© Valère FOULAMI Octobre 2015

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

Table des matières
Table des matières ..................................................................................................................................................... 0
PROLOGUE ................................................................................................................................................................... 8
AUTOMATISME................................................................................................................................ 9
CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2013-2014...................................................................................... 9
I- LOGIQUE COMBINATOIRE

16 points........................................................................................ 9

II- LOGIQUE SEQUENTIELLE

24 points ..................................................................................... 10

EPREUVE D’EXAMEN D’AUTOMATISME 2013-2014 .................................................................................... 14
LOGIQUE SEQUENTIELLE ............................................................................................................... 14
EPREUVE AUTOMATISME 3EME ANNEE GENIE MECANIQUE 2010/2011 ........................................... 19
II LOGIQUE SEQUENTIELLE ............................................................................................................ 19
EXAMEN DE FEVRIER AUTOMATISME 3ème ANNEE GENIE MECANIQUE 2010/2011........................ 21
A – LOGIQUE COMBINATOIRE......................................................................................................... 21
B – LOGIQUE SEQUENTIELLE .......................................................................................................... 21
CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2008/2009 3GM ......................................................................... 28
I-LOGIQUE COMBINATOIRE ........................................................................................................... 28
II-LOGIQUE SEQUENTIELLE ................................................................................................................ 28
EXAMEN DE JUIN AUTOMATISME 3GM-GIND AS 2002/2003 ................................................................... 32
LOGIQUE COMBINATOIRE .............................................................................................................. 32
CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2007/2008 ................................................................................... 34
I-LOGIQUE COMBINATOIRE ........................................................................................................... 34
II-LOGIQUE SEQUENTIELLE ................................................................................................................ 34
EPREUVE D’AUTOMATISME 2006/2007 .......................................................................................................... 38
I-LOGIQUE COMBINATOIRE ........................................................................................................... 38
II. LOGIQUE SEQUENTIELLE............................................................................................................ 39
EXAMEN DE FEVRIER 3GM AUTOMATISME 2003/2014 ............................................................................ 41
I-LOGIQUE COMBINATOIRE ........................................................................................................... 41
II LOGIQUE SEQUENTIELLE ............................................................................................................ 42
CONTROLE CONTINU 3GM AUTOMATISME 2009/2010 ............................................................................. 49
I-LOGIQUE COMBINATOIRE ........................................................................................................... 49
II-LOGIQUE SEQUENTIELLE ........................................................................................................... 49
EXAMEN D’AUTOMATISME 2009/2010 ........................................................................................................... 53
THEME : MACHINE A COUDRE A COMMANDE NUMERIQUE ............................................................ 53
EXAMEN D’AUTOMATISME 2008/2009 ........................................................................................................... 59

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

1

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

THEME : LE DEPALETTISEUR .............................................................................................................. 59
ELECTRONIQUE DE PUISSANCE ..................................................................................................... 67
RATTRAPAGE ELECTRONIQUE 2013-2014 ..................................................................................................... 67
I- CIRCUIT ANALOGIQUE ................................................................................................................ 67
II- CIRCUIT NUMERIQUE................................................................................................................. 69
EXAM ELECTRONIQUE 2013/2014 .................................................................................................................... 72
I- CIRCUIT ANALOGIQUE ................................................................................................................ 72
II CIRCUIT NUMERIQUE .................................................................................................................. 73
EXAMEN DU 1ER SEMESTRE ÉLECTRONIQUE NUMERIQUE DE PUISSANCE 3GM ............................... 78
PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE................................................................................... 78
PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ..................................................................................... 78
DEVOIR SURVEILLE : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE GM ........................................ 80
PARTIE A : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ...................................................................................... 80
PARTIE B : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE................................................................................... 81
EXAMEN DE RATTRAPAGE ELECTRONIQUE 2009 – 2010 ......................................................................... 82
ELECTRONIQUE DE PUISSANCE ..................................................................................................... 82
ELECTRONIQUE NUMERIQUE ......................................................................................................... 82
ANNEE 2009 – 2010 DSI : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE ....................................... 83
PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE................................................................................... 83
PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ...................................................................................... 83
ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE 3GM................................................................................ 85
PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE................................................................................... 85
PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ...................................................................................... 85
ELECTRONIQUE DE PUISSANCE I DEVOIR SURVEILLE. ............................................................................... 86
QUESTIONS DE COURS..................................................................................................................... 86
EXAMEN D’ELECTRONIQUE DE PUISSANCE 3GM 20-JUIN-1999............................................................. 88
PROBLEME : DIODE DE ROUE –LIBRE ............................................................................................ 88
PROBLEME 2 : CONDENSATEUR DE FILTRAGE ............................................................................. 88
JUIN 1998 REGLAGE DE LA PUISSANCE DISSIPEE DANS UNE RESISTANCE LE GRADATEUR. ........ 90
DESCRIPTION DU MONTAGE :......................................................................................................... 90
QUESTIONS : ..................................................................................................................................... 90
EXAMEN D’ELECTRONIQUE DU PREMIER SEMESTRE 2006 3GIND – GM ............................................. 92
Exercice 1 .......................................................................................................................................... 92
Exercice 2 .......................................................................................................................................... 92
Exercice 3 .......................................................................................................................................... 92

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

2

................................. 94 CONTROLE CONTINU MECANIQUE DES FLUIDES APPLIQUEES 2013-2014...................................................................................................................................................................................................................... 112 EXAMEN RATTRAPAGE MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS 2013-2014 ........... 107 Exercice 1 ......................... 111 MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS........................................................................................................................................................... 104 Exercice 2 .................................. 94 Exercice 1: ................................................................................. 110 MECANIQUE DES FLUIDES (SEPTEMBRE 2009/2010) 3GM-GIND ..................................................................................................................................................................................... 109 CC DE MECANIQUE DES FLUIDES II ET II 15 JANVIER 2005 3GM –GIND ................ 108 MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES 2007/2008 ............................................................................................................................................................................................................. 112 EXAMEN FIN DE SEMESTRE ......................................................................................................................................................................... 106 CONTROLE CONTINUE DE MECANIQUE DE FLUIDES I .............. 98 EXAMEN DE MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2010 3GM-GIND ............ 94 EXAMEN FIN DE SEMESTRE 1 MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2011 3GM-GIND ...................................................................................... 102 Exercice 1 ...............................MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS (SEPTEMBRE 2011) 3GM 113 Première partie ....................................................................................................... 102 Exercice 2 ................................................................................... 106 Exercice 2 ............................................................................................................................................... 102 EPREUVE DE MECANIQUE DES FLUIDES 3GM FEVRIER 2011 .................................................................................................................................................................................................................. 106 Exercice 3 .............................................................................................. 96 EXAMEN DE MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2010 3GM-GIND ....... 96 Exercice 2 : Ecoulement d’un liquide autour d’un cylindre .... 108 Question de cours ............................................... 94 Exercice 2: ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 104 Exercice 1 ...................... 100 EPREUVE DE MECANIQUE DES FLUIDES 2005 /2006 ......................................................................................................................................................................... 108 Exercice 2 ......................................................................................................................................................................................................................... 113 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 3 ................................. 92 MECANIQUES DES FLUIDES ....................................... 104 EPREUVES DE MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES FEVRIER 2005 3GM-GIND......................................................................................... 96 Exercice 1 : Loi de Bernoulli .......................................................................................................................... 106 Exercice 1 ................. 102 Exercice 3 .......................................................................... 108 Exercice 3 ...................... 107 Exercice 2 .................. 112 Exercice ....................................................................................Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 4 ................................................................................................................................................................................................

....................................................................................................................................................... 128 Exercice 1 ........................................... 123 Exercice 2 ....................................................... 115 Exercice1 ............................................ 117 EXAMEN MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS FEVRIER 2010 3GM-GIND................................................................................... 128 Exercice 4 ....................................................................... 124 Exercice 3 ........................................................................................................................................................................................... 121 EXAMEN DE RDM 2013-2014 ........................... .................................................................................................................................................................. 123 Exercice 1 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 131 Exercice 1 . 131 Examen de RDM 3 GIND –GM AS 2009-2010............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 125 EXAMEN DE RATTRAPAGE RDM 2013-2014 ........................................ 116 Exercice 1 ............................. 116 Exercice 2 .. 120 Exercice 2 ............................................................................................. 132 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 4 ....................... 131 Exercice 2 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Deuxième Partie ..... 122 Exercice 1 ........... 131 Exercice 5 .................................................................................................................................... 130 Exercice 4 ......................................... 130 Exercice 2 ............................................................................................................................. 126 Examen de rattrapage RDM 3GIND – GM 2010-2011 ..................................................................................................................................................................................................................................................... 120 CONTROLE CONTINU DE RDM 2013-2014 ................. 119 Exercice 2 : Contrainte dans un massif........... 119 RESISTANCE DES MATERIAUX............................................................................................................................................. 122 Exercice 2 – Flexion ........................................................................................................................................................ 119 Exercice 1 : toison simple d’un cylindre ........................................................................................................... 115 Exercice 2 ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 128 Exercice 2 ......................................................................... 129 Examen de RDM 3GIND-FM AS 2010/2011 .......... 116 EXAMEN FIN DE SEMESTRE MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS 16/02/2006 3GM.... 113 EXAMEN DE FIN DE SEMESTRE FEVRIER 2011 3GM-GIND ................................................................................................................................................... 128 Exercice 3 ....................................................................................... 120 Exercice 1 ................................................................... 130 Exercice 1 : ................................................................ 130 Exercice 3 ......................................................................................................................................................

........... .................................................................................. 144 Exercice 1 ......................................................................................................................................................... 134 EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES 2013-2014................................................................................................................................................................... 138 EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES FEVRIER 2011 ..................................................... 140 Exercice 1 ....................................................... 150 Exercice 3 ................................................................................................................................................... 150 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 5 ......................................................................................................................................................................................................................... 136 EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 2012-2013 ........................ 138 Exercice 3: ...................................................................................................................................................................................................................................................................... 134 Exercice 2 ...................................................................................................... 147 Exercice 2 .... 136 Exercice 1 .............................................................. 147 Exercice 3 ................................................................................................................................................................................................................................................. 150 Exercice 1 ................................... 143 EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES 3GM-GIND ......................................................................Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 3 ........................................................................................................................................ 132 Exercice 4 .............................. 138 Exercice 2: ....... 144 Exercice 2 ................................... 133 TRANSFERT THERMIQUE ..................................................................................................................................... 143 Exercice 1.................................................................................. 136 Exercice 2 .................................................... 146 Exercice 1 .................... 141 EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES .............................................................................................................................................................................. 134 CONTROLE CONTINU DE TRANSFERT THERMIQUE 2013-2014 ........................................................................................................................................ 144 TRANSFERT THERMIQUE TTN°4 .............................................................................................................................................................................................................................................................................................. 150 Exercice 2 .. 134 Exercice 1 ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 140 Exercice 2 ............................................... 136 Exercice 3 ................................................................................................................ 140 Exercice 3 ................ 146 EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 3GIND FEVRIER 2002 ....................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 143 Exercice 2 ..................... 147 Exercice 1 ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 148 EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 3GIND SEPTEMBRE 2002 ................................................................................................................................................................................................ 138 Exercice 1: ..... 146 Exercice 2 ........................

............................... 154 Exercice 1 : 6 points ............................................................................. 155 Exercice 1 ........................................... 155 Exercice 3 ................................................................................................ 158 Exercice 2 .................................... 152 Exercice 1 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 152 Exercice 4 .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 157 Exercice 2: .............. 155 Exercice 2 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................... 158 THERMIQUE I FEVRIER 2004 3GM-GIND .............................................................................................................................. 159 Exercice 2 ............................................................................................................................................................................................................ 161 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 6 ............................................................................. 157 EXAMEN DE THERMIQUE 16/02/1997 .......................................................................... 151 EXAMEN THERMIQUE II 22/06/2000 ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 151 Exercice 2........................................................... 153 THERMIQUE JUIN 2005 -EXAMEN :DOCUMENTS MANUSCRITS AUTORISES ................................................................................................................................................................................................................. 158 Exercice 3 .......... 156 CONTROLE CONTINUE DE THERMIQUE II 3 GM ........................... 159 Exercice 3 .............Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CONTROLE CONTINUE 13 MAI 1997 THERMIQUE .......... 156 Exercice 2 .............................................................................................................. 152 Exercice 3 ..................................................................................................................................... 151 Exercice 1 ........................................................ 156 Exercice 1 ............................................................................................................................................................................................................. 155 CONTROLE CONTINU THERMIQUE 11 MAI 2004 3GM – GIND............................................................................................................................... 152 CONTROLE CONTINU : TRANSFERT THERMIQUE 3GIND/THERMIQUE I 3GM NOVEMBRE 2003 ................................................................................................................................................. 158 Exercice 1 .............. 153 Exercice 2 : 10 points.......................................................................................................... 154 Exercice 3 ............................................................................................................................................................................................................................................................................... 152 Exercice 2 ... 159 Exercice 1 ............................................................................................................................................................... 155 DEVOIR DE THERMIQUE II 17/6/97............................................. 160 CONTROLE CONTINUE DE TRANSFERT THERMIQUE DECEMBRE 2003 3GM-GIND............................................ 157 Exercice 1 : ...................................................................................................................................................................................... 153 Exercice I ............ 154 Exercice 2 : 8 points .................................

............................................................................................................................................................................................................................................................................................... 161 Exercice 2 ................... 167 Exercice 1 . 169 Exercice 1 ................................................................................. 163 THERMIQUE1 3GM DOCUMENTS MANUSCRITS 3GM 2013 ................................................................. 163 Exercice 1 ....... 161 EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES FEVRIER 2005 ........................................................................................... 169 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 7 ........................................................................................................... 167 Exercice 2 .................................................................................................................... 162 CONTROLE CONTINUE DE TRANSFERT THERMIQUE JUIN 2006 3GM ........................................................................................................... 167 EXAMEN DE TURBOMACHINES 2010-2011 .................................................................................... 169 Exercice 2 ................................................. 167 EPREUVES DE MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES FEVRIER 2005 3GM-GIND.................................................................................................................................................................................................................................................................................... 161 Exercice 1 ..................................... 162 Exercice 2 ........................................................................................................................................................................................................................................................................... 166 TURBO MACHINE ....................................................................................... 165 Exercice 2 ....................................................................................................................................... 162 Exercice 1 .... 164 THERMIQUE I FEVRIER 2007 3GM-GIND ................................................................................................................................................................................................................................................................................................................. 167 Exercice 3 ................................................................................................................................. 163 Exercice 2 ................................................................................................................. 165 Exercice 1 .... 165 Exercice 3 ...............................................................................................................................................................Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 1 ......................................................................................................... 169 Exercice 3 .......................................................................................................................................... 161 Exercice 2 ..................................

Ainsi donc je vous prie de bien vouloir parcourir ce document en profondeur et avec attention. A cet effet une attitude de travail en équipe est recommandée afin de toucher du doigt la profondeur et la puissance des connaissances que ce manuel est capable de nous faire appréhender. Conscient par ailleurs de nos imperfections. Je remercie donc les amis qui n’ont ménagé aucun n’effort pour que ce document soit fait dans ses qualités les plus élogieuses.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières PROLOGUE Une fois de plus je viens à vous !! Cette fois ci. « le Mécano ». Ce document comporte :  Le recueil des contrôles continus de 2002 à 2013  Le recueil des examens de 2002 à 2014 Nous demeurons dans l’idée de ne pas mettre à votre disposition la correction de ces sujets parce que nous tenons à ce que l’idée de fax soit éradiquée du département des génies mécanique et industriel. Il apparait dans le but de mettre à la disposition de ces étudiants et de manière propre plus que jamais des éléments leur permettant de mieux s’orienter dans leur étude et surtout dans la préparation des contrôles continus et examens. c’est sous une autre forme . Il s’agit de :  DJOUMESSI GUEPY (4GM)  YOBA Rostand (3GI)  TANKEU Joël (2MSP) Valère FOULAMI SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 8 . Ce document recueil des anciens sujets de la troisième année génie mécanique constitue ce que j’appelle la boussole pour l’étudiant de 3ieme année. toute suggestion en vue de l’amélioration de ce manuel sera la bienvenue.

5 points I. Les états de 1C en fonction des capteurs x. y. moyen (M) et lourd (L).2. Lorsque la pièce est moyenne.1 Le schéma ci-dessus illustre un mécanisme de contrôle utilisé en métrologie.3 En déduire l'équation simplifiée du voyant M. z et t. les palpeurs z et y sont actionnés et le voyant M est allumé. Il est composé de 3 palpeurs x. 2 points I.1.LOGIQUE COMBINATOIRE 16 points I. Il permet de trier les pièces en trois catégories: léger (A). y et z. 2 points I. I.2 Établir le tableau de KARNAUGH du voyant M. Lorsque la pièce est légère. 2 points SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 9 . z et t sont donnés par le tableau de KARNAUGH de la page suivante.2 La commande d'une trappe est assurée par un vérin simple effet 1C dont l'état dépend de quatre capteurs pneumatiques x. Lorsque la pièce est lourde. les trois palpeurs sont actionnés et le voyant L est allumé. 4.1. M. xy 1C zt 00 01 11 10 00 1 0 1 1 01 1 0 1 1 11 0 0 0 0 10 1 0 1 1 I. L à partir du fonctionnement donné.1 Déduire de ce tableau l'équation simplifiée de la fonction 1C. le palpeur z seul est actionné et le voyant A est allumé. y.1.1 Établir la table de vérité relative aux voyants A.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières AUTOMATISME CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2013-2014 I.

3 points I.2. II. La chaîne de conditionnement est formée de six (6) postes: - Poste 1: Mise en forme. Poste 5: étiquetage.2. puis bouchés et enfin étiquetés avant d'être rangés sur les palettes.2 Écrire l'équation du vérin 1C en utilisant les portes logiques de même types. Postes 3 et 4: Bouchage et vissage. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 10 .1 DESCRIPTION La société IGOL fabrique de l'amidon destiné au traitement des habits.2. Le système est tout pneumatique.5 points II.3 A partir de l'expression de la question I. Tous les vérins sont rentrés sauf le vérin 2C qui est sorti. Les bidons sont placés un à un par l'opérateur dans la ligne de fabrication. le tapis d'évacuation est à l'arrêt. Ils sont d'abords remplis.B: Rien que les postes 5 et 6 font l'objet de l'étude. Poste 6: palettisation. établir le logigramme de commande du vérin 1C avec les portes logiques à deux entrées. Poste 2: Remplissage et pesage. Les bidons sont mus par un tapis roulant et glissent sur celui-ci lorsqu'ils sont bloqués N. Elle le conditionne en bidon de 2 ou de 5 litres pour la commercialisation. les opérations suivantes ont lieu: - Fermeture de la sortie du poste 5 L'ouverture de l'entrée du poste 5 Fermeture de l'entrée du poste 5 Sortie de l'étiqueteuse Retour de l'étiqueteuse Ouverture de la sortie du poste 5 Poussée du bidon à l'entrée du poste 6 Retour du poussoir des bidons Formation d'un lot de cinq bidons Poussée du lot de 5 bidons sur la palette Retour du poussoir des lots Formation d'une palette de trois lots Évacuation par le tapis roulant en 3 minutes Fin de cycle.2 FONCTIONNEMENT Lorsqu'il y'a présence de bidons au poste 5 et que l'opérateur donne l'ordre de départ de cycle (SM).LOGIQUE SEQUENTIELLE 24 points THEME: CHAÎNE DE CONDITIONNEMENT DE BIDON D'AMIDON II.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières I. 2.2. CONDITIOINS INITIALES.

2S1 3C. 6S1 M 7D T T II. 5S0. 2S1. 4C 3D 3S0.1 Donner les conditions d'activation de l'étape 2 2 points II. 4S0.4 Donner le nom complet et le symbole d'un distributeur qui peut piloter chacun des vérins des postes d'étude.2 LES CAPTEURS Les capteurs 1S0.2 Donner l'action ou les actions associée (s) à l'étape 14. 4S0.5. Les capteurs: - S5 signale la présence d'un bidon au poste 5 S6 signale la présence d'un bidon à l'entrée du poste 6 S4 signale la formation d'un lot de 5 bidons au poste 5 S3 signale la formation d'une palette de 3 lots au poste 6 Le bouton SM est le bouton poussoir marche (départ de cycle). II. 1+1= 2 points II.5.3 Identifier les vérins utilisés dans les postes d'étude. II.3 DESIGNATION ACTIONS Ouverture et fermeture de la sortie du poste 5 Ouverture et fermeture de l'entrée du poste 5 Sortie et retour de l'étiqueteuse Sortie et retour du poussoir des bidons au poste 5 Sortie et retour du poussoir des lots à l'entrée du poste 6 Rotation du tapis d'évacuation Temporisation ACTIONNE URS PRÉACTION NEURS CAPTEURS 1C 1D 1S0.1 LES ACTIONNEURS Le système est pourvu de: - Six vérins alimentés par des distributeurs Un moteur pneumatique pour la commande de la rotation du tapis roulant d'évacuation. 3+2 = 5 points SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 11 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières II.4. 4S1 5C 5D 5S0.4 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES II. 3S0.5. 4S1. 3S1. 1 point II.5. 6S0 et 6S1 sont des capteurs de positions des vérins.4. 5S1. 5S1 6C 6D 6S0. 1S1 2C 2D 2S0.4. 3S1. 2S0.5 TRAVAIL A FAIRE II. 1S1.3 GRAFCET DE POINT DE VUE SYSTÈME Voir page 5/5 II.

Table des matières 14 points DOCUMENTS INTERDITS SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 12 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique II.5 Établir le GRAFCET de point de vue partie commande de l'unité.5.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 13 .

1- DESCRIPTION La fabrication des disques de frein pour l'automobile nécessite un équilibrage en phase finale d'usinage. La SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 14 . et cela.2- FONCTIONNEMENT Lorsqu'il y'a présence des disques à chaque poste et que l'opérateur donne l'ordre de départ de cycle. Fin de cycle. Puis le disque est déplacé du poste 3 vers le POSTE 1 pour être abaissé et évacué vers le poste de contrôle final non étudié dans le sujet. La butée 1 est actionnée par la sortie du vérin C10 et est éclipsée par sa rentrée. Selon la quantité de matière à enlever. Exécution de la macro-étape DEPLACEMENT DISQUES. Les disques sont acheminés sur des rouleaux actionnés en rotation en permanence par le moteur M10. puis le disque pris en charge est surélevé en attendant d'être pris et d'en déduire la correction à apporter.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVE D’EXAMEN D’AUTOMATISME 2013-2014 THEME: FABRICATION DES DISQUES DE FREIN LOGIQUE SEQUENTIELLE I. Soit par une plongée suivie par une rotation déterminée du disque. ACTION PAR SEQUENCE ET PAR MACRO-ETAPE Séquence CHARGEMENT-DECHARGEMENT Cette séquence correspond au fonctionnement du POSTE 1 (voir figures N°2 et 3. Ces disques sont réalisés à partir de pièces moulées. I. Le système est composé de trois POSTES disposés sur un cercle tous les 120° et d'un MANIPULATEUR (voir figure N°1 page 5/9). Le manipulateur le reprend au POSTE 2 pour le déposer au POSTE 3 dont la fonction est d'enlever par usinage la quantité de matière correspondant au défaut. le disque présente un défaut d'équilibrage. Ils sont arrêtés en translation par plusieurs butées escamotables. La présente étude consiste à automatiser un système permettant de supprimer ce défaut. le défaut sera supprimé: - Soit par une simple plongée de la fraise sur profondeur déterminée. pages 6/9 et 7/9). Après usinage des surfaces fonctionnelles. USINAGE et la macro-étape MESURE DE DEFAUT. Ils sont séparés les uns des autres par un système d'écluses. Les disques provenant de l'ilot de production précédent sont acheminés au POSTE 1. Le manipulateur le dépose au POSTE 2 dont la fonction est de mesurer le défaut d'équilibrage et sa localisation. les opérations suivantes ont lieu: - Exécution simultanée des séquences CHARGEMENT-DECHARGEMENT. au bon endroit. Le moteur M10 ne fait pas partie de l'étude.

Un mandrin expansible permet de centrer et de serrer le disque par la rentrée de la tige du vérin C20. . les actions suivantes ont lieu: - Center et serrer le disque. Pendant cette séquence. . -évacuation du disque pendant 30 secondes -fin de la séquence Actions par macro-étapes Macro-étape MESURE DEFAUT Cette macro-étape correspond au fonctionnement du POSTE 2 (voir figure N°4 page 7/9). Un mandrin permet de centrer et de serrer le disque par la sortie de la tige du vérin C30.cas 1: m < 6g alors serrer le disque. le disque s'arrête à une position correspondante au début d'usinage du disque au POSTE 3. Lorsque la tige C12 est sortie. rotation du plateau tournant d'un angle a et desserrer le disque. la butée 3 est actionnée et la butée 2 est éclipsée. trois cas peuvent se présenter: . Le disque est entraîné en rotation par le moteur M20 et un dispositif non défini dans le sujet permet de mesurer le défaut d'équilibrage et la caractérise par deux valeurs m et a. les actions suivantes ont lieu: - Descendre le disque Éclipser la butée 1 Évacuation du disque pendant 30 secondes Actionner la butée 1 Éclipser la butée 2 Avancer le disque pendant 30 secondes Actionner la butée 2 Surélever le disque Fin de séquence. usiner le disque en plongeant la fraise en rotation dans la matière pendant 20 secondes. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 15 . reculer le chariot porte fraise et desserrer le disque. usiner le disque en plongeant la fraise en rotation dans la matière pendant 40 secondes.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières butée 2 et la butée 3 sont actionnées par le vérin C12 par l'intermédiaire d'une bielle. la butée 2 est actionnée et la butée 3 est éclipsée. À la fin de la mesure. Séquence USINAGE Cette séquence correspond au fonctionnement du POSTE 3 (voir figure N°5 page 7/9). reculer le chariot porte fraise. Lorsque la tige C12 est rentrée. Selon la masse du défaut m mesurée sur le poste 2.cas 3: m>40g le disque est évacué sans modification (il sera rejeté par le poste de contrôle final). Pendant cette séquence.cas 2: 6g≤ m≤ 40g alors serrer le disque.

1.LES ACTIONNEURS Le système est pourvu de: - Neuf (09) vérins pneumatiques (les Ci) commandés par distributeurs. 16S1. Montée du manipulateur Rotation sens horaire de 120° du manipulateur Descente du manipulateur Ouverture des pinces Montée du manipulateur Rotation sens antihoraire de 120° du manipulateur Fin de la macro-étape I. Cinq (05) moteurs asynchrones (les Mi) commandés par les contacteurs. I. Les capteurs: Sp11 signale la présence d'un disque au-dessus de l'élévateur Sp12 signale la présence d'un disque sur la butée 2 Sp30 signale la présence d'un disque au poste 3 Sp20 signale la présence d'un disque au poste 2 Sc signale la position initiale du chariot porte fraise m est un prédicat qui mesure la masse du défaut Sa est un prédicat qui mesure l'angle de rotation du plateau tournant au POSTE 3 Sb est un prédicat qui mesure l'angle de rotation du disque au POSTE 2 SM est le bouton poussoir de départ de cycle I. - Fin de la macro-étape. 12S0. 10S1. il y'a serrage du disque. 15S1.3. 11S0. Macro-étape DEPLACEMENT DISQUES Cette macro-étape correspond au fonctionnement du MANIPULATEUR.3. 14S1. rotation du disque d'un angle égal à a et desserrage du disque. 30S0.SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES I. 12S1. les actions suivantes ont lieu: - Descente du manipulateur (ensemble des trois bras) Serrage des disques à l'aide des pinces.LES CAPTEURS.3.2. 17S0 et 17S1 sont les fins de course des vérins. Les capteurs 10S0. 11S1.DESIGNATION SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 16 . 15S0. 30S1.3. Il est constitué de trois bras placés à 120° et munis des pinces.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Pendant cette macro-étape. 16S0.4. 14S0. Pendant cette macro-étape.

