Formule de Taylor-Lagrange

Pascal Lainé

Formule de Taylor-Lagrange
Exercice 1.
Soit ? un réel strictement positif et ? une fonction sur [0, ?].
1. Quelles sont les hypothèses qui permettent d’écrire la formule de Taylor-Lagrange pour ? sur [0, ? ] à
l’ordre 3 (c’est-à-dire avec un reste où intervient la dérivée troisième de ?) ? Ecrire cette formule.
2. On pose ? (?) = ln⁡(1 + ?). Justifier la possibilité d’écrire la formule de Taylor-Lagrange pour ? à
l’ordre 3, et écrire cette formule.
Allez à : Correction exercice 1
Exercice 2.
Soit ? un réel strictement positif.
1. Ecrire la formule de Taylor-Lagrange pour la fonction cosinus hyperbolique, sur l’intervalle [0, ?], avec
le reste à l’ordre 5.
2. Montrer que
?2 ?4 ?5
0 ≤ ch(?) − 1 − −
≤ sh(?)
2! 4!
5!
3. En déduire que :
433
1
433
1
≤ ch ( ) ≤
+
384
2
384 3840
Allez à : Correction exercice 2
Exercice 3.
1. Ecrire la formule de Taylor-Lagrange pour la fonction ? définie par ? (? ) =
avec un reste à l’ordre 2.
7
2. En déduire que 16 une valeur approchée de

1

1
√?

entre ? = 4 et ? = 5

3

√5

à 256 près.

Allez à : Correction exercice 3
Exercice 4.
1

Soit la fonction définie sur ℝ+∗ par ? (? ) = ? 4
1. Ecrire la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 2 de ? entre 16 et 17.
2. En déduire que
1
8317
65
< 174 <
4096
32
Allez à : Correction exercice 4
Exercice 5.
1. Ecrire la formule de Taylor-Lagrange pour la fonction ? (? ) =

1
√?

2.
31

2. Montrer que 128 est une valeur approchée de

1
√17

à 5 × 10−4 près.

Allez à : Correction exercice 15
Exercice 6. (Hors programme)
Montrer que pour tout ? ∈ [0,1[ :
? ≤ argth(? ) ≤ ? +

? 3 1+3? 2
3 (1−? 2 )3

1

entre 16 et 17 avec un reste à l’ordre

Soit ? > 0. Enoncer le théorème de Taylor-Lagrange.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Allez à : Correction exercice 5 Exercice 7. 1. Soit ?: [0. Démontrer que |cos(?) − 1 + ?2 ?4 ?5 − |≤ 2! 4! 5! 2. Allez à : Correction exercice 10 ?−1− Exercice 11. Allez à : Correction exercice 9 0 < ?? − 1 − ? − Exercice 10. En déduire que 337 1 1 337 1 − ≤ cos ( ) < + 384 3840 2 384 3840 Allez à : Correction exercice 12 Exercice 13. Enoncé le théorème de Taylor-Lagrange. 1. +∞[. En déduire un nombre décimal qui approche 1 √101 avec une précision inférieur à 5 × 10−6 près. 2 . En utilisant Taylor-Lagrange. Allez à : Correction exercice 7 Exercice 8. Ecrire la conclusion de ce théorème lorsqu’on l’applique à la fonction ?: ? ↦ 1 √? . Montrer que ?2 ?3 ? < ? 2 6 0. 1. Allez à : Correction exercice 8 Exercice 9. Soit ? ∈ ℝ+∗ . A l’aide de la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 2 montrer que 10−2 est une valeur approchée à 5 × 10−5 près de sin(10−2 ). Montrer que pour tout ? ∈ ? = ]1. (? − 1)2 < ln(?) < ? − 1 2 On pourra utiliser la formule de Taylor Lagrange entre 1 et ?. Calculer les dérivées successives de ? jusqu’à l’ordre 4. 1. en déduire l’encadrement de ln(2) suivant : 7 157 ≤ ln(2) ≤ 12 192 Allez à : Correction exercice 11 Exercice 12. 3. 2. on notera ? + 1 l’ordre du reste dans la formule. +∞[→ ℝ définie par ? (?) = ln(1 + ?). entre 100 et 101 et avec un reste à l’ordre 2. 3. 2.1 −4 2. En déduire une valeur approchée de ? à 5 × 10 près.

|? (?) (? )| ≤ |? (? )| 1. 2. et ℎ > 0. Soit ? ∈ ℝ. Etudier la fonction ℎ → 2?0 ℎ + ℎ?2 2 sur ]0.1] → ℝ de classe ? 2 vérifiant ? (0) = ? ′(0) = ? ′ (1) = 0 et ? (1) = 1. En déduire l’inégalité : 2?0 ℎ?2 |? ′(? )| ≤ + ℎ 2 En particulier. on a |?(? )| ≤ ?0 et |? ′′ (? )| ≤ ?2 . En déduire que ?1 ≤ 2√?0 ?2 Allez à : Correction exercice 15 Exercice 16.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Démontrer que pour tout ? ∈ [0. Appliquer la formule de Taylor-Lagrange à ? entre ? et ? + ℎ à l’ordre 2. +∞[. avec ?1 ≤ 2?0 + 2 . Inégalités de Kolmogorov Soit ? une fonction définie sur ℝ. pour tout ? ∈ ℝ. Montrer qu’il existe ? ∈ ℝ tel que ? (?) (?) = 0 pour tout ? ≥ 0. +∞[ : ? 2? 2 14? 3 1 ? 2? 2 1− + − ≤3 ≤ 1− + 3 9 81 3 9 √1 + ? Allez à : Correction exercice 13 Exercice 14. on obtient. Le résultat subsiste-t-il si on suppose que ? est de degré pair ? Allez à : Correction exercice 17 3 . Montrer qu’il existe ? ∈ [0. de classe ? 2. En déduire que ? est identiquement nulle. pour tout ? ∈ ℝ : ? |? ′(? )| ≤ 2?0 + 2 2 ?2 ′ Ce qui prouve que ? est bornée. On suppose que ? et ? ′′ sont bornées. et on pose : ?0 = sup|? (? )| . Soit ?: ℝ → ℝ une fonction de classe ? ∞ vérifiant la propriété suivante : il existe un polynôme de degré impair tel que pour tout ? ≥ 0. puis entre 2 et 1. pour tout ? réel. 2.1] tel que |? ′′(? )| ≥ 4. Démontrer que 1 1 1 1 1 1 1 3 + + + + + + )| ≤ 2! 3! 4! 5! 6! 7! 8! 9! En déduire une valeur approchée de ?⁡à⁡10−5 près. 1. Allez à : Correction exercice 16 Exercice 17. si on choisit ℎ = 1. Le but de cet exercice est de prouver que ? ′ est bornée. On se propose de trouver une meilleure majoration : 3. 3. Allez à : Correction exercice 14 |? − (1 + 1 + Exercice 15. et de majorer ?1 = sup?∈ℝ |? ′(? )| en fonction de ?0 et ?2 . Soit ?: [0. 4. 1 1 Indication. ?2 = sup|? ′′(? )| ?∈ℝ ?∈ℝ (?0 et ?2 sont donc des nombres réels tels que. on pourra appliquer la formule de Taylor-Lagrange entre 0 et 2.

