You are on page 1of 28

ECOLE DE SAGES-FEMMES

POITIERS

SOMMAIRE

Présentation de l’Ecole p3à9

Localisation p4
Organigramme p5
Les ressources matérielles p7
Les horaires de la formation p8
La capacité de formation p9
L’admission définitive p9

La Profession de Sage-Femme p 10 à 17

La définition de la profession p 11
Les qualités et les aptitudes nécessaires p 13
Les différents modes d’exercice p 14
Les effectifs de sage-femme p 16
Le salaire p 17
Les évolutions professionnelles p 17

Les études p 18 à 27

La finalité de la formation p 19
La présentation synthétique des études p 20
Les contenus théoriques p 22
La formation clinique p 24
Les lieux de stage p 25
Les frais de la formation p 28
Les aides possibles p 29
Pour en savoir plus p 30

2

PRESENTATION DE L’ECOLE 3 .

Adresse : Ecole de Sages-Femmes CHU René le Blaye Sud 2. à ce jour.fr 4 . au 1er étage du Pavillon Le Blaye. rue de la Milétrie BP 577 86021 POITIERS Cédex Coordonnées téléphoniques : Direction : 05 49 44 44 41 Secrétariat : 05 49 44 33 32 Télécopie : 05 49 44 41 69 Email de l’école : ecole. située dans l’enceinte du Centre Hospitalo- Universitaire de Poitiers. LOCALISATION L’école de Sages-Femmes est.sages-femmes@chu-poitiers.

E. en poste depuis 1er septembre 2007.E.E. Madame Annick POTIER. de Sage-Femme en 1975. en fonction à l’école depuis 1998. Diplôme Cadre en 2001. Membre du Conseil d’administration du Réseau Périnatal Poitou-Charentes Membre de l’Association des Sages-Femmes Enseignantes Françaises Les Sages-Femmes Enseignantes Madame Christine PERAULT. D. de Sage-Femme en 2004. D. D. en poste depuis le 7 septembre 2009. Sage-Femme Enseignante à l’Ecole de Poitiers de septembre 2001 à novembre 2009. de Sage- Femme en 1984. en poste depuis le 1er décembre 2009. Chef du Service de Gynécologie-Obstétrique du CHU de Poitiers. Diplôme Cadre en 2009. Ecole de Poitiers . Membre du Bureau Scientifique du Réseau Périnatal Poitou-Charentes. Madame Sonia BABIN. D. en poste depuis le 24 août 2009. ORGANIGRAMME Le Directeur Technique et d’Enseignement Monsieur le Professeur Guillaume MAGNIN.E. D. de Sage-Femme en 1995. Membre du groupe de travail « revue morbidité-mortalité » de la maternité du CHU.E. 5 . Trésorière du Conseil Départemental de l’Ordre des Sages-Femmes. Diplôme Cadre en 1985. Membre de l’Association des Sages-Femmes Enseignantes Françaises Madame Julia DEPARIS. de Sage-Femme en 1980. en poste depuis le 1er novembre 2002. La Sage-Femme Directrice Madame Sylvie GUINOT-BUJON.

U. Elle assure la gestion du fond documentaire de l’école et guide les étudiants sages-femmes dans leurs recherches bibliographiques pour la réalisation de leurs travaux et principalement de leur mémoire de fin détudes. Adjoint Administratif. Adjoint Administratif. Toutes ont des formations complémentaires : . elles y participent par la réalisation de cours. Elles sont dans une constante dynamique de progression et d’actualisation des connaissances. en poste depuis janvier 2006. Dépend de la Direction des Achats et de la Logistique.U. Un D. 6 . Elles assurent la guidance des travaux de recherche de fin d’études des étudiants sages-femmes.Les enseignantes qui constituent l’équipe ont des expériences professionnelles diversifiées qui favorisent la dynamique pédagogique. La Secrétaire Madame Marie-Françoise BERNARDEAU. La Documentaliste Madame Edwige SANTERRE. de Mécanique et Techniques Obstétricales . en poste depuis le 1er décembre 1994. Deux D. L’Agent d’entretien Ne fait pas partie du personnel de l’Ecole. Par ailleurs. Toutes ont travaillé sur le terrain dans des maternités plus ou moins importantes. ce qui permet une approche variée de la profession et de la prise en charge des patientes. de travaux dirigés. d’encadrement et d’évaluation sur les terrains de stage pour les étudiants de toutes les promotions. de Pédagogie Médicale. elles organisent l’enseignement théorique et pratique de l’année d’études dont elles ont la responsabilité . Trois formations cadre sage-femme . La secrétaire assure l’accueil et met en œuvre la gestion administrative du dispositif de formation et de son environnement. L’accompagnement des étudiants est donc facilité dans tous ces domaines.

