'

wSrim
fl

*"'

.

XT\ vt

1^"

Sflpfl

*

JH

V

M%

il!^gGk

•fris V‘1h(IJ
'

^
iij.

.

^RRDE BA'
depe|
^uet .Architecte

^p'

Conducteurdes

,

^H

L

yjfàZÎ/îoations de

\n)ruf

et

,i/u//u.rtee

e/i

i

-onJe eJttion. Je plu/icu.
fuyj Jcp-cJtçaujcfiJstim
Ji'/ecs Je^L/Huculion et
S’
Yfstc JnJtt
’P.le . Vu et
.

.

lejotiwertrue.
Qici
*

Ifre/'co

proche

i

.r

au Coin

s ..

Pfat/Lus'ùis

uictfiu..;
ii

tiru

ciz

J

UisËaA/Mttd^
$)istribwdorL ~dËJafyredrÜ£rEr>
zrpwtü et(tenu
depuis
ride-wr,
de
iedr, et
p rofa
_CcuraeJwr

^

12.

p

a toute

autre piisera.

moindre

cjue 2 S pieds.

Plan du fi rentier Estai? e

Est. de chaussée Je LCR. uc

%

un.
premiesede douve pieds deloraeiy.sur vujtf
distribue envnesaüe
se
largeur
la
deorofondeur,
pieds etdeniv
iaprofontUursedm.ye
\dZp-JLds, etvnp assag e Zt3 piedsdeta.rje.ur, etle
pieds, et en. ime cour de cvriq p-iedsptdeopy
quatorze
de
deur, estymp
reste de la larqeur sur-toute cette -profon
rainpaoit des mouches serapait “
a uii aura 6 p ietù 'en q narre, ou. scrus le
Salle, est le puys .Pourladycery
triue. AaJdes cinq 1er de U cowr.j oignant la
"t

(Sucette place

f^f^f

-

\

{

mot/ en

te'dela caue^ elle sefera aupassaglpar le
comme aucc suiuantes, uisques a La siocieme
la targuer, tory de laSaU que
Jfaure
'Saur le req ard du 2 lestaqe, chuintrre occupera
laprofondeiu
etpoup
largeur,
pieds
de
,z
au,
du p assaq pet p ar tant

4

^ffYu^laï.ZL.

U

rLliefar ceUe delaSalU dedessous.qui estg

EroJonde,yyyoio
doiniLlS Et quant sur cette mesme torpeur cledfce, Udemeuranten
leur e,y
mesures delà Largeur
la cour, et en i^fa^'
d-facidroS^sh-druerlesurp lus de la profondeur en
bon dededarer toutes
Etauunstrouue
asdroit
qui
b
celuy
désir
de
jetante
rutus^ auxmsfaffla
mesures des ^uLfias.sur le discours particulier que

[étroit entre ai pieds etdenvy, et as, les
-der,

.

les

ésh‘lX“~

hauteur.

.

'Distribution d&lœjeccnid&place, ayant la menu
Ji ajy eur d tiapieds sur as de prqfcmcltur, Laquellefendra,
p areillernent jusqula, quinze. pncds de Largeur, etti'ente cinq
et demy de,jrrafcnideur, leimit dizcliunuement.
,

1
SB
Ftan

il
Re\ de te Chaude

du

p rem lerEflaye

n dujeeond Cftcuqe

i.le te rue

THl"

y ewr totale Art s<emb Lab

le a La fuyiu'e precedente en toutes
la,Sdie aura y .pieds de layeur, etle passaye y-piainsy pour léstaye de dessus, La. Chambre aura Lit laryeur de iz
•eds
La distribution. deteprqfàncbnr sepeutfaire ena. .façons,
lime comme laprecedente sans Cairirietidorinant textes delaprroc.
Joncteur qu'a cette.Jryu.re-p lus que La. precedente, a La. aile, cru cl (a.
Cour, ou bien-partie a Ivne.et partie a/cuUre .
L a econdejuçcm
est.jrratiq icant vn Cabinetazi berutrdelaSalle, de pieds delayt
ç
sur J- pieds et desny de profondeur, .frvaus levais ieap lus prcfcrnd
'vous naurie'zpas assez de Lace. Jàiit le' lit, restant a hUS'y ippi,
de profotide.ur, tant pour Lafade qpe pour la Cfuni; b re
Tlcrttet que-depuis cette. titrfeurjus.yu’a relie de iç. pieds, le Cabù
net ne sepeuttrcnsuer en a utre sens;
air y estant cl a o, on te
-pourra c/uirtyer, comme il sera cùi cy apres.
Ct ou lia larpeur
de. Ul
lace, sera plus
rande cme ta pieds, et p lus p e.titeyueip;
il
assoira donner Le surp lus a. la, layeur de La Salle et de la.
chambre; laissant toiuriours lepyrsage de j. pieds.
Ht pour
lap-rojinideur depuis zS pieds, iusqua jj-pieds etdemvdauq mentation. esc sers; départie a letSa/le, Cob i/ictciCo ut'ii la cûscre--

p "dctiesiaiizsy

S
S

p

m

f

p

y

du bâtissant .
Ses Luruteursferont de neufisieds Sous
JoUices pour lept'èmier, et second Cstage, et de liuictpieds pour
U-iroipe). corne, en lafyure precedèrite
S, aines me hauteur des
tibsi

marches sergfuuUe en Lb nu raye présent
L,aprerxuxtion pour leschappce de d'escalier au dessus duFrlué
MW
serely ordre comme esi la fyiu c precedente
1

.

\

i

Xv..

b

6pr&mi&re. dirtribulion, de, LaOraisierri&p lace,

.
,

A3

Depuis quinntpietis cLeLaipcur, jusquAf à dioc/wdpiecLr etdejny,''
pieds etdemy.
etdcprojqrufur, depuis irente cbtcj pieds etdemy, iusques

ap

flpn

cLll

«W

S

fstqjt.

-Cette distribution s e.p eutfa ire, entrais sortes diferentes a chacune, des
tuduasio
quelles recrus auons approprie son dess ein I, apremiere relient
enlarqacr des precedentes en laSaLU deir-piedsiCtlepassape dejnuus laproet vneyœrder'o b e par
-fondeur culiouste auœ precedentes vne Cuisine par b as,
prerrueresduapon et- Largeur, mais
cm. beu du CaUnctf escalier retiorfsa

,

.

Le,

\

en estaumnen
rampas sapremiereformerCarsajrrqfynAeur compris lescaher,
renarntrentdejrcmta
-

les marches se
tèe disques aïo pieds, qui istcelle de la Cour, et
cuuodesseinsprpsuUnU.LaCuumeauracùnupp,
ceux qui entrentyce qui douait beu
dit est-.eten cette disù-ibuùpn.
O.pifds cUm-ofondeur, Ul Sade if, et la Cour w, 'came

“onpourra changer déplacé alnJhlle etalnCuisbiejortaiserneritpiestapcjufùo
Ce,
que de transporter La Cloison, resentant a chacunpsapropre profondeur.
quou le
qui St doit aussi enteruhre de testait dedessus, si. umv eutcuiuta^
de dessous. Jiujurplus nous
p eut laisser ertsaftrrme, en ckaruyeant cedwycet
édifice, en biais, arceçj ae cela
repris enter tetface du deuantcle

auons -voulu
p
monstrer c, ucncorequil
arriucscrmitnt aiucfituaiurris desplsicxs desviUp,àjiii de,
auoc des
apparteniez
les
dejture
laisser
as
t,jlnefmctp.
triais.
des
faces.
y aitvne

L afauteur
anales droidcequisoitditvnefcnsvourtoiites
duplanefer.de Lac
aida wpi- sous sa dues. qui serontiopi8 pou-cpnipris lépaiss
maruepes Lai* ejusuat
quelle hautl ladistributbmsepeutfaireenlefmlr en a
dul. eta. ertape

monlepariç marches, etpartantchaainemarctecuj
'le. dessein, félon, lequelon
en donnant
radpou-Q. liqnes'dehautr La fecondernanieresepraticjue aise, et continu?
marches auifumarvt delescalierfau/ieu de ro pour lerendrep/us
.

iijjera de

pma/r

antiescalier en tournant jusaues contr'ë /si Chatnh re., qui lena
isec faute la
etainsi nous aurons entout cz i ?narch es ; par lesquelles estantdiu

ïeurdeiopî. 8 pou,

es,

ait\

nous aurons pourlafiautTde chacune iimrcheô.pou- ilv/ne,

maniéré. Le jïdstaqe cl de hautL 9.pq. sous so
selon cette
tzous
pris iepaissf duplancher o .zn.8 copies quels diuiseu. p ar iç .marches,
donneront 6-pou / liqne pour la /auteur de. chacune <Au dejj us seront arène
Lineornsno dite de lesers ou c/iamhres en q alletas, de 7 zz 8 .pisous soliues.
dzteoy dessus
uipee ckLes cahier cul dejj'us duprriué sesuiterapar la marnert
hues, quijera

p

d

com-

2

-tJurifes

T> fu jc testas ÇÙlJîri butioiv
de la b"ci si es ms flace
Seconde marner e de dflrlbutlon delà place .rus:
menti cm ce retient bien celle de la precedente en la largeur,
ta Salle de
pieds, et au pafsaae de
V“
r artlt
La différence co nsifie au changement de ta place de3
lescaher et de la cuisine, et en Lelarcjissement de
Icl ccntr
pour lejlaje de de/bous, et au changement de place de la
chambre et:gardera be en celui de dessus, la Salle aura
iF.
pi. de profondeur, la cuisine
g, Jim 8± de largeur, doutant
pie le reste e/b emploie en l'escalier, pu a dpi
fn piarrellaco ,
a 10 F de profondeurfur i5 de la,ye; la chambre
aura
idpi en ij mire le tout dans oeuure
Sa hauteur du dit df*
estaye aura 10 pif
ansfo Hues cl 8yen. pour llpafseur du plan
Cher: duusee en
tg marches de l'escalier. de Fpou.
g lynes charnu
^ a fur du
J Ffayc aura g pi. 8 peu. compris l'epalfseur
j plancher,
‘f j
au
et chapie marches aura Fpou. Une
ligne de
hauteur
ydu ffs us feront y remers ou chambres ou
aile ta s , defepta bmt pieds
fousfo Hues de hauteur
-Lci

m

f

,

»

.

,

1

'

.

.

.

y

.

.

.

Troiri&rme Disù'ibu lion deïa traisi&nne F/ace

W

h a-Fa.ce-

^
.

dudeuxuitr

TUmJu.PrernierEstyi
fuis VM

|oUwF

1

-PUm Su Siwnd gsta/i
?
1

Cour

*

toP- i

1

Carnet

7*i
/a

mw

m

?

|

L

l
‘t

L
le

<£e

ci

yj

<

-

lifH&ÇMr. ïf:£/.

_

chtmssee lie Çg_

ti'O unejvze.

nici/n ere j^etient i ci dutr/éniizon precedente poil
la largeur' en laJ'aJle de douze pieds, et au passa~trois.mais faut faire chanderdeplaee à tescaltter à la Cuis
s
.s
r
o

regard de

gge de.

ne.etaia datte
Tdescaltter doneques se rencontre sur U deuanv, et
amesme largeur de su
e(ls en qxuirre. siléndroit du noyau se fera une seconde Porte
qui se tie.
Pf
u raJerin.ee lorsque laprerniere Sera cncuerte: 'acostè de l esc allier' est
la
Cuisine, ayant de pi'ofondeur neufpneds et derny sur huict es demi,
de largeur,' la Jatte unis piedsde profondeur, et à l'un des bouts
sejei
g
e
tit Jerre Jlappe/derriere lequel sera le pria é: la Cour aura
neufpiedi
'rry dejn'ofojiderirsiir dis ederrry de largeur
ige de dessus lay arderolesera. en tout etpar tout semblable aiCuisine, es la Chamln'e aura tpunse pieds en guar-ré.en tin tlnqle de
laguelle régnera un Câliner Sur toute la profondeur de la
Cour'.
Et depuis la largeur de quinze piedsiusqu adux/uuct et demi/ eocclusiue
ment, Vous pouuesgarder la mesnie distn loution en donnant' tcnisiours
troispieds au passage, et site à l'escaltter.ec eslargissant les a titres
partiej
duSiu-plus. 77lais pour le r'egard de laprofondeur depnus
trente cinq
pieds et deniy uisguesa quarante cinq et aerny l'aiimentation se
distnbura Sut' la Jatte, Cuisine, et Ccgir. a la discrétion et uo Imite de
ce/ug glu bashra: Comme aussi luy est raeeruee les/ection de Curie des trois
fondesprecedm
La hauteurdupn-ernier et illistage aura dix piedssous Joliues.et
dix neuf
marches, etpartant lahautearde chacune marche sera de
six pouces tieuf'h-.
.

,

arLej.comnze e/tuihoure precede/Ue
d,l
eaUm' CO l rUle /a>
quantité de marches, et partant lahatu nde chacune

r J

Z^n?d

/^

C

'

7

\^

du dessus serontgreniers, onchabresengalletas, de

sera, de é.poucesiuie ligne
7 a g.pieds sous So hues de haut
.

