You are on page 1of 16

Calendrier

Clôture des candidatures 23 novembre 2014

Module Concepts, théories et 6 février-19 juin 2015
outils
Ateliers en présentiel :
en genre et développement
30 mars-2 avril 2015 (Genève et
Ouagadougou)
8-11 avril 2015 (Dakar et Cotonou)

Modules thématiques 11 septembre 2015 – 22 janvier 2016

Ateliers en présentiel :
4-7 novembre 2015 (Ouagadougou)
11-14 novembre 2015 (Cotonou)

Frais de formation
Le programme est financièrement soutenu par:

 La Direction pour le développement et la coopération suisse (DDC)
 La Fédération genevoise de coopération (FGC)

 Espace Femme International (EFI)

Ces soutiens financiers permettent d’assurer des frais de formation peu élevés pour les
participants. Le montant des frais de formation est

 CHF 800 par module (CHF 1 600 pour le Certificate of Advanced Studies) pour les
participant-es basé-es au Nord ou appartenant à une organisation/institution de
coopération internationale ou bilatérale, ou encore boursiers d'une institution.
 CHF 300 par module (CHF 600 pour le Certificate of Advanced Studies) pour les participant-
es basé-es au Sud et travaillant pour une organisation/administration locale.

Les frais de déplacement et de séjour sur les lieux de l'atelier en présentiel et les assurances
(voyage/santé) sont à la charge des personnes participantes ou de leur institution.

Le paiement des frais de formation est exigé avant le début de la formation par des modalités qui
sont indiquées aux candidat-es retenu-es.

privées ou associatives) intervenant à un niveau local.  Egalement aux personnes du monde académique qui souhaitent intégrer une perspective de genre à leurs recherches ou enseignements. Avoir une très bonne maîtrise du français 3. Admissions Public Cible Le CAS en Genre et Développement s’adresse :  Aux personnes travaillant dans des institutions publiques gouvernementales. obligations financières et retrait du programme La fréquentation des sessions est obligatoire pour tous les participants. ou d’un projet professionnel dans le domaine de la formation. mais pouvant témoigner d’une solide expérience professionnelle et / ou d'engagements dans des associations ou dans des mouvements de défense des droits des femmes. mais une participation active et régulière à au minimum 80% de l’ensemble du programme est requise pour l’obtention du diplôme. Disposer d’une expérience de travail dans des institutions (publiques. . et intervenant à un niveau local. Certaines absences justifiées peuvent être accordées (obligations familiales ou professionnelles inattendues qui surviennent). Il peut être suivi en parallèle avec un emploi à plein temps. programmes et projets de développement. Etre titulaires d’un diplôme universitaire au minimum de niveau équivalent master 2. régional ou global sur des problématiques de développement.  Prioritairement aux personnes travaillant avec l’Afrique de l’Ouest. bilatérales ou internationales. Avoir accès à l’internet à haut débit et à un lecteur de cédérom et de DVD Le Comité de sélection se réserve le droit d’accepter la candidature de personnes ne répondant pas aux exigences 1 et 3 sur examen de leur dossier. privées ou associatives. au Nord comme au Sud. Conditions en cas de retrait du programme Après le début du programme. Toute intention de retrait de participation au programme doit être effectuée par écrit à l'attention de la direction du programme. Le programme vise à donner aux candidat∙es une formation académique leur permettant d’acquérir des concepts et des instruments d’analyse théorique et de mise en œuvre pratique favorisant l’intégration d’une perspective de genre dans les politiques.Présence. qu’elles soient basées sur place ou dans des pays européens. il n’y a plus de remboursement possible et les frais d'écolage sont entièrement dus. régional ou national sur des problématiques de développement ou d’enseignement et de recherche en développement 4. Eligibilité Pour être admises comme candidat-es au CAS les personnes doivent : 1.

