You are on page 1of 24

Il est à Al-Sadd du Qatar pour 2 ans

Belhadj opte pour les pétrodollars «Je suis chez le meilleur club d'Asie»
LE QUOTIDIEN 100 % FOOT Lundi 12 juillet 2010 n°2533 prix 20 DA France 1.6 € - ISSN 111

Après avoir donné son accord de principe

Saâdane réclame un salaire de 200 millions/mois
Et une augmentation de l'ordre de 10 millions pour ses adjoints

«ON A DES INDIVIDUALITÉS MEILLEURES QUE L'ALLEMAGNE»
Meghni super star à Réghaïa
JSK Naïli : «J'ai signé pour une saison»
KHEMAS, 5e recrue du M C A
«Je ferai tout pour marquer le max de buts»

Matmour

BOUGHERRA à Oran : «Je suis en vacances»

2
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

AUJOURD'H
● Par N. Boumali

OF R À I A D DJ TRANFFIECTIAALL-SSDE BELHAUI SON S

Un choix critiquable
● Par M. Stitou

En fin de compte, Nadir Belhadj a dû se plier à la décision de son club, Portsmouth, qui refusa de lâcher du lest en dépit des menaces du joueur.
LE FEUILLETON Belhadj ne dura que le temps d’un weekend avant que son transfert dans le pays des pétrodollars ne soit officialisé. Ainsi, Al-Sadd a racheté son contrat au prix de 7,5 millions d’euros, un contrat pour lequel notre international passera 30 mois au Qatar ou presque (il n’est pas à écarter qu’au bout de six mois, il reviendrait dans le Vieux continent), paraît-il, le club qatari a pu s’adjuger les services de Belhadj à la suite de l’accord donné par l’un de ses agents qu’il avait lui-même mandaté pour négocier à sa place, alors qu’au départ, il menaçait d’engager un bras de fer avec Portsmouth. Belhadj a dû faire marche arrière, piégé par l’accord signé par l’un de ses agents. Il finit par se rendre à l’évidence, lui et son avocat, qui tenta durant les dernières 48 heures de faire capoter le transfert de son client au Qatar, que c’était trop tard, un choix qui surprit plus d’un d’ailleurs, car à 28 ans, on se demande si notre international n’a pas fait le mauvais choix de sa carrière. Toujours est-il que cette décision n’a pas surpris ceux qui suivent sa carrière depuis ses débuts. «En 2008, alors qu’il était à Lyon, malgré la rude concurrence avec Fabio Grosso, il jouait de temps en

Nadir Belhadj, le latéral gauche de l’équipe nationale, est arrivé hier à Doha à 14h. Il était accompagné par son neveu Zakaria Belhadj.
IL A ÉTÉ ACCUEILLI par l’administrateur du club, Mohamed Saïd, et le directeur du site officiel du club, Ahmed Al Ansari. Un accueil chaleureux lui a été réservé avant d’être emmené dans l’un des plus prestigieux hôtels de la capitale du Qatar. Aucun contact avec la presse locale n’a été envisagé. Les Qataris veulent d’abord qu’il passe une visite médicale et le présenter par la suite aux gens des médias. La signature du contrat se fait toujours en présence des journalistes. Ces derniers sont convoqués au siège du club aujourd’hui pour assister à la cérémonie de l’officialisation de Nadir Belhadj chez celui qu’il appellent «le meilleur club d’Asie». La signature du contrat ne sera donc qu’une formalité puisque les dirigeants qataris ont tout réglé avec lui avant sa venue à Doha. Un contrat juteux lui a été proposé dans la mesure où en plus d’une somme conséquente, il aura droit à plusieurs avantages. La direction du club mettra à sa disposition trois billets d’avion en première classe chaque année, une voiture haut de gamme et un logement dans le quartier le plus chic de Doha.

temps, et le conseiller du président Aulas, en l’occurrence Bernard Lacombe, lui avait assuré qu’il bénéficierait de plus de temps de jeu au retour. Hélas, il n’a pas pris en considération ce conseil en optant au mercato hivernal pour Lens. A la fin du championnat, ce club a été relégué en D2 et Lyon remporta un doublé», rappelle un de ses proches, visiblement déçu de le voir prendre une direction où il risque de régresser dans son niveau.

La rue sous le choc
Depuis que la nouvelle de son transfert au Qatar a été ébruitée dans le camp des supporters, on éprouve un sentiment d’incompréhension et de regrets. «Ce n’est pas possible, il vient de signer làbas», s’écria un de ses admirateurs qui pensait au départ que c’était «un canular d’une certaine presse réputée pour ce genre de coup. Lorsque j’ai su qu’il venait d’être transféré officiellement à AlSadd, je me suis dis alors que c’était foutu pour sa carrière», critique le même admirateur qui n’est pas le seul à avoir cet avis. En effet, ils sont nombreux à voir son transfert comme un signe de descente aux enfers. Ce qui est vraiment dommage pour un élément dont le talent et l’âge ne devaient en aucun cas l’envoyer dans un championnat aussi dévalorisant où généralement n’y viennent d’Europe que les joueurs trentenaires proches de la retraite. M. S.

Il passera aujourd’hui la visite médicale
En attendant de rejoindre sa nouvelle équipe en Europe où elle effectue sa préparation d’intersaison, Belhadj passera sa visite médicale ce dimanche à Aspetar, un endroit qu’il connaît que bien. C’est le site d’AlSadd qui a rapporté l’information hier. La visite médicale n’est en réalité qu’une autre formalité qu’exécutera Belhadj. Les dirigeants de ce club n’ont pas attendu que l’international algérien passe la visite médicale pour finaliser avec lui. Celle-ci ne sera qu’une simple formalité. Il sera vraisemblablement présenté à la presse ce dimanche ou au plus tard lundi. Les dirigeants du club estiment qu’ils ont réussi un grand coup en faisant signer l’un des meilleurs joueurs de l’équipe nationale d’Algérie. N. B.

e choix de l’international algérien, Nadir Belhadj, d’opter pour une équipe qatarie d’ Al-Sadd a surpris, voire choqué, pratiquement tous les supporters de l’EN.

NADIR OPTE POUR LES PÉTRODOLLARS L
ANNONCÉ pendant plusieurs semaines, plutôt depuis plusieurs mois, dans les clubs les plus prestigieux d’Europe, entre autres Barcelone, Liverpool, l’Inter de Milan et la Lazio de Rome, le latéral gauche des Fennecs a finalement atterri au Qatar, un pays où les pétrodollars coulent à flots. Quels que soient les arguments qu’il donnera, son choix a déçu les férus de l’équipe nationale qui s’attendaient à tout, sauf qu’il rejoigne Al-Sadd. A 28 ans, Nadir pouvait patienter encore pour trouver un club de son envergure. Les Algériens considèrent qu’il aurait dû privilégier l’aspect du challenge que l’argent. Après toutes les bonnes choses qu’il a montrées lors du Mondial sud-africain, l’ex-latéral gauche de Portsmouth a reçu des offres de grands clubs européens. Il est vrai que le championnat qatari est beaucoup moins médiatisé et Belhadj risque de sombrer dans l’oubli.

racheter son contrat. En plus, il aura doit à d’autres privilèges. On ignore au juste le montant qu’il percevra, mais il sera vraisemblablement conséquent. Cela dépendra de l’accord qu’il a passé avec les dirigeants de Portsmouth. Il faut dire que même les responsables de Sedan bénéficieront d’une quote-part, puisque c’est eux qui l’ont formé. Ce qui est certain, c’est que les Qataris n’ont pas lésiné sur les moyens financiers pour enrôler l’un des meilleurs arrières gauches au monde. Les pays du Golfe sont devenus ces dernières années la destination privilégiée des stars internationales du football en fin de carrière pour s’assurer une retraite dorée. Belhadj qui, pourtant, peut jouer encore durant au moins trois ans au haut niveau, en a profité de la première occasion qui lui a été offerte. Il se dit très content de rejoindre le meilleur club d’Asie, du point de vue challenges, avec lequel il ambitionne de remporter le titre du champion dès sa première saison. M. A.

Ses aveux

Dès son arrivée, hier, à Doha, le latéral gauche des Fennecs, Nadir Belhadj, s’est exprimé sur le site de sa nouvelle équipe, Al-Sadd en l’occurrence.
ILA DÉCLARÉ d’emblée au directeur de ce site électronique, Ahmed Al Ansari, qu’il est très heureux de rejoindre un club de la dimension d’Al-Sadd. «Je ne peux vous décrire ma joie en faisant partie de l’effectif d’Al-Sadd, un prestigieux club non seulement au Qatar, mais aussi en Asie», a-t-il indiqué à Ahmed Al Ansari. moment. C’est la première fois que je m’exprime sur ma venue à Al-Sadd. Je dois vous dire que c’est moi qui aie choisi de jouer à Al-Sadd et Portsmouth ne m’a pas forcé de venir au Qatar. J’ai négocié avec plusieurs clubs, mais mon choix s’est porté sur ce prestigieux club. Tout ce qui a été dit auparavant, c’est de la pure fabulation», a-t-il expliqué.

d’Al-Sadd

sur le site

«J’en sais beaucoup sur le championnat qatari qui renferme de grands joueurs»
Sur le niveau du championnat qatari, le désormais ancien international algérien de Portsmouth affirme qu’il connaît beaucoup de choses sur ce championnat. «Je connais très bien ce championnat qui renferme de grands joueurs au monde», soulignera Belhadj.

«J’ai déjà joué avec Keita à Lyon»
Après avoir officialisé son transfert, l’ancien sociétaire du club anglais a déclaré qu’il se donnera à fond afin d’avoir ses automatismes avec le groupe le plus vite possible. «Je ne rechignerai pas sur l’effort pour avoir les automatismes avec les autres joueurs pour que l’équipe soit prête. Je connais bien l’international ivoirien Abdelkader Keita avec lequel j’ai déjà joué à Lyon», affirme-t-il.

Un salaire juteux
Même si rien n’a filtré sur la transaction, on croit savoir qu’il percevra une mensualité faramineuse. Il touchera aussi un pourcentage sur les 7,5 millions d’euros déboursés par la direction d’ Al-Sadd pour

La voiture personnelle du Cheikh l’attend à l’aéroport
● A son arrivée à l’aéroport de Doha, Belhadj a été emmené directement dans la voiture du Cheikh Al Thani, président d’Al-Sadd et membre de la famille princière. Personne ne sait où il a été conduit.

«C’est moi qui ai choisi Al-Sadd et Portsmouth ne m’a pas forcé à venir»
Questionné sur la véracité des informations selon lesquelles il aurait refusé de rejoindre Al-Sadd après que le site ait annoncé le rachat de son contrat par les dirigeants qataris, le latéral gauche des Fennecs a révélé qu’il n’a accordé aucune déclaration à qui que ce soit depuis plusieurs semaines. «J’étais en voyage de noces et je n’ai parlé à aucun journaliste depuis un bon

«Je promets au public le titre et la coupe du trône»
A la fin de sa déclaration, Belhadj a promis aux supporters d’Al-Sadd que leur équipe remportera le championnat du Qatar ainsi que la coupe du trône. «Je promets aux fans qu’on gagnera le titre ainsi que la coupe. Je me donnerai à 100% afin d’être à la hauteur de la confiance placée en moi», a-t-il conclu. N. B.

3
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

e sélectionneur national, Rabah Saâdane, a donné son accord de principe au président de la FAF pour poursuivre sa mission à la tête des Verts en attendant de rencontrer le boss de Dély Ibrahim cette semaine pour s’assoir autour d’une table et discuter avec lui de ses conditions.
PARMI les conditions que compte exposer Saâdane, celle relative à la revalorisation de son salaire et de celui de ses adjoints. Le coach des Verts estime que son salaire par rapport à ce que perçoivent les autres sélectionneurs n’est pas estimé à sa juste valeur. En effet, comme chacun le sait, Saâdane perçoit un salaire de 150 millions de centimes, alors que son premier collaborateur, Zoheir Djelloul, touche un salaire de 35 millions ; par contre, son second entraîneur adjoint, Lamine Kabir, ainsi que l’entraîneur des gardiens, Hacène Belhadji, perçoivent un salaire de 10 millions chacun. C’est ainsi que nous avons appris que Saâdane va demander une augmentation de son salaire jusqu’à 200 millions. Le Cheikh est convaincu que le travail qu’il est en train de réaliser au sein des Verts mérite un salaire conséquent, surtout lorsqu’on sait que la sélection algérienne va aborder dès le mois de septembre prochain un virage important avec les éliminatoires de la CAN 2012. Le sélectionneur national fera également office de porte-parole de ses adjoints dans la mesure où il aura à négocier avec le chair-

L

● Par Kamel Hassani

APRÈS AVOIR DONNÉ SON ACCORD DE PRINCIPE

➧ Et une augmentation de l’ordre de 10 millions pour ses adjoints

Saâdane réclame un salaire de 200 millions/mois
sait très bien que les données actuelles penchent pour le maintien de Saâdane à la tête des Verts, il n’est pas exclu que Raouraoua refuse la proposition de Saâdane qui réclame un salaire de 200 millions. La question financière risque de poser problème, car le président de la FAF estime que le salaire actuel du Cheikh est déjà assez conséquent, et de ce fait, une augmentation ne sera pas la bienvenue. Il est presque certain que l’aspect pécuniaire risque de poser problème entre les deux hommes.

man de la FAF l’augmentation des salaires des ses adjoints. Celle-ci pourrait être de l’ordre de 100 000 DA. Djelloul qui percevait jusque-là 350 000 DA pourrait percevoir un salaire de 450 000 DA. Kabir et Belhadj seraient eux coté à 200 000 DA chacun. Le responsable de la barre technique des Verts introduira dans ses négociations les primes et les avantages que doivent toucher ses adjoints, un privilège auquel ils n’avaient pas accès jusque-là.

Ce qui a poussé le sélectionneur à faire une telle proposition

Leekens avait un salaire de 22 000 €

est le fait que d’autres entraîneurs qui ont déjà entraîné la sélection algérienne par le passé ont eu droit à de gros salaires, à l’image du Belge Georges Leekens, qui touchait à l’époque 22 000 euros. Saâdane, qui a assuré la qualification des Verts à la CAN 2010 et au Mondial sud-africain, ne pouvait faire cette demande au président de la FAF, car il était lié par un contrat jusqu’en juin 2010. Mais maintenant que son contrat a expiré, il a choisi ce moment précis pour demander une augmentation de son salaire avant de parapher un nouveau contrat. Les collaborateurs de Saâdane se sont plaints plusieurs fois de leurs salaires, mais par peur d’une

réaction négative de Raouraoua, ils n’ont pas osé faire une demande officielle de ce genre à la FAF. Maintenant que les choses ont évolué positivement en faveur de Saâdane, qui se trouve en position de force, les adjoints du Cheikh veulent profiter de cette situation pour revoir à la hausse leurs salaires.

La rencontre SaâdaneRaouraoua est attendue par tout le monde avec une grande curiosité, car elle sera déterminante pour l’avenir immédiat de la sélection algérienne. Même si on

Raouraoua va-t-il accepter ?

Un ancien membre de la FAF, qui a déjà travaillé par le passé avec plusieurs entraîneurs qui ont drivé la sélection algérienne, nous a informés que la question du salaire du sélectionneur de l’EN doit faire l’objet d’un accord au préalable du MJS en vertu de la loi qui régit ce type de convention. Même si la FAF est autonome dans ses décisions, elle est dans l’obligation d’informer les pouvoirs publics sur la question du salaire du sélectionneur de l’équipe nationale algérienne. K. H.

Le MJS doit être mis au courant

MEGHNI super star à Réghaïa
C
● Par Ahmed Ifticen

omme c’était prévu, Mourad Meghni n’a pas manqué au cours de son séjour à Alger de faire un saut chez ses cousins à Ouled Haddadj. Même si Meghni n’avait pas beaucoup de temps, un passage chez la famille est une obligation. Et comme à chaque fois, l’apparition de Mourad Meghni à Ouled Haddadj crée l’événement. C’est le cas depuis avanthier.
MOURAD n’avait que 4 jours à passer à Alger, il fallait qu’il s’organise pour concilier ses multiples obligations, le repos et la visite familiale. Logé à l’hôtel Sheraton dès son arrivée mercredi dernier, le meneur de jeu des Verts a profité de quelques jours de soleil et de plage tout en réglant ses affaires personnelles, et ce, jusqu’à samedi, où en fin de journée, accompagné d’un membre de sa famille, il

a rejoint la chaleur familiale avec ses cousins et sa famille paternelle avec lesquels Mourad a passé la soirée et la matinée avant son retour en France, qui était programmé pour hier en fin de journée.

téria du coin où il a l’habitude de rencontrer ses fans.

Arrivé en soirée à Ouled Haddadj à l’est d’Alger, Mourad Meghni a créé l’événement, il faut dire que presque tous les habitants d’Ouled Haddadj attendaient avec impatience ce moment. C’est normal, l’enfant du pays a manqué à ses cousins puisqu’ils ne l’ont pas vu depuis le match contre la Serbie en mars dernier. L’arrivée de Mourad a coïncidé avec l’appel à la prière d’El Icha, Mourad et son cousin n’ont pas manqué de se rendre à la mosquée du village pour y faire leur prière. L’arrivée de Mourad dans le village d’Ouled Haddadj a vite fait le tour, et tout le monde s’est regroupé dans la café-

Il était à Ouled Haddadj samedi soir

Effectivement, en sortant de la mosquée, Mourad s’est rendu à la cafétéria où de nombreux fans l’attendaient. L’artiste de la Lazio s’attendait à cet accueil et n’était pas gêné. Bien au contraire, il a essayé de tout faire pour satisfaire les sollicitations de tout un chacun, soit pour des photos, soit pour des autographes, Mourad s’est montré très disponible, il n’a refusé personne. Il est resté environ une demi-heure avant de rejoindre le domicile familial en fin de soirée et passer un moment dans l’intimité familiale, loin de la foule et de ses fans.

A la cafétéria Mourad Ali, la foule l’attendait

née pour faire un tour dans la ville de Réghaïa. Mourad Meghni voulait profiter de cette demi-journée pour visiter encore les lieux de sa petite enfance, et en compagnie de ses cousins Djilali et Mohamed, ils ont acheté quelques cadeaux pour sa famille et ses amis en France.

quelques minutes avec son cousin Mohamed.

Réghaïa-Plage, un passage obligatoire
Mourad Meghni ne pouvait pas se rendre dans la ville natale de son père sans faire un tour à RéghaïaPlage, c’est un coin presque fétiche pour le joueur de la Lazio, c’est sur cette plage qu’il avait l’habitude de se baigner lorsqu’il était petit. Hier, Mourad n’avait pas assez de temps pour le faire, il était juste de passage pour

Hier dimanche, le milieu de terrain des Verts n’avait que la mati-

La journée d’hier à Réghaïa

Après un tour dans la ville de Réghaïa, Mourad avait juste le temps de prendre son dernier déjeuner en famille et rallier l’aéroport en début d’après-midi. Son vol était programmé à 17h30 pour Paris. Mourad a pris congé de sa famille tout en lui promettant de revenir chaque fois qu’il sera à Alger ou même de passage. Ainsi s’achève le séjour du meneur de jeu des Verts à Alger. Il a rejoint Paris pour poursuivre son programme de rééducation. A. I.

Il a rallié l’aéroport en début d’après-midi

4
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

ILS TARDENT À FINALISER AVEC LES CLUBS QUI LES CONVOITENT

VICTIMES DES PSEUDO-AGENTS ET OTAGES
DE LEURS CLUBS
 Par Amirouche B.

LES JOUEURS ALGERIENS

L’attaque algérienne a été le maillon faible de l’équipe pendant le Mondial sud-africain. Contrairement à la défense qui a été, selon les spécialistes, la seule satisfaction à mettre au profit des Verts. La prestation de nos défenseurs n’est pas passée inaperçue du côté des recruteurs européens. Plusieurs clubs se sont manifestés pour s’attacher l’un d’eux. Bougherra, Halliche, Belhadj, Antar et même le gardien Mbolhi ont été tous les cibles de plusieurs équipes qui évoluent dans les plus grands championnats européens, entre autres la Premier League, la Bundesliga, la Liga et bien sûr la Ligue une française. Jusqu’à l’heure, aucun d’eux n’a concrétisé avec ces clubs-là qui étaient pourtant très pressés de les faire signer avant que d’autres concurrents ne fassent de meilleures propositions. La mauvaise gestion de leur dossier est la seule chose qui puisse expliquer les échecs des transferts des défenseurs algériens, pourtant convoités de partout. Ziani, Djebbour, Abdoun, Lacen et Yebda, qui ont eux aussi plusieurs contacts sérieux, n’ont pas finalisé. Certains pour les mêmes raisons, d’autres à cause de la complexité de leur situation avec leurs clubs respectifs. Ghezzal est le seul joueur à avoir finalisé avec Bari. Ce joueur a mieux géré son cas et son agent s’est montré plus efficace et plus entreprenant que les autres. On ne peut pas dire que Belhadj ait fait une bonne affaire en signant au Qatar ; en revanche, lui au moins sait pour quelle équipe il va jouer la saison prochaine. A. B.

HALLICHE : plusieurs agents parlent en son nom
RAFIK HALLICHE était le joueur algérien le plus sollicité après la Coupe du monde. Arsenal, West Ham, Sunderland, PSG, Lille, SaintEtienne et Newcastle sont tous des clubs qui ont montré le plus grand intérêt pour lui. 18 jours depuis que l’Algérie est éliminée, et aucun de ces clubs n’a réussi à concrétiser avec le joueur. Et pourtant, Halliche a tout les atouts de son côté. Il n’est pas cher. Il est jeune. Il a acquis une grande expérience avec son club Madeira en Europa League et aussi avec l’équipe nationale en Coupe du monde et à la CAN. Tout ça fait de lui un joueur très intéressant et une cible idéale pour les clubs qui cherchent les bonnes affaires. La presse anglaise, française et portugaise ne cesse d’annoncer que le joueur signera pour tel ou tel club, sans pour autant que ça se concrétise. La raison est toute simple. Le vrai problème de Halliche, comme la plupart des joueurs algériens d’ailleurs, c’est qu’il y a plusieurs agents qui parlent en son nom. Chacun d’eux se présente à des clubs intéressés par le joueur comme étant l’agent de Halliche. Une fois les pourparlers commencent, ils balancent dans la presse une information complètement erronée, pour montrer au joueur, et aussi à l’opinion publique qu’il a des entrées dans tel ou tel club. En même temps, d’autres agents font la même chose avec d’autres clubs, ou même les mêmes. Le lendemain, on se retrouve avec des informations contradictoires concernant le même joueur. Ce là qui fait fuir les clubs intéressé, qui pour la plupart préfèrent travailler dans la discrétion et sans créer de vagues. au Werder de Brême sont aussi dans le viseur d’Arsenal. La cote de ce dernier dans le marché des transferts est très élevée pour un axial. En effet, le Werder n’acceptera pas moins de 10 millions £ pour libérer leur défenseur d’196 cm, contrairement à Halliche qui est beaucoup moins cher. 4 M£ est le prix maximum que peut coûter Rafik. Il est vrai que le numéro 5 de l’Algérie n’est, certes, pas le premier sur la liste, mais une chose est sûre, il fait partie des joueurs auxquels Wenger a songé très sérieusement. Pour des raisons qu’on a citées en haut, ce transfert n’a pas pu se concrétiser, ou pas encore, ce qui ouvre la porte à d’autres pistes, notamment en Angleterre, où West Ham, Sunderland et Newcastle sont toujours intéressé par ses services. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que Rafik aurait confié son dossier à un Franco-Algérien. Ce dernier a plusieurs contacts en Angleterre. Lui seul a le droit de parler en son nom, et s’occupera de lui et de son transfert. Ce dernier a une semaine pour conclure avec l’un des clubs qui le convoitent. Ça risque d’accélérer pour le joueur… A. B.

