You are on page 1of 66

Quelques principes des réseaux LTE

et quelques perspectives d’évolution

Xavier Lagrange, Télécom Bretagne,
IRISA Adopnet
- Rappels d’architecture
- Survol de l’Interface radio
- Notion de bearer
- Gestion de la sporadicité
- Analyse et évolutions

RESCOM 2016

Institut Mines-Télécom

Rappel d’architecture

Institut Mines-Télécom

Principes essentiels de l’architecture

 Un seul réseau cœur paquet
• Basé sur IPv6 (ou IPv4)
• Plus de réseau cœur circuit (ou spécifique à la voix)
 Une gestion de la qualité de service
• Au niveau flux
 Simplification du réseau d’accès radio
• Une seule entité = l’eNodeB
 Un premier effort pour réduire la latence
• Moins de 5 ms dans un réseau non chargé pour un terminal en activité
• Moins de 100 ms pour un terminal après une période d’inactivité

page 3 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange, Life in EPS network

Architecture du réseau cœur 4G EPC  UE = User equipment  MME = Mobility Management Entity  eNB = evolved node B (Base station)  EIR = Equipement Identity Register  SGW = Serving Gateway  PDN-GW ou PGW = Packet Data Network Gateway  HSS = Home Subscriber Server  PCRF = Policy Control and Charging Rules Function 4 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

401 5 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Vue globale de l’architecture en couches  The layer stacks are given in TS 23. Life in EPS network .

Principes essentiels de l’interface radio Institut Mines-Télécom .

Life in EPS network . soit en durée)  Possibilité d’un pseudo mode circuit page 7 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Principes essentiels de l’interface radio  Voie Descendante • OFDMA-TDMA • Les données sont transmises par blocs qui occupent tout ou partie de la bande disponible pendant 1 ms • Un bloc peut faire de 2 à 9422 octets !  Uplink • SC-FDMA-TDMA • Avec un zeste de CDMA  Accès orienté paquet mais plutôt adapté à de longs flux (soit en quantité.

Life in EPS network .)  Sous trame • Une paire de RB • Durée = 1ms temps • Unité de base pour l’allocation Sous trame: 1 ms 8 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. soit 7 symboles (typ.5ms. Élément de ressource / Bloc de ressource / Sous trame Resource element Fréqence  Resource Element (RE) • Ressource élémentaire • Une sous porteuse (15 kHz) • Un symbole  Resource Block (RB) Resource Resource 12 sous • 12 sous porteuses (180 kHz) Block Block porteuses • 0.

Chaine de transmission (simplifiée)  Bloc de transport Bloc de transport • De 16 à 75376 bits / sous trame (2 à 9422 octets) Codage détecteur d’erreur  Ajout de CRC C • Détection d’erreur R C x1 à x3 en Turbo codage nombre de bits  Codage • Correction d’erreur  Modulation Modulation numérique • Symboles Symboles  Transmission sur une sous trame (1ms) paire de RB sous trame (1ms) • Sur une ou plusieurs paires de RB 9 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Élément de ressource / Bloc de ressource / Sous trame f 1 symbole Resource Resource Block Block Sous trame: 1 ms t 10 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Allocation de ressources  Allocation des ressources par l’eNB • Pas forcément adjacentes sur la voe descendante  Identification courte des UE • RNTI: Radio Network Temporary Identfier • Le RNTI ne fait pas partie du bloc de transport  Transmission de la table d’allocation • Indique le destinataire de chaque RB de la sous trame • Transmis au début de la sous trame (1 à 3 RE) • DCI : Downlink Control Information • Compromis: volume de signalisation / flexibilité  Décodage par les UE • L’UE ne décode que ce qui le concerne • => économie d’énergie (veille) 11 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Allocation de ressources 12 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Life in EPS network . 1 ms (typ. 64 séquences différentes 13 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Canal d’accès en contention  Canal d’accès en contention • 6 RB en fréquence.) de large • Période configurable: toutes les 1 à 20 ms • Accès en CDMA.

