You are on page 1of 2

HISTOIRE DE L'IMPÔT

Par définition, l'impôt est un prélèvement effectué par l'Etat ( ou par le roi) et les collectivités (en nature ou en argent),
en vue de couvrir les charges publiques.
L'impôt avait déjà existé bien avant Jésus Christ

Dès l'Antiquité l'impôt avait un rôle économique

Depuis l'Antiquité, l'impôt se présentait sous forme de « droit de sortie » assis sur les biens. Droit frappant les biens
vivriers nécessaires à la survie de la population. L'objectif était de défendre la sortie des biens.

Au moyen âge, l'impôt revêt déjà un caractère fiscal – Apparition de l'impôt foncier

Epoque de domination des rois (souverains). Les paysans qui cultivent la terre, appartenant aux souverains, doivent
payer le CENS pour marquer la souveraineté des rois. Le roi en contrepartie, assure la protection des sujets contre les
invasions et les attaques venant de l'extérieur.
(exemple à M/car: fetin'ny santa-bary)

Fin XV ème – début XVII ème Siècle : période de l'ancien régime

marqué par l'existence des impôts indirects, assis et établis sur les biens: droits d'entrée à la frontière. Plus
particulièrement sur des biens de consommation. Et l'impôt le plus ancien est la taxe de consommation sur le sel « la
gabelle », taxe à payer à chaque récolte de sel.

Etablissement du droit d'entrée imposé à l'entrée (droits de porte – droits des douanes) lors du franchissement d'une
frontière (exemple: le péage à nos jours) étrangère.

L'homme est aussi une assiette de l'impôt: apparition de l'impôt par tête d'habitant ou impôt de taille ou impôt de
capitation: impôt direct ou impôt personnel. L'impôt de taille frappant les pauvres et épargnant les riches. L'impôt est
quérable: utilisation des moyens de coercition pour percevoir l'Impôt Minimum Fiscal (IMF).
(Exemple à M/car: l'IMF est dû annuellement par chaque citoyen âgé de 21 ans. Cet impôt oblige les paysans à rester
chez eux pour travailler davantage la terre. Aboli en 1972. Actuellement, l'impôt synthétique revêt un caractère direct et
personnel)

Au XVIII ème siècle

Siècle de la lumière avec les idées révolutionnaires prônées par MONTESQUIEU, DIDEROT, J.J ROUSSEAU,
VOLTAIRE
- suppression de l'impôt de l'ancien régime
- condamnation de l'inquisition fiscale: une perquisition menée de force ou d'arbitraire
- principe de neutralité

Ces philosophes réclament trois principes face à ce qu'ils appellent l'injustice fiscale:

- principe de justice fiscale : suppression de l'impôt de taille
- principe de liberté: qui condamne l'inquisition fiscale
- principe de neutralité selon lequel « l'impôt dne doit pas entraver les échanges commerciaux ».

Du XIX ème siècle au XX ème siècle

période marquée par les deux guerres mondiales:
- un immobilisme fiscal :pas d'évolution de la législation fiscale
- l'impôt est un moyen pourvoyeur de recettes, a un objectif fiscal
- l'impôt est un instrument de croissance, de développement économique et social

Le système fiscal Malagasy actuel n'est que l'héritage du système fiscal français, applicable à
Madagascar pendant près d'un siècle couvrant la période coloniale et néocoloniale.

travaux faits au profit des collectivités locales REQUISITION DES BIENS : riz. Actuellement l'impôt constitue une expression de la souverainneté nationale. et les cultivateurs qui travaillent et cultivent les « HETRA » doivent payer une piastre (vary fito venty) Impôt en numéraires HETRA : impôt dû sur une parcelle de rizière. A Madagascar. depuis l'évolution de la conception de l'impôt dans le temps et dans l'espace. . La notion d'impôt foncier est apparue à l'époque d'Andrianampoinimerina. Elle a besoin d'être étoffée et enrichie. service militaire envers la Nation. la prestation pécunière remplace le prélèvement en nature au profit de l'Etat. les recherches continuelles de documentations s'avèrent indispensables pour l'enrichir. Chaque HETRA constitue une base d'impôt. Appel à contribution Cette rubrique est surtout destinée à informer le public sur l'historique de l'impôt à Madagascar. de fidélité: Hasina équivaut à une piastre impôt d'obéissance envers les rois: expression de la souverainneté royale. fanompoana). on remarque la prédominance de l'impôt foncier (impôt réel). bétails à titre de paiement d 'impôt. toute personne de bonne volonté et disposant des informations jugées utiles se rapportant au thème de ladite rubrique sera la bienvenue et est priée d'entrer en contact avec nous par le biais de notre adresse e mail dgimpots@iris. C'est ainsi qu'on parle aujourd'hui d'impôts sur le revenu. Cette pleine était divisée en parcelles de rizière. Aussi.mg Ou de s'adresser directement à l'Immeuble des Finances et du Budget Antaninarenina – Porte 420 – 4ème étage. A notre niveau. Indique et l'impôt foncier et les rizières VIDIN'AINA : impôt d'allégeance . fidélité envers l'Etat. ASA FOLO ANDRO : réquisition des personnes. Il était le grand propriétaire foncier (la pleine de Betsimitatatra). appelées chacune HETRA. L'impôt atteint presque toutes les activités et les patrimoines des personnes physiques et morales. « Le consentement à l'impôt commence par l'adoption par le pouvoir législatif de la loi de finances » Impôt en nature prélèvement d'une partie de force de l'homme (corvée. sur la dépense et sur le capital. L'institution de l'iimpôt est légale et sa perception est prévue par la Constitution en son article 36. Actuellement.