You are on page 1of 16

mai - juin 2017

Jésus-Christ
a-t-Il vraiment existé ?
Existe-t-il des preuves historiques de l’existence du Christ ? p.10
Le Père, le Fils et la Fête de la Pentecôte p.14
Sommaire
En couverture

Jésus-Christ a-t-Il vraiment existé ?

Jésus-Christ est-Il réel ? Que nous révèlent les preuves ? Il est important
de comprendre non seulement qu’Il est venu sur Terre, mais également
pourquoi ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

Existe-t-il des preuves historiques de l’existence du Christ ?

L’histoire de Jésus-Christ et de Ses premiers disciples se trouve dans le Nouveau Testament.
Mais cette source nous a-t-elle été fidèlement retransmise ? Pouvons-nous croire ce qui est
écrit ? Que nous disent ces preuves ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

Le Père, le Fils et la Fête de la Pentecôte

De grands miracles eurent lieu lors de la fête de la Pentecôte ; ils sont racontés au cha-
pitre 2 du livre des Actes. Quelles actions miraculeuses le Père et Son Fils, Jésus-Christ
accomplirent-Ils ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

La revue Bonnes Nouvelles est offerte gratuitement à ceux qui en font la
demande. Votre abonnement est payé par les dons des membres de l’Église
mai - juin 2017 volume 17 numéro 3 de Dieu Unie, association internationale, et de ses sympathisants. Nous
Bonnes Nouvelles paraît six fois par an et est une publication de acceptons avec reconnaissance les dons de ceux qui choisissent de soutenir
l’Église de Dieu Unie, association internationale, volontairement cette œuvre de prédication de l’Évangile à toutes les nations.
P.O. Box 541027, Cincinnati, OH 45254-1027, USA. Toutes les références bibliques sont tirées de la version Louis Segond, sauf si
© 2011 Église de Dieu Unie, association internationale. Cette revue est mention est faite d’une autre version. Toutes les citations tirées d’ouvrages
imprimée aux États-Unis d’Amérique. Tous droits réservés. ou de publications de langue anglaise sont en traduction libre.
Rédacteur en chef, édition anglaise : Scott Ashley Autres bureaux régionaux
Directeur artistique : Shaun Venish United Church of God - Canada Église de Dieu Unie - RDC
Édition française : Maryse Pebworth Box 144 Station D BP 1557 Kinshasa 1
Photos à gauche, à droite et couverture : Lightstock

Lecture d’épreuve : Martine Ruml/Bernard Audoin Etobicoke, ON Canada, M9A 4X1 République Démocratique du Congo
Traductrice : Annette Bernal Église de Dieu Unie - Cameroun
Infographie : Raphaël Bernal BP 10322 Béssengue Vereinte Kirche Gottes
Douala, Cameroun Postfach 30 15 09
Pour recevoir un abonnement gratuit et sans engagement de votre part : D-53195 Bonn, Allemagne
Église de Dieu Unie - Togo
Écrire à BP 10394
Lomé, Togo La Buona Notizia
Bonnes Nouvelles, Casella Postale 187
Église de Dieu Unie - France Église de Dieu Unie - Bénin I-24100 Bergamo, Italie
05 BP 2514
127, rue Amelot Cotonou, République du Bénin
F-75011 Paris United Church of God - Royaume Uni
Église de Dieu Unie - Côte d’Ivoire P.O. Box 705
France 13 BP 1922 Abidjan Watford, Herts., WD19 6FZ,
www.revuebn.org Côte d’Ivoire Royaume Uni
Jésus-Christ
a-t-Il vraiment existé ?
Jésus-Christ est-Il réel ? Que nous révèlent les preuves ? Malgré ce que
vous auriez pu entendre, il existe des documents historiques prouvant
Son existence de façon irréfutable. Il est important de comprendre non
seulement qu’Il est venu sur Terre, mais également pourquoi !
par Darris McNeely

J
ésus de Nazareth était-Il une vraie être plus précis, rédigées par différents que peu de personnages historiques du
personne ? A-t-Il vraiment existé ? auteurs. Ce sont les Évangiles bibliques. monde antique pourraient satisfaire.
Les récits bibliques à Son sujet Toutefois, cela semble insuffisant Après tout, très peu de récits du premier
sont-ils véridiques ? Ce sont là des ques- pour ceux qui sont déterminés à ne siècle demeurent de nos jours, et, somme
tions importantes, et il est essentiel que pas croire en Jésus-Christ. Ils insistent toute, les seuls ouvrages romains impor-
vous en connaissiez la réponse ! pour qu’on leur fournisse davantage de tants et pratiquement complets de cette
Certains prétendent que Jésus n’a pas preuves. Ils exigent des documents rédi- ère sont un manuel sur l’agriculture, une
existé parce qu’aucun document histo- gés par des historiens du premier siècle comédie rédigée par l’ami d’un empe-
rique du premier siècle n’en fait mention. qui étaient des contemporains de Jésus reur et d’autres ouvrages divers qu’on
Or, il existe des biographies contem- sans pour autant être Ses disciples. ne s’attendrait pas à voir mentionner
poraines à Son sujet — quatre, pour Ce faisant, ils établissent une norme Jésus-Christ où le christianisme.
mai - juin 2017 3
BONNES NOUVELLES - Jésus-Christ a-t-Il vraiment existé ?

Récits romains faisant mention sence entraînait des conflits avec les Trajan pour lui demander conseil sur
de Jésus et du christianisme autorités romaines — pourquoi exac- la façon de traiter avec les chrétiens
tement, Suétone en fait abstraction. qui refusaient de vénérer l’image
Cependant, les historiens savent Cette expulsion des juifs de Rome est de l’empereur romain. Pline lui fit
parfaitement qu’il existe encore mentionnée dans la Bible, dans les Actes remarquer que ces chrétiens se réu-
quelques œuvres romaines non chré- des Apôtres 18:2 : « Il [Paul] y trouva nissaient régulièrement et entonnaient
tiennes du deuxième siècle qui font un Juif nommé Aquilas, originaire du des cantiques « adressés au Christ
effectivement mention de Jésus-Christ Pont, récemment arrivé d’Italie avec sa comme s’il était un dieu ». (Lettres
et du christianisme : femme Priscille, parce que Claude avait 10:96:7) (Traduction libre)
• Les douze Césars, rédigé vers ordonné à tous les Juifs de sortir de Deux faits sautent immédiatement
120 apr. J.-C. par Gaius Suetonius Rome. Il se lia avec eux […] » aux yeux dans cette brève mention
Tranquillus (communément appelé Ce qui est particulièrement intéres- des chrétiens et du christianisme. Le
Suetonius en latin, ou Suétone en sant, c’est le fait que le bref énoncé premier, c’est que le nombre de dis-
français), fonctionnaire de justice de Suétone correspond à ce que nous ciples de Jésus-Christ était considé-
romain et secrétaire-chef de l’empe- lisons dans le livre des Actes. À la rable dans le nord de l’Asie Mineure,
reur Hadrien ; fête de la Pentecôte, jour où l’Église moins d’une centaine d’années après
• Lettres, rédigées vers 120 apr. J.-C. fut fondée selon Actes 2, vers 31 Sa mort. Le second, c’est que ces
par Pline le Jeune, gouverneur romain apr. J.-C., nous lisons que « ceux gens se réunissaient régulièrement et
au centre-nord de la Turquie ; qui sont venus de Rome » faisaient entonnaient des cantiques « adressés
• Les Annales, rédigées vers 115 apr. partie de ceux qui furent témoins au Christ comme s’il était un dieu ».
J.-C. par l’historien romain Tacite. des miraculeux événements décrits Le premier fait est notable, car il
Par ailleurs, le célèbre historien juif dans Actes 2:6-12. Ce jour-là, des reflète exactement la tendance que
du premier siècle Josèphe écrivit au gens parlant des langues et des dia- nous observons maintes et maintes fois
sujet de Jésus et d’un certain nombre lectes distincts et issus d’au moins dans le livre des Actes : les premiers
d’autres personnages mentionnés dans une douzaine de régions de l’Empire apôtres chrétiens comme Paul, Barna-
les Évangiles. Nous en reparlerons romain entendirent les apôtres « parler bas et Apollos allaient de ville en ville
plus loin. dans [leurs] langues des merveilles de en Asie Mineure (la Turquie moderne)
Les disciples de Chrestus sont Dieu ». et en Grèce pour proclamer la divinité
bannis de Rome
Les historiens savent parfaitement qu’il existe encore
Gaius Suetonius Tranquillus écrivit quelques œuvres romaines non chrétiennes du deu-
vers 120 apr. J.-C. que l’empereur
Claude « exila les juifs de Rome, xième siècle qui font mention de Jésus-Christ et du
lesquels étaient constamment des fau- christianisme.
teurs de troubles, Chrestus [le Christ]
étant leur leader » (Les douze Césars :
Vie de Claude) (Traduction libre). On ne précise pas à quel moment les et la résurrection de Jésus-Christ, et
Claude régna de 41 à 54 apr. J.-C. À premiers croyants chrétiens arrivèrent le salut offert uniquement par Son
cette époque, les Romains ne voyaient à Rome, mais il n’est probablement intermédiaire. Tantôt, ils se heurtaient
aucune différence entre les juifs et les pas exagéré de présumer que certains à une grande hostilité et, tantôt, ils
chrétiens, du fait qu’ils avaient prati- de ceux qui se trouvaient à Jérusalem étaient accueillis favorablement. Et
quement les mêmes croyances et les ce jour de la Pentecôte retournèrent à c’est ainsi que le christianisme com-
mêmes rites, de sorte que Claude les Rome où ils répandirent l’incroyable mença à se répandre lentement mais
expulsa tous. nouvelle parmi les juifs et les prosélytes sûrement — souvent en dépit des per-
Ce qui est important dans ce bref juifs — ce qui entraîna, deux décennies sécutions.
énoncé de Suétone, mentionné au plus tard, l’expulsion des juifs et des Le second fait est aussi notable
passage, c’est qu’un certain nombre chrétiens de Rome. parce que la demande de Pline adres-
de juifs romains étaient devenus des sée à l’empereur montre que les chré-
Comment traiter avec les chré-
disciples de Chrestus, qui semble tiens qu’il avait rencontrés considé-
tiens qui refusaient de diviniser
être un nom mal orthographié qui l’empereur ? raient Jésus-Christ comme divin. Et
désignerait en fait Christus, soit ses lettres indiquent qu’ils étaient
« Christ » en latin. Nous consta- Vers 120 apr. J.-C., Pline le Jeune, si fermes dans cette conviction que
tons donc que déjà, vers l’an 50, un gouverneur romain dans ce qui certains d’entre eux refusèrent d’y
nombre important de chrétiens se constitue aujourd’hui le centre-nord renoncer même sous peine de torture
trouvaient à Rome et que leur pré- de la Turquie, écrivit à l’empereur et de mort !

