You are on page 1of 200

Chemin, Caractère, 1

Que ta vie ne soit pas une vie stérile. Sois utile. Laisse ton empreinte. Que rayonne
1 la lumière de ta foi et de ton amour.

Efface, par ta vie d’apôtre, la trace visqueuse et sale qu’ont laissée les impurs semeurs de
haine. Et embrase tous les chemins de la terre au feu du Christ que tu portes dans ton
cœur.

Chemin, Caractère, 2

2 Dieu veuille que ton comportement et tes conversations fussent tels que l’on pût dire en te
voyant ou en t’écoutant parler : voilà quelqu’un qui lit la vie du Christ !

Chemin, Caractère, 3

3 Gravité. Laisse là cette agitation et ces minauderies de femmelette ou d’enfant.
ton maintien reflète la paix et l’ordre de ton esprit.
Que

Chemin, Caractère, 4

4 Ne dis pas : C’est mon tempérament…, ce sont des manifestations de mon caractère.
Ce sont des manifestations de ton manque de caractère : sois homme, esto vir.

Chemin, Caractère, 5

5 Habitue−toi à dire non.

1

Chemin, Caractère, 6

6 Tourne le dos à l’infâme s’il murmure à tes oreilles : Pourquoi te compliquer la vie ?

Chemin, Caractère, 7

N’aie pas l’esprit de clocher. Élargis ton cœur, jusqu’à ce qu’il devienne universel,
7 catholique .

Ne vole pas comme un oiseau de basse−cour, quand tu peux t’élever comme un aigle.

Chemin, Caractère, 8

8 Sérénité. Pourquoi te mettre en colère, si ta colère offense Dieu, agace ton prochain, te
fait passer un mauvais quart d’heure… et si, à la fin, il faut que tu te calmes ?

Chemin, Caractère, 9

9 Ce que tu dis, dis−le sur un autre ton, sans irritation ; ton raisonnement y gagnera en force
et, surtout, tu n’offenseras pas Dieu.

Chemin, Caractère, 10

Ne réprimande pas sous le coup de l’indignation de la faute commise. Attends le
10 lendemain, ou plus longtemps encore. Puis, une fois apaisé et ton intention purifiée,
ne manque pas à ton devoir de corriger. Tu obtiendras davantage par un mot
d’affection qu’en trois heures de dispute. Maîtrise ton caractère.

2

Chemin, Caractère, 11

Volonté. Énergie. Exemple. Ce qu’il y a à faire on le fait… Sans hésiter… Sans
11 ménagements.

Sans cela, Cisneros* n’aurait pas été Cisneros, ni Thérèse d’Ahumada, sainte
Thérèse… ; pas plus qu’Iñigo de Loyola, saint Ignace…

Dieu et audace ! Regnare Christum volumus.

* Cisneros (1436−1517), cardinal espagnol, régent du trône d’Espagne et confesseur de
la reine Isabelle la Catholique. Le cardinal Cisneros entreprit de réformer l’Église en
Espagne, devançant ce que le Concile de Trente devait faire pour toute la chrétienté des
années après. Il était connu pour la trempe et l’énergie de son caractère.

Chemin, Caractère, 12

Hausse−toi devant l’obstacle. La grâce du Seigneur ne saurait te manquer : inter
12 medium montium pertransibunt aquæ ! tu franchiras les montagnes !

Qu’importe de devoir pour le moment restreindre ton activité si, ensuite, comme un
ressort qui a été comprimé, tu dois t’élever incomparablement plus haut que tu ne
l’avais jamais rêvé ?

Chemin, Caractère, 13

13 Éloigne de toi ces pensées inutiles qui, pour le moins, te font perdre du temps.

Chemin, Caractère, 14

14 Ne perds ni ton énergie ni ton temps, qui sont à Dieu, à jeter des pierres aux chiens qui
aboient sur ton chemin. Méprise−les.

3

Chemin, Caractère, 15

15 Ne remets pas ton travail à demain.

Chemin, Caractère, 16

Te laisser aller ? Toi ?… te fondre dans la masse ? Alors que tu es né pour
16 commander ! Les tièdes n’ont pas leur place parmi nous. Humilie−toi, et le Christ te
rallumera aux feux de l’amour.

Chemin, Caractère, 17

Garde−toi de cette maladie du caractère qui a pour symptômes l’instabilité en tout, la
17 légèreté en actes et en paroles, l’étourderie…: la frivolité, en un mot.

Et si tu ne réagis pas à temps pas demain, aujourd’hui ! la frivolité qui rend tes
jours si vides ( si pleins de vide ) fera de toi, ne l’oublie pas, un pantin désarticulé et
inutile.

Chemin, Caractère, 18

18 Tu persistes à demeurer mondain, frivole, étourdi parce que tu es lâche. Qu’est−ce que
ce refus du face à face avec toi−même sinon de la lâcheté ?

Chemin, Caractère, 19

Volonté. C’est une caractéristique très importante. Ne méprise pas les petites choses,
19 car à force de renoncer à ces choses et de te renoncer toi−même dans ces choses, qui ne
sont jamais futilité ni petits riens , tu fortifieras, tu viriliseras, avec la grâce de Dieu,
ta volonté, d’abord pour devenir vraiment maître de toi−même. Puis pour être un guide,
un chef un meneur d’hommes ! , qui commande, qui incite, qui entraîne, par son
exemple et sa parole, par sa science et son autorité.

4

Caractère. 22 22 Sois fort. Il ne t’en manquera jamais pour te soustraire à tes devoirs. 21 Prétextes. Sois viril. 24 Tu as des ambitions : … savoir…. Caractère. entraîner…. 23 23 Quoi ?… tu ne peux pas faire plus ? faire moins ? Ne serait−ce pas plutôt que… tu ne peux pas Chemin. les défauts de ton caractère ? Comment atteindrais−tu le fini. Et puis. Mais… que ce soit pour le Christ. Sois homme… Et puis… sois ange. Repousse−les et accomplis ton devoir. Caractère. tu ne te sanctifierais pas. Quelle 21 abondance de raisons déraisonnables ! Ne t’attarde pas à les considérer. sans ces heurts avec ton prochain. par amour. 20 que tu puisses plaire à tout le monde. Chemin. Caractère. comment émousserais−tu les pointes. 24 Bon. Chemin. Caractère. 20 Tu te heurtes au caractère de tel ou tel… C’est inévitable : tu n’es pas un louis d’or. Chemin. le poli. 5 . avoir de l’audace. Chemin. Très bien. les arêtes et les saillants les imperfections. la ferme souplesse de la charité et de la perfection ? Si ton caractère et le caractère de ceux qui t’entourent étaient douceâtres et mous comme des meringues.

Vas−tu perdre. le moment venu. que ton directeur de conscience ou ton confesseur te conseille la lecture de quelques livres utiles. 28 Le mariage est pour la troupe et non pour l’état−major du Christ. Caractère. ce bonheur n’est pas difficile à obtenir dans ce monde. Ce n’est pas de la dispute que jaillit d’ordinaire la lumière. tu l’as. de l’égoïste qui s’enferme dans sa tour d’ivoire. nous laisserons des enfants. Soif de paternité ?… Si nous sacrifions l’égoïsme de la chair. Caractère. Caractère. relatif et pauvre. Chemin. Chemin. comme il guida Tobie. dans sa 29 carapace…. 29 Le bonheur. Et 27 c’est bel et bien une vocation. pour cette caricature du ciel. Mais le bonheur de l’égoïste n’est pas durable. 25 25 Ne disputez pas. Alors que manger 28 est une exigence de l’individu. Et tu seras mieux préparé à assumer dignement les charges du foyer. procréer n’est qu’une exigence de l’espèce. 27 Tu ris parce que je te dis que tu as la vocation du mariage ? Eh bien. Caractère. Mets−toi sous la protection de saint Raphaël pour qu’il te conduise dans la chasteté jusqu’au bout du chemin. Chemin. une chose sainte. le bonheur de la Gloire qui n’aura pas de 6 . Caractère. Chemin. 26 Le mariage est un sacrement. passion l’éteint. car la Chemin. de nombreux enfants. tu te 26 disposeras à le recevoir. et un sillage ineffaçable de lumière. les individus pouvant s’y soustraire. Lorsque.

pour ne pas le faire passer à d’autres. pour éviter de passer un mauvais quart d’heure . 33 Tantôt par courtoisie . il te faut le désir ardent de la rendre heureuse. Caractère. Caractère. parfois. 30 30 Tu calcules. Chemin. avec cette peur d’approfondir. toujours. lorsque tu auras sombré. Je prévois ton échec retentissant. tu ne vois pas des frères. Tu sembles incapable d’éprouver la fraternité du 31 Christ : dans les autres. Chemin. 7 . si tu as l’ambition de sauver toutes les âmes. Toujours à tes affaires . Tu 32 seras un chef. Et. si tu ne vois dans la masse qu’un escabeau où te hausser. par lâcheté. mais des marchepieds. tu ne deviendras jamais un homme à l'esprit juste. Ne me dis pas que tu es jeune. Tu ne peux pas vivre le dos tourné à la multitude . Ainsi. tu attendras des autres la charité que tu leur refuses aujourd’hui. 34 34 Ne crains pas la vérité. fin ? Chemin. Chemin. 31 Égoïste. Et. La jeunesse donne tout ce qu’elle peut : elle se donne elle−même sans mesure. Chemin. le plus souvent. Caractère. même si la vérité doit te coûter la vie. Caractère. 33 Tu ne veux jamais aller au fond de la vérité. 32 Tu ne seras pas un chef. Caractère.

vous l’appelez prudence : je n’aime pas un tel euphémisme. Chemin. À toi 8 . Caractère. 35 La lâcheté. Caractère. je ne veux pas le croire d’hommes. 36 impossible à modifier. Remplis−le sans atermoiement. 36 Cet abus n’est pas irrémédiable. 38 38 Serait−il vrai je ne le crois pas. Chemin. N’esquive pas ton devoir. 37 Tu as. Caractère. Voilà qui est fait. sur terre. c’est manquer de caractère. il n’y ait pas Chemin. comme on dit. 37 Mais toute ta faconde ne parviendra pas à justifier c’était providentiel. la langue bien pendue. Chemin. même si d’autres ne le remplissent pas. oses−tu dire ce qui n’a aucune justification. 39 39 Priez Dieu que jamais je ne m’arrête à ce qui est facile. de se faire passer pour savants et de grimper à des postes auxquels ils n’auraient jamais dû accéder. Caractère. il n’y ait que des ventres ? que. Chemin. Et votre 35 prudence donne l’occasion aux ennemis de Dieu au cerveau vide. Admettre qu’il dure comme un cas désespéré. maintenant de t’attacher à accomplir cette belle résolution. Caractère.

44 Présente courtoisement tes excuses : la charité chrétienne et la vie en société l’exigent. Caractère. tu ne seras jamais utile. 42 Pourquoi ces flottements de caractère ? Quand fixeras−tu enfin ta volonté sur quelque 42 chose ? Oublie ce goût de poser les premières pierres et fais en sorte de poser la dernière pierre à un seul de tes projets. va toujours plus haut. Caractère. Ne te fâche pas si je te dis que tu es… insupportable. 40 40 Foi. Un rien te froisse. Chemin. Chemin. 44 Puis. 43 Ne sois pas aussi… susceptible. Caractère. Chemin. sans t’arrêter. 41 En voilà une manière bien transcendante de vivre les vaines sottises et une façon 41 d’arriver à être quelque chose dans la vie monter. avec une sainte effronterie. Il faut peser chacun de ses mots 43 pour te parler de la moindre chose. 9 . Mais pas la sottise de fermer les yeux à la réalité. Si tu ne te corriges pas. jusqu’à ce que tu aies enfin gravi la côte de l’accomplissement de ton devoir. Caractère. optimisme. Chemin. de n’avoir rien dans la cervelle ni dans le cœur ! Chemin. joie. monter arriver à force d’avoir peu de poids . Caractère.

la tienne cesse d’être une grâce de Dieu. 46 46 Ne crois−tu pas que l’égalité. tu as fait la pire des choses. Caractère. rapporteur… Avec tes contes et tes bavardages. Caractère. Tu Chemin. tu as ébranlé les murs solides de la persévérance d’autrui. Persévère dans le bien et hausse les épaules. Il te manque l’esprit de sacrifice. caricature de 49 l’enfance. Caractère. Tâche au 47 moins de ne les employer ni avec Dieu. semeur de zizanie. Ne fais pas l’enfant. et… si. entre eux et toi. Chemin. 45 45 Pourquoi ces suppositions formulées à tort sur ton compte te font−elles souffrir ? ferais pire. Chemin. Et tu as trop l’esprit de curiosité et de cabotinage. 10 . ni avec tes frères : il y aura alors. une barrière en moins. ni de passer inaperçu. comme le condiment. 49 Tais−toi. Caractère. 47 Cette emphase et cet air guindé te vont mal : on voit qu’ils sont empruntés. sans compter que tu n’es capable ni de te dissoudre. est synonyme d’injustice ? Chemin. si Dieu t’abandonnait. Ne sois pas bavard. telle que d’aucuns la comprennent. tu as refroidi la charité . Caractère. Ne tombe pas dans l’infantilisme. 48 Ton caractère est peu vigoureux : quel besoin de fourrer ton nez partout ! Tu veux 48 être le sel de tous les plats… Mais ne te fâche pas si je te parle clairement tu as bien peu de finesse pour être le sel. Chemin. par hasard mauvaise langue . Elle est le traître instrument de l’ennemi. ni avec ton directeur de conscience.

N’y pense plus. fureteur et toujours à la fenêtre : tu n’as pas honte d’être 50 si peu viril jusque dans tes défauts ? Sois homme . et fais en sorte que la leçon te rende plus avisé. lorsque tu juges les autres. Je vais te rassurer : prends un stylo et du papier. En effet. Lui. écris simplement et en toute confiance et brièvement ! ce qui te tourmente. je te l’accorde. Caractère.. tu enrayes la bonne marche de l’ensemble. dans ton esprit d’homme droit et simple. cela reviendra au même. si ton esprit critique n’est point médisance et si tu l’exerces avec quelque hauteur de vue. ni avec tes frères. 50 Tu es curieux et questionneur. 53 Cet esprit critique je te concède qu’il n’est pas médisance tu ne dois l’exercer ni 53 dans votre apostolat. Caractère. change−le en désir et en réalité de connaissance de toi−même. Caractère. qui est la tête et qui a la grâce d’état classera la note… ou la jettera à la corbeille à papier. Chemin. mets−tu dans ta critique l’amertume de tes propres échecs ? Chemin. 11 . Caractère. une entière hauteur de vue. Chemin. et ce besoin de te mêler des affaires d’autrui. Pour toi. 51 Tu es troublé. Supporte l’humiliation de ces coups de langue. Remets le papier à ton supérieur. Pour votre entreprise surnaturelle pardonne−moi de te le dire cet esprit critique est une grande entrave. mais sans raison d’examiner quoi que ce soit tu ne fais rien de positif et. Alors demandes−tu. pendant que tu examines le travail des autres avec. par l’exemple et ta passivité. inquiet cet esprit critique qui est un peu la substance de mon caractère… ? Écoute. Chemin. d’être l’objet d’intrigues et de 51 racontars que tu n’arrives pas à t’expliquer et auxquels tu n’as jamais voulu te mêler. 52 52 Pourquoi.

roublards ou lâches parce qu’ils se savent vaincus d’avance. 57 Dialogue assidûment avec le Saint−Esprit. Il faut beaucoup d’obéissance à son directeur et beaucoup de docilité à la grâce. Caractère. ce Grand Inconnu : c’est lui qui doit te 57 sanctifier. que devient le saint. Mais. Car si on ne laisse pas agir la grâce de Dieu et le directeur. Le Paraclet est au centre de ton âme : écoute−le et suis docilement ses inspirations. jamais n’apparaîtra la sculpture. Direction. être de ce bois−là ne suffit pas. tout juste bon à faire du feu… un bon feu. Chemin. C’est ce que l’on dit de certaines 56 personnes. sois un peu moins ingénu (bien que tu sois très enfant. non équarri. N’oublie pas que tu es temple de Dieu. Et ce bois dont on fait les saints . ne sera rien de plus qu’un madrier informe. si c’est du bon bois ! Chemin. l’effigie de Jésus. Chemin. 55 55 Mon ami. 54 Temporiser ? C’est un mot que l’on ne trouve il faut temporiser ! que dans le 54 vocabulaire de ceux qui n’ont pas envie de se battre douillets. dont nous parlons. et justement parce que tu l’es devant Dieu) et n’expose pas tes frères à la risée de ceux qui leur sont étrangers. Caractère. Direction. Chemin. 56 Ils sont du bois dont on fait les saints. outre que les saints n’ont pas été de bois . 12 .

60 Pourquoi veux−tu donc bâtir sans directeur spirituel la citadelle de ta sanctification. le poids de la croix…. t’abandonner…. Et 62 un directeur qui connaisse ton apostolat. qui sache ce que Dieu veut. les soufflets…. nous mène à bon port. C’est pourquoi Dieu veut que la barre du navire soit tenue par un Maître qui. Direction. le travail de l’Esprit Saint dans ton âme. Pour te donner à Dieu. 59 Il convient que tu connaisses cette doctrine sûre : notre propre jugement est mauvais 59 conseiller. Chemin. 58 Ne gêne pas l’œuvre du Paraclet : unis−toi au Christ pour te purifier. Il t’en faut un. Direction. les clous déchirant ta chair. par ses lumières et ses connaissances. Direction. 13 . Direction. de sorte qu’il seconde. et subis avec lui 58 les insultes. 60 Tu ne construirais certes pas sans architecte une maison solide pour habiter sur la terre. efficacement. parmi les écueils de la vie intérieure. Chemin. mauvais pilote. Chemin. s’il s’agit de diriger l’âme à travers les bourrasques et les tempêtes. en t’inondant de paix et en t’apprenant à rendre ton travail fécond. les crachats. Direction. 61 61 Quand un laïc s’érige en maître de morale. Chemin. il se trompe fréquemment : les laïcs ne peuvent être que disciples. les angoisses d’une mort dans l’abandon… Et glisse−toi dans le flanc ouvert de notre Seigneur Jésus jusqu’à trouver un abri sûr dans son Cœur blessé. où tu es appelé à vivre éternellement dans le ciel ? Chemin. 62 Directeur. les épines. sans te sortir de ton état…. en obéissant.

14 . Chemin. 64 Ne cache pas à ton directeur ce que l’ennemi t’insinue. Et que l’Esprit Saint a dit : Nolite tangere Christos meos. tes publications 63 ta position sociale ton nom tes activités politiques les charges que tu occupes ton patrimoine…. Chemin. pour continuer à vaincre. Direction. le don de conseil et les prières de ton père spirituel. bref tu n’es plus un enfant !… C’est justement pour tout cela que tu as besoin. 67 Si connu que ce soit. 65 Pourquoi cette répugnance à te voir toi−même et à te montrer à ton directeur. 63 Tu as. Direction. beaucoup de personnalité : tes études tes recherches. plus que d’autres. Direction. je ne veux cesser de te rappeler que le prêtre est un autre 67 Christ . 66 66 Le prêtre quel qu’il soit est toujours un autre Christ. Direction. Direction. Cette confidence sera une 64 victoire qui augmentera en toi la grâce de Dieu. Chemin. Chemin. ne touchez pas à mes Christs . tel que tu 65 es en réalité ? Tu auras gagné une grande bataille. Et puis. ton âge. crois−tu. Chemin. d’un directeur qui veille sur ton âme. tu as désormais. si tu surmontes la crainte de te donner à connaître.

pour le moins. et tu auras fait une bonne chose. 68 Si l’âge avancé mérite la vénération. Direction. Aucun tyran Chemin. Chemin. 15 . Chemin. 71 71 Comme nous devons admirer la pureté sacerdotale ! ne pourra jamais arracher cette couronne à l’Église. malgré toutes les circonstances 70 qui peuvent te sembler atténuantes. 68 Prêtre. sans raideur. pense combien plus tu dois vénérer le prêtre. donne moi quatre−vingts ans de gravité ! Demande−la. 70 J’insiste : ces plaisanteries. Direction. ces moqueries sur le prêtre. étymologiquement. 72 Ne mets pas le prêtre dans le cas de perdre sa gravité. Comme il la demandait ce jeune prêtre de nos amis : Seigneur. Direction. veut dire ancien. Direction. Elle est un trésor. sont toujours. quels qu’en soient le motif ou le prétexte ! Chemin. 69 69 C’est un vrai manque de délicatesse un vrai manque de respect que de plaisanter sur le prêtre et de le railler. Chemin. vulgaires et malséantes. Direction. C’est une vertu qu’il doit 72 posséder. pour tous les prêtres. toi aussi.

Direction. Et je me réjouis de ta peine : maintenant je suis vraiment sûr de ton bon esprit ! Chemin. est si monotone. Direction. 75 75 Comme les bons fils de Noé. Chemin. 73 Tu as ressenti comme un coup de poignard au cœur qu’on dise de toi que tu avais médit 73 de ces prêtres. Chemin. Chemin. 74 74 Aimer Dieu et ne pas vénérer le prêtre… c’est impossible. tu n’auras jamais d’ordre. Direction. Direction. 76 76 Si tu n’as pas un plan de vie. 16 . Direction. le prêtre. 77 77 Mais s’assujettir à un plan de vie. m’as−tu dit ! Et je t’ai répondu : il y a monotonie là où manque l’amour. Direction. à un horaire. Chemin. 78 78 Si tu ne te lèves pas à heure fixe. Chemin. jamais tu n’accompliras ton plan de vie. recouvre du manteau de la charité les misères que tu vois en ton père.

Direction. 83 83 La prière est le fondement de l’édifice spirituel. 79 79 Vertu sans ordre ? Drôle de vertu ! Chemin. 17 . 80 80 Quand tu auras de l’ordre. troisième lieu . 82 82 D’abord. expiation . Direction. ton temps se multipliera : tu pourras ainsi rendre davantage gloire à Dieu. Chemin. en travaillant plus à son service. 81 81 L’action ne vaut rien sans la prière. La prière est valorisée par le sacrifice. en troisième lieu. La prière est toute−puissante. Prière. Prière. ensuite. et loin en action. Prière. Chemin. prière . Chemin. Chemin.

Ah si tu pouvais prendre goût à réciter les psaumes et les prières du missel. Pain et parole ! Hostie et prière. 86 86 Ta prière doit être liturgique. Considère ce que tu dis. tu ne vivras pas la vie surnaturelle. Prière. Prière. Prière. 85 Doucement. 87 L’homme ne vit pas seulement de pain. avec sainte Thérèse d’Avila. qui est in cœlis… Notre Père. Chemin. plutôt que des prières privées ou particulières ! Chemin. bien que les amis trahissent parfois. te rendent plus supportable l’exil en ce monde…. par leur 88 amitié. Mais… que ne recherches−tu. Chemin. qui es aux cieux… Comment ne pas faire grand cas de la prière vocale ? Chemin. doce nos orare : Seigneur apprends−nous à prier ! Et le Seigneur répondit : 84 Lorsque vous priez. chaque jour plus intensément. Car ce parler hâtif. Et je te dirai. Sinon. qui le dit et à qui c’est dit. Cela ne me paraît pas mal. a dit le Seigneur. Chemin. 84 Domine. la conversation du grand Ami qui ne trahit jamais ? 18 . que je n’appelle pas cela prier. par leur conversation et leur affection. mais de toute parole qui sort de la bouche de 87 Dieu . Prière. dites : Pater noster. n’est que concert de casseroles. la compagnie. même si tu remues abondamment les lèvres. 88 Tu cherches la compagnie d’amis qui. Prière. 85 qui ne laisse place à aucune réflexion.

jettes−y les brindilles et les feuilles de petites prières vocales. qu’il est difficile de l’accompagner ! Chemin. Amour et réparation. de 91 toi : joies. buvant 89 les paroles du Maître. si tu ne peux alimenter le feu de troncs odorants. En deux mots. Prière. 89 Marie a choisi la meilleur part . Puis elle accompagne Jésus dans sa prédication par les villes et les villages. Inactive en apparence. 91 Tu m’as écrit : Prier. d’oraisons jaculatoires qui l’entretiendront. Elle est là. je ne sais pas faire oraison !… sois assuré que tu es déjà en train de la faire. soucis quotidiens…. elle prie et elle aime. au moment où tu ne sauras plus avancer. Prière. c’est parler avec Dieu. succès et défaites. Et tu n’auras pas perdu ton temps. Chemin. le connaître et te connaître : se fréquenter ! Chemin. faiblesses ! actions de grâces et demandes. Prière. lit−on dans le saint Évangile. 92 Et in meditatione mea exardescit ignis : et dans ma méditation s’allume le feu. Prière. C’est 92 pour cela que tu vas à l’oraison : pour devenir foyer ardent. 93 Tu te vois si misérable que tu te reconnais indigne d’être écouté de Dieu… Mais que 93 fais−tu des mérites de Marie ? Et des plaies de ton Seigneur ? Et… n’es−tu pas fils de Dieu ? 19 . tristesses. Chemin. Sans prier. 90 Tu ne sais pas prier ? Mets−toi en présence de Dieu et dès que tu as commencé à 90 dire : Seigneur. Prière. nobles ambitions. flamme vive. Mais de quoi ? De quoi ? De lui. Chemin. lorsque tu sentiras que tu t’éteins. C’est pourquoi. qui donne chaleur et lumière.

Tu ne te souviens de rien et tu voudrais 97 pourtant le consulter sur tant de choses. en plus des recours humains. speravi : en toi. Seigneur. cherchez 96 et vous trouverez . Prie. Et puis. Chemin. 20 . frappez et l’on vous ouvrira. Prière. prends ces notes et va prier. 95 In te Domine. la prière la plus agréable à Dieu est celle des enfants et des malades. Et mon espérance n’a pas été vaine ! Elle ne le sera jamais : Non confundar in æternum ! Chemin. 94 94 Il s’est fait si petit confiance. j’ai espéré. Prière. parce que sa miséricorde demeure à jamais. Puis. Écoute−moi bien : note dans la journée les questions que tu veux examiner en présence de Dieu. quoniam in sæculum misericordia eius : parce qu’il est bon. Prière. Prière. 95 j’ai usé de ma prière et de ma croix. tu le vois : un Enfant ! pour que tu t’approches de lui avec Chemin. Prière. Chemin. 96 C’est Jésus qui parle : Et moi je vous dis : demandez et l’on vous donnera . 97 Tu ne sais que dire au Seigneur quand tu pries. il t’écoute quoniam bonus…. Quelle affaire humaine pourrait t’offrir plus de garanties de succès ? Chemin. Et. 98 98 Après celle du prêtre et des vierges consacrées.

Chemin, Prière, 99

99 Lorsque tu vas faire ton oraison, que ce soit avec cette ferme résolution : ni trop longue
par goût des consolations, ni trop courte par aridité.

Chemin, Prière, 100

100 Ne dis pas à Jésus que tu désires trouver la consolation dans ta prière.
donne, remercie−le. Dis−lui toujours que tu veux la persévérance.
S’il te la

Chemin, Prière, 101

101 Persévère dans l’oraison.
est toujours féconde.
Persévère même si ton effort te paraît stérile. L’oraison

Chemin, Prière, 102

Ton intelligence est engourdie, inactive ; tu fais des efforts inutiles pour coordonner
102 tes idées en présence du Seigneur : une véritable hébétude!

Ne t’efforce pas, ne t’inquiète pas. Écoute−moi bien : c’est l’heure du cœur.

Chemin, Prière, 103

103 Ces mots qui t’ont frappé dans ta prière, grave−les dans ta mémoire et récite−les
lentement, souvent, pendant la journée.

21

Chemin, Prière, 104

Pernoctans in oratione Dei. Il passa la nuit à prier. C’est ce que saint Luc nous dit
104 du Seigneur.

Toi, combien de fois as−tu persévéré de la sorte ? Alors…

Chemin, Prière, 105

105 Si tu ne fréquentes pas le Christ dans la prière et dans le Pain, comment peux−tu le
faire connaître ?

Chemin, Prière, 106

106 Tu m’as écrit, et je te comprends :
d’oraison : sans quoi… !
Je fais tous les jours mon petit moment

Chemin, Prière, 107

107 Un saint qui ne prierait pas ?… Je ne crois pas à cette sainteté−là.

Chemin, Prière, 108

108 Je te dirai, en plagiant un auteur étranger, que ta vie d’apôtre vaut ce que vaut ta
prière.

22

Chemin, Prière, 109

109 Si tu n’es pas homme de prière, je ne crois pas à la rectitude de tes intentions, quand
tu dis travailler pour le Christ.

Chemin, Prière, 110

Tu m’as dit un jour que tu ressemblais à une horloge déréglée qui sonne à
110 contretemps : tu es froid, sec et aride à l’heure de ta prière ; en revanche, lorsque tu
t’y attends le moins, dans la rue, au milieu des soucis de chaque jour, dans le tumulte
et le tohu−bohu de la ville, ou dans la quiétude laborieuse de ton travail
professionnel, tu te surprends à prier… À contretemps ? Bon, mais ne néglige pas
ces sonneries de ton horloge. L’Esprit souffle où il veut.

Chemin, Prière, 111

Tu m’as bien fait rire avec ta prière… impatiente. Tu lui disais : Je ne veux pas
111 vieillir, Jésus… C’est trop attendre pour te voir ! Alors, peut−être n’aurais−je plus le
cœur à vif comme maintenant. Vieux, cela me paraît tard. Maintenant, mon union à
toi aurait un plus bel éclat, parce que je t’aime d’un amour de jouvenceau.

Chemin, Prière, 112

Il me plaît que tu fasses cette ambitieuse réparation : pour le monde ! m’as−tu
112 dit. Bien, mais avant tout pense à ceux de ta famille surnaturelle, à ceux de ton
sang, et à ceux du pays qui est notre patrie…

Chemin, Prière, 113

Tu lui disais : Ne te fie pas à moi… Moi, si, je me fie à toi, Jésus… Je
113 m’abandonne dans tes bras ; j’y laisse ce que j’ai : mes misères ! Et cela me
semble une bonne prière.

23

Chemin, Prière, 114

114 La prière du chrétien n’est jamais monologue.

Chemin, Prière, 115

Minutes de silence. Laissez cela à ceux qui ont le cœur sec.
115
Nous, les catholiques, enfants de Dieu, nous parlons à notre Père qui est aux cieux.

Chemin, Prière, 116

116 Ne néglige pas la lecture spirituelle. La lecture a fait beaucoup de saints.

Chemin, Prière, 117

C’est dans la lecture m’écris−tu que je puise mes réserves de combustible. On
117 dirait un tas inerte, mais c’est de là que bien souvent ma mémoire tire spontanément
de quoi vivifier ma prière et embraser mon action de grâces après la communion.

Chemin, Sainte pureté, 118

118 La sainte pureté, Dieu la donne quand on la lui demande humblement.

Chemin, Sainte pureté, 119

Qu’elle est belle, la sainte pureté ! Mais séparée de la charité, elle n’est ni sainte, ni
119 agréable à Dieu.

24

par expérience. Sainte pureté. 123 123 Quand tu te décideras fermement à mener une vie limpide. que nous 124 pouvons être chastes. 124 Tu m’écrivais. Et cette croisade est votre œuvre. Ce sont ceux−là qui vont au 120 mariage le corps flétri et l’âme désenchantée. grâce à l’eau limpide de la pureté. 121 Il faut entreprendre une croisade de virilité et de pureté qui contrecarre et anéantisse 121 le travail destructeur de ceux qui tiennent l’homme pour une bête. en restant sur nos gardes. en un marécage immonde qui exhale des miasmes d’orgueil. 120 La pureté ? interrogent certains. Sans charité. Chemin. Sainte pureté. médecin apôtre : Nous savons tous. Pourquoi pas toi ? Chemin. Chemin. la chasteté ne te sera plus un fardeau. Chemin. en fréquentant les sacrements et en 25 . mariage et pureté. la pureté reste inféconde. et ses eaux stériles transforment les âmes en un bourbier. Je vous promets un livre avec l’aide de Dieu qui pourra s’intituler : Célibat. Sainte pureté. mais une couronne triomphale. Chemin. Sainte pureté. La charité est la semence qui germera et donnera des fruits très savoureux. Sainte pureté. Et de sourire. 122 122 Beaucoup vivent comme des anges au milieu du monde.

sans permettre à l’incendie de se déclarer. m’as−tu dit. Chemin. d’une conversation à cœur ouvert. à tous égards. tu trouveras du courage et tu obtiendras des conseils. Chemin. 129 129 Sans la sainte pureté. les sournois et les cruels. Et c’est précisément parmi les chastes que l’on compte les hommes les plus intègres. on ne peut persévérer dans l’apostolat. qui se caractérisent par leur peu de virilité. Chemin. le plus souvent. Sainte pureté. étouffant les premières étincelles de la passion. Sainte pureté. l’adolescent. 127 127 Ne consens pas à discuter avec la concupiscence : méprise−la. 26 . qui 125 me donnerait des conseils et m’aiderait à trouver la pureté du cœur. Chemin. 125 Je rêve. les égoïstes. avec Jean. Chemin. 126 126 La gourmandise est l’avant−garde de l’impureté. 128 128 La pudeur et la modestie sont les sœurs cadettes de la pureté. Et c’est parmi les luxurieux que l’on trouve. Sainte pureté. les timides. dis−le lui . Si tu le veux vraiment. Sainte pureté. Sainte pureté.