Ce qui s’est passé avec Arsenal
Les seules pistes sérieuses pour le joueur viennent d’Angleterre. Arsenal a vraiment pensé à recruter Halliche. Wenger qui était charmé par l’Algérien avait coché son nom sur son petit calepin avec d’autres défenseurs centraux, candidats, eux aussi, à remplacer Gallas, annoncé partant pour rejoindre Govou et Cissé du côté du Panatinaïkos. Un Paraguayen, un Japonais, le redoutable défenseur de la Mannschaft, Mertesacker, qui joue actuellement

Yahia, c’est le flou total

b. Il a rt cette année avec son clu ANTAR YAHIA a souffe il ne voulait pas continuer son qu’ annoncé en fin de saison teur d’une Coupe du monde honoaventure avec Bochum. Au brassard de capitaine, Yahia a r le rable où il s’est vu confie Europe. Sochaux, Bari, en plus de clubs en sérieuses. intéressé plusieurs semblaient des pistes très quelques clubs en Turquie contacts entre ces équipes-là et le Mais d’après les échos, les premier stade. En tout cas, rien ne le joueur n’ont pas dépassé irement aux on de ces contacts contra se, du filtre concernant l’évoluti cho pourrait être une bonne autres cités en haut. Cela crétion, comme ça transfert se fait dans la dis ça stagne, et que moment que son se dans le cas où peut être une mauvaise cho ns les deux cas, le transfert du ce plus. Da son dossier n’avan es jours de la à se concrétiser, à quelqu A. B. capitaine des Verts tarde bs européens. reprise de la plupart des clu

AVENIR INCERTAIN ET RUMEURS CEUX QUI SONT STABLES, 1re DIVISION+SOUS  Mbolhi : départ vers l’Angleterre ou la Turquie ?  Yahia : départ vers Sochaux ou Bari ? CONTRAT ILS ONT  Yebda : départ vers Setubal, PSG, ou rester en  Amri (FC Kaiserslautern/3ans) Angleterre ?  Meghni (Lazio/2 ans) CONCLU  Ziani : rester à Wolfsburg ou partir à St-Etienne ou
Monaco ?  Halliche : Arsenal, West Ham, Sunderland, New Castle, PSG, Lille ou St Etienne ?  Lacen : Malaga, Deportivo, Espanyol ou Santander ?  Djebbour : AEK, la France ou l’Allemagne ?  Bougherra : Glasgow Rangers, Hambourg, Liverpool ou Chalke 04 ?  Matmour (Mönchengladbach/2 ans)  Belhadj :  Boudebouz (Sochaux/2 ans) Al-Sadd  Mesbah (Lecce/3 ans)  Ghezzal :  Kadir (Valenciennes FC/?) (Bari/4 ans)  Guedioura (Wolves/3 ans)  Medjani : Nantes, Ajaccio ?  Abdoun : Nantes, Auxerre, Arles Avignon ?

5
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

MBOLHI, son président veut un max d’argent
LE GARDIEN de but Raïs Waheb Mbolhi fut l’une des révélations de ce Mondial. Déjà avant, le portier du Slavia Sofia avait attiré l’attention du grand Manchester United. Après des essais effectués dans ce club, Newcastle entre en lice et lui fait une proposition. A l’époque, son président ne voulait pas le vendre, puisqu’il savait que le prix de son gardien allait doubler, voire tripler après la Coupe du monde. Ce qui fut, puisque les excellentes prestations de Raïs face aux USA et aux Anglais ont fait de lui l’un des portiers les plus convoités de ce Mondial. Etant toujours sous contrat avec le Slavia Sofia, le gardien numéro 1 des Fennecs ne pouvait pas partir sans l’aval de son boss. En effet, c’est ce dernier qui s’occuper de la vente de son joueur. Lui et son entraîneur se déplacent personnellement négocier le transfert de leur joueur, une méthode peu orthodoxe, du moment que dans ce cas, c’est l’acheteur qui doit se déplacer et non le vendeur. Sachant qu’il ne pourra pas garder Mbolhi, le président du club veut rentabiliser son transfert, sans se soucier de la volonté de son joueur. Selon lui, Raïs sera vendu au plus offrant, peu importe l’identité de ce club et le challenge sportif qu’il propose. West Ham et Newcastle ont officiellement fait des offres au Slavia. Le premier responsable de ce club attend et temporise pour se décider. Il s’avère qu’une offre plus intéressante viendrait de la Turquie, ce qui explique ce retard dans la concrétisation des contacts avec l’un de ces clubs. Mbolhi lui aussi peut rater une très belle occasion d’évoluer dans un grand club. Pas à cause de ses agents, mais parce que son président veut en tirer un max d’agent de ce transfert. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il fait fuir les clubs qui veulent sérieuse-

ET LES AUTRES…
Ziani : presque sûr avant à Coupe du à Wolfsburg condamné la rester monde que le porteur  On était
d’eau de la sélection nationale Karim Ziani changerait de club cette année. Ce qu’il a enduré la saison passée avec Wolfsburg ne laissait aucun doute quant à son départ du club. Depuis, les choses ont changé. Le nouveau coach des Wolfs compte beaucoup sur lui la saison prochaine. En tout cas, c’est ce que laissent penser ses déclarations. Malgré cela, Karim et ses agents ont décidé d’étudier toutes les offres qui se sont présentées de peur de revivre le même scénario que la saison écoulée. SaintEtienne, Monaco, et à un degré moindre le PSG, sont des clubs qui ont montré le plus d’intérêt pour lui. Malheureusement, les responsables de Wolfsburg et leurs homologues français ne sont pas parvenus à tomber d’accord. L’AS Monaco avait proposé un contrat sous forme de prêt avec option d’achat, ce que refusèrent catégoriquement les Allemands, qui eux étaient d’accord pour un prêt d’une année, mais sans l’option d’achat. Quant à SaintEtienne, il était difficile pour elle d’assurer le salaire de Ziani, malgré les grands efforts qu’ils ont fait de ce côté-là. Au final, Karim restera à Wolfsburg pour au moins une autre saison.

ment de son gardien. Si ça continue comme ça, il sera obligé soit de garder Mbolhi, ou le vendre au rabais, faute de sa gourmandise exagérée. A. B.

Djebbour attend de voir les intentions de son club  L’avenir de l’attaquant de l’AEK Athènes Djebbour est très
complexe. En effet, Rafik ne connaît pas vraiment les intentions de son club. Certaines sources affirment que l’AEK veut le vendre, alors que d’autres affirment qu’ils veulent le garder. Le joueur qui a plusieurs contacts sérieux ne tarderait pas à trancher pour son avenir. Plusieurs clubs en Grèce rêvent de l’enrôler, mais sa volonté est de changer de championnat et découvrir d’autres sensations. Les destinations les plus proches sont celles de la France et de l’Allemagne.

BOUGHERRA, presque le même cas que Mbolhi
EN PLUS de Halliche, Madjid Bougherra fait partie des joueurs algériens les plus demandés dans les marchés des transferts. Liverpool, Arsenal, Hambourg, Chalke04, Malaga, Bordeaux… sont tous des clubs qui ont montré leur intérêt pour Magic. Beaucoup d’encre a coulé concernant son transfert. Mais jusque-là rien de concret. Le cas de Bougherra est très similaire à celui de Mbolhi. Ses dirigeants qui veulent absolument garder Madjid pour satisfaire les supporters et aussi le manager Walter Smith changent de discours chaque jour. Il est légitime de leur part de vouloir faire bénéficier le club du transfert de l’un de leur meilleurs joueurs, mais ce qu’il faut savoir, c’est que cela vient au détriment de leur joueur. Bougy veut découvrir un autre championnat et d’autres sensations. M. Bain, le président du club connaît l’amour que porte Bougherra pour le club et les supporters. Il sait aussi que les clubs qui le convoitent sont très intéressés par son joueur. Il a décidé alors de faire monter les enchères, tout en sachant que dans les deux cas il sera bénéficiaire. Si Hambourg paye, alors il fera renflouer ses caisses, dans le cas contraire, il s’assurera les services de Bougherra la saison prochaine en Champions League, en championnat, et fera ainsi plaisir aux différents fans qui se sont manifestés pour le maintien de leur Magic. Entre-temps, la volonté du joueur de partir jouer pour un autre club, plus grand est bafouée, et les chances de voir un joueur algérien évoluer dans un grand club d’Europe est en train de s’évaporer. A. B.

LacenLacen est pas inquiet n’est le joueur le plus tranquille des Verts. En plus  Mehdi
de ses contacts en Espagne, plus précisément de La Corogne, de l’Espanyol et de Saragosse, son club est prêt à faire des efforts sur le plan financier pour le garder. Lacen, qui ne trouve pas d’inconvénient à rempiler, a le choix entre un des trois clubs qui le sollicitent ou avantager la stabilité et jouer encore une année à Santander.

Yebda avance doucement, mais sûrement a toujours bien géré ses affaires. Son frère  Hassan Yebda
s’occupe de son avenir et il le fait admirablement bien. On sait qu’Hassan a plusieurs contacts en Italie, en Angleterre et en France. Son frère a veillé à ce qu’aucune information ne filtre concernant les négociations avec ces clubs-là. Ce qui arrangerait plus les affaires des clubs qui le convoitent, mais aussi ses affaires. Une chose est sûre, son dossier avance doucement, mais sûrement.

Ghezzal, l’exception Abdelkader Ghezzal, a  Le malheureux attaquant algérien,
réglé son transfert quelques jours seulement après l’élimination de l’Algérie en Coupe du monde. Contrairement aux autres joueurs, Ghezzal a un seul agent qui s’occupe de ses affaires. Les négociations avec Bari ont commencé avant la Coupe du monde et se sont concrétisées après l’élimination de l’Algérie. Pour un million €, «Kabsoula», comme aiment l’appeler ses amis, a signé pour 4 ans dans un bon club de Serie A. A. B.

rités de Matmour sur Nessma Les vé
Invité par la chaîne Nessma TV samedi soir en compagnie d’Azzedine Aït Djoudi, l’attaquant des Verts, Karim Matmour, regrette amèrement l’élimination de l’EN au premier tour de la Coupe du monde.
IL A CONFIÉ que la sélection algérienne méritait de se qualifier aux 1/8 de finale. «A tête reposée, je crois qu’on méritait d’aller au deuxième tour», a-t-il répondu à la question relative au parcours des Verts en Afrique du Sud. qu’un seul point en Afrique du Sud, le pensionnaire de Mönchengladbach croit que l’EN aurait pu largement faire mieux. «On a des individualités meilleures que la sélection allemande», a-t-il confié avant d’ajouter que le problème de l’équipe nationale était sur le plan collectif. TV pour infirmer l’existence des clans en équipe nationale. «Il n’y a pas de clans en équipe nationale. On forme une vraie famille et il n’y a aucun problème dans le groupe», at-il souligné.

«J’ai des contacts et je n’ai pas encore décidé de mon avenir»
S’exprimant pour la première fois sur son avenir avec Mönchengladbach, l’attaquant des Fennecs a avoué qu’il a des contacts et qu’il n’a rien décidé pour le moment sur son avenir. «J’ai des offres, mais je n’ai rien décidé», a-til révélé. Se trouvant toujours sous contrat avec le club allemand, Matmour pourrait changer d’air si on se fie aux aveux qu’il a faits pour Nessma TV. N. B.

«On a des individualités meilleures que l’Allemagne»
Même si les Verts n’ont glané

«Il n’y a pas de clans en équipe nationale»
Interrogé sur les prétendus conflits ayant pollué la vie du groupe en Afrique du Sud, Matmour a profité de son passage sur Nessma

«Belhadj est libre de choisir Al-Sadd»
Sur le choix de Nadir Belhadj qui a officiellement opté pour Essad, le numéro 13 des Verts a éludé la question en affirmant que c’est la décision du joueur. «Belhadj a fait son choix. Il est libre de choisir le club où il évoluera», affirmera Matmour.

6
Compétition édition du lundi 12 juillet 2010 ● D'UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX EN AFRIQUE DU SUD : HALIM DJENDER

SOUTHGATE : «Belhadj et
Matmour ont été saisissants»
Gareth Southgate est un ancien international anglais. Il est connu pour avoir raté le 6e tir au but des Three Lions lors de la demi-finale de l'Euro 96 contre l'Allemagne. Il a été un imposant milieu de terrain converti ensuite en un grand défenseur central et qui a fait le
- Gareth, le Mondial 2010 tire à sa fin, qu’avez-vous retenu du match Algérie-Angleterre ?
- L’Algérie a bien joué durant les matches qu’elle a livrés en Afrique du Sud, elle s’est particulièrement distinguée lors de sa confrontation face à l’Angleterre.

bonheur de Crystal Palace, Aston Villa et surtout Middlesbrough. Au moment où on parle transferts au sujet des pensionnaires des Verts, Gareth Southgate se met au jeu et y participe en quelque sorte. Il dit qui, parmi les Fennecs, a sa place en Premier League.
des Allemands. Ces derniers ont été brillants, il faut l’avouer. Mais il y a eu quand même un tournant lors de cette rencontre.

- Vous songez au but refusé à Lampard, c’est ça ?
- Oui, exactement. Le but de Frank était valable et si l’arbitre l’avait comptabilisé, la partie aurait peut-être pris une autre tournure. Mais cela ne diminue en rien du mérite des Allemands qui sont allés ensuite infliger un autre carton aux Argentins.

- Comment expliquez-vous l’échec d’une équipe dirigée par Capello ?
- C’est parce que les Anglais ont été médiocres, tout simplement.

- Comment une équipe composée de jeunes joueurs qui participent à leur premier Mondial peut-elle accrocher un adversaire où on retrouve Gerrard, Lampard et Rooney ?
- L’Angleterre n’a pas joué comme une équipe, c’était le plus grand problème. Il n’y avait pas l’unité souhaitée. Mais cela était quelque peu prévisible car, pour moi, la sélection nationale algérienne renferme de bons éléments en son sein.

- Ce Mondial a vu l’élimination précoce de l’Italie et la France, suivis ensuite du Brésil et de l’Argentine, vous y attendiez-vous ?
- C’était prévisible simplement parce que le football est ainsi fait, il regorge de surprises et c’est ce qui fait son charme. Surtout à partir du second tour où l’épreuve par élimination directe cède encore plus de terrain aux surprises.

- Comme qui par exemple ?

- Je parlerai volontiers de Belhadj et Matmour, ils venaient de derrière et créaient un danger réel pour la défense anglaise. Ce sont les joueurs algériens que j’ai le plus appréciés durant la Coupe du monde. Ils étaient saisissants !

➧ «Bougherra a sa place dans une équipe du milieu de tableau de la Premier League»
Bougherra peut-il avoir sa place ?
- Je crois que Bougherra n’aura aucun problème pour jouer dans une équipe du milieu de tableau du championnat anglais de première division. Mais dans ce cas, ce n’est pas Chelsea qui paie et cela dépendra surtout de ce que les Rangers exigeront pour le transfert. Belhadj bien sûr, lui, on le connaît suffisamment. Il y a d’autres noms que je n’ai pas en tête, mais qui pourraient avoir leurs places aussi. Quand on évolue dans le championnat anglais, on prend de l’expérience et après on peut jouer où on veut.

- Quelles sont les équipes que vous avez aimées durant ce tournoi ?
- J’ai été ravi par les productions de l’Argentine, j’ai aimé l’Allemagne avec ses très jeunes joueurs en particulier Thomas Muller. Mais il y a, avant tout, l’Espagne que je vois gagner la Coupe du monde. Ce ne serait pas immérité en tout cas. Je voterai volontiers pour l’un de ses éléments pour désigner le meilleur joueur du tournoi.

- En tant qu’ancien défenseur central, que pouvez-vous dire de Bougherra ?
- Je l’ai vu à l’œuvre plusieurs fois sous le maillot des Glasgow Rangers mais aussi à Sheffield Wednesday, il ne m’est pas inconnu à vrai dire. C’est un bon défenseur. Il est solide sur l’homme, agressif dans le bon sens du terme. Va-t-il quitter les Rangers, au fait ?

- Selon le niveau qu’on lui connaît, dans quels clubs précisément Bougherra pourrait-il jouer ?
- Je ne peux avancer un club précisément, mais je peux vous assurer, une nouvelle fois, que Bougherra a sa place en Premier League, sans problème.

- En Algérie, on a songé un moment à changer d’entraîneur, avez-vous un avis làdessus ?

- Pourquoi, selon vous, des stars comme Messi et surtout Cristiano Ronaldo n’ont pas brillé comme ils ont l’habitude de la faire en club ?
- A mon avis, le rendement d’un joueur n’est pas forcément le même en club qu’en sélection nationale où on ne compte pas sur les mêmes éléments. Cela dit, je crois que Messi a réalisé un bon Mondial même s’il n’a pas eu la chance de scorer comme il a l’habitude de le faire avec Barcelone. Revoyez ses matches en Afrique du Sud, vous vous rendrez compte qu’il est loin d’avoir été mauvais. - Mais ce n’est pas moi qui ai joué dans ce club, c’est Woodgate.

- On le saura très prochainement, puisqu’on parle de plus en plus transferts maintenant. A votre avis, peut-il jouer à Chelsea ?
- Je ne sais pas. Mais je peux dire qu’il a largement sa place en Premier League.

- Vous dites cela parce qu’il y a Terry qui lui barre la route ?

➧ «Halliche est bon, mais l'Angleterre ne lui irait pas»

- C’est le seul au sein de la sélection algérienne qui en aurait les capacités ?

- Non, je parle ainsi car je sais que Chelsea peut acheter tous les joueurs qu’il veut. Ce club a de l’argent et s’il a envie de recruter Bougherra, il le fera.

- Dans quel club de Premier League

- Je n’ai pas eu l’opportunité de suivre toutes les rencontres de l’Algérie. J’ai vu le match contre l’Angleterre et des séquences du match contre la Slovénie. Cela étant, je peux dire que Halliche joue très bien. Cependant, je pense qu’en Angleterre, on pratique un jeu différent qui pourrait ne pas lui convenir. Bon, il y a

- Je ne sais quoi dire au juste à ce sujet, car je ne connais pas le sélectionneur algérien, en plus, je ne maîtrise pas la situation qui prévaut en Algérie. Toutefois, je sais que cette question est aléatoire, des fois, on change et ça marche, d’autres fois, ça ne donne rien du tout. Je sais en revanche que l’Algérie dispose de bons joueurs, il s’agira de garder le groupe et de se projeter sur le prochain Mondial qui se tiendra au Brésil.

➧ «Messi a réalisé un bon Mondial»

- Pour terminer, un mot sur votre expérience au Real Madrid ? - C’était juste pour conclure sur une note amusante et vous dire qu’on s’est trompé de porte ! (Southgate sourit, prend la chose du bon côté et s’en va. Il faut savoir que Southgate signifie porte du Sud et Woodgate veut dire porte en bois).
H. D.

- Avez-vous une explication au carton (4-1) que l’Allemagne a infligé à l’Angleterre ?
- Oui, il y a des raisons qui expliquent cette déroute. Les Anglais ont commis beaucoup de fautes qui ont fait le bonheur

7
Compétition
Soccer City Stadium, Johannesburg, affluence record. Temps clément.
ESPAGNE
BUT : Iniesta 116' AVERTS : Sergio Ramos Puyol Iniesta Xavi
(AP)

édition du lundi 12 juillet 2010

1-0 PAYS-BAS
AVERTS : Mathijsen Van Persie Van Bommel Capdevila De Jong Van Bronckhorst Robben Van Der Wiel EXPL. : Heitinga

Casillas Ramos Piqué Puyol Capdevila Busquets Xabi Alonso Xavi Pedro Villa Iniesta

Stekelenburg van der Wiel Heitinga Mathijsen van Bronckhorst van Bommel de Jong Robben Sneijder Kuyt van Persie

INIESTA :

«Le fruit d'un énorme travail»
Auteur du but qui a donné le titre de champion du monde à l'Espagne en toute fin de la prolongation face aux Pays-Bas, Andres Iniesta avait du mal à exprimer ses sentiments. «C'est incroyable ! Quelle joie, surtout quand on voit comment on gagne. Il n'y a pas de mots pour exprimer ce que je ressens. Après mon but, j'ai pensé à ma famille, à tous les gens que j'aime. Mais cette victoire est le fruit d'un énorme travail», a confié l'emblématique joueur du Barça, désormais héros national en Espagne.

'Espagne a attendu le bout des prolongations pour s'offrir un titre historique. La Furia Roja s'est fait peur, mais elle a trouvé son sauveur en Andres Iniesta, buteur entré dans la légende. Les Oranje restent maudits.
«LES DEUX EQUIPES partaient sur un même pied : aucun joueur n'avait jamais joué un match aussi important que celui d'hier.» La pression, l'impavide Bert van Marwijk n'est pas du genre à la craindre. Le druide salmantin Vincent Del Bosque non plus. Pourtant, le poids de l'enjeu a pris le pas sur le jeu de leurs troupes dans une finale où finalement tactique et physique ont rimé avec fantastique. Après trois minutes viriles mais correctes, Maarten Stekelenburg prive Sergio Ramos d'un juteux quartier d'Oranje. Sa parade sur la tête du Madrilène, servi par le pied princier de Xavi, sauve les Pays-Bas du pire des scénarii (5'). La Furia Roja - en bleu pour l'occasion continue dans un premier quart d'heure complètement ibère : John Heintinga dégage dans les airs de Soweto un centre tendu de Ramos (11'), puis David Villa trouve le petit filet sur une reprise du gauche dans la surface (12'). Le champion d'Europe monopolise le cuir. Le placide Bert van Marwijk se lève nerveusement pour recadrer sa formation. «Si vous laissez jouer les Espagnols, ils dominent le match et vous n'êtes plus maîtres de la situation», déclarait Robin van Persie la veille. Le gourou batave, lucide, espère prévenir pour ne pas avoir à guérir. Quand sa troupe s'endort et perd du rythme, Vincente Del Bosque tente également de jouer au stratège thaumaturge en modifiant la donne tactique sur le placement de son trident Andrés Iniesta-XaviPedro. Et c'est dans l'axe, où il est repositionné ponctuellement, que Pedro frôle le montant néerlandais d'une frappe à ras de terre (38'). Les PaysBas, alors plus dangereux dans la rudesse de leurs interventions défensives que devant la cage d'Iker Casillas, attendent les arrêts de jeu pour s'illustrer. C'est Arjen Robben qui oblige «San Iker» à se coucher. regrets. Mais la possession de balle (57% contre 43%) est sienne. Et comme le clamait Xavi, "elle sera la clef du match". Le Jobulani continue d'ailleurs de coller aux crampons ibères en début de seconde période. On prend les mêmes et on recommence : dans les premiers instants, l'Espagne sème la panique dans le camp néerlandais, quand Joan Capdevila est trop court pour reprendre une tête en arrière de Carlos Puyol (48'). A ce frisson à l'accent castillan, Robben réplique d'un tir cadré sans âme (52'). Dix minutes plus tard, sur un caviar de Sneijder en profondeur, le Munichois offre enfin de l'adrénaline à Casillas, plus saint que jamais sur arrêt réflexe du pied salvateur. Robben est genoux à terre, la paume des mains sur le crâne, incrédule (62'). Huit minutes après, c'est Villa qui peut se prendre la tête à deux mains. Heitinga vient de sortir sa frappe à bout portant sur sa ligne de but (70'). Chacun a eu le K.-O. dans les gants, mais personne n'est au tapis. Soccer City reste une cour des miracles quand Ramos, laissé seul sur un corner de Xavi, manque un cadre qui lui tendait le front (77'). Puis quand Casillas écoeure encore Robben dans un duel sous haute tension (83'). A trop vouloir d'abord ne pas perdre, les deux équipes laissent les prolongations s'inviter logiquement à la fête.