Montrer que ? = 0 sur ℝ. +∞[ donc sur [0. Il existe ? ∈]0. 1. Soient ? et ? deux réels tels que ? < ? et ? ∈ ? 3 ([?. 2. Les dérivées de ch ⁡sont ch′(?) = sh(?). ch(4)(?) = ch(?) et ch(5) (?) = sh(?) ch ⁡ est une fonction de classe ? 5(et même ? ∞) sur ℝ donc sur [0. Allez à : Correction exercice 18 Exercice 19. ?]). Si ? est de classe ? 2 sur [0. et 2. Montrer qu’il existe ? ∈ ]?. Montrer que ? = 0 sur l’intervalle ]− ? . ch′′(?) = ch(?). ?[ on peut appliquer la formule de Taylor à l’ordre 3. ?[ tel que : ? 2 ′′ ? 3 (3) ′( ) ( ) ( ) ( ) ? ? = ? 0 + ?? 0 + ? 0 + ? (?) 2 6 2. 1 1 2 ? (0) = 0. ?[. Montrer qu’il existe ?2 ∈ ]?. ? est ? +∞ sur ] − 1. 1. 2 [ tel que : ? (? ) = ? ( (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )− )+ )− ? ( ? ( ? (?2) 2 2 2 8 2 48 3. ?[ tel que : ?2 ?3 ?4 ?5 ?2 ?4 ?5 ch(?) = ch(0) + sh(0) ? + ch(0) + sh(0) + ch(0) ⁡+ sh(? ) = 1 + + + sh(? ) 2! 3! 4 5! 2 24 120 2. ?] et de classe ? 3 sur ]0. ? (? ) = ? − ?2 ?3 2 ?2 ?3 + × = ? − + 2 6 (1 + ? )3 2 3(1 + ? )3 Allez à : Exercice 1 Correction exercice 2. Soit ?: ℝ → ℝ de classe ? ∞ et ? > 0 vérifiant : ? (?) (0) = 0. ?]. 1. et on pourra appliquer le théorème des valeurs intermédiaires à ? ′′′ . ?]. ?[ tel que : (? − ?)3 ′′′ ?+? )+ ? (? ) = ? (? ) + (? − ? ) ? ′ ( ? (? ) 2 24 On utilisera bien sur les questions 1. D’après la question précédente 4 . on peut écrire la formule de Taylor-Lagrange à n’importe quel ordre.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Exercice 18. ? ′(?) = 1+? ⇒ ? ′ (0) = 1. ch(3)(?) = sh(?). ∀? ≥ 0 {sup|? (?) (? )| ≤ ?? ?! ℝ 1 1 1. ?[ tel que : (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )+ )+ )+ ? ( ? ( ? (?1 ) 2 2 2 8 2 48 ?+? 2. Il existe ? ∈]0. Montrer qu’il existe ?1 ∈ ] ?+? 2 . ?[. Allez à : Correction exercice 19 ? (? ) = ? ( CORRECTIONS Correction exercice 1. ? ′′(?) = − (1+?)2 ⇒ ? ′′(0) = −1 et ? (3)(?) = (1+?)3 Il existe ? ∈]0.

puisque ? > 0 : a5 ?5 ?5 ?2 ?4 ?5 ( ) ( ) ( ) ( ) sh 0 < sh ? < sh ? ⇔ 0 < ch ? − 1 − − < sh(?) 120 120 120 2 24 120 On a même des inégalités strictes.⁡⁡ 2 2 2 16 √4 2 42 Il existe ? ∈ ]4. 1 2 1 4 1 5 ( ) ( ) ( ) 1 1 0 < ch ( ) − 1 − 2 − 2 < 2 sh ( ) 2 2 24 120 2 1 2 1 4 1 2 1 4 1 5 (2) (2) ( ) ( ) ( ) 1 1 ⇔ 1+ + < ch ( ) < 1 + 2 + 2 + 2 sh ( ) 2 24 2 2 24 120 2 2 4 1 1 (2) (2) 1 1 384 + 48 + 1 433 1+ + = 1+ + = = 2 24 8 384 384 384 Et 1 5 (2) 1 1 = = 120 32 × 120 3840 De plus 1 1 1 ? ln(2) − ? − ln(2) 2 − 2 3 < ln(2) ⇒ sh ( ) < sh(ln(2)) = = = <1 2 2 2 2 4 Donc 433 1 433 1 1 433 1 < ch ( ) < + sh ( ) < + 384 2 384 3840 2 384 3840 Allez à : Exercice 2 Correction exercice 3. 1. 1 3. ? est ? ∞ sur ℝ+∗ donc on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange sur [4.⁡⁡? ′′ (? ) = ? −⁡2 = × 5 2 4 4 ?2 1 1 1 1 1 1 1 ? (4) = = .5].⁡⁡⁡⁡⁡⁡⁡? ′(4) = − × 3 = − × 3 = − . 1 1 3 3 5 3 1 ?(? ) = ? −⁡2 . donc sh(0) < sh(? ) < sh⁡(?) Donc.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé ?2 ?4 ?5 ch(?) − 1 − − = sh(? ) 2 24 120 Or sh ⁡est une fonction croissante sur [0.⁡⁡⁡? ′ (? ) = − ? −⁡2 . On prend ? = 2.5[ tel que : (5 − 4)2 ′′ ? (5) = ? (4) + (5 − 4)? ′(4) + ? (? ) 2 Donc 1 1 1 1 3 1 7 3 1 7 = − + × × 5= + × 5> √5 2 16 2 4 ? 2 16 8 ? 2 16 5 5 1 1 ? > 4 ⇔ ? 2 > 42 = 25 = 32 ⇔ 5 < 32 ?2 Donc 1 7 3 1 7 3 1 7 3 = + × 5< + × = + √5 16 8 ? 2 16 8 32 16 256 On en déduit les encadrements 7 1 7 3 < < + 16 √5 16 256 5 . ?].

Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 7 Ce qui montre que 16 est une valeur approchée de 1 √5 3 à 256 près. 1. Donc il existe ? ∈ ]16.17[ tel que : 1 1 1 ? (? ) = = ? −⁡2 ⇒ ? (16) = 4 √? 3 1 1 1 1 1 1 1 1 ? ′ (? ) = − ? −⁡2 = − × 3 ⇒ ? ′ (16) = − × 3 = − × 3 = − 2 2 2 2 4 128 ?2 162 3 5 ? ′′(? ) = ? −⁡2 4 ? ′′ (? ) ? (17) = ? (16) + (17 − 16)? ′(16) + (17 − 16) 2 1 1 1 3 1 32 1 3 1 31 3 1 = − + × 5= − + × 5= + × 5 √17 4 128 8 ? 2 4 × 32 128 8 ? 2 128 8 ? 2 2.17[ donc on peut appliquer la formule de TaylorLagrange entre 16 et 17. 1 31 1 31 > ⇔ − >0 √17 128 √17 128 Et 5 5 1 1 3 1 3 1 4 1 ? > 16 ⇒ ? 2 > 162 = 45 = 1024 ⇒ 5 < ⇒ × 5< × < × = 0. 1.17] et deux fois dérivable sur ]16. 1 1 1 ? (? ) = ? 4 ⇒ ? (16) = (16)4 = (24 )4 = 2 3 1 3 1 1 1 ? ′ (? ) = ? −⁡4 ⇒ ? ′ (16) = × (24 )−4 = × 2−3 = 4 4 4 32 7 7 3 3 −⁡ −⁡ ? ′′(? ) = − ? 4 ⇒ ? ′′ (? ) = − ? 4 16 16 Il existe ? ∈ ]16. D’après 1.17[ tel que 1 (17 − 16)2 1 3 −⁡7 ′( ′′ ( ) ( ) ( ) )( ) ? 17 = ? 16 + ? 16 17 − 16 + ? ? ⇔ 174 = 2 + − ? 4 2! 32 32 2. 1 1 7 7 7 7 16 < ? < 17 ⇒ 2 < ? 4 < 174 ⇒ 27 < ? 4 < 174 ⇒ 17−⁡4 < ? −⁡4 < 2−7 7 7 7 3 3 3 3 3 ⇒ − 2−7 < − ? −⁡4 < − × 17−⁡4 ⇒ − < − ? −⁡4 < 0 32 32 32 32 × 128 32 7 1 3 1 3 −⁡ 1 ⇒2+ − <2+ − ? 4 <2+ 32 4096 32 32 32 1 8192 + 128 − 3 65 ⇒ < 174 < 4096 32 1 8317 65 ⇒ < 174 < 4096 32 Allez à : Exercice 4 Correction exercice 5. Allez à : Exercice 3 Correction exercice 4. ? est ? 1 sur [16.5 × 10−3 1024 8 8 1024 8 1000 ?2 ?2 = 5 × 10−4 Ce qui montre que 1 31 1 31 < + 5 × 10−4 ⇔ − < 5 × 10−4 128 128 √17 √17 6 .

?[ alors il existe ? ∈ ]?. 0 < ? 3 1+3? 2 3 (1−? 2 )3 < ? 3 1+3? 2 . d’où ? (0) = 0 1 1 Donc ? ′(?) = 2 (1 + ?)−1 + 2 (1 − ?)−1 .10−2 [ car ? est ? ∞ sur ℝ. Allez à : Exercice 5 Correction exercice 7. Si ? = 0 les égalités sont vérifiées trivialement. ? [ tel que : ? 3 1 + 3? 2 ? 3 1 + 3? 2 2 = ? + 6 (1 − ? 2 )3 3 (1 − ? 2 )3 0 < ? < ? donc 0 < ? 2 < ? 2 d’où 1 + 3? 2 < 1 + 3? 2 argth(? ) = ? + 1 1 1 1 Et 0 < 1 − ? 2 < 1 − ? 2 < 1 entraine que 1 < 1−? 2 < 1−?2 et que donc 1 < (1−?2 )3 < (1−?2 )3 1+3? 2 1+3? 2 On en déduit que 0 < (1−? 2 )3 < (1−?2 )3 On multiplie ces inégalité par ?3 3 > 0. on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange à l’ordre 3. ? [. d’où ? ′ (0) = 1 1 1 ?"(?) = − 2 (1 + ?)−2 + 2 (1 − ?)−2 d’où ?"(0) = 0 ? (3) (?) = (1 + ?)−3 + (1 − ?)−3 . 128 31 1 √ Allez à : Exercice 5 Correction exercice 6. 3 (1−? 2 )3 il ne reste qu’à ajouter ? à ces inégalités pour conclure.10−2 [ (10−2 − 0)2 (− sin(? )) ⇔ sin(10−2 ) sin(10−2 ) = sin(0) + (10−2 − 0) cos(0) + 2 10−4 = 10−2 − sin(? ) ⇔ sin(10−2 ) − 10−2 = −5 × 10−5 sin(? ) 2 ⇒ |sin(10−2 ) − 10−2 | = 5 × 10−5 |sin(? )| ⇒ |sin(10−2 ) − 10−2 | ≤ 5 × 10−5 Donc 10−2 est une valeur approchée de sin(10−2 ) à 5 × 10−5 Allez à : Exercice 7 Correction exercice 8. (Hors programme) argth est une fonction de classe ? 2 sur [0. ? ] et dérivable sur ]0. ?[ tel que (? − ?)2 ′′ (? − ?)? (?) (? − ?)?+1 (?+1) (? ) ? (? ) = ? ( ? ) + (? − ? ) ? ′ ( ? ) + ? (? ) + ⋯ + ? (? ) + ? (? + 1)! 2! ?! 2.10−2 ] et ? 2 sur ]0. Si ? est une application de classe ? ? sur [?. 1. ? (?) = sin(?) ⇒ ? (0) = 0 ? ′(?) = cos(?) ⇒ ? ′ (0) = 1 ? ′′(?) = −sin⁡(?) ? est ? 1 sur [0. d’où 1 1 ? (3) (?) = (1+?)3 + (1−?)3 = (1+?)3 +(1−?)3 (1−? 2 )3 = 1+3?+3? 2 +?3 +1−3?+3? 2 −?3 (1−?2 )3 1+3? 2 = 2 (1−?2 )3 Il existe ? dans l’intervalle ]0. Pour ? > 0 1 1+? 1 1 ? (?) = 2 ln (1−?) = 2 ln(1 + ?) − 2 ln⁡(1 − ?). 7 . ?] et de classe ? ?+1 sur ]?. Il existe ? ∈]0.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Finalement −5 × 10−4 < 0 < 1 − 31 < 5 × 10−4 128 √17 est bien une valeur approchée de 17⁡ à 5 × 10−4 près.

