You are on page 1of 543

HELPCLIC

http://www.helpclic.net

04/01/2008

SOMMAIRE
I - Introduction ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 5
1-1 : L’écran d’Excel 2007 ....................................................................................................................... 5
1-2 : Le bouton Office .............................................................................................................................. 6
1-2-1 : Nouveau ................................................................................................................................... 6
1-2-2 : Ouvrir........................................................................................................................................ 7
1-2-3 : Enregistrer – Enregistrer sous … ............................................................................................. 8
1-2-4 : Imprimer ................................................................................................................................... 9
1-2-5 : Fermer .................................................................................................................................... 10
II – Les onglets d’Excel 2007 -------------------------------------------------------------------------------------------- 10
III – Les feuilles de calcul ------------------------------------------------------------------------------------------------- 11
3-1 : Le déplacement dans une feuille .................................................................................................. 11
3-2 : Le déplacement entre feuilles ....................................................................................................... 12
3-3 : L’insertion d’une feuille dans Excel ............................................................................................... 12
3-4 : Supprimez une feuille Excel .......................................................................................................... 12
IV – La saisie des données ----------------------------------------------------------------------------------------------- 13
V – Sélectionner des cellules -------------------------------------------------------------------------------------------- 14
5-1 : Sélectionner une plage de cellule ................................................................................................. 14
5-2 : Sélectionner plusieurs cellules non adjacentes ............................................................................ 14
5-3 : Sélectionner une ligne ................................................................................................................... 15
5-4 : Sélectionner plusieurs ligne .......................................................................................................... 15
5-5 : Sélectionner une colonne .............................................................................................................. 15
5-6 : Sélectionner plusieurs colonnes ................................................................................................... 16
5-7 : Sélectionner toutes les cellules de la feuille.................................................................................. 16
VI – Modifier un tableau --------------------------------------------------------------------------------------------------- 16
6-1 : Déplacer une cellule ...................................................................................................................... 16
6-2 : Recopier une donnée .................................................................................................................... 16
6-2-1 : Recopier une donnée ............................................................................................................. 16
6-2-2 : Créer une série de données .................................................................................................. 17
6-3 : Insérer une cellule ......................................................................................................................... 17
6-4 : Supprimer une cellule.................................................................................................................... 18
6-5 : Insérer une ligne / une colonne ..................................................................................................... 18
6-6 : Supprimer une ligne / une colonne ............................................................................................... 19
VII – Les calculs sous Excel 2007 -------------------------------------------------------------------------------------- 19
7-1 : Les calculs simples ....................................................................................................................... 19
7-2 : Les règles mathématiques ............................................................................................................ 19
7-3 : Les fonctions ................................................................................................................................. 20
7-4 : Les références relatives et les références absolues ..................................................................... 22
7-4-1 : Les références relatives ......................................................................................................... 22
7-4-2 : Les références absolues ........................................................................................................ 23
7-5 : L’onglet Formules .......................................................................................................................... 23
7-5-1 : Définir un nom pour une cellule ............................................................................................. 23
Page 1

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

7-5-2 : Recopier un calcul.................................................................................................................. 25
7-6 : L’évaluation des formules de calcul .............................................................................................. 25
VIII – L’impression de la feuille de calcul ----------------------------------------------------------------------------- 26
8-1 : La mise en page de la feuille de calcul ......................................................................................... 26
8-1-1 : Les marges ............................................................................................................................ 26
8-1-2 : L’orientation de la feuille ........................................................................................................ 28
8-1-3 : La taille de la feuille................................................................................................................ 28
8-1-4 : Les sauts de page .................................................................................................................. 29
8-1-5 : Arrière plan ............................................................................................................................. 30
8-2 : Mettre à l’échelle sa feuille Excel .................................................................................................. 31
8-3 : Les options de votre feuille de calcul ............................................................................................ 31
8-3-1 : Le quadrillage ......................................................................................................................... 31
8-3-2 : Les en-têtes ........................................................................................................................... 31
8-3 : Imprimer les formules de calcul .................................................................................................... 32
IX – Mettre en forme une ou plusieurs cellule(s) Excel ------------------------------------------------------------ 32
9-1 : Modifier la police de caractères .................................................................................................... 32
9-2 : Modifier la taille des caractères ..................................................................................................... 33
9-3 : Mettre le texte de votre cellule en gras ......................................................................................... 33
9-4 : Mettre le texte de votre cellule en italique ..................................................................................... 34
9-5 : Mettre le texte de votre cellule en souligné ................................................................................... 34
9-6 : Changer la couleur des caractères ............................................................................................... 35
9-7 : L’alignement dans les cellules ...................................................................................................... 36
9-7-1 : L’alignement à gauche ........................................................................................................... 36
9-7-2 : L’alignement au centre ........................................................................................................... 36
9-7-3 : L’alignement à droite .............................................................................................................. 36
9-7-4 : Fusionner des cellules ........................................................................................................... 37
9-7-5 : Aligner des cellules verticalement .......................................................................................... 37
9-7-6 : Changer l’orientation .............................................................................................................. 37
9-7-7 : Renvoyer le texte à la ligne .................................................................................................... 38
9-8 : Changer le format de cellule d’un nombre .................................................................................... 38
9-8-1 : Formater un chiffre en monétaire ........................................................................................... 40
9-8-2 : Formater un chiffre en pourcentage ....................................................................................... 41
9-8-3 : Ajouter des décimales ............................................................................................................ 42
9-8-4 : Supprimer des décimales....................................................................................................... 43
9-9 : Modifier le format d’une date ......................................................................................................... 43
9-13-1 : Choisir un format prédéfini ................................................................................................... 43
9-13-2 : Créer un format personnalisé .............................................................................................. 43
9-14 : Modifier le format d’une heure .................................................................................................... 44
9-14-1 : Choisir un format prédéfini ................................................................................................... 44
9-14-2 : Créer un format personnalisé .............................................................................................. 44
9-15 : Créer un format personnalisé ...................................................................................................... 44
X - La modification des cellules ----------------------------------------------------------------------------------------- 45

Page 2

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

10-1 : L’insertion de cellules .................................................................................................................. 45
10-1-1 : Insérez des cellules dans votre feuille Excel ....................................................................... 45
10-1-2 : Insérez des lignes dans votre feuille Excel .......................................................................... 45
10-1-3 : Insérez des colonnes dans votre feuille Excel ..................................................................... 45
10-1-4 : Insérez une feuille dans votre feuille Excel .......................................................................... 45
10-2 : La suppression de cellules .......................................................................................................... 45
10-2-1 : Supprimez une cellule dans votre feuille Excel ................................................................... 45
10-2-2 : Supprimez une ligne ou une colonne................................................................................... 46
10-2-3 : Supprimez une feuille........................................................................................................... 46
10-3 : La taille des cellules .................................................................................................................... 46
10-3-1 : Modifier la hauteur d’une ligne ............................................................................................. 46
10-3-2 : Modifier la largeur des colonnes .......................................................................................... 47
10-4 : La visibilité des lignes et des colonnes ....................................................................................... 48
10-4-1 : Masquer une ligne ou une colonne ...................................................................................... 48
10-4-2 : Afficher les lignes ou les colonnes masquées ..................................................................... 49
10-5 : Organiser les feuilles ................................................................................................................... 49
10-5-1 : Renommer les feuilles.......................................................................................................... 49
10-5-2 : Déplacer ou copier une feuille ............................................................................................. 49
10-5-3 : Couleur d’onglet ................................................................................................................... 50
10-6 : La protection de la feuille ............................................................................................................ 51
10-6-1 : Choisir les cellules à protéger .............................................................................................. 51
10-6-2 : Protéger la feuille ................................................................................................................. 52
10-6-3 : Oter la protection.................................................................................................................. 53
XI – L’insertion d’illustrations, de graphiques, de liens … -------------------------------------------------------- 53
11-1 : L’insertion de graphique .......................................................................................................... 53
11-1-1 : Modifier le type de graphique ............................................................................................... 55
11-1-2 : Titre au graphique ................................................................................................................ 56
11-2 : L’insertion d’images..................................................................................................................... 58
11-2-1 : La luminosité de l’image....................................................................................................... 58
11-2-2 : Le contraste de l’image ........................................................................................................ 59
11-2-3 : Le recoloriage de l’image ..................................................................................................... 60
11-2-4 : Le style de l’image ............................................................................................................... 61
11-2-5 : La forme de l’image.............................................................................................................. 61
11-2-6 : Le bord de l’image................................................................................................................ 62
11-2-7 : Les effets des images .......................................................................................................... 63
11-2-8 : Appliquer une rotation .......................................................................................................... 64
11-2-9 : La hauteur et la largeur de l’image ...................................................................................... 65
11-2-10 : Les options de l’image ....................................................................................................... 65
11-3 : L’insertion de clipart .................................................................................................................... 66
11-4 : L’insertion de formes ................................................................................................................... 67
11-5 : L’insertion de graphique SmartArt ............................................................................................... 68
11-6 : Insérer un lien hypertexte ............................................................................................................ 69

Page 3

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

11-7 : Insérer une zone de texte ........................................................................................................... 70
11-8 : Insérer un entête et un pied de page .......................................................................................... 70
11-9 : Insérer un WordArt ...................................................................................................................... 71
11-10 : Insérer votre signature .............................................................................................................. 72
11-11 : Insérer un objet ......................................................................................................................... 73
11-12 : Insérer un symbole .................................................................................................................... 74
XII – Les tris de données ------------------------------------------------------------------------------------------------- 75
XIII – Les outils de données ---------------------------------------------------------------------------------------------- 76
13-1 : La consolidation des données ..................................................................................................... 76
13-2 : La suppression des données ...................................................................................................... 77
13-3 : Les sous totaux ----------------------------------------------------------------------------------------------------- 78
XIV – Liaisons, consolidations ------------------------------------------------------------------------------------------- 80
XV – Les filtres -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 81
15-1 : Les filtres simples ........................................................................................................................ 81
15-2 : Filtrer sur plusieurs colonnes ...................................................................................................... 82
XVI – Les macros ----------------------------------------------------------------------------------------------------------- 83
XVII – Quelques fonctions ------------------------------------------------------------------------------------------------ 85
17-1 : La fonction SI .............................................................................................................................. 85
17-2 : La fonction RechercheV .............................................................................................................. 88
17-3 : Placer deux formules dans une même formule .......................................................................... 91

Page 4

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

I - Introduction
Excel est un logiciel conçu par la société Microsoft. Il permet de faire des tableaux et réaliser
des calculs plus ou moins complexe. Dans ce cours, vous allez découvrir la version 2007 de ce
logiciel.
Pour

ouvrir

le

logiciel

Excel
puis

2007,

cliquez

puis

sur

sur

et

sur
enfin

1-1 : L’ECRAN D’EXCEL 2007
Après avoir ouvert le logiciel Excel 2007, l’écran suivant apparaît alors :

Référence
de la cellule

Barre d’outils

Cellule
active
Numéro colonne

La barre de titre

Numéro Ligne
Feuille du
classeur

Le bouton Office

La barre de titre est composée du nom du logiciel (ici Microsoft Excel) puis du nom que l’on va
donner au classeur Excel. Par défaut, Excel nomme son premier classeur « classeur1». Un classeur
Excel est un espace de travail mis à votre disposition pour construire vos tableaux. Il est composé de
3 feuilles que l’on peut voir en bas à gauche. On peut ajouter ou retirer des feuilles a ce classeur.
Une feuille est organisée en lignes et en colonnes. Les lignes sont identifiées par des nombres et les
colonnes sont identifiées par des lettres. Le bouton Office correspond à l’ancien menu Fichier.

Page 5

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

La cellule est l’élément de base de la feuille et se trouve à l’intersection d’une ligne et d’une colonne.
Chaque cellule est identifiée par une référence spécifique, qui fait appel aux numéros de ligne et de
colonne où elle se trouve dans une feuille. Par exemple, dans chaque feuille, la cellule qui se trouve à
l’intersection de la colonne A et de la ligne 1 est donc identifiée par sa référence A1.
Une cellule peut recevoir :

Des données numériques ou alphanumériques,

Des formules de calcul,

Des commentaires.

La cellule active est celle qui apparaît en sur brillance à l’écran. C’est la cellule sélectionnée dans
laquelle vous travaillez. On peut voir aussi la référence de la cellule active dans la barre de formule.
1-2 : LE BOUTON OFFICE
Le bouton Office correspond à l’ancien menu Fichier :

1-2-1 : NOUVEAU

Page 6

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

vous allez ouvrir un nouveau classeur Excel. Mais

En cliquant sur le bouton
avant la boîte de dialogue suivante s’ouvre alors :

Dans cette boîte de dialogue, choisissez un modèle de classeur (vierge ou que vous avez crée) ou un
modèle de conçu par Microsoft.
Attention : Si vous choisissez la dernière solution, il faudra que vous ayez un accès Internet pour
pouvoir vous connectez à Microsoft Online. Dans tous les cas, cliquez sur le bouton
1-2-2 : OUVRIR
En cliquant sur ce bouton, vous allez ouvrir un fichier excel déjà enregistré sur votre
ordinateur. En cliquant sur ce bouton, la boîte de dialogue suivante s’ouvre :

Page 7

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

Il suffit alors de naviguer dans vos dossiers pour trouver le fichier que vous souhaitez ouvrir. Enfin,
double cliquez sur ce fichier pour l’ouvrir à l’écran.
1-2-3 : ENREGISTRER – ENREGISTRER SOUS …
Le bouton Enregistrer permet d’enregistrer sous le même nom et sous le même dossier un
fichier déjà enregistré. Le bouton Enregistrer sous … permet d’enregistrer un fichier sous un autre
nom ou sous un nom dossier.
La première fois que vous enregistrez un fichier, vous pouvez choisir soit enregistrez soit
enregistrez sous … Dans n’importe cas, la boîte de dialogue suivante s’ouvre alors :

Page 8

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

04/01/2008

Choisissez un dossier dans lequel vous voulez enregistrer votre fichier Excel. Ensuite, dans la zone
de texte

saisissez un nom pour votre classeur Excel. Par défaut,

Excel nomme le classeur « Classeur1 » puis cliquez sur le bouton
1-2-4 : IMPRIMER
Le bouton Imprimer permet d’imprimer votre classeur Excel. En cliquant sur ce bouton, la
boîte de dialogue suivante s’ouvre :

Page 9

HELPCLIC
http://www.helpclic.net

Cliquez sur le bouton

04/01/2008

pour sortir sur papier votre classeur Excel.

1-2-5 : FERMER
Le bouton Fermer permet de fermer la feuille Excel en cours d’utilisation. Si vous avez fait des
changements depuis la dernière fois que vous avez enregistrez, la boîte de dialogue suivante
apparaît :

En cliquant sur le bouton

vous allez enregistrer votre fichier Excel comme dans la

partie 1-23. En cliquant sur

vous n’allez pas enregistrer les changements. Après avoir

cliqué sur ce bouton, tous les changements effectués seront perdus. Si vous cliquez sur le bouton
vous reviendrez au point de départ. Vous n’aurez pas enregistré votre document Excel
mais tous les changements que vous avez faits ne seront pas perdus.
II – Les onglets d’Excel 2007
Comme vous avez pu le constater, la barre de menu présente dans les versions précédentes
d’Excel (2000, XP, 2003) a totalement disparue et a été remplacé par un ruban composé d’onglet.
Dans tous le cours suivant, on verra le fonctionnement d’Excel avec ces différents onglets.
Page 10

vous pouvez soit utiliser la souris et cliquez sur la cellule que vous souhaitez.net 04/01/2008 III – Les feuilles de calcul Comme nous l’avons vu dans la partie I de ce tutoriel. soit vous pouvez utiliser les 4 flèches de directions pour pouvoir se déplacer. une feuille Excel est composée de ligne et colonne. 3-1 : LE DEPLACEMENT DANS UNE FEUILLE Pour pouvoir se déplacer dans une feuille de calcul.HELPCLIC http://www. L’intersection s’appelant une cellule.helpclic. Une autre solution consiste à cliquer sur le bouton suivant l’onglet Accueil. Le menu suivant apparaît : Dans ce menu choisissez la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 11 de .

Vous située dans l’onglet Accueil. cliquez sur les feuilles de votre classeur situé en bas à gauche de la fenêtre Excel : 3-3 : L’INSERTION D’UNE FEUILLE DANS EXCEL Si vous n’avez pas assez de feuille Excel dans votre classeur.net 04/01/2008 saisissez la référence de la cellule de Dans la zone de texte Référence atteindre puis cliquez sur le bouton Votre cellule se place alors sur la cellule à atteindre. choisissez « Insérer une feuille » 3-4 : SUPPRIMEZ UNE FEUILLE EXCEL Page 12 . Le menu pouvez aussi cliquez sur la liste déroulante suivant apparaît : Dans ce menu.helpclic. 3-2 : LE DEPLACEMENT ENTRE FEUILLES Pour pouvoir se déplacer entre les feuilles.HELPCLIC http://www. vous pouvez en ajouter une ou plusieurs en cliquant sur le bouton suivant situé en bas à gauche de votre écran Excel.

Vous pouvez aussi choisir dans la liste déroulante suivant apparaît : Dans ce menu. vous pouvez saisir deux types de données : • Des données alphanumériques • Des données numériques Page 13 de l’onglet Accueil. IV – La saisie des données Sous Excel. choisissez « Supprimer une feuille ».net 04/01/2008 Pour supprimer une feuille Excel de votre classeur. Si vous aviez des informations sur cette feuille. la boîte de dialogue suivante apparaît : En cliquant sur le bouton vous allez supprimer les informations que vous aviez saisies sur votre feuille Excel. cliquez droit sur le nom de la feuille à supprimer.helpclic. Le menu .HELPCLIC http://www. Le menu suivant apparaît : Choisissez ensuite Votre feuille est alors supprimée.

Puis en cliquant et en tenant cliquez. vous pouvez utiliser la barre de formule pour modifier vos informations Pour valider le changement des informations dans la barre de formule. Une autre solution consiste à appuyer sur la touche F2 de votre clavier pour faire apparaître le curseur dans la cellule à modifier. vous avez deux solutions :  Avec le clavier : Sélectionnez la première cellule puis tout en maintenant la touche Majuscule enfoncée (celles au-dessus des touches CTRL). Lorsque vous saisissez des informations dans une cellule Excel. il faut sélectionner la première cellule puis tout en maintenant la touche CTRL Page 14 .helpclic. vous ne pouvez valider le changement qu’en appuyant sur la touche ENTREE de votre clavier. soit en utilisant une des 4 flèches de direction. 5-2 : SELECTIONNER PLUSIEURS CELLULES NON ADJACENTES Les cellules non adjacentes se sont des cellules qui ne se touchent pas. Pour sélectionner une plage de cellule. il suffit soit de cliquer à un endroit sur la feuille. soit en appuyant sur la touche ENTREE de votre clavier. soit se déplacer avec une des flèches de direction.net 04/01/2008 Par défaut. L’image suivante montre une plage de cellule sélectionnée : Pour enlever la sélection. V – Sélectionner des cellules 5-1 : SELECTIONNER UNE PLAGE DE CELLULE La sélection de plusieurs cellules permet de changer par exemple la police d’écriture ou la taille … et évite ainsi de faire et refaire les mêmes manipulations pour chaque cellule. il faut valider votre saisie soit en cliquant dans une autre cellule. déplacez la souris jusqu'à la fin de votre sélection. les données alphanumériques sont alignées sur la gauche d’une cellule et les données numériques s’alignent automatiquement sur la droite.HELPCLIC http://www. Pour sélectionner des cellules non adjacentes. Pour modifier des informations dans une cellule. La sélection des cellules non adjacentes se fait en même temps avec le clavier et la souris. déplacez-vous avec les flèches de direction  Avec la souris : Placez-vous sur la première cellule qui fera partie de la sélection.

il faut cliquer sur le numéro de la colonne que l’on veut sélectionner.net 04/01/2008 enfoncée. L’image suivante vous montre la sélection de cellule non adjacente : 5-3 : SELECTIONNER UNE LIGNE Pour sélectionner une ligne. Tout en maintenant le clic enfoncé. L’image suivante vous montre la sélection d’une colonne : Page 15 . il suffit de cliquer sur la première ligne que l’on veut sélectionner. il suffit de déplacer la souris sur la ligne du dessus ou du dessous : L’image suivante vous montre la sélection de plusieurs lignes : 5-5 : SELECTIONNER UNE COLONNE Comme pour sélectionner une ligne.HELPCLIC http://www. L’image suivante vous montre la sélection d’une ligne : 5-4 : SELECTIONNER PLUSIEURS LIGNE Pour sélectionner plusieurs lignes.helpclic. il faut cliquer sur les cellules que l’on veut sélectionner. il suffit de cliquer sur le numéro de la ligne que l’on veut sélectionner.

il suffit de déplacer la souris vers la droite ou vers la gauche. L’image suivante vous montre la sélection de toutes les cellules de la feuille : VI – Modifier un tableau 6-1 : DEPLACER UNE CELLULE Si vous avez saisi du texte dans une cellule et que vous vous êtes trompés de cellule. Tout en maintenant cliquer. il faut cliquer sur la première colonne que l’on veut sélectionner. il n’est pas nécessaire de supprimer tout ce qu’il y a dans la cellule et de le retaper dans une autre cellule.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 5-6 : SELECTIONNER PLUSIEURS COLONNES Comme pour la sélection de plusieurs lignes.helpclic. 6-2 : RECOPIER UNE DONNEE 6-2-1 : RECOPIER UNE DONNEE Page 16 . C’est un petit carré gris se situant juste en dessous de la cellule de la référence active dans la barre de formule. L’image suivante vous montre la sélection de plusieurs colonnes : 5-7 : SELECTIONNER TOUTES LES CELLULES DE LA FEUILLE Pour sélectionner toutes les cellules d’une feuille. déplacer la cellule sur la cellule en question. Pour déplacer une cellule. Mettez votre souris sur un des bords de la cellule puis cliquer. sélectionner la cellule que vous voulez déplacer. il suffit de placer la souris à l’intersection de la première ligne et de la première colonne. Tout en maintenant le clic enfoncé.

Maintenant. la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 17 Le . Pour créer une série de donnée. Ensuite. choisissez « Insérer des cellules … ». Pour insérer une cellule. Normalement. saisissez dans une cellule Lundi puis validez la cellule et retournez-y dessus. Par exemple Lundi. cliquez et déplacez dans les cellules de droites ou du dessous. il faut se placer à l’endroit où l’on veut placer ce que nous venons de copier et de choisir Coller dans le menu Edition (en appuyant sur les touches CTRL+C vous faîtes le raccourci clavier). 6-3 : INSERER UNE CELLULE Insérer une cellule entre une autre cellule permet de libérer une place entre deux cellules. il suffit de sélectionner la cellule la cellule que l’on veut copier puis de choisir Copier dans le menu Edition (en appuyant sur les touches CTRL+C vous faîtes le raccourci clavier). placez la souris en bas à droite de la cellule sélectionnée sur un petit carré noir. Une série de donnée c’est une suite logique.net 04/01/2008 Pour recopier une donnée (donnée alphanumérique ou numérique) d’une cellule à une autre cellule. La souris devient un petit + noir.helpclic. … où 01 janvier. Maintenant. il suffit de choisir dans l’onglet Accueil. une suite logique vient de se former. la liste déroulante menu suivant apparaît alors : Dans ce menu. 02 janvier.HELPCLIC http://www. Remarque : Cette technique est très employée pour copier des formules de calcul assez complexe. Mardi. 6-2-2 : CREER UNE SERIE DE DONNEES Vous avez la possibilité avec Excel de créer une série de données.

helpclic. il suffit de placer la cellule à l’endroit où on veut insérer une ligne ou une colonne. choisissez l’option que vous voulez. choisissez « Supprimer les cellules … ». 6-5 : INSERER UNE LIGNE / UNE COLONNE Pour insérer une ligne ou une colonne sur votre feuille Microsoft Excel. La boîte de dialogue suivante apparaît : Comme pour l’insertion de cellule. Dans la liste déroulante qui s’ouvre : Page 18 .HELPCLIC http://www. Ensuite. il suffit de cliquer sur la liste déroulante de l’onglet Accueil.net 04/01/2008 Choisissez le bouton « Décaler les cellules vers la droite » ou « décaler les cellules vers le bas » puis cliquez sur le bouton 6-4 : SUPPRIMER UNE CELLULE Pour supprimer une cellule de la feuille sur laquelle vous êtes entrain de travailler. il suffit de choisir la liste déroulante Le menu suivant apparaît : Dans ce menu.

il suffit de choisir Supprimer dans le menu Edition. On va additionner 2 cellules : Dans la cellule C1. il suffit de sélectionner la ligne ou la colonne que l’on veut supprimer. Lorsque vous faîtes un calcul vous ne calculez pas les chiffres qui sont à l’intérieur des cellules mais les références des cellules. vous pouvez saisir aussi la référence de la cellule. on saisit le signe = Ensuite. Pour reprendre l’exemple précédent. on met le signe. on saisit le signe + puis on tape la deuxième cellule soit B1 puis on appuie sur la touche ENTREE pour valider. La troisième solution consiste à se déplacer avec les flèches de direction sur les cellules. Ici + puis on clique sur la cellule B1.net 04/01/2008 Choisissez « Insérer des lignes dans la feuille » ou « Insérer des colonnes dans la feuille » pour insérer une ligne ou une colonne. Pour reprendre l’exemple précédent. Ensuite. on saisit le signe = puis on tape A1 au clavier. VII – Les calculs sous Excel 2007 7-1 : LES CALCULS SIMPLES Un calcul ou une formule de calcul commence toujours par le signe égal ( = ). Au lieu de cliquer sur les cellules. La ligne ou la colonne se supprime automatiquement. 6-6 : SUPPRIMER UNE LIGNE / UNE COLONNE Pour supprimer une ligne ou une colonne. Pour valider le calcul. on appuie sur la touche ENTREE du clavier. il faut cliquer sur la cellule A1. 7-2 : LES REGLES MATHEMATIQUES Page 19 . on saisit le signe = puis on se déplace 2 fois avec la touche de direction vers la gauche pour se placer sur la cellule A1 puis on saisit le signe + puis on se déplace 1 fois avec la flèche de direction vers la gauche sur la cellule B1 puis on appuie sur la touche ENTREE.HELPCLIC http://www.helpclic. L’exemple suivant vous montre un calcul simple.

Par contre.HELPCLIC http://www. Attention. Il existe des dizaines de fonctions. on a fait une addition entre la cellule A1 et B1 mais on aurait très bien pu faire B1 + A1 ce qui revient au même. La liste déroulante suivant apparaît : Quelques fonctions apparaissent comme la fonction Somme ou la fonction Moyenne … Ce sont les fonctions les plus utilisés sur cet ordinateur. Ce qui est le cas aussi pour la multiplication.helpclic. qui vont des statistiques aux bases de données en passant par des fonctions mathématiques et trigonométriques … Pour utiliser une fonction. il faut que vous mettiez des parenthèses comme le montre l’image suivante : Le résultat de ce calcul donne 25. Par exemple : Le résultat de cette opération donne 13 puisque la multiplication à priorité sur l’addition donc si vous voulez additionner puis multiplier après. Pour afficher toutes les fonctions. lorsque vous ouvrez une parenthèse. cliquez sur la liste déroulante du bouton suivant situé dans l’onglet Accueil. n’oubliez pas de la fermer. il faut faire attention à la soustraction et a la division : • A1-B1 est différent de B1-A1 • A1/B1 est différent de B1/A1 Attention aussi si vous mélangez plusieurs signes. 7-3 : LES FONCTIONS Une fonction mathématique est un assistant qui va vous aider à réaliser un calcul plus ou moins complexe. cliquez sur le bouton La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 20 .net 04/01/2008 Lors de l’exemple précédent.

Le caractère 2 points ( : ) signifie jusqu’à. je montre la fonction SOMME qui permet d’additionner plusieurs cellules : Dans la zone de texte « Nombre 1 ». cliquez sur la fonction que vous souhaitez.HELPCLIC http://www. Dans l’exemple suivant. Page 21 . choisissez une catégorie de fonction puis dans la zone de texte du dessous.net 04/01/2008 Dans la liste déroulante Catégorie. j’additionne les cellules A1. Dans mon exemple. sélectionnez toute les cellules qui vont entrer dans votre calcul.helpclic. B1 et C1.

la cellule B2 contient la formule =A1 . Page 22 . cliquez sur le bouton Pour avoir une description plus précise de la fonction. Lorsque vous avez fini votre calcul. les références de cellules ou de plages de cellules sont généralement basées sur leur position par rapport à la cellule qui contient la formule. Dans l'exemple suivant.net 04/01/2008 Donc la formule décrit le calcul : Additionne la cellule A1 jusqu’à la cellule C1. La fenêtre suivante s’ouvre alors : Dans cette fenêtre. Il s'agit là d'une référence relative.HELPCLIC http://www. cliquez sur le lien « Aide sur cette fonction ». 7-4 : LES REFERENCES RELATIVES ET LES REFERENCES ABSOLUES 7-4-1 : LES REFERENCES RELATIVES Lorsque vous créez une formule.helpclic. Microsoft Excel recherche la valeur située une cellule au-dessus et une cellule à gauche de la cellule B2. vous avez une description de la formule ainsi qu’un exemple vous montrant l’utilisation de la formule de calcul.

Par exemple.helpclic. la formule de la formule B2. vous allez trouver toute les formules de calcul classées par catégorie : Pour choisir une fonction. Excel ajuste automatiquement les références contenues dans la formule collée pour faire référence aux différentes cellules par rapport à la position de la formule. Par exemple.net 04/01/2008 Lorsque vous copiez une référence utilisant des références relatives. qui se trouve une cellule au-dessus et une cellule à gauche de B2 a été copiée dans la cellule B3.HELPCLIC http://www. si votre formule multiplie la cellule A5 par la cellule C1 (=A5*C1) et que vous la copiez dans une autre cellule. Dans l'exemple suivant. pour créer une référence absolue à la cellule C1. =A1. Vous pouvez créer une référence absolue en plaçant le signe $ avant les éléments de la référence qui ne doivent pas être modifiés. il suffit de cliquer sur la liste déroulante puis il faut choisir la fonction et la boîte de dialogue de la fonction apparaît comme dans le chapitre 7-3 7-5-1 : DEFINIR UN NOM POUR UNE CELLULE Page 23 . 7-4-2 : LES REFERENCES ABSOLUES Si vous ne voulez pas qu’Excel ajuste les références lorsque vous copiez une formule dans une autre cellule. utilisez une référence absolue. ajoutez les signes $ à la formule : =A5*$C$1 7-5 : L’ONGLET FORMULES Dans cet onglet. qui fait référence à la cellule située une cellule au-dessus et une cellule à gauche de la cellule B3. Excel ajuste les deux références. Excel a ajusté la formule de la cellule B3 en la changeant en =A2.

Excel. Lorsque vous avez saisi votre formule. Cliquer sur le bouton pour terminer. nous allons utiliser cette zone de nom pour faire un calcul comme le montre l’image suivante : Dans ce calcul. j’ai saisi le signe = puis. pour réaliser ce calcul. la zone de nom s’appelle « Taux » et nous avons aussi la référence de la cellule. Avant de créer un nom de zone. Donc. j’ai saisi A4 puis le signe multiplier ( * ) puis j’ai saisi au clavier les premières lettres de ma zone de nom.helpclic. appuyez sur la touche ENTREE.HELPCLIC http://www. Pour créer un nom de zone. Page 24 . il suffit de cliquer sur le bouton La boîte de dialogue suivante apparaît : Dans cette boîte de dialogue.net 04/01/2008 Un nom de zone est un nom que l’on donne à une cellule ou plusieurs cellules. je multiplie un nombre par le montant du taux qui est de 10%. On aurait très bien pu choisir dans l’onglet Formules. propose alors une aide avec plusieurs propositions. Maintenant. il faut sélectionner la zone.

cliquez sur le bouton La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 25 .net 04/01/2008 7-5-2 : RECOPIER UN CALCUL Maintenant que vous avez définit une zone de nom. si vous souhaitez voir le déroulement de la formule.helpclic. vous pouvez très bien recopier la formule. Maintenant. le taux se rapportera alors toujours au à la référence de la cellule comme le montre l’exemple suivant : Ici. Par exemple dans l’exemple suivant on va faire le calcul suivant : Si la multiplication entre 2 cellules est supérieure à 100 alors On affiche le résultat de la multiplication Sinon on affiche 2 Voici l’image du calcul Vous pouvez faire un essai en changeant le deuxième nombre est en mettant 7 par exemple. j’ai juste fait un simple Copier / Coller de la cellule B4 sur la cellule B5.HELPCLIC http://www. 7-6 : L’EVALUATION DES FORMULES DE CALCUL Il est parfois difficile de comprendre comment une formule imbriquée calcul des résultats.

il suffit de cliquer sur l’onglet Mise en page. cliquez sur pour afficher l'autre formule dans la zone Évaluation. Le résultat de l'évaluation s'affiche en italique.HELPCLIC http://www. Cliquez sur pour revenir aux cellules et formule précédentes. le ruban suivant apparaît : 8-1-1 : LES MARGES En cliquant sur le bouton la liste déroulante suivante apparaît : Page 26 .net Cliquez sur le bouton 04/01/2008 pour examiner la valeur de la référence soulignée. Si la partie soulignée de la formule est une référence à une autre formule. VIII – L’impression de la feuille de calcul 8-1 : LA MISE EN PAGE DE LA FEUILLE DE CALCUL Pour mettre en page votre feuille de calcul.helpclic.

vous pouvez aussi personnaliser les marges en cliquant La boîte de dialogue suivante apparaît : sur le bouton Dans cette boîte de dialogue. gauche et de droite.net 04/01/2008 Dans cette liste. Vous pouvez utiliser les petites flèches pour augmenter ou diminuer les marges. bas. Une fois que les marges ont été définies.HELPCLIC http://www. Page 27 . cliquez sur le bouton bouton pour sortir sur papier votre document ou cliquez sur le pour revenir à votre feuille Excel. saisissez les marges du haut. choisissez le type de marge.helpclic.

helpclic. cliquez sur le bouton l’onglet Mise en page.7 cm. la taille de votre feuille. cliquez sur le bouton de l’onglet Mise en page. La liste déroulante suivante s’ouvre alors : Page 28 dans . la feuille que vous allez imprimer est une feuille A4 c’est-à-dire qu’elle mesure 21 cm par 29. Si vous souhaitez changer. choisissez « Portrait » si vous voulez orienter votre feuille verticalement ou « Paysage » pour orienter votre feuille horizontalement.net 04/01/2008 8-1-2 : L’ORIENTATION DE LA FEUILLE Pour orienter votre feuille.HELPCLIC http://www. 8-1-3 : LA TAILLE DE LA FEUILLE Par défaut. la liste déroulante suivante apparaît : Dans cette liste déroulante.

En cliquant sur ce bouton.net 04/01/2008 Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur la taille de la feuille que vous souhaitez. vous pouvez insérer un saut de page dans votre document Excel. la liste déroulante apparaît : Cliquez sur le bouton pour insérer un saut de page.helpclic.HELPCLIC http://www. Pour cela. cliquez sur le bouton dans l’onglet Mise en page. Le saut de page est marqué par des pointillés comme le montre l’image suivante : Page 29 . 8-1-4 : LES SAUTS DE PAGE A tout moment.

net 04/01/2008 Pour supprimer le saut de page.helpclic. 8-1-5 : ARRIERE PLAN Pour mettre une image en arrière plan. cliquez sur le bouton du menu précédent.HELPCLIC http://www. cliquez sur le bouton dans l’onglet Mise ne page. La boîte de dialogue suivante apparaît : Parcourez et sélectionnez votre disque dur pour trouver l’image à mettre en arrière plan puis sélectionnez et cliquez sur le bouton pour mettre votre image comme le montre l’image suivante : Page 30 .

helpclic. si vous souhaitez imprimer le quadrillage.net 04/01/2008 8-2 : METTRE A L’ECHELLE SA FEUILLE EXCEL Dans l’onglet Mise en page. la largeur et la hauteur doivent être définies sur Automatique 8-3 : LES OPTIONS DE VOTRE FEUILLE DE CALCUL 8-3-1 : LE QUADRILLAGE Pour afficher ou non le quadrillage sur votre feuille Excel. Lors de l’impression. le quadrillage de ma feuille Excel n’est pas affiché. 8-3-2 : LES EN-TETES Les en-têtes correspondent aux lignes (les chiffres) et aux colonnes (les lettres). Pour afficher ou non les en-têtes cochez ou décochez la case suivante dans l’onglet Mise en page : Page 31 . Pour cela. il suffit de cliquer sur Pour pouvoir utiliser cette fonctionnalité.HELPCLIC http://www. Dans cet exemple. vous pouvez réduire ou agrandir l’échelle d’impression de votre feuille Excel. cocher la case à cocher dans l’onglet Mise en page. cliquez sur la case à cocher dans l’onglet Mise en page.

il faut cliquer sur l’onglet Formules ensuite.net 04/01/2008 Pour afficher ces en-têtes lors de l’impression. Vous pouvez aussi afficher la boîte de dialogue « Police » en cliquant sur le bouton suivant : Ou utilisez le raccourci clavier CTRL+MAJ+F.HELPCLIC http://www. la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 32 . Dans n’importe qu’elle cas. il suffit de cliquer sur la liste déroulante de l’onglet Accueil. il faut cliquer sur le bouton et votre formule de calcul apparaît comme le montre l’image suivante : IX – Mettre en forme une ou plusieurs cellule(s) Excel 9-1 : MODIFIER LA POLICE DE CARACTERES La police de caractère c’est le style d’écriture que vous utilisez pour taper des informations. 8-3 : IMPRIMER LES FORMULES DE CALCUL Pour afficher les formules de calcul et donc les imprimer. cochez la case suivante dans l’onglet Mise en page. Vous avez des polices plus ou moins grosses plus ou moins penchées … Pour modifier la police de caractères d’une cellule.helpclic.

Il suffit de faire défiler l’ascenseur jusqu'à ce que vous trouviez la police désirée. La taille de la police se situe sur la partie droite de cette boîte de dialogue. dans la liste « Police ».HELPCLIC http://www. Les tailles vont de 1 à 409. Pour modifier la taille des caractères. vous avez deux possibilités :  Il suffit de cliquer sur la liste déroulante « Taille de la police » est de chercher la taille de la police voulue. Une fois votre police d’écriture choisi. avec l’ascenseur. le type de police que vous souhaitez mettre dans votre cellule.helpclic.net 04/01/2008 Choisissez alors. cliquez sur le bouton Vous pouvez agrandir ou diminuer la taille de la police en cliquant sur un des deux boutons suivants 9-3 : METTRE LE TEXTE DE VOTRE CELLULE EN GRAS Page 33 . Il suffit de cliquer ensuite sur l’onglet Police.  La deuxième solution consiste à choisir la boîte de dialogue précédente. Une fois sélectionnée. cliquez sur le bouton 9-2 : MODIFIER LA TAILLE DES CARACTERES La taille des caractères c’est la taille de l’écriture que vous utilisez pour saisir des informations. 1 étant la plus petite et 409 étant la plus grosse.

HELPCLIC http://www. Vous pouvez aussi afficher la boîte de dialogue sur le format de cellule (boîte de dialogue précédente) et choisir le style Italique dans cette boîte de dialogue : 9-5 : METTRE LE TEXTE DE VOTRE CELLULE EN SOULIGNE Pour souligner un texte d’une cellule.helpclic. Vous pouvez aussi afficher la boîte de dialogue sur le format de cellule (boîte de dialogue précédente) et choisir le style Souligné dans cette boîte de dialogue : Si vous regardez bien. cliquez sur le bouton de l’onglet Accueil. Vous pouvez aussi afficher la boîte de dialogue sur le format de cellule (boîte de dialogue précédente) et choisir le style Gras dans cette boîte de dialogue : 9-4 : METTRE LE TEXTE DE VOTRE CELLULE EN ITALIQUE Pour mettre une cellule en italique. cliquez sur le bouton de l’onglet Accueil.net 04/01/2008 Pour mettre une cellule en gras. cliquez sur le bouton de l’onglet Accueil. vous trouverez une liste déroulante : Page 34 . à côté du bouton de l’onglet Accueil.

vous trouverez différents style de soulignement.HELPCLIC http://www. cliquez sur l’onglet suivante apparaît : Page 35 La boîte de dialogue . 9-6 : CHANGER LA COULEUR DES CARACTERES Par défaut.net 04/01/2008 Dans cette liste déroulante. Mais vous pouvez très bien changer la couleur des caractères pour faire ressortir des cellules. vous pouvez choisir la couleur que vous souhaitez : Vous pouvez afficher d’autres couleur en cliquant sur La boîte de dialogue suivante apparaît : Si vous souhaitez personnaliser une couleur. En cliquant sur la liste déroulante de ce bouton. les caractères sont écrits en noir. cliquer sur le bouton de l’onglet Accueil. Pour cela.helpclic.

cliquez sur le bouton 9-7 : L’ALIGNEMENT DANS LES CELLULES Par défaut. 9-7-1 : L’ALIGNEMENT A GAUCHE Pour aligner des chiffres sur la gauche d’une cellule.net 04/01/2008 Il ne vous reste plus qu’à remplir les couleurs rouges. vert. Page 36 dans l’onglet . il suffit de cliquer sur le bouton dans l’onglet Accueil. 9-7-2 : L’ALIGNEMENT AU CENTRE Pour aligner du texte ou des chiffres au centre d’une cellule. 9-7-3 : L’ALIGNEMENT A DROITE Pour aligner du texte sur la droite d’une cellule. cliquez sur le bouton Accueil.HELPCLIC http://www.helpclic. cliquez sur le bouton dans l’onglet Accueil. le texte est aligné sur la gauche d’une cellule et les chiffres sont alignés sur la droite. bleu ou de cliquer sur la palette de couleur. Quand vous avez fait votre choix.

la liste déroulante suivante apparaît : Choisissez alors le type de rotation que vous souhaitez appliquer à votre cellule comme le montre l’image suivante : Page 37 . En cliquant sur ce bouton. cliquez sur un des boutons suivants de l’onglet Accueil : • permet d’aligner votre texte ou vos chiffres sur le haut de la cellule.helpclic. • permet d’aligner votre texte ou vos chiffres sur le bas de la cellule. Ces cellules doivent être contigües c’est-à-dire qu’elles doivent se trouver les unes à coté des autres.HELPCLIC http://www. 9-7-6 : CHANGER L’ORIENTATION Pour changer l’orientation d’un texte dans une cellule. Vos cellules sont alors fusionnées sur le bouton comme le montre l’image suivante : 9-7-5 : ALIGNER DES CELLULES VERTICALEMENT Après avoir par exemple fusionné plusieurs cellules. sélectionnez toutes les cellules qui doivent être fusionné. l’alignement du texte ou d’un chiffre se situe sur le bas de la cellule. il suffit de cliquer dans l’onglet Accueil. Pour fusionner plusieurs cellules. • permet d’aligner votre texte ou vos chiffres au centre de la cellule.net 04/01/2008 9-7-4 : FUSIONNER DES CELLULES La fusion de cellule permet de rassembler plusieurs cellules en une seule. cliquez sur le bouton de l’onglet Accueil. Vous pouvez changer l’alignement vertical d’une cellule. Ensuite.

Pour de l’onglet Accueil.net 04/01/2008 9-7-7 : RENVOYER LE TEXTE A LA LIGNE Si vous avez du texte trop long dans une cellule et que vous ne souhaitez pas agrandir cette cellule. mais vous pouvez changer ce format.HELPCLIC http://www.helpclic. alors il suffit de renvoyer tout le texte à la ligne en cliquant sur le bouton suivant de l’onglet Accueil comme le montre l’image suivante : 9-8 : CHANGER LE FORMAT DE CELLULE D’UN NOMBRE Par défaut. cliquer sur la liste déroulante apparaît : Page 38 . le format d’un nombre est en standard. La liste suivante cela.

helpclic.HELPCLIC http://www. La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 39 de la liste . D’autres format. plus précis sont disponible en cliquant sur déroulante précédente.net 04/01/2008 Dans cette liste choisissez le type de format que vous souhaitez appliquer à la cellule.

Ensuite.HELPCLIC http://www. Une liste déroulante « Symbole » est apparue. Pour formater un chiffre en monétaire. affichez la boîte de dialogue précédente. L’image suivante vous montre le choix du symbole monétaire Euro (€) : Page 40 . Cliquez sur cette liste et choisissez le symbole monétaire de votre pays. dans le menu « Catégorie ».net 04/01/2008 Choisissez alors le format dans la catégorie des nombres puis cliquez sur le bouton 9-8-1 : FORMATER UN CHIFFRE EN MONETAIRE Formater un chiffre en monétaire. revient à mettre derrière ce chiffre le symbole de la monnaie de votre pays. choisissez Monétaire.helpclic.

L’image suivante vous montre la mise en place du pourcentage pour un chiffre : Page 41 . en formatant votre chiffre en pourcentage. De plus.HELPCLIC http://www. cliquez sur 9-8-2 : FORMATER UN CHIFFRE EN POURCENTAGE Formater un chiffre en pourcentage revient à ajouter derrière ce chiffre le symbole %.helpclic.net 04/01/2008 Une fois le symbole choisi. Pour formater un chiffre en pourcentage. vous pouvez ajouter des décimales. affichez la boîte de dialogue précédente puis cliquez sur l’onglet Nombre et dans la « Catégorie » choisir Pourcentage.

cliquez sur OK. vous devez afficher la boîte de dialogue du Format de cellule (boîte de dialogue précédente). vous devez cliquer sur l’onglet Nombre et choisir dans le menu « Catégorie » Nombre : Page 42 . Ensuite. Une fois choisie le nombre de décimale.helpclic.HELPCLIC http://www. 9-8-3 : AJOUTER DES DECIMALES Pour ajouter des décimales à un nombre.net 04/01/2008 Choisissez le nombre de décimales voulues en cliquant sur une des deux petites flèches.

Faîtes défiler l’ascenseur jusqu'à ce que vous trouviez le format de date qui vous convient et cliquer sur le bouton 9-13-2 : CREER UN FORMAT PERSONNALISE Un format personnalisé est un format de date qui n’existe pas sous Excel et qu’il faut créer.net 04/01/2008 Augmenter le nombre de décimale voulue en cliquant sur la petite flèche qui monte.HELPCLIC http://www.helpclic. Pour choisir un format de date prédéfini. Dans le menu « Catégorie ». Pour créer un format personnalisé. une liste déroulante apparaît sur le coté droit de la boîte de dialogue. choisissez Date. Une fois terminée. cliquez sur l’onglet Nombre s'il n’est pas sélectionné. Une fois le nombre de décimales choisies. Dans le Page 43 . Affichez la boîte de dialogue « Format de cellule » en cliquant à droite sur le bouton de l’image suivante Cliquez sur l’onglet Nombre s'il n’est pas sélectionné. Puis. cliquez sur le bouton OK. 9-8-4 : SUPPRIMER DES DECIMALES Pour supprimer des décimales à un nombre. vous devez faire la même chose que précédemment mais il faut utiliser la flèche qui descend pour supprimer des décimales. vous devez afficher la boîte de dialogue « Format de cellule » comme montrez précédemment. On peut écrire 18/05/1990 ou 18/05/90 ou 18 mai 1990 … Ces différents formats de date sont prédéfinis sous Excel. cliquez sur le bouton 9-9 : MODIFIER LE FORMAT D’UNE DATE 9-13-1 : CHOISIR UN FORMAT PREDEFINI Il existe différentes façons d’écrire une date.

vous montre comment créer un Dans la zone type. choisissez Personnalisée. vous pouvez créer un format personnalisé pour l’heure. 9-15 : CREER UN FORMAT PERSONNALISE Page 44 . La figure suivante. cliquez sur le bouton Si un format de date que vous avez crée ne vous convient pas. sélectionnez ce format grâce à l’ascenseur puis cliquez sur le bouton 9-14 : MODIFIER LE FORMAT D’UNE HEURE 9-14-1 : CHOISIR UN FORMAT PREDEFINI Pour choisir un format d’heure prédéfini.net 04/01/2008 menu « Catégorie ». Affichez « Format de cellule » et cliquez sur l’onglet Nombre s'il n’est pas sélectionné. Faîtes défiler l’ascenseur jusqu'à ce que vous trouviez le format d’heure qui vous convient et cliquer sur le bouton 9-14-2 : CREER UN FORMAT PERSONNALISE Comme pour la date.HELPCLIC http://www. Il faut faire exactement la même chose que si vous créez un format personnalisé pour une date. Par exemple ici. tapez le format personnalisé de date : type de format que vous voulez. Une fois le type de format prédéfini. Dans le menu « Catégorie ».helpclic. choisissez Heure. la date dans la cellule sera marquée comme 12 décembre 1992. une liste déroulante apparaît sur le coté droit de la boîte de dialogue.

helpclic.HELPCLIC http://www. de caractères comme vous l’entendez. 10-1-3 : INSEREZ DES COLONNES DANS VOTRE FEUILLE EXCEL Pour insérer une ou plusieurs colonnes dans votre feuille. vous pouvez créer un format personnalisé dans lequel le numéro de client commencera tout le temps par 00. cliquez sur la liste déroulante suivante Dans cette liste choisissez. X . cliquez sur la liste déroulante suivante Dans cette liste choisissez. Il suffira ensuite de recopier ce format personnalisé pour chaque code client et tous vos clients auront un code du style 001000. placez-vous à l’endroit où vous voulez insérer une ligne. Dans l’onglet Accueil. Dans l’onglet Accueil. Dans l’onglet Accueil. Par exemple. Donc au lieu de taper pour chaque code client le 00 suivi de 4 chiffres derrière. cliquez sur la liste déroulante suivante Dans cette liste déroulante choisissez 10-1-4 : INSEREZ UNE FEUILLE DANS VOTRE FEUILLE EXCEL Pour insérer une ou plusieurs feuilles de calcul dans votre feuille Excel. Choisissez alors 10-2 : LA SUPPRESSION DE CELLULES 10-2-1 : SUPPRIMEZ UNE CELLULE DANS VOTRE FEUILLE EXCEL Page 45 .net 04/01/2008 Comme vous l’avez compris. Tous vos codes clients doivent commencer obligatoirement par 00. vous êtes commerçant et vous voulez créer une base de données de vos clients. 10-1-2 : INSEREZ DES LIGNES DANS VOTRE FEUILLE EXCEL Pour insérer une ou plusieurs lignes dans votre feuille Excel. placez-vous à l’endroit où vous voulez insérer une cellule. placez-vous à l’endroit où vous voulez insérer une colonne. cliquez sur la liste déroulante suivante dans l’onglet Accueil. vous pouvez personnaliser toute sorte de nombres.La modification des cellules 10-1 : L’INSERTION DE CELLULES 10-1-1 : INSEREZ DES CELLULES DANS VOTRE FEUILLE EXCEL Pour insérer une ou plusieurs cellules dans votre feuille Excel.

net 04/01/2008 Pour supprimer une cellule dans votre feuille Excel. il suffit de faire votre choix pour supprimer une ligne ou une colonne : 10-2-3 : SUPPRIMEZ UNE FEUILLE Pour supprimer une feuille dans un document Excel. sélectionnez la cellule à supprimer. sélectionnez la ligne ou la colonne à supprimer puis cliquer sur le bouton dans l’onglet Accueil. puis cliquez sur le bouton choisissez dans l’onglet Accueil. La boîte de dialogue suivante apparaît vous disant que vous risquez de perdre des informations : Cliquez sur le bouton pour supprimer définitivement votre feuille ou sur le bouton pour annuler la suppression de la feuille. pour supprimer une feuille.HELPCLIC http://www. 10-3 : LA TAILLE DES CELLULES 10-3-1 : MODIFIER LA HAUTEUR D’UNE LIGNE Page 46 . Si vous cliquez sur la liste déroulante de ce bouton.helpclic. cliquez sur la feuille à supprimer puis cliquez sur la liste déroulante du bouton suivant choisissez Dans cette liste déroulante. Si vous cliquez sur la liste déroulante. La boîte de dialogue suivante apparaît : 10-2-2 : SUPPRIMEZ UNE LIGNE OU UNE COLONNE Pour supprimer une ligne ou une colonne.

cliquez sur La boîte de dialogue suivante apparaît : Saisissez dans cette boîte de dialogue la hauteur de votre ligne puis cliquez sur le bouton Pour ajuster la hauteur des lignes automatiquement au contenu des cellules. cliquez sur la ligne à modifier puis cliquez sur le bouton La liste déroulante suivante apparaît : Dans cette liste déroulante.helpclic. choisissez la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 47 . Dans cette liste déroulante. cliquez sur les lignes que vous voulez ajuster puis choisissez dans la liste déroulante précédente 10-3-2 : MODIFIER LA LARGEUR DES COLONNES Pour modifier la largeur des colonnes. sélectionnez la ou les colonnes puis cliquez sur le bouton La liste déroulante précédente apparaît.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Pour modifier la hauteur d’une ligne.

net 04/01/2008 Saisissez dans cette boîte de dialogue la largeur des colonnes puis cliquez sur le bouton Pour ajuster la largeur des colonnes au contenu.helpclic. choisissez ou puis Votre ligne ou votre colonne est alors masquée. 10-4 : LA VISIBILITE DES LIGNES ET DES COLONNES 10-4-1 : MASQUER UNE LIGNE OU UNE COLONNE Pour masquer une ligne ou une colonne. cliquez sur le bouton dans l’onglet Accueil. La liste déroulante suivante apparaît : Dans cette liste déroulante. L’image suivante vous montre que la ligne 7 a été masquée : Page 48 . cliquez sur dans la liste déroulante précédente.HELPCLIC http://www. sélectionnez la ligne ou la colonne à masquer. Ensuite.

HELPCLIC http://www. choisissez La ligne 7 réapparaît comme le montre l’image suivante : 10-5 : ORGANISER LES FEUILLES 10-5-1 : RENOMMER LES FEUILLES Pour renommer une feuille Excel. choisissez dans la liste déroulante La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 49 . • Choisir dans la liste déroulante de l’onglet Accueil Ensuite. il suffit de saisir un nouveau nom à votre feuille.net 04/01/2008 10-4-2 : AFFICHER LES LIGNES OU LES COLONNES MASQUEES Pour afficher les lignes ou les colonnes masquées.helpclic. 10-5-2 : DEPLACER OU COPIER UNE FEUILLE Pour déplacer ou copier une feuille. vous pouvez : • Double cliquez sur le nom de la feuille et ensuite il suffit d’effacer et de saisir le nom de la feuille. sélectionnez les lignes ou les colonnes qui entourent la ligne ou la colonne masquée comme le montre l’image suivante : Cliquez ensuite sur le bouton puis puis dans la liste déroulante.

cliquez sur le bouton Accueil.net 04/01/2008 Cliquez sur la feuille où vous voulez déplacez la feuille puis cliquez sur le bouton Voila. Dans la liste déroulante. vous venez de déplacer votre feuille. Si vous souhaitez créer une copie de votre feuille. vous venez de créer une copie de la feuille 1 10-5-3 : COULEUR D’ONGLET Pour mettre une couleur à un onglet de feuille. choisissez : Page 50 de l’onglet .helpclic. cochez la case puis cliquez sur Voila.HELPCLIC http://www.

choisissez La boîte de dialogue suivante apparaît : Choisissez l’onglet puis décochez la case Page 51 puis cliquez sur le bouton . Dans la liste déroulante qui apparaît. sélectionnez les cellules à déprotégées puis cliquez sur le bouton de l’onglet Accueil. Les autres peuvent être déprotégées.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Choisissez alors une couleur pour l’onglet de votre feuille.helpclic. Pour cela. 10-6-1 : CHOISIR LES CELLULES A PROTEGER Seules les cellules qui ont des données ou des formules de calcul doivent être protégées. 10-6 : LA PROTECTION DE LA FEUILLE Vous pouvez protéger les données qui sont sur votre feuille. j’ai mis une couleur rouge à la Feuil1(2). Pour cet exemple. La protection de la feuille permet d’éviter à une personne de supprimer des données ou des formules de calcul.

la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 52 . choisissez de La boîte de dialogue suivante apparaît : Dans cette boîte de dialogue. Comme la feuille est protégée. Dans la liste déroulante.helpclic.net 04/01/2008 10-6-2 : PROTEGER LA FEUILLE Maintenant que vous avez déverrouillé certaines cellules. vous pouvez protéger les cellules qui ont des données ou des formules de calcul. saisissez un mot de passe pour protéger la feuille puis cliquez sur le bouton Confirmez le mot de passe puis cliquez sur le bouton Maintenant que vous avez protégé votre feuille. vous pouvez essayer de saisir du texte dans une cellule verrouillé. cliquez sur le bouton l’onglet Accueil.HELPCLIC http://www. Pour cela.

il suffit de sélectionner les données qui entrent dans votre graphique. La boîte de dialogue suivante apparaît : XI – L’insertion d’illustrations.helpclic.net 04/01/2008 Seules les cellules déverrouillées peuvent être modifiées. 10-6-3 : OTER LA PROTECTION Pour enlever la protection de la feuille. A partir de l’exemple suivant. de liens … 11-1 : L’INSERTION DE GRAPHIQUE Les graphiques sous Excel permettent d’afficher les données de façon lisible et attrayante.HELPCLIC http://www. nous allons faire un graphique Pour créer un graphique. choisissez liste déroulante dans la de l’onglet Accueil. Dans le menu Insertion. de graphiques. choisissez le type de graphique que vous souhaitez : Page 53 .

En cliquant sur ce bouton. Le graphique apparaît alors : Page 54 . je vais choisir le graphique Histogramme.HELPCLIC http://www. la liste déroulante suivante apparaît : Choisissez dans cette liste un sous type de graphique. j’ai choisi un histogramme en 3D.net 04/01/2008 Pour cet exemple. Pour cet exemple.helpclic.

Dans cet onglet.helpclic. cliquez sur le bouton apparaît : Page 55 La boîte de dialogue suivante .net 04/01/2008 11-1-1 : MODIFIER LE TYPE DE GRAPHIQUE Pour modifier le type de graphique. puis cliquez sur l’onglet Création. sélectionnez le graphique.HELPCLIC http://www.

Dans l’onglet Disposition.helpclic. cliquez sur le bouton La liste déroulante suivante apparaît : Dans cette liste. choisissez le type et le sous type de graphique puis cliquez sur le bouton Votre nouveau graphique apparaît alors : 11-1-2 : TITRE AU GRAPHIQUE Pour donner un titre à votre graphique. choisissez le positionnement de votre graphique. Une zone de texte apparaît sur votre graphique. il faut sélectionner celui-ci.HELPCLIC http://www. Page 56 .net 04/01/2008 Dans cette boîte de dialogue. Il ne vous reste plus qu’à cliquer dans cette zone de texte de supprimer et de réécrire le titre de votre graphique.

cliquez sur le bouton Page 57 . choisissez les options que vous voulez mettre à votre graphique.net 04/01/2008 Vous pouvez modifier aussi les options du titre du graphique. Choisissez dans la liste déroulante précédente La boîte de dialogue suivante apparaît : Dans cette boîte de dialogue. le style de bordure … Une fois que vous avez choisi toutes vos options. Vous pouvez changer la couleur de remplissage.helpclic. la couleur de bordure.HELPCLIC http://www.

vous pouvez changer la luminosité.helpclic.HELPCLIC http://www. cliquez sur le bouton La liste déroulante suivante apparaît : Page 58 . cliquez sur le menu Insertion puis cliquez sur le bouton La boîte de dialogue suivante apparaît : Ouvrez et déroulez vos disques locaux pour trouver l’image à insérer puis sélectionnez votre image puis cliquez sur le bouton Après avoir inséré votre image. sélectionnez votre image. puis cliquez sur le menu Format. 11-2-1 : LA LUMINOSITE DE L’IMAGE Pour changer la luminosité de l’image. Maintenant. le contraste. le style … de l’image.net 04/01/2008 11-2 : L’INSERTION D’IMAGES Pour insérer votre image dans une feuille de données Excel.

helpclic.HELPCLIC http://www. cliquez sur La liste déroulante suivante apparaît : Page 59 . cliquez sur l’image.net 04/01/2008 Dans cette liste choisissez plus ou moins de luminosité pour votre image. 11-2-2 : LE CONTRASTE DE L’IMAGE Pour améliorer le contraste de l’image. Dans le menu Format.

La liste .net 04/01/2008 Dans cette liste. choisissez le bouton déroulante suivante apparaît : Page 60 dans le menu Format.HELPCLIC http://www. 11-2-3 : LE RECOLORIAGE DE L’IMAGE Le recoloriage de l’image permet d’améliorer l’image en lui donnant un effet comme un ton de gris … Pour recolorier l’image. choisissez les options de contraste pour votre image.helpclic.

cliquez sur votre image.net 04/01/2008 Dans cette liste déroulante. Automatiquement. cliquez sur : Puis. La liste déroulante suivante apparaît : Page 61 dans le menu . 11-2-5 : LA FORME DE L’IMAGE Pour modifier la forme de l’image.helpclic. choisissez le type de variation pour votre image. cliquez sur le style de l’image que vous souhaitez. cliquez sur le bouton Format. 11-2-4 : LE STYLE DE L’IMAGE Pour modifier le style de votre image. Dans le menu Format.HELPCLIC http://www. votre image change de couleur.

cliquez sur le bouton La liste déroulante suivante apparaît : Page 62 . cliquez sur l’image.helpclic. 11-2-6 : LE BORD DE L’IMAGE Pour changer le bord de l’image.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Choisissez la forme de votre image. celle-ci prend alors la forme que vous avez choisi. Dans le menu Format.

net 04/01/2008 Dans cette liste déroulante. choisissez La liste déroulante suivante apparaît : Page 63 dans le menu Format.helpclic. . l’épaisseur ainsi que le style (tiret …) 11-2-7 : LES EFFETS DES IMAGES Pour modifier l’effet sur votre image. choisissez la couleur de votre trait.HELPCLIC http://www.

11-2-8 : APPLIQUER UNE ROTATION Pour appliquer une rotation à votre image. cliquez sur le bouton dans le menu Format de l’image.helpclic. En cliquant sur ce menu. la boîte de dialogue suivante apparaît : Page 64 . En choisissant vous pouvez donner l’angle de votre rotation. La liste déroulante suivante apparaît : Choisissez alors le type de rotation.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Choisissez l’effet à appliquer ainsi que le sous effet.

HELPCLIC http://www. La liste déroulante suivante apparaît : Page 65 . sélectionnez votre image puis cliquez sur le menu Format. 11-2-10 : LES OPTIONS DE L’IMAGE Si vous souhaitez apportez plus de correction à votre image cliquez droit sur l’image.net 04/01/2008 Pour cet exemple.helpclic. Dans la zone taille : Saisissez la hauteur et la largeur de votre image. j’ai fait une rotation de 3° sur mon image. 11-2-9 : LA HAUTEUR ET LA LARGEUR DE L’IMAGE Pour modifier la hauteur et la largeur de l’image.

11-3 : L’INSERTION DE CLIPART Page 66 .helpclic.net 04/01/2008 Dans cette liste déroulante. vous trouverez toutes les options vues précédemment.HELPCLIC http://www. choisissez l’option La boîte de dialogue suivante apparaît : Dans cette boîte de dialogue.

HELPCLIC http://www. Le menu Format apparaît. 11-4 : L’INSERTION DE FORMES L’insertion de forme permet d’insérer des rectangles. Cliquez sur le clipart pour l’insérer dans votre feuille Excel. il correspond au chapitre sur « L’insertion d’images ». il correspond en tout point au chapitre précédent « L’insertion d’images ». La liste déroulante suivante apparaît : Cliquez sur la forme que vous voulez insérer puis dessinez-la dans votre feuille Excel. cliquez sur le bouton dans le menu Insertion. Pour cet exemple. saisissez un mot en rapport avec le clipart que vous souhaitez insérer. choisissez dans le menu Insertion. Le menu Format apparaît. une vidéo crée par Microsoft est permettant d’illustrer votre document Excel. Page 67 .helpclic. La boîte de dialogue suivante apparaît : Dans la zone recherche. cercles. j’ai mis le mot « Maison » puis cliquez sur le bouton Excel recherche alors pour vous le clipart. flèches … Pour insérer une forme. Pour insérer un clipart dans votre feuille.net 04/01/2008 Un clipart est un dessin.

HELPCLIC http://www. Il ne reste plus qu’à remplir les éléments de votre graphique : Page 68 . cliquez sur le bouton du menu Insertion.helpclic.net 04/01/2008 11-5 : L’INSERTION DE GRAPHIQUE SMARTART Les dessins SmartArt permettent de communiquer visuellement des données sur une feuille Excel comme par exemple des histogrammes. La boîte de dialogue suivante apparaît : Choisissez le type de graphique SmartArt ainsi que le type de sous graphique puis il suffit de cliquer sur le bouton Votre graphique apparaît. Pour insérer un dessin SmartArt.

Pour insérer un lien hypertexte dans votre feuille Excel. La boîte de dialogue suivante apparaît : Cliquez sur le bouton pour valider Page 69 .HELPCLIC http://www. sélectionnez le bouton dans le menu Insertion.helpclic.net 04/01/2008 11-6 : INSERER UN LIEN HYPERTEXTE Un lien hypertexte est un lien qui lorsque l’on clique dessus vous amène sur le site internet en question.

En entête ou pied de page. reportez-vous au chapitre 11-2 de ce tutoriel. cliquez dans cette zone puis saisissez le texte que vous voulez mettre en entête. 11-8 : INSERER UN ENTETE ET UN PIED DE PAGE Les entêtes ou pieds de page permettent d’afficher des informations sur chaque page que vous imprimez. L’entête et le pied de page apparaît comme ceci : Dans la zone « Cliquez ici pour ajouter un en-tête ». dans lequel vous pouvez saisir du texte. Pour insérer une zone de texte. Pour mettre en forme votre zone de texte.helpclic. que vous pouvez placer n’importe où dans votre feuille Excel. Pour insérer un entête et un pied de page cliquez sur le bouton dans le menu Insertion. Puis dessiner votre zone de texte sur votre page Excel.HELPCLIC http://www. vous pouvez insérer : Page 70 . 11-7 : INSERER UNE ZONE DE TEXTE Une zone de texte est un rectangle.net 04/01/2008 En cliquant sur le lien vous allez ouvrir votre navigateur internet par défaut et vous allez directement sur le site internet en question. cliquez sur le bouton dans le menu Insertion.

cliquez sur le bouton dans l’onglet Création et du même onglet. cliquez sur le bouton • Le nom du fichier : Pour cela. cliquez sur le bouton dans l’onglet Création dans l’onglet Création dans l’onglet Création dans l’onglet Création. cliquez sur le bouton pour passer du pied de page à l’entête. cliquez sur le bouton • Le nom de la feuille : Pour cela. La liste déroulante suivante apparaît : Page 71 . cliquez sur le bouton • Une image : Pour cela. cliquez sur le bouton dans l’onglet Création • Le nombre de page : Pour cela. Dans la boîte de dialogue qui s’ouvre. cliquez sur le bouton dans l’onglet Création • Le chemin du fichier : Pour cela. parcourez vos dossiers pour rechercher l’image à insérer. Pour passer de l’entête au pied de page. cliquez sur le bouton dans l’onglet Insertion.HELPCLIC http://www. Pour insérer un document Excel. cliquez sur le bouton dans l’onglet Création • La date : Pour cela.net 04/01/2008 • Un numéro de page : Pour cela. 11-9 : INSERER UN W ORDART Un WordArt est un texte décoratif que l’on place dans votre document Excel. cliquez sur le bouton dans l’onglet Création • L’heure : Pour cela.helpclic.

sur La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 72 dans le choisissez bouton . Dans la liste déroulante puis cliquez qui apparaît. Pour mettre en forme votre WordArt. puis saisissez votre texte. reportez-vous au chapitre 11-2.helpclic.HELPCLIC http://www. 11-10 : INSERER VOTRE SIGNATURE Pour insérer votre signature dans un document Excel. choisissez le type de WordArt que vous voulez insérer comme le montre l’image suivante : Cliquez dans la zone de texte.net 04/01/2008 Dans cette liste déroulante. cliquez sur le bouton l’onglet Insertion.

La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 73 dans . cliquez sur le bouton l’onglet Insertion. remplissez les champs comme bon vous semble puis cliquez sur le bouton Votre signature s’insère dans votre document Excel comme le montre l’image suivante : 11-11 : INSERER UN OBJET Pour insérer un objet style Word 97 ou PowerPoint 2000.helpclic.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Dans cette boîte de dialogue.

choisissez le type d’objet que vous voulez insérer. 11-12 : INSERER UN SYMBOLE Il vous est certainement arrivé de vous demandez comme insérer un symbole comme par exemple un téléphone. Pour cet exemple. La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 74 dans l’onglet .net 04/01/2008 Dans la liste déroulante. j’ai choisi d’insérer une diapositive PowerPoint 97-2003 comme le montre l’image suivante : Il ne vous reste plus qu’à remplir les champs comme dans une diapositive PowerPoint. Il suffit tout simplement de cliquer sur le bouton Insertion.HELPCLIC http://www.helpclic.

on doit sélectionner toute la liste sauf l’entête de la liste sinon celui-ci sera aussi trié et ce n’est pas le but.HELPCLIC http://www. puis choisissez le symbole à insérer et finalement cliquez sur le bouton puis XII – Les tris de données A partir d’une liste de données. nous allons trier des données Le tri de cette liste va se faire se le nom. on aurait pu utiliser les boutons Page 75 dans le ou . cliquez sur le bouton menu Données.helpclic.net 04/01/2008 Choisissez le Type de police dans la liste déroulante. Si on n’avait pas décidé de trier sur le nom. Ensuite. Pour cela.

Pour consolider des données. intitulé …). vous allez chercher les cellules qui vont entrer dans votre calcul Page 76 la boîte de dialogue .helpclic.HELPCLIC http://www. Dans le menu Données.net 04/01/2008 Le tri se serai alors fait par ordre croissant ou décroissant sur la première colonne. choisissez suivante apparaît : En cliquant sur ce bouton. En cliquant sur le bouton la boîte de dialogue suivante apparaît : Choisissez dans le type de tri « Nom » ainsi que l’ordre puis cliquez sur le bouton XIII – Les outils de données 13-1 : LA CONSOLIDATION DES DONNEES La consolidation des données permet d’effectuer des calculs transversaux sur plusieurs feuilles identiques (conception. placez-vous sur une cellule qui va recevoir la consolidation.

Ensuite. sélectionner toute votre base de données. c’est difficile de trouver tout les enregistrements en double. il faut effacer les « références source » se situant dans le champ du même nom en les sélectionnant l’une après l’autre et en cliquant sur le bouton L’image suivante vous montre les calculs de consolidation : 13-2 : LA SUPPRESSION DES DONNEES Il peut arriver que dans votre base de données vous ayez des doublons d’enregistrements comme le montre l’image suivante : L’enregistrement 3 correspond à l’enregistrement 5. cliquer de nouveau sur ce même bouton et aller chercher la deuxième cellule puis cliquer de nouveau sur le bouton Si vous avez une troisième référence.HELPCLIC http://www.net 04/01/2008 Une fois que la première cellule a été saisie. Une fois terminée. puis cliquez sur le bouton Données. cliquer sur le bouton La référence de la cellule apparaît dans le champ « Référence source ». cochez la case puis cliquer sur le bouton Si vous avez à faire d’autre consolidation. recommencez la même opération.helpclic. La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 77 dans l’onglet . Pour une petite base de données comme celle-ci. on peut supprimer très facilement l’enregistrement mais sur une base de données ayant plusieurs milliers d’enregistrements. Pour cela.

HELPCLIC http://www. L’exemple suivant vous montre deux représentants qui vendent du blé et du seigle pour une journée déterminé. L’image suivante vous montre la vente par représentant sur deux journées : Page 78 .net 04/01/2008 Cochez alors les colonnes en doublons puis cliquez sur le bouton Excel vous informe qu’il a alors supprimé un enregistrement : 13-3 : Les sous totaux Les sous-totaux permettent d’afficher rapidement des totaux sans besoin de faire des formules de calcul compliqué. Vous allez me dire que c’est tout simple et qu’il faut juste faire des additions et je vous répondrai que Oui mais il y a une autre solution. On voudrait connaître pour chaque représentant le montant des ventes en blé et en seigle pour la journée et la somme total vendu par journée.helpclic.

HELPCLIC http://www. Page 79 . Si vous voulez juste les différents sous-totaux.net 04/01/2008 Sélectionnez les données pour votre sous total puis cliquez sur le bouton dans le menu Données.helpclic.) devient alors un plus ( + ) pour voir apparaître le contenu des différents sous-totaux.) pour juste laisser les sous totaux. Cette touche moins ( . il vous suffit d’appuyer sur la touche moins ( . La boîte de dialogue suivante apparaît : Choisissez dans la liste déroulante « Produit » car on fait un sous total par produit et non par représentant Cocher les cases des journées car on veut faire un sous Cochez les éléments qui doivent rentrer dans votre sous total puis cliquer sur Voici votre total qui apparaît : Sur la partie gauche de la feuille sont apparue des accolades pour montrer ce que rassemblent les différents sous totaux.

consolidations 14-1 : CREER UNE LIAISON ENTRE FEUILLES Une liaison entre feuilles s’est des calculs provenant d’une feuille et se reportant sur l’autre feuille.helpclic.HELPCLIC http://www. la base de données et les factures se situent sur 2 Page 80 . Le but est de connaître le montant TTC de ce que nous doit le client : Le but des liaisons entre feuilles et de mettre le montant TTC des sommes que nous a payé le client dans la cellule correspondante.net 04/01/2008 XIV – Liaisons. Bien entendu. L’exemple suivant vous montre une base de donnée client (avec un seul client) et les factures correspondant à ceux client.

L’image suivante vous montre la formule associée à la liaison entre deux classeurs : Explication : [facture. il y aura tous les clients et un autre classeur où il y aura toutes les factures des clients.helpclic. appuyer sur la touche ENTREE. Pour réaliser. Par exemple. société. une liaison entre deux ou plusieurs classeurs. Le G13 provient de la cellule G13 de la feuille « Facture » Le calcul est tout simple c’est seulement une addition entre 2 cellules se situant sur une feuille différente.xls] provient que j’ai enregistré mon classeur de facture sous le nom de « facture ». G13 est la référence de la cellule qui permet de créer ma formule de calcul. il faut que ces classeurs soient ouverts. Excel se replace à l’endroit où vous avez réalisé le calcul. . on peut créer un classeur base de données dans lequel.* / ) et aller chercher la deuxième cellule qui entre dans le calcul.HELPCLIC http://www. ensuite il faut mettre le signe ( + . Ensuite. Cette base de donnée contient une colonne qui permet de savoir si le client à payer ou non sa facture : Page 81 . « Martin Paul » provient du nom de la feuille du classeur « Facture ».net 04/01/2008 feuilles différentes. L’image suivante vous montre le calcul du montant des deux factures qui se situe dans la base de données : Explication : Facture provient du nom que j’ai donné à la feuille ou se situent les factures de la . il faut faire exactement la même chose que pour créer une liaison entre feuilles. Une fois la formule de calcul terminé. XV – Les filtres 15-1 : LES FILTRES SIMPLES Un filtre est un système qui permet de trier les informations sur un critère particulier. il faut saisir le signe égale ( = ) à l’endroit où on veut réaliser le calcul puis cliquer sur la cellule de la deuxième feuille qui va nous permettre de réaliser le calcul. L ‘exemple suivant vous montre une base de donnée client. 14-2 : CREER UNE LIAISONS ENTRE D’AUTRES CLASSEURS Pour créer une liaison entre d’autres classeurs. Il aurait très bien pu s’appeler Feuil1 si je ne lui avais pas donné de nom.xls est l’extension du fichier Excel. Donc pour réaliser une liaison entre feuille.

Regardez bien. l’icône sur la colonne « Payé ».net 04/01/2008 Nous voulons connaître les personnes qui n’ont pas payé leur facture. 15-2 : FILTRER SUR PLUSIEURS COLONNES Page 82 . sélectionnez votre base de données. Pour créer un filtre. Donc. Ensuite. nous allons créer un filtre sur la colonne « payé ».HELPCLIC http://www. le menu suivant apparaît : Pour cet exemple. il faut décocher la case à cocher « Oui » puis il faut cliquer sur le bouton Excel a trouvé un enregistrement. Pour cela. nous voulons connaître les personnes qui n’ont pas payé leurs factures. celui-ci a changé de forme. cliquez sur le bouton dans le menu Insertion. Cela signifie que vous filtrez cette colonne. Des flèches apparaissent au niveau des en- têtes de colonne comme le montre l’image suivante : En cliquant sur la flèche de la liste déroulante « Payé.helpclic.

prénom. nous voulons connaître les personnes qui ont payé leurs factures et qui habitent la ville de Paris. Par exemple.helpclic.HELPCLIC http://www. nous allons créer une macro qui permettra d’afficher automatiquement votre nom. cliquez sur le bouton XVI – Les macros Les macros permettent d’automatiser des tâches répétitives. Donc. cliquez sur le bouton la liste déroulante suivante apparaît : Page 83 . adresse … Dans l’onglet Affichage.net 04/01/2008 Maintenant. maintenant il faut filtrer notre base de données sur 2 colonnes : Ici. il suffit de recocher la case « Sélectionnez tout » dans le filtre : Puis. j’ai appliqué 2 filtres : • Un sur la colonne Ville avec « Paris » • Un sur la colonne Payé avec « Oui » 15-3 : Afficher tous les enregistrements filtrés Pour réafficher tous les enregistrements.

La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 84 de la liste . prénom. Saisissez votre nom. la description puis. adresse … puis arrêter l’enregistrement en cliquant sur du bouton Maintenant. choisissez 04/01/2008 la boîte de dialogue suivante apparaît : Saisissez le nom de votre macro. cliquez sur le bouton A partir de ce moment là.helpclic.HELPCLIC http://www.net Puis. il suffit de cliquer sur déroulante précédente. pour exécuter votre macro. tout ce que vous faîtes et enregistré.

On soustraira 100 € si le montant HT est supérieur à 4000 € sinon on soustraira 50 € Pour cet exemple. Exemple : Nous allons prendre une facture suivante. En somme.net Cliquez sur le bouton prénom … s’affiche automatiquement. j’ai repris la facture du chapitre 14-1 en rajoutant la ligne Remise : Page 85 . votre nom. A partir de ce moment là.helpclic. cette fonction renvoie une valeur si la réponse est VRAI ou renvoie une autre valeur si la réponse est FAUSSE. XVII – Quelques fonctions 17-1 : LA FONCTION SI La fonction SI va nous permettre d’afficher une valeur à une question posée.HELPCLIC http://www. 04/01/2008 pour lancer la macro.

dans l’onglet Formules. Pour cela. placez-vous sur la cellule G12.net 04/01/2008 Maintenant.helpclic. cliquez sur La liste déroulante suivante apparaît : La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 86 .HELPCLIC http://www. Ensuite. nous allons remplir la cellule « Remise ». cliquez sur Puis.

cliquez sur le bouton N’oubliez pas de changer la valeur des montants de TVA et TTC. Excel doit tester la zone précédente et si le logiciel voit que la valeur de G11 est inférieure à 4000 alors.net 04/01/2008 Dans la zone « Test_logique ». Vous pouvez écrire vous-même la fonction Page 87 . la cellule a testé est la cellule G11 puisque cette cellule est la valeur du montant HT de la facture. Dans la zone « Valeur_si_vrai ». Si vous reprenez mon exemple. on teste la valeur de cellule. on enlève 50 à la valeur précédente d’où G11-50 Une fois que toutes les cellules sont remplies. on enlève 100 à la valeur précédente d’où G11-100 Dans la zone « Valeur_si_faux ». Excel doit tester la zone précédente et si le logiciel voit que la valeur de G11 est supérieure à 4000 alors. la facture doit ressembler à ceci : Vous n’êtes pas obligé de passer par l’assistant logique.HELPCLIC http://www. Ici.helpclic. On teste cette valeur à 4000 puisque c’est la condition.

G11-100. La liste déroulante suivante apparaît : Choisissez La boîte de dialogue suivante apparaît : Page 88 dans l’onglet . sélectionnez toute votre base de données.net 04/01/2008 =si(G11>4000. Ensuite.G11-50) 17-2 : LA FONCTION RECHERCHEV La fonction RECHERCHEV permet de localiser une information contenue dans une plage spécifique d’un classeur afin de l’utiliser dans différents calculs. cliquez sur le bouton Formules. Pour cela.HELPCLIC http://www.helpclic. L’image suivante vous montre une base de données client et l’en-tête d’une facture : Pour utiliser la fonction RECHERCHEV. Elle recherche une valeur dans la colonne la plus à gauche d’une matrice et renvoie une valeur de la même ligne en fonction de la colonne spécifiée comme argument. il faut nommer la base de données.

saisissez le nom de votre base de données. ATTENTION : Le nom que vous donnez à votre base de données ne doit pas comporter d’espace.helpclic. Cliquez sur le bouton suivante apparaît : Page 89 . Ensuite. Excel donne comme nom la première cellule que vous avez sélectionnez. La liste déroulante F5).net 04/01/2008 Dans la zone « Nom ». placez-vous à l’endroit où vous voulez insérer le nom du client dans la facture (ici la cellule dans l’onglet Formules. Par défaut.HELPCLIC http://www.

Si on reprend la base de données précédente. Table_matrice : C’est le nom que l’on a donné à la base de données. le nom. le nom doit apparaître à l’endroit ou vous avez saisi la fonction RECHERHEV. La fonction RECHERCHEV recherche les données verticalement dans une base de données. il n’y a rien de saisie. le code client est en colonne 1. cliquez sur le bouton En cellule F4. le prénom en colonne 3 … Une fois les éléments dans la boîte de dialogue saisie. apparaît #N/A et c’est normal puisque pour le moment en code client.net Choisissez 04/01/2008 La boîte de dialogue suivante apparaît : Le but de cette fonction est que lorsqu’on saisit le code client. le nom en colonne 2. Ajouter un code client qui se trouve dans votre base de données et normalement en validant cette cellule. La fonction RECHERCHEH recherche horizontalement. No_index_col : C’est le numéro de colonne ou on trouve par exemple le nom. prénom … s’affiche automatiquement. Page 90 . Explication de la boîte de dialogue : Valeur_cherchée : C’est la cellule où l’on inscrit le numéro de client.helpclic.HELPCLIC http://www.

Clients.net 04/01/2008 17-3 : PLACER DEUX FORMULES DANS UNE MEME FORMULE Pour éviter d’afficher le symbole #N/A dans votre facture précédente.HELPCLIC http://www. on va intégrer la fonction RECHERCHEV dans une fonction SI =SI(F3="" .helpclic. vous pouvez cette fonction si la cellule N° de client est vide."" .3)). En somme. ATTENTION : lorsque vous ouvrez des parenthèses. n’oubliez pas de les fermer. Page 91 .RECHERCHEV(F3.

................... 28 II-A-2...... 12 III-B-5.....Microsoft Office .................................................................................. Compatibilité avec les versions antérieures d'Excel...... 5 II-D..................................... 12 III-B-6..... 17 IV-C........................................................................................................ Les tris et les filtres ... 16 IV-B..................... La barre de formules.......... L'onglet Insertion ..................................................................................... Le format openXML .......................................................................................... La barre d'état et la barre d'onglet ....... 26 VIII..................................... L'onglet Mise en page ..................................................................................... Les références absolues et relatives ......................... La correction orthographique.................................. Références relatives et absolues ................................................................................................................Excel 2007 Sommaire I...................................................... Calculer la somme d'une plage de cellules............................. les thèmes et les styles ............. 7 III-A-3................... L'onglet Développeur ............... La barre d'accès rapide.................................................................................................................................. La feuille de calcul ................................................................................................................................................................................................................................................. Généralités ................................................................................ L'onglet Données ................................................................................................................................................................ L'aide ........... 29 II-B............. Les limites d'Excel .......... L'onglet Révision ............................................................. 14 III-B-8.......................... L'onglet Accueil ..................................................... Le ruban .............................................................. Les tableaux et graphiques croisés dynamiques ..................... Comprendre ce qui a été demandé à Excel ............... 10 III-B-3............ Le menu contextuel des cellules ....... 28 II......................................................................................................................................................... 5 II-E. Les tableaux .............................. 9 III-B-2....................................... 9 III-B-1........ 5 II-C......... 28 II-A-1............... 14 III-B-9........................................................................................................................................................ Premier tableau: Formule avec des références relatives ...... 22 VI................................................................................................................... 4 II-B................................. Le bouton Office et le ruban . 6 III-A... 27 IX............................................................... 16 IV..... Deuxième tableau: Des références relatives et une référence mixte .................................................. L'onglet Compléments ............... 15 III-C......................................................................... Enregistrer et exporter aux formats pdf et xps ....... L'onglet Formules .............. 7 III-A-1.................... 20 IV-G..................................................................................................................................................................... Introduction .................... 8 III-B............ 4 II................................... Le bouton Office ....... Description des menus ................................................................................................... 17 IV-D.............................................. La police.................................................................. 13 III-B-7...................................... Les graphiques ..................... Introduction ........................................ 7 III-A-2........ 28 II-A................ 4 II-A........................ Les SmartArt ............................................................................... 11 III-B-4...... 16 IV-A.......................................................................................................................................................... L'onglet Affichage ........................... 30 1 .............................. Les options Excel ........................................................................................... 24 VII................................... Généralités ................................... La mise en forme conditionnelle ... 18 IV-E.............. 21 V............ 28 I......................................................................................................................... 19 IV-F.................................................................. 6 III......

........................................ Copier la mise en forme ................................... 74 2 ... Disposition .............................................................................................................. Définir la source dynamiquement ....................................... 64 XVI..................... 38 III-A...... 68 XVII-D......................................................................... 69 XVIII................................................. Les zones de 'la liste de champs d'un tableau croisé dynamique' ...................... 57 XIII-A-4............................................ 56 XIII-A-3....................................................... Description........ 51 III-D... Options de style de tableau croisé dynamique .... 39 XI............................................................... Remplacer les cellules vides par des zéros ................................................... 45 III.......................................................................... 35 X............ 32 II-D........................... Les onglets 'Outils de tableau croisé dynamique' ................ 52 XIII................... 67 XVII-B............................................................ Le menu contextuel du rapport ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. Etiquette de lignes .................................................. Trier ................................ Outils ..................... Les fonctions sous le logiciel de Microsoft Excel 2007 ................. Les références structurées ................................................................................. 30 II-B-2.................................. Actions ....... Utiliser une source de données externe ......................................................................................... 70 II............... Créer un tableau croisé dynamique .............. 51 III-E........................................ Trucs et astuces .......... Filtre du rapport .............. Description.................................................................................................................. Schéma ....................................................... Quatrième tableau: Des références relatives........ Les champs et éléments calculés ................................................... 33 II-E...................... Introduction ............... 54 XIII-A-2............................................ 48 III-B................................................. Styles de tableau croisé dynamique ..................................... 39 XII................ 53 XIII-A-1............... 53 XIII-A....... Comment utiliser l'ancienne interface pour créer un TCD ......... 35 II...................................................................................................................... 58 XIII-A-6............................... Description de l'onglet Création ................................................... Champ actif ........... 60 XIII-B......................................................... Les tableaux croisés dynamiques dans Excel2007 .................................................. Introduction .................................................................... deux références mixtes et une référence absolue ......................... Les tableaux dans Excel 2007 .............. Afficher/Masquer ............. 69 XVII-F......... 44 I......................... Liste de champs ........................................................................................................................ La mise en forme conditionnelle dans Excel....................... 66 XVII........................................................... Appliquer une mise en forme conditionnelle dans le rapport ........ Création de la formule de base ................ 67 XVII-A..... 49 III-C.................. Comprendre notre demande et la reformuler à Excel ....................... 48 III-A................... 59 XIII-A-8..... Les références structurées dans les formules ............ Groupe ................................................................................................................................................................ 61 XIV.................. Options du tableau croisé dynamique .... Description de l'onglet Options ........................................... 60 XIII-B-2.......................................................................... 61 XIII-B-3...................... 67 XVII-C........................................................................................... 44 II................................................... Faire des glisser/déposer vers le rapport .. Etiquette de colonnes ..................................... Créer un rapport à partir de sources multi classeurs ..... 62 XV..................... 35 I.......................... 70 I.............................................................. Troisième tableau: Des références relatives et deux références mixtes .................. Données .. 36 III............................ Introduction ... 58 XIII-A-5.... 74 II-A-1............................................... Valeurs ......................................................................................................................................................... 68 XVII-E..................................................... 60 XIII-B-1.................................................................. 59 XIII-A-7.......................................................................................................................................................................... 32 II-C.................................................. 71 II-A..................................................II-B-1................... Informations complémentaires .........................

................. 81 XIX...................... 80 III-E............................. Le groupe Style de tableau ......................................................................................................... Le groupe Données de table externe ................................................................................................. 78 III-A...... L'onglet 'Outils de tableau' .................. 77 II-C.............................................. 78 III.. 79 III-D...................................................... Les colonnes calculées ......................................................................... Trier les données .................... Le groupe Outils ................................. 79 III-C............. Filtrer les données .................. 81 XX.................................... 78 III-B........................ 82 3 ................ Le groupe Propriétés ............................ 76 II-B............................................. Le groupe Options de style de tableau ............................................................................................................................................................................................. Les lignes de totaux .........................................................II-A-2.................. Les options du menu contextuel .......................................

* Améliore la récupération des contenus pour les fichiers endommagés. * Facilite l'intégration aux sources de données externes. * Utiliser la mise en forme conditionnelle pour visualiser rapidement certaines informations.I. Généralités II-A. La lettre m signifie que le fichier contient des macros. * Créer des tableaux et graphiques croisés dynamiques. * Réduit la taille des fichiers (technologie de compression zip utilisée pour stocker les documents). * Utiliser une large panoplie de fonctions pour la création de formules complexes.xltx) * Modèle autorisant les macros (.xlsb. * Trier et filtrer vos données afin de les analyser. Cet outil puissant permet la création.xltm) * Macro complémentaire (. * Consulter et manipuler les données dans un navigateur Web. Ce nouveau format: * Améliore l'interaction et l'utilisation par d'autres applications. L'extension proposée par défaut lors de l'enregistrement d'un classeur est le type . Les autres extensions XML sont: * Classeur autorisant les macros (. * Créer des graphiques pour faire ressortir les principales tendances de vos données. * Partager et échanger vos résultats grâce aux outils de partage.xlsm) * Modèle par défaut (. manipuler et mettre en forme les données nécessaires à vos calculs. * Convertir les feuilles de calcul au format PDF et XPS.xlam) * Le dernier format . II.xlsx. Le format openXML Microsoft Excel 2007 introduit un nouveau format de fichier appelé OpenXML (XML ouvert Office). 4 . est une version binaire non XML. Si vous enregistrez et fermez votre classeur au format . Introduction Excel 2007 fait partie de la suite bureautique et base de données intégrée Microsoft Office 2007. Vous pouvez ainsi: * Stocker. la mise en forme des feuilles de calcul ainsi que l'analyse et le partage des informations. celles ci seront perdues. La lettre x en fin d'extension signifie que le fichier ne contient aucune macro.xlsx alors qu'il contenait des macros.

les feuilles sélectionnées. II-D.II-B. * Taille des feuilles de calcul: 1 048 576 lignes et 16 384 colonnes. illimité lors de l'utilisation de tris séquentiels. utilisez l'aide Office et saisissez le mot clé limite. * Longueur du contenu des formules: 8 192 caractères. * Nombre maximal de formats/styles de cellule uniques: 64 000. Enregistrer et exporter aux formats pdf et xps Il existe un complément pour enregistrer facilement vos fichiers aux formats PDF (Portable Document Format) et XPS (XML Paper Specification). II-C. Les limites d'Excel Ce chapitre reprend simplement quelques points pour mettre en avant l'évolution importante par rapports aux anciennes versions d'Excel. * Niveaux de fonctions imbriqués: 64. les données après la 65536ième ligne et de la 256ieme colonne ne seront pas prise en compte. Pour plus de précisions. les pages spécifiées ou seulement une plage de cellules. * Nombre maximal de couleurs par classeur: 16 millions de couleurs (32 bits avec accès complet au spectre de couleurs 24 bits). * niveau de tri: 64 pour un tri simple. si vous sauvegardez votre classeur dans une ancienne version d'Excel. * Points de données par série de données pour les graphiques 3-D: 4 000. Cliquez sur le bouton Publier pour enregistrer. * Nombre maximal de points de données par série de donnée dans les graphiques 2D: 32 000. Des options permettent de sauvegarder le classeur entier. * Points de données pour toutes les séries de données d'un graphique: 256 000. Compatibilité avec les versions antérieures d'Excel Le menu de vérification est un point important dans Excel 2007 car il liste toutes les fonctionnalités risquant d'être perdues ou dégradées si le classeur est enregistré dans une version d'Excel antérieure. 5 . Par exemple. * Nombre maximal de caractères qu'une cellule peut contenir: 32 767. * Nombre maximal d'utilisateurs pouvant ouvrir et partager un classeur partagé en même temps: 256.

Sélectionnez le menu Préparer.De la même manière. II-E. depuis l'onglet Révision dans le ruban. Cliquez sur le bouton Options Excel. la modification sera aussi prise en compte dans Word. vous pouvez lire. * Orthographe traditionnelle. la barre de menus est remplacée par des onglets et un ruban qui rassemble toutes les fonctionnalités disponibles dans l'application. ainsi que des liens d'aide et de correction. III. Une boîte de dialogue va afficher tous les éléments incompatibles. Le bouton Office et le ruban Dans Excel 2007. Le mode Français bénéficie de 3 options: * Orthographe traditionnelle et rectifiée. Ou. * Orthographe rectifiée. Sélectionnez le menu Vérification. Pour accéder à la fenêtre de gestion des corrections: Cliquez sur le bouton Office. modifier et enregistrer les classeurs aux nouveaux formats Microsoft Office 2007 grâce au pack de compatibilité pour Microsoft Office 2000. Pour lancer la procédure de vérification: Cliquez sur le bouton Office. Outlook. La correction orthographique Le vérificateur orthographique est commun entre les différentes applications Office. Office XP ou Office 2003. Une fois les points de différence identifiés. PowerPoint et dans Publisher. Lorsque vous personnalisez une option de correction dans Excel. vous pourrez apporter les modifications nécessaires à une meilleure compatibilité descendante. Si vous utilisez une ancienne version d'Excel. cliquez sur le bouton Orthographe puis sur le bouton Options. 6 . Cliquez sur le bouton Activer le vérificateur de compatibilité. les formules qui font références à des cellules au delà de cette limite poseront aussi un problème.

des info-bulles détaillées décrivent les fonctionnalités lorsque vous passez le curseur de la souris sur les menus et les éléments de l'application.Cette nouvelle présentation sera peut être déroutante pour les possesseurs d'anciennes versions d'Excel. Description des menus Le sous menu Nouveau permet d'ouvrir un classeur vierge. * Compatible avec les anciennes versions d'Excel. Le format présenté par défaut est .). Passez un peu de temps à repérer dans quels onglets sont rangés vos anciennes barres d'outils et familiarisez vous avec la logique de l'application: les fonctionnalités sont regroupées par thème. xla. pour gagner du temps. * Aux documents récents (Les fichiers peuvent être fixés dans la liste grâce à un bouton "punaise"). un modèle personnel ou un des modèles complémentaires disponible sur le site Microsoft Office Online. Il permet aussi d'accéder: * Aux options Excel. Annuler les changements et Rétablir les changements). Le sous menu Enregistrer sous propose de sauvegarder le classeur au format de votre choix: * Au standard openXML. puis choisissez les boutons qui apparaîtront dans la barre d'outils. * Aux autres formats (csv. Cliquez sur l'option Propriétés du classeurs/Propriétés avancées pour afficher la boîte de dialogue Propriétés du classeur. txt. vous pouvez toujours utiliser les classiques raccourcis claviers afin d'atteindre vos menus. Cliquez sur le bouton Autres formats pour afficher la boîte de dialogue "Enregistrer sous". L'adaptation se fait toutefois rapidement.. Faites un clic droit sur l'objet afin d'accéder à l'option de personnalisation. Le sous menu Préparer contient les outils d'aide à la distribution du classeur: * Le bouton Propriétés pour lire ou modifier vos données personnelles. Le bouton Office Le bouton Office remplace le menu Fichier. La barre d'accès rapide La barre d'accès rapide contient trois boutons par défaut (Enregistrer le classeur.xlsx. 7 . III-A-2. Ce bouton est constitué d'un menu et d'une barre d'accès rapide personnalisable. html. III-A. * Au format pdf (si le complément a été installé). slk . Sinon.. Cela vous aidera à vous repérer dans ce nouvel environnement. III-A-1. Enfin.

* Le bouton Signature numérique garantie l'authentification et l'intégrité des classeurs. * Vous pouvez paramétrer les langues à utiliser. Le sous menu Compléments gère les macros complémentaires. Le sous menu Personnaliser permet de modifier les boutons qui apparaissent dans la barre d'accès rapide. * Cochez l'option Afficher l'onglet développeur dans le ruban pour gérer vos projets VBA. 8 . * Le bouton Activer le vérificateur de compatibilité est une option est importante car elle liste toutes les fonctionnalités risquant d'être perdues ou dégradées si le classeur est enregistré dans une version d'Excel antérieure. Le sous menu Publier gère la distribution et le partage des classeurs. * Il est possible de paramétrer la récupération automatique des classeurs (option existante depuis Excel2002). Le fichier est alors uniquement accessible en lecture seule. III-A-3. vous accédez aux options d'Excel à partir du bouton Office. * Le bouton Marquer comme final permet de spécifier la propriété Etat du classeur comme Final. Le sous menu Enregistrement: * Vous pouvez spécifier un format de fichier par défaut pour la sauvegarde. * Le bouton Chiffrement protège le classeur par un mot de passe. et les informations d'identification qui vous permettent de rédiger ou de modifier des documents en groupe lors du travail collaboratif. puis cliquez sur Ajouter ou Supprimer afin de personnaliser la barre. les contenus masqués. * Sélectionnez les commandes dans les différentes listes. le ruban ou sur les onglets.* Le bouton Inspecter le document vérifie la présence de données confidentielles: Les commentaires. Les options Excel Désormais. quelques éléments sont à signaler: Dans le sous menu Standard: * Vous pouvez personnaliser le jeu de couleurs d'Excel (Bleu. Cette transaction est aussi accessible en faisant un clic droit sur le bouton Office. En plus des options classiques. Argenté ou noir).

* Reproduire la mise en forme. Le ruban Le ruban propose des groupes de boutons. * Gestion des bordures de cellules. Des onglets supplémentaires spécifiques sont accessibles quand certains objets sont sélectionnés (Les images. * Fusionner les cellules. italique) * Couleur de remplissage et la couleur de la police. formes automatiques. * Augmenter et diminuer progressivement la taille de la police. * Afficher le volet Presse papiers Office. souligné. profitez des info-bulles qui détaillent les fonctionnalités lorsque le curseur de la souris passe sur les menus. couper.. Si vous avez besoin d'aide. Certains groupes possèdent un petit icône dans l'angle inférieur droit. * Renvoyer à la ligne automatiquement. 9 .III-B. * Mise en forme des données (gras. Le passage de la souris sur certains boutons contextuels permet aussi de pré-visualiser dynamiquement le résultat qui sera appliqué lors de la validation.). * Orientation du texte.. SmartArt. Le groupe Police: * Le type de police. III-B-1. Le menu contextuel du ruban permet de paramétrer la barre d'outils Accès rapide et de masquer le ruban pour un gain de place à l'écran. arrangés dans 9 onglets. Coller. * Augmenter ou diminuer le retrait. L'onglet Accueil L'onglet Accueil rassemble les commandes générales pour la saisie et mise en forme du tableur. Le groupe Alignement: * Gestion des alignements verticaux et horizontaux. Le groupe Presse papiers: * Copier. * La taille de la police. graphiques . Cliquez dessus pour faire apparaitre les boîtes de dialogues associées.

* Filtrer. des colonnes. * Supprimer les éléments de la cellule. Le groupe Cellules: * Insérer des cellules. des feuilles. * Insertion de formes. * Verrouiller les cellules. des lignes. 10 .Le groupe Nombre: * Le format de la cellule * Ajout et réduction des décimales. * Trier des valeurs ou des couleurs. Le groupe Edition: * Accès rapide aux fonctions Somme. des lignes. * La mise en forme de tableaux. Le groupe Style: * La mise en forme conditionnelle. Le groupe Tableaux: * Insertion de tableaux croisés dynamiques. * Insertion de SmartArt. des feuilles. des lignes. III-B-2. L'onglet Insertion L'onglet Insertion contient les objets pouvant être ajoutés dans une feuille Excel. Le groupe Illustrations: * Insertion d'images et de ClipArt. * Atteindre. des colonnes. * Définir le format des cellules. Moyenne. * Protéger la feuille. * Insertion de tableau. * Déplacer ou copier la feuille. * Masquer des cellules. * Paramétrer la taille des cellules. des colonnes. * Les styles de cellules. * Renommer la feuille. * Afficher le volet de sélection (gestion des objets contenus dans la feuille). des lignes. * Définir une couleur d'onglet. des colonnes. Min. Nb. * Supprimer des cellules. Max. des feuilles. * Afficher des cellules. * Rechercher et remplacer dans la feuille. des feuilles.

* Insertion des objets. * En barres. * Imprimer le quadrillage. * En ligne. Le groupe Mise en page: * Orientation (portrait ou paysage). Le groupe Texte: * Insertion des zones de texte. Le groupe Thèmes: * Liste des thèmes prédéfinis. * Insertion des lignes de signature. * En nuage de points. * Autres types de graphiques (Surface. * Imprimer les entêtes de colonnes et de lignes. * En secteurs. Radar).Le groupe Graphiques: * En colonne. * Gestion des images d'arrière plan. Anneau. . III-B-3.) * Zone d'impression. L'onglet Mise en page Cet onglet gère la mise en forme de la feuille de calcul. enveloppes. Le groupe Organiser: 11 . * Marges * Définition de la taille du papier (A4. Bulle.. * Gestion des sauts de page. Le groupe Liens hypertextes: * Insère un lien hypertexte dans la cellule sélectionnée. * Afficher ou masquer les entêtes de colonnes et de lignes. * L'impression des titres (lignes et colonnes à reproduire sur chaque page imprimée).. * Insertion des textes WordArt. * Insertion des entêtes et pieds de page. Le groupe Mise à l'échelle: Le groupe Options de la feuille de calcul: * Afficher ou masquer le quadrillage. * En aires. * Insertion de symboles.

