You are on page 1of 9

Projet : 03

Séquence : 01
FICHE N°01
Projet 03 : Présenter le lycée, le village, la ville ou le monde de vos rêves pour faire
partager vos idées, vos aspirations.
Objet d’étude : Le reportage touristique et le récit de voyage.
Séquence1: Le récit de voyage.
Activité : Expression orale.
OBJECTIF :
 Mettre les apprenants dans une situation authentique et d’expression
 Amener l’élève à s’exprimer oralement par le biais d’un jeu : questions/réponse
 Amener l’élève à réagir et tenir compte de leur réaction.
La saison est une période qui divise l’année, Il existe quatre saisons à la surface de la
Terre : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver.
Le printemps commence le jour de l’équinoxe de printemps (21 mars), l’été commence
le jour du solstice d’été (21 juin), l’automne commence le jour de l’équinoxe d’automne
(21 septembre), et l’hiver commence le jour du solstice d’hiver (21 décembre).
Définissez oralement chaque saison.
 Le printemps: consiste dans l'adoucissement de la température, saison où
naissent les roses.
 L’hiver : période la plus froide de l’année, caractérisé par « les vents, pluies,
neiges »
 L’automne : saison qui vient après l’été et avant l’hiver où les feuilles jaunissent
et tombent.
 L’été: la saison la plus chaude de l’année. c’est la saison des vacances et du
tourisme où les gens voyagent.
 Où avez-vous passé vos vacances d’été ?
 Comment avez-vous préparé votre voyage?
 Par quelles villes êtes-vous passés ?
 Qu’est-ce qui a attiré votre attention ?
 Comment avez-vous passé vos journées ?
 Quelle image avez-vous gardée de votre séjour ?

« Expressions libres des élèves »

FICHE N°02
Projet 03 : Présenter le lycée, le village, la ville ou le monde de vos rêves pour faire
partager vos idées, vos aspirations.
Objet d’étude : Le reportage touristique et le récit de voyage.
Séquence1: Le récit de voyage.
Activité : Compréhension de l’écrit.
Texte proposé : « Mon voyage. »
Texte :
Mon voyage
J’arrive à l’aéroport Houari Boumediene à Alger avec une petite appréhension tout de même.
Tous les commentaires lus sur internet et surtout dans un forum algérien entre algériens et marocains ont surgit.
Le flic me demande mon passeport, et me demande si c’était ma première fois en Algérie, je réponds que oui.
Et là il prend mon passeport, quitte son bureau et part se renseigner sur un truc, Là je dis merde, ça commence
bien!
Le tampon sur mon passeport, je quitte l’aéroport, direction la Kabylie.
Je prend la route direction Tizi Ouzou . Et là, ma surprise, était la conduite en Algérie. On double par la droite,
on roule sur le fossé, j’ai mis 2 heures pour relier l’aéroport à Tizi soit pour faite 100 km. Sur la route qui mène
à Tizi, on laisse Boumerdes à gauche, puis Borj menail, Naciria et là surgissent les mauvais événements que
cette wilaya a connus l’année dernière.
La comparaison est quasi automatique avec le Maroc. Je compare tout, je n’aime pas ça, mais c’était plus fort
que moi.
Arrivé à mon point de séjour (un petit village donnant sur la mer entre Dellys et Azzefoun), j’étais ébahi par la
clarté de l’eau. Je me disais que j’avais tout ce coin, rien que pour moi. J’étais invité à tous les mariages du
coin, c’était fou, jusqu’à trois mariages le même soir. Ce qui m’a frappé, c’est le couscous. C’était le plat et le
seul servi dans toutes les fêtes. Pour dessert y’avait dllah. Les gens étaient très unis, et tout le village est invité.
Tout le monde connaît tout le monde, et dans la rue, on klaxonnait pour dire bonjour.
La bouffe ne coûte pas cher par rapport au Maroc, jusqu’à 50% moins cher. A titre d’exemple, 1,5 l d’eau
minéral (lalla khdidja ou ifri), c’est 25 dinars, au Maroc c’est 6 Dh (60 dinars). La boisson gazeuse c’est 75
dinars la bouteille en plastic de 2L, au Maroc c’est 10 Dh. Sans parler des restos, je mangeais pour
pratiquement rien, 200 dinars la pizza.
Là ou j’étais, aucun msskine ne traîne, personne ne vient te demander une pièce, on m’a expliqué qu’ici tout le
monde connaît tout le monde, et on ne peut pas faire ça, c’est la honte (alors qu'au Maroc !!!). Bon on m'a dit
que dans les grandes villes, ça existe, mais franchement, à Bejaia, j'en ai vu qu'un seul.
Je décide d’aller à Bejaia, plus grande ville de Kabylie, et carrefour important au moyen âge. Je prends la route
côtière, Azzefoun, boulimat, puis béjaia. Ce qui frappe, sur cette route, c’est les décharges sauvages qui
viennent gâcher le paysage. Comme d’habitude, je demande pourquoi ce gâchis, On m’explique en gros, que les
autorités n’assurent même pas leur sécurité, alors aller jusqu’à poursuivre les gens qui font ça, c’est
complètement impossible.
Une fois arrivé, direction Ymma gouraya, une saliha perchée tout en haut de la montagne donnant sur la ville
(634m), et sur toute sa baie bejaouie. Le paysage est juste magnifique. C’est en gros, la vue sur Agadir, depuis
agadir ouflla multiplié par 5. Mais pour savourer la vue, il faut souffrir. D’abord tu montes en voiture jusqu’au
parking, perché je crois à 350 m, puis le reste tu le fais à pied.

