You are on page 1of 16

Rapport annuel 2016

English version available on our website
www.sagarmathasuisse.ch

Organisation suisse

SagarmathaParce que chaque enfant mérite un avenir
Remerciements pour l’année 2016

Nous tenons à remercier chaleureusement :
l’agence createur.ch à Lausanne pour avoir les volontaires et les membres de notre comité
gracieusement offert un nouveau site internet à pour le temps qu’ils ont consacré à l’association :
notre association ; Nadine Barreiro, Patricia Bellotto, Anna Carolina et
Deborah Berlinck, Frédéric Cazorla, Quentin
Traducteurs Sans Frontières (TWB) ; Choffat, Sonia Christ, Catherine Christ Revaz,
Cathy David-Raphoz, Famille Vonlanthen-di
la Fondation de bienfaisance du Groupe Pictet ; Nenna, Luzia Dutruy, Patrick Gessant, Mikhail
Goussarov, Anne Kerisel, Christine Krattinger-
les parents, élèves et autres donateurs ayant fait Allaman, Myriam Krebs, Francis Laune, Marianne
des dons ou collectes à l’occasion du voyage 2016 Naegeli, Sylvie Nahum, Sévane Pirkl, Béatrice
de l’Ecole internationale de Genève ; Pothier, Andrea Plasschaert, Olivier Revaz, Tara
Revaz, Catherine Riegert, Christelle Riegert,
la direction de l’Ecole Internationale de Genève Somaya Rezaei, Heyon-Ji Yun ;
pour son soutien indéfectible, ainsi que la
Parent-Teacher Association (PTA) pour ses une généreuse famille donatrice en Suisse ;
«matching gifts » ;
nos parrains, marraines et donateurs, grâce
l’OMPI, qui nous a permis de tenir un stand dans auxquels notre engagement financier vis-à-vis du
ses locaux : centre Sagarmatha bénéficie d’une certaine
stabilité ;
les personnes ayant fait des dons en nature à
l’occasion du voyage 2016 : Ecole toutes les autres personnes qui ne sont pas
internationale de Genève et en particulier Cathy mentionnées ici mais ont contribué, par un don ou
Lee-Markovitz (don de survêtements), Famille un achat, à notre association en 2016.
Hosotte (don de médicaments), Maryse Kalbfuss,
Christiane Cavin & Brigitte Prélaz (don de tricots),
Vijay Srinivasan d’Atos Consulting (don de 5
ordinateurs portables), Patrick Gessant (don de
matériel médical), Catherine Christ Revaz et Sylvie
Nahum (remèdes homéopathiques et
médicaments) ;

Cathy et Somaya, nos bénévoles au stand au Marché de Saint-Nicolas, La Châtaigneraie, décembre 2016
Message de la présidente

Une année bien remplie
Dans ce rapport, vous découvrirez les
récits d’élèves de l’Ecole internationale de
Genève, ainsi que les témoignages de deux
nouveaux membres de notre comité.

La découverte du Népal par les élèves de l’Ecole
internationale en avril 2016 a été enrichissante,
quoique pas toujours facile pour nos jeunes d’ici.
Mais les désagréments dus à la fatigue du
voyage et à la pollution de Katmandou ont été
largement surpassés par l’extraordinaire
aventure humaine vécue par les visiteurs
étrangers au Népal. Ce voyage était le sixième
organisé par notre trésorier Olivier Revaz,
enseignant à l’Ecolint.

L’année 2016 a été marquée par la sortie du
film « Un jour chez les enfants de Sagarmatha ».
Ce documentaire d’une durée de 47 minutes
évoque la vie des enfants du centre Sagarmatha
et l’engagement des personnes, qui au Népal,
en Suisse et en France, permettent à quelque 50
enfants d’être scolarisés et de faire des études.
Ce film peut être vu en ligne sur notre site
internet. Mikhail (Mike) Goussarov, le réalisateur,
et Béatrice Pothier, deux bénévoles déjà très
engagés à nos côtés, ont rejoint notre comité Quelques lignes enfin pour vous inviter à un
en 2016. Vous trouverez leur témoignage dans événement inédit. A l’initiative de Christine
les pages qui suivent. Krattinger Allaman, membre de notre comité,
nous organisons un repas de soutien qui
Je ne peux terminer ce bref survol sans aura lieu le samedi 10 juin 2017 à Etoy (Vaud).
remerciements. Une mention particulière à Rendez-vous sur notre site
l’agence createur.ch à Lausanne, qui a http://repasnepal.wixsite.com/sagarmatha
entièrement « relooké » à titre gracieux notre site pour plus d’informations. Venez nombreux
internet. Notre profonde reconnaissance va à et invitez des amis : votre participation fera de
nos bénévoles, marraines, parrains et donateurs, cette soirée une réussite ! Merci à toutes et tous.
qui assurent année après année la poursuite des
activités du centre Sagarmatha. Avec mes cordiales salutations,