1 bureau pour le secrétariat . 1 salle multimédia pour les étudiants équipée de 6 ordinateurs avec accès Internet . o 1 simulateur pour l’apprentissage de la dilatation cervicale pendant le travail . o 1 mannequin pour l’apprentissage de l’examen gynécologique . et la bibliothèque universitaire offrent un service de libre accès et de prêt pour de nombreux ouvrages et revues professionnelles. o 1 caméscope numérique pour l’autoscopie. o 1 mannequin nouveau-né pour l’apprentissage de l’examen clinique néonatal . LES RESSOURCES MATERIELLES Dans un bâtiment préfabriqué jouxtant le Pavillon le Blaye : . 1 salon d’attente . o 1 modèle de périnée pour l’apprentissage de la réfection de l’épisiotomie . o 1 mannequin pour l’apprentissage de l’examen obstétrical . 1 salle de détente pour les étudiants .H. 1 tisanerie . o 1 mannequin pour l’apprentissage de la palpation des seins . 1 salle de travaux pratiques équipée de matériel obstétrical.U. 1 salle de réunion . 5 bureaux individuels pour les enseignantes et la Directrice . 7 . A la Faculté de Médecine et de Pharmacie : -1 salle de cours équipée de matériel pédagogique et audiovisuel Les différents centres de documentation du C. gynécologique et pédiatrique : o 2 mannequins pour l’apprentissage de la réanimation néonatale . 1 salle de cours équipée de matériel pédagogique et audiovisuel Au 1er étage du Pavillon Le Blaye : . 1 centre de documentation . 1 local d’archivage avec un photocopieur .

8 . mardi. Les horaires en stage Les horaires varient suivant les terrains de stage. Ils sont précisés dans des documents annexes affichés à l’école. des plages horaires sont dégagées sur les emplois du temps afin de permettre à l’étudiant d’effectuer son travail personnel et de bénéficier de temps libre. et de 8 h à 11 h 45 le mercredi. de 9 h 30 à 12 h les mardis et jeudis et de 14 h à 19 h le mercredi. La permanence du secrétariat est assurée de 8 h à 12 h 15 et de 13 h 15 à 16 h 30 le lundi. Ils ont le plus souvent lieu dans la tranche horaire de 8 h à 18 h à l’exception des cours communs avec les étudiants en médecine. Dans cette amplitude. Les horaires en cours Les horaires en cours dépendent des possibilités des intervenants. LES HORAIRES DE LA FORMATION Les horaires à l’école L’école est ouverte de 8 h à 18 h de la rentrée à fin juin (jusqu’à 19 h le mercredi) et de 8 h à 17 h de juillet à la rentrée. Le centre de documentation est ouvert de 12 h 30 à 17 h les lundi et vendredi. jeudi et vendredi.