133 Les saints ne furent pas des êtres anormaux. en m’inspirant d’un vieux dicton espagnol : Même vêtue de soie. 130 130 Ôte−moi. 134 La chair a beau se vêtir de soie… Je te dirai. Détourne la conversation. vertu des hommes qui savent ce que vaut leur âme. Et. des cas intéressants pour un 133 médecin moderniste. si ce n’est pas possible. Chemin. Sainte pureté. Chemin. 27 . pour que j’entende et suive facilement les appels du Paraclet dans mon âme. même pour les déplorer. Sainte pureté. Chemin. Sainte pureté. quand je te verrai chanceler devant la 134 tentation qui cache son impureté sous des prétextes d’art. N’oublie 131 pas que c’est là une matière plus collante que la poix. 132 132 N’aie pas la lâcheté d’être courageux : fuis ! Chemin. poursuis−la en parlant de la nécessité et de la beauté de la sainte pureté. Sainte pureté. Chemin. Ils furent. Sainte pureté. ils sont normaux : de chair et d’os comme toi. Et ils ont triomphé. Jésus. 131 Ne parle jamais de choses ou de faits impurs. de science…. de charité ! Je te dirai. cette gangue repoussante de pourriture sensuelle qui recouvre mon cœur. la chair reste toujours la chair.

Il te dit encore : Glorificate et portate Deum in corpore vestro : glorifie Dieu et porte−le dans ton corps. 139 139 À l’heure de la tentation. Chemin. Courage : il luttait. 137 137 Et penser que. 136 136 Quand tu as cherché pour compagnie la satisfaction de tes sens… quelle solitude. tu as perdu le chemin ! Chemin. Sainte pureté. pense à l’Amour qui t’attend au ciel : ranime en toi la vertu d’espérance. ensuite ! Chemin. Sainte pureté. 135 Si tu savais ce que tu vaux !… C’est saint Paul qui te le dit : tu as été acheté pretio 135 magno. Chemin. qui a laissé en toi un dépôt de fiel et d’aloès. lui aussi. Chemin. Sainte pureté. à grand prix. 28 . Sainte pureté. pour la satisfaction d’un instant. Sainte pureté. Ce n’est pas manquer de générosité. 138 Infelix ego homo ! Quis me liberabit de corpore mortis huius ? Malheureux 138 homme que je suis ! Qui me délivrera de ce corps de mort ? Tel est le cri de saint Paul.

Sainte pureté. toi et moi ! Tu ne tarderas pas à entendre la réponse du Maître : Volo. saint Benoît 143 se jeta dans un buisson de ronces. Sainte pureté. mundare ! je le veux. Car la volonté seule peut ouvrir la porte du cœur et y introduire ces choses exécrables. tu peux me guérir. et une loi de Dieu. Sainte pureté. Sainte pureté. quoi qu’il advienne. saint François d’Assise se roula dans la neige. 29 . 142 Domine ! Seigneur ! si vis. il reste. Chemin. avec la foi du pauvre lépreux. Dieu. qu’as−tu fait ? Chemin. 144 Les autres apôtres fuient le Golgotha : lui. dis à l’ennemi qu’il y a une loi naturelle. 141 Tu crois entendre vraiment dans ton âme une voix qui te dit : Ce préjugé 141 religieux ! …. saint Bernard se plongea dans un étang glacé… Toi. 140 140 Ne t’inquiète pas. Sainte pureté. aussi longtemps que tu ne consens pas. 144 La pureté sans faille de toute sa vie rend Jean fort devant la Croix. 142 Quelle belle prière à répéter souvent. Chemin. avec la Mère du Christ. potes me mundare : si tu le veux. et Dieu ! Et aussi un enfer. 143 Pour défendre sa pureté. lorsqu’il t’arrivera ce que nous savons. N’oublie pas que la pureté rend plus vigoureux. Chemin. virilise le caractère. puis qui prend la défense éloquente de toutes les faiblesses de notre pauvre chair déchue : ses droits ! Lorsque cela t’arrive. sois pur ! Chemin.

Chemin. Chemin. puis une autre. n’entendit que la première : Des cœurs partagés moi. fleuve tranquille et large. Non : pour Dieu. fiers et joyeux camarades. pour t’y désaltérer. je le donne en entier. à la moustache brune. Le cœur. Sainte pureté. Une vingtaine d’officiers. Quelle résistance à donner mon cœur en entier ! Et la prière jaillit. peut−être. les créatures ? Dieu. je n’en veux pas . comme une marchandise : qui le veut ? 146 Si personne n’en veut. Le cœur. 147 147 Pour toi. mais pour l’amour de Chemin. 146 Tu me donnes l’impression d’offrir ton cœur. 148 148 Pourquoi t’approcher de la mare des consolations mondaines. lorsque tu peux étancher ta soif à des eaux qui jaillissent vers la vie éternelle ? 30 . et si je donne le mien. Ce jeune lieutenant. et une autre encore. Crois−tu que les saints aient agi ainsi ? Chemin. Le cœur. tu iras l’offrir à Dieu. 145 Sur le front de Madrid. Une 145 chanson s’élève. Pour toi.

Chemin, Le cœur, 149

Détache−toi des créatures jusqu’au dépouillement. Car, dit le pape saint Grégoire, le
149 démon n’a rien à lui dans ce monde : il va nu à la bataille. Si tu luttes tout habillé
contre lui, il te tombera vite, parce qu’il aura par où te saisir.

Chemin, Le cœur, 150

150 Tout se passe comme si ton ange te disait : ton cœur est plein d’affections
humaines !… En ajoutant : et tu voudrais que ton ange gardien garde tout cela ?

Chemin, Le cœur, 151

151 Détachement. Comme il en coûte !… Si je pouvais n’avoir d’autre attache que
trois clous, d’autre sensation dans ma chair que la Croix !

Chemin, Le cœur, 152

Ne pressens−tu pas qu’il t’est promis plus de paix et d’union, si tu réponds à cette
152 grâce extraordinaire qui exige de toi un total détachement ?

Lutte pour Lui, pour Lui plaire, mais fortifie ton espérance.

Chemin, Le cœur, 153

153 Allons ! Dis−lui avec générosité, comme un enfant : que ne me donneras−tu pas,
puisque tu exiges cela de moi ?

31

Chemin, Le cœur, 154

Tu veux à ce point te détacher, que tu as peur de devenir froid et guindé vis−à−vis de
154 tout le monde.

Laisse là cette inquiétude : si tu es au Christ, tout au Christ, tu auras pour tous, et
grâce au Christ lui−même, feu, lumière et chaleur.

Chemin, Le cœur, 155

155 Jésus ne se satisfait pas d’un partage : il veut tout.

Chemin, Le cœur, 156

156 Tu n’entends pas te plier à la volonté de Dieu… et tu t’accommodes, en revanche, de
la volonté de n’importe quelle pauvre créature.

Chemin, Le cœur, 157

157 Ne renverse pas l’ordre des choses : si Dieu lui−même se donne à toi, à quoi bon cet
attachement aux créatures ?

Chemin, Le cœur, 158

158 Des larmes, maintenant. Cela fait mal, n’est−ce pas ?
précisément pour cela qu’on t’a frappé là.
Bien sûr ! c’est

32

Chemin, Le cœur, 159

Ton cœur fléchit et tu cherches un appui sur la terre. Bon, mais prends garde que
159 cet appui que tu prends pour ne pas tomber ne se change en poids mort qui
t’entraîne, ou en chaîne qui te réduise en esclavage.

Chemin, Le cœur, 160

160 Dis−moi, dis−moi : cela…, est−ce une amitié ou une chaîne ?

Chemin, Le cœur, 161

Tu prodigues ta tendresse. Et je te dis : charité pour ton prochain, oui, toujours.
161 Mais écoute−moi bien, âme d’apôtre il est pour le Christ et pour lui seul cet
autre sentiment que le Seigneur lui−même a mis dans ton cœur. De plus… n’est−il
pas vrai qu’en ouvrant un des verrous de ton cœur et tu as besoin de sept verrous
un petit nuage de doute a flotté plus d’une fois sur ton horizon surnaturel… ?
Tourmenté, malgré la pureté de tes intentions, tu t’es alors demandé : n’ai−je pas été
trop loin dans les manifestations extérieures de mon affection ?

Chemin, Le cœur, 162

162 Le cœur à part. Le devoir, d’abord.
cœur, qui est douceur.
Mais en accomplissant ton devoir mets−y ton

Chemin, Le cœur, 163

Si ton œil droit te scandalise…, arrache−le et jette−le au loin ! Pauvre cœur que
163 celui qui te scandalise !

Serre−le, presse−le entre tes mains ; ne lui donne pas de consolations. Et quand il en
demandera, dis−lui doucement, comme en confidence, plein d’une noble
compassion : Sur la Croix, mon cœur ! sur la Croix, mon cœur !

33

Chemin, Le cœur, 164

Comment va ce cœur ? Ne t’inquiète donc pas, mon enfant : les saints, qui étaient
164 des êtres bien constitués et normaux, comme toi et moi, éprouvaient aussi ces
penchants naturels . Et s’ils ne les avaient pas éprouvés, ils auraient eu bien peu
de mérite à garder, par réaction surnaturelle , leur cœur corps et âme pour
Dieu, au lieu de le donner à une créature.

C’est pourquoi je pense que la faiblesse du cœur, lorsqu’on a vu le chemin, ne doit
pas faire obstacle à une âme décidée et vraiment éprise .

Chemin, Le cœur, 165

165 Toi…, qui as commis tant de bassesses pour une amourette, crois−tu vraiment aimer
le Christ si tu n’acceptes pas cette humiliation, par amour pour lui ?

Chemin, Le cœur, 166

Tu m’écris : Père, j’ai… une rage de dents au cœur. Je n’en ris pas. Je
166 comprends que tu aies besoin d’un bon dentiste qui t’arrache des dents.

Si seulement tu te laissais faire !…

Chemin, Le cœur, 167

167 Ah, si j’avais rompu dès le début !
répéter ce tardif regret.
m’as−tu dit. Puisses−tu ne pas avoir à

Chemin, Le cœur, 168

J’ai dû sourire à vous entendre parler des comptes que vous demandera notre
168 Seigneur. Non, pour vous tous, il ne sera pas un juge, au sens austère du mot. Il sera
simplement Jésus. Ces mots, écrits par un saint évêque, qui ont consolé plus
d’un cœur en tribulation, peuvent parfaitement consoler le tien.

34

ce silence devant l’accusation injuste . Chemin. Le cœur. Mortification. Mortification. qui te fait trébucher et même tomber. Reçois−la avec courage. Qu’attends−tu pour le trancher… et avancer ? Chemin. 172 172 Si tu ne te mortifies pas. que de détours. Le cœur. Chemin. Chemin. une conversation bienveillante avec les raseurs et les importuns . 170 Que le chemin est clair !… Que les obstacles sont visibles !… Et quelles bonnes 170 armes pour en triompher !… Et pourtant. que de faux−pas ! n’est−ce pas ? C’est le lien ténu en vérité une chaîne. sur les détails ennuyeux et impertinents de ton entourage… Tout cela. cette blague qui n’est pas sortie de ta bouche . parce que tu la reçois lâchement. 171 171 L’Amour… vaut bien un amour ! Chemin. avec persévérance : voilà de la bonne mortification intérieure. tu ne seras jamais une âme de prière. chaque jour. le sourire aimable pour 173 qui t’agace . le fait de passer. 173 Ce bon mot. dans un esprit chrétien. une chaîne de fer forgé que nous connaissons bien tous deux. et tu l’estimeras comme un trésor. Le cœur. qui t’écarte du chemin. et que tu ne veux pas rompre. 35 . 169 169 La douleur t’accable.

174 174 Ne dis pas : cette personne me pèse. mais Chemin. sans éclat et sans consolation… Elle attend le crucifié qui lui manque. de lui offrir ta petite colère. n’oublie pas que cette croix est ta Croix : celle de chaque jour. misérable et sans valeur… et sans 178 crucifié. d’être victime ! Renonce à toi−même. Mortification. Mortification. Chemin. ce doit être toi. 175 175 Aucun idéal ne devient réalité sans sacrifice. Mortification. 176 Que de fois tu te proposes de servir Dieu en quelque chose… et tu dois te contenter. Mortification. 177 177 Ne néglige pas l’occasion de renoncer à ton propre jugement. 176 misérable que tu es. que c’est agréable aux yeux de Dieu ! Il t’en coûte…. Mortification. Et ce crucifié. cachée. Il est si beau Chemin. Chemin. Pense : cette personne me sanctifie. 178 Lorsque tu verras une pauvre croix de bois. 36 . seule. le sentiment de n’avoir pas su tenir cette résolution si facile ! Chemin.

180 180 Pas de vertu. Je ne crois pas à ta mortification intérieure. 183 Les yeux ! C’est par eux que bien des iniquités entrent dans l’âme. 182 Qu’importe de souffrir dix. Chemin. pour lui plaire. que tu ne pratiques pas la mortification des sens. si l’on souffre par Amour ?… Chemin. Mortification. Mortification. Mortification. Mortification. pour toujours…. et unis à lui sur sa Croix ? En un mot. Chemin. 179 179 Cherche des mortifications qui ne mortifient pas les autres. vous aurez assuré la garde de votre cœur. Que 183 d’expériences à la David !… Si vous surveillez vos regards. Mortification. cinquante ans…. pour toujours ? Et surtout mieux que pour cette raison. 37 . dans un esprit de réparation. 181 181 Mortification intérieure. propter retributionem qu’importe de souffrir si c’est pour consoler Dieu. si je vois que tu méprises. Chemin. 182 Buvons jusqu’à la lie le calice de la douleur en cette pauvre vie d’à présent. si c’est ensuite le ciel pour toujours. notre Seigneur. vingt. sans mortification. Chemin.

187 187 Paradoxe : pour Vivre. Chemin. 186 186 Il faut se donner totalement. parce qu’il ignore la valeur du sacrifice obscur et silencieux. 189 189 Tout ce qui ne te porte pas vers Dieu est un obstacle. si tu portes ton univers en toi ? Chemin. Mortification. 184 184 Pourquoi regarder au−dehors. Mortification. Arrache−le et jette−le au loin. Mortification. 188 188 Prends bien garde : le cœur est traître. Tiens−le enfermé sous sept verrous. il faut se renoncer totalement. il faut que le sacrifice devienne holocauste. Mortification. il faut mourir. Chemin. Chemin. Mortification. Chemin. Mortification. Chemin. 38 . 185 185 Le monde n’admire que le sacrifice spectaculaire.

Il est si démoralisant de se sentir battu à la première escarmouche ! Chemin. sans concéder une seule minute à la paresse. 191 Triomphe chaque jour de toi−même dès le premier instant. tu auras pris beaucoup d’avance pour le reste de la journée. à chaque amabilité. ou sa vocation apostolique… Ainsi. la pauvreté. la prison… 39 . la solitude. 194 Pour que tu ne les gaspilles pas. Mortification. je vais te dire quels sont les trésors de l’homme sur 194 la terre : la faim. Mortification. mon Dieu. avec l’aide de Dieu. Il est temps de repousser cette étrange compassion que tu éprouves pour toi−même. le froid. indolent. 192 Tu finis toujours par être battu. la soif. Chemin. réponde par des ruades ? Chemin. Chemin. tu te vaincs. le déshonneur. la douleur. ou sa sanctification. Si. Mortification. la calomnie. quand en trouverai−je un autre qui. la chaleur. à chaque fois. la trahison. Chemin. pour ce trésor vraiment divin . le salut d’une âme 192 déterminée. Mortification. en te levant 191 ponctuellement à heure fixe. 193 193 Ne sois pas mou. je suis sûr de ta victoire. Propose−toi. 190 Le Seigneur faisait dire à une âme dont le supérieur immédiat était irascible et 190 grossier : Merci beaucoup. Mortification.

intransigeance pour les siennes propres. Ne veux−tu pas être grain de blé. 196 196 Il faut donner au corps un peu moins que le strict nécessaire. Mortification. qu’importe qu’ils le soient aussi de ta pénitence ? Chemin. Mortification. Mortification. Chemin. Mortification. 197 197 S’ils ont été les témoins de tes faiblesses et de tes misères. il ne germe pas. Chemin. Chemin. parce que tu es orgueilleux. Sinon. 198 198 Voici les fruits savoureux de l’âme qui se mortifie : compréhension et indulgence pour les misères d’autrui. Chemin. 199 199 Si le grain ne meurt. et deux amis incapables de se supporter. Mortification. tu ne te mortifies pas. il trahit. qu’ils sont deux ennemis incapables de se séparer. 195 195 Il avait bien raison celui qui a dit. Tu mènes 200 une vie de pénitence ? N’oublie pas que l’orgueil est compatible avec la pénitence… 40 . Mortification. 200 Tu ne te vaincs pas. de l’âme et du corps. mourir par la mortification et donner des épis bien lourds ? Que Jésus bénisse ta moisson ! Chemin.

ce qu’il y a de plus héroïque. Chemin. à son petit déjeuner (quelle comptabilité que celle de son examen particulier !). par là. la joie des pauvres humains laisse toujours un 203 arrière−goût d’amertume. devant des milliers de spectateurs 204 stupéfaits. après tes manques de générosité. la douleur est le sel de notre vie. Autres arguments : ta tristesse après la chute. 202 Tu vas volontairement t’imposer une punition pour ta faiblesse et ton manque de 202 générosité ? Bien. Mortification. de cendre et d’aloès ! Quelle bouche desséchée. 205 Nous lisions tous deux la vie héroïquement ordinaire de cet homme de Dieu. le 41 . On te demande davantage et tu ne veux pas le donner. qui ne savent pas supporter chrétiennement les piqûres d’épingle quotidiennes ! Juge. Nous 205 l’avons vu lutter. Mortification. Mortification. 203 Même si elle a un motif surnaturel. Que croyais−tu ? Ici−bas. même si tes coups de discipline font fleurir chaque jour de nouvelles roses ! Chemin. comme celle imposée à un ennemi qui serait aussi notre frère. 201 pâteuse. mais que ce soit une pénitence modérée. 204 Combien se laisseraient clouer sur une croix. Chemin. est−ce la douleur ou le dépit de te voir si petit et sans force ? Que tu es loin de Jésus. Tel jour vainqueur. Mortification. 201 Quel goût de fiel et de vinaigre. si tu n’es pas humble…. Chemin. cette sensation amère de déplaisir subsisterait−elle dans ta chair et dans ton esprit. Mortification. crevassée ! Cette sensation physiologique ne semble rien comparée aux autres amertumes que ton âme ressent. Humilie−toi . si tu faisais tout ce que tu peux ? Chemin. pendant des mois et des années.

Pénitence. j’ai pris du beurre ! Puissions−nous. joyeux par l’espérance. vivre nous aussi notre… tragédie du beurre. 210 210 Expiation : voilà le sentier qui mène à la Vie. Mortification. in tribulatione patientes. C’est l’heure précise de te lever. orationi instantes. 208 208 Bénie soit la douleur. 209 C’est tout un programme que l’apôtre Paul nous trace pour apprendre avec profit la 209 matière de la douleur : spe gaudentes. endurants dans l’épreuve. Chemin. comme d’une faveur spéciale. Sans hésitation : une pensée 206 surnaturelle et… debout ! La minute héroïque : tu as là une mortification qui renforce ta volonté et n’affaiblit pas ta nature. Mortification. Aimée soit la douleur. Pénitence. 207 207 Sois reconnaissant. 206 La minute héroïque. constants dans la prière. Glorifiée soit la douleur ! Sanctifiée soit la douleur… Chemin. lendemain il était vaincu… Il notait : Je n’ai pas pris de beurre…. Pénitence. Chemin. de cette sainte aversion que tu éprouves pour toi−même. 42 . Chemin. Chemin. toi et moi.

C’est tout au plus la triste image que 212 peuvent former tes yeux troubles… Purifie−toi. contribue efficacement à une nouvelle fécondité. Ton image sera réellement la sienne : Lui. comme certains hommes et certaines femmes seraient donc saints ! 43 . accomplir la 213 très sainte Volonté de Dieu en suivant les pas du Maître. au pied de l’arbre qui les a produits. 214 214 Dis à ton corps : je préfère t’avoir pour esclave que d’être le tien. Ainsi le laboureur enfouit. Chemin. Chemin. comment pourrais−tu te plaindre d’avoir la souffrance comme compagne de route ? Chemin. s’ils 215 le faisaient pour Dieu en rectifiant leur intention. n’est pas Jésus. tes péchés dans la fosse 211 profonde qu’ouvrira ton humilité. Pénitence. Chemin. Pénitence. Apprends à tirer de tes chutes un élan : de la mort. Dès lors. les fruits pourris. Ensuite… la clarté lumineuse de l’Amour ne te manquera pas. la vie. enterre tes négligences. 212 Ce Christ. Pénitence. Et ta vision sera parfaite. ou plutôt nuisible. 215 Comme les gens ont peur de l’expiation ! Ce qu’ils font pour plaire au monde. que tu vois. les brindilles sèches. 211 Par la pénitence. Pénitence. Et ce qui était stérile. les feuilles mortes. Pénitence. Clarifie ton regard dans l’humilité et la pénitence. Chemin. tes offenses. toi aussi. 213 Jésus souffre pour accomplir la Volonté du Père… Et tu veux.

les hommes pleurent aussi. j’inonderai mon lit de larmes. tu peux purifier ton passé et rendre surnaturelle ta vie actuelle. si tu ne te délivres pas de cette 217 peur de la souffrance. Pénitence. 218 218 Qu’il est beau de perdre la vie pour la Vie ! Chemin. Pénitence. Chemin. 220 Ne te laisse−t−il pas un goût désagréable. Pénitence. Chemin. Tu ne le seras pas. 217 Je te veux heureux sur terre. Car. c’est précisément dans la souffrance que réside le bonheur. Pleure. brûlantes et viriles. 216 dans la solitude et devant Dieu. tant que nous cheminons . 216 Tu pleures ! N’aie pas honte. dit le roi David. Chemin. Oui. Pénitence. Par ces larmes. La nuit. comme toi. Chemin. 219 219 Si tu sais que ces souffrances bénis−les. Pénitence. ce souhait de bien−être physiologique 220 que Dieu vous donne la santé par lequel certains pauvres vous remercient d’une aumône ou la réclament ? 44 . physiques ou morales sont purification et mérite.

pour conserver cette pauvre vie d’à présent. 225 225 Ton plus grand ennemi. 45 . 224 Tu as peur de la pénitence ?… Cette pénitence qui t’aidera à gagner la Vie éternelle 224 ? Ne vois−tu donc pas. en revanche. les hommes se soumettent aux mille tortures d’une sanglante opération chirurgicale ? Chemin. Jésus nous comblera de grâce pour nous permettre d’aimer les expiations qu’il nous enverra. comment. Pénitence. 221 221 Si nous sommes généreux dans l’expiation volontaire. sans une constante mortification ! Chemin. Chemin. 222 222 Que. Pénitence. 223 223 Que la pénitence a peu de prix. Pénitence. Pénitence. par l’expiation. Chemin. Pénitence. Chemin. c’est toi−même. ta volonté exige de tes sens ce que les autres facultés lui refusent dans l'oraison.

Chemin. 46 . Pénitence. 228 228 Passez un bon après−midi . au contraire. Jésus. 227 227 Puisque tu sais que ton corps est ton ennemi et l’ennemi de la gloire de Dieu. Chemin. Pénitence. nous nous sommes tous relâchés. Mais. les uns comme 231 les autres. Réflexion d’une âme pénétrée de Dieu : Que ce souhait est donc court ! Chemin. Pénitence. 229 229 Avec toi. Chemin. mais pas avec plus de charité que tu n’en aurais pour un ennemi déloyal. 226 226 Traite ton corps charitablement. parce qu’il l’est de ta sanctification. et lumineuse l’obscurité ! Chemin. 231 Le jeûne rigoureux est une pénitence très agréable à Dieu. 230 230 Tu souffres ! Écoute−moi bien : Tu souffres ? Cela te convient ! Lui n’a pas le Cœur plus petit que le nôtre. Pénitence. que la souffrance est douce. selon la coutume. Pénitence. pourquoi le traites−tu avec tant de mollesse ? Chemin. nous a−t−on dit. Il n’y a pas d’inconvénient. Pénitence.

Examen de conscience. pour les autres. 235 Examen. Chemin. prends garde au démon muet. Pénitence. Chemin. Examen de conscience. Pénitence. 233 233 Ne fais pas pénitence au−delà de ce que te permet ton directeur. réparation. pour moi. en lui assignant la place qui lui revient (expiation) dans l’économie de l’esprit ! Chemin. Or y a−t−il affaire plus importante que celle de la vie éternelle ? Chemin. Pénitence. 232 Motifs de pénitence ? Expiation. Chemin. pour l’Église… Et mille autres motifs. pour ton pays. à ce que tu jeûnes fréquemment. pour toi. si ton directeur l’approuve. 234 234 Comme nous ennoblissons la souffrance. Tâche quotidienne. demande. 47 . Comptabilité que ne néglige jamais celui qui gère 235 un commerce. pour ta famille. 236 236 Au moment de ton examen de conscience. action de grâces : moyens 232 pour aller de l’avant….

Ta mauvaise humeur et ta tristesse sans 237 cause apparemment sans cause n’est−il pas vrai qu’elles procèdent de ton hésitation à briser les liens subtils. avec courage. 238 L’examen général est comme une défense. 241 241 Par l’examen particulier. 48 . qui est fécond. Chemin. Examen de conscience. Lentement. Le premier est l’armure. tu dois tendre directement à l’acquisition d’une vertu déterminée. Apprendre : voilà Chemin. par ta concupiscence ? Chemin. Examen de conscience. tissés sournoisement. 237 Examine−toi. mais concrets . ou a l’extirpation de ton défaut dominant. 239 239 Un regard sur le passé. Examen de conscience. artificieusement. Et… t’en lamenter ? Non : c’est stérile. Alors tu pourras t’y attaquer avec cette arme offensive qu’est l’examen particulier. Examen de conscience. l’épée de Tolède. comme une attaque. 238 L’examen particulier. Chemin. Le second. Chemin. 240 240 Demande la lumière. Examen de conscience. Insiste jusqu’à mettre à nu la racine.

246 pour tous les péchés des hommes… Et considère avec quel soin paternel Dieu a écarté les obstacles de ton chemin pour que tu ne trébuches pas. Mea culpa ! Il est bon que tu commences à reconnaître tes dettes . 49 . que ne dois−je pas à Dieu ! Pour n’avoir pas acquitté cette 242 dette. 242 En tant que chrétien. Examen de conscience. toi. 245 Les jours de retraite. Examen de conscience. Écoute ce que te dit le Saint−Esprit : Si inimicus meus maledixisset mihi. qui simul mecum dulces capiebas. Chemin. Mais toi… tu vero homo unanimis. 244 Réagis. j’ai pleuré de douleur : douleur d’amour. ton examen doit être plus profond et plus étendu que celui de 245 chaque soir. qui t’assieds à ma table et manges avec moi des mets savoureux ! Chemin. Chemin. Chemin. et notus meus. dux meus. mon apôtre. Saint Luc te signale par ces mots la racine de tes égarements. Chemin. que mon ennemi m’offense. Examen de conscience. 244 sustinuissem utique. Fais ton examen. mais n’oublie pas qu’elles se paient avec des larmes… et avec des œuvres. Sinon tu perdras une grande occasion de rectifier. ce n’est pas surprenant et c’est plus tolérable. Examen de conscience. 246 Achève toujours ton examen par un acte d’amour douleur d’amour pour toi. Examen de conscience. 243 Qui fidelis est in minimo et in majori fidelis est : qui est fidèle dans les petites choses 243 l’est aussi dans les grandes. mon ami.

si générale. 248 Tu es si jeune ! Tu me fais penser à un bateau qui prend le large. Chemin. Résolutions. très souvent. 250 250 Tu m’as dit : Oui. 252 Prends cette résolution claire et ferme : devant les honneurs et les louanges. Chemin. Que tes résolutions ne soient pas ces feux de Bengale qui brillent un 247 instant et dont il ne reste. 251 251 Demain ! Parfois. tiens−les. Résolutions. Dieu. même si cette affirmation. Prends des résolutions concrètes. 247 Sois concret. amère réalité. Chemin. Chemin. Cette légère 248 déviation de maintenant. Résolutions. et je t’ai écouté en silence . Résolutions. c’est le mot des vaincus. c’est de la prudence . Résolutions. Résolutions. avec l’aide de Chemin. Chemin. finira par t’empêcher d’arriver à bon port. 249 249 Prends peu de résolutions. je veux être saint . qu’un bout de bois noirci et inutile qu’on rejette avec mépris. si floue. Et. me semble d’ordinaire une sottise. 50 . si tu ne la corriges pas au départ. te 252 rappeler ce qui te fait honte et ce qui te fait rougir.

ce n’est ni trop tôt… ni trop tard. Résolutions. ni te préoccuper de demain . tu travailleras pour le Christ à l’égal du meilleur . Chemin. dont tu ignores s’il arrivera pour toi. si tu deviens homme de prière. 51 . Résolutions. 257 257 Tu es comme un sac de sable. 253 253 Comporte−toi bien maintenant . Chemin. tu répondras alors au chemin dont je viens de te parler et tu aspireras. avide de sacrifice. Et bientôt la souffrance deviendra paix joyeuse. sans te souvenir d’hier . 256 256 Cette plaie te fait mal. 254 254 Maintenant ! Reviens à ta vie de droiture dès maintenant. Réagis. C’est là ton lot . Chemin. Ne t’y trompe pas : Chemin. 255 Veux−tu que je te dise tout ce que je pense de ton chemin ? Eh bien. Tu ne fais rien de ton côté. Résolutions. aux plus durs travaux… Et tu seras heureux ici−bas. puis pleinement heureux dans la Vie. Résolutions. Chemin. maintenant . Il n’est donc pas surprenant que tu commences à éprouver les symptômes de la tiédeur. la louange et la Gloire sont à Dieu. Mais elle est en bonne voie de guérison : sois conséquent avec tes résolutions. déjà passé. voilà : si 255 tu réponds à l’appel. Résolutions.

Mais assez ! Le vent de la grâce n’aurait−il pas chassé au loin ce nuage ? Et puis ta tristesse. vie à ton âme. 261 261 Je te défends d’y penser plus longtemps. 260 Tristesse. 258 Repousse ces scrupules qui te privent de la paix. Scrupules. elle deviendrait facilement pour toi l’occasion de tentations prochaines. et cela. accablement. 259 Encore les scrupules ! Parle avec simplicité et clarté à ton directeur. si tu ne la repousses pas. Chemin. Lorsque Dieu te visitera. Chemin. bénis Dieu qui a rendu la Chemin. que la paix soit avec vous…. Scrupules. Scrupules. je vous laisse ma paix…. Outre que cette pensée te recouvre et t’écrase comme une 262 dalle. tu connaîtras la vérité de ces saluts : Je vous donne ma paix…. pourrait bien être aussi l’enveloppe de ton orgueil. au sein même de la tribulation. Chemin. En revanche. Te croyais−tu donc parfait et impeccable ? Chemin. 52 . 262 Ne pense plus à ta chute. Scrupules. 259 Obéis… et ne rapetisse pas le Cœur débordant d’amour du Seigneur. Le Christ t’a pardonné : oublie le vieil homme. Scrupules. Ce qui enlève la paix de l’âme ne 258 vient pas de Dieu. Cela ne m’étonne pas : c’est le nuage de poussière soulevé 260 par ta chute.

