‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬- Issue 17/2016 January - Janvier ‫جانفي‬

Michel WEBER
Université du Saskatchewan
weber@chromatika.org
Abstract.
Process thought is arguably the direct heir of Alfred North
Whitehead's (1861–1947) late work. His legacy has borne fruit
mainly among US-American philosophers endowed with some
theological propensity, and especially among (Claremont based
Methodist) theologians. What could vindicate new research in the
philosophical work of a XIXth century Victorian algebraist? More
precisely: what can we still learn from the reading of Process and
Reality (1929)?

Keywords.
Processus, Whitehead, epistemology.

.‫ملخّص‬
ٌ
‫ال شك أن فكرة السيرورة هي إرث مباشر لألعمال املتأخرة لـ «ألفرد نورث‬
‫ وقد كان لهذا إلارث ثمرته بين فالسفة الواليات‬.)1491 – 1681( »‫وايتهد‬
‫ وبصفة خاصة بين علماء الالهوت‬،‫املتحدة ألامريكية ذوي امليول الالهوتية‬
‫ فما الجديد‬.‫في الكنائس امليثودية (املنهاجية) في مدينة كليرمونت بكاليفورنيا‬
‫الذي يمكن الدفاع عنه في العمل الفلسفي لعالم جبر فيكتوري من القرن‬
‫ ما الذي ما زال من املمكن تعلمه من قراءة‬،‫التاسع عشر؟ وبعبارة أدق‬
‫؟‬1494 ‫ «السيرورة الواقع» املنشور سنة‬:»‫كتاب «وايتهد‬
.‫كلمات مفتاحيّة‬
.‫ ابستيمولوجيا‬،‫ ألفرد نورث وايتهيد‬،‫فكرة السيرورة‬
Résumé.

La « pensée du processus » est l'héritière de l’œuvre d'Alfred
North Whitehead (1861–1947), et cet héritage a fructifié
principalement aux Etats-Unis parmi des philosophes enclins à la
1

Penser l’événement, Colloque international, Université de Kairouan, 16–18 Avril 2015.

69

De ce point de vue. Cambridge. Corrected edition : Edited by David Ray Griffin and Donald W. ou était. L’œuvre philosophique de Whitehead est guidée par deux objectifs : d’une part.. rester dans le giron du sens commun. Il existe une tr. un peu par définition. contrairement à Platon. The Free Press. New York and London. . Cambridge University Press. Process and Reality. devenir.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. 1 70 . l'héritière de l’œuvre d'Alfred North Whitehead (1861– 1947). La « pensée du processus » (« process thought ») est. épistémologie. N. and Collier Macmillan Publishers. tr. processus. mais elle n’est guère fiable. 1995) peut-elle encore nous édifier ? Mots-clés. d’autre part. cela ne signifie pas que la notion de substance soit elle-même déclarée en faillite : son champ d'application est simplement limité...Issue 17/2016 January . rendre philosophiquement compte des dernières avancées de la science . Whitehead est le Platon post-moderne : comme le philosophe du quatrième siècle avant notre ère. 1929. Qu'estce qui pourrait justifier un regain d’intérêt pour les ouvrages philosophiques d'un algébriste victorien du XIXe siècle ? Plus particulièrement : la lecture de Process and Reality (1929) 1 peut-elle encore nous édifier ? Premièrement. cohérente et applicable . fr. Sherburne. et cet héritage a fructifié principalement aux Etats-Unis parmi des philosophes enclins à la spéculation théologique. parfois appelé événement. 1978. Macmillan. Reprint : New York. and New York. Whitehead.). Processus. voire de purs théologiens (principalement protestants et souvent méthodistes). il a étudié. enseigné et contribué à toutes les sciences de son temps et a conséquemment créé une vision du monde unifiée. 1969. Macmillan Free Press. Mais si la contingence du processus remplace la nécessité de la substance au centre de son ontologie.Janvier ‫جانفي‬ spéculation théologique.. Qu'est-ce qui pourrait justifier un regain d’intérêt pour les ouvrages philosophiques d'un algébriste victorien du XIXe siècle ? Plus particulièrement : la lecture de Procès et réalité (1929. fr. Inc. A division of Macmillan Publishing Co. voire de purs théologiens. A. Whitehead. An Essay in Cosmology. l’ébranlement du mécanicisme (ou matérialisme ontologique) et la faillite de la logique classique et de la géométrie traditionnelle lui ont peut-être apparu moins important que le fait évolutif (même si les théories de l’évolution ne sont ni cohérentes ni adéquates. Whitehead a toutefois cherché à donner un statut ontologique positif à l'accident (le « sumbebekos ».