Les étudiants sont obligatoirement affectés à l’Ecole qui est rattachée à la Faculté de Médecine. L’Ecole de sages-femmes de Poitiers peut accueillir en plus 2 étudiants à titre étranger (autres que les ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse) classés en rang utile à l’issue du concours de la 1ère année des études en santé. la diphtérie. Ce nombre est de 25 actuellement pour l’Ecole de Poitiers. Une radiographie pulmonaire sera aussi réalisée. ADMISSION DEFINITIVE L’admission définitive est subordonnée à la production d’un certificat médical qui émane du service de médecine préventive du CHU. CAPACITE DE FORMATION Le nombre d’étudiants autorisés à poursuivre leurs études en école de Sages-Femmes (numerus clausus) est fixé par un arrête conjoint du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du ministre de la Santé. la poliomyélite. Le futur étudiant doit répondre aux obligations vaccinales en vigueur contre la tuberculose. de la Jeunesse et des Sports. les étudiants sont reçus en entretien individuel par la sage-femme directrice afin de repréciser les modalités de la formation. Durant l’été et/ou au cours du 1er trimestre. et de répondre à leurs questions. 9 . le tétanos et l’hépatite B. Cette visite médicale est organisée durant l’été avant la rentrée à l’Ecole.

LA PROFESSION DE SAGE-FEMME 10 .

elle dispense les soins au nouveau-né et pratique. 4127-1. mentionné à l'article L. LA DEFINITION DE LA PROFESSION La sage-femme exerce une profession médicale à compétences définies. titre IV du livre 1er. Elle a la responsabilité du déroulement de l’accouchement normal. depuis le diagnostic de début de travail jusqu’à la délivrance. ainsi qu'à la surveillance et à la pratique de l'accouchement et des soins postnataux en ce qui concerne la mère et l'enfant. à la surveillance de la grossesse et à la préparation psychoprophylactique à l'accouchement. dépistage des facteurs de risque ou des pathologies) ainsi que de l’accompagnement psychologique de la future mère et les séances de préparation à l’accouchement. L'examen postnatal peut être pratiqué par une sage-femme si la grossesse a été normale et si l'accouchement a été eutocique. La profession de sage-femme est classée dans le quatrième partie du code de la santé publique. La sage-femme assure le suivi médical de la grossesse (examen clinique. Ainsi la sage-femme joue t-elle un rôle essentiel auprès des femmes en terme de sécurité médicale et d’environnement psychologique de la naissance. L’article L4151-1 du code de la santé publique définit la profession de sage-femme dans les termes suivants : L'exercice de la profession de sage-femme comporte la pratique des actes nécessaires au diagnostic. 4151-4 et suivant les modalités fixées par le code de déontologie de la profession. parmi les professions médicales. sous réserve que la 11 . Après la naissance. échographie. les premiers gestes de réanimation en l’attente du médecin. 4151-2 à L. surveillance du fœtus. Elle surveille la santé de la mère dans les premiers jours suivant la naissance. L'exercice de la profession de sage-femme peut comporter également la réalisation de consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention. sous réserve des dispositions des articles L. encadrées par la loi et un ensemble de disposition réglementaires dont le code de déontologie. lui apporte les informations sur la contraception et la conseille sur l’hygiène et l’alimentation du bébé. si nécessaire.

Réaliser une réanimation néonatale du nouveau-né 8. Le diplôme d’Etat français permet aux sages-femmes d’exercer leur profession au sein de l’union européenne. Compte-tenu de l’évolution du système de santé et des changements de notre société. Conduire une consultation prénatale 2. Pour une meilleure lisibilité de leurs activités. des mères et des enfants. réaliser l’accouchement et surveiller ses suites 5. pour pouvoir exercer. Assurer une consultation d’urgence pour douleurs abdominales au cours du 3ème trimestre de la grossesse 4. les sages-femmes françaises ont élaboré un référentiel « métier et compétences » 8 situations-types de la profession de sage-femme ont été choisies de façon à mettre en exergue la démarche clinique. Diagnostiquer et suivre le travail. de leur inscription au Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes. la prévention et l’éducation : 1. l’urgence. des couples. Organiser et animer une séance collective de préparation à la naissance et à la parentalité 3. Comme les autres professions médicales.sage-femme adresse la femme à un médecin en cas de situation pathologique. Diagnostiquer et prendre en charge l’hémorragie de la délivrance (au-delà du post-partum immédiat) 6. Suivre et mettre en oeuvre une contraception 12 . les sages-femmes relèvent d’un code de déontologie professionnel et doivent justifier. Pratiquer l’examen clinique de la mère et du nouveau-né 7. la sage-femme occupe une place privilégiée auprès des femmes.

