02

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Troussier
Philippe
ressenti pour succéder à Rabah Saâdane juste après la fin du Mondial, Philippe Troussier pense que Raouraoua, avec qui il «entretient de bonnes relations», a privilégié la stabilité de l’équipe en optant pour le maintien de Saâdane et son staff. Une décision qu’il considère juste, d’autant que la phase des éliminatoires de la CAN 2012 n’est pas loin. L’entraîneur français ajoute que l’Algérie est en avance par rapport à son adversaire du groupe, le Maroc, qui est en pleine reconstruction, et que le vainqueur du derby mettra un pied au Gabon et en Guinée équatoriale.
de la compétition. Même la Hollande ne m’a pas surpris. D’ailleurs, je lui ai prédit d’aller loin dans ce tournoi dès le départ. Idem pour l’Allemagne qui a possède une équipe homogène. L’Argentine a fait sensation au début, avant de se heurter au réalisme allemand. Le niveau de l’équipe de France a régressé à cause des problèmes internes. La seule surprise demeure le visage qu’a montré le Ghana et qui aurait pu être dans le dernier carré du tournoi. Il y a aussi les équipes asiatiques qui n’ont pas déçu, en ayant opté pour le jeu offensif. Pour quelles raisons les autres équipes africaines ont raté ce premier mondial africain ? Il est vrai qu’on s’attendait à un visage meilleur de la part des équipes africaines dans un premier Mondial organisé sur leur sol, mais il faut reconnaître qu’elles ne possèdent pas l’expérience nécessaire dans ce genre de niveau, en dépit de la présence de joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats européens. L’absence de stabilité au niveau des fédérations et des staffs techniques se répercute négativement sur le rendement des joueurs. Alors M. Troussier, quelles sont les nouQu’en est-il de la participation de la velles ? sélection algérienne ? Je suis actuellement au «L’Algérie L’Algérie est tombée sur Maroc, après avoir possède une équipe un groupe à sa portée. travaillé au Japon uveau. jeune en plein reno Maintenant pour ce qui en tant que ise e que l’erreur comm est de son rendement, Je pens consultant pour uchi lors du je dois dire qu’elle n’a par le gardien Chao des chaînes loi a coûté la pas déçu, en dépit de premier match et qu cale lors du derà l’Algérie est la toutes les critiques qu’elle défaite nier Mondial. a essuyées. L’Algérie avait cause de son Comme vous le les moyens de passer au élimination» savez, je suis en voyage deuxième tour. permanent entre le Maroc, Quelles sont les raisons de son éliminala France et le Japon. Un projet qui consiste à progresser le football dans une île de ce pays tion à votre avis ? me prend trois mois de mon temps chaque L’Algérie possède une équipe jeune en plein année. renouveau. Je pense que l’erreur commise par le gardien Chaouchi et qui a coûté la défaite à Quelle appréciation faites-vous du Monl’Algérie est la cause de son élimination au dial sud-africain ? Contrairement à ceux qui ont critiqué le premier tour. Perdre le premier match a aftournoi, moi j’ai trouvé le niveau acceptable. fecté le moral du groupe. La sélection de votre Il n’y avait point de surprises, puisque l’équipe pays a raté la qualification en second tour à cause de quelques détails. favorite a été consacrée chamAutrement dit, le rendement de notre pionne du monde. Ce qui reste difficile à réaéquipe lors de ce liser, du moment que Mondial vous a l’équipe est sous pressatisfait, sion depuis le début

Coup d’œil Équipe nationale

«Le maintien de Saâdane ne veut pas dire que Raouraoua a été contre ma venue en sélection d’Algérie»

P

même si elle n’a marqué aucun but ? Il faut arrêter de lui tomber dessus. La sélection algérienne est formée de jeunes joueurs qui feront certainement mieux à l’avenir. L’Algérie est sur la bonne voie. Que pensez-vous de la décision du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, de renouveler sa confiance à Rabah Saâdane ? Il y a des données qui ont certainement contraint Raouraoua à prendre une telle décision que je trouve du reste juste. La stabilité est indispensable à l’approche des éliminatoires à la prochaine CAN. Raouraoua a opté pour la stabilité au niveau de la barre technique, en dépit des critiques. Raouraoua voulait pré«En Coupe du monde, l’Algérie est server l’intérêt de l’équipe, tombée sur un groupe à sa portée. même si Saâdane, à un certain moment, souhaitait partir. Je crois Toutefois, elle n’a pas déçu, en dépit de toutes les critiques qu’elle a essuyées» que ce sont les circonstances qui l’ont poussé à renouveler sa confiance à Saâdane jusqu’au déroulement de qualification de l’Algérie à cette CAN avec la présence du Maroc dans son groupe ? la CAN. Dans le haut niveau, l’Algérie devance le Cela signifie-t-il qu’il a été préféré à vous Maroc. Il y a une certaine stabilité du côté alainsi qu’à d’autres entraîneurs étrangers gérien par rapport au Maroc qui, même en qui étaient pressentis pour prendre la sé- disposant de bons joueurs, n’a pas réussi à lection ? réaliser de bons résultats ces derniers temps Pour dire franc, j’entretiens de bonnes re- en manquant les deux tournois d’Angola et lations avec Raouraoua qui me respecte, mais d’Afrique du Sud. L’Algérie a gagné davantage qui ne m’a jamais proposé de prendre l’EN en confiance. Un club algérien et un autre tudepuis la fin du Mondial. Et le maintien de nisien (ESS-CSS ndlr) animeront la SuperSaâdane dans son poste ne veut nullement coupe de l’UNAF. C’est une preuve tangible. dire qu’il s’est opposé à ma venue ou celle d’un Peut-on dire que l’équipe qui remportera autre entraîneur étranger, mais qu’il a seulele derby se qualifiera à la phase finale de ment opté pour la stabilité, sachant que Saâla CAN 2012 ? dane est derrière la renaissance de cette Non, lors de la précédente édition, le équipe depuis la confrontation contre l’Egypte. Un match qui a généré une certaine Maroc a raté sa qualification en cédant des complicité entre les joueurs et les staffs tech- points contre de petites sélections. Ce qui nique et administratif. On ne peut parler de veut dire que les deux sélections algérienne et marocaine sont appelées à récolter un maxirenouvellement qu’après la prochaine CAN. mum de points contre ces équipes. Cela dit, le Comment expliquez-vous que le marché vainqueur du derby mettra un pied au Gabon des transferts n’ait pas été emballé aux et en Guinée équatoriale, même si le Maroc joueurs algériens après la Coupe du jouera contre l’Algérie avec un certain commonde ? plexe. Mais je suis persuadé que les deux Le problème ne concerne pas exclusive- équipes seront présentes à la prochaine CAN. ment les joueurs algériens, mais cela est dû à Mais les données changent dans des la crise financière mondiale. Tous les clubs matches comme ceux-là, comme c’était le sont sous contrôle financier alors que plucas entre l’Algérie et le Maroc, n’est-ce sieurs de vos joueurs sont liés avec leurs clubs pas ? par des contrats. C’est ce qui a compliqué Absolument, le cachet de la rencontre leurs transferts. Même le championnat français rencontre des difficultés dans ce do- pourrait faire changer les données du match, maine. A titre d’exemple, l’OM n’a pas mais l’équipe du Maroc est actuellement en recruté beaucoup de joueurs cette saison. pleine reconstruction, contrairement à l’AlC’est un problème qui n’a pas touché les gérie qui a réussi à monter une équipe compétitive et qui a facilité l’intégration des Algériens seulement. Comment voyez-vous les chances de joueurs émigrés. Entretien réalisé par Mourad H.

«Raouraoua a opté pour la stabilité, sachant que Saâdane est derrière la renaissance de l’équipe d’Algérie depuis la confrontation contre l’Egypte»

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Équipe nationale
Il ne manque que le visa et la visite médicale

03

Halliche en route

vers Fulham !
comme annoncé par certains, mais l’AS SaintEtienne), un club espagnol, trois clubs allemands et cinq clubs anglais ont cherché à s’informer sur Halliche, sans pour autant qu’il y ait d’offres concrètes par la suite. montré satisfait de l’offre financière de Fulham.

Le visa pour le Royaume-Uni, seule formalité manquante
L’accord du Benfica ayant été obtenu, reste à aborder les modalités financières du nouveau contrat de Rafik Halliche avec Fulham et, dans la foulée, passer la visite médicale traditionnelle. Pour ce faire, il faut se rendre à Londres. Or, le joueur, né et ayant grandi en Algérie, n’est pas un joueur de la communauté européenne et a donc besoin d’un visa d’entrée au Royaume-Uni. Comme il se trouve que les services consulaires de l’ambassade du Royaume-Uni à Lisbonne sont fermés trois jours de suite (vendredi, samedi et dimanche), ce n’est que lundi que la procédure de délivrance du visa pourra être lancée dans la capitale portugaise. Ce ne sera en principe qu’une formalité vu que le joueur est en possession d’une invitation officielle de Fulham.

Arsenal, du n’importe quoi !
La plus grande énormité débitée au sujet des prétendus contacts de l’international algérien est l’intérêt supposé d’Arsenal. Le joueur a eu beau démentir, certains se sont évertués à insister, inventant chaque jour des arguments et des chiffres plus farfelus les uns que les autres. Il aura fallu que le club londonien publie un démenti formel sur le site pour que les affabulations diminuent, sans pour autant cesser. C’est que les agents de Halliche et Benfica n’ont rien reçu, absolument rien, de la part d’Arsenal. Le transfert vers Fulham constitue donc une gifle –encore une !- à la face des bonimenteurs.

Halliche va demander à être exempté du stage de l’EN

est le bout du tunnel pour l’un des plus grands espoirs du football algérien, Rafik Halliche. Ce pur produit du football algérien (il y en a parfois), qui a énormément progressé depuis qu’il a fait le choix judicieux d’aller tout jeune en Europe, va passer un nouveau cap en évoluant dans un championnat prestigieux, la Premier League. Il ne reste que quelques détails à régler pour voir l’enfant du NA Hussein Dey débarquer à Londres, la capitale européenne qui compte le plus grand nombre de clubs de l’élite, pour s’engager avec Fulham.

C’

L’option de prêt à Guimaraes rejetée
Le seul club qui voulait vraiment prendre Halliche est Guimaraes, mais seulement sous forme de prêt, ce que le joueur a catégoriquement refusé. Le joueur trouve que trois prêts successifs depuis qu’il a signé au Benfica en janvier 2008, c’était assez. Le premier, sitôt après avoir rejoint le club portugais, était logique puisqu’il lui fallait fourbir ses armes dans le championnat portugais. Le deuxième, six mois plus tard, était sur insistance du Nacional de Madère, désireux de profiter davantage du talent de l’Algérien. Le troisième, l’été dernier, était sur exigence express du joueur, qui craignait d’être confiné sur le banc des remplaçants ou, pire, de ne pas être souvent convoqué alors qu’une qualification en Coupe du monde et, par conséquent, une participation au Mondial, se profilait à l’horizon.

Fulham, un outsider derrière le Big Four
Ainsi, la signature de l’international algérien en faveur de Fulham n’est qu’une question de jours. Cela lui permettra à Halliche non seulement d’évoluer dans l’un des championnats les plus prestigieux au monde, mais aussi dans un club qui fait fugure d’outsider en Premier League derrière les intouchables Big Four (Chelsea, Manchester United, Arsenal, Liverpool). Pour rappel, Fulham a atteint, au mois de mais dernier, la finale de l’Europa League (anciennement Coupe de l’UEFA), qu’il a perdue 2-1 après prolongations face à l’Atlético Madrid d’un certain Diego Forlan, buteur en l’occasion. D’ailleurs, ce fabuleux parcours a valu à l’entraîneur de Fulham, Roy Hodgson, d’être désigné meilleur manager anglais de la saison et d’être recruté comme nouvel entraîneur de Liverpool en remplacement de Rafael Benitez, parti prendre la place de José Mourinho à l’Inter.

Le premier round des négociations avec Fulham vendredi matin
Là, il ne peut pas se permettre un quatrième prêt en deux ans et demi. Puisque Benfica ne veut pas lui faire confiance, autant partir faire valoir son talent ailleurs. Ailleurs, c’est l’Angleterre de préférence. En effet, ses agents ont tout de suite détecté en lui les qualités appropriées pour s’imposer dans le football britannique : la corpulence, l’impact physique, le jeu de tête… Ses prestations plus que convaincantes durant la Coupe du monde face à l’Angleterre et aux Etats-Unis, deux sélections au jeu typiquement British, n’ont fait que conforter cette option et c’est pour cela que la prospection s’est focalisée en Premier League, avec comme intérêt concret celui de Fulham. Le premier round des négociations a eu lieu vendredi matin à Lisbonne entre Rui Costa, directeur sportif du Benfica, Halliche et ses agents. Les choses se sont très bien passées puisque le club lisboète s’est

Mark Hughes reconnaît le talent, pas les noms
Cette saison, c’est Mark Hughes, ancienne gloire de Manchester United et qui a notamment entraîné Blackburn et Manchester City, qui prendra les destinées techniques de Fulham. Il a sans doute apprécié les prestations de l’international algérien lors des matchs de la sélection nationale. Il a été séduit surtout par le fait qu’il s’agit d’un joueur jeune (il bouclera ses 24 ans le 2 septembre prochain), en nette progression et a tous les atouts pour s’affirmer dans le championnat anglais. Du fait, Hughes est connu comme étant quelqu’un qui croit au talent et non pas aux noms, ce qui fait qu’il n’hésitera jamais à titulariser Halliche s’il le juge plus apte et plus méritant que les défenseurs centraux habituels du club. F. A-S.

