You are on page 1of 8

N°156

amphotosports.free.fr – amphotosports.free.fr – amphotosports.free.fr – amphotosports.free.fr

FIA GT1 WORLD CHAMPIONSHIP – CINQUIEME MANCHE
FIA GT2 EUROPEAN CUP – 24 HEURES de SPA
du 29 juillet au 1er août

Le FIA GT1 World Championship jouait en ouverture des 24 Heures de Spa Francorchamps, seule et unique manche de la FIA
GT2 European Cup 2010. Stéphane Ratel, comme à son habitude en a profité pour annoncer quelques informations concernant
le GT SRO. FIA GT1 : la manche initialement prévue à Duban (AFSUD) est remplacée par une épreuve en Espagne (Navarre), il y
aura en 2011 moins de courses en Europe (ouverture vers les USA, le Canada et la Chine), enfin 2 nouveaux constructeurs dont
Alpina vont rejoindre le plateau. FIA GT3 : Continuité et nouvelle venue avec la Mercedes AMG SLS. FIA GT2 Cup : Création d’un
nouveau Championnat dont l’épreuve reine sera les 24 heures de Spa. 4 ou 5 épreuves au programme ouvertes aux GT2, GT3,
GT4 et GTN sur des courses de 3 heures et ou les usines seront acceptées. Débuts programmés à Monza le 18 avril 2011.

FIA GT1 WORLD CHAMPIONSHIP
SPA FRANCORCHAMPS
CINQUIEME MANCHE du 29 au 31 juillet

24 voitures en piste avec le retour de la seconde Corvette Phoenix Carsport (13) aux mains de Marc Hezemans et de Marc
Hennerici, Anthony Kumpen et Andrea Piccini etaient sur la 14. Chez Mad-Croc, Jos Menten faisait équipe avec Xavier Maassen
(11). Frank Kechele retrouvait Ricardo Zonta sur la Lamborghini Reiter n° 25. A u sein du Triple H Team Hegersport, Alex Müller
rejoignait Altfrid Heger (33) et Nico Verdonck faisait équipe avec Bert Longin (34). Enfin Chez Matech Compétition, gros
remaniements avec la venue de Richard Westbrook au côtés de Thomas Mutsch (6). Romain Grosjean, lui fera équipe avec Neel
Jani (5), ceci pour tout le reste de la saison. Séparer Mutsch et Grosjean, une tactique double chance pour le titre pilotes.

AU TOUR DE LAMBORGHINI DE CUEILLIR LES LAURIERS
KECHELE ET ZONTA / REITER ENGINEERING S’IMPOSENT AU FINISH
ESSAIS LIBRES : Bernoldi (Maserati Vitaphone) réalisera le meilleur chrono de ces libres en 2’21’’028 devant Seiji Ara (Nissan
Swiss Racing Team) en 2’22’’954 et Oliver Gavin (Corvette Mad-Croc) en 2’23’’043. Le top 5 est complété par les deux Ford GT
Matech VDS Racing de Martin / Leinders (2’23’’219) et Palttala / Kuppens (2’23’’589). Temps couvert et piste humide. La Corvette
Phoenix-Carsport n° 14 n’a pas été chronométrée. ESSAIS PRE QUALIFICATIFS : Des essais terminés sous la pluie, meilleur
temps pour Jos Menten (Corvette mad-Croc) en 2’37’’054 devant Nico Verdonck (Maserati Hegersport) en 2’37’’519 et les deux
lamborghini du Reiter, Zonta / Kechele (2’37’’705) et Kox / Haase (2’38’’256). Nygaard / Mücke (Aston Young Driver), Palttala /
Kuppens (Ford GT VDS), Ara / Nilsson (Nissan Swiss Racing Team), Bernoldi / Ramos (Maserati Vitaphone) et les deux Aston
Hexis complètent le top 10. ESSAIS QUALIFICATIFS : Q1 : Meilleur temps pour Makowiecki / Accary (Aston Hexis) en 2’17’’865.
Sont éliminées 3 Nissan (3, 22 et 23), deux Maserati (1 et 33), l’Aston Martin n° 7, la Lamborghini n° 37 et la Ford n° 41. Q2 : Reiter
au top avec Kechele (2’18’’380) devant Menten (Corvette Mad-Croc) en 2’18’’685 et Hennerici (Corvette Phoenix) en 2’18’’708.
Sont out 2 Corvette (12 et 14), 2 Ford (5 et 6), la Maserati n° 2, la Nissan n° 4, l’Aston n° 9 et la L amborghini n° 24. Q3 : Pôle pour
la Corvette Mad-Croc de Menten / Maassen en 2’17’’605 devant les Lamborghini All-Inkl de Pastorelli / Schwager (2’17’’812) et
Reiter de Kechele / Zonta (2’18’’082). Longin / Verdonck (Hegersport) et Hezemans / Hennerici (Phoenix) complétaient le top 5.

