You are on page 1of 192

La Rome
antique en
30 secondes
Les 50 plus grandes réalisations d’une grande civilisation, expliquées en moins d’une minute

Matthew Nicholls

Collaborateurs
Luke Houghton
Ailsa Hunt
Peter Kruschwitz
Dunstan Lowe
Annalisa Marzano
Matthew Nicholls
Susanne Turner

2011. 2012. Barry Loewer Philosophies en 30 secondes. 2014. Steven L. 2012. Robert A. Charland et Sabrina Moisan L’Histoire du Québec en 30 secondes. 2011. 2013. Brian Clegg Physique quantique en 30 secondes. Anil Seth Le Cerveau en 30 secondes. Richard J.-C. 2010.DANS LA MÊME COLLECTION : Paul Parsons Théories en 30 secondes. Russell Re Manning La Bible en 30 secondes. 2013. Finn Anatomie en 30 secondes. Eric Scerri Éléments en 30 secondes. 2013. 2012. Brown Mathématiques en 30 secondes. Donald Marron Théories économiques en 30 secondes. Russell Re Manning Religions en 30 secondes. Taylor Politique en 30 secondes. 2014. . 2014. Segal Mythologie en 30 secondes. Gabrielle M. Peter Der Manuelian. J. 2013. François Fressin Astronomie en 30 secondes. Edward Denison Architecture en 30 secondes. 2011. 2013. 2012. L’Égypte ancienne en 30 secondes. 2014. Christian Jarret Psychologie en 30 secondes.

Sommaire Introduction Territoire et État Glossaire La fondation de Rome Le site de Rome Le gouvernement républicain Profil : Jules César Le gouvernement impérial Empire et expansion La légion romaine Le légionnaire romain Peuple et société Glossaire La citoyenneté L’esclavage Classe et statut sociaux Profil : Auguste Les hommes et les femmes La sexualité La vie dans les provinces romaines Le droit romain Vie quotidienne des Romains Glossaire L’agriculture Le commerce et l’industrie Le système monétaire et les devises L’alimentation et les boissons Profil : Pline le Jeune Le calendrier romain Les divertissements et le sport .

monuments et art Glossaire Les ordres architecturaux des colonnes Le Colisée et le Grand Cirque Les temples Le forum Profil : Livie Les arcs de triomphe La mosaïque Les statues et les portraits Les tombeaux .La médecine Langue et littérature Glossaire Le latin L’éducation et l’alphabétisation L’art dramatique La rhétorique Profil : Virgile La prose La poésie lyrique latine Les inscriptions et les graffitis Pensée et croyances Glossaire Le Panthéon de Rome Des dieux venus d’ailleurs Le christianisme Profil : Constantin Ier Le culte impérial L’astrologie et la divination La philosophie La mort et la vie après la mort Architecture.

Bâtiments et technologie Glossaire Les fortifications L’artillerie et les engins de siège romains Profil : Vitruve Les habitations Les thermes et les hypocaustes Les routes Les aqueducs et les égouts Le béton et les voûtes Ressources Notes sur les contributeurs Index Remerciements .

le mode de pensée que les soldats et des colonisateurs ont véhiculé avec eux dans toute l’Europe mais aussi dans le nord de l’Afrique et au Moyen-Orient. homme d’État romain. les vêtements. dit Cicéron. homme de loi et de lettres est l’un des plus grands . Lorsque. vous longez la frontière nord de l’Empire. Si l’ouvrage est une véritable prouesse architecturale et montre la maîtrise technologique des architectes et des bâtisseurs de l’époque. Et bien que cette fortification en pierre et en tourbe ait été érigée dans une province balayée par les vents à plusieurs centaines de kilomètres de Rome. le négoce. Marcus Tullius Cicero. nous rappelle également que ce sont des milliers de petites histoires collectées ici et là qui font l’Histoire. des vestiges du très puissant Empire romain sont aujourd’hui encore présents. les autels et les écrits retrouvés dans les avant-postes en disent long sur le mode de vie des Romains. les habitudes alimentaires. avec ses fortins symétriques. vous sentez l’influence d’une civilisation qui a considérablement marqué l’Histoire. vous suivez le sentier qui longe le mur d’Hadrien sur 80 milles romains (environ 118 kilomètres). du nord de la Britannia (Bretagne) à la Syrie et aux côtes du nord de l’Afrique. À commencer par la structure même du mur. capitale de l’Empire. il illustre également la volonté qu’avait la civilisation romaine de s’implanter sur de nouveaux territoires par tous les moyens. par exemple. philosophe. les pièces de monnaie. les croyances. Cette énorme construction militaire et tous les enseignements qu’elle nous livre. Les poteries. y compris par la force. ses bains publics et ses bâtiments abritant la garnison. ses tours construites à intervalles réguliers.INTRODUCTION Matthew Nicholls Dans toute l’Europe.

. Un peuple qui. si l’on fait abstraction du temps qui nous sépare. les discours des philosophes et les traités médicaux sont autant de documents qui nous permettent de découvrir les différents aspects de la longue et pittoresque histoire de la Rome antique. Un peuple qui était préoccupé par son bien-être et son confort comme le montrent les équipements et les infrastructures de l’époque : chauffage central. La suprématie de l’Empire romain est visible sur des centaines d’autres sites. Par exemple. militaires ou civils. Ses écrits sont considérés comme la quintessence même de la prose romaine. orateurs de tous les temps. alimentation en eau courante et canalisations. des cendres d’Herculanum et d’antiques bibliothèques oubliées surgissent encore aujourd’hui des textes qui nous livrent des secrets enfouis depuis la nuit des temps. Du désert égyptien. Les récits épiques et les ouvrages historiques. publics ou privés. les ouvrages des écrivains et des poètes nous présentent la construction du mur d’Hadrien non pas comme une réalisation isolée mais comme l’un des éléments de la conquête de la Britannia par les Romains. Les écrits retrouvés nous livrent moult détails qui nous aident à replacer un événement dans son contexte. n’était pas si éloigné de nous. Celles et ceux qui s’y intéressent découvriront un peuple fascinant.

qui marque la frontière entre l’Écosse et l’Angleterre. la . Un peuple qui avait une véritable passion pour le développement et l’aménagement des villes. les divertissements et avait une idée précise du rôle de chacun dans la société. qui aimait la littérature. fortification érigée d’est en ouest il y a près de 2 000 ans. À côté de ces points communs. ne serait-ce que le mur d’Hadrien. Nombre de vestiges nous rappellent aujourd’hui encore la puissance de l’Empire romain. qui faisait bonne chère. les combats de gladiateurs. les voies de communication. ne serait-ce que l’esclavage. bien entendu de nombreuses différences nous séparent.

L’histoire romaine en quelques lignes L’histoire de la Rome antique s’est déroulée sur plus d’un millénaire et. ne doit pas être bien loin de la réalité – de la naissance de Rome. selon les archéologues. J. La carte ci- contre vous donne un aperçu global de l’étendue de l’Empire qui. J.vénération d’une multitude de dieux et de déesses et les sacrifices faits à ces divinités. qui couvrait alors la plus grande partie de l’Europe et plusieurs régions du nord de l’Afrique et du Moyen-Orient. étapes qui seront détaillées tout au long de ce livre. de la date supposée de sa fondation le 21 avril 753 av. dans nos villes. Tous les auteurs ayant participé à l’écriture de cet ouvrage ont accepté de relever le défi de redonner vie à l’un des épisodes les plus marquants de l’Histoire en faisant revivre une civilisation ambitieuse. il n’y a plus trace aujourd’hui du triomphalisme d’antan. Ve–IIIe siècles av. : Conquête romaine La puissance romaine s’impose dans toute l’Italie par le biais de guerres et de traités. si la civilisation romaine nous fascine toujours autant. : Instauration de la République romaine Renversement de la monarchie.-C. couvrait tout le Bassin méditerranéen. Aujourd’hui encore. 753 av. nous nous sommes inspirés des statues gigantesques et des édifices monumentaux que l’on retrouve quasiment dans tous les lieux publics romains. J. inventive mais aussi brutale et licencieuse. 509 av.-C. J.-C. J. sans oublier une véritable vénération pour l’empereur. Vous retrouverez ci-dessous les principales dates qui marquent les étapes cruciales dans le développement de l’Empire romain.-C.-C. jusqu’à la chute de l’Empire romain d’Occident le 4 septembre 476 apr. allait également jusqu’au nord de la province de la Britannia et jusqu’aux portes de l’Empire perse (Irak d’aujourd’hui). : Fondation de Rome Date présumée – qui. plus précisément.-C. –. J. En fait. Une nouvelle constitution républicaine offre des protections contre les excès d’un pouvoir individuel. . c’est parce qu’elle nous semble familière et étrangère à la fois. Si. à son apogée – soit au début du IIe siècle apr. nombre de domaines nous rappellent la suprématie de cet empire.

J. Une guerre civile s’ensuit. Trajan. : « Premier triumvirat » Alliance politique passée entre les trois personnes les plus puissantes de Rome : Jules César. 98-117 apr.-C. 68-97 apr.-C. J. Tibère. J. Le pouvoir est pour la première fois entre les mains d’un seul homme à l’autorité suprême. Titus et Domitien. : Règne d’Auguste Premier empereur romain. Fonde Constantinople (Byzance) qui devient la capitale de l’Orient.-C. J. les ambitions politiques individuelles et les inégalités.-68 apr.-C. Antonin le Pieux. : Guerres puniques Trois séries de conflits sanglants entre Rome et sa plus grande rivale : Carthage. : Règne de Trajan Considéré comme « le meilleur des empereurs romains ».-C. : Crise de la République romaine Période de troubles et de guerres civiles à répétition. Sous son règne. L’Empire romain d’Orient. J. Régime politique qui perdurera. J. 15 mars 44 av. 31 av. Claude et Néron. : Mort de Jules César Le dictateur romain est assassiné par un groupe de sénateurs qui lui reprochent son pouvoir sans limite. : Règne de Constantin Ier Premier empereur romain chrétien. 306-307 apr. J. 60-53 av. épidémie de peste. quant à lui. Caligula. : Dynastie des Antonins Nerva. Victoire des Romains et naissance des provinces romaines en Méditerranée. J. J.-C. mais à la suite d’une adoption.-C. J. : Tétrarchie ou gouvernement à quatre Dioclétien s’associe à trois autres empereurs pour mettre fin à la crise. La constitution républicaine de Rome a du mal à maîtriser l’expansion impériale. Env. . : Crise du IIIe siècle Succession d’empereurs.-C. 293-313 apr. inflation.-14 apr. Hadrien. Lucius Verus.-C. J. J.-C. Marc-Aurèle et Commode sont devenus empereurs non par le lien du sang. 92-192 apr. : Fin de l’Empire romain d’Occident Les invasions successives entraînent la chute de l’Empire romain d’Occident.264-146 av. J. 31 av. dissensions et rébellions. J. invasions. Pompée et Crassus. l’Empire romain est à son apogée territoriale. 235-284 apr.-C.-C. J. : Empereurs de la dynastie julio-claudienne Auguste.-C. : Dynastie des Sévères Dynastie d’empereurs africains venus au pouvoir à la suite de guerres civiles. Expansion et consolidation de l’Empire romain. J.-C. Période stable et prospère. 133-44 av.-C. 476 apr.-C. : Dynastie flavienne Vespasien. 193-235 apr. disparaîtra en 1453.

. la vie de ces hommes et de ces femmes ordinaires qui passionne tout autant les historiens que la vie des empereurs et de l’élite romaine. Le chapitre « Peuple et Société » lève le voile sur les différents aspects du fonctionnement de la société romaine. les aqueducs et les empereurs. Chaque sujet est présenté en trois parties. Le chapitre intitulé « Territoire et État » traite dans un premier temps de la fondation de Rome et dans un deuxième temps du passage de la royauté à la république puis à l’empire. lecteur. des départements spécifiques dédiés aux lettres classiques ou à l’histoire des civilisations antiques étudient les différents aspects de la vie des Romains : territoire. les liens entre les citoyens et les esclaves. le travail. Vous pouvez soit lire un chapitre de la première à la dernière ligne. Les chapitres « Langue et Littérature » et « Pensée et Croyances » vous renseignent sur le regard que les Romains portaient sur leur société. lois. art. architecture et archéologie. trouverez des informations sur des sujets qui. mais aussi sur des concepts probablement moins connus comme la rhétorique. Résumer une civilisation d’une telle richesse en 50 faits marquants (une page par sujet) ne fut pas une mince affaire. autant de thèmes repris et développés dans les sept chapitres qui structurent cet ouvrage. J’espère que nous y sommes parvenus et que vous. les questions qu’ils se posaient et les écrits qu’ils nous ont laissés. les hommes et les femmes. peut-être. la mise en place des lois et de l’autorité gouvernementale sur lesquelles repose l’unité de l’Empire. soit les pages qui traitent du sujet qui vous intéresse. Une deuxième « Condensé en 3 secondes » qui met l’accent sur un point précis et une troisième « Fouilles en 3 minutes » qui approfondit un point spécifique ou pousse à la réflexion. un personnage – à commencer par Jules César – ayant joué un rôle majeur dans la Rome antique est mis en lumière. Il se termine sur la présentation des légions qui ont fait de la cité-État de Rome la capitale du monde. La « Vie quotidienne des Romains » met l’accent sur le mode de vie des populations. régime politique. histoire. la manière dont ils en parlaient. la divination et la manière dont les Romains traitaient les individus dans le règne des vivants et des morts. chaque chapitre commence avec un glossaire qui donne une définition la plus précise possible des termes abordés au fil des pages. langue et littérature. le statut de chacun. Une première partie intitulée « Histoire en 30 secondes » qui traite du sujet dans sa globalité.Comment lire ce livre Dans les universités du monde entier. vous sont familiers comme les légions. Pour vous aider dans votre lecture. Dans chaque chapitre. les gladiateurs.

monuments et art » et « Bâtiments et Technologie » mettent en exergue les réalisations romaines – temples. du développement du réseau routier et des principales phases de reconstruction de Rome. C’est bien connu. fascinent et impressionnent le voyageur.Auguste. aujourd’hui encore. nous espérons que ce livre vous conduira là où vous voulez. Alors. fondateur de l’Empire romain et premier empereur. Les derniers chapitres intitulés « Architecture. quelle que soit la route que vous emprunterez. « tous les chemins mènent à Rome ». mosaïques. . il est également à l’origine de la réforme des impôts. cirques. Principalement connu pour avoir étendu et consolidé son empire. bains publics et routes – qui.

Territoire et État .

centurie : voir Termes militaires. Fait également référence à l’imperium. l’ouest de la Suisse. J. La région. après avoir fui la ville de Troie en ruines. fera partie de l’Empire jusqu’à sa dissolution plus de cinq siècles plus tard. le Luxembourg et l’ouest de l’Allemagne conquise par Jules César dans les années 50 av. rejoignit l’Italie et devint le père fondateur de la civilisation romaine. Conquise par l’armée romaine lors des guerres puniques. en plusieurs provinces regroupées sous le nom d’Hispanie romaine. Énéide : poème épique en 12 chants écrit par le plus grand des poètes romains. Gladius : épée pointue à double tranchant portée par les légionnaires qui sera au fil du temps remplacée par la spatha. avec le siège et la chute de Carthage. Ibérie : péninsule correspondant aujourd’hui à l’Espagne et au Portugal.-C. La troisième guerre punique se termina en 146 av. la Belgique. Consul : poste le plus élevé de la magistrature romaine. elle fut divisée dès 197 av.-C. prince troyen qui. pouvoir dont jouissent les magistrats romains. Guerres puniques : série de trois conflits qui opposèrent Rome et Carthage (puissance rivale de Rome située sur la côte d’Afrique du Nord) entre les IIIe et IIe siècles av. épée à la lame plus longue et plus tranchante. Légionnaire : voir Termes militaires. Imperator : titre attribué spontanément par les troupes romaines à leur général en chef après une victoire. le nord de l’Italie. J. Cavalerie : voir Termes militaires. J. Latium : région du centre de l’Italie où fut fondée Rome.Territoire et État Glossaire Auctoritas : « autorité » conférée à une personne du fait de sa personnalité qui pousse au respect et non de son titre ou de son statut. Dacie : province de l’Empire romain d’Orient (Roumanie actuelle) conquise par Trajan. . divisée en plusieurs provinces romaines. Gaule romaine : région correspondant aujourd’hui à la France. à la demande d’Auguste. Cette épopée raconte le périple d’Énée. Cohorte. Virgile. Devint ensuite un titre honorifique donné aux empereurs romains. Les consuls sont élus par deux (l’un surveillant les agissements de l’autre) pour un an. La longévité du règne du premier empereur Auguste repose sur ce principe. J.-C. Ses habitants sont les Latins. Ses mines de métaux précieux contribuèrent à l’enrichissement de l’Empire.-C.

Dans le droit romain. J. Septimontium : fête religieuse romaine dont le nom signifie « sept monts ». de troupes d’infanterie lourde et de troupes auxiliaires constituées de soldats qui n’étaient pas des citoyens romains. après deux siècles d’une lutte acharnée connue sous le nom de « conflit des ordres ». ils revendiquent une égalité politique.Pilum (pl. J. Scutum : bouclier du légionnaire de forme rectangulaire aux bords incurvés. par Platon. regroupant des auxiliaires. Frontière entre l’Italie romaine et la Gaule cisalpine. Termes militaires : la composition et les effectifs de l’armée romaine ne cessèrent de varier au fil du temps. chacune d’elles étant composée de légionnaires. L’Empire romain compta jusqu’à 30 légions.. vit ses effectifs doubler) sous les ordres d’un centurion. renforcé au centre et doté d’une poignée horizontale. . ou ailes. philosophe grec.-C.-C. Les légionnaires se jetaient sur leurs ennemis armés de deux pila. y compris l’idée d’un État gouverné par des roisphilosophes. Les thèmes centraux sont la justice et les différentes formes de gouvernement. à la fin de l’Empire. Chaque légion était composée de dix cohortes comptant six centuries. s’opposent à l’oligarchie. La plus petite unité militaire. et après avoir menacé de quitter Rome s’ils n’obtenaient pas ce qu’ils demandaient. Principat : forme de gouvernement mis en place par Auguste conférant tous les pouvoirs à l’empereur ou princeps senatus (littéralement « premier du Sénat »). J. ce que fit cependant Jules César en 49 av. Étant dans un premier temps déchus de tout pouvoir. aucun général n’avait le droit de la franchir avec une armée. mais qui savaient manipuler les armes et appliquaient des tactiques de guerre différentes de celles des Romains. Le Rubicon : petite rivière dans le nord-est de l’Italie.-C. à la différence des patriciens. L’organisation même de la légion romaine favorisait les liens de camaraderie entre des soldats solidaires et loyaux. Venait ensuite la cavalerie organisée en unités. du latin septem (sept) ou saepti (fortifié) et montes (collines). appelée contubernium. pila) : javelot composé d’un fer dans lequel s’encastrait un manche en bois. Ils obtiendront gain de cause en 287 av. Plèbe. chaque centurie regroupant 80 hommes (sauf la première cohorte qui. plébéiens : citoyens romains qui. La République : œuvre rédigée au IVe siècle av. Étaient sacrifiés sept animaux à des moments différents dans sept lieux différents mais toujours à proximité des sept collines autour de Rome. comptait huit légionnaires d’infanterie légère commandés par un decanus ou décurion.

du Latium et du Samnium. J. Miraculeusement sauvés. Un village fortifié aurait été construit sur le mont Palatin en 753 av. prince troyen qui prit la fuite lors du siège de Troie et qui après un périple dans les pays du bassin méditerranéen s’installa dans le Latium où sera fondée Rome. période durant laquelle Rome aurait été le résultat du rassemblement de populations venues d’Étrutrie. Il devient le premier roi de Rome et le premier d’une dynastie qui ne disparaîtra qu’avec le renversement de la monarchie et la naissance de la République. Le site sur lequel a été construite la ville de Rome aurait été habité dès les débuts de l’âge de fer – soit vers les Xe et IXe siècles av. Romulus tue Rémus et se lance dans la construction de la ville à laquelle il donne le nom de Roma (Rome). TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Romulus est le descendant d’Énée. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE SITE DE ROME LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN VIRGILE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES ÉNÉE Fils d’un mortel. Nombre d’éléments de cette histoire ô combien troublante symbolisent différents aspects de l’histoire et de l’identité romaines : la puissance militaire (les fils de Mars nourris par une louve).-C. jumeaux nés de Mars. qui relate le périple qui le mena jusqu’en Italie où il fonda la ville de Rome. et de la déesse Vénus. FAUSTULUS Berger qui. Mère de Rémus et Romulus. une vestale. Anchisse. J. CONDENSÉ EN 3 SECONDES La légende de la fondation de Rome profondément ancrée dans l’identité romaine fait écho à certains aspects de l’histoire confirmés par des découvertes archéologiques. et de Rhéa Silvia. ancienne cité non loin de Rome. Les fouilles archéologiques donnent leur propre version des faits. recueillit et éleva Rémus et Romulus. Adultes. Chanté dans l’Iliade d’Homère. Rémus et Romulus percent le secret de leur naissance et décident de fonder une ville. FOUILLES EN 3 MINUTES À chacun sa version de la fondation de Rome. avec sa femme Acca Larentia. C’est ce périple qui nous est conté dans le poème épique de Virgile intitulé Énéide. allant jusqu’à sacraliser des lieux où certains événements se seraient déroulés. les deux frères s’affrontent.LA FONDATION DE ROME Histoire en 30 secondes Romulus et Rémus. RHÉA SILVIA Fille du roi Numitor. –. roi d’Albe-la-Longue.-C. sont condamnés (comme Moïse) par un grand-oncle jaloux à être noyés dans les eaux du Tibre. N’arrivant pas à se mettre d’accord sur l’endroit où doit être construite la cité. mais aussi la guerre civile et la violence (l’opposition entre les deux frères). Les Romains ont suffisamment d’imagination pour faire concorder légendes et faits réels. les enfants auraient été nourris par une louve puis découverts par un berger qui les aurait confiés à sa femme. dieu de la guerre. Pour certains. il est le protagoniste de l’épopée romaine l’Énéide.

Même si la légende de la naissance de Rome est loin de la réalité. c’est que la ville tient son nom du plus célèbre de ses fils. ce qui est sûr. .

Junon et Minerve. la plus petite des collines. . allaient de l’Étrurie au Latium et à la Campagnie traversaient le Tibre en empruntant les deux ponts reliant l’île du Tibre ou île Tibérine située au cœur de la ville aux rives gauche et droite du fleuve. notamment les patriciens. Fit assécher les marais pour construire le forum et ordonna la construction du grand égout collecteur. sont étroitement associées à la destinée de la ville. Ce qui est clair. Nombre de voies mènent à Rome et les voyageurs qui. fête religieuse romaine. garantissaient de la fraîcheur en été et fournissaient le travertin ou tuf calcaire. les villages devenant en quelque sorte des quartiers avec leur propre identité. de Rome. alors que les plébéiens élisaient domicile sur le mont Aventin. devint le centre religieux de Rome avec le temple de Jupiter capitolin dédié à Jupiter. favorisait les échanges commerciaux. Constantinople (aujourd’hui Istanbul. tirerait son nom des sept collines (montes) qui entourent Rome même si. la ville s’étendant en fait sur douze monts. le Quirinal et le Viminal ne faisant pas encore partie de Rome. firent construire leurs somptueuses villas. Cloaca Maxima. Le Capitole. Les collines de la ville – éperons rocheux dont les flancs ont été façonnés par des affluents du Tibre – protégeaient les Romains d’éventuelles attaques ennemies.-C. J.LE SITE DE ROME Histoire en 30 secondes Rome est connue comme étant la cité aux sept collines même si le chiffre sept est sujet à interprétation. La bête à sept têtes de l’Apocalypse ou Livre de la révélation serait une autre référence aux sept collines de Rome.-C. le Capitole. FOUILLES EN 3 MINUTES Le Septimontium. Assassiné en 579 av. le Tibre navigable entre Rome et le port d’Ostie.) Cinquième des sept rois légendaires de la Rome antique. Seattle (États-Unis). À l’époque. Moscou (Russie). Nombre de villes – Durham et Torquay (Angleterre). à l’époque. carrefour commercial des plus importants. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA FONDATION DE ROME LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE LE FORUM LES AQUEDUCS ET LES ÉGOUTS BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES TARQUIN L’ANCIEN (règne 616-579 av. Les petits villages construits au sommet des collines se sont peu à peu étendus pour ne former qu’une seule et même ville. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les collines et les vallées de Rome. les collines étaient au nombre de huit. place publique où l’on se rencontrait pour commercer. Kampala (Ouganda) et Thiruvananthapuram (Inde) revendiquent elles aussi le nom de « ville aux sept collines ». c’est que l’organisation et le caractère typique de Rome sont dus au site sur lequel elle fut construite. l’Aventin. jadis. parler politique ou tout simplement converser. Les Romains ont asséché les marais pour y construire un forum. roche volcanique brun rouge utilisée pour la construction des bâtiments publics et des habitations privées. J. à quelque 30 kilomètres au sud-ouest. Turquie). C’est au sommet du mont Palatin que les riches Romains.

.TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Située non loin de l’embouchure du Tibre. Les collines qui l’entourent la protègent des éventuelles attaques ennemies. Rome jouit d’un emplacement idéal pour les échanges entre l’Italie et les autres pays du Bassin méditerranéen.

. C’est dans un climat d’instabilité politique que Jules César entre en scène. Rome fut gouvernée par des rois. Les soulèvements populaires ne se font pas attendre. l’un de plus grands historiens et théoriciens politiques grecs. Enrichis et enhardis par les conquêtes. Le Sénat est une assemblée oligarchique constituée d’hommes issus des plus grandes familles romaines. une insurrection organisée contre Tarquin le Superbe met fin à la monarchie et instaure un gouvernement républicain qui évoluera pour donner naissance à la constitution de la République romaine. victoires militaires et expansion du territoire de l’Empire romain. Au sommet de cette constitution.-C. . Les pouvoirs législatif et militaire sont entre les mains d’assemblées composées de représentants du peuple et de magistrats élus démocratiquement. En 509 av. J.LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN Histoire en 30 secondes Dans un premier temps. Vers le VIe siècle av. les généraux et les hommes politiques veulent avoir de plus en plus de pouvoir. un collège de deux magistrats appelés consuls qui sont élus pour un an et qui exercent leur pouvoir sous le contrôle du Sénat. la constitution romaine est le résultat de la fusion de différents types de gouvernements. Comme l’écrira Polybe..-C. J. l’aristocratie romaine se lasse de ces monarques étrusques réputés pour être des souverains autoritaires et arrogants. Cette constitution s’imposera pendant près de cinq siècles marqués par nombre d’événements : opposition des plébéiens.

Lorsqu’il fut renversé. l’État romain parvint à dominer le monde. appelés tribuns de la plèbe. il explique dans un livre intitulé Histoires comment grâce à son gouvernement. les magistrats sont chargés de l’administration romaine. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES TARQUIN LE SUPERBE (règne 535-509 av. Durant son exil.) Épouse de Tarquin Collatin. c’est parce qu’il réussit à préserver les traditions et la loi tout en étant capable de faire face à des problèmes nouveaux. POLYBE (vers 203-116 av. homme politique. des magistrats. Pour la venger. Brutus jure de renverser la dynastie des Tarquin et d’instaurer la République.-C. un dictateur peut être nommé par un consul pour une durée déterminée. J. Décède en 495 av. Violée par Sextus.-C. En cas de crise. J. J. FOUILLES EN 3 MINUTES Si le gouvernement républicain survécut aussi longtemps.) Historien grec pris en otage par les Romains.-C. fils de Tarquin le Superbe. LUCRÈCE (inconnu-vers 510 av. défendent ses intérêts. la République fut proclamée.-C.-C. J.) Septième et dernier des rois légendaires de Rome. Les provinces conquises sont gouvernées par d’anciens magistrats. Alors que Rome et l’Empire ne cessent de s’étendre.CONDENSÉ EN 3 SECONDES La constitution républicaine qui a fait de Rome une superpuissance faiblira pour finir par s’éteindre au Ier siècle av. J. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Lorsque le peuple menace de se révolter.