L’année 2016 a été
marquée par la sortie du Sylvie Nahum,
Présidente
film « Un jour chez les
enfants de Sagarmatha ».

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 1
L’année 2016 en bref

photo souvenir. Nous avons également distribué
Séjour 2016 de l’Ecole des tricots, des médicaments, ainsi que 5
internationale de Genève à ordinateurs portables, généreusement offerts par
Katmandou une entreprise basée à Nyon.

Par Béatrice Pothier, membre du comité Par ailleurs, des valises contenant également
des sweats ont été préparées pour les enfants
Le groupe, parti à la découverte du Népal cette des orphelinats de Punarbal et de Bungamati.
année 2016, était composé de quinze jeunes,
élèves de l’École internationale de Genève
(Ecolint), campus de La Châtaigneraie, et de Cérémonie à l’école des enfants
sept adultes. Le premier jour de notre arrivée, les enfants du
centre Sagarmatha avaient à cœur de nous faire
La vie à SASS visiter leur école, située non loin de là. Quelle ne
fut pas notre surprise quand nous avons pu
Dès le premier jour, les élèves de l’Ecolint et les
assister à la cérémonie quotidienne de la rentrée
enfants du centre Sagarmatha se sont trouvé
matinale. Tous les jeunes sont réunis, par classe,
des terrains d’entente. L’anglais était la langue
dans la grande cour ; ils y chantent, y récitent
véhiculaire avec les plus grands du centre, mais
des prières, écoutent leurs pairs, puis les
l’amitié et la chaleur humaine ont suppléé à
enseignant-e-s et enfin le principal qui dicte les
l’absence de langue commune avec les plus
consignes et les encouragements du jour.
jeunes.
Comme tout le monde n’avait pu assister à cette
cérémonie, nous y sommes retournés le
Les jeux apportés ont créé des liens et si les
lendemain (dernier jour d’école pour les
plus âgés ont préféré s’exercer au ballon en
plus grands).
jouant au foot, les plus petits ont fait preuve de
leurs talents soit à la marelle, soit aux dessins à
la craie (qui ont rapidement recouvert la cour de Visites de Katmandou
SASS), soit à la corde à sauter, à la confection Pendant ce séjour, les jeunes de l’Ecolint et un
d’origamis, etc. Les relations d’amitié et groupe de jeunes du centre Sagarmatha ont
d’entraide ont tout de suite fonctionné au point visité certains sites dans et aux alentours de
que pendant le séjour, certains élèves de Katmandou, à savoir : Bhaktapur, Patan,
l’Ecolint ont demandé à dormir au centre Thamel… Ces divers lieux connus pour leurs
Sagarmatha. Permission accordée, ils ont monuments historiques font peine à voir tant ils
partagé la vie de leurs amis pendant 24 heures. ont souffert du dernier tremblement de terre
Levés vers 5h30, le matin, ils ont participé à la d’avril 2015. Les temples encore debout côtoient
prière puis à la gymnastique… Les hurlements les ruines de ceux qui se dressaient à leur côté,
des chiens et un joueur de trompette, non
programmé, ont quelque peu perturbé le
sommeil de ces jeunes qui ont éprouvé un peu
de mal à s’en remettre les jours suivants. Mais,
quelle expérience de partage !

Pour des observateurs, il est toujours étonnant
et touchant de voir que les enfants de SASS
partagent les cadeaux reçus (lorsque c’est
possible) avec leurs camarades, comme une
action très naturelle. Des leçons à prendre et à
retenir, sans doute.

