You are on page 1of 18

Dossier de demande de subvention 2013

« Promotion de l’agriculture familiale
en Afrique de l’Ouest »
Nourrir les villes par une agriculture familiale
durable

Lignes directrices du programme

La Fondation de France est un organisme privé, qui ne bénéficie d’aucune subvention de l’État
français ou de l’Union européenne. Elle dépend totalement de la générosité de ses donateurs.
La Fondation de France intervient essentiellement en France, dans 3 domaines d’intérêt général :
aider les personnes vulnérables (emploi, handicap, logement, personnes âgées, enfance…),
partager la connaissance (recherche médicale, santé, culture…), agir sur l’environnement. Elle
attribue environ 8 000 bourses, prix et subventions chaque année.
Elle développe également la philanthropie en France, et abrite 700 fondations sous son égide.
A l’international, elle soutient des partenariats entre associations françaises et du Maghreb dans
le domaine de l’insertion de la jeunesse et elle intervient également en post-urgence après des
catastrophes, notamment en Haïti après le séisme.
Pour plus de détails, merci de voir le site www.fondationdefrance.org.

ONG de développement créée en 1960, le Comité Français pour la Solidarité Internationale
(CFSI) regroupe 22 organisations actives en solidarité internationale.
Sa priorité : lutter durablement contre la faim, la pauvreté et les inégalités, en agissant sur les
causes plutôt que sur les conséquences. Son champ d’action est triple : « agriculture et
alimentation », « économie sociale et solidaire », « société civile et participation ».
Au Sud, le CFSI soutient la réalisation de programmes de développement en lien avec des
partenaires locaux et anime des programmes multi-acteurs. En France et en Europe, il
coordonne ALIMENTERRE, un programme d’information et de mobilisation pour porter la voix de
ses partenaires du Sud auprès de l’opinion publique française et des décideurs européens.
Pour plus de détails, merci de voir le site www.cfsi.asso.fr.

Ce programme bénéficie d’une contribution de la Fondation JM Bruneau sous égide de la
Fondation de France, de la Fondation Ensemble et de la Fondation L’Occitane.

Rappel : la date limite de réception des dossiers est le jeudi 28 mars 2013. Les dossiers
incomplets ne seront pas examinés. Aucun délai supplémentaire ne sera accordé.

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 1 / 18
1. Le Programme
1.1. Contexte
Malgré une légère diminution des chiffres de la faim (870 millions de personnes dans le monde en 2012),
la situation reste très préoccupante. La sous-alimentation est une atteinte aux droits de l’homme et à sa
dignité. L’Afrique est le seul continent où la sous-alimentation chronique a progressé ces vingt dernières
années, atteignant 239 millions de personnes en 2012.
Les politiques agricoles nationales ou internationales, majoritairement défavorables à l’agriculture
familiale, et les budgets agricoles insuffisants sont des causes majeures de la faim, aux côtés des conflits,
des aléas climatiques, de l’appauvrissement des sols ou de la mauvaise conservation des récoltes. S’y
ajoutent désormais d’autres atteintes aux conditions de production : perte de biodiversité, pression sur
les ressources (eau, terre, etc.), changement climatique.
Dans un contexte de libéralisation des échanges de produits agricoles et de concentration de la
production dans de grandes exploitations au Nord et au Sud, la part de l’alimentation provenant des
importations s’est accrue. De plus, la volatilité des prix des aliments affecte les populations urbaines et
rurales. Les populations urbaines pauvres des pays du Sud ont longtemps bénéficié de prix maintenus
bas grâce aux importations, sans que cela ait empêché la malnutrition. Les « émeutes de la faim » du
printemps 2008, provoquées par la hausse brutale des prix sur les marchés internationaux, aggravée par
la spéculation, ont montré que la paix sociale obtenue dans les villes au détriment des paysans était
fragile.
Face à la croissance rapide des villes et à une demande accrue de la part des consommateurs urbains qui
modifient les rapports ville-campagne, l’agriculture familiale doit aujourd’hui renforcer sa capacité à
nourrir les villes par la production locale.
Ainsi, les agriculteurs ouest-africains et leurs organisations doivent, avec leurs partenaires de
coopération, relever un quadruple défi :
 garantir la disponibilité d’aliments produits localement ;
 assurer aux paysans un revenu digne ;
 répondre aux exigences de gestion durable des ressources naturelles ;
 influencer les politiques publiques tant au niveau national qu’international.
Afin de les soutenir, la Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI)
se sont associés en 2009 pour lancer un programme de renforcement de l’agriculture familiale en Afrique
subsaharienne, recentré depuis 2010 sur l’Afrique de l’Ouest.

