You are on page 1of 1

Interactions entre molécules et solubilité

1. ETATS DE LA MATIERE
a. Description microscopique
Dans les gaz, les molécules sont éloignées et en mouvement permanent.
Dans les liquides moléculaires, les molécules sont en contact mais désordonnées et en mouvement ;
le liquide peut donc couler.
Dans les solides moléculaires, les molécules sont en contact ; si les molécules sont empilées de façon
ordonnée, les solides sont dit cristallins* et les molécules vibrent autour d'une position d'équilibre.
*Un solide amorphe ne présente pas d'arrangement ordonné des molécules.

Le passage de l'état solide à un état fluide nécessite un apport d'énergie sous forme de chaleur :

b. Changements d'états
Le chauffage d'un solide permet un apport d'énergie thermique (ou chaleur) qui augmente l'agitation thermique,
c'est-à-dire la vibration des molécules et par conséquent la température du corps.
Lors du changement d'état, cette énergie permet de briser des liens existant entre les molécules ;
à cette occasion, la température d'un corps pur reste constante :

2. INTERACTIONS INTERMOLECULAIRES
Quelle est la nature des liens entre les molécules, particules électriquement neutre ?
a. Interactions de Van der Waals
Ce sont des interactions attractives en général, de type électrostatique. Elles ont une portée faible et une intensité
plus faible que les interactions s'exerçant au sein des solides ioniques.
a.1. Cas des molécules polaires
Les molécules polaires forment des dipôles permanents. Les interactions électriques orientent les molécules de
façon à ce que les pôles de signes différents sont toujours voisins :

a.2. Cas des molécules non polaires
On explique la cohésion d'un solide moléculaire dont les molécules sont apolaires par des forces d'interactions
électrostatiques pouvant s'exercer momentanément entre les molécules : on observe une polarisation instantanée
des molécules par influence, les électrons n'ayant pas une répartition constante autour du noyau des atomes.

b. La liaison hydrogène
La liaison hydrogène est une interaction attractive entre un atome d'hydrogène lié à un atome de très forte
électronégativité à un autre atome de forte électronégativité d'une autre molécule. C'est une interaction plus
intense que l'interaction de Van der Waals.

3. DISSOLUTION DES COMPOSE MOLECULAIRES
a. Influence du solvant (voir TP)
La solubilité d'une espèce chimique dépend de la nature du solvant.
Les solutés polaires sont solubles dans les solvants polaires tandis que les solutés apolaires sont solubles dans les
solvants apolaires.

b. L'intérêt des savons
La molécule de savon présente une chaîne carbonée apolaire, soluble dans un liquide apolaire comme l'huile et
une "tête" très polarisée et soluble dans l'eau. On parle de molécule tensio-active.
Les molécules de savon s'agglomèrent autour de la goutte d'huile et forme des "micelles". La
partie hydrophyle de la molécule permet d'entraîner les micelles avec l'eau lors d'un lavage :