4 Bonnes Nouvelles
Encore une fois, c’est là la • Déjà en 64, on comptait une
tendance que nous observons « vaste multitude » de chrétiens
maintes et maintes fois dans le à Rome.
livre des Actes — certains étaient Encore une fois, cela est stu-
si fermement convaincus que péfiant parce que ce récit vient
Jésus-Christ était une véritable corroborer ce que nous lisons
personne qui avait vécu, était dans les Évangiles et dans le
morte et ressuscitée qu’ils étaient livre des Actes (y compris le
prêts à mourir plutôt que de moment de la crucifixion du
renoncer à cette croyance. Christ sous le règne de Tibère
et la gouverne de Ponce Pilate
« Christus […] subit la
indiqué dans Luc 3:1-2).
peine ultime sous le règne
de Tibère, sous la gouverne Or, en quoi consistait cette
de Ponce Pilate » « superstition des plus mal-
veillantes » à laquelle croyaient
L’information la plus com- les chrétiens ? Tacite ne le pré-
plète que nous possédons d’un cise pas. Serait-ce qu’un homme
écrivain romain de cette époque avait été crucifié et qu’Il était
nous vient de Tacite (en latin, ressuscité des morts ? Ou alors
Publius ou Gaius) Cornelius que les chrétiens croyaient qu’ils
Tacitus, sénateur et historien allaient eux aussi ressusciter des
romain né vers 56 apr. J.-C. morts ? Ou que leur leader Chris-
et dont les œuvres datent du tus reviendrait sur terre en tant
début du second siècle. En sa que Roi d’un Royaume qui allait
qualité d’historien, il traita de supplanter Rome, pour régner sur
l’incendie qui fit rage à Rome Buste de marbre censé représenter Flavius Josèphe le monde entier ?
en 64 apr. J.-C., sous le règne de Nous l’ignorons, mais le fait
l’empereur Néron. Remarquez que Tacite ait considéré que ce
ce qu’il ajoute dans le cadre L’historien juif Flavius Josèphe du mouvement chrétien était né
d’une parenthèse au sujet de premier siècle mentionne de nom- d’« une superstition des plus
Néron qui blâma les chrétiens malveillantes » est très frap-
pour cet incendie :
breuses personnes nommées dans pant — surtout parce que les
« Par conséquent, pour faire le Nouveau Testament, dont Jésus, Romains qui avaient adopté une
taire les rumeurs [voulant qu’il Jean-Baptiste et Jacques, le demi- foule de croyances religieuses
ait lui-même provoqué l’incendie frère de Jésus. païennes acceptaient presque
pour étendre ses propres pro- n’importe quoi, sauf la résurrec-
priétés], Néron blâma une classe tion des morts !
détestée du peuple pour ses abomina- • À l’époque, il y avait un groupe à
Josèphe fait mention de Jean-
tions et appelée « chrétiens  », et leur Rome — à peine trois décennies après Baptiste
infligea les pires tortures. Christus, de la crucifixion de Jésus — connu sous le
qui les chrétiens tirent leur nom, subit nom de « chrétiens ». Prenons maintenant l’exemple d’un
la peine ultime sous le règne de Tibère, • Ils étaient appelés « chrétiens » parce autre écrivain non chrétien : celui du
sous la gouverne de Ponce Pilate. Et une qu’ils étaient des disciples de Christus célèbre historien juif Flavius Josèphe,
superstition des plus malveillantes, qui (« Christ » en latin). auteur de La Guerre des Juifs et des
était jugulée jusque-là, se propagea une • Leur leader Christus fut exécuté sous Antiquités judaïques vers la fin du pre-
fois encore, non seulement en Judée, la gouverne de Ponce Pilate (26-36 apr. mier siècle. Dans ce dernier ouvrage,
première source du mal, mais même à J.-C.) et le règne de l’empereur Tibère Josèphe mentionne plusieurs personnes
Rome… » [Traduction libre] (14-37 apr. J.-C.). nommées dans le Nouveau Testament,
Alors, quelle conclusion pouvons- • Aux yeux des Romains, les chrétiens dont Jésus, Jean-Baptiste et Jacques, le
nous tirer de ce récit de l’historien Tacite croyaient en « une superstition des plus demi-frère de Jésus.
au sujet des conditions qui prévalaient à malveillantes ». Né au sein d’une famille sacerdotale en
Photos : Wikimedia

Rome en 64 apr. J.-C. ? N’oubliez pas • Les chrétiens étaient « haïs en raison 37 apr. J.-C., Josèphe était très instruit.
que Tacite était loin de voir les chrétiens de leurs abominations ». En tant que commandant militaire, il
d’un œil favorable. En fait, il les trouvait • Leur mouvement vit le jour en Judée mena un détachement juif en Galilée pen-
méprisables. (Terre sainte) et se répandit jusqu’à Rome. dant la révolte juive de 66 à 70, jusqu’à

mai - juin 2017 5
BONNES NOUVELLES - Jésus-Christ a-t-Il vraiment existé ?