Du fait que son transfert se règlera cette Des clubs semaine, Rafik Halliche va demander au s’étaient renseignés sur sélectionneur Rabah Saâdane de l’exempter du stage de la sélection nationale qui lui, mais sans offre débutera aujourd’hui, ainsi que du match concrète amical qui le conclura ce mercredi face au C’est l’aboutissement de négociations Gabon. Compte tenu de la particularité de la situation et du sérieux dont a concrètes qui ont débuté il y a quelques toujours fait montre le joueur, sa jours. En fait, depuis la Coupe du monde, demande a de fortes chances aucune offre de recrutement n’a été formulée d’être acceptée.

Fulham appartient à un… Egyptien

à son club. Des clubs se sont renseignés à son sujet, comme cela se fait dans le monde du football, mais une demande d’informations ne peut être assimilée à une proposition de transfert. Ainsi, un club français (qui n’est pas Lille,

e NAHD, Nacional de Madère, puis Fulham, soit un club algérien qui favorise les jeunes, puis un club d’un championnat européen, puis un club du meilleur championnat européen. L’ascension que connaît Rafik Halliche est d’une cohérence telle que cela constitue le meilleur encouragement possible aux jeunes Un vrai club joueurs locaux qui aspirent à percer et à s’affirmer au plus haut niveau. N’y a-t-il donc tremplin que Halliche comme espoir dans le footFulham a été un passage décisif pour de

Situation insolite : Fulham, club que s’apprêtre à rejoindre Rafik Halliche cette semaine, appartient à un Egyptien. Il s’agit du milliardaire Mohamed Al Fayad, propriétaire de la chaîne de magasins Harrods et père du défunt Dodi Al Fayad, amant de la princesse Diana avec qui il est tragiquement décédé à Paris en 1997.

«Step by step», le pari gagnant des Halliche

L

ball algérien contemporain ? Est-il l’exception à la médiocrité ambiante ? Que non. Il y a de jeunes talents, certains sans doute encore plus talentueux que le défenseur international algérien, mais la différence, fondamentale en l’occurrence, est que Halliche écoute les bons conseilleurs, à la tête desquels son père –qui est presqu’aussi son meilleur ami-. Il a la chance d’avoir comme père non seulement un homme sage, mais également et surtout un ancien sportif de haut niveau, champion d’Algérie et

nombreux joueurs qui ont, par la suite, décroché un contrat avec l’un des grands clubs anglais. Il en est notamment le cas du défenseur irlandais Steve Finnan, recruté par Liverpool (et vainqueur de la Ligue des champions avec ce club), de l’attaquant français Louis Saha, repéré et ramené par Manchester United, ainsi que du gardien de but néerlandais Erwin van der Sar, qu’on croyait fini après son passage à la Juventus, mais qui s’est relancé à Fulham au point de plaire à Sir Alex Ferguson qui l’a recruté à Manchester United. D’ailleurs, aussi bien Saha que Van der Sar ont remporté par la suite la Ligue des champions.

d’Afrique de judo, qui connaît les joies indicibles et incommensurables que procurent les succès sportifs. Là où d’autres jeunes joueurs, appâtés par le gain facile, auraient fait des choix d’argent en optant pour les clubs qui leur procureraient la «ch’kara» tout de suite, Halliche fils, sur conseil précieux de Halliche père, a fait un choix de carrière en optant pour une ascension par étapes, «step by step» comme diraient les Anglais qui ont eu à découvrir un Rafik intraitable une certaine soirée du 18 juin 2010 au Cap et qui l’accueilleront la semaine prochaine dans leur championnat. Le challenge sportif avant l’aspect financier : c’est la devise –qui n’est pas l’euro- prônée par les Halliche. Et ça rapporte gros ! Déjà, une participation à une CAN et un Mondial. Ensuite, un salaire décent. Prochainement, une progression et une notoriété qui permettront au joueur de franchir certainement d’autres caps. Avec la baraka de son papa et de tout un peuple. F. A-S.

04

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Équipe nationale

Il devrait débuter le match face au Gabon

incontournable dans l’axe
Vendredi soir, le championnat de Ligue 2 française a repris ses droits avec quelques affiches alléchantes entre prétendants et autres équipes, dont l’objectif reste le maintien cette saison. Ainsi, dans ce match joué au stade François-Coty d’Ajaccio, les camarades de l’international algérien Carl Medjani ont eu raison de la volonté des Nîmois de Jean-Michel Cavalli. Reconduit comme titulaire au poste de défenseur central, Medjani a été l’auteur d’une bonne prestation. Ainsi, une semaine après avoir bien accompli sa mission en Coupe de la Ligue contre le FC Istres d’Akrour et Ouadah, il a de nouveau brillé en sortant une partie honorable face aux Crocodiles d’Abderaouf Zarabi. Ce dernier aura été très bon dans ce duel entre Algériens, terminé sur une petite mais précieuse victoire des Corses. Une production qui fait de lui un choix incontournable pour Saâdane en amical contre le Gabon, mercredi. Il affiche la bonne forme A trois jours du match international amical qui opposera l’Equipe nationale algérienne au Gabon au stade du 5-Juillet, Carl Medjani affiche une forme éblouissante. Titulaire à deux reprises, face à Istres en Coupe de la Ligue et contre Nîmes avanthier, Medjani, qui a bénéficié d’une préparation spéciale à son retour du Mondial 2010, est à présent en possession de tous ses moyens. Irréprochable lors des deux rencontres officielles qu’il a disputées avec son club, il semble le mieux indiqué pour commencer la partie face aux Gabonais de Gernot Rohr. Il a deux matches officiels dans les jambes Ainsi donc, en l’absence du défenseur central du Vfl Bochum, Anthar Yahia, non retenu pour cette empoignade amicale face au Gabon, en raison de sa suspension pour le compte du premier match officiel des éliminations CAN 2012 prévu au mois de septembre contre la Tanzanie, Carl Medjani, qui a déjà deux matchs officiels dans les jambes, est sans conteste le mieux placé pour remplacer le héros d’Oum Dourmane. A signaler que la défense ajaccienne n’a pas encaissé le moindre but depuis l’entame de la compétition officielle. Bellaïd n’est pas au mieux L’international algérien de l’Eintracht Francfort, Habib Bellaïd, qui avait pris part au match amical face à l’Irlande quelques jours seulement avant le Mondial, a du mal à s’imposer au sein de son club. En dépit de sa brillante prestation contre Chelsea en amical, il y a quelques jours, l’ex-joueur de Boulogne-surMer ne jouit toujours pas de la confiance de son entraîneur Skibbi. Ce dernier avait, rappelons-le, précisé à notre envoyé spécial en Allemagne que Bellaïd était classé en 4e position parmi les défenseurs. Un état de fait qui semble arranger les affaires de Medjani, bien parti pour honorer sa première titularisation avec l’EN, mercredi prochain, contre le Gabon. Halliche occupé par son transfert à Fulham Un autre facteur devrait jouer en faveur du défenseur central de l’AC Ajaccio, Carl Medjani. Il s’agit de la situation de l’autre joueur axial de l’Equipe nationale, Rafik Halliche, qui non seulement n’a pas joué le moindre match jusque-là avec son club, mais est actuellement occupé par son transfert vers Fulham. D’ailleurs, il va demander à être exempté du match face au Gabon. Cela devrait inciter Rabah Saâdane à faire appel à l’ex-joueur de Liverpool pour composer sa charnière centrale. Il sera associé à Bougherra S’il y a un joueur dans l’axe qui semble prêt à débuter la rencontre contre le Gabon mercredi prochain, c’est bien Carl Medjani, titulaire à deux reprises avec son équipe en match officiel. Juste après, on trouve le solide défenseur des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra. Intraitable lors des deux dernières sorties amicales, Bouggy, qui a rejoint en retard ses camarades à Ibrox Stadium, a retrouvé son niveau, après un tournoi moyen joué à Sidney en Autralie. Il devrait être associé à Medjani dans l’axe avec, fort probablement, une défense à quatre quand on sait que Yahia est sus-

pendu et Halliche loin de sa forme. Débuter au 5-Juillet était son rêve Lors de son dernier entretien accordé à au Buteur, Carl Medjani nous avait signifié qu’il se donnait à fond pour vite retrouver sa magnifique forme de l’année dernière qui lui a valu du reste une sélection en équipe d’Algérie en mai dernier. Sachant que la défection de Yahia pour le compte de ce duel amical face au Gabon serait une belle opportunité pour lui de saisir sa chance avec l’Equipe nationale, il nous avait affirmé qu’il avait hâte d’y être et que ce serait un honneur pour lui de débuter sa carrière internationale en tant que titulaire au stade du 5-Juillet, à Alger. «Je sais qu’une bonne opportunité se présente à moi, et croyezmoi, je suis très motivé de jouer pour l’Algérie. Cette prochaine empoignade face au Gabon sera particulière, car je vais peut-être jouer devant notre magnifique public à Alger», nous disait-t-il. Moumen A.

Mesloub

Matmour frappe de nouveau
l’approche du but, Matmour a Karim Matmour, l’attainscrit la seconde réalisation quant international algérien de son équipe, à la 37’. du Borussia Mönchengladbach, est en nette ascension. Déjà décisif lors des deux réIl a été remplacé à centes sorties de son équipe la 67’ par en amical face à Venlo et LiKachunga verpool, l’homme en forme Après avoir fait voir de de l’équipe allemande a de toutes les couleurs aux camanouveau frappé hier aprèsrades de l’autre Algérien de midi contre l’autre formation l’Union Berlin, Mohamed de la capitale allemande, Réda Madouni en l’occurl’Union Berlin. Associé à son rence, l’attaquant des Verts, camarade camerounais MouKarim Matmour, a dû céder hamadou Idrissou, Matmour sa place à la 67’ de jeu. Fatia fait étalage de toute sa gué suite à ses incessants apclasse. Après une première pels de balles, Matmour a été expérience un petit peu mitiremplacé par son camarade, gée avec Idrissou, l’Algérien a Elias Kachunga. montré une superbe complémentarité avec son nouveau équipier à la pointe de l’atC’est son troisième taque du Borussia, hier but cet été contre Berlin. Toujours aussi Cette réalisation opportumarquée par rs Alo niste Karim Matni n’a à mour que Madou contre s été retenu pa l’Union Berlin hier après-midi en amical n’est certes pas décisive pour le Borussia Mönchengladbach mais elle reste importante pour le joueur algérien qui aligne ainsi une série de prestations de tout premier ordre. Buteur contre Venlo, Liverpool et Berlin, Matmour en est à sa troisième réalisation depuis l’entame de la préparation.

n’a pas joué

sa place dans Pressenti pour rependre ne FrancoAC, le jeu l’entrejeu du Havre n’a pas été du Algérien Walid Mesloub équipe a essuyé Grenoble où son voyage à n but à zéro. Un un revers sur le score d’u minute serait derproblème de dernière due de Mesrière cette défection inatten table dans l’échiquier du titulaire indiscu loub qui est un doyen des clubs français.

et Nîmes Zarabi polyvalent du FC malchan Nîmes,
Le défenseur a été l’un des Abderaouf Zarabi, aur é vendredi derput hommes de ce match dis es. Zarabi, très nier entre Ajaccio et Nîm , était même à tre présent dans cette renconantage à ses équideux doigts de donner l’av ion d’un corner piers. En effet, à la récept piers, la tentaqui botté par l’un de ses coé rien a heurté la lgé tive du plat du pied de l’A poteau, avant transversale puis le barre d’être sauvée sur la ligne.

ceux

La solution de Saâdane en attaque
Cette efficacité retrouvée par Karim Matmou, après une série de matchs sans marquer le moindre but, pourrait être salutaire pour la sélection algérienne qui affrontera le

Gabon en amical dans trois jours. Incapable de marquer le moindre but lors du dernier Mondial, Matmour aurat-il la même réussite en sélection ? Réponse mercredi prochain.

Agouazi et Fabre t se neutralisenens ayant op-

Moumen A.

dans le cadre re amicale qui entre Dans cette rencont deux équipes s de la préparation de n, Kamel Bela nouvelle saiso pour nt algérien de nyamina, l’attaqua ularisé d’ena été tit l’Union Berlin, a Mönchentrée face au Borussi e première ach. Après un gladb été remplacé période pleine, il a de ce match. ps à la mi-tem le défenQuant à Madouni, l’Union seur central de Berlin, il n’a pas étéé. align

Benyamina a s joué une mi-temp

Guedioura a débuté sur le banc

Wolverhampton bat l’Athletic Bilbao
Grâce à un doublé d’Ebans-Blake (15' et 65’), Wolverhampton, l’équipe où évolue l’international algérien, Adlène Guedioura, s’est imposé hier contre la formation espagnole de l’Athletic Bilbao sur le score de deux buts à un. Guedioura, qui a commencé la partie sur le banc, a été incorporé en fin de seconde période par son entraîneur Mick McCarthy. Il a pris part aux dix dernières minutes de cette empoignade. Son concurrent au milieu du terrain ayant sorti une belle prestation, tout porte à croire que Guedioura commencera la saison sur le banc. M. A.

L’autre duel entre Algéri e de Laurent pal posé Boulogne Côte d’O t de Michael Agouazi au Clermont Foonqueur. Lonvai Fabre n’a pas connu de les Clermonment menés au score, gue grâce à un Fabre tois, qui ont bien résisté par venus à redes, sont lieu de terrain bien sur ses gar ure en fin de match. Le mi ce moment, a mettre les pendules à l’he zi, qui marche fort en oua algérien de Boulogne, Ag joué toute la rencontre.