L’instabilité politique de la République a ouvert à Jules César la voie menant à une ère nouvelle. .

qui devient le premier d’une longue lignée d’empereurs. il franchit le Rubicon. Matthew Nicholls . Fort de ses victoires. Nommé « dictateur à vie ». mais aussi pour le fond.JULES CÉSAR Jules César est l’un des noms les plus illustres de l’Histoire. S’ensuit une nouvelle guerre civile qui se solde par la victoire d’Auguste. Le 15 mars 44 av. Le regard positif que les générations suivantes porteront sur Jules César est en partie dû à l’influence de ses œuvres. non seulement pour la forme. défiant les limites imposées par la constitution républicaine d’alors qui.. il a relaté ses campagnes en Gaule et la guerre civile qui s’ensuivit dans le simple but d’influencer l’opinion de ses contemporains et. Jules César sort toujours victorieux de ses aventures. attribué aux empereurs romains et deviendra synonyme de pouvoir autocratique. ce qui est formellement interdit par le droit romain. Il refuse de rendre les armes et. il entend réclamer un pouvoir que l’État républicain n’est pas prêt à lui octroyer. avait institué que deux magistrats seraient élus pour un an. Les mots « tsar » (en Russie) et « Kaiser » (en Allemagne) sont tous deux dérivés du latin cæsar. Le charme. Ses succès militaires en Espagne et la politique politicienne qu’il mène à Rome lui permettent d’accéder au plus haut rang de la magistrature et d’être élu consul en 59 av. selon toute probabilité. frontière entre l’Italie et la Gaule cisalpine. il crée le premier triumvirat et met en place une politique populiste. en 49 av. J.. La manière de gouverner de Jules César est très controversée et lui attire de nombreux ennemis. petit-neveu et héritier de Jules César. Dans les années 50 av. J. Il est enlevé par des pirates (qu’il retrouvera et fera crucifier).-C. Jules César a une jeunesse des plus mouvementées : campagnes militaires au-delà des frontières. La Guerre des Gaules reste l’une des œuvres que les étudiants en lettres classiques affectionnent le plus aujourd’hui encore. Brillant écrivain et orateur. il part à la conquête de la Gaule.-C. véritable menace pour certains membres de l’aristocratie sénatoriale de Rome. J. guerre civile entre les partisans de Caius Marius – qui épousera la tante de Jules César – et ceux de Sylla. (Ides de Mars). il est assassiné par un groupe de sénateurs. le jugement des générations à venir. il enchaîne les réformes politiques.-C. à la tête de son armée – qui à l’époque lui est totalement loyale –. Avec Pompée et Crassus. le titre « César » sera. pour que le pouvoir ne soit pas entre les mains d’une seule et même personne. pendant plusieurs siècles. À sa mort. la grande intelligence et l’image qu’il donne lui valent d’être connu au-delà des frontières de l’Empire. y compris de sa relation amoureuse avec Cléopâtre. La guerre civile éclate.-C. J.

S’allie avec Pompée et Crassus pour conclure le premier triumvirat. Jules César prépare son retour à Rome et brigue un deuxième poste de consul. Préteur à Rome. Acclamé par le peuple.-C. 15 mars 44 av. Il remporte les honneurs militaires auxquels il renonce afin d’être élu consul. 62 AV. DANS LES ANNÉES 70-60 AV.-C. .-C. J. Conquête de la Gaule. J. Pompée gagne l’Égypte où il sera assassiné. J. J. puis gouverneur en Espagne. Gravit les échelons politiques en dépensant allègrement des sommes colossales empruntées qu’il compte bien rembourser grâce au butin amassé durant ses conquêtes. J. le rang le plus élevé de la magistrature. les lulii. Franchit le Rubicon. 58-51 av. 59 av. J. Jules César aide Cléopâtre à prendre le pouvoir. J. J.-C. 49 av. un acte de défiance qui conduit à la guerre civile.-C. 46 av. J. Élu consul.100 av. Poignardé par des conspirateurs lors d’une réunion du Sénat.-C.-C.-C. César revient à Rome où il entend bien régner en maître absolu. Bat Pompée (devenu son ennemi) lors de la bataille de Pharsale. Naissance au sein d’une famille d’aristocrates romains. 48 av.-C.

.

J. Salué comme le « meilleur des empereurs romains ». c’est l’autorité personnelle d’Auguste.). imperato et puissance tribunitienne –. Auguste gouverne en cumulant progressivement les différentes magistratures. l’empereur reste néanmoins tout-puissant. J.-C. Chaque empire est gouverné par un empereur assisté d’un co-empereur. Tarquin le Superbe – pousse Auguste à reprendre les bases sur lesquelles repose la constitution républicaine – consul. s’éteint sous le règne de Néron. à chaque empereur son lot d’assassinats. Jules César parvient à mettre en place une nouvelle forme de gouvernement qui sera reprise par Auguste avec. la dynastie des Antonins et l’époque des Sévères pour finir par disparaître avec le renversement du dernier empereur romain d’Occident. et la défaite de ses rivaux qui lui ont permis de régner sans que son pouvoir soit contesté et de le transmettre à toute une lignée d’empereurs qui revendiquent être ses successeurs légitimes. préteur. En 285.LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL Histoire en 30 secondes Après l’anéantissement de la République romaine. l’essentiel des pouvoirs. dont Auguste fut le premier empereur. Romulus-Augustule en 476 apr.-C. ce qui lui fait dire qu’il a non pas remplacé l’ancien État mais qu’il l’a au contraire restauré.-C. Or l’ambiguïté d’un gouvernement autocratique aux pouvoirs républicains ne peut qu’être remise en question. à sa tête. un autocrate qui recevra le titre d’empereur même si (tout au moins dans un premier temps) cette position et ce titre ne figurent pas dans la constitution. En réalité. J. Troisième empereur romain (37-41 apr. mais peut aussi être contesté. FOUILLES EN 3 MINUTES La peur viscérale de la monarchie – probablement liée à la tyrannie du dernier roi.-C. Empereur romain (98-117 apr. Bien entendu. mais sans avoir au sein de ces magistratures plus de pouvoir que les autres magistrats. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le gouvernement impérial confère – pour le meilleur comme pour le pire – à un seul homme. J. d’usurpations ou de guerres civiles. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CALIGULA 12-41 apr. Illustration parfaite des ravages que peut causer un pouvoir immense entre de mauvaises mains. politicien impartial. l’empereur Dioclétien décrète la division de l’Empire en deux parties – l’Empire romain d’Occident et l’Empire romain d’Orient – et instaure la tétrarchie. TRAJAN 53-117 apr. . J.-C. Malgré ce gouvernement partagé.-C. qui sera transmise d’empereur en empereur. le régime impérial est tellement bien ancré qu’il perdurera sous la dynastie flavienne. ÉLAGABAL OU HÉLIOGABALE 204-222 apr. Ses successeurs feront de même. Le rôle de l’empereur peut certes être transmis à un héritier (par les liens du sang ou par l’adoption). chef militaire. usurpé ou divisé. l’empereur. J. ou auctoritas.). Lorsque la dynastie julio-claudienne. bâtisseur prolifique.

) incompétent et débauché. J. ..-C.Empereur romain (218-222 apr. J. Considéré comme pire que Caligula. en 1453. l’Empire romain d’Orient survivra jusqu’à la chute de Constantinople.-C. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Si l’Empire romain d’Occident disparaît au Ve siècle apr.

chef militaire écossais. » Le Discours de Calcagos – Tacite. JULES CÉSAR env. Une partie de ce que sont aujourd’hui l’Espagne. les Romains vont de conquête en conquête. mettant ainsi fin à la deuxième guerre punique. des discours destinés à encourager leurs troupes à s’élever contre la suprématie romaine. J.-C. guerrières et barbares établies aux frontières avec la corruption et la décadence de la Rome impériale. Des écrivains comme Tacite aimaient comparer les tribus intrépides. J.. Vers le Ve siècle apr.-C.-C. Rome mène une politique d’extension et entre en conflit avec les autres puissances italiennes et méditerranéennes.-C.-C. ce qu’ils appellent la paix.). le Carthaginois Annibal. J. massacrer. Général romain qui remporta une victoire écrasante contre son ennemi juré. sont plus loyaux envers leurs généraux qu’envers l’État républicain qui.) avec de nouvelles conquêtes qui l’enrichissent considérablement. et là où ils font un désert. les insurrections et les guerres civiles affaiblissent l’Empire jusqu’à son effondrement total. . grâce à la conquête de la Gaule. Tacite prête à Boadicée. CONSTANTIN IER DIT CONSTANTIN LE GRAND 272-337 apr. les Romains de plus en plus puissants entrent en opposition avec leurs voisins italiens – Latins. et à Calcagos (Calcagus en latin). J. Les légionnaires qui. voilà.. CONDENSÉ EN 3 SECONDES « Épargner ceux qui se soumettent et dompter les superbes ». la reine rebelle britto-romaine. Divisa l’Empire en deux parties : l’Empire romain d’Occident et l’Empire romain d’Orient. Sabins et Étrusques –. 100-44 av. selon le poète virgile. telle est. À la fin du Ve siècle av. J. piller. par ailleurs.EMPIRE ET EXPANSION Histoire en 30 secondes Durant un millénaire.. Jules César envahit la Gaule. Général et homme politique romain qui. ce qu’ils appellent l’Empire . Premier empereur romain chrétien. Selon les récits légendaires les plus anciens. doit faire face aux rébellions et guerres civiles auxquelles Auguste met fin en instaurant un gouvernement impérial. la Grèce et la Turquie tombe sous les armes des Romains et deviennent des provinces assujetties. les invasions. repoussa les frontières de l’Empire romain. n’était que le regroupement de plusieurs petits villages perchés au sommet de collines devient un territoire immense s’étendant de l’Écosse au delta du Nil et de l’Espagne à la Syrie. dans un premier temps. J. Les Carthaginois sont battus lors des guerres puniques (IIIe et IIe siècles av.-C. « Enlever. tout en acquérant une suprématie auprès des peuples rivaux par le biais de conquêtes ou de traités. la mission impériale décrétée par les dieux. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LA VIE DANS LES PROVINCES ROMAINES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES SCIPION L’AFRICAIN vers 235-183 av.-C. lorsqu’ils remportent une victoire. L’Empire connaît sa plus grande extension sous le règne de Trajan (98-117 apr. FOUILLES EN 3 MINUTES Les historiens de l’époque n’ont pas hésité à critiquer l’étendue du pouvoir de Rome. reçoivent une partie du butin amassé lors des pillages. Au milieu du Ier siècle av. J.-C. Rome qui. J. usant de mots trompeurs.

culture et architecture. aussi bien en Europe qu’en Asie ou en Afrique. Rome a laissé son empreinte dans nombre de domaines : société. .TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Sur tout son territoire.

-C. la discipline. la solde des soldats.LA LÉGION ROMAINE Histoire en 30 secondes L’armée du premier Empire romain est constituée de citoyens-soldats suffisamment riches pour. en fin de service. la nécessité d’avoir des armées permanentes capables d’aller. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Alors que l’Empire s’étend. Réforma l’armée romaine. C’est ainsi que les premières légions voient le jour. quant à elles. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE LÉGIONNAIRE ROMAIN LA CITOYENNETÉ BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES CAIUS MARIUS 157-86 av. J. La guerre des chefs sera entre autres l’une des causes des guerres civiles qui marqueront le Ier siècle av. Général et homme politique romain. Les légionnaires savent que leur sort dépend de leur général en chef envers lequel ils jurent d’être loyaux jusqu’à leur mort. les hommes disciplinés et parfaitement entraînés et la tactique mise en place par les généraux font toute la différence et permettent à l’Empire romain de sortir victorieux de campagnes militaires longues et difficiles. le consul Caius Marius met en place plusieurs réformes. des années durant. J. Sur le champ de bataille. combattre dans des contrées lointaines se fait de plus en plus ressentir. les croyances et la langue parlée font que les hommes recrutés dans les provinces rattachées à Rome deviennent rapidement de vrais Romains. La légion regroupe dix cohortes.-C. acheter leur propre armure et.. l’esprit de corps est fortement marqué. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Au fil du temps. Dans l’armée romaine. J. la légion romaine compte 5 200 légionnaires répartis en dix cohortes composées de six centuries chacune. FOUILLES EN 3 MINUTES Les légats et les préfets à la tête des légions sont généralement des militaires de carrière issus des classes sociales les plus hautes. Les centurions sont des officiers subalternes à la tête d’une cohorte. composées de soldats qui ne sont pas des citoyens romains mais originaires des états alliés et qui. cavalerie et archers – sont. quitter leur famille et leurs terres pour partir au combat. d’une part. reçoivent le titre de citoyens romains. se voit attribuer un numéro d’ordre et un nom.-C. La structure de l’armée. Les soldats reçoivent une solde. Une cohorte est composée de six centuries. Peuvent être soldats tous ceux qui le désirent. y compris les hommes les plus défavorisés. Une contubernie est une tente de huit hommes. À la fin du IIe siècle av. Chaque légion jure fidélité à l’empereur. Au Ier siècle apr.-C.. Une centurie est constituée de dix contubernies (soit 80 hommes). chaque cohorte ayant une place précise dans la hiérarchie. Chaque légion est composée de sous-unités et est assistée de troupes auxiliaires. J. l’armée romaine évolue pour compter 28 légions sous le règne de l’empereur Auguste. Les troupes « auxiliaires » – infanterie légère. d’autre part.

.Rome compte sur la loyauté et la discipline des légionnaires – la légion étant la première force militaire – pour garder la mainmise sur toutes les régions de l’Empire.

à savoir que le succès et l’identité de l’État sont décrétés par les dieux et sont étroitement liés aux prouesses de l’armée sur le champ de bataille. « Épargner ceux qui se soumettent et dompter les superbes » : par ces mots. le casque évolue et se dote d’un protège-nuque et de rabats pour protéger les joues.LE LÉGIONNAIRE ROMAIN Histoire en 30 secondes Nous avons tous en tête l’image du légionnaire romain « typique » avec tout son attirail. En réalité. l’équipement et l’armure des légionnaires se « normalise ». l’armement et les tactiques militaires romaines ont évolué pour donner les légions que nous avons tous en tête. Les soldats reçoivent une solde. Virgile résume la destinée impériale de Rome. TRAJAN 53-117 apr. les empereurs savent motiver leurs troupes. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Au fil des siècles. HISTOIRES ROMAINES LIÉES EMPIRE ET EXPANSION LA LÉGION ROMAINE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CAIUS MARIUS 157-86 av. FOUILLES EN 3 MINUTES « C’est la volonté des dieux que […] Rome soit la capitale du monde. La durée du service est de vingt ans pour les légionnaires et de vingt-cinq ans pour les troupes auxiliaires. architecture et mesures sociales). La célèbre formation défensive appelée « tortue » repose sur l’utilisation des boucliers. historien sous le règne d’Auguste. impossible de répondre à cette mission divine comme le montrent nombre d’œuvres laissées par les artistes de l’époque. le front et les oreilles. J. La cotte de mailles est remplacée par une armure constituée de lamelles de fer maintenues par des lanières en cuir et articulées qui recouvrent le torse et les épaules. les armes et les tactiques de l’armée romaine ont considérablement évolué. Le succès que connut Rome repose sur la discipline et l’entraînement des militaires non seulement sur le champ de bataille mais également en temps de paix. Après les réformes mises en place par Caius Marius. alors que les soldats des autres lignes mettent leurs boucliers au-dessus de leur tête. Les soldats sont certes mieux protégés.-C. en cent ans. Réforma l’armée moderne. Général et homme politique romain. Autrement dit. exprime par ces mots la croyance des Romains. Sans le citoyen-soldat. » Tite-Live. Chef militaire et empereur philanthrope qui laissera son empreinte dans nombre de domaines (conquêtes et romanisation. d’une épée (gladius ou spatha) et d’un grand bouclier rectangulaire ou ovale (scutum). Au fil du temps. mais leurs mouvements sont plus entravés. Par conséquent. J. laissez-les cultiver l’art de la guerre. jouissent d’un statut social envié par beaucoup et ont la promesse d’avoir une terre ou de l’argent à la fin de leur service. Chaque homme porte un lourd javelot doté d’un fer quadrangulaire (pilum) qu’il lance avec violence sur son ennemi. Les hommes des premiers rangs se protègent avec leurs boucliers placés devant eux. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls .-C.

C’est sa puissance militaire qui fit de Rome un empire riche et puissant. . Si Rome a pu garder aussi longtemps sa place de capitale du monde. c’est grâce à son armée permanente.

Peuple et société .

à savoir. Épigraphique : adjectif utilisé pour décrire les milliers d’inscriptions figurant sur les statues et les bâtiments romains. à entrer dans le cercle très fermé de la noblesse. Leur principale mission est d’établir la liste des citoyens et de leurs biens (census). ils supervisent la collecte des impôts. equites) : classe sociale romaine regroupant les « chevaliers ». Eques (pl. qui jouissent du ius suffragii (le droit de voter dans les assemblées romaines) et du ius honorum (le droit d’être élu magistrat). dans un premier temps. les procurateurs qui gouvernaient l’Italie et les provinces. la cavalerie de la Rome républicaine et. Manumission : voir Affranchis. par ailleurs. Généralement un ancien magistrat de Rome. Les citoyens ayant le plus de privilèges sont les optimo iure. Censeur. Ils n’avaient. Il grimpe un à un (en fonction de son âge) les échelons de la magistrature pour arriver aux postes les plus hauts de consul et de censeur. census : magistrat romain. Les femmes et les esclaves affranchis sont des citoyens aux droits plus limités. pas accès aux postes de la magistrature. le ius conubii (le droit d’épouser une femme romaine et de transmettre la citoyenneté romaine aux enfants). Les censeurs toujours élus par deux ont un mandat de 18 mois. Cursus honorum : évolution de carrière d’un sénateur romain plein d’ambition. Latins : habitants du Latium. de ce fait. région au centre de l’Italie où fut fondée Rome. Gouverneur : officier qui gouverne une province de l’Empire romain. Les affranchis – hommes ou femmes – devenaient alors citoyens en ayant toutefois encore des obligations envers leur maître. commerciale et juridique. ils avaient une grande influence sur la vie militaire. Citoyens. Les empereurs leur confiaient nombre de missions administratives.Peuple et société GLOSSAIRE Affranchis : les esclaves romains pouvaient espérer retrouver un jour la liberté par une procédure appelée « manumission » demandée directement par le maître ou stipulée par lui dans son testament. Enfin. Ils surveillent également la conduite morale des citoyens et peuvent rayer de la liste des sénateurs ceux qu’ils jugent indignes d’occuper ce poste. Hommes nouveaux : homo novus ou « homme nouveau ». y compris le ius commercii (droit d’acquérir et d’aliéner des biens). cives romani : jouir de la citoyenneté romaine est un statut privilégié qui donne droit à de nombreux droits et privilèges. Sous le principat. Caius et Cicéron étaient des . plus tard. Moins fortunés et moins puissants que les membres de l’ordre sénatorial. terme utilisé à la fin de la République pour désigner le premier homme d’une famille romaine à occuper une charge publique (consul ou sénateur) et. les empereurs ont assumé les fonctions des censeurs.

Pater familias. Vers 287 av.. Titre donné à l’empereur. par un accord formel. patria potestas : chef d’une famille romaine (pater familias) détenant la puissance paternelle (patria potestas). soit le droit de vie ou de mort sur sa femme. déesse romaine du foyer.-C. après deux siècles d’un long combat connu sous le nom de « conflit des ordres ». Proscription : condamnation publique d’un individu et confiscation de ses biens. le statut de patricien soit transmis de père en fils. Patricien : classe aristocratique privilégiée constituée de citoyens romains ayant le monopole sur les charges politiques et religieuses. ses enfants. ces femmes accomplissent un sacerdoce. Socii : communautés alliées de Rome. s’engagent à fournir des hommes et à soutenir financièrement Rome. les empereurs autorisent que. Les clients viennent saluer leur patron. Utilisée par Sylla. les plébéiens obtiennent l’égalité politique après avoir menacé de quitter Rome si leur demande n’était pas entendue. ce qui leur confère des pouvoirs et des privilèges spécifiques.« hommes nouveaux ». Génère un sentiment de peur et d’indignation. Vestales : nom donné aux six prêtresses de Vesta. Tribuns de la plèbe : représentants chargés de défendre les intérêts des plébéiens. Les peuples et cités-États de la péninsule italienne qui. espérant recevoir un don ou bénéficier d’une faveur. Sous le principat. pour les familles qui les soutiennent. Marc Antoine et Octave (futur Auguste) pour se débarrasser de leurs ennemis et récolter de l’argent. Plébéien : citoyen de Rome n’appartenant pas à la classe des patriciens. Principat : nom donné au régime instauré par Auguste. Salutatio : cérémonie publique du matin que l’on peut traduire par « salutation ». veillant le foyer public du temple de Vesta après avoir fait vœu de chasteté. Durant trente ans. Princeps : littéralement « premier citoyen ». . Le pouvoir est désormais dans les mains d’un seul homme. J. le premier empereur de Rome ou princeps (mot latin que l’on pourrait traduire par « premier citoyen »). ses esclaves et les affranchis.

l’orateur Cicéron accusa l’homme d’État romain Caius Verrès de vol et de détournement de fonds alors qu’il était gouverneur de Sicile. même si les citoyens ont toujours le droit de vote. au début du siècle suivant. Magistrat romain et gouverneur de Sicile accusé par Cicéron d’avoir outrepassé ses droits. La notion de citoyenneté est radicalement redéfinie.-C.. leur pouvoir décisionnaire – choisir les hommes qui dirigent Rome et décider de la politique – qui eut le plus de poids et qui fit que le pouvoir se retrouva entre les mains du peuple. Orateur. Chaque vote est pris en compte. leur influence est considérablement diminuée. d’intenter un procès contre un autre citoyen et d’être jugés lorsqu’ils sont accusés d’avoir commis un délit. homme d’État et philosophe romain. la notion de citoyenneté change. Les alliés italiens partent en guerre afin d’avoir la citoyenneté romaine et d’obtenir le droit de vote. Toutefois.-C. de se présenter à une élection publique. Sous la République. toutefois. J. Les femmes. J. les affranchis et les membres de tribus parlant le latin jouissent de droits plus restreints.. C’est. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CAIUS VERRÈS 120-43 av. l’octroi du droit de vote est réservé aux descendants mâles légitimes nés de parents tous deux citoyens romains.-C. J. En 70 av. J. l’obligation de payer des impôts et de prendre les armes pour défendre leur pays lors d’un conflit. lorsque les Romains votent une loi accordant la citoyenneté de plein droit aux Latins et aux alliés. Rome est dirigée par un empereur et. Ils ont.. Pire encore.-C. ont le droit de vote. TEXTE EN 30 SECONDES Susanne Turner . il l’accusa d’avoir fait exécuter sans le juger un homme qui revendiquait à cor et à cri sa citoyenneté romaine. Selon la loi. sorte de circonscriptions électorales. en contrepartie. FOUILLES EN 3 MINUTES Le corps d’un citoyen romain est inviolable. un citoyen romain ne peut ni être battu ni condamné à mort. Les hommes libres inscrits dans les tribus. CICÉRON 106-43 av. La guerre sociale ou guerre marsique se termine vers 88 av. J. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les citoyens romains jouissent de certains droits : du droit de vote (suffragium).-C. En 90 av.LA CITOYENNETÉ Histoire en 30 secondes Cives Romani est le nom donné aux « citoyens romains » qui ont le droit de voter. du droit d’acquérir et d’aliéner des biens (commercium) et du droit de se marier (conubium).

.Romains et barbares souhaitent ardemment jouir de la citoyenneté romaine et de ses privilèges tant sur les plans politique que juridique.

Il n’a aucun droit et son avis ne compte pas.-C.-C. Général et politicien romain qui fera alliance avec Pompée et César. Plus de 20 000 esclaves travaillent pour la famille impériale. On estime que les esclaves représentaient environ 25 % de la population romaine. d’autres font pratiquement partie de la famille de leur maître. Toutefois. même s’ils sont libres. un groupe d’esclaves conduit par Spartacus s’enfuit de l’école de gladiateurs de Capoue. les affranchis n’arrivent jamais à totalement faire oublier leurs origines. J. si certains ne sont pas mieux traités que les animaux. La citoyenneté de plein droit est refusée à la première génération d’affranchis et. Rapidement. POMPÉE LE GRAND 106-48 av.-C. eux aussi. Ceux qui ont le plus de chance achètent leur liberté ou sont affranchis. Son armée sera néanmoins battue en 71 av. mais comme des biens appartenant à un maître. l’esclave est un bien comme un autre.. Dans les textes. TEXTE EN 30 SECONDES Susanne Turner . J. Si la manumission leur permet d’obtenir le statut de citoyen. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les esclaves romains sont la main-d’œuvre de Rome. J. J. Des dizaines de milliers d’esclaves perdront la vie dans les mines et les carrières. Ils ne sont pas considérés comme des êtres humains ayant des droits. ils sont rejoints par d’autres esclaves qui. leur maître continue à profiter d’eux. Six mille esclaves seront capturés puis crucifiés tout le long de la voie Appienne. Spartacus s’avère un fin stratège qui mènera la vie dure aux légions de Crassus et de Pompée lors de combats livrés au centre de l’Italie. Les Romains les plus riches peuvent avoir jusqu’à 500 esclaves. Certains travaillent dans les champs ou les mines alors que les plus érudits deviennent les précepteurs des enfants ou tiennent les comptes du domaine. se sont évadés. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA CITOYENNETÉ CLASSE ET STATUT SOCIAUX LES HOMMES ET LES FEMMES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES MARCUS LICINIUS CRASSUS 115-53 av. Général romain célébré pour ses trois triomphes. Les esclaves – hommes et femmes – s’acquittent de tâches demandant ou non des aptitudes particulières. FOUILLES EN 3 MINUTES En 73 av. Leur vie est souvent extrêmement dure. Sera décapité durant la guerre civile.L’ESCLAVAGE Histoire en 30 secondes L’économie et la vie quotidienne des Romains reposent sur le travail des esclaves qui ne perçoivent aucune rémunération en contrepartie. Le corps de Spartacus ne sera jamais retrouvé. Les esclaves sont également là pour assouvir les désirs sexuels de leur maître. Certains affranchis plus aventureux que les autres parviendront néanmoins à s’enrichir et à compter parmi les Romains les plus fortunés. certains d’entre eux ayant plus de pouvoir et d’influence que nombre de citoyens libres.-C.

. l’esclavage est une pratique normale dont dépend leur mode de vie privilégié.Pour les Romains fortunés.

un homme doit posséder une fortune estimée à 1 000 000 sesterces contre 400 000 pour être eques. Les citoyens romains ne sont pas non plus tous égaux et n’ont pas tous la même influence. Chaque matin. après une lutte acharnée. s’adonnent à un rituel appelé salutatio. Les patrons offrent leur protection aux clients qui. en retour. Le clientélisme est la relation qui lie les aristocrates (les patrons) et les hommes de statut inférieur (les clients). Le clientélisme est une relation donnant-donnant. . Passer de l’ordre équestre à l’ordre sénatorial est possible. les tribuns de la plèbe réussiront à faire entendre la voix des plébéiens. Les citoyens naissent patriciens ou plébéiens. Le cens (census) est une institution romaine qui divise la classe aristocratique en deux ordres : l’ordre sénatorial et l’ordre équestre. Le pouvoir politique ou religieux est entre les mains des patriciens même si. Les hommes qui y parviennent sont appelés « hommes nouveaux ». leur sont totalement dévoués. Être esclave est souvent synonyme de « mort sociale » et même les affranchis qui font fortune n’arrivent pas à faire oublier leurs humbles origines. La société romaine repose sur une hiérarchie. mais difficile. Pour être sénateur. les clients se rendent au domicile de leur patron et. pour lui prouver leur loyauté.CLASSE ET STATUT SOCIAUX Histoire en 30 secondes Les habitants de la Rome antique ne naissent pas tous égaux.

homme d’État et philosophe romain. Il sera le premier homme nouveau en quatre-vingts ans à devenir consul (63 av. J.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les citoyens romains sont divisés en deux catégories : les patriciens et les plébéiens. il franchit la première étape de son cursus honorum grâce à ses compétences juridiques.-C.-C. J. Orateur. Sa famille fait partie de l’ordre des équestres.). TEXTE EN 30 SECONDES Susanne Turner . Homme nouveau. FOUILLES EN 3 MINUTES Cicéron était un homo novus ou « homme nouveau ». le pouvoir politique est entre les mains des premiers. Bien que les seconds soient les plus nombreux. J. Général romain et homme nouveau. célèbre pour avoir mis en place de nombreuses réformes militaires. CICÉRON 106-43 av.-C. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA CITOYENNETÉ L’ESCLAVAGE LES HOMMES ET LES FEMMES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CAIUS MARIUS 157-86 av. Aucun sénateur parmi ses ancêtres. Bien que ni son nom de famille ni ses relations ne le prédestinent à une carrière politique.