BERNOLDI / RAMOS (Vitaphone) – HEZEMANS / HENNERICI (Phoenix-Carsport) – PASTORELLI / SCHWAGER (All-Inkl.com)
SPA Victoire Corvette, partie en pôle la Z06 Mad-Croc de Maassen / Menten fera toute la course en tête et
FRANCORCHAMPS s’adjugera un succès uniquement contesté par la Lamborghini Murcielago Reiter de Zonta et Kechele
Course 1 qui terminent seconds. Hezemans / Hennerici (Corvette Phoenix) complètent le podium. Une course à
Qualificative oublier pour les leaders du Championnat, Bartels se faisant proprement éjecté par Campbell-Walter.

Classement final course 1
1 – Maassen / Menten Corvette Z06.R n° 11 Mad-Croc Racing 25 tours en 59’59’’6
2 – Zonta / Kechele Lamborghini M670-RS n° 25 Reiter à 01’’895
3 – Hezemans / Hennerici Corvette Z06 n° 13 Phoenix-Carsport à 23’’371
4 – Nygaard / Mücke Aston Martin DB9 n° 8 Young Driver AMR à 27’’771
5 – Longin / Verdonck Maserati MC12 n° 34 Triple H Team Hegersport à 35’’518
6 – Pastorelli / Schwager Lamborghini M670-RS n° 38 All-Inkl.com à 36’’972
7 – Westbrook / Mutsch Ford GT Matech n° 5 Matech Compétition à 41’’228
8 – Kox / Haase Lamborghini M670-RS n° 24 Reiter à 50’’582
9 – Krumm / Dumbreck Nissan GT-R n° 23 Sumo Power GT à 51’’892
10 – Martin / Leinders Ford GT Matech n° 40 Marc VDS Racing Team à 52’’956 … etc
Engagés : 24. Qualifications : 24. Partants : 24. Classés : 24. MAASSEN / MENTEN (Mad-Croc)

SPA Une course très animée qui voit le premier succès de Lamborghini, Kechele prendra la tête à 8’ de la
FRANCORCHAMPS fin en passant Mutsch (Ford Matech) alors leader et qui perdra également la seconde place sous la
Course 2 pression de Müller (Maserati Hegersport). Bernoldi / Ramos (Maserati Vitaphone) et Makowiecki /
Championnat Accary (Aston Hexis) complètent le top 5. Bertolini et Bartels (Maserati Vitaphone) limitent la casse.

Classement final course 2
1 – Zonta / Kechele Lamborghini M670-RS n° 25 Reiter 24 tours en 1h01’02’’
2 – Heger / Müller Maserati MC12 n° 33 Triple H Team Hergersport à 03’’253
3 – Westbrook / Mutsch Ford GT Matech n° 5 Matech Compétition à 06’’675
4 – Bernoldi / Ramos Maserati MC12 n° 2 Vitaphone Racing Team à 07’’074
5 – Makowiecki / Accary Aston Martin DB9 n° 9 Hexis AMR à 07’’936
6 – Enge / Turner Aston Martin DB9 n° 7 Young Driver AMR à 08’’274
7 – Bertolini / Bartels Maserati MC12 n°1 Vitaphone Racing Team à 09’’741
8 – Longin / Verdonck Maserati MC12 n° 34 Triple H Team Hegersport à 10’’591
9 – Pastorelli / Schwager Lamborghini M670-RS n° 38 All-Inkl.com à 10’’784
10 – Hischi / Piccione Aston Martin DB9 n° 10 Hexis AMR à 13’’921 … etc
ZONTA / KECHELE (Reiter) Engagés : 24. Qualifications : 24. Partants : 24. Classés : 24.

HEGER / MÜLLER (Hegersport) – MUTSCH / WESTBROOK (Matech) – NYGAARD / MÜCKE (Young Driver) – MAKOWIECKI / ACCARY (Hexis)

CHAMPIONNAT : Pilotes : 1 – BERTOLINI et BARTELS (83 points) – Teams : 1 – VITAPHONE RACING TEAM (111 points)

PROCHAINE MANCHE : NÜRBURGRING du 26 au 29 août
Sources : SRO MEDIA OFFICE, GT1WORLD.COM – Photos : AMP MAG / Serge CAILLER