que la refonte des concepts fondamentaux de la science opérée par la relativité et que les conséquences ontologiques de la mécanique quantique. La Dialectique de l’intuition chez A. 2 Sur tout ceci. Reidel Publishing Company. Bruxelles. A Reinterpretation and Re-evaluation. trace fugace demeurant sans appui. Le Roi des Aulnes. Cercle de philosophie de l'U. pp.Issue 17/2016 January . N. Michel Tournier. Dordrecht and Boston. Paris. 1964. le phénoménal n’est plus qu’une surface de contact entre système conceptuel et champ interactif. 1 71 . 3 Cf. En s’attaquant à la primitivité de l’idée de simultanéité. Les Éditions du Cerf. indéfiniment enveloppé. D. suspendu. Il est l’acte promis. Bergson and Modern Physics. mais participent à une fonctionnalité unique. cette dernière modalité étant comprise sur le mode de la première. c’est-à-dire l’être comme fondement.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. jamais tenu. I : Discours scientifique et parole de la foi . p. mais spatio-temporel et interconnecté.. Cambridge University Press.Janvier ‫جانفي‬ les faits archéologiques demeurent très parlants). t. autarcique. passim. November 1919 [1920]. 17. Ontos Verlag. L’espace. Paris. région souveraine possédant en elle-même les garanties de sa propre validité (voire même entité concrète. 1984. t. la théorie générale inclut les systèmes en mouvement accéléré et les systèmes en rotation (principe d’équivalence entre un champ inertiel et un champ de gravitation). Dans le monde des quanta. pancréativité et contiguïsme. pp. de ce fait. différé 3. « There is no nature at an instant. et Milic Capek. L’être-support. in Modélisation et fondements métaphysiques en sciences. séparée et stable). 226-237. puissance de sustentation. Préface de Jean Ladrière. cède la place à l’être-advenant. voir Jean Ladrière. « Réalité physique et réel tout court ». 1970. 1971. 1987. la matière et les forces physiques ne sont plus des entités indépendantes. B. » (The Concept of Nature: The Tarner Lectures Delivered in Trinity College. Il en résulte une réforme des notions d’espace et de temps oblitérant les concepts d’espace instantané et d’instant présent 1 : le monde n’est plus spatial et temporel. 61) Voir Michel Weber. La révolution quantique contresigne le naufrage du matérialisme en confisquant l’idée d’une donation indubitable . Ils con-stituent une vaste structure relationnelle. Ce n’est qu’avec la relativité générale que la géométrie universelle se trouve affectée par la distribution de matière. retenu. Einstein crée une cinématique nouvelle. Gallimard. dans laquelle la vitesse de la lumière devient indépassable et sa constance (dans l’espace vide et pour tout référentiel inertiel) érigée en principe. elle met en profondeur un mode d’exister aux antipodes de celui de la substance 2. à ce qui n’est qu’effort vers la détermination. 91-113 et L’articulation du sens. 2005. Frankfurt / Paris. p. Alors que la théorie restreinte ne s’appliquait qu’aux systèmes en translation rectiligne uniforme les uns par rapport aux autres. Whitehead : sensation pure. L. II : Les langages de la foi.