1.2 Objectifs
L’objectif général est de promouvoir des initiatives locales de renforcement de l’accès à l’alimentation par
une agriculture familiale africaine viable et durable, et d’en partager les acquis à des échelles plus vastes.
Les objectifs spécifiques sont :
1. améliorer et sécuriser la production, la transformation, la conservation et la commercialisation de
produits agricoles et en assurer l’accès aux consommateurs urbains pauvres, par des actions concrètes
innovantes ;
2. partager entre acteurs locaux, nationaux et internationaux, les connaissances acquises à travers les
actions concrètes soutenues dans le cadre du programme, et en tirer des enseignements globaux.

1.3 Modalités
Pour remplir ces objectifs, le programme apporte un soutien financier à des actions visant à promouvoir
l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest. C’est le but du présent appel à projets.
Mais ce programme est plus qu’un simple outil de financement. Il propose aux porteurs et partenaires
des projets retenus de partager entre acteurs locaux, nationaux et internationaux, les connaissances
acquises à travers leurs actions concrètes, pour en tirer des enseignements globaux. Il s’agit de recueillir
des informations sur les conditions de réussite, qu’elles soient techniques, sociales ou politiques
Ce travail de capitalisation est réalisé sur une thématique définie par le Comité d’orientation et de suivi
du programme. Depuis 2010, la thématique retenue est « Nourrir les villes par la production familiale
locale ». Il s’agit de montrer qu’une agriculture familiale africaine viable et durable (notamment d’un
point de vue environnemental) est en mesure de nourrir les villes d’Afrique de l’Ouest, tout en
permettant aux paysans de vivre dignement de leur activité. L’objectif de ce travail est d’arriver à un
changement d’échelle : répliquer les initiatives intéressants et innovantes, d’une part, et – en nourrissant
des plaidoyers en faveur de l’agriculture familiale et de la souveraineté alimentaire - faire évoluer les
politiques publiques, d’autre part.

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 2 / 18
Il sera demandé aux porteurs et aux partenaires des projets pouvant contribuer à la thématique retenue
de participer activement au processus, à travers l’implication dans des groupes de discussion sur Internet
ou par le biais d’entretiens téléphoniques.

2. Critères d’éligibilité : les conditions à remplir pour
déposer un dossier de demande de subvention
2.1. Eligibilité des porteurs et des partenaires

2.1.1 Eligibilité des porteurs (organisations présentant la demande de
subvention)
 Les porteurs doivent être des personnes morales sans but lucratif, de type : organisations
paysannes (OP), ONG d’Afrique de l’Ouest, ONG d’appui actives en Afrique de l’Ouest ou en
Europe (dans la mesure où elles agissent avec des partenaires locaux), organismes de recherche
et/ou de formation. Les institutions publiques autres que celles citées précédemment et les
collectivités territoriales ne sont pas éligibles.
 Les porteurs doivent être des organisations enregistrées depuis plus d’un an.
 Les porteurs doivent avoir mené préalablement des actions dans le domaine de l’agriculture et de
l’alimentation.
 Les porteurs doivent présenter un projet en partenariat réunissant au moins une organisation
africaine et une organisation européenne. Ce partenariat doit être formalisé et préexistant au
projet pour lequel la subvention est sollicitée.
NB : l’objectif de ce partenariat est de partager les enjeux de la promotion de l’agriculture
familiale entre organisations européennes et africaines. Il implique donc la nécessité de définir
collectivement le projet, ainsi que les rôles et apports de chacun.
 Les porteurs peuvent être basés en Europe ou en Afrique de l’Ouest.

2.1.2. Eligibilité des partenaires
 Les partenaires doivent être des personnes morales sans but lucratif, de type : organisations
paysannes (OP), ONG d’Afrique de l’Ouest, ONG d’appui actives en Afrique de l’Ouest ou en
Europe (dans la mesure où elles agissent avec des partenaires locaux), organismes de recherche
et/ou de formation. Les institutions publiques autres que celles citées précédemment et les
collectivités territoriales ne sont pas éligibles en tant que « partenaire principal ». Les collectivités
territoriales peuvent faire partie des « autres partenaires » du projet.
 Les partenaires participent à la définition et/ou à la mise en œuvre du projet.
 Les partenaires des organisations européennes doivent jouer un rôle prépondérant dans la mise
en œuvre du projet proposé (leur rôle n’est pas celui d’un simple intermédiaire).
 Les bénéficiaires de l’action ne peuvent pas être partenaires.