FIA GT2 EUROPEAN CUP
24 HEURES de SPA FRANCORCHAMPS
er
du 29 juillet au 1 août

40 engagés au final pour ces 24 Heures de Spa Francorchamps qui décernait la FIA GT2 EUROPEAN CUP. Les teams concernés
par ce titre se nommaient AF Corse-ALD Team Vitaphone (Ferrari), Imsa Performance Matmut (Porsche), Prospeed Compétition
(Porsche), Trackspeed (Porsche) et BMS Scuderia Italia (Porsche). Huit voitures pour un titre. GT3, GT4 et GTN complétaient une
grille de départ d’ou il était difficile de sortir un favori. Si les Porsche GT2 avaient l’avantage du nombre, les 2 Ferrari du team AF
Corse Vitaphone pouvaient bien jouer les troubles fêtes et parmi les 21 GT3 présentes, nombreux étaient les teams qui
pouvaient prétendre à la victoire (Phoenix, Muehlner, VDS, Speedlover, Prospeed, WRT, United Autosport, …). Les 2 BMW M3
engagées en GTN (on les attendait en GT2) visaient le doublé Nürburgring / Spa. Aux sept GT Nationales se rajoutaient quatre
GT4 dont le but était de terminer. QUALIFS : Orchestrées en 3 temps style FIA GT1 et disputées sous une météo changeantes,
ces qualifications verront Gianmaria Bruni (Ferrari GT2 AF Corse-Vitaphone) décrocher la pôle en 2’22’’403 devant Dirk Werner
(BMW M3 BMW Motorsport) en 2’22’’549 et les 2 Audi R8 LMS GT3 du Phoenix Racing. COURSE : BMW aura dominé la course
pendant plus de 23 heures, la sortie de Dirk Werner à moins d’une heure de l’arrivée sur un problème mécanique offrira la
victoire à Porsche grâce à la 997 BMS Scuderia Italia de Dumas, Bergmeister, Ragginger et Henzler qui s’imposent devant une
ème
autre Porsche, celle de Narac, Long, Pilet et Lietz (Imsa Performance Matmut). BMW Motorsport se contentera de la 3 place et
du GTN. En GT3, Häring / Konstantinou / Peyroles et Vannelet (Muehlner) raflent la mise devant la Ford GT VDS de Leinders,
Duez et Martin. En GT4, Dolan, Hancock, Wills et Twyman donnent la victoire à l’Aston Martin Vantage du Team Jota Sports.
Classement après 6 heures de course – BMW devant trois Porsche et la meilleure Audi
1 – Werner / D. Müller / Adorf
BMW M3 n° 79 GTN BMW Motorsport 134 tours
2 – Dumas / Bergmeister / Ragginger / Henzler
Porsche 997 GT3 RS n° 23 GT2 BMS Scuderia Italia 133 tours
3 – Narac / Long / Pilet / Lietz
Porsche 997 GT3 RS n° 16 GT2 Imsa Performance Matmut 133 tours
4 – Westbrook / Holzer / Lieb / Goossens
Porsche 997 GT3 RS n° 13 GT2 Prospeed Compétition 133 tours
5 – Kumpen / Fässler / Luhr / Rockenfeller
Audi R8 LMS n° 50 GT3 Phoenix Racing 133 tours …
32 – Dolan / Hancock / Wills / Twyman
Aston Martin V8 Vantage n° 59 GT4 Team Jota Sports 89 tours … etc Werner / D. Müller / Adorf

Classement après 12 heures de course – BMW devant Ferrari, Porsche et Audi
1 – Werner / D. Müller / Adorf
BMW M3 n° 79 GTN BMW Motorsport 243 tours
2 – Bruni / Longin / Van De Poele / Vilander
Ferrari F430 n° 2 GT2 AF Corse-ALD Team Vitaphone 242 tours
3 – Narac / Long / Pilet / Lietz
Porsche 997 GT3 RS n° 16 GT2 Imsa Performance Matmut 242 tours
4 – Kumpen / Fässler / Luhr / Rockenfeller
Audi R8 LMS n° 50 GT3 Phoenix Racing 242 tours
5 – Dumas / Bergmeister / Ragginger / Henzler
Porsche 997 GT3 RS n° 23 GT2 BMS Scuderia Italia 241 tours …
29 – Dolan / Hancock / Wills / Twyman
Bruni / Longin / Van De Poele / Vilander Aston Martin V8 Vantage n° 59 GT4 Team Jota Sports 169 tours … etc

Classement après 18 heures de course – Toujours BMW et Porsche à l’affût
1 – Werner / D. Müller / Adorf
BMW M3 n° 79 GTN BMW Motorsport 399 tours
2 – Dumas / Bergmeister / Ragginger / Henzler
Porsche 997 GT3 RS n° 23 GT2 BMS Scuderia Italia 398 tours
3 – Narac / Long / Pilet / Lietz
Porsche 997 GT3 RS n° 16 GT2 Imsa Performance Matmut 397 tours
4 – Mûller / Lamy / Alzen
BMW M3 n° 78 GTN BMW Motorsport 388 tours
5 – Ortelli / Mollekens / Lemeret / Verbist
Audi R8 LMS n° 73 GT3 Belgian Audi Club 237 tours …
25 – Dolan / Hancock / Wills / Twyman
Aston Martin V8 Vantage n° 59 GT4 Team Jota Sports 294 tours … etc Ortelli / Mollekens / Lemeret / Verbist