Chemin. où brillent les étoiles. parce que tu t’es humilié. 263 263 Ne te décourage pas. là−haut. et nous ne voyons pas qu’il est aussi toujours à nos côtés. 265 Les enfants… Comme ils essaient de bien se tenir en présence de leurs parents ! 265 Et les fils de roi. Présence de Dieu. Dieu. parce que tu t’es rempli d’espérance. Je t’ai vu lutter… . et l’espérance t’a ramené à l’amour. Nous vivons 267 comme si le Seigneur était loin. tu t’es bien 264 comporté. 264 Tu t’es bien comporté…. ne sais−tu pas que tu es toujours en présence du grand Roi. 267 Il faut se convaincre que Dieu est continuellement près de nous. et la voix puissante a de nouveau retenti. comme un Père aimant. Scrupules. comme ils s’efforcent de garder la dignité royale ! Et toi…. sans t’attarder à considérer la question en présence de Dieu. Chemin. Il aime chacun de nous plus que toutes les mères du monde ne peuvent aimer leurs enfants. ta défaite d’aujourd’hui est un entraînement en vue de la victoire définitive. Scrupules. ton Père ? Chemin. en présence du roi leur père. Ne prends pas cet air ébahi: tu t’es bien comporté ! Tu t’es relevé: surge. Et il est là. Il nous aide. Présence de Dieu. Présence de Dieu. malgré cette chute si profonde. parce que tu as rectifié. nous inspire. nous 53 . 266 266 Ne prends aucune décision. Chemin. et ambula ! Maintenant. Mais oui. au travail ! Chemin.

est un Père et vraiment un Père pour nous. parce que tout est bon. Que de fois n’avons−nous pas déridé nos parents. qui est aussi ta Mère. il l’a voulue si belle. alors même que son cœur était attendri . il connaissait notre faiblesse. Parce qu’il te donne ceci ou cela. en leur disant. Parce qu’on t’a humilié. bénit… et nous pardonne. Parce que sa Mère. 270 270 N’es−tu pas heureux de découvrir. lorsque tu viens à passer près des lieux où tu sais qu’on offense le Christ. comme il s’efforce de bien faire ! Il faut nous en pénétrer. Parce qu’il a donné à celui−ci d’être éloquent et à toi de bredouiller… Remercie−le de tout. 268 Habitue−toi à élever ton cœur vers Dieu en action de grâces. ou parce que tu le possèdes. Présence de Dieu. Présence de Dieu. Ne sois pas aveugle ou étourdi au point d’oublier de réciter ne serait−ce qu’une oraison jaculatoire à Marie Immaculée. un nouveau tabernacle ? 54 . et cet animal et cette plante. Chemin. nous en saturer : le Seigneur. et souvent dans la 268 journée. qui est à la fois près de nous et dans les cieux. Présence de Dieu. Parce qu’il a créé le soleil et la lune. lorsque tu aperçois les murs ou les clochers des maisons du Seigneur. et pensait : pauvre enfant. sur ton trajet habituel dans les rues de la ville. 269 Ne sois pas aveugle ou étourdi au point de ne pas pénétrer en esprit dans chaque 269 tabernacle. Et notre père. Chemin. Il t’attend. après une espièglerie : je ne le ferai plus ! Peut−être le jour même sommes−nous retombés. Parce que tu ne possèdes pas ce dont tu as besoin. avec une dureté feinte dans la voix et le visage sévère. Chemin. nous a réprimandés….

Chemin. 274 Père. bon étudiant de l’Université Centrale (que 274 sera−t−il devenu ?) en pensant à ce que vous m’avez dit… en pensant que je suis fils de Dieu ! je me suis surpris. en toute conscience. Présence de Dieu. dans la rue. regards à l’image de Notre Dame… Chemin. notre sujet . 55 . notre Amour . Présence de Dieu. dans nos propos. notre modèle. Chemin. Chemin. Présence de Dieu. actes d’amour et de réparation. De loin. me disait ce grand gaillard. le 273 Saint−Esprit qui habite ton âme en état de grâce Dieu avec toi donne un ton surnaturel à toutes tes pensées. Présence de Dieu. Mais. Chemin. 271 271 Vœux d’une âme de prière : que Jésus soit dans nos intentions notre but . 272 Recours à ces saints procédés humains que je t’ai conseillés pour ne pas perdre 272 la présence de Dieu : oraisons jaculatoires. fier comme Artaban au dehors et plein d’orgueil au dedans… Fils de Dieu ! Je lui ai conseillé. dans nos actes. Présence de Dieu. il y a 275 un mais : tes actions sont vues. de cultiver l’ orgueil . à tous tes désirs et à toutes tes œuvres. 275 Je ne doute pas de ta droiture. dans nos affections. ou peuvent être vues. communions spirituelles. Je sais que tu agis en présence de Dieu. 273 Seul ! Tu n’es pas seul. Et puis…. par des hommes qui les jugent humainement… Et il convient de leur donner le bon exemple. nous t’accompagnons.

était sur le point d’abandonner la tâche. Elle a un sens que les autres ne verront pas. se remet à l’oculaire et poursuit son travail. Présence de Dieu. 280 Si tu perds le sens surnaturel de ta vie. Chemin. à deux dimensions. Vie surnaturelle. ta charité sera philanthropie . ta pureté. ta mortification. tu recevras de Dieu la troisième dimension : la hauteur. à ras de terre. Chemin. et avec elle. Chemin. Cette Croix sans Crucifié est un symbole. tu verras comme tu obtiendras une plus grande présence de Dieu. stupidité . 56 . Présence de Dieu. 278 278 Sois en présence de Dieu et tu auras une vie surnaturelle. Chemin. Et celui qui. et toutes tes œuvres stériles. Vie surnaturelle. parce que la Croix vide appelle des épaules qui la portent. le poids et le volume. fût−ce une fois par semaine. l’union avec Marie pour aller à Jésus. fouet . Chemin. Quand tu vivras 279 la vie surnaturelle. le regard tombe sur la Croix noire et vide. 279 Les gens ont une vision plane. 280 décence . fatigué. me demandes−tu ? Et je te cite ce passage d’une 277 lettre : En levant les yeux du microscope. Présence de Dieu. ta discipline. 276 276 Si tu t’habitues à chercher. 277 Pourquoi cette Croix de bois. le relief.

Tu as besoin de te distraire !… En ouvrant les yeux tout grands pour 283 qu’y pénètrent bien les images des choses. et tous les autres meilleurs que moi. Vie surnaturelle. Vie surnaturelle. 282 282 Paradoxe : la sainteté est plus accessible que la science. ou bien en les tenant presque fermés. te rapprochant de ton Père. mais il est plus facile d’être savant que saint. 284 284 Aspiration : que je sois bon. Chemin. 285 285 La conversion est chose d’un instant. Chemin. 283 Te distraire. les merveilles d’un monde meilleur. 57 . les hommes. 281 281 Le silence est comme le portier de la vie intérieure. Chemin. te fera davantage le frère de tes frères. Vie surnaturelle. La sanctification est l’œuvre de toute la vie. Vie surnaturelle. et tu t’entretiendras avec Dieu…. et tu te déifieras … d’une divinisation qui. Vie surnaturelle. tu verras alors. à cause de ta myopie… Ferme−les tout à fait ! Aie donc une vie intérieure . Chemin. d’un monde nouveau . Chemin. sous des couleurs et avec un relief insoupçonnés. tu connaîtras ta misère….

toujours et en tout. si elle ne s’accompagne pas d’une amélioration effective de ta conduite quotidienne. 288 Tu y apprendras à maîtriser tes sens. devenir saint. Vie surnaturelle. Vie surnaturelle. Voilà l’effort constant. Chemin. si tu ne cherches. qu’à Chemin. Vie surnaturelle. 287 287 Pureté d’intention. Mais elle sera stérile. 288 Glisse−toi dans les plaies du Christ crucifié. 286 286 Il n’y a rien de meilleur au monde que de vivre en état de grâce. 289 289 Ta sainte impatience à le servir ne déplaît pas à Dieu. Chemin. 290 290 T’amender. pour acquitter tes dettes et toutes les dettes des hommes. si tu veux vraiment 58 . Vie surnaturelle. tu auras une vie intérieure et tu offriras continuellement au Père les souffrances du Seigneur et celles de Marie. plaire à Dieu. Chemin. Vie surnaturelle. Chemin. Tu l’auras toujours. Un peu chaque jour.

avec une Chemin. en dedans ? Chemin. 295 295 Si tu n’es pas maître de toi−même. à ton inactivité forcée… Dis−moi. pousses−tu. Chemin. sans exception : Soyez parfaits. 291 Tu as l’obligation de te sanctifier. dit tout joyeux : Maintenant. 294 On ne voyait pas les plantes toutes couvertes de neige. Chemin. Vie surnaturelle. Vie surnaturelle. propriétaire du 294 champ. Qui pense que c’est une tâche 291 exclusivement réservée aux prêtres et aux religieux ? Le Seigneur a dit à tous. Vie surnaturelle. 59 . quand bien même serais−tu puissant. Vie surnaturelle. as−tu réfléchi calmement à la beauté de volonté toujours actuelle ? servir . J’ai pensé à toi. Chemin. 293 293 Dans ta vie intérieure. elles poussent en dedans. Et le paysan. ta puissance m’afflige et me fait rire. Vie surnaturelle. toi aussi. 292 292 Voilà justement ce que doit être ta vie intérieure : commencer… et recommencer. Toi aussi. comme mon Père céleste est parfait.

cette inquiétude. 299 299 Le Christ est mort pour toi. j’ai dit aussi Barabbas ! et ajouté : Le Christ ?… Crucifige eum ! Crucifie−le ! Chemin. qu’on appelle le Christ ? Il est plus pénible d’entendre la réponse : Barabbas ! Et plus terrible encore de me rendre compte que. d’éviter un scandale possible à ton prochain… En un mot : que ta reconnaissance se manifeste par une résolution précise. Chemin. c’est aussi l’heure d’épousseter les coins de ton âme. de rejeter quelques routines. d’agir de façon plus surnaturelle. que tu sauves ton âme. qui t’inquiète en ce moment. Barabbas ou Jésus. cette amertume te fait vivre la vérité des paroles de Jésus : nul ne peut servir deux maîtres à la fois. 296 Il est pénible de lire. la question de Pilate : Qui 296 voulez−vous que je vous livre. Vie surnaturelle. c’est que tu sois heureux. 298 Lumière nouvelle ! Quelle joie tu ressens parce que le Seigneur t’a fait découvrir 298 une nouvelle Amérique de l’âme. 60 . dans les saints Évangiles. Toi… que dois−tu faire pour le Christ ? Chemin. Ce qui importe Chemin. 300 300 Ton expérience personnelle ce dégoût. Vie surnaturelle. Vie surnaturelle. très souvent ! en m’écartant du chemin. 297 297 Tout cela. Vie surnaturelle. Chemin. Profite de ces instants : c’est l’heure d’entonner une hymne d’action de grâces . absolument. Vie surnaturelle. importe plus ou moins.

tu devrais toujours porter sur toi ton crucifix. 61 . Chemin. Et le baiser avant de t’endormir et à ton réveil . Encore la vie intérieure. Chemin. 302 Ton crucifix. Et 302 le poser sur ta table de travail. Un secret à crier sur les toits : ces crises mondiales sont des crises de 301 saints. 304 304 Tâche de te réserver chaque jour quelques minutes de cette solitude bénie. 303 303 N’aie pas peur d’appeler le Seigneur par son nom l’aimes. En tant que chrétien. Chemin. Je veux la trouver avec Son aide et la vôtre. Chemin. baise encore ton crucifix. si nécessaire à la bonne marche de ta vie intérieure. Après quoi… pax Christi in regno Christi : la paix du Christ dans le règne du Christ. 305 Tu m’as écrit : La simplicité est comme le sel de la perfection. Encore la vie intérieure. Encore la vie intérieure. Encore la vie intérieure. Ni l’aide de Dieu ni la mienne ne te feront défaut. Jésus et de lui dire que tu Chemin. Encore la vie intérieure. et quand ton pauvre corps se rebellera contre ton âme. Prends−en les moyens. 301 Un secret. Et c’est ce qui me 305 manque. Dieu veut une poignée d’hommes à lui dans chaque activité humaine.

Béni soit le sacrement de la pénitence ! Chemin. Encore la vie intérieure. Tu fais la guerre 307 celle des luttes quotidiennes de ta vie intérieure sur des positions que tu as portées bien au−delà des remparts de ta forteresse. disait 310 saint Paul aux Romains. elle. Chemin. La paix est la conséquence de la victoire. La Justice divine. La paix exige de moi une lutte continuelle. vulnérables à l’assaut. Et c’est justement là que l’ennemi attaque : sur ta petite mortification. pardonne. Et s’il y parvient. 310 Induimini Dominum Iesum Christum. Sans lutte. sur l’ordre dans ton travail. Chemin. C’est dans le sacrement de la pénitence que nous nous revêtons. Encore la vie intérieure. 307 Cette manière surnaturelle d’agir est une vraie tactique militaire. Chemin. Et qu’est−ce que la paix ? La paix est quelque chose d’intimement associé à la guerre. 309 Vois comme elle est tendre et miséricordieuse. je ne pourrai obtenir la paix. Encore la vie intérieure. 308 Tu m’écris et je recopie : Ma joie et ma paix. 306 Il y a encore des pantouflards qui ne l’ont pas compris. toi et moi. si je n’ai pas la paix. Chemin. Encore la vie intérieure. Je ne pourrai jamais connaître la 308 vraie joie. c’est à bout de forces. 306 La vie de l’homme ici−bas est une milice : voilà bien des siècles que Job l’a dit. Il lui est difficile d’arriver jusqu’aux tours de la citadelle. sur ta prière habituelle. revêtez−vous du Seigneur Jésus−Christ. sur ton plan de vie. de Jésus−Christ et de ses mérites. Encore la vie intérieure. 62 . la justice de Dieu ! La justice 309 humaine punit celui qui avoue sa faute.

Mais n’oublie pas que. Et pourtant. Chemin. Encore la vie intérieure. dans sa garde. Ne te sens−tu pas. à toi de voir ce que nous pouvons 314 faire… ! Qu’aurions−nous fait. une finalité surnaturelle que le monde 311 ignore : la guerre a été pour nous… La guerre est le plus grand obstacle dressé sur le chemin facile. Encore la vie intérieure. la Russie…. la Chine. tu travailles à la fois ici et là−bas . Seigneur ! J’avais commencé ma lettre. ou l’Amérique. l’Inde. 315 Missionnaire. 313 313 Puisque le Seigneur m’aide. Encore la vie intérieure. Chemin. cette soif d’âmes. il nous faudra l’aimer. Tu vibres comme un François−Xavier 315 et tu veux conquérir au Christ un empire : le Japon. comme le religieux aime ses disciplines. dans sa garde de votre lettre m’a déjà permis une fois de l’échapper belle. Encore la vie intérieure. Encore la vie intérieure. Tu rêves d’être missionnaire. missionnaire. Chemin. Je n’ai rien à ajouter. me dis−tu. 63 . ou l’Afrique. Et on m’écrit : Le Que Jésus t’ait. Qu’il vous garde tous aussi. 314 Je te disais dans ma lettre : Je m’appuie sur toi. sinon nous appuyer sur l’Autre ? Chemin. Géographiquement éloigné de ces champs d’apostolat. je m’efforcerai de répondre en affinant mon comportement . 311 La guerre ! La guerre a. mon fils. Chemin. tu l’es davantage en obéissant . avec sa générosité habituelle. comme d’habitude : 312 Que Jésus t’ait. mon enfant. 312 Pouvoir de ton nom. ou l’Australie ? Attise ces incendies dans ton cœur. les peuples froids du Nord de l’Europe. m’as−tu dit.

316 Tu me dis : Oui. Encore la vie intérieure. Le jour où. un ambitieux les honneurs. adultes et jeunes gens. Mais veux−tu comme un avare veut son 316 or. les enfants même : tous pareils. Encore la vie intérieure. Encore la vie intérieure. 320 320 Favorise ces nobles pensées. Encore la vie intérieure. ou un pauvre sensuel son plaisir ? Non ? Alors. nous mettrons la même opiniâtreté aux affaires de notre âme. Chemin. 317 Quel acharnement mettent les hommes dans leurs affaires terrestres ! Rêves de 317 grandeur. Bien. dans les courses du stade. et il n’y aura pas d’obstacle que nous ne surmontions dans nos entreprises d’apostolat. hantises de sensualité. Une étincelle 64 . sed unus accipit bravium ? Sic currite ut comprehendatis. tous courent mais un seul remporte le prix ? Courez donc de manière à le remporter. c’est que tu ne veux pas. le bras fatigué d’avoir administré tant de baptêmes ? Chemin. comme François−Xavier. notre foi sera vive et opérante. riches et pauvres. ces saints désirs qui germent en toi… peut allumer un grand feu. 318 Pour toi. Chemin. Chemin. Cherche Dieu en toi et écoute−le. ambitions de richesses. Ne savez−vous pas que. Hommes et femmes. je veux. une mère son enfant. Chemin. Encore la vie intérieure. quel bon argument que celui de l’Apôtre : Nescitis quod ii 318 qui in stadium currunt omnes quidem currunt. 319 319 Recueille−toi. vieillards. toi et moi. qui es sportif.

ne te dit rien ? tant d’années si près de lui ! cela Chemin. Chemin. 322 Il est vrai que notre tabernacle. dont. car tu disposes de tous les moyens qu’il faut pour couronner l’édifice de ta sanctification : la grâce de Dieu et ta propre volonté. Encore la vie intérieure. Marie. Dieu vomira les tièdes. selon l’Écriture. 325 Combats cette mollesse qui te rend paresseux et relâché dans la vie spirituelle. Je pense parfois que ce pourrait être celui de beaucoup. 325 N’oublie pas qu’elle peut être le commencement de la tiédeur… et. 324 Quia hic homo cœpit ædificare et non potuit consumare ! Il commença de bâtir et ne 324 put achever ! Triste commentaire. On dit que c’est le chemin du petit nombre. Après quoi tu ne me demanderas plus pourquoi j’appelle notre tabernacle Béthanie. Tiédeur. tu ne seras pas l’objet. Encore la vie intérieure. 323 Tu sais qu’il y a des conseils évangéliques . 321 321 Âme d’apôtre : cette intimité de Jésus avec toi. Encore la vie intérieure. Chemin. si tu le veux. Chemin. je l’appelle toujours Béthanie… Deviens l’ami des 322 amis du Maître : Lazare. Les suivre est un raffinement 323 d’amour. Encore la vie intérieure. Chemin. Marthe. 65 .

329 Les péchés véniels font beaucoup de mal à l’âme. 66 . confige timore tuo carnes meas ! Donne−moi. Chemin. Tiédeur. Tiédeur. Chemin. dit le Seigneur dans le Cantique des Cantiques : chassez les petits renards qui saccagent la vigne. capite nobis 329 vulpes parvulas quæ demoliuntur vineas. Chemin. et cependant tu entends chaque fois l’exhortation de Dieu à te vaincre. C’est pourquoi. Tiédeur. sous prétexte que ce n’est pas un péché grave ! Chemin. Dis avec moi : Je ne veux pas être tiède. cette crainte filiale qui me fera réagir ! Chemin. 328 328 Que ton amour de Dieu est pauvre quand tu cèdes sans lutter. 326 Je souffre de voir que tu t’exposes au danger de tiédeur. mon Dieu. Tiédeur. 327 Tu veux te sauver ! Mais ces chutes continuelles et délibérées dans le péché véniel ne t’inquiètent pas . Ta tiédeur est cause de cette mauvaise volonté. 327 Je sais bien que tu évites les péchés mortels. lorsque je ne te vois pas 326 t’acheminer sérieusement vers la sainteté dans ton état. Tiédeur. 330 330 Que de peine tu me fais à ne pas souffrir de tes péchés véniels ! C’est la preuve que tu n’as pas encore commencé à vivre une authentique vie intérieure.

Chemin. Chemin. Chemin. 67 . la formation professionnelle. tu ne seras qu’un inutile. si tu ne penses qu’à toi et à ton confort . 333 333 Étude. Étude. si tu ne détestes pas le péché véniel . L’étude. c’est une heure de prière. 331 si tu travailles. 331 Tu es tiède. tu travailles aux mille choses de l’apostolat…. sont obligations graves chez nous. mais tu 334 n’étudies pas. Étude. 335 335 Une heure d’étude. pour un apôtre moderne. Obéissance : non multa. Si tu ne changes pas. Tiédeur. 334 Tu pries. 332 332 Celui qui peut être savant. tu te mortifies. par calcul et par ruse. nous ne lui pardonnons pas de ne pas le devenir. sed multum. Chemin. à réduire tes devoirs . si tu fais avec paresse et de mauvaise grâce ce qui touche au Seigneur . si tes conversations sont oiseuses et vaines . si tu agis pour des motifs humains. Étude. Étude. Chemin. quelle qu’elle soit.

Chemin. il semblait fort 338 possible qu’un seul savant prît la défense et fît l’apologie de notre sainte foi. que cela va te valoir la science infuse ? 68 . 340 Étudie. Toi… tu ne peux pas te désintéresser de cette obligation. la densité de la science moderne exigent que les apologistes se répartissent le travail pour défendre scientifiquement l’Église sur tous les terrains. tu fais oraison. l’étendue. me dis pas que tu es bon : tu n’es que bonasse. 338 Les connaissances humaines la science étant jadis très limitées. 337 337 Tu fréquentes les sacrements. Étude. Étudie avec opiniâtreté. Étude. étudier est pour toi une obligation grave. Aujourd’hui. Combien croient porter un livre sous le bras… qui ne portent qu’un ramassis d’ordures ! Chemin. Étude. Ne Chemin. Étude. Chemin. 336 336 Si tu dois servir Dieu par ton intelligence. Ou crois−tu. fainéant et indolent. Tu pourrais acheter quelque chose d’inutile ou de nuisible. tu as besoin de 340 science et de compétence. Chemin. tu es chaste… et tu n’étudies pas. 339 Des livres : n’en achète pas sans demander conseil à des chrétiens compétents et 339 avisés. Si tu dois être sel et lumière. Étude.

mets−le aussi à connaître et à pratiquer l’ascèse chrétienne. Mais la culture est un moyen et non une fin. à condition que tu l’apportes aussi à acquérir la vie intérieure. la vie de ton 343 âme s’améliorera et tu seras plus viril. puis il enseigna. pour eux comme pour toi. Lorsque tu connaîtras les soucis d’un travail professionnel. D’abord. 341 341 Il est bon que tu apportes cette ténacité à l’étude. car tu abandonneras cet esprit cancanier qui te ronge. Chemin. de devenir meilleurs. il faut agir. culture ! Fort bien : que personne n’y aspire et ne la possède plus que nous. agir. Chemin. 343 Travaille. 345 345 Culture. Pour que nous apprenions. 69 . Chemin. Étude. Étude. Étude. Étude. Étude. seule méthode. 344 Éducateur : ton indéniable empressement à connaître et à pratiquer la meilleure 344 méthode pour inculquer la science humaine à tes élèves. Cœpit facere et docere. Chemin. 342 N’oublie pas qu’avant d’enseigner. toi et moi. Chemin. dit de 342 Jésus−Christ la Sainte Écriture : il commença par agir.

Chemin. Chemin. et à partir d’elles exercent un apostolat de caractère professionnel dans le silence et avec efficacité. Et je te promets que cette formation religieuse et scientifique vigoureuse te vaudra un rapide et large rayonnement. le regard tourné vers le ciel. distingue−toi dans tes études. ne t’inquiète pas si la malice porte ton interlocuteur à se scandaliser : son scandale est pharisaïque. s’auréolent de prestige dans toutes les activités humaines. 346 Étudiant : forme−toi dans une piété solide et active. je ne crois pas que tu puisses devenir saint. 70 . Ainsi. 347 Tu ne songes qu’à édifier ta culture. Chemin. Étude. pour le Christ : pour qu’il règne dans le monde. mais ce n’est pas là un chemin . Chemin. ton laisser−aller. Étude. Si tu ne corriges pas les 350 brusqueries de ton caractère. tu devrais être attaché à un râtelier comme une mule. sont lâcheté et veulerie ta conscience ne cesse de te le reprocher . 349 349 Lorsque l’opinion que tu exposes est orthodoxe. tu 347 travailleras comme tu le dois. Et il te faut édifier ton âme. Et si tu es savant. si tu rends ton zèle et ta science incompatibles avec la bonne éducation. 350 Il ne suffit pas d’être savant. ta fainéantise. 346 éprouve un ferme désir d’apostolat professionnel. il faut que des hommes. encore que bon chrétien. Étude. bien que tu le sois. Chemin. Étude. Étude. 348 348 Ta négligence.

Neutralité. Chemin. Ne me dis pas que tu as des excuses. à tout ce 352 qui te donne. tu peux arriver à occuper un poste de direction (le cas s’est vu plus d’une fois). 354 Mets ton temps à profit. ce ne fût pas le temps des figues. rapporte l’évangéliste. 353 As−tu pris la peine de penser à quel point il est absurde de dépouiller sa qualité de catholique. à cette vanité. comme on laisse un pardessus au vestiaire ? Chemin. Étude. je t’en prie. Et l’on s’effraie à la pensée du mal que causera ton dérèglement. Étude. en entrant à l’université ou dans un groupement professionnel. 352 C’est ta propre inexpérience qui te porte à cette présomption. 353 Laïcisme. crois−tu. Chemin. N’oublie pas le figuier maudit. pis encore. tu refuseras d’écouter ceux qui ont le don de conseil. 71 . Corrige−toi. un air important. Et le figuier demeura stérile à jamais. Il faisait 354 pourtant quelque chose : produire des feuilles. à l’académie ou au parlement. Étude. Chemin. 351 Avec ces airs de suffisance. Même sot. Étude. N’oublie pas que les médiocres eux−mêmes peuvent pécher par pédanterie. je t’en prie. tu te rends insupportable et antipathique : tu deviens 351 ridicule et. bien que lorsque le Seigneur alla pour en cueillir. Le figuier n’a pas été sauvé. tu compromets l’efficacité de ton travail d’apôtre. et si tu n’es pas convaincu de ton manque de qualités. Vieux mythes que l’on essaie toujours de rajeunir. Comme toi.

Chemin. Oublies−tu la vie de travail du Christ ? Chemin. Étude. 356 356 Je ne m’explique pas que tu te dises chrétien et que tu mènes cette vie de désœuvré. Étude. c’est de l’argent. Chemin. 72 . 358 358 L’oisiveté ne se conçoit pas chez un homme à l’âme d’apôtre. le temps c’est de la Gloire ! Chemin. ne doit pas s’accorder un moment de libre. Étude. ajoute un motif surnaturel et tu auras sanctifié le travail. 357 Tous les péchés. 355 Cela me paraît peu : pour nous qui nous occupons d’affaires concernant les âmes. paraissent guetter le premier instant d’oisiveté. 357 L’oisiveté même doit déjà être un péché ! Celui qui s’engage à travailler pour le Christ. Chemin. 359 359 À l’exercice habituel de ta profession. m’as−tu dit. car le repos n’est pas de ne rien faire : c’est se distraire par des activités exigeant moins d’effort. Étude. Étude. 355 Ceux qui s’occupent d’affaires humaines disent que le temps.

Chemin, Formation, 360

Tu es parti d’un rire très franc quand je t’ai conseillé de placer tes jeunes années
360 sous la protection de saint Raphaël : pour qu’il te mène, comme le jeune Tobie, à un
saint mariage avec une femme bonne, belle et riche, t’ai−je dit en plaisantant.

Puis comme tu es resté pensif, lorsque j’ai poursuivi en te conseillant de te placer
aussi sous le patronage de Jean, l’apôtre adolescent, pour le cas où le Seigneur t’en
demanderait davantage !

Chemin, Formation, 361

Pour toi qui te plains dans ton for intérieur d’être traité durement, et qui opposes
361 cette rigueur à l’attitude de ta famille à ton égard, je transcris ces lignes d’un
médecin sous−lieutenant : On peut avoir, devant le malade, soit l’attitude du
professionnel honnête, froide et réfléchie, mais objective et utile au patient, soit la
sentimentalité larmoyante de la famille. Au combat, lorsque les blessés s’entassent
dans un poste de secours, car l’évacuation n’est pas assez rapide, qu’adviendrait−il
si, près de chaque brancard, il y avait une famille ? Autant passer à l’ennemi !

Chemin, Formation, 362

362 Je n’ai pas besoin de miracles : ceux de l’Écriture me suffisent amplement. En
revanche, j’ai besoin que tu accomplisses ton devoir, que tu répondes à la grâce.

Chemin, Formation, 363

Déçu. Tu reviens abattu. Les hommes viennent de t’infliger une leçon ! Ils
363 pensaient que tu n’avais pas besoin d’eux et ils multipliaient les offres. L’éventualité
d’avoir à t’aider pécuniairement de quelques misérables billets a suffi pour que
leur amitié tourne en indifférence.

Ne place ta confiance qu’en Dieu et en ceux qui, par lui, te sont unis.

73

Chemin, Formation, 364

364 Ah si tu te proposais de servir Dieu sérieusement , avec l’obstination que tu mets
à servir ton ambition, tes vanités, ta sensualité !…

Chemin, Formation, 365

365 Si tu te sens une vocation de chef, aspire à être le dernier parmi tes frères et le
premier parmi les autres.

Chemin, Formation, 366

Voyons : pourquoi te sens−tu offensé si tel ou tel se confie davantage à certaines
366 personnes qu’il connaît depuis longtemps, ou avec lesquelles il se sent plus
d’affinités, par sympathie, profession, ou tempérament ?

Cependant, parmi les tiens, évite soigneusement jusqu’à l’apparence d’une
sympathie particulière.

Chemin, Formation, 367

Le mets le plus choisi et le plus délicat se transforme au mieux en viande de porc,
367 s’il est mangé par un porc, sauf votre respect et pour appeler les choses par leur nom.

Soyons des anges, pour ennoblir les idées, en les assimilant. Tout au moins,
soyons des hommes : pour transformer les aliments, ne fût−ce qu’en muscles
vigoureux et beaux, ou peut−être en cerveau puissant… capable de comprendre et
d’adorer Dieu.

Mais… ne soyons pas des bêtes, comme il y en a tant !

Chemin, Formation, 368

368 Tu t’ennuies ? C’est que tu as les sens éveillés et l’âme endormie.

74

Chemin, Formation, 369

La charité de Jésus−Christ t’amènera à beaucoup de concessions… très honorables.
369 Et la charité de Jésus−Christ t’amènera à beaucoup d’intransigeances…, très
honorables, elles aussi.

Chemin, Formation, 370

370 Si tu parais méchant sans l’être, tu es sot.
pire que la méchanceté.
Et cette sottise sujet de scandale est

Chemin, Formation, 371

Lorsque des gens professionnellement mal cotés se démènent, pour prendre la tête
371 des manifestations extérieures de religiosité, vous avez à coup sûr envie de leur
glisser à l’oreille : De grâce, ayez la bonté d’être moins catholiques !

Chemin, Formation, 372

Si tu occupes un poste officiel, tu as les droits qui découlent de l’exercice de ta
372 charge, et aussi les devoirs.

Tu t’écartes de ton chemin d’apôtre si, à l’occasion ou sous prétexte d’une œuvre
d’apostolat, tu négliges tes devoirs d’état. Car tu perds alors le prestige professionnel
qui est précisément ton hameçon de pêcheur d’hommes .

Chemin, Formation, 373

373 J’aime ta devise d’apôtre : Travailler sans repos .

75

Chemin, Formation, 374

374 Pourquoi cette précipitation ?
l’affolement.
Ne me dis pas que c’est de l’activité : c’est de

Chemin, Formation, 375

Dissipation. Tu laisses tes sens et tes facultés s’abreuver à n’importe quelle mare.
375 Puis, te voilà, instable, l’attention dispersée, la volonté somnolente et la
concupiscence en éveil.

Astreins−toi sérieusement de nouveau à un plan qui t’aide à mener une vie de
chrétien, ou tu ne feras jamais rien de profitable.

Chemin, Formation, 376

Le milieu ambiant a tellement d’influence ! m’as−tu dit. Il m’a fallu te
376 répondre : sans doute. C’est pourquoi votre formation doit être telle que vous portiez
en vous avec naturel votre propre ambiance , afin de donner ensuite votre ton
à la vie en société.

Alors, si tu as bien saisi cet esprit, je suis certain que tu me diras, stupéfait comme
les premiers disciples devant les prémices des miracles qu’ils opéraient au nom du
Christ : Nous avons tellement d’influence sur le milieu ambiant !

Chemin, Formation, 377

Et comment acquérir notre formation et conserver notre esprit ? En
377 obéissant aux normes précises que ton directeur spirituel t’a données, t’a expliquées
et t’a fait aimer : applique−les et tu seras apôtre.