L’exponentielle est une fonction ? ∞ donc on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 3.101[ (101 − 100)2 3 1 1 1 1 1 1 3 1 ( ) )+ = + 101 − 100 × (− × × 2 = − + × 2 2000 2 4 ? √? 10 2000 8 ? √? √101 10 3. On pose ? = 0.105 10 200 Est une valeur approchée de ? 0.1 à 5 × 10−4 près.5 × 10−3 = 5 × 10−4 10 200 6 6 Donc 1 1 1+ + = 1 + 0.1 + 0.0995 10 2000 2000 Allez à : Exercice 8 Correction exercice 9.1 0 < ? −1− − < ? < × 3 = 0.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 1 ? (?) = ? −2 ⇒ ? (100) = 1 = 1 10 √100 3 1 1 1 1 1 1 1 1 ? ′(?) = − ? −⁡2 = − × ⇒ ? ′(100) = − × =− × =− 2 2 ?√? 2 100 × √100 2 1000 2000 5 1 3 3 1 3 1 ? ′′(?) = − × (− ) ? −⁡2 = × 2 ⇒ ? ′′ (? ) = × 2 2 2 4 ? √? 4 ? √? Il existe ? ∈ ]100. 1.1 10−3 0. Allez à : Exercice 9 8 . | 1 √101 − 1 1 3 1 |= × 2 + 10 2000 8 ? √? 100 < ? < 101 ⇔ 1002 √100 < ? 2 √? < 1012 √101 ⇒ 105 < ? 2 √? ⇒ < 1 ? 2 √? 3 3 4 × 10−5 < 5 × × 10−5 < 5 × × 10−5 = 5 × 10−6 8 40 40 < 10−5 ⇒ 3 1 × 2 8 ? √? Donc | −5 Une valeur approchée à 5 × 10 1 − 1 1 | < 5 × 10−5 + 10 2000 √101 1 de 101 est √ 1 1 199 − = = 0. par conséquent ?2 ?2 ?3 ? ?2 ?3 ? 1+?+ < 1+?+ + ? < 1+?+ + ? 2 2 6 2 6 Ce qui entraine que ?2 ?2 ?3 1+?+ < ?? < 1 + ? + + ?? 2 2 6 Soit encore ?2 ?3 ? 0 < ?? − 1 − ? − < ? 2 6 2. ? [ tel que : ?2 ?3 ?2 ?3 ? ? = ? 0 + ?? 0 + ? 0 + ? ? = 1 + ? + + ? ? 2! 3! 2 6 3 3 ? ? 0 < ?? < ? ? ⇒ 0 < ?? < ? ? 6 6 Car l’exponentielle est croissante et que ? > 0. Il existe ? ∈ ]0.005 = 1.1 = 10−1 1 1 10−3 0.

