DESCRIPTION DES OUVRAGES

3.1-TRAVAUX PREPARATOIRES
3.1.1FORME DE PENTE EN BETON
Destination : Sur toutes terrasses accessibles et non accessibles.
Cette forme de pente, sera réalisée en béton maigre dosé à 250kg de ciment par mètre cube,
convenablement damée et dressée.
Cette forme présentera les dispositions voulues pour permettre l’écoulement des eaux vers les
gargouilles ou gueulards, avec une pente de 1% et une épaisseur minimum de 4 cm aux points
bas.
Cette forme sera correctement dressée sans aspérité et sans flache. Au droit des évacuations
d’E.P. un défoncement doit être aménagé dans la forme pour l’encastrement des platines en
plomb des gargouilles
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre,
y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N°3.1.1
3.2.1-CHAPE DE LISSAGE AU MORTIER DE CIMENT
Destination : Sur la forme de pente des terrasses accessibles et non accessibles.
Cette forme de pente, sera exécutée une chape de lissage de 2 cm d’épaisseur, au mortier de
ciment dosé à 450 kg de ciment par mètre cube, parfaitement dressée et lissée.
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre,
y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N°3.1.2
3.1.3-GORGES POUR SOLINS AU MORTIER DE CIMENT
Destination : pour relevés d’étanchéité des terrasses accessibles et non accessibles.
Ces gorges à talon arrondi, seront exécutées avec le même mortier que la chape de lissage,et
remonteront sur toute la hauteur de l’acrotère jusqu’à l’arrêt de solins.
L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre,
y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.
PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N°3.1.3
3.1.4-POSE ET SCELLEMENT DE GARGOUILLES,MANCHONS,TROP PLEIN ET
GUEULARD

constituée par :  Une couche d’E.  Un bitume élastomère 25 v v 50.2. PAYE A L’UNITE AU PRIX N° 3.2kg/m2). et salles d’eau.2 3.2. L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre.1.2. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition. Ce prix concerne la réalisation d’un écran pare vapeur. Les platines de ces gargouilles ou manchons en plomb seront posés à bain de bitume sur le premier feutre d’étanchéité et recouvertes ensuite par les autres couches. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.3 3.1-/-ECRAN PARE VAPEUR Destination : sous l’isolation thermique.4 3.2-/-ISOLATION THRMIQUE DESTINATION : sous l’étanchéité de toute terrasses sauf les rédicules. balcons. ces plaques seront posées à joints en quinconce et décalés.  Un couche d’EAC. L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre. Le niveau de la platine de gargouilles doit être inférieur à celui de l’étanchéité pour faciliter l’écoulement des eaux.3-/-ETANCHEITE BICOUCHE POUR TERRASSES ACCESSIBLES DESTINATION : toutes terrasses accessibles . PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3. Ce prix concerne la réalisation d’une isolation thermique constiuée par une couche de panneaux de liège ou de perlite expansée de 4 cm d’épaisseur collés à bain d’EAC.2-COMPLEXE D’ETNCHETITE 3.Destination : Terrasses. Tout défaut sera réparé sur place par des granulés de liège. L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre. Y compris finition autour des gargouilles et manchons par un bitume armé type 40 TJ et toutes sujétions.F. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.1. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N°3.2. (1.I.

A.C(1.F -1 couche d’E. au mortier de ciment dosé à 450kg/m3.2.2 kg/m²) -1 couche d’hyrène 30 auto protégé ou ROOFSEAL ou similaire L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre.2.1 couche d’EAC (1. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition. WC) Cette étanchéité sera appliquée sur la dalle et elle remontera de 15 cm environ sur les murs et comprendra : -Une chape de lissage de 2 cm d’épaisseur. auvents et autres.C(1.4 3.C -1 couche d’hyrène 25/25 ou ROOFSEAL G ou similaire -1 couche d’EAC (1.Cette étanchéité système indépendant sera constituée par : .5 3. douches. Cette étanchéité sera appliquée sur la forme de pente des terrasses sans protection et sera constituée par : -1 couche d’E. -1 couche d’E.A.1 couche d’hyrène PY ou ROOFSEAL ou similaire L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre.1 couche d’hyrène 25/25 ou ROOFSEAL ou similaire .2. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.6-/-ETANCHEITE LEGERE DES BALCONS ET TERRASSES Destination : terrasses balcons .A. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.I.5-/-ETANCHEITE LEGERE DES SALLES D’EAU DESTINATION : salles d’eau (salle de bains.2.1 écran voile de verre assurant l’indépendance sur les panneaux isolants . y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.2 kg/m²) .4-/-ETANCHEITE BICOUCHE AUTOPROTEGEE POUR TERRASSES INACCESSIBLES Destination : Terrasses inaccessibles des cages d’escaliers.2kg/m²) -une chape de bitume armé type 50 TV -1 couche d’E.2. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.2kg/m²) -une chape de bitume armé type 50 TV L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.3 3.F -1 couche d’E.I.2.