Life in EPS network .Compétition sur l’accès aléatoire TMSI 1 TMSI 2  Le réseau ne sait pas qui Écoute Choix séquence Écoute Choix séquence transmet le Calcul RA-RNTI Accès aléatoire Accès aléatoire Calcul RA-RNTI sur PRACH sur PRACH préambule ! Élaboration des paramètres Allocation RNTI temp  Le RNTI n’est @RA-RNTI Calcul RA-RNTI @RA-RNTI Réponse à l’accès aléatoire (RNTI temp…) Réponse à l’accès aléatoire (RNTI temp…) confirmé qu’au Stockage RNTI Stockage RNTI 4ème échange ! temporaire temporaire  Notion de Demande de connexion (RRCConnectionRequest (TMSI 1)) Demande de connexion (RRCConnectionRequest (TMSI 2)) Echo de la Demande Echo de la Demande connexion RRC (RRCConnectionSetup (TMSI 1)) (RRCConnectionSetup (TMSI 1)) Mauvaise identité RNTI Confirmé ->STOP Suite de la connexion (RRCConnectionSetupComplete) 14 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Arrivée d’un nouvel UE .

Gestion des tunnels Institut Mines-Télécom .

Life in EPS network . Principe de l’encapsulation  Même préfixe pour tous les abonnés d’un réseau mobile  Routage depuis le réseau Internet vers le PGW  Encapsulation = mettre le paquet IP « utilisateur » dans un autre paquet IP 16 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Encapsulation et utilisation de tunnel (tunneling)  Quelle que soit la topologie du réseau IP utilisé. le paquet part du PGW et arrive au SGW comme si un tunnel était établi entre PGW et SGW 17 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

GPRS Tunnelling protocol 18 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network . nouveau format) • GTP. Place de GTP-U dans la pile de protocoles et fonction principale  GTP-U : transport des données utilisateurs sur les tunnels établis (U=User Plane)  Ajout d’une couche additionnelle (nouveau protocole.

Life in EPS network . Gestion de multiples tunnels  Des dizaines de millions d’utilisateurs par réseau • Tous ne sont pas sous le même eNB • Tous ne sont pas servis par le même SGW  Plusieurs tunnels possibles par utilisateurs  Nécessité d’un traitement très rapide 19 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

htm 20 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network . … I am enclosing a copy of our intended programme. 2030 NSW.com/esl-articles/200004. Your ref: 16538 Our ref: SR/tgh/7 Letter Dear Mr Bound PLANNED VISIT TO LONDON Thank you for your letter dated 3 April 2000. Dover. I very much look forward to meeting you. SR/tgh/6 : xxx SR/tgh/7 : Univ asp Yours sincerely SR/tgh/5 : xx SR/xxx/y Susan Rogers Art Director … Lunar Rock Productions Ltd Enc: 1 Source of the letter http://www. Quittons le monde des télécommunications Lunar Rock Productions Ltd 7 April 2000 7 Moonlight Boulevard.englishclub. Australia tel: +61 2 337 476 fax: +61 2 337 477 Universal aspects Ltd … Mr James Bound Sales Director 16536 : xxx Universal Aspects Ltd 16537 : xxx 769 Oxford Street 16538 : Lunar Rock business LONDON WC1 007 16536 : xxx UK …. We intend to stay in London for five days and I should be Lunar Rock Prod Ltd grateful if you could make the necessary arrangements as previously discussed.

Numérotation des extrémités de tunnels  TEID = Tunnel Endpoint IDentifier  Chaque nœud concerné par un tunnel attribue une identificateur unique à l’extrémité locale du tunnel  Chaque tunnel possède donc 2 identificateurs  Le TEID est codé sur 32 bits en GTP (4 octets) 21 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

il lui faut analyser le TEID et l’adresse • => Il faut utiliser une autre méthode 22 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network . Possibilité 1 : mettre le TEID alloué par l’expéditeur dans l’en-tête GTP  Traitement complexe • Le récepteur doit connaitre le TEID utilisé par l’entité en vis-à-vis pour le tunnel • Pour cela.

Life in EPS network . Possibilité 2 : mettre le TEID alloué par le destinataire dans l’en-tête  L’émetteur doit connaitre le TEID utilisé par l’entité en vis-à-vis  Léger surcroit de complexité à l’émetteur  Traitement nettement simplifié dans le récepteur 23 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Possibilité 3 : mettre les deux TEIDs !

