You are on page 1of 1

Mercredi 21 septembre 2016

12 Auto

LIBERTE

PAGE ANIMÉE PAR FARID BELGACEM

liberteauto2011@yahoo.fr

L’ÉDITION 2016 SE DÉROULERA AU CIRCUIT DE SILVERSTONE

Dernière minute
DACIA

Quatre nouveautés
attendues
au Mondial de Paris

Nissan GT Academy : trois
Algériens qualifiés en finale !
Parmi les six finalistes qui représenteront l’Afrique du Nord lors de la finale mondiale à
Silverstone, figurent Karim Teggar (Algérie), Mohamed Madaci (Algérie), Kamel Madaci (Algérie),
Hassan Mostafa (Égypte), Mohamed Waly (Égypte) et Oussama Benjellon (Maroc).

n Dacia présentera ses quatre
nouveaux modèles au Mondial
de Paris, à savoir Sandero,
Sandero Stepway, Logan et Logan
MCV. Des modèles revus en
profondeur pour répondre aux
attentes des clients Dacia, d’une
part, et une opportunité pour
cette marque de révéler sa
nouvelle face avant et une
signature lumineuse inédite,
d’autre part. Ainsi, le Salon de
Paris sera l’occasion pour Dacia
de fêter avec ses clients une
nouvelle année record en termes
de vente comme il sera
également l’opportunité de
partager avec eux les évolutions
d’une grande partie de sa
gamme encore plus attractive et
toujours au meilleur prix. Côté
design, la face avant est
redessinée et procure un
véritable air de famille sur
chacun des quatre modèles.
Bouclier, calandre et
antibrouillards affirment un peu
plus la robustesse reconnue de
ces véhicules. Les nouveaux feux
diurnes, à LED désormais, sont
plus travaillés et plus modernes.
Ils intègrent 4 blocs
rectangulaires qui forment la
nouvelle signature lumineuse
Dacia. L’arrière des Sandero,
Sandero Stepway et Logan, a
également été retravaillé dans le
même esprit. À l’intérieur, il
faudra compter sur des
changements côté équipements,
ambiance, selleries, ergonomie,
rangement etc. Notons que cette
gamme sera présentée par JeanChristophe Kugler, directeur des
opérations de la région Europe
et membre du Comité exécutif
du groupe Renault.
F. BELGACEM

l y a quelques semaines seulement, ils étaient près de 525
en Algérie (Ardis, Alger) Casablanca) et près de 977 participants au Maroc, à participer aux qualifications sur
simulateurs. C’était durant l’été dernier quand six Algériens et six Marocains se sont distingués avec les
meilleurs temps et ont ainsi rejoint
les 8 Égyptiens à Louxor pour disputer la finale régionale. Lors de cette finale, les participants se sont affrontés via des simulateurs (jeu
Grand Turismo sur Playstation) des
tests physiques, et un défi de conduite sur piste.
L’événement comprenait également
un concours de communication,
afin d’évaluer les compétences de
communication de chaque concurrent en termes de gestes, langages du
corps, expressions faciales et l’apparence générale, pour bien les préparer aux interviews avec différents
types de médias. En effet, on se rappelle que les 20 meilleurs joueurs
choisis durant les concours du Maroc, Égypte et Algérie ont été quali-

I

FOCUS

fiés pour la finale régionale, qui a eu
lieu à Louxor, en Égypte le 4 septembre. Plusieurs membres clés de
l’équipe de la GT Academy ainsi que
des champions internationaux des
éditions précédentes étaient pré-

sents pour encourager les finalistes
et juger les résultats. Ces invités
comprenaient entre autres Daniel
Whittemore, directeur de GTA International, Jon-Paul Ivey, entraîneur
de courses GTA, et le dernier vain-

