Cité par la radio

Raouraoua : «Saâdane est une piste parmi tant d'autres»
«Je vais lui faire une proposition»

Bouali pressenti dans le staff… Saâdane fait de graves révélations

«Des gens proches de l'EN voulaient nous détruire»
LE QUOTIDIEN 100 % FOOT

D i m a n c h e 4 j u i l l e t 2 0 1 0 n°2525 prix 20 DA France 1.6 € - ISSN 111

ZIANI : «Saint-Etienne, je n'ai rien décidé»
«Je trancherai sur mon avenir après les vacances» «C'est bien que Saâdane reste»

MBOLHI
proche de Newcastle
Guido Angelozzi (directeur sportif de Bari) «Avec Ghezzal, on sera solides en attaque»
Anep 814 813

2
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

SAÂDANE : QUELS
Les données actuelles penchent vers l’option de son maintien à la tête de la barre technique. Le boss de Dély Ibrahim n’est pas contre le principe du renouvellement du contrat de Saâdane, mais avec certaines conditions, notamment celles relatives aux collaborateurs du sélectionneur national. Raouraoua est favorable au renforcement du staff technique pour l’étoffer plus, mais Saâdane ne semble pas favorable à cette option, du moins pour le moment, car il n’a pas l’intention de changer les hommes qui travaillent avec lui depuis plusieurs années. Le sélectionneur national Rabah Saâdane doit tirer vite les leçons de la participation algérienne au Mondial sudafricain en essayant de voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, surtout dans le coaching. Tous les spécialistes qui ont analysé le parcours des Verts au Mondial sud-africain ont eu l’impression que les Fennecs pouvaient passer le premier tour au vu de leurs prestations, car les coéquipiers de Bougherra ont tenu tête à leurs adversaires sur le plan du jeu. Mais en raison de la non-maîtrise de quelques détails importants à ce stade de la compétition, les Algériens ont raté la victoire face à la Slovénie et pouvaient même espérer un résultat positif contre les Américains. gros match contre la sélection des Three Lions, on n’a rien vu d’intéressant sur le plan offensif. Les adjoints de Saâdane étaient incapables de faire une bonne lecture pour donner quelques tuyaux à leur chef pour les exploiter à fond dans cette rencontre qui était à la portée des Verts car l’Angleterre était loin de son niveau réel. Pour le dernier match contre les USA, les Fennecs étaient dans l’obligation de gagner pour se qualifier, mais le dispositif mis en place par Saâdane prônait la prudence excessive, ce qui a fait les affaires des Américains qui vont réussir à marquer un but assassin par Donovan à la dernière minute du temps règlementaire. Les exemples sont nombreux pour dire que Saâdane a fait de mauvais choix dans ce match contre les Américains. Sa première erreur est l’incorporation de Guedioura à la place de Ziani alors qu’il fallait changer Yebda, car ce dernier était au bout du rouleau en raison des efforts fournis durant toute la rencontre. La carte Boudebouz était la plus judicieuse pour donner un plus à l’attaque algérienne, mais Saâdane a préféré Saïfi, un

SERONT SES ADJOINTS
Beaucoup d’erreurs de coaching
Lors du premier match perdu face à la Slovénie, tout le monde a vu que la sélection algérienne avait le dessus sur son adversaire, mais au moment où il fallait faire des changements opportuns en attaque, Saâdane et ses adjoints ont incorporé Ghezzal qui n’était même pas préparé psychologiquement. La suite, tout le monde la connaît. Une expulsion malheureuse du nouveau joueur de Bari et un but encaissé à la fin de la rencontre. Cette défaite inattendue a été mal reçue par les joueurs qui ont été très frustrés car il y avait un bon coup à jouer contre la Slovénie. Pour le second match des Verts contre l’Angleterre, Saâdane a sacrifié Djebbour et Chaouchi pour titulariser Boudebouz. Même si les Algériens ont réalisé un

Même si la question du sélectionneur national n’a pas encore été tranchée par les responsables de la Fédération algérienne de football, il y a de fortes chances que Rabah Saâdane poursuive sa mission à la tête des Verts.

attaquant limité et physiquement très loin du niveau du Mondial. Les spécialistes sont unanimes pour dire que Saâdane doit renforcer son staff technique et ramener les compétences qui possèdent l’expérience et les connaissances voulues, travailler au sein d’un staff technique d’une sélection nationale n’est pas donné à tout le monde, il faut avoir un minimum de connaissances et un CV assez éloquent. Un entraîneur qui a drivé la sélection algérienne par le passé avait avoué après son départ qu’il avait commis une erreur monumentale en ramenant son ami dans son staff qui ne savait dire que oui. «Un collaborateur ou un adjoint doit être une personne compétente qui sait me contrarier en me donnant des arguments valables afin de les exploiter pour l’intérêt de l’équipe», avait confié à l’époque cet entraîneur. La sélection algérienne qui vise la qualification pour le Mondial 2014 au Brésil doit préparer dès maintenant ce grand rendez-vous en mettant en place une stratégie bien arrêtée qui réponde aux besoins de tout un peuple. K. H.

?

ILS LES A CONTACTÉS

Raouraoua veut Korichi et Guendouz dans le futur staff technique
● Le président de la FAF est en train de réfléchir sur plusieurs options pour arrêter d’une manière définitive la nouvelle réorganisation du nouveau staff de la sélection algérienne. Même si Saâdane a de fortes chances d’être reconduit dans ses fonctions à partir du 15 juillet prochain, des changements seront apportés au niveau du staff technique. En effet, Raouraoua veut renforcer le staff technique comme il avait renforcé le staff médical juste avant le Mondial sud-africain. D’ailleurs, le président de la Ligue nationale, Mohamed Mecherara, avait révélé lors du retour de la sélection algérienne à Alger après sa participation au Mondial que le renforcement du staff technique est obligatoire si on veut avoir de bons résultats à l’avenir. «En tant que membre de la Fédération, je dois avouer qu’on doit vite tirer les leçons de notre participation au Mondial sudafricain pour éviter de tomber dans les mêmes erreurs à l’avenir. Le renforcement du staff médical avant le Mondial a donné ses fruits. Cette expérience doit être renouvelée et devra toucher le staff technique», avait déclaré le numéro 2 de la FAF. Les déclarations de Mecherara montrent bien que les gestionnaires de notre football ont l’intention d’étoffer le staff technique pour donner une nouvelle dimension à la sélection algérienne qui a beaucoup grandi. Dans ce registre, on a appris que Raouraoua a déjà discuté avec les deux ex-internationaux, Noureddine Korichi et Mahmoud Guendouz, pour voir s’ils sont prêts à venir travailler dans le staff technique des Verts. Connaissant leur expérience et leur vécu, Raouraoua veut faire profiter l’EN des compétences de ces deux hommes qui ont prouvé leur attachement au pays. Guendouz et Korichi ont toujours montré leur disponibilité pour venir aider l’EN, mais l’obstacle pour eux reste Saâdane, car ils n’entretiennent pas de bonnes relations avec le Cheikh. Ce point de discorde sera sûrement abordé par Raouraoua quand il va rencontrer Saâdane. Le boss de Dély Ibrahim va essayer de convaincre Saâdane d’accepter de travailler avec de nouveaux membres pour donner une nouvelle dimension au futur staff des Verts. K. H.

le préféré du Cheikh
LE SÉLECTIONNEUR national, Rabah Saâdane, n’a jamais caché son désir de garder ses adjoints Djelloul Kabir et Belhadji dans son staff technique pour la suite des évènements. D’ailleurs, dans une déclaration faite au quotidien arabophone Echourouk, il dit clairement qu’il tient à son staff actuel et qu’il n’a pas du tout l’intention de se séparer de l’un d’eux. Mais ce que n’a pas dit Saâdane, c’est son désir de ramener le coach actuel du WAT, Fouad Bouali, pour travailler avec lui dans le futur staff technique des Verts qui sera élargi, sans aucun doute. D’ailleurs, si on croit une source crédible, Saâdane avait déjà rencontré Bouali à Tlemcen avant le stage des Verts en Suisse. Saâdane avait proposé à Bouali de venir renforcer le staff technique des Verts, mais Bouali, qui était engagé avec son équipe, a voulu terminer sa mission pour ne pas déstabiliser le WAT. Saâdane, qui tient à Bouali, va sûrement faire une proposition officielle à Raouraoua quand les deux hommes se rencontreront le 15 juillet prochain pour débattre de l’avenir de la sélection algérienne. Bouali, qui est en train de se frayer un chemin dans le monde des entraîneurs, n’a pas encore réussi à se faire un nom, mais il est en train de faire du bon travail dans le domaine de la formation. Les résultats positifs réalisés par le WAT cette saison ont été l’œuvre de Bouali, qui reste tout de même une personne modeste, mais qui sait atteindre ses objectifs. Même les deux collaborateurs actuels de Saâdane sont favorables à la venue du Tlemcénien Ceci dit, les choses vont s’éclaircir dans les prochains jours pour savoir si Bouali sera officiellement avec le staff technique des Verts ou non pour entamer les éliminatoires de la CAN 2012. K. H.

BOUALI,

3
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

CITÉ PAR LA RADIO

RAOURAOUA : «SAÂDANE EST UNE PISTE PARMI TANT D’AUTRES»
C’est un flou total qui règne sur l’avenir de la barre technique de l’EN. Saâdane restera, restera pas ? C’est la question que se posent les férus des Verts. Ils sont suspendus à la décision qui sera prise dans les jours à venir. En attendant, Raouraoua par la
Mieux, il ouvre de nouveau la voix à la spéculation en révélant que la course au poste de coach national reste ouverte. Le journaliste de la chaîne III qui cite Raouraoua annoncera à ses auditeurs que «Saâdane est une piste parmi tant d’autres». Ce qui veut clairement dire que Raouraoua et le sélectionneur national n’ont pas encore abordé la suite à donner à leur collaboration. Cette hésitation répond tout de même à une logique. Raouraoua, qui n’a pas reçu le feu vert d’engager un entraîneur étranger d’envergure, les pouvoirs public seraient, semble-t-il, très peu enclins à mettre un argent fou pour recruter «cette compétence étrangère», s’est vu dans l’obligation de se rabattre sur la solution locale. Et comme sur le marché national les «grands noms» se comptent sur les doigts d’une seule main et encore ! La solution Rabah Saâdane paraît la mieux indiquée. Et pour cause.

voie médiatique entretient lui-même ce flou. Si dans Echourouk, média partenaire de la FAF, le patron du foot affirme, guillemets ouvertes, que «Saâdane sera maintenu à la barre technique de l'EN et conduira la sélection jusqu'en 2012», sur

les ondes de la Chaîne III, l'animateur a annoncé dans le JP de 19h que Raouraoua n'a pas encore tranché sur la question du maintien ou non de Saâdane. ✍ Par N. Boumali

Il y a ces éliminatoires de la CAN 2012 qui débuteront dans quelques semaines
La prospection puis l’installation du futur coach feraient perdre à l’EN un temps précieux qui sera gâché dans les «présentations», ce qui est un risque énorme pour une sélection qui aspire à remporter le trophée africain dans deux ans. Aussi, la doléance de certains joueurs concernant leur souhait de voir Saâdane maintenu à son poste n’a pas laissé indifférent le premier responsable du Bureau fédéral. Pour rappel, au moment où ils s’apprêtaient à prendre le vol de l’Afrique du Sud à destination d’Alger, plusieurs cadres ont fait savoir à Raouraoua que leur désir est que le sélectionneur poursuive sa mission avec l’EN. Pour eux, la stabilité est un gage de réussite et c’est pour cela qu’ils ne souhaitent pas un changement à la barre

technique. Malgré le soutien des cadres, Saâdane n’est pas certain de continuer, vu que sa famille est peu encline à ce qu’il reste. N’ayant pas apprécié les critiques acerbes dont il a fait l’objet après l’élimination de la sélection au premier tour, les membres de sa famille comptent lui demander de ne pas rester pour éviter de se faire traîner dans la boue à chaque fois. N. B.

«Des gens proches de l’EN voulaient nous détruire»
● Le sélectionneur national a fait des révélations graves au journal Echourouk en accusant certaines personnes proches de l’EN de vouloir déstabiliser l’équipe en lui mettant des bâtons dans les roues. «C’est vraiment désolant de voir certaines personnes proches de la sélection nationale tout faire pour nous déstabiliser. Ce sont des personnes qui ont fait l’impossible pour nous pourrir le climat, mais elles n’ont pas réussi à atteindre leurs objectifs. Leurs efforts n’ont pas abouti, car il y a la justice divine», a déclaré Saâdane. Avant d’aller plus loin, il ajoute : «Je souhaite que ces personnes partent le plus vite possible pour nous laisser travailler en paix et dans le silence.» Les révélations de Saâdane montrent bien le climat malsain qui avait régné pendant le Mondial sud-africain autour de l’EN et qui a beaucoup nui à la bonne marche des Verts. Le choix des hommes qui travaillent dans l’entourage de la sélection algérienne arrêté par Raouraoua a été fait dans la précipitation et dans une conjoncture bien précise. La qualification des Verts à la Coupe du monde n’était pas prévisible. Une fois le billet empoché, il fallait mettre toute une orgnisation en marche pour assurer une préparation adéquate qui réponde à la hauteur des espérances du peuple algérien. Les choses ont été faites à la va-vite et le résultat est là, une élimination sans gloire au premier tour et des problèmes énormes qui ont fait du mal à notre sélection nationale. Saâdane, qui n’a voulu donner aucun nom des personnes qui ont voulu déstabiliser l’équipe, doit avoir le courage de dénoncer ces personnes pour que le peuple algérien soit au courant de ceux qui lui ont mis les bâtons dans les roues. On demande à Saâdane la vérité et rien que la vérité, car ce qui s’est passé en 1982 et 1986 restera gravé dans la mémoire des Algériens. Les pouvoirs publics, qui ont mis la main à la poche en mettant tous les moyens sous la coupe de la sélection algérienne, ont le droit de réclamer des comptes, car il s’agit de l’argent du contribuable. Maintenant que le Mondial est achevé et que la sélection algérienne va aborder une nouvelle étape et un virage important, il est important que les responsables de la Fédération se penchent sur le bon fonctionnement de la sélection algérienne en choisissant les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. K. H.

SAÂDANE FAIT DE GRAVES RÉVÉLATIONS

APRÈS LE RETRAIT DE SADI, BERDJA DÉMISSIONNE

MALAISE AU SEIN
de l’encadrement des Verts ?
● Nous avons appris que le premier conseiller du président de la FAF, Abdelkader Berdja, a déposé sa démission au niveau du secrétariat de la Fédération algérienne de football. Berdja, qui a été désigné par Raouraoua responsable de la communication chargé des médias au niveau de la FAF, aurait déclaré à ses proches qu’il était fatigué et par conséquent, il ne pouvait supporter cette grande charge de travail à l’avenir. Mais selon quelques indiscrétions, Berdja n’a pas voulu donner les vraies raisons de sa démission pour ne pas créer la polémique. La démission de Berdja s’ajoute à celle du manager général des Verts, Walid Sadi. Ce dernier aurait senti sa présence indésirable, en raison d’un conflit avec un responsable de l’équipe. Les deux démissions de deux membres influents au sein de l’encadrement des Verts prouve bien qu’il existe un malaise au niveau de l’encadrement de la sélection nationale, qui a une relation directe avec ce qui s’est passé en Afrique du Sud à l’intérieur du groupe. Le président de la FAF, qui n’a pas l’intention de se séparer de ces deux personnes, aura une entrevue avec elles dès son retour à Alger après la fin du Mondial sudafricain. K. H.

4
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

SON ANCIEN PRÉPARATEUR À L’OM LUI A CONSEILLÉ D’OPTER POUR CE CLUB

Selon certaines indiscrétions, le portier numéro un des Verts, Raïs Ouahab Mbolhi en l’occurrence, est très proche du club anglais de Newcastle, fraîchement embarqué dans l’aventure de la Premier League. Le nouveau promu s’est montré très intéressé par le keeper international algérien. Le contact a été récemment noué.
L’AGENT de la nouvelle star du football algérien a reçu une proposition concrète du club anglais. Au début, Mbolhi s’est montré réticent d’aller défendre la cage d’un club qui vient fraîchement d’accéder en première division. «Un risque énorme», jugeait-il, avant qu’une vieille connaissance ne lui vienne au secours et le faire revenir à la raison. Il s’agit de Grigori, son ancien préparateur à l’O Marseille. En effet, ce dernier a conseillé au gardien de but des Verts d’opter pour le club anglais, car ceci devra donner une autre dimension à sa carrière, comparativement aux offres qu’il a eues, entre autres l’offre des deux autres clubs turc et russe. Grigori, l’ancien préparateur de Mbolhi à l’OM, lui a fait savoir que le championnat d’Angleterre est plus médiatisé que les autres championnats. De ce fait, il pourra faire ses preuves convenablement et pourra aussi donner une autre dimension à sa carrière, d’autant que le club de Newcastle a entièrement besoin d’un gardien de but de la trempe de Mbolhi pour qu’il puisse faire ses preuves lors de la prochaine saison et pouvoir rivaliser avec les autres clubs de ce championnat.

MBOLHI PROCHE
DE NEWCASTLE
✍ Par Amine Djaâfar

Il a reporté sa décision à une date ultérieure
Mbolhi, le portier des Verts, a promis à son ancien préparateur à l’OM, Grigori, de bien réfléchir à son avenir, tout en prenant ses conseils en considération. Cependant, le portier de Slavia Sofia a donné la priorité pour l’instant aux vacances, il a envie de s’éloigner un peu de la pression et prendre suffisamment de temps pour faire un choix judicieux.

Le portier des Verts a fait parler de lui
L’illustration du portier des Verts lors du Mondial, notamment face aux USA où il a fait ses preuves et sauvé l’Algérie d’une lourde défaite, n’est pas passée inaperçue chez les techniciens et experts en la matière, à l’image de Christian Puxel, qui a dit de très bonnes choses sur ce portier. Ainsi, en marge du stage de formation qui a eu lieu au Minatec de Tipaza, il a fait savoir aux entraîneurs des gardiens de but du championnat national que Mbolhi a un avenir prometteur, surtout qu’il a fait sa formation convenablement et qu’il a une marge de progression rapide. Donc, l’avenir de ce portier s’annonce radieux et l’offre de Newcastle sera le meilleur pour lui afin de confirmer ses preuves.

meilleur pour Mbolhi afin de donner une autre dimension à sa carrière, d’autant que ce championnat est de haut niveau. «Je tiens à préciser que le portier Mbolhi a toutes les qualités pour s’imposer et jouer dans n’importe quel championnat, et la preuve, c’est qu’il s’est imposé facilement au sein des Verts malgré la rude concurrence entre les trois gardiens de but. Cependant, je pense que l’offre de Newcastle sera la meilleure pour ce portier, cela devra lui permettre de briller et de progresser de plus en plus et sera bénéfique pour lui et pour l’équipe nationale», nous a déclaré Belhadji.

Halim Tifour, ancien préparateur des gardiens de but de la JSMB : «Je lui conseille d’opter pour Newcastle»
L’ancien préparateur des gardiens de but de la JSMB, Halim Tifour en l’occurrence, affirme que l’offre de Newcastle sera le meilleur choix pour Mbolhi si ce dernier veut donner une autre dimension à sa carrière. «J’ai suivi de près la prestation de ce portier et je pense que les qualités qu’il possède lui permettent de faire ses preuves dans le championnat du haut niveau. Clairement dit, l’offre de Newcastle est la meilleure pour ce gardien de but, et à sa place, je n’hésiterai pas un seul instant à endosser le maillot de cette équipe», nous a déclaré Tifour. A. D.