Les classes sociales sont clairement définies. codifiées et répondent à un code vestimentaire. La toge atteste du pouvoir et de la position sociale d’un citoyen romain. .

son grand-oncle Jules César le désigne comme son héritier. Le régime mis en place par le premier empereur romain survivra durant trois siècles. Né Caius Octavius. en réalité.-C. les préfets et autres membres des grandes institutions romaines avec pour seul et unique objectif : avoir le plein pouvoir. Auguste sera déifié après sa mort par des successeurs qui affirmeront être ses héritiers légitimes. Auguste. Les années passant. le fils que son épouse Livie a eu d’un premier mariage. Pour être en accord avec les valeurs qu’il défend. met tout en œuvre pour que son autorité personnelle trouve sa place au milieu des vestiges de la constitution républicaine même si.-C. Impressionné par sa personnalité. devenu le chef incontesté de Rome. les consuls. J. Octave prend le titre d’Auguste signifiant « vénéré » ou « sacré » en 27 av. Auguste. Comme Jules César. se vantant d’avoir « trouvé une Rome de briques et laissé une Rome de marbre ». il fait ériger de magnifiques bâtiments publics. il réforme totalement l’administration et nomme les sénateurs. Il devient le mécène de toute une génération de poètes comme Horace et Virgile. Auguste finit par désigner Tibère. Son empire ne cesse de s’étendre grâce à la conquête de contrées qui deviennent des provinces sous domination romaine. Il hérita d’un État républicain malade et alors qu’il n’avait que peu de chances de réussir. Marc Antoine et Auguste s’allient mais progressivement les relations entre les deux hommes se détériorent et marquent le début d’une guerre civile qui se terminera avec la mort de Marc Antoine et de Cléopâtre en 30 av. les candidats pour lui succéder ne manquent pas. Pour assurer un semblant de continuité. Le règne d’Auguste est une période faste sur le plan de la culture. J. et la conquête de l’Égypte par les Romains. alors âgé de 19 ans. il mit en place un régime impérial centré sur sa propre personne. il se voit contraint et forcé d’envoyer en exil sa fille et sa petite-fille accusées d’adultère. Lorsque Jules César est assassiné en 44 av. Matthew Nicholls . Il fait voter des lois pour encourager les citoyens à se marier et à avoir des enfants.AUGUSTE Auguste fut le premier empereur romain. prend la tête de la faction pro-César. Partout dans Rome. Auguste s’illustre également sur le plan militaire.- C. Auguste aime se présenter comme une figure paternelle et veut que sa famille soit un exemple pour la société. il mit fin à la guerre civile qui fit place à une période de paix qu’il qualifia (comme le firent d’autres) d’âge d’or pour Rome. J.. Même si les méthodes qu’il employait étaient souvent dures.

J. 39 av. 47 av. Constitution du deuxième triumvirat entre Octave. Octave épouse Livie (Livia Drusilla).-C. J. Mort d’Auguste à 76 ans.-C. 15 mars 44 av. J. 43 av. qui fait d’Auguste le princeps ou premier citoyen à Rome et dans les provinces. 31 av. J.-C. 18-17 av. 13 septembre 45 av.-C. lui succède. J. Les relations entre Octave et Marc Antoine se détériorent.-C. Victoires contre ses ennemis romains et étrangers. Assassinat de Jules César.-C.63 av. J. J. Tibère. J. Marc Antoine et Lépide. Dans les années 30 av. J. 14 apr.-C. Nommé pontifex ou pontife. Deuxième règlement constitutionnel. Naissance de Caius Octavius. Octave prend le titre d’Auguste. le fils que Livie a eu d’un premier mariage. J. Promulgation de nombre de lois morales et sociales.-C. J.-C. Octave « restaure la République » en rétablissant dans leur fonction le Sénat et les magistrats. J.-C.-C. Jules César fait d’Octave son héritier. 23 av. Octave l’emporte sur Marc Antoine lors de la bataille navale d’Actium. .-C. 27 av. Octave part à la conquête de l’Égypte.

.

civils ou religieux importants. restent sous la patria potestas du pater familias toute leur vie. Les vestales jouissent d’un statut privilégié. les femmes jouissent. y compris après leur mariage. Lorsqu’elles se marient. Ce sont les hommes qui vont à la guerre.LES HOMMES ET LES FEMMES Histoire en 30 secondes L’histoire de Rome est. Au début de l’Empire. une histoire d’hommes. C’est également lui qui dit quels dieux seront vénérés sous son toit. Dans les familles. Ce sont les hommes qui définissent le statut de la femme romaine. . Si les femmes peuvent hériter et posséder des biens. Ce sont les hommes qui occupent les postes politiques. Il exerce un droit de vie et de mort sur toutes les personnes vivant chez lui et est le seul à décider de la gestion des finances. à de nombreux égards. les femmes mariées sont sous la dépendance de leur père. rédiger leur testament et être femmes d’affaires. Leur mari n’a. Ce sont les hommes qui font la loi. elles entament un sacerdoce de trente ans après avoir fait vœu de chasteté. elles ne sont pas des citoyennes à part entière. de ce fait. filles et garçons. le chef est également un homme. Et ce sont encore eux qui écrivent l’histoire. Ce sont les hommes qui sont à la tête de l’Empire. aucun droit sur elles. d’une certaine forme de liberté. Choisies dès leur très jeune âge. Le pater familias jouit de la toute-puissance paternelle ou patria potestas. Elles n’ont pas le droit de vote et ne peuvent pas occuper de postes importants dans la société. aux yeux de la loi. Les enfants.

en exil. JULIE L’AÎNÉE 39 av.-14 apr. devoirs religieux et civiques. plus tard.-C. qui menait une vie dissolue. J. Fille unique d’Auguste.-14 apr. montrant par là que l’État se préoccupe de la vie privée des citoyens. Auguste fait voter des lois pour encourager le mariage et la procréation. J. Auguste envoie sa propre fille. L’adultère est condamné et passible d’exil.-C. J. impose des lois. Un homme père de trois enfants accède plus rapidement à un poste élevé. FOUILLES EN 3 MINUTES Dans la Rome antique. TEXTE EN 30 SECONDES Susanne Turner La Rome antique est une société patriarcale. Au IIe siècle av. J. Tout contrevenant (célibataire) doit s’acquitter d’une taxe. Le rôle et la place de la femme sont définis par son père et.-C. même si les femmes romaines jouissent de certaines libertés. Mourra en exil sur la petite île de Pandataria. Julia.-C. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA CITOYENNETÉ LA SEXUALITÉ BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES AUGUSTE 63 av.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le pouvoir – public ou privé – est entre les mains des hommes. .-C. par son mari.. J. le divorce est fréquent et banal. Premier empereur romain.

.

C’est sur la sexualité des femmes que repose. Les prostituées et les esclaves sont à la disposition de leur client ou maître et doivent se plier à leurs désirs. les pratiques échangistes et la débauche font partie du quotidien. entre autres. l’ordre social. si les épouses des patriciens sont épargnées par les plaisirs illicites. les poètes font de leurs maîtresses des muses. Les orgies.LA SEXUALITÉ Histoire en 30 secondes La sexualité semble avoir toujours occupé une place importante dans la Rome antique. sont dessinés des pénis. aucun terme ne correspondait aux préfixes « hétéro » ou « homo ». La pudor (sens moral) est garantie par la loi . plus d’importance que l’identité sexuelle. Sur les murs qui bordent les rues. les actes sexuels – actifs ou passifs – avaient. les censeurs peuvent – et ils ne s’en privent pas – renvoyer des sénateurs coupables d’écarts de conduite. La sexualité – à la fois pour les hommes et pour les femmes – répond à des codes définis par le statut social de la personne. Pour les Romains. Les femmes doivent se montrer fidèles à leur mari (pudicitia). les femmes de condition inférieure ne le sont pas. même si parfois la fiction l’emporte sur la réalité. Par exemple. Les empereurs ont de nombreux partenaires (des deux sexes). . Or. Les Romains ne portaient pas le regard que nous avons aujourd’hui sur la sexualité. les riches propriétaires font peindre sur les murs de leur maison des fresques érotiques (représentation ithyphallique du dieu Priape dans le hall d’entrée d’une villa). a priori.

J. Les cinèdes qui aimaient un peu trop le sexe étaient généralement efféminés tant dans leur manière de parler que dans leur gestuelle. la sexualité répondait tout comme aujourd’hui à des normes et à des réglementations. Empereur à 13 ans. qui avaient des relations avec d’autres hommes. Troisième femme de l’empereur romain Claude. la peinture et la sculpture romaines même si. ÉLAGABAL OU HÉLIOGABALE 204-222 apr.-C. mais qui pouvaient avoir également des relations avec des femmes mariées. TEXTE EN 30 SECONDES Susanne Turner L’érotisme occupe une place prépondérante dans la littérature. FOUILLES EN 3 MINUTES Les auteurs romains jetaient l’opprobre sur les cinaedii – hommes qui ne pouvaient se contrôler et avaient une sexualité débridée –.-C. Nymphomane notoire. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA CITOYENNETÉ CLASSE ET STATUT SOCIAUX LES HOMMES ET LES FEMMES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES MESSALINE env. J. les . il est plus connu pour sa dépravation sexuelle que pour sa manière de gouverner. 22-48 apr.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Bien que très présente dans la Rome antique. en réalité.

comportements sexuels répondent à des normes et varient en fonction du statut social et du pouvoir de chacun. .

l’élite – ont adopté le mode de vie romain. Si le rôle des légions est de garantir la paix sur tout le territoire. la présence de Rome (géographiquement éloignée) se ressent jusque dans les campagnes au travers des lois. d’autres réfutent ce terme sous prétexte que les Romains faisaient bien peu de cas des us et coutumes propres à une région. Si les hommes qui nous ont laissé nombre d’écrits et d’épigraphes – autrement dit. des impôts. Toutefois. Les gouverneurs ou les « rois-clients » administrent les provinces. théâtres et amphithéâtres. L’empereur est à la tête de l’Empire. c’est dans l’architecture des villes que l’influence romaine est la plus forte : forums.LA VIE DANS LES PROVINCES ROMAINES Histoire en 30 secondes L’Empire romain se caractérise par sa diversité géographique et démographique. Si aujourd’hui. en réalité. bains publics. mais cherchaient surtout à s’assurer les services des factions barbares. Pour les habitants des provinces. . du cens et de la monnaie (« Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu »). certains parlent de « romanisation ». elles sont regroupées dans les régions les plus sensibles et subissent la lenteur des modes de communication. les méthodes agricoles romaines sont appliquées et permettent d’alimenter les marchés romains. ils ont su préserver leurs traditions et c’est cet amalgame qui a su survivre au temps. Dans les grandes propriétés terriennes.

-C. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls .-C. résistèrent aux invasions romaines. Gouverneur romain de la province de Bithynie (111-112 apr. dans ses discours. de l’architecture et des aménagements et infrastructures allant de pair avec une vie civilisée. du commerce. J. qui. l’influence de Rome étant soit écrasante soit imperceptible.-C. J. il est difficile de ne pas arriver à la conclusion que la Pax Romana (littéralement Paix romaine) coïncida avec un essor de la productivité. à l’influence romaine même s’il est difficile de savoir si toutes les couches sociales bénéficièrent de ces bienfaits. BOADICÉE 30 (incertain)-61 apr. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL EMPIRE ET EXPANSION LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES AELIUS ARISTIDE 117-181 apr. dans un premier temps. PLINE LE JEUNE 61-114 apr. J. FOUILLES EN 3 MINUTES Même si les preuves manquent et si la situation varie selon la région et la période. mais aussi selon l’époque. Rhéteur grec qui. Ses lettres en disent long sur la vie dans une province romaine.CONDENSÉ EN 3 SECONDES La vie dans les provinces varie considérablement selon la situation géographique.. Les régions comme la Gaule et la Britannia. Reine emblématique des Icènes. fit l’éloge de Rome.).-C. peuple britto-romain qui se souleva lorsque sa souveraine fut violée par des soldats romains. n’échappèrent pas. J. au fil du temps.

Les vestiges romains faussent un peu la réalité et nous poussent à croire que toutes les provinces étaient totalement « romanisées ». .

LE DROIT ROMAIN
Histoire en 30 secondes

Le droit romain a fortement contribué à la puissance de la Rome antique et fait partie de
l’héritage qu’elle nous a laissé. Le droit romain permit de cadrer les actions menées par le
gouvernement, ainsi que les relations sociales et commerciales sur un territoire de plus en plus grand
et diversifié. Rome a toujours été régie par des lois écrites : la pierre noire (lapis niger), inscription
trouvée dans le sol d’un forum, fixe des règles sacrées datant du VIe siècle av. J.-C. Lorsque Rome
devint une République et qu’au territoire vinrent s’ajouter les provinces, le besoin de définir des lois
claires et cohérentes et de mettre en place des magistrats se fit de plus en plus pressant. À chaque
empereur ses lois. Entre la loi des Douze Tables (environ 450 av. J.-C.) et le Code justinien (529
apr. J.-C.), Rome instaura près de mille lois (droit civil, pénal et impérial). Le pouvoir politique va,
par ailleurs, souvent de pair avec le pouvoir juridique. Nombre de politiciens, y compris les
gouverneurs de provinces, ont un rôle de magistrat. À la fin de la République et sous l’Empire,
l’empereur et les magistrats s’entourent d’éminents « juristes » qui élaborent les lois, rédigent des
décrets, analysent et modifient les textes juridiques pour qu’ils soient cohérents et applicables partout
sur le territoire de l’Empire.

CONDENSÉ EN 3 SECONDES
Tout comme les aqueducs et les amphithéâtres, les lois romaines ont joué un rôle majeur dans la constitution et la longévité de l’Empire.

FOUILLES EN 3 MINUTES
« La justice est la volonté constante et perpétuelle de rendre à chacun ce qui lui est dû », écrivait Ulpien au IIIe siècle apr. J.-C. Les
éminents juristes, qui, souvent, étaient les conseillers des empereurs, rédigeaient les lois, les décrets et autres documents juridiques réunis
dans des livres et enseignés. L’influence du droit romain se fit profondément sentir dans l’Empire romain d’Orient ou Empire byzantin et
dans les États-nations d’Europe. Aujourd’hui, il est encore enseigné aux étudiants en droit.

HISTOIRES ROMAINES LIÉES
LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN

LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL

BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES
ULPIEN
170-228 apr. J.-C.
Juriste romain et conseiller des empereurs au début du IIIe siècle apr. J.-C.

JUSTINIEN IER
482-565 apr. J.-C.
Empereur byzantin (527-565 apr. J.-C.).
TEXTE EN 30 SECONDES
Matthew Nicholls

La loi et le principe de justice comptent parmi les plus grands exploits de Rome qui servirent la République et l’Empire. Leur

influence se retrouve dans la législation européenne au Moyen Âge et bien au-delà.

VIE QUOTIDIENNE DES ROMAINS .

de l’huile et d’autres produits de première nécessité.VIE QUOTIDIENNE DES ROMAINS GLOSSAIRE Amphithéâtre : arène de forme elliptique construite pour accueillir les combats de gladiateurs et autres divertissements. À ne pas confondre avec un théâtre. Le dépôt de cette sauce. J. la Belgique. monnaie de base du système monétaire romain. le nord de l’Italie. De medicina : traité de médecine composé de huit volumes rédigés en latin. Généralement. De agri cultura : traité sur l’agriculture en prose écrit en latin par Caton l’Ancien vers 160 av. Gaule : région de l’Empire romain couvrant la France. l’ouest de la Suisse. dans un premier temps à bas prix. Dacie : province de l’Empire romain d’Orient (actuelle Roumanie) conquise par Trajan. appelé allec. La région. Utilisé pour relever un plat (l’équivalent de la sauce de poisson commercialisée aujourd’hui). divisée en plusieurs provinces romaines. Annona : blé produit en Sicile et distribué aux citoyens les plus pauvres vivant à Rome. Seul ouvrage complet que l’on ait retrouvé de cet auteur. fera partie de l’Empire jusqu’à ce qu’il soit dissous quelques siècles plus tard.-C. J. Diététique : prescription d’un régime alimentaire et d’un mode de vie pour préserver ou recouvrer la santé.-C. La conquête de la Gaule par Jules César s’acheva dans les années 50 av. par Celse. .-C. Denarius (pl. Produit alimentaire de base fabriqué et commercialisé dans tout l’Empire. denarii) : denier d’argent. le Luxembourg et l’ouest de l’Allemagne d’aujourd’hui. Ses mines d’or seront une véritable richesse pour l’Empire. Les amphores en disent long sur les pratiques commerciales de jadis. Gouverneur : officier à la tête d’une province de l’Empire romain. Fait partie de l’encyclopédie écrite au Ier siècle av. Fait partie de la politique panem et circenses (pain et jeux du cirque) mise en place par les empereurs pour s’attirer la bienveillance du peuple. était également consommé. et ensuite gratuitement. Garum : sauce de poisson à base de viscères de poissons salés dont les Romains étaient très friands. ou comment faire fortune grâce à une grande propriété terrienne sur laquelle travaillent nombre d’esclaves. Consul : poste le plus élevé de la magistrature romaine. Amphore : grand vase en terre cuite utilisé pour transporter du vin. poste réservé aux rangs les plus élevés de la magistrature comme les consuls. J. Les consuls sont élus par deux (l’un surveillant les agissements de l’autre) pour un an.

pour parler de la générosité des empereurs qui permettait à la population de Rome de s’alimenter à bas prix et de se divertir gratuitement. J. J. J. Ibérie : péninsule correspondant aujourd’hui à l’Espagne et au Portugal. Pantomime : forme de théâtre très populaire à Rome basée sur le verbe. expression utilisée pour la première fois par Juvénal. Tétrarchie : nom que l’on donne aujourd’hui au gouvernement à quatre décrété par Dioclétien en 293 apr. en plusieurs provinces connues sous le nom d’Hispanie romaine. C’est là que se jouaient les pièces et les pantomimes. poète satirique latin (début du IIe siècle apr. Panem et circenses : littéralement « pain et jeux du cirque ». J.-C. Obélisque : monument à quatre côtés. Carthage.-C. Oléiculture : culture d’olives qui seront pressées pour donner de l’huile. Théâtre : bâtiment semi-circulaire avec une scène et des sièges. J. sculpté dans le marbre par les ouvriers de l’ancienne Égypte. le chant et la danse. située sur la côte d’Afrique du Nord.). Viticulture : culture de la vigne destinée à faire du vin. Trophée que les Romains ont rapporté avec eux. Cent sestertii équivalaient à un aureus. Tribuns de la plèbe : représentants des plébéiens (par opposition aux patriciens) chargés de défendre leurs intérêts.Guerres puniques : séries de trois conflits qui opposèrent Rome à son ennemie de toujours. Quatre sestertii équivalaient à un denarius (environ le salaire qu’un homme touchait pour une journée de travail).-C. d’une ville ou d’un pays.-C. Divisée à partir de 197 av. sestertii) : pièce romaine en métal. .-C. très élevé et fuselé. À ne pas confondre avec un amphithéâtre. Le point culminant fut la chute et la prise de Carthage en 146 av. Elles se sont déroulées aux IIIe et IIe siècles av. Orthogonal : trame quadrillée – manière dont les Romains divisaient les champs et structuraient les villes. Conquise par les Romains lors des guerres puniques. Panégyrique : discours faisant les louanges d’une personne. la gestuelle. Les parties occidentale et orientale de l’Empire étaient respectivement gouvernées par un Auguste et un César. Sestertius (pl.

Si.-C. selon une structure orthogonale que l’on retrouve aujourd’hui encore dans certaines régions. Il cultivait son lopin de terre lorsqu’il fut appelé pour aller défendre Rome. les oliviers cultivés aujourd’hui soient des rejets d’arbres plantés par les Romains. Certains allèrent même jusqu’à écrire des traités sur l’agriculture. les colonisateurs romains développèrent l’oléiculture et la viticulture intensives. notamment dans les Pouilles. de grandes quantités de blé.-C. Homme d’État et consul romain. notamment grâce à la vis d’Archimède. FOUILLES EN 3 MINUTES Les campagnes romaines sont en majorité cultivées. de vin et d’huile seront acheminées vers Rome afin de ravitailler une population d’un million d’habitants. nombre de découvertes archéologiques prouvent le contraire. J.L’AGRICULTURE Histoire en 30 secondes L’agriculture joua un rôle crucial dans la civilisation romaine. Seule œuvre complète que l’on ait aujourd’hui de lui. Les cultures de base étaient le blé. Le statut social et l’organisation politique reposaient sur la richesse foncière et la plupart des individus considérés comme faisant partie de l’élite se sont très vite demandé comment gérer au mieux leurs terres et quelles cultures privilégier. CATON L’ANCIEN OU CATON LE CENSEUR 234-149 av. le traité sur l’agriculture de Magon fut la seule expression de la culture carthaginoise que les Romains daignèrent garder. premier traité sur l’agriculture écrit en latin. aussi bien du temps de la République que du temps de l’Empire. Partout ailleurs dans l’Empire. . l’Italie exporte du vin – les Celtes n’hésitent pas à troquer une amphore de vin contre un esclave –. Quelques générations plus tard. Si on croit souvent que l’Antiquité ne connut que peu d’avancées technologiques. Des travaux de grande envergure comme les systèmes d’irrigation permirent de cultiver les régions très arides d’Afrique du Nord. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE GOUVERNEMENT RÉPUBLICAIN LA CITOYENNETÉ CLASSE ET STATUT SOCIAUX LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES LUCIUS QUINCTIUS CINCINNATUS 519-430 av. Les fermes et les grandes exploitations agricoles s’élèvent au milieu des champs divisés en plusieurs parties. Les cultures se développèrent dans une grande partie de l’Italie et il est probable que dans certaines régions. Homme d’État et auteur de De agri cultura. alors que les premiers moulins à eau faisaient leur apparition et permettaient d’écraser les grains de raisin pour faire du vin et les olives pour faire de l’huile. J. J. ces régions (notamment la Gaule et l’Hispanie romaine) exportaient leur vin et leur huile dans le monde entier. sous la République. plus tard..-C. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Lorsque Rome détruisit Carthage en 146 av. la vigne et les olives (la triade méditerranéenne). les systèmes d’irrigation se sont perfectionnés. À cette période.

TEXTE EN 30 SECONDES Annalisa Marzano Sous les Romains. l’agriculture qui. jusque-là. permettait à peine de survivre servit à nourrir des millions d’hommes et de femmes. .

le poisson est salé dans d’immenses cuves maçonnées. J. La sauce (garum) et la pâte (allec) de poisson utilisées comme condiments dans la cuisine romaine sont produites en très grande quantité dans les régions côtières. de verre. Les potiers de La Graufesenque (Aveyron) exportent leur vaisselle en terre cuite vernissée dans tout l’Empire. Les poteries et les poissons fumés sont deux exemples de production à grande échelle acheminée d’un lieu à un autre. la vaisselle en céramique arétine (province d’Arezzo. Nombre d’activités – exploitation des carrières et des mines.LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE Histoire en 30 secondes Le commerce occupe une place prépondérante dans la civilisation romaine. en Normandie et dans les régions autour de la mer Noire. en Sicile.-C. Dans le sud de l’Espagne. . La ville compte 50 fours et plus de 200 ouvriers qui produisent plus d’un million de pièces par an. Toscane) est si populaire que des fabricants s’installent dans nombre de régions hors d’Italie. parfois. aussi bien vers le nord (mur d’Hadrien) que vers le sud (Sahara). en Afrique du Nord. Toutes les villes romaines ont leur lot d’échoppes et d’ateliers qui. de textiles et transformation des matières premières alimentaires – vont de pair avec le commerce. Le salage du poisson est une autre activité très répandue. sont regroupés en fonction du type d’activités. Les aliments conditionnés dans des amphores sont acheminés dans tout l’Empire. fabrication de poteries.. À partir du Ier siècle av.

-C. J. Cette ressource n’était pas négligeable dans la mesure où. AULUS UMBRICIUS SCAURUS env. la division et la normalisation des méthodes de travail augmentèrent la production. J. .) qui fit voter une loi pour diminuer le nombre de vignobles dans les provinces afin de favoriser l’exportation du vin italien. Homme d’affaires établi à Pompéi à la tête d’une grande fabrique de sauce de poisson qui exportait dans toutes les régions du monde.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Dans de nombreux secteurs d’activité. de péage ou d’octroi alimentaient les caisses de l’État : 25 % pour les importations venant de pays hors des frontières de l’Empire et 5 % pour les marchandises franchissant une frontière entre deux provinces. J.-C.-C. Empereur romain (81-96 apr. chargés de marchandises d’une valeur de plusieurs millions de sesterces. HISTOIRES ROMAINES LIÉES L’ESCLAVAGE L’AGRICULTURE LE SYSTÈME MONÉTAIRE ET LES DEVISES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES DOMITIEN 51-96 apr. 120 navires faisaient voile de la mer Rouge à l’Inde. chaque année. 60-70 apr. FOUILLES EN 3 MINUTES Les droits de douanes.

.TEXTE EN 30 SECONDES Annalisa Marzano Nombre de découvertes archéologiques prouvent que quantité de marchandises étaient exportées dans tout l’Empire et même au-delà des frontières.

des déesses ou encore des victoires militaires. convertir les devises est une activité à part entière qui incombe à des professionnels. Dans les territoires grecs administrés par Rome. En effet. FOUILLES EN 3 MINUTES Les pièces de monnaie romaines n’ont pas seulement joué un rôle dans les transactions commerciales. ce qui prouve bien que ce métal fut pendant très longtemps la base du système monétaire romain.-C. le poids et la teneur en métal des pièces diminuent considérablement jusqu’à ce que l’empereur Constantin réforme une nouvelle fois le système monétaire en introduisant une pièce.-C. les transactions sont toujours effectuées avec la monnaie locale. J. J. son temple abritait les ateliers dans lesquels étaient frappées les pièces. des siècles durant. seront la base du système monétaire romain et auxquelles viendront s’ajouter des devises de moindre valeur en bronze. Sous le règne d’Auguste. mais continue à utiliser les drachmes en argent. Quantité de ces pièces ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques en Inde. Sous l’Empire apparaissent les aurei et denarii.-C. L’avers (côté face) était souvent à l’effigie d’un empereur.LE SYSTÈME MONÉTAIRE ET LES DEVISES Histoire en 30 secondes Jusqu’au début du IIIe siècle av. soit principalement des pièces en bronze. . dont la valeur équivalait à deux denarii. à leur tour. ce qui laisse supposer qu’elles servaient à payer les épices et les perles venues d’Asie.. ont été remplacés par des lingots de bronze (aes signatum). CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le mot latin aes signifiant « bronze » était utilisé pour désigner la monnaie au sens large. le solidus. J. elles servaient également à véhiculer l’idéologie impériale et à faire sa propagande.. les Romains effectuent leur paiement avec des blocs de bronze (aes rudes) qui. Ces lingots de bronze ont laissé.-C. Sur le Capitole.-C. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES JUNO MONETA Déesse gardienne des finances. Empereur romain (211-217 apr. Son nom est à l’origine du mot « monnaie ». La qualité et la teneur en or de ces pièces en font une monnaie très appréciée pour les transactions. peu à peu.-C. la population n’adopte pas le système monétaire romain. apparaissent les premières pièces en or (aurei) dont la valeur équivaut à 25 deniers. des dieux. Le revers (côté pile) représentait des bâtiments. DIOCLÉTIEN 244-311 apr. J. Dans les provinces.) à l’origine de la réforme monétaire qui dévalua le denarius au profit de l’antoninianus. Au IIIe siècle apr. Jules César fut le premier à exiger que son portrait apparaisse sur les pièces de monnaie à la place de celui des empereurs disparus. CARACALLA 188-217 apr. Dans les grandes villes.-C. Vers 211 av. Empereur romain (284-305 apr. J. J. les Romains créent leurs propres devises en argent (denarii ou deniers) qui. la place à des disques de bronze inspirés des pièces de monnaie frappées dans la cité grecque de Neapolis (Naples).. J.) à l’origine de la tétrarchie qui réforma le système monétaire en introduisant deux nouvelles pièces de monnaie : l’argentus en argent et le follis en bronze.

TEXTE EN 30 SECONDES Annalisa Marzano Ayant besoin de minerais pour frapper leurs pièces de monnaie. les Romains partirent à la conquête de régions lointaines. .