saisir les fondations de la géométrie et la possibilité des relations. Volume publié à l'occasion de cinquantenaire de l'École des Sciences Philosophiques et Religieuses et en hommage à Mgr. 190. Deuxièmement. 1903. 1914.. mais la possibilité même de la régression n’est pas détruite. seule l’idée qu’elle doit être pensée comme « remontée vers un support. pp. en toile de fond. 2 Francis Herbert Bradley. les Logische Untersuchungen III (1900–1901) de Husserl. with an Appendix. 4 Bertrand Russell. ce faisant.Janvier ‫جانفي‬ L’émergence de l’advenant se pense maintenant comme un effet de concrétion . Publications des Facultés Universitaires Saint-Louis. il avance une philosophie de la nature basée sur le concept d’abstraction extensive (« extensive abstraction »). (revised). Conceptuellement. Chicago. S. vers un terme premier. 433 sq. « The Refutation of Idealism ». la philosophie de la nature de Whitehead. D’une part. 171-191. . 1906.Issue 17/2016 January . Il y a effacement du fondement car ce qui tient lieu de fondement à un moment donné ne constitue plus qu’une zone d’arrêt provisoire. la philosophie de la nature de Whitehead est une méréologie dans laquelle la réalité est conçue comme étant continue. propres à son époque de Cambridge (1880–1909) et surtout à celle de Londres (1910–1924). l’entrée dans un champ de présence est inscription d’une trajectoire au sein d’un espace actif. The Open Court Publishing Co.. Appearance and Reality. elle est l'héritière de l’axiomatisation du concept de champ électromagnétique opérée par James Clerk Maxwell (1831–1879) dans son Traité sur l'électricité et le magnétisme (1873). N. « L’abîme ». Bruxelles. Son utilisation du formalisme est ici de l’ordre de l’outil (« organon ») : rendre compte de la perception d’objets situés dans un continuum spatio-temporel et. 3 George Edward Moore. comme transgression de l’immédiat 1 » devient hyperbolique. pp. tome premier. London . Volume XII. Intuitivement.. Lim. de Moore 3 et de Russell 4 et.The Macmillan Company. vers une justification absolue » est rendue désuète. p.New York. étaient clairement dans l’air du temps avec les spéculations de Bradley 2. 1976.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. ou plus exactement. Swan Sonnenschein & Co. Plus Jean Ladrière. Henri Van Camp. in March and April 1914. La fondation comme « acte de fonder. propose une interprétation de bon sens (« common sensical ») de tous les événements mésocosmiques. vers une origine. Faire. A Metaphysical Essay [1893]. Delivered as Lowell Lectures in Boston. Our Knowledge of the External World as a Field for Scientific Method in Philosophy. qui met en scène une continuité processuelle. 1 72 . 5. 2d ed. Ces questions. Espérer : Les limites de la raison. Publications des Facultés Universitaires Saint-Louis. in Savoir. Mind. Whitehead propose deux approches afin de rendre compte de la perception sensible.

Its Meaning and Effect.. il crée une épistémologie envisageant le monde comme un jeu d'activités fonctionnelles1. 4 Whitehead. les connaissances fournies par la causalité efficiente sont fades. Whitehead distingue l’ « efficacité causale » et l’ « immédiateté de présentation ». Pour ce faire. il conserve jusqu’en 1905 (date de la publication de sa « Theory of Interpoints ») les points euclidiens (qui. comme en philosophie cartésienne. La géométrie est alors pensée comme une science physique traitant d’un monde intrinsèquement continu. p. 5. New Ideas in Psychology. Symbolism. notre connaissance du monde se caractérise par trois modes principaux. p. Its Meaning and Effect. 1927. p. sont atomiques). 117-132. Symbolism. On peut dès lors penser l’unité organique de la nature. sans toutefois renoncer à la puissance opérative de la science. Weber. cf. chacun contribuant sa part dans un moment concret de l'expérience humaine2. Whitehead questionne d’abord la nature de l’extension spatiale à l’aide d’une géométrie euclidienne. 26. precise. » (Whitehead. précises. Deux de ces modes sont perceptifs − nous avons bien une expérience directe d'un monde extérieur (n’oublions pas que certains philosophes ont cherché à prouver le contraire)−. Aucun des deux modes purs ne Whitehead. 7 et passim . 1927. L’extension n’exprime plus. 53-56 et également Process and Reality [1929]. e. celles obtenues par l’immédiateté de présentation pure sont vives. chacune constituant une objectivation distinctive du tissu mondain. Its Meaning and Effect. Symbolism. par hypothèse. 23) 1 2 73 . vagues et (paradoxalement) fécondes . pp. M.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. pp. et (tout aussi paradoxalement) stériles5. 40 . 24. et le troisième nomme l'interaction entre eux. p. pp. 29. The MacMillan Company. 1927. ils ne répètent pas les mêmes données. Whitehead. 1927. » (Whitehead. En fait. 17. pp. 5 « The knowledge provided by pure presentational immediacy is vivid. c’est-à-dire ne plus la réduire à un mécanisme. assymétrique et transitive) opérant sur des événements continus.g. « Alfred North Whitehead's ontoepistemology of perception ». 17) 3 Voir. 2006. and barren. Ces trois modes sont complémentaires . D’autre part. Its Meaning and Effect.Issue 17/2016 January . Cf. mais la connectivité et les durées en chevauchement. etc. En somme.Janvier ‫جانفي‬ précisément. la séparation (« disconnection ») et les coupures dans l’instantané (« instantaneous cuts »). En ce qui concerne la perception (sensorielle) pure 3 ou « reconnaissance directe 4 ». Le produit fini est introduit dans ses Principles of Natural Knowledge (1919) avec la relation d’extension (réflexive. p. cf. 65. « Each contributing its share of components to our individual rise into one concrete moment of human experience. 1927. Its Meaning and Effect. Process and Reality [1929]. Symbolism. 20. p. 168. Symbolism.

