Guide

Formation

r
e
t
t
i
s
y
b
a
b

www.harmonie-mutuelle.fr

e
r
i
a
m
m
So
Les grandes étapes du
développement psychomoteur 4
Le sommeil
L’alimentation
Le développement psychomoteur

Les accidents domestiques
Qu'est-ce qu'un accident domestique ?
Quelques chiffres
Les facteurs favorisant
les accidents domestiques
Quiz

Quelques règles d'or
pour s'occuper de bébé

6
8
10

12
14
14
16
20

22

À savoir
Le syndrome du bébé secoué

24
25

La réglementation

26

Infos pratiques

32

2 • Formation baby-sitter

Formation baby-sitter • 3

u d s e p a t é s e d r Les gran u e t o m o h c y s p t développemen 4 • Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur .

Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur • 5 .

Le sommeil Les besoins du sommeil selon les âges E n moyenne. L’enfant de 3 ans dort 12 heures. Un enfant qui ne dort pas assez est difficile à réveiller le matin. Le sommeil est un besoin qui varie d’un enfant à l’autre. L’enfant de 6 ans dort 10 heures. le nouveau-né dort de 16 à 18 heures par jour. Il fait des fautes inhabituelles à l’école et n’est pas attentif. L’enfant de 12 ans dort 9 heures. un enfant doit être au lit vers 20 h . Le cerveau a absolument besoin de sommeil. La sieste 6 • Formation baby-sitter Sieste du matin Sieste de l’après-midi De 6 mois à 1 an Oui Oui De 1 à 2 ans Parfois Oui (2 h environ) De 2 à 4 ans Non Oui (2 h 30 environ) Après 4 ans Non Si l’enfant en a besoin Les grandes étapes du développement psychomoteur . fatigué. Il faut respecter une heure de coucher régulière. En général. somnolent et irritable.20 h 30.

À savoir Les signes du sommeil Il est très important de ne pas laisser passer les signes d’endormissement : quand l’enfant bâille. Lors d’un cauchemar. pour ne pas le rater. si elles sont trop fréquentes. Les grandes étapes du développement psychomoteur • 7 . se frotte les yeux. cauchemars… L es cauchemars sont très fréquents chez l’enfant entre 3 et 6 ans. un câlin… Les rituels du coucher sont les gestes. l’enfant peut aussi rigoler. les habitudes que l’on reproduit tous les soirs et qui permettent à l’enfant de se sentir en sécurité. son doudou ou sa tétine. pleurniche sans motif. en confiance pour se laisser aller au sommeil. il faut le mettre au lit. chantée. la température de la chambre de l’enfant doit se situer autour de 19°C. Dès que l’on voit apparaître les premiers signes de sommeil chez l’enfant. installer une veilleuse… Une pièce adaptée Pour bien dormir. sont le signe d’une grande angoisse et de difficultés psychologiques chez l’enfant. Les rituels d’endormissement Le sommeil peut être préparé par des jeux calmes. Formation baby-sitter À savoir Les terreurs nocturnes. C’est peut-être un très beau rêve. La mise au lit ne doit pas être une punition. câliner un nounours. Cela peut nécessiter une consultation chez un médecin. un petit rituel qui ne change pas chaque soir : une histoire lue. avant que le cycle de sommeil ne soit raté. parler. Les signes de sommeil annoncent que le train du sommeil va bientôt passer. Rêves. il a besoin de dormir. L ors d’un rêve. et que. l’enfant a absolument besoin d’être rassuré et consolé par ses parents. Ce qui apaise l’enfant est à favoriser : sucer le pouce ou une tétine. réclame les bras. racontée. sourire. l’enfant doit se coucher rapidement.

De 4 à 6 mois C’est la période du sevrage : il s’agit du passage du régime exclusivement lacté à l’alimentation diversifiée. L’allaitement peut être maternel (au sein) ou artificiel (la préparation lactée est reconstituée à partir d’eau et d’une préparation pour nourrisson et donnée au biberon). Le régime alimentaire doit viser 2 objectifs : s atisfaire les besoins nutritionnels indispensables à la croissance . Le nombre de repas et la quantité de lait dans le biberon dépendent de l’âge de l’enfant et de son appétit : bien suivre les conseils des parents. 8 • Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur .L’alimentation De la naissance à 4 mois Le lait est le seul aliment nécessaire à l’enfant de cet âge. éviter les erreurs alimentaires préjudiciables à la santé.