CD isirit uJJ.o ri

6

JD&jtlvu

de. la. guairieeine, -place,

cLiadutit jriecls etcL&rrvy de.

Laryewr, juJcjues avirujt,

etdejrrcrforidezir depruis oimc/ luintejrœcLs / uscjues a

6 etdenvj.
i

in. Cftte- cUstrilndiori. venuryardcatousiaurj celle delaUuyevr en. donnant3 jriâs
aupassape, etlereste a La. Salle, et autres app artemens- L a. diuerjite douec Les prece^
dent consiste. erLV n corps de lapis dep lus, (J ul serait au b vut de La cour, do ntvo us
chambre, cuvre discrétion Lafale
p orniez faire J erulr decurie lippe d’en, b as, ou. de
do nc aura iS pieds de torpeur sur vy pieds deprofondeur L a Cuisine aura
n pieds etdemvy de larp eur sury de profondeur, a coste de lap icelle sera lescalû
er tousiours de sia: pieds en cjuarrel- L a Cour aura 18 pieds etdenvy delarpeur
sur u deproforideur. au bout de Lan icelle s erasvn petit corps de lepis sur toute,
la larp eur de 18 prieds etdenvy,sur w pieds etdeirvy deprfondeur; eta Ivn des
bouts de ladite larp eur sera lepr me.ferriere lecj uel sera lap lace cUn lit pour
V1 t arçon -L'etape de dess us suiura ladistj' dsutio n de celuy de dessous, et cuir a
de tus vnep allerie de pieds de torpeur, pour aller déni Corps de Lopis a loutrep
3
L a Chcu libre donc aura 18 prieds et denvy delarpeur sur 17 de. profondeur; et
Cette ciistr doublon
lapardérobé n pieds et denvy clelarpe surp deproJeniAeiir
se o urroit encore chaiiper en chacune des deuæ autres représentées peu la 3 e
p

-

t

p

'

.

.

etsfuyure/nestoitla difficulté de léscoller lecj uel ne donner oitpas si comme de
commun liraùo n donc corps de Lopis a loutre^ comme djait en Inpresentejbrrne
bit dep uis lalarpeur de 18
ieds et denvy jus pues aao,v ouspo unepp arder

p

mes me dLtribiciion,do nnant tousiours j pieds aup assape,etdpieds en
cj uarré
Les entier, et es larp iss atit les autres orties des urp lus Æais pour 1er eop
p ard de laprfondeur depuis to pi iustjues a 61 pi et denvy, loup meninSlon.
se distribuera sur JaSaile. Cuis me Cour etlopis de derrière, à la discrétion etvolonte de celuy cjul b eutira
L a hauteur du I er et a 4 bstop e dup rincip al
corps de lopis cjul est sur le déliant aura 10 pi- sous so tiuesp ulsera 10 pieds
8 pou-, compris lip airs eur des s o Laies etp Lan cher, lap ueile Hauteur distribuée
anse iç mardies de lu coller, nous donnera 6peru
p lip nés pour la hauteur de
chacune
Le pC bstape aura y pi 8-pcru de haut, comp ris lep alss eur des
so Lûtes etp laneher, Laquelle distr ibuee s ur pareille cj uantiie des marches, ce
sera C-pou- 1 lip sur lahaut r de chacune- ^sbsu dess us seremtp reniers ou
chanibr es esip dictas de y a 8 prieds sous so Lues
L a hauteur' cLuCorps de,
lopis de derrière azun 8 pip .p onces sous s o Lues cjui sera neufprieds/ compris lepaiss eur des s o Lues etplancher.' etdautasitcjice la hauteur decbacune
jnàr'cbe est de 6 o uces g lip nés, ilyfaudf''a monter par 16 mxu'ches, dont
p
les a- se prendront en lescaLen etlézçtaJite/ilfcûsseu/'iffuenlapi'fojidezir
de lap aller'le
Lea^Cstape aiu^a ç-pi- sous s o Lines, et g -p i- 8-pou- cornr.
pris lep alss enr des so Lines etp Lancher etaudessus s er ont reniers
p
la

-

ci.

.

,

.

-

-

-

-

-

1

>

o,

8

3) es trib ulio n de

La

C un q mes me 3Lacs

3)&jnvLs 20 jriech de Largeur, jwuj
iriesirie jcroparLcLeiiar de.

J

zceJ

a treu±e,etj wr

La.

odoutyrcte. ei'inxjrie.ds et d^/nty*.

La. a candeur de relieplace nous donne des a diuintages que rions nepouuw ns cuicir aux
precedentes, c’estpourvu oy sa distribution PstprandenihdiJje rente des autres, etpoinums
auxrir 2 Cours au lieu d‘vne,etvescaJiera2 palUe.rj,etlepassapeassis au rmlieieoii enjang le,
a nre choix, milieu qu'aux basb'mensprécédons destoit relegue en tniw lenecessaueni.-Cepaffir
pe donc estcanstitue'au milieu.dela.Larg eur de. lédifce de gpieds deïargeur, ay aritrdvncqjle
LcLCuisine corne, aussi Lej ardeniang er
etléscalier, etde Ldutre legar démanger
deprrqfonjdeur.la.Cour aurai? pi- de largeur sur içpdepro
cour ont de larg eur S pi-sur

laCuisim

w

de lalargeur quisontypi- demeurerontpour lalargeur de If coller, —
compris lepaisseur du mur -De la Cour on. monte a marches pour entrer en lajdl/e qui aus
ra.2.0 pi-delargeursur 18, deprofondeur, et lerestedeLaprqfondew,qui.est dix pipera ems
ployé' en vne petite Cour dederrtere,eteavnCalnnetalvncUs angles de laJaile, q ui aura
Four letage d’en haut du cotps de
Cpi de lara eur sur la mesmepmrfdndeur delaCour
logis de déliant, vous aurez, la Chambre etléscalier dvn cojte',etlagarderobe de Huître la,
'
1
r
ir li
'
ro Dey-pi de larg eur sur la.
chiimb7 nlli-scn Cfn'n /epruip.
,, tt Liai u.iiy iai u l lll
nejmeTrrojznuizur, t'i
jvTuieiir.etlereste

J

,

'

•-

,

'ii

’ ' •

Four te corpj dx logis dzderriere, ta chambre aura 13 g i delérrg eur juriSdepraforuleur,
ta g ardérobé y -jri. 'delasyair.jiuisdegrifvrideiir.Lcalrinet de dessus sera. jernbLabJeaceligi

Cette dLlrilriitiorisejieut ckang er J ans altérer aucune des mesures. Frende-.
de dessous
remit enlmssantlepassage dans te mÆaecmdest,ce qici jepeutfaire en 1 irtasiierej: afça.-... i--,,,
n Tr, n-t- !n
r
„ et !p n nrdp.-m as, a pr dv ne main a In uirp.pt ne b o i/o eant

m

^
ut celle oy semole estre puis aprop o s acuiuwu q uc lu. cicca i/i t uzi l ci i t er c, crm
estons demesme costé, le Jeruice. sefèra a couuertijecoridvment Le clump emetit se peut
usryjuzsant
faire en ostant Lep ass ap e. dit milieu- p aur le situer a lia ne des eoctremiteeLg
Ciusirv ouspo serez la. cuisine et Lepar de manp er Lv~n conb'e ldutre, etp crurrep es Larpir la
ne jusques clic et 12 pi- que couspapnerea sur Lep ar de maiip er, quz n’a pas bfoin desc
ronde lare/ eur. en icoyfaisant vous ourse élection de s ituer, ou le p assape,ou la. C uls ine _
/

,

,

,

q
du costéde Léscoller, Selon, que vous trcruueresc la/n plus apropos que Huître

q

Cette dftrdnaio

sepeut encore changer en q sortes, selon les desseins portez par lesfujures f-q -S- etd ^ensep cirât
loup mentation de laplace, tant en Larp eur q u’en profond eur, a chacun app artemet,selon quel

seratrouue plus conuenah Le
-

A

m

n

.i

n -frv»-™ a

mn

i

r

Et depuis la larpeur de 2.0 pc- msques a^o,vcmsnepcniu£SLrien
r~r
mm rlrm n or n Q
A o / n r'n 0
n n o-hro o rrt h or- o-t/

A an
t

rt

rr-, ,

/>n

t

r

rr .

-,

,

.

r-i ,

.

1 1 r~

-7/

r

de vospour/' es ne ul Larpeur en la prqprnaeur- rour Laprojoiiaeur eue ne recorepcruiicLCLui.
chanpemdque celuy qui est merdionne' ay dessus ht la mes me larpeur demeurant came dessus, si
La profond eur neoccedaitpointâ 8 pi- alors ilnefazulroitp lus parler défaire 2. Cours, mais la dis=
tribidiô sepoiiriroitfaire en lime des 2 manier esfuu a rites L a hauteur dul ^eto 1 Lstap e du corps
de Lopisfur le deuantaura qpi- sousso Hues, q uifercmtp pri-8 peru- compris lep aiss eur desjoli
o niera par ot marcdes, etpartantla hauteur de ckaainefera de. Sp onces
nés etplancher- O n y
f lignesItierj -Du retL. de chaussée delà Cour on montera, par2 marchespour entrer enlafalledu
principal Corps delopis q uiestderrière laquelle Salle aura dehautVdpruisldmefoufoliueî
u pi- quisera. compris lepaisshdesfàlûiesetpLincher,upi -8 pou-ltduularitque les marches ont
S pou- 6 lip -i-tiers debout, Üerfnudra- addontdj/ en a ijp enles calier, ?~esteront -7 marchespiaferot
pratiquées dedans le ramp ont q ni estfur la Cour L e 2 1 dstape dapr incip al corps de lopis
aura 10 pi soussoliues,et 8 pou depuisslde plancher, compris lesfoliues, etpartantcm y montera
par2p marches deS-pou et demy clixicune L ej ? lstap e aurap-qn-d -pou- compris lep aiss
deS-pcru-eider”^peru- etdemy chacune
par vinpt
vinat etirne
et une marches detplancher, etpartant on y
du ^planchev montera par
slu dessus seront renier s, ou chambres enpâlietas desept a fiuict pieds s crus s o dues
etc

-

m

,

-

U

de hauteu

t

pj

I

i?) Lrtribuliori

de,

Lœ ^læicsvmjDÏacc,

'

cU -trente pieds de largeur, jusque*
a trente heuitjnecL
et de cm ej liante huit.- de
profondeiir, /u^^uee a Cent

JtlTTZtfrr JCŒtt*

^ ^ d^SpiJjLo
^ ^9^^'»^™*enordre,t

aharg^

d.profcnut.Aapu^ e.rtjiiuue Jeta Cour qui

f

Jalt

ee

%
^luJpFdelaraTdJ^Xn

ddunieufpi deprofondtetZlara

™ corps Wtojrs

L

derrière,

/ d^dn^duseamdùtyesuitcelledapre^

2aut iS.^Z

^

de^oulachaindreauraao peaquarreWlapardercbe
L1

p

'

ppc Jdemy^delarg -

^^^dinnesme larjfyr laprofondtefusttroiuduLplus arand^eusorte
dLe
aiU1 ™r meC
OU/7'd"' !,rU derriere,on
aZpdfidreque
'

cLLTJ2T

i

r^

!T/^

4

^

a

c

^°2
,2
Z2T7*‘^
f'^ de commodité
poicr
^^
^rulesponeouœnsah/uresaurorndepd
a,

hÂrps

~

a
^erladis2i2derpa2.
couse du peudelargeur des places dans

e

™*f
dbpurt noter querrterus Us des,s uns precedent,,
a

^T°t*dLocsu2Lo2èut

la torpeur, ncrus Us suprposoru
6-

pou- afin

decharpenterie

etptas--

quepersoZ neseJrompe

auccnor hrespar.lesquels sontmarques tes torpeurs
et^fiLleurs deiios apparte-iris domenttousururs estre
entendus dans œuurc comecy deuanl.

Jnfia^srpreiieUe garde que turques icy nous auons touslours
donné 8 pou- pour
ront-i pou pour lèpaisstdup lunetier,
etSp cru- po r
fifj
cell*
des Jo hues, qui ester
suffian fiurlopetdeporUe desldfilees précédons -Malien ?
T° fif 7“ Client, nous en. donnons ç dontUs dscmtporUpaiss2soldLej,et3 pcdld^
patfMplast,~e
que ne croist
fi diminue Quant auechaut?dure de lafadeflaplus
haute dvnpi quelere’L de chaussée deJacour'alaquetleSaU
on mdteraparo

^^^P^^u

.