mais dans la synthèse perceptive opérée par l'esprit. la tour est elle-même carrée et ce fait ne peut qu'être véhiculé par l'efficacité causale. two sources of information about the external world. in the determination of the correspondence between the two morphologies. pp. L'erreur réside dans le jugement conscient affirmant que cette tour est ronde. Where one is vague. voir Process and Reality [1929]. vous l’avez vécu 2 ». Symbolism. D'une part.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. the other is trivial. in this way. the other is precise: where one is important. Whitehead introduit la « référence symbolique ». » (Whitehead. 18) « Direct experience is infallible. 30-31 . l'ontologie de Whitehead a introduit une discontinuité processuelle afin de comprendre les conditions de possibilité de la créativité et de la spontanéité naturelle (voire de la liberté humaine). « L'expérience directe est infaillible. il met « […] fused into one perception » (Whitehead. Intuitivement. purpose. 122-123) 1 2 74 . Confondre une tour carrée avec une tour ronde constitue simplement une mauvaise interprétation de ce qui est effectivement donné à nous : bien que ce qui est vu est sans aucun doute un objet arrondi. p. » (Whitehead. The schemes only partially intersect.Issue 17/2016 January . which cannot be justified by an intellectual comparison of the direct information derived from the two schemes and their elements of intersection.Janvier ‫جانفي‬ peut être jugé vrai ou faux. Sa réponse à Hume (et Descartes) est en conséquence la suivante. Son analyse conceptuelle est double. Afin d'expliquer les erreurs de perception et les degrés de liberté que l’on peut prendre avec des faits. you have experienced. Symbolism. and belief. which identify them as schemes of presentation of the same world. closely connected but distinct. There are gaps. Its Meaning and Effect. Troisièmement. 1927. Its Meaning and Effect. Ce que vous avez vécu. These modes do not repeat each other. En somme : la perception consciente est comprise comme « l'interaction symbolique entre deux modes distincts de perception directe du monde extérieur 3 ». Whitehead s’appuie sur les Essais d'empirisme radical (1904/1912) de William James (1842–1910) et surtout sur sa lecture de Zénon. The symbolic reference leads to a transference of emotion. however. and there is a real diversity of information. Symbolism. But the two schemes of presentation have structural elements in common. 6) 3 « The symbolic interplay between two distinct modes of direct perception of the external world. and their true fusion is left indeterminate. pp. » « There are. What you have experienced. sa réduction de toute perception possible à la perception sensorielle (qui plus est restreinte aux cinq sens) est erronée. 1927. p. qui est l'activité synthétique consciente par laquelle les deux modes purs sont « fusionnés en une seule perception 1 ». Bien que ce soit avec raison que Hume critique la perception sur le mode de l’immédiateté de présentation. Its Meaning and Effect. 1927. seul leur confrontation le peut : Aristote avait déjà compris que la vérité et le mensonge ne sont pas « dans » les choses.

assymétrique et transitive) opérant sur des événements continus est remplacée par la relation de connexion extensive (irréflexive. existe en préhendant ce qui a existé et qui maintenant est. c’est-à-dire par l’épreuve du monde. Le dernier Whitehead. symétrique et intransitive) opérant sur des régions atomiques. Soulignons à ce propos que Whitehead ne définit pas le sujet par la conscience mais par le vécu de l’expérience. On peut assez aisément esquisser le sens et la portée de ce concept. il propose une analyse « génétique » − discontinue − de l’irruption de l'existence. Whitehead articule transition et concrescence. Le concept de contiguïté (aussi vieux que l’Organon d'Aristote) permet l’articulation des deux thèses évoquées : "Il y a un devenir de la continuité. En d'autres termes.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. p. La seconde se donne des outils conceptuels pour entendre la spécificité du sujet. il faut impérativement montrer l'unité des deux analyses ontologiques et les articuler avec sa philosophie antérieure de la nature. ceux de Process and Reality (1929). Tout ce qui existe (brièvement). De plus. Il importe tout d’abord de se souvenir de l’usage que fait le philosophe de trois binômes catégoriels : continu et discontinu.Janvier ‫جانفي‬ en œuvre une méréo-topologie selon laquelle le réel est continu : l’analyse « coordonnée ».Issue 17/2016 January . Whitehead complète cette analyse extensive ou « morphologique » d’une analyse intensive ou « génétique ». 35). La première cherche à comprendre la matrice du monde et son abstraction qui est le tissu spatio-temporel mesuré et manipulé par la science. Son projet dans Process and Reality (1929) est de montrer comment le sujet est produit par l’objet sans pour autant être réduit à celui-ci. rénove la conceptualisation de la nature processuelle de la perception en posant clairement les questions qui fâchent ses contemporains. relations 1 The Concept of Nature [1920]. Quatrièmement. mais pas de continuité de devenir" (Procès et réalité. afin de saisir la vision du monde du dernier Whitehead. Whitehead a très tôt compris qu’il ne peut y avoir de réponse cohérente aux questions épistémologiques lato sensu sans s’aventurer dans le champ de l’ontologie et de la métaphysique pré-critique−et que cette résolution mène sur un chemin sans retour (« throw a match into the powder magazine 1 »). celui de l’époque de Harvard (1924-1947). 29. D'autre part. afin de comprendre la dimension subjective de l’expérience. La relation bipolaire d’extension (réflexive. 75 . Le sujet se définit par son acte de préhension des objets et par sa capacité de dépasser cette préhension.