C15.4.4.3 Dessiner le schéma de puissance du système d'ouverture et de fermeture des pinces (ce schéma comprendra les vérins. 6 points NB: les séquences les et les macro-étapes ne doivent pas être détaillées I. 14S1 15S0. 16S1 17S0. 6 points I.4. 4 points SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 17 . 3 points I.TRAVAIL A FAIRE I. 2 points I.6 Établir le GRAFCET du point de vue partie opérative de la macro-étape "DEPLACEMENT DISQUES". 15S1 16S0. 30S1 KM310 Sc KM311 Sc M32 KM32 Sa M20 KM20 Sa C13 13D ouvrir et fermer les pinces C14.4. les caractéristiques et le symbole de l'actionneur C17. 13S1 14S0. le distributeur et les capteurs).4. 10S1 11S0. serrer et desserrer le disque par le mandrin Mouvement de coupe de la fraise Avancer en plongée le chariot porte fraise reculer le chariot porte fraise Rotation du plateau tournant porte disque Rotation du disque au POSTE 2 Descendre et monter le manipulateur ieme Génie Mécanique ACTIONNEURS PREACTIONNEURS C10 10D C11 11D C12 12D C30 30D M30 KM30 Table des matières CAPTEURS 10S0. 11S1 12S0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ACTIONS Actionner et éclipser la butée 1 centrer. 3 points I. surélever et descendre le disque Actionner et éclipser les butées 2 et 3 Centrer. 17S1 I.4.1 Donner les conditions initiales du système.4 Établir le GRAFCET du point de vue partie commande du système. 12S1 30S0.4.2 Donner le nom.5 Établir le GRAFCET du point de vue partie opérative de la séquence "USINAGE" en faisant la synchronisation entre les différents GRAFCET par les étapes. C16 14D rotation sens antihoraire et sens horaire de 120° du manipulateur C17 17D M31 13S0.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 18 .

le vérin de rotation rentre sans faire tourner le plateau. Chaque trou est percé après indexation du plateau et serrage de la pièce.2 LES CAPTEURS Les capteurs 1SO. 1C. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 19 . 2S1.2 FONCTIONNEMENT Lorsqu’il a présence de la pièce sur le plateau et que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM). Fin du cycle. II. 2SO. Indexation du plateau . II. 3S1.4 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES II. et 4C pneumatiques commandés par des distributeurs .4. 2S2. Retour du foret . les opérations suivantes ont lieu successivement : - Serrage de la pièce . Les capteurs - Sp signale la présence de la pièce sur le plateau . Si le troisième trou n’est pas percé. Un moteur électrique M1 qui commande la rotation du foret. 3C.1 LES ACTIONNEURS Le système est pourvu de : - Quatre (04) vérins.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVE AUTOMATISME 3EME ANNEE GENIE MECANIQUE 2010/2011 II LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : PLATEAU DE PERCAGE II. CONDITIONS INITIALES Elles sont celles définies sur la figure de la feuille DT 1/1 c’est-à-dire tous les vérins sont en position rentrée et le moteur de rotation du foret est à l’arrêt. Rotation du plateau . reprendre les sept actions précédentes .1 DESCRIPTION Le système permet d’automatiser le perçage de trois trous sur une pièce circulaire à l’aide d’un plateau tournant. Comptage des trous . 3SO. (Voir schéma en page 4/4) La pièce est posée et retirée sur le plateau manuellement. II. Si le troisième trou est percé exécuter les actions suivantes .4. 1S1. Désindexation du plateau . 4SO et 4S1. sont les fins de courses des vérins. Lorsque le plateau est désindexé. Perçage de la pièce . Desserrage de la pièce . 2C. Retour de l’organe de rotation du plateau .

5.3 DESIGNATION ACTIONS Avancer et reculer le foret Serrer et desserrer la pièce Avancer et retourner l’organe de rotation du plateau Indexer et désindexer le plateau Tourner le foret ACTIONNEURS 1C 2C 3C PREACTIONNEURS CAPTEURS 1D 1S0. II.5. II.2 Donner les conditions d’activation de l’étape 2.5 Etablir le GRAFCET de point de vue partie commande de l’unité. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 20 .1 donner l’étape ou les étapes qui désactive (ent) l’étape 7. II. 2S1 3D 3S0. II. II.4.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - ieme Génie Mécanique Table des matières Sn signale le perçage du troisième trou .5.5.3 Donner l’action ou les actions associée(s) l’étape 4.4 Donner le nom complet des distributeurs et des vérins utilisés dans le système.5 TRAVAIL A FAIRE II. 1S1 2D 2S0.5. 4S1 M1 KM Sn II. 3S1 4C 4D 4S0. SM est le bouton poussoir départ de cycle.

Il est composé de 3 palpeurs x. En déduire l’équation simplifiée du voyant bleu M. y et z.Le gravier descend des silos 3 et 4 grâce à des trappes(by pass). le palpeur z seul est actionné et le voyant A est allumé. les trois palpeurs sont actionnés et le voyant L est allumé. Le sable est dosé grâce à n tapis sous les silos 1 et 2. Le procédé de fabrication est réalisé en quatre phases principales : - Le pesage et le transport des granulats . M. Le transport des granulats est assuré par un skip. Le pesage de l’eau et Le malaxage de l’ensemble. (Voir figure N°1 page 6/7) Les granulats sont constitués du sable et du gravier. L à partir du fonctionnement donné.DESCRIPTION L’unité est un système industriel de fabrication et de livraison du béton prêt-emploi. Lorsque la pièce est lourde la pièce est lourde. A. Lorsque la pièce est légère.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE FEVRIER AUTOMATISME 3ème ANNEE GENIE MECANIQUE 2010/2011 A – LOGIQUE COMBINATOIRE Le schéma ci-dessus illustre un mécanisme de contrôle utilisé en métrologie. A. les palpeurs z et y sont actionnés et le voyant M est allumé. P y z x x A. moyen (M) et lourd (L). Il permet de trier les pièces P en trois catégories : léger (A).1. Le pesage des ciments . L’ensemble arrive sous le tapis principal qui permet de peser et d’amener les granulats (tapis de dosage). Etablir la table de vérité relative aux voyants A. B – LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : FABRICATION DU BETON PRÊT-EMPLOI (BPE) 1.3. Etablir le tableau de KARNAUGH du voyant.2. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 21 . Lorsque la pièce est moyenne.

Le malaxeur assure le mélange de tous les ingrédients. Monter le skip . Fermer la trappe du malaxeur . Tâche ‘’Incorporation des granulats ‘’ . Ouvrir la trémie ciment pour incorporer les ciments . Le malaxeur est muni d’un couvercle avec une trappe mécanique actionnée par le skip pour laisser passer les granulats malaxeur tourne durant tout le cycle de fonctionnement. Ouvrir la trémie de pesée de l’eau . CONDITIONS INITIALES SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 22 . Fin de cycle. fermer les trappes des silos 3 et 4 et mettre les tapis de dosage et de transfert en marche. ouvrir les trappes des silos 3 et 4 et mettre les tapis de dosage et de transfert en marche . Ouvrir la trémie ciment pour incorporer les granulats pendant 10 secondes . Tâche ‘’Pesage des ciments et de l’eau’’ . Ouvrir la trappe du malaxeur pendant 20 secondes . Attendre pendant 55 secondes . Un système de pales alimentées par un moteur permet de réaliser une gâchée en 55 secondes. il y a dosage simultané des ciments et de l’eau. mettre le tapis de transfert en marche pendant 15 secondes . et que le malaxeur est vide et qu’il y a présence de l’eau les opérations suivantes ont lieu : - Démarrer le malaxeur pendant 5 minutes . et le skip est en position basse. mettre les vis sans fin en marche pour doser les ciments . (Voir figue N°2 page 6/7) II – FONCTIONNEMENT Lorsque l’opérateur donne le départ de cycle et qu’il y a les granulats et les ciments dans les silos. Les actions du Pesage des ciments - fermer la trémie ciment . Descendre le skip . fin de tâche. Actions pendant la tâche ‘’Pesage des ciments et de l’eau’’ Pendant cette tâche. les actions suivantes ont lieu : - ouvrir les silos 1 et 2 jusqu’à atteindre le poids de sable et mettre le tapis de dosage en marche . fin du pesage des ciments. Chaque silo est équipé d’un ensemble moteur et vis sans fin pour le dosage. ouvrir la vanne d’eau pour doser l’eau . fin du pesage de l’eau. Les actions du Pesage de l’eau - fermer la trémie de pesée de l’eau .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Les ciments sont stockés dans quatre silos. Actions pendant tâche « Incorporation des granulats » Pendant cette tâche.

Démarrer le malaxeur pendant 5 minutes Fin de la temporisation 10 « pesage des ciments et de l’eau » Fin de la tâche « pesage des ciments et de l’eau » 20 « Incorporer les granulats » Fin de la tâche « Incorporer les granulats » 3 Monter le skip Skip en position haute 4 Ouvrir le skip Skip ouvert 5 Descendre skip Skip en position basse. 6 Ouvrir la trémie ciment Trémie ciment ouverte 7 Ouvrir la trémie de pesée de l’eau Trémie de pesée de l’eau ouverte Attendre pendant 55secondes 8 Fin de l’attente 9 Ouvrir la trappe du malaxeur pendant 20 secondes si un camion est présent Trappe du Malaxeur ouverte et fin de la temporisation 11 Fermer la trappe du malaxeur Trappe du malaxeur fermée et malaxeur vide SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 23 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Tous les vérins sont rentrés. des ciments dans les silos. de l’eau. III – GRAFCET DE POINT DE VUE SYSTÈME DU SYSTÈME 0 1 Mise en référence Conditions initiales et présence des granulats. le skip en position basse et malaxeur vide et départ de cycle. les vis et les moteurs sont à l’arrêt et toutes les vannes fermées.

M6. Huit(08) moteurs asynchrones M1. M2. 2S0. Sa1 signale le malaxeur non vide . 5C commandés par les distributeurs pour la commander des trémies et des frappes. 3S1. M4. 3S1 4C 4D 4S0. M3. S1 signale le skip en position basse . Ss1 signale le poids de du sable atteint . Les capteurs : - Sg signale la présence des granulats dans les silos . 1S1 2S0. 5S0 et 5S1 sont des capteurs de fin de course des vérins. 4C. Se1 signale le poids de l’eau atteint . Sc signale la présence des ciments dans les silos . 1S1. S2 signale le skip en position haute . 4S0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières IV Spécifications technologiques IV. 2S1 3C 3D 3S0. 3 DESIGNATIONS Actions Ouvrir le skip Ouvrir et fermer trémie ciment Ouvrir et fermer trémie de pesée de l’eau Ouvrir et fermer la trappe du malaxeur Rotation de la vis sans fin 1 Rotations de la vis sans fin 2 Rotations de la vis sans fin 3 Rotations de la vis sans fin 4 Rotation tapis de dosage Actionneurs 1C 2C Pre-Actionneurs 1D 2D Capteurs 1S0. IV.1 Les ACTIONNEURS La machine est pourvue de : - cinq (04) vérins double effet 1C. les tapis. le skip et le malaxeur Trois (03) électrovannes pour la commande de l’ouverture des silos et de la vanne IV. M5.2 LES CAPTEURS Les capteurs 1SO. Sc1 signale le poids des ciments atteint . Sg1 signale le poids du gravier atteint . Sp signale la présence d’un camion . Se signale la présence de l’eau . 2S1. 3C. 2C. SM bouton poussoir de départ. 4S1 M1 KM1 Sc1 M2 KM2 Sc1 M3 KM3 Sc1 M4 KM4 Sc1 M5 KM5 - SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 24 . M7 commandés par contacteurs pour l’entrainement les vis sans fin. 4S1. 3S0.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3
Monter skip
Descendre skip
Rotation tapis de
transfert
Rotation du malaxeur
Ouvrir le silo 1
Ouvrir le silo 2
Ouvrir la vanne d’eau
Ouvrir et fermer les
trappes des silos 3 et
4

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

M6
M6
M7

KM61
KM62
KM7

S2
S1
-

M8
EV1
EV2
EV3
5C

KM8
EV11
EV12
EV13
5D

Ss1
Ss1
Se1
5SO,5S1

V- TRAVAIL A FAIRE
V .1 ETUDE DU GRAFCET
V.1.1 Etablir le GRAFCET du point de vue partie commande de l’unité.
NB : les tâches ne doivent pas être détaillées.
V.1.2 Etablir le GRAFCET du point de vue partie opérative des tâches « Pesage des ciments et de
l’eau » et « incorporation des granulats » en faisant la synchronisation entre GRAFCET par les
étapes.
V.1.3 Donner les caractéristiques et le symbole normalisé d’un distribuer qui peut piloter le
vérin 1C.
V.2 ETUDE DU SEQUENCEUR
V.2.1 Ecrire les équations d’activation et de désactivation du GRAFCET de la page 6/7
V.2.2 Compléter le schéma du séquenceur de la page 7/7

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

25

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

NB : la page du séquenceur 7/7 doit être insérée dans la feuille de composition.

7
0

250.SM.Sp
71
S2.S3

?2. ?3

2D+

72
2S1
7
3

2D250

7
4

KM

T

30s/X74

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

26

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

THEME : FABRICATION DU BETON PRET-EMPLOI(BPE)

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

27

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2008/2009 3GM I-LOGIQUE COMBINATOIRE 1. NB : Rien que les postes 5 et 6 font l’objet de l’étude.1 Elaborer la table de vérité de la commande du contacteur. Le système est tout pneumatique. Ils sont d’abord remplis. Les bidons sont placés un à un par l’opérateur dans la ligne de fabrication. Etablir a vérité de fonctionnement de la machine M. Soit une machine M qui possède quatre caractéristiques notées a. les opérations suivantes ont lieu : SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 28 . Elle le conditionne en bidon de 2 ou 5 litres pour la commercialisation. Les bidons sont mus par un tapis roulant et glissent sur celui-ci lorsqu’ils sont bloqués. Etablir le tableau de KARNAUGH de la machine M.4 2. NB : fonctionnelle et bonne correspondent au niveau logique I. II. II-LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : CHAINE DE CONDITIONNEMENT DE BIDON D’AMIDON II. Poste 2 : Remplissage et pesage . c’est-à-dire équivalente de deux par rapport aux autres. Déduire l’expression simplifiée de M à partir de ce tableau.1 1. c et x. La caractéristique x est prépondérante. La chaine de conditionnement est formée de six(6) postes : - Poste 1 : Mise en forme .2 Fonctionnement Lorsqu’il y a la présence de bidons au poste 5 et que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM).3 1. Poste 3 et 4 : bouclage et vissage . Poste 5 : palettisation.2 Simplifier par la méthode algébrique l’équation de KM. puis bouchés et enfin étiquetés avant d’être rangés sur les palettes. Construire le schéma électrique de M La commande d’un contacteur est assurée par l’équation logique suivante : ?? = ???̅? + ???? + ????̅ + ???? + ???̅? 2. Elle est considérée fonctionnelle si la majorité des caractéristiques est bonne.2 1. b. Poste 5 : étiquetage .1 Description La société IGOL fabrique de l’amidon destiné au traitement des habits. 1. 2.

2 Les capteurs Les capteurs 1SO. 5S1. 6S0 et 6S1 sont des capteurs de positions des vérins. Poussée du lot de 5 bidons sur la palette . Les capteurs: - S5 signale la présence d’un bidon au poste 5 . Retour du poussoir des bidons .4.3 DESIGNATION Actions Ouverture et fermeture de la sortie du poste 5 Ouverture et fermeture de l’entrée du poste 5 Actionneurs 1C Preactionneurs 1D Capteurs 1SO. Conditions initiales. Evacuation par tapis roulant en 3 minutes Fin de cycle.4 SPECIFICATION TECHNOLOGIQUES II. L’ouverture de l’entrée du poste 5 .4. 3S1. S3 signale la formation d’une palette de 3 lots au poste 6 . Retour de l’étiqueteuse . Formation d’une palette de trois lots . 2S1.3 GRAFCET DE POINT DE VUE SYSTEME Voir page 4/4 II. 2S0. Fermeture de l’entrée du poste 5 . 1S1. Ouverture de la sortie du poste 5 . 5S0. Sortie de l’étiqueteuse . Poussée du bidon à l’entrée du poste 6 . le tapis d’évacuation est à l’arrêt. Retour du poussoir des lots . Tous les vérins sont rentrés sauf le vérin 2C qui est sorti. S6 signale la présence d’un bidon à l’entrée du poste 6 . II. 4S1. Formation d’un lot de cinq bidons . 4S0. 2S1 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 29 . S4 signale la formation d’un lot de 5 bidons au poste 6 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - Génie Mécanique ieme Table des matières Fermeture de la sortie du poste 5 . Le bouton SM est le bouton poussoir Marche (départ cycle). 3S0.4. Un moteur électrique pour la commande de la rotation du tapis roulant d’évacuation. 1S1 2C 2D 2SO. II. II.1 Les actionneurs Le système est pourvu de - Six vérins alimentés par des distributeurs .

3S1 4SO.5. II. II.4C 3D 5C 5D 3SO. Dire si c’est possible en justifiant votre réponse.5 Etablir le GRAFCET de point de vue partie commande de l’unité.5. II.4 Donner le nom complet et le symbole d’un distributeur qui peut piloter le vérin 6C.2 Donner l’action ou les actions associées (s) à l’étape 14.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 Sortie et retour de l’étiqueteuse Sortie et retour du poussoir des bidons au poste 5 Sortie et retour du poussoir des lots à l’entrée du poste 6 Rotation du tapis d’évacuation Temporisation ieme Génie Mécanique Table des matières 3C . 5S1 6C 6D 6S0.3 On veut varier la vitesse de sortie du vérin 5°C.1 Donner les conditions d’activation de l’étape 2. II. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 30 .5.5.5. 5 TRAVAIL A FAIRE II. 4S1 5SO. 6S1 M 7D - T T - II.

Ouvrir l’entrée du poste 5 3 L’entrée du poste 5 ouverte. Fermer l’entrée du poste 5.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 1 ieme Génie Mécanique Table des matières Mise en référence Départ de cycle et conditions initiales et présence des bidons au poste 5 2 Fermer la sortie au poste 5 Sortie du poste 5 fermée. 4 Entrée du poste 5 fermée 5 Sortie de l’étiqueteuse Skip en position haute 6 Rentrer l’étiqueteuse Etiqueteuse rentrée 7 Ouvrir la sortie du poste 5 Sortie du poste 5 8 Pousser un bidon au poste 6 Bidon poussé au poste 6 9 Rentrer le poussoir des bidons Poussoir des bidons rentré 10 Formation d’un lot Lot formé 11 Pousser du lot sur la palette Lot poussé sur la palette 12 Rentrer le poussoir des lots Poussoir des lots rentré 13 Formation d’une palette Palette formée 14 Temporiser pendant 3mm et rotation du tapis Fin de la temporisation 3 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 31 .

. 1.La lampe L3 s’allume lorsque la pièce est lourde . .2 Dresser le tableau de KARNAUGH pour la lampe L2. Soit le tableau de KARNAUGH ci-dessous.Le palpeurs c est sensible aux pièces de poids lourds . une lampe s’allume pour indiquer son poids : .1 Etablir l’équation logique de la fonction P. Ce poste contient des palpeurs qui permettent de sélectionner les pièces selon leurs poids. .Le palpeurs a est sensible aux pièces légères . 1. 1.La lampe L1 s’allume lorsque la pièce est légère . .1 Etablir la table de vérité du poste de métrologie. . 2.2 Ecrire l’équation de P avec les portes NANDs à deux entrées 2.Le palpeurs b est sensible aux pièces de poids moyen .La lampe L2 s’allume lorsque la pièce est de poids moyen . établir l’équation logique de L2.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE JUIN AUTOMATISME 3GM-GIND AS 2002/2003 LOGIQUE COMBINATOIRE 1. Dès qu’une pièce est posée sur le plateau.3 A partir du tableau de KARNAUGH. ab Cd P 00 01 11 10 00 1 0 0 1 01 0 1 1 0 11 0 1 1 0 10 1 1 0 1 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 32 . Un poste de métrologie permet de trier des pièces usinées au tour.3 Dessiner le circuit logique de P. 2. 2.

5?? . 1?? . ?5 10+ 1 1S1 2 202S1 20+ 3 2So 4 30+ 3S1.S3 6So?3 ?5 11 T |70 3mn 1X11 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 33 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières 0 ?? .S4 5???4 ?5 60+ 9 6S1 10 606So. 2?? . 4?? .4S1 5 30 -- 3So. 3?? .4So 6 101So 7 50+ S6 8 5So. 6?? .

Chaque trou est percé après indexation du plateau et serrage de la pièce. donner l’expression non simplifiée de S. il faut que les combinaisons des valeurs des interrupteurs a.2 Dresser le logigramme de T avec les portes KARNAUGH.3 Dresser la table de vérité de la fonction S. 3. 2 Soit le diagramme de KARNAUGH suivant : T 00 01 11 10 0 1 1 0 1 C 1 0 0 0 0 2. Indexation du plateau . 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CONTROLE CONTINU D’AUTOMATISME 2007/2008 I-LOGIQUE COMBINATOIRE 1. 5.4 A partir de la table de vérité. b. b et c pour que les sortie du circuit soit les nombres 1.5.1 Donner l’expression simplifiée de T 2. Désindexation du plateau . et c. Rotation du plateau . 1.b et c donnent à la sortie du circuit l’un des nombres 1. Lorsque le plateau est désindexé. Sachant que a est le bit de poids le plus fort et c le bit de poids le plus faible. le vérin de rotation rentre sans faire tourner le plateau. Les opérations suivantes ont lieu successivement : - Serrage de la pièce . 6 ou 7 (ces nombres étant en décimal).1 La commande d’une surfileuse (s) est faite par trois interrupteurs a. 1. trouver l’expression de ? II-LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : PLATEAU DE PERCAGE II-1 Description Le système permet d’automatiser le perçage de trois trous sur une pièce circulaire à l’aider d’un plateau tournant (voir schéma en page 4/4) La pièce est posée et retirée sur le plateau manuellement.2 pour que la surfileuse fonctionne. Perçage de la pièce Retour du foret . Ces interrupteurs sont aussi les entrées d’un circuit dont la sortie est l’écriture décimale du nombre binaire à l’entrée.3. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 34 .6 ou 7. Donner les valeurs de a. II-2 FONCTIONNEMENT Lorsqu’il y a présence de la pièce sur le plateau et que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM).

Comptage des trous . 1 Serrer la pièce pièce serrée 2 Indexer le plateau Plateau indexé 3 Avancer le foret et le faire tourner Forêt avancé 4 Retourner le foret et le faire tourner + Foret retourné 5 Avancer l’organe de rotation du plateau Organe de rotation du plateau avancé 6 Désindex le plateau Plateau désindexé 7 Organe de rotation du plateau retourné et troisième trou non percé 8 Retourner l’organe de rotation du plateau Organe de rotation du plateau et troisième trou percé Desserrer la pièce Pièce desserrée SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 35 . Desserrage de la pièce . II-3 GRAFCET DU POINT DE VUE SYSTEME 0 Départ de cycle et présence d’une pièce sur le plateau et conditions initiales. Fin du cycle Conditions initiales Elles sont celles définies sur la figure de la feuille DT 1/1 c’est-à-dire tous les vérins sont en position rentrée et le moteur de rotation du foret est à l’arrêt. exécuter les actions suivantes .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - ieme Génie Mécanique Table des matières Retour de l’organe de rotation du plateau . Si le troisième trou est percé. Si le troisième trou n’est pas percé reprendre les 7 actions précédentes .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières II-4 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUE SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 36 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 37 .

Lorsque l’une des 2 côtés est trop faible.V. I.1.3 En déduire l’équation simplifiée du voyant bleu(B) I.B à partir du fonctionnement donné.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVE D’AUTOMATISME 2006/2007 I-LOGIQUE COMBINATOIRE I. La pièce doit être retouchée.2 soit la table de vérité suivante Y2 0 Y2 0 Y 0 Y0 0 P 1 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 38 . le voyant bleu (B) s’allume. le voyant (R) s’allume. Il est composé de 2 leviers munis chacun de 2 capteurs à contacts (a.1. Lorsque l’une ou les 2 côtés sont trop fortes.2.c et d) qui recueillent l’information « inclinaison du levier ».1. La pièce est rebutée. rouge) non représentés ici. Capteur b Capteur a Capteur c Capteur d Fonctionnement : - Lorsque les 2 côtes sont à l’intérieur de NT(Intervalle de Tolérance).1. aucun capteur n’est actionné.2 Etablir le tableau de KARNAUGH du voyant rouge (R) I. I.1 contrôle de pièces : Le schéma ci-dessus illustre un mécanisme de contrôle utilisé en métrologie.1 Etablir la table de vérité relative aux voyant R. Le voyant vert (V) est allumé. bleu.b. Le système est également muni de 3 voyants (vert.

Table des matières 0 1 0 0 1 0 1 1 0 1 0 0 1 0 1 II.3 Etablir le logigramme de P avec les portes NAND à deux entrées.2.1 Etablir l’expression de Q avec les portes NOR à deux entrées. la dégauchir avant de scier.1 0 0 0 1 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 0 0 0 0 0 1 0 1 1 0 1 0 1 1 1 1 Etablir le diagramme de KARNAUGH de P. II. Desserrer le profilé pour sciage SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 39 .2. I. continuer Serrer le profilé sur le dispositif d’avance.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 1 I.2 Simplifier l’expression de P à partir du diagramme de KARNAUGH I. LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : SCIAGE DE PROFILES AUTOMATISE II. Si la surface de référence n’est pas dégauchie. Avancer le profil d’un pas Serrer le profilé pour sciage Scier le profilé Rentrer la scie Desserrer le profilé du dispositif d’avance Rentrer le dispositif d’avance du profilé.2 FONCTIONNEMENT Lorsqu’un profile est présent dans les étaux que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle(SM).1 DESCRIPTION Le dispositif permet d’automatiser le sciage en tronçon des barres d’aluminium (voir schéma en page 5/5) Le profilé est disposé manuellement entre les mors des étaux.3 soit la fonction Q = (A+B)B+C) I. Les actions suivantes ont lieu : - Vérifier la surface de référence du profilé. II. 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 I.2 construire le logigramme de Q avec les portes NOR à deux entrées.2. Si la surface de référence est dégauchie.3.3.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - ieme Génie Mécanique Table des matières Fin du cycle Les actions pour le dégauchissage : SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 40 .

1. I.1.1. a b R c SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 41 .2 Donner à partir du diagramme de KARNAUGH l’expression de S sous de sommes de produits.4 Etablir le diagramme de S à partir de l’expression trouvée à la question I.1 Exercice 1 Soit la table de vérité de la fonction S.3 I.2 Exercice 2 Soit le schéma électrique de la fonction R.1.1.3 Factoriser S et l’écrire sous sa forme la plus simple. A b c 1 1 1 1 1 1 1 1 0 1 1 0 1 0 1 1 0 1 1 0 0 1 0 0 0 1 1 0 1 1 0 1 0 0 1 0 0 0 1 0 0 1 0 0 0 0 0 0 I.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE FEVRIER 3GM AUTOMATISME 2003/2014 I-LOGIQUE COMBINATOIRE I. I.1 Etablir le diagramme de KARNAUGH de la fonction S d 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0 S 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 1 0 0 1 I.

3. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 42 . Retrait de la broche . 3S1 sont les fins de courses des vérins. 2S0. II LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : UNITE DE PERCAGE II.3 Construire le logigramme de R avec les portes NAND à deux entrées. PERCAGE AVEC DEBOURRAGE Le foret descend jusqu’à la moitié de la profondeur voulue.2C et 3C pneumatiques commandés par des distributeurs et d’un moteur M pour la commande de la rotation de la broche. établir l’expression de R.1 LES ACTIONNEURS L’unité est pourvu de trois vérins 1C.1 Description Une perceuse mono-broche a été automatisée pour le perçage-fraisage unitaire de pièces de caractéristiques variées.2. 2S2. Transfert du poste de chargement sous l’unité de perçage . II. II. II.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières I.3. les opérations suivantes ont lieu : - Serrage la pièce . 3SO.1 Etablir l’expression de R avec les portes NAND à deux entrées.3 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES II. 1S1. Le perçage peut se faire suivant les caractéristiques de la pièce avec débourrage (matériaux durs) ou sans débourrage (matériaux doux) : PERCAGE SANS DEBOURRAGE Le foret descend une fois jusqu’à la profondeur voulue. puis remonte jusqu’à la position initiale et enfin redescend jusqu’à la profondeur voulue.2.2 FONCTIONNEMENT Lorsqu’il y a présence d’une pièce que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM). 2S1.2 LES CAPTEURS Les capteurs 1S0. CONDITIONS INITIALES Elles sont définies sur la figure de la page 4/4 c’est-à-dire tous les vérins rentrés II. Recule du poste de chargement Desserrage de la pièce Fin du cycle.1 A partir du schéma. II. Temporisation de 3 (trois) secondes .2. Perçage-fraisage .

1 Etablir le GRAFCET de point de vue partie commande de la perceuse II.3S1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Les capteurs - Sp signale la présence de la pièce Sd signale le perçage avec débourrage et ?? le perçage sans débourrage SM est le bouton poussoir départ de cycle.4.1 Ecrire les équations d’activation et de désactivation du GRAFCET. II.1S1 2C 2D 2S0.3 DESIGNATION Actions Serrage et desserrage de la pièce Transfert et recul du poste de chargement Montée et descente de la broche Rotation de la broche Actionneurs 1C Preactionneurs 1D capteurs 1SO.4. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 43 .3. 2S1 3C 3D 3SO.3S2 M KM II.4 TRAVAIL A FAIRE II.

les opérations suivantes se déroulent : - Pousser de la pièce sur le convoyeur . Les pièces déposées par l’opérateur sur le plan incliné. Elles sont ensuite introduites dans le tunnel pour leur séchage à l’aide des lampes à infrarouges. Fonctionnement Lorsqu’une pièce est présente au poste de chargement et que l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM). descendent par gravité au poste de chargement.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières THEME/ TUNNEL DE SECHAGE DES PIECES Description Le tunnel permet le séchage des pièces. Avance de la pièce vers le tunnel Ouverture du tunnel Avance de la pièce dans le tunnel Fermeture du tunnel Avance de la pièce dans le tunnel et allumage des lampes à infrarouges Recul de la pièce vers l’extérieur tunnel et allumage des lampes à infrarouges . SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 44 .

2 Les capteurs Les capteurs 1S0. 1S2 2C 2D 2S0. D’un moteur électrique M pour la commande de la rotation du convoyeur . les lampes sont éteintes et le convoyeur est à l’arrêt.2S1 M KM1 KM2 KM3 - L TRAVAIL A FAIRE - Etablir le GRAFCET de point de vue système du tunnel Etablir le GRAFCET de point de vue partie opérative du tunnel Etablir le GRAFCET de point de vue partie commande du tunnel SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 45 . III. 1S1. Recul de la pièce pendant 30 secondes Pousser de la pièce vers le poste d’évacuation. 2S0. S2 signale la présence de la pièce dans le du tunnel . et 2S1 sont des capteurs de positions du vérin. Recul la pièce vers l’extérieur du tunnel Fermeture du tunnel . III.3 Désignation Actions Pousser de la pièce sur le convoyeur et au poste d’évacuation Ouverture et fermeture du tunnel Avance de la pièce Recul de la pièce Alimentation des lampes à infrarouges Actionneurs 1C Preactionneurs 1D Capteurs 1S0. S4 signale la présence de la pièce à l’extrémité du tunnel . S3 signale la présence de la pièce au poste de chargement . Le bouton SM est le bouton poussoir de départ de cycle . Spécifications technologiques III.1S1.1 Les actionneurs Le système est pourvu de : - Un (01) vérin double effet 2C et d’un vérin simple effet 1C commandés par distributeurs . Des lampes à infrarouges commandées par contacteur pour le chauffage. 1S2.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - ieme Génie Mécanique Table des matières Ouverture du tunnel . Les capteurs - S1 signale la présence de la pièce à l’entré du tunnel . Fin de cycle Conditions initiales Les tiges des vérins sont rentrées.

Poussée du ballot sous le marqueur Marquage du ballot Evacuation sur le tapis lorsqu’on a atteint un lot de quatre ballots . Ils doivent ensuite quitter de ce poste par lot de quatre pour le poste d’emballage. les actions suivantes ont lieu : - Arrivés d’un ballot . Les ballots sortent un à un de la goulotte. reçoivent une marque et sont rangés par lot de quatre avant d’être transmis au poste d’emballage par un tapis roulant Fonctionnement Lorsque l’opérateur donne l’ordre de départ de cycle (SM) et qu’il y a présence de ballots dans les goulottes.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières THEME : Marquage et rangement des ballots de tissus Description Des ballots de tissus provenant d’un poste de conditionnement doivent recevoir une impression à l’aide d’un tampon encreur au poste de marquage. Fin de cycle Conditions initiales Elles sont celle de la figure de la page DT 1/1 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 46 . Rotation du tapis pendant trois minutes .

2C et 3C commandés par des distributeurs 4/2 bistables Un moteur électrique pour la commande du tapis roulant commandé par contacteur IV. La formation d’un lot de quatre ballots. Les capteurs Sp et Sf signalent respectivement : - La présence des ballots dans la goulotte .2 Les capteurs Les capteurs 1S0.1 Les actionneurs Le système est pourvu de : - Trois vérins double effet 1C. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 47 . 3S0 et 3S1 sont des capteurs de positions des vérins . 2S0. Le bouton SM est le bouton poussoir marche (départ cycle). 1S1. 2S1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Grafcet du point de vue système 1 Mise en référence Départ de cycle et conditions initiales et présence de ballots 2 Poussée du ballot sous le marqueur Ballot sous le Retour du poussoir 1 3 Marqueur rentré et présence d’un ballot et un lot de moins de quatre ballots Poussoir 1 rentré Marquage du ballot 4 Ballot marqué 5 Retour du marqueur Marqueur rentré et un lot de quatre ballots formés 6 Poussée du lot sur le tapis Lot sur le tapis 7 Retour du poussoir 3 Poussoir 3 rentré 8 Rotation du tapis et temporisation de 3min Fin de temporisation SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES IV.

2S1 3S0.1S1 2C 3C 2D 3D 2S0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières IV.3S1 M KM - SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 48 .3 Désignation Actions Poussée du ballot sous le marqueur Marquage du ballot Poussée d’un lot de quatre ballots sur le tapis Rotation du tapis Actionneurs 1C Preactionneurs 1D Capteurs 1S0.

b.Lorsqu’une des 2 côtés est trop faible. .bleu. le voyant bleu (B) s’allume.V. La pièce est rebutée. 1.2. Il est composé de 2 leviers munis chacun de 2 capteurs à contacts (a.2. 1.2.Lorsque l’une ou les 2 côtés sont trop fortes. Aucun capteur n’est actionné. Capteur b Capteur a Capteur c Capteur d Fonctionnement Lorsque les 2 côtés sont à l’intérieur de l’IT.2 Etablir le tableau de KARNAUGH du voyant rouge (R) 1.1 Etablir le table de vérité relative aux voyants R. le voyant rouge (R) s’allume. Le voyant vert (V) est allumé .1 Description SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 49 .B à partir du fonctionnement donné. La pièce doit être retouchée.2.4 Etablir le logigramme du voyant bleu (B) avec les portes logiques à deux entrées - II-LOGIQUE SEQUENTIELLE THEME : UNITE DE PERCAGE ET DE LAMAGE DE PIECES II.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CONTROLE CONTINU 3GM AUTOMATISME 2009/2010 I-LOGIQUE COMBINATOIRE Contrôle de pièces : Le schéma ci-dessus illustre un mécanisme de contrôle.3 En déduire l’équation simplifiée du voyant rouge (R) 1.rouge) non représentés ici.c etd) qui recueillent l’information « inclinaison du levier »le système est également muni de 3 voyants (vert.

les actions suivantes ont lieu : - Pousser la pièce devant le tapis T2 si le poste de perçage N°1 est libre ou devant le tapis T3 si le poste de perçage N°2 libre Pousser la pièce sur le tapis T2 ou sur le tapis T3 selon la position de la pièce Retourner le poussoir 2 de la poussée de la pièce sur le tapis T2 ou le poussoir 3 de poussée de la pièce sur le tapis T3 . les actions suivantes ont lieu : - Serrer la pièce à percer . les actions suivantes ont lieu - Exécuter simultanément des opérations de perçage et de lamage . SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 50 . puis forme cubique). Avancer d’un pas le tapis T2 (si l’unité de perçage-lamage est poste N°1. Descendre le foret en rotation . Trois tapis T1. ou d’un pas le tapis T3 (si l’unité de perçage-lamage est poste N°2) Avancer l’unité de perçage-lamage(si elle est poste N°1. Les pièces sont déposées manuellement et alternativement sur le tapis T1 (forme cylindrique d’abord. ACTIONS PENDANT LA SEQUENCE DE PREPARATION Pendant cette séquence.2 Fonctionnement Lorsque l’opérateur donne le départ du cycle et qu’il y a présence des pièces sur le tapis T1 la présence d’une pièce à chaque poste de lamage. II. Retourner le poussoir 1 devant le tapis T1 Fin de la séquence ACTIONS PENDANT LA TACHE DE PERCAGE-LAMAGE Pendant cette séquence. Les pièces de forme cylindrique sont percées au poste de perçage N°2 et lamées au poste de lamage N°2. ACTIONS PENDANT L’OPERATION DE PERCAGE Pendant cette opération. la présence d’une pièce au poste de perçage N°2 et pas de pièce au poste de perçage N°1 les opérations suivantes ont lieu : - Rotation du tapis T1 et arrivée d’une pièce cubique Exécution simultanée des séquences PREPARATION et PERCAGE-LAMAGE Rotation du tapis T1 et arrivée d’une pièce cylindrique Exécution simultanée des séquences PREPARATION et PERCAGE-LAMAGE Fin de cycle. Temporisation de 15 secondes . ou la reculer si elle est poste N°2) Fin de la séquence NB : une avance correspond à la rotation du tapis pendant 20 secondes pour permettre à la pièce d’arriver au poste suivant. Remonter le foret en rotation Desserrer la pièce.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières L’unité permet de percer puis de lamer les pièces de formes cubique et cylindrique.T2 et T3 permettent le convoyage des pièces avant et après le perçage-lamage. Les pièces de forme cubique sont percées au poste de perçage N°1 et lamées au poste de lamage N°1.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

ACTIONS PENDANT L’OPERATION DE LAMAGE
Pendant cette opération, les actions suivantes ont lieu :
-

Serrer la pièce à lamer ;
Descendre l’outil à lamer en rotation ;
Temporisation de 30 secondes ;
Remonter l’outil à lamer en rotation
Desserrer la pièce

CONDITIONS INITIALES
Elles sont de la page 5/5 c’est-à-dire tous les vérins sont rentrés et les tapis sont à l’arrêt.
II.3 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES
II.3.1 LES ACTIONNEURS
La machine est pourvue de :
-

Dix (10) vérins 1C, 2C, 3C, 4C, 5C, 6C, 7C, 8C, 9C et 10C commandés par des distributeurs.
Cinq (05) moteurs asynchrones M1, M2,M3,M4 et M5 commandés par contacteurs pour
la rotation des tapis et des broches des outils.

II.3.2 LES CAPTEURS
Les capteurs 1S0, 1S1, 1S2, 2S0, 2S1, 3S0, 3S1, 4S0, 4S1, 5S0, 5S1,6S0, 6S1 7S0, 7S1, 8S0, 8S1,
9S0, 9S1, 10S0 et 10S1 sont des capteurs de fin de course des vérins.
Les capteurs:
-

Sp signale la présence des pièces sur le tapis T1
Sp1 signale la présence d’une pièce sur le poussoir 1.
Sp2 signale la présence d’une pièce au poste de perçage N°1.
Sp4 signale la présence d’une pièce au poste de lamage N°1 ;
Sp3 signale la présence d’une pièce au poste de perçage N°2 ;
Sp5 signale la présence d’une pièce au poste de lamage N°2 ;
SM bouton poussoir de départ.

II.3.3 DESIGNATION
ACTIONS
Sortir et retourner le
poussoir 1
Sortir et retourner le
poussoir 2
Sortir et retourner le
poussoir 3
Serrer et desserrer la
pièce au poste de
perçage N°1
Serrer et desserrer la
pièce au poste de
lamage N°1

ACTIONNEURS
1C

PREACTIONNEURS
1D

CATEURS
1S0,1S1,1S2

2C

3D

2S0, 2S1

3C

3D

3S0, 3S1

4C

4D

4S0, 4S1

6C

6D

5S0, 5S1

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

51

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3
Serrer et desserrer la
pièce au poste de
perçage N°2
Serrer et desserrer la
pièce au poste de
lamage N°2
Descendre et monter
du foret
Descendre et monter
l’outil à lamer
Avancer et reculer
l’unité de perçagelamage
Rotation tapis1
Rotation tapis 2
Rotation tapis 3
Rotation du foret
Rotation de l’outil à
lamer

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

5C

5D

6S0, 6S1

7C

7D

7S0, 7S1

8C

8D

8S0,8S1

9C

9D

9S0,9S1

10C

10D

10S0,10S1

M1
M2
M3
M4
M5

KM1
KM2
KM3
KM4
KM5

-

II.4 Travail à faire
II.4.1 Pour assure le bon fonctionnement du système pendant le perçage-lamage on désire
obtenir un perçage et un lamage lents et un retour du foret et de l’outil à lamer rapide après la
réalisation de l’opération.
II.4.1.a Donner le nom du composant à utiliser pour modifier la vitesse de sortie de foret et de
l’outil à lamer
II.4.1.b faire le circuit puissance qui permet d’obtenir ce fonctionnement sur le foret.
II.4.2 Il ne serait pas pratique que le vérin 1C soit simple effet. Expliquer pourquoi.
II.4.3 Etablir le GRAFCET du point de vue partie commande de l’unité
NB : les séquences ne doivent pas être détaillées.
II.4.4 Etablir le GRAFCET du point de vue partie opérative ce a séquence PERCAGE-LAMAGE en
faisant la synchronisation entre les différents
GRAFCET par les étapes
NB : les opérations doivent être détaillées.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

52

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

EXAMEN D’AUTOMATISME 2009/2010

THEME : MACHINE A COUDRE A COMMANDE NUMERIQUE
DESCRIPTION
La machine à coudre à commande numérique est une machine à coudre dont le remplacement
des différents motifs de couture est automatique. Lorsqu’on passe d’un motif à l’autre, la
machine remplace automatiquement le motif par l’autre.
La machine est composée de (voir page 5/7)
-

Un chariot ou table pour fixer la pièce à coudre et la translater horizontalement suivant
deux sens
Une broche pour la fixation, la rotation et la translation des motifs ;
Un changeur de motif pour stocker les motifs sur un plateau de porte-motif(magasin) et
charger le motif sur la broche ;
Un directeur de commande pour piloter les mouvements de la machine.

L’étude concerne la mise en référence et le changement de motif.
FONCTIONNEMENT
Lorsque l’opérateur donne l’ordre de changement de motif (Sc), et l’ordre de mise en référence
et qu’il y a présence d’au moins un motif dans le magasin, les actions suivantes ont lieu :
-

Tâche de « mise en référence »
Tâche de « désinstallation de l’ancien motif »
Tâche de « sélection d’un motif »
Tâche « installation du nouveau motif »
Fin du cycle de changement de motif.

TACHE DE DESINSTALLATION DE L’ANCIEN MOTIF
Les actions suivantes ont lieu pendant cette tâche :
-

Descendre la broche ;
Avancer le magasin ;
Desserrer la pince de la broche ;
Remonter la broche ;
Fin de la tâche ;

TACHE D’INSTALLATION DU NOUVEAU MOTIF
Les actions suivantes ont lieu pendant cette tâche :
-

Descendre la broche ;
Serrer la pince de la broche ;
Reculer le magasin ;
Remonter la broche ;
Fin de la tâche ;

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

53

Reculer le magasin et exécuter simultanément la tâche de « sélection de motif » Fin de tâche TACHE DE SELECTION DU MOTIF Les actions suivantes ont lieu pendant cette tâche : - - Donner le numéro du motif . GRAFCET DE POINT DE VUE SYSTEME 0 10 Mise en référence et présence d’au moins un motif et départ de cycle « Mise en référence » Fin de tâche mise en référence 20 « Désinstallation de l’ancien motif » Fin tâche désinstallation du motif 30 « Sélection d’un motif» Fin tâche sélection d’un motif 40 « Installation du nouveau motif » tourner Fin tâche d’installation du motif SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES IV. tourner le plateau du magasin un quart de tour dans le sens contraire des aiguilles d’une montre .  Déverrouiller le magasin . Fin de la tâche . o Si le numéro du motif est inférieur au numéro actuel. aller à la fin de la tâche . Le numéro du motif est introduit manuelle par l’operateur. Si le numéro demandé est égale au numéro actuel.  Verrouiller le magasin et aller à la fin de la fin de tâche .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières TACHE DE MISE EN REFERENCE Les actions suivantes ont lieu pendant cette tâche : - Monter la broche . Si le numéro demandé est différent du numéro actuel . tourne le plateau du magasin un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre o Si le numéro du motif est supérieur au numéro actuel .1 LES ACTIONNEURS SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 54 .

3S0. Sd. La pince est desserrée lorsque le vérin 2C est sorti. 3S1 sont des capteurs de positions des vérins. Les boutons SM et Sr sont les boutons poussoir marche (départ cycle) et de mise en référence.1 ETUDE DU GRAFCET V.1. IV.2 LES CAPTEURS Les capteurs 1S0. Un (01) vérin simple 2C piloté par distributeurs monostable .3 DESIGNATIONS ACTIONS Avance et recul du chargeur Serrage et desserrage des pinces de la broche Verrouillage et déverrouillage du plateau du magasin Rotation du plateau du magasin dans le sens des aiguilles d’une montre Rotation du plateau du magasin dans le sens contraire des aiguilles d’une montre Descente de la broche Montée de la broche ACTIONNEURS 1C PREACTIONNEURS 2D CAPTEURS 1S0. Les capteurs : - Sp signale la présence d’au moins un motif dans le magasin Sn signale l’introduction du numéro du motif . 1S1 2C 2D 2S0. IV. 3S1 KM1 Sd KM2 Sg KM3 Sb KM4 Sh M1 M2 TRAVAIL A FAIRE V. Les capteurs Sb. 2S1 3C 3D 3SO. Deux (02) moteurs à deux pour la commande de la rotation du plateau du magasin et le déplacement vertical de la broche.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Le système est pourvue de : - Deux (05) vérins double effet 1C et 3C pilotés par des distributeurs bistables . Sg et Sh sont les capteurs de fin de courses des monteurs. 2S0.1 Etablir le GRAFCET du point de vue partie opérative du système NB : les tâches ne doivent pas être détaillées SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 55 . Si signale lorsque le numéro du motif est inférieur au numéro actuel . 1S1. 2S1.

2 Compléter le schéma du séquenceur des pages 6/7 et 7/7 11 SM.1 Ecrire les équations d’activation et de désactivation du GRAFCET ci-dessous V.6S0.2.?? 16 5D5S0 17 6D+ 6S1 18 6D6S0 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 56 .1.2 Etablir les GRAFCET du point de vue partie commande des tâches « Mise en référence » en faisant la synchronisation par les étapes. V.2.Sa S1. V.1.2 ETUDE DU SEQUENCEUR V.3 Etablir les GRAFCET du point de vue partie commande de la tâche « Mise en sélection d’un motif » en faisant la synchronisation par les étapes.4S0.5S0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières V.Sb.S1 12 5? + 5S1 4D+ 13 4S1 4D- 14 4S0 15 KM11 KM12 S1.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 57 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 58 .

puis les intercalaires aspirés et déposés sur le convoyeur (tapis N°3). la palette pleine de bouteilles est montée jusqu’à la présentation de la première couche de bouteilles. où les opérations de pousser un lit de bouteilles. ACTION PAR TACHE PREPARATION SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 59 . d’aspirer un intercalaire se répètent jusqu’à ce que la palette soit vide. Puis la palette est levée de la hauteur d’une couche de bouteille. d’aspirer un intercalaire se répètent jusqu’à ce que la palette soit pousser un lit de bouteilles. la chaîne de production comprend les différents postes de travail cidessous : - Réception des palettes -Dépalettiseur Lavage des bouteilles Soutireuse Pasteurisateur Encaisseuse Palettiseur Stockage L’étude sera orientée vers poste de DEPALETISSEUR. Fin de cycle . FONCTIONNEMENT Lorsque l’opérateur donne l’ordre de départ (SM) et qu’il y a présence des palettes. Celle-ci descend pour être évacuée par l’arrivée de la nouvelle palette peine de bouteilles. Les palettes sont dépourvues manuellement le coiffe (house pratique) et du premier intercalaire avant d’être introduites dans le poste.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN D’AUTOMATISME 2008/2009 THEME : LE DEPALETTISEUR Description Dans les brasseries. Dans le poste. et les bouteilles sont poussées sur le tapis N°2. les opérations suivantes ont lieu : - Avance de la palette sur le tapis N°1 Montée de la palette Pincement de l’intercalaire Séquence PREPARATION Tâche EVACUATION Fermeture de la porte Descente de la palette si elle est vide .

Fin de cycle. le tapis N°2 libre et le capot de sécurité fermé. MODE DE MARCHE Tant que la palette n’est pas vide. le cycle s’arrête à l’étape initiale. Libération des intercalaires Montée des ventouses Rotation du tapis N°3 pendant cinq secondes Rotation du tapis N°2 .recul du chariot - Descente des ventouses . les actions suivantes ont lieu : . d’aspirer un intercalaire se répètent jusqu’à ce que celle-ci soit vide. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 60 . tant qu’il y a la présence des palettes pleines le cycle reprend sans intervention de l’opérateur. En fin de cycle. Lorsqu’il n’y a plus de palettes pleines. En plus. les actions suivantes ont lieu successivement avec en simultané l’ouverture de porte : - Poussée du lit de bouteilles par l’avance du chariot et pincement de l’intercalaire Descente des ventouses Montée de l’intercalaire Fin de la tâche EVACUATION Pendant cette tâche. CONDITIONS INITIALES Elles sont celles du schéma de la page 5/7.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Pendant cette tâche. les opérations de pousser un lit de bouteilles.

S2 détecte la présence de la palette sur le monte-charge. 01 (un) générateur de vide pour alimentation de la ventouse 4C commandé par un distributeur monostable. 2S1. S3 détecte la présence du lit de bouteille au niveau du tapis N°2 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 61 . S1 et S4 détectent les positions de palette (bas et haut).2 LES CAPTEURS - - Les capteurs 1S0. 2C. et 3C commandés par des distributeurs 05(cinq) moteurs réducteurs : M1.1 LES ACTIONNEURS Le système est pourvu de : - O3 (trois) vérins : 1C. 1S1. M2. 3S0 et 3S1 sont des capteurs de fin de courses électriques des vérins. du monte-charge et le porte ventouse .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières GRAFCET DE POINT DE VUE SYSTEME 0 Départ de cycle et présence des palettes pleines et capot de sécurité fermé et conditions initiales 1 Avancer la palette pleine Palette sur le monte-charge 2 Monter la palette Lit de bouteilles en position 3 Pincer l’intercalaire Intercalaire pincé 10 0 PREPARATION Fin préparation 20 EVACUATION Fin évacuation 6 Fermer la porte Porte fermée et palette en haut 7 SPECIFICATIONS TECHNOLOGIQUES IV. Les capteurs Sp signale la présence des palettes pleines . M3. IV. 2S0. M4 et M5 pour la commande de la rotation des trois tapis.

2.2 compléter le schéma du séquencer de la page 6/7 et 7/7 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 62 .3S1 4C 4G - TRAVAIL A FAIRE V.1.1 Etablir le GRAFCET du point de vue partie commande du GRAFCET principal NB : .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 - ieme Génie Mécanique Table des matières S5 détecte la présence des bouteilles sur le tapis N°2.S4 M5 KM50 – KM51 S6.2 ETUDE DU SEQUENCEUR V.1.S7 1C 2C 1D 2D 1S0. S8 signale la fermeture du capot de sécurité.1 ETUDE DU GRAFCET V.2. S6 et S7 détectent la position du chariot (avant et arrière) . SM est le bouton poussoir départ de cycle. V. V. V. 2S1 3C 3D 3S0.S3.la séquence et la tâche ne doivent pas être détaillées - Tenir compte du mode de marche V.1 Ecrire les équations d’activations et de désactivations du GRAFCET ci-dessous de la page.1.2 Etablir le GRAFCET du point de vue partie opérative de la séquence 10 relative à la séquence PREPRATION.3 DESIGNATIONS ACTIONS Déplacer les palettes pleines Evacuer les bouteilles Evacuer les intercalaires Monter et descendre les palettes Déplacer en avant et en arrière du chariot et de la porte ventouse Pincer un intercalaire Ouvrir et ferme la porte Monter et descendre les ventouses Aspirer l’intercalaire ACTIONNEURS M1 PRE-ACTIONNEURS KM1 CAPTEURS S2 M2 M3 KM2 KM3 S5 - M4 KM40 – KM41 S1. IV.1S1 2S0.3 Etablir le GRAFCET du point de vue partie commande de la tâche 20 relative à la tâche EVACUATION.

3?0.3S0 ieme Génie Mécanique 0 ??.SM. ?? 1 Table des matières Sn SP.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 Sc.3S0.4S 0 3C+ 3S1 4C+ 2 M 4S1 4C- 3 M 4S0 4 3C- SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 63 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 64 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 65 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 66 .