Chemin, Formation, 378

Ne sois pas pessimiste. Ne sais−tu pas que tout ce qui arrive ou peut arriver
378 contribue au bien ?

76

où ta foi se confirmera par les œuvres. sans doute. Chemin. 383 383 Si tu es le chef et qu’ils te voient fléchir…. Chemin. sans extravagance ni niaiserie : ayez toujours en vous notre esprit de simplicité. entre ta vie et ce milieu . Formation. aime le Christ. Chemin. de femme chrétienne votre sel et votre 379 lumière s’écoule spontanément. Formation. 382 Sur cette Histoire de Jésus que je t’ai offerte. de vivre la première ? Chemin. As−tu essayé. 380 Ma vie se heurtant à un milieu paganisé ou païen. Formation. Ce sont trois étapes très distinctes. 77 . Je te réponds : il y aura choc. Que votre vie d’homme chrétien. est précisément le naturel que je te demande. il n’est pas étonnant que l’obéissance soit ébranlée. mon naturel ne va−t−il pas 380 sembler factice ? me demandes−tu. Formation. Formation. au moins. 379 Naturel. Que veulent−ils ? Un instrument friable qui se brise à peine l’a−t−on saisi ? Chemin. trouve le Christ. j’ai écrit en dédicace : Cherche le 382 Christ. et ce contraste. Ton optimisme sera la conséquence nécessaire de ta foi. 381 381 Ne t’inquiète pas s’ils disent que tu as l’esprit de corps.

387 Le plan de sainteté que requiert de nous le Seigneur. il n’est qu’un mal à craindre et à éviter par la grâce divine : le péché. il ne s’expose pas à ce que nous voyions ses cornes. comme il est malin. Chemin. et. Chemin. Formation. Formation. 384 Confusionnisme. Le plan de ta sainteté. Il ne se présente pas de face. J’ai appris que la rectitude de ton jugement vacillait. je ne te dis rien. 78 . C’est à ce signe que l’on connaîtra que vous êtes mes disciples. voire de spiritualité. la sainte coercition et la sainte effronterie. 386 386 N’oublie pas. Le plan de ta sainteté. 388 388 Une chose est la sainte effronterie et une autre l’impudence laïque . mon enfant. que pour toi. comporte ces trois points 387 essentiels : La sainte intransigeance. 385 Le Seigneur dit : Je vous donne un commandement nouveau : aimez−vous les uns 385 les autres. Chemin. Et saint Paul : Portez les fardeaux les uns des autres et accomplissez ainsi la loi du Christ. Chemin. Formation. sur terre. je t’ai écrit : le diable est très laid. Chemin. Et pour me 384 faire comprendre. Moi. C’est pourquoi il est si souvent travesti de noblesse.

déshonneur… . transposé dans la vie surnaturelle. 392 392 Convaincs−toi que le ridicule n’existe pas pour qui agit au mieux. laideur… Bon. Tu finiras ainsi par acquérir la sainte effronterie dont tu as besoin ô paradoxe ! pour vivre avec la délicatesse d’un chrétien authentique. Un petit enfant ne s’inquiète 389 de rien. ses misères bien naturelles. mépris… . pauvreté… . Ses misères. richesse. Le plan de ta sainteté. 391 391 Si tu es saintement effronté. et qu’importe ? Chemin. 389 La sainte effronterie est un trait de la vie d’enfance . que t’importe le dira−t−on ? qu’en a−t−on dit ou le qu’en Chemin. condamnerait de nouveau Jésus à mort. maladie… . Le plan de ta sainteté. 79 . même si tout le monde le regarde… Cette effronterie. Chemin. 390 Moque−toi du ridicule. se manifestent simplement. Méprise le qu’en dira−t−on . et en ce qui t’entoure. moquerie… . beauté. Le plan de ta sainteté. aboutit au raisonnement que voici : louange. admiration. Vois et sens Dieu en 390 toi−même. Chemin. honneur. Le plan de ta sainteté. Chemin. Le plan de ta sainteté. 393 393 Un homme. un… honnête homme qui transigerait. santé.

mais ne sois pas obtus. Le plan de ta sainteté. même par amitié. d’honneur ou de foi. Mais souple dans la forme. vous êtes persuadé de détenir la vérité… et vous voici alors passé de mon côté. 397 Main de fer dans un gant de velours. parce que je suis convaincu de la vérité de mon idéal. 397 Sois intransigeant sur la doctrine et sur la conduite. trempé par la lutte. Le plan de ta sainteté. pour la première fois. N’oublions pas qu’il y a aussi une sainte coercition . Mais vous. Le plan de ta sainteté. Sois intransigeant. 394 Transiger est le signe certain qu’on ne possède pas la vérité. Chemin. sur si peu de chose ? C’est que. Le plan de ta sainteté. Chemin. 395 Un homme de Dieu. Chemin. sans honneur et sans foi. raisonnait ainsi : Je ne transige pas ? Bien 395 sûr. Celui qui transige en 394 matière d’idéal. 398 L’intransigeance n’est pas l’intransigeance tout court : c’est la sainte 398 intransigeance . Chemin. vous transigez facilement… : croyez−vous que deux et deux fassent trois et demi ? Non ?… vous ne cédez pas. est un homme… sans idéal. Chemin. Le plan de ta sainteté. 80 . 396 396 La sainte intransigeance n’est pas intempérance.

402 Ne demande pas seulement à Jésus le pardon de tes fautes : ne l’aime pas seulement 402 dans ton cœur… Répare toutes les offenses qu’on lui a faites. journaliste. la lui vendrais−tu ?… Il t’en offrait pourtant le juste prix… Professeur. pour éviter qu’un homme ne se suicide et ainsi sauver 399 une vie terrestre. aux applaudissements de tous…. Dis simplement : Jésus. en partant 403 toujours du Fiat de Marie. Dominique et François. Le plan de ta sainteté. Le plan de ta sainteté. Chemin. 403 Aie plus d’audace encore. L’audace n’est pas témérité. homme politique. diplomate : méditez. Chemin. Le plan de ta sainteté. Le plan de ta sainteté. Le plan de ta sainteté. 401 401 Dieu et audace ! L’audace n’est pas imprudence. Sois audacieux : dis−lui que tu es plus éperdument amoureux de lui que Marie−Madeleine. Chemin. Chemin. et quand tu auras besoin de quelque chose. je veux 81 . pourquoi n’userions−nous pas de cette même coercition la sainte coercition pour sauver la Vie (avec une majuscule) de ceux qui s’obstinent à suicider stupidement leur âme ? Chemin. plus que Thérèse et la petite Thérèse…. ne demande plus rien. 400 Que de crimes on commet au nom de la justice ! Si tu étais armurier et si 400 quelqu’un voulait t’acheter une arme pour tuer ta mère. qu’on lui fait et qu’on lui fera… Aime−le de toute la force de tous les cœurs de tous les hommes qui l’ont le plus aimé. 399 Si nous recourons à la force. plus fou qu’Augustin. plus qu’Ignace et François−Xavier.

un désastre. 404 Tu as échoué ! Nous. nous n’échouons jamais. Chemin. Chemin. En avant ! Chemin. 405 Tu as donc échoué ? Tu ne peux échouer. Le plan de ta sainteté. 408 408 Le bondieusard est au saint ce que le tartuffe est au dévot : une caricature. parce que tu as perdu notre esprit. l’issue (victoire…. Chemin. Le plan de ta sainteté. ceci ou cela. 407 407 Ne confondons pas les droits de la charge et ceux de la personne. Le plan de ta sainteté. Tu sais bien 406 qu’avec des vues surnaturelles. peu importe !) ne porte qu’un seul nom : succès. c’était justement d’échouer. Persuade−toi de cette vérité : ton succès maintenant et en ceci . Puis. Tu avais mis toute ta confiance 404 en Dieu. Le plan de ta sainteté. tu n’as omis aucun moyen humain. C’est ainsi que les enfants demandent. Le plan de ta sainteté. tu en es bien convaincu. tu as gagné de l’expérience. défaite…. 82 . On ne peut pas Chemin. renoncer aux premiers. 405 Tu n’as pas échoué . 406 Ce fut un échec. Rends grâce au Seigneur et recommence.

décidé à prier et à agir. Chemin. 411 La doctrine de Jésus a une telle vertu que beaucoup de faux apôtres. Le plan de ta sainteté. au peuple. Chemin. Mais ce bien ne compense pas le mal énorme. qui n’embrase pas ce qu’il touche et ne donne aucune chaleur. 412 412 Que le feu de ton amour ne soit pas un feu follet : illusion. font du bien malgré eux à la masse. dégoûtés. je serai fidèle ! qui dépasse en fécondité son cri de rébellion ? 83 . d’apôtres qui s’éloignent. un serviam je te servirai. Ne te sens−tu pas généreusement 413 poussé à dire chaque jour. de ceux qui ne font pas ce qu’ils enseignent aux autres. Le plan de ta sainteté. Le plan de ta sainteté. 413 Le non serviam de Satan n’a été que trop fécond. 409 Ne croyons pas à la valeur de notre apparente vertu de saint. Chemin. Ce serait porter de splendides bijoux sur du linge de corps. qui la prêchent 411 sans la pratiquer. qu’ils causent en tuant des âmes de chefs. Chemin. feu menteur. si elle n’est unie aux 409 vertus ordinaires des chrétiens. 410 410 Que ta vertu ne soit pas une vertu sonore. Chemin. C’est pourquoi ceux ou celles qui n’entendent pas mener une vie intègre ne doivent jamais se mettre au premier rang. Le plan de ta sainteté. Le plan de ta sainteté. réel.

éclat nouveau. Le plan de ta sainteté. Chemin. c’est d’aimer. Amour de Dieu. vainqueur finit si souvent par être vaincu ! Le Chemin. 417 417 Il n’y a d’autre amour que l’Amour ! Chemin. mais nos affaires . Le plan de ta sainteté. Et les sottises disparaîtront de ma conduite. 415 415 Ne fais pas trop de cas de ce que le monde appelle victoire ou défaite. 418 418 Le secret pour donner du relief aux choses les plus humbles. voire les plus humiliantes. 414 414 Que c’est triste. pour mes 416 yeux. Mais combien plus triste Chemin. Chemin. Amour de Dieu. Le plan de ta sainteté. de cette Lumière éternelle qu’est le saint Évangile. Comment m’étonner de mes … sottises ? Puissé−je mettre Jésus dans toutes mes affaires. je ne dirai plus mes affaires . 416 Sine me nihil potestis facere ! Lumière nouvelle. un homme de Dieu corrompu ! encore un homme de Dieu tiède et mondain. S’il me faut parler en termes propres. ou mieux. 84 .

je t’aime. l’Ami. Amour de Dieu. 85 . Amour de Dieu. toi. Amour de Dieu. là est ton cœur. Chemin. N’éprouvez−vous pas la tentation d’écrire ces mots avec des 419 majuscules ? Pour une âme qui aime. 419 Enfant. Chemin. Amour de Dieu. Mais un Ami ?… Là où est ton trésor. Avec des yeux 422 pleins de bonté. mais… apprends−moi à aimer. autant que Lazare. Amour de Dieu. Avec un cœur de chair comme le tien. Chemin. les malades. Chemin. 420 420 Qu’une vie est peu de chose. 421 421 Un ami est un trésor. Malade. c’est Lui. qui ont versé des larmes pour Lazare… Et il t’aime. 423 423 Mon Dieu. pour l’offrir à Dieu !… Chemin. les enfants. 422 Jésus est ton ami.

428 428 Si l’Amour. nous trouvons tout idéal car il est Roi. 424 Punir par amour : voilà le secret pour hausser au plan surnaturel le châtiment imposé 424 à qui le mérite. que la sanction serve d’expiation . il est Dieu. et même l’amour humain. Chemin. qui est l’offensé. il est Amour. 425 425 Savoir que tu m’aimes tant. mon Dieu. Amour de Dieu. sauf en Amour. Amour de Dieu. mais remède salutaire. Chemin. et… je n’en suis pas devenu fou ? Chemin. Amour de Dieu. Amour de Dieu. Amour de Dieu. 427 427 Seigneur. que la sanction ne soit jamais vengeance. qu’en sera−t−il de l’Amour dans le ciel ? 86 . donne−moi l’équilibre et la mesure en tout…. Pour l’amour de Dieu. Chemin. donnent ici−bas tant de consolations. 426 426 Dans le Christ. pour l’amour du prochain en Dieu. Chemin.

jusqu’au sein de la défaite. 431 431 Ne crains pas la Justice de Dieu. tout cela ne vaut rien. 433 Vis d’amour. Chemin. Chemin. n’est rien et moins que rien. même joint à l’assouvissement de toutes les folies du cœur…. En Dieu. dans l’atelier de Joseph. Chemin. qui s’anéantit sous la forme de serviteur dans la crèche où il voulut naître. et tu seras toujours vainqueur. perle très précieuse. dans les 433 Navas* et les Lépante** de ta lutte intérieure. Amour de Dieu. dans la Passion et dans sa mort ignominieuse… et dans la folie d’Amour de la sainte Eucharistie. Chemin. Chemin. Eh bien ! tout cela. Amour de Dieu. 87 . que je sois le dernier en tout… et le premier en amour. 432 Considère ce qu’il y a de plus beau et de plus grand sur terre…. Amour de Dieu. de la grandeur. 429 429 Tout ce que l’on fait par amour prend de la beauté. Amour de Dieu. et ce qui est plaisir de la chair et des sens… Considère aussi le monde. à côté de mon Dieu ton Dieu ! trésor infini. Dieu humilié. Dieu esclave. Amour de Dieu. la Justice est tout aussi admirable et aimable que la Miséricorde : ce sont deux preuves de l’Amour. 430 430 Jésus. ce qui plaît à 432 l’intelligence et aux autres facultés…. les autres mondes qui scintillent dans la nuit : l’univers entier.

** Lépante : bataille navale qui eut lieu en 1571. chaque jour. Elle fut remportée par la flotte chrétienne. jamais crainte servile parce que Dieu ton Père n’est pas un tyran. Et je reste indifférent. Parce que tout ce que tu as de bon est à lui. entre une escadre turque et une escadre chrétienne. des pièges que te tend l’ennemi. Amour de Dieu. Chemin. Chemin. en Méditerranée. mon enfant. qui fut remportée par les armées des rois chrétiens de la péninsule ibérique sur les musulmans d’Andalousie et d’Afrique du Nord. Crainte qui est vénération de 435 l'enfant pour son Père. Amour de Dieu. 436 Douleur d’Amour. 434 434 Laisse ton cœur s’épancher en effusions d’amour et de remerciements à la pensée que la grâce de Dieu te délivre. 437 Si un homme était mort pour me délivrer de la mort !… 437 Dieu est mort. Parce qu’il est bon. Amour de Dieu. 88 . qui a donné sa Vie pour toi. 436 Parce qu’il est ton Ami. Amour de Dieu. ?*Las Navas de Tolosa : célèbre bataille (1212) dans le sud de l’Espagne. de douleur d’amour. Parce que tu l’as tellement offensé… Parce qu’il t’a pardonné… Lui !… À toi ! Pleure. Chemin. Chemin. 435 Timor Domini sanctus : sainte est la crainte de Dieu.

pas même celui qui en bénéficie. Amour de Dieu. 440 Quand tu auras terminé ton travail fais celui de ton frère. il descendra dans ces vases eucharistiques. 439 439 N’oublie pas que la douleur est la pierre de touche de l’amour. pour la première fois. Chemin. quand. Voilà la délicate vertu d’un enfant de Dieu ! Chemin. aide−le pour le Christ. 441 Les manquements à la charité que les autres commettent à ton égard te font souffrir. 441 Combien. ne s’aperçoive que tu en fais plus que tu ne le dois en stricte justice. Chemin. 438 Le fou ! Je t’ai vu tu te croyais seul dans la chapelle épiscopale déposer un 438 baiser sur chaque calice et chaque patène récemment consacrés : afin qu’il trouve ces baisers. avec 440 tant de délicatesse et de naturel que personne. Amour de Dieu. 442 442 Garde−toi de mal penser de quelqu’un. même si ses propos ou ses actes t’autorisent de façon raisonnable à porter un tel jugement. Charité. dès lors. Chemin. 89 . Dieu peut−il souffrir de tes manquements à la charité à l’amour envers lui ? Chemin. Charité. Charité.

parler et 447 encore parler. Approche−toi 444 d’abord du tabernacle. tais−toi. ton père. Chemin. supprime la paix et fait perdre l’union avec Dieu. Charité. 446 446 Comment. à lui aussi. Charité. puis va t’en ouvrir au prêtre. et confie−lui ta peine. Charité. Elle va à l’encontre de la charité. 445 445 La médisance est la fange qui salit et embourbe l’apostolat. Seigneur. que tu demandes raison des propos oiseux. Charité. Chemin. avec tout ce que cela comporte). Chemin. 444 Ne médis jamais de ton frère. le silence me paraît plus nécessaire et plus aimable. Et je comprends très bien. 90 . même si tu n’en as que trop de motifs. Et à nul autre. Charité. Chemin. elle enlève des forces. 443 443 Ne fais pas de critique négative : quand tu ne peux louer. 447 Quand on a vu à quoi s’épuisent entièrement tant d’existences (parler. si tu es si misérable. t’étonner que les autres aient des travers ? Chemin.

manigance. de bien faire ce que. intrigue. et avec 451 son intelligence. 449 Cela s’appelle insinuation. 448 Il est plus facile de parler que d’agir. 450 450 Que l’injustice des justes déplaît à Dieu ! À combien d’âmes ne fait−elle pas tort et combien peut−elle en sanctifier d’autres ! Chemin. Charité. la vision si subjective et maladive de certaines personnes est semblable à celle de ces peintres modernes qui tracent quelques lignes arbitraires et nous assurent que c'est là notre portrait. médisance. as−tu jamais essayé. racontar. Toi…. presque toujours fort limitée. 451 Ne cherchons pas à juger. ou calomnie ? bassesse ? Il est difficile en tout cas que la critique de celui qui n’a pas reçu la fonction de discernement ne tourne pas au commérage. potin. Chemin. les autres font moins bien ? Chemin. Charité. et des yeux souvent troublés et voilés par les ténèbres de la passion. selon ton opinion très autorisée . notre attitude… Le jugement des hommes a si peu de valeur ! Ne jugez pas sans passer votre jugement au crible de la prière. Charité. En outre. 449 embûche…. dont la langue est tranchante comme 448 le fil d’une hache. Chemin. Charité. Chacun voit les choses de son point de vue…. fût−ce une fois. 91 .

Chemin. 452 Efforce−toi. Charité. qui te semblent dénuées d’importance. de pardonner toujours et tout de suite à qui t’offense. ce n’est pas difficile : le dernier des manœuvres sait planter sa 456 pioche dans la noble et belle pierre d’une cathédrale. chacun de 453 tes mots sera un pas vers la porte de sortie de cette entreprise apostolique dans laquelle tu travailles. Chemin. 453 Tu médis. Charité. Charité. Charité. et si tu n’apprends pas à te taire. Tu perds donc le bon esprit. que tu peux provoquer en jetant des phrases critiques. bien davantage. 455 Sais−tu le mal que tu peux causer. détruire. grave peut−être. 92 . 454 Ne jugez pas sans entendre les deux parties. Charité. Chemin. Construire. Dieu t’a pardonné. s’il le faut. Chemin. à toi. parce que tu as les yeux bandés par la légèreté ou l’emportement. voilà l’œuvre qui requiert des maîtres. Pour 452 grand que soit le tort ou l’affront qu’on te fait. 456 Critiquer. 454 Ceux−là mêmes qui se tiennent pour des gens pieux oublient facilement cette règle de prudence élémentaire. en lançant une pierre les yeux bandés ? 455 Tu ne sais pas davantage le tort. Chemin.

93 . Charité. mais en actes et en vérité. n’aimons pas en paroles ou des lèvres. repousses : tu manques de chaleur. plus de grâce. je vais 461 te rappeler ces paroles pleines d’affection de saint Jean : Filioli mei. Quel dommage ! De près. Charité. Charité. plus sages. Chemin. 461 Si je ne te vois pas pratiquer la sainte fraternité que je ne cesse de te prêcher. pour juger de la sagesse de ton supérieur ? Ne vois−tu pas qu’il a plus 457 d’éléments de jugement. moins passionnés. Charité. tu Chemin. non diligamus verbo neque lingua. mes petits enfants. et surtout une grâce spéciale. 458 458 Cet égoïsme du monde auquel tu te heurtes te permettra d’apprécier d’autant mieux la charité fraternelle des tiens. De loin tu attires : tu es lumineux. 457 Qui es−tu. 460 Frater qui adiuvatur a fratre quasi civitas firma : le frère aidé par son frère est 460 comme une ville forte. plus d’expérience que toi. des conseillers plus intègres. Charité. et décide−toi à vivre la fraternité que je ne cesse de te recommander. 459 459 Ta charité est… présomptueuse. Réfléchis un instant. Chemin. une grâce d’état qui est lumière et secours de Dieu ? Chemin. Chemin. sed opere et veritate.

Charité. c’est à l’occasion d’un divertissement bal. par ta vie d’union. votre mutuelle faiblesse 462 vous servira d’appui et vous tiendra fermes dans l’accomplissement du devoir. promesses. quand ils font l’aumône. 464 464 Tu sais que l’âme de telle personne est en danger ? De loin. sache ce que fait leur droite. Chemin. 463 463 Plus qu’à donner . Va donc. Chemin. ils sont peu à donner un coup de main . séance de cinéma. projets. 94 . que tu éprouves à l’égard de tes frères. Charité. 466 Les gens sont d’ordinaire fort peu généreux de leur argent. 462 Pouvoir de la charité ! Si vous vivez votre fraternité bénie. soirée ou pour une liste de souscriptions publiée dans la presse. appuyés les unes sur les autres. cependant. Au moment du sacrifice. Charité. enthousiasme bruyant. 466 Conversations. Charité. si tu es tenu de juger. 465 Ces soucis. Chemin. mais il y a des exceptions : sois de ceux qui ne permettent pas que leur main gauche. la charité consiste à comprendre . tu peux lui être d’une aide efficace. cherche une excuse à ton prochain : il y en a toujours. m’écris−tu. Veille. Et s’ils le donnent. Chemin. comme les cartes. me paraissent très bons : ils 465 donnent la preuve de votre mutuelle charité. Chemin. se soutiennent mutuellement. C’est pourquoi. à ce qu’ils ne dégénèrent pas en inquiétude. et ne t’inquiète pas. Charité. Le tableau est triste. loterie.

sans lésiner. À tous les saints qui vivent à 469 Éphèse. Chemin. J’ai tendu la main comme un petit pauvre du Christ… et j’ai été tant de fois déçu ! Pourquoi ne comprend−on pas. de Dominique et 470 de François. 470 Mais… les moyens ? Ce sont ceux mêmes de Pierre et de Paul. plus efficace que donner du pain de bon froment ? Chemin. d’Ignace et de Xavier : le Crucifix et l’Évangile. Chemin. Être charitable. 469 Saluez tous les saints. À tous les saints dans le Christ Jésus. me 468 dis−tu. J’ai tendu la main. Je ne vois qu’une chose : nous allons. et nous donner. Ceux qui pratiquent la charité sont en si petit nombre. comme un petit pauvre du Christ. N’est−il pas émouvant. qui sont à Philippes. et j’ai demandé 467 des livres. donner. Charité. Te semblent−ils de peu ? 95 . Tous les saints vous saluent. ce titre de saints que les premiers chrétiens utilisaient entre eux ? Apprends à vivre avec tes frères. Charité. toi et moi. Les moyens. Jésus. Des livres dont se nourrisse l’intelligence catholique. ce n’est pas donner de vieux habits ou des piécettes… Et tu m’exposes ton cas personnel et ta déception. la profonde charité chrétienne de cette aumône. Chemin. 467 Des livres. Nous éviterons ainsi à ceux que nous fréquentons de faire ta triste expérience. apostolique et romaine de nombreux étudiants. 468 Tu es par trop candide. Charité.

Il est vrai que d’autres ont mis et mettent encore sur pied 474 des merveilles d’organisation. Les moyens. crois et souffre ! Ton Amour. calomnié… C’est le chemin : aime. sois−lui fidèle… et ne t’inquiète de rien : c’est une 472 grande vérité que. au grand jamais ! que tu dois heureusement compter sur un autre terme de l’addition : Dieu + 2 + 2… Chemin. 471 Dans les entreprises d’apostolat. et un autre par tes vertus. parmi les étudiants de Paris. 473 Rejette loin de toi le désespoir où te conduit la connaissance de ta misère. de presse. Les moyens. il est bon 471 c’est un devoir de tenir compte de tes moyens terrestres (2 + 2 = 4). et un autre par ton talent… Mais. 96 . parmi les docteurs d’Alcala. tu es un zéro…. de propagande. les moyens te sera donné par surcroît… Chemin. alors que tu n’en as aucun ?… Bon. tu n’es rien. il y a le Christ… Et cela fait un chiffre incommensurable ! Chemin. par ton rang social. mais souviens−toi d’Ignace : Ignorant. mais n’oublie jamais. un autre zéro…. ta Foi et ta Croix sont les moyens infaillibles pour réaliser et rendre éternels les désirs d’apostolat que tu portes dans ton cœur. Chemin. très pauvre. Ils disposent de tous les moyens. C’est 473 vrai : financièrement parlant. Poursuivi. Pauvre. le reste le matériel. à gauche de tous ces zéros. Les moyens. si tu cherches le royaume de Dieu et sa justice. 474 Bien sûr…. 472 Sers ton Dieu avec droiture. Les moyens.

Et continue imperturbablement s’ils te méprisent. 478 Comment ! tu as encore besoin. Chemin. aucune difficulté ne pourra plus ébranler ton Chemin. En avant. Chemin. Les moyens. tu dois être constant. Chemin. Les moyens. Malgré tout 475 et mieux encore c’est pour cela même que Dieu t’a cherché. de la 478 chaleur. Les moyens. Sois−leur reconnaissant s’ils t’aident. Et tu l’es. Les prudents ont toujours qualifié de folies les œuvres 479 de Dieu. pour démontrer que l’ œuvre est la sienne. Il se sert toujours d’instruments disproportionnés. 477 Pourquoi laisses−tu ces replis dans ton cœur ? Tant que tu ne te donneras pas tout 477 entier. Les moyens. toi. 475 Tu te sais misérable. Les moyens. il ne réclame que docilité. De toi. livré à Dieu. de l’audace ! 97 . de l’approbation. de la consolation des puissants. pour continuer à faire ce que Dieu veut ? Les puissants sont d’ordinaire versatiles . 479 N’y prête pas attention. il est vain de vouloir Lui amener quelqu’un d’autre. 476 476 Lorsque tu te seras optimisme. au point où nous en sommes. Pauvre instrument que tu es ! Chemin.

Chemin. qui oserait dire que la scie du charpentier soit moins utile que la pince du chirurgien ? 98 . sois un 484 instrument. 481 Quand on ne cherche que Dieu. volontés unies pour accomplir celle de Dieu. Les moyens. Les moyens. Dans l’ordre matériel. chacun répond à un usage qui lui est propre. non timebit cor meum. renégat et lâche…. grand ou petit. 482 Qu’importe que se dressent contre toi le monde entier et toute sa puissance ? Toi…. même si je me vois entouré d’ennemis. de platine ou de fer…. Les moyens. et beaucoup d’autres. Les moyens. de ce Paul persécuteur. Tous sont utiles . 482 va de l’avant ! Répète les paroles du psaume : Le Seigneur est ma lumière et mon salut. Ne vois−tu pas ce que la grâce de Dieu a fait de ce Pierre somnolent. 480 Tu vois ? Un fil. Chemin. 484 D’or ou d’acier. bien tressés. vous serez capables de surmonter tous les obstacles. Chemin. on peut vraiment mettre en pratique. délicat ou grossier…. mon cœur ne fléchira pas. un autre. ce principe que professait un de nos bons amis : On dépense ce que l’on doit. qui craindrais−je ?… Si consistant adversum me castra. pour faire 481 avancer les œuvres de l’apostolat. Les moyens. Toi et tes frères. Chemin. haineux et obstiné ? Chemin. forment un câble qui 480 peut soulever des poids énormes. même si l’on doit ce que l’on dépense. 483 483 Courage ! Tu en es capable.

Les moyens. une fumée due à la faiblesse de l’instrument. se révèlent capables. humainement insurmontables. on leur fait subir une intervention chirurgicale. 486 486 Du travail… il y en a. Les moyens. Chemin. Chemin. Il y a aussi des recettes pour éviter la rouille et l’oxydation. 99 . auparavant inutiles. Les moyens. Redouble de confiance en Dieu. outre la chaleur et la lumière qui t’enthousiasment. même si elle fait mal les saints ont été de bons chirurgiens et puis on va de l’avant ! Chemin. 487 Que la menace financière qui plane sur ton entreprise apostolique ne tourne pas en 487 inquiétude. Les moyens. Chemin. Comme la foi de Pierre. Et alors ? Je ne comprends pas que tu puisses abandonner ce travail d’âmes 485 sinon par orgueil caché : tu te crois parfait sous prétexte que le feu divin. Les moyens. Ton devoir est d’être un instrument. Chemin. 488 Que le manque d’instruments ne t’empêche pas de faire les choses : on commence 488 comme on peut. Puis la fonction crée l’organe. produit de temps à autre. les obstacles. Certains. Il suffit de les appliquer. fais humainement ce que tu peux et tu verras comme l’argent cesse vite d’être un problème. On ne peut laisser les instruments se rouiller. 489 Foi vive et pénétrante. Quand tu l’auras c’est Lui qui l’a 489 dit tu déplaceras les montagnes. qui pourraient s’opposer à tes entreprises d’apôtre. qui t’avait attiré. Les autres. 485 Bon.

La Vierge. 490 Droiture de cœur et bonne volonté : avec ces deux éléments. arrivant presque à submerger de leur pourriture parfumée les grands idéaux. Et que tes œuvres confirment ta mission. mi−étonnés. devenir son instrument. Chemin. La Vierge. Les moyens. Chemin. mi−moqueurs. Serviam ! Chemin. filius Mariæ ? N’est−ce pas là le fils 491 du charpentier ? N’est−ce pas là le charpentier. Les moyens. ces désirs pervers qui montent de plus en plus. il est très possible que d’aucuns diront de toi. 494 494 Sois à Marie et tu seras nôtre. et si tu vises toujours à 490 accomplir la volonté de Dieu. tu verras tes rêves d’Amour réalisés et ta soif d’âmes étanchée. les commandements sublimes que le Christ lui−même a mis dans ton cœur. La Vierge. 493 Aime Notre Dame. 492 492 L’amour que tu voueras à notre Mère soufflera sur la braise des vertus enfouies sous la cendre de ta tiédeur et en fera jaillir la flamme vive. Chemin. Chemin. le fils de Marie ? Lorsque tu voudras définitivement accomplir la volonté de Dieu. Et ils ne serviront de rien au Malin. bouillonnant en toi. 100 . Elle t’obtiendra d’abondantes grâces pour vaincre dans ta lutte 493 quotidienne. ce que l’on a dit de Jésus : Mais n’est−ce pas lui qui… ? Tais−toi. 491 Nonne hic est fabri filius ? Nonne hic est faber.

499 Marie. fille de Dieu le Père . je vous salue Marie. Mère de Dieu le Fils . Chemin. de la politique. La Vierge. comme une femme parmi les 499 autres femmes de son village. La Vierge. Ne perds pas confiance. 498 On dirait que tous les péchés de ta vie resurgissent. 496 Comme les hommes aiment qu’on leur rappelle leur parenté avec des personnages 496 célèbres de la littérature. La Vierge. Chemin. je vous salue Marie. de l’Église !… Chante donc cette hymne aux pieds de la Vierge immaculée : Je vous salue Marie. 101 . La Vierge. la très sainte Mère de Dieu. Chemin. pour accomplir la volonté de notre Jésus. 497 Dis−lui : Mère elle est tienne parce que tu es sien à plus d’un titre que votre 497 amour m’attache à la Croix de votre Fils . passe inaperçue. Fais 498 appel au contraire à ta Mère Sainte Marie avec la foi et l’abandon d’un enfant. ni le courage. Épouse de Dieu le Saint−Esprit… Dieu seul est au−dessus de vous ! Chemin. Elle ramènera le calme dans ton âme. Chemin. La Vierge. Apprends d’elle à vivre avec naturel . ni l’audace. 495 495 C’est toujours par Marie que l’on va et que l’on revient à Jésus. de l’armée. qu’il ne me manque ni la foi.