2.2. Eligibilité des projets
Les projets devront se dérouler dans un pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte
d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra
Leone, Togo).
Le programme appuie des projets qui s’inscrivent dans les thématiques suivantes :
• nourrir les villes par la production locale : comment l’agriculture familiale locale peut-elle
approvisionner les marchés urbains et nourrir les villes ? Comment peut-elle concurrencer les produits
importés ? Comment la population rurale peut-elle vivre correctement d’une activité agricole familiale ?
Comment producteurs et consommateurs peuvent-ils s’organiser pour améliorer les réponses aux besoins
des uns et des autres ?
• agriculture et environnement : l’agriculture familiale peut-elle produire suffisamment dans des
conditions durables ? Comment peut-elle s’adapter au changement climatique ? Comment peut-elle
contribuer à la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité ?
Dans le cadre de ces deux thématiques, le programme apporte un appui financier à des actions visant par
exemple :
 l’amélioration et la diversification de la production agricole familiale, de sa transformation et de sa
commercialisation ;
 la gestion durable des ressources naturelles en lien avec la production agricole familiale ;
 le renforcement des organisations paysannes ;
 la défense et la promotion de l’agriculture familiale auprès des consommateurs et des décideurs ;
 la capitalisation des innovations apportant des réponses au développement de l’agriculture familiale ;
 la meilleure prise en compte de la thématique genre et l’appui aux agricultrices familiales.

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 3 / 18
Les projets doivent être conçus et mis en œuvre en associant les différentes parties prenantes
concernées par le projet au travers de pratiques de coopération qui tendent vers la réciprocité dans
l’action et les apprentissages (co-construction et pilotage collectif du projet, partage des responsabilités
et de valeurs communes).
Les projets peuvent être pluriannuels (jusqu’à 3 ans).
Les projets doivent démarrer au plus tard le 31 décembre 2013. Ils peuvent avoir démarré avant le dépôt
du dossier mais seules les dépenses postérieures au 1 er janvier 2013 seront financées par le programme
« Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest »

2.3. Eligibilité des ressources et des dépenses

2.3.1 Ressources
Les porteurs et leurs partenaires doivent apporter au minimum 20 % des ressources du projet. Les
valorisations (travail bénévole, fourniture de matériaux, etc.) ne sont pas acceptées comme ressources
éligibles.
La contribution du fonds est de 10 000 euros minimum. Elle ne pourra excéder 15 000 euros par an, ou
50 000 euros au maximum pour un projet triennal.

2.3.2 Dépenses éligibles
 Toutes les dépenses nécessaires à la mise en œuvre du projet, postérieures au 1 er janvier 2013.
 Les dépenses pouvant être comptabilisées et justifiées (pièces justificatives, factures, etc.).
 Les coûts d’achats d’équipements, de matériels consommables, de fournitures, de prestations de
services, les frais de voyage et de séjour du personnel (per diem).
 Les coûts du personnel affecté au projet.
 Les coûts indirects (les coûts administratifs de l’organisation porteuse du projet et de son
partenaire principal).
 Attention ! Les projets visant uniquement l’acquisition d’équipements ou d’intrants ne pourront
pas être financés par ce fonds.

3. Procédure d’instruction
3.1. Dépôt des dossiers

3.1.1 Dossier de demande de subvention
Les demandes doivent être soumises à l’aide du dossier-type (voir ci-après) à compléter (dactylographié
sous format Word, budget sous format Excel, les demandes rédigées à la main ne sont pas acceptées).
Le dossier est rédigé en français ou en anglais. Si le dossier est rédigé en anglais, il est demandé d’en
assurer une traduction en français.
Les budgets doivent être établis en euros.
Il est possible de rajouter des lignes dans le dossier, mais l’ensemble ne doit pas dépasser 20 pages.
Merci de veiller à ne pas supprimer de rubriques et à veiller à une mise en page économe en papier.