Mais tu es vite récompensé par la vue. Au loin tu peux voir la piste d’atterrissage de l’aéroport, et la plage de
Tichy. Je descend, en me disant que ça sera probablement la dernière fois que je ferai cet effort, la prochaine
fois , je resterai sur le parking, et je laisserai mes accompagnateurs monter tous seuls, car c’est très très
fatiguant.
A Bejaia ville, le cauchemar de la conduite revient, et l’encombrement est toujours monstre.
Le parc automobile en Algérie est plus important qu’au Maroc, c’est sûr, mais les gens sont vraiment très
nerveux sur la route. Puis la plage de Tichy, que je fais très vite, puis retour, car ici, on ne roule pas la nuit, ou
du moins ce n’est pas conseillé.
Le lendemain je me prépare pour retourner en France, et je prends la route de l’aéroport, fidèle à mes 3h pour
faire 140 km, de loin je vois un avion royal air Maroc, et je me dis, c’est pas mal, des gens circulent. On
m’explique, qu’en effet, y a pas mal de marocains ici, et une partie importante vient exprès du Maroc pour
travailler dans la décoration des salons à la marocaine.
Je monte dans l’avion, et je me dis, l’année prochaine, j’y retournerai inchallah.
Site net Pays d’Afrique Wahidou.K 2oo9
A-Observation du texte :
 Titre : Mon voyage.
 Paragraphes: Le texte se présente sous forme de huit paragraphes.
 Auteur : Wahidou.k
 Source : Site Net Pays d’Afrique 2009.
Hypothèse de sens :
A partir des éléments périphériques du texte de quoi parlera le texte ?
 Lecture silencieuse
 Lecture magistrale
Vérification des hypotheses:
Le texte parle d’un voyage.
C- Analyse :
Quelle en était la destination du vol de celui qui raconte dans ce texte ?
 Un vol à destination de l’Algérie.
L’auteur a séjourné durant son voyage dans un endroit. Où se trouve-t-il ?
 C’est un village donnant sur la mer entre Dellys et Azzefoune.
Quels moyens de transport utilise-t-il? Justifiez.
 Pour venir en Algérie, le narrateur a utilisé l’avion «J’arrive à l’aéroport », et en
villes il s’est déplacé en voiture « Sur la route, Je prends la route côtière… »
Combien de temps a duré ce voyage ?
 Ce voyage a duré deux jours.
L’auteur quand il est arrivé à son endroit de séjour, il était étonné par une
chose, laquelle?
 Il était étonné par la clarté de l’eau
L’auteur, est-il un personnage de l’histoire? Justifiez votre réponse.
 Oui, par l’emploi du pronom personnel « je » c’est lui-même le narrateur.
L’auteur a fait une description dévalorisante sur la route qui mène à Béjaia,
relevez une expression qui la montre.
 L’expression qui montre une description dévalorisante est les décharges
sauvages « déchets et ordures jetés en désordre qui déforment le beau
paysage.
Relevez du texte une comparaison.
 La bouffe ne coûte pas cher par rapport au Maroc.