Repères d’introduc tion des aliments chez l’enfant de 0 à 3 ans en augmentant pro mois 200 180 150 120 3 mois gressivement les qua 4 5 mois 60 30 Produits laitiers Fruits mois 7 mois 8 9 mois ntités en fonction de l’âg mois mois Lait 2e âge ≥ 500 ml/j .. cuits..... Écrasés... ... trèsToumurs : s...Harmonie Mutuelle. sem oule. ** Limiter les charcute ries.. Sans urgence.. colza.. texture homogène. à croquer* Légumes.. Siège ise aux disposition social : 143.. rue Blom s du et . Œuf lisse . petits morceaux* Sans gluten Pain... .. mutuelle soum 538 518 473. pâtes fines.. Produits sucrés 3e année année .) ou beurre (1cc d’hu ile ou 1 noisette de beu rre au repas) Eau pure ..... imm atriculée au répe m . crus...Selon les recom rtoire Sirene mandations du Prog ramme national nutri tion santé. Pommes de terre e 10 11 12 2e mois Lait maternel ou Lait 1er âge ou 2e âge Lait 1er âge exclusif 90 6 mois Lait maternel exclusif ou Lait ml 2 mois . Légumes secs ... en morceaux* 15-18 mois : en purée* Avec gluten Pain... lisse. ..... Yaourt mois .... .... . 1631A-0113_IVAU sous le numéro Siren . riz* 10g/j Hachés : 20g/j 30g/j ¼ (dur)/j (dur)/j ½ /j Huile (olive... Tous : purée. sauf le jambon blanc.75015 Paris...... . écrasés* ou.. et de la tolérance dige stive de l’enfant..... Céréales infantiles . Lait 2e âge ou de croissance En morceaux. Ne pas resaler à table. poissons ....... .. .. Pas de consommat ion Début de consom mation possible Début de consom mation recommand ée Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur • 9 . Matières grasses ajo utées Boissons SEL Sel . . Tous** : mixés . mixés . DirCo livre II du Code de la mutualité....... produits cér éaliers .. ou fromage blan c nature . à limi ter * À adapter en fonc tion de la capacité de mastication et de déglutition..... Viandes. .. 1 Peu pendant la cuisson....

Rampe. imite .Tend les bras pour être pris -R  egarde où est tombé le jouet qu’il a jeté -A  ime les balles et jouer à coucou-caché - 8-9 mois .É met de petits sons ou pleure pour manifester un problème ou un manque - - 0-1 mois .Comprend le langage verbal .Reconnaît des objets déjà vus - 4-5 mois .Aime les balles .Marche à 4 pattes .S aisit les objets avec le pouce et l’index -B  abille. Les grandes étapes du développement psychomoteur Âge Motricité Capacités manuelles Langage Intérêts Propreté . tissus aux couleurs vives) - 6-7 mois .Se retourne du dos sur le ventre manger .Le développement psychomoteur Le développement psychomoteur est l’évolution des acquisitions sensorielles et motrices d’un individu au cours de sa vie.Mains ouvertes .Babille .Se tient assis pour -P  eut saisir un objet à pleines mains . Ce développement est important chez le nourrisson et l’enfant. se retourne… .Regarde où est tombé le jouet les sons et comprend qu’il a jeté le « non » .S’amuse avec -P  orte tout à sa bouche .Tient sa tête droite .Aime les objets à portée de main et essaie d’attraper (hochets.Gazouille -N  ’arrive pas . mains qui s’agrippent à tout 2-3 mois .Nuque et tête -P  oings fermés. période de la vie où les acquisitions sont très nombreuses.S’assoit seul .Comprend et jouer à coucou-caché que maman et lui sont 2 personnes distinctes (angoisse de la séparation) - qui ne tiennent pas droit toutes seules .Se met debout en se tenant aux meubles 10 • Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur .F ait ses premiers à attraper les objets sourires .Réflexe de succion quand on le tient assis ses pieds .F ait des vocalises -R  it aux éclats et pousse des cris de joie .