3.1.2. Les annexes
Les pièces justificatives suivantes doivent être disponibles au moment de la demande, et seront
demandées aux porteurs des dossiers qui seront présélectionnés (mai 2013). Ces pièces seront scannées
par le porteur, et seront envoyées par courrier électronique, si nécessaire en plusieurs envois, chaque
envoi devant être inférieur à 4 Mo.

 copie des statuts de l’organisation porteuse du projet ;
 liste des administrateurs de l’organisation ;
 relevé d’identité bancaire original de l’organisation ;
 copie du compte rendu de la dernière Assemblée Générale de l’organisation ;
 copie du compte de résultat et du bilan de l’organisation du dernier exercice comptable (2011 ou
2012) ;
 copie du dernier rapport d’activités de l’organisation ;
 lettres d’engagement de chacun des partenaires (en dehors de celle du partenaire principal, déjà
fournie avec le dossier initial). Les protocoles d’accord de coopération ou équivalents sont
également acceptés.

3.1.3. Quand et comment déposer le dossier ?
Les dossiers complets doivent être réceptionnés au plus tard le jeudi 28 mars 2013 inclus. Les
dossiers incomplets ou ceux arrivés après cette date ne seront pas instruits.

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 4 / 18
L’envoi doit parvenir par courrier électronique uniquement, en un seul envoi à secr.aea@cfsi.asso.fr
qui doit regrouper :
 le fichier du dossier de demande de subvention (DDS) sous format Word ;
 le fichier du budget de l’organisme et du projet, sous format Excel ;
 le fichier de la lettre d’engagement scannée (ou d’un courrier électronique) du partenaire
principal du projet.

Important : Nommer les fichiers Word et Excel (et éventuellement PDF) de la manière suivante :
DDSAF13_acronyme_pays.doc et DDSAF13_acronyme_pays.excel

 DDSAF13 est le code de l’appel à projets (résumé de « Dossier Demande Subvention Agriculture
Familiale 2013 »), il est commun à tous les dossiers et est à mettre en premier ;
 l’acronyme (ou le nom s’il est composé d’un mot de moins de 12 caractères) est celui de
l’organisme porteur (par ex. « FDF » pour « Fondation de France ») ;
 le pays est celui du siège du porteur (par ex : DDSAF13_FDF_France.doc).
Pour la lettre d’engagement du partenaire principal, sous format PDF ou Word, rajouter le nom (ou
l’acronyme) du partenaire après celui du porteur, sous la forme :
DDSAF13_porteur_partenaire_pays.pdf
(par ex : DDSAF13_FDF_CFSI_France.pdf)
Le porteur doit obligatoirement disposer d’une adresse mail.
Un accusé de réception sera systématiquement envoyé aux porteurs des dossiers reçus, au plus tard 5
jours après la date de réception du dossier. Si vous ne recevez pas d’accusé de réception, nous vous
invitons à nous contacter par courrier électronique à l’adresse secr.aea@cfsi.asso.fr.

3.1.4. Lettre d’engagement du partenaire principal
Il est rappelé que les porteurs doivent présenter un projet en partenariat réunissant au moins une
organisation ouest-africaine et une organisation européenne. Ce partenariat doit être formalisé et
préexistant au projet pour lequel la subvention est sollicitée.
Un courrier d’engagement du partenaire principal est demandé, et doit accompagner le dossier de
demande initiale. Il peut s’agir d’une lettre scannée et transmise en fichier PDF, ou de la copie d’un e-
mail adressé au porteur.
Ce courrier est un engagement des deux partenaires (porteur et partenaire principal) devant la Fondation
de France et le CFSI à jouer un rôle actif dans le projet pour lequel la subvention est demandée.
Le courrier du partenaire principal précisera obligatoirement :
 le titre ou l’objet du projet pour lequel la subvention est demandée ;
 la localisation du projet ;
 la date de démarrage du partenariat avec le porteur ;
 l’implication du partenaire dans le projet : rôle de chacun des partenaires dans la définition et la
mise en œuvre du projet, plan de financement du projet et apport de chaque partenaire ;
 la date du courrier (ou du courriel) ;
 l’identité et la qualité du signataire (nom et fonction dans l’organisme).
Les protocoles d’accord de coopération ou équivalents sont également acceptés.

3.2. Instruction des dossiers
Les dossiers seront instruits par le secrétariat du programme, assuré par le CFSI.
Une personne chargée du projet au sein de l’organisation porteuse du projet doit être joignable par
courrier électronique (email), et par téléphone fixe ou mobile pour répondre aux différentes demandes de
l’instructeur en charge du dossier. Merci d’accuser systématiquement réception des emails reçus.
Le comité de sélection se prononcera au regard de 2 familles de critères :
Critères de qualité du projet
 la qualité du projet, sa pertinence et son impact sur l’agriculture familiale et sur l’accès à
l’alimentation en ville ;
 la faisabilité : adéquation du budget et du planning, cohérence entre les résultats attendus et les
activités projetées ;
 la cohérence du budget et du montage financier ;
 les modalités prévues pour la pérennisation de l’action.
Critères d’innovation
Nature innovante du projet concernant l’un ou plusieurs des points suivants :
 la préservation des ressources naturelles et de la biodiversité ; l’adaptation au changement
climatique ;

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 5 / 18
 les modes de mise en marché et les actions visant à maintenir l’emploi rural et à créer des
activités économiques ;
 la participation des citoyens à la gouvernance locale et celle des producteurs à la gestion des
filières économiques ;
 la mise en place de partenariats de compétences, territoriaux et internationaux.