ce qu’il fut capturé par les Romains. ficateur mentionnés dans les Évan- veilles à son sujet. Et le groupe appelé
À la fin de la guerre, il partit pour Rome giles (et confirmés par les découvertes d’après Lui celui des Chrétiens n’a
avec le général romain Titus, où il habita archéologiques), Josèphe mentionne pas encore disparu. » (Les Antiquités
et écrivit jusqu’à sa mort, vers l’an 100. également Jacques, le demi-frère de judaïques, 18:3:3)
Voici ce que Josèphe écrivit au Jésus-Christ : Même si de nombreux érudits
sujet de Jean-Baptiste et de celui qui «  […] Festus [le gouverneur romain] contestent certaines parties ou l’en-
le condamna à mort, Hérode Antipas : était mort et Albinus encore en route, il semble de ce passage, il est cité comme
« Or, il y avait des Juifs pour penser [Anan, le haut sacrificateur] réunit un mentionné ci-dessus en grec par l’his-
que si l’armée d’Hérode avait péri, sanhédrin, traduisit devant lui Jacques, torien Eusèbe vers 315 apr. J.-C., et
c’était par la volonté divine et en frère de Jésus appelé le Christ et cer- figure tel quel dans tous les premiers
juste vengeance de Jean surnommé tains autres, en les accusant d’avoir exemplaires des œuvres de Josèphe
Baptiste. En effet, Hérode l’avait fait transgressé la loi, et il les fit lapider. » existant encore de nos jours.
tuer, quoique ce fût un homme de bien (Les Antiquités judaïques, 20:9:1) Or, les passages en gras sont très
et qu’il excitât les Juifs à pratiquer la C’est ce même Jacques qui rédigea le étranges pour un écrivain juif qui
vertu, à être justes les uns envers les livre biblique portant son nom. Même n’était apparemment pas chrétien. La
autres et pieux envers Dieu pour rece- s’il était le demi-frère de Jésus, il ne plupart des érudits s’entendent pour
voir le baptisme […] croyait pas initialement dans Son mes- dire que les parties mises en évidence
« Des gens s’étaient rassemblés sianisme (Jean 7:5), mais après la mort furent ajoutées au cours du deuxième
autour de lui, car ils étaient très exaltés et la résurrection de Jésus, il comptait ou du troisième siècle par un scribe
en l’entendant parler. Hérode craignait parmi ceux qui se réunirent à Jérusa- qui copiait cette œuvre, ce qui signi-
qu’une telle faculté de persuader ne lem pour la fête de la Pentecôte, jour fierait que ces parties ne sont pas
suscitât une révolte, la foule semblant de la fondation de l’Église vers 31 apr. issues de la plume de Josèphe. Une
prête à suivre en tout les conseils de cet J.-C. (Actes 1:14) version arabe de cette partie des écrits
homme. Il aima donc mieux s’emparer L’historien juif Josèphe fit donc de Josèphe apparemment préservée
de lui avant que quelque trouble se fût mention de trois personnages impor- dans sa forme originale vient corrobo-
produit à son sujet, que d’avoir à se tants du Nouveau Testament et un peu rer ce point de vue :
repentir plus tard, si un mouvement plus tard durant ce siècle-là : Jean- « Vers le même temps vint un
avait lieu, de s’être exposé à des périls. Baptiste, l’apôtre Jacques et son demi- homme sage appelé Jésus. Sa
« À cause de ces soupçons d’Hé- frère, Jésus, appelé Christ ou Messie. conduite était bonne et il avait la
rode, Jean fut envoyé à Machaero, la Ajouta-t-il quoi que ce soit concernant réputation d’être vertueux. Et
forteresse dont nous avons parlé plus Jésus ? beaucoup de Juifs et de personnes
haut, et y fut tué. Les Juifs crurent que d’autres nationalités devinrent ses
Le témoignage de Josèphe
c’était pour le venger qu’une catas- concernant Jésus-Christ disciples. Pilate le condamna à la
trophe s’était abattue sur l’armée, crucifixion et à la mort, et ceux
Dieu voulant ainsi punir Hérode. » Prenez note de ceci (nous examine- qui étaient devenus ses disciples lui
(Les Antiquités judaïques, Livre 18, rons plus loin les passages écrits en demeurèrent fidèles. Ils rapportèrent
chap. 5, sect. 2) gras) : qu’il leur apparut trois jours après
Encore une fois, ce récit se rap- « Vers le même temps vint Jésus, sa crucifixion et qu’il était vivant.
proche beaucoup de ce que nous homme sage, si toutefois il faut l’ap- C’est pourquoi ils crurent qu’il était
peler un homme. Car il était un
lisons à propos de Jean dans les Évan- le Messie, à l’égard duquel les pro-
giles. Matthieu 3:1-10, Marc 1:1-6 etfaiseur de miracles et le maître des phètes avaient annoncé des mer-
Luc 3:1-14 mentionnent tous la popu- hommes qui reçoivent avec joie la veilles. » (Traduction libre)
larité et le message de repentance vérité. Et il attira à lui beaucoup de Cette version fait abstraction des
de Jean, comme le consigna Josèphe Juifs et beaucoup de Grecs. C’était parties apparemment ajoutées plus
le Christ.
plusieurs décennies plus tard. Et Mat- tard quant aux miracles de Jésus, du
thieu 14:3-12 décrit la scène du palais« Et lorsque sur la dénonciation fait qu’il était bel et bien le Messie
d’Hérode lorsque Jean fut exécuté de nos premiers citoyens, Pilate l’eut annoncé par les prophètes et de Sa
sous ses ordres. condamné à la crucifixion, ceux qui résurrection des morts, au lieu de
l’avaient d’abord chéri ne cessèrent parler des croyances ou des témoi-
Josèphe et Jacques, « frère de pas de le faire, car il leur apparut gnages d’autrui à cet égard. Il semble
Jésus appelé le Christ »
trois jours après, ressuscité, alors que ce manuscrit arabe fut copié des
Outre les divers empereurs et que les prophètes divins avaient originaux de Josèphe avant qu’un
membres de la famille du haut sacri- annoncé cela et mille autres mer- scribe y ajoutât ses propres pensées.

6 Bonnes Nouvelles
La plupart des érudits qui se sont pen- a vraiment existé et qu’Il fut effecti- Toutes choses ont été faites par elle, et
chés sur cette question sont d’avis que vement un personnage historique du rien de ce qui a été fait n’a été fait sans
Josèphe écrivit initialement à propos premier siècle. L’histoire et le poids de elle. En elle était la vie, et la vie était
de Jésus, mais qu’un scribe développa la tradition confirment cette vérité. la lumière des hommes. La lumière luit
davantage le compte rendu de Josèphe La question suivante à poser de dans les ténèbres, et les ténèbres ne
en y insérant ses propres croyances toute évidence est la suivante : Était- l’ont point reçue. » (Jean 1:1-5 ; c’est
chrétiennes. il Celui qu’Il prétendait être ? Autre- nous qui mettons l’accent sur certains
Quoi qu’il en soit, dans cet ouvrage, ment dit, Jésus était-Il Dieu ? Était-Il passages).
où l’histoire de la Judée est préservée Dieu incarné ? Ce passage nous dit qu’avant que
de la façon la plus complète du premier Comme le fit remarquer le théolo- Jésus soit incarné, Il était avec Dieu
siècle, nous trouvons une confirmation gien C.S. Lewis : « Il faut choisir. depuis le début et Il était Dieu. Appelé
de l’existence de Jésus, ainsi que de Ou bien cet homme était, et est, le ici « la Parole », l’Être qui devint
celles de Jean-Baptiste et de Jacques, Fils de Dieu, ou bien il était fou ou Jésus-Christ était l’essence même de
le demi-frère de Jésus ! pire encore. On peut Le faire passer Dieu, ce qui signifie qu’Il était un
Nous avons aussi la confirmation pour un fou, on peut Lui cracher des- esprit divin. Il était éternel et coexistait
des principaux éléments des Évangiles sus et Le tuer en L’accusant d’être avec Dieu depuis toujours.
et du livre des Actes des apôtres : un démon ou, encore, on peut au Nous considérons peut-être l’« éter-
Jésus était un homme sage et vertueux contraire, se prosterner devant Lui nité » comme une dimension de l’exis-
que des juifs et des païens décidèrent et L’appeler Seigneur Dieu. Mais tence distincte du monde matériel
de suivre parce qu’ils croyaient qu’Il ne soyons pas illogiques et condes- défini par le temps et l’espace que
était le Messie ; Il fut crucifié sous la cendants quant au fait qu’Il fut un nous habitons. Dieu habite dans une
gouverne de Ponce Pilate et ; selon grand maître humain. Il n’a pas laissé dimension spirituelle de l’éternité :
les témoignages reçus, Il ressuscita l’ombre d’un doute à cet égard. Loin « Car ainsi parle le Très-Haut, Dont la
et apparut à Ses disciples trois jours de là ! » (Mere Christianity, 1996, demeure est éternelle et dont le nom
après Sa mort. p. 56). (Traduction libre) est saint : J’habite dans les lieux élevés
Ceux qui nient l’existence de Jésus- Les témoins de la vie, de la mort et et dans la sainteté […] » (Ésaïe 57:15).
Christ doivent expliquer non seule- de la résurrection de Jésus au premier L’éternité est difficile à comprendre
ment plusieurs références précises à siècle dirent qu’Il était Dieu. Ou bien Il pour notre esprit mortel ; or, c’est là
Sa personne, mais aussi des références L’était ou bien Il ne L’était pas. que Dieu existe.
historiques à Son demi-frère Jacques Pourquoi Jésus dut-Il S’incarner ? Dieu Se révèle comme n’ayant ni
et à Jean-Baptiste, sans compter les
Et cela nous mène à poser une commencement ni fin. Il est spirituel.
énoncés des historiens confirmant les
question cruciale : Pourquoi Jésus Il existe au-delà du cosmos qu’Il créa.
principaux thèmes et faits des Évan-
dut-Il S’incarner ? Pourquoi Celui Son essence est spirituelle — faite de
giles et du livre des Actes !
qui est identifié dans les Saintes Écri- l’Esprit Saint, qui est éternel.
Certes, Jésus exista — mais qu’en tures comme étant la Parole, qui était Jean révèle que l’Être appelé « la
est-il de Ses affirmations ? Parole » créa ce monde. Paul le
Dieu et avec Dieu (Jean 1:1), dut-Il
Selon la Bible, qui déclare être la devenir Jésus de Nazareth en chair confirma ainsi : « Car en lui ont été
Parole inspirée de Dieu, Jésus vécut, et en os ? créées toutes les choses qui sont dans
mourut et ressuscita, et Il était le La réponse à cette question est mal les cieux et sur la terre, les visibles et
Fils de Dieu et Dieu incarné. Il est comprise, mais elle ouvre la voie vers les invisibles, trônes, dignités, domi-
possible de démontrer que la Bible une autre dimension menant à la com- nations, autorités. Tout a été créé par
est un récit véridique et exact de la préhension de la nature essentielle de lui et pour lui. » (Colossiens 1:16)
vie de personnes qui ont vraiment Dieu et de Son dessein en créant la vie Celui qui devint Jésus de Nazareth
existé et qui ont obéi à Dieu, ainsi humaine ici sur terre. est révélé comme étant Celui que
que d’événements qui sont survenus Commençons par ce que nous Dieu utilisa pour créer l’univers.
à l’époque et de la manière mention- savons à propos de la Parole. Les Ce concept fondamental nous aide à
nées (voir notre brochure gratuite écrits de l’apôtre Jean constituent comprendre l’ampleur de la décision
intitulée La Bible est-elle vraie ?) notre point de départ. Dans Jean 1:1, qu’Il prit de S’incarner et de vivre
Comme nous l’avons vu à partir nous lisons ce qui suit : « Au com- parmi les hommes.
d’extraits d’ouvrages qui restent des mencement était la Parole, et la Parole Y a-t-il autre chose que nous devons
premiers historiens ayant écrit au sujet était avec Dieu, et la Parole était Dieu. comprendre au sujet de l’incarnation
de cette période, ils affirment que Jésus Elle était au commencement avec Dieu. de Jésus ?