JarZl

adoje ccmp'e Uni ur, nies J autres aaduy
g.,u regarde ta cour,Léo
pou. compris UpauAuplanclier, laquelle

ttiLe cuira uZ.ç.
duifidparzd marches,,22,donneraZL
" L< 3 Cjbtd2ira ro pi- pou, compris
t
lepJrcà
p
'

'Èlhker la
/

-

;/^
uüe
duue
2 ^^dierdemneraSpcmpcrlahZtCdecZune
-Au
firemerJmL fifi
Je
chn
en a
7n Spl-soussoluies de. toutL eCorps
detZ
lepvt de demeresera aussi^fi
df
plus hautdvnpri’qp- le rez de chu ussee.de
lacounaZLt
on ino rite rapareiUern

%Z2

'

.

7d^

A

^de

-para marcJies,etaura dehautrdepuis
liurescnufollues

ta

Ln

sêSpi

P&JC

1

LD euayiesme

6

distribution

fplace,
de, ta
ciygnt mesme larpeur de trent&yaieds et de profondeur
>

hidd pieds-

ciruj utuzte

/ /7 Seconde, dis trib uiio n de ce nier me espace, -suit en long our LasepaTalion precedente, en vnyj assagge de cj uevtrep ieds etderny/ et1ereste en
rinie Scdle de vieugi cdncj pieds, sur vingt de profondeur, Laquelle est
juicùe dame Cuisine 9 e diocseptp ieds de profondeur, sur vuggtde.
largeur; et le reste de la. Lrry eur estesrisp lcry è en les celliert cj ni a neuf
pieds délayé demis oeuu re ; et au boutcleLaCiiisine est a/n gg ardenvaruger de lvu.it ieds de ta/gg eur, sur onn^e. de profondeur, derrière

p

Lecjuel estlegjriiie '

Itpar

ce

moyen nous auo ns fait on Corps de

Logis douta Le, en mettant La Cour derrière, gui a 1/ ingg t etfvn pieds
dl ny a aucun,
de larggeur, sur dioesept etc de/rrvy de profond eur
cheurug e ruent en LXtage de dessus sinon, gue La Chambre a uuru/t
pieds en. g uarre et la (farchro b neuf pieds et clenm/ en. Lemgg eurf
cru Lo n
p criûrrafalre une C lien vis zee adnsy gutit est porte par la
d2? our Us hevuteurr, ladhile aura douane
figure cy deuan±pieds trois o itces sous so Lues, et trente prieds, comp ris Lépcuisseur
,

)

.

p

des so llues et p Larudier; cvugiLel Cstagge cm montera par a/ùiggts ioe
.marches de rioc pouces chaeune.
L e Second Listage aura oruz,e
pieds iveufpouces de. hauteur, comp ris Legcvisseur du plancher^ et~
me nterontpar vingt gualre marches
Le ~b~crisies nie X tagg e
aura dioc pieds rieufpouces, corrip rts Lcp ais seoir desfo Lues etplancher,
cueguel on montera par a/irigg tdeiLOc marches
dLu dessus Seferorityrenlers ou Chambres etjgalletas a la ma •

*

niéré -rus dite

,

l

f

tr ib iitio n

'j j

de. i renie

h

.

p

ici ce.
cLc. Lcl -J i-pdicdT!. e,
de torpeur cru e/nvi/ron ,

uict: pieds

dtde. profondtair Ce nt p ieds
/?

.

/

,

.

...

T

-

'nf-

r

1 1

rJi.vtl' i bllUcni.

Jp

,

dautani n ne to utle

premier J ur
deuretconsiste en deux corps delej iJ;le
pieds de
ijualone
de
ùr£c*iisi.ne
sedltri'uïen

kdez.prü:,dsmtluLp-g eur
vinptp.edsdepro

Luypur

c,ue Uczipu^etnmpaflye
AnJT.et vne 'ecutie cryaritp oreilles.dimeruûms
^deUuyenr JpressuitU cour ai, Mente

V

cnrtnte entre.

JeUwc&ÿ

.

^edsdeprojdndeursur uipp tku.itde Ltryeur,

et

ler^deULuyeureur route.
eteruvnjardr-

r

,-unp?ut.itlr, Cuisine
deparedle Urraeur,sur 7 pi- deprojdnd

*

manger
derrière consiste en-une Sait*
prZcipcd corps delojis cjui est su.r Le

I

sur LF

™4-V“rmlr‘ U f"

r

SZ'Î
ddpjp uyp

ul/Jdte,,*™™

,

I

I

-

—/ aire du. Corps ded?op is de deua/it aura

mesnie, niueau auec celle de
LclCow -/ leprremier dstage aura dehauteur ippieels 6 pouces^Joubs
soliues,etiS pieds y. po uses, compris Lepa isceur des soliues/ etplancher; aug
net
\

-

raparj marches de dp ouces dehauteiu chacune, cjui sera L'aire dupaslier de lesccu
lier et du Corps de lop is de derrière, lequel aura de hauteur
saupjoliues ig pied<r g
pouces, auejuel on montera par a
g marches de 6 pouces / o Up nés chacurc,les
cjuelles -vous coinduiront tant au Corps de lapis de deuant~, cju. 'en celu/y de
derrière,
puis cfuils ont m es me niueau
JteSeamd l'stape iantdeuant ue derrière., seraeleuede 12 piedsfousfoliues.ety.
y
pouces pour lepaisseur desjoliues etplancher cupuclan monterapar ag marches
de

'

-

dp ouces f.Up nés

chacune

.

Jte. trois ie,rrne Istape, tant deuantjue derrière, aura

cLfuurteur

10piedsfousJoli

"<w et mes me épaisseur etnomJorede rnarrjies tjue
[efeœnd l'stane SLu dessus
ont lesT greniers ouduunb res enpadletrus, deZ- a.
ppieffu.t salines de hauteur.
.

J

4*

Thcrifte

.

.

Dwtrûruturri de la fvwiotieirrie place,,
<sLy cm£ de. Larjetwr cdjrLpzuvrLtc
pdeclt Sur
CAynptuvn±e Lvuict de profondeur

La dùtribi
desquelles

t

lion

peertfaire.

tin.

irais maniérés, en

dont LaLar
de urne, t sept pieds etderrvy.ompafcpe

de huitt pieds, etime es curie detred ede
Tme

première

U devant, de adnpt deuac pieds de profndeur,

peur se distribue en imeSade
e-n

La.

Iwrjeux- de ccruyuamte. pieds
est ernp Loyeeenam corps

cette.

de lapis sur

se.

reste

de

Uprfondeur consiste

mur

de trente demxpieds de Larjeur, etlereste
de La torpeur comprendrane adsinepardenuvnper, et escalier
lopnant
laJaUe,donir(es

mesures sont des crites sur lephui.ainsy que le
reste delà distribution,
et a Lan des angles de lés ailier sera
lepriue'. La
distribution

se

'verra.

du alplan

oy apres*
/

Second

dstaoje. de. la

de

I en

Lvuictiesm e

La.

D istinb utiun

p La.ce.

L eSetond es tape consiste en deux chambres etiv
nep aidero bp; la.
première assisesur LaSallé, ayant, pieds etdenvy de Larp
sur 17 et de
3
'

T,

my deprofondrie. reste de laprofondeur estant erp loye'vn-vnp
pâtrepieds

entre La dite chambre etléscaiLerda. seconde

assape de

chambre wipnant

Lapremiere aura dix

neufpieds de Larp eur, sur toute laprfondddesitirpi
desixpieds ; la.p ardérobé sera de treize pieds de Larj fsur
la mesmeparfond,
t

la

p Lace lu HtdeLa principale

chbbresepeutmettre contre La cloison. Ldu
dessus delacubsime et dup ardernxunp er seraime chambre
de idpiet demry

aelarpjt.sur
Les

a.-

iy

de.

prfond.'] et

estaloptid de celwy qidbasütdèlever epalef.

corps delopis, cru autremd, ainsi quiLterra bon. estre
L'eJee atic de La

faee qui repardeL. Cour est ic/ inserbe au dessus de Lélecvatid du iLestcpe.

mais

elle

.

ndbesoin dhuewne dechrrœtid p articulierep our cequede ne chanpe

point de. mesure,

aztec la

preeedente

,r

-ry

,

Ç) ciunyieirnd,
.,

dAsStribruzLorri cLdla 8fpiace,
4/ya?arnrsrneLriryeur dse.So pieAs, Sur J 8- deprojo nde/ur

,

.

L a Jexa}nde,rncunlere selon lajjitellesepejut distribuer léspat&JiuTnenturne,
scituésur le cLeouant, ayant d&projoTuL^ 8prvedsetdemy dans
est ar ÇnCaysALoy
p
r
is,

oeiuMre,sur tende, lalary ,LaquelhsedutribueraJurle.deiiariten-uneJalle,ayanyopn
delaiyeursur 20 deprofondeur, unpassaye. deS-pieds.etvne écurie de pi delarpT.

y

L e derrière comprendra une Cuisine et une Chambre, lescalier estant entre Les deuxLaCidsine aura aS- pi delay rJ'ur 17 deprofondb Lescalier p pi etvne chambre
yantp pi- de larcj eur,
13 pn- etderny An b crut delà Cuisine estunyardenutnyera
sur onaepi- etdemy deprofoondlderriere LequeLJera Leprive (on pourrarnettre
-,

àundesapyLesdeLescalierfirnprrarepcriirJeruirenheuutsLaCcnvraurapo pndeLarcjCsur lyetderrvy deprrofonAC
tesous

premier rampantde

Le.

Lactescente deiaCaue seprrendrahnetedreri

Léscalier.

Quefoi

on

u o aient dedans Lasnesme pro -

forndl tenir La Co ur vnpeuplusy ronde,cmpourrodyaùjnenipn-Jurlaprofooncl
Four Les Luudxwrs ilalreduAyisJera,3,pi-pLus hxuttauelere'tde

",

deLaJalle-

cLuurssèe de dehors, etpour

y

ma nier vous po ivrrea. auoir dîners espaça ns- Lal re

enprenantvne rnardieoudezwejur lamé, etlereste en isp euss Vdu in ur.pt vousijt
perrnls'sinon'vcrusprendreztcrutes Les marches dans Lepasscye,cuvnsiciuelles
irmfpn- nrh îlesJtty- Le.p lnn F.tpmir des cendr een LaCour y ui aura, mesme ret de
chaxissiecjueLedehorst L'écoulernent des ecuuoc déduit) on prendrai, marches dans
-

Lepcfooyedelesccdler eta audecLans delaCour.cfoindedjynnerèchapee ccruenable
Laporte.'

delacmir-LeI e.' btayeaur a de haut! 13 prifocrusso liues, etij pip

pou

a

ccrpris

montera parag marches de fpou 8
Le al Estnpe aura debaurViapi-p- pou- câprris Lepaifo
desfooUuesetpLanclier, auq uel o n montera par 2Cmarchesy lu.àur o ut Spç-vnelyr
debout- chacune Lej ? Lstaye. aura 10 pi-p pou de Liaut'ccrpns Lé.p au desjo Lues
Upais^desJoLiiues etplancher auquel on

lipnes dlLiautLchaeune

marches de Lpou chacun e. A.u dessus
chambres enyaletas de 8-ay-p i- scrus so Unes

etp Loucher, auqueLonmxmtera.p ar 26
s eferonty reniers cru

e
Setxmjd£s1xi^e,cLclxLQ disbribaori de la 8^ Place,
Ce J eamd Lstaye. consiste en 2 chambres s ur le deuant, et uney ar dérobé ait
J

cab in et entre ae/uoc-L aJ er‘cAa.mbre aura Q.S-pi- de Laryeur, sur 2 o de profondLayarcLerob eau ca bi.net dixpi- de Larp r,s ur iS et demy depr<rpond rà ca.used/un
p asseye de ppi derrière Le art cabinet L a chambre aura ip pri- de Laryeur
s ur toute LaprofocrndL, etsur le derrière aura a chamb res, et Lés coller entre deur
y
Lupreenlere beat p i-de lurpe.u ur 17 deprojxmd lies cal rde p- ni deleuy L-lautrechâ
bre ou Cabinet pi- et demy le la rij c,r u r toute Ladite profocmdLcLe 17 pn Club crut
V / T&ac - /
L
/
l . r, —
Cr J r
.

_

.

L

aj

Trois i£smc d/isùribulm n de. la IvwLCÙieJ. ~ 7
j] Lace, de oinxc/iuvrite pjcdj de Lcurcq
>

Jwr

ûùruj ucvrite. LvwLct

de profond.

/

Cette distrih ution consiste en

un corps de Lop is double .ayant
de prfond V dans æu.u re trente sise pieds, sur la torpeur de cincj T
pieds, Laquellese dis /r il liera en une Jade, escurie et cour me, sep orées
de La. Sade par ~tm p ass ap e et es caher Le Lan
p
y a coste ’vousfera
vcnr le reste des romm.oditez, et les mesures de chacunes d'ire dés
.

c-

.

du

deux pieds plus haut que le rea, de chaussée de
dehors, pour monter prenez deuoc marches sur La ru é, cru dans
y
le passape, ctinsy cju'elles sont ponctuées dans ce plan;et pour des cendre en la Cour, prenez dente marches dans Lepassap e de lés coder,
et deuac dans la Cour, afin de donner a la porte son eschapée
Le premier estape aura ij prieds de fl auteur, auquel on montera
par trente orne marches de J p cru 8 tipnes chacune
Z e 2 <L Es tope
aura douze pieds neufpou comprris Lep airs T des so liv es etplancher,
aupuel on montera par aq marches de dpou
p lip etdéni y chacune
Le y e tri np e aura dioe pieds neufp mode hautJ compris Lépaisseur des
soli/ves et Lan cher, auquel on montera
p
p ai' p marches deSpou p dp
et demi/ chacune
Et au dessus serontpremiers ou chambres enpa
letas de y a 8 pieds sous so hases de haut!
L'adre

lapis sera

.