Akrour et Ouadah
titulaires
avec un bon Le FC Istres est revenu à Châteaudéplacement point de son d'Istres, Nasser roux. Les deux Algériens r, qui ont été h et Nassim Akrou Ouada n rempli leur alignés d’entrée, ont bie rès la débâcle n. Ap mission sur le terrai aine dernière, subie face à Ajaccio la sem saisis en als se sont bien res les Istréen stelroussins. lant imposer le nul aux Ca

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Équipe nationale

05

Il a sorti le grand jeu face à Newcastle

Bougherra
es Rangers de Glasgow ont livré leur énième rencontre amicale hier face au club anglais de la Premier League, Newcastle United. Dans ce duel gagné par les champions d’Ecosse en titre (2-1), l’international algérien Madjid Bougherra a sorti le grand jeu, contribuant grandement au succès de son club. Kenny Miller et Steven Naismith ont été les buteurs des Blues dans ce dernier test, avant l’entame du championnat qui débutera samedi prochain contre Kilmarnock à Ibrox Stadium.

en superforme
rendez-vous de l’EN contre le Gabon.

L

Il a répondu aux critiques
Pas du tout ménagé suite à ses prestations jugées moyennes lors des récentes rencontres amicales de préparation jouées à Sidney, l’international algérien Bougherra monte en puissance. Dans ce match amical joué contre Newcastle, le défenseur central des Verts aura été précieux en défense et dans la relance. Comme à son habitude, il a réussi à museler sans aucun problème son vis-à-vis direct dans cette rencontre. Bouggy ne s’est pas contenté de bien défendre puisqu’il n’hésitait jamais à porter main-forte à ses camarades attaquants lorsque le besoin s’en faisait ressentir. Une belle réponse aux personnes qui ont commencé à douter de ses capacités de réaction.

manque de préparation de certains de ses éléments clés en sélection. Ainsi, soucieux de ne pouvoir compter sur des joueurs en forme, Saâdane et ses adjoints peuvent maintenant s’appuyer sur un Bougherra déjà compétitif pour le match face au Gabon.

Il est attendu demain à Annaba
Le joueur algérien des Rangers a été on ne peut plus clair à propos de sa participation au prochain match amical de l’EN face au Gabon. Dans une déclaration accordée à un journal écossais, Bougherra avait confirmé sa présence pour ce duel. «C’est toujours un plaisir de retrouver la sélection», a-t-il dit à chaque fois qu’il était sollicité à propos de la sélection. Par ailleurs, profitant de sa convocation pour ce stage bloqué de l’Equipe nationale qui débutera aujourd’hui, nous apprenons qu’il est attendu demain à Annaba. Bougherra compte faire une virée dans cette ville. Moumen A.

Il a joué toute la rencontre
Madjid Bougherra l’avait déclaré : «Il me faut quelques séances d’entraînement de plus pour être top.» Apparemment, Bouggy est bien en avance par rapport au temps qu’il s’est fixé pour retrouver sa meilleure forme, comme l’atteste sa belle prestation contre le revenant en Premier League, Newcastle, hier en début d’après-midi. Aligné d’entrée, il a été au bout de cette empoignade. De bon augure en prévision du prochain

Saâdane doit être soulagé
Ce retour en forme de Madjid Bougherra vient soulager un tant soit peu le sélectionneur national Rabah Saâdane, un petit peu ennuyé par ce

Il a marqué un but et réalisé un excellent match

Du grand Ziani
façon assez remarquable au succès de son équipe, hier, contre Everton. Au four et au moulin, Ziani, qui a été très bon sur son couloir droit, s’est donné à fond dans ce duel très agréable à suivre tant il y avait de l’engagement de part et d’autre pendant 90 minutes. Profitant de l’une de ses combinaisons avec son équipier, Dzeko, l’Algérien, qui affiche une forme éblouissante, est parvenu à tromper la vigilance du portier américain d’Everton, Tim Howard. Une seconde réalisation, inscrite à la 39’, qui a permis à son équipe d’évoluer plus aisément pendant tout le reste du match. Il a retrouvé de nouvelles sensations Alors que l’on avait commencé sérieusement à s’inquiéter pour l’international algérien, Karim Ziani, et son avenir avec le Vfl Wolfsburg, l’ex-Marseillais est en train de réaliser l’un de ses meilleurs débuts de saison de sa carrière. Il faut dire que depuis qu’il a été responsabilisé par son entraîneur, Steve McClaren, Ziani, qui avait, dans un entretien exclusif accordé à notre journal il y a quelques jours, montré son énorme envie de se battre pour amorcer une entame de championnat reluisante, a réussi son pari en attendant de confirmer lors des rencontres officielles. «Il y a un nouvel entraîneur, une nouvelle philosophie, donc, cette année sera bien meilleure que la précédente», avait-il notam-

Yahia reprend e une ren du temps dDans jeu -

face à Everton
ment signifié à notre journal.

Il commencera la saison en titulaire Ça saute aux yeux, l’entraîneur anglais du Vfl Wolfsburg, Steve Mc Claren, compte beaucoup sur l’état de forme de son international algérien, Karim Ziani, en ce début de saison. Ainsi, à une semaine de l’entame du championnat, Ziani, qui est souvent aligné dans l’équipe type de McClaren, devrait commencer la Bundesliga dans la peau d’un titulaire. Ses brillantes prestations réussies en amical ont semble-t-il convaincu le manager anglais de Wolfsburg.

contre amicale in ter na tio na le jouée hier, le Vfl Bochum a été tenu en échec par la formation espagnole du Real Les Sociedad. équipes, deux qui se préparent pour leur nouvel exercice, se sont neutralisées sur le score d’un but partout. Le défenseur international algérien, qui revient petit ale, a été incorporé en à petit à sa forme optim a joué toute une mie. Il début de seconde périod ouvert le score ce match. Tese Chon a temps de etque Prieto a réussi à rem pour Bochum, alors e (56’). tre les pendules à l’heur

Un petit peu amoindri par l’intensité et le rythme fort imposé dans cette rencontre, Ziani a été préservé par son coach. C’est ainsi qu’il a été remplacé par son camarade, Johnson, à la 82’. Le match du Gabon pour confirmer Mercredi, Karim Ziani aura un autre rendez-vous important. Cette fois, ce sera avec la sélection nationale et son public du 5-Juillet. Pour ce retour sur la scène internationale, l’Algérien, qui traverse une bien meilleure période que celle vécue l’année passée, aura certainement hâte de régaler les supporteurs des Verts. Moumen A.

e Vfl Wolfsburg continue d’enregistrer les résultats positifs en cette période de préparation. Hier aprèsmidi, dans cette ultime répétition avant d’entamer la nouvelle saison, les capés du coach, Steve McClaren, se sont imposés de manière magistrale face aux Anglais d’Everton FC sur le score de

L

deux buts à zéro. Mordants dans les duels, à l’image d’un Karim Ziani ressuscité, les Loups ont eu du répondant au jeu très athlétique de leur adversaire du jour. Mario Mandzukic (18’) et Karim Ziani (39’) ont été les buteurs de Wolfsburg. Il a inscrit un joli but Karim Ziani a contribué de

Il est sorti à la 82’ Grâce à une bonne condition physique retrouvée, le meneur de jeu des Verts, Karim Ziani, qui a été aligné dans l’équipe type de Steve McClaren, a tenu le choc face aux robustes joueurs anglais d’Everton, très rigoureux dans le jeu agressif et physique. Mordant dans les duels, Karim n’a pas tremblé devant les gaillards défenseurs des Toffees.

06

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup raté JSK

JSK – NARBR annulé
ss Le match amical devant opposer hier soir la JSK au NARB Réghaïa n’a pas eu lieu. Les dirigeants de la JSK ont informé leurs homologues réghaouis de la décision prise dans l’après-midi de ne pas jouer le match. La raison ? Le tragique accident dont s’était rendu coupable l’attaquant du club, Farès Hamiti, ayant causé mort d’homme. Devant la gravité de la situation, les dirigeants ont préféré libérer les joueurs pour l’après-midi afin de tirer au clair cette situation.

Cherif El Ouazzani «On n’a pas à avoir de complexe devant Al Ahly, on est les premiers du groupe»
«Nos supporters doivent assurer un accueil chaleureux au club égyptien et on s’occupera du reste»
lors des séances d’entraînement que chacun fait de son mieux pour être prêt le jour j. Vous allez avoir affaire à une équipe qui ambitionne de prendre la tête des commandes du groupe B. Appréhendez-vous cette rencontre ? Pas du tout. Nous n’avons aucun complexe face à Al Ahly qui reste toutefois une équipe très solide réputée à travers le continent pour être le réservoir de la sélection égyptienne. Pour la petite histoire, avant notre déplacement en Egypte en juillet dernier, ils étaient nombreux ceux qui pensaient que nous allions faire le déplacement pour limiter les dégâts. Or, la réalité du terrain a montré à ceux qui n’avaient pas confiance en nous un tout autre scénario. Face à Al Ahly, le même comportement des joueurs sur le terrain se reproduira et nous ferons tout pour que la victoire ne nous échappe pas. Personnellement, pour le premier match l’entraîneur Geiger, vous avez été aligné d’entrée avant d’occuper le banc des remplaçants pour le second match ; comment avez-vous pris la décision ? Je pense que c’est une décision du staff technique que je dois respecter. C’est vrai que pour le premier match, je pense que je n’étais pas mauvais et que j’ai appliqué à la lettre les consignes du coach. Maintenant que le staff a opéré quelques changements pour le second match, cela relève de sa manière de gérer la compétition. L’essentiel est que la JSK a gagné son deuxième match. Et ce match face à Al Ahly, comment le voyez-vous ? Comme je vous le disais à l’instant, toute l’équipe est consciente de la tâche qui l’attend. Nous sommes pour le moment leaders du groupe B, quelques points supplémentaires nous propulseront aux demi-finales de la plus prestigieuse des Coupes d’Afrique. Chaque joueur fera de cet objectif une affaire personnelle, car on veut offrir à nos fans une belle et joyeuse soirée footballistique. A ce propos, je dois leur lancer un message. Allez-y ? Nos supporters viendront de tous les coins du pays. Donc, ils devraient le jour du match ne pas cesser de nous encourager. Aussi, ils doivent réserver un accueil chaleureux à l’équipe égyptienne et on s’occupera du reste. Entretien réalisé par Lyès A.

Alors que le 1 -Novembre est d’une capacité de 18 000 places

er

Des écrans géants à Tizi

sont recommandés

a ville de Tizi Ouzou s’apprête, et ce pour la première fois depuis l’histoire du club, à accueillir le plus important nombre de supporters jamais enregistré dans des participations de la JSK en Coupe d’Afrique. Si, par le passé, la direction kabyle optait pour le complexe du 5-Juillet pour abriter les matchs de Coupe d’Afrique, vu qu’il répond entièrement aux exigences, notamment pour sa capacité d’accueil estimée à plus de 80 000 places, aujourd’hui la JSK a opté pour son jardin de Tizi, le stade du 1er-Novembre, comme lieu de domiciliation de ses matchs africains. Certes, depuis la prise de cette décision, tous les matchs se sont déroulés tant bien que mal dans de bonnes conditions. D’ailleurs, le stade de Tizi Ouzou n’avait jamais fait le plein, du moment que mla plus forte affluencea été estimée à un peu plus de 15.000. mais voilà que cette fois, l’on s’attend à un public record. C’est dire que le stade de Tizi Ouzou ne peut pas contenir les milliers de supporters que compte la JSK et qui se trouvent pas seulement en Kabylie, mais dans les quatres coins du pays. Ceux qui viendront pousser les Canaris vers la victoire pourraient être considérés commé des privilégiés. La tâche sera délicate, il faut le reconnaître, quand on sait qu’il s’agira d’affronter le club qui renferme la majorité de l’effectif de la sélection égyptienne.

L

Des supporters annoncés de partout
Ce dimanche 15 août sera une journée un peu particulière pour la ville de Tizi Ouzou. Outre les supporters canaris qui afflueront des soixante-sept communes de la wilaya vers la ville des Genêts, on apprend que plusieurs centaines d’autres fans des couleurs de la JSK résidant hors du territoire de Tizi ont déjà pris leurs dispositions pour se rendre en Kabylie trois jours avant le match. D’autant plus qu’ils ont appris que le match se jouera à guichets fermés, et que la vente des billets se fera trois jours avant, c'est-à-dire les 12, 13 et 14 août. Les supporters de la JSK, et des couleurs nationales en générale, afflueront de Béjaïa, Bouira, Boumerdès, Sétif, Alger, Tipasa et Blida pour ne citer que les villes limitrophes à Tizi ; sauf que même de l’Ouest du pays, Oran, où la JSK est ancrée, on annonce des dizaines de supporters.

organisateurs du match pourraient bien installer des écrans géants afin de permettre au grand public de suivre en direct la rencontre. Aussi, de sortir dans la ville fêter inch’Allah la victoire des Canaris jusqu’aux premières heures de la matinée. On croit savoir que cette idée est actuellement à l’étude.

`

Garantir le bon déroulement du match, une part de responsabilité des supporters
En plus de tous ceux qui sont appelés à travailler de jour comme de nuit durant les prochains jours dans l’optique de réussir l’événement continental que Tizi Ouzou aura l’honneur de recevoir, parmi eux les dirigeants de la JSK, responsables de la wilaya et éléments de sécurité, les supporters aussi auront une grande part de responsabilité dans le bon déroulement du match avant, durant et même après les 90mn. Les milliers de fans de la JSK qui afflueront de plusieurs wilayas du pays doivent donner l’exemple de sportivité, et d’œuvrer à la réussite de l’événement. Lyès A.

