You are on page 1of 2

Lettre Justice et Paix Intégrité de la Création

Hors-série « spécial élections » avril 2017

Politique et bien commun

L’appel des évêques sur « le » politique 

« Dans un monde qui change, retrouver le sens du poli- évêques listent les nou-
tique » publié en octobre dernier par les évêques de velles difficultés qui surgis-
France dresse un diagnostic de la crise actuelle. Il rappelle sent pour établir un nou-
la finalité du bien commun : créer les conditions d’un vivre- veau contrat social : mon-
ensemble permettant à chacun de s’épanouir dans les domaines de dialisation de l’espace éco-
la paix, de la santé, de l’éducation, de l’écologie et de l’accès aux nomique, identité cultu-
biens essentiels. Une culture du débat, le discrédit envers la classe relle mises à mal par des identités multiples, absence de récit natio-
politique, la contestation et le désaccord préalables à toutes prises nal, initiatives paralysées par les contraintes juridiques et adminis-
de position disqualifient a priori toute parole publique. La société tratives, prolifération des lois, frustrations et lassitude de la popula-
française vit, dès lors, à tion, sentiment d’injustice, pauvreté croissante.
Pour approfondir fleur de peau, en tension
L’appel lancé à tous par les évêques doit
permanente entre
Le texte des évêques sur la poli- être entendu en premier par les chrétiens.
tique, version intégrale en ligne :
un « nous » qui n’ar- La vie en société ne Parce nous voulons vivre les valeurs de
rive pas à définir peut être une juxta-
http://bit.ly/2ebi4rz l’Evangile et que nous aimons notre pays,
une vision collective
position d’intérêts nous devons encourager ce qui donne du
Une lecture critique du texte des et un « je » qui ne
évêques, par Dominique Greiner, trouve pas sa place particuliers sens au contrat social : le respect de l’hu-
main, le souci du plus pauvre, un dévelop-
rédacteur en chef à La Croix : dans un collectif
pement économique respectueux de l’éco-
http://bit.ly/2n2lSix sans identité. La vie en so-
logie, l’attention à la culture des autres, les droits de l’homme, la re-
ciété ne peut être une jux-
La notion de bien commun cherche de la paix. Nous veillons au soutien de la cohésion fami-
taposition d’intérêts parti-
expliquée sur le site du CERAS liale et à la promotion d’un pacte éducatif entre l’école et les fa-
culiers et le contrat social
http://bit.ly/2o0v3zl milles. Parce que nous sommes les héritiers d’un christianisme ou-
doit être repensé. Pour les
vert à la multiplicité des cultures et des religions, nous ne pouvons
Conférence au centre Sèvres : évêques, « le » politique -
accepter ce qui exclut l’autre, étranger, handicapé, âgé ou jugé inu-
Chrétiens et politique (audio) qui définit les conditions
tile. Parce que notre pays est riche de savoir-faire, d’engagements
http://bit.ly/2nxR9WQ de la vie en société - doit
positifs et d’ingéniosité, nous ne pouvons accepter le repli sur soi
précéder « la » politique
Dernier numéro (n°357) de la d’une nation. Nous veillons aux conditions d’une négociation tou-
comprise comme activités,
revue Projet sur la citoyenneté : jours à refaire, et qui n’écarte personne, toujours nécessaire pour
stratégies et procédures de
www.revue-projet.com faire tenir ensemble un pays. Francis Weiss
l’exercice du pouvoir. Les

Pour agir : quelques initiatives L’enVert du décor : Greenpeace décrypte les programmes des
candidats, à la lumière de leurs engagements écologiques :
Prenons le parti de la solidarité : 15 propositions www.greenpeace.fr/lenvert-decor-1/
d’un collectif d’ONG à l’adresse des candidat-e-s en
Pour une France terre d’accueil et de libertés :
vue des élections présidentielle et législatives
Pétition d’Amnesty International à l’intention du
www.solidarite2017.org futur président de la république : bit.ly/2nPlRNO
L’appel des solidarités a été lancé à l’initiative de plus de 75 asso-
ciations (dont CCFD, Secours Catholique, Apprentis d’Auteuil,
etc.) œuvrant contre la pauvreté et les conditions de vie indignes,
pour la protection de la planète, pour la solidarité internationale,
pour la défense des libertés et des droits humains, pour le droit
des femmes, pour la jeunesse, les personnes discriminées et ex-
clues, pour les personnes en situation de handicap, pour une dé-
mocratie pour et par tous et toutes. Fin mars, il comptait près de
150 000 signataires : www.appel-des-solidarites.fr
Extrême droite : écouter, comprendre, agir
Calais on interdit de nourrir les enfants immigrés. Emma- Pour beaucoup ce vote qui approche n'est pas un vote d'espé-

