You are on page 1of 4

MPSI du lycée Rabelais http://mpsi.saintbrieuc.free.

fr samedi 15 novembre 2014

DEVOIR SURVEILLÉ N˚03

durée de l’épreuve 4 heures

LISEZ-MOI !

Équations différentielles linéaires au programme de ce devoir ! Cette partie du cours est
très méthodique, j’attends de vous une rédaction soignée (rigueur et concision !) N’oubliez
pas que le concpteur du sujet est ton AMI... PAS LE CORRECTEUR !
Comme d’habitude, prenez 10 minutes au début de l’épreuve pour regarder l’ensemble du
sujet et repérer les parties que vous connaissez bien, ou au contraire les parties qui vous
semblent plus difficiles.
et débutez par ce que vous savez le mieux faire !

COMPOSITION DE L’ÉPREUVE ET BARÊME APPROXIMATIF

PROBLÈME 1 : Équations d’Euler
Mots-clés : Équations différentielles linéaires d’ordre 2, à coefficients constants, à co-
efficients continus, changement de variable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ≈ 8 pt

PROBLÈME 2 : Équations linéaires du premier ordre avec paramètre
Mots-clés : Équations différentielles linéaires d’ordre 1, fonction définie à l’aide d’une
intégrale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ≈ 8 pt

EXERCICE 1 : Compositions d’applications
Mots-clés : injectivité, surjectivité, bijectivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ≈ 4 pt

Nb : L’utilisation des calculatrices est interdite.

1

Déduisez-en l’ensemble des solutions de (E1 ) sur I = R+⋆ . Résolvez (H2 ) en distinguant trois cas. 2. et on note y(t) = z(ln t). Résolvez (E2 ) sur R. 1−a 1 q. On effectue le changement de variable x = ln(t). Étude d’un exemple Dans cette partie. PROBLÈME 1 : Équations d’Euler Dans ce problème on cherche les solutions – à valeurs réelles– des équations différentielles linéaires du deuxième ordre à coefficients continus de la forme t2 y ′′ (t) + at y ′(t) + b y = c(t) où (a. Montrez que y est solution de (E1 ) sur R+⋆ si et seulement si z est solution sur R de l’équation z ′′ (x) + 2z ′ (x) − 3z(x) = ex + 1 (E2 ) b. Partie I. Partie II. b) ∈ R2 . a. Montrez que y est solution sur R+⋆ de (H1 ) si et seulement si z est solution sur R de l’équation différentielle linéaire homogène d’ordre 2. on résout l’équation homogène t2 y ′′(t) + at y ′(t) + b y(t) = 0 (H1 ) 1. On effectue le changement de variable x = ln(t). et on note z(ln t) = y(t). comme précédemment. b) ∈ R2 . on résout sur I = R+⋆ l’équation t2 y ′′ (t) + 3t y ′(t) − 3y(t) = t + 1 (E1 ) 1. Résolution de l’équation homogène associée Soit (a. Dans cette partie. z ′′ (x) + (a − 1)z ′ (x) + bz(x) = 0 (H2 ) 2.

.

.

Note : pour alléger les notations. vous noterez α = et β = 4b − (a − 1)2 .

y(1) = 1 et y ′ (1) = 0 Partie III. Soit f : R+⋆ → R une fonction de classe C 1 vérifiant (F1 ).. a. Montrez que f est de classe C 2 sur R+⋆ . Déterminez la solution du problème de Cauchy . Achevez la résolution sur I = R+⋆ de (H1 ) en ce cas. Résolution d’une équation fonctionnelle On détermine l’ensemble des fonctions f : R+⋆ → R de classe C 1 sur R+⋆ vérifiant pour tout t > 0. On suppose que a = −5 et b = 4. f ′ (t) = f (1/t) (F1 ) 1. 2 . 2 2 3.  2 ′′ t y (t) − 5t y ′ (t) + 4 y(t) = 0 b.

notée (F2 ) 3. possédant une limite finie en 0+ . Montrez que les solutions de (F2 ) sur R+⋆ sont les fonctions définies sur R+⋆ par " √ ! √ !# √ 3 3 y(t) = t C1 cos ln(t) + C2 sin ln(t) 2 2 4. déterminez le sens de variation de fn sur [0. Résolution de (En ) 1. b. Déduisez-en que l’équation (En ) admet sur I une solution unique. xn 2. Achevez la résolution sur I (vers R) de l’équation (E1 ). On considère l’équation différentielle : 1 xy ′ + ny = (En ) 1 + x2 Partie I. De l’encadrement de fn (x) sur [0. On prolonge fn par continuité en 0. Achevez la résolution sur I (vers R) de l’équation (E2 ). 3. +∞[ par nℓ gn (x) = fn (x) + ln(x). Vérifiez que f est solution sur R+⋆ d’une équation différentielle d’Euler. ≤ ≤ 1. c. donnez un encadrement 1+x 2 1 + t2 φn (x) de φn (x) puis la limite de : en 0.2. fn . En utilisant l’équation différentielle (En ). Trois exemples a. +∞[ l’équation homogène notée (Hn ) associée à (En ). Achevez la résolution sur I (vers R) de l’équation (E3 ). Résolvez sur I =]0. 2 Déterminez les limites en +∞ de gn (x) et de xgn′ (x). On suppose que ℓ > 0 et on considère la fonction gn définie sur ]0. 3 . Partie II. on pose Z x n−1 t φn (x) = dt 0 1+t 2 Exprimez la solution générale de (En ) sur I à l’aide de la fonction φn . 2. En remarquant que pour tout réel t ∈ [0. +∞[ Déduisez-en que fn a une limite finie ℓ en +∞. Trouvez une contradiction et déduisez-en la valeur de ℓ. déduisez que fn est dérivable en 0. Précisez cette limite. Étude de la fonction fn 1. x]. PROBLÈME 2 : Équations linéaires du premier ordre avec paramètre Soit n ∈ N⋆ . Pour x > 0. Partie III. Déduisez-en l’ensemble des solutions de (F1 ). 3. 3. Donnez l’allure de la représentation graphique de la fonction fn . Précisez fn′ (0). 2. +∞[. Existence et unicité de la solution d’un problème de Dirichlet 1 1 1.

b. Soit f : E → E une application telle que f ◦ f ◦ f = f a. Fin du sujet 4 . Soit f : E → E une application telle que f ◦ f = f a. Montrez que si f et g sont surjectives. Montrez que f est injective si et seulement si f est bijective. Applications idempotentes 1. EXERCICE 1 : Compositions d’applications Partie I. Montrez que f est surjective si et seulement si f = idE . alors g ◦ f est surjective. alors f est injective. Montrez que f est surjective si et seulement si f est bijective. 4. alors g est surjective. 2. Partie II. alors g ◦ f est injective. Montrez que si g ◦ f est surjective. Montrez que f est injective si et seulement si f = idE . 2. b. g : F → G deux applications 1. 3. Questions de cours Soit f : E → F. Montrez que si g ◦ f est injective. Montrez que si f et g sont injectives.