> «Je vais renforcer le staff technique» SAÂDANE dit OUI >«Chaouchi restera» à RAOURAOUA >«Je ne vais pas chambouler

l’équipe» Algérie-Japon en amical en novembre Halliche à Arsenal :
J e u d i 8 j u i l l e t 2 0 1 0 n°2529 prix 20 DA France 1.6 € - ISSN 111

qui veut saboter son transfert ? Il a choisi Compétition pour s’exprimer

LE QUOTIDIEN 100 % FOOT

BRISE LE SILENCE
«Mondial, n’accablez pas Djebbour et Ghezzal»
«Mon avenir, je suis toujours à la Lazio»

MEGHNI

re patienter 3 mois» lessure, je dois enco «Ma b
Les Allemands ont mis plus de 6 M € sur la table

Slavia va libérer
Mbolhi pour West Ham
Les négociations avec Portsmouth débuteront ce lundi

BOUGHERRA
à Hambourg :
c’est presque fait
Il rencontrera les dirigeants de Bochum

ANGELOZZI
négocie le transfert

d’Antar Yahia

West Ham : Grant insiste pour Belhadj
ANEP 814 313

2
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

● Par Amirouche Boudjedou

ompétition était le premier organe de presse à parler de l’intérêt que porte Arsenal au défenseur algérien Rafik Halliche. Le lendemain, plusieurs voix se sont élevées pour démentir cette information, pour aussitôt se raviser et la confirmer.
DEPUIS, l’information du probable transfert de Rafik à Arsenal a fait le tour des rédactions des journaux nationaux et internationaux. The Sun en avait parlé, ainsi que des sites internet français et anglais, ils ont tous suivi l’évolution de cette affaire. Wenger qui aime travailler dans le silence et sans attirer l’attention n’a pas aimé tout le bruit qui a entouré cette affaire. Ce qui l’a le plus dérangé, se sont ces sommes illogiques que certaines presses ont balancé depuis que cette information a été rendue publique.

C

le transfert de Halliche ?

ARSENAL : qui veut saboter

Les 5 millions d’euros d’Arsenal, c’est du n’importe quoi
Comme nous vous l’avons expliqué dans notre édition d’hier, le chiffre avancé par Bola, journal portugais, n’a aucun sens. Entre Benfica qui exige 2,5 millions d’euros, et Arsenal qui, soi-disant, offre 5 millions d’euros, il existe une grande différence. Ceux qui ont balancé cette fausse information veulent capoter le transfert de Halliche dans le club londonien. Ils savent très bien que ni Wenger ni encore moins les responsables d’Arsenal n’aiment ce genre de spéculations, alors ils font tout pour inciter les décideurs des Gunners à éliminer cette piste et se pencher vers d’autres chemins, plus discrets autour desquels il n’y a pas tout ce bruit. Halliche et les agents qui s’occupent de son avenir savent très bien qui est derrière cette polémique, c’est ce que nous a expliqué l’un d’eux. «On est en train de préparer un mauvais coup à Halliche. Je sais pourquoi ils font ça, et je sais aussi qui est derrière ces coups bas. Ces gens-là savent très bien que Wenger n’apprécie pas que les journaux parlent des joueurs qu’ils pistent avant la concrétisation du transfert, alors ils balancent des choses infondées dans la presse (comme ce chiffre de 5 millions d’euros) pour attirer l’attention des Gunners et les pousser à abandonner cette piste. Vous avez vu comment le transfert du défenseur de Lorient a été fait ? Personne n’en a parlé jusqu’à sa

signature. Il voulait la même chose pour Rafik…», nous a expliqué notre interlocuteur.

Gomez, son ancien agent montré du doigt
Tout ce bruit autour du transfert de Halliche à Arsenal ne lui rend guère service. Les gens qui sont derrière ces contacts n’ont pas hésité un moment pour montrer du doigt certaines personnes qui veulent avoir un bénéfice de ce transfert. Son ancien agent, le Portugais Gomez, est montré du doigt. On signale que Halliche a décidé de ne plus travailler avec lui pour des raisons que seul le joueur peut expliquer. Gomez n’arrive pas à digérer ce divorce, au moment où son ex-protégé est sollicité de partout, affirme notre source, c’est pourquoi il fait tout pour capoter ce transfert. «C’est lui qui est derrière cette intox de 5 millions d’euros. C’est un ancien dans le

domaine, alors il sait comment faire capoter un transfert», nous a-t-il expliqué. «C’est très mauvais pour le joueur de balancer des informations pareilles, surtout quand il s’agit d’un club de la trempe d’Arsenal. Il ne rigole pas avec ces choses-là», ajouta-t-il.

Une agence de management espagnole s’occupe de son transfert
Des sources très concordantes nous ont affirmé que Rafik Halliche aurait signé un contrat avec une agence espagnole de management. Ladite agence s’occupe actuellement de son transfert, de son image et aussi de tout ce qui concerne sa vie footballistique. La même source a démenti toutes les informations qui disent que Halliche a un agent portugais qui parle en son nom. Elle ajoute qu’un Franco-Algérien, qui a l’habitude de tra-

vailler avec cette agence, qu’on a joint hier au téléphone, a préféré garder l’anonymat, surtout avec tout le bruit fait autour de cette affaire. Il a quand même tenu à nous faire cette déclaration : «Rafik intéresse beaucoup de clubs. Moimême j’ai rencontré plusieurs responsables de clubs européens. Lille, SaintEtienne, West Ham, PSG… sont intéressés par Rafik. On décidera de son avenir dans les jours qui viennent. Actuellement, Halliche est en vacances, mais en contact permanent avec nous» nous a-t-il annoncé. On signale que Rafik pourrait signer avec cette personne dans les jours qui viennent. Ainsi donc, Rafik Halliche, qui intéresse beaucoup Wenger, pourrait voir son transfert dans ce club capoter à cause de ces personnes qui ont été mises sur la touche par le joueur. Par ailleurs, plusieurs autres clubs, et pas des moindres, veulent l’enrôler. Affaire à suivre. A. B.

T BROUILLER LES PISTES WENGER VEU
«Rafik Halliche a réussi sa Coupe du monde. C’est un défenseur avec un grand potentiel. Mais il n’ira pas à Arsenal», dira Nicky Hunt, journaliste au Daily Mail.
SELON le compte rendu de ce journaliste, Wenger s’est intéressé dans un premier temps à ce joueur, parce qu’il aime les bonnes affaires. Parce qu’il a conclu avec le jeune joueur de Lorient, Lorent Koscielny, le Français aurait, selon lui, écarté définitivement la piste Halliche, et ce qu’il cherche maintenant, c’est un défenseur expérimenté pour guider sa défense et remplacer Campbell, Gallas et peut-être Mikael Silvestre. Arsenal, qui a toujours marché avec des jeunes joueurs, ne peut recruter un joueur d’expérience, et encore moins débourser une grande somme pour un défenseur de renom. C’est la politique d’Arsenal depuis que Wenger a pris les rênes du club. Comme nous l’avons expliqué déjà, Wenger est un entraîneur qui travaille dans la discrétion. Il sait comment brouiller les pistes pour arriver à concrétiser. D’autre part, et comme nous l’avons mentionné dans notre édition d’hier, un défenseur japonais et un autre uruguayen sont en concurrence

UR JOUER À ARSENAL L PENSE QUE HALLICHE N’A PAS LE PROFIL PO I LE DAILY MAI

avec Halliche dans ce poste, il se pourrait que Wenger ait d’autres noms en tête. Une chose est sûre, la piste Halliche n’est pas écartée par les dirigeants d’Arsenal, comme le laisse supposer cet article du Daily Mail. Wenger prendra une décision dès qu’il rentrera d’Afrique du Sud. On rappelle que Rafik et ses agents sont en train d’étudier d’autres offres venant d’Allemagne, de la Premier League anglaise et de France. Il se pourrait que Halliche opte pour l’une d’elles et ne pas attendre que Wenger tranche dans cette affaire. A. B.

3
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

’entraîneur Rabah Saâdane devait rendre, hier soir ou au plus tard aujourd’hui, sa réponse quant à son avenir à la barre technique de l’équipe nationale.
● Par N. Boumali

L

SAÂDANE DIT OUI À RAOURAOUA
choisir celui qui intégrera la barre technique de la sélection algérienne. Il ne s’oppose pas donc au renforcement de la barre technique par une autre compétence, mais il a réaffirmé pour la énième fois sa décision de garder ses adjoints actuels. Il ne lâchera pas ses assistants, même s’il avoue qu’il est disposé à renforcer son staff. Tout sera tiré au clair au lendemain du retour de Raouraoua au pays. Les deux hommes étudieront ensemble le profil du technicien dont l’équipe a besoin avant de se mettre à la recherche de celui qui renforcera la barre. Il est certain que c’est Saâdane qui choisira la personne avec laquelle il travaillera à l’avenir.

ême s’il consent à poursuivre son aventure avec les Verts, ce ne sera qu’un accord de principe. Il attendra de s’assoir autour d’une table avec le président de FAF, Mohamed Raouraoua, au retour de ce dernier d’Afrique du Sud afin de régler certains points qui restent toujours en suspens. En attendant d’avoir une entrevue avec Raouraoua, le sélectionneur national devait l’assurer dans la soirée de mercredi ou dans la journée de ce jeudi par téléphone de son intention de continuer son œuvre. Ainsi, contrairement à tout ce qui a été dit çà et là, Raouraoua et Saâdane n’attendront pas le 15 juillet pour avoir une discussion franche concernant la barre technique de la sélection algérienne. Dans un entretien accordé au journal El Khabar Erriadhi et qui paraîtra aujourd’hui, le coach Saâdane a clarifié certains points. C’est la première fois qu’il s’explique sur certains sujets qui tiennent en haleine tous les supporters des Fennecs.

M

➧ «Je vais renforcer le staff technique» ➧ «Chaouchi restera» ➧ «Je ne vais pas chambouler l'équipe» ➧ «On doit tout revoir»

Les Verts pourraient affronter le Japon au mois de novembre
Sur proposition de la Fédération japonaise de football, les Verts pourraient affronter les Nippons au mois de novembre prochain. La FAF n’a pas encore rendu sa réponse à sa consœur japonaise, mais tout porte à croire que l’instance dirigée par Mohamed Raouraoua acceptera de jouer ce match pour bien préparer les éliminatoires de la CAN.

Aucun des noms avancés par la presse ne secondera Saâdane

Parmi les aveux faits par Saâdane à nos confrères d’El Khabar Erriadhi, son souhait de voir l’équipe nationale se restructurer à tous les niveaux. Pour lui, il n’y a pas uniquement la barre technique qui devra être renforcée, mais aussi les staffs médical et administratif. Sans entrer dans les détails, le coach de l’EN ne cache pas son désir de revoir certaines choses dans l’encadrement de l’équipe nationale. Il estime que pour que les Verts aillent de l’avant, l’encadrement de l’équipe devra être consolidé à tous les niveaux. Il abordera ce point lors de sa prochaine rencontre avec le premier responsable du Bureau fédéral. Il ne faut pas être fin observateur pour comprendre les propos de Saâdane. Leur interprétation, et si faille il y a, elle ne concerne pas uniquement la barre technique, mais tous les autres staffs. Au sujet du renforcement de la barre technique, le coach national a confié à nos confrères d’El Khabar qu’il faut d’abord voir le profil du technicien dont il a besoin avant de

«Il faut restructurer l’EN»

En raison de tout ce qui a été dit sur les gardiens de but, Saâdane a levé le voile sur ce sujet. Il a affirmé au journal El Khabar Erriadhi que pour lui Mbolhi et Chaouchi restent les deux premiers gardiens de l’équipe nationale. S’agissant de Gaouaoui qui a affiché une belle forme en Allemagne, le sélectionneur national a confié qu’il n’a pas encore tranché sur le cas de Lounès. Sa déclaration prouve que Gaouaoui pourrait poursuivre son aventure avec l’équipe nationale.

«Mbolhi et Chaouchi sont les deux premiers gardiens de l’EN»

Selon une source autorisée, aucun des noms évoqués par la presse ces derniers jours pour renforcer la barre technique de l’EN, entre autres Guendouz, Bouali, Madjer, Menad, Fergani et Tasfaout pour ne citer que ceux-là, ne travaillera avec le sélectionneur national. Le nom de celui qui sera retenu pour travailler avec Saâdane n’est pas encore retenu. Ce sera vraisemblablement la surprise de cet été.
premiers capitaines. L’un n’a joué aucun match et l’autre n’a fait que de brèves apparitions. Il ne compte plus faire appel à eux à cause de leur âge. Les deux éléments sont contraints d’arrêter leur carrière avec les Verts. A propos de la rencontre amicale que disputera l’EN le mois d’août face au Gabon, le sélectionneur national ne compte pas chambouler son effectif. Hormis les deux premiers capitaines qui ne seront pas convoqués pour cette joute, Saâdane comptera sur les joueurs retenus pour le Mondial. Bien qu’on parle de plus en plus du renforcement du compartiment offensif, le premier responsable de la barre technique ne veut pas changer son effectif dans l’immédiat. Il attendra sûrement la fin du mois d’août pour renforcer son effectif.

Tous les joueurs retenus pour le Mondial sud-africain ont la confiance de Saâdane, à l’exception des deux

«Les deux premiers capitaines ne font plus partie de mes plans»

Le sélectionneur national savait que le manager général des Fennecs, Walid Sadi, ne poursuivrait pas sa mission. Il a déclaré à cet effet que lorsque l’EN se trouvait encore en Afrique du Sud, il savait que celui-ci allait démissionner de son poste. Pour rappel, Sadi a annoncé son retrait de l’équipe nationale dès son retour au pays. N. B.

«Je savais que Sadi allait démissionner»

Le site de la FAF confirmera aujourd’hui ou demain l’accord de Saâdane
D’après une source digne de foi, la FAF confirmera aujourd’hui ou demain le maintien de Saâdane. C’est par le biais de son site qu’elle informera l’opinion publique, plus particulièrement l’opinion sportive, de la réponse définitive du sélectionneur national au président de la Fédération algérienne de football.

On songe à Drid et Belloumi pour renforcer le staff ous avons appris de seront proposés à Rabah sources proches de la FAF Saâdane pour renforcer le staff BELLOUMI : que Drid et Belloumi de l’EN.
ns» vert à toutes les discussio DRID : «Je suis ou
- Oui, j’étais sur le point de prendre en charge la sélection juniors, mais je n’ai pas pu trouver un accord sur le plan financier avec les responsables de la FAF.

N

«Prêt à intégrer le staff»

- On a appris qu’on songe à vous pour renforcer éventuellement le staff technique des Verts…

le juniors ?

- Je ne sais pas, personne ne m’a contacté pour l’instant. Mais ceci dit, je suis ouvert à toutes les discussions, car travailler au sein de la sélection algérienne sera un honneur pour moi.

- Votre nom figurait déjà à la FAF pour entraîner la sélection nationa-

- Les anciens internationaux souhaitent qu’un ancien international intègre le staff technique de Saâdane, êtes-vous du même avis ?

- Oui, je suis pour, car j’estime que les joueurs qui ont participé aux Mondiaux 1982 et 1986 peuvent contribuer de par leur expérience. Regardez la Hollande, par exemple, elle a un staff étoffé qui comprend plusieurs anciens internationaux qui font un travail de fourmi au sein du staff technique qui est en train de porter ses fruits. K. H.

L’ancien Ballon d’Or africain 1981, Lakhdar Belloumi, affirme qu’il n’a pas été contacté pour renforcer le staff technique des Verts, mais il se dit prêt à intégrer le staff si on lui fait appel. «Personnellement, je n’ai pas été contacté. Maintenant, si on songe à moi, je serai prêt à intégrer le staff. Je possède une expérience appréciable comme entraîneur et je pense que je peux aider Saâdane dans sa tâche sur le banc comme je l’ai aidé lorsque j’étais joueur sous sa coupe. Franchement, ce qui importe pour moi, c’est que des anciens internationaux puissent intégrer la barre technique de la sélection algérienne à l’avenir même si ce n’est pas moi forcément.» K. H.

4
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

➧ «Ça me flatte d'entendre dire que j'ai manqué à cette équipe, mais seul, je ne peux pas tout faire»

MEGHNI

Il a choisi Compétition pour s'exprimer

brise le silence

près une intervention chirurgicale au genou gauche il y a presque un mois, l’artiste meneur de jeu de l’équipe nationale, Mourad Meghni, est déjà en phase de rééducation, il s’est même débarrassé des béquilles, il en aura pour 3 mois avant de passer à une autre étape avec l’aval de son médecin. Il commencera à courir pour une période, avant d’entamer la préparation pour le grand retour à la compétition. L’attaquant de la Lazio manquera tout de même son début de saison dans le Calcio, mais son vœu le plus cher est de retrouver la
- Cela fait un moment qu’on n’a pas eu de vos nouvelles, comment allez-vous ?

➧ «Ma blessure, je dois encore patienter 3 mois» ➧ «Mon avenir, je suis toujours à la Lazio» A

✍ Entretien réalisé par Ahmed Ifticen

compétition sans le moindre souci. Meghni n’est, contrairement à ce qu’on annonce, pas partant de la Lazio de Rome, il affirme qu’il est toujours avec son club. Le joueur que tout le monde a regretté de ne pas le voir avec l’effectif de l’équipe nationale en Afrique du Sud a vécu cette compétition de l’extérieur, il a sa propre vision des matchs de l’EN et de l’évolution de ses coéquipiers. Avec sa gentillesse exemplaire et son amabilité, le milieu de terrain de charme des Verts a accepté de nous accorder cet entretien où il revient sur la participation algérienne au Mondial sud-africain, il nous parlera en tant qu’attaquant sur le manque d’efficacité des Verts et de l’absence des buts. Meghni livrera aussi son opinion sur l’avenir du staff technique.
comme je vous l’ai déjà déclaré, c’est désolant de rater une Coupe du monde. Mais je dirais que ce n’est pas un choix à faire, il y a cette blessure qui est là. Mon souci numéro un est de me remettre et reprendre la compétition.

- Je vais très bien. Je m’occupe plus de mon état de santé, auprès de ma famille. Comme on dit Hamdoullah. Tout est tranquille. - Oui, je poursuis ma rééducation avec les kinés, je fais mes séances quotidiennement, il n’y a pas de problème, je me suis débarrassé des béquilles. Pour autre chose, ça devrait prendre le temps qu’il faut, le plus important pour moi est de retrouver ma forme et tous mes moyens.

nature de ma blessure, et aussi de l’évolution de mon état de santé, donc, il y a ce lien permanent avec mon club.

- Vous êtes toujours à la Lazio ?
- Oui, c’est mon club…

- On vous pose la question parce qu’il y a certaines informations qui vous annoncent partant…

- Ça avance positivement pour votre blessure ?

- A mon niveau il n’y a rien de cela, je suis toujours à la Lazio. A mon avis, s’il y aura quoi que ce soit, je suis le premier concerné et donc le premier à savoir si je quitte le club ou pas.

- Depuis la sortie des Verts de la Coupe du monde, on ne vous a pas entendu vous exprimer sur leurs prestations…

- Justement, on parle d’un club en Pologne et d’un éventuel prêt pour Brescia…

- On imagine que vous êtes tout le temps en contact avec votre médecin pour suivre les étapes de votre traitement ?

- Non, je n’ai rien reçu de ce genre. Je suis toujours à la Lazio de Rome. A mon avis, il faut d’abord se remettre sur le terrain pour qu’il y ait ce genre de sollicitation.

- Effectivement, je suis en contact avec mon professeur, tout se passe bien, comme je viens de vous le dire, je suis en phase de rééducation, je fais mes contrôles périodiquement, cela devra durer encore 3 mois, après, on verra.

- Justement, ça ne vous dérange pas de rater le début du championnat avec votre club, après avoir raté le Mondial ?

- Comme je conçois les choses, je dirais que c’était de l’expérience pour tout le monde, que ce soit les joueurs ou le staff. Sur le plan du jeu, l’équipe a bien joué lors des trois matchs. C’est vrai qu’on n’a pas osé un peu plus devant, on n’avait assez d’occasions pour marquer, mais on gardait bien le ballon. Défensivement, on était assez costauds, il manquait un peu devant. Je dirais qu’il y avait de l’espoir de gagner quelques matchs, contre la Slovénie par exemple, ou même face aux Etats-Unis.

