DEPARTEMENT GEOLOGIE

Master: Géosciences et Resources Naturelles

RAPPORT DE GEOCHIMIE
Travaux pratiques

Réalisé par : -ZAID Khadra ; -BOUFTOU Hasna ; Encadré par :
-ZOUICHA Amal ; -AYAD Saïd ; -Mr. EZZOUHAIRI H.

...................................... Commentaire et analyse et interprétation ...................... 5 b................................. 8 1............................................................................................................................................................................................................................................................8 a............................................................................ Interprétation du diagramme .......................................... 3 PREAMBULE ............................................................................... Profils des élements en trasses .. 13 ...................................................................................................... 8 b..................... Interprétation du diagramme ..................................................5 a... Normalisation des éléments en trace par rapport au manteau primitif .................................................................................................................................................................................................... 5 1............................................... Spider-diagramme des élements de terre rares ...............................................................................................SOMMAIRE Liste de figures ...................2 2..................... 9 2............................... Présentation et analyse brute des données.............................. Diagrammes multi-éléments et terre rares ................................................................................................. Profils des éléments des terres rares ............................................................................................................................ Diagramme Alcalins/SiO2 ....... Diagramme multi-éléments ........ 10 V..............3 II...................... 11 Conclusion .......................................3 III............................................................................... Normalisation des terres rares par rapport à la chondrite .................................................................................................................. Eléments majeurs ................................................................ Spider diagramme élément en trace ............................................................................... 1 I.............................................. 4 Introduction ................................................................................7 IV......................................................................... Contextes géotectoniques...................................................................................................................................................................................... 6 2.......... 3 1............................................................................................................................ Tableaux des minéraux normatifs ................ 2 1........ 11 VI............................................................................................................................................................................................................. Diagrammes de Hacker ......... 3 Liste de tableaux ...............................................................................................................................................................................

......................................................................................................................................6 Figure 10: Profils des éléments de REE ...4 Figure 8 : Diagramme de Harker de MnO/SiO2 .....4 Figure 5 : Diagramme de Harker d’Al2O3/SiO2 .......................................................................................... 12 Figure 14: exemple de magma alcalin lié à l’avortement des rifts continentaux (S.............................5 Tableau 4 : Normalisation des éléments des REE/à la chondrite .............4 Figure 6 : Diagramme de Harker de CaO/SiO2 ...........................................................2 Tableau 2 : les minéraux normatifs obtenus par la méthode CIPW ........................................3 Tableau 3 : Analyse des éléments en trace ......................................................................................................................................4 Figure 9:Profil des éléments en trace .........8 .................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Maachou) .................................................................O ................................................. S......................................................................................................................................................................... 11 Figure 12: Diagramme de CABANIS et LECOLLE .............................................................................................................................................3 Figure 2:Diagramme de Harker de Fe2O3/SiO2 ....................................................................M...........3 Figure 3: Diagramme de Harker deP2O5/SiO2............................................................4 Figure 4: Diagramme de Harker de TiO2/SiO2 .......... Liste de figures Figure 1:Diagramme de Harker de MgO/SiO2 ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... 13 Liste de tableaux Tableau 1: les analyses des éléments majeurs ..................4 Figure 7 : Diagramme de Harker des alcal/SiO2 ...............................9 Figure 11 : Diagramme des alcalins/de la silice ................................................................................ 12 Figure 13 : Schéma de la série magmatique tholiétique de la R...................................................................

éléments Traces et Terres rares. Ce travail synthétise les différentes étapes de traitement des données géochimiques dans une optique de discriminer des lignées géochimiques par les éléments Majeurs. . il vient comme un complément des cours théoriques. PREAMBULE Ce rapport est le résultat de plusieurs séances de travaux pratiques du module de Géochimie minérale.

CaO. éléments Traces et Terres rares. Cette étude se base sur la méthode CIPW. Al2O3. On utilise une grille qui doit être remplie selon un ordre bien précis. Elle correspond à la composition minéralogique théorique d'une roche magmatique si tous les équilibres chimiques avaient pu se réaliser au cours d'une cristallisation très lente. MgO. Introduction Ce rapport rentre dans le cadre des travaux pratiques du module de géochimie minérale. MnO. Pirsson. Iddings. Fe2O3. Elle est à calculer à partir des taux de SiO2. TiO2. 1 . Il s’agit d’une méthode fondée sur l'analyse chimique et le calcul d'une composition minéralogique virtuelle. Na2O. FeO. Washington). P2O5 et H2O (en % pondéraux donnés par l'analyse chimique après broyage total de la roche). qu’est une analyse dite normative appelée norme CIPW de ses auteurs (Cross. Ce travail synthétise les différentes étapes de traitement des données géochimiques dans une optique de discriminer des lignées géochimiques par les éléments Majeurs. K2O.