Commence à aller sur le pot en journée debout seul et marcher .Tourne grossièrement les pages d’un livre -P  ose des questions courtes .Réussit à être propre pendant la sieste Formation baby-sitter Les grandes étapes du développement psychomoteur • 11 . les pousser - 18 mois .S’affirme en tant que gaucher ou droitier .Dévisse un couvercle . tourne en rond.Comme à 2 ans avec un intérêt plus développé .Court. tout l’amuse - 15 mois .Aime jeter des objets.bobo »… .Âge  du « non » (confrontation aux interdits) .Sait se laver les mains.F ait de vraies phrases -Â  ge des questions « Et pourquoi…? » .S ait tenir une cuillère -G  ribouille avec un crayon .É labore des mots-phrases « mamie-gâteau ».Fait ses besoins sur le pot (en journée) 3 ans . enfiler ses vêtements -D  essine avec un crayon -O  uvre les portes .Âge Motricité Capacités manuelles 10-11 mois .Peut se mettre . le sable. grimpe.Peut marcher Intérêts Propreté .Monte les escaliers à 4 pattes sur une chaise .F ait des phrases avec « je ». les jouets qui s’emboîtent .S’intéresse aux livres d’images .Aime imiter les adultes . « Bébé. les renvoyer.Escalade les marches des escaliers debout Langage 2 ans .Comprend le sens général .Aime introduire puis retirer les objets d’une boîte - -P  eut se baisser pour ramasser un objet -C  apable de renvoyer la balle .Explore le monde.Peut jouer au foot .Peut manger seul .Découvre son sexe .Se déplace à 4 pattes ou debout avec appui -P  eut boire au verre 1 an .Aime se déguiser .Mange correctement à la cuillère .S ait dire « papa » ou « maman » -A  peur des inconnus .S’habille seul .Monte les escaliers en alternant les pieds . « tu » et des verbes .S’exclame avec des mots inintelligibles . la terre.Aime jouer avec l’eau. saute… .Peut faire du vélo .S’assied seul -P  eut empiler 3 ou 4 cubes .

Les accident s domestiques 12 • Formation baby-sitter Les accidents domestiques .

Formation baby-sitter Les accidents domestiques • 13 .

Qu’est-ce qu’un accident domestique ? Un accident est un phénomène qui se traduit par un dommage physique et souvent psychologique infligé subitement à un individu. 15 % sont hospitalisés (première cause d’hospitalisation en France) et 1 à 2 % garderont des séquelles psychomotrices. Les accidents domestiques . près d’une personne sur dix en est victime chaque année. esthétiques ou fonctionnelles. Quelques chiffres À savoir Chaque année. Plus de la moitié d’entre eux requiert des soins médicaux. Première cause de mortalité de l’enfant de 1 à 10 ans. Pourtant. Malgré une baisse constante. 14 • Formation baby-sitter Les accidents de la vie courante pourraient dans la plupart des cas être évités. les accidents à l’école ou en crèche . cour. se produisant à la maison ou dans ses abords immédiats (jardin. de 12 à 15 % des enfants sont victimes d’un accident. ils occasionnent plus de 18 000 décès par an. grave ou mortel. C’est à l’intérieur de la maison qu’ils surviennent en majorité et aux âges extrêmes de la vie. garage ou cuisine) . On distingue généralement parmi les accidents de la vie courante : les accidents domestiques. Ce dommage peut être bénin. de loisirs ou lors des vacances. les accidents de sports. les accidents domestiques sont dix fois plus nombreux que les accidents de la route et représentent donc un véritable problème de santé publique.