Certificat (CAS) et autres formations par e-learning Le Pôle genre et développement propose des cours de niveau post-grade en français. Le formulaire de candidature est disponible en ligne. Dans l'intervalle de temps. La réception des copies des diplômes et la réception des frais d'écolages sont les conditions d'une admission définitive au programme. Une réponse sur le statut de la candidature est fournie début décembre 2014. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 23 novembre 2014. Les candidats retenus recevront une lettre d'admission accompagnée de la facture des frais d'écolage. programmes et projets de développement.e par le comité de sélection. La saisie des informations est flexible et peut se faire en plusieurs étapes. Toutes les candidatures complètes sont examinées par le comité de sélection composé de la Directrice du programme et de l’équipe de coordination académique et pédagogique du programme. Processus d’admission Toutes les personnes qui postulent pour le CAS en Genre et Développement.Documents pour postuler  Formulaire de candidature en ligne  Lettre de motivation (inclue dans le formulaire en ligne)  Les candidats au CAS dont la candidature est retenue devront fournir une copie de leurs titres universitaires pour valider définitivement leur inscription. qui se centrent principalement sur le contexte de l’Afrique de l’Ouest. Les participant∙es aux CAS sont alors enregistré∙es auprès du Département de la formation continue de l’Institut. doivent soumettre leur dossier de candidature complet en ligne dans les délais fixés. il se peut qu’un complément d’information soit demandé au candidat. Objectifs  Favoriser l’intégration d’une perspective de genre dans les politiques. au Nord comme au Sud  Développer des capacités d’analyse critique pour comprendre comment se (re)produisent les inégalités de genre dans le développement  Fournir des instruments d’analyse théorique et de mise en œuvre pratique afin de contribuer à des changements vers plus de justice sociale et de genre Contenu . Des enseignantes de haut niveau utilisent les outils de l’Internet (TIC) pour assurer le suivi à distance des personnes inscrites à la formation.

suivi). recherches. théories et outils en genre et développement Concepts. Les sessions du cours aborderont les questions suivantes:  Genre et pouvoirs. sexualités  Organisations de femmes et féminismes. Cette formation apporte des outils méthodologiques et théoriques. et à envisager l’intégration de la perspective de genre dans une démarche de transformation sociale. mise en œuvre. Les étudiant-es sont encouragé-es à développer un esprit critique et à inclure une perspective de genre (en articulation avec la classe.) et le partage des expériences de travail en Afrique de l'Ouest des enseignantes et des personnes qui participent. études de cas. Des outils d’analyse pour la compréhension du champ de savoir et des pratiques en genre et développement dans l’éducation seront abordés et éclairés par diverses études de cas et expériences de terrain. mondialisation. ainsi que des outils opérationnels (analyse. citoyenneté.Quatre modules sont proposés. . Les thématiques traitées sont abordées et éclairées à travers des lectures (articles. Les étudiants seront amenés à développer une posture réflexive et critique face aux enjeux culturels et structurels. L’objet de cette formation est d’analyser la production et la reproduction des inégalités dans l’éducation et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités. etc. L’objectif est de fournir des outils d'analyse pour comprendre comment se (re)produisent les inégalités de genre dans les pratiques et programmes de développement. pour contribuer à des changements vers plus de justice sociale et de genre. droits humains. l’ethnicité) dans une démarche de transformation sociale. théories et outils genre et développement Objectifs et contenu Ce cours est une introduction aux concepts et théories de l’approche genre et développement. économie. éducation et changements Objectifs et contenus Ce cours traite du thème genre et éducation. égalité  Genre. L’enseignement s’appuie sur des études de cas inspirées des contextes professionnels des étudiant-es et encourage l’adoption d’une posture réflexive.  Module 2 : Genre. division sexuelle du travail  Intégration d'une perspective de genre dans les programmes et les projets. identités. éducation et changements Genre. dans les organisations et les budgets La formation est dispensée en français. combinant des enseignements en ligne et un atelier en présentiel dans l’un des centres d’Afrique de l’Ouest ou de Genève:  Module 1 : Concepts.

