UNIVERSITE

MOULAYISMAIL
ECOLENATIONALESUPERIEURE
D'ARTSET METIERS.MEKNES

Concours
d'entrée
en Première
annéedeI'ENSAM
deMeknès
Filières: Sciences
Mathématiques
A et B
Epreuve de Physique
D u r é e : 2 h3 0
-

Meknès,le
26 Juillet2012

L'épreuve contient 6 pages
Répondredans la feuille : < Fiche des réponses> à rendre avec la
feuille d,examen
Toute application numériquemanquantI'unité ne sera pascomptée

Physique I [Mécanique) r Les parties I, II et III sont enchainées, la partie IV est indépendante.
Problème A ; on considè.reune motocyclettede massem (y compris Ia massedu motocyclisteJ,qui
roule sur
un plan horizontal ou incliné avecune vitesse v [parallèle au chemin de déplacement).L; motocyilette
se met
en mouvement grâce à son moteur qui développeune force de traction F. On note par g(m/sr)"l,accélération
de la pesanteur' Lors de son mouvement, la motocyclette est tout le temps rou*Ëà j alu*
forces qui
s'apposentau mouvementi
- Force
(appelée résistanceau roulement), donnée par la formule, F,=f,mg, où
{
f, est un
coefficient supposéconstanq
- Force
d, résistancede l'air (appeléeforce aérodynamique),donnéepar I'expression: d =|pAÇf
,
où p,AetCasontdes constantes,
p j massevolumiquede l'air,A: surfacefuontalede
fmotocyclette)
et ca : coefficientconstant.La vitessev est exprimée en m/s et
d (NJ.
Les directions de { et F sontparallètesà la direction du mouvement. Pour les applicationsnumériques,
on
prendra : g=10 m/sz, m=200 kE, p =1,25 Kg I m3,A=0.6 mz, Cd=0,75et
=
0.007.
1{
Partie I
1, Pour une accélérationconstantey, sur plan harizontaf exprimer la force de traction F et la puissancep
de la motoryclette que son moteur doit fournir en fonction de la vitesse v, y et des données.Après
application numérique [y=1m/s2), donner cette puissanceen fonction de y.
2, calculer cette puissance(notée p, ) pour une vitessemaximale v = 100km/h,
3' La motocyclette grimpe une pente d'angle û inconnu avec une vitesse constante, exprimer l,angle
rnaximal de le pente qu'on peut franchir pour une vitesse u donnée, en supposant quô la puissance
fournie par le moteur est maintenueconstanteà sa valeur maximale P, . Calcuiera(") pàur v=L00
km/h.
4' Dans cette question, la motocyclettegrimpe une pente, qui fait un angle G par rapport à I'horizontale,
avec une loi de vitesse, représentée sur la figure 1. Exprimer la force de tractiôn
4 au début de Ia
décélération,en fonction du temps de décélérationAt, vimax
ët des données.Calculer F pour q=5o,Ât =
L3.63s Etv,o,= 80 kmlh,
ravonr

Fig.1

--E---

Partie II : Dans l'objectif de déterminer les relations entre les grandeurs relatives
au moteur de Ia
motocyclette à celles relatives à la roue, nous considérons le montage d'essai de la figure Z : le moteur
entraine l'une des deux roues (cette roue est appelée par la suite roue motrice) à travers une courroie
inextensible(assimilée à un brin),et sansglissement(dans ce montage, les axes dà rotation sont supposés
fxes)' La roue motrice est assimilée à un plateau composé de deux cylindres homogènes coaxiaux en