 Le parc automobile en Algérie est plus important qu’au Maroc,
Quel est le temps dominant dans ce texte?
C’est le présent de narration.
Quelle est la fonction du pronom personnel « Je ».
Le narrateur est un personnage de l’histoire.

D- Synthèse :
Complétez le tableau suivant
Qui écrit ?

A qui
De quoi parles’adresse-t-il ? t-il ?

Waidou .K

Aux lecteurs en De son voyage en
En 2009
général.
Algérie.

Quand ?

FICHE N°03
Projet 03 : Présenter le lycée, le village, la ville ou le monde de vos rêves pour faire
partager vos idées, vos aspirations.
Objet d’étude : Le reportage touristique et le récit de voyage.
Séquence1: Le récit de voyage.

Activité : Points de langue.
A/Lexique thématique:
Objectifs d’apprentissage :
 Identifiez le champ lexical relatif au « voyage ».
 Savoir utiliser les adjectifs, les adverbes en « ment » et les indicateurs spatio-temporels p
décrire.
Activité : 01
Relevez du texte étudié « Mon voyage » les termes et les expressions qui
renvoient au « voyage ».
les termes :
les expressions :
L’aéroport, le passeport, un
direction la Kabylie, arrivé à mon
avion, la route,
point de séjour, je décide d’aller à
encombrement, retourner,
Béjaia.
Activité : 02: « L’emprunt des mots »
Relevez du texte support des mots d’origines arabe et enrichissez cette liste
par d’autres mots de votre connaissance :
 Messkine ,Dellah..
B/Lexique relationnel :
La caractérisation (adjectifs), les adverbes en « ment » les indicateurs de temps et de
lieu.
Activité : 01
Quelle est la nature de ces mots ?
 C’est des adverbes.
Décomposez- les.
 Sûrement, géographiquement, vraiment, joyeusement, complètement.
Que remarquez-vous ?
 Nous remarquerons que l’adverbe est composé d’un adjectif+un suffixe
Formez des adverbes à partir des adjectifs suivants
Adjectifs :
Adverbes :
Facile
Facilement
Doux
Doucement
Gentil
Gentiment
Certain
Certainement
Probable
Probablement
Méchant
Méchamment

Précédent
Précédemment
Activité : 02
Complétez le tableau ci-dessus en relevant du texte étudié les indicateurs de
lieu et de temps
Les indicateurs de lieu :
Les indicateurs de temps :
Sur la route, sur la mer, à gauche, dans la
2 heures, jusqu’à trois, le même soir, la
rue, au Maroc,
nuit, le lendemain…
Là où j’étais, dans les grandes villes, à
Béjaia, la route côtière, su Agadir, qu’ici,
sur le parking, au loin….
A retenir : les indicateurs spatio-temporels permettent de situer des éléments dans
l’espace et des évènements dans le temps.

FICHE N°03
Projet 03 : Présenter le lycée, le village, la ville ou le monde de vos rêves pour faire
partager vos idées, vos aspirations.
Objet d’étude : Le reportage touristique et le récit de voyage.
Séquence1: Le récit de voyage.
Activité : Points de langue.
B / Syntaxe :
Objectifs d’apprentissage :
 L’élève doit savoir employer la subordonnée relative, la comparaison et le
présent narratif dans son
récit descriptif.
A /La caractérisation :
Observez les phrases suivantes.
 Nous avons vendu la maison.
 Nous avons vendu la maison qui appartient à mon grand-père.
Que remarquez-vous sur les deux phrases ?
 La première phrase est une phrase simple, constituée d’une seule
proposition.
 La deuxième est une phrase complexe, constituée de deux propositions.
Décomposez la deuxième phrase en propositions. Que remarquez –vous ?
 Nous avons vendu la maison qui appartient à mon grand-père.
Proposition principale
Proposition subordonnée relative
Quel rôle joue-t-elle la proposition subordonnée relative ?
 Elle apporte suffisamment d’information sur l’antécédent « maison ».
 Le groupe de mots ainsi ajoutés est appelé proposition relative parce qu’il est
introduit par un pronom relatif.
 Les principaux pronoms relatifs sont: qui, que, dont, où.
B /La comparaison et la métaphore :
Observez l’exemple suivant.
« La lampe brille comme une étoile »
A quoi est comparée la lampe ?
 Elle est comparée à une étoile.
Relevez les éléments nécéssaires de la comparaison dans l’énoncé ci-dessous.
La lampe brille comme une étoile.
 La lampe: le comparé.
 brille : le point commun.
 comme : l’outil de comparaison.
 une étoile : le comparant.
A retenir : la comparaison est formée de trois éléments essentiels (comparé,
comparant, outil de comparaison)et les outils de comparaison les plus utilisés
« comme , pareil à , tel que ,ressemble à , identique à »

