www.competition.

dz

24

Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz LUNDI 10 OCTOBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4783 ISSN 1111

VICTORIEUX EN ZAMBIE

LE NIGERIA

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ATTEND
Les Super Eagles ont
réalisé une belle performance
en allant prendre trois points à
Ndola (Zambie) et en s’imposant dans l’antre des
Chipolopolo sur le score de
deux buts à un. Le duo basé en
Angleterre, Alex Iwobi et
Kelechi Iheanacho, a marqué les
deux buts nigérians en première période et le but inscrit après
la pause par Collins Mbesuma
aura été inutile pour des
Zambiens qui ont entamé de la
plus mauvaise des manières la
campagne du dernier tour éliminatoire de la Coupe du
monde, Russie 2018.
Après trois minutes du jeu,

les Nigérians avaient pourtant
subi une première alerte sur
une frappe de Tembo Fwayo
qui est passée de peu au-dessus
de la transversale alors que le
gardien Carl Ikeme était resté
sans réaction. La réplique survenait au quart d’heure de jeu
lorsqu’ Iheanacho surprendra
d’un lob bien ajusté le gardien
zambien Kennedy Mweene,
mais l’attaquant nigérian voyait
son but refusé pour hors-jeu.
Une frappe du pied droit
d’Iwobi, le joueur d’Arsenal,
dans la surface prenait à défaut
le portier zambien trop juste
pour détourner le ballon du
bout des doigts (32’, 1-0). Trois

minutes avant la pause, le
Nigeria doublait son avantage
par l’intermédiaire d’Iheanacho
à la suite d’un jeu à trois avec
John Obi Mikel et Brown Ideye.
La Zambie
aurait pu…
En seconde période, malgré les
tentatives multiples des Fwayo,
Collins Mbesuma, Rainford
Kalaba et Jeckson Mwanza, les
Chipolopolo ne parvenaient
toujours pas à trouver la bonne
formule dans la défense
nigériane au sein de laquelle
Ikeme faisait bonne garde.
Jusqu’au moment où une erreur
d’appréciation de Kenneth

Omeruo laissa le champ libre à
Mbesuma, l’artilleur zambien
de 32 ans et demi (71’, 2-1). Les
Zambiens se démenèrent alors
comme de beaux diables pour
arracher ne serait-ce que le
point du match nul. San réussir
dans leur entreprise. Cette
victoire va donner un peu d’air
au sélectionneur Gernot Rohr
qui, comme c’est souvent la
règle au Nigeria, ne fait pas
l’unanimité à la tête des Super
Eagles. Le mois prochain, les
Nigérians recevront chez eux
l’Algérie tandis que la Zambie
se déplacera au Cameroun
avec, déjà, l’obligation d’une
victoire.

VENDREDI

RÉSULTATS

L’ALGÉRIE

RAJEVAC

1-1

Ghana - Ouganda (Groupe E)

0-0

SAMEDI
Sénégal - Cap-Vert (Groupe D)
Gabon - Maroc (Groupe C)
RD Congo - Libye (Groupe A)
Côte d'Ivoire - Mali (Groupe C)
Burkina Faso - Afrique du Sud (Groupe D)

2-0
0-0
4-0
3-1
1-1

OU
EST
NOTRE ÉQUIPE

Zambie - Nigeria (Groupe B)
Congo - Egypte (Group E)
Tunisie - Guinée (Groupe A)
Algérie - Cameroun (Groupe B)

?

OU EST NOTRE FOOTBALL

DIMANCHE

«Il me faut une meilleure équipe face au Nigeria»

1-2
1-2
2-0
1- 1

BRAHIMI
ET FEGHOULI
MÉCONTENTS

Rajevac :

«C’est
normal,
mais
c’est
moi qui
décide»

Feghouli :
«Déçus,
mais à
fond pour
la qualif’»

Taïder :
«Nos
chances
restent
intactes»

Medjani :
«Ce n’est
pas fini»

OUNAS
PRÉSENT
Benkablia-Mebarki-Renaï en attaque

Boudebouda et
Seguer d'attaque
pour le derby
Compétition / PUB

ANEP 429 970 du 10/10/2016

J-3

Absent hier

BENYAHIA SERA SANCTIONNÉ

L'ÉNIÈME COUP DE
POKER DE MOUASSA

J-5

HANNACHI : «LES CRABES AURONT AUTANT
DE TICKETS QU'ILS SOUHAITENT»

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

À LA UNE

2

INTERNATIONALE

LES VERTS LOUPENT
1
1

ALGÉRIE
CAMEROUN

Stade Tchaker
Buts :
Algérie : Soudani 7'
Cameroun : Moukandjo 24'
Mbolhi
Zeffane
Ghoulam
Cadamuro
Medjani
Guedioura
Taïder
Boudebouz
(Brahimi 56')
Soudani
(Ghezzal 76')
Mahrez
(Feghouli 88')
Slimani
Ent. : Rajevac

1' Un centre de Taïder Slimani
et signalé hors jeu.
6' Un corner bien botté par
Mahrez slimani dévie de la tête sur
Soudani bien embusqué va réussir
à surprendre le gardien camerounais.
11' Une action dangereuse
pour le Cameroun sur le côté droit
des Verts, Aboubakar sert
Moukandjo qui a failli égaliser.
18' Ghoualm sur le côté gauche
sert Mahrez, ce dernier frappe, le
gardien dévie, Soudani était
proche d'inscrire le second but.
22' Mahrez dans ses œuvres a
failli surprendre le portier camerounais d'une belle frappe de la
droite.
23' une belle action collective
de l'attaque camerounaise, Zeffane
rate l'interception Aboubakar sert
Moukandjo qui d'une frappe bien
ajustée rétablit l'équilibre.
37' Coup franc direct pour les
Verts distant des 20 m, Taïder
frappe mais sa balle passe juste à
côté des bois gardés par le gardien
camerounais.
41' Coup franc excentré frappé
par Boudebouz, le gardien camerounais boxe le ballon difficilement.
45' +1 Taïder sert Mahrez sur
le côté droit, ce dernier dribble un
défenseur adverse puis ajuste une
belle frappe difficilement déviée
par le portier camerounais.
50' Corner tiré par Moukandjo
la défense algérienne dégage le
cuir
52' Slimani prend le dessus sur
le défenseur camerounais avance
avant d'ajuster une belle frappe
face au gardien camerounais mais
ce dernier dévie le cuir à la suite
d'un excellent réflexe.
60' Une belle action offensive
des Verts, Slimani remet sur
Soudani qui frappe du gauche
mais le portier camerounais capte
le cuir.
77' Aboubakar se faufile dans
la défense algérienne frappe mais
M'bolhi dévie difficilement.
83' Une frappe terrible de
Guedioura des 30 m a failli tromper le gardien camerounais qui
dévie le cuir en corner.

JOUEUR DE L'HISTOIRE

DE LA LIGA

LOIN DEVANT

MESSI
JAMES

Affluence nombreuse, pelouse en
mauvais état, temps frais, arbitrage
de M. Daniel Bennet assisté de
MM. Zakhel Swela et Thembisile
Windvoel.

Film du match

RAUL MEILLEUR

LA PREMIÈRE MARCHE

Ondoa
Nyom
Oyongo
Ngadeu
N'koulou
Djoum
(Siani 69')
Chedjou
Salli
(Ndi 83')
Moukandjo
Ekambi
Aboubakar
Ent. : Broos

Averts :
Cameroun : Nyom 32', Ngadeu 36'
Algérie : Soudani 67'

23

RODRIGUEZ
La sélection algérienne a été accrochée à domicile par le Cameroun pour le compte
du premier match de la phase des poules des éliminatoires de la Coupe du monde 2018
dans une rencontre intense marquée par un engagement physique des deux côtés.
Cette empoignade n'a pas atteint un grand niveau technique en raison de l'enjeu.
PAR KAMEL HASSANI
Les Lions indomptables n'ont
jamais fermé le jeu préférant
prendre un maximum de risques
sur le plan offensif, ce qui a énormément gêné les coéquipiers de
Mahrez. Les lions indomptables ont
réussi à gagner la bataille du milieu
et surtout les duels grâce à une
meilleure occupation du terrain et
une grande concentration. Broos a
su mettre en place le dispositif tactique convenable pour contrer l'attaque algérienne et réussir à
engranger un point précieux de son
déplacement à Blida. Les Algériens
ont pourtant bien entamé le match
en ouvrant le score dès la 6' par
Soudani, mais cette réalisation n'a
pas été bien exploitée par les Verts
qui vont étrangement laisser l'initiative aux Camerounais mieux appli-

qués et bien préparés physiquement. La réaction des Camerounais
a été brutale avec des attaques bien
placées de la part de leurs deux fers
de lance, Aboubakar et
Moukandjo. Ce dernier profite
d'une erreur de Zeffane pour égaliser. Cette égalisation va rendre la
rencontre plus intense et très disputée mais avec plus de maîtrise de
la part des Lions indomptables.
Problème de transition
Alors qu'on s'attendait à ce que les
Algériens reprennent de plus belle
pour dominer les débats, prendre la
maîtrise de la rencontre et surtout
avoir la possession de la balle, mais
les choses ne vont pas évoluer en
faveur des Verts qui vont confondre
vitesse et précipitation. La transition entre la défense et l'attaque a
été le point négatif des Algériens

qui vont se heurter à un adversaire
bien en place qui a su gérer le nul
jusqu'à la fin du premier half. En
seconde période, on s'attendait à
mieux de la part de la sélection
algérienne mais rien n'a changé
puisque la maîtrise était toujours
du côté des Camerounais plus frais
physiquement et mieux concentrés.
Malgré les changements opérés par
le sélectionneur serbe de l'EN,
Milovan Rajevac, pour apporter le
plus escompté dans l'animation du
jeu, les Lions indomptables sont
restés vigilants derrière fermant
tous les espaces devant des attaquants algériens trop statiques et
surtout pas du tout inspirés.
Mauvaise lecture
de Rajevac
Les changements opérés par
Rajevac pour déstabiliser la défense

Broos : «On voulait le nul, on l'a eu»
PAR SAMAÏL M. A.
Le coach belge des Lions
indomptables était tout content
du nul décroché par son team, il
était venu pour réussir ce résultat et il a atteint son objectif.
"C'est un bon résultat, car on a
joué contre une bonne équipe, si
on gagne contre la Zambie ça
sera un bon début pour nous."
«Pas facile d'être mené
et de revenir»
"L'animation algérienne était
bonne c'est tout a fait normal,
car c'est une équipe avec du
métier, elle a été montée depuis
4, 5 années, Vahid a construit
cette équipe, de notre côté on ne
jouait pas chez nous, on voulait
un nul, on l'a eu, on a eu des
moments de match où on a été
très faibles, comme le début était
très faible pas facile d'être menés
après 7 minutes et revenir c'est
une très bonne performance."

«On savait que les
Verts avaient des
lacunes défensives»
Broos affirme qu'il a joué sur les
faiblesses défensives des Verts, il
se frotte les mains d’en avoir
profité : "On avait aussi des
lacunes certes, donc il fallait rester concentré, on savait qu'il y
avait des lacunes défensives en

face, on en a profité une fois
pour marquer ce but, il y avait
aussi une certaine nervosité."
«C'est une belle
performance en Algérie,
mais ce n'est pas une
revanche pour moi»
Avec une sortie ratée du foot
algérien après deux échecs avec
la JSK et le MCEE, Broos avait
hâte de revenir et de sortir vainqueur, il évite de parler de
revanche mais ne cache pas sa
satisfaction après avoir tenu en
échec Slimani and Co. "Pour
nous, il est important d'avoir de
tels résultats, c'est le premier
test, l'avenir est avec nous, ce
nul n'est pas une revanche, être
sélectionneur du Cameroun
veut dire qu'il y a cette obligation de faire des résultats,
contre l'Algérie ou ailleurs,
peu importe, il y avait peutêtre des sentiments mais ce
n est pas une revanche",
conclut-il.
S. M. A.

camerounaise n'ont pas été à la
hauteur puisque ni Brahimi, ni
Ghezzal, ni Feghouli n'ont pu
hausser le jeu de la sélection algérienne. Slimani, trop esseulé en
pointe de l'attaque, n'a pas trouvé le
soutien nécessaire pour faire parler
la poudre et montrer sa valeur. Le
successeur de Gourcuff a été un
peu surpris par la tactique arrêtée
par le Belge Broos qui a bien étudié
le jeu de l'Algérie en misant sur les
forces de son équipe et en exploitant à bon escient les faiblesses des
Fennecs qui, il faut dire, étaient
dans un jour sans. Maintenant que
la première journée est achevée, la
sélection algérienne doit penser à sa
prochaine sortie du 12 novembre
face au Nigeria à Uyo qui s' annonce compliquée surtout après la victoire des Super Eagles hier contre la
Zambie par 2 à 1.
K. H.

Taïder

«Il ne faut
pas se
décourager»

Le milieu de terrain, Saphir Taïder, n'a
pas caché sa déception à l'issue du
match nul concédé contre le Cameroun
mais il estime que rien n'est perdu et
que l'équipe algérienne peut se
racheter dans les prochaines rencontres. "Je suis un peu déçu par le
résultat, on voulait gagner mais on
s'est heurtés à un grand d'Afrique.
L'adversaire était bien en place où il
nous a énormément gênés. On s'est
créé beaucoup d'occasions mais on a
manqué de réussite, c'est vraiment
dommage. On ne peut gagner tous les
matches avec des scores lourds. Il
nous reste encore cinq matches à
disputer où on peut se racheter. Rien
n'est perdu, nos chances sont
intactes pour la qualification au
Mondial de Russie, il ne faut pas
se décourager car le chemin est
encore long", a affirmé le joueur
de Bologne.
M. K.

VISÉ PAR DES
MENACES DE
MORT

La mère de James Rodriguez a rendu public,
sur Twitter, les menaces dont le numéro 10 du
Real Madrid fait l'objet. Les temps sont durs pour
James Rodriguez. Sur le terrain d'abord, le meneur
de jeu du Real Madrid souffrant d'un nouveau
pépin physique qui l'a privé du match de Liga
contre Eibar (2-2) dimanche dernier. En dehors
également, à cause de menaces de mort dont l'international colombien est la cible.
Le FBI serait sur le coup
C'est sa mère, Pilar Rubio, qui a vendu la mèche en
publiant sur Twitter un cliché d'une valise remplie
d'armes et de munitions. Un message revendiqué
par la Légion Holk accompagne ce sordide colis.
D'après le Mundo Deportivo, ce groupe serait
connu du FBI pour avoir semble-t-il pratiqué des
extorsions de fonds sur Internet. " J'arrive vers toi
et je suis armé " ou encore " Tu veux voir à quoi
ressemble James mort ? " sont quelques-uns des
messages que Pilar Rubio aurait reçus, d'après le
quotidien catalan. Un climat tendu qui rappelle ces
enlèvements de joueurs perpétrés en Amérique du
Sud par des ravisseurs exigeant une rançon.

Mandzukic,

destination la Chine ?
Depuis l'arrivée de Gonzalo Higuain dans le Piémont,
Mario Mandzukic a encore perdu de l'importance au
sein de la rotation de Massimiliano Allegri, et semble
se rapprocher irrémédiablement de la sortie. Le
buteur croate de la Juventus Turin serait notamment
dans le collimateur du Shanghai Shenhua, où évoluent
Demba Ba, Fredy Guarin ou Obafemi Martins. L'ancien
buteur de l'Atlético de Madrid ne serait pas intéressé
pour l'heure par le challenge chinois, et ce, malgré une
proposition de salaire annuel estimée à 8 millions
d'euros. Concernant l'indemnité de transfert, Shanghai
serait prêt à investir 15 millions d'euros.

Barça :
N'Zonzi
pour
suppléer à
Busquets ?

Pilier du FC
Barcelone devant
la défense, Sergio
Busquets (28 ans,
6 matchs en Liga
cette saison) n'a
pas vraiment de
remplaçant. Si
André Gomes,
Javier
Mascherano ou
encore Sergi
Roberto dépannent
à ce poste de sentinelle, l'entraîneur Luis Enrique
ne serait pas
convaincu par ces
alternatives et
voudrait recruter
un milieu défensif
cet hiver. C'est
pourquoi le club
catalan s'intéresserait au Français
Steven N'Zonzi (27
ans, 5 matchs en
Liga cette saison),
indique Diario
Deportivo. Peu
médiatisé dans
l'Hexagone, le
milieu du FC
Séville bénéficie
pourtant d'une
belle cote en
Espagne. Ce qui
explique pourquoi
sa clause libératoire est fixée à
30 millions d'euros. Un montant
relativement
élevé, surtout
pour une recrue
destinée à jouer
les doublures.

Le classement des meilleurs
joueurs de l'histoire du championnat d'Espagne a été dévoilé par le
CIHEFE, le centre d'investigations
de l'histoire et des statistiques du
football espagnol. Raúl González
occupe la première place. Lionel
Messi est quatrième. Raúl
González meilleur joueur de l'histoire de la Liga. C'est ce qui ressort
d'une étude du CIHEFE qui établit
son classement selon plusieurs critères, comme le nombre de buts
marqués, les minutes disputées ou
les cartons rouges. A chaque don-

née, des points sont distribués ou
retirés et à ce petit jeu, c'est l'ancien
attaquant du Real Madrid (19942010) qui arrive en tête avec 528
points, devant César Rodríguez
(524 pts) et Telmo Zarra (493 pts).
Messi 4e et premier
joueur en activité
Ce classement, qui consacre des
joueurs à vocation offensive, est
marqué par la quatrième place de
Lionel Messi. La star du FC
Barcelone récolte 490 points et
devance d'une courte tête Enrique

Castro 'Quini' (488 pts). Effectuée
entre la saison 1928-1929 jusqu'à
l'exercice 2015-2016, cette hiérarchie est complétée par Juan Arza,
Alfredo di Stéfano, Francisco
Gento, Carlos Alonso 'Santillana' et
Guillermo Gorostiza. Outre Messi,
d'autres joueurs encore en activité
figurent dans ce classement. On
retrouve ainsi le Portugais
Cristiano Ronaldo à la 23e position.
David Villa (32e), Xavi Hernández
(49e), Iker Casillas(62e) et Aritz
Aduriz (109e) sont plus loin.

Ces révélations sur les choix
de carrière de Neymar
Après une enquête de plusieurs semaines, le Mundo
Deportivo a fait hier plusieurs révélations croustillantes à propos des choix
de carrière de Neymar. Si
l'on en croit le journal catalan, le Brésilien a refusé des
offres très alléchantes de la
part de plusieurs cadors
européens. Depuis son arrivée au FC Barcelone en
2013, Neymar a pris une
nouvelle dimension aux yeux
des recruteurs européens.
Désormais incontournable
en club comme en sélection,
l'attaquant blaugrana fait
partie des joueurs quasiment inaccessibles sur la
planète football, selon le
quotidien espagnol qui
explique que le PSG,
Manchester United et le
Real Madrid ont bien tenté
de recruter le joueur à plu-

sieurs reprises. Le Mundo
Deportivo explique notamment que le club de la capitale française était prêt à
payer cet été le montant de
la clause libératoire du
Brésilien (190 millions d'euros) tout en offrant un salaire hallucinant à la star du
Barça (40 millions d'euros).
Une prime à la signature de

L'Atlético

Madrid veut
blinder Carrasco
Débarqué à l'Atlético Madrid à l'été 2015, contre 17 millions
d'euros, en provenance de Monaco, Yannick Ferreira Carrasco
(23 ans) n'a pas mis bien longtemps à devenir indispensable
chez les Colchoneros. L'ailier l'international belge enchaîne les
prestations de choix (9 matches disputés, 1 but
marqué) et pourrait même prochainement
prolonger son contrat chez les Rojiblancos.
D'après AS, le quotidien sportif espagnol, les
décideurs des Matelassiers veulent rapidement renouveler le contrat du
Diable Rouge et, surtout, réévaluer sa clause libératoire. À
l'heure actuelle, celle-ci n'est
"que" de 40 millions d'euros.
Pour se faire, le club de la
capitale va rencontrer le clan
Carrasco la semaine prochaine
afin de rediscuter des termes d'un
contrat qui court actuellement jusqu'en 2020.

40 millions et de nombreux
avantages auraient également fait partie du deal
(achat d'un hôtel au Brésil,
argent versé à l'Institut
Neymar...). De son côté, le
Real Madrid aurait d'abord
tenté de recruter le buteur
brésilien en 2013, juste
avant sa signature en
Catalogne. Malgré une offre
estimée à 70 millions d'euros pour Santos et un salaire annuel de 17 millions,
Neymar a choisi de rejoindre
le FC Barcelone selon le
journal catalan qui précise
que les dirigeants merengue
sont revenus à la charge l'an
dernier sans parvenir à
convaincre le joueur. Pas
plus de réussite pour
Manchester United qui semblait pourtant prêt à faire
des folies pour attirer l'international auriverde.

Mourinho
adore Mata,
la preuve...
Après un début d'exercice
convaincant avec
Manchester United, Juan
Mata (28 ans, 6 matchs et 2
buts en Premier League
cette saison) pourrait être
récompensé par ses dirigeants. Si l'on se réfère au
Daily Mirror, le club mancunien aimerait prolonger le
contrat du milieu offensif
de deux ans, soit jusqu'en
2020. Preuve que le manager José Mourinho apprécie
le profil de l'Espagnol malgré les rumeurs du dernier
mercato estival. En effet,
plusieurs sources voyaient
l'ancien joueur du FC
Valence sur le départ dans
la mesure où le technicien
portugais l'avait déjà poussé vers la sortie de Chelsea
en janvier 2014.

Quand
Okocha
recadre Ibra

Désormais à
Manchester United
après quatre
saions passées au
PSG, Zlatan
Ibrahimovic a parfois fait preuve
d'arrogance par le
passé à propos de
l'histoire du club
de la capitale française. Interrogé à
propos des propos
parfois déplacés
de l'ancien buteur
parisien, Jay-Jay
Okocha a tenu à
rappeler certaines
choses au buteur
mancunien, tout en
se montrant optimiste pour la suite
de la saison 201617. "Ils vont s'en
sortir. Il faut juste
qu'ils réfléchissent
bien à la façon
dont ils vont continuer à faire avancer le projet sans
sa présence, mais
de toutes les
façons Ibra n'aurait pas pu jouer
ici éternellement.
Le Paris SaintGermain existait
avant qu'il n'arrive.
Il a fait un boulot
fantastique mais
je ne suis pas
inquiet : les
choses vont changer, et ce sera
sans doute positif
pour le club. Je
vois bien Javier
Pastore, Blaise
Matuidi et Thiago
Silva, devenir les
nouveaux leaders
de ce groupe", a
souligné l'ancien
meneur de jeu du
PSG lors d'une
interview accordée
au magazine
Surface.

22

Lundi 10 octobre 2016

INSOLITE

www.competition.dz

Citation

Le seul
moyen de se
débarrasser
d'une
tentation,
c'est d'y céder.
Oscar Wilde

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

À LA UNE

RAJEVAC
:
«Il me faut une meilleure

8 millions € pour une plaque d'immatriculation
Un homme d'affaires indien basé à Dubaï a acheté aux
enchères une plaque d'immatriculation auto portant
simplement le numéro 5 pour 33 millions de dirhams
(8 millions d'euros), a rapporté hier la presse locale.
"J'aime collectionner les plaques d'immatriculation
uniques et je suis fier d'avoir décroché" la plaque 5
("Dubaï 5"), a dit Balwinder Sahani, cité par le quotidien anglophone Gulf News. Selon le Khaleej Times,
M. Sahani a affirmé que si les enchères avaient
atteint "50 ou même 100 millions", il aurait payé.

Propriétaire d'une entreprise immobilière internationale, Balwinder Sahani a précisé avoir acheté la
plaque numéro 9 l'an dernier pour 25 millions de
dirhams (6 millions d'euros). Il a expliqué que ce
genre d'acquisitions était sa "passion" et que la
plaque numéro 5 irait sur "l'une de ses Rolls Royce".
L'Autorité des routes et du Transport (RTA) à Dubaï
organise régulièrement des ventes aux enchères de
plaques d'immatriculation, qui attirent des millionnaires, avides notamment de publicité.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

E
P
O
O
U
V
R
A
B
L
E
N
L
P
N

O
R
O
L
D
R
A
G
A
H
I
B
E
A
E

E
L
D
T
L
M
O
R
S
V
A
I
T
N
T

R
N
I
U
R
I
I
H
E
T
E
V
E
T
E

3
9
5

T
I
E
D
E
F
S
A
H
E
H
E
A
E
M

S
S
L
R
N
E
D
A
T
E
R
A
G
R
O

captiver
l’attention de

mésaventures

pouffé

argiles

fin de verbe

5

tête d’ibis

mouche

Esquimaux

c’est-à-dire

B
E
A
I
M
F
V
E
U
R
I
T
T
P
I

A
C
I
D
F
R
C
I
L
B
B
A
T
A
E

13

3

cri de
charretier

13

PAR SMAÏL M. A.
C'est avec une certaine amertume que
le sélectionneur national Milovan Rajevac
a répondu aux questions des journalistes
hier en conférence de presse après le triste
nul (1-1) enregistré face aux Lions du
Cameroun. Le Serbe affirme pourtant qu'il
a tout mis en œuvre pour remporter les 3
points, ceci dit, il se veut confiant et
évoque les rencontres, 5 au total, qu'il aura
à jouer, pour lui le coup est encore jouable
: "On a joué le match pour le gagner, il
reste beaucoup de points en jeu, les
joueurs ont fait le maximum, on est déçus
de n'avoir pas pu gagner cette rencontre."

1

le propre de
l’homme

«Pourtant, on a eu du jeu
en 2e mi-temps»
Le coach trouve que son équipe a reculé
après l'ouverture du jeu, mais il affirme
qu'il a donné les instructions qu'il faut qui
ont amélioré le jeu offensif en 2e période :
"A la mi-temps, j'ai essayé de recadrer
l'équipe. J'ai dit de recadrer les lignes et de
jouer compact, de défendre. Le résultat :
en 2e mi-temps sur le plan offensif, on a
eu du jeu…"

créature

appelée
à siéger

heureuse élue

à bibi

pelage

lu, de droite
à gauche
chemin bordé
d’arbres

6
3
4
8
1
9
2
5
7

sans voix

note
désignation

4
suivent la
théorie

de taille
imposante

taupe modèle

lichens

5
1
7
4
6
2
3
9
8
R
T
D
E
I
D
E
E
G
I
L
E
T
E
N

7

ville belge

pièce è
monter
soi-même

petite
prairie

10

ancienneté
article
d’Arabie

8

en vogue

Erasme

11

met dans
l’embarras

9

scelle une
alliance

reine de
beauté

A
E
R
T
N
A
U
L
G
U
B
I
N
U
L

T
U
R
A
D
O
T
A
G
E
E
E
E
U
S

A
R
R
U
E
F
F
U
L
B
D
R
D
R
F

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ADAPTABLE
APOTRE
BISSECTEUR
BLUFFEUR
CARNIVORE
COMPETENT
DEBILE
DIABLE
DUNE
ECHARPE
ECHAUFFER
FOUDRE
FUNEBRE
GAMETE
GLUANT
HAGARD

HIATUS
IDEE
IVRE
LETTRE
MORS
NATURE
NAVIGUER
OLIVE
OUVRABLE
PANTHERE
PUBLIER
RADOTAGE
RAID
TARABUSTER
TATILLON
UNIVERSEL

I
N
T
E
R
M
I
N
A
B
L
E

I
R
I
A
O
P
A

R
E
R

P

V
E
U
L
E
S

V
R
A
I
L
O
B

N
O
D
U
L
E

O
R
G
A
N
E

A
M

C
B
N
E
F

O
P
E
R
A
I

A
T
L
A
S

I
I

O
O

R
E
E
R
R
E

A
T
T
R
I
S
T
E
R

A
V
O
C
A
T
S
E
O
O

P

E
N
U
M
E
R
A
T
I
O
N
O
U
F

E
R
S
I
R
I
S
E
R
S
E
N
S
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

F A B I O
6

7

8

«On a proposé un beau jeu,
et nos soucis ne sont pas
seulement en défense»
A la question de savoir son avis sur les
erreurs défensives commises, le coach a
préféré parler de soucis dans toutes les
lignes plutôt qu'une : "On a eu des
problèmes mais pas seulement en défense,
il y a d autres choses à corriger, on est au
début, c'est le 2e stage, on aura le temps
de régler tout ça, on peut considérer qu'on
pouvait gagner, on a proposé un bon jeu,
et le football est comme ça."
«Oui, on avait un problème
à droite mais on ne peut pas
tout mettre sur le dos
de Zeffane»
Fidèle à son discours et à sa méthode ou
aucun joueur n'est responsable des erreurs
collectives, Rajevac pense que les soucis à
droite de la défense ne sont pas l'œuvre de
Zeffane : "On a avait des problèmes sur le
côté droit, mais on ne peut pas tout mettre
sur le dos de Zeffane, les Camerounais on
misé sur ce côté, mais maintenant nous
nous concentreront sur le match du
Nigeria, on a eu que 2 stages on a le
temps pour se corriger."

«Je dois refaire le match
pour comprendre certaines
choses»
Si le match était à refaite, Rajevac va-t-il
choisir un autre onze ? Le coach
reconnait qu'il y a eu des erreurs, mais
pense qu'il faut revoir le match pour
comprendre les raisons de ce
dysfonctionnement enregistré après
l'ouverture du match : "C'est évident qu'il
y a eu des erreurs, il faudra les effacer. Je
n'ai pas réfléchi à ça. Il y a eu des erreurs,
on va les effacer avec le temps, il faut que
je refasse un peu le match pour
comprendre pourquoi il y a eu autant de
baisse d'intensité de jeu après le 1er but."
«Ce jeu long n'est pas
le nôtre»
Rajevac sait que ses joueurs n'ont pas été
au top, d'ailleurs il se demande pourquoi
il y a eu des phases de jeu où il y a eu du
jeu long : "J'étais étonné par notre jeu long,
ce n est pas le nôtre, les Camerounais
étaient aussi bien positionnés, et c'est ce
qui nous a poussés à sauter le milieu du
terrain pour atteindre les buts adverses."
«Ça reste un bon test face
à une équipe solide»
Le Cameroun ne réussit toujours pas aux
Verts, 6e match et zéro victoire, le coach
pense tout de même que ça reste un bon
test : "Oui, c'est un bon test face à une
équipe solide, qui nous a posé des
problèmes."


«Il y a eu des

erreurs, on va
les effacer
avec le temps,
il faut que je
refasse un
peu le match
pour
comprendre
pourquoi il y a
eu autant de
baisse
d'intensité de
jeu après
le 1er but.»

«Le temps presse, il nous faut
une meilleure équipe contre le
Nigeria et pour
la CAN»
Le nul peut paraître un coup dur pour
l'EN, étant donné qu'elle perd 2 précieux
points dans la bataille, mais le coach
préfère positiver : "On a perdu 2 ponts
mais on a un point, il faut le compter le
temps presse, on essayera de mettre une
equipe plus forte pour le Nigeria, et pour
la CAN."
«Nos chances sont intactes»
Le coach aura été optimiste jusqu'au bout
dans ses propos. Il termine son
intervention par : "J'ai déjà dit que le
groupe est formé de fortes équipes,
chacune essayera de se qualifier, on
essayera de mettre en place notre propre
jeu, nos chances sont là, on les jouera à
fond", a-t-il conclu.
S. M. A.

«C'est moi qui décide, je choisis
les plus en forme»

cours
élémentaire

s’amusa bien

«On n'est pas une équipe
défensive»
Le driver des Verts affirmait lors de la
dernière conférence de presse qu'il se
pourrait qu'il attende derrière, et partir en
contre, mais il n'a pas appliqué ça, le coach
apporte des explications : "Jouer à

domicile ou à l'extérieur, ce n'est pas la
même chose, et puis notre equipe n'est pas
une équipe défensive, on a eu des
occasions, mais malheureusement ce n'est
pas toujours la meilleure équipe qui gagne
le match."

Il confirme le mécontentement de certains joueurs

équipe

6

équipe face au Nigeria»
«Ce n'est que le 2e stage, on a le temps pour se corriger»

challenger

6

U
S
B
A
L
A
U
P
E
H
R
U
R
E
C

12

mélodie

organise

9
2
8
5
3
7
6
1
4

11

12

2

1
8
5
2
9
3
7
4
6

10

choix

hasard

7

3
6
2
1
7
4
5
8
9

9

ferment

thallium

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

E
B
U
V
O
E
T
R
P
C
A
R
M
H
P

8

demeures

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

A
N
E
R
O
V
I
N
R
A
C
L
U
E
T

7

défalqua

7
3 6
1 7
1
9
2
9
2
3 5 1 7
9
1
5
4
9
6 7
9 3
4
7
9
6
5
8
1
2
3

6

gaz rare

d’oeil surtout

1

8
4
3
7
2
1
9
6
5

5

méticuleux

6 9

7
5
1
9
8
6
4
3
2

4

obliquités

voyage
d’agrément

SuDoKu

2
9
6
3
4
5
8
7
1

3

2

Deux personnes discutent :
- Pour Noël, j'ai acheté un bout de terrain à
ma belle-mère.
- Original ton cadeau.
- Oui, c'est vrai, mais je l'ai pris pas trop long, pas trop large,
mais super profond !

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

3

9 10 11 12 13 14

C A N N A V A R O

LES MELÉS
LAID
ZAZOUA

Hier dans les différents
médias beaucoup d'encre a
coulé dans la journée quant
au mécontentement de
certains joueurs qui ont
appris leur nontitularisation hier face au
Cameroun.
Deux noms ont été
particulièrement cités, à savoir
Yacine Brahimi et Sofiane Feghouli.
Deux éléments habituellement
titulaires et qui s'attendaient
certainement à débuter le match face
aux Lions Indomptables, mais
finalement ce ne fut pas le cas.
Il faut dire que, contrairement aux
précédents sélectionneurs nationaux,
Milovan Rajevac n'a donné son onze
rentrant au groupe qu'hier aux
environs de 16h, lors de l'ultime
réunion technique qui précédait la
rencontre : " Je veux que tout le
monde reste mobilisé avant le match.
Ça me plaît de voir autant de
concurrence entre les joueurs, c'est de
bonne augure avant une rencontre
d'une telle importance ", avoue le

coach des Verts à un de ses
collaborateurs.
Rajevac a donné son 11
hier à 16h
Mais même si officiellement le Serbe
n'avait pas dévoilé l'équipe qui allait
débuter le match, certains joueurs,
notamment ceux qui évoluent en
défense et en attaque savaient qu'ils
allaient être titularisés, et d'autres,
ceux du milieu de terrain ont compris
lors de la dernière séance de
visionnage qu'ils n'allaient pas jouer.
Voulant connaître la version officielle
quant à ce qui a été dit et écrit,
Milovan Rajevac n'a à aucun moment
démenti l'information, bien au
contraire, il l'a confirmée mais tout en
tentant de dédramatiser ce qui s'est
passé : " Vous savez quand on est un
joueur compétiteur et qu'on vient
jouer en équipe nationale, il est clair
qu'on veut jouer et faire partie du
onze rentrant. Mais il faut savoir que
je suis le sélectionneur et la dernière
décision me revient ", dira dans un
premier temps le Serbe, qui s'était
contenté de donner une réponse assez
vague. Mais on le relance pour savoir
si c'était vrai ou pas : " Est-ce qu'il y a
vraiment eu des joueurs mécontents ?

" Et là, l'entraîneur national confirme :
" Il est évident que lorsqu'un joueur
ne joue pas, il est mécontent. Mais
encore une fois, c'est moi l'entraîneur
et c'est moi qui décide en faisant jouer
les joueurs qui à mes yeux me
semblent les plus en forme ", précise
Rajevac d'une voix assez ferme.
Même ceux qui ont joué
étaient déçus
Des mécontentements qui semblent
avoir donné un coup à l'ambiance au
sein du groupe à la veille du match : "
Ceux qui ne jouent pas sont
mécontents, mais ceux qui jouent et
ne sont pas habitués de jouer sont eux
aussi déçus, car ils ne comprennent
pas pourquoi eux ils acceptent les
décisions du coach lorsqu'ils sont sur
le banc et pas les autres ", nous dira
un proche du staff technique.
C'est pour dire que pour espérer
gagner dans des gros chocs, il est plus
qu'impératif de retrouver l'esprit de
groupe et la solidarité qui faisaient
autrefois la force de notre équipe
nationale, car on a bien pu voir hier
que le talent à lui seul ne suffisait pas
dans ce genre de rendez-vous.
A. H. A.

FEGHOULI
:
«Déçus, mais aussi

déterminés à arracher
cette qualification»

Pour la rencontre d'hier, les dirigeants de la Fédération
algérienne de football ont décidé d'annuler la zone mixte
habituellement organisée après les matchs des Verts au
stade Mustapha Tchaker de Blida. Hier, la presse nationale
et étrangère a dû se contenter de la conférence de presse
du sélectionneur national et du capitaine Carl Medjani.
Cela dit, des joueurs n'ont pas hésité à lancer des
messages via les réseaux sociaux à l'image de Sofiane
Feghouli. Ce dernier a tweeté sur son compte un message
moins de deux heures après la fin de la rencontre. Le
milieu de terrain de West Ham, qui n'a été incorporé qu'à
la 88' de jeu, semble rester optimiste et cela malgré le
match nul enregistré hier au stade Mustapha Tchaker de
Blida. " Avec mes frères Mahrez et Brahimi, nous sommes
certes déçus par le match nul face au Cameroun, mais
nous restons déterminés pour arracher notre qualification
pour la Coupe du monde en Russie ", dira Feghouli.
A. H. A.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

À LA UNE

4

Le bus
des Verts
arrive au
stade à
18h40…

La délégation des
Verts a
finalement
accédée au
terrain à 18h40
sous les
applaudissements
du public.

… Celui du
Cameroun
10 minutes
plus tard
Le bus
transportant la
délégation du
Cameroun est
quant à lui
arrivé à 18h50.
Les joueurs ont
directement
rejoint les
vestiaires.

Les Verts
entrent sur
le terrain
à 18h50

Faouzi
Ghoulam et
ses
coéquipiers
sont entrés
sur la pelouse
du stade
MustaphaTchaker de
Blida à 18h50.
Ces derniers
n'ont pas lâché
leurs
smartphones
et ont filmé la
belle ambiance
qu'il y avait au
sein du stade.
Le public bien
sûr les a
applaudis
pendant leur
tour d'honneur.

Le nom
d'Ebossé
scandé

Les supporters
des Verts ont
scandé le nom
du défunt Albert
Ebossé lors de
l'entrée de
l'équipe
camerounaise
sur le terrain.

Mbolhi 2 Raïs Mbolhi a a sauvé l'Algérie
d'un but tout fait quand il a gagné son duel
avec Boubakar. Dans les airs, il était
intraitable, mais sa relance fut mauvaise. Il
avait une grande responsabilité sur le but du
Cameroun. Il aurait facilement arrêté le cuir
s'il avait fait le choix de rester dans sa cage.
Zeffane 1 Inactif avec son club, Zeffane
est passé complètement à côté de la plaque
hier. Il a perdu tous ses duels. Toutes les
actions dangereuses du Cameroun étaient
dan son couloir. Il s'est fait bouffer. Son
statut de titulaire est sérieusement remis en
cause.
Ghoulam 3 Ghoulam n'a pas fait un
grand match hier. Tous ses centres étaient
ratés, sa relance approximative et son apport
offensif insuffisant. Mais défensivement, il a
été solide. Il a gagné ses duels et réussi sa
mission.
Cadamuro 2 Il n'a pas été mauvais,
mais il n'a pas été bon non plus. Cadamuro a
été juste moyen. Il manquait d'engagement et
plusieurs fois sa relance fut pour l'adversaire.
Son entente avec Medjani est à parfaire.
Medjani 3 Le capitaine des Verts a été
lui aussi juste moyen. Il a été bon sur
l'homme mais dans la couverture,
notamment du côté de Zeffane, il a été à
chaque fois en retard. Comme il l'a toujours
lui-même dit, il est plus utile en sélection au
milieu.
Guedioura 4 Il était sans conteste le
meilleur Algérien sur le terrain. Il a su faire
profiter son équipe de sa condition physique
et de son gabarit. Il a gagné ses duels aériens
et récupéré plusieurs balles. Il doit
néanmoins améliorer sa relance et tenter plus
des tirs de loin parce qu'il a une frappe
terrible. Sur sa seule tentative il a failli
marquer. Aussi et c'est important de le
signaler, Rajevac doit le désigner pour les
balles arrêtées à plus de 20 mètres.
Taïder 2 C'est sûrement l'un des plus
mauvais matches de Saphir Taïder avec la
sélection algérienne. D'habitude régulier, le
milieu de Bologne était tout simplement
mauvais. Aucun impact sur le jeu,
presqu'aucune balle récupérée, il a perdu des
balles faciles… Il ne faisait que courir sur le
terrain.
Boudebouz 1 Il était le maillon faible de
l'équipe hier, le frein à main, probablement la
plus grosse erreur de Rajevac hier. Ryad
Boudebouz a raté tout ce qu'il a tenté. Il a
perdu des balles, gardait trop le ballon,
privilégiant le spectacle à l'efficacité.
Mauvais, mauvais, mauvais.
Mahrez 3 Ryad Mahrez était le seul
attaquant à avoir tenu son rôle hier. Il a tiré
plusieurs fois aux buts, il a réussi ses
dribbles, réussi 4 centres et son jeu est resté
simple et efficace… Contrairement aux
autres.
Soudani 2 Excepté le but marqué,
Soudani n'a rien fait hier. Animé d'une
grande volonté de bien faire, il a tout raté.
Brouillant, faible techniquement, son
explosivité et son engagement physique
n'ont pas suffi face aux Camerounais,
beaucoup plus forts physiquement et
techniquement.
Slimani 2 Ce n'est pas normal qu'un
avant-centre de métier, meilleur buteur de la
sélection en exercice et qui joue à Leicester,
soit signalé hors jeu 7 fois durant un match.
Slimani a complètement raté son match. Trop
nerveux, il a raté un but tout fait, mais a
quand même donné la balle de but à
Soudani. Il n'a pas fait un bon match, isolé, il
n'a bénéficié que deux balles exploitables
durant tout le match.

MCS

GUEDIOURA

Saïda ne veut
pas décoller

Adlène Guedioura a
été l'auteur d'une
bonne prestation au
milieu de terrain face
au Cameroun.

Alors que les Saïdis étaient dans l'obligation de gagner les trois
points lors de la dernière rencontre face à l'USMB, ils ont reculé
au lieu d'aller jusqu'au bout de leur rêve.

LE MEILLEUR DE TOUS

De notre correspondant

K. DJELLOUL

PAR MEHDI KABI
Le milieu international algérien
était l'un des meilleurs joueurs de l'équipe nationale hier sur le terrain du stade
Mustapha Tchaker de Blida. Adlène
Guedioura qui a été titularisé par le
sélectionneur national, Milovan Rajevac,
s'est donné à fond face au Cameroun et
même si le rendement de l'équipe n'a
pas été au top, d'un point de vue individuel il a été très bon. Guedioura a gagné
la plupart de ses duels et s'est montré
très efficace au milieu de terrain. Il a
donné un plus à l'attaque des Verts et a
beaucoup aidé en défense. Comme tout
le monde le sait, Adlène Guedioura a
retrouvé une place de titulaire après un
long moment d'absence. Le Serbe a décidé de le titularisé après l'annonce de la
suspension du milieu algérien de
Schalke04, Nabil Bentaleb. Guedioura

n'a pas déçu le coach surtout après sa
belle prestation. En première mi-temps,
il était derrière tous les ballons au milieu
de terrain et a donné beaucoup de mal à
l'adversaire.
Physiquement, il était en pleine forme et
a tenu le coup tout le long de la rencontre. En seconde période, il était aussi
le plus présent du côté des Verts. Le
sélectionneur national l'a d'ailleurs
gardé jusqu'à la fin de la rencontre. A la
83e minute, le milieu international algé-

rien réussit une belle action. Il reçoit le
ballon à 25 mètres des buts adverses et
décoche un tir puissant que le gardien,
Ondoa Fabrice dégage en corner à l'aide
de ses deux mains. Ce qui est sûr, c'est
qu'Adlène Guedioura a réussi une belle
prestation qui le met en bonne position
pour les prochains matchs de l'équipe
nationale. Guedioura devrait être plus
souvent utilisé par le coach.
M. K.