Placer des écrans géants à Oukil-Ramdane, une idée à l’étude
Ce qui devrait atténuer la pression sur le stade du 1er-Novembre, le 15 août prochain, est bien le mythique stade où la JSK a débuté son parcours, le stade de Oukil-Ramdane sis au centre-ville. Les

De la discussion jaillit la lumière

Yalaoui rassuré par le staff
A vant-hier, alors que les de la joueurs de la JSK s’apprêtaient à quitter le stade après la fin
séance d’entraînement, le staff technique a passé près d’une demiheure avec la nouvelle recrue Nabil Yalaoui. Entourée de tous les membres du staff technique, Yalaoui aurait sans doute demandé à son entraîneur pourquoi il ne jouait pas encore, alors qu’il a beaucoup de qualités à faire valoir. A ce propos, l’entraîneur Geiger aurait rassuré son poulain sur lequel il compte énormément. Il l’aurait même rassuré que l’occasion de jouer lui sera bientôt accordée, tout en lui affirmant qu’il est pour le moment très difficile d’apporter beaucoup de changements dans l’équipe qui reste quand même sur deux victoires d’affilée. Cette discussion franche entre le joueur et le staff technique aura permis d’éclairer les choses entre les deux parties. D’ailleurs, le joueur nous a affirmé qu’il était reparti satisfait du discours qu’il lui a été tenu tout en promettant de saisir la première opportunité qui se présentera à lui pour s’imposer. Yalaoui : «J’attends qu’on me donne l’occasion de prouver» «Il est vrai que je me suis longuement entretenu avec mes entraîneurs avant-hier. Je tiens à vous faire savoir que c’était une rencontre improvisée, car je m’apprêtais à rejoindre le vestiaire. Toutefois, j’ai saisi cette occasion pour parler avec le coach à propos de ma situation. Je me sens capable d’apporter un plus à l’équipe. Néanmoins, j’ai été rassuré surtout que nous ne sommes qu’au début de la Champion’s League et que le parcours est encore long. A la JSK, c’est l’intérêt du groupe qui passe en premier.» L. A.

our le milieu de terrain de la JSK, Adenour Cherif El Ouazzani, la préparation du match face à Al Ahly se poursuit dans de parfaites conditions, et le groupe se montre prêt à enchaîner une troisième victoire consécutive. Ayant été aligné d’entrée face à l’Ismaily, Cherif El Ouazzani a été ménagé face au Heartland, mais cela ne l’a pas empêché de saluer la réaction de ses partenaires qui ont confirmé la bonne santé du groupe kabyle. A une semaine de la troisième rencontre, l’Oranais nous livre ses impressions sur cette importante rencontre qui attend son équipe. Vous avez bouclé une première semaine de préparation pour le match face à Al Ahly, peut-on savoir comment se trouve votre groupe ? Je vous assure que nous sommes bien en forme, et nous continuons notre programme de préparation pour ce troisième match qui nous attend dans une semaine face à la première équipe d’Egypte. Je n’ai pas besoin de vous décrire l’ambiance qui règne actuellement dans le groupe, puisque vous constatez de vous-même

P

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup de cœur JSK

07

Il a déjà été l’auteur d’un doublé face à Al Ahly

Cheikh Omar Dabo
pour tout ce que vous faites pour la promotion du football en Algérie. Je suis à votre entière disposition. Quelles sont les nouvelles ? Dieu merci, je vais bien. A l’heure où je vous parle, je me trouve en Libye où on m’a fait une très belle offre. Désormais, je vais jouer à Benghazi. Je suis entré hier d’un stage de préparation qui s’est déroulé en Tunisie (entretien réalisé hier) en prévision du championnat dont le coup d’envoi est prévu pour bientôt. Je suis sur le point de découvrir un tout autre football. Je ne vous cache pas que je compte faire de mon mieux pour mettre toute mon expérience au service de ma nouvelle équipe. J’ai pu constater que l’équipe où j’évoluerai la saison prochaine renferme de jeunes joueurs ambitieux. Sans doute, vous savez pour quelle raison on vous a appelés ? Probablement à propos de la prochaine rencontre de la JSK face à Al Ahly du Caire. C’est exact, cela prouve que vous suivez bien l’actualité de votre ancienne formation… Bien sûr. Mon cœur est toujours kabyle. J’ai joué à la JSK, un club où j’ai connu la gloire et qui m’a permis de rejoindre la sélection nationale du Mali. J’ai eu l’occasion de suivre les

«Mon cœur bat toujours pour la JSK et je serai à fond avec les Kabyles»
deux derniers matchs face à Al Ismaïly et au Heartland. J’ai été très content des deux victoires qui placent la JSK seule aux commandes de son groupe. Je n’ai jamais douté un instant des capacités de cette nouvelle équipe qui progressera encore davantage. Vous avez sans doute reconnu certains d’entre eux ? Deux éléments seulement, à savoir Nassim Oussalah et Lamara Douicher, qui ont joué avec moi. Leur présence actuellement dans le groupe est très bénéfique, car ce sont des joueurs d’expérience qui apportent énormément à la JSK. Votre compatriote Coulibaly est aussi à la JSK ; êtes-vous en contact avec lui ? De temps à autre, oui. Je suis très soulagé d’apprendre qu’il n’a rien eu de grave, après sa blessure face au Heartland. J’avais eu vraiment peur pour lui, surtout qu’il était resté longtemps allongé, avant être évacué à l’hôpital. En voyant tout le sang qui coulait de sa tête, j’ai eu vraiment très peur. Je sais que c’est un joueur très combatif qui mouille son maillot sur le terrain. Revenons au prochain JSK-Ahly ; vous gardez sans doute des souvenirs de votre confrontation contre l’équipe égyptienne ? Bien sûr, puisque c’était lors de cette rencontre que j’avais mis fin à une terrible période de disette. Comment avez-vous vécu cette rencontre, vous qui avez été l’auteur d’un doublé au 5-Juillet ? Je peux vous dire que c’est un match que je n’oublierai jamais. Certains ont même avancé que nous nous étions présentés sur le terrain avec comme objectif de limiter les dégâts. Notre prestation ce jour-là avait surpris tout le monde. D’ailleurs, Al Ahly n’avait pu développer son jeu. Je me rappelle bien évidemment des deux buts que j’ai marqués à El Hadary, un grand gardien de but. Je dois dire qu’Al Ahly reste une équipe ordinaire qui n’est pas imbattable. Les joueurs qui forment l’actuelle ossature de la JSK doivent rester confiants. Rares sont les équipes qui tiennent en échec la JSK à Tizi Ouzou. Quelle est la différence entre l’équipe d’Al Ahly de votre époque et celle d’aujourd’hui ? En réalité, on ne peut faire de comparaison. Différentes générations se succèdent dans tous les clubs. Néanmoins, la formation d’Al Ahly reste solide. C’est d’ailleurs le noyau de la sélection égyptienne dont la majorité des joueurs sont des titulaires. Par ailleurs, je tiens à vous assurer que la JSK aura son mot à dire face à cette équipe, d’autant que le premier match se jouera à Tizi Ouzou. Surtout si les supporters jouent leur rôle de 12e homme, n’est-ce pas ? Mon Dieu, vous me faites rappeler les supporters de la JSK que je n’oublierai jamais. Ils me poussaient à fond pour me surpasser. Ils ornaient les gradins du 1er- Novembre. Je ne pourrais jamais oublier leur soutien. Omar, êtes-vous toujours fidèle à votre danse si particulière avec laquelle vous fêtiez vos buts ? Rire, non. Peut-être que c’est à cause de mon âge. Toutefois, je fête mes buts d’une autre manière. Seulement, je voudrais à travers vos colonnes inviter Coulibaly à fêter, au cas où il parviendrait à inscrire un but face à Al Ahly, à l’africaine. Même s’il ne marque pas, qu’il le fasse à la fin de la rencontre, en cas de victoire de la JSK. Merci Omar d’avoir favorablement répondu à notre invitation. On vous laisse le soin de conclure… Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour adresser mes salutations aux Algériens, à toute l’Algérie mon deuxième pays. Je tiens à lancer un appel aux supporters de la JSK afin de venir au stade soutenir leur équipe qui aura vraiment besoin d’eux le 15 août prochain. Entretien réalisé par Lyès F.

Alors Omar, comment allez-vous ? Ça va, merci. Je vous assure que je suis très ravi de parler avec vous. Cela fait longtemps que je n’ai pas eu de nouvelles d’Algérie. Vous savez que j’accorde beaucoup d’importance

Début du championnat d’Egypte
Al Ahly 0 - Union de la Police 0

Entrée ratée des Ahlaouis
trouve en tête du groupe B. Les camarades de Gomâa n’ont finalement pas pu faire mieux qu’un résultat nul zéro partout. Dans une déclaration faite à un quotidien égyptien, l’entraîneur El Bakri d’Al Ahly du Caire estime que son équipe, malgré son match nul à domicile, n’a pas à s’inquiéter et qu’elle sera prête au match face à la JSK. L. A.

Bouhellal

«Al Ahly a aussi ses points faibles»
qqq Pour l’entraîneur-adjoint de la JSK, Kamel Bouhellal, qui a eu l’occasion de suivre une partie du match d’Al Ahly face à l’Union de la Police, avant-hier en ouverture du championnat d’Egypte, l’équipe d’Al Ahly, qui viendra donner la réplique à la JSK dimanche prochain, ne constitue pas un foudre de guerre. Même si les gars de la Chapelle rouge ont leurs points forts, il reste en revanche qu’ils ont aussi leurs points faibles que la JSK tentera d’exploiter à Tizi. Néanmoins, Bouhellal ne compte pas faire de ce match une référence, du moment que ce sera différent en compétition africaine. A ce propos, il nous a déclaré : «Je n’ai pas pu suivre l’intégralité du match. Toutefois, je peux dire que l’équipe d’Al Ahly a ses points forts ainsi que ses points faibles que nous essayerons d’exploiter pour espérer réaliser un bon résultat à Tizi, dimanche prochain.» M. L.

adversaire de la JSK en Ligue des champions africaine, Al Ahly du Caire, a disputé avant-hier un match comptant pour la première journée du championnat d’Egypte. Le staff technique des Rouge et

qq Le prochain

Blanc, à sa tête l’entraîneur en chef El Bakri, a aligné la majorité de ses cadres dans l’espoir bien entendu d’entamer le championnat par une première victoire, après le succès réalisé face à Al Ismaïly qui les a rapprochés de la JSK qui se

L’équipe alignée
Cherif Ikrami, Gomâa, Ahmed Saïd, Cherif Abdelfodil, Ahmed Fathi, Mohamed Barakat, Ahmed Hassan (Chihab Eddine), Hossamp Ghali, Djedou (Afrouto), Aboutrika, Mohammed Talâat (Ghadar) Entraîneur : El Bakri

08

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil MCA
Les Mouloudéens impressionnés par le stade de Dankowice

Deux buts en cinq matchs, l’attaque manque d’efficacité

de un déplacement de km, les ress s Pour éviter110fairepolonais ponsables mouloudéens et

avaient décidé de couper la poire en deux. C’est dans un petit stade situé dans la ville de Dankowice que la rencontre a finalement eu lieu. Tous les Mouloudéens ont été séduits par ce petit stade qui appartient à l’équipe de LSK Dankowice qui joue en 5e Division du championnat polonais. Une cafétéria, trois courts de tennis, trois terrains d’application en gazon naturel, voilà de quoi dispose une équipe de Division 5 en Pologne. De quoi laisser méditer les grosses cylindrées du championnat national.

kowice possède les mêmes s s Cette petite équipe deADancouleurs que le Mouloudia d’ lger. ne nouvelle fois, l’attaque mouloudéenne a fait preuve d’un manque flagrant de réalisme en ne parvenant pas à concrétiser les occasions nettes de scorer, avant-hier, face à Cracovia. Deux buts inscrits en cinq matchs amicaux, l’un signé Amroune contre Pniowek et l’autre

LSK Dankowice aux couleurs du Doyen

U

Khaled Kemas face à Polonia Bytom. Trop peu pour une équipe qui possède un gros potentiel offensif. Et pourtant, ce ne sont pas les occasions de scorer qui ont manqué car à chaque match-test, les hommes de Michel se procurent pas moins de quatre opportunités pour faire la différence. Mais le manque de lucidité et d’inspira-

tion des animateurs de l’attaque empêche les Vert et Rouge de faire trembler les filets adverses. Même si cette situation n’inquiète pas outre mesure Michel, il faudra trouver les solutions lors du prochain stage qui aura lieu en Tunisie durant la première quinzaine du mois de Ramadhan. Et pour ne pas arranger les choses, certains

joueurs ont tendance à ne pas se contrôler au point de mettre leur équipe en difficulté. Il est certain que lors des prochains jours, Michel aura du pain sur la planche pour composer son onze type. T. Che

C’est ce qui a attiré l’attention des joueurs puisque tout le stade était en vert, blanc et rouge.

Dans le de équipe de Dankowice, on s s le fanioncerclea étél’surpris de trouver du MOC accroché au mur. La formation constantinoise a, en effet, joué dans un passé proche un match amical au stade de Dankowice, alors qu’elle faisait sa préparation d’intersaison en Pologne.

