : est le nombre de modulations par seconde.2. • Un baud représente le nombre de bit par modulation. Elle est mesuré en baud .5. 1 baud = 1 symbole de K bits • Exemple : – Avec une modulation sur deux niveaux : 1 baud = 1 bits – Avec une modulation sur 4 niveaux : 1 baud = 2 bits – Avec une modulation sur 8 niveaux : 1 baud = 3 bits 50 .

5.3000. – Le débit est donné par la formule suivante : D  2.W .n • Exemple : soit une ligne téléphonique avec une bande passante de 3000HZ . – Avec une modulation de 3 bits : D  2.3  18000bits / s 3 – Et avec une modulation de 4 bits : D=24000 bits /S 51 .3000. log 2 (2n )  2.2. log 2 (2 )  2.8 Relation entre la rapidité de modulation est le débit binaire • Théorème de Nyquist : – Soit un canal ayant une bande passante W et n le nombre de bits par modulation ( baud ).W .

Exercice 1 • On dispose d’une liaison téléinformatique fonctionnant à un débit binaire de 200 bauds. • Proposez une modulation permettant de transporter en 5 secondes. Expliquez votre choix. sur cette liaison. un message de 500 caractères codés chacun sur 8 bits . 52 .

Il faut donc utiliser une modulation à 2.Solution – 500 caractères= 500 * 8 = 4000 bits sont transportés en 5 secondes. – 200 bauds = 200 symboles/s – Soit 800/200= 4 bits/symbole. – 4000 bits sont transportés en 5 secondes  800 bits par seconde. – Proposition 1 : modulation mixte phase (huit valeurs) et amplitude (deux valeurs) – Proposition 2 : modulation mixte phase (4 valeurs) et amplitude ( 4 valeurs) 53 .4 = 16 valeurs. soit 800 bits par seconde.

Dans le cas ou on veut avoir un débit de : – 1200 bits/s.Exercice 2 • Proposez une modulation pour la suite binaire suivante : 001011010010 sachant que la rapidité de modulation =1200 bauds . – 2400 bits /s – 4800 bits /s 54 .

– libération du circuit. 55 . • Afin de transmettre les données . – le support de transmission utilisable. Ce sont ces dialogues qui sont normalisés par le CCITT.5.9 Normalisation de modems • Les modems sont caractérisés par: – le débit de l'information transportée. les modems effectuent les opération suivantes : – établissement du circuit.2. – transmission. – initialisation de la transmission. • Tout ceci nécessite des dialogues entre l'ETCD et l'ETTD.

Normes CCITT • Le CCITT a définit un certain nombre de normes dit Avis • Les avis qui concernent les modems analogiques sont notés V.1200. Avis V26 ) • Le CCITT recommande aussi les débits ainsi que les modulations utilisées.3600.numero ( Avis V21 .288 00.14400. 56 .2400.9600.7200.4800. • Le CCIT recommande les débits suivants : 600.57600 bits/s.12000.

27 4800 Phase 1600 V.Quelques types de modem Avis Débits Bits/s Type de modulation Vitesse de modulation V.23 600/1200 Fréquence 600/1200 V.34 Jusqu’q 28800 Phase + amplitude 3200 57 .32 4800/9600 Phase+amplitude 2400 V.29 4800/9600 Phase + amplitude 4800/9600 V.

• Combiner les données provenant de plusieurs voies de transmissions appelées voies basses vitesses (BV) ou basses fréquences sur une seule voie.6. appelée haute vitesse (HV) ou haute fréquence . • La voie composite ( HV) est donc partagée. N1 N2 N3 N4 M U L T I P L E X U E R Ligne de transmission haute fréquence M U L T I P L E X U E R N1 N2 N3 N4 58 . Multiplexage • Partage d’une même ligne de transmission entre plusieurs communications simultanées.

• Statique • Statistique 59 . – Multiplexage Temporel (TDMA : “Time division multiple access”): répartition en temps.1 Types de multiplexage • Deux types de multiplexage : – multiplexage Fréquentiel (FDMA : “Frequency division multiple access”) : répartition en fréquence.6.