ZEFFANE, LE MAILLON FAIBLE
de la défense face aux Lions
Comme tout le monde a pu
le constater, le rendement
des Verts hier était loin
d'être satisfaisant.
PAR SMAÏL M. A.
L'EN, qui a affronté un gros ténor du
foot africain, a pu pour la première fois
depuis très longtemps, jouer face à une
équipe qui l'a poussé à démontrer ses
limites et prouver que les 6 et 7-0 contre
le Lesotho, l'Ethiopie et autres Tanzanie
n'était que le reflet du niveau bas des
adversaires.
Lors du dernier match joué en
septembre contre le Lesotho, l'équipe a
montré le même visage que celui qu'elle
a affiché pendant l'année précédente,
l'équipe et à l'occasion de son premier
match avec Rajevac a rassuré au même
titre que les joueurs, d'ailleurs même
Zeffane qui n'avait à l'époque pas assez
de temps de jeu s'était illustré par un
bon rendement, au point où son
entraîneur l'a encensé, après le match,
on s'attendait alors de sa part à un
match au moins du même niveau, ou
meilleur étant donné que ses stats se
sont améliorées à Rennes depuis. En
vain.
En effet, le Rennais est tout simplement
passé à côté de la plaque là où il ne
fallait pas. Dès le début de la partie, il
paraissait dépassé, et ce, depuis la

première montée de balle des
Camerounais, il faut dire que Broos qui
a eu l'occasion de voir à l'œuvre nos
joueurs à travers tous leurs matches, a
semble-t-il pointé du doigt ce joueur, en
le désignant comme étant le maillon
faible de l'équipe.
Consideré parmi les "cadres" de notre
équipe nationale, il est l'un des rares
parmi ces éléments qui ne présente pas
de bonnes stats dans son club et cela a
sûrement une explication pour Broos, et
c'est pour cela qu'il a donné des
instructions pour le presser sur sa zone,
c'est ainsi qu'il a été mis en difficulté, et
ce, à plusieurs reprises, Toko Ekambi
l'ailier gauche ou encore Moukandjo,
voire même parfois Oyongo lui ont
montré de toutes les couleurs, et le pire,
c'est que le joueur algérien n'était pas
assez concentré pour se ressaisir à
chacune de ses bourdes, le but marqué
par les Lions en 1re mi-temps était
d'ailleurs intervenu après que les
Camerounais aient élargi le jeu toujours
vers ce côté droit de notre défense, où il
y avait cet énorme trou laissé vide
par… Zeffane.
Une doublure de qualité
et vite !
En seconde mi-temps, on s'attendait à
un meilleur rendement du Breton, mais
encore une fois, il s'est illustré par un
rendement peu satisfaisant,
approximatif dans la passe, très fébrile
dans la couverture, tout simplement

loin de son
niveau, l'absence
d'un soutien au
milieu l'a
carrément
achevé.
Rajevac qui s'est
contenté de
suivre cette
prestation de
son défenseur
était presque
incapable de
réagir, il faut
dire que le
banc de
touche
n'offre pas
assez de choix
dans ce poste, Ziti
le latéral droit de
l'ESS n'est pas assez convaincant lui
aussi, et cela nous pousse à dire que
l'EN est presque prise au piège, à moins
qu'on nous déniche un bon latéral droit
qui pourra concurrencer Mehdi et le
pousser à sortir de meilleurs matches.
Le match d'hier est à mettre aux
oubliettes, il faudra déjà penser à
l'avenir, Zeffane n'est sûrement pas la
cause du nul concédé face aux Lions
Indomptables, mais ça fait partie des
imperfections enregistrées dans ce
match, il faudra vite les corriger pour
éviter d'autres soirées stressantes
comme celle d'hier.
S. M. A.

Ounas présent au stade...

Alors qu'il a fraîchement opté pour l'équipe nationale algérienne, Adam Ounas
n'a pas voulu rater la rencontre d'hier après-midi face au Cameroun. Ce
dernier est arrivé au stade à 18h30 et a directement pris place dans la
tribune officielle.

… Il est arrivé avec
un t-shirt Batman

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux est arrivé avec un t-shirt
Batman. Adam Ounas semblait en tout cas surpris par l'ambiance que les
supporters avaient mise au stade Mustapha-Tchaker
de Blida.

Avant-hier, le MCS avait largement la possibilité de gagner son
match puisque cela allait leur permettre d'améliorer leur classement
avant de se déplacer à Chlef pour
jouer l'ASO d'autant plus que l'adversaire du jour n'était pas au top. A
la grande déception de tous les supporters des Vert et Rouge, qui sont
d'ailleurs les grands perdants en
cette 5e journée, les choses se sont
très mal passées, puisque les
hommes de Mourad Rahmouni ont
concédé un échec face à l'USMB qui
a surpris plus d'un. Ces derniers ont
fini par sombrer étonnamment sur
leur propre terrain. Cela a non seu-

lement mis fin aux espérances des
fans du club qui rêvaient de jouer
les trois premières places cette saison, mais ça a également soulevé
leur colère à la fin de la partie puisqu'ils sont directement allés reprocher aux joueurs d'avoir très mal fait
leur travail. Malgré l'importance
des points de cette rencontre, le
MCS n'a pas joué pour gagner et
l'équipe n'a pas montré grandchose. Cela s'est confirmé contre
l'USMB pour le compte de la cinquième journée. C'est dire que
beaucoup reste à faire et que le chemin demeure encore long pour les
Vert et Rouge. Le MCS est en train
de jouer avec son avenir en Ligue 2
Mobilis car, après sa série de mauvais résultats en déplacement, cette

Lundi 10 octobre 2016

21

fois il a raté une bonne occasion de
gagner trois précieux points chez
lui, qui pouvaient faire du bien sur
le plan moral.
4 points perdus
à domicile,
0 point à l'extérieur
Avant-dernier au classement général, le plus dur attend le MCS qui
n'aura certainement pas la mission
facile dans les prochains matches
aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Les Saïdis pouvaient glaner
un maximum de points s'ils
avaient bien sûr remporté la majorité de leurs confrontations sur
leurs terres ; ils n'ont en fin de compte récolté que 4 points en arrachant
une victoire seulement face à l'ABS et

un match nul contre l'USMB. Ayant
eu du mal à s'adapter à la Ligue 2
Mobilis, c'est un pactole de 4 points
qui est parti en fumée plus zéro point
à l'extérieur après deux défaites
contre le MCEE et l'ASK.
La direction Après ce revers
à domicile, le MCS est entré dans

une situation de crise et ce n'est pas
du tout bon pour l'avenir du club
car les mauvais résultats sont en
train de faire sombrer l'équipe en bas
du tableau. La direction doit réagir
vite pour faire des changements
immédiats sur tous les plans pour
espérer un avenir meilleur.
K. Dj.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Les Zianides
affichent leurs
ambitions
Au terme d'une rencontre très disputée entre deux équipes qui ont gratifié le
nombreux public d'un football de bonne facture, le WAT a remporté sa
première victoire à domicile, après celle réalisée en déplacement face au
MBM lors de la précédente journée.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Il faut dire que ce succès
fut long à se dessiner face à
une formation de l'ESM Koléa
dont la défense a posé beaucoup de problèmes aux attaquants tlemcéniens. Ces derniers, très fébriles dès l'entame
de la partie, rateront deux
nettes occasions par Hadji.
Voulant prendre la mesure de
leurs adversaires du jour, les
Zianides s'installeront carrément dans la surface de réparation de Koléa qui a pu préserver sa cage vide grâce au
brio de son gardien qui s'opposera à toutes les velléités
des Attia, Louh et Habchi. Et
c'est sur un score de parité que
l'arbitre sifflera la fin de la première période. En seconde mitemps, même si le rythme
diminuera d'intensité, il n'en
demeure pas moins que la

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

rencontre continuera à être
plaisante. Cependant, développant un jeu offensif, les
Bleu et Blanc finiront par faire
plier la défense de l'ESMK qui
concédera un penalty justement sifflé qui fut transformé
par l'arrière tlemcénien
Belhadj Issac à la 71' de jeu,
prenant à contre-pied le dernier rempart des visiteurs. Ces
derniers, sermonnés par leur
entraîneur, tenteront d'égaliser mais sans résultat. Ils
auraient pu néanmoins
retourner avec le partage des
points puisqu'une de leur tentative échouera à quelques
centimètres seulement de la
ligne de but du WAT. Cela à
deux minutes du coup de sifflet final. Difficilement acquise, cette victoire permettra à
l'équipe des Zianides de
remonter au classement général et par-delà d'afficher ses
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

intentions quant à une éventuelle accession en fin de saison.
Derbies Ce succès est
d'autant plus important pour
les Widadis qui auront à négocier deux difficiles matches
derbys contre l'IRB Maghnia
sur son terrain mascotte des
frères Nouali, avant de recevoir l'USM Remchi. Autant
dire que les gars de Sidi
Boumediene doivent sérieusement se préparer en prévision
de ces deux joutes. Pour l'entraîneur adjoint, Kamel Habri,
même s'il reconnaît que beaucoup de travail attend son
équipe composée de nombreux joueurs manquant d'expérience et n'ayant jamais évolué sur un terrain gazonné, la
victoire acquise aux dépens de
Koléa ne manquera pas de
booster davantage le groupe.
A. Z.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

20

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

USMB

Un nul et beaucoup
de regrets
La formation de la
ville des Roses a
engrangé un point
lors de son
déplacement, avanthier, à Saïda.
De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les supporters, qui ont fait le
déplacement, estiment que leur équipe a raté la victoire contre un team
qui était à leur portée. Les joueurs
Bouhaniche et Mohamedi ont fait un
match d'hommes et c'est grâce à la
solidité de ces deux défenseurs que
le portier Meziane a pu garder sa
cage vierge.
Les attaquants sont
restés muets
Les joueurs du compartiment offensif, entre autres Zerguine et Abed,
n'ont pas fait un bon match. Ils ont
raté beaucoup d'occasions devant les
buts, et ont privé leur équipe des
trois points. Zerguine a raté deux
occasions nettes de scorer, empêchant son équipe de conclure le premier half avant un avantage de deux
buts. En seconde période, les joueurs
de l'USMB ont essayé de préserver le
score jusqu'au coup de sifflet final et,

Ouadah
en colère

Le gardien de but de
Blida, El-Hadi
Ouadah, n'a pas
digéré sa mise à
l'écart face au MCS.
Ouadah, qui a
travaillé dur tout au
long de la semaine,
a été déçu puisque
son entraîneur a
préféré compter sur
un autre gardien de
but. La colère était
apparente sur le
visage d'Ouadah qui
va sûrement
essayer de
demander des
explications auprès
de son entraîneur
lors de la séance de
la reprise. En tout
cas, Hadj Mansour a
fait son choix et
Ouadah doit
patienter, surtout
lors du derby de la
Mitidja où le
Palestinien va
compter sur
Meziane qui n'a pas
encaissé face au
MCS.

au lieu qu'Abed et les autres tentent
de marquer, ils sont restés muets jusqu'au coup de sifflet final de la rencontre.
L'entraîneur a joué
la prudence
Le premier responsable du volet
technique de la formation de la ville
des Roses, Hadj Mansour, a donné
des consignes fermes à ses joueurs
avant le match pour jouer la prudence. Le positionnement des joueurs
sur le terrain reflétait cela. Hadj
Mansour, qui a perdu deux points
face au PAC à domicile lors de la 3e
journée, ne voulait pas prendre de
risques contre une équipe qui jouait
chez elle. Ainsi, il a joué la prudence
et a préféré revenir avec un point
que bredouille.
Derby de la Mitidja
Hadj Mansour a su gérer le début du
championnat comme il se doit,
cependant, il doit confirmer son
savoir-faire lors du derby de la
Mitidja face au RCA, prévu samedi
prochain au stade Tchaker. Les supporters du club phare de la ville des
Roses attendent avec impatience le
match pour constater le vrai visage
de leur équipe contre le voisin. Hadj
Mansour doit donc préparer ses poulains comme il se doit en prévision
du jour J.
A. Dj.

Prime de
3 millions

Bouhaniche : «On mérite plus que
le
nul face au MCS»
Le défenseur central de l'USMB, Lyès Bouhaniche, nous a fait savoir que son équipe

méritait de revenir avec le gain de la rencontre face au MCS. "On a dominé notre adversaire et on a créé plusieurs occasions devant les buts ; on a même marqué un but qui n'a
pas été validé par l'arbitre pour hors-jeu. L'essentiel à retenir du dernier match est le
résultat et je dirais que le point du nul est mieux que rien surtout, qu'il va nous permettre de préparer le derby de la Mitidja dans de bonnes conditions et avec un moral au
beau fixe", nous a déclaré Bouhaniche.

La direction du club
phare de la ville des
Roses a fixé une
prime de 30.000
dinars pour chaque
joueur après le nul
face au MCS. Cette
prime devrait
motiver les joueurs
avant le derby de la
Mitidja qui
s'annonce difficile
face à une bête
blessé.

ASMO

Aklil : «J'aimerais bien jouer
contre la JSMS, mais…»
Le défenseur Nazim Aklil parle de son état qui semble au top, selon lui, et de son équipe qui n'aura plus d'autre
choix que de gagner son prochain match contre la JSM Skikda, son ancien club. C'est ce qui ressort de cet
entretien réalisé avant-hier soir.
De notre correspondant

L. M. AZZI

Nazim, avez-vous repris les
entraînements ?

A vrai dire, j'ai commencé en
solo. Je me sens bien après
l'intervention. Je serai présent à la
reprise des entraînements de
l'équipe. Je ne sais pas si je vais
pouvoir travailler avec le groupe.
En tous les cas, on verra bien

Sinon qu'avez-vous à dire au
sujet de cette défaite contre la
JSMB ?

Je n'ai pas vu le match, donc je
ne peux pas commenter quoi que
ce soit, mais je suis certain que les
gars ont fait leur possible à Béjaïa
pour décrocher un bon résultat. En
fin de compte, on a perdu et c'est
bien dommage. Cela dit, on va
essayer d'oublier la défaite à Béjaïa
et de penser à la manière nous
permettant de prendre le dessus
sur la JSMS et gagner le match.

En attendant, les résultats ne
sont pas bons, qu'en dites-vous ?

Oui, c'est bien vrai, ça n'a pas
marché jusqu'à présent. Depuis le
début du championnat, notre
équipe n'arrive pas à trouver ses
marques. Cependant, rien n'est
joué, il ne faut plus penser à ce
mauvais début. Il faut qu'on soit
solidaires pour pouvoir dépasser
cette situation et prendre les choses
comme il se doit afin d'améliorer
les résultats de notre équipe.

Tout à fait ! On n'a pas d'autre
choix. En clair, il faut gagner le
match contre la JSMS. Une victoire
nous donnera l'occasion de nous
libérer et prendre confiance en nos
possibilités. Donc, il suffit de
gagner le prochain match et tout
rentrera dans l'ordre.

C'est quoi le vrai problème, selon
vous ?

Oui, j'ai une idée et je la garde
pour moi. J'espère pouvoir aider
mon équipe et mon club actuel à
battre la JSMS, que je respecte
beaucoup. Aujourd'hui, je suis à

Je ne sais pas vraiment. Peut-être
qu'il y a manque de cohésion parce
que le groupe a beaucoup changé
avec l'arrivée des nouveaux. Peutêtre aussi par manque d'efficacité,
comme le fait savoir le coach. Mais
je sais qu'avec le travail on pourra
remédier à cette impasse en
matière de résultats. Il nous faut
juste un déclic. Il nous faut une
victoire pour déclencher notre
envol.

Donc, il faut penser à gagner le
prochain match contre la
JSMS…

5

À LA UNE

Vous avez joué avec la JSMS,
donc avez une idée sur
l'adversaire…

l'ASMO chez qui je dois honorer
mon contrat comme il se doit.

Vous aimerez jouer ce match,
n'est-ce pas ?

Oui, pourquoi pas ! Surtout
contre mon ancien club. Ce serait
un plaisir pour moi de commencer
par ce match et rencontrer mon
ancienne équipe et ses supporters.
On verra d'abord l'avis du staff
médical et de l'entraîneur. En tous
les cas, j'espère que l'équipe
gagnera ce match et mettra fin à
cette série de mauvais résultats.
L. M. A.

DERNIÈRE MINUTE

Saâdi remercié,
Henkouche à la rescousse
L'entraîneur Noureddine Saâdi a été remercié hier par la direction du club
asémiste. Comme il fallait s'y attendre, les résultats de l'équipe enregistrés après cinq journées de championnat n'ont pas épargné ce technicien
et n'ont pu éviter ce remerciement. D'après nos informations, le relais
devait être assuré par Mohamed Henkouche qui semble plus proche de
prendre le poste vacant et signer son retour dix ans après.

Chlaoua malchanceux

Le milieu Sofiane Chlaoua n'a
pas eu le temps de savourer sa
première titularisation de la saison. En effet, aligné d'entrée contre
la JSM Béjaïa, il a été contraint de
céder sa place avant la demi-heure
de jeu. L'ancien pensionnaire du
MC Oran a contracté une blessure
musculaire. D'après une source
fiable, cette blessure n'est pas
sérieuse. Hier, il devait reprendre
les entraînements le plus normalement du monde avec le groupe
comme l'a souligné la même source.

ASMO-JSMS vendredi

Le match ASM Oran - JSM
Skikda aura lieu vendredi prochain au stade Habib-Bouakeul.
Ce rendez-vous, comptant pour la
sixième journée de championnat,
commencera à 16h, indique le site
de la Ligue de football professionnel. Quant à la rencontre de la
réserve, elle aura lieu le même jour
mais dans la matinée à 11h.

Les espoirs régressent

Après un bon début, l'équipe
espoir de l'ASM Oran traîne légèrement la patte. Vendredi dernier
à Béjaïa, les poulains de Moulay
CEO ont mordu la poussière face à
la JSMB (3-2), concédant leur
deuxième défaite de la saison en
cours. A présent, leur équipe pointe à la 8e place avec un total de
sept points en compagnie du WA
Boufarik, l'A Bou Saâda et l'US
Biskra.

L'Algérie de Rajevac

PERD SON

IDENTITÉ
Les Verts ont calé,
hier, face au
Cameroun. Encore
une fois,
les Lions refusent
de se faire
dompter par des
Algériens, pourtant
favoris lors de ce
match.
PAR AMIROUCHE B.
Mais avons-nous vraiment les
moyens de le faire ? Ceux qui ont
vu le match d'hier diront que non,
jamais ! Les Verts sous la houlette
de Milovan Rajevac sont carrément passés à côté hier. Notre jeu
était haché, l'individualisme a pris
le dessus sur le collectif. Menés par
un Boudebouz méconnaissable et
complètement hors champ, les
Verts ont raté un virage important
dans ces éliminatoires. En outre, le
Nigeria qui a battu la Zambie chez
ne fait que compliquer encore plus
les choses. Nos chances de nous
qualifier sont réduites d'au moins
30%.

Très mauvais choix
On n'a pas reconnu notre équipe
hier. L'Algérie était une sélection
quelconque. Les Verts ont-ils
perdu leur identité ? Possible !
Qu'est-ce qui n'a pas marché, où
était le problème ? Beaucoup pensent que la raison principale ce
sont les choix controversés de
Rajevac.
Si Cadamuro a relativement
donné raison à son coach,
Boudebouz, lui, s'est peut-être
grillé pour longtemps en sélection.
Comment peut-on laisser Brahimi,
Ghezzal, Benzia et FEGHOULI sur
le banc et leur préférer Boudebouz
? Seul un entraîneur qui connaît
mal son groupe et ses joueurs peut

le faire. Rajevac a, en effet, fauté
hier. Certes, on ne peut le blâmer
sur les choix qu'il a faits par
défaut, on parle notamment de
Zeffane, Guedioura et Cadamuro,
mais dans l'avant-garde, il aurait
pu et dû faire de meilleurs choix.
Le coach a raté le coche, il en assume seul la responsabilité de ce
semi-échec. Déçus par ce résultat
et surtout cette prestation, beaucoup de supporters se sont montrés nostalgiques à l'époque
Gourcuff. "Au moins lui savait ce
qu'il faisait, l'Algérie, même si elle
ne gagnait pas, avait une identité,
un style de jeu, une image…
A. B.

MEDJANI : «Ce qui nous a manqué,
la réussite devant»

«Nous avons grillé un petit joker, mais ce n'est pas fini»
C'est le capitaine Carl
Medjani qui s'est
présenté à la conférence
de presse en compagnie
du sélectionneur national
Milovan Rajevac.
Il faut dire que c'est un
Medjani très déçu que nous avons
pu voir lors de ce point de presse.
Une déception qu'il n'a d'ailleurs
pas caché en répondant à la
première question d'un de nos
confrères sur ce qui a manqué aux
Verts face aux Lions
indomptables pour arracher les
trois points. " Je dirais que ce qui
nous a manqué ce soir (NDLR :
conférence animée hier) c'est de la
réussite sur le plan offensif.
J'avoue que nous avons quand
même hérité d'un grand nombre
d'occasions pour marquer, mais
en face il y avait un bon gardien.
Je pense que les Camerounais
marquent un but sur une petite
erreur de notre part. Ils ont eu
deux occasions pour scorer et ils
ont réussi à en mettre une au
fond. Je peux vous dire que ce
soir il y a eu une grande
déception dans les vestiaires, car
on voulait vraiment entamer ces

éliminatoires pour la Coupe du
monde avec une victoire ",
nous dira Carl Mejdani.
«Souvenez-vous,
nous avions perdu
face au Mali, mais
nous avons réussi
à revenir»
Avec un seul point
arraché hier, les
Verts se
retrouvent
deuxièmes en
compagnie
du
Cameroun
derrière le
Nigeria dans ce groupe
B. Les Nigérians qui
ont arraché une belle
victoire en Zambie
entament de la plus
belle des manières cette
campagne qualificative
dans ce groupe de la
mort. Voulant savoir si
justement l'Algérie était
capable de faire un bon
résultat au Nigeria le 12
novembre prochain pour rester
dans la course, le défenseur de
l'EN dira : " C'est sûr qu'avec la
victoire du Nigeria en Zambie,
aujourd'hui on a usé un petit
joker, mais toute qualification

surtout celle pour une Coupe du
monde se fait dans la douleur. Ce
n'est jamais facile de gagner dans
des matchs dans des
éliminatoires de Coupe du
monde. Rappelez-vous lors de
notre dernière campagne pour
la Coupe du monde au
Brésil, nous avions
perdu face au Mali
lors du premier
match, mais cela
ne nous a pas
empêchés au
final de nous
qualifier. Nous
avons un
groupe composé
de 23 joueurs unis
avec un seul et même
objectif : nous
qualifier pour la
Coupe du monde en
Russie, et franchement
j'ai confiance en mes
partenaires. Croyez-moi,
nous sommes certes
déçus, mais nous
sommes déjà dans le
match du Nigeria et nous
ferons tout pour enregistrer
le meilleur résultat
possible ", conclut le
capitaine de notre
équipe nationale.
A. H. A.

Un concert
avant
le début du
match

Amine Titi et Cheb
Toufik ont assuré
l'ambiance avant le
début de la rencontre
d'hier face au
Cameroun. Les deux
artistes présents au
stade ont mis le feu
aux tribunes durant
plus de trois heures.

Toufik
Mekhloufi
présent au
stade

Le héros algérien lors
des derniers Jeux
olympiques qui se
sont déroulés à Rio
de Janeiro au Brésil,
était présent au
stade MustaphaTchaker de Blida, afin
d'assister à la
rencontre. Il est entré
sur le terrain pour
faire un tour
d'honneur où il a été
ovationné par le
public des Verts qui
lui ont rendu un bel
hommage en
scandant son nom
haut et fort. Il a
ensuite pris la parole
et a remercié le
public pour son
accueil.

L'arbitre
est entré sur
le terrain à
18h30…

L'arbitre a inspecté le
terrain du stade
Mustapha-Tchaker de
Blida deux heures
avant le début de la
rencontre. L'arbitre a
vérifié les deux cages
et a fait un tour sur
le terrain.

… Il a pris
en photo
les gradins

Impressionné par
l'ambiance qui régnait
au sein du stade
avant le début de la
rencontre, les
arbitres n'ont pu
s'empêcher de
prendre quelques
photos avec leur
smartphone afin
d'immortaliser le
moment.

La sélection
camerounaise
applaudie

Les supporters
algériens présents
en très grand
nombre pour le
match d'hier, sont
resté fair-play et ont
applaudi les joueurs
camerounais à leur
arrivée sur le
terrain. Ces derniers
ont à leur tour
applaudi le public qui
les a bien reçus.

Moukandjo : «On a profité
d'une erreur défensive»

Le capitaine de la sélection camerounaise, Benjamin
Moukandjo, a été le bourreau des Verts lors de la
rencontre d'hier en inscrivant le seul but de son
équipe. "Il est sûr que l'équipe nationale algérienne
n'a plus besoin d'être présentée. Tout le monde sait
de quoi elle est capable, c'est certainement la
meilleure équipe du continent. Avant le match notre
premier objectif était de repartir avec un bon
résultat et on a réussi à montrer une bonne
solidarité." Il a ensuite continué sur la défense des
Verts : "La défense n'a pas commis beaucoup
d'erreurs, je pense qu'elle était bien en place et
qu'ils n'ont pas fait beaucoup de fautes. On a profité
d'une occasion et on a inscrit le but. On avait aussi
écho que l'équipe nationale algérienne souffrait de
quelques absences, surtout de joueurs importants
en défense. Cependant, on s'est pas trop concentrés
sur les absences de nos adversaires, le plus
important c'était notre prestation. On repart avec un
match nul face à une équipe qui n'est plus à
présenter. Il faudra maintenant rester concentré
pour la suite."

Nkoulou : «On savait que
l'Algérie avait la meilleure
attaque d'Afrique»

Le défenseur camerounais, Nkoulou Nicolas, s'est
exprimé sur la prestation des Verts lors de la
rencontre d'hier. "Il est vrai que l'on était face à une
très bonne équipe et l'une des favoris en Afrique,
mais on a réussi à faire une bonne prestation. Les
attaquants adverses nous ont donné beaucoup de
mal, mais on a su rester concentrés. De toute façon,
avant de jouer la rencontre on savait très bien que
l'Algérie avait sûrement la meilleure attaque en
Afrique avec de bonnes individualités. Ce qui est sûr,
c'est que l'on est fiers de repartir avec le point du
match nul, surtout que c'était très compliqué et que
l'on jouait à l'extérieur."
M. K.

L'ŒIL DU REFEREE

BERBER :

«Excellent arbitrage»

L'ex-arbitre international Kamel Berber estime
que le trio sud-africain, qui a officié la rencontre,
a bien tenu son rôle, réussissant une excellente
prestation. "Franchement, il n'y a rien à dire sur
la prestation du trio sud-africain qui a été
excellent. Il n'a lésé aucune équipe. Il a arbitré
juste avec beaucoup de présence sur le terrain. Il
y avait une excellente coordination entre l'arbitre
directeur et ses deux assistants. Il a fait une
excellente interprétation des lois de jeu, ce qui
montre bien la valeur de ce referee sur le plan
continental. Les cartons distribués sont justifiés,
il n'a pas cassé le jeu et a su revenir à la faute
quand il le faut Sincèrement il n'y a rien à dire
sur l'arbitrage de Bennet et ses deux assistants.
Chapeau aux referees."
K. H.

DÉCÈS

La famille GUESSOUM parents et alliés ont la
douleur de faire part du décès de leur cher
et regretté Guessoum Abdelkader, survenu
le 8 octobre 2016 à l'âge de 95 ans.
L'enterrement aura lieu le lundi 10 octobre
2016 à Ath Yenni.
À Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.

CONDOLÉANCES

Ayant appris avec douleur le décès de l'oncle
du directeur de Compétition, Djamel
Guessoum, le collectif du journal présente
à ce dernier ainsi qu'à toute sa famille ses
sincères condoléances et les assure en
cette pénible circonstance de sa profonde
sympathie.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.
Ayant appris avec douleur le décès du père
de notre collègue Chahinez Aït Saâda, le
collectif de Compétition présente à cette
dernière, à son mari Karim ainsi qu'à toute
sa famille ses sincères condoléances et les
assure, en cette douloureuse circonstance,
de sa profonde sympathie.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

J-5


Il était présent
à l'installation
du nouveau wali
de Tizi Ouzou

Le président de la SSPA/JSK,
Mohand-Chérif Hannachi, a
assisté à l'installation de
Mohamed Bouderbali, le nouveau
wali de la wilaya de Tizi Ouzou.
La cérémonie de l'installation du
nouveau wali s'est déroulée en
présence du secrétaire général
du ministère de l'Intérieur,
Hocine Mazouz, ancien wali de la
wilaya de Tizi Ouzou. Le
président Hannachi espère que
le successeur de Brahim Mered
apportera son aide à la JSK. Il
n'a pas cessé de solliciter l'aide
de l'ancien wali avant de dire
ouvertement que celui-ci n'a pas
daigné assister au moindre
match de la JSK à domicile.



Youbi reconnaît
la validité du but
de Boulaouidet

L'ancien arbitre et actuel
consultant de la télévision
algérienne Youbi a affirmé
samedi dernier que le but inscrit
par Boulaouidet était valable.
"Boulaouidet est sur la même
ligne que le défenseur de la JSS.
L'avantage est pour l'attaquant
de la JSK dans ce cas-là. Il n'est
pas en position de hors-jeu", at-il expliqué.

HANNACHI :

PAR ABDELLAH HADDAD

A l'approche du derby face
au MOB, le président MohandChérif Hannachi rappelle que
c'est un match qui opposera
deux équipes de la région. Joint
en début de soirée d'hier pour
avoir son avis sur la rencontre
face au MOB, le président de la
JSK déclare : "Je souhaite la
bienvenue au MOB. Les Crabes
seront chez eux à Tizi Ouzou."
La déclaration du président
Hannachi va certainement
dépassionner les débats et cela
malgré l'importance de la
rencontre pour son équipe.
«Que le meilleur
l'emporte»
N'ayant gagné aucun match à
domicile depuis l'entame de la
saison, les Canaris veulent
mettre à profit la venue du MOB
pour enregistrer leur premier
succès sur le terrain du 1erNovembre. Le match est
déterminant pour l'équipe de la
JSK qui se retrouve à la 9e place
avec 7 points seulement à l'issue
de la 6e journée, mais le
président Hannachi ne fait pas
une fixation sur ce derby. "Le

match se jouera sur le rectangle
vert et que le meilleur
l'emporte", affirme-t-il.
«Les Crabes auront
le nombre de tickets
qu'ils souhaitent»
Sur le nombre de places que la
JSK compte réserver aux
supporters du MOB, le président
Hannachi annonce que les
Crabes auront le nombre de
tickets qu'ils souhaitent. "On n'a
pas décidé de limiter le nombre
de tickets qu'on réservera aux
supporters du MOB. De ce fait,
ils pourront avoir le nombre
qu'ils désirent. Le derby se
jouera sur le terrain et que le
meilleur gagne", souligne le
président Hannachi.

«Le derby
se jouera sur de
petits détails»

Régulier depuis l'entame de la
saison, Samir Aïboud est l'un des
joueurs les plus en forme de la JSK
jusqu'à maintenant. Polyvalent, il a
joué dans les postes du milieu
depuis la venue de Mouassa. En
plus de son bon rendement lors des
6 matches précédents, il a marqué
un joli but face au CAB. Pour le
derby face au MOB, il déclare qu'il
sera serré en ajoutant que son
équipe est dans l'obligation de
réagir.

On se prépare dans de bonnes
conditions pour le derby face au
MOB. Il n'y a pas une préparation
spéciale pour ce rendez-vous, mais
tout le groupe est déterminé à
réagir positivement lors de la
prochaine journée.

C'est frustrant de perdre à
Béchar à cause du mauvais
arbitrage, n'est-ce pas ?

Oui, l'arbitre a non seulement
validé le but de Zaïdi qui était
entaché d'une position d'hors jeu,

«Bienvenue au MOB
à Tizi Ouzou»

AÏBOUD :

Comment se prépare votre
équipe pour le prochain match
face au MOB ?

JSMB

mais il nous a aussi
refusé un but valable.
Si l'arbitrage était
correct, on aurait
aisément enregistré un
bon résultat à Béchar.
Ce qui fait mal est que les
efforts de toute une semaine
partent en fumée à cause du
mauvais arbitrage.

Avez-vous oublié votre
défaite face à la JS Saoura ?

C'est toujours frustrant de
perdre à cause du mauvais
arbitrage, mais on n'a pas d'autre
choix que d'oublier notre défaite
face à la JSS. Ça ne sert à rien
de s'éterniser sur ce qui s'est
passé à Béchar, d'autant plus
qu'on a un match important à
préparer face au MOB. Le
plus important est de se
ressaisir lors de la prochaine
journée.

Le derby sera sans nul
doute serré surtout après
le réveil du MOB face au
CRB…
On s'attend à ce que la

«Les déclarations
de l'entraîneur du MOB
ne m'intéressent pas»
Le président de la JSK n'a pas
souhaité commenter les
déclarations de son ancien
entraîneur Nacer Sandjak. Ce
dernier n'a pas hésité à lancer
le derby après la première
victoire de son équipe en
championnat acquise devant le
CRB. "Les déclarations de
l'entraîneur du MOB ne
m'intéressent pas. Ce qui
compte pour moi, c'est mon
équipe, le reste n'a pas
d'importance. Je dis et je le
redis, les Crabes seront les
bienvenus à Tizi Ouzou",
annonce le président de la JSK.
A. H.

4 000
places pour
les Crabes

Même si le
président
Hannachi affirme
que la direction
de la JS Kabylie
n'a pas limité le
nombre de places
qu'elle réservera
aux Crabes à
l'occasion du
derby de ce
samedi, on croit
savoir que les
supporters du
MOB
bénéficieront
au moins de 4
000 places.
C'est la
première fois
que les
responsables
des Jaune et
Vert réservent un
nombre aussi
important aux
supporters d'une
équipe visiteuse.
Les Mouloudéens
avaient bénéficié
de 3 000 places
lors du clasico
comptant pour la
première journée
du championnat,
mais les Crabes
auront droit à un
nombre plus
important. Le
souci des
responsables de
la JSK est de
renforcer leurs
relations avec le
MOB qui est le
deuxième club le
plus populaire de
la région après la
JSK.

«On doit réagir face au MOB»
«On a déjà tourné la page de la JSS»
«Je peux faire mieux à l'avenir»
rencontre face au MOB soit
très difficile. Comme tous
les derbies, celui de ce
samedi sera très serré. Il se
jouera sur de petits détails
et on doit faire très
attention pour satisfaire
nos fans.

Le MOB a toujours créé
des problèmes à la JSK
même sur le terrain du
1er-Novembre, votre
mission ne sera pas une
sinécure…

Comme je vous l'ai déjà dit, le
match sera âprement disputé. Peu
importe le nom de notre adversaire,
mais ce qui compte pour nous, c'est
les trois points de la rencontre. Le
MOB n'est plus à présenter, mais on
est condamnés à se ressaisir.

La JSK est toujours à la
recherche de sa première
victoire à domicile, vous ferez
certainement le maximum pour
arracher les trois points devant
le MOB…

Absolument, il faut qu'on réagisse
positivement face au MOB. On a
concédé 3 échecs sur notre terrain et
on doit mettre un terme à ça. On est
conscients de ce qui nous attend et
on donnera le meilleur de nousmêmes pour faire plaisir à nos fans.

Vous avez fait preuve d'une
grande régularité cette saison,
quelle est la clé de votre
réussite ?

Je ne fais que mon travail sur le
terrain. Je garde les pieds sur terre,
car je sais que je suis capable de
faire mieux à l'avenir. Je ne rechigne
pas à l'effort à l'entraînement pour
être à la hauteur de la confiance
placée en moi. Je continuerai à
travailler d'arrache-pied afin de
progresser.

D'aucuns estiment que votre
convocation en équipe nationale
A' n'est qu'une récompense pour
tous les efforts que vous avez
fournis avec votre équipe depuis
l'arrivée de Mouassa…

Je suis très content de ma
convocation en équipe nationale A'.
Cela m'encouragera à fournir plus
d'efforts afin de m'épanouir. Je sais
que je suis capable de faire mieux à
l'avenir. Je vais m'imposer en équipe
nationale et je veux aussi aider mon
équipe. C'est grâce à la JSK que je
suis en EN A' et je travaillerai
d'arrache-pied pour ne pas décevoir
ceux qui ont placé leur confiance en
moi.

Qu'avez-vous à dire aux
supporters kabyles à l'approche
du derby face au MOB ?

Je leur demande d'être toujours
derrière leur équipe. Ils n'ont pas
été contents des résultats obtenus à
domicile en ce début de saison, mais
on leur promet qu'on fera tout pour
rectifier le tir. On a besoin de leur
soutien et j'espère qu'on ne les
décevra pas face au MOB.
N. B.

Lundi 10 octobre 2016

19

Encore des lacunes
à combler

Béjaïa n'a pas
oublié Lahmar

Cela fait déjà sept années
depuis la disparition de
Lahcène Lahmar. L'enfant de
Tahir, qui a laissé un grand
vide au sein de la famille
JSMB, n'a pas été oublié par
les supporters du club. Ces
derniers se sont rappelé ses
prouesses sous les couleurs
de la JSMB. Ils ont tenu à
rendre hommage au célèbre
n°24 sur les réseaux sociaux
avec des centaines de
messages pour honorer sa
mémoire.

Le doyen des clubs kabyles poursuit son petit bonhomme de chemin dans le championnat
de Ligue 2 Mobilis en se plaçant parmi les équipes favorites à l'accession.

ABS-JSMB
à huis clos

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La JSM Béjaïa, qui reste
invincible jusque-là en championnat, vient d'enregistrer son troisième succès en cinq rencontres. Une
victoire aux dépens de la formation
de l'ASM Oran qui a d'ailleurs
offert une belle opposition et méritait certainement d'être récompensée de ses efforts. Il faut dire que les
Béjaouis étaient mal inspirés lors de
la réception de l'équipe oranaise.
En effet, les hommes de Khezzar,
qui ont fourni un match moyen, ont
bénéficié de beaucoup de réussite.
Ayant perdu la possession du ballon pendant la majeur partie de la
rencontre, les camarades de Kacem
ont beaucoup de travail à faire afin
d'afficher un niveau appréciable. Le
coach des Vert et Rouge avait
d'ailleurs avoué en fin de match
que des lacunes doivent être comblées durant les prochaines rencontres ; "Nous sommes satisfaits
du résultat que nous avons réalisé
face à une bonne équipe de l'ASM
Oran. Toutefois, je ne suis pas satisfait du rendement d'aujourd'hui.
On a manqué de concentration
durant toute la partie. Les joueurs
ont perdu beaucoup de ballons et le
problème d'efficacité persiste toujours." Un constat qui rappelle que
beaucoup de travail reste à faire par
les joueurs s'ils veulent finir parmi
les équipes de tête. Les gars de
Yemma Gouraya, qui restent néanmoins invincibles en championnat,
doivent se remettre en question

Pour son troisième
déplacement de la saison, la
JSM Béjaïa affrontera l'A Bou
Saâda sans la présence des
supporters. En effet, alors
qu'il avait évolué lors de la
2e journée face au GCM à
huis clos, le club de Yemma
Gouraya affrontera cette
fois-ci encore l'ABS sans les
fans.

La reprise
a eu lieu hier

C'est hier après-midi que les
Béjaouis ont repris le chemin
des entraînements afin de
préparer la prochaine
rencontre face à l'A Bou
Saâda. Après avoir bénéficié
de 48 heures de repos, les
camarades de Kacem Sofiane
ont repris le chemin du
travail hier après-midi, avec
un seul objectif en tête,
préparer la prochaine
rencontre de championnat
dans de bonnes dispositions.

tout en poursuivant les efforts pour
essayer de rassurer leurs fans.
La défense toujours au top
En plus d'être invincible depuis le
début du championnat, la formation des Vert et Rouge demeure la
meilleure défense en Ligue 2
Mobilis. Un atout sur lequel le
coach s'est appuyé pour battre ses
adversaires. Avec un seul but
encaissé lors de la 3e journée à
domicile face à l'US Biskra, sur

coup franc, les quatre éléments qui
composent le compartiment défensif affichent une bonne entente
depuis le début de la compétition.
Le coach, qui ne compte certainement pas apporter de grands changements au niveau de sa défense,
va certainement continuer à apporter son soutien aux joueurs qui l'a
compose afin qu'ils poursuivre sur
la lancée et garder leur invincibilité
le plus longtemps possible.
B. E. Z.

Allali : «On doit continuer
sur cette dynamique»
Le défenseur des Vert et Rouge, qui réalise en compagnie de ses camarades un
début de saison à la hauteur des espérances, est revenu sur la dernière victoire face
à une bonne formation de l'ASM Oran. L'ex-sociétaire du Nasria évoque aussi ses
objectifs avec le club phare de la Soummam cette saison.

Vous venez d'empocher trois points
importants face à une bonne équipe
de l'ASMO, quelles sont vos
impressions ?

Nous sommes naturellement très
contents d'avoir réussi à retrouver le chemin des victoires. C'est une victoire
importante pour nous, d'autant plus
qu'on était sur deux matchs nuls de suite,
ce qui nous a d'ailleurs fait douter
quelque peu. Je pense qu'aujourd'hui ce
qui nous importe c'est les trois points,
qui nous permettent de rester parmi les
équipes en tête du classement.

Vous avez affronté une bonne équipe
de l'ASMO qui vous a d'ailleurs causé
quelques problèmes, comment jugezvous la prestation de l'équipe ?

Je dirais que nous étions sous pression,
notamment en raison de l'énorme attente de nos supporters. Par rapport à notre
prestation d'aujourd'hui, je dirais que
c'est tout à fait normal, surtout que nous
avions en face une équipe qui pratique

du beau football. Après avoir ouvert la
marque, on avait plusieurs possibilités
de marquer d'autres buts, mais l'efficacité de nos attaquants continue de nous
faire défaut.

La défense tient bon depuis le début
de la compétition avec un seul but
encaissé en 5 matchs, vous êtes
certainement satisfait de cela ?

C'est tout à fait normal, nous travaillons dur pour cela. Il est important
pour nous de réussir de bons matchs de
ce côté-là. Avec Merbah à mes côtés, on
s'entend très bien et cela nous permet
d'aborder les rencontres avec plus de
confiance. Je pense que c'est le fruit du
travail que nous avons effectué depuis le
début de la préparation. Le fait de ne pas
encaisser trop de but rassure aussi le staff
qui sait très bien qu'il peut compter sur
nous quand l'équipe ne va pas bien.

Comment voyez-vous la suite du
parcours ?

La JSMB en tenue Macron

Il semble que le contrat qui liait la formation des Vert et Rouge à la
firme allemande UHLsport ne soit plus d'actualité. En effet, on se
rappelle que les responsables du club avaient annoncé avoir signé un
contrat de sponsoring avec l'équipementier allemand afin d'habiller
toutes les catégories du club pour cette saison. Depuis deux journées,
l'équipe senior évolue sous le sigle de Macron qui est devenu l'habilleur
officiel de la JSMB pour cette saison. Selon une source généralement
bien informée, la direction de la JSMB a décidé de mettre un terme à sa
collaboration avec UHLsport en raison de son manquement à certaines
obligations. En plus de l'équipe senior, les jeunes catégories du club ont,
elles aussi, bénéficié d'un équipement adapté, fournis par Macron.

Je pense que la suite sera difficile, surtout que nous serons attendus par toutes
les équipes désormais. Nous devons
poursuivre nos efforts aux entraînements et travailler comme on l'a fait
depuis le début afin de réussir l'objectif
du club en fin de saison.
B. E. Z.

CLUBS

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16

PAC
JSMB
JSMS
ASO
USMB
CABBA
ASK
WAB
USB
ABS
CRBAF
ASMO
MCS
MCEE
RCA
GCM

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
BUTS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
11 05 03 02 00 09 03 +06
11 05 03 02 00 04 01 +03

10
08
08
08
08
06
05
05
04
04
04
04
02
02

05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05

03
02
02
02
02
01
01
01
00
00
01
01
01
00

01
02
02
02
02
03
02
02
04
04
01
01
02
02

01
01
01
01
01
01
02
02
01
01
03
03
02
03

06
07
05
04
04
02
04
04
03
01
02
01
02
01

01
04
03
03
04
03
05
06
04
02
04
07
03
06

6e JOURNÉE

7e JOURNÉE

USB-MCEE
WAB-CRBAF
ASMO-JSMS
ABS-JSMB
ASK-CABBA
ASO-MCS
GCM-PAC
RCA-USMB

MCEE-WAB
CRBAF-ASMO
JSMS-ABS
JSMB-ASK
CABBA-ASO
PAC-USB
USMB-GCM
MCS-RCA

+05
+03
+02
+01
00
-01
-01
-02
-01
-01
-02
-06
-01
-05

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

18

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

JSS

L'infirmerie se vide

Legraâ et
Merbah rétablis
L'infirmerie du club
de la Saoura ne
compte désormais
aucun blessé.
PAR L. M. AZZI
En attendant un dénouement dans l'affaire de Fayçal
Moundji qui serait apte, selon le
staff médical, mais qui n'a toujours pas rejoint le club, l'équipe
n'a plus de blessés. Les derniers
en date, en l'occurrence
Mohamed Legraâ et Messala
Merbah, sont totalement rétablis.
Après Nabil Bousmaha, qui a
même été aligné contre la JS

Kabylie, le groupe a enregistré le
retour de ces deux éléments qui
ont rejoint leurs coéquipiers
avant-hier. La nouvelle est plus
importante pour le premier
nommé qui s'est blessé en marge
du stage de préparation tenu en
juillet à Sousse, Tunisie. Le
second, comme annoncé précédemment, s'est absenté pendant
la semaine de la trêve après une
blessure contractée contra la JS
Kabylie. Il est utile de noter que
l'entraîneur Karim Khouda n'a
pas convié ces deux joueurs au
match d'application disputé
avant-hier soir au stade du 20Août de Béchar. Ils ont travaillé
sous la houlette du préparateur
physique de l'équipe.
L. M. A.

Les espoirs Saïdi et Rabehi à l'honneur

L'entraîneur Khouda, soucieux de renforcer son équipe par des éléments susceptibles de lui donner une force, a pris le soin de faire
appel à deux éléments de l'équipe espoir du club. Il s'agit des jeunes
Saïdi et Rabehi. Le premier nommé reste l'actuel buteur de l'équipe
réserve avec trois (3) réalisations. A l'approche du mercato d'hiver,
l'entraîneur veut mettre les bouchées doubles afin de dénicher les
éléments capables de donner une force supplémentaire à son équipe.

2 émigrés
à l'essai

Deux joueurs émigrés
sont à l'essai avec
l'équipe phare de la
JS Saoura. Il s'agit en
l'occurrence de
Mohamed-Amine
Benchemloul et de
Tewfik Bouchareb.
D'après nos
informations, le
premier est un
défenseur âgé de 31
ans et né à Nîmes en
France, tandis que
l'autre est un milieu
offensif âgé de 29
ans et natif d'Oran.
Ces deux joueurs
auraient évolué avec
des clubs français de
troisième zone. Ils se
trouvent à Béchar
depuis quatre (4)
jours. L'entraîneur
Karim Khouda les a
accueillis pour les
prier de se mettre à
l'essai. Ce qui veut
dire que la direction
du club béchari
songe déjà à
préparer son mercato
d'autant que le
groupe manque de
renfort. Ceci en
fonction des
prochaines
échéances au menu
de l'équipe qui va
affronter la coupe
d'Algérie à la fin de
l'année en cours et
les éliminatoires de
la Ligue des
champions africaine
L. M. A.