Général romain connu pour mener un grand train de vie et aimer la bonne chère. plus elle essaie d’impressionner ses convives en leur servant des mets rares et onéreux préparés de manière originale. car très rares sont les maisons équipées de cuisine. Empereur romain (54-68 apr.-C. Sous la république. se sont ajoutés du vin et du porc salé. Par ailleurs. consommé principalement dans les régions du bord de mer.) qui fit voter une loi permettant aux auberges et aux tavernes de ne vendre que des légumes bouillis. HISTOIRES ROMAINES LIÉES CLASSE ET STATUT SOCIAUX L’AGRICULTURE LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES LUCIUS LICINIUS LUCULLUS 115 av. Nombre de cérémonies religieuses permettent aux plus pauvres de s’alimenter. Les banquets privés ou publics jouent un rôle important du point de vue social. Viennent ensuite les légumineuses. approvisionner les populations en nourriture est important sur le plan politique. aux personnes les moins fortunées afin qu’elles votent pour eux le moment voulu. puis gratuite. ceux qui n’ont rien dans le ventre ont tendance à se révolter. Les Romains appartenant à la classe moyenne achètent des aliments cuits auprès de vendeurs ambulants ou dans les tavernes. le vin et les céréales – principalement le blé – consommées sous la forme de bouillie ou de pain. tout comme le poisson. les légumes.-57 av. notamment en provenance d’Espagne. montrent que les habitants consommaient des fruits de mer.- C. NÉRON 37-68 apr. Or les individus en bas de l’échelle sociale n’avaient souvent pas les moyens de cuisiner chez eux. J. mais la composition de ces repas varie selon le statut social de chacun. TEXTE EN 30 SECONDES Annalisa Marzano . des rivières et des airs ». La viande est une denrée rare. J. au blé. montagne artificielle de 33 mètres de haut constituée de tessons d’amphores.L’ALIMENTATION ET LES BOISSONS Histoire en 30 secondes Les Romains font trois repas par jour. de la mer. Plus tard. Des fouilles archéologiques faites sur le site d’Herculanum. gratuitement de blé (annona). CONDENSÉ EN 3 SECONDES Lorsque l’on parle des Romains. tout comme les distributions de nourriture payées par les citoyens les plus fortunés. J. l’État subventionne l’acheminement d’huile d’olive. Lors d’un banquet. les hommes politiques ont instauré une distribution de blé (annona) dans un premier temps à bas prix.-C.-C. Plus une personne est riche.. FOUILLES EN 3 MINUTES Sous le régime impérial. le fromage et les œufs. comme le prouve le mont Testaccio. J.-C. détruite – comme Pompéi – par une éruption du Vésuve en 79 apr. c’est souvent l’image de banquets et d’orgies qui nous vient en premier à l’esprit. dans un premier temps à bas prix. Les citoyens parlent affaires tout en dégustant les « produits de la terre. les meilleurs plats et les meilleurs vins sont servis aux invités les plus prestigieux. J. En effet. L’État romain met parallèlement en place la distribution. puis. Les aliments de base sont l’huile d’olive. plus tard.

J. de Marcus Gavius Apicius. en disent long sur le régime alimentaire des riches Romains. . datant du IIIe ou IVe siècle apr. l’art et le livre de recettes romaines De re coquinaria.Les découvertes archéologiques.-C..

Pline l’Ancien. un homme de lettres cultivé et aux talents multiples.-C. notamment de la manière de faire face à une secte de plus en plus présente dans les provinces. J. Pline le Jeune fut personnellement témoin de la catastrophe dans laquelle son oncle.-C. En 111 apr. J.. Dans ses lettres. mais aussi sur l’éruption du Vésuve qui. il fait une description à la fois précise et terrifiante des différentes phases de l’éruption. manière dont ils traitaient les esclaves). Il relate également un procès dans lequel il fut impliqué. les informations trouvées dans les écrits de l’époque sont autant de précieux témoignages. charge qu’il occupera jusqu’en 112 apr. Le dernier volume de ses lettres réunit ses échanges épistolaires avec l’empereur qui traitent principalement de questions administratives. en 79 apr.-C. Il gravit ensuite un à un les échelons politiques pour finalement devenir consul en 100 apr. J. Les lettres de Pline le Jeune font partie de cet héritage car elles mettent en lumière la vie à Rome et dans les provinces à la fin du Ier siècle et au début du IIe siècle apr. car elle apporte des preuves quant aux attitudes. Pline est l’un des disciples du grand orateur Quintilien.. Pline le Jeune décrit avec précision ses propriétés. elles furent écrites pour être rendues publiques et l’auteur se préoccupe de l’image qu’il renvoie. un ami dévoué et compatissant. Cette mise en scène est également très utile aux historiens. Luke Houghton . notamment sa troisième épouse. En effet. Si les lettres de Pline le Jeune sont des documents d’une valeur inestimable. aux valeurs et aux attentes de la classe sénatoriale à cette époque. le site sur lequel étaient construites ses villas et la manière dont elles étaient aménagées. perdit la vie.-C. Nombre de lettres nous livrent ses sentiments pour des êtres chers. à savoir les chrétiens. Les lettres de Pline le Jeune nous livrent moult informations sur la vie des Romains.C. de la panique des populations qui tentaient de fuir pour échapper au nuage de cendres volcaniques qui les étouffait. Il se présente comme un administrateur consciencieux. elles ne sont pas toujours objectives.PLINE LE JEUNE Si les vestiges de la civilisation romaine en disent long sur la vie quotidienne. leurs activités. Dans deux lettres adressées à l’historien et sénateur romain Tacite. détruisit les villes de Pompéi et d’Herculanum. J. En effet. il est nommé gouverneur de la province de Bithynie par l’empereur Trajan. leurs us et coutumes (courses de chars. né sous le règne de Néron. J.

1471 Les lettres de Pline le Jeune sont publiées pour la première fois à Venise.-C. J. 93 apr. J. Nommé gouverneur de la province de Bithynie par l’empereur Trajan. J. Vers 1500 Fra Giovanni Giocondo découvre un manuscrit contenant le dixième volume des lettres de Pline le Jeune (correspondance avec l’empereur Trajan) à Paris. 100 apr. J. Occupe les fonctions de consul de septembre à octobre.-C. Élu tribun de la plèbe.-C. Adopté par son oncle.-C. J. . Naissance de Caius Caecilius Cilo à Novum Comum (Gaule cisalpine) dans le nord de l’Italie. 91 apr. J. 79 apr.-C.-C. fait l’éloge de l’empereur Trajan. 61 apr. 110 apr. Nommé préteur (praetor). J. il prend le nom de Caius Plinius Caecilius Secundus. 88-89 apr. Occupe le poste de questeur (quaestor). Témoin de l’éruption du Vésuve.env.-C. Dans ses discours.

.

Les Romains. J. chacun se contentant d’une mesure relative ou se fiant aux cadrans solaires. Au fil des ans. Les événements sont plus rarement datés à partir de la fondation de Rome (ab Urbe condida). a priori. J. datent les événements d’après les années de service des consuls (années consulaires). J. Certains jours sont propices aux affaires publiques. En 46 av. en janvier.. notamment dans les régions ensoleillées du Bassin méditerranéen. n’avait pas vraiment d’importance.LE CALENDRIER ROMAIN Histoire en 30 secondes L’année romaine commence en mars jusqu’en 153 av. . Le calendrier julien est aujourd’hui encore utilisé par les Églises orthodoxes.-C. soit 753 av.-C.-C. comme les Grecs. La lumière variant en fonction de la date et de la latitude. notamment l’Église orthodoxe de Russie. les heures n’ont pas toutes la même durée selon la saison ou le lieu ce qui. La nuit et le jour sont respectivement divisés en 12 heures. à partir de cette date. le calendrier romain ne correspond plus à l’année solaire. D’autres sont fériés et associés à des festivals religieux ou autres événements. La semaine compte huit jours identifiés par des lettres (de A à H) sur les calendriers publics. il est remplacé par le calendrier julien basé sur des calculs astronomiques précis. puis.

les cinquième (Quintilis) et sixième mois . Avant les réformes imposées par Jules César. Le successeur de Jules César. HISTOIRES ROMAINES LIÉES EMPIRE ET EXPANSION LA VIE DANS LES PROVINCES ROMAINES L’AGRICULTURE BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES JULES CÉSAR 100-44 av. Inventeur du calendrier julien. mais aussi la croyance selon laquelle le règne d’Auguste était prescrit par le cycle des cieux. Cette construction montre la fascination des Romains pour l’astronomie venue d’Orient.-C. s’étaient inspirés des Égyptiens et des Babyloniens. Général et dictateur romain. FOUILLES EN 3 MINUTES Le calendrier julien qui vit le jour sous Jules César repose sur les connaissances en mathématiques et en astronomie des Grecs qui. fit tracer un gigantesque cadran solaire sur le sol du Champ de Mars (Rome). TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Pour renforcer l’idée selon laquelle le règne d’Auguste était approuvé par les dieux. Auguste. eux.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le calendrier romain est la base de notre année composée de douze mois. une année durait 355 jours. J. l’heure étant indiquée par l’ombre projetée par un obélisque.

.(Sextilis) (l’année commençant en mars) sont devenus « juillet » en l’honneur de Jules César et « août » en l’honneur d’Auguste.

Ils sont progressivement remplacés par des théâtres en pierre. Ils accueillent une multitude de spectacles – tragédies. « Du pain et du cirque ». Si les Romains se passionnent véritablement pour les divertissements publics. Plus une ville est riche. Des jeux de toutes sortes voient le jour et sont organisés à des fins uniquement politiques (séduire les citoyens pour avoir leurs voix lors d’une élection). Conducteur de char qui amassa une fortune colossale grâce à ses victoires. La mise à mort des condamnés était là pour rappeler que nul ne devait s’écarter du droit chemin. DIOCLÈS env. dans un premier temps.LES DIVERTISSEMENTS ET LE SPORT Histoire en 30 secondes Un combat de gladiateurs au Colisée est l’une des images qui nous vient tout de suite à l’esprit lorsque nous parlons de la Rome antique. conducteur de char. Les premiers théâtres construits en bois sont de forme circulaire. J. FOUILLES EN 3 MINUTES Les spectacles publics n’étaient ni plus ni moins que le reflet de la vraie vie. Si. Le gladiateur qui remportait un combat recevait une grosse somme d’argent et devenait un personnage respecté de tous. reste à ce jour le sportif le mieux payé du monde. Les combats entre des gladiateurs entraînés dans des ludi (écoles de gladiateurs) étaient très prisés en Italie. l’organisation des jeux pouvant même asseoir ou détruire la réputation d’un empereur. les combats se déroulaient sur les places publiques. danses et récitals. J. 130–210 APR. Sur le modèle grec. peu à peu des cirques ont été construits pour accueillir ces manifestations. n’importe quel terrain faisait l’affaire. ne fait pas oublier que des règles précises sont à respecter au sein des amphithéâtres. Avant la construction des premiers amphithéâtres de forme elliptique. Dioclès. plus le cirque est grand. étaient organisés des divertissements publics : pantomimes. la lutte et – la préférée de tous – la course de chars. les athlètes rivalisent dans nombre de disciplines : la boxe. politique des empereurs pour flatter le peuple et s’attirer sa bienveillance. ne serait-ce que la place attribuée en fonction de son statut social. Premiers gladiateurs ayant combattu au Colisée. mais aussi dans tout l’Empire romain d’Occident. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . voir le sang couler n’est toutefois pas la motivation première. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Dans toutes les villes de l’Empire romain d’Occident.-C. mimes. comédies. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA CITOYENNETÉ L’ESCLAVAGE LE COLISÉE ET LE GRAND CIRQUE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES PRISCUS ET VERUS Ier siècle apr.-C. combats de gladiateurs et exécutions de condamnés à mort.

. parfois sous le couvert de contes mythiques. sont d’autres exemples de divertissement.Les arènes n’accueillent pas uniquement des combats de gladiateurs. Mises à mort d’animaux et exécutions.

Rome s’est inspirée de la Grèce. qui prouvent le degré de connaissances des praticiens. Claude Galien. Ce que nous savons de cette médecine. mais aussi des forceps. la physiologie et la pharmacologie. la bile jaune et la bile noire – d’Hippocrate ont considérablement influencé les médecins romains qui sont allés plus loin dans leurs recherches. En effet. laissa lui aussi beaucoup d’écrits sur l’anatomie. Précisons que toutes les interventions se pratiquaient sans anesthésie. qui servirent de base à la médecine occidentale. les actes pratiqués par les chirurgiens ou les sages- femmes sont proposés aux malades au même titre que les amulettes. nous le tenons des découvertes archéologiques et des textes de l’époque. la pharmacologie et la chirurgie.LA MÉDECINE Histoire en 30 secondes Dans l’Antiquité. En médecine comme dans nombre de domaines. Les méthodes scientifiques d’Aristote ainsi que la description du corps et la théorie des quatre humeurs – le sang. les traitements rationnels prescrits par les médecins. le phlegme. la médecine est une option thérapeutique parmi d’autres. Des archéologues ont découvert les premières trousses médicales contenant des instruments chirurgicaux en bronze : de simples scalpels. . des fraises. les méthodes médicales. des cathéters et des spéculums. les incantations et les remèdes populaires. médecin grec appelé à Rome par l’empereur Marc Aurèle. Celse rédigea un ouvrage sur la division de la médecine en plusieurs domaines spécifiques : le mode de vie (« diététique »).

J. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Même si les médecins de l’Antiquité avaient quelques connaissances scientifiques et compétences thérapeutiques. un ouvrage clé dans l’histoire de la médecine. ni cursus universitaire ni diplôme. Rapidement. CLAUDE GALIEN vers 130-201 apr. Galien s’occupait de gladiateurs (une bonne manière de se familiariser avec l’anatomie et la chirurgie !). HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA SEXUALITÉ L’ALIMENTATION ET LES BOISSONS BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CELSE (AULUS CORNELIUS CELSUS) fin du Ier siècle av. Lorsqu’il commença à pratiquer la médecine. la grammaire et la littérature. Il étudia la rhétorique et la philosophie et rédigea une multitude d’ouvrages sur le langage. Les écoles rivalisaient et formaient des penseurs. c’est-à-dire des hommes qui avaient des connaissances dans de nombreux autres domaines que le médical pur. Auteur de De medicina.-C. J. FOUILLES EN 3 MINUTES Pour les médecins romains.-C. ceux qui . il devint maître dans l’art de disséquer des animaux. J. – début du Ier siècle apr.-C. alimentation et interventions chirurgicales.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les médecins romains tiraient leur savoir des écoles grecques : médicaments. Médecin et chirurgien grec qui fit découvrir les pratiques du médecin grec Hippocrate aux Romains.

. les sacrifices et les offrandes aux dieux.voulaient guérir se tournaient plus volontiers vers la prière.

LANGUE ET LITTÉRATURE .

De nombreux domaines y sont abordés. la grammaire et la littérature aux fils âgés de 11 à 15 ans des Romains les plus fortunés. J. Ancêtres des livres d’histoire. Controversia : exercice rhétorique. etc. J. Les Douze Tables : ensemble des premiers statuts écrits au début de la République (milieu du Ve siècle av. Histoire naturelle : ouvrage encyclopédique rédigé par Pline l’Ancien dans les années 70 apr. en colonne sur un seul et même rouleau. Grammaticus : professeur qui enseigne la langue latine. Leur essor est lié à la diffusion de la Bible. (par opposition à la rédaction de documents formels). Le lecteur déroulait le document au fur et à mesure de sa lecture.-C.-C. J. Le maître soulève une question juridique. Livres : rouleaux constitués de plusieurs feuilles de papyrus collées (tiges d’une plante poussant sur les bords du Nil). la zoologie et la technologie. Les livres romains comptaient en règle générale environ 1 500 lignes. tels que l’art. Métamorphoses : long poème d’Ovide qui décrit les transformations des dieux et des mortels empruntés aux mythologies grecque et romaine. le territoire étrusque devint partie intégrante de l’Empire romain.. prendre des notes. Composé de vers libres ou mètres. un poème lyrique parle d’amour.) mettant fin au monopole des patriciens. Écriture cursive : écriture manuscrite que les Romains utilisaient au quotidien pour rédiger des lettres. de la disparition d’un être cher ou aborde d’autres sujets intimes.-C. Étrusques : peuple d’Italie dont s’inspirent beaucoup les pratiques culturelles. Plus de 200 histoires consignées dans quinze volumes. Lyrique : genre de poésie des premiers auteurs grecs puis des auteurs latins. Les livres dits en format codex (feuilles collées) que nous connaissons aujourd’hui étaient utilisés par les Romains pour prendre des notes ou inscrire des faits innovants. ce qui correspond plus ou moins aux pièces écrites par les auteurs grecs et à certains livres d’Homère et de Virgile.LANGUE ET LITTÉRATURE GLOSSAIRE Annales : récits relatant les événements les plus importants s’étant déroulés en une année. Au Ier siècle av. . Épique : genre de poésie relatant les exploits des héros en vers libres ou mètres. Le texte était écrit avec de l’encre. civiques et religieuses des Romains. un disciple émet une thèse réfutée par un autre disciple qui avance des arguments contraires. À l’origine du mot « controverse ».

Rédigé en vers. Suasoria : exercice rhétorique. Les thèmes abordés sont Rome. les magistrats et les autres personnes occupant un poste public important. Tablette de cire : planche de bois creusée dans laquelle de la cire est coulée.Mètre : vers libres qui donnent à un récit son rythme. Les tablettes sont souvent attachées par paire. sous le règne d’Auguste. Style d’écriture adopté par la plupart des poètes latins. écrivaient sur des rouleaux de papyrus. Rhéteur : professeur qui enseigne la rhétorique aux fils (âgés de 15 ans et plus) des familles romaines les plus fortunées. la vie et l’amour. Théâtre : bâtiment semi-circulaire avec une estrade et des sièges où se jouent les pantomimes et les pièces de théâtre. Un disciple traite d’un fait historique et donne des conseils à un personnage de la mythologie ou de la littérature. J. Odes : quatre volumes de poèmes lyriques écrits par Horace. Vernaculaire : le langage de tous les jours. les empereurs se référaient à ces oracles. . Paedagogus : esclave érudit qui s’occupe des enfants des riches familles romaines auxquels il enseigne les bases de la lecture et de l’écriture. y compris le festin de Trimalchio. Support sur lequel les Romains écrivaient les documents non formels. Satyricon : fiction picaresque écrite par Pétrone au Ier siècle apr. sententiae) : jugement rendu à la fin d’un procès. Les sententiae sont des remarques courtes et cinglantes. Les auteurs. Sententia (pl. Toge : vêtement de laine drapé que portent traditionnellement le citoyen romain. quant à eux. Lors d’une crise nationale. Oracles sibyllins : recueil de prophéties qui auraient été faites par la prophétesse Sybille et réunies par le dernier roi de Rome. Relate les (més) aventures d’Encolpe.-C. poète très prolifique.

plus précisément latino-falisque. le latin continua à jouer un rôle important au sein de l’Église romaine catholique. Or le latin n’est qu’une langue parmi d’autres langues vernaculaires et dialectes parlés dans l’Empire. le latin est resté une langue académique. Le latin est une langue indo-européenne. Après les conquêtes romaines. les graffitis et autres inscriptions non officielles montrent combien il a considérablement évolué pour donner un latin « vulgaire » dont sont issues les langues romanes. Au Moyen Âge et au début de l’ère moderne. Le terme « latin » est dérivé du mot Latini désignant les habitants du Latium. les lettres personnelles. tel qu’il était écrit durant l’« âge classique » – soit la seconde moitié du Ier siècle av. Pendant longtemps. .-C. –. ait perduré pour la rédaction des œuvres littéraires et les supports de communication officiels. Certains peuplements étaient bilingues. le latin est devenu la langue la plus couramment parlée dans la péninsule italienne. voire multilingues. région au centre de l’Italie. sous-groupe des langues italiques. Bien que le latin. puis dans tout l’Empire romain d’Occident. J.LE LATIN Histoire en 30 secondes La langue que l’on associe presque toujours aux Romains et à l’Empire romain est le latin.

CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le latin est l’une des nombreuses langues parlées dans la péninsule italienne avant de devenir l’une des langues les plus parlées dans le monde. Les textes découverts récemment sont d’une importance capitale pour les historiens. TEXTE EN 30 SECONDES Peter Kruschwitz . J. entre autres. VARRON 116-27 av. Considéré – au même titre que Jules César – comme l’un des maîtres de l’écriture en latin. HISTOIRES ROMAINES LIÉES L’ÉDUCATION ET L’ALPHABÉTISATION LA RHÉTORIQUE LES INSCRIPTIONS ET LES GRAFFITIS BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES LIVIUS ANDRONICUS vers 283-vers 200 av. de De lingua latina (De la langue latine). J. Premier auteur dont nous connaissons le nom qui a écrit en latin. FOUILLES EN 3 MINUTES Malgré beaucoup de documents.-C. Nous ne savons pas si le latin écrit et le latin oral étaient réellement deux langues différentes ou si elles n’avaient que de très légères différences. Il fut le premier à écrire une pièce de théâtre en latin. Les textes retrouvés ne répondent pas à cette question. Du latin sont dérivées les langues romanes. J. auteur. CICÉRON 106-43 av. nous n’avons pas encore percé tous les mystères du latin.-C. aujourd’hui encore une référence pour les grammairiens. mais aussi pour les linguistes. Historien et écrivain romain.-C.

Le latin occupe aujourd’hui encore une place importante dans les textes universitaires. . la taxinomie. le droit et la liturgie. la médecine.

Le surnom de plagosus (littéralement « celui qui a la main leste ») qu’il donne à son maître en dit toutefois long sur leurs rapports. Les décrets pris par les sénateurs sont affichés dans la ville. Vers 11 ans. Les supports de communication écrits sont très présents dans la vie quotidienne et pratiquement tous les Romains arrivent à en comprendre l’essentiel. est progressivement remplacé par un professeur. seuls les enfants des familles les plus fortunées sont instruits. Les œuvres en latin deviennent de plus en plus nombreuses. Les pierres tombales et les monuments portent des inscriptions. les enfants sont confiés à un grammaticus qui leur enseigne les règles de grammaire et la lecture à voix haute (diction). La communication passe de plus en plus par les supports écrits. Le paedagogus enseigne les bases de l’écriture et de la lecture. moins de 30 % de la population est éduquée. les Douze Tables (textes juridiques) et les Oracles sibyllins – sont autant de documents sacrés. Tout ce qui a trait à la gestion des légions et des provinces est transmis par le biais de communiqués. jusqu’alors. À partir du IIIe siècle av. l’écriture devient indispensable et le système éducatif s’organise. Des graffitis et des phrases sont peints sur les murs de Rome et des autres villes de l’Empire. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les Romains accédant aux postes politiques et militaires les plus élevés sont éduqués. Horace a toujours remercié son père de l’avoir envoyé étudier à Rome auprès du grammaticus Orbilius. pendant trois siècles. FOUILLES EN 3 MINUTES Les premiers supports écrits sont des tablettes de bois enduites de cire d’abeille sur lesquelles les Romains écrivent avec un stylus (stylet). n’hésitent pas à frapper leurs élèves. L’élite parle latin et grec. les textes les plus importants – annales sacerdotaux. Le rhetor apprend aux adolescents issus des familles les plus fortunées l’art de s’exprimer et de persuader un interlocuteur. Poète romain sous le règne d’Auguste.-C. il suffit de gratter la cire avec l’autre extrémité du stylet en forme de spatule. de livres comptables et le recensement (census)z. L’alphabet latin inspiré de l’alphabet grec apparaît au VIIe av. J. qui.. L’éducation n’étant pas gratuite. toute personne illettrée a dans son entourage quelqu’un capable de lire et d’écrire à sa place. le père. premier traité sur l’agriculture écrit en latin. Pour effacer.-C. Toutefois. J. le système éducatif n’est ni régional ni national. Sous l’influence de la Grèce. Les professeurs. se chargeait de l’éducation. HORACE 65-8 av. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LA RHÉTORIQUE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CATON L’ANCIEN OU CATON LE CENSEUR 234-149 av. Des tuteurs grecs sont chargés de l’éducation des jeunes Romains. très autoritaires. L’ouvrage de Caton l’Ancien intitulé De agri cultura explique pourquoi il est primordial que ceux qui dirigent les esclaves soient éduqués. Des circulaires sont rédigées à l’attention des soldats. En Italie. Homme d’État et auteur de De agri cultura. 10 % dans les provinces occidentales. propriétés de l’État. Rares sont les filles qui sont instruites par un grammaticus. J. tige de métal pointue. Si tous les Romains ne sont pas instruits. du fait de l’expansion coloniale et militaire.-C. J.-C. .L’ÉDUCATION ET L’ALPHABÉTISATION Histoire en 30 secondes Dans la Rome antique.

en fin de cursus.TEXTE EN 30 SECONDES Dunstan Lowe Les enfants romains sont éduqués à partir de 7 ans. . contre 15 ou 16 ans pour les garçons qui souvent. Les filles arrêtent d’étudier vers 12 ans. se rendent à Athènes pour y suivre les enseignements des plus grands penseurs.

. cependant. jusqu’au Ier siècle av. souligner que. Bien sûr. la nature politique des représentations d’art dramatique lui fait peur. Plaute et Térence. Cette arrivée tardive montre que si la noblesse romaine veut impressionner le peuple avec des structures gigantesques (mais de fortune). un nombre impressionnant de théâtres en ruines a été retrouvé. soit jusqu’à l’ouverture du théâtre de Pompée.-C. par nature. Rome n’avait pas de théâtre en maçonnerie. rassembler la populace lors d’une fête sans avoir le contrôle sur un dramaturge et une troupe de comédiens peut être lourd de conséquences. Sénèque.. qui fut aussi le précepteur de l’empereur de Néron. les théâtres abritent aussi des divertissements plus joyeux : les mimes étaient l’équivalent des one-man shows d’aujourd’hui. Les plus grands comédiens de Rome. trop complexes ou trop subversives. En effet. ne verra jamais aucune de ses œuvres jouée dans un grand théâtre. même si le plus célèbre dramaturge. La tragédie a également sa place sur la scène des théâtres romains. Peut-être parce qu’elles étaient. Les comédies bouffonnes de Plaute et les comédies à suspens de Térence avec une double intrigue ont transformé l’art dramatique européen. se vantent d’être les représentants des classes sociales les plus basses et leurs pièces remettent en question la suprématie des citoyens romains les plus fortunés. Il faut. J.L’ART DRAMATIQUE Histoire en 30 secondes Dans ce qui fut l’Empire romain.

Le mot « histrion » est.-C. mot étrusque désignant le personnage principal d’une pièce de théâtre. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA PROSE LA POÉSIE LYRIQUE LATINE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES PLAUTE 254-184 av. Poète comique romain. Influencera Shakespeare et Molière.-C.-C. dramaturge. TÉRENCE vers 195-159 av. Les Romains donnent aux pièces de théâtre le nom de fabulae ou « histoires ».CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les Grecs ont peut-être inventé l’art dramatique. SÉNÈQUE 4 av. J. Plusieurs mots français sont dérivés de termes empruntés au théâtre de cultures autres que romaines. mais ce sont les Romains qui l’ont perfectionné : suspens. FOUILLES EN 3 MINUTES Drama est un mot grec signifiant « action ». Le mot « scène » vient du mot grec scaena. J. J.-C. quant à lui. Philosophe stoïcien.-65 apr. homme d’État et conseiller du jeune empereur Néron. dérivé du mot étrusque histrio signifiant l’acteur. le mot « personne » vient de persona. Par exemple. double intrigue et pathos. tente dans laquelle les acteurs changeaient de costumes. Poète comique romain. TEXTE EN 30 SECONDES Peter Kruschwitz . J.

Chaque année. des pièces de théâtre sont jouées lors des fêtes religieuses (environ 200 jours par an). .Le théâtre fait partie intégrante de la vie des Romains.

J.-C. J. J. HISTOIRES ROMAINES LIÉES L’ÉDUCATION ET L’ALPHABÉTISATION LA PROSE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES APULÉE 125-180 apr. Les expressions du visage ou les gestes de la main donnaient du poids aux mots. Aux IIIe et IIe siècles av. Agamemnon aurait-il dû sacrifier sa fille ? Cicéron aurait-il dû brûler ses écrits pour sauver sa vie ? Le second est une plaidoirie dans un procès imaginaire complexe régi par des lois elles aussi imaginaires. Auteur d’une étude sur l’art oratoire. L’une choisit d’épouser son agresseur et l’autre de l’exécuter. ont considérablement influencé l’écriture des plus grands auteurs et poètes. Si certains orateurs osaient parfois élever la voix. CICÉRON 106-43 av. Les Romains apprécient également l’art oratoire. des discours rédigés avec soin et parfaitement mis en scène ont décidé du destin de la nation. y compris les sententiae – jugements rendus à la fin des procès sous la forme de proverbes –. FOUILLES EN 3 MINUTES Les discussions et les déclamations soulignent l’importance du langage du corps. traite souvent d’un fait historique et met en scène un personnage de la mythologie ou de la littérature.-C.LA RHÉTORIQUE Histoire en 30 secondes La rhétorique – mot et concept grecs – est un enseignement incontournable pour l’élite romaine. Le rhetor est un technicien qui a recours à des exercices officiels pour montrer ses compétences et les transmettre à ses disciples. porter la main au-dessus de son visage était mal perçu. J. débat à la fois philosophique et politique. TACITE 56-117 apr.-C.. Un homme a violé deux femmes. Orateur romain. Le premier. appartiennent aux classes sociales les plus élevées évitaient les grands gestes et les éclats de voix par crainte de passer pour des hommes n’arrivant pas à se maîtriser ou efféminés. Qu’en sera-t-il ? Ces exercices et techniques.-C. Lorsque les empereurs se sont approprié l’autorité du Sénat. généralement. lorsque les grands orateurs grecs comme Gorgias et Antiphon utilisèrent pour la première fois la logique et la sémantique comme outils de persuasion.-C. théoricien et maître en rhétorique. Ce style d’éducation est apparu au Ve siècle av. ils engagent plusieurs rhéteurs grecs dans leurs écoles. . homme politique. Si les mots utilisés sont primordiaux. une loi dit que les femmes violées doivent choisir entre épouser leur agresseur sans dot ou l’exécuter. Les orateurs (à la différence des acteurs) qui. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Sous la République. les gestes et l’intonation ont aussi une très grande importance. la rhétorique a été principalement considérée comme une forme d’art. J. Sénateur et historien romain. Grand orateur et écrivain de textes en prose. Deux exercices rhétoriques appelés suasoria et controversia deviennent rapidement très populaires. Par exemple.