* Afficher la boîte de dialogue pour insérer une formule. manuel) * Calculer le classeur maintenant (F9). modification. * Evaluer les formules. suppression). Le groupe Calcul: * Les modes de calcul (automatique. * Afficher les formules à la place de leur résultat. * Afficher le volet de sélection (gestion des objets contenus dans la feuille). Le groupe Solutions: * Effectuer des conversions vers et à partir de la devise Euro. III-B-5.* Mise en page des objets contenus dans la feuille. Le groupe Bibliothèque de fonctions: * Liste des fonctions regroupées par catégorie. * Aligner les objets. III-B-4. consultation. * Rotation des objets. 12 . * Calculer la feuille maintenant (Maj+F9). L'onglet Données L'onglet Données gère les données du classeur et les données externes. * Utilisation des fenêtres espions. L'onglet Formules L'onglet Formules regroupe toutes les fonctions classées par genre et les options de gestion. * Grouper les objets. * Supprimer les flèches d'audit. * Vérifier et repérer les erreurs. * Mettre au premier plan ou à l'arrière plan. Le groupe Noms définis: * Gérer les cellules et les plages nommées (Ajout. automatique sauf sur les tables de données. Le groupe Audit de formules: * Repérer les antécédents et les dépendants.

Le groupe Outils de données: * Répartir le contenu d'une cellule dans des colonnes distinctes (convertir). supprimer). Le groupe Trier et filtrer: * Trier des valeurs ou des couleurs. * Consolider. * Traduction du texte sélectionné. les encyclopédies et les traductions). Le groupe Vérification: * Vérification de l'orthographe. Le groupe Analyse: * Utilisation de l'utilitaire d'analyse pour les données financières et scientifiques. Le groupe Modifications: * Protéger la feuille. 13 . L'onglet Révision L'onglet Révision permet la vérification. * Rechercher (dans les dictionnaires. la gestion des annotations et la protection du classeur. fichiers txt et csv. III-B-6. * Gérer toutes les connexions pour le classeur (ajout. masquer. * Analyser les scénarios. à partir de sites web). Le groupe Commentaires: * Gestion des commentaires (ajouter. * Propriété des plages de données. suppression). * Dictionnaire des synonymes.Le groupe Données externes: * Création de connexions vers des sources externes (Access. Le groupe Connexions: * Actualisation des informations provenant des sources de données. * Création des listes de validation. * Supprimer les doublons. * Gestions des connexions existantes. Le groupe Plan: * Gérer les plans (grouper et dissocier). * Filtrer. afficher. * Application d'un sous-total. modification.

* Utiliser l'enregistreur de macros. * Fractionner. Le groupe Zoom: Le groupe Fenêtre: * Figer les volets. cet onglet permet de gérer vos macros. * Afficher en mode plein écran (Nota: la fermeture du mode plein écran est placée dans le menu contextuel de la feuille). * Réorganiser les classeurs (horizontal. Le groupe Affichages classeur: * Afficher en mode normal ou en mode aperçu des sauts de page. Le groupe Macros: * Afficher la liste des macros. mosaïque. * Affichage en mode "Mise en page". cascade). * Afficher deux feuilles cote à cote. * Protéger et partager le classeur. * Ouvrir le classeur dans une deuxième fenêtre. * Suivi des modifications. * Afficher/Masquer la barre de formules. III-B-7.* Protéger le classeur. * Enregistrer l'espace de travail. 14 . * Basculer vers un autre classeur ouvert. * Synchroniser le défilement de 2 classeurs. III-B-8. * Afficher/Masquer les règles. * Masquer la fenêtre. vertical. * Gérer les plages déverrouillées par un mot de passe lorsque la feuille est protégée. * Afficher/Masquer les entêtes de lignes et de colonnes. L'onglet Affichage L'onglet Affichage gère la mise en forme de la page à l'écran. Le groupe Afficher/Masquer: * Afficher/Masquer le quadrillage. L'onglet Développeur Comme son nom l'indique.

* Afficher la classique boîte de dialogue qui liste les macros exécutables (Alt+F8). 15 . Sélectionnez le menu Compléments. * Utiliser l'enregistreur de macros. * Visualiser le code de la feuille active. III-B-9. Le groupe Contrôles: * Insérer des contrôles Formulaires ou ActiveX. Cliquez sur le bouton Atteindre. * Gérer la sécurité des macros. * Mapper dans le classeur. * Actualiser les données. * Activer ou désactiver le mode création. Le groupe XML: * Importer et exporter des fichiers xml. Cliquez sur le bouton Options Excel. Pour gérer les macros complémentaires: Cliquez le bouton Office. * Afficher la fenêtre Propriétés.Le groupe Code: * Accéder à l'éditeur de macros (Alt+F11). Si l'onglet Développeur n'apparait pas dans le ruban: Cliquez sur le bouton Office. Choisissez Compléments Excel dans le menu déroulant Gérer (en bas de la fenêtre). Cochez l'option Afficher l'onglet Développeur dans le ruban. puis sur le bouton Options Excel. Cliquez sur le bouton OK pour valider. L'onglet Compléments L'onglet Compléments donne accès aux macros complémentaires que vous avez activé. Nota: Les contrôles Formulaires sont toujours disponibles dans Excel2007 mais il est préférable d'utiliser les contrôles ActiveX qui sont plus simples d'emploi et possèdent plus d'options. Cliquez sur le menu Standard.

Lorsque vous rédigez le début de la formule. On remarquera que les cellules et plages nommées apparaissent aussi dans la liste (ProductionAnnee dans la copie d'écran ci dessous).III-C. l'application propose la liste des fonctions correspondantes. IV. 16 . Cliquez sur l'onglet Données dans le ruban. La feuille de calcul IV-A. dans le groupe Outils de données. Une option permet de préciser si la première cellule correspond à un entête (elle ne sera pas prise en compte lors de la suppression). Généralités Pour éviter les risques d'erreur lors de la saisie des formules. Le menu déroulant sur la droite (dont la taille est aussi extensible) permet d'accéder aux dernières fonctions utilisées. Sélectionnez simplement les bords de la barre de formules afin de modifier sa taille. Cliquez sur le bouton Supprimer les doublons. Cette nouveauté est très appréciable. Il est désormais possible de supprimer les doublons facilement: Sélectionnez votre plage de cellules. La barre de formules La barre de formules est maintenant extensible horizontalement et verticalement. Excel 2007 dispose d'un outil de saisie semi-automatique. Il est possible de rédiger des formules plus longues et comportant plus de niveaux d'imbrication qu'auparavant. Cliquez sur le bouton OK pour valider.

Une feuille peut être ajoutée directement en cliquant sur le dernier onglet. La barre d'état a aussi évolué: Le menu de Zoom. Mise en page et Aperçu des sauts de page. Sur la gauche de la barre. IV-C. Le menu contextuel des cellules 17 . mais il est toujours intéressant de rappeler cette option permet d'atteindre rapidement une feuille. Ce mode permet aussi d'accéder aux champs d'entête et de pied de page. Vous pouvez basculer entre 3 modes d'affichage: Normal. La barre d'état et la barre d'onglet La barre d'onglet dispose de quelques fonctionnalités supplémentaires: Le menu contextuel contient un accès rapide pour protéger la feuille.IV-B. se trouve le bouton pour démarrer et arrêter l'enregistreur de macros. sur la droite de la barre (ou en utilisant le raccourci clavier Maj+F11). Le mode Mise en page est très intéressant car vous travaillez sur la feuille de calcul tout en voyant ce que donnera exactement la page lorsqu'elle sera imprimée. permet de modifier la zone d'affichage très facilement. Faites un clic droit dans la barre d'état pour personnaliser son contenu. Le menu qui liste les feuilles du classeur (clic droit sur la gauche de la barre d'onglets) existait déjà dans les versions précédentes d'Excel. surtout quand le classeur en contient beaucoup. et notamment son curseur.

La plage est automatiquement mise en forme en fonction du style que vous avez sélectionné. Le groupe Propriétés: * Renommer le tableau qui sert de référence (Sans espace ni caractère spécial). Un filtre automatique est activé par défaut dans la nouvelle table. Le groupe Outils: 18 .Le nouveau menu contextuel (clic droit dans une cellule) s'est enrichi d'une barre de mise en forme. Sélectionnez les cellules puis cliquez sur le bouton "Tableau" dans le groupe Tableaux de l'onglet Insertion. dans l'onglet Accueil. Choisissez un style dans la liste. L'application comprend que les modifications concernent tout le tableau. Vous pouvez ensuite utiliser la puissance des filtres et des tris pour traiter le contenu des cellules : Un nouvel onglet. Les tableaux Excel permet de convertir une plage de cellules en tableau ("Liste" dans Excel 2003). apparait dans le ruban lorsque vous sélectionnez n'importe quelle cellule du tableau. (Ou sur le bouton "Mettre sous la forme de tableau" dans le groupe Style de l'onglet Accueil). Les tableaux facilitent le classement et l'exploitation de vos données. Cette barre correspond au groupe Police. * Redimensionner le tableau. Le menu contextuel dispose aussi de nouvelles options: * Filtrer * Trier * Nommer une plage IV-D.

. Vous pouvez obtenir des synthèses cohérentes et d'une grande qualité visuelle.) par rapport à une variable que vous spécifiez. Le bouton "Mise en forme conditionnelle" se trouve dans le groupe Style de l'onglet Accueil. * Supprimer les doublons.* Synthétiser avec un tableau croisé dynamique. Les mefc sont faciles et rapides à appliquer. comprises entre. s'adapte automatiquement lorsque vous redimensionnez le tableau. Le groupe Données de table externe: * Exporter vers une liste SharePoint ou un diagramme Visio. Vous pouvez définir un type de calcul particulier pour chaque cellule de la ligne de totaux. en doublon. * Appliquer une mise en forme pour la première et la dernière colonne. inférieures .3. * Activer ou désactiver la ligne des totaux. Après avoir sélectionné une colonne de votre tableau.Tableau1. * Convertir en plage (Annule la table). * Faire ressortir les valeurs (les plus élevées et plus faibles en nombre ou en pourcentage. Vous pouvez donc spécifier le nom du tableau (qui est en fait une plage nommée) dans vos formules: =RECHERCHEV("mimi". 19 . Le groupe Options de style de tableau: * Activer ou désactiver la ligne d'entête. et les formules qu'elle contient. Le groupe Styles de tableau: * Choisir un autre style dans la galerie. La mise en forme conditionnelle Le nouvel outil de mise en forme conditionnelle dispose d'une large panoplie de règles afin de visualiser et d'analyser les relations ou les tendances entre les données. * Spécifier le mode de mise à jour des données.. vous pouvez utiliser les règles prédéfinies dans le menu: * Faire ressortir les valeurs (supérieures. * Appliquer des lignes ou des colonnes à bandes (alternance de couleurs). Les noms de tableaux sont accessibles dans le gestionnaire de noms (Onglet Formules/Groupe Noms définis) et aussi visibles dans la liste de saisie semi automatique des formules.0) IV-E. * Déconnecter le tableau du serveur. contenant. La ligne de totaux. * Actualiser. en quelques clics de souris.

* Appliquer des relations visuelles (nuances de couleurs. L'application calcule la mise en forme automatiquement. La police..) par rapport à une variable que vous spécifiez. Vous pouvez spécifier plusieurs critères de mise en forme conditionnelle qui s'appliqueront à la plage. et s'adapte au contenu des cellules. Les thèmes: Les thèmes sont des ensembles prédéfinis de couleurs.. qui correspond à la grandeur de la valeur par rapport à la série. dans le champ Type de règle. IV-F. 20 . Les polices ClearType facilitent la lecture de texte (lissage). Cliquez sur l'option Nouvelle règle dans le menu du bouton Mise en forme conditionnelle. Si les modèles proposés ne vous conviennent pas. Choisissez le format de mise en forme (bouton Format). Les prévisualisations et les modifications s'effectuent en temps réel. Saisissez votre formule. les thèmes et les styles Le type de police: La police de caractère utilisée dans Office 2007 bénéficie de la technologie ClearType par défaut. icônes indicateurs).. Cliquez sur le bouton OK pour valider. Sélectionnez Utiliser une formule .supérieures et inférieures à la moyenne . de traits et d'effets de remplissage qui peuvent être appliqués à la feuille de calcul ou à des objets spécifiques. Les thèmes sont communs à toutes les applications Office 2007. Vous pouvez désactiver ClearType dans les options Excel (menu Standard).. La galerie est composée de 20 thèmes par défaut. de polices. Si dans certaines configurations des caractères ne s'affichent pas ou sont floutés. Pour utiliser une formule: Sélectionnez la ou les cellules. * Appliquer une barre de données dans chaque cellule. Cliquez sur le lien Autres thèmes sur Microsoft Office Online. vous pouvez en télécharger d'autres sur le site Microsoft Office Online: Sélectionnez sur le bouton Thèmes dans l'onglet Mise en page.

Les styles: Si les thèmes sont communs à toutes les applications Office. Un choix important de styles prédéfinis est mis à votre disposition. 21 . Les tris et les filtres Les tris: Vous pouvez facilement classer les données dans la feuille de calcul en utilisant les tris. les styles sont eux conçus pour mettre en forme les éléments spécifiques à Excel * Graphiques * Tableaux * Cellules * Tableaux croisés dynamiques * SmartArt * Formes Le bouton Styles de cellules se trouve dans le groupe Style de l'onglet Accueil. le thème téléchargé apparait dans le champ Personnalisé. * Personnalisé en fonction du type de données (dates. Les thèmes sont utiles pour standardiser vos présentations et respecter vos chartes graphiques. et jusqu'à 64 niveaux (contre 3 dans les versions précédentes). texte. Vous pouvez facilement créer et personnaliser vos styles si aucun de ceux proposés ne vous convient. Les filtres: Profitez aussi des améliorations apportées aux capacités de filtrage: * Par couleur. numérique). De nouvelles options ont été ajoutées: Tri par couleur de cellule ou de police. IV-G.Choisissez le thème qui vous intéresse et suivez les instructions de téléchargement. * Augmentation des critères de filtre. Lorsque vous sélectionnez de nouveau le bouton Thèmes dans l'onglet Mise en page.

Décochez l'option Grouper les dates dans le menu Filtre automatique. Sélectionnez le menu Options avancées. * Filtres chronologiques pour les dates. * Filtres numériques. Choisissez le classeur. Les graphiques Le nouvel outil de conception des graphiques permet une construction rapide et d'une grande qualité visuelle. Dans la partie Afficher les options pour ce classeur. 22 .Les options du filtre s'adaptent en fonction du type de données contenu dans la colonne: * Filtres textuels. semestre ou année ce qui facilite les filtres sur ce type de données. Cliquez sur le bouton Options Excel. Cliquez sur le bouton OK pour valider. V. L'application est capable d'analyser automatiquement les dates par jour. Pour dissocier la hiérarchie de dates dans le Filtre (transformation en liste non hiérarchique): Cliquez sur le Bouton Office. semaine. mois.

Vous pouvez profiter des nombreuses options disponibles:
* Choix du type de graphique.
* Rendu des couleurs et des images.
* Personnalisation des couleurs par thèmes ou au choix dans une large palette.
* Effets visuels (Fonction d'affichage 3D, rotations, ombres adoucies, transparences ...).
* Gestion des modèles et des graphiques par défaut.
Le moteur de création des graphiques est le même dans Office Word et PowerPoint 2007.
Vous pouvez donc créer des graphiques de la même manière, dans ces applications.
Le menu de création des graphiques est situé dans l'onglet Insertion.

Un nouveau groupe d'onglets est accessible lorsque le graphique est sélectionné:

C'est à partir de ces onglets que vous allez modifier et personnaliser vos graphiques.
Onglet Création:
* Modifier le type de graphique.
* Enregistrer comme modèle.
* Intervertir les lignes et les colonnes.
* Gérer les plages de données sources.
* Dispositions du graphique.
* Sélection du style de graphique depuis une galerie.
* Déplacer le graphique (dans un onglet graphique ou incorporé dans la feuille de calcul).
Onglet Disposition:
* Mise en forme de la sélection.
* Insertion d'images de zones de texte et de formes.
* Gestion des étiquettes, du titre du graphique, des légendes, des tables de données.
* Gestion des axes et quadrillages.
* Gestion des planchers et parois, fonctions d'affichage 3D et des effets visuels.
* Mise en oeuvre des courbes de tendance, barres d'erreur.
* Propriétés pour renommer le graphique.
Onglet Mise en forme:
* Styles de formes, contours, remplissages, effets.
* Styles WordArt pour les étiquettes, le titre du graphique et les légendes.
* Gestion des graphiques: liste des graphiques dans un volet de sélection, avec possibilité
23

de changer les titres et masquer/réafficher les graphiques.
* Modification de la taille du graphique.
Vous pouvez aussi accéder aux options du graphique à partir du menu contextuel (clic droit
dans le graphique). Un menu contextuel différent s'affiche en fonction de la zone
sélectionnée.

L'option Sélectionner des données (aussi accessible par le groupe Outils de
graphique/Création/ Données/Sélectionner des données) permet d'afficher la boîte de dialogue
pour gérer les sources de données.
* Définir la plage de données.
* Ajouter, modifier, déplacer ou supprimer des séries.
* Intervertir les lignes et les colonnes.
* Modifier les étiquettes de l'axe des abscisses.
* Gérer les cellules vides et les cellules masquées.

VI. Les SmartArt
Excel 2007 intègre la fonctionnalité SmartArt qui propose une vaste galerie de pyramides, de
diagrammes et d'organigrammes, à placer dans les feuilles de calcul.
Ce nouvel outil permet l'illustration et la mise en valeur de vos résultats.
Cliquez sur l'onglet Insertion. L'icône SmartArt est situé dans le groupe Illustration. Les
diagrammes sont classés par catégorie:
* Tous
* Liste
* Processus
* Cycle
24

* Hiérarchie
* Relation
* Matrice
* Pyramide

Deux nouveaux onglets (Création et Format) sont accessibles lorsqu'un diagramme SmartArt
est sélectionné.
Ceux ci contiennent une large palette d'outils pour la création et la mise en forme des objets.

Il est possible d'afficher le résultat d'une cellule dans un SmartArt:
* Insérez un diagramme SmartArt dans la feuille de calcul.
* Appliquez votre mise en forme et finalisez l'aspect visuel.
* Sélectionnez ensuite la bordure encadrant l'ensemble des formes.
* Utilisez le raccourci clavier Ctrl+A.
* Toutes les zones sont ainsi sélectionnées.
* Effectuez un Copier.
* Sélectionnez une cellule dans la feuille de calcul.
* Collez.
* Vous obtenez une copie du SmartArt, mais de type forme automatique classique.
* Vous pouvez à ce stade supprimer le "modèle" initial si vous le souhaitez.
* Sélectionnez la zone de texte dans les différentes formes et spécifiez la référence à une
cellule, dans la barre de formule.
* Validez la formule.
* Désormais, le résultat de la cellule Feuil3!$A$1 s'affiche dans la forme.

25

VII. Les tableaux et graphiques croisés
dynamiques
Les tableaux croisés dynamiques (TCD) servent à synthétiser et analyser des lignes
d'information à partir des paramètres que vous avez spécifiés.
Comme les autres outils de l'application Excel, les tableaux croisés dynamiques bénéficient
aussi d'une nouvelle interface.
Vous pouvez créer un tableau croisé dynamique à partir de l'onglet Insertion.
Deux onglets spécifiques (Options et Création) sont accessibles lorsqu'une cellule du TCD est
sélectionnée.

L'onglet Options
Le groupe Options du tableau croisé dynamique:
* Modifier le nom du TCD.
* Afficher la boîte de dialogue Options du TCD.
Le groupe Champ actif:
* Modifier le nom du champ.
* Développer ou réduire tous les éléments du champ actif.
* Afficher la boîte de dialogue Paramètres de champs.
Le groupe Groupe:
* Créer un groupe contenant les éléments sélectionnés.
* Dissocier le groupe.
* Grouper les champs numériques ou Date.
Le groupe Trier:
Le groupe Données:
* Actualiser le TCD.
* Changer la source de données.
Le groupe Actions:
* Supprimer les champs, les mises en forme et les filtres.
* Sélectionner un élément du TCD (étiquettes, valeurs, TCD complet).
* Déplacer le TCD dans le classeur.
Le groupe Outils:
* Créer un graphique croisé dynamique.
* Créer et modifier les champs et éléments calculés.
26

* Lister les formules.
* Travailler sur TCD connecté à une source de données OLAP.
Le groupe Masquer/Afficher:
* Afficher ou masquer la liste des champs.
* Afficher ou masquer les boutons +/-.
* Afficher ou masquer les entêtes de champs des lignes et colonnes.
L'onglet Création
Le groupe Disposition:
* Paramétrer l'affichage et la disposition des sous totaux.
* Activer ou désactiver les lignes et les colonnes.
* Ajuster la disposition du TCD (compactée, mode plan, tabulaire).
* Ajouter ou supprimer des sauts de lignes après chaque élément.
Le groupe Options de style de tableau croisé dynamique:
* Afficher ou masquer la mise en forme des lignes et colonnes.
Le groupe Styles de tableau croisé dynamique:
* Choisir un style dans la galerie.
Le contenu du TCD est géré à partir du volet Liste de champs de tableau croisé dynamique.
Sélectionnez les champs à inclure dans le rapport.

Vous pouvez ensuite utiliser les fonctions pour synthétiser, analyser et mettre en forme vos
données:
* Appliquer une mise en forme conditionnelle.
* Trier la colonne de la cellule sélectionnée.
* Annuler les actions effectuées pour changer l'orientation de l'analyse.

VIII. L'aide
L'accès à la fenêtre d'aide Office est représentée par un icône bleu, de forme ronde et
contenant un point d'interrogation. L'aide est aussi toujours accessible par le raccourci clavier
F1.
De nombreux exemples très détaillés sont disponibles, permettant de répondre à vos questions
et aussi de découvrir toutes les fonctions de l'application.
27

Une partie de l'aide est stockée sur le poste de travail. Certaines rubriques complémentaires
sont hébergées en ligne, sur le site Office Online. En activant la connexion, vous avez accès à
un plus grand nombre de procédures d'aide. On peut imaginer le formidable potentiel que cela
représente si cette base de connaissance en ligne est régulièrement actualisée et complétée.
Le bouton de connexion au site Office Online est placé dans le coin inférieur droit de la
fenêtre d'aide. Vous pouvez paramétrer une utilisation de l'aide, en local ou en ligne, depuis le
menu

IX. Les références absolues et relatives
I. Introduction
L'utilisation des références absolues et relatives fait partie des connaissances de base dans
Excel.
Ce cours n'a d'autre but que de schématiser l'utilisation de ces références. A sa lecture, vous
comprendrez quand utiliser ou pas le signe $ dans vos références.

II. Références relatives et absolues
II-A. Premier tableau: Formule avec des références relatives
Créons un petit tableau reprenant les salaires à payer pour quelques employés sur le premier
trimestre.
Ce tableau est un tableau tout simple, avec la saisie du montant à payer.

II-A-1. Calculer la somme d'une plage de cellules
Nous allons ajouter une somme à ce tableau, de façon à totaliser les salaires par mois.
Commençons par ajouter la somme pour le mois de janvier

28

En tirant cette formule vers la cellule de droite, nous constatons que la formule a été modifiée
par Excel, pour nous donner la somme des cellules C2:C6

II-A-2. Comprendre ce qui a été demandé à Excel
Excel a donc adapté notre formule, pour la rendre conforme à ce que nous attendions
intuitivement, à savoir copier la formule de la colonne B vers la colonne C pour obtenir le
total de février.
Nous avons saisi une formule en B7, et cette formule fait référence aux cellules B2:B6.
Relativement à B7, où se trouvent les cellules saisies dans la formule?
B2 se trouve 5 lignes plus haut dans la même colonne, et B6 se trouve 1 ligne plus haut dans
la même colonne.
Notre vraie demande à Excel est donc:
Calculer la somme de la plage de cellules qui commence 5 lignes plus haut dans la même
colonne (B2) et qui se termine 1 ligne plus haut dans la même colonne (B6).
Lorsque nous recopions cette formule en C7, Excel traite notre demande:
Calculer la somme de la plage de cellules qui commence 5 lignes plus haut dans la même
colonne (C2) et qui se termine 1 ligne plus haut dans la même colonne (C6).
Nous pouvons recopier cette formule pour Mars et Excel l'adapte à notre demande.

Pour bien fixer les choses, nous allons suivre le même raisonnement pour la création de la
formule qui totalisera le trimestre par employé.

29

En E2, nous saisissons la formule =SOMME(B2:D2), ce qui signifie:
Calculer la somme de la plage de cellules qui commence sur la même ligne, 3 colonnes à
gauche (B2) et qui se termine sur la même ligne, 1 colonne à gauche (D2).
Nous pouvons donc recopier cette formule vers le bas pour les autres employés, ainsi,
pourquoi pas, que pour les totaux par mois.

II-B. Deuxième tableau: Des références relatives et une référence mixte
Les tableaux ne sont bien entendu que rarement aussi simples à créer.
Imaginons que le salaire à payer soit dépendant de prestations réalisées et d'un taux horaire
variable par employé.
Nous devrions alors nous baser sur les tableaux suivants pour créer notre formule

II-B-1. Création de la formule de base
Dans ce tableau, nous comprenons que le salaire est constitué du produit des heures prestées
par le taux horaire de l'employé.
Pour Pierre en janvier, nous aurons donc la formule illustrée ci-dessous.

30

Un copier-coller de cette formule jusqu'en D6 nous donne un résultat inattendu.

Si nous éditons la formule en D6, nous constatons qu'Excel plonge "dans le vide" pour aller
chercher le taux horaire de Paul.

31

II-B-2. Comprendre notre demande et la reformuler à Excel
En B2, nous avons demandé à Excel d'aller chercher le taux horaire de Pierre dans la même
colonne, 17 lignes plus bas.
Transposée en D6, cette demande fait donc pointer Excel dans la même colonne, 17 lignes
plus bas, soit en D23.
Excel a donc interprété correctement notre formule!
Le numéro de ligne pour le taux horaire est correct, mais il fallait dire à Excel de rester dans
la colonne B, puisque nous voulons bien entendu éviter de devoir recopier le taux horaire pour
tous les mois pris en compte dans le tableau.
A défaut de pouvoir formuler cette demande, nous serions contraints de devoir créer une
formule pour chaque mois du tableau...
Nous allons donc demander à Excel de "geler" la colonne B pour les taux horaires, et ce "gel"
de la colonne va être demandé en faisant précéder la référence de la colonne par le signe $.
Si je reprends la formule en B2, j'aurai donc ceci

Recopiée en B2:D6, la formule est correcte, et l'édition de cette formule en D6 met en
évidence le gel de la colonne B, grâce au signe $ devant la lettre de la colonne.

Lorsque l'on saisit une référence dans une cellule, le raccourci F4 permet de boucler
sur les références utilisables d'une cellule ou d'une plage.
Ainsi, si on saisit =C1 dans une cellule puis que l'on presse sur F4, on obtiendra
$C$1, puis C$1, puis $C1, puis on reviendra sur C1 pour boucler.

II-C. Troisième tableau: Des références relatives et deux
références mixtes
32

Puisque nous avons compris le principe. De cette manière. Le patron de la boîte étant généreux. remanions notre formule en B2 pour tenter de créer une seule formule exploitable sur tout le tableau des salaires.5%. cette fois. deux références mixtes et une référence absolue Nous arrivons tout doucement à la fin de ce petit exposé. Notre patron étant vraiment généreux. Quatrième tableau: Des références relatives.Complexifions un peu notre tableau par l'ajout d'une donnée. comme le montre le tableau suivant. Nous devons bien entendu adapter notre tableau en y ajoutant cette donnée. il propose d'indexer mensuellement le salaire de 0. c'est la ligne qu'il faut geler dans la référence de l'index. pour chaque employé. il a décidé de l'octroi d'une prime inconditionnelle de 100 € par mois. la ligne 26 sera bien gelée. lorsque nous recopierons la formule sur B2:D6. et adapter notre formule pour qu'elle devienne: Heures prestées * Taux horaire * Index mensuel A nouveau. Nous pourrions être tentés d'utiliser la formule suivante 33 . II-D. nous comprenons que.

Le bas de notre feuille ressemblera donc à ceci Nous pouvons alors modifier notre formule en B2 pour qu'elle utilise cette valeur stockée en B28 Comme la prime se trouve dans une cellule unique. nous avons mis un $ devant la lettre de la colonne. ainsi qu'une source d'oublis ou d'erreurs. Puisqu'il ne faut pas utiliser de valeur dans une cellule. chaines de caractères ou dates saisies dans les formules peut vite s'avérer être un véritable casse-tête. "en dur". Il donc préférable de saisir les valeurs dans des cellules et de faire référence à ces cellules dans les formules d'Excel. La modification future des valeurs. nous avons mis un $ devant le numéro de la ligne. le montant de la prime. Pour geler la ligne (tableau d'index). nous mettrons donc un $ devant la ligne et devant la colonne. La formule utilisée sera donc Lorsqu'elle est recopiée en B2:D6. comme le montre l'édition de la formule en D6 34 .et donc de mettre. Pour geler la ligne et la colonne. nous allons utiliser une cellule pour y stocker le montant de la prime. la formule est correctement interprétée par Excel. Pour geler la colonne (tableau des taux horaires). il nous faudra geler la ligne ET la colonne lorsque nous ferons référence à cette cellule dans une formule.

donc dans un tableau ne contenant qu'une ligne et qu'une colonne. on verrouille la ligne et on utilise une référence mixte en signalant le verrou sur la ligne par un $ avant le numéro de ligne comme B$26. mixtes ou relatives. Comme il n'est toutefois pas possible de toujours utiliser des plages nommées et de se passer des références absolues. Lorsque l'on va chercher des données dans un tableau ne contenant qu'une ligne. Dans certains cas. Schéma On peut donc retenir le schéma suivant: Lorsque l'on va chercher des données dans un tableau de mêmes dimensions que le tableau de résultat. on verrouille la colonne et on utilise une référence mixte en signalant le verrou sur la colonne par un $ avant la lettre de colonne comme $B19. on utilise une référence relative comme B11. La MFC permet ainsi de mettre en évidence et de visualiser rapidement certaines données dans un tableau de résultats. L'utilisation de plages nommées peut dispenser de l'utilisation des références absolues et relatives.) d'utiliser des plages nommées. La mise en forme conditionnelle dans Excel I. on verrouille la ligne et la colonne en faisant précéder chaque référence de $. il est utile de bien en comprendre le fonctionnement. couleur de police ou de cadre) automatiquement si une condition particulière est remplie. Lorsque l'on va chercher une donnée dans une cellule.II-E... Lorsque l'on va chercher des données dans un tableau ne contenant qu'une colonne. Introduction La mise en forme conditionnelle applique un format (ombrage de cellule. il est possible (et préférable. 35 . comme $B$28. X.

Dans cet autre exemple. La mise en forme sera appliquée à la cellule (ou plage de cellules) active. la condition est vraie si la valeur de la cellule est comprise entre le 36 . Une liste d'opérateurs est disponible lorsque vous choisissez l'option "La valeur de la cellule est". Description Les mises en forme conditionnelles sont accessibles par le menu Format/Mise en forme conditionnelle. * En définissant une formule: Sélectionnez l'option "La formule est".II. Vous pouvez utiliser deux types de conditions: * En fonction du contenu de la cellule: Sélectionnez l'option "La valeur de la cellule est". Sélectionnez un opérateur dans la liste puis indiquez les données à contrôler dans le(s) champ(s) de droite: Vous pouvez faire référence à des données alpha numériques ou au contenu d'autres cellules. la condition est vraie si le contenu de la cellule qui reçoit la mise en forme est compris entre 15 et 20. Dans l'exemple suivant. La boîte de dialogue vous permet de paramétrer les conditions en fonction de votre projet.

Remarque: Les critères de type TEXTE doivent être encadrés par des guillemets. Consultez le chapitre III pour visualiser d'autres exemples. permet de paramétrer la mise en forme qui va être appliquée lorsque la condition sera remplie.VRAI. dans la boîte de dialogue principale. et renvoie FAUX dans le cas contraire. L'application Excel dispose de fonctions logiques spécifiques: * ET * FAUX * NON * OU * VRAI * EST.PAIR * ESTERREUR * ESTLOGIQUE * ESTNA * ESTNONTEXTE * ESTNUM * ESTREF * ESTTEXTE * ESTVIDE * EXACT Mais vous pouvez aussi créer vos propres fonctions logiques. L'expression utilisée dans vos mises en forme conditionnelles doit donc renvoyer un résultat Vrai ou Faux. Par exemple: =$A$1="mimi" Cette formule renvoie la valeur VRAI si la cellule A1 contient la chaîne mimi. L'objectif principal restant la mise en évidence des données qui répondent aux conditions. les bordures ou les motifs de la cellule en fonction de vos préférences. Le type de condition "La formule est" teste une fonction logique. Le bouton Format.contenu des cellules B1 et B2. 37 . L'article sur les fonctions Excel décrit aussi la mise en oeuvre des formules logiques. Un autre exemple: =SI($A$3<AUJOURDHUI().FAUX) Renvoie une valeur VRAI si la date saisie en A3 est antérieure à aujourd'hui.IMPAIR * EST. Vous pouvez spécifier la police.

Le bouton Supprimer permet d'ôter une MFC de la cellule (ou la plage de cellules) active.Validez votre choix. Lorsque plusieurs conditions sont vraies. Remarque: Le nombre de conditions est limité à 3 par cellule. III. Choisissez la ou les conditions à supprimer puis cliquez sur le bouton OK pour valider. La mise en forme conditionnelle peut se référer à une autre feuille (du même classeur) en nommant les cellules qui seront utilisées dans la formule: Menu Insertion/Nom/Définir Il n'est pas posssible d'appliquer une mise en forme conditionnelle en fonction d'un format de cellule. 38 . seule la mise en forme de la première condition vraie est appliquée dans la mise en forme. Il n'est pas possible de compter par macro les cellules répondant aux critères d'une MFC. Une solution de remplacement consiste à recréer une fonction qui utilisera les mêmes critères que la mise en forme conditionnelle. Vous pouvez ensuite visualiser la mise en forme spécifiée dans la fenêtre principale: Le bouton Ajouter permet de créer une nouvelle MFC dans la cellule (ou la plage de cellules) active. Informations complémentaires Une mise en forme conditionnelle ne peut se référer à un autre classeur.

Choisissez l'option "Collage spécial" dans le menu contextuel.. Les fonctions sous le logiciel de Microsoft Excel 2007 Nous avons vu dans la partie sur le calcul que l'on pouvait faire des opérations simple sur le logiciel Excel 2007. Les MFC créées avant que le classeur ne soit partagé continuent de fonctionner. Copier la mise en forme Vous pouvez reproduire facilement une MFC existante en effectuant un Copier/Coller: Copiez la cellule qui contient la mise en forme. Cliquez sur le bouton OK pour valider. 09/03/2007 = 39150 . Sélectionnez "Format". absolues ou mixtes avant le collage des formules sinon le résultat risque d'être erroné. Les dates et les heures sont évaluées sous forme de numéros de série dans les mises en forme conditionnelles: 01/01/1900 = 1 . Ensuite sélectionnez la cellule (ou la plage de cellules) qui doit recevoir la même mise en forme. XI.. Mais le logiciel nous permet de créer des calculs plus ou moins complexe. Effectuez un clic droit (ou utilisez le menu Edition/Collage spécial). Vous pouvez aussi utiliser l'outil "Reproduire la mise en forme" d'une cellule. III-A. Vous trouverez de nombreux outils dans l'onglet Formules qui vous permettront de réaliser ces calculs : • La fonction Moyenne : Vous trouverez cette fonction en déroulant le menu suivant : Cette fonction calcul la moyenne des cellules sélectionnées comme le montre l'image suivante : 39 . pour dupliquer la MFC ATTENTION à bien prendre en compte les références relatives.Il n'est pas possible de modifier les mises en forme conditionnelles ou en appliquer de nouvelles pendant qu'un classeur est partagé.

vous devez comparer la moyenne de l'élève à 10. La colonne F a été rempli grâce à la fonction SI. Si la moyenne est supérieure ou égale à 10 alors l'élève passe en deuxième année sinon l'élève redouble La fonction Si se situe dans la liste déroulante suivante : Lorsque vous cliquez sur cette fonction la boîte de dialogue suivante apparaît : Dans la zone de texte "test logique". 40 . Le signe de comparaison est >= (ce qui signifie supérieur ou égal). Si la note est supérieure ou égale à 10 alors l'élève passera en deuxième année sinon il redoublera. Sur l'exemple suivant. nous allons prendre la moyenne des élèves sur une année. Dans les zones de texte valeur_si_vrai et valeur_si_faux vous devez saisir les informations qui doivent apparaître dans Excel.• La fonction SI : Cette fonction permet de comparer la valeur des cellules.

Deux fonctions qui me paraissent importante et que vous devez connaître. Grâce à ces fonctions. Ce sont les fonctions : • • Maintenant() : Elle permet d'insérer la date du jour et l'heure dans une cellule Aujourd'hui () : Elle permet d'insérer la date du jour dans une cellule Ces deux fonctions s'auto incrémente automatiquement c'est-à-dire que si vous enregistrez un fichier Excel avec une de ces fonction. Mais vous pouvez aussi calculer le logarithme (LOG) ainsi que le logarithme népérien (LN) d'un nombre .• Des fonctions mathématiques : Ces fonctions mathématique se situe dans la liste déroulante suivante . une forme .. 41 ... de forme. • Des fonctions très complexes : Si vous souhaitez faire des fonctions de statistique . le sinus (SIN) d'un angle ainsi que son cosinus (COS). vous pouvez vous rendre à la liste déroulante suivante L'insertion d'objet. • L'insertion d'image : Vous souhaitez mettre une image de votre PC sous Excel. vous pouvez calculer la tangente (TAN).. un clipart. d'image dans une feuille Insérer une image. il suffit de vous rendre sur l'onglet Insertion et de cliquer sur l'outil ... La boîte de dialogue suivante s'ouvre alors : Il ne vous reste plus qu'à parcourir votre disque dur pour placer votre image. • Des fonctions Dates & Heures : Ces fonctions se situe dans la liste déroulante suivante . le lendemain la date du jour aura changé toute seule.

L'insertion de forme Pour insérer une forme (flèches. il suffit de double cliquer sur le clipart pour l'insérer dans votre document Excel. Pour insérer un clipart. rectangles. La boîte de dialogue suivante apparaît sur le coté droit de l'écran : Dans la zone de texte "Rechercher"... saisissez un mot ou une expression en rapport avec le clipart puis valider. Maintenant.) dans votre feuille Excel. smiley. organigrammes . Excel vous propose alors un ou plusieurs clipart.L'insertion d'un clipart Un clipart est un dessin crée par Microsoft que vous pouvez insérer dans vos documents Excel. il suffit de vous rendre à l'onglet Insertion puis de cliquer sur l'outil . vous devez cliquer sur le bouton suivante s'ouvre alors : dans l'onglet Insertion. La liste déroulante Cliquez sur la forme que vous voulez insérer puis cliquez-glisser cette forme sur votre document Excel comme le montre l'image suivante : 42 .

La liste déroulante suivante vous permet de changer le format de la cellule. le deuxième bouton centre le texte et le troisième bouton aligne le texte sur la droite de la cellule Sous Excel. vous manipuler aussi bien les lettres que les chiffres. Le premier bouton aligne le texte sur la gauche. clipart ou forme que vous venez d'insérer l'onglet Format est apparu : Les outils dans cet onglet vous permettent de modifier l'apparence de votre photo ou clipart ou forme. sur chaque photo.Si vous avez fait attention. 43 . Mais ces chiffres peuvent prendre différents format. : Ces 3 boutons permettent d'aligner votre texte ou vos chiffres dans une cellule. La mise en forme des cellules sous le logiciel Excel 2007 • • • • : Cette liste déroulante permet de changer la police d'écriture d'une cellule : Cette liste déroulante permet de changer la taille de la police d'écriture d'une cellule : Ces 3 boutons permettent soit de mettre en Gras ou en Italique ou en souligné les éléments de votre cellule.

dans un autre tutoriel. Introduction Le Tableau Croisé Dynamique (TCD ou rapport) est un outil pour analyser vos bases de données. puis regrouper les résultats par mois. L'interface des tableaux croisés dynamiques Excel2007 a été repensée et pourra déconcerter les utilisateurs des anciennes versions. moyenne. Fonctionnalité Nombre maximal de rapports de tableau croisé dynamique par feuille Éléments uniques par champ Nombre maximal de champs de ligne ou de colonne par TCD Nombre maximal de filtres par TCD Limite maximale Limité par la quantité de mémoire disponible 1 048 576 Limité par la quantité de mémoire disponible 256 (limitation possible par la quantité de mémoire disponible) Nombre maximal de champs de valeur 256 par TCD Nombre maximal de formules Limité par la quantité de mémoire d'éléments calculés disponible Limité par la quantité de mémoire Formules d'élément calculées disponible Longueur pour une chaîne relationnelle 32 767 de TCD Nota: Les graphiques croisés dynamiques seront traités ultérieurement. produit. Chaque ligne suivante correspond à un enregistrement. par la position des champs ainsi que par les formules appliquées. chiffres. var. Il est dynamique car toute modification de la source entraîne la mise à jour du rapport. varp). Les tableaux croisés dynamiques dans Excel2007 I. nb. Le TCD permet de grouper. min. Vous pouvez par exemple identifier des dépenses par centre de frais. Chaque en-tête de colonne dans la base de données devient un champ du tableau croisé dynamique. en simplement 4 clics. Vous pouvez également créer vos propres formules en insérant des champs et éléments calculés. max. lorsque l'actualisation est déclenchée. vous constaterez que les options sont plus nombreuses et les limites techniques ont été repoussées. ecarttypep.XII. ecarttype. nombre. 44 . Le TCD permet d'effectuer des calculs prédéfinis (somme. Une fois la prise en main terminée. combiner et comparer rapidement un grand nombre d'informations. La présentation du tableau de synthèse est définie par les options de filtre et de regroupement.

45 . La base ne doit pas contenir de lignes vides.. De choisir une source externe. La base ne doit pas contenir de colonnes vides. imaginez que la feuille de calcul est une table Access. Vous pouvez faire référence à une plage de cellules. Cliquez sur le bouton "Tableau croisé dynamique" dans le groupe "Tableaux". pas de sous ensembles .. De définir l'emplacement du TCD. La fenêtre qui s'affiche. Excel identifiera toutes les cellules contigües comme étant la source de données.II. Sélectionnez l'onglet "Insertion" dans le ruban. ou sélectionnez la partie de cellules concernées par l'analyse en incluant les en-têtes de colonnes.) Après avoir défini et préparé la source à analyser: Positionnez vous sur une des cellules qui contient les données. La base doit stocker uniquement des données brutes (pas de lignes de sous totaux. Evitez les cellules vides dans les champs qui stockent des données numériques. Pour mieux comprendre. La base ne doit pas contenir deux noms de champs identiques. une plage nommée ou à un tableau. Les lignes suivantes contiennent les enregistrements. Chaque cellule de la première ligne contient le nom des champs (en-tête). permet: De redéfinir la plage de données source. Créer un tableau croisé dynamique L'efficacité d'un tableau croisé dynamique repose sur une base de données correctement structurée.

Une fenêtre nommée "Liste de champs de tableau croisé dynamique" s'affiche sur la droite de l'application. Utilisez le bouton placé dans l'angle supérieur droit de la fenêtre afin de modifier l'ergonomie de la boîte de dialogue. 46 . La figure ci-dessous montre l'aspect du rapport lorsqu'aucun champ n'est défini. Cette nouvelle interface sert de support principal pour gérer la création et la modification de vos tableaux croisés dynamiques. Cette boîte dialogue peut être déplacée et redimensionnée.Cliquez sur le bouton OK pour valider. La zone du rapport apparait sur la gauche de la feuille de calcul. La position des sections "zones" et "Champs" est personnalisable.

Deux onglets supplémentaires ("Options" et "Création") sont accessibles depuis le ruban. des étiquettes de colonne. La zone "valeur" contient les données numériques synthétisées en fonction des étiquettes de lignes. Par exemple. Le résultat s'affichera dans la zone rapport. en valeur pour les champs numériques. Vous allez utiliser la fenêtre "Liste de champs de tableau croisé dynamique" pour créer le TCD. des filtres de rapport et des opérations appliqués sur les champs de cette zone. cochez les champs à prendre en compte dans le tableau croisé dynamique ("Region" et "Resultat"). La zone "Filtre du rapport" correspond au "Champ de page" dans les anciennes versions d'Excel. et le champ "Resultat" dans la zone valeur. effectuez l'opération inverse: glissez/déposez de la zone vers la liste. Vous constatez que l'application a d'elle même placé le champ "Region" en étiquette de ligne. Elle sert à afficher et filtrer des sous-ensembles de données dans un tableau croisé dynamique. en choisissant les champs à inclure. Ils contiennent de nombreuses fonctionnalités pour gérer votre TCD. Pour supprimer un champ du TCD. En fonction du type de données sélectionné (et pour des cas simples) Excel est capable de définir l'emplacement des champs dans le TCD: en étiquette pour les champs textuels et chronologiques. quand le rapport est sélectionné. Vous remarquerez que la fenêtre de droite et les deux onglets disparaissent lorsque la cellule active ne correspond plus à une des cellules du rapport. Plus généralement. Sélectionnez les champs dans la liste et faite les glisser dans la zone de votre choix. 47 . en fonction des analyses à effectuer. La zone "Etiquettes de colonne" définit les champs qui vont s'afficher dans la partie supérieure du TCD. faites un simple glisser/déposer pour mettre en forme votre rapport. La zone "Etiquettes de ligne" définit les champs qui vont s'afficher sur la gauche du TCD. Cette solution a ses limites.

Ce sont donc tous les champs disponibles pour créer le tableau croisé dynamique. Cela vous donnera une idée des potentialités offertes par l'application. si vous décochez la case sans avoir préalablement cliqué sur le bouton "mettre à jour".Tout comme dans les anciennes versions d'Excel. vos modifications non validées ne sont pas prises en compte. Un champ coché signifie qu'il est actuellement pris en compte dans le TCD. Les tableaux facilitent ensuite le classement et l'exploitation de ces données. comme filtre de rapport ou en tant que champ de valeur. sur la droite du nom. ajoutez. Liste de champs La zone "Liste de champs" contient tous les noms d'entêtes de la base de données. Attention. sous forme de tableau. La case à cocher "Différer la mise à jour de la disposition" permet de préparer la mise en forme du rapport et d'actualiser l'affichage uniquement lorsque vous cliquez sur le bouton "Mettre à jour". vous avez la possibilité d'insérer plusieurs fois un même champ dans une zone. déplacez ou supprimez des champs dans les différentes zones afin de tester la nouvelle interface et de visualiser les résultats. L'icône en forme d'entonnoir. Le détail des éléments est copié dans une nouvelle feuille. Les zones de 'la liste de champs d'un tableau croisé dynamique' III-A. Vous pouvez les utiliser comme étiquette de colonnes ou de lignes. Nous avons vu dans le chapitre précédent qu'il suffit de faire glisser un champ dans une zone 48 . signifie que le champ utilisé dans le TCD contient des éléments filtrés. par exemple le premier qui affiche l'opération "Somme" et le second. Vous pouvez toujours extraire les éléments d'une étiquette en double cliquant dans les cellules du TCD. ainsi que les champs calculés. la valeur "% du total". Pour débuter. III.

Les options de filtre sont aussi très nombreuses. III-B. celle-ci disparait. vous remarquerez un triangle noir qui s'affiche sur la droite. puis cliquez sur le bouton "Liste des champs". sélectionnez une cellule du rapport. Si vous cliquez sur la croix en haut et à droite de la fenêtre "la liste de champs d'un tableau croisé dynamique". Un menu déroulant (similaire pour toutes les zones) est accessible lorsque vous cliquez sur le nom du champ: 49 . Les filtres permettent d'afficher ou de masquer des éléments à partir des conditions que vous aurez défini. Un champ peut être ajouté ou enlevé très facilement. numérique ou chronologique) disposant de critères spécifiques. chaque type de donnée (texte. par un simple glisser/déposer. Pour la réafficher. Cette petite icône donne accès aux options de tri et de filtre dans le rapport. Vous pouvez appliquer des tris d'affichage croissant ou décroissant aux étiquettes et aux valeurs. La liste des éléments apparait dans la partie inférieure de la boîte de dialogue. Décochez les éléments que vous ne souhaitez pas prendre en compte dans le tableau croisé dynamique. Vous pouvez aussi faire un clic droit sur le nom du champ et sélectionner la destination depuis le menu contextuel. afin de mettre en avant les chiffres les plus importants de votre rapport. Lorsque vous cliquez sur un nom de champ dans la liste. dans le groupe "Afficher/Masquer". Une deuxième solution consiste à effectuer un clic droit dans le TCD et à sélectionner l'option "Afficher la liste de champs" dans le menu contextuel. Les outils de tri et de filtre sont identiques aux fonctionnalités de la feuille de calcul. choisissez l'onglet "Options" dans le ruban.afin de l'intégrer au rapport. Etiquette de colonnes Cette zone contient les noms de champs qui vont s'afficher dans la partie supérieure du TCD (orientation de colonne).

"Déplacer au début" et "Déplacer à la fin" permettent de réordonner les champs multiples les uns par rapport aux autres.Vous pouvez cumuler plusieurs champs dans la zone étiquette de colonne. L'ordre des champs multiples à son importance dans la zone car celui qui est en partie supérieure va représenter le groupe principal et les champs qui suivent correspondront à des sous-groupes: Par exemple. L'insertion de sauts de ligne après chaque étiquette d'élément. un groupe "Region" et un sous-groupe "Etablissement": Les 4 options suivantes du menu déroulant provoquent le déplacement du champ dans une autre zone. les options "Monter". L'option "Supprimer le champ" enlève le champ de la zone. "Descendre". La dernière option permet d'afficher la boîte de dialogue "Paramètres de champ". La disposition des étiquettes d'éléments. afin de gérer: Les sous-totaux dans le rapport. L'insertion de sauts de page entre chaque élément. 50 . L'affichage des éléments sans données. Lorsque c'est le cas. lors de l'impression. Vous pouvez aussi effectuer cette action directement en faisant un glisser/déposer des champs dans la zone "Etiquette de colonne".

La boîte de dialogue "Paramètres de champ de valeurs" est composée de Deux onglets: "Synthèse par" et "Afficher les valeurs" qui contiennent les types de calcul dont vous disposez pour synthétiser les éléments d'un champ. Des étiquettes de colonne. le rapport affichera 0 ou une valeur d'erreur. en fonction: Des étiquettes de ligne. si vous appliquez des formules type "Moyenne" ou "Somme" à des champs textuels. sont identiques aux étiquettes de colonne. "Nombre" renvoie le nombre d'enregistrements dans le champ. Les opérations courantes disponibles: "Somme" renvoie la somme de toutes les valeurs du champ. Les fonctionnalités du menu déroulant qui s'affiche lorsque vous cliquez sur l'étiquette de lignes. III-D. "Min" renvoie la plus petite valeur du champ. "Max" renvoie la plus grande valeur du champ. Des filtres de rapport. Valeurs Cette zone contient les champs qui vont être synthétisés.III-C. "Moyenne" renvoie la moyenne de toutes les valeurs de ce champ. Etiquette de lignes Cette zone contient les noms de champs qui vont s'afficher sur la gauche du TCD (orientation de ligne). Des opérations (résumés) qui sont appliquées. 51 . Nota: Bien entendu. Les opérations sont spécifiées. depuis le menu "Paramètres de champ de valeurs" (accessible en cliquant sur le nom du champ) ou en ajoutant des champs calculés.

"Produit" multiplie toutes les valeurs du champ.
"Chiffres" renvoie le nombre d'enregistrements numériques dans le champ.
"Ecartype" renvoie l'écart type du champ.
"Ecartypep" renvoie l'écart type d'une population.
"Var" renvoie la variance du champ.
"Varp" renvoie la variance d'une population.
Les opérations de pourcentage:
"Normal" utilise les opérations courantes.
"% par ligne" calcule le pourcentage du total de la ligne.
"% par colonne" calcule le pourcentage du total de la colonne.
"% du total" calcule le pourcentage du total général.
"Index" calcule de manière relative ((valeur dans la cellule) x (Total général)) / ((Total
général de la ligne) x (Total général de la colonne)).
"Résultat cumulé par" calcule un total cumulé pour le champ de base.
"Différence par rapport" calcule la différence en pourcentage par rapport à la valeur de
l'élément de base dans le Champ de base.
"% de" calcule le pourcentage de la valeur de l'élément de base dans le Champ de base.
"Différence en % par rapport" calcule le pourcentage par rapport à la valeur de l'élément
de base dans le Champ de base.
La fenêtre "Paramètres de champs" contient aussi d'autres informations et options:
Le nom du champ source.
Le nom personnalisé qui apparait dans le rapport, et que vous pouvez modifier.
Le bouton "Format de nombre" pour personnaliser les valeurs présentées dans le TCD. Le
format du champ sera ainsi figé même si les données sont modifiées, ou déplacées.

Vous pouvez cumuler plusieurs synthèses du même champ dans la zone. Par exemple, glissez
deux fois le champ "Resultat". Ensuite, attribuez un type de calcul à chacun (par Somme et
par Nombre). Cela permet de visualiser rapidement des informations complémentaires sur le
champ à analyser.

III-E. Filtre du rapport
La zone "Filtre du rapport" (équivalent du champ de page dans les versions antérieures
d'Excel) sert à masquer ou afficher des sous-groupes de données dans le tableau croisé
dynamique.
Sélectionnez un champ, qui va servir de filtre, dans la liste de champs ("Region" dans la
52

capture d'écran) et effectuez un glisser/déposer vers la zone "Filtre du rapport".
De nouvelles cellules, dont une icône, s'affichent dans la feuille de calcul, juste au dessus du
TCD.
Cliquez sur l'icône pour visualiser la fenêtre qui liste les éléments du champ filtre.
Les éléments décochés ne sont pas pris en compte dans le rapport.
A chaque fois que vous cochez/décochez un ou plusieurs éléments dans la liste de choix (tous,
Région 01, Région 02), le tableau croisé est actualisé et présente uniquement les données
filtrées correspondantes.
Une icône de filtre (image en forme d'entonnoir) est affichée dans le TCD lorsque des
éléments sont filtrés.

Un icône de filtre apparait aussi sur la droite du nom, dans la fenêtre "Liste de champs de
tableau croisé dynamique". Vous pouvez également filtrer le champ en cliquant sur ce bouton.
Vous pouvez également cumuler et ordonner plusieurs champs dans la zone filtre du rapport.

XIII. Les onglets 'Outils de tableau croisé
dynamique'
Deux onglets supplémentaires (Options et Création) apparaissent dans le ruban lorsqu'une
cellule du rapport est sélectionnée.

Ces onglets donnent accès à un grand nombre d'outils pour gérer et mettre en forme les TCD.
Les sous chapitres suivants décrivent les transactions disponibles depuis ces onglets.

XIII-A. Description de l'onglet Options
53

XIII-A-1. Options du tableau croisé dynamique

La première option de ce groupe permet de lire et de modifier le nom attribué au tableau
croisé dynamique.
Le bouton "Options" affiche la boîte de dialogue "Options du tableau croisé dynamique". La
fenêtre est constituée de 5 onglets.
L'onglet "Disposition et mise en forme":
Fusionne et centre les cellules avec les étiquettes.
Applique un retrait aux étiquettes de lignes lorsque le rapport est en mode compacté (entre
0 et 127 caractères).
Définit l'ordre d'affichage des champs de filtre (Vers le bas, puis à droite ou À droite, puis
vers le bas).
Attribue une valeur aux cellules vides. Indiquez 0 dans les champs numériques, pour
fiabiliser les calculs ultérieurs.
Conserve la mise en forme des cellules lors de la mise à jour des données.

L'onglet "Totaux et filtres":
Affiche ou masque les totaux de lignes et de colonnes.
Ajoute ou supprime les éléments filtrés dans les sous-totaux.
Autorise plusieurs filtres par champ (pour utiliser toutes les valeurs dans les sous-totaux et
les totaux généraux, sinon le calcul ne prendra pas en compte les éléments masqués/filtrés).

54

L'onglet "Affichage":
Affiche ou masque les boutons Développer/Réduire.
Affiche ou masque les info-bulles qui apparaissent lorsque vous passez la souris sur une
cellule valeur dans le rapport.
L'info-bulle renvoie le nom du champ, la valeur, ainsi que les noms d'étiquettes de ligne et
de colonne.
Affiche ou masque les info-bulles qui apparaissent lorsque vous passez la souris sur les
éléments des étiquettes.
L'option "Disposition classique ..." définit le type de TCD à utiliser.
Affiche ou masque les éléments de ligne qui ne contiennent pas de valeur.

L'onglet "Impression":
Imprime les boutons Développer/Réduire. Il est préférable de décocher cette option pour
améliorer la lisibilité de l'impression.
Répète les étiquettes de lignes sur chaque page imprimée.
L'option "Définir les titres d'impression" répète les en-têtes de colonnes, de lignes et les
étiquettes des colonnes pour toutes les pages imprimées.

L'onglet "Données":
L'option "Enregistrer les données sources avec le fichier" sauvegarde les données de la
source externe avec le classeur.

55

Utilisez "Activer le développement des détails" pour extraire et afficher les données de détail
dans une nouvelle feuille de calcul.
Actualise les données lors de l'ouverture du fichier.

L'option "Afficher les pages de filtre du rapport" est dégrisée lorsque votre TCD contient
un filtre de rapport (champ de page).
Sélectionnez le champ de filtre dans la fenêtre et cliquez sur le bouton OK.
Chaque élément du champ filtre est alors copié dans une nouvelle feuille de calcul, sous
forme de tableau croisé dynamique distinct. Vous obtenez ainsi le détail de chaque élément du
champ filtre.
La dernière option, "Générer l'extraction de données croisées dynamiques" définit si la
fonction LIREDONNEESTABCROISDYNAMIQUE doit être créée automatiquement
lorsque vous faites référence à une cellule du rapport.

XIII-A-2. Champ actif

Vous pouvez lire ou modifier le nom du champ actif depuis la zone de saisie ("Region" dans
la capture d'écran).
Lorsque vous sélectionnez des étiquettes de ligne ou de colonne, les deux boutons contenant
un "plus vert" et un "moins rouge" sont dégrisés. Le 'Plus' développe tous les éléments du
champ actif et le 'Moins' réduit tous les éléments du champ actif.
Cela revient à cliquer sur tous les boutons de développement dans le rapport.

56

Le bouton "Paramètres de champs" affiche la boîte de dialogue du même nom, en fonction
de la cellule active.

XIII-A-3. Groupe

Le bouton "Grouper la sélection" crée un ensemble à partir des éléments que vous
sélectionnez dans le rapport.
Lorsque vous développez le groupe chaque valeur d'élément s'affiche séparément. Quand le
groupe est réduit, le TCD affiche le total des éléments constitutifs.

Le bouton "Dissocier" permet de supprimer le groupe sélectionné.
Le bouton "Grouper les champs" permet de synthétiser des éléments de type numérique ou
Date dans le rapport.
Sélectionnez par exemple une date dans le TCD puis cliquez sur le bouton "Gouper les
champs":
Choisissez le type de regroupement (par mois).

Le tableau croisé dynamique renvoie ensuite les éléments regroupés par mois:

57

Vous pouvez sélectionner plusieurs options de groupe en même temps.
Cliquez sur le bouton "Dissocier" pour supprimer les groupes de dates.
Les éléments numériques peuvent être regroupés de la même manière. Exemple pour
regrouper des valeurs par dizaine:

XIII-A-4. Trier

Le groupe "Trier" permet de trier la sélection par ordre croisant ou décroissant. Si vous avez
un doute sur le résultat (en fonction de la cellule sélectionnée), cliquez préalablement sur le
bouton "Tri par valeur". La fenêtre contient une description du tri qui va être effectué.

XIII-A-5. Données

58

Le bouton "Actualiser" possède 5 options:
* Actualiser le TCD actif.
* Actualiser tous les TCD.
* Etat de l'actualisation.
* Annuler l'actualisation.
* Propriétés de connexion (pour les sources de données externes).
Le bouton "Changer la source" permet de modifier la référence à la base de données et de
modifier les propriétés de connexion aux sources externes.

XIII-A-6. Actions

Le bouton "Effacer" contient deux options qui suppriment la totalité du tableau croisé
dynamique ou efface tous les filtres du rapport.
Le bouton "Sélectionner" permet d'activer rapidement certaines cellules du rapport:
* Les étiquettes et les valeurs.
* Les étiquettes seules.
* Les valeurs seules.
* La totalité du tableau croisé dynamique.

Vérifiez que l'option "Activer la sélection" est activée et que le TCD complet est sélectionné
afin de dégriser les menus.
Le bouton "Déplacer le tableau croisé dynamique" modifie l'emplacement du rapport vers
une autre cellule du classeur ou vers une nouvelle feuille. Cette méthode permet de conserver
vos mises en forme personnalisées de cellules après le déplacement.

XIII-A-7. Outils

Le premier bouton crée un graphique croisé dynamique à partir des données du TCD.
Le bouton "Formules" gère:
Les champs calculés
59

Les éléments calculés.
L'ordre de résolution (sert à définir l'ordre de calcul lorsque vous utilisez plusieurs
éléments calculés dans le TCD.).
La liste des formules (énumère et détaille tous les champs et éléments calculés, dans une
nouvelle feuille de calcul).
Le bouton "Outils OLAP" permet de manipuler un tableau croisé dynamique connecté à une
source de données OLAP.

XIII-A-8. Afficher/Masquer

Le bouton "Liste des champs" masque et affiche la fenêtre "Liste de champs de tableau
croisé dynamique". Le paramètre "masqué" empêche l'affichage automatique de la fenêtre
lorsqu'une cellule du rapport est sélectionnée.
"Boutons +/-" permet d'afficher ou de masquer les boutons développer/réduire dans le
rapport.

L'option "En-tête de champ" masque et affiche les en-têtes de champs des lignes et des
colonnes.

XIII-B. Description de l'onglet Création
XIII-B-1. Disposition

Le bouton "Sous totaux" permet de:
Ne pas afficher les sous-totaux.
Afficher tous les sous-totaux au bas du groupe.
Afficher tous les sous-totaux au haut du groupe.
Le bouton "Totaux généraux" permet de:
Désactiver pour les lignes et les colonnes.
60

Activer pour les lignes et les colonnes.
Activer pour les lignes uniquement.
Activer pour les colonnes uniquement.
Le bouton "Disposition du rapport" définit le type de tableau croisé dynamique.
Le mode compactée est le format par défaut sous Excel2007.
En mode Plan, chaque étiquette de ligne dispose de sa propre colonne.
Le mode tabulaire affiche les données sous forme de tableau.
Le bouton "Lignes vides" insère ou supprime un saut de ligne entre chaque groupe
d'éléments. L'insertion de lignes aère et améliore la présentation du rapport.

XIII-B-2. Options de style de tableau croisé dynamique
Les cases à cocher définissent le comportement du style appliqué au TCD (Le chapitre suivant
montre comment choisir un style). Ces options facilitent la mise en page et la lecture du
rapport.

"En-têtes de lignes" affiche une mise en forme sur la première ligne du rapport.
"En-têtes de colonnes" affiche une mise en forme particulière sur la première colonne du
rapport.
"Lignes à bandes" permet d'appliquer des couleurs différentes entres les lignes paires et
impaires du rapport.
"Colonnes à bandes" permet d'appliquer des couleurs différentes entres les colonnes paires et
impaires du rapport.

XIII-B-3. Styles de tableau croisé dynamique
Cette option permet de choisir un style de présentation parmi une large palette de formats
prédéfinis.
Cliquez dans l'angle inférieur droit du menu déroulant pour afficher les différents styles.

61

XIV.Vous apprécierez la prévisualisation instantanée du rapport lorsque le curseur de la souris passe sur les styles disponibles. 62 . Les éléments du menu peuvent être différents en fonction que vous cliquez sur une valeur ou sur une étiquette. pour le document spécifié. par exemple. de respecter une charte graphique. Le menu contextuel du rapport Le menu contextuel est la barre flottante qui apparait lorsque vous effectuez un clic droit et qu'une cellule du tableau croisé dynamique est sélectionnée. Vous pouvez aussi supprimer un style dans la liste ou ajouter un style personnalisé afin. Un style personnalisé peut être défini en tant que style rapide de tableau croisé par défaut. Exemple de menu contextuel sur une valeur: Exemple de menu contextuel sur une étiquette de ligne: L'option "Copier" permet de placer dans le presse-papier la cellule ou la plage sélectionnée. Ce menu permet d'accéder rapidement à certaines transactions du TCD.

Une cellule d'étiquette de sous-total doit être préalablement sélectionnée. nombre. L'option "Supprimer" efface l'étiquette spécifiée dans le menu contextuel ("Nombre de produit" et "Etablissement" dans les captures d'écran ci-dessus). max. L'option "Filtrer" applique ses critères sur l'étiquette sélectionnée. Nous avons vu au début de l'article que la fenêtre "Liste de champs de tableau croisé dynamique" s'affiche automatiquement quand vous cliquez sur une cellule du rapport. L'option "Format de nombre" affiche la boîte de dialogue pour la mise en formes des cellules dans le TCD (identique au bouton du même nom dans la fenêtre "Paramètres de champs de valeurs"). L'option "Masquer/Afficher la liste de champs" gère la fenêtre "Liste de champs de tableau croisé dynamique". "Options du tableau croisé dynamique" affiche la boîte de dialogue du même nom. Vous pouvez afficher la boîte de dialogue "Paramètres des champs de valeurs" depuis ce menu.L'option "Format de cellule" affiche la boîte de dialogue pour la mise en forme des cellules. L'option "Afficher les détails" écrit dans une nouvelle feuille. produit. L'option "Sous-total de" masque ou démasque toutes les valeurs de sous total dans tableau croisé dynamique. varp. L'option "Paramètres des champs de valeurs" affiche la boîte de dialogue du même nom. L'option "Trier" classe les étiquettes par ordre croissant ou décroissant. C'est l'équivalent du double clic dans une cellule du rapport. moyenne. L'option "Synthétiser les données par" permet de modifier le type d'analyse appliqué à vos données: somme. L'option "Actualiser" rafraichit l'affichage du TCD en fonction des modifications apportées à la source de données. 63 . l'élément disparait aussi dans la zone "Etiquette de lignes" de la fenêtre "Liste de champ de tableau croisé dynamique". Vous constaterez qu'après validation. ecarttypep. var. L'option "Développer/Réduire" masque ou démasque les éléments du groupe sélectionné. nb. min. Ce tableau n'est pas lié à la source de données et n'est pas de mis à jour lorsque vous modifiez ensuite le rapport. chiffres. ecarttype. La boîte de dialogue reste cachée si l'option "Masquer la liste de champs" est activée. sous forme de tableau. les données associées au champ sélectionné.

puis en cliquant sur le bouton "Insérer un champ". Les champs et éléments calculés Si les formules prédéfinies ne sont pas suffisantes pour synthétiser les champs de valeurs. Cliquez sur le bouton "Formules" dans le groupe "Outils". dans la zone "Nom". Attribuez un nom convivial à votre formule. Sélectionnez l'onglet "Options" dans le ruban. Ces formules sont appelées champs calculés et éléments calculés. et les 64 . Créez la fonction personnelle dans la zone "Formule". L'option "Dissocier" supprime le groupe sélectionné. Vous pouvez ainsi finaliser l'affichage du rapport si les paramètres par défaut ne vous conviennent pas. C'est également dans ce menu déroulant que vous sélectionnez un champ calculé existant afin de le modifier ou de le supprimer. Choisissez l'option "Champ calculé". Cliquez sur le bouton OK pour valider.L'option "Grouper" crée un groupe à partir des éléments sélectionnés dans le rapport. par exemple "CoefResultat". L'option "Déplacer" repositionne les éléments les uns par rapport aux autres. Vous pouvez faire référence aux autres champs du rapport en les sélectionnant dans la liste. vous avez la possibilité de créer des fonctions personnelles adaptées à votre projet. Les champs calculés sont basés sur les données des autres champs. Un exemple qui intègre 12% supplémentaires aux valeurs du champ "Resultat": =Resultat+((Resultat*12)/100) Cliquez sur le bouton "Ajouter" pour que le champ calculé soit intégré à la liste des champs. XV. Un nouveau champ nommé "CoefResultat" apparait dans le tableau croisé dynamique. Pour créer la formule.

sélectionnez un élément dans les étiquettes de ligne ou de colonne ("Reference 02" dans notre exemple). Si votre TCD contient des groupes. Pour ajouter une formule. Un nouvel élément est ainsi ajouté au champ spécifié. Les formules doivent faire référence à des éléments du même champ que l'élément calculé. le temps de créer le nouvel l'élément calculé. Un exemple qui applique une remise de 20% aux valeurs de l'élément "Reference 02": ='Reference 02'-(('Reference 02'*20)/100) Cliquez sur le bouton "Ajouter" pour que l'élément calculé soit intégré à la liste des éléments. et les valeurs sont réduites de 20% comparées au champ "Reference 02". C'est également dans ce menu déroulant que vous sélectionnez un élément calculé existant afin de le modifier ou de le supprimer. Vous constatez que le nom est aussi ajouté dans la liste de champs. par exemple "Ref 02 remise". Les éléments calculés sont basés sur le contenu des éléments d'un champ.valeurs sont augmentées de 12% comparées au champ "Resultat". Cliquez sur le bouton OK pour valider. dans la zone "Nom". Un nouvel élément nommé "Ref 02 remise" apparait dans le tableau croisé dynamique. ceux-ci doivent être provisoirement dissociés. 65 . Attribuez un nom convivial à votre formule. Créez la fonction personnelle dans la zone "Formule".

Cliquez sur le bouton OK dans la boîte de dialogue "Sélectionner le tableau". Sélectionnez le type de fichier dans le menu déroulant puis recherchez votre fichier source sur le PC. Ce qui bien entendu n'est pas logique.Pensez à la gestion des totaux et au filtre d'éléments lorsque vous ajoutez un élément calculé. Sélectionnez l'option "Utiliser une source de données externe". dans certains cas de figure. dans le groupe "Connexions". modification et suppression) depuis le ruban: Sélectionnez l'onglet "Données". Sélectionnez l'onglet "Insertion" dans le ruban. la fonction SOMME est utilisée pour le champ de valeur "Resultat". Vous pouvez accéder aux paramètres de connexion (lecture. Cliquez sur le bouton "Rechercher". Le bouton "Propriétés" est intéressant. Dans l'exemple précédent. 66 .. XVI. Choisissez la table. Cliquez sur le bouton "Ouvrir". Les éléments "Reference 02" et "Ref 02 remise" seront donc cumulés dans le total si vous n'appliquez pas de filtre sur un des deux éléments.. Cliquez sur le bouton OK dans la boîte de dialogue "Créer un tableau croisé dynamique". Cliquez sur le bouton "Choisir la connexion". Utiliser une source de données externe Une source externe peut être une table Access. Cliquez sur le bouton "Tableau croisé dynamique" dans le groupe "Tableaux". et tout particulièrement l'onglet "Définition" car vous y trouverez la syntaxe à utiliser si vous désirez réaliser le même travail en VBA. un autre classeur Excel fermé (une feuille de calcul ou une plage nommée). La connexion est établie et il ne vous reste plus qu'à mettre en forme le rapport de façon classique.

.L'onglet "Utilisation" contient les options pour l'actualisation automatique de la source: En arrière plan. La mise à jour à chaque ouverture peut aussi être paramétrée directement depuis le TCD: Affichez la boîte de dialogue "Options du tableau croisé dynamique". Cliquez sur le bouton OK pour valider. Sélectionnez l'onglet "Données".". Options. Toutes les xx minutes. afficher:". Remplacer les cellules vides par des zéros Sélectionnez l'onglet "Options". Cliquez sur le bouton "Office". Cochez l'option "Actualiser les données lors de l'ouverture du classeur". notamment pour gérer les sources de données multi feuilles. En fait il suffit d'ajouter le bouton "Assistant tableau croisé dynamique" dans la barre d'outils accès rapide. et peut être intéressante. Sélectionnez la commande et cliquez sur le bouton "Ajouter" pour qu'il apparaisse dans la barre d'outils d'accès rapide. Sélectionnez l'onglet "Disposition et mise en forme". Cliquez sur le bouton "Options Excel". Cliquez sur le bouton "Options du tableau croisé dynamique". 67 . Comment utiliser l'ancienne interface pour créer un TCD Cette question revient souvent suite au passage à Excel2007. sélectionnez l'option "Commandes non présentes dans le ruban". XVII. XVII-B. assurez vous que l'option est cochée puis saisissez la valeur 0. Sélectionnez l'option "Personnaliser". Recherchez la commande "Assistant tableau croisé dynamique". Dans le menu déroulant "Choisir les commandes dans les catégories. Lors de l'ouverture du classeur.. Dans le champ "Pour les cellules vides. Trucs et astuces XVII-A. Cliquez sur le bouton OK pour valider. Cliquez sur le bouton OK pour valider.

Définir la source dynamiquement Tout comme dans les versions précédentes d'Excel. Le TCD qui s'affiche contient notamment un champ de page permettant de filtrer les classeurs sources. Complétez le nom de la plage nommée avant de cliquer sur le bouton "Ajouter".. Assurez-vous que "Classeur" est sélectionné dans le menu déroulant "Zone". 68 . Cliquez sur le bouton "Définir un nom" dans le groupe "Noms définis". Cliquez sur le bouton "Suivant" (2 fois. Dans le champ "Nom". attribuez un nom à la plage de cellules (par exemple NomPlage).. Activez la feuille contenant la source. complétez la plage nommée et cliquez sur le bouton "Ajouter" autant de fois que vous avez de classeurs sources. Pour utiliser la même formule sans limite de lignes et de colonnes: =DECALER($A$1.NBVAL($A$1:$A$2000). Précisez la cellule de destination pour le tableau croisé.NBVAL($A:$A).NBVAL($1:$1)) Privilégiez l'utilisation des références absolues. Ensuite. Cliquez sur le bouton sur OK pour valider. la fonction DECALER est pratique pour redéfinir automatiquement la plage de données source.. XVII-D. sélectionnez l'option "Plages de feuilles de calcul avec étiquettes". Créer un rapport à partir de sources multi classeurs C'est possible en utilisant l'assistant de création des TCD: Les données de chaque classeur sont supposées dans une plage nommée "PlageSource". Cliquez sur le bouton "Terminer". indiquez la formule suivante: =DECALER($A$1. cliquez sur le bouton "Suivant". Dans le champ "Fait référence à:".xls'!PlageSource Sélectionnez les classeurs.. si vous utilisez un nombre de lignes ou de colonnes variables. Sélectionnez l'onglet "Formules" dans le ruban. Vous pouvez sélectionner vos classeurs source en cliquant sur le bouton "Parcourir".XVII-C. La plage nommée est modifiée en fonction du nombre de cellules non vides. et jusqu'à 2000 lignes. pour obtenir une syntaxe dans la style: 'C:\Documents and Settings\mimi\dossier\Classeur1. =NomPlage IMPORTANT: Il doit impérativement y avoir des étiquettes dans toutes les colonnes spécifiées. Etape 1.NBVAL($A$1:$H$1)) Cet exemple limite la base de données de la colonne A jusqu'à H. jusqu'à l'étape 2b). Vous pouvez ensuite utiliser le nom pour définir l'emplacement des données (2ème étape lorsque vous créez le tableau croisé dynamique).

Ainsi. Vous pouvez utiliser la même feuille pour plusieurs tables "mono-champs" (sur une colonne). si vous devez gérer des catégories de produits et des catégories de clients.NBVAL($A:$A)-1. Ne créez pas deux tableaux sur la même ligne. Vous déterminez de cette manière une plage d'une seule colonne. Appliquer une mise en forme conditionnelle dans le rapport Sélectionnez les cellules correspondant aux étiquettes de valeur dans le rapport. Il est préférable de démarrer la base de données dans la cellule A1.1) Il aussi possible de remplacer la fonction DECALER par des Tableaux. Utilisez les caractéristiques de l'outil 'Tableau' pour définir aisément les données source. Un enregistrement peut être vide.0. La plage de cellules sera ainsi redéfinie automatiquement en fonction de l'ajout ou de la suppression d'enregistrements.1. Sélectionnez donc la troisième option qui prend en compte les étiquettes de lignes et de colonnes.La base de données ne doit pas contenir de cellules vides dans la première ligne d'en-tête. "Cellules sélectionnées" est l'option par défaut et peut provoquer des mises en formes fantaisistes si vous choisissez des critères prédéfinis. Sélectionnez l'onglet "Affichage".1. indiquez les catégories de produits en colonne A. les catégories de clients en colonne B. puis utilisez: Catégories de produits =DECALER($A$1. comme dans les anciennes versions d'Excel: Faites un clic droit dans le TCD. Sélectionnez l'onglet "Accueil" dans le ruban. comme vous le constatez dans la boîte de dialogue.0.1) Catégories de clients =DECALER($B$1. Cliquez sur le bouton "Mise en forme conditionnelle" dans le groupe "Style". Cochez l'option "Disposition classique du tableau croisé dynamique (glisser de champs dans la grille)". en passant 1 comme cinquième paramètre de la fonction DECALER. En effet. Faire des glisser/déposer vers le rapport Si vous désirez effectuer des glisser/déposer de la liste de champs directement vers le rapport dans la feuille de calcul.NBVAL($B:$B)-1. XVII-E. XVII-F. privilégiez "Nouvelle règle" dans le menu déroulant. sauf dans la première colonne de gauche. Bien que les nombreux critères prédéfinis soient disponibles. par exemple. Choisissez "Options du tableau croisé dynamique" dans le menu contextuel. Cliquez sur le bouton OK pour valider. 69 .

* La base doit stocker uniquement des données brutes (pas de lignes de sous totaux. * Mettre à jour automatiquement les objets liés au tableau (formules. * Evitez des types de données différents dans une même colonne (texte. choisissez la mise en forme à appliquer. * Ajouter une ligne de totaux.. Si vous êtes amené à stocker des informations dans une feuille de calcul. * La base ne doit pas contenir deux noms de champs identiques.). TCD. Les tableaux dans Excel 2007 I.Ensuite. 70 . puis validez. pas de sous ensembles . * Les lignes suivantes contiennent les enregistrements. * Servir de base pour un tableau croisé dynamique ou un graphique. * Supprimer les doublons. * Le nom de chaque champ doit être le plus explicite possible. numérique). Vous pouvez grâce à cette fonctionnalité: * Filtrer et trier les données des colonnes. Nous verrons dans l'article que le tableau gère directement les lignes de totaux dont vous pouvez avoir besoin.). date. Introduction Un tableau (fonctionnalité qui était intitulée "Liste" dans Excel2003) est utilisé pour gérer et analyser vos bases de données.. * Utiliser les références du tableau dans vos formules. graphiques . * La base ne doit pas contenir de colonnes vides... * La base ne doit pas contenir de lignes vides. L'efficacité du tableau repose sur une base de données correctement structurée : * Chaque cellule de la première ligne contient le nom des champs (en-tête). * Ajouter en une seule fois des formules dans toutes les cellules d'une colonne. les tableaux facilitent ensuite le classement et l'exploitation de ces données. * Différencier facilement les lignes et les colonnes en appliquant un style dans le tableau. * Ajouter facilement de nouveaux enregistrements et de nouvelles colonnes (possibilité de redimensionnement automatique). XVIII. * Evitez les cellules vides dans les champs qui stockent des données numériques.

puis cliquez sur le bouton "Tableau" dans le groupe "Tableaux". en incluant les en-têtes de colonnes. Excel identifiera toutes les cellules contigües comme étant la source de données. Sinon. l'application ajoute une première ligne dans le tableau et des noms de champ s'affichent par défaut: Colonne1.. Colonne2. 71 . Passez le curseur de la souris dessus jusqu'à faire apparaitre la flèche noire puis effectuez un glisser/Déposer afin de réduire ou d'agrandir le tableau. Votre tableau est créé. Il permet de redimensionner le tableau manuellement. Remarque: il n'est pas possible de définir une table à partir de cellules discontinues.II. Colonne3 . après avoir défini et préparé la plage de cellules source: Positionnez vous sur une des cellules qui contient les données. Vous constatez que la table reçoit une mise en forme particulière et des boutons sont accessibles dans l'entête de chaque colonne. Description Pour créer un tableau dans Excel2007. Cliquez sur le bouton OK pour valider. Sélectionnez l'onglet "Insertion" dans le ruban. La fenêtre suivante permet de reconfirmer l'emplacement des données source. afin de filtrer et trier les données. Il est ensuite facile d'ajouter un enregistrement ou une nouvelle colonne. Un petit symbole bleu est visible dans l'angle inférieur droit du tableau.. sélectionnez uniquement la partie des cellules concernées par l'analyse. Si vous décochez l'option "Mon tableau contient des en-têtes".

La modification de taille affecte automatiquement les objets (formules. Un nouvel enregistrement est inséré dans le tableau. Une autre solution pour ajouter un enregistrement (la ligne de totaux doit être en mode masqué): Placez-vous dans la première cellule vide sous la première colonne du tableau. Un nouvel enregistrement est intégré à la table. l'option devient "Répéter le développement automatique du tableau". Pour ajouter une ligne sans avoir besoin de redimensionner manuellement la taille du tableau: Lorsque vous êtes dans la dernière cellule de la dernière colonne (hors ligne de totaux).) qui sont liés au tableau. utilisez la touche clavier "Tabulation". L'option "Arrêter le développement automatique des tableaux" empêche tout nouvel ajout automatique dans le tableau.. la balise active d'options de correction automatique s'affiche dès que la ligne est insérée. L'option "Contrôler les options de correction automatique" permet d'afficher l'onglet "Mise en forme automatique au cours de la frappe" de la boîte de dialogue "Correction automatique". Dans ce cas. toutes les références à cette plage de cellules sont automatiquement actualisées. Si vous recliquez sur le bouton. Saisissez une nouvelle donnée et appuyez sur la touche "Entrée". 72 . tableaux croisés dynamiques. ainsi que les formules dans les colonnes calculées. L'option "Annuler le développement automatique du tableau" supprime l'ajout de la nouvelle ligne dans le tableau.. graphiques . Il ne vous reste plus qu'à compléter les informations dans la ligne.Quand un tableau est redimensionné. Les listes de validation sont automatiquement recopiées.

Sélectionnez le menu "Vérification". Cliquez sur le bouton OK pour valider. notamment pour réactiver l'option d'intégration automatique des nouveaux enregistrements dans le tableau: Cliquez sur le bouton "Office". Appliquez vos options. Saisissez un nouveau nom de champ et appuyez sur la touche "Entrée". La nouvelle colonne est intégrée à la table. à droite de la dernière colonne du tableau. Cliquez sur le bouton "Options de correction automatique". Placez-vous dans la première cellule vide de la ligne d'en-tête. L'ajout de nouvelles colonnes fonctionne sur le même principe que pour l'insertion de nouvelles lignes. les boutons de tri et de filtrage ne sont plus accessibles. Cliquez sur le bouton "Options Excel". 73 . les noms de champs s'affichent automatiquement dans les en-têtes de colonnes sans que vous ayez besoin de figer les volets.L'option "Inclure de nouvelles lignes et colonnes dans le tableau automatiquement" définit le développement automatique du tableau lorsque vous écrivez dans les cellules contigües au tableau. L'option "Formules de remplissage dans les colonnes pour créer des colonnes calculées" permet l'insertion et la mise à jour automatique des formules dans toutes les cellules d'une colonne. Sélectionnez l'onglet "Mise en forme automatique au cours de la frappe". Si vous avez besoin d'afficher directement la fenêtre "Correction automatique". Une remarque pratique: Lorsque vous utilisez la barre de défilement verticale pour visualiser les derniers enregistrements d'une table. Dans ce cas.

Sélectionnez l'onglet "Accueil" dans le ruban. Les références structurées En sélectionnant des cellules dans un tableau. Vous pouvez ensuite synchroniser les données du tableau Excel avec les données partagées dans SharePoint pour que ces données soient constamment actualisées. Il existe un raccourci clavier pour sélectionner les données d'une colonne: Sélectionnez une cellule du tableau. Cliquez sur le bouton "Mettre sous forme de tableau" dans le groupe "Style". Elle permet de faire facilement référence aux différentes parties du tableau et réduit les risques d'erreurs dans vos feuilles de calcul car vous n'avez plus besoin de modifier les formules lorsque des lignes et des colonnes sont ajoutées ou supprimées dans le tableau. Choisissez un style dans la galerie. Cliquez sur le bouton OK pour valider. Le raccourci Ctrl + barre d'espace sélectionne les enregistrements de la colonne active. En conséquence. Il existe un raccourci clavier pour sélectionner les données d'une ligne: Sélectionnez une cellule du tableau. Remarque (informations issues de l'aide Excel): Il n'est pas possible d'utiliser un tableau dans un classeur partagé.[NbHeures]] Cette nouveauté Excel2007 est appelée Référence structurée. vous constatez que la zone de sélection affiche les références sous la forme: =Tableau1[[#Totaux]. Le raccourci Maj + barre d'espace sélectionne la ligne active dans le tableau. Les noms de tableaux sont pris en compte dans le gestionnaire de noms (Onglet Formules/Groupe Noms définis). Une troisième utilisation de Ctrl + barre d'espace sélectionne la colonne complète dans la feuille de calcul. II-A. Une solution palliative consiste à exporter le contenu du tableau sur un site SharePoint afin que les autres utilisateurs puissent lire et modifier ces données depuis le serveur. Une deuxième utilisation de Ctrl + barre d'espace sélectionne la colonne complète du tableau.[Montant]]/Tableau1[[#Totaux].Il existe deux autres méthodes pour créer un tableau: * Sélectionnez une des cellules dans la plage de données puis utilisez le raccourci clavier Ctrl + Maj + L. Une deuxième utilisation de Maj + barre d'espace sélectionne la ligne complète dans la feuille de calcul. pour par exemple créer une formule. un classeur ne peut pas contenir un tableau et une cellule (ou plage) nommée qui seraient intitulés de la même manière. * Sélectionnez une des cellules dans la plage de données source. 74 . Les références structurées dans les formules II-A-1.

* Les graphiques. Les références structurées vont donc faire appel aux noms de champs (colonnes) alors que dans les versions précédentes. [#Cette ligne] fait référence à la même ligne que celle qui contient la formule (est souvent utilisée dans les colonnes calculées). Lorsque vous saisissez le nom du tableau dans une formule. [#En-tête] fait référence aux données d'en-tête. Quand vous créez une formule. Excel utilisait des références de cellules ou des références nommées que vous deviez réadapter après chaque redimensionnement de votre base. suivi d'un crochet ouvert =Tableau1[.Les références structurées de tableaux sont utilisables dans: * Les formules. * Les tableaux croisés dynamiques. Les références peuvent être schématisées ainsi: 75 . sans les en-têtes ni la ligne de totaux. les références structurées peuvent être générées aisément en sélectionnant les plages de cellules dans le tableau. [#Données] fait référence aux données. la liste contient des spécificateurs généraux: [#Tout] fait référence au tableau complet (en-têtes et ligne de totaux compris). dans la liste de saisie semi automatique: En plus des noms de colonnes. * Les plages nommées. Il est bien entendu toujours possible de nommer des cellules dynamiquement pour définir des plages variables mais cette nouveauté Excel2007 simplifie grandement le travail. Excel propose les arguments (spécificateurs) disponibles. [#Totaux] fait référence à la ligne de totaux.

[NbHeures]]*Tableau1[[#Cette ligne]. Les risques d'erreur sont donc limités. Les colonnes calculées Si vous insérez la formule ci-dessous dans une cellule du tableau.[#Données]. 76 . si une formule est modifiée dans le tableau.[Montant]]) Affiche la valeur maxi contenue dans la colonne "NbHeures": =MAX(Tableau1[NbHeures]) Divise le résultat de la ligne de totaux "Montant" par le résultat de la ligne de totaux "NbHeures": =Tableau1[[#Totaux].[NbHeures]] Pour faire référence à l'entête et aux données de la colonne "NbHeures": Tableau1[[#En-têtes]. L'option "Contrôler les options de correction automatique" permet d'afficher l'onglet "Mise en forme automatique au cours de la frappe" de la boîte de dialogue "Correction automatique". II-A-2. et que vous appuyez sur la touche "Entrée": =Tableau1[[#Cette ligne]. De la même manière.[CoutHoraire]]*Tableau1[[#Cette ligne]. Cette fonctionnalité est appelée Colonne calculée. Elle simplifie aussi la gestion de vos tableaux. Le bouton "Arrêter la création automatique de colonnes calculées" empêche tout nouvel ajout automatique de colonne calculée. Vous écrivez une seule formule pour toute la colonne et n'avez pas besoin d'utiliser les poignées de recopies. Une balise active de correction automatique s'affiche ensuite dans la cellule et permet de gérer les nouvelles colonnes calculées: Le bouton "Annuler la colonne calculée" supprime les formules dans la colonne. toutes les autres formules sont également mises à jour dans la colonne.[NbHeures]] Chaque argument doit être placé entre crochets et séparé par des points-virgules.[Montant]]/Tableau1[[#Totaux].Quelques exemples d'utilisation: Pour faire référence à la colonne "NbHeures" complète: Tableau1[[#Tout].[NbHeures]] Additionne les valeurs de la colonne "Montant": =SOMME(Tableau1[[#Données]. par exemple en F2.[Coefficient]] La formule est automatiquement recopiée dans toutes les autres cellules de la colonne.

des menus déroulants faisant apparaitre les options de classement. numérique) et permet de trier les tableaux par ordre croissant. * Les formules des colonnes calculées sont automatiquement dupliquées lorsque vous ajoutez un enregistrement. ou de façon personnalisée. Excel2007 permet d'utiliser 64 références de tri. Si votre projet nécessite de créer une exception de colonne calculée: Saisissez votre formule spécifique dans une cellule de colonne calculée. Pour masquer les boutons de tri et de filtre dans les en-têtes du tableau: Sélectionnez une cellule du tableau. décroissant. Puis cliquez sur le bouton "Annuler" dans la barre d'outils Accès rapide (La modification de toutes les formules est annulée et la cellule a conservé votre nouvelle formule spécifique). Appuyez sur la touche "Entrée" (Toutes les formules de la colonne sont ainsi mises à jour). Décochez l'option "Filtrer" pour masquer les boutons. Trier les données Chaque colonne du tableau dispose d'une fonction de tri dans son en-tête. Sélectionnez l'onglet "Accueil" dans le ruban. vous n'avez pas besoin de préciser le nom de ce tableau. II-B. Une colonne calculée peut également contenir des formules différentes de la formule de colonne initiale. 77 . date. L'application reconnait les types de données (texte. Cette particularité est appelée Exception de colonne calculée. Vous noterez que la balise active de gestion des erreurs signale l'incohérence détectée dans la colonne calculée.Remarques: * Lorsque vous faites référence aux données d'une table dans une formule contenue dans le tableau. Cliquez sur le bouton "Trier et filtrer" dans le groupe "Edition".

III-A. filtres numériques. Vous avez ainsi accès à une série de fonctionnalités pour mettre en forme et personnaliser vos tableaux. L'onglet 'Outils de tableau' Un nouvel onglet "Outils de tableau/Création" est disponible dans le ruban lorsqu'une cellule du tableau est sélectionnée. Le groupe Propriétés 78 . Les formules des lignes de totaux sont mises à jour automatiquement et ne prennent pas en compte les enregistrements masqués suite à l'utilisation d'un filtre. Filtrer les données Les tableaux disposent de filtres pour afficher uniquement les enregistrements qui répondent aux critères que vous aurez spécifiés. L'application reconnait les types de données (texte. numérique. filtres chronologiques). date) et adapte en conséquence la liste des filtres prédéfinis (filtres textuels. La fonction de filtre est accessible à partir du même menu déroulant que pour les tris. Vous pouvez également appliquer des filtres personnalisés.Refaites la même opération pour réafficher les boutons de filtre et de tri. III. II-C.

Le bouton "Convertir en plage" permet de transformer le tableau en plage de cellules standard. Les boutons de filtre et de tri disparaissent. Tableau2. toutes les colonnes de la plage sont cochées. Le bouton "Supprimer les doublons" supprime les enregistrements en double dans la base. Vous pouvez décocher certains champs afin d'effectuer la requête sur une ou plusieurs colonnes spécifiques du tableau. * Par défaut. Le groupe Données de table externe 79 . III-B. Le bouton "Redimensionner le tableau" affiche la boîte de dialogue pour modifier la taille du tableau actif. III-C.Le groupe "Propriétés" permet de lire et de modifier le nom du tableau actif. La boîte de dialogue permet de spécifier les paramètres pour la suppression des doublons: * Précisez si la première ligne est un en-tête (Celle-ci ne sera pas prise en compte pour la suppression).. Le groupe Outils Le bouton "Synthétiser avec un tableau croisé dynamique" utilise les données du tableau pour créer un TCD. Cela signifie que la recherche de doublon est effectuée sur des lignes complètes. les tables sont nommées Tableau1. Tableau3 . Toutes les données et la mise en forme sont conservées.. Les formules sont figées et les références structurées sont remplacées par des références de cellules classiques. Par défaut.

Le résultat d'une requête depuis une base de données (Access. des données Web .. III-D. L'option "A la dernière colonne" applique une mise en forme particulière dans la dernière colonne du tableau lorsque la case est cochée.. Le bouton "Supprimer la liaison" rompt le lien entre le tableau et la source de données externe. 80 . un fichier txt. Le bouton "Ouvrir dans le navigateur" permet d'afficher la liste SharePoint dans une page html. etc .. L'option "Ligne à bandes" applique des couleurs de remplissages différentes sur les lignes paires et impaires afin d'améliorer la lisibilité des lignes du tableau. Le bouton "Actualiser" gère la mise à jour du tableau.. Une option en bas du menu déroulant permet d'administrer les propriétés de connexion. L'option "A la première colonne" applique une mise en forme particulière dans la première colonne du tableau lorsque la case est cochée. un autre classeur. Un tableau stocké sur un serveur SharePoint. L'option "Ligne des totaux" d'ajouter ou de supprimer une ligne de totaux en bas du tableau.).Une source de données externe peut être: Un mappage XML. Le bouton "Exporter" exporte les données du tableau vers un serveur SharePoint (pour partager les données et permettre à d'autres utilisateurs de lire ou de modifier les informations). L'option "Colonne à bandes" applique des couleurs de remplissages différentes sur les colonnes paires et impaires afin d'améliorer la lisibilité des colonnes du tableau. Le groupe Options de style de tableau L'option "Ligne d'en-tête" permet d'afficher ou de masquer la première ligne contenant le nom des champs.

lorsque vous ajoutez une ligne de totaux. * Effacer le style appliqué au tableau actif... EcartType . Par exemple dans la cellule C11 du classeur démo qui contient la formule "Somme". Le groupe Style de tableau Ce groupe propose une série de styles prédéfinis et personnels pour mettre en forme votre tableau. * Clic droit dans le tableau/Table/Ligne des totaux. Min.. XIX. L'intérêt de la ligne de totaux réside dans son actualisation automatique lorsque vous ajoutez. Deux options en bas de la fenêtre permettent de : * Créer des styles personnalisés. Le passage de la souris sur les différents styles de la galerie permet de pré-visualiser rapidement le résultat. vous 81 .. Le style utilisé permet de mieux visualiser cette dernière ligne particulière. Les lignes de totaux L'option "Ligne de totaux" est affichée dans la dernière ligne du tableau à la suite des enregistrements et permet d'effectuer des calculs dans chaque colonne (Somme.TOTAL. masquez ou supprimez des lignes. Vous pouvez bien entendu modifier ou supprimer ces paramètres affichés par défaut. Excel vous propose une liste de fonctions à appliquer sur les données de la colonne: Les formules prédéfinies sont basées sur la fonction SOUS. Par défaut.III-E. Ensuite. Moyenne. * Sélectionner une cellule du tableau/Onglet "Création" dans le ruban/Cocher "Ligne des totaux" dans le groupe "Options de style de tableau". Max. l'application insère le mot "Total" dans la première colonne et applique une formule de somme dans la dernière colonne du tableau.etc. lorsque vous cliquez dans une cellule d'une ligne de totaux.). Il existe plusieurs solutions pour insérer une ligne de totaux: * Insérer une formule de somme automatique en bas d'une colonne numérique.

même si vous ajoutez ou supprimez des enregistrements entre temps.pouvez observer: =SOUS. Trier: permet d'appliquer un tri dans la colonne active. Les options du menu contextuel Le menu contextuel est la fenêtre qui s'affiche lorsque vous effectuez un clic droit dans une des cellules du tableau.[NbHeures]) Si vous masquez puis réaffichez la ligne de totaux. Filtrer: permet d'appliquer un filtre dans la colonne active. Sélectionner: permet de sélectionner des éléments du tableau à partir de la cellule active. Insérer: permet d'insérer une nouvelle colonne à gauche de la cellule active ou une nouvelle ligne au dessus de la cellule active. Table: *L'option "Ligne des totaux" permet d'afficher et de masquer la ligne de totaux. 82 . Actualiser: met à jour les sources de données externes. XX. les paramètres de calcul sont gardés en mémoire et s'adaptent. *L'option "Convertir en plage" permet de transformer le tableau en plage de cellule standard tout en conservant le format de style qui était appliqué au tableau.TOTAL(109. Supprimer: permet de supprimer les lignes ou les colonnes actives.

REPRODUCTION D’UNE MISE EN FORME ____________________________________________ 5. SERIE NUMERIQUE _______________________________________________________________ 2. LARGEURS DES COLONNES ET HAUTEURS DES LIGNES ______________________________ 28 34 35 36 37 39 Chapitre 5 – DEPLACER.COURS BARDON . TRAVAILLER SUR PLUSIEURS CLASSEURS __________________________________________ 10 4. VERIFICATION ORTHOGRAPHIQUE _________________________________________________ 6. ELEMENTS DE MISE EN FORME ____________________________________________________ 2.EXCEL 2007 Sommaire EXCEL 2007 .INTRODUCTION __________________________________________________ 3 FONDAMENTAUX OFFICE 2007 ________________________________________________________ EXCEL ______________________________________________________________________________ 1. SELECTION DE CELLULES _________________________________________________________ 2. SERIE CREEE A PARTIR D’UNE LISTE PERSONNALISEE _______________________________ 24 25 26 26 Chapitre 4 – MISE EN FORME ET DIMENSIONS __________________________________ 27 1. DATE ET HEURE __________________________________________________________________ 7. REFERENCES : AUTRE FEUILLE. MODIFICATION DES DONNEES _____________________________________________________ 4. AUTRE CLASSEUR __________________________________ 5. ERREURS ET REFERENCES CIRCULAIRES ______________________ © Chantal BOURRY. AUTRES OPTIONS AVANT IMPRESSION _____________________________________________ 46 47 47 48 Chapitre 7 – LES FORMULES ___________________________________________________ 49 1. PROTEGER FEUILLES ET CLASSEURS _______________________________________________ 11 Chapitre 2 – SAISIE SIMPLE DE DONNEES _______________________________________ 15 1. MISE EN FORME CONDITIONNELLE ________________________________________________ 4. COPIER. EN-TETE ET PIED DE PAGE ________________________________________________________ 4. ATTRIBUTION D’UN NOM _________________________________________________________ 6. OPTIONS DE COLLAGE ____________________________________________________________ 5. GESTION DES FEUILLES DE CALCUL ________________________________________________ 8 2. REMPLACER _______________________________________________________ 5. SERIE CHRONOLOGIQUE __________________________________________________________ 3. EXEMPLE ________________________________________________________________________ 4. COLLER ET TRI RAPIDE ______________________ 40 1. MODIFICATION DU THEME ________________________________________________________ 6. COPIER __________________________________________________________________________ 4. PARAMETRAGE DU LOGICIEL ______________________________________________________ 3 3 3 7 7 Chapitre 1 – GESTION DES FEUILLES ET DES CLASSEURS ________________________ 8 1. AUDIT DE FORMULES. 2011 50 50 53 55 56 58 59 . SAUTS DE PAGE __________________________________________________________________ 3. CREATION ET APPLICATION D’UN STYLE ___________________________________________ 3. L’ECRAN __________________________________________________________________________ 2. OPERATEURS ____________________________________________________________________ 2. VOLET PRESSE-PAPIERS ___________________________________________________________ 2. RECHERCHER. SERIE ALPHANUMERIQUE _________________________________________________________ 4. AFFICHAGE D’UNE FEUILLE DE CALCUL ____________________________________________ 9 3. INSERTION ET SUPPRESSION ______________________________________________________ 15 17 20 20 21 21 Chapitre 3 – SERIES DE DONNEES ______________________________________________ 24 1. ZONE D’IMPRESSION ______________________________________________________________ 2. SAISIE DANS LES CELLULES _______________________________________________________ 3. TRI RAPIDE ______________________________________________________________________ 40 40 42 42 45 Chapitre 6 – MISE EN PAGE ET IMPRESSION ____________________________________ 46 1. REFERENCES RELATIVES OU ABSOLUES ___________________________________________ 3. BARRE D’ETAT : CALCULS ET MODES D’AFFICHAGE _________________________________ 3. DEPLACER _______________________________________________________________________ 3.