u6

aluminium de rayons respectifsR et R1,ayant même hauteur à, la massevolumique de I'aluminium
est pa=
2690 kg/m3. On donne :
- Le moment d'inertie du moteur : négligée
- Rayonde I'arbremoteur où passela courroie: r =5,75cm
- Grandrayon de Ia roue motrice,R=21 cm, hauteurh (h = 0.2
cm)
- Rayonau niveaude Ia roue (motrice),où passela courroie,
Rr=11,5cm
5. Exprimer le moment d'inertie de la roue motrice, I,, en fonction d,ep* h, R et Rr.CalculerI, en (t<g.mz).
Roppel : le moment d'inertie d'un cylindre de rayon R par rapport à sonaxe est l=mR2/2.
6' Exprimerla vitesseangulaireat* dela roue motrice en fonctionde la vitesseangulaire
@, dumoteur
et les rayons r et Rr. )ustifier votre réponse.En déduire une relation similaire entre les accélérations
a n g u l a i r ersb , e t r b o . O n p o s e p a r l a s u i It eG = a R / o , .
7' Le couple?'"développépar le moteur est transmisà la roue motrice à travers Ia courroie,on désigne
sa
valeur par Ta appliqué sur la roue. On admet la relation entre ces deux couplesi T" = Ç.'1'^.
Soit F, la
cÔmposantetangentiellequi matérialiseI'action appliquéepar le sol sur la roue motrice (fig.3).par
application du principe de la dynamique, exprimer F, en fonction de & 6, [, c,t^et 7". Dansla suite,on
admet que l'effort F. exprimé dans cette question soit l'effort de traction que le moteur développepour
avancer.

Partie III : On considèreici que la roue roule sansglisser sur un plan horizontal (absencede glissement).
B' Pour un angle d réalisépar la roue lors de son roulement,exprimer la distance* pi.rouru" par son
centre C (fig. ).
9' Exprimer la relation entre la vitesselinéaire v du point C
[égaleà celle de la roue elle-mêmeet égale
aussi à la vitesse de la motocyclette)et la vitesseangulairede la roue o,.En déduire une relation
similaireentre les accélérations
linéairey de C et angulaireô^.
10' En appliquantla loi de la dynamiqueau centre de gravité de la motorycletteet en négligeantF" et Ir
[aussi bien pour les questions71 et 1,2),exprimer ?" sous la forme i I=Ai+Bf
, où A etB sont des
constantesà identifieren fonctiondes données.
1'1,En admettantque le couple T" soit donné en fonction de la vitesseangulaire or du moteur: Tu (tf6) =
153-1,16<o*[rd/s), Tm"x= 34 Nm, calculerla valeur de c,l.(figure 5).
12. Après A'N,,Donnerl'équationdifférentielledu mouvementde la motocyclettedans le cas <a)s@nM,
ac
A votre avis,quel sera l'intérêt de cette équation différentielle.
Partie IV ; 0n considèreun systèmecomposéd'un petit cylindreassimiléà un point matérielde massem=10
kg et d'un ressort de raideur k=500 N/m et de longueur initiale Io= 100mm',sa longueur dans la position
horizontale (1) est l=200 mm. La masse rn glisse sans frottement le long d'une tigJverticale, tel qu,il est
illustré sur la figure 6. La masseest lâchéedu repos à partir de la position (1), elle atteint ta position (2),
située à la distanceh avec une vitesse vz (2),On choisit la position
IIJ comme référencepour l'énergie
potentielle due à la pesanteur.on note Eo: énergie potentielle,E. l énergie cinétique ui E* ' énergie
mécanique,relatives au système.
13. CalculerEpret E61du système(masse-ressort)
dans
la position [L).
14. Exprimer Epz,Eczen fonction de m, g, l, lo,h, k etvz,
du systèmedansIa position[2),
15. Exprimer la vitesse ya de la masselors de son passagevers le bas
devant la position h, en fonction de m, g, h, l, Ioet k,
Calculeryz pour h=L50 mm.

2/6

.

..(1)

m l

,

lI ' +
l"

.v e)

PhysiqueII (Electricité);
ll{

Problème.
Sur la figure (Fig.1)est schématisé
un circuitélectrique
comportantun générateurde tensioncontinuede force
électromotriceE = L0 V, un condensateur
de capacitéC,
une bobined'inductance
L et de résistance
négligeable,
trois conducteursohmiquesde résistances
R1,R2et R3,êt
quatreinterrupteursK1,K2,K3et Ka,
On utilise une centraled'acquisitionqui permet de
visualiser
lestensionsuc€t ur et le couranti;,
Touteslesexpériences
sont indépendantes,
et lesvaleurs
de R1,R2,R3L et C peuventchangerd'une expérienceà
l'autre.