mai - juin 2017 7
BONNES NOUVELLES - Jésus-Christ a-t-Il vraiment existé ?

Passage du rôle de Dieu à celui La décision des premiers êtres C’est grâce à Son sacrifice, à Son
d’un serviteur humains de pécher en goûtant au fruit sang répandu, que l’humanité peut
L’amour de Dieu pour Sa création défendu dans le jardin d’Éden avait être réconciliée avec Dieu dans le
ne s’est pas arrêté à la mise en orbite mis la race humaine dans une voie cadre d’une alliance éternelle garan-
du soleil, de la lune, des étoiles et qui les éloignait de Dieu. Ce faisant, tissant le salut, la vie éternelle et le
des planètes dans leur élégant ballet Adam et Ève rejetèrent l’accès à la partage de l’existence divine pour
cosmique. Dieu n’allait jamais deve- connaissance et à la compréhension l’éternité.
nir un Créateur qui brillerait par Son que Dieu leur offrait s’ils choisis- Un Dieu d’amour
absence. saient l’arbre de vie (voir Genèse 2:9).
Depuis la création du monde, Dieu Cette décision entraîna la nécessité Le caractère divin est essentielle-
avait prévu qu’un sacrifice allait d’un sacrifice pour racheter l’huma- ment constitué d’amour (1 Jean 4:8,
s’imposer, le sacrifice d’un rôle pour nité du péché. Le plan divin prévoyait 16). De tous les apôtres formés par
commencer  — qui consistait à passer l’effusion de sang du seul sacrifice le Christ, c’est Jean qui semble avoir
d’une existence divine à une existence capable d’enlever la peine du péché, décelé cette caractéristique essentielle
humaine. Il est difficile, voire impos- soit la mort. de Celui pour qui il renonça à tout.
sible, de commencer même à saisir La Parole de Dieu en dit long sur la Dans le verset bien connu qu’est Jean
l’amour de Dieu qui a motivé cette mort et l’effusion de sang du Christ 3:16, il écrivit ceci : « Car Dieu a tant
décision altruiste. pour le pardon des péchés dans le but aimé le monde qu’il a donné son Fils
La Parole laissa de côté Sa gloire de racheter l’humanité. Cela constitue unique, afin que quiconque croit en
et Son pouvoir divins tout en conser- une partie primordiale du dessein de lui ne périsse point, mais qu’il ait la
vant Son identité divine, mais S’in- Dieu. Celui-ci a l’intention de « réunir vie éternelle. »
carna en tant que serviteur pour toutes choses en Christ, celles qui sont Jean cita également Jésus dans un
poser un geste essentiel au salut de dans les cieux et celles qui sont sur la autre discours d’une grande portée :
l’humanité. terre. » (Éphésiens 1:10) « C’est l’Esprit qui vivifie; la chair ne
Remarquez ce que Paul révèle dans La mort et l’effusion de sang du sert à rien. Les paroles que je vous ai
Philippiens 2:6-8 : « […] existant en Christ constituent l’unique sacrifice dites sont Esprit et vie. » (Jean 6:63) La
forme de Dieu, il n’a point regardé de rédemption pour l’éternité : « Mais vie que nous anticipons est la vie spiri-
son égalité avec Dieu [concernant le Christ est venu comme souverain tuelle et éternelle issue de Dieu, qui est
partage de la nature divine] comme sacrificateur des biens à venir [...] Lui-même Esprit (Jean 4:24).
une proie à arracher, mais il s’est et il est entré une fois pour toutes Ce grand amour, dont il est question
dépouillé lui-même, en prenant une dans le lieu très saint, non avec le tout au long des Saintes Écritures, est
forme de serviteur, en devenant sem- sang des boucs et des veaux, mais la raison pour laquelle Dieu le Père
blable aux hommes ; et il a paru avec son propre sang, ayant obtenu et la Parole qui allait devenir Jésus,
comme un vrai homme, il s’est humi- une rédemption éternelle [...] com- choisirent de partager Leur identité et
lié lui-même, se rendant obéissant bien plus le sang de Christ, qui, par Leur essence avec d’autres êtres créés
jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort l’Esprit éternel, s’est offert lui-même au-delà du royaume angélique, c’est-à-
de la croix. » sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre dire les êtres humains. Créés à l’image
Cela nous aide à comprendre conscience des œuvres mortes, afin de Dieu et dotés d’une intelligence et
pourquoi, au cours de la dernière que vous serviez le Dieu vivant ! d’une nature auxquelles Dieu confé-
nuit qu’Il passa en compagnie de « Et c’est pour cela qu’il est le rerait Son Esprit, les êtres humains
Ses disciples avant Sa mort, Jésus médiateur d’une nouvelle alliance, auraient le potentiel d’hériter de la vie
pria ainsi : « Et maintenant toi, afin que, la mort étant intervenue spirituelle éternelle.
Père, glorifie-moi auprès de toi- pour le rachat des transgressions (Il convient de noter que la vie spiri-
même de la gloire que j’avais commises sous la première alliance, tuelle ne signifie pas une existence en
auprès de toi avant que le monde ceux qui ont été appelés reçoivent tant qu’énergie informe, comme cer-
soit. » (Jean 17:5) l’héritage éternel qui leur a été promis. » tains pourraient se l’imaginer. Le corps
(Hébreux 9:11-15) de ceux qui feront partie du royaume
Le sacrifice suprême consenti Jésus Christ, « après avoir offert un spirituel aura à la fois une forme et une
pour nous seul sacrifice pour les péchés, s’est assis substance.)
La partie suivante de Son sacrifice pour toujours à la droite de Dieu […] Les êtres humains sont créés à
était comparable à celui « d’un agneau Car, par une seule offrande, il a amené l’image de Dieu, mais ils ne sont pas
[…] prédestiné avant la fondation du à la perfection pour toujours ceux qui encore de la même essence spirituelle
monde […] » (1 Pierre 1:19-20) sont sanctifiés. » (Hébreux 10:12, 14) que Dieu. L’homme est physique,