Hassan Belhadji : «Il a des qualités et il pourra jouer facilement en Angleterre»
L’entraîneur des gardiens de but des Verts, Hassan Belhadji, affirme que le choix de Newcastle sera le

IL L’A DÉCLARÉ HIER SUR LA CHAÎNE SPORT ITALIA

reste à Sochaux
LE NÉO-INTERNATIONAL algérien, Ryad Boudebouz, a décidé de rester à Sochaux et continuer l’aventure avec le club sochalien, pour cette saison au moins, en attendant de voir plus clair la saison prochaine. Boudebouz, qui s’est distingué avec les Verts au Mondial sud-africain, malgré son jeune âge et son manque d’expérience, a préféré jouer la carte de la stabilité, en suivant les conseils de ses proches et de son manager. Ryad, qui profite ces jours-ci de quelques jours de vacances en France, rejoindra le groupe sochalien à partir du 10 juillet prochain, pour préparer la nouvelle saison qui débutera officiellement le 6 août prochain, avec un premier match qui verra Sochaux recevoir le nouveau promu, Arles.

BOUDEBOUZ

Guido Angelozzi (directeur sportif de Bari) :

«AVEC GHEZZAL, L’ATTAQUE
SERA PLUS PERCUTANTE»
● Le directeur sportif du club de Bari, Guido Angelozzi, était l’invité de l’émission «Les nuits magnifiques du football» de la chaîne Sport Italia, pour parler de la situation du club lors de cette

Il veut connaître l’ambiance des stades algériens

période des transferts en Italie. Avec son franc-parler, le directeur sportif de Bari a répondu à toutes les questions du journaliste, sur les joueurs qu’a recrutés le club ainsi que des joueurs qui pourraient renforcer Bari dans les prochains jours. En ce qui concerne notre compatriote, qui a signé quatre ans à Bari, en l’occurrence, Abdelkader Ghezzal, le directeur sportif n’a pas raté l’occasion pour jeter des fleurs Le directeur sportif du club de Bari, Guido Angelozzi, a déclaré qu’il est en train de à chercher un défenseur pour renforcer son effectif en prévision de la saison prochaine. l’international Par ailleurs, et selon un proche du Beaucoup de noms lui ont été proposés dont l’international algérien, Antar Yahia, qui algérien qui, joueur, Boudebouz est impatient de décou- semble bien parti pour rejoindre son coéquipier des Verts, Abdelkader Ghezzal, qui, lui, a pour lui, est vrir l’ambiance des stades algériens. En signé un contrat de quatre ans. «Effectivement, ce joueur fait partie de la liste des joueurs l’un des effet, le milieu de terrain de Sochaux songe qu’on veut lors de ce mercato, mais pour le moment, nous ne sommes pas encore aux meilleurs déjà au match amical qui sera disputé par la négociations. On a pu voir ce joueur lors du Mondial, il est très bon dans le compartiment attaquants du sélection algérienne le 11 août contre le défensif. C’est un joueur très intéressant pour nous», a déclaré Angelozzi à notre Calcio. «On Gabon à Alger. C’est un match qu’il ne veut confrère italien de Tuto Mercato. Ainsi donc, le défenseur de charme des Verts suivait Ghezzal pas rater, car ce sera son premier match avec le pourrait revenir dans le Calcio après l’avoir quitté il y a plusieurs années depuis la saison maillot des Fennecs en Algérie depuis qu’il a été quand il était dans le centre de formation de l’Inter. Selon notre dernière, c’était l’une convoqué en EN le 28 mai dernier contre l’Eire en confrère italien, les contacts avec le joueur algérien débuteront de nos priorités lors de ce amical à Dublin. dès le début de la semaine prochaine. mercato. C’est un attaquant K. H. M. Z. très percutant et infatigable. C’est le

ANGELOZZI LE CONFIRME

Antar Yahia intéresse Bari

genre d’attaquant qui manquait dans notre équipe. Je peux vous dire qu’avec Ghezzal, notre attaque sera plus percutante la saison prochaine, c’est ce qui nous manquait la saison passée. Je sais qu’on sera solides dans le compartiment offensif la saison prochaine.» Alors que le nouveau sociétaire de Bari est trop critiqué ici en Algérie, pour son inefficacité en attaque, surtout lors du Mondial sud-africain, voilà que dans le pays de César, Abdelkader Ghezzal est l’objet de beaucoup de respect, comme dit l’adage : nul n’est prophète en son pays. Comme tout le monde le sait, les Italiens sont les meilleurs tacticiens du monde, ce qui explique pourquoi Ghezzal se porte bien dans le Calcio, contrairement à l’EN. La question qui se pose, Saâdane va-t-il trouver l’emplacement qu’il faut pour qu’il soit efficace devant les buts ? La réponse sera connue dès le 11 août prochain à l’occasion du match amical face au Gabon à Alger. M. Z.

5
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

ZIANI
L'international algérien de Wolfsburg avoue que Saint Etienne est un grand club, mais il n'a pas voulu s'étaler sur ses contacts avec ce club. Il affirme d'ailleurs qu'il ne tranchera sur son avenir qu'à la fin de ses vacances.

«SAINT ETIENNE,
JE N'AI RIEN DÉCIDÉ»
Bien qu'il soit resté plusieurs mois sans jouer, l'ancien Marseillais a donné le meilleur de lui-même pour remplir comme il se doit son rôle en Coupe du monde.
✍ Entretien réalisé par N. Boumali

«Aux éliminatoires, on doit se méfier des petites équipes»
- Avec du recul, quel regard portez-vous sur - Vous n'étiez pas à 100% de vos capacités, le parcours réalisé par l'équipe en Afrique ce qui explique vos changements lors des du Sud ? derniers matches face respectivement à - Je dirais qu'on n'a pas été mauvais en l'Angleterre et les USA… Afrique du Sud. Il nous manquait à chaque - Face à l'Angleterre, c'est moi qui ai demanmatch ce plus qui nous aurait permis de dé d'être remplacé. J'avais des crampes gagner. Dans l'ensemble, on a montré et je ne pouvais pas finir le match. de belles choses. C'était une preUSA, j'ai tout «Je n'étais pas Face aux ressenti une donné et mière expérience pour notre j'avais certaine à 100% de ma génération et on tentera d'aller fatigue. de l'avant à l'avenir. forme vu que je suis - Est-il vrai que vous avez - Le public algérien croit en joué lors de la dernière renresté plusieurs cette équipe en dépit du fait contre face aux USA tout en qu'elle n'a glané qu'un seul mois sans jouer» étant blessé ? point au Mondial, c'est encoura- Je ne me suis pas entraîné geant de savoir que les fans misent pendant quelques jours après la rensur cette génération, n'est-ce pas ? contre face à l'Angleterre à cause de ma - Oui, c'est encourageant pour nous que le blessure. public croie en cette équipe. On a un groupe - D'aucuns disent que si vous étiez à jeune qui a besoin de travailler pour aller de 100% de vos moyens, l'attaque l'avant. Ce n'est qu'avec le travail qu'on pro- aurait marqué vu que vous êtes gresse. un excellent passeur… - D'aucuns estiment que la sélection algé- Je ne sais pas car je n'étais pas à rienne a les moyens pour gagner la prochai- 100% de mes moyens. Il faut reconne Coupe d'Afrique des nations qui sera naître qu'on n'a pas encore nos automaorganisée conjointement par le Gabon et la tismes et cela va venir avec le travail. On a Guinée… une équipe jeune et on n'a pas été mauvais - Tout est possible. Lors de la dernière édi- durant ce Mondial. Maintenant, on doit tirer les tion qui s'est déroulée en Angola, on avait enseignements pour pouvoir aller de l'avant. atteint les ½ finales. Au Mondial, j'estime qu'on - Vous regrettez sûrement encore le but a mieux joué qu'à la CAN, mais j'avoue qu'il y encaissé lors de la dernière rencontre face a de grandes équipes en Afrique. aux USA dans les dernières minutes de la - Ne pensez-vous pas que l'équipe nationale partie, n'est-ce pas ? a raté sa qualification aux 1/8 de finale en - Il fallait gagner ce match par plus d'un but perdant son premier match face à la sélec- pour aller aux 1/8 de finale. C'était clair qu'on tion slovène ? devait jouer le tout pour le tout dans les der- Le rendez-vous face à la Slovénie était un nières minutes. Le nul n'aurait rien changé match clé, mais même si on l'avait gagné, on puisqu'on était dans l'obligation de l'emporter aurait été peut-être éliminés. On n'aurait pas au moins par deux buts à zéro pour aller au peut-être fait match nul contre l'Angleterre. En deuxième tour. plus, les deux équipes qualifiées pour les 1/8 de - Avez-vous des regrets après cette éliminafinale avaient chacune d'elles 5 points. J'avoue tion survenue dès le premier tour ? tout de même que si on avait gagné notre pre- Il y a toujours des regrets, surtout après une mier match du Mondial, on aurait été plus élimination. On doit travailler d'arrache-pied sereins. C'est avec des compétitions pareilles pour être encore plus forts à l'avenir. Au risque qu'on apprend et qu'on progresse. de me répéter, c'est une jeune équipe et elle a - Comment expliquez-vous le fait que l'équi- besoin de soutien et d'aide pour aller de l'avant. pe n'ait marqué aucun but en Afrique du - Etes-vous satisfait du parcours réalisé par Sud ? l'EN en Afrique du Sud ? - Je pense qu'on a joué la prudence lors - Je ne peux pas être content d'une éliminade cette Coupe du monde. Il fallait tion. L'objectif était de se qualifier aux être costaud derrière vous pour ne 1/8 de finale, mais notre aventure pas encaisser des buts. s'est arrêtée au premier tour, et c'est «On tâchera - A votre avis, à quoi est due de procurer de dommage. voyez-vous l'avenir cette inefficacité de la ligne - Comment la joie à notre de cette équipe ? offensive ? - Je ne sais pas. Je ne suis pas - La participation en Coupe du public» un entraîneur pour donner une monde nous servira pour les échéances à venir. On doit travailler pour parfaire explication sur ça. - Bien que vous ayez souffert pendant plu- l'équipe afin que l'EN devienne une équipe sieurs mois du banc de touche à Wolfsburg, redoutable en Afrique. vous avez fait un parcours honorable en - Parmi les joueurs qui ont renforcé l'effectif des Verts avant l'entame du stage de Afrique du Sud… - Je n'ai pas été à 100 % de mes moyens, en Crans-Montana, il y a Mbolhi, Kadir et raison de tout ce que j'ai enduré pendant plu- Boudebouz qui ont participé au Mondial sieurs mois. Il ne faut pas donc demander plus. sud-africain, quel est votre avis sur ces trois J'ai fait de mon mieux pour remplir comme il éléments ? - Mbolhi a fourni de belles prestations lors se doit mon rôle. de cette Coupe du monde. Je crois que l'EN dispose de trois bons gardiens. Kadir, pour sa part, n'a pas joué dans son poste habituel, mais il a fait de bons matches en Afrique du Sud. Enfin, Boudebouz a des qualités et il a laissé une bonne impression. - Justement, pensez-vous déjà aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de 2012 qui débuteront à partir du mois de septembre ? - On disputera d'abord un match amical face au Gabon au mois d'août avant d'entamer les éliminatoires. Il y a plein de choses à préparer d'ici là. - L'équipe marocaine que vous affronterez durant ces éliminatoires sera drivée par Gerets, une vieille connaissance à vous… - Je sais. Gerets est un bon entraîneur. - Vous connaissez sa méthode de travail et la manière avec laquelle il motive les joueurs ? «On a joué la - Gerets est quelqu'un qui veut toujours bien mener l'équipe. Notre prudence en objectif est de se qualifier pour la Afrique du phase finale de la CAN 2012 et on fera Sud» tout pour y parvenir. - Ne pensez-vous pas que la qualification pour la CAN 2012 se jouera entre vous et la vant que votre préférence est d'opter pour sélection marocaine ? - La qualification ne se jouera pas seule- un club qui disputera la Champions ment entre l’Algérie et le Maroc. Sincèrement, League ? - Je n'ai jamais dit ça. Je n'ai pas joué penje me méfie des petites équipes. Cela dit, on dant plusieurs mois et ce ne sera pas facile de doit gérer match par match. - Quel effet cela vous fait d'entamer les éli- trouver un club qui jouera la Champions minatoires dans la peau d'une équipe favo- League. - Quand allez-vous trancher sur votre rite ? - Je ne sais pas. Actuellement, je suis en avenir ? - Je ne déciderai de mon avenir plus tard. vacances et on parlera de ça au moment - Est-ce vrai que vous souhaitez retrouver opportun. - Selon le journal L'Equipe, votre transfert le championnat français ? - Je vous ai dit que je suis en vacances et je à Saint Etienne à titre de prêt sera officialisé dans les tout prochains jours, qu'en est- ne déciderai de mon avenir qu'après. - Le président de la FAF, Mohamed il au juste ? - Pour l'instant, il n'y a rien d'officiel. C'est Raouraoua, a décidé de renouveler sa confiance au sélectionneur national, ne penmon agent qui s'occupe de mes contacts. - D'après le même journal, les responsables sez-vous pas que la stabilité est une bonne de Saint Etienne ont trouvé un accord avec chose pour l'équipe ? - Oui, le maintien de Saâdane est une bonne leurs homologues de Wolfsburg… - Je ne sais pas. Actuellement, je profite de chose pour l'équipe. J'ai joué avec lui en 2004 mes vacances et je ne suis pas au courant de et j'estime que la stabilité est utile pour l'EN. - Votre message pour les supporters des l'évolution des choses. Verts… - Que pensez-vous de Saint Etienne ? - J'espère qu'on va leur procurer beaucoup de - Saint Etienne est un grand club, mais au risque de me répéter, je suis en vacances et je joie dans les rendez-vous à venir. On fera tout pour être à la hauteur de leurs attentes. n'ai rien décidé pour l'instant. N. B. - Est-il vrai que vous avez déclaré aupara-

➧ «Je trancherai sur mon avenir après les vacances» ➧ «C’est bien que Saâdane reste»

Avec sa gentillesse habituelle, le numéro 15 des Verts a répondu à toutes nos questions relatives au parcours de l'équipe nationale en Afrique du Sud, sur l'avenir de la sélection et sur ses aspirations personnelles.

6
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER

JOHN PANTSIL :
«IL Y AVAIT BUT, PAS PENALTY»
LES BLACK STARS du Ghana sont éliminés. Ils sont passés à côté d’une performance historique. A une minute de la fin des prolongations, Gyan a manqué un penalty en tirant sur la transversale. La déception des Ghanéens était encore plus grande, ils sont convaincus que lorsque Suarez a renvoyé le ballon de la main, le cuir avait franchi la ligne de but. John Pantsil, le défenseur ghanéen, était hors de lui dans la zone mixte. A chaque question posée par les journalistes, il insistait pour revenir sur l’action qui a amené le penalty et que son équipier Gyan a malheureusement vendangée. «Il y a eu une grosse erreur d’arbitrage, le Ghana ne devait pas bénéficier d’un penalty sur la faute de main de Suarez. Le ballon avait franchi la ligne, il aurait fallu valider le but. On n’avait besoin ni du carton rouge ni du penalty. Revoyez le ralenti, vous réaliserez clairement que notre but était valable», s’est exclamé John Pantsil qui ne cachait pas sa déception et qui n’a pas manqué d’ajouter sèchement : «C’est une honte, c’est de la tricherie !» ghanéen s’est déclaré fier de ce que lui et ses camarades ont accompli durant ce tournoi. «Même si on reste sur notre faim, en plus avec un terrible sentiment d’injustice, le Ghana peut être fier de ce qu’il a fait lors de cette Coupe du monde sudafricaine. L’Histoire retiendra que le Ghana est allé en quarts de finale de la première Coupe du monde qui s’est déroulée sur le continent africain et que nous aurons fait autant que le Brésil qui, lui également, quitte la compétition au même stade que nous. Mais l’aventure n’est pas terminée, le Ghana donne rendez-vous au monde lors de la prochaine édition qui se tiendra au Brésil !» H. D.

Gyan : «Je m’en remettrai»

Après avoir manqué le penalty décisif pour le Ghana à la dernière seconde de la prolongation, Asamoah Gyan a assuré que son mental à toute épreuve lui permettra de rebondir. «Je m’en remettrai, je suis fort mentalement, j’ai eu le courage de tirer le penalty, c’est normal, c’est moi le tireur de l’équipe, a-t-il expliqué. Mais ce n’est pas ça le jeu, maintenant c’est lui le héros dans son pays, la balle allait rentrer, il l’a arrêté et moi j’ai raté le penalty... C’est comme ça.»

«Le Ghana vous donne rendez-vous au Brésil !»
Cela étant, le latéral droit

ANTONIO DI GENNARO : «L’Uruguay souffrira contre la Hollande»
Antonio Di Gennaro est l’ancien joueur de Hellas Verone. Il a été sacré champion d’Italie en compagnie de Briegel, l’athlétique ex-international allemand, et Elkjaer Larsen, le taureau danois. Rencontré au stade Soccer City, au terme du match Ghana-Uruguay, il s’est confié à Compétition avec l’amabilité coutumière des Italiens. - Les Brésiliens d’Amsud et d’Afrique sont éliminés, c’est triste pour le spectacle, non ?
- Oui, les amoureux du beau jeu peuvent le dire. Le Brésil de Dunga a très bien joué contre la Hollande, il a ouvert la marque et a mené tranquillement le jeu durant sa première période. Cependant, Felipe Melo a tout gâché en seconde mitemps et même si le Brésil a continué de presser, il lui était difficile de contourner cette bonne équipe des Pays-Bas. L’expulsion de Melo a pesé lourd dans la balance. réaliser l’exploit. Malheureusement, Gyan a été malchanceux en tirant le penalty. Mais il faut dire que le Ghana a réussi une grande rencontre face à l’Uruguay, notamment pendant les prolongations. Par la suite, il a été encore malchanceux lors de la série de tirs au but. C’est dommage.

Mandela reçoit les Black Stars

Antonio Di Gennaro avec notre envoyé spécial.
peut-être permis de faire mieux. faire mieux à partir du prochain Euro et, surtout, relever la tête lors du Mondial qui aura lieu au Brésil, en 2014.

- Suarez, l’attaquant uruguayen, a réussi le meilleur arrêt de sa carrière…
- Oui, il a eu un reflexe digne d’un grand gardien de but. Il s’en

- Je c’est «L’Italie a été une même dis que parce quand mérité qu’on son équipe pratiquer nde désillusion» aunvufootball de haut niveau gra durant tous les matches «Le point faible qu’il a livrés lors de cette du monde. Cela rien est en attaque» Coupedit, ce sera très difalgé étant mordait les doigts sur le coup, mais il devait être le plus heureux de la planète au coup de sifflet final. Cela dit, il ne pourra pas jouer la demi-finale et cela il va le ressentir le jour du match. Ce sera un coup dur pour lui, mais aussi pour l’Uruguay. ficile contre la Hollande, l’Uruguay va souffrir pour deux raisons. D’abord parce que les Pays-Bas ont une équipe forte et qui est plus en confiance en enchaînant les succès. Ensuite, parce que l’Uruguay sera privé d’un élément essentiel avec l’absence de Suarez en raison du carton rouge qu’il a pris.

- Cela fait 40 ans que l’Uruguay n’a pas joué une demi-finale de Mondial, qu’en dites-vous ?

- Et qu’en est-il de l’Algérie ?
- Ma foi, j’ai vu une bonne équipe algérienne avec de bons joueurs qui la composent. Son meilleur match a été contre l’Angleterre. Toutefois, il lui manque quelqu’un en attaque pour lui permettre de scorer, c’est le point faible de la sélection algérienne.

- Que faites-vous maintenant ?
- Je suis consultant pour le compte de Sky Sport, la chaîne de télévision italienne. Malheureusement, après ce match entre l’Uruguay et le Ghana, je vais rentrer en Italie. Ma mission vient de se terminer. Et je ne veux pas repartir chez moi sans transmettre toutes mes amitiés au peuple algérien. H. D.