La Vierge. 502 Marie. Seule ! Elle pleure. m’as−tu dit. Chemin. Vois comme elle prie son Fils. Peu de dévotions mariales il 500 en est beaucoup d’excellentes sont plus enracinées parmi les fidèles et ont reçu plus de bénédictions pontificales. modèle de prière. La Vierge. Prends exemple sur elle. accompagner Notre Dame et pleurer avec elle. à Cana . 501 tu as répondu toutes . Et ce privilège du samedi est si maternel ! Chemin. apaisera ton cœur lorsqu’il te manifestera qu’il est de chair. 102 . Et comme elle réussit. désemparée. 503 Solitude de Marie. La Vierge. la Vierge Marie. et comme elle 502 insiste. car ce sont nos misères qui ont cloué Jésus sur la Croix. sans se décourager. Chemin. La Vierge. 501 Quand on t’a demandé quelle image de Notre Dame t’inspirait le plus de dévotion. Chemin. mère du Bel Amour. 503 Nous devons. 504 504 Si tu recours à elle avec confiance. toi et moi. comme quelqu’un qui en a fait l’expérience. La Vierge. Ils me remplissent d’amour. Chemin. 500 Porte sur ta poitrine le saint scapulaire du Carmel. avec persévérance. J’ai alors compris que tu étais un bon fils : c’est pourquoi tous les portraits de ta Mère te semblent beaux.

ma Mère ! Vous ne la verrez ni parmi 507 les rameaux de Jérusalem. La Vierge. Mais elle ne fuit pas l’affront du Golgotha : Elle est là iuxta crucem Iesu sa Mère. La Vierge. Chemin. Chemin. maîtresse du sacrifice discret et silencieux ! 509 Voyez−la. presque toujours dans l’ombre. sauf aux prémices de Cana. en proie à la plus grande 508 douleur humaine il n’est pas de douleur pareille à sa douleur et pourtant pleine de fermeté. Chemin. 508 Admire la fermeté de la Vierge Marie : au pied de la Croix. Chemin. Et demande−lui un peu de cette force d’âme. Méfie−toi de l’entreprise qui n’est point marquée de ce signe. 507 Quelle humilité que celle de sainte Marie. 506 506 Notre Dame des Douleurs. 505 L’amour pour Notre Dame est une preuve de bon esprit. de manière à savoir. 103 . tout près de la croix de Jésus. ni à l’heure des grands miracles. 509 Marie. vois son Cœur : c’est une Mère qui a deux enfants face à face : Lui… et toi. toi aussi. dans les œuvres et chez les 505 individus. La Vierge. te tenir au pied de la Croix. Quand tu la contempleras. Chemin. collaborer avec son Fils : elle sait et se tait. La Vierge. La Vierge.

je passerais outre à ces détails de modestie. 513 513 Avant. comme tout est facile ! Désormais tu as eu recours à Notre Dame. La Vierge. 512 512 Ô Mère. La Vierge. Reviens. tu ne pouvais rien… elle. Mère ! Par ce mot fiat vous avez fait de nous les frères de Dieu et les héritiers de sa Gloire. La Vierge. 510 Voyez avec quelle simplicité ! Ecce ancilla !… Et le Verbe s’est fait chair. Chemin. Si ce n’est malgré eux. La Vierge. Avec Chemin. La Vierge. sauvegarde de ma pureté ! Chemin. 510 C’est ainsi qu’ont agi les saints : sans attirer le regard. 104 . Chemin. 511 Ne timeas Maria ! Ne crains pas. Soyez bénie ! Chemin. 514 514 Aie confiance. seul. Et moi. Invoque Notre Dame et tu seras fidèle. Marie !… 511 La Vierge s’était troublée devant l’archange.

la sainte Église ! Chemin. 519 519 Ce cri serviam ! exprime la volonté de servir très fidèlement l’Église de Dieu. ta Mère la Vierge Marie. 518 518 Quelle joie que de pouvoir dire du tréfonds de mon âme : j’aime ma mère. L’Église. 517 Et unam. 105 . 516 Mère ! Appelle−la fort. avec la grâce de son Fils le refuge de ses bras. très fort. de ton honneur et de ta vie. 515 Les forces t’abandonnent par moments ? 515 Pourquoi ne le dis−tu pas à ta Mère. Regina apostolorum ? Chemin. La Vierge. 516 et elle t’offre. sainte. elle te voit en danger peut−être. Chemin. sanctam. Auxilium christianorum…. et tu te sentiras réconforté pour de nouveaux combats. pour mieux savourer : je crois à l’Église une. L’Église. Elle t’écoute. Consolatrix afflictorum. catholicam et apostolicam Ecclesiam !… Je m’explique ta 517 lenteur quand tu pries. Chemin. Spes nostra. La Vierge. L’Église. catholique et apostolique… Chemin. au prix même de tes biens. la douceur de ses caresses .

chrétien. 521 Que le Christ est bon. débordent en harmonies ! 106 . Chemin. parce que la parole ne suffirait pas à sa prière. Vénère−les et sois−en reconnaissant au Seigneur et à son Église. L’Église. Ne sais−tu pas que même la plus grande et la plus noble des choses n’entre dans l’esprit des pauvres hommes que par les sens ? Chemin. romain ! Il me plaît que tu sois très romain. Suis−les 522 fidèlement. d’avoir laissé les sacrements à son Église ! Ils portent 521 remède à chacun de nos besoins. tu dois apprendre le chant liturgique. Toi. et chrétien choisi. Chemin. L’Église. ta gratitude envers Dieu. disait une âme pleine d’amour. L’Église. je te renvoie le conseil : chante ! Que ton enthousiasme. 524 Il faut chanter à tout rompre. Et moi. L’Église. Et que tu aies envie de faire ton pèlerinage à Rome . 523 523 L’Église chante. Chemin. à la vue des merveilles 524 que le Seigneur opérait par son ministère. L’Église. a−t−on dit. Chemin. 520 520 Catholique. 522 Vénère et respecte la sainte liturgie de l’Église et ses cérémonies. apostolique. pour voir Pierre. videre Petrum.

L’Église. sans céder à quiconque dans cet amour. 525 Mais c’est aussi faire miennes les belles aspirations de tous les pays. La SAinte Messe. qui répandit. beaucoup de motifs de fierté des Allemands. des retables…. à Béthanie. Que de gloires françaises sont aussi mes gloires ! Et de même. c’est une bonne œuvre que cette femme a faite envers moi. 528 528 Un trait fort important. Tout le luxe. Et contre ceux qui s’en prennent à la richesse des vases sacrés. Chemin. 527 Cette femme. 107 . c’est aimer la Patrie. esprit ouvert ! Chemin. qui distingue l’apôtre. nous rappelle au devoir d’être magnifiques dans le culte de Dieu. chez Simon le lépreux. des Italiens. Chemin. 525 Être catholique . des Anglais…. la majesté et la beauté du monde me semblent peu. des Américains. 526 526 Si tu n’as pas une extrême vénération pour l’état sacerdotal et religieux. L’Église. Chemin. des ornements. des Asiatiques et des Africains sont aussi ma fierté ! Catholique : grand cœur. il n’est pas vrai que tu aimes l’Église de Dieu. un parfum coûteux 527 sur la tête du Maître. s’élève la louange de Jésus : Opus enim bonum operata est in me. L’Église. c’est d’aimer la messe.

à abréger le temps réservé au Saint Sacrifice de l’Autel ? Chemin. dans l’Hostie sainte : plus que dans la crèche. Chemin. 529 529 La messe est longue. qu’à Nazareth. comme il pleurait au pied de l’autel au 532 souvenir d’une âme qui s’était avancée pour recevoir le Christ en état de péché mortel. Chemin. 532 Ce jeune et saint prêtre. au Calvaire… Mais plus d’humiliation 533 et d’anéantissement encore. Seigneur ! Qui me donnera voix et autorité pour crier ce conseil à l’oreille et au cœur de tant et tant de chrétiens ! Chemin. La SAinte Messe. Combien donc il me faut aimer la Messe ! ( notre messe. ou bien à table et quand ils se reposent (ils ne sont pas pressés non plus). voire solennels dans leur vie 530 sociale (ils ne sont pas pressés) ou dans leur vie professionnelle si peu active. aux nouveaux prêtres qu’il venait d’ordonner. La SAinte Messe. 531 Traitez−Le avec égards. me dis−tu . se sentent pressés et pressent le prêtre à écourter. ou sur la Croix. disait un 531 vieux prélat. les larmes aux yeux. et moi. traitez−Le avec égards ! je vous en supplie. j’ajoute : parce que ton amour est court. à Nazareth. Est−ce ainsi que tu répares pour tes péchés ? Chemin. qui mérita le martyre. 530 N’est−il pas étrange que tant de chrétiens. La SAinte Messe. si lents. La SAinte Messe. La SAinte Messe. Jésus…) 108 . 533 Humilité de Jésus : à Bethléem.

La SAinte Messe. 538 C’est par amour pour toi qu’il s’est humilié à ce point. Chemin. le Seigneur des seigneurs. 537 537 Quand tu t’approches du tabernacle. Ce n’est pas manquer de respect. communication. Pain. mais au malade ? Chemin. 538 Il est là. Communie précisément 536 aujourd’hui que tu viens de te débarrasser de cette chaîne. La SAinte Messe. La SAinte Messe. 536 Communie. Il est caché dans le Pain. Chemin. union. confidence : Parole. continue à communier quotidiennement et pense : où en serais−je. La SAinte Messe. Oublies−tu que Jésus a dit : ce n’est pas au bien portant que le médecin est nécessaire. et moi toujours au même point ! Mon enfant. si je n’avais pas communié ? Chemin. 535 535 Communion. le Roi des rois. La SAinte Messe. songe que lui… il t’attend depuis vingt siècles. 534 m’as−tu dit. t’ai−je répondu. Amour. 534 Avoir communié tous les jours pendant tant d’années ! Un autre serait saint. 109 . Chemin.

Chemin, La SAinte Messe, 539

Il est resté ici−bas pour toi. Ce n’est pas du respect que de t’abstenir de
539 communier si tu es dans les dispositions requises. Ce n’est manquer de respect que
si tu le reçois indignement.

Chemin, La SAinte Messe, 540

540 Quelle source de grâces que la communion spirituelle ! Pratique−la fréquemment ;
tu auras davantage la présence de Dieu et tu lui seras plus uni dans tes actes.

Chemin, La SAinte Messe, 541

Il existe une politesse de la piété. Apprends−la. Comme il est pénible de voir ces
541 dévots qui ne savent ni suivre la messe, même s’ils y assistent chaque jour, ni faire le
signe de la croix ils esquissent précipitamment de vagues simagrées , ni fléchir le
genou devant le tabernacle leurs ridicules génuflexions semblent une raillerie , ni
incliner la tête avec respect devant une image de Notre Dame !

Chemin, La SAinte Messe, 542

Ne livrez pas au culte des images fabriquées en série . Je préfère un crucifix de
542 fer, grossièrement forgé, à ces crucifix de plâtre colorié que l’on dirait en sucre
d’orge.

Chemin, La SAinte Messe, 543

Tu m’as vu célébrer la sainte messe sur un autel nu table et pierre sans retable.
543 Un grand crucifix. De forts chandeliers, des flambeaux de cire, s’échelonnant vers la
croix. Devant d’autel à la couleur du jour. Ample chasuble. Le calice riche et évasé,
de lignes sobres. Pas de lumière électrique, nous n’en éprouvions pas le besoin.

Et il t’en a coûté de quitter l’oratoire : tant nous y étions bien. Tu vois comme la
rigueur de la liturgie porte vers Dieu, rapproche de Dieu ?

110

Chemin, La communion des saints, 544

Communion des saints. Comment te l’expliquer ? Tu sais ce que sont les
544 transfusions de sang pour le corps ? Eh bien, c’est à peu près ce qu’est la
communion des saints pour l’âme.

Chemin, La communion des saints, 545

Vivez avec une intensité particulière la communion des saints, et chacun sentira, à
545 l’heure de la lutte intérieure, aussi bien qu’à l’heure du travail professionnel, la joie
et la force de ne pas être seul.

Chemin, La communion des saints, 546

546 Mon enfant, que tu vivais bien la communion des saints lorsque tu m’écrivais :
Hier, j’ai senti que vous étiez en train de prier pour moi.

Chemin, La communion des saints, 547

Un autre me dit et il en sait long sur la communication des biens
547 surnaturels : Votre lettre m’a fait beaucoup de bien, on voit qu’elle est chargée
des prières de tous !… et moi, j’ai grand besoin que l’on prie pour moi.

Chemin, La communion des saints, 548

Si tu éprouves la communion des saints, si tu la vis, tu deviendras un homme
548 joyeusement pénitent. Tu comprendras, alors, que la pénitence est gaudium etsi
laboriosum joie, bien que laborieuse et tu te sentiras l’allié de toutes les
âmes pénitentes qui ont été, sont et seront.

111

Chemin, La communion des saints, 549

549 Il te sera plus facile d’accomplir ton devoir si tu penses à l’aide que te prêtent tes
frères, et à celle que tu cesses de leur prêter si tu n’es pas fidèle.

Chemin, La communion des saints, 550

Ideo omnia sustineo propter electos. J’endure tout, pour les élus, ut ipsi salutem
550 consequantur, pour qu’ils parviennent, eux aussi, au salut, quæ est in Christo Iesu :
qui est dans le Christ Jésus.

Belle manière de vivre la communion des saints !

Demande au Seigneur de te donner l’esprit de saint Paul.

Chemin, Dévotions, 551

Fuyons la routine comme le diable lui−même. Le grand moyen de ne pas
551 tomber dans cet abîme, sépulcre de la vraie piété, c’est la présence continuelle de
Dieu.

Chemin, Dévotions, 552

552 Aie peu de dévotions particulières, mais qu’elles soient constantes.

Chemin, Dévotions, 553

553 N’oublie pas tes prières d’enfant, apprises peut−être des lèvres de ta mère.
Récite−les chaque jour avec simplicité, comme naguère.

112

Chemin, Dévotions, 554

N’omets pas la visite au Saint−Sacrement.
554
Après ta prière vocale habituelle, confie à Jésus, réellement présent dans le
tabernacle, les soucis de ta journée. Tu en retireras lumière et courage pour ta vie
de chrétien.

Chemin, Dévotions, 555

Qu’elle est donc aimable, la sainte Humanité de notre Dieu ! Tu t’étais
555 introduit dans la très sainte Plaie de la main droite de ton Seigneur, et tu m’avais
demandé : Si une seule blessure du Christ lave, guérit, apaise, fortifie, enflamme et
emplit d’amour, que ne feront pas les cinq plaies ouvertes sur le bois de la Croix ?

Chemin, Dévotions, 556

Le Chemin de Croix. Voilà une dévotion forte et riche de sève spirituelle!
556 Puisses−tu t’habituer à parcourir en pensée ces quatorze stations de la Passion et de
la mort du Seigneur, les vendredis. Je t’assure que tu y puiseras de la force pour
toute la semaine.

Chemin, Dévotions, 557

Dévotion de Noël. Je ne souris pas quand je te vois préparer les montagnes de
557 liège de la crèche et disposer les naïfs santons d’argile autour de la crèche Jamais
tu ne m’es apparu plus homme qu’à ce moment, où tu as l’air d’un enfant.

Chemin, Dévotions, 558

558 Le saint Rosaire est une arme puissante. Fais−en usage avec confiance et tu seras
émerveillé des résultats.

113

sous son patronage et tu connaîtras l’efficacité de son pouvoir. Chemin. Chemin. Place−toi Chemin. C’est 114 . est aussi ton père et ton seigneur. Dévotions. Dévotions. et il Chemin. 561 Dans le livre de sa vie. Dévotions. sainte Thérèse d’Avila dit de saint Joseph : Si vous ne 561 trouvez pas de maître qui vous enseigne l’oraison. 562 562 Aie confiance en ton ange gardien. 563 563 Gagne à ta cause l’ange gardien de celui que tu veux amener à ton apostolat. 559 559 Saint Joseph. Dévotions. Traite−le comme un ami intime il l’est saura te rendre mille petits services dans les affaires ordinaires de chaque jour. prenez ce glorieux saint pour guide et vous ne vous égarerez pas en chemin. Chemin. toujours un grand complice . 560 560 Notre père et seigneur saint Joseph est un bon guide de la vie intérieure. Dévotions. père du Christ. Aie recours à lui. Le conseil vient d’une âme expérimentée. Suis−le.

567 567 Recours à ton ange gardien à l’heure de l’épreuve . Tu ne devrais pas t’en étonner : c’est bien pour cela que le Seigneur l’a placé près de toi. Dévotions. 564 564 Si tu avais conscience de la présence de ton ange gardien et des anges de tes interlocuteurs. Chemin. Chemin. 115 . 566 566 Il y a dans ce milieu bien des occasions de s’égarer ? aussi des anges gardiens ? Soit. il te protégera contre le démon et te soufflera de saintes inspirations. Dévotions. Chemin. Dévotions. 565 565 Tu t’étonnes que ton ange gardien t’ait rendu d’évidents services. Chemin. je vous invoque comme l’épouse du Cantique des Cantiques. ut nuntietis ei quia amore langueo pour que vous lui disiez que je meurs d’Amour. Dévotions. 568 Avec quelle joie les anges gardiens ne devaient−ils pas remplir leur office auprès de 568 cette âme qui leur disait : Saints anges. tu éviterais beaucoup de sottises qui se glissent dans ta conversation. Dévotions. Mais n’y aurait−il pas Chemin.

116 . Chemin. Dévotions. Celle qu’allègue la sainte d’Avila te suffira sûrement : Rien ne met mieux en fuite les démons. libéré de la 570 prison grâce à des anges. Dévotions. en parlant d’elles : Mes bonnes amies. 572 Tu me demandes pourquoi je te recommande toujours avec une telle insistance 572 l’usage quotidien de l’eau bénite. 570 Bois à la source claire des Actes des Apôtres. Dévotions. Par charité. Je pourrais t’en donner bien des raisons. que l’eau bénite. Ceux qui s’y trouvent ne veulent pas croire la petite servante affirmant que Pierre se trouve à la porte. défendez−la des profanations et conservez−la à notre amour. Et toi ? Chemin. Dévotions. 571 Les âmes bénies du purgatoire. qui gardez nos tabernacles où repose le gage adorable de la sainte Eucharistie. les âmes du purgatoire… Chemin. Chemin. 569 Je sais que je te donne une joie en te recopiant cette prière aux saints anges gardiens 569 de nos tabernacles : Ô Esprits angéliques. et sans retour. par justice et par un égoïsme bien 571 pardonnable elles peuvent tant auprès de Dieu ! tiens−en bien compte dans tes sacrifices et dans ta prière. Ah ! si tu pouvais dire. disent−ils. Au chapitre XII. Angelus eius est ! Ce doit être son ange. Pierre. Admire avec quelle confiance les premiers chrétiens s’adressaient à leurs anges gardiens. se rend chez la mère de Marc.

575 575 Certains traversent la vie comme un tunnel . Foi. 573 573 Merci. saint Paul te dit : Iustus ex fide vivit. 578 117 . le juste vit de la foi. mon Dieu. 578 Âme d’apôtre. quand c’est un homme comme il se doit qui les pratique…. 577 577 Tu te sens une foi de géant… d’agir. Chemin. Dévotions. sans entrer en discussion : je suis fils de l’Église. ils ne s’expliquent ni la splendeur ni la certitude ni la chaleur du soleil de la foi. dans un esprit de prière et de pénitence. 576 Quelle infâme lucidité dans la dialectique de Satan contre notre foi catholique ! 576 Mais disons−lui toujours. Chemin. Chemin. Chemin. Celui qui te donne cette foi te donnera les moyens Chemin. Foi. 574 Qui t’a dit que faire des neuvaines ce n’est pas une affaire d’hommes ? Ces 574 dévotions sont parfaitement viriles. Dévotions. Chemin. de l’amour pour le pape que tu as mis dans mon cœur. Foi. Foi.

581 Avec quelle humilité et quelle simplicité les évangélistes racontent certains faits qui 581 montrent combien la foi des apôtres était faible et vacillante ! Pourquoi donc irions−nous perdre l’espérance d’acquérir la foi inébranlable et forte. 579 Foi. Foi. Foi. si nous avions la foi ! 118 . Chemin. Que fais−tu donc à laisser ce feu s’éteindre ? Chemin. tu discerneras mieux la différence existant entre les sentiers du monde et ton chemin d’apôtre. 580 Demande humblement au Seigneur d’accroître ta foi. Foi. Foi. avec de nouvelles 580 lumières. Comme si la foi était vertu bonne à prêcher et non à pratiquer. ces chrétiens même pieux et apostoliques ! qui sourient à entendre parler de chemins extraordinaires. 583 suffisent largement à étayer ma foi. aujourd’hui encore. Chemin. 583 Je ne suis pas féru de miracles. t’ai−je dit. Mais ils me font de la peine. nous−mêmes nous en ferions. J’ai grande envie de leur dire : Oui. Foi. d’événements surnaturels. elle apaise l’esprit et emplit le cœur d’espérance. les miracles existent . Alors. qui fut par la suite celle de ces mêmes apôtres ? Chemin. Ceux que rapporte le saint Évangile. Chemin. 582 582 Que notre foi catholique est belle ! Elle apporte une solution à toutes nos interrogations. Il est triste de voir tous ces chrétiens en faire tant de cas en paroles et si peu 579 dans leurs œuvres.

Il est vivant ! Iesus Christus heri et hodie : ipse et in sæcula ! dit saint Paul. avec les apôtres : Adauge nobis fidem ! fortifie en moi la foi ? 119 . 584 Attise ta foi. indifférent et inoffensif en soi. Il n’est pas un 584 souvenir qui se perd dans l’histoire. Pourquoi ne lui dis−tu pas. 585 Si habueritis fidem. Nous avons bien ri. le bras de Dieu sa puissance ne s’est pas raccourci ! Chemin. et pour lui de mauvais augure. Chemin. ou à voir tourner une chaise sur un pied. tout est possible à celui qui croit. Jésus−Christ. Chemin. Foi. Il faut des hommes de foi : et les prodiges que nous 586 lisons dans la sainte Écriture se renouvelleront. Foi. 586 Dieu est celui de toujours. Le Christ n’est pas un personnage qui a passé. hier et aujourd’hui et toujours ! Chemin. 587 Ils n’ont pas la foi. Ecce non est abbreviata manus Domini. Foi. Foi. sicut granum sinapis ! Si vous aviez de la foi gros comme un 585 grain de sénevé !… Que de promesses dans cette exclamation du Maître ! Chemin. Mais ils ont des superstitions. et rougi pour 587 lui en voyant ce puissant personnage perdre son calme à entendre un certain mot. Foi. Ce sont des 588 paroles du Christ. 588 Omnia possibilia sunt credenti.

592 N’oublie pas que tu es… la boîte à ordures. 120 . sous terre. il te semblera naturel qu’on te méprise. C’est pourquoi. 593 593 Quand tu te verras tel que tu es. 590 Ne souhaite pas ressembler à la girouette dorée de ce grand édifice . Humilité. Humilité. Chemin. plus je te supplie de m’humilier dans mon cœur. 591 591 Plus on m’exaltera. si le divin Jardinier te 592 choisit. te nettoie…. là où personne ne te verra : grâce à toi la maison ne s’écroulera pas. Humilie−toi . en me faisant comprendre ce que j’ai été. mon Jésus. 589 589 Quand tu entendras les applaudissements du triomphe. et ce que je serais. si tu m’abandonnais. Sois plutôt comme la vieille pierre de taille. Humilité. si brillante et si 590 haute soit−elle. et s’il place en toi des fleurs magnifiques…. Chemin. Chemin. ni les parfums ni les couleurs qui parent ta laideur ne doivent te rendre orgueilleux. Chemin. elle ne compte guère pour la solidité de l’ouvrage. que résonnent aussi à tes oreilles les rires que tes échecs ont soulevés. ne sais−tu pas que tu n’es que la poubelle ? Chemin. Humilité. s’il te décape. enfouie dans les fondations. Humilité.

596 Ne souffre pas si l’on voit tes fautes . Humilité. Chemin. tu te réjouirais d’être méprisé. 597 Si tu agissais suivant les impulsions de ton cœur et celles que la raison te dicte. Chemin. Humilité. Chemin. Humilité. la pureté immaculée. voici ce que proclame l’hymne de joie chantée par notre Mère dans la maison de Zacharie : Parce qu’il a regardé mon humilité. Chemin. voilà ce dont tu dois souffrir. tu 597 serais continuellement face contre terre. qu’on sache qui tu es et qu’on te méprise. mais bien lorsqu’on t’humilie et que tu le supportes pour le Christ. Ne t’afflige pas de n’être rien : ainsi Jésus doit tout mettre en toi. et ton cœur pleurerait devant l’exaltation et la louange. prosterné comme un ver sale. 598 Qu’elle est donc grande la valeur de l’humilité ! Quia respexit humilitatem… 598 Par−dessus la foi. Pour le reste. la charité. voici que toutes les générations m’appelleront bienheureuse. 121 . laid et misérable… devant ce Dieu qui doit tellement te supporter. Humilité. Chemin. 595 595 Si tu te connaissais. l’offense à Dieu et le mauvais exemple que tu 596 peux donner. 594 594 Tu n’es pas humble lorsque tu t’humilies. Humilité.

600 600 Toi… orgueilleux ? De quoi ? Chemin. 603 603 Cette fausse humilité t’est bien commode : tu es si humble. célèbre. tu cesserais d’être lumière pour n’être plus que fange. Humilité. guenilles souillées du linceul…. Dieu t’aidera. Chemin. tu ne vaux rien. 599 Tu es poussière sale et déchue. Quand bien même le souffle du Saint−Esprit 599 t’élèverait par−dessus toutes les choses de la terre . en se réfléchissant de haut sur ta misère. et personne sur terre ne se souviendra de toi. quand bien même les rayons souverains du Soleil de Justice te feraient briller comme l’or. Humilité. Humilité. puissant. 602 Tranche. si humble. Une seconde d’orgueil te rejetterait au sol. Chemin. éloquent. Tu pourras alors commencer à travailler pour le Christ. Humilité. 602 Toi qui es savant. Chemin. cet égoïsme que tu possèdes au superlatif. 601 De l’orgueil ? Pourquoi ?… Avant peu 601 c’est une question d’années ou de jours tu ne seras que charogne puante : vers. Humilité. 122 . si tu n’es pas humble. arrache ce moi . au dernier rang de son armée d’apôtres. humeurs fétides. que tu vas jusqu’à délaisser des droits… qui sont des devoirs. Chemin. n’oublie pas la pauvreté de ta condition.

après une bonne 605 confession . 604 604 Reconnais humblement ta faiblesse pour pouvoir dire avec l’Apôtre : Cum enim infirmor. Humilité. 608 Tu peux ainsi remercier Dieu. un tas d’ordures. Chemin. 608 Ce n’est pas manquer d’humilité que de prendre conscience des progrès de ton âme. et vous trouverez la paix pour vos âmes. 123 . tunc potens sum. Chemin. comment pouvez−vous supporter tant d’ordures ? m’as−tu dit. Humilité. 606 606 Vois l’humilité de notre Jésus : il a eu un bourricot pour trône à Jérusalem !… Chemin. N’oublie pas cependant que tu es un mendiant vêtu d’un beau costume… d’emprunt. nous pourrons encore faire de toute ta misère quelque chose de grand. Je me suis tu. c’est quand je suis faible que je suis le plus fort. Humilité. pensant que si ton humilité te porte à te considérer comme de l’ordure. Humilité. 607 L’humilité est aussi un bon chemin qui mène à la paix intérieure . Humilité. Chemin. C’est Lui 607 qui l’a dit : Apprenez de moi. 605 Père. Chemin. qui suis doux et humble de cœur….

Chemin. toi seul. Humilité. Sois humble. et 611 tu es tombé la tête la première. Humilité. Il t’a lâché un instant. Chemin. Et rien de plus. Humilité. Déjà tu te croyais capable de tout. Chemin. Chemin. 610 Ta vigueur à défendre l’esprit et les règles de l’apostolat où tu t’es engagé ne doit 610 pas fléchir par fausse humilité. Humilité. et son aide extraordinaire ne te fera pas défaut. Chemin. 611 Par orgueil. Humilité. il suffit que tu médites 613 ces paroles d’Isaïe : tu es une goutte d’eau ou de rosée qui tombe sur la terre et qu’on distingue à peine . Cette fermeté n’est pas orgueil : c’est la vertu cardinale de force. Dis−moi à quoi sert un pinceau s’il empêche le peintre de réaliser son œuvre. toi si creux et si imbu de ta personne. 613 Pour devenir humble. 124 . 609 609 La connaissance de soi nous prend par la main pour nous guider vers l’humilité. 612 Il est temps de repousser ces pensées d’orgueil ! Tu es le pinceau dans les mains de 612 l’artiste.

Chemin. Obéissance. C’est seulement en ayant une forte volonté que tu sauras ne pas en avoir lorsque tu dois obéir. Chemin. comme un 615 éperon d’acier. avec la grâce de 125 . Chemin. 617 Obéissez comme un instrument obéit aux mains de l’artiste un instrument ne se 617 demande pas pourquoi il fait ceci ou cela assurés que jamais on ne vous ordonnera rien qui ne soit bon et tout à la gloire de Dieu. et combien l’ennemi s’en réjouit ! Chemin. Obéissance. Obéissance. ? Toi. virilise ta volonté : qu’elle soit. 616 616 Par ce retard. Obéissance. Obéissance. comme tu nuis à l’apostolat. 615 Trempe ta volonté. avec la grâce de Dieu. 618 618 L’ennemi : obéiras−tu… jusque dans ce détail ridicule Dieu : j’obéirai… jusque dans ce détail héroïque . par ta passivité. 614 614 Dans les travaux d’apostolat. il n’est pas de petite désobéissance. Chemin. par cette résistance à obéir.

en y interpolant quelque chose comme : à condition que le supérieur ait des qualités qui me plaisent ? Chemin. sans faire part de tes pensées à personne d’autre. Et tu verras 126 . Chemin. N’oublie jamais que tu n’es qu’un exécutant. c’est que tu es orgueilleux. Obéissance. sans sortir des limites du mandat qui 619 t’est confié. Prends−en dans ton apostolat. 619 Initiatives. consulte ton supérieur. obéissez à vos supérieurs. Obéissance. Fais−la. Obéissance. 620 620 Si l’obéissance ne te donne pas la paix. obedite præpositis vestris. Obéissance. combien elle est facile et féconde. 622 622 Comme tu as bien compris l’obéissance quand tu m’as écrit : être martyr sans mourir ! Obéir toujours. Chemin. 621 Celui qui est à la tête ne donne pas l’exemple ?… Quel dommage ! Mais lui 621 obéis−tu pour ses qualités personnelles ?… Ou bien traduis−tu à ta convenance les mots de saint Paul. Chemin. Si tu sors de ces limites ou si tu as des doutes. Obéissance. c’est Chemin. 623 623 On t’ordonne une chose que tu crois stérile et difficile.

627 627 Ton obéissance doit être muette. Seigneur. Chemin. que je fasse bonne figure ! N’est−il pas vrai. cette langue ! Chemin. souviens−toi de ton Seigneur factus obediens 628 usque ad mortem. quand celui qui en a le pouvoir en aura ainsi disposé. Obéissance. obéissant jusqu’à la mort. Que resterait−il d’un tableau de Vélasquez. 624 si chaque touche de couleur s’en allait à son gré. 127 . Chemin. 624 Hiérarchie. 625 625 Ton obéissance ne mérite pas ce nom si tu n’es pas décidé à mettre à bas ton œuvre personnelle la plus florissante. 626 Cet homme fort au cœur d'enfant qui devait obéir pour une chose ennuyeuse et 626 répugnante te disait tout bas. Obéissance. Ah. Obéissance. Toute une nuit de perdue. si chaque bout de bois du châssis se détachait des autres ? Chemin. Obéissance. 629 Pouvoir de l’obéissance ! Le lac de Génésareth refusait ses poissons aux filets de 629 Pierre. décontenancé : Jésus. Obéissance. mortem autem crucis. que cette enfantine finesse d’âme t’a bien consolé ? Chemin. 628 Maintenant qu’il t’en coûte d’obéir. et à la mort sur une Croix ! Chemin. Obéissance. Chaque pièce à sa place. si chaque fil de la toile cédait.

