You are on page 1of 11

1.

Introduction :
Les escaliers sont des éléments de la structure qui permettent
de franchir les niveaux.
Ils sont composés des éléments suivants : paillasse, volée, palier,
marche (giron), contre marche.
palier
nez de marche

contre marche D
giron(marche)

h e
g
H

paillasse

L

Fig.1 : Caractéristiques dimensionnelles d’un escalier

2. Présentation et conception géométrique :
Dans notre projet l’escalier à étudier permet l’accès du RDC vers
les divers étages , il comporte deux volées symétriques,

2. Dimensionnement : D’après le plan d’architecture on a L=603cm. h= 310cm: n=8 Q= 2. bb  22 KN / m3 .1. charges permanentes : Les charges sont calculées par mètre linaire horizontal.Béton armé : e  20 KN / m3 .2.Marbre: a.5 kN/m2 (escaliers d’habitations)  28< g < 30 g= 30cm  h 310  H  2n  2x 8  19.53   Marche en Béton banché : H 0. Evaluation des charges : 2. Fig.Béton banché : ba  25KN / m 3 .03KN / m cos    cos  29.018 * L * 3  B *e  Q L’épaisseur de la paillasse : Par itérations on trouve e=21cm.37cm   16  H  17  d 'ou  H  17cm    H    arctg    29.87 KN / m 2 2 em =3cm  Marche en marbre de :( ) .2 : Schéma d’escalier 2.Enduit :  m  28 KN / m3 . Charges sur la paillasse :  chape en béton armé :(e=21cm) e 0.2.17 bb x 1m  22x 1m 1.1.53   g D’où  60  g  2 H 64cm g  2 H 64cm Vérification de BLONDEL : or e paillasse  0.21 ( ) ba x 1m ( )25 6.

01 e  20 0.015   0. e  21cm b.5cm  Marche en pose :( ) e p 1m  e  0.015  20  0.142 KN / m e p  1.5cm  Enduit : ( ) ee 1m  e  0. .26KN / m g 0.1KN / m  Garde corps : G  9.17  0.03x 0.14KN / m g 0.5cm  Mortier de pose pour contre marche :( ) e mp   H  e m   1m 0. Charge sur le palier : ( ) e  21cm  chape en béton armé : ( ) e  1m  ba  0. e m .3 emp  1.015  1 20  0.25KN / m e m =2cm  Marbre : ( ) e m 1m   m  0.3 ee  1cm  Enduit de la paillasse :( ) ee 1m 0.17 28 0.21 25  5.5cm  Mortier de pose : ( ) e mp  1m  e  0.22KN / m cos    cos  29.56KN / m emp  1.3KN / m ee  1.02  28  0.025  e  20 0.53 0.41KN / m G Alors : ou : la charge permanente totale sur le palier.025   m  28 0.015  20  0.3KN / m G  6.02   0.068KN / m G Alors : ou : la charge permanente totale sur la paillasse.H  m 0.17  0.3KN / m ecm  2cm  Contre marche en marbre :( ) ecm   H  e m   1m 0.

0405m z=d−0.45 41.2. μ < μl  On n’a pas besoin d’aciers comprimés.5*Q 66.21x1) m2 soumise à la flexion simple.5 Tableau 1:calcul des sollicitations a partir du logiciel RDM6 b.46  o Nécessité d’aciers comprimés o μl=0.45 10 3    0. Schéma de calcul et Dimensionnement : 3.1.99 29. Ferraillage : Le calcul des armatures est réalisé sur une poutre isostatique de section (0.1638 m .m) Effort tranchant (kN) 1.5KN / m 2 3.35*G+1.182 12.25∗(1− √ 1−2∗μ) = 0.09 42. Charges d’exploitation : On adopte pour l’escalier une charge d’exploitation : q  2.2.4∗yu=¿ 0.2.  Armatures principales : o Moment réduit agissant : Mu 66.225 yu=α∗d=¿ 0.39 .27 G+Q 47.164 b d 2 f bu 1 0.6 30. calcul de la première volée : a. Ast o Section d’aciers tendus : α =1. Sollicitation : Fig 3 : chargement de l’escalier Combinaison Moments fléchissant (kN.

0651m => 3 b  y1  15  Ast   d  y1  2 I SRH  3 4  I SRH  3. Mu 66.98 fe 400  CNF vérifiée. on a alors: A A r  s  2.4610 3 y 1  3.83 o Sections minimales (condition de non fragilité) : f 1.  Vérification à l’ELS : M S  47.74cm 2 / ml Aap   2.m b  y1  15  Ast   y1  15  Ast  d  0 2 2 0.99KN .  Calcul des armatures de répartition : La section des armatures de répartition.91cm 2 / ml 4  As  3. coulée sans reprise de bétonnage sur leur épaisseur.92 A min  0.01cm ²  . Choix : 6HA8/ml .5 y 12  18. les armatures transversales ne sont pas nécessaire si: .1638  347. dans le sens de la largeur des escaliers.23 b  d t 28  0. D’où on choisie pour les armatures principales : 8HA14 /ml  Ast  12.35710 m 4 Ms  bc   y 1  9. est prise égale au quart de la section des armatures principales.45  103  A st    11.31cm 2   Armatures en chapeaux :  Aap  0.2 MPa  Vérification des contraintes : Pour les poutres dalles.23 1 0. Soit 4HA8 /ml .18    cm 2 p A st 1.01cm  2 .15A st  1.66cm 2 Z  f su 0.30MPa I srh   bc   bc  13..32310 3  0 y 1  0.

234MPa   u  0.2    l 16 l 10M 0 b0 .06 c 28 . u  u Vu 42.0625 0.d fe 0.88MPa  b   u  0.5MPa  0.0006 0.257 0.18  f   u  min  0.0105 ok Non vérifiée ok  Calcul De la Fleche Par la Méthode de l’Inertie Fissurée Puisque la condition de flèche n’est pas vérifiée .66 0.234MPa b 0 d 1 0.88MPa  verifiée  Vérification de flèche : h 1 h Mt A 4. . un calcul de flèche est indispensable.257 0.1.27 10 3 u    0.

5cm  1.0068   2  3   1 M  s  15K  d  y  avec K= ser I0  I0  3.31.357.68  0 4  s  f t 28 1.0068  b0 b0 .82MPa  1 0.05  1.357.05  f t 28 A 12.10 4.92   2.104 m 4 .75f t 28 µ  1  0.1I 0 L ' inertie fissurée : Ifi   0.29.  s  246.104 KN / m 3 3.d 1 0. 47. 0.103cm  f i  f adm .99 K   14.18  23   b0 0.l ² fi   0.10 4 i  avec   s   0.0001357m 4 1  i µ E i  11000 3 f c 28  30822MPa M ser . 1000 .41cm 10E i  I fi l f adm   0.MPa 1.61  µ  0.2.