Autonomie. etc. initiative pour être en mesure d’intervenir seul(e) dans certaines situation . 13 . assistantes sociales. Calme. LES QUALITES ET LES APTITUDES NECESSAIRES Sens des responsabilités et bon jugement car la sage-femme est responsable des actes et des soins qu’elle prodigue et qui amélioreront ou préserveront la santé physique et le bien-être moral de ses patientes . Bonne résistance physique pour être en mesure de travailler de nuit et/ou sur une importante amplitude horaire .) . psychologues. Facilité à communiquer pour être capable de bien expliquer toutes les étapes de la grossesse et de l’accouchement . diététiciennes. patience pour être capable de rassurer et réconforter la mère (et le père…) . Bonne résistance psychologique pour être en mesure de faire face aux situations de stress. Esprit d’initiative et vigilance pour être prêt(e) à intervenir n’importe quand lors d’une urgence . Capacité d’analyse et de synthèse pour être en mesure d’analyser une situation et intervenir efficacement . Facilité à travailler en équipe pour collaborer avec d’autres professionnels(les) de la santé (médecins. Respect et discrétion également pour agir de façon professionnelle . Facilité à écouter pour être capable d’offrir le soutien moral et psychologique nécessaire à la future mère . Aimer s’impliquer pour être capable de sensibiliser et d’éduquer en matière de santé . Bon contrôle et très bonne confiance en soi pour intervenir efficacement dans les situations d’urgences . infirmiers.

Une unité individualisée de soins intensifs ou d’un service de réanimation pédiatrique ou néonatale. différents modes de travail sont possibles : 14 . LES DIFFERENTS MODES D’EXERCICE Les modes d'exercice de la profession de sage-femme sont très variés. – Un service de médecine néonatale et/ou de pédiatrie. Suivant la taille et l’organisation du service de gynécologie-obstétrique. – Pas de structure pédiatrique. . elles peuvent exercer sous statut libéral où elles sont rémunérées à l'acte : 13 % d’entre elles ont choisi ce mode d'exercice en cabinet individuel ou de groupe. Les maternités sont classées en 3 niveaux. selon leurs possibilités de prise en charge du nouveau-né dans l’établissement où elles sont implantées. mais également des grossesses pathologiques et leurs accouchements. EN ETABLISSEMENT DE SANTE La Région Poitou-Charentes compte 15 maternités dont 10 relèvent d’établissements publics et 5 sont des établissements privés. Type I : – Prise en charge des grossesses supposées être à bas risque pour la mère comme pour son enfant. Type III : – Prise en charge des grossesses pathologiques. Type II : – Suivi des grossesses normales. De même. Les sages-femmes peuvent exercer en tant que salariée dans des établissements de soins publics ou privés (80 % actuellement d'entre elles. dont la majorité à l'hôpital). celles où il est prévisible que le nouveau-né devra être transféré vers une structure pédiatrique où une surveillance intensive et des soins éventuellement lourds seront nécessaires.Un service de réanimation adulte. elles peuvent exercer comme salariées de la fonction publique territoriale dans les services de Protection Maternelle et Infantile (3 %). Enfin. .

Ayant un statut indépendant. L'activité des sages-femmes installées en libéral est très variée. du jour de la sortie de la maternité au septième jour de la naissance. Les actes ainsi réalisés par ces professionnelles sont pris en charge par les régimes de sécurité sociale (remboursement des soins à hauteur de 100 % pour les actes relevant de la maternité). sans prescription médicale. afin d’éviter ou de réduire l’hospitalisation des femmes enceintes * le suivi post natal lors du retour précoce au domicile. * la rééducation périnéo sphinctérienne. • la sage-femme peut être affectée à un secteur particulier : consultations. LE SECTEUR LIBERAL L'exercice de la profession de sage-femme sous statut libéral reste encore limité. notamment : * des consultations pré et post natales * des échographies obstétricales * le suivi global des grossesses normales * des cours de préparation à la naissance et à la parentalité * le suivi des femmes présentant une grossesse à risque. service de gynécologie. Elles réalisent. malgré une réelle remontée des effectifs observée ces dernières années. sur prescription d’un médecin. salles de naissances. suites de couches. de procréation médicalement assistée ou encore centre de diagnostic prénatal • la sage-femme travaille en parallèle sur différents secteurs Il faut noter que dans certains établissements privés. les honoraires des sages-femmes libérales conventionnées sont encadrés par une convention nationale signée par les syndicats représentatifs de la profession et les caisses nationales d’assurance maladie. LA PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE 15 . les accouchements sont pratiqués par les médecins.