Observez l’exemple suivant :
« Alger la perle ».
A quoi est comparé Alger dans l’exemple ci-dessus ?
 Alger est comparée à une perle.
Est-ce-que la comparaison est complète ?
 Non, elle n’est pas complète.
Qu’est ce que lui manque ?
 Le point commun et l’outil de comparaison.
A retenir : dès que’un élément de la comparaison manque ,on parle alors d’une
« métaphore ».
Relevez du texte « mon voyage » une métaphore.
 L’encombrement est un monstre.
C /Le présent de narration :
Quel est le temps dominant dans le texte étudié « mon voyage » ?
 Le présent de narration.
Est-ce qu’il s’agit d’évènements actuels ? Justifiez.
Non, il s’agit d’évènements passés qui remontent à l’année 2009.
A retenir : Dans un récit, l’auteur utilise le présent pour actualiser des évènements
passés, c’est le présent narratif.
Exercice d’application :
Exercice : 01
Dans les phrases ci-dessous, soulignez les propositions subordonnées
relatives.
1 /Un grand arbre dont je te parle.
2/La chambre où je dors est belle.
3/Une petite maison que j’habite.
Exercice : 02
Relevez les éléments de comparaison dans les phrases suivantes.
1 /Ton cartable identique au mien.
2/Amina ressemble à sa mère.
Corrigé :
Exercice : 01
Un grand arbre dont je te parle.
 La chambre où je dors est belle.
Une petite maison que j’habite.
Exercice : 02
 Ton cartable identique au mien.
 Amina ressemble à sa mère.

FICHE N°04
Projet 03 : Présenter le lycée, le village, la ville ou le monde de vos rêves pour faire
partager vos idées, vos aspirations.
Objet d’étude : Le reportage touristique et le récit de voyage.
Séquence1: Le récit de voyage.
Activité : A/Préparation à l’écrit :
OBJECTIF :
 Préparer l’élève à produire un texte de type reportage touristique.
Exercices :
1- A fin de reconstituer l’itinéraire suivi par le journaliste Kamel Boushama,
remettez en ordre les phrase suivantes :
 Plus loin, un coude de ravin amène un changement de décor :BeniIsguen, la ville
pieuse, avec son fameux marché aux enchères, et Melika, la reine avec ses jardins
divisés au pied des pentes abruptes.
 C’est d’abord, 40 kilomètres après Berriane, la millionnaire petite ville d’E ATTEUF
et sa mosquée qu’on rencontre la première.
 Entre les deux, un mouvement de la route révèle enfin Ghardaïa, la capitale du
M’Zab.
 Puis, apparaît Bounoura, la lumineuse, majestieusement campée au sommet d’une
falaise escarpée qui s’élève au bord d’El Oued.
Activité : B/Expression écrite :

FICHE N°05
OBJECTIF :
- Produire un reportage touristique.
Sujet :
« Rédigez un reportage touristique à partir des notes suivantes :
a- Passer des vacances à Alger.
b- Visite d’un lieu historique : la casbah.
c- Un habitant de la casbah vous raconte l’histoire de ce lieu.
- Casbah : construite vers XV siècle par les Turcs.
- Maison du Dey Hossein (Gouverneur d’Alger) : Aujourd’hui monument
historique.
d- Eléments du décor : Ruelles étroites, maisons grimpantes en
escalier, portes basses, sans fenêtres.
e- Femmes drapées de voile blanc avec des voilettes au visage.
f- Places publiques : cafés maures ; musique chaâbi.