3 Calculer les valeurs VR1. Représenter la tension aux bornes de la résistance et le courant circulant dans cette résistance.2 Donner la valeur de VE qui permet à D1 de conduire. R1 ?? 220 D1 R2 1N4148 560 I-1. Représenter la tension aux bornes de la résistance et le courant circulant dans cette résistance. I-1.1. I-1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ELECTRONIQUE DE PUISSANCE RATTRAPAGE ELECTRONIQUE 2013-2014 I. R2 et D1à. Calculer la puissance absorbée par la résistance.2 Le schéma d'un fer à souder est représenté ci-dessous: avec Ve = 311.1.1 On considère le montage ci-dessous dans lequel la diode D1N4148 a une tension seuil de 0. Id (courants dans R1. VD1 (aux bornes de R1. VD1. Id pour VE = 5V.12 sin (wt) V avec f = 50hZ.1 Représenter su un schéma le sens des tensions VR1.2. VR2. D1) ainsi que les courants I1. I1. I2.1 On appuie sur le bouton poussoir.6V.CIRCUIT ANALOGIQUE I-1 Diodes à jonction I-1. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 67 . R2. I-1. I-1. Calculer la puissance absorbée par la résistance. I2. I-1.1.2.2 1 on relâche le bouton poussoir. VR2.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SW1 Ve D1 R1 1.1 Calculer le courant inverse maximal que peut supporter la diode ?? . calculer les valeurs ?1??? ?? ?1??? pour qu'il ait stabilisation.2K OV I-2 STABILISATION PAR DIODE ZENER Soit le schéma ci-dessous.3 On prend ?1 = 100 ?ℎ?? ?? ?2 = 500?ℎ??.2 On fixe ?2 = 500?ℎ??. calculer la valeur de ?1 pour que la stabilisation aille jusqu'à ?1??? = 34V.?? = 10v -???? = 1W I-2. I-2. I-2. I-2. ?? ?? ?2 pour U1 = 15V et R1 = 100Ohms. ?1 ?2 ?1 ?1 ?2 ?2 ?? I-3 Redressement SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 68 .4 On garde ?2 = 500?ℎ??. calculer les intensités des courants ?1 . Les caractéristiques de la diode sont les suivantes: .

??3 ?? ??4 sont des tensions égales à 0V ou 5V.1 Déterminer l'état des diodes et calculer les valeurs des tensions VD3.2 compléter. Indiquer les intervalles de conduction des diodes (page 5/6) I-3. Le rapport de transformation est mv = 0. en concordance de temps v(t).2 Tracer le chronogramme de la fonction VS2 (page 5/6).3 .Calculer les valeurs moyennes suivantes de : UR. ?? D1 i D2 ?? U 220V 50Hz R = 160Ω V D3 D4 II. I-3. I-3.CIRCUIT NUMERIQUE II-1 portes Logiques A diodes On considère le montage ci-dessous dans lequel les diodes sont parfaites. la valeur efficace et la valeur maximale de cette tension. Les diodes sont supposées parfaites.06. I et ID I-3. VE3 0V 0V 5V 5V VE4 0V 5V 0V 5V Etat de D3 Etat de D4 VD3 VD4 VS2 II.1. UR(t).1. donner le nom de la fonction logique réalisée. II.1 Calculer la période. Le transformateur est supposé parfait. i(t) et iD(t). VS2 dans chacun des cas suivants en recopiant et en remplissant le tableau ci-dessous.5 Calculer la puissance consommée par la résistance. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 69 . iR et iD I-3.Calculer les valeurs efficaces UR. VD4.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Le montage redresseur ci-dessous est alimenté par le secondaire d'un transformateur qui fournit une tension v.4.

e1. C4.2. C2 . C2 . II. e0) à l'entrée l'état des segments (C6. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 70 . II.2 soit la fonction S associée à la sortie de la plaque. C5. e2. C0) qui permet d'afficher les chiffres allant de à jusqu'à 9. e2. Le transcodeur permet de passer d'une entrée binaire sur quatre (04bits) (e3. C5.2.1 compléter le tableau de la page 6/6 en donnant pour chaque combinaison des bits (e3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières D3 VE3 D4 VE4 VS2 R2 1K II-2 Décodeur 7 segments. C0) qui permettent d'afficher le nombre correspond. C1.2. C1.2-1 Etablir la table de vérité de S sachant que les entrées sont les quatre bits (e3.2-2 Simplifier S en utilisant le diagramme de KARNAUGH. e1. e2. Elle est égale à 1 chaque fois que la plaque peut afficher un nombre et 0 dans les autres cas.2. C3. II. Les schémas ci-dessous illustrent le fonctionnement d'une plaque avec afficheur sept (7) segments utilisés par les quatrièmes arbitres au cours d'un match de football pour effectuer les numéros des joueurs remplacements. C3. e1. e0) II. e0) à une sortie sur sept (07) segments (C6. C4.

1 Dresser la table du cycle de comptage du compteur sur 10 impulsions en recopiant et en complétant le tableau ci-dessous: CK 0 1 2 QA 1 QB 0 QC 1 QD 0 II.3.3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières II.3.3 Étude d'un circuit Numérique: Soit le circuit ci-dessous: II.3 Donner en décimal la suite des nombres du circuit.2 Donner le modulo du compteur II. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 71 .

1. I-1.1 Donner le schéma équivalent au montage. I-1. s.1 La résistance ayant pour valeur 1K Ohms et la tension VAB étant de 8V.1. I-1.2 On branche une résistance variable ?? entre C et D. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 72 .1 Le courant dans la diode Zener. I-1.2. I-2.1.3. I-2 Diodes Zener La diode Zener utilisée dans le circuit ci-dessous est supposée idéale. r . I-1.2 Donner la relation entre e. calculer l'intensité des courants dans la résistance R = 20 Ohms et dans la diode Zener.1 on considère la diode D bloquée.1 Donner le schéma équivalent au montage.2. Représenter la courbe s = f(e) pour -10V≤e ≤+10V en indiquant les coordonnées des points remarquables (pour les valeurs extrêmes de e et pour le point de cassure de la courbe)? ? ? ?2 ?1 ? r = 100Ohms D R ?? ? RL = 1000Ohms R = 250 Ohms E1 E1 = 3V.2 La puissance dissipée dans la diode Zener. calculer: I-2. sa tension de Zener est de 5V. s . I-1.CIRCUIT ANALOGIQUE I-1 Diodes A jonction On considère le montage ci-dessous dans lequel la diode D a une tension de seuil nulle et une résistance dynamique négligeable. I-2.2. I-1. RL .2 Déterminer une relation entre e. r et RL puis donner l'expression numérique de s en fonction de e (en remplaçant r et RL par leurs valeurs numériques). R et E1 puis donner l'expression numérique de s en fonction de e. I-2.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAM ELECTRONIQUE 2013/2014 I.1.1 La tension VAB étant de 8V. I-2.2 On considère la diode D passante.

quelle valeur minimale peut-on donner à la résistance ?? pour la diode Zener stabilise la tension VCD? I-2. en les justifiant.2.3 La résistance ?? ayant pour valeur 1K Ohms.2. ??1 .4 . I-3. les chronogrammes de? ? .1 Donner l'état des diodes quand u1> 0 et quand u1<0 I-3.Montrer que : ????? = ?1??? . Quelle valeur minimale peut-on donner à la tension VAB pour que la diode Zener stabilise la tension VCD? R = 200Ω A C ??? ??? B D I-3 Redressement On branche au secondaire d'un transformateur un pont redresseur constitué de deux diodes.2 Compléter. ?? .5 . R2 = 100KOhms et Vo = 0. ??1 ?? ??2 on donne : R = 10 Ohms.Calculer les valeurs moyennes suivantes de : ?? . ??1 . II CIRCUIT NUMERIQUE II. La tension efficace de chaque enroulement est de 10V. En déduire les valeurs efficaces des courants: ????? . La charge du redresseur est une résistance R On suppose que la tension de seuil des diodes est nulle. R1 = 10KOhms.3 . ??1??? ?? ??2??? .2 La tension VAB étant de 8V. I-3.7 V SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 73 .calculer la puissance consommée par la résistance.1 Portes logiques a diodes: On considère le montage ci-dessous dans lequel les diodes ont pour caractéristique la courbe ?? = ?(?? ) On donne E = 5V. ??2 I-3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières I-2. I-3. ?? .

II.1. VS dans chacun des cas suivants en recopiant et en remplissant le tableau ci-dessous: V2 0V 0V 5V 5V V1 OV 5V 0V 5V Etat de D1 Etat de D2 VD1 VD2 Vs II.8V et le niveau logique 1 à des tensions comprises entre 3V et 5V.1. VD2.1 Déterminer l'état des diodes et calculer les valeurs des tensions VD1.2 En supposant que l'on attribue le niveau logique 0 à des tensions comprises entre 0V et 0. donner la table de vérité de ce montage et donner le nom de de la fonction logique réalisée. Id R1 ??1 V1 ??1 ??2 0 ??2 Vo Vd V V2 II-2 DECODAGE D'ADRESSES SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 74 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières D1 Secteur R U1 230V U2 50Hz D2 V1 et V2 sont des tensions égales à 0V ou 5V.

2 Donner les valeurs d’A12. II.3 Sachant que les lignes d'adresses de A0 à A11 de la RAM1 commencent chacune par 0. A13.1 Donner en Kilo le nombre de cases mémoire de la RAM de la figure 2 II. II.2. A14 et A15 qui permettent de sélectionner chacune des RAM. A14 A15 ?? & RAM1 G ?1 A13 RAM2 A0 ?2 ?2 A1 A12 ?3 Figure1 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 75 .2.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Le circuit de la figure 1 est celui d'un décodage et celui de la figure 2 une mémoire RAM. Cette RAM est utilisée dans un ordinateur ayant 16 lignes d'adresses (A0 à A15) et la figure 1 est utilisée pour son décodage d'adresse.2. donner en hexadécimal les adresses de sa première et de la dernière case de cette mémoire.

3 Etude d'un compteur Soit le circuit ci-dessous: SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 76 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 AO ieme Génie Mécanique Table des matières 8 9 D0 A1 7 10 D1 A2 6 11 D2 A3 5 13 D3 A4 4 14 D4 A5 3 15 D5 A6 2 A7 1 A8 23 A9 22 A10 19 A11 21 16 D6 17 D7 18 20 2732 FIGURE 2 II.

QD du compteur en complétant le schéma de la feuille réponse.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières II.1 Dresser la table du cycle de comptage du compteur sur 12 impulsions en recopiant et en complétant le tableau ci-dessous CK QA O JB QB QC O JD QD O II. QB. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 77 .3.QC.2 Schématiser les chronogrammes des sorties QA.3.3. II.3 Donner le modulo du compteur.

on allume ou on éteint la lampe L e modifiant l’état de l’un quelconque des trois interrupteurs. montées en série. ?) = ? ? ? + ?? + ??? ?3 (?. construire le tableau de Karnaugh et utiliser ce diagramme pour simplifier ces expressions. Au départ A. Rthjb = 4°C/W . B. max=120°C . Calculer le temps de conduction de chaque diode. Donner les caractéristiques des diodes à utiliser en adoptant une marge de sécurité de 50 % sur les courants et 100 % sur la tension inverse max. ainsi que le temps de charge des batteries. ?) = ??? + ??? + ??? ?2 (?. Calculer le dissipateur à monter sur les diodes sachant que les diodes qui travaillent dans une température ambiante de 30°C ont les caractéristiques suivantes : Tj. Donner le logigramme de chaque fonction. C valent 0 (interrupteurs ouverts).34°C / W .75 V 5. 4. Rthbr = 0. sachant que Preset et Clear sont à 1 : SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 78 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DU 1ER SEMESTRE ÉLECTRONIQUE NUMERIQUE DE PUISSANCE 3GM PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Un transformateur monophasé 220V/64Veff – 50 Hz alimente un montage redresseur monophasé en pont (4 diodes) permettant de charger 3 batteries d’accumulateur 15V. Donner le schéma du montage et représenter la forme de la tension et du courant de sortie 2. Calculer le courant moyen de charge. ?) = ? ? + ??? + ? ? + ??? a. Pour chacune d’elles. C . de même L vaut 0 (lumière éteinte). PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE EXERCICE 1 : On veut commander un échange de trois points différents à l’aide de trois interrupteurs A. B. EXERCICE 3 : On considère la bascule JK ci-dessous : a) Rappelez la table de vérité des bascules JK b) Complétez le chronogramme suivant avec celui de la sortie Q. ?. 1. tension directe aux bornes d’une diode . a) Écrire la table de vérité correspondante b) Donner le logigramme de la fonction EXERCICE 2 : Considérer les fonctions logiques suivantes : ?1 (?. Vd = 0.90 Ah. ?. 3. b. On limite le courant de charge par une résistance ? = 4Ω placée en série. ?.

Q1. J d) Déduire du chronogramme la fonction générée par ces sorties.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 Pr J ieme Génie Mécanique Table des matières Q CIk K Cr ? CLK On associe 4 bascules JK de telle sorte que la sortie de l’une soit connectée sur l’entrée de l’horloge suivante et J = K= 1. e) Quelle est la fréquence du signal à la sortie Q3 si l’horloge a une fréquence de 64 KHz ? K SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 79 . Q2. Q0 de la gauche vers la droite. On dispose de 4 sorties dans l’ordre suivant : Q3. c) Donner le schéma de montage .

1024. Dans la plupart des microordinateurs. Q et R sont telles que la sortie S est haute quand P = 0 ou quand Q = R = 1. les adresses des emplacements mémoires sont exprimées en hexadécimal. 2048 . B3FD16 2. Exercice 3 : Trouvez les expressions minimales de chacun des diagrammes K ci-dessous. Convertir en décimal les nombres suivants. Si l’intervalle des adresses mémoires va de 000016 à FFFF16. Ces adresses mémoires sont des nombres séquentiels qui identifient chacune des cases mémoires : a. les nombres décimaux ci-dessous. Convertir en hexadécimal. Un certain ordinateur peut stocker des nombres de 8 bits dans chacune de ses cases mémoires. Les coder ensuite en BCD : 4095 . Exercice 4 : Concevoir un circuit logique qui correspond à la table de vérité suivante A 0 0 B 0 0 C 0 1 S 1 0 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 80 . Donner l’intervalle de ces adresses exprimées en hexadécimal. donner ensuite leur équivalent octal : 100111012. 10101110112 . Exercice 2 : Concevez un circuit logique dont les entrées P. Un autre micro-ordinateur possède 4096 emplacements en mémoire. 2AF16 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières DEVOIR SURVEILLE : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE GM PARTIE A : ELECTRONIQUE NUMERIQUE Exercice 1 : Systèmes de numération 1. dire combien ce micro-ordinateur a de cases mémoires. Réaliser ensuite le circuit logique correspondant. 3. b.

a) Représenter les formes de la tension aux bornes de la charge. Définir et donner les symboles des paramètres suivants : Facteur de forme. 8) On remplace les diodes par 2 thyristors amorcés avec un angle de retard de 30°.3 °C/W 7) Déterminer les caractéristiques des diodes si on adopte un coefficient de sécurité de L8 pour les courants et de 2 pour la tension inverse maximale. 3) Calculer la durée de conduction des diodes. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 81 . ainsi qu’une résistance R.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 0 0 1 1 1 1 1 1 0 0 1 1 0 1 0 1 0 1 ieme Génie Mécanique Table des matières 1 1 1 0 0 1 PARTIE B : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Questions de cours 1. Donner le rôle d’une diode de roue libre dans un montage redresseur 5. Quel autre nom peut-on donner à ce montage ? 2) Calculer la valeur à donner à R pour limiter l’intensité maximale du courant dans les diodes à 2A. ainsi qu’aux bornes d’un thyristor b) Calculer la nouvelle durée de charge des batteries. 5) Calculer la puissance dissipée par chaque diode sachant que la tension à leurs bornes est : Vd = 0. 2. RthBR = 0. Quelle est la fréquence de la tension redressée produite par un redresseur PD3.2°C/W . branché sur le réseau 220 V – 50 Hz ? 4. 1) Donner le schéma du montage. facteur d’ondulation. Les batteries sont montées en série. 4) Calculer la durée de charge des batteries. on donne : RthlB = 4.5 Ω chacune. et le montage est alimenté par l’intermédiaire d’un transformateur 220 V/ 2x64 Veff – 50 Hz. taux d’ondulation. Le Thyristor : a) Donner la structure et le symbole d’un thyristor b) Donner les conditions à remplir pour obtenir la mise en conduction du thyristor c) Enumérer les différentes possibilités de blocage du thyristor 3. Définir le terme « convertisseur statique d’énergie électrique » Enumérer les différents types en donnant le nom usuel de chacun d’eux. 75 V 6) Calculer le dissipateur à monter sur chaque diode si on veut maintenir la température de jonction à 150°C à une température ambiante de 25°C. Exercice : On utilise un montage redresseur à 2 diodes pour charger 3 batteries d’accumulateur de 15 V – 90 Ah et de résistance interne ?? = 0.

sur une automobile. 0 à l’extinction). CA pour les deux phares antibrouillard (Valeur 1 au travail. 0 au repos). ELECTRONIQUE NUMERIQUE On dispose. ?? . de quatre commandes indépendantes : CV pour les veilleuses. Les feux de croisement ont priorité sur les feux de route et les antibrouillards Les antibrouillards ont la priorité sur les feux de route. il est précisé que : 4 phares ne peuvent être allumées simultanément . R pour les feux de route. Les veilleuses peuvent être allumées seules mais l’allumage des feux de croisement ou des feux de route ou des antibrouillards entraîne obligatoirement l’allumage des veilleuses. C. C pour les feux de croisement. ?? 2) Simplifier ces fonctions à l’aide de tableaux de Karnaugh - SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 82 . A à ?? . On note les états des lumières V pour les veilleuses. CC pour les deux phares de croissement. R . CR pour les deux phares de route. A pour les feux antibrouillard (Valeur 1 à l’allumage. ?? .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE RATTRAPAGE ELECTRONIQUE 2009 – 2010 ELECTRONIQUE DE PUISSANCE A) B) - Le Thyristor : Donner la structure et le symbole Donner les conditions d’amorçage et les possibilités de blocage du thyristor Donner les éléments de protections d’un thyristor contre les dV/dt et dI/dt Le Triac : Donner la structure et le symbole Indiquer les différents modes d’amorçages en précisant les avantages et/ou inconvénients de chaque mode C) Quelle est la fréquence de la tension redressée produite par un redresseur PD3 lorsqu’il est alimenté par un réseau 220V – 50 Hz ? D) Donnez le schéma d’un redresseur triphasé en pont de Graëtz alimenté par un transformateur triphasé E) Donnez le schéma d’un gradateur monophasé à thyristors. Les veilleuses n’étant pas comptées comme des phares. 1) Donner la table de vérité liant V. Citez deux exemples d’application.

On monte en série avec le moteur une bobine de lissage. y. PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE Exercice 1 : A) Convertir en hexadécimal. z) définie par la table de vérité suivante : x 0 0 y 0 0 z 0 1 f(x. 2) Donner la signification des deux hypothèses adoptées (conduction continue .B : Bien indiquer les angles électriques 6) Donner les caractéristiques du transformateur d’alimentation 7) Donner les caractéristiques des diodes si elles sont utilisées à 80 % de leurs valeurs nominales.é. Le montage débite sur l’induit d’un moteur à courant continu. y. z) 1 0 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 83 . indiquer les intervalles de conduction des diodes. Un autre micro-ordinateur possède 4096 emplacements en mémoire. courant lissé) 3) Calculer l’intensité du courant lue sur un ampèremètre magnéto-électrique placé en série avec l’induit du moteur. 4) Déterminer la tension lue sur un voltmètre ferromagnétique placé aux bornes de la charge 5) Donner l’oscillogramme du courant dans le 2ème enroulement secondaire du transformateur et calculer sa valeur moyenne. de résistance? = 2Ω. Un certain ordinateur peut stocker des nombres de 8 bits dans chacune de ses cases mémoires. la conduction est continue et le courant lissé. Si l’intervalle des adresses mémoires va de 000016 à FFFF16. N. supposée constante.c. les nombres décimaux ci-dessous. Exercice 2 : La fonction f(x. Les coder ensuite en BCD : 4095 . dire combien ce micro-ordinateur a de cases mémoires. B) Dans la plupart des microordinateurs. Donner l’intervalle de ces adresses exprimées en hexadécimal. On suppose que dansla charge. les adresses des emplacements mémoires sont exprimées en hexadécimal. 1) Donner le schéma du montage et représenter la fore des tensions simples au secondaire du transformateur.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ANNEE 2009 – 2010 DSI : ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Un montage redresseur triphasé à 3 diodes est alimenté par le secondaire d’un transformateur 380V/ 220 V monté en triangle-étoile (Dy) et relié au réseau triphasé. b. la forme de la tension redressée .m E=120 V. 2048 . 1024. Ces adresses mémoires sont des nombres séquentiels qui identifient chacune des cases mémoires : a. d’inductance L (Lw=20Ω à 50 Hz) et de f.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 84 . déterminer la forme simplifiée de cette fonction et vérifier que votre simplification algébrique était correcte. 3. 4.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 1. Construire cette fonction avec les portes de votre choix. 2. ieme Génie Mécanique Table des matières 0 1 0 0 0 1 1 1 1 0 0 1 1 0 1 0 1 1 0 1 1 1 1 1 Ecrire la fonction logique correspondant à cette table de vérité sous les deux formes canoniques Simplifier la première forme canonique avec la méthode algébrique A l’aide de la méthode de Karnaugh.

PARTIE B : ELECTRONIQUE NUMERIQUE EXERCICE 1/ Remplissez ce tableau : Décimal 35 Binaire Hexadécimal BCD 1101001 3E 10000101 243 10101010101010 2CF 011001100100 EXERICE 2 : Soit X et Y valant en hexadécimal ? = ???? et ? = ????. l’allure des tensions secondaires et de la tension redressée ?? (?). La tension moyenne redressée est de 200V. 5. et tracer avec le plus grand soin. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 85 . Traduisez X et Y en binaire puis posez la soustraction (en binaire) ? = ? − ? puis traduisez Z en hexadécimal. Préciser sur ce schéma les intervalles de conduction des diodes. Définir cette fonction pour un mot de 4 bits et donner le circuit logique qui implémente cette fonction. Donner la forme du courant de la diode D2 en précisant les angles électriques. Quelle est la fréquence de cette tension redressée ? 3. Déterminer la puissance minimale du transformateur d’alimentation. 1. si on néglige toutes les chutes de tension. Etablir l’expression de la valeur moyenne de la tension redressée et en déduire la valeur efficace des tensions au secondaire du transformateur.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ELECTRONIQUE NUMERIQUE ET DE PUISSANCE 3GM PARTIE A : ELECTRONIQUE DE PUISSANCE EXERCICE : Un montage redresseur triphasé PD3 alimente un circuit passif fortement inductif sous un courant moyen de 100A. EXERCICE 3 : Un générateur de parité impaire est une fonction qui retourne 1 si le nombre de bits à 1 est impair. Donner le schéma du montage. 4. ? ? 2. Calculer le facteur de forme de ce courant. Donner l’expression de la tension ?? (?) pour 6 ≤ ?? ≤ 2 . Ce montage est alimenté par un transformateur triphasé dont le primaire est branché sur le réseau 380 – 50Hz.

7. de résistance R = 6Ω.c.c. On donne Rs = 2ohms 8. 9. Calculer la puissance minimale du transformateur. indiquer sur le même schéma. est alimenté par un transformateur 380V/220V monté en triangle-étoile (?? ) . Donner le schéma du montage et expliquer les deux hypothèses adoptées. On mesure un courant d’induit d’intensité moyenne 10A. puis du dI/dt sur un thyristor. on souhaite adopter une marge de sécurité de 50% sur les valeurs limites des thyristors. ???? = 40?. B/Divers :      A quoi sert la graisse au silicone entre un composant de puissance et un dissipateur thermique ? Donner le rôle d’une diode de roue libre dans un montage redresseur Pourquoi est-il conseillé de ne pas faire travailler un composant de puissance au voisinage de ses valeurs nominales ? Quelles dispositions doit-on prendre ? Qu’appelle-t-on phénomène d’empiètement en commutation ? Qu’est-ce qui en est la cause ? On dispose des thyristors dont les caractéristiques sont les suivantes : ???? = 300?. soit E la f. d’inductance ?(?? = 20Ωà 50??) .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ELECTRONIQUE DE PUISSANCE I DEVOIR SURVEILLE.m du moteur. Comment peut-on les associer pour réaliser un redresseur où ils doivent supporter des tensions inverses de 1000V et tolérer un courant moyen de 50A.m E 4. les intervalles de conduction des diodes. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 86 . Donner l’indication d’un voltmètre magnéto-électrique branché aux bornes de la charge (si on néglige les autres chutes de tension). 6.e. 1. Indiquer les précautions à prendre pour les éviter. Donner l’indication d’un voltmètre ferromagnétique branché aux bornes de la charge 5. 3. Donner les caractéristiques des diodes si elles sont utilisées à 80% de leurs valeurs nominales. Il débite sur l’induit d’un moteur à courant continu. On monte en série avec le moteur une bobine de lisage L’. Calculer le facteur d’ondulation de la tension redressée. Exercice Un redresseur triphasé à commutation parallèle simple. Représenter avec soin : la forme des tensions simples au secondaire du transformateur et la forme redressée uc(t) . On désigne par Rs la résistance totale des enroulements du transformateur ramenée à chaque phase secondaire. ?? = 20?. on suppose la conduction continue et le courant lissé dans la charge. 2. Calculer les pertes par effet joule enregistrées dans le transformateur.e. Calculer les valeurs de la f. QUESTIONS DE COURS A/ Le thyristor : - Donner les conditions d’amorçage et les possibilités de blocage du thyristor Donner les effets du dV/dt.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 87 .

I I D1 D2 ? = ?? sin(??) R L 1. Etudier les formes d’onde de la tension U(t) aux bornes de la charge et du courant I(t) dans la charge.     4. En posant ?0 = ?(0)?? ?1 = ?(?/2) écrire la solution en fonction de IO et I1. On étudie maintenant le montage pour T/2 <t <T.     3. Etudier les conditions aux limites et en déduire les valeurs de I0 et I1. Ces quantités subissent-elles des discontinuités ? si oui lesquelles ? Dire enfin que pourquoi le nom de ROUE LIBRE est-il attribué à la diode D2. Donner la solution générale de cette équation. Donner le schéma équivalent Ecrire l’équation différentielle relative au courant I(t) dans la charge. Rappeler brièvement le fonctionnement de ce montage au cours d’une période. PROBLEME 2 : CONDENSATEUR DE FILTRAGE On considère le schéma ci-après : il s’agit d’une source sinusoïdale qui alimente une résistance pure à travers une diode D considérée comme parfaite : SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 88 . 2.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN D’ELECTRONIQUE DE PUISSANCE 3GM 20-JUIN-1999 PROBLEME : DIODE DE ROUE –LIBRE On considère le schéma ci-après où les diodes D1 et D2 sont considérées comme des diodes parfaites. On étudie le montage pour 0 < ? < ?/2 Donner le schéma équivalent Ecrire l’équation différentielle relative au courant I(t) dans la charge. Donner la solution générale de cette équation.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières I(t) D C R ? = ?? sin(??) U(t) 1. Etudier l’influence du condensateur de filtrage. V(t) et I(t). Donner l’allure des courbes U(t). 3. On suppose que I(t) = 0 pour 0 < ? < ?? . Pour ?1 < ? < ? + ?? donner l’équation différentielle du courant It) dans la résistance.e. pour ?? < ? < ? + ?? . donner la relation définissant la variation du courant I(t) dans l’intervalle ?? < ? < ?1 où t1 est l’instant d’annulation du courant. 4. On étudie en régime établi. 2. le fonctionnement du montage pour une période entière i. Rappeler brièvement le fonctionnement de ce montage en insistant sur le rôle du condensateur C. On étudiera cette influence dans les deux cas suivants : 1??? ???: 1/?? ≫ ? 2?è?? ??? ∶ 1/?? ≪ ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 89 . A l’instant ?? la diode devient passante. Résoudre cette équation puis étudier les conditions aux limites.

les impulsions sur T1 et sur T2 .le courant en ligne .1.1.2 calculer : . DESCRIPTION DU MONTAGE : Un four électrique à résistance pour haute température est alimenté par l’intermédiaire d’un gradateur monophasé à thyristors comme le montre le schéma ci-dessous.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières JUIN 1998 REGLAGE DE LA PUISSANCE DISSIPEE DANS UNE RESISTANCE LE GRADATEUR. L’impulsion est décalée d’un angle Ψ1 par rapport au zéro de la tension d’alimentation. 1.la tension aux bornes de la résistance vr(t) 1. L’angle Ψ1 est compris entre 0 et Π De même.la tension d’alimentation V1(t) . le thyristor T2 est amorcé par une impulsion décalée d’un angle Ψ2 égal à Ψ1 + Π 1.1 Etude des signaux.1 représenter : .la tension efficace Vr SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 90 . Fonctionnement : Le thyristor T1 est amorcé par une impulsion positive appliquée entre sa gâchette et la cathode correspondante. T2 I(t) T1 V1(t) 220V50Hz FOUR R V(t) Commande V1 = Vmsin wt Ψ QUESTIONS : 1.

