Etude de

Réalisé par : Encadré
par :
Aymane BAROUINE

cas
Ibtissam BASSI Pr.M.FRI
Salah HAIRARA
Fatima-zahra TOUIL
Amortisseurs Perret
Management de projet

LISTE DES TABLEAUX

Table 1: Résultat d'exploitation.........................................................3
Table 2: AMDEC du projet Amortisseur Perret...................................5

LISTE DES FIGURES
Figure 1: Calendrier du projet sous MS Project.................................8
Figure 2 : Information sur le projet...................................................8
Figure 3: Planning du projet sans allocation des ressources............9
Figure 4 : Allocation + tableau des ressources.................................9
Figure 5 : Planning après allocation des ressources.......................10
Figure 6 : Surutilisation des ressources..........................................11
Figure 7 : Surcharge "Chef de projet".............................................11
Figure 8 : Charge appliquée sur le Chef de projet..........................12
Figure 9 : Planning après allègement de la ressource CP...............12
Figure 10 : Table et graphe après recrutement..............................13
Figure 11 : PERT du projet..............................................................13
Figure 12 : Coût des ressources.....................................................14
Figure 13 : Total du budget pour le projet......................................14
Figure 14 : Rentabilité prévisionnelle de l'inovation.......................15
Figure 15 : Rentabilité prévisionnelle de l'ensemble de l'innovation
...................................................................................................................15
Figure 16 : Plan de trésorerie du projet Jean Perret........................16
Figure 17 : Graphe de trésorerie....................................................16
Management de projet

Table des matières

I. CONTEXTE DE L’ÉTUDE DE CAS...............................................3
II. ETUDE DE FAISABILITÉ..........................................................3
1. CALCUL DU RÉSULTAT D’EXPLOITATION DU PROJET “ AMORTISSEURS PERRET ”
SUR LES 5 PREMIÈRES ANNÉES D’EXPLOITATION.............................................................3
2. INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS D’EXPLOITATION ATTENDUS............................4
3. ETABLISSEMENT DE L’ANALYSE PRÉLIMINAIRE DES RISQUES DE TYPE AMDEC......5
III. QUESTION DUR LA DEUXIÈME PARTIE.....................................6
1. PREMIER PLANNING DU PROJET..................................................................7
2. COMMENTAIRE SUR LE 1ER PLANNING ET PROPOSITION DE SOLUTION...............10
3. BUDGET ALLOUÉ AU PROJET....................................................................14
4. RENTABILITÉ PRÉVISIONNELLE AVEC DES HYPOTHÈSES SIMPLIFICATRICES...........15
5. PLAN DE TRÉSORERIE............................................................................ 16

2
Management de projet

I. Contexte de l’étude de cas

L’étude de cas s’articule autour d’une activité « Amortisseurs
Perret » de l’entreprise Jean Perret, dont le secteur d’activité est la sous-
traitance de décolletage et d’usinage de pièces mécaniques sur machines
à commandes numériques pour des fabricants d’équipements industriels
et des constructeurs automobiles.
Le travail suivant consiste à étudier le projet de lancement d’une
nouvelle activité innovante, à savoir « Amortisseurs Perret », et ce, suite à
la demande exprimé par leur client « SIDEL», qui, grâce à l’ingéniosité du
PDG de la société Jean Perret, et celle des techniciens de son bureau
d’études, l’entreprise conçoit et développe, un principe nouveau
d’amortisseur :
- L’énergie mécanique est absorbée par le laminage d’un fluide
utilisant une chambre de compensation à membrane air/huile.
A cet effet, étant le stagiaire nouvellement pris par le PDG, le projet
de fin d’études œuvre sur la réalisation de l’étude de faisabilité technique
puis économique (Business plan) d’un production industriel des
« Amortisseurs Perret », ainsi que l’analyse préliminaire des risques du
projet.

