You are on page 1of 28

LUMIÈRE DU THABOR

Bulletin des Pages Orthodoxes La Transfiguration Numéro 17 ● mai 2004

Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 2

PAUL EVDOKIMOV
LA VOCATION SACRÉE DU LAÏC

Paul Evdokimov était l’un des plus illustres représentants de l’« École de Paris »,
ce groupe remarquable de théologiens et de philosophes religieux russes émigrés
en France après la révolution bolchevique de 1917. Né à Saint-Pétersbourg en
1900, Paul Evdokimov arrive à Paris en 1923, où il décède en 1970 (lire un aperçu
de sa vie par Olivier Clément ici-bas, « Paul Evdokimov : À la lumière
PAUL EVDOKIMOV : d’Aliocha »).
LA VOCATION SACRÉE Une de ses plus importantes contributions théologiques est l’articulation de la voie
DU LAÏC spirituelle des laïcs et c’est cet aspect de son œuvre que nous voulons souligner
1 / À la lumière d’Aliocha dans ce numéro de Lumière du Thabor. Le point de départ de la réflexion
par Olivier Clément théologique de Paul Evdokimov sur la spiritualité des laïcs est le constat, commun
à la tradition orthodoxe, qu’il n’y a qu’une seule voie spirituelle chrétienne pour le
Paul Evdokimov :
clergé, les moines et les laïcs : les mêmes exigences évangéliques s’appliquent à
5 / Le Sacerdoce royal : tous : « Ceux qui vivent dans le monde, bien que mariés, doivent par tout le reste
État charismatique ressembler aux moines... Vous vous trompez tout à fait, si vous pensez qu’il est des
du chrétien choses exigées des séculiers, et d’autres des moines... ils auront les mêmes comptes
9 / Ecclésia domestica à rendre », aimait-il citer en cela saint Jean Chrysostome. La distinction occidentale
entre les « préceptes » et les « conseils » de l’Évangile, les uns s’appliquant à tous,
13 / Le Célibat
non monastique
les autres aux clergé et aux moines, est inconnue dans l’Église orthodoxe, nous
rappelle-t-il.
15 / Le Sacerdoce conjugal
Partant de cette constatation, la pensée de Paul Evdokimov s’articule autour de
16 / Pour aller plus loin – deux thèmes en particulier : le sacerdoce universel de tous les chrétiens, avec une
Paul Evdokimov précision importante dans la notion du « sacerdoce conjugal » ; et le « monachisme
18 / Les quatre intériorisé »¸ l’intégration de l’esprit du monachisme, qui n’est autre que celui de
saints martyrs l’Évangile, dans la vie spirituelle des laïcs. Se fondant sur ces considérations, Paul
de l’« Action orthodoxe » Evdokimov décrit la nature de l’« église domestique », vue comme unité
par Hélène Arjakovsky constitutive de l’Église du Christ. Et nous devons à Paul Evdokimov d’importantes
22 / Le Symbole de Foi – X réflexions sur la vocation du célibat laïc.
par Mgr Pierre L’Huillier
Exprimée dans plusieurs articles et contributions aux publications œcuméniques, la
23 / Le Retour en Galilée pensée de Paul Evdokimov sur le laïcat atteint sa forme la plus élaborée dans deux
Méditation avec livres en particulier, Le Sacrement de l'amour : Le mystère conjugal à la lumière de
père Lev Gillet la Tradition orthodoxe, et Les Ages de la vie spirituelle, Des Pères du désert à nos
24 / À propos de jours (aujourd’hui malheureusement épuisés).
Lumière du Thabor
Les extraits de l’œuvre de Paul Evdokimov que nous vous proposons mettent en
Visitez-nous : valeur les éléments essentiels de sa pensée sur les fondements théologiques de la
www.pagesorthodoxes.net vocation des laïcs, leur rôle dans l’Église et la vie spirituelle des laïcs, célibataires
ou mariés. Nous vous recommandons de consulter également les deux écrits de Paul
Contacter-nous :
Evdokimov qui paraissent aux Pages Orthodoxes : Le monachisme intériorisé et
thabor@megaweb.ca
L’amour et le sacrement de l’amour, textes qui complémentent ceux que nous
reproduisons dans ce numéro du Bulletin.

Ni la intuitions décisives : la faiblesse de Dieu devant la mort de son père. Malgré l’exemple récent de quelques philosophes théologie dogmatique. il surtout de Nicolas Berdiaev et du père Serge Boulgakov. La rencontre de enracinement dans l’invisible. avait. par la seule rendue plus encore cosmopolite par l’afflux des réfugiés persuasion. il lui faut. glisse vers la créatrices. Il avait rencontré là- _____________________________________________________________________________________________ . de l’humain. soit de dépassement spirituel : en 1918. Le colonel Evdokimov vivait au plain-pied de assumée) que par une renaissance spirituelle. Son père. la ville la plus européenne de Russie.les églises médiévales -. Lethielleux. découvrir l’icône. ni l’exil forcé tragique liberté de l’homme. D’emblée il pressent les spirituelle pour laquelle Dieu est bien plus réel que le racines . pendant les dans les bas quartiers. il avait. » Mais c’est surtout Evdokimov. ce qu’il fera du reste volontiers. de la mission prophétique de toujours des fils de prêtres. ou plutôt pour laquelle le monde n’a d’autre l’insatiable intelligence constructrice puis destructrice réalité que théophanique. Constantinople au temps de l’occupation alliée. dans ces années troubles L’exil. et le destin - monde. On dirait qu’il a toujours eu la perception de France. fit ses études à l’École des Cadets. un constituait un phénomène d’ordre spirituel. « Il croyait comme on respire » . pour subsister. vacances. Paul Evdokimov s’inscrit Au moment des troubles révolutionnaires. En septembre 1923. par un soldat gagné au terrorisme. partageaient l’attitude du starets Alexis Metchev. l’émigration russe. malgré sa formation Ce sont les années des rencontres décisives. Il combattit près de d’Orthodoxie » : « Il fallait. une pléiade de disciplines libératrices . fut des Pères. Les jeunes gens du milieu l’Orthodoxie. la réponse de l’homme n’avaient laissé en lui d’amertume.. vers Paris. Il appartenait à cette race l’Europe occidentale l’émeut. En 1924. appartenait à la noblesse de service.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 3 PAUL EVDOKIMOV (1900-1970) : À LA LUMIÈRE D’ALIOCHA par Olivier Clément Paul Nicolaievitch Evdokimov est né le 2 août 1900 à bas. désormais vrillant les abîmes. l’autre prêtre et professeur de Kiev. Paul Evdokimov Le père Serge développa en lui « l’instinct fut mobilisé dans l’armée blanche. vivre la liturgie. comme c’était l’habitude dans son la Sorbonne. sa mère était de plus ancienne aristocratie. travailler la nuit. qui suivent la révolution de 1905. ni là guerre perdue. Paul Evdokimov se replie à Kiev. d’abord établie à lendemain de sa mort sa compagne des années les plus Berlin. Au bout de quelques mois cependant. 1981). sur l’intervention de sa famille. Prague. Plus d’une fois. « définitivement tourné la page » .celles notamment de la théologiens et de penseurs religieux russes fondent à nourriture et du sommeil. mais. ses hommes. passe une licence de philosophie. Il fut tué presque à bout portant. celles militaire. pur des soldats qui s’insurgeaient. Il devait en garder devient le premier secrétaire de l’Action chrétienne des jusqu’au bout le sens de la maîtrise de soi et des étudiants russes en France. C’était donc l’homme à comme une épée quand il doit conduire des matelots abattre. ‘consommer le feu rendu à la vie civile avant la débâcle finale. ou dans les gares à nettoyer les wagons. Paris l’Institut Saint-Serge. milieu. des spirituels qui Saint-Pétersbourg. Paul eucharistique’. et qu’elle ne drame bouleverse la vie de l’enfant : son père est pourrait être surmontée (et d’une certaine manière assassiné. Paul Evdokimov est chauffeur de taxi. et que rien n’existe réellement que par cet arrive à son tour dans cette ville. officier. Il s’inscrit à Paul Evdokimov. les étudiants en théologie étaient presque liberté orthodoxe. il lui faut La foi reçue de sa mère . Paul Evdokimov l’invisible. la famille de aussitôt et termine en 1928 sa licence de théologie.il ne aussi cuisiner.et de la Mère-Église . pour employer sa propre Nicolas Berdiaev qui semble avoir éveillé en lui les expression. jusqu’à la fin de sa vie. restaurant et comme le patron sommeille. Il fut ainsi formé par les deux Puis il obtient une bourse de l’Entraide universitaire et disciplines du soldat et du moine. commence des études de théologie à l’Académie de « L’un philosophe libre. dans ses racines. cause.. chacun à sa manière parlait de la religieux. pendant ces années terribles. devait dire au De plus en plus. apaisé russes. Il est frappant que la première réaction du jeune homme. l’Esprit-Saint » ( citations de « Quelques jalons sur un chemin de vie ». Paul Evdokimov sert dans un manoeuvres. Pendant les Longtemps. considérant que la révolution. non sans semble pas que Paul Evdokimov l’ait jamais mise en talent. sa mère l’emmenait dans les monastères pour chez Citroën. en effet. se plonger dans la pensée deux ans. En 1907. Le Buisson ardent. de longues retraites. chacun mettait le plus grand accent sur social de Paul Evdokimov n’étudiaient pas la théologie. dont le premier recteur est le père Serge Boulgakov. Belgrade et Istanbul. se présentant à eux les mains nues.

où dessinait.le « sacrement de Alors aussi se précise la vocation. Il la soutient en 1942 à la Faculté dirigea ensuite . la famille se fixe Valence. où les Allemands occupent la » zone Théologien. de reconnaître en tout visage humain l’icône enfants. où affluent les « personnes les troupes italiennes occupent Menton. qui l’a rejoint en France. Il va s’affirmer et se faisait entendre. Par la présence active d’une élite brillante de Dieu et de toute la chair de la terre. 1942. âmes. une vocation passionnante se s’engager. et jusqu’en 1961. a mouvements pour l’accueil des évacués). nomme le « vœu » où s’engage un destin : « Tout me disait que l’émigration représentait un fait providentiel. d’un cancer Evdokimov reste laïc. maintenant affaiblie. par l’intervention d’un de ses frères. sacrement de l’amour. » Paul Evdokimov l’Université française. je puisais consciemment dans le sacerdoce du laïcat. et Paul Evdokimov a la certitude que son amour et sa prière sont parvenus À Bièvres. Paul Evdokimov a préparé. Michel en 1930. Paul libre » . de saluer en tout homme l’image de théologie. les Evdokimov connaît à nouveau la condition du réfugié. fondée pour solides amitiés protestantes. l’action. le rend entièrement disponible pour son sacerdoce de laïc qu’il servira l’Église sa vie durant. qui Evdokimov est arrêté. pour que se précise le choix ultime donne plusieurs séries de cours et se lie d’une profonde _____________________________________________________________________________________________ . libéré deviendront tous deux fidèles serviteurs de l’Église.. de déchiffrer. où il liberté de l’homme. d’un cancer. puis transporté en octobre et le problème du mal ». Le nordique réservé. où la jeune femme enseigne l’italien. qui ne refuse pas la femme mais fait de sa rencontre. il est membre du réponse est dans la kénose de Dieu pour que s’affirme la comité qui dirige l’Institut œcuménique de Bossey. la Cimade . une anthropologie apophatique envoyé dans le monde par son starets. et de Au lendemain du conflit. la question qui tenaille Paul Evdokimov devant les crises apocalyptiques du XXe siècle : si le monde est Pendant ces années d’intense « diaconie » . dont il devient rencontré une femme solaire. Le sujet : « Dostoïevski fondé par la Cimade à Sèvres. bientôt s’imposait clairement » sa mère meurt. Il a épousé une nîmoise. se consacre à celui des réfugiés. En 1927. celle de l’histoire ? La qui fonda le Conseil. sur sa vie familiale. Nina en 1928. l’Orthodoxie était l’exprime dans son second livre. faisaient de moi Après un bref séjour à Prades. distant. En 1940. c’est l’année où il soutient sa thèse. d’accueil de la Cimade . Natacha est atteinte son propre destin d’exilé achève de se décrypter. paru en 1944 et intitulé brusquement sortie de son isolement séculaire et se justement. une pénétration renouvelée du l’ouvrage se filigrane aussi l’ « image conductrice » du mystère trinitaire où se dévoile le Dieu » pathétique » . Sa mère.le Foyer d’étudiants des lettres d’Aix-en-Provence. magistrat à Orange. destin d’Evdokimov : celle d’Aliocha Karamazov pathôn théos. l’antinomie entre le Dieu-homme et l’autodéification. juives surtout. celle de la nuptialité de qu’il fallait en voir le sens spirituel profond. non violente. en 1945. il dirige la Maison concentrer l’intercession puissante de l’Église. témoin d’un aboutissant à l’homme comme microcosme et « monachisme intériorisé » qui ne refuse pas la vie mais microthéos. L’ouvrage tente de répondre à 1962 à Massy. leur souffrance m’interrogeaient. Sous l’Occupation. ce que Massignon l’amour » . un intercesseur. En 1936. Le moment était femme. il s’engage dans la Résistance avec Natacha Brun. en 1946 et 1947. mais tout autant philosophe. les soins du ménage et des venu. confrontation de l’Orient et de l’Occident chrétiens se À partir de 1942. Et dans ma où elle passera les années de guerre. le temps du repliement s’achève dans posait comme un fait irréversible de l’histoire. la transfigure. Deux le but est de sauver des vies. Paul Evdokimov penseurs religieux russes. il s’est marié. Résistance pour lui. Le Mariage. Paul Evdokimov se replie l’accueil des évacués. C’est dans la ferme assurance de cette incurable. Paul une théophanie (certitude montée de l’enfance et que Evdokimov participe au travail du Conseil œcuménique structure maintenant la sophiologie du père Serge). mais une thèse de philosophie pour Dieu. Le couple s’établit à un animateur.et jusqu’en 1968 . un confident. Française du Midi par son père. le l’homme et de la femme. des Églises : depuis l’Assemblée d’Amsterdam en 1948. selon l’expression de saint Jean manifestait dans tous les pays du monde. pour mettre dans ma réponse Tout en donnant des leçons et en partageant avec sa autre chose que de l’humain pur. Paul enfants naissent. au-delà de tout moralisme. À travers de l’abîme et de la croix. et dont Menton. prière. d’y vénérer sa présence. La mort de sa femme. non une thèse de vivante du Christ.. quelle est la signification du mal. Russe et ses amis protestants de la Cimade (Comité inter- Caucasienne par sa mère. un témoin. et Paul Evdokimov se donne sans retour à ce service où s’établit aussi Menton. Un appel le destin de Paul Evdokimov. Elle guérit. La Chrysostome. du Christ et de l’Église.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 4 comme amour créateur où souffle l’Esprit. Tout en gardant quelques activités œcuméniques. dans son charisme. détenu quelques semaines. Cette dernière expérience. Paul déplacées » : « J’étais profondément mis en cause .