À nuel Valls parle contre les Roms : c’est la montée des idées de
l'extrême droite. L'état de santé d’une société se voit dans la
façon dont elle s’occupe des plus faibles.
rance. Et pourtant, Laudato Si est un texte d'espérance, dans la
louange. La joie est l'antidote de la peur.
La démocratie est à trois étages. Le premier étage c'est nous. Le
Ceux qui votent à l'extrême droite sont souvent ceux qui crai- troisième étage ce sont les chefs. Il essayent de s'envoler. Ils es-
gnent pour leur propre déclassement... La dis- saient de fuir. Et au niveau au milieu il y a un deu-
parition des services publics dans les villages a xième étage. C’est l'étage des syndicats, des associa-
Soyons capables d’un
provoqué un sentiment de trahison de la part tions, de la société civile, des plaidoyers. Il faut que
des élites, déconnectées de la réalité et restant contre-discours basé nous soyons présents à cet étage-là sinon l’étage des
sourdes aux appels du peuple. C'est indécent. sur la raison, la con- chefs fait ce qu'il veut ! Une loi a été votée sur le de-
Tout cela génère un vote pour le Front National, fiance et les valeurs voir de vigilance des multinationales. La ville doit
comme un coup de pied dans une fourmilière. Il de la rencontre veiller au respect des droits de l'homme dans toute la
y a une non-transparence dans la politique qui chaîne de cette multinationale. C'est une loi qui a été
engendre une peur. Une peur pour les enfants... votée grâce aux plaidoyers. Dans l'équilibre des pou-
Que sera le futur ? Cette constatation nous pose des défis. Cette voirs de Montesquieu, le législatif a plus de pouvoir. Aujourd'hui le
peur ambiante est aussi construite par les médias qui jouent sur les législatif est trop politisé. De plus aujourd'hui on critique beau-
émotions. Soyons capables d’un contre-discours basé sur la raison, coup le judiciaire. Après la guerre, il y avait une passion pour l'Eu-
la confiance et les valeurs de la rencontre. Les inégalités grandis- rope. Aujourd'hui ça ne fait plus rêver et en plus l'Europe a humi-
sent. Les « presque pauvres » n'ont pas droit aux aides qu’ont les lié la Grèce. Il y a une passion a réinventer. Passion positive, Fra-
vrais pauvres : ça crée des injustices. Il faut l'universalité des droits. ternité ?
Par rapport aux frontières, il y a un besoin d'identité. Besoin Extraits d’une conférence de Jean Merckaert, (revue
d'être rassuré sur qui nous sommes. Mais notre identité est tou- Projet), à la Conférence des Evêques le 6 mars 2017.
jours multiple. L’ADN du chrétien c’est le bon samaritain. Retranscrit par Yves Mathieu

Les dates des prochaines élections Dieu et le politique
Présidentielle Législatives Seigneur tu aimes tellement l’homme.
Premier tour : 23 avril 2017 Premier tour : 11 juin 2017 Tu lui as confié le soin d’organiser la vie en société :
Second tour : 7 mai 2017 Second tour : 18 juin 2017 Tu lui as donné le sens du bien commun ;
Le vote par procuration permet à un électeur absent le jour du Tu lui as donné la sagesse et l’intelligence
vote, de se faire représenter, par un électeur inscrit dans la de penser des modèles pour vivre ensemble.
même commune que lui. La démarche se fait au commissariat, Tu lui as fait confiance, regarde ce qu’il en a fait !
à la gendarmerie ou au tribunal d'instance : L’intérêt particulier a souvent
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1604 pris le dessus sur l’intérêt général.
Redonne à chacun de savoir écouter
celui qui est en situation de précarité.
Ce qu’en dit le pape François
Que l’Europe soit ce laboratoire où l’on pense l’humain,

D
e quelle manière pouvons-nous exercer notre que l’éducation de tous reste une priorité,
responsabilité, notre solidarité, notre dignité de que la solidarité soit un critère de décision,
personnes et de citoyens du monde ? Chacun que le migrant reste le préféré.
est appelé à répondre personnellement, à sa mesure,
en fonction du rôle qu’il joue dans sa famille, dans le Que le soin de notre maison commune
monde du travail, de l’économie et de la recherche, dans la société soit une préoccupation quotidienne.
civile et dans les institutions. Sans prétendre à des recettes impro- Ainsi les hommes pourront continuer dans la paix
bables : personne ne les a ! Mais plutôt en offrant au dialogue ce ton œuvre de création.
qu’il a compris et en acceptant que son propre apport soit remis en Franz Lichtlé
question : il est demandé à tous une contribution en vue d’un ré-
sultat qui ne peut être que le fruit d’un travail commun. Le grand bien commun en réfléchissant aux voies et aux moyens les plus
ennemi, ici, est l’hypocrisie. Discours du 11/09/2015 utiles. Rechercher le bien commun en travaillant aux petites
à la Fondation pour le Développement Durable choses, toutes petites, de rien du tout. (…) Faire de la politique
est important : la petite et la grande politique.
L’Église n’est pas un parti politique. (…) Mais alors, un catholique Discours du 30/04/2015
peut-il faire de la politique ? Non seulement il peut, mais il doit ! aux communautés de vie chrétienne (CVX)
Le bienheureux Paul VI a dit que la politique est une des formes
les plus hautes de la charité, parce qu’elle recherche le bien com- Le cadre politique et institutionnel n’est pas là seulement pour évi-
mun. Mais me direz-vous, faire de la politique, ce n’est pas facile, ter les mauvaises pratiques, mais aussi pour encourager les bonnes
parce que dans ce monde corrompu, à la fin, on ne peut plus avan- pratiques, pour stimuler la créativité qui cherche de nouvelles
cer… Oui : c’est une forme de martyre, un martyre quotidien : re- voies, pour faciliter les initiatives personnelles et collectives.
chercher le bien commun sans se laisser corrompre. Rechercher le Laudato si, n°177