induire un contact inaltérable avec le concret. établit un lien indéfectible et « essentiel » entre deux entités : si A possède une liaison interne avec B. actuel et potentiel. L’existence. deux occasions d’expérience (ou entité actuelle. deux occasions qui ne sont pas contemporaines peuvent être contiguës dans le temps : il suffit qu’aucune occasion ne soit antécédente à l’une et subséquente à l’autre. durée et temps. le potentiel (continu) est. Rendre la vie à l’organisme whiteheadien. 1978. c’est la contiguïté qui permet la définition de la continuité : un nexus purement temporel est continu lorsque tous ses membres sont contigus avec une occasion antécédente et une occasion subséquente3. 3 Process and Reality [1929]. c’est-à-dire frappé d’une immédiateté transiente . on peut faire l’impasse de l’existence de B lorsque l’on définit A (et vice-versa) 1. isolons-en trois. objectif. p. 322. 307-308. au contraire de la relation externe.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. Tout d’abord. Bradley et Russell avec la préhension whiteheadienne en point de mire. il n’y a pas d’occasion intermédiaire et l’objectification est particulièrement complète. Enfin. est épochale. On redécouvre alors le parcours qui va de la dénonciation de la localisation simple à la systématisation de l’analyse génétique de la concrescence. La relation interne. A Social Conception of God. Fort peu nombreuses − mais significatives − sont les occurrences du concept de contiguïté dans le corpus whiteheadien 2 . 1978. par là. le concept de contiguïté est apte à nous tirer de l’embarras terminologique dans lequel peut nous laisser une première lecture des circumambulations whiteheadiennes. l’étance est continue dans sa publicité. telle qu’elle se décline privativement. 307. pp. 1 76 . Ensuite. 2 Soit principalement Process and Reality [1929]. voir Charles Hartshorne.Janvier ‫جانفي‬ internes et externes. en passant par la destruction de la catégorie de substance et la distinction des entités-sujet et des entités-objet. Yale University Press. ou événement épochal) sont dites contiguës lorsque les régions qui constituent leurs « points de vue » sont « connectées extérieurement ».Issue 17/2016 January . lui. c’est rétablir l’imbrication de ces différents ordres et. Sujet et objet. c’est-à-dire susceptible d’une division préhensive indéfinie. 1976. Pour autant que l’on saisisse la profondeur sémantique de la définition de la « connexion extensive ». L’actuel (irrémédiablement épochal) est subjectif. Pour une discussion des concepts de relation chez Moore. si A et B sont externes l’une à l’autre. New Haven and London. A ne peut être la même sans B . elle forme un tout indivisible . The Divine Relativity. c’est-àdire perdurant médiatement. En pareil cas.