Fig.1

Expérience
A.
Danscetteexpérience,
lesinterrupteursK1et K2sont fermés,K3et Kasont ouverts.
1, Donnerl'équationdifférentielle
vérifiéeparla tensionucen fonctionde R1,C et E.
2. La résistance
Rr = 20 O, et la constantedu tempsdu circuitvaut 0,4 ms. Déduirela valeurde la
capacité
C.
quelleserala valeurde la tensionu6à sesbornes?
3. Unefoisle condensateur
totalementchargé,
4. Si l'on remplaceR1par deuxconducteurs
ohmiquesmontésen parallèlede résistances
R = 10 Q
chacun.Quelleserala valeurde la constantedu tempsdu nouveaucircuit?

Expérience
B.
Danscetteexpérience,
lesinterrupteursK1êt K3 sontfermés,K2et K4sont ouverts,
LecourantiLest reportésur la figure(Fig.2).
5. Quelleest la valeurnumérique
de la constante
du tempsdu dipôleRL?
&,
t
f*
6, En déterminantla valeurfinaledu courantiç
3
+.
,/
donnerla valeurde la résistance
R2.
1 , r ',
7. Déduirela valeurdel'inductance
L.
I
8. On remplacela bobine par deux bobines
fF*
I .J
montéesen séried'inductances
Lr= Q.6;1., tr,
Déterminerla valeurde L2pour que le circuit
$
ait uneconstante
de tempsdouble.

l

:

:

i

, ' !

* r

*

a

i+

-1""1
'"

: o , tâl
- , * " "-*P--r+
"

:

l0 ms

Fig.2

Expérience
C.
(on peut considéf€rR1= Rz= 0 O),lesinterrupteurs
Lesrésistances
K2et K3
R1et R2sont court-circuitées
sontfermés,K1et Kasont ouverts,
On mesurela fréquencepropred'oscillation
et on trouvefo = 355 Hz.Quand
à l'aided'un oscilloscope
=
=
on brancheun autrecondensateur
de capacitéC' 10FF,on trouvef o 27A,7Hz.
L,
9. Calculer
la valeurde la capacité
C et la valeurde l'inductance

3lc

Expérience
D.
Lesrésistances
R1et R2sont court-circuitées
(on peut considérerR, = R2=0 O),et on remplacela bobine
paruneautred'inductance
L'et de résistance
r.
Initialement,
le condensateur
estcomplètement
chargé,
et est supposéde capacité
C = S0ËF.
A l'instantt=0, lesinterrupteursK2et K3sontfermés,K1et Ç sont ouverts,
L'évolutionde la tensior u6 et reportée sur la figure
i
;
(Fie.3).

,xi

10.Ensupposantque la pseudo-période
est à peu prés
égaleà la périodepropre d'oscillationdu circuit LC,
calculerla valeurde l'inductance
L',

+--

f----

l l i

it
À
i t--Ji[---

,i\

+ -I

*-"
n
i

illi\t
i \

li/t\/
iTIiV
i|Ji.

i v
t---- +-f----

Exercice.

2

3

{

1 - '

5

6

7

S

Fig.3

parVraiou Faux
Répondre
a
f.

2.

3.
4.
5.
6.
7.
8.
v.
1 ^

11,
12.

13.
J.+.

15.
16.

t7,
1C

19.