Une autre distribution a eu lieu : celle des
sweats offerts par l’Ecolint. Chacun des
membres de SASS a pu également bénéficier
d’un sweat et tout le monde était souriant sur la
La traditionnelle photo de groupe qui réunit les enfants et jeunes du centre
Sagarmatha, les élèves et accompagnants.

2 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016
L’année 2016 en bref

les maisons sont écroulées ; les étais, placés
pour soutenir certains bâtiments, menacent
eux-mêmes de s’abattre. Les habitants nous ont
expliqué comment des pans entiers de rue se
sont effondrés, empêchant toute velléité de fuite
de la part des personnes encore en vie… C’est
un paysage de désolation, de tristesse et
d’interrogations.

Les jeunes de l’Ecolint n’avaient que peu
conscience du drame qui se déroulait sous nos
yeux, puisqu’ils n’avaient jamais vu ces lieux
mythiques auparavant. Leurs camarades du
centre Sagarmatha, eux, ont mesuré l’ampleur
des dégâts…

Visite de Pashupatinat
Pashupatinat – site classé au patrimoine
mondial de l’UNESCO - est un des lieux de
crémation de Katmandou. Les jeunes de
l’Ecolint avaient bien évidemment le choix de
participer à la découverte de ce site ou non.
Toutes et tous ont désiré aller voir ce lieu de
coutumes. Certain-e-s d’entre eux ont été
impressionné-e-s par les cérémonies auxquelles
tout le monde peut assister, de l’autre côté du
fleuve. Cette coutume est au centre même de la
pratique hindouiste et nous avions à cœur de
comprendre le principe de réincarnation pour
ces fervents croyants. La mort revêtait alors une
tout autre signification.
Une petite attention pour Razina apportée dans les bagages du groupe.
Autre événement de cette journée, lorsque les
élèves de l’Ecolint se rendent à Sagarmatha, la
coutume veut qu’il y ait une journée « momos ». Déambulant autour du Stupa en respectant le
Ce mets typiquement népalais se fabrique sens obligatoire de la marche, les élèves se
ensemble, qui à la cuisine, qui dans la salle à sont adonnés également à l’achat de souvenirs.
manger. Superbe recette que les jeunes de
SASS ont plaisir à faire découvrir, « la main à la Il est toujours difficile de tirer quelque
pâte », à leurs collègues qui réitèreront conclusion que ce soit d’un tel séjour.
l’expérience une fois revenus en Europe ! Cependant, ce qui nous a tous frappés fut
l’osmose entre les jeunes aussi éloignés les uns
Achats à Bodnath des autres par tous les aspects de la vie ! Les
pleurs occasionnés par notre départ, les longs
Impossible de ne pas visiter cet endroit où se
moments de tendresse sont là pour attester que
dresse le légendaire Stupa ! Celui-ci a
ces rencontres ne sont pas vaines, entre ces
beaucoup souffert du tremblement de terre et
jeunes appartenant à la génération qui sera en
était en pleine reconstruction au moment de
charge du monde de demain.
notre visite. Cela est également vrai du
monastère Shechen et l’on peut admirer
Le rapport complet est disponible sur simple
l’adresse et la minutie des peintres en charge
demande auprès de l’Organisation Suisse
de redonner aux monuments leurs fresques
Sagarmatha.
d’avant.

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 3
L’année 2016 en bref

Une rénovation innovante
Par Catherine Christ Revaz, membre
du comité

Réhabiliter un bâtiment pour le rendre conforme
aux normes antisismiques ? La méthode de
ceinturage d’un bâtiment est certes déjà connue
dans certains pays. Mais au Népal – à notre
connaissance – elle n’avait jamais été utilisée.
Jusqu’à ce que notre association décide de le
faire.

En 2015, suite au terrible tremblement de terre
qui a dévasté certaines régions du Népal,
provoquant des dégâts considérables, nous
avions récolté de fonds de personnes qui
s’étaient émues – ici en Suisse – de cette
catastrophe. Un montant de 11’185 CHF (dons
séisme 2015), complété par un don d’une
généreuse famille donatrice en Suisse, a été
affecté à ces travaux.