L

agne au pa l'Esp

a envoie Iniest radis

Iniesta le sauveur
Se joue alors le troisième acte : trente minutes pour éviter le couperet des tirs au but. La Furia Roja se jette à duels perdus dans la bataille. Cesc Fabregas (95'), Iniesta (98') puis Jesus Navas (101') se heurtent tous les trois à Stekelenburg, impérial rempart. Les Oranjes sont mûres pour être pelées, mais l'Espagne rate ses coches. Les Pays-Bas sont acculés dans les cordes quand Heintinga voit rouge (109'). Le cordon oranje va finalement plier sur un tir croisé d'Iniesta, servi royal au bar par Fabregas. Le quatrième duel de la prolongation sera le bon (116'). Le banc exulte, dans sa loge, la Reine Sofia également. L'Espagne tient son sacre. Deux ans après l'UEFA EURO 2008, les Ibères confirment leur hégémonie sur l'échiquier mondial.

DEL BOSQUE :
«Merci l'Afrique»
«C'est un moment historique pour toute l'Espagne. Les garçons ont fait preuve de beaucoup de courage et de sang froid. Nous méritons de jouer cette finale. Nous méritons de la gagner et nous méritons ce titre de meilleure équipe du monde. Je remercie la Hollande pour son match et je leur souhaite beaucoup de chance à l'avenir. Au final, je dirai merci à l'Afrique du Sud qui a organisé une magnifique Coupe du monde. Merci à toute l'Afrique pour sa chaleur et sa bonté.»

Casillas l'ange gardien
Avant ça, Dirk Kuyt (8') et Wesley Sneijder (18') firent beaucoup moins trembler le capitaine de la Roja à coup de frappe très mollassonne. Sur le chemin des vestiaires, le champion d'Europe peut nourrir quelques

Hier soir, le Soccer City était en effervescence lors de l’arrivée tant attendue de Nelson Mandela peu avant le coup d’envoi de la finale. Accueilli sous un déchaînement des vuvuzelas et un  Nelson Mandela avec son épouse Graça tonnerre d’applaudissements, Machel, hier soir, au Soccer City Stadium. «Madiba» a également eu droit à une standing-ovation à quelques minutes de l’épilogue du plus grand événement sportif de la planète qui s’est déroulé sur sa terre natale. Un moment unique dans un Soccer City plein à craquer et un hommage plus que mérité pour cet homme qui a lutté toute sa vie durant pour l’émancipation de son peuple, pour la paix dans le monde et qui a tant fait pour améliorer les conditions de vie des Africains.

star du Soccer City

MANDELA,

Nike Vs Adidas, l’autre finale

Un intrus tente de s’emparer

de la Coupe du monde

Pays-Bas-Espagne, derrière l’affiche de la finale se cachait également l’âpre bataille du sponsoring. Nike, pour les Oranje, et Adidas, pour la Furia Roja, se disputaient pour l’occasion le très lucratif statut d’équipementier de l’équipe championne du monde. Un rendez-vous qui offre une exposition extraordinaire pour les deux géants du sponsoring tant l’évènement bénéficie d’une diffusion planétaire. De quoi donner un ultime coup de pouce aux ventes de produits sportifs pour la marque élue.

Un homme s’est précipité dimanche sur la pelouse du Soccer City Stadium de Johannesburg et a failli s’emparer de la Coupe du monde quelques minutes avant le coup d’envoi de la finale entre les Pays-Bas et l’Espagne. Il en a été empêché par plusieurs vigiles qui l’ont plaqué au sol et évacué. L’homme portait un chapeau rouge et un tee-shirt sur lequel on pouvait lire «Jimmy Jump against racism». «Jimmy Jump» est le surnom d’un Espagnol coutumier du fait. Il s’est déjà fait remarquer lors de matches de football, de rugby ou de tennis, notamment lors de la finale de l’Euro 2004 entre la Grèce et le Portugal ou de la finale de la Coupe du monde de rugby 2007 entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre. Il a été arrêté par plusieurs vigiles qui l’ont plaqué au sol alors qu’il s’apprêtait à s’emparer du trophée, installé sur un présentoir le long de la ligne de touche.

8
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

Mondial, le bilan de la FIFA

De la boulette de Green à la Panenka d'Abreu
En dehors de la faillite de grandes vedettes annoncées, comme Messi et Rooney, de la réussite des Sneijder et Villa, la Coupe du monde de la FIFA 2010 a aussi été marquée par des désillusions, comme la «boulette» inaugurale de Green, et des révélations comme la «Panenka» d’Abreu en quart de finale. Revue ligne par ligne.

Bilan tactique : La meilleure défense, c’est l’attaque
AVEC UNE FINALE entre la toujours joueuse Espagne et les Pays-Bas héritiers du football total, la Coupe du monde de la FIFA 2010 a souri aux équipes pratiquant un football d’attaque, à l’image également de la révolution allemande, qui a séduit les amateurs de beau jeu. Quatre ans après le Mondial allemand, qui avait envoyé les deux meilleures défenses, Italie et France, en finale, la Coupe du monde sud-africaine a récompensé les équipes qui cherchaient à jouer. Modèle de beau jeu depuis son triomphe à l’UEFA EURO 2008, la Furia Roja n’a pas renié ses principes, Vicente Del Bosque a simplement aligné un milieu récupérateur plus strictement défensif (Sergi Busquets) au détriment d’un plus offensif (Marcos Senna). Mais le sélectionneur espagnol a fait fructifier l’héritage de son prédécesseur Luis Aragones. «Le milieu espagnol XaviIniesta donne la direction à suivre», explique Christian Karembeu, champion du monde 1998 avec la France et membre du groupe d’études techniques de la FIFA. L’Espagne a en outre pu compter sur David Villa au sommet de son art, meilleur buteur du tournoi (5 buts) avant la finale, à égalité avec Wesley Sneijder, l’homme décisif des Pays-Bas, l’Allemand Thomas Müller et l’Uruguayen Diego Forlan. Les Oranje ne jouent pas le même football total que leurs légendaires prédécesseurs emmenés par Johan Cruyff. Ils sont un peu plus prudents défensivement, mais ils perpétuent la tradition du jeu batave. Derrière les deux finalistes, l’Allemagne a fait très forte impression par son jeu alerte, marquant quatre buts à l’Angleterre (4-1 en 8e) et à l’Argentine (4-0 en quarts), pourtant deux des favoris.

Arjen Robben a lui aussi été très en vue. Bastian Schweinsteiger a été phénoménal. Non content «d’allumer» les Argentins dans la presse, l’Allemand les a faits voler en éclats sur le terrain en quart. > Révélations : le nom de Mesut Özil revient évidemment sur toutes les lèvres. Toujours dans la Mannschaft, il y a bien sûr Thomas Müller, 20 ans. A tel point que sans lui (suspendu), l’Allemagne n’a pas pesé contre l’Espagne en demi-finale. Le milieu gauche Andre Ayew (Ghana), fils d’Abedi Pelé, a toujours passé la vitesse supérieure. Landon Donovan a été très consistant dans l’entrejeu des Etats-Unis, et il n’a pas eu peur des Anglais.

GARDIENS

> Désillusions : Il y avait David «Calamity» James, il y aura désormais Robert Green, le gardien qui a rendu les Anglais verts de rage avec une erreur monumentale qui a valu un nul à son équipe contre les Etats-Unis lors de son premier match (1-1). Sergio Romero n’a pas été très efficace non plus pour protéger les buts de l’Argentine. > Confirmation : Iker Casillas est redevenu «San Iker» avec l’Espagne. > Révélations : Maarten Stekelenburg, gardien des Oranje, encensé par l’exigeant Johan Cruyff, et Fernando Muslera, le gardien au visage poupin de l’Uruguay qui a arrêté deux tirs au but en quart de finale contre le Ghana, ont dû taper dans l’œil des recruteurs. Mondial. Coupable sur les deux buts encaissés par la France face au Mexique (2-0), Eric Abidal a quasiment coulé les Bleus à lui seul, ravivant le douloureux souvenir de son exclusion fatale contre l’Italie à l’UEAF EURO 2008. > Confirmation : Carles Puyol a été impérial et a marqué de la tête pour propulser l’Espagne en finale contre l’Allemagne (1:0). Rafael Marquez a pesé de tout son poids dans le jeu du Mexique, mais n’a rien pu faire contre l’Argentine en 8e de finale. > Révélations : Le jeune Gregory van der Wiel, 22 ans, s’est imposé comme un latéral droit de tout premier choix avec les Oranje. Le latéral gauche du Portugal, Fabio Coentrao, a été également très en vue.

L’Italie en contre-exemple
«L’Allemagne a cassé le verrou», synthétise Karembeu. «Avec cette équipe, on voit que la créativité et le jeu collectif restent la force principale des équipes. Celles qui sont allées loin dans la compétition ont eu la possession de balle.» La révolution du jeu allemand est contenue dans un slogan de Joachim Löw, le sélectionneur : «Champion du monde avec une vision défensive et en marquant un seul but décisif, comme l’a fait l’Italie en 2006, ce n’est plus possible». Il prône «un jeu offensif qui pose problème à nos adversaires». Le pari est réussi, même si l’Allemagne ne gagne pas (demi-finaliste des Coupes du monde 2006 et 2010, finaliste de l’EURO 2008). Si l’Uruguay, le quatrième demi-finaliste, est resté fidèle à sa culture défensive, la Celeste alignait aussi le plus beau duo offensif du tournoi, Diego Forlan-Luis Suarez (8 buts à eux deux). L’Argentine a coulé faute de défense, mais a toujours joué vers l’avant, alors que le Mexique, dont Karembeu a aimé «la force collective et la volonté d’attaquer», s’est également distingué avec son jeu offensif, articulé autour d’un système en 34-3. Les Asiatiques, Japon et Corée du Sud, ont passé le premier tour en développant toujours un jeu percutant. A contrario, ce Mondial n’a guère souri aux équipes trop préoccupées par leur performance défensive. L’Algérie n’a pas marqué le moindre but, et la France et l’Italie ont été renvoyées à la maison dès la fin du premier tour réviser leur culture défensive.

> Désillusions : Thierry Henry a été confiné sur le banc pour son 4e Mondial et Nicolas Anelka a complètement déjoué pour la France, avant d’être exclu après avoir insulté Raymond Domenech dans les vestiaires. Samuel Eto’o (Cameroun) a été plus présent en coulisses que dans les surfaces de réparation. > Confirmation : Miroslav Klose, le trentenaire, avait bien sa place dans la jeune Mannschaft. Le duo SuarezForlan (Uruguay) et David Villa (Espagne) ont tenu leur rang. Gyan (Ghana) a porté son équipe à bout de bras, jusqu’à son penalty sur la transversale en quart de finale. > Révélations : De nombreux joueurs sont surnommés El Loco, le fou. Mais Sebastian Abreu (Uruguay) l’est vraiment, comme l’a prouvé sa «Panenka» (balle piquée sur penalty) contre le Ghana. Et le Slovaque Robert Vittek a réussi à inscrire 4 buts dans ce tournoi.

ATTAQUANTS

MILIEUX

DEFENSEURS

> Désillusions : Diego Maradona avait fait confiance au peu connu Nicolás Otamendi. Il a été catastrophique contre l’Allemagne en quart de finale (4-0). Côté anglais, John Terry est passé complètement à côté de son

> Désillusions : On attendait les «offensifs» Franck Ribéry, Kaka et Lionel Messi. Le premier s’est illustré en dehors des terrains comme l’un des leaders d’un mouvement de grève français. Les deux autres, à l’origine de nombreux buts, n’ont pas conduit leur équipe au-delà des quarts. > Confirmation : l’hydre bicéphale du milieu de l’Espagne, Xavi-Iniesta, a été splendide. Dans les rangs des Oranje, Wesley Sneijder a précipité à lui seul l’élimination du Brésil en quart de finale et

9
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS DE

DIEGO FORLAN
Diego Forlan a marqué de son empreinte ce Mondial 2010. Ses cinq buts, sa classe et sa combativité ont permis à l’Uruguay de retrouver les sommets.
IL N’ÉTAIT PAS le plus attendu. Pourtant Diego Forlan a bien été l’une des stars du Mondial sudafricain. Parmi les Messi, Ronaldo, Rooney, Kaka et autre Ribéry, c’est bien lui qui a crevé l’écran. Avec cinq buts marqués en sept matches et une place de quatrième avec l’Uruguay, l’attaquant de la Celeste se souviendra longtemps de sa deuxième Coupe du monde. A 31 ans, il s’agit sans doute de sa dernière. L’apothéose d’une carrière riche mais chaotique, durant laquelle le buteur a constamment progressé. Et pourtant, au début, ils étaient peu nombreux à croire en lui. Issu d’une famille de footballeurs (un grand-père sélectionneur et un père international), le petit Diego s’est d’abord essayé au tennis, jusqu’à l’âge de 14 ans. Lorsqu’il a été rattrapé par la passion familiale. Penarol puis l’Independiente en Argentine lui ont permis de s’aguerrir avant de débarquer en Europe, à Manchester United, là où tout a commencé. Là où tout a bien failli s’arrêter aussi. En Angleterre, sa première saison a tourné au calvaire : aucun but marqué, une association avec Van Nistelrooy qui ne fonctionne pas, des supporters qui le prennent en grippe, la déprime n’est pas loin. Quatre ans durant, Forlan va tenter de se faire un nom mais, jamais, il n’y parviendra. père, Pablo Forlan, qui sait de quoi il parle pour avoir disputé les éditions 1966 et 1974 du Mondial. De loin, le blondinet, plutôt «beau gosse», ne ferait pas peur à une mouche. Mais à y regarder de plus près, ses adversaires ont souffert pendant un mois. C’est bien simple, Forlan était partout ! Outre ses cinq réalisations, qui portent son total à six buts en huit matches de Coupe du monde (avec celui inscrit contre le Sénégal en 2002), l’attaquant a surtout pesé sur les défenses et beaucoup tenté. Quelle que soit la distance. Sa grosse frappe de balle, il l’a utilisée à maintes reprises. Derrière Lionel Messi (22), il est deuxième joueur à avoir le plus tiré hors de la surface (21). Derrière Asamoah Gyan (33), il est aussi le deuxième à avoir le plus frappé (32), tout simplement. Avec 10 coups francs directs tapés, mais aussi 35 corners et 50 centres, «El Cachavacha» s’est démultiplié pour le bien de son équipe. Signalé hors-jeu seulement quatre fois durant toute la compétition, son repositionnement légèrement en retrait des deux pointes, après le match d’ouverture face à la France, l’a sans doute aidé. En partant de loin, il a aussi pu faire valoir son excellent jeu de passes. 54% d’entre elles ont trouvé preneur.

500 000 personnes attendues pour le retour de la Celeste

Jusqu’à 500 000 personnes, soit un Uruguayen sur sept, pourraient applaudir lundi le retour de la Celeste, qui défilera dans tout Montevideo après avoir atteint les demifinales d’un Mondial pour la première fois depuis 40 ans, affirment samedi les autorités. «Si l’euphorie des gens persiste, l’assistance tournera autour d’un demi-million de personnes», affirme un dirigeant de la Police dans le quotidien La Republica. Le journal El Pais, s’appuyant sur les déclarations des organisateurs, cite la même estimation, en rappelant que plus de 100.000 personnes s’étaient rassemblées sur la grande avenue du centre-ville, 18 de Julio, après la demi-finale perdue contre les Pays-Bas (3-2). Si c’est le cas, il s’agirait de l’une des plus grandes manifestations de l’histoire du pays, comparable sans doute à celle de «l’Obélisque» organisée fin 1984, pour célébrer le retour de la démocratie après presque plus de dix ans de dictature. L’équipe doit arriver lundi en milieu d’après-midi à l’aéroport de Carrasco à l’extérieur de la ville, puis rejoindre le Parlement, en longeant le Rio de la Plata. Les joueurs seront reçus par le président José Mujica, qui remettra à chaque joueur une médaille en or, frappée du blason national. Pour l’occasion, les académies de Montevideo et du département voisin de Canelones, où se trouve l’aéroport de Carrasco, ont accordé un jour de congé supplémentaire aux élèves du secondaire, alors que s’achèvent ce week-end les vacances d’hiver (austral).

NIGERIA : SOUPÇONS
DE CORRUPTION
Le parcours du Nigeria au Mondial sud-africain, deux défaites face à l’Argentine (01) et la Grèce (1-2) puis nul contre la Corée du Sud (2-2), est entouré de soupçons de corruption. Selon la BBC, reprise par L’Equipe ce dimanche, la FIFA avait été mise au courant, avant le début de la compétition, d’éventuelles tentatives de tricherie autour des Super Eagles. Un enquêteur de la Fédération internationale s’était manifesté à ce sujet et un journaliste allemand révélait même avoir été informé de tentatives de corruption de joueurs nigérians avant leur entrée en lice. De son côté, la FIFA a d’ores et déjà fait savoir qu’elle ne possédait, à l’heure actuelle, d’«aucun indice» de match arrangé durant le tournoi.

Le Sorcier de l’Atletico

«Plus qu’un excellent footballeur et un grand professionnel»

Heureusement, l’Espagne ne lui en tient pas rigueur. Il rebondit à Villarreal, où il affole les compteurs, avant de rejoindre la capitale, Madrid, et son Altetico irrégulière au possible. Le pari est risqué mais gagnant. Là encore, il enfile les buts à la pelle (il est élu Soulier d’Or en 2005 et 2009) et devient «Le Sorcier», surnom attribué pour ses prouesses à répétition avec le ballon. S’il ne possède pas un gabarit impressionnant (1,81m, 75 kg) ni une technique foudroyante, Forlan est en revanche un joueur complet, qui ne rechigne pas devant l’effort et capable d’un exploit à tout moment. «Il est rapide et peut frapper des deux pieds. Beaucoup de gens ne savent pas s’il est gaucher ou droitier. (Alex) Ferguson l’ignorait après avoir regardé des vidéos sur lui», se souvient notamment son

Mais s’il est une autre qualité que Diego Forlan possède également, c’est son tempérament. Moins hargneux que ses compères sud-américains, il est néanmoins très combatif. Jusqu’au bout par exemple, dans la finale pour la troisième place, il s’est battu pour arracher le match nul face à l’Allemagne (2-3). Malgré une blessure à une cuisse, il a serré les dents. Et si son ultime coup franc n’avait pas trouvé la barre transversale à la dernière minute, qui sait si Forlan n’aurait pas fini meilleur buteur de la compétition... «Il y a beaucoup de bien à dire de Diego, qui est beaucoup plus qu’un excellent footballeur et un grand professionnel, il est là dans les grands matches», témoignait son entraîneur, Oscar Tabarez, quelques heures plus tôt. Lui au moins, il a répondu présent. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

ALLUME TOULALAN
Alors qu’on l’imaginait plutôt comme un suiveur, Jérémy Toulalan a expliqué dans le JDD qu’il avait été l’un des meneurs et l’un des instigateurs de la lettre justifiant la grève de l’entraînement le dimanche 20 juin à deux jours du match face à l’Afrique du Sud. Des révélations qui ont déçu Bixente Lizarazu, l’ancien international et aujourd’hui consultant. «C’est pire que ce que je pensais finalement, a déclaré l’ancien défenseur dans Téléfoot. Je me rappelle aussi d’une de ses déclarations où il avait dit «les joueurs de France 98 nous font ch…». A cette époque-là, on avait vanté son tempérament, son caractère et son courage. Le courage, ce n’est pas exactement ça. A un moment donné, quand tu parles, il faut l’assumer derrière. Quand tu te retrouves dans un bus et que tes copains font n’importe quoi, il faut avoir là le courage de sortir ou de leur dire : vous faites n’importe quoi les gars, je me casse. Si vous ne voulez pas venir, je me casse.» C’est une grande déception parce que je pensais que, lui, aurait eu la lucidité à un moment donné, et ce n’est pas le cas.»

LIZARAZU

10
Compétition
édition du lundi 12 juillet 2010

RONALDO LÖW
FÉLICITE

KLOSE

va recevoir l'Ordre du mérite

«Félicitations à Klose : marquer 14 buts en Coupes du monde c’est fantastique, quel dommage qu’il n’ait pu joué aujourd’hui». L’hommage est signé Ronaldo, recordman du nombre de buts en Coupe du monde (15), qui a tenu à saluer la performance de l’attaquant allemand sur son compte

Twitter. «Contrairement à ce que vous pourriez croire, sa réussite ne m’a pas fâché. J’ai écrit mon histoire, il est temps maintenant que d’autres en fassent de même», a ajouté l’ancien buteur de la Seleçao qui a réalisé son record de 15 buts sur trois Mondiaux en 1998, 2002 et 2006.