Classement final – Porsche coiffe BMW sur le fil
1 – Dumas / Bergmeister / Ragginger / Henzler
Porsche 997 GT3 RS n° 23 GT2 BMS Scuderia Italia 541 tours
2 – Narac / Long / Pilet / Lietz
Porsche 997 GT3 RS n° 16 GT2 Imsa Perf. Matmut 541 tours (+1’16’’822)
3 – Werner / D. Müller / Adorf
BMW M3 n° 79 GTN BMW Motorsport 540 tours
4 – Mûller / Lamy / Alzen
BMW M3 n° 78 GTN BMW Motorsport 534 tours
5 – Waltrip / Cadei / Kauffmann / Cioci
Ferrari F430 n° 1 GT2 AF Corse 519 tours
6 – Häring / Konstantinou / Peyroles / Vannelet
Porsche 911 GT3 R n°53 GT3 Muehlner Motorsport 518 tours
DUMAS, BERGMEISTER, RAGGINGER et 22 – Dolan / Hancock / Wills / Twyman
HENZLER ont su rester au contact de la BMW Aston Martin V8 Vantage n° 59 GT4 Team Jota Sports 376 tours … etc
et auront profité du grain de sable qui … Engagés : 40. Qualifications : 40. Partants : 40
Porsche 997 GT3 RS BMS Scuderia Italia Classés : 40 dont 25 en piste à l’arrivée.

5ème place pour Ferrari, Ford (VDS) second en GT3, Muehlner Motorsport remporte le GT3 et le Team Jota Sports le GT4

Sources : SRO MEDIA OFFICE, GT2EUROPE.COM, TOTAL24HOURS.COM – Photos : AMP MAG / Serge et Maxime CAILLER
FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
NESTE OIL RALLY FINLAND
ème
FIA WRC 8 manche – du 29 au 31 juillet

WRC – P-WRC – S-WRC
Jari-Matti LATVALA devient le plus jeune vainqueur du Neste Oil Rally Finland. LATVALA / ANTTILA auront pris la tête du rallye
dans la septième spéciale et ne l’auront plus lâchée jusqu’à l’arrivée en résistant aux pilotes Citroën. Sébastien OGIER terminera
second à 10’’1, Sébastien LOEB, troisième à 26’’0 et Petter SOLBERG, quatrième à 30’’7. Lattvala en profite pour se replacer
ème
dans la course au titre ou Hirvonen après son rapide abandon (sortie spectaculaire dans le SS4) rétrograde en 5 position.
P-WRC : Victoire de TÄNAK / SIKK devant Ketomäki / Risberg et Paddon / Kennard (tous sur Mitsubishi Lancer Evo X).
S- WRC : Triplé des Skoda Fabia S2000 en S-WRC avec HÄNNINEN et MARKKULA qui s’imposent devant
P. Andersson / Fredriksson et Sandell / Axelsson, ces trois équipages terminant 9, 10 et 11 au scratch.

Jeudi 29 et vendredi 30 juillet – ETAPE 1 (11 spéciales)
Grosse sortie pour Hirvonen dans le SS4 provoquant un abandon irrémédiable. Jari-Matti Latvala pointait en tête à l’issue de
cette première journée devant quatre pilotes Citroën. Petter Solberg second, devançait Sébastien Ogier, Sébastien Loeb et Dani
Sordo. Hänninen (Skoda) et Tänak (Mitsubishi) menaient dans les catégories S-WRC et P-WRC.

NESTE OIL RALLY … Souriez, vous êtes en Finlande, il fait beau et les filles sont belles Sébastien LOEB mène le championnat, les
points de la troisième place suffisent
………….
Classement après 11 spéciales

1 – Latvala / Anttila Ford Focus (A/8) 1h10’30’’7
2 – P. Solberg / Patterson Citroën C4 (A/8) 1h10’39’’8
3 – Ogier / Ingrassia Citroën C4 (A/8) 1h10’52’’5
4 – Loeb / Elena Citroën C4 (A/8) 1h11’02’’7
5 – Sordo / Marti Citroën C4 (A/8) 1h11’14’’4
6 – Wilson / Martin Ford Focus (A/8) 1h13’06’’0
7 – Kankkunen / Repo Ford Focus (A/8) 1h13’41’’4
8 – Râikkônen / Lindström Citroën C4 (A/8) 1h13’48’’9
9 – Hänninen / Markkula Skoda Fabia S2000 (N/4) 1h14’15’’0
HIRVONEN, le grand perdant de ce rallye. 10 – Rantanen / Lukka Skoda Fabia S2000 (N/4) 1h14’56’’1 … etc