8 Bonnes Nouvelles
facette cruciale du plan de Dieu ne
pourrait se réaliser.
Sans la vie, la mort et la résurrec-
tion de Jésus-Christ, nous ne pouvons
espérer avoir un jour la vie éternelle
en compagnie de Dieu. La Bible nous
révèle non seulement l’existence de
Dieu, mais aussi la raison pour laquelle
Il créa la vie humaine. Le véritable sens
de la vie, c’est que les êtres humains
furent créés à l’image de Dieu pour
devenir des membres spirituels glori-
fiés de Sa famille et de Son Royaume
immortels.
Que faut-il faire alors ?
En ressuscitant et en retrouvant Son
existence spirituelle, Jésus-Christ fut
le premier à réaliser le plan divin
pour le salut de l’humanité (voir
Romains 8:29 ; 1 Corinthiens 15:20,
23 ; Colossiens 1:18). Les disciples
du Christ qui sont décédés et ceux
qui seront encore vivants à Son
La Parole de Dieu en dit long sur la mort et l’effusion retour seront transformés en des êtres
de sang du Christ pour le pardon des péchés dans le immortels dans un moment glorieux
but de racheter l’humanité. Cela constitue une partie (versets 50-54). Transformés pour
prendre part à l’existence spirituelle
primordiale du dessein de Dieu.
du Christ et du Père, ils hériteront
alors du Royaume de Dieu.
car il a été créé à partir des élé- sans défaut et sans tache ; prédestiné Les Saintes Écritures révèlent cet
ments de la Terre — quoique l’esprit avant la fondation du monde, il fut espoir de vie éternelle.
humain (c’est-à-dire son intelligence, manifesté à la fin des temps, à cause Jésus-Christ exista en chair et en
ses émotions et sa personnalité) de vous […]  » (1 Pierre 1:18-20) os en tant que Fils de Dieu. Il existe
démontre qu’il existe en lui une cer- Selon ce plan, la Parole allait être aujourd’hui en tant que Souverain
taine dimension spirituelle. Ayant incarnée, montrant ainsi que l’Es- Sacrificateur et sera bientôt notre Roi.
libre arbitre, nous pouvons pécher et, prit éternel pouvait S’unir à un être Il est vivant et le plan divin de la
de fait, nous péchons, mais comme humain. La Parole, l’Être spirituel réconciliation et du salut de l’humanité
nous l’avons vu plus haut, Dieu a éternel qui était Dieu aux côtés du repose sur Ses épaules.
prévu un moyen pour la réconcilia- Père, fut envoyée sur terre pour y Pour pouvoir recevoir la vie éter-
tion des êtres humains envers Lui, devenir Jésus de Nazareth — Dieu nelle dans le Royaume de Dieu, il
soit le sacrifice de Jésus-Christ. incarné. Elle devint chair et os, puis, faut absolument découvrir ce por-
Avant la création du monde, la après Sa résurrection, redevint un trait véritable et fascinant de Jésus-
Parole et Celui qui allait devenir le Esprit afin d’ouvrir la voie aux êtres Christ. Les paroles de l’apôtre Pierre
Père conçurent un plan de salut pour humains créés à l’image de Dieu dans Actes 2:38 sont éloquentes
l’humanité. D’après un verset cité pour qu’eux aussi puissent devenir aujourd’hui : « Repentez-vous, et que
partiellement plus haut : « […] vous des êtres spirituels dans le Royaume chacun de vous soit baptisé au nom
savez que ce n’est pas par des choses de Dieu. de Jésus-Christ, pour le pardon de vos
périssables, par de l’argent ou de l’or, Voilà la raison pour laquelle il péchés; et vous recevrez le don du
que vous avez été rachetés de la vaine est si important de savoir que Jésus Saint-Esprit ! » BN
manière de vivre que vous aviez héri- exista vraiment et pourquoi Il vint sur
Thinkstock

tée de vos pères, mais par le sang pré- terre. Sans l’existence de Jésus-Christ
cieux de Christ, comme d’un agneau ici sur terre au premier siècle, cette

mai - juin 2017 9
Existe-t-il
des preuves historiques
de l’existence du Christ ?
L’histoire de Jésus-Christ et de Ses premiers disciples se trouve dans
le Nouveau Testament. Mais cette source nous a-t-elle été fidèlement
retransmise ? Pouvons-nous croire ce qui est écrit ? Que nous disent ces
preuves ?
Par Peter Eddington

L’
ensemble des lettres et des titude d’un des auteurs : « Ce n’est pas, Testament, tout comme le reste de la
anciens livres connus sous le en effet, en suivant des fables habile- Bible, affirmant que les récits et les
nom de Nouveau Testament ou ment conçues, que nous vous avons fait enseignements, tels que nous les avons
Écritures apostoliques présente l’histoire connaître la puissance et l’avènement de aujourd’hui, ne peuvent en aucun cas
étonnante de Jésus de Nazareth – Sa notre Seigneur Jésus-Christ, mais c’est refléter exactement ce qui fut écrit à
naissance, Sa vie, Son ministère, Ses comme ayant vu sa majesté de nos propres l’origine. Ils mettent en doute la pré-
enseignements, Ses miracles, ainsi que yeux. » (2 Pierre 1:16 – c’est nous qui sou- cision même des écrits originaux, et
Sa mort et Sa résurrection – Le procla- lignons tout au long). remettent en question qu’ils aient pu
mant être le Messie tant attendu, le Christ Toutefois, pouvons-nous croire cette être écrits par les personnes qui ont
Goodsalt.com

annoncé dans les prophéties de l’Ancien déclaration ainsi que le reste des Écritures déclaré en être les auteurs. Mais de
Testament. apostoliques ? Les critiques bibliques telles critiques sont-elles fondées ? Est-
Notez cette affirmation pleine de cer- ont longtemps dénoncé le Nouveau il possible de le savoir vraiment ?