CREATION D’UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE ____________________________________ 96 2. CREATION ET MODIFICATIONS D’UN GRAPHIQUE ___________________________________ 2. SMARTART ______________________________________________________________________ 4. PLAN ET SOUS-TOTAUX ________________________________ 81 1. LES TABLES DE DONNEES _________________________________________________________ 91 3. SAISIE DIRECTE __________________________________________________________________ 4. ANALYSE : COURBES DE TENDANCE.EXCEL 2007 Chapitre 8 – LES FONCTIONS ___________________________________________________ 62 1. WORDART _______________________________________________________________________ 76 79 80 80 Chapitre 12 – TABLEAU. EXEMPLES _______________________________________________________________________ 62 63 64 64 Chapitre 9 – LES FORMULES MATRICIELLES ___________________________________ 67 1. LES SCENARIOS __________________________________________________________________ 93 Chapitre 14 . GRAPHIQUE CROISE DYNAMIQUE_________________________________________________ 100 2 . EXEMPLES _______________________________________________________________________ 3. ARGUMENTS _____________________________________________________________________ 2. CONSTITUTION D’UN PLAN ________________________________________________________ 86 3. CREATION D’UNE FORMULE MATRICIELLE _________________________________________ 2. SAISIE D’UNE PLAGE DE NOMBRES ________________________________________________ 67 67 68 69 Chapitre 10 – LES GRAPHIQUES ________________________________________________ 70 1. TABLEAUX DE DONNEES __________________________________________________________ 81 2. GESTION D’UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE _____________________________________ 99 3. PRESENTATION DE LA ZONE DE GRAPHIQUE _______________________________________ 3. BARRES ET LIGNES ____________________________ 4. COPIER UN GRAPHIQUE EN IMAGE _________________________________________________ 70 72 74 74 Chapitre 11 – OBJETS GRAPHIQUES ____________________________________________ 75 1. CONTRAINTES PARTICULIERES ____________________________________________________ 4. FORMES _________________________________________________________________________ 2. IMAGES __________________________________________________________________________ 3. RECHERCHE ET INSERTION D’UNE FONCTION ______________________________________ 3.LES TABLEAUX CROISES DYNAMIQUES ___________________________ 96 1.COURS BARDON . FONCTION « VALEUR CIBLE » _____________________________________________________ 90 2. UTILISATION DE FONCTIONS DE SYNTHESE ________________________________________ 88 Chapitre 13 – SIMULATIONS ____________________________________________________ 90 1.

1. puis la fenêtre principale qui est le classeur. Démarrez Excel 2007. ayant chacune un onglet. juste en dessous une barre avec deux zones de saisie. puis la barre des tâches.EXCEL 2007 / INTRODUCTION EXCEL 2007 .La constitution du ruban . on travaille sur un classeur. La fenêtre principale affiche une partie de la feuille de calcul active. Par défaut. L’ECRAN L’écran comprend le ruban. En-dessous du classeur. Par défaut.coursbardon-microsoftoffice. le classeur est enregistré dans un fichier portant l’extension « .fr le document suivant : FONDAMENTAUX OFFICE 2007 (6 pages – téléchargement gratuit) Vous y verrez en particulier : . le nom de la feuille. on trouve la barre d’état. communs aux logiciels Microsoft Office 2007. Dans PowerPoint. Il est une application conçue pour créer et utiliser des tableaux. Dans Word. est « Feuil1 ».COURS BARDON . on travaille sur un document. voir sur notre site www.  Le classeur Un classeur est constitué de feuilles.Le rôle du bouton Office .xlsx ». Le ruban contient les deux onglets spécifiques supplémentaires « Formules » et « Données ». EXCEL Excel est un tableur. écrit sur le premier onglet.L’intérêt de la barre d’outils Accès rapide. 3 . donc applicables à Word 2007. par cliqué-glissé sur sa barre de titre. Dans Excel. Cliquer sur un onglet permet d’afficher la feuille correspondante. appelés ici « feuilles de calcul ».INTRODUCTION FONDAMENTAUX OFFICE 2007 Pour étudier des méthodes et éléments essentiels. Le titre du fichier par défaut est « Classeur1 ». Le classeur est amovible. on travaille sur une présentation.

barre d’état et barre des tâches).  : Ce bouton permet d’afficher la fenêtre en taille réduite.EXCEL 2007 / INTRODUCTION L’onglet sur fond blanc désigne la feuille active. On peut en rajouter. le nombre maximal étant 255 feuilles. le classeur comporte 3 feuilles.COURS BARDON . situés dans sa barre de titre. Si on effectue un cliqué-glissé sur un angle (le pointeur se transforme en doubleflèche oblique). on modifie à la fois la largeur et la hauteur de la fenêtre. A droite des onglets. ainsi qu’un bouton de suppression. 4 .  Dimension des fenêtres – Les deux fenêtres de l’écran   Pour dimensionner une fenêtre. Par défaut. Par défaut. constituée de sa barre de titre. donc 3 onglets. Pour afficher la liste de toutes les feuilles du classeur : clic droit sur l’un de ces boutons. A gauche des onglets.  La fenêtre du classeur. du bouton Microsoft Office et des différentes barres (barre de titre. les boutons de dimension du classeur sont situés à côté du bouton d’aide. cliquez-glissez sur sa barre de titre. de la feuille de calcul. des onglets et des outils de défilement. des boutons fléchés de défilement permettent d’accéder à l’onglet souhaité. une petite barre verticale permet. Pour la redimensionner. Par défaut. barre des deux zones de saisie. constituée du ruban. situés en haut à droite : ▬ : Ce bouton permet de réduire la fenêtre à un titre dans la barre des tâches (en bas de l’écran). Pour déplacer la fenêtre.  On peut dimensionner les fenêtres par cliqué-glissé sur leur bordure. appuyez sur le bouton du classeur  .  Affichage de feuilles appartenant à des classeurs différents Quand on travaille sur des feuilles appartenant à plusieurs classeurs (donc à plusieurs fichiers). barre d’outils Accès rapide. Suite aux onglets correspondant aux feuilles existantes.  : Bouton de suppression. dès lors qu’ils sont nombreux et que certains sont masqués.  : Ce bouton permet d’afficher la fenêtre en plein écran. également utiliser les boutons de dimension. Elles ont chacune deux boutons de dimension. à droite. la croix ferme la fenêtre. un onglet d’info-bulle « Insérer une feuille de calcul » permet d’insérer une nouvelle feuille. il y a deux méthodes :  On peut utiliser les boutons de dimension des fenêtres. Cliquer ensuite sur une feuille permet de l’afficher. par cliqué-glissé. Afin de bien visualiser la fenêtre du classeur. d’afficher plus ou moins d’onglets (le pointeur se transforme en double-flèche). elle a une taille plein écran. On est obligé de réduire plus ou moins leur affichage. vous pouvez cliquer-glisser sur ses bordures. d’icône le point d’interrogation. on ne peut toutes les afficher en plein écran. L’écran comprend deux fenêtres :  La fenêtre du programme. d’info-bulle « Restaurer la fenêtre ».

autant tout écrire en minuscules.Zone active Cellule active La cellule active est la cellule dans laquelle va s’inscrire la saisie. On désigne une plage par la référence de sa 1 ère cellule en haut à gauche. Zone active C’est la plus petite plage de cellules.Plage de cellules . il se transforme en croix blanche. de sa colonne.COURS BARDON . Elle se distingue par un cadre plus marqué : . Une feuille de calcul totalise donc plus de 17 milliards de cellules (16 384 *1 048 576). puis de BA à BZ. A l’ouverture du classeur. et contenant toutes les données de la feuille. le fond de la cellule active reste blanc. dont les cellules voisines sont soit des cases d’en-tête de colonnes ou de lignes. Plage de cellules Tout rectangle de cellules est appelé « plage de cellules ». sans espace entre les deux.1 048 576 lignes. La zone active peut être constituée de plusieurs zones de cellules. et ainsi de suite jusqu’à XFD. le nom d’une cellule est sa référence Colonne Ligne (exemple : F5). tandis que les autres cellules sélectionnées changent de couleur. de CA à CZ. Excel ne reconnaissant pas la casse des lettres (majuscules ou minuscules). Le nom de la cellule active apparaît dans la Zone Nom. Par défaut. puis de la référence de sa dernière cellule en bas à droite (exemple : B7:E12). juste au-dessus de la feuille de calcul. désignant la colonne ou la ligne correspondante. suivie d’un double-point. commençant par la cellule A1. Quand il est sur une cellule. suivie du numéro de sa ligne. Quand plusieurs cellules sont sélectionnées. ou « plage ».  Zone de cellules Une zone de cellules est une plage de cellules. dont les cases d’en-tête sont numérotées de 1 à 1 048 576. située à gauche de la barre de formule.EXCEL 2007 / INTRODUCTION  La feuille de calcul  Colonnes et lignes Une feuille de calcul comporte : . Quand le pointeur est sur une case d’en-tête. ou les deux ou trois lettres. puis de AA à AZ. Dans une plage. la cellule active par défaut est A1. . De quoi faire bien des calculs ! Chaque cellule est référencée par la lettre. la cellule active par défaut est la cellule située en haut à gauche. 5 . La feuille ne peut en afficher qu’une. il se transforme en flèche noire. soit des cellules vides. On verra qu’on peut aussi lui attribuer un nom (exemple : Total). Les lettres des colonnes et les chiffres des lignes sont indiqués dans les cases d’en-tête de la feuille.16 384 colonnes. dont les cases d’en-tête sont nommées de A à Z.  Cellule active .

Elles permettent de se déplacer dans la feuille de calcul.  Pour modifier sa hauteur : pointez sur la bordure inférieure. cliquez-glissez. On peut écrire dans la cellule.  Les barres de défilement hors ces boutons et le curseur (c’est-à-dire les portions non colorées) pour un déplacement maximal immédiat. Pour afficher de nouveau la barre sur une seule ligne. par un seul clic. par clics successifs. il est plus pratique d’écrire dans la barre de formule. 6 . Pour ajuster la hauteur de la barre au contenu. Un menu déroulant  permet de choisir une fonction. Quand la saisie est longue. Pour cela. ou juste à droite de la barre horizontale (le pointeur se transforme en double flèche).COURS BARDON . Chaque nouvelle zone d’affichage est dotée de sa propre barre de défilement. ou bien cliquez sur la double-flèche située à son extrémité. l’affichage de la feuille afin de visualiser. pointez sur la bordure inférieure. l’une verticale et l’autre horizontale. La saisie ne risque pas de recouvrir d’autres données de la feuille. On utilise :  Les curseurs de défilement vertical et horizontal. Le résultat est le même. signifie en effet que la cellule contiendra le résultat d’une fonction) et que la saisie n’a pas été validée. Quand le pointeur a l’aspect d’une double-flèche horizontale. puis cliquez-glissez.  Zone de nom et barre de formule Juste au-dessous de la barre de titre du classeur. cliquez-glissez sur l’un des deux (ou sur les deux) curseurs de fractionnement. ou bien écrire directement dans cette zone.  Barre de formule La barre de formule est située à droite de la « Zone Nom ». il y a deux barres de défilement. étroits rectangles situés juste au-dessus de la barre de défilement verticale. par cliqué-glissé. dès lors que le signe égal = a été saisi dans la cellule active (le signe = tapé en début de saisie. Ce menu déroulant permet d’accéder rapidement aux fonctions les plus utilisées.  Fractionnement de l’affichage de la feuille Il est pratique de diviser en 2. éventuellement de modifier divers endroits de la feuille. ou en 4. Les zones d’affichage font partie de la même feuille de calcul. Cette barre est par ailleurs extensible en largeur et en hauteur :  Pour modifier sa largeur : pointez sur le point situé à droite de la Zone Nom. s’étend une barre contenant deux zones :  Zone de nom La « Zone Nom » contient le nom de la cellule active.  les boutons fléchés d’extrémités. pour un déplacement progressif. Toute modification sur l’une sera effectuée sur la feuille. cliquez sur la double-flèche. colonne par colonne ou ligne par ligne. puis double-cliquez.EXCEL 2007 / INTRODUCTION  Les barres de défilement En bordure de feuille de calcul.

L’équivalent par le clavier est la touche Echap (Esc). « Mise en page » et « Aperçu des sauts de page » . saisissez le nombre de feuilles souhaitées. un classeur contient 3 feuilles. et personnaliser ainsi le logiciel. Pour modifier le nombre de feuilles attribué à chaque nouveau classeur. Haut ou Gauche. 7 . dans la fenêtre « Options Excel ». puis. la somme des valeurs de la plage. Le bouton  indique la présence d’une info-bulle. Droite. On peut choisir quelle cellule sera sélectionnée : dans la fenêtre « Options Excel ».Le bouton  permet d’annuler la saisie en cours. à la rubrique « Lors de la création de classeurs ». choisissez le sens souhaité : Bas. ▪ Après validation de la saisie dans une cellule. BARRE D’ETAT : CALCULS ET MODES D’AFFICHAGE La barre d’état permet d’afficher en particulier (faire un clic droit sur la barre. affichez la fenêtre « Options Excel » : activez le bouton Office > Options Excel. qui permet d’accéder à toutes les fonctions proposées par Excel 2007. une cellule adjacente est sélectionnée automatiquement afin de permettre la saisie suivante. L’équivalent par le clavier est la touche Entrée. choisissez la catégorie « Standard ». dans la zone « Inclure ces feuilles ». PARAMETRAGE DU LOGICIEL Certaines caractéristiques du logiciel sont paramétrables. 3.EXCEL 2007 / INTRODUCTION Le bouton fx affiche la fenêtre « Insérer une fonction ». Pour modifier les paramètres. nombre de cellules contenant des valeurs (et non du texte). Pour que ces boutons soient présents sur la barre d’état. Les deux boutons suivants apparaissent dès qu’il y a saisie dans une cellule : . Exemples ▪ Par défaut. sélectionnez la catégorie « Options avancées ». Cette validation est automatique après déplacement sur une autre cellule. en tapant Entrée. Puis. la case « Déplacer la sélection après validation » étant cochée. l’option « Afficher les raccourcis » doit être cochée. dans la liste « Personnaliser la barre d’état ». Puis.Le bouton  permet de valider la saisie. Formules… Le volet principal contient les options relatives à la catégorie sélectionnée. après sélection d’une plage de cellules : moyenne des valeurs de la plage. . Trois modes d’affichage : « Normal » . cocher les options souhaitées) :   Des calculs. Le volet gauche de la fenêtre liste neuf catégories d’options : Standard. le minimum et le maximum des valeurs. à la rubrique « Options d’édition ». 2. nombre de cellules vides.COURS BARDON .

Pour afficher la liste des noms de toutes les feuilles du classeur.COURS BARDON . Sinon. Maj (Shift) + clic sur l’onglet de la dernière. Cliquer sur un nom affiche la feuille correspondante. Ctrl + clic sur chaque autre onglet de feuille. Choisissez la couleur. son nom est souligné de cette couleur. 8 . on opère sur les onglets. l’arrière-plan de l’onglet revêt cette couleur. sélectionner.  Sélectionner des feuilles Pour sélectionner une ou plusieurs feuilles.  Groupe de travail Plusieurs feuilles sélectionnées constituent ce qui est appelé « un groupe de travail ». GESTION DES FEUILLES DE CALCUL La gestion des feuilles passe par leurs onglets. supprimer. Dès que deux feuilles sont sélectionnées. Ou bien faites un clic droit sur l’onglet > « Renommer ». Quand la feuille correspondante est sélectionnée. Saisissez le nouveau nom de la feuille. Le nom de l’onglet s’affiche en surbrillance.  Couleur de l’onglet Pour choisir la couleur d’un onglet : clic droit sur l’onglet > Couleur d’onglet. cliquez sur un onglet non sélectionné. .Des feuilles non adjacentes : clic sur l’onglet de la 1ère . . Tous les autres onglets seront désélectionnés.EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Chapitre 1 – GESTION DES FEUILLES ET DES CLASSEURS 1. on procède ainsi : . insérer.Une feuille : clic sur l’onglet. juste après le nom du classeur : [Groupe de travail].Des feuilles adjacentes : clic sur l’onglet de la 1ère . copier ou déplacer une ou plusieurs feuilles.  Nommer une feuille Double-cliquez sur l’onglet. cette appellation est indiquée dans la barre de titre. L’onglet de la feuille sélectionnée devient blanc. faites un clic droit sur l’un des boutons de défilement des onglets. Pour nommer. Pour annuler la sélection de feuilles.Toutes les feuilles du classeur : clic droit sur un onglet > Sélectionner toutes les feuilles. . faites un clic droit sur l’onglet souhaité > Dissocier les feuilles. A défaut d’onglet visible non sélectionné.

Le curseur prend la forme d’une feuille.  Supprimer une feuille Clic droit sur l’onglet > Supprimer. 2. ouvrez le menu déroulant du bouton « Insérer » > « Insérer une feuille ». puis validez. les saisies sur la feuille active peuvent être répercutées sur les autres feuilles du groupe. Pour afficher la fenêtre « Déplacer ou copier ». Les nouvelles feuilles s’insèrent à gauche de la sélection.  Avec la fenêtre « Déplacer ou copier » Sélectionnez les feuilles à déplacer ou à copier. La nouvelle feuille prend le nom de la feuille d’origine suivie du n° d’exemplaire placé entre parenthèses : par exemple Feuil1 (2).  Ou bien : clic droit sur la sélection > Insérer .EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Quand il y a constitution d’un groupe de travail. 9 . Puis Ctrl + cliquez-glissez jusqu’à l’emplacement souhaité. Sinon. puis les supprimer d’un bloc.  Puis sous l’onglet Accueil. le zoom s’applique à toute la feuille. Copier : cliquez sur l’onglet de la feuille. dans le groupe « Cellules ». On peut déplacer ou copier plusieurs feuilles à la fois en sélectionnant les onglets correspondants avant de cliquer-glisser. pour la 1ère copie de la feuille Feuil1. Une valeur inférieure permet d’avoir une meilleure vision d’ensemble sur une zone étendue. le zoom est à 100%. faites un clic droit sur un onglet sélectionné > Déplacer ou copier. situé sur la barre d’outils Accès rapide. dans la fenêtre « Insérer ». cliquez sur « Insérer ». sélectionnez autant d’onglets que de feuilles à insérer. AFFICHAGE D’UNE FEUILLE DE CALCUL  Zoom Par défaut. On ne peut pas récupérer les feuilles supprimées en activant le bouton « Annuler Frappe » . Le curseur prend la forme d’une feuille avec le signe +.  Insérer des feuilles Pour insérer une seule feuille. après les feuilles existantes : activez l’onglet « Insérer une feuille de calcul » . puis cliquez-glissez dessus jusqu’à l’emplacement souhaité.COURS BARDON . Une valeur supérieure agrandit l’affichage. Par défaut.  Déplacer ou Copier une feuille  Avec la souris Déplacer : sélectionnez l’onglet à déplacer. On peut sélectionner plusieurs feuilles. Renseignez la fenêtre.

De même. ou bien sur le pourcentage de zoom dans la barre d’état.COURS BARDON . Pour conserver l’affichage des volets : . il faut commencer par les ouvrir. Puis. TRAVAILLER SUR PLUSIEURS CLASSEURS  Ouvrir plusieurs classeurs Si on veut travailler sur plusieurs classeurs. L’un affiche une feuille sur l’écran. pour indiquer la présence des volets. ainsi que la barre de formule et la barre d’état. faites Ctrl + clic sur chaque nom de classeur à ouvrir. activez le bouton « Figer les volets ». on ne peut plus voir ses lignes de titres quand on affiche les lignes du bas. Affichez la fenêtre « Ouvrir » : bouton Office > Ouvrir. sous l’onglet Affichage. ou bien la fenêtre « Zoom ». sélectionnez-la d’abord. cliquez sur le bouton « Zoom ». Le ruban. il n’est plus possible de voir ses colonnes de titres quand on affiche des colonnes trop à droite. 10 . cliquez par exemple sur le bouton « 100% » du groupe Zoom. Deux traits noirs continus apparaissent.  Conserver l’affichage des intitulés des lignes et des colonnes Quand la zone active de la feuille de calcul est très large. quand la zone active de la feuille s’étale sur une grande hauteur.Sélectionnez la cellule à gauche de laquelle les colonnes resteront affichées. Cela permet l’affichage d’une plus grande partie de la feuille de calcul. cliquez sur le bouton « Zoom sur la sélection ». Si les fichiers sont dans le même dossier. vous pouvez afficher la feuille d’un classeur en cliquant sur le nom de ce classeur dans la barre des tâches. ou bien choisissez l’option « Ajusté à la sélection » dans la fenêtre « Zoom ». sous l’onglet Affichage. 3. sont masqués. Pour afficher cette fenêtre.  Plein écran Sous l’onglet Affichage. Puis ouvrez les classeurs en activant le bouton « Ouvrir » de la fenêtre.EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Pour modifier le zoom.Sous l’onglet Affichage. on peut utiliser la zone zoom de la barre d’état. activez le bouton « Plein écran ». appuyez sur la touche Echap (Esc). et audessus de laquelle les lignes resteront affichées . dans le groupe Zoom. dans le groupe Fenêtre. c’est-à dire à un zoom de 100%. . les autres ont leur nom affiché dans la barre des tâches. Pour revenir à un affichage normal. Pour désactiver ce mode d’affichage. Les lignes et colonnes de titres sont appelées des « volets ». dans le groupe « Affichages classeur ». Si vous souhaitez « zoomer » sur une plage de cellules.  Basculer d’un classeur à l’autre Une fois les classeurs ouverts. Pour supprimer les volets : cliquez sur le bouton « Figer les volets » > Libérer les volets.

COURS BARDON . dans le groupe Fenêtre. seront disposés selon l’option choisie. activez le bouton « Nouvelle fenêtre ». on peut protéger un classeur lors de son premier enregistrement. Sous l’onglet Affichage. Si d’autres classeurs sont ouverts. il est intéressant de les mettre côte à côte. le bouton d’info-bulle « Défilement synchrone » est activé. Toute modification dans une fenêtre est effectuée sur le classeur. Pour retrouver l’affichage initial. La fenêtre propose plusieurs options : Mosaïque. Les deux classeurs apparaissent l’un en dessous de l’autre. permet de diviser à nouveau l’écran en deux parties égales pour chacun des classeurs. Si on a redimensionné la fenêtre d’un classeur (par cliqué-glissé sur sa bordure inférieure). Dans le groupe Fenêtre. il ne sera affiché que les fenêtres du même classeur (voir paragraphe précédent « Afficher le même classeur dans plusieurs fenêtres »). le bouton « Rétablir la position de la fenêtre » (groupe Fenêtre). désactivez le bouton « Afficher côte à côte ». . Le déplacement dans l’un des deux classeurs induit le déplacement dans l’autre.EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Ou bien : sous l’onglet Affichage. activez le bouton « Afficher côte à côte ».  Disposer les fenêtres des classeurs ouverts Affichez la fenêtre « Réorganiser » : dans le groupe Fenêtre (onglet Affichage). cliquez sur le bouton Agrandir  d’une fenêtre.Activez le premier classeur.Ouvrez les deux classeurs.Dans le groupe Fenêtre (onglet Affichage). .  Afficher le même classeur dans plusieurs fenêtres Ouvrez le classeur. En cochant la case « Fenêtres du classeur actif ». activez le bouton « Changement de fenêtre ».  Comparaison de feuilles de deux classeurs côte à côte Si deux classeurs ont une structure similaire. Pour revenir à l’affichage normal. qu’ils soient réduits à leur nom dans la barre des tâches. en plus des deux classeurs concernés. PROTEGER FEUILLES ET CLASSEURS Comme tout fichier. activez le bouton « Outils » > Options générales. Dans cette fenêtre. en utilisant la fenêtre « Enregistrer sous ». Tous les classeurs ouverts. cliquez sur le bouton « Réorganiser tout ». Procédez ainsi : . et de les faire défiler simultanément afin de pouvoir comparer facilement leurs données. dans le groupe Fenêtre. ou qu’une de leurs feuilles soit affichée. 4. 11 . la fenêtre « Comparer en côte à côte » permet d’indiquer le classeur avec lequel on souhaite comparer les données. puis affichez le classeur souhaité. Vertical ou Cascade. également les fenêtres d’un même classeur. Horizontal. Le nom de la 2ème fenêtre est celui du classeur suivi de « :2 ».

ne peut plus être modifié. Il est en revanche proposé d’enregistrer une copie du fichier. Il existe divers autres moyens pour protéger classeurs et feuilles de calcul. contenant les modifications apportées. sous l’onglet Révision. sélectionnez le nom du classeur. L’icône d’info-bulle « Marqué comme final » apparaît dans la barre d’état. situé juste en dessous . la modification. mais les modifications ne pourront pas être enregistrées. activez le bouton « Protéger le classeur » du groupe « Modifications ». Vous pouvez définir un mot de passe pour la lecture. par exemple d’ajouter ou de supprimer des feuilles. pour une période définie. activez le bouton « Afficher ». Pour l’afficher à nouveau. ainsi que d’afficher les feuilles masquées.  Protection d’un classeur  Marquer comme final Un classeur marqué comme final. et validez.  « Protéger le classeur » en cours Pour afficher la fenêtre « Protéger le classeur ». On peut saisir un mot de passe pour protéger l’accès à cette fenêtre. sinon il faut désactiver le marquage.NET Passport.  Masquer un classeur Pour masquer le classeur en cours. activez le bouton « Masquer » du groupe « Fenêtre ». Pour marquer le classeur en cours. activez le bouton Office > Préparer > Marquer comme final. Pour attribuer des droits d’accès. la copie. un module supplémentaire doit être téléchargé. L’utilisation du service IRM requiert Microsoft . Lors de la première utilisation du service IRM. l’impression du classeur en cours à certains utilisateurs. 12 .EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Renseignez la fenêtre « Options générales ». Cocher la case « Structure » empêche de modifier la structure. Suite à la protection de la feuille. le bouton « Protéger le classeur » devient le bouton « Oter la protection de la feuille ».COURS BARDON . effectuez l’opération inverse pour désactiver l’option « Marquer comme final ». Pour désactiver le marquage. Son installation est guidée par un Assistant. ainsi qu’un mot de passe pour sa modification. c’est-à-dire Gestion des Droits relatifs à l’Information  Le service IRM de Microsoft Office permet de limiter l’autorisation concernant la lecture. sous l’onglet Affichage. puis installé. Cocher la case « Fenêtres » empêche le changement des tailles ou des positions des fenêtres. procédez ainsi : Activez le bouton Office > Préparer > Limiter les autorisations > Ne pas distribuer. Information Rights Management (IRM). Un classeur en « lecture seule » est modifiable.

Pour masquer les cellules. 3. Ouvrez la fenêtre « Format de cellule » à l’onglet « Protection ». sans effectuer les étapes précédentes). Pour l’afficher à nouveau. on peut utiliser la fenêtre « Format de cellule ». cochez la case « Restreindre l’autorisation à ce classeur ». voir étape 3 ci-dessous). faites un clic droit sur la sélection > Format de cellule. les contenus des cellules masquées ne s’afficheront pas dans la barre de formule. choisissez en dernière option > Afficher la feuille. Validez.  Masquer ou verrouiller une sélection de cellules « Verrouiller » une cellule empêche sa modification. en protégeant la feuille (en effectuant cette étape 3. Pour verrouiller ou déverrouiller des cellules. 2. Ainsi. Il est plus courant de protéger toute une feuille. Protéger la feuille Pour rendre effective la protection des cellules (masquage ou verrouillage). Verrouiller et/ou masquer la sélection de cellules Masquer : après protection de la feuille (étape 3). La protection s’effectue en trois étapes : 1. Pour utiliser un autre compte d’utilisateur et créer ou ouvrir un fichier à accès restreint : bouton Office > Préparer > Limiter les autorisations > Restreindre l’autorisation en tant que…  Protection d’une feuille . Sélectionner 1es cellules à protéger (cf. cliquez sur le nom de la feuille à afficher. plutôt que des plages de cellules. Puis indiquez les droits d’accès souhaités. Verrouiller : toutes les cellules sont verrouillées par défaut (cette option n’est effective que si la feuille est protégée. dans le groupe Cellules.Protection d’une sélection de cellules  Masquer une feuille Pour masquer la feuille active : sous l’onglet Accueil. Dans la fenêtre « Afficher ». Pour désactiver les droits d’accès attribués. il est nécessaire de protéger la feuille. chapitre 2 § 1 « Sélection des cellules »). Cette fenêtre contient également la case à cocher « Verrouillée ». activez le bouton Office > Préparer > Limiter les autorisations > Accès illimité. toutes les cellules de la feuille sont verrouillées. on protège toutes les cellules de la feuille.COURS BARDON . ou bien le menu déroulant du bouton « Format » du groupe « Cellules ». cliquez sur le bouton « Format » > Masquer & afficher > Masquer la feuille. Par défaut. et cochez la case « Masquée ». Une cellule verrouillée n’est accessible qu’en lecture seule.EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Dans la fenêtre « Autorisation ». 13 .

Sélectionnez les cellules à protéger. . saisissez un mot de passe. puis choisir dans la fenêtre « Protéger la feuille » l’option « Sélectionner les cellules déverrouillées ».De retour dans la fenêtre « Permettre la modification des plages ». Pour supprimer la protection d’une feuille.  Attribution d’un mot de passe à une sélection de cellules L’attribution d’un mot de passe à une sélection de cellules s’effectue en plusieurs étapes : . Comme pour le masquage ou pour le verrouillage.COURS BARDON .EXCEL 2007 / CHAPITRE 1 Affichez la fenêtre « Protéger la feuille ». cliquez sur le bouton « Protection de la feuille ». activez le bouton « Permettre la modification des plages ». Dans la mesure où toutes les cellules de la feuille sont verrouillées par défaut. déverrouiller les cellules à protéger. Dans la fenêtre du même nom.Sous l’onglet Révision. . cliquez sur « Nouvelle ». Validez. la protection de la feuille est nécessaire pour l’attribution d’un mot de passe à une sélection de cellules. . 14 . vous pouvez. . à l’étape précédente. Pour protéger la feuille. la première case « Protéger la feuille et le contenu des cellules verrouillées » doit nécessairement être cochée. activez le bouton « Format » > Oter la protection de la feuille.Dans la fenêtre « Nouvelle plage ». dans le groupe Modifications. si elle est protégée.Otez la protection de la feuille. activez le bouton « Format » du groupe « Cellules » (onglet Accueil) > Protéger la feuille.

Le pointeur ayant l’aspect d’une croix blanche. en tapant Entrée). cliquez en dehors de la cellule). en direction de la cellule à atteindre. Ou bien. ou bien avec la fenêtre « Atteindre ».  Avec le clavier et la souris Pour sélectionner :  Une cellule Pointez sur la cellule.  Des cellules faisant partie de la ligne ou de la colonne de la cellule active Pour sélectionner toutes les cellules situées entre la cellule active et la cellule en bordure de zone. avant de sélectionner cette cellule en cliquant dessus. validez (par exemple. ou de cellules vides) : pointez sur la bordure de la cellule active.  Une plage de cellules Cliquez-glissez de la première à la dernière cellule. à droite de la cellule active. Ou bien sélectionnez la première cellule. SELECTION DE CELLULES La sélection peut être effectuée avec le clavier et la souris. atteignez la cellule avec les touches fléchées du clavier. Pour désélectionner.COURS BARDON . cliquez n’importe où (s’il s’agit d’une seule cellule. Exemple : si vous souhaitez atteindre la dernière cellule de la zone. puis double-cliquez. appuyez sur la touche Maj en double-cliquant sur la bordure de la cellule active en direction des cellules à sélectionner. Pour atteindre :     La cellule A1 : Ctrl +  (Home) La dernière cellule de la zone active (la plage commençant par A1 et qui contient toutes les données) : Ctrl + Fin (End) La première cellule de la ligne active :  (Home) Une cellule en bordure de la zone de cellules (zone entourée de cases d’en-tête de lignes ou de colonnes. cliquez. puis appuyez sur la touche Maj et sélectionnez la dernière cellule de la plage. double-cliquez. Si vous êtes en cours de saisie. 15 . pointez sur la bordure droite de celle-ci.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 Chapitre 2 – SAISIE SIMPLE DE DONNEES 1. Quand le pointeur se transforme en croix fléchée.

ou en cliquant-glissant.  La zone de la cellule active Tapez : Ctrl + *  Une colonne ou une ligne Pointez sur la bordure externe de la case de l’en-tête. Puis Ctrl + clic pour sélectionner chacune des autres.  Des colonnes ou des lignes non adjacentes Sélectionnez la première. par exemple la feuille « Feuil3 » : feuil3! a4 : e8 . feuil3! b1 : b5 . Exemple de sélection de plages non adjacentes. plus rapidement. Exemple de sélection de plages situées sur une autre feuille. en plages. dans le groupe « Edition ». ou !). appuyez sur la touche F5. Avec le clavier : Ctrl + A. Ou bien. e1 : f8 . situées sur la feuille active : b2 : d5 . Toutes les cellules de la feuille sont sélectionnées. Renseignez la zone « Référence ». Le pointeur ayant l’aspect d’une flèche. Puis appuyez sur la touche Ctrl et sélectionnez les autres en cliquant. Avec la fenêtre « Atteindre » Pour l’afficher : sous l’onglet Accueil.  La ligne de la cellule active : Maj (Shift) + Espace. cliquez. Ou bien : sélectionnez la 1ère.COURS BARDON . Le pointeur se transforme en croix blanche . L’appartenance d’une plage à une feuille se traduit par l’écriture : nomfeuille ! plage Il n’est pas nécessaire de mettre un espace après un signe de ponctuation ( : .  Des colonnes ou des lignes adjacentes Cliquez-glissez sur les cases d’en-tête des colonnes ou des lignes à sélectionner. Toute la colonne ou toute la ligne de la feuille est sélectionnée. puis faites Maj (Shift) + clic sur la dernière. en colonnes ou en lignes) Sélectionnez le 1er élément. activez le bouton « Rechercher et sélectionner » > Atteindre. 16 .     Toutes les cellules de la feuille Avec la souris : pointez la case de l’intersection entre les deux lignes d’en-têtes (horizontale et verticale). Pour sélectionner :  La colonne de la cellule active : Ctrl + Espace. cliquez.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2  Des cellules non adjacentes (isolées. dessus.

Saisie rapide dans une plage sélectionnée :  Colonne après colonne (saisie « à la verticale ») : après chaque saisie. fin du chapitre INTRODUCTION. 2. Exemple : cocher l’option « Cellules vides » sélectionne toutes les cellules vides de la zone active (une cellule vide ne contient aucun caractère. Quand un nombre déborde.cf.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 La fenêtre « Atteindre » permet également :   De mémoriser les 4 dernières sélections (affichées dans la zone « Atteindre »). il est affiché en notation scientifique.  Validation et passage à une autre cellule Pour valider la saisie. la validation transforme l’affichage de la date en une suite de dièses (#). taper Entrée sélectionne la cellule d’en dessous (option « Bas »). un nombre est aligné à droite.COURS BARDON .  Saisie d’une même valeur dans toutes les cellules d’une plage Sélectionnez la plage. Validez avec Ctrl + Entrée. y compris en fin de ligne. SAISIE DANS LES CELLULES Sélectionnez une cellule et saisissez par exemple un texte ou un nombre. la fenêtre « Sélectionner les cellules » permet de sélectionner des cellules particulières à l’intérieur de la zone active. y compris en fin de colonne. une saisie dans celle-ci masque le texte de la cellule précédente. Par défaut.  Débordement Quand un texte déborde sur la cellule suivante. fin du chapitre INTRODUCTION). c’est-à-dire sous la forme du produit d’un nombre décimal compris entre 1 inclus et 10 exclus par une puissance de 10. un texte est aligné à gauche. On peut paramétrer différemment cette option Excel : cf. Dans une cellule de cette colonne. Par défaut. et passer :  A la cellule d’en dessous : Entrée ou touche   A la cellule de droite : Tab  ou touche   A la cellule du haut ou à celle du bas : touches fléchées du clavier  ou   A une cellule quelconque : cliquez dessus. il suffit d’appuyer sur la touche Entrée (à condition de ne pas avoir modifié l’option « Bas » de la touche Entrée . saisissez une date. D’offrir diverses possibilités de sélection : après activation du bouton « Cellules ». Quand une date déborde. pas même un espace). Saisissez la valeur. Testez : réduisez la largeur d’une colonne (par cliqué-glissé sur la bordure droite de sa case d’en-tête). il suffit d’appuyer sur la touche Tab . puis validez. 17 .  Ligne après ligne (saisie « à l’horizontal ») : après chaque saisie.

Afficher / Masquer le commentaire. l’affichage du nombre dans la cellule est remplacé. Elle indique qu’il s’agit d’un nombre stocké sous forme de texte et elle propose plusieurs options. Que ce soit un texte. Il ne doit pas y avoir de cellule vide entre la cellule active et la cellule reconnue. . son contenu exact apparaît dans la zone de contenu de cellule (barre de formule). ou bien clic droit > Insérer un commentaire. une balise s’affiche à côté. Tapez sur Entrée pour valider la saisie proposée et passer à la cellule suivante. S’il y a débordement en notation scientifique. Ce nom peut être modifié ou supprimé. le contenu exact de la cellule demeure. Après avoir tapé une ou plusieurs lettres dans une nouvelle cellule de la colonne. On peut également afficher la « Liste déroulante de choix » : faites un clic droit dans la cellule juste au-dessus ou juste au-dessous des valeurs déjà saisies > « Liste déroulante de choix ». en particulier la conversion en type nombre. par une série de dièses.2E+08. Effacer.  Saisie d’un commentaire L’onglet « Révision » contient un groupe de commandes « Commentaires ».  Saisie d’un nombre sous forme de texte Si on fait précéder un nombre d’une apostrophe (Exemple : ’16). Quand la cellule est sélectionnée. Après validation. celle-ci est automatiquement proposée. Apparaissent dans cette liste tous les contenus de type texte de la colonne.COURS BARDON .Activez le bouton « Nouveau commentaire » du ruban. dès qu’Excel reconnaît une saisie précédente. une date ou un nombre qui déborde. Quand le commentaire est masqué.2 * 108. comme une date. Excel les mémorise. un menu contextuel propose les options : Modifier. On peut rattacher un commentaire à une cellule : . un triangle vert apparaît en haut à gauche de la cellule signalant que ce nombre est de type texte (il ne pourra donc pas faire partie de formules mathématiques). même si l’affichage est différent. Le commentaire commence par défaut par le nom de l’utilisateur. Excel le considère comme un texte et l’aligne à gauche dans la cellule. La liste s’arrête dès qu’il y a une cellule vide (en dessus ou en dessous).Sélectionnez la cellule.  Saisie semi-automatique de données de type texte Lorsqu’on effectue des saisies de type texte dans une colonne.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 Exemple : le nombre 123456789 qui est environ égal à 1. s’affiche dans la cellule 1. Après un clic droit sur la cellule contenant le commentaire. Cliquez sur un élément de la liste affiche son contenu dans la cellule. En sélectionnant la cellule (cliquez dessus). il subsiste dans la cellule un triangle rouge : 18 .

 L’heure 00:00:50 est converti en 50/ 24 *60 * 60. Si le jour n’est pas mentionné. Excel le considère comme étant le 1er jour du mois. soit 0.02. 30 minutes est converti en 30/ 24 * 60. Si on écrit 9h28. Pour le vérifier. affichez la fenêtre « Format de commentaire » : faites un clic droit dans le cadre du commentaire > Format de commentaire. il convient de mettre la cellule au format Standard (onglet Accueil. Puis. ni dans les calculs ni dans les formules. En effet : 12 h est converti en 12/ 24. il les convertit en fractions.  Saisie d’une date ou d’une heure  Date Dès qu’Excel reconnaît une date. Seul le caractère : est admis pour séparer les heures et les minutes (exemple : 9h28 s’écrit 9:28 et est affiché 09:28). dans le groupe « Outils de données ».52 (avec un paramétrage de deux décimales). soit 0. affichez la fenêtre « Validation des données » : sous l’onglet « Données ». groupe "Nombre". soit 0. chapitre 7 § 6 « Date et heure ») et il lui applique un format.  Saisie restreinte La fenêtre « Validation des données » permet de restreindre une saisie. Elles sont donc alignées à droite dans les cellules.5.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 Le commentaire apparaît dès que le pointeur est sur la cellule. il la convertit en numéro de série (représentant le nombre de jours écoulés entre cette date et le 1er janvier 1900. Pour modifier l’apparence du commentaire.COURS BARDON . activez le bouton « Validation des données ». sinon 1904 en fonction du paramétrage. Commencez par sélectionner les cellules concernées par l’application d’une saisie restreinte. Exemples  L’heure 6:00 est convertie en 6/ 24.  Heure Dès qu’Excel reconnaît des heures. cf. si vous écrivez le mois en toutes lettres. le mois et l’année par les caractères / ou – . sont des données numériques. ainsi que pour séparer les minutes et les secondes.Séparez le jour. ouvrez le menu déroulant et cliquez sur Standard). vous pouvez aussi utiliser des espaces. Dates et heures. des minutes ou des secondes. reconnues en tant que telles par Excel. soit 0.25. Pour saisir une date : .Sinon.00058 (avec un paramétrage de cinq décimales). au lieu de 9:28. 19 .  L’heure 12:30 est convertie en 0. Il est par exemple possible de restreindre la saisie à un nombre entier supérieur à 30. soit 30/ 1440. soit 50/ 86400. on ne pourra pas se servir de cette donnée en tant qu’heure.

Après sélection. L’équivalent par le clavier est la touche Echap (Esc). Suppression de données Sélectionnez la ou les cellules. puis vous rectifiez.  Rechercher Ouvrez l’onglet « Rechercher ». Vous pouvez préciser le format des expressions recherchées. Vous pouvez utiliser : l’astérisque * pour remplacer 0. sélectionnezcette plage de cellules. Cette fenêtre peut rester ouverte lors de la saisie dans les cellules. Le bouton « Suivant » sélectionne les cellules contenant la valeur recherchée. Soit. activez le bouton « Effacer ». activez le bouton « Rechercher ». 3. la cellule étant active. RECHERCHER.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2    Le premier onglet « Options » permet de définir la restriction à appliquer. puis appuyez sur la touche Suppr. MODIFICATION DES DONNEES  Avant validation. Si la recherche est à effectuer dans une plage de cellules de la feuille active. vous tapez F2. une par une. 1 ou plusieurs caractères. dans le groupe « Edition ».COURS BARDON . Sinon la recherche s’effectuera sur la zone active (cliquez sur une cellule quelconque de la feuille). ou dans le classeur si vous le précisez. puis vous modifiez. Soit vous double-cliquez dans la cellule. Le troisième « Alerte d’erreur » permet de saisir le message à afficher en cas d’erreur de saisie. si on souhaite recommencer la saisie dans la cellule Le bouton  de la barre de formule permet d’annuler la saisie en cours. ainsi que le point d’interrogation ? pour remplacer un seul caractère. REMPLACER Pour afficher la fenêtre « Rechercher et remplacer » : sous l’onglet Accueil.  Après validation     Soit vous modifiez le contenu de la cellule dans la zone située juste au-dessus de la feuille de calcul. Le deuxième « Message de saisie » permet de saisir le message à afficher lors de la sélection de la cellule. si vous souhaitez bénéficier d’options d’effacement : sous l’onglet Accueil. dans le groupe « Edition ». 20 . 4.

EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 Le bouton « Rechercher tout » liste les occurrences correspondant à la recherche. Elle contient des suggestions de correction. Vous pouvez trier les résultats obtenus en cliquant sur un en-tête (par exemple. la colonne devient vierge. cliquez sur le bouton « Orthographe ». 21 . La suppression du contenant entraîne celle du contenu. INSERTION ET SUPPRESSION Distinguer contenant et contenu Il faut bien distinguer la suppression du contenant et celle du contenu. on ne supprime pas la case qu’est cette cellule. Ou bien appuyez sur la touche F7. Les cellules qui ont été décalées. Pour lancer la vérification orthographique : sous l’onglet « Révision ». mais on n’a pas l’inverse. Si Excel détecte un terme absent du dictionnaire. la fenêtre « Orthographe » est affichée. changent de références (sauf si leurs références sont liées à des références d’autres cellules. Pour insérer ou supprimer des cellules. sur « Valeur »). Cette partie concerne les différents types de contenants : colonnes. Le bouton Remplacer permet de remplacer les valeurs une par une. ainsi que diverses options. mais elle reste. sélectionnez-la.COURS BARDON . Sinon la recherche s’effectue sur la zone active (cliquez sur une cellule quelconque de la feuille). En cliquant sur un résultat. on peut utiliser :  Les options du menu contextuel qui s’affiche après clic droit sur la sélection.  Ou bien le ruban : boutons « Insérer » ou « Supprimer » du groupe « Cellules » de l’onglet Accueil. lignes et cellules. dans le groupe « Vérification ». vous sélectionnez sur la feuille la cellule le contenant. Une insertion ou une suppression de contenant entraîne un décalage Dès qu’il y a insertion (ou suppression) du contenant. Le collage avec liaison est traité chapitre 5 § 4 « Collage »). Exemples : Quand on supprime la donnée d’une cellule. Quand on supprime les données d’une colonne. il y a décalage de cellules pour insérer (ou supprimer) les nouvelles cellules. VERIFICATION ORTHOGRAPHIQUE Si la vérification orthographique est à effectuer dans une plage de cellules de la feuille active.  Remplacer Ouvrez l’onglet « Remplacer ». 5. 6.

 Insertion de cellules Option « Décalage vers la droite » : Sont insérées le même nombre de cellules vierges que celui des cellules sélectionnées. les références des cellules décalées ont changé. Le nombre de lignes insérées correspond au nombre de lignes sélectionnées. le nombre 5 est dans la cellule référencée C1. Exemple Saisissez le nombre 5 dans la cellule référencée A1. Option « Décalage vers le bas » : Les cellules sélectionnées sont décalées vers le bas. . Les colonnes sont aussitôt insérées.COURS BARDON . Les lignes sont aussitôt insérées.Sélectionnez le nombre de lignes au-dessus desquelles vont être insérées les nouvelles lignes. Les références des cellules décalées ont changé. 22 .Sélectionnez la plage de cellules à côté de laquelle sera effectuée l’insertion ou la suppression de cellules.Sélectionnez le nombre de colonnes à gauche desquelles vont être insérées les nouvelles colonnes. Le nombre de colonnes insérées correspondra au nombre de colonnes sélectionnées. .  Pour insérer des lignes : . les références des cellules décalées changent. . Les cellules sélectionnées sont décalées à droite.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2  Insertion ou suppression de colonnes ou de lignes Le principe est le même pour les colonnes ou pour les lignes. des cellules vierges prennent leur place. Puis insérez deux colonnes avant la colonne A : sélectionnez les colonnes A et B. Comme pour l’insertion. Après insertion des colonnes. Comme expliqué précédemment.Clic droit sur la sélection > « Insertion ». Faites un clic droit sur la sélection > Insertion. Puis faites un clic droit sur la sélection > « Supprimer ».Clic droit sur la sélection > « Insérer » ou « Supprimer ». des cellules vierges prennent leur place.Clic droit sur la sélection > « Insertion ». en cliquant-glissant sur leurs cases d’en-tête. .Choisissez l’option souhaitée dans la boîte de dialogue qui s’affiche.  Insertion ou suppression d’une plage de cellules .  Pour insérer des colonnes : .  Pour supprimer des lignes ou des colonnes : Sélectionnez-les.

toutes les cellules des colonnes de droite sont décalées à gauche (le résultat est le même qu’une suppression de colonnes). sont décalées à gauche. en nombre égal au nombre de lignes de ces dernières (le résultat est le même qu’une insertion de lignes. Option « Ligne entière » : cette fois-ci. sont décalées vers le haut.COURS BARDON . ce sont tous les cellules en dessous qui sont décalées vers le haut (et non plus seulement celles qui occupent les colonnes des cellules sélectionnées) (le résultat est le même qu’une suppression de lignes). Option « Colonne entière » : Des colonnes entières sont insérées à gauche des cellules sélectionnées. vue au paragraphe précédent « Pour insérer des colonnes »).  Suppression de cellules Option « Décalage vers la gauche » : les cellules sélectionnées sont supprimées et toutes les cellules de droite qui occupent les lignes de ces cellules. vue au paragraphe précédent « Pour insérer des lignes »). en nombre égal au nombre de colonnes de ces dernières (le résultat est le même qu’une insertion de colonnes. Les cellules sélectionnées sont supprimées et toutes les cellules d’en-dessous qui occupent les colonnes de ces cellules.EXCEL 2007 / CHAPITRE 2 Option « Ligne entière » : Des lignes entières sont insérées au-dessus des cellules sélectionnées. Option « Colonne entière » : cette fois-ci. 23 . Option « Décalage vers le haut » : c’est le même principe que précédemment.

Pour créer une série linéaire. Excel applique un pas nul. le pas est 3. Exemple : cliquez-glissez sur la poignée de la sélection Les saisies étant effectuées à l’horizontal. Excel en déduit le pas de la série. Dans l’exemple. 12) : saisissez ce nombre. - Sélectionnez les 2 cellules ainsi remplies. le haut. Elle est plus rapide et plus fiable que la saisie individuelle de chaque élément d’une série. Exemple : 5. Par cliqué-glissé sur la poignée en sens inverse.  Du menu de la balise active qui apparaît en fin de cliqué-glissé. sélectionnez la cellule et effectuez un cliqué-glissé sur la poignée.EXCEL 2007 / CHAPITRE 3 Chapitre 3 – SERIES DE DONNEES La procédure de création d’une série évite de saisir une à une les données. Pour l’afficher : sous l’onglet Accueil. Pour créer une série numérique (§ 1). procédez ainsi : - Saisissez les 2 premiers éléments de la série. on peut réduire la série. puis cliquez-glissez à partir de la poignée  de la sélection sur les cellules à remplir avec les termes suivants de la série. 17. Validez (en appuyant sur la touche Entrée ou en cliquant dans une autre cellule). dans le groupe « Edition ». 20. Puis cliquez-glissez sur sa poignée dans le sens souhaité. Pour créer une suite de nombres de valeur constante (exemple : 12. Une seule cellule étant sélectionnée. le pointeur revêt l’aspect d’une croix noire  . SERIE NUMERIQUE  Série linéaire Une série linéaire est une suite de nombres. chacun (à partir du 2ème) étant obtenu en ajoutant un nombre fixe à l’élément précédent. une info-bulle indique le nombre qui s’affichera dans la cellule. activez le bouton « Remplissage » > Série. une série chronologique (§ 2) ou une série alphanumérique (§ 3). en ligne ou en colonne. 12. Le nombre ajouté est appelé « incrément » ou « pas ». 8. 1.COURS BARDON . 14. Après validation. sur deux cellules adjacentes. on se servira :  Du cliqué-glissé sur la poignée  d’une sélection de cellules. On peut créer une série dans tous les sens (vers le bas. Exemple : saisissez 12. 24 . Exemple : saisissez 5 et 8. Sélectionnez la cellule. Deux saisies étant effectuées à la verticale. Pendant le cliqué-glissé. on peut étendre la série vers la gauche ou vers la droite. 11. la droite ou la gauche).  De la fenêtre « Série de données ». on peut étendre la série vers le bas ou vers le haut. Le pas de cette série linéaire est 3.

17/05/2011. au choix. Pour créer une série géométrique. Le nombre de termes sera fonction de cette dernière valeur. 16.EXCEL 2007 / CHAPITRE 3 On peut ouvrir le menu de la balise pour incrémenter de 1. 12/05/2011… - Modifiez les saisies si vous le souhaitez. indiquez la dernière valeur de la série.   - Affichez la fenêtre « Série de données » : sous l’onglet Accueil. Si vous n’avez sélectionné que la cellule du 1er élément. Excel prend en compte que le 1er élément est une date. l’option « Tendance » aboutit au même résultat qu’un cliqué-glissé. 8. Pour créer une série chronologique.  Soit des options proposées dans la fenêtre « Série de données » (exemple : choisissez un pas de 7). 24/05/2011. procédez ainsi : - Saisissez la date du 1er élément. Le pas de cette série géométrique est 2. Comme pour la création d’une série linéaire. sélectionnez : Soit toutes les cellules à remplir. et propose des options en conséquence (exemple : « Incrémenter les mois »). Choisissez vos options. activez le bouton « Remplissage » > Série. 25 . - Puis. 32. Soit uniquement la cellule du 1er élément. on peut utiliser pour créer une série chronologique : cliqué-glissé sur la poignée de la sélection. SERIE CHRONOLOGIQUE Une série chronologique est une suite de dates. - Cliquez-glissez sur les cellules à remplir.  Série géométrique Une série géométrique est une suite de nombres. chacun (à partir du 2ème) étant obtenu en multipliant par un nombre fixe l’élément précédent. Le pas de cette série chronologique est 7. Exemple : 4. dans le groupe « Edition ». Exemple : 10/05/2011. Validez. 11/05/2011. dans le groupe « Edition ». Exemple : 10/05/2011. Excel applique par défaut une incrémentation de pas un.COURS BARDON . Puis validez. Dans la fenêtre. en utilisant :  Soit une option proposée dans le menu de la balise active . 2. chacune (à partir de la 2ème) étant obtenue en ajoutant la même durée à la date précédente. balise active et fenêtre « Série de données ». 64. Pour afficher cette fenêtre : sous l’onglet Accueil. Indiquez alors la dernière valeur (exacte ou approximative) de la série. La durée ajoutée est le « pas » de la série. Exemple : saisissez 10/05/2011. ou bien afficher la fenêtre « Série de données » pour incrémenter du pas souhaité. activez le bouton « Remplissage » > Série. procédez ainsi : - Saisissez le 1er élément.

Exemple : saisissez hauteur 1. tapez chaque élément.Pour entrer les éléments dans la liste :  Soit vous les écrivez : dans la zone « Entrées de la liste »... 3.. Cliquez sur le bouton Importer. Si on a cliqué sur un nombre de cellules supérieur au nombre d’éléments de la liste. choisissez « Nouvelle liste ». Dans l’incrémentation. Validez. il convient de créer la liste personnalisée.86… 4. couleur 3.84.  Création d’une liste personnalisée Pour créer une liste personnalisée. et dans le second exemple : forme 9. saisissez un élément de la liste. procédez ainsi : . . . . SERIE ALPHANUMERIQUE Les valeurs d’une série alphanumérique sont constituées d’un texte fixe et d’un nombre qui peut être incrémenté. en validant avec Entrée après chaque saisie. Les éléments de la liste s’affichent dans les cellules adjacentes.). cliquez sur le bouton Ajouter.  Création de la série à partir d’une liste personnalisée Dans une cellule. » : bouton Office > Options Excel > Standard > « Meilleures options pour travailler avec Excel ». Pour terminer. Cliquez-glissez sur la poignée de la cellule dans le sens souhaité.COURS BARDON . forme 11.Saisissez le 1er élément (exemple : couleur 1) ou les deux premiers éléments (exemple : forme 5 et forme 7). La fenêtre « Série de données » offre davantage de possibilités.85 puis hauteur 1. Vous obtenez hauteur 1. Pour créer une série alphanumérique. Validez (cliquez dans une autre cellule)..Affichez la fenêtre « Listes pers. SERIE CREEE A PARTIR D’UNE LISTE PERSONNALISEE Avant de créer la série. Excel ne prend en compte que le nombre situé le plus à droite (c’est-à-dire la dernière décimale).Validez.Dans la zone « Listes personnalisées ». La fenêtre « Série de données » n’est pas utilisable pour une série alphanumérique. Sélectionnez la plage contenant les éléments que doit contenir la liste. 26 .Etendez le contenu de la cellule. par cliqué-glissé sur la poignée de la sélection (on obtient dans le premier exemple : couleur 2. celle-ci se répète. . Validez.EXCEL 2007 / CHAPITRE 3 L’utilisation de la balise active est plus rapide. ou des deux cellules. Cliquez-glissez sur la poignée de la cellule. puis cliquez sur le bouton « Modifier les listes personnalisées ».  Soit vous les importez : cliquez dans la zone à côté du bouton Importer. procédez ainsi : .

COURS BARDON . en particulier les deux suivantes : . la mini-barre d’outils ou la fenêtre « Format de cellule ».Son remplissage .L’alignement de la valeur dans la cellule .Son format. .  Outils de mise en forme  Fenêtre « Format de cellule » Les cinq premiers éléments cités ci-dessus font chacun l’objet d’un onglet de la fenêtre « Format de cellule ». avant ou après saisie. en utilisant le ruban. . peuvent être utilisés pour accéder directement aux mises en forme. on utilisera toujours l’onglet Accueil.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 Chapitre 4 – MISE EN FORME ET DIMENSIONS  Eléments de mise en forme La mise en forme d’une cellule concerne plusieurs éléments : . format pourcentage ou format texte) . Onglet : excepté pour l’application d’un thème (onglet Mise en page). . . . on utilisera le groupe Cellules. . avant de leur appliquer une mise en forme. . dont certains sont présents sur la mini-barre d’outils (clic droit sur la cellule pour l’afficher). sélectionnez bien la cellule (elle a un contour plus épais). taille.La bordure de la case . Quand une seule cellule est sélectionnée. Groupes : concernant le nombre et l’alignement.Cliquez sur les commandes de mises en forme souhaitées. on utilisera le groupe Police. sont communément utilisés les boutons d’alignement ou les boutons de police (type. . styles gras. c’est-à-dire le format d’affichage de la valeur (exemples : format monétaire.Le « nombre ». il est plus rapide de sélectionner. Il existe plusieurs méthodes pour afficher cette fenêtre.Cliquez sur le lanceur du groupe Nombre. la bordure et le remplissage.  Principe d’application d’une mise en forme Plutôt que de procéder à la mise en forme cellule par cellule. Concernant la police. 27 . italique et souligné).Sélectionnez les cellules à traiter. La fenêtre présente des options supplémentaires par rapport aux commandes du ruban.La police des caractères . on utilisera les groupes du même nom. Par exemple. et non son contenu (dans ce cas. Concernant le format. le maximum de cellules.  Les commandes du ruban ou de la mini-barre d’outils Des boutons du ruban. vous n’aurez accès qu’à l’onglet Police de la fenêtre « Format de cellule ») .Ou bien : clic droit sur la sélection à mettre en forme > Format de cellule.

vous pouvez utiliser les boutons « Réduire les décimales » (d’icône . Saisissez le caractère souhaité.COURS BARDON . 28 . La dernière option « Autres formats numériques » affiche la fenêtre « Format de cellule ». Si la saisie précise la devise par défaut (par exemple si on saisit 219.00  . Pour définir un autre séparateur appliqué par défaut.  Nombre de décimales (chiffres après la virgule) Dans le ruban ou sur la mini-barre d’outils.  Format Monétaire Par défaut. Vous pouvez modifier le nombre de décimales et ajouter un séparateur de milliers. n’utilisez que la fenêtre « Format de cellules » : à l’onglet Nombre. Exemple : 3528. activez le menu déroulant de la zone de saisie. Le changement est effectif après redémarrage d’Excel. de format Nombre. séparateur de milliers et devise. Dans la rubrique « Options d’édition ». Dans le groupe Nombre du ruban.0  . Excel affiche un nombre de ce format avec deux décimales. Pour que soient insérés (ou supprimés) des séparateurs de milliers dans les cellules sélectionnées. Changement du symbole monétaire par défaut : Démarrer > Panneau de configuration.  Format Nombre C’est le format communément utilisé pour l’affichage d’un nombre.  Format Standard C’est le format qu’Excel applique par défaut.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 1. cochez la case « Utiliser le séparateur de milliers ». Il consiste en l’alignement à droite d’un nombre ou d’une date.0) ou « Ajouter une décimale » (d’icône . Onze formats prédéfinis par Excel sont proposés. Si vous cliquez sur le bouton d’icône 000 présent sur le ruban ou sur la mini-barre d’outils. Le symbole de la devise est aligné contre le bord droit de la cellule. et en l’alignement à gauche d’un texte. décochez la case « Utiliser les séparateurs système ». le format monétaire est automatiquement appliqué à la cellule.50 € et que l’euro a été défini comme la devise par défaut). ELEMENTS DE MISE EN FORME  Formats d’affichage Sélectionnez les cellules à traiter. mais « Comptabilité ». Excel affiche un nombre de ce format avec deux décimales et sans séparateur de milliers. avec un aperçu de la cellule active (en dessous du nom du format). un point par exemple.  Séparateur de milliers Le séparateur de milliers par défaut est l’espace. activez le bouton Office > Options Excel > Options avancées.10 Par défaut.00). le format ne sera plus « Nombre ». choisissez l’option régionale et le symbole monétaire.

divers types d’affichage sont proposés en fonction du paramètre régional choisi. soit par une valeur exacte (par exemple demis ou quarts). Le dénominateur de la fraction peut être précisé. Changement du symbole de la devise : ouvrez la fenêtre « Format de cellules » à l’onglet Nombre.2 ou 3). soit en nombre de chiffres (1.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 Changement du nombre de décimales. seul. Exemple : 3. En ouvrant son menu déroulant.5 peut être affiché 3 ½ en format Fraction. le menu déroulant de la zone de saisie propose les deux types de date : « Date courte » et « Date longue ». placé au centre .5% (avec l’option choisie d’une décimale). Le format « Date longue » affiche également le jour de la date. Des éléments le différencient cependant du format monétaire :  Le symbole de la devise est aligné avec un retrait d’un caractère du bord droit de la cellule . Exemple : Le bouton d’icône billets et pièces du groupe Nombre ou de la mini-barre d’outils permet d’appliquer directement ce format.  Format Comptabilité Comme un nombre de format Monétaire.055. Elle permet de changer le nombre de décimales et la devise.  Montant négatif : le signe moins est aligné. un nombre de ce format affiche par défaut deux décimales. le séparateur de milliers et la devise.  Format Fraction Le format Fraction permet de représenter un nombre décimal sous la forme de sa partie entière suivie d’une fraction. Le bouton d’icône % du groupe Nombre ou de la mini-barre d’outils permet d’appliquer directement ce format. Le format prédéfini d’Excel affiche un dénominateur d’un seul chiffre. on affiche la fenêtre « Format de cellules » à l’onglet Nombre.  Format Date et Heure Dans la fenêtre « Format de cellule ».  Une valeur nulle est remplacée par un tiret. Si une valeur est saisie sous la forme d’un nombre entier suivi d’une fraction. et choisissez le symbole souhaité. à gauche de la cellule.  Format Pourcentage Exemple : si on applique le format Pourcentage à la cellule contenant la valeur 0. Dans le groupe Nombre. 29 . ajout ou suppression du séparateur de milliers : voir paragraphe ci-dessus « Format Nombre ». A chaque fois.581 peut être affiché avec un dénominateur  d’un chiffre : 2 4/7  ou de deux chiffres : 2 43/74  ou de trois chiffres : 2 104/179.COURS BARDON . la valeur affichée devient 5. le format Fraction est automatiquement attribué à la cellule. Exemple : 2. Excel affiche la fraction la plus proche de la valeur saisie.

puis de définir le format Personnalisé. Vous pouvez si nécessaire modifier alors le format. La saisie apparaît ainsi formatée dans la zone « Exemple ».  Format Texte En appliquant à une cellule le format Texte. Le nombre 0. type Code postal.  4 parties : Les 3 premières parties comme précédemment.700E-02 (toujours avec l’option trois décimales). Il apparaît dans la zone de texte. Il ne pourra donc pas être utilisé dans des formules mathématiques. Si vous souhaitez définir un format Personnalisé.057 = 5.  Format Spécial La fenêtre « Format de cellule » propose la catégorie « Spécial ». ou plus simplement. même un nombre acquiert ce format.7 * 10-2.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4  Format Scientifique En notation scientifique. sous « Type ». la puissance de 10 est affichée sous la forme de la lettre E suivie de l’exposant. un nombre positif s’affiche comme produit d’un nombre décimal compris entre 1 et 10 exclus. et la 3ème aux valeurs nulles.057 sera affiché 5. Si le format comprend :  Une partie : Le format est appliqué à toute valeur. Il est pratique d’effectuer la saisie dans la cellule souhaitée. Un format personnalisé comprend une à quatre parties. Pour en choisir un. vous baser sur un type prédéfini que vous modifierez. vous pouvez l’écrire directement. la 4ème partie s’applique à un texte. Il existe en effet plusieurs types prédéfinis de format Personnalisé. il convient de connaître la syntaxe des codes de format de nombre. et la 2ème partie est appliquée aux valeurs négatives. Dans le format Scientifique. Exemples : On a 123456 = 1. la 2ème aux valeurs négatives. Sécurité Sociale ou Téléphone. Validez. 30 . Pour créer ou utiliser un format Personnalisé.23456 * 105. Le nombre 123456 sera affiché 1.  2 parties : La 1ère partie est appliquée aux valeurs positives et nulles.  3 parties : La 1ère partie est appliquée aux valeurs positives. On a 0. Le format Spécial regroupe divers formats particuliers.  Format personnalisé Dans la fenêtre « Format de cellule ». Une formule saisie restera sous sa forme de texte (le résultat ne sera pas affiché). et une puissance de 10. cliquez dessus. Ils dépendent du paramètre régional choisi. choisissez la catégorie « Personnalisée ». qui sont séparées par des pointsvirgules.COURS BARDON .235E05 (s’il a été paramétré trois décimales).

désignant une suite de caractères quelconques. -12 (-12 en rouge) [couleur] affiche en couleur la saisie. -12.8 # ##0 1234.80 € Le symbole € s’affiche. choisissez « Mes modèles ».La fenêtre « Format de cellule ». Le texte saisi remplace le symbole @.8 # ##0. «Négatif».8 # ##0. puis cliquez sur le modèle.9 Id. De même. Créez ensuite les autres classeurs en vous basant sur ce modèle : bouton Office > Nouveau . 1 234.00 € AFFICHAGE La couleur est jaune PRECISIONS Les caractères saisis entre « » s’affichent sans modification. 12 *+. -13 (-13 en rouge) 0 affiche la saisie en nombre entier.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 Exemples : FORMAT APPLIQUE «La couleur est »@ SAISIE Jaune 8 «Positif». les symboles F $ + . .[Rouge]«-»0 -12 Id. le groupe Alignement de l’onglet Accueil ./ : ne nécessitent pas de guillemets. Si vous souhaitez l’appliquer dans d’autres classeurs. enregistrez le classeur actif comme modèle (type Modèle Excel *. dans la fenêtre « Nouveau classeur ». et validez. Seront utilisés : . 0 Id. 1 234.COURS BARDON .«Nul» -8 Id. à l’onglet Alignement.xlt). Le mot « texte » est pris dans son sens le plus large. Un format Personnalisé n’est par défaut applicable que dans le classeur en cours. Les affichages des dates et des heures en fonction des formats appliqués sont explicitement révélés dans la zone « Exemple ». Positif Négatif Le format comprend 3 parties. 31 . Nul ++++++++++++++++ Le format comprend 2 parties. Le caractère de soulignement place un espace juste après. L’astérisque répète le caractère qui suit.80 Il y a 2 chiffres décimaux.00_ 1234. 1234. même sans guillemets.Sur le ruban. 1 235 L’espace affiche le séparateur de milliers.  Alignement et orientation L’alignement concerne la disposition du texte dans la cellule.

un texte est aligné à gauche (contre le bord gauche. Il est affiché entièrement dans la cellule.  « Ajuster » En cochant cette case dans la fenêtre « Format de cellule ». sans retrait) . Seront utilisés : .  Orientation du texte Par défaut. Activez le bouton « Renvoyer à la ligne automatiquement » du groupe Alignement. le texte est aligné horizontalement. En choisissant la 2ème option.La zone « degrés » de la fenêtre « Format de cellule ». L’option Recopié répète le contenu dans la cellule. un retrait (espace entre la bordure et le texte) est possible.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4  Alignement horizontal ou vertical  Alignement horizontal (alignement par rapport à la largeur de la cellule) L’alignement par défaut est l’alignement Standard : un nombre ou une date est aligné à droite (contre le bord droit. s’il y a besoin. donc avec un angle nul par rapport à l’horizontal. En choisissant la 1ère option.Le bouton Orientation du groupe Alignement . verticalement cette fois.  Alignement vertical (alignement par rapport à la hauteur de la cellule) On retrouve les principales options appliquées précédemment. La cellule garde les mêmes dimensions. Centrer (bouton également présent sur la mini-barre d’outils) et Aligner à droite . la taille des caractères est réduite. avec autant de retrait à gauche qu’à droite. La fenêtre « Format de cellule » contient d’autres possibilités d’alignement. s’il y a besoin. Ces deux options visent à afficher entièrement un long texte dans la cellule. L’option Distribué répartit le texte dans la cellule. on réduit la taille des caractères. Quand il y a alignement à gauche ou à droite. au fur et à mesure de la saisie. On peut activer les boutons « Diminuer le retrait » et « Augmenter le retrait » .COURS BARDON . Exemples : 250310 Texte sans retrait 25/03/10 Texte avec retrait gauche Le groupe « Alignement » contient les trois boutons d’alignement : Aligner à gauche . autant de fois que possible. au fur et à mesure de la saisie. .  Texte et dimensions de la cellule  « Renvoyer à la ligne automatiquement » Le texte ne déborde plus sur les cellules voisines. 32 . on augmente la hauteur de ligne. sans retrait). ou bien cochez la case correspondante de la fenêtre « Format de cellule ». qui s’agrandit en hauteur.

Exposant et Indice. le bouton de bordures (son icône et son info-bulle dépendent de la dernière commande appliquée) dispose d’un menu déroulant. Ce bouton est également présent sur la mini-barre d’outils.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 « Fusionner les cellules »  Dans la fenêtre « Format de cellule ». Pour appliquer un contour (option « Tracer les bordures ») ou un quadrillage (option « Tracer les bordures de grille ») à toute une plage de cellules. italique I.  Bordure Commandes du ruban (ou de la mini-barre d’outils) : Dans le groupe Police. des couleurs personnalisées. ainsi que les attributs Barré. Fenêtre « Format de cellule ». sont également proposés des types de soulignement. onglet Police : Dans la fenêtre. on peut directement choisir le type.COURS BARDON . onglet Bordure : Définissez : . Si plusieurs cellules contiennent une valeur avant la fusion. ainsi que le style (gras G. souligné S). Sur le ruban. Traçage des bordures : Choisissez d’abord une « Couleur de ligne » et un « Style de trait ». Dans la liste de choix. les deux premiers types de police correspondent à ceux utilisés par défaut. appuyez sur la touche Echap (Esc). Quand le pointeur devient crayon.  Police. bordure. le pointeur prenant l’aspect d’un crayon. ou gomme si vous cliquez sur l’option « Effacer les bordures ». qui permettent de tracer des bordures. 33 . dans le cadre gauche . de 2 points la taille des caractères. procédez par clics ou par cliqués-glissés. le bouton « Fusionner et centrer » aboutit directement au même résultat. pour les en-têtes et le corps (caractères saisis dans les cellules). cliquez-glissez en diagonale. cette option est souvent combinée avec un alignement Centré pour disposer un titre.Le style et la couleur de la ligne. seule la valeur de la cellule supérieure gauche est conservée. dans le groupe Alignement. dans le classeur en cours. remplissage  Police Commandes du ruban (ou de la mini-barre d’outils) : Dans le groupe Police. Pour terminer. Tandis que le bouton de la mini-barre d’outils propose des bordures prédéfinies. le bouton du ruban propose en plus diverses commandes dans la rubrique « Traçage des bordures ». Les boutons A et A permettent d’augmenter ou de réduire. Fenêtre « Format de cellule ». à chaque clic. la taille et la couleur des caractères (A).

. après affichage de la fenêtre « Motifs et textures » sur activation du bouton du même nom. onglet Remplissage : A cet onglet.  Styles prédéfinis Pour accéder à la galerie des styles.Puis les bordures souhaitées : cliquez sur un ou plusieurs boutons. dont on définit la couleur et le type. on a un aperçu instantané sur les cellules sélectionnées de la feuille de calcul. Fenêtre « Format de cellule ».Soit une couleur d’arrière-plan.Affichez la fenêtre « Format de cellule » en cliquant sur le bouton « Format ». Cliquer sur le nom d’un style permet de l’appliquer à la sélection de cellules. on utilise le bouton « Styles de cellules ».Attribuez un nom au style . On définit sa couleur et son type. activez le bouton « Styles de cellules ». . En pointant sur un style. police…) auquel on donne un nom afin de pouvoir ensuite le réutiliser. alignement. qu’il suffira ensuite d’appliquer d’un seul clic. CREATION ET APPLICATION D’UN STYLE Un style est un ensemble d’éléments de mise en forme (format d’affichage. agrémentée d’un motif. Dans le groupe « Style ».Soit un dégradé. 34 . . Vous pouvez également définir des bordures en cliquant dans le cadre de l’aperçu. on peut choisir : . on peut les définir dans un « style ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 . puis cliquez sur le nom du style souhaité. Excel 2007 dispose de nombreux styles prédéfinis. Il est applicable sur toutes les feuilles du classeur. Pour afficher la fenêtre « Style » : activez le bouton « Styles de cellules » > Nouveau style de cellule. en les appliquant successivement. on a un aperçu instantané sur les cellules sélectionnées. que l’on sélectionne. On retrouvera ainsi ses paramètres de style dans la fenêtre « Format de cellule ». On peut commencer par appliquer le style souhaité à une cellule. En pointant sur une couleur de la galerie. On peut créer des styles personnalisés. 2.  Remplissage Commande du ruban (ou de la mini-barre d’outils) : Le bouton « Couleur de remplissage » (d’icône pot de peinture) permet d’appliquer une couleur de fond.  Création d’un style Au lieu d’utiliser plusieurs fois les mêmes éléments de mise en forme. Pour appliquer un style : sélectionnez les cellules à traiter.COURS BARDON .

. Le nouveau style apparaît dans la galerie des styles. dans la rubrique « Personnalisé ».Validez. 35 . Bordure.Ou sélectionner une cellule la contenant.  Règles de mise en surbrillance des cellules Quand on applique ce type de règle. paragraphe concernant le type précédent « Règles de mise en surbrillance des cellules ». Alignement. chaque contenu de cellule sélectionnée est comparé à un ensemble des valeurs de la sélection.Ou saisir une formule. On peut également créer des mises en forme conditionnelles personnalisées. de longueur proportionnelle à sa valeur. .Renseignez la ou les fenêtre(s). . MISE EN FORME CONDITIONNELLE « Mise en forme conditionnelle » : la mise en forme est conditionnée par le contenu de la cellule.. Validez. précédée du signe égal. ou bien définie via la fenêtre « Format de cellule ». si la valeur d’une cellule est comprise entre 18 et 24.COURS BARDON . chaque contenu de cellule sélectionnée est comparé à une ou plusieurs valeurs définies. ses caractères sont verts et le style est italique. . Des mises en forme conditionnelles prédéfinies d’Excel sont disponibles. cliquez sur le bouton « Mise en forme conditionnelle ». . on peut : . Mise en forme : cf. cliquez sur « Nouvelle règle » pour créer une règle personnalisée. puis cliquez sur l’option souhaitée.  Règles des couleurs plus/moins élevées Quand on applique ce type de règle.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 Définissez les paramètres du style : Nombre.Pointez sur le type choisi. Police. Principe de procédure pour définir et appliquer une mise en forme conditionnelle : . en choisissant l’option « Format personnalisé » en fin de liste.  Barres de données Quand on applique ce type de règle. Ou bien. Par exemple. . Pour définir une valeur.Dans le groupe Style.La saisir directement.Sélectionnez la plage de cellules à traiter. 3. . chaque cellule sélectionnée comporte une barre de couleur.  Mises en forme conditionnelles prédéfinies Il existe cinq types prédéfinis de règles. Mise en forme : elle peut être sélectionnée dans la liste déroulante.

Ce bouton est également présent dans la mini-barre d’outils. Les deux boutons fléchés Monter et Descendre permettent de modifier cet ordre. styles gras et souligné. . Dans le cadre inférieur. les cellules sélectionnées acquièrent des remplissages de couleurs différentes en fonction de leur contenu. Dans le cadre supérieur.Sélectionnez la cellule dont vous allez reproduire la mise en forme. sélectionnez d’abord les cellules à traiter. chaque cellule sélectionnée contient une icône. soit en créant d’abord le style correspondant (cf. REPRODUCTION D’UNE MISE EN FORME Exemple : Prenons le cas d’une cellule dotée du format Texte. activez le bouton « Mise en forme conditionnelle » > Effacer les règles. avec un alignement gauche de retrait 1. La fenêtre affiche les règles qui s’appliquent à la sélection de cellules.  Jeux d’icônes Quand on applique ce type de règle.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4  Nuances de couleurs Quand on applique ce type de règle. Pour afficher cette fenêtre : cliquez sur le bouton « Mise en forme conditionnelle » > Gérer les règles.  Mises en forme conditionnelles personnalisées Affichez la fenêtre « Nouvelle règle de mise en forme » : activez le bouton « Mise en forme conditionnelle » > Nouvelle règle. le bouton d’info-bulle « Reproduire la mise en forme ». On utilise sur le ruban. 4. un renvoi à la ligne automatique. fonction de son contenu. 4 ou 5 icônes. Précisez sur quelles cellules elles doivent être effacées. Une règle est d’autant prioritaire qu’elle est placée plus haut dans la fenêtre. d’icône pinceau . sélectionnez le type souhaité. Six types de règles sont proposés. utilisez la fenêtre « Gestionnaire des règles de mise en forme conditionnelle ».  Gérer les règles On peut appliquer à une sélection de cellules plusieurs mises en forme conditionnelles. 36 . Pour effacer les règles. c’est la dernière règle qui s’applique. Cette mise en forme est reproductible rapidement sur d’autres cellules. Les jeux d’icônes proposés contiennent 3.  Effacer les règles Si nécessaire. soit en la reproduisant directement (voir ce paragraphe ci-après).COURS BARDON . Pour gérer ces règles. Les règles s’appliquent selon leur ordre de priorité. dans le groupe Presse-papiers. En cas d’incompatibilité entre plusieurs règles. une couleur de police bleue. définissez la règle à appliquer à la sélection de cellules. § 2 « Création d’un style »).

5. activez le bouton « Thèmes ». L’application d’un thème permet de modifier et d’harmoniser les styles appliqués dans le document. Le format de la cellule sélectionnée est alors mémorisé. puis sous l’onglet Accueil. Les couleurs (remplissage.COURS BARDON . on a un aperçu instantané sur la feuille en cours (modification de la police des cases d’en-tête et de celle des caractères des cellules.Cliquez sur le bouton « Reproduire la mise en forme » . Seront utilisés les boutons du groupe « Thèmes ». commencent toujours par celles du thème actif. bordures…) et les polices (liste de choix du bouton « Police ») qui sont proposées. MODIFICATION DU THEME Un thème est un ensemble d’éléments de mise en forme : couleurs. Chaque thème comporte 12 couleurs : 2 de texte. polices et effets de remplissage. caractères. Il est possible de modifier séparément les couleurs. les polices ou les effets d’un thème. Pour retrouver le curseur normal. Exemple Un jeu de couleurs peut modifier un « Style de cellules avec thème » appliqué à une plage de cellules (sélectionnez les cellules. . Cliquer sur un jeu l’applique au thème actif. Les thèmes prédéfinis disponibles dans Excel 2007 sont également proposés dans les autres applications d’Office 2007. Pour accéder à la galerie des thèmes. remplaçant le jeu précédent. procédez de même. En revanche. jeu de polices et jeu d’effets Chaque thème a un jeu de couleurs. Le pointeur se transforme en pinceau. sous l’onglet Mise en page. Le thème appliqué par défaut est « Office » (ou « Bureau »).« Peignez » la plage de cellules sur lesquelles vous souhaitez appliquer la mise en forme. un jeu de couleurs ne s’appliquera pas aux cellules auxquelles on aura donné une couleur de remplissage (sélectionnez les cellules. un jeu de polices et un jeu d’effets.EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 . mais en double-cliquant sur le bouton « Reproduire la mise en forme ». modification des couleurs des styles appliqués). puis sous l’onglet Accueil. dans le groupe Police.  Couleurs Cliquez sur le bouton « Couleurs ». Pour reproduire une mise en forme sur plusieurs plages de cellules. 2 d’arrière-plan.  Jeu de couleurs. désactivez le bouton « Reproduire la mise en forme » ou bien appuyez sur la touche Echap (Esc). 6 d’accentuation et 2 de liens hypertexte (lien non encore activé et lien qui a été activé). En pointant sur un thème. ce qui favorise une cohérence visuelle de documents issus de ces applications. Jeux de couleurs et jeux de polices s’appliquent respectivement à des couleurs et à des polices prédéfinies par Excel. activez le bouton et choisissez une couleur de remplissage). activez le bouton « Styles de cellules » et choisissez un « Style de cellules avec thème »). 37 . dans le groupe Style.

on effectue les modifications souhaitées (couleurs. polices. pour créer un jeu de couleurs : activez le bouton « Couleurs » > Nouvelles couleurs de thème. La procédure est similaire pour créer un jeu de polices. Avant d’enregistrer. attribuez un nom au nouveau thème. Le nouveau jeu de couleurs apparait dans la liste des jeux de couleurs. sous le titre « Personnalisé ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 Sous le titre « Prédéfini ». Chaque jeu de polices comporte deux polices : l’une pour les cases d’en-tête. puis renseignez la fenêtre « Créer de nouvelles couleurs de thème ». effets). Les 4 autres couleurs (2 de texte et 2 d’arrièreplan) du thème actif sont représentées dans le bouton « Couleurs ». Le bouton « Rétablir » permet de retrouver toutes les couleurs initiales. sous le titre « Personnalisé ». chaque nom de thème comportant à sa gauche un jeu de 8 couleurs. Le nouveau thème apparait dans la liste des thèmes. On choisit un thème. l’autre pour le corps (c’est-à-dire les cellules). Les effets s’appliquent sur des objets graphiques. puis on l’enregistre : activez le bouton « Thèmes » > Enregistrer le thème actif. 38 . Vous pouvez visualiser les modifications dans le cadre « Exemple » de la fenêtre. On ne peut pas créer de jeux d’effets personnalisés.COURS BARDON .  Effets Cliquez sur le bouton « Effets ». utilisables sur d’autres classeurs. la liste des thèmes prédéfinis s’affiche. attribuez un nom au nouveau jeu. Par exemple. Dans la fenêtre « Enregistrer le thème actif ».  Polices Cliquez sur le bouton « Polices ».  Création d’un thème personnalisé Il est également possible de créer ses propres thèmes.  Création de jeux de couleurs et de jeux de polices Il est possible de créer ses propres jeux de couleurs et de polices.

EXCEL 2007 / CHAPITRE 4 6. en cliquant dans sa case d’en-tête. sélectionnez préalablement toute la feuille. Puis activez la commande « Afficher les colonnes ».  Avec le bouton Format Sélectionnez la colonne. ou bien on utilise le bouton Format du groupe Cellules. Les procédures de paramétrage sont similaires pour une colonne ou pour une ligne.  Reproduction de la largeur d’une colonne ou d’une ligne Le principe est le même pour une colonne ou pour une ligne. cliquez-glissez jusqu’à obtenir la largeur désirée. Quand le pointeur a la forme d’une double-flèche. 39 . en cliquant sur la case d’intersection des deux lignes d’en-tête.COURS BARDON . Une info-bulle indique la largeur.  Ajustement automatique Pour que la largeur de la colonne s’ajuste au contenu. en particulier si la 1ère colonne est masquée. Si vous supprimez ensuite les textes qui « dépassent ».Cliquez sur le bouton « Reproduire la mise en forme » (ou double-cliquez sur ce bouton pour une application à des colonnes non adjacentes). Option « Ajuster la largeur de colonne » : la largeur de la colonne s’ajuste au contenu le plus long. LARGEURS DES COLONNES ET HAUTEURS DES LIGNES On se sert de la souris. . L’option « Largeur de colonne » permet de préciser la largeur exacte souhaitée. Si nécessaire. Options « Masquer les colonnes » et « Afficher les colonnes » : pour afficher des colonnes qui ont été masquées. double-cliquez sur la bordure droite de la case d’en-tête.Cliquez ou cliquez-glissez sur les cases d’en-tête des colonnes auxquelles vous souhaitez appliquer la mise en forme. Prenons l’exemple de la colonne. Ouvrez le menu du bouton « Format ». la colonne conservera la largeur acquise. le réglage par cliqué-glissé s’effectue sur la bordure inférieure de la case d’en-tête.  Procédure  Avec la souris (cliqué-glissé)  Réglage de la largeur Placez le pointeur sur la bordure droite de la case d’en-tête de la colonne à modifier. Option « Largeur par défaut » : c’est la largeur qui est appliquée à toutes les colonnes dont les largeurs n’ont pas été modifiées. procédez ainsi : .Sélectionnez cette colonne. Pour reproduire par exemple la largeur d’une colonne. . Concernant la ligne. sélectionnez d’abord la colonne précédente et la colonne suivante par cliqué-glissé.

COURS BARDON . nous avons vu qu’insérer ou supprimer des « contenants » de cellules décalaient. un élément du Presse-papiers peut être collé par simple clic. 1. il est nécessaire que celui-ci soit affiché. ouvrez le menu Options et cliquez sur « Copier sans afficher le Presse-papiers Office ». les uns en dessous des autres. cliquez sur le lanceur du groupe Presse-papiers. COPIER. il s’agit en fait des valeurs des cellules de cette plage. 2. le pointeur doit avoir la forme d’une croix fléchée. Le bouton « Coller tout » insère d’un bloc tous les éléments. à partir de la cellule sélectionnée. Sinon seul est stocké le dernier élément prêt à être collé (il est entouré d’une bordure clignotante) et cet élément disparaît du volet dès qu’il ne peut plus être collé (disparition de la bordure clignotante). Sans insertion concomitante. L’ordre des valeurs insérées est inverse de celui affiché dans le Presse-papiers. le déplacement concernera les contenus des cellules. COLLER ET TRI RAPIDE Au chapitre 2. sauf exception (collage avec liaison) d’autres cellules. Quand on mentionne « déplacer une plage de cellules ». Ces actions n’entraînent aucun décalage de cellules. pour que les éléments soient stockés dans le Presse-papiers. déplacer. 40 . Pour afficher le volet Presse-papiers : sous l’onglet Accueil. sauf précision d’insertion. VOLET PRESSE-PAPIERS Ce volet permet de stocker 24 éléments coupés ou copiés. Cliquezglissez jusqu’à l’emplacement désiré. A volonté.  Déplacer les valeurs d’une plage de cellules  Avec la souris Après sélection. copier ou coller ne changent pas les références des cellules existantes. Si vous souhaitez que les éléments soient stockés dans le Presse-papiers quand ce dernier n’est pas affiché : affichez le Presse-papiers (voir ci-dessous). DEPLACER Avant de cliquer-glisser pour déplacer ou copier des cellules. placez le pointeur sur le contour (pointeur en croix fléchée). Par défaut.EXCEL 2007 / CHAPITRE 5 Chapitre 5 – DEPLACER. Dans ce chapitre. Le déplacement peut également être réalisé avec la commande Couper (§ ci-après).

ou encore en tapant sur la touche Echap (Esc). Les valeurs peuvent être déplacées : . . La fenêtre « Insérer et coller » apparaît. sélectionnez la dernière. ou bien avec la souris et les menus :  Avec la souris (cliqué-glissé) Appuyez sur la touche Maj en cliquant-glissant jusqu’à l’endroit souhaité  Avec la souris et les menus . Choisissez une option de décalage. Ou bien sélectionnez la 1ère. faites Alt + cliqué-glissé sur le contour de la sélection.COURS BARDON .Pointez sur le contour de la sélection (pointeur en croix fléchée).  Déplacer une plage et l’insérer sur la même feuille Avec le déplacement. ou encore dans le groupe « Presse-papiers ». . jusqu’à l’onglet de la feuille de destination.Clic droit > Coller (ou Ctrl + V . puis continuez jusqu’à l’emplacement souhaité sur la nouvelle feuille. activez le bouton Coller). procédez ainsi : . Cette bordure disparaîtra après collage. cliquez sur « Réorganiser tout » et choisissez une option d’affichage). ou en double-cliquant dans une cellule.Clic droit sur la 1ère cellule de la plage de destination > « Insérer les cellules coupées ».Sur une autre feuille du même classeur : avec la souris.Sélectionnez les valeurs en cliquant-glissant sur les cases d’en-tête.  Déplacer les valeurs de colonnes ou de lignes Pour déplacer des valeurs de colonnes ou de lignes.Faites un clic droit sur la plage > Couper (ou Ctrl + X. activez le bouton Couper). il y a cette fois-ci également insertion. Sélectionnez la plage de cellules. .Ou encore sur une feuille d’un autre classeur : affichez les deux feuilles en taille réduite (ouvrez les classeurs. La sélection affiche une bordure clignotante. Ce déplacement peut être réalisé avec la souris. et cliquez-glissez jusqu’à l’emplacement souhaité. dans le groupe Fenêtre. puis en appuyant sur Maj. ou bien : sous l’onglet Affichage. .Sélectionnez la 1ère cellule (en haut à gauche) de la plage de destination. ou dans le groupe « Presse-papiers ». Il y aura donc décalage de cellules. utilisez l’une des méthodes vues précédemment.EXCEL 2007 / CHAPITRE 5  Avec la commande Couper Procédez ainsi pour déplacer les valeurs d’une plage de cellules : . . Pour déplacer les valeurs. puis cliquez-glissez sur la barre de titre pour les disposer à convenance.Clic droit sur la sélection > Couper . 41 .

activez le bouton Copier).Faites un clic droit sur la sélection > Copier . cliquez sur la première cellule (en haut à gauche) de la plage de destination. ou appuyez sur la touche Echap (Esc).EXCEL 2007 / CHAPITRE 5 3. Il est rapide d’effectuer un Copier/Coller à la souris : Ctrl + cliqué-glissé sur le contour de la sélection (signe + près du pointeur). Pour afficher cette fenêtre. donc décalage de cellules. Pour la supprimer : double-cliquez dans une cellule. . proposées juste avant ou juste après le collage. puis avoir effectué un « Couper » ou un « Copier ». il y a également insertion. La sélection affiche une bordure clignotante. choisissez l’option « Collage spécial » du bouton Coller du groupe Presse-papiers. Diverses options de collage sont proposées : .Dans la fenêtre « Collage spécial » (voir ci-après). Dans la boîte de dialogue « Insérer et coller ». Il existe diverses autres options de collage. La plage peut être collée à volonté tant qu’elle est entourée de cette bordure.Sélectionnez la première cellule de la plage de destination. puis coller la copie conforme La méthode Copier/Coller est similaire à celle du Couper/Coller : . situé dans le groupe Presse-papiers (onglet Accueil) (voir ci-après). ou bouton Coller du groupe Presse-papiers).Dans le menu déroulant  du bouton Coller.Clic droit sur la 1ère cellule de la plage de destination > Insérer les cellules copiées. La bordure clignotante qui entoure la sélection indique que la sélection peut être collée à nouveau. . ou bien choisissez cette même option après avoir fait un clic droit sur la 1ère cellule de la plage de destination. 42 .COURS BARDON . . 4. OPTIONS DE COLLAGE On vient de voir le « Coller » simple. ou dans le groupe Presse-papiers. choisissez une option de décalage. COPIER  Copier.  Options proposées juste avant le collage Après avoir sélectionné une plage de cellules.  Copier une plage et l’insérer sur la même feuille du classeur Cette fois-ci. . .Clic droit > Coller (ou Ctrl + V. copie conforme de la sélection.Clic droit sur la plage > Copier (ou Ctrl + X .

C3 contient alors $A$1.COURS BARDON . .  Coller avec liaison : il y a collage des références des cellules copiées. chapitre 11 § 2 « Images »).   Fenêtre « Collage spécial »  Rubrique « Coller » Cette rubrique permet de choisir les éléments qui seront collés. Exemple Saisissez le mot « chenille » dans la cellule A1. soit la formule =C2+C3. somme des deux cellules précédentes. insérées dans l’image. faites le collage spécial « Formules ». D4 affiche la valeur 5. C’est l’équivalent du bouton « Reproduire la mise en forme » . sans la mise en forme.EXCEL 2007 / CHAPITRE 5  Options proposées dans le menu du bouton Coller  Coller : il s’agit du coller simple. et non seulement des formats d’affichage vus chapitre 4 § 1). C4 affiche 50.Largeurs des colonnes : collage uniquement des largeurs des colonnes des cellules. Si les données changent. on peut coller la plage comme une image.Commentaires : collage des seuls commentaires. excepté des largeurs de colonnes. Un lien est collé vers la première cellule de la plage copiée.  Coller l’image avec liaison : collage des données sous forme d’image. 43 . Les données.  Formules : collage des formules.Tout : c’est l’option par défaut. le contenu de la cellule résultant de sa copie sera changé en conséquence. situé dans le groupe Presse-papiers. chapitre 11 § 2 « Images »). Copier A4. l’image collée est mise à jour. puis 30 dans C3. et non les formules.  Coller comme lien hypertexte : pour que le lien soit disponible. ne sont plus modifiables (cf.  Aucune bordure : collage de tout. . 3 dans A3 et =A2+A3 dans A4. faites le collage spécial « Coller des valeurs ». A4 affiche 5. sauf des bordures. Après validation. la cellule C3 contient le mot « papillon ». Coller l’image : il y a directement collage des données sous forme d’image (cf. Il y a collage de « tout ». . Dans C4. Dans D4. Après validation. Remplacez le mot « chenille » par le mot « papillon ». .Validation : collage des seuls paramètres de validation.  Coller des valeurs : il y a collage des valeurs sans élément de mise en forme.Formats : collage uniquement de la mise en forme (de toute la mise en forme. Copiez ce mot dans la cellule C3 avec l’option « Coller avec liaison ». .  Transposer : collage avec inversion des colonnes et des lignes. Exemple : Saisissez 2 dans A2.  Copier comme image : cette option affiche la fenêtre du même nom. Si on modifie le contenu d’une cellule originale. on obtient une copie conforme. Saisissez 20 dans C2. sont collées. Les valeurs. le classeur doit avoir été enregistré.

Soustraction : la donnée de chaque cellule collée est soustraite de la donnée de la cellule de destination : donnée destination – donnée collée. les cellules à coller qui sont vides n’effacent pas le contenu des cellules de destination. 44 . chapitre 4 § 5 « Modification du thème ».  Format uniquement : collage du format des cellules.  Lier les cellules : il s’agit de la même option que « Coller avec liaison ». Dans la rubrique « Couper. sans les valeurs. vue cidessus dans le paragraphe « Options proposées avant collage ». même vides. . Si vous souhaitez que le bouton « Options de collage » ne s’affiche plus après chaque collage. .Blancs non compris : quand cette case est activée. . « écrasent » les données des cellules de destination. décochez la case « Afficher les boutons d’options de collage ». Il s'agit de la même option que celle vue précédemment.  Respecter la mise en forme de destination : il s’agit de la mise en forme de la plage dans laquelle sont collées les données. Son menu déroulant  propose diverses options de collage :  Conserver la mise en forme source  Utiliser le thème de destination : cf.EXCEL 2007 / CHAPITRE 5  Rubrique « Opération » Il est possible d’effectuer des opérations entre les données à coller et les données contenues dans les cellules de destination : addition. le bouton « Options de collage » s’affiche à côté des cellules collées. procédez ainsi : activez le bouton Office > Options Excel > Options avancées.  Conserver les largeurs de colonnes sources : non seulement il y a collage des éléments de mise en forme. dans la rubrique « Coller ».  Valeurs uniquement : collage des valeurs.  Valeurs et format de nombre : seuls les formats des nombres sont conservés.  Autres options Par défaut.Coller avec liaison : cette option ne peut être choisie que si. l’une des cases « Tout » ou « Tout sauf la bordure » a été cochée. copier et coller ». sans le format. mais également collage des largeurs de colonnes.  Options proposées après collage Juste après collage. soustraction. . les cellules collées.Division : la donnée de la cellule de destination est divisée par la donnée de la cellule collée : donnée destination / donnée collée.COURS BARDON . multiplication et division.

Si les données sont des dates. activez le bouton « Trier de A à Z » ou le bouton « Trier de Z à A » . cliquez sur l’option « Tri personnalisé ».  Fenêtre « Tri » Elle est principalement utilisée pour un tableau de données (cf. chapitre 12. Sous l’onglet Accueil. Activez le bouton « Options » > « De la gauche vers la droite ». .EXCEL 2007 / CHAPITRE 5 5. Précisez dans la rubrique « Trier » la ligne concernée. Pour une colonne de données. puis choisissez l’option souhaitée. Pour afficher la fenêtre « Tri ». cliquez sur le bouton « Trier ». il est proposé comme ordre de tri : « Du plus ancien au plus récent » ou « Du plus récent au plus ancien ». la fenêtre « Tri » permet de préciser si la colonne comporte un en-tête (exclu du tri) en cochant la case « Mes données ont des en-têtes ». les cellules vides seront placées en dernier. Pour les autres caractères dont vous auriez besoin de connaître l’ordre : saisissez-les sur une colonne.Cliquez sur une cellule quelconque de la colonne : avec cette méthode. Exemple d’un tableau comportant deux colonnes : noms et prénoms. dans le groupe « Edition ». le tri s’arrêtera à la première cellule vide trouvée. § 1 Tableaux de données). dans le groupe « Trier et filtrer ». Elle permet de classer les données sur plusieurs niveaux de critères. puis triez-les. l’ordre alphabétique des prénoms (intéressant quand il y a des homonymes). Dans un ordre croissant. 45 . En ordre croissant. voir ci-après). Sélectionnez-la. Un premier critère de classement peut être l’ordre alphabétique des noms. On peut également trier une ligne de données. Ou bien : sous l’onglet Données. On peut ajouter un second critère (ou « niveau »). TRI RAPIDE Pour trier une colonne de cellules (le tri d’une ligne nécessite l’ouverture de la fenêtre « Tri ». sélectionnez-les.Ou bien sélectionnez la colonne de valeurs à trier. Pour afficher la fenêtre « Tri ». les chiffres sont placés avant les lettres. activez le bouton « Trier et filtrer ». indiquez d’abord cette colonne : .COURS BARDON . case d’étiquette exclue.

La zone d’impression de la feuille apparaît sur fond blanc et délimitée en bleu. on affiche la fenêtre « Mise en page ». Validez.EXCEL 2007 / CHAPITRE 6 Chapitre 6 – MISE EN PAGE ET IMPRESSION L'affichage par défaut d'une feuille est le mode d'Affichage "Normal" . Les références de la plage de cellules sélectionnée apparaissent alors dans la "Zone d'impression". afin que la zone d’impression redevienne la zone active : clic droit > Rétablir la zone d’impression. et contenant toutes les données de la feuille. Pour visualiser et si besoin redéfinir la zone d’impression. Pour la modifier. . accessibles sous l’onglet Affichage. Elle comporte les quatre onglets : Page. Sur la feuille.« Aperçu avant impression » : activez le bouton Office > Imprimer > Aperçu avant impression.COURS BARDON .  Avec la fenêtre « Mise en page » Dans la fenêtre « Mise en page ». en fin de zone de saisie. la zone d’impression d’une feuille est sa zone active. on utilise les commandes du groupe « Mise en page » de l’onglet « Mise en page ». Chaque page apparaît comme elle sera imprimée.  Avec le bouton « Zone d’impression » du groupe « Mise en page » Sélectionnez la plage de cellules à imprimer. permet d’agrandir ou de réduire la fenêtre à convenance. ZONE D’IMPRESSION Par défaut. cliquez-glissez sur son contour. 46 . c’est-à-dire la plus petite plage de cellules. Marges. activez le bouton « Zone d’impression » > Définir. cliquez dans la zone « Zone d’impression ». commençant par la cellule A1. Pour la mise en page et l’affichage avant impression. sous l’onglet Feuille. En cliquant sur le lanceur de ce groupe. puis sélectionnez sur la feuille la plage de cellules à imprimer. En-tête/Pied de page et Feuille. également dans la barre d’état. dans le groupe « Affichages classeur ». Dans le groupe « Mise en page ». il existe diverses méthodes :  En mode d’affichage « Aperçu des sauts de page » Passez en mode d’affichage « Aperçu des sauts de page ». ou bien à partir du mode « Aperçu avant impression » (en cliquant sur « Mise en page »). on utilise les autres modes d’affichage. l’option « Afficher les raccourcis » doit être cochée (clic droit sur cette barre > cliquez sur « Afficher les raccourcis »). dont les noms respectifs sont signifiants : - « Mise en page » et « Aperçu des sauts de page » . 1. Pour modifier la mise en page. la plage qui a été sélectionnée (devenue nouvelle zone d’impression) est entourée de traits pointillés noirs. Le bouton avec la flèche rouge. Pour que ces boutons soient présents sur la barre d’état. Pour annuler les modifications.

EXCEL 2007 / CHAPITRE 6 2. Dans le groupe « Mise en page ». et à gauche de laquelle sera inséré le saut vertical. . une image. il s’agit de sauts de page paramétrés.  Un saut de page vertical : la méthode est similaire.COURS BARDON .  Deux sauts de page horizontal et vertical. Sélectionnez cette fois la cellule au-dessus de laquelle sera inséré le saut horizontal. SAUTS DE PAGE Un saut de page peut être automatique. simultanément : la méthode est similaire. puis au choix : . également un logo. la date. La feuille s’affiche en mode « Mise en page » . On utilisera ici les commandes de cet onglet Création. 3. ou juste à droite (pour supprimer un saut de page vertical) du saut de page paramétré. Vous pouvez visualiser les sauts de page en mode d’affichage « Aperçu des sauts de page » . Sélectionnez la colonne à gauche de laquelle on insérera le saut de page. Ils sont déplaçables par cliqué-glissé. Pour insérer :  Un saut de page horizontal : sélectionnez la ligne au-dessus de laquelle on souhaite l’insérer. sous l’onglet Insertion. cliquez sur le bouton « Saut de page » > « Insérer un saut de page ». activez le bouton « En-tête et pied de page » du groupe Texte.  En-têtes et pieds de page prédéfinis Excel propose des en-têtes et des pieds de page prédéfinis.En mode « Aperçu des sauts de page » : faites un clic droit > Supprimer le saut de page. EN-TETE ET PIED DE PAGE Un en-tête ou un pied de page peuvent par exemple comprendre un nom. il s’agit de sauts de page automatiques. le même en-tête et le même pied de page apparaissent sur toutes les pages de la feuille. En-tête et pied de page comportent chacun trois zones de saisie. Il est en effet possible d’insérer un saut de page. 47 .Ou bien en mode d’affichage « Normal » : activez le bouton « Sauts de page » > Supprimer le saut de page. Quand ils sont en pointillé. une adresse. Des traits bleus les matérialisent. Pour afficher l’onglet Création des « Outils des en-têtes et pieds de page ». ou bien paramétré (on l’insère à l’endroit souhaité). peuvent être supprimés : sélectionnez une cellule juste en dessous (pour supprimer un saut de page horizontal). une photo. horizontal ou vertical. Les deux premiers boutons « En-tête » et « Pied de page » de l’onglet Création. Par défaut.  En-têtes et pieds de page personnalisés Vous pouvez également créer un en-tête ou un pied de page personnalisé. affichent une liste d’en-têtes ou de pieds de page prédéfinis. Quand ils sont en continu. Pour supprimer un saut de page Seuls les sauts de page qui ont été paramétrés (insérés par nous-mêmes). le numéro de page.