525 10.33 0.335 2.4 Na2O 3.22 73.6 17.08 3.15 5.55 99.39 2.56 1.36 3. -Le pourcentage d’Al2O3 se diminue dans les échantillons en allant de 15 jusqu’à 10 c’est-à-dire depuis les roches basiques jusqu’à la roche acide.31 0.45 P2O5 0.27 3.36 D’après les analyses géochimiques on voit que: -le pourcentage de la silice dans les cinq premiers échantillons se compris entre 45 et 52% qui indique qu’elles sont des roches basiques.39 0.03 2. -Le pourcentage des alcalins (k2O+Na2O) augmente des roches basique vers les roches acides.84 15.725 1.63 51.4 3.08 45. -Le pourcentage de P2O5 est plus élevé dans les roches basiques que la roche acide avec un pourcentage très faible de 0.63 FeO 14.54 TiO2 3.38 1.75 Al2O3 15.57 99.43 13. ensuite se diminue dans les autres échantillons.99 MnO 0.8 50. 2 .15 0.45 MgO 8.26 3.24 2.79 0.08 0.77 99.54 99.68 0. par contre sa teneur dans l’échantillon A6 est supérieur à 65% donc il s’agit d’une roche acide. Eléments majeurs Tableau 1: les analyses des éléments majeurs échantillon A1 A2 A3 A4 A5 A6 SiO2 46.8 1.1 0.35 2.I.64 0.02 15.28 8.12 14.219 1.584 1.015 Fe2O3 1.971 12.55 CaO 2.82 8.4 99.34 0.99 Fe2O3T 15.37 Total 99.73 1.02 2.13 K2O 0.81 1.256 14.11 0.34 0.53 3.83 3.04 15.08%.19 13.69 6.89 46.1 3.67 3.53 3. -Le pourcentage de Fe2O3T augmente de l’échantillon A1 jusqu’à l’échantillon A3.23 13.91 10.93 4.25 12.06 4.15 0.6 4.73 4. Présentation et analyse brute des données 1.17 0.08 LOI 3.

Le pourcentage des accessoires est très élevé dans les roches basique qui varié entre 9% et 10% alors que la roche acide est très appauvris en accessoire.28700892 1.3159423 0 0 26.6184191 7. A6 sont des roches sursaturé en quartz normatif par contre les deux échantillons A2.91569975 0 0 Ol 15.371873 Pg 47. alors que Le corindon est exprimé dans les échantillons A1.33259343 2.43 %.01074393 39.89259624 0 0 0 4.08807752 A partir du tableau des minéraux normatifs obtenu à partir de l’application de la méthode CIWP. L’olivine est exprimée seulement dans les trois premiers échantillons (A1.4705115 1.89447283 10. Les plagioclases sont très concentrés dans les roches basiques que dans la roche acide par contre les FK sont très concentré dans la roche acide avec une valeur de 51. alors que A1 c’est une roche saturé avec une valeur de 0% pour la teneur en quartz et en feldspathoïde.45490538 Accessoirs 10.9847807 53. A3 sont des roches sous-saturées cela est lié à leur pourcentage en feldspathoïde. Diagrammes de Hacker 1. 2.54644462 0 0 0 Corindon 2. II. A2.14520335 FK 4.5423958 10.1168952 9.49048 19. A5.3367154 0 0 0 Opx 19.8004444 3.91098604 10.6084897 19.39236485 Feldpatoide 0 0. A5. Commentaire et analyse et interprétation Figure 2:Diagramme de Harker de Fe2O3/SiO2 Figure 1:Diagramme de Harker de MgO/SiO2 3 .3796533 38. A3).5274907 0.7607429 21.4229444 0. Tableaux des minéraux normatifs Tableau 2 : les minéraux normatifs obtenus par la méthode CIPW échantillon A1 A2 A3 A4 A5 A6 Qtz 0 0 0 0.66493324 1.4380299 Cpx 0 2.72991181 23.1861674 10.9248266 51.2195417 51.1472998 38. A6 qui indique généralement une altération de ses échantillons. on constate que : Les échantillons A4.998464 25.5538387 1.