Le MOC a joué face à Dankowice

Bouchama égal à lui-même

s Aligné comme titulaire face à Cracovia, Amar Ammour était loin d’afficher un visage serein durant le temps qui lui a été imparti. Incapable de hausser son niveau de jeu, Ammour n’a tout simplement pas convaincu. Il reste encore de mini stage pour l’ex-coqueluche des Usmistes pour retrouver toute sa verve.

s

Ammour manque de rythme

Les ramasseurs de balles ont chômé
L’équipe de Katowice a réquisitionné une dizaine d’enfants issus du centre de de formation du club pour le rôle ramasseurs de balles, à l’occasion du match entre Cracovia et le s Mouloudia. Finalement, les petit bambins ont chômé puisque, le devant l’étroitesse du stade, s ballon était à chaque fois remi par les supporters qui se trouvaient tout autour de l’enceinte.

Cinq l’équipe, Slimani, Otsmane, Aberane, et Sofiane partie partir des s sMouissijoueurs de ont suiviàlasavoirpasà été retenustribunes. Pour diverses raisons, les joueurs en question n’ont par Alain Michel.

Slimani, Otsmane, Aberane, Mouissi et Sofiane dans les tribunes

Lors de toutes les rencons stres amicales disputées par les Mouloudéens depuis le début du

Le courage de Zeddam

m Toujours égal à lui-même, Naci Bouchama déçoit rarement, que ce soit en match officiel ou amical. Avant-hier, Nacim a démontré qu’il pouvait rivaliser dans les duels avec les joueurs polonais qui pour la plupart de avaient des allures de joueurs handball. A travers ce qu’il a e, montré depuis le début du stag er à Bouchama ne devrait pas tard avec gagner les galons de titulaire ur l’équipe nationale A’, car le joue n’a pas caché son envie et ses ambitions de jouer la Coupe lieu d’Afrique des locaux qui aura en 2011 au Soudan.

Lors de la séance d’hier en toute fin d’après-midi, les joueurs ont disputé un match d’application entre eux. Et lors d’un duel, Aberane, dans un geste défensif, a tenté un tacle appuyé sur Mouissi qui n’a pas apprécié l’intervention musclée de son partenaire. Dès lors, un accrochage a eu lieu entre les deux joueurs. Il aura fallu l’intervention des autres joueurs pour calmer les esprits.

Aberane-Mouissi

Accrochage

Mouissi a travaillé avec le groupe
Le latéral droit mouloudéen, Hicham Mouissi, s’est entraîné s hier matin avec le groupe aprè avoir suivi, deux jours durant, un programme en solo. Il faut rappeler que le Franco-Algérien a contracté une blessure au tendon d’Achille qui l’a contraint à déclarer forfait pour le dernier match du stage contre Cracovia.

Ils se sont réconciliés à la fin de la séance
A la fin de la rencontre, Aberane et Mouissi se sont réconciliés. C’est Kamel Achouri qui a rapproché les deux joueurs. Michel, pour sa part, nous a confirmé que les deux joueurs vont eux aussi être sanctionnés. Il n’y a pas de raison pour déroger à la règle.

Michel : «Il faudra du temps à Ammour pour retrouver son niveau»
Au sujet de la production de Amar Ammour, Michel nous a dit à la fin de la rencontre : «Ammour a 34 ans, il lui faudra du temps pour retrouver son niveau.»

stage, Hamza Zeddam a été le joueur le plus régulier en termes de performance. Avant-hier, bien que fragilisé par une cheville un peu enflée, Zeddam a été égal à lui-même. Et comme c’est toujours le cas, Hamza a réussi à contrer avec courage plusieurs tirs de l’équipe adverse qui ont buté sur une muraille nommée Zeddam. C’est ce courage de Zeddam conjugué à son talent qui a fait du joueur une pièce maîtresse dans le dispositif défensif du Mouloudia qui ne peut plus se passer de ses services. «Le plus important est que j’ai pu jouer sans le moindre souci, malgré une cheville un peu enflée. On aurait aimé gagner aujourd’hui, mais face à nous il y avait une équipe costaude. Le plus important est que nous avons fait du bon boulot durant ce stage qui sera suivi par d’autres avant le début du championnat», nous a dit sur le chemin du retour le natif de Constantine.

Zeddam et Amroune discutant sur la façon de débloquer la situation

Amroune et Attafen se saluant

Un rare temps de répit pour s’attabler

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil MCA

09

Leszek Kablak
Cracovia nous a confié qu’il avait vécu en Libye pendant quelques années. C’est pour cela aussi qu’il connaît quelques mots d’arabe. «J’ai été surpris par l’agressivité affichée par cette équipe du Mouloudia qui a montré de belles choses. Mention très bien pour le numéro 5 du Mouloudia (Derrag) qui m’a beaucoup impressionné avec sa puissance et ses qualités techniques», nous a dit le journaliste polonais. «Si je parle français, c’est parce que j’ai fait mes études en France. Et je connais même des mots d’arabe, car j’ai vécu aussi en Libye et dans d’autres pays arabes», nous a déclaré en conclusion Kablak qui s’est a beaucoup facilité la tâche aux journalistes algériens présents sur les lieux pour couvrir l’événement.

(journaliste polonais au journal de Cracovia)

Nouveau règlement intérieur pour les joueurs

«J’ai été impressionné par le numéro 5 du Mouloudia»

s La direction du Mouloua décidé d’établir s dianouveau règlementun inté-

M

aîtrisant parfaitement le français, ce qui est rarissime pour un Polonais, le journaliste qui bosse pour l’équipe de

rieur pour les joueurs. Il sera question de sanctionner tout manquement à la discipline. Désormais au Mouloudia, tout retard à l’entraînement, carton rouge reçu gratuitement ou bien tout accrochage avec un partenaire sera passible de sanction financière. Les pensionnaires de Chéraga comptent remettre un exemplaire de ce règlement à chaque joueur dès le retour du stage en Pologne. Ne pas badiner avec la discipline, telle est la nouvelle devise du Mouloudia.

La rencontre devait être retransmise en direct sur le net
Le ratage de Amroune
On jouait la 20’ minute de jeu lorsque sur une contre-attaque rapide, Derrag a offert un caviar à Mohamed Amroune. Ce dernier, alors qu’il était seul face au portier polonais, n’a pas trouvé mieux que de tenter une balle piquée un peu à la Raoul. Résultat, le cuir a atterri dans les bras du dernier rempart polonais qui était tout heureux de ne pas voir le ballon finir au fond des filets. Amroune, pour sa part, a essuyé les critiques de Derrag qui ne comprenait pas le choix de son partenaire de l’attaque qui a laissé passer une occasion nette de scorer.

Derrag été le plus remuant
Lors du match amical face à Cracovia, Mohamed Derrag a été sans conteste le joueur le plus remuant sur le terrain. Grâce à sa force de pénétration et ses qualités de dribbleur, Derrag a causé bien du souci aux défenseurs polonais. L’enfant de Bou Ismail aurait pu être l’auteur d’une passe décisive lorsqu’il a mis sur orbite Amroune à la 19’ de jeu. Mais le manque de lucidité de Amroune qui a tenté une balle piquée au lieu de tirer en force a privé Derrag de distiller sa première offrande durant ce stage. T. Che

Aberane et Moumen ont repris
Tout deux blessés à l’adducteur droit, Mohamed Aberane et Billel Moumen se sont remis hier matin au boulot avec le groupe. De quoi rassurer les deux joueurs qui pourront aller au terme du stage bloqué.

ont eu l’autorisation de Benamer»
Sid Ahmed Otsmane ont transgressé les directives du staff technique pour rallier le centre-ville s’exposant à des sanctions pécuniaires. Renseignement pris auprès de Kamel Achouri, celui-ci nous dira : «Daoud, Otsmane et Amroune ont eu la permission de Benamer de quitter l’hôtel pour s’acheter des cartes téléphoniques. Amroune avait un appel très urgent à faire. D’ailleurs, j’étais au centre-ville avec eux. Donc il n’y a aucun souci de ce côté-là.»

Achouri «Amroune, Daoud et Otsmane

Alors qu’ils ont quitté avant-hier soir l’hôtel

Musculation et piscine pour Amroune et Otsmane
Mohamed Amroune, qui souffre d’un bobo au genou droit, a eu droit hier matin à une séance de musculation suivie d’une demi-heure de piscine. Idem pour Sid Ahmed Otsmane qui, lui, a des petits soucis au tendon.

Le journaliste polonais Leszek Kablak nous a fait savoir que le match entre Cracovia et le Mouloudia devait être retransmis en direct sur le net, afin de permettre aux supporters des deux équipes de suivre la partie. Finalement, l’indisponibilité d’une connexion Internet sur le lieu de la rencontre a contraint le journaliste en question à ne pas mettre sur pied le projet.

Les Chnaoua pourront suivre le match sur un site Internet
N’ayant pu retransmettre la rencontre en direct, les Chnaoua pourront suivre la rencontre de leur équipe favorite sur un site Internet que nous a révélé le journaliste polonais. La rencontre pourra être suivie dans son intégralité sur le site www. malopolskatv.pl.

la fin du match amical face à Cracovia, les joueurs, dès leur arrivée à l’hôtel, ont rejoint le restaurant pour le dîner. Aucun joueur ne devait au préalable quitter le lieu d’hébergement. Mais Mohamed Amroune, Farid Daoud et

A

«C’est complètement absurde de dire qu’on ne se parle pas Michel et moi»
Aux rumeurs qui font état d’un différend entre Achouri et Michel au point de ne plus s’adresser la parole, le technicien mouloudéen a démenti avec force ces bruits de couloir : «Ecoutez, je trouve que c’est complètement absurde de dire qu’on ne se parle pas Michel et moi. Je passe presque dix heures par jour avec Michel. Alors qu’on cesse ce type de ragots qui n’ont ni queue ni tête», conclut-il. T. Che

International polonais, le milieu de terrain de Cracovia, Arkadiusz Radomski, qui avait pris part au Mondial de 2006 en Allemagne, était avanthier de la partie. Trente fois sélectionné avec la sélection nationale de Pologne, Radomski a apporté son expérience et son métier à son équipe. Cependant, malgré son vécu, Radomski a souffert face à Koudri et Bouchama qui lui ont rendu la vie difficile au milieu du terrain.

Radomski, mondialiste en 2006 avec la Pologne, joue avec Cracovia

s Alors départ à était pro14h locale), sdûgrammé àque le45 (heureKatowiceles joueurs ont attendre quarante minutes pour voir le bus arriver à l’hôtel. Une situation inédite pour la délégation mouloudéenne habituée à la ponctualité des Polonais.

Départ à Katowice avec quarante minutes de retard

creux, Khaled Kemas, en plus de ses de de s s Durant les momentstalentstoutjoueurfort ping-pong, a démontré qu’il était aussi aux mots fléchés. Le Franco-Algérien parvient sans problème à remplir toute une grille en un laps de temps très court. Chose qui a impressionné Abdelmalek Mokdad qui découvrait une autre facette de son pote qu’il connaît pourtant

Les mots fléchés, le dada de Kemas

Le sourire aux lèvres qui en dit long sur la bonne ambiance du groupe

Cocentration maximale avant la reprise du travail

10

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil MCA
Suite à l’attitude de certains joueurs, le staff technique décidé à mettre le holà

Besseghier «Je ne savais pas que
j’avais reçu un carton en 1re mi-temps»
Auteur d’un très bon match, Abdelkader Besseghier a été l’un des joueurs les plus en vue lors du match test face à Cracovia. Très offensif et solide défensivement, l’enfant de Mascara était en train d’accomplir presque le match parfait jusqu’à la 47’minute de jeu. Un moment fatidique pour Besseghier lequel, auteur d’un tacle très appuyé sur un attaquant polonais, recevra un carton rouge. Surpris par cette expulsion car dans son esprit c’était son premier carton. Or, le joueur en avait reçu un en première mi-temps. «Je n’ai pas de chance, car je me sentais vraiment bien. J’étais dans une forme éblouissante. J’avais ce sentiment que rien ne pouvait m’arriver ce jour-là. Mais voilà, je me fais expulser alors que je ne savais même pas que j’avais reçu un carton jaune en première mi-temps. Sinon, je n’aurai jamais commis cette faute en seconde période. Je suis dépité, car j’avais l’occasion de jouer toute une rencontre face à un adversaire de très bon calibre. Je ne méritais pas cette expulsion. Pour ce qui est de l’arbitrage, il a été très décevant», nous a déclaré Besseghier juste après le coup de sifflet final.

sera sanctionné»
épité par l’attitude de certains de ses joueurs lors du match amical disputé avant-hier contre Cracovia, Alain Michel nous a confié qu’il comptait sévir contre de tels comportements qui peuvent faire basculer un match. Le coach nous a confié aussi que dorénavant, tout écart disciplinaire ou toute expulsion sera sanctionné financièrement : «Nous avons eu affaire à une équipe polonaise très costaude physiquement. C’est ce type de matchs face à des formations européennes qui nous permet de connaître notre niveau exact. Pour ce qui est du jeu agressif affiché par certains joueurs, je ne peux tolérer qu’on se fasse expulser de la sorte, car cela aurait eu des conséquences fâcheuses lors d’une rencontre officielle. Bedbouda avait déjà failli se faire expulser contre Polonia Bytom. Il s’en est finalement sorti à bon compte. Il faut savoir que lorsqu’on joue à l’extérieur des matchs de ce calibre, il faut accepter les règles du jeu. Il faut être agressif, mais dans le bon

Michel «Bedbouda
sens du terme. Je peux vous dire que Bedbouda sera sanctionné financièrement, car il a vraiment exagéré».