DRBT

BOUGHERARA :
«Elever notre niveau
face à l'USMH»
L'entraîneur et ses joueurs ont débattu de l'intérêt du résultat de la
prochaine rencontre de leur équipe face à l'USMH devant laquelle
il vaut mieux ne pas perdre après avoir concédé deux défaites de
suite à l'occasion des 5e et 6e journées.

De notre correspondant

AMAR T.

Le DRBT est faible défensivement via les nombreuses
erreurs de ses défenseurs qui
ne mettent pas beaucoup de
vigilance dans leur jeu. Ces derniers ont, avant ce match, travaillé leurs insuffisances pour
ne pas vivre les mêmes affres
contre les Harrachis. Après un
travail sur les couloirs en quête
d'une bonne assise défensive,
les latéraux semblent avoir
appris la leçon. Le coach a
ensuite testé le gardien
Jonathan sur les balles de loin,
sur lesquelles il manque parfois
d'efficacité. Bougherara a
constaté en essayant d'améliorer les choses qu'il y a eu beaucoup de progrès.
Il passe aux dernières
retouches
Le coach estime que la dernière
étape de préparation sera
consacrée à corriger les erreurs
commises lors des deux précédentes rencontres. "Si on ne
marque pas dans un match, on

ne gagnera jamais", s'est exprimé l'entraîneur qui justifie ce
déficit par le manque de tirs
cadrés, de justesse et d'efficacité devant les buts. Il déplore le
manque de concentration de
ses attaquants qui finissent par
mettre en confiance l'équipe
d'en face en ratant les occasions
et les buts. "Il faut qu'on soit
plus lucides devant le but où il
y a souvent beaucoup de
gâchis. En fait, presque le
match qu'il fallait à chaque

7

JSK

coup, mais c'est frustrant de ne
pas y aller jusqu'au bout. Ça
tient à beaucoup de choses. Le
problème n'est pas seulement
du côté des attaquants, mais la
responsabilité incombe à tout le
monde. On va tout faire pour
les aider et, j'en suis sûr, ils
seront à la hauteur. Il y a des
motifs d'espoir", a dit le coach
qui veut mettre fin à la guigne
qui poursuit son équipe.
A. T.

Match d'application :
les titulaires
retrouvent le rythme
Lors d'une rencontre face aux réservistes, les titulaires ont pris le
jeu à leur compte, à leur guise. Ils ont réussi un bon galop d'entraînement en étalant un jeu qui n'a pas déplu à leur entraîneur.
Avec la suspension de Haddad, Bougherara, qui va devoir le
remplacer, a essayé plusieurs variantes où, en plus de Bouda qui
se sent prêt à assurer ce poste, Si Amar attend de son côté d'être
titularisé pour épauler les hommes du milieu de terrain dont la
présence pourrait en substance donner plus de force à la ligne
d'attaque. Il est vrai que ce match d'application, sans envergure
face aux espoirs, n'a pas atteint le niveau, mais il aura permis aux
titulaires de retrouver du rythme.

Le match
d'application
en 3 mi-temps
Comme annoncé dans notre
édition d’hier, l'entraîneur de la
JS Saoura a programmé un match
d'application en fin de journée
de samedi sur le terrain du stade
du 20-Août de Béchar.
Le coach a convié les
joueurs à trois mi-temps de
trente minutes chacune
dans lesquelles chaque élément a eu du temps de jeu.
A l'exception du défenseur
Legraâ et du milieu
Merbah, de retour de blessure, les autres joueurs ont
tous été alignés. Le responsable du staff technique a
composé deux équipes renforcées par Benchemloul et
Bouchareb, les éléments mis
à l'essai, et les jeunes de
l'équipe espoir, Saïdi et
Rabehi (voir ci-contre). Ce
match a vu la victoire de
l'équipe vêtue de rouge
emmenée par Mustapha
Djallit face aux camarades
de Jules Bapidi vêtus de
jaune. Ces derniers ont été
battus sur le score de deux
buts à un (2-1). Serraf (22e

minute) et Hamia 33e ont
marqué pour les vainqueurs contre un but de
Bencherif à la fin de la première période disputée en
30 minutes pour les vaincus. Enfin, à noter que le
driver des Aigles de la
Saoura a aligné 23 joueurs
comme le montre la composition suivante :
Equipes alignées
Les rouges : Younes
(Djemili),
Benchemloul
(émigré), Tobal, Aggoune,
Serraf, Hamia, Rabehi,
Sayah, Zaïdi, Saïdi, Djallit
Les jaunes : Laouti
(Djemili),
Tiboutine,
Maaziz, Bourdim, Bapidi,
Bekakchi,
Bousmaha,
Bellatreche
Benaldjia,
Bencherif, Bouchareb
L. M. A.

USMBA
Chibane :
«On se
ressaisira
face à
l'USMH»

Le DRBT veut
forcément
s'imposer sur
la pelouse de
l'USMH pour,
évidemment,
faire oublier
ses deux précédentes
défaites. "On
ira à El-Harrach
pour prendre
des points. Ce
sera une belle
chose si on
réussit à
prendre le
maximum de ce
qu'on espère.
On montrera
qu'on sera
capables de
faire pour pouvoir ramener
de la confiance
dans le groupe
où l'ambiance
est un peu
compliquée.
Mon équipe a
montré
quelques
signes de faiblesse, mais ça
fait partie du
football. Ça
laisse toujours
des regrets. On
est donc dans
l'obligation de
nous ressaisir
en mettant de
la volonté qui
fait partie de
nos valeurs.

Match d'application : seniors 4-réservistes 2

CEO prépare
la Saoura
De notre correspondant

MALEK BOUZID

Disputant un match d'application contre la réserve, les
seniors d'El-Khadra se sont
imposés samedi après-midi sur
le terrain du stade du 24Février-56 sur le score de quatre
buts à deux. En effet, après avoir
mené au score par un but à zéro,
les camarades de Zakaria Khali
se sont fait d'abord rejoindre au
score par les jeunes réservistes
avant d'être menés au score à la
pause (1-2). Ce n'est qu'en
seconde période qu'ils ont réussi
à niveler la marque par Koribaâ.
Quelques instants plus tard, l'at-

taquant Habib Bouguelmouna
ajouta le troisième et le quatrième but pour les seniors, assurant ainsi définitivement une
victoire à son équipe. Cette rencontre d'application a servi,
pour rappel, de repère au staff
technique de la formation d'ElKhadra, sous la houlette de son
coach en chef, Si Tahar Chérif ElOuazzani, qui voulait mettre en
œuvre quelques variantes dans
l'espoir de trouver des solutions
pour se surpasser samedi prochain face à la JS Saoura pour le
compte de la 7e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis.
M. B.

Equipe alignée

Benbot (Toual 74'), Yaghni (Zenasni 46'), Chérifi,
Khali, Bachiri, Hendou (Laâbani 46'), Amiri (Balegh
46'), Bounoua (Sid-Houm 46'), Bouguelmouna,
Koribâa, Lamali

Tabti, Ghezzali et Meguehout absents

Tabti, Ghezzali et Meguehout étaient les grands
absents de ce match d'application disputé face aux
réservistes de l'USMBA. Tabti, qui souffrait des
adducteurs, n'a pu regagner la ville de Sidi Bel-Abbès
samedi dernier. Le second absent, c'est l'attaquant
Youcef Ghezzali, qui a préféré rester chez lui que de
venir jouer ce match face aux réservistes. Selon
quelques sources, Ghezzali aurait motivé son refus
de jouer cette rencontre de samedi dernier par les
salaires que lui doit encore la direction de l'USMBA.
Selon la même source, le retour de Ghezzali dans
l'équipe serait tributaire du paiement de son dû.
Confirmation dans les jours à venir. Enfin, pour
Meguehout, il ne s'est pas présenté samedi à Sidi
Bel-Abbès parce que son enfant venait d'être
hospitalisé, selon nos sources. Nous lui souhaitons
un prompt rétablissement.

Zaârat a
joué avec
la réserve

Le troisième
portier de
l'USMBA, Zaârat,
a joué avec les
réserves. Pour
rappel, il n'a
pas encore eu
sa chance avec
les seniors.
Seuls les deux
premiers
gardiens de but,
à savoir Toual
et Benbot
avaient gardé la
cage des Vert et
Rouge jusqu'à
présent après
six matchs
disputés en
championnat.

Pour faire exploser la défense du MOB

MOUASSA PRÉPARE LE TRIO

Renaï-Mebarki-Benkablia

Ils sont entrés
en stage avec
l'EN militaire
Raïah et Redouani
réintégreront
l'équipe ce mercredi
Le milieu Malik Raïah et
l'arrière droit Saâdi Radouani
ne se sont pas entraînés hier
avec leurs équipiers. Et pour
cause, ils sont entrés hier en
regroupement avec l'équipe
nationale militaire. Ils ne
réintégreront le groupe que
ce mercredi. De ce fait,
Mouassa n'aura son groupe
au grand complet qu'à 72
heures du derby face au MOB.
Raïah et Radouani devront
disputer un match amical
avec l'EN militaire avant
d'être libérés par l'entraîneur.
L'entraîneur Mouassa espère
que ses internationaux
Asselah, Farhani, Radouani et
Raïah seront épargnés par
les blessures pour aborder le
derby contre la JSK dans les
meilleures conditions. Il a
déjà perdu son capitaine Ali
Rial pour cause de
suspension et il ne veut pas
perdre un autre cadre de son
équipe.

Repos
aujourd'hui

L'entraîneur Mouassa a
accordé un jour de repos à
ses joueurs à l'issue de
l'entraînement d'hier matin.
La reprise est fixée pour
mardi à 17h sur le terrain du
1er-Novembre. Les deux
internationaux Malik Asselah
et Houari Farhani seront en
principe présents ce mardi à
la séance de la reprise. Par
ailleurs, les deux
internationaux militaires
Raïah et Radouani devront
réintégrer le groupe
mercredi.

Séance
de récupération
de 30 minutes

Comme signalé dans nos
précédentes éditions,
l'entraîneur Kamel Mouassa
a changé totalement sa
méthode depuis le semiéchec concédé devant le
CAB. Il a diminué la charge
pour éviter à ses joueurs
d'avoir les jambes lourdes
les jours de matches. Mais
ils sont toujours soumis à la
récupération pour qu'ils ne
contractent pas de
blessure. Le staff médical
fait un énorme travail et
c'est ce qui explique
qu'aucun joueur de la JSK
n'a contracté la moindre
blessure depuis la
préparation d'intersaison.
Hier, ils ont été soumis au
massage, sauna et à des
bains glacés. La JSK est l'un
des rares clubs à ne pas
enregistrer des blessures
en ce début du

Comme nous l'avons
rapporté dans l'une de nos
précédentes éditions,
Kamel Mouassa a décidé
de jouer la carte MebarkiBenkablia en attaque face
au Mouloudia de Béjaïa.
PAR ABDELLAH HADDAD
Cela commence à se confirmer
au fur et à mesure que le derby kabylo-kabyle approche. Ayant essayé
plusieurs variantes devant sans que
ses attaquants parviennent à marquer
le moindre but, l'entraîneur kabyle
songe à faire jouer le duo MebarkiBenkablia en attaque. Le premier a eu
déjà l'opportunité de jouer en attaque
la saison dernière, mais son rendement n'a pas été satisfaisant. Mais
Mouassa n'a pas d'autres choix que de
l'aligner aux côtés de Benkablia pour
espérer surprendre la défense du
MOB. Le poste de prédilection de
Mebarki est celui de meneur de jeu,
mais excepté la rencontre face au

NAHD où il a tiré son épingle du jeu,
il n'a pas été époustouflant en ce
début de saison. En le titularisant en
attaque, Mouassa sait que c'est un
joueur qui peut créer le danger à tout
moment grâce à sa technicité. En plus
c'est un joueur qui n'hésite jamais à
tenter sa chance même de loin comme
il l'a fait face au NAHD lors de la
deuxième journée du championnat.
Le fait aussi d'affronter son ancienne
équipe, cela ne fera que le stimuler
même si l'Abdelkader Amrani avec
lequel il était en conflit n'est plus au
MOB. Pour le choix de Benkablia,
Mouassa ne désespère pas de voir son
international olympien retrouver sa
forme optimale dans les matches à
venir. Après l'avoir fait jouer sur le
côté et derrière les attaquants comme
nous l'avons signalé dans notre édition de samedi dernier, le coach kabyle a pris la décision de le faire jouer en
attaque en compagnie de Mebarki.
L'ancien pensionnaire de l'ASMO a
été sévèrement critiqué en ce début
du championnat, mais c'est un joueur
pétri de qualités et il est capable de
rendre beaucoup de services à l'équipe pour peu qu'il soit au top de sa
forme. Le match face au MOB sera

une opportunité pour lui de retrouver
son efficacité.
La perle Renaï
Titularisé pour la première fois face à
la JS Saoura, le jeune Renaï sera sans
nul doute reconduit dans le onze de
départ face au MOB. Il n'a pas brillé à
Béchar à cause de l'antijeu des joueurs
locaux, mais Mouassa compte sur lui
lors du derby de ce samedi pour distiller de bons ballons au duo MebarkiBenkablia. Sa technicité et sa bonne
vision de jeu l'aideraient certainement
à sortir son épingle du jeu. Il sera
assisté dans l'animation de jeu par
Aïboud qui a fait preuve d'une grande régularité en ce début de saison.
S'étant montré patient avec Ziaya et
Benkablia, Mouassa a décidé d'apporter encore des changements en
attaque dans l'espoir d'enregistrer sa
première victoire à domicile. Il sait
que le faux pas est interdit et c'est
pour cela qu'il a décidé de jouer la
carte
Renaï-Mebarki-Benkablia.
Devant le mutisme des attaquants, le
premier responsable de la barre technique est obligé d'essayer une autre
variante pour éviter un 4e semi-échec
à domicile.
A. H.

Ils ont marqué plusieurs buts lors des matches d'application

Mebarki, Benkablia, Ziaya et Boulaouidet

RASSURENT AVANT LE MOB
Basant son travail beaucoup
plus sur l'aspect technico-tactique
depuis la rencontre face à la JSS,
l'entraîneur Mouassa fait le
maximum pour que ses attaquants
retrouvent leur efficacité dès le
prochain match face au MOB. En
plus du travail devant les buts et les
balles arrêtées, il programme un
match d'application à chaque
séance d'entraînement pour
travailler la cohésion du groupe. La
réaction des attaquants hier a été
rassurante, puisque pour la
première fois, chacun d'eux a
marqué lors du match d'application
joué entre les joueurs. Il ne s'agissait
que d'un match d'application, mais
cela rassure le staff technique à
l'approche du derby face au MOB.
Les Ziaya, Benkablia et Boulaouidet
ont inscrit chacun au moins un but
hier et cela pourrait les libérer d'ici
la reprise du championnat. Même
Mebarki a marqué lors du sixte joué
entre les joueurs. L'entraîneur

Kamel Mouassa songe à faire jouer
le duo Mebarki-Benkablia en
attaque face au MOB comme nous
l'avons rapporté samedi dernier,
mais le fait que Ziaya et
Boulaouidet affichent une belle

forme aux entraînements, cela
donnera plus de solutions au staff
technique. L'attaque de la JSK est
l'une des plus faibles du
championnat. L'équipe n'a marqué
que 2 buts en 6 matches et ce sont
les joueurs du milieu, à savoir Bilel
Mebarki et Samir Aïboud qui
avaient sauvé la face, l'un d'un tir
de loin et l'autre sur une tête piquée
après un corner bien botté par
Herbache. Sévèrement critiqués
après leurs piètres prestations lors
des rencontres précédentes, les
attaquants de la JSK promettent de
relever le défi lors du derby face au
MOB. Ils auront en face une défense
solide, mais ils sont déterminés à
faire parler la poudre pour faire
taire les critiques. En principe, c'est
Benkablia et Mebarki qui devront
jouer d'entrée, mais en cas de
défection de dernière minute pour
une cause ou une autre, Mouassa
pourra compter sur ses autres
attaquants.
N. B.

J-5

Kherroubi débute
sa mission avec
l'équipe fanion

Le nouvel entraîneur Mounaïm
Kherroubi a entamé hier sa mission
avec l'équipe senior. Nommé au poste
d'entraîneur adjoint dans la journée
de vendredi dernier, le DTS des jeunes
a été contraint d'attendre la journée
d'hier pour rejoindre le staff de Kamel
Mouassa. Il s'est déplacé samedi
dernier à El-Adjiba en compagnie du
vice-président Malik Azlef et le
membre du conseil d'administration
Nassim Benabderrahmane pour
présenter ses condoléances à la
famille du jeune joueur Kherdouci qui
a trouvé la mort dans la journée de
vendredi dernier dans un accident de
la circulation. Avant de débuter sa
nouvelle mission, Kherroubi a été
présenté aux joueurs par l'entraîneur
Mouassa. Il affirme que le premier
responsable du staff technique et les
joueurs l'ont bien accueilli et qu'il fera
tout pour apporter le plus attendu de
lui. Il ajoute que les joueurs se
préparent dans une bonne ambiance
et que l'entraîneur Mouassa n'a pas
omis le volet psychologique pour leur
permettre de se libérer. Il pense que
les joueurs ne souffrent que d'un
blocage et qu'il leur suffit d'une petite
victoire à domicile pour se libérer.

La direction
souhaite Abid
Charef pour
le match face
à l'USMA

L'annonce de l'éventuelle désignation
d'Abid Charef pour officier le derby
face au MOB a fait réagir la direction
de la JSK. En effet, certains dirigeants
nous ont confié dans la journée d'hier
qu'ils préfèrent que la commission
fédérale de l'arbitrage désigne Abid
Charef pour le choc face à l'USMA à
Bologhine comptant pour la 8e journée
du championnat. "C'est à l'extérieur
qu'on a besoin d'un grand arbitre
comme Abid Charef", nous a déclaré
un haut responsable de la JSK.

Il a marqué 2 buts hier

Djerrar se révolte

Non retenu dans la liste des 18 lors
des trois derniers matches, Adel
Djerrar force son entraîneur à le
convoquer pour le derby face au MOB.
Sa prestation lors du match
d'application d'hier n'a pas laissé
indifférent Kamel Mouassa. Il a non
seulement tirer son épingle de jeu,
mais il a aussi marqué deux buts. Avec
la forme qu'il affiche aux
entraînements depuis le début de la
semaine, l'entraîneur en chef lui fera
certainement appel pour le prochain
match face au MOB. Mécontent de son
statut, l'enfant des Issers avait refusé
de se déplacer avec l'équipe réserve à
Béchar. Les dirigeants se sont montrés
compréhensifs avec lui en le rassurant
sur sa situation avant que le président
Hannachi ne lui demande de reprendre
les entraînements avec le reste du
groupe. Il n'a pas été convoqué dans la
liste des 18 depuis la rencontre face à
l'USMH comptant pour la 3e journée du
championnat. Cela lui a fait perdre son
sang-froid et c'est pour cela qu'il a
refusé de jouer avec les espoirs lors du
dernier match face à la JS Saoura.
Mais après les assurances qui lui ont
été données par les dirigeants, l'ancien
pensionnaire du RC Relizane travaille
d'arrache-pied pour gagner sa place
sur l'échiquier des Canaris.
N. B.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

MOB

8

J-5
Betorangal
encore
décisif

Si son rendement reste
mitigé de match en match et
qu'il essuie beaucoup de critiques à cause du niveau qu'il
affiche depuis sa signature au
MOB. Il semble bien que l'international tchadien Morgane
Betorangal sait se mettre en
valeur quand le MOB en a le
plus besoin. C'est bien lui qui a
réussi à marquer le but de la
victoire face au CRB qui fait
office de déclic, il avait auparavant marqué le but de la qualification face au Club Africain
en Ligue des champions et a
marqué aussi le seul but du
MOB face à Medeama pour
permettre au club béjaoui de
passer en demi-finale de coupe
de la CAF.

Retour
remarqué
de Sidibé

Le match face au CRB était
aussi l'occasion pour Somaila
Sidibé de faire son retour parmi
l'équipe, lui qui avait manqué
le match contre le RCR pour
blessure. Le joueur malien a été
au four et au moulin une nouvelle fois et a apporté l'équilibre
qui manquait à l'équipe au
milieu de terrain.

Belkacemi
donne
raison aux
Crabes
Alors que le coach Sandjak
ne comptait pas trop sur lui lors
des dernières semaines, les supporters du MOB ont toujours
défendu Belkacemi et réclamé
son incorporation. Le staff technique a donc décidé de titulariser l'ancien de Hadjout face au
CRB et ce dernier a bien répondu sur le terrain, étant très actif
sur son côté droit où il avait
pris le dessus sur Zeghli et en
étant à l'origine de l'action qui a
amené le but de son équipe.
Cette belle prestation va certainement lui permettre d'enchaîner les titularisations lors des
prochaines rencontres du MOB.

CRB

17

Naâmani et Yahia-Chérif

D’ATTAQUE

2

jours de
repos

Après la victoire acquise
samedi dernier, le coach
Nacer
Sandjak a
jugé utile
d'accorder
deux jours de
repos à ses
joueurs pour
qu'ils puissent récupérer des leurs
efforts et
aborder la
préparation
du match
face à la JSK
sous les
meilleurs
auspices.
Ainsi, la
reprise des
entraînements est
prévue pour
demain en fin
d'après-midi
au stade de
l'Unité
Maghrébine.

11

millions
de prime

Afin de donner encore
plus de volonté aux
joueurs, la
direction du
MOB avait
promis une
prime de 11
millions de
centimes en
cas de victoire face au
CRB. Ainsi, les
camarades
d'Athmani
pourront percevoir cet
argent prochaine, eux
qui ont réussi
à assurer
l'essentiel
sur le terrain.

Sans ses meilleurs éléments, le CRB a montré avant-hier qu’il était limité. Avec le retour
de joueurs comme Naâmani et Yahia-Chérif, les choses devraient changer la prochaine
journée contre le CSC.

Le MOB a gagné son 1 match en championnat

PAR SOFIANE B.

er

La crise désamorcée
Alors que beaucoup ne misaient pas sur une réaction des camarades d'Yaya
face au CRB, ces derniers ont finalement pu assurer l'essentiel en s'imposant
par la plus petite des marges à domicile.
De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

C'est donc la première
victoire du MOB en championnat cette saison, elle est intervenue dans un moment où tout le
monde commençait à douter
des capacités de cette équipe
pour honorer les espérances
des Crabes. D'ailleurs, on
aurait même pu imaginer une
crise lourde de conséquences si
jamais les hommes de Sandjak
n'avaient pas su comment
empocher ces trois points salvateurs. A présent, on peut
dire que la sérénité sera de
retour dans la maison béjaouie
pour quelques jours, le temps
de bien préparer le derby face à

la JSK et surtout emmagasiner
le plein de confiance avant de
disputer la finale de coupe de
la CAF face au TP Mazembe à
la fin du mois.
Attention, tout n'est
pas encore parfait !
Si cette victoire face au CRB est
très importante pour l'avenir
du club, il ne faudra surtout
pas trop s'enflammer du côté
des joueurs du MOB. En effet,
bien que l'équipe a montré un
bien meilleur visage que celui
face au RCR mardi dernier, il
faudra dire que beaucoup d'insuffisances ont quand même
été remarquées samedi encore
et beaucoup de travail attend le
groupe afin d'être au niveau

requis. Les Béjaouis ont encore
du mal quand il s'agit de faire
le jeu et faire circuler le ballon,
un paramètre qu'ils doivent à
tout prix maîtriser pour espérer
enchaîner les victoires à domicile. Les automatismes ne sont
pas eux aussi encore au point,
c'est pour cette raison que le
staff technique a du pain sur la
planche afin de hausser un peu
plus le niveau de l'équipe lors
des prochaines journées.
Sandjak mise sur une
victoire lors du derby
face à la JSK
Le staff technique emmené par
l'entraîneur en chef Nacer
Sandjak était satisfait de la victoire acquise face au Chabab,

mais tenait à demander aux
joueurs de vite oublier ça pour
penser à la prochaine rencontre
de championnat qui verra
Sidibé et ses camarades affronter la JSK dans le cadre du
grand derby kabyle. Un rencontre que le coach des Vert et
Noir tient particulièrement à
gagner, lui qui connaît parfaitement l'adversaire pour y avoir
exercé à plusieurs reprises.
Sandjak voudrait donc bien
marquer les esprits en s'imposant à Tizi Ouzou le week-end
prochain, un exploit qui lancerait un peu plus la saison du
MOB et qui montrerait que
cette équipe a encore beaucoup
de joie à apporter aux Crabes
lors de l'exercice en cours. B. A.

Belkacemi : «Il nous faudra
confirmer face à la JSK»
Un commentaire sur
cette victoire acquise face
au CRB ?

Après avoir eu un début
de saison difficile en championnat avec notamment
cette défaite à domicile face
au RCR, nous les joueurs
avons décidé de relever le
défi et de faire un bon résultat devant le CRB, nous
avions aussi bien préparé
cette partie en compagnie du
staff technique. Le succès a
été arraché en jouant cette
rencontre avec une grande
volonté et du courage
aussi. Ces trois points
nous permettront d'aborder la suite du parcours
plus sereinement.

Mais c'était difficile quand
même, n'est-ce pas ?

L'AG des actionnaires
reportée

L'assemblée générale des actionnaires
de la SSPA/MOB devait se tenir hier à
17h, mais celle-ci a dû être reportée,
faute de quorum. C'est aujourd'hui que le
président Attia communiquera la nouvelle date pour la tenue de cette assemblée
que tous les supporters attendent.

Exactement, c'était un
match très serré, on a eu
beaucoup de difficultés
devant cette coriace équipe
du CRB, qui a fourni, elle
aussi, une bonne prestation.
L'essentiel dans ce genre de
matchs est le résultat et je
pense qu'on a réalisé une
bonne opération en battant
une équipe qui restait sur

une victoire acquise à l'extérieur et qui renferme des
joueurs d'expérience.

Comment voyez-vous le
reste de votre parcours
après avoir réussi le déclic
face au CRB ?

Le reste du parcours va
être difficile pour nous, car
chaque point vaudra son
pesant d'or. On n'est qu'au
début de l'aventure, il nous
reste encore du chemin. On
doit donc faire d'abord le
plein à domicile tout en
essayant bien sûr de ramener
des points à l'extérieur. Une
place dans le haut du tableau
passe par de bons résultats
en dehors de nos bases.

On imagine que vous
souhaiterez enchaîner
maintenant, à commencer
par le prochain derby face
à la JSK ?

Absolument, on a vraiment intérêt à être au top
pour la suite, à commencer
par la rencontre face à la JSK
au stade de Tizi Ouzou qui
va certainement passionner
un peu plus encore les supporters. C'est un match très

important pour nous, c'est
pourquoi on ne doit pas le
rater. On doit profiter de
cette semaine afin d'assurer
une bonne préparation et de
pouvoir briller dès notre
retour à la compétition.

Vous avez été titularisé à
l'occasion de cette partie
où tout le monde s'accorde
à dire que vous avez été
l'auteur d'une bonne
prestation, on imagine que
ça vous rend heureux…

A l'instar de mes camarades, j'ai travaillé dur
durant la préparation de ce
match, une fois sur le terrain,
j'étais déterminé à donner
raison au coach qui m'a fait
confiance et j'ai donc essayé
de donner le meilleur de
moi-même. Après, chaque
joueur aimerait participer à
un maximum de rencontres,
mais le plus important était
surtout la victoire de l'équipe. De mon côté, je ferai tout
pour essayer d'apporter un
plus à l'équipe à chaque fois
que j'en aurai l'occasion, je
travaille dur dans ce sens.
B. A.

Le défenseur
Naâmani et l’attaquant
Sid-Ali Yahia-Chérif ont
laissé un grand vide dans
les rangs du CRB lors du dernier match. Sans eux, leur équipe a eu beaucoup de mal à
dominer son adversaire ou
même à se montrer dangereuse.
Tout le monde a pris conscience
de l’importance de Naâmani au
sein de l’effectif et qu’il est même
un roc face aux meilleurs attaquants. Il n’a pu joué en raison
d’une tendinite au niveau du
tendon d’Achille dont il se
remet petit à petit.
Selon notre source, il
joueur s’en serait
même complètement remis et
pourrait reprendre
sa place contre le CSC. Idem pour YahiaChérif dont l’apport sur le plan offensif est si
important. En effet, ce dernier se porte bien
lui qui souffrait d’une blessure à la cheville.
Après une convalescence de deux semaines, il
sera concerné par le prochain match. Il aurait
pu jouer contre le MOB, mais le coach a préféré ne pas l’utiliser, et ce, par précaution.
Rien de grave pour Cherfaoui
Sorti à la 51e minute de jeu lors du match
avant-hier contre le MOB, le défenseur Tarek
Cherfaoui a suscité beaucoup d’inquiétude
chez les supporters du club mais également

au sein des staffs technique et médical. Suite
à ce changement forcé, le coach a été dans
l’obligation de revoir sa stratégie de jeu
de sorte à ce que les joueurs alignés
puissent se sentir à l’aise. Pour ce qui
est de Cherfaoui, une source médicale
nous a indiqué hier qu’il souffre
d’une contusion musculaire au
niveau de la cuisse. Selon les premières auscultations, le joueur n’a
rien de grave, mais il devrait tout de
même avoir une période de repos
d’au moins cinq jours avant de
reprendre le travail. Selon notre
source, cela ne devrait pas compromettre sa participation au match
de vendredi prochain.
Chebira devrait subir une
intervention chirurgicale
En plus des Naâmani, Yahia-Cherif et
Cherfaoui, un autre joueur n’a lui aussi pas
pris au match de ce week-end. Il s’agit du
défenseur gauche Abdallah Chebira qui a du
mal à reprendre les entraînements en raison
de son problème au genou, au niveau du
ménisque plus exactement. Une de nos
sources nous a affirmé hier que le joueur ne
reprendra pas le travail de sitôt. Le staff médical du club s’apprêterait même à lui faire
subir une intervention chirurgical puisque
toutes les méthodes qu’on essayées jusque-là
ont été vaines. Selon nos informations, il passera sur le billard dans une dizaine de jours. Il
risquerait ainsi de rater la suite des matchs de
la phase aller.
S. B.

Après la 3e défaite du CRB

GROSSE DÉCEPTION
chez les supporters
Le CRB n’arrive pas à
enchaîner les bonnes
prestations. Alors que
les supporters du club
s’attendaient à une
confirmation face au
MOB, au coup de sifflet
final la déception était
énorme.
Les amoureux du Chabab
étaient environ deux mille à avoir fait
le déplacement à Béjaïa pour apporter
leur soutien à Alain Michel et ses
hommes. Au bout du compte, ce
grand engouement aura été sans
impact sur les joueurs et s’est avéré
inefficace pour que les choses bougent. Malgré un grand message de
soutien à Rebih et compagnie, malgré
les voix des fans qui s’élevaient tout
au long de la partie et l’ambiance
magnifique qu’ils ont créée dans les
tribunes, le CRB revient à Alger bredouille, subissant ainsi sa 3e défaite

de la saison. La déception était énorme. Ces centaines de supporters s’interrogent pourquoi autant de peine
pour que à la fin ils aient droit à des
joueurs qui n’ont même pas d’envie
de mouiller leur maillot, des joueurs
qui laissent paraître, à travers leur
manière de jouer, qu’ils ont la tête
ailleurs et qui ne font rien pour ce
club.
Des changements
s’imposent
Ce qui laisse les supporters perplexes
est le fait que le staff technique n’agit

pas de sorte à ce que certains joueurs
sortent leur meilleur niveau. On sent
comme un laisser-aller au sein de ce
club, ce qui fait que certains joueurs
ne font pas assez d’efforts. Les supporters s’apprêtent donc à passer le
message à tout le monde, profitant du
fait que le prochain match se jouera à
domicile. Encore une fois, ils feront
entendre leurs voix et appelleront le
coach à faire bouger les choses en
écartant les joueurs qui jouent sans
envie et donnant leur chance à ceux
qui le méritent.
S. B.

Les U21 en
difficulté
Cette saison, contrairement à la saison passée,
les espoirs du CRB ont du
mal à tenir le cap. Ils ont
concédé avant-hier leur
troisième défaite de la
saison face aux jeunes du
MOB, sur le score d’un but
à zéro. Cette situation fait
que l’équipe soit classée à
la 9e place du classement
général des U21 avec seulement 7 points à son
actif, soit deux victoires
et un match nul. Les
hommes d’Ishak Ali
Moussa doivent
vite se ressaisir
s’ils veulent rester
en course pour les
premières places,
tel que ça été le
cas lors du précédent exercice où ils
étaient à deux
doigts de remporter le titre de
championnat avant
de tout lâcher à
quelques journées
seulement de la
fin. Notons que
les jeunes des
Rouge et Blanc sont
à 11 points du leader, à
savoir l’ESS, et à 8
points du 2e et 3e, respectivement l’USMA et
le MCO, qui totalisent le
même nombre de
points.

Même
parcours
que les
seniors
Comme par hasard, au
bout de leur 6e match de
championnat de la saison,
les espoirs du Chabab réalisent exactement le
même parcours que leurs
aînés qui cumulent eux
aussi 3 défaites, deux victoires et un nul. Le classement des deux équipes est
également le même et
avec le même nombre de
points…
S. B.

Laâkroum
en colère
Après que l’entraîneur en
chef, Alain Michel, a fait le
troisième changement face au
MOB, dont l’attaquant Sid-Ali
Laâkroum n’était pas concerné,
celui-ci a décidé de quitter le
banc de touche d’où il a
attendait avec impatience à ce
qu’il soit incorporé. Le joueur a
donc rejoint le vestiaire dans
tous ses états, de son propre gré
et sans qu’il n’avise personne.
L’ancien buteur du WA
Boufarik est mécontent par
rapport à sa situation et
n’accepte pas le fait qu’il ne soit
pas utilisé alors que pour lui
l’équipe a besoin de ses
services. Il se voit en capacité
d’apporter un plus, a-t-il confié
à un de ses proches. Il veut
aider ses coéquipiers dans cette
période difficile que traverse le
CRB et souhaiterait donc avoir
une chance au moins une fois
avant qu’il ne soit jugé. Selon
nos dernières informations,
Laâkroum compterait
demander des explications à

son entraîneur dès la reprise
des entraînements, avant de
mieux comprendre l’attitude du
staff technique envers lui.
Il pense quitter
Si sa situation ne change pas
d’ici les matchs des prochaines
journées, Laâkroum affirme à
ses proches qu’il ne laisserai
pas faire. Selon nos
informations, il serait prêt à
prendre la décision de quitter le
Chabab au prochain mercato si
la situation perdure, il
considère que s’il fait partie
aujourd’hui de l’effectif du
CRB, c’est bel et bien pour jouer
et marquer et non pas pour
suivre ses coéquipiers à partir
du banc des remplaçants ou des
tribunes. Notons que Laâkroum
avait contracté une blessure au
dernier jour du stage du Maroc,
et s’est rétabli juste avant le
derby face à l’USMA.
S. B.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

16

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

NAHD

Gasmi a manqué
la reprise

La séance de
reprise des
entraînements
s'est déroulée
samedi dernier
au complexe
Bensiam en présence
de l'ensemble des joueurs, à
l'exception de l'attaquant Ahmed
Gasmi. Le joueur, qui devait
prendre part à cette séance, s'est
excusé auprès de son coach de ne
pas pouvoir rejoindre le complexe
Bensiam à temps, puisqu'il a dû
faire avec le retard accusé par
son vol qui a mis plus de trois
heures de retard. Ce n'est
d'ailleurs que vers la fin de la
séance que le N°10 nahdiste a fait
son apparition au complexe
Bensiam, ses bagages en main.
Une absence pardonnée par son
coach, puisqu'elle a été justifiée.



Entraînement
aujourd'hui au SATO

Après avoir effectué leur première
séance d'entraînement sur le
terrain en gazon naturel du stade
annexe du 5-Juillet hier matin
vers les coups de 10h, les Sang et
Or s'entraîneront à nouveau cet
après-midi à partir de 14h sur la
même pelouse du stade Hadjout.
Une séance qui permettra au
coach Youcef Bouzidi de mettre en
place son dispositif de jeu qu'il
prévoit de mettre en application
jeudi prochain face à l'O Médéa,
d'autant plus que la pelouse
impraticable du stade Imam Ilyès
de Médéa poussera sans nul
doute le coach nahdiste à adopter
un système de jeu bien particulier.



Jeunes catégories :
fortunes diverses
pour les Sang et Or

La première journée de
championnat chez les jeunes
catégories s'est jouée le week-end
dernier, et le moins que l'on
puisse dire est que les jeunes du
Nasria ont connu des fortunes
diverses, car si les U15 et les U17
se sont imposés assez aisément à
Dar El-Beïda face au club local du
CRBDB, ça n'a pas été le cas des
U20 et des U18 qui ont connu des
difficultés à Chlef, avec une
défaite sur le score de trois à
deux pour les U20 et un match nul
un partout pour les U18. Les Sang
et Or se sont toutefois plaints
d'un arbitrage qui aurait été
partial du côté de Chlef.
U20 : ASO 3 - NAHD 2
U18 : ASO 1 - NAHD 1
U17 : CRBDB 1 - NAHD 2
U15 : CRBDB 1- NAHD 4.

USMA

Il s'est longuement réuni avec ses joueurs

Bouzidi rallume
la flamme
Comme prévu, la séance de
reprise des entraînements a bel et
bien eu lieu samedi dernier au complexe Bensiam, sous le regard bienveillant du coach Youcef Bouzidi,
mais aussi de celui de notre exconfrère de la Chaîne III, Djamel
Boukercha, présent sur les lieux, sur
invitation des dirigeants du Nasria
qui ont tenu à l'honorer pour l'ensemble de ses 37ans de carrière à la
Radio nationale. Mais ce qui a également marqué cette séance de reprise
des entraînements, c'est aussi cette
réunion tenue par le coach Youcef
Bouzidi avec ses joueurs avant le
début de la séance. Une réunion qui
a permis au coach de mettre les
points sur les i avec ses joueurs,
notamment ceux qui n'ont pas été à
la hauteur de ses attentes lors du
précédent match amical disputé
face au NR Zéralda. Le coach nahdiste a voulu faire de cette réunion,

Il veut des joueurs
concernés et concentrés
Ce que le coach Youcef Bouzidi
voudrait voir jeudi prochain à

Il est optimiste

Médéa face à la formation locale de
l'OM, c'est un groupe de joueurs
concernés, mais aussi bien concentrés sur leur sujet. Le coach nahdiste, qui n'avait pas apprécié l'attitude
de certains joueurs lors des deux
matchs amicaux de la semaine dernière, n'a pas hésité un seul instant
pour le leur faire savoir. Il n'hésitera

d'ailleurs pas à éliminer les éléments qui ne lui ont pas donné
satisfaction lors de ces deux joutes
amicales. Le coach nahdiste fait
tout pour voir jeudi prochain un
onze qui fera tout son possible afin
d'arracher le meilleur résultat possible.
M. A.

OUHADDA : «L'appétit vient en mangeant»

Zakaria Ouhadda n'est pas le
genre de joueurs à trop s'étaler sur la
presse, c'est plutôt un joueur discret
qui répond souvent présent sur le
terrain. L'enfant d'El-Madania reste
tout de même un joueur très important sur l'échiquier du coach Bouzidi,
un joueur qui a toujours répondu
présent lors des grands rendez-vous.
Le N°27 nahdiste, qui fait figure d'ancien, revient dans cet entretien sur le
début de saison réussi de son équipe,
mais aussi sur les prochaines rencontres qui s'annoncent difficiles
pour le Nasria, même s'il se veut être
optimiste pour son équipe.

Alors Zakaria, après une trêve de
deux semaines, la reprise de la
compétition officielle est pour
bientôt, êtes-vous prêts à en
découdre de nouveau ?
Je pense tout d'abord que cette
trêve nous a fait énormément de
bien, car le groupe comptait un certain nombre de joueurs blessés, qui
ont bien profité de ce break pour se
remettre sur pied. Moi-même j'ai
subi une blessure au niveau du talon
qui m'a vraiment fait souffrir, cette
trêve m'a permis de soigner ma blessure, et revenir en forme pour préparer ce match face à l'OM. C'est vous
dire que cette trêve aura été très
bénéfique pour nous, nous sommes à
présent prêts à en découdre face à
l'OM, un match qui nous tient vrai-

ment à cœur, et que nous
aborderont avec un moral en
acier.

Justement, votre
prochain adversaire,
à savoir l'OM, est
une équipe
difficile à manier,
notamment chez
elle, où il est
difficile de
jouer à Médéa,
comment voyez-vous
cette rencontre ?
Ça sera un match très
difficile, c'est plus que
certain, face à une formation de Médéa qui tentera
de se racheter après sa
série de mauvais résultats.
On l'a d'ailleurs vu lors de
la précédente journée de
championnat,
l'O
Médéa n'est pas une
équipe facile à jouer,
et elle l'a bien prouvé
face à l'USMA, il va falloir que l'on soit au top niveau
pour espérer réussir quelque chose
là-bas, d'autant plus qu'il est toujours
difficile de réussir ses matchs à
Médéa. Nous avons toutefois pu
constater que l'OM réussi de bien
meilleures secondes périodes, il va
falloir donc tirer profit des faiblesses
de l'adversaire en première mi-

temps, si l'on veut revenir de Médéa
avec un bon résultat.

Votre mission s'annonce
d'autant plus ardue, que
vous aurez à évoluer
sur un terrain en
gazon naturel, qui
se trouve dans
un état
plutôt
lamentable…
Ce
paramètre, on le prendra bien en
compte, ne vous en faites pas,
puisque nous avons joué maintes
fois sur cette pelouse du stade de
Médéa, et on a eu à souffrir de la
qualité de cette surface. Il sera peutêtre préférable d'opter pour un jeu
direct, mais ça reste du ressort du
coach, qui choisira le système le plus
adéquat pour tenter de revenir avec
un excellent résultat. Je pense que le
fait de jouer sur une pelouse impraticable ne va pas forcément nous désavantager.
Votre équipe est à la 3e place du
classement en championnat, plutôt
conforme aux ambitions du club,
pensez-vous être en mesure de
poursuivre sur cette même
lancée ?
Je ne vous cache pas qu'être sur le
podium après six matchs de championnat est quelque chose qui nous

motive davantage. Je vous assure que
mentalement, nous sommes vraiment dans de très bonnes dispositions, et comme on dit, l'appétit vient
en mangeant, on peut faire de
grandes choses si l'on poursuit sur
cette même lancée. Nous avons un
très bon groupe, capable de réaliser
de grandes choses, et on l'a bien prouvé depuis l'entame de la saison. Nous
allons tout faire pour poursuivre sur
cette même lancée, nous en sommes
capable, il suffit de persévérer.
Ça ne sera toutefois pas chose
aisée, puisque le calendrier vous
offre quatre rencontres bien
difficiles, dont trois périlleux
déplacements à Médéa, Oran et
Béchar ?
Il est vrai que les choses vont bien
se corser pour nous, puisque nous
aurons trois périlleux déplacements
à gérer, en sus d'un match à domicile
face à une bien redoutable équipe de
l'Entente de Sétif. Mais je pense que
nous sommes bien armés pour faire
face à ce calendrier difficile, nous
allons nous serrer les coudes, tout
donner pour aller chercher de bons
résultats et, pourquoi pas, nous
maintenir sur le podium. Notre tâche
s'annonce bien difficile, certes, mais
nous sommes capables de réussir de
bons résultats, même en déplacement, c'est dans nos cordes.
M. A.

CSC

Après l'euphorie, c'est la débandade

Les Vert et Noir ont fait grève hier
Après avoir gagné leurs deux
dernières rencontres qu'ils ont
jouées, contre le DRBT et l'USMBA, et
ont fait oublier à leurs supporters
les quatre mauvais résultats alignés
d'affilée les quatre premières
journées du championnat, les
joueurs du CSC pensaient que la

Il est le meilleur passeur de l’équipe

BENMOUSSA

L’AUTRE ARME FATALE

de Cavalli

Le latéral gauche, Mokhtar Benmoussa, sera sans nul doute l’un
des joueurs sur lesquels misera beaucoup l’entraîneur JeanMichel Cavalli lors du grand derby algérois face au MCA.
une occasion pour raviver la flamme qui est en ses joueurs, et qui n'a
pas vraiment brillé chez tout le
monde depuis l'entame de la saison.

direction de leur club allait les
récompenser en leur payant les trois
salaires et les deux primes de
matches qu'elle leur doit. Mais,
après avoir relevé que les membres
du directoire qui dirige leur club ne
donnaient plus signe de vie pour une
raison qui reste à élucider, les

coéquipiers de Meghni, ont décidé de
ne pas s'entraîner hier, car, non
seulement, ils sont las d'attendre de
percevoir leur argent et parce que la
direction de leur club n'a point
daigné leur acheter même de l'eau
minérale pour se désaltérer. Selon
une source très crédible, après qu'il

avait appris que les joueurs de son
club ont fait grève, l'un des membres
du directoire, Bensari, s'est réuni
avec eux et les avait rassurés
qu'ils vont très bientôt être payés.
Affaire à suivre.
R. G.