RAJEVAC

RÈGLE SES COMPTES AVEC SUAREZ

Le sélectionneur du Ghana, Milovan Rajevac, est toujours en rogne après l’attaquant uruguayen Luis Suarez, coupable d’un «arrêt» sur sa ligne à la fin de la prolongation entre la Celeste et les Black Stars, en quarts de finale. «Certains disent que Suarez est un héros, maintenant il en est fier. Voyons, ce n’est pas un héros, mais plutôt un vulgaire tricheur. Quelle main de Dieu ? C’était la main du diable», a déclaré samedi l’entraîneur serbe au quotidien bulgare Meridian Match, alors que Suarez s’apprêtait à disputer la petite finale du Mondial avec l’Uruguay, face à l’Allemagne. «La FIFA devrait changer les règles à la suite de tels gestes, poursuit Rajevac. Les arbitres devraient valider le but et non offrir un penalty quand quelqu’un arrête la balle sur la ligne de cette manière». Le dernier pays africain en lice nourrissait de grandes ambitions, comme l’indique le sélectionneur : «Je pense que nous aurions pu nous hisser jusqu’en finale et surprendre beaucoup de monde. Un pays africain champion du monde ! Mais tout s’est écroulé après le penalty manqué de Gyan et en vérité, nous avons perdu un match que nous aurions dû gagner. C’est douloureux.»

troisième place du Mondial-2010, va recevoir l’Ordre du mérite de la République fédérale d’Allemagne, a annoncé dimanche le président allemand Christian Wulff. «On sait en Allemagne la part que vous avez dans ce succès», a déclaré M. Wulff lors d’une conférence de presse au camp de base de l’équipe à Pretoria, au lendemain de la victoire contre l’Uruguay (3-2) dans la «petite finale». Löw, 50 ans, est le meilleur sélectionneur allemand de l’histoire avec un bilan de 39 victoires pour 56 matches à ce poste depuis 2006. Sous sa conduite, l’Allemagne avait terminé à la 2e place de l’Euro2008. «Cette équipe est la meilleure ambassadrice de notre pays, un pays ouvert, sympathique comme cette équipe qui compte des joueurs de plusieurs origines», a déclaré le nouveau président allemand, qui était dans les tribunes samedi à Port Elizabeth. Outre sa 3e place et son style de jeu offensif, l’Allemagne alignée durant le Mondial-2010, était l’une des plus jeunes avec une moyenne d’âge de 24,9 ans. Elle est surtout la première à refléter la diversité culturelle de sa population avec 11 joueurs sur 23 d’origine étrangère ou/et nés à l’étranger. «Je félicite cette équipe, son entraîneur et la Fédération allemande pour leur performance durant ce tournoi et pour leur comportement. Ils ont montré que la vedette c’était l’équipe. Tout le monde joue l’un pour l’autre», a insisté M. Wulff. «Ce qui m’a impressionné, ce sont leurs ressources morales, leur grandeur d’âme après la défaite contre l’Espagne (1-0 en demi-finale), leur style avec 16 buts marqués. On peut être fier de cette équipe», a-t-il conclu. Sur proposition de la Fédération allemande, les 23 joueurs de la sélection vont recevoir la feuille de laurier argentée, l’une des plus hautes décorations civiles accordées à des sportifs.

 Le sélectionneur allemand la Joachim Löw, qui a conduit Nationalmannschaft à la

ANGLETERRE
KLINSMANN POUR REMPLACER CAPELLO ?
Jürgen Klinsmann, l’ancien sélectionneur de l’Allemagne, pourrait devenir le nouveau patron de l’équipe nationale anglaise en remplacement de l’Italien Fabio Capello. Deux ans et demi après son arrivée en Angleterre, Fabio Capello est toujours pressenti pour quitter son poste à la tête des Three Lions suite à un Mondial 2010 complètement manqué. Le technicien italien aurait été lâché par certains membres du Conseil Fédéral de la FA et ses jours de l’autre côté de la Manche serait à priori comptés. A en croire les rumeurs qui circulent dans les tabloïds, un remplaçant lui aurait même été déjà trouvé. Il s’agit de Jürgen Klinsmann, l’exsélectionneur de la Mannschaft. Âgé de 45 ans, ce dernier, qui possède une bonne expérience du football international, n’a plus coaché depuis qu’il a quitté le Bayern en 2009.

BORRIELLO
EN VEUT À LIPPI
Non retenu dans la liste des 23 joueurs italiens pour la Coupe du Monde, Marco Boriello a critiqué les choix de Lippi, le coach de la Nazionale. Il est aussi revenu sur la débâcle des Italiens durant le Mondial 2010Après un mauvais Mondial de l’Italie, Marco Borriello, l’attaquant du Milan AC, a critiqué Marcelo Lippi, le coach italien durant la dernière Coupe du monde. Il n’a pas digéré sa non sélection pour la compétiton, et est revenu sur la situation italienne durant le tournoi, dans la Gazetta Dello Sport : «Les premiers jours, je n’étais pas bien du tout, je l’admets, mon rêve de gosse s’est évanoui en une semaine au cours de laquelle j’ai été traité comme un robot. Je ne discute pas les choix, j’étais prêt à être exclu. Je reconnais que je m’étais fait quelques illusions après ma convocation en amical contre le Cameroun en mars. Je critique la méthode du choix final. On ne laisse pas en suspens cinq joueurs durant une semaine sans leur donner d’explication. D’autant qu’après, j’ai compris que les décisions avaient déjà été prises précédemment. Le problème résidait dans le groupe. C’était tous des bons joueurs mais il manquait des leaders. On était avertis du manque de joueurs charismatiques comme Materazzi, Ambrosini, Totti ou Del Piero. Sans oublier l’essentiel Cassano. Il a manqué de l’enthousiasme dès le début. Les gens ne se sont pas reconnus en nous. Lippi aurait peut-être du écouter plus le peuple. Les présences de Cassano et Balotelli auraient pu secouer tout ça.». Ca s’est fait.

GOAL LINE TECHNOLOGY OUI, LA VIDÉO NON»

VALCKE : «LA

Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a confirmé qu’il serait question de parler d’utilisation de la technologie dans les buts... pas la vidéo. Sera-t-il question de l’utilisation de la vidéo en football ? La réponse de Jérôme Valcke est claire. «Non, je ne crois pas. J’avais dit la veille de l’incident (but de Lampard refusé face à l’Allemagne en 1/8 de finale, ndlr), la goal line technology jamais, on peut donc changer d’avis. Mais la FIFA doit garantir le fait que notre jeu est protégé», a expliqué Jérôme Valcke sur TF1.

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

MC ALGER

11

KHEMAS, e 5 RECRUE DU MCA
● Par Amina Z.

GHRIB : «Après Khemas, on engagera Mouissi»

IL EST ARRIVÉ à 10h en compagnie de son manager Ousmaïl pour conclure son engagement avec le Mouloudia d’Alger. A son arrivée, il trouvera à son accueil Omar Ghrib et l’administrateur Abdelouahab. Très vite, les deux parties trouveront un terrain d’entente et passeront directement à l’acte. Khaled Khemas devint à 100% Mouloudéen. Il est rentré par le vol de 17h30 en France. Il reviendra mercredi en compagnie d’Alain Michel, Mouissi et Youcef Sofiane. Entre temps, trois Vert et Rouge rentrent à la villa, il s’agit de Derrag, Bouhafer et Belkheir. Les rires fusèrent de partout, Khemas a vu que dans la maison des Vert et Rouge, l’ambiance était au top, Derrag ne manquera pas de mettre à l’aise le nouveau, mais ce qui nous a attiré, c’est l’amitié entre Belkheir et Derrag. A. Z.

● Pour Omar Ghrib, Khemas est un bon parti. Il dira dans ce sens : «Khemas est un bon joueur. Il va apporter un plus à l’attaque du Doyen, c’est un gentil garçon. Il va trouver la sérénité et la bonne ambiance au sein de la famille. Il ne sera pas dépaysé. On fera tout ce qu’il faut pour lui faciliter l’adaptation.» Le Mouloudia qui était à la recherche de son avant-centre, l’a trouvé cet été. Mais le Mouloudia a aussi envie de renforcer la défense par un arrière droit. Il s’agit de Mouissi. D’ailleurs, Omar lancera à son sujet : «C’est un très bon joueur et il nous faut un élément comme lui. On va le ramener pour renforcer l’effectif.» Donc, le Doyen payera les 15 000 euros pour la lettre de libération. Abdelouahab s’en chargera bientôt afin de régler une fois pour toutes la transaction. Ce qui est certain, le MCA est décidé plus que jamais à conclure avec Mouissi, surtout que la JSK rôde autour et veut le chiper. Mais Omar ne dort pas sur ses deux oreilles. Il est là pour tout régler et Mouissi est attendu mercredi pour officialiser son pacte. A. Z.

«Je ferai tout pour marquer le max de buts»
- Présentez-vous à nos lecteurs…
- Je m’appelle Khaled, je suis attaquant. J’ai joué à Alfortville, région parisienne, l’an dernier. Plus jeune, j’ai fait toutes mes classes au PSG. J’ai joué en Ecosse aussi. Là, je signe au MCA pour un an. durée, car si je me sens bien dans ce club, je resterais sans problème.

IL HÉRITERA DU NUMÉRO 9

- Qu’est-ce qui a pesé dans votre décision pour opter au MCA ?

- Vous avez signé un contrat d’une année avec le MCA, alors que c’était 2 ans au début…

- Effectivement, j’ai paraphé mon contrat comme prévu. J’espère que ça va être que du bonheur cette saison. Cela dit, je dirais que ce n’est pas un souci la

- Le Mouloudia propose pleins de challenges. Ce qui m’arrange beaucoup et j’ai envie de relancer ma carrière et il n’y a pas mieux qu’un club qui jouera sur tous les fronts comme le Mouloudia qui est le grand club d’Algérie. - Je vais essayer de marquer le maximum de buts et faire ce

qu’il faut pour contribuer à la réussite du club. Car il faut savoir que le Mouloudia d’Alger qui a gagné le titre de champion va devoir défendre son titre et en même temps assurer dans les autres compétitions qu’elle va jouer. Une tâche difficile, mais qu’on doit bien négocier.

● La nouvelle recrue du Doyen, Khaled Kemas, héritera du maillot numéro 9. Les Chnaoua attendent de lui d’être percutant afin de faire des heureux comme l’a fait l’équipe la saison écoulée.

Babouche présent à la villa

● Hier à la villa vers 13h, le capitaine des Vert et Rouge, Réda Babouche, a débarqué à la villa.

OUSMAÏL : «C’EST UN TRÈS BON JOUEUR»

Ammour, signature imminente

- Un mot pour votre nouveau public ?

- A votre avis, qu’allez-vous apporter au Mouloudia ?

- J’espère être à la hauteur. Signer au Mouloudia est un grand honneur pour moi. Je vais tout faire pour les satisfaire. Je me surpasserais pour faire ce qu’il faut. A. Z.

DERRAG : «Je signe mardi»
● Il a accompagné Bouhafer pour remettre son passeport à la direction. Abdelouahab, qui avait un rendez-vous avec le consul à 11h hier, a demandé aux retardataires de ramener tôt le matin les passeports. Bouhafer faisait partie de ceux-là. Derrag est venu pour aussi rendre visite aux dirigeants. Avec un sourire banane comme à l’accoutumée, Mohamed déclare : «Voilà, je suis dans ma famille.» Voulant connaître le jour où il prolongera son bail avec le MCA, ce dernier continue à sourire et déclare : «Je signe mardi.» Omar Ghrib rassure et déclare devant lui : «Il va signer son contrat mardi sans faute. Il faut que tout le monde sache que Derrag est Mouloudéen et le restera.» Des déclarations qui rassurent et qui mettent fin à toutes les spéculations qui annoncent Derrag à la JSK. A. Z.

● L’agent de Khemas a accepté de nous accorder ses impressions en ce qui concerne l’engagement de Khemas au MCA : «C’est un très bon joueur qui va apporter de la force au compartiment offensif. C’est un attaquant axial de qualité. Je suis persuadé qu’il fera sensation. J’avais dit que Mokdad va être très bien et c’est ce que fut. Aujourd’hui, je peux aussi affirmer que Khemas va l’être aussi.»

KAMEL BENGOUGAM (2e MANAGER) : «LE MCA A TROUVÉ SON AVANT-CENTRE»

● Comme annoncé dans notre livraison d’hier, Ammour nous a confié qu’il allait contacter Omar Ghrib pour le rencontrer en soirée. C’est ce qui fut, malheureusement, Omar ne pouvait pas aller au rendez-vous, car il avait des empêchements familiaux. Il demanda à Ammour de venir à la villa dans l’après-midi d’hier pour discuter. Omar Ghrib dira dans ce sens : «Lors de notre discussion téléphonique, Ammour a voulu me voir pour discuter. Je ne pouvais pas, mais je lui ai donné rencart le lendemain juste après la prière du Dhor.» En voulant savoir si le joueur a tranché sur la question ou pas, Omar dira : «Je ne pense pas qu’Ammour ira ailleurs. Je dirais qu’il sera Mouloudéen. Cela dit, dans notre rencontre tout à l’heure (ndlr, entretien réalisé hier à 13h30), on verra ce qu’a décidé Ammour.» Tout en étant presque certain qu’Ammour sera Mouloudéen.

● «Il a fait sa formation en France au PSG. Il a signé son premier contrat pro en Ecosse. Il a été appelé par la sélection algérienne à l’époque de Mehdaoui. Il a fait son retour à Créteil. L’an dernier Alfortville et termine meilleur buteur du championnat avec 16 buts en championnat et trois en coupe. Le MCA a trouvé son avantcentre.»

CRACOWIA, GORIK ZABRZE ET POLONIA BYTUM

Les adversaires du MCA en Pologne

BELKHEIR : «JE REMETTRAI MON PASSEPORT AUJOURD’HUI»

● «J’ai ramené les photocopies, mais apparemment, il faut le passeport. Je ne peux pas le ramener maintenant, mais lundi, je le ferais sans faute.» Il a passé ses vacances en Tunisie et le voilà prêt à attaquer le travail : «Je me suis reposé et maintenant, je suis prêt à attaquer le travail Incha Allah.»

BOUHAFER : «ON ATTEND LA REPRISE AVEC IMPATIENCE»

MOKDAD LUI A CONSEILLÉ DE VENIR

● «Je suis venu à la villa pour rendre mon passeport. Sincèrement, je suis heureux de faire partie de ce club. L’ambiance est au beau fixe. Franchement, on attend la reprise avec impatience. On va mettre le paquet pour garder cette joie.»

● «Mokdad, que je connais bien pour avoir joué avec lui à Créteil, m’a conseillé d’accepter le MCA.» Mokdad lui a décrit en quelque sorte l’ambiance qui règne dans la famille des Vert et Rouge. A. Z.

● A notre arrivée à la villa hier, on a rencontré celui qui a fait découvrir la Pologne au MCA. Il s’agit d’Ouaked Krimou. Il est revenu à la charge cette fois encore pour préparer comme il se doit le séjour des Vert et Rouge à Wisla. Il a préparé aussi les matches amicaux des Mouloudéens. Il y aura quatre matches au menu. Il s’agit du champion de Pologne, Cracowia, et deux autres équipes de division une, Polonia Bytum et Gorik Zabrze. Pour le quatrième, il n’est pas encore officiel. Alors, Ouaked n’a pas voulu l’annoncer. Mais ça devrait se faire, selon lui, aujourd’hui.

12

JSM BÉJAÏA

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

: il ne manquait Reprise B et N’DJENG que ZERDA
● Par Rahib Medhouche

Les dirigeants étaient présents
Comme c’est de coutume, lorsqu’il s’agit d’une première séance de la saison, les dirigeants dans leur majorité étaient là, entre autres le président Boualem Tiab, qui nous a avoué qu’il allait organiser un point de presse pour l’après-midi d’hier, du chargé de la communication El Hadj Nacer Yahiaoui, du manager général Hakim Medane, ainsi que du secrétaire général du club, Makhloufi Hamid. Tout ce beau monde a tenu à assister à la première séance de la saison et tant mieux pour un club qui semble prendre les devants pour jouer les premiers rôles, à partir de la saison prochaine.

Comme prévu, le début de la préparation d’intersaison a eu lieu samedi vers 17h30, avec la présence de la majorité des joueurs, entre anciens et nouveaux, exception faite pour le milieu de terrain Zahir Zerdab qui arrivera au plus tard aujourd’hui et du Camerounais N’djeng, qui devait arriver dans la soirée de la même journée.
TOUT le monde est là, et le groupe semble décidé à travailler comme il se doit, afin de profiter le maximum de cette

préparation d’intersaison. La première séance a été consacrée à une prise de contact entre les joueurs, anciens et nouveaux et le staff technique, qui a eu lieu au niveau de l’administration du club, où le président a souhaité la bienvenue à tout le monde. Sur le terrain, il y avait une petite séance de travail physique élaborée par le préparateur physique Dahmane Sayah, qui n’a duré finalement qu’une heure. Ce qu’il y a lieu de noter, c’est que l’un des

émigrés de la saison écoulée, Hachem Karim, n’a pas été retenu dans l’effectif de cette saison, tout comme il y avait un nouvel entraîneur des gardiens de but, Harb Abderrezak. Ce dernier a débuté officiellement avec le reste du groupe. Les autres membres du staff technique de la saison écoulée, à savoir Menad, Boussekine et Hamouche, étaient tous là et la JSMB compte mettre le turbo, en prévision des échéances de la saison sportive prochaine. R. M.

Environ 300 fans ont suivi la 1re séance
◗ Samedi à la reprise.
On a bien dit dans notre édition de samedi dernier qu’il faudrait s’attendre à ce que les supporters viennent en masse pour voir leur équipe, version 2010/2011. Et bien, cela s’est vérifié samedi dernier où pas moins de 300 fans ont pris place dans la tribune officielle du stade de l’Unité maghrébine, tous heureux de voir des joueurs comme Meftah, Maroci, Maïza, Boudar, Gacemi et Touati dans l’effectif de la JSMB. Sacrés supporters. R. M.

BENCHIKHOUN ET BOUDAOUD SUBIRONT DES TESTS APRÈS LE STAGE
ON a remarqué qu’il y avait quelques éléments qui ne sont pas encore portés sur la liste de l’effectif qui nous a été transmise par la direction. Il s’agit d’un ex-junior mouloudéen, Benchikhoun Anis, qui évolue au milieu de terrain, et d’un gardien venu d’un club de préhonneur de Béjaïa, Yacine Boudaoud, qui est âgé de 24 ans. Ce dernier était étudiant en sociologie de la communication à l’université Abderrahmane Mira d’Aboudaou (Béjaïa). Mais selon les dires du coach, il ne pourrait pas les voir à l’œuvre cette semaine. Il leur a donné rendez-vous après le retour du stage d’intersaison. Ce qui fait que les deux éléments ne pourraient en aucun cas figurer dans l’effectif des Vert et Rouge pour cette saison. Déjà, ils ne seront pas du voyage pour la Tunisie. «Je ne peux pas les tester pour cette semaine. Ils doivent attendre notre retour de Tunisie pour voir plus clair», nous a déclaré le coach Djamel Menad, mais il est clair qu’il ne comptera pas sur eux, d’autant plus que la date limite de dépôt des licences des joueurs est fixée au 31 juillet, alors que le club ne retrouvera le pays que le 6 du mois d’après (août), avec ce stage de 21 jours en terre tunisienne. R. M.

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

JSM BÉJAÏA

13

MENAD :
«Il nous manque encore un à deux éléments»
Rahib Medhouche
● Entretien réalisé par

Le coach de la JSMB, que nous avons accosté à la fin de la séance, estime qu’en ce qui concerne l’effectif de cette saison, il lui manque encore un à deux éléments pour compléter définitivement la liste, tout comme il nous parle de ce qui a trait à son équipe et du prochain exercice.
- C’est le début de la préparation. Sincèrement, est-ce c que vous êtes satisfait du recrutemment ? - Evidement que je suis satisfait, mais il nous manque encore une à deux touches, on verra comment les trouver pour clore l’effectif. Aujourd’hui, il y a des joueurs qui sont venus pour effectuer des tests, entre autres, Benchikhoun du Mouloudia

d’Alger et deux gardiens émigrés, mais cette semaine, on ne peut pas les voir ou les tester, donc il faut laisser après le stage. Je ne pense pas qu’ils vont effectuer le déplacement avec nous en Tunisie. Permettez-moi de vous dire qu’il y avait le gardien du MCS, Chouih, que j’ai contacté et qui est venu me voir, et on m’a proposé aussi Ghoul de l’USMA qui pourrait faire l’affaire. Mais je cherche un gardien qui pourrait concurrencer ceux qui sont déjà avec nous. - Zerdab est absent, tout comme N’djeng… - Zerdab a réservé pour le 12 de ce mois (aujourd’hui). Permettez-moi de vous dire que quand je l’ai eu au téléphone, j’étais furieux contre lui, mais il m’a donné les raisons. Je lui ai demandé de venir le 12 et de s’expliquer directement avec la direction. Quant à N’djeng, c’est possible qu’on lui prolonge de quelques heures, puisqu’il devait arriver cet après-midi. Une chose est sûre, ce joueur est avec nous. C’est vrai qu’on a eu une proposition pour lui de l’Arabie Saoudite, mais je ne sais pas encore si les négociations

ont abouti ou pas. Vous savez, la saison passée, on avait un problème en attaque surtout lorsque N’djeng était absent pour une raison ou une autre. Moi, je ne veux revivre ce même problème ou être dépendant d’un seul joueur en attaque, même si en cédant ce joueur, le club en bénéficiera. Ce qui fait qu’on a pensé, le cas échéant, à son remplacement en recrutant Touati et Gacemi. Et il ne faut pas oublier qu’on a d’autres attaquants jeunes, qui sont Boulaïnceur et Aouras. Je souhaite donc que l’inefficacité de la ligne d’attaque soit diminuée et je ferai tout pour y remédier. - Peut-on savoir quels sont les o objectifs tracés pour cette saison avec la direction ? - Je pense qu’il est prématuré de parler de titre, puisque pour le faire, ce n’est pas dans le rectangle que ça se passe. Ce que je veux dire, c’est qu’il y a d’autres paramètres qui entrent en jeu. Dites-moi, la JSMB ne méritait pas le titre la saison passée ? On a occupé même la première et la deuxième places à un certain moment. Sur le papier, on est peut-être la meilleure équipe, mais tout ça c’est aléatoire et

On retrouvera les deux qui étaient déjà là, la saison écoulée, à savoir Djabaret Yacine et Si Mohamed Cédric. il y a Amar Belakhdar, Mebarakou Zidane, Bouderradji Yacine, Magatli Amine, Meftah Mohamed, Maiza Adel, Zafour Brahim, Kheyari Sofiane, Aït Ouarab Ahmed. il y a Zerdab Zahir, Maroci Tayeb, Hamlaoui Nassim, Moudar Mahdi, Boukemacha Nassim et les deux juniors Keraouche Sofiane et Benatsou Ahcène. on trouve Laref Abdelhakim, Gacemi Ahmed, Touati Abdelmalek, Aouras Mohamed Lamine, Joseph Yanick N’Djeng et Boulaïnceur Rafik.

Gardiens de buts : En défense :

JOUEURS 24

L’EFFECTIF COMPOSÉ PROVISOIREMENT DE

Dans l’entrejeu :

seul le terrain commentera les potentialités des uns et des autres, parmi les joueurs qu’on a. - On dit que le recrutement de Boudar est ciblé… - Effectivement, le recrutement de ce joueur est visé. Un Boudar qui a affaire à des attaquants très mobiles et qui demande des balles en profondeur peut faire des miracles et nous aider à trouver des failles. En tous les cas, moi, j’ai besoin d’un joueur de sa trempe, d’autant plus qu’il a sa touche et c’est un joueur qui construit le jeu. - Ne regrettez-vous pas le v départ de Messali ? - Que voulez-vous que je vous dise, Messali a voulu changer d’air, et moi, en tant qu’entraîneur, je ne peux pas aller contre son gré. Déjà dans sa tête, il n’est pas à Béjaïa. R. M.

Le compartiment offensif :

Par rapport à l’âge des joueurs, on retrouvera trois qui sont âgés respectivement de 33, 32 et 31 ans. Il s’agit de Zafour, né le 30 novembre 1977, de Touati, le 16 juin 1978, et de l’émigré Aït Ouarab, le 7 août 1979. Sur un autre registre, les plus jeunes, sont Boulaïnceur, Keraouche et Benatsou.