 Même traitement que lorsque seul le TEID du destinataire est placé
 En-tête un peu plus long
 Avantage : si un équipement veut changer la valeur du TEID, il peut
le faire sans signalisation supplémentaire
 Solution non retenue pour GTP mais utilisée entre eNodeB et MME

24 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange, Life in EPS network

Initialisation d’un tunnel

 Echange de messages de contrôles pour établir le tunnel : protocole GTP-C
 A la fin de l’échange, chaque extrémité connait le TEID alloué par l’entité en
vis-à-vis
25 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange, Life in EPS network

Exemple de table de gestion de TEID
Table du SGW

26 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange, Life in EPS network

Life in EPS network . Exemple de table de gestion de TEID Table du SGW 27 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Life in EPS network . Exemple de table de gestion de TEID Table du SGW 28 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

l’établissement d’un appel téléphonique sont vus par le réseau EPC comme faisant partie du plan utilisateur  Plusieurs tunnels de données possibles • Différents tunnels pour gérer différents niveaux de qualité de service • L’association d’un tunnel de données et d’un niveau de qualité de service (éventuellement best effort) s’appelle un bearer  A chaque tunnel. une paire de TEID ! 29 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Utilisation des tunnels de données dans le réseau cœur EPC  Plan utilisateur ou User Plane • Tous les mécanismes et protocoles qui sont directement liés à la transmission des données utilisateurs et les messages/paquets/trames contenant des données utilisateurs (vue du réseau EPC) • Attention ! la connexion à un site web. Life in EPS network .

Life in EPS network . Transport de la signalisation liée à un terminal  Signalling radio bearer identifié par RNTI+LCID  Association dans eNB : RNTI+LCID <-> Identité de connexion 30 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Life in EPS network . Exemple de transmission d’un message de signalisation d’un terminal vers le MME 31 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Fonctions du protocole S1-AP  Le protocole S1-AP permet à la fois • Au MME et à l’eNB d’échanger des messages de configuration générale • Au MME d’envoyer à un eNB des messages pour activer certaines fonctions en lien avec la connexion d’un terminal • A l’eNB de signaler au MME des changements d’état d’un terminal • De transporter des messages échangés entre un terminal et le MME  A chaque fois qu’un message est lié à un terminal particulier • Présence dans l’en-tête d’une paire d’identités de connexion (sauf pour le tout premier message qui n’a qu’une identité de connexion) 32 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Non Access Stratum (NAS) vs Access Stratum (AS)  Les messages NAS sont échangés entre le terminal et le MME • Ils sont relayés par l’eNB sans aucune analyse de leur contenu  Les messages AS sont échangés entre le terminal et l’eNB • Exemple : modification du bearer radio 33 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

AS. Stream Control Transmission Protocol ─ Protocole de transport fiable mais évitant les retransmissions inutiles ─ Plus adapté au transport de messages que TCP (orienté flux)  Protocole S1-AP. NAS et S1-AP dans l’empilement protocolaire  Protocole de transport SCTP. Application Protocol • Messages de gestion entre eNodeB et MME • Messages liés au dialogue d’un UE particulier avec le réseau 34 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Tunnel de contrôle et bearers (tunnels de données)  GTP Control = GTP-C • Messages nécessaires pour l’établissement. le maintien et la libération des tunnels de données • Repose aussi sur des TEID (valeurs différentes des TEID du plan usager) 35 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Place de GTP-C dans la pile de protocoles et fonction principale  GTP Control = GTP-C • Messages nécessaires pour l’établissement. Life in EPS network . le maintien et la libération des tunnels de données 36 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Etablissement du bearer par défaut  Connectivité IP permanente • Dès la mise sous tension. il y a un bearer établi • Bearer par défaut  Procédure EPS Connectivity Request • Message inclus dans le message d’attachement • APN (Access Point Name) par défaut stocké dans le profil de l’abonné • Attachement et établissement de la connectivité réalisés simultanément  Il peut y avoir plusieurs demandes de connectivité • VoLTE => connectivité par défaut + une connectivité avec PGW spécifique (adresse IP spécifique) 37 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network . le terminal demande l’établissement des tunnels pour disposer de la connectivité IP  Quelle que soit l’activité du terminal.

Life in EPS network . GUTI1 stocké dans la carte SIM  GUTI = Globally Unique Temporary Identity (allouée par MME. transmise en mode chiffré et stockée dans la carte SIM) 38 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Etat initial (UE mis sous tension.

Gestion de la sporadicité des flux de données . Lagrange. Contextes stockés dans les différents équipements (vue simplifiée) 39 Institut Mines-Télécom X.