10 Bonnes Nouvelles
La réponse la plus courte est non, les Ainsi, nous voyons qu’il existe de Ainsi, les premiers manuscrits connus
objections ne s’avèrent pas substan- nombreux manuscrits du Nouveau du Nouveau Testament ont été recopiés
tielles, et oui, il existe de nombreuses Testament – des milliers de plus que à partir des manuscrits apostoliques
raisons valides d’accepter que le pour tout autre écrit du monde antique. originaux très peu de temps après leur
Nouveau Testament, tel que nous l’avons Par exemple, nous croyons qu’Alexandre rédaction initiale – quelques dizaines
aujourd’hui, nous a été fidèlement préser- le Grand a bien existé, même si les récits d’années seulement. Pour les autres
vé et transmis par les premiers disciples de historiques à son sujet sont relativement ouvrages anciens, les premiers exem-
Jésus. Ceci est très important pour déter- rares. Compte tenu du fait qu’il existe plaires que nous possédons datent géné-
miner si nous croyons ce que les Écritures tellement plus de manuscrits concernant ralement de 1000 ans ou plus après
apostoliques disent réellement sur Jésus, l’existence de Jésus que pour n’importe l’original.
sur Sa vie et Sa résurrection. qui d’autre dans l’histoire ancienne, Nous devrions donc commencer à
nous demander pourquoi les sceptiques
Les premiers manuscrits connus du Nouveau Testament remettraient-ils en question la véracité
ont été recopiés à partir des manuscrits apostoliques de l’histoire de Jésus Christ et des ensei-
gnements du Nouveau Testament alors
originaux très peu de temps après leur rédaction ini- que de nombreux manuscrits anciens
tiale – quelques dizaines d’années seulement. peuvent prouver l’exactitude de ce qui
a été écrit ? Et pourtant, les sceptiques
ne remettent pas en question Platon,
Nous allons brièvement énumérer pourquoi ne pas croire en Son existence Hérodote ou César, ni même Homère
quatre raisons de soutenir la position ainsi qu’à la véracité des récits fiables de dans les mêmes proportions – bien que
selon laquelle nous avons une copie Sa vie ? les premières copies de leurs œuvres
exacte du Nouveau Testament, et exami- furent recopiées plus de 1400 ans après
ner d’autres facteurs qui sont également Des manuscrits très anciens les originaux et que seulement une poi-
à considérer. (Vous pourriez facilement Les Drs. Geisler et Turek affirment gnée de manuscrits fut retrouvée. Les
faire la recherche vous-même et vous en en outre : « Non seulement le Nouveau savants n’ont trouvé que sept exem-
trouveriez plus de quatre.) Testament bénéficie d’un abondant plaires de l’œuvre de Platon et seule-
soutien en termes du nombre de manus- ment 10 de celle de César – et pour-
De nombreux anciens manus- tant celles-ci sont considérées comme
crits, mais il contient aussi des écrits
crits de la Bible exactes et faisant autorité. Rappelez-
qui furent rédigés peu de temps après
Voici les citations des écrivains les textes originaux. Le premier manus- vous, il y a 15 000 manuscrits des écrits
bibliques Norman Geisler et Frank crit non contesté est un segment de Jean du Nouveau Testament.
Turek tirées de leur livre « I Don’t 18. . . Les érudits le datent entre 117- Étonnamment, il a été affirmé qu’un
Have Enough Faith to Be an Atheist » 138 après J.-C., mais certains expriment récent fragment du manuscrit de l’Évan-
(Je n’ai pas assez de foi pour être athée) : la possibilité qu’il ait été écrit encore gile selon Marc remonterait au premier
« Selon le dernier résultat de compte, il plus tôt. » (p. 226) siècle.
existe près de 5 700 documents grecs Quelques fragments encore plus anciens Des manuscrits abondamment
du Nouveau Testament écrits à la main. ont été datés de 50 à 70 ans après J.-C.,
prouvés par d’autres auteurs
En plus de cela, il existe également bien que certains contestent ces allé-
plus de 9 000 manuscrits dans d’autres gations. Même les estimations les plus Au début du quatrième siècle, l’empe-
langues (par exemple, en syriaque, en conservatrices au sujet des premières reur romain Dioclétien proclama trois
copte, en latin, en arabe). Il y a donc copies du Nouveau Testament de la Bible édits séparés ordonnant la persécution
près de 15 000 manuscrits, et presque sont jugées avoir été écrites environ 100 des chrétiens. Il appela à la destruction
tous sont des bibles complètes, les ans après que les livres originaux aient été des lieux de réunion de l’Église, des
autres sont des livres ou des pages, rédigés par leurs auteurs. manuscrits du Nouveau Testament et
et quelques-uns ne sont que des frag- Les Drs Geisler et Turek soulignent : des écrits chrétiens postérieurs, ainsi
ments . . . Il n’y a rien dans le monde « L’écart de temps entre les originaux qu’au meurtre des chrétiens. Il ne réussit
antique qui s’en rapproche en termes et le premier exemplaire survivant [du à éliminer ni les copies ni les chrétiens.
de preuves manuscrites. L’ouvrage Nouveau Testament] est encore beaucoup Toutefois, même s’il était parvenu à
qui s’en rapproche le plus est l’Iliade plus court que pour n’importe quel autre ses fins, il existe suffisamment d’écrits
d’Homère, qui compte 643 manuscrits. ouvrage issu du monde antique. L’Iliade d’autres auteurs de l’époque dont les cita-
La plupart des autres ouvrages anciens est le suivant, avec un court écart d’envi- tions du Nouveau Testament nous per-
ont survécu avec moins d’une douzaine ron 500 ans, la plupart des autres œuvres mettraient de reconstituer celui-ci dans
de manuscrits, mais peu d’historiens ont 1000 ans ou plus de décalage par son entier.
remettent en question l’historicité des rapport à l’original. L’intervalle, en ce qui Les Drs Geisler et Turek expliquent
événements décrits par ces ouvrages. » concerne le Nouveau Testament, est d’en- : « Des centaines, sinon des milliers
(2004, p. 225) viron 25 ans et peut être moins. » (p.227) de manuscrits furent détruits à travers

mai - juin 2017 11
BONNES NOUVELLES - Existe-t-il des preuves historiques de l’existence du Christ ?

l’Empire romain pendant cette persécution
qui dura jusqu’en 311 après J.-C.
Même si Dioclétien avait réussi à tous
les effacer de la surface de la terre, il
ne pouvait pas détruire notre capacité
à reconstruire le Nouveau Testament.
Pourquoi ? Parce que les pères de
l’Église primitive – les hommes
des IIe et IIIe siècles comme Justin
Martyr, Irénée, Clément d›Alexandrie,
Origène, Tertullien et autres – citèrent
le Nouveau Testament tellement de
fois (36 289 fois, pour être exact) que
tous les versets, sauf onze d’entre eux,
du Nouveau Testament peuvent être
réécrits seulement à partir de leurs
citations. . . Nous avons donc, non
seulement des milliers de manuscrits,
mais des milliers de citations de ces
manuscrits. Cela rend la reconstruction
du texte original pratiquement certaine. »
(p. 222)

Peu de variations significatives
du manuscrit, une lecture précise
évidente
Certains chercheurs affirment qu’il
existe 200 000 erreurs dans les manus-
crits du Nouveau Testament. En pre-
mier lieu, ce ne sont pas des erreurs,
mais des lectures variantes – dont la
grande majorité est strictement gram- Toutes les tentatives des sceptiques pour remettre Jésus
maticale, comme l’orthographe et la dans Son tombeau échouent totalement lorsqu’elle sont
ponctuation. Parce que ces variations
sont réparties dans plus de 5 000 manus- confrontées à une analyse sérieuse.
crits, la variante orthographique d’un
seul mot présente dans 2 000 manus-
la signification du texte à quelque tionnent Tibère, l’empereur romain
crits est comptée comme étant 2 000
degré, et pas une seule doctrine chré- de l’époque du Christ (et si vous
erreurs de ce même mot. En fait, les
tienne n’est concernée. En fait, c’est incluez les sources chrétiennes, les
différences réelles sont beaucoup moins
justement la variété et la multitude des auteurs mentionnant Jésus sont plus
nombreuses que certains sceptiques le
manuscrits du Nouveau Testament qui nombreux que ceux qui mentionnent
prétendent.
augmentent la crédibilité de la repré- Tibère, 43 pour 10).
Les spécialistes des textes estiment que
sentation biblique de Jésus, plutôt que Voici la citation d’un auteur non-
seulement 1 sur 60 variations est d’une
de nous causer des inquiétudes au sujet chrétien au sujet de la crucifixion
importance quelconque, seulement 50 ont
des variantes. de Jésus – l’historien romain Tacite
une réelle signification et les textes du
Là où se trouvent des différences, le écrivit que Christ « a subi l’extrême
Nouveau Testament que nous possédons
consensus entre le grand nombre des pénalité pendant le règne de Tibère ».
peuvent être considérés à 99,5 % exacts.
manuscrits en révèle la lecture précise. L’historien juif Josèphe écrivit que
La recherche des conclusions que les his-
toriens et les experts parviennent à donner Témoignage en dehors de la Ponce Pilate « le condamna à être cru-
à ce sujet et la prise en considération des cifié ». Lucian de Samosata, un satiriste
bible
exemples de textes actuels constituent une grec, mentionna la crucifixion, et Mara
étude intéressante. Suite à des recherches, on a constaté Bar-Serapion, un païen, confirma que
Photos : Wikimedia

Aucune nouvelle publication n’a jeté que 10 écrivains non chrétiens connus Jésus fut exécuté. Même le Talmud juif
un doute sur la fiabilité essentielle du avaient mentionné Jésus pendant leur rapporte que « Yeshua fut pendu » sur
Nouveau Testament. Seulement environ vie dans un laps de temps de 150 un arbre. Plus d’informations à ce sujet
1% des variantes manuscrites affectent ans – contre seulement neuf qui men- peuvent être trouvées dans « The Case