,

a.

Second, £staff £ de. laj 1 dfsLs ib 11/10
de.

La.

Lvuictiesrrze^p Lace

LeSecond Estape consulte en deuac charnLrres, chacun e acccrmpa
pnee depœrderohe et eajnnet la prern ie rech ambre sur le derrière et
sur la Salle aura irinpt pieds en narre', et quinze pieds et demy
q
de profond r Lap ardero b efur la mesme Lcirp 1 le Cabinet sera au
df\
sus dnpassape et aura p pi- delary rsu,r 12 de prfond r ta a ^ chaire
fur La Cufine cuira iS pide Larn i et 20 dep rofond i.et Le Cabinet sera
su/r le derrière an dessus du ardemanp er,s ur 3 O pi-dcprofo nd r La
p
p ardero be corudendi'a Le mesme espace de les curie sur laquelle elle
est assise
.A/u dejjus du pian du second As tape est Lé Lé v a flo n
--

,

-

-

,

cjul rep

1

o.p

D

istriloithoit

largeur de

de

la neufi etne jo Lue, de la

Sy jnêds, jitr 12 ode yrojenideur
,

place fe peut AjfLvih Lier eu cinq manière, chacune
des quelles a son dessein particulier : la lŸ contient x

i ette

*

le x f /nr le déliant le Djlçr
demi
de déliant aura 2 a pieds de profondeur, J a lari
consiste en vue cuisine de 20 pieds de largeur, vnpjar:
demancjkr de cnn.e pieds un piafsapc pour le Carofse
Je a, et vi%e es curie de id au bout de la cuisine estvn
escalier, de tj pieds et demi de largeur^ fur tS de profoi\
deur , dermere lescciher eftVnc g aliéné de mes me huy
pie lescalier, /ur xdpieds de profondeur: alun des an:
des de les calicr sera le vritie, ou au heu marque
1
/
a cour aura yx yioaj en cjuarro
Le caryj du la cju dé derrière aura o.xytedo de va /
y
fondeurJiir J'y de largeur, et consiflera eu vue Salle
deJ o pieds de larjg eun , un escalier de 10 pieds, etviie
chambre de idpica., le Jardin aura jo pieds de projet

carpe de logis

,

celui

.

A,

'

'

,

,

déur Sur CLuguanteJept de largeur
,

Second dDstaqe de

q

la i dlist

.

i

’i/nt

tion *—

SD

la q ^place
e/llnutil de faire icy vu dénombrement par:
ticulier de tontes Les parties de ce plan, estant tout
tes nommez, en gceluy les fifres vous feront clai

de

SI

,

rement Veoir

Les

mesures de chacunes

di.ee lies

.

J J

.

.

Le Corps de Loc/ts de douant, hormis l'Écurie et le pajlage Sera

é/eue

dessus. Le /aire Le chaussée de la Cour, de a pieds, atttjuel on montera
par marches prises en la cour a /endroit 'de /escalier
.

La Hauteur

du premier Etage, depuis /aire, Sera de /.T pieds neu
f
Lépaisseur desjo lûtes et plancher a lacjue/le cm mon

pouces, compris

--

,

par 0.4. marches de 6.pouces 7. lignes de hauteur chacune
Le. Second Étage aura de hauteur' // pieds pouces compris /épaisseur
p.
desjoliues et plancher argue/ on montera par' a/ marches de 6,
joo uc es J ligna chacune
tera

.

.

Le troisième Etage

.

aura marne hauteur~

cpie le

fécond

JEt autless up font las greniers ou c/amhi'es en (pelle f< rs de
pieds ouj oliues de hauteur'.

ë.

ap

ÎJ Upqtiçil Tu JPnnapaL Corsv Je JLippisT) u
o Ile de lu\ Cour Je la neuhesme place Jls
^
t
A
A
\
tribiùc selon Ta prenuerc manient le cjueL
:

W

,

:

/

/

,

rps Je JL/oqis

J

c7

;

ejh celui/'

*,

,

J) en iere>

Je

H.rfï

'.OIV.CJ

pmsæmà

j

atttÿg

f\\u;n

'îxHB

duc

Corpsdc Loqis'd

e.

derrière Sera.

*

j
cul lCj.JLLJ CLU

cIclicj

de chaufsee Je la cour, de 2 pieds, au quel ou mpAtrci 7 ^ ,, S
^
marches, prises en ladite cour ; et po'l descendre. de la.refjulaqu
ila/d.lu, otl pren d,’ra. cl marches aie pals a. c de leseaher, et deux.

rea.
j..

dedans le jardin
la Hauteur du iV'Ltapj e fera tj pieos g pouces , ccnnpi
aiJt
scur des Sa laïcs et plancher a la pi elle hauteur on montera par
,

de fpouces udijfncs chacune miparhesfir les 2. ram i
pans de L Cs caltcr Le Second Ltaqc aura 12 pieds p pouces, conl
pris Lepaifscur des Saillies et plancher, auquel on montera par
2,8 marelles de S pouces et demy chacune
Le troisième tapj e aura de hauteur l'une pieds p pouces,
compris LCpalfseur des ifoliues et plancher, a la quelle h ail
leur on montera par 2S marches de cinq pouces chacune
-fdu, dpsuj Seront les pqrenicrs on. chaîner os en, g aidas, de
huit a neicfpiedj fous S'oit!
de hauteur
2.3 marches

.

L

.

j

J

.

|

L

.

3

‘Seconde dûtribiitUm. de, la noÆgfïesnic, Lace,
de rriej'ine Uiryeier de cirujuxentefept pieds
Szcr sus: 'v Lpp t de, rpo rut

p

,

,

ç>:

,

p

-

t

(/ ri’ j-uj-m /‘7, //(>// rte. consiste. en. ctezioc corps cLe Lo
2 seconde. cUstrib utixrn. de. /
gis, Ldn sur le deuant, lizutresur le derrière le et œy cuit vingtp ledr deprofondeur,
dontla largeur consiste en une escurie;p orte co chere, etetnsine L esczirie a double
tarp a de largeur uippttrois pieds et demy; lep assape p crur le catoffe neigfpi et
la cuisine uinptdeux et denvy, a caste de Laquelle est le ardemarp er de dioc pieds
de Larp T, sur onze de profcmdL a un des angles duquel sera Lepr Lite'- LE n suite du
p ardemarp er est Lescalier, sur la mes me largeur de dix p teds, et vingt quatre de
profond f cl Co ur aura tente q untrepieds de Larp Lsur toute La,p rofo ndcLTdè léscal r
etpardefnxinper, q uifont trente six pieds, y compris lepazss ? du mur entre legardr manger et lescalier. le reste de la bug V est employé en vn escalier ioig nant lecurie,
etunepaUerie au bout; lescalier a lopieds en q narre, et Lag alisme a S deprfondj
S ur p oreille Larp r,dans laquelle o np ourra mettre les carosses, et derrière les caroj
ses au Lieu marque(sL) se, pourra mettre un riue L e corps de Lopis de derrière ,
p
qui est Leprincip al, aura deprofondL aapi,sitr toute la lurg V deS7 ;/ consiste en
une salle qui à trente, svxpneds de Larp t, etime chambre de dix neufpieds et
demy -rLiwc deux angles de ce corps de lopis, se p ourroritfaire par le de hors ,
dans le jardin, deux petites aduances pour priues ,qm ne seront es leaes que/ us ques au second es tape ; le jardin aura ir entes ioc pieds de prqforudeui'Sur toute la
Larp r, dans lequel cm des œndra. par un perron

--

t'.rj:,

f

p

X

.

-

-

-

dœond

Listage
.

de

dewdde) dis tribu lion

la,

cLe, Lcl ri^ ujtexf jitt,

p Lace

,

en deux cliamb res au 7ntlieu des q uelles est v ne pas
dero b e; La première assisesur la cuis ine ay ant v inp t trois pieds de Largeur, la
gardera be cLoitz e,sur quinzepieds etdemy de profondeur, a cause du passag e,
elle sera pour seruir a, tune, des deux cliami) res et La deuxieme chambre sur
Les curie aura uingtpieds.en narre bip nant La, presnies '^chambre' et dessus

CeSecond es tape

consiste,

,

,

q

Le

',}

7neprarudeur etforme que leparer sera un 'vestibule de
p ardemanp
er
de la cour sera u rtep allerle entre lescalier et Le
tries

demanp

;

et de Loutre caste

principal corps de Lopisgui aura uùpt cinq pieds de profondeur, et consistera
en deux chambres et ns ne ardero be- L ap rentiere joignant lug aller ie aura dix
neufpieds et cLemp de largeur / lafeconde virp t trois, et Laparderô be treize,
piedsfur diocfeptpieds etdemy de profondeur Cl cause dupaffage de quatre

g

.

p iecis aux deux ctng les du corps de Logis, dans le,]arcLùtseferont deux aduan
ces pour les priuest

o

.

L&v aJio n.

du Corps de

cjiu, rev/curcLe. La,

Hue,

distribuée, jelan La a

a

J

de,

Lopis

de deuam^C

La cjïpLcue.,

rnxvrvLere

*j.

Thovz.es

SeC orps

de Logis de dev ont, cl mesme rez de chaussée, que
C icr, cj ui est iq pieds, divise La hauteur au dessus
de la. Cuisine et de Les curie,p ar 'vrte £ Titres o Le de dioc prieeLs sous
soLiues et p Lancher, diccpieds nesiefpouces; a L'entres o Le au dessus de lies curie, Lan m'entera p ar quinze marches, de huit p cru
sept Lignes de hauteur chacune -Z e reste de La hauteur depuis Le
celtty de

Lcl

,

de Lésitreso Le jus qu'a œJuy du p rentier E s tac/ e sous
8 p iesLs J p aides, a Laq uelle hauteur o n ma niera >*-*<;
p ar treize marches de huit pouces' quatre Lignes chaeune Cl
Lentt~eso Le au dessus de La cuisine an montera pcvr 3- marches
de La cour, desiœ pouees chacune, p ou*' a esvir a Loire dup aslie
du princip ai escalier, et au ramp ont du caste de La coiyr se p rendront sept marches desiœ pouces chacune,pour ajenirsur Le
p as Lier de Léscsüierioignarct La Salie ; et dans L’autre ramp ant~
contre Le mur, se prendront quirvze marches de cinq pouces onze

Le planches''
s o Liues, s era

-

Lignes chacune

*

,

8 Uuaiion du Corpu

de J?ojlj de derrière.

^
,

regarde la Cour de la /leiif/es me
place
JjisLnbuee <telon la seconde Maniéré

Qjr'

.

Tv

L/eCorps de top is de derrière aura .sec offices au
dessous du Logis, qui auront neuf0pieds sous
sohues ou sous oule,dont Les pieds pouces seront au dessus
|

q

y

du

y

rep de chaussée de la cour, etl'ony descendrapar
y marches de
chacun p, a cause des y. marches qui cuiront est! numides

6 p à uses q liane,

depuis la cour.L ei au
1res pieds J po-uces au dessusperont
auer/éspaisseur dessoliues etplancher
4
Spots, lesquels on mandera par to marches, dont les
q seronten la cour, et les
autres 7 aurampantdeléscalier oui estsur/a murent,* h
curupaue/usquegousjoluies aura pieds, et compris les ;
p
fjaisj'. dar so fuies etp lancAep ippiedsy
p cruces, aucj uel on montera p ar y o mar --

'

.

.

.

ches;ayantrfp
' f ^etd.Iipnp
'"™; ckacimedesoudlesjei-ont
U ucuedj eruni aurr'iDuet^
distribuéespar moitié'
~cr~ de/iaut?
/
7
sur chacun
rampant, com
rampant,
amie
e a este dit
dztr en lé/èn/jtion
de lapis
/n n
do douant.
d»..r.r%*~
lélèuaton d/t
du rrrm
corpsr de
de
Lea. listage aura dehauleur npiedssoussoldes,etcompnisïespai(JTdesfoliuej
'

Ÿ'coichentap'dç.p/JauquSonmarg^aparad.marchesdeSp^ii.l^cliaeuiiUdeha^
aura dehauleur 10 pieds g p ouces, compris lespaisseurdes foliues
etpLancJier, auquel estage nous monterons ar des
marches égalés èh hau p
leur a celles dusecond estape de dpouces ulignes;etpartanty en
aura 2 2
dise dessus sept ourrcmtffaire desjyrenéers
L,ep. estage

.

I

.

