You are on page 1of 48

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante

CHAPITRE I
PREDIMENSIONNEMENT

I/-INTRODUCTION

Dans ce chapitre on fait le predimensionnement des éléments de l’ouvrage en
tenant compte des données et des exigences.

II/-DONNEES DU PROJET [1]

 La travée du pont : l = 39.00 m.
 La largeur roulable : Lr =11 m.
 La largeur du trottoir : Ltr = 1,15 m.
 L’about : d = 0.5 m.

D'où les caractéristiques suivantes :
 La longueur de calcul :
Lc = l – 2.d = 39 – 2 * 0.5 = 38m.
 La largeur du travée est donnée par :
LT = Lr + 2 * Ltr = 11 + 2 * 1.15 = 13.30 m.

III/- PREDIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS DU TABLIER :
III-1- PRDIMENSIONNEMENT DES POUTRES :

Le dimensionnement de la section droite de la poutre principale se base sur la
géométrie du tablier à savoir : la largeur totale ainsi que les conditions de résistance des
différents éléments.

TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 1 Enit 2006-2007

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante

Pour la poutre principale on définit les paramètres suivants:
1 hp 1
 L élancement :    hp = 2.30 m.
18 l c 16

 La largeur de la table de compression : 1.8m  bt  2.8m  bt = 2.60 m
 L’entraxe : 2.5m  b0  4m  b0 = 2.70 m.
 L’épaisseur de l'âme : 0.18m  ba  0.25m  ba = 0.22 m.
 L’about : 0.5m  d  0.6m  d = 0.50 m.

III-2- PRDIMENSIONNEMENT DU HOURDIS :

 L’entraxe : 2.5m  b0  4m  b0 = 2.70 m.
b0
 L’épaisseur du hourdis: hd   hd = 0.17 m.
16
 La distance "c" : 0.6m  c  0.8m  C = 0.8 m.
 L'épaisseur de la prédalle : 0.04m  d  0.06m  d = 0.05m.

III-3- PRDIMENSIONNEMENT DE L’ENTRETOISE :

 La hauteur : 0.8hp  he  0.9hp  he = 0.8 * hp = 1.84 m.

 L’épaisseur : 0.15m  be  0.20m  be = 0.18 m.
 Nombre d’entretoise :  Ne = 2

III-4-DETERMINATION DU NOMBRE DES POUTRES :

Lt  bt
 Le nombre de poutres : Lt = (n-1).b0 + bt  n 1
b0

13.3  2.6
  1 =5
2.7
poutres

TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 2 Enit 2006-2007

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante

III-5- PRDIMENSIONNEMENT DU TALON DE LA POUTRE :

 La largeur du talon:
Lt  lc2
bta 
h2 p  K  n
 bta=0.66 m.
13.3  382

2.32  1100  5
 Les hauteurs du talon : h 2   0.10 , 0.20 m , pour b ta   0.60 , 0.80 m
 h2=0.2 m.

 - La hauteur (h1+ h2) h1  0.22m; h2  0.20m  h1+ h2 = 0.42m
- tg  tg  = 1
 Calcul du centre de gravité : (y1, y2) :
1 ba .h p   b0  ba  hd   bta  ba  hta  2h p  hta 
2 2

y2 
2 ba .h p   bta  ba  hta   b0  ba  hd
1 0.22  2.3   2.7  0.22   0.17   0.66  0.22   0.31  2  2.3  0.31
2 2

y2 
2 0.22  2.3   0.66  0.22   0.31   2.7  0.22  0.17
 y2 = 0.81 m.
 y1= hp-y2 = 2.3-0.81
y1=1.49 m
 Calcul du moment d’inertie de flexion:
Ip 
1
3

. b0 . y 2  (b0  ba )( y2  .hd ) 3  bta y13   bta  ba  ( y1  .hta ) 3
3

1
Ip  .  2.7  0.813  (2.7  O.22)(0.81  0.17)3  0.66  1.493   0.66  0.22  (1.49  0.31)3
3
 Ip = 0.64 m4.

TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 3 Enit 2006-2007

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante

 Calcul de l’aire de la section:
A  bta  hta  b0  hd  ba  (hp  ( hd  hta ))
 0.66  0.31  2.7  0.17  0.22  (2.3  (0.17  0.31))
 A = 1.1384 m2.
 Calcul du rendement:
IP

A.v.v '
0.64

1.1384  1.49  0.81

 ρ = 0.46.

TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 4 Enit 2006-2007

 x = 4Lc/10 = 15.  x = 2Lc/10 = 7. TMC). Les sollicitations sont données par : Mx =Mper +Sup (MAL +Mtr. TX =Tper +Sup (TAL +Ttr.3 m).Kp. MX et TX sont calculés pour les sections suivantes :  x = 0.  Paramètre d’entretoisement.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante CHAPITREII ETUDE DES POUTRES PRINCIPALES I/-INTRODUCTION Les poutres principales sont soumises à la charge permanente et aux surcharges roulantes.4 m. et (m = 2) entretoises (portée 2b = 13.7 m).Ip.  x = Lc/10 = 3.2 m. dont l’ossature est constituée par une poutraison croisée de (n = 5) poutres longitudinales (portée L = 38 m.  x = 5Lc/10 = 19m.  x = 3Lc/10 = 11. MBC + Mtr.4 m. espacement L1 = Lc = 38m) intermédiaires disposées transversalement. On considère une travée indépendante de notre pont de portée (L = Lc = 38 m) et de largeur (2b = 13. Dans la suite on va prendre les valeurs des CRT les plus défavorables et on calcul M X et TX pour une seule poutre pour uniformiser le ferraillage.3 m. II/-PARAMETRES FONDAMENTAUX Les paramètres fondamentaux pour le calcul du CRT (coefficient de répartition transversale) sont :  Paramètre de torsion. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 5 Enit 2006-2007 .  Leur rigidité à la torsion Cp = G.8 m. MMC). TBC + Ttr. Toutes les poutres sont identiques et caractérisées par :  Leur rigidité à la flexion Bp = E. espacement b1 = 2.

E G : Module de torsion. KE : Le moment d’inertie de torsion des entretoises. Nombre de poutres n = 5. Avec Ip : Le moment d’inertie de flexion des poutres. E : Module d’Young.3m => b = 6.IE.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante De même toutes les entretoises sont identiques et caractérisées par :  Leur rigidité à la flexion BE = E. IE : Le moment d’inertie de flexion des entretoises. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 6 Enit 2006-2007 . Kp : Le moment d’inertie de torsion des poutres. b1 = b0 = 2.b .Ip Cp G. ( G  Avec  : coefficient de Poisson) 1 Par unité de longueur ces rigidités deviennent : Bp E.K E  E= . K E  E =  et E=  . 2.Kp  P= 2.KE.Kp  p =  et P=  .Ltr =13. L1 L1 L1 L1 On suppose que le coefficient de Poisson du matériau n'est nul ce qui donne : E.  Leur rigidité à la torsion CE = G.L1 Le comportement du pont est complètement défini par les deux paramètres principaux  et  tels que :  p E   2 PE b P   4 L E II-1-CALCUL DE α ET θ 2b = LT = Lr + 2. b1 b1 b1 b1 BE E.65 m.7 m. 1 E.I E CE G.