Vérifier que les valeurs trouvées pour I lorsque Ψ1 = Π et Ψ1 = 0 1. La tension d’alimentation étant de 220V. Il y aura donc des harmoniques de courant qui circulent dans le réseau d’alimentation créant des perturbations électromagnétiques sources de « pollution ». Décrire le schéma proposé.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières le courant efficace I .3 variation de la puissance : Calcule la puissance maximale qu’i est possible de dissiper dans la résistance r. (? ≤ 256) représenter la tension vr(t) Exprimer la puissance moyenne dans la résistance en fonction de po et n. Montrer que nous pouvons écrire ? = ??x? . calculer : 2. calculer le temps Ta correspondant à 256 périodes du réseau. 2. 1. nous ne faisons circuler que les courants sinusoïdaux. Nous amorçons les thyristors en pleine onde (Ψ1 = 0) pendant un nombre n de périodes Te. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 91 .2 choix de matériel : A l’aide des documents Schneider Electric Télémécanique.1 Fonctionnement en train d’ondes : la fréquence du réseau étant de 50Hz soit encore une période Te de 20ms.1. choisir le gradateur qui convient. la résistance du four pour la température maximale de fonctionnement.4 application numérique : Nous désirons dissiper une puissance maximale de 100KW dans le four pour obtenir la température maximale de fonctionnement de 1000°C. préciser a. 2. Le courant efficace maximum Le courant efficace dans un thyristor Le courant maximum dans un thyristor Le courant moyen dans un thyristor Commande par train d’ondes : Vous avez remarqué que la forme de l’onde de courant est très éloignée de la sinusoïde (sauf pour Ψ1 = 0).La puissance moyenne ou active dissipée dans la résistance R. .1. Cette puissance sera notée PO. Pour remédier à cela.

A l’instant t = t1 la tension eB devient positive. 1. 4.8Ohms ( dans le sens direct). Exercice 3 Dans le montage de la figure ci-dessous le transistor fonctionne en commutation. Dessiner la caractéristique courant-tension d’une diode.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN D’ELECTRONIQUE DU PREMIER SEMESTRE 2006 3GIND – GM Exercice 1 La caractéristique statique courant-tension d’une diode.e. L’intensité moyenne iD du courant dans une diode . Cette diode est placée dans le montage de la figure 1. on peut admettre que l’évolution de l’intensité iD est celle de la figure ci-dessous. ???. dans sa zone de fonctionnement effectif. L’intensité iL du courant dans la charge est constante : ?? = 4? ?? ??? = 24?. les intensités iD(t) et iC(t). La charge est un moteur à courant continu dont la f. Qu’indique le voltmètre V ? 3. On admet qu’à l’état saturé la tension Vce est nulle. 2.7W Calculer l’intensité maximale du courant continu qui peut traverser la diode. composé de quatre diodes parfaites.0A 1. En première approximation. Déterminer : 1. L’ampèremètre indique 1. Dans les conditions de la question 1. La puissance maximale qu’elle peut dissiper est 2.m E est liée à la fréquence n’ par la relation E = k’n avec ? = 0. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 92 . L’intensité efficace I1 du courant dans la ligne . déterminer la tension seuil Us et la résistance dynamique Rd de la diode. Le moteur présent une résistance interne R de 2. en concordance de temps. Le courant est lissé au moyen d’une bobine B que l’on suppose parfaite et dont l’inductance est suffisamment grande pour que l’intensité ic du courant dans le moteur puisse être considérée comme constante et égale à 10A. est donnée figure ci-dessous. est alimenté par une source fournissant une tension sinusoïdale v de valeur efficace ? = 220? et de fréquence f = 50hz. 2. Quelle est la valeur de la tension E si R est une résistance de 1ohms – 25 W ? Exercice 2 La caractéristique statique courant-tension d’une diode fournit les deux valeurs suivantes : Us = 0.60V et Rd = 0.5 Ohms. Préciser la valeur maximale ic de l’intensité ic(t) du courant Exercice 4 Un pont de Graëtz.20??? −1 . Représenter. iC et VCE 3. La tension eB est négative. Quel est le trajet suivi par le courant d’intensité iL ? 2. déterminer les valeurs de iD.

5. 6. ieme Génie Mécanique Table des matières L’intensité efficace ID du courant dans une diode . 4. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 93 . La tension inverse maximale ??? aux bornes d’une diode .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 3. La puissance moyenne Pc fournie par le réseau. La fréquence de rotation n’ du moteur .

2. 2. 2. Exercice 2: Soit l'installation hydraulique représentée par le schéma ci-dessous et composée: . Calculer la pression d'admission PB dans le vérin. On néglige dans cette partie toutes les pertes de charges. Les hauteurs de chute respectives correspondantes sont Z1 = 5m et Z2 = 30m. En appliquant le théorème de Bernoulli d'entre B' et B. 10-6 m/s et la rugosité absolue est 0.d'un vérin à simple effet horizontal équipé d'un piston qui se déplace en translation sous l'effet la pression d'huile dans une chemise. 3. sa viscosité cinématique est de 1. . 10-6 m2 /s. 3. .12. 1. En utilisant l'équation de Haaland. déterminer la vitesse VB' de déplacement du piston sachant que son diamètre D = 10cm.10-3. le piston est soumis à une force de compression F = 7151 N qui s'oppose à son déplacement.d'une pompe de débit volumique ?? = 20Litres /mn . trouvez la chute de pression en m de colonne de fluide. calculer le nombre de Reynolds ??.7 m/s. calculer la vitesse d'écoulement VB dans la conduite. 1. 2. À partir du débit de la pompe.55 m de diamètre la vitesse moyenne de l'eau est de 2. la densité de l'eau est de 999 kg/m3. Préciser la nature de l'écoulement. calculer le débit massique ?? de la pompe.1 Étude du vérin. 4.d'un clapet d'aspiration anti-retour placé en amont de la pompe qui a un coefficient de perte singulière ?? = 0. .45.d'un tube vertical de longueur L = 50cm et de diamètre d = 5mm permettant d'acheminer de l'huile sous pression refoulée par la pompe.2 Étude du circuit d'alimentation (on considéra dans cette partie toutes les pertes de charges). SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 94 .d'un réservoir contenant de l'huile de masse volumique ? = 900kg/m3 et de viscosité cinématique v = 25.33. On suppose que ZB' = ZB.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières MECANIQUES DES FLUIDES CONTROLE CONTINU MECANIQUE DES FLUIDES APPLIQUEES 2013-2014 Exercice 1: Déterminer la chute de pression dans une conduite horizontale de 500 m de long et de 0. De même. Calculer la pression d'huile PB' au point B'.

5. En déduire la perte de charge linéaire?? . déterminez la puissance nette ?? de la pompe. 6. l'accélération de la pesanteur g = 10m/s2. la pression ?? = ???? = 1??? . SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 95 . 7.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières 4. Calculer la perte de charge singulière ?? due au clapet d'aspiration. En appliquant le théorème de Bernoulli généralisé entre B et A. On suppose que : le niveau dans le réservoir varie lentement (VA = 0) . Déterminer le coefficient de perte de charge linéaire?? .

Le premier fluide porte sur la dynamique des fluides et le second sur la cinématique. être représenté par le champ des vitesses : ? = ?? (1 − ⃗ ? ?2 ???2?) ? ???2 { ? = − ? ???2? ?=0 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 96 . Rappeler la condition nécessaire et suffisante pour que le mouvement d’un milieu continu soit isochore. = ?? − ????? + ?Δ? Le fluide dans le cas particulier précédent est de plus supposé incompressible et homogène.?) où M est défini par une abscisse curviligne s sur la trajectoire avec ? le vecteur unitaire tangent au point M à la ligne de courant. 2. ? : pression . ⃗ : champ de ?: masse volumique . On suppose également que les forces à distance dérivent d’une énergie potentielle de densité massique U (? = −?????) 3. Trouver la forme que prennent les équations simplifiées de Navier-Stokes de la question 2) 4. montrer que les équations de Navier-Stokes deviennent : ? ⃗ ?? ?? ⃗ avec Δ: opérateur Laplacien. Dans le cas particulier d’un mouvement isochore et en considérant les coefficients de viscosité du fluide v et ? ?????????. retrouver l’équation de Bernoulli pour l’écoulement permanent d’un fluide parfait : ? + ??? + ?? 2 2 = ??? Indication : Il est conseillé de faire la projection dans un repère local (M. On considère. : dérivée particulaire . ? ?? déformation. ? : densité massique des forces à distances . 1. pour ce faire. Exercice 2 : Ecoulement d’un liquide autour d’un cylindre L’écoulement d’un liquide peut. les équations de Navier-Stokes résultant du bilan local du mouvement d’un fluide Newtonien données par la relation : ? ⃗ ?? ?? ⃗ ) + 2??? (?? ̿) = ?? − ????? + ????(????? Avec ? et ? : respectivement coefficient de viscosité cinématique et coefficient de viscosité dynamique. moyennant certaines hypothèses. Exercice 1 : Loi de Bernoulli Le but de ce problème c’est d’établir le cas particulier de la loi de Bernoulli régissant l’écoulement des fluides parfaits. ? ? ̿ : tenseur des taux de vitesses supposé suffisamment régulier .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN FIN DE SEMESTRE 1 MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2011 3GM-GIND Les deux exercices sont indépendants. En associant aux conditions précédentes le cas particulier où la pesanteur d’intensité g représente les seules actions à distance.

6. Déterminer la vitesse du fluide en amont et en aval du cylindre et conclure. Quelle interprétation physique pourrait-on dégager du fait qu’au niveau des autres points du cylindre. les vitesses du liquide ne sont pas nulles ? 4. Schématiser les lignes de courant dans le repère (oxy). (On ⃗) ⃗ =0 rappelle qu’il s’agit des points en lesquels ? 3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières La position actuelle de l’élément matériel est définie par ses coordonnées polaires : ? = ????? { ? = ????? 1. Le régime d’écoulement est-il variable ou stationnaire ? Justifier votre réponse. Ecrire l’équation différentielle à laquelle satisfont les lignes de courant et déterminer la solution de cette équation. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 97 . Combien de points d’arrêt existent-ils ? Positionner ces points dans le repère (Oxy). 2. 5.

La distance entre les plans horizontaux passant par A et O est ℎ? = 10 m. 5. mis sous pression comporte un tuyau cylindrique BO de décharge. Calculer la pression en un point C d’une section droite située immédiatement en amont de l’orifice d’éjection. la masse volumique de l’eau ? = 1bar ≈ 105 ?? 103 ?? et ?3 On néglige les pertes de charge. On prendra l’accélération de pesanteur g = 9.60. Déterminer en ?3 le volume total ?? de ce réservoir si la décharge jusqu’à la mi-hauteur de la surface libre dure ?? = 3ℎ 7. Que deviennent la ligne de charge et la ligne piézométrique si on considère la perte de charge répartie dans la canalisation ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 98 . 9.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2010 3GM-GIND Un réservoir d’eau de grandes dimensions. 6. 2. 4.91 ?/? et en considérant pour ce faire la pression atmosphérique comme origine des pressions et le niveau de la mer comme plan de référence des côtes. 8. son extrémité libre (point O) se termine par une buse qu’on assimilera à un simple orifice à paroi mince de diamètre d = 10mmet de coefficient de contraction C = 0. ? −1 le débit massique d’eau dans l’hypothèse où cette pression était imposée à la surface libre du liquide.91m/s 3. Le tuyau de diamètre constant D = 20mm est relié au point B du réservoir à l a profondeur ℎ? = 3.91m/s. calculer la vitesse ?? de l’eau à la sortie de l’orifice si la pression effective est nulle à la surface libre. Tracer la ligne de charge et la ligne piézométrique si ?? = 19.0? par rapport à la surface libre du liquide (point A). Déterminer en ??. Déterminer à l’instant t la position de la surface libre des liquides en fonction du temps ?? de la côte ?? et de la hauteur ℎ? pendant la décharge. 1. Quelle pression absolue en bars doit-on solliciter du réservoir de pressurisation si l’on désire une décharge du réservoir d’eau à la vitesse Vo = 19. Le régime d’écoulement étant établi.81 m/S2. Calculer en bars la pression au point B à l’entrée du tuyau de décharge si la décharge du réservoir d’eau se fait à Vo = 19. L’air occupe. avant le démarrage de la vidange. La pression au dessus du liquide peut augmenter de la pression atmosphérique ???? = 1??? à une pression P au moyen d’un dispositif de pressurisation. le quart de la capacité du réservoir.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Vers le réservoir de pressurisation A ℎ? B O SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 99 .

81 m/S2. avant le démarrage de la vidange.91m/s 3. 6. 4. Déterminer à l’instant t la position de la surface libre des liquides en fonction du temps ?? de la côte ?? et de la hauteur ℎ? pendant la décharge. Tracer la ligne de charge et la ligne piézométrique si ?? = 19. calculer la vitesse ?? de l’eau à la sortie de l’orifice si la pression effective est nulle à la surface libre. On prendra l’accélération de pesanteur g = 9. La distance entre les plans horizontaux passant par A et O est ℎ? = 10 m.91 ?/? et en considérant pour ce faire la pression atmosphérique comme origine des pressions et le niveau de la mer comme plan de référence des côtes. Quelle pression absolue en bars doit-on solliciter du réservoir de pressurisation si l’on désire une décharge du réservoir d’eau à la vitesse Vo = 19. La pression au dessus du liquide peut augmenter de la pression atmosphérique ???? = 1??? à une pression P au moyen d’un dispositif de pressurisation. Que deviennent la ligne de charge et la ligne piézométrique si on considère la perte de charge répartie dans la canalisation ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 100 . 2. Calculer la pression en un point C d’une section droite située immédiatement en amont de l’orifice d’éjection. son extrémité libre (point O) se termine par une buse qu’on assimilera à un simple orifice à paroi mince de diamètre d = 10mmet de coefficient de contraction C = 0. Calculer en bars la pression au point B à l’entrée du tuyau de décharge si la décharge du réservoir d’eau se fait à Vo = 19. 5. 9. la masse volumique de l’eau ? = 1bar ≈ 105 ?? 103 ?? et ?3 On néglige les pertes de charge. 8.91m/s. L’air occupe.60. Le régime d’écoulement étant établi. le quart de la capacité du réservoir. 1. ? −1 le débit massique d’eau dans l’hypothèse où cette pression était imposée à la surface libre du liquide.0? par rapport à la surface libre du liquide (point A). mis sous pression comporte un tuyau cylindrique BO de décharge. Le tuyau de diamètre constant D = 20mm est relié au point B du réservoir à l a profondeur ℎ? = 3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE MECANIQUE DES FLUIDES FEVRIER 2010 3GM-GIND Un réservoir d’eau de grandes dimensions. Déterminer en ?3 le volume total ?? de ce réservoir si la décharge jusqu’à la mi-hauteur de la surface libre dure ?? = 3ℎ 7. Déterminer en ??.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Vers le réservoir de pressurisation A ℎ? B O SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 101 .

On suppose négligeable. Définir les différents type de pertes se rapportant aux différents types de fluides étudiés. Sur la base cette assertion et en vous référant à vos propres connaissances : 1. quel conseil donneriez-vous à l’ingénieur en Chef.34?/ . la réduction au maximum de toute forme de perte de charge. la pression de l’eau P est égale à la pression atmosphérique et les vitesses dudit fluide sont respectivement ?1 = 10?/? et ?2 = 100?/? Calculer dans ces conditions. assortis des formules permettant leur calcul .10−4 ?2 /? En vous plaçant dans l’hypothèse qu’il s’agit d’un écoulement laminaire et dont le coefficient de 64 pertes de charge se détermine selon la formule de Poiseuille (? = ? ) ? a. Exercice 3 Les caractéristiques de la conduite d’aspiration 1. 2. ?? = 1. Exercice 2 On considère un tuyau d’alimentation d’une lance à incendie à la sortie de la pompe (niveau 1) et la lance elle-même (niveau 2) En considérant que la différence des niveaux 1 et 2 peut être négligeable et qu’au niveau 2. entre autres. lors des travaux de construction de dérivations et autres conduites hydrauliques. Déterminer la pression P2 à l’orifice de la pompe P. ?? = 27.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVE DE MECANIQUE DES FLUIDES 2005 /2006 Exercice 1 L’optimisation des régimes d’exploitation des ouvrages hydrauliques pour la production d’énergie hydroélectrique (barrages. En deux lignes au maximum.2 sont les suivantes : ?? = 3?. la pression P1 de l’eau au niveau 1.3??. dérivations. Les caractéristiques du fluide utilisé sont : ? = 860??/?3 et ? = 0. implique. machines etc). SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 102 . conduites.5?. Calculer la somme de pertes tout au long de la conduite 1-2 b. la pression et la vitesse du fluide au niveau 1. La perte de charge singulière dans le filtre est égale à 4J/Kg.35. ?2 − ?1 = 0.

(iii)-pompe hydraulique. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 103 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières (iii) 2 (ii) (i) Légende : (i) réservoir à l’air libre. (ii) –filtre.

05bar Pc = 1. Enoncer le théorème de Bernoulli pour un fluide parfait en précisant la signification géométrique et énergétique des différents termes.s L’eau sera considérée comme un fluide parfait incompressible et on supposera que le niveau de l’eau dans la retenue est constant.92 l/S.1 bar Za = 365m Zb=363m Zc = 355 m. Le fluide s’écoule par un trou de diamètre D situé dans le fond de la cuve. En déduire le débit-Volume ?? de l’eau dans la conduite.81?. Viscosité dynamique de l’eau : 1. ? −2 A z H B 0 Exercice 2 Une turbine est alimentée par une retenue d’eau selon le schéma ci-dessous. Calculer. On explique en partie cette différence par une contraction de la veine liquide à la sortie de l’orifice. Calculer numériquement la vitesse VB et le débit-volume ?? au point B. 5. ?−3 ? = 9. 1. On donne : Diamètre d de la conduite d’alimentation et de déversoir : d = 700mm Pa = Po = 1. 2. Donner la relation permettant de calculer le débit-volume théorique ?? au point B. AN : H = 0. Justifiez votre réponse ? 6. comparez à la valeur trouvée dans la question 4.0 cm ???? = 1000??.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVE DE MECANIQUE DES FLUIDES 3GM FEVRIER 2011 Exercice 1 On supposera que le niveau A dans la cuve est constant. Justifier que les vitesses d’écoulement en B et en C sont égales. dans ces hypothèses. la vitesse d’écoulement Vc du fluide au point C. 3. L’eau sera considérée comme un fluide parfait incompressible. En déduire le diamètre D’ de la veine liquide à la sortie de la curve. 1. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 104 .82m D = 2. Appliquer la relation de Bernoulli entre les points A et B et déterminer l’expression littérale de la vitesse VB au niveau du trou. 2.00 * 10-8Pa. 3. En fait le débit réel vaut 0. 7. 4.

Calculer le nombre de Reynolds de l’écoulement de l’eau. Calculer la pression ?? à l’entrée de la conduite.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières 4. En déduire la nature du régime de cet écoulement. Za Bassin de retenue A B Conduite d’alimentation Zb Turbine C Zc = Zd D Roues à aubes Déversoir SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 105 . 5.

5mm .6mm .10−4 ?2 /? . 4.85.5m/S. Le niveau le plus bas du réseau de distribution au niveau de l’ENSP de Yaoundé est de Z2 = 102m. Exercice 3 Dans le bit de calculer la pression de tarage Po en sortie de pompe. la construction d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 15MW qui sera alimentée par la retenue de Lompangar.35. Recalculer ensuite la vitesse d’écoulement réelle. prévoit à moyen terme. 2. Déterminer le débit volumique de l’eau sachant que le robinet a un diamètre intérieur d1 = 17mm et ailleurs ce robinet est ouvert au maximum et le jet d’eau à la sortie est entouré d’air à pression atmosphérique.7m/s est optimale pour une telle conduite. vitesse de rotation de la turbine ?? = 900?????/???. Débit volumique ?? = 255?3 /?. 16mm .3mm) et en déduire la nature de l’écoulement. 1. 21. la vitesse de l’huile ne doit pas dépasser 4. L’expérience montre qu’une vitesse d’écoulement de 1. conseillez en deux lignes. 27.5 à 1. En vous basant sur vos connaissances aussi bien en mécanique des fluides qu’en turbomachines. 1. Rendement turbinegénérateur? ?? = 0.6 m/s par exemple.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVES DE MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES FEVRIER 2005 3GM-GIND Exercice 1 Le comité de Pilotage Energie. la Société AES-SONEL sur le choix du type de turbine qui sera mieux adapté aux conditions d’exploitation ci-dessus décrites. 3. Calculer la vitesse de l’eau à la sortie d’un robinet placé à ce point le plus bas. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 106 . Choisir le diamètre de la conduite dans les valeurs normalisées (12. AN : ?ℎ???? = 860??/?3 viscosité cinématique ? = 0. longueur de la conduite ?? = 8?. Calculer la pression relative de tarage Po. on calcule les pertes de charge dans la conduite qui va la pompe au vérin. 2. Calculer et choisir un diamètre de conduite normalisé si v = 1. Dans une telle conduite de refoulement. Exercice 2 Le niveau de l’eau dans le château de Ngoa ékéllé est repéré par Z1 = 255m. Maintenant on décide d’étudier la tuyauterie d’aspiration de la pompe. Les caractéristiques de cet ouvrage sont : Hauteur de chute H =15m.

Pompe hydraulique 3. d2 = 130 mm H1 = 50cm h2 = 31cm. Filtre CONTROLE CONTINUE DE MECANIQUE DE FLUIDES I Exercice 1 Soit le dispositif ci-contre On donne D1 = 255mm. Réservoir 5. Limiteur de pression S 4 4. Moteur électrique 3Po 2. Quel est le débit Q du fluide circulant à travers le tube ? h1 h h2 d1 d2 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 107 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 Génie Mécanique 2 P M 1 ieme Table des matières Légende 1.

7 coefficient perte charge singulière (entrée et sortie) = 0.81 ??? ?? ?? ?? ?? ?? désignant les rendements de la turbine et du générateur. Comparez cette valeur à un cours d’eau dont le débit est de 250m3/s. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 108 . Exercice 2 Calculer le débit d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 60MW et dont la chute d’eau mesure 1550 m( Pertes négligeables).28 NB : aucune documentation n’est autorisée const 1 h l1 B d1 l2 l3 O d2 MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES 2007/2008 Question de cours Mathématiquement. la puissance installée d’un groupe turbine alternateur est exprimée comme suit ?? = 9. le rendement total du groupe (turbine – générateur ) est de 89%. Donner et expliquer quelques mesures techniques à prendre en vue d’accroître ?? . On donne : coefficient perte charge linéaire (entrée et sortie) = 0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 2 Déterminer le débit du fluide à la sortie de l’entonnoir ainsi que la pression manométrique dudit fluide au point B du dispositif ci-dessous. respectivement.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 3 Sur un site de votre choix. A la première approximation. 3m/S et 4m/s respectivement dans le canal ouvert.8?/? 2 NB : Aucune documentation n’est autorisée. Le rendement du couple turbine alternateur est de 91% et ? = 9.013. devez.5 a a b) Sachant que la côte du bief supérieur : 217 m et la côte du bief inférieur : 123 cm La vitesse moyenne du fluide est de : 2m/s . EDC se propose d’aménager une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 200MW. La somme de pertes hydrauliques est définie comme 1 1 1 suit : ?? = ?? ? où ?? = ? 2 ? ? 2 ? = ? ? 6 et ? = 0. après avoir défini les dimensions des conduites forcées de longueur L = 350 m correspondantes aux formes géométriques sur ledit site. le tunnel de formes a et b. la somme des pertes hydrauliques ci-dessus définie est nulle. La longueur de la conduite est de 120cm. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 109 . L’ingénieur que vous êtes. a a a a) 2a 1.

?? = 2????. soit 4N/cm2. 4. Quelle est la puissance nette de la pompe assurant cette fonction ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 110 . On souhaite que le fluide transporté : masse volumique = 800??/?3 et viscosité cinématique = 2 stokes soit 2??2 /?.6 mm et de longueur l = 4km. Déterminer la différence d’altitude de l’eau dans le puits et de l’eau à l’entrée de la pompe. Un oléoduc est une conduite horizontale de diamètre intérieur d = 105.5m.86m3/s. les pertes de charges sont égales à 1. La vitesse de l’eau dans la conduite d’aspiration est de 3m/s. Déterminer la taille d’un tuyau devant transporter 150m3 par minute à la vitesse moyenne de 5m/s.3m/S 3. Le débit est de 0.5m et le poids du fluide sera négligé.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CC DE MECANIQUE DES FLUIDES II ET II 15 JANVIER 2005 3GM –GIND 1. Une pompe aspire l’eau du puits. Réponse 1. Réponse : H = 5. Déterminer la vitesse moyenne de l’eau circulant dans une canalisation de 260 mm de diamètre avec un débit de 6000?3 /?. 5. Déterminer la résultante des actions exercées par un écoulement de pétrole sur un coude horizontal à 90°C. 2.2m de pétrole (872 kg/m3). ait un débit volumique de 1200l/min. le diamètre de courbure du coude de 0. La pression de l’eau dans la conduite d’aspiration au niveau de la pompe installée à la sortie du puits doit être au moins égale à 40000N/m2. (Théorème d’Euler).