TEXTE EN 30 SECONDES Dunstan Lowe Beaucoup de sculptures représentent des orateurs avec la main levée ou le doigt pointé. toujours vêtus de la toge des hommes d’État. .

Les Bucoliques marquèrent le début d’un genre nouveau. Les prophéties tout au long du poème contiennent un message clair. héros de la guerre de Troie. Les premières œuvres de Virgile ont eu une influence considérable sur la littérature. Le poème montre également ce que la conquête romaine a coûté en hommes et en renoncement personnel.VIRGILE Publius Vergilius Maro. Énée refuse l’amour de Didon (reine de Carthage. plus connu sous le nom de Virgile. l’un des proches de l’empereur Auguste et bienfaiteur des artistes et écrivains de l’époque. Octave. écrivains et artistes en tout genre. fut témoin des guerres civiles qui marquèrent l’histoire de Rome et de la montée au pouvoir du petit-neveu de Jules César. l’Énéide se termine de manière abrupte avec le massacre par Énée de son ennemi Turnus. notamment avec l’anticipation des victoires des descendants d’Énée. l’ennemi de toujours de Rome) et l’abandonne pour poursuivre sa mission divine. L’Énéide fait de Virgile l’alter Homerus (littéralement « autre Homère »). Les Géorgiques prirent modèle sur les œuvres poétiques grecques pour rendre hommage à Mécène. sera repris par Dante dans la Divine Comédie – Virgile lui-même guidant l’auteur dans le voyage qui le mène en enfer. Reconnu immédiatement comme le plus prestigieux poème épique de Rome. des siècles plus tard. Matthew Nicholls . Virgile ne se contente pas de louer la destinée glorieuse de Rome et de célébrer le culte impérial. au purgatoire et enfin au paradis –. inspirera les opéras de Purcell et de Berlioz. ce poème en douze chants rivalise avec les deux œuvres épiques du poète grec intitulées Iliade et Odyssée et fait entrer le genre littéraire le plus élevé de l’ancien monde dans le royaume de l’histoire et de la politique romaines. Le chant VI. dont les Métamorphoses d’Ovide. l’Énéide est le premier d’une longue lignée. puis par Milton dans Le Paradis perdu. qui permit à Virgile de faire partie du cénacle (cercle de poètes latins) de Catulle. Toutefois. Le chant II relate la chute de Troie. le poète latin doit sa renommée à son épopée intitulée Énéide dont s’inspireront de nombreux hommes de lettres occidentaux. Le chant IV reprend la tragédie d’Énée et Didon qui. fondateur légendaire de Rome jusqu’à l’empereur Auguste. la poésie pastorale. qui deviendra l’empereur Auguste. rappelle la mission des Romains décrétée par les dieux avec ces mots : « Épargner ceux qui se soumettent et dompter les superbes ». Si le fantôme du père d’Énée. la mise en garde contre « les Grecs apportant des cadeaux » (en référence au cheval de Troie dans lequel les soldats grecs se sont cachés pour prendre la ville). œuvres prisées par de nombreux lecteurs. qui raconte la descente d’Énée aux enfers. En effet. Anchise. Pharsale de Lucain et La Thébaïde de Stace.

1697 Publication de la traduction en anglais de l’Énéide par John Dryden. Vers 36-29 av. village près de Mantoue. poème didactique en quatre chants faisant les louanges de la vie paysanne. Mort à Brindes. sera publié avec le texte original de Virgile. Vergilius romanus (Virgile romain).-C. 1427 Le poète italien Maffeo Vegio ajoute un 13e livre à l’Énéide qui. série de dix poèmes pastoraux. J.-C. manuscrit contenant les œuvres de Virgile. . dans les premières éditions. e IV siècle apr. J.-C.70 av. J.-C. Enterré à Naples. 1513 Gavin Douglas traduit l’Énéide en écossais.-C. Naissance à Andes. 19 av. J. Vers 37 av.-C. Cette œuvre sera publiée en 1553. 1469 Premier livre imprimé des œuvres de Virgile. J. Vers 29-19 av. Aurait demandé à ce que l’Énéide soit brûlée. J. Commence la rédaction de l’Énéide qu’il n’achèvera jamais. Achève les Bucoliques. Compose les Géorgiques.

.

y compris les discours. dans lesquels le talent artistique verbal est de moindre importance.-C. Alors que la poésie romaine repose principalement sur des modèles grecs et correspond en partie à la traduction des œuvres grecques. la prose a des origines romaines. Les biographies comme la Vie des douze Césars (de Jules César à Domitien) de Suétone prennent une place importante. imposèrent une méthode d’écriture réservée aux domaines de l’industrie et des sciences. œuvre satirique dont le personnage principal n’est ni plus ni moins que l’empereur Claude –. Dans l’Antiquité. Orateur.-C. étaient. Si aucun critique littéraire ne reconnaît apprécier la prose où humour et obscénité sont associés – comme dans Apocoloquintose de Sénèque. PLINE L’ANCIEN 23-79 apr. J. Le style rhétorique influença le talent artistique de toutes les formes narratives.LA PROSE Histoire en 30 secondes Le latin étant une langue précise et concrète. Les récits sont. Écrire l’histoire était un acte relativement respectable dans la mesure où la politique. au fil du temps. prisé pour communiquer des informations et avancer des arguments. devenus des narrations nuancées suscitant des émotions et rendus plus vivants grâce aux dialogues. J. TEXTE EN 30 SECONDES Dunstan Lowe . ces écrits trouvent néanmoins leurs lecteurs. De l’architecture de Vitruve. Les traités techniques. L’histoire repose sur les annales civiques relatant les événements les plus importants qui se sont déroulés en une année ainsi que les commémorations de succès personnels – communiqués de généraux. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LA RHÉTORIQUE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CICÉRON 106-43 av. les lettres et les romans. FOUILLES EN 3 MINUTES Les Romains utilisent la prose pour des textes nécessitant une dictée rapide même si l’Histoire romaine de Tite-Live et les lettres de Cicéron recueillies par Tiron sont beaucoup plus longues que certains récits épiques. et surtout l’encyclopédie intitulée Histoire naturelle de Pline l’Ancien. des documents de référence. Comme l’alphabétisation s’étend à tout le territoire. Le Satyricon de Pétrone et les Métamorphoses d’Apulée sont des romans plus calomnieux que les romans mélodramatiques grecs. Ces ouvrages ont néanmoins su traverser les siècles. CONDENSÉ EN 3 SECONDES La prose latine est née de deux impulsions : la commémoration et le discours persuasif. encore au Moyen Âge et à la Renaissance. Les œuvres philosophiques et les études d’utilité pratique étaient aussi précieuses. les guerres et les grands personnages étaient considérés comme autant de sujets d’éducation conformes à la morale. Écrivain romain prolifique. la prose devint un moyen efficace. l’art oratoire pour persuader un auditoire – essentiel au Sénat ou dans une salle d’audience – prête ses structures rythmiques et ses fioritures rhétoriques à d’autres formes d’écriture. les romans sont un genre littéraire peu répandu et sans prétention. mémoires et discours dithyrambiques prononcés lors de funérailles. homme d’État et philosophe.

Ses discours. . ses œuvres philosophiques et même ses lettres ont été publiés pour le plus grand plaisir de tous.Cicéron était – et est aujourd’hui encore – considéré comme le plus grand auteur latin de textes en prose.

LA POÉSIE LYRIQUE LATINE
Histoire en 30 secondes

Les routes, les ponts, les aqueducs et les égouts sont autant de témoignages du côté pratique des
Romains qui, par ailleurs, savaient faire preuve d’une grande sensualité et même – bien que ce soit
parfois réfuté – de romantisme passionné, exprimé non seulement dans les fabuleuses scènes
mythologiques peintes sur les murs des maisons, mais aussi dans la poésie lyrique, notamment dans
les œuvres de Catulle et d’Horace. Dans les poèmes d’amour qu’il adresse à sa maîtresse Lesbie –
une femme volage, capricieuse et irrésistible dont le nom fait immédiatement penser à la poétesse
lyrique grecque, Sapho de Lesbos –, Catulle emploie un ton délicat, voire pathétique, mais décrit
également des scènes obscènes. Parmi les exemples les plus explicites, La Complainte sur le
moineau de Lesbie ou les poèmes dans lesquels le poète rappelle à sa belle que la vie est si courte
qu’ils doivent profiter de l’amour tant qu’ils le peuvent. Plus tard, la philosophie hédoniste fut
incarnée par le plus grand des poètes lyriques latins, Horace, avec les mots carpe diem (« Cueille le
jour présent sans te soucier du lendemain »), qui depuis, sont la devise de celles et ceux qui
cherchent à profiter au maximum du moment présent. En plus de leur contenu érotique, les Odes
d’Horace comprennent des poèmes politiques, des chansons à boire, des méditations sur le temps qui
passe et sur l’immortalité de la poésie.

CONDENSÉ EN 3 SECONDES
La poésie lyrique de Catulle et d’Horace a inspiré un nombre incalculable d’amoureux latins (entre autres) qui eux aussi voulaient «
cueillir le jour présent sans se soucier du lendemain ».

FOUILLES EN 3 MINUTES
La poésie lyrique latine jouit depuis toujours d’une grande popularité. De nombreux poètes britanniques, dont Andrew Marvell, Thomas
Campion et Robert Herrick, ont été influencés par les œuvres de Catulle. Ad Pyrrham, de Sir Ronald Storr (1959), rassemble 144
traductions (sur un total de 451 connues) d’une seule et unique Ode d’Horace, dont la très célèbre traduction de John Milton. Plus
récemment, la maxime carpe diem d’Horace a été reprise dans les films Le Cercle des poètes disparus et Clueless.

HISTOIRES ROMAINES LIÉES
LA PROSE

LA MORT ET LA VIE APRÈS LA MORT

BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES
CATULLE
vers 84-vers 54 av. J.-C.
Poète romain. La passion, la jalousie et la souffrance sont ses sujets de prédilection.

HORACE
65-8 av. J.-C.
Auteur des Odes, des Satires et autres poèmes.
TEXTE EN 30 SECONDES
Luke Houghton

Les premiers poèmes lyriques étaient accompagnés de musique. Les poèmes les plus longs auraient été écrits pour des

chorales.

On estime que moins d’un tiers de la population savait écrire. Les diplômes militaires qui attestent que les soldats ont été libérés de l’armée sont eux aussi gravés sur des plaques de bronze. Publics ou privés. des contrats et divers documents. socles des statues. . arcs de triomphe de Rome.LES INSCRIPTIONS ET LES GRAFFITIS Histoire en 30 secondes Les Romains savaient-ils lire ? Selon les universitaires. les écrits sont partout présents dans le monde romain. ont été retrouvés enterrés. Les bâtiments. Les lois et les décrets pris par le Sénat sont gravés sur des tables de bronze exposées au public. des personnes sachant lire et écrire étaient sollicitées pour rédiger des lettres. Mais n’enjolivons pas trop les choses : des billets jetant un sort. les monuments et autres constructions – panthéons. perpétuels ou éphémères. Les inscriptions sur les pierres tombales et les monuments funéraires sont là pour rappeler aux Romains la vie et les événements les plus marquants du défunt. Les sols (en mosaïques) et les toits portent également des inscriptions. autels et bornes – portent des inscriptions. Des inscriptions ou graffitis sont peints à même les murs ainsi que les annonces pour les campagnes politiques ou les jeux du cirque. Chaque jour. enroulés autour d’un os de poulet. le taux d’alphabétisation chez les Romains n’était pas très élevé.

ainsi que celles ressemblant à des coups de pinceau (actuaria). contrairement aux grandes lettres. très faciles à lire. Il est donc indispensable que le message soit bref et pertinent. notamment celles de forme géométrique (capitalis quadratin) apparues sous le règne d’Auguste.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Faire une inscription coûte cher. FOUILLES EN 3 MINUTES L’écriture romaine (« cursive latine ») que l’on trouve sur les graffitis et les tablettes de cire est extrêmement difficile à décrypter pour une personne non initiée. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE LATIN LES ARCS DE TRIOMPHE TEXTE EN 30 SECONDES Peter Kruschwitz . Les Romains comme les Grecs sont friands d’épigrammes.

la colonne Trajane et le Panthéon – sont principalement écrites en lettres capitales de forme géométrique (rond. carré et triangle). .Les inscriptions figurant sur les monuments romains – y compris l’arc de Titus.

PENSÉE ET CROYANCES .

les dieux étant représentés allongés sur des lits de parade. Hippodrome : terme grec utilisé pour désigner un cirque ou une arène où se déroulent les courses de chars.-C. à Rome. Vient de lectus qui signifie « lit » et sternare. Si. Épicurisme : branche de la philosophie grecque. les « bons » empereurs refusent les honneurs réservés habituellement aux dieux et prônent plutôt les hommages rendus à leur numen.) traitant des rêves. un sacrifice ou une vénération. Les mystères étaient si bien préservés que l’on sait peu de choses sur ces rituels. Culte à mystères : religion romaine à part où les adeptes sont initiés à des « mystères » afin que leur soient révélés les secrets de l’univers – parfois lors de cérémonies terrifiantes qui tournent autour de la mort et de la vie après la mort. Vénérer le .-C. Doctrine d’Épicure (IVe–IIIe siècles av. mais reconnaissance de l’existence d’autres dieux. en passant par les divinités du panthéon olympien et les esprits qui veillent sur les maisons ou au carrefour des routes (Compitalia). Culte : littéralement le « soin » prodigué à un dieu ou à une déesse à travers un rituel. selon laquelle l’objectif premier de la philosophie est la recherche du bonheur. Lectisternium : banquet organisé pour les dieux afin d’apaiser leur colère. qui veut dire « coucher ». des présages et d’autres signes. Monothéisme : croyance en un seul et unique dieu. De divinatione : œuvre philosophique en deux volumes écrit par Cicéron (44 av. Jules César. J. ils sont souvent ouvertement vénérés dans les provinces. Divinités : terme générique désignant les nombreux dieux et déesses que vénèrent les Romains. Sera repris par ses successeurs. Numen : la « volonté exprimée » d’une divinité ou d’un empereur – la puissance divine. des oracles. Culte impérial : les Romains ont emprunté aux Grecs l’idée d’offrir des sacrifices et d’honorer les humains. Divi filius : titre signifiant « fils du divin » pris par l’empereur Auguste en référence à son père adoptif. y compris les hommes à la tête de leur pays.).PENSÉE ET CROYANCES GLOSSAIRE Athéisme : doctrine qui nie l’existence d’un ou de plusieurs dieux. Cette pratique s’est considérablement répandue sous le règne des empereurs. notamment après leur mort et leur déification. J. Hénothéisme : croyance en un seul dieu.

Syncrétisme : vénération de plusieurs dieux (romains. au fil du temps. princeps (mot latin signifiant « premier citoyen »). Sacrifice : pratique ancienne très largement répandue consistant à faire une offrande à un dieu.-C. J. Temple : bâtiment dédié à un ou à plusieurs dieux. ces scrupules se sont atténués. J. Les offrandes les plus chères – telles que les taureaux – permettaient de montrer sa piété et sa fortune et donnaient lieu à une fête. souvent avec l’espoir d’obtenir quelque chose en retour.-C. L’Empire étant divisé en deux.-C. Même les divinités de moindre importance recevaient des fleurs ou des pâtisseries en offrande.) traitant de la justice et des différentes formes de gouvernement. J. À Bath (Angleterre). Principat : régime instauré par Auguste. Tétrarchie : nom donné au collège des quatre empereurs instauré par Dioclétien en 293 apr. chacune des parties.numen ou le genius (nature divine) d’un empereur vivant était une manière délicate pour les Romains de contourner les implications dérangeantes liées au culte impérial – même si. Polythéisme : croyance et vénération de plusieurs dieux. occidentale et orientale. y compris d’un État idéal gouverné par des rois-philosophes. La République : œuvre du philosophe grec Platon (IVe siècle av. où sont célébrés les cultes et où ont lieu les sacrifices.) dans son école ou stoa (littéralement « portique »). Le pouvoir est entre les mains d’un seul homme. Stoïcisme : branche de la philosophie grecque (dans un premier temps enseignée par Zénon de Cition (vers 334-262 av. un temple est dédié à Sulis et à Minerve : un bel exemple d’intégration religieuse. grecs et autres) supposés partager certaines caractéristiques. . Doctrine qui souligne l’importance de la vertu et de l’autodiscipline. est gouvernée par un Auguste secondé d’un César.

LE PANTHÉON DE ROME
Histoire en 30 secondes

« Panthéon » est un mot d’origine grecque signifiant « tous les dieux ». Les Grecs utilisaient ce
terme pour désigner d’une part le temple consacré aux divinités et, d’autre part, les douze dieux et
déesses de l’Olympe, distinction qui aurait été reprise par les Romains. En effet, les dieux et les
déesses grecs ont leur équivalence romaine. Par exemple, la déesse romaine Vénus correspond à la
déesse grecque Aphrodite. Incontestablement, dans sa description du lectisternium – banquet
organisé pour les dieux et les déesses –, Tite-Live fait mention des douze divinités romaines. Les
statues des divinités sont installées sur des lits de parade. Un dieu et une déesse partagent un même lit
de parade : Jupiter et Junon, Neptune et Minerve, Mars et Vénus, Apollon et Diane, Vulcain et Vesta,
Mercure et Cérès. Les Romains utilisent le mot « panthéon » pour désigner « tous les dieux romains
», auxquels viennent s’ajouter les dieux vénérés par les autres civilisations qu’ils ont adoptés et,
d’autre part, les empereurs déifiés. Les polythéistes romains invoquent également une multitude
d’autres dieux selon la situation, par exemple, Spes, la déesse de l’espoir, Lucine, la déesse de la
maternité, et même Sterculius, le dieu des engrais. Chez les Romains, le mot « panthéon » désigne
également le temple construit à Rome sous le règne d’Auguste, probablement en l’honneur de « tous
les dieux ». Tout laisse à penser que le premier empereur romain qui fut honoré comme un dieu
estimait avoir sa place parmi les divinités.
CONDENSÉ EN 3 SECONDES
Le Panthéon de Rome fait certes référence aux plus grands dieux et déesses romains comme Jupiter et Vénus, mais aussi à des dieux
moins prestigieux comme Sterculius, le dieu des engrais.

FOUILLES EN 3 MINUTES
Les philosophes soulignent l’existence d’un dieu suprême (peut-être appelé Jupiter) tout en reconnaissant l’existence d’autres divinités de
moindre importance (connues sous les noms de démons ou émanations). Cette croyance appelée hénothéisme se distingue du
monothéisme qui est la reconnaissance et la croyance en un seul et unique dieu.

HISTOIRES ROMAINES LIÉES
DES DIEUX VENUS D’AILLEURS

LE CULTE IMPÉRIAL

BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES
TITE-LIVE
59 av. J.-C.-17 apr. J.-C.
Historien romain, auteur de l’histoire de Rome, de sa fondation à la mort d’Auguste.

AUGUSTE
63 av. J.-C.-14 apr. J.-C.
Premier empereur romain. Mit en place une nouvelle forme de gouvernement appelée principat.

TEXTE EN 30 SECONDES
Ailsa Hunt

Les Romains ont emprunté aux Grecs le mot « panthéon » pour désigner l’ensemble de leurs principaux dieux et déesses.
Jupiter règne sur le Panthéon (pan « tout » et theos « dieux »), temple dédié à « tous les dieux ».

DES DIEUX VENUS D’AILLEURS
Histoire en 30 secondes

Le monde romain compte tellement de dieux que Quartilla, personnage d’un roman de Pétrone,
prononce cette phrase teintée d’humour : « Notre pays est si plein de divinités protectrices que l’on y
rencontre plus facilement un dieu qu’un homme ! » Contrairement à beaucoup de nations
conquérantes, les Romains ne se contentent pas de vénérer leurs dieux et déesses, mais ont tôt fait
d’adopter les divinités « étrangères ». Mithra, dieu indo-iranien, est représenté sur de nombreux bas-
reliefs en marbre, arborant fièrement un bonnet phrygien. Les Romains ont toujours été très
impressionnés par les processions conduites par des prêtres eunuques frappant sur des tambours pour
célébrer la déesse phrygienne Cybèle. Ils n’hésitent pas, par ailleurs, à mélanger différents dieux
(romains, grecs et autres) supposés partager certaines caractéristiques. C’est ainsi qu’à Bath
(Angleterre), un temple fut dédié à Sulis, dieu celte, et à Minerve, déesse romaine. Hermanubis
représenté avec le torse d’Hermès (messager des dieux grecs) et la tête de chacal d’Annubis (dieu
égyptien des morts) est l’exemple même du dieu hybride. Si les Romains rejettent rarement un dieu
étranger, ils voient d’un mauvais œil les dieux vénérés par les juifs et les chrétiens qui, pour leur
part, méprisent les divinités romaines.

c’est parce qu’ils vénéraient tous les dieux.-C. J. Orateur et philosophe né à Tyane dans la province de la Cappadoce.-vers 18 apr. J.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les polythéistes romains ont ouvertement adopté les dieux « étrangers » qu’ils découvrirent au fur et à mesure de leurs conquêtes. J. en Asie mineure. TEXTE EN 30 SECONDES Ailsa Hunt .-C. HISTOIRES ROMAINES LIÉES EMPIRE ET EXPANSION LE PANTHÉON DE ROME LE CHRISTIANISME BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES OVIDE 43 av.. mieux c’était ! FOUILLES EN 3 MINUTES Le fait d’adopter les dieux et les déesses vénérés par les autres civilisations montre la grande tolérance des Romains en matière de religion. On a parfois dit que. J.-C. Poète romain dont les œuvres mettent en scène des personnes et des récits empruntés à la mythologie. si les Romains ont pu régner sur le monde antique. Carthage. Historien et hagiographe juif romanisé.-C. FLAVIUS JOSÈPHE 37-100 apr. car un texte religieux suggérait qu’elle pouvait aider Rome à vaincre son ennemie de toujours. Mais cette grande ouverture d’esprit servait également l’État romain. Cybèle. APPOLLONIOS DE TYANE Ier siècle apr. déesse phrygienne (la Phrygie correspondant à la Turquie d’aujourd’hui) fut adoptée par les Romains en 204 av.-C. J. Plus il y en avait.

.Le fait que les Romains acceptent l’idée que différents dieux puissent représenter une même chose apporte une certaine cohésion à un empire gigantesque et très diversifié.

Ne croyant qu’en un seul et unique dieu. vous êtes un en Jésus-Christ » ? . Le christianisme attire les « opprimés » de Rome comme les esclaves. Constantin Ier devient le premier empereur chrétien.-C. en 312 apr. Comment ne pas être séduits par cet extrait d’une épître de Saint-Paul : « Il n’y a plus ici ni esclave ni homme libre. peut-être. dans un premier temps. Le christianisme se répand rapidement dans toutes les régions du monde. Les rites des cérémonies chrétiennes donnent lieu à moult rumeurs. mais aussi les femmes privées de certains droits. ni homme ni femme car tous.. ils sont accusés par les Romains d’attiser la colère de leurs propres dieux qui s’en prennent alors à l’État. J. Plus surprenant. lors de la communion. les chrétiens sont souvent considérés comme athées. La promesse chrétienne d’une résurrection après la mort a un poids considérable et est symbolisée sur les murs des tombeaux chrétiens à Rome. vénèrent leur dieu au sein de leur foyer et non dans des églises. Le christianisme a toutefois ses adeptes et.LE CHRISTIANISME Histoire en 30 secondes Pour quelle raison les chrétiens vivant dans l’Empire romain étaient-ils jetés en pâture aux lions affamés dans les arènes ? Les chrétiens sont un groupe religieux minoritaire qui. Par exemple. notamment par la scène montrant Jonas sortant du ventre d’une baleine. le fait de manger le « corps » et de boire le « sang » du Christ est assimilé à du cannibalisme.

les Romains ont été hostiles au judaïsme – du fait de la croyance en un seul et unique dieu. Les voir se faire dévorer par les lions faisait partie des divertissements préférés des Romains. Par exemple. Missionnaire qui prêcha la bonne parole dans tous les pays méditerranéens. TEXTE EN 30 SECONDES Ailsa Hunt Dans le monde romain. . FOUILLES EN 3 MINUTES Les païens romains ont tout d’abord assimilé le christianisme à une secte juive. l’un des leurs dirigerait l’Empire romain. J. Or les préjugés qu’ils avaient à l’égard du judaïsme ont rapidement été reportés sur le christianisme.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Dans un premier temps perçus comme une minorité ridicule. les païens romains avaient pour habitude d’accuser les juifs de vénérer un âne dans un temple situé à Jérusalem. HISTOIRES ROMAINES LIÉES CONSTANTIN IER LA MORT ET LA VIE APRÈS LA MORT LES TOMBEAUX BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES SAINT PAUL (NOM JUIF SAUL) vers 5-vers 68 apr.-C. Juif converti au christianisme. les chrétiens n’auraient jamais imaginé que trois siècles plus tard. Pendant très longtemps. les chrétiens sont la cible de nombreuses hostilités. une accusation que l’on retrouve dans un graffiti romain montrant un chrétien vénérant un âne crucifié.

J. le dieu du soleil – l’un des dieux préférés des Grecs et des Romains –. en Turquie) qu’il a l’audace de nommer « Nouvelle Rome ». Constantin est seul à la tête de l’Empire romain. alors que la très célèbre basilique Saint-Pierre se trouve sur le site de l’ancienne basilique construite par Constantin. Constantin fit également construire la célèbre église du Saint-Sépulcre à Jérusalem. Constantin prit le pouvoir alors que le gouvernement en place était une tétrarchie. une véritable bénédiction pour les chrétiens depuis toujours persécutés.-C. En 324 apr. Son ambition personnelle et sa vision de l’Empire sont perceptibles dans le programme de construction qu’il entreprend. Constantin aurait vu une croix scintiller au-dessus de lui avec écrits en grec ces mots : « Par ce signe. c’est parce que. qui mit en place le symbole de Nicée ou Credo « Je crois en un seul Dieu ». comme vous pourriez le penser. Par exemple. l’ancienne Rome n’est pas pour autant laissée pour compte... un nom qui disparaîtra rapidement et sera remplacé par Constantinople (lui-même remplacé par Istanbul). C’est aussi parce que Constantin fut le premier empereur romain chrétien. Avec l’édit de Milan. À se demander si Constantin ne vénérait que le Christ ou s’il vénérait à la fois le Christ et Apollon. tout au long de son règne. en 306 apr. J. Un hippodrome pouvant accueillir plus de 80 000 spectateurs et un somptueux palais impérial sont autant d’exemples de la volonté de Constantin d’afficher son pouvoir. Constantin fut proclamé empereur dans la ville romaine d’Eboracum (aujourd’hui York. Cet homme n’est pas. Ailsa Hunt . J. À grand renfort de guerres civiles. Constantin étant dès lors vénéré comme un saint par les chrétiens orthodoxes. Si sa statue est à cet emplacement. il finit par éliminer ses codirigeants et par s’imposer comme unique gouvernant. Constantin se serait converti après une vision qu’il aurait eue la veille d’une bataille décisive pour lui et son armée. qui sera accepté par les orthodoxes. C.CONSTANTIN IER À l’extérieur de la cathédrale d’York. Il semblerait toutefois que Constantin se soit quelque peu « arrangé » avec la chrétienté. un archevêque. Il fonde une nouvelle ville sur le site de Byzance (actuelle Istanbul. Aujourd’hui encore. tu vaincras. occupe toujours une grande place et est largement représenté. se tient une imposante statue de bronze représentant un homme assis sur un trône. un accord politique promulgué un an plus tard. en 312 apr. mais Constantin Ier. en Angleterre).-C. Si la Nouvelle Rome est privilégiée. nombre de visiteurs s’émerveillent devant l’Arc de Constantin. Regardant le soleil. » Constantin a immédiatement mis en place les fondements de la première Église chrétienne. Apollon. il impose la tolérance religieuse dans tout l’Empire. Il convoque et préside le premier concile œcuménique à Nicée.