9

PAR ANIS S.
La saison passée, Mokhtar
Benmoussa a été l’auteur d’un
parcours mi-figue mi-raisin. Mais
actuellement, l’enfant de Tlemcen
est en train de réaliser un excellent
début de saison, en s’imposant
comme un pion important sur
l’échiquier de son entraîneur JeanMichel Cavalli. Mieux, il a
contribué aux différents succès de
son équipe puisqu’il en est le
meilleur passeur. Considéré
comme l’un des hommes en
forme au sein de la formation de
Soustara, c’est tout à fait logique
que Benmoussa sera l’un des
joueurs sur lesquels le coach
usmiste misera beaucoup lors du
derby face au MCA. Ce dernier
espère que son latéral gauche soit
dans son meilleur jour pour offrir
d’autres caviars à ses coéquipiers
les attaquants face au Mouloudia.
En somme, Benmoussa sera une
véritable arme fatale de Cavalli
pour espérer prendre le dessus
sur les Mouloudéens jeudi.
Le joueur souhaite
rééditer le coup de 2013
A l’USMA, et lorsqu’on dit
USMA-MCA, on cite le nom de

Benmoussa et son fameux coup
franc inscrit dans les filets de
Chaouchi à l’occasion de la finale
de la coupe d’Algérie ayant mis
aux prises les deux éternels rivaux
en 2013. En affichant une forme
éblouissante depuis l’entame de
l’actuel exercice mais aussi connu
pour ses coup francs bien bottés,
le latéral gauche usmiste souhaite
rééditer le scénario de 2013 et,
pourquoi pas, mener son équipe à
réaliser une précieuse victoire qui
va sans nul doute lui permettre de
consolider davantage sa place au
sommet du tableau.
Le coach mise sur
l’efficacité de Meziane
et… sort la carte Andria
L’autre atout majeur de JeanMichel Cavalli, c’est sans conteste
l’attaquant Abderrahmane
Meziane. Trois titularisations et
déjà trois buts, ce qui fait de lui
l’attaquant le plus efficace de
l’équipe. Ainsi donc, c’est tout à
fait logique que l’international
olympique de l’USMA sera
reconduit à l’occasion du grand
derby algérois et le technicien
français mise beaucoup sur cette
carte gagnante offensive pour
désaxer la défense mouloudéenne.

Forte prime
Abel écope d’une ponction sur en cas de
victoire
salaire de 50 millions

convaincre son entraîneur.
Les joueurs prévenus
En sanctionnant Khaled Abel, la
direction de l’USMA confirme
une nouvelle fois qu’elle ne
badine pas avec la discipline et
Absent à l'entraînement d'hier
qu’elle applique le règlement
Benyahia
sera sanctionné
intérieur du club à la lettre afin
La séance d'entraînement d'hier soir a été
de conserver la stabilité qui
marquée par l'absence du défenseur
règne au sein du groupe. Les
central, Mohamed Benyahia, pour des
joueurs usmistes sont donc préraisons que tout le monde ignore. La
venus et chacun d’entre eux qui
direction du club, qui ne badine pas avec
la discipline, va sanctionner le joueur en
franchi la ligne rouge ne sera
question car il n'a pas été autorisé à
pas à l’abri d’une sanction.
sanction
A. S. s'absenter. Il devrait écoper d'une
financière.

Après avoir soumis ses
joueurs à un travail biquotidien
hier, le premier responsable du
staff technique du club JeanMichel Cavalli va réduire la
cadence aujourd’hui. Les
coéquipiers du capitaine Meftah
se contenteront d’une seule
séance d’entraînement qui aura
lieu dans la matinée à partir de
10h30 au stade Omar Hamadi
de Bologhine.

Comme il fallait s’y attendre,
l’entraîneur de l’USMA JeanMichel Cavalli a décidé de programmer les deux derniers
entraînements de la préparation
en prévision du derby face au
MCA sur le gazon, et ce, afin
que ses joueurs puissent s’adapter à ce genre de terrains
puisque la grande empoignade
de jeudi aura lieu au stade
Mustapha Tchaker de Blida.
Seulement, et jusqu’au moment
où nous mettons sous presse, la
direction du club est à la
recherche d’un terrain doté d’un
gazon naturel. Selon les informations en notre possession,
elle a sollicité la direction du
stade 5-Juillet et attend toujours
une réponse de cette dernière.

Le règlement intérieur du club appliqué à la lettre

Une attitude qui n’est pas
passée inaperçue pour la direction du club algérois puisque
cette dernière a vite sévi en
sanctionnant le joueur financièrement. Selon les informations
qui nous sont parvenues, l’expensionnaire du RC Arba a
écopé d’une ponction sur salaire
de 50 millions, comme le stipule
le règlement intérieur du club.
Il est à noter que Khaled Abel
n’a même pas été convoqué
dans la liste des 18 depuis l’entame du championnat en cours,
mais il travaille toujours afin de

Aujourd’hui,
entraînement
dans la
matinée

Les séances
de mardi et
mercredi
devraient avoir
lieu à l’annexe
du 5-Juillet

Par ailleurs, on
s’attend à ce que
Cavalli procède
à un changement
en attaque, celui
d’aligner
Andria Carolus
en pointe.
L’international malgache a fait
valoir ses grandes qualités
offensives à l’occasion du
match amical disputé face aux
espoirs jeudi dernier en
inscrivant un doublé et semble
avoir de très fortes chances pour
être d’entrée face au Mouloudia
où il devrait être épaulé par Rafik
Bouderbal et Abderrahmane
Meziane pour animer le
compartiment offensif de la
formation usmiste. Il faut dire que
l’ancien sélectionneur national est
certainement conscient qus c’est le
moment de sortir la carte Andria
dans l’espoir de débloquer la
situation en attaque, comme il
l’avait déjà fait avec Meziane. Et
voilà, les résultats sont là, le
joueur devient incontournable
mais surtout le meilleur buteur de
l’équipe.
A. S.

Comme rapporté par nos soins dans ces mêmes
colonnes, le milieu de terrain de l’USMA, Khaled
Abel, a refusé de jouer avec l’équipe réserve la
semaine passée face à l’O Médéa, et ce, pour
exprimer son mécontentement quant à sa situation
difficile qu’il vit depuis l’entame de la saison.

J-3

Il n’est un secret pour personne que le
président de l’USMA, Rebouh Haddad,
insiste sur la victoire face au MCA. Non
seulement parce que les précieux trois
points vont permettre à la formation
usmiste d’accentuer son avance, mais
aussi parce que le match a un cachet spécial vu la grande rivalité qui existe avec le
voisin du Mouloudia. Après avoir boosté
les troupes il y a quelques jours, le président usmiste va consacrer une forte prime
aux joueurs en cas de victoire dans grand
derby algérois de jeudi, et ce, afin de les
motiver davantage pour sortir le grand jeu
face à leurs homologues mouloudéens. Il
semble donc que tous les moyens sont
réunis pour les coéquipiers du capitaine
Meftah pour gagner le derby. Ils sont
d’ailleurs conscients de la responsabilité
qui les attend jeudi et se sont tous donné
le mot pour prendre le dessus sur le Doyen
afin d’être au niveau des attentes de leur
président qui ne lésine pas sur tous les
moyens pour réaliser les meilleurs résultats mais aussi pour poursuivre leur bonhomme de chemin en championnat et
consolider ainsi leur place de leader.
A. S.

Ould-Ali et
Raouraoua
visitent les
infrastructures
du stade
Omar-Hamadi
Présents au stade OmarHamadi pour assister à la finale
de la Supercoupe d’Algérie
dames, ayant mis aux prises le
FC Constantine avec le FA
Relizane, le ministre de la
Jeunesse et des Sports, El-Hadi
Ould-Ali, ainsi que le président
de la Fédération algérienne de
football, Mohamed Raouraoua,
ont été conviés par le président
de l’USMA, Rebouh Haddad, à
une visite des installations du
stade Omar Hamadi. Le
ministre et le président de la
FAF étaient à la découverte des
moyens de récupération du
stade Bologhine, installés par la
direction de l’USMA, entre
autres les cabinets médicaux, les
bassins chauds et froids, le
sauna, les machines médicales,
la salle de massage. Il faut dire
qu’Ould-Ali et Raouraoua ont
beaucoup apprécié les infrastructures de l’enceinte de l’exSaint-Eugène.
A. S.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

10

USMH

Après la défaillante stratégie du 4-5-1 utilisée face à l'ESS

J-3
Le coach a
visionné
CRB-USMA
L’entraîneur du MCA, Djamel Menad,
a visionné quelques matchs de son
adversaire de ce jeudi. Le match
référence pour Menad c’est celui
contre le CRB. Il a tiré des
enseignements de ce derby,
marquant sur son calepin les
points forts et les points faibles de
l’équipe usmiste. Après avoir
visionné ce derby, Menad a décidé
de changer son système de jeu
comme l’ont souhaité ses joueurs
en passant du 4-5-1 au 4-3-3, qui a
souvent réussi au MCA depuis des
années. Djamel Menad a reconnu
aussi que le match contre l’USMA
pourrait être son dernier en cas de
défaite. Il attend une réaction
positive de ses joueurs dans ce
match pour sauver sa tête.
M. Z.

Le Mouloudia
à Sidi
Moussa
aujourd’hui
Le président du MCA, Omar Ghrib, a
réussi à avoir un créneau
aujourd’hui à 16h au complexe
sportif de Sidi Moussa pour
préparer le grand derby algérois
contre l’USMA. Comme le stade de
Hadjout ne sera pas disponible pour
aujourd’hui, Omar Ghrib a saisi la
FAF pour avoir un créneau au
complexe sportif de Sidi Moussa.
Pour la suite du programme, les
Vert et Rouge vont entrer en mise
au Vert à partir de mardi jusqu’au
jour du match. Les deux séances
qui précédent le match se
dérouleront sur le terrain annexe
du stade Mustapha-Tchaker de
Blida.

MENAD OPTE

POUR LE 4-3-3
PAR AMINA Z.

Le Doyen affrontera ce
jeudi l'USMA à Tchaker. Le
derby algérois se jouera malheureusement sans public. Les
Vert et Rouge doivent gagner.
Djamel Menad, qui a proposé
un schéma défectueux contre
l'ESS, veut se rattraper en
optant pour le 4-3-3 afin d'espérer vaincre l'USMA. La dernière
journée, le Mouloudia d'Alger
avait perdu dans son déplacement à Sétif. Les Vert et Rouge
sont passés à côté de la plaque
et le "mérite" revient à la stratégie ainsi qu'aux choix erronés
du coach Menad. Ce dernier est
conscient que, face à l'USMA, il
n'a pas droit à l'erreur et, pour
cela, il compte opter pour le 4-33. D'ailleurs, lors du match
d'application d'hier, il a testé ce
schéma avec Boussouf dans les
bois. En l'absence de Chaâl, il se
pourrait que face aux Usmistes,
le coach opte pour Boussouf qui
n'aura raté aucune séance. En

Chaâl avec
les
militaires

Absent à l'entraînement d'hier
matin à Hadjout,
le gardien de but
numéro un du
MCA, Farid Chaâl,
se trouve avec
l'équipe nationale militaire dans
un regroupement. Il devrait
intégrer le groupe demain.

1h30 de
travail

défense, il avait utilisé à droite
Boucherit, à gauche Mebarakou
et dans l'axe Demou et Azzi. Au
milieu, cette fois-ci, on ne trouve pas trois récupérateurs
comme la fois passée contre
l'ESS. Le coach a mis à côté de
Karaoui, CEO et Mokdad. Pour
son attaque, il a mis Aouedj,
Zerdab et Bouguèche en pointe.

Le coach pourrait compter sur
ces joueurs ce jeudi. C'est à l'entraînement qu'il faut tester le
schéma tactique à choisir le jour
J et, depuis quelque temps,
Menad travaille beaucoup le 43-3 avec ses joueurs, mais, à
chaque fois, il apporte des changements. Par contre, il peut
compter sur l'équipe qu'on

vient d'annoncer, car, selon une
source proche, Menad était ravi
de ce qu'ont proposé ses éléments. Les Mouloudéens ont
trois séances encore pour faire
les bons réglages afin d'être au
top du top pour recevoir l'éternel rival qui n'est autre que le
voisin usmiste.
A. Z.

La séance d'entraînement d'hier
n'a pas pris
beaucoup de
temps, étant
donné que les
Vert et Rouge
sont arrivés à
Hadjout à 9h et
l'ont quitté à
10h30 pour céder
la place au
Nasria.
L'entraîneur en
chef du MCA a
donné RDV à ses
joueurs pour
l'après-midi d'aujourd'hui.

GHRIB LUI A CALMÉ SON VESTIAIRE, LE STAFF MÉDICAL LUI A
RÉCUPÉRÉ LES BLESSÉS. TOUT CE QU'IL VOULAIT, IL L'A EU

L'examen final pour le coach
Face à l'ESS, le MCA avait raté son
match. Pour renverser la vapeur, il
doit battre l'USMA. Djamel Menad
jouera sa tête ce jeudi, car, avec le
potentiel qu'il a dans son effectif, il
n'a vraiment pas droit à l'erreur et
il le sait, surtout que tout est réuni
pour que le Doyen assure et rassure

face aux Usmistes.
Afin que tout soit prêt pour le derby
algérois, le président du MCA, Omar
Ghrib, s'est trouvé contraint d'intervenir pour calmer le vestiaire qui
était en ébullition. Le coach a
constaté que le calme est revenu.
Le staff médical, qui a promis de

tout faire et plus encore afin de
remettre Seguer et Boudebouda sur
pied, a réussi son pari, étant donné
que les deux joueurs ont intégré le
groupe hier. Le MCA aura deux
séances d'entraînement à Sidi
Moussa et il a bossé à Hadjout sur
une pelouse gazonnée. Les fans ont

Le meneur de jeu de l'USMH, Mohamed
Coumbassa, était présent avant-hier au
stade de Mohammadia et a pris part à la
rencontre amicale remportée sur le score
de 2 à 1 face à l'OM. C'est après avoir
rencontré le président que le joueur est
revenu à de meilleurs sentiments.
PAR RACHID HAMADI
Le milieu de terrain guinéen avait décidé de demander ses documents et résilier
son contrant si la direction ne
comptait pas lui verser ses
arriérés dans l'immédiat. Le
joueur, qui est entré dans un
mouvement de grève, n'avait
pas l'intention de prendre part
au match du DRBT ; il voulait
rentrer chez lui. Sa seule exigence : toucher ses arriérés

L’ambiance est au beau fixe, le
groupe est hyper motivé pour
renouer avec les victoires. C’est
vrai que la défaite contre l’ESS
nous a fait mal, mais le discours
du coach et du président nous a
fait du bien et nous sommes prêts
pour ce match.

L’accrochage entre Menad et
Bouhenna ne vous a-t-il pas
perturbés ?

Non, pas du tout, mais il faut
savoir que ce n’était pas aussi
grave que le pensent certains. Ce
genre de chose arrive dans tous
les clubs pas seulement au
Mouloudia. Comme je vous l’ai
déjà dit, il y a une très bonne
ambiance dans le groupe et on
fera tout pour gagner ce match.
Personnellement, je veux gagner
mon premier derby. C’est vrai-

La défense mouloudéenne a été
beaucoup critiquée après la
défaite contre l’ESS…

Je n’ai pas compris pourquoi
cet acharnement sur la défense,
alors qu’une équipe est composé
de 11 joueurs. Chacun joueur doit
jouer son rôle sur le terrain pour
réussir un bon résultat. Je suis
persuadé que ce jeudi vous allez
voir un autre visage du
Mouloudia.

Mais en face il y a un
adversaire coriace qui a le vent
en poupe…

J’avoue que l’USMA reste l’une
des meilleures équipes du championnat, mais ce n’est pas une
équipe imbattable. La preuve, lors
du dernier match qu’ils ont joué
face à l’OM, ils ont failli être
accrochés. Je suis persuadé que si

on joue comme contre El-Harrach
on pourra battre cette équipe de
l’USMA.

Vous, les défenseurs, vous êtes
appelés a être vigilants
derrière surtout que l’USMA a
la meilleure attaque du
championnat…

Si l’USMA a la meilleure
attaque, le Mouloudia a la
meilleure défense. On a aussi de
bons attaquants qui peuvent faire
la différence à tout moment.
J’espère qu’ils seront efficaces
devant les buts comme ils
l’étaient lors des stages de préparation.

Présent avanthier au stade d'ElHarrach, le président
Mohamed Laïb a été
entouré par les supporters qui s'inquiètent pour leur club
qui n'a enregistré
aucune victoire jusqu'à maintenant en
championnat. Le premier responsable des
Jaune et Noir s'est
montré rassurant
envers la galerie harrachie à qui il a expliqué les raisons de ce
mauvais démarrage
lié au calendrier, tout
en leur apprenant que
Coumbassa a été

laissé le groupe tranquille pour qu'il
bosse sans souci. Donc, tout est
réuni pour que le Doyen réussisse
son RDV de jeudi. En tous les cas,
Menad est conscient de tout cela
puisqu'il passera son examen final
ce jeudi. Ça passe ou ça casse…
A. Z.

Quel est le scénario idéal pour
vous ?

Le meilleur scénario pour nous,
c’est de marquer d’entrée pour
déstabiliser notre adversaire. Par
la suite, on saura comment gérer
notre avantage. Donc, un seul but

Un tel derby se jouera à
huis clos, qu’en pensezvous ?

Que voulez-vous ajouter ?

Je profite de cette occasion
pour souhaiter bonne chance
à mon ancienne équipe qui
jouera la finale de la coupe
de la CAF. Incha Allah, ils
vont brandir la coupe et la
ramener au pays.
M. Z.

incessamment. Lors de l'entretien, les deux hommes sont
vite tombés d'accord après que
Laïb eut donné raison au
Guinéen qui n'a fait que réclamer son dû. En voyant le comportement du président qui lui
a promis de lui verser dans les
plus brefs délais deux mois de
salaire, Coumbassa s'est calmé
et a décidé de continuer l'aventure à El-Harrach qui a grandement besoin de lui comme le
lui a expliqué son responsable.
"Laïb a été honnête et direct

Le boss rassure
les supporters

et on gagnera le match.

J’ai eu l’occasion de regarder sur le petit écran les derbys entre le MCA et l’USMA.
Le spectacle est toujours assuré dans les gradins et c’est vraiment dommage que ce match
se jouera sans le public. Je suis
persuadé que si on jouait ce
match avec nos supporters, on
le gagnerait.

«Le président
a promis de
me payer»

qu'il attend depuis plus de
trois mois et dont il dit avoir
plus besoin que jamais en ce
moment pour des raisons
familiales. Finalement, il est
revenu à de meilleurs sentiments et a décidé de reprendre
les entraînements pour préparer la prochaine rencontre
après avoir rencontré le président Laïb. Ce dernier est parvenu à le convaincre de
reprendre et de continuer à
s'entraîner après lui avoir promis de lui verser son argent

Le défenseur du MCA, Zidane Mebarakou, jouera son premier derby contre les Usmistes. L’ancien
joueur du MOB est très optimiste pour que son équipe glane les trois points de la victoire.
ment dommage qu’on soit encore
privés de nos supporters.

15

LAÏB CONVAINC
COUMBASSA
DE REPRENDRE

MEBARAKOU : «JE VEUX GAGNER
MON 1er GRAND DERBY»
Comment est l’ambiance dans
le groupe à quatre jours du
grand derby algérois ?

Lundi 10 octobre 2016

La LFP confirme
le match à Mohammadia
convaincu de rester
après avoir eu un
entretien avec lui en
tête à tête. Le moins
que l'on puisse dire
est que les supporters
n'ont pas trouvé de
reproche à faire à Laïb
qui leur a démontré
que la direction travaillait, mais que le
manque d'implication
des actionnaires n'aidait pas le président
qui se retrouve quasiment seul face à la
situation difficile dans
laquelle se trouve le
club et qu'il essaye au
mieux de le sauver.
R. H.

Frayeur pour Aïchi
Le milieu offensif s'est fait une petite frayeur
avant-hier à l'occasion du match amical disputé à
Mohammadia face à l'OM. Il s'est blessé à la
hanche et s'est fait transporter à l'hôpital aussitôt.
Finalement, plus de peur que de mal pour Aïchi qui
a été remplacé dans le match par Mellal et qui ne
risque donc pas de rater la rencontre de samedi
face au DRBT.

OM 5 - USMH (B) 0

avec moi. Il m'a promis de me
verser mon argent ces jours-ci,
ce qui m'a convaincu pour
reprendre. Ceci dit, même si
j'ai repris et que je vais jouer le
prochain match, j'espère que
la promesse du président sera
tenue sinon cette fois je ne
pourrais
rien
garantir."
Coumbassa sera donc de la
partie samedi face au DRBT
après que son président l'eut
pris en aparté pour le rassurer
et le convaincre de reprendre.
R. H.

Tandis que la première équipe de l'USMH s'est imposée dans son fief face à l'équipe de l'OM
sur le score de 2 à 1, la deuxième équipe, qui s'était déplacée avec Benomar à Médéa, s'est
inclinée sur le score sans appel de 5 à 0. L'équipe B de l'USMH, composée essentiellement des
U21 et de quelques seniors, n'a pas pu marquer le moindre but dans un match que leur
adversaire a dominé de bout en bout. Les poulains de Benomar n'ont pas su imposer leur
rythme dans une rencontre qui n'avait pour but que faire gagner le groupe en cohésion. Le
score n'étant pas important, l'entraîneur a décidé de mettre en place deux équipes pour que
tout le monde puisse jouer un match en entier en raison de la trêve du championnat afin de
permettre aux joueurs de rester dans le rythme de la compétition. L'important étant la
première équipe qui est restée à Mohammadia. Cette dernière s'est imposée avec un effectif
composé des titulaires habituels qui ont eu un excellent. Une victoire importante pour le
moral.

La ligue de football professionnel vient de
confirmer le déroulement de la rencontre
USMH-DRBT au stade de Mohammadia
samedi à 16h. Au départ, la LFP n'avait pas
mentionné le lieu du déroulement de ce
match comptant pour la 7e journée de
championnat, mais, à présent, on peut lire
que c'est le stade du 1er-novembre d'El
Harrach qui abritera cette rencontre en
attendant la visite de la commission
d'homologation qui devrait être une simple
formalité puisque les travaux sont
terminés.

La commission
d'homologation
passera demain

Comme prévu, la commission
d'homologation de la LFP passera mardi au
stade de Mohammadia pour une visite de
contrôle afin de s'assurer de la fin des
travaux et voir si l'enceinte est apte à
recevoir les compétitions officielles.
Retardant sa visite en raison des travaux
qu'a connus le stade, ladite commission,
vérifiera si tout est prêt pour recevoir le
DRBT, ce qui devrait être une simple
formalité puisque la LFP a déjà
programmé ce match de la 7e journée à
Mohammadia.

Hier, repos

Après avoir disputé deux matches amicaux dans deux
stades différents avant-hier, les Jaune et Noir ont bénéficié d'une journée de repos hier, ce qui leur permettra
de récupérer leurs forces avant d'attaquer les derniers
détails de la préparation de la rencontre du DRBT.

Reprise ce matin à Mohammadia

La reprise des entraînements est programmée pour
aujourd'hui au stade de Mohammadia à 10h. Après
avoir eu une journée de repos hier, les camarades de
Younes vont aborder la dernière ligne droite de la préparation de la reprise du championnat.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P.
USMA
16 06 05 01 00 13
MCO
13 06 04 01 01 06
NAHD
11 06 03 02 01 09
ESS
11 06 03 02 01 10
MCA
10 06 03 01 02 04
CSC
08 06 02 02 02 11
DRBT
08 06 02 02 02 09
JSK
07 06 01 04 01 02

CLUBS
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.

CRB
CAB
JSS

MOB
13. USMBA
Bien qu'il n'ait toujours pas débloqué son
compteur buts, l'attaquant Dahar continue 14. OM
de bénéficier de la confiance de Charef,
lequel continue à l'encourager en espérant 15. USMH
qu'il retrouvera son efficacité lors du
16. RCR
prochain match. Titularisé dans la joute

Dahar rassuré par
la confiance du coach

amicale face à l'OM, où les Harrachis se
sont imposés sur le score de 2 à 1, Dahar
a été l'auteur du second but qu'il a inscrit
sur penalty. En lui demandant d'exécuter
le penalty, le coach a voulu permettre à
l'ex-attaquant du MCO de renouer avec les
filets et ainsi retrouver quelque peu la
confiance. A quelques jours du match
important face au DRBT, un travail
psychologique est fait par l'entraîneur
avec son joueur qu'il souhaite aider à se
libérer et retrouver son efficacité.
R. H.

07 06 02 01
07 06 02 01
07 06 02 01
05 05 01 02
05 06 01 02
04 05 01 01

03
03
03
02

05
03
03
05

BUTS
C. Diff.

02 +11
03 +03
04 +05
06 +04
04 00
09
09
02
06
05
07
07

+02
00
00
-01
-02
-04

-02
03 05 08 -03
03 06 09 -03
03 06 00 03 03 02 05 -03
00 06 02 00 04 05 12 -07

7e JOURNÉE

8e JOURNÉE

13/14/15 octobre
MCA-USMA
USMH-DRBT
CAB-MCO
CRB-CSC
RCR-ESS
OM-NAHD
USMBA-JSS
JSK-MOB

21/22 octobre
USMA-JSK
DRBT-OM
CSC-RCR
CRB-USMBA
MCO-NAHD
ESS-CAB
JSS-USMH
MOB-MCA

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

14

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

MCO

MCA

Un calendrier difficile attend l'équipe

Les choses sérieuses
commencent
Installé
confortablement dans
le fauteuil de dauphin
depuis la 1re journée
de championnat, le
MCO ambitionne de
coller à cette place
d'ici la fin de la phase
aller.

BOUDEBOUDA

Suite à des divergences avec
l'un des dirigeants, le
responsable de la sécurité,
Benabdellah Charef, songeait
à démissionner. Finalement,
après intervention de Tedj, le
frère du président, qui l'a
convaincu, ce dernier, qu'on
n'a pas vu avec l'équipe en
fin de semaine, devait
reprendre du service, hier,
a-t-on appris.

ET SEGUER

OPÉRATIONNELS

Nuitée
à l'hôtel Chélia

Baba devait
assister
au match
Algérie-Cameroun

PAR M. STITOU
«Après, on fera les bilans, mais, si
on garde notre classement actuel jusqu'à la fin de l'aller, on reverra à la
hausse nos objectifs", prévoit le président Ahmed Belhadj. Toutefois, à partir de la prochaine journée, les
Mouloudéens ne vont croiser que des
équipes solides, à commencer par ce
périlleux déplacement ce vendredi à
Batna, pour y affronter le Chabab local
au stade de Seffouhi où les visiteurs
laissent souvent des plumes. C'est un
vrai test pour les joueurs de Belatoui,
lesquels ont perdu, pour la première
fois, contre le MCA, pourtant dans un
match qui s'est déroulé à huis clos.
Depuis cette défaite, le doute sur les
capacités de cette équipe à durer dans
le haut du tableau s'est amplifié, alors
que la dernière sortie à domicile a laissé les supporters sur leur faim, avec la
prestation moyenne de l'équipe, qui
n'a pu se défaire de l'USMH, une équipe confrontée à une sérieuse crise

Ils ont intégré le groupe hier

La direction
demande à
Charef de
reprendre

Lors de son déplacement à
Batna, la délégation
oranaise, qui ralliera jeudi en
fin d'après-midi la capitale
des Aurès, prendra ses
quartiers à l'hôtel Chélia. La
réservation dans cet
établissement a été faite par
le revenant Hassani Krimo il
y a quelques jours.

Le président du MCO avait
prévu de se rendre hier à
Blida pour assister au match
Algérie-Cameroun, nous a
révélé un de ses proches.

financière pourtant. D'où le peu d'optimisme d'une grande partie des
amoureux du club, qui attend avec
curiosité comment cette équipe se
comportera une fois qu'elle entamera
la série de matches difficiles avec le
premier déplacement délicat chez le
CAB.
4 autres matches délicats
Après le déplacement à Batna, le
MCO recevra le NAHD à Oran. Les
Sang et or, qui ont souvent posé des
problèmes aux Oranais lors de leurs
différentes confrontations, essaieront
sans doute de mettre un terme à leur

invincibilité sur leur terrain fétiche
d'Ahmed-Zabana. Après ce match, le
MCO jouera à deux reprises en
déplacement, le premier chez l'ESS à
Sétif et le second à Tizi Ouzou contre
la JSK, avant de recevoir le leader,
l'USMA. Si les Rouge et blanc, qui
ont pris goût aux résultats positifs,
passent sans dégâts cette petite série
de matches difficiles, ils pourront
carrément afficher leurs ambitions
pour le titre, dans le cas contraire, ce
sera la crise.
Les calculs de l'opposition
Alors que la sérénité est de mise

depuis plusieurs semaines, les opposants à Baba, qui préfèrent rester à
l'écart pour le moment, promettent,
d'après un des leurs, de sortir de leur
réserve. "On ne touchera pas à l'équipe maintenant mais cela ne veut pas
dire qu'on a abdiqué, bien au
contraire", soufflera notre interlocuteur. Comme chez nous, seuls les
résultats affaiblissent les présidents,
les opposants à Baba misent justement sur les cinq prochaines journées de championnat, où l'équipe
sera vraiment en difficulté, pour sortir de l'ombre.
M. S.

A quand la
réception
du siège ?

Lors de la dernière
conférence de presse, qu'il a
animée il y a deux semaines,
Ahmed Belhadj, à une
question relative à
l'ouverture d'un siège
administratif, avait répondu
que sa réception serait
imminente. Près de trois
semaines sont passées et
point de siège. Ayant fait de
l'ouverture d'un siège l'une
de leur revendication, les
actionnaires n'attendent que
la tenue de la prochaine
assemblée pour exiger du
président de concrétiser
ce projet.

Il a porté les couleurs du CAB entre 2011 et 2013

Heriet : «J'espère que j'aurai droit à un bel accueil»
Lors de la
prochaine journée,
le MCO va se
déplacer à Batna
pour affronter le
CAB qui n'est
autre que
l'ancienne équipe
du milieu
récupérateur
mouloudéen, qui
nous donne des
indices sur ce qui
attend son équipe
ce vendredi.
Le match précédent, vous l'avez
regardé des tribunes (il était
suspendu), comment l'avez-vous
vécu ?

Ce n'est pas facile de regarder ses
camarades jouer, j'ai vécu 90
minutes
très
stressantes.

Heureusement qu'à la fin, les gars
ont bien fait le boulot en venant à
bout d'une équipe de l'USMH qui a
été un adversaire solide.

Maintenant place au
déplacement chez le CAB, votre
ancienne équipe…

J'ai évolué pendant deux années
au sein du CAB. La première saison, en 2011/2012, j'en garde que de
bons souvenirs, en revanche, pour
celle d'après, elle était moins bonne.
En tout cas, j'estime avoir laissé de
bons souvenirs au CAB, j'espère
que, vendredi, ses supporters s'en
souviendront en me réservant un
accueil chaleureux. Je pense que je
le mérite bien pour avoir servi loyalement ce club pendant deux saisons.

Mais à Seffouhi, les équipes
visiteuses ne sont pas toujours
les… bienvenues…

C'est vrai, jouer le CAB au stade
du 1er-Novembre, c'est plus confortable pour ses adversaires. Par
contre, à Seffouhi, le public met une
énorme pression sur l'équipe visiteuse. Pour avoir joué deux ans
dans ce club, je parle en connaissance de cause.

Si vous avez des conseils à
donner à vos coéquipiers, que

leur recommandez-vous ?

D'abord, ne l'oublions pas, on a
une bonne équipe, qui peut donc
résister à la pression de l'adversaire
et de son public. A mes coéquipiers,
je leur recommanderai de jouer ce
match avec l'ambition de le gagner
sans se soucier des facteurs qui l'entoureront.

Le CAB semble bien parti pour
réaliser une bonne saison, estce votre avis ?

Pour avoir suivi le parcours du
CAB, je pense qu'il est plus à l'aise à
l'extérieur ; c'est un détail qu'il faudrait prendre en considération, car
j'ai vu une bonne équipe du CAB
contre la JSK où elle pouvait gagner
sans que personne ne crie au scandale. Idem face au MCA. Par
contre, à domicile, elle est un peu à
la peine, à nous d'exploiter ce facteur pour éventuellement la piéger
sur son terrain même.

Si l'on regarde le calendrier du
MCO, à partir de la prochaine
journée vous ne croiserez que
des adversaires redoutables ?

Détrompez-vous, toutes les rencontres de championnat sont difficiles ; à chaque journée des surprises. Qui aurait parié sur une victoire du RCR à Béjaïa et du CRB à
Tadjenanet ? Certes, quand on jette
un coup d'œil sur le calendrier qui
nous attend, il n'y aura que des
matches couperets. Mentalement, le
groupe doit être costaud. Si l'on
veut garder notre place de dauphin,
on sait d'ores et déjà ce qui nous
attend, notamment pour les cinq
prochaines journées. Cependant,
pour le moment, on se concentre à
fond sur l'empoignade de vendredi
avec le CAB, pour les autres
matches, que ce soit contre la JSK
ou l'ESS, on n'y pense même pas, on
gère match par match.
M. S.

Bonne nouvelle pour les Vert et Rouge : Boudebouda et Seguer sont
rétablis puisqu'ils ont intégré hier le groupe afin de préparer la suite du
parcours. Ils ne veulent pas rater le derby algérois et comptent tout faire
pour contribuer à la réussite du MCA.
PAR AMINA Z.
Comme tout le monde le sait, l'humiliation vécue à Sétif a été accompagnée de
deux blessures : Brahim Boudebouda a
rechuté puisqu'il a ressenti des douleurs
aux adducteurs et Mohamed Seguer
souffrait du tendon. Tout le monde craignait que les deux joueurs ne puissent
pas répondre présents pour la septième
journée qui verra le Doyen affronter à
Tchaker l'USMA à huis clos. A la reprise,
les deux joueurs nous ont assuré qu'ils

intégreront le groupe le lendemain. Ainsi
dans la matinée d'hier à Hadjout,
Boudebouda et Seguer ont travaillé avec
le groupe qui se prépare pour la rencontre de jeudi. Le MCA va donc
accueillir les Usmistes avec un groupe au
complet. Donc, aucune excuse pour se
louper devant les Usmistes car personne
n'a oublié la rencontre contre l'Entente et
les Mouloudéens ne veulent pas revivre
ce genre de situation encore une fois. Le
retour de Boudebouda et Seguer permettra donc au staff technique d'avoir beau-

coup de choix afin de composer l'équipetype qui affrontera l'USMA ce jeudi. En
même temps, c'est un souci en plus
pour Menad qui va devoir choisir les joueurs qui ne seront
pas concernés par le derby. Il
va falloir prendre les bonnes
décisions car, face à l'ESS,
les choix n'étaient vraiment
pas judicieux.
A. Z.

Pour Zahir Zerdab, le rendez-vous de jeudi n'est pas
spécial. C'est une rencontre à
domicile qu'il faut gagner tout
simplement. Peut-être que c'est
sa façon d'éloigner la pression,
car, pour tout le Mouloudia, le
rendez-vous c'est le match de
la saison, qu'il est interdit de
rater.

Comment se déroule les
préparatifs du derby
algérois ?

Très normalement. Comme
vous le voyez, on prépare
notre derby dans la sérénité.
On est très concentrés sur le
sujet et, incha Allah, on sera à
la hauteur des attentes.

Peut-on dire que la trêve est
tombée à pic pour vous
après l'humiliation face à
l'ESS ?

On a bien travaillé lors de la
première semaine de la trêve et

on continue le travail qu'on a
effectué jusque-là. Le coach
nous a demandé d'oublier le
rendez-vous de Sétif et ne se
concentrer que sur celui contre
l'USMA, qu'on veut réussir.
On bosse durement afin d'être
à la hauteur.

Ghrib a tenu un
discours sévère
devant nous. Estce qu'il vous a
secoués ?

Avec tout le
respect que je
vous dois, je
pense que ce que
nous a dit le président reste entre
nous. Ce qui se passe
en famille reste dans la
famille. Car, en plus d'être une
équipe, on est une famille et,
incha Allah, on va se montrer
soudés et volontaires à l'avenir.

Jeudi, le MCA reçoit l'USMA
à Tchaker sur une pelouse
gazonnée…

Effectivement, on jouera sur
du gazon, mais ce n'est pas un
souci, car on travaille aujourd'hui sur une pelouse gazonnée à Hadjout et on aura prochainement à travailler
dans une bien
meilleure pelouse.
Cela ne va pas
être un souci
pour
nous,
étant
donné
qu'on aura eu le
temps qu'il faut
pour préparer
notre prochaine
journée.

Peut-on dire que le derby
algérois sera un match à six
points pour vous ?

Non, ce n'est pas un match à
six points, mais plutôt à trois

J-3
Hachoud écarté de
l’équipe des titulaires hier

Boucherit
comme
arrière droit
Comme nous l’avons annoncé
après la défaite de Sétif, le
staff technique du MCA n’est
pas convaincu par les
prestations de Hachoud. Le
capitaine du MCA risque de
sauter du onze ce jeudi
contre les Usmistes et
remplacé par Antar
Boucherit.
Le héros de la finale
de la coupe d’Algérie du
1er mai dernier est devenu un malaimé au
Mouloudia par le staff
technique qui n’est pas
convaincu par ses qualités. Pourtant, samedi, il
s’est illustré sur les balles arrêtées.
Lors de la séance d’hier, Djamel
Menad a mis Hachoud avec l’équipe des remplaçants puisque c’est
Antar Boucherit qui a été aligné
avec les titulaires qui sont annoncés pour débuter la partie contre
les Usmistes. Malgré qu’il a joué
avec les remplaçants, le natif d’ElAttaf, qui reste l’un des meilleurs
joueurs à son poste, n’a pas voulu
riposter. Il s’est comporté en professionnel en acceptant la décision de
son entraîneur.
Par ailleurs, une source nous a révélé que Menad veut recruter un arrière droit lors du mercato hivernal si,
bien sûr, il continue sa mission au
Mouloudia. C’est Nacer Bouiche qui
s’est chargé de trouver le profil
recherché. Le joueur du PAC, Kherifi,
est annoncé au MCA dès l’hiver prochain et c’est un message de Menad à
Hachoud pour se réveiller ou bien
quitter le doyen des clubs algériens
au mois de décembre prochain.
En somme, sauf changement de dernière minute, Abderrahmane
Hachoud sera, pour le grand derby
contre les gars de Soustara, sur le
banc des remplaçants puisque c’est
Antar Boucherit qui est annoncé titulaire sur le couloir droit.
M. Z.

ZERDAB : «Ce n'est pas
un match à 6 points»
points comme tous
ceux qu'on a joués
ou qu'on va jouer.
Ceci dit, comme c'est
nous qui recevons
l'USMA, on va tout
faire pour garder les
trois points chez nous.
On doit réussir un bon
résultat.

Mais pour les
supporters MCAUSMA est et restera
toujours spécial…

Oui, on sait que
pour les supporters, le
plus important c'est le
derby. Mais pour nous,
c'est un match comme
les autres. On ne va pas
se mettre sur le dos une
pression inutile. On va
jouer à domicile et on
doit réussir le résultat
chez nous.
A. Z.

MENAD PRÉPARE UN PLAN ANTI-MEZIANE
Ce jeudi, le Mouloudia croisera le fer avec l’USMA. Un match à six points et
Djamel Menad doit trouver la bonne formule pour battre les Usmistes.
PAR M. ZERROUKI

CONDOLÉANCES

Il y a deux semaines, notre confrère du site
Mouloudia.com, Nazim, a eu le malheur de
perdre son père, le Pr Hellali Abdelkader. En
cette douloureuse circonstance, le collectif
de Compétition lui présente à lui et sa
famille ses sincères condoléances.

11

C’est à Azzi que revient la
mission de museler Meziane.

Un joueur sera à surveiller
attentivement par les défenseurs du MCA, il s’agit
d’Abdelkader Meziane, attaquant vedette des Rouge et
Noir de Soustara. En plus
des autres éléments de l’attaque usmiste, Meziane
représente le danger numéro
un pour le Doyen, vu ses
qualités indéniables, son
efficacité et son sens du

but. Ce joueur qui traverse
une période faste depuis le
début de saison sera un
danger constant pour l’équipe mouloudéene. Djamel
Menad l’a bien compris, il
sait que toutes les attaques
des Usmistes passent par
ce joueur. Le coach du
Mouloudia n’a pas raté l’occasion pour demander à ses
joueurs et surtout aux
défenseurs de museler
l’enfant du Médéa. Par

ailleurs, Djamel Menad a
confié la mission de surveiller l’international espoir
à son défenseur Ayoub Azzi.
Il lui a demandé de le surveiller de près pour éviter
qu’il soit libre, car l’une des
forces de ce jeune joueur
c’est sa technique et sa
force de pénétration avec le
ballon. Même si Menad exige
un marquage de près sur
Meziane, le compartiment
offensif reste le maillon fort

de cette équipe usmiste, à
l’instar d’Andrea, Sayoud et
autres, qui peuvent faire la
différence à tout moment.
Les défenseurs du
Mouloudia sont appelés à
être vigilants et concentrés
durant les 90 minutes de
cette partie.
Il faut dire que c’est un
match dans le match entre
Meziane et Aziz et ce duel
pourrait être l’une des clefs.
M. Z.

12 www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

RCR
Alors que les résultats sur le terrain sont là

Les yeux braqués

VERS LE TAS

De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Dans les deux dernières journées de
championnat, les Lions de la Mina ont fait un
carton plein, en battant la JSS sur un score
lourd de trois buts à zéro avant d’aller chercher une autre victoire à Béjaïa, chose qui a
réjoui les fans. Ces derniers évoquent depuis
quelques jours la défalcation des points à
cause du problème du club vis-à-vis des
joueurs non régularisés. Aujourd’hui, l’équipe a trois points de moins que les autres formations. Donc, le président du CA a récemment saisi le TAS afin d’obtenir gain de
cause, du moment que le club a régularisé
tout le monde. Ceci dit, le club espère récupérer ses trois points.

Compétition / PUB

ANEP 430 646 du 10/10/2016

La direction confiante
Comme nous l’avons mentionné dans notre
édition d’hier, la direction du RCR semble
très confiante à ce sujet. Alors que toutes les
dettes ont été remboursées jusqu’au dernier
centime, tout le monde est plus que jamais
confiant quant aux trois points défalqués. Le
RCR pourrait bientôt les récupérer.
Hamri a obtenu des garanties
Le président du club, Mohamed Hamri, de
son côté, dans la discrétion la plus totale,
aurait reçu des garanties concernant cette
affaire de points. Selon les informations qui
nous sont parvenues, le RCR récupérera trois
points dès la semaine prochaine. Ce qui lui
permettrait de quitter la dernière place du
classement et laisser derrière lui le MOB,
l’USMB, l’OM et l’USMH.
B. B.

Messaoudi
absent à
la reprise...

Le défenseur axial
des Vert et Blanc,
Abdelkader
Messaoudi, n’a pas
répondu présent à
la reprise, avanthier, sur la pelouse
du stade ZougariTaher. L’ex-pensionnaire du MOB, qui
ne s’est pas encore rétabli de sa
blessure au pied,
n’a pas encore
enlevé les points
de suture.
Cependant, l’enfant d’Aïn
Témouchent devra
rejoindre ses
coéquipiers dès la
séance de cet
après-midi.

... Zaïdi
en tenue
de ville

Le portier
Mustapha Zaïdi ne
s’est pas entraîné
avec le groupe,
avant-hier lors de
la reprise, suite à
une blessure à la
cheville qui l’a
empêché d’ailleurs
de jouer mardi dernier. Ce pur produit
de l’école relizanaise s’est présenté en tenue de ville
au stade et il a
parlé avec son
coach avant de
repartir chez lui.

«

Lundi 10 octobre 2016

13

ZIDANE

Dans ma tête,
on a 6 points»

D’abord, un commentaire sur la
victoire acquise face au MOB…

Il faut avouer qu’on a rencontré
beaucoup de difficultés avant de
l’emporter. L’équipe du MOB n’est
pas à présenter, elle pratique un
bon football, elle nous a posé beaucoup de problèmes. Dieu merci, on
a su réaliser l’exploit de revenir
avec le gain de la rencontre.

Après deux victoires, vous avez
réglé vos dettes et ramené
votre compteur à zéro point…

Dans nos têtes, nous avons six
points. On a entendu dire que
notre direction, en qui nous avons
une totale confiance, a eu des
garanties pour la récupération de
ces points. Alors, on attend la
confirmation.

Si vous récupérez vos points,
vous quitterez la zone rouge en
laissant quatre équipes derrière
vous...

Ce serait très bénéfique pour
nous mais ce n’est pas acquis, le
championnat n’est pas encore terminé, on a encore du chemin
devant nous et des matches qui
seront plus difficiles que les précédents. Donc, il faut garder la tête
froide et travailler davantage afin
d’éviter toute mauvaise surprise
lors des prochaines journées.
Actuellement, on se concentre sur
notre prochain match face à

l’Entente, ce week-end chez nous.

Justement, comment se
présente ce match ?

Tout d’abord, ce sera un match
comme les autres devant une équipe qui voyage bien et qui essayera
de nous battre pour améliorer son
classement en haut du tableau. Ce
qui rendra notre tâche encore plus
difficile. Pour notre part, on est
déterminés à poursuivre notre chemin et réaliser un autre bon résultat. Certes, ce ne sera pas une
mince affaire, mais il faut dire
qu’on a les moyens de faire un
grand match.

Revenons maintenant à vous.
Vous avez été l’un des meilleurs
sur le terrain face au MOB, un
commentaire…

Il est difficile de s’auto-évaluer.
Toutefois, je dirais que je suis ravi
que cela plaise à tout le monde et
de contribuer à la réussite de mon
équipe. Je fais de mon mieux pour
être toujours à la hauteur. C’est
grâce aussi à mes coéquipiers qui
m’ont beaucoup aidé. Le plus
important est que j’accomplisse ma
tâche convenablement une fois sur
le terrain. Pour cela, je dois donc
travailler davantage pour être à la
hauteur de la confiance placée en
moi.
B. B.

12 www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

PUBLICITÉ

www.competition.dz

RCR
Alors que les résultats sur le terrain sont là

Les yeux braqués

VERS LE TAS

De notre correspondant
B. BOUGUELMOUNA
Dans les deux dernières journées de
championnat, les Lions de la Mina ont fait un
carton plein, en battant la JSS sur un score
lourd de trois buts à zéro avant d’aller chercher une autre victoire à Béjaïa, chose qui a
réjoui les fans. Ces derniers évoquent depuis
quelques jours la défalcation des points à
cause du problème du club vis-à-vis des
joueurs non régularisés. Aujourd’hui, l’équipe a trois points de moins que les autres formations. Donc, le président du CA a récemment saisi le TAS afin d’obtenir gain de
cause, du moment que le club a régularisé
tout le monde. Ceci dit, le club espère récupérer ses trois points.