FLxuaptioix

de,

LzFcxce

LaRued9

de.

du corps
ecrrps de L,
Lopps de

Seueurît de La net
ruupfdsrue pLcLce,diotf'idu£e seion
Lu trcnoierfze^ïrtarut

ere.

^ dorant,
d Lde
a Tnesmeddddddiaas°Pf
que

hcourt, aura de Louiez .depucs Lame,
qumoe
pi^is

Le COr J
F

eeccepte ’ l'escalier,

cehçy
et
et a.uee lesparsseur dn plancher.
cpumze ptcds neafpouces
Lacre de lescalcer aura. wnpjeS açuhssps du
reu de chaussée,.annuel
on montera, par dette marches dans la
court restera.
,

çd‘ZlzrM"aF M **
pat p,,,,
^ te

r

:

1

4 piedJ a

'

1.,

pm... Un,,.,.,,,,,. ,j,j

,t

dotuces etpencher,

auxpud cm montera, par a8 marches de etna
pouces et d&mey chacune
Le troisième Lstape pu consiste en chamh.es
qaletas auraio-p'ieds
g pouces compris Lspacsseur des salaces etplancher, auquel cd
maniera
7
'

pur marches comme
[jg-i

'

1

les prœSntes-

I-

VAa

.

t

JEj IciLciii

j-ur

te:

on

du. pvincLjJal cor/Ld e.JLo^iS

derrière
1er nere

,

reiuirc) e la. cour
et cjtu
enu rec/arc

de La neujdesme place.; Sel
la.

irai siejm

P

4
1
T

r

r
T

n

^
r
r
r

ï

f

-U

~P

t

r

Luire

Pi

«

i

.rtrilniti an.

$

59

T
T

t

‘f

i

'h

1

E
r
r

Jics: j
e
il
.

..

Carpe Ac loqis de derrur\
r
chambrej oujncint 18s caller
eet eleue
leue de de
eux pieds
•de au défit
sus diL reo. de ehlaasseee de le
cour leu juelj on montera, par ejuatre marches
Le i\‘ Cstaje, depuis laire de La aaile aura ij pieds p.pouces
aucjueL ou montera. par a.y -marches de C pou. chacune,
Le deuxieme JL étape aura ta..pieds p- p onces auciuel on
montera par xy marches de emej pouces 8 hejnes chacune
et

de

du.

la.

i

i

:

.

,

Le
on.

troisies me Lstap e aura o nu, e pieds
pied. p. pouces aucjLie
montera par ny mai- ch es de S.p onces 8. Up nés
i i

cLu.de/sus du. trPistes me JL s la ç e, sera
ch.cim.hr e en
p aidas cLe to. pieds

.

ini

qr enter

ou

e

(

117
T^xiatniexme J) u tnluhon de la
p
fjace de an puante Sept piedx de
Lciry eurjiu' îap de p>r ofartdeur

.

u atri es me duti-ibiLticni de
éy
en largeur xnr 120 de
p
cou j ifte en deux euxjeu de
dette

<j

-pied

.

Jzl

deaaiit

le

l-

du trib ntiâit

lcinti*e

,

Venu v eu ex dmu

le

entière

p

lan

de

cy

cette

comnio ditea. prop oiy tioiu
elLcLcjLLe

le derrière.
cl

Ç/x tcicj e de

cLlj h' i b ll

II

o

7

q

11

de

,

lej

mejurej de

et

LCL

leu

co j té l'cl

vla.ee

p m-tLe

?co ru)

me

Un

CJlLO-tl'iej.

teujue.
TLeudxejtiue

ace

È x ecoéd JLjléacj e coiuijle comme le
prenuer en deLix carpe de lo cjlj lluijlir
le

deucLnt

h

Xiu* le der i~Lei"
lu régularité et exactitude dej plaire
gx
et
U
aux
v
eoir
clanement
fera
tout,
pp
et

il

re

.

irej

lej

c ornent p dpea,

Jurej de chacune j

proporticru
ddcellej

.

et nie.

atiaidd e la^faCe

J de

lo j is

diLee Selon

CjlLL

r et} CL rds

de deuant de la
la.

jLiatriesirve

la,

df\
rueJj^c) LL.

iieujienie place.,

manière:

.

de Lcïylj de deuant , a niesme r&z. de chau/jee cjtte
e ln cane, et aura de hauteur iS -pieds et déni l, et au ec l'a
des Salines et plancher , tei/z.c pie Je trou pouces; au.
trtl montera, par jt marchcj, Seauo ir s en la cour. de deux.
lejcalier pu auront A pouces plipnes chacun
,
rtaj e aura ta piedsJeans Salines
e J’econd JL jta
r, et ta pi.
p pouces,
compris ICpauseiir l)cj sohues et pla neh en; au pid an montra
par pp marches de cincj pouces huit lianes chacune.
troisiesme JL s ta y c aura Jtx pieds et Actny Sous faillies et
uns.c pteDs trots pouces, compris l’Cpaifseur des Salines et plan,
cher, au piel on montera par vuuftpiatre marches de pareille
hauteur pie celles du Seca tut JE stop/ c pu Sont J.p onces 8 lupnes
Ccrjyj

.

X

.

X
(

.

£t

,

aiclessus seJeront des chambres en.jaletnj, de pieds
p
sousyh Lues de hauteur, ou lien, des jpreniers.fi ton veut.

A

f'vlf’uahon

Slu

*

du

~

de .L, oyts JJrincLjJal cjlll. est1
Lu Fa
ace cjiLL t'cc/arèe Lu courr de
J,

corjjs

le derrLere,
Le
de,
en

7

Lcl

/
f 1
neicjxesmc JJ Lace
félon

7UC

1

Lcl

dLlTi'LliLticne

Au corps Ae E oyju pruicipal, etxsenihle
les caliez* Sera es leLLCt etc Aeux
LCAs CUL AcfjlLJ Au !*£/!. Ae chauffée Ae la CO LU* LcS
J7
CJ ttCLS OU UlOll
tera, par piatrc marches juc nous auons Ait e/h*c en
if cour
c p remuer JE, j tape aura b*euLC pieAs etAemy Aepuis Loire soils
JoLuces et ip p lc o trois pouces compris [épaisseur Aes Foliues 3C
plancher j ollcj uel on montera par ay rn arches Ae Six pouces y.
Il
j nés chacune
e Fecorvi AEstcuje^ aura lcl pieAs fo us So hues, et neuf jjouces
JL aire

pcisher

t

~l)l

f

.

X
X

p a iu*

Lcpaffseur Acs solutés et plancher , au cjueL on montera
polices huit lujries dn
hacunc
r
ALX cAs et Aeuu Sous Soin
i

par ay marches Ae cl/uj
ajc
c ti o s Les me JEh ta

C

.

E

L

L Epaisseur Aes Soin
Lues et
plancher , au cjuel on montera j?ar up marches AeSj lûuces 8lianes.
JE t a ll Ae/sus se feront ypreniers oil chambres en yaletas Al
teuf pieAs jifus J o hues de L auteur
et

v nci e pieAs b'ois pouces coinpi'LS

.

I

Cl ncjLueJrtïe

D ishlbutiorL

le la

Cy jJi clJ le

ltinj cuj^JiLr

o

ffb'

'

'

"

'

12.

h

plcLCepïe

e- jJropb-n.le.iLr

Cette distribution console
'*- deux, corps etc
de Lücju;ie
logis; Le
v ~~<7 wen
.

ifsur
sur
i.

Le
le

j
dciiant.anuiL
20 y ica, de profondeur fur toute lu Impair oui
^
oc dflrtbue en une escumcDe lypicg. de Lirprur.en
L’angle est
un hanjard pour un caro/s e. derrière le
une/ e/l
nfee dhn
lut acpfle de Les car lc e/l la porte
codere de a pie, la cuisine
de 2 / pi en ;a Lun des angles e/l L'escalier en
forme de uis aidé
Lopiep en narre, et a hue des anp/es dudit £.s
entier fera le
g
pnue La. cour aura jp piec de profondeur Jiir Lfde
Large?
et de La cour àn montera
panfix marchesfur une terrasse
Jrparce. en^ deux par Les caLcr cjlll aura lL? pie?, erv
auarrdet
au. ni Li Le ll cLlccIlly efh le p a/sape pour entrer en.
Lee SaLLe : dieVcu,
par tue delà terrais e aura Lp pua. ae LargCfur ly de prof
Le corps de. logis de derrière, a ge.pleu de profondeur, llcon
Sl/Ic oc une dalle et une chambre
La dalle apC pl. de large':
et a chambre 2.0 dans Le lardai
aux deux angles tant de
La SaLLe. cjue de la. chambre, daduanceront
deux cabuiets
,

U

.

f

.

.

deux pie* de profondeur fur de largeur .Le Jardinas:
y
ra. Le refie de La profnideur dur toute
la largeur
.

.

Seconl
La

JCdtci^t

1o

la catcj uiestn o Itstrib ll tton. le

n et r/bos me place

.

ILc Secernd Lfape du corps de logis de deuant consife
en
deux chambres .^gardera le et ca bidet la
nftr la cuisine, de
piedsfur cjunuce et demi de prfondeur , acausc de lis en
lier et pn/sap
oa/saae

a *'•-**'
deconde
**-***JL
à.nii//<^//
chambrei aura
~~/7 ~
aura olx
22 pieds
vieds de.
de
/
ty
largeur,
rpcLUf dur 2.0
20 de /-profondeur la par dérobé aura ta pieds
0 piea
et demi de largeur ef le cabinet
7 edj
l en lj narre
10. pie,
Le corps de lapis de derrière"consifle en deux chambres eê
Vuepar dérobé au milieu : la iieffntfr lafalLe aura zxpi.
en g nacre, la parderobe 13 pieds ci demi de largeur, sur
ty
et demi
llc
de jdrLyc/iiuLLU’
profondeur ) ncansc
aeausc dun passant
S Lpieds -f
passape de
y
ijudtre. pieds, gu, est^ ali deuant
L'autre chambre dura 2.0
pieds de La rp eu fur toute la profondeur
lia ni',
r,
y chacune ch
une aura Son cabinet Saillan/jur le Lardl
co mme
il a este dit cy de/sus
.

f

-

'
.

.

.

t

1

,

.

,

e

ZLvaUon

T}
de

L

4 U F^ p

<

to

£

P"

la ,lèüfip, n e

ifflo tt la

LL

rejw-ck lk

W" MtlritaA

Cincjiuej-rrve-

ma mer

A

-LcCoi-ps deLojts de euant, ci
mes, ne r« de eh andde
cjuecAuL de la cour, et attrape
hauteur depuis l'alrcfom
ao tues,, pt. et po compris
l'epa/seur
a
p
les/oLues et
plancher, attqtteL ou montera de
dpondit; ne chacune
lesquelles occuperont une
reublukon eiitdere et le quart le
U1U Llutr c
-U ^fécond JL/tape aura
.

,

'

dp p o.pour Lepalfseur des

,

il

.

’LLLÇ
pL./lujJel.

d'à Unes et plancher,

auquel'on
montera par sS marches de Spouces S
Ltp nés chacune
de Irats te mtC' JL tape aura pareille hauteur
etpar AIL
dijlnlnüion de marches
C Au de Usas se feront les
prenions ou chambres cap ailetus
a la ntanxercjltsdltc
.

.

,

.

.

JtAt’UAlirn dé'

Corps dt

Ici

Sués

-LopJ'lS dt<

d/strlburd o\d.on Lcr

réa a rdc lu Coût du
plcice^j
e, df lu û
-

\

/’L<L

1

CdLaniërr

w

/a
£i/

dejLx

mes, ne niueaii
J^nu-e du Coups de Laqtj aura
auec
hauteur
de
faînes
c .et aura tf pu Sous
ou
ausgueLs
plancher,
et
Mutes
lepafseur des
g y o. pour
chacune
Lignes
d
po
de
marches
*
8
montera par
/
etppo.pour
Le Jccotd aura de hauteur tj pu SousfaLues,
monte,
on
ueL
au
plancher
g
;
et
1er ai/s car des Salines
lignes
'
Jar a.8 marches , de d pouces a.
c ldlnid
es
hauteur dix pi JcusJoh
de troisième Liage aura de des
aujuel
plancher
et
Saluées
et g pouces pouAcpalfseur
pouces cmg lignes
monter far sf mïrekes de cm g
e feront desjrenUrs
s
CjndfsuJ
de hauteur chaeune
.

d

M

J

.

chambres

en galetas conte.' dit

est

ri

«ruant

.

2) istribiitian

de,

deaoaeme place,

la

iJly ontJeptœnte, douxc prietLs de. larp&ur,

Sep teinte.. cjuaire

L

2

deprojxxnd
J

p

sur

r

Tko ûr&r

l

Jda prejerndenr de Cette pince Je distrikite. en vne Courjur
deuant, vn Corps de Lopis et: .Cardin Jur le derrière Ho us
verrez assezz clairement p ar ce. plan toutes les antres convnzo dile% etparties ayant chacune leurs mesures marcjuèes
le

t'/iin

du Jfêèû/ta

K/Îl1i]l~.