Mandaté par la présidente de l’Organisation Ces travaux, complétés par de la maçonnerie et
Suisse Sagarmatha, un architecte suisse a la peinture, se sont achevés début 2017. Cette
travaillé sur le projet de renforcement de l’ancien rénovation a certes nécessité des moyens
bâtiment du centre Sagarmatha, ébranlé et financiers non négligeables au regard des faibles
fissuré suite aux secousses sismiques. moyens habituellement disponibles au Népal
Verticalement, le bâtiment avait tenu et les pour ce type de rénovations. Mais cet
fondations ne présentaient pas de détérioration. investissement nous a paru justifié pour assurer
Mais afin de prévenir un écroulement toujours la sécurité des enfants et du personnel du centre
possible du bâtiment en cas de nouveau fort Sagarmatha dans les années à venir, sachant
séisme, nous avons opté pour un ceinturage. qu’un nouveau fort séisme n’est jamais exclu
dans cette région du monde. Ainsi, le bâtiment
Une ceinture extérieure – faite de poutres devrait désormais résister à d’éventuelles
métalliques reliées entre elles – a été posée nouvelles secousses pouvant aller jusqu’à plus
autour du bâtiment au niveau des planchers de de 8 sur l’échelle de Richter.
chaque niveau. Une ceinture intérieure a été
posée et liée à la ceinture extérieure et aux
planchers. Cette liaison et pose de ceintures
compriment les murs ensemble et retiennent le
bâtiment mis en pression par les planchers.

Un architecte suisse a travaillé sur le projet
de renforcement de l’ancien bâtiment du centre
Sagarmatha, ébranlé et fissuré suite aux
secousses sismiques.

4 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016
L’année 2016 en bref

L’autre aspect du voyage fut son côté
Une expérience qui m’a ouvert touristique, tout aussi révélateur. Les
les yeux magnifiques temples et les sculptures étaient
Par Timothy Marchant, élève de l’Ecolint les exacts opposés de l’architecture
européenne, ce qui les rendait fascinants à mes
Le voyage humanitaire au Népal auquel j’ai yeux. Nous avons également pu mesurer la
participé pendant les vacances de Pâques a été terrible dévastation causée par le tremblement
sans aucun doute l’une des expériences les de terre qui avait frappé Katmandou l’année
plus gratifiantes de ma vie, et l’une des plus précédente. Se promener simplement dans les
riches d’enseignements. J’avais organisé des rues était une expérience qui en valait vraiment
activités de levée de fonds tout au long de la peine – s’imprégner de toute cette
l’année, et avant le début du voyage, j’anticipais atmosphère étrangère, essayer d’esquiver la
avec plaisir le fait de voir où l’argent que j’avais circulation insensée, et d’éviter les vaches
récolté allait être investi. errantes et les singes qui se trouvaient çà et là
sur les routes par ailleurs très polluées…
Passer du temps au centre Sagarmatha, jouer
avec les jeunes enfants et établir des liens Ce voyage m’a dévoilé un monde complètement
d’amitié avec les plus âgés, ont été les nouveau, dont j’ignorais tout. Le chaos de
principales caractéristiques de cette expérience Katmandou est hors du commun en regard de
humanitaire. La joie et la positivité des enfants,la propreté ordonnée de la vie suisse. Mais tout
malgré la simplicité de leur existence et des aussi extraordinaire est le sens d’un but qu’on y
choses qu’ils possèdent, m’ont beaucoup perçoit. Partout autour de moi, les gens
surpris. Ils étaient toujours prêts à jouer avec vivaient, travaillaient, bavardaient, distribuaient
nous, à nous témoigner de l’affection, et à nous leurs produits sur les marchés qui bordaient les
faire nous sentir les bienvenus dans leur petit rues… Malgré le chaos, ce sentiment
lieu de Katmandou. d’animation et de but faisait du bien, et c’est
quelque chose dont j’ai ressenti le manque à
J’avais apporté deux sacs d’œufs en chocolat Genève à mon retour. Le voyage a été parfois
de Genève, et l’une de nos activités communes difficile, fatiguant, voire accablant, mais c’est
a été la chasse aux œufs de Pâques. Cette souvent dans ce genre de circonstances que j’ai
recherche joyeuse n’a pas duré plus de 5 vécu les expériences les plus mémorables et
minutes, mais une fois que les enfants ont appris les leçons les plus précieuses.
débusqué tous les œufs, j’ai été impressionné
par la façon dont ils les ont partagés entre eux.
Des moments comme ceux-là me les ont fait
voir comme une grande famille, collectivement
unie, plutôt que comme des orphelins vivant
ensemble. encore davantage la vie d’une partie
de la population népalaise.

