TRANSMETTEURS DE MOUVEMENT

1 - PRINCIPALES CARACTERISTIQUES D’UN ENGRENAGE.
1-1 Définition : roue
Un engrenage est un ensemble extérieure
a1/2
constitué de deux roues en contact. a1/2
1-2 Condition d’engrènement :
Pour que 2 roues 1 et 2 puissent
engrener, il faut qu’elles aient le même
roues extérieures
pas p = π.m , ou le même module m. roue intérieure
Z = nombre de dents ; m = module
d = diamètre primitif, avec : d = m.Z

1-3 Entraxe a1/2 et rapport de réduction ( r ) ou de transmission ( i ) de l’engrenage :
engrenage à contact extérieur engrenage à contact intérieur
m ⋅ (Z1 + Z2) m ⋅ (Z2 − Z1)
a1/2 = a1/2 =
2 2
1 ω2 Z1 1 ω2 Z1
r= = = − r= = =
i ω1 Z2 i ω1 Z2

2 - ENGRENAGE ROUE ET VIS SANS FIN.
Engrenage constitué d’une vis sans fin 1 qui entraîne un roue 2.
2-1 Rapport de réduction r : entrée 1 vis 1
1 ω2 Z1
r= = =
i ω1 Z2
0 sortie 2
rapport de transmission i = 1/r
roue 2
Remarques
- les axes de 1 et de 2 sont orthogonaux.
- engrenage pratiquement irréversible.

3 - ENGRENAGE CONIQUE.
Z1
Engrenage constitué de deux roues (1 et 2) côniques. entrée 1
3-1 Rapport de réduction r :
1 ω 2 / 0 Z1 Z1 = nombre de filets de la vis 1. Z2
r= = = Z2 = nombre de dents de la roue 2 0
i ω 1/ 0 Z 2

sortie 2
- Fiche de Synthèse -
Remarque
- les axes de 1 et de 2 sont orthogonaux,
- les sommets des cônes sont confondus.

S.Pigot

SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. Poulie 1 motrice. • Tension de la chaîne : a .grand entraxe.Par seule déformation b . Nombre de dents Z1.Fiche de Synthèse - Brin tendu 4 . tension initiale de la courroie nécessaire pour garantir l’adhérence. 2-1 Raison (r) et couples de la transmission : r = 1 = ω2 = d1 = Z1 C1 1 et = r. Couple moteur C1. Fréquence de rotation ω1. couple transmissible faible pour les courroies plates.CARACTERISTIQUES CINEMATIQUES. O* O* : Indication supplémentaire éventuelle Courroie crantée O* → S. Brin mou . Poulie 2 réceptrice. Couple récepteur C2.). • Avantages : silencieux. Diamètre d1.CONDITIONS FONCTIONNELLES . Fréquence de rotation ω2.Pigot . i ω1 d2 Z2 C2 η rapport de transmission i =1/r η = rendement du système 2-2 Raison et couples d’une transmission à plusieurs poulies + courroies en séries : Produit des diamètres des poulies menantes Ce 1 r =1=ωs /0 = et = r.Par variation réglable de c .« grandes » vitesses de transmission. Transmettre une énergie mécanique entre deux arbres parallèles en modifiant ses caractéristiques (couple et fréquence de rotation). Nombre de dents Z2. i ωe/0 Produit des diamètres des poulies menées Cs η 3 . TRANSMETTEURS DE MOUVEMENT 1 . • Inconvénients : durée de vie limitée.REPRESENTATION SCHEMATIQUE. 2 .Par utilisation d’un galet enrouleur élastique de la courroie lors l’entraxe.FONCTION TECHNIQUE REALISEE PAR UN SYSTEME POULIE-COURROIE. Galet tendeur (Micromécanique). • Facteurs limitatifs : la vitesse de la chaîne et sa tension (ou charge maxima. placé sur le brin mou du montage. Diamètre d2.