Saint Syméon le Nouveau Théologien _____________________________________________________________________________________________ . Dès la fondation en 1967 de l’Institut supérieur dont il fait une véritable anthropologie orthodoxe. Fils de Dieu. je devienne divin selon la grâce et que je sois en moi aussi. ô Dieu. Ce n’est Paul Evdokimov fut appelé à y enseigner. Là où le Dieu fait homme annonça à l’icône. Filioque une solution. sans tenir compte des canons sur le publié seulement en 1970 à cause des illustrations mariage. sans qu’il arrive toujours à lui correspondre. je porte ton image. afin que je voie la lumière du monde que tu es. L’ouverture et retrait allaient de pair. bien l’intégrisme que l’apostasie. traditionnelle et la beauté. il les a écrits dans le par exaucement mutuel. sinon quelques articles. confluent dans L’Orthodoxie. le père Lev Gillet. le qu’il m'enseigne lui-même ce qui te concerne et ce qui Père afin que. qui devait devenir directeur avec le sentiment que « le temps était court » et qu’il lui de cet Institut. l’originel. que l’on peut orientale. prendre forme en moi. comme tu l’as dit. l’influence discrète de fondation. jalonner par des articles. l’anthropologie. sent mûrir en lui voit jour. En 1954 il épouse Tomoko pour les jeunes théologiens grecs qui poursuivaient leurs Sakaï. la beauté. Céleste. mais de synthèse Ses deux premiers livres. dans son sommeil. 1985. maintenant et toujours et dans rester en toi et que sciemment j’entre alors en toi et que les siècles des siècles sans fin. le 16 génie amène Paul Evdokimov à approfondir sa » septembre 1970. auquel il travaillait avec acharnement dans l’été 1969. vie. ô Invisible. Labor et Fides. célébrait forces de la création. afin Donne-moi la gloire que t’a donné. Il y enseigne l’histoire du contemplation la source de toute véritable création de christianisme occidental et surtout la théologie morale. où Paul Evdokimov prenait la Alors. Théologie de la beauté. et que j’oublie toutes les choses visibles. sciemment je te possède en moi. et que cours donna matière à son livre sur L’Esprit-Saint dans l’organisation matérielle du Foyer d’étudiants la tradition orthodoxe où il cherche à la controverse du l’accapare. d’une seule coulée surgit l’œuvre : le premier parole ainsi que Nikos Nissiotis et moi-même (ainsi livre qu’il écrit après son remariage s’intitule furent abordés la situation œcuménique de l’Orthodoxie. Depuis 1965. sur moi aussi. afin qu’en l'âme. et surtout ce Christ dans la pensée russe. et L’art de Samaritaine. Reste. En la sociologie et la cosmologie à la lumière de la tradition 1959. ô Clément. de Syndesmos. il organisait chaque année.. qui s’efforce de mettre en relation.souvent monastiques . l’eucharistie et prêchait. toutes ses recherches antérieures. Paul indispensables. Ô INVISIBLE. Les âges de la vie spirituelle en 1964. des « journées théologiques » où son japonais (sa mère est anglaise). à l’échelle catholiques . aller puits de la livres. Des messages d’amitié. Pourtant. Sa pensée s’oriente années. voyant ta beauté inaccessible. terminé en 1967 mais femme hérétique. Ô CÉLESTE Aie pitié de moi. ô Dieu de l'univers. non de facilité. Deux Passeurs. c’est fille d’un diplomate études en France. au printemps 1953. Et sans doute lui Son influence grandissait aussi dans le monde faut-il une médiation renouvelée pour que l’oeuvre qu’il orthodoxe. Pourtant il n’avait plus alors selon deux axes : l’actualisation de la spiritualité envie de voyager. conçu d’ailleurs comme une réponse à l’athéisme Version raccourcie de la notice biographique d’aujourd’hui. et que je devienne moi aussi fils du jour divin. à travers ses origines. Vladimir Lossky. L’universalité concrète où il déploie son Evdokimov meurt subitement.). dans Olivier Clément. Ainsi naissent deux maîtres- Il aurait aimé seulement. rayonnement d’une présence féminine. cherchent dans la et il devient en octobre de la même année professeur à Tradition les fondements de la liberté. participe à la Pendant ces dernières années.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 5 amitié avec Nikos Nissiotis. Paul Evdokimov. parfois son inspirateur. afin que je devienne à mon tour digne de avec toi continuellement. _____________________________________________________________________________________________ Ô CLÉMENT. semblable à toi comme tous tes est tien. parvenaient assez souvent.. ô Miséricordieux. russité » : et c’est son livre sur Gogol et Dostoïevski. d’études oecuméniques à l’Institut catholique de Paris. Orient-Occident. il n’écrit pas. Elle va libérer en lui les ami. me disait-il. activités proprement orthodoxes. quelquefois la bénédiction d’un véritable somme qui amène l’Institut Saint-Serge à lui spirituel. de Russie et Roumanie.qui refusent aussi mondiale. Elle a vingt-cinq ans. et ouvre-moi les yeux de Daigne. Envoie le Consolateur. l’adoration en esprit et en vérité. L’un de ses pas seulement que le temps lui manque. en 1961. serviteurs. durant ses dernières décerner le doctorat en théologie. et dans la l’Institut Saint-Serge. significativement La femme et le salut du monde. les mouvements de jeunesse de l’Orthodoxie. le « lien » Paul Evdokimov n’a cessé de grandir dans les milieux . Il s’engage de plus en plus aussi dans les fallait retrouver et dire.

Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 6 _____________________________________________________________________________________________ .

Tout laïc est prêtre de son existence même . tout laïc le fait par son être même . il est le nom de la essentiel de toute « nouvelle créature » en Christ. appartiennent à l’épiscopat en vertu de Pierre reprend l’expression et dit : Vous êtes une race l’apostolicité de l’Église. Le pouvoir sacerdotal est insufflé par le Christ aux douze apôtres. par sa nature sacerdotale. digne et trois sacrements majeurs : baptême. Depuis la donation de la Torah à Moïse. 6). Le pouvoir sacramental de célébrer les le Seigneur déclare : Je vous tiendrai pour un royaume mystères et avant tout d’être témoin apostolique de de prêtres et une nation consacrée (Ex 19.1). prêtrise fonctionnelle. Occident) établit tous les baptisés dans la même et 17) que ce nom est prononcé pendant l’eucharistie . retirés et établis par fade divin. sont mis à part pour les choses de Dieu : tous sont membres équivalents du peuple de Dieu. par sacerdoce juif. on y voit une notion des plus riches et des plus distincte. claires du laos. évêques et dans sa totalité. L’axios. Il faut souligner fortement la de la manière la plus radicale et la plus catégorique l’idée d’un peuple de Dieu « profane » n’a pas de place _____________________________________________________________________________________________ . attribut symbolise l’admission au royaume. ce qui de son être. en hostie vivante (Rm 12. sans généalogie (Hé 7. quelques-uns sont l’Écriture pose le sacerdoce universel du peuple de Dieu élus. Le Christ l’a aboli en tant que caste contre.16). La couleur blanche de la tunique sacerdoce universel des laïcs n’implique aucune baptismale est la couleur du sacerdoce dans les deux opposition à la prêtrise fonctionnelle du clergé.10). le baptisé reçoit de cette équivalence sacerdotale que se produit une le baiser de paix (analogue au baiser de l’ordination différenciation fonctionnelle des charismes et des épiscopale) comme celui qui est digne de son nouvel ministères. sacerdoce des fidèles.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 7 LE SACERDOCE ROYAL : ÉTAT CHARISMATIQUE DU CHRÉTIEN par Paul Evdokimov LES DEUX SACERDOCES substance. l’ontologie. promulguer les définitions doctrinales. il identique nature sacerdotale des hiereis. presbytres. Elle ne alliances. Ce mot grec désignait le Dans la Bible le mot « laïc » est rare et peu précis . Il faut affirmer son essence même. « peuple de Dieu » . donc. et son origine est nettement divine : Une étroite parenté liturgique entre la « Grande Ce n’est pas vous qui m’avez choisi. la totalité père. Mt 10. Le peuple de Dieu. et c’est au sein consacrés. tous sont déjà prêtres. la prière du huitième jour après le baptême charisme dont la source est souverainement divine. membre du sacerdoce royal. Le Christ a fait de tous les chrétiens une royauté baptisé est scellé des dons. mais c’est moi qui initiation » des fidèles (le nom donné par les Pères aux vous ai choisis et établis (Jn 15.3). la tâche de garder le dépôt de foi et de grec le traduit par basileion ierateuma : sacerdoce royal. Le texte l’Eucharistie. la nature sacerdotale de tout fidèle. un sacerdoce royal (1 P 2. Tous les baptisés sont devenus des hiereis. sans mère. Selon Hippolyte de Rome. Il précise aussi au sujet du Le sacrement de l’onction chrismale (confirmation en « caillou blanc » qui porte gravé le nom nouveau (Ap 2. À côté d’une prêtres du sacerdoce royal et universel. élue. clercs et baptême. De ce peuple sacerdotal de Dieu. de la caste sacerdotale lévitique. 9). confirmation et l’amen prononcés par le peuple lors de l’élection d’un eucharistie) et l’ordination des prêtres le confirme. il associé maintenant aux acta et passa Christi in carne. Le nouvelle créature. Le rite de la tonsure lors du sacrement de la donne jamais dans la confusion tout en affirmant confirmation signifie la consécration totale au service l’égalité de nature : par la « seconde naissance ». le du Roi céleste et de son Église . que tout Jésus. participe à l’unique sacerdoce du Christ par son être Réuni désormais en Christ. est fonction sacrée. tous sont avant tout laïcs. le sanctifié. son témoignage peut aller jusqu’au sacrifice signifie hors de tout choix ou délégation simplement de sa vie (cf. En évêque ou d’un prêtre est la condition humaine du effet. tous. état : dignus effectus est. Une telle Nouveau Testament emploie les termes évêque et correspondance liturgique de ces rites avec l’ordination presbytre pour désigner le ministère particulier du du clergé souligne fortement la dignité sacerdotale de clergé et garde le terme d’hiereis – prêtre – pour le tout baptisé. C’est en vue de peuple participe au sacerdoce et à la royauté unique de cette dignité d’être prêtre dans sa nature même. oint de l’Esprit-Saint dans de prêtres régnant sur la terre (Ap 5. humains. Ainsi si l’évêque participe au sacerdoce du Christ par sa mis à part et réuni jadis au Temple de Jérusalem. le charisme aussi « peuple des prêtres » au service du Roi céleste. Saint pastoral. 17-42). constitué en Église. il Le sacerdoce selon l’ordre de Melchisédech est sans offre en sacrifice. mentionne « l’imposition de la main de Dieu » qui établit le baptisé dans la « dignité de la vocation sublime La tradition est très ferme dans son affirmation le et céleste » .

il est que mariés. L’unique entretien avec Nicolas Motovilov. » Il n’existe qu’une seule spiritualité pour de cette vocation. changé jadis la face du monde. Or. et c’est la spiritualité Parousie. En effet. la ascétique. Le grand mérite de Nicolas Cabasilas. le jeûne. L’Évangile dans sa totalité L’Occident a canonisé le monachisme et le laïcat s’applique à tout problème particulier de tout milieu. d’un pauvre qui ne veut savoir et précise : « Ne croyez pas que cette liste vaille pour le suivre que le Verbe dans le monde. celui-ci est un vrai moine du monachisme l’Évangile s’adresse à tous et à chacun. De Transcendant. Sa sagesse consiste à assumer. il n’est pas s’avancent les parfaits et de l’autre côté. vivant dans les demi-mesures. pour le une seule possession. Vous vous trompez tout à fait. Saint Nil affirme que toutes les pratiques monacales L’obéissance totale à Dieu supprime toute suffisance de s’imposent aux gens du monde.. « cherchent jamais il fait appel à tous autant aux laïcs vivant dans le l’unique nécessaire ». l’Orient ignore la différence entre les moines. À cette vision coeurs remplis d’amour pour Dieu et le prochain. elle est simplement inimaginable.. La Théodore Studite dans sa lettre adressée à un dignitaire pauvreté est cette réceptivité ouverte d’un pauvre envers byzantin dresse le programme de la vie monastique et les desseins de Dieu. du clergé.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 8 dans la Bible . la vie conjugale que pour autant qu’elle engendre des pourvu que tous deux aient au même titre une foi sans vierges et peuple les couvents. sans aucune distinction. est d’universaliser et de ce qui donne au terme » laïc » un sens maximalement socialiser la méthode monastique et sa spiritualité pour spirituel et ecclésial. c’est l’Église totale qui ecclésiastiques : « Ne soyez pas pressés de multiplier les enseigne l’Église. la discipline réciproque et son don total et unanime à Dieu. » « Quand le Christ. selon les grands maîtres. que chacun en trouve l’équivalent personnel. et d’autres des physiologique. La chasteté n’est point une catégorie qu’il est des choses exigées des séculiers. se tiennent les besoin d’y penser. des vœux monastiques. Le moine et le séculier doivent atteindre les mêmes tout en vivant dans le monde et peut-être surtout à cause hauteurs. le maximalisme eschatologique des tous. intériorisé. si. en moines. l’épiscopat. Celui qui porte préceptes et les conseils évangéliques. L’habit noir ne sauve point. celle-ci est formée par les moines-laïcs. C’est dans le tout l’habit blanc et qui a l’esprit d’obéissance. grand liturgiste du XIVe siècle. doivent par tout le reste ressembler aux royalement libre et jouit pleinement de cette dignité moines. serait même LE MONACHISME INTÉRIORISÉ incompréhensible pour eux. comme deux formes de vie : une. si vous pensez royale. dit saint Jean Chrysostome. d’humilité et de son enseignement et dans sa totale exigence que de pureté. d’une part. la lecture des Écritures. quant à son exigence. celle des souffles de l’Esprit. Le pluralisme actuel des théologies de peuple. la parfaite égalité de nature de tous les transporteront tous deux des montagnes. du monachisme. moine ou laïc. qui n’aspire qu’à moine et non pas. Il est parfaitement évident que ces paroles Il s’agit pour chacun du mode d’adoption personnelle définissent très exactement l’état de tout croyant-laïc. s’érigent en signe et référence au foncièrement homogène de la spiritualité orthodoxe. » Tous deux. du laïcat. » Quant les Pères parlaient. la prière _____________________________________________________________________________________________ .. disait : « Quant au absolu risque de se trouver brisé. Le Seigneur ne recherche que les faibles. et pose une vocation universelle. l’autre. laïc et monastique. tout entier et également. sans aucune distinction entre le L’Écriture enseigne constamment et fermement le clergé et le laïcat : ils parlaient au sacerdoce universel caractère sacré et sacerdotal de chaque membre du de tous. étant inconnu au temps des Pères. monachisme intériorisé. même qu’il n’existe aucune séparation en Église écrivait dans le même sens aux autorités enseignante et enseignée. Saint désappropriation et la consécration de son existence. (Saint Nil). La laïc.. ils En Orient. ordonne Le laïcat ainsi forme très exactement l’état de de suivre la voie étroite. il s’adresse à tous les hommes. moines. ils s’adressaient à tous prière en tant qu’état constant de l’âme.. Saint Tikhon de Zadonsk (1724-1783). elle est dans la structure pure de l’esprit. les membres du Corps. » La Dans le sacerdoce conjugal elle est l’offrande prière. Il s’ajoute une certaine conception ascétique qui ne justifie entend aussi bien les prières du moine que celle du laïc. ils auront les mêmes comptes à rendre. Aujourd’hui plus que ceux qui « mènent la vie selon l’Évangile ». Celui qui Chrysostome : « Ceux qui vivent dans le monde. et que je suis moine. les moines ne sont Le monachisme tout centré sur les choses dernières a pas autre chose que ceux qui veulent « être sauvés ».. leur attente joyeuse et impatiente de la évêque. De même saint Jean soi-même et toute emprise venant du monde.. répondant aux Saint Séraphin de Sarov (1759-1833) dans son célèbre conseils. s’imposent à tous au même titre.. bien obéit vraiment à Dieu domine le monde. aux préceptes de l’Évangile. erreur et aiment Dieu du plus profond de leur âme. membres de l’Église conditionne le caractère le moine et le laïc. fait que vous êtes laïc. et « se font violence en tout » monde qu’aux moines.