Près de 500 enfants meurent chaque année au cours d’accidents. On trouve deux pics : avant 1 an et à partir de 65 ans. C’est environ la moitié de la mortalité des enfants entre 1 et 14 ans. des lieux à risques . Formation baby-sitter Les accidents domestiques • 15 . Le jardin et la cour représentent.À savoir Les dernières études ont permis de déterminer les lieux de survenue des accidents les plus courants : 80 % 80 % 70 % 70 % 60 % 60 % 50 % 50 % 40 % 40 % 30 % Une analyse des lieux de survenue faite par la CNAMTS montre que la cuisine est le principal lieu de survenue des accidents domestiques. près d’un quart des accidents domestiques s’y produisent. 30 % 20 % 20 % 10 % 10 % 0% 0% 0-1 an 1-4 ans 5-9 ans 10-14 ans 0-1 an 1-4 ans 5-9 ans 10-14 ans Domicile Sports et loisirs Domicile École Sports et loisirs Voie publique École Voie publique Divers Divers Les chutes sont les principaux accidents. quel que soit l’âge. eux aussi.

il maîtrise parfaitement la position assise. l’étranglement par une chaîne de baptême qui s’est accrochée au berceau. l’équilibre se consolide mais l’enfant peut encore tomber sur le côté ou en arrière. D’où l’apparition de risques nouveaux : ingestion et inhalation de corps étrangers . Il porte tout à sa bouche. Parallèlement.Les facteurs favorisant les accidents domestiques L’enfant couché De la naissance à 6 mois Les risques à cet âge sont essentiellement : l’étouffement par une couette. même dans 30 cm d’eau . un ruban de poupée. l’enfant sait attraper un objet entre le pouce et l’index et devient progressivement capable d’attraper de petits objets. Il dort moins que dans les premiers mois et s’intéresse à tout ce qui l’entoure. 16 • Formation baby-sitter Les accidents domestiques . mais cette position assise ne dure que quelques secondes. la main devient plus habile. qui reste son moyen de connaissance privilégié. par régurgitation de lait… . Vers 7-8 mois. noyade dans une baignoire. chute. il peut se tenir assis sans support extérieur. un oreiller… selon la position et les mouvements du sommeil . À partir de 9 mois. un drap dans lequel l’enfant s’enroule… L’enfant assis De 6 à 9 mois À 6 mois.

puis lâché pour quelques pas. Formation baby-sitter Les accidents domestiques • 17 . c’est le début de la marche. se fait glisser sur les fesses avec toutes les variantes possibles ! Il devient le « petit vagabond » comme disent les anglais. plantes…) . chutes d’un endroit élevé comme d'une chaise haute. dans une maison « sans danger ». marche à 4 pattes. L’enfant se met debout tout seul et fait le tour de la pièce avec appui sur tout ce qui l’entoure : meubles. l’enfant est tenu par une main. d'un escalier… L’équipement de la maison est donc essentiel. qu’il est allé dénicher à 4 pattes . Il fait une expérience extraordinaire. brûlures électriques (prises de courant ou de rallonges) . Jour après jour il s’enhardit de plus en plus jusqu’à déambuler seul à travers la maison. il est capable d’accéder à des horizons nouveaux et aussi d’être confronté à de nouveaux risques : ingestion d’objets trouvés par terre ou dans un placard. intoxication dans certains cas (produits ménagers. L’enfant debout De 12 à 18 mois Ce stade est celui de l’apprentissage de la marche.L’enfant à quatre pattes De 9 à 12 mois Il rampe. lampes… Entre 12 et 14 mois. il faut que. cet enfant en période d’activité intense puisse approfondir ce mode de déplacement complètement nouveau tout en poursuivant son apprentissage éducatif.