Gestion de la sporadicité Institut Mines-Télécom .

ni transmission. Life in EPS network . ni réception sur la voie radio). La connexion permanente dans EPC  A la mise sous tension d’un terminal. établissement d’un bearer par défaut • Un paquet IP arrivant du réseau doit être routé le plus rapidement possible • Un paquet IP créé par le terminal doit être émis le plus rapidement possible (ex : l’utilisateur demande l’affichage d’une page web)  En cas d’utilisation du terminal (transmission ou réception de données par l’UE) • Utilisation du RNTI pour les transmissions radios • Mesures des niveaux de puissances pour vérifier que l’UE est bien dans la cellule  En cas de non utilisation du terminal (utilisateur lit l’écran. si on gardait la connexion radio • RNTI réservé mais pas utilisé • Nécessité que l’UE transmette de temps en temps pour vérifier qu’il se trouve toujours dans la cellule 41 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Life in EPS network . La temporisation d’inactivité radio  Temporisation (dans l’eNodeB) lancée à la fin d’un échange • RRC inactivity timer  A échéance de la temporisation • Libération de la connexion RRC • L’UE perd son RNTI 42 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

la connexion radio est maintenue 43 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Etat des tunnels et connexions en cas d’activité  En cas d’activité radio. Life in EPS network .

Life in EPS network . l’UE se trouve 44 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. la connexion radio est libérée  La libération de la connexion radio empêche le MME de savoir précisément sous quelle station de base. Libération de la connexion radio  S’il n’y a aucune transmission radio pendant une durée paramétrable.

Libération de la connexion radio et des connexions S1  En même temps que la connexion radio est libérée • Le tunnel pour les données entre l’eNodeB et le SGW est détruit (S1-U tunnel) • La connexion S1-AP est détruite 45 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . le terminal reste attaché au réseau (il garde l’adresse IP) mais n’est plus réellement connecté au réseau d’accès radio 46 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Définition de l’état ECM-idle  Dans l’état ECM_IDLE.

Définition de l’état ECM-Connected  Dans l’état ECM_Connected. Life in EPS network . la connexion radio et tous les tunnels et connexions sont établis 47 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

ni de connexion partant d’un eNodeB ─ Maintien des tunnels entre SGW et PGW et entre SGW et MME ─ Localisation vague de l’UE (groupe de cellules) 48 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. avec une adresse IP ─ Localisation de l’UE connue à la cellule près par le MME ─ RNTI alloué au terminal ─ Tous les tunnels et les connexions sont établies  EMM-registered et ECM-idle ─ Terminal (apparemment) connecté au réseau. pas d’adresse IP. Life in EPS network .  EMM-registered et ECM-connected ─ Terminal connecté au réseau. avec une adresse IP ─ Pas de RNTI alloué au terminal ─ Pas de tunnels. Conclusion sur les états ECM et EMM  EMM-deregistered (nécessairement ECM_idle) • Terminal non connecté réseau.

Life in EPS network . Evolution des états ECM-Idle et ECM-Connected 49 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Life in EPS network . Evolution des états ECM-Idle et ECM-Connected 50 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Evolution des états ECM-Idle et ECM-Connected 51 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Utilité d’une libération partielle du tunnel S1  1) UE attaché et actif sur une cellule => les TEIDs du tunnel S1 sont mémorisés par le MME 52 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Utilité d’un libération partielle du tunnel S1  2) Inactivité pendant quelques minutes => le tunnel S1 n’est pas totalement libéré par le SGW 53 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Utilité d’un libération partielle du tunnel S1  3) Mobilité de l’utilisateur : UE va dans cellule voisine 54 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Utilité d’un libération partielle du tunnel S1  4) Action de l’utilisateur : UE demande à transmettre des données 55 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Ré-établissement de la connexion S1-AP et du tunnel S1 56 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Principe général de traitement lorsqu’un paquet vient du réseau et que le mobile est en état de repos  Le MME maintient une localisation imprécise de l’UE (notion de TA. Tracking Area) 57 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

Limite du bearer par défaut  Dès la mise sous tension.…  Nécessité de garantie de qualité de service • Téléphonie sur IP (principalement) • Applications critiques 58 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network . un bearer par défaut est établi • A priori. pas de garantie de qualité de service (best effort) ─ Les délais de transit des paquets peuvent fluctuer ─ Certains paquets peuvent être perdus • Le bearer par défaut convient pour une très large gamme de service ─ Fiabilisation de bout en bout par TCP (UE et serveur) ─ Des délais importants sont supportables ─ Exemple : consultation de pages web. messagerie.

Life in EPS network .g. PGW différent) 59 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Présentation générale des bearers dédiés  Possibilité d’établir un ou plusieurs bearers supplémentaires • Bearer dédié ou Dedicated bearer ─ Etablissement de tunnels supplémentaires • Etablissement déclenchée par le réseau (le PGW) • Demande faite par l’UE avec signalisation au niveau applicatif  Différents cas possibles • Bearer dédié pour même contexte que le contexte du bearer par défaut (même APN et même adresse IP) • Etablissement d’un nouveau contexte (e.