182  2.09>10.31  Déterminons.3 103 m 4   3 = 2. y2  (b0  ba )( y2  .35 10-3 +2.7  0.66  0. 1.  2.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante II-1-a/ Moment d’inertie de flexion Ip.2 2  1.33.35 10-3 m4  bta  ba  0.3  0.2    K  2   K  1.229  0.22)(0.0223  K (19.22  (1.25 10-3 m4 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 7 Enit 2006-2007 .013  K (1. en utilisant la table N°1 et avec une interpolation linéaire.141  K (5)=0.49  0.09)   2.6 10-3 +7.2 K  1. K (1.013  0.41  K  1.6 10-3 m4 2 = hp  hd K (2( ))  ( hp  hd )  ba 3  K (19.hd ) 3  bta y13   bta  ba  ( y1  .66  0.41).292 Donc. D’où   2 = 7.182 2  1.64 m4. Ip est déterminé par la formule suivante : Ip  1 3  .31  K    0.7  O.41) 3 3  hta   0.hta ) 3 3  1 Ip  .813  (2.3 10-3 =13.  K (1)=0.09) ba On a 19.42)  0.223  0.013  K (1.166   0. II-1-b/ Moment d’inertie de torsion Kp.31)3 3  Ip = 0.2)3  0.2 1. D’où K = 0.41  1.22   0.2   0.2 D’où  3  0.493   0. Le moment d’inertie de torsion de la poutre est calculé en décomposant la section de la poutre en des sections élémentaires en formes de rectangles élémentaires puis sommer leurs moments afin de trouver Kp.25 10-3 m4  Kp = 13.81  0. Kp i 1 1 1 =  b0 xhd3 2 3   1 = 3.166   0.41  1.3 10-3 m4 Le moment d’inertie de torsion de la poutre est donc : Kp=i =3. b0 .2   0.66  1.66  0.22 3  K     bta  ba   hta   0.

Paramètres fondamentaux  et  :  Paramètre de torsion .  p E 2.E  2.E  0.25 103 p   .E 13.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante II-1-c/ Rigidité à la flexion ρp.237  E b1 2. En appliquant la méthode de Guyon Massonnet à un tablier de ponts à poutres sans entretoises intermédiaires. K p .66 103  E    0.237 E Kp 13.64 m 4 p 2. E II-1-d/ Rigidité à la torsion  p.237  E  0. 0.18 m.64 p   .66 * 10-3 .453 * 10-3 .66  103  E 12 12   E = ρE = 0.1244 2.  p .84m. E Résumé : Ip 0. E 2. c'est l'hourdis qui joue le rôle des entretoises.66  103  E TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 8 Enit 2006-2007 .23  E  E  E .237 . E Ip 0. E II-1-e/.7   p = 2.453 10-3 E p 0.7  ρp = 0.66 10-3 E E 0.453 103  E  0. et par suite on a: hd 3 0.66 10-3 E II-1-f/.E  0.b1 2  2.25 10-3 m4 E 0. Détermination de  E et  E pour l’entretoise : Le pré dimensionnement de l’entretoise donne :  he = 1.453 103  E 2.  be = 0.

663 0.84  k= 0.237  E  4   0.742 <1  0.2.4m.02 0.75   1 0.  3   3 11 m  Largeur d’une voie : V   3.742 L E 39 0. 3 Lr  7m.75b+ (kb-k0.065   0.  L   11   Nombre de voies : N V  E  ch   E    3 voies .65m.2.3  on utilise la méthode de GUYON MASSONNET.75 Ky = k0. 2.75b)* 1  0.065  0.16 k=0.1.75  Interpolation selon y : y = 2*b0 = 2.812  0.66m .742 k = k0 + (k1-k0)*(1-e  0) avec 0 = = =-1.65 4 0. b = 6.1<  = 0.812*b 6.742  interpolation entre  1= 0.812b = k0.742  0.b/-Courbe d’influence de K :  Interpolation sur  : 0.a/-Caractéristiques du pont :  Largeur chargeable : Lch = Lr = 11 m (car il y n’y a pas de glissières de sécurité).7  K  K 1  ( K 2  K 1 )   K 1  ( K 2  K 1 )   2  1 0.7  K  K 1  ( K 2  K  1 )  0.65 0.079 K1  Interpolation sur θ :  = 0.7 + 0.7 = 5.92K0 + 0.75 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 9 Enit 2006-2007 . II-2 /-CALCUL DU COEFFICIENT DE REPARTITION TRANSVERSAL : CRT : II-2-1/-Le CRT de la poutre de rive : II. => pont est de la 1ere classe.663  K = 0.7 et  2= 0.1. 5.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  Paramètre d’entretoisement  : b  p 6.66  103  E  f 0.84 k=0.7 + 2.75  0.4 D’où y = * b = 0.

7 + 0.0865 2.1589 1.2628 3.0233 3.1668 2.02 1.3299 -0.7 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K3b/4 -0.9866 3.40 -0.2565 0.4508 -0.2628 K1 Kb 0.5575 -0.0461 1.0174 2.21 -0.21 4.752 K0.3794 -0.742 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K -0.3706 -0.1756 0.4351 0.49 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 10 Enit 2006-2007 .0292 K0 Kb -0.4808 0.5262 2.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  Ky = 0.752 K0.6762 K0.01 0. On choisit par ordre :  Ky = 0.4953 -0.3236 1.0618 3.5456 2.2464 K0.3171 0.4253 0.37 1.5208 0.1305 2.5024 -0.5575 -0.3599 -0.6857 K3b/4 0.1782 0.8145 2.5114 -0.4719 1.752b 0.0783 2.4326 -0.1605 4.5614 -0.1593 0.5905 0.0168 0.7696 1. on a trois interpolations à faire.0067 0.5490 0.0882 0.0570 3.0319 0.2030 0.0233 1.4236 -0.3831 -0.1887 0.5464 1.2030 0.3589 0.2589 -0.0841 4.84 k=0.2493 4.0588 0.75b+ 0.0911 2.3055 0.8035 1.0130 3.0527 0.1452 0.7080 1.3185 4.079 K1  k= 0.1260 0.3581 0.0096 1.5539 1.3108 -0.1809 0.75 Les tableaux de GUYON MASSONNET donnent les valeurs suivantes : θ1 = 0.3776 -0.5976 2.4819 Kα Kθ2 -0.92K0 + 0.1249 1.9282 K0 Kb -0.99 3.2906 0.3751 θ2 = 0.75b+ 0.1934 2.3342 0.5847 2.0630 0.0449 3.6670 1.0554 3.32 -0.9395 Kα Kθ1 -0.0008 2.75 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K3b/4 -0.4324 -0.4508 -0.752b 0.0740 1.5733 -0.752b -0.7809 2.248 Ky=b  K = 0.5069 θ = 0.2417 0.2417 0.0292 6.1584 1.3804 0.9577 4.3585 1.2589 -0.5695 2.0254 3.9282 6.5031 K3b/4 0.2172 4.4389 1.248 Ky=b En résumé.2741 0.16 k=0.1668 K0.7813 K1 Kb 0.1462 K0.0216 0.4162 1.1095 0.8319 1.2099 -0.5848 1.2118 0.6074 1.9305 2.752b -0.

Pour cela et à cause de la variation de A1 et de la largeur de chargement LA1.c/. 2 voies ou 3 voies chargées). On place la charge A1 suivant les règles de chargement de la manière la plus défavorable.1. de largeur.2. Le coefficient K pour ce cas de chargement de Al est l’aire  Al de la Li correspondant à la charge divisé par la largeur de chargement : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 11 Enit 2006-2007 .  1er cas: 1 seule voie est chargée.Détérmination des CRT :  Charge AL. 2. Pont de la première classe et 1 voie chargée  a1= 1.0. LA1 = 1.66 m. qui représente la ligne d’influence Li de K pour la poutre de rive (N° 1).Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante On trace en suite la courbe k = k(e). on essaye différents cas (1 voie.V = 3.