Les plus âgés sont Zafour, Touati et Aït Ouarab

Il s’agit de Djabaret, Si Mohamed, Belakhdar, Meftah, Kheyari, Maïza, Aït Ouarab, Maroci, Zerdab, Boukemacha, Gacemi, Touati et N’djeng. Six autres ont un contrat qui court jusqu’en juin 2012, et il s’agit de Hamlaoui, Megatli, Zafour, Boudar, Laref et Boulaïnceur. Trois jusqu’en juin 2013, à savoir Bouderradji, Keraouche et Benatsou. Les deux derniers, sont Aouras et Mebarakou, leurs contrats courent jusqu’en 2014.

Une année de contrat pour 13 joueurs

14

DIVISION UNE

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

USM EL-HARRACH

JS KABYLIE

L’USMH SANS RÉCUPÉRATEURS
● Par Djamel Abed

Naïli officiellement Kabyle
● Par Fouzia Titouah

Une des satisfactions de la précédente saison résidait dans le milieu de terrain défensif.
NAÏLI, le capitaine d’équipe, et Gherbi ont été les poumons de cette formation et régnaient en maîtres absolus sur leurs périmètres respectifs. En fin de contrat, les deux cadres ont repris les entraînements avec l’intention de prolonger, mais le comportement de la direction à leur égard a poussé Naïli à opter pour la JSK. «Après tant d’années passées dans ce club, le quitter de cette manière me désole, mais c’est le destin. D’ailleurs, tous les Harrachis savent pertinemment que je me suis toujours donné à fond et j’ai tout le temps repoussé les propositions, mais cette fois, c’en est trop, j’avais tout finalisé avec Laïb, il ne restait que l’aspect financier qui devait être évoqué en dernier, mais au moment de se rencontrer, il changea brusquement de com-

La formation kabyle de la JSK ne veut rien laisser au hasard, la réalisation d’une meilleure saison que celle qui vient de s’écouler passe impérativement par un renforcement de l’équipe.
LA DIRECTION kabyle a pu s’assurer quelques joueurs à l’instar d’El Orfi, Asselah. Mais Hannachi et sa direction veulent encore renforcer le milieu de terrain, pour cela, ils ont été au bout de leurs contacts avec le milieu de terrain

Naïli avec qui ils sont en contact depuis déjà plusieurs semaines. Pourtant, ce dernier s’était tracé l’objectif de poursuivre sa mission au sein de l’USMH, en dépit du fait qu’il était en fin de contrat. Mais les négociations entre la direction harrachie et le joueur n’ont pas abouti. La direction de la JSK, qui a déjà contacté le joueur bien avant la fin de saison, a relancé l’affaire et a pris de nouveau attache avec ce dernier. Naïli a fini par donner son accord de principe avant de parapher son contrat avec la JSK tard dans la soirée de samedi. Ainsi donc, Naïli devra défendre les couleurs des Canaris la saison prochaine. F. T.

«J’ai signé pour une saison»
portement et ne répondait même pas à mes appels. C’est à partir de cet instant que je me suis mis à étudier les sollicitations et celle de la JSK a été de loin la meilleure, le standing du club et le challenge sportif m’ont incité à répondre favorablement à la proposition kabyle», a-t-il affirmé. Gherbi est en train d’étudier sérieusement les offres qui lui sont parvenues sans toutefois parvenir à faire un choix. Maintenant que Naïli a définitivement quitté malgré lui le club de ses premières amours et Gherbi étant sur le point de lui emboiter le pas, la direction pourra se rattraper en tentant de récupérer le dernier cité qui n’a pas encore signé ailleurs. À l’exception d’Hindou, la formation harrachie ne dispose pas d’autres récupérateurs et dans le recrutement effectué jusqu’à présent il n’y a point de milieu défensif. Charef, qui connaît très bien son travail et qui a toujours été méthodique, a certainement une idée sur la chose, le dispositif tactique sera-t-il remodelé ? En conservant Hindou dans la récupération, Charef sacrifierait un autre récupérateur pour un milieu plus offensif. Boumechra que l’on attend, serait le mieux indiqué pour être le relayeur de cette équipe, mais si les négociations avec ce joueur n’aboutissent pas, le coach aura une autre solution de rechange assurément. Dj. A. pour cela, en vain, mais bon tout est une question de destin. - Vous devez être content d’être à la JSK ? - La JSK est le rêve de tout joueur. Il n’est d’ailleurs plus un club à présenter, - On croit savoir que vous avez para- cela fut un honneur pour moi que la JSK phé votre contrat avec la JSK hier soir s’intéresse à mes services. De mon côté, (Ndlr : entretien réalisé hier après- je promets de donner le meilleur de moimême afin d’être à la hauteur des midi) ? - Oui, cela est exact. J’ai paraphé mon attentes du club mais aussi des supporters de la JSK. contrat avec la JSK hier soir. - Peut-on savoir quand et comment la - Vous avez raté le stage de préparation avec la JSK… direction kabyle vous a contacté ? - J’ai raté le premier stage qu’ils ont - La direction de la JSK a pris attache avec moi avant même la fin de a saison, effectué au Maroc, mais je compte me mais à ce moment-là, j’avais en tête rattraper lors du second stage qui devra l’idée de rester à l’USMH. La direction se dérouler en France à partir du 20 kabyle a relancé l’affaire et m’a de nou- juillet prochain. veau contacté, chose qui m’a d’ailleurs - En attendant, est-ce que vous vous fait énormément plaisir, je n’ai donc pas êtes tracé un programme de travail hésité à donner mon accord de principe à spécifique pour maintenir la forme ? - Oui je m’entraîne, mais cela reste Karim Doudane avec qui j’ai négocié et pu trouver un terrain d’entente sans trop insuffisant. Il y a une grande différence entre une préparation individuelle et une de souci. - Quelle est la durée de votre contrat ? préparation de groupe. Mais bon cela me permet tout de même de maintenir ma - J’ai signé à la JSK pour une saison. - On peut dire que vous êtes la recrue forme. surprise de la JSK car tout le monde - La JSK a déposé votre licence afris’attendait à ce que vous renouveliez caine, est-ce qu’on peut comprendre par là qu’ils vont également compter avec l’USMH... - Oui, tout à fait. Personnellement, sur vos services pour le match de la c’était l’objectif que je m’étais fixé. Je JSK face à l’Ismaily de l’Egypte ? - C’est une procédure tout à fait norne voulais pas quitter l’USMH avec qui j’ai progressé et à qui j’ai beaucoup male, mais je sais très bien que je ne donné. D’autant plus que l’USMH est en serais pas de la partie car je n’ai pas nette progression depuis qu’elle a retrou- effectué la préparation nécessaire pour vé la division une. J’ai négocié avec être à la hauteur et afin d’apporter le plus Laïb dans un premier temps. Je lui ai nécessaire. Cependant, j’espère de tout donné mon accord de principe de renou- cœur que ma nouvelle équipe remporteveler mon contrat pour son équipe, mais ra cette rencontre. depuis il n’y a pas eu de suite. J’ai tenté - Votre nouvelle formation devra vous permettre de relancer votre carrière de contacter et d’enrichir votre palmarès ? Laïb - Oui tout fait, notamment à ENTRAÎNE IL S’ ROUPE paration travers les compétitions interAVEC LE G tamé sa pré nationales de l’équipe. Le a en nouvelle recrue Naïli, ectué sa première séance programme devra être chargé ● La r. Il a eff cette saison et cela me peravec les Canaris, hie à Dar El Beida. Il a déposé son mettra d’enrichir mon expéntraînement hier d’e ation kabyle qui délég rience. F. T. visa et il sera avec la gypte. partira pour l’E

Celui qui est désormais l’ex-joueur de l’USMH, en l’occurrence, Naïli, est l’autre nouvelle recrue de la formation kabyle de la JSK, comme il nous le confirme luimême dans cet entretien.

POURQUOI LE STAGE DE TUNISIE A ÉTÉ ANNULÉ

● Comme nous l’avions déjà rapporté précédemment, ce complexe sportif d’Aïn Témouchent offre toutes les commodités pour une bonne préparation, l’entraîneur Charef qui connaît déjà ce centre, a sollicité la direction harrachie pour programmer le second stage toujours à Aïn Témouchent et annuler celui de la Tunisie. Pourquoi aller chercher ailleurs ce que l’on peut avoir chez nous ? Une décision qui fera certainement plaisir à la direction qui pourra économiser de l’argent en cette période de vaches maigres. Dj. A.

HARIZI : «Cette saison sera différente»
Amine Djaâfar

USM BLIDA

LE DOSSIER DU PROFESSIONNALISME EST CLOS

● Entretien réalisé par - Comment avez-vous vécu cette longue période de repos ? - J’ai passé cette longue période de repos auprès de ma famille et je me suis aussi permis de prendre des vacances, aussi je me suis entraîné en solo durant cette trêve pour éviter de prendre beaucoup de poids. - Comment se présente cette nouvelle saison pour vous et votre équipe par rapport à la précédente ?

- Le moment de vérité est arrivé et les choses sérieuses doivent commencer cette semaine avec le coup d’envoi de la préparation, ceci nous incitera à redoubler d’efforts pour faire une bonne préparation et être fin prêt pour le jour j. - Comment jugez-vous le recrutement de votre équipe ? - La direction a fait un bon recrutement et je pense qu’avec une bonne préparation, Blida fera mal cette saison. A. D.

● Le club phare de la ville des Roses est fin prêt pour annoncer sa présence dans le championnat professionnel de la saison prochaine, notamment après la finalisation de tout le dossier que la direction devra déposer à la fin de cette semaine au niveau de la FAF, pour axer ensuite son travail sur l’organisation des tâches au sein de l’équipe.

REPRISE AUJOURD’HUI

● Le docteur en sport à l’ISTS, Hamici, est pressenti pour occuper le poste de DTN, d’autant que cet homme a les qualités requises, en plus d’un CV étoffé qui pourra inciter le président Zaïm à conclure avec lui. Aussi, le boss blidéen connaît parfaitement Hamici qui a déjà donné un coup de main à l’équipe à l’époque d’Amrani et Mouassa, et cela en faisant les tests de performance et de puissance gratuitement aux joueurs de Blida. Hamici pourra aussi assurer le poste de préparateur physique, car il a un magistère en méthodologie des entraînements et de la préparation physique. Cependant, le dernier mot revient à Zaïm qui tranchera avant la fin de cette semaine. A. D.

DTN : HAMICI LE MIEUX PLACÉ

● La formation de la ville des Roses reprendra les entraînements ce soir au stade Tchaker sous la houlette de l’entraîneur Assas et du préparateur des gardiens de but, Saâdaoui, en attendant la désignation de l’adjoint du driver blidéen. La séance d’aujourd’hui sera une prise de contact entre l’entraîneur et les anciens ainsi que les nouveaux. Aussi, Assas devait rencontrer Zaïm pour lui soumettre son programme de travail et discuter de la date du stage de préparation qui devra se dérouler en Tunisie.

● Le néo-attaquant de la formation de la ville des Roses, Bentayeb Samir, devra commencer les entraînements avec le groupe aujourd’hui, notamment après l’octroi du reste de la première tranche de sa prime de signature par la direction hier soir. A. D.

BENTAYEB AVEC LE GROUPE

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

JS KABYLIE
MOHAMEDI REFUSE DE PRENDRE DES PHOTOS AVEC BOUAKAZ
 Le comédien algérien Kamel

15

REMACHE A SIGNÉ
POUR UNE ANNÉE
 Par Mustapha Larfi

Bouakaz était très déçu hier lors de la séance d’entraînement effectuée par les Canaris. En effet, voulant prendre quelques photos souvenir avec le préparateur physique Mohamedi, ce dernier a refusé catégoriquement les sollicitations de Bouakaz.

Rial en l’occurrence, affichent une super forme. C’est ce qu’on a constaté hier lors de notre présence au stade de Dar El Beida pour assister aux entraînements des Canaris.
 Tous les joueurs étaient présents hier

 Les deux nouvelles recrues des Canaris, Naïli et

NAÏLI ET RIAL EN SUPER FORME

LES POMPIERS PRÉSENTS

les pompiers de Dar El Beida ont été présents hier pour assister aux entraînements des Canaris. Ils ont créé une grande ambiance avec leurs encouragements.

 En plus de quelques curieux,

L’arrière droit Remache a paraphé hier après-midi un contrat d’une année avec les Canaris du Djurdjura. Cela s’est déroulé au siège du club le plus titré du pays.
C’EST LE JEUNE président de section des Canaris qui a négocié avec l’ex-Khroubi. Après avoir trouvé un accord sur tous les plans, les deux hommes ont négocié la durée

du contrat. Au bout de quelques minutes, tout a été réglé et Remache a signé son contrat et sera ainsi Canari pour la saison 2010-2011. Après avoir réalisé une grande saison avec l’ASK, Remache ne veut pas s’arrêter là et compte effectuer une grande saison avec les Jaune et Vert. Il promet de faire le maximum pour honorer son engagement et réaliser une saison honorable. Une chose est sûre, sa venue à la JSK ne sera que bénéfique pour le club qui jouera sur plusieurs fronts cette saison. M. L.

L’EFFECTIF AU COMPLET
lors de la séance d’entraînement effectuée par les Canaris. C’est tout le monde qui travaille d’arrache-pied pour gagner une place de titulaire pour le 18 juillet prochain contre El Ismaïly d’Egypte.

BOUHLEL : «On ne partira pas en Egypte dans la peau d’une victime»
A quelques jours seulement de son premier match de la Champions League africaine qui l’opposera au représentant égyptien d’El Ismaïly, la JSK continue de se préparer en prévision de cet important rendezvous.
APRÈS le stage effectué au Maroc, plus précisément à Casablanca où les camarades de Douicher ont disputé trois joutes amicales, les Canaris se sont entraînés hier à Dar El Beida. Afin d’en savoir plus sur les préparatifs des Canaris, nous avons pris attache avec le coach adjoint Bouhlel. Ce dernier estime que l’équipe n’est pas prête à 100%, toutefois il estime que le groupe rejoindra l’Egypte pour réaliser un bon résultat. Il nous parlera également des nouvelles recrues, du match de l’Ismaïly ainsi que d’autres points. Concernant le stage effectué à Casa, notre interlocuteur estime que ce dernier s’est passé dans de bonnes conditions et que les matchs disputés seront très bénéfiques pour le groupe. «Le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions. Tous les moyens ont été mis à notre disposition pour assurer une meilleure préparation. On a tracé un programme qu’on a suivi à la lettre. Pour les rencontres amicales qu’on a disputées, je pense qu’elles seront très bénéfiques, elles nous ont permis de relever les lacunes qu’on tentera de corriger d’ici le match d’El Ismaïly. Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits du travail effectué. Maintenant, on continuera à travailler et j’espère qu’on sera prêts le jour J», déclarera encore Bouhlel. En plus de sa satisfaction du travail accompli au Maroc, le coach adjoint kabyle semble satisfait du recrutement de cette saison, il nous dira dans ce sens : «Les joueurs recrutés cette saison sont des éléments très connus. Ce sont des éléments qui ont démontré leur potentiel. D’ailleurs, ils ont montré de belles choses lors du stage du Maroc. Je pense que ce sont des joueurs qui apporteront le plus souhaité lors de la compétition officielle. Avec encore du travail, ils seront plus performants», précisera-t-il encore. Ce n’est un secret pour personne, ce premier match de la Champions League africaine contre le représentant égyptien sera très important pour les Canaris, pour le coach des Jaune et Vert son équipe partira avec la ferme intention de réaliser un bon résultat. «Le match d’El Ismaïly sera très difficile pour les deux équipes. On basera notre travail sur l’aspect psychologique pour bien préparer les joueurs. C’est le premier match de cette phase des poules et on fera le maximum pour réaliser un bon résultat. C’est tout le groupe qui est conscient de ce qui l’a attend et nous sommes déterminés à entamer cette phase des poules avec un bon résultat», conclura Bouhlel. M. L.

Monsieur et Madame Toumi félicitent leur fils IMAD ainsi que LAHZAOULA ASMA, à la suite de leur réussite au baccalauréat et leur souhaitent plein de succès à l’avenir.  La famille Dahou félicite sa fille DAHOU FATIMAYASMINE pour sa réussite, avec mention à l’examen du baccalauréat. A cette occasion, les grands-parents, les tantes et les oncles maternels se joignent aux parents pour féliciter et souhaiter à la lauréate un bon parcours dans son cursus universitaire. 

Félicitations

... CELLES POUR L’EGYPTE S DEMANDES DE VISA LE ÉGALEMENTet d’un autre, la POUR LA FRANCE  Ceci d’un côté, profité de la jou e d’hier POSÉES... annoncé dans notre direction aler les dernièresrné cédures DÉ pro ons de rég
 Comme nous l’av

s kabyles se précédente édition, les joueur au du hier matin au nive sont présentés déposer les consulat de France, afin de comme nous le confirma le dossiers de visa joueurs ont manager de l’équipe : «Les au niveau andes de visa déposé leurs dem ais, nous du consulat de France. Désorm nous les à attendre qu’on n’avons plus qu’ sera fait au remette. On espère que cela on semaine. Sinon, cours de cette ur d’Egypte. patientera jusqu’à notre reto régler d’ici là», nous dira Cela devra se e. encore le manager de l’équip

afin e et plus avant le départ pour l’Egypt tif de la collec particulièrement le visa devra formation kabyle que la JSK ction du upérer demain matin. La dire de réc r et au moulin afin club est au fou les documents régler tout ce qui concerne . De leur côté, les joueurs administratifs e du staff s’entraînent sous la houlett oulement veille au bon dér technique qui face à de la préparation du match l’Ismaily. F. T.

a fin dans la journée d’hier. Apr alement rejoint le pays ès vendredi et puis celui d’avan avoir raté le vol de boss kabyle est rentré hie t-hier, faute de place, le r en Algérie. Son retour permettra au club le plus titré du pays de terminer son opération recrutement .

 Le président Hannachi

HANNACHI EST RENTRÉ HI ER

L’année scolaire a été très prolifique pour la famille  Nechoud, après les garçons qui se sont illustrés en 6e et en brevet, voilà le tour de LAMIA de briller de mille feux en obtenant le baccalauréat avec plus 15 de moyenne. Mabrouk à la famille Nechoud et bonne continuation à sa progéniture. 

 Après avoir effectué une séance d’entraînement hier à Dar El Beïda, la JSK continuera sa préparation dès aujourd’hui à Tizi Ouzou d’entraînement sont progra . Deux séances mmées par le staff technique des Canaris pou r aujourd’hui.

DU BIQUOTIDIEN AUJOURD’ HUI À TIZI OUZOU

Naissance

Les familles Benkeddache et Oukherfalla ont l’immense joie d’annoncer la naissance, au foyer de Yassine et Assia, des jumeaux MOHAMED RAYANE et NAÏL SABER Benkeddache et souhaitent longue vie aux deux poupons et prompt rétablissement à la maman.

16

MC ORAN

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

QUI DE MEHIAOUI OU DJEBBARI SERA LE NOUVEAU
● Par L. M. Azzi

Sauf extraordinaire retournement de situation, le club phare de l’Ouest devra être sous la coupe, soit de Mehiaoui Tayeb, soit de Youssef Djebbari.
CECI parce que ces deux hommes ont montré un immense

intérêt à ce que le fameux fauteuil de la présidence du MCO leur revienne. Le premier par ses nombreux contacts avec des gens aisés, notamment avec un groupe de joueurs composé d’anciens et même de nouveaux comme Aïssaoui, Fellah, Lahmar ety Berradja, le second par ses incessants va-et-vient et appels envers une partie de gens chargés de convaincre «tout le monde» pour

PATRON
favoriser sa réintégration au sein d’un club qu’il a quitté malgré lui. Certes pour beaucoup, le Mouloudia devra tourner une nouvelle page avec l’intégration de nouvelles têtes, mais comme le club se dirige vers une nouvelle ère, d’aucuns persistent à répéter que même avec Djebbari, le club sera délivré de l’emprise des membres de l’AG et que ce dernier n’aura pas les mains liées,

sachant qu’il aura affaire à des hommes d’affaires de la stature du MCO. Pour l’heure, le club se débat dans cette histoire de clans créés par une partie de la famille du Mouloudia, sachant que les envies de certains sont partagées. Les uns militent, à leur manière, cela va de soi, pour favoriser l’ancien président de l’ASMO, les autres, pour Youssef Djebbari. Les visites incessantes chez ces deux

?

hommes et les coups de fil pour les contacter se multiplient à une vitesse grand V et parfois ce sont les mêmes personnes qui vont dans les deux sens ! En attendant la suite des événements et la forte probable tenue d’une assemblée élective, la seule question qui taraude l’esprit de toute une ville : qui de Mehiaoui ou de Djebbari sera le futur patron du MCO ? L. M. A.

CHAÏB : ain,
- Comment voyez-vous la situation actuelle du MCO ?
- C’est navrant et désolant. Je ne veux pas entrer dans les détails, mais je souhaite que la situation s’éclaircisse au profit du Mouloudia qui mérite mieux, surtout dans la perspective d’intégrer le professionnalisme.

Virée au siège suivie d’un coup de gueule d’Elimam

«Dem j'irai voir ailleurs si…»
- A votre avis, quel est le président idéal pour le MCO ?

Une source digne de foi affirme avoir vu le président emblématique du MCO, Kacem Elimam, faire un tour au siège du club, avant-hier. Une virée qui l’a mis en face Dans le souci de venir en aide à Djebbari, le d’un groupe de gens venus s’enquérir de la manager du MCO, Abdennour, s’active à prendre situation du MCO. Selon la même source, l’enfant d’El Hamri n’a pas été tendre avec contact avec des joueurs susceptibles de répondre aux sollicitations du premier nommé. Hier soir, le ces derniers à qui il a adressé ceci : lieutenant d’Elimam s’est permis d’accompagner «Laissez le Mouloudia tranquille pourquoi êtes-vous contre Mehiaoui, il est venu avec le milieu offensif, Boumechra, dans la résidence de très bonnes intentions. Jusqu’à quand allez- même de Djebbari. La nature de la discussion n’a pas été dévoilée par notre interlovous continuer à vous soucier de votre propre cuteur quoiqu’on puisse bien deviner intérêt et dénigrer le club que vous prétendez la raison de cette visite. A qui aimer.» On laisse croire que parmi ces gens, figule tour ? raient quelques membres de l’AG.

Abdennour accompagne Boumechra chez Djebbari

République Algérienne Démocratique et Populaire

- Comme je viens de le dire, le MCO mérite de figurer en haut de la scène footballistique, comme dans les deux dernières décennies. C’est pourquoi, je dis que notre club mérite qu’il soit dirigé par une personne intègre et capable, surtout de lui rendre son lustre d’antan.

signé aucun contrat puisque je suis les événements du MCO chez qui je compte rempiler si les choses s'éclaircissent»
- Mais on ne vous a pas vu lors de la deuxième réception… - Et cette histoire de contrat signé avec l’USMB, qu’avez-vous à dire ?
- Ah bon ! Je ne savais pas. Personne ne m’a mis au courant de cette réception. - Je n’ai signé aucun contrat puisque je suis les événements du MCO chez qui je compte rempiler si les choses s’éclaircissent. - Il faut rester optimiste et souhaiter le contraire. L’assemblée de cet après-midi devra dégager une lueur d’espoir afin que les choses retrouvent leur cours normal. - Puisque vous insistez, je dois préciser que dans mon esprit, j’attendrai jusqu’à mardi avant de prendre la décision qui s’impose. Et pour être plus clair, si d’ici mardi aucun signe favorable ne se dégage, j’irais voir ailleurs. - Désolé, j’ai promis de ne pas divulguer le nom des clubs avec qui je suis en contact. L. M. A.