Compétition / PUB

ANEP 430 646 du 10/10/2016

La direction confiante
Comme nous l’avons mentionné dans notre
édition d’hier, la direction du RCR semble
très confiante à ce sujet. Alors que toutes les
dettes ont été remboursées jusqu’au dernier
centime, tout le monde est plus que jamais
confiant quant aux trois points défalqués. Le
RCR pourrait bientôt les récupérer.
Hamri a obtenu des garanties
Le président du club, Mohamed Hamri, de
son côté, dans la discrétion la plus totale,
aurait reçu des garanties concernant cette
affaire de points. Selon les informations qui
nous sont parvenues, le RCR récupérera trois
points dès la semaine prochaine. Ce qui lui
permettrait de quitter la dernière place du
classement et laisser derrière lui le MOB,
l’USMB, l’OM et l’USMH.
B. B.

Messaoudi
absent à
la reprise...

Le défenseur axial
des Vert et Blanc,
Abdelkader
Messaoudi, n’a pas
répondu présent à
la reprise, avanthier, sur la pelouse
du stade ZougariTaher. L’ex-pensionnaire du MOB, qui
ne s’est pas encore rétabli de sa
blessure au pied,
n’a pas encore
enlevé les points
de suture.
Cependant, l’enfant d’Aïn
Témouchent devra
rejoindre ses
coéquipiers dès la
séance de cet
après-midi.

... Zaïdi
en tenue
de ville

Le portier
Mustapha Zaïdi ne
s’est pas entraîné
avec le groupe,
avant-hier lors de
la reprise, suite à
une blessure à la
cheville qui l’a
empêché d’ailleurs
de jouer mardi dernier. Ce pur produit
de l’école relizanaise s’est présenté en tenue de ville
au stade et il a
parlé avec son
coach avant de
repartir chez lui.

«

Lundi 10 octobre 2016

13

ZIDANE

Dans ma tête,
on a 6 points»

D’abord, un commentaire sur la
victoire acquise face au MOB…

Il faut avouer qu’on a rencontré
beaucoup de difficultés avant de
l’emporter. L’équipe du MOB n’est
pas à présenter, elle pratique un
bon football, elle nous a posé beaucoup de problèmes. Dieu merci, on
a su réaliser l’exploit de revenir
avec le gain de la rencontre.

Après deux victoires, vous avez
réglé vos dettes et ramené
votre compteur à zéro point…

Dans nos têtes, nous avons six
points. On a entendu dire que
notre direction, en qui nous avons
une totale confiance, a eu des
garanties pour la récupération de
ces points. Alors, on attend la
confirmation.

Si vous récupérez vos points,
vous quitterez la zone rouge en
laissant quatre équipes derrière
vous...

Ce serait très bénéfique pour
nous mais ce n’est pas acquis, le
championnat n’est pas encore terminé, on a encore du chemin
devant nous et des matches qui
seront plus difficiles que les précédents. Donc, il faut garder la tête
froide et travailler davantage afin
d’éviter toute mauvaise surprise
lors des prochaines journées.
Actuellement, on se concentre sur
notre prochain match face à

l’Entente, ce week-end chez nous.

Justement, comment se
présente ce match ?

Tout d’abord, ce sera un match
comme les autres devant une équipe qui voyage bien et qui essayera
de nous battre pour améliorer son
classement en haut du tableau. Ce
qui rendra notre tâche encore plus
difficile. Pour notre part, on est
déterminés à poursuivre notre chemin et réaliser un autre bon résultat. Certes, ce ne sera pas une
mince affaire, mais il faut dire
qu’on a les moyens de faire un
grand match.

Revenons maintenant à vous.
Vous avez été l’un des meilleurs
sur le terrain face au MOB, un
commentaire…

Il est difficile de s’auto-évaluer.
Toutefois, je dirais que je suis ravi
que cela plaise à tout le monde et
de contribuer à la réussite de mon
équipe. Je fais de mon mieux pour
être toujours à la hauteur. C’est
grâce aussi à mes coéquipiers qui
m’ont beaucoup aidé. Le plus
important est que j’accomplisse ma
tâche convenablement une fois sur
le terrain. Pour cela, je dois donc
travailler davantage pour être à la
hauteur de la confiance placée en
moi.
B. B.

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

14

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

MCO

MCA

Un calendrier difficile attend l'équipe

Les choses sérieuses
commencent
Installé
confortablement dans
le fauteuil de dauphin
depuis la 1re journée
de championnat, le
MCO ambitionne de
coller à cette place
d'ici la fin de la phase
aller.

BOUDEBOUDA

Suite à des divergences avec
l'un des dirigeants, le
responsable de la sécurité,
Benabdellah Charef, songeait
à démissionner. Finalement,
après intervention de Tedj, le
frère du président, qui l'a
convaincu, ce dernier, qu'on
n'a pas vu avec l'équipe en
fin de semaine, devait
reprendre du service, hier,
a-t-on appris.

ET SEGUER

OPÉRATIONNELS

Nuitée
à l'hôtel Chélia

Baba devait
assister
au match
Algérie-Cameroun

PAR M. STITOU
«Après, on fera les bilans, mais, si
on garde notre classement actuel jusqu'à la fin de l'aller, on reverra à la
hausse nos objectifs", prévoit le président Ahmed Belhadj. Toutefois, à partir de la prochaine journée, les
Mouloudéens ne vont croiser que des
équipes solides, à commencer par ce
périlleux déplacement ce vendredi à
Batna, pour y affronter le Chabab local
au stade de Seffouhi où les visiteurs
laissent souvent des plumes. C'est un
vrai test pour les joueurs de Belatoui,
lesquels ont perdu, pour la première
fois, contre le MCA, pourtant dans un
match qui s'est déroulé à huis clos.
Depuis cette défaite, le doute sur les
capacités de cette équipe à durer dans
le haut du tableau s'est amplifié, alors
que la dernière sortie à domicile a laissé les supporters sur leur faim, avec la
prestation moyenne de l'équipe, qui
n'a pu se défaire de l'USMH, une équipe confrontée à une sérieuse crise

Ils ont intégré le groupe hier

La direction
demande à
Charef de
reprendre

Lors de son déplacement à
Batna, la délégation
oranaise, qui ralliera jeudi en
fin d'après-midi la capitale
des Aurès, prendra ses
quartiers à l'hôtel Chélia. La
réservation dans cet
établissement a été faite par
le revenant Hassani Krimo il
y a quelques jours.

Le président du MCO avait
prévu de se rendre hier à
Blida pour assister au match
Algérie-Cameroun, nous a
révélé un de ses proches.

financière pourtant. D'où le peu d'optimisme d'une grande partie des
amoureux du club, qui attend avec
curiosité comment cette équipe se
comportera une fois qu'elle entamera
la série de matches difficiles avec le
premier déplacement délicat chez le
CAB.
4 autres matches délicats
Après le déplacement à Batna, le
MCO recevra le NAHD à Oran. Les
Sang et or, qui ont souvent posé des
problèmes aux Oranais lors de leurs
différentes confrontations, essaieront
sans doute de mettre un terme à leur

invincibilité sur leur terrain fétiche
d'Ahmed-Zabana. Après ce match, le
MCO jouera à deux reprises en
déplacement, le premier chez l'ESS à
Sétif et le second à Tizi Ouzou contre
la JSK, avant de recevoir le leader,
l'USMA. Si les Rouge et blanc, qui
ont pris goût aux résultats positifs,
passent sans dégâts cette petite série
de matches difficiles, ils pourront
carrément afficher leurs ambitions
pour le titre, dans le cas contraire, ce
sera la crise.
Les calculs de l'opposition
Alors que la sérénité est de mise

depuis plusieurs semaines, les opposants à Baba, qui préfèrent rester à
l'écart pour le moment, promettent,
d'après un des leurs, de sortir de leur
réserve. "On ne touchera pas à l'équipe maintenant mais cela ne veut pas
dire qu'on a abdiqué, bien au
contraire", soufflera notre interlocuteur. Comme chez nous, seuls les
résultats affaiblissent les présidents,
les opposants à Baba misent justement sur les cinq prochaines journées de championnat, où l'équipe
sera vraiment en difficulté, pour sortir de l'ombre.
M. S.

A quand la
réception
du siège ?

Lors de la dernière
conférence de presse, qu'il a
animée il y a deux semaines,
Ahmed Belhadj, à une
question relative à
l'ouverture d'un siège
administratif, avait répondu
que sa réception serait
imminente. Près de trois
semaines sont passées et
point de siège. Ayant fait de
l'ouverture d'un siège l'une
de leur revendication, les
actionnaires n'attendent que
la tenue de la prochaine
assemblée pour exiger du
président de concrétiser
ce projet.

Il a porté les couleurs du CAB entre 2011 et 2013

Heriet : «J'espère que j'aurai droit à un bel accueil»
Lors de la
prochaine journée,
le MCO va se
déplacer à Batna
pour affronter le
CAB qui n'est
autre que
l'ancienne équipe
du milieu
récupérateur
mouloudéen, qui
nous donne des
indices sur ce qui
attend son équipe
ce vendredi.
Le match précédent, vous l'avez
regardé des tribunes (il était
suspendu), comment l'avez-vous
vécu ?

Ce n'est pas facile de regarder ses
camarades jouer, j'ai vécu 90
minutes
très
stressantes.

Heureusement qu'à la fin, les gars
ont bien fait le boulot en venant à
bout d'une équipe de l'USMH qui a
été un adversaire solide.

Maintenant place au
déplacement chez le CAB, votre
ancienne équipe…

J'ai évolué pendant deux années
au sein du CAB. La première saison, en 2011/2012, j'en garde que de
bons souvenirs, en revanche, pour
celle d'après, elle était moins bonne.
En tout cas, j'estime avoir laissé de
bons souvenirs au CAB, j'espère
que, vendredi, ses supporters s'en
souviendront en me réservant un
accueil chaleureux. Je pense que je
le mérite bien pour avoir servi loyalement ce club pendant deux saisons.

Mais à Seffouhi, les équipes
visiteuses ne sont pas toujours
les… bienvenues…

C'est vrai, jouer le CAB au stade
du 1er-Novembre, c'est plus confortable pour ses adversaires. Par
contre, à Seffouhi, le public met une
énorme pression sur l'équipe visiteuse. Pour avoir joué deux ans
dans ce club, je parle en connaissance de cause.

Si vous avez des conseils à
donner à vos coéquipiers, que

leur recommandez-vous ?

D'abord, ne l'oublions pas, on a
une bonne équipe, qui peut donc
résister à la pression de l'adversaire
et de son public. A mes coéquipiers,
je leur recommanderai de jouer ce
match avec l'ambition de le gagner
sans se soucier des facteurs qui l'entoureront.

Le CAB semble bien parti pour
réaliser une bonne saison, estce votre avis ?

Pour avoir suivi le parcours du
CAB, je pense qu'il est plus à l'aise à
l'extérieur ; c'est un détail qu'il faudrait prendre en considération, car
j'ai vu une bonne équipe du CAB
contre la JSK où elle pouvait gagner
sans que personne ne crie au scandale. Idem face au MCA. Par
contre, à domicile, elle est un peu à
la peine, à nous d'exploiter ce facteur pour éventuellement la piéger
sur son terrain même.

Si l'on regarde le calendrier du
MCO, à partir de la prochaine
journée vous ne croiserez que
des adversaires redoutables ?

Détrompez-vous, toutes les rencontres de championnat sont difficiles ; à chaque journée des surprises. Qui aurait parié sur une victoire du RCR à Béjaïa et du CRB à
Tadjenanet ? Certes, quand on jette
un coup d'œil sur le calendrier qui
nous attend, il n'y aura que des
matches couperets. Mentalement, le
groupe doit être costaud. Si l'on
veut garder notre place de dauphin,
on sait d'ores et déjà ce qui nous
attend, notamment pour les cinq
prochaines journées. Cependant,
pour le moment, on se concentre à
fond sur l'empoignade de vendredi
avec le CAB, pour les autres
matches, que ce soit contre la JSK
ou l'ESS, on n'y pense même pas, on
gère match par match.
M. S.

Bonne nouvelle pour les Vert et Rouge : Boudebouda et Seguer sont
rétablis puisqu'ils ont intégré hier le groupe afin de préparer la suite du
parcours. Ils ne veulent pas rater le derby algérois et comptent tout faire
pour contribuer à la réussite du MCA.
PAR AMINA Z.
Comme tout le monde le sait, l'humiliation vécue à Sétif a été accompagnée de
deux blessures : Brahim Boudebouda a
rechuté puisqu'il a ressenti des douleurs
aux adducteurs et Mohamed Seguer
souffrait du tendon. Tout le monde craignait que les deux joueurs ne puissent
pas répondre présents pour la septième
journée qui verra le Doyen affronter à
Tchaker l'USMA à huis clos. A la reprise,
les deux joueurs nous ont assuré qu'ils

intégreront le groupe le lendemain. Ainsi
dans la matinée d'hier à Hadjout,
Boudebouda et Seguer ont travaillé avec
le groupe qui se prépare pour la rencontre de jeudi. Le MCA va donc
accueillir les Usmistes avec un groupe au
complet. Donc, aucune excuse pour se
louper devant les Usmistes car personne
n'a oublié la rencontre contre l'Entente et
les Mouloudéens ne veulent pas revivre
ce genre de situation encore une fois. Le
retour de Boudebouda et Seguer permettra donc au staff technique d'avoir beau-

coup de choix afin de composer l'équipetype qui affrontera l'USMA ce jeudi. En
même temps, c'est un souci en plus
pour Menad qui va devoir choisir les joueurs qui ne seront
pas concernés par le derby. Il
va falloir prendre les bonnes
décisions car, face à l'ESS,
les choix n'étaient vraiment
pas judicieux.
A. Z.

Pour Zahir Zerdab, le rendez-vous de jeudi n'est pas
spécial. C'est une rencontre à
domicile qu'il faut gagner tout
simplement. Peut-être que c'est
sa façon d'éloigner la pression,
car, pour tout le Mouloudia, le
rendez-vous c'est le match de
la saison, qu'il est interdit de
rater.

Comment se déroule les
préparatifs du derby
algérois ?

Très normalement. Comme
vous le voyez, on prépare
notre derby dans la sérénité.
On est très concentrés sur le
sujet et, incha Allah, on sera à
la hauteur des attentes.

Peut-on dire que la trêve est
tombée à pic pour vous
après l'humiliation face à
l'ESS ?

On a bien travaillé lors de la
première semaine de la trêve et

on continue le travail qu'on a
effectué jusque-là. Le coach
nous a demandé d'oublier le
rendez-vous de Sétif et ne se
concentrer que sur celui contre
l'USMA, qu'on veut réussir.
On bosse durement afin d'être
à la hauteur.

Ghrib a tenu un
discours sévère
devant nous. Estce qu'il vous a
secoués ?

Avec tout le
respect que je
vous dois, je
pense que ce que
nous a dit le président reste entre
nous. Ce qui se passe
en famille reste dans la
famille. Car, en plus d'être une
équipe, on est une famille et,
incha Allah, on va se montrer
soudés et volontaires à l'avenir.

Jeudi, le MCA reçoit l'USMA
à Tchaker sur une pelouse
gazonnée…

Effectivement, on jouera sur
du gazon, mais ce n'est pas un
souci, car on travaille aujourd'hui sur une pelouse gazonnée à Hadjout et on aura prochainement à travailler
dans une bien
meilleure pelouse.
Cela ne va pas
être un souci
pour
nous,
étant
donné
qu'on aura eu le
temps qu'il faut
pour préparer
notre prochaine
journée.

Peut-on dire que le derby
algérois sera un match à six
points pour vous ?

Non, ce n'est pas un match à
six points, mais plutôt à trois

J-3
Hachoud écarté de
l’équipe des titulaires hier

Boucherit
comme
arrière droit
Comme nous l’avons annoncé
après la défaite de Sétif, le
staff technique du MCA n’est
pas convaincu par les
prestations de Hachoud. Le
capitaine du MCA risque de
sauter du onze ce jeudi
contre les Usmistes et
remplacé par Antar
Boucherit.
Le héros de la finale
de la coupe d’Algérie du
1er mai dernier est devenu un malaimé au
Mouloudia par le staff
technique qui n’est pas
convaincu par ses qualités. Pourtant, samedi, il
s’est illustré sur les balles arrêtées.
Lors de la séance d’hier, Djamel
Menad a mis Hachoud avec l’équipe des remplaçants puisque c’est
Antar Boucherit qui a été aligné
avec les titulaires qui sont annoncés pour débuter la partie contre
les Usmistes. Malgré qu’il a joué
avec les remplaçants, le natif d’ElAttaf, qui reste l’un des meilleurs
joueurs à son poste, n’a pas voulu
riposter. Il s’est comporté en professionnel en acceptant la décision de
son entraîneur.
Par ailleurs, une source nous a révélé que Menad veut recruter un arrière droit lors du mercato hivernal si,
bien sûr, il continue sa mission au
Mouloudia. C’est Nacer Bouiche qui
s’est chargé de trouver le profil
recherché. Le joueur du PAC, Kherifi,
est annoncé au MCA dès l’hiver prochain et c’est un message de Menad à
Hachoud pour se réveiller ou bien
quitter le doyen des clubs algériens
au mois de décembre prochain.
En somme, sauf changement de dernière minute, Abderrahmane
Hachoud sera, pour le grand derby
contre les gars de Soustara, sur le
banc des remplaçants puisque c’est
Antar Boucherit qui est annoncé titulaire sur le couloir droit.
M. Z.

ZERDAB : «Ce n'est pas
un match à 6 points»
points comme tous
ceux qu'on a joués
ou qu'on va jouer.
Ceci dit, comme c'est
nous qui recevons
l'USMA, on va tout
faire pour garder les
trois points chez nous.
On doit réussir un bon
résultat.

Mais pour les
supporters MCAUSMA est et restera
toujours spécial…

Oui, on sait que
pour les supporters, le
plus important c'est le
derby. Mais pour nous,
c'est un match comme
les autres. On ne va pas
se mettre sur le dos une
pression inutile. On va
jouer à domicile et on
doit réussir le résultat
chez nous.
A. Z.

MENAD PRÉPARE UN PLAN ANTI-MEZIANE
Ce jeudi, le Mouloudia croisera le fer avec l’USMA. Un match à six points et
Djamel Menad doit trouver la bonne formule pour battre les Usmistes.
PAR M. ZERROUKI

CONDOLÉANCES

Il y a deux semaines, notre confrère du site
Mouloudia.com, Nazim, a eu le malheur de
perdre son père, le Pr Hellali Abdelkader. En
cette douloureuse circonstance, le collectif
de Compétition lui présente à lui et sa
famille ses sincères condoléances.

11

C’est à Azzi que revient la
mission de museler Meziane.

Un joueur sera à surveiller
attentivement par les défenseurs du MCA, il s’agit
d’Abdelkader Meziane, attaquant vedette des Rouge et
Noir de Soustara. En plus
des autres éléments de l’attaque usmiste, Meziane
représente le danger numéro
un pour le Doyen, vu ses
qualités indéniables, son
efficacité et son sens du

but. Ce joueur qui traverse
une période faste depuis le
début de saison sera un
danger constant pour l’équipe mouloudéene. Djamel
Menad l’a bien compris, il
sait que toutes les attaques
des Usmistes passent par
ce joueur. Le coach du
Mouloudia n’a pas raté l’occasion pour demander à ses
joueurs et surtout aux
défenseurs de museler
l’enfant du Médéa. Par

ailleurs, Djamel Menad a
confié la mission de surveiller l’international espoir
à son défenseur Ayoub Azzi.
Il lui a demandé de le surveiller de près pour éviter
qu’il soit libre, car l’une des
forces de ce jeune joueur
c’est sa technique et sa
force de pénétration avec le
ballon. Même si Menad exige
un marquage de près sur
Meziane, le compartiment
offensif reste le maillon fort

de cette équipe usmiste, à
l’instar d’Andrea, Sayoud et
autres, qui peuvent faire la
différence à tout moment.
Les défenseurs du
Mouloudia sont appelés à
être vigilants et concentrés
durant les 90 minutes de
cette partie.
Il faut dire que c’est un
match dans le match entre
Meziane et Aziz et ce duel
pourrait être l’une des clefs.
M. Z.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

10

USMH

Après la défaillante stratégie du 4-5-1 utilisée face à l'ESS

J-3
Le coach a
visionné
CRB-USMA
L’entraîneur du MCA, Djamel Menad,
a visionné quelques matchs de son
adversaire de ce jeudi. Le match
référence pour Menad c’est celui
contre le CRB. Il a tiré des
enseignements de ce derby,
marquant sur son calepin les
points forts et les points faibles de
l’équipe usmiste. Après avoir
visionné ce derby, Menad a décidé
de changer son système de jeu
comme l’ont souhaité ses joueurs
en passant du 4-5-1 au 4-3-3, qui a
souvent réussi au MCA depuis des
années. Djamel Menad a reconnu
aussi que le match contre l’USMA
pourrait être son dernier en cas de
défaite. Il attend une réaction
positive de ses joueurs dans ce
match pour sauver sa tête.
M. Z.

Le Mouloudia
à Sidi
Moussa
aujourd’hui
Le président du MCA, Omar Ghrib, a
réussi à avoir un créneau
aujourd’hui à 16h au complexe
sportif de Sidi Moussa pour
préparer le grand derby algérois
contre l’USMA. Comme le stade de
Hadjout ne sera pas disponible pour
aujourd’hui, Omar Ghrib a saisi la
FAF pour avoir un créneau au
complexe sportif de Sidi Moussa.
Pour la suite du programme, les
Vert et Rouge vont entrer en mise
au Vert à partir de mardi jusqu’au
jour du match. Les deux séances
qui précédent le match se
dérouleront sur le terrain annexe
du stade Mustapha-Tchaker de
Blida.

MENAD OPTE

POUR LE 4-3-3
PAR AMINA Z.

Le Doyen affrontera ce
jeudi l'USMA à Tchaker. Le
derby algérois se jouera malheureusement sans public. Les
Vert et Rouge doivent gagner.
Djamel Menad, qui a proposé
un schéma défectueux contre
l'ESS, veut se rattraper en
optant pour le 4-3-3 afin d'espérer vaincre l'USMA. La dernière
journée, le Mouloudia d'Alger
avait perdu dans son déplacement à Sétif. Les Vert et Rouge
sont passés à côté de la plaque
et le "mérite" revient à la stratégie ainsi qu'aux choix erronés
du coach Menad. Ce dernier est
conscient que, face à l'USMA, il
n'a pas droit à l'erreur et, pour
cela, il compte opter pour le 4-33. D'ailleurs, lors du match
d'application d'hier, il a testé ce
schéma avec Boussouf dans les
bois. En l'absence de Chaâl, il se
pourrait que face aux Usmistes,
le coach opte pour Boussouf qui
n'aura raté aucune séance. En

Chaâl avec
les
militaires

Absent à l'entraînement d'hier
matin à Hadjout,
le gardien de but
numéro un du
MCA, Farid Chaâl,
se trouve avec
l'équipe nationale militaire dans
un regroupement. Il devrait
intégrer le groupe demain.

1h30 de
travail

défense, il avait utilisé à droite
Boucherit, à gauche Mebarakou
et dans l'axe Demou et Azzi. Au
milieu, cette fois-ci, on ne trouve pas trois récupérateurs
comme la fois passée contre
l'ESS. Le coach a mis à côté de
Karaoui, CEO et Mokdad. Pour
son attaque, il a mis Aouedj,
Zerdab et Bouguèche en pointe.

Le coach pourrait compter sur
ces joueurs ce jeudi. C'est à l'entraînement qu'il faut tester le
schéma tactique à choisir le jour
J et, depuis quelque temps,
Menad travaille beaucoup le 43-3 avec ses joueurs, mais, à
chaque fois, il apporte des changements. Par contre, il peut
compter sur l'équipe qu'on

vient d'annoncer, car, selon une
source proche, Menad était ravi
de ce qu'ont proposé ses éléments. Les Mouloudéens ont
trois séances encore pour faire
les bons réglages afin d'être au
top du top pour recevoir l'éternel rival qui n'est autre que le
voisin usmiste.
A. Z.

La séance d'entraînement d'hier
n'a pas pris
beaucoup de
temps, étant
donné que les
Vert et Rouge
sont arrivés à
Hadjout à 9h et
l'ont quitté à
10h30 pour céder
la place au
Nasria.
L'entraîneur en
chef du MCA a
donné RDV à ses
joueurs pour
l'après-midi d'aujourd'hui.

GHRIB LUI A CALMÉ SON VESTIAIRE, LE STAFF MÉDICAL LUI A
RÉCUPÉRÉ LES BLESSÉS. TOUT CE QU'IL VOULAIT, IL L'A EU

L'examen final pour le coach
Face à l'ESS, le MCA avait raté son
match. Pour renverser la vapeur, il
doit battre l'USMA. Djamel Menad
jouera sa tête ce jeudi, car, avec le
potentiel qu'il a dans son effectif, il
n'a vraiment pas droit à l'erreur et
il le sait, surtout que tout est réuni
pour que le Doyen assure et rassure

face aux Usmistes.
Afin que tout soit prêt pour le derby
algérois, le président du MCA, Omar
Ghrib, s'est trouvé contraint d'intervenir pour calmer le vestiaire qui
était en ébullition. Le coach a
constaté que le calme est revenu.
Le staff médical, qui a promis de

tout faire et plus encore afin de
remettre Seguer et Boudebouda sur
pied, a réussi son pari, étant donné
que les deux joueurs ont intégré le
groupe hier. Le MCA aura deux
séances d'entraînement à Sidi
Moussa et il a bossé à Hadjout sur
une pelouse gazonnée. Les fans ont

Le meneur de jeu de l'USMH, Mohamed
Coumbassa, était présent avant-hier au
stade de Mohammadia et a pris part à la
rencontre amicale remportée sur le score
de 2 à 1 face à l'OM. C'est après avoir
rencontré le président que le joueur est
revenu à de meilleurs sentiments.
PAR RACHID HAMADI
Le milieu de terrain guinéen avait décidé de demander ses documents et résilier
son contrant si la direction ne
comptait pas lui verser ses
arriérés dans l'immédiat. Le
joueur, qui est entré dans un
mouvement de grève, n'avait
pas l'intention de prendre part
au match du DRBT ; il voulait
rentrer chez lui. Sa seule exigence : toucher ses arriérés

L’ambiance est au beau fixe, le
groupe est hyper motivé pour
renouer avec les victoires. C’est
vrai que la défaite contre l’ESS
nous a fait mal, mais le discours
du coach et du président nous a
fait du bien et nous sommes prêts
pour ce match.

L’accrochage entre Menad et
Bouhenna ne vous a-t-il pas
perturbés ?

Non, pas du tout, mais il faut
savoir que ce n’était pas aussi
grave que le pensent certains. Ce
genre de chose arrive dans tous
les clubs pas seulement au
Mouloudia. Comme je vous l’ai
déjà dit, il y a une très bonne
ambiance dans le groupe et on
fera tout pour gagner ce match.
Personnellement, je veux gagner
mon premier derby. C’est vrai-

La défense mouloudéenne a été
beaucoup critiquée après la
défaite contre l’ESS…

Je n’ai pas compris pourquoi
cet acharnement sur la défense,
alors qu’une équipe est composé
de 11 joueurs. Chacun joueur doit
jouer son rôle sur le terrain pour
réussir un bon résultat. Je suis
persuadé que ce jeudi vous allez
voir un autre visage du
Mouloudia.

Mais en face il y a un
adversaire coriace qui a le vent
en poupe…

J’avoue que l’USMA reste l’une
des meilleures équipes du championnat, mais ce n’est pas une
équipe imbattable. La preuve, lors
du dernier match qu’ils ont joué
face à l’OM, ils ont failli être
accrochés. Je suis persuadé que si

on joue comme contre El-Harrach
on pourra battre cette équipe de
l’USMA.

Vous, les défenseurs, vous êtes
appelés a être vigilants
derrière surtout que l’USMA a
la meilleure attaque du
championnat…

Si l’USMA a la meilleure
attaque, le Mouloudia a la
meilleure défense. On a aussi de
bons attaquants qui peuvent faire
la différence à tout moment.
J’espère qu’ils seront efficaces
devant les buts comme ils
l’étaient lors des stages de préparation.

Présent avanthier au stade d'ElHarrach, le président
Mohamed Laïb a été
entouré par les supporters qui s'inquiètent pour leur club
qui n'a enregistré
aucune victoire jusqu'à maintenant en
championnat. Le premier responsable des
Jaune et Noir s'est
montré rassurant
envers la galerie harrachie à qui il a expliqué les raisons de ce
mauvais démarrage
lié au calendrier, tout
en leur apprenant que
Coumbassa a été

laissé le groupe tranquille pour qu'il
bosse sans souci. Donc, tout est
réuni pour que le Doyen réussisse
son RDV de jeudi. En tous les cas,
Menad est conscient de tout cela
puisqu'il passera son examen final
ce jeudi. Ça passe ou ça casse…
A. Z.

Quel est le scénario idéal pour
vous ?

Le meilleur scénario pour nous,
c’est de marquer d’entrée pour
déstabiliser notre adversaire. Par
la suite, on saura comment gérer
notre avantage. Donc, un seul but

Un tel derby se jouera à
huis clos, qu’en pensezvous ?

Que voulez-vous ajouter ?

Je profite de cette occasion
pour souhaiter bonne chance
à mon ancienne équipe qui
jouera la finale de la coupe
de la CAF. Incha Allah, ils
vont brandir la coupe et la
ramener au pays.
M. Z.

incessamment. Lors de l'entretien, les deux hommes sont
vite tombés d'accord après que
Laïb eut donné raison au
Guinéen qui n'a fait que réclamer son dû. En voyant le comportement du président qui lui
a promis de lui verser dans les
plus brefs délais deux mois de
salaire, Coumbassa s'est calmé
et a décidé de continuer l'aventure à El-Harrach qui a grandement besoin de lui comme le
lui a expliqué son responsable.
"Laïb a été honnête et direct

Le boss rassure
les supporters

et on gagnera le match.

J’ai eu l’occasion de regarder sur le petit écran les derbys entre le MCA et l’USMA.
Le spectacle est toujours assuré dans les gradins et c’est vraiment dommage que ce match
se jouera sans le public. Je suis
persuadé que si on jouait ce
match avec nos supporters, on
le gagnerait.

«Le président
a promis de
me payer»

qu'il attend depuis plus de
trois mois et dont il dit avoir
plus besoin que jamais en ce
moment pour des raisons
familiales. Finalement, il est
revenu à de meilleurs sentiments et a décidé de reprendre
les entraînements pour préparer la prochaine rencontre
après avoir rencontré le président Laïb. Ce dernier est parvenu à le convaincre de
reprendre et de continuer à
s'entraîner après lui avoir promis de lui verser son argent

Le défenseur du MCA, Zidane Mebarakou, jouera son premier derby contre les Usmistes. L’ancien
joueur du MOB est très optimiste pour que son équipe glane les trois points de la victoire.
ment dommage qu’on soit encore
privés de nos supporters.

15

LAÏB CONVAINC
COUMBASSA
DE REPRENDRE

MEBARAKOU : «JE VEUX GAGNER
MON 1er GRAND DERBY»
Comment est l’ambiance dans
le groupe à quatre jours du
grand derby algérois ?

Lundi 10 octobre 2016

La LFP confirme
le match à Mohammadia
convaincu de rester
après avoir eu un
entretien avec lui en
tête à tête. Le moins
que l'on puisse dire
est que les supporters
n'ont pas trouvé de
reproche à faire à Laïb
qui leur a démontré
que la direction travaillait, mais que le
manque d'implication
des actionnaires n'aidait pas le président
qui se retrouve quasiment seul face à la
situation difficile dans
laquelle se trouve le
club et qu'il essaye au
mieux de le sauver.
R. H.

Frayeur pour Aïchi
Le milieu offensif s'est fait une petite frayeur
avant-hier à l'occasion du match amical disputé à
Mohammadia face à l'OM. Il s'est blessé à la
hanche et s'est fait transporter à l'hôpital aussitôt.
Finalement, plus de peur que de mal pour Aïchi qui
a été remplacé dans le match par Mellal et qui ne
risque donc pas de rater la rencontre de samedi
face au DRBT.

OM 5 - USMH (B) 0

avec moi. Il m'a promis de me
verser mon argent ces jours-ci,
ce qui m'a convaincu pour
reprendre. Ceci dit, même si
j'ai repris et que je vais jouer le
prochain match, j'espère que
la promesse du président sera
tenue sinon cette fois je ne
pourrais
rien
garantir."
Coumbassa sera donc de la
partie samedi face au DRBT
après que son président l'eut
pris en aparté pour le rassurer
et le convaincre de reprendre.
R. H.

Tandis que la première équipe de l'USMH s'est imposée dans son fief face à l'équipe de l'OM
sur le score de 2 à 1, la deuxième équipe, qui s'était déplacée avec Benomar à Médéa, s'est
inclinée sur le score sans appel de 5 à 0. L'équipe B de l'USMH, composée essentiellement des
U21 et de quelques seniors, n'a pas pu marquer le moindre but dans un match que leur
adversaire a dominé de bout en bout. Les poulains de Benomar n'ont pas su imposer leur
rythme dans une rencontre qui n'avait pour but que faire gagner le groupe en cohésion. Le
score n'étant pas important, l'entraîneur a décidé de mettre en place deux équipes pour que
tout le monde puisse jouer un match en entier en raison de la trêve du championnat afin de
permettre aux joueurs de rester dans le rythme de la compétition. L'important étant la
première équipe qui est restée à Mohammadia. Cette dernière s'est imposée avec un effectif
composé des titulaires habituels qui ont eu un excellent. Une victoire importante pour le
moral.

La ligue de football professionnel vient de
confirmer le déroulement de la rencontre
USMH-DRBT au stade de Mohammadia
samedi à 16h. Au départ, la LFP n'avait pas
mentionné le lieu du déroulement de ce
match comptant pour la 7e journée de
championnat, mais, à présent, on peut lire
que c'est le stade du 1er-novembre d'El
Harrach qui abritera cette rencontre en
attendant la visite de la commission
d'homologation qui devrait être une simple
formalité puisque les travaux sont
terminés.

La commission
d'homologation
passera demain

Comme prévu, la commission
d'homologation de la LFP passera mardi au
stade de Mohammadia pour une visite de
contrôle afin de s'assurer de la fin des
travaux et voir si l'enceinte est apte à
recevoir les compétitions officielles.
Retardant sa visite en raison des travaux
qu'a connus le stade, ladite commission,
vérifiera si tout est prêt pour recevoir le
DRBT, ce qui devrait être une simple
formalité puisque la LFP a déjà
programmé ce match de la 7e journée à
Mohammadia.

Hier, repos

Après avoir disputé deux matches amicaux dans deux
stades différents avant-hier, les Jaune et Noir ont bénéficié d'une journée de repos hier, ce qui leur permettra
de récupérer leurs forces avant d'attaquer les derniers
détails de la préparation de la rencontre du DRBT.

Reprise ce matin à Mohammadia

La reprise des entraînements est programmée pour
aujourd'hui au stade de Mohammadia à 10h. Après
avoir eu une journée de repos hier, les camarades de
Younes vont aborder la dernière ligne droite de la préparation de la reprise du championnat.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P.
USMA
16 06 05 01 00 13
MCO
13 06 04 01 01 06
NAHD
11 06 03 02 01 09
ESS
11 06 03 02 01 10
MCA
10 06 03 01 02 04
CSC
08 06 02 02 02 11
DRBT
08 06 02 02 02 09
JSK
07 06 01 04 01 02

CLUBS
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.

CRB
CAB
JSS

MOB
13. USMBA
Bien qu'il n'ait toujours pas débloqué son
compteur buts, l'attaquant Dahar continue 14. OM
de bénéficier de la confiance de Charef,
lequel continue à l'encourager en espérant 15. USMH
qu'il retrouvera son efficacité lors du
16. RCR
prochain match. Titularisé dans la joute

Dahar rassuré par
la confiance du coach

amicale face à l'OM, où les Harrachis se
sont imposés sur le score de 2 à 1, Dahar
a été l'auteur du second but qu'il a inscrit
sur penalty. En lui demandant d'exécuter
le penalty, le coach a voulu permettre à
l'ex-attaquant du MCO de renouer avec les
filets et ainsi retrouver quelque peu la
confiance. A quelques jours du match
important face au DRBT, un travail
psychologique est fait par l'entraîneur
avec son joueur qu'il souhaite aider à se
libérer et retrouver son efficacité.
R. H.

07 06 02 01
07 06 02 01
07 06 02 01
05 05 01 02
05 06 01 02
04 05 01 01

03
03
03
02

05
03
03
05

BUTS
C. Diff.

02 +11
03 +03
04 +05
06 +04
04 00
09
09
02
06
05
07
07

+02
00
00
-01
-02
-04

-02
03 05 08 -03
03 06 09 -03
03 06 00 03 03 02 05 -03
00 06 02 00 04 05 12 -07

7e JOURNÉE

8e JOURNÉE

13/14/15 octobre
MCA-USMA
USMH-DRBT
CAB-MCO
CRB-CSC
RCR-ESS
OM-NAHD
USMBA-JSS
JSK-MOB

21/22 octobre
USMA-JSK
DRBT-OM
CSC-RCR
CRB-USMBA
MCO-NAHD
ESS-CAB
JSS-USMH
MOB-MCA

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

16

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

NAHD

Gasmi a manqué
la reprise

La séance de
reprise des
entraînements
s'est déroulée
samedi dernier
au complexe
Bensiam en présence
de l'ensemble des joueurs, à
l'exception de l'attaquant Ahmed
Gasmi. Le joueur, qui devait
prendre part à cette séance, s'est
excusé auprès de son coach de ne
pas pouvoir rejoindre le complexe
Bensiam à temps, puisqu'il a dû
faire avec le retard accusé par
son vol qui a mis plus de trois
heures de retard. Ce n'est
d'ailleurs que vers la fin de la
séance que le N°10 nahdiste a fait
son apparition au complexe
Bensiam, ses bagages en main.
Une absence pardonnée par son
coach, puisqu'elle a été justifiée.



Entraînement
aujourd'hui au SATO

Après avoir effectué leur première
séance d'entraînement sur le
terrain en gazon naturel du stade
annexe du 5-Juillet hier matin
vers les coups de 10h, les Sang et
Or s'entraîneront à nouveau cet
après-midi à partir de 14h sur la
même pelouse du stade Hadjout.
Une séance qui permettra au
coach Youcef Bouzidi de mettre en
place son dispositif de jeu qu'il
prévoit de mettre en application
jeudi prochain face à l'O Médéa,
d'autant plus que la pelouse
impraticable du stade Imam Ilyès
de Médéa poussera sans nul
doute le coach nahdiste à adopter
un système de jeu bien particulier.



Jeunes catégories :
fortunes diverses
pour les Sang et Or

La première journée de
championnat chez les jeunes
catégories s'est jouée le week-end
dernier, et le moins que l'on
puisse dire est que les jeunes du
Nasria ont connu des fortunes
diverses, car si les U15 et les U17
se sont imposés assez aisément à
Dar El-Beïda face au club local du
CRBDB, ça n'a pas été le cas des
U20 et des U18 qui ont connu des
difficultés à Chlef, avec une
défaite sur le score de trois à
deux pour les U20 et un match nul
un partout pour les U18. Les Sang
et Or se sont toutefois plaints
d'un arbitrage qui aurait été
partial du côté de Chlef.
U20 : ASO 3 - NAHD 2
U18 : ASO 1 - NAHD 1
U17 : CRBDB 1 - NAHD 2
U15 : CRBDB 1- NAHD 4.

USMA

Il s'est longuement réuni avec ses joueurs

Bouzidi rallume
la flamme
Comme prévu, la séance de
reprise des entraînements a bel et
bien eu lieu samedi dernier au complexe Bensiam, sous le regard bienveillant du coach Youcef Bouzidi,
mais aussi de celui de notre exconfrère de la Chaîne III, Djamel
Boukercha, présent sur les lieux, sur
invitation des dirigeants du Nasria
qui ont tenu à l'honorer pour l'ensemble de ses 37ans de carrière à la
Radio nationale. Mais ce qui a également marqué cette séance de reprise
des entraînements, c'est aussi cette
réunion tenue par le coach Youcef
Bouzidi avec ses joueurs avant le
début de la séance. Une réunion qui
a permis au coach de mettre les
points sur les i avec ses joueurs,
notamment ceux qui n'ont pas été à
la hauteur de ses attentes lors du
précédent match amical disputé
face au NR Zéralda. Le coach nahdiste a voulu faire de cette réunion,

Il veut des joueurs
concernés et concentrés
Ce que le coach Youcef Bouzidi
voudrait voir jeudi prochain à

Il est optimiste

Médéa face à la formation locale de
l'OM, c'est un groupe de joueurs
concernés, mais aussi bien concentrés sur leur sujet. Le coach nahdiste, qui n'avait pas apprécié l'attitude
de certains joueurs lors des deux
matchs amicaux de la semaine dernière, n'a pas hésité un seul instant
pour le leur faire savoir. Il n'hésitera

d'ailleurs pas à éliminer les éléments qui ne lui ont pas donné
satisfaction lors de ces deux joutes
amicales. Le coach nahdiste fait
tout pour voir jeudi prochain un
onze qui fera tout son possible afin
d'arracher le meilleur résultat possible.
M. A.

OUHADDA : «L'appétit vient en mangeant»

Zakaria Ouhadda n'est pas le
genre de joueurs à trop s'étaler sur la
presse, c'est plutôt un joueur discret
qui répond souvent présent sur le
terrain. L'enfant d'El-Madania reste
tout de même un joueur très important sur l'échiquier du coach Bouzidi,
un joueur qui a toujours répondu
présent lors des grands rendez-vous.
Le N°27 nahdiste, qui fait figure d'ancien, revient dans cet entretien sur le
début de saison réussi de son équipe,
mais aussi sur les prochaines rencontres qui s'annoncent difficiles
pour le Nasria, même s'il se veut être
optimiste pour son équipe.

Alors Zakaria, après une trêve de
deux semaines, la reprise de la
compétition officielle est pour
bientôt, êtes-vous prêts à en
découdre de nouveau ?
Je pense tout d'abord que cette
trêve nous a fait énormément de
bien, car le groupe comptait un certain nombre de joueurs blessés, qui
ont bien profité de ce break pour se
remettre sur pied. Moi-même j'ai
subi une blessure au niveau du talon
qui m'a vraiment fait souffrir, cette
trêve m'a permis de soigner ma blessure, et revenir en forme pour préparer ce match face à l'OM. C'est vous
dire que cette trêve aura été très
bénéfique pour nous, nous sommes à
présent prêts à en découdre face à
l'OM, un match qui nous tient vrai-

ment à cœur, et que nous
aborderont avec un moral en
acier.

Justement, votre
prochain adversaire,
à savoir l'OM, est
une équipe
difficile à manier,
notamment chez
elle, où il est
difficile de
jouer à Médéa,
comment voyez-vous
cette rencontre ?
Ça sera un match très
difficile, c'est plus que
certain, face à une formation de Médéa qui tentera
de se racheter après sa
série de mauvais résultats.
On l'a d'ailleurs vu lors de
la précédente journée de
championnat,
l'O
Médéa n'est pas une
équipe facile à jouer,
et elle l'a bien prouvé
face à l'USMA, il va falloir que l'on soit au top niveau
pour espérer réussir quelque chose
là-bas, d'autant plus qu'il est toujours
difficile de réussir ses matchs à
Médéa. Nous avons toutefois pu
constater que l'OM réussi de bien
meilleures secondes périodes, il va
falloir donc tirer profit des faiblesses
de l'adversaire en première mi-

temps, si l'on veut revenir de Médéa
avec un bon résultat.

Votre mission s'annonce
d'autant plus ardue, que
vous aurez à évoluer
sur un terrain en
gazon naturel, qui
se trouve dans
un état
plutôt
lamentable…
Ce
paramètre, on le prendra bien en
compte, ne vous en faites pas,
puisque nous avons joué maintes
fois sur cette pelouse du stade de
Médéa, et on a eu à souffrir de la
qualité de cette surface. Il sera peutêtre préférable d'opter pour un jeu
direct, mais ça reste du ressort du
coach, qui choisira le système le plus
adéquat pour tenter de revenir avec
un excellent résultat. Je pense que le
fait de jouer sur une pelouse impraticable ne va pas forcément nous désavantager.
Votre équipe est à la 3e place du
classement en championnat, plutôt
conforme aux ambitions du club,
pensez-vous être en mesure de
poursuivre sur cette même
lancée ?
Je ne vous cache pas qu'être sur le
podium après six matchs de championnat est quelque chose qui nous

motive davantage. Je vous assure que
mentalement, nous sommes vraiment dans de très bonnes dispositions, et comme on dit, l'appétit vient
en mangeant, on peut faire de
grandes choses si l'on poursuit sur
cette même lancée. Nous avons un
très bon groupe, capable de réaliser
de grandes choses, et on l'a bien prouvé depuis l'entame de la saison. Nous
allons tout faire pour poursuivre sur
cette même lancée, nous en sommes
capable, il suffit de persévérer.
Ça ne sera toutefois pas chose
aisée, puisque le calendrier vous
offre quatre rencontres bien
difficiles, dont trois périlleux
déplacements à Médéa, Oran et
Béchar ?
Il est vrai que les choses vont bien
se corser pour nous, puisque nous
aurons trois périlleux déplacements
à gérer, en sus d'un match à domicile
face à une bien redoutable équipe de
l'Entente de Sétif. Mais je pense que
nous sommes bien armés pour faire
face à ce calendrier difficile, nous
allons nous serrer les coudes, tout
donner pour aller chercher de bons
résultats et, pourquoi pas, nous
maintenir sur le podium. Notre tâche
s'annonce bien difficile, certes, mais
nous sommes capables de réussir de
bons résultats, même en déplacement, c'est dans nos cordes.
M. A.