à Constantinople.-C. 312 apr.-C.-C.-C. 306 apr. 22 mai 337 apr. J. J. à York. Promulgue.-C. J. 330 apr. J. J. J. Naissance de Constantin. 313 apr. victoire de Constantin sur son adversaire Maxence qui meurt noyé dans le Tibre.-C. J. Victoire de Constantin à la bataille de Chrysopolis en Bythinie (actuelle Turquie) contre Licinius devenu son rival. Constantin est proclamé empereur par l’armée.-C. À la mort de son père. l’édit de Milan proclamant la tolérance religieuse dans tout l’Empire. . À la bataille du pont Milvius. fils de Flavius Valerius Constantius et d’Héléna. Convoque le premier concile œcuménique à Nicée. Constantinople devient officiellement la capitale de l’Empire romain. Constantin décède de maladie et est enterré dans l’église des Saints-Apôtres. J.-C.Vers 272 apr. 324 apr. au nord de Rome. avec son allié Licinius. 325 apr.

après le règne d’Auguste. le fils adoptif et héritier de Jules César. Toutefois. Lorsque. se fasse représenter sur les pièces de monnaie avec la mention Imperator divi filius (littéralement « empereur. des prêtres organisent des sacrifices afin que l’accouchement se passe bien. Il ne faut d’ailleurs pas longtemps pour que l’empereur Auguste.-C. elle est déifiée par ses parents. une comète brille dans le ciel lors des jeux funéraires organisés en commémoration de la mort de Jules César. le culte royal hellénistique étant en cela un véritable modèle. fils du divin »). le présentant de ce fait comme un dieu. Lorsque la petite fille décède quatre mois plus tard. est sur le point d’accoucher. la nature du statut divin d’Auguste ne fait pas l’unanimité. la deuxième épouse de l’empereur romain Néron. J. Poppée. nombreux sont ceux dans l’assistance qui y voient la preuve que César est désormais un dieu. Les sujets d’Auguste tiennent à exprimer leur allégeance politique à leur nouvel empereur qui a les pleins pouvoirs et. il y eut de plus en plus d’occasions d’honorer les membres de la famille impériale. Les habitants de Narbonne font construire un autel pour vénérer l’« esprit divin » (numen) d’Auguste et non l’empereur lui-même. en 44 av. par exemple. Cependant..LE CULTE IMPÉRIAL Histoire en 30 secondes Lorsque. un temple est construit pour elle et un prêtre est nommé pour célébrer sa mémoire. ils ont recours au langage et aux rituels religieux. pour cela. .

AUGUSTE 63 av. Homme politique et dictateur romain.-C. Or. J.-C.CONDENSÉ EN 3 SECONDES L’empereur romain est toute puissance. d’une manière ou d’une autre. J. Vespasien aurait dit en raillant : « Malheur ! Je sens que je deviens dieu. il est plus facile d’implorer un dieu « réel » comme Auguste qu’un dieu plus « éloigné » comme Apollon. J. Instaura le principat et devint le premier empereur romain. Le culte impérial permet d’exprimer ce qui fait de lui un être à part et. » HISTOIRES ROMAINES LIÉES JULES CÉSAR LE GOUVERNEMENT IMPÉRIAL LE SYSTÈME MONÉTAIRE ET LES DEVISES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES JULES CÉSAR 100-44 av. On rapporte que sur son lit de mort. NÉRON 37-68 apr. Cinquième empereur romain célèbre pour sa folie et sa violence. J. « plus que mortel ». l’empereur est un « dieu présent ». Pour eux. pour les Romains. Les choses étaient probablement différentes pour les empereurs eux-mêmes.-14 apr. TEXTE EN 30 SECONDES Ailsa Hunt .-C.-C. FOUILLES EN 3 MINUTES Nous pourrions penser que le fait de voir et de toucher un empereur suffit à convaincre une majorité de personnes qu’un empereur n’est pas un dieu.

Le culte impérial est un signe de loyauté politique et religieux envers les empereurs et donne une unité à un empire gigantesque et diversifié. .

par exemple. Les signes astrologiques étaient également importants pour les couches populaires qui adoptèrent le culte à mystères du dieu Mithra. La divination est l’une des activités auxquelles les hommes politiques romains s’adonnent au quotidien. Ce fut donc à Romulus que revint le droit de choisir le lieu où serait construite la ville à laquelle il donnera son nom. Dans la Rome antique. dans le comportement des oiseaux ou dans l’aspect des entrailles d’animaux sacrifiés. l’astrologie n’occupe pas plus de place dans la vie que l’horoscope dans un quotidien. L’empereur Tibère est. par exemple. N’étant pas d’accord sur l’emplacement où fonder la ville qu’ils voulaient.L’ASTROLOGIE ET LA DIVINATION Histoire en 30 secondes Aujourd’hui. Romulus et Rémus furent les premiers Romains qui prirent une décision politique basée sur les dires des augures. Pour preuve. Aries. Dans la mythologie. Romulus en vit douze. est souvent placé à côté de Mithra. Romulus et Rémus décidèrent de consulter les augures. connu pour avoir eu une confiance aveugle dans les prédictions de l’astrologue Thrasyllus. pour beaucoup. les hommes politiques consultaient les prêtres chargés de lire et d’interpréter les messages divins. Romulus se plaça sur le mont Palatin et Rémus sur l’Aventin. Avant de prendre une décision. Rémus vit six oiseaux. Elle repose sur la lecture des messages divins. l’astrologie jouait un rôle primordial et ce dans toutes les classes sociales. . le bélier du zodiaque.

Orateur. Cicéron tourne en ridicule ceux qui lisent des messages divins dans le comportement des animaux. J. ronger est l’activité principale des souris.). TIBÈRE 42 av.-C. l’amiral romain perdait la bataille. Dans un ouvrage intitulé De divinatione. « S’ils ne veulent pas manger. Deuxième empereur romain (14-37 apr.-C. aussi bien dans les étoiles les plus lointaines que dans les entrailles d’un mouton sacrifié.-C. J. écrivait-il. qu’ils boivent ! » s’écria-t- il. « Devrais-je croire. FOUILLES EN 3 MINUTES Certains Romains posaient un regard sceptique sur l’astrologie et la divination. homme d’État romain.-C.-37 apr. les messages envoyés par les dieux sont partout.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Pour les Romains. L’amiral romain Claudius Pulcher jeta par-dessus bord des poulets sacrés qui refusaient de manger – ce qui était un mauvais présage. auteur d’œuvres philosophiques. n’est-ce pas ? » HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA FONDATION DE ROME LE SITE DE ROME LES INSCRIPTIONS ET LES GRAFFITIS BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES CICÉRON 106-43 av. que l’État court un grand danger si les souris s’attaquent chez moi à La République de Platon ? Après tout. J. Peu de temps après. J. TEXTE EN 30 SECONDES Ailsa Hunt .

Lire les signes est une préoccupation romaine et l’interprétation des messages divins est la tâche officielle qui incombe aux
augures. Leur rôle ? Savoir si une action politique ou militaire est approuvée par les dieux.

LA PHILOSOPHIE
Histoire en 30 secondes

Le stoïcisme et l’épicurisme furent, parmi toutes les théories philosophiques, les deux doctrines
qui eurent le plus d’influence sur les Romains. Dans une société qui fait fortement la distinction entre
un esclave et un homme libre, les stoïciens affirment haut et fort que nous sommes tous esclaves de
nos émotions. Pour eux, l’homme doit apprendre à surmonter ses émotions destructrices afin que son
esprit trouve la paix, notamment face à la mort. Nombre d’anecdotes soulignent le suicide, qui force
l’admiration, comme celui de ce gladiateur germain qui, avant d’affronter les bêtes sauvages dans
l’arène, va dans les latrines, se met l’éponge avec laquelle s’essuient les gladiateurs au fond de la
gorge et meurt étouffé. Le stoïcisme ne prône pas seulement une manière de vivre. Les stoïciens
s’interrogent également sur la nature du monde qui, selon eux, est gouverné par le divin tout comme
l’homme est gouverné par son âme. Pour les épicuriens, le monde est constitué d’atomes et de vide.
L’homme doit être à la recherche du bonheur. Toutefois, contrairement à ce qu’affirment leurs
détracteurs, pour les épicuriens, le bonheur ne réside ni dans le confort matériel ni dans la
satisfaction des plaisirs physiques. Pour Lucrèce, par exemple, le plaisir sexuel ne doit pas être guidé
par les émotions. L’homme, pour accéder au plaisir, doit se libérer de ses émotions et de ses peurs,
notamment de la peur de la mort et – plus difficile encore – de la peur des dieux.

CONDENSÉ EN 3 SECONDES
Pour les Romains, la philosophie doit apprendre à l’homme ce qu’est la nature de l’univers, comment vivre dans cet univers et comment
le quitter.

FOUILLES EN 3 MINUTES
La philosophie romaine trouve ses racines dans la philosophie grecque. Les épicuriens, par exemple, doivent leur nom au philosophe grec
Épicure que Lucrèce décrit comme étant un personnage semi-divin dans un poème intitulé De la nature. Dans ce poème, Lucrèce
déplore que la « pauvreté » de la langue latine ne lui permette pas d’exprimer pleinement et totalement les concepts philosophiques grecs.

HISTOIRES ROMAINES LIÉES
L’ESCLAVAGE

LA MORT ET LA VIE APRÈS LA MORT

BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES
LUCRÈCE
99-55 av. J.-C.
Philosophe épicurien, auteur d’un seul poème inachevé intitulé De la nature.

ÉPICURE
341-270 av. J.-C.
Philosophe grec fondateur de l’épicurisme. S’interroge sur comment atteindre le bonheur, supprimer la douleur et vivre heureux en
communauté.
TEXTE EN 30 SECONDES
Ailsa Hunt

Les doctrines philosophiques grecques adoptées et adaptées par les auteurs romains sont devenues les fondements de la

philosophie occidentale. .

.F. Si ne pas être vivant avant de naître ne nous préoccupe pas. Dans l’Énéide.. comme Lucrèce. fuies. Cette inscription devait plaire aux philosophes qui. non sum. Non fuies. Un initié au culte d’Isis a fait graver sur la tombe de sa femme défunte un message demandant aux dieux de l’enfer de lui redonner des forces « avec de l’eau fraîche ». mais une fois encore. sur les tombes sont gravés des messages à l’attention des « dieux des enfers ». non curo (littéralement « Je n’ai pas été. La vie après la mort semble avoir été une question récurrente à laquelle ont essayé de répondre les cultes à mystères.NC.LA MORT ET LA VIE APRÈS LA MORT Histoire en 30 secondes Sur de nombreuses tombes romaines sont gravées les lettres NF. Virgile décrit les enfers où sont torturés ceux qui ont péché – comme Sisyphe qui doit faire rouler un rocher énorme jusqu’au sommet d’une colline – pendant que les âmes vertueuses se retrouvent à l’Élysée. Pour preuve. le mystère veut que nous n’ayons que très peu d’informations sur ce point. » Le philosophe latin était passé maître dans l’art de l’« antithèse symétrique » que l’on retrouve sur les tombes. pourquoi devrions-nous nous inquiéter de la non-existence après la mort ? Or de nombreux Romains s’interrogent sur la vie après la mort. J’ai été. Je ne suis pas. Je n’en ai cure »). affirmaient : « La mort n’est rien pour nous.NS.

Philosophe épicurien. J. auteur d’un seul poème inachevé intitulé De la nature. la mort est pour les Romains soit un commencement soit une fin. TEXTE EN 30 SECONDES Ailsa Hunt . VIRGILE 70-19 av. des Géorgiques et de l’Énéide. Horace prétendait avoir achevé un monument qui résisterait mieux au temps que le bronze et que. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA POÉSIE LYRIQUE LATINE LES INSCRIPTIONS ET LES GRAFFITIS LES TOMBEAUX BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES LUCRÈCE 99-55 av. grâce à eux. « […] Ma renommée traversera les siècles et. affirmait que ses poèmes seraient toujours lus. Ovide.-C. par elle. FOUILLES EN 3 MINUTES Si nul ne pouvait affirmer ce qu’est la vie après la mort. il ne mourrait jamais totalement. je vivrai ». beaucoup de poètes romains espéraient devenir immortels grâce à leurs œuvres. En parlant de ses écrits. J. quant à lui.-C. auteur des Bucoliques. écrit-il à la fin de son poème épique intitulé Métamorphoses. Philosophe romain.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Selon les croyances de chacun.

quelle que soit leur strate sociale. les sculptures en relief et les lettres capitales de forme géométrique permettent de rendre hommage aux défunts. .Pour les Romains.

ARCHITECTURE. MONUMENTS ET ART .

Mausolée : tombeau monumental construit pour un individu ou une dynastie. Comprend l’architrave. Matériau pouvant être modelé et qui. en Turquie). les fresques représentent souvent des scènes mythologiques et des perspectives architecturales. à Halicarnasse (aujourd’hui Bodrum. matériaux. columbaria) : littéralement « niche de pigeons ». Catacombes : galeries souterraines creusées dans la roche dans lesquelles les chrétiens et les juifs enterrent leurs morts à partir du IIe siècle apr. Béton : l’une des plus grandes contributions romaines dans le domaine de l’architecture.-C. Ordres : style architectural. de bourse du commerce et de lieu de promenade. Le mot mausolée vient du latin mausoleum. Méthodes et techniques de construction. Le nom vient du tombeau du roi Mausole. les proportions et l’ornementation d’une construction verticale. ionique et corinthien définissent les formes. en séchant. Selon l’ordre architectural. Chapiteau : élément architectural qui couronne une colonne entre le fût et l’architrave. MONUMENTS ET ART GLOSSAIRE Basilique : monument couvert constitué d’un hall entouré de deux ou de quatre ailes. la frise et la corniche. durcit. ionique et corinthien. Prend même dans l’eau. construit sur le forum. Entablement : superstructure horizontale au-dessus des colonnes. Élément architectural qui varie selon l’ordre (dorique. Cella : partie close d’un temple romain qui. . Dans les maisons romaines. structures des bâtiments publics et privés et technologie militaire sont autant de thèmes abordés. Mânes : nom donné par les Romains aux esprits des défunts.ARCHITECTURE. Les ordres dorique. De l’architecture : traité en dix volumes rédigé en latin par l’architecte Vitruve (vers 25 av. Colonne : support vertical. J. Les urnes contenant les cendres des défunts – généralement issus des classes moyenne et pauvre – sont déposées dans des niches creusées dans les murs. Chambre mortuaire. ionique ou corinthien). Partie de la colonne qui permet d’un seul coup d’œil de différencier les ordres dorique.). Columbarium (pl. abrite la statue du dieu ou de la déesse pour lequel (laquelle) le temple a été construit. Sert de tribunal. l’ornement diffère. généralement.-C. Pourrait être traduit par les mots « âmes » ou « ombres » des morts. J. Fresque : décoration peinte directement sur du plâtre humide. l’une des sept merveilles du monde.

Podium : plateforme au-dessus du sol sur laquelle un temple ou toute autre structure est érigé. Ordre toscan : ordre architectural épuré. Tesselles : minuscules cubes en bois ou en verre assemblés pour les mosaïques. Réalisme : style caractéristique des Romains qui. On parle parfois de réalisme outrancier. soulignent l’irrégularité des traits à la différence des Grecs qui effacent les imperfections. Ordre ionique : ordre architectural caractérisé par des colonnes plus élancées que les colonnes doriques et ornées de volutes aux coins du chapiteau. triomphatores) : général romain ayant remporté une victoire. Templum : terme technique qui désigne non pas un « temple » en tant que bâtiment. Pilastre : support maçonné sur lequel repose le poids d’un toit voûté (plus massif qu’une colonne). mais un espace délimité par un rituel sacré qui accueillera la représentation d’une divinité. expression pour parler de la générosité des empereurs qui permettaient à la population de Rome de s’alimenter à bas prix et de se divertir gratuitement. Ordre dorique : ordre architectural caractérisé par des colonnes au chapiteau sans décor. le décor végétal typique de l’ordre corinthien et les volutes de l’art ionique. par exemple. « Pain et jeux du cirque » : panem et circenses. Triumphator (pl. . Défile dans les rues de Rome à la tête de ses troupes lors d’une cérémonie appelée « triomphe ». La frise de l’entablement se compose de triglyphes (ornements en relief) et de métopes (panneaux rectangulaires).Ordre composite : ordre architectural alliant une base dorique. Ordre corinthien : ordre architectural facilement identifiable grâce à ses chapiteaux ornés de feuilles d’acanthe très prisés par les architectes romains.

. de plus. les colonnes et les différentes parties des colonnes n’étant plus que des éléments décoratifs. Dans l’architecture grecque. se sont différenciées des colonnes grecques. l’ordre composite.LES ORDRES ARCHITECTURAUX DES COLONNES Histoire en 30 secondes Les temples grecs comme le Panthéon à Athènes doivent leur particularité visuelle aux proportions et aux ornementations des différents ordres architecturaux des colonnes (la colonne et sa superstructure ou entablement). privilégient pour leurs structures la symétrie et l’harmonie. ce sont les pilastres et les voûtes. dans l’architecture romaine. ont su répondre au sens du détail des Romains qui. l’ordre corinthien avec ses décors végétaux à base de feuilles d’acanthe. alors que. peu à peu. Si les architectes romains ont usé et abusé de ces ordres architecturaux. L’ordre corinthien et son cousin germain. ils ont aussi su faire évoluer le style des colonnes qui. Les architectes romains ont adopté les règles propres à chaque ordre : l’ordre dorique solide et masculin. la colonne est l’élément de la structure qui transmet le poids du toit d’un bâtiment jusqu’aux fondations. l’ordre ionique plus élancé et féminin (Vitruve ira jusqu’à écrire que les chapiteaux ressemblent à « la chevelure ondulée » d’une femme).

Ingénieur grec et architecte en chef de l’empereur Trajan qui le fit venir à Rome. Aux ordres dorique. les marbres colorés et les cannelures en spirale. J. FOUILLES EN 3 MINUTES Les colonnes sont pour les architectes romains des éléments décoratifs incontournables aussi bien sur les fontaines – véritables monuments –. les entrées des bâtiments privés ou publics et les toiles de fond des scènes de théâtre. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE COLISÉE ET LE GRAND CIRQUE LES TEMPLES LES ARCS DE TRIOMPHE BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES APOLLODORE DE DAMAS IIesiècle apr. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Les architectes aiment jouer avec l’ombre et la lumière. ionique et corinthien se sont ajoutés les ordres toscan et composite.-C.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les architectes romains ont emprunté aux Grecs les ordres architecturaux qu’ils ont adaptés afin qu’ils répondent à leurs critères en matière d’esthétique. Le Colisée en est un exemple typique : les arcades sont encadrées de demi-colonnes de différents ordres. ionique et corinthien. toscan.

donne à l’architecture romaine une identité visuelle caractéristique. . l’utilisation des colonnes comme éléments décoratifs. voire baroques.Bien que rejetée par Vitruve et d’autres puristes.

Non loin. Si les poètes vantaient consciencieusement la générosité des empereurs qui organisaient des jeux pour le peuple. fit construire ce stade de plus de 50 000 places sur le site où fut érigé le palais de Néron. évoque le plaisir d’être serré contre sa belle en regardant les jeux. tout proche. FOUILLES EN 3 MINUTES Le nom « Colisée » vient de Colossus. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . les citoyens les plus importants étant au plus près de l’action. le Colisée est l’un des emblèmes de Rome. la nouvelle dynastie voulant. Troisième empereur romain (37-41 apr. Au IIe siècle apr.LE COLISÉE ET LE GRAND CIRQUE Histoire en 30 secondes Les structures construites pour divertir les Romains montrent à quel point les dirigeants ont à cœur que le peuple soit heureux. bâti tout en longueur. Dès son ouverture. Dans l’arène. résume parfaitement la situation. J. Aujourd’hui encore.-C. Après la chute de l’empereur. J. Chaque ville de l’Empire voulut son Colisée et son Grand Cirque. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les stades construits pour accueillir les combats de gladiateurs et les courses de chars montrent à quel point les empereurs veulent que les jeux demeurent populaires à Rome.-C. il accueille des courses de chevaux et de chars. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LES DIVERTISSEMENTS ET LE SPORT BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES CALIGULA 12-41 apr. Le Colisée. Ovide. et le Grand Cirque (Circus Maximus).. L’expression panem et circenses. afficher ses goûts. La construction du Colisée fut considérée comme un geste magnanime et populiste. il devint la référence en la matière dès sa construction dans les années 70 apr. littéralement « pain et jeux du cirque ». où ont lieu les courses de chars. Si le Colisée ne fut pas le premier amphithéâtre romain.-C. militaire dans l’âme. sont les plus grandes et les plus belles constructions de ce genre dans le monde. Passionné par les courses de chars à un point tel qu’il envisagea de nommer son cheval au poste de consul. le Grand Cirque. qui n’avait pas sa langue dans sa poche et chantait l’amour. qui accueille les combats de gladiateurs. J. le Grand Cirque fut agrandi afin de pouvoir accueillir un million de spectateurs passionnés par les courses (et les paris).). elle fut remodelée et consacrée comme statue du dieu du Soleil et de la lumière. d’autre part.-C. L’empereur Vespasien. Son arène ovale s’élève au-dessus des salles construites en sous-sol dans lesquelles sont rangés les accessoires et où les animaux et les gladiateurs attendent l’heure du combat. les sièges sont attribués aux spectateurs en fonction de leur statut social. J. prouver combien elle était proche du peuple et. occupe pratiquement toute la vallée entre le mont Palatin et l’Aventin. d’une part. gigantesque statue représentant l’empereur Néron. Elle donna son nom à l’amphitheatrum Flavium (amphithéâtre Flavien).

C’est dans les deux plus grands lieux de spectacle et de divertissement de Rome que se réunit la populace pour se divertir. toutes les villes de l’Empire auront leur amphithéâtre et leur cirque. . Au fil du temps.

le temple de Jupiter surplombe la ville. FOUILLES EN 3 MINUTES En construisant des temples. À Rome. La cella. NUMA POMPILIUS Mort en 673 av. Les adeptes d’un culte (par exemple le culte à mystères de Mithra) se retrouvent dans des lieux fermés et tenus secrets. salle close au centre du temple où se trouve la statue de la divinité. le lieu dans lequel se réunissent les sénateurs a son propre templum.-C. il ressemble à un temple traditionnel avec un porche flanqué de colonnes. Il serait à l’origine des principales traditions religieuses romaines. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . quant à elles.LES TEMPLES Histoire en 30 secondes La religion est présente dans tous les lieux publics et privés de l’Empire romain. se distingue par sa forme arrondie (habituellement une cella est de forme rectangulaire) et son immense coupole en béton qu’un auteur compare à la voûte des cieux. Les fidèles devaient monter un gigantesque escalier pour accéder à l’autel devant lequel ils offraient leurs sacrifices.) qui supervisa la construction du Panthéon de Rome. une fois encore. J. les Romains expérimentent de nouvelles formes architecturales. alors que. J. Le mot français « temple » a un sens légèrement différent. Dans les maisons. Au VIIe siècle. sur le Capitole.-C Empereur romain (117-138 apr. Le mot latin templum désigne un lieu sacré. Les Romains copièrent sur leurs voisins étrusques et construisirent les temples sur un podium. J. En effet. Les temples sont autant d’éléments architecturaux qui donnent à Rome sa spécificité. J. les ateliers et au croisement de rues. le temple fut converti en église catholique. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LES ORDRES ARCHITECTURAUX DES COLONNES LE FORUM LE BÉTON ET LES VOÛTES BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES HADRIEN 76-138 apr. Deuxième des sept rois légendaires de Rome (715-673 av. puisqu’il est utilisé pour parler d’un bâtiment public érigé en l’honneur d’une divinité. les échoppes. d’un traitement particulier et sont vénérées dans des lieux publics bien identifiés. une cella (salle close au centre du temple où se trouve la statue de la divinité vénérée) et un toit soutenu par plusieurs rangées de colonnes. Les Romains. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les temples sont des bâtiments publics qui attirent l’œil par leur magnificence et dans lesquels sont vénérées les divinités protectrices.-C.). ces constructions sont devenues identifiables d’un seul coup d’œil du fait de leur architecture. des lieux de recueillement et des autels sont érigés. le Panthéon dédié à tous les dieux est un exemple typique : de face. rien qu’à Rome. Par exemple. le forum compte plusieurs temples. Les principales divinités bénéficient. Au fil du temps. Ils prirent modèle sur la structure des temples grecs : bâtiment rectangulaire avec un porche. ont trouvé leur inspiration chez les Grecs.-C.

. J.Jusqu’à la fin du IVe siècle apr.-C. Le temple est aussi l’un des exemples les plus représentatifs de l’architecture classique. le temple est le lieu par excellence où les fidèles vénèrent une divinité. .

une basilique et un temple. Si la restauration et la modernisation du forum sont bien perçues par la population. souvent construits sur le modèle du forum de Rome. et. la zone fut asséchée et pavée. Rome n’était qu’un groupement de petits villages construits au sommet de collines. en achevant la construction de la basilique et du temple. où se réunissent les sénateurs. de la Bretagne à l’Afrique. FOUILLES EN 3 MINUTES Toutes les villes romaines. parler affaires ou encore enterrer leurs morts. Le forum regroupe une place publique. justice). Cette zone devint le forum. qui nous ont permis de comprendre ce qui s’y passait sous le règne des empereurs.. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA FONDATION DE ROME LES TEMPLES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES AUGUSTE 63 av.- C. entreprise qui sera continuée par son héritier. deuxièmement. lorsqu’il deviendra le premier empereur romain. Jules César ordonne de nombreux travaux pour modifier la structure même du forum. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le forum est le centre d’une ville romaine.LE FORUM Histoire en 30 secondes Au tout début. Premier empereur romain. banque. les villes de province comme Pompéi ont fermé leur forum à la circulation. s’est développé pendant plus d’un millénaire et de nombreuses zones d’ombre quant à son évolution restent à éclaircir. Au fil du temps. J. Rapidement. des statues et des arcs plutôt que par des bâtiments où s’exerçaient des activités commerciales. le cœur de la ville où s’articule toute la vie commerciale. les échoppes et les maisons font place à des bâtiments publics. s’enrichit et s’impose comme capitale. J. à l’abri des intempéries. Il fit modifier l’aspect du forum républicain. Auguste. les villageois ont éprouvé le besoin d’avoir un lieu où se retrouver pour échanger. s’adonner à ses activités (commerce. elles confèrent à la dynastie en place un contrôle sur toutes les activités qui s’y déroulent. Le site le plus approprié leur sembla être une plaine marécageuse au pied de quatre des sept collines. Des temples et d’autres monuments furent construits.-C. préférant que le lieu soit occupé par des monuments impériaux. Au VIIe siècle av.-C. les Romains édifient dès le IIe siècle av.-14 apr. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Prenant modèle sur les villes grecques. premièrement. des basiliques – espaces couverts où chacun peut. ont en leur centre un forum. J.-C. Ce sont les forums des petites villes romaines. politique et religieuse. Alors que Rome s’agrandit. en ajoutant la curie. civique. J. Le forum magnum ou « forum de Rome ».

Le forum de Rome est le lieu de rencontre des hommes d’affaires et des commerçants. C’est également là qu’ont lieu les célébrations religieuses et où est rendue la justice. .

elle affirme la place de la femme au sein de l’État et dans la société en général. 16 novembre 42 av. J. mariages. qui deviendra le deuxième empereur romain. les femmes au sein de la maison impériale n’ont aucun rôle public. va bouleverser les choses et faire évoluer le statut de la femme au sein de la maison impériale. puis de leur mari. Surveillée de près. Lorsqu’Auguste décide de l’épouser. à l’esprit calomnieux de Livie) – qui précéderont la prise du pouvoir par Tibère. elle sera déifiée en 42 apr. Livie. tout comme Auguste n’est pas le premier mari de Livie. Elle œuvre en faveur de la femme romaine. Tibère. réfléchie et très déterminée a été pour Auguste d’une aide précieuse. Livie n’est pas la première épouse d’Auguste. par ailleurs. tout comme des statues représentant des femmes d’influence et des bienfaitrices sont exposées dans tout l’Empire et attestent du pouvoir des femmes. J.-C. Naissance de Livia Drusilla ou Livie. Leur rôle se cantonne à la tenue de la maison. J. Épouse Tiberius Néron. l’épouse de l’empereur a toutefois une certaine forme de pouvoir dans la mesure où elle peut influencer les décisions prises par son mari même si son rôle premier est de lui donner un héritier afin que la dynastie perdure. Des statues la représentant. décès. divorces (peut-être dus. Matthew Nicholls 58 av. une situation difficile qui expliquera en partie les bouleversements futurs – exils. Livie devient une aïeule vénérée de tous. La dynastie julio- claudienne s’éteindra avec le décès de l’empereur Tibère.. J. intelligente. La famille est composée de la fille d’Auguste et des deux fils de Livie.-C.LIVIE La Rome antique est un monde d’hommes : les postes administratifs sont tenus par des hommes élus par des hommes. . Si Livie est sans pitié et mène son entourage à la baguette (l’un de ses petits-fils va jusqu’à la surnommer « l’Ulysse en jupons »). Livie et Auguste n’auront pas d’enfant ensemble.-C. Les femmes sont sous la dépendance de leur père. Seule Livie sera heureuse de voir son fils devenir empereur. son cousin. présenter sa famille comme étant un modèle moral et social. J. Livie est enceinte et son divorce est prononcé à la hâte. Lorsque l’ancienne constitution républicaine fut abolie par le premier empereur romain. grand-mère. Alors que les empereurs de la dynastie julio-claudienne se succèdent au fil des décennies. Ce faisant. mère.-C. Donne naissance à son premier fils. arrière-grand-mère et arrière-arrière- grand-mère des cinq premiers empereurs romains –.C. la femme d’Auguste – épouse. après que l’empereur Claude lui aura donné le titre posthume de Diva Augusta. cette femme loyale. 43 av. L’empereur aimait. dont elles prennent le prénom. comme cela sera écrit plus tard. Décédée en 29 apr.