J’ai beaucoup appris d’eux. Pas uniquement
des choses concrètes telles que des tours de
magie et une technique d’hypnose (qui n’ont
pas très bien fonctionné !) mais également un
regard neuf et tonique posé sur le monde qui
les entoure. L’enthousiasme qu’ils manifestent
pour leurs études par exemple m’a permis de
considérer ma propre vie d’élève d’une façon
différente… Je devrais m’en souvenir toutes les
fois que je me sens démotivé devant une tâche
difficile. Leur gentillesse et leur ouverture m’ont
appris à être plus relax et à prendre les choses
comme elles viennent.

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 5
L’année 2016 en bref

Ce sont les personnes du centre Sagarmatha
Mon voyage à Katmandou (SASS) qui m’ont le plus profondément
Par Elise Wallbridge, élève de l’Ecolint marquée ; leur accueil et leur tolérance sont
extraordinaires. J’ai énormément appris auprès
Même si nous nous y attendions depuis d’elles voire plus encore que je n’ai enseigné
longtemps, notre arrivée à Katmandou fut un aux enfants. Le regard des enfants sur la vie et
choc culturel immédiat. Cette ville est sans l’optimisme qu’ils manifestaient étaient
cesse en mouvement : l’air y est empli de contagieux et ils m’ont donné des perspectives
pollution et de poussière, et l’on y entend pour ma propre vie. Ils désiraient partager avec
constamment le klaxon des voitures ou les nous leur culture et leurs vies et en apprendre
aboiements des chiens. Notre expérience au tout autant sur les nôtres. J’ai gagné une
Népal nous a offert un réel contraste avec la deuxième famille et ai connu des personnes
propreté, l’ordre et l’air frais de la Suisse. En que je n’oublierai jamais. SASS est résolument
pensant à mon mode de vie privilégié, j’ai une organisation avec laquelle je retravaillerai
réalisé à quel point je suis protégée. avec grand plaisir.

Katmandou est une ville qui a beaucoup Même si ce voyage a été compliqué et parfois
souffert. On le remarque partout, tant sur le même éprouvant, je n’y changerai rien ; il m’a
plan des dommages causés par le tremblement rendu plus forte et j’ose seulement espérer que
de terre, qu’avec la présence d’un épais « smog j’ai été utile au centre Sagarmatha. Je suis
» dans l’air ou en constantant le manque de déterminée à ce que cette opportunité ne soit
fournitures de base. Malgré tout cela, il est pas la seule dans ma vie. Un grand merci à la
incroyablement facile d’aimer cette ville. Les famille Sherpa et à tous ceux qui ont fait que
personnes y sont amicales, les bâtiments cette expérience a été une opportunité
colorés. Des drapeaux de prières sont exceptionnelle pour nous.
suspendus entre les maisons. Nous avons eu
aussi la chance d’être là lors de la journée de
Holi, « la fête des couleurs », et ce, dès le début
des festivités. Nous avons ainsi vu une facette
colorée de la culture népalaise qui a été
partagée de tout cœur avec nous.

6 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016
L’année 2016 en bref

Mon engagement
Par Béatrice Pothier, membre du comité de
l’Organisation Suisse Sagarmatha depuis 2016

J’ai été informée de l’existence de l’organisation
Sagarmatha par Olivier Revaz et j’ai tout de
suite voulu « en savoir plus ». Passionné par le
sujet, mon interlocuteur m’a convaincu de
parrainer une des jeunes de SASS. Impossible
d’aider une jeune fille de 13 ans sans avoir
besoin de la rencontrer ! C’est ainsi que le
premier séjour nous a permis, à Sanju et à moi
de nous « reconnaître ». Le virus du Népal est
né et il semble bien ne pas vouloir me quitter !
Comment ne pas avoir à l’esprit, constamment,
les yeux rieurs de ces enfants qui nous
accueillent avec tellement de plaisir et de joie ?
Chaque visage est imprimé dans nos mémoires
et tout ce qui les touche nous atteint ! Quelle
leçon de vie ! Nos amis népalais n’ont pas
grand-chose pour vivre, matériellement parlant,
mais ils nous donnent tout ! Amour
incommensurable, amitié indéfectible, réflexion
sur le sens de la vie… Ce n’est pas à eux de
nous remercier, mais à nous de leur adresser
un immense « MERCI » !