En effet. études de cas. mise en œuvre. inégalités  Éducation et formation des adultes à l’épreuve du genre  Planification pour une éducation sensible au genre. de fait. La formation encourage l’adoption d’une posture réflexive. les finances et les budgets sont l’expression de rapports de pouvoir entre et parmi les hommes et les femmes. exercices)  Planification et suivi de la budgétisation sensible au genre dans les organisations  Perspectives sur le financement de l’égalité  Module 4 : Genre et développement rural . études de cas.Au cours de la formation. pouvoirs et transformations sociales Objectifs et contenu Ce cours se penche sur les apports de l’économie féministe à l’analyse et à la planification du développement. processus. de l’éducation  Socialisation et éducation familiale  Genre. de l’économie du développement et sur l'économie féministe  Genre. ainsi que des documents audiovisuels sont étudiés et discutés. les reproduisent et les amplifient. Les budgets genre sont abordés en tant que processus et outils d’analyse de la gestion des finances publiques. les thèmes suivants seront successivement traités:  Théories et concepts du genre. résultats de recherches. économie du ménage et macroéconomie  Budgets sensibles au genre (outils. dans la société en général et dans les organisations de développement en particulier. de l’approche genre et développement. égalité de genre entre et parmi les apprenants et les enseignants  Module 3 : Budgets genre. Des articles. matériel didactique et curricula. Ils reflètent aussi des choix macroéconomiques qui ignorent en grande partie les inégalités de genre au sein du ménage et de la société en général et. L’objet de cette formation est donc d’analyser les mécanismes de production et reproduction des inégalités de genre sous-tendus par les politiques macro-économiques et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités à travers les budgets prenant en compte le genre. mais aussi privées. Les sessions du cours aborderont les questions suivantes :  Rappels sur les concepts et théories du genre. pouvoirs et transformations sociales Budgets genre. éducation. Des outils opérationnels (analyse. suivi) sont abordés et éclairés par le partage des expériences de terrain des enseignantes et des participant-es. associatives. droits.

Les sessions du cours aborderont les thématiques suivantes :  Biais de genre dans les systèmes de pensée et dans les actions sur le développement rural  Division sexuelle du travail et articulation des différents systèmes de production (vivriers / rente)  Genre et accès à la terre et aux autres moyens de production  Connaissances et savoir-faire locaux. mise en œuvre. Le programme de formation en ligne en genre et développement est proposé en collaboration avec Espace Femmes International (Genève) et avec le soutien de la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC). résultats de recherches. Des outils opérationnels (analyse. luttes et mouvements de femmes  Politiques et projets agricoles. La formation encourage l’adoption d’une posture critique et réflexive. En particulier. ainsi que des documents audiovisuels seront étudiés et discutés. la place occupée par les paysannes dans les systèmes de production paysans. suivi) seront abordés et éclairés par le partage des expériences de terrain des enseignantes et des participant-es. et de l’UNESCO. L’objet de cette formation est de proposer des outils d’analyse des mécanismes de production et de reproduction des inégalités de genre liés au développement rural dans un contexte mondialisé. souveraineté alimentaire et genre Ces modules peuvent être :  suivis indépendamment et donner lieu à la délivrance d’une attestation de suivi  combinés de sorte à obtenir un Certificate of Advanced Studies (CAS) en genre et développement. de la Fédération genevoise de coopération (FGC) et des collectivités publiques genevoises.Genre et développement rural Objectifs et contenus Si l’importance de la contribution des femmes à la production agricole est désormais largement reconnue. études de cas. Dépliant de présentation Les enseignements en genre à l'Institut Les enseignements en genre à l'Institut Certificat (CAS) et autres formations en genre et développement par e-learning . et d’identifier les moyens de lutter contre ces inégalités. commerciales et domestiques – continue à être ignorée ou peu prise en compte. la perspective de genre continue à être absente de la plupart des politiques et pratiques du développement rural. ainsi que la manière dont elles mènent leurs différentes activités – agricoles. Des articles.

le séminaire abordera les nouveaux champs théoriques qui ont été construits dans le domaine genre et développement.CH-1211 Genève 21 | +41 22 908 57 00 | graduateinstitute.  Syllabus  Support material  Home  Interdisciplinary Masters  Anthropology and Sociology of Development o Master in Anthropology and Sociology of Development o PhD in Anthropolgy and Sociology of Development o Courses open to students from other disciplines  International Law  International History  International Relations / Political Science  International Economics INSTITUT DE HAUTES ÉTUDES INTERNATIONALES ET DU DÉVELOPPEMENT GRADUATE INSTITUTE OF INTERNATIONAL AND DEVELOPMENT STUDIES Case postale 136. sociale et culturelle des différences. le séminaire s’intéressera également comment des femmes et des hommes se constituent en sujets. des inégalités. En se penchant sur les pratiques et les réflexions critiques développées par des mouvements féministes du 'Global South'. dans divers contextes. Le genre s'intéresse fondamentalement au pouvoir.ch MAISON DE LA PAIX . développement et théories féministes postcoloniales Christine Verschuur ANSO05 | Autumn | 6ECTS Le champ de savoir "genre et développement" et les études féministes seront au centre de ce séminaire. Formation Inégalités de genre. Geneva 2014 Chemin Eugène-Rigot 2 | CP 136 . Une attention particulière sera portée aux croisements des études féministes et des études postcoloniales dans le contexte de la mondialisation. Sans nier les contraintes symboliques et structurelles.ch ©The Graduate Institute. 1211 Genève 21 T +41 22 908 57 00webmaster@graduateinstitute. Il est un outil d'analyse qui permet de comprendre la construction historique.