➧ «Je n'ai

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° : 60/2010
N° Opération : NF 5.622.1.262.103.06.02 Intitulé de l'Opération : Etude, réalisation et équipement d'un lycée 200/800 places avec annexe sportif à Aïn Sidi Ali La direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat lance un avis d'appel d'offres national ouvert pour l'acquisition des équipements pour un lycée 200/800 places à Aïn Sidi Ali selon les lots ci-après :

WILAYA DE LAGHOUAT DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS

Désignation du lot LOT N°01 : équipements scolaires LOT N°02 : équipements bureautiques LOT N°03 : équipements dortoir LOT N°04 : petit matériel de cuisine LOT N°05 : gros matériel de cuisine lingerie buanderie LOT N°06 : Equipements amphithéâtre

Qualification demandée Fabricants Fabricants, importateurs, grossistes Fabricants, importateurs, grossistes Fabricants, importateurs, grossistes Fabricants, importateurs, grossistes Fabricants, importateurs, grossistes

- Et si on vous demandait de choisir entre Mehiaoui et Djebbari, pour lequel voteriez-vous ?

- Pour moi, les deux sont valables. Ils ont de l’expérience, ils l’ont montré durant leur passage à la présidence de l’ASMO et du MCO. Je crois que le club sera entre de bonnes mains si l’un de ces hommes passe. Je profite de l’occasion pour souhaiter un prompt rétablissement au président Kacem Elimam. - A l’heure où je vous parle, non (ndlr entretien réalisé hier matin). Mais vous savez qu’il est malade même si on sait qu’il se remet petit à petit. On dit que son état s’améliore de jour en jour, et c’est tant mieux. - C’était une réception amicale, certes, mais Mehiaoui nous a dit qu’il comptait sur nous, les joueurs, pour nous engager. Il nous a demandé de lui donner le temps avant qu’il ne soit plébiscité à la tête du club. Puis il a insisté pour qu’on lui donne notre parole de ne pas quitter le Mouloudia et de l’attendre. Et c’est ce que nous avons fait.

- Ce dernier vous a-t-il appelé pour vous régulariser ?

- Que ferez-vous si la situation se complique ?

- Sinon…

- Lors d’une réception organisée par Mehiaoui, que s’est-il passé ?

- Où, pour être plus précis encore ?

Les fournisseurs intéressés peuvent retirer les cahiers des charges auprès de la direction du logement et des équipements publics de la wilaya de Laghouat. L'offre est à présenter sous enveloppe principale qui comportera deux enveloppes scellées ne comportant aucune inscription extérieure autre que «Soumission à ne pas ouvrir» «L'acquisition lot n°………. au lycée 200/800 places à Aïn Sidi Ali» et l'adresse fournisseur Cette enveloppe principale comportera deux enveloppes scellées : Enveloppe de l'Offre technique : qui porte la mention -Offre technique- et doit comporter les pièces suivantes : Copies légalisées de : Registre du commerce, pièce fiscale et parafiscale (CNAS, CASNOS), casier judiciaire, extrait de rôles, références professionnelles, références bancaires (solvabilité bancaire), listes des moyens humains visées par les services de la CNAS, formulaires précisant le délai de livraison d'installation, photocopie légalisée de l'attestation justifiant l'accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés, déclaration à souscrire. Enveloppe de l'Offre financière : qui porte la mention -Offre financière- et doit comporter les pièces suivantes : (cahier des charges concernant l'avis d'appel d'offres, soumission, bordereaux des prix unitaires, devis quantitatif et estimatif. Lettre de soumission). Le dépôt des offres est fixé à la date du 10/08/2010 à 13h30 à la DIRECTION DU LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT (Sassi Boulafaa-Laghouat). L'ouverture des plis techniques et financiers s'effectuera au siège du maître de l'ouvrage indiqué cidessus en présence des soumissionnaires à la date du 10/08/2010 à 14h. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter de la date limite de dépôt des offres. N. B. : ● Le présent avis tient lieu d'invitation aux soumissionnaires pour assister à la séance d'ouverture des plis techniques et financiers. ● Les fournisseurs intéressés peuvent soumissionner pour un ou plusieurs lots.

Compétition / PUB

ANEP 816 443 du 12/07/2010

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

CR BELOUIZDAD

17

GAMONDI
ARRIVE EN ALGÉRIE
● Par M. Memmoud

H

ier vers 12h15, le futur entraîneur du CRB, l’Argentin Gamondi, a foulé le tarmac de l’aéroport international Houari Boumediene.

Il devait superviser la séance d’hier soir
Le club étant dans une autre phase de préparation, avec le biquotidien, les joueurs s’entraîne à présent à partir de 10h et le soir à partir de 18h. L’entraîneur argentin profitera de la séance du soir pour aller superviser sa future troupe, avant de la prendre en charge incessamment. Il est peu probable que Gamondi fasse le voyage avec l’équipe au Mali, selon un responsable du CRB, qui nous avouera qu’il se contentera certainement de superviser et diriger un tant soit peu l’équipe ici au pays. Les joueurs sont, néanmoins, impatients de connaître leur nouveau coach avec lequel ils seront mis à l’épreuve du professionnalisme.
M. M.

DEUX MANAGERS sont venus à sa rencontre et ont pris la direction d’AlgerCentre où le nouvel entraîneur du CRB devait certainement rencontrer les responsables belouizdadis. On s’attendait à voir Kerbadj ou l’un de ses membres de la direction à l’accueil, mais personne n’a été aperçu dans les environs. Gamondi sera simplement escorté par les deux managers, sans pouvoir se prononcer.

AOUED : «Mon téléphone est ouvert»

SAÏBI reprend les entraînements
MEKEHOUT a renforcé les rangs du CRB avant-hier, c’est au tour de Saïbi de reprendre les entraînements. Le joueur, qui s’est entendu avec les responsables du CRB pour commencer, a par la suite discuté des modalités. Malgré le retard du club, Saïbi, sera bien avec la délégation au Mali. Ce sera un atout de plus, et même s’il est loin d’être à son meilleur niveau. Saïbi est déterminé à apporter toute l’aide dont il est capable et participer à un résultat honorable.
M. M.

serai du voyage au Mali» «Je

- Très bien, même si personnellement, je ne soudé et nous avons travaillé ensemble, il faut - Alors, Saïbi, vous avez repris les entraîneconnais rien de lui. On dit qu’il a réalisé de belles juste surmonter ce match et repartir du bon pied. ments, comment vous sentez-vous ? - Ça va bien, je connais tous les joueurs et je saisons avec les clubs qu’il a pris en main, j’es- - Confiant pour la qualification ? - Oui, on a toutes nos chances et nous allons me suis senti très à l’aise. Je suis en forme, donc père que ce sera le cas pour nous. - Et le fait de se préparer sans entraîneur, tout faire pour y parvenir. La qualification ne tout va bien. repose pas sur ce match, on tentera de réagir - Vous êtes donc finalement parvenu à un comment jugez-vous la situation ? - La présence de l’entraîneur est primordiale favorablement et préparer sereinement le match accord avec les responsables du CRB ? M. M. - Oui, en principe. Mais on s’est seulement mis pour nous guider, mais nous sommes un groupe retour. d’accord pour que je reprenne les entraînements, le reste des détails, on le verra après le Mali.

● Aoued est lié au CRB pour une autre saison, mais il ne souhaite pas encore réintégrer l’équipe, qui a repris les entraînements il y a près de deux semaines. Contacté par nos soins, chez lui à Oran, Aoued a bien accepté de nous apporter quelques éclaircissement sur sa situation et les raisons qui l’ont poussé à ne pas reprendre et répondre défavorablement à l’appel lancé par la direction et spécialement son président. «Je ne souhaite pas reprendre pour rien, j’ai respecté mes engagements et il faut que les dirigeants du CRB fassent de même. Personne ne m’a contacté pour me demander de reprendre, et le seul habilité à le faire est le président qui ne donne aucune nouvelle. Je suis, certes lié au club, mais j’ai des engagements qui n’ont pas été respectés sur mon contrat, et je ne reprendrais que si j’ai des assurances concrètes. Mon téléphone est ouvert, et je suis prêt à discuter à tout moment», dira Aoued, très affecté par le fait que le président ne lui a pas fait signe, alors qu’il est encore sous contrat, et cette situation risque bien de lui porter préjudice à l’avenir, si une solution n’est pas vite trouvée entre les deux parties. M. M.

- Et vous pensez avoir fait le bon choix ?
- Oui, si les engagements des responsables sont respectés, je suis convaincu que le CRB est le meilleur choix.

MAAMERI : «Nous avons besoin de faire des sacrifices parfois»
Le capitaine de l’équipe du CRB, Maâmeri, veut donner l’exemple à ses coéquipiers. Il souhaite qu’ils auront une réaction positive et donneront le meilleur d’eux-mêmes, même si des sacrifices s’imposent. Pour Maâmeri, les joueurs doivent faire preuve de solidarité et d’une grande détermination pour honorer les couleurs du club. - Alors Maâmeri, comment se déroule la préparation ?
- Dans de bonnes conditions, certes nous avons fait un retard énorme pour la préparation du rendez-vous africain, mais j’espère qu’on donnera une bonne image de notre football et qu’on représentera au mieux nos couleurs et celles du pays. - C’est une bonne chose, car il pourra nous permettre d’évoluer. Certes, il ne sera pas d’un grand apport pour le match aller et je ne sais pas s’il sera avec nous au Mali, mais on aura certainement besoin de ses conseils. Les joueurs attendent l’apport de ce nouvel entraîneur avec qui, j’espère, nous allons réaliser de belles choses à l’avenir.

- Et pourquoi avoir longtemps tergiversé ?
- Sans aucune assurance et dans une situation aussi difficile que traverse le club, c’était pour moi difficile de trancher sans savoir où aller. Cependant, j’ai repris et c’est l’essentiel. Maintenant, je me concentre sur la compétition et le match qui nous attend au Mali.

- Vous serez donc du voyage au Mali avec le groupe ?
- Oui et j’espère que je serai aussi de la partie. Je me sens en forme et, maintenant que je n’ai pas à me soucier de ma situation, je vais me préparer sérieusement pour le match face aux Maliens.

- Et comment appréhendez-vous les débats face aux Maliens ?
- Ce sera un match difficile et, sûrement, les Maliens vont s’engager à fond. Ce sera à nous d’avoir une réaction positive et pourquoi pas les mettre en difficulté. Nous avons effectué un honorable parcours et nous sommes déterminés à continuer l’aventure.

- Et vous appréhendez ce rendez-vous vu les circonstances…
- Un peu, car les circonstances, comme vous dites, ne nous sont pas favorables. Les Maliens sont à la moitié de leur chemin en compétition et sont bien préparés à tous les niveaux, mais il y a aussi le climat qui, selon les échos, va nous perturber de par la chaleur suffocante. Cependant, on va partir avec détermination pour réaliser un résultat honorable. Il faut profiter de chaque séance et se préparer au mieux, il faudra aussi y mettre du cœur, car on a envie de continuer l’aventure, on ne va pas baisser les bras.

- La situation du club semble avoir peu évolué, comment la jugez-vous ?
- Nous devons parfois faire des sacrifices, et c’est le moment, pour nous les joueurs, de retrousser les manches et faire abstraction des problèmes qui rongent encore le club. C’est vrai que la situation n’est pas favorable pour beaucoup de joueurs, mais nous devons avoir confiance à nos dirigeants et nous concentrer sur notre objectif, la solidarité est de mise. Quelle que soit la situation, le joueur doit faire passer certaines priorités avant d’autres. Cette fois, l’équipe est confrontée à un défi qui démontrera bien notre détermination et nos convictions.

- Les supporters attendent de vous une prestation honorable et veulent encore croire à une qualification aux poules, votre avis ?
- Les supporters ont des exigences légitimes et nous les avons prises en compte. Nous allons tenter de les représenter comme il se doit, car nous avons bien l’intention d’aller aux poules, nous aussi. Les Algériens seront tous représentés et nous allons tout faire pour revenir avec un résultat positif et rassurant pour le match retour. La qualification est à notre protée à ce niveau de la compétition, même si nous avons des contraintes. Je dis aux supporters de ne pas avoir peur, ils seront représentés dignement.
M. M.

- Vous êtes encore sans entraîneur, mais l’Argentin annoncé par la direction arrive aujourd’hui, comment accueillez-vous cette nouvelle ?

- Vous allez avoir incessamment un nouvel entraîneur étranger, comment avez-vous accueilli la nouvelle ?

18

USM ALGER

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

 Saâdi DTS  Mekhazni entraîneur adjoint  Aksouh appelé à d’autres fonctions

LES CHOSES S’ÉCLAIRCISSENT
Par Fouzi Kenouche

Les choses commencent à s’éclaircir au niveau de la maison usmiste. L’entraîneur Noureddine Saâdi a pris la fonction de Mustapha Aksouh, en qualité de DTS, tandis que ce dernier sera responsable des catégories jeunes. Par ailleurs, le nouvel entraîneur adjoint est le brillant entraîneur, désormais exMouloudéen, Mohamed Mekhazni.
APRÈS avoir drivé l’équipe depuis la quatrième journée de la saison achevée, voilà que le coach usmiste est désormais directeur technique sportif. Il restera aussi toujours l’entraîneur en chef de la sélection de Soustara, c’est ce qu’on croit savoir d’une source digne de foi. En effet, ce changement est dû à la nouvelle restructuration échafaudée par le boss usmiste, Saïd Allik. Ce dernier a jugé qu’un remaniement au niveau de la direction est indispensable afin de donner du sang neuf au club, d’autant plus cette nouvelle hiérarchie est mise en vigueur en parallèle du chantier lancé par Allik, à savoir passer avec l’équipe au vrai professionnalisme et réaliser ainsi les objectifs et les grandes lignes déjà tracées à l’USMA. De ce fait, la mission de Saâdi ne sera pas aisée. Ce dernier, qui dirigera la direction

technique sportive, restera toujours l’entraîneur en chef de l’équipe phare de Sousatra. Ca ne sera vraiment pas facile de cordonner entre les autres catégories sportives. D’ailleurs, c’est ce qui justifie le renforcement de la barre technique par un préparateur physique, Wahib Bouzrag, comme nous l’avons déjà cité dans nos précédentes éditions. Ce dernier, qui n’est pas encore nommé officiellement dans ce poste, au moment où le coach Saâdi et le désormais principal assistant Mohamed Mekhazni tentent toujours de convaincre Allik, pour faire partie du futur staff technique.

dernière rencontre était prévue pour hier soir. Les deux hommes se sont rencontrés pour officialiser l’enrôlement du désormais ex-Mouloudéen, Mohamed Mekhazni. Ce dernier a donné son accord préliminaire dans les précédentes rencontres.

Aksouh responsable des catégories jeunes
Après avoir exercé avec brio son rôle en tant que directeur technique sportif au sein de l’USMA, pendant plusieurs années, Mustapha Aksouh a cédé ce poste au coach Noureddine Saâdi. En effet, Aksouh est appelé à occuper le poste de premier responsable des catégories jeunes ou moins de dixhuit ans, c’est ce que nous avons appris d’une source bien informée. Aksouh sera assisté de Mahieddine Meftah, pour chapeauter toutes les autres catégories jeunes des Rouge et Noir, à part celle des juniors. Cette dernière, selon notre source, fait toujours partie administrativement de celle des seniors. La prochaine mission accordée à Aksouh est de présider les jeunes catégories. Les responsables usmistes veulent entamer une nouvelle politique de jeunes et bénéficier de l’expérience d’Aksouh afin de puiser dans le réservoir usmiste dans les années à venir en matière de joueurs. Il donnera ainsi une nouvelle dimension aux catégories en question.
F. K.

 Après une période de congé de plus d’un mois, la sélection usmiste retrouvera aujourd’hui à 17h30 le stade de Bologhine. Les joueurs ont été contactés individuellement par la direction afin de leur communiquer le jour et l’heure du premier entraînement.

Reprise aujourd’hui à 17h30

Constitution de la SSPA/USMA
Le CSA/USM Alger informe ses membres et adhérents qu’une assemblée générale extraordinaire aura lieu le 14 juillet 2010 à 18h30 au stade Omar Hamadi de Bologhine, Alger. Les personnes invitées à y assister sont : - Les membres de l’assemblée générale - Les membres du bureau exécutif - Les membres adhérents de l’USMA saison 2009/2010 - L’encadrement technique, médical et administratif - Les DTS des sections plus 02 athlètes et 2 entraîneurs - Les sponsors. Sont également invités en tant qu’observateurs - Les membres fondateurs - Les membres d’honneur - Les anciens présidents - Les anciens joueurs

COMMUNIQUÉ

Mekhazni adjoint number one
L’ex-entraîneur des juniors du Mouloudia, technicien et formateur des jeunes talents, Mohamed Mekhazni, fait partie de la maison usmiste. D’après une source très proche de la direction usmiste, ledit entraîneur a rencontré Allik à plusieurs reprises, les deux hommes ont entamé les pourparlers afin de trouver un terrain d’entente, qui permettra à Mekhazni d’être Usmiste la saison prochaine. En effet, c’est Noureddine Saâdi qui a proposé le nom de Mekhazni à la direction usmiste. Ces deux hommes se connaissent très bien et sont amis, ce qui facilitera la tâche pour les deux hommes. Mekhazni a donné son accord de principe à Allik, leur

Competition / PUB

ANEP 816 411 du12/07/2010

Competition / PUB

ANEP 816 451 du12/07/2010

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

ES SETIF

19

● DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL À HAMMAM BOURGUIBA : KACEM A.

ZEKRI A BEAUCOUP APPRÉCIÉ SON RENDEMENT

HACHOUD DANS SES PLANS FACE À L’ESPÉRANCE
IL EST LE PREMIER joueur à avoir officialisé sa venue à l’Entente de Sétif, puisqu’il figurait parmi les priorités des Ententistes avant même la fin de la saison. Hachoud Abderahmane a tapé dans l’œil de Serar lors de la dernière opposition qui a mis aux prises l’ESS avec le

«Je serai encore meilleur»
vont aller beaucoup mieux. Le staff technique s’est focalisé justement sur les joueurs sur lesquels il n’a pas beaucoup de renseignements.

CABBA, à Sétif. Ce jour-là, Serar aurait demandé à ses proches de ne pas perdre des yeux Hachoud et il était près à casser la tirelire du club pour l’enrôler. Hachoud a été reçu par Serar à l’hôtel Hilton la veille de la rencontre de l’ESS face à la JSK, les négociations n’ont pas cessé jus-

qu’à ce que le joueur décide de rejoindre l’Aigle noir, avec lequel il veut donner une autre dimension à sa carrière. Ainsi, Hachoud a disputé avant-hier son premier match amical avec l’Entente et a même bénéficié de sa première titularisation puisqu’il figurait aussi dans la liste des

joueurs que le staff technique voulait voir de près. Zekri a beaucoup apprécié le rendement de son nouveau joueur. Il semblerait que l’exCabbiste figure bel et bien dans le prochain plan que va adopter le coach lors du match officiel, face à l’Espérance de Tunis. K. A.

- Quel commentaire faites-vous mission. On s’entraide aussi lorsqu’il remplacer, loin de moi cette idée. Je après cette première rencontre est nécessaire, et je crois qu’avec un n’y pense même pas, car je ne me fais autre match dans les jambes, les choses aucune pression. Je préfère travailler avec l’Entente ?
- Pour le moment, les choses avancent comme je le souhaite. Aujourd’hui, je pense m’être donné à fond pour prouver certaines de mes qualités en attendant bien sûr d’être encore meilleur les jours à venir. Le plus important, c’est d’avoir réalisé la tâche qui m’a été confiée sans bavure. comme j’ai l’habitude de le faire et c’est le terrain qui jugera.

Hammar irrite les joueurs

- Vous allez devoir livrer un second match amical cette après-midi - Vous faites partie de ceux qui ont avant le vrai test face au Club été sérieusement suivis par le staff Tunisien, un commentaire ? qui a pris place dans la tribune, un - Ce genre d’exercice est bénéfique mot là-dessus ? pour nous au milieu de la préparation,

● Le président de section, Hassen Hamar, irrite les joueurs car il devait se déplacer à Hammam Bourguiba hier pour verser aux joueurs leurs frais de mission, mais il a retardé encore une fois la rencontre avec les joueurs.

- Je sais bien que je suis arrivé à ça nous permettra de s’auto-évaluer. - Comment avez-vous trouvé votre l’Entente où il y a un grand joueur que Jouer encore un second match amical nouvel environnement ? - Dans l’ensemble, tout baigne. On j’admire beaucoup, Raho Slimane, un sera l’idéal et on veut tous réussir notre communique beaucoup entre nous sur cadre en plus. Je ne pourrai pas vous première sortie face à l’Espérance. K. A. la pelouse et chacun s’occupe de sa dire aujourd’hui que je suis venu le

LeEncapitaine Hadjl’équipe, Lazhar Hadjparlé Aïssa lui a Aïssa, ● tant que capitaine de
s’est entretenu hier avec Hammar au sujet des frais de mission. Les deux hommes ont trouvé un terrain d’entente et Hamar se déplacera ce matin pour régler ce problème une fois pour toutes.

MADOUI : «On formera un duo sans faille»
MADOUI et Zekri, qui vont travailler encore ensemble cette saison, ne trouvent aucune peine pour se comprendre et partager les tâches. A propos des prérogatives au niveau du staff technique et du travail collégial qu’ils sont censés effectuer ensemble, Madoui nous explique : «Je vous l’ai dit à Sétif, lors de notre premier entretien, travailler avec Zekri, c’est un honneur pour moi. On s’entend très bien et vous le constatez vous-même ici à Tunis. Je vous assure que lui-même est pour un travail collégial. On s’est réparti les tâches, chacun de nous a une mission à accomplir, et c’est très intéressant de travailler à ses côtés. Même lorsque la saison va démarrer, on continuera à se consulter et chacun de nous donnera son idée. C’est l’intérêt de l’équipe qui passe en priorité. Sur ce point-là, vous pouvez être rassurés, on est bien partis pour former un duo sans faille.» partiment défensif très solide, c’était même l’un de ses points forts la saison dernière. Hachoud, qui vient s’ajouter à ceux déjà en place, ne sera que bénéfique aussi pour l’équipe. Aujourd’hui, il a vraiment épaté par son talent et son intelligence. Je pense que son apport sera très important.»

IL PARLE DE SA RELATION AVEC ZEKRI

Les joueurs rentreront mercredi
● Le président de l’Entente de Sétif et les membres du comité directeur ont décidé à l’issue de leur réunion samedi soir, à la fin des travaux de l’assemblée sur la création de la société sportive par actions, pour éviter à leurs joueurs une grande pression, de rentrer à Sétif par avion spécial de Tabarka mercredi matin.

Serar de laappelé Zekri le président de a séance d’hier matin, ● A la fin
l’Entente de Sétif, Serar, a contacté son entraîneur, Zekri Noureddine, pour lui demander des nouvelles de la préparation de son équipe et d’autres points concernant l’effectif.