- C’est vrai que c’est gênant pour moi,

- En voyant la situation de l’extérieur, avez-vous des regrets sur la prestation de l’équipe nationale ?

- Vous êtes certainement en contact aussi avec votre club, la Lazio, n’est-ce pas ?

- Bien sûr. Même si je suis à Paris, je suis toujours en contact avec les dirigeants de mon club, je reçois des coups de fil de leur part, il n’y a aucun souci. En tous les cas, ils sont au courant de la

«Saâdane partira ou restera, il y a un président qui décide, on a vécu de beaux moments avec lui, si on décide de ramener un autre coach on n'aura qu'à s'adapter»

- Je sais que les choses sont complètement différentes lorsqu’on est sur les terrains et lorsqu’on voit de l’extérieur. Je dirais que c’est dommage pour le premier match face à la Slovénie parce que je sentais qu’on était mieux qu’eux, qu’on avait la possibilité de remporter les 3 points, on pouvait éviter la défaite. Mais la réalité du terrain a donné un autre résultat.

➠➠➠

5
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

n'accablez pas «Mondial,

r et Ghezzal» Djebbou
qu’on a qualifié de favori du tournoi, l’Angleterre…
- Face aux Anglais, il y avait un bon match de la part de l’équipe nationale algérienne. Sur papier, les Anglais se sont présentés en situation supérieure, mais sur le terrain, j’ai vu un jeu presque équitable, certes, un match nul était un bon résultat, mais il y avait de la place pour gagner ; au risque de me répéter, si on avait osé même lors de ce match, on pouvait avoir un meilleur résultat, on a vu que lorsqu’on attaquait, on voyait clairement les Anglais en difficulté. dans notre camp, il n’y avait pas assez d’engagement. Certes, il ne fallait pas se dévoiler derrière, mais si on avait réagi avec un système de bloc, on aurait eu plus d’opportunités offensives tout en gardant notre solidité défensive parce qu’on aurait été obligés de revenir en bloc aussi pour défendre plus haut. Cela reste mon avis, certes, je ne suis pas à la place du coach, voir les choses de l’extérieur et les vivre sur le terrain est différent.

➠➠➠

➧ «Il fallait peut-être attaquer en bloc»

- Vous dites que contre la Slovénie on était supérieurs, pourriez-vous être plus explicite ?

- Je pense qu’on était au-dessus techniquement par rapport aux Slovènes. Il ne faut pas oublier aussi qu’il y a cet effet du premier match. A un certain moment, nous avons même pris les commandes, Kader (Ghezzal) avait essayé de faire bouger les choses avant qu’il soit expulsé, il y a eu 3 occasions. Je pense qu’avec un plus d’attaquants lors de cette rencontre, on aurait eu la possibilité de gagner.

- En parlant de cette rencontre face à la Slovénie, beaucoup ont collé la défaite à Ghezzal, en le blâmant d’avoir provoqué son expulsion et laissé ses coéquipiers à 10…

- Puis arrive cette dernière rencontre face aux EtatsUnis où il fallait tout mettre en attaque pour tenter de se qualifier…

- Je ne pense pas que c’est l’expulsion de Ghezzal qui a provoqué la défaite contre la Slovénie, ni la faute de Chaouchi, non plus. Parce que même à 10, nous étions capables de s’en sortir avec un meilleur résultat. Pour revenir à Ghezzal, je suis sûr que s’il y avait eu un match nul 0 à 0 à la fin, personne n’aurait parlé de l’expulsion de Kader, donc, il n’y a pas à incriminer un quelconque joueur. Je suis sûr qu’il a essayé de donner le maximum, et s’il était resté sur le terrain, il aurait fait quelque chose.

- Le match des Etats-Unis, c’est un match parmi les trois sur lequel on pouvait miser pour gagner, les Américains étaient trop engagés en attaque ; derrière, ils n’assuraient pas trop, et d’après ce que j’ai vu, il y avait moyen de leur marquer des buts. Mais il faut retenir aussi qu’ils étaient plus frais que nous physiquement, c’est ce qui a fait la différence. C’est regrettable, parce qu’au fond, on avait les moyens de mieux faire si on avait un peu plus osé offensivement. - Non à mon avis, ce n’est pas dû au manque d’attaquants, mais plutôt à un manque de risques parce qu’il y avait une bonne maîtrise. On est restés

- On vous a beaucoup évoqué, aussi bien les techniciens que les supporters. Tout le monde a regretté votre absence, votre présence, selon ces mêmes observateurs, aurait donné ce coup de pouce à l’attaque, qu’en dites-vous ?

- C’est normal, il y avait un manque d’attaquants…

- Après la Slovénie, il y avait ce fameux match contre ce

- Je ne sais pas si j’avais été présent j’aurais eu cette efficacité qui manquait. Je suis flatté d’entendre cela. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas un dribble ou un geste technique qui aurait fait la différence pour être efficace, je ne peux pas le faire seul. Je dirais qu’il faut toute une équipe. A part que cela me fait plaisir d’entendre les autres dire que je manque à cette équipe, je ne sais pas trop quoi dire là-dessus. Je suis très reconnaissant à tous ceux qui me réclament.

- Vous n’êtes donc pas du même avis que ceux qui disent qu’on n’a pas d’attaquants ?

- Absolument, il n’y a pas un manque d‘attaquants à mon avis, je dirais même qu’on a des éléments de qualité. Ziani, Matmour, Ghezzal ou Rafik (Djebbour) sont efficaces avec leurs clubs, ils marquaient des buts. Dans cette Coupe du monde, ils manquaient de soutien, ce n’est pas facile de subir des critiques. Il ne faut pas blâmer ces joueurs. C’est très difficile d’être efficace lorsque vous vous retrouvez isolé en attaque. Comme je vous l’ai dit auparavant, il y a des matchs où on sentait qu’on pouvait faire quelque chose, c’est là où il fallait oser en attaque. Mais peutêtre que le coach avait son idée ; en tous les cas, le Mondial est une expérience pour tout le monde.

des défenses fragiles, on avait la possibilité de les surprendre»
ment du sélectionneur de l’équipe nationale, qu’en dites-vous ?
- Je crois que je suis mal placé pour parler de cela, si un changement s’effectue, il devra être décidé par les instances qui ont le droit de le faire. Je crois aussi qu’il y a un président de fédération qui lui décidera si Saâdane reste ou pas. Pour moi, cela ne dépend pas des joueurs. Ce que je peux dire, c’est qu’on n’a pas de problème avec notre sélectionneur, on aime tous Saâdane, on a eu toujours de bons rapports avec lui, on a vécu de beaux moments, s’il reste, cela nous fera certainement plaisir. Mais si un changement s’effectue, certainement, on devrait, nous les jours, s’adapter au nouveau sélectionneur.

➧ «L'Angleterre et les USA avaient
sir qu’il vous rejoigne, n’estce pas ?
- Evidemment, ça serait super si on jouait ensemble dans le même club, j’ai entendu parler de cette éventualité, mais je ne vous cache pas je n’ai pas eu assez de détails. - Franchement, non, on n’en a pas parlé, je n’ai pas eu l’occasion de le faire, lui ne m’a pas appelé. Donc, on n’a pas évoqué ce sujet entre nous. Ce qui est sûr, c’est que je reste disponible pour Nadir, s’il veut se renseigner sur quoi que ce soit sur la Lazio, je serai disponible à l’aider dans le cadre de mes prérogatives, bien sûr. Je ne vous cache pas, par contre, que j’ai eu son ami au téléphone dernièrement justement pour me parler de ce contact. A. I.

- Vous n’en avez pas parlé avec Belhadj ?

- On parle aussi avec insistance d’un éventuel change-

➧ «Le Mondial a été une bonne expérience pour tout le monde, joueurs et staff»

- Il y avait dernièrement une proposition de la Lazio pour Belhadj, ça vous ferait plai-

6
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

LES ALLEMANDS ONT MIS PLUS DE 6 M € SUR LA TABLE

BOUGHERRA À HAMBOURG :

C'EST PRESQUE FAIT
● Par Amirouche B.

la recherche d’un défenseur de haut niveau, les responsables du club allemand de Hambourg ont été charmés par les qualités techniques, athlétiques et morales de Madjid Bougherra.
ILS ONT DONC décidé de passer à l’acte en entreprenant les démarches nécessaires avec les agents du joueur, puis avec son club employeur. «Transfert imminent et plus si affinités.» Voilà la petite annonce passée par les dirigeants de H a m b o u rg . Devant faire face au départ de Jérôme Boateng et aux envies de changer d’air de Guy Demel et Dennis Aogo, le club allemand va devoir s’activer pour conclure avec le défenseur algérien des Glasgow. Il semblerait que Madjid Bougherra ait tapé dans l’œil de la formation allemande après le match que ce dernier a réalisé face au Werder de Brème en Champions League où il avait égalisé

A

pour son club dans les ultimes minutes du match. Ils ont été encore plus séduits par les qualités de ce joueur lorsqu’ils ont vu comment il a réussi à museler l’un des attaquants les plus difficiles à marquer dans le monde du football actuellement, Wayne Rooney en l’occurrence.

exige que tout joueur vendu soit rentabilisé au maximum, surtout quand il s’agit de l’un des cadres de l’équipe, comme c’est le cas de Bougherra.

L’offre des Allemands est très intéressante. On parle d’un montant avoisinant les 6 millions d’euros. Les Ecossais, qui veulent rentabiliser au maximum le transfert de leur Magic, avancent chaque jour que leur défenseur n’est pas à vendre. Ils savent très bien que cela va pousser les clubs qui s’intéressent à lui à faire de belles offres que Bain, le président des Glasgow, ne pourrait pas refuser. En effet, Walter Smith a de nouveau affirmé que les Glasgow Rangers ne lâcheront pas Bougherra. «Madjid sera avec nous dès vendredi. Il a eu plus de repos que les autres parce qu’il a disputé la Coupe du monde avec son pays. Je peux rassurer les fans du club que Majic ira avec nous en Australie pour le stage d’intersaison. Le nombre de joueurs que nous avons ne nous permet pas de lâcher Madjid…», dira-t-il en toute assurance. Il faut dire que la déclaration du manager du club est une façon de faire monter les enchères, surtout que la situation financière du club

L’offre des Allemands pourrait faire plier les Rangers

Les journaux allemands disent que les négociations ont été ouvertes depuis quelques mois. Ils affirment aussi qu’un accord aurait enfin été trouvé avec le défenseur des Glasgow Rangers. Si cette information s’avère vraie, on dira que les Allemands ont réussi à faire changer d’avis à Bain, le président des Glasgow, et à Smith, le manager du club, qui avancent depuis quelques jours que leur joueur n’est pas à vendre. Cela prouverait aussi que l’objectif des deux responsables était de faire bénéficier le club au maximum lors de cette transaction, d’autant plus que les supporters veulent et exigent le maintien de ce joueur dans l’équipe. Par ailleurs, la presse allemande et surtout celle qui se spécialise dans le club de Hambourg semble, de son côté, sûre que Majic jouera en Bundesliga la saison prochaine. «Reste à savoir si celui que l’on surnomme «Magic» Bougherra saura ensorceler les attaquants de la Bundesliga», dira le rédacteur de cet article. Par ailleurs, on signale que les dirigeants de ce club continuent d’annoncer que Bougherra restera en Ecosse et ira au terme de son contrat avec les Rangers. A. B.

Signature imminente et plus si affinité…

Slavia va libérer Mbolhi

A

pour West Ham

Même s’il attend la réponse de Manchester United, sa priorité va pour West Ham

uteur d’excellentes prestations en Afrique du Sud, le keeper Raïs Ouahab Mbolhi attire les convoitises des plus grands clubs européens.

APRÈS MANCHESTER UNITED, Newcastle, c’est au tour de West Ham de manifester son intérêt pour le néo- international algérien du Slavia Sofia. C’est le nouvel entraîneur de West Ham, Avram Grant, qui l’a recommandé à ses dirigeants. Déçu de leur gardien Robert Green, surnommé Calamity, à la suite de sa bourde commise lors de la première rencontre de l’Angleterre au Mondial face aux USA. Cette erreur monumentale lui a coûté non seulement sa place en

sélection anglaise, mais il a perdu la confiance des dirigeants de West Ham. Ils se sont mis d’ailleurs à la recherche d’un autre gardien après le but gag encaissé par Green face aux USA. Cela s’est confirmé par les contacts noués par les Anglais avec leurs homologues du Slavia Sofia. Le président Ventsislav Stefanov a confirmé au journal Blitz l’information rapportée par cet organe selon laquelle Mbolhi est courtisé par le club de West Ham. Considéré comme la révélation de l’équipe nationale d’Algérie, bien sûr, en Coupe du monde, Mbolhi, voit sa cote monter en flèche. Il a tapé dans l’œil des recruteurs anglais, notamment. Ses arrêts décisifs lors de sa première titularisation sous le maillot des Verts en Afrique du Sud n’ont pas laissé indifférents les Anglais qui s’arrachent ses services. Il faut reconnaître que le contact le plus sérieux est celui de

West Ham, puisque c’est le président Robert Avram qui le confirme dans les colonnes de Blitz. «Oui, dans quelques jours, Mbolhi pourrait aller à West Ham», a-t-il indiqué. Pour lui, les dirigeants du club anglais pourraient vendre Calamity Green. Cependant, d’après ce qui a été rapporté dans les journaux anglais, la direction de West Ham n’a nullement l’intention de laisser tomber son gardien. Après l’avoir mis sur la liste des joueurs à transférer à cause de son erreur face aux USA, son président a fini par

lui accorder une autre chance. Il a engagé, en effet, un autre entraîneur des gardiens pour permettre à Green de revenir à son meilleur niveau. Il est certain que si les négociations avec Mbolhi aboutissent, la concurrence sera relancée dans les bois. Le recrutement du gardien du Slavia Sofia risque de coûter cher au gardien international de la sélection anglaise. Il pourrait le chasser de West Ham dans le cas où le transfert s’officialiserait et qu’il donne entière satisfaction.

Avouant qu’il attend toujours la réponse de Manchester United dans un récent entretien accordé à notre journal, Mbolhi accordera vraisemblablement sa priorité à West Ham. Il pèsera le pour et le contre avant de faire son choix définitif, mais tout porte à croire qu’il optera pour l’équipe drivée par Grant. Les raisons qui nous laissent dire cela sont multiples. C’est vrai que Manchester United est l’un des clubs les plus prestigieux au monde, mais s’il choisit les Red Devils, il se retrouvera en troisième position dans le classement des gardiens. A l’inverse de Manchester, il peut aspirer à être titulaire avec West Ham, d’autant que Green ne bénéficie plus de la confiance de ses responsables. Vu son statut d’international, il préférera sans nul doute jouer dans un club qui lui permettra de jouer titulaire. Autrement dit, les chances de le voir à West Ham sont plus grandes que celles de le voir à Manchester United. N. B.

7
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

Les négociations avec Portsmouth débuteront ce lundi

WEST HAM : GRANT INSISTE POUR BELHADJ
✍ Par M. Zerrouki

COMME NOUS l’avons rapporté dans notre dernière édition, l’international algérien ne jouera pas à la Lazio, sauf changement de dernière minute, surtout que le club romain va connaître un petit changement dans sa direction, puisqu’Igli Tare, le directeur sportif, quittera le club au cours de la semaine prochaine, il sera remplacé par Gian Luca Nani, qui était directeur sportif du club anglais de West Ham. La Lazio ne semble plus intéressée par le recrutement de l’international algérien, puisque comment peut-on expliquer ce silence de Lotito et de ses collaborateurs qui n’ont pas mené à terme les négociations avec les responsables de Portsmouth qui ont carrément baissé leurs exigences financières fixées au départ à 5 millions d’euros. En effet, après la Lazio, un autre club veut le latéral gauche des Verts, à savoir la formation de West Ham, qui est drivée par l’ex-entraîneur de Portsmouth, Avram Grant, qui a déclaré après qu’il ait été présenté à la presse par le club de West Ham qu’il compte renforcer son équipe par certains joueurs de son ancienne équipe, dont l’international algérien. Selon une source généralement bien informée, nous avons appris que les responsables de West Ham sont passés à l’action, en affichant leur intention de recruter Nadir Belhadj, surtout qu’Avram Grant apprécie beaucoup Belhadj qui est pour lui l’un des meilleurs défenseurs au monde dans son poste. Juste après qu’il ait été nommé par les responsables de West

Ham, Avram Grant n’a pas laissé beaucoup de temps pour annoncer sa liste des joueurs qu’il veut en prévision de la saison prochaine.

Son avocat : «La Lazio n’a pas donné suite»

De l’autre côté, l’avocat du joueur, que nous avons eu au bout du fil hier, nous a fait savoir que les négociations vont commencer avec les responsables de West Ham dès lundi prochain. «Les négociations avec West Ham vont débuter à partir de lundi ou mardi prochain. On a attendu un signe des responsables de la Lazio, mais aucun d’eux ne nous a donné une suite. Il ne nous reste pas beaucoup de temps pour le début de la préparation pour la saison prochaine. Donc, on a besoin de conclure le plus vite possible», nous a confié l’avocat du joueur. Donc, les choses sérieuses vont débuter dès le début de la semaine prochaine pour l’international algérien qui est bien parti pour jouer en Premier League. Par ailleurs, nous avons appris d’une source proche de Nadir Belhadj que ce dernier aurait déclaré qu’il veut conclure dès cette semaine avec son nouveau club pour entamer la préparation, surtout que certains clubs ont d’ores et déjà commencé la préparation pour la nouvelle saison. En somme, pour l’international algérien qui a déclaré

à maintes reprises qu’il veut rester en Premier League, son vœu pourrait être exaucé dès ce lundi, en optant pour le club de West Ham, surtout qu’Avram Grant le veut à tout prix dans son nouveau club, sauf si les responsables de la Lazio reviennent à la charge et acceptent l’offre de Portsmouth. Ainsi donc, le début de cette semaine sera décisif pour l’international algérien qui connaîtra certainement sa prochaine destination qui serait vraisemblablement l’Angleterre. M. Z.

Il rencontrera les dirigeants de Bochum
ANGELOZZI NÉGOCIE LE TRANSFERT DE

ANTAR YAHIA
Le départ de l’international de Bochum, Antar Yahia, se précise de jour en jour. Les choses sérieuses ont d’ores et déjà commencé pour son éventuel transfert à Bari.
NOUS AVONS APPRIS d’une source proche de la direction du club de Bari que le directeur sportif du club a décidé de passer à l’action pour le recrutement d’Antar Yahia avec les responsables allemands de Bochum pour parler argent. Ce qui explique que si les deux parties trouvent un terrain d’entente sur le plan financier, Antar Yahia pourra parapher son contrat dès le début de la semaine prochaine. Hier, nous avons joint par téléphone Antar Yahia pour en savoir plus sur ses contacts avec la formation de Bari, il s’est contenté de nous dire qu’il y a son manager qui s’occupe de son transfert. «Pour l’instant, il n’y a rien d’officiel. Peut-être que d’ici la fin de la semaine il y aura du nouveau», nous a confié Antar Yahia. Par ailleurs, nous avons appris de notre source en Italie que le club de Bari ne semble pas prêt à dépasser les deux millions d’euros dans le transfert de l’international algérien, ce qui explique que si les dirigeants de Bochum ne se montrent pas gourmands, Antar Yahia pourra rejoindre le club de Bari. Il faut souligner aussi que la nouvelle recrue de Bari, qui n’est autre qu’Abdelkader Ghezzal, n’a pas raté l’occasion de sa rencontre avec le directeur sportif de Bari, Guido Angelozzi, pour faire les éloges de son coéquipier chez les Verts, il serait même derrière le contact entre les dirigeants de Bari et Antar Yahia. Hier, le directeur sportif de Bari que nous avons eu au bout de fil en fin de journée nous a même confirmé qu’il prendra attache avec les responsables de Bochum dès ce vendredi pour passer à table et négocier le transfert d’Antar Yahia à Bari. Une chose est sûre, l’enfant de Sedrata est bien parti pour retrouver le Calcio, surtout que les dirigeants de Bari sont convaincus des qualités de l’international algérien qui peut donner un plus à leur compartiment défensif, qui a énormément souffert la saison dernière. M. Z.