- Et les Brésiliens d’Afrique ?
- Le Ghana a eu une occasion inouïe de l’emporter lors de l’ultime minute des prolongations, il a raté une opportunité historique d’aller en demi-finale et d’être la première nation du continent à

- Le Ghana a-t-il manqué d’expérience ?
- Pour moi, il fait très bonne impression, mais il est vari qu’il lui a manqué l’expérience des grands rendez-vous qui lui aurait

- Et que dit l’Italien que vous êtes de la participation de la Squadra Azzurra ?
- Cela a été une grande désillusion, j’espère que la Squadra va s’améliorer afin de

Le héros de la lutte antiapartheid et ancien président sudafricain Nelson Mandela a reçu samedi à Johannesburg des membres de l’équipe de football du Ghana. «Nelson Mandela a été présenté aux membres des Black Stars, à leur manager, leur entraîneur et leur équipe technique hier après-midi à son domicile», a indiqué la fondation Nelson Mandela dans un communiqué. Les joueurs ghanéens «ont bien représenté le continent. Même s’ils ne se sont pas qualifiés pour la demi-finale, ils peuvent rentrer chez eux la tête haute», a estimé l’institution. L’équipe a également rendu visite samedi à l’ex-femme du prix Nobel de la paix, Winnie Madikizela-Mandela, dans sa maison de Soweto, l’immense township au sud-ouest de Johannesburg. «Elle avait souhaité exprimer ses condoléances à la famille après la mort de Zenani Mandela junior, 13 ans, le 11 juin», a ajouté la fondation. L’arrièrepetite-fille du premier président noir d’Afrique du Sud a été tuée dans un accident de voiture quelques heures avant le coup d’envoi du Mondial. Ce deuil avait conduit Nelson Mandela à renoncer à assister à la cérémonie d’ouverture. Mandela, qui aura 92 ans le 18 juillet, a été l’un des principaux artisans de l’attribution de la Coupe du monde à l’Afrique du Sud. Vendredi, il avait exprimé son soutien aux Ghanéens, dernière équipe en lice du continent, évoquant dans un courrier son «plaisir» de les voir en ¼ de finale.

7
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

● DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER ET NABIL BOUFATIT

S «Il y avait de quoi mettre FORLAN : réussi cette main» «Suarez abel arrêt» U son plus A R E Z
L’attaquant uruguayen, Luis Suarez, marquera à jamais les annales de la Coupe du monde au prix d’un geste honteux, mais qui a permis de qualifier son équipe aux demifinales après 40 ans d’absence.

◗ «Ce sera difficile contre la Hollande en demi-finales
◗ «Algérie, à la prochaine !»

Mondial. Ça en valait le coup, parce que si le ballon était rentré, on serait maintenant éliminés. J’ai fait ce sacrifice pour l’équipe et je ne le regrette pas, même si je suis triste de ne pas pouvoir jouer la demi-finale contre la Hollande.

chance nous a souri aujourd’hui. C’était vraiment difficile. Les deux équipes se sont données à fond et étaient très fatiguées à la fin. Je suis content qu’on ait gagné à la fin.

◗ En arrêtant la tête de Mensah à la manière d’un gardien, dans les ultimes minutes de la prolongation, Luis Suarez pensait bien avoir privé l’Uruguay d’une qualification pour les demi-finales de la Coupe du monde. Seulement, Gyan n’a pas réussi à transformer le pénalty, en envoyant le ballon sur la barre transversale. Avec cet «arrêt», Luis Suarez a donc sauvé son équipe. Mais son geste d’antijeu le privera de la demi-finale face aux PaysBas, et pourrait également l’empêcher de disputer une éventuelle finale.

- D’abord, félicitations pour la qualification…
- Merci, c’est gentil.

- Attendiez-vous à ce que Gyan rate le penalty ?
- J’avais de l’espoir à ce qu’il le rate. Et dès que j’ai vu le ballon passer au- dessus de la barre transversale, j’étais fou de joie.

- On peut dire que c’est grâce à vous que l’Uruguay est en demi-finales ?
- Oui, c’est un peu ça, parce que je suis un grand gardien de but (il rit). C’était l’arrêt du

- Vous allez être absent face à la Hollande. Pensezvous que votre équipe est en mesure de battre la Hollande et aller en finale ?
- Savourons d’abord cette qualification. Quant à la Hollande, c’est une équipe qu’on connaît plus ou moins bien. On aura le temps d’y penser. N. B.

Diego Forlan, la star de la sélection uruguayenne, était aux anges au terme de la victoire inouïe face aux Black Stars du Ghana. Il affichait un sourire radieux et répondait avec une grande amabilité. Cette saison pourrait être la sienne. En effet, après avoir gagné l’Europa League avec l’Atletico Madrid, il va jouer une historique demi-finale de Coupe du monde. Diego sera-t-il aussi chanceux que le grand monsieur de l’Argentine ? Première réponse contre la ◗ Forlan a aimablement Hollande... signé cet autographe - Diego, vous devez être sans Compétition. doute l’homme le plus heureux de la planète après cette qualification aux demi-finales du Mondial 2010 ?
- Oui, je le suis effectivement. Mais, je ne dois pas tirer la couverture que de mon côté. Ce serait injuste et inélégant envers mes équipiers. Aussi, je ne dois pas être trop content avant d’avoir réussi le plus grand coup que mes compatriotes attendent, le rêve n’est peut-être pas loin et il faut y croire. L’Uruguay est peut-être sur la voie de conquérir une troisième couronne mondiale.
pour les lecteurs de

- Vous étiez plus chanceux que le Ghana…
- C’est ça le football. La

EDINSON CAVANI :
«L’Algérie méritait d’aller au deuxième tour»
L’attaquant de Palerme, Edinson Cavani, a accepté avec une grande gentillesse de nous accorder une interview en nous parlant notamment de l’Algérie. - L’Uruguay s’est qualifié en demifinale de la Coupe du monde quarante ans après. Vous devriez être fier de cet exploit ?
- Et comment ! Je suis vraiment très content de cette qualification. C’était très difficile face à une très bonne équipe ghanéenne qui n’a pas démérité. Ça s’est joué sur peu de choses, l’essentiel, c’est la qualification. un exploit. Cela dit, on fera tout pour gagner et offrir à l’Uruguay sa troisième finale de Coupe du monde.

- Après avoir gagné l’Europa League avec l’Atletico Madrid, la chance vous sourit encore avec la sélection nationale…
- Oui et pourvu que ça dure. Avec l’Atletico, c’est un sentiment fort déjà, ça l’est davantage avec la sélection de mon pays. Savourons cette victoire en espérant que d’autres suivront.

- Mais avouez que vous avez souffert contre une vaillante équipe du Ghana...
- C’est vrai, ce fut le cas. La fin de la rencontre a été intenable, surtout avec ce penalty sifflé en faveur de l’adversaire à l’ultime minute du match. Nous devons une fière chandelle à Suarez, d‘habitude il nous rend service en marquant des buts, cette fois il nous a sauvés en faisant un grand arrêt, peut-être celui de sa carrière. Mais, notre gardien de but a aussi fait son boulot lors de la série fatidique des tirs au but. Voilà, c’est encore une fois une victoire collective. Bon, on est passés, pensons désormais au match à venir en ayant une seule chose en tête : gagner, toujours gagner ! Allons-y étape par étape, sans trop se prendre la tête.

- L’Uruguay a entamé sa préparation de ce Mondial en effectuant un match amical en Algérie. Vous souvenez-vous de cette rencontre ?
- Bien sûr, puisque c’était ma première sélection. Je suis rentré en deuxième mi-temps du match. On a joué dans un beau stade. Il y avait plein de monde. On a perdu ce jour-là face à une très belle équipe d’Algérie.

- En parlant de l’Algérie, comment jugez-vous sa participation durant ce Mondial ?
- Je pense que l’Algérie a fait une très bonne Coupe du monde. Elle ne méritait pas son élimination au premier tour. Elle a réalisé de grands matches face à l’Angleterre et aux USA. Dommage qu’elle ne s’est pas montrée efficace. Mais pour moi, j’avais déjà une idée sur cette équipe qui nous avait quand même battus l’année dernière le plus logiquement du monde.

- Suarez a été décisif… (Il rit).
- Oui, il nous a sauvés. C’est vrai que ce n’était pas beau à voir, mais il ne l’a pas fait gratuitement, il a pris pour ça un carton rouge. Cela dit, notre gardien a été également décisif. Il a une grande part dans cette qualification.

- La prochaine étape vous propose d’en découdre avec la Hollande. Qu’en dites-vous ?
- Ce sera une rencontre très difficile. La Hollande possède de très bons joueurs et la demi-finale qui nous réunira sera sans aucun doute aussi indécise qu’a été notre quart de finale face au Ghana.

- Votre adversaire en demi-finale a pour nom la Hollande. Etes-vous en mesure de contrer cette équipe ?
- Ça va être difficile, surtout que Suarez ne sera pas là. Mais vous savez, on n’a rien à perdre. Le fait d’avoir déjà atteint la demi-finale est en somme

- Diego, vous souvenez-vous du match amical Algérie-Uruguay qui s’est déroulé à Alger, avant le début de cette Coupe du monde ?
- Oui, c’est un match auquel je n’ai pas pris part malheureusement, je sais toutefois que votre pays nous a battus 1-0 dans les dernières minutes.

- Un mot pour le public algérien ?
- J’ai eu la chance d’évoluer en Algérie et j’ai pu constater que c’est un pays de football. Je salue tous les

Algériens et je souhaite vivement que votre équipe soit présente lors du prochain Mondial au Brésil. N. B.

- Et pourquoi n’êtes-vous pas venu à Alger ?
- J’étais blessé, je ne pouvais pas répondre présent. Une prochaine fois peut-être ! H. D.

8
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

● D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : NABIL BOUFATIT

encontré à la fin du match GhanaUruguay, l’ancienne star du football français, Dominique Rocheteau, était déçue par l’élimination des Black Stars. Nous avons profité de l’occasion pour lui parler du Mondial, de l’équipe de France, mais aussi de l’Algérie où il compte un grand ami en la personne de Mustapha Dahleb.
- Quelle est votre appréciation à propos de cette Coupe du monde ?
- C’est une compétition qui a eu du mal à prendre son envol, il fallait attendre jusqu’au deuxième tour où il y a eu des matches très intéressants. Je pense surtout à Allemagne-Angleterre, BrésilHollande, ou encore GhanaUruguay. C’est de bon augure pour la suite de la compétition.

R

ROCHETEAU :
➧ «Il manquait un Dahleb et un buteur à l'Algérie»

«L'Algérie est revenue par la grande porte»
relèvent de l’inconscience.

- Et si on parlait maintenant de l’Algérie. Quels souvenirs gardez-vous d’elle ?
- Je suis allé deux ou trois fois en Algérie. J’ai même joué une fois contre l’équipe d’Algérie lorsque je jouais pour le PSG. On avait gagné, je crois, sur le score de trois buts à zéro. C’était au grand stade d’Alger.

- Quand on vous parle de l’Algérie, vous pensez certainement à votre ami Mustapha Dahleb, n’est-ce pas ?
- Ah oui, le grand Moumous ! Un grand joueur celui-là avec une grosse personnalité aussi. Il a fait son temps au PSG. Il a beaucoup marqué les esprits. Il a marqué son époque et on se souvient toujours de lui à Paris.

- Déçu pour le Ghana ?
- Très déçu même par cette élimination. C’était dramatique pour eux. Ils ratent incroyablement un penalty dans les arrêts de jeu des prolongations. C’est vraiment dur à supporter.

- Ils sont passés à un cheveu d’un exploit historique, à savoir d’être le pays africain à se qualifier pour une demifinale de Coupe du monde…
- Ça doit être vraiment très dur pour eux. C’est plus qu’une grosse désillusion, c’est un drame. Surtout lorsqu’on voit la manière avec laquelle ils ont perdu. Ils avaient vraiment le match en main, notamment dans les prolongations où ils ont tenu plus que leurs adversaires sur le plan physique. Et puis, il y a eu ce fameux penalty raté à la toute dernière seconde. Ils avaient laissé passer leur chance. Car, ils n’avaient pas le temps de se remettre pour les tirs au but.

- Avez-vous suivi le parcours de l’Algérie durant ce Mondial ?
- Oui, j’ai vu ses matches. Je pense que l’Algérie a présenté un beau visage. C’est une équipe qui possède une très bonne défense avec un milieu de terrain bien fourni où brillait Yebda. Mais son attaque est faible. Elle n’a pas réussi à marquer le moindre but. C’est dommage parce que c’est une formation qui fait circuler bien le ballon.

fatidique séance des tirs au but sur une Panenka. C’était vraiment osé dans ce type de match, n’est-ce pas ?
- Il a tenté exactement ce qu’a fait Zidane lors de la dernière finale de Coupe du monde face à l’Italie. C’est toujours beau à voir ce geste.

France, pas vrai ?
- Ah oui, il n’y a rien à dire, elle est passée complètement à côté. Je dirais même que c’était humiliant pour le football français. Il y avait pourtant de bons joueurs au sein de cette équipe. Malheureusement, l’état d’esprit qui régnait au sein du groupe n’était pas propice pour réaliser un tournoi honorable.

- En tout cas, il s’est passé beaucoup de choses chez les Bleus durant ce Mondial à l’image du triste épisode Anelka qui a provoqué même un mouvement de grève chez les joueurs. Que pouvez-vous dire à ce sujet ?
- Ça se passe de tout commentaire. C’est vraiment dingue de voir de telles choses arriver en équipe de France. Les joueurs n’ont fait preuve d’aucune maturité. Ils se sont comportés comme des enfants gâtés. C’est de la pure gaminerie. Ça renseigne un peu plus sur l’état d’esprit qui régnait dans le groupe depuis un bon moment.

- Quelle comparaison faitesvous entre cette équipe et son aînée de 1982 ?
- L’Algérie possédait une grande équipe en 1982 avec Dahleb en maestro. Il y avait à l’époque de très bons joueurs, notamment en attaque. Celle d’aujourd’hui est, certes, moins forte et moins spectaculaire, mais elle est coriace. Je pense qu’il lui manquait un buteur né et peut-être un Moumous pour créer le jeu.

- Quel est votre favori pour ce Mondial ?
- C’est difficile à dire. Je pense que ça se jouera entre la Hollande, l’Argentine, l’Allemagne ou l’Espagne.

- Si vous étiez à la place de Suarez, auriez-vous mis la main pour annuler un but tout fait à la dernière minute des prolongations ?
- Je ne sais pas si j’aurais eu la même attitude, mais c’est un acte d’anti-jeu qui a toujours existé dans le football. D’ailleurs, prenez juste l’exemple de la France qui s’est qualifiée avec ce même antijeu, voire plus avec la main de Thierry Henry.

- Le Brésil a encore déçu…
- Je pense que c’était un peu prévisible dans la mesure où cette équipe n’a pas trop convaincu durant ces premiers matches où elle a eu d’ailleurs affaire à des adversaires pas vraiment costauds. Et dès qu’une grosse pointure s’est mise sur son chemin, elle a craqué.

- Les spécialistes pensent que les responsables du football français ont commis une grosse erreur en gardant aussi longtemps Domenech à la tête de la sélection. Votre avis ?
- Absolument. Domenech n’aurait jamais dû rester tout ce tempslà. Il aurait dû partir après l’Euro, lorsque la France a plié bagage au premier tour. Sans la main de Henry, il n’aurait peut-être même pas réussi à qualifier les Bleus à cette Coupe du monde. Et voilà maintenant le résultat. C’est vraiment dommage pour la France qui mérite mieux que ça.

- Ce genre d’incident se seraitil produit à votre époque ?
- Jamais de la vie ! A notre époque, les joueurs étaient responsables. Ils plaçaient l’intérêt de la France au-dessus de toute autre considération. On n’oserait même pas songer à de telles dérives qui

- Etes-vous optimiste pour l’avenir de cette équipe ?
- Oui, je pense que l’Algérie est revenue par la grande porte. C’est une jeune équipe qui a une grande marge de progression. Je la vois plus performante à l’avenir. N. B.

- Le joueur Abreu a réussi le dernier essai uruguayen de la

- La grosse déception de cette Coupe du monde était incontestablement l’équipe de

CAMEROUN

ichel Zoah, le ministre camerounais des Sports, a déclaré vendredi à Yaoundé qu’«un climat délétère» s’était installé en Afrique du Sud entre le sélectionneur français du Cameroun, Paul Le Guen, et les Lions Indomptables. «Les défaites

M

«Un climat délétère»
d’aujourd’hui sont l’expression des divisions, des jeux de clans, des querelles intestines, des haines et des jalousies qui ont fait leur lit dans le cœur de certains joueurs. Des ego surdimensionnés qui n’acceptent pas la présence d’autres talents autour d’eux et des luttes spirituelles et ésotériques dont les ficelles sont tirées par des acteurs externes», a-t-il accusé. Selon lui, le gouvernement a débloqué tous les moyens financier et matériel «pour assurer une participation à la hauteur du rang du Cameroun» au Mondial, mais

ZOAH (ministre des Sports)

les résultats de l’équipe «ont été inversement proportionnels aux moyens et aux sacrifices consentis». Avec trois défaites en trois rencontres, le Cameroun, qui avait de grandes ambitions au coup d’envoi de la compétition, a été éliminé au premier tour.

9
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

● D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER eynald Denoueix est une grande figure du football français. Entre autres, c’est lui qui a formé les Marcel Dessailly, Didier Deschamps, Christian Karembeu et Claude Makélélé qui sont passés sous sa main au centre de formation du FC Nantes Atlantique. Ce technicien s’est exilé deux saisons en Espagne et, avec la Real Sociedad, il est passé de peu à côté de l’exploit, ne cédant la Liga que lors de l’ultime journée au Real Madrid. Rencontré à l’issue de la défaite du Ghana, il nous a confié ses sentiments sur ce Mondial qui touche à sa fin.
- C’est cruel pour le Ghana, non ?
- Oui, c’est dommage, mais il fallait trancher et désigner un vainqueur et un vaincu. On a eu droit à un match palpitant de bout en bout, l’émotion était forte du début à la fin. C’est ce qu’on appelle un match plein. C’est lors de ce match que nous sommes vraiment rentrés dans la Coupe du monde. Cela a été très, très intéressant.

R

DENOUEIX :
➧ «C'est vraiment dommage pour le Ghana»

«JE GARDE UNE EXCELLENTE IMAGE DE L'ALGÉRIE»

- Un mot sur l’équipe d’Algérie durant ce Mondial ?
- Je n’ai malheureusement pas suivi les matches de l’Algérie, j’avais d’autres rencontres à commenter dans mon programme. Cependant, je garde une excellente image des prestations réalisées contre l’Egypte et l’énorme courage dont les joueurs algériens ont fait preuve pour battre cette bonne formation égyptienne.

- Tenir en échec l’Angleterre de Capello, c’est valorisant, non ?
- C’est indéniable. Il n’est pas donné à tout le monde d’accrocher une telle équipe dirigée par un aussi grand technicien. Il a manqué quelques petites choses à l’Algérie pour aspirer à mieux contre l’Angleterre. Vous savez, au plus haut niveau, le foot se joue sur des détails parfois.

- Oui, mais c’est toujours cruel de rater un penalty à la dernière seconde, non ?
- Les penalties ou les tirs au but, c’est comme au poker, comme à la loterie. Gyan avait une immense responsabilité. Il a tiré en force en levant le pied. Soit ça passait admirablement, soit ça partait en l’air. C’est la deuxième option à laquelle il a eu droit. Quant au dernier tireur uruguayen, celui qu’on surnomme «El Loco» je crois, il porte bien son nom, c’est un vrai fou. Il a osé une Panenka, c’est incroyable, mais c’est bien pour le spectacle. Ce geste audacieux me rappelle celui de Zidane lors du Mondial de 2006 face à Buffon.

dans ce tournoi qui se tient pour la première fois sur le sol africain. C’est vraiment dommage, mais je suis sûr que cette équipe du Ghana peut faire mieux à l’avenir. Elle ou une autre formation du continent finira bien un jour par réaliser l’exploit que tout le monde attend.

