You are on page 1of 8

C’est un fait

:
nous vivons au milieu des microbes
Gestion des patients contagieux

• les nôtres
Dr Laurent HOCQUELOUX
• ceux des autres
CHR d’Orléans – La Source • ceux de notre environnement

Bilan depuis 20 ans : naissance et mort des maladies infectieuses
Infection à VIH
Hépatites à VHC, VHD,
VHE + CA-MRSA
Kaposi et HHV8
Fiè
Fièvre d’Ebola + E.coli BLSE
Grippe aviaire + BK multi-résistant Poliomyé
Poliomyélite ?
Les maladies infectieuses ne vont Parvovirus B19 et HHV6
Hantavirus
West Nile virus
pas disparaître … Bartonelloses
Helicobacter pylori
Ehrlichiose
Choc toxique (staph
(staph et Variole
strepto)
strepto)
PSDP et ERV
Diarrhé
Diarrhée à Cyclospora OUT
Microsporidiose
ESST humaines et nvC-
nvC-J…

IN

Isolement des patients contagieux Pourquoi ?
• Protéger les soignants
1. Pourquoi isoler le patient ?
• Protéger la « communauté »
2. Qui doit-on isoler ? (autres patients)

3. Comment isoler ? • Protéger le patient
(contre les autres)
(contre lui-même)

1

.009 (Jenigan.à partir d’un porteur à des individus non infectés et non porteurs (patients ou personnels): isolement septique CHACUN SES Patient MICROBES… immunodéprimé .Control Hosp Epidemiol) 2 . 1996.14 x 16 • Pour quel malade ? • Difficulté aux urgences +++ • Tuberculose – USA. d’autres patients. personnels.. visiteurs) Par interposition de mesures barrières L’isolement protège : Qui et comment isoler ? • Risque de transmission croisée à partir d’un patient colonisé SARM+ • Quelles mesures prendre ? – isolé: 0. 4000 soignants: taux de conversion des tests • Pour quel porteur ? (BMR) • Facteurs de risques ? en attendant résultat des prélèvements tuberculiniques passe de 3. J. Am. Epidemiol) • Quel est l’agent infectieux (connu ou présumé) ? – non isolé: 0. 1997. pour « nous » protéger ? Qui isoler.4% en 2 ans après mise en place de l’isolement respiratoire (Bangsberg. Infect.3% à 0. pour « le » protéger ? • Le patient contagieux : • Patient immunodéprimés (au sens large) : – Par voie aérienne Soignants – Immunité déficiente • Aplasie post chimiothérapie – Par voie fécale • Agranulocytose – . • Greffe Autres patients • SIDA… – Personnes fragiles • Le patient porteur d’une infection à des • Age extrêmes de la vie germes résistants (BMR) • Patients en réanimation • etc Réduire le risque de transmission d’un agent infectieux. connu ou présumé Patient contagieux .à un malade immunodéprimé: isolement protecteur (Germes de l’environnement. Qui isoler.

port de gants – Des voies de transmission – Des voies de pénétration PROTECTION DES SOIGNANTS pour un micro-organisme donné – Prévention de la transmission croisée par manuportage (flore commensale et flore transitoire: hygiène des mains. urines. matériel chirugical N. en fonction bonnes pratiques. BMR… Concept des « contagieux » : AVANT Bichat-Claude Bernard : AUJOURD’HUI Hôpital Claude Bernard (Sce Pasteur) Et DEMAIN ?? Mesures d’isolement • Précautions standard 9Précautions particulières – Prévention des Accidents par Exposition au Sang: Se surajoutent aux précédentes. liquides contagieux • Par projection de gouttelettes (G) – Grippe / SARS / rhume… • Puis transmission des agents infectieux : – Méningocoque ⇒ via les « mains sales » – Certaines BMR • Voie oro-fécale . / etc – Tuberculose ⇒ via voie percutanée • AES – Varicelle Extrême contagiosité ++ . procédures invasives • Fibrocopes. selles. aspergillose…) . salmonellose. : certaines maladies « respiratoires » ne sont pas contagieuses (légionellose. hépatite A… • En respirant le même air (A) • Contamination KTc / sonde U / plaie op.Prion. VHB.Clostridium difficile. VHC… – Variole (éradiquée) ⇒ via matériel médical. Comment peut-on attraper / véhiculer Ou encore… l’infection d’un patient (à l’hôpital) ? • Par contact direct avec le patient (C) via peau. sang. avant et ISOLEMENT SEPTIQUE après port de gants) PROTECTION « universelle » DE TOUS LES MALADES 3 .VIH.B.