Il l’a déclaré à un de ses proches

«Je veux conclure mon transfert le plus vite possible»
L’INTERNATIONAL algérien, Nadir Belhadj, semble très impatient pour conclure son transfert soit à la Lazio, soit à Westham dans les jours qui viennent. Dans la dernière déclaration de Belhadj sur un site italien, on peut lire qu’il est très intéressé de jouer à la Lazio de Rome avec son coéquipier Mourad Meghni, mais finalement rien ne s’est pas passé, surtout après le refus des dirigeants de son club de Portsmouth d’accepter la proposition des dirigeants de la Lazio qui ne semblent pas prêts à dépenser plus de trois millions d’euros. Cette situation a inquiété notre compatriote qui veut connaître sa prochaine destination le plus vite possible. Récemment, les responsables de West Ham sont rentrés en contact avec les dirigeants de Portsmouth pour négocier le transfert de l’international algérien à la suite de la demande de l’entraîneur Grant de vouloir récupérer son joueur qu’il a connu à Portsmouth la saison dernière. Par ailleurs, nous avons appris d’une source généralement bien informée que Nadir Belhadj a déclaré à l’un de ses proches qu’il veut régler définitivement son transfert dans les prochains jours. «Je veux conclure mon transfert le plus vite possible», a déclaré Nadir Belhadj à l’un de ses proches. En somme, le transfert de Nadir Belhadj pourrait connaître son épilogue à la fin de la semaine prochaine, puisque les négociations entre les responsables de West Ham et les dirigeants de Portsmouth vont débuter lundi ou mardi prochains, et si les deux parties trouvent un accord, Belhadj sera certainement à West Ham la saison prochaine. M. Z.

8
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

● D’UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER Kevin Keegan est la figure emblématique de Liverpool. Cet ancien international anglais a fait les beaux jours du club de la Mersey mais aussi de Hambourg. Avec les Reds, il a gagné la Coupe aux grandes oreilles et a été élu deux fois Ballon d’Or France Football. Rencontré peu avant la première demifinale du Mondial, Hollande-Uruguay, il s’est confié à Compétition avec une gentillesse exceptionnelle. Il a tout simplement tenu à ce qu’on s’attable avec lui pour réaliser cet entretien. Prenez place vous aussi et dégustez !
- Près de trois semaines après le match Algérie-Angleterre, qu’en dit Keegan ?

KEEGAN :
«L'Algérie doit gagner la prochaine CAN»
➧ «Maradona et la main de Dieu ? J'ai cru que le but était valable»
que l’Argentine a présenté. Il faut dire aussi que les Allemands ont surtout profité des contre-attaques pour réussir un tel résultat. Dans la vie, chacun décide de ce qu’il veut faire, Maradona nous a montré qu’il veut jouer au football, comme il le faisait quand il était sur le terrain. Il joue pour gagner. J’ai du respect pour ceux qui prônent un tel jeu.

- C’est toujours une déception parce que l’Angleterre a réalisé une mauvaise performance ce jour-là. Je peux dire que l’Algérie s’est bien débrouillée, elle a joué le coup comme il se doit, seulement il lui a manqué un bon finisseur qui aurait pu donner de meilleurs résultats. J’ai un peu observé votre sélection nationale durant la Coupe d’Afrique des nations, je crois que le problème se posait déjà à l’époque. Mais ce n’est pas un problème propre à l’Algérie, toutes les sélections africaines en souffrent.

- Tout le monde n’a pas la chance de compter un Keegan au sein de son attaque…

- Oui, c’est peut-être vrai (il sourit). L’Algérie a sans doute de bons attaquants mais, au niveau international, il faut faire plus. L’Angleterre en a d’ailleurs pâti, elle a lourdement payé le tribut en ne hissant pas son niveau de jeu à hauteur de ce qu’exige une compétition comme la Coupe du monde. Sur le papier, beaucoup misaient sur l’Angleterre mais sur le terrain cela ne s’est pas vu. L’Algérie a vraiment réalisé une bonne prestation contre les Three Lions.

- Vous encensez le joueur qui a inscrit la «main de Dieu» à l’Angleterre, au fait où étiez-vous quand il l’a fait ?

- Chez moi, il en est qui considèrent que l’Algérie aurait même pu gagner contre l’Angleterre, partagez-vous cet avis ?

◗ Keegan avec notre envoyé spécial.

- Oui, peut-être, les Algériens avaient en tout cas la chance de le faire. Mais il faut savoir rester modeste et se contenter de ce qu’on a obtenu. Après tout, faire match nul contre l’Angleterre, c’est quand même un bon résultat. Je peux affirmer le contraire et dire que l’Angleterre avait, elle aussi, une chance de l’emporter. Mais il y a eu match nul et on doit s’en contenter. L’opinion algérienne a toutefois le droit d’avoir son avis et j’ajoute que sa sélection nationale a été forte.

➧ «Les Anglais et les Algériens regarderont la finale à la télé»

une meilleure production au Mondial du Brésil. Seulement, il faudra éliminer certaines choses.

équipiers en ont fait les frais ensuite, ils étaient fatigués face aux Hollandais. Etes-vous d’accord ?

- Lesquelles ?

- Il faudra jouer plus calmement pour éviter les cartons jaunes ou surtout les cartons rouges qui sont vraiment inutiles. Cela étant, je suis convaincu que l’Algérie a les moyens de gagner la Coupe d’Afrique des nations, avec les jeunes et talentueux joueurs dont elle dispose, elle finira par la gagner.

- Si vous dites aux joueurs qu’ils risquent d’être fatigués, alors ils le seront. En Angleterre, on avait un grand manager du nom de Bill Shankly, un grand monsieur du football. Il nous disait que si vous parlez de fatigue à un joueur, alors il la ressentira fatalement. Il ne faut jamais écouter ce que vous disent les autres. - Ce n’est pas l’ancien Brésil, je suis d’accord, mais c’est le nouveau Brésil. Beaucoup de gens vivent avec le passé et disent que le Brésil gagnera comme avant avec Revelinho et Pelé ou que la Hollande en fera autant, comme à l’époque de Cruijff et Neeskens. Ces joueurs ne sont plus sur le terrain et il s’agit de trouver le meilleur moyen de constituer un groupe avec les joueurs dont on dispose maintenant. C’est à partir de là qu’on détermine son mode de jeu, celui qui convient le mieux et non en vivant de manière nostalgique. - Je pense que les Argentins auraient pu faire encore mieux, mais j’ai aimé ce qu’ils ont montré. J’ai particulièrement apprécié la façon de jouer préconisée par Maradona. Il a toujours l’esprit tourné vers l’offensive, il demande toujours à ses joueurs d’aller vers l’avant.

- J’étais à la maison, j’ai suivi le match à la télé. Au début, j’ai cru qu’il a marqué normalement de la tête. J’ai pensé que c’était un très joli but, je n’avais pas encore vu la réaction des joueurs anglais qui allaient ensuite protester. Maradona est un joueur dont le talent saute aux yeux dès qu’on le voit à l’œuvre pendant cinq à dix minutes. Des joueurs comme lui, on n’en voit pas tous les jours ou tous les cinq ans. Il a été top en tant que joueur, moins que ça peut-être dans sa vie, mais on ne peut que respecter le grand footballeur qu’il a été et le coach qu’il est devenu ensuite. - Jouer au handball, non.

- A sa place, vous auriez marqué de la main dans les mêmes circonstances ? - J’en étais sûr, Keegan est plus fairplay…

- Dunga a été trop défensif, peu de gens ont reconnu le Brésil qu’on aime…

- De par ce que la sélection algérienne a montré, pensez-vous qu’elle peut faire mieux dans quatre ans au Brésil ?

- Durant ce Mondial, on a eu droit à de grosses déceptions avec les éliminations précoces de grandes équipes comme le Brésil, la France, l’Angleterre, l’Argentine…

- Oui, je le crois parce que vous disposez de jeunes et talentueux joueurs. Je ne sais pas ce que les Algériens envisagent de faire par la suite, mais je peux leur dire qu’ils ont du talent et qu’il faudra l’entretenir. Ce n’est malheureusement pas le cas de la sélection anglaise qui compte une majorité de joueurs à l’âge avancé, je crois que la moyenne d’âge tourne autour de 29 ans, ce n’est pas très rassurant pour l’avenir.

- Que doit faire l’Algérie pour prétendre à mieux lors du prochain Mondial ?

- … Et l’Italie aussi ! Vous savez, le tournoi débute avec 32 sélections qui ambitionnent toutes de gagner. 31 finiront déçues, car il n’y a qu’un seul vainqueur à la fin. Bon, je crois que le Brésil et l’Argentine sont sortis en montrant quand même quelque chose. En revanche, pour l’Italie et la France, les deux finalistes du Mondial 2006, et surtout l’Angleterre, les trois ont été vraiment décevants. Les spécialistes étaient nombreux à prédire que l’Angleterre avait les moyens d’aller en demi-finale, finalement ce fut une grosse déception.

- C’est un peu comme le cas de la main de Thierry Henry. Je le connais, c’est un joueur talentueux doublé d’un homme charmant. Mais vous savez, parfois, on fait des choses dans la vie sans pouvoir être capable de dire ensuite pourquoi. Vous vous retrouvez à dire : j’ai fait ça, mais pourquoi je l’ai fait ? Et vous ne trouvez pas de réponse. En vérité, tout le monde est exposé à l’erreur dans la vie. Maradona en a commis, Thierry Henry aussi, mais d’autres personnes encore dont on ne parle pas. - Oui, volontiers, pour peu que mon emploi du temps le permette. Vous me rappelez justement que je suis déjà allé dans votre pays. C’était, je crois, à l’occasion d’un match amical que j’ai livré contre l’Algérie en portant le maillot de Hambourg ou de Southampton, je ne m’en souviens plus. - Je pense que la Hollande va remporter ce Mondial (Ndlr, entretien réalisé quatre heures avant le match Hollande-Uruguay), elle prendra la mesure de l’Allemagne même si cette équipe a montré de bonnes dispositions. Je crois que la Hollande battra ce soir l’Uruguay. On aura droit à une belle finale que les Néerlandais gagneront. Les Anglais et les Algériens, eux, regarderont le match à la télévision ! H. D.

- Kevin Keegan serait-il tenté de visiter une autre fois l’Algérie ?

- Et l’Argentine ?

- Dernière chose, qui va gagner la Coupe du monde 2010 ?

- Je pense que vous devez songer à gagner la prochaine Coupe d’Afrique des nations, c’est très important. Tenter et réussir surtout un tel challenge peut apporter beaucoup à votre sélection. Si vous parvenez à remporter ce trophée, vos joueurs auront une mentalité de gagneurs. Ils prendront davantage confiance et seront plus conquérants. C’est ce qu’ils ont de mieux à faire pour progresser et prétendre ensuite à

- Selon Guy Roux, le Brésil s’est fatigué contre le Mexique, il aurait dû s’économiser après avoir mené 2-0. Pour lui, Maicon et ses

➧ «L'Italie, la France et l'Angleterre m'ont déçu !»

- Oui, je le pense sincèrement. Même s’il a perdu lourdement contre l’Allemagne finalement, j’ai apprécié ce

- Vous pensez que c’est un grand coach ?

9

Espagne 1-0 Allemagne
Plus déterminés et plus conquérants, les champions d’Europe espagnols sont logiquement venus à bout d’une Allemagne bien pâle ce mercredi à Durban (1-0). Un coup de tête à Puyol offre à la Roja sa première finale de Mondial.
POUR cette deuxième demifinale du Mondial, l’affiche valait son pesant d’or entre le champion d’Europe espagnol et l’équipe d’Allemagne, la plus impressionnante depuis le début de la compétition. En l’absence de Müller, la Mannschaft affichait un visage bien moins conquérant d’entrée de jeu, ce qui permettait à la Roja de retrouver ses bonnes habitudes, avec un jeu fluide, une grosse possession de balle, et un Pedro très remuant pour fêter sa titularisation à la place de Torres peu en vue dans ce Mondial. Le match était cadenassé mais agréable, et les Espagnols se créaient logiquement les premières occasions. Sur un service précis de Xavi, Villa tirait du bout de pied devant Neuer, mais le gardien allemand était bien placé (7e). Enfin, sur un centre en force d’Iniesta, Puyol plaçait sa tête au-dessus alors qu’il était seul aux six mètres (14e). Côté allemand, on subissait beaucoup, et seule une frappe à ras de terre de Trochowski obligeait Casillas à la parade (32e). Après la pause, la possession demeurait espagnole mais les frappes de Xabi Alonso (48e et 50e) tout comme celle de Villa (55e) demeuraient imprécises. Neuer était sollicité par Xavi et écartait le danger au prix d’une belle parade (58e). Les Allemands relevaient la tête et passaient tout près d’ouvrir le score avec une reprise de Kroos au second poteau de Podolski, mais Casillas veillait au grain (69e). Le match s’équilibrait, mais c’était le moment choisi par Puyol pour mettre le coup de tête de sa carrière sur un corner de Xavi. Le défenseur catalan s’envolait pour tromper Neuer d’une tête puissante des 10 mètres (1-0, 72e). Dès lors, la Mannschaft se jetait à l’abordage, tandis que l’Espagne avait les contres pour se mettre à l’abri. Mais aucune des deux équipes ne parvenaient à faire trembler les filets, ce qui arrangeait bien les champions d’Europe, toujours en liste pour le doublé. Cela se jouera désormais face aux Pays-Bas, dans une finale inédite entre deux équipes qui n’ont jamais connu de sacre mondial jusqu’à présent.

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

L’Espagne met la Mannschaft à terre

Le sélectionneur argentin, Diego Maradona, qui avait évoqué une possible démission à son retour à Buenos Aires dimanche soir, après l’élimination de l’Albiceleste par l’Allemagne (4-0) en quarts de finale du Mondial 2010, était toujours reclus et silencieux hier.
VOILÀ trois jours que le capitaine de l’équipe championne du monde en 1986 s’est enfermé avec sa famille dans sa propriété d’Ezeiza (périphérie ouest de la capitale), alors que les Argentins sont suspendus à sa décision. «Maradona est la seule personne qui peut faire ce qu’elle veut dans ce pays», a déclaré mardi à une radio locale le président de la Fédération argentine, également vice-président de la Fifa, Julio Grondona, laissant entendre que la décision de le mainte-

MARADONA
nir ou non à son poste dépendait avant tout du souhait de l’idole argentine. Dimanche soir, à son retour à Buenos Aires, Maradona avait évoqué une possible démission. «Un cycle s’est terminé», titrait en Une le quotidien argentin Cronica, un journal populaire, qui avait réussi à glaner quelques mots du «Diez» lorsque celui-ci rentrait à son domicile. Selon le quotidien, ses amis et voisins ne souhaitaient pas qu’il quitte la sélection, «mais les mots du sélectionneur ont été sans équivoque :

toujours silencieux
ça y est, mon cycle est terminé». «J’ai donné tout ce que j’avais», aurait également déclaré Maradona selon Cronica. Les Argentins s’avèrent partagés sur l’idée de le voir rester à la tête de l’Albiceleste. Selon des sondages proposés par les sites internet de deux journaux Olé et Clarin, deux tiers des personnes ayant répondu souhaitent le départ de Maradona. Mais un autre sondage réalisé par téléphone obtient le résultat contraire, dans la proportion exactement inverse.

Napoli l’aurait contacté
MANDELA

● Une nouvelle qui pourrait faire exploser tout Naples si elle venait à se confirmer. Selon certains médias argentins, les dirigeants du Napoli auraient pris contact avec des personnes très proches de Maradona afin d’évaluer la possibilité que le sélectionneur actuel de l’Argentine qui s’est lamentablement ridiculisé au Mondial puisse revenir dans la ville qui l’a idolâtré. Il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse comme toujours à Pretoria, Maradona avait exprimé son désir d’entraîner l’Argentine «pendant encore plusieurs années». «Mais après, je voudrais réaliser un autre rêve, vu que les rêves ne meurent jamais, c’est-à-dire entraîner le Napoli».

pourrait assister à la finale

● Nelson Mandela, 92 ans le 18 juillet prochain, n’a pas encore décidé s’il assisterait à la finale de la Coupe du monde, qui aura lieu dimanche au stade de Soccer City à Johannesburg. «Nous réitérons que M. Mandela et sa famille prendront la décision qu’il y assiste ou non, le jour même», a indiqué la Fondation Nelson Mandela dans un communiqué. Sa décision devrait donc tomber le jour même de la finale, soit dimanche prochain.

3 de spectateurs
MILLIONS
● Le Mondial sud-africain est un succès au niveau des supporters et de l’affluence. La participation globale devrait passer la barre symbolique des 3 millions de spectateurs après la demi-finale, Allemagne - Espagne de mercredi (20h30). Il s’agit du troisième Mondial le plus suivi après les Etats-Unis en 1994 et l’Allemagne en 2006. Selon les derniers chiffres de la FIFA, 2 997 millions de personnes ont assisté aux 61 matches déjà disputés, pour une moyenne de 49.134 spectateurs. «En Afrique du Sud, c’est seulement la troisième fois dans l’histoire de la Coupe du Monde que nous passerons la barre des 3 millions», a indiqué Nicolas Maingot, porte-parole de la FIFA. «C’est un succès retentissant», a-t-il ajouté.

10
Compétition
édition du jeudi 8 juillet 2010

URUGUAY

HOLLANDE
BERT VAN MARWIJK
LIVRE SA RECETTE
Dans la foulée de la qualification des Pays-Bas pour la finale, mardi aux dépens de l’Uruguay (3-2), Bert van Marwijk a expliqué le discours qu’il tient aux joueurs : le jeu offensif ne doit pas faire oublier la défense. Qualifié pour la finale de la Coupe du monde avec ses Pays-Bas, Bert van Marwijk a livré, mardi soir après la victoire face à l’Uruguay (3-2), une partie de sa recette. «J’ai dit à mes joueurs de ne pas lâcher cette bonne atmosphère qui règne entre eux si près de la finale, raconte le sélectionneur batave. J’ai dit aux joueurs que j’aimais le foot offensif, mais qu’il fallait savoir garder le ballon, faire les efforts défensifs. Le Barça joue le foot que j’aime. Et leurs joueurs, au Barça, les Messi, les Iniesta, ils sont les premiers à faire les efforts défensifs !». L’ancien coach du Feyenoord Rotterdam, qui a remporté la Coupe de l’UEFA (2002) avec le club néerlandais, estime que les Pays-Bas «jouent simplement, et de belle façon, au football». «Mais quand nous gagnons, d’habitude, nous prenons trop confiance et nous rentrons à la maison», a-t-il poursuivi, fidèle à son discours depuis sa prise de fonction après l’Euro 2008.
l’Argentine, c’est tour l’Uruguay de fêter ◗ Aprèsdemalgré la défaite. ausa sélection Les

Malgré la défaite, l'Uruguay fête ses héros

T A B A R «On E accepte la défaite» Z
Nous devons enterrer cette élimination et notre tristesse. Nous devons donner une belle image pour ce match. Ce match est important à mes yeux.

MERCREDI ET JEUDI

REPOS TOTAL
Le sélectionneur des Pays-Bas, Bert van Marwijk, a dispensé ses joueurs d’entraînement mercredi et jeudi, préférant leur accorder deux jours de repos total avant la finale du Mondial-2010 dimanche à Johannesburg, a annoncé mercredi la Fédération néerlandaise de football (KNVB). Les joueurs qui le souhaitent pourront faire un peu de sport dans la salle de fitness de leur hôtel à Johannesburg. Le prochain entraînement est programmé demain à 11h30 (9h30 GMT) sur le terrain de la Wits University. Samedi, veille de la finale, les Néerlandais suivront une ultime séance, en principe au stade Soccer City si l’état de la pelouse le permet. Les Pays-Bas se sont qualifiés mardi pour la finale du Mondial en battant l’Uruguay 3 à 2 et rencontreront dimanche le vainqueur de l’autre demi-finale opposant l’Allemagne à l’Espagne mercredi soir à Durban.