?] et de classe ? ?+1 sur ]?.1[ (1 − 0)2 ′′ (1 − 0)3 ′′′ (1 − 0)4 (4) ′ ? (1) = ? (0) + (1 − 0)? (0) + ? (1) + ? (0) + ? (? ) 2! 3! 4! 1 1 1 6 1 1 1 1 )= 1− + − × ln(2) = ln(1) + 1 + × (−1) + × 2 + × (− 4 (1 + ? ) 2! 3! 4! 2 3 4 (1 + ? )4 6−3+2 1 1 5 1 1 = − × = − × 4 6 4 (1 + ? ) 6 4 (1 + ? )4 1 1 1 1 0 < ? < 1 ⇒ 1 < 1 + ? < 2 ⇒ 1 < (1 + ? )4 < 24 = 16 ⇒ < < 1 ⇒ < 16 (1 + ? )4 64 4(1 + ? )4 1 < 4 1 1 1 5 1 5 1 5 1 ⇒− <− <− ⇒ − < − < − 4 4 (1 + ? ) 4 64 6 4 6 (1 + ? ) 6 64 10 − 3 5 × 32 3 7 157 ⇒ < ln(2) < − ⇒ < ln(2) < 12 6 × 32 64 × 3 12 192 9 . 1 ? ′ (? ) = = (1 + ?)−1 1+? 1 ? ′′(?) = −(1 + ?)−2 = − (1 + ? )2 2 ? ′′′(?) = −(−2)(1 + ?)−3 = (1 + ? )3 6 ? (4)(?) = 2(−3)(1 + ?)−4 = − (1 + ? )4 Remarque : ? ′ Il est très maladroit de dériver ces fonctions comme des quotients et donc d’utiliser la formule (? ) . 3. ?[⁡tel que (? − 1)2 (? − 1)2 ′ ln(?) = ln(1) + (? − 1) ln (1) + ln′′(?) ⇔ ln(?) = ? − 1 − 2 2? 2 2 2 (? − 1) (? − 1) (? − 1)2 1 1 1 < ? < ? ⇔ 1 < ?2 < ?2 ⇔ 2 < 2 < 1 ⇔ < < ? ? 2? 2 2? 2 2 2 2 2 2 2 (? − 1) (? − 1) (? − 1) (? − 1) (? − 1) (? − 1)2 ⇔− <− < − ⇔ ? − 1 − < ? − 1 − < ? − 1 − 2 2? 2 2? 2 2 2? 2 2? 2 (? − 1)2 (? − 1)2 ⇔?−1− < ln(?) < ? − 1 − 2 2? 2 Comme ? − 1 − (?−1)2 2? 2 < ? − 1. ?[ alors il existe ? ∈ ]?. La formule de Taylor Lagrange pour la fonction ln ⁡entre 1 et ? > 1 dit qu’il existe ? ∈]1. on a bien (? − 1)2 ?−1− < ln(?) < ? − 1 2 Allez à : Exercice 10 Correction exercice 11. 1.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Correction exercice 10. ?[ tel que (? − ?)2 ′′ (? − ?)? (?) (? − ?)?+1 (?+1) (? ) ? (? ) = ? (? ) + (? − ? ) ? ′ (? ) + ? (? ) + ⋯ + ? (? ) + ? (? + 1)! 2! ?! 2. ? = 1 et ? = 3 (donc le reste est à l’ordre 4) Il existe ? ∈ ]0. On va utiliser la formule avec ? = 0. il est bien préférable de s’apercevoir que ces fonctions sont de la forme ?? et que leur dérivée sont de la forme ???−1 ?′. Si ? est une application de classe ? ? sur [?.

Soit ? > 0 ? (? ) = 1 3 1 = (1 + ?)−⁡3 √1 + ? Pour ? > −1 cette fonction est ? donc on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange à n’importe quel ordre et sur n’importe quel intervalle. cos ⁡est ? ∞ sur ℝ donc on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange à n’importe quel ordre et sur n’importe quel intervalle.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé Allez à : Exercice 11 Correction exercice 12. on va l’appliquer entre 0 et ? > 0 avec un reste à l’ordre 5. 1. on va l’appliquer entre 0 et ? > 0 avec un reste à l’ordre 3. ?[ tel que : ?2 ′′ ?3 (3) ?4 (4) ?5 (5) ′ ? (?) = ?(0) + ?? (0) + ? (0) + ? (0) + ? (0) + ? (? ) 2! 3! 4! 5! ? (0) = cos(0) = 1 ? ′ (?) = − sin(?) ⇒ ? ′(0) = 0 ? ′′(?) = − cos(?) ⇒ ? ′′ (0) = −1 ? (3) (0) = sin(?) ⇒ ? (3) (0) = 0 ? (4) (?) = cos(?) ⇒ ? (4) (0) = 1 ? (5) (?) = − sin(?) ?2 ?4 ?5 cos(?) = 1 − + − sin(? ) 2! 4! 5! Ce qui entraine que ?2 ?4 ?5 cos(?) − 1 + − = − sin(? ) 2! 4! 5! Maintenant on peut prendre la valeur absolue puis majorer la valeur absolu du sinus par 1. On pose ?(?) = cos(?) Il existe ? ∈ ]0. ? [ tel que : ∞ 10 . On prend bien sur ? = 2 1 2 1 4 1 5 1 5 1 2 1 4 1 5 ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) 1 1 |cos ( ) − 1 + 2 − 2 | ≤ 2 ⇔ − 2 ≤ cos ( ) − 1 + 2 − 2 ≤ 2 2 2! 4! 5! 5! 2 2! 4! 5! 1 2 (2) 1 4 1 5 1 2 1 4 1 5 (2) (2) ( ) ( ) ( 1 2 2 2) ⇔ 1− + − ≤ cos ( ) ≤ 1 − + + 2! 4! 5! 2 2! 4! 5! Il reste à simplifier les fractions 1 2 1 4 ( ) ( ) 1 1 384 − 48 + 1 337 1− 2 + 2 =1− + = = 2! 4! 8 16 × 24 384 384 1 5 (2) 1 1 = = 5! 32 × 120 3840 337 1 1 337 1 − ≤ cos ( ) ≤ + 384 3840 2 384 3840 Allez à : Exercice 12 Correction exercice 13. ?2 ?4 ?5 ?5 ?5 |cos(?) − 1 + − | = |− sin(? )| = |sin(? )| ≤ 2! 4! 5! 5! 5! 1 2. Il existe ? ∈ ]0.