II. Etude de faisabilité
1. Calcul du résultat d’exploitation du projet “ amortisseurs
PERRET ” sur les 5 premières années d’exploitation

3
Management de projet

Table 1: Résultat d'exploitation

Méthode de calcul :
-Chiffre d’affaire (€) = Nombre d’unités vendues * Prix unitaire
(46,00 €)
-Charges variables (€) = Charges variables (%) * Chiffre d’affaire
-Charges fixes (€) = (Charges de personnel + Autres charges fixes +
Amortissement des immos) * 1000
-Résultat Net (€) = Chiffre d’affaire - ∑ Charges (Fixes ; Variables)
-Seuil de rentabilité (€) = charges fixes / [(chiffre d’affaires – charges
variables) / chiffre d’affaires]
-Taux de Rentabilité Interne (%) = (Chiffre d’affaire/∑ Charges (Fixes ;
Variables)) - 1

2. Interprétation des résultats d’exploitation attendus

Une étude comparative nous mène à conclure qu’à partir de la 3 ème
année d’exploitation de l’activité de fabrication des « Amortisseurs
Perret », la rentabilité d’exploitation représente 19,61% du chiffre d’affaire
de cette nouvelle activité. On peut donc dire que le résultat de cette
activité est très bénéfique pour l’entreprise, et ce, comparé au résultat
d’exploitation de l’activité principale qui ne dépasse pas depuis plusieurs
années 1,5% de son CA.
Sachant que l’amortisseur Perret est vendu à un prix inférieur à 40 %
en moyenne à celui des amortisseurs actuellement proposé sur le marché,
et que la rentabilité de cette activité et environ 19,61%. Il est bien clair
que cette performance est due à l’innovation du PDG ainsi que les
techniciens conduisant à de bonnes performances avec un rapport
qualité/prix compétitif.

4
Management de projet

3. Etablissement de l’analyse préliminaire des risques de type
AMDEC

Table 2: AMDEC du projet Amortisseur Perret

5
Management de projet
Les risques critiques pour le projet sont ceux qui peuvent entraîner
l’échec de ce dernier à savoir :
 Le manque de formation au niveau de l’équipe projet peut
déstabiliser la bonne conduite de ce dernier sur tous les
niveaux, certes c’est un risque qui peut paraître moins grave,
c’est pour cela qu’il faut accorder à chaque phase un délai
d’exécution et appliquer un suivi permanent afin de mener à
bien le projet.
 Le risque dû au nom implication du fournisseur est très grave
parce que pour le projet « Amortisseur Perret », c’est le seul
fournisseur d’un élément stratégique dont la performance du
produit dépend.
 Le risque lié à l’exploitation du produit peut causer le
mécontentement du client, il faut donc définir des restrictions
de qualité auprès du fournisseur en exigeant la certification
(ISO), sans oublier le contrôle avant expédition du produit et
au cours de la fabrication.

 Enfin pour les risques liés aux ventes, des formations sont
recommandées afin que le personnel soit en mesure
d’effectuer des prospections et promotions correcte
permettant d’attirer les clients et conquérir d’autre marché.

III. Question dur la deuxième partie

Note de clarification

Le projet de lancement des «amortisseurs Perret »
 Contexte du projet :
La société Jean PERRET est une PME, avec un effectif moyen de 100
salariés et un chiffre d’affaire 7 260 000 €, son secteur d’activité est le
décolletage/usinage et la sous-traitance mécanique.
Suite à la demande exprimée par la société SIDEL de 10 produits,
l’entreprise Jean Perret développe une technologie innovante et lui
accorde le nom d’ « Amortisseur Perret ».
Enjeux :
Création d’une activité permettant à l’entreprise de trouver une
nouvelle source de profit dans le but d’augmenter son chiffre d’affaire.
 Documents d’entrée :
 Commande client SIDEL ;
 Brevet (INPI) ;
 Etude de faisabilité ;
 Etude d’opportunité ;

6
Management de projet
 Demande d’aide (ANVAR).
 Objectif du projet :
 Développer un nouveau produit propre à l’entreprise avec de
nouvelles technologies ;
 Conquérir de nouveaux marchés ;
 Augmenter la rentabilité de l’entreprise.
Début du projet :
 7 juillet n+1
Durée du projet :
 La durée du projet est évaluée à 8 mois.
Coût du projet :
 Le coût du projet est évalué à 126 Ke.

 Les acteurs :
Maitre d’ouvrage :
 Le PDG de l’entreprise Jean Perret ;
Maître d’œuvre :
 Le stagiaire nouvellement recrût.
Collaborateur :
 ANVAR qui finance le projet.
Fournisseur :
 L’entreprise qui prend à sa charge la fourniture des
membranes air/huile.
 Contraintes du projet :
Contraintes de délais :
 Début du projet : 7 juillet n+1 ;
 La durée du projet est 8 mois.
Contraintes de coûts :
 Le coût du projet est 126 Ke.
Autres contraintes :
 Créer des nouveaux métiers dans l’entreprise et assurer sa
pérennité.