PAS DE FRACTURE POUR

DE ZEEUW

Le milieu de terrain des Pays-Bas, Demy de Zeeuw, blessé lors de la demifinale face à l’Uruguay (3-2), ne souffre finalement d’aucune fracture à la machoire, selon des médias néerlandais mercredi. Le joueur de l’Ajax a subi des examens médicaux dans un hôpital du Cap dans la nuit de mardi à mercredi. Seules quelques dents ont été déchaussées. De Zeeuw avait reçu un coup de pied en plein visage, involontaire, du défenseur Martin Caceres.

médias nationaux saluent le comportement de leurs joueurs face à une équipe des Pays-Bas plus forte. La déception est grande parmi les coéquipiers de Diego Forlan. Le sentiment est d’autant plus fort qu’ils se sentent lésés sur le deuxième but, estimant qu’un hors-jeu de Van Persie n’a pas été sifflé. Néanmoins, cet incident passe au second plan pour les médias uruguayens qui ne tarissent pas d’éloges concernant leur équipe nationale : «Il n’y a pas eu de miracle», explique El Pais. «Mais l’Uruguay est revenu parmi les meilleures nations du monde après 40 ans d’attente. Face à une équipe plus forte, les joueurs ont perdu la tête haute, donnant tout sur chaque ballon.» Même sentiment pour le journal L’Observateur qui a titré «La Celeste a perdu la tête haute» avant d’affirmer que «les dernières minutes ont laissé croire que tout était encore possible pour égaliser dans un match très compliqué face aux Pays-Bas». L’émission de radio El Espectador triomphait en soulignant que l’Uruguay «était le champion du courage. La Celeste a bataillé jusqu’aux derniers moments mais les Européens étaient supérieurs». Le site internet Montevideo était lui inspiré : «La Celeste est morte debout et a laissé au passé ces images de l’Uruguay en noir et blanc. Un groupe de 23 joueurs a mis à l’honneur la fierté d’un petit pays et a rendu au football la place qu’il méritait dans l’histoire de notre nation.» Rien que ça.

Applaudi par les journalistes à l’issue de sa conférence de presse, Oscar Tabarez s’est montré très fair-play après l’élimination de l’Uruguay par les Pays-Bas (2-3), aux portes de la finale. - Oscar Tabarez, c’était une soirée difficile...

place ?

- Que retenez-vous de ce Mondial ?

- Mon équipe méritait de faire une demi-finale, nous acceptons la défaite. Je suis fier de mes joueurs. Nous ne voulions pas perdre. Nous sommes tristes. Nous sommes allés si loin...

- Quand nous regardons en arrière, nous sommes dans le dernier carré, dans les quatre gros du Mondial. Ceux qui nous ont battus vont en finale mais nous

- Le match a été équilibré pendant 70 minutes...

- Sur le premier but, c’est clair que les Néerlandais sont doués. Ça peut partir de n’importe où. Leurs buts sont magnifiques. Le second était décisif. Mais il était hors-jeu. Le match aurait pu être différent. Mais ils sont puissants offensivement. Maxi Pereira nous a permis de croire que nous pourrions aller en finale en marquant dans les arrêts de jeu. C’était une bonne façon de perdre.

➧ «Nous avons imposé notre style en début de match. Mais les Néerlandais sont excellents, surtout au milieu»
aurions pu les mettre en difficulté. Mais nous savons à quelle place nous sommes sur l’échiquier mondial. Que demander de plus ?

- Avez-vous été surpris par votre équipe ?

- Pourquoi avoir sorti Forlan avant la fin ?

- Forlan avait un problème. Il était blessé. Je ne suis pas fou pour le sortir à 3-1 contre nous sans raison. Il m’avait dit pendant le match qu’il souffrait. Ce n’était pas très grave. Mais ça se voyait qu’il n’était pas à 100%. - Le deuxième but des Pays-Bas était hors-jeu. Ça tombe au mauvais moment. Mais nous ne cherchons pas d’excuse.

- Il faudrait poser cette question au coach des PaysBas. Nous avons bien joué. Nous avons imposé notre style en début de match. Mais les Néerlandais sont excellents, surtout au milieu. - Ça ne dépend pas de moi. Je ne peux pas dire si je suis candidat pour la suite. Il faut attendre la prochaine étape. J’ai vu des choses qui peuvent s’améliorer. Je ne pense pas que ce soit le moment de parler de ça, ça pourrait être mal interprété.

- Allez-vous continuer à la tête de la sélection ?

SNEIJDER : «C'EST ÉNORME, FANTASTIQUE»
Wesley Sneijder vit actuellement une saison fantastique, le meneur des Bataves, qui a réalisé un triplé avec l'Inter Milan, est desormais en finale du Mondial 2010 : "Cela a vraiment été difficile, mais tout se termine bien puisque nous sommes en finale. La chose la plus importante, c'était de gagner. On est si près maintenant. Il n'y a rien de plus grand que la Coupe du monde. C'est énorme, fantastique."

- Qu’avez-vous pensé de l’arbitrage ?

- Comment voyez-vous le match pour la troisième

11
Compétition
édition du Jeudi 8 juillet 2010

FRANCE
Karembeu charge l'Equipe
entretien accordé ◗ Dans unsoir, l’ancien avec à France international s’explique véhémence contre le quotidien : «C’est malheureux qu’un journal français puisse salir le football français, sachant derrière qu’il y a des répercussions sur les enfants. Ethiquement et moralement, c’est aussi aux médias de donner le bon exemple. Ce n’est plus le quotidien du sport qui est relaté, c’est devenu un fait divers. De la téléréalité ! Tous les jours, il y a des insultes qui se font dans le monde du sport et dans tous les métiers mais ce n’est pas pour autant qu’on en fait tout un scandale. Je n’approuve pas cette manière de vulgariser l’image des joueurs et je crois que c’est vraiment tirer profit du football. C’est ternir l’image de tout un sport »

CAMEROUN ET SI LE GUEN
Trois matches, trois défaites. Voici le bilan des Lions Indomptables lors de la Coupe du Monde 2010. Paul Le Guen avait d’ailleurs fait profil bas en déclarant qu’il allait quitter son poste de sélectionneur du Cameroun. Pourtant, le technicien breton pourrait poursuivre son aventure avec la sélection

BARTHEZ,
SIMPLE «CONSEILLER TECHNIQUE»
Fabien Barthez va continuer d’épauler ponctuellement Hugo Lloris et Steve Mandanda en équipe de France. S’il a déjà bien avancé sur la composition de son staff technique, Laurent Blanc n’a pas pour autant totalement bouclé son «recrutement». Comme entraîneur des gardiens par exemple, le nouveau sélectionneur des Bleus a essuyé un refus de taille, celui de Fabien Barthez, sa priorité. Le champion du monde 98 a poliment refusé le poste, préférant intervenir de façon ponctuelle, comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises sous l’ère Domenech. «On verra Fabien Barthez à Clairefontaine», a toutefois assuré Blanc. «Les deux gardiens de l’équipe de France (Hugo Lloris et Steve Mandanda) ont encore besoin sur les deux-trois ans à venir d’être épaulés, a expliqué le divin chauve, Je vais continuer avec eux, aux côtés de Laurent. Je serai leur conseiller technique». Comme numéro un, Blanc pourrait par conséquent «se contenter» de Frank Raviot, l’entraîneur des gardiens chez les Espoirs, selon L’Equipe de mercredi. A moins qu’il ne préfère proposer le poste à Laurent Spinosi, libre après son passage au sein de la sélection ivoirienne, le temps de la Coupe du monde.

CONSERVAIT SA PLACE ?
africaine. D’après L’Equipe, le président de la Fédération camerounaise a contacté Lothar Matthaüs pour succéder à l’ancien entraîneur du PSG. La réponse de l’Allemand s’étant révélée négative, il se pourrait que Le Guen soit finalement maintenu en poste.

Benzema tente de séduire la princesse Alexandra

CORÉE DU SUD
D'UN NOUVEAU SÉLECTIONNEUR

EN QUÊTE

La Corée du Sud a entamé ses recherches en quête d’un nouveau sélectionneur pour remplacer Huh Jung-moo, démissionnaire après le Mondial. La Fédération sud-coréenne a par ailleurs indiqué qu’elle souhaitait un candidat sud-coréen. «Tous les membres de la commission technique sont d’accord pour choisir un sélectionneur sud-coréen parmi 12 ou 13 candidats», a déclaré Lee Hoitaek, le chef de la commission. Parmi ces candidats il y aurait les anciens entraîneurs des clubs sud-coréens, Kim Hak-beom et Chang Woe-ryong.

Il ne voulait pas l’avouer, mais il y a eu des fuites. Benzema fait bien partie de l’émission de téléréalité «A la recherche du grand amour», sur NRJ12. Dans les colonnes de Lyon Capitale, il revient sur sa tentative de cacher son identité. «Pendant le tournage je n’ai dit à personne que mon nom de famille était Benzema. Mais quand je suis arrivé au voyage, tout le monde le savait. Je pense qu’ils ont vu ça sur mon passeport quand je l’ai envoyé pour les billets d’avion. Je ne voulais pas que ça se sache, que les gens fassent le rapprochement, que ce soit public», a ainsi confié Samir... le cousin ! «Je crois que mon cousin n’est même pas au courant. Son père en revanche le sait. Personne me reproche de profiter du nom de famille puisque je n’en parle pas, je donne rarement mon nom. Lui a sa vie, sa carrière, moi c’est pareil», a-t-il conclu. Pour les Benzema, l’opération séduction est lancée : Samir n’a plus qu’à faire chavirer la princesse, et Karim, José Mourinho. Reste à savoir laquelle de ses deux divas est la plus difficile...

ALLUME DOMENECH
Domenech nous a martelés : «Mettez votre ego de côté». Mais je pense que lui a oublié de le faire». Après les explications insipides de Patrice Evra, Thierry Henry ou Eric Abidal, William Gallas a décidé de sortir l’artillerie lourde pour expliquer le fiasco des Bleus en Afrique du Sud. Dans sa ligne de mire : Raymond Domenech. «Vous pouvez avoir les meilleurs joueurs du monde dans votre équipe, si vous n’avez pas l’entraîneur qu’il faut, vous n’aurez pas de résultats.» «S’il y a eu fiasco, il y a des raisons. Et pour moi il ne faut pas se voiler la face : elles viennent de l’entraîneur», a poursuivi Gallas «Le vrai problème, c’est le sélectionneur (...). Je n’ai pas été bon, on n’a pas été bon. Mais le coach n’a pas été bon non plus», renchérit-il, déplorant que l’équipe de France n’ait pas joué «avec deux attaquants». «Même les entraînements n’étaient pas au niveau», ajoute Gallas. «Vous pouvez avoir les meilleurs joueurs du monde dans votre équipe, si vous n’avez pas l’entraîneur qu’il faut, vous n’aurez pas de résultats.» Le défenseur revient également sur l’épisode de l’insulte de Nicolas Anelka au sélectionneur, la résultante d’«un ras-le-bol qui durait depuis plusieurs semaines». «Domenech n’était pas ouvert. Beaucoup de joueurs ne pouvaient pas parler avec lui. C’était mon cas». Dernier motif de grief : ne pas avoir hérité du brassard de capitaine. «Le plus dur, c’est la façon dont ça s’est passé». «Il (Domenech) m’a dit : «De toute façon, tu ne seras pas un bon capitaine».

GALLAS

BRÉSIL
PLACE SES BILLES
Leonardo, l’ancien entraîneur de l’AC Milan, a clairement posé sa candidature hier pour le poste de sélectionneur du Brésil. «De par mon expérience à la direction du Milan AC, mais aussi sur le banc de touche, je me mets à la disposition de la CBF (fédération brésilienne, ndlr)», a-t-il déclaré à la chaîne de télévision brésilienne

LEONARDO
SporTV. L’ancien international, champion du monde 1994, fait partie des favoris pour prendre la succession de Dunga, avec Mano Menezes, l’actuel entraîneur des Corinthians, ou Luiz Felipe Scolari, en poste à Palmeiras. «J’ai appris par la presse un supposé intérêt, mais personne ne m’a contacté», a précisé Leonardo.

Blanc pourrait relancer Anelka

Alors que le frère de Nicolas avait évoqué que son frangin ne mettrait plus les pieds en équipe de France après le déplorable épisode sudafricain, Laurent Blanc a affirmé ne pas fermer la porte au joueur de Chelsea. Mais à quelques conditions... «Qu’il démontre qu’il est le meilleur à son poste, qu’il correspond à ma philosophie de jeu et qu’il change de comportement», a ainsi affirmé le nouveau sélectionneur, fidèle à sa ligne de conduite qui donne la part-belle à la vérité du terrain avant tout. Alors, heureux ?

12

JSM BÉJAÏA

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

CE QUE LA JSMB ATTEND ZERDAB : ON PARLE «J’honorerai DE DE SES 9RECRUES DJEDIAT mon contrat
● Par Rahib Medhouche

Certes, la JSMB s’est renforcée par des joueurs qui ont de l’expérience sur les terrains de foot, à l’image de Boudar Mehdi (ex-USMAn), Meftah Rabie Mohamed (exJSK), Maïza Adel (exUSMAn), mais cela ne veut pas dire que tous ces joueurs ne doivent pas améliorer leur jeu et continuer à jouer comme d’habitude.

chacun à sa manière, à se surpasser afin de mériter une place de titulaire, sachant que Menad ne fait pas dans le social et dont la discipline est le cheval de bataille. La JSMB veut avancer, et la venue de nouveaux joueurs ne pourrait que lui ouvrir les portes d’une consécration, pourquoi pas un titre de champion ou une deuxième coupe d’Algérie en l’espace de quatre saisons. R. M.

■ En effet, l’abri de ces in à la JSMB, on n’est pas à Ainsi, le derni tox ou plutôt, ces rumeurs er joueur don . culé ici à Béjaï t le nom a cirl‘ES Sétif et bea, c’est Lamouri Djediat d e Rouge rêvent aucoup de fans des Vert et fétiche, mais de le voir dans leur clu pour l’instant b ciel. rien n’est offi -

jusqu’au bout»

Les émigrés seront là au plus tard demain
■ La JSMB possède en son sein quatre émigrés qui

L’un des émigrés de la JSMB, Zahir Zerdab, qui se trouve en France, que nous avons contacté hier, nous a avoué que l’idée de quitter la JSMB ne lui a jamais effleuré l’esprit.
- Que devient Zahir Zerdab ? - Toujours en vacances, histoire de me ressourcer auprès de la famille. Je serai à Béjaïa à la fin de cette semaine, pour débuter la préparation avec le reste du groupe. - Pourtant, on vous a donné à l’ESS, ou à la limite dans un club de l’Hexagone… - Pas du tout. Ce ne sont que des rumeurs qui ne tiennent pas la route. Pour vous dire la vérité, personne ne m’a contacté en Algérie, cela même si j’ai entendu que des gens ont avancé que je suis à l’ESS. - Donc, vous serez encore là la saison

EN EFFET, tout le monde, ou presque, s’accorde à dire que la JSMB est dotée de joueurs chevronnés, qui pourront donner ce qui est attendu et que la direction a touché à tous les compartiments, avec quatre joueurs pour la défense (Meftah, Kheyari, Maïza et Bouderradji), deux pour le milieu (Maroci et Boudar) et trois pour l’attaque (Touati, Laref et Gacemi). Maintenant, une question reste quand même posée, celle de savoir si les joueurs en question ajoutés à ceux déjà en place vont donner un nouveau souffle au groupe ? Possible, mais une chose est sûre, la JSMB sera encore meilleure. Déjà, comme on l’a annoncé dans l’une de nos précédentes éditions, le problème de doublure ne se posera point pour le coach qui aura l’embarras du choix pour composer un onze compétitif, mais aussi, il y a ce volet concurrence qui poussera les joueurs,

sont toujours sous contrat. Il s’agit du milieu de terrain, Zahir Zerdab, de l’arrière gauche, Aït Ouarab Ahmed, du défenseur axial, Hachem Karim, et du gardien Si Mohamed Cédric. Tout ce beau monde sera là, à Béjaïa au plus tard demain, pour débuter la préparation dans les normes avec leur club.

Mettre à profit le stage de Hammam-Lif
■ Comme tout le monde le sait, la JSMB débutera sa phase préparatoire d’intersaison ce samedi de cinq à six jours, qui seront consacrés à la mise en contact entre anciens et nouveaux, mais aussi à un petit travail physique, avant de prendre part au stage de Tunisie (Hammam-Lif/Bordj-Sedria), pour une dizaine de jours. Là, le stage sera découpé en deux phases, celle de la préparation physique qui sera alternée avec des exercices avec ballon, et la deuxième au travail technico-tactique, avec des matches amicaux qui seront programmés par le coach. En d’autres termes, mettre à profit le stage de Tunisie est l’une des priorités du staff technique.

prochaine… - Bien sûr, je suis toujours sous contrat, et je ferai tout pour l’honorer jusqu’au bout. L’idée de quitter la JSMB ne m’a jamais effleuré l’esprit. - Vous savez quand même que la JSMB a recruté en tout neuf joueurs… - Je l’ai appris par l’intermédiaire de mon coéquipier Brahim Zafour. Je pense que les joueurs recrutés sont aussi bons, tout comme ceux qui ont été libérés. Je pense que la JSMB aura un nouveau visage la saison prochaine. Maintenant, on va faire de notre mieux pour réussir la préparation d’intersaison et par-delà tout le début de l’exercice prochain. Nous allons profiter au maximum, du moment que le début du championnat est prévu au mois de septembre. Ce qui nous permettra de nous préparer en conséquence. R. M.

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

PUBLICITÉ

13

14

JS KABYLIE

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

Geiger insiste sur la discipline tactique
LE SUISSE, qui voulait effectuer les derniers réglages sur son équipe avant le dernier match amical, insistait auprès de ses capés sur la discipline tactique et le respect des consignes et aussi du placement sur le rectangle vert. D’ailleurs, le coach des Jaune et Vert a regroupé plusieurs fois les joueurs au centre du terrain pour

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

Mardi dernier, lors de la séance d’entraînement du soir, le coach en chef des Canaris a programmé plusieurs exercices tactiques.
leur expliquer les choses. A quelques jours de la première rencontre de la JSK en Ligue des champions, Geiger, qui a déjà une bonne idée sur l’équipe type et sur le schéma tactique qu’il va adopter devant El-Ismaïlia veut améliorer le niveau tactique de ses joueurs. pliquaient pas les consignes de l’entraîneur. Pis encore, il y avait même trois joueurs qui ont mis les mains derrière leur dos suite à la fatigue. Ce geste a provoqué la colère du coach qui commençait à crier avant de

Il hausse le ton avec ses joueurs
A un certain moment de la séance, certains joueurs n’ap-

balancer à leur direction : «Le 18, devant El-Ismaïlia, s’il y a trois joueurs qui mettent les mains derrière le dos, on prendra une raclée. Alors concentrez-vous sur le travail», avant que la séance d’entraînement reprenne le plus normalement du monde. A. H.

Ech Chergui rechutele staff technique Mardi soir,

des Canaris a programmé une joute entre les joueurs. A un certain moment de cette opposition, Tedjar tacle Ech Chergui. Ce dernier, qui venait juste de reprendre avec le groupe, avait reçu le tacle sur la même cheville. C’est une sorte de rechute donc pour le joueur qui aurait raté le match amical d’hier soir.

E LAMHANut : our p
«Je ferai to agner ma place» g
Il n’a que 20 ans, c’est-à-dire il est en première année seniors. Or, le jeune Lamhane fait partie de l’effectif des seniors depuis trois ans, c’est-à-dire depuis sa première année junior, la preuve, il effectue son quatrième stage au centre Club Kahrama, puisqu’il était présent lors du premier stage effectué par la JSK dans ce centre sous la houlette de Moldovan et Rahmouni.

Kasri touché à la cheville
Le jeune milieu de terrain des Canaris, Kasri, ne s’est pas entraîné mardi soir. Ce dernier a été touché à la cuisse lors de la séance du matin. Kasri vient donc de rejoindre Ech Chergui et Saïdi à l’infirmerie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Guillou aura du boulot en cette fin de stage.

Il était inconsolable le Ech Chergui qui a quitté

terrain était en colère. Après avoir pris sa douche, l’émigré de la JSK s’est isolé du groupe. Vu l’importance des matchs amicaux lors de ce stage de préparation, Ech Chergui, qui n’a joué aucune minute, n’avait pas le moral. Ses équipiers essayaient de lui remonter le moral, mais il était inconsolable.

«Heureusement que cette blessure est tombée en fin de stage»
«En football, il faut accepter les choses. Je souffre de douleurs au niveau de la cuisse. Cette blessure n’est pas grave certes, mais elle m’a empêché de prendre part à la rencontre d’hier soir. Je ne vais pas prendre de risques inutiles en reprenant vite les entraînements. Je vais d’abord bien soigner cette blessure avant de reprendre. Le plus important pour moi, c’est que cette blessure est tombée en fin de stage. J’ai bien travaillé lors des deux premières semaines de stage. Pour cette raison, je garde toujours le moral.» A. H.