Une innovation peut se définir comme un facteur permettant d’accélérer une dynamique de
développement économique ou social, de débloquer une situation figée, de renforcer des capacités
humaines ou sociales… Il s’agit de solutions nouvelles apportant des réponses adaptées et durables aux
problèmes rencontrées dans un contexte spécifique.
Une innovation peut être sociale, technique, pédagogique, managériale, financière ou de toute autre
nature. Ce peut être un objet, un procédé, une méthode, un mode d’organisation, une forme juridique,
etc. Elle est relative à un territoire donné.

4. Décision de soutien
Un jury se réunira en juin 2013. Il proposera les montants à attribuer au Comité des Solidarités
Internationales de la Fondation de France, au bureau de la Fondation Ensemble, au bureau de la
Fondation L’Occitane et au bureau du CFSI qui se réuniront en juillet pour prendre les décisions finales.
Les décisions seront communiquées aux porteurs durant la deuxième quinzaine de juillet 2013, par email
uniquement (pas de réponse par téléphone).
Si une subvention est attribuée, elle sera versée aux porteurs par tranches successives. Les modalités de
versement seront communiquées avec la notification de financement.

5. Suivi : rapports, contrôles et communication
Le porteur s’engage à transmettre à l’organisme instructeur des rapports d’avancement selon les
modalités qui seront communiquées aux porteurs des projets retenus après la notification de
financement. Ils comprendront des données quantitatives et qualitatives concernant le projet mis en
œuvre, ainsi que des données relatives aux bénéficiaires et aux dépenses réalisées.
La subvention doit être enregistrée dans les comptes de l’organisation porteuse du projet. Une copie de la
comptabilité sera demandée.
Le porteur et son (ses) partenaire(s) s’engagent à participer activement au processus de capitalisation
mis en œuvre par la Fondation de France, le CFSI et leurs partenaires dans le cadre de ce programme
(participation à des réunions, séminaires, groupe de discussion sur Internet, partage d’informations,
rédaction de notes, articles, etc.).

Ce programme ne se limite pas à un simple appui financier. Une attention particulière sera portée à la
valorisation de chaque initiative, au partage des expériences, ainsi qu’à la communication vers les médias
et des publics de donateurs, de façon à ce que la cause d’une agriculture familiale, rempart contre la
faim, soit mieux connue et soutenue.
La Fondation de France, la Fondation JM Bruneau, la Fondation Ensemble, la Fondation L’Occitane et le
CFSI se réservent le droit de publier et de communiquer toute information contribuant à de tels
développements.
Pour informer leurs donateurs, ils pourront publier des informations relatives aux projets soutenus dans
le cadre de cet appel à projets.
En recevant une subvention de la Fondation de France, de la Fondation JM Bruneau, de la Fondation
Ensemble, de la Fondation L’Occitane et/ou du CFSI, l’organisation bénéficiaire accepte de communiquer
toute information relative au projet soutenu qui pourra lui être demandée par toute personne mandatée
par l’un de ces bailleurs, afin de procéder à des évaluations, audits ou contrôles qu’ils pourraient décider
de mener.

Toute question relative à cet appel à projets doit être posée par email à
secr.aea@cfsi.asso.fr

Merci de supprimer ces lignes directrices (ces 6 premières pages) dans le
dossier renvoyé.