intoxications. Si cela n’est pas possible. dans son parc. etc. C’est à cet âge aussi que l’enfant commence à comprendre les explications simples. il monte les escaliers à 4 pattes. il y porte tout. Il ne s’agit plus de l’espace proche. il grimpe. il pourra les monter et les descendre seul. L’enfant prend possession de son cadre définitif. 18 • Formation baby-sitter Les accidents domestiques . les brûlures. mesuré par ses pas. brûlures. De plus. À 2 ans. Les risques les plus importants à cet âge sont : les chutes de toutes sortes . À 18 mois. c’est la période où il faut craindre le maximum d’accidents domestiques : chutes. les intoxications diverses . Entre 18 mois et 3 ans. l’enfant court. exploré uniquement par la main. n’hésitez pas à faire le tour de la maison à quatre pattes pour être à sa hauteur et repérer ce qui pourrait l’attirer ! L'enfant acquiert alors une indépendance accrue vis-à-vis de son monde et parvient désormais à se situer par rapport au monde extérieur. À cet âge encore. mais de l’espace vrai. tout goûter. L’enfant marche De 18 mois à 3 ans La marche devient plus sûre. mais ne sait pas encore les descendre seul. mettez l’enfant en lieu sûr : dans son lit. noyades.À savoir C’est un moment difficile où vous devez toujours être à portée de main de l’enfant. il veut toucher. l’enfant explore le monde extérieur par la bouche. ce qu’il peut faire ou ne pas faire et pourquoi certaines situations sont dangereuses. où il aura sa place et où il sera mobile.

il sait aussi ouvrir les portes. il faut que la vie pratique et la vie sociale soient intimement liées. Il sait maintenant grimper. recouvrir sa tête d’un sac plastique. il court plus vite. s’amuser avec les prises électriques. la pratique du sport est plus accessible pour lui. Les apprentissages se poursuivent. les couloirs d’immeuble. goûter les médicaments ou les produits ménagers. le jardin. Il n’a aucune notion du danger et l’escalade d’un meuble sera pour lui identique à l’escalade d’une fenêtre. commence à escalader. le besoin de se dépenser l’amène dans l’escalier. Les jeux en dehors de son environnement familial commencent à l’amuser. Il devient plus sociable. Formation baby-sitter Les accidents domestiques • 19 . il monte et descend l’escalier seul. À partir de 4-5 ans L’enfant gagne en déplacement et en autonomie. Son exubérance l’entraîne à faire les pires choses : grimper sur les rebords de fenêtre. À partir de 6 ans C’est une nouvelle grande étape pour l’enfant. Les explorations sont donc plus vastes. Pour qu’il progresse. il faut l’aider à se dépasser. C’est le début de « l’âge de raison ».À partir de 3 ans L’enfant consolide encore toutes ses acquisitions.

Vrai Faux C’est dans sa chambre que l’enfant est le plus en sécurité. je dois le faire vomir.QUIZ 1 Un bébé peut jouer avec toutes sortes de jouets. Vrai Vrai 4 5 6 7 8 20 • Formation baby-sitter Vrai Faux Faux Faux C’est dans la cuisine qu’a lieu 1 accident domestique sur 4. Vrai Faux L’escalier est dangereux pour les enfants. Les accidents domestiques Vrai Faux . Vrai Faux C’est dans la salle de bain que les accidents domestiques sont les plus graves. 2 Quand l’enfant avale un produit dangereux ou toxique. 3 L’attitude des adultes peut avoir une incidence sur l’enfant. Vrai Faux La salle de séjour est la pièce la moins dangereuse.

plantes vertes attrayantes. C’est dans la cuisine que l’on retrouve toute la panoplie d’éléments dangereux : les produits toxiques. 3. Ils sont moins fréquents mais plus graves. La chambre présente des situations à risque : prises électriques. 6. des jouets spécifiques. les robots ménagers… 5. Faux. Faux.Réponses 1. 2. soit le centre antipoison (voir liste page 34). les plaques électriques. Vrai. de son éveil… 4. C’est un lieu plein d’embûches : table basse. Le développement de l’enfant se fait progressivement. brûlures par eau chaude. intoxications par médicaments et/ou cosmétiques. soit le 18 (les pompiers). les casseroles d’eau bouillante. Faux. fils électriques… 7. petits jouets que l’enfant peut avaler ou inhaler… Formation baby-sitter Les accidents domestiques • 21 . Vrai. Vrai. F aux. lampes. chutes de table à langer… 8. V rai. les fours traditionnels et à micro-ondes. noyades. au fur et à mesure de ses capacités motrices. Il faut alerter soit le 15 (Samu). Il faut s’assurer qu’il y a une barrière de sécurité. fenêtres ouvertes. Certains adultes ont tendance à surestimer les possibilités des enfants. À chaque âge. lits superposés.

r 'o d s e l g è r s e u Quelq bé é b e d r e p u c c pour s'o 22 • Formation baby-sitter Quelques règles d'or pour s'occuper de bébé .