on va l’appliquer entre 0 et 1 > 0 avec un reste à l’ordre 9. on a donc 1 1 1 1 1 1 1 1 ? = 1 + 1 + + + + + + + + ?? 2! 3! 4! 5! 6! 7! 8! 9! Ce qui entraine que 1 1 1 1 1 1 1 1 ? − (1 + 1 + + + + + + + ) = ? ? 2! 3! 4! 5! 6! 7! 8! 9! Puis on prend la valeur absolue et on majore ? ? par ? 1 = ?. Il existe ? ∈ ]0.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé ? 2 ′′ ? 3 (3) ? (? ) = ? (0) + ?? 0) + ? (0) + ? (? ) 2! 3! 1 1 ? (? ) = 3 = (1 + ?)−⁡3 ⇒ ? (0) = 1 1 + ? √ 4 1 1 ? ′ (?) = (− ) (1 + ?)−3 ⇒ ? ′(0) = − 3 3 7 1 4 1 4 4 ? ′′(?) = (− ) (− ) (1 + ?)−3 ⇒ ? ′′(0) = (− ) (− ) = 3 3 3 3 9 10 10 1 4 7 1 4 7 ? (3) (?) = (− ) (− ) (− ) (1 + ?)−⁡ 3 ⇒ ? (3) (? ) = (− ) (− ) (− ) (1 + ? )−⁡ 3 3 3 3 3 3 3 10 28 = − (1 + ? )−⁡ 3 27 1 10 10 1 4 ? 2 ? 3 28 ? 2? 2 14? 3 −⁡ −⁡ 3 3 (1 + ? ) = 1 − ? + × − × (1 + ? ) (1 + ? )−⁡ 3 = 1− + − 3 9 2 6 27 3 9 81 ′( 10 10 10 10 0 < ? < ? ⇒ 1 < 1 + ? < 1 + ? ⇒ 1 < (1 + ? ) 3 < (1 + ? ) 3 ⇒ (1 + ? )−⁡ 3 < (1 + ? )−⁡ 3 < 1 10 10 14? 3 14? 3 14? 3 (1 + ? )−⁡ 3 > − (1 + ? )−⁡ 3 > − ⇒− 81 81 81 2 3 2 3 10 10 ? 2? 14? ? 2? 14? ? 2? 2 14? 3 −⁡ −⁡ 3 3 (1 + ? ) (1 + ? ) ⇒1− + − > 1− + − > 1− + − 3 9 81 3 9 81 3 9 81 2 3 10 ? 2? 2 14? 3 1 ? 2? 14? (1 + ? )−⁡ 3 > 3 ⇒1− + − > 1− + − 3 9 81 3 9 81 √1 + ? 2 3 2 3 10 ? 2? 14? 1 ? 2? 14? ? 2? 2 (1 + ? )−⁡ 3 < 1 − + ⇒1− + − <3 < 1− + − 3 9 81 3 9 81 3 9 √1 + ? Car 10 14? 3 (1 + ? )−⁡ 3 < 0 − 81 Si ? = 0 alors les trois termes de ces inégalités sont nuls et dans ce cas il y a égalité.1[ tel que : (1 − 0)2 ′′ (1 − 0)3 (3) (1 − 0)4 (4) ? (1) = ? (0) + (1 − 0)? ′(0) + ? (0) + ? (0) + ? (0) 2! 3! 4! (1 − 0)5 (5) (1 − 0)6 (6) (1 − 0)7 (7) (1 − 0)8 (8) + ? (0) + ? (0) + ? (0) + ? (0) 5! 6! 7! 8! (1 − 0)9 (9) + ? (? ) 9! Or pour tout ? ≥ 0. puis ? par 3 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 3 |? − (1 + 1 + + + + + + + )| = | ? ? | = ? ? < ? < 2! 3! 4! 5! 6! 7! 8! 9! 9! 9! 9! 11 . ?: ? → ? ? ⁡est ? ∞ sur ℝ donc on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange à n’importe quel ordre et sur n’importe quel intervalle. Pour tout ? ≥ 0 ? 2? 2 14? 3 1 ? 2? 2 1− + − ≤3 ≤1− + 3 9 81 3 9 √1 + ? Allez à : Exercice 13 Correction exercice 14. ? (?) (?) = ? ? donc ? (?) (0) = 1.

1. Posons ?(ℎ) = ′( ? ℎ) = − 2?0 ℎ + ℎ?2 2 . 2?0 ?2 −4?0 + ℎ2 ?2 ?2 2 4?0 ?2 ?0 ?0 (ℎ ) + = = − = (ℎ − 2√ ) (ℎ + 2√ ) ℎ2 2 2ℎ2 2ℎ2 ?2 2ℎ2 ?2 ?2 Cette dérivée s’annule pour ℎ0 = 2√ Elle négative pour 12 ?0 ?2 . on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 2. pour ℎ > 0. Il existe ? ∈ ]?.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 3 3 1 1 1 1 = = = × × 9! 2 × 3 × 4 × 5 × 6 × 7 × 8 × 9 2 × 4 × 5 × 6 × 7 × 8 × 9 2 × 5 4 × 6 7 × 8 × 9 1 1 1 1 5 1 5 5 < × × = × × = 10−3 × = 10−3 × 10 20 7 × 8 × 9 10 100 7 × 8 × 9 7×8×9 504 5 1 < 10−3 × = 10−3 × = 10−5 500 100 Par conséquent 1 1 1 1 1 1 1 1+1+ + + + + + + 2! 3! 4! 5! 6! 7! 8! −5 Est une valeur approchée de ? à 10 près. D’après 1. ? + ℎ[ tel que : (? + ℎ − ? )2 ′′ ? (? + ℎ ) = ? (? ) + (? + ℎ − ? )? ′ (? ) + ? (? ) ⇔ ? (? + ℎ ) 2! ℎ2 ′′ ′ = ?(? ) + ℎ? (? ) + ? (? ) 2! 2. : ? (? + ℎ) = ? (? ) + ℎ? ′ (? ) + ℎ2 ′′ 1 ℎ2 ? (? ) ⇔ ? ′(? ) = (?(? + ℎ) − ?(? ) − ? ′′(? )) 2! ℎ 2 2 ℎ ′′ ℎ2 |?(? + ℎ) − ? (? ) − ? ′′ (? )| |?(? + ℎ) + (−?(?)) + (− 2 ? (? ))| 2 ⇒ |? ′(? )| = = ℎ ℎ 2 ℎ2 ′′ |? (? + ℎ)| + |−?(? )| + |− ? (? )| |? (? + ℎ)| + |?(? )| + ℎ |? ′′ (? )| 2 2 ≤ = ℎ ℎ ℎ2 ?0 + ?0 + 2 ?2 2?0 ℎ?2 ≤ = + ℎ ℎ 2 Franchement j’ai fait des chichis parce que l’on peut très bien écrire directement que : ℎ2 ℎ2 |?(? + ℎ) − ? (? ) − ? ′′ (? )| ≤ |? (? + ℎ)| + |? (? )| + |? ′′(? )| 2 2 On rappelle l’inégalité triangulaire | ? + ? + ? | ≤ |? | + |? | + | ? | On rappelle que l’inégalité suivante est en générale très fausse |? − ? | ≤ |? | − |? | Et puisqu’on est dedans rappelons que ||?| − |?|| ≤ |? − ?| 3. Allez à : Exercice 14 Correction exercice 15. ? est de classe ? 2 sur ℝ.