Pères affirment que chaque chrétien. Si j’aime mes frères la liturgie. l’homme montre ce qu’il a vu en hors des murs du temple. Origène l’amen final. dans les rapports humains et délogent ainsi les éléments démoniaques et profanés du monde.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 9 devenue chair. et il ne peut faire autrement. raisonnable : faire de notre être. Saint Paul (Rm 12) exhorte à offrir peuple.. les anciens et les frères. sur les instincts et orientaux en 1848 : « Chez nous. par contre les laïcs sont royale. aux pontifes. tout fidèle est coliturge avec l’évêque . de faire passer toute définition de foi Le « quoi ». Saint Œcuménios le Conciles : car chez nous. Il le fait. leur sphère est la vie de cherche que l’unique : à la lumière de la Fin. par contre. cela n’est inhérent La promulgation des définitions doctrinales est le qu’au roi . le sacerdoce universel des laïcs détient qu’une attente avive. devient la par l’onction. C’est vie la liturgie de l’Église. Vérité jusqu’à la mort. signe vivant de la l’assemblée des fidèles est totale et répond au sens du présence de Dieu.. » Saint Cyrille de Jérusalem « nous » est le nous collégial du peuple de Dieu dans sa appelle le signe que le prêtre trace sur le nouveau totalité. Pendant l’onction sont devenus prêtres.. la qualité royale de dominer. tout dominer est le propre de la nature charisme propre de l’épiscopat . eucharistie. l’enseignement et la sanctification. et c’est pourquoi la capacité de distinguer la maître et seigneur. par l’emprise sur nos passions » . les gouvernement. De même réside dans le corps entier de l’Église.. le jusqu’à donner ma vie pour eux. ministère de la louange. La dignité royale est de nature ascétique : c’est la Comme le déclare si bien l’encyclique des patriarches maîtrise du spirituel sur le matériel. Ils ne peuvent pas accorder les moyens de s’empare du Royaume. une prière. c’est-à-dire dans saint Grégoire de Nysse : « L’âme montre sa royauté le peuple lui-même qui veut conserver intacte sa foi ». de l’Église : Les apôtres.. donne-la aussi par cette sainte huile à ceux et introduit dans l’hiera diachosmisis. ordre sacré des qui reçoivent son onction. de sa vie. ni par les détermination venant du monde. une Dans le culte. si le monde m’est crucifié et le prêtre formule l’épiclèse au nom de tous : « Nous te _____________________________________________________________________________________________ . « Verbifiés ». de la liturgie cosmique : De par sa vie même. Les laïcs forment un milieu qui est à la fois le monde et Le maximalisme eschatologique est cette violence qui l’Église. leur pouvoir ne s’exerce qu’au niveau du mystère du consensus de tous. vérité de l’erreur. Le « bouclier » est l’Église dans l’existence. où ce des célestes mystères. la sauvegarde de la religion dit : « Rois. qu’une préparation de la Venue. prêtres et prophètes formule sacrée des Conciles œcuméniques. fait merveilleusement de tout travail. Par leur présence active. ce totalitarisme de la foi qui ne grâce (sacrements) . en qui le Royaume est déjà présent et introduisent la Vérité des dogmes vécus dans le social et qui l’annonce même par ses silences. de vérifier et de témoigner (1 Th 5. » La communion d’esprit entre le célébrant et toute parole. de tout acte. 14). vivante mot liturgie : l’action commune. » La dignité royale ainsi est le « comment » de les défenseurs de la foi. La c’est un grand mystère. Saint Macaire le dit : « Le (Ac 15) réunit tous les éléments qui constituent le corps christianisme n’est point quelque chose de médiocre. sont comme la signature sacrée et l’exprime admirablement : « Tous ceux qui ont reçu indispensable du corps sur tout acte de l’Église. le contenu de l’existence se place dans la par la « réception » et l’épreuve de la vie par tout le dignité sacerdotale. Médite sur ta propre noblesse. est revêtu de la dignité royale. il voit et grâce. l’axios (digne) lors d’une ordination. un culte. des prêtres dans leur existentielle tendue vers l’ultime et qui ne peut être substance même. et je combats pour la peuple participe activement à l’anaphore eucharistique. Le premier Concile de Jérusalem aux temps des apôtres sacerdotale et prophétique. des innovations n’ont les pulsations de la chair. Le sacrement de Sauveur tu as donné la grâce aux prophètes.. aux rois et onction établit chacun membre du sacerdoce universel. Par la simple présence dans le monde des « êtres contemple la « flamme des choses ». LA PARTICIPATION DES LAÏCS AUX TROIS POUVOIRS DE L’ÉGLISE LA TRIPLE DIGNITÉ DES LAÏCS L’idée d’un peuple passif est en contradiction flagrante La prière de l’office du saint chrême demande : « Ô avec l’ecclésiologie patristique. d’être son sa totalité. de prions. la libération de toute pu être introduites ni par les patriarches. les laïcs continuent dans leur Dieu. en participant au triple office du Seigneur. Si initialement ce sont les évêques qui confirmé l’« antitype » du signe dont était marqué le constituent le Concile. tous deviennent rois. ils agissent ex consensu ecclesit. » Se référant à la parole nous ministères où tous participent aux trois pouvoirs : le avons été rendus participants du Christ (Hé 3. parole : il a plu au Saint-Esprit et à nous .. le pouvoir du sacre cosmique. dans la libre disposition de ses désirs. ils l’homme-témoin. ce qui est le culte donné à tous.19-21) est nos corps en sacrifice vivant. Il es` une attitude sanctifiés ».. ou doxologie et une eucharistie vivantes. ils portent en eux tout le corps et Christ lui-même.

C’est peut-être le sens venant dans le monde ». du superflu et chantait tout le jour le Trisagion. du communisme. Il a une attitude de silence recueilli.. mais Pour préciser la dignité prophétique. Eusèbe de Césarée. l’homme du révéler sa platitude. théophanique. Seigneur. sa maigre essence. celui qui résume sa vie par immédiatement ridicule . ceux qui sont sous l’autel (Ap 6. de ce bâillement gigantesque. de la secrètent un substantiel ennui. peur de la bombe. le moyen le plus grands traits un certain « type » de laïc. UN LAÏC AUJOURD’HUI grand comme le monde. cœurs purs verront Dieu. Jusques à quand. dans coquille. du type toute existence. Comme l’huître secrète sa magnifique définition du laïcat : par tout son être. Dans un richesse de la culture humaine faire une icône splendide certain sens. comme Un laïc est un témoin oculaire de la résurrection du Dante. mais pour moi seul. nous précède et nous suit. marxiste. le Christ ressuscité apparaît et cela confère à d’un système théologique. Les terme inébranlablement. » C’est la densité du désir de Dieu. ou même une « théologie intégriste ». Selon la Bible. » ontologique » le sens de Dieu en toute chose. Dostoïevski disait que le Parousie de Dieu. le laïc est aussi un peu « le regard de Dieu. devenir une pareille théologie vivante. « La lumière du Christ illumine tout homme témoin de la lumière du Christ. prêtres pour les plus expérimentés. de la soif vit simplement sa foi jusqu’au bout. la foi est toujours s’unissant au choeur des anges. mais prière. lieu éclatant de la présence. disaient qu’il faut aimer Dieu immoler nos corps. le ridicule n’est-il pas fatalement un de ses je vis.. Le Royaume de Dieu est au milieu de vous (Lc autres.. » grands spirituels. chante le peuple après la l’Athos : « Garde ton esprit en enfer et ne désespère communion. » appelé à le suivre. qui est parfum prophétique en tout lieu et lui sacrifions le fruit seul capable de briser le pesant sérieux des odorant d’une théologie pratique. le monde moderne est déjà l’enfer.. celui qui saisit et Émerveillé aussi de l’existence de Dieu. saint jean Climaque.. » Saint Théophylacte ajoute : création de Dieu afin de déchiffrer par cette « tendresse « Prophète. une manière Prêtre du monde. Les enfers. devient l’avènement même. un être liturgique. or le ridicule tue. c’est de de prière avant tout. Selon les prêtre de mon existence. Il spirituelle. ce qui rend Sanctus et du Trisagion. le laïc pratique le discernement des ultime en suivant son Seigneur jusqu’à la descente aux esprits et dit « non » à toute entreprise démoniaque. Tel est l’enseignement liturgique et le sens pas ». sectaire. domine toute maladie. de la mort . L’Église peut de toute la qu’il nous entoure. C’est un homme efficace pour s’opposer à la profanation ultime. déplace les montagnes prêtres par l’offrande de nous-mêmes en hostie et ressuscite les morts si telle est la volonté de Dieu. et par eux Dieu se fera voir.9) crient : 17.. Saint Antoine le Grand parle d’un homme d’une attributs ? grande sainteté et qui exerçait dans le siècle la Un laïc est aussi un homme que la foi libère de la profession de médecin . Saint Antoine le Grand disait : « L’enfer existe de l’office de la nuit de Pâques. mais elle peut aussi être dénudée d’où Dieu est exclu. » L’apocatastase dépasse la commémoration seule .. » Voici une innombrables doctrinaires. il donnait aux pauvres tout son « grande peur » du XXe siècle. parce qu’il voit ce que l’œil n’a pas vu. – « le monde déchiffre la marche providentielle de l’histoire sous le est plein de la Trinité » -. mais peut-être seulement du tout fidèle la dignité apostolique de témoin. un prophète est celui qui est sensible aux « desseins de Dieu » dans le monde. et d’où sortira le diable.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 10 moi au monde. Ce n’est sûrement pas peuple. une certaine manière d’aimer le monde. j’ai offert un sacrifice et je deviens ainsi un « homme apostolique » à sa manière. on peut dessiner à monde moderne a évacué le sacré . non pas en « touriste ». Le mystère liturgique sûrement. c’est aussi Démonstration évangélique. prophètes en étant instruits des comme on aime sa fiancée et être amoureux de toute la grands mystères. d’humilité. se place à son de Dieu qui fait de l’homme une offrande pure. dans sa fou » de la folie dont parle saint Paul . le lieu du Royaume de Dieu. Saint ramasse toutes les dignités dans un seul mouvement : Isaac. toute doctrine fanatique. il re-présente (restauration finale et universelle de toute la création) l’événement. saint Œcuménius aussi toute pénétrée d’une tendresse passionnée. Le En parcourant la tradition patristique. et le diable cette parole du psaume : Je chante à mon Dieu tant que le sait. selon la parole ironique de Péguy. Devant le n’est pas doctrine.. dit la prière de Prime : « Nous de la parole du Christ adressée au starets Silouane de avons vu la vraie lumière ». Un laïc est fond de l’enfer qu’escaladent les témoins du Christ _____________________________________________________________________________________________ .21) signifie que l’enfer est aussi au milieu de nous. en cancer. mais en Christ. il est celui qui répond à la finale de l’Évangile selon saint Marc : celui qui marche sur les De même saint Grégoire de Naziance : « Nous sommes serpents. Le Christ y descend et tout laïc est jusqu’au martyre et « nue suivre le Christ nu. écrit : « Nous brûlons le « l’humour » si paradoxal des « fols en Christ ». monde périra non pas de catastrophes cosmiques ou militaires mais de l’ennui. les ascètes les plus sévères et « Rois par l’emprise sur nos passions.

Être Le christianisme. il nous est ordonné de chercher et donc de « d’ivresse sobre ». L’appel central de l’Évangile invite à la violence Une autre version de ce texte paraît dans chrétienne qui seule s’empare du Royaume de Dieu. fondement commun de l’Église et du à la valeur de sacrement.. l’Église unit les deux destins et élève cette union divino-humain. _____________________________________________________________________________________________ . (Henri Cazelles. conjugale. pareille coïncidence ne saurait être fortuite. Dieu célèbre leurs Epousailles éternelles (Ap 19. « La puissance divine étant capable seulement un témoin du Royaume. C’est en parlant de saint Jean-Baptiste que le Seigneur _____________________________________________________________________________________________ ECCLÉSIA DOMESTICA par Paul Evdokimov Dans une homélie sur les Actes des Apôtres. dit magnifiquement saint Il n’est pas seulement une voix qui l’annonce. plein de César. l’ami de l’Époux est celui qui diminue pour que l’Autre.9).. 209-226. Le texte biblique le réciproques ressortissant à l’ordre de la création.1). l’histoire du Nouveau Testament d’une cellule d’Église mise au service de toute l’Église débute par le récit des noces de Cana (Jn 2. l’office nuptial réalité. pp. 1968. Dans le royaume celui qui. par ce de ses martyrs. C’est que saint Jean n’est pas s’imposer.8). Cet achèvement plénier qui transcende l’histoire et se événement préfigure tout ce que saint Paul révélera en répercute dans l’éternel. dans la grandeur de ses confesseurs et le vrai laïc. Elle accorde à l’être conjugal mariage. voie dans l’impossible ». le Philanthrope divin. aux vigiles de l’esprit : la petite église domestique doit d’Épouse de l’Agneau (Ap 21. dans la dignité de tout croyant laïc. bois » . saint Jean chaque fois que la Bible parle de la nature des rapports Chrysostome parle de la maison chrétienne : « Même la entre Dieu et l’humanité. une église ». mets-toi à genoux et prie. il invite des noms de Fiancée du Seigneur (Os 2. il est déjà le lieu où d’inventer un espoir là où il n’y a plus d’espoir et une le monde est vaincu et où le Royaume est déjà présent. nuptiale : le peuple de Dieu.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 11 qu’une espérance éclatante. lance à tout passant : « Viens et trouver ce qui ne se trouve pas : le Royaume de Dieu. Albert Greiner). lève-toi. être messianique. Il faut que ta matrimoniaux. L’alliance est de nature nettement maison soit continuellement un oratoire. Par le pouvoir sacramentel du parlant du grand Mystère (Ép 5). Changer le monde veut dire passer de ce que le monde ne possède pas encore – et c’est par cela qu’il Version raccourcie extrait de : est encore ce monde – à ce en quoi il se transfigure. Il dit : Dieu. celui qui dit avec saint Jean Climaque cette Le Roi est venu. La première cellule conjugale coïncide avec la dans l’Orthodoxie est bien plus qu’une simple pré-église et manifeste l’essence communautaire des bénédiction. Ainsi la théologie du mariage s’origine dans La tradition orientale apparente ainsi dans leur nature l’ecclésiologie : les deux sont apparentées. » Royaume. et Le mystère de l’Esprit-Saint par cela devient autre chose : le Royaume.. son Royaume est à venir. Cet ordre parole si ailée dans son allégresse : « Ton amour a signifie justement que nous devons transformer la forme blessé mon âme et mon coeur ne peut souffrir ses du monde. explosif. au point que profonde la communauté de l’Église et la communauté l’une s’exprime au moyen des symboles de l’autre. ainsi constitué une grâce particulière. révolutionnaire.. venait dans le jardin à la brise du jour pour s’agit ici de l’ordre de la recréation évangélique.. qu’un échange de consentements relations entre Dieu et l’homme. selon saint Grégoire de Nysse. il est sa Grégoire de Nysse. c’est être celui qui.. est qui est déjà en lui présent.19-20). en vue d’un Tandis que l’histoire de l’Ancien Testament s’ouvre sur officium. j’avance en te chantant. Une sous la forme du sacerdoce conjugal.7). sont parés Le mot « continuellement » a valeur directive. mystère nuptial prêtre. de son converser avec l’homme et la femme (Gn 3. voix. Paul Evdokimov. puis l’Église. et le Royaume de se tenir jour et nuit devant la face de Dieu. joyeuse peut naître et désigne la violence. Les âges de la vie spirituelle. Mame. Elle les voit sous la forme encore indifférenciée du « commencement » : au Paradis UN MÊME MYSTÉRE terrestre. C’est la création l’amour conjugal.. croisse et apparaisse. le mystère de l’Église et la communion du Lorsque les fiancés confessent leur amour face à premier couple humain ne font qu’une seule et même l’Éternel et prononcent le oui conjugal. D’ailleurs. annonce Celui qui vient . changer sa figure qui passe en icône du flammes .. elle le fait en termes nuit. d’un ministère ecclésial. par toute sa vie.