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 6 / 18
N° (attribué par CFSI) :

Dossier de demande de subvention, 2013
« Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest »
Nourrir les villes par une agriculture familiale durable

1. Présentation du porteur

Nom :
Sigle : Pays :
Activité principale (maximum 2 lignes) :

Adresse :
Code postal : Ville : Région :
Tél. : Fax :
E-mail : Site internet :

Nom du directeur
Nom du président :
(le cas échéant) :
Date de création : Statut juridique :
Fédération ou organisme de rattachement :
Bénévoles actifs
Salariés (nombre) : Adhérents (nombre) :
(nombre) :

Nom de la personne chargée du projet :
Fonction dans l’organisme :
Tél. Bureau : GSM :
E-mail : Skype :

2. Présentation du projet

Pays de l’action :
Localisation : Données GPS (si connues) :
Titre (maximum 1 ligne) :
Résumé (maximum 3 lignes) :

Demandes antérieures
Montant (en
Budget projet soumis (dans le cadre des appels à projets 2010, 2011 et 2012)
euros) 2010 2011 2012
Montant total du
Demandé (en €)
budget du projet
Montant total de la Accordé (en €)

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 7 / 18
subvention demandée

Comment avez-vous eu connaissance de cet appel à projets ? (plusieurs réponses possibles)
réseau local : partenaire français :
site Internet Fond. de France, Fond. autre site internet :
Ensemble, Fond. L’Occitane ou CFSI
media, journal : autre (préciser) :

3. Présentation des partenaires
S’il y a plusieurs partenaires, merci de documenter les points 3.1 et 3.2 pour chaque partenaire. Ce(s)
partenaire(s) peu(ven)t être européen(s) ou d’Afrique de l’Ouest.
Attention, si le porteur est une ONG européenne, le partenaire principal doit obligatoirement être une
organisation d’Afrique de l’Ouest. S’il est africain, le partenaire principal doit obligatoirement être
européen.

3.1. Identité

Nom :
Sigle : Pays :
Activité principale (maximum 2 lignes) :

Adresse :
Code postal : Ville : Région :
Tél. : Fax :
E-mail : Site internet :

Nom du directeur
Nom du président :
(le cas échéant) :
Date de création : Statut juridique :
Fédération ou organisme de rattachement :
Bénévoles actifs
Salariés (nombre) : Adhérents (nombre) :
(nombre) :

Nom de la personne chargée du projet :
Fonction dans l’organisme :
Tél. Bureau : GSM :
E-mail : Skype :

3.2. Antériorité du partenariat
Comment avez-vous connu ce partenaire ? Depuis quand ?

Avez-vous déjà établi un partenariat avec lui ?

Si oui, depuis quand ? Sur quel objet ? Détailler les activités réalisées en partenariat (2 pages maximum)

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 8 / 18
FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 9 / 18
L’organisme porteur (maximum 1 à 2 pages)

1. Objet statutaire

2. Quels sont vos grands principes d’intervention ?

3. Décrivez vos activités générales
Nature et volume des activités ; publics concernés ; territoire(s) couvert(s), etc.

4. Modalités de fonctionnement de l’organisation
Rôles et fonctions des bénévoles et des salariés, organigramme (si possible).

Pour les organismes structurés en réseau (à défaut, supprimer ces
lignes)
4.1. Descriptif synthétique du réseau

Statut :
Objet, thématiques d’intervention :
Date de constitution :
Nombre d’organisations adhérentes en 2012 :

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 10 / 18
Instances de gouvernance :

Membres du réseau (insérer des lignes si nécessaire)

Nombre de
Nom Acronyme Domaine d’intervention Localité/ Pays
membres

4.2. Genèse du réseau
Expliquer quand ce réseau a émergé, qui fut à l’origine de sa création et pourquoi il s’est mis en place, et quelles ont été
les grandes étapes de son évolution depuis lors (1 page maximum)

4.3. Composition du réseau
Préciser qui peut devenir membre de ce réseau et comment (3 lignes maximum)

4.4. Activités du réseau
Présenter les principales activités du réseau ces dernières années en précisant les objectifs visés, les personnes
touchées, les résultats obtenus et l’intérêt d’être en réseau pour mener à bien ces activités (2 pages maximum)

