Ressources énergétiques et énergie électrique

Exercice 1

Un mixeur fonctionne avec une puissance P = 300 W pendant une durée min.

1. Calculer l’énergie consommée en joule.

2. Le kilowattheure (kWh) est une unité d’énergie. Elle correspond à l’énergie associée à une puissance de P = 1 kW

pendant 1 h. Exprimer une énergie de 1 kWh en unité SI.

3. En heures creuses, 1 kWh a un coût de 0,086 €. Calculer le coût de la consommation électrique du mixeur.

Exercice 2

La France compte environ N= 22 millions de foyers. On suppose qu’il y a dix ans, l’éclairage de chaque foyer nécessitait n

= 3 ampoules à incandescence de puissance p = 100 W chacune.

On suppose que désormais toutes ces ampoules ont été remplacées par des ampoules fluorescentes basse consommation

de puissance p’ = 23 W équivalentes en terme de luminosité aux anciennes ampoules à incandescence.

Une centrale nucléaire de puissance standard produit P = 2 700 MW.

On suppose que toutes les ampoules brillent au même moment.

1. Calculer la puissance électrique totale PT consommée il y a dix ans pour éclairer l’ensemble des foyers.

2. Faire le même calcul P’T aujourd’hui.

3. Calculer le pourcentage d’économie de puissance réalisée.

4. Calculer à combien de centrales nucléaires correspond la puissance économisée par le passage aux ampoules basse

consommation.

Exercice 3 :

Dans un circuit comportant un générateur de tension continue et un potentiomètre, on
relève la tension UPN du générateur en fonction de I. On obtient le tableau ci-contre:

1. Représenter la caractéristique intensité-tension du générateur.

2. Ce générateur est-il idéal ?

3. Ce générateur est-il linéaire ?

4. Sur quel domaine d’intensité peut-on considérer que le générateur a un

comportement approximativement linéaire ?

5. Trouver sur ce domaine linéaire son équation de fonctionnement :

.
Exercice 4 :

Un radiateur électrique de puissance P = 1000 W est utilisé pour maintenir une pièce à température constante. On suppose

que l’intensité du courant continu traversant le conducteur ohmique qui constitue le radiateur est I = 4,5 A.

1. Calculer la résistance R du conducteur ohmique.

2. Calculer la tension U aux bornes du conducteur ohmique.

3. On peut dire que le radiateur est un convertisseur. Préciser son rôle. Que convertit-il ? En quoi ?

4. On utilise ce radiateur 5 h par jour pendant un mois entier (de 30 jours) en plein hiver. Calculer l’énergie E utilisée.

5. Sachant qu’un kilowattheure a un coût de x = 0,0864 €, calculer le coût du chauffage pendant deux mois dans les

conditions de la question 4 (hors prix de l’abonnement).

Donnée. 1 Wh = 3600 J.

Exercice 5 :

Un générateur de tension est linéaire. On alimente un circuit simple composé d’un conducteur ohmique et d’un interrupteur

fermé. On mesure une tension U1 = 4,0 V aux bornes du générateur lorsque le courant dans le circuit vaut I1 = 1,0 A. Une

deuxième mesure donne U2 = 2,0 V V lorsque I2 = 2,0 A.

1. Calculer le fem E et la résistance interne r du générateur de tension.

2. Si on branche un fil sans résistance entre les deux bornes du générateur, on crée un court-circuit. Quelle est alors la
tension aux bornes du générateur ?

3. Si le générateur a un comportement linéaire dans le cas du court-circuit précédent, quelle est la valeur de l’intensité du
courant dans le circuit ?

Exercice 6 :

L’usine marémotrice de la Rance utilise la force des marées pour produire de l’énergie électrique. Elle fut raccordée au

réseau EDF en 1967 et alimente depuis (en partie) la Bretagne en électricité. Elle est située sur l’embouchure de la Rance,

près de Saint-Malo. Les turbines peuvent produire de l’électricité quand la marée descendante entraîne l’eau depuis le

bassin de l’usine vers la mer, mais aussi lors de la marée montante lorsque l’eau rentre dans le bassin, depuis la mer.

L’usine consomme de l’énergie électrique pour pomper de l’eau de mer dans le bassin, afin d’augmenter la production en

heures de « pointe », moment de forte consommation électrique.

On définit l’unité dite de tonne équivalent pétrole (tep) comme égale à 4,5 MWh (électrique).

1. L’énergie utilisée par l’usine est-elle renouvelable ?

2. Cette usine pose-t-elle des problèmes environnementaux ? (Se documenter.)

3. En phase de marée montante, la production d’énergie est d’environ E1 = 500 GWh par an.
En phase de marée descendante, la production annuelle est E2 = 80 GWh.

La consommation annuelle de l’usine est E3 = 60 GWh.

Exprimer en tep l’énergie produite chaque année par l’usine de la Rance.

4. La puissance de l’usine de la Rance est de P = 250 MW. Calculer la durée de chacune des trois phases décrites
précédemment (marée montante, marée descendante, pompage).

5. Faire un diagramme rendant compte de la chaîne de conversion énergétique de l’usine marémotrice.

Exercice 7 :

Un circuit série est constitué d’un générateur de tension idéal UPN = 12 V, d’un
potentiomètre (résistance variable) et d’un conducteur ohmique de résistance R.

On mesure la tension aux bornes du conducteur ohmique et
l’intensité I circulant dans le circuit, à l’aide de deux multimètres.

On note Upot la tension aux bornes du potentiomètre et Rpot sa résistance.

En faisant varier le curseur du potentiomètre, on obtient le tableau de mesures ci-

contre :

1. Faire le schéma du circuit, en plaçant les multimètres.

2. Tracer la caractéristique tension-intensité UAB en fonction de I. On pourra utiliser
un tableur ou un papier millimétré.

3. Déduire de la courbe la valeur de la résistance R.

4. Compléter le tableau en calculant les valeurs de Upot et en remplissant la colonne.

5. Compléter le tableau en calculant chacune des valeurs de Rpot.

6. Compléter la courbe de la question 2 en plaçant la tension en fonction de I.

Que donne graphiquement la somme ?