J. J. Tibère quitte Rome. Octave devient le seul et unique chef de l’Empire romain. qui lui donne le titre posthume de Diva Augusta.-C.-C. J. héritier d’Auguste. Déifiée par son petit-fils. le désaccord s’installe. divorce pour épouser Octave (futur Auguste). 23 av. J. Nero Claudius Drusus. Exil d’Agrippa Postumus. héritier d’Auguste. 26 apr. J. Mort de Caius Caesar. l’empereur Claude.-C.-C.-C. J.-C. Aurait été impliquée dans la mort de Germanicus mais aussi dans le procès et le suicide du gouverneur Piso : pour éliminer deux éventuels rivaux ? 20 apr. 2 apr. Des pièces de monnaie sont frappées à l’effigie d’une femme. mais entre eux. Mort de Lucius Caesar. 9 apr. 31 av. petit-fils et héritier d’Auguste. J. soi-disant pour ne plus avoir à subir la présence et l’influence de Livie.-C. Mort de Livie.-C. 38 av. Tibère interdit qu’elle soit déifiée. 19-20 apr. Livie veut continuer à jouer un rôle politique et à influencer Tibère. J. Naissance de son second fils.-C. J. Tibère lui accorde de nombreux honneurs. Tibère devient empereur. J.39 av.-C.-C. . 42 apr. J. Livie. Enceinte de son second enfant. 29 apr.-C. Son mariage fera d’elle la première impératrice de Rome. 4 apr. J. J. Une première. 16 apr. Mort de Marcellus. héritier d’Auguste. 14 apr. prend le titre honorifique d’Augusta. Bataille navale d’Actium. toutes les pièces étant jusqu’alors frappées à l’effigie d’un homme.-C.-C. conformément à la volonté d’Auguste. J. Mort d’Auguste et d’Agrippa Postumus.

.

les arcs ont fait partie du répertoire plus large de l’architecture commémorative et furent construits en des lieux bien spécifiques : à chaque extrémité d’un pont ou d’une voie principale. J. Les scènes de batailles. Aux panneaux empruntés aux premiers monuments impériaux viennent s’ajouter des sculptures contemporaines. s’inspirent des arcs romains.-C. est atypique en ce sens qu’il fut érigé en 315 apr. Un arc de triomphe porte son nom.-C. les arcs de triomphe ont été construits sur la voie triomphale qu’empruntaient les généraux dont la victoire répondait à certains critères bien définis. non loin du Colisée. J. Premier empereur romain chrétien. Symbole de victoire militaire et de puissance impériale. Un arc de triomphe porte son nom. construits au XIXe siècle. les dieux. non pas pour célébrer la victoire de Constantin sur une puissance étrangère. aux empereurs et à leur famille – qui voulaient immortaliser leur moment de gloire pouvaient faire ériger un arc sur la voie Triomphale. des scènes célébrant leur victoire étant gravées dans la pierre ou le marbre. Maxence. les déifications. à Rome. À Rome. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Les triumphatores – titre réservé.-C. mais aussi par les têtes couronnées des siècles postérieurs. SEPTIME SÉVÈRE 145-211 apr. Un arc de triomphe porte son nom.). après le règne d’Auguste. Chef militaire et empereur romain (79-81 apr. CONSTANTIN IER DIT CONSTANTIN LE GRAND 272-337 apr.-C. J. afin de célébrer des victoires. J. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les arcs de triomphe sont des ouvrages d’art que les Romains édifient généralement à l’entrée des villes ou dans d’autres lieux stratégiques. FOUILLES EN 3 MINUTES L’Arc de Constantin. sur un site religieux ou sur une frontière. Les arcs de triomphe de Londres et de Paris. Ce travail bâclé est-il le début de la fin de l’art classique « réaliste » ou le premier exemple de l’esthétique médiévale ? HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE FORUM LES STATUES ET LES PORTRAITS LES TOMBEAUX BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES TITUS 39-81 apr. J.LES ARCS DE TRIOMPHE Histoire en 30 secondes L’arc de triomphe est une structure romaine typique sans autre fonction que celle de commémorer un événement ou un personnage glorieux. Premier empereur romain d’origine africaine. mais sur un Romain. l’arc de triomphe avec ses sculptures et ses bas-reliefs est l’un des ouvrages les plus prisés par les dirigeants de la Rome antique.-C. Peu à peu. les processions qui ornaient les bas-reliefs surplombés par des statues répondaient à un seul et même objectif : afficher la puissance impériale.

Comment mieux célébrer une victoire qu’en érigeant un arc de triomphe qui enjambe une route ? .

matériau à l’origine peu onéreux. les Grecs réalisaient des mosaïques avec des tesselles de marbre ou de pierre de différentes couleurs. des gladiateurs. des fruits. sortent des mosaïques de couleur représentant des dieux. le goût marqué des Romains pour la décoration et les courants du moment ainsi que l’essor du commerce dans le Bassin méditerranéen ont fait de la mosaïque. La mosaïque n’a pas échappé à cette règle. ce sont les dessins géométriques noirs et blancs qui ont la préférence. En effet. des personnes célèbres. . le plafond des villas romaines et comme ornement dans les jardins. Le développement des villes. À chaque lieu et à chaque époque sa mosaïque. depuis le Ve siècle av. les Romains se sont souvent inspirés des Grecs. des ateliers de provinces.LA MOSAÏQUE Histoire en 30 secondes Dans le domaine de l’art. des légumes et d’autres thèmes. Si à Rome et en Italie. Des milliers de tesselles sont assemblées pour faire les dessins géométriques qui ornent les bains publics dans les villes romaines. La mosaïque – notamment composée de tesselles de verre en couleur avec des coquillages et autres éléments décoratifs – est également utilisée pour décorer les murs. au moins. notamment en Afrique du Nord. la construction des bâtiments publics et privés. un élément de décoration sophistiqué et luxueux. les fontaines.-C. J. des courses de chars.

Mosaïste grec cité pour le réalisme de ses œuvres par Pline l’Ancien dans son ouvrage intitulé Histoire naturelle. J.CONDENSÉ EN 3 SECONDES La mosaïque faite avec des tesselles en pierre ou en verre était très couramment utilisée pour recouvrir le sol des bâtiments. FOUILLES EN 3 MINUTES Si la mosaïque utilisée pour recouvrir le sol des bâtiments publics ou des maisons est généralement produite en grande quantité et n’a rien d’extraordinaire. mais aussi pour embellir les murs et les plafonds. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . certaines réalisations sont de véritables œuvres d’art : colombes buvant l’eau d’une coupe ou effet « sol mal balayé » dans les salles de banquet des riches villas romaines. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LES THERMES ET LES HYPOCAUSTES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES SÔSOS DE PERGAME IIIe-IIe siècle av.-C.

Des tesselles de couleurs différentes étaient minutieusement assemblées pour créer un effet d’ombre et de lumière sur les mosaïques qui ornaient le sol des riches villas. . Certaines mosaïques sont composées de plus d’un million de tesselles.

nombre de villes romaines virent apparaître au coin des rues et dans les bâtiments publics des statues en marbre et en bronze représentant les notables et les empereurs. La passion des Romains pour l’art statutaire va plus loin encore avec le portrait. J. nu ou dans ses habits de militaire. rasé de près (comme les premiers empereurs) ou barbu (comme l’empereur Hadrien au IIe siècle apr. Le choix d’être vieux et ridé (comme les portraits de la plupart des hommes d’État sous la République) ou éternellement jeune (comme Auguste). tandis que d’autres voulaient que leurs œuvres soient les plus « réalistes » possible. Pour honorer un personnage. un forum pour un homme politique. une bibliothèque pour un auteur. L’art du portrait pourrait être issu d’une coutume aristocratique consistant à exhiber les représentations des défunts lors des enterrements. voire essayaient d’exprimer certaines idéologies.-C.). les Romains érigeaient des statues toujours dans des lieux appropriés – par exemple. Au fil du temps. . en civil ou dans ses vêtements sacerdotaux était autant de messages et reflétait une certaine moralité. les Romains ont vénéré les vivants et les morts. Des artistes mettaient en valeur des traits caractéristiques de la personne.LES STATUES ET LES PORTRAITS Histoire en 30 secondes De tout temps.

J. J. Beaucoup de Romains s’approprieront ou feront reproduire ses œuvres. homme de lettres et premier à avoir ouvert sa collection de statues grecques au public. les bâtiments publics. Encyclopédiste romain dont l’œuvre nous a livré la plupart des informations que nous possédons aujourd’hui sur les statues.-C. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LES TOMBEAUX BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES PRAXITÈLE 400-326 av. J. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . PLINE L’ANCIEN 23-79 apr. J. S’il y avait des statues pour tous les goûts et toutes les bourses. mais aussi dans les pièces et les jardins des villas romaines. Le plus célèbre des sculpteurs de la Grèce antique. ASINIUS POLLIO env. que des copies des œuvres originales réalisées par des artistes romains. beaucoup ne pouvaient s’offrir que le buste qui ornerait leur tombeau.-C. FOUILLES EN 3 MINUTES Les statues ne représentaient pas nécessairement des personnes connues. 75 av. en fait. Les moins riches devaient se contenter de copies.-4 apr. Les Romains les plus fortunés aimaient s’entourer des statues représentant des divinités et des personnages issus de la mythologie réalisées par les plus grands artistes grecs. Les statues en bronze grecques que nous connaissons aujourd’hui ne sont. Homme politique romain.-C.CONDENSÉ EN 3 SECONDES De nombreuses statues particulièrement réalistes étaient exposées dans les rues.-C.

Influencés par les artistes grecs qui travaillaient le marbre et le bronze. les Romains se sont pris de passion pour la sculpture réaliste et. les statues. . plus précisément.

les classes les plus pauvres y compris les esclaves ne peuvent pas se permettre un tel luxe. il est fréquent que soient rapportés les événements qui ont le plus marqué la vie du défunt et que soit indiquée sa profession. À la fin de la République. CONDENSÉ EN 3 SECONDES La dernière demeure est importante pour les Romains qui veulent par leur tombeau afficher leur statut social et leur richesse. Pour que les cendres d’un défunt soient placées dans un columbarium (littéralement « niche de pigeons »). tous n’ont pas la même vision de la vie après la mort.-14 apr. Le gigantesque mausolée d’Auguste marqua la fin d’une architecture très élaborée. sa famille devait faire partie d’une société funèbre et s’acquitter chaque mois de droits couvrant les frais des funérailles. les riches familles se sont abstenues de dépenser des fortunes pour rivaliser et avoir le plus beau tombeau. Les rites funéraires permettent d’honorer les défunts pour que leurs âmes ou mânes reposent en paix dans leur dernière demeure qui abrite les cendres de plusieurs membres d’une même famille. Premier empereur romain. Si tous les Romains accordent une place importante aux rites funéraires. lien de parenté. Si certains éléments ont résisté au temps – nom de famille. les chrétiens et les juifs enterreront leurs morts dans des catacombes. C’est à celle qui aura le tombeau le plus grand et le plus beau. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LES INSCRIPTIONS ET LES GRAFFITIS LA MORT ET LA VIE APRÈS LA MORT BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES AUGUSTE 63 av. des tombeaux bordent les routes. Par leur dernière demeure.-C. cimetières souterrains où les défunts reposent côte à côte. FOUILLES EN 3 MINUTES Le monde des morts lui-même subit l’influence de la mode et de la politique. plus tard.-C. En effet. enterrer les défunts dans l’enceinte des villes est interdit. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . Plus tard.LES TOMBEAUX Histoire en 30 secondes À l’extérieur des villes. J. Les inscriptions (véritables sources d’informations pour les historiens) détaillent la vie et la carrière du défunt. les familles les plus riches font construire de gigantesques tombeaux en forme de pyramides avec des motifs saisissants gravés dans la pierre. L’inhumation a fait place à la crémation qui. Soudain. rang social ou profession –. Chacun dépose des offrandes (nourriture et boisson). les Romains affichent une fois encore leur statut et leur fortune. Sur les pierres tombales. d’autres ont changé au fil des siècles. Des monuments gigantesques sont construits sur la voie publique et attirent le regard des passants. Bien entendu. a été à nouveau abandonnée au profit de l’inhumation. J.

Les pauvres comme les riches sont enterrés dans les cimetières de Rome. Toutefois. . les tombeaux des plus fortunés sont les plus impressionnants avec des formes architecturales atypiques et des inscriptions dithyrambiques.

BÂTIMENTS ET TECHNOLOGIE .

La circonvallation était une tactique de siège très utilisée. carroballista : pièces d’artillerie à torsion permettant de lancer des projectiles (pierres ou flèches) sur une cible à plusieurs centaines de mètres. Matériau robuste qui peut être modelé et prendre sous l’eau. mis en place par le premier empereur. Grâce à un excellent réseau routier. Les hypocaustes chauffent les thermes. Cloaca maxima : le plus grand égout collecteur de Rome construit au VIe siècle av. Les béliers servaient à ouvrir des brèches dans les fortifications.BÂTIMENTS ET TECHNOLOGIE GLOSSAIRE Atrium : pièce rectangulaire au cœur des maisons de ville romaines avec en son centre un bassin alimenté par les eaux de pluie. l’eau ne devant couler ni trop vite ni trop lentement et ce quel que soit le relief. Gradient hydraulique : pente optimale d’un aqueduc calculée par les ingénieurs romains pour que l’eau venue de la montagne ravitaille une ville. afin d’accélérer la communication entre Rome et les provinces. mais aussi les villas des riches Romains. . L’air chauffé par un foyer circule entre les pilettes (petits piliers) sur lesquelles repose la suspensura (sol suspendu en béton) et à travers les tubuli (tuiles creuses) utilisés pour monter les murs. La baliste est très utilisée comme arme de siège au côté des béliers et des tours de siège. la carrobaliste et les tours de siège. Le rez-de- chaussée abrite les échoppes et les restaurants qui donnent sur la rue alors que les étages sont réservés aux habitations. Partait du forum pour se jeter dans le Tibre. insulae) : immeuble romain. pour assécher les marécages. Béton : l’une des plus grandes contributions romaines dans le domaine de l’architecture. Chauffée par des hypocaustes et des tuyaux passant dans les murs creux. Engins de siège : engins utilisés par les Romains lors d’un siège. Curcus publicus : système de poste officiel constitué de messagers et de coursiers. La carrobaliste est une baliste montée sur un chariot. Auguste. un messager pouvait parcourir jusqu’à 80 kilomètres en une journée. Insula (pl.-C. Toutes les pièces à vivre donnent sur l’atrium. Habitation très répandue dans la Rome antique. Caldarium : pièce la plus chaude des thermes romains. Ballista. Parmi les engins les plus courants : la baliste. Palaestra : cour fermée à l’intérieur des gymnases et des thermes où les Romains pratiquaient la lutte ou toute autre activité physique. Hypocauste : système de chauffage. J. Circonvallation : fortification construite par l’armée attaquante autour d’une ville assiégée.

l’armée romaine comptait environ 30 légions. Siphon inversé : dispositif utilisé par les Romains afin que l’eau dans un aqueduc puisse remonter le long d’une pente. Chaque centurie était composée de dix contubernies. qu’il s’agisse d’une humble maison de ville ou d’une luxueuse demeure à la campagne. Pozzolana : cendres volcaniques que les Romains mélangeaient à de la chaux pour fabriquer du béton. une étuve sèche et une étuve humide. soit au total 80 hommes. L’organisation même de la légion romaine favorisait les liens de camaraderie entre les soldats solidaires et loyaux. chacune d’elles étant constituée de troupes d’infanterie lourde et de troupes auxiliaires. Voûte : toit ou plafond cintrés. un gymnase.Pierre ponce : pierre volcanique très légère. vit ses effectifs doubler) commandées par un centurion. . Villa : mot utilisé par les Romains pour désigner une maison. Termes militaires : la composition et la puissance de l’armée romaine varièrent au fil du temps. Thermes : bains publics romains construits sous le gouvernement impérial. Les voûtes romaines étaient le plus souvent en béton de forme semi- circulaire ou constituées de plusieurs ogives. à la fin de l’Empire. Une légion regroupait dix cohortes de six centuries (excepté la première cohorte qui. Indispensable pour assurer la continuité d’un aqueduc lors de la traversée d’une vallée large et profonde. Tubuli : briques creuses utilisées pour monter les murs. une salle tiède. Sous l’Empire. L’air chaud pouvait ainsi circuler et chauffer une pièce. Ces énormes complexes abritaient un vestiaire. Chaque légion avait également sa cavalerie. une salle chaude. Une contubernie sous les ordres d’un decanus ou décurion comptait huit hommes qui dormaient sous une même tente.

FOUILLES EN 3 MINUTES Au début de l’Empire. Le mur de Théodose – du nom de l’empereur romain – protégera la ville jusqu’à ce qu’elle tombe aux mains des Ottomans en 1453. les Romains installent ici et là des tours avec des plate-formes de tir. à l’extérieur. J. À la fin du IIIe siècle apr. Aujourd’hui. l’hôpital militaire. les Romains construisent des remparts tout autour de la ville. Les forteresses construites au Ier et IIe siècles apr. les Romains renforcent leur système de défense et pour protéger leurs frontières. des rues parallèles et perpendiculaires les unes aux autres.-C. le quartier général. alors que les frontières de l’Empire ne bougent pratiquement plus et que les Romains doivent faire face à des crises politiques de plus en plus fréquentes. étaient en forme de « cartes à jouer » c’est-à-dire de rectangles aux coins arrondis avec. cette hypothèse est controversée par certains historiens qui prétendent que la fortification fut érigée non pas pour protéger les Romains des attaques ennemies. le mur d’Aurélien supposé protéger Rome n’empêchera pas que la ville soit mise à sac à plusieurs reprises. des remparts et des fossés et. J. . HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA LÉGION ROMAINE LE LÉGIONNAIRE ROMAIN LES THERMES ET LES HYPOCAUSTES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES PSEUDO-HYGIN Probablement au IIIe siècle apr. Autour.-C.-C. les forts deviennent la cible des insurgés. Toutefois. les Romains érigèrent des murs tout autour de nombre de villes. Plus tard. Les fours et les latrines étaient construits au-dessus des fossés. les magasins. les ateliers et les baraquements abritant les unités d’infanterie et de cavalerie. J. pratiquement identiques dans tout l’Empire. Pseudo-Hygin décrit avec précision la vie dans un camp militaire romain. Nom attribué à l’auteur d’un traité militaire intitulé De munitionibus castrorum décrivant avec précision la vie dans un camp militaire romain.LES FORTIFICATIONS Histoire en 30 secondes Les fortifications. montrent que l’armée romaine – comme pratiquement toutes les armées victorieuses – ne voyait pas l’intérêt de changer un mode de protection qui avait fait ses preuves. mais pour servir de postes de contrôle où était prélevée une taxe sur les produits importés. d’impressionnantes forteresses romaines attestent la présence des légions. Pour protéger Constantinople.. chacun avait sa place attitrée. des thermes ont été construits au sein même des fortifications afin que les soldats puissent se laver et se relaxer.-C. Dans un traité militaire intitulé De munitionibus castrorum (Sur les fortifications des camps armés). Pour défendre leur place forte. ils vont même jusqu’à construire des fortifications linéaires sur plusieurs kilomètres comme le mur d’Hadrien qui s’étend sur 80 milles romains (environ 118 kilomètres). Au centre. Au sein de la forteresse. À partir du IIIe siècle apr. Alors que les ennemis se font plus menaçants. J. les forts – en terre et en bois pour les constructions temporaires et en pierres pour les constructions permanentes – sont les camps de base pour les opérations des armées mobiles envoyées au combat.. CONDENSÉ EN 3 SECONDES De l’Écosse à l’Afrique et à la Syrie. à l’intérieur.

.TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Les défenses territoriales – qu’il s’agisse de camps installés de manière temporaire ou d’une forteresse – étaient presque toujours constituées de fossés. de remparts et d’une palissade.

Dans les années 60 apr.. Les pièces d’artillerie à torsion permettaient d’envoyer des projectiles – pierres ou flèches enflammées – sur une cible à plusieurs centaines de mètres. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les ingénieurs militaires romains ont mis au point des engins de siège et des armes d’artillerie particulièrement sophistiqués dont le mode d’utilisation est décrit avec moult détails dans des traités. J. Les soldats construisent une rampe de 115 mètres afin de faire monter les engins de siège le long des fortifications et de percer une brèche.-C. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . J. Jérusalem est le théâtre d’une révolte des Juifs contre la puissance romaine.-C. il relate les conflits qui ont opposé Rome à Jérusalem et l’histoire du peuple juif. les légions romaines attaquent leurs ennemis avec des ballistae (55 par légion si l’on en croit les écrits de Vitruve) et des catapultes. Par exemple. Sous le gouvernement impérial. La force de torsion permet de projeter des pierres ou autres sur une cible à plusieurs centaines de mètres. la baliste est l’un des engins de siège les plus performants inventés par les Romains. il organise une insurrection contre les Romains.L’ARTILLERIE ET LES ENGINS DE SIÈGE ROMAINS Histoire en 30 secondes Vers le milieu du IIIe siècle av. les Romains ont fabriqué des pièces pouvant être facilement remplacées et ont monté les balistes sur des chars afin qu’elles soient mobiles. prophétie qui se réalisera. Lors d’un siège. l’armée romaine fait bon usage des pièces d’artillerie et des engins de siège mis au point un siècle plus tôt par les ingénieurs grecs.. Fils et héritier de l’empereur romain Vespasien. Dans un ouvrage. l’historien Flavius Josèphe raconte que les habitants de Massada préférèrent se suicider plutôt que d’être capturés par les soldats romains.-C. FOUILLES EN 3 MINUTES L’énergie emmagasinée dans une corde torsadée permet de propulser à très grande vitesse un projectile.-C. J. la 10e légion romaine prend d’assaut la citadelle de Massada. en 70 apr.-C. J. J. L’armée romaine. lance des projectiles avec des catapultes et ouvre des brèches dans la muraille avec des béliers. J. Pour qu’elle soit plus efficace encore. J.-C. il s’empare de Jérusalem en 70 apr. J. Plus les bras sont tirés en arrière par un treuil.. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE LÉGIONNAIRE ROMAIN LES FORTIFICATIONS BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES TITUS 39-81 apr. les Romains ont anéanti de nombreux ennemis. Exilé à Rome. Après un long siège.. Arrêté. En 73 apr. sous le commandement de Titus. Actionnée par deux bras verticaux insérés dans des écheveaux (crins ou tendons d’animaux). déploie des tours de siège tout autour des remparts qui encerclent la ville.-vers 100 apr.-C. les Romains déploient de grands moyens. FLAVIUS JOSÈPHE vers 37 apr.-C. Grâce à cette arme.-C. Aristocrate juif. ce chef militaire deviendra à son tour empereur en 79 apr. plus les écheveaux se tordent. J. Flavius Josèphe annonce au général Vespasien qu’il sera empereur.

.Précis et mortel. l’armement romain compte parmi les technologies les plus élaborées du monde antique.

Vitruve l’a rédigé alors qu’Auguste. l’architecte doit garder en tête trois principes fondamentaux. On sait peu de choses sur sa vie privée (des doutes quant à son prénom subsistent) et sur sa carrière professionnelle. Même si le texte sans les illustrations est complexe et parfois difficile à comprendre. Au fil du temps. Plus tard. De architectura est le produit d’un esprit particulier à une époque donnée et non une étude impartiale de la pratique architecturale romaine. S’il connaît les techniques « modernes » – utilisation du béton. quel que soit l’ouvrage. auxquels vient s’ajouter la compréhension des proportions à l’échelle humaine. Vitruve s’en méfie. Son livre intitulé De architectura est un traité basé sur son propre savoir et sur les ouvrages techniques rédigés par les Grecs. les illustrations figurant dans le livre original ont disparu. les différents types de bâtiments (privés. les mathématiques et les sciences en général et s’inspire largement des modèles grecs que sans lui nous ne connaîtrions pas. publics ou religieux). un architecte doit avoir nombre de compétences. l’utilité et la beauté. dans le dixième et dernier volume.VITRUVE Vitruve commence sa carrière d’ingénieur militaire puis d’architecte sous Jules César. De architectura est devenu en quelque sorte une bible pour les architectes et les penseurs de la Renaissance qui suivirent les conseils du maître pour lequel. voire n’hésite pas à les critiquer. les matériaux de construction. l’hydraulique. la géométrie et. L’ouvrage de Vitruve compte dix tomes traitant nombre de sujets : la formation et la compétence d’un architecte. les mathématiques. Vitruve semble avoir voulu écrire un livre présentant l’architecture comme étant un domaine intellectuellement respectable pour un lecteur romain imprégné de la culture grecque plutôt qu’un guide pratique pouvant être utilisé sur un chantier. aidé d’aristocrates loyaux. transformait Rome et faisait – comme il aimait le dire – de « cette ville de briques une ville de marbre ». la décoration. Pour Vitruve. il aborde différents domaines comme la philosophie. à savoir la solidité. la structure et l’organisation des villes. C’est pourquoi dans son ouvrage de référence. Matthew Nicholls . C’est le seul ouvrage sur l’architecture romaine qui soit parvenu jusqu’à nous. la conception d’engins militaires et de machines civiles comme la catapulte et la grue. l’ouvrage ayant été recopié maintes et maintes fois dès le Moyen Âge. Les bâtisseurs romains contemporains ou successeurs de Vitruve ne l’écouteront pas et iront plus loin encore. les fouilles archéologiques faites à Rome nous ont permis de voir ce que Vitruve entendait par là et de découvrir les styles architecturaux que les Romains appréciaient. formes architecturales élaborées et peintures de fresques –.

-C. Vitruve devient ingénieur militaire. Naissance de Vitruve.-C. L’art – notamment la sculpture – et le savoir grecs font leur entrée dans le monde romain. Les temples grecs prennent la forme architecturale que nous leur connaissons aujourd’hui : grands bâtiments rectangulaires avec des colonnes dans un premier temps en bois. . J. dédié à Auguste.-C. Vers 80 av. De architectura est redécouvert et étudié par plusieurs générations d’artistes et d’architectes. J. Prise d’Athènes par les Romains. 49-45 av.VII-VIe siècles av. III-IIe siècles av.-C. peut-être à Vérone. J. 31 av. Vitruve écrit De architectura. Le futur empereur Auguste met fin aux guerres civiles. J.-C.-C.-C. Les architectes grecs rédigent des traités théoriques. J. 86 av. royaux et religieux). J. J. Années 20 apr. XVe siècle apr. J. Les royaumes rivaux du monde hellénistique donnent naissance à une architecture admirée et copiée par les Romains (bâtiments civils. puis en pierre.-C. Vers 1490 Léonard de Vinci dessine l’Homme vitruvien ou l’Homme de Vitruve d’après l’étude des proportions du corps humain de Vitruve. Il construit de nombreuses machines de guerre pour Jules César pendant la guerre civile.