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 11 / 18
5. Comptes financiers du porteur
5.1. Compte de résultat 2012 (ou 2011) et budget prévisionnel 2013 (en euros, y compris le
présent projet)
Réalisé Réalisé
Liste des dépenses ou Prévu Liste des recettes ou Prévu
charges 2012 (ou produits 2012 (ou
2013** 2013**
2011*) 2011*)
Achats de fournitures et Recettes propres (ventes
matériels réalisées par l’)
Achats de services (à Subventions reçues, ou déjà
détailler): promises (détailler et
préciser les bailleurs) :
- Loyer -
- Energie (électricité, gaz) -
- Entretien -
- -
Déplacements, per diem Sous-total subv. acquises
Charges de personnel (à Subventions demandées
détailler) : pour 2013, mais non
confirmées (détailler et
préciser les bailleurs) :
- direction -
- secrétariat, comptabilité -
- animateurs -
-…
Sous-total subv.
sous-traitants, consultants…
demandées
Total subventions
Impôts et taxes Cotisations, dons
Autres charges ou dépenses Autres produits (préciser)
Charges financières (frais Produits financiers (intérêts
bancaires) bancaires)
Charges exceptionnelles Produits exceptionnels
Résultat (si bénéfice) Résultat (si perte)
Total dépenses (ou Total recettes (ou
charges) produits)
* si le compte de résultat 2012 a été validé par un commissaire aux comptes et approuvé par l’assemblée générale de
l’organisation, merci de le faire figurer ici, sinon faites figurer le compte de résultat 2011.
** colonne 2013 : budget prévisionnel de votre organisme, incluant les charges et les produits du projet présenté dans ce
dossier ; merci de veiller à la cohérence des montants et de vérifier les totaux !

5.2. Appréciation des contributions en nature
Préciser si possible les différents postes (et si possible, leur chiffrage)

a. Bénévolat (nombre d’heures sur l’année) :
b. Dons en nature (locaux, équipements, services) :

5.3. Commentaires que vous souhaitez apporter sur les comptes de votre
organisme

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 12 / 18
FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 13 / 18
Le Projet
Titre du projet (maximum 1 ligne)

Résumé du projet (maximum 3 lignes)

1. Exposé du contexte (2 pages au maximum)
Cette partie est très importante pour comprendre votre projet. Elle doit permettre de faire le lien entre une situation
problématique et les solutions proposées.
Décrivez le contexte du projet pour votre organisation, vos expériences préalables, les besoins repérés, les difficultés
particulières, les caractéristiques du territoire de votre projet (géographiques, démographiques, sociales, économiques,
etc.), l’historique de ce projet, selon ce qui vous paraît pertinent pour comprendre votre projet. Bien indiquer s’il s’agit
d’un nouveau projet ou d’un projet déjà démarré.

2. Présentation détaillée du projet
2.1. Objectif général (la finalité du projet, 2-3 lignes maximum)

2.2. Objectif(s) spécifique(s) (1 à 3 au maximum)

2.3. Quel est le public visé par le projet ? Comment est-il repéré ou choisi ?

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 14 / 18
Combien de personnes bénéficieront du projet ?

Nombre de familles bénéficiaires directes
Nombre de familles bénéficiaires indirectes
Le cas échéant nombre de jeunes bénéficiaires (15 à 20 ans)
Le cas échéant nombre de femmes bénéficiaires

2.4. Quels sont les résultats attendus ?
Ajouter des lignes dans le tableau si nécessaire.

Résultat 1 (R1) :
Résultat 2 (R2) :
Résultat 3 (R3) :

2.5. Quels sont les indicateurs vérifiables ?
Donner 6 indicateurs concrets, liés aux résultats, représentatifs du projet. Ces indicateurs doivent être précis, et si
possible « quantifiés », afin de permettre une bonne appréhension des avancées du projet.

Indicateur 1 :
Indicateur 2 :
Indicateur 3 :
Indicateur 4 :
Indicateur 5 :
Indicateur 6 :

2.6. Quelles sont les activités envisagées ? Comment ont-elles été déterminées ?
Détailler et décrire les différentes activités prévues pour atteindre les résultats. Merci de préciser les activités
prévues par le porteur et pour chaque partenaire.

2.7. Votre projet est-il conçu et mis en œuvre de manière participative ?
Qui est associé à la définition du projet ? A-t-il fait l’objet d’une construction conjointe avec les partenaires et les
bénéficiaires ? La mise en œuvre, le suivi, l’évaluation et les ajustements sont-ils pilotés collectivement ?

2.8. Y a-t-il d’autres partenaires locaux impliqués dans la mise en œuvre du projet ?
Si oui, quel sera leur rôle ?

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 15 / 18
2.9. Quels sont les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à la
réalisation de votre projet ?
Animation/gestion, traduction, équipements, locaux, déplacements, etc.

3. Les différentes étapes de réalisation du projet et leur échéancier
Préciser les étapes de réalisation du projet et leurs durées respectives (insérez des lignes dans le tableau si
nécessaire).

Date de démarrage du projet :
Durée totale du projet (en nombre de mois) :

De … (date) à … (date) Etapes Activités

4. Evaluation du projet

Remplissez le tableau d’évaluation ci-dessous en reprenant les objectifs indiqués en 2.2 « Objectifs du projet », les
résultats indiqués en 2.4, les indicateurs indiqués en 2.5 et les activités indiquées en 2.6.