Belkaïd : «Et deuxn’est que le début !» ce ● Après seulement
matchs amicaux, le chevronné Belkaïd, de par son expérience, trouve que son équipe ne trouvera pas de problème de cohésion entre nouveaux et anciens joueurs : «Ce qui m’a le plus réjoui, c’est la grande cohésion qui existe entre les joueurs sur le terrain. Même si le groupe a été remodelé, nous nous en sommes bien sortis lors de nos matchs amicaux, certes le plus dur reste à faire. Mais je peux vous assurer que nous ne sommes qu’au tout début. Actuellement, on ne pense qu’à l’Espérance. Mais nous devrons effectuer une bonne préparation.»

«Avoir un milieu de terrain étoffé nous permettra d’avoir plus de variantes»
joueurs. Je pense que nous avons pris note des points positifs, mais aussi des points négatifs que nous devons par le travail ces jours corriger avant d’en découdre avec l’Espérance le 16 juillet prochain.» Questionné sur la richesse du compartiment offensif avec pas moins de six milieux de terrain entre récupérateurs et animateurs de jeu, l’entraîneur adjoint Madoui voit la chose du bon côté. «Cela permettra aux joueurs de rentrer en compétition pour les postes, mais aussi permettra au staff technique d’adopter plusieurs variantes lors de la compétition officielle. Je suis très heureux de travailler avec un effectif riche, ce n’est vraiment pas un souci. Au contraire, cela constituera un point fort la saison prochaine. Avoir plusieurs joueurs sous sa main permettra de mettre en place plusieurs variantes de jeu.»
K. A.

hier face à la formation de l’Espoir de Hammam Sousse, un premier test qui a permis au staff technique d’évaluer le travail physique et technique effectué depuis l’arrivée de l’Entente à Hammam Bourguiba, l’entraîneur adjoint, Madoui, affirme : «C’est un match qui nous a permis de tirer plusieurs enseier gnements, que ce soit sur les volets technique ou physique. Nous avons pu voir la réaction des joueurs sur le terrain après avoir été soumis à une charge, il faut le dire, très importante Concernant le premier de travail. Au-delà du résultat match amical que les technique, cette victoire est très Ententistes ont disputé avant- importante pour le moral des

«Ce 1 match amical nous a apporté beaucoup d’enseignements»

«Hachoud consolidera davantage un axe réputé pour être très solide»
Concernant la prestation de Hachoud, Madoui dira : «l’Entente dispose d’un com-

te en Tunisie face à la modes victoire lors de leur stage sétifiens ont été l’œuvre de s équipe de Gabès. Les but 22’ et Amrani à la 53’. ni à la 9’, Djabou à la Hema

TIF DE GABÈS 1 ESS 3 - AVENIR SPORremporté leur deuxième ont
kri ● Les poulains de Ze

20

PUBLICITÉ

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

République Algérienne Démocratique et Populaire
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION GENERALE DES FORETS

République Algérienne Démocratique et Populaire

CONSERVATION DES FORETS DE LA WILAYA DE BOUIRA

Conformément aux dispositions de l'article n°43 aliéna 2 du décret présidentiel n°02-250 du 24 juillet 2002, modifié et complété par le décret présidentiel n°08-338 du 26 octobre 2008, portant réglementation des marchés publics, la Conservation des Forêts de la wilaya de Bouira informe l'ensemble des entreprises ayant soumissionné à l'Avis d'appel d'offres national ouvert n°03/CFB/SEPPT/PPDRI/2010, paru dans les quotidiens nationaux Compétition du 26/05/2010 et Al Ahdath du 26/05/2010, relatif à la réalisation des d'amélioration Foncière sur 188 Ha, inscrits dans le cadre du Projet de Proximité de Développement Rural Intégré (PPDRI), qu'à l'issue de l'analyse et de l'évaluation des offres, il a été procédé à l'attribution provisoire des lots par entreprises. Les résultats sont consignés dans le tableau suivant :
Entreprise bénéficiaire ETFAPH Bouraine Makhlouf ETF Ider Belaïd Lot N° 01 02 Volume prévu 168 20 Montant total en TTC par lot (DA) 6 289 920,00 889 200,00

AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DE MARCHE

La Conservation des forêts de la wilaya de Laghouat lance un Avis d'appel d'offres national restreint pour la réalisation du côté Oasis 07 ha du jardin botanique oasien à Laghouat.

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT

WILAYA DE LAGHOUAT CONSERVATION DES FORETS

Les cahiers des charges peuvent être retirés auprès de la Conservation des forêts de la wilaya de Laghouat (El M'Hafir). Les offres établies conformément aux exigences des cahiers des charges et documents exigés par la réglementation ; sachant que l'offre doit être répartie en deux offres (technique et financière).

I. Offre Technique :

- Registre du commerce (copie légalisée). - Attestation de dépôt de compte social. - Casier judiciaire (moins de 03 mois) (copie originale). - Mise à jour CNAS apurée (copie légalisée). - Mise à jour CASNOS apurée (copie légalisée). - Mise à jour CACOBATH apurée (copie légalisée). - Extrait de rôles (apuré) (mois de 03 mois) (copie légalisée) ou avec échéancier. - Code fiscal (copie légalisée) NIS. - Références professionnelles. - Planning prévisionnel pour la réalisation des travaux. - Moyens matériels. - Moyens personnels. Remarque : En cas de non existence des documents suivants : (Registre du commerce - casier judiciaire - Attestation de dépôt de compte social).

II. Offre Financière :
-

Lettre de soumission. Bordereau des prix unitaires (en lettres et en chiffres). Devis quantitatif et estimatif. Cahier des charges visé et paraphé.

Conformément à l'article 101 du décret présidentiel n°02-250 du 24 juillet 2002, modifié et complété, tout soumissionnaire qui contesterait l'analyse et l'évaluation des offres effectuées par le service contractant peut introduire un recours auprès du comité des marchés publics de la wilaya de Bouira dans dix (10) jours à compter de la parution dans les quotidiens nationaux du présent avis d'attribution provisoire.
Compétition / PUB ANEP 816 427 du 12/07/2010

Les soumissionnaires doivent déposer deux enveloppes différentes dans une seule enveloppe, l'une d'elle doit contenir le dossier technique et l'autre le dossier financier. Elles doivent porter la nature du dossier (technique ou financier), par contre l'enveloppe extérieure doit être scellée, anonyme et ne doit porter que la mention suivante : Avis d'appel d'offres national ouvert pour La réalisation du côté Oasis 07 ha du jardin botanique oasien à Laghouat «Offre à ne pas ouvrir» Les offres doivent être déposées le 22-07-2010 à l'adresse suivante : La Conservation des forêts de la wilaya de Laghouat (El M'Hafir) à 14h30. Les soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant une durée de Centquatre-vingt (180) jours à compter de la date de clôture de dépôt des offres fixées. Les soumissionnaires sont invités à assister à l'ouverture des plis des offres techniques le dernier jour de dépôt des offres à 15h00 au niveau de la conservation des forêts de Laghouat.

Compétition / PUB

ANEP 816 463 du 12/07/2010

République Algérienne Démocratique et Populaire

Le président de l'Assemblée populaire communale lance un avis d'appel d'offres national pour :

AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT A LA CONCURRENCE NATIONALE
I) L'offre technique :
1. Déclaration à souscrire signée et datée. 2. Cahier des prescriptions spéciales paraphé et signé. 3. Instruction aux soumissionnaires paraphée. 4. Certificat de qualification et classification professionnelles en vigueurs en cours de validité dans le domaine . (III) et plus pour le projet n°01 travaux bâtiment. . (II) et plus pour le projet n°02 et 03 travaux publics. 5. Programme des travaux et délai d'exécution. 6. Attestation de maître d'ouvrage concernant les travaux similaires. 7 Etat de la qualité de matériel à proposer (avec cartes grises ou actes . notarié). 8. Etat du personnel à proposer avec CV ou diplôme du personnel d'encadrement. 9. Déclaration annuelle des salaires. 10. Dossier fiscal et parafiscal (CNAS, CASNOS, CACOBATH) légalisé et en cours de validité. 11. Copie légalisée du registre du commerce. 12. Copie légalisée des statuts de l'entreprise. 13. Casier judiciaire du signataire du marché (Directeur/Gérant) original en cours de validité. 14. Extrait de rôles apuré ou échéancier. 15. Bilan financier des trois (03) dernières années portant cachet de la direction des impôts. 16. Quittance de paiement des cahiers des charges. 1. La lettre de soumission. 2. Le B-P-U dûment cacheté et signé. 3. Le devis quantitatif et estimatif dûment cacheté et signé. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée de cent-vingt (120) jours à compter de la date de dépôt des offres. Les offres incomplètes seront déclarées irrecevables.
ANEP 816 441 du 12/07/2010

WILAYA DE BOUMERDES DAÏRA DE BORDJ MENAIEL COMMUNE DE DJINET

1. ETUDE ET REALISATION DE L'EXTENSION SIEGE APC. 2. AMENAGEMENT DE LA PISTE RELIANT LA RN 68 AU VILLAGE HAOUCH BEN OUALI PAR LE VILLAGE EL FIADH. 3. REVETEMENT DE LA ROUTE RELIANT LE CW 18 AU CW 04 PAR LE VILLAGE HAOUCH CHERIF . Les entreprises intéressées peuvent retirer le cahier des charges auprès du bureau service technique de la commune, contre paiement de 2000 DA. Les offres accompagnées des pièces fiscales, sociales ainsi que le casier judiciaire du gérant devront parvenir à la date de dépôt des offres le 03/08/2010, avant 10h00. L'ouverture des plis aura lieu lors de la réunion de la commission d'ouverture le même jour de la date de dépôt des offres à 10h15 au niveau de l'APC de Djinet. Les offres techniques et financières doivent être remises dans deux (02) enveloppes séparées, fermées et anonymes, le tout dans une enveloppe extérieure anonyme portant la mention : 1. ÉTUDE ET REALISATION DE L'EXTENSION SIEGE APC. 2. AMENAGEMENT DE LA PISTE RELIANT LA RN 68 AU VILLAGE HAOUCH BEN OUALI PAR LE VILLAGE EL FIADH. 3. REVETEMENT DE LA ROUTE RELIANT LE CW 18 AU CW 04 PAR LE VILLAGE HAOUCH CHERIF . A ne pas ouvrir Adressées à : Monsieur le Président de l'Assemblée Populaire Communale

II) L'offre financière :

Documents constitutifs de l'offre :
Compétition / PUB

La soumission doit être présentée dans deux plis distincts :

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

DIVISION UNE
WA TLEMCEN

21

ASO CHLEF

La filière émigrée BOUKHARI ENTRE réactivée ANNABA ET EL JAZEERA
Par Amine Djaâfar

L’ancien entraîneur de l’ASO, Amrani, a contacté l’attaquant Boukhari qui est libre de tout engagement, et ce, pour le convaincre d’endosser le maillot de la formation de Bône, notamment après que le joueur eut refusé de rempiler avec la formation chélifienne.
AMRANI a tenté de convaincre Boukhari et lui a conseillé de venir à Annaba, cependant, le joueur s’est montré indécis quant à cette offre et il a demandé un temps de réflexion avant de prendre une décision finale. En outre, le joueur a contacté son manager pour lui demander son avis sur l’offre de l’USMAn. Le manager personnel du joueur lui a suggéré de patienter encore, et ce, jusqu’à ce qu’il y ait une réponse concrète de la part du club jordanien, El Jazeera, qui a aussi sollicité le joueur. Boukhari n’a pas voulu précipiter les événements et opter pour le club de l’USMAn car il veut étudier toutes les offres qu’il a sous la main, et ce, pour faire un choix judicieux et bénéficier d’un contrat honorable, notamment sur le plan financier, sachant que le joueur

n’a pu tirer profit du contrat qu’il avait signé auparavant avec l’ASO d’une durée de 5 ans.

«Je ne veux pas regretter mon choix»
«J’ai plusieurs offres, je tenterai de les étudier à tête reposée pour que je puisse faire un choix judicieux. J’ai envie de relancer ma carrière et m’illustrer la saison prochaine», nous a déclaré Boukhari.
A. D.

Selon certaines indiscrétions, le choix du n°1 du club chélifien quant au technicien qui devra occuper le poste de DTN s’est porté sur Aït Mohamed Rachid qui a donné son accord de principe à Medouar en attendant la finalisation prévue en fin de semaine. Medouar a choisi Aït Mohamed, car il a roulé sa bosse dans le milieu footballistique où il a occupé plusieurs postes. Il faut dire aussi qu’Aït Mohamed a les diplômes qu’il faut, notamment celui de docteur en sport.

Aït Mohamed Rachid DTN

 Par A. Zoubir

MC SAIDA

USM ANNABA

Le MCS traîne…
 A trois jours de la fin du délai accordé par la ligue pour les clubs afin d’effectuer leur opération recrutement, la direction du MCS ne s’est encore assuré les services d’aucun joueur, chose qui suscite d’ores et déjà l’inquiétude des Saïdis. Des rumeurs avaient circulé, faisant état que la direction du club était entrée en contact avec Gaouaoui, le gardien international. Cependant, rien de tout cela n’aura lieu, car les deux parties n’ont pu trouver aucun accord de principe à cause d’un différend financier. Gaouaoui aurait exigé une somme que le MCS ne pourra assurer surtout en cette période de crise financière. De plus, la situation au sein de l’équipe n’est pas claire, c’est dire que Gaouaoui ne sera pas Saïdi.

IL AURAIT DEMANDE 500 MILLIONS

Bourahli irrite Menadi
 Par Bachir Redjel

Les pourparlers avec l’attaquant du CAB, Bourahli, se poursuivent, mais n’avancent pas beaucoup.
LE JOUEUR exige une somme de 500 millions comme prime de signature et seulement pour une durée d’une année, ce qui a irrité Menadi au point de piquer une grosse colère. Pour le boss annabi, il est hors de question de faire signer à Annaba des contrats d’une saison. Car la direction a fixé la durée de 3 ans comme condition des négociations et qui peut être réduite à deux saisons pour des cas exceptionnels.

AFIN de renforcer l’effectif et surtout le compartiment offensif de l’équipe, la direction du WAT négocie actuellement avec trois émigrés. Il s’agit de deux joueurs qui ont évolués au FC Mulhouse en deuxième division et d’ Abid Hassan de Belfort, club de troisième division du championnat de France. Ces derniers, arrivés à Tlemcen depuis quatre jours, attendent d’être testés par le staff technique avant de signer leur contrat. Les responsables tlemcéniens ont fait appel à eux par le biais d’un manager local dans l’espoir de remplacer les désormais ex-baroudeurs de la formation des Zianides, partis sous d’autres cieux, Yaâlaoui (JSK), Djallit, Benmoussa et Ghazali (ESS). Cependant, faut-il le souligner, la filière des émigrés n’a jamais donné des résultats probants. L’expérience tentée avec le jeune Hamiri Ayademas, venu de la Suède, constitue un

exemple impressionnant. Certaines sources estiment que ces derniers possèdent des atouts intrinsèques indéniables. Il faudrait peut-être attendre la reprise des entraînements pour être fixé définitivement sur la capacité réelle de ces jeunes émigrés qui sont entre-temps pris intégralement en charge par le président de section du Widad. De toute évidence, la direction du club des Zianides est en voie de terminer l’opération recrutement, même si elle n’a toujours pas fermé la porte aux propositions pour l’enrôlement de deux ou trois attaquants de métier. Il faut dire qu’il sera difficile de trouver en un laps de temps très court de dignes remplaçants aux trios d’attaque parti ailleurs. C’est d’ailleurs avec une grande curiosité que les inconditionnels des Bleu et Blanc, qui suivent de très près l’évolution de l’opération recrutement, attendent la mise à l’essai de nouveaux joueurs.
A. Z.

LE DOSSIER DE LA SPA REMIS AUJOURD’HUI

C’est un dossier bien ficelé relatif à la société par action de la formation tlemcénienne du WAT, qui sera déposé aujourd’hui aux instances concernées du football. C’est ainsi que quatorze actionnaires ont décidé de s’inscrire auprès de la SPA. Ces derniers sont généralement des sponsors traditionnels du WAT.

REPRISE LE 18 JUILLET

L’administration a trouvé un terrain d’entente avec Hadjari et Bekhtaoui
 Ce qui rend la situation encore plus difficile, c’est le fait que la direction de Saïda n’a même pas encore entamé les négociations avec les anciens joueurs de l’équipe et qui sont toujours liés au club. Selon nos sources, le président Khaldi devra conclure cela dans les prochaines heures. Concernant les joueurs liés au club et qui veulent partir, ceuxlà devront trouver des équipes qui veulent s’attacher leurs services afin de leur remettre leur lettre de libération. D’autre part, la direction saïdie a pu trouver un terrain d’entente avec Hadjari et Bekhtaoui.

Menadi : «Je n’accepte pas les exigences irréalistes»
Par ailleurs, la somme exigée par Bourahli est jugée excessive par Menadi qui menace : «Au départ, les joueurs sont enthousiastes lorsque nous les contactons et ils sont même ravis de pouvoir jouer pour Annaba, mais une fois à la table des négociations, je reste surpris par leur comportement et celui de leurs managers. Des

sommes irréfléchies et contraires à la raison nous sont demandées. Des exigences irréalistes sont aussi formulées, ce qui va me pousser à arrêter

sur-le-champ toute négociation avec un joueur ou avec son manager lorsque je constate de tels comportements.»
B. R.

 C’est finalement le 18 juillet que la reprise des entraînements de la formation tlemcénienne du WAT a été programmée au niveau du stade Opow. Initialement prévue le 15 de ce mois, la reprise a été repoussée de trois jours pour permettre aux dirigeants du Widad et à l’entraîneur en chef, Fouad Bouali de statuer définitivement sur la liste des nouvelles recrues.

MC EL EULMA

IL EST VENU DE MARSEILLE

BEKRAR ENCORE HÉSITANT
Selon une source proche de Menadi, l’USMAn a proposé à Bekrar un contrat de 3 ans alors que le manager de ce dernier veut se limiter à une saison. Les négociations sont encore en cours et pourraient aller jusqu’à la fin de semaine. Il semblerait, selon cette source, que les deux parties s’acheminent vers un contrat d’une durée de 2 ans et que le joueur empocherait à la signature un bon pactole et cash.

Malek Hakim nouveau coach eulmi
IL S’AGIT d’un FrancoAlgérien, résidant en France dans la région marseillaise dénommé Malek Hakim, qui a eu le mérite de prendre la barre technique du MCEE. Cadre dans une école de formation de jeunes footballeurs à Marseille, où par ailleurs il entraîne la 2e équipe du prestigieux club de l’OM. Le désormais neo-coach eulmi, âgé de 40 ans, est titulaire, selon les informations en notre possession, d’un titre qui lui permet de prendre en main une équipe performante. Les responsables eulmis, qui ont opté pour ce choix au terme de longs contacts, estiment que l’arrivée au MCEE de cet entraîneur est propice à l’engagement du club dans une A. T. stratégie performante.

KERROUM S’ÉCLIPSE
On apprend dans l’entourage de Menadi que le président de la section football Kerroum, qui n’est pas enthousiasmé par la nouvelle politique d’austérité adoptée par le club, a décidé de s’éclipser et de quitter le comité. On ne le voit plus à la Tabacoop et, selon notre source, il a décidé de se retirer.

K. D.

22

DÉTENTE
Si le commerce était mieux fait, c'est le client qui devrait faire son prix
Marcel Aymé

Jeux proposés par Saïd BENSIHECINE

Compétition

édition du lundi 12 juillet 2010

CITATION

Record : un homme assiste à 38 matchs
INSOLITE
■ Un homme va figurer au Guinness des records et cela après avoir assisté à 38 matchs de la Coupe du monde 2010. Son prochain objectif ? Faire mieux en 2014, lors de la Coupe du monde au Brésil. Thulani Ngcobo a 29 ans et aura assisté à 38 matchs de la Coupe du monde 2010. Pour cela, il aura parcouru 17.000 kilomètres et explique avoir avalé beaucoup de vitamines pour pouvoir tenir le rythme. Hier, il devait assister à la finale Espagne/Pays-Bas qui a constitué son 38e match. Mais l’homme n’est pas parvenu à ce résultat seul, et doit son record en partie à un parrain de la compétition. Et le Nouvel Obs de préciser les propos du recordman : «Tout le monde aimerait être à ma place. Une opportunité comme celle-là ne se présente qu’une fois dans la vie. Il faut tout faire pour réussir.»L’homme est un véritable fan de football. Non content d’avoir assisté à tous ces matchs, il a également rencontré sa compagne dans un stade et sa sonnerie de portable est un commentaire de rencontre. Pour autant, le record devrait seulement compter 31 matchs puisque l’homme n’est pas arrivé à temps pour les autres rencontres.

N° 1101

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6 7 8 9

DU

LA BLAGUE
SUDOKU
5 8 9 4 5 8 7 6 9 3 1 6 2
7 4 3 2 1 8 5 6 9
R T G A A A T E R L F H E E R

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous découvrirez les nom et prénom du personnage. validation pourchasser serpents de verre cours noir tandem strontium

JOUR

bugles à fleurs jaunes noeud sur la Tille

catastrophiques rassemblement

Un clochard discute avec un autre : - Grâce à ma trompette, je suis très riche. - Les gens te donnent beaucoup d'argent pour que tu joues ? - Non, ils m'en donnent pour que j'arrête de jouer.

7
déséquilibrées coule en France atome

2
gardienne de la paix peina néodyme

N° 1101

père d’Andromaque langue tatait

4
pas encore pro tableau de maître futur officier instrument de musique palladium

points opposés abre des Antilles

8 7 9 8 1 9 5 5

1 6 7 3 4 9 1 8
8 6 1 5 4 9 2 7 3 4 7 6 9 2 5 1 3 8 3 1 5 8 7 6 9 4 2
N N I V H S R O A R N M N G N

grand disque sacré drogue

6
philosophie chinoise bouffons

7

5
roi de Corinthe dorures localisée à l’intérieur de personne sotte

1

couvert de chapelure roi en boîte

chef d’oeuvre Esquimaux

possessif

REGLE DU JEU Une grille est composée de plusieurs carrés. Chaque carré contient tous les chiffres de 1 à 9. Chaque ligne comme chaque colonne contient aussi tous les chiffres de 1 à 9. Certains chiffres vous sont donnés, à vous de trouver les autres. Pour cela, procédez par déduction et élimination.