6. •Mais la bande passante n’est pas exploitée à 100% ( des station peuvent ne pas utiliser leurs sous bandes ) 60 . •Chaque sous bande est attribuée à une communication ( station ) Fréquence Canal 4 Bande passante Canal 3 Canal 2 Canal 1 Temps •Cette technique est plus adapté au transmission analogiques et elle est simple à réalisé .2 Multiplexage fréquentiel •Le principe consiste à repartir la bande passante en N sous bandes .

61 . l’allocation peut être statique ou dynamique ( statistique ) – Multiplexage statique ( accès réservé périodique.3 Multiplexage temporel • Le temps de transmission est découpé en un ensemble d’intervalle . ) : un intervalle de temps (IT) est implicitement et périodiquement réservé pour chaque canal .6. Un IT au moins pour chacun des canaux – Statistique ( Dynamique ) : le nombre d’IT attribués à une station dépend de la demande.

3. •Cette technique n’exploite pas bien la bande passante S1 S2 S3 S4 It 1 It2 It3 It4 S5 it5 Intervalle de temps 62 .1 Multiplexage temporel statique •Le temps de transmission est découpé en un ensemble d’intervalle ( égale au nombre de stations ) •Chaque station émit uniquement dans sont intervalle de temps de façon périodique . •Donc une station utilise toute la bande passante pendant un IT .6.

3.6. it1 it2 it3 S1 S1 S2 it4 S3 it5 S5 Intervalle de temps 63 .2 Multiplexage temporel statistique • Statistique lorsqu’on alloue au besoin la ligne pour une des liaisons sur lesquelles il y a émission. •Le temps de transmission est découpé en un ensemble d’intervalle •Lorsque une station veut emmètre un intervalle de temps est lui alloué •Une station peut utilisé deux plusieurs intervalle de temps tandis que les autres stations sont au repos . •Cette technique exploite bien la bande passante mais elle est un peut délicate a mettre en ouvre .

Médias de transmission et équipements de transmission de données .

•C’est au niveau de cette couche que la plupart des types de média réseau sont définies. de maintenir et de désactiver la liaison physique entre les deux extrémités de réseaux.Média de transmission •Rappelons que la couche physique définit les caractéristiques électriques et mécaniques ainsi que les procédures et les fonctions permettant d'activer. •Deux grandes catégorie de média de transmission : •Câbles : • Electriques • Fibres optiques •Espaces ( l’air ) : les ondes .

Caractéristique: Vitesse: 10 à 100 Mbits/s Longueur maximale: 500 m Coût :peu coûteux Connecteur BNC du câble .Le câble coaxial • Un câble coaxial est un conducteur cylindrique où il est situé au centre un conducteur de cuivre qui est enveloppé d'un isolant flexible.

• Ils sont composées de fils en cuivre ou en aluminium qui sont isolés les un des autres par un plastique. .Câbles à paires torsadées • Deux types de câble sont reconnus et recommandés: – Câbles à paires torsadées non blindées – Câbles à paires torsadées blindées. • Ils sont utilisés à grande échelle pour connecter les ordinateurs dans un réseau local.

3 (CAT 3). 4 (CAT 4) et 5 (CAT 5). . 2 (CAT 2). • Il s'agit des catégories 1 (CAT 1). •Parmi ces catégories.Norme TIA/EIA-568-(A ou B). •La norme TIA/EIA-568-A définit cinq catégories de câblage. •la catégorie 5 est la plus couramment recommandée et utilisée de nos jours pour l'installation des réseaux locaux. 4 et 5 sont reconnues pour les réseaux locaux. seules les catégories 3.

un câble à paires torsadées blindées réduit le bruit électrique à l'intérieur du câble (couplage de paire à paire) ainsi qu'à l'extérieur du câble. Caractéristique: Vitesse: 10 à 100 Mbits/s Longueur maximale: 100 m Coût : Moyen .Câble à paires torsadées blindées(STP) • • Chaque paire de fils est enveloppée dans une feuille métallique et les quatre paires sont elles-mêmes enveloppées dans une tresse ou une feuille métallique.

les paires de fils sont tressées entre elles. Il est facile à installer et sa taille constitue son principal avantage.Câble à paires torsadées non blindées(UTP) • • • Pour ce type de câble chacun des 8 fils de cuivre est protégé par un matériau d'isolation. De plus. Mais Il est plus sensible au bruit électrique . Caractéristique: Vitesse: 10 à 100 Mbits/s selon la catégorie du câble Longueur maximale: 100 m Coût: moins chère .

