You are on page 1of 2

Essai de force-ductilité d'un bitume

L’essai de ductilité : ou essai de traction sur haltère est un essai de laboratoire qui permet de
déterminer l’aptitude d’un liant bitumineux à résister à la traction, à savoir à évaluer sa cohésivité .

Description

Le principe consiste à mesurer l'allongement à la rupture d'une éprouvette de forme déterminée que
l'on étire à une vitesse et à une température imposée.
Les appareils utilisés sont les suivants :

 Un moule en laiton qui permet de couler des
éprouvettes de dimensions standardisées 30 mm x 20 mm,
avec une largeur réduite à 10 mm en leur centre.

 Un bain d’eau thermostaté de capacité d’au moins 10 L
d’eau, utilisé pour la conservation des éprouvettes sous eau
lorsque les essais sont exécutés en série. Les éprouvettes
reposent sur une plaque perforée, et leur température doit
pouvoir être maintenue à (5,0 ± 0,5) °C.

 Un bain d’eau thermostaté l’appareil de mesure de
capacité d’au moins 10 L d’eau. La température doit y être maintenue à (5,0 ± 0,5)°C. L'uniformité
de cette température est obtenue par une circulation suffisante de l'eau.

 Un thermomètre de contrôle de la température des bains à 0,1°C près.

 Un appareil de mesure permettant de mesurer l’allongement de l’éprouvette

 Un chronomètre – horloge.

 Un mélange dextrine-glycérine (50/50).

Equipement

-moule

-Ductilimétre

-Bain thérmostatique

Mode opératoire

Préparation de l'éprouvette d'essai

L’échantillon de bitume à tester est chauffé progressivement jusqu'à ce qu'il soit complètement
fluide, tout en l'homogénéisant et en évitant les surchauffes locales. Il est versé dans le moule,

3

pendant 30 minutes à 40 minutes. Les pièces latérales de maintien de l’éprouvette sont alors détachées et l'essai est réalisé Réalisation de l'essai L'éprouvette étant en place. peu d'entre eux forment un fil fin pendant l'étirement. Un essai est également considéré comme normal et son résultat acceptable lorsque : le liant s'étire pour former un fil dont la section généralement carrée. peut avoir jusqu'à 10 . L'essai est poursuivi jusqu'à rupture. Il est ensuite placé dans le bain thermostaté et est maintenu à la température d'essai de 5 °C pendant 90 minutes. Dans le cas des bitumes modifiés. puis l'excédent de bitume est éliminé au moyen d'une lame chauffée.15 mm2.Essai de force-ductilité d'un bitume après avoir enduit les parois intérieures de celui-ci d’un mélange constitué d'une partie de dextrine pour une partie de glycérine Périodes de repos préalables Le moule est laissé à refroidir. Un essai de ductilité est considéré comme normal et son résultat est acceptable lorsque ce dernier s'étire jusqu'à ne plus former qu'un fil fin dont la rupture se produit lorsque sa section est devenue pratiquement nulle. Le résultat est la distance dont il a fallu écarter les attaches pour provoquer la rupture du fil formé. situé dans le 1/3 central de la longueur étirée 3 . la rupture se produit en un endroit éloigné des attaches. Puis il est mis en place dans l'appareil de mesure et repose sous eau à la température d'essai pendant 30 minutes. à la température ambiante et à l'abri de la poussière. le zéro de l'appareil de mesure est réglé et l'étirage est commencé à une vitesse de 50 mm/minute.

Related Interests