qui est plénitude ». « image mystérieuse de l’Église ».22ss). paix et l’amour mutuel. Et Dieu le créa couple. de la métamorphose. ils s’arrête à la Trinité. ils d’emblée est un acte unique et indivisible : « L’Être un naviguent dans la plénitude. La personne du Verbe incarné est ce troisième pareille « réunion ». mais dans On connaît l’adage des Pères : « Là où est le Christ. Le mariage transcende l’humain. est l’Église ». l’homme et la femme sont en C’est sous cet angle que saint Grégoire de Naziance possession de tous les biens. C’est pourquoi. Ces principes précise : il s’érige en substantielle image de sa source. Chacune des n’apparaissent plus comme quelque chose de terrestre. C’est pourquoi l’Incarnation du Verbe Clément d’Alexandrie. Dieu est mystérieuse de l’Église ».8). Une l’autre. L’amour naturel. Il soustrait le couple à l’habituel. De Clément une microbasileia. Dieu et l’homme de la parole du Seigneur Là où deux ou trois sont réunis resteraient aussi éternellement coupés. celui-là surpasse inconnu ». 18. Le sacrement du grand jour en disant : Ce mystère est grand. mais propose la vision de ce qui fermes que le diamant et plus durs que le fer. son précise-t-il. Or. qu’un seul être. l’introduit dans l’inhabituel. ils cinglent vers la gloire se met en mouvement et pose l’Autre . 20). fait le miracle. Dieu déclare : Il n’est pas bon pour dans le mysterion offert par le sacrement. même. l’effusion de l’Esprit-Saint et de ses Saint Jean Chrysostome appelle le mariage le charismes dans la Chambre haute de la « petite maison « sacrement de l’amour » et justifie sa nature du Seigneur ». il constitue selon le Deus revelatus.31). rassemblés au nom du Christ. le dogme christologique. maintenant s’éclaire et se l’Église. Le dogme sauvegarde Dieu. c’est parce qu’il est avant tout « une icône l’antinomie transcendante du mystère . place le mariage en relation Dieu et l’homme. Grâce à l’amour. s’il est un être isolé ou totalement l’ordre des éléments de ce monde.32). La Triade divine est au- l’Église. et le mouvement mari et femme s’unissent dans le mariage. C’est pourquoi. Le comment les mêmes principes qui structurent l’être de mystère conjugal. saint Paul l’image prophétique du Royaume de Dieu. il déchiffre son anonymat : le deus les hommes ». la être communautaire. et c’est mais comme l’image de Dieu lui-même ». terme où convergent et s’unissent la nature divine et la car elle est intégrée au Christ et mise en sa présence. pionnier de la théologie est centrale et indispensable pour la communion entre patristique du couple. Père qui est la Source. et solitaire.. jadis caché. Ainsi l’ecclésiologie conjugale de la « petite église » se encore très énigmatique à son origine. et le révèle au réfère à la grande Ecclésiologie. non pas dans le temps. c’est-à-dire.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 12 Dans sa théologie du mariage. est de nature ecclésiale.18). autrement dit ecclésial. montre qu’il s’applique au Christ et à l’Église (5. qu’une seule chair. et aussi la Pentecôte l’Église. un « petit royaume ». l’anticipation cite le texte de la Genèse : Les deux ne feront plus préfigurative du siècle futur. séparés l’un de en mon nom. « Deux âmes l’homme d’être seul (Gn 1. structurent l’être conjugal. Certes. la plénitude du Corps y demeure et y palpite. une cellule organique de identiquement « un et trine ». Avec la concorde. en effet. leur dualité éternelle et attirent toujours davantage la grâce de exprime la multiplicité. à même l’homme. car. dont le nom est Jésus Christ. Il prend ce mystère. ainsi unies n’ont rien à craindre. le dieu caché et mystérieux. si l’être conjugal est une icône vivante de Plérôme trine et un à la fois. cette derrière le rempart inexpugnable qui les protège et qui « description » n’envisage nullement une évolution. je veux dire mariage. Contemplant le monument dédié au « dieu s’est exercé à vivre dans le mariage. Cette affirmation fondamentale découle Mais sans un troisième terme. pas encore l’unité. fondamentaux sont au nombre de trois : le dogme en icône des rapports mystérieux entre le Christ et trinitaire. au plan animal. dès l’origine. ne serait pas « à son image ». une est l’amour selon Dieu. Seulement. l’éternelle circulation de l’Amour intra-divin. et c’est pourquoi les deux ne feront qu’un seul conjugale. nature humaine. La parfaite égalité des Trois remonte au tout . et au milieu desquels se tient le Seigneur ? N’est-ce pas l’homme et la femme _____________________________________________________________________________________________ . est maintenant comme le mystère de l’Église. saint Paul use d’une unis par Dieu ? » Cette découverte suscite l’étonnement méthode analogue à celle qu’il a employée à Athènes profond de Clément et lui fait proclamer : « Celui qui (Ac 17. dans l’épître aux Ephésiens (5. dans l’ordre de la grâce. « quand pourquoi la dualité est franchie. « L’Agneau immolé » précède la directe avec la parole citée et dit : « Qui sont les deux création du monde (Ap 13. C’est Dieu ». rendu charismatique lors du sacrement. ils sont plus « théogonie » en Dieu. opère Un Dieu à une seule Personne ne serait pas l’Amour . tout absconditus. trois Personnes contient les deux autres. continue le même Père.. selon l’expression de Clément être. d’Alexandrie. sacramentelle en déclarant que « l’amour change la LE FONDEMENT TRINITAIRE substance même des choses ». là l’être : c’est en lui que se réalise l’Un divin. Ils peuvent vivre en paix décrit le mystère de la Trinité. je suis au milieu d’eux (Mt. toute parcelle organique reflète toujours le delà du nombre.

louange. « pluralité de personnes unies en un seul Le sacrement du mariage fonde l’église domestique et corps ». en s’aimant l’un présente une authentique et plénière manifestation du l’autre. il écrit : Le l’envoi de l’Esprit-Saint : « Seigneur notre Dieu. cellule et faisant de la communauté conjugale une image de la organique de la grande. se remplit du vin de Cana. Cette liens. que Christ. Dès lors. Ainsi la acheva de constituer l’Église. « Fais. sanctorum. car celle-ci épouse le Christ. des jointures de toute sorte. c’est vers la Croix et le Calice eucharistique. et c’est l’essence eucharistique de l’Église. Corps reçoit sa cohésion et se construit au moyen des couronne-les (les époux) de gloire et d’honneur ». Seigneur. Les membres s’intègrent dans un seul aux Noces de Cana . Car ce n’est pas par hasard que saint Paul place appelle sa propre Pentecôte. Au niveau de l’appropriation par chaque individu de ce devient miracle eucharistique. Le fond des coupes nuptiales d’autrefois ces liens. un lien sacré unit le miracle de Cana. Par le sacrement. 2 Co 11.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 13 L’iconographie offre une illustration frappante de cette enracinée dans le Christ. Origène l’explique en disant : « Le Christ ne vit nous aimant l’un l’autre. il. c’est le Christ qui préside eucharistique. plus leur commune coupe. L’épouse est semblable à une coupe d’or fin humaine. au baptême et à l’eucharistie et renvoie à la naissance de icône du mystère trinitaire. la nuptiale ». L’unité des frères dont parlent les Actes (4. Plus les époux s’unissent nature humaine et l’Église est avant tout le lieu où dans le Christ. selon le mot de saint mystiquement les épousailles de l’Église et de toute âme Syméon. nous t’aimions toi-même qu’au milieu de ceux qui sont unis ». l’Église sur la Croix : Du côté percé. à côté des communautés paroissiale et représentait le Christ tenant deux couronnes au-dessus monastique se pose un autre type de société : la des époux.2 . bien plus. En demandant le _____________________________________________________________________________________________ . mesure de s’opère cette communion. selon le rôle de parole marque le moment de la descente de l’Esprit et chaque partie. chant liturgique. leur vie et de leur être même. petite église domestique. sont unies dans la Personne du Verbe sans débordant de lait et aspergée de gouttes de sang. Selon la tradition « corps ». mise en relief par le rite Chalcédoine précise la portée de l’Incarnation par chaldéen : « L’époux est semblable à l’arbre de vie dans rapport au salut de l’homme : les deux natures. comme le fer plongé dans le feu. le offrande totale de l’être conjugal à Dieu (cf.17) . les époux aiment le Christ. Au cœur du sacrement se son enseignement sur le mariage dans le contexte de son place l’épiclèse. Elles entrent en une certaine Trinité Sainte réside à jamais dans leur demeure compénétration et. et les fait converger l’unité semblable de l’humain et du divin que se dirige vers la coupe commune que boivent les époux au cours toute l’économie du salut : la grâce divine s’unit à la de la cérémonie sacramentelle. lors de toute noce. le Corps du Christ où coule la vie divine. en fait une petite triade. La l’unité divine ». tout instant de la vie conception eucharistique de l’Église est expressément conjugale devient doxologie. notion paulinienne et d’origine nettement liturgique et iconographique. signifie leur fruit universel de salut. l’Agneau et de l’Église.32) avec l’Époux divin. n’est qu’une image concrète de pénétré tout entier. Seigneur Jésus. c’est-à-dire la prière demandant au Père épître sur l’Église. âme et corps. Trinité.11) dans humaine. Or. Une autre image vient de la notion de le cadre d’une ecclésia domestica. son unité c’est la Pentecôte conjugale. on retrouve la même image dans le Le dogme christologique formulé par le Concile de sacrement de mariage. tout couple s’accomplit avant tout dans l’eucharistie. C’est pourquoi. unies en un seul être ». l’Église. révélant ainsi leur centre divin d’intégration communauté conjugale. 16. Col 3. Que la confusion ni séparation. à Cana. Saint Théophile d’Antioche fait écho à ces Dans son commentaire sur le récit de Cana. Jésus manifesta sa gloire (Jn 2. L’icône des noces de Cana représente faisant de tous « un seul Christ ». formulée : par la participation au « seul Saint ». résulte des formes diverses de vérité. sortit du sang et LE FONDEMENT CHRISTOLOGIQUE de l’eau (Jn 19. divine et l’Église. nature humaine en est déifiée. Ainsi. Le miracle de l’Église. saint Jean symboles en déclarant : « Dieu a créé Adam et Ève pour Chrysostome dégage l’étroite parenté entre les symboles le plus grand amour entre eux. Or. reflétant le mystère de qui parlent à la fois de l’Église et du mariage. L’effusion perpétuée de formule classique de Balsamon : « Les deux personnes l’Esprit-Saint fait de tout fidèle un être charismatique. LE FONDEMENT PENTECOSTAL Les textes du Droit canon orthodoxe définissent précisément la communion conjugale comme une forme C’est le don de l’Esprit au jour de la Pentecôte qui particulière de la « Communion des Saints ».34). son Corps est structuré en Communio 1 Co 10. Le premier des dogmes chrétiens matière du miracle accompli – l’eau et le vin – se réfère structure ainsi l’être conjugal. 31 . c’est lui l’unique Fiancé organisme. Dès lors. réminiscence caractère nuptial : ce sont les « noces mystiques » de du paradis et préfigure du Royaume. Ainsi la toujours davantage ». l’image la plus fréquente est de transmutation en la « nouvelle créature ». Dans Éphésiens 4. de l’Agneau et de toute âme Enfin. des dons de l’Esprit.

Le camée des cette influence décisive ? Par leur sacerdoce conjugal. tu m’as donnée. pour toi je Mais comment les époux exerceront-ils sur le monde meurs. Il s’agit de l’attitude orante nouvelle. un relais entre le Temple de Dieu et la les couronnes des martyrs et invitent à l’ascèse civilisation sans Dieu. divin LE SACREDOCE CONJUGAL Époux. même et couple. les hommes et la vie en tant que mère et Ève destin ultime des damnés. l’épiclèse se réfère à la prière saint Jean Chrysostome : pendant la célébration du sacerdotale du Seigneur : Je leur ai donné la gloire que baptême. L’amour parfait. seule possible devant l’insondable mystère. tout comme le Christ fiancés ainsi sont couronnés de gloire afin de ne faire ressuscité. porte sur lui le destin des pécheurs. De ce point de vue. les purifier par la prière. parmi tous les liens terrestres. Tout chrétien est exclu. dégradé. elle est présente au monde par le don total d’elle-même. conjugale. De l’amour mutuel des époux jaillit la prière de vierges martyres : « C’est toi que j’aime. Il y a contempler la Sagesse de Dieu dans l’absurdité là une immense interrogation adressée à tout croyant : apparente de l’Histoire. combien puissant à suivre le Christ et à descendre. et le « nous » conjugal appel très précis adressé aux époux chrétiens : il leur anticipe et préfigure le « nous » non pas de tel ou tel faut créer un « rapport nuptial » avec le monde. seul le mariage touristes ». dans l’enfer du monde moderne. Il ne s’agit dégradant et fabrique un monde déshumanisé. il devient fête nous place devant le mystère de l’enfer. l’Adam reconstitué et accompli du Royaume. afin qu’ils soient un (Jn 17. qu’est-ce que l’enfer ? C’est le lieu d’où Dieu est sanctifier. un « palais nuptial ». et puisque. mais du Masculin et du Féminin dans leur surtout sous son aspect infernal. tout baptisé meurt avec le Christ. être . Selon saint jamais toute maison chrétienne est avant tout un trait Jean Chrysostome. toute élévation se situe toujours au d’Isaac le Syrien. mais Un texte liturgique du Vendredi Saint décrit la descente seulement sa moitié : l’homme et la femme ne sont pas aux enfers et montre le Christ « sortant de l’enfer deux. la main message secret d’une immense signification. celui de la femme est depuis la création du monde. Elle doit convertir l’homme à La liturgie. derrière en relation avec les charismes conjugaux.12). Le mariage restitue à comme d’un palais nuptial ». les couronnes des fiancés évoquent d’union. anciens anneaux nuptiaux représentait deux époux de Et ce sacerdoce s’articule sur les charismes particuliers profil unis par la croix. C’est pourquoi le mariage est un prolonge dans le monde par l’outil. et la liturgie du couronnement insensible au Ressuscité. crucifié. dans la communio sanctorum de l’Église. ensemble se présente bien sous cet aspect infernal. Appel qu’un. nous aussi. Protéger pas ici de l’élément doctrinal : éternité de l’enfer ou le monde. « Dans tout mariage. non pas « en C’est que. décisive dans une très ancienne tradition évoquée par _____________________________________________________________________________________________ . c’est le difficile qui est le chemin » L’homme est un être extatique : il sort de lui-même et se (Kierkegaard). le monde moderne dans son invité par Dieu à vivre de foi : voir ce qu’on ne voit pas. célébrant l’eucharistie . et autorise même la prière d’être. telle est la des vivants. révélation. comme disait Péguy au sujet de Dante. mais un seul être ». l’orante. mais liturgie prie sans cesse pour « l’amour parfait » ». paroles divines en son coeur . afin de vivre aussi en toi ». Saint Jean Chrysostome en témoins de la lumière du Christ ! écrit : « Celui qui n’est pas lié par les liens du mariage ne possède pas en lui-même la totalité de son être. sacramentellement les éléments de ce monde et les Or. Les avec lui descend aux enfers et. s’efforcer de sensibiliser le en parle sans faiblesse. Dans la surabondance de sa grâce. le lui se tient la femme. les bras en prière. Une fresque de la La célébration liturgique de la Pentecôte porte un catacombe de saint Calliste montre l’homme. Laissé à lui-même. Plus que Seigneur donne leur sens à toutes les autres. les purifier en tant que vierge. et devenir lumière. et qui est étendue sur l’offrande. vocation de toute femme. y entrer comme dans totalité. le péché essentiel du monde est d’être terme d’une souffrance. Ce jour-là. que faire devant ce monde démoniaque ? Il semble que prophétie. redouble sa prière pour sa fonction essentiellement sacerdotale : pénétrer tous les vivants et pour tous les morts. l’Église prie pour tous les morts propre de l’homme est d’agir. c’est l’amour de l’homme et de la femme. On peut donc discerner un l’homme sa nature originelle. selon l’expression Mais toute vraie joie. elle « Donne ton sang et reçois l’Esprit ». Seule la couronne d’épines du monde et l’homme moderne au Ressuscité. la abstractions et les objectivations . cet aphorisme s’intériorise. c’est toi que je cherche en luttant. La sacrement qui demande la grâce et dans lequel la femme est un être enstatique elle n’est pas acte. mais aussi. ce n’est pas le chemin qui est difficile. suivre les « violents » qui prennent d’assaut l’attitude du chrétien peut trouver une indication le ciel et s’emparent du Royaume (Mt 11. par les actes. mais présente une plénitude en soi. sans rien préjuger. l’homme s’égare dans les pour les suicidés. rendre témoignage de la présence universelle du Christ.22). elle est tournée vers sa propre profondeur.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 14 couronnement des époux. semblable à la Vierge qui gardait les monastique s’applique au même titre à l’état conjugal. Si le seul dans l’année.

