Module

Techniques de programmation structurée
Séquence 1
Analyse des besoins
Détail de la séquence :
I. Méthode de résolution de problème par ordinateur
(concevoir, exécuter et exploiter)
II. Structure d’un organigramme hiérarchique
III. Technique de construction d’un organigramme
IV. Les données d’entrée et de sortie
V. La nature des traitements
VI. Conditions d’exécution d’un algorithme
Mr Zaryouch - TSSR1 - Séquence 1
Techniques de programmation structurée

1

Module
Techniques de programmation structurée
Séquence 1
Analyse des besoins
Détail de la séquence : (suite)
VII. Analyse du besoin
VIII. Description du contexte et reformulation des objectifs
IX. Identification de la nature des objets manipulés
X. Distinction des entrées, des sorties et des traitements
XI. Détection des contraintes liées au développement de
l’application.

Mr Zaryouch - TSSR1 - Séquence 1
Techniques de programmation structurée

2

Module
Techniques de programmation structurée
I-

Méthode de résolution de problème par
ordinateur (concevoir, exécuter et
exploiter) :
Avant d’écrire un programme, il est nécessaire d’avoir un
algorithme. Il s'agit donc de fournir la solution à un
problème.
La première étape consiste donc à analyser le problème,
c'est-à-dire en cerner les limites et le mettre en forme
dans un langage descriptif, on parle généralement
d'analyse pour décrire le processus par lequel le
problème est formalisé.
Mr Zaryouch - TSSR1 - Séquence 1
Techniques de programmation structurée

3

Module
Techniques de programmation structurée
I-

Méthode de résolution de problème par
ordinateur (concevoir, exécuter et
exploiter) :
Concevoir un programme revient à décrire les étapes à
suivre pour résoudre un problème en utilisant une
méthodologie qui répond le mieux aux besoins de
l’utilisateur.
Un programme qui est bien conçu (créé) peut être
exécuté dans de meilleures conditions par ordinateur. Les
résultats obtenues seront transmis aux personnes
concernées afin de les exploiter.
Mr Zaryouch - TSSR1 - Séquence 1
Techniques de programmation structurée

4

Module
Techniques de programmation structurée
I-

Méthode de résolution de problème par
ordinateur (concevoir, exécuter et
exploiter) :
La résolution informatique d'un problème comporte
plusieurs phases préliminaires à l'exécution du
programme, lesquelles sont présentées ci-dessous.
1. Phase d'étude
Cette phase sert à inventorier (faire un bilan) ce qui est
connu ou observable et ce qui est à connaître. On identifie
ensuite les relations entre les éléments connues et les
éléments à connaître, ce qui détermine le modèle.
Mr Zaryouch - TSSR1 - Séquence 1
Techniques de programmation structurée

5

Module Techniques de programmation structurée I- Méthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir.TSSR1 . en respectant le modèle. Cet enchaînement d'actions constitue en fait le schéma de résolution. exécuter et exploiter) : 2.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 6 . Le travail de réalisation du modèle consiste à déterminer un enchaînement d'opérations produisant les éléments cherchés à partir des éléments connues. Phase de réalisation du modèle Le fait d'avoir un modèle n'implique pas forcément qu'on dispose d'une méthode pour le réaliser. Mr Zaryouch .

Module Techniques de programmation structurée I- Méthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir.TSSR1 .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 7 . on essaie de simplifier ce dernier en le remplaçant par un modèle approché pour lequel on dispose d'une méthode de résolution. Remarque : les deux phases précédentes constituent la phase d'Analyse : Phase d’analyse = Phase d’étude + Phase de réalisation du modèle Mr Zaryouch . exécuter et exploiter) : En l'absence du schéma de résolution pour un modèle donné.

Il convient alors de l'exprimer d'une manière précise et complète en termes informatiques. Mr Zaryouch . Phase de spécification Le schéma de résolution est souvent exprimé d'une manière pas assez claire ou il est d'un niveau sémantique trop élevé par rapport aux opérations informatiques.TSSR1 . exécuter et exploiter) : 3.Module Techniques de programmation structurée I- Méthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 8 .