Formation baby-sitter Quelques règles d'or pour s'occuper de bébé • 23 .

24 • Formation baby-sitter Quelques règles d'or pour s'occuper de bébé . Ne jamais laisser us de 5 minutes Ne pas le laisser pl ce temps. Installez-vous confortablement pour donner le biberon.À savoir les mains avant Toujours se laver bé. Assurez-vous que le biberon est propre. qui refroidit passé dans l’eau du bain s un repas r aprè Ne pas le baigne rber la digestion. Ne forcez pas bébé à finir son biberon. Évitez de le chauffer au four à micro-ondes. Vérifiez la température du lait en versant quelques gouttes sur le dos de votre main. er à bout de bras Éviter de le soulev bébé tout seul. bie . Ne conservez pas un biberon préparé à l’avance plus de 24 heures au réfrigérateur. de s’occuper de bé e et la tête. rtu afin de ne pas pe La préparation du biberon Lavez-vous les mains. n lui tenir la nuqu Jusqu’à 4 mois.

sur www. Formation baby-sitter Secouer un bébé est très dangereux : 10% des bébés victimes de ce syndrome meurent. Quelques règles d'or pour s'occuper de bébé • 25 .fr.francetraumatismecranien. peut-être y a-t-il trop de bruit… Ne secouez jamais un bébé pour le calmer ! Pour rassurer les parents sur le déroulement de la journée ou de la soirée en leur absence. les repas.astuce Le change des couches Ne laissez jamais un bébé sans surveillance sur la table à langer. Peut-être est-il malade. ce qui entraîne des lésions cérébrales. Ne laissez pas trop longtemps un bébé avec une couche sale. Le syndrome du bébé secoué Pourquoi est-il dangereux de secouer un bébé ? Son cerveau est fragile. Le cerveau bouge dans son crâne. Évitez de lui mettre trop de lait ou de crème. ne criez pas. froid ou chaud. Il peut avoir faim. sur un cahier de liaison par exemple. il est intéressant de noter. les pleurs…). sa tête est lourde et son cou n’est pas assez musclé. ça ne sert à rien. 50% sont handicapés à vie. Quand bébé pleure Ne vous énervez pas. sa tête se balance et le cerveau frappe contre la boîte crânienne. les informations principales de la vie du bébé (les heures de sommeil. Si le bébé est secoué. Vous trouverez les documents de la campagne du syndrome du bébé secoué de France Traumatisme Crânien. soif. Ne réveillez pas un bébé pour changer sa couche.

n o i t a t n e m e l g é La r 26 • Formation baby-sitter La réglementation .

Formation baby-sitter La réglementation • 27 .

Comment s’organise-t-on ? Plus le baby-sitter est à l’aise. le baby-sitter vient à domicile 30 à 40 minutes avant le départ des parents (cela peut être un peu moins longtemps s’il s’agit d’un baby-sitter régulier) et ce jusqu’à minuit. L’usage veut que les parents le raccompagnent ou au minimum lui offrent le trajet de retour en taxi (à moins qu’il n’aie le permis de conduire). il faut connaître les habitudes d’endormissement de l’enfant . Soit le baby-sitter fait acte de présence pour une soirée et quand il arrive. Le Code du travail n’autorise pas l’emploi des mineurs après 22 heures. le baby-sitter prend le relais de la crèche ou de l’école après 16 h 30 et jusqu’à l’heure du retour des parents à la maison. Concernant les sorties ponctuelles. plus il est serein pour s’occuper des enfants et plus les parents sont rassurés. toutefois. Il n’existe pas de formation dite obligatoire de babysitter. C’est également vous permettre de bénéficier de l’ensemble des droits sociaux (assurances maladie.À savoir Quelle est la réglementation ? Se faire déclarer. . boîte de lait. si c’est un bébé. retraite et prévoyance) et d’une couverture en cas d’accident du travail. Quels sont les horaires ? Pour les fins d’après-midi. Dans ce cas. le baby-sitter doit savoir où trouver tout ce qu’il faut pour faire le biberon (eau. biberon et tétine propres) ainsi que ce qu’il faut pour le changer. l’enfant est déjà couché ou il a juste à jouer un peu avec lui avant de mettre l’enfant au lit. 28 • Formation baby-sitter La réglementation Tout dépend de ce que les parents demandent. Garder des enfants régulièrement requiert un sens des responsabilités et des compétences particulières. c’est se mettre en conformité avec la loi. certains organismes de santé ou centre de formation organisent des modules de formations. indemnités chômage.