SOLUTION DU NUMERO PRECEDENT

5 2 9 7 6 3 4 8 1
E S T I N N G E A O C H G L E

9 8 2 1 3 4 7 5 6
A G L E E C A T C E N A G I O

6 9 7 3 5 1 8 2 4
H U U R G I A N A H I R I O C

2 3 8 4 9 7 6 1 5

1 5 4 6 8 2 3 9 7
C L C I R K I G T P E D L N R E I S T O C E L L I E T U O B

coule en Sibérie

nationale marque le dédain paresseux de nature

cardinal embarcation légère plein de dévotion bonne fortune

9 8
sigle pour reporters

versus

cours suisse pleure

songeurs

3
D E A E H R A V I N E M E N T O R M E E R I A T I N G I D I

SOLUTIONS

E G A T E V U A S B T P E T N

T H E R I S S O N R R V O I T

T N A T I R E M O E I R T A E

F O R M U L E P F C T O R T E

E A L F U F P E N U L I U R V

T I N E S O T B K G E O A I S

LES MELÉS

N° 1101

A M D A A O I F

Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres restantes vous serviront à composer les nom et prénom du sportif caché.
AGISSANT APPORT BALLOTIN BOUTEILLE CHUTE CONSERVE DECHANTER DIGNITAIRE FANTOCHE FORMULE GACHETTE GENCIVE HERISSON HOMARD INNE LIGNAGE MASCULIN MERITANT NICHE OGRE ORGE PATRONAL PREFET RAVINEMENT RELIGION SAUVETAGE SINGULIER TARIF TORTURE VERITE

A B R U T I S S E M E N T S R

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

R E T R A C T I O N R O L E

P I T I E O I N D R E L I T

C O N T E R

F O U E V E

T R I A

F I N U R A C R A I D E S

E E X A N T H E T R O N E

E R R E I S E O I S A T I S

I A M B E S

E G I D E D

G E R E R

D O

LES FLÉCHÉS
1 2 3 4 5 6

A D O L F O
7 8 9 10 11 12 13 14

LES MELÉS SAMIR ADJOU

B A U T I S T A

édition du lundi 12 juillet 2010

Compétition

DIVISION DEUX
NA HUSSEIN DEY

23

ASM ORAN

L’EQUIPE TOUJOURS PAS CONSTITUEE

On négocie dans la discrétion
● Par L. M. Azzi

KOURDI : «L’accession ? Pourquoi pas»
●Entretien réalisé par Mustapha Larfi

Au moment où certains joueurs asémistes sont très convoités à l’image de Tahar, Mazari, Benmessaoud, voire Belkeroui, l’effectif de l’ASMO version 2010-2011 n’est toujours pas constitué.
A L’HEURE où nous mettons sous presse, une source autorisée nous a fait savoir que la direction vient d’entamer les négociations et pourparlers avec les anciens et les nouveaux. Reste qu’aucun détail n’a filtré du moment que cette source persiste à répéter que les contacts qui ont déjà commencé avec les joueurs de l’ASMO se font dans la discrétion. Idem pour les négociations et pourparlers avec les nouveaux dont le nombre est de quatre comme l’ont précisé les dirigeants. En fait, c’est comme pour se tirer d’une probable surenchère que les responsables actuels de l’ASMO agissent surtout qu’on parle d’une entrée d’argent dans les jours

Le nouvel entraîneur des Sang et Or nous parle du NAHD version 20102011.

jeunes joueurs très ambitieux, cependant avec du boulot et le renforcement de l’équipe par quelques éléments, on fera le maximum pour atteindre notre objectif.

- On comprend par la que vous avez des noms en tête…
- Une chose est sûre, on fera l’impossible

- Comment se sont déroulés les contacts pour renforcer le club par des éléments de entre vous et la direction du NAHD ? qualité qui peuvent apporter un plus. - Toute a commencé quand je travaillais à - Peut-on au moins connaître les comMahdia en Tunisie, j’ai été contacté par les partiments qui seront renforcés ?
dirigeants nahdistes qui m’ont proposé de prendre en main leur équipe, cependant j’avais un engagement avec Mahdia et le destin a voulu que je sois le coach du NAHD pour cette saison. - Bien évidemment, on s’est entendus sur tout. Le NAHD est un club habitué à jouer en D1 et, pour cette raison, on fera le maximum pour qu’il retrouve sa place dans les plus brefs délais. Certes, c’est une mission qui sera difficile réaliser, toutefois il n’ya pas d’impossible en football, avec du boulot, j’espère qu’on atteindra notre objectif à la fin de l’exercice. - Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on se basera sur l’attaque. Ce compartiment était le point faible de l’équipe l’année précédente et cette saison on tentera de trouver les solutions. - On entamera la préparation ici à Alger avec un travail basé sur l’aspect physique, puis on entera en stage à Aïn Témouchent. On disputera quelques joutes amicales pour être prêts pour le début du championnat.

qui viennent. Une entrée à même de permette à ces derniers de régulariser les anciens et de satisfaire les nouveaux. Notre interlocuteur a même ajouté que les joueurs devaient rencontrer le président de section, Larbi Oumamar, hier au

niveau du siège du club. Ce dernier, qui reste injoignable, s’active, semble-t-il, à convaincre ses joueurs à renouveler leurs licences tout en les invitant à prendre le reste de la prime de signature de l’exercice écoulé.
L. M. A.

- Avez-vous fixé les objectifs pour cette - Sinon, quel est votre programme de saison ? préparation ?

- Et qu’avez-vous à dire aux fans nahdistes ?
- Je leur demande tout simplement d’être
M. L.

● A propos des contacts avec Boukessassa, on a appris de source sûre que les dirigeants asémistes se sont rendus avant-hier au domicile de l’ancien Béjaoui. Une rencontre ponctuée par une série de discussions entre les deux parties et par une proposition des responsables de l’ASMO. D’après notre source, ces derniers n’attendent que la réponse de ce joueur qui s’est donné un temps de réflexion ne dépassant pas 24 heures. A suivre.

Un temps de réflexion pour Boukessassa

- Avez-vous une idée sur l’effectif du derrière leur équipe et d’être patients. Je leur NAHD actuel ? promets qu’on fera le maximum pour les
- Le club est composé essentiellement de satisfaire.

USM BEL ABBES
● Par Malek Bouzid

L’effectif se dessine
Ce n’était qu’une désillusion en fin de parcours, puisque les Bel-Abbésiens n’ont jamais pu atteindre le podium, au contraire, ils ont même frôlé la relégation lors de la première année malgré les grosses sommes injectées. Cette démarche infructueuse a incité les dirigeants du club à revoir toute leur stratégie et leurs ambitions sous un autre angle, à commencer par recruter un entraîneur local, Kada Yousfi, connu pour avoir des compétences sûres en matière de jeunes. C’est dans cette optique qu’il a été engagé par les responsables du club de la Mekerra, pour faire du club une équipe de jeunes talents capables de réussir là où les chevronnés avaient échoué. pouvoir dénicher les meilleurs dans la région, il commença à engager les meilleurs attaquants, selon lui, des jeunes qu’il les avait vus jouer dans d’autres clubs, dans les catégories inferieures. Ainsi, il fera engager les Hamzaoui, Hammiche, Kebaïli et bien d’autres.

ES MOSTAGANEM

KECHAÏRI BELAHOUEL : «J’ai envie de changer d’air»
● Entretien réalisé par Mustapha H.

Le défenseur Kechaïri Belahouel, à l’instar des joueurs mostaganémois, songe réellement à quitter le club, et ce, après le départ de Medjahed pour le MCEE. Le quatuor Madouni-Kraouda-Ferahi-Yazid au CSC, Touaoula, qui ne tardera pas à signer cette semaine dans une équipe de première division, et bien d’autres joueurs qui sont la cible de plusieurs clubs. Contacté par le NAHD et l’ASO, Kechaïri n’a pas encore divulgué sa destination, mais il espère en finir au plus tard la semaine prochaine.

- Pour le moment il n’y a rien moi, mais parfois le destin vous de concret, j’ai eu des proposi- oblige à prendre des décisions tions, mais je n’ai rien décidé, contre votre gré. M. H. mais ce qui est sûr c’est que je quitterai l’ESM.

A UNE semaine de la reprise des entraînements, les dirigeants du club s’activent à serrer les rangs, en allant recruter quelques jeunes éléments de la région, en mettant fin à une politique de stars, qui n’a guère apporté les solutions et les ambitions souhaitées et qui a vu El-Khadra tout au long de ces deux dernières années courir après l’accession et ce malgré le recrutement des «noms».

On attend la signature de Talbi, Ahmed Chaouch et Tria
Le nouveau driver compte ainsi ramener d’autres jeunes pour étoffer son effectif, avec la présence de quelques cadres qu’ils souhaitent voir signer cette semaine, tels que les Talbi, Ahmed Chaouch et Tria. Ce dernier serait le premier prêt à signer, semble-t-il, si l’on croit une source concordante. De ce fait, c’est l’optimisme qui semble s’afficher chez le new driver qui se dit déjà satisfait des conditions de travail et veut boucler son effectif avant le terme, à vingt-cinq éléments. M. B.

- Peut-on, savoir quelles sont les équipes qui vous ont contacté ?
- Par l’intermédiaire de certaines personnes, il y a le NAHD et l’ASO, dans les prochains jours je serai fixé définitivement.

CRB AIN TURK

Le Chabab dans la tourmente
Après avoir gagné le droit de faire partie des clubs de la D2, le Chabab, qu’on appelle club des Balnéaires, vit une énorme tourmente. Au moment où beaucoup de clubs ont une idée sur la composante de l’équipe première à l’orée d’une saison 2010-2011, certainement pas comme les autres, chez les Bleu et Jaune, c’est le flou comme l’affirme une source digne de foi : «On apprend que le président Baba n’a pas l’intention de poursuivre sa mission, chose qui va pousser les membres de l’assemblée générale à prendre contact avec les autorités locales pour lui trouver un remplaçant ou mettre en place un directoire.» Ces propos lancés sur un ton amer ont été suivis par une réflexion montrant que la situation est des plus chaotiques. «A l’heure où je vous parle, personne ne sait si le club va démarrer ou pas tellement rien n’est clair». Ceci dit, la situation ressemble à celle de l’été dernier quand l’équipe première de ce club qui a gravi tant de paliers en une période assez courte, eut du mal à se constituer. Reste que pour beaucoup de Turkois, l’actuel président doit vite se manifester. «On voudrait bien qu’il montre ses intentions car notre équipe va jouer en deuxième division», nous ont déclaré des fans rencontrés hier matin, avant de déplorer : «Il faut que les responsables de la ville de Aïn Turk réagissent afin de mettre fin à cette lenteur qui n’a que trop duré.» De cette intervention se dégage une inquiétude à même de pousser une grande partie des fans à se diriger vers le siège de l’APC dans l’espoir de s’enquérir des événements précédant l’entrée en lice du Chabab en D2. On tâchera d’y revenir avec plus de détails. L. M. A.

APRES SON ACCESSION HISTORIQUE EN D2

- Et l’ES Mostaganem ?
- Tout est flou, même l’assemblée n’a pas été tenue, on est en train de vivre le même scenario de chaque début de saison, j’espère que la situation trouvera un dénouement, car l’ESM mérite une situation beaucoup mieux.

Hamzaoui, Hammiche et Kebaïli acquis
Ce dernier avait déjà plusieurs noms dans son calepin, connaissant parfaitement son sujet, dans ce domaine, pour

- Apparemment, vous profitez - On a entendu dire que vous aviez l’intention de finir votre bien de vos vacances ? - A Mostaganem, ce sont les carrière à côté de chez vous, vraies vacances, il y a la plage, la est-ce vrai ?
- Franchement et de tout cœur, forêt, il y a tout, on en profite au maximum parce que la reprise en je souhaite que la situation au sein de l’ESM se rétablisse, car principe est pour bientôt. - Justement, quoi de neuf comme vous le dites, je veux terminer ma carrière à côté de chez concernant votre avenir ? ● Finalement les deux clubs de la ville, à savoir l’ESM et le WAM, tiendront leur assemblée aujourd’hui à 18h, le WAM à l’hôtel Senoucia et l’ESM à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki.

JS SAOURA
Après avoir décidé de jeter l’éponge, le patron de l’entreprise Prodag 2000, Zerrouati Mohamed, est revenu à de meilleurs sentiments pour reprendre en main la formation sudiste. Appelé à faire sa première apparition en nationale 2, dans un bref entretien téléphonique, le chairman Bechari, nous a affirmé que son équipe entamera prochainement la première phase de préparation avant de rejoindre la région d’Oran pour effectuer un stage bloqué de dix jours. A propos de l’effectif, le président Zerrouati nous a indiqué que pas moins d’une vingtaine de joueurs ont déjà signé leur contrat, dont six nouvelles recrues venues du nord du pays. Il ajoutera que son team est décidé à jouer les premiers rôles la saison prochaine, tout en exhortant les autorités locales de la ville à jouer pleinement leur rôle pour redorer le blason du football sudiste. M. M.

L’aventure continue pour Zerrouati

LES AG DE L’ESM ET DU WAM AUJOURD’HUI

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA S.A.R.L «TOP SPORT»
Directeur de la publication : Djamel GUESSOUM Directeur de la rédaction : Rafik ABIB Rédacteurs en chef : Hamouche BENSLIMANE, Asma HALIMI TAÏBI Halim DJENDER Chef de rubrique :
Noureddine BOUMALI

Rédaction : Abderrahmane MIMOUN, Maâmar ZERROUKI, Amina ZERROUKI, Mohamed Amokrane SMAÏL, Ahmed IFTICEN, Kamel HASSANI, Fouzia TITOUAH

Direction-Rédaction 17, rue Réda-Houhou Tél. : (021) 74 76 94 Fax : (021) 74 76 95 Site Internet : www.competition.dz Compte bancaire CPA agence Didouche n° 101-400-24762-3

Impression SIO Diffusion Compétition Tél : (0770) 92 92 82 Publicité Fax : (021) 63 53 31 Adressez votre courrier à Compétition BP 331 - RP Alger

Mort subite
LA GAZETTE
Compétition

En-Nems

DU

MONDIAL A

Le point noir qui dure

édition du lundi 12 juillet 2010

uste quatre jours après le passage de Ryad Boudebouz à El Bahia, la capitale de l’Ouest accueille depuis samedi un autre élément de l’EN, en l’occurrence Madjid Bougherra, qui a débarqué samedi en début de soirée à l’aéroport d’Es-Senia en provenance de Montpellier. Dès sa sortie de l’aéroport, le défenseur des Rangers s’est dirigé à l’hôtel Sheraton pour déposer ses bagages, ensuite il a fait une virée à la succursale de Peugeot

J

BOUGHERRA À ORAN
Courbet où il a rencontré Tayeb Mehiaoui, tout content d’accueillir un hôte aussi célèbre que Magic. Le lendemain, après un long sommeil (il n’est sorti de sa chambre qu’après 12h), Bougherra a pris la route pour Cap Blanc, un site balnéaire situé à une quarantaine de kilomètres d’Oran pour rendre visite aux enfants cancéreux au centre de repos qui leur a été affecté et dont le patron des lieux n’est autre que Houari Missoum, le premier président du MCO après l’Indépendance et l’actuel président de l’Association d’aide aux enfants cancéreux. En cours de route, Madjid a pu apprécier le beau paysage qu’offre le littoral oranais. Enfin, accosté à sa sortie de l’hôtel vers 12h30 hier, Bougherra n’a pas voulu dévoiler le motif de sa visite à Oran. «Je suis ici en vacances», s’est contenté de nous répondre. Pendant ce temps, son club, les Glasgow Rangers, cherchait après lui, a-t-on appris par le biais de la presse écossaise. M. S.

I

● A l'heure d'effectuer le bilan de la Coupe du monde 2010, première du nom en terre africaine, le président de la CAF, Issa Hayatou, se cisco Nuch ● Fran orter du déclare partagé. sévillan et supp ition ulpe. Il entrepreneur Explications. Président de la une propos issime Paul le po Paul br faire Betis Seville va erhausen pour acheter le célé e devin. Il veut que Confédération africaine de d'Ob opod le céphal football et l'une des à l'aquarium 000 euros pour et de la Roja. 40 chevilles ouvrières de est prêt à offrir eur du Betis e- bonh l'organisation du premier devienne le port Mondial en terre africaine, le Camerounais Issa Hayatou a été spécialement félicité par Sepp Blatter, le président de la FIFA. Commentant le bilan du déroulement du Mondial à la veille de la finale, le patron du football africain s'est dit partagé. Content de ● L'attaquant international nigérian de l'Espérance de Tunis, Michael l'organisation du mondial Eneramo (24 ans), doit observer un repos de dix jours. Touché à mais déçu par la prestation l'entrainement jeudi dernier, Michael Eneramo souffre d'une blessure musculaire à la cuisse droite. Une lésion des équipes africaines qui va le tenir éloigné des pelouses pendant engagées dans cette plus de dix jours. Un véritable coup dur pour épreuve. «En dehors du l'attaquant nigérian de l'Espérance Ghana qui nous a fait Sportive de Tunis qui ne pourra pas tenir sa honneur, tous nos favoris place à l'occasion de la première journée sont passés à côté mais, ce n'est pas la fin du monde. On de la Ligue des champions, le 16 juillet peut souhaiter que les prochain, face aux Algériens de équipes africaines fassent l'Entente de Sétif. Le buteur est preuve à l'avenir d'un peu également incertain pour la plus de professionnalisme réception de l'Etoile Sportive du car, leurs mauvais résultats Sahel pour le compte du match étaient dus à la négligence d'ouverture de la nouvelle des joueurs, notamment des saison de LP1, le 23 attaquants sur le terrain», a juillet. déclaré Hayatou.

po Paul le erpoulpe a, un

0e 40 r00het€r u ac

Hayatou est déçu
par les attaquants africains

l y a assurément des imprévus que personne ne peut prévoir en football, sauf peut-être Paul le Poulpe, qui avait bien prévu la victoire des Allemands face aux Anglais en huitièmes de finale, mais on ne saura jamais si le céphalopode savait qu'une grossière erreur d'arbitrage allait constituer le tournant du match au point d’en faire peut-être une sorte de jurisprudence pour les jours à venir, puisque du côté de la FIFA, on annonce la mise en application du "line control" le fameux appareil qui permettra aux arbitres de savoir si effectivement le ballon a franchi la ligne ou pas. En fait, c'est vrai que les Anglais ont peut-être été privés d'une qualification car s'ils avaient égalisé à ce moment-là, le match aurait pris une autre tournure, mais n'est-ce pas là une revanche de l'histoire qui avait peut-être aussi privé les Allemands d'un titre mondial en 1966 sur une action similaire des Anglais où le ballon de Geoff Hurst n'avait pas franchi la ligne, mais l'arbitre avait quand même validé le but pour les Anglais. Comme quoi, après plus de quarante ans, le football a drôlement évolué mais ses hiatus sont restés intacts, notamment cet arbitrage tant décrié et qui a le pouvoir de changer le résultat d'un match et même de déjouer les pronostics d'un poulpe aussi futé que Paul.

ES Tunis :

SUAREZ aimanté
par la Premier League
● Même si sa Coupe du Monde s'est terminée par un carton rouge (en quart de finale face au Ghana), Luis Suarez a marqué les esprits de manière positive durant la compétition. Son duo d'attaque avec Diego Forlan n'est vraiment pas passé inaperçu. Déjà auteur d'une saison exceptionnelle avec l'Ajax d'Amsterdam (35 buts en 33 matches dans le championnat néerlandais), l'attaquant uruguayen est forcément très sollicité à l'heure actuelle. Dans le Daily Star on Sunday, l'ancien joueur du FC Groningue affiche clairement sa préférence pour l'Angleterre : " Je ne vais pas vous cacher que j'aimerais rejoindre la Premier League. Ce que j'aime là-bas c'est le fait qu'il y ait cinq ou six équipes qualifiées pour la Ligue des Champions. Aucun autre championnat ne peut offrir cela. Je sais que j'ai fait une bonne Coupe du Monde et cela va susciter l'intérêt des clubs. Si une offre vient de Premier League, l'Ajax aura du mal à me retenir et les dirigeants le savent ".

Eneramo, forfait contre l'ESS

C

Gillette honore le football
formation, qui a étonné les observateurs, c'est celle d'Oran, pour eux, cette dernière remportera facilement la coupe mise en jeu. En finale, les gars de Sidi ElHouari avaient comme adversaires ceux de Yemma Gouraya, qu'ils ont battus (10-8). La matinée pour les éliminatoires. Ils étaient partis largement favoris pour s'adjuger le premier tournoi national. Mais ce fut le contraire qui s'est produit, ce sont les Béjaouis qui remportèrent la coupe en prenant leur revanche sur leurs adversaires en leur infligeant un (10-7). Les Oranais étaient dans tous leurs états en fin de partie, accusant l'arbitrage qui a tout fait pour que la coupe ne visite pas El Bahia. «Les Béjaouis ont pratiqué le jeu viril sans que l'arbitrage ne bouge le petit doigt. Il leur a facilité la tâche pour remporter la coupe de ce premier tournoi national», déclare le joueur Ferhaoui. Les Béjaouis vainqueurs de coupe étaient très contents lors de la remise des médailles. «A vu de la prestation réalisée durant cette finale, nous pensons qu'on mérite largement cette consécration», diront les joueurs Benhella, Rili et Chekkal. «Ce tournoi s'est déroulé dans un fair-play total. Nous tenons à remercier l'APC d'Hussein Dey pour son aide précieuse», souligne Mehdi, responsable de l'organisation de ce tournoi. Pour Melle Souhila, représentant la boîte de communication, PR, basée à Garidi, Kouba : «L'organisation était parfaite tout à l'honneur des jeunes responsables de ce tournoi, qui ont veillé à sa réussite», estime-t-elle. A. O.

TOURNOI GILLETTE SOCCER TOUR

MCO : élections demain à 17h
● L'assemblée générale extraordinaire du MCO qui avait hier pour seul objet l'acceptation de la démission du président Kacem Elimam commença, après plusieurs palabres, avec un retard de près d'une heure, en l'absence d'Elimam qui n'a pas fait le déplacement au siège (lieu de l'AG). Celui-ci chargea comme prévu son avocat de transmettre sa démission aux membres de l'assemblée qui l'ont acceptée tout en exprimant leur souhait de rétablissement à Kacem. Ensuite, le représentant de la DJS, Lahmar, informa les présents que dans 48 heures, des élections auront lieu au siège du club. Par ailleurs, deux candidats sont pressentis à la présidence, Youssef Djebbari et Tayeb Mehiaoui, ces deux candidats doivent déposer leur dossier à la commission de candidatures composée de cinq membres de l'AG qui aura lieu au plus tard aujourd'hui à 17h.

'était dans la matinée du 10 juillet sous une chaleur de plomb que se sont déroulées les rencontres pour désigner les finalistes. Malgré la canicule et le taux d'humidité très élevé, les joueurs se sont donnés à fond pour qualifier leur équipe. «C'était une bonne chose de réunir les jeunes de différentes wilayas à travers ces rencontres. Mais il fallait les faire disputer vers les coups de 19h, moment où le temps est un peu frais. Au lieu de 10h jusqu'au 15h, sous une chaleur torride. Les joueurs peuvent attraper une insolation.» Un avis d'un spectateur. «Les éliminatoires ont donné lieu à de belles parties malgré les scores fleuves. Les quatre équipes sont constituées de très bons techniciens qui nous ont fait vibrer durant cette longue et chaude journée», ajoute-t-il. La

n AÏT DJOUDI : «Il faut une révolutio en équipe nationale»

Djoudi a affirmé , l'entraîneur Azzedine Aït ● Fidèle à ses principes il faut une révolution en équipe nationale. durant son intervention qu'Si on voit les mêmes erreurs que celles . "Il y a des choses à regler t prendre des décisions qui s'imposent. tées auparavant, il fau ritent tout en consta la chance à ceux qui la mé Je crois qu'il faut donner l'équipe", a-t-il affirmé. s gardant les meilleurs dan