L’en-tête de chaque page pourra être : Le 08/06/2010 à 20:35. Pour modifier la mise en forme des textes. AUTRES OPTIONS AVANT IMPRESSION D’autres options sont disponibles à l’onglet « Mise en page » du ruban.EXCEL 2007 / CHAPITRE 6 Vous pouvez insérer des éléments à partir des commandes du groupe « Eléments en-tête et pied de page ». Prenons l’exemple de lignes à répéter. 4. Pour valider l’en-tête ou le pied de page. Centrage Le texte peut être centré horizontalement et verticalement (fenêtre « Mise en page ». Marges Il y a 6 marges à définir : 4 marges pour le texte de la feuille de calcul. Cliquez dans la zone « Lignes à répéter en haut ». onglet « Tailles ») La procédure est similaire pour les lignes ou pour les colonnes.COURS BARDON . le code est : Le &[Date] à &[Heure]. On peut utiliser les marges prédéfinies proposées (bouton « Marges » du groupe « Mise en page »). à l’onglet « Feuille »). On peut en définir d’autres (fenêtre « Mise en page ». ou bien changement d’échelle (groupe « Mise à l’échelle » ou fenêtre « Mise en page » à l’onglet « Page »)  Soit vous choisissez le nombre de pages sur la largeur. ainsi que le nombre de pages sur la hauteur. Nombre de pages. onglet « Feuille »). il suffit de cliquer sur la feuille de calcul. une marge d’entête et une marge de pied de page. utilisez les commandes du groupe « Police » de l’onglet Accueil. ainsi que dans la fenêtre « Mise en page ». puis sélectionnez sur la feuille la ou les lignes à répéter en haut de chaque page. en-têtes des lignes et des colonnes Cochez si nécessaire les cases Afficher et/ou Imprimer. Quadrillage. Format de papier Il existe des formats prédéfinis (bouton « Taille » du groupe « Mise en page »). que contiendra chaque page imprimée. Orientation Elle peut être horizontale (Paysage) ou verticale (Portrait) (bouton « Orientation » du groupe « Mise en page » ou fenêtre « Mise en page » à l’onglet « Page »). Exemple Si on saisit : Le (espace) (bouton « Date actuelle ») (espace) à (espace) (bouton « Heure actuelle »). onglet « Page »).  Soit vous laissez l’option « Automatique » sur les deux zones précédentes. L’insertion d’un élément se traduit par l’affichage d’un code de commande de la forme : &[élément]. Par exemple : Impressions des lignes ou colonnes de titres (fenêtre « Mise en page ». 48 . présentes dans le groupe « Options de la feuille de calcul » (également dans la fenêtre « Mise en page ». et vous définissez un pourcentage de réduction (< 100%) ou d’agrandissement (> 100%) dans la zone « Mettre à l’échelle ». ou bien définir des marges personnalisées (fenêtre « Mise en page ». onglet « Marges).

6). si on veut obtenir le résultat de la somme après validation de la saisie. . Si une formule est longue. Exemples de domaines (mathématiques. mais cela n’a aucun intérêt. Autant écrire directement 3. insérez un ou plusieurs sauts de ligne : Alt + Entrée. activez le bouton « Afficher les formules ».  Toute formule doit commencer par le signe égal = Le signe égal indique qu’un résultat doit être donné. ou par le signe – si la formule débute par un nombre négatif. Pour afficher toutes les formules de la feuille de calcul : . En revanche. sans résultat attendu. pour que son affichage soit plus lisible.  Affichage Après validation (tapez Entrée ou cliquez dans une autre cellule). on dit qu’elle est dépendante (exemple = A3 + B1). la formule saisie apparaît dans la barre de formule. Remplacez-le par le signe +. le résultat d’une formule apparaît dans la cellule. relatives à divers domaines.Dans le groupe « Audit de formules ».  Les fonctions Une formule peut utiliser une ou plusieurs fonctions. Si on écrit seulement 5 + 2. contrairement à une saisie simple. Le pavé numérique d’un ordinateur ne contient pas de signe égal.  Indépendance ou dépendance Une formule est indépendante lorsqu’elle n’utilise pas la valeur d’une autre cellule (exemple = 8 * 5 . On intègre communément des contenus de cellules dans les formules. Cette cellule étant sélectionnée.Ou bien.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 Chapitre 7 – LES FORMULES Sur le ruban. un nom de fonction ou un nom attribué en minuscules. appuyez sur : Ctrl + touche guillemets (utilisez à nouveau ces touches pour masquer les formules). on aura toujours l’expression 5 + 2 après validation.  Excel ne distingue pas la casse (majuscule ou minuscule) Pour être plus rapide. lettres…) et exemples de fonctions (SOMME.COURS BARDON . vous pouvez donc écrire une référence de colonne. NBCAR…) : 49 . Dans le cas contraire. l’onglet « Formules » regroupe les commandes spécifiques aux formules. Il n’est pas faux d’écrire dans une cellule = 3. on doit écrire = 5 + 2.

puis 9*4. le contour de la cellule change de couleur et s’entoure de quatre poignées.  Opérateur alphanumérique L’esperluette & est l’opérateur permettant de concaténer (c’est-à-dire lier) des chaînes de caractères. puis 36+1).EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 . § 5 « Attribution d’un nom »).puissance ^ (saisi en tapant Alt Gr + touche 9 du pavé lettres) (exemple =3^2) . fonction nbcar : La formule =NBCAR(A27) renvoie en résultat le nombre de caractères du texte affiché dans la cellule A27.Mathématiques. OPERATEURS  Opérateurs de calcul Pour élaborer une formule de calcul. On peut utiliser des parenthèses pour préciser la priorité des calculs. fonction somme : La formule =SOMME(C5:Z18) renvoie en résultat la somme des valeurs contenues dans la plage de cellules C5:Z18 (évitant d’écrire in extenso =C5+C6 +…+Z18). il s’agit d’une formule. Quiberon dans B1. Exemple : saisissez Julie dans A1. . on se sert d’opérateurs.Texte. soit par son nom (cf. 2.COURS BARDON . La formule de l’exemple précédent peut également être écrite =((3^2)*4)+1. 50 .multiplication * et division / .Information.Date. on peut désigner une cellule soit par sa référence ColonneLigne (exemple : = 6*J43). Ne pas oublier le signe égal.addition + et soustraction Exemple : la saisie =3^2*4+1 affiche comme résultat 37 (est calculé d’abord 3^2. La cellule C1 affiche : Julie habite à Quiberon. Les opérateurs de calcul sont. puis dans la cellule C1 la formule suivante : =A1&« habite à »&B1. sinon elle renvoie FAUX (une cellule vide ne contient aucun caractère. fonction aujourdhui() La formule =AUJOURDHUI()-2 renvoie en résultat la date d’avant-hier. fonction estvide La formule =ESTVIDE(E10) renvoie la valeur VRAI si E10 est une cellule vide. ce qui permet de bien la distinguer. si la cellule J43 a été nommée quantité. . 1. pas même un espace). L’étude des fonctions constitue l’objet du chapitre 8 – LES FONCTIONS. Quand on saisit sa référence. REFERENCES RELATIVES OU ABSOLUES Dans une formule. Exemple : =6*quantité. Exemple : On a saisi la référence h20 de la cellule contenant le nombre 24896. Le nombre de parenthèses ouvrantes doit être égal au nombre de parenthèses fermantes. . par ordre de priorité : .

Comme la cellule C1. Excel mémorise que A4 désigne la valeur de la cellule située 2 colonnes avant (colonne C à colonne A) et une ligne au-dessus (ligne 5 à ligne 4). absolues et mixtes  Référence relative Comme son nom l’indique.COURS BARDON . supprimez les valeurs des cellules C2 à C4 (sélectionnez la plage C2:C4. puis double-cliquez sur la poignée.Soit on la sélectionne avec la souris. mémorise la position de cette cellule par rapport à celle dans laquelle la formule est saisie. double-cliquez sur la poignée de la cellule à recopier. on dit aussi « étendue ». étendez la formule jusqu’en C4. Puis cliquez-glissez sur la poignée (le petit carré noir  en bas à droite de son contour). Ainsi. . Pendant le cliqué-glissé. 51 . les cellules C2 à C4 contiendront le produit des deux cellules précédentes. la valeur indiquée en D8 sera celle de la cellule située 2 colonnes avant (colonne B) et une ligne au-dessus (ligne 7). 10. Exemple : dans la cellule C5. Exemple Saisissez des nombres sur chaque cellule de la plage A1:B4. Une formule faisant appel à une cellule avec sa référence relative. Sélectionnez C1. Dans l’exemple précédent. Excel mémorise que A1*B1 est le produit des deux cellules précédentes à gauche.Soit on la saisit avec le clavier : on tape la lettre de colonne suivi du n° de ligne. jusqu’à la dernière cellule du cliqué-glissé. On obtient. avec les chiffres pris dans l’exemple : 8. Par cliqué-glissé sur sa poignée. On se sert fréquemment des références relatives en effectuant la copie d’une formule sur plusieurs cellules d’affilée :  Recopie verticale Sélectionnez la première cellule. Sélectionnez la cellule C1. Dans la cellule C1. elle est relative. si on saisit =A4. Pour étendre plus rapidement une formule jusqu’à la cellule « d’en bas ». méthode particulièrement intéressante quand il s’agit de sélectionner des plages de cellules. La formule de la première cellule est recopiée. 12. ce qui correspond à la cellule B7 (et non la valeur de C5). saisissez =A1*B1 et validez. puis appuyez sur la touche Suppr).EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Insertion d’une référence dans une formule Il existe deux méthodes pour saisir la référence d’une cellule dans une formule : . si on copie la cellule C5 en D8. le pointeur prend la forme d’une croix noire .  Références relatives. Vous obtenez les mêmes résultats que précédemment dans les cellules C2 à C4.

puis étendez la copie de F3 à G3. Dans la cellule F3. On obtient A$4. La cellule G3 affiche la valeur 5. donc Excel mémorise que F2 contient la valeur de la cellule colonne précédente et ligne précédente). Dans la cellule A11.COURS BARDON . elle contient 15. saisissez 2. Dans l’exemple. il convient de le préciser sous la forme : $colonne$ligne (procédé mémo : la référence au dollar est absolue…). Dans l’exemple. puis étendez la copie de F2 à G2. colonne précédente. saisissez =A8+A9+A10. Exemples : $A8 et A$8.  Ecriture du symbole $ avec la touche F4 Pour passer de l’écriture d’un type de référence à un autre. la valeur reste celle de la cellule d’origine. saisissez 5 .  Référence mixte Il est possible d’indiquer une colonne fixe ($ColonneLigne) et une ligne relative.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Recopie horizontale La méthode de recopie de cellule est également applicable horizontalement. elles contiennent les nombres 18 et 21. Puis $A4. Appuyez à nouveau sur F4. La cellule G2 affiche la valeur 2 (valeur de la cellule F1. Sélectionnez F3. Appuyez sur F4. ou vice versa (Colonne$Ligne). Sélectionnez A11. La valeur de E1 n’a donc pas été préservée. Validez. Dans ce cas. A11 contient la somme des valeurs des trois cellules juste au-dessus. Exemple Saisissez des nombres dans les cellules de la plage A8:C10. 52 . Les cellules B11 et C11 affichent chacune comme résultat la somme des valeurs des trois cellules juste au-dessus. Exemple E 1 2 3 F 5 G 2 =E1 =$E$1 Dans la cellule E1. Dans la cellule F2. Sélectionnez F2. La valeur de E1 a été cette fois préservée. saisissez =E1 (référence relative. Puis A4. Le symbole $ fige la colonne ou la ligne qui le suit. Exemple Saisissez dans une cellule =A4. Par cliqué-glissé sur la poignée. La référence devient $A$4. il est pratique d’utiliser la touche F4. dans la cellule F1. ligne précédente).  Référence absolue Quand la référence à une cellule est absolue. même si la cellule est recopiée. saisissez =$E$1. étendez la formule jusqu’en C11.

En B3. Voici la feuille de calcul initiale : A B C D E Prix HT Prix TTC COMMANDE 1 2 3 Taux TVA 19. réalisez cet exemple. EXEMPLE Pour bien concrétiser ce qui précède. . Saisie des données 2.0  . après sélection de toutes les cellules concernées par ce format. On leur appliquera ultérieurement le format monétaire. groupe Alignement) Appliquez à la sélection la taille 14 et le style Gras. vérifiez-le après activation du bouton « Aperçu avant impression) : sous l’onglet Accueil. suivez la méthode suivante : 1. dans le groupe Nombre.  Saisissez les données des autres cellules. 12. modifiez le nombre de décimales : sous l’onglet Accueil. il n’y a aucun quadrillage .60% 4 5 Article Prix unité HT Quantité 6 Table 550. saisissez COMMANDE. Saisie des formules (directement ou par recopie). Dans la mesure où une seule case contient un pourcentage. activez le bouton « Réduire les décimales » (d’icône . saisissez Taux TVA. ouvrez le menu déroulant  du bouton des bordures (à droite du bouton souligné S) > « Toutes les bordures ».COURS BARDON .60%. 200.  Sélectionnez les deux cellules Taux TVA A3:B3 Appliquez une bordure quadrillage (sinon.  Mise en forme  Sélectionnez les cellules du titre A1:E1 Cliquez sur le bouton Fusionner et centrer (onglet Accueil. En principe. . on peut l’écrire directement (plutôt que de saisir le nombre.600%).En A3. Si nécessaire (par exemple si la case B3 affiche 20% ou 19.00 € 1 7 Lot 2 chaises 200. Tapez les prix simplement : 550.00 € 2 10  Total : Saisie des données .00  . dans le groupe Police. .00 € 1 9 Lot 3 serviettes 12. saisissez 19.0) ou le bouton « Ajouter une décimale » (d’icône .00 € 3 8 Nappe 38.En A1. puis d’appliquer le format pourcentage). Mise en forme 3.00). 38.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 3. 53 .

B3 précède de 3 colonnes toutes les cellules de Prix TTC. Il en sera donc de même pour les cellules de la plage D7 :D9. Sélectionnez les cellules de quantité C6 :C9 Appliquez-leur l’alignement Au centre (groupe Alignement). Sélectionnez D6.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 Sélectionnez les cellules d’étiquettes des colonnes A5:E5 Appliquez un alignement Au centre et le style gras. Validez.   Saisie des formules (directement ou par recopie)  Calcul du Prix HT Dans la cellule D6. 5 lignes au-dessus de E8 et 6 lignes au-dessus de E9). copiez la formule jusqu’en D9 (ou plus rapidement double-cliquez sur la poignée de D6). D6:E9 et E10 Appliquez-leur le format monétaire après activation du menu déroulant de la zone « Format de nombre ». saisissez =B6*C6.   Sélectionnez les cellules de prix B6:B9. Pour préserver la valeur du taux de TVA. il faudra donc que la ligne de B3 soit saisie en référence absolue. les nombres de lignes diffèrent (B3 est situé 3 lignes au-dessus de E6. puisqu’on ne se sert pas ici de la qualité relative de la colonne de référence) Par cliqué-glissé. saisissez =E6+E7+E8+E9. dans le groupe « Nombre ». En E6. saisissez =D6*(1+B$3) (On peut aussi écrire $B$3. Par cliqué-glissé.  Calcul du Prix TTC Le taux de TVA est affiché dans la cellule B3. En revanche. ou plus rapidement =somme(E6 :E9). Sélectionnez les cellules A5:E9 et D10:E10 (Rappel : pour sélectionner plusieurs éléments simultanément. sélectionnez le premier. puis appuyez sur Ctrl en sélectionnant les autres) Appliquez comme précédemment l’option de bordure « Toutes les bordures ». 54 . B6 et C6 sont des références relatives. 4 lignes au-dessus de E7. D6 a pour valeur le produit des deux cellules précédentes à gauche.  Calcul du Total TTC Dans la cellule E10. copiez cette formule jusqu’en E9 (ou plus rapidement double-cliquez sur la poignée de E9).COURS BARDON .

4.00 € 1 38. il doit être entouré d’apostrophes.00 € 1 550. Feuil2 et Feuil3. Etant sur Feuil2 ou sur Feuil3.COURS BARDON .55 € Conservez la feuille de calcul contenant cet exemple.00 € 2 24. en reprenant l’exemple précédent : . Si le nom de la feuille contient un espace. on peut également procéder ainsi. que vous pouvez visualiser en cliquant sur le bouton « Aperçu avant impression » : A B C D E Prix HT Prix TTC COMMANDE 1 2 3 Taux TVA 19.00 € 3 600. Au lieu de saisir entièrement la formule.60% Article Prix unité HT 4 5 Quantité 6 Table 550. situées sur des feuilles différentes du même classeur On indique le nom des feuilles. puis de la référence de la cellule.60 € 8 Nappe 38.00 € 28.45 € 9 Lot 3 serviettes 12. suivi d’un point d’exclamation. AUTRE CLASSEUR  Référence d’une cellule appartenant à une autre feuille du même classeur Exemple Prenons le cas d’un classeur à trois feuilles : Feuil1. on écrit : =Feuil1!T9 On saisit le nom de la feuille. puis de la référence des cellules. écrivez =somme( .70 € 10 Total : 1449.00 € 45.00 € 657. suivi d’un point d’exclamation.00 € 717.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 On obtient la feuille de calcul finale. puis Maj + clic sur l’onglet de Feuil3 55 . REFERENCES : AUTRE FEUILLE. elle servira au chapitre 8 – LES FONCTIONS.Sélectionnez les feuilles : cliquez sur l’onglet de Feuil1. Exemple : =‘Feuille une’!T9  Utilisation de plages de cellules ayant les mêmes références.Dans la cellule résultat. on obtient la somme des valeurs de toutes les cellules des plages G2:H8 affichées sur les trois feuilles.80 € 7 Lot 2 chaises 200. pour faire appel à la cellule T9 de la Feuil1. Exemple Si on saisit dans une cellule la formule =somme(Feuil1:Feuil3!G2:H8).

dans le groupe « Noms définis ». A la rubrique « Paramètres de sécurité pour les liaisons du classeur ». S’il contient un espace. cochez l’option souhaitée. Référence à une cellule appartenant à la feuille d’un autre classeur Il s’agit cette fois d’une référence externe. Exemple : pour faire appel à la cellule A2 de la Feuil5 appartenant au Classeur1. Attribution d’un nom 56 . classeur ou feuille). Il constitue une référence absolue (par opposition à une référence relative. son étendue (c’est-à-dire sa zone d’utilisation.  Affichage des noms attribués La liste de tous les noms attribués est affichée dans la fenêtre « Gestionnaire de noms ». Ne pas utiliser d’espace. Lorsqu’un classeur comporte une telle référence.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Sélectionnez les cellules de la plage G2:H8 Refermez la parenthèse. les noms apparaissent également dans la liste déroulante de la zone Nom. Le nom du classeur auquel appartient la feuille est placé entre crochets. Chaque nom qui a été attribué apparaît avec sa valeur. La seconde apostrophe est située après le nom de la feuille. éventuellement son commentaire. les références des cellules concernées. à une plage de cellules. Cette ponctuation doit exactement être respectée. également (plus rarement) à une formule ou à une constante. Excepté ceux faisant référence à des constantes ou à des formules. Ou bien on écrit le signe égal. faites : Ctrl + F3. permet de filtrer les noms souhaités. afin d’éviter d’appeler deux cellules par le même nom. à un ensemble de plages de cellules. Les paramètres de sécurité des liaisons sont modifiables : activez le bouton Office > Options Excel > Centre de gestion de la confidentialité > Paramètres du Centre de gestion de la confidentialité > Contenu externe. ou bien. plutôt que d’écrire la formule. Cliquez sur l’un d’eux permet de sélectionner l’ensemble des cellules qu’il désigne. On écrira par exemple =’[Classeur un]Feuil5’!A2. voir § 2). plus rapidement. une fenêtre apparaît à son ouverture. activez le bouton du même nom. on doit ajouter des apostrophes. Un nom est utilisable dans tout le classeur. ATTRIBUTION D’UN NOM Un nom peut être attribué à une cellule.  Règles concernant le nom : -  Il doit être différent d’une référence ligne colonne. puis validez. puis on sélectionne la cellule A2.COURS BARDON . Se rappeler qu’Excel ne fait pas la différence entre majuscules et minuscules. proposant de mettre à jour les liaisons. Le premier caractère doit être une lettre ou le caractère de soulignement. Pour l’afficher. Le bouton « Filtrer ». on écrit =[Classeur1]Feuil5 !A2. par ordre alphabétique. 5. Le point et le caractère de soulignement peuvent le remplacer. facilite la saisie. Sélectionner la cellule. avec menu déroulant.

activez le bouton du même nom. à l’exclusion des autres feuilles. Validez.   Attribuer les noms de leurs intitulés aux lignes et aux colonnes Procédez ainsi : . vous pouvez activer le bouton de réduction en fin de zone de saisie . groupe « Noms définis » (onglet Formules). La fenêtre « Nouveau nom » s’affiche. Exemple A 1 2 3 salamandres grillons B Mai C Juin 84 18 D Juillet 105 72 62 33 Sélectionnez les cellules A1 :D3. le nom est disponible dans tout le classeur. ou de modifier les références des cellules qu’il désigne. dans le groupe « Noms définis » (onglet Formules). Chaque colonne et chaque ligne de la zone de cellules possède alors son nom d’intitulé.Affichez la fenêtre « Créer des noms à partir de la sélection » : activez le bouton « Créer à partir de la sélection ». Attribution d’un nom à une constante Dans la fenêtre « Nouveau nom » (utilisée ci-dessus).Sélectionnez le tableau en incluant les intitulés des lignes et des colonnes. dans la zone « Fait référence à ». puis sélectionner les cellules. ou bien. Si la constante est un texte. Sélectionnez les cellules dont vous souhaitez nommer l’ensemble. cliquez sur le bouton « Nouveau » de la fenêtre. saisissez le texte précédé du signe égal et entouré de guillemets. faites : Ctrl + F3. saisissez la constante. une feuille sur laquelle il sera disponible.COURS BARDON . Par défaut. Dans la fenêtre « Créer des noms à partir de la sélection ». Validez par Entrée.  Fenêtre « Gestionnaire de noms » Elle permet de définir un nom.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Deux méthodes d’attribution d’un nom :  Saisie dans la zone Nom Cette méthode est rapide. Au lieu de saisir directement les références. Exemple : =«Le total est ». Vous pouvez définir une autre zone de validité. Ces références peuvent être modifiées. 57 . Activez le bouton « Créer à partir de la sélection ». s’il s’agit d’une constante autre qu’un texte. dans la zone « Fait référence à ». laissez cochées les cases » Ligne du haut » et « Colonne de gauche ». plus rapidement. Saisissez un nom. Pour attribuer un nouveau nom. La fenêtre « Nouveau nom » s’affiche avec les références absolues des cellules sélectionnées. Pour l’afficher. Activez le bouton d’agrandissement . de le supprimer. ou gardez le nom éventuellement proposé par Excel. également de le modifier. . Puis saisissez un nom dans la zone Nom (zone gauche au-dessus de la grille). précédées du nom de leur feuille. sans le signe égal.

dans le groupe « Noms définis » (groupe Formules). Il a l’avantage d’être plus explicite qu’une référence colonne ligne. Saisissez =D6*(1+ Activez le bouton « Utiliser dans la formule ». Dans une cellule vide. Le nom Totalité peut être intégré dans la formule par saisie directe ou par insertion. Validez. Le nom est alors inséré dans la formule. onglet Formules) > Appliquer les noms. ce qui signifie que 39703 jours se sont écoulés depuis le 1er janvier 1900.  Saisie d’un nom dans une formule On garde la possibilité d’utiliser les références. dans les formules déjà saisies Après définition d’un nom. on peut vouloir l’appliquer aux formules déjà saisies : Ouvrez le menu déroulant du bouton « Définir un nom » (groupe « Noms définis ».  Saisie directe Un nom peut être saisi directement dans une formule. sélectionnez les noms à appliquer (Ctrl + clic). 6.COURS BARDON . Dans le menu déroulant. Exemple : attribution du nom TauxTVA. Le résultat est 62. Par exemple. onglet Formules) permet également de coller un nom ou bien la liste des noms avec les références des cellules correspondantes : activez l’option « Coller des noms ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 Les noms des intitulés des lignes et des colonnes apparaissent maintenant dans la liste déroulante de la zone Nom. On obtient la somme de toutes les valeurs des cellules de Totalité.  Collage de noms Le menu déroulant du bouton « Utiliser dans la formule » (groupe « Noms définis ». saisissez =salamandres juillet ou bien =juillet salamandres. appelé « numéro de série ». puis renseignez la fenêtre « Coller un nom ». La cellule D2 de valeur 62 est située à l’intersection de la ligne nommée salamandres et de la colonne nommée Juillet. le 12/09/2008 correspond au numéro de série 39703. Dans la fenêtre « Affecter un nom ». choisissez TauxTVA. 58 . Tapez la parenthèse fermante. Saisissez dans une cellule la formule =somme(Totalité). DATE ET HEURE  Date Excel enregistre une date sous la forme d’un nombre. calculé à partir du 1er janvier 1900.  Insertion On peut également insérer le nom dans une formule en utilisant le menu déroulant du bouton « Utiliser dans la formule ».  Autre exemple Attribuez le nom Totalité à une plage de cellules. L’espace inséré entre les mots salamandres et juillet correspond à l’opérateur d’intersection.  Remplacer les références colonne/ligne par un nom.  Reprenons l’exemple précédent. puis saisie de la formule =D6*(1+TauxTVA).

on peut afficher le numéro de série d’une heure. Exemple : 00:00:45 secondes est converti en 45 / (24 * 60 * 60). Exemples : L’heure 12:00 correspond à 12/24.COURS BARDON .Ou bien : saisissez par exemple 15/1/1900. le groupe « Audit de formules » contient les commandes spécifiques à l’audit de formules. activez le bouton « Afficher les formules ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 7 Vous pouvez vérifier si le 1er janvier 1900 est bien la date par défaut. soit 0. . ERREURS ET REFERENCES CIRCULAIRES Sous l’onglet Formules. La saisie est automatiquement au format Date . La cellule doit afficher le numéro de série 15 (nombre de jours depuis le 1er janvier 1900). et examiner : . mettez-la en format Standard (clic droit sur la cellule > Format de cellule.  Audit de formules Indépendamment de toute erreur. L’heure 18:00 correspond à 18/24 soit 0. La transformation par Excel d’une date ou d’une heure en nombre. on peut souhaiter auditer une formule.C3. en lui appliquant le format Standard (clic droit dans la cellule contenant l’heure > Format de cellule > Onglet Nombre > Catégorie Standard. 7. sélectionnez Standard. c’est-à-dire le processus de son calcul."d") renvoie le nombre de jours (d initiale de « days ») entre deux dates.Des valeurs de cellules.00052 (paramétrage à cinq décimales). avec l’une des méthodes suivantes : . L’heure 24:00 correspond à 1. 59 . soit 0. . AUDIT DE FORMULES. validez).Activez le bouton Office > Options Excel > Options avancées.  Heure Excel enregistre une heure sous forme de fraction : heures / 24. Ou bien tapez Ctrl + guillemets (tapez de nouveau Ctrl + guillemets pour les masquer). Minutes et secondes sont également enregistrées sous forme de fractions : . à la vérification et à la recherche d’erreurs. ainsi qu’aux références circulaires.01042. Il n’est pas possible de mettre directement des dates à la place des deux premiers arguments.Les liaisons existantes avec d’autres cellules : antécédents.Les secondes sont converties en : secondes / (24 * 60 * 60). Comme pour une date. la formule =DATEDIF(C2. Pour afficher toutes les formules de la feuille. Par exemple. Validez). . validez.Son évaluation. Sous l’onglet Nombre. dont la première est saisie dans C2 et la deuxième (plus tardive) dans C3. Dans la rubrique « Lors du calcul de ce classeur ».75. Or la fonction DATEDIF requiert en arguments des numéros de série.5. Exemple : 00:15:00 minutes est converti en 15 / (24 * 60). dépendants.Les minutes sont converties en : minutes / (24 * 60). car en tant qu’arguments elles ne seraient pas converties en numéros de série. permet d’effectuer des calculs avec des données de ce format. vérifiez si la case « Utiliser le calendrier depuis 1904 » n’est pas cochée. soit 0. .

Exemple Saisissez des valeurs numériques dans B2 et C5. Leur valeur dépend de celle de A10. éventuellement la formule qu’elle contient. Pour supprimer l’affichage de ces flèches. chacune sur une ligne. Ces liaisons sont matérialisées par des flèches. l’une venant de B2 et l’autre de C5. dans le cadre de l’évaluation. sélectionnez-les. La valeur de A3 dépend de celles des antécédents. Des flèches pointent sur la cellule contenant la formule.  Antécédents Sélectionnez la cellule contenant la formule dont on recherche les antécédents. cliquez sur le bouton « Ajouter un espion ». Sélectionnez A10 et activez le bouton « Repérer les dépendants ». puis validez. 60 . Exemple Saisissez une valeur numérique dans A10.  Dépendants Sélectionnez la cellule dont on recherche les dépendants. activez le bouton du même nom. ouvrez le menu déroulant du bouton « Supprimer les flèches » > Supprimer les flèches des antécédents. pas à pas. Activez le bouton « Repérer les antécédents ». « Pas à pas détaillé » permet de suivre le processus de calcul de la formule. elles pointent l’une vers B8. en provenance des cellules utilisées dans la formule. Les cellules sélectionnées apparaissent dans la fenêtre Espion. Quand vous souhaitez « espionner » des valeurs de cellules. Un double-clic sur une ligne sélectionne sur la feuille la cellule correspondante. Pour supprimer l’affichage de ces flèches. Activez le bouton « Repérer les dépendants ». avec leur valeur (quand la cellule n’est pas vide).  Suivi de la valeur d’une cellule Il peut être utile de suivre la valeur d’une cellule. « Evaluer » permet de remplacer le terme souligné par son résultat. Pour afficher la fenêtre « Evaluation de formule ». Deux flèches partent de A10. « Pas à pas sortant » permet de revenir au niveau supérieur (dans le cadre juste au-dessus). puis saisissez dans la cellule A3 la formule =B2+4*C5 B2 et C5 sont antécédents de A3. Afficher la fenêtre Espion en activant le bouton du même nom. Elle peut rester afficher en cours de saisie. Deux flèches pointent sur A3. l’autre vers C12.  Evaluation d’une formule Il peut être utile d’examiner le processus d’évaluation d’une formule.COURS BARDON .EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Liaisons Il peut être utile de visualiser les liaisons existantes avec d’autres cellules. B8 et C12 sont dépendants de A10. activez le bouton « Supprimer les flèches ». Sélectionnez A3 et activez le bouton « Repérer les antécédents ». Pour supprimer l’affichage des flèches. ouvrez le menu déroulant du bouton « Supprimer les flèches » > Supprimer les flèches des dépendants. Des flèches partent de la cellule sélectionnée et pointent sur les formules qui l’utilisent. puis saisissez dans B8 la formule =A10+9 et dans C12 la formule =7*A10.

61 . Pour afficher la liste des cellules contenant une référence circulaire. Il y a arrêt des calculs. ainsi que l’écart maximal entre deux valeurs. A la rubrique « Mode de calcul ». ainsi qu’une balise quand elle est sélectionnée.EXCEL 2007 / CHAPITRE 7  Erreurs  Messages d’erreurs Après validation d’une saisie. lorsqu’Excel repère une erreur. Pour activer cette option. activez le bouton du même nom. Not Available). « Modifier dans la barre de formule » : place le curseur dans la barre de formule pour modifier la formule.  Vérification des erreurs Pour afficher la fenêtre « Vérification des erreurs ». cochez la case « Activer le calcul itératif ». dans la catégorie « Formules ». « Options » : affiche la fenêtre « Options Excel ».COURS BARDON . #NOM ?. #N/A (valeur non disponible. #REF !. et elle peut ainsi aider à la résoudre. Dans la fenêtre « Options Excel ». cliquez sur « Options » . Cette fenêtre indique les cellules contenant une erreur (activez les boutons « Précédent » et « Suivant »). « Ignorer l’erreur » : l’erreur ne sera plus indiquée dans cette fenêtre. Le menu déroulant de la balise propose des options similaires à celles de la fenêtre « Vérification des erreurs ». on dit qu’il y a référence circulaire. la cellule affiche un bref message commençant par un dièse # et indiquant sa nature. choisissez la catégorie « Formules ». dès que le nombre d’itérations est atteint ou dès que l’écart entre deux valeurs est inférieur ou égal à l’écart fixé. Pour qu’il y ait calcul itératif. puis à la rubrique « Vérification des erreurs ». Si l’expression « Calculer » s’affiche alors sur la barre d’état. « Aide sur cette erreur » : permet d’accéder à l’aide en ligne. sans que l’écart entre deux valeurs soit inférieur ou égal à l’écart fixé. ouvrez le menu déroulant du bouton « Vérification des erreurs » > Références circulaires. cela signifie que le nombre d’itérations a été atteint.  Référence circulaire Lorsqu’une cellule fait référence à son propre résultat. à moins que ne soit activée l’option « Rétablir les erreurs ignorées ». Exemples de valeurs d’erreurs : #VALEUR !.  Marque et balise On peut paramétrer Excel pour qu’une cellule contenant une erreur affiche une marque (il s’agit d’un petit triangle à l’angle supérieur gauche). cochez la case « Activer la vérification des erreurs d’arrière-plan ». dans la fenêtre « Options Excel ». Une référence circulaire peut être utilisée volontairement. étudiée cidessus au paragraphe Evaluation d’une formule. Excel doit être paramétré en ce sens : activez le bouton Office > « Options Excel » > « Formules ». Puis paramétrez le nombre de fois que la formule sera évaluée (« Nb maximal d’itérations »). « Afficher les étapes du calcul » : affiche la fenêtre « Evaluation de formule ». activez « Rétablir les erreurs ignorées ».

H2 affiche : La somme est 7. On place des parenthèses même en l’absence d’argument. élargissez la colonne (cliquez-glissez sur le bord droit de la case d’en-tête de la colonne). Les arguments sont mis entre parenthèses. Un texte peut être juxtaposé à une fonction grâce à l’esperluette &. ARGUMENTS Sauf exceptions. validez après chaque saisie en appuyant sur la touche Tab . qui n’est jamais la même. saisissez la formule =«La somme est »&SOMME(F1. afin d’indiquer qu’il s’agit d’une fonction (et non d’un nom de cellule). Les valeurs qui ne sont pas numériques sont ignorées. Les références étant relatives dans cet exemple. =ALEA() renvoie une valeur aléatoire. elle doit être précédée du signe égal. une fonction requièrent des données. Quand il y a plusieurs arguments. L’onglet « Formules » contient le groupe « Bibliothèque de fonctions ». appelées arguments. ils doivent être séparés par un point-virgule. Si des signes dièses # s’affichent. Saisissez un nombre dans chaque cellule. La formule =ENT(SOMME(E6:G8)) renvoie la partie entière de la somme des valeurs de la plage E6:G8. entre 0 et 1. pour retourner un résultat. Exemple Sélectionnez la plage F1:G3. Exemple : La formule =MAINTENANT() renvoie la date et l’heure courantes. on peut recopier la formule par cliquéglissé sur la poignée de la cellule H1 sélectionnée. 62 . jusqu’en H3 (ou plus rapidement en doublecliquant sur la poignée de H1). utilisables dans les formules. Validez.  Fonctions avec un argument La formule =MOYENNE(3:3) renvoie la moyenne des valeurs de la ligne 3.  Exemples de formules utilisant des fonctions  Fonction sans argument La formule La formule =AUJOURDHUI() renvoie la date courante.EXCEL 2007 / CHAPITRE 8 Chapitre 8 – LES FONCTIONS Excel 2007 propose plus de 300 fonctions. et H3 affiche : La somme est 11. Dans la cellule H1. Si la fonction est en début de formule.G1). H1 affiche : La somme est 3. 1.COURS BARDON .

puis insérer une fonction. ou bien vous connaissez son thème et vous saurez la retrouver dans la liste des fonctions de ce thème.B1:B6. procédez ainsi : . RECHERCHE ET INSERTION D’UNE FONCTION Pour utiliser une fonction dans une formule. Ou bien dans la barre de formule. - Recherche de la fonction  Soit vous saisissez dans la zone « Rechercher une fonction » ce que vous souhaitez faire (par exemple : calculer le reste d’une division). quelle que soit la cellule d’écriture de la formule. 63 . activez alors le thème correspondant de la Bibliothèque de fonctions. Comme l’illustrent ces exemples. un nom attribué ou une autre fonction.COURS BARDON . Il vous faut alors passer par la fenêtre « Insérer une fonction » (voir ciaprès « Pour rechercher. La référence étant absolue. 2. les références d’une plage. la référence d’une cellule.NoErables) renvoie la somme de la constante 5.  Fonction avec quatre arguments La formule =SOMME(5. de la valeur de la cellule C3 et de la valeur des cellules de l’ensemble nommé NoErables. vous ignorez le nom de la fonction à utiliser.Sélectionnez la cellule qui contiendra le résultat. bien que sachant ce que vous voulez faire. .C3. puis validez en tapant Entrée.EXCEL 2007 / CHAPITRE 8  Fonction avec deux arguments La formule =DROITE($H$6.4) renvoie les 4 derniers caractères du texte contenu dans la cellule H6. cliquez sur le bouton « Insérer une fonction ». Excel propose alors un choix restreint de fonctions. cliquez sur le bouton « Insérer une fonction ». Vous pouvez alors directement le saisir. des valeurs de la plage B1:B6. . Dans l’exemple (calcul du reste d’une division).  Pour rechercher. puis insérer une fonction »).Soit vous connaissez le nom de la fonction.Dans le groupe « Bibliothèque de fonctions ».Soit. une info-bulle vous aidera si nécessaire pour l’écriture des arguments (voir § 3 « Saisie directe » de ce chapitre).Soit vous avez récemment utilisé la fonction. . trois cas se présentent : . le texte de référence sera toujours celui de la cellule H6. La fonction SOMME peut recevoir de 1 à 30 arguments. Un argument peut être une constante. d’icône fx (f est l’initiale de fonction et x symbolise un argument). Excel propose en particulier MOD. il existe différents types d’arguments. Le signe égal s’affiche aussitôt dans la cellule résultat et la fenêtre « Insérer une fonction » apparaît.

La validation insère une parenthèse fermante. une liste de fonctions s’affiche dans la zone centrale. ou gardez ceux qui sont éventuellement proposés. En cliquant sur le nom de la fonction. NB. EXEMPLES  Bouton somme automatique Σ  Le bouton « Somme automatique » est situé dans le groupe « Bibliothèque de fonctions ». en particulier celle de ses arguments. et le résultat est affiché dans la cellule. Validez.Validez. . puis validez. souvent utilisées : Moyenne. . parmi la dizaine de catégories proposées. L’insertion des arguments peut être effectuée soit par saisie. dans le groupe « Edition ». soit par sélection de cellules. Il est également présent sous l’onglet Accueil. une info-bulle affiche le nom de la fonction et les arguments requis. 3. Les arguments cités entre crochets sont facultatifs. Juste après la saisie de la première parenthèse ouvrante. Le résultat de la fonction s’affiche dans la cellule. Ou bien saisissez le nom de la fonction dans la zone centrale. En cliquant sur un argument. ou en double-cliquant sur la fonction. Bien que ce bouton soit nommé « Somme automatique ». Le résultat s’affiche en bas de la fenêtre au fur et à mesure de la saisie des arguments. Fermez la parenthèse. l’aide sur cette fonction apparaît. Saisissez les arguments. 64 .Une nouvelle fenêtre « Arguments de la fonction » apparaît. vous pouvez le saisir directement. 4.COURS BARDON . SAISIE DIRECTE Si vous connaissez le nom exact de la fonction que vous souhaitez insérer dans une formule. ainsi qu’un bref descriptif. La sélection d’une fonction par simple clic affiche sa syntaxe.Sélectionnez une fonction. Selon la catégorie choisie. son menu déroulant propose également quatre autres fonctions. Le lien hypertexte Aide donne de plus amples informations. . Max et Min. Sélectionnez la cellule qui contiendra le résultat. Validez le choix par OK. Cliquez sur le bouton Σ. puis validez (tapez Entrée ou cliquez dans une autre cellule). puis sélectionnez les cellules contenant les valeurs à additionner. l’argument correspondant dans la cellule est mis en évidence.EXCEL 2007 / CHAPITRE 8  Soit vous sélectionnez dans le menu déroulant une catégorie de fonctions. La fonction dotée de ses arguments est insérée dans la formule.

17). sinon elle renvoie FAUX.EXCEL 2007 / CHAPITRE 8 Précisions sur la fonction NB La fonction NB totalise : . La fonction SI peut n’être dotée que de deux arguments. L’option « Autres fonctions » du menu du bouton « Somme automatique » affiche la fenêtre « Insérer une fonction » qui permet d’accéder à toutes les autres fonctions d’Excel.4.«D5 contient » &(NBCAR(D5)-NBCAR(D4))&« caractères de plus que D4») La fonction NBCAR renvoie le nombre de caractères du texte passé en argument.23) affiche pour résultat le nombre de cellules de la plage A1:Cl contenant des valeurs numériques.«la valeur est supérieure à »&B1) L’esperluette & permet de juxtaposer la valeur de B1 au texte.«supérieur ou égal».«La date est dépassée») Il est possible de comparer des textes littéraires (ordre alphabétique) ou des dates comme dans cet exemple. sinon Résultat_si_Test_faux) L’expression Test contient nécessairement un opérateur logique : égal = . 65 . inférieur < . Exemple La formule =SI(E6=«Jaune» .8. Pourcentage…) etc. Texte. est vraie ou fausse (expression dite logique) : SI (Test. Cette fonction est très utilisée. =«Le résultat est » &SI(T9>=U6. Exemple : =NB(A1:C1. des calculs. Excel ne reconnaissant pas la casse). auquel est ajouté 2 (arguments 8 et 23 de la fonction).«inférieur») L’esperluette & permet de juxtaposer le texte à la fonction. La date la plus récente est la plus grande. Les deux résultats suivants ( Résultat_si_Test_vrai et Résultat_si_Test_faux ) peuvent contenir des fonctions. appelée « Test ».  La fonction SI  Définition Une formule contenant la fonction SI est appelée une formule conditionnelle.Le nombre de cellules contenant des valeurs numériques de chacun de ses arguments. . supérieur > .COURS BARDON . alors Résultat_si_Test_vrai. =SI(NBCAR(D5)>NBCAR(D4).« la couleur est jaune ») renvoie le texte « la couleur est jaune » si E6 contient le mot jaune (en minuscules ou en majuscules. supérieur ou égal >= . La fonction SI renvoie un résultat qui diffère selon qu’une expression.En ajoutant éventuellement le nombre de ses arguments qui sont des valeurs numériques.  Autres exemples de fonctions conditionnelles =SI(A2>B1 . inférieur ou égal <= . =SI(G18>DATE(2010. différents types d’expression (Date.

 SUPPRESPACE SUPPRESPACE(texte) La fonction supprime dans le texte spécifié les espaces « de trop ».«=24 ») renvoie le nombre de cellules dont la valeur égale 24. il y a trois niveaux d’imbrication : SI SI REPT.«La valeur de C2 est 3.critère) La fonction compte le nombre de cellules de la plage donnée. en nombre égal à la valeur du 2ème argument. La formule =NB. 4 ou 5») Une fonction peut en imbriquer d’autres.B3>A3) signifie B3=5 et B3>A3 L’opérateur OU a la même syntaxe : =SI(OU(C2=3. 66 .4) . Positionnez bien les guillemets.SI(plage. « =paris ») renvoie le nombre de cellules de la plage indiquée en argument. Excel ne distingue pas les majuscules des minuscules ).B3>A3). qui répondent au critère spécifié.SI(B2:C5. La formule =NB. sept niveaux sont possibles.«5 est strictement supérieur à »&A3) Opérateur ET : ET(B3=5 .REPT(C2.  NB.EXCEL 2007 / CHAPITRE 8 =SI(ET(B3=5. Mettez bien les guillemets. la mise en forme est ignorée.  Autres exemples  EXACT EXACT(texte1.texte2) La fonction renvoie la valeur VRAI si les deux textes spécifiés sont identiques. Exemples La formule =NB. Le nombre de parenthèses fermantes doit être égal au nombre de parenthèses ouvrantes.VIDE(plage) La fonction compte le nombre de cellules vides dans la plage spécifiée.C2=4. sinon elle renvoie FAUX.  MAJUSCULE et MINUSCULE MAJUSCULE(texte) et MINUSCULE(texte) Chaque fonction convertit le texte passé en argument dans la casse spécifiée.SI(B2:C5.6))) Dans ce dernier exemple.SI NB.VIDE NB.COURS BARDON .C2=5).SI(A1:B3 . qui contiennent la valeur Paris (quelle que soit la casse des lettres.  NB.«>=»&D1) renvoie en résultat le nombre de cellules de la plage B2:C5 dont la valeur est supérieure à celle de la cellule D1.SI(A2=D2. La fonction REPT affiche la répétition du texte passé en 1er argument. =SI(A2<>C2 .REPT(A2. La casse est considérée.

et il affiche les résultats dans les cellules de la plage préalablement sélectionnée H1:H3.COURS BARDON . EXEMPLES  Exemple simple 1. CREATION D’UNE FORMULE MATRICIELLE La procédure comprend trois étapes : 1. Ceci est particulièrement intéressant quand le nombre de cellules à traiter est important. Excel a entouré la formule d’accolades. 1. utilisée dans un calcul. Validez en tapant les touches Ctrl + Maj + Entrée. La formule apparaît alors entre accolades dans la barre de formule. 67 . Dans la barre de formule.Préserve la plage de cellules contenant les résultats (voir § 3 « Contraintes particulières »). Cette validation permet d’indiquer qu’il s’agit d’une formule matricielle. 3. Cliquez dans la barre de formule et saisissez la formule matricielle. Validez par Ctrl + Maj + Entrée. . Tapez de nouveau les touches Ctrl + guillemets pour masquer les formules.EXCEL 2007 / CHAPITRE 9 Chapitre 9 – LES FORMULES MATRICIELLES Une formule matricielle est une formule contenant une matrice. la formule s’affiche dans chaque cellule de la plage H1:H3. soit H1:H3. c’est-à-dire une plage de cellules. 2. 2. L’utilisation d’une formule matricielle : . Sélectionnez la plage de cellules résultats. Sélectionnez la plage des cellules qui contiendront les résultats. c’est-à-dire la plage des cellules qui contiendront chacune la formule matricielle.Permet d’éviter la copie de formule (voir § 2 « Exemples »). En affichant toutes les formules (tapez Ctrl + guillemets). montrant ainsi qu’il s’agit d’une formule matricielle. saisissez : =f1:f3+g1:g3 3. 2.

on va utiliser une formule matricielle pour les recalculer : 1. saisissez les chiffres de 2 à 9. Validez par Ctrl + Maj + Entrée.  Calcul du Prix TTC Chapitre précédent : en E6. 2. 3. on avait saisi la formule =D6*(1+$B$3). on avait saisi la formule =B6*C6. Supprimez les résultats contenus dans la plage E6:E9. Validez par Ctrl + Maj + Entrée. On va utiliser une formule matricielle pour les recalculer : 1. 2. 3.COURS BARDON . Après validation. Sélectionnez la plage de cellules résultats D6:D9. 3.LES FORMULES au § 3 « Exemple »  Calcul du Prix HT Chapitre précédent : en D6. Les résultats apparaissent directement dans la plage E6:E9. 3. 2. de supprimer ou de déplacer une cellule appartenant à une plage contenant une formule matricielle. sans copie de formule à effectuer. Les résultats apparaissent directement dans la plage D6:D9. Cliquez dans la barre de formules et saisissez la formule matricielle =D6:D9*(1+$B$3). Cliquez dans la barre de formule et saisissez la formule matricielle =B1:I1*A2:A9. Cela permet de préserver la plage contenant cette formule. Ici encore. 1. Sélectionnez la plage de cellules résultats B2:I9. Cliquez dans la barre de formule et saisissez la formule matricielle =B6:B9*C6:C9. on avait copié la formule jusqu’en E9. Supprimez les résultats contenus dans la plage D6:D9. suppression ou déplacement Il n’est pas possible d’insérer. L’utilisation d’une formule matricielle est d’autant plus intéressante que le nombre de cellules résultats est important. Les 81 cellules affichent les résultats. sans copie de formule à effectuer. CONTRAINTES PARTICULIERES  Insertion. Sélectionnez la plage de cellules résultats E6:E9. Après validation.  Table de multiplications Dans les cellules de la plage B1:I1 ainsi que dans les cellules de la plage A2:A9.EXCEL 2007 / CHAPITRE 9  Reprenons l’exemple du chapitre 7 . Validez par Ctrl + Maj + Entrée. on avait copié la formule jusqu’en D9. 68 .

Cliquez dans la barre de formule et effectuez les modifications nécessaires. puis affichez la fenêtre « Sélectionner les cellules » : sous l’onglet Accueil. le message « Impossible de modifier une partie de matrice » apparaît. Exemple 1.EXCEL 2007 / CHAPITRE 9  Modification d’une formule matricielle 1. et validez. . 2. puis appuyez sur Ctrl + / . dans le groupe Edition. Sélectionnez la plage de cellules résultats.1}. 2.13. Excel ajoute deux autres accolades à la formule. 3. Validez par Ctrl + Maj + Entrée.4. activez le bouton « Rechercher et sélectionner » > Sélectionner les cellules. comme précédemment.Ou encore : sélectionnez une cellule de la plage. Les valeurs de chaque ligne sont séparées par des points. et il affiche les résultats dans la plage préalablement sélectionnée.  Essai de modification d’une cellule faisant partie d’une matrice Si par erreur. Exemple : sélectionnez E1:G2. SAISIE D’UNE PLAGE DE NOMBRES Une formule matricielle permet également de créer une plage de nombres. Validez par Ctrl + Maj + Entrée (même si on a tout effacé). Puis appuyez sur la touche Suppr. on a voulu modifier la valeur d’une cellule faisant partie d’une matrice. Appuyez sur le bouton Annuler situé dans la barre de formule. Cochez la case « Matrice en cours ».COURS BARDON . c’est-à-dire qui contiennent chacune la formule matricielle. Sélectionnez la plage de cellules résultats. Exemple ={2.  Effacement d’une formule matricielle Sélectionnez la plage de cellules résultats.Ou bien : sélectionnez une cellule de la plage.6. 69 . 3. 4.Sélectionnez par cliqué-glissé. Cliquez dans la barre de formule et saisissez la formule cette fois-ci avec accolades. Le passage à la ligne suivante est signalé par un point-virgule.7. On dispose de plusieurs méthodes de sélection : .

classés par catégorie. Une zone de graphique sélectionnée est entourée d’un cadre bleuté plus épais. Par ailleurs. On peut créer ainsi. Exemple On a sélectionné la plage de cellules C1:I5. sur la même feuille. Par exemple si des étiquettes ne jouxtent pas la plage de cellules à sélectionner. CREATION ET MODIFICATIONS D’UN GRAPHIQUE  Création et outils Un graphique est efficace pour représenter. dans le groupe Graphiques.EXCEL 2007 / CHAPITRE 10 Chapitre 10 – LES GRAPHIQUES 1. Utilisez si nécessaire la touche Ctrl (cf. - Au sein de la catégorie précédemment choisie. 70 . En cliquant sur le lanceur du groupe. on accède à la galerie des graphiques. chapitre 2 § 1 « Sélection de cellules »). des commandes « Outils de graphique » sont disponibles sur les onglets aux noms explicites : Création. cliquez sur le graphique souhaité. procédez ainsi : - Sélectionnez la plage de cellules contenant les données à représenter. Ligne et Secteurs . - Choisissez la catégorie de graphique : sous l’onglet Insertion. Disposition et Mise en forme. on affiche le menu propre à cet élément. Quand la zone de graphique est sélectionnée. y compris les intitulés (ou « étiquettes ») des lignes et des colonnes.COURS BARDON . « faire parler » des données chiffrées. on a choisi le premier type de courbe. en faisant un clic droit sur un élément de la zone de graphique. cliquez sur la catégorie souhaitée. Sont souvent utilisés les types : Colonne . d’autres graphiques relatives aux mêmes données. La zone de graphique apparaît sélectionnée (cadre plus épais). Pour créer un graphique. Dans la catégorie « Ligne ».

Dans la fenêtre « Modifier le type de graphique ».  Changement de type de graphique Pour changer de type de graphique : . Puis affichez la fenêtre « Déplacer le graphique » : sous l’onglet Création. ainsi que l’axe secondaire sur le côté droit. les étiquettes. quand les autres sont exprimées en milliers). faites un clic droit. La nouvelle courbe s’affiche. dans la catégorie « Options des séries ».  Emplacement de la zone de graphique Par défaut. Cliquez sur l’option « Mettre en forme une série de données ». Pour créer un axe secondaire : clic droit sur cette série (éventuellement. Exemple Reprenons l’exemple précédent. les axes. Validez. Validez. La zone de graphique comprend tous les éléments relatifs au graphique : le graphique luimême. S’affichent la nouvelle courbe. Cochez la case « Axe secondaire ». Il est mis à jour lors de la modification de ces données. Pointez sur la courbe des données « Par vélo ». aux endroits affichant des points. Une info-bulle indiquant « Série Par vélo… ». pour qu’elle soit visible. L’axe secondaire apparaît à droite. également modifier sa dimension en cliquant-glissant sur son contour. la zone de graphique est placée sur la feuille où sont situées les données. créez un autre graphique de type « Ligne ») > « Mettre en forme une série de données ».Ou bien faites un clic droit sur le graphique > « Modifier le type de graphique ».COURS BARDON . On peut la déplacer par cliqué-glissé (pointeur en croix fléchée).EXCEL 2007 / CHAPITRE 10 On appelle communément « graphique » ce qui est en fait la « zone de graphique ». Indiquez la feuille souhaitée. non d’une copie. dans le groupe « Emplacement ». afin d’attribuer un axe secondaire à la série « Par vélo ». . choisissez le nouveau type souhaité. Il s’agit d’un déplacement. Elle peut être déplacée sur une autre feuille du classeur. Cliquez sur la zone de graphique afin de la sélectionner. Dans la fenêtre « Mise en forme des séries de données ». activez le bouton « Déplacer le graphique ». le graphique reste lié aux données sources. il est nécessaire que cette série ait son propre axe vertical. Quel que soit son emplacement. puis activez le bouton « Modifier le type de graphique » du groupe Type de l’onglet Création. puis sur « Options des séries ».  Ajout d’un axe secondaire Si les valeurs d’une série de données sont d’un ordre de grandeur très différent de celui des autres données (par exemple des valeurs exprimées en dizaines. Un second axe est qualifié d’axe « secondaire ». cochez la case « Axe secondaire ». 71 . etc.Cliquez sur le graphique.

 Interversion lignes et colonnes Par défaut. et sélectionnez les cellules contenant les valeurs de la nouvelle série. activez le bouton « Intervertir les lignes/colonnes ». Cliquez sur la flèche « Autres » permet d’accéder à la galerie de toutes les dispositions proposées. ou sélectionnez la cellule de la feuille qui le contient (dans ce cas.  Ajout d’une série de données non adjacente Quel que soit son emplacement.  Avec la fenêtre « Modifier la série » Affichez d’abord la fenêtre « Sélectionner la sources de données » en activant le bouton « Sélectionner des données » du groupe « Données » (onglet Création). Après sélection de la zone de graphique. Pour que les étiquettes des lignes les remplacent : sélectionnez la zone de graphique. On peut également appliquer cette méthode pour augmenter le nombre de données représentées. Validez. Dans la zone « Valeurs de la série ». sur la feuille contenant les données déjà représentées. Exemple : sur l’axe horizontal.EXCEL 2007 / CHAPITRE 10  Données sources  Dimensions de la plage des données sources Sélectionnez la zone de graphique. une série de données peut être ajoutée aux données sources. PRESENTATION DE LA ZONE DE GRAPHIQUE  Disposition des éléments du graphique  Dispositions prédéfinies Sous l’onglet Création. - Exemple : Ajoutez la série « A pied » : La courbe bénéficie de l’axe secondaire créé. ou sur une autre feuille du classeur. Cliquez sur le bouton « Ajouter ». dans le groupe Données. 2. Dans la zone « Nom de la série ». puis collez-les dans la zone de graphique sélectionnée. 72 . il existe deux méthodes pour ajouter une série :  « Copier/Coller » Copiez les cellules de la série.COURS BARDON . les étiquettes des colonnes sont indiquées sur l’axe horizontal du graphique. Pour réduire le nombre de données représentées par le graphique. laissez le signe égal =. La fenêtre « Modifier la série » s’affiche. saisissez le nom de la série à ajouter. à condition que les nouvelles données jouxtent les données déjà représentées. dans le groupe « Dispositions du graphique ». - Ou bien en faisant : clic droit sur la zone de graphique > Sélectionner des données. Les données représentées apparaissent entourées. les mois sont remplacés par les moyens de transport. Puis sous l’onglet Création. Excel propose des dispositions en fonction du type de graphique. il y a mise à jour si le contenu de la cellule change). il suffit de cliquerglisser sur un angle du cadre bleu qui entoure la plage des données sources.

ou format.  Distinction d’une donnée Pour mettre en évidence une donnée d’un graphique. en cliquant dessus.Clic droit sur cette donnée > Mettre en forme le point de donnée. dans la catégorie « Options des séries ». Axes et Arrière-plan ». 73 . . Exemple à droite d’une explosion des secteurs d’un graphique type « Secteurs » :  Pour excentrer un seul secteur Sélectionnez le secteur à déplacer.   Mise en forme  Styles prédéfinis Sous l’onglet Création. puis cliquez-glissez dessus. Procédez ainsi : . et renseignez la fenêtre « Format de la zone de graphique ». On peut notamment afficher la fenêtre concernant sa mise en forme. Toute modification donne lieu à un aperçu instantané du changement sur le graphique. paramétrez « l’explosion » des secteurs. titre. afin qu’elle soit la seule à être sélectionnée. du La modification de la « Rotation 3D » d’un graphique en 3D permet souvent de le rendre plus lisible : dans le groupe « Arrière-plan ». .Sélectionnez la série en cliquant sur l’une de ses données.Dans cette série. Cliquez sur la flèche « Autres » permet d’accéder à la galerie de tous les styles proposés. On dispose d’un aperçu instantané sur le graphique. emplacement).COURS BARDON . Ces éléments sont modifiables séparément (exemple : cadre de la zone de graphique). série. Excel propose des styles en fonction du graphique. etc.  Graphique en secteurs : excentration Pour excentrer tous les secteurs Faites un clic droit sur le graphique > Mettre en forme une série de données. on lui applique une mise en forme qui la distingue des autres données. Quand on pointe sur l’un d’eux.Renseignez la fenêtre « Mettre en forme le point de donnée ».  Mise en forme d’un élément de la zone de graphique Une zone de graphique est constituée de divers éléments : axe.EXCEL 2007 / CHAPITRE 10  Disposition individuelle des éléments L’onglet « Disposition » contient les groupes « Etiquettes. une info-bulle indique son nom. légende. dans le groupe « Styles du graphique ». Un clic droit sur un élément fait apparaître le menu propre à cet élément. zone de graphique. Leurs commandes permettent de modifier des éléments de la zone graphique (exemples : masquage ou affichage. activez le bouton « Rotation 3D ». quadrillage. . zone de traçage (incluse dans la précédente). sélectionnez la donnée à mettre en évidence. Dans la fenêtre « Mise en forme des séries de données ».

Diverses courbes de tendance sont proposées.Dans la fenêtre « Mise en forme des séries de données ». procédez ainsi : - - Sélectionnez la zone de graphique. Après sélection de la série. En cliquant sur « Autres options de la courbe de tendance ». Renseignez la fenêtre. les angles d’une courbe. c’est-à-dire arrondir. Excel permet le traçage automatique d’une courbe de tendance. BARRES ET LIGNES Sous l’onglet « Disposition ». 3.COURS BARDON . activez le bouton « Barres d’erreur » du groupe Analyse. Pour copier la zone de graphique en image. Validez. . Collez. Ses éléments ne seront plus modifiables. Après sélection de la série. on utilisera les commandes du groupe « Analyse ». le « graphique image » ne sera pas modifié.  Courbes de tendance Comme son nom l’indique. dans le groupe « Presse-papiers ». COPIER UN GRAPHIQUE EN IMAGE On peut copier une zone de graphique en image. ANALYSE : COURBES DE TENDANCE. activez le bouton « Courbe de tendance » du groupe Analyse. il est possible d’ajouter des lignes de projection ou des barres.  Barres d’erreur Sur certains types de graphiques. Affichez la fenêtre « Copier une image » : sous l’onglet Accueil. Après sélection de la série. dans la catégorie « Style de trait ». procédez ainsi : . 4. ouvrez le menu déroulant du bouton « Coller » > En tant qu’image > Copier comme image. vous pouvez renseigner la fenêtre « Format de courbe de tendance ». une courbe de tendance sert à révéler la tendance des données. activez le bouton « Lignes » ou le bouton « Barres haut/bas » du groupe « Analyse ».  Barres haut/bas et lignes de projection Sur certains types de graphiques. Si les données sources changent. 74 . il est figé.EXCEL 2007 / CHAPITRE 10  Lisser les angles d’une courbe (type « Ligne ») Pour lisser. afin de faciliter la lecture des données.Faites un clic droit sur courbe > « Mettre en forme une série de données ». il est possible d’ajouter des barres d’erreur. Placez le curseur à l’emplacement de destination de l’image. Plusieurs peuvent être tracées pour une même série. cochez la case « Lissage ».

pour regrouper à nouveau les objets : sélectionnez l’un d’eux ayant appartenu au groupe. un objet graphique est toujours un objet « flottant ».  Sélectionner des objets. § 2). A droite du nom. § 1). activez le bouton « Rechercher et sélectionner » > Sélectionner les objets. Il y a de nombreux points communs avec les objets graphiques de Word (cf. chapitre 4 – également des différences importantes. Il existe de nombreuses possibilités de mises en forme. Puis sous l’onglet « Format ». Cliquez au même endroit pour l’afficher à nouveau. Il n’y a plus de notion d’habillage. désactivez le bouton « Sélectionner les objets ». volet « Sélection et visibilité » Pour sélectionner un objet. Elles sont explicites et agréables à tester . Faire un clic droit sur un objet ouvre un menu de commandes propres à ce type d’objet. dans le groupe « Organiser ». nous n’en détaillerons qu’une partie. on se sert sous l’onglet « Insertion ». Ce bouton permet ensuite de les dissocier. ou Maj (Shift) + Tab. OBJETS GRAPHIQUES).  Grouper des objets Pour déplacer ou traiter divers objets simultanément. cliquez dessus. Sélectionner des noms permet de sélectionner les objets correspondants. S’il s’agit d’un objet faisant partie d’un groupe. on peut passer d’un objet à l’autre avec les touches Tab . Pour visualiser la liste des noms des objets présents dans la feuille de calcul. images (cf. diagrammes SmartArt (cf.COURS BARDON . puis cliquez sur l’objet. Sur la feuille. dans le groupe « Organiser ». cliquer sur l’icône de l’œil (élargissez le volet si nécessaire en cliquant-glissant sur son bord gauche) permet de masquer l’objet. sélectionnez le groupe. du groupe « Illustrations » pour les trois premiers types d’objets. ni d’ancrage à un paragraphe. WordArt (cf. affichez le volet « Sélection et visibilité » : sous l’onglet « Mise en page » ou sous l’onglet « Format » d’un objet sélectionné. 75 . Sous Excel. Pour sélectionner plusieurs objets un par un : sélectionnez le premier. et du groupe « Texte » pour un WordArt. activez le bouton « Volet de sélection ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 11 Chapitre 11 – OBJETS GRAPHIQUES Les graphiques étudiés au chapitre précédent font partie des objets graphiques. Cliquezglissez sur les objets à sélectionner. il est pratique de les grouper : sélectionnez les objets (voir ci-après). § 3). § 4). Suite à une dissociation du groupe. activez le bouton « Grouper ». Les boutons fléchés et permettent de changer l’ordre des noms.    Pour placer un objet sur une feuille. Pour sélectionner plusieurs objets voisins à la fois : sous l’onglet Accueil. Il est possible de placer d’autres types d’objets graphiques sur une feuille de calcul : formes (cf. dans le groupe Edition. puis Maj (Shift) + clic pour sélectionner chacun des objets suivants. Pour terminer. en fonction de l’ordre des noms affichés dans le volet. Double-cliquer sur un objet permet d’afficher l’onglet « Format » de ce type d’objet. puis activez le bouton « Regrouper ». posé sur la feuille.

Pour distribuer des objets.  « Avancer » ou « reculer » des objets qui se superposent Sélectionnez l’objet. Sur la feuille. Sont d’abord proposées les formes récemment utilisées. situé dans le groupe « Organiser » sous l’onglet « Format ». sélectionnez-le.  Redimensionner Pour redimensionner un objet.  Alignement et distribution Pour aligner ou distribuer des objets : sélectionnez-les. l’objet garde ses proportions.  Rotation Pour faire pivoter ou pour retourner un objet. utilisez les boutons « Mettre au premier plan » ou « Mettre à l’arrièreplan ». Cliquez pour insérer la forme standard. il faut en sélectionner au minimum trois. Flèches pleines. dans le groupe « Organiser ». Quand le pointeur a l’aspect d’une double flèche. Formes de base. Utilisez les flèches du clavier pour de petits déplacements de la sélection d’objets. groupe « Illustrations ». En cliquant-glissant sur la poignée d’un angle. Vous pouvez cliquer sur le lanceur du groupe pour afficher la fenêtre « Taille ». Pour « l’avancer » ou le « reculer » : sous l’onglet « Format ». Rectangles. Etoiles et bannières et Bulles et légendes. puis pointez sur l’une des poignées du pourtour (rond. Une galerie de formes s’affiche. Ou bien utilisez le bouton « Rotation » du groupe « Organiser » (onglet « Format »). Quand le pointeur a l’aspect d’une croix fléchée. sélectionnez-le. d’où la nécessité de sélectionner au minimum deux objets. c’est-à-dire les disposer à égale distance les uns des autres. 76 . 1. s'il s'agit d'une zone de texte). et utilisez le groupe « Taille ». ouvrez l’onglet « Format ».  Insertion de la forme Cliquez sur la forme choisie. Pour définir une taille précise.EXCEL 2007 / CHAPITRE 11  Déplacement Pour déplacer un ou plusieurs objets : pointez sur la sélection (pointez sur son contour. FORMES Sous l’onglet « Insertion ». boutons dotés d’un menu déroulant. cliquezglissez. puis activez le bouton « Aligner ». carré ou pointillé). puis cliquezglissez sur sa poignée de rotation (rond vert). cliquez-glissez jusqu’à l’emplacement souhaité. cliquez sur le bouton « Formes ».COURS BARDON . puis huit catégories de formes : Lignes. Organigrammes. le pointeur prend la forme d’une croix noire . Ou bien cliquez-glissez sur la feuille pour donner à la forme l’allure souhaitée. Formes d’équation. Il s’agit d’aligner des objets l’un par rapport à l’autre.

on clique sur le point de départ. On commence toujours par afficher les points de la forme. on le termine en relâchant la souris. Elles se distinguent des autres par leur tracé particulier. Cette poignée est appelée « poignée d’ajustement ». la forme restera régulière. On clique à nouveau pour obtenir un angle arrondi. on double-clique. Si vous cliquez-glissez en appuyant sur la touche Ctrl. En cliquant-glissant dessus. pour obtenir une forme fermée.On peut également dessiner par cliqué-glissé. Le pointeur prend l’aspect d’un crayon. 77 .  Forme « Courbe » On commence par cliquer. .  « Forme libre » Cette forme offre deux possibilités : . Ou bien.EXCEL 2007 / CHAPITRE 11 Si vous cliquez-glissez en appuyant sur la touche Maj (Shift).  Poignée jaune Après sélection. avec lequel on peut dessiner. les angles ne sont pas arrondis. Puis on relâche la souris et on glisse le pointeur. Exemple : une forme circulaire restera circulaire. vous dessinerez la forme à partir de son centre. On obtient une ligne brisée.  Egalement sur ses segments. Exemple Voici une nouvelle forme obtenue après cliqué-glissé sur la poignée jaune du cube de l’exemple précédent :  « Courbe ». elle ne sera pas déformée.On peut procéder comme précédemment : clic puis glissé. On réalise le dessin par cliqué-glissé. Pour terminer le tracé avec les formes « Courbe » et « Forme libre ».COURS BARDON . comme avec la forme précédente « Dessin à main levée ». on modifie l’apparence de l’objet. ou « nœuds ».  Ou sur ses lignes directrices. Avec cette forme. contrairement à la forme « Courbe ».  Modification du tracé d’une forme Pour modifier le tracé d’une forme.  Forme « Dessin à main levée » C’est la dernière forme de la catégorie « Lignes ». On continue ainsi jusqu’à obtention de la courbe souhaitée : clic puis glissé. certaines formes affichent un losange jaune. « Forme libre » et « Dessin à main levée » Ce sont les noms (lire les info-bulles sur passage du pointeur) de trois formes de la catégorie « Lignes ». on peut agir :  Sur ses points. appelés « points d’ancrage ».

mais cette fois. Pour afficher les lignes relatives à un point : affichez les points. faites un clic droit sur le point. « Point lisse » ou « Point symétrique ».Affichez les points. sont des « Connecteurs ».COURS BARDON . sur Maj un point lisse. même si on les déplace.Pour supprimer un point : Ctrl + clic sur le point. et donnez-lui le type « Point d’angle ». « Fermer la trajectoire » / « Ouvrir la trajectoire ». . en particulier : « Ajouter un point ».Pour déplacer un point. puis faites un clic droit dessus Modifier les points.Point symétrique : les deux lignes sont également alignées.  > Les points .Approchez le pointeur de la 1ère forme. Ou bien.Pour ajouter et déplacer un point. puis cliquez sur le point dont on souhaite modifier une ligne directrice.Faites un clic droit sur le segment à modifier > choisissez l’une des options « Segment courbé » ou « Segment droit ». ou sur Ctrl un point symétrique. . Une ligne directrice passe par un point d’ancrage. .Point lisse : les deux lignes sont alignées et leurs poignées restent symétriques par rapport au point d’ancrage. droite ou courbe. et réciproquement. cliquez-glissez dessus. les deux poignées sont déplaçables indépendamment l’une de l’autre. cliquez sur un point de connexion.  Connecteurs Dans la catégorie « Lignes ».Cliquez sur le connecteur souhaité. . Les connecteurs permettent à deux formes de rester reliées. . les 6 formes précédant les trois formes que l’on vient d’étudier. Un clic droit sur un point affiche plusieurs commandes. cliquez-glisser sur le tracé. Ce changement d’orientation s’effectue en cliquant-glissant sur la poignée de la ligne directrice. située entre deux points. Si aucune ligne ne s’affiche. « Supprimer un point ». est appelée « segment ».Point d’angle : les deux lignes sont déplaçables indépendamment l’une de l’autre. .  Les lignes directrices On peut également modifier le tracé d’une forme en changeant l’orientation de ses lignes directrices. Pour relier deux formes par un connecteur.EXCEL 2007 / CHAPITRE 11 Pour afficher les points : sélectionnez la forme. Procédez ainsi : . Un segment droit peut être transformé en segment courbe. procédez ainsi : . tout en déplaçant une poignée : appuyez sur Alt pour obtenir un point d’angle. .  Les segments Une portion de ligne. 78 . Pour changer le type d’un point d’ancrage : faites un clic droit sur le point > choisissez le type souhaité. sous forme de carré rouge.

également une image importée d’un fichier. Choisissez la nouvelle forme souhaitée. dans le groupe « Illustrations ».Soit. Exemple à droite : Si on souhaite que le connecteur relie les deux formes le plus directement possible : clic droit sur le connecteur > Rediriger les connecteurs. activez le bouton « Images clipart ». Si on sélectionne le trait. cliquez sur le bouton « Modifier la forme » > Modifier la forme. En pointant sur un modèle.  Changer de forme Vous pouvez changer de forme. Image importée d’un fichier Activez le bouton « Image ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 11 . Cliquez sur l’image choisie.COURS BARDON . cliquez également sur un point de connexion (carré rouge).  Choix de l’image  Image clipart Sous l’onglet « Insertion ». Sinon cliquez-glissez sur le rond bleu de l’extrémité du connecteur jusqu’au point de connexion rouge souhaité. dans le groupe « Styles de forme ». puis double-cliquez sur l’image pour l’insérer dans le document. A droite de l’écran. 2. puis sous l’onglet « Format ». s’il s’agit d’une forme : faites un clic droit sur la forme > Modifier le texte. « Zone de texte » est la première forme de la catégorie « Formes de base ». des cercles rouges matérialisent l’attachement du connecteur à chaque forme. choisissez dans la galerie des flèches le premier modèle (trait sans flèche). groupe « Insérer des formes ». activez le bouton « Zone de texte ». cherchez le fichier. IMAGES On peut insérer une image clipart (fournie par Excel). dans le groupe « Insérer des formes ».  Pointe de flèche Pour ajouter une ou deux pointes de flèche à une ligne : sélectionnez d’abord cette ligne (qui peut être un dessin à main levée).  Ajout de texte Pour ajouter du texte sur un objet : . on obtient un aperçu de son effet sur la ligne. . activez le bouton « Contour de forme » > Flèches.Approchez le pointeur de la 2ème forme.Soit vous insérez sur l’objet une forme « Zone de texte » : onglet « Format ». en conservant le format et le texte de la présente forme : sélectionnez la forme. en cliquant dessus. Pour supprimer les pointes de flèches. Dans la fenêtre « Insérer une image » qui s’affiche. Chaque image est dotée d’un menu déroulant sur son côté droit.  79 . s’affiche le volet « Images clipart ». Puis sous l’onglet « Format ».

Vous pouvez saisir un texte soit directement dans le graphique. Relation.Sous l’onglet Format. 80 . répartis sur deux onglets : Création et Format. un WordArt est inséré dans une forme rectangle. Une image ayant été compressée perd définitivement les zones qui ont été rognées. Cliquer sur le bouton « SmartArt » affiche la fenêtre « Choisir un graphique SmartArt ». On peut appliquer au texte du WordArt les commandes du groupe « Police ».Changer de disposition SmartArt : après sélection du SmartArt. . Validez.Cliquez-glissez sur une poignée pour rogner l’image. Comme pour toute forme. . cliquez sur une autre disposition de la galerie. La Terre En rogne  Rétablir une image Pour rétablir une image dont on a modifié la forme : . Sélectionnez à gauche un type.Sélectionnez l’image. WORDART WordArt est traduisible par « l’art du mot ». . Des « poignées de rognage » (en noir) apparaissent sur l’image.Sous l’onglet « Format ». Par défaut.Sélectionnez l’image. sous l’onglet « Accueil ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 11  Rognage d’une image « Rogner » une image consiste à en couper (supprimer) une partie. . cliquez sur le bouton « WordArt » du groupe « Texte ». dans le groupe Taille. Cycle. est sélectionné. . les Outils SmartArt sont accessibles.Ajouter une forme au SmartArt : sélectionnez la forme à côté de laquelle vous souhaitez ajouter une autre forme. En utilisant l’onglet Création. 4. situé dans le groupe « Illustrations. Sélectionnez l’effet souhaité. Chacun propose plusieurs modèles. Matrice et Pyramide. sous l’onglet « Insertion ». 3. Pour rogner une image : . puis cliquez sur le bouton « Ajouter une forme » dans le groupe « Créer un graphique ». Processus. soit dans le volet qui s’affiche en cliquant sur les flèches à gauche du graphique. on dispose de l’onglet « Format » des « Outils de Dessin » pour le personnaliser. Il existe sept types de SmartArt : Liste. cliquez sur le bouton Echap (Esc). Hiérarchie. on peut en particulier : . activez le bouton « Rogner ». puis au centre un modèle. Quand le SmartArt ou l’une des formes qu’il contient. c’est-à-dire un texte mis sous forme artistique.COURS BARDON . dans le groupe « Ajuster ». activez le bouton « Rétablir l’image ». SMARTART L’info-bulle du bouton « SmartArt ». Pour placer un WordArt sur la feuille. et saisissez le texte. indique qu’un graphique SmartArt permet de « communiquer visuellement des informations ».Pour terminer.

Le tableau est actif dès qu’une cellule est sélectionnée. activez le bouton « Tableau ».Puis :  Soit : sous l’onglet « Insertion ».COURS BARDON . TABLEAUX DE DONNEES  Création d’un tableau de données  Exemple A 1 2 3 4 5 6 7 8 B C D MES AMIS Nom LEJEAN BELLAT ANCEL NOUVEAU  Prénom Victor Chloé Dominique Rémi  Ville CAEN PARIS LIMOGES CAEN  Date naissance  05/10/1988 23/11/1973 18/12/1975 05/08/1982 Le tableau de cet exemple occupe la plage A3 : D8. Il comporte les en-têtes : Nom. Prénom. sa ligne ou sa colonne est intégrée dans le tableau (sauf si la donnée est saisie juste au-dessous d’une ligne de totaux). après validation. cliquez.  Création Pour créer un tableau de données : . PLAN ET SOUS-TOTAUX 1. Ville et Date naissance. Le tableau reçoit la mise en forme prédéfinie par Excel 2007. permettant de trier et de filtrer les données. L’intitulé de chaque colonne est doté d’un menu déroulant . puis quand le pointeur se transforme en flèche noire.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12 Chapitre 12 – TABLEAU. Plusieurs tableaux peuvent être créés sur une même feuille. une poignée de dimensionnement permet d’agrandir ou de réduire le tableau par cliqué-glissé. Le tableau reçoit une mise en forme prédéfinie. . La méthode est similaire pour sélectionner une ligne (pointez sur la bordure gauche de sa case d’en-tête). On peut sélectionner une colonne de la liste en pointant sur la bordure supérieure de sa case d’en-tête. vide ou contenant déjà des données. 81 .Sélectionnez une plage de cellules. La dernière ligne est une ligne supplémentaire qui permet d’ajouter les données d’un nouvel enregistrement. Dès qu’on ajoute une donnée dans une cellule adjacente à la plage. A sa droite.

Précisions sur certaines fonctionnalités proposées: Groupe « Propriétés » « Redimensionner le tableau » : pour indiquer la nouvelle plage de cellules. . il est rapide de la sélectionner. « Synthétiser avec un tableau croisé dynamique » : le tableau croisé dynamique fait l’objet du chapitre 14 . Si. puis validez. qui le distingue des autres données de la feuille de calcul (sauf s’il a été choisi « Aucune » comme Style de tableau).  Une ligne supplémentaire.LES TABLEAUX CROISES DYNAMIQUES.  Des en-têtes de colonnes (à défaut. ou bien juste à droite du tableau. Colonne2…) dotés chacun d’un menu déroulant. vide. terminée par une poignée de dimensionnement. Dans l’exemple. dans le groupe « Style ». La fenêtre « Supprimer les doublons » permet de spécifier les doublons ne portant que sur certaines colonnes. « Arrêter le développement automatique du tableau » : toute nouvelle donnée adjacente au tableau n’en fera pas partie.COURS BARDON . on ne laisse cochée que la colonne Ville.  Commandes relatives au tableau Le tableau étant sélectionné. dans cette fenêtre. le tableau s’agrandit automatiquement et une balise s’affiche.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12 Soit vous souhaitez choisir un style applicable dès sa création : sous l’onglet Accueil. « Convertir en plage » : la liste est transformée en plage « normale ». affichez la fenêtre « Correction automatique » : activez le bouton Office > Options Excel > Vérification > Options de correction automatique . cochez la case « Inclure de nouvelles lignes et colonnes dans le tableau ». Certaines sont accessibles après clic droit sur une cellule du tableau. la deuxième personne habitant Caen sera masquée. 82 .  Groupe « Données de tableau externe » Les commandes de ce groupe concernent les tableaux publiés sur un serveur équipé de Microsoft Windows SharePoint Team Services. On peut également cliquer-glisser sur la poignée du tableau. Modifiez-la si nécessaire.La fenêtre « Créer un tableau » s’affiche. la ligne « Total » demeure. La dernière option affiche la fenêtre « Correction automatique ». Après validation d’une donnée juste sous cette ligne. l’onglet « Création » des « Outils de tableau » propose des commandes spécifiques au tableau.  Le tableau créé comporte :  Une mise en forme. activez le bouton « Mettre sous forme de tableau » et choisissez un style. ils sont nommés Colonne1. deux personnes habitent Caen. Elle propose les options : « Annuler le développement automatique du tableau » : la nouvelle ligne (ou colonne) ne sera pas intégrée au tableau. Si elle est présente. Pour rétablir le développement automatique du tableau.  - - -  Groupe « Outils » « Supprimer les doublons » : les lignes en double n’apparaissent qu’une fois. au premier onglet de la fenêtre.

les cocher toutes.En prévision d’homonymes. Le tableau étant actif. le bouton « Trier » .  Plusieurs clés de tri Exemple avec trois niveaux : . du plus ancien au plus récent (dates). paragraphe suivant). on peut placer les cellules en haut ou en bas. on peut visualiser son effet sur le tableau. Quand le pointeur passe sur un style. . les cellules vides sont placées en dernier. et une info-bulle indique ses caractéristiques (trame. ou bien clic droit sur la liste > Trier > Tri personnalisé.En prévision de noms identiques. une flèche apparait dans la case du menu déroulant de la colonne concernée. Les données affichées peuvent être triées avant ou après filtrage. On peut effectuer un tri en fonction des valeurs. un tri décroissant. affichez la fenêtre « Tri » (cf. Elle permet de classer les données selon plusieurs niveaux de critères successifs. tri par ordre alphabétique des villes. L’option « Effacer » supprime la mise en forme du tableau actif. du plus petit au plus grand (nombres). pointez sur la bordure inférieure . En fonction des couleurs ou des icônes.  Une seule clé de tri (Exemple : tri par ordre alphabétique des noms) Cliquez sur le menu déroulant  de l’en-tête de colonne dont les données sont à trier. un tri croissant peut être : de A à Z (textes). d’autres sur des couleurs ou des icônes. Pour modifier la taille de la galerie.COURS BARDON . accent). Quel que soit l’ordre (croissant ou décroissant). L’option « Nouveau style de tableau » proposée en bas de la galerie. En cliquant sur les flèches à droite de la galerie. elle indique un tri croissant . . On peut définir jusqu’à 64 niveaux de critères. Certains critères peuvent porter sur des valeurs. ou en cocher plusieurs). permet de créer un nouveau style.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12  Groupe « Styles de tableau » Options de styles : cochez les cases des lignes ou/et des colonnes que vous souhaitez mettre en valeur (vous pouvez n’en cocher aucune. Ou bien. puis choisissez un tri par valeurs ou par couleurs. vers le bas. vous faites défiler les nombreux styles proposés.  Filtrer les données Filtrer des données permet de ne laisser affichées que celles qui répondent à des critères définis (les autres données demeurent. Elles requièrent un filtre avancé (voir plus loin). chacun correspondant à un en-tête de colonne. quand le pointeur a la forme d’une double-flèche. elles sont juste masquées). Après application d’un tri. cliquez-glissez. En fonction des valeurs.  Trier les données On peut trier les données en utilisant un ou plusieurs critères (appelés aussi « clés »). Certaines combinaisons de critères ne peuvent pas être appliquées en mode « Filtre automatique ». Dirigée vers le haut. ou de l’icône de la cellule. affichez la fenêtre « Tri » : activez sous l’onglet « Données ». également en fonction de la couleur de cellule ou de police. tri par ordre alphabétique des prénoms.Tri par ordre alphabétique des noms. 83 .

taper l’initiale d’une donnée permet de la mettre en évidence. Décocher des cases permet de masquer les enregistrements correspondants. dans le groupe « Trier et filtrer ». nés après 1983. éventuellement sur une autre feuille du classeur. Après avoir cliqué dans le cadre où sont listées les données de la colonne. il est nécessaire d’appliquer un filtre avancé. ainsi que les habitants de Limoges. nés après 1970. L’application d’un filtre automatique ne pouvant combiner tous ces critères. Si une cellule au moins se distingue par sa couleur. Sinon. Le filtre automatique s’applique en utilisant les menus déroulants  des en-têtes de colonnes. L’application d’un filtre est indiquée par un symbole filtre dans la case d’en-tête de la colonne concernée. si on souhaite afficher les habitants de Caen nés après 1980 et avant 1985. on saisira deux colonnes Date Naissance. numérique ou chronologique. il est proposé un type de filtre : textuel. Les critères qui sont précisés sur une même ligne doivent être respectés simultanément (cela correspond à l’opérateur « et »). puis sous l’onglet « Données ». d’où la présence d’un menu déroulant dans la case d’en-tête de chaque colonne. avant d'appliquer le filtre. Il suffit de saisir ceux sur lesquels porteront les critères.  Filtre avancé Un filtre avancé combine des critères sur plusieurs données. pour passer en mode « Filtre automatique » : activez le tableau en cliquant dans l’une de ses cellules. permettant d’obtenir des filtres qu’il serait impossible d’obtenir en mode « Filtre automatique ». activez le bouton « Effacer ». il est également proposé un filtre par couleur. et afficher ainsi toutes les données : sous l’onglet « Données ».  Définition du filtre Il s’agit de définir d’abord la zone de critères. Plusieurs filtres peuvent être appliqués sur une même colonne. On commence par définir la zone de critères. En fonction des données de la colonne.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12  Filtre automatique Le filtre automatique est par défaut activé. Il peut y avoir duplication d’en-tête. 84 . Chaque type de filtre propose un menu. Dans l’exemple. l’une indiquant >31/12/1980 et l’autre <01/01/1985. ainsi que la colonne Ville indiquant Caen. Pour supprimer tous les filtres du tableau. cliquez sur le bouton « Filtrer » (désactivez ce bouton pour sortir du mode « Filtre automatique »).  Les lignes suivantes contiennent les définitions des critères. Placez la zone de critères de sorte qu’elle ne risque pas d’interférer avec le tableau de données. un filtre avancé doit être mis en place si on souhaite obtenir les habitants de Caen. ne puisse atteindre la plage de définition de critères). ou bien en haut et à droite du tableau (afin que le tableau. Il s’agit d’une plage de cellules dont :  La première ligne contient des en-têtes du tableau de données. Dans l’exemple précédent. en s’étendant vers le bas.COURS BARDON . ce qui peut être utile lorsque la liste est longue.

 Application du filtre Activez le tableau de données.COURS BARDON . on n’affichera que les lignes distinctes.ou bien de « Copier vers un autre emplacement » : cliquez dans la zone « Copier dans ». on obtient le nouveau tableau : 1 2 3 L Nom LEJEAN ANCEL M Prénom Victor Dominique N Ville CAEN LIMOGES O Date naissance 05/10/1988 18/12/1975 Après application d’un filtre avancé. d’où l’absence de menu déroulant  à chaque case d’en-tête de colonne. Ne resteront affichés que les enregistrements remplissant les conditions d’au moins une ligne de critères. ainsi que ceux de Limoges nés après 1970 : 1 2 3 H Ville Caen Lim* I Date Naissance >31/12/1983 >31/12/1970 Excel ne distingue pas la casse (noms et villes peuvent être écrits en minuscules). « Zone de critères » : cliquez dans cette zone (éventuellement effacez d’abord les références inscrites). « Plages » : dans la zone de saisie. Exemple Après application du filtre avancé et avec l’option « Copier vers un autre emplacement » à partir de la cellule $L$1. et le signe * pour remplacer zéro.de « Filtrer la liste sur place » : le tableau après filtrage remplacera le tableau original . On peut utiliser le signe ? pour remplacer un seul caractère. cliquez sur le bouton « Avancé ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 12 Exemple Définition de la zone de critères pour obtenir les habitants de Caen nés après 1983. le tableau n’est plus en mode « Filtre automatique ». Puis affichez la fenêtre « Filtre avancé » : sous l’onglet Données (onglet « Création » des « Outils de tableau »). Sinon. puis sélectionnez la plage. un ou plusieurs caractères. Position du tableau de données après filtrage : Vous pouvez choisir : . dans le groupe « Trier et filtrer ». En cochant la case « Extraction sans doublon ». puis sélectionnez la première cellule de l’emplacement souhaité (éventuellement effacez d’abord les références inscrites). . 85 . cliquez dans cette zone. sont affichées les références absolues de la plage du tableau de données (dans l’exemple $A$3:$D$7). puis sélectionnez la plage de la zone de critères (dans l’exemple $H$1:$I$3).

86 .COURS BARDON . Légumes et Pommes. on obtient le nouveau tableau : L 12 Nom 13 LEJEAN 14 BELLAT M Prénom Victor Chloé N Ville CAEN PARIS O Date naissance 05/10/1988 23/11/1973 2. et d’accéder rapidement aux données détaillées. Fruits. CONSTITUTION D’UN PLAN Certaines plages de données gagnent à être organisées en plan. de constituer la zone de critères. Sélectionnez des lignes qui seront des lignes de détail. le groupe « Plan » rassemble les commandes d’un plan. Un plan est constitué de lignes de synthèse. la formule pourra être appliquée aux autres enregistrements. Un plan permet d’avoir une vue d’ensemble en visualisant aisément les titres. avec le symbole – à une extrémité.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12 On peut ajouter des colonnes. Puis cliquez sur le bouton « Grouper » (onglet « Données ». groupez ainsi les deux lignes sélectionnées. qui peuvent être affichées ou masquées. Dans l’exemple. qui sont nés en octobre ou en novembre. les principes restent les mêmes. Exemple Si on veut connaître les habitants listés dans le tableau. comme dans cet exemple. Un plan peut contenir ainsi jusqu’à huit niveaux. Après application du filtre avancé et ayant choisi l’option « Copier vers un autre emplacement » à partir de la cellule $L$12. Un trait vertical relie alors ces données (marquées chacune d’un point). groupe « Plan »). chacune regroupant des lignes de détail. sélectionnez les lignes 6 et 7. Sous l’onglet « Données ». La référence D4 étant relative. on établira la zone de critères suivante : 12 13 H Mois =OU(MOIS(D4)=10. Exemple Les lignes de synthèses sont : Fruits/Légumes. sans être lignes de synthèse. au lieu. Une ligne de détail peut à son tour être ligne de synthèse. Dans l’exemple. et comportant des formules ayant pour résultat « Vrai » ou « Faux » (seuls pourront s’afficher les enregistrements ayant pour résultat « Vrai »). Un plan peut être en lignes (exemple ci-après) ou en colonnes.MOIS(D4)=11) Des colonnes contenant des formules peuvent faire partie d’une zone de critères. Canada et Reinette. dotées de noms d’en-tête différents de ceux du tableau des données.

87 . et groupez-les. Un numéro 3 est ajouté. puis cliquez sur le bouton « Dissocier ». si on clique sur le bouton du niveau 2. On obtient l’affichage final (voir illustration cicontre) : Cliquer sur un bouton contenant un numéro de niveau. signalant que le plan comporte maintenant trois niveaux de regroupement. Puis.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12 Si vous cliquez sur ce signe moins. Sélectionnez les lignes 9 et 10. Pommes. Dans l’exemple. Cliquez sur le signe plus pour afficher à nouveau les données du groupe. sélectionnez des lignes dont l’une au moins est déjà ligne de synthèse. Carottes et Oignons. puis ouvrez le menu déroulant du bouton « Dissocier » > Effacer le plan. comme précédemment. (Pommes est ligne de synthèse pour Canada et Reinette). Pour terminer. on obtient l’affichage des numéros 1 et 2 :  Pour afficher toutes les données Activez le bouton « Afficher les détails ».  Pour masquer toutes les données Activez le bouton « Masquer ». indiquant que le plan comporte maintenant deux niveaux de regroupement. sélectionnez puis groupez les lignes 2 à 10. Kiwis. les numéros 1 et 2 apparaissent en haut à gauche. puis groupez-les.COURS BARDON . Dans l’exemple. La suppression de plan est définitive. Fraises. Un niveau 4 est ajouté. Reinette. groupez ces cinq lignes en activant le bouton « Grouper ». permet d’afficher les lignes correspondant à ce niveau. Le symbole + remplace alors le – .  Pour dissocier des données Sélectionnez les lignes (ou colonnes) correspondantes. Canada. sélectionnez lignes 3 à 7. ainsi que les lignes des niveaux de numéros inférieurs. les données du groupe sont masquées. Pour créer un niveau supplémentaire.  Pour supprimer un plan Sélectionnez une cellule de la plage du plan. Dans l’exemple.

Pour afficher la fenêtre « Tri » : sous l’onglet « Données » activez le bouton « Tri ». dans le groupe « Plan ».  Application d’une fonction de synthèse Pour appliquer une fonction de synthèse : - Si nécessaire. Produit. commencez par trier les données en fonction du sous-total à calculer. Min. - Puis. Moyenne. par exemple avec une formule contenant la fonction Somme.00 500. Renseignez cette fenêtre. activez le bouton « Convertir en plage ».00 Sélectionnez une cellule de la liste. puis activez le menu déroulant du bouton « Grouper » > Plan automatique. Les principales fonctions de synthèse sont : Somme. 15 et 16 sont automatiquement groupées. 3. 88 . Exemple : 13 14 15 16 17 Produits ProduitA ProduitB ProduitC Total Prix 1000. UTILISATION DE FONCTIONS DE SYNTHESE On peut appliquer diverses fonctions de synthèse pour calculer des sous-totaux de données d’une plage de cellules. Quand un sous-total est appliqué. Chaque sous-total est affiché. Cette plage ne doit pas constituer un « tableau de données « (cf. dans le groupe Outils. Sinon convertissez d’abord ce tableau en plage normale : sous l’onglet « Création » des « Outils de tableau ». activez le bouton « Sous-total ». Nombre (le sous-total correspondant est le nombre de données).00 3500. il y a constitution automatique d’un plan : les cellules concernées par ce sous-total sont automatiquement groupées. Chiffres (le sous-total correspondant est le nombre de données numériques uniquement). affichez la fenêtre « Sous-total » : sous l’onglet « Données ». Ecartype et Var. Max. une cellule de la plage étant sélectionnée. ainsi que le total correspondant.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12  Plan automatique Un plan automatique peut être créé si des données ont été synthétisées. Cela explique la présence de la commande « Sous-total » dans le groupe Plan.00 2000.COURS BARDON . § 1 « Tableaux de données »). Les lignes 14.

en renseignant la fenêtre « Tri ». Renseignez-la ainsi : « A chaque changement de » Facteur.Renseignez cette fenêtre : « A chaque changement de » Facteur. les sous-totaux s’afficheront au-dessus des lignes de détail. Total Jean 15000 et Total Pierre 10000.EXCEL 2007 / CHAPITRE 12  1 2 3 4 5 6 7 8 Exemple A Voie desservie Rue Aristide Briand Cours Bugeaud Bd Camus Cours Gay-Lussac Av Lamartine Rue Théodore Bac Av Victor Hugo B Facteur Jean Claude Claude Jean Pierre Pierre Claude C Lettres distribuées 7000 4000 2000 8000 9000 1000 3000 D Transport Vélo A pied A pied Vélo Vélo Vélo A pied L’exemple est simple. les nouveaux sous-totaux remplaceront les précédents. activez le bouton « Tri ». « Ajouter un sous-total à » Voie desservie.Triez les données selon la colonne Facteur. Si la case « Saut de page entre les groupes » est cochée. des sous-totaux informatisés sont inutiles. ainsi que le Total général : 34000. On obtient le nombre de lettres distribuées par mode de transport utilisé : Total à pied 9000. Affichez directement la fenêtre « Sous-total ».Triez cette fois les données selon la colonne « Transport utilisé » . cliquez sur le bouton « Sous-total ». Total vélo 25000.  Quel est le nombre de voies desservies par facteur ? .Une cellule de la plage étant activée. 2 Nombre Jean et 2 Nombre Pierre. 89 . . On obtient le nombre de lettres distribuées par facteur :Total Claude 9000. « Ajouter un sous-total à » Lettres distribuées. « Utiliser la fonction » Nombre.Renseignez ainsi la fenêtre « Sous-total » : « A chaque changement de » Transport utilisé. ainsi que le nombre de voies total : 7 Nbval. Seule la case « Voie desservie » doit être cochée. affichez la fenêtre « Sous-total » : sous l’onglet « Données ».COURS BARDON .  Quel est le nombre de lettres distribuées par mode de transport utilisé ? . . La case « Remplacer les sous-totaux existants » étant cochée. dans le groupe « Plan ». Pour l’afficher : sous l’onglet « Données ». Si la case « Synthèse sous les données » n’est pas cochée. Seule la case « Lettres distribuées » doit être cochée. ainsi que le Total général : 34000. . On obtient le nombre de voies desservies par facteur : 3 Nombre Claude.  Quel est le nombre de lettres distribuées par facteur ? On garde le tri précédent. « Ajouter un sous-total à » Lettres distribuées. Seule la case « Lettres distribuées » doit être cochée. il y aura changement de page après chaque sous-total. « Utiliser la fonction » Somme. « Utiliser la fonction » Somme. L’étude est menée pour la compréhension de l’application des fonctions de synthèse.

quelle doit être la valeur de la « cellule à modifier ». fonction « Valeur cible ». La cellule à définir est B7. 90 . puis à examiner les résultats obtenus en fonction des différentes valeurs testées. La cellule à définir contient une formule dépendant.EXCEL 2007 / CHAPITRE 13 Chapitre 13 – SIMULATIONS Les simulations présentées. La cellule à modifier ne doit pas contenir de formule. contenue dans la cellule à définir).COURS BARDON . 1. Modélisez ces données sur une feuille de calcul : 1 2 3 4 5 6 7 A Prix moyen d’une toile Nombre de toiles Recette de la vente Frais moyens d’une toile Total frais moyens Location de l’atelier Bénéfice B 400.00 € La cellule B3 contient la formule =B1*B2 La cellule B5 contient la formule =B4*B2 La cellule B7 contient la formule =B3-B5-B6 On a donc.00 € 150. et vous louez un atelier 150 € / mois. charges comprises. Vos frais s’élèvent à 80 € en moyenne par tableau. directement ou indirectement. la fonction « Valeur cible » renvoie en résultat la valeur du nombre de toiles à vendre (cellule B2). tables et scénarios. juste une valeur. Exemple : quel doit être le prix de vente d’un produit (contenu dans la cellule à modifier) pour obtenir un bénéfice donné (valeur cible. consistent à faire varier des paramètres. la valeur à atteindre est 2000. Autrement dit. en fonction de la « valeur cible » contenue dans la « cellule à définir ». en utilisant les expressions de la fenêtre « Valeur cible ». Vous vendez vos toiles à un prix moyen de 400 €.  Exemple Vous êtes artiste peintre.00 € . Vous aimeriez connaître le nombre minimum de toiles que vous devez vendre par mois pour gagner 2000 € / mois.00 € 0 150. la cellule à modifier est B2. FONCTION « VALEUR CIBLE » Elle permet de connaître quelle doit être la valeur contenue dans une cellule pour atteindre une valeur définie dans une autre cellule. la fonction « Valeur cible » indique. en valeurs : B7 = (400 * B2) – (80 * B2) – 150 Cette expression est équivalente à : B2 = (B7 + 150) / 320 A une valeur « cible » de bénéfice (cellule B7). de la valeur de la cellule à modifier.€ 80.

COURS BARDON . LES TABLES DE DONNEES Une table de données affiche des résultats de formules. On peut ainsi créer des tables à une ou à deux entrées. on devra vendre 8 toiles.50 € 80. on obtient un minimum de 4 toiles à vendre.50 € 150. Validez. . le tableau de simulation est rempli.  Table de données à une entrée On fait varier les valeurs d’un paramètre sur plusieurs formules.00 € 537. Si le prix moyen d’une toile est augmenté à 500 € : pour viser un bénéfice d’au moins 3000 €. résultats dépendant d’un ou de deux paramètres.« Cellule à définir » : cliquez dans la zone de saisie. Autres simulations : Si on applique la fonction « Valeur cible » pour une Valeur à atteindre de 1000 €. dans le groupe « Outils de données ». on peut entrer les valeurs du paramètre en colonne et les formules en ligne.00 € Pour obtenir un bénéfice d’au moins 2000 €. activez le bouton « Analyse de scénarios » > Valeur cible.00 € 6. 2. La fenêtre « Etat de la recherche » s’affiche. on obtient le tableau suivant : 1 2 3 4 5 6 7 A Prix moyen d’une toile Nombre de toiles Recette de la vente Frais moyens d’une toile Total frais moyens Location de l’atelier Bénéfice B 400.« Valeur à atteindre » : saisissez la valeur souhaitée (dans l’exemple 2000). puis sélectionnez la cellule à définir (dans l’exemple B7). . il convient donc de vendre 7 toiles. Si la recherche a abouti.72 2687.EXCEL 2007 / CHAPITRE 13  Application de la fonction Valeur cible Affichez la fenêtre « Valeur cible » : sous l’onglet « Données ».« Cellule à modifier » : cliquez dans la zone de saisie. ou bien l’inverse. .00 € 2000. 91 . puis sélectionnez la cellule à modifier (dans l’exemple B2). Dans l’exemple. Dans la table.

