You are on page 1of 2

JE VAIS T’AIMER

Plus loin que tes rêves ont imaginé. Enchantée.
A faire pâlir tous les Marquis de Sade, Je vais t'aimer. Je vais t'aimer.
A faire rougir les putains de la rade, L'amour c'est plus marrant,
A faire crier grâce à tous les échos, Je vais t'aimer C'est moins désespérant
A faire trembler les murs de Jéricho, Comme personne n'a osé t'aimer. En chantant.
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer
Comme j'aurai tellement aimé être aimé. Tous les hommes vont en galère
A faire flamber des enfers dans tes yeux, Je vais t'aimer. Je vais t'aimer. A la pêche ou à la guerre
A faire jurer tous les tonnerres de Dieu, En chantant.
A faire dresser tes seins et tous les Saints, EN CHANTANT La fleur au bout du fusil,
A faire prier et supplier nos mains, La victoire se gagne aussi
Je vais t'aimer. En chantant.
Quand j'étais petit garçon, On ne parle à Jéhovah,
Je vais t'aimer Je repassais mes leçons A Jupiter, à Bouddha
Comme on ne t'a jamais aimée. En chantant Qu'en chantant.
Je vais t'aimer Et bien des années plus tard, Qu'elles que soient nos opinions,
Plus loin que tes rêves ont imaginé. Je chassais mes idées noires On fait sa révolution
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer. En chantant. En chanson.
C'est beaucoup moins inquiétant
Je vais t'aimer De parler du mauvais temps Le monde est plus marrant,
Comme personne n'a osé t'aimer. En chantant C'est moins désespérant
Et c'est tellement plus mignon En chantant.
Je vais t'aimer De se faire traiter de con
Comme j'aurai tellement aimé être aimé. En chanson. Puisqu'il faut mourir enfin,
Je vais t'aimer. Je vais t'aimer. Que ce soit côté jardin,
La vie c'est plus marrant, En chantant.
A faire vieillir, à faire blanchir la nuit, C'est moins désespérant Si ma femme a de la peine,
A faire brûler la lumière jusqu'au jour, En chantant. Que mes enfants la soutiennent
A la passion et jusqu'à la folie, En chantant.
Je vais t'aimer, je vais t'aimer d'amour. La première fille de ma vie, Quand j'irai revoir mon père
Dans la rue je l'ai suivie Qui m'attend les bras ouverts,
A faire cerner à faire fermer nos yeux, En chantant. En chantant,
A faire souffrir à faire mourir nos corps, Quand elle s'est déshabillée, J'aimerais que sur la terre,
A faire voler nos âmes aux septièmes cieux, J'ai joué le vieil habitué Tous mes bons copains m'enterrent
A se croire morts et faire l'amour encore, En chantant. En chantant.
Je vais t'aimer. J'étais si content de moi
Que j'ai fait l'amour dix fois La mort c'est plus marrant,
Je vais t'aimer En chantant C'est moins désespérant
Comme on ne t'a jamais aimée. Mais je n'peux pas m'expliquer En chantant.
Je vais t'aimer Qu'au matin elle m'ait quitté

JE VOLE Tout à fait clair. Que je suis en train de pleurer. En moins déchirant. surtout ne plus se retourner. Je n'm'enfuis pas. cette espèce de Je repassais mes leçons pieds. Vous n'avez plus d'enfant. soir. Je n'm'enfuis pas. je vole. surtout ne pas se retourner. Seulement voir ce que je me suis J'ai dit que j'étais très bien.. Et plus grisant. C'est beaucoup moins inquiétant J'ai bien cru que ma mère Mes parents se douteront De parler du mauvais temps Se doutait de quelque chose. sans alcool. Je vous aime. En chantant.. En retenant mon souffle . ni de la tête. un peu Mes chers parents. Je pense qu'elle a fait Semblant de me croire. En chanson Et pourquoi j'étais si pâle. En chantant Oh. et comment. S'éloigner un peu plus. J'ai bouclé une petite valise Il y a la gare Comprenez bien. Et c'est tellement plus mignon Elle m'a demandé si j'étais Ni des yeux. Comprenez bien. Il est sept heures moins cinq.Quand j'étais petit garçon. sans alcool. Je pensais que ce s'rait plus dur Sans fumée. Je vole. Et bien des années plus tard. je pars. De se faire traiter de con malade Ne pas regarder derrière. J'ai ressenti comme un drôle de Oh. coup. cage En chantant Comme les soirs où je rentrais Qui me bloque la poitrine. ce C'est jeudi. Je vole. et où. surtout ne pas se retourner. Je m'demande si. Je vole. Il y a l'Atlantique Je vole. Dans ce train qui s'éloigne un peu Vous n'aurez plus d'enfant. plus. promis. je pars. tout à l'heure. Je vole. Comme une aventure. Et je marche sur la pointe des C'est bizarre. respirer. Il est cinq heures Oh. Et pourquoi. je vole. Je vole J'ouvre la porte d'entrée Et après l'Atlantique. Je me suis rendormi Je vous aime. Mes chers parents. Sans fumée. après minuit. mais je pars. Et mon père a souri. cinq. soir. ce En passant à côté de sa voiture. Jamais. mais je pars. Hier soir à table. L'appartement endormi. Et je traverse doucement Et après la gare. Ça m'empêche presque de Je chassais mes idées noires Pour ne pas qu'ils se réveillent.