CSC

Après l'euphorie, c'est la débandade

Les Vert et Noir ont fait grève hier
Après avoir gagné leurs deux
dernières rencontres qu'ils ont
jouées, contre le DRBT et l'USMBA, et
ont fait oublier à leurs supporters
les quatre mauvais résultats alignés
d'affilée les quatre premières
journées du championnat, les
joueurs du CSC pensaient que la

Il est le meilleur passeur de l’équipe

BENMOUSSA

L’AUTRE ARME FATALE

de Cavalli

Le latéral gauche, Mokhtar Benmoussa, sera sans nul doute l’un
des joueurs sur lesquels misera beaucoup l’entraîneur JeanMichel Cavalli lors du grand derby algérois face au MCA.
une occasion pour raviver la flamme qui est en ses joueurs, et qui n'a
pas vraiment brillé chez tout le
monde depuis l'entame de la saison.

direction de leur club allait les
récompenser en leur payant les trois
salaires et les deux primes de
matches qu'elle leur doit. Mais,
après avoir relevé que les membres
du directoire qui dirige leur club ne
donnaient plus signe de vie pour une
raison qui reste à élucider, les

coéquipiers de Meghni, ont décidé de
ne pas s'entraîner hier, car, non
seulement, ils sont las d'attendre de
percevoir leur argent et parce que la
direction de leur club n'a point
daigné leur acheter même de l'eau
minérale pour se désaltérer. Selon
une source très crédible, après qu'il

avait appris que les joueurs de son
club ont fait grève, l'un des membres
du directoire, Bensari, s'est réuni
avec eux et les avait rassurés
qu'ils vont très bientôt être payés.
Affaire à suivre.
R. G.

9

PAR ANIS S.
La saison passée, Mokhtar
Benmoussa a été l’auteur d’un
parcours mi-figue mi-raisin. Mais
actuellement, l’enfant de Tlemcen
est en train de réaliser un excellent
début de saison, en s’imposant
comme un pion important sur
l’échiquier de son entraîneur JeanMichel Cavalli. Mieux, il a
contribué aux différents succès de
son équipe puisqu’il en est le
meilleur passeur. Considéré
comme l’un des hommes en
forme au sein de la formation de
Soustara, c’est tout à fait logique
que Benmoussa sera l’un des
joueurs sur lesquels le coach
usmiste misera beaucoup lors du
derby face au MCA. Ce dernier
espère que son latéral gauche soit
dans son meilleur jour pour offrir
d’autres caviars à ses coéquipiers
les attaquants face au Mouloudia.
En somme, Benmoussa sera une
véritable arme fatale de Cavalli
pour espérer prendre le dessus
sur les Mouloudéens jeudi.
Le joueur souhaite
rééditer le coup de 2013
A l’USMA, et lorsqu’on dit
USMA-MCA, on cite le nom de

Benmoussa et son fameux coup
franc inscrit dans les filets de
Chaouchi à l’occasion de la finale
de la coupe d’Algérie ayant mis
aux prises les deux éternels rivaux
en 2013. En affichant une forme
éblouissante depuis l’entame de
l’actuel exercice mais aussi connu
pour ses coup francs bien bottés,
le latéral gauche usmiste souhaite
rééditer le scénario de 2013 et,
pourquoi pas, mener son équipe à
réaliser une précieuse victoire qui
va sans nul doute lui permettre de
consolider davantage sa place au
sommet du tableau.
Le coach mise sur
l’efficacité de Meziane
et… sort la carte Andria
L’autre atout majeur de JeanMichel Cavalli, c’est sans conteste
l’attaquant Abderrahmane
Meziane. Trois titularisations et
déjà trois buts, ce qui fait de lui
l’attaquant le plus efficace de
l’équipe. Ainsi donc, c’est tout à
fait logique que l’international
olympique de l’USMA sera
reconduit à l’occasion du grand
derby algérois et le technicien
français mise beaucoup sur cette
carte gagnante offensive pour
désaxer la défense mouloudéenne.

Forte prime
Abel écope d’une ponction sur en cas de
victoire
salaire de 50 millions

convaincre son entraîneur.
Les joueurs prévenus
En sanctionnant Khaled Abel, la
direction de l’USMA confirme
une nouvelle fois qu’elle ne
badine pas avec la discipline et
Absent à l'entraînement d'hier
qu’elle applique le règlement
Benyahia
sera sanctionné
intérieur du club à la lettre afin
La séance d'entraînement d'hier soir a été
de conserver la stabilité qui
marquée par l'absence du défenseur
règne au sein du groupe. Les
central, Mohamed Benyahia, pour des
joueurs usmistes sont donc préraisons que tout le monde ignore. La
venus et chacun d’entre eux qui
direction du club, qui ne badine pas avec
la discipline, va sanctionner le joueur en
franchi la ligne rouge ne sera
question car il n'a pas été autorisé à
pas à l’abri d’une sanction.
sanction
A. S. s'absenter. Il devrait écoper d'une
financière.

Après avoir soumis ses
joueurs à un travail biquotidien
hier, le premier responsable du
staff technique du club JeanMichel Cavalli va réduire la
cadence aujourd’hui. Les
coéquipiers du capitaine Meftah
se contenteront d’une seule
séance d’entraînement qui aura
lieu dans la matinée à partir de
10h30 au stade Omar Hamadi
de Bologhine.

Comme il fallait s’y attendre,
l’entraîneur de l’USMA JeanMichel Cavalli a décidé de programmer les deux derniers
entraînements de la préparation
en prévision du derby face au
MCA sur le gazon, et ce, afin
que ses joueurs puissent s’adapter à ce genre de terrains
puisque la grande empoignade
de jeudi aura lieu au stade
Mustapha Tchaker de Blida.
Seulement, et jusqu’au moment
où nous mettons sous presse, la
direction du club est à la
recherche d’un terrain doté d’un
gazon naturel. Selon les informations en notre possession,
elle a sollicité la direction du
stade 5-Juillet et attend toujours
une réponse de cette dernière.

Le règlement intérieur du club appliqué à la lettre

Une attitude qui n’est pas
passée inaperçue pour la direction du club algérois puisque
cette dernière a vite sévi en
sanctionnant le joueur financièrement. Selon les informations
qui nous sont parvenues, l’expensionnaire du RC Arba a
écopé d’une ponction sur salaire
de 50 millions, comme le stipule
le règlement intérieur du club.
Il est à noter que Khaled Abel
n’a même pas été convoqué
dans la liste des 18 depuis l’entame du championnat en cours,
mais il travaille toujours afin de

Aujourd’hui,
entraînement
dans la
matinée

Les séances
de mardi et
mercredi
devraient avoir
lieu à l’annexe
du 5-Juillet

Par ailleurs, on
s’attend à ce que
Cavalli procède
à un changement
en attaque, celui
d’aligner
Andria Carolus
en pointe.
L’international malgache a fait
valoir ses grandes qualités
offensives à l’occasion du
match amical disputé face aux
espoirs jeudi dernier en
inscrivant un doublé et semble
avoir de très fortes chances pour
être d’entrée face au Mouloudia
où il devrait être épaulé par Rafik
Bouderbal et Abderrahmane
Meziane pour animer le
compartiment offensif de la
formation usmiste. Il faut dire que
l’ancien sélectionneur national est
certainement conscient qus c’est le
moment de sortir la carte Andria
dans l’espoir de débloquer la
situation en attaque, comme il
l’avait déjà fait avec Meziane. Et
voilà, les résultats sont là, le
joueur devient incontournable
mais surtout le meilleur buteur de
l’équipe.
A. S.

Comme rapporté par nos soins dans ces mêmes
colonnes, le milieu de terrain de l’USMA, Khaled
Abel, a refusé de jouer avec l’équipe réserve la
semaine passée face à l’O Médéa, et ce, pour
exprimer son mécontentement quant à sa situation
difficile qu’il vit depuis l’entame de la saison.

J-3

Il n’est un secret pour personne que le
président de l’USMA, Rebouh Haddad,
insiste sur la victoire face au MCA. Non
seulement parce que les précieux trois
points vont permettre à la formation
usmiste d’accentuer son avance, mais
aussi parce que le match a un cachet spécial vu la grande rivalité qui existe avec le
voisin du Mouloudia. Après avoir boosté
les troupes il y a quelques jours, le président usmiste va consacrer une forte prime
aux joueurs en cas de victoire dans grand
derby algérois de jeudi, et ce, afin de les
motiver davantage pour sortir le grand jeu
face à leurs homologues mouloudéens. Il
semble donc que tous les moyens sont
réunis pour les coéquipiers du capitaine
Meftah pour gagner le derby. Ils sont
d’ailleurs conscients de la responsabilité
qui les attend jeudi et se sont tous donné
le mot pour prendre le dessus sur le Doyen
afin d’être au niveau des attentes de leur
président qui ne lésine pas sur tous les
moyens pour réaliser les meilleurs résultats mais aussi pour poursuivre leur bonhomme de chemin en championnat et
consolider ainsi leur place de leader.
A. S.

Ould-Ali et
Raouraoua
visitent les
infrastructures
du stade
Omar-Hamadi
Présents au stade OmarHamadi pour assister à la finale
de la Supercoupe d’Algérie
dames, ayant mis aux prises le
FC Constantine avec le FA
Relizane, le ministre de la
Jeunesse et des Sports, El-Hadi
Ould-Ali, ainsi que le président
de la Fédération algérienne de
football, Mohamed Raouraoua,
ont été conviés par le président
de l’USMA, Rebouh Haddad, à
une visite des installations du
stade Omar Hamadi. Le
ministre et le président de la
FAF étaient à la découverte des
moyens de récupération du
stade Bologhine, installés par la
direction de l’USMA, entre
autres les cabinets médicaux, les
bassins chauds et froids, le
sauna, les machines médicales,
la salle de massage. Il faut dire
qu’Ould-Ali et Raouraoua ont
beaucoup apprécié les infrastructures de l’enceinte de l’exSaint-Eugène.
A. S.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

MOB

8

J-5
Betorangal
encore
décisif

Si son rendement reste
mitigé de match en match et
qu'il essuie beaucoup de critiques à cause du niveau qu'il
affiche depuis sa signature au
MOB. Il semble bien que l'international tchadien Morgane
Betorangal sait se mettre en
valeur quand le MOB en a le
plus besoin. C'est bien lui qui a
réussi à marquer le but de la
victoire face au CRB qui fait
office de déclic, il avait auparavant marqué le but de la qualification face au Club Africain
en Ligue des champions et a
marqué aussi le seul but du
MOB face à Medeama pour
permettre au club béjaoui de
passer en demi-finale de coupe
de la CAF.

Retour
remarqué
de Sidibé

Le match face au CRB était
aussi l'occasion pour Somaila
Sidibé de faire son retour parmi
l'équipe, lui qui avait manqué
le match contre le RCR pour
blessure. Le joueur malien a été
au four et au moulin une nouvelle fois et a apporté l'équilibre
qui manquait à l'équipe au
milieu de terrain.

Belkacemi
donne
raison aux
Crabes
Alors que le coach Sandjak
ne comptait pas trop sur lui lors
des dernières semaines, les supporters du MOB ont toujours
défendu Belkacemi et réclamé
son incorporation. Le staff technique a donc décidé de titulariser l'ancien de Hadjout face au
CRB et ce dernier a bien répondu sur le terrain, étant très actif
sur son côté droit où il avait
pris le dessus sur Zeghli et en
étant à l'origine de l'action qui a
amené le but de son équipe.
Cette belle prestation va certainement lui permettre d'enchaîner les titularisations lors des
prochaines rencontres du MOB.

CRB

17

Naâmani et Yahia-Chérif

D’ATTAQUE

2

jours de
repos

Après la victoire acquise
samedi dernier, le coach
Nacer
Sandjak a
jugé utile
d'accorder
deux jours de
repos à ses
joueurs pour
qu'ils puissent récupérer des leurs
efforts et
aborder la
préparation
du match
face à la JSK
sous les
meilleurs
auspices.
Ainsi, la
reprise des
entraînements est
prévue pour
demain en fin
d'après-midi
au stade de
l'Unité
Maghrébine.

11

millions
de prime

Afin de donner encore
plus de volonté aux
joueurs, la
direction du
MOB avait
promis une
prime de 11
millions de
centimes en
cas de victoire face au
CRB. Ainsi, les
camarades
d'Athmani
pourront percevoir cet
argent prochaine, eux
qui ont réussi
à assurer
l'essentiel
sur le terrain.

Sans ses meilleurs éléments, le CRB a montré avant-hier qu’il était limité. Avec le retour
de joueurs comme Naâmani et Yahia-Chérif, les choses devraient changer la prochaine
journée contre le CSC.

Le MOB a gagné son 1 match en championnat

PAR SOFIANE B.

er

La crise désamorcée
Alors que beaucoup ne misaient pas sur une réaction des camarades d'Yaya
face au CRB, ces derniers ont finalement pu assurer l'essentiel en s'imposant
par la plus petite des marges à domicile.
De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

C'est donc la première
victoire du MOB en championnat cette saison, elle est intervenue dans un moment où tout le
monde commençait à douter
des capacités de cette équipe
pour honorer les espérances
des Crabes. D'ailleurs, on
aurait même pu imaginer une
crise lourde de conséquences si
jamais les hommes de Sandjak
n'avaient pas su comment
empocher ces trois points salvateurs. A présent, on peut
dire que la sérénité sera de
retour dans la maison béjaouie
pour quelques jours, le temps
de bien préparer le derby face à

la JSK et surtout emmagasiner
le plein de confiance avant de
disputer la finale de coupe de
la CAF face au TP Mazembe à
la fin du mois.
Attention, tout n'est
pas encore parfait !
Si cette victoire face au CRB est
très importante pour l'avenir
du club, il ne faudra surtout
pas trop s'enflammer du côté
des joueurs du MOB. En effet,
bien que l'équipe a montré un
bien meilleur visage que celui
face au RCR mardi dernier, il
faudra dire que beaucoup d'insuffisances ont quand même
été remarquées samedi encore
et beaucoup de travail attend le
groupe afin d'être au niveau

requis. Les Béjaouis ont encore
du mal quand il s'agit de faire
le jeu et faire circuler le ballon,
un paramètre qu'ils doivent à
tout prix maîtriser pour espérer
enchaîner les victoires à domicile. Les automatismes ne sont
pas eux aussi encore au point,
c'est pour cette raison que le
staff technique a du pain sur la
planche afin de hausser un peu
plus le niveau de l'équipe lors
des prochaines journées.
Sandjak mise sur une
victoire lors du derby
face à la JSK
Le staff technique emmené par
l'entraîneur en chef Nacer
Sandjak était satisfait de la victoire acquise face au Chabab,

mais tenait à demander aux
joueurs de vite oublier ça pour
penser à la prochaine rencontre
de championnat qui verra
Sidibé et ses camarades affronter la JSK dans le cadre du
grand derby kabyle. Un rencontre que le coach des Vert et
Noir tient particulièrement à
gagner, lui qui connaît parfaitement l'adversaire pour y avoir
exercé à plusieurs reprises.
Sandjak voudrait donc bien
marquer les esprits en s'imposant à Tizi Ouzou le week-end
prochain, un exploit qui lancerait un peu plus la saison du
MOB et qui montrerait que
cette équipe a encore beaucoup
de joie à apporter aux Crabes
lors de l'exercice en cours. B. A.

Belkacemi : «Il nous faudra
confirmer face à la JSK»
Un commentaire sur
cette victoire acquise face
au CRB ?

Après avoir eu un début
de saison difficile en championnat avec notamment
cette défaite à domicile face
au RCR, nous les joueurs
avons décidé de relever le
défi et de faire un bon résultat devant le CRB, nous
avions aussi bien préparé
cette partie en compagnie du
staff technique. Le succès a
été arraché en jouant cette
rencontre avec une grande
volonté et du courage
aussi. Ces trois points
nous permettront d'aborder la suite du parcours
plus sereinement.

Mais c'était difficile quand
même, n'est-ce pas ?

L'AG des actionnaires
reportée

L'assemblée générale des actionnaires
de la SSPA/MOB devait se tenir hier à
17h, mais celle-ci a dû être reportée,
faute de quorum. C'est aujourd'hui que le
président Attia communiquera la nouvelle date pour la tenue de cette assemblée
que tous les supporters attendent.

Exactement, c'était un
match très serré, on a eu
beaucoup de difficultés
devant cette coriace équipe
du CRB, qui a fourni, elle
aussi, une bonne prestation.
L'essentiel dans ce genre de
matchs est le résultat et je
pense qu'on a réalisé une
bonne opération en battant
une équipe qui restait sur

une victoire acquise à l'extérieur et qui renferme des
joueurs d'expérience.

Comment voyez-vous le
reste de votre parcours
après avoir réussi le déclic
face au CRB ?

Le reste du parcours va
être difficile pour nous, car
chaque point vaudra son
pesant d'or. On n'est qu'au
début de l'aventure, il nous
reste encore du chemin. On
doit donc faire d'abord le
plein à domicile tout en
essayant bien sûr de ramener
des points à l'extérieur. Une
place dans le haut du tableau
passe par de bons résultats
en dehors de nos bases.

On imagine que vous
souhaiterez enchaîner
maintenant, à commencer
par le prochain derby face
à la JSK ?

Absolument, on a vraiment intérêt à être au top
pour la suite, à commencer
par la rencontre face à la JSK
au stade de Tizi Ouzou qui
va certainement passionner
un peu plus encore les supporters. C'est un match très

important pour nous, c'est
pourquoi on ne doit pas le
rater. On doit profiter de
cette semaine afin d'assurer
une bonne préparation et de
pouvoir briller dès notre
retour à la compétition.

Vous avez été titularisé à
l'occasion de cette partie
où tout le monde s'accorde
à dire que vous avez été
l'auteur d'une bonne
prestation, on imagine que
ça vous rend heureux…

A l'instar de mes camarades, j'ai travaillé dur
durant la préparation de ce
match, une fois sur le terrain,
j'étais déterminé à donner
raison au coach qui m'a fait
confiance et j'ai donc essayé
de donner le meilleur de
moi-même. Après, chaque
joueur aimerait participer à
un maximum de rencontres,
mais le plus important était
surtout la victoire de l'équipe. De mon côté, je ferai tout
pour essayer d'apporter un
plus à l'équipe à chaque fois
que j'en aurai l'occasion, je
travaille dur dans ce sens.
B. A.

Le défenseur
Naâmani et l’attaquant
Sid-Ali Yahia-Chérif ont
laissé un grand vide dans
les rangs du CRB lors du dernier match. Sans eux, leur équipe a eu beaucoup de mal à
dominer son adversaire ou
même à se montrer dangereuse.
Tout le monde a pris conscience
de l’importance de Naâmani au
sein de l’effectif et qu’il est même
un roc face aux meilleurs attaquants. Il n’a pu joué en raison
d’une tendinite au niveau du
tendon d’Achille dont il se
remet petit à petit.
Selon notre source, il
joueur s’en serait
même complètement remis et
pourrait reprendre
sa place contre le CSC. Idem pour YahiaChérif dont l’apport sur le plan offensif est si
important. En effet, ce dernier se porte bien
lui qui souffrait d’une blessure à la cheville.
Après une convalescence de deux semaines, il
sera concerné par le prochain match. Il aurait
pu jouer contre le MOB, mais le coach a préféré ne pas l’utiliser, et ce, par précaution.
Rien de grave pour Cherfaoui
Sorti à la 51e minute de jeu lors du match
avant-hier contre le MOB, le défenseur Tarek
Cherfaoui a suscité beaucoup d’inquiétude
chez les supporters du club mais également

au sein des staffs technique et médical. Suite
à ce changement forcé, le coach a été dans
l’obligation de revoir sa stratégie de jeu
de sorte à ce que les joueurs alignés
puissent se sentir à l’aise. Pour ce qui
est de Cherfaoui, une source médicale
nous a indiqué hier qu’il souffre
d’une contusion musculaire au
niveau de la cuisse. Selon les premières auscultations, le joueur n’a
rien de grave, mais il devrait tout de
même avoir une période de repos
d’au moins cinq jours avant de
reprendre le travail. Selon notre
source, cela ne devrait pas compromettre sa participation au match
de vendredi prochain.
Chebira devrait subir une
intervention chirurgicale
En plus des Naâmani, Yahia-Cherif et
Cherfaoui, un autre joueur n’a lui aussi pas
pris au match de ce week-end. Il s’agit du
défenseur gauche Abdallah Chebira qui a du
mal à reprendre les entraînements en raison
de son problème au genou, au niveau du
ménisque plus exactement. Une de nos
sources nous a affirmé hier que le joueur ne
reprendra pas le travail de sitôt. Le staff médical du club s’apprêterait même à lui faire
subir une intervention chirurgical puisque
toutes les méthodes qu’on essayées jusque-là
ont été vaines. Selon nos informations, il passera sur le billard dans une dizaine de jours. Il
risquerait ainsi de rater la suite des matchs de
la phase aller.
S. B.

Après la 3e défaite du CRB

GROSSE DÉCEPTION
chez les supporters
Le CRB n’arrive pas à
enchaîner les bonnes
prestations. Alors que
les supporters du club
s’attendaient à une
confirmation face au
MOB, au coup de sifflet
final la déception était
énorme.
Les amoureux du Chabab
étaient environ deux mille à avoir fait
le déplacement à Béjaïa pour apporter
leur soutien à Alain Michel et ses
hommes. Au bout du compte, ce
grand engouement aura été sans
impact sur les joueurs et s’est avéré
inefficace pour que les choses bougent. Malgré un grand message de
soutien à Rebih et compagnie, malgré
les voix des fans qui s’élevaient tout
au long de la partie et l’ambiance
magnifique qu’ils ont créée dans les
tribunes, le CRB revient à Alger bredouille, subissant ainsi sa 3e défaite

de la saison. La déception était énorme. Ces centaines de supporters s’interrogent pourquoi autant de peine
pour que à la fin ils aient droit à des
joueurs qui n’ont même pas d’envie
de mouiller leur maillot, des joueurs
qui laissent paraître, à travers leur
manière de jouer, qu’ils ont la tête
ailleurs et qui ne font rien pour ce
club.
Des changements
s’imposent
Ce qui laisse les supporters perplexes
est le fait que le staff technique n’agit

pas de sorte à ce que certains joueurs
sortent leur meilleur niveau. On sent
comme un laisser-aller au sein de ce
club, ce qui fait que certains joueurs
ne font pas assez d’efforts. Les supporters s’apprêtent donc à passer le
message à tout le monde, profitant du
fait que le prochain match se jouera à
domicile. Encore une fois, ils feront
entendre leurs voix et appelleront le
coach à faire bouger les choses en
écartant les joueurs qui jouent sans
envie et donnant leur chance à ceux
qui le méritent.
S. B.

Les U21 en
difficulté
Cette saison, contrairement à la saison passée,
les espoirs du CRB ont du
mal à tenir le cap. Ils ont
concédé avant-hier leur
troisième défaite de la
saison face aux jeunes du
MOB, sur le score d’un but
à zéro. Cette situation fait
que l’équipe soit classée à
la 9e place du classement
général des U21 avec seulement 7 points à son
actif, soit deux victoires
et un match nul. Les
hommes d’Ishak Ali
Moussa doivent
vite se ressaisir
s’ils veulent rester
en course pour les
premières places,
tel que ça été le
cas lors du précédent exercice où ils
étaient à deux
doigts de remporter le titre de
championnat avant
de tout lâcher à
quelques journées
seulement de la
fin. Notons que
les jeunes des
Rouge et Blanc sont
à 11 points du leader, à
savoir l’ESS, et à 8
points du 2e et 3e, respectivement l’USMA et
le MCO, qui totalisent le
même nombre de
points.

Même
parcours
que les
seniors
Comme par hasard, au
bout de leur 6e match de
championnat de la saison,
les espoirs du Chabab réalisent exactement le
même parcours que leurs
aînés qui cumulent eux
aussi 3 défaites, deux victoires et un nul. Le classement des deux équipes est
également le même et
avec le même nombre de
points…
S. B.

Laâkroum
en colère
Après que l’entraîneur en
chef, Alain Michel, a fait le
troisième changement face au
MOB, dont l’attaquant Sid-Ali
Laâkroum n’était pas concerné,
celui-ci a décidé de quitter le
banc de touche d’où il a
attendait avec impatience à ce
qu’il soit incorporé. Le joueur a
donc rejoint le vestiaire dans
tous ses états, de son propre gré
et sans qu’il n’avise personne.
L’ancien buteur du WA
Boufarik est mécontent par
rapport à sa situation et
n’accepte pas le fait qu’il ne soit
pas utilisé alors que pour lui
l’équipe a besoin de ses
services. Il se voit en capacité
d’apporter un plus, a-t-il confié
à un de ses proches. Il veut
aider ses coéquipiers dans cette
période difficile que traverse le
CRB et souhaiterait donc avoir
une chance au moins une fois
avant qu’il ne soit jugé. Selon
nos dernières informations,
Laâkroum compterait
demander des explications à

son entraîneur dès la reprise
des entraînements, avant de
mieux comprendre l’attitude du
staff technique envers lui.
Il pense quitter
Si sa situation ne change pas
d’ici les matchs des prochaines
journées, Laâkroum affirme à
ses proches qu’il ne laisserai
pas faire. Selon nos
informations, il serait prêt à
prendre la décision de quitter le
Chabab au prochain mercato si
la situation perdure, il
considère que s’il fait partie
aujourd’hui de l’effectif du
CRB, c’est bel et bien pour jouer
et marquer et non pas pour
suivre ses coéquipiers à partir
du banc des remplaçants ou des
tribunes. Notons que Laâkroum
avait contracté une blessure au
dernier jour du stage du Maroc,
et s’est rétabli juste avant le
derby face à l’USMA.
S. B.

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

18

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

JSS

L'infirmerie se vide

Legraâ et
Merbah rétablis
L'infirmerie du club
de la Saoura ne
compte désormais
aucun blessé.
PAR L. M. AZZI
En attendant un dénouement dans l'affaire de Fayçal
Moundji qui serait apte, selon le
staff médical, mais qui n'a toujours pas rejoint le club, l'équipe
n'a plus de blessés. Les derniers
en date, en l'occurrence
Mohamed Legraâ et Messala
Merbah, sont totalement rétablis.
Après Nabil Bousmaha, qui a
même été aligné contre la JS

Kabylie, le groupe a enregistré le
retour de ces deux éléments qui
ont rejoint leurs coéquipiers
avant-hier. La nouvelle est plus
importante pour le premier
nommé qui s'est blessé en marge
du stage de préparation tenu en
juillet à Sousse, Tunisie. Le
second, comme annoncé précédemment, s'est absenté pendant
la semaine de la trêve après une
blessure contractée contra la JS
Kabylie. Il est utile de noter que
l'entraîneur Karim Khouda n'a
pas convié ces deux joueurs au
match d'application disputé
avant-hier soir au stade du 20Août de Béchar. Ils ont travaillé
sous la houlette du préparateur
physique de l'équipe.
L. M. A.

Les espoirs Saïdi et Rabehi à l'honneur

L'entraîneur Khouda, soucieux de renforcer son équipe par des éléments susceptibles de lui donner une force, a pris le soin de faire
appel à deux éléments de l'équipe espoir du club. Il s'agit des jeunes
Saïdi et Rabehi. Le premier nommé reste l'actuel buteur de l'équipe
réserve avec trois (3) réalisations. A l'approche du mercato d'hiver,
l'entraîneur veut mettre les bouchées doubles afin de dénicher les
éléments capables de donner une force supplémentaire à son équipe.

2 émigrés
à l'essai

Deux joueurs émigrés
sont à l'essai avec
l'équipe phare de la
JS Saoura. Il s'agit en
l'occurrence de
Mohamed-Amine
Benchemloul et de
Tewfik Bouchareb.
D'après nos
informations, le
premier est un
défenseur âgé de 31
ans et né à Nîmes en
France, tandis que
l'autre est un milieu
offensif âgé de 29
ans et natif d'Oran.
Ces deux joueurs
auraient évolué avec
des clubs français de
troisième zone. Ils se
trouvent à Béchar
depuis quatre (4)
jours. L'entraîneur
Karim Khouda les a
accueillis pour les
prier de se mettre à
l'essai. Ce qui veut
dire que la direction
du club béchari
songe déjà à
préparer son mercato
d'autant que le
groupe manque de
renfort. Ceci en
fonction des
prochaines
échéances au menu
de l'équipe qui va
affronter la coupe
d'Algérie à la fin de
l'année en cours et
les éliminatoires de
la Ligue des
champions africaine
L. M. A.

DRBT

BOUGHERARA :
«Elever notre niveau
face à l'USMH»
L'entraîneur et ses joueurs ont débattu de l'intérêt du résultat de la
prochaine rencontre de leur équipe face à l'USMH devant laquelle
il vaut mieux ne pas perdre après avoir concédé deux défaites de
suite à l'occasion des 5e et 6e journées.

De notre correspondant

AMAR T.

Le DRBT est faible défensivement via les nombreuses
erreurs de ses défenseurs qui
ne mettent pas beaucoup de
vigilance dans leur jeu. Ces derniers ont, avant ce match, travaillé leurs insuffisances pour
ne pas vivre les mêmes affres
contre les Harrachis. Après un
travail sur les couloirs en quête
d'une bonne assise défensive,
les latéraux semblent avoir
appris la leçon. Le coach a
ensuite testé le gardien
Jonathan sur les balles de loin,
sur lesquelles il manque parfois
d'efficacité. Bougherara a
constaté en essayant d'améliorer les choses qu'il y a eu beaucoup de progrès.
Il passe aux dernières
retouches
Le coach estime que la dernière
étape de préparation sera
consacrée à corriger les erreurs
commises lors des deux précédentes rencontres. "Si on ne
marque pas dans un match, on

ne gagnera jamais", s'est exprimé l'entraîneur qui justifie ce
déficit par le manque de tirs
cadrés, de justesse et d'efficacité devant les buts. Il déplore le
manque de concentration de
ses attaquants qui finissent par
mettre en confiance l'équipe
d'en face en ratant les occasions
et les buts. "Il faut qu'on soit
plus lucides devant le but où il
y a souvent beaucoup de
gâchis. En fait, presque le
match qu'il fallait à chaque

7

JSK

coup, mais c'est frustrant de ne
pas y aller jusqu'au bout. Ça
tient à beaucoup de choses. Le
problème n'est pas seulement
du côté des attaquants, mais la
responsabilité incombe à tout le
monde. On va tout faire pour
les aider et, j'en suis sûr, ils
seront à la hauteur. Il y a des
motifs d'espoir", a dit le coach
qui veut mettre fin à la guigne
qui poursuit son équipe.
A. T.

Match d'application :
les titulaires
retrouvent le rythme
Lors d'une rencontre face aux réservistes, les titulaires ont pris le
jeu à leur compte, à leur guise. Ils ont réussi un bon galop d'entraînement en étalant un jeu qui n'a pas déplu à leur entraîneur.
Avec la suspension de Haddad, Bougherara, qui va devoir le
remplacer, a essayé plusieurs variantes où, en plus de Bouda qui
se sent prêt à assurer ce poste, Si Amar attend de son côté d'être
titularisé pour épauler les hommes du milieu de terrain dont la
présence pourrait en substance donner plus de force à la ligne
d'attaque. Il est vrai que ce match d'application, sans envergure
face aux espoirs, n'a pas atteint le niveau, mais il aura permis aux
titulaires de retrouver du rythme.

Le match
d'application
en 3 mi-temps
Comme annoncé dans notre
édition d’hier, l'entraîneur de la
JS Saoura a programmé un match
d'application en fin de journée
de samedi sur le terrain du stade
du 20-Août de Béchar.
Le coach a convié les
joueurs à trois mi-temps de
trente minutes chacune
dans lesquelles chaque élément a eu du temps de jeu.
A l'exception du défenseur
Legraâ et du milieu
Merbah, de retour de blessure, les autres joueurs ont
tous été alignés. Le responsable du staff technique a
composé deux équipes renforcées par Benchemloul et
Bouchareb, les éléments mis
à l'essai, et les jeunes de
l'équipe espoir, Saïdi et
Rabehi (voir ci-contre). Ce
match a vu la victoire de
l'équipe vêtue de rouge
emmenée par Mustapha
Djallit face aux camarades
de Jules Bapidi vêtus de
jaune. Ces derniers ont été
battus sur le score de deux
buts à un (2-1). Serraf (22e

minute) et Hamia 33e ont
marqué pour les vainqueurs contre un but de
Bencherif à la fin de la première période disputée en
30 minutes pour les vaincus. Enfin, à noter que le
driver des Aigles de la
Saoura a aligné 23 joueurs
comme le montre la composition suivante :
Equipes alignées
Les rouges : Younes
(Djemili),
Benchemloul
(émigré), Tobal, Aggoune,
Serraf, Hamia, Rabehi,
Sayah, Zaïdi, Saïdi, Djallit
Les jaunes : Laouti
(Djemili),
Tiboutine,
Maaziz, Bourdim, Bapidi,
Bekakchi,
Bousmaha,
Bellatreche
Benaldjia,
Bencherif, Bouchareb
L. M. A.

USMBA
Chibane :
«On se
ressaisira
face à
l'USMH»

Le DRBT veut
forcément
s'imposer sur
la pelouse de
l'USMH pour,
évidemment,
faire oublier
ses deux précédentes
défaites. "On
ira à El-Harrach
pour prendre
des points. Ce
sera une belle
chose si on
réussit à
prendre le
maximum de ce
qu'on espère.
On montrera
qu'on sera
capables de
faire pour pouvoir ramener
de la confiance
dans le groupe
où l'ambiance
est un peu
compliquée.
Mon équipe a
montré
quelques
signes de faiblesse, mais ça
fait partie du
football. Ça
laisse toujours
des regrets. On
est donc dans
l'obligation de
nous ressaisir
en mettant de
la volonté qui
fait partie de
nos valeurs.

Match d'application : seniors 4-réservistes 2

CEO prépare
la Saoura
De notre correspondant

MALEK BOUZID

Disputant un match d'application contre la réserve, les
seniors d'El-Khadra se sont
imposés samedi après-midi sur
le terrain du stade du 24Février-56 sur le score de quatre
buts à deux. En effet, après avoir
mené au score par un but à zéro,
les camarades de Zakaria Khali
se sont fait d'abord rejoindre au
score par les jeunes réservistes
avant d'être menés au score à la
pause (1-2). Ce n'est qu'en
seconde période qu'ils ont réussi
à niveler la marque par Koribaâ.
Quelques instants plus tard, l'at-

taquant Habib Bouguelmouna
ajouta le troisième et le quatrième but pour les seniors, assurant ainsi définitivement une
victoire à son équipe. Cette rencontre d'application a servi,
pour rappel, de repère au staff
technique de la formation d'ElKhadra, sous la houlette de son
coach en chef, Si Tahar Chérif ElOuazzani, qui voulait mettre en
œuvre quelques variantes dans
l'espoir de trouver des solutions
pour se surpasser samedi prochain face à la JS Saoura pour le
compte de la 7e journée du
championnat de Ligue 1
Mobilis.
M. B.

Equipe alignée

Benbot (Toual 74'), Yaghni (Zenasni 46'), Chérifi,
Khali, Bachiri, Hendou (Laâbani 46'), Amiri (Balegh
46'), Bounoua (Sid-Houm 46'), Bouguelmouna,
Koribâa, Lamali

Tabti, Ghezzali et Meguehout absents

Tabti, Ghezzali et Meguehout étaient les grands
absents de ce match d'application disputé face aux
réservistes de l'USMBA. Tabti, qui souffrait des
adducteurs, n'a pu regagner la ville de Sidi Bel-Abbès
samedi dernier. Le second absent, c'est l'attaquant
Youcef Ghezzali, qui a préféré rester chez lui que de
venir jouer ce match face aux réservistes. Selon
quelques sources, Ghezzali aurait motivé son refus
de jouer cette rencontre de samedi dernier par les
salaires que lui doit encore la direction de l'USMBA.
Selon la même source, le retour de Ghezzali dans
l'équipe serait tributaire du paiement de son dû.
Confirmation dans les jours à venir. Enfin, pour
Meguehout, il ne s'est pas présenté samedi à Sidi
Bel-Abbès parce que son enfant venait d'être
hospitalisé, selon nos sources. Nous lui souhaitons
un prompt rétablissement.

Zaârat a
joué avec
la réserve

Le troisième
portier de
l'USMBA, Zaârat,
a joué avec les
réserves. Pour
rappel, il n'a
pas encore eu
sa chance avec
les seniors.
Seuls les deux
premiers
gardiens de but,
à savoir Toual
et Benbot
avaient gardé la
cage des Vert et
Rouge jusqu'à
présent après
six matchs
disputés en
championnat.

Pour faire exploser la défense du MOB

MOUASSA PRÉPARE LE TRIO

Renaï-Mebarki-Benkablia

Ils sont entrés
en stage avec
l'EN militaire
Raïah et Redouani
réintégreront
l'équipe ce mercredi
Le milieu Malik Raïah et
l'arrière droit Saâdi Radouani
ne se sont pas entraînés hier
avec leurs équipiers. Et pour
cause, ils sont entrés hier en
regroupement avec l'équipe
nationale militaire. Ils ne
réintégreront le groupe que
ce mercredi. De ce fait,
Mouassa n'aura son groupe
au grand complet qu'à 72
heures du derby face au MOB.
Raïah et Radouani devront
disputer un match amical
avec l'EN militaire avant
d'être libérés par l'entraîneur.
L'entraîneur Mouassa espère
que ses internationaux
Asselah, Farhani, Radouani et
Raïah seront épargnés par
les blessures pour aborder le
derby contre la JSK dans les
meilleures conditions. Il a
déjà perdu son capitaine Ali
Rial pour cause de
suspension et il ne veut pas
perdre un autre cadre de son
équipe.

Repos
aujourd'hui

L'entraîneur Mouassa a
accordé un jour de repos à
ses joueurs à l'issue de
l'entraînement d'hier matin.
La reprise est fixée pour
mardi à 17h sur le terrain du
1er-Novembre. Les deux
internationaux Malik Asselah
et Houari Farhani seront en
principe présents ce mardi à
la séance de la reprise. Par
ailleurs, les deux
internationaux militaires
Raïah et Radouani devront
réintégrer le groupe
mercredi.

Séance
de récupération
de 30 minutes

Comme signalé dans nos
précédentes éditions,
l'entraîneur Kamel Mouassa
a changé totalement sa
méthode depuis le semiéchec concédé devant le
CAB. Il a diminué la charge
pour éviter à ses joueurs
d'avoir les jambes lourdes
les jours de matches. Mais
ils sont toujours soumis à la
récupération pour qu'ils ne
contractent pas de
blessure. Le staff médical
fait un énorme travail et
c'est ce qui explique
qu'aucun joueur de la JSK
n'a contracté la moindre
blessure depuis la
préparation d'intersaison.
Hier, ils ont été soumis au
massage, sauna et à des
bains glacés. La JSK est l'un
des rares clubs à ne pas
enregistrer des blessures
en ce début du

Comme nous l'avons
rapporté dans l'une de nos
précédentes éditions,
Kamel Mouassa a décidé
de jouer la carte MebarkiBenkablia en attaque face
au Mouloudia de Béjaïa.
PAR ABDELLAH HADDAD
Cela commence à se confirmer
au fur et à mesure que le derby kabylo-kabyle approche. Ayant essayé
plusieurs variantes devant sans que
ses attaquants parviennent à marquer
le moindre but, l'entraîneur kabyle
songe à faire jouer le duo MebarkiBenkablia en attaque. Le premier a eu
déjà l'opportunité de jouer en attaque
la saison dernière, mais son rendement n'a pas été satisfaisant. Mais
Mouassa n'a pas d'autres choix que de
l'aligner aux côtés de Benkablia pour
espérer surprendre la défense du
MOB. Le poste de prédilection de
Mebarki est celui de meneur de jeu,
mais excepté la rencontre face au

NAHD où il a tiré son épingle du jeu,
il n'a pas été époustouflant en ce
début de saison. En le titularisant en
attaque, Mouassa sait que c'est un
joueur qui peut créer le danger à tout
moment grâce à sa technicité. En plus
c'est un joueur qui n'hésite jamais à
tenter sa chance même de loin comme
il l'a fait face au NAHD lors de la
deuxième journée du championnat.
Le fait aussi d'affronter son ancienne
équipe, cela ne fera que le stimuler
même si l'Abdelkader Amrani avec
lequel il était en conflit n'est plus au
MOB. Pour le choix de Benkablia,
Mouassa ne désespère pas de voir son
international olympien retrouver sa
forme optimale dans les matches à
venir. Après l'avoir fait jouer sur le
côté et derrière les attaquants comme
nous l'avons signalé dans notre édition de samedi dernier, le coach kabyle a pris la décision de le faire jouer en
attaque en compagnie de Mebarki.
L'ancien pensionnaire de l'ASMO a
été sévèrement critiqué en ce début
du championnat, mais c'est un joueur
pétri de qualités et il est capable de
rendre beaucoup de services à l'équipe pour peu qu'il soit au top de sa
forme. Le match face au MOB sera

une opportunité pour lui de retrouver
son efficacité.
La perle Renaï
Titularisé pour la première fois face à
la JS Saoura, le jeune Renaï sera sans
nul doute reconduit dans le onze de
départ face au MOB. Il n'a pas brillé à
Béchar à cause de l'antijeu des joueurs
locaux, mais Mouassa compte sur lui
lors du derby de ce samedi pour distiller de bons ballons au duo MebarkiBenkablia. Sa technicité et sa bonne
vision de jeu l'aideraient certainement
à sortir son épingle du jeu. Il sera
assisté dans l'animation de jeu par
Aïboud qui a fait preuve d'une grande régularité en ce début de saison.
S'étant montré patient avec Ziaya et
Benkablia, Mouassa a décidé d'apporter encore des changements en
attaque dans l'espoir d'enregistrer sa
première victoire à domicile. Il sait
que le faux pas est interdit et c'est
pour cela qu'il a décidé de jouer la
carte
Renaï-Mebarki-Benkablia.
Devant le mutisme des attaquants, le
premier responsable de la barre technique est obligé d'essayer une autre
variante pour éviter un 4e semi-échec
à domicile.
A. H.

Ils ont marqué plusieurs buts lors des matches d'application

Mebarki, Benkablia, Ziaya et Boulaouidet

RASSURENT AVANT LE MOB
Basant son travail beaucoup
plus sur l'aspect technico-tactique
depuis la rencontre face à la JSS,
l'entraîneur Mouassa fait le
maximum pour que ses attaquants
retrouvent leur efficacité dès le
prochain match face au MOB. En
plus du travail devant les buts et les
balles arrêtées, il programme un
match d'application à chaque
séance d'entraînement pour
travailler la cohésion du groupe. La
réaction des attaquants hier a été
rassurante, puisque pour la
première fois, chacun d'eux a
marqué lors du match d'application
joué entre les joueurs. Il ne s'agissait
que d'un match d'application, mais
cela rassure le staff technique à
l'approche du derby face au MOB.
Les Ziaya, Benkablia et Boulaouidet
ont inscrit chacun au moins un but
hier et cela pourrait les libérer d'ici
la reprise du championnat. Même
Mebarki a marqué lors du sixte joué
entre les joueurs. L'entraîneur

Kamel Mouassa songe à faire jouer
le duo Mebarki-Benkablia en
attaque face au MOB comme nous
l'avons rapporté samedi dernier,
mais le fait que Ziaya et
Boulaouidet affichent une belle

forme aux entraînements, cela
donnera plus de solutions au staff
technique. L'attaque de la JSK est
l'une des plus faibles du
championnat. L'équipe n'a marqué
que 2 buts en 6 matches et ce sont
les joueurs du milieu, à savoir Bilel
Mebarki et Samir Aïboud qui
avaient sauvé la face, l'un d'un tir
de loin et l'autre sur une tête piquée
après un corner bien botté par
Herbache. Sévèrement critiqués
après leurs piètres prestations lors
des rencontres précédentes, les
attaquants de la JSK promettent de
relever le défi lors du derby face au
MOB. Ils auront en face une défense
solide, mais ils sont déterminés à
faire parler la poudre pour faire
taire les critiques. En principe, c'est
Benkablia et Mebarki qui devront
jouer d'entrée, mais en cas de
défection de dernière minute pour
une cause ou une autre, Mouassa
pourra compter sur ses autres
attaquants.
N. B.

J-5

Kherroubi débute
sa mission avec
l'équipe fanion

Le nouvel entraîneur Mounaïm
Kherroubi a entamé hier sa mission
avec l'équipe senior. Nommé au poste
d'entraîneur adjoint dans la journée
de vendredi dernier, le DTS des jeunes
a été contraint d'attendre la journée
d'hier pour rejoindre le staff de Kamel
Mouassa. Il s'est déplacé samedi
dernier à El-Adjiba en compagnie du
vice-président Malik Azlef et le
membre du conseil d'administration
Nassim Benabderrahmane pour
présenter ses condoléances à la
famille du jeune joueur Kherdouci qui
a trouvé la mort dans la journée de
vendredi dernier dans un accident de
la circulation. Avant de débuter sa
nouvelle mission, Kherroubi a été
présenté aux joueurs par l'entraîneur
Mouassa. Il affirme que le premier
responsable du staff technique et les
joueurs l'ont bien accueilli et qu'il fera
tout pour apporter le plus attendu de
lui. Il ajoute que les joueurs se
préparent dans une bonne ambiance
et que l'entraîneur Mouassa n'a pas
omis le volet psychologique pour leur
permettre de se libérer. Il pense que
les joueurs ne souffrent que d'un
blocage et qu'il leur suffit d'une petite
victoire à domicile pour se libérer.