Brésil de Dunga est une équipe qui ne réagit pas bien quand elle se fait mener au score. Chaque fois qu’on la presse, elle est en grande difficulté. J’ajoute que Felipe Melo a été auteur de gestes qui ont compliqué la tâche de son équipe.

vacances, ce n’est pas une si mauvaise idée.

- Chez nous, on songe à un nouveau sélectionneur national et il semble qu’on n’arrive pas à trancher entre un technicien local ou étranger ? Quelle est la meilleure solution ?
- Les deux options peuvent marcher comme elles peuvent s’avérer un ratage complet. Je ne suis partisan d’aucune des deux en particulier. La meilleure formule est celle qui incite au travail pour monter un group solidaire et uni autour du coach.

- L’élimination du Brésil, personne ne l’attendait en revanche…
- C’est vrai, c’est inattendu, car beaucoup voyaient la formation de Dunga aller au bout et décrocher la sixième couronne brésilienne. Une précision, je n’ai pas suivi tout le match, car je me suis retrouvé pris dans un embouteillage. Cela étant, de ce que j’ai vu, j’ai relevé que le

- Et à ce propos, Ronaldo a réagi du Brésil en conseillant à Felipe Melo de ne pas venir passer ses vacances au Brésil. Que pensez-vous de ça ?
- Je n’irai pas jusqu’à dire la même chose, mais il est vari qu’après certaines défaites, les langues se délient et disent des choses qui peuvent dépasser la pensée. Mais au fond, peut-être que ce serait mieux pour Melo qu’il séjourne ailleurs pour ses

- Lors d’une interview qu’il nous a accordée, Junior, l’ancien international brésilien, a déclaré que sans Kaka et Robinho, le Brésil est une équipe comme les autres. Etes-vous d’accord ?
- Oui, je suis un peu du même avis. Kaka et Robinho ont un rôle très important au sein de la sélection brésilienne. Quand ils sont dans un jour sans, on ne voit pas la même formation du Brésil. Je pense que c’est une question de mental. Ces deux joueurs n’ont pas eu le mental suffisant pour mener leurs camarades vers une consécration que tout le Brésil attendait.

- Qu’est-ce qu’un grand entraîneur, selon Reynald Denoueix ?
- Mais c’est très simple, un grand entraîneur est celui qui gagne !

- L’Afrique a eu une chance inouïe d’aller en demi-finales, mais ce sera encore remis pour une autre fois…
- On est triste pour le Ghana et pour l’Afrique. On aurait vraiment aimé le voir aller au bout

- Pensez-vous reprendre du service la saison prochaine ?
- Je n’y songe vraiment pas pour le moment. H. D.

MALOUDA prêt à se faire punir
Dans un entretien accordé à L’Equipe Mag hier samedi, Florent Malouda reconnaît que la grêve des joueurs le dimanche 20 juin était une erreur. Le milieu de terrain de Chelsea avoue : «On ne va pas faire une étude psy. J’y ai participé et j’assume la déplorable image dégagée en renonçant à cet entraînement public. Avec le recul, une fois saisie la perception en France, je reconnais que c’était une mauvaise décision.» L’ancien lyonnais admettrait donc de se faire sanctionner, suite à cet incident ultra-médiatisé : «Nous n’avons pas eu le sentiment de péter les plombs, mais ce n’était pas la meilleure façon de montrer notre mécontentement. S’il y a une sanction de la part de la FFF, je l’accepterai. J’assume tout.»

10
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

Stade : Cape Town Stadium à Cape Town Spectateurs : 64 100 Arbitre : R. Irmatov (UZB), R. Ilyasov (UZB), B. Kochkarov (KGZ)
ALLEMAGNE
BUTS : T. Müller (3e) M. Klose (68e) (89e) A. Friedrich (74e) AVERT. : T. Müller (35e) M. Neuer J. Boateng (M. Jansen, 72e) A. Friedrich P. Lahm P. Mertesacker S. Khedira (T. Kroos, 78e) M. Özil B. Schweinsteiger M. Klose T. Müller (P. Trochowski, 84e) L. Podolski. Ent. : Löw

4-0

ARGENTINE

L'ALLEMAGNE en demi
sans demi-mesure
'Allemagne s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du Monde, en venant à bout de l'Argentine. Dans le remake du quart de finale d'Allemagne 2006, la Nationnalmannschaft a obtenu le même résultat que quatre ans auparavant, mais sans avoir besoin d'une séance de tirs au but. Mieux organisée et plus efficace, elle n'a fait qu'une bouchée de la formation de Diego Maradona.
L'ALLEMAGNE ne perd d'ailleurs pas de temps pour poser la première pierre de son succès. Sur un coup franc pour faute de Nicolas Otamendi sur Lukas Podolski. Bastian Schweinsteiger balance le cuir dans la boîte, et Thomas Müller l'effleure du crâne pour confirmer qu'il est bien en train de se faire un prénom (3'). L'Argentine réagit sur deux contres menés par Angel Di Maria côté gauche, mais mal conclus (12', 15'). La troisième alerte est presque la bonne, mais à la suite d'un une-deux entre Lionel Messi et Carlos Tevez, Manuel Neuer plonge bien dans les pieds de l'attaquant argentin (23'). Sur le

AVERTS : N. Otamendi (11e) J. Mascherano (80e) S. Romero N. Burdisso M. Demichelis G. Heinze (J. Pastore, 70e) N. Otamendi (S. Agüero, 76e) Á. Di María J. Mascherano M. Rodríguez G. Higuaín L. Messi C. Tévez Ent. : Maradona

L

BALLACK était présent

Le Green Point du Cap est comble pour le plus gros quart du Mondial 2010, Allemagne-Argentine. Ballack, privé du tournoi par une blessure à une cheville, est venu soutenir ses partenaires de la Mannschaft, opposés à l'Argentine de Maradona et Messi, devant 66.000 spectateurs.

Que du bonheur pour les supporters allemands !
Ils peuvent la fêter leur jeune et séduisante équipe, brillamment qualifiée pour les demi-finales du Mondial sudafricain, au terme d’un festival offensif contre l’Argentine (4-0). Les supporters de la Mannschfat, massés dans les fans zones comme à Berlin, ont le bonheur de voir beaucoup de jeu et de nombreux buts (13 en 5 matches). De quoi ravir aussi les brasseurs du pays qui ont déjà battu des records de vente au mois de juin...

contre, Müller fait encore la différence côté droit, mais au lieu d'y aller seul, il sert Miroslav Klose, dont la reprise s'envole. Relativement discret, Messi est également maladroit sur coup franc direct (31'). Gonzalo Higuain, lui, est tout près de son cinquième but du tournoi, mais Neuer bouche bien son premier poteau (35'). Podolski et Mesut Özil s'offriront chacun une frappe non cadrée (39', 42'), mais à la pause, l'Argentine n'a qu'un petit but de retard.

Di Maria est tout près de le combler dès le retour des vestiaires, mais

Les regrets face à l'efficacité

TEVEZ :

son missile de 20 mètres passe au ras du poteau droit de Neuer (48'). Le Néo-Madrilène adresse quelques minutes après un centre de la droite, qu'Higuain remet en retrait mais la reprise de Tevez est sauvée héroïquement par Per Mertesacker (54'). C'est le début d'une folle période où le Jabulani circule d'un but à l'autre, mais sans jamais inquiéter les gardiens, entre mauvais choix offensifs et bonnes interventions défensives. Et Lorsque Tevez puis Higuain parviennent à se mettre en position de tir, Neuer est bien placé (62', 63'). Sur la troisième occasion en deux minutes, l'exemplaire Philipp Lahm est là pour tacler un ballon qui traîne dans les pieds d'Higuain (64'). A trop gâcher, l'Albiceleste va le regretter… Et Müller est encore dans le coup.

«Une grande douleur»
Carlos Tevez était très touché, au micro d’une télé argentine, après l’élimination de l’Albiceleste en quart de finale face à l’Allemagne (4-0) : «C’est une grande douleur de perdre ainsi. Ce n’est pas qu’une seule chose, il y a plusieurs facteurs. On savait que ce serait compliqué. On ne s’est pas trompés. Ils ont bien bloqué nos attaques. On ne peut rien enlever au succès de l’Allemagne», a conclu le joueur de Manchester City.

ESPAGNE

L'Espagne a tremblé
L'Espagne a souffert pour venir à bout du Paraguay (1-0) grâce à un but en fin de match de Villa. Le champion d'Europe peut remercier son gardien, Iker Casillas, décisif notamment sur un penalty. Il affrontera l'Allemagne pour une place en finale.

1-0

KLOSE dépasse Fontaine et Henry
Pour sa 100e sélection avec l’Allemagne, Miroslav Klose inscrit son 52e but sous les couleurs de la Mannschaft. C’est aussi sa 14e réalisation en trois Coupes du monde, à une longueur du Brésilien Ronaldo (15 buts) mais en dépassant le Français Just Fontaine (13 buts dans la seule Coupe du monde 1958. Klose est actuellement buteur du Mondial sud africain avec ses deux buts contre l’Argentine il est à 6 buts en devançant son coéquipier Müller lui avec 4 buts.

Déséquilibré par Otamendi, il parvient tout de même à glisser le ballon à Podolski en profondeur et l'attaquant de Cologne, au lieu de tenter sa chance tout seul, sert Klose au point de penalty. Miro ne se fait pas prier pour doubler la mise (68'). Les Sud-Américains n'ont pas le temps d'accuser le coup qu'ils doivent déjà aller chercher une troisième fois le ballon dans leurs filets ! Trois, comme le numéro dans le dos d'Arne Friedrich, qui profite d'un magnifique service de Schweinsteiger, qui élimine trois Argentins sur le côté gauche (74'). Le dernier quart d'heure n'est qu'une succession d'attaques sans conviction d'une Argentine qui ne lutte plus que pour l'honneur, et de contre-attaques des triples champions du monde… qui rêvent désormais d'un quatrième titre. La dernière est transformée par Klose sur un centre d'Özil (89'). La prochaine étape vers le sacre est une demi-finale face au vainqueur d'EspagneParaguay. Côté argentin, le miracle n'a pas eu lieu, et Diego Maradona ne sera pas l'homme qui rapportera le trophée au pays en tant qu'entraîneur, 24 ans après l'avoir fait en tant que capitaine.

PARAGUAY

11
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

a LÖW : «Il y ave i!t» MÜLER marque le 200 t ant de vitess
but allemand en Coupe du monde

◗ Diego se console dans les bras de sa fille Giannina.

e

«Il y avait tant de vitesse!», s'est félicité Joachim Löw, sélectionneur de l'Allemagne, dont la jeune équipe a balayé l'Argentine (4-0), samedi en quarts de finale du Mondial2010. - Ce quart de finale était très convaincant...
- Mon équipe a été très déterminée. C'était une performance de champions. En seconde période, nous étions un peu sous pression mais il y avait tant de vitesse... C'était très impressionnant.

attaquants mais j'avais dit à mes joueurs : «Vous êtes plus jeunes, rapides, endurants. Si vous les mettez sous pression, notamment leur défense, ça va passer».

L’attaquant Thomas Müller a marqué le 200e but de l’Allemagne en phase finale de Coupe du monde, en ouvrant la marque contre l’Argentine à la 3e minute du quart de finale du Mondial. Il s’agit précisément du 200e but de la République fédérale, le palmarès de l’ex-RDA n’étant pas pris en compte dans les statistiques de l’Allemagne.

«Un coup de poing»
Avec la mine des très mauvais jours, Diego Maradona s’est présenté en conférence de presse après la déroute de l’Argentine face à l’Allemagne, samedi en quarts (0-4). «Le plus dur moment de (sa) vie».
- Diego Maradona, ça a été très dur pour l’Argentine...
- Le premier centre est venu et ça a fait but... On leur a rendu le match facile. L’Allemagne a eu plus d’idées. Le résultat ne correspond pas à ce qui s’est passé sur le terrain. Mais je dois remercier tous mes joueurs, sur le terrain, sur le banc, l’encadrement. Nous n’avons pas pu réaliser notre rêve. Mais nous avons respecté le football argentin, nous avons joué comme les gens aiment, comme je l’aime comme coach, comme joueur. Si je pars demain, je veux que ces joueurs continuent. Je suis fier de mes joueurs, du fond de mon coeur. Si quelqu’un vient après moi, il devra suivre cette voie, ce jeu. voir ce qui peut se passer. Eux ont marqué, nous étions incapables de marquer. Nous leur avons donné beaucoup de bonnes idées.

MARADONA :

- Et que pensez-vous de Klose ?
- Je suis ravi qu'il ait marqué pour sa 100e sélection. Il est très impressionnant. Il est fabuleux. Je n'ai jamais eu de doute sur lui. Il se connaît, sait se critiquer quand il faut. Je suis heureux qu'il ait profité de sa 100e sélection pour marquer un doublé. Il entre dans les livres d'histoire. Peu de joueurs lui arrivent à la cheville.

- Messi quitte le Mondial sans avoir marqué...
- Messi a pleuré dans les vestiaires. Et celui qui dit qu’il n’a pas honoré le maillot argentin est stupide.

- L'Argentine vous a-t-elle surpris ?
- Nous n'avons pas été surpris par l'Argentine. Nous savions que Messi serait au milieu, dans cette position. Nous l'avons pressé pour l'empêcher de donner des ballons.

- Ballack n'est plus là et vous gagnez avec des gros scores : vous portait-il la poisse ?
- Elle est bonne cette question! (rires). C'est un excellent joueur. Mais nous savions que nous pouvions le remplacer. Nous l'avons fait.

- Des choses vous ont-elles déplu quand même dans votre équipe ?
- Nous avons gagné 4-0 contre l'Argentine, alors tout est bon! En seconde période, nous étions sous pression, je l'ai dit. Mais nos contreattaques ont été parfaites.

- Qu'avez-vous Schweinsteiger ?

pensé

de

- Il a été le leader, le lien dans toutes nos attaques. Il a passé quatre ou cinq joueurs pour donner des passes. Il a été fabuleux.

- Messi, Ronaldo, Rooney sont partis...
- Je ne peux pas répondre pour eux. Dans chaque tournoi, vous espérez que des joueurs marquent le tournoi et ils ne le font pas. Mais mes joueurs ont neutralisé Messi et Higuain.

- Avez-vous peur d'un état d'euphorie?
- Mes joueurs ont fêté la qualification dans les vestiaires mais ils sont déjà tournés vers la demi-finale. Ils sont réalistes.

L'attaquant allemand Thomas Müller sera suspendu pour la demi-finale du Mondial-2010 pour accumulation de cartons jaunes, après avoir été averti une nouvelle fois samedi en quarts de finale lors du succès de l'Allemagne sur l'Argentine (4-0). Ce sera une grosse absence pour la Mannschaft, le jeune attaquant de 20 ans ayant marqué samedi son 4e but dans ce Mondial, ce qui en fait le meilleur buteur du tournoi, à égalité avec Villa, Higuain, Vittek, Klose et Sneijder

Il est suspendu en demi-finales

- L’équipe est apparue désunie sur le terrain : parce que l’Allemagne a gagné la bataille du milieu ?
- Pourquoi n’allez-vous pas voir la Fédération argentine pour montrer votre projet ? J’ai vu un match où nous avons couru après le score. L’équipe a bien joué. Elle n’était pas assez fraîche, mais je ne l’ai pas vue désunie.

- Avez-vous déjà vécu pareil moment dans votre carrière ?
- Le jour où j’ai arrêté le football, ça peut peut-être se comparer. C’est dur, car l’idée, le voeu d’aller plus loin dans ce Mondial, de faire partie des quatre gros, nous avions tous ce rêve. Nous pensions juste gagner contre l’Allemagne et c’est l’inverse.

- Que vous a dit Maradona après le match ?
- Maradona, ce qu'il m'a dit après... Il était déçu, dévasté.

«On joue tous à la buteurs allemands face limite» L'un des

- Avez-vous décidé de votre avenir ?
- J’ai dit ça au cas où, vous verrez bien... Je n’ai pas encore décidé de mon avenir, je dois discuter avec ma famille, les joueurs, la Fédération, ça dépend de beaucoup de choses. Ce soir (samedi), je n’ai pas parlé du futur avec eux, mes joueurs, dans les vestiaires. Je les ai remerciés des jours passés ensemble. Ce sont de grands professionnels.

- Aujourd’hui, là, maintenant, vous avez envie de vous battre ou de baisser les bras ?
- Il y a le résultat, la déception, personne ne peut supporter de perdre 4 à 0. Etre éliminé en quarts de finale, j’ai vécu ça en 1982 comme joueur, mais j’étais un gamin à l’époque. Là, j’ai bientôt 50 ans en octobre, c’est le plus dur moment de ma vie. Il y avait tous ces gens autour de moi, tant de professionnels autour de moi, les gens, l’encadrement. C’est comme prendre un coup de poing au visage. Je n’ai plus d’énergie pour autre chose.

- Quelle fut la clé du match ?
- Les Argentins ont de très bons

Il décidera de son avenir après le Mondial
Joachim Löw n’a pas encore décidé de son avenir. Le sélectionneur allemand, dont le contrat expire après le Mondial, a indiqué au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, paru samedi, qu’il décidera de prolonger, ou non, après le Mondial. «Nous avons convenu entre nous, les membres de l’encadrement, de ne pas parler de l’avenir. J’ai dit aussi au président de la Fédération allemande (DFB) que, quel que soit le déroulement du tournoi, je ne voulais pas discuter d’une prolongation de contrat», a-t-il expliqué.

L’avenir à Bierhoff
L’avenir de Löw semble lié à celui d’Oliver Bierhoff, ancien international qui occupe le poste de manager général de la sélection et ne semble plus faire l’unanimité au sein de la direction de la DFB. «Je dois me demander après le tournoi quelle vision j’ai pour cette équipe, pour son encadrement, et voir ce qui va se passer avec Oliver. Je vais réfléchir à tout cela et rencontrer le président de la fédération avec une idée claire en tête», a-t-il assuré. La DFB espère que Löw, meilleur sélectionneur de l’histoire avec 37 victoires en 53 matches avant le quart de finale contre l’Argentine samedi, poursuive son travail. En cas de refus, l’ancien international Matthias Sammer, actuellement directeur technique de la DFB et en conflit ouvert avec Bierhoff, est le favori pour succéder à Löw

à l'Argentine (4-0), Thomas Müller, a à son tour mis en avant le collectif qui a, selon lui, fait la différence. «C'est incroyable ce qui s'est passé ici. Quand on bat l'Argentine 4 à 0, on ne trouve même pas les mots. A l'évidence, c'était une nouvelle fois une performance d'équipe. On joue tous à la limite, chacun se dépouille pour gagner et c'est incroyable ce qu'on arrive à faire.»

- Les gens en Argentine pensaient que vous alliez aller loin...
- Je suis déçu. Rentrer au pays après avoir perdu, c’est dur. Nous allons nous asseoir et

LAHM : «Cette équipe a faim»

Le capitaine de l'Allemagne, Philippe Lahm, n'en revient pas de la victoire face à l'Argentine (4-0), mais salue la performance collective de l'équipe.»Je n'aurais jamais cru qu'on puisse battre 4 à 0 l'un des grands favoris de cette Coupe du monde. Cette équipe a faim, on voit à chaque match combien elle travaille, c'est fascinant. On s'était super bien préparé pour ce match, on avait vu des vidéos. On n'a laissé passer aucune occasion. Maintenant, toutes les équipes qui arrivent en demi-finales ont le potentiel pour arriver en finale ou gagner la Coupe du monde. On doit continuer à jouer comme ça» s'est enthousiasmé Philipp Lahm.

le banc ● En 2006, il était sur la lors du quart perdu contre à magne (1-1, 2 tab même Alle pu 4). Lionel Messi n’aura pas xième échec éviter un deu , consécutif de l’Albiceleste ft, par la Mannscha battue (0-4) dans encore en quarts. Impliqué s de l’Argentine en 7 des 10 but Af’Sud, le meilleur joueur du e tur monde n’a pas trouvé l’ouver à la ion une seule fois. Une décept mesure de sa saison buts exceptionnelle, riche de 48 es. en 64 match

n’aura p marqué

I MESSas

12
Compétition
édition du dimanche 4 juillet 2010

SCANNER POUR

PAYS-BAS

BRESIL
Lula (Président du Brésil) est

VAN PERSIE
● Robin van Persie est parti à l’hôpital ce samedi pour passer un scanner de contrôle. L’attaquant néerlandais se plaint d’une douleur au bras, qui ne serait pas sérieuse selon le sélectionneur Bert van Marwijk. Ce dernier a précisé que van Persie a passé cet examen pour se rassurer. Joris Mathijsen, qui s’est blessé lors de l’échauffement avant le quart contre le Brésil (2-1), a également passé un scanner pour vérifier l’état de son genou.