C

ejexxrnd dstcuqe contient 'irrie chambre. sur L 'ecixrie,et vne sur La eux sisxe,ey axt choxnne qiurrzepieds de larcjeutfur 'vingtsept depTofondezxr.
Ctqucuct culj) rmcipat Corps de logis, d consiste en deux chxirnbres, etnsne

a cause d/un passage de q uxxtre p ieds cjux est axe dexcaxit CL costede cette
g/ ardero be sera téscatier, et ioipnant iceJxxy La che&nbre eu/ ont mesme
Laxy T et profond Cque Lxx remcere.> et azur dexwc bouts des dexxoc châtres
seront deux cabinets, ay ont mesîrfLaty Cet profond? que Les aderies de
Léstay e cLen. bas ; on pourra, en ces cat inoisfaire des cherninèefi Lotl teut
>

p

y

,

33aœ, du

Coste,

de In

Ccrur, cuvec

Vcuv liions Jim- le

àiouiZiSrrLz

P Lare, -tansten
cjire.

Us

deveunt

ce cjid redfarcLe LctCcncr

Les cUiujc aisLes

sur Utruh

.

U

—L ajure-tant de

lacune que de
cuis me, sera, de meJ me rvùueau que
LaCourr et celuy^ du corps de/oj u sera, es leue de deux pieds
cru dessus du
rvu de chwujsee delà diteùmr, auquel on montera
par quatre marches
assises enladite ccrur
L e premier ftane aura treize pieds scrus
Soliues, et compris lep casseur des soliues et plancher,
treiiepwds neuf
pouces, auquel on montera par trente mdrches decina
p lu. et derdv
de hauteur chacune
Le Second Stage aura do une
pieds n&iif
pouces, compris lep airs air des J o Lues et loucher, acuju^onmontdœ
p
par u me; r huit ma rches dépareille bouteur,
de cinq p ouces etdemy.
-L eir oistesrne Itacq e aura o rvz.e pieds
neufpouces, compris lepaisl

dMSolu^

etpleLneJy.r,

anpuelonTnoyi±eraparoLneitswc marches de

pareille fucicteur, decinq p cruces etdemcy chacune
Pourra j-aire des reniers

pq

.

uLu

dessus on

*

V

.

,

l<

de

1

y lace deys. yte/z,
lu lia de yrojyndeur Sans le,

Irihu h an

la

il !

de Largeur ft

la rd i tu

.

y laceJe y eut distribuer Selon les S. maniérés
de la y iy la/e en augmentant les yarties tant en laryC
jml se trouuera1 y
p 1lus a
eju'enCyrojbndeur , ‘Sela

Cette

n

y rayas

.

/

,

Cette yla.ee est diuisee en deux, carys
i
de logis
la
_
Lan.

sur

deuant

le

autre Sur

l’autre
l

les / oindra

gallerie aiu

/

derrière
d

le
Le

lun a

aitec

l’autre, et la.

vue

cour

Les cptumo ditea, mesures et yrayartiansJe V.er:
remt asse/L clairement dans le ylan cy n caste
J scotlA Je s taej e de Lancz, terne Lace,
.

S elort

y

s)tstrib utiort c.iy defsus
Le Second EJlage du Carys de logis de deuant
Ict

cansjle en vue chambre Jiu' Ici y renuere es curie
un escalier ec deux autres chambres la prenne',
re aura dixhuit pieds de largeur , Icl Seconde,
et la troi/iesme , vingt yieds eu. y narre. rnsui
e
te de la. a I chambre est Vive, gallerie, ayant
Soixante cjuatre yieds de p rdjoiid cur ; if tir
.

,

dixhiLit

Le

hir petit

de-

di
yr inciyall carys de
Un cabinet , et une ch timbreSuar la. Salle Un escaher et une autr'c chant
bre i E cabinet aura jeiae yieds et demy de
largeur
-geur , sur toute
te la yrojbndeur de 22 yieds ;
,
Ui ng t deux yie As en- cjiutrre.
la. Cna-inb re aura

Second EStcige

logis consi/te. en

et

Idutre

chambre
tary c

4e

cUyjy

Cd tA

.

aura, dix hiut piebs

\


Vu

n v

'iVr'

.

AWl.

î\\

YYTySYYWv 'YYA\\AYVY
ia\ •liaV»

f\\
»

Y ÇV>.

Avv«v^s
y.

.

>

S

\YWY

,

•Y.\

yj.vy <Ay v.v*\ ^\vnV
V- v\m'vV. ,'y^MyyyV^
.

Ai

; Y\'.’Y

V.

'

,v

'

;

\,SY\y'

"

1

'Vt

\y

,

,*\YiV»AVkV> *\\vv*T*v^-vtt «Aj\'»'YV.V

-

'YTY VVY^A. >ÏY YY-

-'A’.

Yhy^'-O,

“j

AYYYVY< 3'>,’>^j‘yvY'^\^\\VYYN yAy'YY'Y *YSS\

YA^V'TYYYY

A

yy\ vy

.

vm«>\\^v.Y

«vy\y-Vy

\»\>

VY

5 YV\\ ~v

A’''»ya

AavvYY^X

vAyA <> YY\ S*oV*ï

%

^

Aj\v

û'

yyty1^A'\'XAy*yV

"\Yy'\

‘J

î» AYVSi

YVxy\"AYSW SY^X'Y

YWY'YYYîVy

^

S

»\»

»

"-'A

.

.

<

’bYY

i‘.

1

Y

^YYY'y

AyA

*Y YY YY

\C<

'\Yy

Y

r

'.*>»

ur\\Yîtt <t.

et.

d

de

L

de deuant

Face
l
y lace en addiiLCpprea arD c Suir la

o ii/z, lest n e

La

M-

M

,

u
V

’m_

1

M

jj
il

lu corps de

_

qarberobe de

HM

lojjis

É

1

:

1

\\

f

Lcure

V

Wrj.

si

g

^

f

4

i

cl

1

?

L tujis

r
JLLnsatun du Corps
F de

'--fi

de deuant, et de

celuL Je niant..jjauckcfcront

B
V -—
la

i

.

-

chambre et

de meme

niuea.it

aura. 18pieu. etdcincjousjohues de hauteur,
ejuljeront
Separeé par vu pntreJoLt en tous Ira appartemens
Laire/ous
depuis
hauteur
porte.
la
maux jj au die de la
jur
po'ilepeufreur'des
SoluLCj de l'entre jo Le a, 10 pieds et p pouces
par 2/ marches de 6
et plancher, au quel on montera
iju-c

la cour

:

et

U

jointes

pou.

a.

lame de l’entrefole jusqueJous
px.j.pou. compris lepauseur des

Lianes chacune, et depuis

Salines

du

CiJbtajje./ly aura

y

marches de dponces.
Solutés etplancher 8pidc.on y montera par ij
lepafscur
etppou.po
Le fccoiîD Jütajjc aura lapL.JousJohues,

auquel on montera par -2.J marches de
aiu defsus Seront jjrauers
8pou. yhqnes et deniL chacune
ou chambres en jalcLis de y a 10 jneâs Sous fo hues
h)

esJo hues etplancher,

.

n

,

.

-

\o8

JL, leuation

X aqu
la

Alc

p riticip cd Corps

Xo

Ac-

LFAcc-

JT.LL

;t, 1

1 tn

c

rep ari e.

Ac

place-, ea.
Lcl

cour

.

wmif

555

l*iiTjrrafje Sera Isleuee au de/sus du r&z. de ckati/jee de Icl eoiLf
Ae 2. p 1 ck et an jj i la chambre, et gardera b e contiguës : leurc du cors
de logis principal^ fera eleue au de/sus de celuibe la terrafje de xpt.
et demi nous donnons pi .de hauteur aux offices et aurons a des',
cendre g. pieds g. pou. par ig mur ch es on descendra aidsl aular '
'
' 1
f- ,! n£trc iej t lûLlr reuenir- au rea de chqidsee de ^la cour

g

,

.

r e

e

JL

stage aura de hauteur depuis

l'aire sous J'oluiej lal
montera, par clS marches dcStx.
pouces quatre lignes chacuned-* e Seeojid JLstag o aura. b~ei/t, e pieds
neufponces compris
Lespagseur des Solutés et plancher j auquel o/l montera,
par vingt huit marches 2 e cinq pouces on'z.e lianes de
i

.

p Leds g p onces j auquel on

hauteur chacune

d

.

ou/lc pieds
f stage aura iqucr
de/sus Jet poura. pratiquer

.Le trois lesni e
<~d*- LL

de

r

Sous Sûltues

q ren
is

.

,

~
fs.

~

"

.

~

Distribution de la Ifnixiomo place tjuA-y
;
1/11 pauAlon double,
ayant Soixante et
fA
dtxpxbs de buy ewr Sur hum te J tx ded

p rofini det

i

r

CeyauiLLon cousu te en une chambre fur La mainyanche,
u
Escalier , Salle, niant uene de trois co/lea
, VefhbuH derrière l’escalier, et yarderobe joignant la chambre
la quelle
chambre aura ai piebs en j narre'; l'escalier aurcibe
laipyel
-

,

,

2.apiébsfiir

’pSaaje

tyde proforfb eur, au milieu duquel est le
defx pieds ; la Saile aura 2.2. jueis de Laryeur
\

profondeur ; le
lescalier.

Sur

leejlilulc

aura meme laryeur yuc

iSpuits de profondeur ; et lajarberole traie

pieds et demi de profiteur, fur toute la larqdide la chambre

Ee Second et

troisième estay e front fcmbtabh'es a il
„ '

excepte cjue

au

7 ''
premier

z

definis de la JallcJe pratiqueront des qar.

derobes de meme profondeur que celle daubas,
et au des
sus seferont des c/ianib re
aire du corps
cOrrs de loyisfra JLleue deb’ois piebs aifitefus
du rei de ckaufee de dehors au quel on montera
par fix
marches, tant pardeuant que par derrière
: et aura depuis
Lirefousflûtes
y pieds et compris Lesfo llues du plancher
ippiy. pouces on montera parjo marches de Spouces
orne
y
lynes chatCl ne

E

,

E e Second Etaye

aura

trente piebs

neufpouces, compris

lepad/seur desfbbu.es et plancher
,

par y o marches de cmq pouces
Ee b'oifeme Etaye aura

et

auquel on monter,
demp chacune

12 pie.

.

ouj

oiLues

D istrib uh-ûn,
F

1)

c

h^CL'VLarLc place.,

/.

cl,

icds de Lug sur

J un cj il cirnn te cincj etc
le. profonde
^
g ro/o ru)
corps de logis entre deux p audio ns
f

cjicl

e/h un.

f

.

Le Corps consiste

paiuLLons aux deux co/hrz. et. une.
paulllcm pl di.LLLj c en prie cIlcutlItl

en. deux,

,

SclLLe au.

lill lie il

ch~a. cjilc,

.

dermero. garderais et escal/er
en Jhr le deiLant; la. a an de:
x
/
r>
/
le auragj pfèds de Largeur fur 2
o de profondeur
ir ; Lejc,
escalier
dix pLedj le lara eurjur ladite pr fondeur/) e 2o pieds
; ./,

Slli' Le

f
I •

i-o

i •

chambre aura 2g pieds en cjuarre; la Salle aura 8 pieds
g
de largeurfur 2p. de profondeur / et au douant de la sallefera
une terrasse de ig pieds de pro/ondeur ,fur toute la larqeur/t
la salle-, epu

quarante huit pieds

cAu de/sous tant des
Salle S ercnit les o/pces
Le Secoi/Z Etage e/l semblable au T/ Juioniju’au défais delà
Salle vous pouu en.paire deux chambres et vne patuierole
P o ur les hauteurs /aire des o/fices /Ira de ntueau auec le deho
rs, aiuijLiels on entrera de plam pied Pénis la terra/se,
et auront
e/b

p uiullons pue de

.

la.

.

,

de hauteur /o us

f hues npuf

logis fer cl éleuee aiL

picés et partant /aire du corps, de

depus du

,

chaupee de g p le/s pouces,
p
l’escalier rond, oui est au
déliant de la ter râpe , et aura /e chacun cape ty marches depx
pouces deux Ignés chacune pour Venir a lame delà, terrafscée
la, cpuelle oie montera, encore de deux marches de par eille
hauteur, tant pour entrer en la plie pu’aux deux éscallers,et
ces ig marches per ont les
p pieds p pouces et des ofjlces.o.n tuons
fera a coaucrt aux deux escaliers des paitillons paré i
xfp
,
marches de px pouces onae lignes de hauteur chlacune
premier Etage aura ne
de ha
Hauteur quatorze
Iitatorxe p.
pieds neuf
pouces compris lepaijlscur des Solutés et plancher, auquel
on montera par les deux rampans par ti-ente trots marches
de cincj pouces cjiiatre lignes chacune <Au de/sus de L
Sa / le Seront chamb res.ijiu auront dmx a on,s. e leds de

a la. pu elle on

rertçec

montera, de dehors

par

:

x

.