Mon engagement
Par Mikhail Goussarov, membre du comité de
l’Organisation Suisse Sagarmatha depuis 2016

Dès ma première visite du Centre Sagarmatha à
Katmandou en 2014, j’ai été profondément ému
par le dévouement de la famille Sherpa, mais
aussi par une dizaine de parfaits inconnus qui
contribuent de jour en jour au futur de ces
enfants. Leur implication n’est pas souvent
visible, mais le résultat est gigantesque. C’est
donner du sens à la vie de ces orphelins. Cela
me fait énormément de plaisir d’être partie
prenante de cette aventure.

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 7
Comptes 2016

Bilan au 31 décembre 2016
Actif 31.12.2016 (CHF) 31.12.2015 (CHF)
Actif circulant
Caisse 0.00 0.00
PostFinance 12-648345-6 40’377.73 24’091.44

UBS 228-108612.40N -17.70 22.20
Total de l’actif circulant 40’360.03 24’113.64
Actif immobilisé
Actif immobilisé 0.00 0.00
Total de l’actif immobilisé 0.00 0.00
Total de l’actif 40’360.03 24’113.64

Passif
Fonds étrangers
Passif transitoire 0.00 0.00
Total des fonds étrangers 0.00 0.00
Fonds propres
Capital 40’360.03 24’113.64
Total des fonds propres 40’360.03 24’113.64
Total du passif 40’360.03 24’113.64

Comptes de profits et pertes de l’exercice 2016
Produits 2016 (CHF) 2015 (CHF)
Ventes (Noel, etc.) 4’507.24 6’842.00
Dons 41’394.50 95’797.39
Parrainages 22’254.00 19’980.70
Cotisations 200.00 150.00
Produits financiers 0.00 2.15
Total des produits 68’355.74 122’772.24

Aides et charges
Missions Népal 51’185.20 114’602.18
Frais bureau et admin. 718.30 1’395.18
Frais Postfinance, UBS 205.85 258.40
Total des charges 52’109.35 116’255.76
Bénéfice reporté 24’113.64 17’597.16
Bénéfice de l’exercice 16’246.39 6’516.48
Bénéfice à reporter 40’360.03 24’113.64

Le bénéfice cumulé de 40’360.03 est reporté à l’an 2017

8 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2017
Comptes 2016

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 9
Message du trésorier

Du bénévolat qui a porté ses fruits
Par Olivier Revaz, trésorier

En 2016, la contribution versée par notre association au budget
du centre Sagarmatha s’est élevée à 33’000 CHF, y compris les
dons récoltés par les élèves de l’Ecole Internationale de Genève/
La Châtaigneraie. Ce montant s’ajoute aux 20’000 CHF que
nous avions versé en avance pour le budget 2016 du centre.

Nous avons également contribué aux rénovations de l’ancien
bâtiment par un montant de 11’185,20 CHF, solde d’une somme
collectée à la suite du grave séisme qui avait touché le Népal en
2015.

Nous terminons l’année 2016 avec un montant de 40’300 CHF
en banque. Ce montant comprend des dons et parrainages qui
serviront à couvrir les dépenses 2017 du centre Sagarmatha.

Cette situation est certes réjouissante, mais il ne faut pas oublier
que depuis quelques années, nous ne ménageons pas nos
efforts pour trouver les fonds nécessaires au fonctionnement de
ce projet pour des enfants au Népal. Car même si les
parrainages nous permettent de garantir certaines rentrées
régulières, nous devons chaque année entreprendre d’autres
actions de recherche de fonds. Nous avons évalué que le temps
consacré par notre vingtaine de bénévoles représente plus de
1’700 heures en 2016 !

