You are on page 1of 1

ÎRLDC 6223

Le préjudice écologique dans le
contentieux constitutionnel au Bénin
Le contentieux constitutionnel du Bénin connaît une série de décisions tendant à la réparation
du préjudice écologique en droit positif béninois. Le préjudice écologique y apparaît
comme un préjudice résultant de l’atteinte au droit à un environnement sain, subi par
les victimes de ce droit de l’homme garanti par la Constitution du 11 décembre 1990.

CONTEXTE

Par Éric DEWEDI
Agrégé des facultés
de droit,
Doyen de la FDSP
Tchaourou,
Université de Parakou,
Bénin

Le préjudice écologique fait progressivement
son entrée très attendue en France (RemondGouilloud  M., Du préjudice écologique, D.  1989,
chr., p. 259  ; Ahrab  F., Le dommage écologique,
thèse Tours, 1997  ; Viney  G., Le préjudice écologique, Resp. civ. et assur. 1998, n° spéc. 5 bis, p. 6 ;
Neyret L., Atteintes au vivant et responsabilité civile,
LGDJ, 2006) en droit de la responsabilité civile parmi les préjudices réparables. En effet, par un projet de loi encore en discussion devant le Sénat en
France, ce préjudice pourrait prochainement être
inscrit à l’article 1386-19 du Code civil français (RLDC
2016/136, n° 6178, p. 12), à la suite de l’arrêt Erika
rendu par la Cour de cassation française en 2010 et
qui définit le préjudice écologique comme un préjudice résultant d’une atteinte aux actifs environnementaux non marchands, réparable par équivalent
(CA Paris, 30 mars 2010 ; cet arrêt a été confirmé par
la Chambre criminelle, Cass.  crim., 25  sept.  2012,
n°  10-82.938, Bull.  crim., n°  198). Il est dès lors intéressant de s’interroger sur les réponses du droit
positif béninois à cette évolution. Deux champs
s’offrent à l’analyse dans cette perspective, à savoir les textes de loi et l’application que le juge en
fait. Par rapport aux textes de loi, il y a deux textes
majeurs  : la Constitution du 11 décembre 1990 et
la loi-cadre sur l’environnement en République du
Bénin du 12 février 1999. Alors que la Constitution,
en son article 27, garantit le droit à un environnement sain comme un droit de l’homme, la loi-cadre
sur l’environnement a ajouté que « (…) quiconque
se rend coupable d’une pollution de l’environnement est tenu d’en réparer les conséquences (…) »
(L. n° 98-030, 12 févr. 1999, art. 15, portant loi-cadre
sur l’environnement en République du Bénin).
En élargissant cette règle aux droits de l’homme, la
Cour constitutionnelle du Bénin considère que « les
préjudices subis par toute personne, du fait de la
violation de ses droits fondamentaux ouvrent droit

Numéro 140 I Septembre 2016

à réparation » (v. C. const. Bénin, déc. DCC 02-065,
5 juin 2002). Or, en vertu de l’article 3 de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, la Cour constitutionnelle du Bénin est compétente pour recevoir
des requêtes individuelles, notamment au sujet de
la violation des droits de l’homme (v. Salami I. D. et
Gandonou D.  O.  M., Droit constitutionnel et institutions du Bénin, Éditions CeDAT, Cotonou, 2014,
p. 374 et s.). On note ainsi que si, en France, c’est
à la Cour de cassation qu’est revenu le mérite d’avoir
consacré la notion de préjudice écologique, au
Bénin, c’est plutôt la Cour constitutionnelle qui s’est
efforcée de reconnaître l’action en justice fondée
sur le dommage écologique (v. Segoh O., L’action
en justice fondée sur le dommage écologique en
droit, thèse Université d’Abomey-Calavi (UAC –
Droit), 25 févr. 2012).

décision de la Cour
 La
est regrettable, car elle
a abandonné une bonne
opportunité d’admettre
des actions préventives en
faveur de la protection de
l’environnement.
Le droit à un environnement sain va en effet donner
lieu à un important contentieux constitutionnel, la
Cour constitutionnelle du Bénin ayant été amenée
à jeter les bases de la réparation du préjudice écologique. Comment la Cour appréhende-t-elle le
préjudice écologique ? Qui peut demander la réparation de ce type de préjudice  ? Dans la jurisprudence de la Cour, on note, d’une part, une appréciation du préjudice écologique comme une
atteinte au droit à un environnement sain et, d’autre

RLDC I 37

http://lamyline.lamy.fr

Ailleurs dAns le monde