Module Techniques de programmation structurée I- Méthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir. exécuter et exploiter) : Cette phase de spécification produit les algorithmes (descriptions des traitements) et les descriptions de données.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 9 . A ce niveau.TSSR1 . Mr Zaryouch . on dispose d'un processus informatique de résolution sans lien avec une machine particulière . ce processus n'est donc pas opérationnel mais il est fonctionnel.

TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée IMéthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir. on doit traduire les algorithmes et les descriptions de données dans un langage de programmation disponible sur cette machine. On obtient alors un programme directement interprétable ou compilable.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 10 . exécuter et exploiter) : 4. Phase de traduction Pour la mise en œuvre effective du processus informatique de résolution sur une machine particulière. puis exécutable sur cette machine. Mr Zaryouch .

exécuter et exploiter) : Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 11 .TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée I- Méthode de résolution de problème par ordinateur (concevoir.

Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Définition d’un organigramme : C’est la représentation graphique d’un algorithme.TSSR1 . La norme utilisée est la suivante : Opérations d’E/S Calcul Plusieurs lignes Test Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 12 .

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 13 . Mr Zaryouch .Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Une autre façon de présenter la même norme : Un sous-programme est un ensemble des lignes qui doivent s’exécuter ensemble et qui se trouvent dans le même programme.TSSR1 .

Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Les différentes structures que peut avoir un organigramme : Mr Zaryouch .TSSR1 .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 14 .

Effectuer leur somme.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 15 . Solution (diapo suivant) : Mr Zaryouch .TSSR1 . 3. 2. Afficher le résultat obtenu.Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Exercice d’application : Représentez l’organigramme qui permet de réaliser les opérations suivantes : 1. Saisir deux valeurs entières.

Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Solution de l’exercice précédent : Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 16 .TSSR1 .

Sinon observation = « Très bon travail ». Le même organigramme doit permettre d’afficher une observation dans les conditions suivantes : Si la moyenne < 10. Si la moyenne <14. alors observation = « Peut mieux travailler ». alors observation = « Bon travail». Si la moyenne <12. Si la moyenne <16. Solution (dans le diapo suivant) : Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 17 .Module Techniques de programmation structurée II- > Structure d’un organigramme hiérarchique Autre exercice numéro 2 : Présentez l’organigramme qui permet de calculer la moyenne d’un stagiaire en fonction de trois notes et trois coefficients et d’en afficher le résultat. alors observation = « Doit mieux faire ».TSSR1 . alors observation = « Assez bon travail».

Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Solution de l’exercice numéro 2 : La suite sur le diapo suivant : Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 18 .TSSR1 .

Séquence 1 Techniques de programmation structurée Attention. il faut utiliser un parallélogramme !19 .Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Solution de l’exercice numéro 2 : Mr Zaryouch .TSSR1 .

II- Mr Zaryouch .le montant de la réduction qui = montant du produit x 5% si le montant du produit dépasse 1000 DH.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 20 .Module Techniques de programmation structurée Structure d’un organigramme hiérarchique Exercice numéro 3 : Présentez l’organigramme qui permet de calculer et d’afficher : -Le montant d’un produit qui est égale à sa quantité achetée x son prix unitaire.TSSR1 . . . .Le net commerciale qui est = montant du produit – montant de la réduction.Le net à payer qui est = net commercial + montant de TVA.Le montant de TVA qui est = net commercial x un taux de 20%. .

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 21 .Module Techniques de programmation structurée II- Structure d’un organigramme hiérarchique Solution de l’exercice numéro 3 : Mr Zaryouch .TSSR1 .

Les opérations de traitement (les calculs).Module Techniques de programmation structurée III- Technique de construction d’un organigramme : En appliquant la norme. 2.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 22 .TSSR1 . Les opérations d’entrée (saisie par clavier). un organigramme peut être construit en utilisant les symboles fournis avec la norme et en répondant aux besoins de l’exercice. Les opérations de sortie (affichage). Dans un organigramme. il y a trois types d’opération : 1. l’utilisation de chaque symbole dépend de la nature de l’opération. Mr Zaryouch . Généralement. 3.