Date : 10/01/2017 Version 1.0
Signature du porteur Chef du
projet : 7
Management de projet

1 Premier planning du projet
Après saisie des différentes données collectées sur les annexes, la
durée du projet est estimée en 20 semaines, et ce, du 07 Juillet jusqu’au
08 Décembre de l’année N. Des prises d’écran serviront à mieux suivre les
étapes qui ont menées à l’établissement du planning du projet.

Calendrier du projet :

Figure 1: Calendrier du projet sous MS Project

Information sur le projet :

8

Figure 2 : Information sur le projet
Management de projet

1er Planning du projet (sans affectation des ressources) :

Figure 3: Planning du projet sans allocation des ressources

Affectation des ressources :

9

Figure 4 : Allocation + tableau des ressources
Management de projet

Référentiel de gestion du projet (1er Planning après l’affectation des
ressources) :

Figure 5 : Planning après allocation des ressources
10
Management de projet

4. Commentaire sur le 1er planning et proposition de solution
le premier planning n’est pas valable car on ne peut pas le respecter.
Est c’est ce qu’on va démontrer par la suite.
N.B : Comme le montre le tableau ci- dessous, les ressources assignées à
certaines taches sont surutilisées

Figure 6 : Surutilisation
11 des ressources
Management de projet

Il est perceptible que la ressource surutilisé est le « Chef de projet »

Figure 7 : Surcharge "Chef de projet"

Graphe de ressource chef de projet :

Figure 8 : Charge appliquée sur le Chef de projet

 Afin de niveler la charge appliquée sur le chef de projet, il faut
recruter deux autres en mois de juillet, Septembre et
novembre.
Nouveau planning :

12

Figure 9 : Planning après allègement de la ressource CP
Management de projet

Table et graphe des ressources :

Figure 10 : Table et graphe après recrutement
13
Management de projet

 On remarque que le chef de projet n’est plus chargé, et la fin du
projet est retardée au mois février.
Réseau des taches (Diagramme de PERT) :

Figure 11 : PERT du projet

5. Budget alloué au projet
Voila le coût des ressources comme le montre le tableau ci-
dessous :

14

Figure 12 : Coût des ressources
Management de projet

Charges et frais de fonctionnement imputables :

Figure 13 : Total du budget pour le projet

Total du budget=Coût total par ressource + TOTAL
Total du budget = 64.045+ 61 = 125.045Ke
 Le coût du projet est évalué à 126 Ke donc le budget est
compatible avec les résultats de l’étude de faisabilité.
Rentabilité prévisionnelle de l’ensemble de l’innovation

15

Figure 14 : Rentabilité prévisionnelle de l'inovation
Management de projet

Le financement de ce projet est de 300 Ke et le résultat global de
l’activité est de 357 Ke à l’année N+5.
 Donc l’entreprise doit investir dans ce projet au moins 300 Ke
pour qu’il soit rentable dès la première année d’exploitation.
6. Rentabilité prévisionnelle avec des hypothèses simplificatrices

Rentabilité prévisionnelle de l’ensemble de l’innovation

Figure 15 : Rentabilité prévisionnelle de l'ensemble de l'innovation

=> La différence entre la première valeur de rentabilité et la
deuxième provient de la perte d’exploitation de la première année
d’exploitation (N+1) de -152.072 Ke.
Le financement que la société jean Perret doit consentir sur ses
fonds propres est de 148 Ke.

7. Plan de trésorerie
Plan de trésorerie de l’ensemble de l’opération de lancement des
amortisseurs Perret par périodes annuelles.

16

Figure 16 : Plan de trésorerie du projet Jean Perret
Management de projet

Apres le versement d’ANVAR Le financement à prévoir est passé de
141 Ke à 16 Ke, ce qui rend le projet plus facile à financer par la société
Jean PERRET.

10- les graphes(le graphe du résultat global cumulé, et le graphe des
flux cumulés de du projet “ amortisseurs PERRET).

Figure 17 : Graphe de trésorerie

17