15)  .65     .K (e  )  .65 1 6.66  1. K ( e  b  Ltr )  .15))   3.65 1   6.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante 1 1 3b   b   2 .K (e  )  K (b  (V  Ltr ))   V  Ltr      2 2 2   2   1 1 3  6.65  6. K ( e  6 .K (e  )  LAl LAl   2 4 2 4  4      1 b 1   b    .K (e  )    1.65  1 .66   2 4 2 4  4        1 6.15   2 4   4        Al 1   1 3  6.15      2 2 2   2   TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 12 Enit 2006-2007 .66  1.K (e  )  LAl 3.65   6.K (e  )    Ltr    2 4  4        Al 1   1 3b 1 b  b  K Al    .65   2 .K (e  )  K (6.65  K Al    .65  (3.K (e  )  .

32 Le CRT Al est : K Al 2.21  1. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 13 Enit 2006-2007 .485  L Al 2  3. K ( e  5.V = 7.21   0.6625 LAl 3.66   2 2       1 1     1.99  1.485    2 2    Al 1 K Al     3. 21   0 . 5)  .  3.07  Al =   0.032  4.32 m.99  K (1.414  3.02  1.66  1.6  3.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante 1 1   2 .49  7.5125   2        Al 1   1 1   K Al     3.02 1.13  1. Pont de la 1ére classe et 2 voies chargées  a1 = 1.515  2ème cas : 2 voies sont chargées.414 n 5  a1   Al  L Al  1  0. de largeur LA1 = 2.21  1.66 1    3.84)  1.633  2.6625  1.5125   3.07 7.

K ( e  b  Ltr )  .K (e   )  .K (e  )  .Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante 1 1 3b  b   2 .K (e  0)  1 . K ( e  )  .K (e  )   2 2 2 4 4   Al 1   K Al    L Al L Al   1 b 1  b  2 .K ( e  )    Ltr    2 4  4         1 .K (e  b )  b    2 4 2 2  4      1 b 1 b b    .K (e  b  2V  Ltr )   2V  Ltr   2 4 2   4  TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 14 Enit 2006-2007 .K ( e  0)   4   4 2        1 .K (e  3b )  1 .K (e   b )  b    2 2 4  4      1 b 1    5b    .

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  3b   b    K ( e  b  Ltr )  K ( e  )    Ltr    4  4        K ( e  3b )  2  K ( e  b b )    4 2  4       Al 1   b  b  K Al    K ( e  )  K ( e  0 )   LAl 2  LAl   4  2        b b   K ( e   )    4  4       b    5b  K (e   )  K (e  b  2V  Ltr )    2V  Ltr    4   4   Al 1  6.998  3ème cas : 3 voies sont chargées.39  3.368 14.32  1.6625 K Al     LAl 2  7.1575  20.6625  1.98 m. de largeur LA1 = 3.273  7.5125  7. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 15 Enit 2006-2007 .325   0.32    0.368  Al =   0.05  0.V = 10.64 Le CRT Al est : K Al 1.81  0.04   1.01 1.273 n 5  a1   Al  L Al  1  0.19 1.

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Pont de la 1ére classe et 3 voies chargées  a1 = 0. 1 1 3b  b     2 .9.K (e   4 )  2 .K (e  4 )  2 .K ( e   b )   b    2 2 4  4      1 b 1 b b    .K (e  3b )  1 .K (e   2 )  4          1 .K ( e  0 )  1 .K (e  0)  4     Al 1   K Al      L Al L Al     1 .K (e  b  Ltr )  2 .K (e   3b )  1 .K ( e  )    2 2 2 4 4      1 b 1  b    2 .K (e  4 )    Ltr     4         1 .K (e  b  3V  Ltr )  7b      3V  Ltr     2 4 2   4   TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 16 Enit 2006-2007 .K ( e   )  .K (e  b )  b    2 4 2 2  4      1 b 1 b b    .K ( e   )    2 4 2 2 4      1 3b 1 b b    2 .K ( e  )  .

K ( e  5.325  LAl 2  LAl   4       3b b   K ( e   )  K ( e   )  3.  K (e  b  Ltr )  2  K (e  )    Ltr    4  4       K ( e  b )  K ( e  b b )    2 4  2       Al 1   b b  K Al     K (e  0)  K (e   )   LAl 2  LAl   4 2       3b b b   K ( e   )  K ( e   )   4 2  2        K (e  b  3V  L )    7b  3V  L   tr  tr    4    3b    .5125    4        K ( e  b )  K ( e  b )  3.325    2 4        Al 1   b  K Al     K (e  0)  K (e   )  3.4925    TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 17 Enit 2006-2007 . 5)  2  K ( e  )   0.325  4 2          K (e  5.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  3b   b   .48)   0.

325   LAl 2 10. les règles d’application des charges considèrent que toute la largeur du trottoir est chargée .273 avec a1=1 et LAL=7.15 m  TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 18 Enit 2006-2007 .15 t/m². Le système général comprend une charge uniformément repartie d’intensité qtr = 150 kg/m² =0.296  Le 2ème cas est le plus défavorable.98  1.9  0.96 Le CRT Al est : K Al 0.65 21.01  3. entretoises) et un système général pour le calcul des poutres principales.32 m. un système local destiné à la justification des éléments de couverture du tablier (hourdis. De même que pour Al.98   0. est d’avoir un seul trottoir chargé. C’est ce dernier cas qui nous intéresse pour la détermination du CRT. le coefficient K est le rapport entre l’aire  tr de la Li correspondant au chargement du trottoir par sa largeur Ltr.41  0.1312  10.4925  1  14.5125  3.soit que les deux le sont. de manière à obtenir l’effet le plus défavorable.65  Al =   0. et disposée sur les trottoirs bordant la chaussé. Dans le sens transversal.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  10.53  3.34  0. D’après la courbe de K le cas le plus défavorable.36  3.02  0.1312 n 5  a1   Al  L Al  0.  Charge qtr Le règlement prévoit deux systèmes de charge.  1er cas : 2 trottoir chargée Ltr =1.mais on peut considérer soit qu’un seul trottoir est chargé .  Al=0.325   0.325   Al 1  K Al    0.

les valeurs des charges Bc à prendre en compte sont multiplié par le coefficient bc qui dépend du nombre de files de camions à placer 1 file  bc  1.49       0.2 Pont de la première classe : 2 files  bc  1.5)  4. Suivant la classe du pont et le nombre de files de camions à considérer.49  2 2  4.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  tr 1 K tr      K  e  b   K  e  b  Ltr     K (e  b  Ltr )  K  e  b    Ltr 2 1 1      0.4  K   5.49      3.5)  4.809 n 5 D’où.  Pour le trottoir on retient :  tr =0.67 Le CRT tr est : K tr 3.  Charge Bc Les règles d’application de la charge Bc considèrent que dans le sens transversal du pont le nombre de files de camions Nf ne doit pas dépasser le nombre des voies Nv.5    K (5.15 m   tr 1 K tr      K (e  b  Ltr )  K  e  b    Ltr 2 1 1     K (5.15m. De plus une distance minimale de 0.809 avec Ltr=1.045 Le CRT tr est : K tr 4.045  tr =   0.1 3 files  bc  0. le cas où un seul trottoir chargé est le cas le plus défavorable.67  tr =   0.95 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 19 Enit 2006-2007 .49  2 2  3.25 m est exigée entre l’axe de la file de roues la plus excentrée et le bord de la largeur chargeable.6  4.35   3.6  4.734 n 5  2émé cas : 1 seul trottoir chargée Ltr =1.4  0.