EXCEL 2007 / CHAPITRE 13 Exemple A 1 2 3 4 5 B C =10*A1 =A1+7 20 50 60 100 . Dans l’exemple. La table de données est remplie. 92 .Validez. Si les valeurs du paramètre sont disposées en colonne.Puis affichez la fenêtre « Table de données » : sous l’onglet « Données ». activez le bouton « Analyse de scénarios » > Table de données. 50. La cellule d’entrée est alors saisie dans la zone « Cellule d’entrée en ligne ». La méthode est similaire lorsque les valeurs du paramètre sont disposées en ligne. . et sélectionnez la cellule d’entrée en colonne (dans l’exemple. on obtient la table de données : A 1 2 3 4 5  B C =10*A1 200 500 600 1000 20 50 60 100 =A1+7 27 57 67 107 Table de données à deux entrées On fait varier les valeurs de deux paramètres sur une seule formule.Sélectionnez la plage de cellules contenant les valeurs du paramètre (dans l’exemple 20. Dans l’exemple. Exemple 1 2 3 4 A =10*E1+F1 20 50 60 B C 4 D 9 E F 5 3 La formule est =10*E1+F1. dans le groupe « Outils de données ». cellule A1). on sélectionne la plage A1:C5. cliquez dans la zone « Cellule d’entrée en colonne ». Ses paramètres E1 et F1 sont les deux cellules d’entrée. 60 et 100) ainsi que les formules (dans l’exemple =10*A1 et =A1+7). .COURS BARDON .

EXCEL 2007 / CHAPITRE 13 On souhaite connaître les résultats de la formule selon les valeurs de ses deux paramètres.Sélectionnez la plage de cellules contenant les valeurs des deux paramètres (dans l’exemple. . dans le groupe « Outils de données ».Validez. activez le bouton « Analyse de scénarios » > Gestionnaire de scénarios. Cliquez sur le bouton Ajouter. on obtient la table de données : 1 2 3 4 A =10*E1+F1 20 50 60 B C 4 60 90 100 D 9 110 140 150 E F 5 3 3. Le premier paramètre a ses valeurs en ligne (la cellule d’entrée en ligne est E1) : 4 et 9. activez le bouton « Protéger la feuille »). avec le second paramètre (dans l’exemple. jusqu’à 32 paramètres. Dans l’exemple. On aurait pu faire l’inverse. Faites de même dans la zone de saisie « Cellule d’entrée en colonne ». dans le groupe Modifications. La table de données est remplie. Saisissez éventuellement un commentaire au scénario.  Création d’un scénario . Le second paramètre a ses valeurs en colonne (la cellule d’entrée en colonne est F1) : 20. activez le bouton « Analyse de scénarios » > Table de données. LES SCENARIOS La méthode des scénarios permet de faire varier de nombreux paramètres. Dans la fenêtre « Ajouter un scénario » : attribuez un nom au scénario. et précisez les cellules variables.COURS BARDON . 50 et 60. en les sélectionnant. sélectionnez E1).Affichez la fenêtre « Gestionnaire de scénarios » : sous l’onglet Données. 93 . . Les deux options « Changements interdits » et « Masquer » ne peuvent être prises en compte que si la feuille est protégée (sous l’onglet Révision. . sélectionnez la cellule F1). dans le groupe « Outils de données ». sélectionnez la plage A1:C4). pour ajouter un scénario. Cliquez dans la zone de saisie « Cellule d’entrée en ligne » et sélectionnez la cellule contenant la valeur d’entrée du paramètre défini en ligne (dans l’exemple.Affichez la fenêtre « Table de données » : sous l’onglet « Données ».

00 € 3. 94 .00 € 2.€ . puis étendez-la jusqu’en D7 (cliquezglissez sur la poignée de la cellule D2). puis cliquez sur Afficher. Un scénario possible est le suivant : 1 2 3 4 5 6 7 8 A Gâteau Savarin Tarte Pithiviers Cake Quatre-quarts Dartois B Quantité 6 10 8 7 10 5 C Prix 3. modifier ou supprimer un scénario.COURS BARDON . dans le groupe « Outils de données ».00 € En changeant quantités ou prix (valeurs de cellules de la plage B2:C7).€ Dans la cellule D2.00 € 116. activez le bouton « Analyse de scénarios » > Gestionnaire de scénarios.00 € 14. Modifier ou Supprimer. ou ajoutez un autre scénario (ce qui validera le scénario précédent).00 € 2. La fenêtre « Valeurs de scénarios » s’affiche.00 € 24. Dans la cellule D8.00 € total : D sous-total 18.€ .€ . Les valeurs de ces cellules sont définies dans la fenêtre « Valeurs de scénarios ». La suppression d’un scénario est définitive.€ .00 € 20.€ . Choisissez le scénario.00 € 10. Saisissez les valeurs à tester. affichez d’abord la fenêtre « Gestionnaire des scénarios » : sous l’onglet « Données ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 13 .00 € 2.€ . modifier ou supprimer un scénario Pour afficher. Validez.  Afficher. La plage des cellules variables est B2:C7. Exemple 1 2 3 4 5 6 7 8 A Gâteau Savarin Tarte Pithiviers Cake Quatre-quarts Dartois B Quantité C Prix total : D sous-total . saisissez la formule =somme(D2:D7). saisissez la formule =B2*C2. on obtient d’autres scénarios.Validez.00 € 3.00 € 30.

Le rapport est nettement plus lisible si les cellules variables et résultantes ont reçu des noms explicites. Cliquez dans la zone de saisie « Cellules résultantes ». Il peut comporter jusqu’à 251 scénarios. Excel crée une nouvelle feuille de calcul. voire sur plusieurs classeurs. nommée « Synthèse de scénarios ». Afin que tous les scénarios soient affichables sur une même feuille. 95 . Leurs références s’affichent. .  Synthèse de scénarios Un rapport de synthèse affiche pour chaque scénario les valeurs testées dans les cellules variables et les résultats obtenus dans les cellules résultantes. sur une nouvelle feuille de calcul. et sélectionnez les cellules résultantes.Dans la fenêtre « Gestionnaire de scénarios ». Pour chaque scénario.COURS BARDON . Dans le classeur actif. au lieu d’être désignées par leurs références.EXCEL 2007 / CHAPITRE 13  Fusionner des scénarios Des scénarios relatifs à une même modélisation peuvent se trouver sur plusieurs feuilles. sont affichées les valeurs des cellules variables et celles des cellules résultantes. séparées par un point-virgule. Pour le créer. il est possible de les fusionner : . si différentes personnes ont travaillé sur le projet. affichez la fenêtre « Synthèse de scénarios » en activant le bouton « Synthèse » de la fenêtre « Gestionnaire de scénarios ». Fusionnez feuille par feuille.Sélectionnez la feuille dans laquelle seront fusionnés les scénarios. Il est créé automatiquement.Ouvrez tous les classeurs contenant des scénarios à fusionner. cliquez sur « Fusionner ». .

Les « Outils de tableau croisé dynamique » se répartissent sur les deux onglets « Options » et « Création ». terminez en appuyant sur la touche Echap (Esc) pour que le curseur reprenne sa forme normale. Dynamique : un tableau croisé dynamique est évolutif. sélectionnez d’abord une cellule quelconque de la plage des colonnes de données. activez le bouton « Insérer un tableau croisé dynamique ». Après avoir déplacé ou redimensionné le volet. « Taille » et « Fermer ». Validez.LES TABLEAUX CROISES DYNAMIQUES Un tableau croisé dynamique permet de combiner et de comparer des données. puis sélectionnez la plage des données à analyser).L’emplacement des données à analyser : vérifiez la plage de données. Il peut être complété par un graphique croisé dynamique représentant les données du tableau.  Création du tableau Pour créer un tableau croisé dynamique. Ces données sources doivent être de même nature au sein d’une même colonne.EXCEL 2007 / CHAPITRE 14 Chapitre 14 . apparaissent un espace réservé au tableau croisé dynamique. dans le groupe « Tableaux ». sont similaires à ceux du tableau. ainsi que le volet « Liste de champs de tableau croisé dynamique » sur le côté droit. Principes et procédures qui lui sont applicables. 1. 96 . qui correspondra à un nom de champ dans le tableau croisé dynamique. pour mieux les analyser. Croisé : toute donnée dépend des étiquettes de sa ligne et de sa colonne. Les colonnes ne doivent contenir ni filtre.COURS BARDON . . La première ligne de chaque colonne doit contenir une étiquette. indiquez : .L’emplacement où sera créé le tableau croisé dynamique : cliquez dans la zone. modifiez-la si nécessaire (cliquez dans la zone.  Volet « Liste de champs de tableau croisé dynamique » Le menu déroulant situé sur la barre de titre du volet propose : « Déplacer ». Sur la feuille. facilement modifiable. CREATION D’UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE  Source de données La création d’un tableau croisé dynamique s’effectue à partir de colonnes de données (voir exemple ci-après). Il permet d’examiner les données sous des angles différents. Puis affichez la fenêtre « Créer un tableau croisé dynamique » : sous l’onglet « Insertion ». Dans cette fenêtre. puis sélectionnez la première cellule de l’emplacement prévu pour le tableau. ni sous-totaux.

Par défaut. Sous sa barre de titre. dans la partie inférieure du volet. Dans l’exemple « Résultats concours » qui suit. . Si vous le fermez. le volet « Liste de champs de tableau croisé dynamique » affiche : . il y a ajout automatique d’une ligne « Total général » et d’une colonne « Total général ». Les valeurs concernant ce champ apparaissent dans le tableau croisé dynamique.  Fonctions de synthèse Une fois les champs déposés. La constitution du tableau croisé dynamique dépend des champs qui ont été déposés dans ces trois dernières zones. Choisissez une nouvelle fonction de synthèse.Dans sa partie inférieure. « Somme » peut être remplacée par une autre fonction. cliquez-glissez sur son nom présent dans la « Liste de champs » jusque dans la zone souhaitée. quatre zones : « Filtre du rapport » (cf.COURS BARDON . dans le groupe « Afficher/Masquer ». Un clic droit sur un champ de la « Liste de champs » ou sur un champ déposé (donc présent dans le tableau croisé dynamique) ouvre un menu contextuel. Pour déposer un champ. un bouton avec menu déroulant permet de disposer différemment les zones du volet. Pour afficher cette fenêtre : dans la zone « Valeurs » du volet.  Exemple  Données sources : elles sont ici sur la plage A3:D12. § 2 « Trier et filtrer des données). Nbre candidats et Nbre reçus. « Etiquettes de colonnes ». 97 . en utilisant la fenêtre « Paramètres des champs de valeurs ». Année. « Etiquettes de lignes » et « Valeurs ». situées en bas du volet. cliquez sur le champ « Somme de… » (ou bien : clic droit sur le nom ou sur une valeur du champ) > « Paramètres des champs de valeurs ». correspondant à la fonction de synthèse « Somme ». et attribuez-lui le nom souhaité. puis sous l’onglet « Options ». la liste des champs de la source de données. il y a quatre champs : Centre.Dans sa partie supérieure. pour l’afficher à nouveau : sélectionnez le tableau. activez le bouton « Liste des champs ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 14 Ce volet « Liste de champs » s’affiche dès que le tableau est sélectionné.

98 .COURS BARDON . dans la partie inférieure du volet. La dernière colonne totalise le nombre de reçus par année. et sélectionnez la première cellule de l’emplacement prévu pour le tableau. Le terme « total » est générique. . Excel indique encore « Total » général. Remplacez les totaux de Somme par des totaux de Moyenne : . activez le bouton « Insérer un tableau croisé dynamique ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 14  Création du tableau croisé dynamique .Sélectionnez la fonction « Moyenne » et attribuez le nom « Nbre moyen de reçus ». . cliquez sur le champ « Somme de Nbre reçus » > « Paramètres des champs de valeurs ».La plage A3:D12 des données sources a été sélectionnée par Excel. Validez. On obtient le nouveau tableau croisé dynamique : Remarque : bien que s’agissant cette fois de moyennes. déposez le champ « Centre » de la « Liste de champs » jusque dans la zone « Etiquettes de colonnes ». et elle est terminée par le total final relatif à chaque centre.Dépôt des champs Par cliqué-glissé. Déposez enfin le champ « Nbre reçus » dans la zone « Valeurs ». dans le groupe « Tableaux ».Affichez la fenêtre « Paramètres des champs de valeurs » : dans la zone « Valeurs » en bas du volet « Liste de champs ». puis affichez la fenêtre « Créer un tableau croisé dynamique » : sous l’onglet « Insertion ».Sélectionnez une cellule quelconque de la plage A3:D12. Déposez de même le champ « Année » dans la zone « Etiquettes de lignes ». On obtient le tableau croisé dynamique suivant :  Changement de la fonction de synthèse La dernière ligne contient les sous-totaux Somme du nombre de reçus par centre sur 3 ans. et elle est terminée par le total final pour les trois centres. Indiquez l’emplacement du tableau croisé dynamique (nouvelle feuille ou feuille existante) : cliquez dans la zone de saisie. .

Une nouvelle feuille est créée sur lequel est affiché le tableau suivant :  Trier ou filtrer des données Pour trier ou filtrer des données. les cellules concernées par le calcul effectué. Exemple Dans le dernier tableau croisé dynamique. A sa droite. un champ de lignes ou un champ de colonnes Cliquez-glissez sur le champ à ajouter de la zone « Liste de champs » jusque dans la zone souhaitée (« Valeurs ». Le champ s’affiche au-dessus du tableau croisé dynamique. On peut l’y remettre par cliqué-glissé). 99 . Par défaut. ouvrez le menu déroulant de l’étiquette concernée. Exemple : cliquez-glissez sur le champ « Nbre candidats » de la « Liste de champs » jusque dans la zone « Valeurs ». Pour revenir au tableau précédent. Après filtrage. un menu déroulant permet de sélectionner la valeur. cliquez sur le bouton « Actualiser ». § 1 « Fonctions de synthèse »). dans le groupe « Données ». et cliquez sur « Effacer le filtre ».  Actualiser les données Pour actualiser le tableau croisé dynamique quand il y a eu modifications de ses données sources : sous l’onglet « Options ». GESTION D’UN TABLEAU CROISE DYNAMIQUE  Détails du calcul d’une valeur Double-cliquer sur le résultat d’une fonction de synthèse permet de connaître les détails du calcul de cette valeur. On peut également utiliser la zone « Filtre du rapport » du volet « Liste de champs ».COURS BARDON . utilisez les commandes du menu déroulant  de la cellule « Etiquettes de lignes » ou de la cellule « Etiquettes de colonnes ». L’ajout d’un champ de données par exemple entraîne l’affichage de ce champ à côté du champ de lignes. également de cocher les cases des valeurs à garder. pour afficher à nouveau toutes les données.  Supprimer un champ du tableau croisé dynamique Décochez la case du champ dans la « Liste de champs de tableau croisé dynamique ».  Ajouter un champ de données. Par cliqué-glissé.EXCEL 2007 / CHAPITRE 14 2. double-cliquez sur la cellule contenant la moyenne sur les trois années des nombres de candidats reçus à Amiens (valeur 13). Une autre fonction peut être choisie (cf. décochez la case « Nbre candidats » de la zone « Liste de champs ». déposez-y le champ dont vous souhaitez filtrer des valeurs (ce champ disparaît alors de la zone du volet dans laquelle il était. « Etiquettes de lignes » ou « Etiquettes de colonnes »). L’affichage du tableau des détails s’effectue sur une nouvelle feuille. la fonction de synthèse est Somme.

« Disposition ». Excel crée automatiquement le tableau croisé dynamique correspondant. puis validez. On procède également par cliqué-glissé des champs de la zone supérieure du volet jusque dans l’une des zones de dépôt : « Champs Axe ». répartis sur les quatre onglets : « Création ». le ruban affiche des « Outils de graphique croisé dynamique ».EXCEL 2007 / CHAPITRE 14 3. excepté la première fonctionnalité « Détails du calcul d’une valeur ».  Gestion du graphique croisé dynamique Les fonctionnalités des graphiques étudiées au chapitre 10 s’appliquent aux graphiques croisés dynamiques. on utilise le même volet « Liste de champs » que précédemment. emplacement du graphique).COURS BARDON .Le « Volet Filtre de graphique croisé dynamique ». . Pour créer le graphique croisé dynamique. première illustration). 100 . s’affichent : . Sélectionnez une cellule de la plage de données (A3:D12).Le champ « Centre » dans la zone « Champs Légende » . . Exemple Créez le graphique croisé dynamique à partir de la même plage de données « Résultats concours » que précédemment « Résultats concours » (cf. Les fonctionnalités des tableaux croisés dynamiques étudiées précédemment.Les deux emplacements réservés l’un au graphique. .Le champ « Nbre reçus » dans la zone « Valeurs ».La « Liste de champs de tableau croisé dynamique ». s’appliquent aux graphiques croisés dynamiques. GRAPHIQUE CROISE DYNAMIQUE  Création du graphique croisé dynamique La procédure de création est similaire à celle d’un tableau croisé dynamique. paragraphe 1. ouvrez le menu déroulant du bouton « Tableau croisé dynamique » > Graphique croisé dynamique. Déposez par cliqué-glissé (comme pour la création d’un tableau croisé dynamique) : . « Champs Légende » ou « Valeurs ». l’autre au tableau. Quand on crée un graphique croisé dynamique. Affichez la fenêtre « Créer un tableau croisé dynamique avec un graphique croisé dynamique » : sous l’onglet « Insertion ». « Mise en forme » et « Analyse » Sur l’écran.Le champ « Année » dans la zone « Champs Axe ». dans le groupe « Tableaux ». Renseignez la fenêtre (source de données. sur la même feuille que le graphique. Il convient de revenir au tableau croisé dynamique pour en disposer. Après validation.

0 Dernière mise à jour le 15/10/2010 .com Licence Creative Commons 4 2.siteduzero.Les bases d'Excel Par Célestin Faraday . (pablounet) et Amine K (tarzoune) www.

......................................................................................................................... Petit raccourci ......................................................siteduzero............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 12 14 14 15 Les graphiques .................................................................. ............En utilisant une formule .......................................................................................................................................................................................................... 3 C'est quoi................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 2 Lire aussi . 3 Présentation ............................................................................................................. Le symbole : ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 19 Outils des Graphiques ............................................................................................................................ Opérations ........................................... 15 Création d'un graphique pour toutes les notes ...................................................... 1 Les bases d'Excel ...........................................................................Sans fonctions .................................................................................................................. Opérations ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 19 La courbe de tendance ......................................................................... 15 Les graphiques ..com .................................................................................................................................................................. 17 Création d'un graphique de type "nuage de points" ............... 11 Étirer des cellules ..................... 3 Fonctions ................................................................ Le cas d'une suite ................................................................................................................................................2/22 Sommaire Sommaire ....................................................................................................................................................................... Bloquer une cellule ........................................................ 21 www............................................................................ 16 Création d'un graphique en histogramme .............. 12 Étirer une cellule ................................................................................................................................................................................................ Autres ............................................................................................................................................................................................................................................................................................... 3 L'adressage ......................................................................................................................................................M............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 4 5 7 8 8 Tableaux ..................................................................... 4 Création d'une feuille basique ..... 20 Q....................................................... Excel ? ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 11 Création d'un tableau ..C.................................................................................................................................... 20 Partager .....................

surtout des tableaux. On peut ajouter des feuilles à sa guise en cliquant sur ce bouton : L'adressage C'est quoi.M. l'adressage ? www. nous n'aborderons pas les tableaux croisés dynamiques ou les macros. Excel ? Excel est un tableur créé par la société Microsoft. Vous trouverez des liens pour élargir vos connaissances à la fin du tutoriel N'attendons plus.com . En revanche. Il est très utilisé pour faire des calculs. Un peu de vocabulaire.. Présentation C'est quoi.siteduzero. on peut les voir en bas à gauche du classeur. classé 90/797 Salutations amis Zér0s ! Dans ce tuto nous allons voir les fonctionnalités que vous devez connaitre pour une utilisation simple d'Excel (en version 2007). nous resterons dans l'initiation à Excel. on part de zér0. on y va ! Sommaire du tutoriel : Présentation L'adressage Fonctions Tableaux Étirer des cellules Les graphiques Q. Il a été conçu sous forme de cellules repérées grâce à l'adressage que l'on va voir bientôt. Ce tutoriel ne requiert aucune connaissance sur Excel.Sommaire 3/22 Les bases d'Excel Par pablounet et Amine K (tarzoune) et Célestin Faraday Mise à jour : 15/10/2010 Difficulté : Facile Durée d'étude : 2 heures 1 538 visites depuis 7 jours. et des graphiques.. Chaque classeur possède trois feuilles de calcul à la base. Un document Excel est appelé classeur.C.

E3) se colorient en orange dans les barres (en haut et à gauche).Les bases d'Excel 4/22 Certains d'entre vous ont déjà joué aux dames. Une cellule est toujours repérée par deux symboles : un nombre et une lettre. Vous avez remarqué que quand vous voulez modifier une cellule. en D1. passons aux fonctions ! Fonctions Création d'une feuille basique Allez. Par exemple. on peut dire que l'adressage. en-dessous de chacune de ces matières. 12. si l'on veut faire une addition. il faudra lui indiquer les cellules qu'on veut additionner). FRANÇAIS . en A4. en A3. Vous devriez donc avoir ceci : Lorsque vous êtes dans une cellule. HISTOIRE. ANGLAIS . La lettre permet de repérer une cellule verticalement. vous devriez voir ceci : Pour commencer. vous cherchez le E. on commence facile ! Ouvrez Excel. ça permet aussi d'indiquer à Excel les cellules concernées par ce que l'on veut faire. il ne faut pas cliquer mais double-cliquer. Ensuite. tapez MATHS .com . PHYSIQUE . En A1. ou à la bataille navale ? Eh bien sur Excel.siteduzero. ensuite vous descendez jusqu'à 3. prenons la matière MATHS : en A2. 19. et en E1. Ça me servira pour vous indiquer dans quelles cellules il vous faudra travailler . et que l'on veut nos notes. en B1. et en A5. mettez 18 . 2 (non. Pour les flemmards vous pouvez le télécharger ici : Clic droit > Enregistrer la cible du lien sous. je n'ai pas oublié de 0 Faites ceci pour toutes les matières (en changeant les notes et en restant modestes ). Le nombre permet de repérer une cellule horizontalement. en C1. ses coordonnées (par exemple.5 . ) . on va se dire que l'on est en fin de trimestre. www. (Par exemple. L'adressage est là pour bien se repérer. Pour résumer. c'est à peu près la même chose. c'est les coordonnées d'une cellule. Maintenant. Si par exemple je vous dis : "repérez-moi la cellule E3". mettez des notes (environ 4).

séparées par un point-virgule. ===> Votre résultat s'affiche ! Soustractions On va soustraire A2 et A3.5 + 12 . on devra prendre ce qui suit comme base : =FONCTION(CELLULE1. il faut lui indiquer quel type d'opération c'est.Les bases d'Excel 5/22 Vous devriez avoir quelque chose comme ça : C'est bon ? Passons à la suite ! Opérations . entre parenthèses. ===> Ça n'affiche pas le résultat ! Ce qui suit est utilisé pour presque toutes les fonctions Excel.CELLULE2) Explications Tout d'abord. Pas plus difficile : www. pour la majorité). que voyez-vous ? . . appuyez sur Entrée.En utilisant une formule Additions Bon. on va faire quelque chose d'un peu plus compliqué. mais le nom du résultat (par exemple. addition).siteduzero. on doit commencer par indiquer à Excel que ce qui suit est une fonction : on doit utiliser le signe =.. On ne lui donne pas le nom de l'opération (par exemple.... et ensuite lui indiquer les cellules concernées. Code : Autre =SOMME(A2... Mettez (dans la cellule dans laquelle vous voulez voir le résultat) 18 + 13 + 19. maintenant. Y a quelqu'un ? On va essayer de trouver le total des notes de MATHS avec une fonction.. Si l'on veut calculer la somme de 2 notes de MATHS par exemple. Vous devez ensuite mettre le nom des cellules à additionner. somme).com . Maintenant que je viens de vous expliquer tout ça. Ensuite. on doit d'abord indiquer à Excel qu'on veut faire une addition. . et là. mais ce n'est pas toujours le cas ! Pour toutes les opérations qu'on devra faire (ou du moins.A5) et appuyez sur Entrée ! Et là.. on va pouvoir commencer.

A5) Chiffre minimum Pas plus compliqué que le chiffre max : www.A3) On attaque les multiplications ! Multiplications Imaginons qu'on veuille multiplier A2 et A3... je suis sûr que ça va aller mieux.Les bases d'Excel 6/22 Code : Autre =DIFFERENCE(A2. Excel vous renvoie le quotient d'une division mais en aucun cas le reste ! Ça nous donne donc : Code : Autre =QUOTIENT(A2. ça sera QUOTIENT.com . C'est la même chose que pour les soustractions.A3) Divisions Cette fois-ci. PRODUIT ! Code : Autre =PRODUIT(A2. on utilise cette fonction.A3) Chiffre maximum Ce n'est pas très compréhensible dit comme ça. Si par exemple on a une liste de notes de MATHS et qu'on veut tirer la meilleure note sans comparer les chiffres un à un. il faut juste changer DIFFERENCE par . mais si je vous explique.siteduzero. Ce n'est pas compliqué à faire non plus : Code : Autre =MAX(A2.

Les bases d'Excel 7/22 Code : Autre =MIN(A2.com . Soustractions La même chose que pour les additions : Code : Autre =A2-A3 Multiplications On enchaîne avec les multiplications ! Code : Autre =A2*A3 Divisions www.siteduzero.Sans fonctions Il existe une autre méthode qui permet de faire exactement ce que l'on vient de faire.A5) Moyenne On va faire la moyenne des notes de MATHS : Code : Autre =MOYENNE(A2. Additions Nous allons commencer par les additions. Voyez ce code : Code : Autre =A2+A3 Cela donne donc le même résultat que précédemment.A5) Opérations . mais plus simplement.

mais ça reste assez simple. les divisions. Il existe énormément de fonctions sous Excel. Autres Maintenant qu'on a vu les fonctions de type Opérations. mais je vais marquer : Code : Autre =SOMME(A1:A10) Le symbole : veut dire jusqu'à . on va voir ici seulement les principales et les plus utilisées. voici le code à insérer : Code : Autre =PI() Racine Cette fonction vous renvoie la racine carrée d'un nombre : www. Code : Autre =MAJUSCULE(votretexte) PI Il est assez compliqué de retenir le nombre PI en entier. Si je veux faire la somme des cellules allant de A1 à A10. Majuscules Il existe une fonction pour mettre toutes les lettres en majuscules .Les bases d'Excel 8/22 Et pour finir..siteduzero. on va voir d'autres sortes de fonctions. Code : Autre =A2/A3 Le symbole : Le symbole : est très utile lorsqu'il s'agit de faire une somme. Excel dispose de cette fonction. c'est un peu différent du reste.. je ne vais pas marquer A1 + A2.com .

www. elle. s'utilise comme ceci : Code : Autre =RANG(nombre.référence.siteduzero. Vous obtiendrez un résultat comme ceci : Pourquoi sur ton image.Les bases d'Excel 9/22 Code : Autre =RACINE(nombre) RANG La fonction RANG sert à "ranger" comme l'indique son nom ou autrement dit.com . si vous ne dites pas à Excel où se trouvent les notes à comparer. Référence : C'est l'endroit où se trouvent les notes à mettre en rang ( ).ordre) Mais c'est quoi ça ? Tu ne nous as jamais parlé de référence ni d'ordre Ne vous inquiétez pas.CELLULE2) Mais si j'ai insisté sur le fait qu'on l'utilise généralement. eh bien. ce n'est pas bien compliqué. Les arguments de RANG Nombre : C'est tout simplement notre cellule qui contient un caractère numérique autrement dit un nombre. Cette fonction. ce n'est pas pour rien. Eh oui. il n'y a pas de 2 ni de 3 ? Les 3 premiers sont ex-aequo donc il n'y a pas de 2ème ni de 3ème mais directement un 4ème ! Tout à l'heure je vous avais dit que l'on utilisait une fonction comme ceci : Code : Autre =FONCTION(CELLULE1. il ne va pas les trouver tout seul. je vais vous expliquer. à faire un classement ! Cette fonction est assez intéressante car si vous devez attribuer un rang (notez que je fais exprès d'utiliser ce mot pour que vous le mémorisiez alors ne l'oubliez pas ) à chaque élève et que cette classe comporte 35 élève. vous allez en mettre du temps ! La fonction RANG est donc la solution à nos problèmes ! Vous n'avez qu'à écrire une fois la fonction suivie de ses compléments qu'on appelle arguments et d'étirer la cellule. mais pas toujours.

mettez 1 pour classer les nombres par ordre décroissant.$B$2:$B$9.) www.Les bases d'Excel 10/22 Ordre : Croissant ou décroissant ? Ok. sinon. il suffit de mettre le nom de la première et de la dernière cellule classée. sans oublier d'indiquer le "jusqu'à" (:) : Code : Autre =RANG(B2.ordre) Ordre : Cet argument est facultatif vous pouvez ne rien écrire après le point-virgule si vous souhaitez classer les nombres par ordre croissant.0) J'ai tout fait comme tu nous a dis mais il me met 1 à toutes les valeurs !!! Eh bien c'est normal ! Si tu met ce code et que tu étires la ligne. il y a une solution : mettre des $ entre les caractères. Code : Autre =RANG(B2. il faut indiquer à Excel quelle note il doit mettre en rang. je vous expliquerai pourquoi plus loin dans le tutoriel.siteduzero.ordre) Référence : Là. il suffit d'entrer le nom de la cellule : Code : Autre =RANG(B2. mais on écrit quoi exactement à la place de "nombre". "ordre" ? J'allais y venir ! L'utilisation des arguments de RANG Nombre : Pour noter le nombre.référence. "référence".B2:B9. Excel va incrémenter les nombres suivant mais aussi la référence et donc il va être perdu ! Pour remédier à ce problème. vous n'aurez pas de problème. Votre code sera donc : Code : Autre =RANG(B2.com .B2:B9. Ce code attribuera 1 au plus grand nombre et classera les autres si vous étirez la ligne.

puis vous verrez en dessous la forme à utiliser. Une fenêtre s'ouvrira donc avec les explications : Maintenant que vous savez faire le principal. reprenez votre fichier avec les notes. Mais. Un tableau basique Pour commencer. Ensuite.. en revanche. ===> Oui. Si vous ne comprenez toujours pas à quoi sert la fonction.Les bases d'Excel 11/22 Mais j'en veux encore. essayez d'imprimer. votre feuille s'imprime. on va s'attaquer aux tableaux ! Tableaux Mais. puis pour mieux se repérer. mais sans tableau ! Création d'un tableau Un tableau sur Excel peut s'avérer très utile. c'est pour faciliter son utilisation ! D'ailleurs.. pour une meilleure présentation. et sélectionnez tout. ils sont déjà faits ! Erreur ! Si Excel est fait sous forme de tableau. cliquez là où vous le montre l'image : www. On n'a pas besoin de faire des tableaux. Tout d'abord. Insertion > Fonction (pour Office 2003) Formules > Insérer une fonction (pour Office 2007) Vous avez donc ceci : Cliquez sur la fonction qui vous intéresse. on va faire simple...siteduzero. puis une description de la fonction.. moi ! Je ne peux pas vous énumérer toutes les fonctions existantes. cliquez sur Aide sur cette fonction. il existe dans le menu une liste de toutes les fonctions existantes..com . déjà. et éventuellement quand on souhaite imprimer sa feuille de calcul.

vous pouvez imprimer et vous verrez votre magnifique tableau. Ça fait plus beau. là où il y a toutes les matières. comme ceci : www. Étirer des cellules Étirer une cellule Comment étirer une cellule ? Voici la représentation d'une cellule : Vous voyez le petit carré en bas à droite de la cellule ? Cliquez dessus et tirez vers le bas. en changeant la police). cliquez sur l'icône juste à côté de celle permettant de créer les bordures. allez dans l'icône pour les bordures et cliquez sur Bordures épaisses en encadrés. cliquez sur l'icône juste à côté de celui des couleurs de fond. Maintenant.com . tout ça.. non ? Vous pouvez aussi changer la couleur de votre texte. elle ressort davantage. Comment faire ? Pour cela. J'utiliserai donc ce mot pour la suite du cours. il existe plusieurs manières (par exemple.siteduzero. En effet. Améliorations N'y a-t-il pas un moyen de rendre les bordures un peu plus jolies ? Évidemment. là. Sélectionnez votre première ligne. ===> Votre tableau apparaît enfin. on va changer le style de la première ligne.Les bases d'Excel 12/22 Mettez votre souris sur Toutes les bordures et cliquez ! Et là. on appelle les tableaux bordures. pour cela. et choisissez votre couleur de fond. mais ça reste encore un peu moche.. Sur Excel. si ! Pour commencer. On va mettre une couleur de fond. elle doit mieux apparaître car c'est la ligne principale. Vous pouvez encore améliorer vos bordures. Maintenant.

l'inverse des nombres contenus dans la colonne A. entrez : Code : Autre =1/A1 Ensuite.siteduzero. remplissez la colonne A comme ceci : On va maintenant calculer dans la colonne B. Nous allons prendre un exemple pour mieux comprendre. étirez la cellule jusqu'en B10. Dans la cellule B1.com . et voilà le résultat : Magique ! Excel a tout calculé ! Regardons ce qu'il y a dans la cellule B2 : Code : Autre =1/A2 Et dans la cellule B3 : Code : Autre www.Les bases d'Excel 13/22 Quel est l'intérêt d'étirer une cellule ? Excel est un logiciel très puissant et cela va grandement nous faciliter la vie.

avec la colonne A1 contenant des nombres pairs de 2 à 20 et la colonne B contenant leurs inverses respectifs. pour cela : Sélectionner les cellules concernées > Clic droit > Format de cellule > Nombre et dans le menu à gauche. Cependant. Ensuite. Excel va aussi incrémenter D1 . Nous allons maintenant créer une troisième colonne dans laquelle nous allons multiplier les nombres de la colonne B par un nombre contenu dans la cellule D1. si nous mettons dans la cellule C1 : Code : Autre =B1*D1 et qu'on étire. Bloquer une cellule Reprenons notre exemple précédent.com ... on peut mettre le même nombre de décimales dans chaque cellule. Le cas d'une suite Excel est aussi capable de continuer une suite logique : comment croyez-vous que j'ai fait pour avoir la colonne A dans l'exemple ci-dessus ? J'ai entré. Excel incrémente le numéro de la cellule (ou de la colonne). On peut donc maintenant étirer notre cellule sans problème : www. le $ devant le 1 indique à Excel qu'il faut conserver le 1 (ne pas l'incrémenter). le chiffre 4. Pour plus de propreté.Les bases d'Excel 14/22 =1/A3 Quand on étire une cellule. Excel a trouvé la suite et l'a continuée. le chiffre 2 et dans la cellule A2.siteduzero. j'ai sélectionné les deux cellules et je les ai étirées. L'utilisation du $ On va donc bloquer la cellule D1 grâce à deux $. il va falloir entrer : Code : Autre =B1*$D$1 En effet. le $ devant le D indique à Excel qu'il faut conserver la colonne D (et donc ne pas l'incrémenter) . nombre > Nombre de décimales. dans la cellule A1.

Prenons par exemple les courbes. Petit raccourci Comme l'a suggéré conil26... un second donnera : B$1. un troisième donnera : $B1 et enfin un quatrième débloquera totalement la cellule (B1).. les histogrammes (bâtons verticaux) . D$1 Bloque la ligne mais pas la colonne.. Prenons un exemple : Code : Autre =D1*B1 Pour bloquer la cellule B1. il y en a plein d'autres. Comme vous pouvez vous en douter. Il en existe plusieurs sortes : les courbes . il faut la sélectionner dans la barre des formules. . par exemple. Quel type de graphique choisir ? www. Un appui sur la touche F4 donnera ce résultat : $B$1. la cellule restera toujours la même quand on étirera. $D$1 Bloque la ligne et la colonne .siteduzero. .com . il en existe plusieurs sortes : courbes en 3D.Les bases d'Excel 15/22 Récapitulatif $D1 Bloque la colonne mais pas la ligne. Les graphiques Les graphiques Un graphique vous permettra de voir l'évolution de notes. il existe un petit raccourci pour aller plus vite pour bloquer les cellules : il s'agit de la touche F4. courbes 2D.

com . on va prendre Courbes (à gauche). Vous avez devant vous une fenêtre avec plein d'onglets. je sélectionne les notes de MATHS . Quant à moi. mettez ce que vous voulez .Les bases d'Excel 16/22 Les courbes permettent de mieux appréhender une évolution . Et là. les histogrammes une différence . cliquez sur suivant. Légendes Là. Création du graphique Cliquez à l'endroit où vous voulez voir apparaître votre graphique. il est normal qu'à l'endroit où vous avez cliqué pour commencer la sélection. Axe des abscisses : pour ceux qui ne savent pas. vous choisissez un nom à votre graphique . dans notre cas. mais la sélection est quand même prise en compte. Puis choisissez le graphique qui vous convient.. je laisse en-dessous des notes. votre graphique apparaît ! Création d'un graphique pour toutes les notes www. mettez un nom pour cet axe. mais je vous ai cité les principaux. Cliquez sur suivant.siteduzero. je laisse Droite. ce ne soit pas sélectionné au final. mais faites comme vous voulez. cliquez sur terminer. Allez dans le menu en haut et cliquez sur Insertion > Graphiques(pour Office 2007. sélectionnez les notes qui serviront de source au graphique.. juste à côté. l'axe des abscisses est l'axe horizontal . mais il y en a seulement deux qui vont nous intéresser. je mets Note /20. marquez MATHS. Magnifique. pareil. Pour ma part. et dans Nom. et choisissez si vous voulez voir votre graphique apparaître à la suite de vos notes ou sur la Feuille 2. Les camemberts une répartition. Pour ma part. Je m'explique. Ensuite. et sélectionner la première image de courbe en haut à gauche. Imaginons que je veuille un graphique qui montre mon évolution en MATHS : je clique à l'endroit où je veux voir mon graphique. Pour ma part. Quand vous sélectionnez vos notes. c'est l'axe vertical. en l'occurence Lignes). Ensuite. Il en existe d'autres. nous allons prendre les courbes. Pour finir. Pour notre exemple. Allez dans l'onglet Série en haut de la fenêtre. puis. Titres Titre du graphique : bah là. je mets : Contrôle n° . Sélectionnez Colonnes à la place de Lignes si ce n'est déjà fait. puis cliquez sur Série 1. Appuyez sur suivant. . ça va être plus rapide : sélectionnez l'endroit où vous souhaitez voir apparaître votre légende. pas compliqué. il suffit d'aller dans l'onglet Insertion puis de choisir le type de graphique que l'on souhaite. Axe des ordonnées : faites comme pour l'axe des abscisses sauf qu'ici.

sélectionnez toutes vos notes. www. Cliquez sur suivant. Ensuite allez dans Insertion puis choisissez votre type de graphique. Maintenant. choisissez le premier de la première ligne. vous devriez avoir ceci : Création d'un graphique en histogramme Maintenant passons aux graphiques en histogramme. déplacez votre graphique. "Série 4". "Série 5" par les noms de matières. Choisissez où vous voulez voir votre graphique (à la suite de votre page ou sur une nouvelle feuille).. Série 2 > FRANÇAIS Série 3 > ANGLAIS Série 4 > PHYSIQUE Série 5 > HISTOIRE . "Série 3". et comme style.Les bases d'Excel 17/22 Maintenant. Il est possible que votre graphique ne se place pas à l'endroit voulu. puis cliquez (encore ?) sur suivant.. on va créer un graphique pour toutes nos notes. Entrez MATHS . On va prendre courbes comme type de graphique. puis cliquez sur Suivant.siteduzero. cliquez sur la cellule (case) où vous souhaitez voir apparaître votre graphique. et tout en restant appuyé. Changez les titres et les légendes comme tout à l'heure. Pour calculer la moyenne on pourrait utiliser cette formule : =somme(B2:B5)/4 mais on va plutôt utiliser la formule d'Excel : Code : Autre =moyenne(B2:B5) Ensuite il suffit d'étirer la cellule vers la droite pour avoir les moyenne pour toutes les matières. Au final. Série 1 > Regardez un peu plus à droite.com . il nous faut changer les noms "Série 1". puis cliquez sur Terminer. ensuite. "Série 2". Pour résoudre ce problème. Pour commencer. Allez dans l'onglet Série. On va représenter les moyennes des 5 manières de cette façon : Si vous avez besoin d'une colonne supplémentaire à gauche. vous voyez Nom : avec un champ texte. il suffit de faire : Clic droit > Insérer > Colonne entière. cliquez sur la partie blanche du graphique (sur les côtés). Sélectionnez Colonnes car les notes de chaque matière sont disposées en colonnes et non en lignes.

Les bases d'Excel 18/22 Voila nous avons fini de préparer notre graphique. nous allons faire un clic droit dessus et ensuite choisir : Sélectionner des données. Ensuite. Dans la colonne de droite (Étiquettes de l'axe horizontal (abscisse)). Un rectangle vide apparait. il suffit de cliquer sur Insertion > Colonne > Histogrammes 2D (il est possible de faire des histogrammes 3D mais ce n'est pas ce qui nous intéresse). on clique sur Ajouter. on sélectionne la ligne où 1 est marqué puis on clique sur Modifier puis on marque Notes pour avoir une étiquette d'abscisses cohérente.siteduzero. A la fin. Dans le champ Valeur de la série. on va mettre la cellule B1 (qui contient Maths) : Il suffit de mettre le curseur dans le champ Nom de la série de la fenêtre puis de cliquez sur la cellule B1. on obtient quelque chose comme ceci: www. On obtient cela : Maintenant dans Entrées des légendes (Séries). on obtient cette fenêtre : Dans Nom de la série. On va répéter la manipulation avec les 5 autres matières. on va mettre la moyenne de la matière : elle est contenue dans la cellule B6.com .

ici le temps) et celle dont on est "moins sûr" (la série de mesures) quand on fait un graphe de ce type. Pour cela. On met toujours la valeur dont "on est sûr" en abscisse (celle qu'on maîtrise. Un petit exemple En abscisse : le temps. une dernière chose : la courbe de tendance. car nous ne connaissons que les points et non toutes les valeurs (comme dans une fonction). Vous pouvez choisir d'afficher l'équation de cette droite / courbe (très utile) en cochant la case correspondante. il suffit de faire un clic droit sur un des points de votre graphe et ensuite Ajouter une courbe de tendance. Ce qu'il est important de savoir : on met la colonne des abscisses à gauche et celle des ordonnées à droite. En ordonnées : une série de mesure.Les bases d'Excel 19/22 Création d'un graphique de type "nuage de points" Intéressons-nous maintenant aux graphiques de type "nuages de points" . Excel va le "comprendre" automatiquement.com . On sélectionne donc les données puis on cliquer sur Insertion > Nuages de points puis on sélectionne le premier type de graphe. Un exemple : www. c'est-à-dire la droite ou la courbe qui va passer au plus près de tous les points. même malvenue. Excel va tracer la courbe de tendance de votre courbe. on a deux colonnes : une pour l'abscisse et une pour l'ordonnée. une série de mesures).siteduzero. l'utilisation d'une courbe serait inutile. On peut modifier la plage de données par la suite en faisant : Clic droit sur le graphe > Sélection des données . Dans ce cas. Donc en général. on peut les utiliser pour afficher une évolution ou les résultats d'une expérience (par exemple. La courbe de tendance Enfin.

C'est la valeur d'une cellule. ils permettent d'éditer les axes. Comment se comporte le tableur lorsqu'on étire la cellule A1 vers le bas ? Code : Autre =B1*C$1*D$1 www.CELLULE2) FONCTION(CELLULE1.siteduzero.. on voit que de nouveaux onglets apparaissent dans le ruban en haut.CELLULE2) Comment crée-t-on un tableau ? Pas besoin d'en créer. C'est le nombre de caractères d'une cellule. Q.. légendes des axes ou d'ajouter des tables de données . Je vous laisse explorer tout ça.CELLULE2) =FONCTION(CELLULE1. Pour accéder aux suivants Connectez-vous Inscrivez-vous Excel est un..M.com . Quelle est la structure d'une fonction ? =FONCTION[CELLULE1.C. Logiciel pour taper du code ? Logiciel de traitement de texte ? Tableur ? Qu'est-ce que l'adressage ? C'est les coordonnées d'une cellule.. Grâce aux bordures (dans le menu). ils sont déjà faits. Le premier QCM de ce cours vous est offert en libre accès.Les bases d'Excel 20/22 Outils des Graphiques Lorsqu'on sélectionne une graphe.

com . si vous avez des questions.com Partager Ce tutoriel a été corrigé par les zCorrecteurs. J'ai besoin de faire un graphique pour afficher une répartition. En A2.com Perfectionnement sur Developpez. néanmoins. ce mini-tuto est terminé. Correction ! Statistiques de réponses au Q CM Voilà. on aura : =A2*B$1*C$1. Beaucoup de personnes en veulent plus alors voila quelques liens pour approfondir vos connaissances : Initiation sur Developpez. En A2. n'hésitez pas à passer par les commentaires. lequel de ces graphiques est le plus adapté ? Les camemberts. on aura : =B2*C$1*D$1. Les courbes. En A2. www. Les histogrammes.siteduzero.Les bases d'Excel 21/22 En A2. on aura : =B1*C$2*D1. on aura : =B2*C$2*D$2.

Analysez des données avec Excel Par bat538 . Blaise Barré (~Electro) et Etienne www.openclassrooms.0 Dernière mise à jour le 17/04/2013 .com Licence Creative Commons 6 2.

...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 35 39 39 40 44 44 44 44 A l'assaut des formules ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 77 Dessinons le graphique ! .................................................................................................................... 9 Démarrer Excel .......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 15 Ouvrir un classeur ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 18 Sélectionner la cellule et saisir les données ........................................................................................................................................... 71 Les filtres..............................................................................................................................................................................................................................................................................................................2/250 Sommaire Sommaire ...................................................................................................openclassrooms............................................................................................................................................ 77 Des données brutes ................................................................................................................. Faciliter la saisie de données ........................................................................... 57 D'où vient ma formule et où va-t-elle ? ............................................................................................................................................................................................................................. Lire aussi ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Mettre en place son filtre ....................................................................................................................................................................................................................................... 48 Les conditions .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. Première solution ........................................................................................ 7 Présentation ............... 54 La poignée de recopie incrémentée .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 59 Nos objectifs ....................................................................................................................................................................................................................... 61 Le tri .............................. Les filtres personnalisés ..................................... 22 Formats..................... Éviter les erreurs .......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 58 Exercice : c'est férié aujourd'hui ! ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 20 La cellule active ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 59 Nos outils .............. une puissance négligée ............................................................................................................................................................................................................................................... 2 4 6 6 Excel : le logiciel d'analyse de données ................................... 60 Trier ses données ........................................................................................................................................ 12 Le ruban ......................................................................................................................................... 34 Accélérez la saisie ! .................................................................................................................................................... 30 Sauvegardons votre classeur ........................................................................... 54 Mises en forme conditionnelles ................................................................................................................................................................................................................. Qu'est-ce qu'une liste ? ................................ Partie 1 : Prise en main d'Excel ................................................................ 49 Les conditions simples ........................................................................................................................................................................ 18 Créons votre premier classeur ................................................................................................................................................................................................................................................... Analyser sa liste avec la fonction SOMMEPROD .................................................................................................................................................................................... 46 Exercice : des minutes aux heures et minutes ......................................................................................................................................................... 82 www.......................................................................................... 19 Sélection des cellules ..................... Analysez des données avec Excel .................................................................................................................................................................................................................................................... La validation des données ................................................................................................................................................................... Résumons ................................................................................................................................ 8 Démarrage ......... Deuxième solution ................. 12 La barre d'état .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. Une lettre avant chaque saisie ................ 22 Définir un format ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 71 71 74 75 Les graphiques ............................................................................................... 7 Excel et l'analyse de données .................................................................. 19 Sélectionner des colonnes et des lignes ................. 35 Une liste personnalisable ................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 14 Excel sous Mac ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 22 L'embellissement ........................ 78 La courbe sous Mac ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 46 Une bête de calculs ........................... 49 Les conditions multiples .......................................................... Utilisez la saisie semi-automatique ! ................................................................................................................................ 21 Agrandir les cellules ............................................................................................................................................................................................................................................................................................... 7 Installation ................................................. 29 Le cas particulier d'une liste ...................................................... 55 Transmettre des informations entre différents feuillets ..................................................... 15 Résumons .......................................................................................... 50 Application ...... 21 Saisir des données .................................................................................................................................................................................. 25 Poignée de recopie incrémentée ......................................................................................................................... Une vraie liste de données ........... Une liste déroulante ............................................... 9 Interface ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Compléter sa liste ! ................................................. 7 Excel n'est pas tout seul ! ..............................com ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... embellissement et poignée de recopie incrémentée ........ 31 Résumons .......................................... 14 Vocabulaire ................................ 61 63 63 68 69 69 Les listes ................................................................................................................ 59 Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur ...................................................................................................................................................... 17 Créez votre premier classeur ......... 46 Opérations basiques ................................................................................................................................................

.................................. 136 Les variables 2/2 ................................................ 86 La construction du TCD .................................................................................................. 84 Les tableaux croisés dynamiques 1/2 ........... 143 Simplifier la comparaison multiple ........................................................................................................ Les variables locales ................com .................................................... Définir son type de variable .................................................................................................................................................................................................................................................Sommaire 3/250 Modélisez vos propres courbes ! ............... 120 Les propriétés : la pratique ................................................... 109 L'interface de développement .................................................. 86 Fabriquons un TCD ! ................................................................................................ Portée d'une variable .......................... 114 La maison : propriétés................................................................. 124 Sélectionner des cellules ........................................................................................ 121 Une alternative de feignants : With ....................................................................................................................... 131 Variant ................................................................... 129 Que contient ma variable ? ............................................................................................................................................................................... 122 La sélection ..................................... 129 Quelle méthode de déclaration choisir ? ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 91 Résumons ... Sélectionner des colonnes ..... 136 Le type Objet ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Sélectionner des lignes ................................................................................................................................................................................. Les tableaux multidimensionnels ............................................................................................................ 120 Les propriétés : la théorie ........................................................................................................................... méthodes et lieux .......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 83 L'équation de la courbe de tendance ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. c'est quoi ? ......................................................................................................................................................................................................................................................... Conflits de noms et préséance ......................................................... 101 Fabriquons la macro ! ........................................................... 108 Partie 3 : Les bases du langage VBA ............................................................................................................................................................. 89 Modification du TCD ................................................................................................................................................................................. 133 Le type String ................................. 107 Le solveur ..................................................................................... 114 Orienté quoi ? ........................................................................................ Les variables statiques .................. 85 Les tableaux quoi ? ......................................................................................................................................................................................................................................................... 136 Le type Booléens ....................................................................................................................................................................................................................................... 115 La POO en pratique ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 93 Sur Mac ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 128 Déclaration explicite ............................................ Les constantes ............................. 128 Déclaration implicite .......................................................................................... 112 Le VBA : un langage orienté objet ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 144 www................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 132 Les types numériques ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ 141 Qu'est ce qu'une condition ? ................................................................................... 128 Qu'est ce qu'une variable ? .......................................................................... 93 Sur Windows ...................................................................................... 86 Un outil statistique puissant ............................................................................ 109 Codez votre première macro ! ...................... 109 Un projet................................................................................................................................................................... 130 Types de variables .................................................................................................................................................................................................................................................................. End With .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 108 Premiers pas en VBA ............................................................................................................................... Exercice : faciliter la lecture dans une longue liste de données ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 96 Les groupes ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 129 Obliger à déclarer ...................................................................................................... oui mais lequel ? ......................................................................................... 82 La courbe de tendance ...................................................................................................................................................................................... 106 La valeur cible ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 103 Outils d'analyses de simulation ............................................................. 99 Les macros .................................................................. pour quoi faire ? ..................................................................................................................... 111 Les commentaires .............................................................................................................................................................................. 91 Sur Mac .... Les variables globales ........................................... 116 D'autres exemples ............................................................................................................................................................................................................................................................................................... 128 Comment créer une variable ? .................................................................................................................................. 93 Mettre en forme un TCD ................................................................................................................................................................................................ 142 Créer une condition en VBA .......................................................... 134 Les types Empty et Null .................................................................................................................... 91 Sur Windows ....................... 117 Les propriétés ................................................................................................................ 109 Du VBA....................... 98 Résumons ................................ 99 Petit exercice ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 92 Les tableaux croisés dynamiques 2/2 ........................................................................................................................................................................ 124 126 126 127 Les variables 1/2 ........................... 100 Une macro.................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Comment déclarer un tableau ? ..................................................................................................................................... 86 Pas si simple ! .................................................................................openclassrooms............................................ 137 Les tableaux ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Les variables de niveau module ........................................................................................................................................................................................................................................................... 101 Exécution de la macro ....................................................................... 135 Le type Date et Heure ... 138 138 139 139 139 139 140 140 140 140 141 Les conditions ............................................................................................................................................................................................................................................................................. 114 La POO en pratique avec la méthode Activate ...............................................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 150 150 151 152 152 153 153 154 154 155 156 Modules..... 145 D'autres opérateurs logiques ................... 159 L'intérêt d'une sous-routine ..... 170 Les fonctions Mathématiques ............BORNES ................. Exercice : un problème du projet Euler sur les dates ............................................................................................................................................................... 146 Les boucles ..... 217 FREQUENCE ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 216 ECARTYPE .................................................................................................. 181 Petite pause ....................................................................................... 208 Les fonctions Statistiques ..................................................................................................... 159 Comment la créer ? ........................................................................................................................................................................................................................................... 204 RECHERCHE (forme vectorielle) .................................................. 214 MOYENNE................................................................................ 221 NB............................................ Comment fonctionne ce code ? .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 189 ARRONDI.................................................................................................................................................................................................... 158 Notre première fonction .................................................................................. 221 Les fonctions Texte ............................................................... 150 La boucle simple ............ Agir en conséquence ..........................................................................................................................................................................................................................................SI ................................... Le mot-clé Step ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 179 Simplifier ces fonctions .................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 192 ET et OU ............................................................................................................................... ........................................................................................................... 169 Comment une fonction est-elle renseignée ? ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 178 QUOTIENT .........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ENTRE............................ 202 RECHERCHEH .................. 191 SI ..................... Les boucles imbriquées .......................................................................................................................................... 205 RECHERCHE (forme matricielle) ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Glanez des infos avec InputBox ................................................................................................................................................................. 169 Carte d'identité de la fonction .. 194 SIERREUR .................................................................... 158 Différences entre sous-routine et fonctions ........................................................................................................................................................................ 185 PI ...................................................................SUP ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Sortie anticipée d'une boucle ............... 162 Encore plus loin................................................................................................................................................................ 190 ALEA............................. 169 Qu'est-ce qu'une fonction ? ....................................................................................................................................................................... 215 MEDIANE ................................................ 163 Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur ....................................... 182 SOMME...............................................Sommaire 4/250 Commandes conditionnelles multiples ....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 206 TRANSPOSE ............................................................................................................................................................................................................com ...................................................................................... 180 MOD ............................................................................................... 158 (Re)présentation ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... ........................................ 198 COLONNES et LIGNES ...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................SI ........................................................ 161 Publique ou privée ? ........................................................ 190 Les fonctions Logiques ..................................... Des boutons ! ................................................................................................ 174 INTRODUCTION .. 145 Présentations des deux opérateurs logiques AND (ET) et OR(OU) .......................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... fonctions et sous-routines ............................................................... 165 Les boîtes de dialogue usuelles ................... 224 www...................................................................................................................................................................................................... 165 Informez avec MsgBox ! ............................. 212 MOYENNE ......................... 162 Un peu plus loin............................................................................................................................................................................................................................................................................... 188 ARRONDI ..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 197 COLONNE et LIGNE .................................................. 221 CONCATENER ........................................... 177 PRODUIT ............................................. La boucle Do Until .................................................................................................... 220 NBVAL et NB................................................................................................................................................................................................................................................... 211 MAX et MIN .............................. 176 SOMME ..................................................................................................................................................................................... 196 Les fonctions de Recherche et Référence ....................................................................... 160 Utiliser la sous-routine ..................................................................................................................................................................... Correction ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ La boucle For Each .................................................................................................................................................................................................................................................openclassrooms.................. 218 NB ........................................................................................................................................................... 187 RACINE ....................VIDE .................................................................. Quelques éléments sur les dates en VBA ................................................................................... 222 EXACT .......................................................................................................................... 183 SOMMEPROD .........................................INF et ARRONDI............................. 180 PGCD ....................................................................................................................................................................................... 158 Les modules .......................................................................................................................................................................... 169 Les fonctions d'Excel ............................................................................................................................................................................................................................ 165 166 167 168 Partie 5 : Annexes ......... 223 CHERCHE .................................................................... 160 Créer une sous-routine .........................................................................................SI ............................................................................................................................................ 159 Comment l'utiliser ? ...................................................................................................................................................................................................... 162 Les arguments optionnels .............. La boucle While................................................................................................................................................................. Wend ................................................................... 199 RECHERCHEV ..............................................................................................................................................................................

........................................................................................... SECONDE ............................................................... 247 Imprimons votre classeur ................................................................................................................................................................Lire aussi 5/250 DROITE et GAUCHE ............................................................................................................................ INTRODUCTION .............................................................................................................................................................................................................................................. 241 Grammaire et orthographe ......................................................................................................................................................... REMPLACER ............ 225 226 227 227 228 229 229 230 230 231 233 233 235 236 Bonnes pratiques et débogage des formules .......................................................................................................................................................................................................................................................................................JOURS................................................................................................................................................ NBCAR ...................................................................................................... MAJUSCULE et MINUSCULE ...............................................................................................OUVRES ............................ 241 Recherche et Dictionnaire des synonymes ............................................................................................................................ NO..................................................................................................................................................................................................................... DATE ............................................................................ Manipulation des feuilles de calcul ..................................................... Saisie et lecture des données ..........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................openclassrooms.......................................................................................................................................................... 241 Vérifications grammaticales et linguistiques .................. Les fonctions Date et Heure .................................................. 237 Bonnes pratiques ...............................................................................................................................................................................................................................................................SEMAINE ....................................................................................................................................................................................................... SERIE....................................................................OUVRE ......................................................................................................... 244 Utilisation du classeur .......................com .... HEURE.................................................................................................................................................................................................................................................. 247 www................................................................................................................. JOUR........................................................................... Débogage des formules ..................... NOMPROPRE .................................................... 237 237 237 237 239 Corrections orthographiques ................................................................................................................................................................................... Finalisation du classeur ................................................................ JOURSEM ...................................................................JOUR....................................................................................... MINUTE.................................................................................................................................................................................................................................................................................................. ANNEE..................................................................................... AUJOURDHUI et MAINTENANT ............................................................................................ NB................................................................................................ MOIS..................................................

Lire aussi 6/250 Analysez des données avec Excel Par Etienne et bat538 et Blaise Barré (~Electro) Mise à jour : 17/04/2013 Difficulté : Facile Microsoft Office Excel 2010. Autrement dit. vous allez apprendre ici à vous servir d'un logiciel. Difficile de ne pas avoir vu ce nom au moins une fois quelque part. sa maîtrise en est aujourd'hui plus ou moins indispensable. n'attendez pas d'avoir terminé la lecture du cours pour allumer votre ordinateur. nous partons de Zér0. Évidemment. Excel est un des éléments d'une suite bureautique très complète : Office. Libre à vous de combiner plusieurs notions dans un même travail. Vous l'aurez compris. afin de vous fournir la méthode. Vous l'avez sur votre ordinateur et vous ne savez pas à quoi ça sert ? Vous avez une vague idée de son utilité mais ça vous paraît trop compliqué ? En clair. L'idéal est de faire des tests pendant et après la lecture. Ce logiciel est le leader dans son domaine.com . c'est quoi "la bureautique" ? Autant de questions auxquelles il faudra commencer par répondre dans un chapitre d'introduction qui vous montrera les intérêts de ce que l'on appelle plus communément les tableurs. www.openclassrooms. c'est d'ailleurs tout l'intérêt de ce genre de logiciels. Nous abordons le thème au travers d'un ou plusieurs exemples. Ce n'est que de cette manière que vous utiliserez au mieux la puissance d'Excel. Chaque notion importante d'Excel va ici faire l'objet d'un chapitre. vous souhaitez vous lancer dans la bureautique pour vos besoins ? Et puis.

licence libre de LibreOffice de récupérer. Là où Excel devient intéressant. ce n'est donc pas simplement les rendre jolies mais c'est leur créer une association pour les rendre utilisables. de les compter selon moult critères (genre. en plus de vous offrir ce qu'il faut pour mettre en forme votre base de cassettes. Plutôt couteuse. ainsi que le genre (théâtre. quel scoop ! Tu ne veux pas nous donner la définition de l'analyse de données tant que tu y es ? Justement. Présentation Excel est un logiciel d'analyse de données ! Dis donc. elle contient notamment un logiciel de traitement de texte . Par exemple.) en vue d'une utilisation spécifique. Nous travaillons selon l'hypothèse que vous possédez déjà le CD. Mais si vous ne savez pas quoi prendre parce que vous débutez vraiment dans la bureautique. mais ça peut vous donner une idée . Par exemple. Excel n'est pas tout seul ! Pour votre culture. la célèbre firme qui maintient et vend le système d'exploitation Windows.). il fait subir à des données brutes des transformations de toutes sortes (mise en forme.openclassrooms. vos parents ont enregistré sur leur magnétoscope des dizaines et des dizaines de cassettes. L'avantage de cette suite. année. Vous pouvez vous tourner vers LibreOffice.le célèbre Word . Vous n'analysez pas une facture de la même manière que vous analysez un bulletin de paye ! Analyser des données.com . Autrement dit. avec son logiciel Numbers. étudier. si ! Et vous allez voir que prendre 5 minutes pour réfléchir à la manière de considérer un logiciel peut apporter beaucoup de choses. modifier et redistribuer le logiciel). et un débutant peut facilement obtenir de l'aide. c'est qu'il s'agit d'un projet libre (c'est-à-dire que vous êtes notamment libre Logo de la LGPLv3. documentaire. Par exemple. on peut les exploiter. chaque cassette pourrait recevoir un numéro et on pourrait les ranger 15 par 15 dans des boîtes. film d'action. vous pouvez lui demander de filtrer les 254 cassettes selon leur genre ("renvoie-moi toutes les cassettes de théâtre"). un logiciel d'analyse de données a pour fonction principale d'« analyser » des données.qui vous permet de taper et de mettre en forme vos documents textes et images. ou que vous utilisez ce logiciel à l'école ou au travail. téléchargeable directement sur le Net. Il faut savoir que d'autres entreprises éditent des logiciels d'analyse de données. sachez qu'Excel est développé par Microsoft. calculs. Ce genre de logiciels est une solution possible à la création de bases de données. Pour s'y retrouver. gestions. mais on pourrait imaginer un champ qui vous indiquerait quels documents filmographiques sont sur chaque cassette. Sa communauté est très présente.). Bien entendu. ce cours n'a pas pour but de vous le faire acheter en le présentant comme une solution miracle. etc. vous pouvez regarder Apple et sa suite iWork. etc. Vous pouvez utiliser Excel pour "archiver" votre collection de vieilles cassettes. durant 30 ans. c'est que. Excel et l'analyse de données Comme son nom l'indique. vous pouvez télécharger une suite gratuite. etc. ces exemples de traitement sont très basiques. qui contient un tableur (comme Excel). Excel ? Qu'est-ce que c'est ? À quoi sert-il ? Comment l'installer ? Comment se présente son interface ? Voici toutes les questions auxquelles nous allons répondre dans ce chapitre. d'abord par numéro. Excel reste un logiciel assez coûteux.Analysez des données avec Excel 7/250 Partie 1 : Prise en main d'Excel Excel : le logiciel d'analyse de données Excel est issu de la suite de logiciels bureautiques Office. www.

com . Le processus d'installation est très simple. que voici : www. vous arrivez sur une fenêtre comme celle-ci : Première étape : la saisie de la clé Pour cette première étape.Analysez des données avec Excel 8/250 Il faut enfin savoir que si vous choisissez un tableur différent d'Excel. Une fois que vous avez cliqué sur le fichier du programme d'installation. Mais continuons selon l'hypothèse que vous possédez déjà Excel et que vous voulez apprendre à tirer profit de ce logiciel. Elle est indispensable pour continuer l'installation de la suite. et rapide. Voyons d'abord comment l'installer. on passe à la troisième étape. Après une seconde étape concernant l'acceptation des termes du contrat. ce cours peut vous être utile dans la mesure où les outils de base de ces logiciels sont les mêmes. Installation Parlons à présent du processus d'installation. vous devez entrer la clé de produit. C'est la clé que vous avez achetée dans la licence.openclassrooms.

lors d'une prochaine utilisation de l'un des logiciels de la suite. Démarrer Excel Pour démarrer Excel..com . clé du succès. vous pouvez : Vous rendre dans le menu « Démarrer ». c'est ce qui vous tombe sous le nez quand vous ouvrez Excel. Démarrage Nous allons ici faire une petite visite guidée de l'interface du logiciel. vous passerez directement à l'installation standard . Pour ces dernières. vous pourrez les configurer plus tard.Analysez des données avec Excel 9/250 Troisième étape : choix du type d'installation Ici. il vous sera possible de configurer certaines options sur les différents logiciels installés dans le pack. surtout si c'est la première fois que vous installez Office. L'interface. ce n'est pas du tout définitif. dans le dossier « Microsoft Office ». vous devez choisir le type d'installation : Si vous cliquez sur « Installer maintenant ». puis dans « Tous les programmes ». l'installation de la suite ! Et ensuite ? À vous l'accès à tous les logiciels de votre édition d'Office ! Vous pouvez alors vraiment commencer le tutoriel et les manipulations de documents Excel. Et enfin. c'est bien de cliquer directement sur « Installer maintenant ». Si vous cliquez sur « Personnaliser ». sélectionnez « Microsoft Office Excel 2010 » : www. Bref. ainsi que sur votre nom d'utilisateur et vos initiales..openclassrooms. la dernière étape. Si je peux vous donner un conseil.

openclassrooms.Analysez des données avec Excel 10/250 Cliquez directement sur « Microsoft Excel 2010 » en l'ajoutant dans le menu « Démarrer » : www.com .

openclassrooms. vous pouvez l'ajoutez dans le menu « Démarrer » ou dans la barre des tâches en cliquant droit : www.Analysez des données avec Excel 11/250 Cliquez directement sur « Microsoft Excel 2010 » en l'ajoutant dans la barre des tâches : Note.com .

com . il y a un quadrillage très vaste. reprise dans Office 2010 : un ruban. et vous êtes face à une interface ma foi plutôt agréable à regarder. car c'est là-dessus que nous allons travailler jusqu'à la fin (ou presque) de ce cours ! Voici donc.openclassrooms. il y a ce que l'on appelle le « ruban ». l'interface de Microsoft Office Excel 2010 : Il est nécessaire de s'attarder sur quelques détails de cette capture de l'interface.Analysez des données avec Excel 12/250 Interface Vous venez d'ouvrir Excel. Et encore heureux. Au milieu. www. dans lequel sont disponibles beaucoup de fonctionnalités du logiciel. sans plus attendre. C'est l'une des plus grosses mises à jour d'Office 2007. C'est votre « zone de travail ». Le ruban Tout en haut de la fenêtre. graphiquement évolué.

donnant libre accès aux fonctionnalités les plus basiques du logiciel d'analyse de données. chaque onglet du ruban Office est lui-même divisé en plusieurs groupes. Vous pourrez alors cliquer sur l'icône d'agrandissement en bas à droite de chaque groupe pour avoir accès à une fenêtre contenant toutes les fonctionnalités du groupe. D'autres onglets pourront apparaître au cours de l'utilisation d'Excel. Ils permettent de mieux se repérer et de ne pas avoir une foule de fonctionnalités dans un espace aussi réduit. En effet. le texte peut être supprimé à côté des boutons ou certains boutons non affichés. nous y reviendrons en temps voulu). La barre d'outils Accès rapide Plus haut encore se trouve la « barre d'outils Accès rapide » à partir de laquelle vous pouvez en fait ouvrir et enregistrer des fichiers et accéder à beaucoup de fonctions d'Excel (les mêmes que dans le ruban. Toutes les options. ainsi que sur le logiciel lui-même. Imaginez toutes ces fonctionnalités dans le ruban. possède plusieurs centaines de fonctionnalités. Comme vous pouvez le voir.openclassrooms. Ainsi Excel a séparé toutes les fonctionnalités selon leur utilisation : la mise en forme de la police dans un groupe. se trouvent ici. notamment si vous suivez le cours. par souci d'économie de place sur les écrans peu larges. À gauche de cet onglet se trouve le menu « Fichier ». Mais n'oublions pas qu'Office 2010. en l'occurrence Excel. proposant un panel d'options diverses et variées sur les classeurs Excel. Il est possible que l'affichage du ruban soit légèrement différent selon la résolution de votre écran. À droite se trouve un très large choix de fonctionnalités du logiciel d'analyse de données. www. ce serait tout de même un peu brouillon. permettant de configurer et de personnaliser Excel. l'onglet « Accueil » est ouvert dans le ruban. Ce sont des onglets contextuels. Vous pouvez faire la même observation si vous redimensionnez la fenêtre. si vous éditez une image ou un tableau.anciennement menu Office -. la mise en forme des paragraphes dans un autre. etc. Les proportions 16:9 ou 16:10 offrent la meilleure qualité d'affichage. en vert . Ces onglets peuvent par ailleurs varier. accessibles grâce à cette fameuse structure en onglets. Par exemple. basiques ou avancées. pour vous proposer un panel de fonctionnalités supplémentaires. ou alors vous auriez cent onglets ! C'est la raison pour laquelle certains groupes de fonctionnalités ne sont pas complètement affichés. un ou plusieurs onglets contextuels réservés à cet effet seront automatiquement affichés.Analysez des données avec Excel 13/250 Dès l'arrivée sous Excel.com .

notez-le lui aussi) . Elle permet l'accès rapide aux fonctionnalités globalement les plus utilisées d'Excel. La barre d'état En dessous de votre zone de travail se trouve la barre d'état. Le principe étant que ces fonctionnalités doivent être accessibles rapidement. inutile de retenir les raccourcis des fonctionnalités que j'ai donnés en deuxième temps. il pourra vous servir ! Évitez de surcharger votre barre d'accès rapide. Cette zone est très importante et mérite un chapitre pour elle toute seule (et elle en aura un). Cliquez simplement sur la flèche descendante à droite de cette barre. Néanmoins. Par défaut. Tout comme il est inutile de mettre trop de raccourcis sur la barre de lancement de Windows. La barre de formules Entre votre zone de travail et le ruban se trouve un champ très important : la « barre de formules ». Notez néanmoins que la liste déroulante à gauche du champ ne fait pas partie de la barre de formules. ne compliquons pas les choses. l'ouverture d'un fichier enregistré auparavant sur votre disque dur ( Ctrl + O ). notez-le !) : permet d'enregistrer votre document (nous allons d'ailleurs voir cette fonctionnalité vers la fin de ce chapitre . en règle générale. retenez que ce champ très long se nomme « barre de formules ». un petit dernier à connaitre pour la route). Vocabulaire www. L'icône Excel ne fait pas partie de la barre d'accès rapide. Elle vous permet d'ajouter (ou supprimer) plusieurs fonctionnalités telles que la création d'un nouveau fichier ( Ctrl + N ). Sachez à ce sujet qu'une annexe est disponible à la fin du cours et vous donne un résumé de tous les raccourcis utiles sur Excel. il est déconseillé d'en mettre trop dans celle-ci. Nous apprendrons au fur et à mesure du tutoriel à nous servir de chacune de ces fonctionnalités.openclassrooms. Répéter la dernière action (dont le raccourci clavier est Ctrl + Y . Dans cette barre de trouvent les « ascenseurs ». Leur utilisation n'est pas très compliquée. Ce sont en effet les trois fonctionnalités les plus utilisées. Annuler la dernière action (dont le raccourci clavier est Ctrl + Z . plus il y en a. la correction orthographique ( F7 ). Par ailleurs. vous pourrez alors adapter cette barre d'accès rapide à votre utilisation personnelle d'Excel. etc. entourés là encore de nombreux autres boutons.Analysez des données avec Excel 14/250 La barre d'Accès rapide marche comme la barre de lancement rapide de Microsoft Windows. il suffit de cliquer sur les flèches pour bouger. il vous est possible d'ajouter plusieurs autres fonctionnalités. l'impression ( Ctrl + P ). Elle simule simplement le clic droit sur la barre de titre. les fonctionnalités suivantes sont déjà présentes : Enregistrer (dont le raccourci clavier est Ctrl + S .com . quel que soit le document que vous éditez. Pour le moment. Ces ascenseurs vous permettent de vous déplacer dans le quadrillage. Mettez-le de côté. moins vous serez rapide pour repérer celles dont vous avez besoin sur le moment.

elle aura pour coordonnées C12. Dès que j'ai quelque chose à ajouter pour une manipulation particulière sous Mac. Ouvrir un classeur Il faut tout d'abord vous rendre dans votre dossier « Applications ». à l'occasion d'une pause. vous proposant de charger plusieurs modèles prédéfinis : www. De même pour une autre cellule située dans la colonne H et à la ligne 4 : elle aura pour coordonnées H4. je me baserai sur Excel pour Windows. comme à la bataille navale. Une cellule sélectionnée. Ainsi. mais aussi des numéros de colonnes et de lignes. Chaque case de la zone de travail est appelée « cellule ». Des coordonnées ? Regardez votre zone de travail : il y a des cellules. Dans le cas contraire. Chaque onglet correspond à « une feuille » de votre classeur. Vous pouvez mettre autant de feuilles que vous le désirez. je ne vais pas expliquer ici comment ajouter / supprimer / renommer des feuilles. par exemple. Microsoft propose pour les utilisateurs de Mac OS X une version d'Office (donc avec Excel dedans). est caractérisée par la lettre de sa colonne et le numéro de sa ligne.com . Si vous cliquez sur les onglets. Il ne vous reste plus qu'à trouver votre copie d'Excel et de l'ouvrir. on ne se sert que d'une seule feuille par classeur mais sachez que par défaut. Je rajouterai à chaque fois que nécessaire un petit paragraphe pour travailler sous Mac. Excel sous Mac La suite Office n'est pas uniquement dédiée à Windows. Pourquoi un classeur ? Il s'agit d'un classeur pour la simple et bonne raison qu'il est lui-même composé de différentes feuilles de calculs. Une fenêtre s'ouvre. je l'explique dans cette annexe. c'est qu'il n'y en a pas besoin.Analysez des données avec Excel 15/250 Lorsque vous ouvrez Excel. accessible depuis le « Finder » de Mac OS X. tant l'affichage sous Mac pourra ressembler à l'affichage sous Windows. Par contre. Son interface est extrêmement ressemblante à celle d'Excel pour Windows (mis à part quelques détails). c'est-à-dire la dernière. si une cellule se situe dans la colonne C et à la ligne 12. vous ouvrez ce que l'on appelle « un classeur ». vous changez de feuille.openclassrooms. Nous présenterons dans ce cours la version 2011. ou encore nommée « cellule active ». je le signalerai par l'icône : sans plus attendre comment ouvrir un classeur sous Mac . Voyons . à lire quand vous voulez . Dans tout le cours. Nous la repérons dans le tableur grâce à ses « coordonnées ». Afin de ne pas vous noyer dans les informations. il y en a trois dores et déjà créées. Dans 98 % des cas.

nous avons besoin d'un classeur vide.openclassrooms.com . Votre classeur s'ouvre : www. Cliquez donc sur « Choisir ».Analysez des données avec Excel 16/250 Pour découvrir et apprendre. choix proposé par défaut.

Vous êtes donc fins prêts pour continuer et n'oubliez pas que le cours se base sur la version Windows ! Si jamais il y a une manipulation différente sous Mac. Vous avez installé la suite Office (la suite bureautique à laquelle appartient le logiciel d'analyse de données Excel) et vous en connaissez les principales parties de son interface.). J'espère que vous avez compris les différentes utilisations des parties qui composent son interface.openclassrooms. Vous pensiez réellement pouvoir vous tourner les pouces encore longtemps ? www. graphiques. Vous connaissez à présent le sujet du tutoriel : Excel. puisque dès le prochain chapitre.Analysez des données avec Excel 17/250 Je ne vous ai pas menti en vous disant que l'interface était extrêmement ressemblante à celle de Windows . capables également de fournir des analyses de données complètes sous diverses formes (tableaux. Les tableurs permettent bien plus que faire de la simple comptabilité. etc. On peut les assimiler à des machines à calculer sophistiquées. vous allez apprendre à l'utiliser. rédaction de courriers) sur l'ordinateur. la bureautique vous permet par le biais de logiciels de faire votre travail de bureau (comptabilité.com . vous en serez avertis. Excel est un tableur. c'est le logiciel que nous allons apprendre à utiliser dans ce cours. Résumons Mot à mot.

Excel 2011 sous Mac. c'est vraiment important. Dans la dernière partie de ce cours. la dernière. lorsqu'il est ouvert.openclassrooms. nous vous proposerons de télécharger des documents Excel. Excel 2010. Nous le signalerons grâce à l'icône : Créons votre premier classeur Nous allons commencer par créer un nouveau classeur. vous serez par ailleurs amené à télécharger des scripts VBA. vous y êtes ? www. Rendez-vous dans le menu « Fichier. lisez ce chapitre tout de même. Voyons cela en image : Ok. Dans tout le cours.Analysez des données avec Excel 18/250 Créez votre premier classeur La théorie du dernier chapitre vous a convaincu que vous avez besoin d'un tableur ? Vous souhaitez approfondir vos connaissances avec Excel. nous traiteront de : Excel 2010 sous Windows . Or. je vous avais précisé que l'onglet « Fichier » est en fait un menu qui occupe toute l'interface. Vous allez voir. Plusieurs versions d'Excel existent. Si vous estimez tout savoir. c'est le petit bouton vert qui est situé à gauche de l'onglet « Accueil » (le premier « vrai » onglet du ruban. que vous utilisez au boulot ou chez vous ? Bienvenue dans le premier chapitre où vous allez commencer à manipuler ! Les bases d'Excel y seront abordées. Pour que le maximum de personnes puisse profiter de ce cours. Le menu « Fichier ». sont utilisées encore aujourd'hui Excel 2003. Mais aussi sous Mac.com . c'est tout simple. Sous Windows. Excel 2007 et. il existe d'autres versions d'Excel (Excel 2008 et Excel 2011 principalement). qui est accessoirement l'onglet ouvert dès le lancement d'Excel). » Je vous en avais rapidement parlé lorsque je vous avais expliqué l'utilité des différences sections de l'interface.

sélectionné en bleu dès votre arrivée dans le menu. Elle est caractérisée par ses coordonnées COLONNE LIGNE . c'est un petit rectangle repéré grâce à ses coordonnées. www. présélectionné par défaut : Vous voilà avec un nouveau classeur tout beau tout blanc tout vierge. nous allons voir ce qu'est une cellule. j'aimerais vous re-préciser qu'un Ctrl + N vous permettait de créer un nouveau document. justement en dessous de « Récent ». Nous allons voir ici comment sélectionner ces bestioles. Pour rappel. Comment saisir des données. choisir leur format. lignes). une cellule dans la colonne G et à la ligne 8 aura pour coordonnées G8. plus rapidement. repérées grâce à leurs coordonnées COLONNE LIGNE..com .openclassrooms. Sélectionner la cellule et saisir les données Maintenant que nous avons créé notre feuille de cellules. vous serez bien avancés quand vous maîtriserez la sélection ! Sélection des cellules Une cellule (comme nous l'avons vu plus tôt). ? Croyez-moi. Par exemple. mettre de la couleur. A partir de cette page. Vous avez devant vos yeux votre première feuille divisée en une multitude de « cellules ». vous n'avez qu'à double-cliquer sur « Nouveau classeur ». cellules.. Vous arrivez dans un nouvel onglet du menu (des onglets ? Encore ! ).Analysez des données avec Excel 19/250 Cliquez sur « Nouveau ». Mais nous avons beaucoup à découvrir sur la cellule : des choses passionnantes mais surtout indispensables ! Comment sélectionner des objets de votre zone de travail (colonnes.

il faut cliquer sur celle-ci. Un cadre noir apparaîtra alors autour de la cellule sélectionnée : Sélectionner un bloc de cellules Maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et glissez dans la zone de travail pour définir un bloc. Sélectionner des cellules éparpillées Pour sélectionner des cellules éparpillées dans votre feuille de calcul. www.Analysez des données avec Excel 20/250 Sélectionner une cellule Pour sélectionner une cellule (et attention. Appuyez sur la touche cmd (commande) au lieu de Ctrl pour Windows.com . cliquez gauche sur une cellule. Relâchez le bouton lorsque vous avez terminé : Il y a une cellule dans le bloc qui n'est pas en bleu mais en blanc ? Ne vous inquiétez pas : elle fait tout de même partie du bloc. la manipulation est la même.openclassrooms. je dis bien une seule). Maintenez la touche Ctrl enfoncée puis cliquez gauche sur les cellules que vous voulez ajouter à votre plage : Sous Mac.

occupons nous d'en saisir des données que nous pourrons par la suite analyser. C'est par cette cellule que la sélection a été commencée. La cellule active Lorsque vous sélectionnez une cellule. cliquez gauche sur la zone entourée en bleue sur l'image : De même pour les lignes. saisissons nos données. Sélectionnez une plage de cellules : Il y a une cellule qui est dans la plage qui n'est pas bleue mais blanche.Analysez des données avec Excel 21/250 Sélectionner des colonnes et des lignes Lorsque vous sélectionnez une colonne. celle-ci sera appelée « cellule active ». Saisir des données Maintenant que le point est fait sur la cellule active. sauf que ce coup-ci. soit 65 536 cellules (une colonne ayant ce nombre monstrueux de lignes).openclassrooms. il faut cliquer gauche sur le numéro de ligne ! Nous savons désormais sélectionner une ou plusieurs cellules. Pour entrer une donnée. double-cliquez sur une cellule et écrivez ce que vous voulez.com . Pour sélectionner une colonne. C'est donc la cellule active : les données seront affichées dans cette dernière. Appuyez sur Entrée : le tour est joué ! Sélectionnez cette cellule et regardez la barre de formule : votre texte y est affiché et vous pouvez le modifier ! www. Il n'y a qu'une seule cellule active par plage. elles seront entrées dans la cellule active. Lorsque vous saisissez des données. vous sélectionnez en fait toutes les cellules de celle-ci.

si vous avez une colonne où tous les nombres sont en euros. placez votre curseur en forme de croix à la limite d'une colonne. maintenez le bouton gauche de la souris enfoncé et élargissez votre colonne. Mais vous pouvez aussi changer le format de vos données. tous les nombres que vous rentrez sont des euros.. Formats. il suffit de dire à Excel que dans cette colonne. il peut être bénéfique d'allonger vos cellules.openclassrooms. Par exemple. il peut arriver que du texte soit inséré dans une cellule.com . Lorsqu'il est transformé en un petit curseur noir. Si ce dernier est trop long.. Pour plus de lisibilité. Le logiciel ajoutera le signe de la monnaie européenne. Agrandir les cellules Parfois. Pour cela. En effet. Le tour est joué ! On peut faire de même pour les lignes. la cellule va donc le tronquer lorsque cette dernière n'est pas sélectionné (évidemment le texte sera toujours à l’intérieur) et empiéter sur les cellules adjacentes lorsque cette dernière sera sélectionné. de changer la police du texte qui s'y trouve.Analysez des données avec Excel 22/250 Vous ne pouvez saisir « que » 32 000 caractères par cellule. Définir un format Saisissez des données numériques sur quelques cellules : Sélectionnez la plage qui contient ces données puis faîtes un clic droit dessus puis cliquez sur « Format de cellule » dans le menu déroulant : www. il est donc utile d'allonger la cellule. embellissement et poignée de recopie incrémentée Ça y est ? Vous avez saisie des données ? Vous avez désormais la possibilité de mettre de la couleur dans vos cellules.

openclassrooms.Analysez des données avec Excel 23/250 Une fenêtre avec plusieurs onglets s'ouvre : www.com .

Analysez des données avec Excel 24/250 Nous sommes sur l'onglet qui va nous intéresser : l'onglet « Nombre ». Cliquez sur l'onglet « Monétaire ». Si vos données sont numériques (ce qui est le cas). www. Dans notre cas.com . qui va s'appliquer pour toutes les cellules sélectionnées ici. vous allez pouvoir définir un format. nous voulons des euros.openclassrooms.

regardez le format « Date ».com .Analysez des données avec Excel 25/250 Laissez les options par défaut puis cliquez sur « OK » : vous revenez au tableau. on ne va pas tous les voir un à un : ça ne servirait à rien. Si je puis me permettre un conseil. L'embellissement Enfin des couleurs dans ce tableur bien moche ! www. on va voir ce que vous attendez depuis tout à l'heure : les couleurs. Vos données sont maintenant sous un format monétaire ! Il y a plein de formats possibles.openclassrooms. c'est intéressant. la police..... Maintenant.

par exemple du vert.Analysez des données avec Excel 26/250 Sélectionnez une plage de cellules puis accédez au format de cellule. Je zappe l'onglet « Police » mais je m'attarde sur les bordures. www.com . Cliquez sur l'onglet « Bordure » : Choisissez une couleur dans le menu entouré en bleu.openclassrooms.

etc.com .openclassrooms.) dans le menu entouré en bleue sur cette nouvelle image : www.Analysez des données avec Excel 27/250 Choisissez maintenant le style de la bordure (épaisseur.

Vous pouvez aussi cliquer sur « Intérieur » : dans ce cas. vous aurez un tableau.Analysez des données avec Excel 28/250 Cliquez sur « Contour » afin que votre plage soit encadrée du trait que vous avez paramétré.com . ce qui est pratique pour l'impression de votre feuille de calcul mais pas pour sa lisibilité ! www.openclassrooms.

ou encore un chiffre (c'est comme vous voulez :D).Analysez des données avec Excel 29/250 Validez par « Ok » : super ! Votre plage a maintenant une bordure ! Vous pouvez jeter un coup d'œil dans « Motifs » : ça ajoute une couleur de fond à la cellule. j'ai nommé la « poignée de recopie incrémentée » ! Écrivez dans une cellule un mot. Nous allons utiliser un outil qui se trouve sur toutes les cellules d'une feuille. voici ce que ça donne : Voyez-vous le petit carré noir en bas à droite de ce cadre qui montre que la cellule est sélectionnée ? Cliquez gauche dessus . Le mot « Salut » a été recopié.openclassrooms. Excel est un logiciel complet et puissant. descendez puis relâchez. Poignée de recopie incrémentée Mais ce n'est pas tout ! On ne le dira jamais assez. maintenez le bouton enfoncé. Chez moi. Ce que je vais vous enseigner maintenant est l'une des premières fonctionnalités inutilisées par le grand public.com . www.

Utilisez la poignée de recopie incrémentée comme ci-dessus puis relâchez le bouton.com . une poignée de recopie incrémentée et un glisserdéposer ! Choisissez au pifomètre une cellule et écrivez-y « Lundi ». une plage est sélectionnée.openclassrooms. c'est facile à faire avec une donnée..Analysez des données avec Excel 30/250 Vous remarquerez que comme toujours.. Vous voulez la preuve ? Ça tombe bien. des jours de la semaine. Le cas particulier d'une liste Excel connaît déjà des listes comme la liste des mois. Que voyez-vous ? La liste a été complétée toute seule ! www.

Si vous l'avez vous-même créé et que vous ne l'aviez pas encore enregistré. Si vous l'aviez déjà enregistré (ou qu'il était enregistré et que vous l'avez ouvert). Direction le menu « Fichier » que vous commencez à connaître.openclassrooms. Souvenez-vous de cette technique.Analysez des données avec Excel 31/250 Ça marche aussi pour les mois : il suffit d'écrire « Janvier » à la place de « Lundi » puis de suivre la même procédure. cliquez à présent sur « Enregistrer ». Mais au lieu de vous rentre dans l'onglet « Nouveau » comme nous l'avons fait précédemment. On s'en sert partout et nous allons la réutiliser dans le chapitre suivant ! Sauvegardons votre classeur Après avoir rédigé votre document. nous allons pour le moment rester très simples. le classeur sera automatiquement ré-enregistré avec le même nom et dans le même emplacement.com . Vous allez voir. il vous reste un point crucial si vous ne voulez pas le perdre : le sauvegarder ! En ce qui concerne la sauvegarde du classeur. Excel va vous demander de renseigner quelques informations dans cette fenêtre : www.

etc.com . Bref. Il est possible d'enregistrer très rapidement votre classeur à n'importe quel moment grâce au raccourci clavier Ctrl + S. ou à son utilité. mais nous n'allons pour le moment pas nous servir de grand-chose. devis. par rapport au thème. www.). vous avez libre-choix . ou au type de classeur (facture. son contenu apparaît dans le volet de droite.tant que ce nom n'a pas déjà été utilisé pour un classeur Excel 2010 précédemment sauvegardé à l'emplacement souhaité. Ctrl + S : affichera cette même fenêtre si le classeur est nouveau.openclassrooms. le raccourci clavier est cmd + S . ou bien sauvegardera le document par-dessus l'origine si le fichier a précédemment été enregistré. Cette fenêtre peut vous paraître compliquée. Un raccourci clavier est une combinaison de touches de votre clavier qui permet d'effectuer certaines actions dans un logiciel. Sous Mac. vous pouvez aussi utiliser l'un des raccourcis suivants : F12 : affichera systématiquement la fenêtre « Enregistrer sous » que nous venons de voir . Vous pouvez alors naviguer à l'intérieur des dossiers.Analysez des données avec Excel 32/250 Astuce : Pour enregistrer votre document. Quand vous avez correctement sélectionné le dossier où enregistrer le classeur (et que son possible contenu est apparu dans le volet de droite). Nommer le fichier Vous devez ensuite renseigner le nom de votre classeur. alors vous pouvez passer à l'étape suivante. Vous pouvez le faire en sélectionnant le dossier depuis le menu de gauche. Où enregistrer le fichier ? Vous devez sélectionner l'emplacement de l'enregistrement sur votre disque dur. Une fois un emplacement sélectionné.

openclassrooms. il s'agit d'enregistrer le fichier dans un format spécial : L'auteur L'auteur. puis tapez le ou les nouveaux noms d'auteurs désirés. les trois auteurs du cours). c'est nous ( Par défaut. séparés d'un point-virgule. cliquez sur le ou les noms d'auteurs déjà présents. il faut que son nom vous mette la puce à l'oreille. Vous pouvez bien évidemment le changer. ou d'avoir un aperçu du fichier. Ces deux informations restent néanmoins facultatives. Pour ce faire. faites un Ctrl + A. ). Vous pouvez aussi associer un titre à votre document (en plus du nom de fichier que vous avez déjà indiqué). Cela vous permettra de le retrouver plus facilement et de savoir ce qu'il contient (et ce par la simple lecture de son nom). Gestion des miniatures L'explorateur Windows permet d'afficher les différents documents et dossiers en grande taille.Analysez des données avec Excel 33/250 Assurez-vous de donner un nom compréhensible à votre classeur. c'est vous (en l'occurrence dans le cas de l'image précédente. En cochant l'option « Enregistrer la www.com . Cette grande taille permet généralement de voir ce qu'il y a à l'intérieur du dossier. Titre et mots clés Ici. le fichier sera enregistré sous votre nom d'utilisateur de Windows. vous pouvez associer des mots-clés à n'importe quel fichier Excel. Le type de fichier Pour ce qui est du type. Bref. qui se rapporte au sujet des données. Ces mots-clés apparaissent dans toutes les fenêtres de l'explorateur Windows dans la colonne Mots-clés. ou à quoi que ce soit d'autre.

de retrouver les autres. repérées grâce à leurs coordonnées COLONNE LIGNE.com . La souris et le clavier nous permettent de sélectionner une cellule ainsi que des cellules. Il s'agit tout simplement de la cellule depuis laquelle la sélection a débuté. Notez qu'en jouant sur les bordures. divisées en une multitude de « cellules ». Excel générera automatiquement cet aperçu si vous utilisez Windows Vista ou Windows Seven.) ainsi que les données contenues dans la cellule (police etc. Il n'y a qu'une seule « cellule active » par plage de cellules sélectionnées. Un classeur contient des « feuilles ». vous pouvez saisir des données dans une cellule. alphabétiques voire les deux à la fois. qui permet de sauvegarder votre travail et de le réutiliser plus tard. Au chapitre suivant. il est possible de créer des tableaux. bordure etc. Excel connaît des listes telles que les jours de la semaine ou les noms des mois qui permettent. nous allons découvrir comment saisir des données de plus en plus vite grâce aux outils proposés par Excel. Vous avez les notions de base pour la suite. La « poignée de recopie incrémentée » nous permet de recopier le contenu d'une cellule sur une sélection de notre choix par un simple glisser-déposer. votre classeur porte un nom. Le contenu apparaîtra alors dans la barre de formules lorsque ladite cellule est sélectionnée. Avec votre clavier. Les données peuvent être numériques.openclassrooms. Après une procédure d'enregistrement. toujours sur un simple glisser-déposer.). Enregistrer ! Enfin votre moment de gloire ! Cliquez sur « Enregistrer ». à partir du premier élément.Analysez des données avec Excel 34/250 miniature ». Tadam ! Votre fichier Excel est enfin sauvegardé ! Résumons Un fichier Excel s'appelle un « classeur ». dans la feuille. Révisez bien vos bordures parce que nous allons bientôt délimiter des tableaux afin de vous organiser ! www. Le menu « Format de cellule » nous permet de mettre en forme la cellule (couleur. jointes ou non. Il est également possible de sélectionner une colonne ou une ligne de cellules entière en cliquant sur l'étiquette correspondante.

nous verrons comment créer des listes déroulantes à partir de vos données. vous saisirez plus vite.. nous avons vu que l'utilisation de la poignée de recopie incrémentée nous permettait de copier des données sur plusieurs lignes et/ou plusieurs colonnes très simplement. allez dans le menu « Fichier » puis dans « Options » : www. Pour cela.. ce qui peut vite devenir pratique lorsque vous avez beaucoup d'informations à saisir et à organiser (ce qui sera généralement le cas). arrêtons de saliver et retournons à notre petite liste personnalisable. vous pouvez même faire un tableau et le compléter ligne par ligne ou colonne par colonne au fur et à mesure de vos besoins. ça devient vite lassant et répétitif. Renault. Choisissez une colonne. qui constituent la base d'une feuille . Dans ce chapitre. même avec un copier-coller. Rappelez-vous : si vous écrivez « Lundi » dans une cellule et que vous l'étirez avec la poignée de recopie incrémentée. Grâce aux bordures de cellules que vous maîtrisez bien désormais. ce qui est encore plus pratique ! Mais pour le moment. Autrement dit. Vous souhaitez faire une liste de marques de voitures parce que vous devez les retaper à la suite sans cesse. Une liste personnalisable Dans le chapitre précédent. Excel complète automatiquement avec les jours de la semaine suivants : Que diriez-vous de créer vous aussi votre petite liste ? Il suffira de saisir le premier élément dans une cellule.Analysez des données avec Excel 35/250 Accélérez la saisie ! Nous continuons à voir comment saisir et mettre en forme nos données dans les fameuses cellules.com . Peugeot. Soit. de l'étirer et votre liste apparaîtra complète ! Cette fonctionnalité peut se révéler très utile dans le cas de tableaux à compléter toujours de la même manière. Toyota. Ford. les unes en dessous des autres : Nous allons donc créer des listes personnalisées. et saisissez une marque par cellule. Plus tard.openclassrooms. c'est nécessaire au cas par cas mais long si il y a un flot monstrueux de données à saisir. Cas particulier : les jours de la semaine et les noms des mois. Citroën. vous allez apprendre à augmenter votre productivité dans le tableur Excel grâce à des outils méconnus.

catégorie « Générale ». rendez-vous dans l'onglet « Options avancées ». et cliquez sur le bouton « Modifier les listes personnalisées » : www.Analysez des données avec Excel 36/250 Ensuite.com .openclassrooms.

ainsi que de voir celles qui ont été préconçues par Excel : www.openclassrooms.Analysez des données avec Excel 37/250 Une fenêtre qui s'ouvre alors.com . vous permettant d'entrer une nouvelle liste personnalisées.

La manipulation est ensuite identique à celle de Excel pour Windows. Sélectionnez désormais vos marques de voitures et revenez dans la fenêtre des options grâce à la petite flèche rouge. noms des jours).Analysez des données avec Excel 38/250 Sous Mac. Une fenêtre s'ouvre. vous reconnaissez les listes mémorisées par défaut (noms des mois. Validez enfin : www.com . Cliquez sur « Nouvelle Liste » si ce n'est déjà fait et cliquez sur « Importer ». il faut cliquez sur le menu « Excel » puis sur « Préférences ». Sur la gauche. il faut cliquer sur « Listes personnalisées ».openclassrooms. . Votre liste apparaît à gauche. Notez que vous pouvez accéder à la fenêtre des préférences grâce au raccourci clavier cmd + .

N'hésitez pas à le télécharger et à l'essayer ! Télécharger le fichier liste_personnalisable.Analysez des données avec Excel 39/250 Notez. voire les deux à la fois : www. vous êtes capables de délimiter des tableaux. de vous organiser. vous allez comprendre : Voici une liste de données. Vous pouvez maintenant essayer ! Sélectionnez une cellule au hasard et tapez-y le premier élément de la liste (chez nous. que vous n'avez pas forcément besoin d'importer la liste. « Peugeot »). car ce n'est pas la place qui manque dans une feuille. Sans le savoir. c'est une suite exploitable de données. C'est donc une liste de données. Qu'est-ce qu'une liste ? Une liste. comme je l'ai précisé dans l'image ci-dessus. vous faîtes ce que l'on appelle des « listes ». bref. vous pouvez tout aussi bien la rédiger vous-même puis l'ajouter. bordures). Excel vous propose de les compléter très rapidement.xlsx Une vraie liste de données Avec ce que vous savez faire (saisie de données dans une/des cellules. Étirez.com .openclassrooms. la liste est recopiée ! Un fichier d'exemple a été réalisé et ajusté pour que vous n'ayez plus qu'à étirer. Pourquoi tu insistes depuis tout à l'heure sur le fait qu'une liste doit être exploitable ? Avec un exemple. Ces dernières sont numériques mais ce n'est pas grave : elles auraient très bien pu être littérales.

Votre tableau ne devra pas contenir de lignes intermédiaires vides. l'analyse des données y sera plus facile. Compléter sa liste ! Créons une liste de données exploitable. c'est un beau tableau que vous pourrez compléter aisément.Analysez des données avec Excel 40/250 Voici une autre liste. Voici le même tableau mais non exploitable parce que la plage délimitée est « sale » : La première solution est donc à préférer. sous forme de tableau : Cette liste est exploitable : elle délimite une plage rectangulaire de cellules. une liste de données propre.openclassrooms. Bref. En effet. ni une ligne de fermeture ! www.com .

com .. sélectionnez « Toutes les commandes » (dans la liste déroulante de gauche). ». tout en bas de la liste. sur « Autres commandes » : Sur la fenêtre qui apparait.openclassrooms. puis cherchez « Formulaire.Analysez des données avec Excel 41/250 Voici ce que ça peut donner : C'est un « formulaire » (une fonctionnalité autrefois appelée « grille ») que nous allons utiliser ici. cliquez sur le bouton « Ajouter » puis validez en cliquant sur « OK » : www. Comme il s'agit d'une fonctionnalité qui n'est pas présente par défaut dans le ruban ni dans la barre d'Accès d'outil rapide. nous allons donc l'y ajouter : Cliquez sur la flèche descendante de la barre d'outils d'Accès rapide puis..

com . puis dans « Options » : www.openclassrooms.Analysez des données avec Excel 42/250 Notez que la fenêtre que nous venons de voir se trouve aussi en allant dans le menu « Office ».

openclassrooms. vous proposant de supprimer des lignes. www.com .Analysez des données avec Excel 43/250 Ensuite.. d'en rajouter. il faut donc sélectionner l'étiquette de colonne « Prénom » et cliquer sur l'icône que nous venons d'insérer dans la barre d'outils d'accès rapide : Une fenêtre s'ouvre..

nous utiliserons toujours la saisie semi-automatique que nous venons de voir.openclassrooms. un âge. vous gagnerez énormément en productivité. il existe des moyens simples pour se protéger de ces erreurs. vous voulez saisir la même profession. Résumons La création d'une « liste personnalisable » permet. Il est donc préférable de n'avoir qu'une seule liste par feuille de calcul. vous saisissez pour la première fois « Instituteur ». Il vous propose même de ressaisir ces données très rapidement et ailleurs dans la feuille. Utilisez la saisie semi-automatique ! Excel « mémorise » ce que vous avez saisi dans votre feuille de calcul. si plusieurs données commencent par la même lettre. Une liste de données simple avec une faute de frappe encadrée : Pourtant. vous pouvez maintenant compléter votre liste ! Choisissez un prénom. Vous commencez donc par taper le « I » et Excel vous propose immédiatement « Instituteur ». à partir d'un élément de votre liste et de la poignée de recopie www. c'est en général long.Analysez des données avec Excel 44/250 Cliquez sur « Nouvelle ». Éviter les erreurs Vos listes de données peuvent parfois contenir des erreurs de frappe. que vous pouvez saisir rapidement en validant par Entrée . Une lettre avant chaque saisie Ici. Par exemple. pour être sûr de votre coup. qu'un seul mot commençant par « I » et que ce mot de départ soit bien orthographié. comme à la première sous-partie de ce chapitre ou une liste déroulante. Ainsi. Si vous n'avez pas mis en place une liste personnalisable. Bien évidemment. il n'y aura plus à choisir lors de la saisie semi-automatique. A chaque saisie différente correspond une lettre majuscule. Sur la cellule d'en dessous. une classe puis cliquez encore une fois sur « Nouvelle ». que vous saisissez avant la donnée. ce procédé suppose que vous n'ayez. ces erreurs vous frapperont tôt ou tard. Une astuce permet de contourner la problématique de plusieurs mots commençant par la même lettre. Il n'y a pas photo.com . Votre ligne est rajoutée ! Une liste de données. comme nous le verrons plus tard.

nous commencerons à faire des calculs et à automatiser un peu vos tableurs . que nous réutiliserons dans tout le cours. on préférera le faire manuellement. La plage peut être délimitée par exemple avec une bordure. de saisir automatiquement les autres composantes de la liste. à la suite de la liste. Le chapitre vous a présenté divers moyens d'accélérer la saisie de données pour être plus productif. Au chapitre suivant. chaque mot identique de la liste peut être précédé d'une même lettre majuscule. constituent une notion essentielle d'Excel. Une « liste de données » désigne une plage rectangulaire de données ordonnées grâce à des étiquettes de colonne et d'une entrée par ligne.Analysez des données avec Excel 45/250 incrémentée. www. Pour éviter les fautes de frappe. on peut utiliser la « saisie semi-automatique ». Excel propose des outils pour la compléter mais dans la pratique. proposée par Excel à la saisie d'un mot qui commence par la même lettre qu'un mot déjà saisi ailleurs dans le classeur. vues en deuxième sous-partie.openclassrooms.com . Les listes de données. Pour être sûr de l'utilisation correcte de cet outil.