Il faut également qu’il sache où sont rangées les choses importantes et l’organisation de la maison pour qu’il ne soit pas pris au dépourvu. Avec les Chèques emploi service universel (Cesu) N’hésitez pas à faire lire ce paragraphe aux parents qui auront recours à vos services de baby-sitting. Combien ça coûte pour les parents et quelles sont leurs démarches ? La loi impose de respecter au minimum le taux horaire du Smic. La seule obligation pour les parents est d’envoyer le coupon du chèque à l’Urssaf dans les quinze jours après avoir payé le baby-sitter. l’Urssaf le fait à leur place. Formation baby-sitter La réglementation • 29 . Si le baby-sitter est envoyé par une agence ou une société de service à domicile. Leur utilisation n’oblige pas les parents à établir un contrat de travail et leur évite de calculer les charges. S’il s’agit de baby-sitting occasionnel. quand il est plus grand. l’aider à faire ses devoirs. Celui-ci reçoit une attestation de salaire de l’Urssaf dans les dix jours qui suivent.Soit il s’agit d’un baby-sitting quotidien de fin d’après-midi et les consignes seront plus nombreuses : le baby-sitter doit savoir comment préparer le biberon ou le repas de l’enfant. comment le baigner et éventuellement. il y a souvent une cotisation et des frais administratifs supplémentaires. le plus simple est d’utiliser des Chèques emploi service universel.

L’employeur doit payer une assurance risque professionnel. Il est également possible de mettre des petites annonces chez les commerçants de votre quartier. Celui-ci doit être retourné dans les 8 jours suivants l’embauche. qui doit figurer sur tous les bulletins de paye. En cas de transports des enfants.Hors Chèques emploi service universel (Cesu) S’il s’agit de baby-sitting régulier. car les parents ont droit à l’Allocation de garde d'enfant à domicile (Aged) ou à certaines aides dans le cadre de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) en fonction de la date de naissance de l’enfant. Assurances et responsabilités Un accident peut arriver… Pour l’employeur. eux-mêmes. Comment postuler ? Il faut se faire « repérer » auprès de parents que l’on connaît. une attention particulière doit être apportée concernant les assurances du véhicule et du conducteur. il faut prévenir son assureur. il est plus avantageux d’employer le baby-sitter de la même façon qu’une garde d’enfant à domicile. voisins et familles. En cas de non utilisation du Cesu. qui. ou de s’inscrire dans un service de placement de baby-sitter. les parents doivent se déclarer comme employeur particulier auprès de l’Urssaf en remplissant un formulaire. parleront de vous à leurs amis. 30 • Formation baby-sitter La réglementation . les parents ont ainsi un numéro d’employeur.