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante A cause de la variation de bc.68  Bc =   0.065 2 Le CRT Bc est : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 20 Enit 2006-2007 .66  0.75)) 2 i 1 2 2 . Donc on place les convois de Bc décalées à droite en prenant soin de laisser 0.25 m entre le bord de trottoir et la première file de roues.68 .75)  K (0.25   K ( 2.25  K  3. Les Ki sont déterminées graphiquement sur le papier millimètré figure.786  0.643  2ème cas : 2 files de Bc : 1 4 1 1 K Bc   K i  ( K 1  K 2  K 3  K 4 )  ( K  5.844  3ème cas : 3 files de Bc : 1 6 1 K Bc   2 i 1 K i  ( K1  K 2  K 3  K 4  K 5  K 6 ) 2 1  ( K  5.84  Bc =   0. avec Bc = 1.25  K  3.02)  4.41  1.66   3.66  0.41  1.75)  K (0.47  0.25  K  3. on essaye 3 cas différents (1 file.41  1. 2 i 1 2 2 2 1 On rappel que le facteur est introduit pour indiquer que longitudinalement on 2 prend la charge d’un essieu et non pas d’une roue.95  2.536 n 5  bc   Bc  1.  1er cas : 1 file de Bc.768 n 5  bc   Bc  1.1  0.2 1 2 1 1 1 K Bc   K i  ( K 1  K 2 )  ( K  5.75)  K (0.95  1. Ainsi  Bc : Le CRT Bc est : K Bc 2.25)  K (1.25  K (2.2  0.66  0. 1   3. On place les différentes files de roues sur la largeur chargeable de la manière la plus défavorable.84 2 Le CRT Bc est : K Bc 3. 2 files ou 3 files de Bc).536  0.25 )   3.95  1.75)) 2 1  (3.

2.00 m et P = 110 t long 1 Chenille de Mc120 II-2-2/-Le CRT de la poutre centrale : II.92  1.768 bc =0.5  K  4.809 Ltr =1.6  2.813  0. Résumé des CRT : Charge CRT Caractéristiques Cas le plus défavorable Al 0.485 LMc = 1. les règles d’application des charges sont les suivantes *Le rectangle d’impact de chaque chenille est uniformément chargé.2   4 i 1 4 1    3.15 m 1 Trottoir chargé Bc 0.00 m 1 4 1 K M C 120    Ki    K  5.95et P = 12 t ou 6 t long 2 Files de Bc Mc120 0.  Bc = 0.34  4  2.2   K  2.427  Mc120 =   0.2.427 Le CRT Mc120 est : K Mc120 2.768 avec bc = 1.1 et P = 12 t (essieux arrière) et 6 t (essieux avant)  Charge Mc120 Pour ce système de charge. un seul convoie est supposé circuler quelque soit la largeur de la chaussée.95  0.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante K Bc 4.00 m et longitudinalement P = 110 t. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 21 Enit 2006-2007 . c'est-à-dire.485 avec LMc = 1. *Dans le sens transversal.813 n 5  bc   Bc  0.85  1.5  K  3.485 n 5  Pour la charge Mc120 on retient :  Mc120=0. sa disposition est choisie de manière à obtenir l’effet le plus défavorable 1 char.772  Le 2ème cas est le plus défavorable.065  Bc =   0.273 a1 = 1 et LAl =7.a/-Caractéristiques du pont :  Largeur chargeable : Lch = Lr = 11 m (car il y n’y a pas de glissières de sécurité).32 m 2 Voie chargée qtr 0. 2 chenilles avec LMc = 1.

0758 0.7 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K0 0.9923 0.742  0.7  K  K 1  ( K 2  K 1 )   K 1  ( K 2  K 1 )   2  1 0. 3 Lr  7m.16 k=0.079 K1  K= 0.75   1 0.1737 1.  K = 0.84 k=0.5464 0.8319 0.742 k = k0 + (k1-k0)*(1-e  0) avec 0 = = =-1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  Lch   11   Nombre de voies : NV  E   E   3 voies .0758 θ1 = 0.2.5684 1.1<  = 0.75  Interpolation selon y : y = 0 m  pas d’interpolation sur y.92K0 + 0.75  0.2. => pont est de la 1ere classe.065  0.92K0 + 0.079 K1  Interpolation sur θ :  = 0.4938 1.7 + 0.663  K = 0.75 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 22 Enit 2006-2007 .0216 0.84  k= 0.4670 1.742 <1  0.7 et  2= 0.9923 1.7  K  K 1  ( K 2  K  1 )  0.5464 1.02 0.663 0.0216 K1 0. Les tables de MASSONNET donnent directement des lignes correspondant pour y=0.84 K=0.66m .0580 1.1737 0.4670 1.7 + 0.065   0.7080 Kα 0.0580 0.8319 0.742  interpolation entre  1= 0. c’est-à-dire on n’a pas besoin d’interpoler sur y.b/-Courbe d’influence de K :  Interpolation sur  : 0.16 K=0.0518 0. 2.6608 1.2783 1.5684 0.75 θ1 = 0.  3   3 11 m  Largeur d’une voie : V   3.0518 1.7080 0.4938 1.6955 1.

6670 Kα -0.2018 1.1260 0. les deux premières lignes sont recopiées directement des tables de Massonnet.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante K0 -0.5089 1.3294 1.0537 1. on utilise la dernière ligne de chaque tableau et on interpole par rapport à θ.0632 0.4976 -0.04 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 23 Enit 2006-2007 .1260 K1 0.7 + 0.53 1.4719 -0.8035 0.742 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K -0. Notre cas est pour θ = 0.0534 1.76 1.0632 On remarque que les Ki sont symétriques par rapport à e = 0.9869 1.75 θ = 0.6670 0.5423 1.7557 1.05 0.2018 0.5302 1.8138 1.51 -0.9869 0.0534 0.5423 1.4976 1.04 0.5302 1.5732 1.84 K=0. θ = 0.0410 Les valeurs trouvées sont arrondies à 2 chiffres après la virgule pour qu’on puisse tracer la courbe K.51 1.53 1.0537 0.16 K=0.0606 1.742 e -b -3b/4 -b/2 -b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b K -0. à savoir : K= 0.742.0606 0.5089 -0.5732 1.4719 1.8035 0.0410 0.7737 1.05 1.

Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante On trace en suite la courbe k = kc'est-à-dire. Pont de la première classe et 1 voie chargée  a1= 1.76  1. qui représente la ligne d’influence Li de K pour la poutre centrale. LA1 = 1. 2.0. Pour cela et à cause de la variation de A1 et de la largeur de chargement LA1. 2 voies ou 3 voies chargées).37   1.2. de largeur.66  2  1  1.83 3.2.  1er cas : 1 seule voie est chargée. on essaye différents cas (1 voie.66 m.565 2 Le CRT Al est : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 24 Enit 2006-2007 . Le coefficient K pour ce cas de chargement de Al est l’aire  Al de la Li correspondant à la charge divisé par la largeur de chargement :  Al 1  1 V  V K Al   2   K (e  0)  K (e    2 L Al L Al  2  2  1  1   2    K (0)  K (1.V = 3.83)    1. On place la charge A1 suivant les règles de chargement de la manière la plus défavorable.Détérmination des CRT :  Charge AL.c/.

284  7.05 1.66  1. de largeur LA1 = 2.145  2ème cas : 2 voies sont chargées.9.284 n 5  a1  Al  LAl  1 0.76  1.V = 7.565  Al =   0.6625   1. Pont de la 1ére classe et 2 voies chargées  a1 = 1.V = 11 m.32 m.085  3ème cas : 3 voies sont chargées. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 25 Enit 2006-2007 .32 7.6625       Al 1  10.424 LAl 7.425 K Al    1.53  1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante K Al 1.53  1.313  3.94  0. de largeur LA1 = 3.05  0.32        1.32  2.313 n 5  a1   Al  L Al  1  0. Pont de la 1ére classe et 3 voies chargées  a1 = 0.424  Al =   0.   1 1 b b    K  e  0   K ( e  )     2 2 4 4        1   1  b 1 b b  K Al  Al  2    2 K  e  4  K ( e  )   LAl LAl    2 2 4         1 K  e  b  1 K (e  V )   V  b    2  2  2      2    1.335 Le CRT Al est : K Al 1.

3 2 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 26 Enit 2006-2007 .9  0.34   0.9 et LAL=11 m. et disposée sur les trottoirs bordant la chaussé.34  0. le coefficient K est le rapport entre l’aire  tr de la Li correspondant au chargement du trottoir par sa largeur Ltr. D’après la courbe de K le cas le plus défavorable.232 11  2.325   Al 1   12. les règles d’application des charges considèrent que toute la largeur du trottoir est chargée .04   0.51  2.325  0.  1er cas : 2 trottoir chargée Ltr =1.mais on peut considérer soit qu’un seul trottoir est chargé . De même que pour Al. est d’avoir un seul trottoir chargé.6625  1. entretoises) et un système général pour le calcul des poutres principales.232 n 5  a1  Al  LAl  0.53  3.  Charge qtr Le règlement prévoit deux systèmes de charge. Le système général comprend une charge uniformément repartie d’intensité qtr = 150 kg/m² =0.15 t/m².05  3.232 avec a1=0.76 1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  b b b b b 3b  3 b   K (e  0)  4  K (e  4 )  2  K (e  2 )  2  K (e  4 )   2 V  2   Al 1     K Al   LAl LAl  3  3 3    K (e  V )   V  b   2  2 4   1.165    1.161  Al =   0.15 m  tr 2 K tr      K (e  b  Ltr )  K  e  b   Ltr 2   2     0. Dans le sens transversal.3  Le 3ème cas est le plus défavorable.77 K Al    1.161 LAl 11   11  0. un système local destiné à la justification des éléments de couverture du tablier (hourdis.soit que les deux le sont.  Al=0.5025  Le CRT Al est : K Al 1. de manière à obtenir l’effet le plus défavorable. C’est ce dernier cas qui nous intéresse pour la détermination du CRT.

25 m entre le bord de trottoir et la première file de roues.04   2 2  0.3  tr =   0.2 Pont de la première classe : 2 files  bc  1. le cas où les deux trottoirs chargés est le cas le plus défavorable.06 avec Ltr=1.15 Le CRT tr est : K tr 0.49      0.1 3 files  bc  0.15m.2  1ére position : Une file de roues est placée sur l’axe central. 2 files ou 3 files de Bc).03 n 5 D’où.15 m  tr 1 K tr      K (e  b  Ltr )  K  e  b   Ltr 2   1 1     K (5. On place les différentes files de roues sur la largeur chargeable de la manière la plus défavorable.95 A cause de la variation de bc. De plus une distance minimale de 0. Donc on place les convois de Bc décalées à droite en prenant soin de laisser 0.34  0.25 m est exigée entre l’axe de la file de roues la plus excentrée et le bord de la largeur chargeable.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Le CRT tr est : K tr 0.15  tr =   0.5)  4.06 n 5  2émé cas : 1 seul trottoir chargée Ltr =1.  1er cas : 1 file de Bc. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 27 Enit 2006-2007 . Suivant la classe du pont et le nombre de files de camions à considérer.00m est placée à droite (ou à gauche) de la première file. Avec 2 trottoirs chargés  Charge Bc Les règles d’application de la charge Bc considèrent que dans le sens transversal du pont le nombre de files de camions Nf ne doit pas dépasser le nombre des voies Nv. on essaye 3 cas différents (1 file.  Pour le trottoir on retient :  tr =0. avec Bc = 1. les valeurs des charges Bc à prendre en compte sont multiplié par le coefficient bc qui dépend du nombre de files de camions à placer 1 file  bc  1. l’autre file distant de 2.

46 2 Le CRT Bc est : K Bc 1.77   1.292  0.69  1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante 1 2 1 1 1 K Bc   2 i 1 K i  ( K1  K 2 )  ( K  e  0   K  e  2.565  Bc =   0.292 n 5  bc  Bc  1. 1 4 1 1 K Bc   2 i 1 K i  ( K1  K 2  K 3  K 4 )  ( K  e  2.88 2 2 Le CRT Bc est : K Bc 2.5)) 2 2 .0   K  e  0   K (e  0.37  1. 1 K Bc  2   K (e  1.2  0.88  Bc =   0.565 .69  1. 1 2 K Bc  2   Ki  K (e  0.594 n 5 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 28 Enit 2006-2007 .2  0.634  2éme position : 2 files de camions sont placées symétriquement par rapport à l’axe central.3504  2ème cas : 2 files de Bc : bc=1.313 n 5  bc  Bc  1.5)  K (e  2.46  Bc =   0.00  )   1.1  1ére position : Une des files de roues adjacente au 2 ème camion est placée sur l’axe central.37   1.1 0.00)  1.97 2 i 1 Le CRT Bc est : K Bc 2. 2 2 2 Le CRT Bc est : K Bc 1.313  0. 1 5.3756  2ére position : Deux files de roues placées symétriquement par rapport à l’axe central.76  1.5)  K (e  2.97  Bc =   0.43  1.28  2.5)  1.577 n 5  bc  Bc  1.28    2.577  0.

832 avec bc = 0.5)  K  e  0   K (e  2)  K (e  2.79  Le 3ème cas avec sa 2ème disposition est la plus défavorable.69  1.05 2 Le CRT Bc est : K Bc 4.5)) 2 1  (2  1.05  Bc =   0.95  0.95 et P = 12 t (essieux arrière) et 6 t (essieux avant)  Charge Mc120 Pour ce système de charge.62)  4.16 Le CRT Bc est : K Bc 4.653  3ème cas : 3 files de Bc : bc=0. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 29 Enit 2006-2007 .95  1ére position : Une des files de roues adjacente à un camion est placée sur l’axe central.  Bc = 0.594  0. 1 6 1 K Bc   2 i 1 K i  ( K1  K 2  K 3  K 4  K 5  K 6 ) 2 1  ( K  e  2.95  0.81  0.5   K  e  1.769  2éme position : Les 3 convois de Bc placés symétriquement par rapport à l’axe central.1 0.832  0.5   K (e  1)) 2  (0.66)  4.55  1. les règles d’application des charges sont les suivantes *Le rectangle d’impact de chaque chenille est uniformément chargé. 1 3 1 K Bc  2   2 i 1 K i  2  ( K1  K 2  K 3 ) 2 1  2  ( K  e  3.76  1.16  Bc =   0.832 n 5  bc  Bc  0.28  1.43  0.81 n 5  bc  Bc  0.99  1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  bc  Bc  1.5)  K (e  4.5   K (e  0.

c'est-à-dire.2  0.3m.76  1. sa disposition est choisie de manière à obtenir l’effet le plus défavorable 1 char. 1 2 1 K M C 120    Ki    K  e  1.3  K  e  4.5)  K  e  2. l’autre à 2.89) 4  1.273 n 5  3ème cas : Deux chenilles symétriqes.258 n 5  2ème cas : Une chenille sur l’axe centrale.298 n 5 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 30 Enit 2006-2007 . un seul convoie est supposé circuler quelque soit la largeur de la chaussée.15   K  e  2.3m.49 Le CRT Mc120 est : K Mc120 1.29 Le CRT Mc120 est : K Mc120 1.05  0. 1 4 1 K M C 120    Ki    K  e  0   K  e  1  K  e  3. 1 4 1 K M C 120    Ki    K  e  0.00 m  1ére cas : Une chenille dont l’extrémité est sur l’axe centrale.5   K  e  2.8   K  e  3.8   4 1   (2  1.73 4  1.3  4 i 1 4 1    1.367  Mc120 =   0.5   K  e  0.49  Mc120 =   0.29  Mc120 =   0.367 Le CRT Mc120 est : K Mc120 1.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante *Dans le sens transversal. 2 chenilles avec LMc = 1.15   2 i 1 2 1    1. l’autre à 2.62  1.38  2  1.6  1.8   K  e  3.69  1.8   4 i 1 4 1    2  K (e  0.

En général.79 Mc120 0.298 Nous allons choisir les valeurs les plus défavorables pour calculer une poutre unique (poutre modèle).81 0. cette charge est composée de la somme des poids propres des éléments suivants : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 31 Enit 2006-2007 . gper par métre linéaire. ηAl .99 2. tous les poutres auront le même ferraillage.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  Pour la charge Mc120 .84 0.298 avec LMc = 1. la 3ème cas est la plus défavorable.06 Bc (bc. CHAPITRE III CALCUL DES SOLLICITATIONS I/-SOLLICITATIONS DUE A LA CHARGE PERMANENTE : I-1/-VALEUR DE LA CHARGE : On évalue la charge permanente.48 0. ηbc) 0. Comparaison des CRT pour les deux poutres : Charge Poutre de rive Poutre centrale Al (a1 . LAl) 1. on retient :  Mc120=0.3 qtr (ηtr) 0.00 m et longitudinalement P = 110 t. Ainsi. de la poutre principale.

2  hé tan ch  b0    é tan ch  1.C : Poids propre du garde corps.1384  25  28.17m b0 : entraxe de deux poutres voisines = 2.07  2.7)  25  11.475 KN/ml.9  25  9.52  0.4  hroul  b0    roul  1.  Charge due à la superstructure. gtr  1.5  20.65  9.82  2.46 KN / ml  gp = 28.5KN / ml D’où la charge de la superstructure : g st  g roult  g é tan ch  g cor  gGC  gtr  5.62 KN/ml.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante  La charge de la poutre elle-même. gE : La charge de l’entretoise sur appui n’intervient qu’aux appuis de la poutre de manière concentrée Ge. g cor  1.03  2. gd : g d  ( hd  b0 )   B Où hd : hauteur de la dalle = 0.13  2. gp : g p  A B Où  B : masse volumique du béton A : Section de la poutre.13KN / ml  Gcor : Poids propore de la corniche.7   22  5.4  0.65KN / ml  Gtr : Poids propre du trottoir. g é tan ch  1. g roul  1.7m  g d  (0.  La charge d’entretoise.52 KN / ml  GG.2  0. gst : La superstructure est composée par les éléments suivants :  Groult : Poids propre de la couche de roulement.05  0. g p  A   B   bta  hta  b0  hd  ba  (hp  (hd  hta ))   B  g p  1. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 32 Enit 2006-2007 .82 KN / ml  Gétanch : Poids propre de la couche d’étanchéité.2 1.62 KN / ml  gst = 20.17  2.7   22  2.096  25  2.05  0. gGc ( BN 4)  0.475KN / ml  gd = 11.  Charge de l’hourdis.46 KN/ml. Elle n’est considérée pour le calcul des moments fléchissants et n’est considérée que pour les efforts tranchants sur les appuis (réactions d’appui).

TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 33 Enit 2006-2007 . Sachant que lc=38 m (longueur de calcul) A partir du diagramme des moments fléchissants sous l’effet de gper on peut déterminer les moments fléchissants aux sections :  x = 0.17)  25  18.22)  (1.  x = 2Lc/10 = 7.(b0  bp )  (he  hd ).62  60.4 m.8 m.6 m. gper .475  20.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Ge  be . I-2/-MOMENTS FLECHISSANTS : La charge permanente est une charge répartie sur toute la poutre.  x = 3Lc/10 = 11.2 m.18  (2. Ainsi Mxper a pour expression : Mxper = G.7  0. Pour déterminer les sollicitations dues à cette charge.x (lc-x)/2.63 KN/ml.63KN  GE = 18.84  0.  x = Lc/10 = 3. Donc le CRT est  per =1 g per  g p  g d  g st  28.  Récapitulation : Le coefficient de pondération des charges à l’ELS est :  G =1 La charge permanente est répartie de manière égale. on n’a pas besoin des lignes d’influences.55 KN / ml  gper = 60.  x = 4Lc/10 = 15.55 KN/ml.46  11. Le problème se réduit à déterminer les sollicitations d’une charge répartie sur toute une poutre sur appui simple. BA  0.  x = 5Lc/10 = 19m.

lc/2 +  G GEn X(m) 0 3.gper.23 0. L’effort tranchant a l’expression suivante : Pour x ≠ 0 Txper=  G.00 II/-SOLLICITATIONS DUE A LA CHARGE AL : II-1/-VALEUR DE LA CHARGE : On a d’après le règlement de Al : 360 360 Al  2.m) 0.(lc/2 – x) Pour x = 0 Txper=  G.00 3.2 19 Mxper (MN.99 9.gper.17 0.8 7.93 6.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante D’où les résultats suivants à : ELS X(m) 0 3.8 7.6 11.2 19 Txper (MN) 1.5 KN/m² L  12 38  12 Où L=lc : longueur en m En première étape.49 10.92 0.3   9.69 0.93 I-3/-EFFORTS TRANCHANTS : De même pour les efforts tranchants.4 15. on utilise le diagramme des efforts tranchants d’une charge répartie sur une poutre simple.6 11. on multiplie Al par le coefficient a1 qui dépend du nombre de voies chargées et de la classe du pont : dans ce cas on a : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 34 Enit 2006-2007 .46 0.4 15.3   2.18 10.

En deuxième étape la charge Al est multipliée par le coefficient a2 où a2 = V0 /V avec : V0 = 3.27 KN / ml  qAL = 99.2 à l’ELS AL =0. II-2/-MOMENTS FLECHISSANTS : Dans ce cas.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Nv=3 Pont de 1ère classe  a1 =1.66 La charge devient par mètre linéaire. puisque le cas le plus défavorable revient à charger toute la logueur de la poutre Lc Le Mf sous l’effet des charges Al a pour expression : MxAL =  Q1  AL qAL x/2. a2 .27 KN/ml.5 m V = 3.LAL =a1a2AL LAL LAL = 11m ( Cas le plus défavorable 3 voies chargées ) q AL  1 0. (Lc –x) Où Q1= 1. en multipliant par. L AL. AL 3. c’est à dire : qAL =A2.232 D’où les résultats suivants : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 35 Enit 2006-2007 . la largeur de chargement déterminée transversalement. l’utilisation de la ligne d’influence peut être remplacée par le diagramme des moments.5 11  99.66 m 3. aussi.95 . A2=a1 .5  a2   0.95  9.

5 kN/m² TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 36 Enit 2006-2007 .25 0.6 11.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante X(m) 0 3.39 12.2 à l’ELS AL =0.2 19 WAL 19.16 9.00 15.232 X(m) 0 3.wAL Où Q1= 1.8 7.19 III/-SOLLICITATIONS DUE A LA CHARGE DU TROTTOIR : III-1/-VALEUR DE LA CHARGE : On a d’après le règlement.50 132.19 4.2 19 TxAL (MN) 0.4 15.4 15.45 0.14 145.38 0.2 19 AL M x (MN. (lc  x)  12  Lc  x  2 1 x wAl   1     Lc  x   2 Lc 2  Lc => Tx AL   Q1  AL  qxAL .8 7.m) 0.79 4.84 4.00 1. 360 qxAl  a1  a2  (2.99 II-3/-EFFORTS TRANCHANTS : Les efforts tranchants sont calculés à partir de leurs lignes d’influence en tenant compte de la longueur chargée LAL.31 0.75 qAL 99.53 0.6 11.19 4.8 7. on utilise la charge générale de valeur qtr =150 kg/m²  qtr =1.80 3.6 11.3  ) LAL .46 112.76 121.28 105.39 D’où les résultats figurant dans le tableau suivant : X(m) 0 3.4 15.31 6.

16 0.2 19 tr M (MN.Lc Txtr   Q1 tr  qtr  Wtr X(m) 0 3.027 0. qtr =1.017 0.21 0.31 6.2 19 Wtr 19.00 15.4 15.8 7. c’est à dire en tenant compte d’une répartition uniforme du CRT.00 0.09 0.6 11.5*1.25 III-3/-EFFORTS TRANCHANTS : Les efforts tranchants se calculent à l’aide de leur ligne d’influence.007 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 37 Enit 2006-2007 .16 9.m) x 0.6 11. tr =0.6 11. qui est la largeur du trottoir Ltr.4 15.013 0.15=1.010 0.  Lc  x  2 Wtr  1  (1  x )  ( Lc  x )  2 Lc 2. La charge qtr est constante.84 4.8 7.24 0.75 D’où les résultats figurant dans le tableau suivant : X(m) 0 3.8 7. Elle est placée de manière la plus défavorable.2 19 tr T x 0.81 X(m) 0 3.5 Ltr =1.39 12.4 15.725 KN/m III-2/-MOMENTS FLECHISSANTS : Le calcul se fait de manière analogue à celui de AL : Mxtr =  Q1  tr qtr x (lc –x)/2 Où Q1= 1 à l’ELS.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Cette valeur est à multiplier par la largeur de chargement.022 0.

4 0. L : longueur de la travée . G = gnper * Lc +2*GE=60. Dans notre cas bc =1. SBr ). L =Lc G : poids total de cette travée. D’où S = 1312 KN.6 B  1  1  0.2  38 1  4 2338.4 0.1*2*600 = 1312KN SBt = bt .6 B  1   1.55*38+2*18.2 L 1  4 G S Avec . Plong = Σpi = 2*(12+12+6) = 60 t = 600 KN S = sup ( SBc .Nf . 0.16 KN.Nf .63=2338.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante VI/-SOLLICITATIONS DUE A LA CHARGE BC : VI-1/-VALEUR DE LA CHARGE : La valeur de la charge doit être multipliée par le coefficient bc qui dépend du nombre de file et de la classe du pont.16 1312   BC = 1.12 D’où 1  0. IV-2/-MOMENTS FLECHISSANTS : TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 38 Enit 2006-2007 .P =1. SBt . SBc =bc .12.320 = 1*2*320= 960 KN. SBr=100KN.1 (2 vois chargées) De même la charge Bc sera multipliée par un coefficient de majoration dynamique  B donné par la formule : 0. bt et br) L =38 m. S : poids total le plus élevé du système B placé sur la travée (en tenant compte du bc.

Bc Lc X  Lc  X  3.bc . ainsi on a : MBclc/2 = Q1.8m TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 39 Enit 2006-2007 .42m 10 Lc 38  1ére disposition : Roue avant placée sur la section X =3.1 Pour une approximation assez suffisante pour la pratique on suppose que ces moments sont obtenus pour la mi.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Ces moments sont calculés à l’aide de la ligne d’influence (Li) dans la section considérée en plaçant la charge Bc dans le sens longitudinal de manière la plus défavorable.  14.98KN. M x Bc   Q1  Bc   Bc  bc   Pi .125  4171.Bc.travée c’est-à-dire à x =lc/2. y X    3.m.8   1ére position : X=  3.Mmax.8m . yi Où  Q1= 1.768  Bc = 1.  Bc = 0.20 à l’ELS.25Lc   13.  Lc   M x  4171. La ligne d’influence Li des moments est une ligne brisée formée de segments de droites. B .98KN .12 Bc=1.8  38  3. Mais sa position réelle est donnée par le théorème de Barré « Le moment fléchissant est maximum au droit d’un essieu lorsque cet essieu et la résultante générale du convoi se trouvent dans des sections symétriques par rapport au milieu de la poutre. Il en résulte que la position la plus défavorable du convoi comporte toujours la présence des essieux au droit de la section considérée.878  Lc  38m  19m  M max  P  1.

4 169.42 3.8m TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 40 Enit 2006-2007 .82 2.4 106.4 392.2 Somme(Pi*yi) 1629  2ème disposition : Roue arriére placée sur la section X = 3.4 266.22 1.77 Pi*yi 410.27 2.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Pi 120 120 60 120 120 60 yi 3.2 284.37 2.

6 292.68 2.m M x Bc   Q1  Bc   Bc  bc   Pi . yi  1.6m Pi 120 120 60 120 120 60 yi 6.37 1.6 310.58KN. Py i i  1629 KN.6 729.6 184.1 1629  1849.2  0.08 Pi*yi 585.8 477.m.88 3.8 513.12  1.98 3.97 2.08m 10 38  1ére disposition : Roue avant placée sur la section X =7. y X   6.2 Somme(Pi*yi) 1539 Le cas le plus défavorable est pour roue avant placée sur la section : X =3.8m .78 4.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Pi 120 120 60 120 120 60 yi 2.92 Pi*yi 248.6m Pi 120 120 60 120 120 60 yi 4.18 4.6 441.07 3.78 Pi*yi 729.08 5. Bc 2  Lc 7.28 3.88 6.4 115.6 693.8 Somme(Pi*yi) 2802  2ème disposition : Roue arriére placée sur la section X =7.6 166. yx=3.m  M x  1849.42 2.4 178.6   2èmedisposition : X=  7.08 5.6m .6  38  7.98 3.6 477.4 284.58KN .768  1.42m.52 2.8 Somme(Pi*yi) 2802 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 41 Enit 2006-2007 .4 410.2 302.

4m Pi 120 120 60 120 120 60 yi 6.4  38  11.03 Pi*yi 957.32 2.12  1.48 Pi*yi 831.8 Somme(Pi*yi) 3609 Le cas le plus défavorable est pour roue arrière placée sur la section : X =11.768  1.6 397.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante C’est le même cas : Py i i  2802 KN.1 2802  3181.2   4ème disposition : X=  15. Bc 3  Lc 11.4   3ème disposition : X=  11.41KN.6KN.1 3609  4097.6 208.6 957.4 151.52 Pi*yi 1094.2m Pi 120 120 60 120 120 60 yi 9.6 181.28 4. Py i i  3609KN.18 4.2  38  15.8 Somme(Pi*yi) 3519  2ème disposition : Roue arriére placée sur la section X =11.63 5. yi  1.4 518.2  0.m M x Bc   Q1  Bc   Bc  bc   Pi .52 6.12m 10 38  1ére disposition : Roue avant placée sur la section X =15.98 7.98 6.4 403.6 KN .m M x Bc   Q1  Bc   Bc  bc   Pi .m. yx=7.2m .6 525.6 370.38 3.m  M x  3181.8 633.4m .83 4.2  0.768  1.2 Somme(Pi*yi) 3780  2ème disposition : Roue arriére placée sur la section X =15.8 579.4m .92 4.93 7.2m TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 42 Enit 2006-2007 .72 4.6 579.m  M x  4097.4 1022. Bc 4  Lc 15.98m 10 38  1ére disposition : Roue avant placée sur la section X =11. yi  1.2 590.41KN . y X   9.6 903. y X   7.98m.m.4m Pi 120 120 60 120 120 60 yi 7.12 8.53 6.83 3.12  1.

12  1.68 Lc x 3.18 4.00 103.68 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 43 Enit 2006-2007 .26 44. TxBc   Q1  Bc   Bc  bC   Piyi Où  Q1= 1.53 74.52 4.12 Bc=1. y X  1   1   0.2m .768  1.00 120.57 Pi*yi 120.00 120.11 27.72 0.4 187.00 yi 0.22KN. Xi 0 Lc/10 2Lc/10 3Lc/10 4Lc/10 Lc/2 MxBc(MN. yi  1.8  2ème disposition : X=  3.11 33.68 0.m M x Bc   Q1  Bc   Bc  bc   Pi .00 60.00 115.m.17 IV-3/-EFFORTS TRANCHANTS : Les efforts tranchants sont obtenus à partir la ligne d’influence de l’effort tranchant.9m 10 Lc 38 Pi 120.12 7.00 120.12m.84 82.53 86.47 Pi*yi 108.2  0.84 70.12 Pi*yi 986. y X  1m Pi 120.2 662.1  1ére disposition : X= 0m .09 4.8m .m  M x  4496.62 0. yx=9.22 9.00 120.74 0.1 3960  4496.90 0.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Pi 120 120 60 120 120 60 yi 8.92 3.84 0. Bc En conclusion .32 5.00 60.  Bc = 0.4 590.00 120.84 3.m) 0 1.00 60.49 4.96 0.26 50.86 0.4 439.768  Bc = 1. La position la plus défavorable est évidente (2 essieux arrières sur le maximum de la ligne d’influence.00 yi 1.00 0.2 Somme(Pi*yi) 3960 Le cas le plus défavorable est pour roue arrière placée sur la section : X =15. Py i i  3960KN.00 120.58 0.95 Somme(Pi*yi) 428.22 KN .00 60.95 Somme(Pi*yi) 488.4 1094.20 à l’ELS.

66 0.84 22.00 yi 0. y X  1   1   0.00 60.768  1.5m 2 Lc 38 Pi 120.282 0.486 0.135   Piyi Xi 0 Lc/10 2Lc/10 3Lc/10 4Lc/10 Lc/2 Bc Tx (MN) 0.6  3èmedisposition : X=  7.56 0.7m 10 Lc 38 Pi 120.00 120.28 0.26 20.00 60.48 0.22 0.00 120.68 4  Lc x 15.00 120.00 120.32 0.214 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 44 Enit 2006-2007 .2  0.11 15.95 Somme(Pi*yi) 248.26 26.00 yi 0.34 0.4  4ème disposition : X=  11.26 32.38 0.00 60.11 3.84 34.53 38.00 120.00 120.00 60.00 67.68 En fin. y X  1   1   0.6m .53 26.00 120.17 Pi*yi 72.84 58.00 120.00 55. les valeurs de l’effort tranchant à l’ELS sont les suivants : TxBc   Q1  Bc   Bc  bC   Piyi  1.68 3  Lc x 11.1  Piyi  1.95 Somme(Pi*yi) 368.60 0.00 79.8m 10 Lc 38 Pi 120.27 Pi*yi 84.68 Lc x 19  6ème disposition : X=  19m .07 Pi*yi 60.00 60.00 120.00 91.80 0.35 0.00 60.00 120.6m 10 Lc 38 Pi 120.64 0.95 Somme(Pi*yi) 308.00 yi 0.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante 2  Lc x 7. y X  1   1   0.84 46.00 120.42 0.00 60.70 0.418 0.00 60.2  5ème disposition : X=  15.12  1.00 120.26 38. y X  1   1   0.46 0.52 0.95 Somme(Pi*yi) 188.37 Pi*yi 96.50 0.554 0.53 62.2m .44 0.18 0.53 50.00 yi 0.11 9.54 0.11 21.76 0.4m .

55*38+2*18.11 CRT =>  Mc120  0.6 alors S = 1100KN.4 0. L =Lc=38 m G : poids total de cette travée G = gnper * Lc +2*GE=60.2 L 1  4 G S L : longueur de la travée .16 KN.4 0. S : poids total le plus élevé du système Mc120.2  38 1  4* 2338 1100 Ce qui donne  MC =1. TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 45 Enit 2006-2007 . Il en résulte que la position la plus défavorable du convoi comporte toujours la présence des essieux au droit de la section considérée. V-2/-MOMENTS FLECHISSANTS: Ces moments sont calculés à l’aide de la ligne d’influence (Li) dans la section considérée en plaçant la charge Mc80 dans le sens longitudinal de manière la plus défavorable.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante V/-SOLLICITATIONS DUE AUX CHARGES MILITAIRES Mc120 : V-1/-VALEUR DE LA CHARGE :  q = 180KN/m=0. La ligne d’influence Li des moments est une ligne brisée formée de segments de droites.48  Coef de pondération  Q1 : Q1= 1. On aL=36<=36.63=2338.109 1  0.18KN/m  Coef de majoration dynamique  MC : 0. D’où: 0.6  MC  1    1.00 à l’ELS.6  MC  1   1  0.

00 19.24 4.00  0.  x  t   ( y2  y0 ).Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante M x Mc   Q1  Mc   Mc  q  W Où  Q1= 1.4 15.00 1. t  Lc  6.6 11.  6.19 34.1  x  t  2 2 Xi 0 3.4 15.1 .m) 0.1 .18MN/m W : Aire de Li correspondant à Mc120.6 11. y0  x c Lc Lc y1  y0  t  L  x    lc  6.86 5.095  W x  L  x .77 51.17 53.00 à l’ELS. D’où .  Mc = 0.11 q=0.8 7.2 19 Wi 0.18  W  0.25 4. M x Mc  1.1) x y2  y0     Lc  t  6.82 3.30 D’où : Xi 0 3.48 1.2 19 MxMc(MN.8 7. Lc  x Lc 1 1 w ( y1  y0 ).11 44.48  Mc = 1. x c x Lc Lc Lc  (t  6.06 V-3/-EFFORTS TRANCHANTS: Les efforts tranchants se calculent à l’aide de leur ligne d’influence Tx Mc   Q1  Mc   Mc  q  w ' TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 46 Enit 2006-2007 .11 0.1 .

57 4.30 0.Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante Tx Mc  0.4 15.1 w   1     6.m) 0.13 2.24 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 47 Enit 2006-2007 . Xi 0 Lc/10 2Lc/10 3Lc/10 4Lc/10 5Lc/10 TxMc(MN.53 0.41 0.8 7.96 4.36 0.2 19 Wi 5.52 D’où .095  w ' x y1  1  . 1 lc  x  x 6.35 3. lc y2   lc  x  6.47 0.1  lc 2lc Xi 0 3.74 3.6 11.1  y .

397 0.8 3.25 0.m) 0 1.49 4. TBC + Ttr .93 6.45 0.323 0.93 Txper (MN) 1.19 4.197 MBc+Mtr(MN.017 0.022 0.93 3.49 10.486 0.17 Ttotal(MN) 1.m) 0 0.17 TxBc(MN 0.214 MxMc(MN.4 5.01 0.m) 0 5.99 TxAL(MN) 0.508 0. La combinaison des actions pour les moments fléchissants et les efforts tranchants est : Mx =Mper +Sup (MAL +Mtr .25 Txtr(MN) 0.282 0.73 4. MBC + Mtr . dans les sections courantes. TMC ) Xi 0 Lc/10 2Lc/10 3Lc/10 4Lc/10 5Lc/10 Mxper (MN.58 15.53 0.25 4.52 16.09 4.34 4.69 0.09 0.24 TAL+Ttr(MN) 0.m) 0 1.16 0.03 5. MMC ) Tx =Tper +Sup (TAL +Ttr .m) 0 3.47 0.m) 0 1.581 0.821 0.46 0.007 MxBc(MN.m) 0 1.84 3.013 0. Mémoire Ouvrage d’Art Pont à Poutres Préfabriqués en BP à travée indépendante CHAPITRE IV SOLLICITATIONS DE CALCUL On établira un tableau de ces sollicitations à l’ELU et un tableau à l’ELS.027 0.24 TRABELSI NAIIM & SGAIER ADEL 48 Enit 2006-2007 .36 0.3 0.82 3.34 13.17 0.m) 0 1.361 0.35 0.472 0.24 0.38 0.92 0.23 0 MxAL(MN.292 0.86 5.24 4.751 1.21 0.435 0.221 Mtotal(MN.554 0.418 0.99 9.86 10.19 4.79 4.18 10.3 4.18 4.24 MAL+Mtr (MN.392 1.26 0.125 0.31 0.53 0.35 4.557 0.42 TBc+Ttr(MN) 0.53 0.89 3.19 tr Mx (MN.06 TxMc(MN) 0.41 0.