I. aux femmes enceintes et aux enfants de moins de six ans. prévention des menaces d’accouchement prématuré. notamment lors de la surveillance de grossesse à risque : prise de rendez-vous. Elle consiste en des mesures de prévention médicales. DANS LA REGION POITOU-CHARENTES 16 . Elle développe des actions de prévention et de dépistage des handicaps des enfants de moins de six ans. Relevant des Conseils Généraux. les sages-femmes de P.I) Sages-Femmes libérales à part entière 1 624 Sages-Femmes poly actives (libérales et salariées) 401 Activités diverses (enseignantes. ont essentiellement un rôle de prévention par le biais d'une fonction à la fois sociale et médicale.M.M.). sociales et d'éducation pour la santé en faveur des futurs parents et des enfants. visites à domicile. examen obstétrical et gynécologique.) s'adresse aux familles. psychologiques. Ils sont encore peu représentés au sein de la profession de l’ordre de 2 % mais ce nombre tend à augmenter. etc. suivis des traitements de toute pathologie liée à la grossesse (hypertension artérielle.La protection maternelle et infantile (P. LES EFFECTIFS DE SAGES-FEMMES EN FRANCE Sages-Femmes salariées des établissements privés 3 087 Sages-Femmes salariées des établissements publics 9 549 Sages-Femmes territoriales des centres de protection maternelle et 783 infantile (P.) 152 La Profession de Sage-Femme est ouverte aux hommes depuis 1982. les services de protection maternelle et infantile sont placés sous la responsabilité des Présidents des Conseils Généraux (départements).I. Depuis la loi du 22 juillet 1983 de décentralisation. etc. diabète.M.

) 5 LE SALAIRE En début de carrière (dans le public). les rémunérations sont sensiblement les mêmes. Enfin. etc. l’activité professionnelle peut s’ouvrir aux activités de management et d’enseignement.M. LES EVOLUTIONS PROFESSIONNELLES POSSIBLES Après l’obtention du Diplôme d’Etat. 17 . une sage-femme perçoit un salaire mensuel brut d’environ 1 800€. la possibilité est offerte aux sages-femmes de se spécialiser grâce à l’obtention de diplômes universitaires tels que : • échographie obstétricale • tabacologie • grossesses pathologiques • acupuncture • homéopathie • sexologie • allaitement. Dans le privé. s’ajoutent les heures de nuit et de dimanche et des primes spécifiques. En fin de carrière. etc. A ce montant. son salaire est de 2 846 €. Sages-Femmes salariées des établissements privés 57 Sages-Femmes salariées des établissements publics 235 Sages-Femmes territoriales des centres de protection maternelle et 20 infantile (P.I) Sages-Femmes libérales 70 Activités diverses (enseignantes.

LES ETUDES Le Diplôme d’Etat de Sage-Femme est un diplôme de l’enseignement supérieur. 18 . délivré par l’UFR de Médecine.