Nous tenons chaque année deux ou trois stands de vente
d’artisanat. L’an dernier, la recette des ventes de pashminas du
Népal s’est élevée à 5’080 CHF (y compris des montants versés
sur le compte don de l’Ecolint). Par ailleurs, lors du traditionnel
voyage de l’Ecole Internationale de Genève, les élèves collectent
des fonds avant leur départ. En 2016, 14’349 CHF ont ainsi pu
être versés au centre Sagarmatha pour la scolarisation des
enfants.

Nous avons enfin la chance de pouvoir compter sur des
personnes ou institutions qui nous aident ponctuellement,
comme par exemple les Saturnales. Ce groupe d’étudiants de la
Faculté de médecine de Genève a décidé de nous soutenir en
2016-2017 et organise de nombreuses manifestations afin de
récolter des fonds en faveur de diverses associations.

Tous ces soutiens nous réjouissent et nous encouragent. Que
tous nos donateurs – petits ou grands – en soient ici
chaleureusement remerciés.

Olivier Revaz
Trésorier

10 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016
Comptes 2016

Aperçu des recettes et dépenses 2016 de
Children of Sagarmatha

Frais médicaux
NPR 190’739
Frais administratifs CHF 1’766
& travaux
NPR 401’836 Frais de nourriture
CHF 3’721 NPR 2’599’017
CHF 24’065
Frais divers
NPR 540’611
CHF 5’006

Frais bâtiment
NPR 1’052’819
CHF 9’748

Frais personnel
d’encadrement
Frais de scolarisation NPR 1’938’967
NPR 1’654’725 CHF 17’953
CHF 15’322

Taux de change 108 NPR pour 1 CHF

Contributions 2016 au budget ordinaire de Children of Sagarmatha* CHF
Contribution Organisation Suisse Sagarmatha (Suisse) 53’000
Contribution Assistance Médicale Toit du Monde (France) 16’141
Contribution Association Sagarmatha Aide aux Défavorisés (France) 7’619
Autres 676
Total contributions à Children of Sagarmatha 77’436

Solde négatif (2016) -145

Taux de change 108 NPR pour 1 CHF

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 11
Les enfants de Sagarmatha au 01.03.2017

12 Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016
Membres du comité (board) du centre Sagarmatha

1er rang (de gauche à droite) :
Sagun Sherpa, directeur,
Lakhpa Sherpa, membre, And
Diku Sherpa, secrétaire
général, Ngwang Phinzo
Sherpa, président.
2e rang (de gauche à droite) :
Dev Raj Nepal, comptable,
Ngwang Tharchen Sherpa,
secrétaire, Surace K.C,
conseiller juridique, Ang
Tshiring Lama, vice-président,
Lama Pasang Sherpa,
trésorier.

Membres du comité au 31.12.2016

Nadine Francis Olivier Béatrice
Barreiro Laune Revaz, Pothier
trésorier

Catherine Sylvie Christine
Christ Nahum, Krattinger
Revaz présidente

Anne Cathy Mikhail
Kerisel David- Goussarov
Raphoz

Comptabilité
Marianne Naegeli, fiduciaire Naegeli à Coppet
Patricia Bellotto, vérificatrice aux comptes

Réalisation du rapport 2016
Graphisme et mise en page : Andrea Plasschaert
Relectures : Anne Kerisel
Crédit photos :Catherine Christ Revaz, Cathy David-Raphoz, Mike Gorsky, Norbert Barthen

Organisation Suisse Sagarmatha – Rapport annuel 2016 13
Nous contacter

Sylvie Nahum Pour tous vos dons ou parrainages
Présidente de l’Organisation Suisse Sagarmatha Titulaire du compte : Organisation Suisse
Chemin des Côtes 26 Sagarmatha OSS, 1297 Founex
1297 Founex No compte Post Finance : 12-648345-6
079 219 42 84 IBAN : CH45 0900 0000 1264 83456
sylvie.nahum@gmail.com Code BIC : POFICHBEXXX

Olivier et Catherine Revaz
Membres du comité
Grand Rue 23 Merci pour votre soutien !
1267 Vich
022 364 03 94 (domicile)
079 244 12 93 (portable Catherine)
www.sagarmathasuisse.ch
olivier.revaz@ecolint.ch
ou : corevaz@vtxnet.ch

Organisation suisse

Sagarmatha Parce que chaque enfant mérite un avenir