5 73 68 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières MECANIQUE DES FLUIDES (SEPTEMBRE 2009/2010) 3GM-GIND Prendre ? = 10?? −2 ?? ? = 1000???−3 182 m D Conduite d’aspiration ? 350. 3. ? = 0.5 104 99 90 81 70 57.1?? A Les essais menés sur la pompe donne les résultats consignés dans le tableau ci-dessous : Hmt(m) 110. Calculer en kW la puissance hydraulique et la puissance électrique à fournir à la pompe. ? = 1295? 119m Eau ? = 0. Déterminer le point de fonctionnement de la pompe. Tracer la caractéristique de la pompe et courbe de rendement. ? = 800?. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 111 . 2.5 107. Calculer la pression effective (en mce) à l’entrée de la pompe (point B) 4.5 Qv 0 20 40 60 90 110 130 150 (1/S) ?(%) 58 66 74 75.1?? Pompe B C 123m Conduite de refoulement ? 300.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS EXAMEN RATTRAPAGE MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS 2013-2014 Exercice On considère un écoulement à surface libre d'un fluide liquide supposé parfait.0 pts) ̿ en 4) Déterminer les composantes de la matrice ? du tenseur des contraintes élastiques ? fonction des coefficients de Poisson ν. (3 pts) SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 112 . λ. On suppose que les petites déformations (? = ?) et l'autre base soumise à une force ? induites dans l'éprouvette sont les mêmes en tout point de celle-ci (champ uniforme). (2.0 pts) 3) Déduire le coefficient de dilatation cubique ?. dont la base est fixe ⃗ (? = ?) . (4 pts) 5) En remarquant que la surface latérale et libre. ?? en coordonnées cartésiennes en choisissant Oz comme génératrice de l'éprouvette métallique cylindrique. μ et de la déformation unitaire e. 1) Donner le champ des déformations absolues ?? . puis ??? ?? ??? les déformations unitaires latérales (contraction).0 ???) 2) Quel aurait été le résultat si le fluide liquide satisfaisait les conditions d'hydrostatique? (1 pt) Problème: l'objectif est d'établir les relations qui lient le coefficient de poisson et le module de Young aux coefficients de Lamé. On désigne par ?? la pression atmosphérique (l'air est supposé un gaz parfait) et ? la pression en un point du liquide. des coefficients d'élasticité de Lamé. L'expérience permet de définir respectivement le module d'Young ? et le coefficient de poisson ?: ?= ??? ? ? ??? ?? ? = − =− ? ??? ??? ??? Où ??? désigne la déformation unitaire (par rapport à la configuration finale) parallèle à la génératrice Oz de l'éprouvette. (3. 1) Montrer qu'en un point de la surface libre. déterminer les conditions aux limites et en déduire le coefficient de Poisson ν en fonction des coefficients d'élasticité de Lamé λ et μ. ?? . (2. On pose ??? = ?. le tenseur des contraintes peut s'écrire: ??? = −?? ??? ?ù ??? ????é????? ?? ??????? ?? ????????. On considère une éprouvette métallique de longueur ? et de section d'aire ?.0 pts) 2) Déterminer la matrice ? du tenseur des déformations ?̿ . (2.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

6) Déterminer le module d'Young E en fonction des coefficients d'élasticité de Lamé λ et μ.
(3 pts)

EXAMEN FIN DE SEMESTRE - MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS (SEPTEMBRE 2011) 3GM

Les deux parties sont indépendantes
Première partie
Un champ de déplacement plan est défini dans un repère orthonormé direct ?(?, ?, ?, ?⃗ ) par :
⃗ (?, ?) = ?? (? ? + ? ?) où X, Y sont les coordonnées de Lagrange et a et b des constantes
?
strictement positives. La base est notée ? = (?, ?, ?⃗ ).
On considère un instant t fixe.
Une matière remplit la condition de non-inter pénétrabilité si le déterminant de la matrice du
tenseur de transformation est non nul.
1. Déterminer dans la base B les composantes de la matrice du tenseur de transformation ?̿
2. Déterminer, dans la configuration initiale, le lieu des points où la condition de non-inter
pénétrabilité de la matière n’est pas satisfaite.
3. Déterminer dans la base B, les composantes de la matrice :
a. Du tenseur de dilation de Cauchy-Green ?̿
b. Du tenseur des déformations Green-Lagrange ?̿
̿
c. Du tenseur gradient de déplacement ?
̿
d. Du tenseur des déformations linéarisé ?̿ et le tenseur antisymétrique ?
̿ de ?
4. Montrer que si a et b sont petits devant 1, on a bien ?̿ ≈ ?̿
Deuxième Partie
On considère l’écoulement d’un fluide dans un domaine D’ fixe compris entre deux cylindres
coaxiaux de révolution. C1 et C2 de même axe Oz. Leurs rayons respectifs sont r1 et r2 avec ?1 <
?2. La longueur commune est très grande devant r1 et r2. Le domaine D d’étude a une longueur I
et se situe loin des extrémités de chacun des cylindres. On met le cylindre intérieur C1 avec une
vitesse angulaire ?1 en maintenant fixe le cylindre extérieur C2. (voir figure)
Le domaine D’ est occupé par un fluide visqueux donc le mouvements dans D est représenté en
description eulérienne par le champ de vitesse obtenu en résolvant les équations de NavierStokes de l’exercice 1.
1

?

? = ? (? − ?2 ) ⃗⃗⃗
?? avec ? =
2

?1 ?12 ?22
?22 −?12

(?⃗⃗⃗? , ⃗⃗⃗⃗
?? , ⃗⃗⃗
?? ) désigne la base locale associée aux coordonnées

cylindriques (?, ?, ?).

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

113

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

1. Déterminer les composantes des matrices ?⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗
???? du tenseur gradient des vitesses
̿̿̿̿̿̿̿̿ ?
⃗ ,
????
̿ et ?Ω̿ du tenseur de taux de rotation Ω
̿ en un point M
??
̿̿̿ du tenseur des taux de déformation ?
de D dans la base (?⃗⃗⃗? , ⃗⃗⃗⃗
?? , ⃗⃗⃗
?? ).
2. Le mouvement est-il isochore ? Justifier votre réponse. (Remarque : on montre que
⃗ = ?? ?
̿)
??? ?
̅ étant le dual du tenseur Ω
̿ avec, donc
3. Le vecteur taux de rotation ou vecteur tourbillon Ω
̅
pour composantes Ω = −Ω23 ⃗⃗⃗
?? + Ω13 ⃗⃗⃗⃗
?? − Ω12 ⃗⃗⃗
?? , déduire les composantes de ce

⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ?.
vecteur sans calculer explicitement ???
Rappels :

Dérivée particulaire
??⃗
??⃗
̿̿̿̿̿̿̿ ?
= + ?. ????

En coordonnées cartésiennes

??

??

?????
̿̿̿̿̿̿̿̿ ?
⃗ =

???
??
???

???
??
???

???
??
???

??
???
[ ??

??
???
??

??
???
?? ]

????
??

??? ?̿ = (

+

????
??

+

??? ? =

????
) ⃗⃗⃗⃗
??
??

????

+(

??

???
??

+

+

???
??

????
??

+

+

???
??

????
??

????
??

+

????
??

+

) ⃗⃗⃗⃗
?? + (

????
??

+

????
) ⃗⃗⃗
??
??

Δ? = (Δ?? )?⃗⃗⃗⃗? + (Δ?? )?⃗⃗⃗⃗? + (Δ?? )?
⃗⃗⃗?

Coordonnées cylindriques
???
1 ???
?
???
− ?
??
? ??
?
??
??? 1 ???
?? ???
?̿̿̿̿̿̿̿̿
+ ? ?? ;
⃗ = ??
???? ?
? ??
???
1 ???
???
[ ??
? ??
?? ]
??
1 ??
??
???? ? = ?? ⃗⃗⃗
?? + ? ?? ⃗⃗⃗⃗
?? + ?? ⃗⃗⃗
?? .
??
?
1
1 ??
??
??? ? = ??? + ?? + ? + ? ??? + ???
1
????
????
????
??? −???

??? ?̿ = (
????
??

(

Δ? =

??

1 ????
??

+?

??

+

??

+

?

????
?
+ ??? ) ⃗⃗⃗
??
??
2 ??
?
(Δ?? − 2 ? − 2? ) ⃗⃗⃗
?? + (Δ??
? ??
?

+?

1

?? + (
) ⃗⃗⃗

????
??

2 ???
? 2 ??

??
) ??
?2

+?

????
??

+

??? +???
??
) ⃗⃗⃗⃗
?

+

+

+

+ (Δ?? )?⃗⃗⃗?

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

114

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

EXAMEN DE FIN DE SEMESTRE FEVRIER 2011 3GM-GIND
Les deux exercices sont indépendants
Exercice1
On considère le cas particulier d’un glissement simple défini dans la base cartésienne par
?(?, ?, ?⃗ ) par les relations :
? = ? + 2???; ? = ?; ? = ?
1. Déterminer les matrices du tenseur gradient de transformation ?̿ , du tenseur gradient de
̿ , du tenseur des dilations de Cauchy-Green ?̿ et du tenseur de Greendéplacement ?
Lagrange ?̿ .
??

??̿

2. Déterminer la matrice ?? du tenseur taux de déformation ??

⃗ en description lagrangienne de ? en description
3. Déterminer le champ des vitesses ?
eulérienne.
4. Déduire la nature du mouvement et représenter le champ des vitesses correspondant à
ce cas particulier de glissement simple.
⃗ et déduire la matrice D du tenseur ?
̿
5. Déterminer la matrice L du tenseur ?̿ = ̿̿̿̿̿̿̿
?????
partie symétrique du tenseur ?̿.
6. Dans quelle condition le tenseur symétrique coïncide avec le tenseur taux de
déformation ?

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

115

Dans le cas particulier d’un mouvement isochore et en considérant les coefficients de viscosité du fluide v et ? ?????????. 1. Moyennant certaines hypothèses. Déterminer le vecteur tourbillon ⃗Ω ⃗ au voisinage d’une particule quelconque p située à 5. 2. EXAMEN FIN DE SEMESTRE MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS 16/02/2006 3GM Les deux parties sont indépendantes. Exercice 1 Les équations de Navier-Stokes résultant du bilan local du mouvement d’un fluide Newtonien données par la relation : ⃗ ?? ⃗ ) + 2??? (?? ̿) ? ?? = ?? − ????? + ????(????? Avec ? et ? : respectivement coefficient de viscosité cinématique et coefficient de viscosité dynamique. Quelle déduction évidente pourrait-on faire du liquide transité dans ce tube à partir des valeurs de la matrice ??? ? ⃗ et son module. 2. Déterminer le vecteur tourbillon Ω Exercice 2 On considère un tube cylindrique d’axe Oz incliné dans lequel s’écoule un liquide. Déterminer la matrice ??? du tenseur des vitesses de déformation définie par : 1 ??? = 2 (?? ?? + ?? ?? ) 3. Décrire le profil des vitesses dans une section droite du tube. montrer que les équations de Navier-Stokes deviennent : SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 116 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ⃗⃗ et conclure. ? ? ̿ : tenseur des taux de vitesses supposé suffisamment régulier . : dérivée particulaire . Rappeler la condition nécessaire et suffisante pour que le mouvement d’un milieu continu soit isochore. Représenter le vecteur tourbillon ⃗Ω une distance r de l’axe oz. 4. on peut montrer que le champ des vitesses obtenu. ⃗ : champ de ?: masse volumique . 7. ? : densité massique des forces à distances . ? : pression . a la forme ?? = 0 ?? = 0 { ? 2 +? 2 ?? = ?? (1 − ?2 ) 1. ? ?? déformation. en régime permanent.

déduire les composantes de ce ⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ?. donc 6. On met le cylindre intérieur C1 avec une vitesse angulaire ?1 en maintenant fixe le cylindre extérieur C2. 1 ? ? = ? (? − ?2 ) ⃗⃗⃗ ?? avec ? = 2 ?1 ?12 ?22 ?22 −?12 (?⃗⃗⃗? . ?). 5. En associant aux conditions précédentes le cas particulier où la pesanteur d’intensité g représente les seules actions à distance. ̿̿̿̿̿̿̿ ???? ?  En coordonnées cartésiennes ?? ?? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 117 . ? ?? = ?? − ????? + ?Δ? Le fluide dans le cas particulier précédent est de plus supposé incompressible et homogène. ⃗⃗⃗ ?? ) désigne la base locale associée aux coordonnées cylindriques (?. (Remarque : on montre que ⃗ = ?? ? ̿) ??? ? ̅ étant le dual du tenseur Ω ̿ avec. ?. Exercice 2 On considère l’écoulement d’un fluide dans un domaine D’ fixe compris entre deux cylindres coaxiaux de révolution. ⃗⃗⃗ ?? ). vitesses ̿̿̿̿̿̿̿̿ ???? ? ̿ et ?Ω̿ du tenseur de taux de rotation Ω ̿ en un point M ?? ̿̿̿ du tenseur des taux de déformation ? de D dans la base (?⃗⃗⃗? . vecteur sans calculer explicitement ??? Rappels :  Dérivée particulaire ??⃗ ??⃗ = + ?. Le domaine D d’étude a une longueur I et se situe loin des extrémités de chacun des cylindres. La longueur commune est très grande devant r1 et r2. On suppose également que les forces à distance dérivent d’une énergie potentielle de densité massique U (? = −?????) 3. 4.?) où M est défini par une abscisse curviligne s sur la trajectoire avec ? le vecteur unitaire tangent au point M à la ligne de courant. retrouver l’équation de Bernoulli pour l’écoulement permanent d’un fluide parfait : ? + ??? + ?? 2 2 = ??? Indication : Il est conseillé de faire la projection dans un repère local (M. ⃗⃗⃗⃗ ?? . C1 et C2 de même axe Oz. Le mouvement est-il isochore ? Justifier votre réponse. Déterminer les composantes des matrices ?⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ???? du tenseur gradient des ⃗ . ⃗⃗⃗⃗ ?? .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ⃗ ?? ⃗ Avec Δ: opérateur Laplacien. (voir figure) Le domaine D’ est occupé par un fluide visqueux donc le mouvements dans D est représenté en description eulérienne par le champ de vitesse obtenu en résolvant les équations de NavierStokes de l’exercice 1. Leurs rayons respectifs sont r1 et r2 avec ?1 < ?2. Trouver la forme que prennent les équations simplifiées de Navier-Stokes de la question 2) 4. Le vecteur taux de rotation ou vecteur tourbillon Ω ̅ pour composantes Ω = −Ω23 ⃗⃗⃗ ?? + Ω13 ⃗⃗⃗⃗ ?? − Ω12 ⃗⃗⃗ ?? .

̿̿̿̿̿̿̿̿ ? ⃗ = ?? ? ?? ??? 1 ??? ??? [ ?? ? ?? ?? ] ?? 1 ?? ?? ???? ? = ?? ⃗⃗⃗ ?? + ? ?? ⃗⃗⃗⃗ ?? + ?? ⃗⃗⃗ ?? . ??? ?? 1 1 ??? ?? ??? ? = ?? + ? + ? + ? ?? + ??? 1 ???? ???? ???? ??? −??? ??? ?̿ = ( ???? ?? ( Δ? = ?? ?? + ?? + ? ???? ? + ?? ) ⃗⃗⃗ ?? ?? ? 2 ??? ?? (Δ?? − 2 − 2 ) ⃗⃗⃗ ?? + (Δ?? ? ?? ? + 1 ???? ? ?? +? 1 ?? + ( ) ⃗⃗⃗ ???? ?? 2 ??? ? 2 ?? ?? ) ?? ?2 +? ???? ?? + ??? +??? ?? ) ⃗⃗⃗⃗ ? + + + − + (Δ?? )?⃗⃗⃗? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 118 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ????? ̿̿̿̿̿̿̿̿ ? ⃗ = ??? ?? ??? ??? ?? ??? ??? ?? ??? ?? ??? [ ?? ?? ??? ?? ?? ??? ?? ] ???? ?? ??? ?̿ = ( + ???? ?? + ??? ? = ???? ) ⃗⃗⃗⃗ ?? ?? ???? +( ?? ??? ?? + + ??? ?? ???? ?? + ieme + Génie Mécanique Table des matières ??? ?? ???? ?? ???? ?? + ???? ?? + ) ⃗⃗⃗⃗ ?? + ( ???? ?? + ???? ) ⃗⃗⃗ ?? ?? Δ? = (Δ?? )?⃗⃗⃗⃗? + (Δ?? )?⃗⃗⃗⃗? + (Δ?? )? ⃗⃗⃗?  Coordonnées cylindriques ??? 1 ??? ? ??? − ? ?? ? ?? ? ?? ??? 1 ??? ?? ??? ????? + ? ?? .

? ⃗⃗⃗⃗2 .Y.Y. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 119 . ?.Z). ?) respectivement les coordonnées de la configuration à un ?=? instant ? ≠ 0 et la configuration à l’instant initial ?? = 0. En coordonnées cartésiennes. b. En un point M d’un massif servant de contre glissement d’un barrage. Déterminer la composante normale ?? et la composante de cisaillement ?? de la contrainte suivant la direction ? ⃗⃗⃗⃗1 en supposant que (? ⃗⃗⃗⃗1 . Calculer la contrainte pour la direction ? ⃗⃗⃗⃗1 = √3 ? 2 1 2 + ? 6. Déterminer en fonction de (X. une particule matérielle est repérée en description de Lagrange par : ?=? {? = Θ + ?? (?. b = 3 et c =2 . autour de l’axe. ?) la matrice du tenseur des déformations de Green-Lagrange ?̿ Exercice 2 : Contrainte dans un massif. Déterminer les autres contraintes principales ??? et ?? (?? > ??? ) associées aux directions principales ⃗⃗⃗ ?2 et ⃗⃗⃗ ?3 si a = 1. z) de la particule matérielle en fonction de sa position initiale (X. la matrice ? du tenseur des contraintes de Cauchy ?̿ dans une base cartésienne orthonormée (?. Déterminer en fonction de (X. y. Θ. Déduire à partir des résultats de la question 1) une des directions principales qu’on notera ⃗⃗⃗ ?1 ainsi que la valeur de la contrainte principale associée que l’on notera ?? puis le plan des autres directions principales.Y.j. ?) et (?. Déterminer en fonction de (X. d sont des réels ? ≠ 0 0 ? ⃗ (?). 2. ?. ?. Calculer les contraintes ? 2. déterminer la position (x. c. 1.k). Déterminer les deux autres directions principales ⃗⃗⃗ ?2 et ⃗⃗⃗ ?3 correspondantes. milieu supposé continu.Z) la matrice du tenseur des dilations de Caucy-Green ?̿ 4. En coordonnées cylindriques. 4.Z) la matrice du tenseur gradient de la transformation ?̿ 3.Z) puis en fonction de (?. ? ⃗ (?). 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN MECANIQUE DES MILIEUX CONTINUS FEVRIER 2010 3GM-GIND Exercice 1 : toison simple d’un cylindre La torsion simple d’un cylindre consiste à faire subir à chaque point d’une section longitudinale de ce dernier une rotation proportionnelle à la côte de la section. 3. ?⃗ ) forme un trièdre direct (? ⃗⃗⃗⃗2 vecteur unitaire suivant la direction tangente à la normale ? ⃗⃗⃗⃗1 ). ?⃗ ) est donnée par : ? (? 0 ? 0 ? 0) où a.Y.i. ? ⃗ (?⃗ ) suivant les trois directions du repère (M. 5.

4. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 120 . 1. 3. Donner l'expression littérale de la contrainte normale dans chaque câble. quel câble viendrait à rompre le premier? Et pour quelle valeur ?1 de la masse? (On donne ?? = 280 ??? ). soutiennent une masse m. on demande de déterminer le déplacement horizontal ?? et le déplacement vertical ?? du point A de fixation de celle-ci. Donner l'expression littérale de la tension dans chaque câble. Si on fait croître progressivement la masse m.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières RESISTANCE DES MATERIAUX CONTROLE CONTINU DE RDM 2013-2014 Exercice 1 Deux câbles AB et AC. Lorsque la masse m=600 kg. respectivement de diamètres ?1 ?? ?2 . 2. Tous les joints sont de type pivot.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 2 La barre AB. Le coefficient de dilatation thermique du laiton étant ? = 19 × 10−6 /°?. AB est alors encastrée en A et ne supporte aucune charge. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 121 . en laiton (? = 105 ???). est fixée en B dans un bloc de masse m=200kg reposant sur le sol. Celle du bloc reste inchangée. La température de AB est abaissée de Δ? = 20°? . qu'on néglige. Question: Calculer la réaction du sol sur le bloc. sauf son poids propre.

7) Les efforts dans les encastrements. En déduire les efforts dans les encastrements en A et D. un jeu de 0. On demande de déterminer: 5) La température à laquelle la contrainte dans la tige AB serait -140 MPa.6 × 10−6 /°? ). La contrainte normale dans chaque tige après que la température ait été élevée à 85°C.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE RDM 2013-2014 Exercice 1 La tige AB est faite de bronze ( ?? = 105 ???. ?? = 20. La nature des efforts dans les tiges. 6) La déformation correspondante de la tige AB.9 × 10−6 /°? ) et la tige CD est en aluminium ( ?? = 70??? . Sachant qu'à 15°C.5 mm existe entre les extrémités des deux tiges. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 122 . Les déformations et allongements des deux tiges. ?? = 23. déterminer: 1) 2) 3) 4) B. A.

?? ?? ?? 6) Représenter les diagrammes de ?(?) ?? ?? (?) de l'effort tranchant et du moment fléchissant. ainsi que les rotations en B et C ( ?? ?? ?? ) [?? ???????? ??? ??? = ?′]. soumise à une charge répartie ? = 1500 ?/?. Il suffira de calculer ???? = ??′ ?? ???? = ??′ . 9) Donner l'allure de la déformée. Ces trois fils sont de SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 123 . Écrire les conditions sur l'appui B et à l'encastrement A et en déduire l'équation de la déformée. 5) Calculer les actions dans les liaisons: ?? . 1) 2) 3) 4) Écrire les équations de la statique. verticaux. I. de même longueur (figure 1). Écrire l'équation générale ? = ?(?) de la déformée.875 × 10−8 ?4 ). Calcul de ?? . Écrire les expressions de ?(?)???? (?) . Résistance des matériaux 3GIND – GM 2010/2011 Exercice 1 Une poutre parfaitement rigide et indéformable est suspendue à un support rigide et indéformable par 3 fils parallèles. II. ?? ?? ?? . 7) Calculer et localiser la flèche maximale.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 2 – Flexion On considère une poutre en porte à faux ( ? = 200 ??? ?? ??? = 2. Étude de la déformée. 8) Calculer la flèche en C.

P . E1 S1 . . Calculer les actions aux appuis Calculer l’effort tranchant et le moment fléchissant. Calculer la flèche maximale. Déterminer les efforts supportés par chaque fils lorsque la poutre est chargée par les deux forces verticales P. a . C P Exercice 2 Une poutre de section constante appuyée aux deux extrémités supporte une charge répartie suivant une loi linéaire. ? = ?? A B ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 124 . 4. 1. P étant assez faible pour que la limite élastique des trois fils ne soit pas atteinte. . A E2 S2 a a . Construire les diagrammes de l’effort tranchant et du moment fléchissant. la charge unitaire en un point d’abscisse x étant pmax.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières natures différentes. B E3 S3 a . 3. 2. comme indiqué sur la figure 1.

encastrée à une extrémité supporte une charge uniformément répartie sur la moitié de sa longueur comme l’indique la figure ci-dessous. 2. Calculer les réactions en A et B Calculer l’effort inclinant et le moment réfléchissant Construire le diagramme de l’effort et du moment fléchissant Calculer la flèche à l’extrémité libre. 1. 3. A B ?/2 ? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 125 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 3 Une poutre de section constante. 4.

Calcul à la flexion simple du levier 5 a. Le poinçon 2 exerce sur la plaque 1 un effort vertical de cisaillement dont le point d'application est A. ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 3. Le coefficient de frottement entre le support 3 et le poinçon 2 est: ? = ?? ? = 0. . On peut ainsi admettre que les forces de contact exercées par le support 3 sur le poinçon 2 se réduisent à deux forces résultantes dont les points d'application sont B et C. 2. Isoler le levier 5 et déterminer ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ?4/5 ?? ?⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 2/5 .Le poinçon 2 (outil) est articulé en J autour de l'axe 6 sur le levier 5 et glisse dans le support 3. . Isoler les bielles 4. (2 pts) On donne ? = 1??.Représenter le diagramme des efforts tranchants. Par ailleurs. Isoler le poinçon 2 et déterminer ? 1/2 . (2 pts) b. les données sont en outre (cotes en mm): α =75° β =15° l=60 L=360 l'=96 Première partie: STATIQUE H=120 a=24 D=24 (6 Points) 1. les articulations sont parfaites et toutes les forces s'exercent dans le plan de symétrie de l'appareil. D étant le diamètre du poinçon 2.Représenter le diagramme de distribution des contraintes normales dans la section du levier 5 pour laquelle le moment de flexion et maximal. ??? = 85 ??? (?é???????? à ?? ??????? ?? ???????????? ?? ?? ??????). (2 pts) En déduire la valeur et la localisation du moment fléchissant maximal |??? | dans ???? le levier. (1 pt) SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 126 . le poinçon 2 s'incline légèrement.Le levier 5 est articulé en E autour de l'axe 7 sur deux biellettes identiques 4 articulées autour de l'axe 8.Représenter le diagramme des moments fléchissants.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE RATTRAPAGE RDM 2013-2014 Soit une poinçonneuse d'établi constituée comme suit (voir figure): . tous les poids sont négligés. (1 pt) c. Faire un bilan des actions extérieures et préciser les sens et directions ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ ⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ des actions ? (1 pt) 3/4 ?? ?5/4 .2. Au moment précis du poinçonnage et sous l'action de la force exercée par le levier 5. Déterminer le diamètre du trou que l'on peut poinçonner. 5. ?3/2 ?? ?3/2 . Deuxième partie: RESISTANCE DES MATERIAUX (2 pts) (3 pts) (14 Points) 4.La force manuelle F = 250 N agit en M perpendiculairement à l'axe du levier 5 et permet alors le poinçonnage de trous de diamètre d dans une plaque de laiton 1 d'épaisseur e.

Donner l'allure de sa déformée et déterminer la flèche maximale.Déterminer la section rectangulaire du levier 5 (calculer b et h). (1 pt) On donne ℎ = 2?.??? . e.Donner l'équation de la ligne élastique du levier 5. (2 pts) d. ??? = 100??? (?????????? ?????????? à ? ′ ?????????).Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Localiser la contrainte normale maximale dans cette section et donner son expression en fonction de ???.?. ? ?? ℎ (dimension de la section rectangulaire du levier 5). (3 pts) SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 127 . On donne ? = 200000 ???.

5m 1.5m F 1. Déterminer l’effort tranchant le long de la poutre 3. Calculer les réactions aux appuis 2. 4. M = 500 N. Elle est soumise à son extrémité A à un moment M = 500 N.m appliqué en C. ainsi que par un couple Γ de 2500N. 2. A 1. Elle est sollicitée par une charge uniformément répartie de 600 N/m linéaire. Exercice 3 Considérons une poutre de section constante supportant une charge uniformément répartie p et encastrée en B. Tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du moment fléchissant. Exercice 2 Soit une poutre AB encastrée en B et uniformément chargée par une charge répartie en une partie.5m B 1. 3.5m E C 1.m appliqué en C. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 128 .5m Γ 2.m P = 600N/m B A C 2m 1. .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Examen de rattrapage RDM 3GIND – GM 2010-2011 Exercice 1 Une poutre AB est sur appuis en E et en F. Déterminer l’effort tranchant le long de la poutre Déterminer le moment fléchissant le long de la poutre Donner l’expression de la flèche Tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du moment fléchissant.

m. de longueur « m doit transmettre un couple de torsion de 3. Déterminer les flèches et la flèche maximum. 5.2. Déterminer les conditions d’équilibre Déterminer l’effort tranchant et le moment fléchissant le long de la poutre. Exercice 4 Un arbre tubulaire de section constante. 6.5 degré et la contrainte de torsion maximale ne doit pas excéder C = 80 N/mm2. 3. L’angle de torsion ne doit pas excéder 2.104N/mm2 2. Expliquer les problèmes d’incompatibilité que suggèrent les données d’un tel problème. Calculer le diamètre extérieur et le diamètre intérieur de cet arbre. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 129 . 2. en acier dont le module d’élasticité transversale est G = 8. 104N.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières P B A 1. 1. 4. Tracer les diagrammes des moments fléchissant et de l’effort tranchant En quel lieu est maximum l’effort tranchant ? Déterminer le moment fléchissant maximum.