des inégalités. En se penchant sur les pratiques et les réflexions critiques développées par des mouvements féministes du Global South. le séminaire abordera les nouveaux champs théoriques qui ont été construits dans le domaine genre et développement.verschuur@graduateinstit . Le genre s'intéresse fondamentalement au pouvoir. le séminaire s’intéressera également comment des femmes et des hommes se constituent en sujets de leur propre histoire. sociale et culturelle des différences.Automne . Il est un outil d'analyse qui permet de comprendre la construction historique. développement et théories féministes postcoloniales ANSO005 .6 ECTS Descriptif de cours Les études féministes et le champ de savoir "genre et développement" seront au centre de ce séminaire.2015 Inégalités de genre. PROFESSEUR Christine Verschuur christine. Sans nier les contraintes symboliques et structurelles.ou décoloniales dans le contexte de la mondialisation. dans divers contextes. Une attention particulière sera portée aux croisements des études féministes et des études post.SYLLABUS Anthropologie et Sociologie du Développement (ANSO) Année académique 2014 .

Les connaissances et compétences acquises lors de ce séminaire permettront de . et d’analyser comment se croisent les inégalités de genre. Ces apports théoriques et ces pratiques. visant notamment les inégalités de genre.et décoloniales. il permettra d’aborder les méthodes de la recherche féministe. qu’au niveau des institutions sociales et des actions individuelles des acteurs sociaux dans des contextes concrets. le séminaire permettra d'examiner la contribution des études de genre aux études post.ute. d’étudier les pratiques et les connaissances produites par des mouvements de femmes. A travers la présentation et la discussion de diverses études de terrain. Ce faisant. dans une approche décoloniale.Page 2- contribuer à la réflexion sur les stratégies transformatrices pour agir dans le sens de rapports sociaux plus équitables et dans un souci de justice sociale globale. tant des programmes de coopération que des mouvements sociaux. le séminaire permettra de réfléchir de manière critique aux interventions de transformation sociale.ch Bureau : P2 741 Tel : +4122 908 45 44 Syllabus Objectifs Les études et mouvements féministes et les organisations de femmes ont contribué et contribuent à la réflexion critique sur le développement. de race. de classe. Enfin. A la fin du séminaire. seront présentés et analysés dans le séminaire. les étudiants seront capables d’utiliser ces outils analytiques et de les mettre à l’épreuve dans l’étude des problématiques de développement et des asymétries structurelles. en provenance de diverses régions du monde. en particulier du Global South. en lien avec la problématique de la globalisation et l’accroissement des inégalités. . de caste. Les étudiants apprendront à faire des analyses avec la perspective de genre afin de situer et déconstruire des mécanismes de pouvoir aussi bien au niveau des discours idéologiques et des récits de légitimation. Ce séminaire a ainsi pour objectif de permettre aux étudiants et étudiantes de prendre connaissance des évolutions dans la pensée et les pratiques féministes du développement .

avec l’appui de textes théoriques. la présentation critique d’un texte de la bibliographie proposée pour le cours et la préparation d’un débat avec le groupe autour du thème de la séance (25%). 4000 mots) (50%). Cette pédagogie implique une participation active. et les apports des pratiques et théories des divers féminismes. sur les présentations par des intervenantes extérieures. et un travail écrit de fin de séminaire (8-10 pages. Le travail écrit . La bibliographie propose des articles dans les deux langues.Des moments consacrés à comprendre l’évolution du champ de savoir "genre et développement". oralement ou par écrit. à analyser certaines notions clés du discours sur le développement liées au genre. Des moments consacrés à analyser de manière critique les interventions de transformation sociale des programmes de coopération. L'assistance à des séances organisées pour la CEDAW au Palais des Nations à Genève sera planifiée (20/10 à 7/11). dans sa langue de préférence (français ou anglais). gouvernements ou des mouvements sociaux concernant les inégalités de genre. Après une introduction à la thématique par l’enseignante. avec ces chercheures.Des moments consacrés à la présentation de recherches de terrain par des chercheures féministes.Organisation et plan Chaque séance s’organise autour d’une thématique. Langue de travail Ce cours est dispensé en français. en particulier dans le Global South. les étudiantes et étudiants devront préparer à tour de rôle la discussion basée sur les textes. Le séminaire compte plusieurs moments : . . ou sur des séances à l'extérieur. Chaque étudiant-e peut s’exprimer. Evaluation des connaissances L’obtention des 6 ECTS pour ce cours est basée sur une évaluation continue qui prend en compte la participation active aux séances et aux discussions (25%). suivies de discussions sur les méthodes de recherche et les analyses.