«Je n’ai pas le moral, je n’ai rien voulez-vous que je vous à dire» «Que

dise ? Sincèrement, je n’ai pas le moral, je ne peux même pas parler, excusez-moi, mais je n’ai rien à dire». A. H.

AZZEDINE KHALEF A RENDU VISITE À L’ÉQUIPE
■ Le neveu de Khalef,

- C’est votre quatrième stage dans ce centre, n’est-ce pas ?
- Exactement. J’ai pris part au premier stage de l’équipe effectué dans ce centre avec Moldovan. A l’époque j’étais en première année junior.

le. Or, les entraîneurs à la JSK jouent toujours pour les résultats, c’est tout à fait normal, ils n’ont pas donc le temps de lancer des jeunes. Quand même, j’ai joué plusieurs matchs de préparation avec les séniors.

sera pas une mince affaire vu la rude concurrence qui règne au milieu du terrain. Cependant, avec le travail et le sérieux, j’arriverai à faire quelque chose.

L’entraînement de mardi soir maintenu
■ Alors que dans un premier temps, les joueurs allaient bénéficier de repos mardi soir, le staff technique des Canaris a maintenu en fin de compte la séance d’entraînement. Or, cette dernière n’a duré que quelques minutes.

- Pour terminer, comment s’est déroulé ce stage ?
- En général, dans de très bonnes conditions. Sur le plan physique, on a bien bossé. Les responsables ont mis tous les moyens à la disposition des joueurs. On n’a rien à dire, ce stage est une totale réussite. A. H.

Azzedine, a rendu visite à l’équipe mardi soir. Ce dernier, qui entretient de très bons rapports avec Doudane, est resté un bon moment avec lui.

- Justement, cela fait trois ans que vous êtes dans le groupe des seniors, mais vous n’aviez pas beaucoup joué…
- Les responsables connaissent bien ma valeur, car je suis un pur produit de l’école kaby-

- Désormais, vous êtes senior, il faut vous battre pour gagner votre place ?
- Effectivement, cette saison je n’ai pas le choix, il faut que je redouble d’efforts, voire faire des sacrifices afin de gagner ma place. Je sais bien que ça ne

Kasri et Saïdi en spectateurs
■ Les deux milieux de terrain des Jaune et Vert ont suivi la séance de mardi soir à partir de la main courante.

L’heure est aux bilans
C’EST hier soir que la formation du Djurdjura devait jouer son dernier match de préparation au Maroc. Les Kabyles devaient jouer le champion du Maroc en titre, le WAC. A l’issue de cette rencontre, le stage de préparation de deux semaines sera bouclé et les Canaris devraient rentrer au pays demain. Le plus gros du travail a été déjà réalisé ici à Casa. A leur retour au pays, les coéquipiers de Douicher auront certes, quelques jours devant eux avant de partir en Egypte. Cela permettra au staff technique d’effectuer les derniers réglages sur son équipe avant le jour J. Bref, aujourd’hui, à la JSK, l’heure est aux bilans. Les membres du staff technique devront rendre les bilans du stage aux dirigeants pour que ces derniers jugent la préparation de l’équipe. A. H.

Les joueurs à fond avec la Hollande
■ Les joueurs kabyles ont suivi le match de mardi soir avec un grand intérêt. Tous étaient avec la Hollande, comme d’ailleurs les Marocains d’ailleurs…

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

JS KABYLIE

15

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

JSK

0-1

WAC

UN BON TEST POUR LES KABYLES
La JSK a disputé hier sa troisième joute amicale lors de son stage qui se déroule au Maroc.
POUR CETTE DERNIÈRE rencontre de préparation avant le match des poules de la Ligue des champions africaine, la JSK a pratiqué un très bon jeu, les camarades de Tedjar ont bien fait circuler le cuir. Mieux encore, ils sont parvenus à bien occuper le milieu de terrain. Cela leur permettra de créer plusieurs occasions de scorer et de menacer la cage du gardien marocain. Cependant, la précipitation d’un côté, et le manque de concentration de l’autre n’ont pas permis aux poulains de Geiger et Bouhlel d’atteindre leur objectif. Or, la formation kabyle a démontré de belles choses et le club commence déjà à réaliser les objectifs tracés pour ce stage, à savoir préparer une équipe capable de relever le défi et de dire son mot, notamment contre

5 joueurs absents Hannachi arrive à temps
Présence remarquable du public…

● Cinq joueurs kabyles étaient absents hier lors du match qui a opposé la JSK au WAC pour cause de blessures. Il s’agit de Kasri, Yahia Chérif, Ech Chergui, El Ourfi et Saïdi.

● Contrairement au match précédent qui a vu Hannachi arrivé en retard lors du mach JSK- Raja, cette fois-ci le président Kabyle est arrivé à temps hier pour assister à la rencontre qui a opposé son équipe face au WAC.

les clubs égyptiens. Finalement, c’est sur un score vierge que le directeur de jeu renvoie les 22 acteurs aux vestiaires en ce premier half. En seconde période, les Kabyles étaient à la hauteur et ont dominé largement leurs adversaires. En effet, les camarades d’Aoudia ont créé plusieurs occasions de scorer sans arriver toutefois à les concrétiser.

OUSSALAH : «On a commis unematch face au WAC est erreur...» ● «Ce

Cependant, au moment où la JSK dominait, le WAC profite d’une erreur et réussit à battre Asselah et ouvrir ainsi le score. Un but qui a fait bouger les Canaris qui ont tenté de revenir au score. Hélas, la précipitation jouera un mauvais tour aux poulains de Geiger qui n’ont pas pu trouver ● A la suite d’une chute, on le chemin des filets. avait craint le pire pour le A. H. défenseur Belkalem. Finalement, plus de peur que de mal puisqu’il a continué la EQUIPE ALIGNÉE rencontre le plus Asselah, Ziti, Oussalah, Coulibaly, Rial, Belkalem, Douicher, normalement du monde. Chérif El Ouazzani, Tedjar, Hamiti, Aoudia.

Plus de … Et de la presse peur que de marocaine mal pour Belkalem

● La joute amicale qui a opposé hier le WAC à la JSK a attiré la grande foule. Apparemment, les fans du WAC ont hâte de découvrir l’effectif de leur équipe version 201O-2O11

● En plus des fans du Wydad qui sont venus en masse pour soutenir leur équipe, la presse marocaine pour sa part était présente en force pour couvrir cette rencontre. Il y a eu la présence de la presse écrite et audiovisuelle.

un très bon test pour nous. Aujourd’hui, on a fourni une belle prestation bien que les Marocains aient joué avec deux équipes différentes. On a commis une erreur qui nous a valu la défaite, mais vu le cours de la rencontre, je pense que le nul aurait été plus équitable. A présent, on doit continuer à travailler afin d’être prêts pour le premier match qui nous opposera à El Ismaïlia d’ici une semaine.»

HANNACHI : «On aurait dû gagner le«Vu le cours de la rencontre, match» ●

7 internationaux dans l’effectif du WAC

Tedjar séduit lesmilieu de terrain Tedjar a Marocains ● Le

je pense qu’on aurait dû gagner ce match. Les joueurs ont créé plusieurs occasions de scorer sans toutefois arriver à les concrétiser. Il y a aussi l’état de terrain qui a un peu handicapé les joueurs pour pratiquer leur jeu habituel. Ajouter à cela que l’équipe a tenu le coup physiquement et les joueurs incorporés en seconde période ont apporté un grand plus à l’équipe. Concernant l’arbitrage aujourd’hui, il nous a lésés et a joué un rôle déterminant dans le résultat final de la rencontre. Maintenant, on doit travailler davantage pour être prêts pour le match qui nous opposera à l’Ismaïlia le 18 juillet prochain.»

● La JSK a affronté hier un club très riche par son effectif. En effet, le WAC possède 7 internationaux dans ses rangs. Un très bon test pour les camarades de Yahia Chérif avant d’affronter El Ismaïli le 18 juillet prochain.

La rencontre a eu lieu finalement
Le WAC avec son équipe-type
● Le coach brésilien du WAC a incorporé son équipe-type lors de la première période de ce match WAC-JSK. En seconde période, il a procédé à des changements pour voir le niveau des autres joueurs.

● Contrairement aux rumeurs qui ont circulé çà et là sur le probable report de la rencontre, la rencontre a finalement eu lieu belle et bien hier. Les deux équipes ont disputé ce match sur la pelouse du stade de Mohammedia.

séduit hier par son grand rendement lors du match WACJSK. C’est tout le monde qui demande des informations sur lui ici au Maroc.

DOS SANTOS : «On a assisté à une grande rencontre» rencontre qui a opposé deux ● «Aujourd’hui, on a assisté à une grande
grandes équipes. J’ai fait tourner mon effectif pour avoir une idée sur la forme de chaque joueur. Concernant la JSK, je pense qu’elle est très bonne techniquement et elle a démontré de belles choses lors du match d’aujourd’hui. Avec encore du travail, je pense qu’elle sera prête pour le match d’El Ismaïlia. Au passage, je lui souhaite bonne chance dans la compétition de la Ligue des champions africaine.»

Ziti préféré à Amiri

Hamiti sort blesséest sorti ● L’attaquant Hamiti

● Contrairement aux deux premières rencontres amicales où le staff technique kabyle a titularisé le jeune Amiri, lors de la rencontre d’hier il a préféré titulariser le jeune Ziti .Une chose est sûre, c’est que la concurrence sera très rude et les places seront très chères.

avant la fin de la rencontre pour cause de blessure. Il a été remplacé par Asuka à la 75’.

Hamiti retrouve le onze

Félicitations
Une jolie petite fille est née l’après-midi du 7 juillet 2010, elle porte le doux prénom de Céline. En venant au monde, cette merveille a déjà fait éclore des milliers de fleurs dans nos cœurs. Amirouche Boudjedou félicite Chabane et Lynda Hamane pour cet heureux événement, et souhaite un prompt rétablissement à la maman et beaucoup de bonheur à la famille Hamane.

● En plus de sept internationaux en son effectif, le WAC est entraîné par un coach brésilien en la personne de Do Santos. Il est secondé dans sa tâche pour l’ex● Le jeune Kasri n’a pas pris part à la rencontre d’hier face au WAC pour cause internationale tunisien Chouchen. de blessure.il a été remplacé lors de cette rencontre par l’autre milieu de terrain, Chérif El Ouazzani.

Le WAC entraîné par un Brésilien

● Contrairement au match précédent où son nom ne figurait pas sur la liste des onze qui ont débuté la rencontre face au Raja, l’attaquant Hamiti a retrouvé sa place de titulaire à l’ occasion de la rencontre d’hier entre la JSK et le WAC

Chérif El Ouazzani remplace Kasri

16

JS KABYLIE

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL AU MAROC : ABDELLAH HADDAD

DOUICHER RACONTE SES 11
ANNÉES EN SENIORS
➧ «Je ne peux même pas rendre à la JSK

Lamara Douicher a vu le jour le 10/03/1980, autrement dit, l’enfant d’Ath Douala n’a que trente ans. Or, le milieu de terrain des Canaris totalise pas moins de onze années en seniors. Douicher est resté fidèle à la JSK. Il est le plus ancien joueur du groupe et le plus calme. Durant toutes ses années passées en seniors, Lamara a fréquenté plusieurs générations de joueurs, mais il a travaillé aussi avec plusieurs entraîneurs. Des hauts et des bas, des titres et des déceptions… Douicher revient sur tous ces chapitres dans ce long entretien qu’il nous a accordé mardi soir au centre Club Kahrama.
- Pour commencer, pouvez-vous nous raconter vos débuts à la JSK ?
- J’ai rejoint la JSK en catégorie juniors, je me souviens bien, en deuxième année juniors. Lors de la troisième année en juniors, Salah Yousfi m’a repéré lors d’une finale de coupe perdue devant le CRB. Par la suite, les responsables m’ont promu en seniors, mais j’ai raté la préparation effectuée en France sous la houlette de Biskri. Après le départ de ce dernier, Guelov m’a rappelé en seniors et l’intersaison d’après je suis parti avec Mouassa en France pour la préparation, c’était mon grand départ en seniors.

la moitié de ce qu'elle m'a donné»
- A quelle saison aviez-vous éclaté en seniors ?
- Je me souviens bien, c’était en 2003, sous la houlette de Sandjak. J’ai marqué un beau but à Annaba avant de marquer aussi à cette équipe à Tizi Ouzou. J’ai réalisé une bonne saison cette année-là.

avec Aït Djoudi ?
- Normal, moi je suis un gars qui travaille et quitte le stade sans faire de bruit.

tous les postes.

- Quel sont vos meilleurs souvenirs à la JSK ?
- Les titres que j’ai gagnés, notamment le dernier, celui qu’on a gagné avec Saïb.

- Vous avez gagné un titre avec lui, non ?
- Oui, j’ai gagné un titre avec Aït Djoudi, un autre avec Chay et le dernier avec Moussa Saïb.

- Et le plus mauvais ?
- La défaite en demi-finale de la coupe d’Algérie devant l’USMA à Blida par 4-0. Je n’oublierai jamais ce match, je n’arrive pas à le digérer encore.

- D’ailleurs, le CRB et le MCA voulaient s’attacher vos services à l’issue de cette saison…
- Effectivement, ces deux grandes équipes m’ont contacté officiellement. En plus de ces deux clubs, j’ai reçu aussi d’autres propositions des équipes de la division deux et d’autres équipes de nationale une.

- Trois titres et deux coupes de la CAF, pas mal…
- Gagner deux coupes de la CAF et trois titres de champion d’Algérie n’est pas donné à tout le monde. De grands joueurs ont terminé leur carrière sans gagner le moindre titre. Comme je vous l’ai déjà dit, la JSK m’a tout donné.

- Vous avez aussi fréquenté plusieurs générations de joueurs, quelle est la génération qui vous a le plus marqué ?
- C’est clair, ma génération, celle des Hamlaoui, Djouder, Rahim

➧«Oui, le groupe de cette saison peut remporter le championnat»
expérience au service du groupe.

- Pourquoi n’aviez-vous pas

- 11 saisons en seniors, aucun écart disciplinaire…
- Le grand mérite dans tout ça revient à mes parents. Ils m’ont très bien éduqué et aujourd’hui ils récoltent les honneurs de leur éducation.

- Sinon, ce groupe pourra-t-il terminer la saison sur la première marche du podium ?
- Oui, sans aucun doute, on peut gagner le titre. Déjà, la saison dernière on a raté le titre de peu. Ce même groupe est toujours là. Les gars ont acquis de l’expérience et les responsables ont renforcé l’équipe. On peut donc renouer avec les titres et les succès.

- Vous avez trente ans, à quel âge mettrez-vous fin à votre carrière de joueur ?
- Tant que je peux courir plus qu’un jeune de 20 ans je continuerai à jouer. Je ne vais pas arrêter pour le simple plaisir de le faire.

- Surtout que Mouassa vous a donné plusieurs chances lors de cette saison…
- Effectivement, j’ai joué plusieurs matchs avec Mouassa en tant que titulaire et cela, malgré la présence de Belkaïd, Bendahmane, Nazef et Maghraoui au milieu du terrain.

- Et vous continuerez toujours à la JSK ?
- J’aimerais bien continuer et finir ma carrière à la JSK. Cependant, le destin aura aussi son mot à dire sur ce sujet.

- Vous étiez donc présent lors des trois coupes de la CAF remportées par la JSK ?
- Non, j’ai raté la première, celle que les gars ont gagnée avec Khalef et Sandjak. Or, j’étais présent lors des deux autres. Une avec Mouassa et l’autre avec Chay.

◗ Mardi soir au club Kahrama, Lamara Douicher avec notre envoyé spécial.

- Et qu’allez-vous faire à la fin de votre carrière de joueur ?
- Je vais me consacrer à ma famille. J’ai aussi un projet, je vais m’installe à l’issue de ma carrière à l’étranger.

- Vous avez aussi joué avec plusieurs anciens joueurs qui ont marqué leur histoire à la JSK …

➧ «Le grand mérite dans mon éducation revient à mes parents» ➧ «Jouer avec les Benhamlat, Medane, Saïb… ou contre Benali, Dahleb, Talis… est un honneur pour moi» ➧ «Je n'oublierai jamais la demi-finale perdue 4-0 à Blida devant l'USMA»
quitté la JSK ?
- J’étais bien à la JSK. Je ne manquais de rien. Ce club m’a tout donné. Aujourd’hui, et vu tout ce que j’ai réalisé avec la JSK, je ne peux même pas lui rendre la moitié de ce qu’elle m’a donné. Et puis, moi je suis un gars qui prône la stabilité.

- Donc on ne va pas vous revoir sur les bancs de touche…

- Effectivement, j’ai joué avec Medane, Benhamlat, Saïb, Doudane, Amrouche, Boubrit … et les autres. C’est un honneur pour moi d’avoir joué avec tous ces joueurs qui ont beaucoup donné à la JSK et au football algérien d’une manière générale.

- Vous avez travaillé avec plusieurs entraîneurs. Quel est l’entraîneur qui vous a marqué le plus ?
- J’ai travaillé exactement avec 15 entraîneurs en seniors. Chaque entraîneur avait sa propre méthode de travail. Mais Saïb maîtrise parfaitement le volet de la communication. Et puis, avec lui, j’ai joué à

Meftah, Marek… et les autres.

- C’est vous le plus ancien joueur de la JSK. Comment vous sentez-vous dans le groupe ?
- D’abord, c’est une fierté pour moi d’être le plus ancien du groupe. Cependant, j’aurai une responsabilité de plus sur mes épaules. J’essaye tout le temps de mettre ma petite

- Non, je ne remettrai plus les pieds dans les milieux du football à la fin de ma carrière.

- On vous laisse le soin de conclure…
- Je remercie tous ceux qui m’ont aidé et soutenu durant toutes ses années passées en seniors. Je souhaite terminer cette saison avec d’autres titres avec la JSK. A. H.

- Comment étaient vos relations

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

MC ALGER

17

BOUGUECHE : «Je n’ai pas encore décidé»
● Par Amina Z.

IL L’A REVELE A UN DE SES PROCHES GHRIB : «Il ne va

pas nous trahir»

Hier, Hadj Bouguèche a confié à un de ses proches que sa signature avec le Club Africain ne sera pas pour aujourd’hui. Il est toujours hésitant et ne veut pas prendre une décision avant de voir l’évolution de la situation au Doyen.
SUR le site officiel du Club Africain, on pouvait clairement lire que Bouguèche a tout réglé avec les Tunisiens et qu’il est attendu aujourd’hui pour officialiser. Mais un proche du joueur nous a certifié que rien n’est encore certain. «Bouguèche m’a claire-

ment dit : je n’ai pas encore décidé de mon sort. J’attends de voir ce qu’il en est vraiment du côté du Mouloudia.» Cette même source nous a confié que Bouguèche attend l’évolution de la crise entre Zedek et Amrous pour décider de son avenir. Pour ce qui est de son départ en Tunisie aujourd’hui, Bouguèche dira à son ami : «Je suis chez moi, je ne vais pour le moment nul part.» Ainsi, pour que les Chnaoua gardent leur meilleur buteur à la maison, il faut que la situation au club se stabilise. Pour le moment, rien n’est encore clair dans la maison des Vert et Rouge. Espérons que les choses se tasseront pour permettre à Bouguèche de prendre une décision, celle bien sûr qu’attendent les A. Z. Chnaoua.

«J’AI PARLÉ avec Bouguèche hier. Il m’a fait savoir qu’il est avec nous. Il m’a simplement dit qu’il est en vacances et dès qu’il rentrera sur Alger, il signera son contrat. Ça va me donner un peu de temps pour réunir l’argent afin de le payer lui, ainsi que tout l’effectif», nous apprend Ghrib. Mais le Club Africain l’annonce officiellement nouvelle recrue chez lui, aussi Omar ajoute : «Je ne le pense pas. Mais comme je le dis toujours, celui qui trouve mieux que le Mouloudia d’Alger, et bien bonne chance. Cela dit, le discours que m’a tenu Bouguèche m’a rassuré. Il viendra avec ses camarades pour prolonger Incha Allah. A mon avis, il ne va pas

nous trahir.» Ghrib est persuadé que Bouguèche restera à la maison. Restera-t-il au MCA ou pas ? On le saura prochainement.
A. Z.

