ENST/TP Atelier TOURNAGE

‫ا ـــ ـ ــور ــ ا ــزا ــر ــ ا د ــ ــ ــراطــ ــ ا ــ ــــ ــــ ــــ‬
République Algérienne Démocratique et Populaire
‫وزارة ا ـــــ ـــــ ـــــ ــــم ا ــــــ ـــــ وا ــ ـــــ ـــــت ا ــ ــ ــ‬
Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
‫ا ــــ ــــدر ـــــ ا ـــوطــــ ـــــ ــــــ ا ــ ـــ ــــ ــــ ـو ـو ـ ــ‬
Ecole Nationale Supérieure de Technologie

TECHNOLOGIE

TP Production/ 2ème année GM&P

TOURNAGE
Réalisé par :
S. Benlahmidi
H. Aouici
[S. BENLAHMIDI & H. AOUICI] Page 1

ENST

en tournage. le mouvement d’avance par reproduction dans la pièce du profil de l’outil et (mouvement de l’outil) est une translation rectiligne sont qualifiés d’usinage « de forme » (figure 4) : parallèle à l’axe de révolution de la pièce. à l’échelle macrogéométrique. — tournage de cônes (3) . pièces complexes en profils de coupe élémentaires Ces différentes opérations correspondent à un pour le choix des outils et des paramètres de coupe. usinage d’une gorge (figure 4c). sont obtenues En chariotage. usinage dit « de génération » ou « d’enveloppe » : Pour faciliter le choix du type d’outil. BENLAHMIDI & H.ENST/TP Atelier TOURNAGE 1. la forme obtenue dépend — tournage longitudinal. uniquement de la trajectoire de l’outil. Principe du tournage Le profil ainsi défini numériquement remplace le concept de gabarit de copiage. on génère des cônes de révolution.1 Opérations de base Sur un tour CNC. les gorges. on peut souvent dissocier les fait des cas particuliers du contournage (figure 3). 1. etc. chariotage (figure 4a) ... À l’opposé. filetages. définis géométriquement par des combinaisons d’éléments simples (segments. Enfin. quatre doit rien à la forme de l’outil qui l’a générée. En dressage. et cet a) travail d’enveloppe. usinage aura pour effet de réduire le diamètre de la b) travail de forme typique : filetage (figure 4b). ne considérer qu’il existe.) ou analytiquement par une fonction. à la rugosité — dressage (2) . le mouvement d’avance est une translation rectiligne de l’outil perpendiculaire à l’axe. AOUICI] Page 2 . Figure 1 – Opérations de base en tournage [S. ce qui diminue la longueur de la pièce et génère un plan orthogonal à l’axe (figure 2). en donnant à l’outil une trajectoire plane quelconque (profil de contournage). cercles. — contournage (4). on peut obtenir une forme de révolution quelconque. on peut la forme obtenue. opérations de base (figure 1) : En d’autres termes. En combinant les deux types de déplacements précédents (avance de l’outil en translation rectiligne oblique/axe). Les tours à commandes numériques de contournage permettent de suivre de tels profils. près. pièce. ou encore point par point dans le cas de profils non définis mathématiquement. ou chariotage (1) .. les cas précédents deviennent en En tournage extérieur.

avec les unités traditionnelles de la fabrication mécanique : 1000 Il convient d’observer que la vitesse de coupe n’est constante que si la vitesse de broche et le diamètre de la pièce demeurent inchangés. Compte tenu du diamètre de la pièce au point d’usinage situé sur un diamètre D. évacuation de copeaux. il est souhaitable de maintenir la vitesse de coupe corps d’outils sont radicalement différents pour des constante. problèmes d’accès et d’encombrement. chambrages. par exemple où l’outil se déplace en direction du centre. lubrification..) sont souvent beaucoup plus délicats que pour les usinages extérieurs. Figure 2 – Dressage d’un tube En dressage. flexions d’outils. cette vitesse angulaire étant communiquée par la broche de la machine via le porte-pièce (figure 5). manière à réaliser aussi des alésages. il existe bien sûr l’homologue de toutes ces continuellement si la rotation de la pièce s’effectue opérations en travail intérieur de la pièce. pour une productivité maximale et une Si la cinématique du procédé est semblable. la vitesse relative de la pièce en ce point par rapport à l’outil (supposé fixe par rapport à la machine) vaut : 2 Figure 3 – Opération de contournage [S. les meilleure qualité des surfaces obtenues. Les problèmes concrets relatifs aux usinages intérieurs (accès. 1. BENLAHMIDI & H.2 Paramètres de coupe en tournage 1.1 Vitesse de coupe La pièce est entraînée sur le tour à une certaine vitesse w rad/s (soit N tr/min). AOUICI] Page 3 . encombrement. la vitesse de coupe varie Enfin.ENST/TP Atelier TOURNAGE Cette vitesse est appelée vitesse de coupe .2. Or... soit.. de à une vitesse de broche constante.

afin de compenser ainsi la coupe Vc. profondeur de passe.). cette compensation se révèle Les fabricants de matériaux à outils fournissent des impossible du fait de la plage de vitesse limitée valeurs de vitesse de coupe pour chaque type de qu’autorisent les machines. [S..ENST/TP Atelier TOURNAGE — de la durée de vie souhaitée pour l’outil . lorsqu’une plaquette en fonction du matériau de pièce. en passant par des valeurs — des matériaux de la pièce et de l’outil . Mais dans le cas de très Pour de plus amples informations [1]. à titre en fonction du diamètre. coupant une pièce en acier à 0. [2]. petits diamètres. notamment : outil céramique. AOUICI] Page 4 .3 % de carbone. la fréquence de rotation doit être corrigée La valeur numérique de Vc peut aller. à Le préparateur choisit cette vitesse de coupe en plus de 600 m/min pour la même pièce. Figure 5 – Vitesse de coupe Figure 4 – Usinage de forme Sur un grand nombre de tours modernes. vitesse de rotation N diminution de diamètre. et ce pièce. courantes autour de 200 m/min pour des outils à — de la lubrification . avec un fonction. pastille en carbure métallique (figure 7). De même. comme cela est souvent le cas. des valeurs des autres paramètres de coupe (avance. BENLAHMIDI & H. pour maintenir la vitesse indicatif. de 40 m/min avec un outil en acier rapide de coupe constante (figure 6). [3]. courbe. diamètre D. la vitesse de broche augmente au fur et à mesure que l’outil Figure 6 – Définition des trois variables : vitesse de approche de l’axe.. présente des pour une durée de vie standard de la partie active diamètres différents ou est de forme conique ou de l’outil (45 min par exemple).

BENLAHMIDI & H. AOUICI] Page 5 . direction de l’avance et non pas suivant l’arête de l’outil. Avance par tour f En chariotage.ENST/TP Atelier TOURNAGE L’évolution de ces valeurs de vitesses de coupe en L’avance influe non seulement sur l’épaisseur des une trentaine d’années a imposé une évolution copeaux. lorsque la pièce a toujours mesurée perpendiculairement à la effectué une révolution. la profondeur de coupe ap (mm) (figure 8) est la différence de rayon entre la surface La vitesse d’avance vf (mm/min) (figure 8) est la vitesse à laquelle la machine déplace l’outil par non usinée et la surface usinée (c’est-à-dire la moitié de la différence entre le diamètre non usiné rapport au bâti. 1. ils présentent sensiblement la même disposition générale d’agencement des organes mécaniques. Figure 8 – Vitesse d’avance vf. La profondeur de coupe est valeur du déplacement de l’outil. [S. ils se distinguent les uns des autres par leurs formes.3 Profondeur de coupe ap 1. outils. dimensions. Avance par tour f Machine de tournage Les mouvements cités ci-dessus sont communiquée simultanément à l’outil et à la pièce à l’aide d’une machine qu’on appelle TOUR (figure 6). afin brisent.2.2. puissance et capacité de productions. La vitesse d’avance vf (mm/min) est égale à de pouvoir utiliser au mieux les propriétés des f (mm) × N (tr/min). Néanmoins. C’est une donnée clé pour la qualité de la surface usinée. L’avance par tour f (mm/tr) est la et le diamètre usiné).2 Vitesse d’avance vf. précision d’usinage. mais également sur la manière dont ils se parallèle des puissances à la broche des tours. Il existe plusieurs types de tours.