«abasourdi»
● Le président brésilien Lula s’est dit «abasourdi» et «profondément triste» de l’échec du Brésil en quarts de finale du Mondial 2010 devant les Pays-Bas (2-1). Il a estimé que «certains joueurs avaient eu une performance bien pire que prévue. Le match a pris fin et nous regardions la télévision sans y croire». Le ministre des Affaires étrangères, Celso Amorim, qui a assisté au match aux côtés de Lula, a affirmé: «Comme tous les Brésiliens, nous sommes tristes, mais le monde ne s’arrête pas là, on gagnera le prochain» Mondial en 2014 au Brésil. Lula devait s’envoler pour une tournée dans six pays d’Afrique, qui le conduira jusqu’en Afrique du Sud où il doit assister, en tant qu’hôte de la prochaine édition, à la finale du Mondial le 11 juillet.

Scolari pourrait remplacer Dunga ● Après l’élimination surprise de
sa sélection dès les quarts de finale de la Coupe du Monde, Dunga a présenté sa démission à la fédération brésilienne. Et selon l’un des médias du pays, son successeur n’est peut-être pas très loin. En effet, O Globo annonce que Luis Felipe Scolari pourrait revenir à la tête de la sélection auriverde, après l’avoir amenée au titre suprême en 2002 en Corée du Sud. Ricardo Teixeira, le président de la CBF (Fédération brésilienne de football), devrait annoncer sa décision dans les prochains jours. La pression est grande car la prochaine Coupe du Monde, en 2014, aura justement lieu... au Brésil.

Van Marwijk respecte l’Uruguay

● «Ils ont combattu et ils ont survécu». Bert van Marwijk, le sélectionneur des Pays-Bas, ne prend pas de haut l’Uruguay, son prochain adversaire en demi-finale. «Comme nous, ils ont mérité leur place en demi-finale et ne doivent en aucun cas être sous-estimés», a ● Alors que le but égalisateur des Pays-Bas avait dans déclaré samedi le sélectionneur des Pays-Bas. un premier temps été accordé à Felipe Melo, contre son Concernant les suspensions pour la demicamp, la FIFA a annoncé samedi qu’il était finalement finale des Uruguayens Luis Suarez et Jorge à l’actif de Wesley Sneijder. Le Néerlandais rejoint Fucile, ainsi que l’incertitude concernant la pardonc le Slovaque Robert Vittek, l’Argentin ticipation du capitaine Diego Lugano, Van Gonzalo Higuain et l’Espagnol David Villa Marwijk a «évité de se réjouir». «Nous avons nous en tête du classement des buteurs, aussi des suspendus», a-t-il rappelé en référence à De avec 4 réalisations. Jong et Van der Wiel.

Un but de plus pour Sneijder

4 morts à Haïti à cause du Brésil

● Si d’un point de vue sportif l’élimination du Brésil est un drame national, elle a également causé une vague d’incidents dramatiques ailleurs dans le monde, et notamment en Haïti où quatre personnes ont trouvé la mort juste après la défaite de la Seleçao, vendredi face aux Pays-Bas (1-2). Là-bas, deux jeunes supporteurs brésiliens se sont jetés sous des voitures, tandis qu’un troisième a été victime d’un arrêt cardiaque, et qu’un dernier est mort poignardé lors d’affrontements à Port-au-Prince, ont annoncé des médias de la capitale haïtienne.

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

PUBLICITÉ

13

14

JS KABYLIE

Compétition

édition du dimanche 4 juillet 2010

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

Asselah, Berrefane, Mazari
Après le départ de Hadjaoui, les responsables kabyles ont fait appel aux services d’Asselah pour meubler le vide laissé par le Tlemcénien. L’ex-gardien de but des Sang et Or n’a pas mis beaucoup de temps pour s’intégrer et s’adapter à son nouvel environnement. Avec la venue d’Asselah et le maintien de Berrefane et Mazari, la JSK aura cette saison trois jeunes gardiens. En cette phase de préparation, les trois noms disputent une place de titulaire et c’est tout à fait logique, car après le départ de Hadjaoui, qui était le numéro un, les choses revenaient à la case de départ.

La guerre des bois
Ayant fait ses preuves au NAHD durant trois longues saisons, Asselah est actuellement l’un des meilleurs gardiens de notre championnat. Ce dernier a montré d’ailleurs de très belles choses depuis le début de la préparation. Les responsables de la formation du Djurdjura l’ont recruté d’ailleurs pour apporter un plus à l’équipe. Asselah est donc le numéro un. Cependant, ce dernier doit cravacher très dur pour garder ce statut, voire cette place, car un petit passage à vide coûtera les yeux de la tête à l’ex-gardien de but des Sang et Or, ce dernier ne doit pas surtout oublier que derrière lui il y a Berrefane et Mazari.

Asselah, les gants du number one

dernier, qui est un pur produit de l’école kabyle, fait partie de l’effectif senior depuis de longues années. L’enfant d’Ath Douala travaillait toujours avec un grand sérieux et restait tout le temps ambitieux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Berrefane pourrait saisir sa chance à n’importe quel moment de la saison.

Le jeune gardien remplaçant de la JSK a prouvé sa valeur lors des trois derniers matchs du championnat. Ce

Berrefane, talent et grande volonté

Pour un petit rappel, Mazari a été sacré champion d’Algérie avec la JSK, lors de la saison 2003/2004. Gaouaoui qui était le numéro un à l’époque, souffrait d’une blessure et Feradji a été opéré au tibia. C’est donc Mazari qui a joué les sept matchs restants de cette saison. Ce dernier a joué aux côtés de Saïb, Doudane, Zafour… et les autres. Les huit années passées par Mazari en division une avec la JSK plaident pour lui. Or, ce dernier doit revenir au-devant de la scène. A. H.

Mazari, une expérience de 8 ans en D1

ASSELAH : MAHREZ : «Asselah est bien concurrence est«La MAZARI : «J'attendrai
parti pour être le numéro un»
L’entraîneur des gardiens de but de la JSK parle de la forme des portiers dans cet entretien. Mahrez parle aussi du poste de titulaire. - Comment se déroule la préparation des gardiens de but ?
- Dans de très bonnes conditions. Le préparateur-physique a tracé un programme physique pour les gardiens, un programme qu’on respecte à la lettre. De mon côté, je prends le volet technique et on travaille avec un grand sérieux afin d’être prêts pour la nouvelle saison. apporter un plus à l’équipe.

saine»

toujours ma chance»
Pour Mazari, rien ne peut remplacer la compétition officielle. L’enfant de Tizi Ouzou n’a jamais perdu espoir ou douté de ses capacités. Il attend toujours sa chance. - Souvenez-vous du titre gagné avec la JSK en 2003/2004 ?
- On n’oublie jamais les bons moments dans sa vie. J’ai gagné ce titre alors que j’étais très jeune, mieux encore, j’ai joué sept matchs de suite comme titulaire lors de cette saison.

- Vous connaissez ce portier ?
- Bien sûr. Asselah a joué plusieurs saisons avec son équipe. Il a fait ses preuves au NAHD. C’est un jeune plein de talents.

- Il sera donc le numéro un, non ?
- Plutôt il est bien parti pour être le numéro un. Les dirigeants ont recruté ce gardien pour qu’il soit le number one de l’équipe. Il doit travailler avec moi pour qu’il joue.

- On comprend qu’Asselah peut perdre sa place à n’importe quel moment de la saison…
- Pour le moment, on est loin de ce sujet. On se concentre sur notre travail, et au cours de la saison tout peut arriver.

«POUR LE MOMENT, la préparation se déroule dans de très bonnes conditions. On a joué deux matchs amicaux pour le moment et on jouera mercredi prochain un troisième match de préparation. Pour ce qui concerne la concurrence dans les bois, elle est saine et elle sera bénéfique pour l’équipe. Je connais bien les deux autres gardiens. Moi, je n’ai pas signé un contrat de titulaire. Je suis là, je travaille et je fais des sacrifices aux entraînements. C’est le terrain qui désignera le numéro un.» A. H.

vous cette situation ?
- J’étais certes titulaire, mais avec le retour de Gaouaoui à la compétition, j’ai perdu ma place. Par la suite, le manque de compétition m’a joué un sale coup. Pour un gardien de but, ça compte beaucoup la compétition, heureusement que je travaille avec un grand sérieux aux entraînements, d’ailleurs, c’est pour cette raison que j’ai gardé mes qualités.

- Titulaire en 2004 et remplaçant en 2010, comment expliquez-

- Et cette saison, comment vous voyez les choses ?

- Moi je ne me mêle jamais des affaires du staff technique. Je m’entraîne et je rentre chez moi. Pour ce qui concerne ce sujet, on est trois gardiens et un seul jouera. Pour ma part, j’attendrai toujours ma chance. A. H.

BE

se» ain qui m'intéres rr ANE : «Moi, c'est le te RREF
- Et comment se présente la nouvelle saison pour vous ?
- Moi je travaille toujours avec le même sérieux et une grande volonté. En toute modestie, je pense que j’ai prouvé ma valeur, je n’ai rien à démontrer maintenant.

- Hadjaoui est parti et Asselah est arrivé, un commentaire ?
- La vie d’un footballeur est ainsi faite. Aujourd’hui tu es là, demain tu seras appelé à jouer ailleurs. Hadjaoui, qui est un fils de bonne famille, a réalisé une bonne saison avec nous. Pour Asselah, il est avec nous, on travaille ensemble, c’est un jeune qui peut

- Berrefane a réalisé une bonne fin de saison…
- Berrefane et Mazari sont deux bons gardiens. Ils travaillent eux aussi avec un grand sérieux et comme je vous l’ai déjà dit, au cours de la saison, tout peut arriver. A. H.

Le jeune gardien remplaçant de la JSK reste toujours fidèle à ses principes. L’enfant d’Ath Douala ne croit qu’au travail et garde toujours un espoir pour décrocher une place de titulaire. - Comment se déroule la préparation avec Asselah et Mazari ?
- On travaille bien. Mahrez est à la JSK depuis quatre ans maintenant. Pour Mazari, on travaillait ensemble depuis plusieurs saisons, alors qu’Asselah s’est bien adapté au groupe.

- Vous visez donc le poste de titulaire…
- Je préfère ne pas parler trop de ce sujet. Tout ce que je peux vous dire c’est que moi je suis un gars très ambitieux, à la JSK il y a un staff technique, moi ce qui m’intéresse, c’est le terrain, ni plus ni moins. A. H.

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

JS KABYLIE
● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

15

Geiger a organisé un match d’application vendredi soir
VENDREDI soir, soit à la veille du match qui devait opposer la JSK au Raja, le staff technique des Canaris a organisé un match d’application entre les joueurs. Contrairement aux précédentes fois où le staff technique des Canaris programmait toujours ce genre de joutes en fin de séance, vendredi dernier, les jeunes coéquipiers de Douicher ont débuté la séance avec cette opposition.

LE COACH ASSOCIE TOUJOURS RIAL À BELKALEM

LAH, RIAL, ASSELAH, OUSSA R, AOUDIA BELKALEM, TEDJA

DEPUIS le début du stage, le staff technique des Canaris associe toujours Rial à Belkalem dans l’axe de la défense. Lors du premier match d’application, c’est cette paire qui a entamé la partie. Vendredi dernier, lors du match d’application disputé entre les joueurs, Rial et Belkalem ont joué ensemble. A la JSK, on a commencé à préparer l’après-Coulibaly. Ce dernier dont le contrat arrive à sa fin en décembre prochain pourrait quitter le club avant cette date dans la mesure où la FAF ne changera pas sa position vis-à-vis des joueurs étrangers. A. H.

Geiger et Bouhlel On prépare corrigent le l’après-Coulibaly placement C de Yaâlaoui

r Ces titulaires n s abl eis indiscutae, Geger et Bouhelal ont ut

POUR cette jo pes différentes. Une équipe aligné deux équi dres et l’autre des joueurs composée des ca elah a joué aux côtés de Rial, ss remplaçants. A lah, Amiri, Douicher, Kasri, , Oussa moment, six Belkalem Aoudia. Pour le djar, Yaâlaoui et ont assuré leur place dans Te ent joueurs seulem eiger. Asselah, Oussalah, Rial, chiquier de G l’é es derniers sont ar et Aoudia. C Belkalem, Tedj scutables d’ailleurs. di des titulaires in

OUSSALAH : «Il faut juste faire confiance à ce jeune groupe»
Aux côtés de Douicher, Mazari et Berrefane, Oussalah est l’un des plus anciens joueurs des Canaris. Ce dernier entame sa sixième saison avec les Jaune et Vert. Dans cet entretien, l’enfant de Béjaïa nous parle du groupe de cette saison. - Comment se déroule la préparation ici à Casa ?

rnier, ance de vendredi de A L’ISSUE de la sé nt restés plus d’un quart d’heuso Bouhelal et Geiger Yaâlaoui, alors que les autres re sur le terrain avec leur chambre ou en train de joueurs étaient dans En effet, Yaâlaoui a séduit le . prendre leur douche s qualités techniques et phytechnique par se staff positionne pas eur du WAT ne se siques. Or, l’ex-jou rain. Le staff technique veut utiidéalement sur le ter flanc gauche de l’attaque kabyle liser ce joueur sur ux entraîneurs de la JSK corrinsi donc, les de le terrain en le. Ai t de leur joueur sur geaient le placemen judicieux conseils. A. H. lui donnant aussi de

● Lors du match d’application de vendredi dernier, le staff technique des Jaune et Vert n’a pu aligner que deux équipes de dix des conseils à mes jeunes joueurs vu que Hamiti, Ech Chergui et Yahia Chérif suivaient un équipiers. A la JSK, on forme programme spécifique et ne pouvaient pas prendre part à cette une famille. De ce côté-là, il joute. n’y aura pas de souci à se faire.

10 contre 10 en match d’application

- Comment voyez-vous les chances de votre équipe en Ligue des champions ?

Coulibaly et Hamiti reviendront en force
A CES SIX ÉLÉMENTS, il faut ajouter Coulibaly et Hamiti. Ces deux derniers sont aussi des cadres de l’équipe. Pour Hamiti, la blessure l’a empêché de jouer vendredi dernier alors que Coulibaly joue toujours dans cette phase de préparation avec les remplaçants.

- On a bouclé notre première semaine de travail hier avec un match amical. On a bien travaillé lors de cette première semaine, maintenant, il faut travailler avec la même volonté et le même sérieux lors des jours restants de ce stage afin de réussir notre préparation.

● C’est l’entraîneur en chef de la JSK qui a arbitré cette joute. - On jouera cette compéti- De son côté, Bouhlel est resté sur la main courante d’où il donnait tion à fond et sans faire de cal- des conseils aux joueurs. cul. On compte aller le plus loin possible et représenter dignement le football algérien.

Geiger arbitre, Bouhlel sur la main courante

- Pour terminer, ce groupe pourra-t-il gagner le ● Yahia Chérif qui poursuit toujours son programme spécifique championnat ? a été soumis à un des exercices d’endurance avec ballon vendredi
- Pourquoi pas ? On a de soir. L’attaquant des Canaris avance bien dans son programme. très bons joueurs. Ce groupe a raté le titre la saison passée de peu. Cette saison, on jouera aussi pour les premiers rôles, il faut juste croire et faire confiance à ce jeune groupe. ● Hamiti et Ech Chergui qui ne jouaient pas vendredi avec le A. H. reste du groupe étaient en salle de musculation.

De l’endurance avec ballon pour Yahia Chérif...

Kasri et Yaâlaoui, en bonne position…
PARMI les nouvelles recrues, deux joueurs jouent et souvent avec l’équipe des titulaires. Kasri et Yaâlaoui sont bien placés d’ailleurs pour gagner leurs places dans l’équipe type de Geiger et Bouhelal. A. H.

- Sinon, comment trouvezvous le groupe de cette saison ?

- Le groupe n’a pas beaucoup changé. Certes, il y avait des départs et des arrivées, mais l’ossature est toujours là et c’est le plus important. On a des jeunes pétris de qualités. - C’est vrai, les jeunes n’ont pas beaucoup d’expérience, mais ils peuvent compter sur les anciens, on a des joueurs qui ont de l’expérience, il y a Douicher, Rial et même Aoudia qui peut apporter un plus sur ce plan.

...Et de la musculation pour Ech Chergui et Hamiti

- Or, ces jeunes manquent d’expérience…

■ A l’issue de la séance, Geiger a programmé un exercice de balles arrêtées. C’est Tedjar qui exécutait les corners. Ce dernier est devenu donc un spécialiste de balles arrêtées.

Tedjar, spécialité corners

- Vous aussi, avec vos cinq saisons à la JSK et deux titres gagnés, vous aurez un autre rôle à jouer dans le groupe…

- Je ne lésinerai pas sur les moyens pour aider ou donner

■ Le néo défenseur des Canaris a été touché légèrement à la cuisse vendredi dernier. Cependant, Rial et avec beaucoup de courage est allé au bout de la séance.

Rial, légèrement touché à la cuisse

■ Le staff technique a essayé Chérif El Ouazzani vendredi dernier avec deux équipes. A la JSK, on n’a pas encore trouvé la bonne formule pour le milieu défensif.

Chérif El Ouazzani testé avec les deux équipes Coulibaly avec les remplaçants

■ Le défenseur malien de la JSK a pris part à cette joute avec l’équipe des remplaçants. Fidèle à ses habitudes, Coulibaly a joué avec un grand sérieux.

16

DIVISION UNE
2-1 JSK

Compétition

édition du dimanche 4 juillet 2010

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

our son second match amical qui l’a opposé hier au RAJA, la JSK s’est inclinée par le score de deux buts à un.

LA BELLE PRESTATION DES CANARIS P
◗ Geiger avec Henri Michel.
EN PREMIÈRE période, les Canaris ont réussi à dominer leurs adversaires du jour, comme en témoignent les nombreuses occasions créées par les camarades du gardien Asselah. Cependant, la précipitation d’un côté et le manque de concentration de l’autre n’ont pas permis aux Canaris d’atteindre leur objectif. Bien au contraire, ce sont les Marocains qui profitent d’une contre-attaque pour inscrire leur seul but de ce premier half, marqué par Papa N’Dyaye. Par la suite, les camarades de Douicher ont tenté de revenir au score, en vain. Et la fin de cette première mi-temps est en faveur du RAJA sur la plus petite des marges. En seconde période, on a assisté au même scénario que celui de la première. En effet, ce sont les Canaris qui ont imposé leur jeu. Toutefois, les deux équipes ont inscrit un but chacune au cours de cette seconde mi-temps. Le RAJA a inscrit son second but grâce à Bayela à la 50’ de jeu et les Canaris ont marqué le leur sur un penalty à la 75’ de jeu. Ce dernier est venu à la suite d’une faute sur Aoudia dans la surface de réparation. Tedjar transforme le penalty et inscrit donc le seul but des Canaris au cours de cette rencontre. Ainsi, la JSK a enregistré sa première défaite après avoir réussi à battre la formation de Beni Melal lors de son premier match amical. A. H.

RAJA

ASO CHLEF

Henri Michel : «La JSK a démontré de belles choses»
«Les deux équipes sont au même niveau de préparation. D’ailleurs, elles ont entamé la préparation dans la même journée. Concernant le match, je dirais que la JSK a bien joué. Je lui souhaite bonne chance pour la phase des poules de la Ligue des champions africaine.»