fermés. qu’il soit ou non souillé de sang +/- Précautions standards (3) Précautions standards (2) 9Port de gants Si risque de contact avec: 9Hygiène des mains – Sang ou tout autre produit d’origine humaine – Lavage simple – Muqueuses ou peau lésée – Lavage avec un savon antiseptique – Lésions cutanées des mains du soignant – Friction hydro-alcoolique en particulier lors des soins les plus pourvoyeurs de piqûres. deux activités de prélèvements. matériels souillés 9 Ne pas désadapter à la main – emballages. deux activités 9Matériel de soins (4) (5) Privilégier: 9 le matériel à UU • Transport de prélèvements biologiques 9 Le matériel sécurisé – Double emballage Devenir du matériel souillé à UU 9 Ne pas re capuchonner les aiguilles • Linge. Précautions standards Précautions standards (1) • Port de gant. manipulation de tubes entre deux patients. étanches 9 Éliminer immédiatement après utilisation et au plus – Selon circuits définis dans l’établissement près de l’utilisation dans un collecteur spécifique 9 Respecter les limites de remplissage du collecteur AES = Consultation référent / SAU 24h/24 . ARV dans les 4 heures 4 . déchets. voire surblouse • À respecter lors de soins à tout patient quel – Soins de lésions cutanées infectées que soit son statut infectieux. connu ou non • Afin d’éviter tout contact avec tout produit biologique d’origine humaine. linge et matériels souillés avant et après port de gants Changés entre deux patients.

sans l’autorisation de l’infirmière planification de soins…) – et hors unité. à – risque de projection. EF. se déplaçant au lit du malade. d’aérosolisation de sang et des degrés divers selon les voies de liquides biologiques transmission – Contact avec des surfaces potentiellement 9«air » (A): transmission aéroportée de fines contaminées particules < 5µ • Surblouses: (non)tissées. dossier. sécrétions naso- • Lunettes de protection pharyngées) 9« contact » (C): transmission par contact • Masques respiratoires (manuportée +++) Indiquer l’isolement Principes: isolement septique 9 Sur prescription médicale (dossier) 9 La mesure et ses modalités d’application s’imposent à l’ensemble du personnel Entrée interdite – de l’unité signalisation (porte. UU ou 9« gouttelettes » (G): transmission aéroportée réutilisables. imagerie…) signalisation sur les bons de demande… – Des établissements d’accueil fiches régionales? 9 Information des visiteurs support et message adaptés Isolement respiratoire Deux volets • Protection Volet géographique Volet technique – Du patient : masque simple – Chambre seule (ou – Précautions standard: cohorte de porteurs hygiène des mains +++ – Du soignant : d’un même germe) – Barrières simple « renforcée » « extrême » – Porte fermée vestimentaires de – Entrées et sorties protection. tablier plastiques… de gouttelettes > 5µ (salive. ou l’accueillant en plateau technique (Cs. Précautions standards (6) Précautions particulières 9Barrières complémentaires En complément des précautions standard. choix et contrôlées combinaison selon le – signalisation type d’isolement L’isolement géographique facilite l’observance des mesures techniques FFP1 FFP2 / FFP3 5 .