. capables de travailler en collaboration avec tous les acteurs de la santé périnatale pour une prise en charge pré. La finalité de ce projet est de former : . capables de prendre et d’assumer des décisions dans la limite et le respect de leurs compétences. d’une part des qualités d’analyse et de synthèse qui permettront aux futurs professionnels de participer à la politique de santé publique du pays.des professionnels compétents et polyvalents. PRESENTATION SYNTHETIQUE DES ETUDES 19 . II ou III. Cette spécificité leur donne un rôle essentiel dans la prévention. cette formation permet de développer. quelles soient publiques ou privées. per et post-partum de qualité. tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Parallèlement à l’acquisition d’un savoir médical. capables d’exercer dans les maternités de niveau I.des sages-femmes engagées et responsables. Les connaissances acquises en 3ème et 4ème année leur permettront de reconnaître immédiatement la pathologie et d’agir en conséquence. La prise de conscience de la nécessité d’une formation. LA FINALITE DE LA FORMATION La formation initiale doit amener les étudiants à l’exercice d’une compétence médicale et d’une réelle responsabilité. La formation initiale permet la construction d’une identité professionnelle. sans cesse à poursuivre. et dans le secteur libéral. et d’autre part des qualités humaines et relationnelles pour une meilleure prise en charge possible des patientes. Le programme des deux premières années met l’accent sur la connaissance de la physiologie et vise à donner aux étudiants une maîtrise de l’obstétrique normale. sera le garant du dynamisme et de la vitalité d’une profession chargée d’histoire mais tournée vers l’avenir.

• sur le dépistage et la prise en charge de la pathologie. Le programme d’enseignement théorique comprend notamment : Licence2.Licence 3 Des Unités d’Enseignements (UE) dont le contenu est commun avec les autres 20 . examens Vacances Noël et 4 semaines 4 semaines 4 semaines 4 semaines printemps Congés d’été 8 semaines 8 semaines 8 semaines 4 semaines LES CONTENUS THEORIQUES Les contenus théoriques proposés sont conformes au programme des études mais ils sont réactualisés en fonction des évolutions du contexte professionnel et périnatal.L’organisation des études est actuellement en cours de réforme et un nouveau programme sera mis en place à la rentrée 2011 dont la composition répond aux exigences d’une formation s’inscrivant dans un processus Licence-Master-Doctorat (LMD) L’accent est mis : • sur la physiologie et sur la maîtrise de l’obstétrique normale en L2/L3. sa validation est nécessaire pour l’exercice professionnel. en M1/M2 Un mémoire de fin d’études est présenté par chaque étudiant. 13 semaines 4 semaines 4 semaines 2 semaines révisions.Rentrée 2011 LICENCE 2 – LICENCE 3 MASTER1 – MASTER 2 Semaines d’enseignement 10 semaines 24 semaines 24 semaines 32 semaines clinique (stages) Théorie en présentiel 17 semaines 12 semaines 12 semaines 10 semaines Travail personnel. Répartition cours/stages du programme des études de sage-femme .

puériculture. anglais. professions médicales o UE Sémiologie o UE Agent infectieux à l’hôte o UE Génétique médicale o UE Hormonologie – Reproduction o UE Tissu Sanguin o UE Appareil cardio-respiratoire o UE Rein et voies urinaires o UE Autres systèmes (système digestif. locomoteur. Démarche de recherche. néonatologie Des Unités d’Enseignements transversales o UE Pharmacologie o UE Nutrition Des Unités d’Enseignement optionnelles (tutorat) et/ou de Recherche Des Unités d’Enseignement Cliniques L2 L3 Démarche clinique et technique de soins Suivi prénatal généraux Suivi postnatal Suivi postnatal Suivi per natal Suivi per natal MASTER 1 – MASTER 2 21 . dermatologie Des Unités d’Enseignement Spécifiques o UE Sciences Humaines et Sociales. Droit et Législation o UE Santé Publique. neurosensoriel. C2i o UE Obstétrique o UE Gynécologie o UE Pédiatrie.