L ac o n s t a n t d
e e t e m p sd ' u n d i p ô l eR Le s ti n v e r s e m e nptr o p o r t i o n n e làl el a v a l e u rd e l a r é s i s t a n c e .
La constantedu temps d'un circuitRLest égaleà la durée nécessaire
pour que le couranty circulantse
stabilise.
Lapériodeprgpred'oscillation
d'un circuitLCaugmentelorsquela valeurde la capacitéC augmenre.
On peut considérerque la résistance
interned'une bobineL n'a aucuneffet sur la périoded'oscillation
d'un circuitLC.
La capacitééquivalentede deuxcondensateurs
en sérieest toujoursinférieureà la valeurde la capacité
l a p l u sf a i b l e .
Dansun circuitLCparfaitla tensionaux bornesdu condensateur
tend verszéroen régimepermanent.
L'intensitédu courantdansun circuitRCen début de chargeest non nulle mêmesi le condensateur
est
i n i t i a l e m e ndté c h a r g é ,
Larésistance
équivalente
de deuxconducteurs
ohmiquesen sérieest toujourssupérieureà la valeurde la
résistance
Ia plusgrande.
r n o s c i l l o s c o ppeo u rm e s u r elr' i n t e n s i t dé u c o u r a n d
t a n su n c i r c u i tR C .
Q n n e p e u t p a su t i l i s e u
L'impédance
d'un condensateur
en régimecontinuesttrès faible.
peut être négative.
Lavaleurefficaced'unetensionsinusoidale
Q u a n dl a f r é q u e l q ed u c o u r a n d
t i m i n u el,' i m p é d a n cde' u n eb o b i n ea u g m e n t e ,
Si le couranttraversant
une bobineest constant,alorsforcémentla tensionà sesbornesest nulle.
Latensionauxbornesd'un condensateur
est en avancede phasepar rapportau courântle traversant.
La capacitééquivalentede deuxcondensateurs
en parallèleest toujoursde valeursupérieureà la valeur
d e l a c a p a c i t léa p l u sg r a n d e .
Quandla fréquencedu courantdiminue,l'impédance
du condensateur
augmente.
En régimecontinue,un condensateur
est équivalentà un court-circuit.
est totalementchargé,le courantqui le traverseest nul,
Quandun condensateur
Latensionaux bornesdu condensateur,
dansun circuitRÇ est toujoursapériodique.

24. La tensionaux bornesdu condensateur,
dans un circuit RLCen régime libre, est toujours
pseudopériodique,

4/a

Cettefeuille ne doit porter aucun signe indicatif ni signature
FilièresSMA et B
(Physique
l) : Questions
1à 15
FICHE
DESREPONSES
Forcede traction: F =
1.

P(v) =

P u i s s a n c eP: =
' ,

p -

3. c=

A.N.s =

4. F-

A.N.F =

5, Momentd'inertie 1, =

A.N.1, =

6' tr)o =

Justification:

@ R =

7' F*:
8 . R e l a t i o(nx , 0 ) :
9, Relation(4 t X):

10,Couple

R e l a t i o n( y , à n )

I e

n-

!=

11, Vitesseangulairei a" =
12. Equationdifférentielle:

"Fm l

13. Energies(1) ; .Er,

-

14. Energies(2) : E o2
E"z =
15. Vitessei vz :

A.N. v, =

s/6

Note

ll)
{Physique
Cettefeuilleest un documentà rendreet ne doit porter aucunsigneindicatifou signaturedu candidat
Chaquequestionest notéesur 2 points

Problème

Réponse

1

L'équationdifférentiellevérifiée par la tension u" en
fonctionde R1,C et E,

7

L a v a l e u r d e l a c a p a c i t éC .

C _

3.

LatensionuçâuXbornesdu condensateur,

e c -

4.

Lavaleurde la constante
du tempsdu nouveaucircuit.

5.

La valeur numériquede la constantedu temps du
dipôleRL.

6.

Lavaleurde la résistance
R2.

Note

Rz=

Lavaleurde l'inductance
L,

f

8.

Lavaleurde 12,

LT 2 - _

9.

Lacapacité
C et la valeurde l'inductance
L,

Ç=

10.

Lavaleurde l'inductance
L'.

L,=

-

€tL:

Exercice(bonne réponse: +1, mauvaise réponse I -0.s
Question
1

Réponse(Vrai/Faux)

Note

Réponse(Vrai/Faux)

Note

Réponse(Vrai/Faux)

Note

Réponse(Vrai/Faux)

Note

3.
4.
5.
Question
6.
8,
9,

10.
Question
11.

t2.
L3.
L4.

Question
Lo,

t7.
L8.

1.9,
20.
Note
6/6

/40