Trop fort HÄNNINEN en S-WRC Petter SOLBERG termine finalement au pied Seconde place pour Sébastien OGIER
ANDERSSON et SANDELL subiront du podium après une belle lutte avec Loeb le plus coriace adversaire de Latvala

RADIO PADDOCK
L’actualité auto moto en un clin d’œil
http://www.radiopaddock.com

http://registryofcorvetteracecars.com
Samedi 31 juillet – ETAPE 2 (8 spéciales)
Latvala ne lâchera rien et conservera la tête du rallye. Il conservera 10’’1 sur Sébastien Ogier et 26’’ sur Sébastien Loeb qui
viendra à bout d’un Petter Solberg accrocheur. Ford sera donc parvenu à battre Citroën sur ce rallye de Finlande et redore ainsi
ère
légèrement son blason. Aucun changement en S et P-WRC ou Hänninen et Tänak conserveront leur leadership de la 1 journée.

Classement final après 19 spéciales

1 – Latvala / Anttila Ford Focus (A/8) 2h31’29’’6
2 – Ogier / Ingrassia Citroën C4 (A/8) 2h31’39’’7
3 – Loeb / Elena Citroën C4 (A/8) 2h31’55’’6
4 – P. Solberg / Patterson Citroën C4 (A/8) 2h32’00’’3
5 – Sordo / Marti Citroën C4 (A/8) 2h33’14’’6
6 – Wilson / Martin Ford Focus (A/8) 2h37’13’’3
7 – Östberg / J. Andersson Subaru Impreza W06 (A/8) 2h37’20’’4
8 – Kankkunen / Repo Ford Focus (A/8) 2h39’18’’6 (Pen.0’10’’)
9 – Hänninen / Markkula Skoda Fabia S2000 (N/4) 2h40’34’’6 (S-WRC) …
18 – Tänak / Sikk Mitsubishi Lancer Evo X (N/4) 2h46’50’’5 (P-WRC) … etc LATVALA n’aura commis aucune faute

POSITIONS AU CHAMPIONNAT
Pilotes
1 – Loeb … 166 pts, 2 – Ogier … 118 pts, 3 – Latvala … 105 pts, 4 – P. Solberg … 90 pts, 5 – Hirvonen … 86 pts,
6 – Sordo … 77 pts, 5 – 7 – Wilson … 48 pts, 8 – Villagra … 26 pts, 9 – H. Solberg ... 25 pts, 10 – Ostberg … 16 pts ... etc
Constructeurs
1 – Citroën Total World Rally Team … 265 pts, 2 – BP Ford Abu Dhabi World Rally Team … 210 pts,
3 – Citroën Junior Team … 145 pts, 4 –Stobart M-Sport Ford Rally Team … 108 pts, 5 – Munchi’s Ford WRT … 40 pts.

PROCHAINE MANCHE : ADAC RALLY DEUTSCHLAND du 20 au 22 août

Sources : WRC.COM, NESTEOILRALLYFINLAND.FI – Photos : AKK SPORTS LTD / Karoliina PAAVILAINEN / Pasi MAENPAA.

AMP MAG AMPHOTOSPORTS AMP MAG AMPHOTOSPORTS AMP MAG

FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
BRNO – REP. TCHEQUE
AMK AUTOMOTODROM BRNO
er
Septième manche – Du 30 juillet au 1 août

REAL CARS FIA WTCC REAL RACING
Les ENGAGES : 22 concurrents sur cette septième manche ou Fabio Fabiani effectue son retour chez Proteam. Modification de
la réglementation du Trophée des Indépendants ou les points additionnels en cas de points WTCC marqués sont supprimés. Les
concurrents engagés race by race et disposant d’un matériel récent (telle la BMW de Colin Turkington et comparable en
performance au Seat diesel) ne marqueront plus de point dans ce trophée. Principale victime de ce revirement pris entre les
essais et les courses de Brno : Colin Turkington qui ne peut plus concourir pour le dit Trophée.
Les ESSAIS LIBRES : C’est Colin Turkington (BMW) qui réalisera la meilleure performance des deux séances d’essais libres en
2’11’’028, il devançait Yvan Muller (Chevrolet) 2’11’’489, Alain Menu (Chevrolet) 2’11’’500, Gabriele Tarquini (Seat) 2’11’’708 et
Robert Huff (Chevrolet) 2’11’’866. Les QUALIFICATIONS : Q1 : Robert Huff (Chevrolet) sera le meilleur en 2’10’’611 devant
Gabriele Tarquini (Seat) en 2’10’’666, suivaient les Chevrolet de Menu (2’10’’678) et de Muller (2’10’’885), Gene (Seat), les BMW de
Farfus et de Turkington. Les Seat de Coronel, Michelisz et Nykjaer complétaient le top 10 de la Q1. Q2 : Robert Huff (Chevrolet)
en 2’10’’860 sera le vainqueur de cette Q2, il devance Tarquini (Seat) 2’11’’198 et Turkington (BMW) toujours indépendant à cet
instant, 2’11’’205. Farfus (BMW), Menu (Chevrolet), Michelisz (Seat), Coronel (Seat), Muller (Chevrolet), Gene (Seat) et Nykjaer
(Seat) complétaient le classement de cette Q2. Le WARM UP : Andy Priaulx (2’11’’307) et Augusto Farfus (2’11’’504) placeront
leur BMW au top de ce warm up. Jordi Gene (Seat) en 2’11’’755 pointait troisième devant la BMW de l’inévitable Colin Turkington,
suivaient Alain Menu (Chevrolet) et Darryl O’Young (Chevrolet Lacetti), meilleur indépendant en fonction de la toute nouvelle
donne de ce trophée.