queur de la GTA en Europe, Romain
Sarazin, qui a remporté le championnat international de GTA en
2015. Depuis la première édition de
la GT Academy en 2008, des millions
de joueurs se sont affrontés pour réaliser le rêve d’une vie : devenir un véritable pilote de course professionnel. En Afrique du Nord, il s’agit de
la deuxième année consécutive où
Marocains, Algériens et Égyptiens
prennent part à cette compétition.
Finalement, la chance a souri à seulement six finalistes sur les vingt
concurrents talentueux et qui se
sont qualifiés pour gagner un voyage pour rejoindre le Race Camp
tenu sur le célèbre circuit de Silverstone en Grande-Bretagne, où ils
seront en compétition avec les
meilleurs joueurs au niveau mondial
afin de tenter de réaliser leur rêve :
être le champion 2016 de la GT
Academy. Un titre qui permettra à
l’un deux de devenir peut-être un pilote de course professionnel sous les
couleurs de Nissan.
FARID BELGACEM

L’affaire du mois d’Akbou auto

Lancement à Rouiba d’un SAV multimarques
omme annoncé dans nos précédentes
éditions de Liberté-Auto, à l’occasion des
promotions dédiées à la clientèle sur la
gamme Haïma au centre commercial Carrefour
de Bab Ezzouar, Akbou Auto, le représentant de
la marque Haïma, vient d’ouvrir des ateliers pour
le service après-vente multimarques dans la localité de Rouiba, à l’est d’Alger.
En plus de ces ateliers dédiés, des magasins de
pièces de rechange et d’accessoires automobiles
ont également été inaugurés et permettront à la
clientèle d’acquérir des pièces d’origine garantie
pour plusieurs marques automobiles. Cette
affaire intervient au moment où le marché de l’automobile enregistre un déclin sans précédent et

C

met en péril des centaines d’emplois et plusieurs marques automobiles.
La démarche d’Akbou Auto
s’inscrit alors dans cette dynamique de diversifier ses activités dans le secteur de l’automobile, et ce, en attendant la
prochaine annonce (pourquoi
pas  ?) de sa volonté de développer une unité de production
et/ou de montage automobile
dans notre pays.
FARID B.

COUP DE CŒUR

RENAULT TRUCKS CRÉE UNE JOINT-VENTURE AVEC BSF SOUAKRI

enault Trucks vient
d’annoncer qu’un pacte d’actionnaires pour la
création d’une joint-venture
avec le groupe BSF Souakri a
été conclu le 25 août dernier à
Lyon, et ce, en présence de
Bruno Blin, président de Renault Trucks SAS et Abdenour Souakri, président du
groupe Souakri. En effet, cette entreprise commune vient
poser les bases d’un partenariat stratégique et investira,
dans les années à venir, en capacités industrielles et en formation. Sa création fait suite
au protocole d’accord signé à
Alger le 10 avril 2016 lors du
3e Forum de partenariat algéro-français. Du coup, cet investissement contribuera au
développement d’un outil industriel compétitif et qui per-

R

mettra la production et la
commercialisation de véhicules Renault Trucks et Volvo
Trucks. L’entrée en vigueur de
cet accord s’accompagne d’un
transfert de technologies et
d’un haut niveau de contenu
local. La société, qui s’appuiera sur le savoir-faire, l’expérience et la technologie du
groupe Volvo, entrera en activité dès ce mois de septembre 2016. Il faut souligner
que la création de cette jointventure est née de la volonté
de Renault Trucks de développer et renforcer sa présence en Algérie. Selon Bruno
Blin, président de Renault
Trucks SAS, “Renault Trucks
a une longue histoire en Algérie et le parc roulant de camions européens le plus important. Un partenaire local

fort nous permettra de consolider nos relations avec les acteurs de ce marché qui est essentiel pour Renault Trucks et
le groupe Volvo”. De son côté,
Abdenour Souakri, président
du Groupe BSF Souakri, s’est
réjoui de cette collaboration
“avec l’un des leaders mondiaux en matière de véhicules
industriels et de de pouvoir
contribuer à son développement sur le marché algérien”.
Notons, enfin, que l’entreprise sera organisée de manière à
répondre efficacement aux
impératifs du marché algérien et à l’environnement
concurrentiel. Son siège sera
établi à Meftah, à Blida, où une
unité d’assemblage produira le
premier véhicule au courant
de l’année 2017.
F. BELGACEM

D. R.

Le premier camion sortira d’usine en 2017 à Meftah