3. Déterminer la flèche à l’extrémité libre. situés dans un même plan vertical comme l’indique la figure ci-dessous. Déterminer les actions des contacts en B. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 130 . Tracer le diagramme de l’effort tranchant et du moment fléchissant Calculer la flèche en C. Déterminer le moment d’encastrement en B. 3. 2. A C Γ B b a L Exercice 3 Une poutre parfaitement rigide et indéformable est suspendue à un support rigide par 4 fils de même module d’élasticité et de même longueur. ? = ?? A B ? Exercice 2 Une poutre droite de section constante reposant sur deux appuis simples A et B est sollicitée à l’extrémité libre C par un couple Γ 1. 2. 4.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Examen de RDM 3GIND-FM AS 2010/2011 Exercice 1 : Une poutre droite de section constante. encastrée à une extrémité supporte une charge répartie suivant une loi linéaire d’équation ? = ?? 1. Déterminer les réactions aux appuis Déterminer l’effort tranchant et le moment fléchissant. 4. Déterminer l’effort tranchant et le moment fléchissant.

2. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 131 . . 3S 4 a A B . a/2 . ? = 2. de diamètre D dont l’épaisseur e de la paroi est petite devant le diamètre D. C A B ℳ b a L Examen de RDM 3 GIND –GM AS 2009-2010 Exercice 1 Une poutre AB est sur appuis en E et en F. ? = 104 ?. et 4S. ainsi que par un couple Γ de 2500N. Déterminer l’effort tranchant et le moment fléchissant et tracer leurs diagrammes. 1. comme l’indique la figure ci-dessous. Exercice 5 Une poutre droite reposant sur deux appuis est sollicitée à la flexion par un couple M appliqué à la section C. C a/2 . 2S. Déterminer les réactions aux appuis.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Les sections de ces fils sont respectivement S. ? = 1?. Déterminer la masse de ce tube en fonction du coupe de torsion M0 de la contrainte admissible ? et de la masse volumique ? du matériau utilisé. Deux charges verticales P et 2P étant appliquées à la poutre.105 ?/??2 S L 3 2S 1 2 a . Elle est sollicitée par une charge uniformément répartie de 600 N/m linéaire. ? = 100??2 . P 2P Exercice 4 On considère un tube de section constante. calculer les efforts supportés par les fils et l’allongement de chaque fil.m appliqué en C. 4S a a/2 a/2 .

m appliqué en C. Déterminer l’effort tranchant le long de la poutre Déterminer le moment fléchissant le long de la poutre Donner l’expression de la flèche Tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du moment fléchissant. 7. Tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du moment fléchissant.5m F 1. Déterminer l’effort tranchant le long de la poutre 6. P B A SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 132 . Calculer les réactions aux appuis 5. Elle est soumise à son extrémité A à un moment M = 500 N. Exercice 2 Soit une poutre AB encastrée en B et uniformément chargée par une charge répartie en une partie. M = 500 N.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières .5m Γ 2. 8.m P = 600N/m B A C 2m 1. A 1. Exercice 3 Considérons une poutre de section constante supportant une charge uniformément répartie p et encastrée en B. 6.5m C E 1.5m 5.5m B 4.

de longueur « m doit transmettre un couple de torsion de 3. ieme Génie Mécanique Table des matières Déterminer les conditions d’équilibre Déterminer l’effort tranchant et le moment fléchissant le long de la poutre. L’angle de torsion ne doit pas excéder 2. 12. Tracer les diagrammes des moments fléchissant et de l’effort tranchant En quel lieu est maximum l’effort tranchant ? Déterminer le moment fléchissant maximum.5 degré et la contrainte de torsion maximale ne doit pas excéder C = 80 N/mm2.m. Expliquer les problèmes d’incompatibilité que suggèrent les données d’un tel problème.104N/mm2 4. 9. Exercice 4 Un arbre tubulaire de section constante. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 133 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 7. Calculer le diamètre extérieur et le diamètre intérieur de cet arbre. 3.2. 10. Déterminer les flèches et la flèche maximum. 8. 104N. en acier dont le module d’élasticité transversale est G = 8. 11.

068 Coefficient de transfert convectif (W.023 0. 1. 2.5 mm) 3. Déterminer la température T2 de l'interface tube-isolant. choisir parmi les isolants du tableau ci-dessous celui qui permet de réaliser cette condition. L'eau dans les mêmes conditions de température et de débit circule maintenant dans l'espace annulaire compris entre deux tubes de diamètres respectifs 20/27 et 50/60 (mm). ? ? .s-1.036 0. Le débit de l'eau est constant et égal à 1.6cm et d'épaisseur e1 = 2mm circule de l'eau chaude à la température de Te = 98°C. Données: diamètre hydraulique ?ℎ = (?22 − ?12 )/?2 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 134 .10-4 m3.3. La justification du choix sera exigée.K-1) hi (intérieur) = 70 ℎ? (extérieur) = 20 Exercice 2 De l'eau à la température de 60°C circule dans un tube de diamètre variant entre 10 et 50 mm. Données longueur du tube l = 1m Acier Fibre de verre Polystyrène expansé Vermiculite expansé Conductivité thermique 15 0. Tracer sur papier millimétré la courbe donnant la variation du coefficient de transfert convectif en fonction du diamètre du tube (échelle : 1cm pour 500 W.m-2. 2.K-1 et 1 cm pour 2. déterminer le coefficient global U de transfert de chaleur et le flux de chaleur ϕ échangé entre le tube et l'eau. On désire recouvrir le tube d'un isolant thermique d'épaisseur e2 = 7mm de sorte que la température de la surface extérieure du tube ne dépasse pas la température T3 = 35°C lorsque la température ambiante est T0 = 25°C. 2.m-2. 1. A et n constantes à déterminer.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières TRANSFERT THERMIQUE CONTROLE CONTINU DE TRANSFERT THERMIQUE 2013-2014 Exercice 1 Dans un tube en acier de rayon intérieur r1 = 1. Exprimer le coefficient de transfert convectif h en fonction du diamètre D du tube sous la forme h = ?. Déterminer le coefficient h' au niveau de la paroi intérieure et le flux de chaleur échangé pour une température de la paroi de 20°C et une longueur du tube de L = 1m.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières D1 Eau D2 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 135 .

Exercice 1 Soit un tuyau de 20cm de long.10-3kg/?. dont la température est de 180°C.s-1.K.K.s-1. Quelle épaisseur d'un isolant en polystyrène faut-il utiliser pour recouvrir ce tuyau si on désire réduire le flux de chaleur échangé de 30%? 4. La conductivité thermique du matériau du tuyau est ?1 = 20 W/m. Le coefficient global de transfert thermique est de 700 W. de rayon intérieur et extérieur de 6 cm et 8 cm respectivement. la chaleur spécifique de 3kJ. 1. dans un échangeur de chaleur avec 2 passages en enveloppe et 4 passages en tube. Exercice 2 De l'huile motrice à la température de 40°C entre dans une conduite à section carrée de 20cm de côté et de 8m de long.5 kg. 2. Déterminer la température de sortie de l'huile.kg-1. 2.964KJ/??°? 876kg/m3 2.10 m3. Les températures intérieures et extérieures du tuyau sont respectivement T1 = 150°C et T2 = 60°C. ? 212.C-1 et le débit de 2kg. calculer alors la température de l'interface tuyau-isolant. Propriétés de l'huile à 40°C Cp ? ? ?(20°?) ?(40°?) 1. La température le long de la surface du tube est supposée constante et égale à 30°C.42. Etablir l'équation du profil de température à travers le tuyau en admettant un régime permanent sans génération d'énergie.s-1. Données Conductivité thermique du polystyrène λ2 = 0. 10-3kg/?. Le chauffage est assuré par l'huile circulant dans les tubes. Calculer le flux de chaleur échangée par convection entre l'huile et la surface du tube. 3.03 W/m. 10-4 800. 1. Le débit de l'eau est constant et égal à 1. Le débit est de 0. Calculer le flux de chaleur échangé entre l'intérieur et l'extérieur de ce tuyau. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 136 .m-2 et le diamètre intérieur des tubes de 2 cm.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES 2013-2014.144W/?°? Exercice 3 De l'eau chauffée de 20°C à 80°C. ? Pr ? 2870 0.

déterminer la longueur de chaque tube nécessaire pour obtenir ce résultat.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières En admettant un rendement de transfert de chaleur de 80%. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 137 .

Exprimer en fonction de x. Le fil électrique recouvert de l'isolant traverse un milieu dont la température est ?∞ = 30°C.15 W. La longueur L de la plaque est variable mais ne dépasse pas 2m.K-1 1. 2. Un courant électrique I de 10A correspond à une chute de tension U = 8V. à la vitesse v = 20 m/s.m-2. dans le sens de la longueur.m-1. calculer le flux de chaleur généré par le fil lorsqu'il est parcouru par un courant de 10A. ?−? ) × ??? 901 242 83. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 138 . Exercice 2: De l'huile moteur s'écoule au-dessus d'une plaque plane horizontale de largeur l = 1m. déterminer le flux de chaleur échangé entre les deux fluides.140 0. Données: .144 0. ?−? .coefficient global d'échange : 310 W/m2. B et m sont à déterminer).°C .5 Pr 10400 2870 1050 490 Exercice 3: On veut refroidir de l'huile par de l'eau circulant dans les tubes d'un échangeur avec 8 passages en tube et un passage en enveloppe (voir figure ci-dessous). distance comptée à partir du bord d'attaque le nombre local de Nusselt Nu et le coefficient de transfert convectif h sous la forme Nu(x)= Axn et h(x)=Bxm (les constantes A. n. 1.145 0. ?−? ) ?? (?. Les tubes en cuivre ont pour diamètre intérieur d1 = 1. température de la plaque : 80°C. calculer les températures de sortie de l'huile et de l'eau. Le coefficient de transfert convectif est h = 12 W. ??−? . Déterminer la température de l’interface fil-isolant. 2.°C-1. 1. 2.138 V(?? .4cm et pour longueur chacune dans l'échangeur L = 5cm. °?−? ) ?(?. propriétés de l'huile (voir tableau) T°C 20 40 60 80 ?(??.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 2012-2013 Exercice 1: un fil électrique cylindrique de diamètre d = 3mm et de longueur L = 5m est recouvert d'un isolant d'épaisseur e = 2 mm et de conductivité thermique ? = 0. ?−? 888 876 864 852 1180 1964 2047 2131 0.9 37.Température d'entrée et l'eau dans les tubes: 20°C. Données: Température de l'huile: 40°C. calculer le flux de chaleur échangé par convection pour la plaque de longueur l= 2m.

Débit d'eau : 0.°C.°C.3kg/s.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières .2Kg/s SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 139 .3 kg/s 20°C Water 0.18 Kj/kg.13 kJ/kg. Cp de l'eau : 4.2 kg/s. NB: les détails des calculs seront exigés dans les trois exercices.Débit d'huile : 0. Cp de l'huile: 2. 150°C Oïl 0.Température d'entrée de l'huile dans l'enveloppe: 150°C. . .

Dans les conditions normales d’utilisation la température de sa surface extérieure est de 500K lorsque la température du milieu ambiant est de 300K avec un coefficient de transfert convectifℎ = 50?/?2 . Emissivité de la base ?1 = 0. 2. °?.8 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 140 . En considérant 05 ailettes d’épaisseur t =6 mm de longueur L = 20 mm. On admettra que le flux échangé par rayonnement entre les deux parties du tube est entièrement reçu par l’air circulant à l’intérieur de ce dernier. On place autour de ce moteur des ailettes pour augmenter le transfert de chaleur dans le milieu ambiant. Données : rayon du tube ro = 2cm.01??. 2. Quelle est l’efficacité du dispositif muni des ailettes ? Exercice 2 On considère un système de chauffage l’air constitué d’un tube semi-cylindrique dont la température de base est maintenue à T1 = 1000K. Calculer la température T2 de la partie isolée du tube. La partie circulaire est bien isolée. Déterminer le coefficient h de transfert convectif air-paroi. équidistantes les unes des autres calculer l’augmentation du flux de chaleur transféré de la surface du moteur. b et c étant des constantes à déterminer). Exprimer le flux de chaleur échangé par rayonnement entre la base et la partie circulaire en fonction de la température T2 de la partie isolée sous la forme. 1. 3. Φ?? = ??24 + ?? + ? (a. ? −1 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES FEVRIER 2011 Exercice 1 Un moteur de forme cylindrique est réalisé avec de l’aluminium de hauteur ? = 15?? et de diamètre extérieur D = 5cm. L’air atmosphérique circule dans le tube avec un débit ? = 0.

8 ieme Génie Mécanique Table des matières Température moyenne de l’air ?? = 400? Exercice 3 Un échangeur de chaleur à contre-courant est utilisé pour refroidir de l’huile de lubrification d’une entreprise de production de turbines à gaz.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 Emissivité de la partie isolée ?2 = 0. L’huile et l’eau entrent dans l’échangeur aux températures de 100°C et 30°C respectivement. DO = 45mm Diamètre hydraulique de l’écoulement de l’huile dans l’espace annulaire Dh = Do – Di Nu = 5.63 Propriétés des fluides Eau Huile SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 141 . 1. Quelle doit être la longueur L du tube pour que la température de sortie de l’huile soit de 60°C ? Données : - Di = 25 mm . L’eau de refroidissement passe dans le tube de diamètre intérieur Di alors que l’huile passe dans l’espace annulaire de diamètre extérieur Do. 2. Déterminer le coefficient global d’échange U de cet échangeur.

625 0. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 142 . ? ) Pr 4.138 ?(?. ? −1 ) 0.10 0.20 Débit massique (??. ??−1 .25.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ?(??. ? .25 10-4 3.85 4178 2131 ??(?. 10-2 −1 −1 0. ?) 7. ? −1 ) On négligera la résistance thermique due à la conduction.

en acier de conductivité thermique ? = 54?. Il est exposé à l’air atmosphérique à la température de 25°C. Exprimer le coefficient de transfert convectif h est fonction de x sous la forme ℎ = ?? ? (A et n étant des constants numériques à déterminer). ?? = ???????? 25°C Water D = 2. Données Epaisseur de l’acier du tube : e =5mm SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 143 . Calculer la température de la partie intérieure du tube juste au niveau de la sortie. NB : prendre les propriétés de l’eau à 60°C dans tout l’exercice. LE débit volumique de l’eau est de 10litres par minute. ?−1 . Tracer la courbe donnant la variation de h en fonction de x. De l’eau à la température de 60°C circule dans un tube à section carrée de coté x variant entre 10mm et 50mm. 1. circule de l’eau chaude à la température de 80°C avec le même débit (101/mn).Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES Exercice 1. On désire chauffer de l’eau de 25°C à 85°C lors de son passage dans un tube de diamètre intérieur 2.3. 2. 1. Déterminer la puissance calorifique de la résistance chauffante.10-4 m3s-1. Exercice 2 A. Déterminer le flux de chaleur échangé par l’eau à 60°C circulant dans un tube à section carré de coté a = 20mm et de longueur L = 1m et dont la température est de 25°C. Dans ce tube. Le dispositif est tel que seul 80% de la chaleur produite par la résistance est transférée au tube.5cm 85°C 5m B. 3.5cm et de longueur 5m. °? −1. 3. En déduire le flux de chaleur échangé. Le tube est équipé d’une résistance électrique chauffante qui fournit un flux de chaleur constant sur toute la surface extérieure du tube. 2. Le débit d’eau est maintenu constant à 1. Calculer les coefficients de transfert convectifs et le coefficient global d’échange 4.

Le capteur et la source de chaleur supérieure du capteur et la surface inférieure de la source sont isolés.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Température de la surface extérieure du tube ?? = 70°?. distance d’un point de la plaque comptée à partir du bord d’attaque. ?2 . Room wa Is. L’ensemble est placé dans une large salle.6 ?(??/?. T2. 2. Ecoulement de l’ammoniac e dans le sens de la largeur de la plaque. ?) : 110. EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES 3GM-GIND Exercice 1 De l’ammoniac. A et n étant des constantes à déterminer. s’écoule au dessus d’une plaque horizontale de 50cm x 150 cm à la vitesse de 10 m/s. Données : propriétés de l’ammoniac à la température 390K. les expressions du nombre de Nusselt Nu (x) et du coefficient de transfert convectif h(x) sous la forma f(x) = Axn. °?) : 0. ?1 W Déterminer les facteurs de forme ?12. ?2 H Heater ?1 . 1. Nota : Les parties A et B sont indépendantes. à la température de 34°C. ?13. La plaque est maintenue à la température de 200°C.°C) : 2. Calculer le flux échangé par convection dans les deux cas suivants : a. b. Ecoulement de l’ammoniac dans le sens de la longueur de la plaque. Pr : 187 Cp(Kj/Kg. 10-5 Exercice 2 Dans une entreprise un capteur solaire (Absorber) d’aire A2 = 15 m2 est exposé à une source de chaleur infrarouge (Heater) de largeur W = 1m.10-2 ?(?2 /?) : 1. Tsur Absorber surface A2.135 ?(??/?3 ) :830. Donner en fonction de x.294 ?(?/?.33 . ?? ?23 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 144 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Calculer le flux net échangé par rayonnement par le capteur.9 . Données :    Surface 1 (Heater) : ?1 = 0. T1 = 1000K Surface 2 (Absorber) : ?2 = 0. Les détails de calcul et le schéma électrique sont exigés. ?2 = 600? ?2 = 15?2 Surface 3 (Murs) : ?3 = 1 . ?3 = 300? Note :   Considérer une surface fictive (surface de base du capteur d’aire A’2 = A1) symétrique de la surface 1. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 145 .5 .

On place l’ensemble (absorbeur + plaque) entre 2 murs verticaux de surface S3 = 20cm2. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 146 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières TRANSFERT THERMIQUE TTN°4 Exercice 1 Un absorbeur curviligne de surface S2 = 15 m2 est exposé à une plaque chauffante infrarouge de largeur l = 1m. Déterminer le flux radiatif net transféré à l’absorbeur.5 L’absorbeur et la plaque ont des surfaces S1 et S2 grises et diffusantes. celle de l’absorbeur T2 = 600°K et son émissivité ?2 = 0. son émissivité ?1 = 0. ?21 . ?23 2. 1. La température T1 de la plaque est de 1000°K. ?32 . en supposant : Que toutes les surfaces sont grises et diffusantes en émission et en réflexion. Evaluer les facteurs de forme ?12 . ?31 . ?13 . de température T3 = 300°L et d’émissivité ?3 = 1 de manière à constituer un système fermé. L’absorbeur et la plaque ont chacun une longueur L = 10m. l’un étant séparé de l’autre par une distance H = 1m.05 S2 : T1 = 280°C ?2 = 1 S3 : T3 = 5°C ?2 = 1 Evaluer le flux net rayonné de S2 vers S3 par mètre de longueur de l’enceinte. Exercice 2 On considère une enceinte prismatique très longue dont la section droite est un triangle isocèle.9 et sa surface S1 = 10m2. Les caractéristiques des 3 surfaces sont : (S1 est la Base et S2 = S3) S1 : T1 = 5°C ?1 = 0.

Calculer la température de la partie inférieure du tube juste à la sortie de l’eau.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 3GIND FEVRIER 2002 Exercice 1 Soit une plaque carrée de 60cm de côté placée dans une salle dont la température est de 30°C et la pression atmosphérique 1atm. 1. Le débit volumique d’eau produite est de 101/min. c. Plaque horizontale face chaude vers le haut. 2. La surface extérieure du tube est si bien isolée que toute la chaleur produite par la résistance est entièrement transférée au tube. Plaque verticale. b. Une des faces de la plaque est maintenue à la température uniforme de 74°C alors que l’autre face est isolée (voir figure ci-contre) Déterminer le flux de chaleur échangé par convection naturelle dans les cas suivants : a.6m Exercice 2 On désire chauffer de l’eau de 15°C à 65°C lors de son passage dans un tube de diamètre intérieure intérieur 3cm et de longueur 5m (voir figure ci-contre). Le tube est équipé d’une résistance électrique chauffante qui fournit un flux de chaleur uniforme sur toute la surface extérieure du tube. L = 0. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 147 . Plaque horizontale face chaude vers le bas. Déterminer la puissance fournie par la résistance chauffante.

Dans ce cas Nu = 5.8kg/s.138 37.5kg/s et 0.45 Propriétés de l’eau et de l’huile ?(??/?3 ) ?(?. ? −1 ) Pr Eau à 45°C 990 0. Données : Pour l’eau circulant dans l’espace annulaire le diamètre hydraulique est ??? = ?? − ?? De et Di sont les diamètres extérieurs et intérieurs de l’espace annulaire. On négligera la résistance thermique des matériaux. Le diamètre inférieur du tube extérieur est de 3cm Les débits d’eau et d’huile circulant dans les tubes sont respectivement de 0.91 Huile à 80°C 852 0.637 0.602 3. en cuivre a un diamètre de 2cm et une épaisseur négligeable. ?−2 . Déterminer le coefficient global de transfert de cet échangeur. Le tube inférieur.5 490 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 148 . °? −1 ) 106 ?(?. Les températures moyennes sont de 45°C pour l’eau et 80°C pour l’huile.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ?? = ???????? 15°C Water D = 3cm 65°C 5m Exercice 3 De l’huile doit être refroidie en passant dans un échangeur à contrecourant.

5kg/s SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 149 .8kg/s Cold water 0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Hot oil 0.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN DE TRANSFERT THERMIQUE 3GIND SEPTEMBRE 2002 Exercice 1 De la glycérine s’école le long d’une plaque plane à la vitesse de 3 m/s. ? −1 ) ?(W/m. Déterminer le flux de chaleur échangée par rayonnement par chaque plaque et par la salle.026 ?/?. Déterminer le flux de chaleur échangé 2.75 3. °? Coefficient de transfert convectif à l’extérieur : ℎ2 = 40?/?. Données : - Coefficient de transfert convectif à l’intérieur : ℎ1 = 10?/?.°C) ?? Glycérine 1264 1. °? Température extérieure ?1 = 10°? Température intérieure ?2 = 20°? SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 150 .2 et 0. Les émissivités des plaques sont respectivement de 0. On ne considère que le rayonnement des faces en regard.78 ?/?. les deux vitres sont séparées par une couche d’air de 10mm d’épaisseur. Calculer la température intérieure de la vitre. Déterminer le flux de chaleur par conduction à travers cette fenêtre. L’une des plaques est maintenue à la température de 1000°C et l’autre à la température de 500°C.18 . Exercice 3 Soit une fenêtre de hauteur 80cm et de largeur 1.02 Exercice 2 Deux plaques parallèles de 0.5 m constituée de deux vitres d’épaisseur 4mm chacune. 10-7 0.5m. On place les deux plaques dans une grande salle dont les murs sont maintenus à la température de 27°C. 1. Données : ?(??/?3 ) ?(?2 . 10-3 0. 2. Les plaques échangent de rayonnement l’un avec l’autre et avec la salle.521 2.5 × 1m sont distantes de 0. Répondre la question 1° dans le cas de l’ammoniac. 1.59 . °? Conductivité thermique de la vitre ?? = 0. °C Conductivité thermique de la vitre ?? = 0.2854 12500 Ammoniac 611.5. La température loin de la plaque est de 10°C alors que celle de la plaque est de 10°C alors que celle de la plaque est maintenue à 30°C.

3 3 < ? < 20???? = 0.5cm et de pouvoir absorbant ? = 0.8 est maintenu à 980°C.2 et 3. ? = 80°? 2. On raisonnera au la géométrie particulière du système et on pourra utiliser la surface fictive 4 (cm pointillés) pour la détermination de ?24 = ?21 + ?23 3.5 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières CONTROLE CONTINUE 13 MAI 1997 THERMIQUE Exercice 1 Une surface possède les propriétés absorbantes suivantes : ?? = 0.2 < ? < 3?? ?? = 0. ? = 5500°? Exercice 2 Un cylindre chauffant très long 1 de diamètre 7. Il est placé à proximité d’un cylindre réflecteur 2 (p – 1) de diamètre intérieur 50cm comme représenté sur la figure ci-après. 2 1 3 4 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 151 . 1. Calculer le flux net qui serait perdu par mètre de longueur du cylindre 1 en l’absence du réflecteur 2.05 ?? = 0 ? > 20?? Calculer le pouvoir absorbant global de cette surface si elle reçoit le rayonnement d’un corps noir à : 1. Le réflecteur 2 est isolé et l’ensemble est placé dans une pièce 3 de grandes dimensions dont les murs supposés noirs sont à 15°C. Calculer le flux net perdu par mètre de longueur du tube en présence du réflecteur 2.2?? ?? = 0. Calculer la valeur des 9 facteurs de forme liant les surfaces 1.05 0 < ? < 1. 2.

?? = 4174J/kg°C . Exercice 2 Un débit d’eau de 10 kg/mn est chauffé de 20 à 90°C lors de son passage dans un tube de diamètre intérieur 27mm et de longueur 4m. Dans un échangeur 2-4 Exercice 4 On veut chauffer dans un échangeur tubulaire simple un débit de 250kg/h d’eau de 35 à 90°C avec de l’huile (?? = 2. ? = 0.0. ? = 0. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 152 .028 ?/?°?. ? = 2. Calculer les pertes de chaleur par m de longueur du tube. Le tube est placé dans de l’air à 20°C. La température intérieure du tube à son extrémité du côté de la sortie de l’eau. Montrer que l’écart de température entre la paroi interne du tube et l’eau est constante et calculer la température intérieure du tube à son extrémité du côté de la sortie de l’eau.1??/kg°C) à la température initiale de 160°C.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EXAMEN THERMIQUE II 22/06/2000 Exercice 1 Une conduite en acier de diamètres 20/27 mm transporte de la vapeur d’eau à 120°C. Exercice 3 De l’eau est chauffé de 30°C à 80°C dans un échangeur par une huile (?? = 1. En co-courant 2. Calculer la puissance dissipée par la résistance. Données pour l’acier : ? = 46 ?/?°?.82 10−4kg/ms .63 W/m°C. Données pour l’air : ? = 1. ? = 6. Données pour l’eau : ? = 993??/?3 . 2. Dans un échangeur 1-2 4. 1. Le débit d’eau est égal au débit d’huile . Le coefficient transfert de chaleur vapeur/paroi interne du tube est de 50W/m2.05??/?3 .°C. On donne ℎé?ℎ?????? = 300?/?2 °? et débit d’eau = 70 g/mm. 10−5 ??/?? . Le tube est équipé d’une résistance chauffante qui produit un flux de chaleur uniforme sur toute sa surface. Calculer la surface d’échange nécessaire : 1. La surface extérieure du tube est parfaite isolée.9 ??/??°?) qui se refroidit de 120°C à 70°C. ?? = 1007 ?/??°? . En contre-courant 3.

de rayons intérieur et extérieur 6 cm et 8 cm respectivement.185 J Exercice 2 : 10 points Soit un tuyau de 20 m de long. 2.5 ????. Conclure sur l’introduction de la couche de laine.94 m2 1. S = 0.03 W/m. ℎ−1 . 2) On introduit dans le mur une couche de laine de verre d’épaisseur 4. La conductivité du matériau du tuyau est ?1 = 20 W/m. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 153 . Calculer la température de l’interface tuyau-isolant. ℎ−1 . ℎ−1 . ?1 = 1 ????.°C. ?−1 °? −1 Un enduit de plâtre ?4 = 2 ??. ?−1 °? −1 Une couche de carreaux de plâtre ?3 = 5 ??.038 ?. ?2 = 1. ?−1 . °? −1 . ?3 = 0. la température intérieure est maintenue à 20°C. Quel sens d’écoulement des fluids doit-on adopter : co-courant ou contre-courant? 2.5 cm et conductivité thermique ? = 0. S = 0. Quel échangeur doit-on utiliser ? CONTROLE CONTINU : TRANSFERT THERMIQUE 3GIND/THERMIQUE I 3GM NOVEMBRE 2003 Exercice I Les murs d’une pièce climatisée sont constitués par :     Un enduit ciment ?1 = 2 ??. Calculer le flux de chaleur perdue par la vapeur à travers le tuyau.2 ????.°C faut-il utiliser pour recouvrir le tuyau si on désire réduire cette perte de 30% ? 4. Les températures intérieure et extérieure du tube sont respectivement ?? = ???°? ?? ?? = ??°?. 3. ℎ−1 . N. Les coefficients de transfert de chaleur par convection externe et interne ont pour valeurs respectives ℎ? = 10??−1 °? −1 et ℎ? = 5 ??−1 °? −1 1) Calculer la densité de flux Φ? entrant dans la pièce.47 m2 Échangeur 2: h = 370 W/m2°C . ?−1 °? −1 La température extérieur est de 30°C. 1 kcal = 4. 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières On peut utiliser l’un des deux échangeurs suivants : Échangeur 1 : h = 570 W/m2°C . Calculer la nouvelle valeur Φ2 de la densité de flux.4 ????. ?4 = 0. Etablir l’expression de la distribution de la température à travers le tuyau. Quelle épaisseur d’un isolant en polystyrène de conductivité ?2 = 0. ?−1 °? −1 Une épaisseur d’agglomérés pleins ?2 = 15 ??.B.