ACHOURI : «Un coup de massue pour le Doyen»
IL SE TROUVE en Tunisie pour passer des vacances avec les siens. Mais la guéguerre a interrompu sa sérénité, lui qui croyait que le recrutement est clos après la venue de Khemas, il est très inquiet pour l’avenir du MCA. Contacté par nos soins à Sousse, Kamel Achouri dira d’emblée : «C’est vraiment désolant ce qui arrive au MCA actuellement. La situation n’augure guère des jours meilleurs. Cette situation va nous mettre des bâtons dans les roues pour aborder la suite du championnat sereinement. Elle a entraîné le départ de certains joueurs et ce n’est pas bien pour nous.» Quand on évoque le nom de Bouguèche, Kamel dira après un long soupir : «C’est vraiment une grosse perte pour nous. Bouguèche est officiellement au Club Africain. Il ne reste que la signature du contrat. Il est attendu jeudi (Ndlr - aujourd’hui). Je suis vraiment déçu de perdre le meilleur buteur qu’on avait. C’est regrettable. Alors qu’on voulait renforcer le club, on perd Bouguèche. C’est un coup de massue pour le Doyen et pour nous en notre qualité de staff technique du MCA», et de poursuivre : «J’ai des échos d’Algérie, soit à travers la presse ou des amis que Derrag est en stade avancé pour rejoindre la JSK et Boumechra avec l’USMH. Perdre trois cadres de l’équipe, c’est vraiment dur pour nous.» Que faut-il faire ? Achouri dira : «Il est temps que nos dirigeants prennent très au sérieux ce dossier pour garder ses cadres.» A. Z.

● Si Bouguèche décide de quitter le Mouloudia d’Alger pour opter pour une aventure en Tunisie, précisément au Club Africain, le Mouloudia d’Alger a jeté son dévolu sur l’ex-sociétaire du CABBA et de l’USMA, Amar Ammour, si bien sûr ce dernier ne signe pas avant à la JSMB.

A défaut de Bouguèche, Ammour

Les Tunisiens l’attendent aujourd’hui
DERNIÈREMENT, les dirigeants du Club Africain ont discuté avec leur nouveau coach, à savoir François Bracci pour renforcer l’attaque par un nouveau venu. Vite, le Corse avance le nom de Bouguèche. Les responsables tunisiens demandèrent à Bracci de l’appeler pour voir ce qu’il en est vraiment. C’est ce qui fut fait, Bracci prend son téléphone et appelle Bouguèche. Il demanda avant toute chose si le joueur était libre de tout engagement, Bouguèche répond par un oui. Il lui proposera alors l’aventure tunisienne. Bouguèche est emballé par l’idée et donne au coach le numéro de son agent pour en discuter. Mardi, le manager se trouvait à Tunis. Il a discuté avec la direction du Club Africain, ainsi que le coach Bracci. L’agent du joueur a trouvé un terrain d’entente concernant la somme d’argent. Il ne restait que la durée du contrat. Les Tunisiens voudraient enrôler l’Hadj pour trois ans, alors que Bouguèche veut signer pour deux saisons. Bouguèche est attendu aujourd’hui pour signer son contrat. Les Tunisiens, qui partent en stage d’une semaine à Aïn Draham, voudraient emmener avec eux le buteur du MCA. Bouguèche, qui hésitait à quitter le MCA, a pris une décision, a-t-on appris, surtout que l’instabilité du club le pousse à quitter le Doyen. Cette guéguerre, qui s’est déclenchée entre Amrous et Zedek, a eu des répercussions. Conséquence, le meilleur buteur du MCA et du championnat est sur le point de signer son contrat avec le Club Africain. Entre-temps, les Mouloudéens se déchirent pour une affaire de trône. A croire des échos, des joueurs du MCA négocient avec d’autres clubs, et celui qui prendra la tête du MCA régnera sur des ruines. Ainsi, le MCA reviendra à la case départ, celle de jouer pour survivre au purgatoire. En somme, Bouguèche va ouvrir le bal des départs, qui va lui emboiter le pas ? Surtout que le meilleur passeur du Doyen, Derrag, est annoncé lui aussi partant. Ça sent la crise…
A. Z.

BRACCI : «J’espère le prendre avec moidans l’une de nos précédentes livraisons, en stage» Comme annoncé

François Bracci, l’ex-coach du MCA, a signé pour une année avec le Club Africain de Tunis. C’est lui qui est derrière le contact de Bouguèche avec les Tunisiens. Contacté par nos soins hier, Bracci révélera : «La direction voulait un attaquant pour renforcer le compartiment d’attaque. Je connais les qualités de Bouguèche, alors je l’ai proposé. Mais je ne savais pas s’il était sous contrat ou pas. Les responsables de mon club m’ont demandé de le contacter pour voir. C’est ce que j’ai fait. J’ai appelé Hadj pour lui faire savoir que le Club Africain s’intéresse à lui. Il m’a donné son OK et m’a passé le numéro de son agent qui a été contacté après cela par la direction du club. Mardi, Saïd (le manager) était avec moi. On a discuté et je pense que c’est en bonne voie. Je n’ai pas suivi les événements, car il restait le volet financier et la durée. Ce ne sont pas mes affaires. J’ai laissé la direction s’en charger. Mais je pense que tout marche dans le bon sens. Bouguèche est un grand joueur et l’avoir avec moi, ne peut que donner un plus à mon attaque. Vendredi, on sera à Aïn Draham. J’espère prendre Bouguèche avec moi en stage.» Donc, c’est officiel, le Club Africain est sur le point de conclure avec Bouguèche. Entre-temps, les Mouloudéens se battent pour prendre le siège….

les seuls capables de régler le problème»
conscient de cela, et je suis persuadé qu’il va prendre la bonne décision. En tous les cas, quoi qu’il arrive, je lui souhaite - Comme tout le monde, c’est bonne chance. désolant ce qui arrive au club. - Mais perdre le meilleur Sincèrement, on ne s’attendait buteur n’est pas une mince pas à ce genre d’agitations. Le affaire… - Exact, mais que peut-on MCA a su redorer son blason et cela avec une équipe jeune qui a faire si le destin l’envoie gagné en expérience et qui a ailleurs, on ne peut pas changer tout ce qu’il faut pour faire la donne. Comme vous venez encore mieux à l’avenir. de le dire, c’est le meilleur J’espère que tout sera clair pro- buteur et il est normal qu’il chainement pour permettre au fasse la convoitise de plusieurs clubs. Je lui fais confiance. Il club de retrouver sa stabilité. - On annonce Bouguèche au prendra la bonne décision.

BABOUCHE : «Chnaoua ! Vous êtes
ne conseillerais pas à un jeune joueur de quitter son club juste après une bonne saison.

- En qualité de capitaine d’équipe, comment vivezvous la situation actuelle du club ?

IL VA SAISIR LA FIFA DANS LES HEURES QUI VIENNENT

● N’ayant pas encore touché son argent, Bracci a discuté avec son avocat et s’est entendu avec lui sur le fait de saisir la FIFA pour avoir gain de cause. «J’ai en ma procession des reconnaissances de dettes. Je vais avant de saisir la FIFA envoyer une correspondance à la FAF, ainsi qu’à la direction du Doyen, si je ne reçois rien tout de suite, je saisirais la FIFA. Je serais intraitable, c’est clair.»

Club Africain. Vous l’avez certainement eu au bout du fil…

- Exact. J’ai voulu avoir des nouvelles de l’Hadj. Il va bien, Dieu Merci. Il attend l’évolution de la situation. Cela dit, s’il trouve mieux que le MCA, alors il ne faut pas hésiter. Il est

- Sincèrement, je ne sais pas encore. Comme tout le monde, j’attends de voir l’évolution des événements. Les propositions ne manquent pas, mais on donne la priorité au Doyen, car je ne vous cache pas que j’ai envie de rester au MCA. C’est ma maison. Je connais tout, de la cave au grenier. J’espère que tout va se régler prochainement, pour attaquer la préparation temps. Il y a derrière cette jeune - On parle de Derrag et sereinement. Boumechra aussi partants. - Si vous avez un message à équipe, qui a besoin de soutien C’est la saignée, quoi… passer aux Chnaoua, que pour continuer à glaner les oscars, mais pour cela, il faut - Je ne pense pas que Derrag leur diriez-vous ? - C’est simple, Chnaoua, que tout se règle prochaineet Boumechra quitteront le MCA. Ils ont fait une bonne sai- vous êtes les seuls capables de ment. Ce qui est certain, celui son et ça devrait les inciter à régler ce problème. La décision qui a envie d’apporter un plus, rester. Ce genre de situation est entre vos mains. Vous pou- connaît la villa de Chéraga. A. Z. arrive dans la vie des clubs. Je vez faire la pluie comme le beau

- Réda est en fin de contrat. Restera t-il au MCA ?

18

PUBLICITÉ
WILAYA DE AÏN DEFLA DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N°08/2010
La direction de la santé et de la population de la wilaya de Aïn Defla lance un avis d'appel d'offres national ouvert pour l'acquisition, installation et mise en marche des équipements médicaux pour les unités légères de la wilaya. Lot 02 : laboratoires. Les unités concernées sont : (Hammam Righa, Boumedfaâ, Zougal, Ben Allel, ancienne polyclinique de Aïn Defla, El Amra, Djelida, Bourached, Djemaâ Ouled Chikh, El Hassania, Arib, polyclinique de Halaimi, Sidi Maâmar, Bir Bouche, Tarek Ibn Ziad, Sidi Lakhder, Aïn Beniane, Zeddine, El Abadia, El Attaf, Rouina, Techeta). Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer les cahiers des charges de la direction de la santé et de la population de la wilaya de Aïn Defla, boulevard 19 Mars cité administrative Aïn Defla. Offre technique : 1. - Une copie conforme à l'original du registre du commerce légalisé ; 2. - Une copie conforme à l'original de l'agrément délivré par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, légalisée ; 3. - Une copie conforme à l'original des statuts de l'entreprise légalisée ; 4. - Une copie conforme à l'original, de l'extrait du casier judiciaire n°03 du soumissionnaire du gérant ou du directeur général en cas de société ; 5. - Une copie conforme à l'original, de l'extrait de rôles légalisée ; 6. - Une copie conforme à l'original, des mises à jour (CNAS, CASNOS) légalisée ; 7. - Une copie conforme aux bilans financiers des trois dernières années (2006-2007-2008) visée par le comptable agréé ou commissaire des comptes légalisée ; 8. - Un engagement qui précise les délais de livraison ; 9. - Un engagement qui précise les délais de garantie ; 10. - Un engagement qui précise le service après-vente ; 11. - Déclaration à souscrire signée et datée ; 12. - Une fiche technique des équipements ; 13. - Déclaration de probité dûment signée par la personne habilitée ; 14. - Attestation de dépôt légale des comptes sociaux auprès de l'antenne CNRC pour les personnes morales. Offre financière : - Cahier des charges y compris ; 1. - Lettre de soumission signée et datée ; 2. - Bordereau des prix unitaires ; 3. - Devis estimatif et quantitatif. Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux enveloppes séparées et introduites dans une enveloppe extérieure fermée et anonyme portant la mention "Avis d'appel d'offres national ouvert n°01/2010". Pour "acquisition des équipements de laboratoire pour les unités légères de la wilaya" "A ne pas ouvrir" et adressées à Monsieur le Directeur de la Santé et de la Population, boulevard 19 Mars cité administrative Aïn Defla. La date de dépôt des offres est fixée le 25 juillet 2010 avant 12h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant une durée de cent-vingt (120) jours à compter de la date de dépôt des offres. Les soumissionnaires sont invités à assister à l'ouverture des plis publique, qui aura lieu à 14h00 au siège de la direction de la santé et de la population, de dépôt des offres. - Séance (ouverture des plis techniques et financiers) aura lieu le 25 juillet 2010 à 14h00.

Compétition / PUB

ANEP 816 658 du 08/07/2010

Compétition / PUB

ANEP 815 971 du 08/07/2010

Compétition / PUB

ANEP 816 660 du 08/07/2010

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

ES SETIF

19

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À HAMMAM BOURGUIBA : KACEM A.

HADJ AISSA et GHAZALI se blessent
La séance d’entraînement de l’Entente d’hier matin, au centre de Hammam Bourguiba, ne s’est pas passée comme d’habitude. La séance a commencé par un test de VMA (vitesse maximale), qui s’est bien passée, mais à la fin de cet exercice, le meneur de jeu Lazhar Hadj Aïssa et le nouvel attaquant Ghazali Youssef ont ressenti des douleurs à la cuisse. Affolement général au centre, tout le monde se demandait quelle était la gravité de la blessure des deux joueurs, d’autant que la direction mise beaucoup sur ces deux éléments.

ALERTE GENERALE A HAMMAM BOURGUIBA

En amical : EST-ASG (1-0) ● Pour son second match amical de cette préparation, Avant-hier reposétait programmée pour les ● Une séance d’entraînement
poulains de Zekri dans l’après-midi d’avant-hier, mais cette dernière a finalement été annulée pour laisser place au repos pour les joueurs.

l’Espérance a battu l’ASG sur le score d’un but à zéro, but réussi par Michael d’une tête plongeante à la 74’. Un test qui a permis au staff technique d’aligner une équipe dans chaque mi-temps.

Repriseses coéquipiers ont repris les entraînements hier ● Hachoud et

hier à 10h du matin au centre de préparation. Le staff technique de l’équipe a fait subir à chacun des joueurs un test maximal. Parmi les éléments qui ont réussi leur test et qui ont été à la hauteur de la satisfaction de leur entraîneur figurent les nouveaux joueurs.

Demi-finale oblige… a été décalée par ● La séance d’entraînement d’hier soir Ferradji remporte son pari ● Ferradji a vu juste puisqu’il avait assuré à ses

le staff technique. Elle était prévue à 19h30 avant que le staff technique ne décide de l’effectuer à 17h30 afin de permettre au groupe de suivre le match de demi-finale de la Coupe du monde entre l’Allemagne et l’Espagne.

Selon le premier diagnostic, en effectuant le test de VMA, les deux joueurs ont fait un effort excessif qui a déclenché Aïssa et Ghazali devront effectuer une des douleurs musculaires. échographie ce matin dans une clinique privée à Tabarka. Pour ne pas aggraver leurs blessures et éviter toute complication, le médecin du club a ordonné aux deux joueurs de quitter le terrain et de se rendre à la salle de soins en leur recommandant de mettre des glaçons sur la cuisse pendant 20 minutes, de faire des mouvements spécifiques en attendant d’établir le traitement obligatoire dans des situations pareilles. Aussi, les deux joueurs n’ont pas participé à la séance d’hier soir.

Ils ont trop forcé lors du test VMA

coéquipiers que la Hollande était favorite pour remporter son match face à l’Uruguay. C’est ce qui a finalement eu lieu.

L’ESS de la charge depasàle Mondial de ne rate travail laquelle la formation ● En dépit
Kari Amar (médecin du club) : «On en saura un peu plus aujourd’hui sur la gravité de leurs blessures»
l’ESS est soumise, cela ne l’empêche pas de suivre les matches du Mondial à partir du salon de thé de l’hôtel. C’est là que Hachoud, Metref, Ferradji, Raho, Lemouchia, Bouazza, Zekri et Djerroudi ont suivi le match entre l’Uruguay et la Hollande. Les autres joueurs ont suivi le match dans leurs chambres.

Ils ont écourté la séance

Interrogé par nos soins après sa blessure, le meneur de jeu de l’ESS nous a déclaré : «A la fin du test, j’ai ressenti des douleurs au niveau de la cuisse, je me suis arrêté tout de suite pour ne pas compliquer la blessure, je dois effectuer demain matin une échographie pour être fixé.»

Hadj Aïssa : «Je souffre au niveau de la cuisses»

«Maintenant, on ne peut rien dire, les deux joueurs devront mettre de la glace sur leurs blessures et effectuer quelques mouvements pour voir. On doit attendre demain (Ndlr - aujourd’hui) pour définir la blessure des deux joueurs.»
K. A.

Metref seentre la Hollande et l’Uruguay, Metref ne souvient… ● Lors du match

s’est pas empêché de rappeler à ses coéquipiers que l’un des joueurs de l’équipe nationale de l’Uruguay avait déjà évolué avec lui à Dijon et qu’il avait été recruté de l’Inter de Milan à l’âge de 17 ans.

La nouvelle recrue de l’ESS, Ghazali Youssef, nous a déclaré : «Ça me faisait très mal, je n’arrivais pas à continuer la En tous les cas, quel que soit le résultat séance, je dois suivre les consignes du des soins avec le médecin du club, Hadj médecin et on verra après.» ● L’ex-joueur du WAT, en l’occurrence Ghazali, avait réussi à marquer 15 buts au cours de l’exercice écoulé en faveur de celle qui est désormais son ex-équipe, le WAT. Interrogé au sujet de son objectif personnel pour cette prochaine saison, Ghazzali nous a dit qu’il est plus motivé que jamais et qu’il est affamé de buts. Une seule idée le hante actuellement, celle de marquer 30 buts au cours de cette prochaine saison, soit le double de ce qu’il a marqué la saison passée.

Ils effectueront aujourd’hui une échographie

Ghazali : «Ça me faisait très mal»

RAHO : «NOUS DEVRONS BATTRE L’ESPERANCE»
- Cela fait exactement cinq jours que vous êtes ici au centre de Hammam Bourguiba. Peut-on connaître vos impressions ?
il nous reste encore une bonne semaine de travail. D’ici notre retour, vous verrez qu’il y aura bien une - Je vous assure qu’on est mis dans nette amélioration. de bonnes conditions, nous sommes - Après l’objectif de la très à l’aise ici et nous travaillons très phase des poules, maintedurement pour être prêts sur tous les nant les dirigeants ont plans le 16 juillet prochain à l’occa- placé la barre plus c’est-à-dire sion du premier match des poules face haut, atteindre carrément à l’Esperance.

GHAZALI S’ENGAGE À MARQUER 30 BUTS

HACHOUD : «L’Entente sera l’équipe cas battre» à ● C’est en tout

ZEKRI, SLIMANI ET MEDDOUI FONT DU TOURISME

- Ne pensez-vous pas que la char- les demi-finales, voire plus, quel est votre ge de travail est très élevée ? - On n’a pas d’autre choix, nous avis ?
sommes appelés à entamer la compétition de haut niveau. Nous ne sommes pas en préparation de la saison. Actuellement, l’ensemble des membres du staff technique suit un programme élaboré pour la compétition africaine. Il est de notre devoir de l’appliquer à la lettre, cette étape est donc primordiale à passer.

ce que nous a déclaré le joueur sétifien, Hachoud, qui estime que l’effectif de la formation de l’Aigle noir de cette saison regroupe les meilleurs éléments du championnat. L’ESS devra, cependant, effectuer une meilleure saison que la précédente. «L’ESS de la prochaine saison ne sera pas du tout facile à manier. Les autres adversaires auront du fil à retordre avec nous, nous serons l’équipe à battre, ça, je peux vous le promettre», nous dira Hachoud, une des recrues de cette saison.

● Zekri, Meddoui et Slimani ont profité de la demi-journée de repos avant-hier pour se rendre à Tabarka et visiter les lieux.

LE SECOND STAGE EN SEPTEMBRE

● L’ESS devra entamer son second stage le 12 ou le 14 septembre. La direction de l’équipe hésite, cependant, sur le lieu du stage. Cela se fera soit au camp de Coverciano en Italie, soit au centre de Lisses, en France.

- Si on vous demandait de nous parler sur votre forme actuelle, comment la trouvez-vous ?

PLAYSTATION POUR PASSER LE TEMPS

- Progressivement, nous travaillons pour atteindre le niveau exigé par une telle compétition. Si je vous le dis, c’est parce que j’en connais un bout,

- C’est légitime, l’ambition doit toujours exister dans un club. Certes, au départ, on s’est dit qu’une qualification aux poules était le premier objectif, maintenant, il faut vraiment qu’on revoit nos objectifs à la hausse. Après tout, nous en avons bien les moyens, il faut juste y mettre du cœur sur K. A. le terrain.

● Presque tous les joueurs sétifiens ont des playstation afin de se distraire durant leur repos. Parmi ceux qui jouent, on trouve Hachoud et Diss. D’ailleurs, le premier a réussi à battre le second par un score de 8 buts à 2.