La direction
souhaite Abid
Charef pour
le match face
à l'USMA

L'annonce de l'éventuelle désignation
d'Abid Charef pour officier le derby
face au MOB a fait réagir la direction
de la JSK. En effet, certains dirigeants
nous ont confié dans la journée d'hier
qu'ils préfèrent que la commission
fédérale de l'arbitrage désigne Abid
Charef pour le choc face à l'USMA à
Bologhine comptant pour la 8e journée
du championnat. "C'est à l'extérieur
qu'on a besoin d'un grand arbitre
comme Abid Charef", nous a déclaré
un haut responsable de la JSK.

Il a marqué 2 buts hier

Djerrar se révolte

Non retenu dans la liste des 18 lors
des trois derniers matches, Adel
Djerrar force son entraîneur à le
convoquer pour le derby face au MOB.
Sa prestation lors du match
d'application d'hier n'a pas laissé
indifférent Kamel Mouassa. Il a non
seulement tirer son épingle de jeu,
mais il a aussi marqué deux buts. Avec
la forme qu'il affiche aux
entraînements depuis le début de la
semaine, l'entraîneur en chef lui fera
certainement appel pour le prochain
match face au MOB. Mécontent de son
statut, l'enfant des Issers avait refusé
de se déplacer avec l'équipe réserve à
Béchar. Les dirigeants se sont montrés
compréhensifs avec lui en le rassurant
sur sa situation avant que le président
Hannachi ne lui demande de reprendre
les entraînements avec le reste du
groupe. Il n'a pas été convoqué dans la
liste des 18 depuis la rencontre face à
l'USMH comptant pour la 3e journée du
championnat. Cela lui a fait perdre son
sang-froid et c'est pour cela qu'il a
refusé de jouer avec les espoirs lors du
dernier match face à la JS Saoura.
Mais après les assurances qui lui ont
été données par les dirigeants, l'ancien
pensionnaire du RC Relizane travaille
d'arrache-pied pour gagner sa place
sur l'échiquier des Canaris.
N. B.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

LIGUE 1 MOBILIS

6

J-5


Il était présent
à l'installation
du nouveau wali
de Tizi Ouzou

Le président de la SSPA/JSK,
Mohand-Chérif Hannachi, a
assisté à l'installation de
Mohamed Bouderbali, le nouveau
wali de la wilaya de Tizi Ouzou.
La cérémonie de l'installation du
nouveau wali s'est déroulée en
présence du secrétaire général
du ministère de l'Intérieur,
Hocine Mazouz, ancien wali de la
wilaya de Tizi Ouzou. Le
président Hannachi espère que
le successeur de Brahim Mered
apportera son aide à la JSK. Il
n'a pas cessé de solliciter l'aide
de l'ancien wali avant de dire
ouvertement que celui-ci n'a pas
daigné assister au moindre
match de la JSK à domicile.



Youbi reconnaît
la validité du but
de Boulaouidet

L'ancien arbitre et actuel
consultant de la télévision
algérienne Youbi a affirmé
samedi dernier que le but inscrit
par Boulaouidet était valable.
"Boulaouidet est sur la même
ligne que le défenseur de la JSS.
L'avantage est pour l'attaquant
de la JSK dans ce cas-là. Il n'est
pas en position de hors-jeu", at-il expliqué.

HANNACHI :

PAR ABDELLAH HADDAD

A l'approche du derby face
au MOB, le président MohandChérif Hannachi rappelle que
c'est un match qui opposera
deux équipes de la région. Joint
en début de soirée d'hier pour
avoir son avis sur la rencontre
face au MOB, le président de la
JSK déclare : "Je souhaite la
bienvenue au MOB. Les Crabes
seront chez eux à Tizi Ouzou."
La déclaration du président
Hannachi va certainement
dépassionner les débats et cela
malgré l'importance de la
rencontre pour son équipe.
«Que le meilleur
l'emporte»
N'ayant gagné aucun match à
domicile depuis l'entame de la
saison, les Canaris veulent
mettre à profit la venue du MOB
pour enregistrer leur premier
succès sur le terrain du 1erNovembre. Le match est
déterminant pour l'équipe de la
JSK qui se retrouve à la 9e place
avec 7 points seulement à l'issue
de la 6e journée, mais le
président Hannachi ne fait pas
une fixation sur ce derby. "Le

match se jouera sur le rectangle
vert et que le meilleur
l'emporte", affirme-t-il.
«Les Crabes auront
le nombre de tickets
qu'ils souhaitent»
Sur le nombre de places que la
JSK compte réserver aux
supporters du MOB, le président
Hannachi annonce que les
Crabes auront le nombre de
tickets qu'ils souhaitent. "On n'a
pas décidé de limiter le nombre
de tickets qu'on réservera aux
supporters du MOB. De ce fait,
ils pourront avoir le nombre
qu'ils désirent. Le derby se
jouera sur le terrain et que le
meilleur gagne", souligne le
président Hannachi.

«Le derby
se jouera sur de
petits détails»

Régulier depuis l'entame de la
saison, Samir Aïboud est l'un des
joueurs les plus en forme de la JSK
jusqu'à maintenant. Polyvalent, il a
joué dans les postes du milieu
depuis la venue de Mouassa. En
plus de son bon rendement lors des
6 matches précédents, il a marqué
un joli but face au CAB. Pour le
derby face au MOB, il déclare qu'il
sera serré en ajoutant que son
équipe est dans l'obligation de
réagir.

On se prépare dans de bonnes
conditions pour le derby face au
MOB. Il n'y a pas une préparation
spéciale pour ce rendez-vous, mais
tout le groupe est déterminé à
réagir positivement lors de la
prochaine journée.

C'est frustrant de perdre à
Béchar à cause du mauvais
arbitrage, n'est-ce pas ?

Oui, l'arbitre a non seulement
validé le but de Zaïdi qui était
entaché d'une position d'hors jeu,

«Bienvenue au MOB
à Tizi Ouzou»

AÏBOUD :

Comment se prépare votre
équipe pour le prochain match
face au MOB ?

JSMB

mais il nous a aussi
refusé un but valable.
Si l'arbitrage était
correct, on aurait
aisément enregistré un
bon résultat à Béchar.
Ce qui fait mal est que les
efforts de toute une semaine
partent en fumée à cause du
mauvais arbitrage.

Avez-vous oublié votre
défaite face à la JS Saoura ?

C'est toujours frustrant de
perdre à cause du mauvais
arbitrage, mais on n'a pas d'autre
choix que d'oublier notre défaite
face à la JSS. Ça ne sert à rien
de s'éterniser sur ce qui s'est
passé à Béchar, d'autant plus
qu'on a un match important à
préparer face au MOB. Le
plus important est de se
ressaisir lors de la prochaine
journée.

Le derby sera sans nul
doute serré surtout après
le réveil du MOB face au
CRB…
On s'attend à ce que la

«Les déclarations
de l'entraîneur du MOB
ne m'intéressent pas»
Le président de la JSK n'a pas
souhaité commenter les
déclarations de son ancien
entraîneur Nacer Sandjak. Ce
dernier n'a pas hésité à lancer
le derby après la première
victoire de son équipe en
championnat acquise devant le
CRB. "Les déclarations de
l'entraîneur du MOB ne
m'intéressent pas. Ce qui
compte pour moi, c'est mon
équipe, le reste n'a pas
d'importance. Je dis et je le
redis, les Crabes seront les
bienvenus à Tizi Ouzou",
annonce le président de la JSK.
A. H.

4 000
places pour
les Crabes

Même si le
président
Hannachi affirme
que la direction
de la JS Kabylie
n'a pas limité le
nombre de places
qu'elle réservera
aux Crabes à
l'occasion du
derby de ce
samedi, on croit
savoir que les
supporters du
MOB
bénéficieront
au moins de 4
000 places.
C'est la
première fois
que les
responsables
des Jaune et
Vert réservent un
nombre aussi
important aux
supporters d'une
équipe visiteuse.
Les Mouloudéens
avaient bénéficié
de 3 000 places
lors du clasico
comptant pour la
première journée
du championnat,
mais les Crabes
auront droit à un
nombre plus
important. Le
souci des
responsables de
la JSK est de
renforcer leurs
relations avec le
MOB qui est le
deuxième club le
plus populaire de
la région après la
JSK.

«On doit réagir face au MOB»
«On a déjà tourné la page de la JSS»
«Je peux faire mieux à l'avenir»
rencontre face au MOB soit
très difficile. Comme tous
les derbies, celui de ce
samedi sera très serré. Il se
jouera sur de petits détails
et on doit faire très
attention pour satisfaire
nos fans.

Le MOB a toujours créé
des problèmes à la JSK
même sur le terrain du
1er-Novembre, votre
mission ne sera pas une
sinécure…

Comme je vous l'ai déjà dit, le
match sera âprement disputé. Peu
importe le nom de notre adversaire,
mais ce qui compte pour nous, c'est
les trois points de la rencontre. Le
MOB n'est plus à présenter, mais on
est condamnés à se ressaisir.

La JSK est toujours à la
recherche de sa première
victoire à domicile, vous ferez
certainement le maximum pour
arracher les trois points devant
le MOB…

Absolument, il faut qu'on réagisse
positivement face au MOB. On a
concédé 3 échecs sur notre terrain et
on doit mettre un terme à ça. On est
conscients de ce qui nous attend et
on donnera le meilleur de nousmêmes pour faire plaisir à nos fans.

Vous avez fait preuve d'une
grande régularité cette saison,
quelle est la clé de votre
réussite ?

Je ne fais que mon travail sur le
terrain. Je garde les pieds sur terre,
car je sais que je suis capable de
faire mieux à l'avenir. Je ne rechigne
pas à l'effort à l'entraînement pour
être à la hauteur de la confiance
placée en moi. Je continuerai à
travailler d'arrache-pied afin de
progresser.

D'aucuns estiment que votre
convocation en équipe nationale
A' n'est qu'une récompense pour
tous les efforts que vous avez
fournis avec votre équipe depuis
l'arrivée de Mouassa…

Je suis très content de ma
convocation en équipe nationale A'.
Cela m'encouragera à fournir plus
d'efforts afin de m'épanouir. Je sais
que je suis capable de faire mieux à
l'avenir. Je vais m'imposer en équipe
nationale et je veux aussi aider mon
équipe. C'est grâce à la JSK que je
suis en EN A' et je travaillerai
d'arrache-pied pour ne pas décevoir
ceux qui ont placé leur confiance en
moi.

Qu'avez-vous à dire aux
supporters kabyles à l'approche
du derby face au MOB ?

Je leur demande d'être toujours
derrière leur équipe. Ils n'ont pas
été contents des résultats obtenus à
domicile en ce début de saison, mais
on leur promet qu'on fera tout pour
rectifier le tir. On a besoin de leur
soutien et j'espère qu'on ne les
décevra pas face au MOB.
N. B.

Lundi 10 octobre 2016

19

Encore des lacunes
à combler

Béjaïa n'a pas
oublié Lahmar

Cela fait déjà sept années
depuis la disparition de
Lahcène Lahmar. L'enfant de
Tahir, qui a laissé un grand
vide au sein de la famille
JSMB, n'a pas été oublié par
les supporters du club. Ces
derniers se sont rappelé ses
prouesses sous les couleurs
de la JSMB. Ils ont tenu à
rendre hommage au célèbre
n°24 sur les réseaux sociaux
avec des centaines de
messages pour honorer sa
mémoire.

Le doyen des clubs kabyles poursuit son petit bonhomme de chemin dans le championnat
de Ligue 2 Mobilis en se plaçant parmi les équipes favorites à l'accession.

ABS-JSMB
à huis clos

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

La JSM Béjaïa, qui reste
invincible jusque-là en championnat, vient d'enregistrer son troisième succès en cinq rencontres. Une
victoire aux dépens de la formation
de l'ASM Oran qui a d'ailleurs
offert une belle opposition et méritait certainement d'être récompensée de ses efforts. Il faut dire que les
Béjaouis étaient mal inspirés lors de
la réception de l'équipe oranaise.
En effet, les hommes de Khezzar,
qui ont fourni un match moyen, ont
bénéficié de beaucoup de réussite.
Ayant perdu la possession du ballon pendant la majeur partie de la
rencontre, les camarades de Kacem
ont beaucoup de travail à faire afin
d'afficher un niveau appréciable. Le
coach des Vert et Rouge avait
d'ailleurs avoué en fin de match
que des lacunes doivent être comblées durant les prochaines rencontres ; "Nous sommes satisfaits
du résultat que nous avons réalisé
face à une bonne équipe de l'ASM
Oran. Toutefois, je ne suis pas satisfait du rendement d'aujourd'hui.
On a manqué de concentration
durant toute la partie. Les joueurs
ont perdu beaucoup de ballons et le
problème d'efficacité persiste toujours." Un constat qui rappelle que
beaucoup de travail reste à faire par
les joueurs s'ils veulent finir parmi
les équipes de tête. Les gars de
Yemma Gouraya, qui restent néanmoins invincibles en championnat,
doivent se remettre en question

Pour son troisième
déplacement de la saison, la
JSM Béjaïa affrontera l'A Bou
Saâda sans la présence des
supporters. En effet, alors
qu'il avait évolué lors de la
2e journée face au GCM à
huis clos, le club de Yemma
Gouraya affrontera cette
fois-ci encore l'ABS sans les
fans.

La reprise
a eu lieu hier

C'est hier après-midi que les
Béjaouis ont repris le chemin
des entraînements afin de
préparer la prochaine
rencontre face à l'A Bou
Saâda. Après avoir bénéficié
de 48 heures de repos, les
camarades de Kacem Sofiane
ont repris le chemin du
travail hier après-midi, avec
un seul objectif en tête,
préparer la prochaine
rencontre de championnat
dans de bonnes dispositions.

tout en poursuivant les efforts pour
essayer de rassurer leurs fans.
La défense toujours au top
En plus d'être invincible depuis le
début du championnat, la formation des Vert et Rouge demeure la
meilleure défense en Ligue 2
Mobilis. Un atout sur lequel le
coach s'est appuyé pour battre ses
adversaires. Avec un seul but
encaissé lors de la 3e journée à
domicile face à l'US Biskra, sur

coup franc, les quatre éléments qui
composent le compartiment défensif affichent une bonne entente
depuis le début de la compétition.
Le coach, qui ne compte certainement pas apporter de grands changements au niveau de sa défense,
va certainement continuer à apporter son soutien aux joueurs qui l'a
compose afin qu'ils poursuivre sur
la lancée et garder leur invincibilité
le plus longtemps possible.
B. E. Z.

Allali : «On doit continuer
sur cette dynamique»
Le défenseur des Vert et Rouge, qui réalise en compagnie de ses camarades un
début de saison à la hauteur des espérances, est revenu sur la dernière victoire face
à une bonne formation de l'ASM Oran. L'ex-sociétaire du Nasria évoque aussi ses
objectifs avec le club phare de la Soummam cette saison.

Vous venez d'empocher trois points
importants face à une bonne équipe
de l'ASMO, quelles sont vos
impressions ?

Nous sommes naturellement très
contents d'avoir réussi à retrouver le chemin des victoires. C'est une victoire
importante pour nous, d'autant plus
qu'on était sur deux matchs nuls de suite,
ce qui nous a d'ailleurs fait douter
quelque peu. Je pense qu'aujourd'hui ce
qui nous importe c'est les trois points,
qui nous permettent de rester parmi les
équipes en tête du classement.

Vous avez affronté une bonne équipe
de l'ASMO qui vous a d'ailleurs causé
quelques problèmes, comment jugezvous la prestation de l'équipe ?

Je dirais que nous étions sous pression,
notamment en raison de l'énorme attente de nos supporters. Par rapport à notre
prestation d'aujourd'hui, je dirais que
c'est tout à fait normal, surtout que nous
avions en face une équipe qui pratique

du beau football. Après avoir ouvert la
marque, on avait plusieurs possibilités
de marquer d'autres buts, mais l'efficacité de nos attaquants continue de nous
faire défaut.

La défense tient bon depuis le début
de la compétition avec un seul but
encaissé en 5 matchs, vous êtes
certainement satisfait de cela ?

C'est tout à fait normal, nous travaillons dur pour cela. Il est important
pour nous de réussir de bons matchs de
ce côté-là. Avec Merbah à mes côtés, on
s'entend très bien et cela nous permet
d'aborder les rencontres avec plus de
confiance. Je pense que c'est le fruit du
travail que nous avons effectué depuis le
début de la préparation. Le fait de ne pas
encaisser trop de but rassure aussi le staff
qui sait très bien qu'il peut compter sur
nous quand l'équipe ne va pas bien.

Comment voyez-vous la suite du
parcours ?

La JSMB en tenue Macron

Il semble que le contrat qui liait la formation des Vert et Rouge à la
firme allemande UHLsport ne soit plus d'actualité. En effet, on se
rappelle que les responsables du club avaient annoncé avoir signé un
contrat de sponsoring avec l'équipementier allemand afin d'habiller
toutes les catégories du club pour cette saison. Depuis deux journées,
l'équipe senior évolue sous le sigle de Macron qui est devenu l'habilleur
officiel de la JSMB pour cette saison. Selon une source généralement
bien informée, la direction de la JSMB a décidé de mettre un terme à sa
collaboration avec UHLsport en raison de son manquement à certaines
obligations. En plus de l'équipe senior, les jeunes catégories du club ont,
elles aussi, bénéficié d'un équipement adapté, fournis par Macron.

Je pense que la suite sera difficile, surtout que nous serons attendus par toutes
les équipes désormais. Nous devons
poursuivre nos efforts aux entraînements et travailler comme on l'a fait
depuis le début afin de réussir l'objectif
du club en fin de saison.
B. E. Z.

CLUBS

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16

PAC
JSMB
JSMS
ASO
USMB
CABBA
ASK
WAB
USB
ABS
CRBAF
ASMO
MCS
MCEE
RCA
GCM

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS
BUTS
MATCHS
Pts J. G. N. P. P. C. Diff.
11 05 03 02 00 09 03 +06
11 05 03 02 00 04 01 +03

10
08
08
08
08
06
05
05
04
04
04
04
02
02

05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05
05

03
02
02
02
02
01
01
01
00
00
01
01
01
00

01
02
02
02
02
03
02
02
04
04
01
01
02
02

01
01
01
01
01
01
02
02
01
01
03
03
02
03

06
07
05
04
04
02
04
04
03
01
02
01
02
01

01
04
03
03
04
03
05
06
04
02
04
07
03
06

6e JOURNÉE

7e JOURNÉE

USB-MCEE
WAB-CRBAF
ASMO-JSMS
ABS-JSMB
ASK-CABBA
ASO-MCS
GCM-PAC
RCA-USMB

MCEE-WAB
CRBAF-ASMO
JSMS-ABS
JSMB-ASK
CABBA-ASO
PAC-USB
USMB-GCM
MCS-RCA

+05
+03
+02
+01
00
-01
-01
-02
-01
-01
-02
-06
-01
-05

www.competition.dz

Lundi 10 octobre 2016

20

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

USMB

Un nul et beaucoup
de regrets
La formation de la
ville des Roses a
engrangé un point
lors de son
déplacement, avanthier, à Saïda.
De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les supporters, qui ont fait le
déplacement, estiment que leur équipe a raté la victoire contre un team
qui était à leur portée. Les joueurs
Bouhaniche et Mohamedi ont fait un
match d'hommes et c'est grâce à la
solidité de ces deux défenseurs que
le portier Meziane a pu garder sa
cage vierge.
Les attaquants sont
restés muets
Les joueurs du compartiment offensif, entre autres Zerguine et Abed,
n'ont pas fait un bon match. Ils ont
raté beaucoup d'occasions devant les
buts, et ont privé leur équipe des
trois points. Zerguine a raté deux
occasions nettes de scorer, empêchant son équipe de conclure le premier half avant un avantage de deux
buts. En seconde période, les joueurs
de l'USMB ont essayé de préserver le
score jusqu'au coup de sifflet final et,

Ouadah
en colère

Le gardien de but de
Blida, El-Hadi
Ouadah, n'a pas
digéré sa mise à
l'écart face au MCS.
Ouadah, qui a
travaillé dur tout au
long de la semaine,
a été déçu puisque
son entraîneur a
préféré compter sur
un autre gardien de
but. La colère était
apparente sur le
visage d'Ouadah qui
va sûrement
essayer de
demander des
explications auprès
de son entraîneur
lors de la séance de
la reprise. En tout
cas, Hadj Mansour a
fait son choix et
Ouadah doit
patienter, surtout
lors du derby de la
Mitidja où le
Palestinien va
compter sur
Meziane qui n'a pas
encaissé face au
MCS.

au lieu qu'Abed et les autres tentent
de marquer, ils sont restés muets jusqu'au coup de sifflet final de la rencontre.
L'entraîneur a joué
la prudence
Le premier responsable du volet
technique de la formation de la ville
des Roses, Hadj Mansour, a donné
des consignes fermes à ses joueurs
avant le match pour jouer la prudence. Le positionnement des joueurs
sur le terrain reflétait cela. Hadj
Mansour, qui a perdu deux points
face au PAC à domicile lors de la 3e
journée, ne voulait pas prendre de
risques contre une équipe qui jouait
chez elle. Ainsi, il a joué la prudence
et a préféré revenir avec un point
que bredouille.
Derby de la Mitidja
Hadj Mansour a su gérer le début du
championnat comme il se doit,
cependant, il doit confirmer son
savoir-faire lors du derby de la
Mitidja face au RCA, prévu samedi
prochain au stade Tchaker. Les supporters du club phare de la ville des
Roses attendent avec impatience le
match pour constater le vrai visage
de leur équipe contre le voisin. Hadj
Mansour doit donc préparer ses poulains comme il se doit en prévision
du jour J.
A. Dj.

Prime de
3 millions

Bouhaniche : «On mérite plus que
le
nul face au MCS»
Le défenseur central de l'USMB, Lyès Bouhaniche, nous a fait savoir que son équipe

méritait de revenir avec le gain de la rencontre face au MCS. "On a dominé notre adversaire et on a créé plusieurs occasions devant les buts ; on a même marqué un but qui n'a
pas été validé par l'arbitre pour hors-jeu. L'essentiel à retenir du dernier match est le
résultat et je dirais que le point du nul est mieux que rien surtout, qu'il va nous permettre de préparer le derby de la Mitidja dans de bonnes conditions et avec un moral au
beau fixe", nous a déclaré Bouhaniche.

La direction du club
phare de la ville des
Roses a fixé une
prime de 30.000
dinars pour chaque
joueur après le nul
face au MCS. Cette
prime devrait
motiver les joueurs
avant le derby de la
Mitidja qui
s'annonce difficile
face à une bête
blessé.

ASMO

Aklil : «J'aimerais bien jouer
contre la JSMS, mais…»
Le défenseur Nazim Aklil parle de son état qui semble au top, selon lui, et de son équipe qui n'aura plus d'autre
choix que de gagner son prochain match contre la JSM Skikda, son ancien club. C'est ce qui ressort de cet
entretien réalisé avant-hier soir.
De notre correspondant

L. M. AZZI

Nazim, avez-vous repris les
entraînements ?

A vrai dire, j'ai commencé en
solo. Je me sens bien après
l'intervention. Je serai présent à la
reprise des entraînements de
l'équipe. Je ne sais pas si je vais
pouvoir travailler avec le groupe.
En tous les cas, on verra bien

Sinon qu'avez-vous à dire au
sujet de cette défaite contre la
JSMB ?

Je n'ai pas vu le match, donc je
ne peux pas commenter quoi que
ce soit, mais je suis certain que les
gars ont fait leur possible à Béjaïa
pour décrocher un bon résultat. En
fin de compte, on a perdu et c'est
bien dommage. Cela dit, on va
essayer d'oublier la défaite à Béjaïa
et de penser à la manière nous
permettant de prendre le dessus
sur la JSMS et gagner le match.

En attendant, les résultats ne
sont pas bons, qu'en dites-vous ?

Oui, c'est bien vrai, ça n'a pas
marché jusqu'à présent. Depuis le
début du championnat, notre
équipe n'arrive pas à trouver ses
marques. Cependant, rien n'est
joué, il ne faut plus penser à ce
mauvais début. Il faut qu'on soit
solidaires pour pouvoir dépasser
cette situation et prendre les choses
comme il se doit afin d'améliorer
les résultats de notre équipe.

Tout à fait ! On n'a pas d'autre
choix. En clair, il faut gagner le
match contre la JSMS. Une victoire
nous donnera l'occasion de nous
libérer et prendre confiance en nos
possibilités. Donc, il suffit de
gagner le prochain match et tout
rentrera dans l'ordre.

C'est quoi le vrai problème, selon
vous ?

Oui, j'ai une idée et je la garde
pour moi. J'espère pouvoir aider
mon équipe et mon club actuel à
battre la JSMS, que je respecte
beaucoup. Aujourd'hui, je suis à

Je ne sais pas vraiment. Peut-être
qu'il y a manque de cohésion parce
que le groupe a beaucoup changé
avec l'arrivée des nouveaux. Peutêtre aussi par manque d'efficacité,
comme le fait savoir le coach. Mais
je sais qu'avec le travail on pourra
remédier à cette impasse en
matière de résultats. Il nous faut
juste un déclic. Il nous faut une
victoire pour déclencher notre
envol.

Donc, il faut penser à gagner le
prochain match contre la
JSMS…

5

À LA UNE

Vous avez joué avec la JSMS,
donc avez une idée sur
l'adversaire…

l'ASMO chez qui je dois honorer
mon contrat comme il se doit.

Vous aimerez jouer ce match,
n'est-ce pas ?

Oui, pourquoi pas ! Surtout
contre mon ancien club. Ce serait
un plaisir pour moi de commencer
par ce match et rencontrer mon
ancienne équipe et ses supporters.
On verra d'abord l'avis du staff
médical et de l'entraîneur. En tous
les cas, j'espère que l'équipe
gagnera ce match et mettra fin à
cette série de mauvais résultats.
L. M. A.

DERNIÈRE MINUTE

Saâdi remercié,
Henkouche à la rescousse
L'entraîneur Noureddine Saâdi a été remercié hier par la direction du club
asémiste. Comme il fallait s'y attendre, les résultats de l'équipe enregistrés après cinq journées de championnat n'ont pas épargné ce technicien
et n'ont pu éviter ce remerciement. D'après nos informations, le relais
devait être assuré par Mohamed Henkouche qui semble plus proche de
prendre le poste vacant et signer son retour dix ans après.

Chlaoua malchanceux

Le milieu Sofiane Chlaoua n'a
pas eu le temps de savourer sa
première titularisation de la saison. En effet, aligné d'entrée contre
la JSM Béjaïa, il a été contraint de
céder sa place avant la demi-heure
de jeu. L'ancien pensionnaire du
MC Oran a contracté une blessure
musculaire. D'après une source
fiable, cette blessure n'est pas
sérieuse. Hier, il devait reprendre
les entraînements le plus normalement du monde avec le groupe
comme l'a souligné la même source.

ASMO-JSMS vendredi

Le match ASM Oran - JSM
Skikda aura lieu vendredi prochain au stade Habib-Bouakeul.
Ce rendez-vous, comptant pour la
sixième journée de championnat,
commencera à 16h, indique le site
de la Ligue de football professionnel. Quant à la rencontre de la
réserve, elle aura lieu le même jour
mais dans la matinée à 11h.

Les espoirs régressent

Après un bon début, l'équipe
espoir de l'ASM Oran traîne légèrement la patte. Vendredi dernier
à Béjaïa, les poulains de Moulay
CEO ont mordu la poussière face à
la JSMB (3-2), concédant leur
deuxième défaite de la saison en
cours. A présent, leur équipe pointe à la 8e place avec un total de
sept points en compagnie du WA
Boufarik, l'A Bou Saâda et l'US
Biskra.

L'Algérie de Rajevac

PERD SON

IDENTITÉ
Les Verts ont calé,
hier, face au
Cameroun. Encore
une fois,
les Lions refusent
de se faire
dompter par des
Algériens, pourtant
favoris lors de ce
match.
PAR AMIROUCHE B.
Mais avons-nous vraiment les
moyens de le faire ? Ceux qui ont
vu le match d'hier diront que non,
jamais ! Les Verts sous la houlette
de Milovan Rajevac sont carrément passés à côté hier. Notre jeu
était haché, l'individualisme a pris
le dessus sur le collectif. Menés par
un Boudebouz méconnaissable et
complètement hors champ, les
Verts ont raté un virage important
dans ces éliminatoires. En outre, le
Nigeria qui a battu la Zambie chez
ne fait que compliquer encore plus
les choses. Nos chances de nous
qualifier sont réduites d'au moins
30%.

Très mauvais choix
On n'a pas reconnu notre équipe
hier. L'Algérie était une sélection
quelconque. Les Verts ont-ils
perdu leur identité ? Possible !
Qu'est-ce qui n'a pas marché, où
était le problème ? Beaucoup pensent que la raison principale ce
sont les choix controversés de
Rajevac.
Si Cadamuro a relativement
donné raison à son coach,
Boudebouz, lui, s'est peut-être
grillé pour longtemps en sélection.
Comment peut-on laisser Brahimi,
Ghezzal, Benzia et FEGHOULI sur
le banc et leur préférer Boudebouz
? Seul un entraîneur qui connaît
mal son groupe et ses joueurs peut

le faire. Rajevac a, en effet, fauté
hier. Certes, on ne peut le blâmer
sur les choix qu'il a faits par
défaut, on parle notamment de
Zeffane, Guedioura et Cadamuro,
mais dans l'avant-garde, il aurait
pu et dû faire de meilleurs choix.
Le coach a raté le coche, il en assume seul la responsabilité de ce
semi-échec. Déçus par ce résultat
et surtout cette prestation, beaucoup de supporters se sont montrés nostalgiques à l'époque
Gourcuff. "Au moins lui savait ce
qu'il faisait, l'Algérie, même si elle
ne gagnait pas, avait une identité,
un style de jeu, une image…
A. B.

MEDJANI : «Ce qui nous a manqué,
la réussite devant»

«Nous avons grillé un petit joker, mais ce n'est pas fini»
C'est le capitaine Carl
Medjani qui s'est
présenté à la conférence
de presse en compagnie
du sélectionneur national
Milovan Rajevac.
Il faut dire que c'est un
Medjani très déçu que nous avons
pu voir lors de ce point de presse.
Une déception qu'il n'a d'ailleurs
pas caché en répondant à la
première question d'un de nos
confrères sur ce qui a manqué aux
Verts face aux Lions
indomptables pour arracher les
trois points. " Je dirais que ce qui
nous a manqué ce soir (NDLR :
conférence animée hier) c'est de la
réussite sur le plan offensif.
J'avoue que nous avons quand
même hérité d'un grand nombre
d'occasions pour marquer, mais
en face il y avait un bon gardien.
Je pense que les Camerounais
marquent un but sur une petite
erreur de notre part. Ils ont eu
deux occasions pour scorer et ils
ont réussi à en mettre une au
fond. Je peux vous dire que ce
soir il y a eu une grande
déception dans les vestiaires, car
on voulait vraiment entamer ces

éliminatoires pour la Coupe du
monde avec une victoire ",
nous dira Carl Mejdani.
«Souvenez-vous,
nous avions perdu
face au Mali, mais
nous avons réussi
à revenir»
Avec un seul point
arraché hier, les
Verts se
retrouvent
deuxièmes en
compagnie
du
Cameroun
derrière le
Nigeria dans ce groupe
B. Les Nigérians qui
ont arraché une belle
victoire en Zambie
entament de la plus
belle des manières cette
campagne qualificative
dans ce groupe de la
mort. Voulant savoir si
justement l'Algérie était
capable de faire un bon
résultat au Nigeria le 12
novembre prochain pour rester
dans la course, le défenseur de
l'EN dira : " C'est sûr qu'avec la
victoire du Nigeria en Zambie,
aujourd'hui on a usé un petit
joker, mais toute qualification

surtout celle pour une Coupe du
monde se fait dans la douleur. Ce
n'est jamais facile de gagner dans
des matchs dans des
éliminatoires de Coupe du
monde. Rappelez-vous lors de
notre dernière campagne pour
la Coupe du monde au
Brésil, nous avions
perdu face au Mali
lors du premier
match, mais cela
ne nous a pas
empêchés au
final de nous
qualifier. Nous
avons un
groupe composé
de 23 joueurs unis
avec un seul et même
objectif : nous
qualifier pour la
Coupe du monde en
Russie, et franchement
j'ai confiance en mes
partenaires. Croyez-moi,
nous sommes certes
déçus, mais nous
sommes déjà dans le
match du Nigeria et nous
ferons tout pour enregistrer
le meilleur résultat
possible ", conclut le
capitaine de notre
équipe nationale.
A. H. A.

Un concert
avant
le début du
match

Amine Titi et Cheb
Toufik ont assuré
l'ambiance avant le
début de la rencontre
d'hier face au
Cameroun. Les deux
artistes présents au
stade ont mis le feu
aux tribunes durant
plus de trois heures.

Toufik
Mekhloufi
présent au
stade

Le héros algérien lors
des derniers Jeux
olympiques qui se
sont déroulés à Rio
de Janeiro au Brésil,
était présent au
stade MustaphaTchaker de Blida, afin
d'assister à la
rencontre. Il est entré
sur le terrain pour
faire un tour
d'honneur où il a été
ovationné par le
public des Verts qui
lui ont rendu un bel
hommage en
scandant son nom
haut et fort. Il a
ensuite pris la parole
et a remercié le
public pour son
accueil.

L'arbitre
est entré sur
le terrain à
18h30…

L'arbitre a inspecté le
terrain du stade
Mustapha-Tchaker de
Blida deux heures
avant le début de la
rencontre. L'arbitre a
vérifié les deux cages
et a fait un tour sur
le terrain.

… Il a pris
en photo
les gradins

Impressionné par
l'ambiance qui régnait
au sein du stade
avant le début de la
rencontre, les
arbitres n'ont pu
s'empêcher de
prendre quelques
photos avec leur
smartphone afin
d'immortaliser le
moment.

La sélection
camerounaise
applaudie

Les supporters
algériens présents
en très grand
nombre pour le
match d'hier, sont
resté fair-play et ont
applaudi les joueurs
camerounais à leur
arrivée sur le
terrain. Ces derniers
ont à leur tour
applaudi le public qui
les a bien reçus.

Moukandjo : «On a profité
d'une erreur défensive»

Le capitaine de la sélection camerounaise, Benjamin
Moukandjo, a été le bourreau des Verts lors de la
rencontre d'hier en inscrivant le seul but de son
équipe. "Il est sûr que l'équipe nationale algérienne
n'a plus besoin d'être présentée. Tout le monde sait
de quoi elle est capable, c'est certainement la
meilleure équipe du continent. Avant le match notre
premier objectif était de repartir avec un bon
résultat et on a réussi à montrer une bonne
solidarité." Il a ensuite continué sur la défense des
Verts : "La défense n'a pas commis beaucoup
d'erreurs, je pense qu'elle était bien en place et
qu'ils n'ont pas fait beaucoup de fautes. On a profité
d'une occasion et on a inscrit le but. On avait aussi
écho que l'équipe nationale algérienne souffrait de
quelques absences, surtout de joueurs importants
en défense. Cependant, on s'est pas trop concentrés
sur les absences de nos adversaires, le plus
important c'était notre prestation. On repart avec un
match nul face à une équipe qui n'est plus à
présenter. Il faudra maintenant rester concentré
pour la suite."

Nkoulou : «On savait que
l'Algérie avait la meilleure
attaque d'Afrique»

Le défenseur camerounais, Nkoulou Nicolas, s'est
exprimé sur la prestation des Verts lors de la
rencontre d'hier. "Il est vrai que l'on était face à une
très bonne équipe et l'une des favoris en Afrique,
mais on a réussi à faire une bonne prestation. Les
attaquants adverses nous ont donné beaucoup de
mal, mais on a su rester concentrés. De toute façon,
avant de jouer la rencontre on savait très bien que
l'Algérie avait sûrement la meilleure attaque en
Afrique avec de bonnes individualités. Ce qui est sûr,
c'est que l'on est fiers de repartir avec le point du
match nul, surtout que c'était très compliqué et que
l'on jouait à l'extérieur."
M. K.

L'ŒIL DU REFEREE

BERBER :

«Excellent arbitrage»

L'ex-arbitre international Kamel Berber estime
que le trio sud-africain, qui a officié la rencontre,
a bien tenu son rôle, réussissant une excellente
prestation. "Franchement, il n'y a rien à dire sur
la prestation du trio sud-africain qui a été
excellent. Il n'a lésé aucune équipe. Il a arbitré
juste avec beaucoup de présence sur le terrain. Il
y avait une excellente coordination entre l'arbitre
directeur et ses deux assistants. Il a fait une
excellente interprétation des lois de jeu, ce qui
montre bien la valeur de ce referee sur le plan
continental. Les cartons distribués sont justifiés,
il n'a pas cassé le jeu et a su revenir à la faute
quand il le faut Sincèrement il n'y a rien à dire
sur l'arbitrage de Bennet et ses deux assistants.
Chapeau aux referees."
K. H.

DÉCÈS

La famille GUESSOUM parents et alliés ont la
douleur de faire part du décès de leur cher
et regretté Guessoum Abdelkader, survenu
le 8 octobre 2016 à l'âge de 95 ans.
L'enterrement aura lieu le lundi 10 octobre
2016 à Ath Yenni.
À Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.

CONDOLÉANCES

Ayant appris avec douleur le décès de l'oncle
du directeur de Compétition, Djamel
Guessoum, le collectif du journal présente
à ce dernier ainsi qu'à toute sa famille ses
sincères condoléances et les assure en
cette pénible circonstance de sa profonde
sympathie.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.
Ayant appris avec douleur le décès du père
de notre collègue Chahinez Aït Saâda, le
collectif de Compétition présente à cette
dernière, à son mari Karim ainsi qu'à toute
sa famille ses sincères condoléances et les
assure, en cette douloureuse circonstance,
de sa profonde sympathie.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz

À LA UNE

4

Le bus
des Verts
arrive au
stade à
18h40…

La délégation des
Verts a
finalement
accédée au
terrain à 18h40
sous les
applaudissements
du public.

… Celui du
Cameroun
10 minutes
plus tard
Le bus
transportant la
délégation du
Cameroun est
quant à lui
arrivé à 18h50.
Les joueurs ont
directement
rejoint les
vestiaires.

Les Verts
entrent sur
le terrain
à 18h50

Faouzi
Ghoulam et
ses
coéquipiers
sont entrés
sur la pelouse
du stade
MustaphaTchaker de
Blida à 18h50.
Ces derniers
n'ont pas lâché
leurs
smartphones
et ont filmé la
belle ambiance
qu'il y avait au
sein du stade.
Le public bien
sûr les a
applaudis
pendant leur
tour d'honneur.

Le nom
d'Ebossé
scandé

Les supporters
des Verts ont
scandé le nom
du défunt Albert
Ebossé lors de
l'entrée de
l'équipe
camerounaise
sur le terrain.

Mbolhi 2 Raïs Mbolhi a a sauvé l'Algérie
d'un but tout fait quand il a gagné son duel
avec Boubakar. Dans les airs, il était
intraitable, mais sa relance fut mauvaise. Il
avait une grande responsabilité sur le but du
Cameroun. Il aurait facilement arrêté le cuir
s'il avait fait le choix de rester dans sa cage.
Zeffane 1 Inactif avec son club, Zeffane
est passé complètement à côté de la plaque
hier. Il a perdu tous ses duels. Toutes les
actions dangereuses du Cameroun étaient
dan son couloir. Il s'est fait bouffer. Son
statut de titulaire est sérieusement remis en
cause.
Ghoulam 3 Ghoulam n'a pas fait un
grand match hier. Tous ses centres étaient
ratés, sa relance approximative et son apport
offensif insuffisant. Mais défensivement, il a
été solide. Il a gagné ses duels et réussi sa
mission.
Cadamuro 2 Il n'a pas été mauvais,
mais il n'a pas été bon non plus. Cadamuro a
été juste moyen. Il manquait d'engagement et
plusieurs fois sa relance fut pour l'adversaire.
Son entente avec Medjani est à parfaire.
Medjani 3 Le capitaine des Verts a été
lui aussi juste moyen. Il a été bon sur
l'homme mais dans la couverture,
notamment du côté de Zeffane, il a été à
chaque fois en retard. Comme il l'a toujours
lui-même dit, il est plus utile en sélection au
milieu.
Guedioura 4 Il était sans conteste le
meilleur Algérien sur le terrain. Il a su faire
profiter son équipe de sa condition physique
et de son gabarit. Il a gagné ses duels aériens
et récupéré plusieurs balles. Il doit
néanmoins améliorer sa relance et tenter plus
des tirs de loin parce qu'il a une frappe
terrible. Sur sa seule tentative il a failli
marquer. Aussi et c'est important de le
signaler, Rajevac doit le désigner pour les
balles arrêtées à plus de 20 mètres.
Taïder 2 C'est sûrement l'un des plus
mauvais matches de Saphir Taïder avec la
sélection algérienne. D'habitude régulier, le
milieu de Bologne était tout simplement
mauvais. Aucun impact sur le jeu,
presqu'aucune balle récupérée, il a perdu des
balles faciles… Il ne faisait que courir sur le
terrain.
Boudebouz 1 Il était le maillon faible de
l'équipe hier, le frein à main, probablement la
plus grosse erreur de Rajevac hier. Ryad
Boudebouz a raté tout ce qu'il a tenté. Il a
perdu des balles, gardait trop le ballon,
privilégiant le spectacle à l'efficacité.
Mauvais, mauvais, mauvais.
Mahrez 3 Ryad Mahrez était le seul
attaquant à avoir tenu son rôle hier. Il a tiré
plusieurs fois aux buts, il a réussi ses
dribbles, réussi 4 centres et son jeu est resté
simple et efficace… Contrairement aux
autres.
Soudani 2 Excepté le but marqué,
Soudani n'a rien fait hier. Animé d'une
grande volonté de bien faire, il a tout raté.
Brouillant, faible techniquement, son
explosivité et son engagement physique
n'ont pas suffi face aux Camerounais,
beaucoup plus forts physiquement et
techniquement.
Slimani 2 Ce n'est pas normal qu'un
avant-centre de métier, meilleur buteur de la
sélection en exercice et qui joue à Leicester,
soit signalé hors jeu 7 fois durant un match.
Slimani a complètement raté son match. Trop
nerveux, il a raté un but tout fait, mais a
quand même donné la balle de but à
Soudani. Il n'a pas fait un bon match, isolé, il
n'a bénéficié que deux balles exploitables
durant tout le match.

MCS

GUEDIOURA

Saïda ne veut
pas décoller

Adlène Guedioura a
été l'auteur d'une
bonne prestation au
milieu de terrain face
au Cameroun.

Alors que les Saïdis étaient dans l'obligation de gagner les trois
points lors de la dernière rencontre face à l'USMB, ils ont reculé
au lieu d'aller jusqu'au bout de leur rêve.

LE MEILLEUR DE TOUS

De notre correspondant

K. DJELLOUL

PAR MEHDI KABI
Le milieu international algérien
était l'un des meilleurs joueurs de l'équipe nationale hier sur le terrain du stade
Mustapha Tchaker de Blida. Adlène
Guedioura qui a été titularisé par le
sélectionneur national, Milovan Rajevac,
s'est donné à fond face au Cameroun et
même si le rendement de l'équipe n'a
pas été au top, d'un point de vue individuel il a été très bon. Guedioura a gagné
la plupart de ses duels et s'est montré
très efficace au milieu de terrain. Il a
donné un plus à l'attaque des Verts et a
beaucoup aidé en défense. Comme tout
le monde le sait, Adlène Guedioura a
retrouvé une place de titulaire après un
long moment d'absence. Le Serbe a décidé de le titularisé après l'annonce de la
suspension du milieu algérien de
Schalke04, Nabil Bentaleb. Guedioura

n'a pas déçu le coach surtout après sa
belle prestation. En première mi-temps,
il était derrière tous les ballons au milieu
de terrain et a donné beaucoup de mal à
l'adversaire.
Physiquement, il était en pleine forme et
a tenu le coup tout le long de la rencontre. En seconde période, il était aussi
le plus présent du côté des Verts. Le
sélectionneur national l'a d'ailleurs
gardé jusqu'à la fin de la rencontre. A la
83e minute, le milieu international algé-

rien réussit une belle action. Il reçoit le
ballon à 25 mètres des buts adverses et
décoche un tir puissant que le gardien,
Ondoa Fabrice dégage en corner à l'aide
de ses deux mains. Ce qui est sûr, c'est
qu'Adlène Guedioura a réussi une belle
prestation qui le met en bonne position
pour les prochains matchs de l'équipe
nationale. Guedioura devrait être plus
souvent utilisé par le coach.
M. K.