Les opérations de sortie comme les opérations d’entrée.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 23 . sont placées dans un carré. Mr Zaryouch . sont placées dans un parallélogramme.TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée III- Technique de construction d’un organigramme : Les opérations d’entrée sont placées dans un parallélogramme. Les opérations de traitement comme les opérations de calcul.

Module Techniques de programmation structurée IV- Les données d’entrée et de sortie: Les données d’entrée sont fournis à l’ordinateur via le clavier pendant l’exécution du programme qui sera réalisé à base d’un algorithme ou d’un organigramme. Les données de sortie sont obtenus suite à l’exécution du même programme. Mr Zaryouch .TSSR1 . Elles seront soit affichées sur écran.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 24 . soit imprimées sur imprimante. soit enregistrées sur un disque dur.

2.Module Techniques de programmation structurée V- La nature des traitements: La nature des traitements dépend des structures utilisées dans un organigramme.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 25 . Parmi ces structures. Les structures linéaires là où le traitement se fait dans un ordre du début jusqu’à la fin de l’organigramme sans interruption. Les structures alternatives qui offrent des choix et répondent le mieux aux besoins de l’utilisateur. 3. Mr Zaryouch . on trouve : 1. Les structures répétitives qui permettent de reprendre une même séquence dans un organigramme.TSSR1 .

En d'autres termes.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : Définition d’un algorithme : C'est un processus systématique de résolution d'un problème permettant de décrire les étapes à suivre pour arriver à un résultat. Le premier à avoir systématisé des algorithmes est le mathématicien arabophone Al Khuwarizmi.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 26 .TSSR1 . un algorithme est une suite finie et non-ambiguë d’instructions permettant de donner la réponse à un problème. Mr Zaryouch .

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 27 . il est utile de réfléchir au langage de programmation qui sera utilisé par la suite pour traduire cet algorithme afin de l’exécuter sur un ordinateur. Mr Zaryouch .TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : Avant de faire un algorithme. Le langage qui sera utilisé dans le prochain module est le langage C et les algorithmes à réaliser prendront en considération certains préalables comme par exemple la déclaration des bibliothèques et des variables.

QA pour Quantité Achetée) et PU pour Prix Unitaire. la variable MT sera utilisée pour désigner le MonTant d’un produit.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 28 . une variable.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : Dans un programme réalisé avec le langage C. doit d’abord être déclarée et la déclaration d’une variable consiste à réserver de l’espace mémoire pour cette variable. Le choix d’une variable mémoire est laissé au choix du programmeur qui doit éviter à utiliser les mots clés qui sont réservés au langage de programmation lui même. pour être utilisée. L’Equation qui sera utilisée dans un algorithme est : MT = QA * PU Mr Zaryouch . A titre d’exemple.TSSR1 .

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 29 . il faut d’abord indiquer la bibliothèque qui contient ces fonctions de saisie et / ou d’affichage.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : En ce qui concerne les bibliothèques du langage C. pour pouvoir utiliser une fonction qui permet de saisir une information par clavier ou l’afficher sur l’écran de l’ordinateur. Exemple d’un algorithme : Faites un algorithme qui permet de calculer le montant d’un produit en fonction de sa quantité achetée et son prix unitaire : La solution est dans le diapo suivant : Mr Zaryouch .TSSR1 .

TSSR1 . QA et PU de type numérique entier Lire QA.PU // Saisie des données MT = QA * PU // Calcul Afficher MT // Affichage du résultat.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : L’algorithme : Déclarer les bibliothèques début Déclarer les variables mémoires MT. Fin Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 30 .

Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : Autres exercices d’application : Reprenez le reste des organigrammes faits auparavant et traduisez-les sous forme des algorithmes. Il est déconseillé d’aller voir directement les solutions avant de tenter de faire les exercices.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 31 . Remarque : Les solutions sont déjà fournies dans les diapos suivants. Mr Zaryouch .TSSR1 .

n2.c2.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : L’algorithme pour le calcul de la moy / obs : Déclarer les bibliothèques Début Déclarer les variables n1.n3 de type réel Déclarer les variables c1.n2.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 32 .c2.TSSR1 .n3 // saisie des notes lire c1.c3 // saisie des coefficients moy = (n1*c1)+(n2*c2)+(n3*c3))/(c1+c2+c3) si (moy < 10) alors obs = "Doit mieux faire" Mr Zaryouch .c3 de type entier Déclarer la variable moy de type réel Déclarer la variable obs de type chaine de caract. lire n1.

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 33 .Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : L’algorithme pour le calcul de la moy / obs : si (moy < 12) alors obs = "Peut mieux faire" si (moy < 14) alors obs = "Assez bon travail" si (moy < 16) alors obs = "Bon travail" sinon obs = "Très bon travail" Afficher moy.TSSR1 . obs Fin Mr Zaryouch .

tva.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : L’algorithme pour le calcul du montant d’un produit en fonction de sa quantité achetée et son prix unitaire : Déclarer les bibliothèques Début Déclarer la variable qa de type entier Déclarer les variables pu.05 Mr Zaryouch .TSSR1 .red de type réel Déclarer les variables nc.np de type réel lire qa.mp.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 34 .pu // saisie des données par clavier mp = qa * pu // calcul si (mp > 1000) alors // test red = mp * 0.

Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : L’algorithme pour le calcul du montant d’un produit en fonction de sa quantité achetée et son prix unitaire : nc = mp – red tva = nc * 0.np // Affichage des résultats Fin Mr Zaryouch .red.20 np = nc + tva Afficher mp.TSSR1 .tva.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 35 .nc.

16 <Entrée> ? 1.2.3 <Entrée> 14.Module Techniques de programmation structurée VI- Conditions d’execution d’un algorithme : On peut imaginer l’exécution d’un algorithme à la manière suivante : Prenons le cas du calcul de la moyenne avec une observation : ? 12.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 36 .66 Bon travail Prenons le cas du calcul du montant d’un produit : ? 10.200 <Entrée> 2000 100 1900 380 2280 Mr Zaryouch .14.TSSR1 .

TSSR1 . Cette prestation peut être un programme qui répond aux besoins exprimés par l’utilisateur.Module Techniques de programmation structurée VII- Analyse du besoin : L'Analyse du Besoin est une méthode qui permet de caractériser le besoin exprimé. Le but est de qualifier et quantifier le besoin exprimé par un utilisateur : le besoin caractérisé est appelé prestation qui veut dire service. Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 37 .

2. Sur quoi le programme agit-il ? -> Sur les données de l’utilisateur.Module Techniques de programmation structurée VII- Analyse du besoin : Suite à cette analyse.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 38 .Dans quel but ? -> Pour satisfaire le besoin exprimé.TSSR1 . Mr Zaryouch .A qui le programme rend-il service ? -> A celui qui l’utilise : l’utilisateur final. 3. des questions peuvent se poser comme suite : 1.

les besoins exprimés par l’utilisateur sont indiqués dans un document appelé cahier de charges = document contractuel. Mr Zaryouch . a un effet et génère quelque chose qui modifie l’état des données que l’utilisateur va percevoir.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 39 . Cela induit que ce dernier.TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée VII- Analyse du besoin : L’utilisateur final doit être satisfait par l’usage du programme. pendant son utilisation. Pour résumer.

Module Techniques de programmation structurée VIII. Mr Zaryouch .Description du contexte et reformulation des objectifs : Le contexte dans lequel se déroule les étapes de réalisation du programme est un environnement informatique qui traduit les besoins de l’utilisateur final en termes de matériel sur lequel sera exécuté le programme et l’environnement dans lequel se déroulera cette exécution. il s’agit de définir la configuration avec laquelle va interagir le programme. Dans un autre terme.TSSR1 .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 40 .