sinon.6µ.01 à 1µ) • De soins: par le patient s’il sort – Déplacements limités de sa chambre FFP1 <20% <22% – Report si possible des • FFP1 (ou 2) pour tout entrant examens à risque (FO. porte – Hygiène des mains entrée et (pénétration du sortie fermée filtre par particules – Port de masque – Signalisation 0. porte fermée Contagiosité par voie respiratoire : La grippe exemples • Tuberculose • Varicelle (et pas le Zona) / variole • Grippe / SRAS RECOMMANDATIONS • PATIENT • SOIGNANTS Lavage mains Lavage mains SHA SHA Masque chirurgical • >1 mètre: -Gants -Masque FFP2 • <1 mètre -Gants -Masque FFP2 -Lunettes -Sur blouse 6 . dans la chambre. Précautions standards Equipements de protection respiratoire Isolement respiratoire + (FFP=pièce faciale filtrante. EN149) Mesures « A » TBC. varicelle… Volet géographique Volet technique Filtration Fuite au visage – Chambre seule. aération – ! Lors d’aspirations par fenêtre. à retirer une FFP2 <6% <8% fois sorti fibroscopies bronchiques oesogastriques…) – Aération: 6 vol/h mini BK: 0. rougeole.3 à 0. dans un aérosol de 1 à 5 µ (pression (-)).

Tenue des soignants en cas de pandémie grippale Pression négative • Chambre à pression négative pour éviter la contamination de l’environnement par le patient Méningocoque : personnes concernées par une prophylaxie Précautions standard Isolement gouttelette + Mesures « G » Grippe. rotavirus Volet technique – Hygiène des mains entrée et Infections cutanées: herpès. VRS. surfaces – Déplacements limités – Masque selon le cas – Matériel et instruments – Renforcement bionettoyage à UU ou dédié 7 . coqueluche. Méningocoque.difficile. – Signalisation draps. diphtérie. scarlatine… Volet géographique Volet technique – Hygiène des mains entrée – Chambre seule. porte et sortie fermée – Port de masque de soins – Signalisation • par le patient s’il sort de sa – Déplacements limités chambre • Pour toute personne intervenant autour du lit du malade Précautions standard Isolement contact + Mesures « C » Colonisations ou infections à BMR Infections entériques: C. gale. porte dans la chambre fermée – Port de surblouse ou tablier en cas de contact patient. zona. adénovirus. impétigo… sortie Volet géographique – Port de gants dès l’entrée – Chambre seule.

>15j) ou allogreffe (DBN) précautions vis à vis Éviction contagieux des objets R4 Précautions en cas de équipements et linge travaux Plantes interdites stérile ou DHN Soignants : protégez-vous et protégez les autres aussi… En vous vaccinant Pensez-y l’année contre la grippe !! prochaine 8 . tx>20vol/h aseptiques – Port: – Signalisation adaptée • de tenue stérile – Déplacements limités. courrier… R2 R3 R4 Différents niveaux en fonction des facteurs de Précautions standard risque Chambre + WC + + Ex: Oncohématologie: individuels Masque pour tout porte fermée + air Hygiène des mains geste < 1 m traité en permanence – Pas de neutropénie R1 avant l’entrée – Neutropénie courte (<500. lié à l’eau (Légionelles. lié à toutes les possibilités de transmission croisée • Chambre à pression positive pour éviter la Volet technique contamination du patient par Volet géographique – Hygiène des mains entrée et l’environnement extérieur – Chambre + sanitaire sortie individuels. • coiffe organisés et protégés • Masque de soins – Matériel et instruments à UU – Renforcement bionettoyage ou dédié – Précautions variables selon – Éviction sujets contagieux équipes: alimentation. précautions standard Isolement protecteur + précautions maximales Pression positive Vis à vis du risque lié à l’air (Aspergillus). lié à l’alimentation. Pyo…). ou pour soins sortie dans la chambre + sévère <100) hors greffe. < 7j) R2 Surblouse propre Masque patient si Masque dès l’entrée – Neutropénie longue (<500 pendant 7 à15j. objets. ou Autogreffe de Masque lors de soins tenue stérile + gants cellules souches périphériques ou Autogreffe de invasifs Personnalisation stériles dès l’entrée + Sorties limitées équipements et + coiffe + sabots ou moelle R3 couvre-chaussures + Visites limitées matériels. filtration. livres. porte fermée. sur – Manipulations et gestes pression. propres – Neutropénie longue (<500.