Leur réalisation permet de développer la réflexion sur un thème donné et favorise le travail autour de l’écriture professionnelle. Ils contribuent à la démarche de recherche et préparent à l’élaboration du mémoire de fin d’études. ils sont dirigés par un directeur de mémoire choisi pour ses compétences particulières. Ils sont dispensés en priorité par des enseignants issus de l’Université. en mécanique et techniques obstétricales et en contraception. droit et législation législation UE santé génésique des femmes. pharmacologie. 22 . divers professionnels sont amenés à intervenir : avocats. Les intervenants sont tous spécialistes du thème traité. Les cours théoriques sont dispensés soit en promotion entière soit en demi promotion. réalisation démarche clinique mémoire UE pédiatrie. droit et UE sciences humaines et sociales. UE optionnelle pharmacologie ENSEIGNEMENT CLINIQUE Suivi prénatal Suivi prénatal Suivi pernatal Suivi pernatal Suivi postnatal Suivi postnatal Surveillance gynécologique Recherche Planification L’organisation pédagogique des enseignements est variée. UE démarche de recherche. sages-femmes de PMI. etc. ENSEIGNEMENT THEORIQUE UE obstétrique. biologiste. Les travaux écrits sont des productions personnelles. médecine fœtale et néonatale UE sciences humaines et sociales. Les exposés oraux vont les préparer à la soutenance publique de leur travail de recherche. Pour le mémoire. Ils bénéficient aussi de l’aide d’épidémiologistes et/ou de statisticiens qui sont rattachés au pôle hospitalo-universitaire de santé publique. sages-femmes libérales. Selon le cas. Les étudiants peuvent être amenés à produire des travaux écrits ou encore des exposés oraux notamment en santé publique. pharmacien. embryologie. néonatologie UE obstétrique. des praticiens hospitaliers et des sages-femmes.

les pratiques obstétricales. psychique et la sécurité de sa patiente ou de son patient. de l’esprit critique (découvertes de pratiques différentes ou nouvelles) . visant à mobiliser les acquis de l’étudiant et à lui donner les outils nécessaires à la prise en charge efficace d’un patient. une accouchée.la mobilisation des capacités d’observation. Les travaux dirigés et travaux pratiques se font dans des temps déterminés et concernent l’apprentissage clinique. des 23 . LA FORMATION CLINIQUE Elle se déroule à l’école et sur les terrains de stage. A l’école Elle vise à préparer l’étudiant à prendre en charge une gestante. Cette diversité traduit l’ouverture importante des champs de référence afin de développer les capacités d’adaptation à des contextes.la mise en pratique des enseignements dispensés à l’école (passage de la simulation à la réalisation.l’incitation de l’étudiant à la prise en charge de sa formation. . un nouveau-né tant du point de vue médical que du point de vue psychologique ou social. la psychologie… Il s’agit de séquences d’enseignement qui font appel à des méthodes pédagogiques actives et/ou à des apports théoriques fondamentaux. de réflexion. les soins techniques. en prenant en compte le confort physique. LES LIEUX DE STAGE Principes généraux Les terrains de stage sont nombreux. Sur le terrain Elle repose sur : . des situations. une parturiente. . lien entre théorie et pratique) .

Les étudiants ont la possibilité de proposer des terrains de stage. Les stages sont obligatoires : leur validation est nécessaire pour que l’étudiant soit admis en année supérieure Le choix de la majorité des terrains de stage est fait par l’équipe pédagogique en fonction du programme officiel. mobilité). des possibilités locales et en prenant en compte les contraintes des étudiants (hébergement. (ces derniers ne sont planifiés qu’après la remise du mémoire) • en lien avec leur mémoire • pour découvrir d’autres formes d’exercice professionnel en France ou à l’étranger.individus différents. des grossesses avec des pathologies et des nouveaux-nés prématurés Au cours de la 2ème année de master. Organisation selon les années de formation En licence 2 et licence 3 Les stages de la L2 et L3 ont lieu dans les maternités de type 1 et 2 de la Région pour permettre l’apprentissage de l’obstétrique physiologique et l’apprentissage de la prise en charge du nouveau-né sain. les étudiants ont la possibilité de faire des stages : • en salles de naissances dans les maternités de la métropole et des DOM-TOM. sur certains secteurs d’activité (suites de couches et salle de naissance) ou pour certains types d’exercice professionnel. notamment auprès de sages-femmes anglaises à l’Hôpital Saint Georges à Londres • dans un laboratoire de recherche (dans le cadre de la validation d’un master recherche) 24 . En master 2 er master 3 Les stages ont principalement lieu dans la maternité de type 3 du CHU de Poitiers pour confronter les étudiants à la prise en charge des grossesses à risque. en dehors de la région. Les stages de préparation à la naissance et à la parentalité se font surtout auprès des sages- femmes libérales de la Région.