Aime et pratique la pauvreté en esprit . Et inversement. 128 . le miracle se répète chaque jour. 632 La véritable pauvreté ne consiste pas à ne rien posséder. Chemin. Pauvreté. Chemin. à renoncer volontairement à l’esprit de possession. le filet est rejeté à l’eau et ils pêchèrent alors piscium multitudinem copiosam : une grande quantité de poissons. Mais. Sinon. 631 contente−toi de ce qui suffit pour une vie sobre et simple. mais à être détaché des 632 choses. 633 633 Si tu es homme de Dieu. méprise les richesses avec l’obstination que mettent les hommes du monde à les acquérir. Crois−moi. 634 634 Tant d’engouement pour les choses de la terre ! Bientôt elles t’échapperont des mains. Pauvreté. Pauvreté. car les richesses ne suivent pas le riche dans sa tombe. pas de besoins. Pauvreté. 631 Détache−toi des biens de ce monde. tu ne seras jamais apôtre. par obéissance. Chemin. C’est pourquoi il y a des pauvres vraiment riches. 630 630 Ne l’oublie pas : celui−là possède davantage qui a moins de besoins. Ne te crée Chemin. Pauvreté. Chemin.

Et. 638 Que de saintes ressources dans la pauvreté ! 638 Te souviens−tu ? Telle entreprise d’apostolat traversait une crise financière et tu lui as versé jusqu’au dernier sou. tu ne choisis pas pour toi la plus mauvaise part. Père. Chemin. Tu t’es agenouillé pour entendre… : Que la bénédiction de Dieu tout−puissant. avec héroïsme. Chemin. au moment où ton choix passe inaperçu. nolite cor apponere : si les richesses affluent dans tes mains. Applique−toi à les employer généreusement. Pauvreté. 129 . 635 635 Tu n’a pas l’esprit de pauvreté si. Fils et Saint−Esprit. 637 637 Tu n’aimes pas la pauvreté. si tu n’aimes pas tout ce qu’elle implique. Sois pauvre en esprit. 636 Divitiæ. Chemin. Et lui prêtre de Dieu t’a dit : Je vais à mon tour te donner tout ce que je possède. Pauvreté. mais très souvent d’avoir parlé. si nécessaire. 639 639 Jamais tu ne te repentiras de te taire. n’y 636 attache pas ton cœur. Chemin. Chemin. Discrétion. Pauvreté. descende sur toi et y demeure à jamais. si affluant. Tu restes persuadé d’avoir été bien payé. Pauvreté.

tout simplement. 642 La discrétion est… délicatesse. le naturel. une gêne 642 intime. Il peut suffire d’un souffle pour l’éteindre dans ton cœur. N’oublie pas que ton idéal est comme une petite flamme qui vient juste de s’allumer. Elle est. 643 643 Ne révèle pas à la légère les détails intimes de ton apostolat : ne vois−tu pas que le monde est plein d’incompréhension égoïste ? Chemin. N’éprouves−tu pas une inquiétude. Discrétion. 641 641 La discrétion n’est ni mystère. Chemin. lorsque tes affaires de famille. Discrétion. Chemin. tu n’as pas su le garder ? Chemin. 644 644 Tais−toi. échappent à la chaleur du foyer et sont jetées en pâture à l’indifférence ou à la curiosité de la place publique ? Chemin. honorables et courantes. alors que cette recommandation est la preuve que toi. ni cachotterie. 640 640 Comment oses−tu insister pour que l’on garde ton secret…. Discrétion. Discrétion. Discrétion. 130 .

tu auras bien plus d’efficacité dans tes entreprises d’apostolat combien se vident de leurs forces par la langue ! et tu éviteras de pécher par vanité. Discrétion. Chemin. Discrétion. Car après j’aurais l’impression mais la conviction contraire me paraît très respectable d’avoir travaillé à m'élever sur terre… et c’est vers le ciel que j’entends m'élever. que tu perds à manquer de 645 discrétion est soustraite à l’efficacité de ton travail. Cette incompréhension est providentielle : ton Chemin. 646 646 Si tu étais plus discret. mon enfant. sacrifice passe ainsi inaperçu. tu n’aurais pas à déplorer intérieurement cet arrière−goût d’amertume qui te fait souffrir après nombre de tes conversations. Je ne t’envoie rien de tout cela. Chemin. des graphiques. Discrétion. Sois discret. Chemin. 647 647 N’aspire pas à être compris . Chemin. Discrétion. 645 Que le silence est fécond ! Toute l’énergie. des 649 statistiques. Discrétion. 649 Toujours du spectacle ! Tu me demandes des photos. 648 648 Si tu te tais. 131 .

tu perdrais ton temps et susciterais des indiscrétions. esprit. vertu du petit nombre. 654 654 Le dépit a aiguisé ta langue. 651 On ne peut être racine et cime à la fois qu’en étant sève. en étant ce qui 651 circule à l’intérieur. Chemin. Discrétion. Chemin. 650 Il y a beaucoup de gens de saintes gens qui ne comprennent pas ton chemin. 652 Discrétion. te savait noblement ambitieux. 653 Quel exemple de discrétion nous donne la Mère de Dieu ! Même à saint Joseph elle 653 ne révéla pas le mystère. L’ami qui t’écrivait ainsi. 650 Ne t’évertue pas à le leur faire comprendre . Discrétion. Qui donc a calomnié la femme en disant que la 652 discrétion n’est pas vertu de femmes ? Combien d’hommes virils auraient besoin de leçons sur ce point ! Chemin. Tais−toi ! 132 . Discrétion. Demande à Notre Dame la discrétion qui te manque. Chemin. le sacrifice. Et il t’a montré le chemin : la discrétion. Discrétion. la voie intérieure ! Chemin. Discrétion.

Chemin. Discrétion. 133 . Joie. d’animal 659 bien portant. 659 Ta joie ne doit pas être une joie que nous pourrions dire physiologique. mais une joie surnaturelle qui procède de l’abandon de tout et de toi−même dans les bras aimants de Dieu. Chemin. 657 657 La vraie vertu n’est pas triste et antipathique. Chemin. dans ces moments−là tu en dis toujours plus que tu ne voudrais. 656 Tais−toi chaque fois que tu te sens bouillir d’indignation. si discret que tu sois. 658 Si les choses marchent bien. Parce que. Vont−elles mal ? Réjouissons−nous et bénissons Dieu qui nous fait participer de sa douce Croix. notre Père. quand bien même ton 656 emportement serait tout à fait justifié. 655 Jamais je ne ferai valoir assez auprès de toi l’importance et le prix de la discrétion. Discrétion. réjouissons−nous et bénissons Dieu qui les fait 658 prospérer. mais aimablement joyeuse. Joie. Joie. 655 Si elle n’est pas le fil de ton épée. Chemin. je te dirai qu’elle en est la poignée. Chemin.

Chemin. 134 . Chemin. Presque Chemin. Voici une recette qui 663 vient de bonne source. allure ridicule…. Il n’est pas de contradiction que tu ne 660 puisses surmonter. Joie. Joie. toujours tu toucheras juste. est−ce ainsi que tu espères encourager les autres à suivre le Christ ? Chemin. Tristatur aliquis vestrum ? Tu es triste. mon enfant ? Oret ! Prie ! Essaie. 661 661 Mine allongée…. Pourquoi es−tu triste ? Chemin. 664 664 Ne sois pas triste. si tu es un apôtre. plus chrétienne. 663 Tu me demandes un conseil pour remédier à ta tristesse. de l’apôtre saint Jacques. 662 662 Ta joie s’en est allée ? Dis−toi : il y a un obstacle entre Dieu et moi. Joie. pour voir. Que ta vision des choses soit plus… nôtre . aspect antipathique…. Joie. Joie. 660 Ne te décourage jamais. manières brusques….

généreusement… Mais ne t’inquiète pas s’il t’arrive de songer à la récompense. pour tous. Chemin. sans salaire. Mais entretiens dans ton cœur la glorieuse espérance du ciel. Chemin. Chemin. 668 668 Fais tout avec désintéressement. cette même joie surnaturelle. 666 Lætetur cor quærentium Dominum : que se réjouisse le cœur de ceux qui cherchent 666 le Seigneur. Autres vertus. Demande. Joie. Flambeau pour t’éclairer dans la recherche des motifs de ta tristesse. 665 Je voudrais que tu sois toujours content parce que la joie est partie intégrante de ton 665 chemin. Autres vertus. Chemin. d’espérance et d’amour sont les valves par lesquelles s’épanche le feu des âmes qui vivent la vie de Dieu. 135 . 667 667 Les actes de foi. Autres vertus. 669 669 Il est bon que tu serves Dieu comme un enfant. Chemin. par pur amour. comme s’il n’y avait ni récompense ni châtiment. Joie.

Pourrais−tu par hasard demander : Quid enim mali feci ? quel mal ai−je fait ? Chemin. 672 672 Tu es un homme de Dieu. Chemin. renonce à être bon !… Chemin. Autres vertus. 136 . lui disait−il. 671 Jésus… se taisait. 671 Pourquoi parles−tu : pour te consoler ou pour ouvrir ton cœur ? Tais−toi. Autres vertus. 674 674 Même si tu crois que ton avis est le plus juste. sois−en certain. 670 Jésus a dit : Et quiconque aura quitté maison ou frères ou sœurs ou père ou mère 670 ou femme ou enfants ou terre à cause de mon nom. Autres vertus. ne le donne jamais sans qu’on te le demande. Autres vertus. recevra le centuple et aura en partage la vie éternelle. Autres vertus. Cherche la joie dans les affronts : on t’en fera toujours moins que tu n’en mérites. si tu supportes l’injustice dans la joie et le silence. Eh bien. Iesus autem tacebat. 673 673 Belle réponse d’un homme sage et vénérable au jeune homme qui se plaignait d’une injustice : Cela te gêne. Chemin. Trouve−moi quelqu’un sur terre qui paie avec une telle générosité ! Chemin.

Autres vertus. assis autour d’une table. seras plus près du ciel. 679 C’est un vice bien laid que la gourmandise. Chemin. Mais ne porte pas sur lui ce jugement irrévocable. alors que toi tu restes un médiocre. Autres sont les amours qui durent. comme un porc. Chemin. bouffées d’orgueil. 678 Ne place pas tes amours ici−bas. bulles d’air. comme un coq. Fais−en un tas sous tes pieds . argent. Autres vertus. Chemin. tas de fumier. Autres vertus. 679 Ne trouves−tu pas un peu risibles et un peu dégoûtants ces messieurs graves. poussière. Chemin. Autres vertus. bijoux…. enfournant des graisses dans leur tube digestif. distinctions. 677 Or. néant. mensonges. 677 satisfaction d’appétits… comme une bête. Autres vertus. Honneurs. titres…. tout sérieux comme s’ils accomplissaient un rite. tu Chemin. comme un mulet. Jouissances. comme s’il s’agissait d’une fin en soi ? 137 . 675 Aie le cœur miséricordieux. 675 C’est vrai qu’il fut pécheur. et n’oublie pas qu’il peut encore devenir un saint Augustin. comme un taureau. quelques heures à peine après que Dieu t’aura rappelé à lui. Ce sont des amours égoïstes… Ceux que tu 678 aimes s’éloigneront de toi avec peur et dégoût. plaisir sensuels. 676 676 Toutes les choses de ce monde ne sont que terre.

Autres vertus. t’empêche de savourer les biens surnaturels et engourdit ton intelligence. Chemin. 680 680 À table ne parle pas de nourriture . c’est là une vulgarité indigne de toi. et même fréquenter les sacrements. Autres vertus. Parle de sujets élevés : de l’âme. Chemin. 683 marmonner une prière. Quelle bonne vertu. 681 681 Le jour où tu te lèves de table sans avoir fait une petite mortification. Autres vertus. ni fouler aux pieds ton orgueil pour le bien commun. ni supporter une faiblesse de ton frère. ni te dépouiller de la cuirasse de ton égoïsme. Tu ennobliras ainsi la nécessité de manger. toi…. de la raison. Chemin. t’emporter contre ceux qui attaquent l’Église de Dieu…. même pour ici−bas. souvent cause 682 de lourdeur et de gêne physique. que tu es chrétien et honnête homme ? Quelle pauvre idée tu te fais donc du Christ ! 138 . tu as mangé comme un païen. avec raison. ni… tant d’autres choses encore ! Je te vois… Je ne te vois pas… Et tu dis. ni te montrer généreux envers les inférieurs… et envers l’Église du Christ. que la tempérance ! Chemin. Et cette satiété. leur appliquer un autre qualificatif). Autres vertus. ni éviter certaines conversations… mondaines (je pourrais. Mais je ne te vois ni faire un sacrifice. 683 Chrétien et honnête homme tu dis que tu l’es je te vois baiser une image. 682 Tu manges d’ordinaire plus que tu n’en as besoin.

686 Oui. réticences et calomnies. 684 Ton talent. Tribulations. 688 Encore une fois : on a dit. ta cordialité. triple sot ! Quand tu vas droit au but. Les pertes ?… On ne perd pas ce qui 685 est déjà perdu… Quand l’arbre n’est pas arraché jusqu’aux racines et il n’y a ni vent ni ouragan qui puisse arracher l’arbre de l’Église seules tombent les branches mortes… Et celles−là. Quand un apôtre résolu te suit en accomplissant son devoir. L’on t’aime ou 687 l’on te hait. cette personne a mal agi à ton égard. Autres vertus. Le Seigneur est mieux glorifié par le sacrifice de tes talents que par leur vain usage. 685 La bourrasque de la persécution est salutaire. 686 Mais n’as−tu pas agi plus mal encore envers Dieu ? Chemin. le grognement ou le hennissement… ? 139 . dois−je m’étonner puisqu’il est un autre Christ ! que s’élèvent de semblables murmures d’aversion ou d’affection ? Chemin. 684 Médite bien ces paroles d’un auteur spirituel : L’encens que l’on offre à Dieu n’est pas perdu. Jésus. Tribulations. la tête et le cœur enivrés de Dieu. Chemin. Chemin. pour ou contre… . panégyriques et encensements… . elles sont bel et bien tombées. le chant du grillon. avec plus ou moins de 688 bonne volonté… . on a écrit… . Tribulations. aucun cœur n’est resté indifférent. que t’importent la clameur du vent. Tribulations. tes qualités… se perdent : on ne t’en laisse pas tirer parti. sottises et vérités… Sot. Chemin. le mugissement. 687 Partout où tu es passé.

ton Père. Tribulations. c’est inévitable : autant vouloir endiguer la mer. que l’aimable volonté de Dieu soit faite. 689 Les langues se sont déliées : tu as essuyé des avanies. 691 Tu passes par une grande tribulation ? Tu es en proie à des contradictions ? Très 691 lentement. tu dois considérer : qu’est−ce que tout cela à côté de ce que je mérite. Tribulations. Tribulations. si tu n’y mets obstacle. Amen. Je t’assure que tu trouveras la paix. le mépris… la Croix. Tribulations. louée et éternellement exaltée par−dessus toutes choses. Chemin. dis cette prière vigoureuse et virile : Que la juste. Chemin. qui n’est qu’un rêve… fugace… 692 Réjouis−toi. En outre…. parce que Dieu. t’aime beaucoup et qu’il te donnera. Chemin. 690 690 Quand viendront la souffrance. 692 Tu souffres dans cette vie d’ici−bas…. un bon réveil au sortir de ce mauvais rêve. Amen. et tu en as été d’autant plus 689 blessé que tu ne t’y attendais pas. accomplie. comme en la savourant. Ta réaction surnaturelle doit être de pardonner et même de demander pardon et de profiter de cette expérience pour te détacher des créatures. 140 . Chemin.

Chemin. celui qui donne la vie ! Et aujourd’hui comme hier. 141 . Après la résurrection de Lazare. Tu connaîtras alors la joie de contempler la victoire future : les oiseaux du ciel s’abritant sous ton apostolat encore naissant et toute la pâte levée. explique−moi la parabole. 696 696 Si tu subis l’adversité dans un esprit de crainte. Chemin. 694 Je ne sais pourquoi tu t’affoles. 695 Élève ton cœur d’apôtre aux heures de lutte et de contradiction. Tribulations. écoute Jésus parler du grain de sénevé et du levain. Chemin. 697 Les événements publics t’ont imposé une réclusion volontaire que les circonstances 697 ont peut−être rendue pire que la prison. Chemin. Tribulations. tu perds la joie et la paix et tu t’exposes à ne tirer aucun profit spirituel de cette épreuve. non : tuons. toi. Et dis−lui : Edissere nobis parabolam. quand. Tribulations. Les ennemis du Christ ont toujours été peu 694 raisonnables. 695 les gens de bien eux−mêmes sèment ton chemin d’obstacles . Tribulations. peut−être. Tribulations. si reconnaissant envers le Christ Jésus ?… Ainsi donc tu as été capable de rendre ce service pour en obtenir un remerciement sur terre ? Chemin. dirent−ils. Ta personnalité a subi une éclipse. Eh bien. 693 On ne t’a pas remercié de ce service et tu en es chagriné. Réponds à ces deux 693 questions : Te montres−tu. ils auraient dû se rendre à l’évidence et confesser la divinité de Jésus.

des lèvres mêmes du Maître. je ne vois aucune excuse. comme te le conseille ton orgueil. parce que tu es un sarment qui porte des fruits… Et il t’émonde. quelle maturité dans les œuvres ! 142 . Tribulations. ut fructum plus afferas. cet émondage te font mal ! Mais quelle fraîcheur ensuite dans les fruits. en partie. 701 N’as−tu pas entendu. pour que tu fructifies davantage encore. 700 Mais il y a aussi des complicités à l’intérieur regarde avec soin et là. Chemin. Le cours des choses changera. incompréhensions et murmures. Tribulations. Tribulations. Bien sûr. Travaille. curiosités. et cela t’excuse. tribulations : tu en auras tant que tu vivras. Tu manques de champ où te déployer : égoïsmes. la parabole de la vigne et des 701 sarments ? Console−toi. 698 698 On te réprimande ? Ne te fâche pas. Il exige beaucoup de toi. et tu porteras des fruits plus nombreux qu’avant. Christ et le disciple n’est pas plus que le Maître. et plus savoureux. Tribulations. 700 D’accord : il y a à l’extérieur beaucoup d’oppositions. Pense : comme ils sont charitables à mon égard ! Que de choses ils ne m’auront pas dites ! Chemin. cette taille. Et puis quoi ? Oublies−tu ta volonté très libre et ton pouvoir d’ enfant ? L’absence de feuilles et de fleurs (action extérieure) n’exclut pas la multiplication et l’activité des racines (vie intérieure). peines. Ce fut le chemin du Chemin. Chemin. 699 699 Croix.

N’est−ce pas là une comparaison pertinente ? Chemin. quand tu me racontes que tu n’es pas heureux. C’est ainsi. Chemin. une dame étrangère sentit son cœur 704 se serrer en voyant la pauvreté des bâtiments : Vous devez mener une vie très dure. tu t’es voulu. Chemin. tu pourras remettre chaque élément à sa place et avec ses dimensions véritables. En agissant de la sorte. moine tu es devenu. il me faut te le répéter avec peine. 706 Repose−toi. Tu verras alors événements et gens avec recul et sans passion. 706 Abattement physique. que la Mère 703 Thérèse de Jésus définissait la vie terrestre. Arrête cette activité extérieure. Obéis et 143 . n’oublie jamais que l’importance des faits ou des personnes est très relative. et avec cette perspective. Prise de pitié. 702 Tu es inquiet. Ce qu’avec joie j’entendis des lèvres de ce saint homme. Consulte le médecin. n’est−ce pas ? Et le moine se contenta de répondre joyeusement : Moine. Chemin. Tribulations. Tribulations. 705 705 T’inquiéter ? Jamais : c’est perdre la paix. 704 Visite à un monastère célèbre. dit−on. Tu es… à plat . 703 Une mauvaise nuit dans une mauvaise auberge. Tribulations. Tribulations. Chemin. Sois calme : laisse d’abord passer le temps. tu seras plus juste et tu t’épargneras beaucoup de soucis. Tribulations. Écoute : quoi qu’il advienne dans ta vie intérieure ou dans le monde 702 qui t’entoure.

tu ferais plus de bien. Lutte intérieure. 709 Tu entends ? Dans un autre état. dans un autre lieu. 710 Tu t’alarmes et t’attristes que tes communions soient froides. Pour faire ce que tu fais. sois fidèle et tu vaincras. le démon et la chair sont des aventuriers . toi ou Jésus ? Si c’est toi−même que tu cherches. tu entends une 707 autre voix familière et insinuante qui est celle du vieil homme. pour savoir que tu l’as trouvé ? 144 . Lutte intérieure. 708 Le monde. moi. je te dis : là où tu as été placé. Lutte intérieure. ils veulent qu’en échange de la verroterie d’un plaisir qui ne vaut rien tu leur remettes l’or fin. tu plais à Dieu…. que cherches−tu. dis−moi. Quand tu 710 t’approches du sacrement. 707 Ne te trouble pas si. spéculant sur la faiblesse du 708 sauvage qui est en toi. C’est le corps de mort qui réclame ses droits perdus… La grâce te suffit . qui sont le prix et le trésor de ton éternité. si tu es fidèle. plus sûr que la Croix. Chemin. les brillants et les rubis trempés dans le sang vivant et rédempteur de ton Dieu. Chemin. Chemin. Chemin. je m’explique ton affliction …. ton apostolat n’aura fait qu’y gagner. arides. Tu reprendras bientôt tes activités et. un autre grade ou un autre 709 emploi. les perles. il n’est pas besoin de talent !… Eh bien. considérant les merveilles du monde surnaturel. quel signe veux−tu. abandonne tes soucis. mais si comme il se doit tu cherches le Christ. et ce que tu viens de penser est de toute évidence une suggestion du Malin. Lutte intérieure.

à l’Amour miséricordieux de Jésus. tu tomberas. Ne t’obstine pas à marcher seul : seul. Lutte intérieure. et Dieu te remplira de grâce et de paix. Lutte intérieure. non despicies. prends courage. ce qui n’est pas la même chose. sont comme des bandeaux sur 715 les yeux de ton âme. pose les fondations à cette profondeur. en me disant que tu es faible. si tu ne veux pas que je te tienne pour mauvais. tu n’agis pas contre Dieu. 715 Cette agitation de ton esprit. Tes chutes relèvent de la fragilité. Chemin. Chemin. Sois obéissant : les écailles et les bandeaux de tes yeux tomberont. Dieu ne méprisera pas un cœur contrit et humilié. Lutte intérieure. Tu es… lâche. bientôt Dieu te guérira. Un Miserere et haut ce cœur ! Puis repars ! Chemin. Ne cherche pas à t’abuser. 713 Certes. Chemin. ta Mère. la tentation qui t’assaille. ces faiblesses tu ne sais pas les éviter que. in proximo est ut a Deo cureris. Tu es dans le noir. Lutte intérieure. D’accord : 713 mais elles sont si fréquentes. Lutte intérieure. Cor contritum et humiliatum. 714 C'est un vouloir sans vouloir que le tien si tu n’écartes pas résolument l’occasion de 714 pécher. 711 Une autre chute…. Deus. et quelle chute !… Te désespérer ? Non : t’humilier et recourir 711 par Marie. Sois 712 humble. 145 . 712 Tu es tombé très bas ! Eh bien. Chemin. Va trouver ton directeur ton supérieur et il te rappellera ces paroles de l’archange Raphaël à Tobie : Forti animo esto. il me faudra bien te croire à la fois méchant et sot.

dit Marthe à Jésus. 716 716 Je suis incapable de me vaincre ! m’écris−tu. 718 Tu souffres… et tu voudrais ne pas te plaindre. Peu importe que tu te plaignes 718 c’est la réaction naturelle de notre pauvre chair si ta volonté veut en toi. quatriduanus est 719 enim. cela fait quatre jours qu’il a été enseveli. 719 Ne désespère jamais. Chemin. Chemin. Lutte intérieure. Mais. Lutte intérieure. découragé. et de quel prix 146 . ce que Dieu veut. haines. Lazare était mort et décomposé : iam fœtet. il sent déjà mauvais. Lutte intérieure. larmes. veni foras ! Lazare. 720 720 Il t’en coûte ! Je le sais. 717 717 Bienheureuse mésaventure terrestre ! Pauvreté. Dehors ! tu renaîtras à la Vie. as−tu essayé d’en prendre les moyens ? Et je te réponds : mais Chemin. maintenant et toujours. en avant ! Seul sera récompensé celui qui combattra avec courage. Si tu entends l’inspiration de Dieu et que tu la suives Lazare. déshonneur… Tu pourras tout en Celui qui te rendra fort. Lutte intérieure. viens ici. injustices. Lutte intérieure. Chemin. Chemin.

tu me répondrais avec la fougue et l’intérêt de celui qui parle d’une chose bien à lui. appuie−toi sur la 721 confiance filiale en Jésus et en Marie. en dernière analyse. de petites passions et 724 Dieu…. dès qu’il semble ne plus y avoir de solution (il y en a toujours). pour essayer de provoquer un désespoir à la Judas . 723 Tout t’est bien égal ? N’essaie pas de te leurrer. 725 L’ennemi procède presque toujours ainsi avec les âmes qui lui résistent : 725 hypocritement. un cierge allumé pour saint Michel et un autre pour le diable. 147 . 722 L’épreuve est longue. tu en es l’instrument. et tu dois te réserver plus de temps : du temps qui sera d’ailleurs bénéfique pour tes œuvres. les a extirpées jusqu’aux racines pour que tu n’aies d’autre appui que lui. Lutte intérieure. Lutte intérieure. l’as−tu mal 722 supportée jusqu’ici… parce que tu cherchais encore des consolations humaines. le froid et le chaud. Si je t’interrogeais à l’instant 723 même sur des personnes et des entreprises où tu t’es engagé pour Dieu. Chemin. Lutte intérieure. cette fois. 721 Si ton édifice spirituel chancelle. Lutte intérieure. ton Père. Tant que tu voudras lutter. doucement. sans repentir. il n’y aura pas deux cierges allumés dans ton cœur mais un seul : celui de l’archange. Chemin. Tout ne t’est pas égal : mais tu n’es pas infatigable…. à visage découvert…. Lutte intérieure. 724 Tu me dis que tu as au cœur le feu et l’eau. Chemin. Chemin. parce que. Peut−être. corps et âme. roc ferme et inébranlable sur lequel tu aurais dû bâtir dès le début. sous des dehors… spirituels ! Surtout ne pas éveiller l’attention… Puis. Et Dieu. si tout te semble en l’air …. et même sûrement. Chemin. Rassure−toi.

tes appels au secours. C’est ainsi que tu es. ne cherche pas tes aises : aime la Croix il est peu de la supporter et le Seigneur entendra ta prière. Et tu auras la paix. Sois humble. 726 Une fois perdues ces consolations humaines. ne te cherche pas toi−même. Lutte intérieure. et la tentation en ferme assurance. Tes sens s’apaiseront. Chemin. 728 728 Toute notre force nous est prêtée. Sois humble j’insiste et tu verras avec quelle rapidité tu sortiras de cet état . Chemin. Mais en attendant. 729 729 Ô mon Dieu ! Je suis chaque jour moins sûr de moi et plus sûr de toi ! 148 . il t’est resté le sentiment d’être seul. Lutte intérieure. Lutte intérieure. dans tes facultés et dans tes sens. Et tes cris. 727 À vif. Chemin. la souffrance se transformera en allégresse. Ton cœur se refermera. Tu as bien mérité cet abandon. Lutte intérieure. 727 Et tout est pour toi tentation. ravive ta foi : emplis−toi d’espérance. ne cesse pas d’accomplir des actes d’Amour. 726 d’être suspendu par un fil au−dessus du sombre abîme. Tout te fait souffrir. il semble que personne ne les entende. même si tu crois qu’il ne s’agit que de mots. Chemin.

tu ne vaux rien. Fin dernières. Chemin. Lutte intérieure. t’abandonnes à lui. Le pécheur a donc son Chemin. Il agira si tu Chemin. 733 733 Aie toujours confiance en ton Dieu. Chemin. 734 734 C’est maintenant votre heure et le règne des ténèbres. 149 . 732 732 Ô Jésus ! Je repose en toi. Fin dernières. Lutte intérieure. Lutte intérieure. 731 731 Attends tout de Jésus : tu n’as rien. Chemin. 730 730 Si tu ne l’abandonnes pas. tu ne peux rien. Chemin. 735 735 Si tu es apôtre. lui ne t’abandonneras pas. Il ne perd pas de batailles. Lutte intérieure. heure ? Oui… et Dieu son éternité. la mort te sera une bonne amie qui aplanira ton chemin.

Fin dernières. ton Père. Un jour. 737 N’as−tu pas entendu avec quelle tristesse les mondains se plaignent de ce que 737 chaque jour qui passe. envoyée par Dieu. à l’endroit et de la manière qui conviendront le mieux…. Pour eux. Accepte−la dès maintenant. avec générosité…. Fin dernières. pour nous. 738 Les autres . Fin dernières. ce sera toi. Chemin. âme d’apôtre. quand Dieu 739 voudra…. Nous. Fin dernières. elle viendra à l’heure. Bienvenue soit notre sœur la mort ! Chemin. la mort les arrête et les saisit de crainte. c’est mourir un peu ? Mais moi. comme Dieu voudra…. Fin dernières. 740 740 Quel est le mécanisme du monde qui se déréglera si je viens à manquer. le commencement. 739 Ne crains pas la mort. N’en doute pas. je te dis : réjouis−toi. 736 736 As−tu vu tomber les feuilles mortes par un triste soir d’automne ? Ainsi tombent les âmes chaque jour dans l’éternité. Chemin. Chemin. si je meurs ? 150 . car chaque jour qui passe te rapproche de la Vie. où Dieu voudra. la mort la Vie 738 nous stimule et nous encourage. la feuille morte. c’est la fin . Chemin.

épouse de l’empereur Charles V. comme un bourgeois…. ** François Borgia (1510−1572). Chemin. grand écuyer de la reine Isabelle de Portugal. Fin dernières. 744 Tu changeras de demeure. 744 Toi si tu es apôtre tu ne mourras pas. mais du mal d’Amour ? Chemin. Fin dernières. Chemin. Et que dire de la plainte de saint François Borgia**? alors duc de Gandie : Je ne veux plus servir de maître que la mort puisse me ravir ? * Peintre espagnol connu pour ses tableaux sur la mort. spectacle qui le poussa à une conversion. dans un bon lit. 151 . 742 Ces tableaux de Valdés Leal*? qui représentent tant de charognes distinguées 742 évêques et chevaliers de l’ordre de Calatrava en pleine putréfaction. Chemin. 741 Ne vois−tu pas que le cadavre de l’être aimé se décompose en humeurs 741 pestilentielles ? Voilà ce que c’est qu’un beau corps ! Contemple−le et tires−en les conséquences. Fin dernières. voilà tout. Fin dernières. était présent à l’ouverture du cercueil de celle−ci quelque temps après sa mort. 743 Ne crois−tu pas plus héroïque de mourir discrètement. 743 Tu me parles de mourir héroïquement . il me semble impossible qu’ils ne t’émeuvent pas.

mon enfant. Il est vrai que Dieu notre Seigneur est infiniment miséricordieux. soit content. Puisses−tu. C’est une affirmation qui a l’air à tes yeux d’une lapalissade. Fin dernières. mais il est aussi infiniment juste : et il y a un jugement et il est le Juge. Je 749 vais te la répéter : il y a un enfer ! Sois mon écho. Fin dernières. 745 745 Et il viendra juger les vivants et les morts . disons−nous dans le Credo. Elles s’encouragent ainsi à poursuivre leurs égarements. 748 748 Courage. le jour où il devra te juger ? Chemin. 749 Il y a un enfer. Chemin. Ne sais−tu pas que saint Paul a dit aux Corinthiens que touchera un salaire à la mesure de son travail ? chacun Chemin. 747 Les âmes mondaines ont une grande propension à rappeler la Miséricorde du 747 Seigneur. Fin dernières. Chemin. 746 746 Ton âme ne brûle−t−elle pas du désir que Dieu. ne perdre de vue ni le jugement. à l’oreille de tel ou tel de tes camarades… 152 . Chemin. ton Père. opportunément. Fin dernières. ni la justice… ni le Juge. Fin dernières.

751 Le ciel : Ce que l’œil n’a pas vu. a demandé aux prêtres de longues années durant. finir : le plaisir est à peine commencé qu’il a déjà Chemin. ipse intrabit in regnum cœlorum. Ces révélations de l’apôtre saint Paul ne t’incitent−elles pas à lutter ? Chemin. celui qui fait la volonté de mon Père…. Chemin. 753 753 Tout ici−bas est un perpétuel pris fin. Paroles mensongères ici−bas. voilà ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment. Fin dernières. Chemin. Pour toujours ! Mots usés jusqu’à la trame à force d’avoir exprimé le 752 désir humain de prolonger. Fin dernières. 752 Toujours. la sainte Église. ce que l’oreille n’a pas entendu. et c’est encore une dévotion privée louable d’invoquer chaque jour saint Michel au pied de l’autel contra nequitiam et insidias diaboli contre la malice et les embûches de l’ennemi. 754 Voici la clé de la porte qui donne accès au Royaume des Cieux : Qui facit 754 voluntatem Patris mei qui in cœlis est. toi qui es plongé dans la science jusqu’au cou : ta science ne peut nier 750 la réalité des activités diaboliques. La volonté de Dieu. celui−là entrera ! 153 . Chemin. 750 Écoute−moi. Fin dernières. où tout finit. Ma Mère. Fin dernières. ce à quoi l’esprit 751 de l’homme n’a pas songé. d’éterniser le plaisir.