1 – 0.2 Fontes doux 0.6 0.25 0.5 0.05 – 0.1 – 0.2 Fontes dur 0.05 – 0.24 26 – 33 [S.05 – 0.4 0.05 -0.5 0.05 – 0.05 – 0.1 – 0.05 – 0.5 0.5 Régime de coupe a) Tableau des avances Chariotage extérieur Chariotage intérieur Ebauche Finition Ebauche Finition Aciers doux 0.05 – 0.05 – 0.05 – 0.3 0.05 – 0.05 – 0.25 0.6 0.1 – 0.8 0. BENLAHMIDI & H.05 – 0.2 0.05 – 0.05 Bronze 0.ENST/TP Atelier TOURNAGE Figure 6 – Tour à charioter et à fileter I.2 0.05 – 0.2 Aluminium 0.25 0.2 b) Tableau des vitesses de coupe Matériaux usinés Ebauche Finition Aciers doux 20 – 25 25 – 30 Aciers dur 10 – 16 16 – 18 Fontes doux 18 – 20 24 – 30 Fontes dur 09 – 12 12 – 15 Aluminium 160 – 180 180 – 200 Bronze 18 .6 0.25 0.6 0. AOUICI] Page 6 .1 – 0.8 0.2 Aciers dur 0.1 – 0.05 – 0.05 – 0.4 0.05 – 0.

en utilise le montage entre pointes. I. Figure 7 – Montage en l’air Montage mixte : Il est utilisé pour des pièces relativement longes (4D < L < 8D). BENLAHMIDI & H. AOUICI] Page 7 . Il faut donc choisir de grandes profondeurs de passe et de grandes avances. Finition : C’est l’opération qui consiste à finir la pièce aux cotes prescrites.6 Support et entraînement des pièces sur un tour Il existe trois principaux montages de la pièce à usiner sur le tour : Montage en l’air : C’est un montage sur mandrin effectué pour les pièces courtes (L< 4D). Il faut donc choisis des grandes vitesses de coupe et de petites avances en obtiens des surfaces de grandes qualité.ENST/TP Atelier TOURNAGE Ebauche : C’est l’opération qui consiste à enlever le maximum de copeaux en un minimum de temps sans s’intéresser à l’état de surface. [S. Figure 8 – Montage mixte Montage entre-pointes : Pour l’usinage des pièces longes (L < 8D). Une des extrémités est fixée sur le mandrin alors que l’autre reste libre (figure 7). La pièce est soutenues par ses deux extrémités par deux pointes plus lunette (figure 9). Une des deux extrémités est fixée sur le mandrin alors que l’autre extrémité est soutenue par de la poupée mobiles (figure 8).

• Vérifier l’efficacité des écrans de protection . flottants . SECURITE AU POSTE 3. BT2 (1996).Pendant le travail : • Projection de fragments d’outil . [3] PRUVOT (F.Après le travail : • Arrêter la machine. • Projection de copeaux . nettoyer la machine avec 1. 4. • Retirer la clé de serrage .). • Ajuster le tuyau de lubrification pendant la marche. B 7 130.Dangers spécifique : • Placer les écrans de protection. vol. • Arrêter l’avance rapide à distance suffisante • Port de vêtements non ajustés et chevreaux de la pièce . [2] SACHOT (M. [S. –Machine-outil : présentation. BT2 (1995).). • Serrer correctement la pièce . vol. B 7 120. vol. BT2 (1997).ENST/TP Atelier TOURNAGE Figure 9 – Montage entre-pointe Références bibliographiques [1] PROD’HOMME (G. BENLAHMIDI & H.). rapide . –Fraiseuses et centres d’usinage.C. • Nettoyer l’aire de travail. –Commande numérique des machines-outils. • Rotation de l’outil . AOUICI] Page 8 . 2.Avant le travail : un pinceau . • Serrer correctement l’outil . B 7 160. • Ne pas tenter d’intervenir sur la pièce ou sur • Translation de la table en avance et retour l’outil .