● Le numéro un du club chélifien veut nommer un directeur technique au sein de son équipe, et ce, pour assurer la coordination entre les différentes catégories. Il est en contact très avancé avec un directeur technique réputé à l’échelle nationale, cependant, il a refusé catégoriquement de dévoiler le nom de cette personne afin d’éviter un quelconque contact de la part d’autres clubs de D1. Le président chélifien nous a fait savoir qu’il veut désigner un staff technique de haut niveau, notamment avec la nomination de l’entraîneur Ighil dont la signature est imminente.

recherche d’un directeur technique

MEDOUAR à la

● L’ancien attaquant de la JSMB, Boulemdaïs, a contacté le président Medouar hier matin pour l’informer des empêchements qui l’ont incité à reporter sa venue à Chlef où il devait parapher son contrat. Le joueur a promis à Medouar de conclure au courant de cette semaine.

BOULEMDAÏS REPORTE SA SIGNATURE

SENOUCI VICTIME D’UN ACCIDENT DE LA CIRCULATION

● Ayant été victime d’un accident de la circulation, l’ancien latéral droit du MCA, Benziane Senouci, a reporté sa venue à Chlef où il devait parapher son contrat. Le joueur a contacté Medouar pour l’informer de son accident et de son affaire de justice avec son ancien employeur, Zaïm. A cet effet, le président Medouar s’est montré compréhensif et il lui a promis de l’aider à résoudre son problème. A. D.

MASSELOUB BLESSÉ ● Le joueur du RAJA,
Masseloub, s’est blessé à l’épaule au tout début de la rencontre, ce qui l’a obligé à quitter le terrain. Il a été remplacé par son camarade Fatah.

Hannachi : «Le résultat n’est pas important»
«L’état du terrain a handicapé les joueurs pour pratiquer leur football habituel. Heureusement qu’il n’y avait pas de blessures lors de cette rencontre. Certains joueurs, comme Elorfi et Yalaoui, ont fourni une belle prestation. Toutefois, on ne doit pas les juger dès maintenant. Concernant le résultat, je pense qu’il n’est pas vraiment important, l’essentiel, c’est de travailler la cohésion dans ce genre de rencontre.»

On reparle de Amar Ammour
● Par Rahib Medhouche

JSM BÉJAÏA

LE RAJA A ENTAMÉ LA PRÉPARATION LE MÊME JOUR QUE LA JSK
● L’équipe marocaine du RAJA a repris les entraînements le même jour que la JSK, le 22 juin dernier.

2 équipes différentes du RAJA
L’entraîneur français du RAJA a aligné deux équipes différentes hier face à la JSK, l’équipe-type en première période avant de changer son effectif complètement en seconde mi-temps.

L’on se rappelle que durant l’intersaison 2009/2010, on a avancé quelques noms de joueurs contactés par la direction du club pour venir renforcer les rangs du club béjaoui. Parmi ces joueurs, il y a l’exUsmiste Amar Ammour.
CETTE ANNÉE, le nom de ce joueur a été cité dans l’entourage de la JSMB. L’expérience des joueurs âgés, tels que Zeghdoud et Ghazi, qui ont été recrutés par la direction, alors qu’ils n’avaient pas grandchose à donner, fait dire à certains, que la direction pourrait faire un effort supplémentaire afin de recruter un autre joueur, capable de donner, lui aussi un plus à l’équipe.

Geiger : «Je suis satisfait»
«D’une manière générale, je suis satisfait du rendement de l’équipe. Le RAJA était plus frais du fait qu’ils ont aligné deux équipes différentes, ajouter à cela que mes joueurs se sont entraînés la matinée pendant une heure et demie. L’équipe-type commence à se dessiner. Toutefois, on attendra le match du WAC pour avoir une idée plus précise.»

Il ralliera Alger aujourd’hui
Le président Hannachi ralliera Alger aujourd’hui après avoir assisté hier au match des Canaris face au RAJA. Il retournera de nouveau au Maroc la veille du match WAC-JSK prévu pour le 7 du mois en cours.

LA CHAÎNE ERIADA COUVRE LE MATCH

est âgé et, par-dessustout, ne pourrait en aucun cas donner un plus à l’équipe, si ce n’est pour gêner la promotion d’un autre élément qui aurait des qualités techniques utiles à l’équipe. Certaines voix affirment, que l’heure est au rajeunissement de l’équipe, même si selon eux, l’aspect expérience ne devait en aucun cas être négligé.

● La chaîne marocaine Eriada a retransmis le match RAJA-JSK en direct. Ce qui a permis aux fans des deux équipes de suivre les débats de leurs équipes favorites en direct.

Déçus pour Rebih !
Beaucoup de noms de joueurs ont circulé ces dernières semaines et certains parmi eux affirment même que leur prochaine destination serait la

JSMB. Or, certains d’entre eux ont mis la barre très haut et la direction du club ne pouvait en aucun cas subvenir à leur exigence, préférant d’autres joueurs avec lesquels elle a réussi à arracher l’accord de principe, avant de les faire signer pour une période d’une année. Aboubakr Rebih faisait partie de ces joueurs qui ont mis la barre haut et la direction avait selon toute vraisemblance, décidé d’écarter sa piste. Cela a déçu plus d’un, ici à Béjaïa, parmi les amoureux du club, même si la majorité sont satisfaits du recrutement effectué jusque-là. R. M.

EQUIPE ALIGNÉE
● Asselah (Mazari 65'), Amiri (Ziti 70'), Oussalah, Coulibaly, Belkalem, Ryal, Douicher, Kasri (Elorfi 75'), Tedjar, Yalaoui (Azouka 75'), Aoudia. Ents : Geiger et Bouhlel

LES KABYLES SUIVENT LA PREMIÈRE PÉRIODE D’ALLEMAGNEARGENTINE

ECH CHERGUI AVEC LE GROUPE

● Avant de rejoindre le stade de Casa pour affronter le RAJA en amical, les camarades de Yahia Chérif ont profité pour voir la première période du match Allemagne-Argentine. Par la suite, ils ont rallié le stade pour disputer leur second match amical de ce stage qui se déroule sur les terres marocaines.

● Le milieu de terrain, Ech Chergui, était présent hier avec ses camarades au stade. Toutefois, le meneur de jeu des Canaris n’a pas participé à la rencontre d’hier face au RAJA.

avec le préparateur physique pour effectuer un travail spécifique.

Les fans contre sa venue ?
La piste Ammour était citée dans les fiefs de la JSMB et nombreux sont les supporters qui n’en croient pas leurs oreilles. Ceci, du moment que ledit joueur

HANNACHI DE L’AÉROPORT AU STADE

● Le staff technique a décidé que la préparation d’intersaison débutera le 10 de ce mois. L’équipe aura à débuter à Béjaïa, avec une première prise de contact entre le staff technique, les anciens et les nouveaux joueurs. Le départ pour la Tunisie est fixé pour le 15 du mois de juillet, l’équipe y passera une dizaine ou une quinzaine de jours. Un stage qui sera ponctué par trois à six matches amicaux contre des clubs de 1re et 2e divisions tunisiennes et probablement avec certaines équipes algériennes qui se trouveraient en Tunisie. R. M.

La reprise fixée au 10 juillet

TRAVAIL SPÉCIFIQUE POUR HAMITI ET YAHIA CHÉRIF

● Les deux attaquants Hamiti et Yahia Chérif n’ont pas fait le déplacement au stade avec les autres joueurs. Ils sont restés

● Le président Hannachi a regagné hier Casa pour voir de près la préparation de ses poulains. Il a rejoint directement le stade de Casa à partir de l’aéroport, puis il a suivi la rencontre de son équipe face au RAJA.

❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁ ❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁ Notre confrère de la presse audiovisuelle, Arezki Seddaoui, de Radio Soummam, vient de convoler en justes noces, en mettant fin à sa vie de célibataire en ce samedi 3 juillet 2010. En cet heureux évènement, le collectif de Compétition et surtout, son confrère Rahib Medhouche, présente au concerné ses meilleures vœux de bonheur, de santé et de joie, et surtout beaucoup d’enfants. ❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁❁

FÉLICITATIONS

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE
«J’ai envie de jouer chez le Doyen»

17

KHEMAS, dernière recrue du Doyen
● Par Amina Z.

MC ALGER

La direction du Doyen s’est concertée avec l’entraîneur Alain Michel sur le nombre de joueurs qui restent à enrôler. Les noms de Mouissi (arrière droit), de Boulebda, Kamel Larbi et Khemas ont circulé.
LE MOULOUDIA ne veut pas faire de folies. Les différentes parties se sont entendues sur le fait d’enrôler un seul joueur qui n’est autre que Khemas, et si le MCA trouve des difficultés lors de la première moitié du championnat, il y aura le mercato pour renforcer les rangs. Omar Ghrib discutera donc avec Michel sur Boulebda, mais ce joueur ne peut venir car la somme du transfert dépasse les 10 000 euros, ce qui ne peut correspondre au budget des Mouloudéens. Alors sa piste a été écartée. Kamel Larbi, son souci de service militaire l’empêche de venir ; ainsi, il ne reste que Khemas pour l’at-

● «J’ai envie de jouer au MCA. Venir en Algérie me convient, surtout que j’ai ma famille maternelle làbas. J’ai envie aussi de jouer dans un club qui jouera la Champions League. Les challenges me vont bien. Cela dit, je pense que je peux apporter avec mon expérience un plus à l’attaque de ce club. Tout a été réglé vendredi. Mon agent m’a dit qu’on va s’envoler pour l’Algérie en fin de semaine. J’ai la double nationalité, je n’ai donc pas de souci pour rentrer en Algérie. Je n’ai pas besoin de visa. En ce qui concerne mon parcours avec Alfortville, je dirais que j’ai marqué 16 buts en championnat et quelques-uns en coupe. Je suis heureux de faire partie du MCA. Il ne reste, en fait, que la signature du contrat, et c’est bon pour une année de plaisir.»

● «Alain Michel a insisté pour avoir Khemas. A partir de là, j’ai discuté avec Omar Ghrib vendredi dernier. Je peux vous dire qu’on a tout réglé. On va venir jeudi, au plus tard vendredi prochain, pour signer le contrat. On s’est entendus sur une durée d’une année renouvelable. Je dirais sur Khemas une chose, que c’est un super joueur. C’est un attaquant de pointe. Avec un très bon gabarit, il fera sensation. Il a joué en nationale à Alfortville et il a inscrit 19 buts. Je suis certain qu’il s’imposera au MCA.»

OUSMAÏL SLIMANE (son manager) : «C’est un super joueur»

GHRIB : «Zedek, va jouer ailleurs !»
humiliantes. Ça les arranger ait que le Doyen encaisse 8 à 9 buts par match. Le Mouloudia se battait pour sa survie et craignait le purgatoire. A croire qu’ils tentent par tous les moyens de replonger le club dans les déboires. Mais je rassure les Chnaoua, tant que je suis là, je ne laisserai personne nuire au MCA. Je ferais ce qu’il faut pour que le club garde sa sérénité et continue à récolter les fruits de la réussite.» Mais est-ce que Zedek a les preuves pour renforcer ses dires en déclarant que c’est lui le président du MCA ? Omar réplique : «Si avec un bulletin de dépôt vous pouvez être nommé président, alors il est le président du Doyen. Arrêtons de dire n’importe quoi. Il faut savoir que l’assemblée qu’avait tenue l’opposition n’avait pas abouti. Ce qui fait que Zedek et son entourage se trouvent dans l’illégalité», et de poursuivre : «Alors, Zedek, je te dis une chose : laisse tomber. Tu n’arriveras à rien. Il est préférable que tu partes à Oran ou tu étais vice-président pour retrouver Djebbari et Baba ton copain pour donner un coup de main au MCO qui a du mal à passer en SPA. Car tu n’auras jamais l’accès pour revenir au Doyen. Alors, Zedek, va jouer

taque. Comme à l’accoutumée, Ousmail est un manager qui offre des joueurs de talent qui peuvent faire la différence, comme ce fut le cas pour Mokdad qui est devenu l’une des cartes maîtresses dans l’échiquier mouloudéen. On a hésité un peu sur le fait d’opter pour le prolongement du contrat de Besseghir, mais faute de moyens, Omar Ghrib opte

pour Besseghir. Donc, la piste Mouissi tombe à l’eau. Ce qu’il faut retenir pour le recrutement du MCA, c’est que le champion de la saison a recruté Douadi, Belkheir, Bouhafer, Bouhedda, et normalement Khemas, qui est attendu ce jeudi pour signer son contrat d’une année avec le MCA. Ce joueur fermera la porte du recrutement pour le Doyen. Donc, le MCA aura ren-

forcé son effectif par (un milieu offensif (Douadi, ASK), un attaquant (Belkheir, JSMB), un arrière droit (Bouhafer, MCEE), un gardien (Bouhedda, ASMO), un attaquant de pointe (Alfortville). Les camarades de Bouguèche parapheront leurs prolongements de contrats à partir de ce mardi. A. Z.

● «C’est un très bon joueur. On a besoin d’un attaquant de pointe et lui pourrait faire l’affaire. Depuis mon arrivée au Doyen, je cherchais un attaquant de pointe et voila, je pense que je vais l’avoir pour cette année.»

ALAIN MICHEL : «Il a marqué beaucoup de buts l’an dernier»

Dans notre édition d’hier, nos lecteurs ont certainement repéré le communiqué que nous avait envoyé Zedek. Rappelons que Zedek tenait à affirmer à tout le monde que c’est lui le président légitime et que Amrous aurait été débouté dans ses fonctions.
RÉAGISSANT à ce communiqué, Omar Ghrib a tenu à lancer : «Arrêtez de dire n’importe quoi. Le Mouloudia d’Alger ne s’est jamais senti serein comme en cette période. Car les vautours ne sont pas autour de lui. Sans la présence de Zedek et consorts, le Doyen a su montrer que c’est lui le leader. On a débuté le championnat premiers et on a fini aussi premiers de la classe. Ce qui montre que le Doyen a retrouvé sa force. » Omar Ghrib continue sur cette même exaspération : «Ces énergumènes ne veulent en aucun cas le bien-être du club. Bien au contraire, ils veulent nuire au MCA. Car si on se souvient bien, quand Zedek et compagnie étaient dans la direction, le Doyen concédait des défaites

ailleurs !» Donc, le torchon club, alors qu’ils ne cherchent brûle une énième fois entre que leur intérêt personnel.» Une façon de mettre un terme aux Omar Ghrib et Zedek. dires de l’opposition, ainsi que du comité de supporters…

«Le comité des supporters n’est plus depuis la fin de saison»

A. Z.

● Alain Michel a choisi avec Kamel Achouri les joueurs qui peuvent correspondre au profil recherché par le MCA. Il fallait aussi voir le volet financier, car le MCA ne pouvait se permettre de folies, surtout que les caisses du club ne peuvent actuellement résister à de grosses sorties d’argent. Alors, les deux hommes ont trouvé les joueurs qui les intéressent. Après avoir discuté avec Omar Ghrib, les trois hommes ont décidé donc de ramener juste un attaquant de pointe. Leur dévolu est tombé sur Khemas qui va venir en fin de semaine. Pour les Mouloudéens : «Khemas et on boucle le recrutement. Si on aura besoin de renfort pour la Champions League, on le fera en décembre lors du mercato.» Donc, Khemas sera la dernière recrue du MCA.

LA DIRECTION : «Le recrutement est bouclé»

Le président du Mouloudia, Sadek Amrous, et l’ensemble des dirigeants du club présentent à la famille du président de la République Abdelaziz Bouteflika leurs sincères condoléances suite au décès de Mustapha Bouteflika. En cette pénible et triste circonstance, tous les Mouloudéens sont cœur et âme avec la famille du défunt. Que Dieu tout-puissant accorde au défunt sa sainte miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Condoléances

Par ailleurs, Omar Ghrib estime que les Chnaoua doivent savoir que «le comité des supporters n’est plus depuis la fin de saison.» Ce comité a montré son soutien à Zedek et consorts, et Ghrib explique : «Il y a 4 personnes dans ce comité. Elles ne représentent qu’elles-mêmes. C’est terminé le temps des sandwichs, le MCA est passé au statut de professionnel. Le conseil d’administration élira un nouveau comité qui travaillera comme il se doit. Ce comité, comme je l’ai dit, ne représente que leurs personnes. D’ailleurs, elles n’ont même pas le cachet pour signer leur communiqué. Ce qui veut dire qu’elles n’ont même pas le droit de parler aujourd’hui au nom du club ou encore au nom des Chnaoua.» Omar Ghrib tient à expliquer une chose : «Comme tout le monde le sait, le MCA est passé au statut pro. Il a besoin de professionnels qui mettent la main à la poche pour que le vieux club algérois ne manque de rien. Il n’a pas besoin de gens qui viennent pour sucer le sang de ce club. Car le MCA en a ras-le-bol de ces moins que rien qui veulent se montrer de grands fans du

● Les négociations concernant Khemas terminées, Omar Ghrib profita de l’occasion pour discuter sur l’avenir de Mokdad. Ousmaïl a réglé en un laps temps le renouvellement du contrat de Mokdad. Ce qui fait que prochainement, quand Mokdad rentrera à Alger quelques jours avant la reprise, il paraphera son nouvel engagement.

Mokdad prolongera prochainement

WA TLEMCEN

● Par A. Zoubir Petit à petit, l’oiseau fait son nid, dit le proverbe. Ce dernier semble s’adapter parfaitement aux dirigeants tlemcéniens qui ont, jusque-là, réussi près des deux tiers du plan de recrutement en prévision de la prochaine saison. C’est ainsi que cinq nouveaux joueurs ont officiellement signé en faveur du WAT. Nous citerons le gardien Samir Hadjaoui, les attaquants Berramla, Zazoua, Guedider et le milieu de terrain Soltani, transfuge de l’AS Maghnia. Ceci bien entendu, en attendant la finalisation avec deux autres éléments. Deux éléments émigrés sont également attendus à Tlemcen pour subir les tests habituels. Cependant, si le président Bouraoui a réussi la première manche, sa mission n’ est pas finie pour autant, puisque des cadres de l’équipe n’ont pas encore rempilé, préférant ainsi s’accorder quelques jours de réflexion avant de statuer. Il s’agit entre autres de Rabie Belgherri, qui s’est révélé un véritable métronome la saison dernière, disputant pratiquement toutes les rencontres du championnat et de la coupe. C’est pour dire tout l’intérêt qu’accorde le chairman tlemcénien pour convaincre l’enfant de Maghnia à poursuivre l’aventure avec les Bleu et Blanc. En fait, Belgherri s’est imposé dans l’échiquier tlemcénien en devenant une des pièces

L’ossature se dessine

maîtresses. Il reste à savoir maintenant si Bouraoui parviendra à faire revenir à de meilleurs sentiments le numéro 20 du Widad. Même si des efforts sont consentis par les dirigeants du club des Zianides, il n’en demeure pas moins que les inconditionnels des Bleu et Blanc préfèrent carrément attendre l’entame de la compétition officielle pour porter un véritable jugement sur l’équipe qui aura le privilège dans la cour des grands en réalisant le vœu des milliers de Tlemcéniens, à savoir, décrocher une place sur le podium pour participer à une compétition africaine ou arabe. Tâche délicate certes, mais pas impossible, vue la volonté qui anime le staff administratif et technique du WAT. Mais pour réussir cet objectif, il est impératif que tout le monde y participe, à savoir les dirigeants, les joueurs, les autorités et bien sûr les supporters. Il faudrait dans ce sens créer une véritable osmose autour du club. A. Z.

● Outre les joueurs dont le contrat a expiré et ont préféré changer d’air, tels que Ghazali, Benmoussa, Djallit et Yaâlaoui, on apprend que les attaquants Benaradj, Fellahi et le milieu de terrain Rachid Hachemi ont été officiellement libérés par la direction.