Par utilisation d’un galet enrouleur placé sur le brin mou . CHAINE Transmettre une énergie mécanique entre deux arbres parallèles en modifiant ses caractéristiques (couple et fréquence de rotation). PIGNON Poulie 1 motrice Poulie 2 réceptrice brin mou Diamètre d1 Diamètre d2 Fréquence de rotation ω1 Fréquence de rotation ω2 Nombre de dents Z1 Nombre de dents Z2 Couple moteur C1 brin tendu Couple récepteur C2 2-1 Raison (r) et couples de la transmission : r = 1 = ω2 = d1 = Z1 C1 1 et = r. supportent des conditions de travail plus rudes que les poulies-courroies. • Inconvénients : plus bruyantes.Par variation réglable de l’entraxe.. • Facteurs limitatifs : la vitesse de la chaîne et sa tension (ou charge maxima.Fiche de Synthèse - 4 .SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2 . • Avantages : longue durée de vie.REPRESENTATION SCHEMATIQUE. i ωe/0 Produit des diamètres des poulies menées Cs η 3 .FONCTION TECHNIQUE REALISEE PAR UNE TRANSMISSION PAR CHAINES. lubrification nécessaire. i ω1 d2 Z2 C2 η rapport de transmission = i =1/r η = rendement du système 2-2 Raison et couples d’une transmission à plusieurs poulies + courroies en séries : Produit des diamètres des poulies menantes Ce 1 r =1=ωs /0 = et = r.CONDITIONS FONCTIONNELLES . entraînement de plusieurs arbres recepteurs en même temps. vitesses de rotation plus faibles.Pigot . « basses » vitesses de transmission.(de 13 à 20 m/s pour les chaînes silencieuses). • Tension de la chaîne : a .). b . TRANSMETTEURS DE MOUVEMENT 1 . S.CARACTERISTIQUES CINEMATIQUES.

η1 ω 2/0 r2.3 contacts ext.Z Z . r2 . Z 7 1 7 sortie 7 Exemple 2 : .Le signe de r indique le sens de rotation. TRANSMETTEURS DE MOUVEMENT 1 . η2 .Le rapport de transmission est défini par : i = 1/r.train à 4 engrenages ( 1-2 .Z . Dans le cas de plusieurs engrenages en série.6-7 ) 4 5 . η2 r3.GROUPEMENT DE REDUCTEURS. 0 2 3 6 ω 7 / 0 n7 / 0 Z .Z . Pe ω 3/ 0 Ce Réducteur 1 Réducteur 2 Réducteur 3 Ps ω e/0 r1. Z4 . rendement global (η). .nombre de contacts extérieurs entre roues = k.train à 2 engrenages.r ⇔ Cs = η Pe Ce.ωe Ce Ce r S. Ne ωe/0 i Produit du nombre de dents (ou diamètres primitif d) des roues menées . η Raison globale (r). la raison r est égale à : Ns ω Produit du nombre de dents (ou diamètres primitifs d) des roues menantes r = = s /0 = 1=  −1k.3-4 . comprenant un entré 1 1 engrenage cônique (roues 1 et 2). Z 6 .ωs = Cs .La roue 6 n’intervient pas dans le calcul (roue folle). et 1 contact int. η3 ω e/0 Pe η = Ps = Cs. puissances ( Pe et Ps ) et couples ( Ce et Cs ): ω s/ 0 Ps r = = r1 . .5-6 . Z 4 Sortie 4 2 .Z r= = =− 1 3 5 6 =− 1 3 5 entrée 1 ω1/ 0 n1/ 0 Z2 . Z 4 .Z 3 r = 4/0 = 4/0 = 1 3 ω 1/ 0 n 1/ 0 Z 2 .Pigot . Exemple 1: .TRAIN D’ENGRENAGES. Z7 Z 2 . 2 0 4 ω n Z .Fiche de Synthèse - r. r3 η = = η1. η3 Cs ω s/0 .Z . n = 3 .