C’est pourquoi il faut toujours prévoir des clauses dans le document en question qui permettent une reformulation des objectifs. Cette reformulation se fait par un accord entre les personnes concernées. Mr Zaryouch .Description du contexte et reformulation des objectifs : La reformulation des objectifs peut se faire en revenant toujours au document dans lequel ont été définis les besoins de l’utilisateur final.Module Techniques de programmation structurée VIII.TSSR1 . à savoir l’utilisateur final et le programmeur.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 41 .

Ces résultats seront exploitées par la suite par l’utilisateur final et diffusées aux différentes personnes concernées. Les objets qu’on peut manipuler sont des données qui seront saisies par clavier.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 42 . Mr Zaryouch . enregistrées en mémoire et traitées dans le but d’avoir des résultats.TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée IX- Identification de la nature des objets manipulés : Dans un programme.

Mr Zaryouch .TSSR1 . des variables chaines de caractères ou des variables logiques.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 43 . les données de l’utilisateur. Il peut s’agir des variables numériques.Module Techniques de programmation structurée IX- Identification de la nature des objets manipulés : Ces objets peuvent aussi être des variables déclarées dans le programme pour représenter chez l’ordinateur. Leur nature dépend du type de caractère qui sera manipulé toujours par l’utilisateur.

La nature de la donnée qui sera saisie par clavier pendant l’exécution du programme dépend du type de la variable déclarée. Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 44 .TSSR1 . il faut le faire dans la partie déclaration et pendant l’exécution du programme.Module Techniques de programmation structurée IX- Identification de la nature des objets manipulés : Pour identifier la nature de chaque objet. C’est ce type de déclaration qui permet d’identifier la nature de l’objet qui sera manipulé par l’utilisateur.

Module Techniques de programmation structurée X- Distinction des entrées.TSSR1 . soit l’imprimante et qui représentent les opérations d’affichage et/ou d’impression. des sorties et des traitements : Les entrées sont des opérations qui concernent le clavier et qui représentent les opérations de lecture des données. Les sorties sont des opérations qui concernent soir l’écran. Mr Zaryouch .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 45 .

en une information qui sera fournie en sortie. Un traitement est un processus qui agit au niveau de l’information pour lui apporter un changement. un traitement transforme une information fournie en entrée.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 46 .Module Techniques de programmation structurée X- Distinction des entrées. des sorties et des traitements : Les traitements sont des opérations qui permettent de traiter les données de l’utilisateur pour arriver à des résultats. Autrement dit. Mr Zaryouch .TSSR1 .

un traitement peut être : 1.Séquence 1 Techniques de programmation structurée 47 .TSSR1 .Une opération d’entrée.Une opération de calcul. des sorties et des traitements : Pour conclure. 2.Module Techniques de programmation structurée X- Distinction des entrées. 3. Mr Zaryouch .Une opération de sortie.

TSSR1 .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 48 . le périmètre s’étendre au. le programmeur écrit tout ou une partie d’un programme en utilisant les différents langages informatiques.Module Techniques de programmation structurée XI- Détection des contraintes liées au développement de l’application : En charge du développement d’une application informatique. Mr Zaryouch . jusqu’à la réalisation d’une documentation ou la maintenance des programmeur voit son applications.delà de l’écriture de lignes de codes. En partant du cahier des charges et en apportant des réponses aux besoins de l’utilisateur.

Séquence 1 Techniques de programmation structurée 49 . Les contraintes liées à la réalisation d’un programme doivent être étudiées pour prévenir des solutions (besoin de matériel et/ou de logiciel).TSSR1 .Module Techniques de programmation structurée XI- Détection des contraintes liées au développement de l’application : Il doit avoir la capacité à s’adapter rapidement aux changements technologiques qui faciliteront son évolution dans un métier où les connaissances et la pratique sont en constante évolution. Mr Zaryouch .

TSSR1 .Séquence 1 Techniques de programmation structurée 50 .Module Techniques de programmation structurée Fin de citation Mr Zaryouch .