12 Bonnes Nouvelles
for the Real Jésus » de Lee Strobel Bien sûr, si l’on est prêt à accepter Les variations dans ces milliers de manus-
(2007, p. 113). l’authenticité de ce que les disciples crits sont tout à fait minimes et ne modi-
ont rapporté, pourquoi ne pas simple- fient pas de façon substantielle ce qui
Des athées et des savants libé- ment accepter qu’ils aient tous fort bien est communiqué. Rien d’autre issu du
raux le reconnaissent compris ce qu’ils avaient vu lorsqu’ils monde antique n’a de telles vérifications
Avec le recul, même de nombreux uni- étaient ensemble ? Cela a beaucoup plus manuscrites. En effet, rien d’autre ne s’en
versitaires contemporains qui rejetaient de sens. rapproche autant.
les affirmations du Nouveau Testament le Pourtant, face à cela, beaucoup ont
Un récit méthodique – pour plus encore recours au rejet de ce que ces
reconnaissent comme historique en grande de certitude
partie. manuscrits révèlent – par exemple, en
L’historien athée, Gerd Lüdemann, Les hommes qui rédigèrent le essayant de nier les récits concernant la
est obligé d’admettre que le Christ Nouveau Testament étaient profon- résurrection du Christ.
et Ses disciples ont bien existé et dément conscients de ce qu’ils rap- Strobel écrivit : « Les nouvelles expli-
que la résurrection du Christ fut une portaient. Examinez attentivement cations ont-elles réfuté la résurrection
expérience authentique, mais il prétend Luc, le médecin, et compagnon de de Jésus ? Non, la vérité est que la
qu’il s’agissait d’une hallucination. Il voyage de l’apôtre Paul. Il commença résurrection d’entre les morts de Jésus
écrivit : « Il peut être considéré comme son Évangile sur la vie de Jésus avec peut être prouvée de façon convaincante
historiquement certain que Pierre et les ces mots, alors qu’il écrivait à un co- en utilisant cinq faits, bien mis en évi-
disciples eurent des expériences  après ouvrier appelé Théophile : « Plusieurs dence et reconnus comme réels par la
la mort de Jésus dans laquelle Celui- ayant entrepris de composer un récit grande majorité des érudits actuels sur
ci leur apparaissait comme le Christ des événements qui se sont accomplis le sujet – y compris les sceptiques : la
ressuscité. » (What Really Happened ? parmi nous, suivant ce que nous ont mort par crucifixion ; la ferme croyance
(p. 80, cité par William L Lane transmis ceux qui ont été des témoins tenue par tous les disciples sur le fait
Craig, « Visions of Jésus: A Critical oculaires dès le commencement et sont qu’Il avait été ressuscité et qu’Il leur
Assessment of Gerd Lüdemann’s devenus des ministres de la parole, il était apparu ; la conversion du persé-
Hallucination Hypothesis », « Visions m’a aussi semblé bon, après avoir fait cuteur de l’église, Paul ; la conversion
de Jésus : une évaluation critique de des recherches exactes sur toutes ces du sceptique Jacques, le demi-frère de
l’hypothèse hallucinatoire » de Gerd choses depuis leur origine, de te les Jésus ; et le tombeau vide de Jésus.
Lüdemann ). exposer par écrit d’une manière suivie, Toutes les tentatives des sceptiques
D’autres ont également fait cette excellent Théophile, afin que tu recon- et des musulmans pour remettre Jésus
remarque. Mais une hallucination de naisses la certitude des enseignements dans Son tombeau échouent totalement
masse semble en elle-même surnatu- que tu as reçus. » (Luc 1:1-4) lorsqu’elles sont soumises à une analyse
relle, alors pourquoi ne pas simplement Cela ressemble-t-il à un récit fabriqué sérieuse. » (p. 226)
prendre le récit du Nouveau Testament – surtout dans un contexte ancien ? Ce Oui, Jésus-Christ a en fait existé. Il est
à sa juste valeur, ce qui est bien plus récit semble-t-il avoir été écrit par une né d’une vierge. Il enseignait Ses disciples.
sensé ? personne dupée par des gens qui auraient Il prêchait à la multitude et la nourrissait
L’intellectuelle libérale, Paula eu une hallucination de masse ? Luc inter- miraculeusement. Il marchait sur l’eau. Il
Fredriksen, de l’université de Boston dit rogea plusieurs témoins oculaires pour guérissait les malades. Il ressuscitait les
ceci à propos des témoignages des dis- s’assurer de la véracité de ses écrits. En morts. Il est mort par crucifixion. Et ce
ciples : « Je sais, selon leurs propres fait, il était un formidable historien – ainsi n’est pas tout. Il ressuscita de la tombe. Il
termes, qu’ils ont vu Jésus ressuscité. qu’un écrivain inspiré de Dieu. continua à instruire Ses disciples. Il monta
C’est ce qu’ils disent et tous les témoi- au ciel, et promis de revenir. Ses disciples
gnages historiques dont nous disposons
Preuves que nous pouvons croire continuèrent dans Ses enseignements, pro-
par la suite témoignent du fait qu’ils En réalité, nous pouvons avoir la certi- clamant le Royaume de Dieu.
étaient convaincus d’avoir vu ce qu’ils tude que le Nouveau Testament actuel est Oui, tout cela est arrivé – tout cela
ont déclaré avoir vu. Je ne dis pas qu’ils une copie exacte des manuscrits originaux – tel que le Nouveau Testament le pré-
ont vraiment vu Jésus ressuscité. Je n’étais écrits par les apôtres et leurs compagnons. sente avec précision. Vous avez toutes
pas là. Je ne sais pas ce qu’ils ont vu. Mais Nous pouvons avoir confiance que leurs les raisons d’y croire – car il n’existe
je sais, en tant qu’historienne, qu’ils ont témoignages sont le reflet de la vérité – y aucune raison valable de ne pas y croire,
dû voir quelque chose. » (cité par Strobel, compris l’admirable fait que constitue la que ce soit le Nouveau Testament ou
p.119) résurrection de Jésus d’entre les morts. l’Ancien, lequel atteste du Nouveau.
En fait, Fredriksen déclara également : Comme nous l’avons vu, il existe des Faites confiance à la Parole de Dieu. Car
« Le fait que les disciples furent convain- milliers de manuscrits, y compris cer- c’est bien ce que l’ensemble des deux
cus d’avoir vu le Christ ressuscité . . . est tains très primitifs, qui comportent suffi- Testaments représente ! Commencez à la
[fait partie d’] un socle historique compo- samment de citations d’autres écrivains lire. Commencez à y croire. Commencez
sé de faits bien connus et ne faisant aucun anciens permettant en fait la reconstruction à y obéir. Il n’y a rien de plus essentiel
doute » (ibid.) de presque tout le Nouveau Testament. dans la vie ! BN

mai - juin 2017 13
Le Père, le Fils
et la Fête
de la Pentecôte
De grands miracles eurent lieu lors de la Fête de la Pentecôte ; ils sont
racontés au chapitre 2 du livre des Actes. Quelles actions miraculeuses
le Père et Son Fils, Jésus-Christ accomplirent-Ils ?

Par Vince Szymkowiak

C
omment les 12 apôtres, ceux-là quelque chose de bien plus grand qu’eux. Le Père et le Fils, devaient tous les
mêmes qui s’enfuirent pour sauver La cause de cette transformation était la deux envoyer le Saint-Esprit le jour de la
leur vie lorsque leur Maître fut arrêté puissance de Dieu — ce que la Bible appelle Pentecôte. Le Père, aussi bien que le Fils,
(Marc 14:50), ont-ils pu changer à ce point le Saint-Esprit ! demeurerait dans les cœurs et les esprits des
et devenir des géants de la foi, prêts à mou- chrétiens grâce à cette puissance invisible
La promesse du Père
rir si cela s’avérait nécessaire pour leur appelée le Saint-Esprit.
Seigneur et Sauveur ? Comment Pierre et les Parmi Ses dernières paroles aux apôtres, C’était une instruction profonde, mais les
autres apôtres sont-ils parvenus à changer Jésus leur avait donné la consigne d’at- disciples ne pouvaient pas la comprendre
au point de proclamer qu’ils étaient prêts tendre à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils pleinement à ce moment-là. Donc, Jésus faci-
à « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » ? reçoivent la « puissance d’en haut », « ce lita leur compréhension. « Je ne vous laisserai
(Actes 5:29), même si cela impliquait la pri- que mon Père a promis » (Luc 24:49). pas orphelins, je viendrai à vous. » (Jean
son et peut-être la mort ? Même avant Sa crucifixion, Jésus leur 14:18) C’est la raison pour laquelle Paul put
La Fête biblique de la Pentecôte nous avait promis qu’ils recevraient cette éton- écrire plus tard dans Colossiens 1:27 que le
donne la réponse. Juste avant de monter au nante puissance de transformation. Il avait Christ vivait en nous en tant qu’espoir de
ciel, Jésus leur dit : « Mais vous recevrez dit dans Jean 14:16 : « Et moi, je prierai le notre gloire future.
une puissance, le Saint-Esprit survenant Père, et il vous donnera un autre consola-
Les conditions pour recevoir le Saint-
sur vous, et vous serez mes témoins à teur, afin qu’il demeure éternellement avec Esprit
Jérusalem, dans toute la Judée, dans la vous. »
Samarie, et jusqu’aux extrémités de la Jésus expliqua également que Lui-même Dans Sa Parole, Dieu établit certaines
terre. » (Actes 1:8) et Dieu le Père habiteraient dans les cœurs conditions pour recevoir le Saint-Esprit.
Ces 12 hommes n’avaient aucune idée de des croyants : « Si quelqu’un m’aime, il gar- Comprenez bien qu’en parlant de « condi-
l’ampleur de la puissance de transformation dera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous tions », nous ne voulons pas dire qu’il existe
du Saint-Esprit qu’ils allaient recevoir ! viendrons à lui, et nous ferons notre demeure un moyen de gagner le don précieux de
Ils furent investis de cette puissance 10 chez lui. » (Jean 14:23) Dieu.
jours plus tard. Dans Actes 2: 1-2 nous Ce miracle — le fait que le Père et le Fils La condition la plus simple énoncée dans
lisons : « Le jour de la Pentecôte, ils étaient demeurent tous les deux chez les chrétiens la Bible concernant la façon dont nous pou-
tous ensemble dans le même lieu. Tout à — est possible puisque le Père nous a vons recevoir le Saint-Esprit est celle du
coup, il vint du ciel un bruit comme celui envoyé Son Saint-Esprit. Nous lisons ceci baptême. Dans le sermon de Pierre lors du
d’un vent impétueux, et il remplit toute la dans Jean 14:26: « Mais le consolateur, jour de la Pentecôte, Dieu l’inspira pour dire :
maison où ils étaient assis. » l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon « Repentez-vous, et que chacun de vous soit
Comme Jésus l’avait promis, Ses dis- nom, vous enseignera toutes choses, et vous baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le par-
ciples reçurent cette immense puissance ! rappellera tout ce que je vous ai dit. » don de vos péchés ; et vous recevrez le don du
Auparavant, les apôtres étaient des hommes Naturellement, Jésus eut, Lui aussi, un rôle Saint-Esprit. » (Actes 2:38, nous soulignons)
qui se cachaient derrière des portes closes clé dans l’envoi du Saint-Esprit : « Cependant Se repentir signifie cesser de pécher et,
dans la crainte d’être battus pour le nom de je vous dis la vérité : il vous est avantageux avec foi, abandonner notre vie à la volonté de
Jésus (Jean 20:19, Actes 5:40). D’individus que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, Dieu et au but qu’Il a pour nous. Cela signifie
égocentriques qu’ils étaient précédemment, le consolateur ne viendra pas vers vous ; qu’il faut Lui obéir en tout ce qu’Il nous dit
ils devinrent des hommes remplis d’amour mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. » de faire. Cela exige également un change-
divin, de foi profonde et de conviction en (Jean 16:7) ment total et complet de la vie et des priorités.