Il réduit le bruit. sauf qu'il comporte huit conducteurs au lieu de quatre. Il ressemble à une fiche téléphonique.Connecteur RJ45 • • • • La terminaison du câble est le connecteur RJ-45. C'est un composant qui sert à connecter les câbles torsadées et les broches de la prise RJ-45. . la réflexion et les problèmes de stabilité mécanique.

.Prise RJ45 • Une prise RJ-45 comporte huit connecteurs reliée à la fiche RJ-45.

par conséquent. la distance que peut couvrir un réseau. Les données (bits) arrivant à un port d'un répéteur sont envoyées à tous les autres ports . •Les répéteurs sont des équipements d'interconnexion de réseau. •Ils augmentent le nombre de nœuds pouvant être connectés à un réseau et. •Les répéteurs présentent l'inconvénient de ne pas pouvoir filtrer le trafic réseau. ce qui permet d'étendre les câbles ( plus de 100M) sur de grandes distances. • Ils reforment.Le répéteur •Les répéteurs régénèrent les signaux. régénèrent et resynchronisent les signaux avant de les acheminer sur le réseau.

. sa fonction est aussi de régénèrer. •Ils sont jugés non intelligents parce qu'ils prennent simplement un signal réseau entrant et le répètent sur chaque port (origine du terme répéteur multiport). re-synchroniser et propager le signal reçu entre plusieurs machines connectés. •C'est un petit boîtier multiports (4. 8 ou 16 par exemple).Le concentrateur (HUB) •Le concentrateurs (Hub) est un répéteur multiport.

.Câble à fibre optique • Un câble à fibre optique est un média réseau capable de conduire des impulsions lumineuses modulées. les signaux représentant les bits sont convertis en faisceaux lumineux. • Un câble à fibre optique ne transporte pas d'impulsions électriques.

Câble à fibre optique Deux types de fibre : • monomode: un faisceau de lumière laser •Multimode: plusieurs faisceaux lumières LED Caractéristique: Vitesse: plus de 100 Mbits/s selon la qualité du câble Longueur maximale pour monomode jusqu’au 3km Longueur maximale pour multimode jusqu’au 2km Coût : plus chère .

Les connecteurs fibre optique .

Divers technologie & bande passante Type de média Bande passante Distance maximale Câble coaxiale fin de 50 ohms 10Mbits/s 158m Câble coaxiale épais de 50 ohms 10Mbits/s 500m Paire torsadée UTP de CAT5 10Mbits/s 100m Paire torsadée UTP de CAT5 100Mbits/s 100m Paire torsadée UTP de CAT5 1000Mbits/s 100m Fibre optique multimode 100Mbits/s 220m Fibre optique multimode 1000Mbits/s 550 Fibre optique monomode 1000Mbits/s 5000m .

• Le réseau LAN sans fil ( wifi ) est un exemple d'application courante des communications sans fil.Les ondes ( sans fil ) • Les signaux sans fil sont des ondes électromagnétiques qui peuvent circuler dans le vide de l'espace ou dans des médias tels que l'air. ce qui les rend très polyvalents dans la construction d'un réseau. . • les signaux sans fil ne requièrent aucun média physique.

faisceau hertzien et onde radio • Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux permanent entre deux points fixes. . très fortement concentrées à l'aide d'antennes directives. • Il utilise comme support les ondes radioélectriques.

bâtiments…). Quelques km . . végétation. 2  30 Mb/s • Radio ( 10Khz -500Mhz ) • 30 m  quelques km .faisceau hertzien et onde radio • Faisceau hertzien ( 500Mhz – 20Ghz ) . 11 Mb/s – Ces ondes sont principalement sensibles aux masquages (relief.

27 seconde ) La terre . Une bande passante qui peut attendre 30 GHz .Les satellites Géostationnaire ( position fixe ) à une hauteur de 36000 km. Les satellites posent le problème du temps d’allez retour ( 0.