. Et Il faut composer avec la grâce. no 107 (1962) . Il prédisposent à telle forme de vie et d’activité. Un particulier. il y a diversité de ministères.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 15 L’Évangile selon saint Jean (13. mais. même un moine peut rompre ses vœux. Cette parole Version raccourcie du texte paru dans s’adresse aussi à la « petite église » qu’est tout foyer L’anneau d’or.afin de suivre le Seigneur. et qui Seigneur dans tout être humain. reçoit celui qui m’a envoyé. pleine de son existence. pour être positif et enrichissant. plus cachée. Un célibataire Saint Paul nous parle des dons et des ministères que peut voir s’ouvrir devant lui une des deux voies. exemple). Pour le moment il accepte cette situation général adressé à tous. un destin. et qui remplira l’existence du obscurité inhérente à la foi ne nous quitte jamais. L’attente positive prend en telle défaite matérielle se convertisse en victoire charge le présent sans rien préjuger du lendemain. Personne n’est exclu de l’appel le monde. comme la valeur présente et une vocation toute personnelle. elle est préférences . comme chacun reçoit en vue d’une diaconia (service) pour il peut se trouver dans la perspective d’un célibat dans l’utilité commune. l’abdication. dans la biographie d’un être. toujours n’est jamais une voix qui explicite tout . assumée comme une tâche symphonie. joyeusement. le vide. une demi- acceptée et assumée. toute vocation est toujours accompagnée d’un renoncement. qu’un point de entendu. 1977. Les échecs empiriques possibles. L’absence de quelque n’autorisent nullement la négation. Il distribue ses dons à chacun en À la rigueur. confiée pour aujourd’hui. commune. comme il le veut (1 Co 12. De même les une prédestination. et manifeste en chacun.. ni l’union conjugale ne se trouvent sur son catégorique aveugle et implacable.quel que soit contient le projet de Dieu sur tel être concret. d’une condition simplement imposée par les le découragement et les amertumes momentanées circonstances de la vie. un sacrifice. Plus devait renoncer à sa richesse. Mais il est vital de comprendre qu’il ne s’agit position. de dons naturels qui invité ni à se marier ni à entrer dans un couvent.. à ses profondément et sur le plan religieux de la foi. atteinte ou non vrai renoncement à une situation précise (le mariage par atteinte.. Le spirituelle. lorsque ni l’état jamais d’un « devoir » morne et imposé.. C’est le sens que nous y mettions . plus mystérieuse. d’un impératif monastique. Mais dans tous ces cas de meilleure partie. à l’« avoir ». j’accepte d’avance et assume librement. totalement ouverte. ne peut être qu’une condition pour l’acceptation libre et pleine d’une Toute la vocation est une option en réponse à un appel autre situation (le célibat par exemple). la grâce fait un don . l’essence de moi-même que Dieu me propose comme la un renoncement. et attendre avec un sourire que n’attendre plus rien de la vie. comme les mains qui se c’est céder à la tentation la plus ruineuse que de cherchent dans la nuit. et qui « eunuques » pour le Royaume de Dieu . Éd. La Nouveauté de l’Esprit.20) rapporte une parole de ses saints. ni construire un être. Celui-ci peut être simplement l’état présent. le moine à la vie son aspect immédiat c’est une inclination ressortissant conjugale. Dans renonce à l’héroïsme monastique. Et cet art signifie la chose la plus simple et du Seigneur. Le tâtonnement inévitable qui en ressort s’accompagne d’une alternative de succès et Tournant décisif en tant qu’acte spirituel et prise de d’échecs. Il y a moment présent. La faute la plus désastreuse serait de faire changerait en suicide.désignent une privation. à l’art de la charité Études de spiritualité. à son art d’accueillir et de se faire accueillir. Il départ pour une vocation actuelle. lui est donné pour l’utilité sans rien préjuger du moment suivant. la plus grave peut-être qui soit adressée à la plus haute à la fois : reconnaître la présence du l’Église : Qui reçoit celui que j’envoie me reçoit. Et l’Esprit qui se disponibilité du moment présent. _____________________________________________________________________________________________ LE CÉLIBAT NON MONASTIQUE par Paul Evdokimov Il y a diversité de dons. suspendu à l’attitude inventive de l’Église. comme dans une allégrement. Le sacrifice ici se chemin. chose ne peut jamais ni remplir. un destin unique. Elle postule une il y a diversité d’opérations. une chose dont nous pouvons être sûrs.4-11). homme marié peut entrer dans les ordres.. _____________________________________________________________________________________________ . il faut y discerner sa propre partie musicale. La finalité immédiate. Elle veut dire que le destin du monde est repris dans Paul Evdokimov. Bellefontaine (SO 20). la partie idéale de moi-même et que privation dont parle l’Evangile.. n’est point la fin absolue de mon destin. du Feu Nouveau. jamais subie. me reçoit. chrétien. Le jeune homme riche de l’Evangile n’est d’aptitudes correspondantes.. Le marié Ceci pose le problème très précis de la vocation.

totale à une autre chose que ce même renoncement stérile qui n’enfantais pas . se penchera conjugalement sur sont déçus dans l’attente et dans les promesses de la toute misère humaine. Cette seule question-réponse est celle du fiat de notre saint François d’Assise et sainte Claire.. « Conjugalement » signifie ici jeunesse. et celui-là comprendra ». la seule vraie question : « Où est le Graal ? » christianisme de manifester des accords d’âmes. Si je reçois ce qui m’est échu comme mon et du Féminin dans leur totalité. C’est ici justement que les célibataires sont vocation très concrète. C’est l’amour-compassion qui ne cherche ni travail faire une prière même au cœur bétonné de la cité réciprocité.. car elle est signe du Royaume.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 16 d’un renoncement négatif elle fait une vocation positive. l’action religieuse de ministère du Sacerdoce royal en vue du Royaume. qui hommes et les femmes. Mt 22. au centre. car ils peuvent dépenser sans de sa présence dans le monde. son destin se construit. son célibat n’est Les formes de la vie sociale subissent des changements qu’une condition momentanée ou définitive de son rapides et imprévus . mais en tant que l’anticipation de l’unité future du « orienté » vers l’Orient. toi qui n’as pas connu les douleurs ! Car plus nombreux sont les fils de l’abandonnée que les fils Une vocation de célibataire est infiniment plus large que de l’épouse. mais de s’accepter pleinement soi. un moine en marge de la vie. Si un tout croyant possède une grande stabilité. Une pareille confrérie. Plus qu’accepté. un « toi » pour le monde où il témoins . dit Jahvé. Adam-Ève reconstitué propre choix libre. ni comme les époux qui L’homme n’est jamais seul.30). s’il sait l’accepter et la sentir. ni rien pour lui-même. d’allégresse. c’est au sein du monde qu’il est offert. De telles amitiés ne s’opposent données en charismes . C’est le sens très Le renoncement à une chose signifie la consécration précis de l’admirable parole d’Isaïe : Crie de joie. C’est collégialement. il se peut que l’acte le plus ascétique ne « homme » en tant qu’homme en face de telle soit pas de renoncer. créé. les l’âme y trouve son harmonieux épanouissement dans un oiseaux ne chantent plus et tout est enchaîné par rapport de personne à personne. de abandon de Dieu. propre miracle. Le chevalier pose l’unique nullement empêché certaines grandes figures du question. un célibataire rendre attentif aux desseins de Dieu dans le progrès si vit dans ces « choses de Dieu » que constitue tout être merveilleux de la science et des techniques . vaste comme le monde. la part des hommes de prière. Si le salut est au-dessus mesure leurs réserves disponibles d’affection opérante. Pour un célibataire. Et alors tout revit. Un pauvre La transparence du don de soi est décisive. les d’exercer l’amitié mystique dans une action conjuguée : sources rejaillissent et les oiseaux chantent à nouveau. dans son ressort de la charité collective. Ce n’est pas le célibat qui se place 54. s’en retirent partiellement pour construire leur unité. Il est les solitudes et créer des communautés vivantes de à la seconde personne. le prochain.5). que la foi a ce privilège magnifique d’appeler aux droits de Dieu sur la cité Une pareille existence centrée sur le prochain est une humaine. L’état actuel de ténèbres. du monde. C’est le sens si profond de la légende du Saint Graal. ni tel propre moi . vit dans le miracle. Il peut se moine « s’occupe des choses de Dieu » . il peut unir humain . Des amitiés chevalier arrive quand tout s’arrête . le célibat est une image plus s’applique la parole de saint Augustin : « Donne-moi directe du Royaume où « on ne se marie pas » et où « on quelqu’un qui aime. de tout vit. Le siècle futur ne ici d’aimer son destin. le vieux roi quitte son grabat. d’aimer la croix formée par son connaîtra pas le mode dual des couples. Ton époux sera ton Créateur (Is le célibat comme tel. il peut susciter l’esprit d’adoration. Le célibat n’a l’immobilité de la mort. mais se donne et la plus moderne. la main de Dieu est sur lui . des agents favorisés. groupant les Pour ceux qui se sentent « laissés pour compte ». « femme » en tant que femme. mais s’étend sur toute la société exige des mesures et des actes qui sont du souffrance et rencontre l’autre. au moment où tout semble fermé et fini. celui-ci métamorphose les Croix et sainte Thérèse. éclate en cris de joie et permet de réaliser. à ce moment que tout commence. le vieux roi est profondes à la mesure de leur pureté peuvent se nouer et immobilisé sur son grabat . présence entière au service d’une amitié efficiente. saint Jean Chrysostome et la diaconesse Olympiade. C’est à ces témoins que l’image du céleste » . c’est unissant leurs charismes réciproques. par contre. Il s’agit est comme des anges » (cf. mais l’unité du Masculin même. tout devient à l’instant même sensé. mais c’est une vie qui comporte pour le moment le célibat. Elles peuvent produire _____________________________________________________________________________________________ . Une exigence venant du monde lui-même appelle à y rester Si. Ce n’est donc pas comme profond. C’est l’expérience de tous les Masculin et du Féminin que les célibataires mettent leur grands spirituels. Toutefois il n’est plus possible descend aux enfers d’un monde qui agonise dans les d’exercer ce ministère individuellement.1. « le mariage est comme témoin de l’Évangile. Il ne choisit pas. dans sa dimension spirituelle. les sources tarissent. saint Jean de la destin. son ministère est au service du prochain. pour saint Jean Chrysostome. plein d’un intérêt passionnant et joyeux. l’être humain vit alors son même pas à l’état monastique.

le lendemain se confond avec le jour du toute déviation morbide. Ouvrières. Ainsi. dont parle Clément ontologique. Selon Justinien. sont les plus importants de ta vie.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 17 une riche descendance : des enfants en esprit qui suivent l’on a immédiatement devant soi. Le Célibat laïc féminin. Pour celui qui a assumé pleinement sa vocation la Vierge souligne un trait important. les abandonnés de Dieu. ils son existence. l’événement du Messie. il est « mystère du huitième jour » . pp. cap. appelle aux charismes de mariés avant tout accèdent à la synaxe eucharistique compassion et de secours. organique de la liturgie . l’Église-Événement perpétué. comme ceux qui sont don reçu. PG 44. Et encore cette leçon non de la tradition orthodoxe. À l’opposé de aujourd’hui. véhicules de la grâce. se rencontre avec l’ascèse conjugale : « Celui qui a La substance sacerdotale de tout croyant signifie offrir _____________________________________________________________________________________________ .609A) du temps ecclésiale du Sacerdoce conjugal. et les ouvre sur le monde. afin de garder le cœur de la « fluence sale » en communion charismatique et l’élève à la dignité (Grégoire de Nysse.141). Cette image est comme l’on appelle Institution est l’anamnèse. c’est l’offrande leur propre vocation de témoins. l’homme et de la femme. Plus que jamais l’Église-Institution. moins instructive dans cet adage des spirituels : Le même texte paraît dans « L’heure présente que tu vis. C’est la maison chrétienne. est l’expression la plus forte Le mystère conjugal à la lumière de la Philanthropie divine. et Le mariage-procréation de jadis était fonctionnel. Un laïc est prêtre de vivifier la foi et la confiance . Une nouvelle spiritualité dans leur nouvelle dignité ecclésiale d’époux. et nuptial » avec le monde justement sous un aspect c’est ce caractère pneumatophore qui montre. car ce que comme d’un palais nuptial » . la matière est l’amour de de délivrer tout prochain et de le restituer à Dieu. » Ce que _____________________________________________________________________________________________ LE SACERDOCE CONJUGAL par Paul Evdokimov Les sacrements ne sont pas seulement des signes qui au Seigneur en sacrifice la totalité de sa vie et de son confirment les promesses divines.22-24. un appel adressé aux époux afin de créer un « rapport liturgiquement. sacerdotale de soi-même qui triomphe à l’instant de toute séparation. de son amour. est un lien vivant pourquoi initialement tout le sacrement était une partie entre le temple de Dieu et la civilisation sans Dieu. rappelle puissamment à l’amour humain sa vocation du Sacerdoce conjugal.. De octava. Un texte liturgique du Vendredi Saint décrit la descente tout comme l’Église l’est. son intégration au mystère eucharistique témoignait de la descente de l’Esprit et du L’existence des êtres qui vivent. il est la naissance de la « nouvelle d’Alexandrie. rencontres ici et maintenant. Le mariage chrétien est PG 62. non par les fonctions sacrées (charismes des prêtres et des Le renoncement qui joue dans ces deux états vaut ce que évêques). maternelle et paraclétique. tendresse chaste et l’« état amoureux » envers toute créature. 1). l’anamnèse est toujours épiphanique. elle y puise la pureté. mais un réceptacle des énergies divines. mais par son être sanctifié. 1980. C’est en vue de sa vaut le contenu positif que l’homme y met : l’intensité dignité ontologiquement sacerdotale que tout baptisé est de la soif de Dieu. pour saint Jean Chrysostome. dans sa protection Extrait de : Sacrement de l’amour. ni des moyens pour être : faire de sa vie une liturgie. Tout fidèle participe à l’unique sacerdoce du Christ. L’ascèse monastique scellé de dons. l’homme que tu Dr Assagioli et al. 1962. pour le sacrement du mariage. de toute solitude et de tout « instinct de La piété toute particulière des grands mystiques envers mort » . afin sacrement du mariage. mais. La « grâce édénique ». eschatologique avec le monachisme. sur Ép 5. DDB. La distinction entre aux enfers et montre le Christ « sortant de l’enfer l’Institution et l’Événement est artificielle. ce moment. « c’est l’amour qui unit asservi aux cycles des générations et tendu vers les aimants et les unit à Dieu » (Hom. Dans le maternelle des femmes. C’est que la Vierge. oint de l’Esprit dans son essence même. déchu et de le saturer d’éternité . la grâce du sacrement. sont à la fois les instruments du salut et le salut même. 292-300. la tâche que tu œuvres en Éd. dans infernal d’un lieu d’où Dieu est exclu. la Seigneur. transmue l’amour créature » . « le mariage s’accomplit par le pur amour » (Novelle 74. petite église. L’Esprit fait germer les charismes La matière des sacrements n’est pas seulement un signe de la charité sacerdotale des maris et de la tendresse visible.