Benaradj, Fellahi et Hachemi libérés

18

PUBLICITÉ

Compétition

édition du dimanche 4 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE GHARDAÏA DIRECTION DE L'ADMINISTRATION LOCALE

République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l'Habitat et de l'Urbanisme Wilaya de Tissemsilt Direction de l'Urbanisme et de la Construction

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 2 du décret présidentiel n°02/205 du 24/07/2002 modifié et complété portant réglementation des marchés publics, le Wali de Ghardaïa, Direction de l'Administration Locale, informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offres national restreint n°05/2010 du projet de réalisation de 10/40 locaux à usages professionnels à Guerrara - Ghardaïa est attribué provisoirement comme indiqué au tableau ci-dessous :
N° plis
01

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU CONTRAT
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 2 du décret présidentiel n°02/250 du 24 juillet 2002 modifié et complété, portant réglementation des marchés publics, la Direction de l'urbanisme et de la construction de la wilaya de Tissemsilt informe l'ensemble des soumissionnaires intéressés par l'avis d'appel d'offres national publié le 14/04/2010 (Compétition et Sawt El Ahrar ANEP 804 779) qu'à l'issue de l'évaluation des offres, les contrats sont attribués à titre provisoire aux entreprises suivantes :
CITE 60 LOGEMENTS :
Projet Entreprise Notes obtenues 39.25 Délai (Mois) 04 Montant DA/TTC 13.013.768.00 OBS

ETP
REOUIBAH DAHMANE

Montant en TTC
14.492.334,40 DA

Note
30.5 Pts

Délais de réalisation
06 mois

Les soumissionnaires qui contestent ce choix peuvent introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Ghardaïa dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis conformément aux dispositions de l'article 101 du décret présidentiel n°02/205 du 24/07/2002 modifié et complété portant réglementation des marchés publics.
Compétition / PUB
ANEP 815 587 du 04/07/2010

BADJOU Lot : Travaux MOHAMED de trottoirs et drainage des NADJAOUI eaux ISMAIL pluviales MOUAZ LAARBI Projet Entreprise

-

36

03

10.838.752.25

Moins disante

31

03

9.240.520.00

Eliminé

République Algérienne Démocratique et Populaire
WILAYA DE GHARDAÏA DIRECTION DE L'EDUCATION

Notes obtenues 39

Délai (Mois) 03

Montant DA/TTC 6.234.707.00

OBS

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE
Conformément aux dispositions de l'article n°43 alinéa 2 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété. La Direction de l'Education de la wilaya de Ghardaïa informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres national ouvert n°07/2009, publié dans les quotidiens nationaux : El Adjwae et Compétition du 15/05/2010 et BOMOP du 30/05/2010 relatif à l'Equipement de 80 salles de classe pour bonification des CEM à travers la wilaya - Lot unique climatisation - et suite à l'évaluation des offres techniques et financières conformément aux conditions du cahier des charges, l'attribution provisoire du marché s'établit comme suit :
Opération Entreprise Montant de l'offre Délais de Note tech. + Finan. en TTC (DA) réalisation 7 993 440.00 DA 15 jours 79.75 Observation

BADJOU Lot : MOHAMED Réalisation d'un mur de NADJAOUI soutènement ISMAIL MOUAZ LAARBI

-

36

02

5.767.787.92

Moins disante

30

03

5.987.247.39

-

CITE 48 LOGEMENTS :
Projet Entreprise Notes obtenues 50 Délai Montant DA/TTC 3.118.583.48 OBS Moins disante -

BADJOU Lot : Travaux MOHAMED de voiries (corps de AISSANI chaussée et RAFAA revêtement en béton BOUCENA bitumineux) BELKACEM

7 jours

45.10

10 jours

3.368.237.49

45.35

60 jours

3.532.519.40

-

L'équipement de Eurl Global 80 salles de MOBILIER classe pour Ghardaïa bonification des CEM à travers la wilaya - Lot unique climatisation -

Mieux disant

Projet

Entreprise

Notes obtenues 43

Délai

Montant DA/TTC 2.234.160.00

OBS

Lot : Travaux de BADJOU trottoirs et MOHAMED drainage des eaux pluviales

60 jours

Moins disante

OBSERVATION : Tout soumissionnaire contestant ce choix, peut introduire un recours auprès de la commission des marchés de la wilaya de Ghardaïa, dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP et ce conformément à l'article 101 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété.
Compétition / PUB
ANEP 815 573 du 04/07/2010

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés compétente dans un délai de dix jours, à compter de la date d'affichage du présent avis, et ce, conformément à l'article 101 du décret sus-cité.
Compétition / PUB
ANEP 816 090 du 04/07/2010

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE
USM EL HARRACH

19

Aigle Azur et Renault Trucks parmi les actionnaires de l’USMA-SPA
Par Fouzi Kenouche

USM ALGER

Le recrutement au ralenti
rompu depuis la fin de l’exercice écoulé, mais de source crédible, il semble que cette démarche est propre à cette équipe, puisque si les contacts avec d’éventuelles recrues n’aboutissent pas, les responsables se rabattront sur les joueurs qui ont Dj. A. été mis au frigo.

La recherche de puissants sponsors et actionnaires est la principale raison du retard occasionné dans le lancement de l’USMA-SPA.
BEAUCOUP se demandent pourquoi les responsables usmistes ont mis tout ce temps pour la création de la SPA, principale démarche pour faire passer le club au professionnalisme. En réalité, les négociations de ces derniers avec des actionnaires de gros calibre sont derrière ce retard. D’ailleurs, après l’accord préliminaire arraché par le boss usmiste auprès du géant de la construction en Algérie, en l’occurrence, l’ETRHB d’Ali Haddad, voilà que d’autres pistes d’actionnaires et de sponsors apparaissent. Aigle Azur, la compagnie de transport aérien, a déjà fait une approche avec les dirigeants usmistes afin d’être un actionnaire de la prochaine société sportive, c’est ce que nous avons appris d’une source très proche du club. Si les deux parties trouvent un terrain d’entente, le

A L’HEURE où le volet des transferts bat son plein et où beaucoup de formations ont clôturé leurs recrutements, à El Harrach, en revanche, on ne semble pas être pressé. La majorité des joueurs en fin de contrat sont toujours dans l’expectative, le contact avec la direction étant

AÏSSAOUI : «Des contacts plus sérieux»
Entretien réalisé par Djamel A.

club sera vraiment bénéficiaire de l’accord, vu les avantages et les faramineuses sommes à investir par la compagnie. La sélection de Soustara n’aura qu’à tracer des objectifs à long terme. D’après des sources dignes de foi, certains des

ZETCHI : «Je n’ai aucun problème avec l’USMA»
rumeurs qui disaient que Khiredine Zetchi était contre à cause d’un différend avec les Rouge et Noir, le boss paciste a déclaré : «C’est le joueur qui a choisi, pas moi. Je ne peux libérer un jouer contre son gré.» Et d’enchaîner : «Je n’ai aucun problème avec le club usmiste, l’USMA n’est la propriété de personne et ceux qui colportent ces rumeurs ont inventé ces problèmes…» F. K.

SA PISTE ayant été écartée par le MCA, le joueur paciste, Hocine Harrouche, a opté pour le CRB. «Harrouche est en phase finale de négociations avec les responsables des Rouge et Blanc, il paraphera son contrat dans les prochaines heures.» C’est ce que nous avons appris du premier responsable du Paradou. En revanche, à une question relative à l’éventuel départ du milieu de terrain à l’USMA et des

actionnaires déjà cités ont proposé comme objectifs du club, la domination du continent africain dans les années à venir. Par ailleurs, les responsables des Rouge et Noir sont, ces derniers jours, en négociations avec Renault Trucks, a-t-on appris d’une source bien informée. En effet, la phase finale des pourparlers entre les représentants des deux parties a déjà été entamée. «Il y a une approche entre nous et les représentants de Renault Trucks, on a déjà travaillé ensemble, maintenant on cherche à élargir nos relations», nous a déclaré notre source. Les deux parties cherchent à trouver un accord pour que le constructeur européen du poids-lourd soit un actionnaire de l’USMA-SPA. «Les négociations se focalisent sur les possibilités d’avoir Renault Trucks parmi nos futures actionnaires», nous a appris notre source. Concernant la fin de ces négociations et le jour où tout sera officialisé, notre interlocuteur a précisé : «D’ici la fin de la semaine, tout sera connu. Pour l’instant, on ne peut rien dire de plus». Il est utile de rappeler que Renault Trucks est présent en Algérie depuis 2002. D’ailleurs, ce dernier a déjà été le sponsor des Rouge et Noir ces derF. K. nières années.

Le meneur de jeu harrachi Aïssaoui est toujours indécis quant à sa destination finale, son contrat avec l’USMH ayant expiré et les chances de prolonger s’amenuisent. Il nous parle de la situation financière difficile au sein de sa formation et des contacts très avancés avec certaines formations mieux nanties qui jouent souvent pour des objectifs bien précis.
- Abbas, allez-vous reprendre les babilités que je quitte l’USMH. Vous entraînements aujourd’hui ? devez savoir que nous avons souffert
- Non, pas encore, je suis toujours chez moi, je ne pourrai le faire du moment que rien n’est encore décidé, je profite de quelques jours de vacances qui me restent et ensuite, on verra. financièrement la saison écoulée, et je ne me permettrai pas de revivre le même scénario, c’est pour cela que je vous ai dit tout à l’heure que cela dépend de la direction

- Mais à présent, vous n’avez - Donc, il n’est pas certain de aucun différend financier avec la vous revoir à l’USMH ? direction ?
- Je suis en contact avec plusieurs formations du Centre et de l’Ouest, mais jusqu’à présent, je prends tout le temps nécessaire pour étudier ces offres, mais je laisse la porte, toutefois, ouverte pour l’USMH. - Il est vrai que la direction nous a régularisés, mais certains parmi les joueurs ne l’ont pas été entièrement, la direction me doit encore de l’argent, et je ne suis pas le seul dans l’équipe.

- Quelles sont les chances de - Donc, on comprend par là que l’USMH ? vous n’êtes pas concerné par le - Si la direction saura me stage d’intersaison qu’effectuera convaincre, je ne trouverai aucun l’USMH à Aïn Témouchent ?

- Peut-on connaître les noms de - Et Charef vous a-t-il contacté ? ces formations ? - Oui, il m’a appelé, on a discuté
- Je suis désolé, mais tant que les pourparlers ne sont qu’au stade des négociations, je ne peux rien avancer sur le sujet, mais il y a de fortes pro-

inconvénient à prolonger, mais des - Comment voulez-vous que je contacts plus sérieux avec des participe à ce stage alors que je suis équipes plus huppées sont à un stade encore indécis quant à mon avenir très avancé. immédiat. de tout et il m’a demandé de bien réfléchir et ne pas précipiter les choses, et pour cela, je le remercie Dj. A. d’ailleurs.

Le Tournoi Street Sockers de Gillette fait son show à Alger
Cela fait bientôt un mois depuis le début du Street Sockers Gillette, un tournoi de football organisé par le leader des rasoirs pour hommes. Un tournoi de quartiers au profit des jeunes entre 15 et 35 ans, dont le but est de permettre aux jeunes de vivre leur passion pour le football sur le terrain et parrainé par l’ancienne star du football algérien, en l’occurrence, Lakhdar Belloumi qui n’est autre que le représentant de la marque Gillette en Algérie.
CE TOURNOI permet également de promouvoir et de lancer ce produit qui offre de plus en plus d’efficacité dans sa fonction de rasage. Pour rappel, et comme nous l’avons déjà précisé dans nos précédentes éditions, ce tournoi se déroule sur des petits terrains au niveau des wilayas d’Oran, Béjaïa, et, dernièrement, des compétitions ont été organisées au niveau de Béjaia, d’Oran, de Tizi Ouzou et d’Alger. Il y a eu la participation de 32 équipes, chaque rencontre entre deux équipes se déroule en deux fois 15 minutes, c’est-à-dire qu’au bout de 30 minutes de jeu, il y a un gagnant. Ce week-end, c’était au tour de la wilaya d’Alger d’organiser ce tournoi afin de déterminer le champion d’Alger qui devra participer à la phase finale qui aura lieu le week-end prochain. En attendant, vendredi et samedi passés ont eu lieu les éliminatoires au niveau d’Alger qui se sont déroulées à la Placette de la daïra de Hussein Dey. Initialement, l’événement devait se dérouler à Riad El Feth avant que les responsables du projet, à leur tête le chef du projet, Mehdi, ne changent d’avis et choisissent Hussein Dey qui a vu la présence d’une foule extraordinaire de jeunes et de moins jeunes attirés par la bonne ambiance qui y régnait. Il faut dire que l’événement était bien animé, notamment par la présence d’un disc-jockey qui communiquait avec ardeur et donnait ainsi plus de motivation aux équipes participantes afin de tenter de décrocher le billet qualificatif pour la finale. L’événement était bien organisé et cela grâce aux sponsors Gillette qui n’a pas du tout lésiné sur les moyens pour que cela se déroule dans les meilleures conditions possibles et où même les perdants se sont vu remettre des Tee-shirts, casquettes et pochettes avec des produits de la marque Gillette. 12 équipes ont participé à ce tournoi au niveau d’Alger, parmi lesquelles figure l’équipe de Dar El Beida qui a affronté le Fun Club et qui a vu la qualification du premier club. L’US Milano s’est qualifiée face à l’équipe de Hydra, la formation nommée Madrid s’est qualifiée face à celle du Mouloudia, l’équipe du LV City a pu se qualifier face à la formation de Léopard, celle de Lafarge s’est qualifiée face à Fchelle, celle de la Place face à celle de la Fraiche, Athlético Hamoud a battu celle de Man nchallah, l’équipe de Zabra Cadabra s’est qualifiée face à celle du Marché, l’équipe de Brosset a battu celle de Birkhadem, celle du CRB face à RV Blandon, enfin, l’USMH s’est également qualifiée. Aussi, le deuxième tour des éliminatoires a eu lieu samedi et qui a opposé les équipes qui sont parvenues à se qualifier la veille. Ce tournoi du Street Sockers de Gillette a donc connu hier le champion d’Alger en attendant le week-end prochain qui devra déterminer le champion d’Algérie de ce tournoi formidablement organisé par Gillette et qui offre une panoplie de cadeaux comme des écrans plats au champion , une console de jeu Play- station au second, un abonnement à Eljazeera Sport au troisième et des produits Gillette au quatrième classé.
F. T.

20

PUBLICITÉ
WILAYA DE TIPASA DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS

Compétition

édition du dimanche 4 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE
N°31/2010
Conformément aux dispositions de l'article 43 alinéa 2 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics, il est porté à la connaissance de l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offres national ouvert, paru dans les quotidiens nationaux : «Compétition» et « » en date du 06/05/2010 relatif à : REHABILITATION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES (ENSEIGNEMENT SECONDAIRE). Après l'évaluation des offres du 22/06/2010, les conventions ont été attribuées provisoirement suivant le cahier des charges comme suit :
Daïra Cherchell Etablissement LYCÉE BEN LARBAY Aménagement extérieur LYCÉE AHMEUR EL AÏN Réfection LYCÉE EMIR KHALED Etanchéité + assainissement Koléa LYCÉE SEDDIK BEN YAHIA Etanchéité + Sanitaire TECHNICUM Etanchéité Enseignement "B" Bou Ismaïl LYCÉE MALEK BEN NABI Etanchéité LYCÉE DAMOUS Dallage TECHNICUM Etanchéité Entreprise BENAZIZA MOHAMED Montant Délai 3.475.251.00 03 mois

Compétition / PUB
1.087.462.35

ANEP 816 086 du 04/07/2010

Ahmeur El Aïn

DJABOUB NABIL

01 mois

ETBPH - TCE KOUIDMI MOHAMED

2.161.341.00 30 jours

ETPHB - TCE 1.030.178.21 02 mois BELGHEDDOUCHE AHMED ETPHB - TCE 1.461.610.80 02 mois BELGHEDDOUCHE AHMED ETB TCE FATI NOUR AYAD HICHAM ETB TCE KELKAL AHMED 5.850.000.00 02 mois

Damous Hadjout Tipaza

223.060.50

25 jours

4.635.645.30 60 jours 01 mois

ETB TCE ESSAADI 691.002.00 LYCÉE BOUAMRA BOUNAÂMA Surélévation mur de clôture + réfection plomberie

Tout soumissionnaire qui conteste ce choix peut introduire un recours auprès de la commission des marchés publics de la wilaya de Tipasa dans un délai de dix (10) jours à compter de la publication du présent avis, et ce, conformément aux dispositions de l'article 101 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics.
Compétition / PUB
ANEP 816 208 du 04/07/2010

Compétition / PUB

ANEP 816 100 du 04/07/2010

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE

21

MC ORAN

MEHIAOUI sera-t-il
● Par M. Stitou

l’homme de la rupture ?
qu’un d’autre occuper ce poste de président. Tombé malade, Kacem Elimam est obligé de démissionner pour s’occuper de sa santé. Youssef Djebbari, qui naguère, maîtrisait parfaitement l’AG qui lui a toujours été favorable, voit son rêve de reprendre les rênes du club en devenant l’actionnaire majoritaire, se briser après que les anciens joueurs et les sages du club eurent choisi Tayeb Mehiaoui pour lui confier les clés du MCO. Un choix surtout dicté par une volonté de rompre avec le passé. D’ailleurs, que ce soit les pouvoirs publics ou les supporters, tous cautionnent ce choix, en considérant qu’avec l’ancien président de l’ASMO, leur club tournera définitivement la page du passé. qui militait pour l’intronisation de Youssef Djebbari et l’autre, pour Tayeb Mehiaoui, et ce sont les partisans de ce dernier qui ont eu le dernier mot. Néanmoins, ce bras de fer qui opposait les deux clans n’était pas seulement motivé par une volonté de préserver les intérêts du MCO, il faut vraiment être dupe pour le croire. En effet, le but inavoué est de prendre des postes dans le futur organigramme du club, quand on sait que parmi les partisans de Mehiaoui, une majorité écrasante est composée d’anciens joueurs, lesquels ne demanderont pas certainement à faire partie en tant qu’actionnaires dans la future SPA afin de garder leur influence, dans tout ce qui touche au club, mais postuleront à prendre des postes dans le futur organigramme, ce qui est en somme légitime. Cependant, certains parmi les anciens joueurs ont montré leur incompétence, c’était durant le règne de Youssef Djebbari qui s’est achevé par une relégation historique, un échec dont l’ancien président n’assume pas seul la responsabilité, alors pour que le MCO ne retombe pas dans ses travers, Mehiaoui ne doit pas répéter ses erreurs, en s’entourant de gens capables de servir le club et non pas s’en servir. Accusé de dictateur, Kacem Elimam, qui s’y connaît très bien, a toujours clamé haut et fort : «Pour que le navire (le club) ne chavire pas, il doit être conduit pas un seul chef.» Comme les résultats, malgré le manque d’aides, plaident pour lui, par conséquent, sa gestion n’est pas mauvaise comme ont tendance à le faire croire ses détracteurs. Pour réussir sa mission, Tayeb Mehiaoui doit s’inspirer du mode de gestion d’Elimam qui donna, qu’on le veuille ou non, ses M. S. fruits.