La teneur de MnO et des alcalins est faible dans les roches basiques que la roche acide. Figure 3: Diagramme de Harker deP2O5/SiO2 Figure 4: Diagramme de Harker de TiO2/SiO2 Figure 5 : Diagramme de Harker d’Al2O3/SiO2 Figure 6 : Diagramme de Harker de CaO/SiO2 L’examen des diagrammes de hacker montre que : . Figure 8 : Diagramme de Harker de MnO/SiO2 Figure 7 : Diagramme de Harker des alcal/SiO2 . La variation de MgO. . Fe2O3. Al2O3 présent la même concentration dans toutes les roches. 4 . P2O5 et TiO2 montre une corrélation négative. la teneur de ces éléments est très concentrée dans les roches basiques par rapport à la roche acide ou la teneur est très faible. La variation de MnO et K2O+Na2O montre une corrélation positive. CaO.

35164835 7.8826199 15.8571429 12.6056338 33.05494505 Yb 6.9694953 43.0708661 64.75675676 6.254062 29.III.74881517 1.3095238 20.8732394 13.0155718 33.75675676 6.3478261 31.4852352 2.529162 290.8809524 13. Spider diagramme élément en trace a.73809524 TiO2 16.82882883 Zr 12.1621622 13.6826783 31.6325848 15.7311669 14.7323944 Sr 2.2380952 19.8777293 33.0630631 11.505834 Nb 5.972973 23.06453 194.7117117 22.6607143 Eu 14.01262272 15.6666667 15.1304348 29.53658537 7.1417323 33.5669291 47.52678571 13.75675676 12.6338028 31.5135135 5. Diagrammes multi-éléments et terre rares 1.81767181 La 18.5834564 P2O5 17.2440945 130.5749636 13.642445 59.8461538 14.89099526 4.5054945 5.01262272 7.42777 9.86815416 Lu 6.92682927 14.40540541 5 .65876777 Pr 16.7647059 12.5760709 15.6341463 5.1267606 14.08741152 Ho 8.0361997 88.4512806 10.89655172 6.69371197 6.6788686 17.963964 13.7678571 12.42777 15.7163541 15.07109005 2.69230769 13.8405797 Nd 18.49087221 11.4788937 29.92682927 7.0243902 14.922853 15.4203655 34.7716535 66.48780488 Y 8.9938246 4.2812022 14.65402844 2.6561136 133.1120815 Ce 17.7789047 4.333333 112.2815853 41.6220587 17.08204919 Sm 13.4464286 2.35164835 8.6904762 11.2173913 14.54976303 5.0206795 15.444985 23.3521127 24.8738739 3.61009818 7.047619 7. Normalisation des éléments en trace par rapport au manteau primitif Tableau 3 : Analyse des éléments en trace A1 A2 A3 A4 A5 A6 Rb 26.708661 Ba 14.2321429 25.4682422 30.162255 K2O 27.1594203 18.

Profils des élements en trasses 1000 100 ROCK/MANTEL PRIMITIVE A1 A2 A3 A4 A5 A6 10 1 Rb Ba K2O Nb La Ce Sr Pr Nd P2O5 Sm Zr Eu TiO2 Ho Y Yb Lu Figure 9:Profil des éléments en trace 6 . b.

 Anomalie positive en Ti.  Rapport Nb/Y <1 .  Absence d’anomalie en Nb . Toutes les roches d’A1 à A6 présentent une enrichissement en LILE . on note l’individualisation de deux groupes de roches qui dérivent de deux liquides magmatiques c’est-à-dire présence de deux séries magmatiques : Série 1. Le rapport Nb/y est inferieur à 1 Donc à partir du diagramme multiéléments des éléments en trace.  Très riche en LILE . Ce sont les caractéristiques d’une série tholiétique Série 2. Les anomalies négatives les plus caractéristiques de la roche acide sont :  La  Nb  P2O5  Sm  TiO2 . A3. Interprétation du diagramme A partir du diagramme multi-éléments des élements en traces on peu dire : . A2. Les anomalies positives les plus caractéristiques de la roche acide sont :  Zr  La  K2O . Les anomalies positives les plus caractéristiques des roches basiques sont :  K2O  La  Ce  P2O5 . A4.  Rapport Y/Nb <1. formée de la roche A6 et qui montre les principales caractéristiques suivantes :  Riche en LILE . 2. A5 et qui montre les caractéristiques suivantes :  Anomalie négatif en Sr. Ce sont les caractéristiques d’une série Alcaline 7 . formée des roches A1. Les anomalies négatives les plus caractéristiques des roches basiques sont :  Nb  Sr  Ba  Zr seulement pour la roche A5 .