« Églises en dialogue ». 1986. 158 p. dans la joie du fiançailles comme un noviciat monastique et les Seigneur » . Ils convergent comme deux aspects l’une et de l’autre. 236 p.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 18 obtenu l’Esprit et se trouve purifié. 278 p. 1988. car « chacun passé et une naissance à la nouvelle vie. directement dans un couvent afin de se préparer à entrer mystérieusement identiques. 1979. Les promesses échangées par les que chacun trouve par lui-même ce qu’il doit faire ». selon un son choix. 1966. 1980 269 p. 176 p. la nature de l’homme est Ce n’est pas une voie comme telle qui peut déterminer sacramentellement changée. 1970. DDB. et là. _____________________________________________________________________________________________ . comme elle l’est. le tient de Dieu un don particulier. DDB.. Bellefontaine (SO n° 20). chez le moine. Ceux qui de la même réalité virginale de l’esprit humain. 351 p. La Nouveauté de l'Esprit. Gogol et Dostoïevski ou la Descente aux enfers. selon le père Serge Boulgakov. de pas un sacrement. dans leur sacerdoce conjugal. du don et de la autre type. partaient raison humaine. Lethielleux. Des Pères du désert à nos jours. après l’office du mariage. Études de spiritualité. La plus grande parenté vocation personnelle : « Cherchons l’Esprit-Saint. L'Art de l'icône. selon l’appel qu’il a reçu de Dieu » . Les Ages de la vie spirituelle. 1981. (Aussi dans la collection » Foi vivante » n° 179). _____________________________________________________________________________________________ POUR ALLER PLUS LOIN – PAUL EVDOKIMOV LIVRES DE PAUL EVDOKIMOV (l’année indiquée est celle de la dernière édition) Dostoïevski et le problème du mal. (Recueil de neuf articles)..7). contradictoires pour la nouveaux mariés. et intérieure les unit. Dans le mariage. mais le sentiment de l’appel. DDB. liturgique et iconographique. l’un d’une manière. DDB. 1973. 1977. DDB. et l’ancien rite du mariage Il faut s’élever jusqu’aux sphères de l’absolu. Le climat monastique. « Le sacerdoce conjugal » dans Le mariage. 111 p. (Recueil de six articles). Le Sacrement de l'amour : Le mystère conjugal à la lumière de la Tradition orthodoxe. une contenait la tonsure monastique qui signifiait l’abandon hauteur n’est véritablement saisie que d’une autre . (Recul de huit articles). Ainsi. DDB. Mame. 244 p.. 1985. rite de l’entrée dans les ordres se sert du symbolisme l’autre de l’autre » (1 Co 7. L’enseignement patristique. 1970. 1984. commun de deux volontés au Seigneur. Le Christ dans la pensée russe.. fiancés les introduisent en quelque sorte dans un » « Que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a monachisme intériorisé » . respire la vie plus limpide la joie des noces et l’inauguration de divine » (Grégoire de Nysse. conjugal (fiancé. La Prière de l’Église d’Orient : La Liturgie de saint Jean Chrysostome. De la vie contemplative). La Connaissance de Dieu selon la Tradition orientale. Cerf. La sainteté monastique et la pourquoi. l’église domestique. atteignent le sommet par l’une ou l’autre de ces voies L’ancienne tradition en Russie concevait le temps de entrent » dans le repos de Dieu. 427 p. théologie de la beauté. si proche au mariage dans sa spiritualité. et c’est sur un sommet voisin. les deux voies. DDB. car il y a là aussi une mort au faite. cet état n’est sainteté conjugale sont les deux versants du Thabor . Le Buisson ardent. 1990. L'Orthodoxie. 1996. 351 p. le terme est l’Esprit-Saint. La Femme et le salut du monde. se trouvent intérieurement unies. DDB. et le sommet grandit à mesure que l’on s’élève mariage inclut intérieurement l’état monastique. Cerf. Desclée de Brouwer (DDB). 304 p. époux). 1995. Seuil. D’ailleurs. ne rendait que Extrait de l’essai de Paul Evdokimov. 183 p. L'Esprit-Saint dans la Tradition orthodoxe. 206 p. L'Amour fou de Dieu. le hauteur.

“Paul Evdokimov. Paul Evdokimov.htm LA RÉPONSE DE JOB Mes yeux sont fermés par Sa main mais elle est percée avant que le monde fût et je vois au travers.” The American Benedictine Review. Michael. 47.gr/texts/french/contacts_evdokimov_moderne. Vol. 1973/74 : Témoignages sur Paul Evdokimov. « Paul Evdokimov. 12:1.com/revistas/em/articulo/PLEKON. Contacts no. 47. Labor et Fides. pp.vidareligiosa. 193-196. 14 auteurs – orthodoxes. Plekon. Une foi en exil. « Le visage du Père en la Mère de Dieu : Marie dans les écrits théologiques de Paul Evdokimov ». Michael. no.pagesorthodoxes. Paul Evdokimov : Une foi en exil. Paul Evdokimov. Labor et Fides.. Deux Passeurs. Médiaspaul.fr/text_antho_spi_ortho. 1999. Sur internet au : http ://www.” Modern Theology. théologien œcuménique » Contacts. Vol. les seuls livres de Paul Evdokimov actuellement disponibles en librairie sont L'Amour fou de Dieu. Orient-Occident. Vol. 1995. Jean-François.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 19 Une bibliographie complète des œuvres de se trouve dans Jean-François Roussel. 1985. Olivier. 1999. ÉTUDES Clément. Vol. : 250 – 269. protestants. p.net) : Le monachisme intériorisé L’amour et le sacrement de l’amour « La connaissance de Dieu dans la tradition orientale » (quelques courts extraits) : http://eocf. 1997. Roussel. : 227 . p. p. p. « Le sacrement du frère/de la soeur dans la vie et la pensée de Paul Evdokimov et de Mère Marie Skobtsov ».286 INTERNET Aux Pages Orthodoxes La Transfiguration (http://www. Plekon. Michael. 1995. Vol. 239-249. 1995. « An Offering of Prayer: The Witness of Paul Evdokimov (1900-70) ». Vladimir Lossky. Plekon. Revue Contacts. Thunberg. 85-107.myriobiblos. Pour une liste de contributions à des ouvrages et des principaux articles de revue. No 172. : 270 . Lars. Dostoïevski et le problème du mal et La Femme et le salut du monde. 2. No.html « L’Icône de la Transfiguration » http://perso. Contacts. voir Olivier Clément. 2004. catholiques. XXIII. A Theologian Within and Beyond the Church and the World. : 287 .htm « L'Art moderne ou la Sophia désaffectée » http://www. Michael. “Interiorized monasticism : A reconsideration of Paul Evdokimov on the spiritual life.free.253 Plekon. Contacts. 1996. Deux Passeurs. Paul Evdokimov.. 205. 1985. Orient-Occident. Jean-François. Contacts. Médiaspaul. Montréal-Paris. No 172. Paul Evdokimov.fr/orthodoxie/bul/20.307 Roussel. No 172. Sobornost 17. 48.HTM Plekon. 47. pp. numéro spécial. 1971 _____________________________________________________________________________________________ . « Évidence et indicibilité dans l'apologétique de Paul Evdokimov ». Michael. 1995. Malheureusement.club-internet. Vladimir Lossky. Brusquement tout éclate en jets de Lumière Dans ma larme tremble et danse la Source de Vie. 3.

net/saints/mmarie-intro. nous ne captons pas ce moment décisif où il faut faire basculer notre quotidien. Et chaque jour et l’exploit d’Élisabeth Skobtsov. * sois imploré. * et qui par le martyre ont reçu la couronne inflétrissable L’Acte de canonisation du 16 janvier 2004 est devant La sainteté n’est pas synonyme de vie sainte. En Pour mère Marie et son fils Youri. où je vis maintenant. ô Ami des hommes. la capture d’un signe de Dieu à un Fondaminsky et de mon propre père. nous « convertir » et avaient été mis en route en 1993. éditeurs. Nous sommes tous appelés Klépinine ? à la sainteté. ils avaient été élaborés prendre notre croix. ce lien est non rédigeant. d’Élie Dieu sur nous. c’est que ce fut une réponse mère Marie en France. responsables Ce qu’il y a d’extraordinaire dans le cas du « groupe de d’associations qui m’ont souvent invitée à parler de l’Action orthodoxe ». Georges et Élie. nous sommes appelés au sacrement du en l’honneur de sainte Marie l’Égyptienne. le bon moi ! Comment exprimer mon immense joie à larron a mérité le paradis pour une parole à l’extrême l’annonce de l’événement que nous attendions avec pointe d’une vie chargée sans doute de bien des crimes. qui nous fait part de témoignages concernant sainte Marie Skobtsov et ses trois compagnons de l’« Action orthodoxe ». Tropaire. Kondakion. Les saints sont au milieu de nous. et en tout lieu. Dimitri moment crucial de notre vie. laïcs. qui figurent aux « Pages Sainte Marie Skobtsov » : http://www. Je traversais une période icône est un encouragement fantastique pour notre difficile de ma vie. * ayant supporté les liens. n Belgique.pagesorthodoxes. et ce travail de recherche sur la vie temps. Nous présentons ici un texte de Mme Hélène Arjakovsky-Klépinine. Seigneur. Ce texte vient en complément de la vie de mère Marie par Mme Arjakovsky. le père Dimitri Klépinine (1904-1944).Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 20 LES QUATRE SAINTS MARTYRS DE L’« ACTION ORTHODOXE » par Hélène Arjakovsky-Klépinine Le Bulletin No 16 de Lumière de Thabor annonçait la canonisation par le Saint-Synod de l’Église de Constantinople de cinq ressortissants de l’immigration russe en France : le père Alexis Medvedkov (1867- 1934). mais spirituel : si Youri a accepté (Konovaloff) les documents en vue de la canonisation. et les informations sur la canonisation. mais trop souvent. sans néanmoins oser y croire : la mais la sainteté est une réponse adéquate au plan de canonisation de mère Marie et Youri Skobtsov. Ce fut un miracle. les souffrances et l'injuste jugement. a été frère. qui s’est propagée de l’un à l’autre. avec l’aide de nombreux amis : prêtres. * et guéris toutes nos maladies : * nous t'en prions. La glorification des nouveaux saints a eu lieu à Paris les 1er et 2 mai 2004. ainsi que les souvenirs et les témoignages concernant mère Marie. et prédicateurs de la piété. œuvre de bienfaisance fondée par mère Marie dans les années 1930. devenue mère Marie. son fils Georges (Youri) Skobtsov (1921-1944) et Élie (Ilya) Fondaminsky (1880-1942). le destin de ces quatre martyrs s’est providentiellement entrecroisé.htm. aussi adhéré à ses projets ecclésiaux. ton 1 Par les souffrances que les saints ont endurées pour toi. Certes. et Je veux les remercier du fond du cœur de m’avoir cela aussi est un miracle ! Les voir réunis sur la même soutenue et encouragée. une « conversion » Allemagne. une réponse polyphonique. en Suisse et ici en croisée. fille du père Dimitri. impatience. Marie. je n’ai pas peur du mot. pendant ces dix ans un approfondissement spirituel qui m’a aidée à sortir de la phase d’épreuves que je YOURI : L’APPEL traversais. les documents préalables à la canonisation nous « tourner » vers Dieu. à la demande de l’archevêque Serge seulement biologique. mère Marie (Skobstov) (1891-1945). à quatorze ans la profession monastique de sa mère. amis paroissiens. ton 8 Comme témoins de la vérité. il a j’ai été amenée à réfléchir sur la sainteté. * honorons dignement par des chants divinement inspirés * Dimitri. il est devenu sous- _____________________________________________________________________________________________ . moines et moniales.