Avec l’instauration du professionnalisme, le MCO va entrer dans une nouvelle ère. Outre ce passage devenu inéluctable, le club phare de l’Ouest sera dirigé pour la première fois depuis deux décennies, par une nouvelle figure, en l’occurrence le sénateur de la ville d’Oran, Tayeb Mehiaoui, qui est le candidat de la rupture.
PENDANT presque une vingtaine d’années, Kacem Elimam et Youssef Djebbari, se sont relayés à la tête du MCO. Hormis un intermède forcé (une suspension de deux ans leur a été infligée après l’affaire des deux équipes qui donna lieu à l’élection de Mourad Meziane), les deux hommes ne laissaient jamais quel-

Le problème de la redistribution des postes
S’ils sont nombreux à applaudir des deux mains le choix Tayeb Mehiaoui, tous ceux qui sont au fait des affaires du club appréhendent que le bonhomme ait les mains liés. Un tel scénario est fortement imaginable. En effet, dès que le départ de Kacem Elimam de la présidence envisagé, deux clans sont nés, celui

HAMMOUCHE poursuivra sa mission au MCS
EN EFFET, la direction du MCS a définitivement trouvé un accord avec l’entraîneur Hammouche, afin qu’il poursuive sa mission en tant que premier responsable de la barre technique de la formation Saïdi la saison prochaine. Les deux parties se sont rencontrées ces jours et ont pu trouver un terrain d’entente, notamment, sur le plan financier. Ainsi donc, la direction du MCS, a privilégié la stabilité. D’un autre côté, et selon une source proche du club, Hammouche aurait déjà choisi ses adjoints qui ne sont autre que Nougui Hacène, le préparateur-physique et adjoint d’entraîneur au même temps, ainsi que l’entraîneur des gardiens Koumid Ahmed. Le premier a déjà travaillé avec Hammouche, quant au second, il est entraîneur des gardiens du MCS depuis déjà 10 ans. Les deux parties et lors de leur réunion, sont passées aux choses sérieuses, notamment, la liste des

MC SAIDA

Mehiaoui aux obsèques de Mustapha Bouteflika
Hier, on attendait le retour de Tayeb Mehiaoui pour arrêter le plan de recrutement. Cette réunion devait avoir lieu vendredi, mais elle a été reportée au lendemain. En effet, le nouveau patron du club est allé à Alger pour assister aux obsèques du frère du président de la République, décédé durant le week-end. ● Prêté à l’USMH, Boualem Hamia n’entend pas continuer l’aventure avec le club banlieusard qui a pourtant arraché l’accord des dirigeants asémistes lors d’un récent déplacement de Mohamed Laïb à Oran, mais buta sur le refus du joueur qui désire porter le maillot du MCO, dont il est rappelons-le, un fervent supporter. Maintenant, c’est à Mehiaoui d’accélérer les tractations avec l’ASMO ou plus exactement avec ses anciens collaborateurs quand il présidait ce club qui sont toujours en poste afin d’officialiser le transfert de Hamia qui accorde un délai de deux jours aux dirigeants du MCO pour racheter son contrat, sans quoi il irait ailleurs, nous souffla un de ses proches.

Hamia préfère le MCO

● Alors que le futur patron de l’équipe a jeté son dévolu sur Ahmed Slimani, il semblerait que ce choix ne fait pas l’unanimité auprès des gens connus par leur influence au MCO, lesquels, sont en train, a-t-on appris, de peser de tout leur poids pour dissuader Mehiaoui d’engager Slimani qui était classé en deuxième position dans la liste des entraîneurs établie par Mehiaoui qui souhaitait au départ faire venir Fouad Bouali.

Slimani : des parties opposent leur véto

● Le vote organisé par le site du club (mouloudia.com) pour élire le meilleur joueur de la saison 2009/2010 qui a vu la participation de 594 votants, a plébiscité le défenseur central Zoubir Ouasti. Un résultat logique vu la régularité des performances tout au long de la saison de Zoubir Ouasti.

Ouasti meilleur joueur de la saison

joueurs à recruter et ceux à libérer. Hammouche aurait déjà en tête les joueurs qu’il veut enrôler et ceux qui sont en fin de contrat avec le MCS et qu’il veut retrouver au sein de son effectif au cours de la saison prochaine. L’opération recrutement devra être entamée ces jours-ci.
K. D.

BENTAYEB PROMET

USM BLIDA

ZAÏM : «J’ESPÈRE QU’IL POURRA S’IMPOSER»

«J’accomplirai mon devoir de buteur comme il se doit»
● Entretien réalisé par Amine Djaâfar trouvé avec le président Zaïm qui d’accomplir mon devoir de

● «J’ai conclu avec Bentayeb qui est officiellement Blidéen. J’espère que ce joueur parviendra à faire ses preuves et pourra marquer le plus grand nombre de buts possible», nous a déclaré Zaïm.

GUESSOUM DONNE SON ACCORD POUR PROLONGER

L’ancien attaquant du CABBA, Samir Bentayeb, affirme qu’il a choisi le club phare de la ville des Roses avec conviction, tout en souhaitant faire ses preuves au sein de cette équipe.

a répondu favorablement à mes conditions. Il m’a facilité la tâche pour parapher mon contrat et j’espère que je pourrais faire mes preuves au sein de cette équipe et marquer le maximum de buts.

buteur comme il se doit.

- Peut-on connaître la durée du contrat que vous avez signé à Blida ?
- Je préfère ne pas donner de détails sur mon contrat.

● Selon une source digne de foi, l’attaquant Guessoum, que le président Zaïm envisageait de libérer pour l’ESG, a contacté son employeur et ce, pour le convaincre de revenir sur sa décision. Ainsi, le joueur en question a donné son accord de principe pour prolonger son contrat pour une autre saison, c’est-à-dire jusqu’à 2012. Guessoum a promis à son employeur de se racheter et de tourner la page du différend.

- Confirmez-vous votre venue - J’ai choisi Blida pour donner judicieux et j’espère que cela sera à Blida ? une autre dimension à ma carriè- un atout suffisant pour cette équi- Effectivement, je suis officiel- re, car ce club possède de jeunes pe, afin de rivaliser avec les A. lement à Blida, après l’accord joueurs, ceci devrait me permettre grosses cylindrées.

- Vous étiez sollicité par plusieurs clubs de la D1, à l’image du MCEE et de l’ASO, pourquoi avez-vous choisi Blida ?

- Comment jugez-vous le recrutement qui a été fait par la direction de votre nouveau club ?
- Blida a fait un recrutement

«J’AI ENVIE DE TOURNER LA PAGE»

● Contacté par nos soins, l’attaquant Guessoum nous dira : «J’ai rencontré mon employeur qui m’a incité à prolonger mon contrat pour une autre saison et j’ai répondu favorablement, car ceci devra me permettre de relancer ma carrière et me racheter. De ce fait, je n’attends qu’un signe de Zaïm pour finaliser et annoncer mon retour à Blida», nous a déclaré Guessoum. A. D.

22

DÉTENTE

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du dimanche 4 juillet 2010

CITATION

INSOLITE

A s'informer de tout, on ne sait jamais rien
Alain

■ La célèbre héritière Paris Hilton, à qui on a prêté une liaison avec Cristiano Ronaldo l’été dernier, a été interpellée en marge du match Pays-Bas - Brésil. Après avoir été entendu par la police, qui suspectait la star de la presse people d’avoir consommé de la drogue, cette dernière est ressortie libre comme l’air du tribunal. Si Paris Hilton s’en est bien tiré, un de ses camarades pris dans le coup de filet a lui été condamné à une amende de 130 dollars pour possession de stupéfiant, ce qu’il a reconnu sans problème.

Paris Hilton vedette involontaire de Pays-Bas - Brésil

N° 1094

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

DU

LA BLAGUE
SUDOKU
8 7 4

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. demeurera fous prurits qui est d’un orgueil excessif

impôts avant le pas

métal coule en France

JOUR

10

primordiales terme de tennis

Une dame très mécontente retourne chez son chirurgien esthétique qui l'a opérée : - Docteur ! Je vous avais demandé des seins en poire... pas en compote !

5
demi-piges préfixe multiplicateur

8 1
possessif exécutons des pas rythmés pilote de lignes réfléchi

N° 1094

9

européen

13
cardinal mets suisse raillerie moqueuse chiffre romain pénible

grand mal du ciel

3 1 5 9 1 2 1 9 6 4 7 5 2 5 3 4 6 2 3 7 3 8 4 1 3 8
REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

pagaya

11
paresseux de nature école pour profs

2
pression

4 15
riche nécropole membre de la famille fait de vive voix inattendu pays remarquée

gaz rare américain

3
pare abri de fortune version initiale

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

riche adverbe de lieu dévidoir à soie durillon

9
intercale en ville avant les autres

9 5 6 3 8 1 2 4 7
A I R E S A C U R S V D O N I

4 7 3 6 2 9 5 8 1
R J E I G U L O E I I I R E A

8 2 1 4 7 5 3 9 6

2 8 7 5 1 3 9 6 4

3 1 4 9 6 7 8 5 2
E T F A T M I P N F I O G I E

6 9 5 8 4 2 1 7 3
T I U M U R E R L A A G S E D

1 6 9 2 5 4 7 3 8
A L S E R U P N E E T C A T R

7 3 8 1 9 6 4 2 5

5 4 2 7 3 8 6 1 9
V A I H E U R E A G M U T R E O N O E P P A R G S R E O I F

12

se trouve

14
risquent très fatiguées

7 6
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

copulative

SOLUTIONS

E U V E R T N E E R A E C R A

P R O V I N C E E G I A E A R

E I S E R E H R I R S O E F E

L A G U N E U O E S E U L F N

O R T E M S T R O L R R F I G

U E F E S E P T L L P R I R D

N A N P A R T I E L A E N C F

D B R U E S N E F E D L B T I

LES MELÉS

N° 1094

M O D I E M O G

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
AGIOTAGE AIRE BANALITE BERGERIE CASSOULET COUTANT DEDAIGNER DEFENSEUR EFFUSION ENTREVUE FISSURER FRAGILE GIROFLEE GRAPPE HERESIE HEURE IVRE LAGUNE METRO MURE NASAL NOVATEUR OLFACTIF OURDIR PARTIEL PROVINCE PURE RAFFINERIE RIPOSTE SUCRERIE SUPPLEMENT

C O N S T E L L A T I O N S R

N A I S S E I N I A S E

E T U D E S A N O N N A I T

I S E I R

A C E D N A

U E L E S A H E S I T E R

F L U I D E P S I A R A E

O E S T R E

C V P I R

E S T I M A T I O N E C R U

U S E E U N E C T E S T E R

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4

H U G O
5 6 7 8 9 10

LES MELÉS HAMID KHIAL

L L O R I S

édition du dimanche 4 juillet 2010

Compétition

DIVISION DEUX
ES MOSTAGANEM

23

● Entretien réalisé par L. M. Azzi

MAZARI : «On est sans Les Espérantistes nouvelles des dirigeants» espèrent de nouveau
caisses sont vides. D’après eux, le club attend une subvention de l’Etat pour pouvoir honorer les joueurs.
● Par Mustapha H.

ASM ORAN

LE DELAI DE DEPOT DES DOSSIERS DU PROFESSIONNALISME PROLONGE

Il s’en est fallu de peu pour que ce jeune défenseur axial atterrisse dans les rangs de la JSK. Selon lui, en plus de son contrat qui le lie à l’ASMO, le refus des dirigeants asémistes de le libérer l’a empêché de rejoindre ce club et de réaliser son rêve de goûter à une participation internationale. Dans cet entretien, celui qui portait le numéro 14 lors de l’exercice précédent nous parle de la manière de ce contact resté discret jusque-là.
- Comment passez-vous vos vacances ?
- Dans l’ensemble, je passe mon temps à regarder comme tout le monde les matches de la Coupe du monde. Sinon, je m’ennuie beaucoup surtout que depuis notre dernier match joué face à l’équipe de Saïda, je n’ai reçu aucun signe des dirigeants.

- Que comptez-vous faire maintenant ?

- Avez-vous contacts ?

- Que voulez-vous que je fasse sinon attendre. Allah ghaleb, je n’ai pas d’autre choix que d’attendre un geste de l’administration de l’ASMO.

reçu

des

LA DÉCISION prise par la Fédération algérienne de football de prolonger le délai du dépôt des dossiers du professionnalisme a fait renaître l’espoir chez les fans de l’ESM, qui voient dans cette démarche une dernière chance qui vient d’être accordée au groupe pour faire partie des clubs du premier championnat professionnel en Algérie.

Mais leur espoir tombe sur l’incapacité des Mostaganémois à faire de leur sélection une des grandes équipes d’Algérie. Mais comment, puisque jusqu’à présent, personne n’a pu prendre l’initiative de regrouper tous les amoureux du club afin de débloquer la situation. Quoi qu’il en soit, moins d’un mois reste aux Espérantistes pour prendre le train, sinon c’est le retour à la case départ.
M. H.

- Bien sûr, je crois qu’un club comme la JSK ne se refuse pas. N’importe qui peut s’affirmer et améliorer ses capacités et goûter à une participation internationale . Mais croyez-moi, je l’aurais - Vous voulez dire depuis la fin du championnat ? - Avez-vous parlé avec les fait aussi pour des considérations purement financières. - Exactement, aujourd’hui, dirigeants ? - Oui, mais on m’a dit que les (entretien réalisé lors de la miL. M. A.

temps du match Pays-Bas Brésil) ça fait plus de quarantecinq jours que ne nous sommes plus revus. Pourtant ils savent que j’ai besoin d’argent surtout que les promesses durent depuis le début de la phase retour du championnat. Je suis navré de l’affirmer, mais c’est la triste réalité. Et dire que nous méritons bien une récompense pour avoir fait une bonne saison. Je dois ajouter que je ne parle que de mon dû et rien de plus.

- Donc, vous auriez quitté l’ASMO si on vous a libéré pour la JSK ?

- J’en ai reçu plusieurs et là vous me donnez l’occasion de parler d’un contact qui a failli aboutir avec les dirigeants de la JSK. En effet, un manager kabyle a proposé mes services à Doudène, mais comme je suis lié par un contrat, ce dernier a pris le soin d’appeler mes dirigeants qui lui ont fait savoir que l’ASMO n’a pas l’intention de me laisser partir.

● Quel avenir pour l’ESM ? Les fans de l’Espérance se demandent comment va être l’avenir

Le doute s’installe davantage chez les joueurs

du club devant l’évolution rapide des événements sur la scène sportive nationale. C’est la question qui préoccupe tout le milieu sportif à Mostaganem, au moment où plusieurs équipes de la nationale deux ont déposé leurs dossiers auprès de la FAF, à l’image du CSC, du MOC et de l’ASMO, mais rien ne semble fonctionner du côté de Mostaganem. Les jours passent et se ressemblent, et le doute s’installe davantage quant à la possibilité de voir l’ESM dans la cour des grands.

l’ESM depuis son arrivé à Mostaganem, songe à retourner chez lui à Sidi Bel Abbès, après que les dirigeants du club lui eurent proposé de signer au profit de l’USMBA. Si pour le moment le joueur n’est pas fixé sur son sort, car le président de l’ESM refuse catégoriquement de libérer ses joueurs jusqu’à la tenue de l’AG. M. H.

● Le milieu de terrain Boukerche Hicham, qui a réussi un excellent parcours avec les Verts de

Boukerche de retour au bercail

RC KOUBA

BELKADIR seule recrue
ge ailleurs, se voient bloquer pour le moment. «Ceux qui sont toujours liés par contrat restent tributaires de la lettre de libération. D’autres, libres de tout engagement, attendent de percevoir le reste de leur dû O. A. pour partir», souligne Khelidi.

SA MOHAMMADIA

KEROUM : «Je suis pessimiste pour l’avenir du SAM»
est à la croisée des chemins. Après un divorce entre le président et son groupe, il y a la démission de sept membres et une probable autre équipe dirigeante d’où une instabilité totale. Je suis trop pessimiste pour l’avenir du club.» je dis que je l’ai servi sans contrepartie. Mais voir une telle scène, je dis que le SAM ne mérite pas un pareil sort. Je demande aux amoureux du club de faire taire ce spectacle et revenir à la raison.»
R. B.

● Par Rachid B.

L’ANCIENNE gloire de l’équipe de FLN, Kerroum Abdelkrim, vient de contester l’attitude des dirigeants du SAM et la querelle qui s’est produite entre les membres du bureau, les frères Benfetta et leur oncle Benfetta Habib, président d’association. Kerroum Abdelkrim, qui est revenu de l’Afrique du Sud paraissait très affecté par l’affaire SAM : «Je ne comprends pas ce qui se passe au SAM, pourtant les principaux dirigeants sont liés par une relation familiale, un facteur qui devrait normalement renforcer les rangs comme la saison écoulée quand Noureddine et son oncle Habib ont réalisé un excellent travail.» Notre interlocuteur conteste énormément la démission de Noureddine, car c’est grâce à lui que le SAM a rebondi. «Mon témoignage je le dis et je n’ai peur de personne, le SAM a relevé sa tête grâce à Benfetta Noureddine et c’est grâce à lui que le SAM a atteint la 4e place la saison écoulée, dommage maintenant, le club

LA DIRECTION du club n’a procédé jusqu’ici qu’à une seule recrue, il s’agit de l’attaquant du CR El Achour, Sid-Ali Belkadi. Ce dernier, qui avait émis le vœu par le passé d’endosser les couleurs koubéennes, voit son vœu exaucé. Pour les observateurs, avec ce joueur la ligne offensive koubéenne sera percutante. Pour ce qui est d’autres renforts, on laisse entendre du côté de l’actuel bureau que c’est aux actionnaires qui vont constituer une SPA de décider. «Nous n’allons pas nous aventurer à libérer ou recruter des joueurs pour le moment. C’est aux actionnaires qui ont injecté leur argent de le faire», déclare le président Mecheri. Il faut patienter encore quelques jours pour que les nouveaux responsables mettent sur pied une commission chargée de faire appel à des nouveaux joueurs. De nombreux joueurs koubéens, voulant tenter leur chan-

Kabylie foot
La Ligue régionale d’Alger a publié sur son site et dans son BO numéro 40 les heureux clubs qui ont réalisé les accessions après une saison harassante, et les malheureux clubs qui sont rétrogradés dans quatre wilayas. Voici la liste de ces clubs en détail :

ACCESSIONS

Vu son statut d’une personnalité sportive, Kerroum Abdelkrim a été approché par des personnes pour une réconciliation : «Oui j’étais approché par un ex-membre du SAM très actif, mais j’ai refusé, pour la simple raison que j’ai dit que c’est une querelle entre des membres de la même famille et que ça ne mérite pas un tel tapage. Mais par la suite, j’ai compris que la polémique est trop grande.» Kerroum, qui a joué et entraîné le SAM, gère une école de football et alimente les catégories jeunes du SAM. «Le SAM fait partie de ma riche histoire et

NARB REGHAIA «Oui, j’ai été approché pour DÉPART MASSIF une réconciliation» DES JOUEURS

vient d’opter pour l’USM Alger. Selon nos sources, l’avant-centre du NARBR a donné son accord de ● La crise financière très aigüe, principe et aurait même signé son qui persiste et secoue le club de contrat de licence au club de plein fouet, a eu des répercussions Soustara. négatifs sur le NARBR, appelé à jouer en D2 la saison prochaine. Selon nos sources, le club cher à KHERBACHE A CHOISI Mesrour risque une saignée sans L’USMB précédent cette saison. En effet, les ● Un autre bon joueur de Réghaïa, joueurs qui attendent leur dû de la le latéral gauche Kherbache, a opté saison passée en ont ras-le-bol et officiellement pour le club de la ont décidé tous d’aller chercher ville des Roses, l’USM Blida. ailleurs, nous a-t-ont dit. Kherbache, qui excelle dans les débordements sur son couloir MERBAH A SIGNÉ gauche et aussi par ses centres millimétrés et dangereux, est sollicité À L’USMA ● Le stoppeur de Réghaïa, Lamine par plusieurs clubs. Il a choisi finaMerbah, convoité par plusieurs lement le club cher à Zaïm. clubs de l’élite, a fait son choix, il N. S.

DE LA RÉGIONALE 1 À L’INTER-RÉGIONS Hydra AC USM Chéraga IB Lakhdaria DE LA RÉGIONALE 2 À LA RÉGIONALE 1 JS Akbou IRB El Achour CRB Tassala El Merdja

RÉTROGRADATIONS
Groupe A CRB Tizi Ouzou ES Draâ El Mizan USM Draâ Ben Khedda CRB Kherrata OS El Kseur JS M’Chedallah Groupe B ES Bir Ghbalou ERB Ouled Moussa CR Zemmouri CRM Birtouta FC Harrach USA Bénian Groupe C US Beni Amrane US Dellys CR El Annassers ES M’dina J’dida US Bouzaréah JS Draria

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

édition du dimanche 4 juillet 2010

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful