You are on page 1of 16

MINISTÈRE DE L'URBANISME, DU LOGEMENT

ET DES TRANSPORTS
LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES

PROJET DE MÉTHODE D'ESSAI LPC
no15

Décembre 1985

Division Géotechnique - Mécanique des sols 1

Selon l'importance des modifications à apporter. après examen par la Direction des programmes et applications (Délégation à la qualité des essais. Les Méthodes d'essai L PC sont approuvées par le Directeur du LCPC après qualifi- cation par la Délégation à la qualité des essais. soit transformés en Méthodes d'essai LPC ou proposés à l'AFNOR comme projet de norme. à titre expérimental.). la normalisation et la réglementation technique. . par les chefs de division ou de service du LCPC. et diffusées par la Section des publications du Service de l'information scientifique et technique.. la normalisation et la réglementation technique). qualification des matériels d'essais. des résultats d'études complémentaires (essais interlaboratoires. Elles sont d'application obligatoire à l'intérieur du réseau des Laboratoires des Ponts et Chaussées en l'absence de prescriptions contraires explicites émises par les donneurs d'ordre. les Projets de méthode d'essai sont réexaminés pour tenir compte des observations émises par leurs utilisateurs et. Au bout d'une période dont la durée est normalement d'un an.. ils sont alors soit reconduits à titre de Projet pour une nouvelle période d'essai. éventuellement. AVERTISSEMENT Les Projets de méthode d'essai sont mis en application et diffusés.

ancois :ÉZ$CUZ!. MINISTÈRE DE L'URBANISME.Ari Eivision Géotecnniqtie - >llBcaniqüe (ies àa~s: LS?$ Jean-F:. Groupe Mécanique des sols'(LRPC Saint-Brieuc) Décembre 1985 Division Géotechnique .Mécanique des sols 1 . D U LOGEMENT ET DES TRANSPORTS LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES PROJET DE MÉTHODE D'ESSAI LPC n o 15 ilédigé par Samuei 'itt.

M é c a n i q u e 2'des sols 1 du LCPC.es Programmes e t applications) du LCPC. sans l'autorisation du Directeur du Laboratoire central des Ponts et Chausshes (ou de ses représentants autorisés).Télex : LCPARI 200361 F Décembre 1985 . Les utilisateurs d e c e projet de méthode d'essai LPC s o n t invités à faire p a r t d e leurs avis e t suggestions a u c h e f d e la D i v i s i o n G é o t e c h n i q u e . boulevard Lefebvre 75732 PARIS CEDEX 15 TBI. @ 1985 LCPC MINISTERE DE L'URBANISME. e t au délégué à la q u a l i t é des essais. à la n o r m a l i s a t i o n e t à la r é g l e m e n t a t i o n t e c h n i q u e ( D i r e c t i o n d. même partiellement. Ce document est propriété de l'Administration et ne peut Btre reproduit. DU LOGEMENT E T DES TFtANSPORTS LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES - 58.: (1)45-32-31-79.

-un indicateur de volume permettant d'apprécier au moins 1e cm3. 4.. . on distingue les organes essentiels suivants : -une bouteille de gaz sous pression e t un mano-détenteur.V. vibro fonçage. P . 11 s ' a g i t de caractéristiques conventionnel les de déformation e t de résistance limite utilisées p o u r l e calcul de fondations. Le contrôleur pression volume ( C . tableau 1).P r i n c i ~ ede l ' e s s a i L'essai pressiométrique e s t un essai de chargement de sol en place réalisé sur les parois d'un forage à 1 'aide d'une sonde cylindrique dilatable radialement. . Elle peut aussi ê t r e introduite par la méthode spéciale d i t e d'autoforage. battage. 1).Objet L'essai pressiométrique a pour b u t de déterminer des caractéristiques mécaniques de sols en place. Pour obtenir des caractéristiques de 503 représen- tatives. i l e s t nécessaire de minimiser l e remaniement du sol a u contact de l a sonde. la sonde peut ê t r e introdui t e directement dans l e terrain par vérinage. Cet appareil placé en surface auprès d u forage permet de d i l a t e r la sonde e t de mesurer la relation pression déformation corres- pondante (Fig.1 Aeeazlllage-se-clflque Un pressiomètre comporte t r o i s parties : a.Appareillage 4. 3 . Elle s'applique également aux remblais ou à tout autre matériau a r t i f i c i e l .P. V . (Cf.Domaine d'application La présente norme s 'applique à tous types de sols depuis l e s vases mol les jusqu'au rocher franc. . 2 .. Dans un C.1. que ces matériaux soient secs ou saturés.. Dans certains cas. ) . -une s é r i e de manomètres dont l a game de mesure e s t adaptée aux pressions à mesurer.

V. . 1 .P. Vue du C. et de la sonde en cours d'étalonnage.Fig.

. Schénia de p r i n c i p e d'urie sonde p r e s s i o n i é t r i q u e . '8 2 RACCORD DRO~T ' ? 3 JOINT T O R ~ Q U E' '6 '2 'ECROU D L SERRRGE -- 5 2 BRGUE I N T E R ~ E U R E 42 BAGUE E X T E R ~ E U R E 3 1 MEMBRRNE Fig. 2 .

. . réserve de gaz sous pression.4 cm e s t d ' u n usage fréquent (mise en place à 1 'aide du tube fendu). Les sédiments sont évacués jusqu'à l a surface par l ' i n t é r i e u r de l a sonde à l ' a i d e d'un f l u i d e de forage. --------a e e------- 4. La ce1 1ule standard a un diamètre extérieur de 5 . matériel permettant d'introduire l a sonde avec l e minimum de remaniement du sol (Cf 5 . Les tubulures de connexion. ----------- 4.3. tubes fendus pour l'intraduction des sondes dans les sols boulants.3.P.2 Les sondes Les sondes tri -ce1 1ulai res peuvent exister en différents dia- mètres. Cette méthode e s t réservée aux sols f i n s e t pour 1'étude de problèmes particuliers. Le C. di t e / de mesure. la sonde de diamètre 4.3 Autres areillagg 1. i 1 convient de disposer des matéri el s compl émen t a i res suivants : .P. e s t foncée dans l e sol à vitesse lente e t constante. . b. gonflée à 1'eau e t deux cellules d'extrémité d i tes ce1 1ules de garde gonflées au gaz. .'!. 2 ) . tiges rigides emboitables sur l'extrémité supérieure des sondes afin de pouvoir descendre celle. Simultanément l e matériau q u i e n t r e dans l a sonde e s t désagrégé par injection d'un fluide sous pression ou par un outil r o t a t i f . 7 cm e t une longueur t o t a l e de 45 cm. I l s permettent de r é a l i s e r des essais spéciaux. La sonde. Outre la sonde de diamètre standard. c. 11 e x i s t e aussi des sondes monocellulaires.V.2 Matériels complémentaires ----me------- Outre l e p e t i t outillage nécessaire au montage e t démontage des ci rcui t s . c u i l l è r e s de t a r i è r e à main ( à sec ou à injection) e t tourne à gauche.3 Les sondes autoforeuses On donne à l a figure 3 l e schéma de principe d'une sonde autoforeuse.1 C. e t l a sonde sont r e l i é s par deux tubes plastiques semi- rigides coaxiaux servant à conduire l ' e a u e t l e gaz sous pression. La c e l l u l e de mesure a une longueur de 21 cm. qui e s t creuse.3. . leur usage d o i t ê t r e réservé aux sols mous à moyennement compacts. La cellule centrale. un tube de calibrage adapté au diamètre des sondes à t e s t e r . 4. La sonde. . jeux de manomètres e t tubulures de rechange.ci dans les forages . Elle comporte t r o i s cellules (Fig. gaines e t membranes pour l'équipement des sondes. 4. . 2 e t tableau 1 ) . Certains contrôleurs pression volume sont constitués d'une pompe volumétrique mûe manuellement ou par un moteur électrique.

3 . . 1 Module d 'autoforage 2 Yoteur hydraul ique 3 Outi 1 désagr5gateur 3 Flexible d'injection d ' 5 Ce1 lule pressiométrique 6 Fiodule pressiorrx5trique Fig. û'üiie sorlde autoforeuse. Schena de principe.

. La pression e s t appliquée au terrain par paliers e t incréments égaux maintenue pendant une minute pour chaque pal i e r . i --..1 Préparation de 1 'essai Procéder au montage de la sonde. 3 L'essai ------------- dit Sauf indication du demandeur. 0-25 bar.. Une f o i s l ' e s s a i terminé l a sonde e s t dégonflée p u i s placée à la cote d'essai suivante... --------proprement 5 .5.... puis f a i r e les connexions C..------------------ 5.. (Fig. Un essai doit comporter normalement dix pal i e r s . doit ê t r e équipé d'un jeu de manomètre adaptés aux pressions à mesurer. L'attention e s t a t t i r é e sur l e f a i t que. Exécution de 1 ' essai ... 1 ) La mesure des dilatations s'effectue avecla sonde placée dans l e tube de cal i brage.... P . pour certains types de sonde. Faire l ' e s s a i immédiatement après l'opéra'tion de forage...V. Une f o i s l a cote d'essai a t t e i n t e l a sonde e s t immobilisée par l e blocage du t r a i n de tiges à p a r t i r de la surface..2 .. La mesure de l a résistance d'une sonde s'effectue l a sonde à l ' a i r placée près du C.P. Effectuer ensuite les étalonnages des résistances de sondes e t des d i 1ata t i ons sous pression...... 5. Le C . dans un même sondage les essais sont géné- ralement rSal ises tous les mètres e t en "descendant". e t pour une procédure de chargement identique à c e l l e qui sera appliquée dans l e t e r r a i n .- tubulures-sonde..... L 'opérateur note les volumes injectés au bout de 30 secondes e t une minute. Procéder ensui t e au remplissage e t l a saturation des différents c i r c u i t s .V.P..... 0-10 bar. . i l convient de maintenir une pression dans l a cellule de mesure supérieure de 100 kPa à c e l l e des cellules de garde. par exemple 0-5 bar.. Insertion de l a sonde dans l e terrain Pour minimuser l e remaniement du sol au contact de l a sonde i l convient d'adapter l e mode d'insertion à l a nature des sols comme indiqué au tableau 1. .. V ...

1 nappa Ib . +* O' O' 0' * Argiles coiprt8s . O n I Ii O + O' O* O O Llwrs roiu 1. etc.*u o t t l e r v i b i o l o n c l V u e et uglles m l l e r œ œ . T u b f r d u r uin i min' I 141ico~da1. -TABLEAU -.--. + - Satler nioytnnemnt Corpacts II O O" et compacts 6.' O* O Sols g r o s r i e r s . O' O" O Sables l k h e r . rotopsrcutaat b8ttu A sec injectim continue InJcction . g d e t r . ~ b~a t t u ou 3zz. 4 I ' u t l l i r a t l o n do I r t u i 4 r e b main e n t d i i t i c l l t r n t poraible A g r a d e profondeur. ou-dessur de . raines A A . att&r&er A A 118 + 0 Q + + O . 1 ) .b O' O' a œ . n A O O' n O 0 O 0 ----- i!!chrr . nappa a . 1 . I + + +' . :-tt~er outil c a r o t t i e r r o n ~ . Ii. urnes a h IR raider +* + +* 0' fi A i Liions w i d e s s u s da la aipp. IIi . u - nous l a nappe. 111 œ A œ II l 6" O" .i)l O' II . + + IS. a A b a Wot. I mm II) mm IDI + o4 Argiles m y e n n e u n t compactes II . Méthodes de mise en oeuvre ( C f . + + 9 . . DTU 1 1 .O. yravierr. t POTATIO~ irn*oa rr rurru J Sol8 type8 tuidre Tuidre Tar~Cre Outil d & + c Vlhrrc.

.

/ résultats. (Fig. l e sol décomprimé par 1'opérati on de forage e s t remis en . 6. Par convention l a pression 1 imite p e s t l a pression q u i correspond au doublement de volume de l a cellule i e mesure compte à p a r t i r de Vo = V c + vo.33 Vc volume de l a cellule de mesure à vide. phase de grandes déformations au-delà de p f . Un. i l e s t de plus impératif de noter la hauteur de l a marée au moment de 1 ' e s s a i . Dans les zones soumises à marnage. . phase pseudo-élastique limitée par v f . Pl . pression mesurée en cours d'essai noté p corrigée de l a résistance de sonde pr e t de la hauteur piézométrique ( h T z) yw. exemple de courbe pressiomét~iquee s t donné à l a figure 4 : . :* La courbe pressiométrique présente t r o i s phases : . . phase de récompaction limitée par vos p . l e module EM . Le module se calcule à p a r t i r de la relation avec v coefficient de Poisson pris égal à 0.en ordonnée la pression p . De la courbe pressiométrique on détermine deux caractéristiques prin- cipales : . volume mesuré en cours d 'essai n o t é v.5) . en abcsisse l a variation de volume v . pf (pression de fluage). Cal cul des caractéristiques pressi ornétriques e t présentation des <. . s o i t pour un volume injecté v = Vc + 2 vo. Ces paramètres sont indispensables pour l a détermination de l a valeur de p l * = u t i l i s é e alors dans les calculs de fondation. . corrigé des d i l a t a t i ons. x Pour les essais réalisés en s i t e aquatique i l convient de noter la profondeur ( h + z ) à laquelle l ' e s s a i pressiométrique e s t réalisé.Po . e t l a pression limite p l .

hauteurs . P = p m +th+z)'dw-pr Fig 5. .caractéristiques utilisées.

L ~ I I I O I ~lllilrroll IViveiiu rle la nappe -v& . Sable l i n jounc Hclus 'L .!'a: .:.". .' . . <~1-oveIcux à niniri 2 . Pression limite pi O ( MPa) 4 5 1O 20 30 V i l I l I I O 0. Grove -9. -... :. .. \ G . .iICIL' 1. .- .:. . I 0) . assez . E E . .:.- 7 . .. - --EL . ---.. . 4 . G I - - P Ai'rei voloii1:iiie - Fig. . 9 / 1...o.\y: -. 1d \ . ..m .O.-si . . 9 .\ G 0/ : . \ :$.~ . . \ :.s 2. . O 0 : :'a' . ...: . :.O 1. ... -.c. .. 3 m " i i ~ l l o i 1i~orro11 l clair peu plasiiijuc . (D -< .:. ----. 4-._.O al O . - ( ' 1 N G F : nivellcinciii gLink~. -. jiiuile . 4- ... . - -. 5 -. ' .' 0.. -clair sableux .-. P r o f i l pressiométr. 8 . ..10 - . '.-.. jaune P' .ilc . .O -O I I I I 1 I 1 1 1 1 .... -$jewrnerroli ciair Es 0 <~.o..: : 0 1c'y&i. O '.' . +.: Tcri-c vl. '. 3 Module E M (MPa) Pression de fluage pf 0 -1. ....'.gi'i. Sable fin -&a ..30 NGF (1) 3IO P ... . . .c11le11t iiiribi-c \ . v:'d.ique.::O . -.-. 1 -1 ... --- . I QI Caracléristiyucs prcssiornbtr iclucs t'i-ofoiideur Nrttui-c du sol -0 - Cu 'F ( 11-i b. 6 . .a E 0 r.:... . ..2 .' .5 1..: .'. ..O: sableuse 3 \ ..5 dk ' O<.:-:y / im / .' . .:.._ coriipcicte O i . . ..1 Iri:i~ice i -.y....: : .... :..'.i-9- .:..: C 1 ..-c Sable limoneux / P l2 . .: .15. . ... . .:..

l a cote N. Critères d'évaluation de l a qualité des essais. l e volume vo doit respecter les valeurs limites données au tableau I I c i - dessous . l a courbe doit avoir une allure comparable à celle de l a figure 4 . l e niveau de la nappe. s i possible.e juger de l a qualité d ' u n essai. . . l e nombre de paliers ne doit pas ë t r e inférieur à 7. L'examen de l a courbe d'expansion permet d. la nature du terrain avec. en outre .G. La qualité d ' u n essai pressiométrique dépend à l a fois de l a méthode d'insertion de l a sonde e t du programme de chargement. Sur ce graphique pont portés. . On peut retenir lès critères de qualité suivants : .Les résul t a t s sont présentés sous forme de graphique donnant l e module e t la pressi on limite en fonction de la profondeur comme indiqué à l a figure 6. les rapports EM/ p 1 doivent se s i t u e r entre 8 e t 15.F. TABLEAU II Valeurs caractéristiques de Vo. . . du t e r r a i n . l e mode d'insertion de l a sonde.