D

«Mokdad sera lui aussi sanctionné pour avoir quitté une séance d’entraînement»
Dans le même registre, Michel a évoqué le cas de Abdelmalek Mokdad qui avait quitté prématurément la séance d’entraînement de jeudi passé suite aux taquineries de ses partenaires. Une attitude qui a déplu au staff technique. «On ne peut tolérer qu’un joueur quitte sans raison valable une séance de travail. Mokdad lui aussi sera sanctionné financièrement pour avoir agi de la sorte devant tous ses partenaires», nous a affirmé l’ex-coach de Grenoble.

toute sanction du coach, mais je ne l’ai pas fait exprès»
Auteur d’une erreur semblable lors du match amical face à l’équipe de Polonia Bytom qui aurait dû lui coûter l’expulsion, Brahim Bedbouda a écopé d’un carton rouge avant-hier face Cracovia. Le joueur a décidé de se défendre en nous affirmant qu’il n’avait pas commis son erreur volontairement. nettes de scorer. Seulement, la Un mot sur ce réussite n’était pas au rendez-vous. match d’appliIl ne faut pas oublier aussi que cation que vous venez de notre adversaire débutera le championnat dans quelques jours, alors perdre contre que pour notre part, nous n’en Cracovia ? sommes qu’au début du stage. Il On savait que reste encore du temps avant le début du ça allait être un championnat chez nous. match hyper difficile N’est-il pas inquiétant de ne gagner face à un adversaire qui qu’une seule rencontre durant ce stage en joue en première Division Polonaise. Il y avait Pologne ? C’était face à Pniowek… Inquiétant, non ! Un match amical reste beaucoup de duels un match amical et il sert à corriger les cacontre une équipe très rences constatées. Le résultat est secondaire. athlétique. Certes, qui ne voudrait pas s’imposer, mais Justement, vous qui excellez le plus important est d’être au top le jour J. Il dans le domaine aérien, vous y a des équipes qui remportent toutes les avez dû être impressionné par rencontres de préparation pour ensuite l’engagement très athlétique de caler en championnat. votre adversaire… En ce qui vous concerne, incorporé en Ce sont des joueurs qui culminent à seconde période à la place de Babouche, plus d’un mètre quatre-vingt dix. Il vous avez été expulsé au bout de 25 miétait évident que nous allions éprouver nutes de jeu pour avoir essuyé la semelle des difficultés dans le jeu aérien avec des gars aussi costauds. C’est ça le jeu sur le dos d’un joueur polonais. Qu’avezde l’Europe de l’Est basé essentielle- vous à dire à ce sujet ? Je tiens à vous préciser que je ne l’ai pas ment sur l’engagement physique. fait exprès. Sur l’intervention, j’ai été désVous avez une nouvelle fois équilibré et en voulant éviter de tomber, je perdu contre une équipe de me suis réceptionné sur le dos du joueur. Je D1 polonaise comme ce fut le n’avais aucune raison de faire exprès. En me cas contre Zabrze… faisant expulser, je me suis auto sanctionné, Nous avons perdu, certes, mais nous me privant d’un temps de jeu assez consénous sommes offert quelques occasions

Bedbouda «J’accepte

quent. Vous avez failli connaître le même sort lors de la rencontre contre Polonia Bytom… Lors de cette rencontre, il y avait de l’engagement. Et sur un duel où nous disputions le ballon, j’ai touché involontairement le joueur adverse. Mais je tiens à préciser que si j’ai commis des fautes, ce n’est pas pour agresser mes adversaires. L’entraîneur Michel, dépité par votre expulsion et celle de Besseghier, compte vous sanctionner financièrement pour ce comportement qui pénalise l’équipe… Que voulez-vous que je vous dise. J’accepte la sanction, si tel sera le cas. Le coach est seul maître à bord. Mais je le dis et je le répète, je n’ai jamais voulu agresser l’attaquant polonais. Depuis le début du stage bloqué, on a beaucoup parlé de votre reconversion en défenseur central. Ce n’est pas cette situation qui vous a quelque peu déstabilisé ? Non, pas du tout. Je suis bien moralement. Si nous commettons des erreurs, c’est aussi parce que nous sommes en pleine charge de travail. Et donc notre réaction est un peu lourde. Entretien réalisé par Tarek-Che

«J’étais énervé parce qu’on m’a reproché de ne pas assez bosser»
Devant tout ce grabuge, nous avons tenu à solliciter Abdelmalek Mokdad afin de nous donner sa version des faits. A ce sujet, l’exjoueur de l’US Créteil a été clair. «Depuis que nous avons repris les entraînements, je n’ai pas loupé une seul exercice. Je suis le seul à l’avoir fait d’ailleurs. Et lorsque le capitaine d’équipe m’a reproché de ne pas bosser assez, cela a eu pour effet de m’énerver. Qu’on me reproche de rater une séance pour blessure ou autre chose, d’accord. Mais qu’on me fasse des remontrances comme quoi je ne bosse pas assez, cela est inadmissible. Et c’est ce qui m’a mis hors de moi. J’ai quitté la séance énervé. Par la suite à l’hôtel, j’ai pu me calmer pour reprendre les entraînements dans l’après-midi. Pour ce qui est des sanctions, première nouvelle car personne jusqu’à maintenant ne m’a fait part de cette décision», nous a dit Mokdad.

Mokdad

Le groupe prêt à aller au charbon

L’heure est à la détente pour Mouissi, Youcef Sofiane, Kemas et Kadour

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup sûr ESS

11
Entre Serrar et Zekri, le feuilleton continue

ESS - CSS aujourd’hui à 20h45

Une victoire pour éviter l’implosion !
En plus du problème des arriérés non encaissés par les camarades de Khaled Lemouchia, le souhait du coach Zekri de quitter ses fonctions d’entraîneur après la finale a failli nuire à la bonne préparation de ce rendezvous, avant l’intervention de Serrar qui a tenu à apaiser l’atmosphère, en préservant «momentanément» le calme au sein de la maison des Noir et Blanc.

s sAprès avoir annoncé à quelques sup-

Le public devra jouer son rôle
Venu en masse pour soutenir les Noir et Blanc face à l’Espérance pour le premier match de la saison des Ententistes, le public sétifien est très attendu dans les travées du stade ce soir pour pousser la bande à Zekri à battre une autre formation tunisienne et fêter la première consécration de l’Entente pour la saison 2010-2011.

ême si ce n’est pas encore la période des fêtes, le club phare de Aïn Fouara pourrait bien offrir à ses amoureux un premier titre dès cette soirée, à l’occasion de la Supercoupe de l’UNAF qui se déroulera au stade 8-Mai-45, à partir de 20h 45, entre l’équipe locale l’ES Sétif et la formation tunisienne, le CS Sfaxien. Un titre, certes, symbolique, par rapport au prestigieux trophée de la Ligue des champions ou de la Coupe de la CAF, mais qui sera une bouffée d’oxygène pour les Ententistes qui devront sortir le grand jeu à domicile, afin d’éviter toute déception qui pourrait ternir l’ambiance, inévitablement électrique, au sein de la maison sétifienne…

M

ramené de l’extérieur face au Mazembe, mais surtout une défaite à domicile contre l’Espérance de Tunis, la bande à Zekri a une très belle carte à jouer ce soir pour décrocher le premier titre de la saison, alors que d’autres formations sont encore en retard en matière de préparation d’avant-saison.

La bonne préparation de Dynamos passe par un succès
Voulant poursuivre sa mission à la tête des Noir et Blanc, le coach Nouredinne Zekri compte énormément sur cette finale pour décrocher une troisième consécration depuis sa venue au club, tout en préparant la prochaine sortie au Zimbabwe, face à la formation locale de Dynamos dans les meilleures conditions possibles, vu qu’en cas d’échec aujourd’hui, personne ne sera à l’abri de la colère et la révolte des supporteurs sétifiens… Samir B.

Une grande première à Aïn Fouara
Si les équipiers d’Abdelkader Laïfaoui auront la chance de brandir le premier trophée de la saison, mais aussi le sixième sur la scène internationale depuis la création du club phare de Aïn Fouara, ce sera la première fois qu’il se réaliserait sur le sol sétifien et dans le stade mythique du 8-Mai 45, vu que toutes les consécrations des Ententistes par le passé ont été décrochés loin de Sétif.

porteurs avant le début de la séance d’entraînement de vendredi son souhait de démissionner tout juste après la finale d’aujourd’hui, le coach Zekri a provoqué la colère de ces derniers qui n’ont pas cessé d’insulter la direction et notamment le président Serrar. Le président sétifien, qui a organisé en urgence une réunion de crise, a voulu jeter l’éponge dans un premier temps avant de convoquer le coach Zekri, pour mettre les points sur les i de nouveau en privé, et d’inviter les journalistes à une conférence de presse dans le but de calmer les esprits avant cette grande finale. Qui aura le dernier mot ? Bien que l’homme fort de la direction sétifienne ne cesse de répéter à chaque reprise qu’il fait totalement confiance à son entraîneur et qu’il s’agissait simplement d’un malentendu dû au manque de communication directe entre les deux parties, Serrar ne devra pas pourtant tolérer trop longtemps les caprices de Zekri, surtout sa méthode de s’appuyer sur le public pour marquer sa présence et pousser l’opinion publique à se retourner contre la direction sétifienne.

Remporter un premier titre cette saison
Après un début laborieux en phase des poules de la Ligue des champions, avec un nul

Le onze probable

Le pacte entre Serrar et Zekri tombe à pic
programmé cette fois afin de se rattraper de sa bourde, tout en gardant de bons contacts avec les formations tunisiennes.

Chaouchi, Raho, Hachoud, Belkaïd, Laïfaoui, Lemouchia, Bouazza, Djabou, Metref, Ghazali, Hadj Aïssa

Pub

Metref de retour, Delhoum incertain
avant s sBlessé même la pre-

mière rencontre en Ligue des champions face à l’Espérance de Tunis avant de rater le déplacement à Mazembe, Hocine Metref sera de nouveau titulaire aujourd’hui, après avoir récupéré l’intégralité de ses moyens, alors que le milieu de terrain, Mourad Delhoum, qui souffre de quelques bobos physiques, est toujours incertain pour cette grande affiche.

Djediat de retour à l’Entente !
nous s sComme l’avions annoncé

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LʼINTÉRIEUR ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÛRETÉ NATIONALE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SOUS-DIRECTION DU RECRUTEMENT ET DE LA SÉLECTION

Avis de recrutement
La Direction Générale de la Sûreté Nationale envisage de recruter et de former des Officiers de Police, Officiers de Police de lʼOrdre Public, Officiers de Police Féminins, au cours de lʼannée 2010.
Corps concernés Officiers de Police Et Officiers de Police Féminins Officiers de Police de lʼOrdre Public Conditions dʼâge et niveau requis Etre âgé de 21 à 35 ans et titulaire dʼune licence ou dʼun titre reconnu équivalent Etre âgée de 21 à 35 ans titulaire dʼune licence ou dʼun titre reconnu équivalent

Hemani a souffert d’une intoxication
durant la s sAbsent séance d’entraî-

nement de vendredi en compagnie de Hadj Aïssa, l’attaquant, Nabil Hemani, qui a passé la nuit de jeudi à l’hôpital suite à une intoxication alimentaire, n’est pas du tout sûr de tenir sa place aujourd’hui dans le onze de départ, se contentant probablement de débuter la rencontre sur le banc de touche.

en exclusivité dans une précédente édition, le souhait de la direction de donner une seconde chance à Djediat, qui est lui aussi très chaud à l’idée de poursuivre son aventure à l’Entente, devient réalité. Le coach Zekri, qui était dans un premier temps indécis quant à l’idée d’intégrer de nouveau l’ex-joueur du PAC, a donné son aval pour le retour du meneur de jeu qui est attendu dès demain pour reprendre les entraînements avec le reste du groupe, tout en signant son nouveau contrat avec la direction sétifienne, tout juste avant la date limite de dépôt des licences.

1- Conditions de recrutement :
Tout citoyen algérien ou citoyenne algérienne désirant servir dans les rangs de la Sûreté Nationale doit remplir les conditions statutaires ci-après : - Etre de nationalité algérienne. - Jouir de ses droits civiques et de bonne conduite et moralité. - Etre reconnu, après examen médical, apte à exercer de jour comme de nuit. - Avoir une taille de 1 mètre 66 cm pour les candidats et 1 mètre 55 cm pour les candidates. - Avoir une acuité visuelle totalisant 15/10 pour les deux yeux sans que lʼacuité minimale dʼun seul œil ne soit inférieure à 07/10 sans verres correcteurs. - Satisfaire à toutes les épreuves de sélection prévues (tests psychotechniques, épreuves écrites et orales). - Etre âgé de 21 ans au moins et de 35 ans au plus. - Avoir le niveau requis tel que prescrit dans le tableau ci-haut. - Justifier du dégagement, de la dispense des obligations du service national, du sursis en cours de validité ou dʼun récépissé de dépôt de dossier de soutien de famille en cours de validité. - Sʼacquitter des droits de participation.

Belkaïd mécontent des rumeurs
l’hôtel s sPrésentleà Zidan avant

2- Le dossier de candidature doit comporter obligatoirement les pièces ci-après :
- Une demande manuscrite - Deux copies légalisées de la Licence ou dʼun titre reconnu équivalent - Un document justifiant le dégagement ou la dispense des obligations du service national ou le sursis en cours de validité. - Un certificat de nationalité algérienne. - Un extrait de casier judiciaire (bulletin n°03). - Un extrait dʼacte de naissance n°12 - Un certificat de résidence. - Trois (03) certificats médicaux (médecine générale, phtisiologie et ophtalmologie) délivrés par un médecin spécialiste. - Un certificat de toise. - Cinq (05) photos dʼidentité - Quatre (04) enveloppes timbrées libellées à lʼadresse du candidat avec lʼindication du code postal de la commune de résidence.