N. Séance exceptionnelle du 22/09/2014 (18h. 7. . Séance du 2/10/2014 : Victimization vs empowerment : analyses critiques de concepts centraux du discours sur le développement. Séance du 30/10/2014 : Histoire du féminisme en Occident : le MLF à Genève. Les informations sur nos activités en Genre et développement sont disponibles sur notre site web : www. la Guinée. Séance du 25/09/2014: Féminismes.Page 3 - Programme: 1. la Pologne. partie II. Séance du 18/09/2014 : Introduction. Le travail écrit devra être rendu au plus tard le 17 décembre 2014. Séance du 23/10/2014 : Analyse des présentations au colloque genre. Préparation du travail d'observation des séances CEDAW. Séance du 9/10/2014 : Victimization vs empowerment : analyses critiques de concepts centraux du discours sur le développement. Programme. 5. Professeure à l'Université J. victimization. Brunei Darussalam. empowerment. partie I. le Venezuela (programme des sessions tbc). Séance spéciale du 16-17/10/2014 (AJF): Colloque économie féministe et économie solidaire 6. 4. Exigences pour l'évaluation du séminaire.ch/genre . le Ghana. 3. la Chine. Entre le 20/10 et le 5/11 : Assistance à une des sessions CEDAW au Palais de Nations : au choix la session sur la Belgique. Attentes et éventuelles expériences des étudiants en genre. Bibliographie La bibliographie sera accessible sur l’espace soutien au cours dès la rentrée académique. Objectifs pédagogiques.graduateinstitute. La note finale est une moyenne des trois notes ainsi obtenues. salle A2) : Conférence de Maitrayee Chaudhuri.est une réflexion personnelle et critique sur une des thématiques débattues. Inscription aux sessions CEDAW au Palais des Nations. de New Delhi : National and Global Media Discourse after the savage death of Nirbhaya: Instant Access and Unequal Knowledge 2. études de genre et développement : la construction d’un nouveau champ de savoir.

Le programme est susceptible de changements en cours d‘année Équipe de la formation Hadizatou Alhassoumi Enseignante du programme de formation en ligne Béatrice Bertho Coordinatrice académique et administrative Plus d'informations Assitan Diallo Enseignante du programme de formation en ligne . Béatrice Bertho. professionnalisation en droits des femmes et coopération internationale. Intervenante invitée. Une analyse critique. Evaluation du séminaire. 12. PhD : Evasions de jeunes filles promises à des mariages arrangés au Burkina Faso : des ruptures productrices de nouvelles normes matrimoniales ?" (tbc) 13. 11. Séance du 13/11/2014 : ONG. Séance du 20/11/2014 : Production/reproduction. Présentation par les étudiants de la problématique de leur travail final 9. Séance du 11/12/2014 : Biais de genre. classe. Présentations par les étudiant-es sur les séances CEDAW analysées. 14. Séance du 4/12/2014 : Contestations de normes de genre. caste dans un programme d'agro-foresterie au Népal. care et migrations.8. Séance du 27/11/2014 : Organisations populaires urbaines et mouvements de femmes : une recherche en Amérique latine. Séance du 6/11/2014 : Féminismes locaux et droits des femmes. Séance du 18/12/2014 : Présentation des travaux des étudiants. 10.