l’inégalité de droite contredit ? ′′(?1 ) − ? ′′(?2 ) = 8. ℎ[ tel que : 2 1 ( − 0) 1 1 ? ( ) = ?(0) + ( − 0) ? ′(0) + 2 ? ′′(?1) 2 2 2! Ce qui équivaut à 1 1 ? ( ) = ? ′′(?1) 2 8 2 ? est de classe ? sur ℝ. il existe bien une valeur ? ∈ ]0.1[ tel que |? ′′(? )| ≥ 4. on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 2 entre 1 0 et 2 Il existe ?1 ∈ ]0. ? est de classe ? 2 sur ℝ. on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange avec un reste à l’ordre 2 entre 1 2 et 1 1 Il existe ?2 ∈ ]2 .Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 0 < ℎ < ℎ0 Et positive pour ℎ > ℎ0 Elle admet un minimum en ℎ0 ? 2√?0 ?2 2?0 ℎ0 ?2 2?0 2 ?(ℎ0 ) = + = + = √?0 ?2 + √?0 ?2 = 2√?0 ?2 ℎ0 2 2 ?0 2√? 2 On déduit de cela que pour tout ℎ ?(ℎ) ≤ 2√?0 ?2 ′ Or |? (? )| ≤ ?(ℎ) donc pour tout ? |? ′ (? )| ≤ 2√?0 ?2 Par conséquent ?1 = sup|? ′ (? )| ≤ 2√?0 ?2 ?∈ℝ Allez à : Exercice 15 Correction exercice 16. 13 . 1[ tel que : 2 1 (2 − 1) 1 1 ? ( ) = ? (1) + ( − 1) ? ′ (1) + 2 2 2! 1 On rappelle que la formule « marche » aussi si ? = 2 < ? = 1 ? ′′(?2 ) Ce qui équivaut à 1 1 ? ( ) = 1 + ? ′′ (?2 ) 2 8 On en déduit que 1 ′′ 1 ? (?1) = 1 + ? ′′(?2 ) 8 8 D’où ? ′′(?1) − ? ′′ (?2) = 8 Si −4 < ? ′′ (?1 ) < 4 ⇔ |? ′′ (?1)| < 4 et −4 < ? ′′(?2 ) < 4 ⇔ |? ′′(?2 )| < 4 alors −4 < −?(?2 ) < 4 et −8 < ? ′′ (?1 ) − ? ′′(?2 ) < 8. Allez à : Exercice 16 Correction exercice 17. par conséquent soit |? ′′(?1 )| ≥ 4. soit |? ′′ (?2)| ≥ 4.

il existe ? ∈ ? tel que (? − ?)2 ′′ (? − ?)? (?) (? − ?)?+1 (?+1) ′( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) (? ) ? ? = ? ? + ?−? ? ? + ? ? + ⋯+ ? ? + ? (? + 1)! 2! ?! (? − ?)?+1 (?+1) (? ) = ? (? + 1)! Donc |? − ?|?+1 (?+1) |? − ?|?+1 |? (? )| = (? )| ≤ |?(? )| |? (? + 1)! (? + 1)! L’inégalité vient de l’hypothèse de l’énoncé. dont la dérivée est 1. il faut quand même noter que la dérivée de ? est la dérivée composée de ? avec la 1 1 fonction ? → ? + 2?. comme ? ne dépend pas de ?. On applique la formule de Taylor-Lagrange.1[. lim (?|? |)? = 0 ?→+∞ Cela montre que ?(? ) = 0 pour tout ? ≠ 0.Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 1. Soit 1 ?(? ) = ? (? + ) 2? 1 ?(?)(? ) = ? (?) (? + ) 2? C’est évident. On applique la formule de Taylor-Lagrange. Comme ? (0) = ? la première condition entraine que ? (0) = 0. avec reste à l’ordre ? + 1. |?−?|?+1 (?+1)! ? tend vers 0. Allez à : Exercice 17 Correction exercice 18. il existe ? tel que pour tout ? ∈ ?. avec reste à l’ordre ?. ?[. Non. ? [ ou ]?. 2. 3. Reprenons 14 . ? est un polynôme de degré impair donc ? admet une racine réelle (c’est une conséquent quasi-évidente du théorème des valeurs intermédiaire puisque les limites en ±∞ d’un polynôme sont ±∞ et que les polynômes sont des fonctions continues). les dérivées suivantes s’en déduisent par une récurrence bien évidente. il suffit de prendre une fonction à dérivée bornée comme ? = cos ⁡. sur ]?. On aurait peut conclure aussi en invoquant la continuité de ? en 0. ? [ ou ]?. par conséquent |? − ?|?+1 |? (? )| ≤ ? (? + 1)! Et enfin on fait tendre ? vers l’infini. il existe ? ∈ ? tel que ? 2 ′′ ? ?−1 ? ? (?+1) ? ? (?) (?)( ) ′( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ? ? = ? 0 + ?? 0 + ? 0 + ⋯ + ? 0 + ? ? = ? (? ) 2! (? − 1)! ?! ?! 1 1 1 On prend ? ∈ ]− ? . on en déduit que ?(? ) = 0 pour tout ? ∈ ℝ. et que donc que ?′ (? ) = ? ′ (? + 2?) × 1. ?[ ⇔ |? | < ? |? |? (?) |? | ? ? ? (?) |?(?)| = | ? (? )| = |? (? )| ≤ sup|? (?)(? )| ≤ (?|? |)? ?! ?! ?! ℝ Comme ?|? | ∈ ]0. les dérivées successives de cette fonction sont ± cos ⁡et ± sin ⁡ donc |? (?) (? )| ≤ 1 1 étant le polynôme constant égal à 1 (il s’agit donc d’un polynôme de degré pair). 1. 0[. |? (? )| ≤ ?. intervalle que l’on nomme ?. intervalle que l’on nomme ?. appelons ? cette racine |? (?) (?)| ≤ |? (?)| = 0 2. selon que ? < ? ou que ? < ?. et pourtant ? ≠ 0. sur ]0. Puis comme ? est une fonction continue sur un intervalle fermé borné. selon que 0 < ? ou que ? < 0.