123 (prenez l'habitude de ne pas commencer à saisir des données à la ligne 1 et dans la colonne A Vous devriez avoir ceci : www. Dans le premier chapitre.com ). Les formules font le lien entre la saisie et l'analyse de données. etc.openclassrooms. Pour mieux comprendre. . non ? Je crois que oui. Il faut se faire une image de la fonction : c'est représenté par un mot dans lequel on fait passer des données. voici le schéma de ce que je viens de raconter : Mais comment on lui fait passer des données.DONNEE2) À la place des données. x.. on va utiliser ce que l'on appelle des « fonctions ». Notez que grâce aux formules.. Ces bébêtes sont capables premièrement de faire des calculs. Une bête de calculs Ici. je vous avais parlé de la « barre de formule ».. Elles s'appliqueront à toutes les cellules sélectionnées. vous allez écrire la référence des cellules qui contiennent les données à analyser. nous allons découvrir en douceur les formules. en C2. Une formule commence toujours par le signe égal =. alors ne lisez pas tout d'un coup.) C'est donc très pratique s'il y a des formules de 3 lignes. de nombreux calculs ! Opérations basiques Pour toutes les formules. Voici la syntaxe d'une formule avec fonction : =FONCTION(DONNEE1. Elles vont par exemple vous permettre de calculer le total des points de tous les joueurs en fonction des scores de chaque niveau. La fonction travaille sur ces données et ressort le résultat.. Le chapitre sera un peu long. vous pourrez aussi gérer vos données alphabétiques. C'est ici que nous allons les écrire. tapez 5 . ces fameuses bestioles. et où sera affiché le résultat ? Le résultat de votre formule sera affiché dans la ou les cellules qui contiennent cette formule. En B2. L'addition L'addition est gérée par la fonction SOMME.Analysez des données avec Excel 46/250 A l'assaut des formules Ce chapitre est très important ! Les formules vont en effet vous permettre de calculer à partir de données numériques. Ce sont des mots écrits en majuscule dans les formules et qui permettent de ne pas avoir à écrire des opérateurs (+.

-C2) La multiplication La multiplication est gérée par la fonction PRODUIT. Que constatez-vous ? Le résultat en E2 s'adapte ! =SOMME( B2. Une fonction intéressante Nous y voilà enfin. essayez avec DIFFERENCE et QUOTIENT.. changez la valeur de B2. Délimitez une plage rectangulaire de cellules et entrez une donnée numérique dans chacune d'elles. Sa syntaxe est la même que pour l'addition. Avec notre formule. Je vais donc taper ma formule en E2. comme vous vous en doutez. qui gèrent respectivement la soustraction et la division. Une fonction bien intéressante est la fonction « MOYENNE ». Maintenant que vous avez compris. fait la moyenne d'une plage de cellules. ce qui donne : =SOMME( B2. mettez par exemple 10.. Dans une cellule en dehors de cette plage..openclassrooms. qui.Analysez des données avec Excel 47/250 Maintenant.. nous allons faire la moyenne de tous les nombres que vous avez entrés.C2) Validez par la touche Entrée : vous avez en E2 le résultat de l'addition 5 + 123 ! Et pourquoi on n'a pas écrit directement = 5 +123 ? Parce que c'est une méthode très mauvaise qui ne s'adapte pas aux données saisies. Elle n'est pas intéressante parce qu'elle fait la moyenne mais parce qu'il y a une manière un peu spéciale d'écrire la formule. je veux en E2 le résultat de l'addition de ces deux valeurs.com . www.

vous serez plus souvent amenés à faire une addition de toutes les valeurs d'une grande plage de cellules qu'une addition des valeurs de deux cellules ! Nous n'allons pas continuer à étudier chaque fonction : Excel en propose beaucoup (trigonométrie..openclassrooms. Un artifice sur 4 cellules vous permet donc de renvoyer le résultat sous la forme x h y min . Ici MOD(143. on devra renvoyer 2 h 23 min .com . nous allons créer un petit convertisseur temporel. Le reste de la division euclidienne de 143 par 60 vaut 23. 5) renvoie 2 car 12 = 2*5 + 2 . Cette information. b). 6) renvoie 0 car 12 = 2*6 + 0 et MOD(12 . qui permet de récupérer le reste de la division entière de a par b. les choses intéressantes commencent : sélectionnez votre plage de cellules : La plage a été générée toute seule dans la formule ! Fermez la parenthèse. mais ça n'a pas du poser de problème. En règle générale. Secret (cliquez pour afficher) www. on renvoie le nombre d'heures et de minutes correspondantes. vous avez votre moyenne.y) ). Par exemple. avec b non nul évidemment. ce qui implique deux cellules différentes. Je pense que vous avez remarqué que la conversion est aisée. et dans une autre. nous allons l'obtenir grâce à la fonction MOD(a . Il y a donc deux calculs à faire. Et là.Analysez des données avec Excel 48/250 Commençons à taper la formule. etc) et un tutoriel y est consacré. Cette technique est valable pour toutes les fonctions vues ci-dessus. pour 143 minutes.60) renvoie donc 23. validez. 143/60 = 2 (/ étant la division entière. attention. sous Excel la fonction QUOTIENT(x. Par exemple. MOD(12 . Il y a donc 23 minutes et 2 heures.. Dans une cellule vous rentrez un certain nombre de minutes. Exercice : des minutes aux heures et minutes Pour mettre en pratique les fonctions. La solution en secret.

. Si votre condition est : « Si la cellule B2 est supérieure ou égale à 45.. <= Est inférieur ou égal à. alors fais ceci.Analysez des données avec Excel 49/250 En E3 notre nombre de minutes. > Est supérieur à.openclassrooms. Si celle-ci est égale à 100.. Toutefois. Voici comment ça se passe dans Excel : www. Il est inutile de toutes les passer en revue.."Afficher si faux") Je mets quoi à la place de « condition » ? Différentes conditions sont possibles. sinon.. Vous saisissez l'intérêt du concept.. Ici. je veux afficher « Oui » ou « Non » dans une cellule en fonction de la valeur d'une autre cellule.. donc. Voici la syntaxe d'une condition : =SI(condition. maintenant ? Par exemple... sinon.. alors. ». Les conditions simples Quand vous écrivez une condition. vous remplacerez « condition » par B2>=45 . >= Est supérieur ou égal à. que l'on appelle les « conditions ». Voici les opérateurs qui vont vous être utiles : Opérateur Description = Est égal à. nous sommes toujours sur les formules. < Est inférieur à. saisi par l'utilisateur. En G3. on a tout simplement = QUOTIENT( E3 ... vous dites à Excel : « si telle cellule vaut tant.. ça se tape toujours dans la barre de formules et ça commence toujours par le signe égal =. fais cela ». Vous connaissez les plus classiques et les plus utiles. 60) Les conditions Nous venons de finir avec les fonctions. le reste viendra en temps voulu . c'est un entier positif. ce sont des formules un peu particulières. 60) et en I3 = MOD( E3 ."Afficher si vrai". j'affiche « Oui ». j'affiche « Non »..com . <> Est différent de.

alors fais ceci.Analysez des données avec Excel 50/250 Et voilà le résultat quand la cellule contient une donnée numérique différente de 100 : Et quand la donnée est égale à 100 : Les conditions multiples Il existe deux formes de conditions multiples : 1. Schémas de la condition multiple en ET www. c'est que dans l'un les deux conditions doivent être remplies pour effectuer une tâche quelconque alors que dans l'autre.openclassrooms. « Si cette cellule vaut tant et l'autre vaut tant. fais cela. comme nous les aimons tous. » Avant et après le ET ou le OU. vous mettez une condition.com . Mettons les choses au clair avec des schémas. D'où le nom de condition multiple. il faut qu'une seule condition soit remplie pour effectuer une tâche. sinon. La différence entre ces deux cas. sinon. » 2. alors fais ceci. fais cela. « Si cette cellule vaut tant ou l'autre vaut tant.

openclassrooms.Analysez des données avec Excel 51/250 www.com .

Analysez des données avec Excel 52/250 Schémas de la condition multiple en OU www.openclassrooms.com .

com . la condition n'est pas respectée et vous devez relire les schémas.Analysez des données avec Excel 53/250 Est-ce plus clair ? Si oui. www.openclassrooms. la condition est respectée et vous pouvez passer à la suite. Sinon.

qui recopie la valeur des cellules où vous voulez et qui reconnait quelques listes. La poignée de recopie incrémentée Vous souvenez-vous de la poignée de recopie incrémentée ? Allez.openclassrooms. il affichera NON.. Mettons cela en pratique ! Comme avant. je veux afficher soit OUI ou NON en fonction de la valeur d'une cellule. */ La voici la petite coquine : Le petit carré noir. en bas à droite. je la remets. Voici la formule."Afficher si faux") Je mets quoi à la place de « opérateur logique » ? Vous mettez soit ET. il affiche OUI..Analysez des données avec Excel 54/250 Application Maintenant que la différence est faite entre ET et OU. Dans ce cas. Mettez la valeur à 12.condition2).. D6 étant la cellule où est stockée cette valeur : Dans ce cas. /* Va chercher dans les archives poussiéreuses. Ah ! Eh bien voilà ! J'étais sûr que vous vous en souviendriez ! J'ai un scoop. cette poignée est capable de recopier aussi vos formules et de les adapter ! Voyons avec un exemple très simple : une addition où je vais exceptionnellement ne pas utiliser une fonction mais bien un opérateur (+) : www. je propose de mettre en pratique ces fameuses conditions multiples. prenons cette valeur à 100.com . soit OU.."Afficher si vrai". Voici la syntaxe : =SI(OPERATEUR LOGIQUE (condition1. par exemple.

Les dollars me permettent d'éviter cette incrémentation.com . la case d'en dessus utilise la cellule G9.openclassrooms. Imaginez que vous souhaitez faire une facture : www. ou uniquement devant le numéro de ligne (il figera alors la ligne). Seulement voilà. il y a autant de parenthèse(s) ouvrante(s) que de parenthèse(s) fermante(s) Mises en forme conditionnelles Il est possible d'agir sur la mise en forme de son classeur en fonction d'une condition. ce qui peut s'avérer utile. Jamais vu encore.. Excel aurait additionné les valeurs des cellules en dessous de E6. Excel est intelligent : Et à quoi correspondent ces dollars $ dans les formules. Puis pour finir.Analysez des données avec Excel 55/250 Une vulgaire addition que j'aimerais recopier vers le bas.. il est devant la lettre de la colonne et le numéro de la ligne : la cellule E6 est totalement figée. Regardez. alors que ma formule de départ concernait la cellule G8. ? Eh bien. j'ajoute que dans une formule. les dollars servent à figer l'objet devant lequel il se trouve. Notez que ce signe peut être uniquement placé devant la lettre de colonne (il figera alors la colonne). Dans ce cas. il serait difficile ( ) et trop long de faire un copier/coller de la formule sur toutes les cellules. Excel incrémente les cellules qui sont impliquées dans cette formule. Si je ne l'avais pas fait. c'est-à-dire 0 (une cellule vide a pour valeur 0) ! Lorsque j'utilise la poignée sur une formule. Eh oui. J'utilise donc la poignée de recopie incrémentée sur ma formule : Et j'obtiens un résultat spectaculaire : Excel a compris qu'il fallait « descendre » d'une cellule à chaque fois.

vous utilisez la poignée de recopie incrémentée que nous venons de voir. c'est le drame : Parce qu'une cellule vide a pour valeur 0. Excel vous affiche le résultat. D'abord.Analysez des données avec Excel 56/250 Pour avoir le total ligne par ligne.openclassrooms. Dans le menu déroulant. Sinon. sur les lignes vides. je le mets en noir. cliquez sur « Mise en forme conditionnelle ». cliquez sur « Nouvelle règle » : www. Nous allons donc appliquer une mise en forme conditionnelle : si la valeur de la cellule vaut 0. alors je mets le texte en blanc.com . il faut sélectionner les cellules sur lesquelles la mise en forme doit être appliquée (ça peut être comme ici une portion réduite de colonne mais vous pouvez sélectionner la colonne entière). Dans l'onglet « Accueil ». C'est moche. Et là. du produit 0x0 = 0. dans le groupe « Style ». il faut multiplier le prix unitaire du produit par la quantité souhaitée par le client. Pour ne pas recopier la formule sur toutes les lignes.

Puis validez ces deux fenêtres : Vous venez de faire une mise en forme conditionnelle : c'est-à-dire changer les propriétés d'une cellule en fonction de sa valeur. il se peut que vos données soient réparties dans plusieurs feuillets différents. mais en changeant la couleur de fond. Tapez « 0 » dans le troisième champ puis cliquez sur le bouton « Format ». Vous pouvez en avoir autant que vous le souhaitez et vous pouvez effectuer diverses opérations dessus. un classeur Excel est en fait un ensemble de feuillets. Dans la pratique. Faites des essais en manipulant ces différents cas. comme les renommer ou encore les supprimer. Laissez la « Valeur de la cellule » mais vous choisissez « égale à » dans la seconde liste déroulante. cliquez sur « Appliquer une mise en forme uniquement aux cellules qui contiennent ». Notez que vous pouvez imposer une condition de supériorité. Transmettre des informations entre différents feuillets Je vous l'ai dit au début du cours.com . J'explique en annexe comment effectuer toutes ces opérations.Analysez des données avec Excel 57/250 Dans la fenêtre qui s'ouvre.openclassrooms. Dans cette nouvelle fenêtre. choisissez la couleur blanche en guise de police. On peut faire pareil. d'infériorité etc. évidement nommés pour ne pas www. par exemple.

openclassrooms. nous allons transmettre une donnée du premier feuillet vers le second : Dans le feuillet « Source ».Analysez des données avec Excel 58/250 s'y perdre . vous l'avez deviné..com . Vous l'aurez sans doute compris. A vous maintenant d'adapter cette méthode en fonction de vos besoins ! D'où vient ma formule et où va-t-elle ? Je ne sais pas si vous avez remarqué. Comme ceci : Cette astuce n'est valable que lorsque vous éditez la formule. Si je tape cette formule en C5 de mon feuillet « Cible ». La première fonction est la suivante : "Repérer les antécédents" qui permet de repérer dans la feuille quelles sont les cellules qui influent sur la cellule sélectionnée. La transmission de données d'un feuillet à l'autre se passe dans une formule. et c'est justement ce que nous allons voir maintenant. Il est intéressant de voir d'un seul coup d'œil quelles sont les cellules qui sont utilisées dans une formule sans avoir à éditer la formule. je vais avoir le même texte qu'en B2 dans le feuillet « Source ». Excel propose deux fonctions. Pour récupérer cette donnée dans le feuillet « Cible ». La formule sera donc : =Source!B2 On précise de quel feuillet nous souhaitons importer les données au début de la formule avec le nom de la feuille suivi d'un point d'exclamation. vous savez maintenant de quoi il s'agit. ces cellules portent un cadre de couleur pour vous aider dans la saisie. c'est-à-dire lorsque vous la modifiez. Ça tombe bien. la seconde fonction "Repérer les dépendants" permet de connaître quelles sont les cellules influencées par la cellule sélectionnée. mais lorsque vous tapez une formule et qu'elle est dépendante d'autres cellules. Prenons l'exemple avec deux feuillets « Source » et en « Cible ». www. c'est impossible. Réciproquement. De plus. il sera très utile de pouvoir transmettre des données d'une feuille à l'autre. Dans ce cas. si vous voulez le faire pour plusieurs cellules en même temps.. il faut préciser de quel feuillet notre donnée provient. tapez en B2 une donnée (numérique ou non. peu importe). Pour voir les dépendances qu'il existe entre les cellules. la donnée à transmettre provient de « Source ». Ces deux fonctions se trouvent dans l'onglet Formules et dans le groupe Audit de formule. Dans ce cas.

de Pâques et du lundi de Pâques. donc 2000 est bissextile. Nous avons déjà vu dans notre exercice de conversion des minutes en heures et minutes que le reste d'une division d'un entier par un entier est obtenue grâce à la fonction MOD(). je vous propose de travailler avec les dates. je vais tout de même vous apprendre à vous servir de la fonction DATE(). En effet. Et voilà. je vous demande d'en prendre connaissance. du 14 juillet. du 15 août.400) et vaut 0. Excel propose plusieurs fonctions pour manipuler les dates. Comment savoir si une année est bissextile ? Une année est bissextile si elle est multiple de 4 mais pas de 100. Exercice : c'est férié aujourd'hui ! Avant de passer au chapitre suivant. Apparaissent alors des flèches bleues. les années multiples de 400 sont bissextiles. Nos outils La fonction DATE() Bien que son utilisation soit expliquée en annexe. De plus.Analysez des données avec Excel 59/250 Comment les utiliser ? C'est très simple. Nos objectifs L'utilisateur de votre tableur est invité à saisir une année (par exemple : 2015). c'est-à-dire si l'année est bissextile . une sous-partie annexe vous explique tout cela.com . Afin d'apprendre quelque chose durant cet exercice et de ne pas appliquer bêtement ce que vous venez de voir. le mois et le jour. Donc. cliquez sur la fonction "Supprimer les flèches" dans le même groupe. du lundi de Pentecôte. un mardi etc. du 25 décembre (c'est-à-dire si ça tombe un lundi.) . considérons l'année 2000. on peut alors voir toutes les dépendances des cellules entre elles sur une même feuille ! Pour supprimer les flèches. du 11 novembre. Vous devez indiquer si oui ou non le 29 février existe dans l'année donnée. du 8 mai. DATE a besoin de trois paramètres : l'année. il suffit de placer le curseur sur la cellule de votre choix et ensuite de cliquer sur la fonction qui vous convient. 2000 est divisible par 400. . Par exemple. www. de la Pentecôte. les formules constituent le noyau dur du tableur Excel car c'est votre premier outil d'analyse efficace des données. du premier mai. Vous devez renseigner le jour du jeudi de l'Ascension. Vous devez renvoyer le jour du premier janvier. Le reste de cette division est donné par MOD(2000. je vous propose un exercice d'entrainement sur les formules.openclassrooms.

C'est un index non exhaustif de fonctions rangées par catégories (Date & Heure etc. exemples) qui pourraient vous être utiles . on s'arrête là. si elle est multiple de 4. Contrairement à ce que vous pouvez penser.) et documentées (présentation. Vous savez maintenant comment bien saisir des données et comment les analyser avec les formules. En revanche. dates etc. il est fort probable que vous pouvez le réaliser maintenant. qui présente beaucoup de fonctions selon leur catégorie (maths. Si elle ne l'est pas. C'est le plus utilisé.) avec un exemple concret à chaque fois.com . elle ne l'est pas. On va en voir d'autres dans les chapitres suivants ! Sachez toutefois que nous proposons en annexe un (long) chapitre sur les fonctions d'Excel. N'hésitez pas à fouiner là-bas quand vous traitez des données. Dans la deuxième partie. N'hésitez pas à consulter l'annexe sur les fonctions. sinon. www. Si elle est vérifiée. nous regardons si l'année est multiple de 400. vous avez en main de précieux et puissants outils. et alors. nous testons sa divisibilité par 100. elle est bissextile si c'est vérifié. vous venez de découvrir le premier outil d'analyse des données. Si vous avez un petit projet sur un tableur.openclassrooms. l'année n'est pas bissextile. tous plus puissants les uns que les autres. il faut d'abord voir si l'année est multiple de 4.Analysez des données avec Excel 60/250 Vous allez donc tout naturellement utiliser les conditions. nous verrons d'autres outils d'analyse de données. Autrement dit. Nous verrons également comment faire des graphiques à partir d'une plage de données ou comment automatiser vos tableurs avec les macros. Voilà.

nous allons nous intéresser au menu « Données ». Par exemple. cliquez sur « Trier et filtrer ». Pour tout vous dire. il est temps de les analyser afin de les faire parler . cliquez sur « Tri personnalisé » : www. si vous demandez à un utilisateur de rentrer dans une cellule une date entre le 01 Janvier 2008 et le 31 Décembre 2012.xlsx Excel propose de nombreux outils pour trier vos données. puis.. Au programme ? Validation de données. Nous souhaitons par exemple trier les entrées d'un tableau par ordre alphabétique du prénom. Les outils que nous allons découvrir dans ce chapitre vous permettront de ne pas vous tromper dans la saisie. les listes reviennent avec des listes déroulantes et les graphiques attaquent ! Nous allons également voir comment dynamiser un peu vos feuilles de calcul. dans l'onglet « Accueil ». mais aussi de la simplifier. qui peut garantir que la date saisie sera bien dans cet intervalle ? Il y aura toujours quelqu'un pour écrire une date de l'année 1999 ou 2013. Si vous souhaitez personnaliser le tri. vous pouvez directement appliquer un tri de « A à Z » ou encore de « Z à A ». pour l'instant bien plates.openclassrooms. Sélectionnez tout ce tableau.. dans le groupe « Édition ». Un petit menu apparait. Faisons donc un beau tableau bien structuré et sans espace entre les différentes lignes. Trier ses données Il peut être intéressant d'effectuer un premier tri dans ses données avant traitement.com . A partir de là. Nous allons nous servir ensemble d'une liste que je vous propose de télécharger : Le tri Télécharger le fichier donnees.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 61/250 Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Maintenant que la saisie de données dans les cellules et leur organisation n'a plus de secret pour vous.

icônes) et comment vous voulez le trier. les noms seront donc rangés par ordre alphabétique : www. Nous voulons ici trier les noms (la colonne « Nom ») par ordre alphabétique. Appliquer ensuite un tri croissant en cochant "Croissant".Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 62/250 Vous avez alors une petite fenêtre qui s'ouvre qui permet d'aller plus vite dans les tris alphabétiques : Une fenêtre s'ouvre et vous constatez qu'Excel reconnait parfaitement les colonnes du tableau sélectionné et vous demande ce que vous voulez tri (données. couleurs. nous nous occupons seulement d'une zone de tri.openclassrooms.com .

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 63/250 Par la même occasion. Dans le cas contraire. il faut dire à Excel que les valeurs des trois cellules vides doivent être comprises entre 12 et 17. trier par Age ou Score. Nous cliquons sur « OK ». Sélectionnez ces cellules : www. nous voulons obtenir un tableau pré-rempli afin de le compléter en fonction de l'âge des participants à un concours. pour en ajouter. vous pouvez.openclassrooms. et notre tableau est désormais trié : Faciliter la saisie de données Dans cette sous-partie. Excel renvoie un message d'erreur et votre donnée ne sera pas saisie. Ce concours est ouvert aux 12 . cliquer sur « Ajouter un niveau ». qui réserve encore bien des surprises.17 ans. nous allons continuer notre petit tour d'horizon du menu « Données ». La validation des données Pour notre exemple. si vous le désirez.com . Cette fois-ci. Par défaut. Excel vous propose un seul niveau de tri.

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Allez ensuite dans l'onglet « Données ». groupe « Outils de données ».com 64/250 .openclassrooms. bouton « Validation des données » : Une fenêtre s'ouvre alors : www.

L'onglet ouvert par défaut est « Options ». Nous souhaitons que les cellules sélectionnées n'acceptent avant tout qu'un âge. le critère est « comprise entre ».openclassrooms. Si vous déroulez le menu « Données ». Un âge étant un nombre entier. C'est l'onglet qui nous intéresse.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 65/250 Vous remarquez qu'elle est constituée de trois onglets.com . Par défaut. vous constaterez que vous êtes assez libres quant aux critères de validation de données. déroulez la liste « Autoriser » et choisissez « Nombre entier ». Cliquez enfin sur « OK » : Vous pouvez à présent essayez de taper 3 dans l'une de ces cellules paramétrées. Inscrivez « 12 » dans « Minimum » et « 17 » dans « Maximum ». Excel vous renvoie un petit message d'erreur ! www.. Et ça tombe bien puisque notre âge est compris entre « 12 » et « 17 »..

Dans la fenêtre. La fenêtre aura également un ou deux boutons de plus ou de moins selon son type. cela ne change pas grandchose mis à part que l'icône de la boîte de dialogue sera différent selon son type. le style est par défaut sur « Arrêt » et je vais le laisser tel quel. Il ne vous reste plus qu'à personnaliser le message d'erreur avec un titre et un message. En fait. Bref. Excel comprend que ce message doit apparaître quand des données non valides sont tapées. cliquez sur l'onglet « Alerte d'erreur » : Dans la liste des « Style ». Libre à vous de faire vos propres tests ensuite.com . On constate qu'Excel supprime toute valeur qui ne correspond pas à vos critères ! La personnalisation du message d'erreur Nous avons vu qu'il y avait plusieurs onglets dans la fenêtre des « Validation des données ». Sous les vieux Windows (98 et 95). on pouvait entendre un bruit sourd émis par l'ordinateur quand une boîte de type « Arrêt » apparaissait (quel bon souvenir d'enfance ). C'est en effet ce pour quoi la case juste au-dessus est cochée.openclassrooms. vous pouvez définir le type de boîte de dialogue qui apparaîtra. Retournez sur cette fenêtre car c'est ici que nous allons pouvoir personnaliser votre message d'erreur correspondant à une saisie invalide ! N'oubliez pas de sélectionner les cellules concernées avant.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 66/250 Il n'y a plus qu'à cliquer sur « Annuler ». Cliquez sur « OK » : www.

Il vous permet d'afficher un message lorsqu'une cellule aux données restreintes est sélectionnée : www. il reste un troisième onglet : « Message de saisie ».openclassrooms.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 67/250 Puis essayez de taper une donnée non valide : Dans la fenêtre de « Validation des données ».com .

qui facilitera la saisie. nous resterons toujours dans la fenêtre de validation afin de créer une liste déroulante. Dans cette souspartie. sélectionnez les mêmes cellules concernées dans notre bon vieux tableau.openclassrooms.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 68/250 Ce qui donne : Une liste déroulante Nous nous sommes intéressé au menu « Données » et plus particulièrement à la « Validation de données ». www.com . Voici ce que nous allons faire : Alors ? C'est parti. Cliquez sur « Données » puis sur « Validation des données ». je vous explique ! Tout d'abord.

Cette méthode est tout à fait convenable pour des petites listes comme ici. revenir dans cette fenêtre et enfin.openclassrooms. Si vous sélectionnez deux cellules ayant deux types de validations différentes et que vous cherchez à modifier les validations en question. Ici. modifier. c'est que si vous décidez un jour d'agrandir votre liste. la manipulation sera un peu fastidieuse puisqu'il faudra sélectionner les cellules concernées. Vous avez de jolies listes déroulantes. Deux solutions s'offrent à vous : Première solution Vous pouvez saisir le contenu de votre liste manuellement.com . ça va encore puisque nous travaillons sur très peu de cellules. sélectionnez ces données. il vous faudra alors supprimer l'ensemble des conditions de validations : www. choisissez « Liste ». trouvez-vous un coin à délimiter et dans lequel vous saisirez les données de votre liste.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 69/250 Dans la liste « Autoriser« ». il va falloir compléter le champ « Source ». Pour compléter votre liste (une liste vide n'est que de peu d'utilité). Avec la flèche rouge à droite du champ « Source ». Dans votre zone de travail. pour pallier à ce problème. qui permet de paramétrer une liste déroulante avec vos propres informations. Deuxième solution La deuxième solution. revenez dans votre fenêtre et cliquez sur « OK ». reste de sélectionner à l'aide de la petite flèche rouge à droite du champ les informations. Le problème. Cela revient à mobiliser quelques cellules de votre zone de travail et à écrire dans chacune d'elles un nombre. en séparant chaque élément par un point-virgule.

www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Il est maintenant tant d'apprendre à analyser vos données avec de puissants outils d'Excel.com 70/250 .openclassrooms.

permettent de visionner certains éléments de cette liste en fonction d'autres. elles reviennent à la charge ! Ce coup-ci. vous avez un tableau qui contient les notes de 10 élèves dans 5 matières différentes.. ça va parce qu'il n'y a que 2 matières mais imaginez qu'on ait mis 35 élèves et 8 matières. Mettre en place son filtre Notre tableau est exploitable. c'est pour l'analyse et non pour la saisie. Les filtres vont nous aider à faire un tri simple. efficace et à nous y retrouver. celles qui sont au-dessus de 10. elles font partie de ce que nous pourrions appeler les « notions avancées d'Excel ». Au programme : listes déroulantes à gogo et quelques formules bien mastoc ! Le tout pour vous y retrouver.. vous les croyez enterrées ? Eh bien non. on peut donc analyser les données qui s'y trouvent ! www. une puissance négligée Les filtres. etc. Par exemple. Prenons notre liste : Vous voyez que c'est un véritable bazar ! Encore. Grâce aux filtres. filtrer et impressionner la galerie ! Pour pouvoir vous entraîner avec moi durant ce chapitre.xlsx Les filtres.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 71/250 Les listes Les listes de données.openclassrooms. vous pourrez afficher uniquement les notes de tel élève.com . je vous propose un nouveau classeur à télécharger : Télécharger le fichier liste. Peu de personnes pensent à les utiliser : leur puissance en est négligée. Bref. appliqués à une liste.

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 72/250 Sélectionnez toutes les cellules qui composent ce fameux tableau puis allez dans l'onglet « Insertion » et dans le cadre « Tableaux ».openclassrooms.com . attention à bien préciser que les en-têtes de votre tableau figurent dans votre sélection : www. cliquez sur le bouton « Tableau » : Il vous ai ensuite demandé de sélectionner le tableau en question.

À première vue. Déroulez par exemple la liste de la colonne « Note ».Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 73/250 Voilà qui est fait.openclassrooms.com . c'est un mini-entonnoir qui est apparu à la place de la flèche et cette dernière est positionnée en bas à gauche de l'entonnoir : www. en l'occurrence Mathieu ! Lorsqu'un filtre est activé. rien n'a changé mais penchez-vous sur les titres des colonnes : Des listes déroulantes ! Ce sont elles qui vont filtrer vos données. vous aurez dans votre tableau toutes les lignes dont la note est 8. Si vous sélectionnez 8.

vous êtes heureux avec ces filtres mais saviez-vous que vous pouvez les personnaliser ? Ah oui. vous ne saviez pas. puis « Filtre personnalisé. non. vous pouvez faire ce que vous voulez ! Choisissez selon vos bons plaisirs dans les listes déroulantes.com . Cliquez sur une des listes déroulantes et choisissez « Filtre numérique ».. Je ne peux plus vous guider www. » dans la nouvelle liste qui vient d'apparaitre : Une fenêtre s'ouvre alors : À partir de là.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 74/250 Les filtres personnalisés Ça y est....openclassrooms. c'est vrai. mettez des valeurs dans les champs.

mais d'une puissance exceptionnelle : « SOMMEPROD ». Pour être claire. Comment faire pour savoir le nombre de ventes de Paul au mois de Mars ? En utilisant la fonction « SOMMEPROD ». Pardi ! Pour cela il faut entrer la formule suivante : =SOMMEPROD(( A2:A31="Paul")*( B2:B31="Mars")) On obtient bien 3 ! Eh oui Paul a fait 3 ventes au mois de mars.xlsx Notez néanmoins que travailler un peu votre saisie ne peut pas vous faire de mal.. Paul.com . Analyser sa liste avec la fonction SOMMEPROD Il est également possible d'analyser sa liste avec une fonction méconnue.openclassrooms. Jacques). Maintenant on cherche à savoir combien d'argent a rapporté Paul www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 75/250 ici : c'est vous le patron. Il y a 4 vendeurs (Jean.) Alors c'est mieux ? On peut compter le nombre de lignes où la plage1 (colonne 1) est égale à critère1 et où la plage2 (colonne 2) est égale à critère2.. elle permet de compter le nombre d'entrées d'une liste selon des conditions mais aussi d'additionner des cellules d'une liste selon des conditions. =SOMMEPROD(( plage1="critère1")*( plage2="critère2")*. aux explications généralement floues. et encore moins sans description ! J'y viens. Nous allons utiliser un nouveau tableau (plus long) pour les exemples : Pour me suivre durant cet exercice. Bon. Ce tableau représente les ventes de chaque vendeur d'un magasin sur les trois premiers mois de l'année. vous pouvez télécharger ce nouveau tableau : Télécharger le fichier sommeprod. Elle permet de comptabiliser des données en multipliant des matrices entre elles.. ça vous aidera surement à comprendre. Ce n'est toujours pas très clair ? Je vous donne la fonction et tout de suite un exemple.. tu nous dis du bien de cette fonction. mais on ne sait pas vraiment ce qu'elle a de si particulier juste en voyant son nom. Pierre.

Voilà pour les listes de données et leurs filtres. Je vous conseille de bien appréhender ce chapitre : nous ne pourrons pas nous passer des données filtrées dans le chapitre suivant ! www. Il suffit de multiplier par la colonne "Montant" de cette manière : =SOMMEPROD(( A2:A31="Paul")*( B2:B31="Mars")*( C2:C31)) Tada ! On obtient donc 2230. Je viens donc de vous montrer la puissance de cette fonction. on peut la sélectionner en faisant (A1:A65535).com .Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 76/250 au mois de Mars. Exemple 3 Enfin. dernier exemple.SI) : =SOMMEPROD((A2:A31="Jean")*1) On obtient ainsi : 8. On peut ainsi combiner les conditions pour prendre les valeurs comprises entre 200 et 600 par exemple. nous pouvons totaliser la somme accumulée grâce à Pierre aux mois de Janvier et Mars : =SOMMEPROD((A2:A31="Pierre")*((B2:B31="Janvier")+(B2:B31="Mars"))*(C2:C31)) On obtient ainsi : 2760. Cet exemple n'est pas le meilleur pour montrer la puissance de la fonction mais elle montre qu'on n'est pas obligé d'avoir beaucoup de paramètres compliqués. Exemple 1 Il est possible de compter le nombre de ventes réalisées par Jean (on peut aussi réaliser cette opération avec la fonction NB. Je vous propose d'autres exemples pour bien comprendre et voir un peu ce que l'on peut faire avec cette fonction. En effet la fonction a effectué le calcul suivant : 840+660+730=2230. qui peut s'avérer très utile dans des longues listes présentant beaucoup de critères.openclassrooms. Exemple 2 Il est aussi possible de compter le nombre de ventes supérieures à 600€ au mois de Janvier : =SOMMEPROD((B2:B31="Janvier")*(C2:C31>600)) On obtient ainsi : 2. C'est top non ? On peut faire plein de combinaisons avec cette formule ! Mais attention il y a quelques règles à respecter : Toutes les plages doivent avoir la même taille et aucune colonne ne peut être prise entièrement en entrant (A:A). Cela dit.

Ils sont d'ailleurs à terme assez peu utilisés.. comme d'habitude . Nous avons inventé ces données en respectant toutefois le principe suivant : avant 2005.com . Le Site du Zér0 existe depuis 1999 mais il n'est permis aux membres de rédiger leurs propres cours que depuis 2005.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 77/250 Les graphiques Dans la suite des listes. Mais tout dépend de vos besoins ! Des graphiques basiques : Excel propose de nombreux modèles de graphiques prédéfinis à adapter à une même liste de données. vous saisissez des données dans le tableur. Néanmoins. Ensuite. je vous propose de télécharger ce tableau. il est temps de l'exploiter encore plus ! C'est ce que nous allons voir ici avec les graphiques.xlsx www.openclassrooms. vous personnalisez votre dessin. Un graphique. vous pourrez dessiner une courbe de tendance. vous sélectionnez ces données et vous définissez un graphique . de manière à avoir les mêmes valeurs que le tutoriel : Télécharger le fichier graphique. le nombre de cours se comptait sur les doigts de la main . Il n'y a rien de bien difficile dans les graphiques. il vous faut au moins une plage de données propre. Le principe est simple : vous donnez une liste à Excel et paf ! Il vous pond un joli graphique selon vos critères. Voici nos valeurs. Nous allons faire la courbe d'évolution du nombre de cours sur le Site du Zéro en fonction du temps. nous continuons notre tour des fonctionnalités utiles et intéressantes d'Excel. Que du bon ! Des données brutes Avant de commencer à définir un graphique.. Enfin. Nous verrons ensuite qu'il est possible d'utiliser le graphique dans les sciences expérimentales ! Grâce à des valeurs saisies manuellement. Puisque vous savez déclarer une liste de données propre et lisible. ça prend de la place et ce n'est pas forcement ce qu'il y a de mieux pour analyser une liste. Nous vous proposons de commencer petit et facile. la modéliser selon des modèles mathématiques pré-définis et même afficher son équation. Nous n'avons pas de statistiques officielles sous le coude. Nous devrions donc voir un pic d'évolution à la date t = 2005. Le principe de création d'un graphique est simple : Premièrement. libre à vous d'inventer les vôtres ou de recopier les nôtres. vous ne devriez pas trop être dépaysés. Jusqu'ici.

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

78/250

Maintenant, la magie va opérer : voyons comment faire un graphique avec ces données.

Dessinons le graphique !
Excel propose plusieurs modèles de graphiques : courbes, nuage de points, camemberts, histogrammes, modèles 3D...
Le but n'est pas de tous les passer en revue. Vous pourrez le faire très facilement ensuite. Non, ici, il est temps de voir comment
dessiner le graphique. Nous ferons une courbe.
Sélectionnez votre plage de données sans les étiquettes de colonnes. Allez dans l'onglet « Insertion », dans la rubrique «
Graphique » et cliquez sur « Ligne ». Un menu se déroule, cliquez sur la première image :

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

79/250

Un graphique apparaît alors ! Nous allons maintenant voir les différentes options permettant de le personnaliser.

On obtient deux courbes, l'une sur le nombre de tutoriels et l'autre sur l'évolution des dates. Cette seconde courbe ne sert pas à
grand-chose, elle devrait être en abscisse d'ailleurs. L'abscisse, c'est l'axe horizontal du graphique. On va modifier tout ça.
La courbe bleue, on n'en veut plus. On va simplement cliquer dessus et appuyer sur la touche Suppr. Et hop ! Elle disparaît. C'est
bien parti.
Ensuite dans l'onglet « Création » (de l'outil de graphique, il faut donc que le graphique soit sélectionné en cliquant dessus si ce
n'est déjà fait) et dans la rubrique « Données », cliquez sur « Sélectionner des données ».

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

Une fenêtre s'ouvre alors :

www.openclassrooms.com

80/250

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

81/250

Qu'est ce qu'on va faire de cette fenêtre maintenant ? On va modifier les « Étiquettes de l'axe horizontal (abscisse) ». Cliquez
sur « Modifier » et ensuite, sélectionnez la colonne des années que l'on a dans le tableau. Cliquez sur « OK » deux fois et le
graphique se met à jour.
On va maintenant changer le titre du graphique et les titres des axes, parce que là, on ne devine pas ce que le graphique
représente (même avec cette croissance fulgurante
). Pour cela on se positionne sur l'onglet « Disposition » (onglet des «
Outils de graphique ». Dans la rubrique « Étiquettes », nous avons deux outils qui nous sont utiles : « Titre du graphique » et «
Titre des axes ».
Pour modifier le titre du graphique, rien de plus simple. On va cliquer sur « Titre du graphique » et sélectionner la position où
l'on veut qu'il soit. 3 possibilités : au dessus du graphique, sur le graphique ou aucun (notez que l'on peut changer la position
même après avoir changé le texte donc rien de grave si la position ne convient pas pour l'instant).
Pour changer le texte du titre, on clique sur le titre du graphique où par défaut il est inscrit très originalement « Titre du
graphique ». Nous allons donc écrire à la place : nombre de cours sur le Site du Zéro en fonction du temps. Vous pouvez modifier
la police du titre comme toutes les autres polices en vous rendant dans l'onglet « Accueil ».
Et pour les titres des axes ? Même façon de procéder. On va simplement cliquer sur « Titre des axes ». Un menu se déroule, l'un
pour l'axe horizontal l'autre pour l'axe vertical. Vous avez ici une façon de positionner l'axe horizontal mais 3 pour l'axe vertical, à
vous de tester et choisir celle qui vous convient. Même procédé que pour le titre du graphique pour changer le texte. Voici ce que
l'on obtient :

Petit conseil pour le nom de l'axe vertical, je vous conseille de choisir tout d'abord la position où le texte est à
l'horizontale, sens de lecture traditionnel pour modifier votre texte et ensuite le mettre à la verticale comme sur
l'illustration. Parce que pour modifier le texte à la verticale, il faut cliquer au bon endroit et en plus tourner la tête pour
voir si c'est bien écrit.
On va maintenant embellir notre graphique et le personnaliser. Pour commencer, la légende à droite ne sert pas à grand-chose,
deux solutions pour l'enlever. La première, dans l'onglet « Disposition », la rubrique « Étiquettes », cliquez sur « Légende » puis
« Aucune ». La seconde, cliquez droit sur la légende puis sur « Supprimer ».
Pour modifier l'apparence de la courbe, on clique droit sur la courbe (il faut être un minimum précis pour bien cliquer dessus) et
dans le menu déroulant, cliquez sur « Mettre en forme une série de données... ». Une fenêtre s'ouvre avec plusieurs onglets en
colonne. A vous de voir ce que vous voulez modifier, faites des tests :

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

82/250

Les modifications sont instantanées, alors en déplaçant la fenêtre sur le côté, on peut voir ce que ça donne avant de fermer la
fenêtre.
Pour le fond du graphique, même chose : clique droit sur la zone de traçage (tout le fond du graphique). Dans le menu déroulant,
cliquez sur « Mise en forme de la zone de traçage... ». Une fenêtre s'ouvre avec plusieurs options, à vous de vous amuser !
Nous nous arrêtons là dans l'aide à la personnalisation des graphiques, mais il y a encore beaucoup, mais quand je dis
beaucoup, c'est beaucoup d'options. Baladez-vous dans les 3 onglets spécifiques au graphique et voyez ce qui est modifiable !
Si vous avez des questions pour modifier quelque chose de spécifique, il vous reste le forum.

La courbe sous Mac
Le programme est globalement le même, hormis un bandeau vert qui se déroulera sur la fenêtre après avoir cliqué dans le menu «
Insertion » puis sur « Graphique ». C'est le seul changement majeur
. Le bandeau permet de sélectionner le type de
graphique à appliquer. Bref, on vous demande de cliquer après avoir sélectionné vos données : rien de bien compliqué. Vous
pourrez modifier vos paramètres à coup de clics droits bien placés, comme ci-dessus.

Modélisez vos propres courbes !
Cette partie n'est pas nécessaire à la bonne compréhension des graphiques. Toutefois, pour ceux qui veulent utiliser le
module de création de graphiques d'Excel pour les sciences expérimentales, cette partie vous sera utile.

Excel dispose d'autres outils pour manipuler les graphiques, ou plutôt pour les exploiter. En sciences expérimentales (d'un niveau
lycée), on fait faire aux élèves des relevés sur un système chimique par exemple, et on fait comparer ces données à une théorie.

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

83/250

Ainsi, on cherche à obtenir des courbes à partir des données expérimentales qui se rapprochent le plus des courbes théoriques.
Pour effectuer ces fameuses comparaisons, Excel vous propose plusieurs outils.

La courbe de tendance
Tracer une courbe de tendance revient à tracer une courbe qui s'approchera le plus possible de tous les points du graphe.
Voyons ça sur un exemple. Peu importe le support, nous vous avons personnellement choisi les relevés d'un TP de physique de
terminale. Nous vous suggérons de télécharger les données sur lesquelles nous allons travailler. A votre niveau, il n'est plus
question de s'attarder sur la saisie d'informations
.

Télécharger le fichier modélisation.xlsx
Faites un graphique de type « nuage de points » à partir des données des colonnes « d » et « u » (« u » en abscisse (X) et « d »
en ordonnées (Y)). Après quelques réglages de couleurs, voici ce que nous pouvons obtenir :

Pour ajouter notre fameuse courbe de tendance, qui, on le rappelle, passera au plus près de tous les points, faites un clic droit
sur un des points et cliquez sur : « Ajouter une courbe de tendance ».

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

84/250

Dans la fenêtre qui s'ouvre, on va vous demander selon quel modèle modéliser la courbe (linéaire, polynomiale etc.). Dans le cas
des sciences expérimentales, vous pouvez parfois connaître le modèle mathématique de ce que vous mesurez. Ce n'est pas
toujours le cas. Sélectionnez Linéaire pour être sûr que tout ira bien
.

Sous Mac, le choix du type de courbe se fait dans l'onglet « Type » de la fenêtre qui s'ouvre.
Après validation, votre courbe de tendance apparaît. Vous pouvez modifier son apparence en cherchant dans le menu contextuel
qui s'ouvre après un clic droit sur cette courbe. Vous êtes des grands désormais
.

L'équation de la courbe de tendance
Vous pouvez afficher sur le graphique l'équation de la courbe de tendance (dans le cadre de notre étude quantitative de la
diffraction de la lumière, c'est d'ailleurs très utile
, mais passons). Faites un clic droit sur la courbe de tendance puis sur «
Format de la courbe de tendance ». Dans l'onglet « Options », cochez « Afficher l'équation sur le graphique » :

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

85/250

La courbe de tendance de la modélisation effectuée et son équation de droite
N'hésitez pas à explorer les différents types de graphiques proposés par Excel. Vous en trouverez bien un qui vous convient.
Dans le chapitre suivant, nous continuons l'analyse de nos listes, mais avec un concept bien plus puissant mais aussi un peu
plus difficile...

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

86/250

Les tableaux croisés dynamiques 1/2
Maintenant que vous savez parfaitement saisir des données, les analyser d'une manière plus que basique, il est temps de
s'attaquer à l'outil d'analyse le plus puissant d'Excel : « les tableaux croisés dynamiques ».
Le nom de cette notion est déroutant, nous vous l'accordons. Cette fonctionnalité du tableur est assez peu utilisée, pourtant
rudement pratique, notamment sur les longues listes, et est un peu plus compliquée que les autres.
Prérequis fondamental : les listes de données. Car comme bien souvent, on analyse une liste, il faut donc être au point une bonne
fois pour toutes dessus.

Les tableaux quoi ?
« Tableaux croisés dynamiques ». En fait, comme son nom l'indique, nous allons « croiser » les données d'une liste.
Mettez-vous dans le contexte : une longue liste de données, très longue. Plusieurs étiquettes de colonnes, des informations
alphabétiques, numériques etc. Le tableau croisé dynamique créé à partir de cette longue liste va vous permettre d'obtenir
notamment des statistiques, toujours aussi simplement que d'habitude, avec un glisser-déposer.
Mais alors où est le piège si c'est un simple glisser-déposer ?

L'embêtant n'est pas tellement de mettre debout un tableau croisé dynamique (que nous abrégerons désormais TCD), mais bien
de l'organiser.

Un outil statistique puissant
Après la construction d'un TCD à partir d'une longue liste, vous devez le mettre en forme. Les TCD combinent format de cellules
et listes déroulantes. Une fois la mise en forme effectuée, vous obtenez de belles statistiques.
Par exemple, les moyennes des ventes réalisées par un vendeur au mois de Janvier, puis de Février etc. Avec une liste déroulante,
vous pouvez changer de vendeur et observer ses résultats. La moyenne peut être faite avec une formule, c'est vrai, mais il faudra
élargir la plage d'entrée à chaque nouvelle saisie dans la liste. Bref, les TCD, c'est puissant car ils combinent plusieurs outils
d'analyse en un tableau.
La notion de TCD est encore floue pour vous. Je vous propose de travailler par l'exemple et d'en construire un ensemble. Nous
nous occuperons de son organisation ensuite.

Fabriquons un TCD !
Si vous avez bien suivi, vous avez parfaitement compris qu'il nous fallait une liste de données avant de commencer les
manipulations, liste qui se voudra de préférence bien longue. Deux choix s'offrent à vous :
Saisir vous-même la liste. Cela vous fera travailler la saisie mais on se retrouve dans quelques heures
Télécharger une liste de données idéale toute prête
A vous de voir si vous préférez le masochisme ou saisir le plateau d'argent qui est à votre disposition. Nous allons travailler sur
une liste de 51 entrées, qui récapitule l'âge, le sexe, le jeu joué et le score de chaque participant à une soirée Jeux.
Nous souhaitons obtenir diverses statistiques : qui est le vainqueur de chaque jeu, quel est le jeu préféré des femmes, quel est le
jeu préféré des hommes, quel est le score moyen à chaque jeu, le score moyen des hommes, le score moyen des femmes, le cumul
de points de chaque sexe, de chaque âge etc etc. Sachez que toutes ces statistiques, qu'on pouvait obtenir laborieusement à
coup de formules, de graphiques etc. vont apparaître dans le TCD ! Bien évidemment pas toutes à la fois, il faudra modifier
l'organisation du TCD pour obtenir chaque statistique souhaitée, mais le gain de temps et de clarté est tout de même énorme.
Pour le moment, nous devons construire notre TCD à partir de la fameuse liste :

Télécharger le fichier tcd.xlsx
La construction du TCD
Sélectionnez toute la liste de données, délimitée par une bordure rouge dans les fichiers proposés. N'oubliez pas de sélectionner
les étiquettes de colonnes, c'est très important. Dans l'onglet « Insertion », cliquez sur « Tableau croisé dynamique » :

www.openclassrooms.com

Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur

87/250

Une fenêtre demande de confirmer la plage de saisie du tableau et vous demande si vous souhaitez mettre le TCD dans une
nouvelle fenêtre Excel ou dans l'actuelle :

Vérifiez la plage du tableau et confirmez la nouvelle feuille. Apparaissent alors deux onglets ainsi qu'un module à droite de l'écran
:

Les deux onglets Options et Création du groupe Outils de tableau croisé dynamique

www.openclassrooms.com

Une fenêtre s'ouvre. S'il y a plusieurs fenêtres.openclassrooms.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 88/250 Le module de champs de tableau croisé dynamique Sur Excel Sur la fenêtre qui s'ouvre. il faut cliquer sur « Disposition ». vous invitant à bâtir votre TCD à coups de glissés-déposés peu ordinaires : www.com . cliquez sur « Suivant » jusqu'à arriver à la fenêtre ayant pour intitulé la « Disposition ». afin de construire le TCD.

Au milieu. je vous l'accorde. Pas de problème. Jusqu'ici. vous reconnaissez les étiquettes des colonnes de notre liste ainsi que les zones du TCD où seront déposées les étiquettes. Notez que nous aurions pu faire l'inverse. tout devrait aller. dans le module. Nous croisons donc les données des lignes et des colonnes pour obtenir les résultats du milieu. Nous souhaitons d'abord voir les totaux des points marqués à chaque jeu pour les hommes et les femmes. Qu'attendons-nous ? Il faut ainsi glisser les noms des étiquettes de colonne sur l'un des quatre champs du TCD.openclassrooms. vous avez un schéma du TCD que vous verrez une fois construit dans votre feuille de calcul. A droite. ainsi que la somme des deux. Sur Windows La première fois que l'on arrive ici. Puisque nous voulons visualiser les scores. Nous venons d'anticiper les croisements des données de notre liste sous forme d'un tableau. Pas si simple ! La procédure étant différente sur Windows et sur Mac. On veut un découpage des scores en fonction du sexe des participants et des jeux joués. dans le champ « Ligne » nous glissons l'étiquette « Jeu » et dans le champ « Colonne ». Elle permet juste d'identifier chaque joueur dans la liste. nous glissions « Sexe ». nous glissons l'étiquette de colonne « Score » sur la zone « Valeurs ». Et d'un ! Votre tableau croisé dynamique apparaît ! www. c'est ensuite une question de goût sur le résultat final. mais il faut commencer doucement. Allons-y pour les autres. Cette première série statistique est un peu « bateau ». Il n'y a plus qu'à fermer ce module complémentaire.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 89/250 Sur Excel C'est ici que se fait la construction du TCD.com . je vais vous la présenter pour ces deux systèmes. Nous l'oublions donc. L'étiquette « Numéro de concours » ne va servir à rien ici. tout semble incompréhensible et difficile.

sans www. Il n'y a plus qu'à cliquer sur « Ok ». mais il faut commencer doucement. sur tous les points marqués dans la soirée.openclassrooms. Nous allons maintenant voir comment modifier simplement ce TCD. On veut un découpage des scores en fonction du sexe des participants et des jeux joués. nous glissons l'étiquette de colonne « Score » sur le champ « Données ». Chouette n'est-ce pas ? Reposez-vous. Il est aussi possible de changer le filtre des champs en cliquant sur les flèches à droite de ceux-ci. A droite. puis sur « Fin ». tout devrait aller. Les femmes ont marqué 33 points à ce jeu et se sont d'ailleurs faîtes bien massacrées par les hommes contre 214 points.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 90/250 Ainsi. Nous allons maintenant voir comment modifier simplement ce TCD. Nous l'avons déjà vu dans un précédent chapitre. Pas de problème. je vous l'accorde. Les femmes ont marqué 33 points à ce jeu et se sont d'ailleurs faîtes bien massacrées par les hommes contre 214 points . Au milieu. Nous croisons donc les données des lignes et des colonnes pour obtenir les résultats du milieu. vous reconnaissez les étiquettes des colonnes de notre liste. L'étiquette « Numéro de concours » ne va servir à rien ici. sans avoir à tout refaire. Allons-y pour les autres. 247 ont été fournis par les joueurs d'Urban Terror. Puisque nous voulons visualiser les scores. tout semble incompréhensible et difficile. 247 ont été fournis par les joueurs d'Urban Terror. c'est mérité. vous avez un schéma du TCD que vous verrez une fois construit dans votre feuille de calcul. Notez que nous aurions pu faire l'inverse. nous glissions « Sexe ». Nous l'oublions donc. Qu'attendons-nous ? Il faut ainsi glisser les noms des étiquettes de colonne sur l'un des quatre champs du TCD. Elle permet juste d'identifier chaque joueur dans la liste. ainsi que la somme des deux.com . Jusqu'ici. Nous souhaitons d'abord voir les totaux des points marqués à chaque jeu pour les hommes et les femmes. dans le champ « Ligne » nous glissons l'étiquette « Jeu » et dans le champ « Colonne ». Et d'un ! Votre tableau croisé dynamique apparaît ! Ainsi. sur tous les points marqués dans la soirée. c'est ensuite une question de goût sur le résultat final. Nous venons d'anticiper les croisements des données de notre liste sous forme d'un tableau. Sur Mac La première fois que l'on arrive ici. Cette première série statistique est un peu « bateau ».

Retournons dans la fenêtre permettant la conception du TCD. Voilà. Pour information. Les données peuvent être ainsi filtrées et interprétées de différentes manières.openclassrooms. comme pour la création. faites des tests. Sur Windows Votre premier TCD est bien basique. il n'y a que comme ça que ça rentre. nous n'en avons rempli que 3. nous pourrons trier les scores de chaque jeu de chaque sexe en fonction de l'âge des participants. la façon de faire est différentes sur Windows et Mac. Dans la barre d'outils qui vient à côté de votre tableau. Une fenêtre s'ouvre. Glissez simplement l'étiquette « Age » sur le champ « Plage ». Voyons l'un après l'autre. Retournons dans le module permettant la conception du TCD. Le champ Plage permettra d'obtenir des filtres sur son TCD. Fermez le module. Sur les 4 champs du schéma. Modification du TCD Là encore. cliquez sur « Disposition ». Les femmes de 16 ans sont accrocs à Halo. Sur les 4 champs du schéma. dans le groupe « Afficher » de l'onglet « Options » des tableaux croisés dynamiques. La liste analysée a suffisamment de champs et d'entrées pour être tournée dans tous les sens. nous n'en avons rempli que 3. Modifiez le TCD à votre sauce. Cliquez au hasard dans votre TCD. Comme nous avons glissé l'étiquette Age. Et admirez le résultat : Un filtrage a été effectué pour ne garder que les joueuses et les joueurs de 16 ans. cliquez sur le bouton « Assistant Tableau Croisé Dynamique ». Comme nous avons glissé l'étiquette Age.com . Pourquoi ne pas croiser les données d'âge et de sexe pour visualiser les scores. rendez-vous au chapitre suivant ! Sur Mac Votre premier TCD est bien basique. Votre TCD a été modifié et vous voyez apparaître en haut du tableau un filtre. www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 91/250 avoir à tout refaire. tout en permettant un filtrage par jeu ? A vous de voir ! Une fois ces manipulations maîtrisées. Cochez la case de l'étiquette Age » et glissez-la dans la zone « Filtre du rapport ». vous pouvez réafficher le module en cliquant sur « Liste des champs ». nous pourrons trier les scores de chaque jeu de chaque sexe en fonction de l'âge des participants.

rendez-vous au chapitre suivant ! Résumons Un tableau croisé dynamique (TCD) permet d'analyser une liste de données. Un filtrage a été effectué pour ne garder que les joueuses et les joueurs de 16 ans. tout en permettant un filtrage par jeu ? A vous de voir ! Une fois ces manipulations maîtrisées. Les données peuvent être ainsi filtrées et interprétées de différentes manières. Le TCD fournit des statistiques détaillées sur votre liste. Les femmes de 16 ans sont accrocs à Halo Voilà. www. Le champ « Plage » permet d'obtenir un filtre.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 92/250 Cliquez sur « Ok » puis sur « Fin ».openclassrooms. On construit un TCD en effectuant un glisser-déposer d'étiquettes de colonnes sur l'une des quatre zones du TCD. Continuons maintenant sur notre lancée. selon la manière dont il est construit . Cette notion est considérée comme la plus puissante d'Excel . faîtes des tests. Modifiez le TCD à votre sauce. Pourquoi ne pas croiser les données d'âge et de sexe pour visualiser les scores. Votre TCD a été modifié et vous voyez apparaître en haut du tableau un filtre. il n'y a que comme ça que ça rentre. La liste analysée a suffisamment de champs et d'entrées pour être tournée dans tous les sens . comme auparavant.com .

Mettre en forme un TCD Nous allons travailler ici sur un TCD simplifié. afin d'obtenir les statistiques désirées dans des formes variées et intéressantes.openclassrooms. Plutôt raté puisqu'Excel fait la somme des âges des participants. Nous voulions savoir la moyenne d'âge des joueuses d'Urban Terror et la moyenne d'âge des joueurs d'Urban Terror. Nous allons nous concentrer ici sur la mise en forme des données. toujours créé à partir de notre liste de jeux. puisque nous voulons une moyenne d'âge : www. cliquez sur « Moyenne ». Le tableau sur Windows Le tableau sur Mac Un tri ( selon cette disposition) effectué sur les jeux ( ici Urban Terror) nous permet de visualiser la somme des âges des participants de chaque sexe. Et là.. c'est le problème. Cliquez sur l'étiquette de colonne « Somme sur Age » puis sur « Paramètres des champs de valeur ».com .Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 93/250 Les tableaux croisés dynamiques 2/2 Nous continuons notre tour d'exploration des TCD. Dans la liste déroulante de gauche. Une fenêtre s'ouvre.. Nous allons donc corriger ce problème ! Sur Windows Retournez dans les onglets des TCD et faites apparaitre le module.

Bien.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 94/250 Le bouton « Format de nombre » en dessous vous permet de mettre en forme vos données avec des formats que vous connaissez bien (Standard.). ainsi que les moyennes d'âge de toutes les femmes et de tous les hommes. Nombre etc.com . non ? Mais vous n'êtes pas encore au bout de vos surprises en ce qui concerne la mise en forme d'un TCD. vous voyez que les joueuses des Sims 3 ont en moyenne 18 ans et les joueurs 21 ans. vous avez la moyenne d'âge de tous les participants de la soirée. En plaçant le filtre sur « Tous ». Avec le filtre des jeux. Voici la nouvelle disposition du TCD à réaliser : www. Allez faire un tour de ce côté là si vous le souhaitez pour par exemple avoir des moyennes avec une ou deux décimales. Cliquez sur « Ok ».openclassrooms. vous pouvez passer aux Sims 3 par exemple. Vous voyez ainsi que les joueuses et les joueurs de Urban Terror ont en moyenne 18 ans. Des pourcentages ! Les pourcentages sont très pratiques dans l'analyse d'une longue liste car ils vous permettent de visualiser des données en un clin d'œil. Comme votre mise en forme ne bouge pas. la moyenne d'âge de tous les joueurs des Sims 3 étant de 19 ans.

choisissez « % du total général ». cliquez sur l'onglet « Afficher les valeurs ».Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 95/250 Nous voulons tout simplement savoir quel est l'âge le plus représenté parmi les joueurs. Dans la liste déroulante. tel quel. d'ailleurs. Les joueurs de 18 ans sont les plus représentés Oui mais si 3 fois plus d'âges étaient représentés ? Le TCD aurait été 3 fois plus long et difficilement lisible ! Exact. Vous savez ainsi à combien de % sont représentés les âges à sa soirée Jeux. c'est difficilement lisible et les filtres auraient pu faire ce travail plus proprement et en moins de temps. Cliquez ensuite sur « Format de nombre » puis sélectionnez « Pourcentage ». Pour pallier ce problème. Dans la fenêtre qui s'ouvre.openclassrooms. Faites un double-clic sur « NB sur Jeu ».com . www. nous allons utiliser « les groupes ».

Avec le filtre des jeux. Comme votre mise en forme ne bouge pas. Une fenêtre s'ouvre. Voici la nouvelle disposition du TCD à réaliser : www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 96/250 Sur Mac Retournez dans la fenêtre de disposition de votre TCD et faites un double-clic sur l'étiquette de colonne « Somme sur Age ».). Cliquez sur « Ok ». Vous voyez ainsi que les joueuses et les joueurs de Urban Terror ont en moyenne 18 ans. Le bouton « Nombre » à droite vous permet de mettre en forme vos données avec des formats que vous connaissez bien (Standard. Dans la liste déroulante de gauche. cliquez sur « Moyenne ». puisque nous voulons une moyenne d'âge.com . vous voyez que les joueuses des Sims 3 ont en moyenne 18 ans et les joueurs 21 ans. vous pouvez passer aux Sims 3 par exemple. vous avez la moyenne d'âge de tous les participants de la soirée. ainsi que les moyennes d'âge de toutes les femmes et de tous les hommes . Nombre etc. Chouette n'est ce pas ? Mais vous n'êtes pas encore au bout de vos surprises en ce qui concerne la mise en forme d'un TCD. En plaçant le filtre sur « Tous ». Allez faire un tour de ce côté là si vous le souhaitez pour par exemple avoir des moyennes avec une ou deux décimales.openclassrooms. Des pourcentages ! Les pourcentages sont très pratiques dans l'analyse d'une longue liste car ils vous permettent de visualiser des données en un clin d'œil. la moyenne d'âge de tous les joueurs des Sims 3 étant de 19 ans.

Dans la fenêtre qui s'ouvre. Faites un double-clic sur « NB sur Jeu ». cliquez sur « Options ». choisissez « % du total » et validez les différentes boîtes de dialogue.com . Dans la liste déroulante. Les joueurs de 18 ans sont les plus représentés www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 97/250 Nous voulons tout simplement savoir quel est l'âge le plus représenté parmi les joueurs.openclassrooms. Vous savez ainsi à combien de % sont représentés les âges à sa soirée Jeux.

c'est difficilement lisible et les filtres auraient pu faire ce travail plus proprement et en moins de temps. Faites de même pour les autres âges. Les 10-15 ans. Les groupes Reprenons le TCD précédent : On souhaite faire des groupes d'âge afin que le tout soit mieux ordonné et lisible. les 15-20 ans. Dans l'onglet « Données ». vous n'avez plus qu'à la nommer en tapant directement votre texte (10-15). Pour pallier ce problème. Sélectionnez tous les âges compris entre 10 et 15 ans. nous allons utiliser « les groupes ». dans le groupe « Plan ». cliquez sur le bouton « Grouper ». www. les 20-30 ans et le plus de 30 ans. tel quel.com . Une colonne s'est créée dans le TCD.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 98/250 Oui mais si 3 fois plus d'âges étaient représentés ? Le TCD aurait été 3 fois plus long et difficilement lisible ! Exact. d'ailleurs.openclassrooms.

sauriez-vous retrouver le gagnant de chaque jeu ? Vous savez désormais vous servir des TCD. pourcentages etc.openclassrooms. Notez que c'est désormais à votre tour d'explorer tous les boutons que nous avons évoqués mais pas explorés. A vous de mettre en forme vos données selon vos goûts et vos besoins ! www. accessibles à partir du menu « Données » permettent de grouper des éléments du TCD en un paquet.com . Notez que les groupes peuvent également être utilisés sur des dates exactement de la même manière. et donc de simplifier sa lecture.) Les groupes. Résumons Un double-clic sur l'étiquette de colonne schématisée dans le menu « Disposition » permet d'accéder à des options de mises en forme (moyenne.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 99/250 Un double-clic sur chaque groupe vous permet de masquer les détails des âges et d'avoir des statistiques globales : Les 15-20 ans étaient donc les plus représentés à la soirée Jeux. Petit exercice Ayant pour support la liste de données sur laquelle nous avons travaillé.

www. nous allons introduire sur une toute nouvelle notion : les macros.openclassrooms. avant d'attaquer la troisième partie.com 100/250 .Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Après cela.

L'onglet « Développeur » vient d'alors d'apparaitre. puis mise en rouge de celui-ci. Allez-y. Cliquez enfin sur « OK ». puis sur « Option Excel ». cochez la case devant l'onglet nommé « Développeur ». cette macro ? C'est l'objet de la sous-partie suivante. alors dans l'onglet « Personnaliser le ruban ». Dans la fenêtre qui s'ouvre. c'est quoi ? Une macro. Lorsque vous appellerez la macro « modifications_du_texte » sur une cellule qui contient du texte.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 101/250 Les macros La lecture de ce chapitre est indispensable si vous souhaitez poursuivre sur la prochaine partie. je vais vous donner un petit exemple : Imaginez une macro qui a pour nom « modifications_du_texte ». c'est un nom bien barbare pour désigner un concept puissant. Une macro. Pour cela.openclassrooms. non ? Eh bien oui. Les instructions qu'elle doit exécuter sont : mise en gras du texte. Vous pouvez également coder une interface pour échanger avec l'utilisateur ! (via des boîtes de dialogue) Et comment on la fabrique. il faut appeler la macro. Jusque-là. si vous voulez bien me suivre.com . le nom d'une macro ne doit contenir ni accent ni espace ! www. ce qui n'est pas obligatoire pour maîtriser le tableur Excel. Au risque de me répéter. cliquez sur « Enregistrer une macro » : Une fenêtre s'ouvre. mais il faut que ça rentre.. Dans la liste de droite des onglets du ruban. allons-y ! Pour la gestion des macros. ça a un nom. il faut activer l'onglet « Développeur ». les macros apporteront une touche de modernité à vos feuilles de calculs. par son nom ! Ce nom ne doit contenir ni accent ni espace. Ne vous enfuyez pas en lisant le nom ! Même si vous ne poursuivrez pas le tutoriel sur la troisième partie.. Les macros sont pratiques si vous avez régulièrement une longue suite d'actions à effectuer. C'est une suite d'instructions que vous exécutez quand vous voulez. Mais tout ceci ne se limite pas qu'à une exécution d'instructions. Maintenant. cliquez sur le menu « Fichier ». Dans le groupe « Code ».. cette série d'instructions. une macro. Ce chapitre va donc introduire sur un nouvel outil très puissant : les macros. ce dernier sera mis en gras et en rouge.. il est temps de la faire. Pour exécuter ces instructions. vous demandant de renseigner le nom de la macro. Fabriquons la macro ! Maintenant que vous savez ce qu'est une macro. Eh oui. ça va.

Maintenant. ouvrez la fenêtre Format de cellule (voir chapitre 2 si besoin). ATTENTION : dès que vous avez validé le nom de votre macro. www.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Notre macro mettra le texte en gras et en rouge. au risque de devoir recommencer l'opération.openclassrooms. je l'ai donc nommée « gras_rouge ». mettez le texte en gras et en rouge. TOUTES les actions sont enregistrées ! Faites exactement ce que je dis. Cliquez sur « OK ».com 102/250 .

. sélectionnez une cellule et tapez un texte quelconque. Ouf.. www. Dans votre feuille de calcul. on respire ! Mais mais.openclassrooms. pour que cette série s'exécute.com 103/250 . c'est l'objet de la sous-partie suivante.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur Appuyez sur « OK » : vous revenez au tableur.. Nous allons maintenant arrêter l'enregistrement de notre macro. il faut appeler la macro ! Naturellement. Exécution de la macro Nous allons faire un bouton qui permettra d'exécuter notre macro. Retournez dans le groupe « Code » de l'onglet « Développeur » puis cliquez sur « Arrêter l'enregistrement » : L'enregistrement est maintenant coupé.. il ne se passe rien ! Qu'est-ce que c'est que ça ?? Vous venez d'enregistrer une série d'instructions qui constitue une macro. Alors forcement.

com . Sélectionner votre nouvelle macro. sélectionnez votre macro et cliquez sur « Modifier ». c'est cool ton truc mais il y a quelque chose qui me tracasse : où est-ce que je peux modifier ma macro ? Dans le groupe « Code ».. Sélectionnez la cellule qui contient du texte et appuyez sur le rectangle. Dans le menu. cliquez sur le bouton « Macros ». cliquez sur « Bouton de contrôle » : Dessinez le rectangle correspondant au bouton de la macro.openclassrooms. dans le groupe « Contrôles » puis cliquez sur « Insérer ». Le bouton est mis en forme. Suite à quoi Excel vous demande quelle macro vous souhaitez y assigner.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 104/250 Ensuite de quoi vous devez aller dans l'onglet « Développeur.. magique. www. non ? Oui.

. sans que vous ne le www. lorsque vous enregistrez votre macro. du code. misère ! C'est quoi tout ça ?? On dirait. non ? Bien vu. Ce que vous avez sous les yeux. ouark.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 105/250 Vous pouvez aussi directement cliquer sur le bouton « Visual Basic ». elle contient votre macro : Mais.openclassrooms. Une fenêtre s'ouvre à l'intérieur.. c'est le code de votre macro.. La fenêtre Visual Basic s'ouvre alors.com . c'est un premier point.. En effet.

Quand vous appelez la macro. qui vous permet de personnaliser vos macros. Excel génère du code qui est en fait la source de votre macro.com .Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 106/250 sachiez. vous exécutez ce code. par la programmation). qui lui-même parlera à l'ordinateur. sachez que nous verrons tout cela dans la troisième partie. Si vous êtes intéressés par les entrailles des macros (autrement dit. Microsoft a donc développé un langage de programmation : le VBA.openclassrooms. La deuxième partie est achevée et vous êtes capables de créer de beaux tableaux. www. Et pourquoi du code ? Parce qu'il faut parler à Excel.

. la fonction valeur cible est là ! Hypothèse 1 : on négocie le prix d'achat que l'on va faire baisser. testons. mais les deux plus importants que nous allons étudier sont la valeur cible et le solveur. Pour ouvrir la fonction valeur cible allez dans l'onglet Données. Un exemple est plus efficace qu'un long discours. appelez moi quand vous avez trouvé. il va falloir négocier avec le fournisseur.com . En effet. Allez c'est parti.. je dispose de deux possibilités : soit je baisse le taux de marque soit je baisse mon prix d'achat. Bon là. Pour cela.. Prenons cet exemple : Je souhaite fixer mon prix de vente en fonction du prix d'achat et du taux de marque. Il existe plusieurs outils sous Excel. Mon prix de vente est calculée par rapport à ces deux valeurs de la façon suivante : C5=C3/(1-C4) Je souhaite maintenant baisser mon prix de vente. c'est moi qui le fixe. C'est le cas avec les outils d'analyse de simulation. Mon taux de marque.openclassrooms. dans votre classeur. Le prix d'achat. Sans la valeur cible. Hypothèse 2 : on accepte de faire baisser notre taux de marque. Ces outils permettent de connaître les situations possibles grâce au modèle déjà en place et donc en émettant des hypothèses et connaître les résultats de ces hypothèses. Cet outil permet de déterminer le résultat voulu et Excel va changer lui même les valeurs affectant ce résultat pour trouver une combinaison possible et réelle. c'est assez facile de le baisser. dans le groupe Outils de données cliquez sur Analyse de scénarios puis sur Valeur cible.. comment faire pour avoir 90€ pile dans la cellule C5 ? Facile ! Je modifie les autres cellules jusqu'à ce que ça tombe jute ! Allez-y. l'exemple est simple et c'est possible assez facilement.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 107/250 Outils d'analyses de simulation Excel est un outil de gestion de données mais il peut aussi faire le travail à notre place dans beaucoup de situations. La valeur cible Commençons doucement avec le premier outil : la valeur cible. www. Mais lorsque les calculs sont plus complexes. Vous aurez plus qu'à regarder si les valeurs vous conviennent. Sans ces outils.. une fenêtre s'ouvre. un grand nombre de formule dépendante des unes et des autres.. Nous allons donc apprendre à créer des scénarios qui vont nous donner les combinaisons les meilleures possibles. vous avez. vous allez essayer en modifiant les unes après les autres les valeurs sans vous souvenir du résultat que les différentes combinaisons donnent et donc passer un temps fou à connaître la meilleur combinaison possible. Vous souhaitez faire varier le résultat en changeant les valeurs de certaines cellules.

Arrivés à ce stade du cours. vous êtes capables de saisir et d'analyser des données avec Excel. Essayez. remettez la valeur de la cellule C3 à 80 et recommencez la procédure. Les outils d'analyses de simulation sont donc très pratiques et puissants à partir du moment où on les utilise à bon escient. En bas de la fenêtre. il n'est plus possible de changer le prix d'achat. ce n'est pas fini ! Si vous avez lu le chapitre sur les macros . Excel propose un autre outil : le solveur. je souhaiterais modifier les deux valeurs pour avoir le même résultat.com . Le solveur Avant de commencer à l'utiliser. Un outil très simple et efficace pour trouver une valeur. nous sommes parés pour utiliser le solveur. dans l'onglet Données est apparu un groupe tout à droite Analyse avec dans ce groupe Solver. dans la fenêtre qui s'ouvre cochez Complément Solver et cliquez sur Ok. dans la catégorie Compléments du volet de gauche. Cliquez sur Ok et voyez le résultat ! Excel calcul qu'il faut descendre le taux de marque à 11%. la valeur à atteindre est de 90 et dans l'hypothèse 1 c'est le prix d'achat qui change donc la cellule C3. il va falloir jouer sur le taux de marque. On va donc commencer par l'installer. Cliquez sur le bouton Atteindre. la cellule à définir est la cellule C5. il faudrait qu'il soit disponible. Maintenant. La valeur à atteindre : c'est la valeur fixe dont je parle juste avant. la valeur à modifier n'est plus C3 mais C4. Je veux bien négocier mais je veux bien aussi baisser mon taux de marque. Si besoin.qui permettent d'automatiser des tâches dans un classeur . c'est la valeur à laquelle doit être égale la cellule que l'on souhaite définir. Seulement maintenant. La cellule à modifier : c'est la cellule dont la valeur va être modifiée après avoir cliqué sur OK Dans notre cas. www. Patientez le temps de l'installation. Pourtant. et voyez le résultat ! Le résultat s'affiche dans une fenêtre comme ceci : Cliquez sur OK si vous êtes d'accord avec le résultat ou sur annuler pour l'annuler. Pour cela.. Dans la fenêtre qui s'ouvre la cellule à définir ne change pas et reste la cellule C5. Par contre.vous vous êtes aperçus qu'on peut aller plus loin avec Excel. Il faut savoir qu'ils existent pour éviter d'avoir à tâtonner avec les valeurs influençant le résultat. C'est à cette cellule qu'on attribue la valeur fixe. Pour cela.openclassrooms.Partie 2 : Analyse des données et dynamisme du classeur 108/250 Il suffit alors de remplir les trois champs : La cellule à définir : on ne peut pas la modifier car elle contient la formule. cliquez sur le gros bouton Office en haut à gauche du logiciel puis sur Options Excel.. sa valeur à atteindre ne varie pas non plus et est de 90. C'est l'hypothèse 2. la valeur de la cellule C3 change et passe à 72€. Voilà. dans la liste Gérer vérifiez que Compléments Excel soit sélectionné. Si tout a bien fonctionné. Si vous cliquez sur Ok.

pardi ! Il y a en effet des macros que vous ne pourrez jamais faire en faisant travailler l'enregistreur. comment fonctionne l'interface de développement. Un projet. pour quoi faire ? Relisez le chapitre sur les macros. C'est de l'automatisme de classeur pur et dur. qui échangent avec l'utilisateur. le VBA ? À coder vos propres macros. en l’occurrence ici Excel. Nous y avons vu qu'une macro est une série d'instructions. Cette fameuse série. Nous avons vu également que pour accéder à ce code. Nous allons tout d'abord voir comment s'organise un projet et inévitablement. Vous codez une macro dans ce qu'on appelle un module. c'est vous qui décidez. qui signifie Visual Basic pour Application.. Ça sera à vous de les réaliser ! L'interface de développement L'interface de développement. vous exécutez cette série d'instructions. VBA va apporter un nouveau tournant dans votre utilisation d'Excel. c'est un peu le bazar lorsque nous arrivons sur la fenêtre.Partie 3 : Les bases du langage VBA 109/250 Partie 3 : Les bases du langage VBA Cette partie est la première d'une suite qui ne va traiter que du VBA. C'est un groupe de macros. qui s'appellent entre elles. elle est écrite quelque part dans un code informatique : le VBA. Mais alors. je vous redirige vers le chapitre précédent.. Le VBA a donc besoin d'une application. c'est la fenêtre sur laquelle vous tombez lorsque vous appuyez sur Alt + F11 ou encore lorsque vous vous rendez dans l'onglet « Développeur ». C'est-à-dire que vous pouvez écrire une macro par module. pour fonctionner.com .openclassrooms. dans le groupe « Code » et que vous cliquez sur le bouton : Si vous ne savez plus comment activer l'onglet « Développeur ».. Lorsque vous exécutez cette macro. Ouvrez MVBA et regardez le menu de gauche : www. vous pouvez rajouter à votre projet autant de modules que vous voulez. Premiers pas en VBA Dans cette partie. il fallait appuyer sur Alt + F11 mais. comme compléter la dernière ligne d'un tableau. Bien évidemment. si vous le souhaitez. C'est comme une feuille blanche dans laquelle vous allez écrire votre ou vos macros. nous allons approfondir les macros : le temps est venu pour vous de personnaliser vos propres bestioles ! Du VBA. à quoi ça sert. oui mais lequel ? Là. Un projet s'applique en général sur un travail dans le classeur ou dans une feuille de calcul particulière. Pour plus de lisibilité. le langage est abordé en différentes parties..

une démarche assez tordue..openclassrooms. Nous allons ajouter un nouveau module qui va vous permettre de coder. Si votre classeur a pour nom Salariés. les autres étant propres à l'application et protégés par mot de passe. Cliquez sur le bouton « Fenêtre Propriétés ( F4) » : ça affichera le menu des propriétés du module : www. Tout d'abord. Vous pouvez l'explorer au moyen de la petite croix à gauche de chacun : Ici. Vous avez tous le même projet : « VBAProject (Classeur1) ».Partie 3 : Les bases du langage VBA 110/250 Chaque mot en gras est un projet. je vais vous expliquer comment renommer un module. Cher Zéro. votre projet a pour nom « VBAProject (Salariés) ». STOOOOP ! Et si j'ai 40 modules ? Je vais avoir 40 fichiers dans mon dossier mais s'ils s'appellent Module1. je n'ai en fait qu'un seul projet. rendez-vous dans le menu « Insertion » puis cliquez sur « Module » : Remarquez l'apparition du dossier Module dans votre projet. Nous allons pouvoir commencer à coder.com . Soit. C'est ici que seront rangés tous vos modules. Module3. Module2. vous soulevez la question du renommage du module. je ne vais jamais m'en sortir ! Exact.. sélectionnez votre module.

Codez votre première macro ! Dans toute cette seconde partie. nous allons. MAUVAIS = ma première macro. Les espaces et les accents sont interdits.com .openclassrooms. Afin d'obtenir la coloration de mes codes d'exemples. et c'est pourquoi je m'en sers afin de colorer mes codes (ce qui est plus agréable à lire). vous pouvez soit faire travailler l'enregistreur de macros. Pour créer une macro.. nous allons coder en VBA. BIEN = ma_premiere_macro.NET. Comme nous sommes sur le Site du Zéro et qu'ici. vous êtes fin prêts au codage. Voilà. il faut appuyer sur Alt + F11. Syntaxe Voici sans plus tarder la syntaxe d'une déclaration : Code : VB. j'ai choisi d'écrire ici mes codes entre des balises de coloration pour VB. coder. C'est un langage proche du VBA par sa syntaxe. on est plutôt orienté « code ». Petite précision tout de même : pour revenir au tableur depuis MVBA. soit la coder à la main. Déclarer sa macro Une macro porte un nom que vous lui donnez. puis fermez cette petite sous-fenêtre au moyen de la petite croix.Partie 3 : Les bases du langage VBA 111/250 Renommez le module comme à vos envies. je pense que vous l'avez compris.NET Sub nom_de_la_macro () www.. et dans ce cas du code VBA sera généré selon vos désirs. Chaque macro doit être codée entre les mots-clés Sub et End Sub.

Ils n'auront aucune influence lors de l'exécution du code et servent simplement à vous repérer. écrivez seulement la première ligne Sub nom_de_la_macro () (en remplaçant « nom_de_la_macro » par ce que vous voulez. Code : VB.Partie 3 : Les bases du langage VBA 112/250 End Sub Dans votre éditeur de code. sans toucher l'enregistreur ! Les commentaires Dans le code.openclassrooms. et dessinez un objet auquel vous appliquez votre macro (voir chapitre sur les macros). Si vous ne vous êtes pas trompés. et ce. Que constatons-nous ? Votre macro est reconnue.NET Sub gras_rouge () End Sub Que s'est-il passé ? Retournez à votre tableur. tant que ça respecte les règles énoncées ci-dessus ) et appuyez sur Entrée : End Sub a été généré tout seul ! Par exemple (nom repris du chapitre précédent) : Code : VB. le commentaire devrait apparaître en vert.com . vous avez la possibilité de placer des commentaires.NET Sub ma_macro() www. Un commentaire commence par une apostrophe '.

> OK Première macro .. > OK Commentaires . > OK C'est bon.Partie 3 : Les bases du langage VBA 113/250 'Ceci est un commentaire...... > OK Description de l'interface de développement ... 'On placera le code de la macro ici.com ... :) End Sub Pfiou ! Je crois que vous êtes prêts pour passer au concret...openclassrooms.... > OK Organisation du projet . 'Il sert à vous retrouver dans le code... vous pouvez passer à la suite ! www. VBA .........

Ce chapitre introduit des notions fondamentales pour cette troisième partie du cours. de la singulariser. cet itinéraire se précise en partant du plus grand conteneur . nous pouvons considérer la classe Villes. un verre est un objet. méthodes et lieux Continuons avec notre exemple de la maison. C'est comme les poupées russes : la ville est la plus grosse poupée qui contient toutes les maisons. on parle alors de méthodes . il est visible et vous pouvez le toucher. ici. mais vous pouvez aussi effectuer des actions dessus. la liste est longue. Une brosse à dents est un objet. Vous êtes dans votre maison et vous voulez prendre un bain (c'est une méthode).. ne me dites pas que vous habitez dans un bateau. Orienté quoi ? Le VBA est un langage orienté objet. Si vous ne comprenez pas tout. vous allez donc devoir vous rendre dans la salle de bain. Nous allons prendre comme exemple votre maison (ou appartement. à moins que vous n'ayez déjà fait du C++ ou encore du Java.Partie 3 : Les bases du langage VBA 114/250 Le VBA : un langage orienté objet Après un premier chapitre d'introduction au VBA.com .. Regarder la télé . Les méthodes forment toutes les actions que l'on peut exécuter à partir de cet objet. Nous allons tenter d'étudier le concept en lui-même. À partir de ces propriétés et méthodes. L'itinéraire à suivre est donc le suivant : Ville > Maison > Salle de Bain > Bain En code VBA. même après relectures..NET Villes("Reims"). Une maison est caractérisée par ses propriétés : elle a une année de construction. même imbriquées dans des classes différentes s'appelle une collection d'objets. même si ça ne change pas grand-chose). en faisant varier le nombre de pièces. par exemple.. il y en a des tonnes.. à partir du plan. vous pouvez imaginer plein de maisons différentes. puis en suite de l'appliquer à notre problème. vous pouvez bâtir autant de maisons que vous le voulez !! J'ajoute que la définition de toutes les maisons de l'Univers. Pour cela. puis l'adresse précise et enfin trouver la salle de bain. Il en est de même pour la classe Maisons. toutes vos maisons peuvent être regroupées autour de la classe Maisons La maison : propriétés. On parle d'une classe. De là. Lorsque vous fabriquez un objet à partir d'une classe. Le plan correspond ici à ma classe et les maisons aux objets : en effet. Vous aurez peut-être un « déclic » en pratiquant. Les propriétés permettent d'identifier la maison. il y a un ordre à respecter. ou un objet issu de Villes. On dira également que vous faites de la Programmation Orientée Objet (POO). Puisque toutes les villes se ressemblent. une couleur. et il y a la baignoire que nous désirons. Toutes ces maisons ont donc été fabriquées à partir d'un plan.Salle_de_bains("Bain") www. L'objet peut être reconnaissable grâce à sa couleur. qui est une instance de Villes. passez à la suite. vous savez déclarer une macro et placer un commentaire dans un code. par exemple. Dans la vie courante. mais on peut aussi y faire beaucoup d'action : Nettoyer. Vous devez d'abord trouver la ville dans laquelle se trouve la maison. il est temps de rentrer dans le concret. Les lieux et objets sont séparés par un point..Maisons("Ma_Maison").. mais la vôtre se distingue parce que c'est votre maison. de la caractériser. Ces mots n'ont probablement aucun sens pour vous. Le fait de passer à autre chose (chapitre suivant) vous permettra peut-être de comprendre puisque les connaissances acquises seront utilisées d'une manière différente. la ville contient la maison. vous reconnaissez un objet parce qu'il a un état physique. Il est vrai que cette partie est fondamentale par la suite donc il est préférable de la maîtriser. vous pouvez affecter votre bout de code à un objet sur votre quadrillage. bref. Si nous résumons. on dit que vous faites une instance de classe. sans passer par l'enregistreur de macro.openclassrooms. Ainsi. Le code serait donc ceci : Code : VB. Des maisons. Nous avons même constaté qu'une liaison a été établie entre votre macro et le tableur à "proprement parlé" puisque. vous trouvez votre ville à vous. qui contient la salle de bain. Une classe porte le nom mis au pluriel des objets qu'elle regroupe. mais ne brulez pas les étapes. un ordinateur en est un également. Allez-y à votre rythme. M@teo21 a une belle image pour ceci : imaginez un architecte qui dessine un plan de maison.. ça va de soi.

qui regroupe tous les classeurs Workbook ouverts. vous donnez des précisions. on aurait pu créer ce fameux objet Lavabo. c'est un peu la même chose : le big des big objets. qui est une instance de la classe Appartement. Pour Excel. Je propose toutefois un schéma qui va aider à comprendre la suite : On voit. qui contient aussi bien Paris que Bordeaux. Retenir : L'accès aux objets se fait comme suit : nom_de_la_classe("Nom de l'instance de cette classe") La POO en pratique avec la méthode Activate Maintenant. Lui-même contient la classe Workbooks. Entre parenthèses et guillemets.com . donc dans Excel (parce que les maisons. Vous prenez donc l'objet crée à partir de la classe Salle_de_bain. c'est bien.openclassrooms. Vous accédez ainsi à l'objet "Bain". Et Workbook contient la classe Worksheets.Salle_de_bains("Bain"). qui contient toutes les feuilles Worksheet du classeur désigné. En effet.Maisons("Ma_Maison").Frotter_le_dos Et si vous désiriez vous laver les mains. toujours issu de la classe Salle_de_bains Tout ceci n'est que schéma bien sûr. De même pour l'appartement du 3ème étage. Le tout est contenu dans un grand objet : la ville. par exemple. il est temps de tester la POO en pratique. vous ne pourriez pas construire un objet "Lavabo" à partir de la classe "Salle_de_bain" pour faire un bain. qui désigne l'application Microsoft Excel. c'est Application. Nous pouvons même rajouter une méthode à la fin. la baignoire se différencie des autres parce qu'elle permet de prendre un bain. mais la syntaxe correspond à celle d'un vrai code VBA. Un schéma pour mieux comprendre : www. comme la forme de la maison.NET Villes("Reims"). que les couleurs sont des instances de la classe Maison : ils ont quelque chose en commun. vous prenez une instance de la classe Baignoire. puisque vous désirez vous laver : Code : VB.Partie 3 : Les bases du langage VBA 115/250 ' Dans la classe Villes. mais nous nous éloignons). ' Reims est un objet créé à partir de la classe Villes. votre ville se distingue des autres par son nom : Reims.

afin de donner un itinéraire. (l'explication se trouve dans la seconde annexe). puisque vous y êtes déjà.Worksheets("Arrivée").openclassrooms. créez un nouveau module.com .Activate 'On part de l'application vers l'instance Essai de la classe Workbooks 'ensuite. on peut le raccourcir : c'est comme avec les pièces de la maison.NET Sub trajet() Application. On part de l'application. Ici. qui active (qui vous amène) là où vous lui demandez. Le bon code est donc : www. on va à l'objet Arrivée de la classe Worksheets End Sub Notez que le logiciel peut vous proposer une liste de classes : Toutefois.Workbooks("Essai"). je veux aller de la première feuille à la deuxième. Maintenant. pour aller vers le classeur "Essai" et vers la feuille "Arrivée". réfléchissons à l'itinéraire. ouvrez la fenêtre de VBA.Partie 3 : Les bases du langage VBA 116/250 La POO en pratique Nous allons faire nos débuts en POO avec la méthode Activate. il est inutile de préciser qu'il faut aller dans cette ville et à l'adresse de la maison. Le code serait donc : Code : VB. Il va falloir donc nommer notre classeur et deux feuilles. vous êtes bien sûr l'application Microsoft Excel (logique) et vous êtes aussi sur le classeur "Essai". Vous obtenez quelque chose dans ce genre : Placez-vous sur la feuille Départ. Enregistrez votre classeur en le nommant "Essai". si vous êtes dans la maison. Par exemple. Renommez une première feuille "Départ" et l'autre "Arrivée".

vous pourrez trouver son utilité dans les formules. bref. vous serez "téléporté" vers la feuille "Arrivée" A retenir La classe Workbooks désigne tous les classeurs ouverts. deux points) qu'on s'y perdrait.Partie 3 : Les bases du langage VBA 117/250 Code : VB. d'y dessiner un rectangle. Sélectionnez une plage de cellule. de caractères (guillemets. vous appellerez la plage par son nom...openclassrooms. D'autres exemples Nous allons sélectionner une plage de cellules en tapant un code VBA (bien que nous pourrions le faire par le biais de l'enregistreur de macros. mais cette partie deviendrait donc dépourvue d'utilité ) Tout d'abord.Activate End Sub Il ne vous reste plus qu'à aller sur la feuille "Départ". Ainsi. Lorsque cette plage est sélectionnée.com . Voici comment on nomme une plage de cellule. de lettres. faites un clic droit et cliquez sur « Définir un nom » : www.NET Sub trajet() Worksheets("Arrivée"). d'affecter votre macro et de cliquer dessus. nommer une plage de cellules ! D'ailleurs. La classe Worksheets désigne toutes les feuilles du classeur actif. quelle qu'elle soit. Je vais donc vous apprendre à . ça clarifie un code. il serait bien de ne pas avoir à taper des plages dans un code via les coordonnées : il y a tellement de chiffres.

il suffit de remplir le champ « Nom » et de cliquer sur « OK » : Vous remarquez que. afin d'y appliquer la macro de sélection (que nous allons coder). hop hop hop. Les cellules sont sous la tutelle de la classe Range.com . qui sélectionne ce que vous lui demandez de sélectionner. à gauche de la barre de formule. Mais revenons à notre feuille de calculs et préparons le terrain : mettons une bordure rouge autour de notre plage nommée et dessinons un rectangle. apparait le nom de votre plage. www.Partie 3 : Les bases du langage VBA 118/250 Une fenêtre s'ouvre.NET Sub MaSelection() ' on placera le code ici End Sub Rien de palpitant. Aller. C'est ce nom de plage que vous pouvez utiliser. Vous pouvez retrouver votre plage à partir de cette liste déroulante en cliquant sur le nom de votre plage.openclassrooms. Nous allons utiliser également la méthode Select. ouvrez VBE ! On commence à coder : Code : VB. que ce soit une cellule ou une plage de cellules (jointes ou non).

Puis pour le fun. Après un clic dessus. Il va falloir utiliser la méthode Activate (vue ci-dessus) : Code : VB. Voici le code : Code : VB.NET Sub MaSelection() Range("Ma_Plage"). qui n'est pas sur fond bleu ? Mais oui. puisque nous y sommes déjà (donc inutile de dire d'y aller ). qui relève de la classe Range. avec la méthode Activate End Sub Et après un clic sur le rectangle.NET Sub MaSelection() Range("Ma_Plage"). l'emplacement de la cellule active est effectivement modifié : www.Partie 3 : Les bases du langage VBA 119/250 Je rappelle qu'il ne sera pas nécessaire de faire mention du classeur ou de la feuille de calculs active. c'est la cellule active ! Pour rappel.Select End Sub Retour à notre feuille de calculs.Activate 'la cellule C11 devient la cellule active de la sélection. elles seront rentrées dans la cellule active. dans mon cas. la magie Vous rappelez-vous le nom et de la fonction particulière de la cellule de la sélection en haut à gauche.openclassrooms. je prends C11. si vous saisissez des données directement sur votre sélection.com . où nous affectons la macro MaSelection au zoli rectangle opère : . qui est une cellule de ma plage. à l'aide de la méthode Select Range("C11"). nous allons changer l'emplacement de cette cellule en VBA ! Il va falloir relever ses coordonnées .Select ' on sélectionne la plage Ma_Plage.

12 365 . de la classe Maisons 'nous accédons à la propriété couleur et nous lui affectons une valeur Nous pouvons faire de même avec la propriété nombre_de_piece. ce qui signifie que c'est comme ça qu'on en applique une. Les propriétés Bien.com . Si vous avez pigé tout ce qui a été dit avant (dans le cas contraire. 5.nombre_de_piece = 7 Vous remarquez que nous pouvons affecter différents types de valeurs : Type de valeur Exemple 1. L'idée était surtout de vous initier aux manipulations des méthodes. vous devriez être capables de dresser une petite liste des propriétés possibles d'une maison : Elle a une couleur : couleur Un nombre de pièces : nombre_de_piece Voici comment nous pourrions accéder à ces propriétés (toujours en supposant que notre maison est bien issue de la classe Maisons et que l'objet se nomme Ma_Maison) : Code : VB.nombre_de_piece = 7 www. La technique vue ci-dessus est valable pour toutes les méthodes.Partie 3 : Les bases du langage VBA 120/250 Voilà pour les méthodes.NET Numérique Maisons("Ma_Maison").. Nous les verrons en temps voulu car chacune a une fonction bien particulière.NET Maisons("Ma_Maison"). Les propriétés : la théorie Nous allons reprendre (et ce. Maintenant.. car la syntaxe est la même : Code : VB. l'exemple de la maison.NET Maisons("Ma_Maison"). histoire de mettre en application ces histoires de classes et d'instances. nous avons fait joujou avec la méthode Activate.couleur = "verte" 'On dit que nous souhaitons accéder à l'objet Ma_Maison. Code : VB. n'hésitez pas à commenter ce chapitre en précisant les points obscurs). nous allons nous intéresser aux propriétés de l'objet ( = instance).openclassrooms. Il y en a beaucoup d'autres. pour encore un bout de temps).

nous allons créer une macro qui répond aux consignes suivantes : .Etage = TRUE ' Notre maison a au moins un étage La constante est. nous pourrions imaginer le choix d'une maison avec étage ou de plain-pied. Décortiquons les étapes à suivre : www. la propriété Etage pourrait valoir FALSE et si elle est de plain-pied. FALSE : le booléen ne peut prendre que deux valeurs. moi ! Plus pour longtemps. a. Code : VB. Afin de voir en une fois nos quatre types de propriétés. c'est l'objet Font qui gère les polices. elle pourrait valoir TRUE. nous allons travailler sur une sélection de texte. Par exemple. Pour travailler sur la sélection. jojo. et non plus comme un nombre) Code : VB. 2.NET Booléen Maisons("Ma_Maison"). 4. plusieurs constantes peuvent être valables pour notre objet. assez particulière.Taille du texte : 14 .NET Chaîne de caractères Maisons("Ma_Maison"). Si elle est avec étage.couleur= "Rouge" TRUE.com . Les propriétés : la pratique Il faut maintenant appliquer toute cette théorie à notre bon vieux VBA. De plus..Type = APPARTEMENT ' Notre maison est un appartement Les constantes propres à Excel commencent par le préfixe xl.openclassrooms.Texte souligné ..Partie 3 : Les bases du langage VBA 121/250 '7 pièces par exemple Bonjour. 1234 sera lu comme une suite de caractères : 1. Une constante est une valeur qui ne change pas.Police du texte : Euclid . TRUE ou FALSE (vrai ou faux). Mais je ne sais pas situer une sélection de texte. Code : VB.Type = VILLA Constante ' Notre maison est une villa Maisons("Ma_Maison"). 1234 (ici. mais pourtant très utilisée. Ainsi. Elles peuvent ici désigner le type de notre maison. nous allons utiliser l'objet Selection.Texte en gras Vous l'avez sans doute compris.NET Maisons("Ma_Maison"). 3.

le texte sélectionné sera mis en gras. sachez qu'il existe la propriété Italic.Name = "Euclid" Selection... Oui.Font.com . et le centrer dans la cellule ? Je ne vais tout de même pas réécrire Selection.Partie 3 : Les bases du langage VBA 122/250 La taille du texte La taille du texte est contenue dans une propriété appelée Size. En effet. c'est donc un booléen. Bold n'accepte que deux valeurs : True ou False .Bold = true End Sub Et si en plus de ça je veux mettre mon texte en italique. en couleur.NET Sub texte() Selection. on peut appliquer au texte deux traits de soulignement.Underline = xlUnderlineStyleSingle Selection. Le soulignement Le soulignement est géré par la propriété underline. Cette propriété n'accepte que des constantes. Ils ont même une solution de feignants (les programmeurs sont des feignants.Font 50 000 fois !? Et pourquoi pas ? Plus sérieusement.Font.NET Sub taille() Selection.Font. Cette propriété attend une chaîne de caractères.Font. Sachez que la valeur xlUnderlineStyleSingle applique un soulignement simple au texte. Si la propriété vaut True.openclassrooms.Size = 12 'nous modifions la taille du texte sélectionné à 12 End Sub La police du texte La police se trouve dans la propriété Name. ces mystérieuses constantes qui commencent par xl. Dans le même genre. Avez-vous su écrire la macro avec toutes ces indications ? Voici le corrigé : Code : VB. Vous remarquerez d'ailleurs au fil du cours que le VBA a une syntaxe très proche de l'anglais. Cette propriété n'accepte que des valeurs numériques (la taille du texte ). qui est également un booléen et qui gère la mise en italique du texte. nous allons utiliser une nouvelle notion : la structure en With . on ne le dira jamais assez ) L'idée est d'expliquer à VBA qu'on va travailler un certain temps sur Selection.Size = 14 Selection.. qui signifie "gras" en anglais.. End With Une alternative de feignants : With . Le gras Le gras est une propriété à lui tout seul : Bold. avec xlUnderlineStyleDouble. les concepteurs du VBA ont pensé à ce cas là bien avant vous. End With www. Pour ce faire.Font. Un exemple juste parce que c'est le premier : Code : VB.Font.

propriété_1 . faites des tests.Font . Il n'y a que comme ça que vous progresserez et la POO ne s'assimile pas du jour au lendemain. Code : VB.Partie 3 : Les bases du langage VBA 123/250 Cette structure est utilisée pour faciliter les modifications des propriétés sur un même objet. c'est fini pour la partie un peu théorique.NET Sub test() With Application. Sa syntaxe est la suivante : Code : VB. sans quoi il est inutile de poursuivre.propriété_2 = valeur_2 .propriété_2 . le code de la modification du texte équivaut à : Code : VB.Bold = true End With End Sub On peut voir l'utilité de cette fonction lorsque l'on utilise des objets dont le nom est très long à écrire.Underline = xlUnderlineStyleSingle .com .NET Sub texte() With Selection. si vous en voulez encore.openclassrooms.Name = "Euclid" .NET With nom_de_votre_objet 'on fait ici nos . www.Workbooks("classeur1").propriété_1 = valeur_1 .Worksheets("feuil1").Range("A1") . End With End Sub Voilà. Il faut absolument avoir compris l'idée de ce concept.propriété_3 modifications sur les propriétés par exemple : = valeur_1 = valeur_2 = valeur_3 End With Ainsi. Au menu du chapitre suivant : pause bien méritée ! En attendant...Size = 14 .