verschuur@graduateinstitute. 14h00-16h00 ou sur rendez-vous POSITION(S) AT THE INSTITUTE Responsable du Pôle genre et développement Directrice de la collection Cahiers Genre et Développement . Oumoul Khayri Niang Enseignante du programme de formation en ligne Maïmouna Ndoye Enseignante du programme de formation en ligne Yvette Onibon Doubogan Enseignante du programme de formation en ligne Clémentine Ouôba Enseignante du programme de formation en ligne Adrienne Ramde Enseignante du programme de formation en ligne Ouassa Tiekoura Enseignante du programme de formation en ligne Christine Verschuur Directrice du Pôle genre et développement Plus d'informations Claudy Vouhé Coordinatrice pédagogique du programme de formation en ligne Christine Verschuur SENIOR LECTURER. développement et théories féministes postcoloniales Office hours Mardi. ANTHROPOLOGY AND SOCIOLOGY OF DEVELOPMENT christine.ch Phone : +41 22 908 45 44 COURSES TAUGHT  Genre et développement  Inégalités de genre.

femmes et politiques publiques  Genre et questions urbaines  Genre et migrations SELECTED PUBLICATIONS Livres  Verschuur. IEDES. IEPALA. organisations urbaines. (dir. Genève – Paris.PROFILE Doctorat en socio-économie du développement. du Prof. (dirigé par). Université de Paris  1983 : Doctorat en socio-économie du développement. Genève . (dir.. (Paris)  Verschuur. Mercier  1972 Baccalauréat (Gymnasium ß ). Université Paris I - Panthéon Sorbonne. Université Paris V . L’Harmattan. sous la dir. nouvelle division internationale du travail et migrations. L'Harmattan. IEDES. Commission nationale suisse pour l’UNESCO – DDC – IHEID. Hilversum. Het Nieuwe Lyceum. mouvements sociaux. Commission nationale suisse pour l'UNESCO – DDC – IUED. Colombie. et Reysoo F. 2007. Hainard F. 405p.Paris. postcolonialisme et diversité des mouvements de femmes. Cahiers Genre et Développement n°7. sous la dir. movimientos populares urbanos y medio ambiente. développement rural et alimentation. Cahiers Genre et Développement n°6. Commission nationale suisse pour l’UNESCO – DDC – IHEID.) 2010. Actes des colloques de l'IUED. Género. Ch. (dir. dix ans de solitude. Mazoyer. vents d’Ouest. (dirigé par). Des brèches dans la ville. 294 p. Paris Titre du mémoire : Le Palenque de San Basilio. mouvements populaires urbains et environnement.  1976 Maîtrise d'anthropologie. Du grain à moudre. Pays Bas AREAS OF EXPERTISE  Développement. Ch. Mouvements de femmes et féminismes anticoloniaux. Cahiers Genre et Développement n°5. 2005.. Titre de la thèse : Questions sur les “technologies appropriées: Contribution de l'expérience des villages communautaires au Mozambique. environnement et trasnformation des rapport de genre. L'Harmattan. 1984  1977 DEA en Développement Agricole. Genève-Berne  Verschuur Ch. .) 2009. Ch. Vents d’Est. (dir. du Prof.) 2006. L'Harmattan.). Genre. Université Paris I . (dir. Genève-Berne.  Verschuur. Actes des colloques genre de l’IHEID. Actes des colloques genre de l’IHEID. (Genève-Berne)  Verschuur. Genre.) 2010. 352 p.Panthéon Sorbonne. coopération et politiques d'aide  Société civile. féminismes  Genre. Genre. (Madrid)  Verschuur Ch. Publiée dans : Mozambique. Ch.  Verschuur Ch. Genre. (sous presse).Sorbonne .

 Verschuur Ch. Ch. In FemInfo. Commission Femmes et Développement Belgique. (dir. Mozambique. L'Harmattan. (dir. L'Harmattan. Paris. (dir. (Bruxelles). 2005. Karthala – ENDA Diapol. 2009. Ch. Les recherches en « genre et développement » pour des politiques de développement appropriées. 185-207  Verschuur. e. (dir. économie et développement. p. p. Quel genre ? Résistances et mésententes autour du mot genre dans le développement. 2009. Ch. L’Harmattan ..31 Egalement publié en néerlandais.9-15  Verschuur Ch. 255 p.) Genre.. 1986..). International Social Science Review. Ch. vents d’Ouest. 235p. p. un outil nécessaire. postcolonialisme et diversité des mouvements de femmes.. 260 p. des pratiques et des théories féministes. Guérin.  Hainard F. (dir. Genève-Berne. Hersent M.a. “Neighbourhood movements. 2009. 2011. Revue Tiers Monde (Paris) n°200. in Verschuur. 15-27  Verschuur. Reconnaître un nouveau champ de savoir et déconstruire l’imaginaire colonial”. in Yépez del Castillo I.a.  Verschuur. in I.. (dir. vol. 15-31.). Etat de la recherche en ‘genre et développement’. 382p.  Bisilliat J. "Mouvements de quartier. Mouvements de quartier et environnements urbains. “Orientalisme dans les études genre ? Les apports des théories et pratiques des “autres” femmes et organisations de femmes”. de la résistance à la justice sociale. postcolonialisme et diversité des mouvements de femmes. Ch. 2010..Paris. Ch. 2010.. p. La prise de pouvoir des femmes dans les pays du Sud et de l'Est. 500p.. La contribution des études de genre aux études de développement ”. 182 p. “Changements agraires et des rapports de genre”. Presses Universitaires de Louvain.. 13. 2009. et Fraisse L... 370 p. 2009. “ Mouvements et organisations populaires en milieu urbain: identités de genre et brèches pour le changement ”. Femmes. Paris. Actes des colloques genre de l’IHEID.Verschuur Ch.).21  Verschuur Ch. édition Erès – IRD. Reconnaître un nouveau champ de savoir et déconstruire l’imaginaire colonial.. “Etat de la recherche en ‘genre et développement’. Egalement publié en néerlandais. In Verschuur Ch. Vents d’Est. Mouvements de femmes et féminismes anticoloniaux. Le Genre. Lausanne. n° 1. 15. “ Diversité des mouvements de femmes. Articles  Verschuur. Paris. Presses Universitaires de Louvain. e. 2010.) Les recherches en « genre et développement » pour des politiques de développement appropriées.  Verschuur Ch. Paris. 411-422  Verschuur Ch.. 2007. Cahiers Genre et Développement.a. Cahiers Genre et Développement n°7. (oct-déc): 785-803  Verschuur Ch. UNESCO (Paris) n°193. et Verschuur. Cahiers Genre et Développement n°7. e. introduction à une problématique. Ch. Genève . gender and social justice: the cultural reinvention of politics by women. Yépez del Castillo I. Commission nationale suisse pour l’UNESCO – DDC – IHEID. dix ans de solitude. “Présentation des Cahiers Genre et Développement”.) Genre.22:16-18  Verschuur. Paris. in Revue Internationale des Sciences Sociales n°193. genre et droits : réinvention culturelle du politique par les femmes". 2000. L’Harmattan. sept 2007 UNESCO. Paris . In Verschuur Ch. Commission Femmes et Développement Belgique. p.

et Verschuur Ch. in Verschuur Ch. n°1. in International Political Science Review . 2001. 2007. p. pp 33-54. August 2003. Sage Publications. in I. Cahiers Genre et Développement n°6. Ch. vol 22. Verschuur. FLACSO – OBREAL – UCL – UB. Balances y Desafios. 473-488  Hainard F. Quito. L'Harmattan. mouvements populaires urbains et environnement. Yepez del Castillo y G. Paris. "Migrantes y nueva división internacional del trabajo y de la economia del cuidado". Genève .. and Governance". Ch. 2007. "Préface. " Les paysans ignorés du Mozambique". 403p. January 2001.). and Ch. "Filling the Urban Policy Breach : Women's Empowerment. .. Oxford  Meillassoux Claude et Christine Verschuur. (dir. « Gender relations and grass-roots urban movements ». UNESCO. Ecuador y Barcelona. 329 p. 13-19  Verschuur. in Granié Anne-Marie et Guétat-Bernard Hélène. La construction d'un nouveau champ de savoirs 'genre et développement'". inInternational Social Science Review. n°177. Herrera (ed. Octobre 1985. p. Toulouse. España  Verschuur Ch. 1985. Grass-roots Organizations. p. Empreintes et inventivités des femmes dans le développement rural. Verschuur.. 2003. "Mouvements populaires urbains et environnement à l'épreuve du genre: instrumentalisation des identités féminines ou prise de conscience des droits?".Paris. Nuevas migraciones latinoamericanas a Europa. in Le Monde Diplomatique . par). Genre.. 2007. 7-13  Hainard F.