Le

,

.

exaucement

r

.

/Le deuxieme JLtage des p aiullons aura treiae pLeds neicp
pouces, compris lepafseur des
fa hues et plancher / auquel
on montera
p an trente trois, marches de cinq pouces de

cAu

défaits gerant
_

gremers ou chambres en galetas

.

I

E

,

&DES BAS T IME NS
CHtlRP E

DE

NT E RI

,

03

Atyan± iuspues icy^ traitté amplement des

bastimens demaçoro
aussi de la. clrarp enterie
peu crwrra seruvr -pour les lieux cru. lent en b astit or duiccirentent, et
p
pour les autres enan~e,auspuels erny est amer ai-rit, aeause dup eu de
plate, pue lent a, La, charpenterie donc de (édifice seposera.sur merçemnerU de deuoc pieds cru. deux etdemy de hauteur, au, dessus du. rerç
de chausses ,p oier emp eschsr Ici p ourriture despremieres sab (êereStlesejieel
les s’asseeriremt sur ÙLiriaçsrnnerie auec impouceoup enece etdenvy de
retraitte, auec cette o b ser nation., o-ur le reyardde la. maçonnerie, de
p
p amer deprierre de taille., o iig resserre ou autre, les endroits des battez
mens desp ortes h es maistres p osteaux pidsfont sep anation des b asti
mens sassembleront sur les extremitep, des sablieres auec clenyy pou
de retraitte, et estbon, pue ces maistres posteauac cvyent en grosseur et
largeur le dtruble des autres -12) edans ces rnttistres posteaux
s’assem
bleront La. seccrrule trodiesine.etpiutiriesnie s ab lier es, do rit Us secon.-.
des et trois ies mes serntposees a léndroit des la/nchers, et dans ces
sa p
blieres sassemb leront à tenons et mortaises lesposteauoc tant
d’huissez
rie, pile de croisée, p uey uetbes, etp osteaux de remplayepar
U milieu. ;
ensemble, lescrouK,S(,A.nslrs etdedons lesposteaux de, croisée, sassemz
b leront lépp wy, au dessous, ale linteau au. dessus;
et cou. dessous des
dites croisées sassemb leront a. tenons et mortoises,
à la. soi liere et appuy
de lu croisée Lesp ettis osteaux etpetitesguettes, et au dessus des dites crol /
p
-nerie,,il

nous

à. s

emb le àprcrp os de

iraltier

^

,

t

,

:

-

sees,s'asse>rdlentateiioris etirurrtoises.alasabliereet Unteaudelucroisèe
,
-troispetits o stelets ouentreùrises. Or les espaces pui
sont entre les croisées
p
se.

p ciment remplir

en/) maniérés, sçazurir 'auec s implssy nettes et posteau
auec croix Stubndré et posteaux accosté, Us trois Usines
ciiLCcjy LLcttcj diy Ti£tbi''oru rEpoRtexuwe cl cosixi rE cm,
cLej'j'uj' deur fiA.tij's&T'Les
s assemb 1eront trois petits osteaux au dedans les liriteasuoc. et au
p
dessus de lés itab leu tes itsefo
iss a. Le prigrum de charpenterie perwr'
coicuerture. dethuille ou ardoise, selon, la maniéré déduite cy apres,
lepuelpigntm. sera.Jditp or le moyen, de deii0cjui~ces etcheus~ons au
dessus, lesp ueilesjorces serorctassemblées par bas danslasalLLere
de
lemtxd Usèrent, etp an kcuutdmzs unpcdnporp etdedans lesdües pforces

au

rnitmi,ou.bien.

m

t

sassernlleruinretctraict sur le indien, du, poinçon .R) edans Lepuel
entraide etdans la.scdliene.de dessous seront assemb lea, les posteauoc
des croisées, etlesespaees remplis aimsipuilaestédit, étais dessus dudit
entrait sassemb leront 2 contrefcches auec lesposteaux deremp loge,

audeuantdupiynon.etparcdebois sefèraunejèrme ronde ensadlie
dedeuxpieds ou deuxpieds etdemyportée par bas s un 'vn.bloc/ietettrois
racinales.auectrois consoles pardessous
£t au cas puéon uoulust
faire Lyousi: du coste.du.pan de b ois, on tepo urra^faire, mais au heu du
remployé pui est entreles croisées, ily faudra appUpuer desposteaux
de membrure^par lemoyescdespuels on.changera. Les outres des ituatüô
p
lesfaisantporter sur Usditsposteaiix,an/aris consoles au droit des
par
tees desditespoutrespar lededans.
et

I

n

^MANIERE DE CONSTRUIRE LE
ConibteA qwi fa
se,

dj cewc ausquels ily

rit

pour

a

La.

cxnrurrbures bt. 1°

extuactment de Lbntab Lemtau dess us du
q
dernterpLmcher,
corne. quand

onpratique des chambres enpaletas.

ffcyçmtjusques iqy traittf dcltircfe, mesure et
construction,
des byufivTxtdemaçoruxer^ que. de
charpenterie, depuis Us,fondatws
lusqxies a lentab lenie.nt: ilnous reste
bparler des cfuertures,etdes
C
doa™?s‘»*ftodr. Or ces couuertures
seront oude
?ri,
j
thiuüe oudardoise,quvsontles matières
lesplus corrvnvwnes etusiùes.
t

LativuiUe pour estre

comme démenti soustenue. dopas Lesein, que
deson. comble appareil exaucement ue
q œlwy delfdoise,
iLsuÿit que lors quesa. base, cestbdire
larp enr delout édificontiendra*. parties, les a

Utrump le

mms
ce

U

coste^qubsassemblentaufbisteenayerit
cfuecuny-Les combles quisontfaits pour ardoise doiuentauoir
p lus
dexaucement, tant amuse du aerti ul enleueroitladite
ardoise, que
q
t

pcncr le retour

dehau qibpourribQuelnuesvns se contentent du tri,
cÇppUeqmlateralpourlafornie ducomble b ardoise, les autres ayant
Le bois a commandement
dxaücentencore p lus b scauoir entelle forte
que quand labase q ux estionsLnurs La.
laryeur du
mxfisifdelfdifice

consenti qmrtzes, les a costep_qu,isassemhlen±
8
aufniste en contiennent
un 9
r sort que vcrnsfaoLea, vostre.cou.uerbj.re

c

.

ftv^^^e indiferemmentdes
fuyant
e v

/zl

de dferenee entre. Urne etlbutre.que
de.ftna.nj les fleurs comb les,etteües

dediuidle cm dur
maniérés s muantes
celle

qu'apporte lacon

cousfifres tant de

l^ffrtEstpejontou auee exaucement de Entablement au
j
dessus
du dernier Larcher, ou sans exaucement:
si restaure exauce,
p
ment, tel owurape. sefadt encore en a
rna/rueres, asçauoir entre deux,
piprums, cm auec croupe, et chacune se diuersifx
encore en a sortes,
la. premiere auec jambes
deforce ladeconde aueep latte forme Self
,

.

la.prpnviere.mjmiere les iamdes defbrce. seposentsur
les portées des
poutres, qwisontles extremitep dfielles,
quiportent sur les corps des
murs, et suffitqudj ctitdeq bd pouces depuis
(extrémité'de lmp outre
casques au dehors du mur, ets'assemLlentlesdites
jamb es deforce de
dans lespo-utres auectenons et mmtitis es,
etest b remarquer qidlfiuittemir les ditesjambes deforce les plus droites
quefaire sep esut, afin.
de. TLR 77 Ol/él t ÙnCdéTrirrn n r/péT /p r^pT) nnn r r/o f
^ /
_
.

de
'

_

»

rLXXsrr

Ces jambes deforce soustiennentim. tirant
auquel elles sonti
assemb leèspareillement auectenons et mortaises, etliés
p or dessus
auecj/oussets assembles aussi auec tenons
ebnwrtoises, ensorte que
pour deux parties gnnses dans Utirant,üenscit]oriresj enlajambe.
deforce, etswr cetirant sepeut encorefbb'e vndernier
plancher, du
dessus cf ce tirant et auec extrecmiteo, cficeluy s assemb
lent encore a
forces atenerns et mentais es,-tant dans ledran.t que dans le haut dion
tiare

duqiud le basporte aplomb surlemilieudu tirant. Cepoim
çon seraparrùy de bossapes tante,n hautquien bas etaux abouts
des

poinçon.,

uniffbhes et Liens; cesforces sont encore liées au tirant auec iambettes urtwrÜ y
V
aplanit simiceluy.dsfsernbUnttantaziecUtirantqu'aijecUforc^aueote.-nous et nycnpoises;et dedans Upoinçon et lesforces.s ont Ucorcs
assemblées des
contrefiches a tenons fmortmscc;etse iof nent Us
contrefiches aux forces
iusterdet

cmàrcfrdespmvnes.luqueUespannessontsoustmues destussecuudcheuiUuz, auec
chaudes débats; etces tasseaux s ont encore soustenus de
chcmtiq no Us encastr'ees
avnp oiue ou.de ? quant* depoycepar bas dedans U corps dl Infor
ce, etvenans
u mourir arunpar dont au dessous dutusseau-E,tserJntposdr
deux antres
pannes sur les testes dudits tirons, et aux abaicts des
ditesfir/ces, et s ur les dites
pannes tant den hautque denbas.serontposerz, les cheiu-onsqiuyassemHt-ront les vus cuwc autres, auectenons et mortaises ur kaupet encastrea.
dans Lccrer
p
ste ducùtfautnpe don pouce, etposerontpar b as
sur léntub lementb vn pouce
pouce et denvy de retravtte sur
°fsaillie; etsercmtles dits cneur ons Up anse,cr du mnr, hprendre du dehors sans
Ut
perceaou autrem t brandis et cheffidà anse
cheuiues debois a traners des corps des dites pannes.etsurlebas
des dits ch.eurd's
seront appfquet, coy aux clouep sur les dits cheurems, etdont
le bas portera iusques aux bords delà. saillie de Lentnb bernent,
afin, de reietter Les eauoc arriéré des
des TnAMrsyout ce que dessus estperur la, description, etdeuis
desfermes Reste a.
ir aider defaistap es qui sont deferme enferme,pour
la construction, desquels
s assemble lefcustebans lebout don haut des poinçons par tenons
etmortoises,
eti/n s oxLSjaisiz cm, cLessitJ entwrcm, Le rnvtwri des cU±j acriçcrriJ
p
p ar eillerrieutr
assemble eues ditspoinçons des deuxfermes par tenons
etfiortoises; et dedans
pmruons au. dessous du sousfaiste s’assembleront des liens coupes, en a
a. tendrait dudit sauf
aiste, Lesquels se lieront tant auec les dits poinçons que
jeusf. dçsoufajsbe. utenonset mortaises, etseront tellement esp acez par haut
quils diuzsent lefaeste en trois parties ; etlvne decesj parties estant
derechefpar
tf fi deux, ilenfcucdra donrwrtrois semb Lob Ies 'atespace depuis Le dessous
dufaiste iusques a lob crut du lie,n.£t en cas que les liens etsousfaiste vinss ent~
use arrfcmclre ensemble aup oiiiçon,ilfapclra prendre la conjonction dulien
etdu poinçon Lus b as ala d iscretion de iduurier, pour ueu qturn nuffoiblisse
p
,

fdf

pcrintleccrrpj dup oincem- ot sero-ntlefaistes lies les ons aux autres ar lemcry
en ds to nps lobncts a crochettes au dro it despj oinçons, et chenilles auec cbeuil--

p

de bois; etles sousfnistes, liens, etp oinçons seront affermis de deux amoises
qui embrassent Les poincorur ,s cnisfdstes etliens aiendroitdes assemblages.
Ces amoises seront cheudlees lime auec L'autre, et au soufaistep ar cAeuilles de
bois trauters antes départ enpart, et seront les cheurons espacés sur lerfaistaqes
etpannes de deux pieds en detwejneds, si les cheurons sontdobcmnepgrossedr,
ou. de seine-pouces , s'dsfontf
cribles, carp ar ce moyen La Lattequla. commuiietri
f pieds, portera sur g cheurons dedeux endeux pieds, etsur q de seine en seine
pouces Voila donc ce wi sep eut dire tant detférmes que desfaistaa es des
q
couuertures communes, s don La première maniéré, mais Letoutse v errap Lus dis-tLnctement au dessein qiiil ne sep eut eæpr imer ar aro le.
p p
les

—ILa. Seconde maniéré
ainsiSur les deux

cuneparde

qiàsefaitœuec exaucement etp lad
sontposèes a sab

extremitee, des nvwrs

déicelles

nep orte afcuiuc ;elles seront jointes

crrme.\ Je, arrutriut
'es,

en joriz au,’aitaux autres

les -vues

des entretoises surtoute leur longueur, espacées entre elles ded en t> pierds.
Sur ces Jablieres sonttrauea des dlo chets a mordons etqueuè dtabroride enfoncer, dans icelles dvnpouce ou dhm peruee et denvy ,emforteqiie le dess its descLüs
b lochets viennede n iiiecuu ' etcuu d essus des eactre-mitee, des b la chets seront fer,
p
Les maistr es cheurems, et assemb L&z, par tenons et mortaises dans lesdits blo chets

j

1

3

-

en haut dans

Le

p

corps dâi np oinçon: etsur [es ecxtremiteo, club loche?