10−4 ?3 . 1. Déterminer le coefficient de transfert convectif ℎ2 au niveau de la paroi interne. L’eau dans les mêmes conditions de température ou du débit circule maintenant dans l’espace annulaire compris entre deux tubes de diamètres respectifs 20/27 et 50/60 mm. La température le long de la surface est supposée constante et égale à 30°C. 10−4 Exercice 2 : 8 points De l’eau à 60°C circule dans un tube de verre de diamètre variant entre 10 mm et 50 mm. 1.42.Exprimer le coefficient de transfert convectif ℎ1 en fonction du diamètre D du tube. On donne le diamètre ?? de la section de passage ?? = ?12 −?22 ?3 D2=27 mm Eau D 3= 50 mm SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 154 .s 30°C ? (W/m. b.10−3kg/m. Le débit de l’eau est maintenu à 1.s Pr: 2870 ? (m²/s) : 2 .3 . ? −1 . Déterminer la température de sortie de l’huile. a. Prendre les propriétés du fluide à 40°C. Le débit d’huile est de 0.Tracer la courbe donnant la variation du coefficient ℎ1 en fonction du diamètre D. Calculer le flux de chaleur échangée par convection.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières THERMIQUE JUIN 2005 -EXAMEN :DOCUMENTS MANUSCRITS AUTORISES Exercice 1 : 6 points De l’huile motrice à la température de 40°C entre dans une conduite à section carrée de 20 cm de côté et de 8 m de long.10 ?3 /s. ?(kg/?3 ) : 876 800. 2.964 ? (20°C) : ? (40°C): 212.10−3kg/m. Propriétés de l’huile à 40°C.144 ?? (kJ/kg°C) : 1.°C) : 0. 2.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 155 . ??−1 . Le coefficient global de transfert thermique est de 700 ?. On admettra un rendement de transfert de chaleur de 80%. Exercice 2 Une chaudière à charbon à eau chaude comporte une grille de 2m de longueur sur 1.2 sur les deux faces. Le chauffage est assuré par de l’huile. On admet que sa chambre de combustion a la forme d’un parallélépipède rectangle de 2 m de hauteur dont le faisceau tubulaire forme la base supérieure et dont les parois latérales sont en maçonnerie réfractaire (supposées parfaitement isolées). DEVOIR DE THERMIQUE II 17/6/97 Exercice 1 Calculer le pourcentage de réduction du flux de chaleur échangé entre 2 plans parallèles infinis températures T1 = 200°C et T2 = 25°C et d’émissivité ℰ1 = 0. Le flux de chaleur transmis au faisceau tubulaire par l’intermédiaire de l’ensemble des maçonnerie (calculer d’abord la température T des maçonneries supposées parfaitement isolées). c. le flux de chaleur transmis de l’air au thermomètre s’écrit : Φ = ℎ?? (?0 − ?? ) si ?? désigne la température d’équilibre du thermomètre. Exercice 3 Un thermomètre de surface ?? et d’émissivité ℰ? est placé au centre d’une pièce de grandes dimensions pour mesures la température Tn de l’air ambiant. Le débit d’eau est de 1. circulant dans les tubes.5 ??.9 ?? ℰ2 = 0. On appelle h le coefficient de transfert de chaleur par convention entre l’air et le thermomètre .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières Exercice 3 De l’eau doit être chauffée dans un échangeur avec 2 passages en enveloppes et 4 passages en tube de 20°C à 80°C. ?−2 et le diamètre intérieur des tubes de 2 cm. ? −1 . Un plan infini parallèle aux 2 premiers d’émissivité ℰ3 = 0. dont la température est de 180°C. La température de la couche de charbon est supposée parfaitement uniforme à 1200°C et celle des tubes d’eau à 100°C. Les murs de la pièces sont assimilés à des corps noirs. On demande : a.5 m de largeur. b.8 lorsqu’on intercale entre les deux : a. b. Le flux de chaleur à fournir au charbon pour le maintenir à 1200°C. ? −1 . Le flux de chaleur transmis directement par rayonnement de la couche de charbon au faisceau tubulaire. Un plan infini noir parallèle aux 2 premiers. Déterminer la longueur de chaque tube nécessaire pour obtenir ce résultat. la chaleur spécifique de 3 ??. °? −1 et le débit de 2 ??.

1. 2. 1. b. ℎ = 7?⁄?2 °?. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 156 . ≠ ?0 . ?? = 30°?.10−4 ?3 . Tracer la courbe donnant la variation du coefficient ℎ1 en fonction du diamètre D. Ecrire l’équation permettant de calculer cette différence ?? − ?0 . Le tube est équipé d’une résistance électrique chauffante qui fournit un flux de chaleur uniforme sur toute la surface extérieure du tube avec un rendement de transmission de chaleur de 80%. L’eau dans les mêmes conditions de température ou du débit circule maintenant dans l’espace annulaire compris entre deux tubes de diamètres respectifs 20/27 et 50/60 mm. b. Exprimer le coefficient de transfert convectif ℎ1 en fonction du diamètre D du tube. ?0 = 25°?. Expliquer pourquoi la température ?? indiquée par le thermomètre est différente de la température T0 de l’air si les parois de la pièce sont à une température ?1 . Le débit de l’eau est maintenu à 1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières a. CONTROLE CONTINU THERMIQUE 11 MAI 2004 3GM – GIND Exercice 1 De l’eau à 60°C circule dans un tube de verre de diamètre variant entre 10 mm et 50 mm. Déterminer la puissance reçue par l’eau.3 .8 .a. 2. LE système est conçue pour produire 10litres d’eau par minute (débit volumique = 101l/min). Calculer la température de la partie intérieure du tube juste à la sortie de l’eau. c. Calculer cette différence pour ℰ? = 0. ? −1 . Déterminer le coefficient de transfert convectif ℎ2 au niveau de la paroi interne. On donne le diamètre ?? de la section de passage ?? = ?12 −?22 ?3 D2=27 mm Eau D 3= 50 mm Exercice 2 On désire chauffer de l’eau de 15°C à 65°C lors de son passage dans un tube de diamètre intérieure intérieur 3cm et de longueur 5m (voir figure ci-contre).

? −1 . Calculer le flux de chaleur échangée par convection. L’eau dans les mêmes conditions de température ou du débit circule maintenant dans l’espace annulaire compris entre deux tubes de diamètres respectifs 20/27 et 50/60 mm. Déterminer la température de sortie de l’huile. b.144 ? (20°C) : ? (40°C): 212. On donne le diamètre ?? de la section de passage ?? = ?12 −?22 ?3 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 157 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières ?? = ???????? Water D = 3cm 15°C 65°C 5m CONTROLE CONTINUE DE THERMIQUE II 3 GM Exercice 1 : De l’huile moteur à la température de 40°C entre dans une conduite à section carrée de 20 cm de côté et de 8 m de long. Exprimer le coefficient de transfert convectif ℎ1 en fonction du diamètre D du tube.s ?? (kJ/kg°C) : 1.10−3kg/m. 1. Prendre les propriétés du fluide à 40°C. Tracer la courbe donnant la variation du coefficient ℎ1 en fonction du diamètre D. Déterminer le coefficient de transfert convectif ℎ2 au niveau de la paroi interne.s Pr: 2870 ? (m²/s) : 2 .964 ? (W/m.a. Le débit d’huile est de 0. 10−4 Exercice 2: De l’eau à 60°C circule dans un tube de verre de diamètre variant entre 10 mm et 50 mm.3 .°C) : 0. Propriétés de l’huile à 40°C.10 ?3 /s.10−3kg/m. 2.42. ?(kg/?3 ) : 876 800.10−4 ?3 . 1. La température le long de la surface est supposée constante et égale à 30°C. 2. Le débit de l’eau est maintenu à 1.

Le coefficient de transfert de chaleur est estimé à 800kcal. le coefficient de transfert de chaleur air/tube de h = 17 W/m2°C. L’autre extrémité est encastrée dans un mur dont la température est maintenue à 93°C.5mm est placée dans de l’air à 38°C. 2. Calculer le flux de chaleur dissipé par la tige. Calculer la température au centre 0 à 5 de la surface après une minute d’exposition 2.5 fois supérieur à celui calculé en 2 ? Exercice 2 Un long cylindre en aluminium de 300mm de diamètre initialement à 400°C est plongé dans un fluide à 50°C. 3. La tige de diamètre 12. 1.°C-1. Donner l’expression du profil de température T(x) le long de la tige. 3. Calculer la température du centre d’un point du plan médian situé à 5 mm de la surface après une minute d’exposition. 1. l’origine de l’axe des x étant pris à l’encastrement maintenu à 200°C. Quel devrait être la nouvelle longueur de la tige pour que le flux dissipé soit 1. A partir de quelle hauteur peut-on admettre que le cylindre est infini ? Exercice 3 Un rafraîchisseur d’air évaporatif est un appareil qui refroidit l’air atmosphérique en lui faisant subir une humidification adiabatique.h-1. le SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 158 .m . On refroidit dans les mêmes conditions d’un cylindre court de 200mm de diamètre et de 200mm de hauteur. On dispose d’un appareil ayant un rendement de 80%.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières D2=27 mm Eau D 3= 50 mm EXAMEN DE THERMIQUE 16/02/1997 Exercice 1 L’extrémité d’une tige de cuivre d’une longueur de 30cm est encastrée dans une paroi dont la température est maintenu à 200°C.

1.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières rendement étant défini comme le rapport entre le refroidissement réel de l’air ayant traversé l’appareil et le refroidissement maximal réalisable égal à la différence entre la température sèche et la température humide de l’air atmosphérique. de diamètre extérieur ???? = 6?? et d’épaisseur constante e = 1mm sont fixées autour du tube. La face supérieure (surface 1) et la face inférieur (surface 2) sont maintenues respectivement aux SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 159 . THERMIQUE I FEVRIER 2004 3GM-GIND Exercice 1 De la vapeur d’eau circule dans un tube de diamètre extérieur D1 = 3 cm et dont les parois extérieures sont maintenues à la température de 180°C. ?−2 . On veut étudier les performances d’un tel appareil ) Mars la au mois d’avril. calculer l’augmentation du flux de chaleur due à la présence des ailettes b. séparées les unes des autres de 3mm. Des ailettes circulaires en aluminium de conductivité thermique ? = 186?. Calculer les valeurs de la température et de l’humidité relative de l’air en sortie d’appareil 3. Calculer la valeur de tous les paramètres caractéristiques de l’air sachant que ? = 40°? et ? = 25% (conditions types à 15h) 2. quelle est l’efficacité totale ? Exercice 2 Soit un four de forme cylindrique de rayon ?? égal à la hauteur ? = 1? (voir figure). ?−1 . °? −1 . a. °? −1 . Calculer le débit d’eau évaporées le débit d’air à l’entrée de l’appareil est de 1000 m3/h. Le coefficient de transfert de chaleur dans le milieu ambiant dont la température est de 25°C est ℎ = 40?. Il y a 250 ailettes par mètre du tube.

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

températures T1 = 700K et T2 = 500K. Le côté latéral (surface 3) est maintenu à la température
T3 = 400K.
Déterminer le flux net échangé par chacune des surfaces.
Données :
-

Emissivité surface 1 :0,8
Emissivité surface 2 : 0,4
Surface latérale considérée comme un corps noir.
1
T1 = 700K
?1 = 0,8
3
Black

H

T3 = 400K

2

T2 = 500K
?2 = 0,4

Exercice 3
De la vapeur d’eau à la température ?? = 120°? circule dans un tube en acier dont le diamètre
intérieur est de 1,6cm et l’épaisseur de 2 mm. On recouvre le tube d’un isolant thermique de
température ambiante To du milieu extérieur est de 25°C.
Déterminer la conductivité thermique de l’isolat utilisé.
Données :
-

Conductivité thermique de l’acier : ?? = 15?. ?−1 . °? −1
Coefficient de transfert convectif extérieur ℎ? = 20?. ?−2 . °? −1
Coefficient de transfert convectif intérieur ℎ? = 70?. ?−2 . °? −1
Epaisseur de l’isolant e = 7mm

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

160

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

CONTROLE CONTINUE DE TRANSFERT THERMIQUE DECEMBRE 2003 3GM-GIND
Exercice 1
Une paroi de chambre froide est constituée par :
-

Un mur en briques de terre ?1 = 15?? ?1 = 0,95 ?. ?−1 . °? −1
Un isolant en polystyrène expansé ?2 , ?2 = 0,035 ?. ?−1 . °? −1
Un enduit intérieur ?3 = 3??, ?1 = 1,2 ?. ?−1 . °? −1

Les coefficients convectifs sont ℎ? = 7?. ?−2 . °? −1 et ℎ? = 10?. ?−2 . °? −1 . Les températures
de part et d’autre de la paroi sont ?? = 20°? et ?? = 35°?.
1. Déterminer l’épaisseur ?2 de l’isolant à mettre en place de façon à limiter la puissance
transmise par unité de surface à 15 W.m-2
2. Calculer la puissance thermique transmise pour une surface de paroi de 40m2
Exercice 2
De l’eau circule dans un tube en acier inoxydable de diamètre intérieur d = 2cm d’épaisseur e
=3cm et de longueur L = 1m. La température de l’eau est ?? = 100°?. On veut recouvrir le tube
d’un isolant thermique (fibre ce verre) de sorte que la température de la surface extérieure du
tube de 40°C quand la température ambiante est de 25°C.
1. Calculer l’épaisseur de l’isolant utilisé.
2. Déterminer la température de l’interface tube-isolant.
Données :
-

Conductivité thermique de l’acier ?1 = 19?. ?−1 . °? −1
Conductivité thermique du fibre de verre) l’acier ?2 = 0,058?. ?−1 . °? −1
Coefficient de transfert convectif à l’intérieur ℎ? = 70?. ?−2 . °? −1
Coefficient de transfert convectif à l’extérieur ℎ? = 20?. ?−2 . °? −1

EXAMEN DE TRANSFERTS THERMIQUES FEVRIER 2005
Exercice 1
De l’eau à la température de 60°C circule dans un tube à section carrée de coté x variant entre
10mm et 50mm. Le débit d’eau est maintenu constant à 1,3.10-4 m3s-1.
1. Exprimer le coefficient de transfert convectif h est fonction de x sous la forme ℎ = ?? ?
(A et n étant des constants numériques à déterminer).
2. Tracer la courbe donnant la variation de h en fonction de x.
3. Déterminer le flux de chaleur échangé par l’eau à 60°C circulant dans un tube à section
carré de coté a = 20mm et de longueur L = 1m et dont la température est de 25°C.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

161

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3

ieme

Génie Mécanique

Table des matières

NB : prendre les propriétés de l’eau à 60°C dans tout l’exercice.
Exercice 2
C. On désire chauffer de l’eau de 25°C à 85°C lors de son passage dans un tube de diamètre
intérieur 2,5cm et de longueur 5m. Le tube est équipé d’une résistance électrique
chauffante qui fournit un flux de chaleur constant sur toute la surface extérieure du
tube. Le dispositif est tel que seul 80% de la chaleur produite par la résistance est
transférée au tube. LE débit volumique de l’eau est de 10litres par minute.
5. Déterminer la puissance calorifique de la résistance chauffante.
6. Calculer la température de la partie intérieure du tube juste au niveau de la sortie.

?? = ????????

25°C

Water D = 2,5cm

85°C

5m

D. Dans ce tube, en acier de conductivité thermique ? = 54?. ?−1 . °? −1, circule de l’eau
chaude à la température de 80°C avec le même débit (101/mn). Il est exposé à l’air
atmosphérique à la température de 25°C.
7. Calculer les coefficients de transfert convectifs et le coefficient global d’échange
8. En déduire le flux de chaleur échangé.
Données
Epaisseur de l’acier du tube : e =5mm
Température de la surface extérieure du tube ?? = 70°?.
Nota : Les parties A et B sont indépendantes.

CONTROLE CONTINUE DE TRANSFERT THERMIQUE JUIN 2006 3GM
Exercice 1
De l’air à la température de 27°C au dessus d’un plaque de 100cm x 40cm à la vitesse de 2m/S.
L’écoulement a lieu dans le sens de la largeur. La température est maintenue le long de la plaque
à 60°C.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM

VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527

162

Déterminer la température de sortie de l’eau et le flux de chaleur échangé par convection. La température de la surface extérieure est maintenue à 40°c. a.°C) Pr ?? (??/?? . X =20cm b. 2. THERMIQUE1 3GM DOCUMENTS MANUSCRITS 3GM 2013 Exercice 1 Deux plaques parallèles de 1 x 1 m sont distantes de 0.36 0. La longueur du tube est de 8cm. Le tube est équipé d’une résistance chauffante qui impose un flux constant le long du tube et on désire que l’eau sorte du tube à la température à 55°C. Les émissivités des plaques sont respectivement de 0. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 163 . X =40cm Propriétés de l’air à la température moyenne ?(??/?3 ) ?(?2 .006 Exercice 2 De l’eau à 25°C entre dans un tube à section carrée de côté 20cm avec un débit de 40litres par minute. 1. b. ? −1 ).70 1. 2. Exprimer en fonction de x.2 et 0.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières 1. Déterminer la puissance de la résistance chauffante. Les plaques échangent le rayonnement l’une avec l’autre et avec la salle.5. On ne considère que le rayonnement des faces en regard. Calculer la température moyenne de la surface intérieure du tube.5m.°C) 1. Calculer le flux de chaleur échangé par convection pour les valeurs suivantes de x a. distance d’un point de la plaque comptée à partir du bord d’attaque le nombre de Nusselt Nu(x) et le coefficient de transfert convectif h(x) sous la forme ?(?) = ?? ? . A et n désignant des constantes à déterminer.15 17. On place les deux plaques dans une grande salle dont les murs sont maintenus à la température de 27°C.02749 0. L’une des plaques est maintenue à la température de 1000°C et l’autre à la température de 500°C. 10−6 ?(?/?.

SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 164 . Exercice 2 Un objet qui a la forme d’une demi-sphère de diamètre 30cm est maintenu à une température constante de 500°C. F13 et F31. Déterminer les émissivités F12. L’émissivité de la surface est de 0. La surface extérieure est isolée. 2. Déterminer le flux net échangé par la surface 1.4. 1 Insulated hemisphere 3 1 2 Enclosure at 30°C 1. La partie ouverte échange de la chaleur par rayonnement avec une large enceinte dont la température est de 30°C. Déterminer les différents facteurs de forme.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières T1 = 1000°C 1 3 Room at 27°C 2 T2 = 500°C 1. Déterminer la puissance échangée par chaque plaque et par la salle. 2.

La face supérieure (surface 1) et la face inférieur (surface 2) sont maintenues respectivement aux températures T1 = 700K et T2 = 500K. quelle est l’efficacité totale ? Exercice 2 Soit un four de forme cylindrique de rayon ?? égal à la hauteur ? = 1? (voir figure). Le coefficient de transfert de chaleur dans le milieu ambiant dont la température est de 25°C est ℎ = 40?. ?−2 . séparées les unes des autres de 3mm. Déterminer le flux net échangé par chacune des surfaces. c. °? −1. Des ailettes circulaires en aluminium de conductivité thermique ? = 186?. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 165 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières THERMIQUE I FEVRIER 2007 3GM-GIND Exercice 1 De la vapeur d’eau circule dans un tube de diamètre extérieur D1 = 3 cm et dont les parois extérieures sont maintenues à la température de 180°C. Il y a 250 ailettes par mètre du tube. calculer l’augmentation du flux de chaleur due à la présence des ailettes d.8 Emissivité surface 2 : 0. Données : - Emissivité surface 1 :0.4 Surface latérale considérée comme un corps noir. ?−1 . de diamètre extérieur ???? = 6?? et d’épaisseur constante e = 1mm sont fixées autour du tube. Le côté latéral (surface 3) est maintenu à la température T3 = 400K. °? −1 .

Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières 1 T1 = 700K ?1 = 0. °? −1 Coefficient de transfert convectif intérieur ℎ? = 70?. Déterminer la conductivité thermique de l’isolat utilisé. °? −1 Coefficient de transfert convectif extérieur ℎ? = 20?.6cm et l’épaisseur de 2 mm.8 3 Black H T3 = 400K 2 T2 = 500K ?2 = 0. ?−1 .4 Exercice 3 De la vapeur d’eau à la température ?? = 120°? circule dans un tube en acier dont le diamètre intérieur est de 1. On recouvre le tube d’un isolant thermique de température ambiante To du milieu extérieur est de 25°C. Données : - Conductivité thermique de l’acier : ?? = 15?. ?−2 . ?−2 . °? −1 Epaisseur de l’isolant e = 7mm SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 166 .

024 3. Calculer le nombre de Reynolds de l’écoulement de l’écoulement et en déduire de cet écoulement.71? + 2. Donner le rapport des vitesses en A et en B (on pourra utiliser l’équation de continuité). A-B Longueur (m) 3000 Diamètre (cm) 60 ? 0. En déduire la vitesse du fluide en A.51 ??√? ).0235 SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 167 . permettant de déterminer le coefficient de perte de charge d’une conduite : 1 √? ? = −2 log (3.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières TURBO MACHINE EXAMEN DE TURBOMACHINES 2010-2011 Exercice 1 On rappelle la formule de Colebrook. Exercice 3 Une portion d’un réseau de distribution d’eau se présente comme sur la figure ci-dessous. A et L. U et R. 1. B et U. la valeur de ? Exercice 2 Dans le tube de Venturi ci-contre. On veut déterminer le débit d’eau à travers l’appareil. au 1/10000e près.8cm.023 et 0. 3. avec les paramètres donnés dans le tableau ci-après. Déterminer alors. 2. 2. Montrer que le coefficient ? est compris entre 0. la dénivellation d du niveau de mercure du manomètre différentiel est d = 35. en supposant qu’aucune énergie n’est perdue entre A et B. Ecrire l’équation de Bernoulli successivement entre les points suivants : A et B. donc le débit d’eau Q dans l’appareil. On donne les valeurs suivantes pour une installation : diamètre interne de la Viscosité cinématique du fluide : ? = 5??2 /? 1.

a Tracer sur le diagramme.0412 0. Déterminer alors (déduction graphique) le débit Q* qui conduirait à une chute de ligne piézométrique de 30cm entre A et D. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 168 .0235 0. les courbes caractéristiques de chaque tronçon du réseau. 3. b. pour Q <50l/s et ΔH <50cm. Vérifier ce résultat par détermination (graphique) des pertes de charge dans les tronçons. puis la perte globale. En déduire la caractéristique du réseau tout entier vu des points A et D.0412 (2) A (1) B C (1) D (3) 1. Q(litres) 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 (1) AB (2) BC (3) BC (4) CD Tableau des pertes de charges (ΔH en cm) en fonction des débits (Q en litres/s). 4. ? 2 de chaque tronçon.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 B-C (2) B-C (2) C-D 1500 900 2400 ieme Génie Mécanique 30 40 50 Table des matières 0. 50 2. Remplir le tableau ci-dessous avec les valeurs de Δ? = ?.

16mm .3mm) et en déduire la nature de l’écoulement. Maintenant on décide d’étudier la tuyauterie d’aspiration de la pompe. Débit volumique ?? = 255?3 /?. SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 169 . Choisir le diamètre de la conduite dans les valeurs normalisées (12. la construction d’une centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 15MW qui sera alimentée par la retenue de Lompangar.6 m/s par exemple. 3.85. 7. Rendement turbinegénérateur r? ?? = 0. longueur de la conduite ?? = 8?. vitesse de rotation de la turbine ?? = 900?????/???. En vous basant sur vos connaissances aussi bien en mécanique des fluides qu’en turbomachines.7m/s est optimale pour une telle conduite. 5. Dans une telle conduite de refoulement. la Société AES-SONEL sur le choix du type de turbine qui sera mieux adapté aux conditions d’exploitation ci-dessus décrites. Recalculer ensuite la vitesse d’écoulement réelle.6mm . Calculer la vitesse de l’eau à la sortie d’un robinet placé à ce point le plus bas. 21. 27. on calcule les pertes de charge dans la conduite qui va la pompe au vérin.5mm .10−4 ?2 /? . Déterminer le débit volumique de l’eau sachant que le robinet a un diamètre intérieur d1 = 17mm et ailleurs ce robinet est ouvert au maximum et le jet d’eau à la sortie est entouré d’air à pression atmosphérique. 8. Calculer la pression relative de tarage Po. Calculer et choisir un diamètre de conduite normalisé si v = 1. 6. prévoit à moyen terme. Exercice 2 Le niveau de l’eau dans le château de Ngoa ékéllé est repéré par Z1 = 255m. AN : ?ℎ???? = 860??/?3 viscosité cinématique ? = 0.5 à 1. la vitesse de l’huile ne doit pas dépasser 4.35.Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 ieme Génie Mécanique Table des matières EPREUVES DE MECANIQUE DES FLUIDES ET TURBOMACHINES FEVRIER 2005 3GM-GIND Exercice 1 Le comité de Pilotage Energie. Le niveau le plus bas du réseau de distribution au niveau de l’ENSP de Yaoundé est de Z2 = 102m. 4. Exercice 3 Dans le bit de calculer la pression de tarage Po en sortie de pompe. conseillez en deux lignes.5m/S. Les caractéristiques de cet ouvrage sont : Hauteur de chute H =15m. L’expérience montre qu’une vitesse d’écoulement de 1.

Réservoir 5. Moteur électrique 3Po 2. Pompe hydraulique 3. Filtre SUPERVISION GENERALE : FOULAMI FEH Alban Valère _4GM VICE-PRESIDENT N°2 AE-ENSPY 2014 (+237) 76189660/90375527 170 .Le Mécano : recueil des anciens sujets en 3 1 ieme Génie Mécanique 2 P M Table des matières Légende 1. Limiteur de pression S 4 4.