Gestion des bearers pour la voix sur LTE (VoLTE)  Le bearer par défaut  Un autre bearer par défaut pour la signalisation  Un bearer dédié à faible délai pour la voix établi sur demande 60 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Analyse et évolutions Institut Mines-Télécom .

Analyse (très très partielle) de LTE/EPC  Un système conçu plutôt pour des gros flux et un débit élevé  Un risque d’explosion de la signalisation (signalling storm) [GAP15] • Signalisation de connexion (radio et réseau d’accès) non négligeable • Gestion de la qualité de service orientée flux individuel Source [ZZL14]  Un empilement protocolaire non négligeable (IP/UDP/GTP/IP/TCP/http)  Une latence importante  Interface radio et réseau cœur non adaptés au trafic M2M 62 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. Life in EPS network .

Life in EPS network . Vers une approche SDN et la virtualisation  Séparation des plans contrôles et données dans les SGW et PGW • SGW-U vs SGW-C  Virtualisation des entités fonctionnelles  Suppression de GTP ?  Network slicing Source [MSG13] Source [MSG16] 63 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

amélioration des mécanismes de veille • NB LTE-M ─ Evolution de l’interface radio pour fonctionner sur 200 kHz ─ Gain de 20 dB sur bilan de liaison (portée *3. Life in EPS network .4 MHz • Consommation importante  Evolution • Terminal faible coût (CAT 0) (Rel 12) ─ Fonctionnement sur tout réseau mais fonctionnement dans sous-bande de 1. pas de duplexeur.5)  Complexité inhérente aux choix de base 64 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.5).4 MHz et limité en puissance (Cat 1.4 MHz) • LTE-M. pas de MOMO. faible débit • Terminal limité à 1.4 MHz. LTE et M2M  Interface radio • Largeur de bande minimale pour un système = 1. gain de 15 dB sur bilan de liaison (portée * 2.

Life in EPS network . Latence et débit  L’interface radio est fondée sur la paire de bloc de ressources • C’est l’atome de base ! • 12 sous-porteuses pendant 1 ms  Pour la 5G. souplesse plus grande dans l’allocation • Unité de ¼ de ms ? • Possibilité de jouer sur les sous porteuses ─ Moins de sous-porteuses ─ Largeur de bande par sous-porteuse paramétrable ? 65 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange.

 [RBB16] Rost. Life in EPS network . 2013  [MSG16] R. Rongpeng Li. Zhifeng Zhao. pp. 2016. M. C. SIMON Gwendal.. S. Sultana. Bouten. De Turck and R. Omer Abdelrahman.". M. Lucidarne. IEEE. no.. Gorricho.  [BRG13] BEN HADJ SAID Siwar. Doll. F. B. Frid. Mihajlo Pavloski. and Honggang Zhang. 236-262. "Modeling and analysis of RRC-based signalling storms in 3G networks. REDDY SAMA Malla. M.. "Toward 5G: when explosive bursts meet soft cloud. Th... SUCIU Lucian. Mulligan. "Network Function Virtualization: State-of-the-Art and Research Challenges. Banchs.  [ZZL14] Zhou. J. K. Berberana. IEEE Communications Magazine. “New Control Plane in 3GPP LTE/EPC Architecture for On- Demand Connectivity Service”. no. OIsson. Firstquarter 2016. Droste. pp. Tao Chen.. GUILLOUARD Karine. 11-13 november 2013. Zhisheng Niu. I. Samdanis." (2015). Boutaba. 66 03/06/2016 Institut Mines-Télécom Xavier Lagrange. References  [OSR09] M. Xuan. A. IEEE Network 28. United States. San Francisco. 18. L. http//www. and Sayadi. SAE and the Evolved Packet Core.A.fr  [GAP15] Gorbil. 6 (2014): 12-17. Mobile network architecture evolution toward 5G. Mannweiler.. Evolved Packet System (EPS): The LTE and SAE Evolution of 3G UMTS. LAGRANGE Xavier. Mijumbi. Serrat. Puente. H. L. and Erol Gelenbe. P. Lescuyer. Driving the Mobile Broadband Revolution.  [LeL08] P. S. 1.fun-mooc.. C.. Rommer. vol. Yifan Zhou. Elsevier Academic Press. CLOUDNET 2013 : 2nd IEEE International Conference on Cloud Networking. Wiley 2008. 54(5). BONNIN Jean-Marie.  [LCP15] Mooc “Comprendre la 4G”. 2009." in IEEE Communications Surveys & Tutorials.84-91. N. J. Gokce. Breitbach.