You are on page 1of 3

L'interaction de métaux liquides avec l'azote moléculaire libre est livré avec une

faible intensité. Cela est dû à une très faible valeur de la constante de
dissociation de l'azote moléculaire. La réaction est fortement accélérée en
présence d'azote atomique dans l'atmosphère, apparaissant à la suite d'une
réaction. Azote atomique, ou dissous dans la masse fondue, ou génère des
nitrures libres. Par conséquent, souvent, une source d'azote qui pénètre dans la
masse fondue est pas atmosphère d'air et d'ammoniac, et les oxydes d'azote,
l'urée et d'autres composés, qui se dissocient ou se décomposent à des
températures élevées.
L'interaction de métaux liquides avec de l'azote se reflète dans la rangée
suivante, où la quasi-absence de la solubilité des gaz dans le bain de fusion
observé le signe "-" et la possibilité de dissoudre des quantités importantes - un
"+":

Comme on le voit, en un métal à point de fusion faible (de l'étain de cuivre
inclus) d'azote ne se dissout pas en quantités importantes dans la pratique. Pour
eux, cela peut être considéré comme un gaz inerte. Certains en particulier en
conjonction avec l'atome d'azote disponible pour le magnésium et l'aluminium.
Ces métaux de longues expositions à des températures élevées sont capables
de réagir avec de l'azote pour former les nitrures solides insolubles dans la
masse fondue. Fraîchement magnésium et de nitrure d'aluminium sont
facilement décomposés lors d'un contact avec des oxydes d'humidité et
d'ammoniac. En d'autres métaux réfractaires commençant par le manganèse,
l'azote est dissous dans des quantités appréciables. Ces métaux peuvent être
divisés en deux sous-groupes. Le fer liquide, le nickel et le manganèse solubilité
de bien d'azote obéit Sieverts. La dissolution de l'azote a lieu avec absorption de
chaleur, et par conséquent, la solubilité augmente avec la température.
La baisse de solubilité de l'azote dans le fer liquide et de nickel avec diminution
de la température détermine la probabilité d'occurrence de ces métaux dans la
porosité de gaz formé par l'azote. Dans des conditions d'équilibre dans
l'ensemble du nickel séparée de la solution de l'azote passe dans la phase
gazeuse. Le nitrure de fer sont des phases intermédiaires, mais dans des
conditions de refroidissement normales, ces phases n'a pas le temps de se
former, de sorte que tout l'azote est libéré sous la forme de bulles de gaz et des
pores dans le métal solide.

Il est également possible de nitrures la réaction eutectique d'aspect tel qu'il se présente dans le chrome . il est commode de suivre sur des diagrammes de phases métal .de lanthane au lutécium. de l'azote est soit passer complètement à partir d'un liquide dans une solution solide ou sous forme cristallisée de nitrures primaires. les composants métalliques d'autres sous-groupe dans cette série. de se comporter en contact avec de l'azote comme les métaux de la 4e et 5e groupes de la classification périodique. Lorsque la solidification de la fonte. l'apparition de porosité de gaz dans ces métaux en présence d'azote dans la masse fondue est impossible.système de gaz chrome . Cela est évident. des groupes 5 et 6 du tableau périodique des éléments de Mendeleev azote dissous avec de la chaleur. Par conséquent.gaz.azote. Dans la cristallisation de masses fondues de métaux considérés pnictogène ne doit pas être affecté dans une forme libre. En cas de fusion de ces métaux en présence d'une atmosphère d'azote en . Tous les métaux des terres rares . la température de fusion peut être supérieure à la température de fusion des métaux eux-mêmes. par exemple.Caractéristiques de l'interaction avec des métaux réfractaires d'azote. l'augmentation de température doit être accompagnée d'une diminution de la teneur du gaz en solution. et par conséquent. il convient de noter que tout le quatrième des métaux réfractaires. ils sont capables de dissoudre le gaz en quantités considérables et forme avec elle un nitrures thermiquement résistants sont complètement instable en contact avec l'humidité.terreux. En particulier les nitrures de métaux réfractaires du groupe 4 de la classification périodique. L'interaction par rapport au molybdène et le tungstène d'azote peut noter que la solubilité de l'azote dans leur est assez faible. à travers les zones de coupe liquide et liquide . Tout d'abord.azote (Fig. Une autre caractéristique importante des métaux est qu'ils forment avec les nitrures résistant à l'azote. 8). De même réagir avec de l'azote de tous les métaux alcalins et alcalino. y compris le scandium et l'yttrium.

le manganèse. par conséquent. le nickel et le fer peut être évaluée approximativement comme un comportement intermédiaire entre base et du composant pur d'alliage pur. des métaux alcalins et alcalino-terreux. Par exemple. 5 et 6 e groupes du système périodique des éléments DI Mendeleev interagir avec presque pur comme métal de base et de l'azote. l'aluminium. A des teneurs élevées de ces métaux dans les alliages de la séparation de l'azote libre a lieu parce qu'il se lie à des nitrures pendant le refroidissement et la solidification. peut entraîner porosité au gaz. principalement dans les phases sous forme de nitrure. nitrures ou libres. Dans la cristallisation de la masse fondue contaminée par le dégagement de gaz d'azote a lieu. En d'autres termes. En général.petites quantités même conduit inévitablement à une contamination de la masse fondue ou gaz dissous. dans les alliages fer-liquides titane à 1600 ° C et une pression d'azote Pa 10V5 apparaît nitrure de titane solide. étant donné que la teneur en titane d'environ 0. on peut dire que lorsque de petites quantités de ces métaux peuvent être libérés de l'azote sous forme libre et. Alliages à base de métaux réfractaires 4. la porosité ne se forme pas. Si l'élément d'alliage forme un nitrure réfractaire. la totalité du gaz reste dans le métal solide. . l'introduction d'éléments capables d'absorber plus d'azote que le substrat qui augmente la solubilité de l'azote dans la masse fondue. ainsi que des alliages à base d'argent et de cuivre avec des températures de fusion conventionnelles ne réagissent pas avec l'atome d'azote et analogues ne pas dissoudre le métal de base propre. La même chose peut être dite des alliages à base de terres rares. un tel nitrure peut apparaître sous forme solide à l'état fondu. En relation avec un alliage à base d'azote liquide. est très difficile. Ainsi. Alliages à base de métaux à faible point de fusion dans la ci-dessus vont jusqu'à et y compris de l'aluminium. l'addition de chrome augmente de manière significative la teneur en azote en équilibre de fer et du nickel dans les mêmes températures et pressions.1% (en poids). Comportement de l'azote dissous pendant le refroidissement et la cristallisation des alliages à base de fer et de nickel contenant un tel nitrure de métal solide tel que le titane.