Objectifs Résultats Activités Indicateurs Outils *
initiaux attendus

* Moyens de collecte des informations utilisés pour chaque indicateur (exemples : liste de présence, cahier de transmission,
questionnaires, interviews, …).
Prévoyez-vous d’effectuer des évaluations du projet ? A quelle période sera-t-il pertinent de l’évaluer ? Les évaluations
seront-elles menées en interne ou par un organisme extérieur ?

5. Le caractère innovant du projet
Expliciter en quoi votre projet est innovant par rapport à votre domaine ou à la zone du projet. Cf. paragraphe 3.2 des
lignes directrices de l’appel à projets pour plus de détails sur les critères d’’innovation. (1/2 page maximum)

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 16 / 18
6. La prise en compte des critères du développement durable par le projet
Expliciter en quoi votre projet intègre les critères du développement durable. Préciser comment les enjeux économiques,
sociaux et environnementaux sont pris en compte. (1/2 page maximum)

7. La prise en compte des critères de genre par le projet
Expliciter en quoi votre projet intègre les critères de genre. (1/2 page maximum)

8. La viabilité et la pérennité du projet
L’impact du projet sera-t-il durable ? A quelles conditions ? Quelles chances y-a-t-il pour que ces conditions soient
remplies ? Qu’est-ce qui est prévu pour assurer la pérennisation du projet ? (1/2 page maximum)

9. Informations complémentaires que vous souhaitez apporter

10. Budget prévisionnel du projet
Faire la liste des dépenses et des recettes prévues pour le projet uniquement ; les rubriques peuvent être modifiées. Ne
pas hésiter à détailler le budget (rajouter des lignes dans le tableau) et à donner toutes les explications pour faciliter sa
compréhension.
Merci de veiller à la cohérence des montants et de vérifier les totaux (total charges = total produits) !

Merci d’utiliser le formulaire Excel (à télécharger avec le dossier de demande de
subvention)

Commentaires sur le budget (optionnel) :

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 17 / 18
Liste de contrôle
Avant d’envoyer votre projet, veuillez vérifier que votre demande est bien remplie et
complète à l’aide de cette liste de contrôle :

Vérifier que :
 le dossier est complet et rempli conformément au formulaire de demande de
subvention ;
 le dossier est complété en français (s’il est déposé en anglais, une traduction
en français doit en être assurée) ;
 le fichier Excel de présentation du budget est complété de manière
cohérente ;
 le financement demandé est compris entre 10 000 et 15 000 euros pour une
année (ou au maximum de 50 000 euros pour 3 ans) ;
 les fonds apportés par les partenaires s’élèvent à 20 % minimum du budget
du projet ;
 les fichiers sont bien nommés sous la forme :
DDSAF13_acronyme_pays.doc
DDSAF13_acronyme_pays.xls
DDSAF13_acronyme_partenaire_pays.doc ou .pdf

Le dossier est à envoyer par fichier électronique en un seul envoi (l’ensemble des
pièces transmises ne devant pas excéder 4 Mo) et comprend :
 le dossier de demande de subvention complété sous format Word ;
 le document Excel présentant le budget ;
 la lettre d’engagement du partenaire principal du projet.

Rappel : les pièces suivantes seront à scanner et à transmettre sous format
électronique (fichiers .pdf) par mail, si le dossier est présélectionné :
 copie des statuts de l’organisation porteuse du projet ;
 liste des administrateurs de l’organisation ;
 relevé d’identité bancaire original de l’organisation ;
 copie du compte rendu de la dernière Assemblée Générale de
l’organisation ;
 copie du compte de résultat et du bilan de l’organisation du dernier exercice
comptable (2011 ou 2012) ;
 copie du dernier rapport d’activités de l’organisation ;
 les lettres d’engagement de chacun des partenaires (en dehors de celle du
partenaire principal, déjà fournie avec le dossier initial).

ATTENTION :
DATE LIMITE DE RECEPTION DES DOSSIERS : JEUDI 28 MARS 2013
LES DOSSIERS INCOMPLETS NE SERONT PAS EXAMINES
AUCUN DELAI SUPPLEMENTAIRE NE SERA ACCORDE
MERCI DE SUPPRIMER CETTE PAGE DU DOSSIER RENVOYE

FDF / CFSI – Appel à projets « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest » 2013 18 / 18