en dedans seront o rtées des jcunbettes assemblées auec tencrns et martob
s es, et a la hauteu rqucv crus voudrea donner a. Lestag e en atietas sera cons
dnit vn entrait darn cheuron à loutre, ass emb Le cuiec tenons etnurrtoises, et
liezz, par aejjouj azr&c esselÿrs espacez,
abruique. nous an o ns dit des a o us retr.etpar Ip dessus de jamb ettes, et art. milieu cUlSitraitsercppose'ltpoincô
danta estép arlé cy dess us, auec ierumj et nurrtzns es, et boudons défer, par
dessous, /entrait sibesoin est, et enuircm La moitié du cütpoinxan seraas^
sesnb le vn autre petit entrait de deux pièces aterums et nurrtoîses, asseni-,
& Lez, et soustenus par esse/iers cznrume tes precr.der.s- Ce que dessus est Ut,
descripticrriji/vtie, treaistressejeeme Or
Usferanes qui dont entre deuœ
nuizstressespermes, sappelieivtjermes de remployé, etsont espacées entrielies
de deuœ en deux pieds, de milieu en milieu, et sont or nies dep
aretles
g
orties que les muistressesjirnies, etsemblablement
assises hormis te. poinçon, etque les entrait? rùy les cheurons 7lien sontsiyros-.Ceque
dessus est
ditpour le ryard dejJermej tant maistr esses que, de remp lape.
este
a p arler desjaistayes qui se construisent en assemb tant dOfaistesp ar
dans les testes des p oincons et cbeuoc Liernes Les vues basses les autres
hontes, irauees ourles entraits desj'ermes (Or employé et ass encb
lées

p

p

H

fut

,

p ar les

deux bouts dans les corps des dits oinconsdEt dans Leduisteeftâjr
p
deux poinçons sontassernblésparhlaupcleuoc liens coup eu, en a,Les=
quels par bas sasseniblent anec tenons et mcrrtcrisej, tanta la lier ne qu.au
eatps desdits pointons etpour le. regard des croupes iisefera. Trnedemrye
jerme dans U. milieu,, semblable a ucc p r ecedentes ma is tress es ferni esh o /
mis quelle sera.vn.peu.plus roide,etdepartetcLcutre de lu dite demyefer.
me s espaceront adetres dem/y esfermes i e rernp Lape ou. empannons ae 2
p tels en 2 p itds, ou de id en idpouces, de milieu en milieu, dontLes enibrœ
chemenj sors emb U rontcuiec tenons etmortoises,danj lecorps des coyers,
etdecLatps Les empannons oudemçyJérnLe. Leq ue! ordre sera aussi gardé
accoste du L° r peut depuis loirentier,; us ques cl Lcl rencontre, de. la /nais
entre

:

,

p

'r/ie\Etdadcuis LebLochetquiert enlasuyle.
'

jyrnie est assernb le.

troue sur IcLpLattc-

do/utLeso /m/netsev a joindre cl gueule
bout, et est cet arestier asJ emb le ar b as
p
CLU£Xi 'v
a
etbe
dans
Ledith
lo chetr, et dans le corps du dit arestier,
7^h
ensenib Le dans desgoussets proches dupoinçon s'ass enib Lero nt a tetians
et
mortaises deupc coyers 1/vtl en b as loutre en haut, ets eront assemb Lea deux
grands esseuers dans Les coyers et arestier, enscrrte que les petits esseiiers qui
V ienar o nta lendroitsy uiss eut ass emb Ler deda/is- Vareillement aussi scisp
s emb Lercmt Les empannons tant dedans les blo chets cjue dedans Larestier,
ens emb le les jeunb cites, Le toutaaec tenons et mo rtoises, es CLcer, coe dit est
p
de 2 ena pi oudeid enid pou> Voila ce. q ne nous cuums iug e' deuoir estre
ditpour UsUezioc oupy a eocaiccemAde lentablenx Lan dessus du dernier' pLâ
cher .Veste. aparlèr deceuoc oui! rvy cl o intdeocancem Ig ui se pourront enp
core cm istruire ar La a^maniere aue /tous venons de déduire etp ar Laq*
p

dans

Lareste

larestier,

dup oiricon p ar

*™

.

etq.! siùxLCLtvtes-

L cl

£

'
(

Maniéré a beaiuurup de ressemblance auec Lai Vfeoecep te çj ilau
Lieu. ciesjambes cLefirrces et desforces appliquéer cul dess us diiceJLes, LL ivy a cjue
Je rces simples continuées du bas en haut, etgui portentsur les poutres
et sur Lecorps des murs pctr bas et dans Le oinço.npur haut-L egnelpoinp
çon descend jusejues sur le miliexL de La p outre; à laquelle il estiointazeee
tenons et mor toi? es, et au cas que La poutre, aitg ronde portée, on pourra
encore Lier Lepcinçon auec )ceUr.,auec boitions dejér ou à estrier, moyen-.
nxuvtque. Lesjvrces soient bien assemblées dans lecorps du poincô auec
abouts Æaissi (a poutre no pasgrande p ortie, on pourrarfa ire l'entrait
,

drvne p iece,et couper Le pouicon a u dessus dudiivy,qiiis'assentbLera auec
Ledit entrait auec tenons et mortaises,etpar ce moyen Ugrenier sera de h
ure' deXjncommo dite

du poinçon

>

I
|

a

La cyuatriesme maniéré, nertj ne^di,,emhïableala

encept/ que ifl 1

7£tzt

(2?

®iOTns

4a «v,/™- manier* de

pour coiturir les passa
A
Ues, escaders.j
aliénés et attire, accormmo demens
; do ntUpreneur se fait Lee. eûtes
ferme, etferme, simple. Les peütesfrmes
sont composé fdetta
1
Ch£Uran
heu* dans la ttl
petit, combles,

~

I

^

\

ZZZZZ

^par
dupZCT
’^ZTZZZJ* ’~r"'™P""™*urja*u&efisice.J07i±pans£Ub<ri*
l

\-nl*H»-P
plaUeJorrne ,t cesi
>

maçonnerie

ZLTZZT
^
TZYZhZ ““
r m, *!T

^

L entrait s'as,.em,b.le

<

attoc

ideuron, et<L cruzcd
p

-rinpU* sent camp osée, de.deuoc
erctraitfaitde dettec

f™

chet^Z

pZ^ZZi

^^Z^d^JkrZZZLire.et
A
P^^^edlUeys,
au., ur Latte,fardes, comme <& esf
p
petàffirent déduite en deuoc ZZ,
evi^ pouces -Le taistnne entre rJ0 ,,„
r

vartZ^efcT

|

Lesfirmes SunpU, ,'e,pareront entre
Le, deuœ

*

Lttt i_,

'

.

uu.pe, asscoie.

'pyttA, pareillement , ircmta,,etnjt 1er dan,
le, arestier,. Ht dan, le, Ccrw
ers fa,
liront atljjy^ depetit, entrait, cpace*
entre ente de ,ei*e en seize
oJde
fff
dettoc en deuocpieds, co mine.
dit en, etJe viendront de rechefas,
end 1er i)Z„ / \
y

s

pouZ

'U.

'impofùzcon.

rr -ye notant atone ctrntrepic/iypareiUement assemblée tant eZlaZZZZZ”^
Uansfcorp, dttpainçan J
jtLtin&d*la.cr«re££Z
PZ Je£ ^ncp arurc soustenote dvrL lasseau e±-dÀme
I

.

~

.

|

c/uurtïq na !U et entre

7

poinçon, aimons etmortoises, et. soustenues
par dessous de. Zen, £t sur /efairtm, e
ra liere OU lat
P *:f°rme, ,epo,crant le, cheurons, espace*, de.deuÊZdLx
YZZZ' U pe eM/ " aLJm
fP™*‘’ et serontlesdit, C/uumom, perce* ethrandi, auec
d L
.

-

\

dZZ
tZt

apptipu.

~

l
* , et.au
P
des Ccryœuac daiLe^ sur les dits cheurons.

Z

9~fi**y

>

h.a,

Zreux

cheZZZZt
^

.

AVi’wV

i

,

SVAiVyJb

V

X’^YWA,

i
4 1

-i

l-h-

n
?3

I

8

I

T JW
1H il, 4

-fl

5

l

iV'»

£

.S

in,

'S^S^SSN^^N^ISSSS
k -

b,

H

*

* * S

^

74

-

ir

S'asu cru d-eiLOur œdlouler
J‘-jCL

enœ

Lure

^

^Mansarde adnsy nsmvrruyz parceejujeJdetedonfiuwr

«*£
mjaM^ertjbrtwsdg

J

J

J

, resente^ie^L, et
f
desTfocts pLats- d'italte Celte
etprinrdes
flsssUurs
dtms
eace^Us
cvoû de tees bewu/Jc
aslte
et ayillieÆurs
ersaÆ*
*<V>
?
députe
djuit
cvpaleinentr dans ceuoc <jue Uni.
,

-

i

:
ïiJpi'

m

imiiiiiiimiiimi-.'Mi

^TMANIERE DE

BIEN BAS TIrNSJ

POUR

jjr

^

^TOUTES SORTES DE PERSONNES
'^CoTiienant

p||

P

lus leursficju/res icuns etEie/vatzcrns cUsphisk
bea/uoc bastirnens et Edifices de ’zfrance

p

SECONDE PARTIE

Æ

Dijh'ibution de la neùfieme. jflace de
la largeur de arguante deujz jeieds
la rdur

Ta rdur

^etitej'alle

Efcallicr

Plan du prunier flage. du, rez de
Chatffee de la, cour du petit Bgh

ILemize

;

ruant dcu'llorifleur le Prefilant—
lu heaf rue des petits champs alParis

j

.

x

-

Sommellerie.

le

Gardemanger\

une

Second

Cb

ejlaeje de.

dejtribution de

la,

la,

premières

neicfieme jolacc

SIco lie.
•S.n ti chambre.

Gbambre.

Efeallier

Chambre

Garderobe

Efca/1

Chambre

:

JJ

q lU V IJ.

'’htcj.

jijoj

DCJO.tDp.tVC)

” JaUvD
eu ni

j non

rive.

j.ijuivi/è

jonituck

jqO.tDp.tD-C)

tqii/i’tjJij.itj

..

J.UJIUVI/J

JJttnjDj

.tqitwqJLiup

lin rit

jqojjpjpr)

[a ce

dv co ste de lacovrdvChastlav depontz avec la terrasse deLentree et pavillon svr le devant

wm®

mmm

P

Face dv costé dv parteràe dv chasteav de eontz en champagne

jSeceth

Cabinetr

'Nonnes

Ce nie robe

C a but ci

I

\Carderob

Chamtr,

Chambre
tant

i

.jjcttte. fallc-

Ch ambre
'

-Premier

a.

mariner

O^cf/ibulle

de Zaaraeur
ut Jon
ir oïL
l'nne

sSoninicllcire

Premier ejlaye des d&partemens de
enu
de Tan/aj' en Hoitryaone
(Phajl

Flan

omniun.

~

dit

Cour

C fiambre-

Cai'nct

Ha/u/i >\
Garderùbe

Ca//er

Chambre

i

Chambre.

|||ji

JJJ|

V

~aarderobi

,

Chambre

Chambre

Chambre
||

2’efhbnllc

Ljarderobc.

.dbrticfidbre

J

Cha ni b,

PI a n

du

dii

Jecond

enrage,

chajleau dè Panluy

Garderobe

ifai/er

Garderobe

Chambre

Cabinet

Cbajie//e

U

S.

Face

dv coste dv parterre dvChasteav deTanlay

dv Canal dv Chaste av de Ta ni. a

EVATION Gli OMETK JO VE DE LA TESTE

:

\J5.C.D. eft

vu

le

ejl

dût

The,

dejjouls yw/r/’//y

Accueillies

,

ÊSSSSS!

"irtjJif

de majfoneric qui
t*ar

mi__E9M5$33

H

ou cuire vue

”iui ere ijui j^ijje jea u

cinq nia (q ucs marques

'TI an

E

du Canal du
ha/ica u de Tanlay

C

de la Tcjlc

mar

)

I

FF

FACE DV CO STE DV JARDIN DE EHO STE E DAVAVX A TARIS

fjaiksâ

M
-

y

'•-

,/j

:

'ï&W

ÿl

-

•••*•

L^XtSSSÊ

i

Æ

V

H Ib^S.^7

"vv

re 'Iifâ$*w3

/jBLk

1ÜP
;

,

?*•

Jfe

1

'
:

jah?

-

Master your semester with Scribd & The New York Times

Special offer for students: Only $4.99/month.

Master your semester with Scribd & The New York Times

Cancel anytime.