Norbert MICHELISZ Fredy BARTH Michel NYKJAER
SEAT Léon TDI – Zengõ-Dension Team SEAT Léon TDI – Seat Swiss Racing Sunred SEAT Léon TDI – Sunred Engineering
BRNO Course 1
Robert HUFF (Chevrolet) s’imposera de peu devant Gabriele Tarquini (Seat). Alain Menu (Chevrolet) complètera le podium.
Farfus, Priaulx (auteur d’une belle remontée) et Turkington plaçaient leurs BMW à la suite. Kristian Poulsen hérite de la victoire
chez les indépendants suite à la pénalité de 30’’ infligée à Darryl O’Young pour avoir expédié Tiago Monteiro hors piste. Course
à oublier pour Yvan Muller qui se retirera sur incident de course.

CLASSEMENT COURSE 1
1 – Robert HUFF CHEVROLET Cruze LT (CHEVROLET) 12 tours en 26’48’’901
2 – Gabriele TARQUINI SEAT Léon TDI (SR-SPORT) à 0’’796
3 – Alain MENU CHEVROLET Cruze LT (CHEVROLET) à 2’’036
4 – Augusto FARFUS BMW 320 si (BMW TEAM RBM) à 2’’345
5 – Andy PRIAULX BMW 320 si (BMW TEAM RBM) à 12’’874
6 – Colin TURKINGTON BMW 320 si (EBAY MOTORS) à 13’’202
7 – Michel NYKJAER SEAT Léon TDI (SUNRED ENGINEERING) à 14’’256
8 – Kristian POULSEN BMW 320 si (POULSEN MOTORSPORT) (IND.) à 15’’680
9 – Tiago MONTEIRO SEAT Léon TDI (SR-SPORT) à 16’’524
10 – Stefano D’ASTE BMW 320 si (PROTEAM MOTORSPORT) à 18’’780 … etc
INDEPENDANTS ………………………………………………………………………………...… Robert HUFF
8 – Kristian POULSEN BMW 320 si (POULSEN MOTORSPORT) enfin la victoire
10 – Stefano D’ASTE BMW 320si (SCUDERIA PROTEAM MOTORSPORT) Team CHEVROLET
11 – Sergio HERNANDEZ BMW 320si (SCUDERIA PROTEAM MOTORSPORT) CHEVROLET Cruze LT

Kristian POULSEN, une victoire en course 1 Darryl O’YOUNG, victoire perdue en course 1 Andy PRIAULX et Colin TURKINGTON
et de la tôle froissée en course 2 sur pénalité et revanche en course 2 seraient ils jumeaux ?

BRNO Course 2
La bonne affaire pour Andy PRIAULX (BMW) vainqueur de cette seconde course devant Colin Turkington (BMW) et Alain Menu
(Chevrolet). Darry O’Young s’imposait chez les indépendants. Yvan Muller ne terminait qu’à la douzième place de cette seconde
course et Gabriele Tarquini ne couvrait que 8 tours … Andy Priaulx pouvait se frotter les mains.

CLASSEMENT COURSE 2
1 – Andy PRIAULX BMW 320 si (BMW TEAM RBM) 10 tours en 22’22’’054
2 – Colin TURKINGTON BMW 320 si (EBAY MOTORS) à 2’’254
3 – Alain MENU CHEVROLET Cruze LT (CHEVROLET) à 3’’353
4 – Robert HUFF CHEVROLET Cruze LT (CHEVROLET) à 5’’347
5 – Augusto FARFUS BMW 320 si (BMW TEAM RBM) à 5’’724
6 – Tiago MONTEIRO SEAT Léon TDI (SR-SPORT) à 7’’501
7 – Darryl O’YOUNG CHEVROLET Lacetti (BAMBOO ENG.) (IND.) à 10’’212
8 – Fredy BARTH SEAT Léon TDI (SEAT Swiss Racing SUNRED) à 11’’698
9 – Stefano D’ASTE BMW 320 si (PROTEAM MOTORSPORT) (IND) à 12’’581
10 – Tom CORONEL SEAT Léon TDI (SR-SPORT) à 16’’584 ... etc
INDEPENDANTS ……………………………………………………………………………………
Andy PRIAULX 7 – Darryl O’YOUNG CHEVROLET Lacetti (BAMBOO ENGINEERING)
le grand bénéficiaire de ce week-end 9 – Stefano D’ASTE BMW 320 si (SCUDERIA PROTEAM MOTORSPORT)
BMW Team RBM 11 – Sergio HERNANDEZ BMW 320 si (SCUDERIA PROTEAM MOTORSPORT)
BMW 320 si