Accueil très chaleureux pour les Tunisiens
viter faux ssAfin d’éce deles cas enproblèmes, comme fut le lors de la réception de l’Espérance Tunis Ligue des

champions, et le fameux mariage programmé dans le même hôtel qui a hébergé les Tunisiens ce jour-là, la direction sétifienne a tout

début de la conférence de presse, le très polyvalent Farouk Belkaïd s’est dirigé directement vers le président Serrar afin de parler en privé avec lui, lui demandant qui se cache derrière les rumeurs qui circulent concernant le mécontentement de la direction envers son rendement ces derniers temps. C’est ainsi qu’il voulait avoir l’avis du président sétifien.

3- Les dossiers complets de candidature doivent être déposés au niveau des services locaux de police
(Sûreté de wilaya - Siège – Sûreté de Daïra – Sûreté urbaine) Pour tous les renseignements complémentaires, sʼadresser à ces services. Les candidats retenus seront convoqués en temps opportun pour subir les épreuves du concours. Anep 819898 Le buteur du 08/08/2010

12

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup triple JSMB

Après avoir réussi son deuxième stage en Tunisie

La JSMB amorce son troisième cycle de préparation
près presque trois semaines de stage à Tunis, la formation béjaouie était de retour au pays la semaine dernière. Les joueurs qui commençaient à être fatigués pas le rythme de vie lors des derniers jours du stage, notamment la routine, étaient très contents de retrouver le pays. Par ailleurs, le staff technique des Vert et Rouge a jugé utile de libérer ses poulains pour quatre jours de repos. Bref, les coéquipiers de Maroci ont repris le chemin des entraînements hier, à 18h au stade de l’Unité-Maghrébine. Avec un peu de recul, le stage effectué par la JSMB à Tunis était une totale réussite. Physiquement, les joueurs ont cravaché dur, et ils entameront la compétition sans se faire de souci sur ce plan surtout qu’ils auront encore le temps de travailler ce côté dans les jours à venir. Sur le plan tactique, Menad a mis en place sa méthode de jeu. Sur le plan technique, cette saison Béjaïa a dans son effectif d’excellentes individualités. En résumé, la JSMB version 2010-11, c’est du solide. Une défense en béton, un milieu royal qui ne connaît pas la fatigue, une attaque qui crache le feu, une discipline et rigueur tactique de haute qualité, sans compter bien sûr la bonne ambiance qui règne en permanence au sein du groupe. La JSMB possède un groupe jeune et pétri de qualités. Cela commence à faire peur avant même le coup d’envoi du championnat. Il reste encore plus d’un mois et demi avant le début de la compétition, et Menad qui veut bâtir une grande équipe cette saison veut mettre à profit cette période afin d’être fin prêt pour la première journée du championnat.

A

les deux déjà en place. Mais selon Menad, Chouih n’a pas été à la hauteur. Tout cela nous amène à dire que Si Mohamed qui a été le gardien numéro un la saison écoulée est bien placé pour garder les bois de la JSMB encore cette saison, et aura devant lui une défense en béton. Cette défense, faut-il le rappeler, était le maillon fort de l’équipe lors des deux précédentes saisons. Les responsables béjaouis très satisfaits de ce compartiment et ne l’ont pas chamboulé. En effet, mis à part le départ de Messali, ils ont gardé les mêmes éléments avec deux renforts de qualité, Maïza et Meftah. Donc, Menad a prôné la stabilité en défense. Zafour, Maïza et Megatli formeront une charnière qui pourrait faire face à n’importe quelle ligne d’attaque. Sur les flancs de la défense, Meftah et Bellakhdar ne sont plus à présenter. Avec leur jeu offensif, ils aideront certainement les attaquants, et l’équipe a gagné une assise ; donc elle peut jouer tranquillement devant.

Un milieu royal
Grâce aux efforts de Tayeb Maroci, la nouvelle recrue cet été, et sa condition physique, il sera certainement un aspirateur de ballons. Maroci avec à ses côtés Kheyari ou Nassim Hamlaoui ne laisseront pas l’équipe adverse jouer dans la zone de la JSMB. Mieux encore, ils joueront simple et rapide. Leur mission a été bien définie par Menad : récupérer le ballon et alimenter directement les éléments de l’entrejeu et les attaquants. Pour sa part, Boudar, qui aura pour mission de mener le jeu cette saison, ne se complique pas beaucoup la vie puisque même lui, il joue simple et se base surtout sur le jeu offensif. D’une manière générale, le milieu de terrain de la JSMB est royal et ne connaît pas la fatigue, il sera certainement l’un des points forts de l’équipe cette saison.

Une défense en béton
Il faut dire que cette saison la club phare de la Soummam, qui a recruté Meftah et Maïza en défense, possède actuellement sur le papier la meilleure défense de notre championnat. Durant les trois semaines de stage à Tunis, et après les quatre rencontres amicales jouées sur place, l’équipe type s’est dessinée et le groupe a acquis une discipline tactique. Menad a réussi donc à mettre les premières pierres de son chantier avec succès car l’équipe possède déjà une base de jeu, en attendant plus. Pour le poste de gardien de but, la JSMB a recruté, après le départ de Saoula, un autre portier pour concurrencer

Plusieurs solutions en attaque
La saison dernière, le problème de la JSMB était sa ligne d’attaque. Même si elle était bien lotie, cette dernière par son manque d’effica-

cité, a fait perdre à l’équipe plus de 19 points à domicile. N’avaient été ces points perdus, la JSMB aurait gagné le championnat sans que personne n’aurait crié au scandale. Les responsables béjaouis ont bien retenu la leçon. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils ont donné la priorité aux attaquants cet été. Pas moins de quatre éléments ont été recrutés, et en l’espace de quelques jours seulement, la ligne d’attaque de la JSMB s’est réveillée, d’après ce que nous avons constaté lors du stage de préparation effectué en Tunisie. Mieux encore, ce compartiment crachera le feu cette saison. Gasmi est l’un des meilleurs techniciens à son poste dans notre championnat, et la force physique de N’djeng fait de lui un attaquant racé. L’expérience de Touati rendra plusieurs services à la JSMB, sans oublier Laref, Bouraba, Boulaïncer, Aourès et les autres qui pourraient ajouter un plus à n’importe quel moment. Il faut croire que Menad a trouvé la bonne formule. L’attaque aura plusieurs solutions dans une seule rencontre. La preuve, lors des quatre matchs amicaux joués par les Béjaouis à Tunis, l’attaque a marqué 9 buts, une moyenne de deux

buts par match. Une chose est sûre, les supporters de la JSMB vont se régaler cette saison avec les Gasmi, N’djeng, Touati, Bouraba, Boulaïncer…

Menad insiste sur le jeu collectif
Avoir du beau monde ne veut pas dire avoir une bonne équipe. Le coach Djamel Menad a bien compris cela. D’ailleurs, dans toutes ses déclarations, l’ancien avant-centre des Verts ne parle jamais des individualités. Il parle toujours du groupe et du jeu collectif. Dès les premiers jours du stage qu’a effectué la JSMB à Hammam Lif, Menad a tracé les principes de jeu de son équipe. Il a commencé à les mettre en place un par un. Il insistait beaucoup auprès des joueurs, afin de respecter ses consignes à la lettre. Aujourd’hui, l’équipe n’est pas au top, mais on peut dire que c’est en bonne voie. Désormais, la JSMB commence à trouver ses repères car elle a déjà un jeu collectif propre à elle. S. Abdelli

Reprise hier à 18h
Les Béjaouis, qui étaient de retour la semaine dernière au pays après un stage de 20 jours à Hammam Lif, ont bénéficié de quatre jours de repos. Désormais, les quatre jours sont déjà consommés, et les joueurs ont repris le chemin du travail hier à 18h au stade de l’Unité-Maghrébine. Les choses sérieuses ont déjà commencé pour les Béjaouis qui veulent réussir leur troisième cycle de préparation, à Béjaïa, avant l’entame de la compétition prévue vers la fin du mois de septembre.

Bellakhdar : «La JSMB a les moyens de rivaliser avec les ténors»
Le latéral gauche de la JSMB est optimiste quant à l’avenir de son équipe. Amar Bellakhdar affirme que l’équipe a fait une bonne préparation en Tunisie et qu’elle aura son mot à dire cette saison en championnat. Il avoue qu’il fera de son mieux pour non seulement s’imposer dans l’échiquier des Vert et Rouge, mais aussi pour contribuer à la réussite de son équipe qui veut s’investir carrément dans le championnat cette saison. Après quatre jours de repos, comment vous sentez-vous ? Très bien, merci. Ces jours de repos nous ont permis de bien souffler et de récupérer un peu après nos efforts lors du stage à Tunis. Désormais, fini le repos et place au sérieux et au travail, on a encore du boulot à faire afin d’être au top à l’entame de la compétition. Comment voyez-vous la suite de la préparation après le stage de Hammam Lif ? Je pense que c’est la continuité dans le travail, à un mois et demi du lever de rideau du championnat. On a suffisamment de temps pour préparer la nouvelle saison et procéder aux dernières retouches pour être fins prêts pour la première rencontre du championnat. On a déjà bouclé une partie en Tunisie, désormais, on doit jouer le maximum de matchs amicaux car il y a toujours quelques régalages à opérer avant l’entame de la saison. Vous avez passé près de 20 jours à Tunis, quel bilan tirez-vous de votre préparation ? On a fait une bonne préparation et le stage a été une totale réussite. Le site où on était en regroupement offre toutes les commodités pour ce genre de préparation. L’équipe s’est préparée dans de bonnes conditions, et une ambiance bon enfant régnait au sein du groupe. Il n’y avait aucun écart disciplinaire et notre souci était de réussir notre préparation. Vous avez joué quatre matchs amicaux sur place et vous en avez gagnés deux, quelle analyse faites-vous sur ce sujet ? En dépit des résultats techniques, notre équipe a fourni de belles prestations. Notre objectif était de parfaire tous les aspects avant l’entame de la compétition. En plus, le staff technique voulait tester tous ses joueurs afin d’avoir une idée précise sur chacun de nous, notamment les nouvelles recrues. Donc, le plus important était de fournir une belle prestation. Selon les échos qui nous sont parvenus de Tunis, l’équipe a laissé une bonne impression… Comme je vous l’ai déjà dit, on a fait une bonne préparation et il nous reste à le confirmer lors des matchs officiels. On a cravaché dur durant presque 20 jours, et on tâchera de bien préparer durant la période qu’il nous reste afin de faire sensation dès les premières journées du championnat. Je dirai aussi à nos fans qu’ils ne seront pas déçus de leur équipe. Donc, la JSMB peut espérer jouer les premiers rôles avec l’effectif actuel ? Oui, pourquoi pas. Mais le plus important sera de prouver notre valeur sur le terrain et démontrer réellement que la JSMB de cette saison peut rivaliser avec les ténors du championnat. Cela ne va pas être facile, mais on fera tout pour réaliser une excellente saison. Entretien réalisé par S. Abdelli

Si Mohamed rejoindra l’EN aujourd’hui
Contrairement à ses coéquipiers qui ont repris les entraînements hier, le portier franco-algérien de la JSMB, Si Mohamed Cédric, qui a rallié son domicile à Lyon à la fin du stage pour passer quelques jours en famille, a manqué la séance de la reprise de son équipe hier. En effet, Si Mohamed rejoindra directement à partir d’aujourd’hui l’Equipe nationale qui entrera en regroupement à Alger en prévision de la rencontre amicale contre le Gabon, prévue le 11 du mois courant au stade du 5-Juillet.

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup ferme CRB

13
Le terrain d’entraînement pose problème
En choisissant d’effectuer le stage de préparation en Algérie, le technicien argentin n’imaginait pas que son équipe allait être confrontée au problème de l’indisponibilité du terrain. La direction du club, en choisissant de prendre son quartier général à l’hôtel El Mehdi pour ce stage de courte durée, a pris ses dispositions pour que l’équipe puisse s’entraîner quotidiennement au stade de Zéralda. Les dirigeants ont opté pour cette solution afin d’éviter à leur équipe de faire le déplacement chaque jour au stade du 20Août, et rester ainsi près du lieu de son regroupement. Finalement, le Chabab s’est retrouvé confronté à l’indisponibilité du stade de Zéralda pour toute la durée du stage. Les Belouizdadis étaient donc dans l’obligation de se déplacer au stade de Chéraga. Là aussi le même problème s’est posé une nouvelle fois, et les dirigeants ont trouvé une ultime solution, à savoir programmer le reste des séances d’entraînement au stade annexe du 5-Juillet. Ainsi, les coéquipiers de Saïbi, pour un stage d’une courte durée, se sont retrouvés dans l’obligation de faire toute une gymnastique pour trouver un terrain. Reste à savoir si le club phare de Laâqiba ne sera pas une nouvelle fois contraint de chercher un autre stade d’ici la fin du stage prévu ce mardi.

Le Chabab appelé
à dégraisser son effectif

près avoir renforcé son équipe par huit nouveaux éléments en procédant au recrutement de Rebih, Herrouche, Benaldjia, Khellaf, Ghoul, Abdat, Bourekba et Aït Ali, tout en promouvant cinq joueurs du cru en équipe fanion, à savoir Hamza Dahmane, Anane, Kherbache, Lahouamed et Baâ., le Chabab s’est retrouvé avec un effectif de vingt-huit joueurs. Ce qui mettra sans aucun doute la direction du club dans une situation embarrassante, si la FAF ne révise pas à la hausse le nombre de licences autorisé pour chaque club, qui est fixé à vingt-cinq joueurs. Les Belouizdadis espèrent que la FAF permettra aux clubs de bénéficier au moins de deux licences supplémentaires pour les joueurs issus de la catégorie juniors, afin de pouvoir y faire face au problème. Quant au troisième joueur qui sera l’élément de plus dans l’effectif et qui ne

A

sera pas qualifié, ce dernier s’entraînera avec l’équipe jusqu’au mercato hivernal avant d’être prêté au profit d’une autre équipe.