Première détermination de l’ordre. 1978. 294. 303. Ses propriétés sont peu nombreuses : diverses relations partie-tout. introduisent l’idée d’un plénum extensif dans lequel s’étagent actualités-sujet et actualités-objet. envisagées de conserve. Rien dans le continuum ne permet de déterminer quelle région sera épochalisée par l’entité-sujet à venir : le but subjectif initial fulguré par Dieu est requis2. 3 Process and Reality [1929]. Mais qu’en est-il au juste de la relation de « connexion extensive » à laquelle Process and Reality fait appel pour théoriser ce continuum ? Comme toujours à l’approche de l’ultime et de son cortège de notions métaphysiques. il décrit une « potentialité réelle » : potentiel − et donc divisible et infiniment étendu − il l’est car son existence dépend des entités actuelles. 1 2 77 . mais aucune propriété métrique. 66. 1978. 1978. p. Whitehead se fait plus hardi dans ses affirmations et celles-ci deviennent également plus diffuses : la connexion extensive est une relation physique sui generis qui Process and Reality [1929]. 62. Une entité-sujet est un « point de vue » localisé dans le continuum. Le continuum extensif nomme un niveau interconnectif plus profond que l’espace et le temps : il constitue un complexe relationnel rendant compte de la solidarité universelle de tous les « points de vue ». le passé (potentiel) et le futur (en puissance de potentialité).Janvier ‫جانفي‬ transition et concrescence. Division génétique et division coordonnée. 96. 4 Process and Reality [1929]. Whitehead n’est pas clair quant à l’exacte portée métaphysique du continuum : il apparaît ontologiquement nécessaire mais certaines assertions semblent l’associer au concept d’époque cosmique3. pôles physique et mental trouvent un nouveau relief validant. Cela étant. etc. Avec pour conséquence que sa division révèle des caractéristiques factuelles de l’objectif en tant qu’il est réappropriable par le subjectif. Process and Reality [1929]. pp. p. Mais il s’agit d’une potentialité réelle (à la différence des objets éternels qui sont des potentialités générales) car il exprime un fait dérivé du monde actuel1. pp. 96. 66. 302. continuité et discontinuité. une structure de possibilité sous-tendant le présent (actuel). Le monde physique est donc lié en un Tout par « un type général de relations » qui le constituent en continuum extensif4.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. 1978. relations de chevauchement et de contact. Portons-nous à la rencontre de cette intuition en introduisant successivement les concepts de « continuum extensif » et de « connexion extensive ».Issue 17/2016 January . 68.

Process and Reality procède à partir de définitions en série et d’axiomes précisant le sens des définitions3. 3 Process and Reality [1929]. La relation d’inclusion (empruntée à Theodore de Laguna) permet de repenser la méthode de l’extension abstractive qui avait été sévèrement critiquée par Lenzen. Ébauchons celles qui mènent directement au contiguïsme. définie ou expliquée 1 . 294. par définition. sur le mode des diagrammes de Venn. Grünbaum et Nagel. 1978. pp. d’autre part. 288. 1978.Issue 17/2016 January . La première définition porte sur la connexion médiate : deux régions sont médiatement connectées lorsqu’elles sont toutes deux (immédiatement) connectée avec une troisième région. p. Le domaine est l’ « ensemble des régions » et l’opérateur de base est la « connexion extensive ». 1978. à commencer par « On Mathematical Concepts of the Material World » (1906) : la relation d’extension opérait alors sur l’ensemble des événements. Quand une région en inclut une autre. peuvent être énoncées. valables pour toute époque cosmique2. contemporaine au questionnement ontologique de Whitehead. ne peut pas l’être . La seconde définition précise en quel sens une région est dite en inclure une autre : A inclut B lorsque chaque région connectée avec B l’est aussi avec A. Comme annoncé. Les premiers axiomes (« assumptions ») précisent que la relation de connexion est non réflexive. Bien que les termes utilisés et leur exemplification fonctionnent analogiquement avec la connexité qui s’atteste dans l’espace-temps. 1 2 78 . 288. les deux régions sont évidemment connectées. Deux ensembles de figures viennent appuyer. La relation est non réflexive.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. tout en rendant pensable la théorie épochale du temps. ils font apparaître des traits qui n’appartiennent qu’à l’extension spatiale bidimensionnelle4. seules ses propriétés formelles. L’image qui se dégage est celle d’une pluralité de régions en relations locales « s’étendant » de proche en proche. La méthode elle-même date en effet de ses enquêtes épistémologiques. Whitehead insiste sur le danger intrinsèque à pareilles représentations : d’une part. Process and Reality [1929]. la vague systématisante. pp. 294. bien que toute paire de région soit connectée médiatement. ces derniers étant Process and Reality [1929]. en tant que telle. 4 Process and Reality [1929]. ils rendent évident ce qui. symétrique et non transitive. 1978. p. la notion de connexion n’est pas elle-même « définie ». aucune région n’est connectée avec toutes les régions.Janvier ‫جانفي‬ ne peut être. 294-301. non symétrique et transitive. De plus.

‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. La relation est symétrique. la seconde s’applique à l’entité-objet. elle divise le concrescé.Janvier ‫جانفي‬ compris sur le mode continuiste . 1978. Cette distinction expresse ne saurait toutefois oblitérer le fait que l’entité actuelle est à la fois sujet et objet-superjet : elle est extratemporelle de par son existence et temporelle de par son étance . précisément. la relation de connexion extensive opère maintenant sur l’ensemble des régions et articule la continuité de l’objectif avec la discontinuité du subjectif. les deux régions se chevauchent. Étant donné l’épochalité de l’actuel. on comprend qu’il y ait objectification immédiate de l’entité actuelle occupant A par l’entité occupant B. la partition coordonnée devient possible — étant entendu que. Les quatrième. 79 . 292. c’est-à-dire ce qui a acquis l’opacité du concret. elle fait soudainement irruption 1 2 Process and Reality [1929]. Rappelons tout d’abord la distinction entre division génétique et division coordonnée : la première s’applique à l’entité-sujet. La division coordonnée trouve son fondement dans la divisibilité de l’étance : ce qui faisait obstacle à la division − l’immédiateté de l’unité subjective − s’est évanouie lors de la « satisfaction » de la concrescence. 1978. Deux régions sont connectées extérieurement lorsqu’elles sont connectées sans se chevaucher. elles peuvent être prudemment mises entre parenthèses pour en arriver à la notion disputée qui est adressée directement par la septième définition : la connexion externe. d’intersect et d’intersection unique . p.Issue 17/2016 January . Si les régions en question sont considérées en tant qu’autant de « points de vue ». la mentalité peut être ignorée (éliminée ou rendue inexplicable) par l’analyse2. chaque phase présuppose nécessairement la totalité du quantum subjectif et la division génétique possède un statut purement spéculatif. elle divise l’actualité concrescente en préhensions scandant la montée vers la pleine détermination de l’étance . 285. p. en devenir. Si une région en inclut une autre. cinquième et sixième définitions présentent les notions de dissection. Pour le dire avec des catégories plus ambiguës : avec l’effacement du pôle mental (« incurablement un 1 ») et de ses formes subjectives vives. Process and Reality [1929]. Reste à montrer le lien entre la connexion externe des régions et le contiguïsme des entités que le philosophe distingue prudemment. La troisième définition introduit le chevauchement : A et B se chevauchent lorsqu’il existe une région que toutes deux incluent.

325. inclusion. la théorie de la préhension dispute l’ultime avec la conception épochale du temps ou atomisme ontologique : d’une part. le pôle physique nomme l’allo-détermination du sujet. 1978.Issue 17/2016 January . ce sont les préhensions « physiques » et « mentales » qui cimentent la cohésion du tissu cosmique. d’autre part. tandis que pour l’actualité-objet.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. elle y exerce une causalité lancinante. Process and Reality [1929]. 1978. elle est une relation externe. Rappelons tout d’abord les deux niveaux incriminés.). p. les préhensions fondent la compréhension de la Process and Reality [1929]. la préhension est une relation interne. 5 Process and Reality [1929]. la région fondamentale est susceptible d’exemplifier les relations que nous venons d’évoquer (connexion. On se souvient qu’il n’y a pas pénétration mutuelle des entités successives. 1978. La région « propre » ou « occupée » possède quant à elle une transcendance relative qui est due à l’épochalité de l’actualité-sujet qui s’y trouve localisée. et Whitehead parle des préhensions comme de « quasi-actualités5 » . Au niveau microscopique. chevauchement etc. c’est-à-dire son procès « dans le temps ». p . 128. 3 Process and Reality [1929]. Au niveau macroscopique. devenue. l’actuel per se est l’entité en concrescence. p. 72 et 77. 4 Process and Reality [1929]. Il y a un schème fondamental de connexion extensive qui autorise à la fois la privauté de la concrescence et son ancrage dans la publicité de la transition. 1978. 283. p. Et l’entité actuelle est l’union des deux mondes1. paradoxe constitutif de toute actualité : le pôle mental n’est autre que le sujet en tant qu’il est auto-déterminé. De manière à signifier la profondeur de cet accord. Les entités-sujet atomisent −temporalisent − le continuum. pp. On peut mettre ceci en relief en envisageant comment la théorie de la préhension articule quatre cas de figure. 63. 286-289. La concrescence présuppose sa région « fondamentale ». 293. mais respect de la privauté subjective et de la publicité objective : pour l’actualité-sujet. 1 2 80 .Janvier ‫جانفي‬ en lisière du Monde . 248. Le concept de connexion extensive nous donne à entendre comment les divisions génétiques et coordonnées s’articulent sur un plan uniforme4. c’est-à-dire « hors du temps » . Reprenons le fil de notre discussion. 1978. Whitehead parle de lien (« bond ») en lieu et place de préhension. 123-124. et non l’inverse2. Sa durée s’exprime inéluctablement par un pavé temporel. voir également pp. 67-68. En tant qu’elle est présupposée par toute concrescence. actualisant un plénum extensif3.