Clinique type 1 Clinique Type 1 25 . CH type 1 CH type 2A ECOLE DE SAGES-FEMMES CHU type 3 Clinique type 2A Clinique type 1 CH type 2B CH type 2B Clinique type 1 CH type 2A CH type 1 CH type 2B CH type 1 Royan CH type 2B.

etc. restaurant.) sont à la charge de l’étudiant. LES FRAIS DE LA FORMATION A L’ENTREE EN FORMATION • Les frais d’achat o De 4 tenues de stage (valables pour toute la durée de la formation) (130 € pour l’année 2010) L’entretien des tenues de stage est assuré par le CHU o De chaussures spécifiques pour l’activité hospitalière A L’ENTREE EN L2 et L3 • Les frais de sécurité sociale étudiant (200 euros en 2010) ANNUELLEMENT • Les frais de photocopie : 70 € 50 • Les livres (sans obligation d’achat) • L’inscription universitaire ce qui leur donne un accès à la bibliothèque universitaire et aux œuvres du CROUS (sport. 26 . déplacement. logement) : 237 euros en 2010 (c’est le montant d’une inscription en master) A noter que les étudiants ne bénéficient pas des bourses du CROUS mais des bourses sanitaires et sociales délivrées par la Région LES FRAIS DE STAGE • Les frais de stage (hébergement. vaccinations.

poitou-charentes. • En master 1 : 1 200 € brut annuel • En master 2 : 2 400 € brut annuel A ce titre. 27 . LES AIDES POSSIBLES LES BOURSES REGIONALES Les étudiants peuvent bénéficier des bourses versées par le Conseil Régional. ils cotisent au régime général de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de la Vienne et ils ne souscrivent plus à la sécurité sociale étudiant.fr/services-en-ligne/guide-aides/-/aides/detail/51 Montant pour l’année 2010 Echelon 0 : remboursement frais inscription à la faculté Echelon 1 : 1 424 € Echelon 2 : 2 145 € Echelon 3 : 2 749 € Echelon 4 : 3 847 € Echelon 5 : 4 019 € LA REMUNERATION Les étudiants en master 1 et 2 sont rémunérés. Lien utile : http://www.

ordre-sages-femmes. Les modalités de ce stage sont expliquées en cours d’année. A l’issue du concours : stage d’intégration à la maternité du CHU Au cours de l’été. après la réussite au concours et avant la rentrée à l’Ecole de Sages-Femmes. l’école de sages-femmes de Poitiers propose aux étudiants qui envisagent de se présenter au concours « filière maïeutique » de venir une journée en stage d’observation pour découvrir le milieu hospitalier et la profession de sage-femme. Prendre contact avec des sages-femmes Il est possible aussi de prendre contact avec une maternité ou un cabinet de sage-femme libérale près de chez soi pour y effectuer un stage d’observation afin de mieux connaître la profession. Les modalités de ce stage sont expliquées à l’issue de la séance organisée par la Faculté de Médecine et de Pharmacie lorsque les étudiants précisent leur choix de manière définitive.fr 28 .fr Collège National des Sages-Femmes : www.anesf.cnsf.com Conseil National de l’Ordre des Sages-Femmes : www. LIENS UTILES Association Nationale des Etudiants Sages-Femmes : www.univ-poitiers.asso.fr Faculté de Médecine et de Pharmacie de Poitiers : http://medphar. un stage d’intégration de 2 jours est organisé dans le service de gynécologie-obstétrique du CHU. POUR EN SAVOIR PLUS Au cours de la PACES : stage d’observation à la maternité du CHU Au cours de la 1ère année commune des études en santé.