Zekri supervisera l’Espérance et Sfax

● L’entraîneur sétifien devra se déplacer à Tunis ces jours ci afin de superviser la formation de l’Espérance de Tunis et celle de Sfax. Zekri voudrait se faire une idée sur ces deux équipes, car il faut savoir que l’ESS affrontera la formation de l’Espérance de Tunis lors de la prochaine Ligue des champions et celle du Sfax lors de la super coupe de l’UNAF.

20

PUBLICITÉ

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
Wilaya de Tipaza Daïra de Bou Ismaïl Commune de Bou Ismaïl

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°05/S.U.C/2010
Le président de l'Assemblée populaire communale de Bou Ismaïl de la wilaya de Tipaza lance un avis d'appel national d'offres restreint en vue d'achèvement de la réalisation d'une bibliothèque au milieu urbain à Bou Ismaïl. Ne peuvent soumissionner que les entreprises disposant d'un certificat de qualification et de classification professionnelles (activité principale : travaux Bâtiment et activité secondaire : travaux publics) catégorie 2 et plus. Les entreprises intéressées par le présent avis sont invitées à retirer le cahier des charges, par une personne dûment mandatée, auprès de l'APC de Bou Ismaïl contre paiement d'un montant de 3000,00 DA. La présentation de la soumission doit être conforme aux conditions fixées dans l'instruction aux soumissionnaires du dossier d'appel d'offres. Les offres accompagnées des pièces administratives, fiscales et parafiscales actualisés et validées prévues par la réglementation en vigueur doivent parvenir sous double enveloppe cachetée et obéir à la réglementation régissant les marchés publics, tel que stipulé par décret présidentiel n°02.250 du 24 juillet 2002 modifié et complété par le décret présidentiel n°08/338 du 26/10/2008 portant réglementation des marchés publics. Les soumissions se décomposent en deux parties : Une (01) offre technique originale + copie. Une (01) offre financière originale + copie. Placées dans deux enveloppes distinctes, cachetées. Les soumissions doivent être distribuées en deux parties : Partie n°01 : L'offre technique. Partie n°02 : L'offre financière.
● ●

Casier judiciaire des signataires du dossier datant de 03 mois, original. Le registre du commerce (photocopie légalisée). Certificat de qualification et classification professionnelles catégorie II et plus, plus les bilans et les chiffres d'affaire de l'entreprise des 03 dernières années. ● Carte fiscale légalisée. ● Délais de réalisation des travaux. ● Cahier des charges.
● ● ●

02) L'offre financière : ● Lettre de soumission signée et datée. ● Cahier des charges cacheté signée et datée. ● Bordereau des prix unitaires et du détail estimatif cacheté, signé et daté. Les offres techniques et financières doivent être placées dans deux enveloppes distinctes, fermées, ne devront porter que la mention suivante : ● Enveloppe n°01 : Offre technique ● Enveloppe n°02 : Offre financière. Les soumissions doivent être adressées à Monsieur le Président de l'Assemblée Populaire Communale de Bou Ismaïl de la wilaya de Tipaza. L'enveloppe extérieure anonyme ne devra porter que la mention suivante : «A NE PAS OUVRIR» offre pour : achèvement de la réalisation d'une bibliométrique au milieu urbain à Bou Ismaïl. Elle devra contenir les deux enveloppes relatives à l'offre financière et technique. Les soumissions non accompagnées des pièces administratives prévues par la réglementation et le cahier des charges seront irrévocablement rejetées. La date limite de dépôt des offres est fixée à vingt-et-un (21) jours à compter de la date de la première parution du présent avis sur le BOMOP ou la presse nationale à 10h. L'ouverture des plis se tiendra le jour correspondant à la date limite du dépôt des offres à 10h30 au niveau du siège de l'Assemblée Populaire Communale de Bou Ismaïl de la wilaya de Tipaza. Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant cent-quatre-vingt (180) jours à compter de la date de dépôt des offres et sont invités à assister à l'ouverture des plis (séance publique) des offres au siège de l'Assemblée Populaire Communale de Bou Ismaïl de la wilaya de Tipaza à 10h30 le dernier jour correspondant à la date limite de dépôt des offres.

Les offres doivent être accompagnées avec les pièces suivantes : 01) L'offre technique : ● La déclaration à souscrire. ● Statut de l'entreprise éventuel (dans le cas d'une SARL, EURL, SPA). ● Les références professionnelles fournies par les maîtres de l'ouvrage antérieurs pour des travaux similaires réalisés durant les trois dernières années. ● La liste des moyens humains visée par la CNAS. ● La liste des matériels destinés à l'exécution du projet plus les cartes grises. ● Un extrait de rôles datant de 03 mois (original). ● Attestation de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBATH photocopie légalisée (Conformément à l'article 45 du décret présidentiel n°02/250 du 24/07/2002, complété et modifié par le décret présidentiel n°03-301 du 11/09/2003), modifié et complété par le décret présidentiel n°08-338 du 26/10/2008. ● Planning des travaux. ● Le C.PS parties A et B signé et cacheté, chaque page doit être paraphée. ● La présente instruction aux soumissionnaires qui doit être obligatoirement signée et paraphée.

Compétition / PUB

ANEP 816 664 du 08/07/2010

DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA D'ALGER ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISE «ALI AÏT IDIR»

MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE

Conformément aux dispositions de l'article 4 alinéa 2 du décret présidentiel n°2/250 du 24.07.2002, portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel n°8/338 du 26.10.2008. L'établissement hospitalier spécialisé "Ali Aït Idir" informe les soumissionnaires ayant participé à l'avis d'appel d'offres n°02/2010 relatif à l'approvisionnement en denrées alimentaires au titre de l'année 2010 contenant les cinq lots ci-après : - Lot n°1 : Viandes rouges fraîches. - Lot n°2 : Viandes blanches. LOT N° SOUMISSIONNAIRES AICHOUN BOUALEM RAHMANI M'BAREK BRAHIMI YAHIA AICHOUN BOUALEM BRAHIMI YAHIA OULDMETIDJI FOUZIA SNC FRERES RAHMANI AICHOUN BOUALEM BRAHIMI YAHIA Lot n°05 Alimentation générale OULDMETIDJI FOUZIA SNC FRERES RAHMANI MONTANT -MIN -MAX -MIN : 5.600.000,00 -MAX : 6.720.000,00 -MIN : 5.800.000,00 -MAX : 6.960.000,00 -MIN : 5.400.000,00 -MAX : 6.480.000,00 -MIN : 947.700,00 -MAX : 1.105.650,00 -MIN : 912.600,00 -MAX : 1.064.700,00 -MIN : 5.470.910,00 -MAX : 5.745.365,00 -MIN : 5.559.310,00 -MAX : 5.948.665,00 -MIN : 263.250,00 -MAX : 315.900,00 -MIN : 248.625,00 -MAX : 298.350,00 -MIN : 2.768.922,00 -MAX : 4.895.104,50 -MIN : 2.891.070,00 -MAX : 5.135.422,50

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE
- Lot n°3 : Fruits et légumes. - Lot n°4 : Œufs frais. - Lot n°5 : Alimentation générale. Publié dans les quotidiens nationaux : « » et «Compétition» le 20/04/2010 ainsi que dans le BOMOP n°1183 la semaine du 09 au 15 mai 2010, qu'à l'issue de l'évaluation et le choix des offres techniques et financières faite conformément aux critères du cahier des charges a donné le résultat suivant : % 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 NOTE TECHNIQUE 97 87 67 97 67 97 82 97 67 97 82 NOTE FINANCIERE (MONTANT MAX) 6.720.000,00 6.960.000,00 6.480.000,00 1.105.650,00 1.064.700,00 5.745.365,00 5.948.665,00 315.900,00 298.350,00 4.895.104,50 5.135.422,50 OBSERVATION Offre Retenue Offre non retenue Offre non recevable (-de 70 points) Offre Retenue Offre non recevable (-de 70 points) Offre Retenue Offre non retenue Offre Retenue Offre non recevable (-de 70 points) Offre Retenue Offre non retenue

NBRE ARTICLE SOUMISSIONNE 01/01 01/01 01/01 01/01 01/01 28/28 28/28 01/01 01/01 28/28 28/28

LOT N°01 Viandes rouges fraîches

Lot n°02 Viandes blanches Lot n°03 Fruits et légumes Lot n°04 Œufs frais

Un délai de dix (10) jours est accordé aux soumissionnaires pour introduire un recours auprès de la commission des marchés compétente à compter de la date de la parution de cet avis et ce conformément aux dispositions de l'article 101 du code des marchés.

Compétition / PUB

ANEP 816 654 du 08/07/2010

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE
Le recrutement et les arriérés, priorité du moment

21

5 milliards dans la tirelire usmiste
● Par Fouzi Kenouche

USM ALGER

USM EL HARRACH

Les Harrachis à pied d’œuvre

La direction des Rouge et Noir a touché une importante somme d’argent, cinq milliards de centimes, débloquée par le nouvel actionnaire du club, en l’occurrence Ali Haddad, c’est ce que nous avons appris d’une source très proche du club.
LE PATRON du groupe ETRHB, Ali Haddad, désormais actionnaire principal des Rouge et Noir, vient de débloquer une importante somme d’argent au profit de l’USMA, c’est ce que nous avons appris d’une source proche du club. En effet, ladite somme, qui dépasse les cinq milliards de centimes, a probablement atteint les sept milliards de centimes, selon certaines indiscrétions, est considérée comme une première tranche, versée au compte du club, par le leader de la construction en Algérie, qui a déjà lancé qu’il est prêt à apporter 80 milliards de centimes à la nouvelle SPA constituée autour de Saïd Allik, président du club depuis 16 ans. Ce dernier, qui a rentabilisé ses fortes relations avec Haddad, a ainsi saisi l’occasion de

l’échec des négociations entre le puissant homme d’affaires et les responsables du vieux club algérois, le MCA en l’occurrence ; en fait, les pourparlers entre ces derniers n’ont pas pu aboutir à la mi-juin, faute de vis-à-vis crédibles au MCA, le club étant éclaté entre plusieurs centres de décision. Un échec qui va donc profiter au voisin algérois et rival historique, l’USMA, dont la stabilité de la gouvernance a, semble-t-il, rassuré le gros investisseur ETRHB. De cela, et vu la bonne affaire saisie par la direction usmiste, les

responsables de la SPA ne semblent pas être inquiétés par d’éventuels problèmes, précisément sur le volet financier, pour lequel l’équipe de Soustara est rassurée et sera à l’abri d’un déficit budgétaire au moins pour la saison prochaine, afin que le club entame le chemin du professionnalisme en puissance, et les efforts à venir seront focalisés sur les objectifs du club, celui de décrocher le titre du championnat et un bon parcours dans les exercices à venir sur le plan international.
F. K.

Les responsables usmistes ont déjà commencé à débourser la somme débloquée par Haddad, afin de régulariser les salaires et les primes de signature impayés de la saison écoulée, ainsi que pour financer l’opération recrutement, c’est ce qu’on croit savoir d’une source digne de foi. Ce qui fera que toutes les dettes et les arriérés des joueurs seront réglés. Aussi, la préparation pour la prochaine saison, avec la reprise des entraînements et le départ pour le stage d’intersaison, qui se déroulera en France, sera couverte par ladite contribution financière du patron de l’ETRHB. En attendant d’autres apports dans les jours à venir, pour parer à d’autres préoccupations du club, à savoir l’entame du professionnalisme et la construction d’infrastructures exigées par le cahier des charges de chaque club professionF. K. nel.

● La formation banlieusarde est depuis hier à Aïn Témouchent pour le stage de préparation. L’entraîneur Charef a, comme de coutume, concocté un programme où l’aspect physique sera sollicité avec deux séances quotidiennes. La charge de travail se fera progressivement durant la première semaine et la seconde sera plus intense, les joueurs venus de divisions inférieures auront certainement du mal à suivre le rythme des entraînements, mais le savoir-faire de Charef dans ce domaine permettra à ces joueurs de se surpasser et le coach harrachi saura exploiter les capacités de ces éléments et les perfectionner.

Bouraoui a signé

● L’attaquant Bouraoui de la JS Jijel a finalement signé au profit de l’USMH pour une durée de deux ans, un renfort qui serait peut-être le dernier puisque l’entraîneur Charef a déjà renforcé le compartiment défensif et celui du milieu, il ne lui restait, néanmoins, qu’un attaquant de pointe pour enfin fermer le dossier du recrutement.

Boumechra, l’incertitude

CR BELOUIZDAD

Le coach argentin Gamondi attendu aujourd’hui
● Par M. Memmoud

Se trouvant en Afrique du Sud, où il exerçait ses fonctions, l’entraîneur argentin, Gamondi, ralliera l’Algérie via le Maroc aujourd’hui.

LA DIRECTION du Chabab, qui s’est entretenue avec le coach argentin, a réussi à le convaincre de prendre en main l’équipe. Il ne reste que les détails administratifs à régler pour officialiser la transaction. Si les négociations semblent aller dans le bon sens, il Parallèlement à la reste à finaliser dans les plus brefs délais, comme reconversion des clubs au

souhaité par les responsables du CRB. Ainsi, toutes les pistes sont écartées du côté du CRB concernant l’entraîneur et Gamondi semble satisfaire amplement les exigences des responsables du CRB qui l’attendent pour aujourd’hui, lui qui a pris le vol en direction du Maroc hier pour rejoindre sa famille d’abord, pour ensuite, comme annoncé, rallier Alger cet après-midi.

professionnalisme, le président pense avoir fait le bon choix en optant pour un entraîneur étranger et professionnel à la mesure des ambitions futures du club. «Avec ce nouvel entraîneur, le club va passer à une autre étape qui s’impose au football algérien et particulièrement au CRB. C’est un entraîneur professionnel et avec lui, nous souhaitons aller dans le sens de nos convictions», dira Kerbadj.

● Le milieu de terrain mouloudéen, Boumechra, est très intéressé par le maillot jaune et noir cette saison, mais sa situation administrative le contraint à reporter cet intérêt pour plus tard, puisque les dirigeants du Doyen, avec lesquels on s’est entretenus, affirment que ce joueur ne sera libéré que si l’actuel bureau du MCA sera forcé de quitter le pouvoir de décision. Dans le cas contraire, il sera encore Mouloudéen pour une autre saison. Il faudrait, toutefois, patienter encore deux ou trois jours afin de connaître le futur du meneur de jeu mouloudéen. «Boumechra est à 99% Harrachi, il ne lui reste qu’un détail pour nous rejoindre», nous a déclaré un proche du club, cet intérêt porté à ce joueur est imposé par le départ quasi certain du meneur de jeu, Aïssaoui.

Kerbadj : «Avec lui, le Chabab passera à une autre étape»

● A la recherche d’un milieu récupérateur pour pallier le départ d’Alex, la direction du CRB est parvenue à trouver un terrain d’entente avec le sociétaire du CSC, à savoir Khellaf. Ce dernier sera à Alger dans les jours à venir, et ce, pour parapher son contrat de deux saisons au profit du Chabab.

Khellaf opte pour le CRB

ALORS QUE L’INTÉRIM ENTAMERA SA MISSION DANS QUELQUES JOURS

Les salariés n’ont perçu qu’une mensualité

LES JOUEURS DEMOTIVES ET LAS D’ATTENDRE

«On nous a promis notre dû»

Ayant repris les entraînements avec les promesses de la direction de régulariser leur situation financière, et cela devait se faire avant-hier, les joueurs sont aujourd’hui en train de perdre de leur motivation affichée jusque-là en prévision du challenge africain, car ces promesses n’ont pas été tenues. Une préparation qui est loin d’être la plus adéquate pour la circonstance. Les conditions ne sont pas totalement réunies pour permettre aux représentants du CRB et de l’Algérie d’honorer les couleurs et du club et du pays. La crise financière persiste toujours et les joueurs sont à la limite de leur patience, et ne sont aucunement motivés par la direction, qui a promis sans tenir parole. C’est vrai que le club traverse une période de vaches maigres au niveau financier, mais la direction a promis à ses joueurs que s’ils reprenaient les entraînements, ils percevraient leur dû, mais c’est toujours l’attente. M. M. Le jeune Abarar Mohamed El-Amine a bouclé ses deux ans d’existence le 1er juillet 2010. En cet heureux événement, son père Mohamed, viceprésident de la commission de discipline (LRA) ainsi que sa maman lui souhaitent un joyeux anniversaire et une longue vie.

Ayant en principe renouvelé avec le CRB, Fellah devait signer hier son contrat au profit du CRB, et cela pour deux saisons. Après avoir obtenu satisfaction pour ce qui est de ses exigences, Fellah est heureux de continuer l’aventure avec le CRB, et il nous dira : «Il ne me reste qu’à mettre ma signature sur mon nouveau contrat et je suis content de renouveler pour le CRB. Je me concentre à présent sur l’objectif de la CAF, et nous avons toutes nos chances intactes. Certes, nous avons du retard, mais tout reste possible, et j’espère qu’on sera à la hauteur.»

Fellah devait signer hier

● Même si le CRB semble avoir trouvé un entraîneur qui ne sera certainement d’aucune utilité pour le premier rendez-vous de la saison, à savoir le match aller de la coupe de la CAF, d’autres préoccupations devaient prévaloir dans ces circonstances, et ce, pour prendre en charge l’équipe, qui s’attend à souffrir pour honorer sa participation sur le continent. Pour le match aller de la coupe de la CAF, prestigieuse compétition continentale, l’équipe semble délaissée et livrée à l’improvisation, la direction, sous la contrainte, brûle les étapes.

L’équipe livrée à l’improvisation

● La veille du départ à Aïn Témouchent de la délégation harrachie, les salariés de l’USMH, auxquels le club doit cinq mois de salaire, n’ont perçu contre toute attente qu’une seule mensualité, cela a déçu plus d’un. L’administration, il est vrai, ne dispose pas de grands moyens financiers et doit, par conséquent, respecter les priorités, notamment les salaires de ces gens qui mettent du cœur pour que l’USMH avance. Rien que pour leur dévouement, les dirigeants devraient se pencher plus sérieusement sur ce cas précis.

Djamel Abed

ANNIVERSAIRE

● Aïssaoui intéresse sérieusement le CRB et son président. Le joueur semble avoir mis un terme à l’éventualité de renouveler à l’USMH, selon des proches du club. Sans contact avec les dirigeants du CRB, Aïssaoui a certes eu une entrevue avec le président la semaine passée qui s’est soldée par un accord de principe, mais le joueur ne veut pas s’avancer et dira : «Je suis au repos, et j’attends le bon moment pour contacter moi-même les intéressés. Le CRB est une belle opportunité, mais je ne suis pas prêt à trancher pour le moment.»

AÏSSAOUI : «Le CRB, pas pour le moment»

C’est avec une grande joie que les familles Benzemrane et Adafer ont appris la réussite de leurs filles Katia pour son BEM et Sarah (mention «assez bien» 13.50/20) pour son baccalauréat. En cette occasion, leurs oncles, neveux, frères, sœurs et cousins, les félicitent et leur souhaitent plein d’autres succès.

FELICITATIONS

22

DIVISION UNE

Compétition

édition du jeudi 8 juillet 2010

MC ORAN

USM BLIDA

SEBBAH, PRIORITE AU MCO, MAIS...

«Si d’ici mardi la situation n’évolue pas, je signerai ailleurs»
«Mon père a tout finalisé avec l’USMA» «La JSK aussi m’a contacté»
- Disons que si au MCO les choses n’évoluent pas, il y a de fortes chances que je quitte le club. Moi je veux bien N’ayant plus donné signe de vie continuer mon aventure, mais si la situadepuis la fin du championnat, le tion actuelle perdure, j’irais voir ailleurs, talentueux Abidine que la rumeur ce serait vraiment à contre cœur, car j’aiannonçait avec persistance du côté me le MCO et puis à 22 ans, aller jouer de l’USMA donne la priorité au ailleurs, je ne suis pas prêt à faire un tel sacrifice, sauf si on m’y oblige. J’attends MCO. jusqu’à mardi prochain, si d’ici là il n’y a - Cette semaine, les joueurs ont été aucune évolution dans l’affaire de la préconviés à une réception par le candi- sidence je quitte le club.
● Entretien réalisé par M. Stitou

Blida annoncera bientôt son adhésion auL’administration blidéenne vient de boucler le dossier professionnalisme ●

du professionnalisme. Ainsi, elle n’attend que l’obtention du cahier des charges pour déposer son dossier complet au niveau de la FAF. Le choix s’est porté sur le mode de gestion SPA, qui devra permettre à cette équipe d’évoluer et rivaliser avec les grandes cylindrées du championnat, à l’image de l’ESS et de la JSK. De son côté, le président Zaïm a réussi à assurer l’adhésion de 8 actionnaires, qui feront partie du staff administrative de la Société par actions. De ce fait, l’USMB annoncera très bientôt son adhésion au monde professionnel.