contemporaines. 203 Cf. tantôt sur l’externalité réciproque2. 287. sa solidarité et. le lecteur doit choisir le niveau d’analyse qui correspond le mieux à ses besoins interprétationnels. d’autre part.Janvier ‫جانفي‬ perception sensorielle par le concept d’immédiateté présentationnelle : le monde commun est perçu comme un continu de relations extensives qui assurent. soit de relations externes : tantôt Whitehead insiste sur l’immanence mutuelle. 1 2 Cf.Issue 17/2016 January . Process and Reality [1929]. deux actualités-sujet. (iii) La même préhension prise du point de vue de l’actualité-objet ne met en jeu que des relations externes : c’est le continuisme de la transition. d’une part. p. dans le second. et en un autre. On peut à ce propos déplorer que de nombreux commentateurs cherchent à appliquer l’ontologie discontinuiste de Whitehead à des questions qui ne demanderaient qu’une phénoménologie continuiste de l’événement. dans le cas de préhension négatives. c’est-à-dire indépendantes. (iv) Restent les relations objet-objet et leurs deux cas d’école : soit les entitésobjet furent simultanées et basculèrent ensemble dans l’objectif . une fois que la dynamique conceptuelle interne de Procès et réalité est bien comprise. on peut parler soit de relations internes. soit elles ne le furent pas et/ou basculèrent de manière asynchrone. un repli qui ne souffre d’aucune relation sujet-sujet : sans coudées franches. Cinquièmement. 288. la possibilité de son infinie divisibilité. Process and Reality [1929]. La concrescence se dévoile maintenant sous son aspect continuiste.‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. la liberté ne saurait être opérationnelle. 1978. à l’orée du monde. le Monde est inclus dans l’occasion . respectivement. 309. Chacune constitue. pp. une actualité-sujet et une actualité-objet. Le concept de percolation entend dire l’équivalence entre concrescence et épochalité et l’obligatoire synergie entre concrescence dans le devenir et transition dans l’être. 1978. deux actualités-objet ? (i) Deux actualités-sujet sont. En un sens. 81 . une actualité-objet et une actualité-sujet. on pourrait toutefois parler de relations externes. Venons-en aux quatre possibilités annoncées en posant la question : quoi des relations internes et/ou externes entre. (ii) Soit la préhension sujet-objet prise du point de vue de l’actualité-sujet : le sujet éprouve l’objet internement . par définition. Dans le premier cas nous retrouvons une absence totale de relations préhensives . l’occasion est incluse dans le Monde1.

Références Milic Capek. Sherburne. Michel Weber. Whitehead. Symbolism. 1906. in March and April 1914. pancréativité et contiguïsme. Sa portée témoigne de l'importance des approches transdisciplinaires et interdisciplinaires. Process and Reality. An Essay in Cosmology.. A. The Concept of Nature: The Tarner Lectures Delivered in Trinity College. with an Appendix. Frankfurt / Paris. 1914. Dordrecht and Boston. comme un continuum. New York. Bergson and Modern Physics. Reidel Publishing Company. Préface de Jean Ladrière. N.New York. Cambridge University Press.The Macmillan Company. où les ambiguïtés du flux de la conscience n’échappent à personne depuis les analyses de William James et d’Henri Bergson. Swan Sonnenschein & Co. 1971. Its Meaning and Effect. Delivered as Lowell Lectures in Boston. 1978.. London . A division of Macmillan Publishing Co. (revised). Cambridge. Cambridge University Press. N. Whitehead. The Open Court Publishing Co. D. Appearance and Reality. un discontinuum ou contiguum. Reprint : New York. 82 . Macmillan Free Press. A Reinterpretation and Re-evaluation. N.Janvier ‫جانفي‬ En somme. New York and London.Issue 17/2016 January . Corrected edition : Edited by David Ray Griffin and Donald W. Inc. Ontos Verlag. 1929. Bertrand Russell. and New York. and Collier Macmillan Publishers. 1969. Francis H. . A Metaphysical Essay [1893].‫ املخاطبات‬AL-MUKHATABAT ISSN 1737-6432 Numéro – ‫ العدد‬. La Dialectique de l’intuition chez A. Chicago. 1964. selon les besoins. A. l’œuvre de Whitehead a gardé toute son actualité car elle propose une ontologie souple qui peut être activée. The MacMillan Company. 2d ed.. Our Knowledge of the External World as a Field for Scientific Method in Philosophy. November 1919 [1920]. à commencer bien sûr dans un domaine comme la psychologie. The Free Press. Whitehead : sensation pure. Whitehead. 2005. A. Bradley. Lim. 1927. N. Macmillan.