1 PROTECTION PAR DALLETTE EN BETON DES TERRASSES : Destination : Sous étanchéité des terrasses inaccessibles Cette protection doit être exécutée au fur et à mesure de l’avancement des travaux d’étanchéité. (celui-ci régnera obligatoirement en bordure de tous les reliefs et émergences).C(1.I.3 PROTECTION 3.I. au mortier de ciment dosé à 450kg/m3. Y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.2.7 3.F -1 bande d’équerre 35 PY (soudé ou collé à l’EAC) -1 Arma ou Armalu ou Paxalpha 50TS (soudé ou collé à l’EAC) L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre.2kg/m²) -une chape de bitume armé type 50 TV -1 couche d’E.6 3.1 .A. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.A.7-/-ETANCHEITE LEGERE DES RELEVES DES TERRASSES Destination : Relevés des terrasses accessibles ou inaccessibles. Cette étanchéité (sur toute la hauteur de l’acrotère) sera constituée par : -1 couche d’E.F -1 couche d’E. Ce dallage sera fractionné en carrés : Par des joints secs tous les 1 m.C(1. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.Cette étanchéité sera appliquée sur la dalle et elle remontera de 15 cm environ sur les murs et comprendra : -Une chape de lissage de 2 cm d’épaisseur. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.2. -1 couche d’E. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.3.2kg/m²) -une chape de bitume armé type 50 TV L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre. -Un badigeonnage à la chaux en 3 couches croisées. et par des joints de 2 cm tous les 6m.3.2. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3. soigneusement taloché. Elle sera constituée par : -Une couche de sable de 2 cm d’épaisseur minimum -Un dallage coulé sur place en béton dosé à 350 kg de ciment de 4 cm d’épaisseur. Ces joints de 2 cm seront garnis par un produit bitumineux imputrescible apte aux déformations alternées.

3. soigneusement taloché. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition. dans le support. Elle sera constituée par : -Une couche de sable de 3 cm d’épaisseur minimum -Une forme de pose au mortier de ciment dosé à 350 kg de ciment de 5 cm d’épaisseur minimal -Un revêtement en carreaux de ciment de 20x20 cm L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre. Ce solin formera talon arrondi à la base.3 3. Cette protection doit être exécuté au fur et à mesure de l’avancement des travaux d’étanchéité. -Une plinthe en carreaux de ciment de 20x20 cm -Raccords d’enduits au dessus des carreaux. blanc ou gris au choix de l’architecte et prolongés dans le revêtement. Sur ce solin on rajoutera un revêtement par carreaux de ciment de 20x20 cm de méme type que le sol comme protection. . situées au dessus du relevé d’étanchéité. Il sera fractionné verticalement par des joints secs tous les 2 m.3. Ce grillage doit être fixé en tête du relevé.3 PROTECTION DES RELEVEES PAR CARREAUX DE CIMENT DE 20x20 Destination : terrasses accessibles et inaccessibles Cette protection sera constitué par : -Un enduit au mortier de ciment dosé à 350 kg de ciment ( épaisseur selon besoin) y compris armature grillagé. armé d’un grillage type ‘’ cage à poule’’ à maille hexagonale à triple torsion. y compris toutes sujétions de mise en œuvre et de finition.2 PROTECTION DE L’ETANCHEITE PAR CARREAUX DE CIMENT DE 20x20 CM Destination : terrasses accessibles y compris marches et contres marches en terrasses. Pour les terrasses. qui servira au scellement des carreaux de ciment.3. Les joints seront remplis par un colis de ciment pur. L’ensemble exécuté conformément aux règles de l’art et aux instructions de la maîtrise d’œuvre.3.2 3. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3.3.4 PROTECTION DES SOLINS PAR CARREAUX DE CIMENTS DE 20x20CM Destination : Terrasses accessibles et inaccessibles.3. les solins étanches seront protégés par une protection au mortier de ciment dosé à 350 kg et aura une épaisseur de 3 cm en moyenne. PAYE AU METRE CARRE AU PRIX N° 3. par au moins 3 fixations par mètre.