Zaïmnuméro un du club phare de la ville des Roses, maintient 5 juniors ● Le

dat à la présidence Tayeb Mehiaoui, - Avec quel président préférez-vous votre absence n’est pas passée travailler au MCO ? - Franchement, je ne me mêle pas de inaperçue…
- Tout simplement, je n’étais pas disponible, c’est ce que j’ai dit à la personne qui m’a appelé, car j’étais loin d’Oran, exactement à Relizane avec ma famille, donc il m’était impossible d’assister à cette réception.

Mohamed Zaïm, poursuivra sa politique de la formation des jeunes joueurs, et ce, pour qu’il puisse bénéficier des services de certains de ces joueurs lors de la prochaine saison. En effet, il a maintenu cinq juniors seulement, et a libéré les autres qui ne pouvaient pas s’adapter au niveau de l’équipe seniors. De plus, il envisage de monter une grande équipe dans cette catégorie, notamments, après le recrutement qu’il a fait, où il a enrôlé près de six autres joueurs de différents clubs du championnat, à l’image du milieu de terrain du MCO Khadir, deux joueurs du CRT, ainsi que deux attaquants de Maghnia.

- Durant la semaine, on a laissé entendre que vous seriez sur le point de signer ailleurs, à l’USMA ou la JSK, y a-t-il du vrai dans cette histoire ?

- Ce que je peux vous dire, c’est qu’effectivement, ces deux clubs me veulent, d’ailleurs, mon père a tout finalisé avec l’USMA, il ne reste que ma signature pour officialiser le transfert. Quant à la JSK, les contacts existent toujours, néanmoins l’USMA a pris une longueur d’avance.

- Donc, c’est sérieux avec ce club…

comme je l’ai dit, on privilégie l’intérêt suprême de l’équipe, or ces dernières années, on en finit plus avec ces querelles intestines. Déjà, le MCO a payé lourdement le prix, mais grâce à la volonté des gens qui l’aiment, il est resté toujours debout. Mais on ne peut pas se contenter de cela, nous devons mettre la main dans - Pensez-vous que le club retrouvera la main pour que le MCO renoue avec son lustre d’antan. un jour son lustre d’antan ? - J’aimerais bien, seulement il faut M. S.

ces histoires de président, étant un joueur, je travaillerai avec n’importe quel président, pourvu qu’il ramène les moyens qui permettront au MCO de revenir comme il y a quelques années c’est-à-dire un des grands clubs du pays. Ce qui se passe actuellement ne l’honore pas avec des gens qui s’entredéchirent pour avoir le pouvoir sans se rendre compte du préjudice qu’ils sont en train de causer au club. C’est malheureux de le voir dans cette situation, alors que la plupart des clubs ont entamé la préparation. Pire encore, les joueurs que le MCO souhaitait recruter ont tous signé ailleurs. Il faut que toute la famille mouloudéenne s’unisse afin que le club retrouve une vie normale.

Herbachejeune stand-by s’annonce bruen milieu de terrain ● L’avenir du

meux, car depuis la libération de ce joueur par la direction de son club employeur, il n’a été sollicité par aucune équipe jusqu’à présent. Cette situation doit sans doute obliger le président Zaïm à revenir sur sa décision et maintenir les services de Herbache qui pourra donner du dynamisme au compartiment du milieu de terrain.

Le club se passe des services deLaBelahouella ville des Roses a décidé de se passer ● direction de

ASO CHLEF

des services du libero Belahouel à cause de la somme qu’a exigée ce joueur pour rempiler son contrat. Le président Zaïm a, en effet, contacté plusieurs liberos, entre autres, le libero de Relizane Hafsi qui est le mieux placé pour succéder à Belahouel, dont le niveau ne fait plus l’unanimité au sein de l’équipe.

POUR CLORE LE RECRUTEMENT

Medouar à la recherche d’un attaquant
● Par Amine Djaâfar

Bentayeb attend le retour de Zaïm pour encaisser son argent ● L’ancien attaquant du
CABBA, Samir Bentayeb, a démenti toutes les rumeurs quant à son avenir, et il a en revanche affirmé qu’il est officiellement Blidéen, car il a signé son contrat et même encaissé une partie de son argent, en attendant l’octroi du reste prévu la fin de cette semaine.

Le numéro un du club chélifien a axé son recrutement cette saison sur des postes bien précis, à savoir les deux latéraux droit et gauche, un stoppeur, deux milieux récupérateurs et un attaquant de taille.
MEDOUAR a réussi à assurer les services de tous les joueurs qu’il a ciblés au niveau des autres compartiments, entre

autre les latéraux doit et gauche, qui sont Zazou et Senouci. Ce dernier a paraphé son contrat avant-hier en compagnie de Bentocha, et il ne reste plus que l’attaquant, que Medouar devra enrôler incessamment. En effet, Medouar veut clore son recrutement avec un attaquant de taille, qui pourra donner du dynamisme au compartiment offensif et aider l’attaquant Soudani à accomplir sa tâche convena-

blement la prochaine saison. Il veut, en effet, éviter les erreurs qu’il a commises lors de la dernière saison où il a enrôlé des joueurs qui souffrent du manque de compétition et qui n’ont pas pu faire leurs preuves au sein de l’équipe, à l’image de Biaga qui a fait un parcours mitigé, car il n’a pu inscrire le moindre but, même lors des rencontres amicales.
A. D.

SENOUCI : «Je ferai le bonheur de ce merveilleux public»

BENTOCHA : «J’aiderai ma nouvelle équipe à atteindre ses objectifs»

WA TLEMCEN

Amine Djaâfar

LOUDJEDI : «Le président m’a informé de ma libération»
reçu d’officiel de la direction. Si ce n’est le coup de fil du président.

●Entretien réalisé par Abdelkrim Zoubir

Sofiane Loudjedi, le latéral droit du Widad de Tlemcen, se trouve dans l’expectative. En effet, ce dernier, qui se trouve sur la liste des joueurs libérés, espère néanmoins poursuivre l’aventure avec les Bleu et Blanc. - Que devient Loudjedi ?

- On parle de contacts avec le MCEE. Le confirmez-vous ?

- A vrai dire, il n’y a rien d’officiel. Ce sont de simples contacts. Mais rien n’a été fait jusqu’à présent.

- Je suis actuellement en vacances. J’en - Si cela ne tenait qu’à moi, mon souhait profite pour récupérer de la fatigue de la sai- c’est de poursuivre avec le WAT. A condition son passée. bien sûr de jouer le plus souvent. Sinon, il faut - Votre nom figure sur la liste des joueurs attendre ce que nous réserve le destin.

- On vous sent indécis. Où voulez-vous jouer au juste ?

libérés. Qu’en pensez-vous ?
● «J’ai signé un contrat de deux ans au profit de cette formation de l’ASO, et ce, après l’accord avec le président Medouar qui a su me convaincre et qui a répondu favorablement à mes conditions. De ce fait, je souhaite faire le bonheur de cette équipe et éliminer les soucis du staff technique au flanc droit», nous A. D. a déclaré Senouci. ● «Ma tâche ne sera pas facile au sein de cette équipe, d’autant qu’il y aura une concurrence rude entre les joueurs de ce compartiment, ceci devra m’inciter à redoubler d’efforts pour honorer mon contrat jusqu’au bout et faire de mon mieux pour aider cette équipe à atteindre ses objectifs», nous a A. D. déclaré Bentocha.

est arrivé dans - Sinon, quelle serait votre prochaine Allemande, Mulhouse,s’il satisfait auxla capitale des Zianides, tests destination ? d’usage, le milieu de terrain offensif aura

- Je suis vraiment perplexe. Je l’ai appris en Un émigré pour remplacer téléphonant à la direction du club. Le présiBenmoussa dent m’a informé de ma libération. Mais jusqu’à ce jour, je n’ai rien reçu d’officiel. Je Attendu comme un messie, Chenouf, un jeune peux vous dire que je suis vraiment dans l’ex- émigré qui opérait dans un club de deuxième division de l’Hexagone, près de la frontière pectative. - Sincèrement, je ne le sais pas encore. pour mission de faire oublier le désormais exPuisque je viens de vous le dire, je n’ai rien canonnier du WAT, Mokhtar Benmoussa.

A. Z.

édition du jeudi 8 juillet 2010

Compétition

DIVISION DEUX
SA MOHAMMADIA

23

ASM ORAN

OUMAMAR : «L’effectif ? On sera fixés dimanche»
● Par L. M. Azzi

Les gardiens Benmoussa et Belhamdoud dans le viseur
● Pour pallier le départ de leur gardien et capitaine Bouhedda, les responsables du club asémiste visent deux éléments dont on dit beaucoup de bien. Il s’agit de Benmoussa Sofiane et Belhamdoud Hichem. Le nom du premier, qui a gardé les bois de la formation des Zianides, a été cité par une source autorisée. Une source a fait savoir que le club de M’dina J’dida s’intéresse bien à ce portier. Cet intérêt, semble-t-il, date de la semaine dernière. Le nom de l’autre portier qui a fait ses preuves au sein du ZSA Témouchent, a été confié par une source proche du joueur. D’après cette source, Belhamdoud Hichem, qui a déjà fait l’école asémiste, a été récemment contacté par un des dirigeants de l’ASMO. On rappelle que l’effectif actuel de la formation de M’dina J’dida ne dispose que d’un gardien de but seniors, en l’occurrence Moudjer, et du jeune Louati. L. M. A.

BENFETTA refuse de libérer le jeune Dardib
LE JEUNE milieu de terrain, l’élégant Dardib Sofiane 19 ans a eu son baccalauréat. Son père est très fier de son fils : «J’ai saisi votre journal en premier, vue son statut de promoteur de jeunes et de professionnels.» Pour son transfert à Alger pour poursuivre ses études, le père de Dardib nous précise : «J’ai eu une discussion avec les instances du football, qui m’ont fait savoir que les études n’ouvrent pas droit à une rupture de contrat d’un joueur avec son club.» En effet, le président Benfetta refuse de le libérer quel que soit le montant. On rappelle que le jeune Sofiane s’est illustré avec le SAM cette saison d’une manière époustouflante, une promotion qui a poussé de nombreux clubs à l’avoir dans leurs effectifs vu son âge, il bouclera ses 19 ans dans deux mois. Parmi ces équipes, on citera le PAC, le CRB et l’ESS qui lui a fait signer un précontrat de quatre ans, qui stipule l’exclusivité du transfert du joueur vers l’équipe de Sétif.
B. Rachid

Les dirigeants asémistes s’activent pour dénicher des éléments à même de renforcer l’équipe première. D’après le président de section, Larbi Oumamar, 4 éléments seulement renforceront les rangs des Vert et Blanc.
REFUSANT de citer le moindre nom malgré notre insistance, Oumamar s’est contenté d’affirmer que la situation ne mettra pas beaucoup de temps pour s’éclaircir : «Pour l’effectif, en principe, on sera fixés au plus tard dimanche prochain», a-t-il souligné, comme pour préciser que l’effectif d’El-Djamîya

version 2010-2011, sera dégagé ce dimanche. Il est vrai que contrairement aux trois dernières années quand la direction avait rendu publics les noms des joueurs ciblés, cette fois, rien n’a filtré, si ce n’est le nombre de nouveaux élé-

ments qui a rétréci, sachant qu’après avoir parlé de six à sept recrues, Oumamar a finalement insisté pour affirmer que le club n’engagera que quatre éléments. «Nous ramènerons un gardien de but et trois joueurs de champ. Mais on verra avec les négociations déjà entamées avec nos joueurs. Il est possible qu’on puisse allonger la liste», a ajouté notre interlocuteur qui a parlé d’une virée dans la capitale pour finaliser avec «deux éléments ciblés». En fait, c’est comme pour choisir de travailler dans la discrétion que les responsables actuels de l’ASMO ont préféré ne rien divulguer.
L. M. A.

INTER-RÉGIONS ES BEROUAGHIA
LE tout nouveau promu en inter- régions Centre de l’ES Berouaghia, qui va jouer dans le groupe Centre-Ouest pense déjà à la saison prochaine. Selon les échos qui nous sont parvenus du club de Berouaghia, les dirigeants songent à recruter l’ex-coach de l’ESM Koléa, El Hadi Bentorki. Le coach Bentorki, qui est un ancien joueur de l’USM Blida, a été contacté et aurait même donné son accord de principe pour prendre en main le club de Berouaghia. Un club qu’il connaît bien du fait qu’il l’a déjà entraîné par le passé.
N. S.

BENTORKI PRESSENTI

ES MOSTAGANEM

LE MCS VEUT CHIPER TOUAOULA

ESM KOLEA SECTION FOOTBALL

● Le Mouloudia de Saïda vient d’entrer en contact avec le meneur de jeu mostaganémois. Le joueur nous a fait part de son intérêt pour cette offre.

DAHMANE DISS REMPLACE ACHOUR

HENNI SOFIANE SE SENT DÉLAISSÉ

● Avec un air triste d’avoir perdu son avenir, l’ex-défenseur de l’ESS, l’ASMO et l’ESM, Henni Sofiane, qui n’a pas encore oublié cette nuit cauchemardesque d’Oued Fodda, nous a fait part de son étonnement devant le délaissement des responsables de l’équipe, à leur tête le président Benchenni qui n’a même pas pris la peine de demander de ses nouvelles, même pas par téléphone, comme si le joueur ne jouait pas à l’ESM et qu’il ne s’était pas blessé lors d’une Mustapha H. mission du club.

● C’est Diss Dahmane, ancien président de l’ESMK, qui remplace le président démissionnaire Abdenour Achour. Cette désignation a été décidée à l’occasion de l’organisation de l’assemblée générale de la section football du club ESMK, à Koléa. Cette assemblée a été marquée par l’absence de l’exprésident démissionnaire Achour Abdenour. Ce dernier, il faut le rappeler, a démissionné à la suite de la pression exercée sur lui par certains perturbateurs et pseudos supporters. Le nou-

veau président installé par l’AG aura pour objectif principal de remettre le club sur les rails et surtout de le faire accéder en D2. Reste à savoir si le remplaçant de Achour réussira cette mission délicate, surtout quand on sait que les supporters de l’ESMK sont très exigeants et très impatients.

RÉGIONALE JS BORDJ MÉNAÏEL

AKLI PRESSENTI

● Après la désignation du tout nouveau président Dahmane Disse, l’on croit savoir que c’est l’ex-entraîneur de cette même équipe de Koléa, Nacer Akli, qui sera appelé à prendre le club en main. Selon nos sources, Nacer Akli aurait été contacté et on attend que sa réponse.

N. S.

l’agonie depuis des années a joué en division une à l’époque du défunt Tahanouti et a été finaliste de la coupe d’Algérie en 1987, battu par l’USMH 1 à 0, il a même participé en coupe d’Afrique. Ce club, qui a formé de grands, gardiens, dont le mondialiste Faouzi Chaouchi, veut ressusciter. Ainsi, on vient d’apprendre qu’un président a été installé, il s’agit de Boualem Ghanem, un ancien compagnon du défunt Tahanouti. Ce dernier vient d’engager un nouvel entraîneur à la barre technique, il s’agit de Nacer Ameur, entraîneur de 3e degré majeur de promo en 2009. L’objectif du nouveau bureau de la JSBM est de redorer le blason terni du club de Bordj Ménaïel et pourquoi pas le N. S. faire accéder en inter-régions.

BOUALEM GHANEM PRÉSIDENT, NACER AMEUR, ENTRAÎNEUR QUI ne connaît pas le club de Bordj Ménaïel, la JSBM, ce club à

KABYLIE FOOT
TOURNOI D’AZAZGA

LES VÉTÉRANS DE FRÉHA AVEC BRIO
nue aux coéquipiers de Mouloud Ousmaïl (ex-JSM Béjaïa) de la JSA1 qui ont battu les vieux de l’hôpital par 3 à1. La fameuse finale, qui a coïncidé avec la commémoration de la journée de l’indépendance 5 Juillet, a été animée par les deux meilleures équipes de ce tournoi, à savoir les vétérans de Fréha, constitués généralement par les anciens joueurs du CA Fréha, à l’image de Kamel Salah, Kamel Guerchouh, Mouloud Aït Aïder pour ne citer que ceux-là et leurs homologues de Liberté Foot. Le match s’est soldé en faveur des coéquipiers de l’ex-défenseur du CA Fréha Tamda Djamel par deux buts à un. Une victoire et une consécration amplement méritées pour les vétérans de Fréha qui ont prouvé à l’instar des petits que la région d’Ath Djannadh est une pépinière de footballeurs qui mérite beaucoup plus d’égards et de moyens.

FINALE DU TOURNOI À LA MÉMOIRE DE KAMEL AOUIS

LA VILLE D’AZAZGA, avec l’aide de l’APC de cette ville, a organisée un tournoi dédié aux vétérans de la région, qui ont très bien apprécié cette initiative qui leur a permis de se remémorer leur jeunesse florissante et de se retrouver tous ensemble à courir derrière un ballon de cuir pour se donner de la joie et du plaisir. Sept équipes ont pris part à ce tournoi qui a débuté depuis le début du Mondial, soit un mois et qui sont la JS Azazga 1 et 2, Fréha, l’hôpital, l’APC Azazga, la police et Liberté Foot, qui ont joué un genre de mini-championnat dont les quatre premiers se sont qualifiés aux demifinales. La première demi-finale a mis aux prises samedi passé la JSA avec Liberté Foot qui s’est soldée par un nul partout. Les fatidiques tirs au but ont souri aux coéquipiers de l’ancien maestro de la JSA, Amar Hounas, de l’équipe Liberté Foot par 6 à 5. La deuxième fut animée par les vétérans de la santé (hôpital) et leur homologue de Fréha qui l’a emporté par un score net et sans bavure, de deux buts à zéro. La troisième place est reve-

Djannadh est une pépinière de footballeurs

«Au-delà du challenge et de la compétition, ce tournoi nous a permis de nous rencontrer après de longues années d’éloignement par des obligations professionnelles et de tisser plus de liens entre les gens et les sportifs de notre région qui mérite un meilleur sort avec beaucoup plus de moyens et d’infrastructures. On a participé à ce tournoi avec plaisir et on s’est donné à cœur joie à notre passion favorite, mais cette finale on tenait vraiment à la remporter, on l’a fait haut la main et je remercie l’ensemble de tous mes coéquipiers pour leurs efforts pendant tout ce tournoi. Je dédie cette consécration à tous les gens de Fréha, notamment les sportifs, mais aussi à notre regretté Salem Boukersi qui a donné beaucoup au handball de la région et qui mérite un vibrant hommage.
K. K.

«Je dédie cette coupe à tous les gens de Fréha et à notre regretté Salem Boukersi»

KHALEF BELKACEMI (VÉTÉRAN DE FRÉHA)

Aujourd’hui, Takoukoucht contre Timaghras

● Par Kader K.

LES FORMATIONS de Takoucht de Bouzguène et celle de Timaghras des Ouacifs se donneront la réplique aujourd’hui (jeudi) à partir de 17h30 au stade d’Oukil Ramdane de Tizi Ouzou en finale de la coupe inter-villages et communes de Tizi, dédiée à la mémoire du défunt Kamel Aouis. Le représentant de Bouzeguène et celui des Ouacifs ont battu respectivement, Arvi et Yakouren aux tirs au but après la fin du temps

réglementaire par un but partout. Ce tournoi, organisé par l’APW et la DJS de Tizi Ouzou en collaboration avec la Ligue Sport pour tous de la wilaya, a suscité un engouement particulier dans la ville des Genêts et qui drainait chaque soirée un public nombreux. Avant cette fameuse finale, qui promet d’être attrayante, un match gala est prévu en ouverture de cette finale entre les anciens de la JSK qui viendront rendre hommage à leur cher excoéquipier.
K. K.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIA Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

édition du jeudi 8 juillet 2010

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful