E2 – ETUDE D’UN OUVRAGE

Cours 1BI S2 : Utilisation de l’énergie S2.1 : Machines électromagnétiques
ETUDE D’UNE CHAINE CINEMATIQUE

1. TRANSMISSION PAR POULIES COURROIES.
1.1. Fonction :
Transmettre par adhérence, à l’aide d’un lien flexible « courroie », un mouvement de rotation
continu entre deux arbres éloignés.
COURROI

POULIE

1.2. Principales caractéristiques :

AVANTAGES INCONVENIENTS par rapport aux Pignons-Chaînes
- Transmission silencieuse - Durée de vie limitée
- « Grandes » vitesses de transmission (de - Couple transmissible faible pour les courroies plates
60 à 100 m/s pour les courroies plates) - Tension initiale de la courroie nécessaire pour garantir
- Grand entraxe possible entre les poulies l’adhérence

1.3. principaux types de courroies :

TYPES CARACTERISTIQUES
COURROIES Très silencieuses
PLATES : Tansmission de vitesses élevées.

Puissance transmissible élevée (emploie de gorges
COURROIES
multiples)
TRAPEZOÏDALES
Courroie POLY Corroies poly « V » très utilisées en electroménager.

Transmission silencieuse sans glissement
Une des deux poulies doit être flasquée afin que la
COURROIES
courroie ne sorte pas des poulies
CRANTEES :
Ex. utilisation : Entrainement de l’arbre à cames de
moteurs d’automobile.

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 1 sur 8
1.4. Rapport de transmission (réducteur ou multiplicateur) :

d (menée) n(menante)
R= =
d (menante) n(menée)
Si R ≥ 1 c’est un réducteur Si R ≤ 1 c’est un multiplicateur

1.5. Exercice :
a) Calculer le rapport de réduction du système poulies
dr = 750mm
Brin mou
Poulie courroies (M, R).
motrice
r = 750 / 300 = 2.5
R M
b) Calculer la vitesse de rotation (en rd/s) de la poulie R.
dm = 300 mm
Brin tendu Ωm = 238 rd/s Ωr = Ωm / r = 238 / 2.5 = 95.2 rd/s
c) Calculer la vitesse linéaire de la courroie.
V = Ωr × Rr = 95.2 × 0.375 = 35.7 m/s ou
V = Ωm × Rm = 238 × 0.15 = 35.7 m/s

2. TRANSMISSION PAR PIGNONS ET CHAINES.
2.1. Fonction :
CHAINE
Transmettre par obstacle, à l’aide d’un lien articulé
« chaîne », un mouvement de rotation continu entre
deux arbres éloignés parallèles.
PIGNON

2.2. Principales caractéristiques :

INCONVENIENTS
AVANTAGES
par rapport aux Poulies-Courroies
- Longue durée de vie
- Plus bruyantes
- Entraînement de plusieurs arbres
- Vitesses de rotation plus faibles
- Supportent des conditions de travail plus rudes que les
- Lubrification nécessaire.
poulies-courroies.

2.3. Rapport de transmission (réducteur ou multiplicateur) :

d (mené ) n(menant ) Z (mené)
R= = =
d (menant ) n(mené ) Z (menant )
Si R ≥ 1 c’est un réducteur Si R ≤ 1 c’est un multiplicateur

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 2 sur 8
2.4. Exercice :
Z1 = 52 Brin tendu
a) Calculer le rapport de réduction du système pignon chaîne
(M, R).
M R
Z2 = 20
R = Z2 / Z1 = 20 / 52 = 0.3846.
Brin mou

3. RENDEMENT D’UNE CHAINE CINEMATIQUE.
Dans une chaîne cinématique on trouve plusieurs rendements :

• Rendement des moteurs.
• Rendement des réducteurs.
• Rendements des systèmes poulies courroies.
• Rendements des systèmes pignons chaînes.

Remarque : les rendements n’interviennent pas dans les vitesses !!!!!!

4. ETUDE D’UNE CHAINE DETRANSFERT DE L’ENERGIE « TAPIS
ROULANT »
Le couple résistant de l’ensemble cylindre - tapis roulant est de T3 = 980 Nm.

MOTEUR
n1 en tr/min
ω1 en rad/s
T1 en Nm
REDUCTEUR k1 ηr = 0.97
n2 en tr/min
ω2 en rad/s D2 = 410 mm
T2 en Nm k2 ηc = 0.92
POULIE 1 POULIE 2
COURROIES
D1 = 180 mm n3 en tr/min
ω3 en rad/s
T3 en Nm

TAPIS ROULANT

v = 0.356 m/s

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 3 sur 8
4.1. Calculer la vitesse de rotation ω3 (rd/s) sachant que le diamètre du cylindre qui entraîne le
tapis est de 20 cm.
4.2. Calculer le rapport de réduction k2 de l’ensemble poulies courroies.
4.3. Calculer la vitesse de rotation ω2 (rd/s) en entrée du réducteur.
4.4. Calculer la vitesse de rotation ω1 (rd/s) du moteur sachant que le rapport de réduction du
réducteur est de 37,5.
4.5. En déduire la vitesse n1 (tr/min) du moteur
4.6. Calculer la puissance mécanique P3 nécessaire pour entraîner le tapis roulant.
4.7. Calculer la puissance utile P1 du moteur.
4.8. Sachant que le rendement du moteur est de 85%, calculer la puissance absorbée par le
moteur.

5. ETUDE DE LA CHAINE DE TRANSFERT DE L’ENERGIE « DU MONTE
CHARGE »
On donne :

D : diamètre du tambour du treuil. D = 217mm
Rr : Rapport de réduction du réducteur. Rr = 78.6
ηr : Rendement du réducteur. ηr = 0.85
ηp : Rendement des poulies. ηp = 0.9
ηt : Rendement du treuil. ηt = 0.8
M : Masse de la charge maximale. M = 500Kg
V : Vitesse linéaire de la charge. V = 0.205 m/s

Les diamètres des poulies 1 et 2 sont identiques.

S’aider du schéma de la chaîne cinématique de l'annexe 01 pour réaliser la vérification du
dimensionnement du moteur asynchrone.

5.1. Calculer la vitesse de rotation du treuil (ω2) ?
5.2. Calculer la vitesse de rotation du moteur asynchrone (ω3) en rd/s?
5.3. Calculer la vitesse de rotation du moteur asynchrone (n3) en tr/min ?
5.4. Calculer la force de la charge ?
5.5. Calculer le couple pour soulever cette charge (T1) ?
5.6. Calculer la puissance mécanique pour soulever cette charge (P1)?
5.7. Calculer la puissance mécanique du moteur asynchrone (P3) ?
5.8. Calculer le couple du moteur asynchrone (T3) ?
5.9. Choisir le moteur dans l’annexe 02 ?

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 4 sur 8
ANNEXE 01

POULIE POULIE
2 1

FORMULAIRE :

• V = Ω * R : V→ m/s ; Ω = 2Πn ; n→ tr/s ; R→ m

• F = M * g : F→ N ; M→ Kg ; g=9.81m/s²

• C = F * R : C→ Nm V = 0.205 m / s

• P=C*Ω=F*V: P→ W

n3 en tr/min n2 en tr/min
ω3 en rad/s ω2 en rad/s v en m/s
T3 en Nm T2 en Nm T1 en Nm
P3 en W P2 en W P1 en W

MOTEUR D = 217mm CHARGE
ASYNCHRONE

REDUCTEUR TREUIL Masse = 500Kg maxi
Rr = 1/78.6

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 5 sur 8
ANNEXE 02

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 6 sur 8
CORRECTION

4. ETUDE D’UNE CHAINE DETRANSFERT DE L’ENERGIE « TAPIS
ROULANT »

4.1. Vitesse de rotation :

V = ω3 × R ω3 = V / R = 0.356 / 0.1 = 3.56 rd/s

4.2. Rapport de réduction :

k2 = D2 / D1 = 410 / 180 = 2.2778

4.3. Calculer la vitesse de rotation ω2 (rd/s) en entrée du réducteur.

ω2 = 3.56 × 2.2778 = 8.11 rd/s

4.4. Calculer la vitesse de rotation ω1 (rd/s) du moteur.

ω1 = 8.11 × 37.5 = 304.1 rd/s

4.5. En déduire la vitesse n1 (tr/min) du moteur

n1 = 304.1×60 / (2× 3.14) = 2903.8 tr/min

4.6. Calculer la puissance mécanique P3 nécessaire pour entraîner le tapis roulant.

P3 = T3 × ω3 = 980 × 3.56 = 3488.8 W

4.7. Calculer la puissance utile P1 du moteur.

P1 = P3 / (ηr×ηc) = 3488.8 / (0.97×0.92) = 3909.5 W

4.8. Sachant que le rendement du moteur est de 85%, calculer la puissance absorbée par le

Pa = P1 / η = 3909.5 / 0.85 = 4599.4 W

5. ETUDE DE LA CHAINE DE TRANSFERT DE L’ENERGIE « DU MONTE
CHARGE »
5.1. Vitesse de rotation du treuil

Données : V = 0.205 m/s.
D = 217 mm.

V = ω2 × R ω2 = V / R = 0.205 / 0.1085 = 1.8894 rd/s

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 7 sur 8
5.2. Vitesse de rotation (en rd/s) du moteur asynchrone :

Données : Rr = 78.6

ω3 = 1.8894 × 78.6
ω3 = 148.5 rd/s

5.3. Vitesse en tr/min :

n3 = 148.5×60 / (2× 3.14) = 1418 tr/min

5.4. Force (en N) de la masse totale :

Données :
M = 500Kg

Calcul :
F = M*g
F = 500*9.81
F = 4905 N

5.5. Couple pour soulever la charge :

T1 = F * R
T1 = 4905 × 0.1085
T1 = 532.19 Nm

5.6. Puissance du moteur pour soulever cette charge :

P1 = T1 × ω2
P1 = 532.19 × 1.8894
P1 = 1005.52 W

5.7. Puissance du moteur pour soulever cette charge :

P3 = P1 / (ηr×ηp×ηt) = 1005.52 / (0.85×0.9×0.8) = 1643.04 W

5.8. Couple du moteur pour soulever cette charge :

T3 = P3 / ω3 = 1643.04 / 148.5 = 11.06 Nm

5.9. Référence du moteur choisi:

P = 2.2KW.
Nn = 1420 tr/min.
4 pôles.
Référence : 4A100LA4K

GALOFFRE Sébastien – Lycée Auguste Escoffier – ERAGNY Page 8 sur 8