Le temps de travail peut se découper de 2 façons différentes Les heures de travail effectif qui correspondent au temps pendant lequel l’enfant est éveillé . portai www.fr . exemple Vous arrivez à 19 h et vous vous occupez de l’enfant jusqu’à 21 h : 2 h de travail effectif. soit 3 h de présence responsable.fepem. rs eu employ des particuliers Ministère .gouv.fr. tions Sites d’informa l de l’Urssaf af. de la fo du travail. les heures de présence responsable qui correspondent au temps pendant lequel l’enfant dort. Vous restez ensuite jusqu’à minuit pendant que l’enfant dort. 2 h + (3 x 40 minutes) = 4 h de travail. ue og al et du di professionnelle Formation baby-sitter La réglementation • 31 . Une heure de présence responsable équivaut à ¾ de travail effectif (soit 40 minutes). de l’e social.urss e universel. s emploi servic sur les Chèque ration site de la Fédé www.tr rmation mploi.cesu. site du oi pl m l-e ai av www.fr.

s Infos pratique 32 • Formation baby-sitter Infos pratiques .

Formation baby-sitter Infos pratiques • 33 .

Numéros des centres antipoison les plus proches : Angers : 02 41 48 21 21 Bordeaux : 05 56 96 40 80 Lille : 0 825 812 822 Lyon : 04 72 11 69 11 Marseille : 04 91 75 25 25 Nancy : 03 83 32 36 36 Paris : 01 40 05 48 48 Rennes : 02 99 59 22 22 Strasbourg : 03 88 37 37 37 Toulouse : 05 61 77 74 47 www. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Numéro de votre médecin (pour conseils) . . . . . . . .net Comment faire pour alerter les secours : SAMU 15 pour une urgence médicale Police 17 pour un désordre public Pompiers pour des premiers secours 34 • Formation baby-sitter Infos pratiques 112 Numéro unique d’urgence en Europe 18 Numéro 114 d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes (par fax ou sms) . . . . . . . . . . . . .Numéros utiles Numéros de portable des parents . . . . . . . . . . . . . . . . Numéro du médecin ou du pédiatre de l’enfant . . . .centres-antipoison. . . . . . . . .

www. la localisation de l’accident (adresse complète ou élément de reconnaissance : monument…). Sites internet utiles www. sa nature (accident. donnez-leur toutes les informations suivantes : le numéro d’où vous appelez.lasantedevotreenfant. Formation baby-sitter Infos pratiques • 35 .fr S ite ludique entièrement dédié à l’éducation aux risques pour les enfants et leurs parents.calyxis.teteamodeler. leur état apparent et les premiers gestes effectués. le nombre de victimes.fr S ite proposé par Harmonie Mutuelle pour accompagner les parents et aider les enfants à bien grandir. malaise…). www.prevention-maison. Et surtout ne raccrochez pas. Prévention des accidents P domestiques et des risques de la vie courante. À l’attention des parents et des baby-sitters.fr/espace « Particuliers »  ôle d’expertise du risque.Pour que les secours soient les plus rapides et efficaces possible.securikids. pour les parents et les baby-sitters (site de l’INPES) www. Site ludique avec des conseils.fr  lus de 10 000 activités coloriage et idées bricolage P pour occuper intelligemment les enfants. www. repérez les risques pour les éviter P à la maison. attendez qu’on vous le dise ! Continuez ensuite à veiller sur la victime jusqu’à l’arrivée des secours.fr  ièce par pièce.

ou sur www. immatriculée au répertoire Sirene sous le numéro Siren 538 518 473.DirCom .Wavebreak Media .lasantedevotreenfant.com 1633A-0213_IVGU .prevention-sante.PolkaDot en continu .prevention-sante. www. pour accompagner les parents et aider leur enfant à bien grandir de la naissance à 6 ans.harmonie-mutuelle.fr Harmonie Mutuelle.IstockPhoto . rue Blomet . explications et interviews de spécialistes : la prévention santé de A à Z. mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la mutualité.© Thinkstock/Hemera .com Le site d’information santé d’Harmonie Mutuelle. Siège social : 143. Essentiel Santé Magazine Le magazine axé sur la santé et les grandes thématiques de société.75015 Paris. qui informe aussi les adhérents de l’actualité de leur mutuelle. En partenariat avec Cispeo Pour aller plus loin. les rendez-vous de prévention santé près de chez vous sur www.fr Le site du programme « La santé de votre enfant » d’Harmonie Mutuelle. Conseils pratiques.L’information www.