14 Bonnes Nouvelles
Le sermon de Pierre, prononcé lors de recevoir le Saint-Esprit. C’est l’imposition Il poursuivit sur le même thème en décla-
ce jour spécial, fut si puissant que 3000 des mains par les vrais ministres de Dieu. rant : « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma
personnes furent baptisées ! (Verset 41) La Dans Actes 8:17 nous lisons : « Alors Pierre parole, et mon Père l’aimera ; nous vien-
puissance de l’Esprit de Dieu ne peut pas et Jean leur imposèrent les mains, et ils drons à lui, et nous ferons notre demeure
être mesurée. reçurent le Saint-Esprit. » (Ce même pou- chez lui. » (Verset 23)
Les Écritures elles-mêmes sont claires, voir que Simon convoitait.) En effet, la Bible est cohérente. Nous
l’Esprit de Dieu n’est donné qu’à la condi- Dans Hébreux 6:1-2, l’imposition des démontrons notre amour pour Dieu par notre
tion que nous commencions à obéir à mains est citée comme l’une des doctrines obéissance envers Lui !
Dieu— c’est une partie importante de la fondamentales de l’Église, suivie de la Il est évident que Jésus n’exige rien de
vraie repentance. Actes 5:32 nous dit expli- repentance, de la foi et du baptême. Cette nous qu’Il n’ait pas Lui-même accomplit. Il
citement que Dieu donne Son Saint-Esprit cérémonie, nécessaire à la réception du déclare au verset 31 : « afin que le monde
« à ceux qui lui obéissent ». Saint-Esprit, montre que Dieu accorde le sache que j’aime le Père, et que j’agis selon
l’ordre que le Père m’a donné … » Tout
comme Jésus montra Son amour pour Son
Père en obéissant à Ses commandements,
nous aussi, nous devons nous efforcer de
suivre l’exemple de Jésus.
Pourquoi donc devons-nous nous effor-
cer de vivre selon les commandements de
Dieu ? Nous obéissons à Dieu, non pas
pour gagner notre salut, ce qui est bien sûr
impossible, mais plutôt pour exprimer notre
véritable amour envers Dieu le Père et Jésus-
Christ. Obéir ne signifie pas : « Je gagne
mon salut par mes œuvres. » Au contraire,
l’obéissance veut dire : « J’aime Dieu, et
mon obéissance en est la preuve ! » L’amour
divin est plus qu’une émotion. Il implique
une obéissance active.
Ce fut le don de Dieu à l’Église du
Nouveau Testament lors de la Pentecôte qui
permit à tous les chrétiens de Lui montrer
leur obéissance pleine d’amour.
Les miracles de la Pentecôte
Ce qui s’est passé lors de la Pentecôte
ouvrit la voie à de nombreux miracles. Des
hommes et des femmes de pays différents
Une autre cérémonie appelée l’imposition des mains, purent entendre les paroles des apôtres dans
doit aussi avoir lieu après le baptême afin que nous leur propre langue d’origine (Actes 2:8).
Dieu accorda à Pierre le don de la prédi-
puissions recevoir le Saint-Esprit. cation inspirée (versets 14-40). Trois mille
personnes furent baptisées.
D’autres miracles eurent lieu les jours
Notez au moins deux verbes clés dans ce don de l’Esprit Saint par l’intermédiaire de suivants. Un homme qui boitait depuis
verset : Dieu donne le Saint-Esprit – c’est Son vrai et fidèle ministère. plus de 40 ans fut guéri (Actes 4:22). Les
un don gratuit. Mais, Il le donne à ceux qui premiers chapitres des Actes montrent plu-
Nous montrons notre amour à Dieu par
Lui obéissent — donc c’est une condition notre obéissance sieurs sermons inspirés par Dieu, la conver-
claire. L’obéissance ne peut pas nous faire sion de plusieurs milliers de personnes
gagner ce don. Mais le don n’est donné que L’amour divin implique beaucoup plus (Actes 4:4) et des miracles encore plus
si cette condition est remplie. Évidemment, que de simplement penser à Dieu ou assis- spectaculaires (Actes 5:14-16). Pour nous,
Dieu ne donnera pas ce cadeau précieux à un ter aux services religieux. Dans Ses der- aujourd’hui, le plus grand des miracles
individu à l’esprit rebelle et charnel. Quand nières instructions avant d’être crucifié, résultant du Saint-Esprit est d’être conduit
Simon le Magicien, qui avait réussi à se faire Jésus dit ceci à Ses disciples : « Si vous vers la vraie foi et la vraie obéissance
baptiser, offrit d’acheter le Saint-Esprit (son m’aimez, gardez mes commandements. » volontaire, étant changé intérieurement afin
cœur dévoyé avait en vue le pouvoir plutôt (Jean 14:15) de devenir le genre de personne que Dieu
que l’obéissance à Dieu), Pierre le répri- Il continua avec ces affirmations : « Celui veut que nous soyons.
photo : Dana Moss

manda fortement (Actes 8:19-22). qui a mes commandements et qui les garde, Le Père plein d’amour et Son Fils bien-
L’exigence spécifique du baptême est une c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime aimé vous offrent aujourd’hui ce même don.
cérémonie sacrée, mais une autre cérémonie sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me Êtes-vous prêt à accepter leur offre ? BN
doit aussi avoir lieu afin que nous puissions ferai connaître à lui. » (Verset 21)

mai - juin 2017 15
Église de Dieu Unie
association internationale

La Bible
est-elle vraie ?

P eut-on croire à la Bible ? Qu’est-ce que
ce livre, en fin de compte ? S’agit-il tout
simplement d’une collection d’écrits et de
d’intérêt à la seule source réelle où nous pou-
vons trouver leurs solutions. Par consequent,
ne devrions-nous pas prouver la véracité de
légendes anciennes, comme beaucoup le cette source ?
pensent ? Et qu’en est-il des découvertes Découvrez vous-même la vérité en la
scientifiques qui « réfutent » la Bible ? matière dans notre brochure intitulée La
Par ailleurs, les découvertes historiques Bible est-elle vraie ? Cette brochure examine
et archéologiques contre- ces questions clés et vous aide à en trouver
La disent-elles la Bible, ou est-
ce qu’elles la corroborent ?
les réponses.

Bible Ce sont des questions Afin de recevoir votre exemplaire gratuit
est-elle d’une grande importance. de l’ouvrage indiqué ci-dessus, sans engage-
vraie ? L’humanité fait face à des ment de votre part, il vous suffit de visiter
défis qui ménacent notre notre site Internet www.revuebn.org, ou de
existence même. Cependant, nous écrire à l’une des adresses figurant en
la plupart du temps nous page 2 de cette revue.
n’accordons que bien peu