756 Nous sommes des pierres de taille qui se déplacent. 757 757 Résignation ?… Acceptation ?… Vouloir la Volonté de Dieu. me dis−tu. La volonté de Dieu. à esquiver sa Volonté. 154 . de toute façon. Chemin. 759 759 La paix. nous nous comportions selon la Volonté de Dieu. Ne cherchons pas à nous dérober. à coups de marteau et de burin. Chemin. nous ne serons qu’un tas informe de graviers. La volonté de Dieu. Ne l’oublie pas. Chemin. Nous souffrirons davantage et sans profit et. foulé aux pieds avec mépris. La volonté de Dieu. sont sensibles et possèdent une 756 volonté tout à fait libre. qui nous façonne et nous modifie selon son bon désir. la paix ! La paix est… pour les hommes de bonne volonté. au lieu de la pierre polie prête pour la construction. Dieu lui−même est le carrier qui polit les arêtes trop vives. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. car. 755 755 Beaucoup de grandes choses dépendent de ce que. 758 La pleine acceptation de la Volonté de Dieu apporte nécessairement la joie et la 758 paix : le bonheur sur la Croix. On voit alors que le joug du Christ est doux et que son fardeau n’est pas accablant. Chemin. toi et moi. nous ne pourrons pas éviter les coups. Chemin.

le Seigneur me gouverne. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. 763 763 N’hésite pas : laisse monter de ton cœur à tes lèvres le fiat de Marie soit !… qui couronne le sacrifice. Chemin. La volonté de Dieu. que cela Chemin. j’ai voulu…. mais les hommes n’ont pas voulu. 155 . paraît−il. rien ne saurait me manquer. 762 762 Acte d’identification à la Volonté de Dieu : Tu le veux. 761 Homme libre. Seigneur ?… Moi aussi. soumets−toi à une servitude volontaire : que Jésus n’ait pas à dire de 761 toi ce qu’il a dit. De quoi pourrait s’inquiéter l’âme qui répète ces paroles avec conviction ? Chemin. Chemin. plus il se sent universel : son cœur se dilate pour que tous et tout y trouvent place dans son désir de remettre l’univers aux pieds de Jésus. je le veux. d’autres à sainte Thérèse d’Avila : Thérèse. La volonté de Dieu. 764 764 Plus l’apôtre est près de Dieu. Chemin. et nihil mihi deerit. 760 Voici un raisonnement qui conduit à la paix et que le Saint−Esprit fournit tout prêt à 760 ceux qui veulent la Volonté de Dieu : Dominus regit me.

la joie et la paix est le fruit certain et savoureux de Chemin. 767 767 Cet abandon est précisément la condition qui te fait défaut pour ne plus jamais perdre la paix. Chemin. Dis alors : Meus cibus est. 156 . ut faciam voluntatem eius. 766 766 L’abandon à la Volonté de Dieu est le secret pour être heureux sur terre. La volonté de Dieu. mon Dieu. 765 Plutôt que le ciel sans accomplir ta Volonté 765 en supposant qu’une telle absurdité soit possible c’est ta Volonté que je préfère. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. Chemin. Chemin. ce n’est pas avoir le cœur sec… Jésus n’a pas eu le Cœur sec. Chemin. 769 769 L’indifférence. 768 768 Le gaudium cum pace l’abandon. La volonté de Dieu. ma nourriture est de faire sa Volonté.

aimer la Volonté de Dieu. Chemin. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. ce que tu voudras …. vouloir la Volonté de Dieu . Chemin. Chemin. fais de mon pauvre corps un crucifix. si c’est ta Volonté. 773 773 Jésus. La volonté de Dieu. 775 775 Seigneur. 774 774 Degrés : se résigner à la Volonté de Dieu . La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. Chemin. Chemin. 771 771 Dieu exalte ceux qui accomplissent sa Volonté sur le point même où il les avait abaissés. accepter la Volonté de Dieu . je l’aime. 157 . La volonté de Dieu. 770 770 Cela te manque ? Tu n’es pas moins heureux que si tu l’avais en trop. 772 772 Demande−toi maintes fois dans la journée : est−ce que je fais en ce moment même ce que je dois faire ? Chemin.

778 C’est une question de secondes… Dis−toi avant d’entreprendre quoi que ce soit : 778 qu’est−ce que Dieu veut de moi dans cette affaire ? Et avec la grâce divine. Chemin. pour tout arranger lui−même. sans réclamer des arrhes (femme. La volonté de Dieu. La volonté de Dieu. j’essaierai d’accomplir généreusement la Volonté de Dieu. Jésus n’attendrait−il pas justement que tu sois d’abord généreux sans réserve. Tu penses : quand telle chose sera résolue de 776 telle ou telle façon. La volonté de Dieu. je serai très généreux avec mon Dieu. 777 777 Ta volonté propre. ton jugement propre : voilà ce qui t’inquiète. La gloire de Dieu. 776 Ne tombe pas dans un cercle vicieux. il est généreux… Il donne le centuple. et ceci est vrai jusque dans les enfants. dont nous jouirons pleinement avec lui dans la Vie… De plus. conséquence logique : à chaque instant de chaque jour. qui ont des milliers d’enfants spirituels… Enfants. enfants. Beaucoup s’en privent pour sa gloire. 779 honneurs…) sur cette gloire. 158 . comme nous le sommes de notre Père qui est aux cieux. Chemin. et mieux que tu ne l’imagines ? Ferme résolution. Chemin. fais−le ! Chemin. 779 Il est bon de rendre gloire à Dieu.

elle serait méprisable. le moi ne doit apparaître nulle part. 781 Sans moi vous ne pouvez rien faire. que ta volonté purge 784 chacune de tes actions afin qu’il n’y reste rien qui sente l’orgueil humain. Notre vaine gloire serait ceci : une gloire vaine. La gloire de Dieu. est tout. étincelle de l’intelligence divine. Jésus. La gloire de Dieu. La gloire de Dieu. 784 Rends à Dieu toute gloire. Nous. elle serait un vol sacrilège . 780 Deo omnis gloria : à Dieu toute la gloire. 159 . plus encore : odieuse. Avec l’aide de la grâce. Chemin. ne valons rien. Chemin. la complaisance pour ton moi . a dit le Seigneur. à autre chose qu’à rendre gloire à ton Seigneur ? Chemin. Chemin. Lui. La gloire de Dieu. La gloire de Dieu. Sine me. Rien. 780 C’est l’aveu catégorique de notre néant. nihil !… Chemin. Et il l’a dit pour que ni toi ni 781 moi ne nous attribuions des succès qui sont les siens. 782 782 Comment oses−tu employer ta raison. sans lui. 783 783 Si la vie n’avait pas pour fin de rendre gloire à Dieu.

quand tu as dit : je renonce désormais à toute gratitude et à toute récompense humaines. 786 786 Qu’aucune affection ne t’attache à la terre. et exaltabo te : tu es mon Dieu 785 et je te confesserai . 787 787 Rectifie. La gloire de Dieu. tu les 788 reconnais vite… Tu luttes et. rectifie. au Père et à l’Esprit Saint. en lui. 785 Deus meus es tu. je ne veux rien pour moi. Beau programme… pour un apôtre de ta taille. et tu entends au fond de toi−même une voix suggérant que tu obéis à des raisons humaines…. Dis : Seigneur. Il serait tellement déplaisant que cette victoire sur toi−même restât stérile parce que tu ne t’es inspiré que de visées humaines ! Chemin. même dans les actions les plus saintes. 788 Pureté d’intention. avec la grâce. La gloire de Dieu. si ce n’est le désir divin de rendre gloire au Christ et. et confitebor tibi : Deus meus es tu. Chemin. La gloire de Dieu. ne te semblent pas clairs…. avec lui. 789 789 Nul doute que tu n’aies bien purifié ton intention. Chemin. Les suggestions de l’orgueil et les élans de la chair. Mais les motifs qui te poussent à agir. Réagis aussitôt. tu l’emportes. La gloire de Dieu. La gloire de Dieu. Tout pour ta Gloire et par pur amour. Chemin. 160 . Chemin. avec une telle subtilité que l’inquiétude se glisse dans ton âme à la pensée que tu ne travailles pas comme tu dois le faire : par pur amour et uniquement pour rendre à Dieu seul toute sa Gloire. par lui. tu es mon Dieu et je t’exalterai.

813 813 Faites tout par amour. Chemin. Petites choses. Petites choses. Chemin. Ainsi il n’y a pas de petites choses : tout est grand. 816 816 Tu t’es trompé de chemin si tu méprises les petites choses. c’est de l’héroïsme. Petites choses. Persévérer par amour dans les petites choses. sainteté est dans l’accomplissement des petits devoirs de chaque 161 . 817 817 La grande instant. 815 815 Veux−tu vraiment être saint ? Remplis le petit devoir de chaque instant : fais ce que tu dois et sois à ce que tu fais. Chemin. Chemin. Petites choses. Petites choses. 814 814 Qu’un petit acte accompli par amour a donc de valeur ! Chemin.

Chemin. Chemin. par leur taille. Petites choses. sans entraînement ? 162 . que tout ce qui est grand. Chemin. de celles qui produisent des arbres centenaires. 818 818 Les grandes âmes font grand cas des petites choses. sur terre. Petites choses. si la gloire du ciel est promise à ceux qui les respectent ? Chemin. Petites choses. In pauca fidelis… ! Dédaigneras−tu maintenant les petites choses. crois−moi. Ce qui naît grand est monstrueux et meurt. fidèle dans les petites choses entre dans la joie 819 de ton Seigneur. 820 Ne juge pas d’après la petitesse des débuts : on m’a fait un jour observer que les 820 graines qui donnent des herbes annuelles ne se distinguent pas. 819 Parce que tu as été in pauca fidelis. Ce sont des paroles du Christ. 822 Tu me dis : quand l’occasion se présentera de faire quelque chose de grand… alors ! 822 Alors ? Tu voudrais me faire croire. a commencé par être petit. et croire toi−même sérieusement. Petites choses. 821 821 N’oublie pas. que tu pourras vaincre aux Jeux olympiques surnaturels sans préparation quotidienne. Petites choses. Chemin.

Et des sacs de ciment. peuvent former une extraordinaire tapisserie d’héroïsme ou de bassesse. Et des barres de fer. Petites choses. un même nombre d’heures… As−tu vu comment ils ont élevé cet édifice imposant ?… À force de petites choses ! Chemin. jour après jour. Et des pierres. 825 Continue à remplir exactement tes obligations présentes. Ce travail humble. l’Amour divin se nourrit. Chemin. lui aussi. nous. Petites choses. Et des ouvriers qui ont travaillé. un par un. 823 Des milliers de briques. Les chansons de geste relatent toujours des prouesses gigantesques mêlées à des traits familiers du héros. Mais une par une. pauvres hommes même la sainteté est 826 un tissu de petits riens qui. Petites choses. de vertu ou de péché. 823 As−tu vu comment ils ont bâti cet imposant édifice ? Une brique. Puisses−tu attacher toujours beaucoup d’importance aux petites choses : c’est le droit chemin ! Chemin. puis une autre. 824 824 N’as−tu pas observé de combien de petites choses se nourrit l’amour humain ? Eh bien. Chemin. 827 827 As−tu pris le temps de considérer à quelle somme énorme peuvent atteindre beaucoup de petites choses ? 163 . 826 Tout ce en quoi nous intervenons. grande. selon la droiture de l’intention. Petites choses. Chemin. de petites choses . 825 monotone et minime est une prière condensée en actions et te dispose à la grâce de l’autre tâche. dont chacune représente bien peu de chose dans la masse de l’ensemble. large et profonde dont tu rêves. Petites choses.

Petites choses. Chemin. Petites choses. tout au plus. Le travail sera compromis. édentés. Comprends−tu maintenant la grandeur de ta mission ? 164 . Il se peut que toute la machinerie devienne inutilisable. Tes grandes lâchetés d’à présent. des engrenages tomberont. toi. Petites choses. 829 As−tu vu combien le regard de Jésus brille lorsque la pauvre veuve dépose au 829 Temple sa maigre aumône ? Donne−lui. tu es parmi les tiens comme la pierre tombée dans le lac. ce que tu peux donner : le mérite n’est ni dans le peu ni dans le beaucoup . 830 Ne sois pas… sot. je t’en prie . Mais sais−tu ce que signifie un boulon mal serré. Chemin. Et les cercles sont de plus en plus larges. 831 Âme d’apôtre. Tu 831 provoques par ton exemple et ta parole un premier cercle… qui en produit un autre… et celui−ci à son tour un autre… et encore un autre. Qu’il est grand d’être un petit boulon ! Chemin. ou qui saute ? Des pièces plus importantes céderont. il 828 est clair qu’elles sont parallèles à tes petites lâchetés quotidiennes. Tactique. Chemin. 828 L’expérience a été dure : n’oublie pas la leçon. il est certain que ton rôle est. Tu n’as pas pu vaincre dans les grandes choses parce que tu n’as pas voulu vaincre dans les petites. mais dans la volonté avec laquelle tu donnes. celui d’un 830 petit boulon dans cette grande entreprise du Christ.

Persévère à ta place. Tu sais 833 comment agissent les maudites sociétés secrètes ? Jamais elles n’ont gagné les masses. chacun des muscles du corps humain cherchait à occuper une place différente de celle qui lui revient ? Le mal−être du monde n’a pas d’autre raison. dans leurs antres. 165 . les entraînent vers le précipice de tous les désordres… et en enfer. Ces gens−là sèment une graine maudite. quelques hommes démoniaques. Elles forment. 835 Briller comme une étoile… désir de s’élever et de scintiller dans le ciel ? 835 Mieux vaut rester caché. Tactique. Si tu es généreux… et si tu réponds par ta sanctification personnelle. Tactique. tu obtiendras celle des autres : le règne du Christ. omnes cum Petro ad Iesum per Mariam. 833 Des chefs !… Aguerris ta volonté pour que Dieu fasse de toi un chef. Tactique. à la volée. 834 Est−il plus grande folie que de semer le blé doré sur la terre. Si tu le veux…. Tactique. Chemin. tu porteras la parole de Dieu. brûler comme une torche et communiquer ton feu à tout ce que tu touches. et qui ne peut faillir. qui s’agitent et remuent les foules. Chemin. il n’y aurait pas de récolte. Voilà ton apostolat : c’est pour cela que tu es sur terre. 832 Quel désir chez les gens de changer de place partout dans le monde ! 832 Qu’arriverait−il si chacun des os. mille et mille fois bénie. qu’en est−il de ta générosité ? Chemin. mon enfant : de là tu pourras tellement bien travailler au règne effectif de notre Seigneur ! Chemin. Fils. pour qu’il y 834 pourrisse ? Sans cette généreuse folie. les affolent.

galoper !… Agir. Paix. C’est parce qu’ils travaillent pour l’heure présente : ils sont toujours au présent . comme une puissante turbine spirituelle…. Chemin. Quiétude. sur le plan professionnel. Chemin. si ce n’est pour faire du bien à ton 166 . ton apostolat. et si l’ennemi est 836 l’ennemi de Dieu. Sans galoper. en ayant présent à l’esprit à la fois le terme final et le passé. panneaux coloriés… Galoper ! Agir ! Va−et−vient général. Chemin. agir !… Fièvre. c’est un grand péché. 837 Galoper. mais au−dedans de toi. folie de bouger… Merveilleux édifices 837 matériels… Spirituellement : planches de bois blanc. sans perdre toi−même ta force et ta lumière. 839 839 Ne révèle aucun détail de prochain. Chemin. Tactique. sans cette maladie de changer sans cesse de place. je ne louerai jamais la science de celui qui s’en sert comme d’une chaire pour attaquer l’Église. Tactique. 838 838 N’aie pas d’ennemis. C’est pourquoi. Tactique. Tactique. n’aie que des amis : des amis… à droite s’ils t’ont fait ou ont voulu te faire du bien et… à gauche s’ils t’ont nui ou ont tenté de te nuire. 836 Servir de haut−parleur à l’ennemi est une souveraine idiotie .. Vie intense. pauvres tissus de coton. tu dois voir les choses sous un jour d’éternité.. Toi…. de l’endroit même qui t’est assigné dans la vie tu seras pour un grand nombre source de lumière et d’énergie.

840 840 Que votre condition passe inaperçue comme celle de Jésus pendant trente années. 167 . en déclarant devant les autorités audacter. Et il est encore plus caché dans l’Hostie. Prends exemple sur eux. avec Cléophas et son compagnon. Tactique. leur amour pour le Christ. C’est la bonne 842 odeur du Christ. Tactique. 842 Ne vous inquiétez pas s’ils vous reconnaissent à vos œuvres. 841 Joseph d’Arimathie et Nicodème rendent discrètement visite à Jésus. qu’il se montra lors de la pêche miraculeuse. 843 Non manifeste. non pas ouvertement. qui est aux cieux. C’est ainsi qu’il marchera sur le chemin d’Emmaüs. Mais à l’heure des grandes lâchetés ils font preuve de courage. en temps 841 normal comme à l’heure du triomphe. à Marie−Madeleine. Et c’est ainsi non tamen cognoverunt discipuli quia Iesus est. Et puis. ressuscité. Tactique. sed quasi in occulto. avec audace. mais en cachette : c’est 843 ainsi que Jésus se rend à la Fête des Tabernacles. Chemin. par Amour pour les hommes. Chemin. réjouissez−vous que s’accomplissent ces paroles de l’Écriture : Qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père. Chemin. Chemin. C’est ainsi qu’il se présente. Tactique. les disciples ne surent pas que c’était lui nous raconte saint Jean. en travaillant toujours exclusivement pour lui.

Si la charité du Christ Chemin. Tactique. qu’on les construise… Mais des âmes ! Vivifier les âmes… pour ces édifices… et pour ces belles demeures ! Quelles belles maisons on nous prépare ! Chemin. s’il faut pérorer. 847 847 Isolé. Chemin. être homme de Dieu et paraître homme du monde : passer inaperçu ! 168 . c’est toujours par la pointe que j’enfonce les clous ! Chemin. Tactique. vous unit. Chemin. l’effort de chacun d’entre vous se révèle inefficace. Tactique. spectacle ! dans un lieu public devant des milliers de personnes. Tactique. 844 Élever de magnifiques édifices ?… Construire des demeures somptueuses ?… Qu’on 844 les élève. 848 Tu veux être martyr. 846 Oui : par cette conversation familière ou par cette confidence en tête à tête. Tactique. Cependant. pérore. vous serez émerveillés de votre efficacité. être missionnaire remplissant une mission et ne point te dire missionnaire . 845 845 Que tu m’as fait rire et en même temps donné à réfléchir avec cette lapalissade : moi…. Je vais mettre le martyre à portée de ta main : être apôtre et 848 ne pas te dire apôtre . tu fais un 846 meilleur travail qu’en pérorant spectacle.

Tout cela n’est point 169 . ils continuent. Chemin. Chemin. dans le monde. ils insistent. Enfance spirituelle. sans te chemin. les recommander à Dieu et faire réparation . 851 851 Canalisons les imprudences providentielles de la jeunesse. Si tu t’en vas. mais vie chrétienne. Enfance spirituelle. Tactique. Chemin. ils se moquent de toi. Laisse agir l’Esprit Saint. forcer à suivre ce Chemin. puis… les affronter virilement et employer l’apostolat des gros mots . 853 853 Chemin d’enfance. 850 Quelles conversations ! Quelles bassesses et quel dégoût ! Et il te faut vivre avec 850 eux. Si tu fais la grimace. au bureau. dans la salle d’opérations…. Enfance spirituelle. 852 852 Tâche de connaître la voie de l’enfance spirituelle . Dis−lui que c’est passé de mode : il est 849 inconcevable que des gens s’évertuent encore à tenir la diligence pour un bon moyen de locomotion… Voilà pour ceux qui exhument un voltairianisme en perruque poudrée ou des libéralismes désuets du XIXe siècle. 849 Allons ! Tourne−le en ridicule. forte et solide. Abandon. je t’en dirai au creux de l’oreille tout un répertoire. Tactique. niaiserie. Lorsque je te verrai. Tactique. à l’université. Si tu les pries de se taire. La solution ? D’abord. Chemin.

beaucoup de grâce divine. un grand amour pour Jésus. les choses que disent ou font les sont jamais enfantillages ni puérilités. renforcer et viriliser sa volonté. Qui demande… la 857 lune ? Qui ignore le danger pour réaliser ses désirs ? Mettez . Pour soumettre la raison il faut. 854 854 Dans la vie d’enfance spirituelle. et vous aurez à grands traits le caractère des apôtres d’aujourd’hui. 856 L’enfance spirituelle requiert la soumission de la raison. ne te fixe pas à l’âge 858 ingrat . Chemin. comme elle refuse à la chair. Davantage encore. pour se faire enfant. toute la science humaine qu’il est capable d’acquérir…. c’est un chemin 855 de bon sens et de fermeté. Enfance spirituelle. chaque fois et toujours. tels que Dieu les veut indubitablement. Mais. plus difficile encore que la 856 soumission de la volonté. outre la grâce de Dieu. 858 Sois enfant. Chemin. Enfance spirituelle. Enfance spirituelle. Et puis laisse 170 . 855 L’enfance spirituelle n’est ni niaiserie spirituelle ni mièvrerie . Chemin. homme très viril dans tout le reste. guidée par la main de Dieu. enfants ne Chemin. As−tu jamais rien vu de plus ridicule qu’un gamin faisant l’homme ou un homme jouant à l’enfant ? Enfant avec Dieu : et pour l’être. Enfance spirituelle. dont la difficile facilité exige que l’âme s’y engage et le suive. Enfance spirituelle. dans un enfant de la sorte . Conséquence paradoxale : celui qui suit la petite voie d’enfance doit. Chemin. je t’en prie. le désir de faire sa Volonté (celle de Dieu). 857 Être petit : les grandes audaces sont l’apanage des enfants. un exercice continu de la volonté qui refuse.

tu auras cessé d’être enfant. Et outre ta qualité d’enfant. 860 Auprès de Dieu qui est éternel. Chemin. Chemin. Chemin. Ce sont de petites 859 merveilles aux yeux de Dieu. de côté ces manières de petit chien de salon. parce que tu auras perdu la simplicité. tu es un enfant plus petit qu’un petiot de deux ans 860 auprès de toi. Enfance spirituelle. 861 861 Enfant. Quand tu le seras vraiment. Enfance spirituelle. Enfance spirituelle. parce que l’amour est toujours fécond. elles sont fécondes. Enfance spirituelle. 863 863 Enfant. Chemin. Ne l’oublie pas. 862 862 Petit sot ! Le jour où tu cacheras quelque recoin de ton âme à ton directeur. Enfance spirituelle. tu es enfant de Dieu. 171 . 859 Nous nous sentons parfois enclins à des enfantillages. brûle du désir de réparer les énormités de ta vie d’adulte. Tant que la routine ne s’y mêle pas. tu deviendras tout−puissant. Chemin.

Parce que les 868 grands enfants sont des malins qui essaient déjà de tromper leurs parents par d’invraisemblables mensonges. puisque vous vous reposerez dans les bras du Père. mais il leur manque l’expérience du mal. 864 Si vous êtes enfants. très petit. Chemin. 868 Sois petit. et la simplicité est indispensable pour être petit devant Dieu. Ils ont la méchanceté. C’est pourquoi. 867 867 Les enfants n’ont rien à eux . N’aie pas plus de deux ans. 865 865 Enfant. vous n’aurez pas de chagrins : les enfants oublient à l’instant 864 leurs peines pour retourner à leurs jeux habituels. tout est à leurs parents… Et ton Père sait toujours très bien comment administrer son patrimoine. vous n’aurez pas à vous soucier. Ils ont perdu la simplicité. 866 866 Enfant sage : offre−Lui le travail de ces ouvriers qui ne le connaissent pas . Chemin. Enfance spirituelle. Chemin. le fomes ou foyer du péché. Enfance spirituelle. Enfance spirituelle. Chemin. vous abandonnant. Enfance spirituelle. 172 . offre−Lui la joie naturelle des pauvres gamins qui fréquentent des écoles infâmes… Chemin. Enfance spirituelle. à la rigueur trois. qui leur donnera la science du péché pour recouvrir leurs tricheries d’une apparence de vérité. offre−Lui chaque jour… jusqu’à tes faiblesses.

cela ne choque personne… Son père se hâte de le relever. 872 872 N’oublie pas que le Seigneur a une prédilection pour les enfants et pour ceux qui se font pareils aux enfants. Qu’adviendrait−il de toi. pourquoi donc cette obstination à te monter sur des échasses ? Chemin. Enfance spirituelle. Enfant. Enfance spirituelle. Chemin. Enfance spirituelle. Si c’est une grande personne qui trébuche et tombe. 871 871 Enfant. toujours enfant. même si tu meurs de 870 vieillesse. la première réaction est de rire. et quand tu trébucheras. il arrive que le ridicule cède à la piété. Enfance spirituelle. si tu n’étais pas chaque jour plus enfant ? Ne souhaite pas d’être grand. Chemin. l’abandon exige la docilité. Quand un enfant trébuche et tombe. 869 869 Enfant. Chemin. Ce premier mouvement passé. 870 Ne souhaite pas d’être grand. Mais les grandes personnes doivent se relever toutes seules. 173 . que la main de Dieu ton Père te relève. Reste enfant. Ta triste expérience quotidienne est pleine de faux pas et de chutes.

Le temps est alors venu merveilleux d’aimer la Croix. Chemin. Chemin. enfant audacieux : quel amour que celui de Thérèse d’Avila ! Quel zèle 874 que celui de François−Xavier ! Quel homme admirable que saint Paul ! Ah. Chemin. Chemin. Vie d’enfance. 174 . tu en seras la risible caricature. verse des larmes dans ton cœur en comparant sa Bonté et ta malice . 876 876 Enfant. ne perds pas ton habitude. Enfance spirituelle. Jésus. quand Jésus t’enverra des événements que le monde qualifie de malheureux. Enfance spirituelle. 873 Paradoxe d’une âme d’enfant. petit sot. parce qu’il te donne toujours ce qui te convient. que François−Xavier et que Thérèse ! Chemin. Lorsque Jésus t’enverra des événements que le 873 monde appelle heureux. Si tu n’es pas viril et… normal. Vie d’enfance. au lieu d’être un apôtre. pleine d’amour. que l’Amour t’a rendu tout−puissant. Vie d’enfance. eh bien moi… je t’aime plus que Paul. réjouis−toi dans ton cœur. 877 Quand je t’appelle enfant sage . 874 Clame. ne crois pas que je t’imagine timide et 877 pusillanime. d’ assaillir les tabernacles. 875 875 N’oublie pas.

Chemin. 175 . ma plume ne tracera que griffonnages et ratures à ne montrer à personne. tu n’aboutis qu’à les faire mal. 882 Lorsque tu veux faire les choses bien. 880 880 Que tes fautes et tes imperfections. Tu sais que chaque jour je veux ajouter une belle page au livre de ma vie…. Vie d’enfance. Vie d’enfance. dis souvent à Jésus dans la journée : je t’aime. je t’aime… Chemin. très bien. l’enfant faible s’arrange pour être tout près de son père. 879 Ne t’attriste pas. 882 Humilie−toi devant Jésus. Glorifie−toi dans tes faiblesses. Chemin. mais je suis tellement maladroit ! Si le divin Maître ne guide pas ma main. Vie d’enfance. tu sais avec quelle mauvaise grâce l’enfant simple la tend à son père qui le met à l’épreuve. au lieu de jambages bien déliés. je t’aime. S’il est avisé. 878 878 Enfant sage. Vie d’enfance. parce qu’il est permis aux enfants d’imiter les grands sans crainte du ridicule. 879 comme saint Paul. et même tes chutes graves ne t’écartent pas de Dieu. je m’y prendrais plus mal encore ! Aie compassion de ton enfant. 881 Ne t’inquiète pas s’il t’arrive de te fâcher quand tu fais les petites choses. qu’Il te 881 demande. Chemin. Vie d’enfance. Chemin. lorsque tes misères t’affligeront. Cependant il la lui donne : victoire de l’amour. Tu finiras bien par sourire… La friandise qu’il a en main. Dis−lui : As−tu vu comme je m’y prends mal pour tout ? Si tu ne m’aides pas beaucoup.

Vie d’enfance. Il rejettera loin de l’enfant tout le poids terrestre de son cœur afin qu’il s’élève jusqu’à la majesté de Dieu. Une autre et encore une autre. 883 Je reconnais ma maladresse. Supporte−les ! Tu es si petit. ces câlins des enfants tout petits. Profites−en. je veux que tu me donnes avec la robuste virilité de la vie d’enfance. ne 885 l’oublie pas. cette délicatesse. À cause de tes chutes involontaires chutes d’enfant Dieu ton Père ne te portera que plus d’attention. mon Amour : elle est si grande…. Désormais. 885 Une piqûre. nous écrions toujours ensemble. Vie d’enfance. écoute−moi. Jésus. que je fais 883 souffrir alors même que je veux caresser. elle doit le 886 faire avec la certitude d’être très vite exaucée. Et puis. 176 . qui la retient collée au sol. Vie d’enfance. pour que les battements de son Cœur infiniment aimable achèvent de te rendre fou. Lui sait bien que tu ne peux donner plus de fruits. Chemin. Mais qu’elles 884 ne t’effraient pas. qui traitent leurs parents dans une intime effusion d’amour. embrasse−le de toutes tes forces et pose ta pauvre tête sur sa poitrine ouverte. Vie d’enfance. sans oublier que la main affectueuse de Marie ta Mère ne lâchera pas la tienne. Tu le vois chaque jour plus clairement. Chemin. pour se fondre en lui. Chemin. 884 Tu es chargé de misères. si grande. et une autre… quel grand tas cela fait ! Enfant. une croix sur une autre une piqûre…. vive flamme d’Amour. que dans ta vie sur ton petit chemin tu ne peux offrir que ces petites croix. Jésus l’allégera alors de la traîne immonde de ses misères passées. Adoucis les manières de mon âme . donne−moi. tu auras finalement su faire une très grande chose : aimer. Chemin. et lorsque chaque jour le Seigneur te relève. reliquat de toutes les impuretés. Il la soulagera du poids mort. 886 Lorsqu’une âme d’enfant exprime au Seigneur le désir d’être graciée.

Vie d’enfance. Vie d’enfance. 177 . Que cela t’inspire. tes reculs 887 qui ne sont peut−être qu’apparents te donne souvent l’impression d’avoir brisé quelque chose de grande valeur (ta sanctification). Eh bien. le plus souvent un objet auquel leur père tenait beaucoup. l’oraison. Ils ont brisé par maladresse. malgré tout. 889 Pour qui aime Jésus. tu es un enfant devant Dieu. elles persistent. ils pleurent peut−être. dans la vie courante. Cependant ne 890 t’inquiète pas si. Transpose dans la vie surnaturelle la sagesse des enfants simples pour résoudre de pareils conflits. Chemin. toi. Ne vois−tu pas comme. 890 Tu es distrait pendant la prière. Chemin. même l’oraison dans l’aridité. Plein de tendresse. mais il console et réconforte le tout−petit. ni manque de respect. est le baume qui 889 adoucit tous les chagrins : on se rend à la prière avec la convoitise de l’enfant pour les sucreries. Chemin. mais… vont apaiser leur chagrin auprès de celui à qui appartenait l’objet détruit par leur gaucherie… Et le père en oublie la valeur. Ils le regrettent. 888 888 Que votre prière soit virile. après avoir avalé la potion amère. Ne t’inquiète pas. tes chutes. si grande soit−elle. Vie d’enfance. non seulement il pardonne. aux leçons de leur père ? Ce n’est là ni manque d’amour. ce n’est pas être efféminé. Chemin. Vie d’enfance. même les enfants les plus sages. Être enfant. Essaie d’éviter les distractions. bien souvent. s’amusent et se divertissent de ce qui les entoure sans prêter attention. c’est la misère et la faiblesse propres à l’enfant. 887 Ce découragement provoqué par tes manques de générosité.

