You are on page 1of 1

Chilly-Mazarin ● Morangis ● Wissous ● Massy ● Igny ● Palaiseau

2017 : Construisons ensemble
une dynamique et un pacte dʼengagements
pour notre territoire et le pays
De « mon ennemi cʼest la finance » à la loi El-Khomri, de renoncements en trahisons, la politique du gouvernement Hollande entraine des
reculs sociaux, et économiques sans précédent et produit des gâchis et
des dégâts considérables.
LʼEurope, éloignée des citoyens comme l'a encore montré le Brexit
et dévoyée par les dogmes libéraux, tente d'imposer TAFTA après le CETA
pour le seul profit de multinationales.
Dans un capitalisme en crise, présenté par le gouvernement les
droites et les médias comme seul système viable, nous vivons une crise
écologique qui ne trouve pas de solutions à la hauteur; le développement
de tensions internationales et de politiques migratoires mortifères ; une crise
globale de la vie politique marquée notamment par la forte montée de
lʼextrême droite…
Pour 2017, nous refusons lʼidée que tout serait joué dʼavance. Que
le second tour de la présidentielle devrait se résumer à « Sarkozy-Juppé »,
« Hollande-Valls-Macron » ou Le Pen et à la poursuite en pire des politiques
antisociales comme nous les subissons depuis des années. Nous sommes
convaincus que de nombreux militants associatifs, syndicalistes, élu-e-s et
citoyen-ne-s sont disponibles pour construire dʼautres possibles, des solutions de justice et de progrès social et des candidats pour les porter. Travaillons y ensemble !

Venez participer au prochain atelier
Mardi 27 septembre à 20h30 - salle Buffet à Massy
Thèmes : Emploi, Transition énergétique,
6ème République, Crise migratoire
Pour participer ou contribuer : atelier9106pour2017@gmail.com
A lʼinitiative du

Pour alimenter le débat...

N

ous voulons contribuer à la transformation de notre société, par la
remise en cause du productivisme
et du consumérisme, par la redistribution
des richesses mises au service du progrès
social, y compris au plan international et
européen, à rebours des politiques menées
actuellement et sous les quinquennats précédents, sous l’aiguillon des organisations
patronales et plus particulièrement du
Medef, des marchés financiers et des institutions européennes comme l'a montré
l'épisode des « Panama papers ».

afin de mettre dans le paysage des propositions d’urgence susceptibles de rassembler
et de redonner de l’espoir.

Nous refusons les logiques de « guerre
au terrorisme » et du tout sécuritaire, le
recul des droits et libertés publiques, la
recherche de boucs émissaires qui stigmatise des pans entiers de la population.

Dans ce sens, nous voulons élaborer des
propositions de mesures d’urgences qui
contribueraient à améliorer significativement et rapidement les conditions de vie
de toutes et tous.

Nous considérons que l’indispensable
transformation de notre société passe par
la mobilisation la plus large aux plans politique et social, par des modes d’intervention politique novateurs qui favorisent
l’intervention citoyenne et la participation
de toutes et tous aux décisions qui les
concernent. La puissante mobilisation
contre le projet de loi Travail et la mise
en échec de la constitutionnalisation de la
déchéance de nationalité démontrent la
profondeur de l’aspiration à une autre
politique et les importantes disponibilités
pour l’engagement citoyen.

Ces mesures d’urgences devraient être
pleinement intégrées dans les propositions
des candidat-e-s aux élections présidentielles et législatives de 2017.

Il y a débat à gauche sur la stratégie à
l’orée des présidentielles … Quel que soit
le choix de chacun aujourd’hui il faut de
toutes façons un démarche qui permette de
débattre largement et sans exclusive et de
sortir du fonctionnement politique habituel

Malgré les obstacles, la mobilisation
populaire qui se développe actuellement
peut donner à 2017 une toute autre physionomie que celle annoncée. Nous pensons
qu’il est nécessaire de contribuer en
commun à cette perspective.

Nous pensons que le rassemblement
des forces de progrès, dans les domaines
politique, syndical, associatif, culturel et
intellectuel est indispensable pour créer
les conditions de la mobilisation populaire.
Nous affirmons donc notre volonté commune d’œuvrer à ce rassemblement, pour
l’inscrire dans la durée et favoriser
l’irruption citoyenne dans le débat public.

Elles constitueraient notre bien commun
pour mener une campagne et construire
des candidatures d’unité lors de ces
échéances électorales.
L'exemple de la victoire des élections
partielles au Mans qui a vu des candidats
PCF-FDG-EELV menant une liste de large
rassemblement face aux candidats soutenus par Hollande l'a encore montré.