.

plus la maison est grande et cossue. portent son nom – créés à Rome. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA VIE DANS LES PROVINCES ROMAINES LA MOSAÏQUE BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES LUCULLUS 118-57 av. il fait entrer l’art et la culture dans sa maison en faisant réaliser des mosaïques et des fresques qui mettent en scènes des personnages issus de la mythologie ou de la littérature. J. Par ailleurs. Homme politique et consul romain connu pour ses villas luxueuses et les magnifiques jardins – qui. mais sont aussi un moyen d’afficher son statut social et d’exprimer ses goûts.-C. des logements exigus beaucoup moins chers dans lesquels s’entassent les familles les plus défavorisées. mais aussi dans des propriétés rurales qui comptent une partie résidentielle – une luxueuse villa et des jardins – et une partie agricole – bâtiments agricoles et logements des personnes travaillant à la ferme. Les petites maisons sont construites sur le même modèle que les grandes. les propriétaires font construire des insulae (immeubles) avec. Les écrits qui sont parvenus jusqu’à nous ont été rédigés par des auteurs (principalement de riches Romains) qui se sont inspirés de leur quotidien et ont totalement passé sous silence les conditions de vie des classes les plus pauvres ou des populations vivant ailleurs qu’à Rome. Personnage de fiction du roman de Pétrone intitulé Satyricon. Lorsque le propriétaire peut se le permettre. elles ne nous renseignent pas sur le nombre de personnes vivant dans une même maison ou sur leur qualité de vie. CONDENSÉ EN 3 SECONDES Dans tout l’Empire. les habitations des Romains sont le reflet de leur statut social : villas luxueuses pour les riches et appartements exigus au dernier étage d’une insula pour les pauvres. L’Empire romain couvre un grand champ spatio-temporel avec une succession de périodes fastes et moins fastes. des échoppes et des restaurants. de grands et beaux appartements réservés aux nantis et dans les étages supérieurs. À Rome et dans les autres villes fortement peuplées. Les aristocrates romains vivent dans des maisons de ville sur le prestigieux mont Palatin. aujourd’hui. qui elles-mêmes s’inspirent des immenses villas de la baie de Naples. les habitations répondent à un besoin vital des individus. TRIMALCION Ier siècle apr. l’atrium sur lequel s’ouvrent les autres pièces de la maison. Le jardin est parfois entouré de murs. au centre. Bien entendu. même si les vestiges de certaines villes – notamment de Pompéi et d’Ostie – nous ont livré quantité d’informations. Les vestiges de Pompéi nous ont livré moult informations sur les villas avec.-C. au rez-de-chaussée. FOUILLES EN 3 MINUTES Notre compréhension de la vie dans une maison romaine « typique » est faussée par un certain nombre de facteurs.LES HABITATIONS Histoire en 30 secondes Dans la Rome antique – comme aujourd’hui d’ailleurs –. au premier étage. La maison de cet esclave affranchi est l’exemple même du mauvais goût. TEXTE EN 30 SECONDES . J. plus le propriétaire des lieux est fortuné. à proximité du forum.

Matthew Nicholls Tous les Romains ne sont pas logés à la même enseigne. Aucune commune mesure entre les luxueuses résidences privées des empereurs – comme la villa d’Hadrien – et les appartements exigus au dernier étage d’une insula réservés aux plus pauvres. .

Si Rome compte plusieurs centaines de petits bains privés. D’énormes foyers chauffent également l’eau stockée dans des cuves en plomb qui alimentent les bassins. les thermes résultent de la combinaison de plusieurs technologies. En fait. Selon les pièces. Les salles sont chauffées grâce à un hypocauste. Les modes de transport de l’époque permettent d’acheminer le marbre utilisé pour le décor – notamment les colonnes et les statues. L’air chaud circule ensuite sous le sol suspendu en appui sur des pilettes (petits piliers en briques ou en tuiles). Les voûtes en béton permettent de gagner de la hauteur et entraînent la disparition des toits en bois qui ne résistaient pas à l’humidité des lieux. tiède ou chaude. Du charbon de bois est brûlé dans un gigantesque foyer. l’eau est froide. Les bassins.LES THERMES ET LES HYPOCAUSTES Histoire en 30 secondes Les bains publics font partie intégrante de la vie urbaine romaine. c’est avec les gigantesques thermes publics construits sous les empereurs que l’architecture de ces bâtiments atypiques a atteint son apogée. Plus tard. Ce système très élaboré fut rapidement adopté par les Romains les plus riches qui avaient leurs propres thermes dans leur luxueuse villa. . les murs des caldaria (pièces chaudes) seront construits avec des tubuli (briques creuses) permettant à l’air chaud de circuler. les piscines et les fontaines sont alimentés par l’eau transportée par des aqueducs.

pratiquer des activités physiques dans les palaestrae. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Inspirés du concept des gymnases grecs.CONDENSÉ EN 3 SECONDES « Un esprit sain dans un corps sain.-C. profiter des jardins. » Les Romains aimaient se rendre aux bains publics. les Romains peuvent se faire masser. HISTOIRES ROMAINES LIÉES LES ROUTES LES AQUEDUCS ET LES ÉGOUTS LE BÉTON ET LES VOÛTES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES SERGIUS ORATA 140-91 av. se détendaient et pratiquaient différentes activités physiques. les thermes romains richement décorés bénéficient des nouvelles technologies qui . Dans les thermes. ils se lavaient. Sénateur romain qui contribua au développement des thermes tant sur le plan architectural que technologique (bains chauds). Les Romains se rendent aussi aux thermes pour parler affaires et conclure des marchés. J. Dans un cadre idyllique. Ils passent de la salle tiède à la salle chaude avant de se plonger dans un bain froid. Grâce aux thermes publics. Il créa les parcs à huîtres et développa l’ostréiculture. tous les Romains peuvent profiter des aménagements que seuls les riches ont les moyens de s’offrir. des galeries où étaient exposées des statues et de la bibliothèque. FOUILLES EN 3 MINUTES Les Romains se rendent aux bains publics par souci d’hygiène corporelle.

.permettent notamment d’avoir de l’eau courante chaude.

Des aires de croisement et des relais sont aménagés afin de faciliter la circulation des véhicules. seront remplacés par des blocs de basalte constituent le revêtement. des talus. Des graviers plus fins qui. un avantage indéniable sur le plan militaire. des viaducs et même des tunnels permettent de s’adapter au relief et de traverser des rivières. au fil du temps. les routes sont construites par tronçon. Les Romains construisent dès qu’ils le peuvent des routes en ligne droite permettant d’aller le plus vite possible d’un point à un autre. La chaussée bombée empêche que les eaux pluviales stagnent. Des bornes militaires indiquent la distance à parcourir entre deux étapes. Des trottoirs bordent la chaussée. les Romains montrent qu’ils sont capables de prendre le dessus sur le relief naturel. En construisant des aqueducs. Grâce aux routes. Des tranchées. des ponts. des marchandises et des informations.LES ROUTES Histoire en 30 secondes Toutes les routes mènent à Rome. le réseau des messagers impériaux se développe considérablement. . Dans les villes. Le sol est creusé puis comblé avec de gros graviers mélangés à du sable. Une fois le tracé défini. Les Romains définissent avec précision le tracé des routes en tenant compte des contraintes paysagères et géologiques. La prédominance de la capitale de l’Empire et de ses empereurs sur les provinces et la vitalité de l’économie reposent sur un élément essentiel : la circulation rapide et en toute sécurité des personnes. les voies sont pavées.

-C. sur l’Arc d’Auguste construit en l’honneur de l’empereur. Les routes de montagne. Les Romains. des murs de soutènement et des tabliers ont été construits alors que des tunnels permettaient d’éviter des dénivelés (parfois de 18 mètres). Dans un souci de sécurité. À Rimini.-C.-C. supervisa la construction du premier tronçon de la voie Appienne. Magistrat romain qui. TRAJAN 53-117 apr.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Les routes romaines ont facilité la circulation des soldats. J.. les Romains ont réalisé une véritable prouesse. des lois et de la culture. » HISTOIRES ROMAINES LIÉES LA VIE DANS LES PROVINCES ROMAINES LE COMMERCE ET L’INDUSTRIE LES AQUEDUCS ET LES ÉGOUTS BIOGRAPHIES EN 3 SECONDES APPIUS CLAUDIUS CAECUS 340-273 av. En effet.-C. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . construisaient souvent à chacune des extrémités d’une route d’imposantes arches sur lesquelles étaient gravées des inscriptions. notamment dans les Alpes. notamment la Via Nova Traiana dans la partie orientale de l’Empire. ont été creusées à même la roche. mais aussi la circulation des idées. J. L’influence de Rome se fait alors de plus en plus sentir dans les provinces. J. on peut lire : « Pour la Via Flaminia et les autres voies italiennes très fréquentées restaurées sous son autorité. J. FOUILLES EN 3 MINUTES La rectitude qui caractérise les voies romaines laisse pantois. l’une des plus longues voies romaines. Empereur romain (98-117 apr.) qui fit construire nombre de routes. en 312 av. toujours préoccupés par l’esthétique.

fut inégalé. durant plusieurs millénaires.Le programme de construction de routes mis en place par les Romains dota l’Empire d’un réseau de communication qui. .

certains hommes politiques préfèrent.-C. les citernes et les puits devient insuffisante. Les maisons des riches propriétaires sont directement alimentées alors que les classes les plus pauvres vont chercher l’eau à la fontaine publique.. Du fait de l’augmentation de la population urbaine. Dès 312 av. Au fil des siècles. Elle est ensuite déversée dans un château d’eau avant d’être répartie dans des réservoirs et acheminée dans des tuyaux en plomb jusqu’aux bâtiments publics ou privés. L’eau arrive au point le plus haut de la ville. par pure ambition. les Romains couvrent leur réseau d’égouts. Toutefois. pour évacuer les eaux usées. Les Romains construisent alors des aqueducs permettant d’acheminer l’eau jusque dans les villes.-C. pour des raisons d’hygiène. J. Rome est alimentée en eau grâce à un aqueduc de plus de 16 kilomètres de long. Les rangées d’arches qui se détachent dans le paysage sont un symbole visuel du savoir-faire des Romains. Les aqueducs sont souterrains sur l’essentiel du parcours mais refont surface à l’approche des villes. . qui dessert le forum et se jette dans le Tibre. Rapidement. J. différer ces travaux au profit de constructions plus nobles et remarquables.LES AQUEDUCS ET LES ÉGOUTS Histoire en 30 secondes L’eau courante est l’une des caractéristiques des villes romaines. la ville bénéficie de dix autres aqueducs qui acheminent l’eau qui vient de la montagne.. Cloaca Maxima. les Romains construisent un égout collecteur. Dès le Ve siècle av. l’eau fournie par les rivières.

c’est que les canaux. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls . les bassins de décantation. les canalisations et les siphons ont marqué à tout jamais l’histoire de la civilisation urbaine.CONDENSÉ EN 3 SECONDES Qu’est-ce que les Romains ont fait pour nous ? Un système de canalisation souterrain élaboré (arrivée et évacuation d’eau) qui a eu un fort impact sur l’évolution des civilisations. les galeries. FOUILLES EN 3 MINUTES Les aqueducs romains résultent-ils de l’expansion urbaine. J. Fit construire le plus grand égout collecteur connu sous le nom de Cloaca Maxima. pour toutes ces raisons. les robinets d’arrêt. d’une mesure de protection de la santé publique ou ont-ils été construits par pure vanité pour que des projets aussi frivoles que les fontaines et les thermes embellissent les villes ? A priori. Cinquième roi légendaire de Rome. HISTOIRE ROMAINE LIÉE LES THERMES ET LES HYPOCAUSTES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES TARQUIN L’ANCIEN 616-579 av. Ce qui est sûr. les citernes.-C.

Les aqueducs – sans oublier l’eau courante. la plomberie à l’intérieur des bâtiments et les égouts – occupent une place importante dans l’héritage que nous ont laissé les ingénieurs romains. .

la fabrication des briques se développe dans les ateliers de la vallée du Tibre. Les voûtes en béton sont typiques de l’architecture romaine.LE BÉTON ET LES VOÛTES Histoire en 30 secondes Le béton est incontestablement la plus grande contribution romaine dans le domaine de l’architecture. une véritable prouesse. Pour les différentes besognes – transport des matériaux. il ne faudra que six ans pour construire les thermes de Caracalla. Le béton est coulé dans une armature en bois qui est enlevée une fois que le béton est pris. les voûtes apportent du volume aux bâtiments rectilignes et massifs hérités des Grecs. dans un premier temps. des bâtiments qui sauront résister au temps voient le jour.-C. Qu’elles soient de simples dômes. constitué de pierres de la taille du poing (agrégat) mélangées à de la chaux et à de la pozzolana. les bâtiments sont de plus en plus souvent en briques et recouverts de béton.. la construction des bâtiments est plus rapide. ou encore en forme d’ombrelle ou de citrouille. En un temps record. moins onéreuse et plus diversifiée.. cendres volcaniques. Dans les villes. Vers le Ier siècle av. Pour exemple.-C. d’impressionnantes portées comme au Panthéon ou dans les thermes impériaux. grâce à ce nouveau matériau. Dès le IIIe siècle av. découpe des briques. J. J. ce béton est le matériau de prédilection des maçons romains. En effet. . fabrication et application du béton –. Le béton romain est. les architectes romains font appel à une main-d’œuvre semi-qualifiée et non qualifiée.

De langue grecque. dans tout l’Empire. murs et voûtes élégantes). notamment les voûtes. ponts de longue portée et très hauts plafonds voûtés. de gigantesques bâtiments à l’architecture complexe virent le jour. Si l’on en croit la légende. a eu un impact considérable sur l’architecture et les méthodes de construction des Romains (fondations. TEXTE EN 30 SECONDES Matthew Nicholls Grâce au béton.-C. Les architectes romains innovèrent et réalisèrent les premiers dômes en béton avec un béton allégé en granulats de pierre ponce pour alléger la structure et imiter les courbes des calebasses. FOUILLES EN 3 MINUTES Le béton supporte des charges élevées et offre de nouvelles perspectives artistiques par rapport à la pierre utilisée par les Grecs. aurait ordonné la mort d’Apollodore. J. passionné d’architecture. qui l’aurait envoyé promener en lui disant : « Va-t’en peindre tes citrouilles. matériau peu cher qui se travaille aisément. l’empereur Hadrien. C’est ainsi que. Ingénieur et architecte originaire de la province de Syrie. les Romains réalisent de nombreux ouvrages aux formes architecturales nouvelles : ports gigantesques. Maître dans les constructions en béton. architecte de la cour. car en architecture tu n’y entends rien ! » HISTOIRES ROMAINES LIÉES LE COLISÉE ET LE GRAND CIRQUE LES THERMES ET LES HYPOCAUSTES BIOGRAPHIE EN 3 SECONDES APOLLODORE DE DAMAS vers 50-vers 129 apr. .CONDENSÉ EN 3 SECONDES Le béton. Supervisa la construction des plus beaux bâtiments sous le règne de l’empereur Trajan.

1998) The Oxford History of the Classical World John Boardman. 2010) The Cambridge Companion to Ancient Rhetoric Eric Gunderson (Cambridge University Press. 1992) Literate Education in the Hellenistic and Roman Worlds Teresa Morgan (Cambridge University Press. 2010) The Legacy of Rome: A New Appraisal Richard Jenkyns (Oxford University Press. 2000) Histoire de la Rome antique Yann Le Bohec (PUF. 1986) Roman Historiography: An Introduction to its Basic Aspects and Development Andreas Mehl and Hans-Friedrich Mueller (Wiley-Blackwell Publishing. 2009) Classics: A Very Short Introduction Mary Beard and John Henderson (Oxford University Press.SOURCES LIVRES Augustus: Image and Substance Barbara Levick (Longman/Pearson. 2012) Histoire de la Rome antique. Les armes et les mots Lucien Jerphagnon (Fayard/Pluriel. Jasper Griffin and Oswyn Murray (Oxford University Press. 2011) .

Nicholls. D. M. 93–111. S.Roman Imperial Architecture J.B. 111–128. 2011) ARTICLES Houghton. M. Campbell.. (dir. A. L. p. & Wahlgren. 101. An Oxford Archaeological Guide Amanda Claridge (Oxford University Press. T. 1994) Roman Villas in Central Italy Annalisa Marzano (Brill.. (2013) Ovid. Virtual Worlds of Classics: A Guide (Tapir: 2012). Harrisson. Kruschwitz. 27. A. Classical Quarterly.).I. . (dir. p. A. A. P.). The Roman agricultural economy: organisation. (dir. p. La vie quotidienne Jérôme Carcopino (Fayard/Pluriel. dans Bowman. in Kretschmer. investment and production.. & Roy. 447–449. M. V. dans Bommas. Oxford.. J.K. 2007) Rome. 63 (1). 123–142. Always Already Ancient: Ruins in the Virtual World. 53–90. (2012) Menedemerumenus : tracing the routes of Pompeian graffiti writers. (2013) Agricultural production in the hinterland of Rome: wine and olive oil.. Tyche. Galen and libraries in the Peri Alupias. p. and Wilson. and Nicholls. Ward-Perkins (Yale University Press. M. 85–106.S.). 2010) Rome à l’apogée de l’Empire. p. Hunt. Memory and Urban Religion in the Ancient World (London). Oxford University Press. remedia amoris 95: uerba dat omnis amor. Lowe. (2012) Keeping the memory alive: the physical continuity of the ficus Ruminalis. p. P. Marzano. Journal of Roman Studies. Thorsen.

Grèce et Rome.uk Site dédié à Ostie. www.info . Culture.ac. littérature et culture du monde gréco-romain www.tufts.ac.pompeiiinpictures.edu Images de Pompéi www.romanaqueducts.perseus.aspx Aqueducs romains www. économie.reading. Anatolie.ostia-antica.uk/classics/research/Virtual-Rome.ox. langues. port de la Rome antique www.SITES INTERNET Centre for the Study of Ancient Document www.org Bibliothèques en ligne – faits historiques.com Département des lettres classiques – université de Reading (Angleterre).csad. civilisations : Égypte.

à l’université de Cambridge et à l’université de Londres avant d’accepter un poste d’enseignant et de chercheur à la British School de Rome puis à l’institut Warburg de Londres. à savoir la reconstitution en 3D de plusieurs sites romains en Écosse qui fera l’objet d’un documentaire diffusé sur la BBC. Ses recherches portent principalement sur l’économie et la société romaines mais aussi sur l’archéologie romaine notamment sur des sites étrusques. Reconnu comme l’un des plus éminents spécialistes de la linguistique latine. Peter Kruschwitz est professeur de lettres classiques à l’université de Reading (Angleterre). 2013). notamment sur Virgile. Dunstan Lowe enseigne la littérature latine à l’université du Kent. il a durant plusieurs années enseigné les langues et les civilisations grecque et latine à l’université de Glasgow. de la comédie romaine (notamment des écrits de Plaute et de Térence). 2007) et de Harvesting the Sea : The Exploitation of Marine Ressources in the Roman Mediterranean (OUP. de la poésie latine en vers libres. notamment dans les jeux vidéo. sur l’Antiquité. plus largement. Spécialisée dans la religion romaine. il fut l’invité vedette de trois émissions de télévision sur la vie des femmes dans la Rome impériale. Elle est membre de la Society of Antiquaries of London et de la Royal Historical Society. Il fut membre du comité de recherche Corpus Inscriptionum Latinarum à la Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften qui regroupe et analyse les inscriptions latines qui livrent moult informations sur l’Empire romain et. Il a bénéficié pendant deux ans de la bourse Emmy Noether de la Deutsche Forschungsgemainschaft pour mener ses recherches. Annalisa Marzano est professeure d’histoire ancienne dans le département des lettres classiques à l’université de Reading (Angleterre). Luke Houghton a étudié à Oxford et Cambridge. ouvrage traitant de la place occupée par la culture antique dans les médias modernes. Dirige le département spécialisé dans le commerce maritime antique au sein de l’université de Reading. il a publié plusieurs ouvrages sur Horace et la poésie latine durant la Renaissance. Ovide et d’autres poètes ayant vécu à l’époque de l’empereur Auguste.NOTES SUR LES CONTRIBUTEURS RÉDACTEUR Matthew Nicholls est diplômé de l’université d’Oxford et professeur de lettres classiques à l’université de Reading (Angleterre). 2009). Il a publié plusieurs ouvrages sur la culture et la littérature romaines. En 2013. Il s’est attaqué à un projet de vaste envergure. de la carmina latina epigraphica (inscriptions latines métriques et poétiques). Co-auteur avec Kim Shahabudin de Classics for All : Representing Antiquity in Mass Cultural Media (Cambridge Scholars Publishing. grecs et romains en Italie. Il est un ex- membre dirigeant du conseil All Souls College d’Oxford et membre de la Royal Historical Society. ainsi que des inscriptions figurant sur les murs des bâtiments privés et publics de Pompéi et d’Herculanum. Son diplôme en poche. Auteur de nombreux articles sur la poésie romaine et son influence sur l’art et la littérature de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance. Aisla Hunt fait partie du conseil dirigeant Isaac Newton pour les lettres classiques au sein de l’université Fitzwilliam (Cambridge). Auteure de Roman Villas in Central Italy (Brill. . elle publie une fois par an depuis 2010 un magazine de poésie intitulé Tellus. en Libye et en Égypte.

Susanne Turner est la conservatrice du musée d’archéologie classique de Cambridge. jeune et moins jeune. riche et pauvre. . Spécialiste de la sculpture classique et de la manière dont les sculptures sont perçues par la personne qui les regarde – homme et femme.

Ides de mars 1 Rome. 2 Aristote 1 armée voir légions et légionnaires Auguste dynastie julio-claudienne 1 conquête 1 descendant d’Énée 1 Divi filius 1. messagers et coursiers 1 pièces en or 1 Aventin 1. 5. 2. 3 amphithéâtres 1. dictateur 1. 2 Capitole 1. 2. Jules Auguste. 2. 3 . 3 Calcagos. 2. 4 Apulée 1. 2. thermes 1 Carthage et Carthaginois 1. 2 aqueducs 1. Hector 1 Boadicée 1. 4 Berlioz. 2 cursus publicus. 2. 2 B bains publics. Aulus Cornelius Celsus 1 César. chef militaire écossais 1 Caligula 1. 2 Caracalla 1 Caracalla. père adoptif (d’) 1 général. course (de) 1. 2 « pain et jeux du cirque » 1. 2. 6 Caton l’Ancien 1. thermes 1. Pompée et Crassus (avec) 1 Vitruve 1 chars. 3.INDEX A affranchis. 2 Catulle 1 cavalerie 1. 3. 2 premier empereur 1. 2. hommes libres 1. 2 Celse. Marius 1. 4. 3. 3. 3 calendrier julien 1 assassinat. 4 Byzance voir Constantinople C Caius. reconstruction 1 triumvirat.

2. 2 Gladius 1. 2. 2. equites 1. 3 Énéide (l’) 1. 4 consul 1. Claude 1 Gaule 1. lois 1. conversion (de) 1 Credo. 3 Colisée. 4. 6 Circus Maximus. 4 gladiateurs et combats de gladiateurs 1. 2. 2 droit romain. 3. Jules César 1 Guerre marsique voir Guerre sociale . 3 Épicure et épicurisme 1. 2 Constantin. condamnés à mort 1 F femmes 1. 2. 2. 2. grand égout collecteur 1. 3 Domitien 1. 2. 4. Rome 1. 2 Eques. 2. 2 Cybèle 1 D Dacie 1 Dante 1 Didon. 3 Constantin 1. 2 esclaves et esclavage 1. Grand Cirque 1 citoyens et citoyenneté 1. 3 G Galien. 2. 4. 3. 3. Marcus Tullius Cicero 1. 3 Claude 1 Cléopâtre 1 Cloaca Maxima. 3. 2 exécutions. saint 1 persécution 1 Pline le Jeune 1 Énée 1. 2. 5. 2 Guerre des Gaules (La).chrétienté et chrétiens catacombes 1. 3. 5 Constantinople 1. 2. 3 E Eboracum (York) 1 Édit de Milan. symbole de Nicée 1 Cicéron. 5 Étrusques 1. reine de Carthage 1 Dioclétien 1. 2. tolérance religieuse 1 Paul.

3. 2. 5 I Ibérie 1. 5. 2. 2. 2 Néron 1. légionnaires 1. 3 mystères. 2. culte (à) 1. 4. 3 légions. 6 numen 1. 5. 2. Lucretius 1. 4. liberté sexuelle 1 Ostie 1 Ovide 1. 4. 6 Livie 1. 2. 2. 4. 2. architecturaux 1. Flavius 1 julien. art 1 ordres. 6 Herculanum 1 Hippocrate 1 homosexualité 1 Horace 1. 2 Josèphe. 5 . 3. culte 1. 3. mur d’Hadrien 1. 2 M médecins 1 Milton. 2 Mithra. 2 orgies. 5. 4. 4 Guerre sociale 1 H Hadrien. 2. 2 Lucrèce 1 Lucrèce. John 1. 3. calendrier 1 Juvénal 1 L Latium 1. 3.guerres puniques 1. 3. 3 N Naples 1. 2 O oratoire. 2 Ides de mars 1 J Jérusalem 1.

2. 2 pilum (javelot) 1. 2 Scipion l’Africain 1 scutum 1. 2 Tarquin le Superbe 1 Térence 1 . 2. 2. 3 Paul. 2. 2 Rubicon 1. 2. festival 1. 4. 2 Sénat et sénateurs 1. 4 patriciens 1. 3 Tarquin l’Ancien 1. temple 1. 2. 2. 2 Sénèque 1 Spartacus 1 stoïcisme 1. 3. 4 Pline le Jeune 1. 2 T Tacite 1. 4 République (La). 3. 2 Sulis et Minerve. Platon 1.P Palatin 1. 3. 2 Pompée 1 poteries 1 Priape 1 prostituées 1 Purcell. saint voir chrétienté et chrétiens Pax Romana 1 Pétrone 1. 2 poissons 1 Polybe 1 Pompéi 1. 2 routes 1 Romulus et Rémus 1. 3. Henry 1 Q Quintilien 1 Quirinal 1 R République 1. 4 Panthéon (temple) 1. 3. 3 Plaute 1 plébéiens 1. 5 Pline l’Ancien 1. 2 S Septimontium. 2.

6. 2. 5 Tibre 1. 3. 2. 5. 3 via Appia 1 vin et vignobles 1. 2. 5. 3. 3. 3 Tibère 1. 2.théâtres 1. 2 Trajan 1. 2 Troie 1 Toscane 1 U Ulpien 1 V Vespasien 1. 2. 9 tribuns de la plèbe 1. 7. 4. 2 Vésuve 1. 4. 2. 3. 3. 8. 2. 4 Viminal 1 Vestales 1. 4 . 4. 2. 3 Titus 1 toge 1. 6 Vitruve 1. 2 Virgile 1.

Sailko : 1. 2. 4. 2.clipart./www.com sauf mention contraire. Wknight94 : 1. Carlomorino : 1.shutterstock. Shakko : 1. 2. Zanner : 1. 2 Till Niermann : 1. Godot13 : 1.com et de Clipart Images/www. 4 Matthew Nicholls : 1.REMERCIEMENTS CRÉDITS ILLUSTRATIONS L’éditeur remercie les personnes et les organisations ci-dessous pour lui avoir permis de reproduire leurs images dans ce livre. Si des personnes ou des organisations ont été oubliées. Toutes les illustrations sont de Shutterstock. 3 Pascal Radigue : 1 Wolfgang Sauber : 1 David Shankbone : 1 Ulysses K. Collection Borghèse : 1 Corbis/Araldo de Luca : 1 Alberto Fernandez Fernandez : 1 Flickr/lessi : 1 A Hunter Wright : 1 Remi Jouan : 1 Matthias Kabel : 1 Jaakko Luttinen : 1 Marie-Lan Nguyen : 1. 3. Bertramz : 1. Inc. 3. Vestal : 1 Walters Art Museum : 1 Wikipedia/Basilio : 1. Pippo-b : 1. . 2. il les prie d’accepter toutes ses excuses.

.

. . avenue De Lorimier Montréal (Québec) H2K 3W6 www. Lewes East Sussex BN7 2NS.Gouvernement du Québec par l’entremise du programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Ivy Press Limited Copyright © 2014. Le Courrier du Livre pour la traduction française ISBN : 978-2-89723-454-6 (version imprimée) ISBN : 978-2-89723-455-3 (version numérique PDF) ISBN : 978-2-89723-456-0 (version numérique ePub) Dépôt légal : 3e trimestre 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Diffusion-distribution au Canada : Distribution HMH 1815. La Rome antique en 30 secondes Copyright © 2014. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite. R. sans l’auto- risation préalable écrite du propriétaire du copyright. mécanique. électronique. pour l’édition en langue française en Amérique du Nord Titre original de cet ouvrage : 30-Second Ancient Rome Les Éditions Hurtubise bénéficient du soutien financier des institutions suivantes pour leurs activités d’édition : . stockée dans quelque mémoire que ce soit ou transmise sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit.distributionhmh. Copyright © 2014. Éditions Hurtubise inc. Direction de création : Peter Bridgewater Direction de publication : Caroline Earle Direction artistique : Michael Whitehead Chargé de projet : Jamie Pumfrey Design et maquette : Ginny Zeal Illustrations : Ivan Hissey Rédaction des textes des glossaires : Matthew Nicholls Traduction de l’anglais : Dominique Piolet-Françoise Montage de la couverture : Geneviève Dussault Édition originale produite et réalisée par : Ivy Press 210 High Street.com Tous droits réservés. enregistrement ou autres.-U. par photocopie.Gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) .