CHAMPIONNATS
Mauvais week-end pour Yvan Muller qui repart de Brno sans marquer le moindre petit point, bilan mitigé pour Gabriele Tarquini
qui malgré sa seconde place dans la première course doit regretter ses problèmes d’injection dans la seconde lui faisant perdre
une quatrième place synonyme de leadership au championnat.

WTCC Pilotes : 1 – MULLER …199 pts, 2 – TARQUINI …194 pts, 3 – PRIAULX …183 pts, 4 – HUFF …167 pts …etc
WTCC Constructeurs : 1 – CHEVROLET … 445 pts, 2 – SEAT Customers Technology … 405 pts, 3 – BMW … 382 pts.
Trophée Yokohama Indépendants : 1 – HERNANDEZ … 96 pts, 2 – D’ASTE … 78 pts, 3 – TURKINGTON (*) … 73 pts … etc
Trophée Yokohama Teams : 1 – PROTEAM MOTORSPORT … 164 pts, 2 – BAMBOO ENGINEERING … 121 pts … etc
Rookie Challenge : 1 – BARTH … 104 pts, 2 – MICHELISZ … 99 pts, 3 – NYKJAER … 73 pts ... etc
(*) Turkington conserve les points acquis précédemment

PROCHAINE MANCHE : MOTORSPORT ARENA OSCHERSLEBEN du 3 au 5 septembre
Sources et photos : FIAWTCC.COM
NASCAR SPRINT CUP
RACE 21

POCONO II
SUNOCO RED CROSS
er
PENNSYLVANIA 500 – 1 août

LONG POND POCONO RACEWAY

Premier succès 2010 pour Greg BIFFLE (FORD) et le ROUSH FENWAY RACING

POCONO SUNOCO RED CROSS PENNSYLVANIA 500 Classement final
Positions N° Pilotes Marques Laps Statuts
1 16 Greg BIFFLE FORD 200 Running
2 14 Tony STEWART CHEVROLET 200 Running
3 99 Carl EDWARDS FORD 200 Running
4 29 Kevin HAVICK CHEVROLET 200 Running
5 11 Denny HAMLIN TOYOTA 200 Running
6 24 Jeff GORDON CHEVROLET 200 Running
7 5 Mark MARTIN CHEVROLET 200 Running
8 31 Jeff BURTON CHEVROLET 200 Running
9 56 Martin TRUEX Jr TOYOTA 200 Running
10 48 Jimmie JOHNSON CHEVROLET 200 Running
11 77 Sam HORNISH Jr. DODGE 200 Running
12 39 Ryan NEWMAN CHEVROLET 200 Running
13 98 Paul MENARD FORD 200 Running
14 6 David RAGAN FORD 200 Running
15 33 Clint BOWYER CHEVROLET 200 Running
16 42 Juan Pablo MONTOYA CHEVROLET 200 Running
17 00 David REUTIMANN TOYOTA 200 Running
18 17 Matt KENSETH FORD 200 Running
19 9 Kasey KAHNE FORD 200 Running
20 12 Brad KESELOWSKI DODGE 200 Running
21 78 Ragan SMITH CHEVROLET 200 Running
22 1 Jamie McMURRAY CHEVROLET 200 Running
23 18 Kyle BUSCH TOYOTA 200 Running
24 43 A.J. ALLMENDINGER FORD 200 Running
25 20 Joey LOGANO TOYOTA 200 Running

43 partants, tous classés
Statuts : Running : 31. Accidents : 2. Incidents mécaniques : 9. Hors course : 1 (P.J. Jones / Toyota).

Jamie McMURRAY Chevrolet n° 1 Tony STEWART Chevrolet n° 14 Jimmie JOHNSON
Mark MARTIN Chevrolet n° 5 avait obtenu la pôle Chevrolet n° 48

Greg BIFFLE obtient son premier succès cette année
De quoi faire la fête au sein du ROUSH FENWAY RACING FORD

Sources : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM, Action Sports Photography
FLASH INFOS - FLASH INFOS – FLASH INFOS – FLASH INFOS – FLASH INFOS
ENDURANCE
LOLA : Le constructeur Britannique vient de dévoiler la B11/40
Contrairement aux précédents modèles, c’est une barquette.
Ce qui semble logique, le coût d’une voiture découverte étant
moins élevé que celui d’un coupé (rappelons que le plafond à
ne pas dépasser est de 325 000€). L’aileron dit de requin
imposé lui par la FIA est bien présent. Cette voiture bien dans
la lignée Lola est apte à recevoir différents moteurs. Sont cités
BMW, Ford, HPD, Jaguar, Nissan et Toyota. Un vaste choix qui
peut surprendre au premier abord mais qui semble à la
réflexion assez logique sur un marché ou seul Ginetta-Zytec
semble pouvoir répondre à la main mise Lola. ……. (Lola Cars).