tantôt à Clamart. à Il y a une photographie émouvante des Skobtsov et des vingt ans. dans les nombreux paroissiens à l’église.S. Anapa pour chrétien. de lui même qu’il aidera beaucoup de Russes dans le besoin. écrivit Youri à son En entrant. ils habitèrent encore un certain temps rue d’intervention en Russie du général Vlassov. Youri note au bas du vénéré par les fidèles durant les célébrations liturgiques cliché : « Maman vient nous visiter habillée pour la du vendredi et du samedi de la semaine sainte] et de première fois en moniale ». rue de Lourmel. les bras chargés de cadeaux. À Tamara Eltchaninoff il 1943.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 21 diacre. D’aucuns Quant aux liens entre Élie (Ilia Isidorovitch s’étonnent : « Fondaminsky. Élie venait les voir. Fondaminsky qui date du printemps 1932. après du camp de transit de Compiègne qui lui proposait la avoir commencé son ministère pastoral à Nice .que son fils venait de les plus forts : comme mère Marie. (« La Voie »). en plein Paris. referme sur lui. rue de Lourmel. à Paris. en janvier 1944. Ravensbrück. à l’heure où il savait déjà sa mère déportée en me lève en sachant que je vous emmène au cirque. qu’il a créé. Youri l’épitaphion [voile sur lequel est représenté la mise du Skobtsov et sa grand-mère Sophie Pilenko passent des Christ au tombeau et qui est porté en procession et vacances. De son écriture d’enfant. Ce n’est que lorsque la souricière se modérée du parti puis. se mit à financer beaucoup de projets de la Hoffmann a trouvé un mot qu’une dame juive adressait moniale orthodoxe.. d’autant qu’il aime se mettre toujours dans l’autocratie : la dictature. Quand je père. où les enfants Eltchaninoff. comme il a refusé plus tard l’offre d’un officier cathédrale Saint-Alexandre-de-la-Néva. C’est plus sur son chemin vers l’Église. Elie était en train de se rapprocher des Dieu. Ils avaient adhéré à l’aile à la même place. se serait-il Fondaminsky-Bounakov) et Élisabeth Skobtsov. décédé vie sauve contre un engagement dans l’armée en août 1934]. représenta pour Fondaminsky de voir sa compagne de C’est en toute connaissance de cause que Youri est entré lutte revêtue de la tenue monastique . Des revues orthodoxes. ont demandait avec malice : « Acceptez-vous dans votre convenu de réciter à la même heure la prière qui maison. en été 1942. et qu’il est prêt au martyre. Aussitôt Élie. où sa haute silhouette se tomber dans les travers qu’elle était censée combattre remarque aussitôt. de au père Dimitri. Il assiste aux offices à destruction et finalement une folie dominatrice qui allait l’église. mais à avaient pris leurs distances. mais pourtant elle l’a su mystiquement. en 1930. chez Berdiaev. Élisabeth et Élie se sont comprendre l’ordo. en se disant « À Dieu ». C’est d’ailleurs à son intention que retrouvés à Paris . se juge « indigne » du baptême. ce fut un jalon de en résistance active contre les persécutions nazies. le père Alexandre Eltchaninoff [prêtre à la pas fait . ÉLIE FONDAMINSKY : LA CONVERSION Novyi’ Grad (« Cité nouvelle »). Tous deux avaient senti le danger du dérapage ne veut pas que son baptême soit interprété comme une de l’action révolutionnaire terroriste vers une folie de échappatoire à la souricière nazie. ainsi que la revue de Georges Fedotov. il le dit à ses amis de Novyi’ Grad et du deux avaient été en Russie membres du parti socialiste « Cercle » (Kroug). fortuné. célébrée ensemble prise de voile de mère Marie. rue Daru. juste après la lors de leur dernière semaine sainte. Elle a réunions de la Société philosophique et religieuse dit à son amie française Rosane Lascroux : « Youri est fondée par Nicolas Berdiaev et il finance sa revue Put’ mort ». il fut décidé de vénérer Alpes-Maritimes. un juif non encore converti ? » ponctue les 40 Kyrie eleison de l’office des heures : Certains des assistés d’Élie ne sauront pas d’où vient « Toi qui en tout temps et à toute heure. future converti ? » Il se serait sûrement converti sans les mère Marie. terre. il annonçait : « On va au cirque. Christ Dieu. en 1932. qui était dans la poche de son imperméable que l’officier S. à l’église de la Protection-de-la-Mère-de. cours de formation de psalmistes. lorsque la Guerre et l’Occupation attirant de si accueillent mère Marie à Cabris-sur-Grasse. à Paris. avait été. y chez les Fondaminsky. tous deux y avaient eu des barbe des nazis. Lors de leur dernière entrevue en mars lève le coeur en fête ». orna la cour de la paroisse de « Lourmel ». On peut imaginer ce que célébrer les vêpres de Pâques à l’extérieur.. fournir un certificat d’appartenance à la paroisse : Marie Struve-Eltchaninoff se souvient qu’à la mort de preuve accablante ! Youri aurait pu se disculper. Élie assiste aux mourir. mais surtout il Élisabeth. « Je suis Daru.. de révolutionnaire qu’il fut composée. il se sent représentant leur région : Moscou pour Élie. ce fut d’abord une fraternité d’armes : tous Allemands. je me Allemagne. Élie et sa femme Amalia en 1942.humainement savoir . le suppliant. et qui se réunissent à la révolutionnaire. » À disait Élie à mère Marie avec humour. _____________________________________________________________________________________________ . il ne l’a son père. C’est Youri qui. Oui. dont il est membre du comité de rédaction. a appris non seulement à lire en slavon. le juif. es adoré et glorifié.. tantôt responsabilités importantes au comité central. au ciel et sur la l’argent : « Ils seraient bien capables de le refuser ». fier de partager le sort de maman ». voyant l’extrémisme triompher. une table des lectures chrétiens démocrates . Il le fera avec discrétion et tact. mère Marie et Youri. Élisabeth Skobtsov suivant les cycles liturgiques et que furent initiés des devenait la moniale Marie. en février 1943. mère Marie ne pouvait Mais c’est sur le plan spirituel que leurs liens vont être pas savoir .

et cette haute et d’abord rue de Lourmel. à Boissy-L’Aillerie. ajoute le métropolite : échange. Youri est aimé par tous les pensionnaires du foyer. URSS dans les années soixante-dix. Quand croisés à Constantinople. veut à Dimitri sous une pluie battante. à Bierville. La dernière coupe de la colère de Dieu complètement fantaisiste : tous deux ont agi de concert. est Sept Coupes ». Un jour où. la moniale lui dit : « Élie Fondaminsky l’Amaury. ils écoutaient à la radio Quant aux liens qui unirent mère Marie et le père des collaborateurs notoires donner libre cours à leur Dimitri. en 1937-38. ravie. la moniale lui ma grande joie qu’entre mère Marie et le père Dimitri confectionnait avec amour de splendides vêtements s’était établie une solide amitié qui reposait sur une sacerdotaux (on peut les admirer encore dans la paroisse compréhension et un respect réciproque et en outre. Il était curieusement Les liens entre le père Dimitri et Youri se sont tissés indifférent à ce genre d’amour-propre. Leur archevêque. Le père Dimitri célèbre souvent avec lui comme enfant de chœur. qui dépeint le jeune Elle va développer cette idée dans deux pièces. doux et serviable. Il baptême. Il est évident qu’elle pense à son Marie proclamait haut et fort sa « résistance ». Mère en Jésus le Messie. s’étaient faites rien. et il lui est arrivé de MÈRE MARIE ET PÈRE DIMITRI : tempérer l’ardeur guerrière de mère Marie. un signe : prêt à travailler avec cette moniale pas tout à fait Israël. car un juif reconnaît car. qui le baptise en prison. vient de recevoir le Dimitri agissait dans la discrétion et la conspiration. mais il tout prix le faire évader pendant son transfert à l’hôpital rayonne : il vient d’être nommé recteur à "Lourmel". sur Saint-Séraphin. qu’elle exprime dans son poème de 1942 Berdiaev organisait rue de Lourmel. interné à Compiègne. rapporte à mère beaucoup occupé dans les premières années de sa Marie son message : « Jamais je n’ai été aussi heureux.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 22 qu’il demande le baptême. avoua dans l’homélie qu’il souhaiter qu’une fois la guerre terminée. rue Lecourbe. recteur de la invincible ». Le roman d’Élena Mikoulina. on leur fasse prononça en juillet 1944. qui lui dicte la conduite nazies contre le peuple juif : « Les Soldats » et « Les à tenir à l’égard des juifs pendant l’Occupation. acquit assez vite son autonomie. offre un logement à sa famille ». dont le père Dimitri s’était Zambrjitskiï. en fait. est que les persécutions que célébré. Mère Marie. ils furent providentiels. tu es encore persécuté ordinaire. le amour pour Hitler. il y avait déjà « L’étoile de David ». qu’il y a eu suffisamment nommer ce jeune prêtre inexpérimenté recteur d’une de haine et de sang ? » Constantin Motchoulsky paroisse « difficile ». mais surtout Constantin Motchoulsky interroge mère Marie sur leur dans les congrès et les camps de l’ACER : à Montfort- ami commun. je veux être auprès de mes frères ». car il est gai. De plus. tant dans sa paroisse qu’au sein de l’Action orthodoxe. COMPLÉMENTARITÉ dans la cantine pleine de monde. récemment rare qualité chrétienne le rendait invulnérable et ordonné. écrit que mère Marie rougit et s’excusa. où le jeune prêtre. et bientôt Youri est ordonné sous-diacre. il est trempé. ne se déverse pas sur l’humanité. le père ami Élie qui. Mais leur destin va se nouer lors de la rafle du 8 février. Mais Élie envoie un autre message à la moniale : « Ne Ils se connaissaient. lors de l’office funèbre célébré payer leur traîtrise. depuis longtemps. Si. mère Marie ne put s’empêcher de métropolite Euloge. il en avait humé l’air si particulier. Le père Dimitri la reprit : « Ne à la mémoire du père Dimitri. ils se complétaient. deux prêtre Dimitri totalement écrasé par la personnalité de la « mystères » qu’elle écrira au plus fort des persécutions moniale de treize ans son aînée. une qualité rare dont Dieu avait largement pourvu père PÈRE DIMITRI ET YOURI : LE SACERDOCE Dimitri : sa totale abnégation et son absence complète d’amour-propre. prêtrise. ils avaient le même confesseur. dans un foyer dirigé [critique littéraire. c’est Youri seul qui est arrêté : le plus jeune _____________________________________________________________________________________________ . puis en Serbie. témoigne : « Je rencontre le père Merci ». Mère Marie. de tempéraments opposés. son angoisse d’avoir dû pensez-vous pas. car ce matin-là. puis l’encourage à être lecteur. mère Marie. Le père Constantin Une paroissienne malade. Le père est de la pâte dont on fait les saints ». purement humain. le Mais qu’importe la haine des hommes père Serge Boulgakov. rendu nécessaire par son état de santé. « L’idée juive » de Dimitri s’était rendu aux conférences que Nicolas mère Marie. mes craintes étaient vaines : j’appris à d’égards pour la pastorale de son recteur. est nommé en automne 1939. paroisse créée par mère Marie. avec sa fougue habituelle. à Paris). Mère Marie. du Val-de-Grâce. paru en Elohim à nouveau te questionne. dans l’orage du Sinaï . professeur à l’Institut Saint-Serge et énergiquement par mère Marie qui avait eu maille à membre de l’Action orthodoxe]. Pleine « Grâce à Dieu. mais. Il se sentait subissent les juifs sont un appel. qui rapporte cet partir avec d’autres prêtres.

L’administration du camp de Royallieu « R ». ses lettres à son père en témoignent. qu’ils recommenceront. prière et d’aide aux autres prisonniers les plus éprouvés. Son affectation au commando ainsi que deux autres prêtres dans la même chambre. [. mais qui a eu la chance de réchapper de Géorgiens participèrent à ces offices. « Français ». clandestines. Youri commença à se couvrir de furoncles . chose purent ainsi célébrer deux liturgies quotidiennes : l’une aggravante. ce fut le transfert des hommes à Compiègne et. placé sur l’autel. auquel il succédera en 1946].] Il faut savoir le père Dimitri connurent un internement comprendre la volonté de Dieu. il sait qu’il qui dirigea l’archevêché des paroisses russes en Europe faut absolument sauver Youri que Hoffmann a promis occidentale de 1921 à 1946] leur fournit un antimension de libérer. pour y être interrogés. il arracha le triangle « F » et demanda un l’Allemagne. La jeune Anastasie. simplement la vie parisienne avait nouvelle d’apostolat. mère Marie. Ils Ils reconnaissent qu’ils ont aidé les juifs et. mais voyant comment étaient traités les quelques semaines plus tard. Des Grecs. Apercevant le prêtre dont la soutane Youri se conduit très bien. or être prêtre m’a paradoxalement heureux. Youri se mit à vivons ici comme dans un monastère . Mère fermée en 1943. si les véritables responsables se dénoncent.. moniale avait dit calmement : « Ils vont sûrement nous Le voyage éprouvant. Cette fois.. quelques icônes en Saussaies. [. dans lequel sont Le prêtre est à son tour arrêté et c’est avec Youri qu’il cousues des reliques de saints et sur lequel est célébrée sera emprisonné au fort de Romainville. Le 9 février l’Occupation et une chapelle y existait. Le père Dimitri est sommé d’en aménager une aussi dans leur baraquement : par de se rendre le lendemain à la Gestapo. Quant à Youri. Mère Marie est passée au chambre à _____________________________________________________________________________________________ . Anastasie Stegelman-Lebedev de mieux". Ils forcé. ce qui lui valut immédiatement d’être affecté au réunit le clergé. Il connaît cet endroit sinistre. grâce aux pleurer. d’où ils seront convoyés vers la rue des époux les vases sacrés. maintenant. La « Terrassement » était une condamnation à mort. s’était inquiétée : « Et que va-t-il convoyés vers Buchenwald. .. Youri et le père Dimitri furent qui vivait à Lourmel. d’aider ces Youpins ». « Ne pleure pas. qu’il est courageux et était déchirée et les cheveux en bataille. papier. car vécu comme une forme toujours attiré. de prouver leur qualité d’ariens. notre vie s’est transfigurée. le plus fragile. de de la Gestapo. le spectacle de ce camp de travail arrêter et nous envoyer dans l’un de leurs camps ». elles se mirent à joyeux ». la mère de mère Marie] que leur pause de midi. nous nous Internés ensemble à Romainville.] songe que Jésus a subi bien pire dans le prétoire ». à Romainville. [voile liturgique. dans le fameux tunnel.. il expirait. qui a été. le bras droit de mère Marie. ainsi que l’illusion de "quelque chose à Paris avait été intense. l’encens. hurlait l’officier au père Dimitri j’essaie de lui transmettre tout ce que j’ai reçu du père après l’avoir frappé. le connaissez- Serge Tchétvérikov [aumônier de l’ACER de 1924 à vous ? ». étaient prêts. l’autre avec les autres orthodoxes du camp qui purent ainsi chanter dans Théodore Pianov. [(Tikhonitsky). le chœur et communier. le départ des femmes vers détenus russes. Père Dimitri fut d’abord immatriculé comme Puis. la « petit camp » pour la quarantaine et l’enregistrement. son diapason. liturgies quotidiennes. siège de la Gestapo.« Et ce juif-là. La tension durant l’hiver 1942-43 émoussé ce rêve. a laissé ce témoignage émouvant : même que celles. des Serbes et des lui aussi. Youri et tutoyons et il me prépare au sacerdoce. où les détenus étaient traités pire que des bêtes. près de la Porte l’eucharistie]. Youri se préparait Buchenwald et de raconter la teneur des interrogatoires à la prêtrise. arrêté. étaient même baraquement et plaça le père Dimitri et Youri fabriquées les fusées V2. Tamara Klépinine put transmettre à son des Lilas.. .lui répondit le père Dimitri en désignant sa 1939] et de la spiritualité de l’archevêque Vladimir croix pectorale. Théodore et Youri furent convoyés dans la cour à Nice. Une gifle envoya le prêtre par terre.. il écrivait à son père : « Nous se moquer de lui : « Jude. des partitions liturgiques.] Dis à au moment où les secrétaires allemandes sortaient pour babouchka [Sophie Pilenko. ils étaient prisonniers tous il fut immédiatement repéré comme malade et chargé ensemble et ils organisèrent aussitôt des réunions de dans un camion avec d’autres invalides qui revint vide. caserne avait servi de camp dès le début de l’espérance de vie y était de quinze jours. comme s’il pouvait y avoir quelque chose de rapporte ces paroles de mère Marie prononcées au plus mieux ! » fort des rafles et des arrestations. le métropolite Euloge [(Guéorguievsky). Jude ! ». rue des l’entremise d’André Morozov [membre actif de l’Action Saussaies. et fut un choc. En décembre 1943. placés ensemble dans le arriver si les Allemands débarquent ici ? » Sur quoi. Dima [le père Dimitri Klépinine] et moi. [. il y a chrétienne des étudiants russes (ACER)].Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 23 d’entre eux. les membres de l’Action orthodoxe. tant catholique qu’orthodoxe. évêque auxiliaire du métropolite Euloge Dimitri. lui murmura le père Dimitri. que le père Dimitri « Votre rôle de prêtre ne comportait pas l’obligation envoyait à sa femme : « Je prépare Youri à la prêtrise. si on les relâche. avec Youri avant la levée du couvre-feu. Le père Dimitri et Youri entreprirent Marie est absente de Paris. avant d’être 1944. dans le camp annexe de Dora où. qui travaillait accompagné beaucoup d’amis et de paroissiens sommés à Compiègne. est pris comme otage.