NET Cells(ligne.Partie 3 : Les bases du langage VBA 124/250 La sélection Après une mise en bouche à la POO. Voyez plutôt ces deux codes comparatifs qui exécutent exactement la même chose : Avec Range Avec Cells Code : VB. objets et méthodes plus ou moins nouvelles afin de vous faire travailler la sélection. Nous n'allons donc pas étudier de nouvelles notions propres à la POO mais tout simplement mélanger classes. Jusque-là. Par exemple. pause est synonyme de. D4. Nous n'allons pas pour autant glander.. Pour effectuer la sélection. D4 et F8 : Range("C5..openclassrooms. nous allons faire une pause. non ? Sélectionner des cellules Comme nous l'avons très rapidement vu au chapitre précédent..Select La syntaxe pour sélectionner une cellule avec Cells est la suivante : Code : VB. C'est une notion importante et même en VBA. Il faut donc bien pouvoir s'y repérer. Si vous avez suivi la première partie de ce cours.NET Range("E3"). Ici. c'est bien. Gardons à l'esprit que VBA peut permettre d'échanger avec un utilisateur du tableur. Vous avez quand même ingurgité pas mal de notions dans les deux chapitres précédents.NET 'Sélection des cellules C5. une autre classe pour les cellules. le code ci-dessous sélectionne une plage de B2 à E8 : Code : VB.NET Sub tests_selection() Range("C5").NET Code : VB. la théorie. mais aussi de la classe Cells.Select Cells. pas de surprise. F8").com .Select Votre objet peut aussi être une plage de cellules. toutes les cellules du tableur sont des instances de la classe Range. colonne).Select Cells(3. vous avez sans doute compris à quel point l'accent a été mis très tôt sur la sélection. mais il faut bien mettre les mains dans le cambouis à un moment où à un autre.NET Range("B2:E8").Select www. il suffit d'appliquer à votre objet la méthode Select. 5). Les cellules sont des instances de Range. La sélection de la cellule C5 peut donc se faire comme suit : Code : VB.. pratique ! En effet.Select End Sub On peut aussi sélectionner plusieurs cellules les séparant par des virgules : Code : VB.

com . Dans la fenêtre qui s'ouvre cliquez à gauche sur « Formules » et dans la rubrique « Manipulation de formules ». Il ne faut pas se tromper dans le signe.NET Sub decalages() www. cochez la case « Style de référence L1C1 » : Vos références de colonnes sont maintenant des chiffres. Mais comment je fais pour connaître le numéro de la colonne ? Cliquez sur le gros bouton Office en haut à gauche puis sur « Option Excel ». ensuite la colonne.Partie 3 : Les bases du langage VBA 125/250 C'est exactement l'inverse de l'adressage que nous connaissons dans le tableur. D'abord la ligne. Attention ! Ces deux valeurs doivent être numériques ! C'est-à-dire que vous devez récupérer le numéro de la colonne souhaitée. et non des lettres Décaler une sélection Vous avez été traumatisés par les translations en maths ? Aïe pour vous. La classe nouvelle qui effectuera le décalage est Offset.openclassrooms. Des exemples ? En voici : Code : VB. Offset attend deux arguments : le nombre de lignes puis le nombre de colonnes du décalage. On va apprendre une technique qui sert à décaler une sélection à partir de la cellule active. La cellule active est gérée par la classe ActiveCell.

Offset(1.Select Vous pouvez aussi sélectionner une plage de colonnes : www. 5:5.NET Rows("2"). 1). La sélection de la deuxième ligne du classeur actif peut se faire comme ceci : Code : VB.NET 'Sélection de la colonne C : Columns("C").. Dans ce cas. -3).NET Range("2:2.openclassrooms. Nous allons juste utiliser la classe Columns qui s'occupe des colonnes du tableur Je pense que vous savez désormais sélectionner une colonne. 0).Select Les lignes peuvent aussi être discontinues. la syntaxe est la suivante : Code : VB. 6:8"). 5 et la plage des lignes 6 à 8 seront sélectionnées.Select On utilise toujours la même méthode (Select).Partie 3 : Les bases du langage VBA 126/250 'La cellule active ne bouge pas : ActiveCell. On indique les plages que l'on souhaite sélectionner séparées par des virgules. Sélectionner des colonnes La méthode pour sélectionner des colonnes est la même que pour sélectionner des lignes. C'est juste la classe qui change Tout comme pour les cellules. C'est comme ça.NET ' Sélection des lignes 2 à 5 incluses : Rows("2:5"). Hein ?? Mais tu avais dit que les lignes étaient gérées par Rows ! Pourquoi tu nous ressors Range ? Lorsqu'on cherche à faire des sélections d'objets discontinus en VBA.Select 'Décalage d'une ligne vers le haut et de trois colonnes vers la gauche : ActiveCell.Select Les lignes 2. on retourne vers la classe Range. on peut aussi sélectionner une plage de lignes contiguës : Code : VB.com . Code : VB.Offset(-1.Select End Sub Sélectionner des lignes Les lignes du tableur sont des objets de la classe Rows.Select 'Décalage d'une ligne vers le bas et d'une colonne vers la droite : ActiveCell.Offset(0..

on retourne dans les zones sombres du VBA ! Au programme : deux chapitres sur une notion fondamentale de tout langage de programmation qui se respecte : les variables ! www.openclassrooms.NET 'Sélection des colonnes C.Select Et comme pour les lignes. on se tourne vers la classe Range pour la sélection d'objets discontinus : Code : VB. D.Select Exercice : faciliter la lecture dans une longue liste de données . E et F : Columns("C:F").NET 'Sélection des colonnes A.Partie 3 : Les bases du langage VBA 127/250 Code : VB.com . C:C. G:G"). Le repos est terminé. C et G : Range("A:A.

Si vous connaissez d'autres langages de programmation. S'il n'est pas indiqué. Sachant que le prénom est différent selon l'utilisateur et que nous pouvons lui demander de changer de prénom. Pour vous aider je vous donne un exemple : on demande à l'utilisateur d'entrer son prénom et on va le stocker dans une variable prenom. on a besoin de stocker des informations pendant un certain temps pour ensuite le réutiliser. Enfin. Qu'est ce qu'une variable ? Pour faire un programme. le type de la variable. donc vous ne savez pas ce que c'est. si vous essayez de stocker un nombre dans une variable texte. la signification vous aura peut-être échappée. on écrit en premier Dim. nous partons de zér0. aussi deux chapitres y seront consacrés. l'exécution ne se fera pas correctement. on appelle cette notion variable puisqu'elle peut changer au cours du temps. Pour stocker une variable.NET Dim temp Dim data Dim x sont à proscrire absolument. dans l'exécution du programme. S'il y a un seul caractère différent. mais pas non plus une phrase. Pour stocker du texte.openclassrooms. le programme ne reconnaitra pas la variable. Autrement dit. Vous savez peut-être que c'est un nombre. on fera référence à la variable prenom pour afficher son prénom. par contre. on ne va pas demander n'importe quel espace. on va utiliser un espace de stockage pour stocker l'information que l'on souhaite retenir. Il est ici entre crochets puisqu'il n'est pas obligatoire. Il est temps d'apprendre à les créer ! On parle alors de déclaration de variable. Pour déclarer une variable. on a aussi une variable appelée nombre_le_plus_grand_de_toute_la_serie. De ce fait. N'oubliez pas que les variables sont fondamentales.com . voici la syntaxe : Code : VB. Dans l'extrême inverse. Il existe deux méthodes de déclaration : explicite et implicite. Ne brûlez pas les étapes et allez-y doucement. C'est certain qu'il est explicite. Comment créer une variable ? Nous savons maintenant ce qu'est une variable. On les retrouve partout ! Mais bon. on va avoir besoin d'un espace de stockage que l'on demande à l'application. on demande une variable de type "texte" et pour un nombre une variable de type "nombre". En revanche. Plus il y a de caractère et plus la probabilité de se tromper est grande.NET Dim ma_variable_explicite [As type] Étudions ce bout de code. Nous commencerons par les variables. Il y a des règles à respecter lorsque vous déclarez une variable : Elle doit commencer par une lettre www. Vient ensuite le nom de notre variable qu'il faut un minimum explicite. la variable est de type Variant par défaut (nous allons voir les différents types ultérieurement). Une variable que vous appelleriez x n'est pas explicite et difficile à repérer dans un programme. Déclaration explicite La déclaration de variable explicite est très simple. Pour cela. Elle ne refusera jamais sauf s'il n'y en a plus. les noms du genre : Code : VB. vous savez à quel point elles sont importantes. Par la suite. mais c'est très rare.Partie 3 : Les bases du langage VBA 128/250 Les variables 1/2 Après une longue introduction aux notions fondamentales de la POO. mais si vous revenez sur votre programme par la suite. Étudions les deux méthodes. Nous allons étudier les différents types plus tard dans ce chapitre. il est temps d'explorer les contrées sombres du VBA. Revenons sur le nom de la variable. il ne faudra pas se tromper lorsque vous avez à y faire référence.

Elle n'a pas été déclarée avec Dim. Vous utilisez des variables dans les commandes et VBA s'occupe du reste.openclassrooms. Cette approche peut poser problème et engendrer des erreurs difficiles à détecter si vous n'orthographiez pas correctement le nom de la variable dans une commande ultérieure du programme. De cette manière. une variable non déclarée dans un code provoque une erreur dans la compilation du code et vous indique directement quelle variable est mal orthographiée ou non déclarée à cause d'un oubli. l'implicite l'est encore plus ! Voici la syntaxe : Code : VB. la variable est utilisée directement. Le codage est souvent plus rapide en utilisant la déclaration implicite parce que vous n'avez pas à définir à l'avance vos variables avant de les utiliser. Il va supposer que ma_variabl_implicite est une nouvelle variable et la créé en tant que telle. Elle ne doit pas être identique à un mot réservé. Quelle méthode de déclaration choisir ? Là. Le programme demande automatiquement de créer cette variable. aussi nommé underscore (touche 8 du clavier azerty français _). L'ancienne variable. Cela peut causer d'énormes problèmes qui peuvent prendre beaucoup de temps à être résolus. Dim en est par exemple un puisqu'il sert à déclarer une variable. vous savez ce que cela signifie.NET ma_variable_explicite = 10 Déclaration implicite La déclaration de variable explicite était simple. qui sera par défaut de type Variant et aura pour valeur 6. Obliger à déclarer Si vous utilisez les deux méthodes. comme nous l'avons vu. Vous avez à présent deux variables différentes alors que vous pensez n'en avoir qu'une seule. des chiffres et le caractère de soulignement. On peut ensuite attribuer une valeur à notre variable : Code : VB. Ce mot est réservé pour déclarer les procédures. mais elle n'est plus utilisée. Une déclaration implicite peut aussi rendre votre code plus difficile à comprendre pour les autres. il suffit alors de choisir un autre nom. c'est-à-dire les mots-clés du langage. vous pouvez vous obliger à déclarer votre variable grâce à la fonction Option Explicit. est toujours là. Si vous ne savez pas s'il est réservé. C'est la même chose avec les noms de fonctions et tous les mots réservés à VBA. Par exemple. Il y a des avantages et inconvénients dans les deux types. si dans la suite de votre programme vous faites référence à ma_variabl_implicite au lieu de ma_variable_implicite. La méthode à utiliser dépend de vos préférences personnelles. Cependant.com . www. ma_variable_implicite. cela peut engendrer des erreurs à moins que vous ne possédiez une très bonne mémoire et sachiez exactement ce que vous faites. un message d'erreur apparait lors du codage.NET ma_variable_implicite = 6 Vous avez compris le truc ? Et bien. Cela permet de ne jamais déclarer une variable de façon implicite. On ne peut pas non plus attribuer à une variable le nom Sub.Partie 3 : Les bases du langage VBA 129/250 Elle ne doit contenir que des lettres. c'est à vous de voir. mais VBA l'ignore. Les espaces sont interdits ! Elle est limitée à 40 caractères. Qu'est ce que la liste des mots réservés ? Cette liste contient tous les mots réservés au bon fonctionnement de VBA.

une erreur arrêtera la compilation.Partie 3 : Les bases du langage VBA 130/250 Pour utiliser cette fonction. C'est pour ça que l'on va l'étudier ici. Lorsque vous écrivez du code dans l'éditeur. Le code s'exécute alors dans le classeur actif.com .openclassrooms. vous verrez une liste déroulante appelée (Général) dans le coin supérieur gauche de la fenêtre du module et une liste déroulante appelée (Déclarations) dans le coin supérieur droit de la fenêtre du module. chaque variable doit être déclarée. Essayez par vous-même d'exécuter un code sans déclarer une variable. Saisissez la commande suivante : Code : VB. Voici un exemple de boite de dialogue : Pour afficher ce message. Cliquez sur (Déclarations) et vous irez directement dans la section des déclarations.NET Option Explicit Après avoir saisi cette commande. Cette fonction permet d'afficher ce que l'on veut sous forme d'une fenêtre qui s'ouvre dans le classeur concerné et qui bloque temporairement l'exécution de la procédure.NET Sub bonjour() MsgBox "Bonjour" End Sub www. Maintenant. avant le code des procédures. une ligne se place en dessous pour confirmer la présence de la fonction. il faut cliquer sur "Ok". vous pouvez exécuter ce code soit à l'aide de l'icône dans la barre d'outils ou en pressant la touche F5. et ce. Cette fonction sera utilisée abondamment dans la suite du cours. Si vous regardez un module dans la fenêtre de l'éditeur Visual Basic. il faut l'introduire dans TOUS les modules dans lesquels vous souhaitez obliger les déclarations de variables. la boite de message (MsgBox) va s'ouvrir dans le classeur actif. le code est très simple ! Code : VB. Mais comment retrouver la valeur de cette variable et l'afficher à l'écran pour vérifier ? Pour cela. Dans notre cas. on va utiliser la fonction MsgBox. Que contient ma variable ? Vous savez maintenant déclarer une variable et lui attribuer une valeur. Pour continuer la procédure.

C'est tout ce que je voulais vous faire découvrir sur cette fonction qui est très utilisée. Faîtes-moi confiance pour le moment et contenez-vous d'avaler cette histoire de MsgBox comme une recette de cuisine. Si aucun type de données n'est spécifié. ceux-ci servent pour afficher du texte. Pour cela on utilise le et commercial &. Je ne sais pas si vous avez fait votre feignant comme moi. Un élément peut être une chaîne de caractère entre guillemets ou une variable.NET Sub test() Dim ma_variable As String ma_variable = "Bonjour" MsgBox "Cette phrase affiche la valeur de ma variable : " & ma_variable MsgBox "Cette phrase affiche le nom de ma variable : " & "ma_variable" End Sub Ce code affiche dans un premier temps : Citation : MsgBox Cette phrase affiche la valeur de ma variable : Bonjour Puis dans une seconde boite de message : Citation : MsgBox Cette phrase affiche le nom de ma variable : ma_variable Vous remarquez que pour mettre du texte et une variable dans la même phrase. On verra dans la suite du cours que l'on peut personnaliser ces boites de dialogue.openclassrooms..Partie 3 : Les bases du langage VBA 131/250 Cette syntaxe est nouvelle pour vous. A noter que tant que vous ne cliquez pas sur Ok pour terminer l'exécution du code.. vous ne pouvez modifier votre code. le type par défaut est Variant. Et pour afficher la valeur d'une variable alors ? Pour afficher la valeur d'une variable. Tout le monde le dit. Code : VB. Concaténer signifie mettre bout à bout. vous pouvez concaténer les deux chaînes de caractères. les programmeurs sont des feignants ! Ou pas.NET MsgBox ma_variable Il n'y a pas besoin de mettre des guillemets. Cette décision peut avoir un effet sur l'efficacité de votre code. mais si vous ne mettez pas les majuscules à MsgBox. mais aussi pour toutes les fonctions qui sont présentes dans VBA. on va simplement attribuer à la fonction notre variable.com . VBA s'en charge ! C'est le cas pour Dim aussi. Nous aurons l'occasion de reparler des fonctions plus loin dans le cours. Il doit être présent à chaque fois que deux éléments différents sont adjacents. la fonction affiche le nom de votre variable et non la valeur de celle-ci. Types de variables Un type de données peut être attribué à une variable ce qui permet de déterminer le type d'information que la variable peut stocker. www. Code : VB. Si vous en mettez autour de votre variable.

Code : VB. il faut faire suivre le type lors de la déclaration de variable. Mais.NET Sub TestVariables() ' On déclare implicitement une variable qui est du texte. je viens de vous présenter la liste de tous les types de variables que l'on peut renvoyer pour une variable. En effet. sauf qu’au lieu de vous le donnez en toutes lettres. des nombres. Une variable Variant peut modifier librement son type pendant l'exécution du code alors que ceci est impossible à réaliser avec un autre type de données (par exemple String). Code : VB. ma_variable = "le_site_du_zéro" 'On affiche le type de la variable MsgBox VarType(ma_variable) 'On change la valeur de la variable pour mettre un nombre ma_variable = 4 'On affiche le nouveau type de la même variable MsgBox VarType(ma_variable) End Sub La boite de dialogue affichera d'abord la valeur 8 puis la valeur 2. Vous pouvez utiliser la fonction VarType pour trouver le type de données que contient une variable Variant.openclassrooms. Même si Variant stocke tout type de données. du texte.Partie 3 : Les bases du langage VBA 132/250 On rappelle que pour attribuer un type à une variable.NET Dim ma_variable As String Variant Une variable de type Variant peut stocker tous les types de données. On vous donne un chiffre qui correspond à un type. il n'est pas indifférent à ce qu'il contient. des dates ou bien encore d'autres informations. par exemple. je croyais que la fonction nous renvoyait le type de la variable ? C'est le cas.com . Elle peut même stocker un tableau entier. vous avez vu dans l'exemple www. Voilà le tableau des correspondances : Valeur de retour Type 0 Empty 1 Null 2 Integer 3 Long 4 Single 5 Double 6 Currency 7 Date/Time 8 String Par la même occasion.

79769313486232E308 à 4.2 147 483 648 à 2 147 483 647 & Single Contient un nombre en virgule flottant (partie décimale variable) sur 4 octets -3. Single.5807 @ Double Currency Nombre sur 8 octets avec une partie décimale fixe www. En effet.com Aucun . il aura moins de données à analyser.402823E38 à 1.5808 à 922337203685477. Les types numériques On va ici détailler les types numériques : Byte. Il existe une fonction pour savoir si la variable est de type numérique ou non et donc ainsi faire des calculs. C'est logique après tout. Pourquoi avoir créé autant de types sachant qu'un nombre est un nombre non ? Il est vrai qu'on pourrait avoir un seul type pour les nombres.45593. la fonction renvoie Vrai.94065645841247E-324 (valeurs négatives) 4. sinon elle renvoie Faux. On va détailler ces différents types et dire à quoi ils servent. Integer. une erreur apparait. Si la variable comprend un nombre.401298E-45 (valeurs négatives) 1. Long. Ainsi.401298E-45 à 3. si vous essayez d'effectuer des calculs avec une variable de type Variant mais contenant du texte.NET Sub TestNumeric() 'On déclare une variable implicitement ayant du texte ma_variable = "zozor" 'On affiche le résultat de la fonction MsgBox IsNumeric(ma_variable) End Sub Cet exemple affiche la valeur Faux. Tous ces types de variables permettent de stocker des nombres. alors le programme tournera plus vite. Double. Mais le chiffre 1 ne prend pas la même place en mémoire que le nombre 23954959. Il y a en fait des types qui peuvent se regrouper.openclassrooms.402823E38 (valeurs positives) ! Idem Single sur 8 octets -1.94065645841247D-324 à 1. Cette fonction est IsNumeric et fonctionne comme la fonction VarType. si la mémoire monopolisée par une variable est faible. Code : VB. Currency.Partie 3 : Les bases du langage VBA 133/250 précédant que Varient identifie le type de données.79769313486232D308 (valeurs positives) # -922337203685477. C'est pour cela que différents types ont été créés. Voici un tableau qui récapitule les différents types numériques (la plage représente la plage de dispersion dans laquelle les valeurs de la variable doivent être comprises) : Nom Description Plage Caractère de déclaration Byte Contient un nombre entier (sans partie décimale = nombre après la virgule) sur 1 octet 0 à 255 Integer Contient un nombre entier sur 2 octets -32 768 à 32 767 % Long Idem Integer sur 4 octets . Reprenons la liste des types de variables que nous avons vues dans le tableau précédent.

la fonction renvoie 17. C'est la même chose pour Single et Double mais pour les nombres décimaux. le type Variant est appliqué aux variables sans type spécifique. c'est normal. la longueur de la chaîne de caractère est variable. C'est au moment de la déclaration de variable que l'on effectue cette opération de cette façon : www..com . age As Integer. Code : VB. Mais pour le type. S'il n'est pas spécifié après chaque variable.NET Dim mon_texte As String Ainsi. prenom As String. alors vous utilisez le type String. Le type String Si vous savez que votre variable ne sera que du texte.openclassrooms.NET 'Ces deux lignes exécutent la même chose Dim ma_variable% Dim ma_variable As Integer 'D'autres exemples de déclaration de variables Dim age As Byte Dim annee As Integer Dim salaire_Zidane As Long Dim un_pourcentage As Currency Dim une_fraction As Single Dim une_grosse_fraction As Double le caractère de déclaration permet donc de gagner du temps dans le codage. fixer la longueur de la chaîne à un maximum. on utilise Long. Au lieu de mettre As Integer. on va simplement coller le caractère % à la variable pour la déclarer comme un Integer. Par défaut. Si on sait que l'entier sera très gros. String signifie en anglais "Chaîne". mais n'est pas très explicite. J'allais y venir. On peut alors.NET Dim nom As String. Code : VB. Le caractère de déclaration est utilisé pour faciliter les déclarations de variable. enfants As Integer Dans le tableau répertoriant les valeurs renvoyées par VarType.. C'est donc une chaîne de caractère que l'on va donner comme valeur. c'est selon votre façon de programmer. Non. c'est quoi tous ces chiffres ? J'avoue que tous ces chiffres ne sont pas très digestes. Euh. pour économiser de la mémoire. Currency est moins souvent utilisé. Je ne peux vous conseiller une méthode. Si une variable est de type Byte.Partie 3 : Les bases du langage VBA 134/250 Oulala. il n'y a pas le type Byte. On peut déclarer plusieurs variables sur une même ligne (avec un seul Dim. je n'en ai pas parlé. il faut le spécifier à chaque fois. Il faut simplement retenir que pour de petits entiers on utilise Integer ou Byte si l'on est sûr que c’est un petit nombre (comme pour l'age par exemple). j'ai dû partir aux toilettes quand tu as expliqué le caractère de déclaration. Code : VB. vous pouvez utiliser les fonctions sur les chaînes de caractères à ces variables.

C'est le cas d'une variable qui est déclarée et à laquelle n'est affectée aucune valeur. si elle est trop longue.NET Dim du_texte As String * 50 On utilise l'étoile (le signe multiplier informatique) suivie du nombre de caractères maximum. il s'agit de la fonction IsNull.Partie 3 : Les bases du langage VBA 135/250 Code : VB. Les types Empty et Null Vous avez vu dans le tableau des différents types qu'il reste encore des types inconnus. Code : VB. Code : VB. Les variables ne sont pas initialisées à Null à moins que vous n'écriviez du code pour ce faire. Si la chaîne est inférieure au maximum. La valeur Null n'est pas égale à 0.openclassrooms. on observe que la variable est vide donc s'affiche 0. il s'agit de Empty et Null.com . Dans notre exemple. C'est le deuxième type de variable expliqué dans ce point. mais elle est déclarée comme une chaîne de caractère. vous n'avez pas à vous soucier de la valeur Null.NET ' On déclare une variable sans type donc un Variant Dim ma_variable_vide ' On déclare une variable de type String (du texte) Dim mon_texte As String ' On n'affecte aucune valeur ni à l'une ni à l'autre variable ' On affiche le type des deux variables MsgBox VarType(ma_variable_vide) MsgBox VarType(mon_texte) Dans un premier temps. elle est comblée avec des espaces. la chaîne ne pourra dépasser 50 caractères. On peut vérifier si une variable contient quelque chose ou si elle a été définie avec un type grâce à la fonction IsEmpty. Nous allons en analyser deux de plus ici. la variable a beau être vide. A titre indicatif. Il existe une fonction pour savoir si une variable est de type Null ou non. elle est coupée après le 50ème caractère et le reste est perdu. Le premier cité est attribué à une variable ne contenant rien. Une variable Varient peut contenir une valeur spéciale appelée Null. A l'inverse. s'affiche alors 8 pour String. une chaîne de longueur fixe peut comporter jusqu'à 65 500 caractères alors qu'une chaîne de longueur variable peut comporter jusqu'à 2 000 000 de caractères.NET Sub TestNull() ' On crée une variable à laquelle on attribue la valeur Null (sans guillemet) ma_variable = Null ' On teste le type de la variable www. Il ne faut pas confondre une valeur vide à une valeur Null. La valeur Null est utilisée pour indiquer des données inconnues ou manquantes. Dans le second temps. Il existe aussi un caractère de déclaration pour ce type de variable qui est le dollar $. Si vous n'utilisez pas Null dans votre application.

exemple ci-dessous). Vrai et Faux sont affichés.NET Sub test() www. Il existe une fonction permettant de savoir si la valeur d'une variable est une date.5 = 12 heures). Ce type de variable occupe 4 octets. on va pouvoir mettre des objets en tant que variable. Par contre. minute et secondes exprimées comme une portion de 24 heures (0. mais on peut utiliser les points ou les slashs..NET la_date = "23-07-2010" MsgBox IsDate(la_date) Ce code affiche Vrai.. On a vu dans le cours qu'avec la fonction With. Le type Booléens Vous savez ce qu'est un booléen ? Ce mot un peu barbare désigne en fait un type de variable qui prend 2 valeurs différentes : Vrai et Faux. Les dates et heures sont stockées sous forment de nombres en virgule flottante. Le type Date et Heure On ne peut définir une variable avec le type Date dès la déclaration. Code : VB. Ici j'ai utilisé les tirets. VBA utilise l'anglais. les cellules ou même l'application. à l'affiche dans une boite de dialogue. L'année peut comporter que deux chiffres. Il faut faire attention à la configuration du format de date qui peut faire varier la reconnaissance de date. les feuilles.com . La date peut être renseignée avec différents séparateurs.. L'instruction Set permet d'attribuer une référence d'objet à la variable.openclassrooms.. Elle se "transforme" en type Date une fois que la valeur est égale à une date. End With on peut faire les faignants et ne pas tous réécrire. ce type de variable prend de la place et on libère donc la mémoire grâce à Nothing (cf. La partie décimale représente les heures. C'est la fonction IsDate. L'avantage est que ce type de variable ne demande que 2 octets pour être stocké et très souvent utilisé en programmation. Code : VB. JJ-MM-AAAA ou MM-JJ-AAAA. Ce sont les classeurs. La partie entière représente le nombre de jours écoulés depuis le 31 décembre 1899. Les exemples sont plus explicites que le texte : Code : VB. Et bien là.NET ' Une variable qui vaut Vrai ma_variable = True ' Une variable qui vaut Faux ma_variable = False La fonction VarType renvoie 11 quand la variable est un booléen. Par contre.Partie 3 : Les bases du langage VBA 136/250 MsgBox IsNull(ma_variable) End Sub Voilà deux types de variables en plus dans votre besace. Ne me dites pas que vous avez oublié ce que c'est. la variable de type booléen prends alors les valeurs True or False. Le type Objet Ce sont des variables faisant référence à des objets.

Worksheets("feuil1"). en effet.NET Workbooks("classeur1"). f As Worksheet ' On associe à c le premier classeur Set c = Workbooks("classeur1") ' On associe à f la feuille 1 du classeur 1 Set f = c. Dim c As Workbook. Dim Ws As Worksheet ' On attribue la 1ere feuille du classeur dans la variable grâce à Set Set Ws = Sheets(1) ' On affiche le nom de la première feuille MsgBox Ws.Range("A1").Value Ce que nous avons fait avant peut paraitre plus long. En combinant tout ça. ' du premier classeur MsgBox f. ' f comme feuille pour Worksheet. Ce code est utile et remplace ce code : Code : VB.openclassrooms. c'est évidement pour apporter encore plus de connaissances et continuer votre route vers les beaux programmes VBA ! www.Name ' On libère ensuite la mémoire Set Ws = Nothing End Sub Ceci est réalisable avec une feuille ou un classeur ou une cellule. Vous pensiez que c'était assez ? Eh bien pas tout à fait. c'est pour ça que l'on a décidé de refaire un chapitre sur les variables ! Ce n'est pas pour nous répéter ne vous inquiétez pas. la simple lettre f remplace tout ce code : Code : VB.Partie 3 : Les bases du langage VBA 137/250 ' On crée une variable qui a pour type une feuille. ' De ce fait. on peut lui attribuer une valeur spécifique : une feuille d'un classeur. mais très pratique par la suite.com .Worksheets("feuil1") Voilà. vous connaissez la base sur les variables.Value On aurait pu aussi associer Range("A1") à une variable pour raccourcir le code si on avait à l'utiliser souvent. on obtient ceci : Code : VB.NET Workbooks("classeur1").NET ' On attribue des variables : c comme classeur pour Workbook.Range("A1").Worksheets("feuil1") ' On affiche la valeur de la première cellule de la première feuille.

.. il faut la placer avant tout code dans un module dans la section de déclarations comme ceci : www. nous avons créé un tableau de 51 cellules sur une colonne. Un tableau commence à 0 et non à 1. il reste encore pas mal de choses à connaître sur les variables et c'est pour ça qu'il y a ce deuxième chapitre consécutif concernant les variables. On peut donc maintenant attribuer un nom à chaque invité. mais invite(0). En VBA. Imaginez que vous ayez une liste d'invités à faire. invite(1). Vous croyez que c'est fini ? Non..NET invite(0)="Robert" invite(1)="Marcel" invite(2)="André" invite(3)="Vital" . ainsi de suite.com .. Les tableaux Pour l'instant. c'est-à-dire des variables une à une. Vous allez certainement déclarer comme ceci : Code : VB. on n’utilise pas A1.. le deuxième. Bon j'avoue que je ne vous ai pas aidé pour l'instant.openclassrooms. la colonne A est notre tableau et chaque ligne est une entrée. créer 50 variables c'est un peu galère. on a déclaré que des variables individuelles. Nous avons vu que les tableaux commençaient à 0. Code : VB. Je ne suis pas tout à fait d'accord. Code : VB. Comme pour la fonction Option Explicit. on a donc créé 51 variables invite numérotées de 0 à 50 et de type String. il suffit d'avoir les bons outils.Partie 3 : Les bases du langage VBA 138/250 Les variables 2/2 Nous avons étudié dans le chapitre précédent ce qu'était une variable. on utilise Dim puis le nom de la variable et enfin le type de la variable. A2.NET Dim invite(50) As String Voilà. Comment déclarer un tableau ? C'est comme pour les variables simples. non. Un tableau peut prendre tous les types de variables et il est limité à 32 767 éléments.. invite3 As String.. invite4 As String Sacrée soirée si vous n'avez que 4 invités ! Ouais mais bon.. A la fin de celui-ci. comment la déclarer et comment l'afficher grâce à MsgBox. Dans l'exemple précédent. non. c'est une source d'erreurs pour les néophytes en VBA. mais on va utiliser un outil très puissant : les tableaux. Enfin on a vu les différents types de variables. On peut modifier cette base avec la fonction Option Base. invite2 As String. On peut ainsi mettre en cellule A1 le nom du premier invité en A2.NET Dim invite1 As String. Un tableau fonctionne comme une feuille Excel. vous devriez connaitre le plus important sur les variables.

Attention donc à ne pas utiliser de l'espace inutilement. au bout d'une certaine quantité de mémoire utilisée. Pour l'image. La portée est locale à cette procédure.NET ' On crée un tableau de 11 colonnes et 5 lignes Dim mon_tableau(10. Le tableau ressemble alors à une feuille de calculs classique. 4) As String ' On peut alors attribuer des valeurs aux différents éléments du tableau mon_tableau(0. 6) As String Ce tableau comporte donc 7 feuilles de 6 colonnes et 4 lignes. Les tableaux multidimensionnels Les tableaux que l'on a vus pour l'instant sont à une dimension. Ça fonctionne toujours de la même façon : Code : VB. on peut le dupliquer dans une troisième dimension. Reprenons l'exemple du classeur Excel. Vous aurez souvent besoin de variables qui doivent êtres utilisées par plusieurs procédures ou même par la totalité de l'application.NET Dim mon_tableau(1 To 15) as String Ce tableau comprend 15 éléments de type String. Par défaut. Pour un tableau à deux dimensions. on va renseigner le nombre de colonnes puis le nombre de lignes. De ce fait. au niveau du module ou bien au niveau global. une variable appelée ma_variable peut avoir une valeur dans une première procédure et ce même nom de variable utilisé dans une autre procédure peut avoir une autre valeur.com .Partie 3 : Les bases du langage VBA 139/250 Code : VB. Pour toutes ces raisons. vous pouvez déclarer une variable au niveau local. De ce fait. seul le code au sein de cette procédure peut accéder à cette variable.NET Dim super_tableau(5.openclassrooms. plus on augmente l'espace utilisé par la mémoire. mais la gestion de ces tableaux devient très difficile. Les variables locales Une variable locale est utilisée dans une procédure et uniquement dans cette procédure si bien qu’une fois la procédure terminée. 3. le nombre de cellules dans le tableau augmente. On dit que le nombre de dimensions peut monter jusqu'à 5. Cette base de 1 peut être unique à un tableau en utilisant le mot-clé To. vous avez votre feuille qui est un tableau à 2 dimensions et pouvez la dupliquer ! À chaque fois. www. En effet. on crée des variables locales. 0) = "Première cellule" mon_tableau(4. Portée d'une variable Si vous déclarez une variable au sein d'une procédure. Même si ce tableau comporte alors 55 cellules. on peut créer des tableaux à plusieurs dimensions. Ce qui nous fait 168 cellules et éléments qui peuvent prendre une valeur. on aura créé deux variables différentes puisque dans deux procédures différentes.NET Option Base 1 Les tableaux commenceront alors à 1. Code : VB. la dimension est la colonne A de notre tableur Excel. Code : VB. plus on donne de dimensions. 2) = "Cellule de la 5ème colonne et 3ème ligne" Ce n'est pas fini. c'est simple. le programme peut ralentir le fonctionnement de la machine. De plus. la variable n'est plus accessible. En VBA.

NET Global ma_variable_globale Les variables statiques Toutes les portées de variables que l'on vient de voir ont une durée de vie définie et finissent par mourir.NET Static ma_variable_statique Si vous ne voulez pas mettre le mot Static devant toutes les variables d'une procédure.Partie 3 : Les bases du langage VBA 140/250 Les variables de niveau module Comme son nom l'indique. car celle-ci est accessible dans tous les modules. il faut alors changer le nom d'une des variables. Code : VB. une variable globale va être précédée de Global au lieu de Dim. Les variables globales Les variables globales sont déclarées dans la section des déclarations comme pour les variables de module. Cette notion de préséance est difficile à intégrer et est une source d'erreur. Par contre. La variable locale aura le dessus sur la variable globale. mais pas de la même portée. la variable de niveau module permet d'y accéder partout dans un module et donc dans toutes les procédures mais pas dans le reste de l'application. Elle reste en vie durant tout le temps d'exécution de l'application et conserve leur valeur. Vous pouvez cependant avoir deux variables du même nom.openclassrooms. vous avez une variable ma_variable de type global et une autre variable ma_variable de type local dans une procédure.com . Code : VB. Pour qu'elle soit utile dans tout le module. On ne peut évidement pas modifier une constante et pour la déclarer on n'utilise pas Dim mais Const. Cette variable globale est déclarée au début de n'importe quel module. c'est de donner des noms différents à toutes les variables. Les variables globales existent et conservent leur valeur pendant toute la durée de l'exécution de l'application. Elles contiennent des valeurs qui sont utilisées sans arrêt dans le code et fournissent des raccourcis pour ces valeurs constantes particulières. on peut remplacer Dim par Static pour que les valeurs soient préservées même après la fin de l'exécution de l'application ou de la procédure. Les variables locales sont réinitialisées quand la procédure se termine. Code : VB. Les constantes Les constantes sont en réalité des variables qui ne sont jamais modifiées. la variable doit être déclarée avant toute procédure dans les déclarations. Par exemple. les variables de module et globales sont réinitialisées et donc leurs valeurs sont détruites après la fin de l'exécution de l'application. Si on veut appeler la variable globale dans cette procédure.NET Static Sub procedure_variables_statiques Conflits de noms et préséance Une variable ne peut changer sa portée au cours de l'exécution du code. www. Dans cette procédure. Pour pallier à la destruction des variables. Le meilleur moyen de l'éviter. on peut donc faire référence à deux variables différentes qui portent le même nom. vous pouvez ajouter Static avant la déclaration de procédure. Les constantes sont utiles dans plusieurs contextes à vous de voir dans lesquels elles vous seront utiles.

mais très importante puisqu'on les utilise à tout bout de champ dans les programmes.points = 0 'On affiche un à un les paramètres MsgBox bat538. Vous pouvez aussi créer un tableau à partir du nouveau type créé.tribu MsgBox bat538. Ce type s'ajoute automatiquement à la liste déroulante comme les autres types déjà existants.NET Type joueur tribu As String vies As Byte points As Integer End Type Ce code crée un nouveau type appelé joueur qui contient des informations sur la tribu. Code : VB. on peut créer son propre type de variable à partir des types déjà existant. je vous accorde une pause pour vous ressourcer. Définir son type de variable C'est vrai on peut créer nos types de variables ? Si je vous le dis. On peut l'utiliser comme les autres types. le nombre de vies et le nombre de points d'un joueur.Partie 3 : Les bases du langage VBA 141/250 Code : VB.points Notez que la variable bat538 créée comporte une liste déroulante qui recense les champs du type de données quand vous saisissez le nom de la variable dans le code. On va maintenant voir comment fonctionnent les fonctions. Ouf ! Enfin ! C'est fini ! On vient de terminer une grosse partie sur les variables. Exemple : Code : VB. www.tribu = "Zér0" bat538. modules et sous-routines.vies MsgBox bat538.. Grâce au mot clé Type.vies = 5 bat538. hop c'est parti.com ..NET ' On déclare une variable joueur Dim bat538 As joueur ' On renseigne les différents champs du type bat538. Allez. Je ne vais quand même pas jouer avec votre cœur . on continue ! Enfin.openclassrooms. La définition du type doit être avoir lieu dans la section des déclarations d'un module.NET Const nom_chemin = "D:\Utilisateur\" Il existe des constantes prédéfinies dans le modèle d'objet d'Excel que l'on étudiera plus tard dans ce cours.

On peut aussi aller plus loin en disant "Sinon. j'achète le journal".. il vous faut choisir vos habits. Donc lorsque vous prenez une pièce en main. Chacun est habitué à la prise de décision. Une condition commence toujours par un SI (if en anglais). si un programme tente de charger un classeur et qu'il ne trouve pas ce classeur. c'est la même chose. VBA exécute enfin ce que vous lui avez dit de faire en fonction de ce que renvoie la comparaison. Si les valeurs sont égales. Dans la vie courante.com .. On a une commande conditionnelle dans VBA qui nous permet de faire des conditions : If. il y a un côté plat. Par exemple. Le plus connu des signes de comparaison est égal à (=). il faut prendre une décision pour savoir quelle conduite adopter. vous triez en premier les pièces qui font le tour pour délimiter le puzzle et aussi parce que le critère de comparaison entre les pièces est simple : sur les pièces du tour. On compare les données d'une cellule à notre critère de comparaison et VBA renvoie VRAI si la comparaison est juste ou FAUX. Pour démarrer. Super non ? Enfin. Pour faire une condition. vous comparez les côtés de la pièce à un côté plat et vous la mettez soit dans la boite des pièces du tour soit dans les pièces qui seront retirées par la suite. Par exemple. alors fait ceci sinon fait cela. quand vous vous réveillez. Vous prenez cette décision en fonction de différents facteurs comme la météo ou bien votre type d'activité de la journée.Then. ce critère de comparaison est soit une valeur. mais pas difficile. on utilise des signes mathématiques. Les programmes informatiques seraient extrêmement monotones s'ils ne prenaient jamais de décision.. Est-ce que le programme doit simplement afficher un message d'erreur et stopper son exécution ou bien doit-il faire preuve de plus d'intelligence et alerter l'utilisateur que le fichier est manquant et offrir une action alternative ? Qu'est ce qu'une condition ? Nous venons de voir l'utilité de la prise de décision dans un programme pour qu'il puisse se débrouiller seul avec le moins d'interventions possible de l'utilisateur. on peut dire : "Si je finis de manger avant 13 h. une variable ou encore du texte. Les programmes doivent également prendre des décisions en fonction de paramètres auxquels le programme a accès. vous prenez des décisions tous les jours. Lorsque vous faites un puzzle.Else. Pour VBA. On va alors s'entraîner à faire des comparaisons avec des données : Comparaison age <= 1 mot_de_passe <> password pointure > 39 pseudo = identifiant age >= 18 parents < 3 www. Je vous donne la liste de tous les opérateurs utilisés dans VBA pour les comparaisons : Opérateur de comparaison Signification = Égal à > Supérieur à < Inférieur à >= Supérieur ou égal à <= Inférieur ou égal à <> Différent de On peut donc avec ces opérateurs de comparaison faire toutes les comparaisons possibles entre deux valeurs.. Les conditions. Après tout. Dans VBA. c'est des choix que fait le programme en fonction de critères. il faut un critère de comparaison. Pour comparer des valeurs numériques ou même du texte. je vais regarder le journal télévisé".Partie 3 : Les bases du langage VBA 142/250 Les conditions Ce chapitre est essentiel à la programmation.openclassrooms. Elle gère les différents évènements d'un programme et devient de suite une notion très importante. on va expliquer ce qu'est une condition. il est facile à comprendre et présent dans la plupart des langages de programmation.

on n'est pas obligé de créer un groupe de If. Pour terminer la condition. Un exemple pour illustrer et bien comprendre : Code : VB. Lorsqu'on a fini. Si l'on souhaite faire plusieurs conditions. pour l'instant changez vous-même la valeur de la variable). si c'est vraie alors on exécute le code. vous savez à quoi correspondent toutes ces comparaisons ? La réponse juste en dessous. Ensuite on compare la variable à l'âge de la majorité et on affiche une phrase en fonction du résultat. On peut comparer notre variable à une première valeur.NET Sub test_condition() Dim age As Byte age = 20 ' Si vous avez un age supérieur ou égal à 18 : If age >= 18 Then MsgBox "Vous êtes un adulte" ' Sinon : Else MsgBox "Vous êtes encore mineur" End If End Sub Dans un premier temps. on écrit le mot clé End If comme pour achever une macro avec End Sub. Indenter c'est créer un espace entre le bord gauche et le début de la commande pour bien voir les niveaux de la commande.) age <= 1 La variable age est inférieure ou égale à 1 mot_de_passe <> password Les variables mot_de_passe et password sont différentes pointure > 39 La variable pointure est supérieure à 39 pseudo = identifiant Les variables pseudo et identifiant sont identiques age >= 18 La variable age est supérieure ou égale à 18 parents < 3 La variable parents est inférieure à 3 Vous voyez que l'on peut faire plein de choses avec ces comparaisons ! Créer une condition en VBA Pour créer une condition en VBA. Jusqu'à ce que vous n'ayez plus de valeur à comparer.Else à chaque fois. on crée une variable à laquelle on applique une valeur (on pourra dans la suite du cours avoir une interaction avec l'utilisateur. Le premier c'est If. si cette fois c'est vrai on exécute le code et ainsi de suite tant qu'il y a du code à comparer.Then. www. Cela signifie que l'on va dire ce qu'il faut faire si la condition est respectée.com .. Secret (cliquez pour afficher) Comparaison Signification (Si.. Ensuite on écrit la condition avec le critère de comparaison. on inscrit le mot-clé Then qui signifie "alors". ce mot clé permet d'ouvrir la condition avec un SI. sinon on compare à une autre valeur... On indente notre code dans une condition et aussi le reste du code pour que ce soit plus lisible.. Le mot-clé Else nous permet d'écrire du code si la condition n'est pas respectée. on a besoin de plusieurs mots-clés.openclassrooms..Partie 3 : Les bases du langage VBA 143/250 Alors.

Cette commande permet de simplifier la succession de ElseIf.com .NET Sub test_note() Dim note As Byte note = 12.openclassrooms.4 Select Case (note) Case Is < 8 MsgBox "Vous n'avez pas votre baccalauréat" Case Is < 10 MsgBox "Vous devez aller aux rattrapages" Case Is < 12 MsgBox "Félicitations ! Vous avez votre bac !" Case Is < 14 MsgBox "Vous avez la mention Assez Bien" Case Is < 16 MsgBox "Vous avez la mention Bien" Case Is < 18 MsgBox "Vous avez la mention Très Bien" Case Else MsgBox "Vous avez les félicitations du jury et les miennes par la même occasion" End Select End Sub Ce code est beaucoup plus lisible que avec des ElseIf partout et surtout plus rapide. Simplifier la comparaison multiple Il existe une autre commande disponible ne VBA pour traiter des conditions : Select Case. vous pouvez utiliser Select Case ainsi : Code : VB.NET Sub test_condition() Dim age As Byte age = 20 If age >= 18 Then MsgBox "Vous êtes un adulte" ElseIf age < 8 Then MsgBox "Vous êtes un surdoué pour être ici à votre âge !" Else MsgBox "Vous êtes encore mineur" End If End Sub Vous remarquez qu'on utilise le mot-clé ElseIf pour faire une deuxième comparaison et afficher du texte en conséquence. Un autre exemple pour que vous connaissiez les différentes formes de Case. Cette ligne avec le ElseIf fonctionne comme la ligne du If. www.Partie 3 : Les bases du langage VBA 144/250 Code : VB. Vous connaissez alors une alternative pour comparer une variable dans un même bloc. Si vous avez une variable et que vous vouliez accomplir différentes actions en fonction de la valeur de cette variable.

Partie 3 : Les bases du langage VBA 145/250 Code : VB. Un opérateur logique.NET Select Case (note) Case 1 MsgBox "La note est de 1" Case 2.com . à".openclassrooms. Des exemples très simples sont mentionnés pour vous aider à comprendre. Commandes conditionnelles multiples Dans les commandes précédentes. On va pouvoir alors exécuter du code en fonction de deux variables. Vous pouvez aussi utiliser plusieurs commandes conditionnelles en utilisant un opérateur logique. Pour chaque ligne. Si la www. alors la procédure exécute le code situé après le Else. c'est par exemple un simple AND (qui signifie ET en français). Vous avez compris ? Pas trop n'est-ce pas. L'opérateur OR exige qu'une seule des conditions soit vraie pour exécuter la première partie du code. Dans un premier temps en utilisant l'opérateur AND. Avec cet opérateur. on peut comparer notre variable age à deux critères dans la même condition. Et bien on va voir toutes les possibilités dans deux conditions avec l'opérateur AND et deux conditions avec l'opérateur OR. ". Présentations des deux opérateurs logiques AND (ET) et OR(OU) L'opérateur AND exige que toutes les conditions soient vraies pour exécuter la première partie du code. 3 MsgBox "La note est de 2 ou 3" Case 4 To 6 MsgBox "La note est de 4.. 5 ou 6" Case Is > 6 MsgBox "La note est supérieure à 6" Case Else MsgBox "La note est inférieure à 1" End Select Dans cet exemple. Si une seule des conditions est fausse.. on donne ce que renvoie la condition 1 et ce que renvoie la condition 2 puis le résultat que renvoie la commande If . Le code et ce qui est dans les MsgBox suffit à comprendre la signification de chaque Case.. on a utilisé une seule condition de la forme " Si age >= 18 alors .. il y a des petites nouveautés avec les deux valeurs séparées par une virgule ou les valeurs séparées par To qui signifie "de .

Si une condition est vraie. même si la condition est fausse. est que pour Xor si deux conditions sont vraies. alors c'est le code de la deuxième partie qui est exécutée." Else MsgBox "Soit plus de 18 ans.NET If Not(2 = 3) Then MsgBox "Les valeurs ne sont pas égales" Else MsgBox "Les valeurs sont égales" End If Grâce à l'opérateur Not. vous savez qu'il existe et savez l'utiliser. C'est tout ce que je peux vous dire sur cet opérateur. Xor Cet opérateur logique est très semblable à Or. alors. parce que oui il y en a une. soit vous êtes de sexe féminin" End If ' Pour l'opérateur Or C'est la même chose If pointure < 40 Or taille < 34 .NET ' Pour l'opérateur And c'est comme ceci : If age < 18 And sexe = "Masculin" Then MsgBox "Vous n'êtes encore qu'un garçon. VBA considère que deux conditions vraies donnent faux avec Xor. Code : VB. Not L'opérateur Not inverse le résultat d'une condition. C'est avec l'expérience que vous serez amené à l'utiliser.. End If Il faut retenir qu'avec And. elle devient fausse avec le mot-clé Not... Alors que pour Or. il faut motiver l'élève à travailler plus pour avoir une meilleure note.com . Il suffit d'écrire ce code : Code : VB. Is www. Pour l'instant. on exécute la première partie du code..openclassrooms.Partie 3 : Les bases du langage VBA 146/250 note est inférieure à 10 et que le travail est inférieur à 5h. D'autres opérateurs logiques Il existe d'autres opérateurs logiques pour vos conditions qui permettent d'autres comparaisons. toutes les conditions doivent être vraies pour exécuter le code qui suit Then. La différence. Il est très simple d'utiliser ces opérateurs. une seule de TOUTES les conditions doit être vraie pour exécuter la première partie du code.

com .Partie 3 : Les bases du langage VBA 147/250 L'opérateur Is permet de comparer deux objets VBA. Code : VB. Caractères ? Signification Remplace un seul caractère www. Le symbole ? remplace un seul caractère. une lettre en majuscule et la même lettre en minuscule ne sont pas considérées comme identiques.NET Option Compare Binary Sub test() If "Site du Zéro" = "site du zéro" Then MsgBox "Les chaînes sont exactement les mêmes" Else MsgBox "Il y a des différences entre les chaînes de caractères" End If End Sub Dans ce code. Alors qu'avec Text. c'est le premier message qui sera renvoyé. Si vous spécifiez Binary. le symbole * remplace quant à lui une chaîne de caractère. Si Option Compare est utilisé seul.openclassrooms. Ce mot clé peut être suivi de deux valeurs : Binary ou Text. Si on exécute le même code en spécifiant Text à la place de Binary.NET Sub test() If Worksheets(1) Is Worksheets(1) Then MsgBox "Les deux feuilles sont identiques" Else MsgBox "Les deux feuilles ne sont pas identiques" End If If Worksheets(1) Is Worksheets(2) Then MsgBox "Les deux feuilles sont identiques" Else MsgBox "Les deux feuilles ne sont pas identiques" End If End Sub Le premier code va afficher la première réponse alors que le second va afficher la seconde même si les deux feuilles sont vierges parce qu'elles ont un nom différent. On utilise un mot-clé Option Compare que l'on doit écrire dans la section des déclarations. Si on veut comparer que quelques caractères. La correspondance entre deux chaînes peut être seulement les n premiers caractères ou simplement au niveau de la casse (majuscule ou minuscule). les chaînes ne sont pas identiques puisque des majuscules sont dans la première chaîne et absentes dans la seconde. mais n'importe lequel. Like Cet opérateur permet de comparer deux chaînes de caractères. c'est Binary par défaut qui est utilisé. la comparaison ne fait pas de différences entre minuscule et majuscule. Dan cet exemple on utilise le mode Binary : Code : VB. Je vous présente un tableau avec les caractères de comparaison et leur signification. on peut utiliser des caractères joker.

soit un e. Pour ce qui est des listes de caractères. If "Site du 0" Like "site du [5-9]" Then ' Cette ligne renvoie False car 0 n'est pas compris entre 5 et 9 compris. Si je veux que ce soit toutes les lettres de l'alphabet. c'est assez simple. Il existe alors une simplification ! Si vous voulez les lettres de a à f comme dans l'exemple précédant. Par exemple. Cela signifie que le caractère de la première chaîne doit être soit un a. Faites des tests pour bien comprendre (des exemples sont présentés juste après). Il faut alors initialiser Option Compare à Text. soit un f pour que la commande renvoie Vrai. Code : VB. If "Site du 0" Like "site du #" Then ' Cette ligne renvoie True car 0 est un chiffre. If "Site du zéro ?" Like "site du zéro [?]" Then ' Cette ligne renvoie True car le caractère à la fin est bien un point d'interrogation. il suffit de mettre un trait d'union (-) entre la première et la dernière lettre : [a-f].NET Option Compare Text Sub test_comparaison() If "site du zéro" Like "site du ?éro" Then ' Cette ligne renvoie True If "site du zéro" Like "site du *" Then ' Cette ligne renvoie True If "Site du zéro" Like "site ?u zero" Then ' Cette ligne renvoie False non pas parce que le "S" est en majuscule puis minuscule ' ni à cause du ?. [a-z] équivaut à [abcdefghijklmnopqrstuvwxyz] et [0-9] correspond à [0123456789].openclassrooms. De la même façon.Partie 3 : Les bases du langage VBA 148/250 * Remplace zéro ou plusieurs caractères # Remplace un chiffre (de 0 à 9) [Liste_de_caractères] Remplace un seul caractère de la liste [!Liste_de_caractères] Un seul caractère absent de la liste.com . on peut faire quelques précisions. Nous allons mettre en place une série d'exemples pour bien comprendre et utiliser. * ou #. Comment utiliser ces caractères ? Pour les trois premiers. soit un b. il suffit de remplacer les caractères à remplacer par ?. mais parce que dans la première chaîne. il n'y a pas d'accent. ' C'est l'inverse de l'exemple précédant. soit un d. Si le caractère de la première chaîne n'est pas une de ces lettres. alors la commande renvoie Faux. If "Site du 0" Like "site du [012345]" Then ' Cette ligne renvoie True car le caractère de la première chaîne est présent dans ' la liste entre crochets. If "Site du 0" Like "site du [!5-9]" Then ' Cette ligne renvoie True car 0 n'est pas compris entre 5 et 9 compris. www. on écrit tout l'alphabet ? Rappel : les programmeurs sont des feignants. soit un c. ceci correspond à [abcedf]. il y a un "é" ' et dans la seconde. vous écrivez cette liste : [abcdef].

Partie 3 : Les bases du langage VBA 149/250 ' N'oubliez pas les crochets. End Sub J'espère que ces exemples vous ont été utiles pour comprendre l'opérateur Like. n'hésitez pas à relire et faire des tests vous-mêmes. n'importe quel caractère peut être à la place ' du point d'interrogation dans la première chaîne. Sinon. tout est lié ! www.openclassrooms. il est temps de voir de nouvelles notions qui permettront d'engager un "dialogue" plutôt humain entre l'utilisateur et le programme.com . qui exécutent un morceau de code plusieurs fois de suite tant qu'une condition est vraie. Comme quoi. Après avoir développé un peu d'intelligence artificielle dans notre programme. Nous allons donc attaquer les boucles. sinon.

Il vous faut ajouter 90 lignes de code. vous êtes en train de marcher.. on va créer une boucle qui permet d'affecter à chaque entrée une lettre de l'alphabet. Comment fonctionne ce code ? Tout d'abord. on pourra faire des actions répétitives très facilement. le code serait très long ! La boucle simple Dans cette première partie. Au lieu de prendre une ligne pour chaque entrée. On dit où commence la boucle. heureusement que je vous ai demandé jusqu'à 10 Imaginons que je vous demande jusqu'à 100. ça ralentit le programme et c'est très inefficace. De ce fait. Une boucle permet de répéter une action tant qu'une condition renvoie Vrai. La première ligne est maintenant terminée. nous allons reprendre la notion fondamentale du chapitre précédent : les conditions. Par exemple.. mais on pourra complexifier ces boucles très facilement par la suite. c'est une boucle simple où il y aura qu'une instruction. Pour cela il faut d'abord savoir ce que fait une boucle et quel code elle remplace. Voici à quoi peut être réduit le code précédent : Code : VB. ça pompe de l'énergie au programmeur (qui est un être de nature fainéant). nous allons étudier le code d'une boucle simple.". On utilise la boucle que je vais appeler For. on utilise le mot-clé For qui annonce le début de la boucle.NET Sub boucle() MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox MsgBox "1" "2" "3" "4" "5" "6" "7" "8" "9" "10" End Sub Et encore. Imaginons un code très simple et basique pour afficher les nombres de 1 à 10 dans une boite de dialogue en utilisant MsgBox. Venons-en à la notion clé de ce chapitre : la boucle.com . on crée une boucle qui affiche le texte sans se préoccuper www. On n'est pas obligé d'utiliser la variable nombre dans ce code. L'instruction à l'intérieur de la boucle est : "faire un pas". On boucle cette instruction pour que nous puissions enchainer les pas et arriver à destination sans tomber dans un trou. ici 1 mais on aurait très bien pu afficher à partir de 5 seulement (tester par vous même). la condition peut être multiple du type : "tant que je ne suis pas arrivé et qu'il n'y a pas de trou alors . comme les conditions. Ensuite on utilise le nom d'une variable : ici nombre mais on peut mettre ce que l'on veut tant que l'on garde ce nom de variable dans toute la boucle. Le mot-clé suivant est To pour dire "jusqu'à" puis la valeur de la dernière valeur à afficher. Ce que je viens de vous proposer. si on veut juste afficher le texte "Hip" 3 fois.openclassrooms. Sur la seconde ligne et les suivantes. Prenons un exemple.. vous avez un tableau et vous voulez remplir toutes les entrées par les lettres de l'alphabet. on écrit ce que l'on veut. c'est le code à exécuter.Partie 3 : Les bases du langage VBA 150/250 Les boucles Dans ce chapitre.Next. Les boucles. S'il fallait écrire une instruction à chaque pas. Voici la première solution que vous êtes en mesure de coder : Code : VB. on les utilise dans la vie de tous les jours.NET For nombre = 1 to 10 MsgBox nombre Next nombre La boîte de message s'affiche 10 fois de 1 à 10.

NET For nombre = 0 to 10 Step 2 MsgBox nombre Next nombre Ce code affiche successivement 0. Enfin quand vous avez fini votre boucle. Vous pouvez alors avec ce mot-clé incrémenter à votre guise. sur la dernière ligne. c'est-à-dire que la variable est incrémentée (augmentée) de 1 à chaque tour de boucle. Encore plus fort ! Step fonctionne à l'envers ! On peut partir de 10 et arriver à 0 en affectant à Step la valeur de -1.openclassrooms.). Dans notre boucle.) et non par une virgule (. 4.NET Sub rebours() For n = 5 To 1 Step -1 MsgBox n Next n MsgBox "Boom !" End Sub Ce code effectue le compte à rebours à partir de 5 jusqu'à 1 avant que ça ne pète ! Cette boucle For. On peut ainsi créer un compte à rebours comme ceci : Code : VB.1. 10 parce que le pas est de 2.com . mais la signification qui nous intéresse ici est le pas comme écart entre deux valeurs. le programme recommence au début avec la valeur suivante jusqu'à ce que la valeur atteigne la valeur plafond (ici 10).Next est très pratique pour balayer les numéros de ligne ou colonne.. 6. vous pouvez aussi mettre un nombre à virgule pour aller de 0 à 1 par exemple en ajoutant à chaque fois 0. une virgule est indiquée par un point (. par défaut le pas est de 1. 8.Partie 3 : Les bases du langage VBA 151/250 de la variable. Dans VBA.NET Sub alphabet() Dim lettre(25) as String For n = 0 To 25 www. il faut dire au programme de passer à la valeur suivante par le motclé Next suivi du nom de la variable. C'est le pas à plusieurs significations : il y a le pas lorsque vous marchez. Un dernier exemple avec l'affectation à chaque entrée d'un tableau une lettre de l'alphabet : Code : VB. Le mot-clé Step En anglais. step signifie pas. Ainsi. On va alors afficher que les chiffres pairs de 0 à 10. 2. Code : VB. on peut modifier ce pas. Grâce au mot-clé Step.

on boucle le numéro de ligne grâce à la variable ligne. De ce fait.NET Sub test_tableau() For colonne = 1 To 5 For ligne = 1 To 5 MsgBox Chr(colonne+64) & ligne Next ligne Next colonne End Sub Dans la première boucle.A5. B = 66 et ainsi de suite. Il y a donc 25 boites de dialogue qui s'affichent. A3. j'espère qu'il vous a servi et que vous avez compris. une petite explication juste après : Code : VB. le code reprend au début de la boucle. avec la colonne B et refait la boucle concernant les lignes pour afficher toutes les cellules de la colonne B et ainsi de suite. Il arrive à la ligne Next colonne. La boucle For Each La boucle For Each est très semblable à la boucle que nous venons de voir. on utilise la variable colonne qui va représenter la colonne. On n'utilise pas d'indice dans cette boucle parce qu'elle parcourt automatiquement tous les éléments de la classe (aussi appelée collection). Ainsi. on ajoute 65 pour obtenir 66 et la lettre B. Cela est très pratique si vous avez besoin de rechercher un objet particulier (avec une condition à l'intérieur de la boucle) au sein de la collection pour le supprimer. Elle permet de se déplacer dans un tableau très facilement ou de parcourir une classe d'objets. on utilise la valeur 1 pour colonne. www. A4 . On ajoute 64 à la valeur de colonne pour obtenir la valeur dans le code ASCII et affiche la lettre correspondant à la colonne. Avec cette boucle. Comme notre code commence à 0. Dans une première boucle. L'objet supprimé va décaler les objets vers le haut et il y aura donc moins d'objets à parcourir. Cet exemple est terminé. dans la seconde boucle on affiche ces lettres. il faut ajouter 65 pour avoir la lettre A. on affecte à chaque entrée une lettre de l'alphabet. la boucle sur les lignes est terminée et le code continue à s'exécuter.Partie 3 : Les bases du langage VBA 152/250 lettre(n) = Chr(n+65) Next n For n = 0 To 25 MsgBox lettre(n) Next n End Sub Dans un premier temps. A2.openclassrooms. Dans le premier tour de boucle. c'est quoi Chr(n+65) ? Chr est une fonction de VBA qui permet de renvoyer la lettre qui correspond à un code numérique. c'est comme ça que l'on apprend ! Passons maintenant à une autre boucle. avec la boucle For. Ce code est le ASCII (American Standard Code of Information Interchange ou Code standard américain pour les échanges d'information). vous trouverez ici la table ASCII complète Les boucles imbriquées On peut imbriquer les boucles pour par exemple parcourir les cellules d'une feuille de calculs. Dans la deuxième boucle. Ainsi grâce à ce code chaque nombre correspond à une lettre et par exemple A = 65. Si le sujet vous passionne. On obtient donc A1. Euh. il y aura une erreur à la fin puisqu'il aura un objet non créé. Voici le code. tous les objets sont parcourus sans erreur. on crée un tableau de 26 entrées (nombre de lettres de notre alphabet). Quand n est égal à 1. La fonction Chr permet de convertir ce nombre en lettre et on affecte cette valeur à l'entrée du tableau correspondante. on va afficher tour à tour toutes les cellules de la première colonne. Faites des tests chez vous. On va alors afficher les coordonnées de chaque cellule d'un tableau de 5 lignes et 5 colonnes. Une fois que la boucle des lignes est terminée..Next. la colonne A.com .

Attention à ne pas faire de boucle infinie. On utilise la boucle For Each pour parcourir chaque feuille de la collection Worksheets (collection de feuilles d'un classeur).Wend. on va mettre un indice qui va de 1 à 10 (puisqu'on a 10 feuilles).. on va afficher dans une boite de dialogue le nom de chaque feuille de calculs.com . En revanche. On exécute alors une ligne de commande en affichant le nom de la feuille grâce à la propriété Name dans une boite de dialogue. Il signifie "jusqu'à". www. le mot-clé Do Until est utilisé. Avec la boucle For Each. soit une collection de 10 feuilles.Partie 3 : Les bases du langage VBA 153/250 Prenons un exemple pour bien comprendre. la feuille qui était en 10 se retrouve en 9 et il n'y a plus de feuille 10. ce n'est pas encore fini ! En voici une autre ici que l'on appelle While. on analyse toutes les feuilles et supprime celle que l'on veut. on parcourt toute la collection.. Elle va continuer de tourner tant qu'une condition est respectée..Name Next une_feuille End Sub Dans un premier temps. Ensuite. Voici un exemple simple. Nous avons 10 feuilles dans un classeur. très semblable à celui de la boucle Do Until. On ne peut mettre fin au code. Enfin. de ce fait.Next mais qui a la même logique. avec la boucle For. c'est-à-dire une boucle où la variable n'atteint jamais la valeur plafond ! Sinon. A ce moment. On supprime la feuille que l'on a trouvée. on incrémente manuellement la variable puis on affiche sa valeur.. on utilise un nouveau motclé pour signaler la fin de la boucle : Loop (qui signifie boucler en anglais). on créé une variable une_feuille de type Worksheet (objet feuille). on passe à la feuille suivante grâce au mot-clé Next. il n'en reste plus que 9 et les restantes se décalent pour que la collection ne soit pas de "trou". c'est à dire. Wend Les boucles.. Dans le code. Une fois que c'est fait. On va alors utiliser la boucle For Each pour parcourir les collections.NET Sub test_boucle() ma_variable = 0 Do Until ma_variable = 10 ma_variable = ma_variable + 1 MsgBox ma_variable Loop End Sub On initialise une variable à 0..openclassrooms. La ligne signifie donc : pour chaque feuille de la collection de feuilles.. La boucle s'arrête dès que la condition est fausse. la boucle ne va pas trouver de feuille puisqu'elles ont été décalées et il va y avoir une erreur. Je vous présente la syntaxe grâce à un exemple et une explication ensuite : Code : VB. Dans ce cas. une boite de dialogue apparaît à chaque fois que vous cliquez sur Ok. La boucle While. Pour connaitre la syntaxe de cette boucle. Cette boucle continue de boucler tant que la condition spécifiée est vraie. il faut utiliser le même nom de variable (ou d'indice) pour que la boucle tourne correctement. la boucle s'arrête. La boucle va continuer de tourner jusqu'à ce que l'indice atteigne la valeur de 10. Voici le code suivi d'explications : Code : VB. Une fois toute la collection parcourue.NET Sub afficher_noms() Dim une_feuille As Worksheet For Each une_feuille In Worksheets MsgBox une_feuille. jusqu'à ce que ma_variable soit égale à 10.Next. Comme dans la boucle For. La boucle Do Until Encore une nouvelle boucle qui fonctionne différemment de la boucle For.Next. On cherche une feuille que l'on va supprimer.

on a donc une variable qui commence à 1 et va jusqu'à 100. Vous aurez noté que dans le cas d'une boucle For. vous effectuez une recherche de chaîne de caractères dans les éléments d'un tableau. Voici un exemple : Code : VB. on sort de la boucle et affiche cette valeur. Il existe deux façons de résoudre un tel problème : le brute-force ou une méthode plus réfléchie et plus élégante. Il ne sortira pas de la boucle extérieure à moins que vous n'y placiez une autre instruction Exit. lorsque la valeur est trouvée. vous pouvez gaspiller un temps précieux si vous ne sortez pas de la boucle alors que vous avez trouvé l'objet de votre recherche. Le brute-force consiste à tester toutes les solutions possibles jusqu'à trouver la bonne.Next ou For Each. la valeur de l'indice (de la variable) est préservée. on ne prend pas en compte l'instruction qui la suit (la sortie) et on continu à boucler. sinon on en sort et on poursuit le code.. Ensuite on utilise le mot-clé While qui signifie "tant que" suivi d'une condition. Si. c'est Exit For dans une boucle For. Une fois la valeur atteinte on entre dans l'instruction conditionnelle et exécute le code : la sortie. Dans cette boucle une instruction conditionnelle (If) est utilisée pour comparer la valeur de l'indice et celui que l'on cherche.com . www. Dans le cas d'une boucle Do Until. Si les boucles sont imbriquées. on incrémente la variable de 1 en 1 (le pas est de 1) et on affiche à chaque fois la valeur. Enfin. il est souhaitable que la procédure sorte de la boucle plus tôt que prévu.. Dans la suite du code. le mot-clé pour en sortir est Exit Do.Partie 3 : Les bases du langage VBA 154/250 Code : VB. Si vous recherchez dans un tableau de plusieurs milliers d'éléments. cette méthode est à proscrire car les temps de calculs sur un ordinateur comme le votre ou le mien sont trop longs. votre code ne sort que de la boucle dans laquelle il se trouve. En général. il n'y a pas de raison de continuer à balayer les autres éléments du tableau une fois que vous avez trouvé ce que vous recherchez. Tant que la valeur de l'indice ne respecte pas la condition. Le choix de la technologie est libre et il se trouve qu'un exercice se prête bien au VBA mais aussi à l'utilisation de la fonction NBVAL() de Excel. par exemple. C'est-à-dire que tant que la variable est inférieure à 12 on entre dans la boucle.NET Sub test_sortie() For variable = 1 To 100 If variable = 50 Then Exit For End If Next variable MsgBox variable End Sub Le mot-clé pour sortir d'une boucle.Next. Sortie anticipée d'une boucle Dans certaines circonstances.NET Sub test_while() ma_variable = 0 While ma_variable < 12 ma_variable = ma_variable + 1 MsgBox ma_variable Wend End Sub Comme pour la boucle précédente. Dans l'exemple précédant. les données à manipuler sont des nombres gigantesques et il faut donc réfléchir à des algorithmes efficaces pour avoir un résultat en une minute maximum.. Dans le cas d'une boucle For. Il est évident que dès que les nombres dépassent les limites du raisonnable (ce qui est généralement le cas dans le Projet Euler). ici inférieur à 12.openclassrooms.Next. on initialise la variable à 0. Quand la boucle doit remonter on utilise le mot-clé Wend (qui signifie s'acheminer) comme on utilise Loop dans la boucle Do Until. Exercice : un problème du projet Euler sur les dates Le Projet Euler est un site qui propose depuis plus de dix ans des problèmes de maths à résoudre à l'aide de l'outil informatique. la valeur de l'indice est aussi préservée ce qui signifie que vous pouvez l'utiliser pour localiser l'endroit où votre condition était correcte.

ici. je vais simplement recopier la question : Citation : Problème 19 . les boucles vont nous servir à sauter de jours en jours. qui attend en paramètre une variable de type Date. <. qu'il vous suffit de comparer au tableau suivant pour connaître le jour.Projet Euler How many Sundays fell on the first of the month during the twentieth century (1 Jan 1901 to 31 Dec 2000)? Que l'on peut traduire par : Combien de premiers du mois sont tombés un dimanche entre le premier janvier 1901 et le 31 décembre 2000 ? La méthode brute-force ici est une solution acceptable.). Des fonctions Nous allons voir maintenant quelques fonctions de VBA pour analyser une variable de type Date. Je vous invite à prendre connaissance des informations données dans l'énoncé. si vous être matheux sur les bords. une solution informatique élégante.openclassrooms. qui met fin au calcul et renvoie le résultat . Vous pouvez néanmoins. Il faut d'abord savoir que dans Excel. si vous êtes moins maso. En effet.Partie 3 : Les bases du langage VBA 155/250 Nous allons résoudre le problème 19. Quelques éléments sur les dates en VBA Il existe un type Date tout prêt qui nous permet de manipuler des dates selon un format particulier. tous les jours de la semaine et les mois sont numérotés. vous servir de l'énoncé pour résoudre le problème sur papier ou. Retour de WeekDay Correspondance 1 Dimanche 2 Lundi 3 Mardi 4 Mercredi 5 Jeudi 6 Vendredi www. jusqu'à tomber sur l'année 2000. Bref.NET Dim maDate As Date maDate = "12/03/2000" Les opérations de comparaison que vous connaissez fonctionnent très bien sur les dates (on peut donc savoir quelle date est plus vieille qu'une autre avec nos opérateurs habituels : >. Cette fonction vous renverra un entier. etc. vous l'aurez compris.com . La seule particularité est que le jour de la semaine numéro 1 est un dimanche. Pour obtenir le numéro du jour de la semaine. Excel vous renverra la solution très rapidement (moins d'une minute) donc les conditions de participation au Projet Euler sont respectées. il nous suffit d'utiliser la fonction WeekDay(). Voyons un exemple que vous devriez comprendre sans problème : Code : VB.

celle-ci ne sera pas divulguée ici. Nous allons d'abord voir le code VBA puis ensuite la partie sur le tableur. Dans une cellule d'une autre colonne. va vous permettre de compter toutes les cellules non vides dans votre plage et donc d'obtenir la solution du problème. Correction Je vous propose une correction. mais on peut aussi tester toute la colonne) pour avoir votre solution ! Naturellement. aux premiers du www. La fonction NBVAL() de Excel. Cependant. évidement.sous Excel . On peut donc s’intéresser. Ainsi. si on y réfléchit. si on devait appliquer la méthode brute-force avec tous les calendriers de 1901 à 2000.openclassrooms. avec la déclaration ci-dessus.Select 'on sélectionne la première cellule pour y afficher le premier résultat While dateActuelle <= dateFin If WeekDay(dateActuelle) = 1 And Day(dateActuelle) = 1 Then ActiveCell.Partie 3 : Les bases du langage VBA 156/250 7 Samedi Pour connaître le jour du mois.com . il suffit d'utiliser la fonction Day(). dont vous trouverez le guide d'utilisation à la fin de cette sous-partie de l'annexe des fonctions. ce n'est pas du jeu sinon ! Critique Cette méthode .est rapide et fonctionne. votre colonne A est remplie de dates .NET Sub probleme19 () Dim dateFin As Date. et non tous les jours. on regarderait uniquement les premiers du mois. dans le code VBA. qui attend en paramètre une variable de type Date. A vous de jouer ! Entre les boucles et ces quelques éléments ci-dessus. 0).Value = dateActuelle ' on écrit le résultat dans la cellule active ActiveCell. l'algorithme brute-force utilisé est assez mauvais.Offset(1. Date(maDate) renverra 12. vous avez tout pour réussir votre (premier. pour certains) exercice du Projet Euler ! Je vous recommande d'afficher chaque résultat qui correspond dans une cellule. Code : VB. dans la vie courante. chaque résultat les uns en dessous des autres dans une colonne (la colonne A par exemple). il ne vous reste plus qu'à rentrer la formule : = NBVAL("A1:A2000") (2000 pour être large. En effet. dateActuelle As Date dateActuelle = "01/01/1901" ' on commence au 01/01/1901 dateFin = "31/12/2000" Range("A1").Select dateActuelle = dateActuelle + 1 ' on passe au jour suivant Else dateActuelle = dateActuelle + 1 End If Wend End Sub Retournez voir votre feuille de calculs.

com . à vos tableurs ! C'est déjà terminé pour ce chapitre. Rendez-vous au chapitre suivant ! www.openclassrooms. Nous allons voir maintenant une autre manière de ne pas répéter les actions répétitives mais d'une autre manière moins monotone : les fonctions et sous-routines. Vous savez maintenant faire des boucles pour répéter des actions simples qui s'exécutent selon une condition. Si cette amélioration vous intéresse pour continuer à vous exercer.Partie 3 : Les bases du langage VBA 157/250 mois et non à tous les jours.

C'est le cas de IsNumeric par exemple. On en a déjà parlé dans le chapitre sur la POO. www.com . Si vous déclarez une fonction ou sous-routine. Le détail de cette technique va bientôt venir. donc pas de soucis pour ça. VBA inscrit la ligne de fin de code automatiquement. Pour exécuter ce code. Une grande partie des fonctions Excel sont dans VBA. On a déjà utilisé des fonctions dans ce cours. vous me croyez ? Il va bien falloir Un module représente la feuille dans lequel vous écrivez votre code depuis le début. Une sous-routine permet d'exécuter du code mais ne renvoie aucune valeur alors que la fonction renvoie une valeur. Les fonctions créées dans VBA peuvent aussi être appelées dans les cellules directement comme on appelle la fonction SOMME. aller sur insertion et cliquer sur Module. Pour ajouter un module. On va alors affecter les macros à des Contrôles. l'image illustre juste les fonctions. On reviendra sur ce type de code plus tard. il s'agira donc de les utiliser et non de les coder. ce n'est pas si compliqué . fonctions et sous-routines Nous avons commencé à coder avec les variables et la programmation orientée objet. Vous avez donc deux dossiers. fonctions et sous-routines sont indispensables aux applications. Maintenant on va continuer pour toujours améliorer nos programmes et permettre d'avoir une application digne de ce nom. Une sous routine se déclare à l'aide Sub et se termine par End Sub. C'est en faisant qu'on apprend et l'exemple est plus explicatif que du texte non ? Alors nous allons arrêter l'introduction et passer au vif du sujet ! (Re)présentation Les modules Nous allons commencer en présentant ce qu'est un module. Et si je vous dis que vous le savez déjà. Ne vous fiez pas aux apparences. Beaucoup de fonctions sont déjà existantes en VBA. Les procédures codées peuvent aussi être exécutées en faisant appel à elle par le biais d'une autre procédure. Elles sont très semblables mais en fait différentes. Ça c'est top. C'est dans celui-ci qu'on va écrire le code.Partie 3 : Les bases du langage VBA 158/250 Modules. Il existe d'un coté les sous-routines. on a vu que l'on peut utiliser la touche F5. il suffit de faire un clic droit dans l'explorateur. Ils sont rattachés à des classeurs et le code de ces modules peut ainsi agir sur tout le classeur. Elles permettent d'alléger un programme et de le rendre plus rapide. Mais l'utilisateur de votre application ne va pas s'amuser à ouvrir Visual Basic. les objets du classeur : Microsoft Excel Objets et les modules dans le classeur Modules.openclassrooms. vous aller pouvoir créer vos propres fonctions ! Différences entre sous-routine et fonctions Vous savez qu'il y a deux types de procédures ? Non ? Et bien je vous le dis. Vous avez donc un module qui s'ajoute à l'explorateur et qui s'appelle "Module1". Les modules. de l'autre les fonctions. Vous pouvez aussi écrire du code qui est rattaché à une feuille ou au classeur en double cliquant sur les feuilles à gauche dans l'explorateur ou sur ThisWorkbook (qui est le classeur). Une fonction se déclare avec le mot clé Function et se termine par End Function.

on déclare la fonction à l'aide du mot-clé Function. Ensuite on note ce qu'effectue la fonction. nombre2) multiplier = nombre1*nombre2 End Function C'est aussi simple que ça . Nous allons illustrer ça dans la section suivante avec un exemple. Comment l'utiliser ? www. Les deux types de procédures acceptent les paramètres. Code : VB. Chaque paramètre est séparé par une virgule. Code : VB.openclassrooms. ici multiplier puis entre parenthèses les paramètres que prend la fonction. Un paramètre est une valeur que l'on envoie à une fonction ou sousroutine pour qu'elle effectue des calculs par exemple à partir de ces paramètres.NET ' On déclare une sous-routine Sub ma_routine() End Sub 'On déclare une fonction Function ma_fonction() End Function Les fonction doivent être appelées via une variable pour qu'il y ait une valeur de retour.Partie 3 : Les bases du langage VBA 159/250 Le mot clé Function s'écrie avec un "u" et non un "o". Notre première fonction Comment la créer ? Nous allons maintenant créer notre première fonction. La fonction que l'on va créer existe déjà mais on va essayer de la coder quand même. Une petite description s'impose. On multiplie deux nombres entre eux ici. Enfin on ferme la fonction avec End Function. On donne un nom à la fonction. Pour commencer. La différence entre fonction et sous-routine est assez subtile mais doit bien être comprise pour que vous n'essayer pas de retourner une valeur avec une sous-routine par exemple.NET maintenant = Now() Ce code permet de mettre la date du jour dans une variable appelée maintenant.NET Function multiplier(nombre1. Elle sera toute simple mais c'est pour que vous compreniez le principe. Je vous donne la réponse directement : Code : VB. Il s'agit de la fonction Multiplier appelée PRODUIT dans Excel. C'est le mot fonction en anglais. ici on multiplie le nombre1 et le nombre2 à l'aide de l'opérateur *. On va envoyer deux nombres à la fonction qui se charge de les multiplier et nous renvoie le résultat.com . Le premier paramètre est le premier nombre (nombre1) et le second paramètre est le second nombre (nombre2).

le résultat (12) s'affiche. En ce sens. www. lui transmettre les paramètres et afficher le résultat dans une boite de dialogue. Code : VB. Le résultat est retourné dans la variable resultat. Lancez votre macro à l'aide de la touche F5.NET Sub test() Dim variable1 As Byte. Cela est dû au fait que vous allez appeler la sous-routine à partir d'une autre procédure et lui passer une variable. En insérant la fonction dans le code. comme pour une fonction. Vous pouvez y arriver seuls mais le code suit quand même pour une correction. Créer une sous-routine On va dans un premier temps créer une sous-routine pour afficher le prénom de l'utilisateur.4) Dans une cellule. Code : VB. elle apparait dans la liste déroulante de droite au dessus de la zone de code. On va alors appeler la fonction. variable2) MsgBox resultat End Sub Notez que lorsque vous saisissez le mot multiplier et ouvrez la parenthèse. Elle s'utilise alors comme les autres fonctions. Dans Excel Retournez dans un tableau Excel et saisissez dans une cellule : =multiplier(3. dans le code lui-même. L'intérêt d'une sous-routine Nous avons vu qu'une sous-routine est différente d'une fonction. elle ne retourne rien du tout directement et elle ne peut donc pas être utilisée directement dans une feuille de calculs à la manière d'une fonction. Une fois que vous appuyez sur Entrée. On peut. Une sous-routine est un bloc de code que vous allez appeler d'où vous voulez dans votre programme.NET Sub affichage_prenom(prenom) MsgBox "Votre prénom est : " & prenom End Sub Notez que cette sous-routine possède un paramètre pour une variable appelée prenom. Elle s'ajoute alors à la liste déroulante en haut à droite. Dans VBA Vous allez créer une sous-routine classique avec le nom que vous voulez.openclassrooms. plusieurs fois peut-être pour vous éviter d'écrire plusieurs fois la même chose. Aucune donnée ne peut être retournée. variable2 As Byte variable1 = 3 variable2 = 5 resultat = multiplier(variable1. Que ce passe-t-il ? Le résultat 15 s'affiche dans la boite de dialogue. envoyer des paramètres mais ils seront utilisés dans la sous-routine en interne. vous forcez un appel à cette fonction en utilisant les paramètres 3 et 5 qui remplacent nombre1 et nombre2 dans votre fonction. Une ligne est tracée sous la sous-routine pour préciser où elle se termine. VBA affiche automatiquement le nom des paramètres attendus. Elle peut alors être utilisée dans VBA mais aussi dans Excel.Partie 3 : Les bases du langage VBA 160/250 Une fois votre fonction créée. J'ai choisi par soucis d'originalité de l'appeler test().com . le séparateur de paramètre est un point-virgule et non une simple virgule.

NET ' On utilise toujours la même sous-routine avec la variable prenom Sub test() Dim pseudo As String pseudo = "Baptiste" affichage_prenom (pseudo) Dim age As Byte age = 20 affichage_prenom (pseudo) End Sub www.NET ' Ces deux lignes font la même chose Call ma_sous_routine(parametre) ma_sous_routine(parametre) Dans la suite du cours. Code : VB. Personnellement. ' la sous-routine continue de faire la même chose. Code : VB. il permet de voir que c'est une sous-routine et qu'elle ne renvoie rien. vous pourrez par la suite complexifier vos sous-routines et procédures. je n'utiliserais pas ce mot-clé. La variable envoyée à la sousroutine ne doit pas forcément être la même que le nom de la variable utilisée dans la sous-routine. La sous-routine peut être appelée comme une fonction en affichant son nom puis les paramètres si elle en prend entre parenthèses. Mais on peut aussi utiliser le mot-clé Call. on peut très bien faire ça : Code : VB. je ne l'utilise pas. Ce sont des procédures simples pour bien comprendre.openclassrooms.Partie 3 : Les bases du langage VBA 161/250 Utiliser la sous-routine On va maintenant utiliser cette sous-routine dans une procédure.NET Sub test() ' On crée une variable prénom et on lui attribue une valeur Dim prenom As String prenom = "Baptiste" ' On utilise notre sous-routine pour afficher le prénom affichage_prenom (prenom) ' On crée une variable âge ayant pour valeur 20 Dim age As Byte age = 20 ' On réutilise la sous-routine pour montrer que malgré le code entre les deux. affichage_prenom (prenom) End Sub A noter que j'utilise toujours la variable prenom dans mon code mais ce n'est pas obligatoire.com .

par défaut. Le fait qu'une fonction ou sous-routine soit publique permet à cette procédure d'être accessible dans tous les modules de l'application. Ces fonctions privées ne peuvent être utilisées par un utilisateur dans la feuille de calcul.NET Function afficher_resultat(resultat As Integer) Il y a un avantage à déclarer des types de données : vous introduisez une discipline dans votre code car la procédure recherche un certain type d'informations. vous allez pouvoir avoir des procédures qui ont le même nom dans des modules différents et qui exécutent un code différent. il suffit de mettre le mot-clé Private devant la déclaration de fonction ou sous-routine.openclassrooms. Variant. Code : VB. Vous vous doutez que pour les procédures privées. il sont de types Variant. Optional parametre2 As Byte) Cette fonction demande un paramètre obligatoire de type Byte qui est parametre1 et un paramètre optionnel de type Byte qui www. elles feront partie de la liste des macros que l'on peut attribuer sur une feuille de calcul. Un peu plus loin. Par défaut.NET Function test(parametre1 As Byte. De cette façon. Si vous spécifiez que le paramètre est une chaîne de caractères. Si vous ne spécifiez pas de type et utilisez par conséquent le type par défaut. Lorsque vous déclarez vos procédures avec des paramètres. VBA les créées en publiques. elles sont publiques ou privées ? Jusque là. vous n'avez créé que des fonctions et sous-routines publiques.. C'est un premier pas vers des programmes lisibles..NET Private Sub sous_routine_privee() End Sub Euh mes fonctions et sous-routines que j'ai créées. Les arguments optionnels Vous pouvez rendre certains arguments optionnels en utilisant le mot-clé Optional.Partie 3 : Les bases du langage VBA 162/250 Vous voyez bien que j'envoie la variable pseudo à la sous-routine mais le code fonctionne de la même façon et affiche la même chose. que ce soit un nombre ou une chaîne de caractères. Publique ou privée ? VBA vous permet de définir vos fonctions ou sous-routines privées ou publiques à l'aide des mots-clés Private ou Public. alors votre procédure acceptera n'importe quoi. C'est le même système que pour les variables locales ou globales. Voici un exemple : Code : VB. Nous allons dans ce dernier point du chapitre aller plus loin en étudiant les types de données des arguments (ou paramètres) des fonctions et sous-routines. On peut effectivement attribuer un autre type de données à ces paramètres (les types de données ont déjà été étudiés). Code : VB. Ainsi. une erreur se produira si ce n'est pas une chaîne de caractères qui est passée en paramètre. il est plus facile de résoudre un problème en prenant chaque morceaux de code les uns après les autres.com . Les sous-routines permettent de décomposer un gros code en plusieurs portions. Cela peut avoir des conséquences fâcheuses dans votre procédure si vous attendez une chaîne de caractères et recevez un nombre ou inversement. De plus.

Elle fait le même calcul mais avec une copie. Soit on envoie la variable elle-même. Et oui on peut toujours aller plus loin ! Dans ce dernier point. vous souhaitez faire des calculs avec ce nombre mais pas forcement modifier ce nombre.com . Dans un second temps. Étant donné que la variable est passée grâce à la référence. la variable est modifiée même dans la procédure qui appelle la sous-routine ou la fonction.. Encore plus loin. on va se rendre compte qu'on peut envoyer à une fonction une variable de deux façon différentes.NET ' Passe la référence en argument. la variable est modifiée dans la sous-routine mais aussi dans la procédure qui appelait la sous-routine et donc on affiche le double de le valeur de départ. Dans ce cas. Par défaut. Un paramètre optionnel doit être énoncé APRÈS les paramètres obligatoires. on applique la deuxième sous-routine. De ce fait. Dans celle-ci. la valeur réelle de la variable n'est pas modifiée. De ce fait. on applique à notre variable la première procédure qui multiplie par 2 la valeur. Pour envoyer une copie de cette variable. dans ce cas on envoie une copie de la variable à la fonction.. Nous allons faire un test : Code : VB. on envoie la référence de la variable (l'adresse).openclassrooms. c'est à dire 100. les arguments sont passés par référence. Si on utilise le mot-clé ByRef.Partie 3 : Les bases du langage VBA 163/250 est parametre2. la procédure qui appelait la sous-routine n'affiche pas le www. la sous-routine peut alors accéder à la vraie valeur et la modifier. on envoie une copie de la valeur (on envoie donc la valeur 100). soit une copie. Sub MaProcedure_1(ByRef x As Integer) x = x * 2 End Sub ' Passe la valeur en argument. Pourquoi envoyer une copie de la variable ? Lorsque vous envoyez une variable dans une fonction ou sous-routine. on va utiliser le mot-clé ByVal. Sub MaProcedure_2(ByVal y As Integer) y = y * 2 End Sub ' ByRef est la valeur par défaut si non spécifiée. Sub MaProcedure_3(z As Integer) z = z * 2 End Sub Sub Test() ' On utilise une variable pour la faire changer Dim nombre_a_change As Integer nombre_a_change = 50 ' On applique à notre variable la première sous-routine MaProcedure_1 nombre_a_change MsgBox nombre_a_change ' On applique à notre variable la deuxième sous-routine MaProcedure_2 nombre_a_change MsgBox nombre_a_change ' On applique à notre variable la troisième sous-routine MaProcedure_3 nombre_a_change MsgBox nombre_a_change End Sub Dans un premier temps.

c'est la copie qui a été multipliée par 2 et non la valeur réelle de la variable. c'est fini ! Euh. Le résultat affiché est donc 200. dans la troisième. pas du tutoriel. Enfin.Partie 3 : Les bases du langage VBA 164/250 double mais 100. Par défaut nous envoyons la référence et donc la vraie valeur à la sousroutine. nous en sommes encore assez loin d'ailleurs Les fonctions de ce chapitre ne sont pas très développées mais c'est en pratiquant que vous aller complexifier vos fonctions et sous-routines. Celle-ci effectue donc le même calcul (multiplication par 2) et modifie la variable de la procédure appelante. La lecture des chapitres suivants vous aidera à faire tout ce que vous voulez facilement. je parle de ce chapitre. www.com . aucun mot-clé n'est utilisé.openclassrooms. En effet. C'est bon.

nous en avons fait un usage vraiment simple en lui passant en paramètre que le message à afficher : Code : VB. [title]. nous allons aussi nous intéresser à la fonction et la méthode InputBox (oui. Stockons-le dans une variable et utilisons la syntaxe appropriée aux fonctions : Code : VB.NET MsgBox (Prompt. c'est bien la valeur de retour (stockée dans une variable) qui permettra de savoir où a cliqué l'utilisateur et d'agir en conséquence ! MsgBox() retourne un Long. Dans une MsgBox à trois boutons. il vous faut une interface. [helpfile]. c'est-à-dire un entier. D'ailleurs. parce que la fonction renvoie une valeur ? Et oui.Partie 3 : Les bases du langage VBA 165/250 Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur Maintenant que vous avez les bases du langage VBA. formulaires de saisie très complets (UserForms) qui vous permettrons de dialoguer avec l'utilisateur de votre classeur et de lui simplifier la vie. Code : VB. les boutons ? Ici.erreur). qui permet de saisir des informations. [Buttons] As VbMsgBoxStyle = vbOkOnly.interrogation . Mais l'usage de la fonction est resté simple. Dans la première partie. le style. il est temps de passer à la pratique.NET MsgBox " Je suis un Zér0 ! " Pourtant.openclassrooms. on peut perfectionner ces boîtes. Les boîtes de dialogue usuelles Cette nouvelle partie va vous montrer comment dialoguer avec l'utilisateur. Qu'allons-nous voir maintenant ? Boîtes de dialogue basiques. [context]) As VbMsgBoxResult La fonction peut prendre jusqu'à 5 paramètres. Vous pourrez ainsi les récupérer et les réutiliser pour par exemple personnaliser l'interface.com . Examinons le prototype (carte d'identité) de la fonction MsgBox afin d'en savoir plus. compléter des listes etc. c'est ambigu). Les interfaces les plus basiques sont les boîtes de dialogue usuelles. Savez-vous qu'il est possible dans une MsgBox de modifier le titre. Le As permet de préciser le type de valeur qu'il faut indiquer ou que la fonction retourne.NET Sub maBoite() Dim retour As Long retour = MsgBox ( Prompt := " Je suis un Zér0 !" ) www. Ah. en modifiant l'éventail de boutons cliquables ou encore l'icône de la fenêtre (information . De quelle manière ? En leur donnant un titre. Pour cela. qui permet de récupérer des informations saisies par l'utilisateur ! Informez avec MsgBox ! L'affichage basique de messages se fait au moyen de la fonction MsgBox. nous avons plusieurs fois affiché un message au moyen de la fonction MsgBox. c'est bien pratique. Et vous en connaissez ! Dans la première partie.

. c'est que nous utilisons des parenthèses. En effet. Non Par exemple. Par défaut. Cela signifie que si vous faîtes appel à la fonction MsgBox avec uniquement le paramètre obligatoire. il faut mettre une constante du type VbMsgBox. VBA met à votre disposition plusieurs constantes. Non. Notez que la syntaxe suivante est tout aussi correcte : Code : VB. Cette syntaxe est un peu lourde mais au final. De toutes manières. Maintenant. il n'est pas entouré de crochets. Des boutons ! Le prototype nous indique que le paramètre buttons n'est pas obligatoire. comme nous l'indique le As. Une panoplie de boutons. c'est tout bénéfique pour vous.NET retour = MsgBox ( " Je suis un Zér0 !" ) prompt est le seul paramètre obligatoire. je peux faire : Code : VB. toutes vos MsgBox auront un bouton Ok. nous indiquons le paramètre auquel nous attribuons une valeur grâce au :=. voyons le reste.com .NET www. Vous le devinez aisément. Je ne vous fait pas l'offense de détailler l'utilisation d'un bouton Ok. ce qui veut dire que par défaut.Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur 166/250 End Sub Ce qui change par rapport à nos précédentes utilisations de MsgBox.. comme à l'appel de n'importe quelle fonction. pour créer une MsgBox qui affiche " Salut ! " et qui propose comme boutons " Ok " et " Annuler ". Vous pouvez ainsi saisir les paramètres dans n'importe quel ordre sans avoir à se demander trois heures qui fait quoi . vous n'aurez pas d'erreur à l'exécution du script. De plus. le nom des constantes est bien souvent explicite . puisqu'il est entouré de crochets. que nous pouvons appeler par leur nom ou par leur valeur numérique : Nom Valeur numérique Description Ok vbOkOnly 0 vbOkCancel 1 vbYesNoCancel 3 vbYesNo 4 Ok et Annuler Oui. tout le monde devine que les MsgBox avec cet unique bouton auront une visée purement informative. VBA applique la constante vbOkOnly. A la place de buttons. Annuler Oui.openclassrooms. prompt attend une chaîne de caractères (String) et représente le message qui sera affiché dans la boîte.

question ? Tout est dans le contexte. 1) Cependant. nous saurons où a cliqué notre cobaye et donc quelles instructions exécuter ! C'est d'ailleurs ce que l'on appelle la programmation événementielle. Si nous récupérons cette valeur de retour.signal généralement émis par l'utilisateur. Nous allons faire une batterie de tests sur la variable retour grâce aux conditions. si vous ne touchez pas à votre code pendant 3 mois ou si vous travaillez à plusieurs. Bouton Constante retour Valeur numérique retour OK vbok 1 Annuler vbCancel 2 Oui vbYes 6 Non vbNo 7 Si vous connaissez un peu l'anglais. Agir en conséquence Maintenant que nous avons vu comment former vos MsgBox.com .openclassrooms. Prenons l'exemple suivant.Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur 167/250 retour = MsgBox ( Prompt := " Salut ! ". Encore une fois. on souhaite la bienvenue : If retour = vbYes Then MsgBox "Bienvenue !" www. Information.Non ": retour = MsgBox( Prompt := "Êtes-vous vraiment un Zér0 ?". afin de savoir où l'utilisateur a cliqué et donc d'agir en conséquence. les noms de constantes ne devraient vraiment pas poser problème. un nom explicite est bien souvent préférable à une valeur numérique. la valeur renvoyée par MsgBox dépend du bouton pressé par l'utilisateur. la première solution est à préférer. En effet. qui pose une question à l'utilisateur : Code : VB. il est temps de les rendre utiles pour vous . En effet. Buttons := vbYesNo ) 'Si on a cliqué sur Oui.NET retour = MsgBox (" Salut ! ". Buttons := vbOkCancel) ou encore : Code : VB. tout va se faire à coup de constantes VBA. Il s'agit d’exécuter tel ou tel bloc d'instructions en fonction du signal reçu par le programme .NET Sub questionVitale() Dim retour As Long ' on crée une MsgBox "Oui .

www. à la place de If retour = vbYes. c'est-à-dire une chaîne de caractères.NET InputBox(Prompt. on affiche un autre message moins amical :) : Else MsgBox "Ouste !" End If End Sub Naturellement. [YPos]. trouvez quelque chose à coder et développez-le ! N'oubliez pas que l'enregistreur de macros est souvent un bon début si vous bloquez. la fonction renvoie un String. Glanez des infos avec InputBox La fonction InputBox() vous permet dans un premier temps de créer une boîte de dialogue avec un champ de texte pour que l'utilisateur y saisisse quelque chose.Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur 168/250 'Sinon. on aurait très bien pu tester avec la valeur numérique associée à la constante : If retour = 6. c'est-à-dire personnaliser Excel en fonction de ses actions .openclassrooms. Voyons maintenant comment récupérer des informations saisies par l'utilisateur. Vos programmes devraient vraiment commencer à devenir intéressants désormais . [XPos]. Vous connaissez la plupart des paramètres (prompt. context). [Title]. Avant de se servir de la fonction. [Context]) As String Premièrement.com . [HelpFile]. ceci n'est qu'un exemple simple mettant en jeu conditions et MsgBox. le reste n'est pas très utile dans un premier temps. Bien entendu. Une seule chose. [Default]. examinons son prototype : Code : VB. Pas très pratique pour les calculs (on ne peut pas par exemple additionner un entier à un String) mais tous ces problèmes seront bien vites résolus . Que vous saisissiez un mot ou un nombre. title. vous connaissez désormais le principe pour engager un dialogue à l'utilisateur. Néanmoins. il sera convertit en String.

soustraction. présentées et illustrées avec des exemples concrets. N'hésitez pas à faire des recherches ici car bien souvent. Les fonctions sont rangées par catégorie. C'est ce que l'on appelle un contenu dynamique.. Pour faciliter l'utilisation de ces formules. Pour résumer. nous allons voir le groupe « Bibliothèque de fonctions » de l'onglet « Formules » : Carte d'identité de la fonction Dans cette première partie. La coloration des cellules que j'effectue dans ce cours correspond à la coloration utilisée par Excel et elle permet de mieux se repérer. des opérations logiques (comparaison de données) et d'autres que l'on découvrira au fil du tutoriel. Voici un exemple : =100+200 Grâce à cette formule. amusez-vous à modifier les valeurs des cellules en B1 et C5. L'utilisateur n'a plus qu'à fournir les paramètres des fonctions (lorsqu'elles en prennent) et Excel se charge d'effectuer les différentes opérations. Dans l'exemple précédent. Cela signifie que si je modifie les autres cellules. vous observerez que le résultat de cette addition change en A1. c'est le contenu « dynamique ». même si quelques rappels seront faits . Par exemple. Testez par vous même.openclassrooms. Puis. Qu'est-ce qu'une fonction ? Vous connaissez le rôle de la formule ? Non ? Et bien on va commencer par là. Voici un exemple : =B1+C5 Ici.. On peut donc dire que ce chapitre fait suite à celui sur les fonctions. le contenu statique affiche un résultat sans dépendre d'autres cellules alors qu'un contenu dynamique dépend d'autres cellules. Entrez dans la cellule A1 l'exemple proposé plus haut : =B1+C5. Les fonctions permettent de faire des opérations arithmétiques (addition. la fonction « MOYENNE » nous évite de faire l'addition de toutes les valeurs. c'est ce que vous entrez dans la cellule. ce qui est vrai. Une formule. multiplication. Il n'y a pas besoin de modifier la formule proposée pour que le résultat change. Durant ce chapitre. Excel dispose d'une longue liste de « FONCTIONS ». je vais vous présenter ce qu'est une fonction et aussi comment en écrire une dans Excel. Il suffit de modifier les valeurs des cellules B1 et C5 pour que le résultat change. de compter le nombre de valeurs et de www. Vous vous doutez maintenant qu'il y a un autre type de contenu. On parle alors de contenu « statique ».Partie 4 : Interagir avec l'utilisateur 169/250 Partie 5 : Annexes Les fonctions d'Excel Cette annexe vous propose un petit index non exhaustif des fonctions d'Excel. le résultat de celle-ci ne changera pas. Vous allez me dire que cette opération est simple. Certaines fonctions combinent plusieurs types d'opérations et c'est grâce à ces combinaisons qu'Excel nous facilite la tâche. Cette formule ne dépend que d'elle-même et non pas des autres cellules. division). on se casse la tête alors qu'une fonction toute prête existe déjà pour ce qu'on veut faire. on ne peut connaître le résultat de l'opération si on ne connaît pas la valeur des cellules en B1 et C5.com . Les formules sont très souvent utilisées dans un contenu dynamique. Un contenu dynamique peut dépendre de cellules statiques ou de cellules dynamiques. Excel pourra effectuer l'addition de deux nombres. il peut y avoir en B1 une valeur ou une autre formule.