Chemin. deux fois. Vie d’enfance. c'est le chemin d’enfance. Vie d’enfance. 894 As−tu bien observé comment les enfants remercient ? Imite−les en disant comme 894 eux à Jésus. d’abord agacé. pour cela. Chemin. Et alors. avec effronterie ! Et celui qui vient ouvrir. est ensuite désarmé par la candeur du gamin importun… Il en est de même pour toi avec Dieu. 178 . pour ce qui t’est favorable comme pour ce qui t’est adverse : Que tu es bon. fais circuler les idées importunes à la manière d’un agent de 891 police. Arrête à l’occasion telle ou telle pensée pour recommander à Dieu les protagonistes de ces souvenirs importuns. Vie d’enfance. Elle t'obtiendra la paix. Sois certain que tu as su plaire à Jésus. Seigneur ! dis−le−lui de toute ton âme ! je suis… fils de Dieu ! Chemin. mais avec aussi un Amour sans limites ni mesure. Un enfant qui frappe à une porte. Tu as. l’énergique volonté propre à ta vie d’enfant. Quand c’est un enfant qui demande les enfants n’ont pas de mérites il suffit qu’il déclare : je suis fils d’Untel. 893 Persévérer. il doit faire 892 valoir ses mérites à l’appui de sa demande. Vie d’enfance. 891 Lorsque tu fais oraison. que tu es bon !… Cette affirmation bien sentie. Réjouis−toi quand ta prière ainsi faite t’a semblé inutile. 892 Qu’il est bon d’être enfant ! Quand un homme sollicite une faveur. Chemin. frappe une fois. en avant… ! Jusqu’à la dernière seconde du temps fixé. fort et longtemps. de 893 multiples fois…. certes avec une bonne mesure de rires et de larmes.

avant même de l’embrasser pour lui dire bonjour ? Alors… Chemin. Chemin. 895 Le travail accable ton corps et tu ne peux prier. donne−moi ceci . des mil−lions ! Chemin. Si nous disons à 897 Jésus. regarde−le de temps à autre comme un tout petit enfant… et il te sourira. à cet instant même. 179 . c’est une demande… : Jésus. 896 Dans ton action de grâces après la communion. Avec une telle puérilité . Tu demeures toujours en présence de 895 ton Père. Ne vois−tu pas que le père étant bon et l’enfant simple et hardi. Chemin. Ne t’inquiète pas. ne te force pas. Comme ceux de ton âge. notre volonté est toute puissante devant Dieu. en pensant à toutes les offenses que l’on fait au Seigneur. de l’éternel dialogue entre l’enfant candide et le père qui est fou de son enfant : Combien m’aimes−tu ? Dis−le moi ! Et le tout−petit articule : des mil−lions. Jésus. souviens−toi des bonnes choses que ta Mère tient en réserve. tu dois être spirituellement 898 gourmand. parce que tu es enfant. je voudrais faire autant d’actes d’amour et de réparation que les roues de cette rame font de tours . par exemple dans un tramway. on est toujours dans le domaine de l’enfance spirituelle. Vie d’enfance. le tout−petit met les mains dans les poches de son père à la recherche de friandises. 897 Avec la grâce. Vie d’enfance. tel apostolat. la première chose qui te 896 vient aux lèvres. me dis−tu. telle âme . Si tu ne lui parles pas. 898 Si tu as la vie d’enfance . et dans un mouvement efficace de la volonté : Mon Dieu. nous l’avons réellement aimé et dédommagé à la mesure de notre désir. sans que tu n’y puisse rien. Vie d’enfance. Vie d’enfance. Jésus.

902 902 Pourquoi ne te donnes−tu pas à Dieu une fois pour toutes…. 899 Comme cette petite mortification te coûte ! Tu luttes. C’est une question de secondes… Marie… Jésus… le tabernacle… la communion… l’Amour… la souffrance… les âmes bénies du purgatoire… ceux qui luttent ici−bas : le pape. jusqu’à ce qu’ils aient avalé toute la dose. à une horloge ? Allons : tu sais avec quelle facilité on trompe les tout−petits. à l’instant même ? 180 . même si je mourais d’Amour. 901 901 Jésus ! Jamais je ne pourrai. bras tendus. Vie d’enfance. Ils ne veulent pas prendre le médicament amer et on leur dit : cette cuillerée pour papa. souvent dans la journée. Vie d’enfance. cette autre pour grand−mère… Et ainsi de suite. pour de bon…. Chemin. Supporte avec joie ta tribulation. Appel. C’est comme si l’on te 899 disait : à quoi bon te plier si fidèlement à un plan de vie. Mais… as−tu vu les mères d’ici−bas. Vie d’enfance. Pauvre enfant. quelle valeur n’a−t−elle pas ! Chemin. les prêtres… les fidèles… ton âme… les âmes des tiens… les anges gardiens… les pécheurs… Chemin. cinq autres minutes pour tes frères d’apostolat… jusqu’à ce que tu aies épuisé le temps prévu par ton horaire. tu ne sens pas 900 dans ta main la main de ta Mère. cinq minutes de plus pour tes parents . 900 Tu n’es pas seul. Chemin. Ta mortification accomplie de la sorte. Et cela. De même pour toi : un quart d’heure de plus de cilice pour les âmes du purgatoire . c’est vrai. te payer la grâce que tu m’as prodiguée en me rendant petit. suivre leurs petits quand ils s’aventurent tout tremblants à faire leurs premiers pas sans l’aide de quiconque ? Tu n’es pas seul : Marie est près de toi.

suis−le. Voilà ce qu’a dit Jésus… et Chemin. Réponse qui a pour complément ces paroles du Christ. 181 . Chemin. une milice . Appel. qui le recherche depuis trois jours et le croit perdu. 905 L’élan patriotique louable porte beaucoup d’hommes à faire de leur vie un 905 service . Appel. prêchez l’Évangile… Je serai avec vous… il te l’a dit à toi. n’est pas digne de moi. Appel. 903 Si tu vois clairement ton chemin. Appel. des milices et des hommes choisis à son service . que transcrit saint Matthieu : Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi. Chemin. Et réponse à une mère comme sa Mère. N’oublie pas que le Christ a. je te le rappelle. 903 Pourquoi ne rejettes−tu pas la lâcheté qui te retient ? Chemin. 907 Nesciebatis quia in his quæ Patris mei sunt opportet me esse ? Ne saviez−vous pas 907 que je me dois aux affaires de mon Père ? Réponse de Jésus adolescent. Appel. 906 Et regni eius non erit finis : son règne n’aura pas de fin ! 906 Ne te réjouis−tu pas de travailler pour un tel royaume ? Chemin. 904 904 Allez. lui aussi.

912 Je m’explique ta souffrance lorsque. Chemin. À ce compte. qu’il en soit ainsi. tes 910 frères ce sont des fous… N’as−tu jamais entendu ce cri tout au fond de toi−même ? Réponds carrément que tu remercies Dieu pour l’honneur d’appartenir à cet asile de fous . dans ton inactivité forcée. Chemin. Chemin. tu devrais préférer un quintal de charbon à une poignée de diamants. 910 Tout cela ton idéal. on dirait qu’il tourne en impatience. demande−lui une vie nouvelle. 909 Maintenant que tu lui as fait le don de toi−même. éclater ?… Quand verrons−nous le monde à nous ? Et tu ajoutes : Ce désir ne sera pas inutile si nous lui donnons libre cours pour forcer et importuner le Seigneur : nous aurons alors gagné un temps énorme. La planète n’est pas assez large pour contenir ton cœur et tu dois t’accommoder… d’un petit travail de bureau. Chemin. Appel. 908 Il est trop simple de ta part de juger la valeur des entreprises apostoliques sur ce que 908 l’on en voit. ta vocation . Mais pour quand donc gardes−tu le fiat. 911 Tu m’écris : Le désir véhément que nous avons tous de voir cela marcher et se 911 développer. Appel. tu considères le 912 travail qui reste à faire. Appel. Et les autres tes amis. 909 demande−lui d’apposer sur toi un sceau qui affermisse l’authenticité de ta mission d’homme de Dieu. Chemin. Appel. Appel. Quand cela va−t−il bondir. c’est… une folie. de Marie ?… 182 .

elles sont… harde. nous séparerons. Appel. Chemin. Jésus ! avec l’aide de ton Amour miséricordieux nous changerons la harde en troupe. 917 Nonne cor nostrum ardens erat in nobis. Appel. Chemin. Chemin. la bande en armée… et du troupeau. bande. fais de nous des fous. Chemin. troupeau. Remercie−le. 915 915 Les œuvres de Dieu ne sont ni des leviers ni des échelons. 916 916 Seigneur. Chemin. ces paroles des disciples d’Emmaüs devraient venir spontanément aux lèvres de tes collègues de travail après t’avoir rencontré sur le chemin de leur vie. du bas et du milieu sans idéal 914 ! Elles donnent l’impression de ne pas savoir qu’elles ont une âme . Appel. de cette folie contagieuse qui en attirera beaucoup à ton apostolat. ceux qui en ont assez d’être avilis. quand il nous parlait en chemin ? Si tu es apôtre. 183 . dum loqueretur in via ? Notre cœur 917 n’était−il pas tout brûlant au fond de nous. 913 913 N’en doute pas : ta vocation est la plus haute grâce que le Seigneur ait pu t’accorder. 914 Comme on souffre de voir ces multitudes du haut. Appel. Appel. purifiés.

que tu es enfant de Dieu . Chemin. c’est pour tout donner. Chemin. si autem sal evanuerit mais si le sel s’affadit…. Bonum est sal. 922 922 Si tu aimes ton apostolat. sois certain que tu aimes Dieu. lit−on dans le saint 921 Évangile. ni pour les labours. 184 . Appel. mon enfant. Appel. Appel. 918 918 Si tu t’engages dans l’apostolat. 920 920 Chacun de vous doit s’efforcer d’être un apôtre d’apôtres. âme d’apôtre. Mais si tu t’affadis… Chemin. Tu es sel. Chemin. Chemin. ni pour le fumier . Appel. âme d’apôtre. il ne vaut rien. pour que jamais tu ne l’oublies. 919 919 En te voulant apôtre. Appel. le sel est bon. 921 Tu es sel. le Seigneur t’a rappelé. non pour rechercher un quelconque avantage terrestre. on le jette comme inutile.

dans la profession et au rang où Dieu t’a placé. Chemin. Celui−là faiblit ?… Tel autre… ? 927 Continuez de prier sans perdre la paix. Notre adversaire. Chemin. 926 926 Tu m’interroges…. Appel. 925 De même qu’un religieux zélé s’efforce de savoir comment vivaient les premiers 925 membres de son ordre ou de sa congrégation. Chemin. qui connurent Pierre. comme il en est satisfait ! Chemin. Appel. Appel. ton apostolat sera pour toi la cuirasse où se briseront tous les assauts de tes ennemis sur terre et de l’enfer. 923 923 Le jour où tu le sentiras bien. Appel. sait trop bien que vous êtes ses grands ennemis… et une chute dans vos rangs. le démon. toi. par la voie de l’autorité. 924 Ne cesse pas de demander la persévérance pour toi et pour tes compagnons 924 d’apostolat. Appel. et furent presque les témoins de la mort et de la Résurrection du Maître. Ils s’en vont ? Ils se perdent ?… Le Seigneur vous a comptés de toute éternité ! 185 . 927 Priez les uns pour les autres. efforce−toi de connaître et d’imiter la vie des disciples de Jésus. Chemin. et je te réponds : ta perfection consiste à vivre parfaitement à l’endroit. Paul et Jean. de manière à régler sur eux sa conduite. chrétien fervent et homme de bien.

C’est à ce prix seulement que tu seras apôtre. je ne sois pas moi−même réprouvé. Chemin. 930 Âme d’apôtre . Lorsque le paysage semble en quelque endroit s’adoucir. Seigneur. m’as−tu dit. n’est−ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? En ton nom que nous avons chassé les démons ? En ton nom que nous avons fait de nombreux miracles ? Alors je leur dirai en face : Jamais je ne vous ai connus pour miens . Nul chemin cependant n’est préparé pour vous… Vous devrez le frayer à travers les montagnes. 928 Tu as raison. L’apôtre. Tu voulais être un chef. la Croix dans ton intelligence. Chemin. 931 L’esprit militaire de saint Ignace nous représente le démon battant le rappel 931 d’innombrables diables. vous qui avez commis l’iniquité. les répartissant dans toutes les conditions sociales. à ne laisser personne sans liens. Appel. Chemin. au jour du jugement : Seigneur. avec le Christ et dans le Christ. on n’aperçoit pas une seule plaine : derrière chaque montagne. Tel est. la Croix dans 929 ta chair. L’apôtre. ainsi qu’à travers les provinces. après un sermon qui les exhorte à imposer les fers et les chaînes. Mais… à quoi servirait un chef dans les fers ? 186 . Chemin. la brume qui se dissipe laisse paraître un massif jusqu’alors resté caché. Pourvu dit saint Paul qu’après avoir prêché les autres. une autre montagne. 929 La croix sur ta poitrine ?… Oui. Mais aussi… la Croix sur tes épaules. m’écris−tu. Dans le panorama qu’on découvre au sommet et qui s’étend sur des 928 kilomètres. écartez−vous de moi. tel doit être l’horizon de ton apostolat : il faut parcourir le monde. toi d’abord. Alors tu vivras pour le Christ. à la force de vos pas. Saint Matthieu rapporte ces paroles du Seigneur : 930 Beaucoup me diront. les villes et les hameaux. L’apôtre.

Puisses−tu ne pas manquer de simplicité ! Chemin. préoccupation constante des âmes . 936 936 Tu viens à l’apostolat pour te soumettre. qu’arrivera−t−il quand comme c’est le cas les lauriers ne sont pas à toi. et non pour imposer ton point de vue personnel. cette attitude est 935 incommode et peu vaillante. L’apôtre. t’anéantir. Chemin. L’apôtre. Tu as. 933 qu’elle entendit cette réponse : Les œuvres sont amour. 935 Ne t’endors pas sur tes lauriers. que je te souhaite et qui présente les 934 symptômes que voici : soif de fréquenter le Maître . simples…. je t’aime . 933 On raconte d’une âme qui disait. Jésus. toi aussi. Chemin. persévérance que rien ne fait défaillir. 934 Le zèle est une divine folie d’apôtre. cet affectueux reproche ? Chemin. transparents. toi aussi. L’apôtre. 187 . mais à Dieu ? Chemin. 932 Vois ! Les apôtres avec toutes leurs misères évidentes et indéniables. dans sa prière au Seigneur. non les beaux discours. humainement parlant. Ne mériterais−tu pas. étaient 932 sincères. des misères évidentes et indéniables. L’apôtre. L’apôtre. Si.

188 . Chemin. 941 Obéir…. Chemin. Si tu ne t’enterres et ne meurs. 939 939 Soyez hommes et femmes de ce monde. L’apôtre. c’est pourrir. signe certain que l’on est un cadavre. chemin sûr. Songe que tu es le grain de blé dont parle l’Évangile. L’apôtre. Chemin. 938 Cherche à vivre de manière à savoir te priver volontairement du bien−être et du 938 confort que tu verrais d’un mauvais œil chez un autre homme de Dieu. l’esprit doit être : obéir ou s’en aller. 941 Obéir dans ton apostolat…. L’apôtre. Obéir aveuglément au supérieur…. parce que. L’apôtre. 940 940 N’oublie pas que l’unité est symptôme de vie : se désunir. Chemin. mais ne soyez pas mondains. 937 937 Ne soyez jamais hommes ou femmes d’action longue et de prière courte. unique chemin. dans une œuvre de Dieu. chemin de sainteté. L’apôtre. il n’y aura pas de fruits. Chemin.

non sans raison. à ses collègues de travail. L’apôtre. expier. tu dois les communiquer à d’autres. L’apôtre. L’apôtre. Chemin. prier. il vous faut porter enfin un manteau invisible. 945 945 C’est une mauvaise disposition que d’écouter la parole de Dieu avec un esprit critique. qui recouvre chacun de vos sens et chacun de vos facultés : prier. 189 . 944 L’amour de Dieu et le zèle pour les âmes. encore plus nombreux. être très unis au Seigneur par la prière . il suffit qu’elles soient prudentes*? vous devez vivre selon l’esprit. mon fils. en se passant la main par−dessus la tête : J’en ai jusque là. expier. Il t’en faut des calories spirituelles ! Quelle responsabilité si tu te refroidissais ! Et (je ne veux pas y penser) quel horrible crime si tu donnais le mauvais exemple ! Chemin. expier. mais c’est peu. plutôt que d’être savants les 946 femmes n’ont pas besoin d’être savantes. Chemin. Tu es l’apôtre qui remplit un mandat impératif du Christ. Chemin. 942 N’oublie pas. prier . que tu n’es pas seulement une âme qui rejoint d’autres âmes 942 pour faire quelque chose de bon. L’apôtre. L’apôtre. 943 Qu’après t’avoir fréquenté on ne puisse jamais t’appliquer ce que criait certaine 943 personne. qui forment un deuxième cercle et chacun de ceux−ci. C’est beaucoup…. pour 944 qu’à leur tour ils transmettent la flamme à d’autres. des honnêtes gens… Chemin. 946 Si vous voulez vous donner à Dieu dans le monde.

si Dieu le veut. avec une charité infinie. Chemin. même s’il est vrai que l’auteur incitait déjà à l’époque celles qu’il suivait à entreprendre des études. L’apôtre. mais sans familiarités. car ils ne seraient pas saints si chacun ne s’était pas identifié au Christ. 948 948 Toi. 947 Tu t’effarais de me voir approuver le manque d’ uniformité . vous devez être entre vous aussi ressemblants qu’eux. dont chacun a ses traits personnels et singuliers. 190 . L’apôtre. Et tu devras alors accepter. enfant bien−aimé de Dieu. de tous. Chemin. 950 950 Que d’amertumes en perspective si tu crois qu’en travaillant pour le Christ les charges sont autre chose que des fardeaux ! Chemin. L’apôtre. Mais n’oublie pas qu’à tout échelon tu peux et dois te sanctifier. c’est être disposé à tout supporter. les femmes ayant fait des études supérieures étaient l’exception en Espagne. Chemin. L’apôtre. Et je t’ai dit : Unité et variété. Vous devez être aussi différents que le sont entre eux les saints du paradis. Et en même temps. dans une entreprise d’apostolat. c’est chose inutile 949 en cette vie et. c’est un danger. dans cet apostolat 947 auquel tu travailles. 951 951 Être à la tête d’une œuvre d’apostolat. L’apôtre. Chemin. * Quand ce livre fut écrit. pour l’autre Vie. éprouve et vis la fraternité. 949 Aspirer à des postes de direction. C’est pour cela que tu es venu. si elles s’y sentaient poussées. On te sollicitera.

lorsqu’il te consulte et que tu dois 954 le contredire. 953 Tu as l’obligation de prier et de te sacrifier pour la personne et aux intentions de 953 celui qui est à la tête de ton entreprise d’apostolat. 952 952 Dans le travail apostolique on ne peut pardonner ni la désobéissance ni la duplicité. Si tu négliges d’accomplir ce devoir. Que t’importe en effet ? 191 . même s’il a tort. 956 Je comprends parfaitement que le mépris dont tu es l’objet t’amuse même s’il 956 émane d’ennemis puissants tant que tu ressens cette unité avec ton Dieu et à avec tes frères dans l’apostolat. tu me donnes à penser que tu manques d’enthousiasme pour ton chemin. Chemin. N’oublie pas que la simplicité n’est ni imprudence ni ingénuité. 954 Pousse à l’extrême le respect envers ton supérieur. Ton manque de filiation et ton manque de fraternité . voilà l’ennemi redoutable. L’apôtre. L’apôtre. Chemin. 955 Dans ton entreprise d’apostolat ne crains pas les ennemis du dehors. L’apôtre. Chemin. Chemin. Et ne le contredis jamais en présence de ceux qui lui sont subordonnés. Chemin. si grande que 955 soit leur puissance. L’apôtre. L’apôtre.

L’apostolat. 957 Je compare fréquemment le travail d’apostolat à une machine : roues dentées. Chemin. valves. Chemin. L’apostolat. Ton apostolat doit être un débordement de ta vie en dedans . 960 De même que la clameur de l’océan est faite du bruit de chacune des vagues. ni signe de prédilection plus beau que celui−ci : passer inaperçu. 192 . Et parle avec simplicité : c’est seulement ainsi que ton travail d’apôtre pourra croître en étendue et en fécondité. L’apôtre. Chemin. 957 pistons. homme de vie intérieure. 959 959 Le mépris et la persécution sont des preuves bénies de la prédilection divine. L’apôtre. homme de prière et de sacrifice. boulons… Eh bien ! la charité ta charité en est le lubrifiant. L’apôtre. 958 Abandonne cet air de suffisance qui isole ton âme des âmes qui s’en approchent. 961 961 Il faut que tu sois homme de Dieu . Chemin. 958 Écoute. de 960 même la sainteté de votre apostolat se compose des vertus personnelles de chacun d’entre vous. mais il n’est témoignage. Chemin.

964 Tu me disais d’un air désolé : il y a tant de chemins ! Ils sont nécessaires : pour 964 que toutes les âmes puissent trouver le leur dans cette admirable diversité. grâce abondante et correspondance à cette grâce. 966 Tu n’as pas le bon esprit si tu souffres en voyant d’autres gens travailler pour le 966 Christ. L’apostolat. 965 Réjouis−toi si tu en vois d’autres travailler à de bons apostolats. et sitôt après. L’apostolat. poursuis ton chemin : persuade−toi que tu n’en as pas d’autre. 962 962 Unité. et la confusion tournera en sécurité. Souviens−toi du passage de saint Marc : Maître. L’apostolat. Et demande à 965 Dieu. si elles ne peuvent me donner l’heure ? Chemin. dans votre travail. et nous l’en avons empêché. parler mal de moi. À quoi me servent les pièces détachées d’une montre. répondit Jésus. nous avons vu quelqu’un qui ne nous suit pas expulser les démons en ton nom. Unité et sujétion. 963 Ne faites pas de petites chapelles . l’entreprise universelle aura tôt fait de dégénérer en petite chapelle ! Chemin. car il n’est personne qui puisse faire un miracle en mon nom. L’apostolat. Toi. Chemin. sans tenir compte de ton œuvre. pour parfaites qu’elles soient. je vous en conjure. L’apostolat. Qui n’est pas contre vous est pour vous. Confusionnisme ? Choisis une fois pour toutes. Ne l’en empêchez pas. Chemin. 193 . Ce 963 serait amoindrir les apostolats : parce que si la petite chapelle parvient finalement à gouverner une entreprise universelle…. Chemin. pour eux.

969 Ceux qui prient et souffrent en abandonnant l’action aux soins des autres ne brillent 969 certes pas ici−bas. afin que comme eux tu exerces chaque jour avec plus d’enthousiasme cet efficace apostolat de discrétion et de confidence. L’apostolat. 194 . L’apostolat. 970 970 Il est exact que ton apostolat discret. Chemin. en fin de compte. L’apostolat. pour cette foi en ta mission d’apôtre. 968 Je te bénis joyeusement. qui t’a 968 fait écrire : Il n’y a aucun doute. Et je ne m’en dédis pas. C’est 967 coudre avec une aiguille sans fil. peut−être même malgré nous. Mais il faut que nous ne fassions qu’un avec la tête ut omnes unum sint ! par la prière et le sacrifice. L’apostolat. je l’ai baptisé efficace . Chemin. Mais comme leur couronne brillera au Royaume de la Vie ! Béni soit l’apostolat de la souffrance ! Chemin. mon enfant. Quel dommage si. L’apostolat. 967 Inutile de t’empresser à tant d’œuvres extérieures. s’il te manque l’amour. l’avenir est assuré. mission silencieuse et Chemin. tu avais fait ton apostolat au lieu de son Apostolat ! Chemin. 971 Ta dévotion envers les premiers chrétiens me paraît si bonne que je ferai tout mon 971 possible pour la favoriser.

que tu as su provoquer opportunément . Chemin. avec la chaleur 974 fraternelle de Béthanie. si j’écris. tout cela. L’apostolat. et la discrète indiscrétion qui te pousse à lui suggérer des horizons insoupçonnés de générosité…. ce conseil qui améliorera son travail universitaire. 972 Quand tu mettras en œuvre ton apostolat de discrétion et de confidence . Chemin. c’est l’apostolat de la confidence . c’est pour que cela serve à quelque chose. personne ne peut m’enlever. Chemin. comme dans la maison de Lazare. ne me 972 dis pas que tu ne sais que dire. le moment que j’ai passé à prier pour ce que je sais être le plus nécessaire à son âme. 976 Tu me fais un bel éloge de l’apostolat épistolaire . L’apostolat. cette 973 conversation capable de l’orienter. Demande au Seigneur que des gens s’attellent à cette tâche urgente que nous pourrions appeler l’apostolat des loisirs . il semble que l’on entrevoie Jésus présider. je dis à mon ange gardien que. 975 Il est urgent de rechristianiser les fêtes et les coutumes populaires. 974 Apostolat du repas : c’est la vieille hospitalité des patriarches. ni enlever à mon correspondant. 973 Ces propos glissés à point nommé dans l’oreille de l’ami qui chancelle . même si je ne dis que des sottises. L’apostolat. L’apostolat. le Seigneur met sur les lèvres de ses apôtres des paroles pleines d’efficacité. Et. Quand on l’exerce. Quand je commence. Chemin. Tu m’écris : Je ne sais 976 comment noircir le papier de choses utiles au destinataire. Je te répondrai avec le psalmiste : Dominus dabit verbum evangelizantibus virtute multa. Chemin. ou païens. Il est urgent 975 d’éviter que les spectacles publics ne connaissent que cette alternative : ou mièvres. 195 . L’apostolat.

et j’y ai puisé un 977 courage extraordinaire en découvrant comment travaillent les autres. N’est−ce pas que l’apostolat épistolaire est efficace ? Chemin. et faciam vos fieri piscatores hominum. comme les autres apôtres et les frères du Seigneur et 980 Pierre. L’apostolat. et je ferai 978 de vous des pêcheurs d’hommes. L’apostolat. 978 Venite post me. 979 Il est humain de faire peu de cas de ce qui coûte peu. Ce n’est pas sans mystère que le Seigneur emploie ces mots : les hommes. comme les poissons. 196 . comme un beau rêve. L’apostolat. 977 Cette lettre m’a surpris dans une période de tristesse sans cause. Il n’est pas possible de mésestimer la collaboration de la femme dans l’apostolat . Quelle évangélique profondeur dans l’apostolat de l’intelligence ! Chemin. Chemin. Voilà pourquoi je t’ai 979 conseillé l’apostolat de ne pas donner . d’emmener dans nos voyages une sœur en Jésus−Christ. qui nous assiste ? Voilà ce que dit saint Paul dans sa première épître aux Corinthiens. si ta profession est l’instrument de ton apostolat. L’apostolat. 980 N’avons−nous pas le droit. venez à ma suite. Ne manque jamais de réclamer ce qui est juste et raisonnable pour l’exercice de ta profession. il faut les prendre par la tête. Un autre m’écrit : Vos lettres et les nouvelles de mes frères m’aident. dans cette réalité que nous touchons du doigt… Un autre encore : Quelle joie de recevoir ces lettres et de me savoir l’ami de tels amis ! Et un autre parmi tant d’autres : J’ai reçu une lettre de X et j’ai honte de penser à mon manque de bon esprit par rapport à eux. Chemin.

L’apostolat. bien unies à la Vierge des Douleurs. quel travail apostolique ne ferait−on pas dans le monde ! Chemin. et plus fidèle. seuls persévèrent les saints. à l’heure de la douleur. 982 Marie−Madeleine. 983 Que ta persévérance ne soit pas une conséquence aveugle du premier élan. pleine d’efficacité. de qui étaient sortis sept démons. 983 Commencer est à la portée de tous . Qu’elle soit une persévérance réfléchie. femme de Chouza. Les Douze l’accompagnaient. 982 La femme est plus endurante que l’homme. qui l’assistaient de leurs biens. Il serait plus 197 . Et je demande à Dieu que si une femme me lit. Chemin. L’apostolat. Marie Cléophas et Salomé ! Avec un groupe de femmes vaillantes comme celles−là. Persévérance. logique d’avoir honte de ne pas rectifier ta route. ainsi que quelques femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies : Marie. elle se remplisse d’une sainte envie. surnommée Madeleine. intendant d’Hérode. Persévérance. prêchant et annonçant le royaume de Dieu. 981 Quelque temps après lit−on au chapitre VIII de saint Luc Jésus cheminait à 981 travers villes et villages. car tu avais honte. parce que tu m’as appelé ! Chemin. Chemin. un effet de l’inertie. 985 985 Tu t’étais écarté du chemin et ne revenais pas. Je recopie. Chemin. Suzanne et plusieurs autres. 984 984 Dis−lui : Ecce ego quia vocasti me ! Me voici. Jeanne. Persévérance.

Tu en as besoin. Chemin. 987 987 Cultive et préserve ce noble et grand idéal qui vient de naître en toi. C’est craindre ces petitesses qui me ferait peur. Chemin. Persévérance. puis à la tiédeur. 198 . La Croix. Sois optimiste. s’isoler comme il convient dans certains cas… et persévérer. Persévérance. 988 Le découragement est ennemi de ta persévérance. 986 La vérité. sans 986 bizarreries ni simagrées. Persévérance. Demande−la au Seigneur 990 et fais ce que tu peux pour l’obtenir : c’est un grand moyen pour ne pas t’écarter du chemin fécond où tu t’es engagé. Persévérance. la Croix ! il Chemin. m’avoues−tu. Magnifique ! Chemin. N’oublie pas que si beaucoup de fleurs éclosent au printemps. peu importent les intrigues les plus extravagantes qui m’entourent. Et tu ajoutes : Tant que je suivrai les règles de vie que vous m’avez données. Persévérance. est qu’il ne faut pas être un héros pour savoir. 990 Une constance que rien ne déconcerte. alors que tu as tant demandé : apparaît que tu voulais une croix à ton goût. il en est peu qui donnent du fruit. Si tu ne luttes pas contre le 988 découragement tu en viendras d’abord au pessimisme. Seigneur. Chemin. 989 989 Mais voyons.

Que de motifs dont certain. 995 Si les misères d’autrui. pour te débarrasser de ces penchants. Persévérance. 991 Tu ne peux pas monter . capital. Persévérance. Chemin. Ce n’est pas surprenant. ou les tiennes. dans doute. m’as−tu écrit. Mais tu n’as pas raison. semble−t−il 993 pour abandonner l’entreprise ! Je vois que tu as. Persévérance. et réjouis−toi dans ta victoire. mais par Amour. des raisons. froidement. 993 Tu raisonnes… bien. après une telle chute… ! 991 Persévère et tu monteras . je me ferais une 199 . Chemin. Persévérance. Rappelle−toi ce que dit un auteur spirituel : ta pauvre âme est comme un passereau qui a encore de la boue aux ailes. Si tu persévères. de cette lassitude : de toute cette fange qui colle à tes ailes. joie de ton âme. menus et constants. Et tu te sentiras libre. Persévérance. tu monteras . Chemin. Tu n’as pas à travailler par enthousiasme. Il faut le soleil céleste et des efforts personnels. 992 992 Remercie Dieu qui t’a aidé. avec cette conscience du devoir qui est abnégation. 995 Inébranlable : voilà comment tu dois être. Chemin. 994 994 Mon enthousiasme a disparu . de ces effets de l’imagination. ébranlaient ta persévérance. quand elle a répondu à la grâce ! Quelle est profonde la Chemin.

il n’y aurait ni maturité pour les fruits. isolement : épreuves à la persévérance. 999 999 Quel est le secret de la persévérance ? L’Amour. Jour après jour. voilà pourquoi les consolations sensibles te sont retirées. 997 997 Absence. Persévérance. piètre idée de ton idéal. si tu crois l’avoir perdu quand tu te sens 996 froid : l’heure est venue de l’épreuve . Éprends−toi de lui et tu ne © 2011 Fondation Studium 200 . Persévérance. Décide−toi une fois pour toutes. 998 Bénie soit la persévérance de l’âne à la noria ! Toujours au même pas. Sainte messe. communion des saints ! Armes pour triompher de l’épreuve. et le jardin serait privé de parfums. Chemin. Persévérance. Faute de quoi. sacrifices. Toujours 998 les mêmes tours. tous pareils. Chemin. Chemin. Persévérance. oraison. 996 Tu te fais une pauvre idée de ton chemin. sacrements. ni fraîcheur dans le verger. l’abandonneras point. Chemin. Applique cette pensée à ta vie intérieure.