NORMA et PEGASUS RACING : Rien ne va plus entre Pegasus Racing et Norma.
Une seule course pour la Norma M200, une course ou la désillusion l’emporte mais
aussi une course pleine de promesses car la voiture, aux nouvelles normes A.C.O.
fût loin d’être ridicule au sein des LMP2 présentes. Un accident dont Pegasus n’a
pas la responsabilité et un manque de pièce chez X-Trac provoquera l’abandon de la
voiture. On attendait la suite dans la série LMS mais il n’y en aura pas. De profonds
désaccords entre le Pegasus Racing et Norma se sont fait jour. « Nous ne
réengagerons pas la Norma en compétition, cette décision fait suite à une discorde
à la fois technique et financière » tels sont les déclarations de Claude Schell,
manager du Pegasus Racing. La balle est maintenant dans le camp Norma. Quelle
écurie pour reprendre et faire rouler la voiture ? surtout à cet instant de la saison ou
ne restent en Europe que deux courses LMS au programme. Cette Norma a prouvé
La NORMA PEGASUS au Mans seule et sa valeur, la nécessité de la développer est évidente. Qui pourrait inviter la M200 à
unique apparition de la M200 en 2010 ? rouler hors championnat dans sa série ? Là est peut être la solution. ………….(MAX).

MATECH : Suite à la décision de l’Automobile Club de l’Ouest de ne plus accepter
les GT1, les Suisses de chez Matech ont décidé de jouer sur tous les fronts du
Grand Tourisme. Engagés en FIA GT1 et en FIA GT3, ils vont produire une GT2
correspondant au règlement LMGT. Dérivée de la version FIA GT1, cette nouvelle
voiture sera donc éligible dans toutes les séries badgées Le Mans. La production de
cette Ford LMGT (tarif de base : 500 000 €) devrait commencer rapidement et 10
voitures seront construites, les premières devant être livrée en fin d’année 2010.
Cette nouvelle Ford Matech sera motorisée par un V8 atmosphérique Roush Yates
de 5,3L d’une puissance limitée à 500 CV environ. Nous reviendrons en détails sur
ce projet dès la première voiture construite. L’ arrivée de Ford Matech en LMGT ne
peut être que bénéfique dans un plateau déjà conséquent. …………………...(Matech).

PORSCHE : Porsche a rendu la nouvelle officielle, la 997 GT3-R Hybrid sera engagée
dans la dernière course de la saison ALMS (Petit Le Mans) et dans la dernière
épreuve de l’Intercontinental Le Mans Cup à Zuhai. Impressionnante aux 24 Heures
du Nürburgring ou elle aura mené la course pendant près de huit heures avant de
céder, moteur out, à moins de deux heures de l’arrivée, cette 997 sera donc opposée
aux meilleures représentantes du GT LMS et ALMS en fin d’année. La voiture ne
sera pas en mesure de marquer des points pour les championnats. Porsche décide
donc de développer au maximum la technologie hybride en faisant courir sa voiture
laboratoire là ou les marchés sont porteurs (USA, Chine). A quand l’homologation et
surtout à quand l’acceptation par les organisateurs de ce type de véhicule ?
…………………………………………………………….. La PORSCHE 997 GT3-R Hybrid était présente en démonstration au 24 Heures du Mans

Sources : LOLA CARS, MAX, MATECH COMPETITION, PORSCHE A.G.
Photos : LOLA CARS, AMPHOTOSPORTS – AMP MAG.

BIMINCEUR – www.biminceur.fr – BIMINCEUR
AMPhotosports magazine 2010.W156/08.02
Sources : SRO MEDIA OFFICE / GT1WORLD.COM / GT2EUROPE.COM,
TOTAL24HOURS.COM,
WRC.COM / NESTEOILRALLYFINLAND.FI, FIAWTCC.COM,
NASCAR.COM, LOLA CARS, MAX, MATECH COMPETITION, PORSCHE A.G.
Photos : AMP MAG / Serge CAILLER et Maxime CAILLER,
AKK SPORTS LTD / Karoliina PAAVILAINEN / Pasi MÄENPÄÄ, FIAWTCC.COM,
NASCAR.COM, Action Sports Photography, LOLA CARS, AMPHOTOSPORTS – AMP MAG.
MP / AMP MAG / Patrick DURAND. N°156