4622356 39.6102784 41.5424837 91.9133858 45.8235294 34.4050633 97.3700787 15.8523207 45.7480315 8 .6850394 19.2238443 54.015748 42.6732026 43.1724138 22.1176471 37.1820128 Sm 40.248394 45.9681979 22.1111111 Eu 43. Diagramme multi-éléments a.4028269 15.3276231 85.4330709 39.0526316 85.6666667 96.4117647 18.6206897 55.7522659 21.9869281 66.1167883 28.5263158 54.6509636 45.3881857 Ce 49.8791541 14.6850394 35.5015106 Yb 20 19.5905512 24.0464135 84.1372549 39.984252 25.1176471 Lu 19.4210526 44.4389722 88. Spider-diagramme des élements de terre rares 1.6624473 92.7586207 58.5012165 57.5228758 37.2105263 41.7349823 22.6666667 69.4647202 Dy 25.1476793 39.9084967 33.1034483 39. Normalisation des terres rares par rapport à la chondrite Tableau 4 : Normalisation des éléments des REE/à la chondrite A1 A2 A3 A4 A5 A6 La 54.7368421 Nd 52.2810458 11.0632603 32.9010601 Er 21.5438066 37.4137931 Gd 34.6360424 42.7320261 Pr 48.2755906 16.6551724 32.IV.9681979 40.9075426 19.1417323 Ho 24.7320261 71.7522659 20.2631579 90.0588235 14.6850394 19.

b. Profils des éléments des terres rares Figure 10: Profils des éléments de RE 9 .

La roche acide présente une forte anomalie négative en Sm alors que les autres roches présentent une anomalie négative mais qui est très faible .  Enrichissement en HREE . 10 . A1. . L’allure du profil des terres rares nous a permet de distinguer deux groupes de roches : Groupe 1.  Rapport LREE/HREE <1 . Ce sont les caractéristiques d’une série tholiétique.  Pauvre en LILE .  Le rapport La/Sm < 1 . . Les roches basiques sont très riches en TREE par rapport au N-MORB qui est généralement pauvre en LILE et le même cas pour la roche acide qui est riches en TREE . A4. Interprétation du diagramme A partir du profil des terres rares normalisé par rapport à la chondrite des différents roches on peut dire que : . A2. 2. formé des roches A et D et qui montre les particularités suivantes :  Absence d’anomalie . A3. Groupe 1. . A3 présentent une anomalie positive en Eu alors que A4. formée des roches de A1. A2.  Anomalie positive en Nb et Ti . A5 et qui montre les caractéristiques suivantes :  Fortement enrichie en LRRE. La courbe de la roche acide recoupe les courbes des roches basiques . Ce sont les caractéristiques d’une série Alcaline. A5 présentent une anomalie négative .

A4 et A5 appartiennent au domaine alcalin. on a utilisé le diagramme de CABANIS et LECOLLE. Diagramme Alcalins/SiO2 Figure 11 : Diagramme des alcalins/de la silice Pour mieux distinguer entre les séries dont lesquelles appartiennent ces 6 échantillons. A3. A3. Les résultats de ce dernier montrent que les roches A1. 11 . VI. et plus précisément au N-MORB et on parle de tholiéte à olivine. ce qui est tout à fait compatible avec les résultats obtenus par les diagrammes précédents. par contre la roche A6 tombe dans le domaine 3D. En outre la projection des roches A1. Une projection sur un digramme des Alcalins en fonction de la Silice est nécessaire. Contextes géotectoniques Pour vérifier le domaine dont lequel fait partie la roche A6 d’une part. A2. A partir de se diagramme on peut constater que la roche A6 dérive d’un liquide magmatique de nature tholiétique. et pour confirmer les résultats obtenus par les profils des spiders diagrammes. A2. A4 et A5 dans ce diagramme tombe dans le domaine 3A. et pour déterminer les contextes géodynamiques dont lesquels se localisent les roches étudiées. qui correspond selon CABANIS et LECOLLE au basalte alcalin des rifts continentaux avortés. V. alors que la roche A6 se trouve dans le domaine sub alcalin (tholiétique ou calcoalcaline). qui représente la série tholiétique des rides midéo-océanique. Pour notre cas le domaine sub alcalin dont lequel appartient la roche A6 correspond au domaine tholiétique.

Figure 13 : Schéma de la série magmatique tholiétique de la R.O 12 . Figure 12: Diagramme de CABANIS et LECOLLE A partir de sa on peut dire que la roche A6 appartient a la série appauvrie du ride médio-océanique.M.

Figure 14: exemple de magma alcalin lié à l’avortement des rifts continentaux (S. Alors que les cinq autres roches appartiennent à la série alcaline des zones intraplaques continentales. S. il s’agit d’une série enrichie qui se localise au niveau des rifts continentaux avortés. Maachou) Conclusion 13 .