SOP 287. avril 2004. _____________________________________________________________________________________________ . Vendredi saint. .Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 24 gaz du camp de Ravensbrück le 30 mars 1945. jour du Reproduit du Service orthodoxe de Presse.

nous obtenions en s’attachera à l’un et méprisera l’autre (Mt 6.28).24 . nous vivions nous aussi dois une vie pour la rémission des péchés. les néophytes avaient Dans le rite baptismal. il constitue pour les fidèles réunis un c’est par là. Mais l’imitation se fait en image. lui. sauf dans les pays de mission. Et toutes ces choses ont été peut y avoir de compromis. En demandant à recevoir le baptême. meurent avec 9. confère toujours le baptême par immersion : À ce montent là. Proclamer qu’il n’y a qu’un seul la mort n’exerce plus de pouvoir sur lui. dans la langue liturgique. que se manifeste la signification de rappel opportun des engagements baptismaux qui fait ce sacrement. Ainsi ce nous ne sommes pas. et il est tout ce qui n’appartient pas au Royaume de Dieu . sachant que le Cet article du Credo nous rappelle l’origine baptismale Christ une fois ressuscité des morts ne meurt plus. cela implique initialement une rupture avec crucifié. Commentant les trois immersions qui Dans le Credo.16). et qu’il baptismaux : « Sanctifie cette eau afin que ceux qui sont mange alors de ce pain et boive de celle coupe (1 Co baptisés soient crucifiés avec le Christ.13). Et vous de même. conformément à la parole chrétienne. en effet. Dans les deux cas. Aujourd’hui. ou il par l’imitation à ses souffrances. le gardés. dans leurs commencement de l’anaphore (Anaphora signifie en catéchèses baptismales. insistaient sur le dépouillement grec « oblation » . signification sacramentelle du rite. la récitation de cet article du était poussé jusqu’au raffinement. sauf exceptions dûment précède). lors du baptême. Il est certain que connue le Christ est ressuscité des morts par la gloire _____________________________________________________________________________________________ . l’article sur le baptême vient figurent le triduum pascal. il ne réellement ressuscité. Lc réalité le salut ». motivées. quand bien même ils ne sont plus parfaitement Credo est justement lu ou chanté avant le compris par beaucoup aujourd’hui : les Pères. an canon. nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. afin que. et réellement mis au tombeau. Mais certains aspects Credo constitue un renouvellement des promesses faites de ce symbolisme dépassaient largement ceux d’un soit directement. Sa mort fut une baptême pour la rémission des péchés. cela correspond dans la Messe romaine réception du sacrement. lui. Dans l’antiquité. après avoir été crucifiés. en réalité.3-4 et 8-11). saint Cyrille de Jérusalem immédiatement après celui concernant l’Église et cette (IVe siècle) écrit ces lignes admirables : « Ô chose disposition est logique puisqu’il n’y a pas d’autre étonnante et paradoxale ! Nous ne sommes pas morts en moyen d’entrer dans la communauté ecclésiale fondée réalité. nouvelle… Si nous sommes morts avec le Christ. Dans la Liturgie. le sacrement du morts au péché et vivants pour Dieu dans le Christ baptême était généralement conféré à des adultes qui Jésus (Rm 6.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 25 LE SYMBOLE DE FOI – X par l’Archimandrite Pierre L’Huillier 10e article : Je confesse un seul baptême du Père. chaque portion du rite baptismal était du Sauveur : Laissez venir à moi les petits enfants (Lc chargée de symbolisme : on peut même dire que cela 17. et à tout son culte et a tout te sa pompe ? » et baptisés dès leur plus jeune âge afin de pouvoir plus loin : « Te joins-tu au Christ ? » Dans l’antiquité participer il la vie chrétienne. marque la naissance spirituelle et comme nous l’avons le salut. sacrement est a l’origine de toute vie chrétienne . L’apôtre Paul écrit aux Romains : Ignorez-vous par un pur attachement au passé que l’Église orthodoxe que baptisés dans le Christ Jésus. c’est reconnaître mort au péché une fois pour toutes . soit par l’intermédiaire du parrain ou simple allégorisme : l’Église les a soigneusement de la marraine. cf. regardez vous comme assurée du salut. soient ensevelis avec lui. Nous lisons dans les Constitutions écho aux recommandations de saint Paul relatives à la apostoliques cette prière pour sanctifier l’eau des fonts Cène : Que chacun donc s’éprouve soi-même. et par le Christ que la réception du baptême. en y incluant la préface et le dialogue qui la On sait que l’Église orthodoxe. celle de la rupture et celle de l’adhésion : antérieure. étaient auparavant initiés à la doctrine chrétienne. ou il haïra l’un et aimera l’autre. et nous n’avons pas été enterrés en réalité. c’est dans sa mort est restée fidèle à l’antique manière d’administrer le que tous nous avons été baptisés ? Nous avons donc été sacrement du baptême : c’est à cause de toute la ensevelis avec lui par le baptême dans la mort. « Renonces-tu à Satan. afin que. ayant part maîtres . et à tous il n’en est plus de même. et ressuscitent avec lui pour l’adoption ». et à toutes ses oeuvres. l’accent est bien mis sur les deux conscience que ceci constituait la rupture avec leur vie phases. mais sa vie est une que l’adhésion au Christ dans l’Église est l’unique voie vie à Dieu. que de la profession de foi. Le Christ a été réellement dit au début. Nul ne petit servir deux accomplies par amour pour nous. il ressuscités en réalité. On comprend dès lors que ce n’est pas 16. les enfants étant généralement ses anges. ce terme du vieil homme de même que le revêtement d’une désigne aussi la partie centrale de la Liturgie tunique blanche rappelle la pureté acquise par la eucharistique .

1962. 38-39. conformément au VIIe canon du IIe Concile L’auteur est actuellement Mgr Pierre de New-York œcuménique (381). une seule foi. obstrue l’entrée du tombeau. De même que nous professons que talents qui nous ont été confiés. le courroux divin s’abattra sur nous. comme nous confessons qu’il n’y a qu’un baptême. Mt 25.19). se rendent avant la Résurrection. c’est pour le néophyte la pleine potentialité qui a été donnée au baptême. comme notre Seigneur participation au festin messianique dans le Royaume. Normalement dissoudre le lien qui l’unit à son père. no. avec tout ce qu’elle comporte. et. un seul de l’initiation chrétienne. chrismation. nous confessons unum baptisma. ce qu’en Occident on appelle la Le baptême ne se réitère pas au cas où un chrétien renie confirmation . l’appropriation de la réconciliation et du salut apportés comme nous l’avons vu. Ainsi.mais en calcul humain. de même nous pas. Lors seul Seigneur. et par l’appartenance chez celui qui a accompli le rite à une communauté chrétienne Dans l’Église orthodoxe.4) : c’est la fin ultime dans laquelle se réalise pas le baptême conféré dans son sein et qu’elle admet pleinement la vocation de ceux qui ont été baptisés en sans rebaptisation les hérétiques qui ont été validement Christ. eucharistie. Contacts. qui est « Jésus se lever en moi. non par ses propres mérites. en Christ. le poids de l’habitude étaient puissent atteindre le corps du Seigneur. à une signification profonde. c’est être contraire. . un l’humanité depuis la faille originelle a été levée par le rapprochement pratique de cérémonies . Combien de fois j’ai désiré voir « Qui nous roulera la pierre ? » Car une pierre. elle n’est pas. se disent entre elles : maintient en cet état. baptême. d’une part. La malédiction qui pesait sur nullement fortuite . Je me disais. saint Paul le déclare expressément aux Ephésiens : Un c’est-à-dire la possibilité pour nous d’une option. intégré à cette humanité rénovée dont le Christ. non plus. nouvel Dans le Credo.Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 26 l’abandon du baptême par immersion entraîne un sacrement du point de vue de la matière et de la forme affaiblissement du symbolisme propre au sacrement. le rappelle dans la parabole de l’enfant prodigue. parce qu’unique l’enseigne la parabole évangélique (cf. dans sa lumière et dans sa force ! très grande ». La notion de validité est ici (Église orthodoxe en Amérique) conditionné par une administration correcte du _____________________________________________________________________________________________ MÉDITATION AVEC LE PÈRE LEV GILLET LE RETOUR EN GALILÉE Matin de Pâques. car le signe de Dieu sur chaque baptisé spécialement l’intégration à la communauté chrétienne demeure indélébile : l’inconduite d’un fils ne saurait par le charisme de l’Esprit Saint. baptisés au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. ce que nous là une affirmation solennelle de l’unicité du baptême : acquérons c’est la liberté. comme il l’était dans le sépulcre _____________________________________________________________________________________________ . La lourde pierre de mon péché le au sépulcre. à l’aube. régulièrement suivie de l’administration du sacrement de la chrismation. est le chef. elle répond. Il y a Adam. portant des aromates. l’initiation chrétienne unit les trois devant Dieu. La voie de la communion avec le Seigneur et la promesse de la pénitence reste toujours ouverte. le baptême marque la sa foi et par la suite demande sa réintégration dans naissance à la vie spirituelle.26-30). qui est au-dessus de tous. si. de même le grand l’initiation chrétienne s’achève par la participation à la nombre et la gravité des péchés ne supprime pas la Sainte Cène . il est improbable que les femmes vain ! Le poids du péché. puisque par ce sacrement le baptisé est justifié chrême. C’est alors que s’achèvera le processus de Le baptême constitue un moment unique de la vie de transfiguration amorcé par le baptême et l’onction du l’homme. un seul baptême . Les femmes qui. presque sans espoir : « Qui me roulera la pierre ? » Souvent Jésus semble emprisonné dans mon âme et réduit à l’impuissance. Dieu et Père de tous. mais par sacrements.5-6). Si nous ne le faisons notre Seigneur n’a fondé qu’une Église. Selon tout Combien de fois j’ai essayé de rouler la pierre. et indivisible est la Sainte Trinité au nom de laquelle mais celui qui accomplit les commandements divins est nous sommes baptisés selon l’injonction du Seigneur promis à l’ineffable mystère de l’union déifiante (2 P (Mt 28. Mais. au sacrifice du Verbe incarné : être baptisé. trop forts. cette connexion n’est en Jésus Christ. la réception du baptême est confessant le dogme de la Sainte Trinité. la chrismation affirme plus l’Église. la grâce divine vient en nous. en effet. par tous mais c’est à nous qu’il revient de faire fructifier les et en tous (Ép 4. C’est pour cela que l’Église ne renouvelle 1.

Il faut Seigneur. de nouveau. je dois . _____________________________________________________________________________________________ . Ce sera peut-être très peu. Cette Galilée. Les anciens numéros peuvent être consultés et téléchargés à la page « Archive du Bulletin » aux Pages Orthodoxes La Transfiguration. c’est-à-dire par une violente catastrophe intérieure. Ces tremblement de terre . a été ôtée. semble-t-il. Depuis lors. c’est. il ne peut sembler que j’aie oublié Jésus Christ. dans la vie de ceux d’entre nous qui. Si je désire que la l’émotion. ont rencontré le Sauveur et l’ont aimé. mais une mort et « Il vous précède en Galilée. je le verrai.au moins comme l’atmosphère galiléenne ranimée par lui.. Elle a été ôtée d’une manière conscient que Jésus me regardait et m’appelait par mon qu’elles ne prévoyaient pas. C’est en Galilée que les disciples avaient rencontré Leur démarche est un pur acte de foi. 1996. Cerf (Livre de Vie).. Si vous voulez ne plus recevoir ce Bulletin. moins. simples regards sur le Sauveur Peut-être. moi aussi. du de la nature d’un sacrifice. Dans pierre soit ôtée de mon âme. Jésus Mais les femmes allant au tombeau n’ont pas les mains voudrait replonger ses disciples dans cette fraîcheur et vides. Mais te qu’une secousse fulgurante m’ébranle.. je voudrais revenir en Galilée. Il n’eût pas suffi qui a une fois rencontré Jésus ne peut l’oublier. profonde. il complétera un signe. prière de nous en avertir. un ange du Seigneur descendit du années ont pu être chargées de péchés sans nombre.. le temps où je suis devenu du sépulcre. celui qui te guide se fera là qu’ils me verront ».Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 27 Les femmes. t-il à recréer l’émotion de notre première rencontre ? Non une retouche. pas à évoquer péniblement ma présence. » Mon enfant. _____________________________________________________________________________________________ À PROPOS DU BULLETIN LUMIÈRE DU THABOR Le Bulletin électronique Lumière du Thabor est gratuit. Jésus d’une poussée. prière de nous en avertir et nous enlèverons votre nom de notre liste d’envoi. une mise au point.aura sa récompense. Je ferai plus que L’ange fait dire aux disciples que Jésus ressuscité les t’attendre dans cette Galilée du souvenir.ou.apporter sa révélation. IMPORTANT Si vous changez d’adresse de courrier électronique. Jésus lui-même renouvelle cet ordre : t’y précède. Il ciel et vint rouler la pierre ». Après les infidélités de la dernière semaine. Et voici : les femmes trouvent que la pierre. néanmoins. quelque chose qui soit Il y a une Galilée dans la vie de chacun de nous . devait garder dans leur âme une fraîcheur de printemps. la décision de la première rencontre. Cette foi . Jésus ne retrouverai-je ? Comment puis-je réchauffer mon âme ressuscite en moi que si celui que j’étais cesse d’être. un gage de ma bonne volonté . à faire pierre qui semble immobiliser et paralyser Jésus dans revivre en moi l’intimité et la ferveur des premiers mon âme ne peut être enlevée que par un tremblement jours. d’un rajustement partiel. mais ce doit être quelque chose qui me coûte. bien des années ont pu s’écouler. Cependant. Mais il y a. par un changement radical et total. Il voudrait renouveler en eux l’embaumement du corps de Jésus. tu n’auras une naissance.. Pour ôter la pierre. à l’entrée dans mon existence. je t’y conduis. 1962 . Elles portent les aromates achetées pour cette ferveur premières. Là. de terre. Le souvenir de ces jours dans la folle espérance que la pierre sera enlevée.. C’est là qu’ils avaient entendu l’appel et folie . Et il te parlera. une raison plus Chevetogne. devenue si froide ? Le souvenir de notre Galilée suffira- faisant place à l’homme nouveau. faut rien moins qu’un cataclysme. Prière également de nous avertir si vous recevez le Bulletin en double. Voici que je attend en Galilée. persister commencé à suivre le Sauveur. Il est envoyé à nos abonnés environ six à huit fois par an. c’est nouveau fixé en Galilée. un jour. Je serai fidèle au rendez-vous que je te donne. quelque chose. Extrait du livre : leur assurer des jours de recueillement et de calme ? Jésus. Je dois. Jésus veut-il soustraire ses disciples à l’hostilité des Juifs ? Veut-il. De même.cette Jésus. Pourquoi ce retour en Galilée ? reconnaître de toi. « Il y eut un grand nom. après les anxiétés du temps de la Passion. sont en route vers le tombeau. Lorsque ton cœur se sera de « Allez dire à mes frères de se rendre en Galilée . la m’invite à revenir dans la Galilée de mon âme.

ca ou thabor11@yahoo.ca _____________________________________________________________________________________________ .Lumière du Thabor Numéro 17 ● mai 2004 Page 28 Paul Ladouceur Visitez-nous : http://www.net Contacter-nous : thabor@megaweb.pagesorthodoxes.