et donc sur ]− . ce qui signifie que l’on a « agrandi » − On en déduit que ? = 0 sur ]− 1 1 2? 2? ? 2? l’intervalle où ? est nulle de 2? à droite. ? 2? ?0 est vraie c’est le 1°). [. comme ? était déjà nulle sur ]− ? . ?[. [ ? 2? C’est bien la proposition ??+1 . 2? [ et d’après l’hypothèse de récurrence. 1. ?] . ? est nulle sur 1 ?+3 ]− . +∞[ ? 1 Par un raisonnement analogue on en déduit que ? est nulle sur ]−∞. [. Ceci étant vraie pour tout ? on en déduit que ? est nulle sur 1 ]− . ?] et ? 3 sur ] ?+? 2 . ? (? ) = 0 ?? : ∀? ∈ ]− .Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé 1 )=0 2? 1 1 1 1 1 Car 2? ∈ ]− ? . on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange sur [ 15 ?+? 2 . comme ?(?)(0) = ? (?) ( 1 1 1 1 3 <?< ⇔− <?+ < ? ? 2? 2? 2? 3 1 3 . 2? [. ?[. en utilisant la question 1°) pour ? (au lieu de ?) ? = 0 sur ]− ? . Pour cela considérons les fonctions ? ?? (? ) = ? (? + ) . ? ∈ ℕ 2? Et faisons un raisonnement par récurrence 1 ?+2 [ . Cela doit vous convaincre qu’en recommençant on pourra agrandir l’intervalle autant qu’on le souhaite à droite. ?[ et donc sur ℝ. Allez à : Exercice 18 Correction exercice 19. 2? [. [ . En utilisant le 1°) pour la fonction ??+1 au lieu de la fonction ? 1 1 ∀? ∈ ]− . ??+1 (? ) = 0 ? ? Ce qui entraine que 1 1 ?+1 )=0 ∀? ∈ ]− . ?[. ?? ⇒ ??+1 Comme ci-dessus ?+1 (?) ) ??+1 (? ) = ? (?) (? + 2? Par conséquence ?+1 (?) )=0 ??+1 (0) = ? (?) ( 2? ?+1 1 ?+2 Car 2? ∈ ]− ? . ? (? + ? ? 2? 1 1 1 ?+1 ?+1 1 ?+1 ?−1 ?+1 ?+3 − <?< ⇔− + <?+ < + ⇔ <?+ < ? ? ? 2? 2? ? 2? 2? 2? 2? ?−1 ?+3 1 ?+2 On en déduit que ? est nulle sur ] 2? . ?1 . [ . et évidemment on peut faire pareil à gauche. Montrons que pour ? ≥ 0. ? est ? 2 sur [ ?+? 2 . c’est ce que nous venons de montrer.

autrement dit Si ? ′′′ (?1 ) < ? ′′′(?2 ) Et si ? ′′′ (?2 ) < ? ′′′ (?1 ) ?′′′ (?1 )+?′′′ (?2) 2 est compris entre ? ′′′(?1 ) et ? ′′′ (?1) + ? ′′′ (?2) ∈ ]? ′′′ (?1). ? ′′′ (?1)[ 2 Comme ? ′′′ est continue sur [?. on peut appliquer la formule de Taylor-Lagrange sur [?. 2 ] et ? 3 sur ]?. ? est ? 2 sur [?. ?2 ] tel que ? ′′′(?1 ) + ? ′′′(?2 ) = ? ′′′ (? ) 2 Par conséquent (? − ?)3 ′′′ ?+? )+ ? (? ) − ? (? ) = (? − ? ) ? ′ ( ? (? ) 2 24 Je n’ai pas traité le cas où ? ′′′ (?1) = ? ′′′(?2 ).Formule de Taylor-Lagrange Pascal Lainé ?+? 2 ?+? 3 ) (? − ?+? ?+? ′ ?+? ?+? 2 2 ) ′′′ ( ) ) + (? − )? ( )+ )+ ? (? ) = ? ( ? ′′ ( ? ?1 2 2 2 2! 2 3! (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )+ )+ )+ = ?( ? ( ? ( ? (?1 ) 2 2 2 8 2 48 ?+? ?+? ?+? 2. ?2 ]. mais dans ce cas ? = ?1 ou ? = ?2 convient de manière évidente. 2 [. Allez à : Exercice 19 16 . 2 ] (? − ?+? 2 ?+? 3 (? − 2 ) (? − 2 ) ?+? ?+? ′ ?+? ?+? ) + (? − )? ( )+ )+ ? (? ) = ? ( ? ′′ ( ? ′′′ (?2) 2 2 2 2! 2 3! (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )+ )+ )+ = ?( ? ( ? ( ? (?2 ) 2 2 2 8 2 48 (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )− )+ )− = ?( ? ( ? ( ? (?2 ) 2 2 2 8 2 48 3. ?] donc sur [?1. d’après le théorème des valeurs intermédiaire il existe ? ∈ [?1 . ? ′′′ (?2)[ 2 ? ′′′ (?1) + ? ′′′ (?2) ∈ ]? ′′′ (?2 ). ? (? ) − ? (? ) (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )+ )+ )+ = (? ( ? ( ? ( ? (?1)) 2 2 2 8 2 48 − (? ( (? − ?)2 ′′ ? + ? (? − ?)3 ′′′ ?+? ?−? ′ ?+? )− )+ )− ? ( ? ( ? (?2)) 2 2 2 8 2 48 (? − ?)3 ′′′ ?+? )+ (? (?1 ) + ? ′′′(?2 )) = (? − ? ) ? 2 48 (? − ?)3 ? ′′′(?1) + ? ′′′ (?2 ) ?+? )+ = (? − ? ) ? ′ ( × 2 24 2 ′( ?′′′ (?1 )+?′′′ (?2) 2 est le milieu de ? ′′′(?1 ) et de ? ′′′(?2 ) donc ? ′′′ (?2).