=PI() Statique C'est une formule qui renvoie la valeur de PI (on l'étudiera plus tard). elle est donc dynamique. Vous comprendrez peut-être mieux en lisant la description des fonctions plus tard dans ce cours. soit dans la barre de formule. Je vous présente ici des exemples de formules entrées dans les cellules d'Excel et à côté le type de contenu : statique ou dynamique avec des explications. voici comment se présente une fonction : =NOM_DE_LA_FONCTION(PARAMETRE1. de son nom et des paramètres.openclassrooms. Première solution La première solution que nous allons présenter est l'entrée de la fonction directement dans la cellule en l'écrivant soit dans la cellule. de cette façon (exemple de la fonction « SOMME » que nous verrons plus tard) : Il faut alors connaître la fonction. Cela peut vous faciliter la tâche lorsque vous n'êtes pas sûr de l'orthographe de la fonction. vous voyez qu'une fois la fonction entrée. qu'Excel vous propose des fonctions au cours de la frappe. Il existe d'autres solutions comme l'utilisation du VBA Excel mais c'est plus complexe. elle renvoie l'heure au moment où la feuille est calculée. Ces paramètres peuvent être de différents types et le nombre de paramètres varie aussi beaucoup selon les fonctions. A noter que les illustrations et les fonctions sont tirées de la version 2007 d'Excel. il y a plusieurs solutions et je vais vous en présenter trois.) On voit donc qu'une fonction est composée du signe égal (=).com . Excel vous indique ce dont la fonction à besoin (ici des nombres ou coordonnées de cellule). exemple décrit précédemment. si vous testez. Cette valeur est toujours la même donc le contenu est statique.. aussi appelés arguments. Sur la capture. ils ne sont pas obligatoires). =MAINTENANT() Dynamique Nous étudierons cette fonction plus tard. Ce contenu est dynamique puisqu'il varie à chaque fois que la feuille est calculée.Partie 5 : Annexes 170/250 diviser la somme obtenue par le nombre de valeurs. Comment une fonction est-elle renseignée ? Pour écrire une fonction. Ce tableau présente plusieurs exemples différents pour illustrer le contenu statique et dynamique. Dans ce tutoriel. Comme dans l'exemple précédent. Vous pouvez voir. je vous présente les plus simples et les plus courantes. =10+2 Statique =B4+C5 Dynamique Idem. Pour reprendre. =10+D3 Dynamique La première valeur est statique alors que la seconde est dynamique donc la formule est dynamique... qu'elle prend en compte (s'il y en a. Ce contenu est dynamique puisqu'il dépend d'autres cellules. www. =SOMME(B1:B5) Dynamique Nous étudierons la syntaxe plus tard.PARAMETRE2. Type de contenu Formule Explication Pas besoin d'explication =10 Statique =B1 Dynamique Cette fonction dépend d'une autre cellule. elle ne dépend pas d'autres cellules. c'est la méthode la plus utilisée lorsque l'on connaît les fonctions et qu'on les utilise souvent.

un paramètre (ou donnée) obligatoire est en gras.Partie 5 : Annexes 171/250 Deuxième information sur ce qui s'affiche sur la capture d'écran. on sélectionne la fonction que l'on veut et une fenêtre s'ouvre : www. ils sont généralement séparés par des points-virgules « . Ceux optionnels sont entre crochets.com . vous devriez avoir ça : Dans le menu déroulant. ».openclassrooms. Toujours avec l'exemple de la fonction « SOMME ». Deuxième solution Par le ruban. dans l'onglet « Formules » et dans la rubrique « Bibliothèque de fonctions » puis en déroulant la liste d'une des catégories et en choisissant la fonction voulue.

cliquez sur la petite icône à droite de la fenêtre : . Troisième solution Par le ruban également. Pour sélectionner des cellules dont on ne connaît pas les coordonnées par cœur (c'est souvent le cas). il vous suffit de sélectionner la ou les cellules souhaitées pour le paramètre. dans l'onglet « Formules » et dans la rubrique « Bibliothèque de fonctions » cliquer sur « Insérer une fonction ». La formule est alors entrée dans la cellule active et peut être modifiée dans la barre de formule. Si vous ne savez pas. Il faut ensuite cliquer sur « OK ».Partie 5 : Annexes 172/250 Il suffit alors de remplir les champs. Vous revenez ainsi sur la fenêtre pour insérer la fonction. il suffit de cliquer à droite du champ ici : et une autre fenêtre (plus petite) s'ouvre : A ce moment. www.openclassrooms. Excel nous aide avec des informations en bas sur la fonction et sur le paramètre à entrer.com .

soit sélectionner la fonction dans la liste en dessous lorsqu'elle est connue. Si on ne sait pas dans quelle catégorie elle se trouve.com .openclassrooms. La fonction « SOMME » est toujours notre exemple pour cette troisième solution : www. sélectionner « Tous ».Partie 5 : Annexes 173/250 Une fenêtre s'ouvre alors : Il faut donc soit décrire la fonction et Excel vous la trouve.

S'ouvre alors la fenêtre que l'on a vu lors de la deuxième solution. Elles se trouvent ici : A partir du ruban et de l'onglet « Formules ». Les fonctions Mathématiques Dans cette première partie. de la rubrique « Bibliothèque de fonctions » et dans la catégorie « Maths et trigonométrie ».Partie 5 : Annexes 174/250 Cliquer alors sur « OK ». Vous savez maintenant comment écrire une fonction.openclassrooms. Il faut alors suivre la même procédure qu'à partir de cette fenêtre pour entrer la fonction. www. nous allons maintenant commencer avec les premières fonctions dans la deuxième partie.com . nous allons étudier les fonctions « Mathématiques » d'Excel.

» : www. sélectionner dans le menu déroulant de la catégorie : « Math & trigo.openclassrooms. de la rubrique « Bibliothèque de fonctions » et de cliquer sur « Insérer une fonction ».Partie 5 : Annexes 175/250 Ou à partir du ruban et de l'onglet « Formules ». Une fenêtre s'ouvre.com .

Il y a la base des exemples.xlsx Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette sous-partie. la formule devient très longue. Les trois fonctions qui suivent permettent d'effectuer les opérations suivantes : addition.com . Un petit tableau qui récapitule les signes utilisés pour ces opérations : Opération Opérateur Addition + Soustraction - Multiplication * Division / Dans une formule Excel. division. Cela peut paraître facile. www. soustraction. D'autres fonctions existent mais sont très simples d'utilisation. Mais lorsqu'il s'agit d'additionner 50 cellules. on peut utiliser ces opérateurs pour effectuer des calculs. à vous d'entrer les formules. mais un rappel n'est pas une perte de temps pour certains. nous allons parler des opérateurs et des priorités mathématiques. je vous propose de : Télécharger le fichier fonctions_mathematiques. INTRODUCTION Dans cette introduction. Petit rappel mathématique : les opérations de multiplication et division sont prioritaires sur les opérations d'addition et de soustraction.openclassrooms. Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté. multiplication.Partie 5 : Annexes 176/250 Je vais vous proposer des fonctions de base de la catégorie « Mathématiques et trigonométrie » qui ne sont pas forcement intuitives. C'est pourquoi les fonctions sont utiles.

) signifie "et". E3. F4 et G6.openclassrooms. Ainsi.250) Mais la plupart du temps. Pour vulgariser et bien retenir. =SOMME(E2. Si des additions doivent être effectuées avant les multiplications par exemple.com .F4. le point-virgule (. Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : www. Lorsqu'il s'agit d'une plage de cellules. Voici des exemples : Formule Résultat =10+3*5-2 23 =(10+3)*3-2 37 =(15+30)/(2+1) 15 =5*6+3 33 =(5*6)+3 33 J'espère que ça vous a rappelé de bons souvenirs et que vous connaissez maintenant ces opérations et opérateurs.) pour séparer les cellules.F4) On peut aussi additionner plusieurs cellules différentes ou même des plages de cellules. =SOMME(E2:E5) pour calculer la somme des valeurs des cellules E2. La formule effectue donc d'abord toutes les multiplications et divisions et ensuite les additions et soustractions. une addition entre parenthèses est effectuée AVANT une multiplication. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction SOMME s'écrit de la façon suivante et prend un nombre d'arguments très variable. SOMME Que permet-elle ? Elle permet l'addition de plusieurs nombres ou cellules.G6) pour calculer la somme des valeurs des cellules E2. on entre la première cellule de la plage et la dernière cellule de cette même plage séparées par deux points (:). Mais elle respecte les propriétés opératoires rappelées juste avant. il faut alors utiliser les parenthèses. E4 et E5. on ne connaît pas les nombres à additionner on utilise alors les coordonnées de cellules de cette façon : =SOMME(E2. et les deux points (:) signifient "jusqu'à". Pour plusieurs cellules on utilise le point-virgule (. =SOMME(100.Partie 5 : Annexes 177/250 Une formule est lue et exécutée de gauche à droite et effectue les opérations dans l'ordre. Des erreurs courantes viennent de ces priorités opératoires non prises en compte par l'utilisateur.

Nous allons voir maintenant un exemple plus concret. Voici ce que ça donne : Nous venons de voir une utilisation concrète de la fonction SOMME mais elle est souvent combinée à d'autres fonctions. Pour le reste.openclassrooms. il suffit de placer un signe .Partie 5 : Annexes 178/250 Dans la colonne B on a les formules entrées dans la colonne C et qui nous donnent les résultats de la capture d'écran. il n'existe pas de fonction DIFFÉRENCE dans Excel 2007. En effet. Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : Avec un exemple plus concret. Pour une différence.com . Vous savez quand même comment faire une somme de plusieurs cellules. on peut voir l'utilité de la fonction dans une facture par exemple et on peut combiner la fonction SOMME : www. ça fonctionne comme pour l'addition.devant le chiffre que l'on souhaite soustraire. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction PRODUIT s'écrit de la même façon que la fonction SOMME et fonctionne exactement de la même façon. nous allons voir combien de buts chaque joueur a marqués (résultats fictifs). PRODUIT Que permet-elle ? Elle permet de multiplier plusieurs nombres ou cellules entre eux. Dans une équipe de handball.

on ne connaît pas les nombres à diviser on utilise alors les coordonnées de cellules de cette façon : =QUOTIENT(E2.com .openclassrooms. étant donné qu'il est difficile de distribuer des quarts de bonbons. =QUOTIENT(100. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction QUOTIENT s'écrit de la façon suivante et prend deux paramètres : le diviseur et le dividende. on peut voir l'utilité de la fonction dans le calcul de la répartition des denrées par élève. il est préférable d'avoir des valeurs entières : www.F4) Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : Avec un exemple plus concret.25) Mais la plupart du temps.Partie 5 : Annexes 179/250 QUOTIENT Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer la partie entière d'une division.

com .C4) ne revient pas à écrire =B2/C4. Les voici : Description Opérateur Simplification Somme + =SOMME(B2. En effet. pour calculer la moyenne on divise le nombre de points par le nombre de coefficients pour avoir la moyenne sur 20. elle renvoie aussi la partie décimale du résultat.. MOD www. Bah ouais. Enfin. On attaque la suite avec une nouvelle fonction. obtient la moyenne de 13.C4) revient à écrire =B2+C4 Différence - =SOMME(B2. Nous pouvons prendre comme exemple un bulletin de notes pour regrouper l'addition. cette expression permet de diviser les deux nombres.71 : Voilà la partie la plus simple de ce tutoriel de terminée.C4) revient à écrire =B2*C4 Quotient / Pas de simplification =QUOTIENT(B2.openclassrooms.. mais ne renvoie pas que la partie entière.-C4) revient à écrire =B2-C4 Produit * =PRODUIT(B2.Partie 5 : Annexes 180/250 Simplifier ces fonctions Nous venons de voir trois fonctions d'Excel qui sont très souvent utilisées et peuvent être simplifiées grâce aux opérateurs numériques que nous avons vus en introduction. Dans un second temps. on obtient le nombre total de points obtenus et le nombre de coefficients total. on a juste vu les fonctions de calcul de base. la multiplication et la division. notre élève de terminale S spécialité physique-chimie (précision qui n'a aucun intérêt ). Dans notre exemple. on calcule dans un premier temps le nombre de points que rapporte chaque matière en multipliant la note par le coefficient. Pour calculer la moyenne d'un élève au bac.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction PGCD s'écrit de la même façon que la fonction SOMME. F4 et G6. on ne connaît pas les nombres à diviser on utilise alors les coordonnées de cellules de cette façon : =MOD(E2.openclassrooms.18) Mais la plupart du temps.F4. =MOD(100. Mais ici. la colonne de résultat nous donne les restes après le partage équitable des denrées.Partie 5 : Annexes 181/250 Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer le reste d'une division. =PGCD(E2. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction MOD s'écrit de la façon suivante et prend deux paramètres (comme pour la fonction QUOTIENT en fait).G6) pour calculer le PGCD des valeurs des cellules E2. www.com .F4) Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : Pour ce qui est de l'exemple plus concret. on peut reprendre la liste des denrées par enfants. PGCD Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer le plus grand dénominateur commun de plusieurs nombres ou cellules.

couper un carreau de carrelage. On utilise alors le PGCD! Petite pause Nous allons faire une pause dans les fonctions pour présenter le concept de condition utile dans .openclassrooms. Il faut aussi qu'on ait que des carreaux entiers. mais pas dans l'apprentissage ! Ce passage est très important. j'achète le journal". Pour démarrer.com . on va expliquer ce qu'est une condition. il faut un critère de comparaison.. On compare les données d'une cellule à notre critère de comparaison et Excel renvoie VRAI si la comparaison est juste sinon Excel renvoie FAUX et Excel exécute ce que vous lui avez dit de faire en fonction de ce que renvoie la comparaison. Il faut bien comprendre tout ça pour utiliser à bon escient les fonctions qui comportent des conditions. une valeur si c'est vrai et une valeur si c'est faut (qui correspond au sinon). Dans Excel. Une condition commence toujours par un SI. E3. c'est la même chose. Le plus connu des signes de www. beaucoup de fonctions et notamment dans les prochaines fonctions présentées. c'est pas facile. Une condition et donc un "si".. Donc lorsque vous prenez une pièce en main. E4 et E5. il y a un côté plat. Lorsque vous faites un puzzle. On cherche alors la taille d'un carreau (carré) de carrelage. Pour comparer des valeurs numériques ou même du texte. vous comparez les côtés de la pièce à un côté plat et vous la mettez soit dans la boîte des pièces du tour soit dans les pièces qui seront retriées par la suite. Pour faire une condition. Pour Excel.. C'est une pause dans l'étude des fonctions. Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : Vous ne voyez pas l'utilité du PGCD ? Voici un exemple : vous cherchez à couvrir une surface de 210 cm sur 135 cm avec des carreaux de carrelage. mais pas compliqué. En effet. ce critère de comparaison est soit une valeur.. on peut dire : "Si je finis de manger avant 13h.Partie 5 : Annexes 182/250 =PGCD(E2:E5) pour calculer le PGCD des valeurs des cellules E2. On a une fonction SI présentée plus en détail dans la partie sur les fonctions logiques qui fonctionne de la même façon. Il vous faut le moins de carreaux possible donc des carreaux les plus grands possible. Dans la vie courante. on utilise des signes mathématiques. On peut aussi aller plus loin en disant "Sinon. une cellule ou encore du texte. je vais regarder le journal télévisé". vous triez en premier les pièces qui font le tour pour délimiter le puzzle et aussi parce que le critère de comparaison entre les pièces est simple : sur les pièces du tour.

vous savez à quoi correspondent toutes ces comparaisons? La réponse juste en dessous. www. on entre la valeur telle quelle : A1=10.SI s'écrit de la façon suivante et prend 2 ou 3 paramètres. Par contre si on veut comparer à du texte.) A3<=A4 A3 est plus petit ou égal à A4 B7<>G9 B7 est différent de G9 L2>A1 L2 est plus grand que A1 B2=B5 B2 est égal à B5 A4>=F8 A4 est plus grand ou égal à F8 M3<D9 M3 est plus petit que D9 Pour comparer à une valeur sans passer par la cellule.. On va alors s'entraîner à faire des comparaisons avec des données : Comparaison A3<=A4 B7<>G9 L2>A1 B2=B5 A4>=F8 M3<D9 Alors. faire toutes les comparaisons possibles entre deux valeurs. Je vous donne la liste de tous les opérateurs utilisés dans Excel pour les comparaisons : Opérateur de comparaison Signification = Égal à > Supérieur à < Inférieur à >= Supérieur ou égal à <= Inférieur ou égal à <> Différent de On peut donc avec ces opérateurs de comparaison. il faut alors le mettre entre guillemets : A1="Jean". Secret (cliquez pour afficher) Comparaison Signification (Si. Si les valeurs sont égales..SI Que permet-elle ? Elle permet l'addition de plusieurs nombres ou cellules selon un critère de comparaison.com . Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction SOMME.openclassrooms. On va complexifier cette notion de condition et de comparaison au fil du cours dans les différentes fonctions.Partie 5 : Annexes 183/250 comparaison est égal à (=). alors fait ça sinon fait ci. SOMME.

[somme_plage]) Le premier paramètre est la plage. En fait si la condition est vraie. alors j'intègre la cellule C2 dans l'addition. Pour voir si vous avez compris. On va faire nos courses. Ici. La fonction répète cela pour toutes les cellules de la plage de B2 à B10.SI(plage. On fait la même chose pour toutes les lignes de www. sinon elle n'est pas prise en compte dans l'addition. On ne choisit pas ce que fait la fonction après avoir renvoyé VRAI ou FAUX. Combien d'articles vais-je avoir à la sortie du magasin ? Si le prix du savon est inférieur à 10€ alors j'achète les 2 savons (donc 2 articles).SI(E2:E8.">10". c'est l'ensemble des cellules à comparer. Enfin. on achète que les articles à moins de 10€. la valeur correspondante est prise en compte. Excel renvoie VRAI si elle est juste sinon elle renvoie FAUX et qu'Excel exécute ce qu'il faut en fonction. S'il n'est pas présent. On choisit seulement avec la fonction SI étudiée dans les fonctions logiques. Si le paramètre somme_plage est renseigné. si cette valeur est plus grande que 320. on va refaire un exemple avec un cas concret. Pour économiser. Un exemple théorique et un exemple concret Voici un exemple théorique sur des données aléatoires : Petite explication : la fonction regarde la cellule B2 et la compare au critère que nous avons entré. Le second est le critère de comparaison. ce sont les valeurs de la plage qui sont additionnées. l'instruction qui est faite par Excel après la comparaison. Ce qui nous donne pour une écriture avec des données aléatoires: =SOMME. sinon je ne prends pas en compte la cellule C2. c'est la fonction qui s'en charge seule.Partie 5 : Annexes 184/250 =SOMME.F2:F8) On vient de voir que quand il y avait une comparaison. ce sont les cellules de cette plage qui sont additionnées.critère.com . c'est la prise en compte ou non de la valeur.openclassrooms. le troisième paramètre est facultatif. c'est à ce critère que la fonction va comparer les cellules de la plage.

Je ne comprends pas tout là. Comme pour la fonction précédente. elle permet de compter le nombre d'entrées d'une liste selon des conditions. ce sont des plages de cellules.) Les paramètres sont tous les mêmes. nous aurions eu 16 articles. Soit. Voici un exemple plus concret pour expliquer (une exemple est plus parlant qu'un long discours) : =SOMMEPROD((E2:E8="Jacques")*(F2:F8="Janvier")*(G2:G8)) La première plage est comparée au critère "Jacques". la seconde au critère "Janvier" et la troisième n'a pas de critère de comparaison. comme dans l'exemple plage1 et plage2. On obtient ainsi le nombre de fois où Jacques et Janvier sont sur la même ligne. elle ne possède pas de critère de comparaison.SI. Si c'est le cas.openclassrooms. comme dans l'exemple plage3. on additionne les cellules de cette plage. S'il n'y avait pas de troisième plage. Voilà ce qu'il y a à savoir sur la fonction SOMME. On se retrouve à la sortie du magasin avec 14 articles. On peut compter le nombre de lignes où la plage1 (colonne 1) est égale à critère1 et où la plage2 (colonne 2) est égale à critère2. SOMMEPROD Que permet-elle ? Elle permet de comptabiliser des données en multipliant des matrices entre elles. Elles peuvent prendre deux formes. la fonction se contente de compter le nombre de lignes où les deux comparaisons sont vraies. Avec cette fonction on peut compter le nombre de lignes qui respectent les conditions ou alors additionner les cellules de chaque ligne. Un exemple concret Nous allons utiliser une feuille de données que je vous montre ici (et disponible dans le fichier téléchargeable) : www.com .. Alors que si nous avions tout acheté. on utilise des critères de comparaison qui varient selon le type de données dans les plages. Si on insère une troisième plage (colonne 3). alors la valeur de la troisième cellule de la ligne est prise en compte dans l'addition. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction SOMMEPROD s'écrit de la façon suivante et prend un nombre très variable d'arguments.Partie 5 : Annexes 185/250 la plage. ça reste flou pour moi.. si la première cellule est égale à "Jacques" et si la seconde cellule de la ligne est égale à "Janvier". Pour être clair.. mais aussi d'additionner des cellules d'une liste selon des conditions. Nous allons voir un exemple concret directement pour que ce soit plus facile à comprendre. =SOMMEPROD((plage1="critère1")*(plage2="critère2")*(plage3)*. La fonction va donc regarder sur la première ligne. elle est suivie d'un critère de comparaison soit..

SI) : =SOMMEPROD((A2:A31="Jean")*1) On obtient ainsi : 8. Paul. Jacques). mais elle montre qu'on n'est pas obligé d'avoir beaucoup de paramètres compliqués. la fonction a effectué le calcul suivant : 840+660+730=2230. En effet. Il suffit de multiplier par la colonne "Montant" de cette manière : =SOMMEPROD((A2:A31="Paul")*(B2:B31="Mars")*(C2:C31)) Tada ! On obtient donc 2230. Cela dit. Comment faire pour savoir le nombre de ventes de Paul au mois de Mars ? En utilisant la fonction SOMMEPROD pardi ! Pour cela il faut entrer la formule suivante : =SOMMEPROD((A2:A31="Paul")*(B2:B31="Mars")) On obtient bien 3 ! Et oui Paul a fait 3 ventes au mois de Mars.com . Il y a 4 vendeurs (Jean.Partie 5 : Annexes 186/250 Ce tableau représente les ventes de chaque vendeur d'un magasin sur les trois premiers mois de l'année. on peut la sélectionner en faisant (A1:A65535). Je vous propose d'autres exemples pour bien comprendre et voir un peu ce que l'on peut faire avec cette fonction. Maintenant on cherche à savoir combien d'argent a rapporté Paul au mois de Mars. Exemple 1 : compter le nombre de ventes réalisées par Jean (on peut aussi réaliser cette opération avec la fonction NB. Pierre. Exemple 2 : compter le nombre de ventes supérieures à 600€ au mois de Janvier : www.openclassrooms. C'est top non ? On peut faire plein de combinaisons avec cette formule ! Mais attention il y a quelques règles à respecter : Toutes les plages doivent avoir la même taille et aucune colonne ne peut être prise entièrement en entrant (A:A). Cet exemple n'est pas le meilleur pour montrer la puissance de la fonction.

Je vous laisse vous entraîner en essayant de reproduire ces tableaux. pour bien apprivoiser la fonction étudiée. on a des fonctions SOMMEPROD. Je propose. Elle est vraiment très puissante et utile pour synthétiser des tableaux comme on vient de le faire ! PI Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer la valeur de pi.Partie 5 : Annexes 187/250 =SOMMEPROD((B2:B31="Janvier")*(C2:C31>600)) On obtient ainsi : 2. demandez-moi dans les commentaires ou par MP.openclassrooms. Pour synthétiser ce tableau. www. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle s'écrit de la façon suivante mais ne demande aucun paramètre : =PI() Il faut quand même mettre les parenthèses ouvrante et fermante pour que la fonction ne plante pas. j'ai confiance en vous . on peut créer ces deux tableaux : Dans chaque cellule non grisée. Vous en êtes largement capable. de l'utiliser pour obtenir les mêmes résultats qu'avec la fonction SOMME. Pour les cellules grisées. Exemple 3 : totaliser la somme accumulée grâce à Pierre aux mois de Janvier et Mars : =SOMMEPROD((A2:A31="Pierre")*((B2:B31="Janvier")+(B2:B31="Mars"))*(C2:C31)) On obtient ainsi : 2760.com . on peut utiliser la fonction SOMME tout simplement. Nous en avons fini avec la fonction SOMMEPROD et j'espère que vous avez compris. On peut ainsi combiner les conditions pour prendre les valeurs comprises entre 200 et 600 par exemple. Si vous avez des questions.

nous avons un carré donc les deux segments sont de mêmes longueurs et 2x²=AB². le carré au centre ne me permet pas d'aller tout droit c'est une forêt de buisson. On utilise alors le fameux théorème de Pythagore qui nous dit que AB²+AC²=BC² lorsque le triangle est rectangle en A. Par contre. Ici. un nombre ou une cellule. Je dois donc calculer la distance à parcourir en prenant le chemin (trait noir). Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle ne prend qu'un paramètre. 2x étant la distance à parcourir. je dois aller du point A au point B.openclassrooms. Il faut alors résoudre cette petite équation.Partie 5 : Annexes 188/250 Un exemple d'utilisation On cherche à calculer le périmètre et l'aire de différents disques selon leur rayon : RACINE Que permet-elle ? Elle permet de calculer la racine carrée d'un nombre ou d'une cellule. Voici la réponse grâce à Excel : www. =RACINE(100) =RACINE(E2) Un exemple d'application En course d'orientation. Je connais la distance à vol d'oiseau entre ces deux points.com .

pour le fun et parce que je suis sympa. C'est très pratique au lieu de formater les cellules avec deux décimales avant de faire les calculs. Vous avez vraiment besoin d'un exemple concret pour cette fonction ? Allez.nombre_de_décimale) =ARRONDI(100.029384. Un exemple théorique et un exemple concret Pour vous montrer comment on utilise la fonction.openclassrooms. le chiffre à arrondir et le nombre de décimal à afficher.Partie 5 : Annexes 189/250 ARRONDI Que permet-elle ? Elle permet d'arrondir le résultat d'un quotient par exemple au nombre significatif que l'on veut. J'aime bien la bouffe alors encore un exemple sur des courses . On vient de voir dans l'exemple que l'on peut appliquer des valeurs négatives. On l'écrit ainsi : =ARRONDI(valeur. Vous avez sûrement deviné que ça permet d'arrondir avant la virgule et donc à la dizaine (pour -1) près ou à la centaine (pour -2) près. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle prend deux paramètres. on l'applique à des données aléatoires. De plus la répétition permet l'apprentissage donc ça ne vous fera pas de mal .2) On obtient alors la valeur 100. www. je vous en propose un.com .02.

Partie 5 : Annexes 190/250 ARRONDI. Je ne peux m'empêcher de vous proposer un exemple quand même : ALEA.INF et ARRONDI. d'arrondir avant la virgule. www.nombre_de_décimale) =ARRONDI. On ne se préoccupe plus de savoir ce qui suit la partie tronquée.SUP(valeur. =ARRONDI. Pour la fonction ARRONDI. Un nouveau nombre aléatoire est renvoyé à chaque fois que la feuille de calcul est calculée.com .ENTRE.INF on arrondit à l'inférieur alors qu'avec ARRONDI.INF(valeur.SUP on arrondit au supérieur. en utilisant les nombres négatifs. le nombre à arrondir et le nombre de décimales.nombre_de_décimale) Je ne vais pas vous en dire plus sur cette fonction puisque c'est la même chose que pour la fonction ARRONDI. elles permettent d'arrondir un chiffre selon un nombre de décimales ou. Elles prennent 2 paramètres.openclassrooms.BORNES Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer un nombre entier aléatoire qui est situé entre deux bornes spécifiées par l'utilisateur (c'est à dire vous).SUP Que permettent-elles ? Comme la fonction ARRONDI. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? De la même façon que la fonction ARRONDI.

70.-1) Vous pouvez donc adapter cet exemple.ENTRE.openclassrooms. =ALEA. la borne minimale (la valeur sera supérieure ou égale à cet argument) et la borne maximale (la valeur sera supérieure ou égale à cet argument). 20.100) Si vous entrez cette formule chez vous. vous n'aurez pas la même valeur. on a ceci : =ALEA.borne_maximale) Avec des valeurs aléatoires.com . Mais on peut aussi spécifier des cellules (lorsque l'on entre des valeurs dans les cellules au lieu de modifier la formule) comme ceci : =ALEA. On cherche à avoir 0. si vous recopiez la formule avec les mêmes bornes.BORNES(E2.Partie 5 : Annexes 191/250 Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle prend deux paramètres obligatoires. 30.BORNES(0. C'est pourquoi je ne vous donne pas ce que j'ai parce que ce n'est pas forcement la même que vous.100). 90 ou 100. 40.ENTRE. Une combinaison avec la fonction ARRONDI Pour obtenir un nombre aléatoire parmi les dizaines de 0 à 100.F2) Un exemple que vous pouvez adapter Je vous présente ici un exemple avec différentes bornes totalement aléatoires et vous n'aurez pas les mêmes valeurs que moi. Comment faire ? En combinant la fonction ARRONDI et la fonction ALEA. 60. D'ailleurs.BORNES! Voici la réponse : Secret (cliquez pour afficher) =ARRONDI(ALEA. 80.ENTRE. mais aussi combiner d'autres fonctions entre elles ! Les fonctions Logiques Dans cette seconde partie.BORNES(0.BORNES(borne_minimale. 10.ENTRE. nous allons étudier les fonctions « Logiques » d'Excel.ENTRE. 50. www. vous n'obtenez jamais le même résultat.

[valeur_si_faux]) Le premier paramètre est donc le test logique tel que : C3=126. Pour cela on utilise le double guillemets comme ceci : "".A2. Je vais vous proposer ici l'intégralité des fonctions de Logique. les critères de comparaison et les opérateurs permettant ces comparaisons. donc on n'affiche rien. une condition. En effet. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction prend un paramètre obligatoire : le test logique (c'est une autre façon d'appeler la condition). on peut également décider de ne rien rentrer si la condition n'est pas respectée par exemple.[valeur_si_vrai]. de la rubrique « Bibliothèque de fonctions » et de cliquer sur « Insérer une fonction ». ce n'est pas pour ça que c'est une grosse partie. elle affiche alors la valeur si VRAI et affiche la valeur si FAUX si la fonction renvoie FAUX. si la fonction renvoie VRAI.Partie 5 : Annexes 192/250 Ou à partir dur ruban et de l'onglet « Formules ».openclassrooms. il faudrait alors que C3 soit plus petit que 100 mais aussi plus grand que 10. Tient.B7) En ce qui concerne les deux autres paramètres (valeur_si_vrai et valeur_si_faux).com . on en a déjà parlé. =SI(G23=I8. On a vu que la fonction renvoyait VRAI ou FAUX si la condition était respectée ou non. SI Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer une valeur ou une autre selon une condition. il faut mettre. Il y a la base des exemples. Puis deux paramètres optionnels qui sont très souvent renseignés sinon la condition n'est pas très utile. on peut les renseigner entre guillemets pour du texte.xlsx Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette partie. La fonction renvoie VRAI si la condition est respectée et FAUX si elle ne l'est pas. à vous d'entrer les formules. Une fenêtre s'ouvre. Ne vous inquiétez pas. car trois fonctions ne seront pas aussi détaillées que les autres. on peut mettre une valeur de cellule. Ensuite. www. on dans la petite pause effectuée lors de la partie précédente. Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté. je vous propose de : Télécharger le fichier fonctions_logiques. entre guillemets si l'on souhaite mettre du texte. Ainsi. si l'on veut par exemple savoir si une valeur est contenue dans un intervalle (plus petit que mais aussi plus grand que). =SI(test_logique. Il n'y a pas beaucoup de fonctions dans cette catégorie. De ce fait. Une autre petite information pour terminer avant les exemples. sélectionner dans le menu déroulant « Logique ». on affiche du texte qui n'a aucun caractère. on a étudié les conditions. les valeurs si le test est bon tout d'abord puis s'il est faux.

openclassrooms. Voilà pour ce qui est des valeurs aléatoires. on peut utiliser une fonction SI dans une fonction SI de cette façon : =SI(C3<100.valeur_si_vrai. On a une liste de notes obtenues au baccalauréat par des élèves. Des exemples d'applications pour pratiquer et apprendre Dans un premier temps. On leur attribut alors une mention (premier tableau) en fonction de la note. Vous pouvez donc jouer avec pour vous les approprier. J'ai ajouté une coloration conditionnelle pour bien différencier les niveaux. Ça peut être intéressant pour alerter l'utilisateur du classeur pourquoi la valeur entrée n'est pas conforme. des données aléatoires puis dans un second temps un exemple concret. La formule de la cellule C11 est notée sous le tableau. www.valeur si C3 n'est pas plus petit que 100) Ainsi.SI(C3>10. nous allons utiliser comme depuis le début de ce cours. vous pouvez spécifier du texte selon si la valeur est trop petite ou trop grande. Je vous propose un exemple de l'utilisation de la fonction SI imbriquée.valeur si C3 n'est pas plus grand que 10).Partie 5 : Annexes 193/250 Dans ce cas.com .

.openclassrooms. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Ces deux fonctions prennent un paramètre obligatoire et peuvent en prendre plusieurs si on veut plusieurs conditions dans ces fonctions. Elle est aussi intégrée dans d'autres fonctions comme celle vues précédemment : SOMME..SI ou SOMMEPROD. ET et OU Que permettent-elles ? Ces deux fonctions permettent de faciliter l'écriture des fonctions SI lorsque vous avez plusieurs conditions à respecter. On www..) Les conditions sont en fait des tests logiques vu lors de la fonction précédente et fonctionne exactement de la même façon.. Voici la syntaxe : =ET(condition1.[condition2]. La fonction ET permet de dire que deux ou plusieurs conditions soient respectées pour que la fonction renvoie VRAI et la fonction OU permet de dire que seulement une des deux ou plusieurs conditions doivent être respectées pour que la fonction renvoie VRAI.) =OU(condition1.com .[condition2].Partie 5 : Annexes 194/250 Cette formule est lourde et on préférera l'utilisation de la fonction RECHERCHE présentée dans la catégorie Recherche et références.. Cette fonction SI très utilisée dans Excel est souvent combinée à d'autres fonctions que nous allons voir par la suite..

valeur_si_vrai. Des exemples très simples sont mentionnés pour vous aider à comprendre. mais si allez y dites-le ! Oui. une fille doit mesurer au moins 172 cm. La fonction ET exige que toutes les conditions soient vraies pour renvoyer VRAI.condition2). peser au maximum 60 kg et avoir un tour de poitrine de 85. Pour chaque ligne. Pour qu'elle soit admissible.openclassrooms. on donne ce que renvoie la condition 1 et ce que renvoie la condition 2 de la fonction puis le résultat que renvoie la fonction. on va utiliser un tableau de recrutement de mannequin. Comment on sait si la fonction ET renvoie VRAI ou FAUX ? Si tu te poses cette question.valeur_si_faux) La fonction affiche la valeur_si_vrai si la fonction ET renvoie VRAI et la valeur_si_faux si la fonction ET renvoie FAUX. Et bien on va voir toutes les possibilités avec deux conditions avec la fonction ET et deux conditions avec la fonction OU.Partie 5 : Annexes 195/250 va plutôt se pencher sur la différence entre ET et OU. alors la fonction renvoi FAUX. La fonction OU exige qu'une seule des conditions soit vraie pour renvoyer VRAI. Vous avez compris l'intérêt de ces fonctions ? Je vous vois ne pas osez. on va les utiliser en les combinant avec la fonction SI pardi ! On écrit alors : =SI(ET(condition1. C'est le même fonctionnement avec la fonction OU. Voici le résultat : www. remontes un peu la page et lis le passage On vient d'expliquer quand est-ce que la fonction ET renvoyait VRAI et quand elle renvoyait FAUX. oui.com . Vous avez compris ? Pas trop n'est-ce pas. Différents exemples d'application Pour donner un exemple de l'utilisation de la fonction ET. si une seule des conditions est fausse.

Partie 5 : Annexes

196/250

Un autre exemple très simple pour finir sur ces fonctions à propos de la fonction OU. Elle analyse si l'utilisateur est un utilisateur
Windows ou non.

SIERREUR
Que permet-elle ?
Elle permet d'afficher une valeur "par défaut" dans une cellule si le calcul initialement prévu provoque une erreur. Par exemple,
une division par 0 va afficher #DIV/0!, on va alors utiliser cette fonction pour afficher le message que l'on veut.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ?
Cette fonction ne prend que deux paramètres, mais les deux sont obligatoires. Le premier est la valeur à afficher normalement et la
seconde, la valeur à afficher en cas d'erreur de la première.
=SIERREUR(valeur;valeur_si_erreur)
Cette fonction est très simple à comprendre et permet de ne plus afficher les vilains messages d'erreur d'Excel et d'expliquer plus
explicitement les erreurs.
=SIERREUR(E2;E3)
Avec en E2, une division par 0 et en E3 le texte suivant : "Vous essayer de diviser un nombre par 0". L'utilisateur du classeur sait
alors ce qu'il doit corriger.

Un exemple
Pour une division par 0 :

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

197/250

Il existe d'autres types d'erreurs décrites ici par Etienne-02.
Nous en avons fini avec les fonctions de la catégorie Logique. Elles ne sont pas nombreuses et je ne vous ai pas présenté les
fonctions VRAI, FAUX et NON qui renvoient respectivement, VRAI, FAUX et l'inverse de la valeur logique de l'argument (VRAI
pour FAUX et FAUX pour VRAI). Pour les deux premières fonctions, il n'y a pas d'argument. Pour la dernière, elle prend comme
paramètre une valeur.
Avançons dans notre domptage des fonctions Excel avec la catégorie suivante.

Les fonctions de Recherche et Référence
Dans cette partie nous allons étudier les fonctions de la catégorie « Recherche et référence » d'Excel.

Ou à partir dur ruban et de l'onglet « Formules », de la rubrique « <italique »Bibliothèque de fonctions</italique> » et de cliquer
sur « Insérer une fonction ». Une fenêtre s'ouvre, sélectionner dans le menu déroulant des catégories : « Recherche & Matrices
».
Comme dans les autres catégories, nous centrerons notre étude sur les fonctions utiles que vous ne connaissez peut-être pas.

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

198/250

Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté, je vous propose de :

Télécharger le fichier
fonctions_recherche_et_reference.xlsx
Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette partie. Il y a la base des exemples, à vous d'entrer les formules.

COLONNE et LIGNE
Que permettent-elles ?
Nous traitons les deux fonctions en même temps, car elles ont le même rôle, mais dans un sens différent. Vous l'aurez deviné, la
fonction COLONNE dans le sens vertical et LIGNE dans le sens horizontal.
Ces fonctions permettent de renvoyer le numéro de la colonne ou celui de la ligne selon la fonction d'une cellule ou d'une plage
de cellule ou même le nom d'une plage de cellule.
C'est quoi le nom d'une plage de cellule ?

On peut nommer des plages de cellule sur Excel pour éviter d'avoir à la référencer avec les lettres et chiffres des colonnes. Ainsi,
une plage de cellule allant de la cellule A1 à la cellule C5 est appelée A1:C5. Lorsque cette plage est sélectionnée, faites un clic
droit et cliquez sur Nommer une plage....

Une fenêtre s'ouvre, il suffit de remplir le champ Nom et de cliquer sur OK.

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

199/250

Vous remarquez que, à gauche de la barre de formule, apparaît le nom de votre plage. C'est ce nom de plage que l'on peut envoyer
à la fonction COLONNE ou LIGNE pour connaître le numéro de colonne ou ligne où elle se trouve. C'est le numéro de la
première colonne ou ligne de la plage qui est renvoyé.

On va pouvoir passer au détail de ces fonctions.

Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ?
Les deux fonctions ne prennent qu'un paramètre qui n'est pas obligatoire. Si la fonction n'a pas de paramètres, elle renvoie le
numéro de ligne ou colonne de la cellule dans laquelle elle est entrée. Si elle a un paramètre, elle renvoie le numéro de ligne ou
colonne de ce paramètre (cellule, plage ou nom de plage).
=COLONNE(Ma_plage)
=COLONNE()
=LIGNE(Ma_plage)
=LIGNE()

Quelques exemples

On utilise cette fonction surtout pour des noms de plage puisque pour les autres, les coordonnées de cellule permettent de
donner ces renseignements. Par contre, nous avons des chiffres pour les colonnes et non les lettres utilisées par Excel. Il faudra
alors connaître la correspondance entre les chiffres et les lettres.

COLONNES et LIGNES
Que permettent-elles ?
Facile on vient de le voir, elles permettent de connaître l'emplacement d'une plage... Quoi c'est pas ça ?

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

200/250

Euh regarde bien, il y a un "s" à chaque fonction, elles ont donc une autre fonction. Je l'admets elles fonctionnent de la même
façon que les fonctions précédentes. Mais ces fonctions renvoient la largeur ou la hauteur d'une plage de cellule. C'est
intéressant lorsque vous n'avez pas de renseignement sur la plage, par exemple lorsque l'on dispose simplement du nom de la
plage.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ?
Elles ne prennent qu'un paramètre, mais cette fois-ci il est obligatoire sinon la fonction ne fonctionne pas.
=COLONNES(plage)
=LIGNES(plage)

Quelques exemples
En reprenant le tableau des plages précédentes, on peut connaître la largeur et la hauteur de chaque plage.

En combinant ces 4 fonctions (COLONNE, LIGNE, COLONNES, LIGNES), on peut transformer le nom de la plage en
coordonnées de cellule. Dans cet exemple on cherche alors à trouver les coordonnées de chaque plage.

Comment fais-tu ce tableau ? Je n'y comprends pas grand-chose, d'habitude, tu nous donnes les formules...

Ma générosité me perdra, mais là je vous accorde que des petites explications ne seraient pas de trop.

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

201/250

Ça ne vous suffit pas ? Je vous l'accorde, c'est encore flou. On va passer une par une les lignes de ce dernier tableau. Chaque
ligne correspond à une colonne du tableau précédent. Dans la première colonne, on cherche le numéro de la colonne de la
première cellule de la plage avec la fonction COLONNE. Dans la colonne D, on cherche grâce à la fonction RECHERCHEV
(étudiée un peu plus loin dans ce cours), la lettre correspondante à ce chiffre dans l'alphabet. Voici le tableau que l'on utilise pour
la recherche :

Je vous expliquerai cette fonction plus en détail au moment voulu. Ici vous voyez qu'on affiche une lettre au lieu d'un chiffre
grâce à la fonction. Dans la colonne suivante, on affiche le numéro de ligne de la première cellule avec la fonction LIGNE. On
obtient alors les coordonnées de la première cellule de la plage. Grâce à la fonction CONCATENER, que nous verrons plus tard,
on peut afficher les coordonnées de la cellule.
On travaille ensuite sur la plage en rapportant la largeur et la hauteur de la plage grâce aux fonctions COLONNES et LIGNES
respectivement.
Puis dans les quatre colonnes suivantes, on cherche où se termine la plage en ayant les coordonnées de la dernière cellule. Pour
le numéro de colonne, on ajoute à la position de la première cellule, la largeur de la plage. On enlève ensuite 1 puisque sinon on
additionne la largeur de la plage et le numéro de colonne donc on se décale d'une colonne en trop. On rattrape cette erreur en
faisant "-1". On utilise la même fonction RECHERCHEV pour trouver la lettre correspondante comme pour la première cellule.
Pour le numéro de ligne, on additionne le numéro de ligne de la première cellule et la hauteur de la plage et on enlève 1 pour les
mêmes raisons que la largeur. On obtient ainsi, avec la fonction CONCATENER, les coordonnées de la dernière cellule de la
plage.
Enfin dans la dernière colonne, on utilise de nouveau la fonction CONCATENER pour assembler les coordonnées de la première

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

202/250

cellule et de la dernière cellule. On obtient ainsi les coordonnées de la plage.
J'espère que ces explications vous ont aidées à comprendre malgré que vous ne connaissiez pas toutes les fonctions. Mais je
voulais vous montrer l'utilité de ces fonctions pour connaître les coordonnées d'une plage sans regarder le détail des plages.

RECHERCHEV
Que permet-elle ?
Comme on l'a vu un peu dans la description précédente, elle permet de rechercher une valeur dans un tableau, plage de cellule ou
matrice et de renvoyer une valeur associée. Elle cherche dans la première colonne et renvoie une valeur d'une des autres
colonnes sur la même ligne.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ?
Cette fonction prend plusieurs paramètres, trois obligatoires et un facultatif. Voici comment elle s'écrit :
=RECHERCHEV(valeur_cherchée;plage;numero_colonne;[valeur_proche])
La valeur cherchée peut être une valeur chiffrée, du texte (qui sera alors entre guillemets) ou une cellule (et donc la valeur
qu'elle contient). Elle doit être obligatoirement dans la première colonne sinon la cellule contenant la fonction
RECHERCHEV vous renvoie l'erreur suivante : #NOM?.
Ensuite on spécifie la plage dans laquelle on fait la recherche, soit en écrivant les coordonnées des cellules (exemple :
A1:B16) soit en spécifiant le nom de la plage (exemple : ma_plage).
Enfin, le troisième paramètre concerne le numéro de la colonne dans laquelle la fonction doit chercher la valeur à
retourner. Il est donc inutile d'indiquer la première colonne puisque c'est dans celle-ci que la recherche est faite.
En ce qui concerne le paramètre facultatif, il peut prendre que deux valeurs différentes : VRAI ou FAUX. S'il n'est pas
spécifié, il a pour valeur VRAI. Quand il vaut VRAI, la première colonne doit être dans l'ordre croissant et la fonction
recherche une valeur approximative. Quand il vaut FAUX, la fonction cherche la valeur exacte. Si la fonction ne trouve
pas la valeur exacte, elle renvoie : #N/A.

Des exemples d'applications
Un premier exemple où l'on recherche un nombre et renvoi un autre nombre. Dans cet exemple, on a un barème où sont
représentés des temps dans la colonne de gauche et la note correspondante dans la seconde colonne. Ainsi dans le tableau de
droite, on entre le temps de chaque élève en face de son nom et la fonction se charge de trouver elle-même la note
correspondante.

Ici on ne cherche pas une valeur exacte, mais dans quel intervalle se trouve notre valeur pour lui attribuer une note. Il n'y a donc

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

203/250

qu'une valeur qui change entre les différentes formules, c'est la valeur recherchée.
L'exemple suivant n'est pas très révélateur parce que nous n'avons pas beaucoup de données (je ne vais pas faire l'inventaire de
toutes les villes de France
). Mais imaginez que vous ayez une liste interminable de données. Vous pouvez, grâce à la
fonction RECHERCHEV, faire la phrase que vous voulez en entrant juste le nom de la ville dans la cellule D11 (vous pouvez
même faire une liste déroulante pour choisir la ville, je vous présente cette solution juste après).
La liste des villes doit être dans l'ordre alphabétique pour que la recherche se fasse correctement.

Nous avons défini la plage de recherche aux cellules B2:F9 que l'on a renommée villes. Nous n'avons pas pris la première colonne
en compte pour que la recherche se fasse dans la colonne Ville.
Voici les deux formules entrées dans les cellules B13 et B14 :
=CONCATENER(D11;" est une ville de ";RECHERCHEV(D11;villes;3);" habitants qui s'appellent les
";RECHERCHEV(D11;villes;5);".")
=CONCATENER("La densité est de ";RECHERCHEV(D11;villes;2);" habitant/km². Elle fait partie de la région
";RECHERCHEV(D11;villes;4);".")
Nous allons maintenant mettre une liste déroulante pour choisir la ville. Je vais, par la même occasion, vous montrer comment
faire une liste déroulante. On commence maintenant par l'explication du fonctionnement.
Lorsque l'on choisit une ville dans la liste déroulante, celle-ci est rattachée à une cellule. On peut alors chercher la ville dans
notre tableau pour avoir les informations sur la ville.
Pour insérer la liste déroulante, placer votre curseur sur la cellule D11. Puis, dans l'onglet Données, dans la rubrique Outils de
données, cliquer sur Validation des données.

Une fenêtre s'ouvre alors. Nous allons renseigner les champs et valider puis la liste sera créée. Dans la fenêtre qui s'ouvre,
l'onglet Options est présélectionné sinon faites-le. Puis dans la liste Autoriser, sélectionnez Liste.

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

204/250

Laisser les paramètres par défaut. Pour la source, sélectionner la liste des villes que vous voulez voir apparaître. Pour cela placer
le curseur dans la case Source et sélectionner les villes puis appuyer sur OK.

Vous avez maintenant une magnifique liste déroulante. Votre utilisateur ne pourra pas se planter dans l'orthographe de la ville et
faire planter sa recherche.

Vous pouvez alors sélectionner la ville que vous voulez et les informations apparaissent automatiquement. Sympa non ?
Nous en avons fini avec la fonction RECHERCHEV. Cette fonction est très utile dans l'utilisation d'Excel. Alors, entraînez-vous
et relisez ce passage si besoin.

RECHERCHEH
Que permet-elle ?
Cette fonction permet de faire exactement la même chose que la fonction RECHERCHEV mais dans l'autre sens, c'est à dire à

www.openclassrooms.com

Partie 5 : Annexes

205/250

l'horizontale.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ?
Comme je vous l'ai déjà dit, elle fonctionne exactement de la même façon que la fonction RECHERCHEV. Elle prend le même
nombre de paramètres (3 obligatoires et un facultatif). Je vous la présente ici :
=RECHERCHEH(valeur_cherchée;plage;numero_ligne;[valeur_proche])
Je vais vous présenter un exemple juste pour vous entraîner. C'est juste que le sens s'inverse, on passe de la verticale à
l'horizontale.

Un exemple
Comme pour l'exemple sur les villes, ces fonctions de recherche sont très utiles lorsque vous avez de longues listes ou alors des
listes déroulantes qui renvoient des nombres et donc vous cherchez l'élève correspondant à ce nombre.

Je ne détaille pas cette capture d'écran, les formules sont indiquées. C'est la même manipulation que la fonction précédente. La
plage A1:I6 est appelée notes.

RECHERCHE (forme vectorielle)
A noter qu'il existe deux formes de la fonction RECHERCHE l'une dite vectorielle, l'autre matricielle. La différence entre
les deux est le nombre d'arguments et le type d'argument qu'elles prennent. Nous allons donc présenter la première
fonction RECHERCHE (forme vectorielle) puis la fonction RECHERCHE (forme matricielle).

Que permet-elle ?
Elle permet de rechercher une valeur dans une colonne ou une ligne (c'est ce que l'on appelle un vecteur) et de renvoyer la valeur
correspondante contenue dans un autre vecteur (ligne ou colonne) de même taille. Les données du vecteur dans lequel la
fonction cherche doivent être triées dans l'ordre croissant.

Comment s'écrit-elle et quels paramètres ?
Cette fonction a trois paramètres obligatoires. Le premier est la valeur cherchée, le deuxième est le vecteur de recherche et le
troisième est le vecteur de résultat. On note alors la fonction ainsi :
=RECHERCHE(valeur_cherchée;vecteur_de_recherche;vecteur_de_résultat)
Souvenez-vous que le vecteur est soit une ligne soit une colonne et que les vecteurs de recherche et de résultat doivent être de
même longueur.

www.openclassrooms.com

Des exemples. Le nom des plages nous permet de bien nous repérer dans cette longue formule et la fonction RECHERCHE permet à cette formule d'être plus lisible. je vous présente la formule ensuite : On a donc utilisé l'exemple de Marseille. RECHERCHE (forme matricielle) Que permet-elle ? Elle permet de chercher une valeur dans une matrice (un tableau) et de renvoyer la valeur correspondante de la dernière ligne ou www. Nous avons donc à chaque fois la même valeur recherchée. mais c'est le vecteur de résultat qui change. Cela remplace la fonction RECHERCHEV ou RECHERCHEH et devoir connaître le numéro de colonne pour le résultat.com . un nom de plage. Il suffit de noter les noms de plage correspondant pour effectuer la recherche. La formule qui nous permet d'avoir la phrase de présentation est la suivante : Ne vous préoccupez pas de la fonction CONCATENER pour l'instant nous la verrons en temps voulu. mais en appliquant des noms de plage à chaque colonne. le même vecteur de recherche. Attardons-nous plutôt sur les fonctions RECHERCHE. encore des exemples Reprenons notre tableau sur les villes de France. Nous avons vu que la fonction RECHERCHE (forme vectorielle) est de la même utilité que les fonctions RECHERCHEV et RECHERCHEH mais dans des contextes un peu différents.openclassrooms. Plage Nom B2:B9 ville C2:C9 densité D2:D9 nombre_habitant E2:E9 région F2:F9 habitant Voici l'exemple. Dans la cellule D11 on a donc la valeur Marseille.Partie 5 : Annexes 206/250 Cette fonction est utilisée lorsque les vecteurs ne sont pas au même niveau dans le tableur ou si vous avez pour chaque vecteur. On va effectuer les mêmes recherches.

On peut alors connaître la FC à un moment précis de la marche avec la fonction RECHERCHE forme matricielle. RECHERCHEH ou RECHERCHE forme vectorielle). Elle combine donc les fonctions RECHERCHEV et RECHERCHEH mais elle ne permet de renvoyer la valeur que de la dernière colonne ou ligne. La plage est appelée FC (A2:B91). On voit donc que si la matrice a plusieurs lignes et plusieurs colonnes. Toutes les lignes ou colonnes entre les deux ne peuvent être trouvées. la matrice est donc un carré. la recherche se fait dans la première colonne (recherche verticale).com . S'il y a plus de colonnes que de lignes. Il faut alors changer de fonction (RECHERCHEV. Cette fonction est utilisée lorsque vous n'avez que deux colonnes ou deux lignes. Comme ça.Partie 5 : Annexes 207/250 colonne. On a enregistré toutes les minutes la fréquence cardiaque (FC) d'un marcheur pendant 90 minutes. les données dans le vecteur de recherche doivent être dans l'ordre croissant ou alphabétique pour que la recherche s'effectue correctement.matrice) Mais la recherche se fait dans la première ligne ou dans la première colonne ? Bonne question. S'il y a autant de lignes que de colonnes. Déjà. je vous propose un exemple qui va peut-être être abstrait pour vous. Si on utilise la fonction recherche. Un exemple Pour cet exemple. Voici les résultats que l'on peut en tirer avec la fonction RECHERCHE (forme matricielle) : www. Le premier la valeur recherchée et le second la matrice dans laquelle il faut faire la recherche. S'il y a plus de ligne que de colonne alors c'est l'inverse. elle se fera dans le sens vertical puisqu'on a beaucoup plus de lignes que de colonnes. alors la recherche se fait dans la première ligne (recherche horizontale). Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle ne prend que deux paramètres obligatoires. vous savez que la recherche se fait toujours dans le premier vecteur (colonne ou ligne). on ne peut avoir de renseignement que sur la dernière colonne ou la dernière ligne. On a donc cette syntaxe : =RECHERCHE(valeur_recherchée. vous n'avez pas à spécifier la colonne de résultat (le troisième paramètre des fonctions RECHERCHEV et RECHERCHEH). Comme pour les autres fonctions de recherche.openclassrooms. la recherche se fait dans la première colonne (recherche verticale). On a alors un tableau de deux colonnes (une pour le temps en minutes et l'autre pour la FC en battement par minute = BPM) et 90 lignes.

C'est normal puisque la plage (la ligne) n'a pas la même taille que l'autre plage (la colonne) en nombre de cellules. www. Vous vous demandez sûrement ce qu'est une matrice.Partie 5 : Annexes 208/250 TRANSPOSE Que permet-elle ? Elle permet de mettre sur une ligne des données en colonne et inversement. Nous allons l'illustrer plus tard. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction est particulière puisqu'elle prend la forme d"une matrice..openclassrooms. C'est en fait une plage de cellules spéciales qui varie sans que l'on modifie directement cette plage. Elle est utile lorsque vous avez un tableau à double entrée à faire et que les entrées verticales et horizontales sont identiques. mais ils ne sont pas entrés par le clavier. Quand on modifie la plage à transposer. on va alors sélectionner le nombre de cellules voulu à partir de B2 c'est-à-dire 20 cellules (jusqu'à la colonne U). Nous verrons cela dans les exemples. On ne va pas s'éterniser sur la définition.com . elle a la même forme qu'un tableau (un nombre de ligne et de colonne défini). Pour transposer la plage A2:A21 (donc une colonne) nous allons écrire la formule suivante dans la cellule B1 : =TRANSPOSE(A2:A21) Dans la cellule s'affiche une erreur : #VALEUR!.. {=TRANSPOSE(plage)} On voit que des crochets apparaissent. l'autre plage se modifie aussi. On a déjà utilisé le terme puisque c'est un tableau lorsque l'on regarde la matrice. Ceux-ci sont entrés par une combinaison de touches que nous allons voir. Pour la transposer.

La touche SHIFT est aussi appelée touche MAJ. Pour supprimer une matrice. Deux exemples Un exemple dans le football.Partie 5 : Annexes 209/250 Ensuite on appuie sur la touche F2. On va donc maintenant faire un exemple pour bien voir ce que ça donne.openclassrooms. Bah oui parce qu'on a rien mis dans la colonne . Si vous voulez exploiter les données ensuite. Ne pas prendre qu'une cellule sinon vous aurez un message d'erreur très difficile à enlever. Il faut alors appuyer simultanément sur CTRL+SHIFT+Entrée. on cherche à avoir un tableau qui résume les scores de l'année en Ligue 1.com . faites un copier-coller et un collage spécial en sélectionnant Valeurs dans la petite fenêtre qui s'ouvre. On entre tout d'abord la liste des équipes dans les cellules A1 à A21 comme ceci : www. Le curseur se place alors dans la cellule de la formule (la première cellule de la sélection). C'est-à-dire qu'ici. vous aurez une erreur que vous ne pouvez pas enlever. il ne faut pas modifier les cellules de B1 à U1. on obtient donc une ligne qu'avec des zéros. On peut modifier les données de la plage à transposer et par conséquent les données de la plage transposée (on va le faire dans l'exemple). sélectionner entièrement la matrice et appuyer sur supprimer. On ne peut modifier les données d'une matrice ! N'essayez pas. Voilà.

Ensuite entrer la formule suivante : =TRANSPOSE(A2:A21) Puis appuyer sur la combinaison de touches vue auparavant : Ctrl+Shift+Entrée. Sélectionner les cellules B1 à U1 puis appuyer sur F2.com . Vous obtenez alors un tableau à double entrée avec les mêmes noms d'équipes. on va alors entrer les mêmes équipes dans les cellules de B1 à U1 avec la fonction TRANSPOSE.Partie 5 : Annexes 210/250 Pour pouvoir résumer les scores.openclassrooms. www.

Les fonctions Statistiques Dans cette partie. vous pouvez les découvrir en les testant mais elles sont moins utilisées. comme je vous l'ai dit.openclassrooms. Elles se trouvent ici : A partir du ruban et de l'onglet « Formules ». de la rubrique « Bibliothèque de fonctions » et dans la catégorie « Plus de fonction » puis « Statistiques » : www. Pour un autre exemple. nous allons étudier les fonctions « Statistiques » d'Excel.com .Partie 5 : Annexes 211/250 Ensuite vous pouvez trier la liste dans l'ordre alphabétique des équipes dans la colonne A et la liste des équipes de la ligne 1 se mettra à jour toute seule. je vous laisse aller voir celui-ci qui est très bien fait. Vous pouvez aussi modifier le nom d'une équipe mais. Nous en avons fini avec les fonctions de Recherche et référence. que dans la colonne A (la plage à transposer). Il en existe d'autres.

je vous propose de : Télécharger le fichier fonctions_statistiques.Partie 5 : Annexes 212/250 Une fenêtre s'ouvre.xlsx Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette partie.KHIDEUX. à vous d'entrer les formules. Comme dans les autres catégories. Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté. MAX et MIN www. sélectionner dans le menu déroulant de la catégorie : « Statistiques ». Je décrierais que les fonctions de bases que vous serez amené à utiliser et non les fonctions complexes comme la LOI. Il y a la base des exemples.com . nous centrerons notre étude sur les fonctions utiles que vous ne connaissez peut-être pas. Dans cette catégorie. il y a beaucoup de fonctions très poussées sur les statistiques.openclassrooms.

com .Partie 5 : Annexes 213/250 Que permettent-elles ? Ces fonctions permettent de renvoyer le maximum et le minimum d'une liste de nombres. On peut donc comparer un grand nombre de valeurs. le nombre maximum et minimum de chaque paramètre du classement.) =MIN(plage1. =MAX(plage1.nombre2.plage2....) La fonction renvoie la plus petite valeur trouvée dans cette liste de valeurs... www.plage2. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Ces fonctions prennent au moins un paramètre et ce nombre peut aller jusqu'à 255 plages de cellule.nombre2.nombre1.nombre1. Un exemple théorique et un exemple concret Avec des données aléatoires on obtient ceci : On cherche dans notre exemple..openclassrooms.

=MOYENNE(plage1. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Comme pour les fonctions précédentes.nombre1. www.openclassrooms. C'est cette fonction qui permet de faire ça. Tout le monde a déjà eu des moyennes à l'école et connaît le principe. On va donc pouvoir se passer d'un exemple théorique et faire directement un exemple pratique. elle prend au minimum un paramètre et peut en prendre jusqu'à 255 paramètres.. Un exemple concret On va faire la moyenne des prix des voitures proposées par un garage.plage2..Partie 5 : Annexes 214/250 MOYENNE Que permet-elle ? Elle renvoie la moyenne d'une liste de valeurs.com .) Elle est donc très simple d'utilisation..

com .SI.[plage2]) Nous avons déjà vu ce type de fonction avec SOMME. Ce paramètre est utile si l'on veut comparer les cellules d'une colonne mais faire la moyenne de la colonne adjacente.SI(plage1. Le premier est la plage à comparée. www.condition.openclassrooms. la plage des cellules dont il faut faire la moyenne si elle diffère du premier paramètre. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction prend deux paramètres obligatoires et un facultatif. on va faire la moyenne des notes à un test de logique d'un groupe de personne en fonction de leur quotient intellectuel (QI). au lieu d'additionner des valeurs on fait leur moyenne.Partie 5 : Annexes 215/250 MOYENNE. le second la condition et le troisième. Un exemple théorique et un exemple concret Nous allons utiliser des données aléatoires pour le premier exemple puis un exemple d'application concret.SI Que permet-elle ? Elle combine la fonction MOYENNE et la fonction SI pour donner la moyenne d'une série de valeurs qui respectent une condition. Pour l'exemple concret. C'est la même chose sauf que là. =MOYENNE.

=MEDIANE(plage1.openclassrooms.nombre1. MEDIANE Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer la médiane d'une série de nombres.plage2) C'est utile pour séparer un groupe en deux de façon équitable comme nous l'avons fait à l'exemple précédent en prenant la médiane des QI qui était 140. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? C'est comme pour les autres fonctions statistiques. elle fonctionne de la même façon.Partie 5 : Annexes 216/250 Cet exemple ressemble beaucoup à celui de la fonction SOMME. Un exemple théorique et un exemple concret Un exemple avec des données aléatoires : www.com . La médiane est le centre de cette série.SI et pour cause. La répartition des valeurs de cette série de part et d'autre de la médiane est de 50% pour chaque partie. on peut lui donner jusqu'à 255 valeurs. Cela signifie qu'il y a autant de valeur sous la médiane qu'au dessus.nombre2.

En comparant les valeurs renvoyées par les fonctions MEDIANE et MOYENNE. cela signifie que la répartition des valeurs est symétrique. La fonction ECARTYPE part de l'hypothèse que la série de valeur est un échantillon de la population. Cette fonction est donc spécifique au monde des statistiques. Si ces deux valeurs sont proches. des nombres. plages de cellule au nombre de 255 maximum. Si les trois fonctions renvoient la même valeur. En statistique.Partie 5 : Annexes 217/250 La fonction MEDIANE peut être combinée à la fonction MOYENNE.com . on peut voir aussi si un des articles à un prix beaucoup plus faible ou plus élevé. On peut également rajouter la fonction MODE qui renvoie la valeur qui revient le plus souvent dans une liste. par exemple dans une classe. la dispersion des valeurs de la population entière. www. il faut utiliser la fonction ECARTYPEP qui fonctionne de la même façon. l'écart type permet d'évaluer à partir d'un échantillon aléatoire d'une population. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle prend les mêmes paramètres que les autres fonctions. on peut voir si. alors la série a une distribution symétrique. ECARTYPE Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer l'écart type d'une série de valeur. Sur une liste de produit. L'écart type mesure la dispersion des valeurs autour de la moyenne. il y a des élèves qui "tirent" la classe vers le haut ou vers le bas.openclassrooms. Pour évaluer l'écart type d'une population totale.

Enfin.... la dispersion est de plus ou moins 8.Partie 5 : Annexes 218/250 =ECARTYPE(nombre1. Elle prend deux paramètres obligatoires. c'est une fonction matricielle. Un petit schéma explicatif : www. pour la taille. la dispersion est de plus ou moins 7.com . La dernière valeur permet de définir deux intervalles : le premier avec les valeurs inférieures à cette valeur d'intervalle qui composent l'avant-dernier intervalle et le second avec les valeurs supérieures à cette valeur d'intervalles qui composent donc le dernier intervalle. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Comme la fonction TRANSPOSER.07cm.nombre3. FREQUENCE Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer la répartition des valeurs d'une série dans des intervalles définis.18 ans. les intervalles.openclassrooms. Pour ce qui est du nombre d'enfants. la dispersion est de plus ou moins 1. La première valeur représente le premier intervalle : toutes les valeurs inférieures à cette première valeur d'intervalle composent le premier intervalle.68. on peut donc affirmer statistiquement que par rapport à la moyenne d'âge. Les valeurs d'intervalles doivent être dans l'ordre croissant.) Exemple En voyant notre exemple. Les valeurs inférieures à la deuxième valeur d'intervalle composent le deuxième intervalle et ainsi de suite jusqu'à la dernière valeur.nombre2. le premier la plage des valeurs à classer et le second.

Un petit exemple sur la préférence du type de film d'une population.plage_d'intervalle) Lorsque l'on écrit la fonction dans une cellule. il n'est pas possible de modifier une cellule d'une matrice.Partie 5 : Annexes 219/250 Si on a 9 valeurs pour définir nos intervalles. Si vous voulez la supprimer. On a 6 types de films et on obtient la répartition (fréquence) selon les préférences de chacun. sélectionnez TOUTE la matrice et supprimez-la.openclassrooms. on aura alors 10 intervalles (d'où le x+1) =FREQUENCE(plage_de_valeur. il faut ensuite sélectionner verticalement une cellule de plus que le nombre de cellules qu'occupe les limites des intervalles. Attention. C'est ce que nous avons fait pour la fonction TRANSPOSE. L'exemple comme explication La première fréquence correspond au nombre de valeurs inférieures à 10. www.com . Ensuite appuyer sur F2 puis simultanément sur Ctrl+Shift+Entrée. la deuxième le nombre de valeurs inférieures à 20 et ainsi de suite jusqu'au nombre de valeurs supérieures à 90.

Pour vérifier que la fonction prend toutes les valeurs en compte.plage2) La fonction additionne le nombre de la première et de la seconde plage. On peut donner jusqu'à 255 valeurs de plages.openclassrooms. Il suffit de lui donner en paramètre la plage que l'on veut compter.com . =NB(plage1.Partie 5 : Annexes 220/250 On a mis des valeurs d'intervalle situées entre les nombres associés aux films pour être sûr d'avoir des valeurs différentes des valeurs d'intervalle. NB Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer le nombre de cellules d'une plage qui comporte un nombre. Un exemple théorique et un exemple concret Avec des données aléatoires. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction est une fonction de la catégorie des statistiques et donc fonctionne de la même façon. la somme des fréquences et la somme de la plage des valeurs à trier doivent être identiques. ça donne ça : www.

VIDE compte le nombre de cellules vides d'une plage.openclassrooms.SI fonctionne comme la fonction SOMME. Les fonctions Texte Dans cette partie. La fonction NBVAL compte les cellules non vides (donc compte les cellules contenant du texte) d'une plage alors que NB. Elles ont la même fonction : compter. Elle permet de compter les cellules selon une condition. NB.com .Partie 5 : Annexes 221/250 NBVAL et NB.VIDE Je ne vais pas décrire ses fonctions dans le détail parce qu'elles fonctionnent comme la fonction NB.SI. nous allons étudier les fonctions « Texte » d'Excel.SI La fonction NB. www.SI et la fonction MOYENNE.

je vous propose de : Télécharger le fichier fonctions_texte. à vous d'entrer les formules. je l'ai déjà utilisée dans le tutoriel car elle est très pratique pour afficher du texte. elle permet de mettre bout à bout des chaînes de caractère (du texte) pour n'en former qu'une. CONCATENER Que permet-elle ? Cette fonction. Elle permet de présenter le texte de façon lisible pour l'utilisateur. Il y a la base des exemples. vous en avez vu l'utilité. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? www. En effet. Si vous avez lu le cours jusque-là. Je vais vous proposer ici une liste non exhaustive des fonctions de la catégorie « Texte » qui sont peu connues mais qui peuvent vous êtes utiles. Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté.openclassrooms.com . sélectionner dans le menu déroulant de la catégorie : « Texte ».xlsx Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette partie.Partie 5 : Annexes 222/250 Une fenêtre s'ouvre.

on va demander à l'utilisateur de remplir un petit tableau afin de lui raconter une histoire. Si on veut aussi concaténer des cellules.. c'est parti ! Mais je sens que vous en demandez.. EXACT www. Penser à mettre des espaces à la fin ou en début de chaînes de caractères pour plus de lisibilité. =CONCATENER("Le résultat de la somme est : ".) entre chaque chaîne à concaténer. alors les guillemets sont omis. Il y a un point-virgule (.) Pour les chaînes qui comprennent du texte. mais c'est pour montrer ce que l'on peut faire avec cette fonction. il faut les mettre entre guillemets. Bon j'avoue que c'est pas adapté à chaque personne...B5) Citation : Incorrect =CONCATENER("Le résultat est :". ça dépend de ce que l'utilisateur entre dans les cellules.openclassrooms. donc Les exemples Pour l'exemple.. B5) Je ne sais pas si les exemples sont utiles puisque j'en est déjà fait auparavant. Ces espaces doivent être insérés comme du texte entre guillemet et non entre des points-virgules contenant les coordonnées d'une cellule.B12) La fonction nous permet de faire une phrase dans une seule cellule contenant le résultat d'une opération qui changera si le résultat change.[texte2].com . Citation : Correct =CONCATENER("Le résultat est : ". =CONCATENER(texte1.Partie 5 : Annexes 223/250 Cette fonction prend autant d'arguments qu'il y a de chaînes de caractères à mettre bout à bout (jusqu'à 255).

La fonction différencie les majuscules et les minuscules. Les deux paramètres obligatoires sont : le texte recherché et le texte dans lequel on fait la recherche. Cette fonction est utile lorsqu'elle est combinée à d'autres de remplacement que l'on verra plus tard.texte2) La fonction renvoie VRAI si les deux arguments sont identiques et FAUX s'ils ne le sont pas.[n°_de_départ]) Cette fonction renvoie la place du texte recherché en comptant le nombre de caractères qui le sépare du numéro de départ. c'est-à-dire du texte. la recherche commence au premier caractère (au début du texte). Les espaces comptent aussi pour un caractère. Voici des exemples Je vous présente ici des exemples simples : www. =EXACT(texte1.com . S'il n'est pas renseigné.Partie 5 : Annexes 224/250 Que permet-elle ? Elle permet de comparer 2 chaînes de caractères et dire si elles sont identiques ou non.texte_de_recherche. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? La fonction prend deux paramètres obligatoires et un facultatif. une autre chaîne de caractère (un mot par exemple). Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction prend deux paramètres obligatoires : les deux chaînes de caractères.openclassrooms. Un exemple théorique Avec des données aléatoires : CHERCHE Que permet-elle ? Elle permet de chercher dans une chaîne de caractère. La fonction ne différencie pas les majuscules et les minuscules ce qui fait que bat538 est identique que BAT538. Le paramètre facultatif est le numéro du caractère à partir duquel la recherche s'effectue. =CHERCHE(texte_cherché.

Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Ces fonctions sont décrites ensemble puisqu'elles font la même chose.[nombre_de_caractère_à_extraire]) =GAUCHE(texte. un obligatoire : la chaîne de caractère d'où on extrait les caractères et l'autre facultatif : le nombre de caractères à extraire. =DROITE(texte.openclassrooms.com . www. c'est que GAUCHE commence à gauche de la chaîne donc au début et DROITE à droite de la chaîne donc à la fin. Un exemple théorique et un exemple concret Avec des mots sans importance : Cette fonction peut être utilisée pour savoir si un nom est au pluriel ou non. la fonction extrait un seul caractère. Elles prennent deux paramètres.[nombre_de_caractère_à_extraire]) Rappelons que si le texte est mis directement il faut des guillemets mais souvent on utilise des coordonnées de cellules. S'il n'est pas renseigné. On va alors faire une condition et afficher une phrase. il ne faut pas de guillemet. La différence. Dans ce cas.Partie 5 : Annexes 225/250 DROITE et GAUCHE Que permettent-elles ? Elles permettent d'extraire les caractères du début (GAUCHE) et de fin (DROITE) de la chaîne de caractère.

ça veut dire que le mot est au pluriel et on afficher à l'aide la la fonction CONCATENER. =MAJUSCULE(texte_à_transformer) =MINUSCULE(texte_à_transformer) Cette fonction peut servir à mettre les noms de famille en majuscule lors de la concaténation par exemple. MAJUSCULE et MINUSCULE Que permettent-elles ? Elles permettent de mettre soit en majuscule soit en minuscule tous les caractères d'une cellule. On a donc une condition pour savoir si le mot est au pluriel ou pas. Un mot au pluriel prend un s ou un x donc dans la condition SI on ajoute la fonction OU (soit un s soit un x). je vous ai proposé une utilisation très basique mais vous pouvez ainsi afficher des phrases en fonction des premiers ou derniers caractères. En suite si celle-ci vaut VRAI. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Ces deux fonctions sont simples d'utilisation. une petite phrase. Des exemples pour illustrer www.com .openclassrooms.Partie 5 : Annexes 226/250 Je vais décrire un peu la formule. Voilà. elles ne prennent qu'un paramètre : le texte à transformer.

elle ne prend qu'un paramètre : le texte à transformer. Je vous rappelle qu'un nom propre prend une majuscule et le reste est en minuscule. on a fait une phrase qui prend en compte ce qu'entre l'utilisateur. En effet.openclassrooms. et ce. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Comme pour les fonctions précédentes. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? www. A chaque espace. pour tous les mots du texte. Cette fonction met donc une majuscule à la première lettre d'un mot et le reste du mot en minuscule.Partie 5 : Annexes 227/250 La fonction MINUSCULE peut être utilisée lorsque l'on a vu la fonction CONCATENER. la fonction définit un nouveau mot et mettra donc une majuscule au mot. L'utilisation de la fonction MINUSCULE aurait permis d'améliorer la présentation. NOMPROPRE Que permet-elle ? Elle permet de transformer une chaîne de caractère en un nom propre. =NOMPROPRE(texte_à_transformer) Elle est donc très simple d'utilisation aussi. Des exemples simples NBCAR Que permet-elle ? Elle permet de compter le nombre de caractères présents dans une chaîne de caractère. Il aurait très bien pu mettre des majuscules aux mots entrés.com .

Le second est le numéro du caractère où commence le remplacement.Partie 5 : Annexes 228/250 Toujours la même chose. Il en existe d'autres plus ou moins utiles selon ce dont vous avez besoin mais je pense avoir présenté les plus utiles. Pour les autres. De plus si on modifie la première colonne. Le premier est le texte dans lequel on souhaite faire le remplacement.openclassrooms. Je rappelle que les quatre paramètres sont obligatoires.nombre_de_caractère_à_remplacer. Voilà on en a fini avec les fonctions Texte. =NBCAR(texte_à_compter) Elle est souvent combinée à d'autres fonctions pour savoir où démarrer une recherche ou savoir où commencer à changer du texte. C'est ici que les autres fonctions vues précédemment seront utiles. le reste s'adapte automatiquement. vous pouvez les utiliser et vous former seuls à l'aide d'Excel.texte_de_remplacement) Des exemples d'application pour bien comprendre Je pense que l'image parle d'elle-même. On va utiliser les fonctions de Texte pour trouver les numéros de caractères. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction prend quatre paramètres obligatoires.com . =REMPLACER(texte_de_base. on ne s'amuse pas à compter. Le troisième est le nombre de caractères à remplacer. Le quatrième est le texte de remplacement. www. Des exemples Je vais vous proposer un exemple plus poussé à la fin des fonctions Texte pour comprendre l'utilité de celle-ci. elle prend comme paramètre obligatoire le texte dont il faut compter les caractères. REMPLACER Que permet-elle ? Elle permet de remplacer dans un texte un mot par un autre.numéro_caractère_début.

En effet.xlsx Ce classeur Excel contient tous les exemples utilisés dans cette partie. vous verrez d'afficher un nombre. vous l'aurez peut-être compris. Il y a la base des exemples. sélectionner dans le menu déroulant « Date & Heure ». Une fenêtre s'ouvre. elle s'affiche selon un format (Heure ou Date). je vous propose de : Télécharger le fichier fonctions_date_et_heure. Le numéro 1 correspond au 1er janvier 1900. Pour suivre avec moi cette sous-partie et vous exercer de votre côté. Excel prend pour base le 1er janvier 1900 pour faire ses calculs. Si vous lui appliquer le format Nombre ou Texte.openclassrooms. renvoie le nombre de jours passés depuis www.com . Le numéro de série.Partie 5 : Annexes 229/250 Les fonctions Date et Heure Dans cette partie. On l'appelle le numéro de série et il est utilisé par Excel pour calculer la date et l'heure. A chaque fois que l'on entre une date ou une heure dans une cellule du tableur Excel. nous allons étudier les fonctions « Date et Heure » d'Excel. INTRODUCTION Une petite introduction à ces fonctions de Date & Heure qui nous permettra de comprendre le fonctionnement de ces dates. à vous d'entrer les formules. Nous allons ici traiter des fonctions qui concernent l'horloge et donc les dates et les heures avec la notion de temps.

5. HEURE. nous allons attaquer les fonctions. Cela signifie qu'il s'est écoulé 40 352 jours depuis le 1er janvier 1900. De ce fait.ENTRE. le mois (de 1 pour janvier à 12 pour décembre). mais ne renvoie des valeurs différentes. Ces fonctions permettent d'avoir l'année. MINUTE. MAINTENANT peut aussi renvoyer la date du jour. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Toutes ces fonctions s'écrivent de la même façon et ne prennent qu'un paramètre obligatoire : le numéro de série. le jour (de 1 à 31). la minute (de 0 à 59) et la seconde (de 0 à 59) d'un numéro de série. www. l'heure. Pour les heures. le jour. Comme pour la fonction ALEA. C'est-à-dire le numéro représentant la date que l'on souhaite analyser. JOUR. Comment s'écrivent-elles et quels paramètres ? Ces fonctions ne prennent pas de paramètres et donc sont très simples d'utilisation. MINUTE.openclassrooms. enfin celui qui l'a créé. c'est parti ! AUJOURDHUI et MAINTENANT Que permettent-elles ? Ces fonctions renvoient la date du jour (AUJOURDHUI) et l'heure (MAINTENANT) au moment où la feuille est calculée. Au jour où j'écris ce tutoriel. Allez hop. A midi (12h). le numéro de série est : 40352. S'il n'y a pas de chiffre après la virgule l'heure est de 00:00:00. JOUR. pour avoir l'heure. Après avoir étudié le fonctionnement des dates. 12h correspond à 0. L'heure se met donc à jour à chaque calcul effectué dans le classeur qui contient la formule. Nous pourrons ainsi développer le fonctionnement de celles-ci. MOIS. SECONDE Que permettent-elles ? Elles permettent de renvoyer un nombre correspondant à l'année (de 1900 à 9999). mieux les comprendre et mieux les utiliser. J'ai précisé le format utilisé à côté de chaque ligne. =AUJOURDHUI() =MAINTENANT() L'application Je ne peux que proposer un exemple très simple puisque ces fonctions sont à utiliser avec les autres pour mettre à jour les classeurs automatiquement à l'ouverture de ceux-ci.BORNES. ANNEE. l'heure (de 0 à 23). il y a la moitié du temps de passé pour la journée. MOIS. la minute et la seconde d'une date.Partie 5 : Annexes 230/250 cette date. en ce 23 juin 2010. ce sont les chiffres après la virgule qui permettent de la définir. il suffit de changer le format de la cellule en Heure au lieu de Date. Ces fonctions sont les suivantes : ANNEE. On peut ainsi soustraire et additionner facilement des jours! Et si on veut des heures précises ? Alors Excel a pensé à tout.com . Nous allons maintenant nous attarder à une série de fonctions qui fonctionne de la même façon. SECONDE. les valeurs changent à chaque fois que l'on effectue un calcul dans la feuille. HEURE. le mois.

A quoi correspondent ces valeurs de type de retour ? Ce type de retour va dépendre de ce que vous utilisez comme classification des jours de la semaine. 2 ou 3. Par contre. le second prend trois valeurs différentes : 1. Avec le second type (2). Ainsi. le nombre de caractères dans une formule est moindre et c'est plus lisible.openclassrooms. lundi = 1 jusqu'à dimanche = 7. Type 1 2 3 Lundi 2 1 0 Mardi 3 2 1 Mercredi 4 3 2 Jeudi 5 4 3 Vendredi 6 5 4 www.com . Avec le premier type (1). un obligatoire le numéro de série et le second facultatif le type de retour. Enfin. Je ne reviens pas sur le premier paramètre que vous connaissez. mais vous pouvez utiliser toutes ses fonctions dans des cas plus complexes. lundi = 0 jusqu'à dimanche = 6. JOURSEM Que permet-elle ? Elle renvoie le numéro du jour de la semaine d'une date.Partie 5 : Annexes 231/250 =ANNEE(numéro_de_série) =MOIS(numéro_de_série) =JOUR(numéro_de_série) =HEURE(numéro_de_série) =MINUTE(numéro_de_série) =SECONDE(numéro_de_série) On peut tout à fait écrire dans une formule : =ANNEE(AUJOURDHUI()) par exemple pour économiser la case où serait inscrit la date du jour. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Cette fonction prend deux paramètres. Mais il peut être intéressant de réserver une case pour la fonction AUJOURDHUI() et ensuite faire référence à cette cellule sur toute la feuille. dimanche = 1 jusqu'à samedi = 7. avec le dernier type (3). Exemple d'application Je vous ai montré un exemple simple.

il est juste en dessous. le voici : Pour notre exemple plus concret. on prend des dates au hasard et on regarde quel jour de la semaine est renvoyé. Je vous laisse essayer cette méthode pour vous entraîner. on va s'amuser à savoir quel était le jour de la semaine le jour de votre naissance. vous avez la réponse.Partie 5 : Annexes 232/250 Samedi 7 6 5 Dimanche 1 7 6 Ainsi vous pouvez utiliser le type que vous voulez. Sinon. Un exemple théorique et un exemple concret Pour l'exemple théorique. on peut soit utiliser la fonction SI et mettre 6 conditions. Bah. On peut aussi l'utiliser pour comparer deux dates. ce qui nous donne une grosse formule.openclassrooms. =JOURSEM(numéro_de_série. Pour afficher le jour en toutes lettres. On peut aussi utiliser la fonction RECHERCHE avec un petit tableau dans lequel est associé à chaque chiffre le jour correspondant. www.[type_de_résultat]) Cette fonction va permettre de savoir si le jour de la date est un jour de week-end ou non ou alors un jour non travaillé par un employé. c'est le type 1 qui est utilisé. Par défaut. tu le prends où ton tableau de recherche ? Si vous avez téléchargé le fichier d'exemple. savoir si c'est le même jour ou non.com .

La fonction NO. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? www. Cependant. Extrait tiré du site Microsoft.SEMAINE Que permet-elle ? Cette fonction renvoie le numéro de la semaine (dans une année) d'un numéro de série (une date). Des exemples d'application DATE Que permet-elle ? Elle permet de renvoyer une date comme un numéro de série selon trois paramètres : l'année. Le paramètre facultatif prend la valeur 1 si on veut faire commencer une semaine au dimanche et la valeur 2 si l'on veut faire commencer une semaine au lundi. pour les années dont trois jours ou moins sont dans la première semaine de janvier.Partie 5 : Annexes 233/250 Pour vérifier votre formule. Si vous utilisez votre classeur Excel à titre personnel et si vous utilisez cette fonction pour faire des calculs entre les semaines. vous pouvez ignorer la norme européenne. la fonction NO. le mois et le jour. vous pouvez afficher la date en format Date longue.SEMAINE produit des numéros de semaines incorrects selon la norme européenne. NO.SEMAINE considère la semaine comprenant le 1er janvier comme la première semaine de l'année.com . Ainsi.openclassrooms. le numéro de série et un facultatif. selon une norme européenne. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle prend un paramètre obligatoire. la première semaine est celle dont la majorité des jours (quatre ou plus) tombent dans la nouvelle année.

Si le nombre de jours est supérieur à 1.DATE(ANNEE(C2)+1.com . grâce à la fonction DATE. Si ce n'est pas le cas.JOUR(C3)). La date du jour est égale à C2.MOIS(C3). On refait une condition SI." jour").MOIS(C3). J'ai séparé la formule en deux pour plus de faciliter. =DATE(année.DATE(ANNEE(C2) . On peut ainsi afficher des dates diverses. Je vous donne tout d'abord la formule que j'ai mise en C5. Donc on utilise la formule suivante : DATE(ANNEE(C2). on renvoie 0 (pour que la formule en C5 fonctionne). il faut savoir ce qu'il y a en D5. Citation : Cellule C5 =SI(D5>1. Comment ? Ça on va le voir tout à l'heure. on va pouvoir donner le nombre de jours qui sépare la date du jour de votre anniversaire.jour) Les exemples Dans notre second exemple. Il est alors simple de savoir le nombre www. Si c'est le cas.SI(C2<DATE(ANNEE(C2).SI(D5>0.JOUR(C3)). on regarde si la date du jour n'est pas l'anniversaire.JOUR(C3)) Dans un premier temps comme je l'ai dit. On va analyser un peu comment on fait pour trouver ça. Sinon (c'est qu'il est égal à 0). Pour connaître la date d'anniversaire."Joyeux anniversaire")) Pour commencer à comprendre. alors on affiche "Joyeux anniversaire". L'autre est en D5 et on va l'analyser juste après. Si c'est le cas.CONCATENER(D5. on met un "s" à "jours" précédé du nombre de jour. mais l'année en cours. Si D5 est supérieur à 0 (donc égal à 1).Partie 5 : Annexes 234/250 Elle prend les trois paramètres précédemment cités comme paramètres obligatoires. on ne met pas de "s" à "jour". on regarde si la date du jour est inférieure à la date d'anniversaire. Comment ? Et bien c'est simple." jours"). il reste deux solutions : soit c'est la veille il ne reste plus qu'un jour soit c'est le jour même et c'est donc votre anniversaire. Si ça n'est pas le cas.MOIS(C3).MOIS(C3).openclassrooms. Citation : Cellule D5 =SI(C2=DATE(ANNEE(C2). En D5. il faut le jour et le mois de la date de naissance. on regarde le nombre de jours qui sépare la date d'aujourd'hui de votre anniversaire.JOUR(C3))-C2)) Premièrement on compare la date du jour et la date d'anniversaire. On commence par la première condition.CONCATENER(D5.MOIS(C3).JOUR(C3))-C2. ça signifie que le prochain anniversaire de cette personne est dans la même année. On va maintenant s'attarder à ce qui est dans la cellule D5.0.mois.

J'ai utilisé comme jours fériés la liste suivante (jours_feries = G3:G12) : www. vous pouvez créer un tableau qui référence tous les jours fériés de l'année. Vous avez bien compris que si à la place de tous les D5 de la formule en C5 étaient écrits en entier. Voilà un exemple dans lequel on utilise la fonction DATE. Si la date du jour n'est pas inférieure (c'est qu'elle est supérieure). L'anniversaire de la personne est passé dans l'année en cours. on renvoie donc la valeur si faux de la condition précédente.openclassrooms.JOUR(C3)) On obtient ainsi le nombre de jours qui sépare la date d'anniversaire et le jour actuel. Il en existe bien d'autre évidemment.JOURS. c'est la date des jours fériés de la période. L'exemple Je vous propose quelque exemple simple. NB. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle prend deux paramètres obligatoires : la date de début et la date de fin. le prochain est donc l'année suivante.JOURS. il n'est pas utile de développer plus cette fonction. On va faire la différence de la date d'anniversaire de l'année suivante en ajoutant tout simplement 1 à l'année en cours. la formule serait trèèèèèèèès longue. Elle est très utile pour compter le nombre de jours travaillés dans une période donnée et ainsi connaître le temps de travail des salariés. Cette formule renvoie 0 si c'est l'anniversaire et ensuite le nombre de jour. Un paramètre facultatif peut être renseigné.OUVRES(date_début. De cette façon : DATE(ANNEE(C2)+1.OUVRES Que permet-elle ? Elle renvoie le nombre de jours ouvrés compris entre deux dates.Partie 5 : Annexes 235/250 de jours qui sépare les deux dates par une simple soustraction.com . Pour les jours fériés.date_fin.MOIS(C3). le paramètre "jours_fériés" sera renseigné grâce à ce tableau.[dates_jours_fériés]) Les dates doivent être entrées en format date avec le numéro de série. =NB. Ainsi.

openclassrooms. on cherche à quelle date je vais avoir travaillé 100 jours à partir d'aujourd'hui. =SERIE. sur le site de Miscrosoft ou sur le forum du Site du Zéro.nombre_de_jours.JOUR. La liste est évidement non exhaustive.JOUR. www. Si vous avez envie de voir une fonction apparaître dans ce glossaire. pas fâché d'avoir terminé ce petit index .com .Partie 5 : Annexes 236/250 SERIE. il suffit de le demander en commentaire ou par MP et je me chargerai de l'intégrer si elle me semble utile.OUVRE Que permet-elle ? Elle renvoie la date précédente ou suivant la date indiquée selon un nombre de jours ouvrés. Comment s'écrit-elle et quels paramètres ? Elle fonctionne un peu comme la fonction précédente avec deux paramètres obligatoires : la date de début et le nombre de jours ouvrés.[jours_féries]) Je rappelle que les dates doivent être entrées sous forme de date et non de texte. à vous de jouer en cherchant les fonctions dans Excel directement. Par exemple. Les jours fériés sont encore présents en paramètre facultatif. L'exemple de fonctionnement Ouf.OUVRE(date_début.

Nous allons aussi voir comment résoudre d'éventuelles erreurs qui peuvent survenir lors d'un travail sur des formules. Finalisation du classeur Afin de rendre vos classeurs plus heureux pour un lecteur extérieur. Bonnes pratiques Manipulation des feuilles de calcul Les feuilles de calcul peuvent être supprimées. Évitez d'écrire dans la colonne I. www. dans le première colonne et la première ligne. Bonne dans la mesure où elle va vous rendre la saisie ou encore la lecture des données plus facile. Ce chapitre est actuellement en cours de rédaction. Toutes ces actions sont disponibles par un clic-droit sur l'onglet de la feuille. se perd dans le code VBA. Faite un clic droit sur la colonne I et cliquez sur Masquer. Sous Excel.Partie 5 : Annexes 237/250 Bonnes pratiques et débogage des formules Voici une annexe au nom bien tordu et intellectuel mais pourtant. Dans ce cas. c'est vraiment essentiel pour tout utilisateur de Excel qui se respecte. et pire. chacun fait comme il le souhaite mais concédez tout de même qu'il est bête de laisser de côté toute la zone centrale. Saisie et lecture des données Évitez de commencer votre saisie dans la cellule A1. la taille des écrans permet à tous d'afficher sans avoir à faire défiler la zone de travail au moins 8 colonnes et 30 lignes. décochez la case « Quadrillage » Pour effectuer la même manipulation sous Mac. Si vous souhaitez qu'un point particulier y soit mentionné. Une bonne pratique. cliquez sur le menu « Excel » puis sur « Préférences ». c'est une bonne habitude à prendre. Plus généralement.openclassrooms. en bas à gauche de la fenêtre. dans le groupe « Afficher ». c'est une question d'esthétique. puis. Allez dans l'onglet « Affichage ».). Pourquoi ? Excel possède une zone de travail immense (des centaines de milliers de lignes etc. déplacées ou renommées. voyons comment enlever le quadrillage. pourquoi tout tasser sur les étiquettes du quadrillage ? Aérez vos plages. La lettre I se confond facilement dans les conditions. n'hésitez pas à nous contacter. Aujourd'hui. ce ne sont pas les colonnes qui manquent.com . donnez envie à quelqu'un d'y plonger son nez dedans ! Après.

Vous êtes invités à explorer ce menu par vous mêmes. il est préférable de conserver les étiquettes de colonnes lors de la descente vers les profondeurs du classeur.Partie 5 : Annexes 238/250 Une fenêtre s'ouvre : Cliquez sur Afficher et décochez selon vos envies comme ci-dessus. ou des milliers pourquoi pas). plaçons-nous dans l'hypothèse où vous possédez un classeur avec de nombreuses entrées (des centaines. Enfin. Les lignes en dessous du volet pourront être parcourues en profondeur avec la molette de votre souris ou l'ascenseur d'Excel alors que ce qu'il y a au dessus (les étiquettes de colonne par exemple.openclassrooms.com . Nous allons créer ce qu'on appelle un volet. il propose de nombreuses options qui pourraient ravir certains. mais ça www. Pour le confort du lecteur.

#VALEUR! Votre formule utilise dans son calcul une valeur que Excel ne peut pas utiliser. c'est que votre formule fait une division par 0. Voici un exemple de formule à erreur : =PROD(A2. et renvoie un message précis selon la faute commise. une cellule vide a pour valeur 0 ! #NOM? Cela signifie que vous avez tapé une fonction que Excel ne connaît pas.openclassrooms. Cliquez en maintenant le bouton juste au-dessus de la barre de défilement vertical. www.Partie 5 : Annexes 239/250 peut être aussi la date du jour) restent en place lors du défilement. mêlé de majuscules. #DIV/0! Lorsque vous rencontrez cette erreur. le curseur se transforme en une ligne épaisse. cliquez et glissez sur la barre qui sépare les deux parties et remontez tout en haut puis lâchez. Débogage des formules Tôt ou tard.E4) PROD n'est pas une fonction reconnue. Vous avez ainsi créé deux fenêtres de la même feuille de calcul et figé les valeurs dans la partie supérieure : Pour revenir à une seule fenêtre. Ou double-cliquez simplement sur la ligne. N'oubliez pas que pour Excel. de dièses (#) et de slashs (/). Glissez vers le bas puis lâchez.com . Voyons ensemble les cas d'erreurs les plus courants. Excel veut simplement vous dire que votre formule est erronée. vous vous retrouverez pris de panique car votre formule affiche un résultat étrange.

com . souvenez-vous de ces bonnes pratiques.openclassrooms.Partie 5 : Annexes 240/250 Voici l'exemple classique : Excel ne peut pas faire 2 + 3 + Salut ! Normal. La colonne se met automatiquement à la largeur minimale pour afficher le texte des cellules. soit en cliquant et en glissant vers la droite. Il faut alors élargir la colonne. Voilà. ####### Le nombre comprend trop de chiffre pour pouvoir être affiché avec cette largeur de colonne. même vous ne le pouvez pas ! Alors il renvoie une belle erreur. www. soit en double cliquant sur la même zone que le cliquer-déplacer.

Remplacer tout : en cas de correction d'une expression complète.openclassrooms. je vous propose de : Télécharger le fichier correcteur. Une liste de suggestion est alors proposée.com . je profite de cette annexe pour vous dire qu'une vérification grammaticale et linguistique est disponible sur Excel. Voyons ces actions. Ajouter au dictionnaire : en créant un nouveau mot . la première étant la meilleure (2).Partie 5 : Annexes 241/250 Corrections orthographiques Si vous avez suivi les premiers chapitres de ce cours. Mais ce n'est pas tout. il est possible d'effectuer différentes actions sur la correction (3). vous avez donc appris à vous servir de la base de votre tableur : créer un nouveau classeur. cliquez sur le bouton « Grammaire et orthographe ». il est possible de modifier toute l'expression d'un coup . même si nous ne l'avons pas vu dans le chapitre en question.xlsx Grammaire et orthographe Dans un premier temps. qui nous intéressent le plus. Modifier : accepter la correction proposée. Ignorer : ignore la correction (pour le moment) . Sélectionnez une autre suggestion et cliquez sur « Modifier » pour accepter celle en question . Ignorer tout : ignore toutes les corrections (pour le moment) . Correction automatique : il est possible de définir à Excel certains termes à remplacer lorsque vous écrivez des www. l'enregistrer et/ou l'imprimer ne devrait donc pas poser de problème. Une fenêtre s'affiche : Le premier mot à corriger est déjà sélectionné et présenté sur la fenêtre du correcteur (1). le remplir. Enfin. Vérifications grammaticales et linguistiques Les options de vérifications grammaticales et linguistiques se trouvent dans la première partie de l'onglet « Révision » : Pour vous exercer avec moi dans cette sous-partie.

aucun intérêt.. Les options de vérification Cliquez sur « Options. www. je pense. Suggérer à partir du dictionnaire principal seulement. Apparait alors une fenêtre des « Options Excel » : Il est à présent temps de regarder de plus près l'onglet de Vérification. Néanmoins. Option : affiche la fenêtre d'option de vérification (là aussi. Lors de la correction orthographique : certaines options sont cochées par défaut comme ignorer les mots en MAJUSCULE ou ceux qui contiennent des chiffres. généralement ce sont des noms propres vous appartenant. En général.openclassrooms. donc je le coche. sont compréhensibles pour tout le monde. les différentes possibilités que nous offre Excel : Options de correction automatique : il s'agit de la fameuse correction automatique.Partie 5 : Annexes 242/250 expressions (nous allons y revenir) . qui. nous allons y revenir). D'autres options ne sont pas cochées : Majuscule accentuée en français. ». Signaler les répétitions.com . Voyons donc. Inutile de revenir sur les premières actions. c'est mieux. Nous y reviendrons juste après . Et une règle pour les Allemands (qui ne me concerne donc pas personnellement ). je le fais. dans l'ordre. je voudrais revoir avec vous les options de vérification et la correction automatique.. Ignorer les chemins d'accès aux fichiers.

Malgré une liste déjà longue composée de sigles. « Cest » devait être remplacé par « C'est ». il nous suffit de le faire remplacer par « C'est ». lettre mal placée. www. Vous pouvez y ajouter les statistiques de « lisibilité » ainsi que la correction des « règles de Grammaire et style » . « Cest » est d'ores et déjà inscrit. de l'ajouter. d'abréviations bien connus ou autre erreur d'orthographe (espace mal placé. Regardez dans le cadre « Correction en cours de frappe ». de smileys. etc. Il s'agit des mots qui seront remplacés lors de la frappe. puis de valider la fenêtre (ou de faire de même pour d'autres corrections automatique) : Vous pouvez en ajouter autant que vous voulez. Ce sont toutes les choses qu'Excel corrigera (sous entendu modifiera) dès que vous les aurez tapés dans la zone de travail. etc. Généralement.com . nous allons le rajouter. Cliquez sur ce premier bouton. inutile de toucher aux différents modes proposés . Lors de la correction orthographique et grammaticale dans Excel : toutes les options de vérification. vous pouvez en rajouter.). Et c'est justement ce que nous allons faire ! Dans l'exemple de notre texte.openclassrooms. Par exemple. tiret oublié. les options par défaut sont très utiles. etc. Vous pouvez d'ailleurs en rajouter. « (c) » sera remplacé par le sigle du copyright. La correction automatique Revenons donc à cette correction automatique. Par chance. Des abréviations qui vous sont propres. Exceptions : créer des exceptions de vérification. une nouvelle fenêtre de « Correction automatique : Français (France) » apparait.Partie 5 : Annexes 243/250 De même. (e) par le sigle de l'euro.

Partie 5 : Annexes 244/250 Validez les fenêtres. Une fois la vérification du classeur effectuée.com . un petit message vous est transmis : Recherche et Dictionnaire des synonymes Recherche Vous doutez d'un mot quelle qu'en soit la raison.openclassrooms. cliquez sur « Rechercher ». Un module de recherche complémentaire s'ajoute à la zone de travail : www.

La traduction www. ce module de recherche vous donne accès à un contenu assez divers qui vous accompagnera dans vos recherches en dehors de Google.com . l'orthographe. etc. Dictionnaire des synonymes Il y a une liste déroulante.Partie 5 : Annexes 245/250 Vous pouvez alors rechercher sur Internet la définition du mot. cliquez dessus. Elle vous donne accès à d'autres listes de recherche et notamment la liste des synonymes. le sens.openclassrooms. Bref. en fonction de votre langue (nous verrons les options de langue juste après).

Voilà donc une fonctionnalité certes facultatif mais malgré tout utile dans Excel. cette fonctionnalité est sommes toute très puissante ! www. de traduire tout le classeur. S'inspirant de Word. Profitez-en.Partie 5 : Annexes 246/250 Il est possible.openclassrooms.com . un texte sélectionné ou d'afficher une mini-traduction. grâce à ce bouton.

Imprimons votre classeur Les classeurs élaborés dans Excel sont parfois faits pour être directement imprimés.com . La partie gauche de la fenêtre donne accès aux paramètres de l'impression. Même si imprimer un classeur n'est pas aussi courant que d'imprimer un document Word.openclassrooms. Il est donc intéressant de connaître cette fonction. pour mieux l'utiliser. puis cliquez sur « Imprimer ». il y a bien évidemment l'impression. et la partie droite à un aperçu avant impression : www. ses paramètres. il est très utile d'en connaitre le procédé.Partie 5 : Annexes 247/250 Utilisation du classeur Parmi les fonctionnalités utiles du tableur Excel mais pas primordiales. Allons sur la page d'impression. Rendez-vous dans le menu « Fichier.

Le second groupe permet de paramétrer l'impression de votre classeur.Partie 5 : Annexes 248/250 Comme vous pouvez le voir. le troisième groupe.com . vous donne un aperçu avant l'impression. le premier groupe de bouton permet d'imprimer le nombre d'exemplaires voulu sur l'imprimante voulue.openclassrooms. Et avant toute chose. Voyons cela plus en détails : www. le plus gros.

vous savez désormais la marche à suivre pour imprimer votre classeur.com . si vous souhaitez voir une fonctionnalité développée. Par ailleurs.Partie 5 : Annexes 249/250 Voilà. le forum du site du zéro est un bon endroit ! Accès au bon forum pour poser vos questions sur Excel & VBA . Beaucoup de chapitres vont faire leur apparition. si vous pensez que des éléments nécessitent des clarifications. Si vous bloquez dans vos tableurs. n'hésitez pas à nous contacter. Ce tutoriel n'est pas terminé. www.openclassrooms.