ZEFFANE, LE MAILLON FAIBLE
de la défense face aux Lions
Comme tout le monde a pu
le constater, le rendement
des Verts hier était loin
d'être satisfaisant.
PAR SMAÏL M. A.
L'EN, qui a affronté un gros ténor du
foot africain, a pu pour la première fois
depuis très longtemps, jouer face à une
équipe qui l'a poussé à démontrer ses
limites et prouver que les 6 et 7-0 contre
le Lesotho, l'Ethiopie et autres Tanzanie
n'était que le reflet du niveau bas des
adversaires.
Lors du dernier match joué en
septembre contre le Lesotho, l'équipe a
montré le même visage que celui qu'elle
a affiché pendant l'année précédente,
l'équipe et à l'occasion de son premier
match avec Rajevac a rassuré au même
titre que les joueurs, d'ailleurs même
Zeffane qui n'avait à l'époque pas assez
de temps de jeu s'était illustré par un
bon rendement, au point où son
entraîneur l'a encensé, après le match,
on s'attendait alors de sa part à un
match au moins du même niveau, ou
meilleur étant donné que ses stats se
sont améliorées à Rennes depuis. En
vain.
En effet, le Rennais est tout simplement
passé à côté de la plaque là où il ne
fallait pas. Dès le début de la partie, il
paraissait dépassé, et ce, depuis la

première montée de balle des
Camerounais, il faut dire que Broos qui
a eu l'occasion de voir à l'œuvre nos
joueurs à travers tous leurs matches, a
semble-t-il pointé du doigt ce joueur, en
le désignant comme étant le maillon
faible de l'équipe.
Consideré parmi les "cadres" de notre
équipe nationale, il est l'un des rares
parmi ces éléments qui ne présente pas
de bonnes stats dans son club et cela a
sûrement une explication pour Broos, et
c'est pour cela qu'il a donné des
instructions pour le presser sur sa zone,
c'est ainsi qu'il a été mis en difficulté, et
ce, à plusieurs reprises, Toko Ekambi
l'ailier gauche ou encore Moukandjo,
voire même parfois Oyongo lui ont
montré de toutes les couleurs, et le pire,
c'est que le joueur algérien n'était pas
assez concentré pour se ressaisir à
chacune de ses bourdes, le but marqué
par les Lions en 1re mi-temps était
d'ailleurs intervenu après que les
Camerounais aient élargi le jeu toujours
vers ce côté droit de notre défense, où il
y avait cet énorme trou laissé vide
par… Zeffane.
Une doublure de qualité
et vite !
En seconde mi-temps, on s'attendait à
un meilleur rendement du Breton, mais
encore une fois, il s'est illustré par un
rendement peu satisfaisant,
approximatif dans la passe, très fébrile
dans la couverture, tout simplement

loin de son
niveau, l'absence
d'un soutien au
milieu l'a
carrément
achevé.
Rajevac qui s'est
contenté de
suivre cette
prestation de
son défenseur
était presque
incapable de
réagir, il faut
dire que le
banc de
touche
n'offre pas
assez de choix
dans ce poste, Ziti
le latéral droit de
l'ESS n'est pas assez convaincant lui
aussi, et cela nous pousse à dire que
l'EN est presque prise au piège, à moins
qu'on nous déniche un bon latéral droit
qui pourra concurrencer Mehdi et le
pousser à sortir de meilleurs matches.
Le match d'hier est à mettre aux
oubliettes, il faudra déjà penser à
l'avenir, Zeffane n'est sûrement pas la
cause du nul concédé face aux Lions
Indomptables, mais ça fait partie des
imperfections enregistrées dans ce
match, il faudra vite les corriger pour
éviter d'autres soirées stressantes
comme celle d'hier.
S. M. A.

Ounas présent au stade...

Alors qu'il a fraîchement opté pour l'équipe nationale algérienne, Adam Ounas
n'a pas voulu rater la rencontre d'hier après-midi face au Cameroun. Ce
dernier est arrivé au stade à 18h30 et a directement pris place dans la
tribune officielle.

… Il est arrivé avec
un t-shirt Batman

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux est arrivé avec un t-shirt
Batman. Adam Ounas semblait en tout cas surpris par l'ambiance que les
supporters avaient mise au stade Mustapha-Tchaker
de Blida.

Avant-hier, le MCS avait largement la possibilité de gagner son
match puisque cela allait leur permettre d'améliorer leur classement
avant de se déplacer à Chlef pour
jouer l'ASO d'autant plus que l'adversaire du jour n'était pas au top. A
la grande déception de tous les supporters des Vert et Rouge, qui sont
d'ailleurs les grands perdants en
cette 5e journée, les choses se sont
très mal passées, puisque les
hommes de Mourad Rahmouni ont
concédé un échec face à l'USMB qui
a surpris plus d'un. Ces derniers ont
fini par sombrer étonnamment sur
leur propre terrain. Cela a non seu-

lement mis fin aux espérances des
fans du club qui rêvaient de jouer
les trois premières places cette saison, mais ça a également soulevé
leur colère à la fin de la partie puisqu'ils sont directement allés reprocher aux joueurs d'avoir très mal fait
leur travail. Malgré l'importance
des points de cette rencontre, le
MCS n'a pas joué pour gagner et
l'équipe n'a pas montré grandchose. Cela s'est confirmé contre
l'USMB pour le compte de la cinquième journée. C'est dire que
beaucoup reste à faire et que le chemin demeure encore long pour les
Vert et Rouge. Le MCS est en train
de jouer avec son avenir en Ligue 2
Mobilis car, après sa série de mauvais résultats en déplacement, cette

Lundi 10 octobre 2016

21

fois il a raté une bonne occasion de
gagner trois précieux points chez
lui, qui pouvaient faire du bien sur
le plan moral.
4 points perdus
à domicile,
0 point à l'extérieur
Avant-dernier au classement général, le plus dur attend le MCS qui
n'aura certainement pas la mission
facile dans les prochains matches
aussi bien à domicile qu'à l'extérieur. Les Saïdis pouvaient glaner
un maximum de points s'ils
avaient bien sûr remporté la majorité de leurs confrontations sur
leurs terres ; ils n'ont en fin de compte récolté que 4 points en arrachant
une victoire seulement face à l'ABS et

un match nul contre l'USMB. Ayant
eu du mal à s'adapter à la Ligue 2
Mobilis, c'est un pactole de 4 points
qui est parti en fumée plus zéro point
à l'extérieur après deux défaites
contre le MCEE et l'ASK.
La direction Après ce revers
à domicile, le MCS est entré dans

une situation de crise et ce n'est pas
du tout bon pour l'avenir du club
car les mauvais résultats sont en
train de faire sombrer l'équipe en bas
du tableau. La direction doit réagir
vite pour faire des changements
immédiats sur tous les plans pour
espérer un avenir meilleur.
K. Dj.

DIVISION NATIONALE AMATEUR
WAT

Les Zianides
affichent leurs
ambitions
Au terme d'une rencontre très disputée entre deux équipes qui ont gratifié le
nombreux public d'un football de bonne facture, le WAT a remporté sa
première victoire à domicile, après celle réalisée en déplacement face au
MBM lors de la précédente journée.
PAR ABDELKRIM ZOUBIR
Il faut dire que ce succès
fut long à se dessiner face à
une formation de l'ESM Koléa
dont la défense a posé beaucoup de problèmes aux attaquants tlemcéniens. Ces derniers, très fébriles dès l'entame
de la partie, rateront deux
nettes occasions par Hadji.
Voulant prendre la mesure de
leurs adversaires du jour, les
Zianides s'installeront carrément dans la surface de réparation de Koléa qui a pu préserver sa cage vide grâce au
brio de son gardien qui s'opposera à toutes les velléités
des Attia, Louh et Habchi. Et
c'est sur un score de parité que
l'arbitre sifflera la fin de la première période. En seconde mitemps, même si le rythme
diminuera d'intensité, il n'en
demeure pas moins que la

QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»

rencontre continuera à être
plaisante. Cependant, développant un jeu offensif, les
Bleu et Blanc finiront par faire
plier la défense de l'ESMK qui
concédera un penalty justement sifflé qui fut transformé
par l'arrière tlemcénien
Belhadj Issac à la 71' de jeu,
prenant à contre-pied le dernier rempart des visiteurs. Ces
derniers, sermonnés par leur
entraîneur, tenteront d'égaliser mais sans résultat. Ils
auraient pu néanmoins
retourner avec le partage des
points puisqu'une de leur tentative échouera à quelques
centimètres seulement de la
ligne de but du WAT. Cela à
deux minutes du coup de sifflet final. Difficilement acquise, cette victoire permettra à
l'équipe des Zianides de
remonter au classement général et par-delà d'afficher ses
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi

intentions quant à une éventuelle accession en fin de saison.
Derbies Ce succès est
d'autant plus important pour
les Widadis qui auront à négocier deux difficiles matches
derbys contre l'IRB Maghnia
sur son terrain mascotte des
frères Nouali, avant de recevoir l'USM Remchi. Autant
dire que les gars de Sidi
Boumediene doivent sérieusement se préparer en prévision
de ces deux joutes. Pour l'entraîneur adjoint, Kamel Habri,
même s'il reconnaît que beaucoup de travail attend son
équipe composée de nombreux joueurs manquant d'expérience et n'ayant jamais évolué sur un terrain gazonné, la
victoire acquise aux dépens de
Koléa ne manquera pas de
booster davantage le groupe.
A. Z.
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam

Rédaction
87, Bd Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3

Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

22

Lundi 10 octobre 2016

INSOLITE

www.competition.dz

Citation

Le seul
moyen de se
débarrasser
d'une
tentation,
c'est d'y céder.
Oscar Wilde

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

À LA UNE

RAJEVAC
:
«Il me faut une meilleure

8 millions € pour une plaque d'immatriculation
Un homme d'affaires indien basé à Dubaï a acheté aux
enchères une plaque d'immatriculation auto portant
simplement le numéro 5 pour 33 millions de dirhams
(8 millions d'euros), a rapporté hier la presse locale.
"J'aime collectionner les plaques d'immatriculation
uniques et je suis fier d'avoir décroché" la plaque 5
("Dubaï 5"), a dit Balwinder Sahani, cité par le quotidien anglophone Gulf News. Selon le Khaleej Times,
M. Sahani a affirmé que si les enchères avaient
atteint "50 ou même 100 millions", il aurait payé.

Propriétaire d'une entreprise immobilière internationale, Balwinder Sahani a précisé avoir acheté la
plaque numéro 9 l'an dernier pour 25 millions de
dirhams (6 millions d'euros). Il a expliqué que ce
genre d'acquisitions était sa "passion" et que la
plaque numéro 5 irait sur "l'une de ses Rolls Royce".
L'Autorité des routes et du Transport (RTA) à Dubaï
organise régulièrement des ventes aux enchères de
plaques d'immatriculation, qui attirent des millionnaires, avides notamment de publicité.

LES FLÉCHÉS

LA BLAGUE

JOUR

E
P
O
O
U
V
R
A
B
L
E
N
L
P
N

O
R
O
L
D
R
A
G
A
H
I
B
E
A
E

E
L
D
T
L
M
O
R
S
V
A
I
T
N
T

R
N
I
U
R
I
I
H
E
T
E
V
E
T
E

3
9
5

T
I
E
D
E
F
S
A
H
E
H
E
A
E
M

S
S
L
R
N
E
D
A
T
E
R
A
G
R
O

captiver
l’attention de

mésaventures

pouffé

argiles

fin de verbe

5

tête d’ibis

mouche

Esquimaux

c’est-à-dire

B
E
A
I
M
F
V
E
U
R
I
T
T
P
I

A
C
I
D
F
R
C
I
L
B
B
A
T
A
E

13

3

cri de
charretier

13

PAR SMAÏL M. A.
C'est avec une certaine amertume que
le sélectionneur national Milovan Rajevac
a répondu aux questions des journalistes
hier en conférence de presse après le triste
nul (1-1) enregistré face aux Lions du
Cameroun. Le Serbe affirme pourtant qu'il
a tout mis en œuvre pour remporter les 3
points, ceci dit, il se veut confiant et
évoque les rencontres, 5 au total, qu'il aura
à jouer, pour lui le coup est encore jouable
: "On a joué le match pour le gagner, il
reste beaucoup de points en jeu, les
joueurs ont fait le maximum, on est déçus
de n'avoir pas pu gagner cette rencontre."

1

le propre de
l’homme

«Pourtant, on a eu du jeu
en 2e mi-temps»
Le coach trouve que son équipe a reculé
après l'ouverture du jeu, mais il affirme
qu'il a donné les instructions qu'il faut qui
ont amélioré le jeu offensif en 2e période :
"A la mi-temps, j'ai essayé de recadrer
l'équipe. J'ai dit de recadrer les lignes et de
jouer compact, de défendre. Le résultat :
en 2e mi-temps sur le plan offensif, on a
eu du jeu…"

créature

appelée
à siéger

heureuse élue

à bibi

pelage

lu, de droite
à gauche
chemin bordé
d’arbres

6
3
4
8
1
9
2
5
7

sans voix

note
désignation

4
suivent la
théorie

de taille
imposante

taupe modèle

lichens

5
1
7
4
6
2
3
9
8
R
T
D
E
I
D
E
E
G
I
L
E
T
E
N

7

ville belge

pièce è
monter
soi-même

petite
prairie

10

ancienneté
article
d’Arabie

8

en vogue

Erasme

11

met dans
l’embarras

9

scelle une
alliance

reine de
beauté

A
E
R
T
N
A
U
L
G
U
B
I
N
U
L

T
U
R
A
D
O
T
A
G
E
E
E
E
U
S

A
R
R
U
E
F
F
U
L
B
D
R
D
R
F

LES MELÉS
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
ADAPTABLE
APOTRE
BISSECTEUR
BLUFFEUR
CARNIVORE
COMPETENT
DEBILE
DIABLE
DUNE
ECHARPE
ECHAUFFER
FOUDRE
FUNEBRE
GAMETE
GLUANT
HAGARD

HIATUS
IDEE
IVRE
LETTRE
MORS
NATURE
NAVIGUER
OLIVE
OUVRABLE
PANTHERE
PUBLIER
RADOTAGE
RAID
TARABUSTER
TATILLON
UNIVERSEL

I
N
T
E
R
M
I
N
A
B
L
E

I
R
I
A
O
P
A

R
E
R

P

V
E
U
L
E
S

V
R
A
I
L
O
B

N
O
D
U
L
E

O
R
G
A
N
E

A
M

C
B
N
E
F

O
P
E
R
A
I

A
T
L
A
S

I
I

O
O

R
E
E
R
R
E

A
T
T
R
I
S
T
E
R

A
V
O
C
A
T
S
E
O
O

P

E
N
U
M
E
R
A
T
I
O
N
O
U
F

E
R
S
I
R
I
S
E
R
S
E
N
S
E

LES FLÉCHÉS
1

2

3

4

5

F A B I O
6

7

8

«On a proposé un beau jeu,
et nos soucis ne sont pas
seulement en défense»
A la question de savoir son avis sur les
erreurs défensives commises, le coach a
préféré parler de soucis dans toutes les
lignes plutôt qu'une : "On a eu des
problèmes mais pas seulement en défense,
il y a d autres choses à corriger, on est au
début, c'est le 2e stage, on aura le temps
de régler tout ça, on peut considérer qu'on
pouvait gagner, on a proposé un bon jeu,
et le football est comme ça."
«Oui, on avait un problème
à droite mais on ne peut pas
tout mettre sur le dos
de Zeffane»
Fidèle à son discours et à sa méthode ou
aucun joueur n'est responsable des erreurs
collectives, Rajevac pense que les soucis à
droite de la défense ne sont pas l'œuvre de
Zeffane : "On a avait des problèmes sur le
côté droit, mais on ne peut pas tout mettre
sur le dos de Zeffane, les Camerounais on
misé sur ce côté, mais maintenant nous
nous concentreront sur le match du
Nigeria, on a eu que 2 stages on a le
temps pour se corriger."

«Je dois refaire le match
pour comprendre certaines
choses»
Si le match était à refaite, Rajevac va-t-il
choisir un autre onze ? Le coach
reconnait qu'il y a eu des erreurs, mais
pense qu'il faut revoir le match pour
comprendre les raisons de ce
dysfonctionnement enregistré après
l'ouverture du match : "C'est évident qu'il
y a eu des erreurs, il faudra les effacer. Je
n'ai pas réfléchi à ça. Il y a eu des erreurs,
on va les effacer avec le temps, il faut que
je refasse un peu le match pour
comprendre pourquoi il y a eu autant de
baisse d'intensité de jeu après le 1er but."
«Ce jeu long n'est pas
le nôtre»
Rajevac sait que ses joueurs n'ont pas été
au top, d'ailleurs il se demande pourquoi
il y a eu des phases de jeu où il y a eu du
jeu long : "J'étais étonné par notre jeu long,
ce n est pas le nôtre, les Camerounais
étaient aussi bien positionnés, et c'est ce
qui nous a poussés à sauter le milieu du
terrain pour atteindre les buts adverses."
«Ça reste un bon test face
à une équipe solide»
Le Cameroun ne réussit toujours pas aux
Verts, 6e match et zéro victoire, le coach
pense tout de même que ça reste un bon
test : "Oui, c'est un bon test face à une
équipe solide, qui nous a posé des
problèmes."


«Il y a eu des

erreurs, on va
les effacer
avec le temps,
il faut que je
refasse un
peu le match
pour
comprendre
pourquoi il y a
eu autant de
baisse
d'intensité de
jeu après
le 1er but.»

«Le temps presse, il nous faut
une meilleure équipe contre le
Nigeria et pour
la CAN»
Le nul peut paraître un coup dur pour
l'EN, étant donné qu'elle perd 2 précieux
points dans la bataille, mais le coach
préfère positiver : "On a perdu 2 ponts
mais on a un point, il faut le compter le
temps presse, on essayera de mettre une
equipe plus forte pour le Nigeria, et pour
la CAN."
«Nos chances sont intactes»
Le coach aura été optimiste jusqu'au bout
dans ses propos. Il termine son
intervention par : "J'ai déjà dit que le
groupe est formé de fortes équipes,
chacune essayera de se qualifier, on
essayera de mettre en place notre propre
jeu, nos chances sont là, on les jouera à
fond", a-t-il conclu.
S. M. A.

«C'est moi qui décide, je choisis
les plus en forme»

cours
élémentaire

s’amusa bien

«On n'est pas une équipe
défensive»
Le driver des Verts affirmait lors de la
dernière conférence de presse qu'il se
pourrait qu'il attende derrière, et partir en
contre, mais il n'a pas appliqué ça, le coach
apporte des explications : "Jouer à

domicile ou à l'extérieur, ce n'est pas la
même chose, et puis notre equipe n'est pas
une équipe défensive, on a eu des
occasions, mais malheureusement ce n'est
pas toujours la meilleure équipe qui gagne
le match."

Il confirme le mécontentement de certains joueurs

équipe

6

équipe face au Nigeria»
«Ce n'est que le 2e stage, on a le temps pour se corriger»

challenger

6

U
S
B
A
L
A
U
P
E
H
R
U
R
E
C

12

mélodie

organise

9
2
8
5
3
7
6
1
4

11

12

2

1
8
5
2
9
3
7
4
6

10

choix

hasard

7

3
6
2
1
7
4
5
8
9

9

ferment

thallium

SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT

E
B
U
V
O
E
T
R
P
C
A
R
M
H
P

8

demeures

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

A
N
E
R
O
V
I
N
R
A
C
L
U
E
T

7

défalqua

7
3 6
1 7
1
9
2
9
2
3 5 1 7
9
1
5
4
9
6 7
9 3
4
7
9
6
5
8
1
2
3

6

gaz rare

d’oeil surtout

1

8
4
3
7
2
1
9
6
5

5

méticuleux

6 9

7
5
1
9
8
6
4
3
2

4

obliquités

voyage
d’agrément

SuDoKu

2
9
6
3
4
5
8
7
1

3

2

Deux personnes discutent :
- Pour Noël, j'ai acheté un bout de terrain à
ma belle-mère.
- Original ton cadeau.
- Oui, c'est vrai, mais je l'ai pris pas trop long, pas trop large,
mais super profond !

REGLE DU JEU
Une grille est composée
de plusieurs carrés.
Chaque carré contient
tous les chiffres de 1 à
9. Chaque ligne comme
chaque colonne contient
aussi tous les chiffres de
1 à 9. Certains chiffres
vous sont donnés, à
vous de trouver les
autres. Pour cela,
procédez par déduction
et élimination.

2

SOLUTIONS

DU

1

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.

3

9 10 11 12 13 14

C A N N A V A R O

LES MELÉS
LAID
ZAZOUA

Hier dans les différents
médias beaucoup d'encre a
coulé dans la journée quant
au mécontentement de
certains joueurs qui ont
appris leur nontitularisation hier face au
Cameroun.
Deux noms ont été
particulièrement cités, à savoir
Yacine Brahimi et Sofiane Feghouli.
Deux éléments habituellement
titulaires et qui s'attendaient
certainement à débuter le match face
aux Lions Indomptables, mais
finalement ce ne fut pas le cas.
Il faut dire que, contrairement aux
précédents sélectionneurs nationaux,
Milovan Rajevac n'a donné son onze
rentrant au groupe qu'hier aux
environs de 16h, lors de l'ultime
réunion technique qui précédait la
rencontre : " Je veux que tout le
monde reste mobilisé avant le match.
Ça me plaît de voir autant de
concurrence entre les joueurs, c'est de
bonne augure avant une rencontre
d'une telle importance ", avoue le

coach des Verts à un de ses
collaborateurs.
Rajevac a donné son 11
hier à 16h
Mais même si officiellement le Serbe
n'avait pas dévoilé l'équipe qui allait
débuter le match, certains joueurs,
notamment ceux qui évoluent en
défense et en attaque savaient qu'ils
allaient être titularisés, et d'autres,
ceux du milieu de terrain ont compris
lors de la dernière séance de
visionnage qu'ils n'allaient pas jouer.
Voulant connaître la version officielle
quant à ce qui a été dit et écrit,
Milovan Rajevac n'a à aucun moment
démenti l'information, bien au
contraire, il l'a confirmée mais tout en
tentant de dédramatiser ce qui s'est
passé : " Vous savez quand on est un
joueur compétiteur et qu'on vient
jouer en équipe nationale, il est clair
qu'on veut jouer et faire partie du
onze rentrant. Mais il faut savoir que
je suis le sélectionneur et la dernière
décision me revient ", dira dans un
premier temps le Serbe, qui s'était
contenté de donner une réponse assez
vague. Mais on le relance pour savoir
si c'était vrai ou pas : " Est-ce qu'il y a
vraiment eu des joueurs mécontents ?

" Et là, l'entraîneur national confirme :
" Il est évident que lorsqu'un joueur
ne joue pas, il est mécontent. Mais
encore une fois, c'est moi l'entraîneur
et c'est moi qui décide en faisant jouer
les joueurs qui à mes yeux me
semblent les plus en forme ", précise
Rajevac d'une voix assez ferme.
Même ceux qui ont joué
étaient déçus
Des mécontentements qui semblent
avoir donné un coup à l'ambiance au
sein du groupe à la veille du match : "
Ceux qui ne jouent pas sont
mécontents, mais ceux qui jouent et
ne sont pas habitués de jouer sont eux
aussi déçus, car ils ne comprennent
pas pourquoi eux ils acceptent les
décisions du coach lorsqu'ils sont sur
le banc et pas les autres ", nous dira
un proche du staff technique.
C'est pour dire que pour espérer
gagner dans des gros chocs, il est plus
qu'impératif de retrouver l'esprit de
groupe et la solidarité qui faisaient
autrefois la force de notre équipe
nationale, car on a bien pu voir hier
que le talent à lui seul ne suffisait pas
dans ce genre de rendez-vous.
A. H. A.

FEGHOULI
:
«Déçus, mais aussi

déterminés à arracher
cette qualification»

Pour la rencontre d'hier, les dirigeants de la Fédération
algérienne de football ont décidé d'annuler la zone mixte
habituellement organisée après les matchs des Verts au
stade Mustapha Tchaker de Blida. Hier, la presse nationale
et étrangère a dû se contenter de la conférence de presse
du sélectionneur national et du capitaine Carl Medjani.
Cela dit, des joueurs n'ont pas hésité à lancer des
messages via les réseaux sociaux à l'image de Sofiane
Feghouli. Ce dernier a tweeté sur son compte un message
moins de deux heures après la fin de la rencontre. Le
milieu de terrain de West Ham, qui n'a été incorporé qu'à
la 88' de jeu, semble rester optimiste et cela malgré le
match nul enregistré hier au stade Mustapha Tchaker de
Blida. " Avec mes frères Mahrez et Brahimi, nous sommes
certes déçus par le match nul face au Cameroun, mais
nous restons déterminés pour arracher notre qualification
pour la Coupe du monde en Russie ", dira Feghouli.
A. H. A.

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz Lundi 10 octobre 2016

À LA UNE

2

INTERNATIONALE

LES VERTS LOUPENT
1
1

ALGÉRIE
CAMEROUN

Stade Tchaker
Buts :
Algérie : Soudani 7'
Cameroun : Moukandjo 24'
Mbolhi
Zeffane
Ghoulam
Cadamuro
Medjani
Guedioura
Taïder
Boudebouz
(Brahimi 56')
Soudani
(Ghezzal 76')
Mahrez
(Feghouli 88')
Slimani
Ent. : Rajevac

1' Un centre de Taïder Slimani
et signalé hors jeu.
6' Un corner bien botté par
Mahrez slimani dévie de la tête sur
Soudani bien embusqué va réussir
à surprendre le gardien camerounais.
11' Une action dangereuse
pour le Cameroun sur le côté droit
des Verts, Aboubakar sert
Moukandjo qui a failli égaliser.
18' Ghoualm sur le côté gauche
sert Mahrez, ce dernier frappe, le
gardien dévie, Soudani était
proche d'inscrire le second but.
22' Mahrez dans ses œuvres a
failli surprendre le portier camerounais d'une belle frappe de la
droite.
23' une belle action collective
de l'attaque camerounaise, Zeffane
rate l'interception Aboubakar sert
Moukandjo qui d'une frappe bien
ajustée rétablit l'équilibre.
37' Coup franc direct pour les
Verts distant des 20 m, Taïder
frappe mais sa balle passe juste à
côté des bois gardés par le gardien
camerounais.
41' Coup franc excentré frappé
par Boudebouz, le gardien camerounais boxe le ballon difficilement.
45' +1 Taïder sert Mahrez sur
le côté droit, ce dernier dribble un
défenseur adverse puis ajuste une
belle frappe difficilement déviée
par le portier camerounais.
50' Corner tiré par Moukandjo
la défense algérienne dégage le
cuir
52' Slimani prend le dessus sur
le défenseur camerounais avance
avant d'ajuster une belle frappe
face au gardien camerounais mais
ce dernier dévie le cuir à la suite
d'un excellent réflexe.
60' Une belle action offensive
des Verts, Slimani remet sur
Soudani qui frappe du gauche
mais le portier camerounais capte
le cuir.
77' Aboubakar se faufile dans
la défense algérienne frappe mais
M'bolhi dévie difficilement.
83' Une frappe terrible de
Guedioura des 30 m a failli tromper le gardien camerounais qui
dévie le cuir en corner.

JOUEUR DE L'HISTOIRE

DE LA LIGA

LOIN DEVANT

MESSI
JAMES

Affluence nombreuse, pelouse en
mauvais état, temps frais, arbitrage
de M. Daniel Bennet assisté de
MM. Zakhel Swela et Thembisile
Windvoel.

Film du match

RAUL MEILLEUR

LA PREMIÈRE MARCHE

Ondoa
Nyom
Oyongo
Ngadeu
N'koulou
Djoum
(Siani 69')
Chedjou
Salli
(Ndi 83')
Moukandjo
Ekambi
Aboubakar
Ent. : Broos

Averts :
Cameroun : Nyom 32', Ngadeu 36'
Algérie : Soudani 67'

23

RODRIGUEZ
La sélection algérienne a été accrochée à domicile par le Cameroun pour le compte
du premier match de la phase des poules des éliminatoires de la Coupe du monde 2018
dans une rencontre intense marquée par un engagement physique des deux côtés.
Cette empoignade n'a pas atteint un grand niveau technique en raison de l'enjeu.
PAR KAMEL HASSANI
Les Lions indomptables n'ont
jamais fermé le jeu préférant
prendre un maximum de risques
sur le plan offensif, ce qui a énormément gêné les coéquipiers de
Mahrez. Les lions indomptables ont
réussi à gagner la bataille du milieu
et surtout les duels grâce à une
meilleure occupation du terrain et
une grande concentration. Broos a
su mettre en place le dispositif tactique convenable pour contrer l'attaque algérienne et réussir à
engranger un point précieux de son
déplacement à Blida. Les Algériens
ont pourtant bien entamé le match
en ouvrant le score dès la 6' par
Soudani, mais cette réalisation n'a
pas été bien exploitée par les Verts
qui vont étrangement laisser l'initiative aux Camerounais mieux appli-

qués et bien préparés physiquement. La réaction des Camerounais
a été brutale avec des attaques bien
placées de la part de leurs deux fers
de lance, Aboubakar et
Moukandjo. Ce dernier profite
d'une erreur de Zeffane pour égaliser. Cette égalisation va rendre la
rencontre plus intense et très disputée mais avec plus de maîtrise de
la part des Lions indomptables.
Problème de transition
Alors qu'on s'attendait à ce que les
Algériens reprennent de plus belle
pour dominer les débats, prendre la
maîtrise de la rencontre et surtout
avoir la possession de la balle, mais
les choses ne vont pas évoluer en
faveur des Verts qui vont confondre
vitesse et précipitation. La transition entre la défense et l'attaque a
été le point négatif des Algériens

qui vont se heurter à un adversaire
bien en place qui a su gérer le nul
jusqu'à la fin du premier half. En
seconde période, on s'attendait à
mieux de la part de la sélection
algérienne mais rien n'a changé
puisque la maîtrise était toujours
du côté des Camerounais plus frais
physiquement et mieux concentrés.
Malgré les changements opérés par
le sélectionneur serbe de l'EN,
Milovan Rajevac, pour apporter le
plus escompté dans l'animation du
jeu, les Lions indomptables sont
restés vigilants derrière fermant
tous les espaces devant des attaquants algériens trop statiques et
surtout pas du tout inspirés.
Mauvaise lecture
de Rajevac
Les changements opérés par
Rajevac pour déstabiliser la défense

Broos : «On voulait le nul, on l'a eu»
PAR SAMAÏL M. A.
Le coach belge des Lions
indomptables était tout content
du nul décroché par son team, il
était venu pour réussir ce résultat et il a atteint son objectif.
"C'est un bon résultat, car on a
joué contre une bonne équipe, si
on gagne contre la Zambie ça
sera un bon début pour nous."
«Pas facile d'être mené
et de revenir»
"L'animation algérienne était
bonne c'est tout a fait normal,
car c'est une équipe avec du
métier, elle a été montée depuis
4, 5 années, Vahid a construit
cette équipe, de notre côté on ne
jouait pas chez nous, on voulait
un nul, on l'a eu, on a eu des
moments de match où on a été
très faibles, comme le début était
très faible pas facile d'être menés
après 7 minutes et revenir c'est
une très bonne performance."

«On savait que les
Verts avaient des
lacunes défensives»
Broos affirme qu'il a joué sur les
faiblesses défensives des Verts, il
se frotte les mains d’en avoir
profité : "On avait aussi des
lacunes certes, donc il fallait rester concentré, on savait qu'il y
avait des lacunes défensives en

face, on en a profité une fois
pour marquer ce but, il y avait
aussi une certaine nervosité."
«C'est une belle
performance en Algérie,
mais ce n'est pas une
revanche pour moi»
Avec une sortie ratée du foot
algérien après deux échecs avec
la JSK et le MCEE, Broos avait
hâte de revenir et de sortir vainqueur, il évite de parler de
revanche mais ne cache pas sa
satisfaction après avoir tenu en
échec Slimani and Co. "Pour
nous, il est important d'avoir de
tels résultats, c'est le premier
test, l'avenir est avec nous, ce
nul n'est pas une revanche, être
sélectionneur du Cameroun
veut dire qu'il y a cette obligation de faire des résultats,
contre l'Algérie ou ailleurs,
peu importe, il y avait peutêtre des sentiments mais ce
n est pas une revanche",
conclut-il.
S. M. A.

camerounaise n'ont pas été à la
hauteur puisque ni Brahimi, ni
Ghezzal, ni Feghouli n'ont pu
hausser le jeu de la sélection algérienne. Slimani, trop esseulé en
pointe de l'attaque, n'a pas trouvé le
soutien nécessaire pour faire parler
la poudre et montrer sa valeur. Le
successeur de Gourcuff a été un
peu surpris par la tactique arrêtée
par le Belge Broos qui a bien étudié
le jeu de l'Algérie en misant sur les
forces de son équipe et en exploitant à bon escient les faiblesses des
Fennecs qui, il faut dire, étaient
dans un jour sans. Maintenant que
la première journée est achevée, la
sélection algérienne doit penser à sa
prochaine sortie du 12 novembre
face au Nigeria à Uyo qui s' annonce compliquée surtout après la victoire des Super Eagles hier contre la
Zambie par 2 à 1.
K. H.

Taïder

«Il ne faut
pas se
décourager»

Le milieu de terrain, Saphir Taïder, n'a
pas caché sa déception à l'issue du
match nul concédé contre le Cameroun
mais il estime que rien n'est perdu et
que l'équipe algérienne peut se
racheter dans les prochaines rencontres. "Je suis un peu déçu par le
résultat, on voulait gagner mais on
s'est heurtés à un grand d'Afrique.
L'adversaire était bien en place où il
nous a énormément gênés. On s'est
créé beaucoup d'occasions mais on a
manqué de réussite, c'est vraiment
dommage. On ne peut gagner tous les
matches avec des scores lourds. Il
nous reste encore cinq matches à
disputer où on peut se racheter. Rien
n'est perdu, nos chances sont
intactes pour la qualification au
Mondial de Russie, il ne faut pas
se décourager car le chemin est
encore long", a affirmé le joueur
de Bologne.
M. K.

VISÉ PAR DES
MENACES DE
MORT

La mère de James Rodriguez a rendu public,
sur Twitter, les menaces dont le numéro 10 du
Real Madrid fait l'objet. Les temps sont durs pour
James Rodriguez. Sur le terrain d'abord, le meneur
de jeu du Real Madrid souffrant d'un nouveau
pépin physique qui l'a privé du match de Liga
contre Eibar (2-2) dimanche dernier. En dehors
également, à cause de menaces de mort dont l'international colombien est la cible.
Le FBI serait sur le coup
C'est sa mère, Pilar Rubio, qui a vendu la mèche en
publiant sur Twitter un cliché d'une valise remplie
d'armes et de munitions. Un message revendiqué
par la Légion Holk accompagne ce sordide colis.
D'après le Mundo Deportivo, ce groupe serait
connu du FBI pour avoir semble-t-il pratiqué des
extorsions de fonds sur Internet. " J'arrive vers toi
et je suis armé " ou encore " Tu veux voir à quoi
ressemble James mort ? " sont quelques-uns des
messages que Pilar Rubio aurait reçus, d'après le
quotidien catalan. Un climat tendu qui rappelle ces
enlèvements de joueurs perpétrés en Amérique du
Sud par des ravisseurs exigeant une rançon.

Mandzukic,

destination la Chine ?
Depuis l'arrivée de Gonzalo Higuain dans le Piémont,
Mario Mandzukic a encore perdu de l'importance au
sein de la rotation de Massimiliano Allegri, et semble
se rapprocher irrémédiablement de la sortie. Le
buteur croate de la Juventus Turin serait notamment
dans le collimateur du Shanghai Shenhua, où évoluent
Demba Ba, Fredy Guarin ou Obafemi Martins. L'ancien
buteur de l'Atlético de Madrid ne serait pas intéressé
pour l'heure par le challenge chinois, et ce, malgré une
proposition de salaire annuel estimée à 8 millions
d'euros. Concernant l'indemnité de transfert, Shanghai
serait prêt à investir 15 millions d'euros.

Barça :
N'Zonzi
pour
suppléer à
Busquets ?

Pilier du FC
Barcelone devant
la défense, Sergio
Busquets (28 ans,
6 matchs en Liga
cette saison) n'a
pas vraiment de
remplaçant. Si
André Gomes,
Javier
Mascherano ou
encore Sergi
Roberto dépannent
à ce poste de sentinelle, l'entraîneur Luis Enrique
ne serait pas
convaincu par ces
alternatives et
voudrait recruter
un milieu défensif
cet hiver. C'est
pourquoi le club
catalan s'intéresserait au Français
Steven N'Zonzi (27
ans, 5 matchs en
Liga cette saison),
indique Diario
Deportivo. Peu
médiatisé dans
l'Hexagone, le
milieu du FC
Séville bénéficie
pourtant d'une
belle cote en
Espagne. Ce qui
explique pourquoi
sa clause libératoire est fixée à
30 millions d'euros. Un montant
relativement
élevé, surtout
pour une recrue
destinée à jouer
les doublures.

Le classement des meilleurs
joueurs de l'histoire du championnat d'Espagne a été dévoilé par le
CIHEFE, le centre d'investigations
de l'histoire et des statistiques du
football espagnol. Raúl González
occupe la première place. Lionel
Messi est quatrième. Raúl
González meilleur joueur de l'histoire de la Liga. C'est ce qui ressort
d'une étude du CIHEFE qui établit
son classement selon plusieurs critères, comme le nombre de buts
marqués, les minutes disputées ou
les cartons rouges. A chaque don-

née, des points sont distribués ou
retirés et à ce petit jeu, c'est l'ancien
attaquant du Real Madrid (19942010) qui arrive en tête avec 528
points, devant César Rodríguez
(524 pts) et Telmo Zarra (493 pts).
Messi 4e et premier
joueur en activité
Ce classement, qui consacre des
joueurs à vocation offensive, est
marqué par la quatrième place de
Lionel Messi. La star du FC
Barcelone récolte 490 points et
devance d'une courte tête Enrique

Castro 'Quini' (488 pts). Effectuée
entre la saison 1928-1929 jusqu'à
l'exercice 2015-2016, cette hiérarchie est complétée par Juan Arza,
Alfredo di Stéfano, Francisco
Gento, Carlos Alonso 'Santillana' et
Guillermo Gorostiza. Outre Messi,
d'autres joueurs encore en activité
figurent dans ce classement. On
retrouve ainsi le Portugais
Cristiano Ronaldo à la 23e position.
David Villa (32e), Xavi Hernández
(49e), Iker Casillas(62e) et Aritz
Aduriz (109e) sont plus loin.

Ces révélations sur les choix
de carrière de Neymar
Après une enquête de plusieurs semaines, le Mundo
Deportivo a fait hier plusieurs révélations croustillantes à propos des choix
de carrière de Neymar. Si
l'on en croit le journal catalan, le Brésilien a refusé des
offres très alléchantes de la
part de plusieurs cadors
européens. Depuis son arrivée au FC Barcelone en
2013, Neymar a pris une
nouvelle dimension aux yeux
des recruteurs européens.
Désormais incontournable
en club comme en sélection,
l'attaquant blaugrana fait
partie des joueurs quasiment inaccessibles sur la
planète football, selon le
quotidien espagnol qui
explique que le PSG,
Manchester United et le
Real Madrid ont bien tenté
de recruter le joueur à plu-

sieurs reprises. Le Mundo
Deportivo explique notamment que le club de la capitale française était prêt à
payer cet été le montant de
la clause libératoire du
Brésilien (190 millions d'euros) tout en offrant un salaire hallucinant à la star du
Barça (40 millions d'euros).
Une prime à la signature de

L'Atlético

Madrid veut
blinder Carrasco
Débarqué à l'Atlético Madrid à l'été 2015, contre 17 millions
d'euros, en provenance de Monaco, Yannick Ferreira Carrasco
(23 ans) n'a pas mis bien longtemps à devenir indispensable
chez les Colchoneros. L'ailier l'international belge enchaîne les
prestations de choix (9 matches disputés, 1 but
marqué) et pourrait même prochainement
prolonger son contrat chez les Rojiblancos.
D'après AS, le quotidien sportif espagnol, les
décideurs des Matelassiers veulent rapidement renouveler le contrat du
Diable Rouge et, surtout, réévaluer sa clause libératoire. À
l'heure actuelle, celle-ci n'est
"que" de 40 millions d'euros.
Pour se faire, le club de la
capitale va rencontrer le clan
Carrasco la semaine prochaine
afin de rediscuter des termes d'un
contrat qui court actuellement jusqu'en 2020.

40 millions et de nombreux
avantages auraient également fait partie du deal
(achat d'un hôtel au Brésil,
argent versé à l'Institut
Neymar...). De son côté, le
Real Madrid aurait d'abord
tenté de recruter le buteur
brésilien en 2013, juste
avant sa signature en
Catalogne. Malgré une offre
estimée à 70 millions d'euros pour Santos et un salaire annuel de 17 millions,
Neymar a choisi de rejoindre
le FC Barcelone selon le
journal catalan qui précise
que les dirigeants merengue
sont revenus à la charge l'an
dernier sans parvenir à
convaincre le joueur. Pas
plus de réussite pour
Manchester United qui semblait pourtant prêt à faire
des folies pour attirer l'international auriverde.

Mourinho
adore Mata,
la preuve...
Après un début d'exercice
convaincant avec
Manchester United, Juan
Mata (28 ans, 6 matchs et 2
buts en Premier League
cette saison) pourrait être
récompensé par ses dirigeants. Si l'on se réfère au
Daily Mirror, le club mancunien aimerait prolonger le
contrat du milieu offensif
de deux ans, soit jusqu'en
2020. Preuve que le manager José Mourinho apprécie
le profil de l'Espagnol malgré les rumeurs du dernier
mercato estival. En effet,
plusieurs sources voyaient
l'ancien joueur du FC
Valence sur le départ dans
la mesure où le technicien
portugais l'avait déjà poussé vers la sortie de Chelsea
en janvier 2014.

Quand
Okocha
recadre Ibra

Désormais à
Manchester United
après quatre
saions passées au
PSG, Zlatan
Ibrahimovic a parfois fait preuve
d'arrogance par le
passé à propos de
l'histoire du club
de la capitale française. Interrogé à
propos des propos
parfois déplacés
de l'ancien buteur
parisien, Jay-Jay
Okocha a tenu à
rappeler certaines
choses au buteur
mancunien, tout en
se montrant optimiste pour la suite
de la saison 201617. "Ils vont s'en
sortir. Il faut juste
qu'ils réfléchissent
bien à la façon
dont ils vont continuer à faire avancer le projet sans
sa présence, mais
de toutes les
façons Ibra n'aurait pas pu jouer
ici éternellement.
Le Paris SaintGermain existait
avant qu'il n'arrive.
Il a fait un boulot
fantastique mais
je ne suis pas
inquiet : les
choses vont changer, et ce sera
sans doute positif
pour le club. Je
vois bien Javier
Pastore, Blaise
Matuidi et Thiago
Silva, devenir les
nouveaux leaders
de ce groupe", a
souligné l'ancien
meneur de jeu du
PSG lors d'une
interview accordée
au magazine
Surface.

www.competition.dz

24

Lundi 10 octobre 2016

www.competition.dz LUNDI 10 OCTOBRE 2016 20 DA France 2 € N° 4783 ISSN 1111

VICTORIEUX EN ZAMBIE

LE NIGERIA

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

ATTEND
Les Super Eagles ont
réalisé une belle performance
en allant prendre trois points à
Ndola (Zambie) et en s’imposant dans l’antre des
Chipolopolo sur le score de
deux buts à un. Le duo basé en
Angleterre, Alex Iwobi et
Kelechi Iheanacho, a marqué les
deux buts nigérians en première période et le but inscrit après
la pause par Collins Mbesuma
aura été inutile pour des
Zambiens qui ont entamé de la
plus mauvaise des manières la
campagne du dernier tour éliminatoire de la Coupe du
monde, Russie 2018.
Après trois minutes du jeu,

les Nigérians avaient pourtant
subi une première alerte sur
une frappe de Tembo Fwayo
qui est passée de peu au-dessus
de la transversale alors que le
gardien Carl Ikeme était resté
sans réaction. La réplique survenait au quart d’heure de jeu
lorsqu’ Iheanacho surprendra
d’un lob bien ajusté le gardien
zambien Kennedy Mweene,
mais l’attaquant nigérian voyait
son but refusé pour hors-jeu.
Une frappe du pied droit
d’Iwobi, le joueur d’Arsenal,
dans la surface prenait à défaut
le portier zambien trop juste
pour détourner le ballon du
bout des doigts (32’, 1-0). Trois

minutes avant la pause, le
Nigeria doublait son avantage
par l’intermédiaire d’Iheanacho
à la suite d’un jeu à trois avec
John Obi Mikel et Brown Ideye.
La Zambie
aurait pu…
En seconde période, malgré les
tentatives multiples des Fwayo,
Collins Mbesuma, Rainford
Kalaba et Jeckson Mwanza, les
Chipolopolo ne parvenaient
toujours pas à trouver la bonne
formule dans la défense
nigériane au sein de laquelle
Ikeme faisait bonne garde.
Jusqu’au moment où une erreur
d’appréciation de Kenneth

Omeruo laissa le champ libre à
Mbesuma, l’artilleur zambien
de 32 ans et demi (71’, 2-1). Les
Zambiens se démenèrent alors
comme de beaux diables pour
arracher ne serait-ce que le
point du match nul. San réussir
dans leur entreprise. Cette
victoire va donner un peu d’air
au sélectionneur Gernot Rohr
qui, comme c’est souvent la
règle au Nigeria, ne fait pas
l’unanimité à la tête des Super
Eagles. Le mois prochain, les
Nigérians recevront chez eux
l’Algérie tandis que la Zambie
se déplacera au Cameroun
avec, déjà, l’obligation d’une
victoire.

VENDREDI

RÉSULTATS

L’ALGÉRIE

RAJEVAC

1-1

Ghana - Ouganda (Groupe E)

0-0

SAMEDI
Sénégal - Cap-Vert (Groupe D)
Gabon - Maroc (Groupe C)
RD Congo - Libye (Groupe A)
Côte d'Ivoire - Mali (Groupe C)
Burkina Faso - Afrique du Sud (Groupe D)

2-0
0-0
4-0
3-1
1-1

OU
EST
NOTRE ÉQUIPE

Zambie - Nigeria (Groupe B)
Congo - Egypte (Group E)
Tunisie - Guinée (Groupe A)
Algérie - Cameroun (Groupe B)

?

OU EST NOTRE FOOTBALL

DIMANCHE

«Il me faut une meilleure équipe face au Nigeria»

1-2
1-2
2-0
1- 1

BRAHIMI
ET FEGHOULI
MÉCONTENTS

Rajevac :

«C’est
normal,
mais
c’est
moi qui
décide»

Feghouli :
«Déçus,
mais à
fond pour
la qualif’»

Taïder :
«Nos
chances
restent
intactes»

Medjani :
«Ce n’est
pas fini»

OUNAS
PRÉSENT
Benkablia-Mebarki-Renaï en attaque

Boudebouda et
Seguer d'attaque
pour le derby
Compétition / PUB

ANEP 429 970 du 10/10/2016

J-3

Absent hier

BENYAHIA SERA SANCTIONNÉ

L'ÉNIÈME COUP DE
POKER DE MOUASSA

J-5

HANNACHI : «LES CRABES AURONT AUTANT
DE TICKETS QU'ILS SOUHAITENT»