des • à réaliser une ou plusieurs de ces pièces fournies au opérations d’ajustage (limage. des cotes comportant des tolérances de la qualité 7) au tour parallèle.). congés. de portant des indications de tolérances d’exécution et préférence. Travaux en étau. s’adapter rapidement aux travaux courants d’atelier. en outre. AOUICI] Page 9 . candidat brutes ou ébauchées . M (ISO). [S. rapporteurs. 2° Tournage : Opérations élémentaires (jusqu’à la Les travaux de tournage et de fraisage seront simples qualité 8) telles que : et destinés à montrer que les candidats sont • Centrage à la machine . BENLAHMIDI & H. tournage à l’air. des opérations sur • à effectuer et régler le montage de l’ensemble. de profil . sciage. chambrage à la perceuse. Ce programme permet de constater que les candidats • Surfaçages étagées formant des angles droits ou des sont capables d’exécuter un travail ainsi défini : un angles rentrants . tampons. l’épreuve consistera : Le travail demandé peut comporter. Cylindrage L’exécution et le contrôle des travaux devront extérieurs. épaulement intérieurs . dressage des faces. à la fraiseuse. taraudage. plusieurs pièces ajustées et montées. jauges et calibres à tolérances. suffisamment familiarisés avec l’emploi et les • Choix des outils d’ébauches et de finition et emploi possibilités de ces machines pour être capables de de ces outils . grattage. épaulement. des travaux à l’étau-limeur. couramment utilisés dans l’industrie et correspondant • Filetages simples extérieurs au pas métrique aux tolérances portées sur le dessin : pied à coulisse. goupillage. perçage et alésage au foret sur fraiseuse exécute l’usinage manuel partiel ou total des pièces verticale. L’exécution du travail pourra comporter du traçage. perceuse et sur l’étau-limeur. nécessiter l’emploi des appareils de mesure chambrages. etc. Les pièces : de même métal ou de métaux différents . • Tournage entre pointes. … 3° Fraisage : Opérations élémentaires (jusqu’à la qualité 8) telles que : Programme d’examen • Exécution des pièces prismatiques. 1° Ajustage : Travaux d’ajustage et montage du travail à l’étau en utilisant les outils courants de nécessitant l’étude préalable du dessin remis (avec l’ajusteur. ainsi que des travaux de perçage et et l’organisation méthodique du travail. micromètre. de face. le candidat • Pointage. petit ensemble mécanique étant constitué de • Surfaçage obliques extérieures . ébauchées de montage. A partir des dessins d’un ensemble mécanique simple peuvent être remises au candidat à l’état brut ou.ENST/TP Atelier TOURNAGE EXTRAIS DU PROGRAMME OFFICIEL Les cotes de dimension et de position sont spécifiées RENSEIGNEMENTS GENERAUX sur un dessin d’exécution remis au candidat (précision maximale exiges : qualité 8 du système normalisé TRAVAUX MANUELS H(ISO)). constitutives ainsi que leur ajustement et leur montage.

22 20 12 70 4 19.50 99 Matière : Tolérances générales : Etat de surface général : Echelle : 1 Nom : Langue fr Date : 2012 .2013 AOUICI Hamdi Ecole Nationale Supérieure de Technologie .

1 10 M12 80 ±0.2 4 7 14 21 11 5 22 Matière : Tolérances générales : Etat de surface général : Echelle : 1 Nom : Langue fr TRAVAUX PRATIQUES Date : 2012 . 18 13 12.2 25 20 M12 M8 16 40 8 66 ±0.2013 AOUICI Hamdi Ecole Nationale Supérieure de Technologie .2 50 22 10 38 ±0.5 7 M12 R5 38 ±0.

5 1 Vis M4 4 1 Axe S275 3 1 Element de pression C35 2 1 Arbre S275 1 1 Corps 42CrMo4 N° Nbr Désignation Matière Remarque Matière : Tolérances générales : Etat de surface général : Echelle : 1 Nom : Langue fr Date : 2012 .2013 Presseur de tube AOUICI Hamdi Ecole Nationale Supérieure de Technologie .