La décision finale revient au coach
Face à cette situation, la décision finale restera entre les mains de Gamondi qui est le seul habilité à faire le choix sur les trois éléments sur lesquels il ne pourra compter pour le prochain exercice. L’Argentin va sans aucun doute opter pour un équilibre entre les trois compartiments, car il tient avant tout à avoir une doublure dans chaque poste. D’ailleurs, l’une de ses satisfactions dans l’opération recrutement, c’est le fait d’avoir des solutions de rechange pour parer à toute mauvaise surprise à l’avenir. Toutefois au CRB, on souhaite, à l’instar des autres formations, que la FAF revienne sur sa décision de limiter le nombre de licences à vingt-cinq, ce qui évitera aux Belouizdadis de se retrouver dans l’embarras. K. M.

Aucun joueur ne sera libéré avant le mercato
Si le nombre de licences autorisé pour chaque club ne sera pas revu à hausse, du moment que pour l’instant aucune décision n’a été prise par la FAF, à ce moment, le problème se posera d’une autre manière pour le staff technique, qui ne pourra pas compter sur les services de trois joueurs, mais qui seront autorisés à s’entraîner avec le club. Puisque le président du CRB nous a confié qu’aucun élément ne sera libéré avant le mercato, du fait que l’entraîneur a déjà procédé à la libération de Gherbi et Akniouène, alors que six éléments, Berradja, Younes, Fellah, Bendahmane, Fenier et Bellat, ont choisi de quitter le club.

Un stage à l’étranger aurait pu éviter cette situation

Le HAC pour clore le stage de préparation
Pour boucler le stage de préparation qui a lieu actuellement, le staff technique du Chabab a programmé un match amical lundi prochain qui mettra aux prises les camarades de Saïbi avec le HAC. Cette rencontre permettra sans aucun doute à Gamondi d’évaluer le travail qu’il a effectué jusque-là.

Gamondi mise sur les matchs amicaux du Ramadhan
e technicien argentin, Miguel Gamondi, mise sur le stage de préparation qui se déroule actuellement à l’hôtel El Mehdi pour peaufiner la préparation physique de son équipe. Ce dernier tient à boucler son programme avant le début du mois de Ramadhan, durant lequel, nous a-til dit, les joueurs seront soumis à une légère charge de travail. Gamondi va donc élaborer un autre programme de préparation à travers lequel il mettra l’accent sur le volet technique. Mais cela ne voudrait nullement dire que le CRB aura seulement une séance d’ent r a î n e m e nt par jour, car il envisage de programmer parfois deux séances par jour, mais aussi des matchs

L

Aksas et Lahmar en tenue de ville
Bien qu’il soit en période de rééducation, le milieu de terrain du CRB Abbou Lahmar était présent hier matin sur les lieux du regroupement de son équipe, tout comme son coéquipier Aksas qui souffre d’une légère blessure. C’est le technicien argentin qui a insisté à ce qu’ils soient avec le groupe, même en étant blessés.

amicaux. En effet, l’entraîneur du CRB ambitionne de disputer au cours de cette période un maximum de matchs amicaux pour qu’il puisse peaufiner la préparation de son équipe et créer une certaine cohésion. Les lacunes décelées lors des deux matches disputés en Coupe de la CAF face au Djoliba de Bamako et le recrutement de plusieurs joueurs en cette période d’intersaison nécessite obligent Gamondi à programmer beaucoup de matchs amicaux, afin parfaire les automatismes entre les joueurs à même de permettre au Chabab d’être prêt au début du prochain exercice. L e s matchs amicaux seront aussi

Cependant, les dirigeants des Rouge et Blanc auraient pu éviter de se retrouver dans cette situation, si le stage de préparation avait été programmé à l’étranger. En effet, plusieurs formations de l’élite ont choisi de se préparer en Tunisie, France, Pologne ou au Maroc pour avoir toutes les infrastructures nécessaires à une bonne préparation à leur disposition, ce qui n’est pas le cas en une bonne occasion pour les nouAlgérie où nos équipes se reveaux éléments de gagner leur place trouvent souvent confrontées à dans l’équipe, car Gamondi tient à l’indisponibilité d’infrastrucdonner la chance à tous les joueurs. tures, notamment un lieu d’enC’est ainsi qu’on n’écarte pas l’éventraînement, et c’est ce qui est tualité d’assister à plusieurs changearrivé aux coéquipiers d’Oussements au sein de l’équipe type, si les rir. Il est vrai que le facteur nouvelles recrues parviennent à temps n’était pas pour arranger s’imposer. D’ailleurs, la direction du l’équipe en raison de sa particiclub est entrée en contact avec plupation en Coupe de la CAF. sieurs formations en vue de proD’aucuns estiment que le Chagrammer un maximum de matchs bab pouvait bien programmer amicaux en ce mois d’août et qui se un stage à l’étranger, quitte à ce joueront après la rupture du jeûne. qu’il s’étale jusqu'au début du K. M. mois de Ramadhan. Des équipes ont d’ailleurs proLes grammé leur stage d’intersaison joueurs soumis en plein mois de carême, à l’image de l’USMA, l’ASO et à des tests médicaux du MCA qui effectuera un deuxième stage en TuniAprès un premier test au CNMS, les sie, et cela ne semble nuljoueurs du CRB ont passé l’ECG, hier en lement poser de problème début d’après-midi, afin de compléter leur aux équipes en question, dossier médical. Il est utile de rappeler car pour réussir sa saison, que tous les joueurs doivent passer les il faut passer par une bonne examens médicaux nécessaires préparation d’intersaison. pour espérer être qualifiés par la LNF.

14

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup fourré USMA

Le cas Chafaï pose problème

Un faux problème a failli créer l’implosion
e président Allik s’est vu obligé de réunir vendredi dernier son staff technique pour régler un problème qui a surgi, on ne sait d’où, et pour mettre une fois pour toute les points sur les i. Un problème conflictuel entre les membres du staff technique qui a failli provoquer l’implosion au sein de l’encadrement, n’était cette intervention du premier responsable du club pour remettre de l’ordre dans la maison et mettre tout le monde devant ses responsabilités. Pourtant, il n’y avait vraiment pas de quoi en faire une montagne tant il s’agissait d’une futilité sur laquelle on pouvait bien fermer les yeux, sans faire de bruit en faisant appel au président, ni provoquer une telle réunion. Toute l’histoire, c’est que Saâdi a jugé que le nom de Mekhazni est trop évoqué par la presse écrite, et c’est à partir de là que tout est parti. L’entraîneur de l’USMA ne s’est pas empêché d’ailleurs de faire la remarque à son adjoint qui a été surpris qu’on puisse lui reprocher cela. Car, au moment où Nou-

L

reddine Saâdi était absent à cause du décès de sa sœur, que Dieu ait son âme, c’est Mekhazni qui a assuré l’intérim aux entraînements, et de ce fait, il était tout à fait normal que les journalistes qui couvraient le quotidien de l’USMA citent son nom. Voilà d’où est partie cette zizanie qui n’avait pas lieu d’être si on s’était montré plus responsable et plus raisonnable. Si on s’amuse à faire intervenir à chaque fois le président pour régler ces faux problèmes, on n’en finira pas et ça va finir par nuire à l’image du club qui s’apprête à passer un cap très important de son histoire. Allik intervient et remet de l’ordre Allik s’est donc vu obligé d’intervenir pour apaiser la tension, et surtout, pour redéfinir les tâches au sein du staff technique afin que tout soit clair à l’avenir. Même si on n’avait pas l’impression que l’ordre a été bousculé au sein de l’encadrement technique, Allik a réaffirmé que Noureddine Saâdi est le premier responsable du staff, du programme des entraînements et des choix techniques et tactiques. Et c’est lui aussi qui devra faire des déclarations à la presse,

Le cas de Chafaï, le Mouloudéen s qui avait rejoint à son tour les rang de l’USMA, pose problème. Contrairement à ce qui a été indiqué, il n’a encore signé aucun contrat avec les Rouge et Noir et sa situation actuelle semble plus ou moins compliquée. Comme on le sait, Chafaï a pu convaincre le staff technique qui is avait décidé de le retenir, et depu son arrivée, il s’entraîne régulière le groupe. Il a même pris ment avec part à tout le stage qui se déroule en il ce moment, mais jusqu’à présent, pas officiellement usmiste. Et n’est pour cause, la direction du club hésite encore à lui faire signer un contrat, encore moins une demande de licence. Car il ne reste qu’une seule licence disponible, et celle-ci ti est réservée normalement à Laya encore sous contrat. En plus qui est clair, dans le cas où l’ex-Tlemcénien reviendrait, l’USMA aura fait signer les 25 licences en sa possession, et de r ce fait, il n’y aura plus de place pou Chafaï. L’on comprend donc le problème face auquel sont confrontés les responsables des Rouge et Noir par rapport à cette situation, surtout si le TAS tranche en faveur de Layati. Car dans le cas contraire, ce problème ne se posera peut-être pas puisque le x staff technique a déjà fait son choi préférant Chafaï à Layati. en

et personne d’autre sans son aval, même si aucun de ses adjoints n’avait jusque-là accordé d’interview, y compris Mekhazni qui, malgré les nombreuses sollicitations des journalistes après avoir quitté le MCA pour l’USMA, avait refusé de s’exprimer sur le sujet. Espérons donc que les choses rentreront dans l’ordre et qu’on s’occupe de plus important que ça.

La presse, cible facile Cela dit, on a été très surpris d’apprendre, une fois encore, que la direction du club a décidé de boycotter la presse. La réunion de vendredi dernier a été en effet, élargie par la suite à l’ensemble des joueurs qui se sont vus interdits d’accorder des interviews sous peine d’une amende de 50 000 DA. Finalement, on n’a pas été très loin pour trouver le coupable dans

toute cette histoire : la presse. Une cible facile, trop facile même. L’on se demande pour quelle raison on a décidé d’instaurer ce boycott et où en est la responsabilité de la presse face à ce faux problème qui a été créé au sein même du staff technique. Au moment où l’USMA s’apprête à rentrer dans le monde du professionnalisme, on s’attendait plutôt à mieux de sa part. B. M.

L’option de 27 licences pourrait être la solution

Une autre option pourrait se pré, senter devant les dirigeants usmistes d’augmenter le nombre de celle joueurs signataires par club à 27 au lieu de 25. Dans ce cas, l’USMA pourra faire tranquillement son choix dans la mesure où elle peut . même les faire signer tous les deux Mais si ce nombre est maintenu, le problème reste posé.

Cas Layati

Son manager saisit le TAS
e cas du joueur Ammar Layati est, semble-t-il, loin d’être réglé. Son manager vient de saisir le TAS afin d’obtenir gain de cause après que la commission des litiges de la Ligue nationale de football eut tranché en faveur de l’USMA. On apprend, en effet, que la direction des Rouge et Noir a été destinataire d’une correspondance du Tribunal arbitral du sport, la priant de s’expliquer sur le cas de Layati avant de trancher sur ce sujet. Il est à rappeler que le latéral gauche de l’USMA a refusé de signer une demande de licence avant d’avoir négocié ses indemnités pour la nouvelle saison et en encaissé une première partie. Cela a été jugé par les responsables du club comme du chantage et ont donc refusé de se plier à ses exigences. Ils sont allés même plus loin en lui interdisant d’intégrer le groupe avant d’avoir signé sa demande de licence. Pour le manager du joueur, cette décision est jugée comme un abus de pouvoir tant le joueur n’a pas refusé de s’entraîner, mais seulement de signer une demande de licence avant d’avoir négocié ses émoluments, ce qui est, toujours selon son manager, tout à fait de son droit. En tout cas, puisque les choses en sont arrivées là, les chances de voir Layati de nouveau sous les couleurs de l’USMA sont vraiment minimes et ce, quelle que soit la décision que prendra le TAS. Mais le fait que l’ex-défenseur du WAT soit encore sous contrat complique les choses. Saâdi serait contre son retour Et même si la direction du club laisse encore la porte ouverte à Layati, il semble que le staff technique, Saâdi notamment, serait contre l’idée de réintégrer le joueur. Pour lui, il n’aurait pas besoin d’un élément qui a raté le stage d’intersaison et toutes les séances d’entraînement. Tout indique que le divorce entre les deux parties est imminent. M. Z.

L

Sayah C’
est hier, 7 août, que le milieu de terrain de l’USMA Saïd Sayah devait entamer une période d’essai avec le KVC Westerlo, le club belge qui a montré un grand intérêt pour le joueur usmiste, jusqu’au 17 août, comme c’est bien mentionné sur la lettre d’invitation envoyée au club. Malheureusement, le joueur n’a pas été autorisé à aller effectuer ces essais. Il a été confronté au refus de son président qui a estimé que Westerlo et le championnat belge de deuxième division ne sont pas la meilleure destination pour lui, sans fermer définitivement la porte devant son joueur en lui promettant de réétudier l’offre au prochain mercato. Le délai a donc expiré hier et Sayah ne réalisera finalement pas son rêve, du moins pour le moment. Car, selon son agent, Sayah embrassera à coup sûr une carrière professionnelle en Europe, «c’est une question de temps». Ivan Modia (agent de Sayah) : «Allik nous a dit que la Belgique n’était pas la bonne destination pour Sayah» Iván Modia, agent de Saïd Sayah, a réussi à parler une fois avec Saïd Allik après deux semaines de tentatives infructueuses. Il lui a proposé toutes les facilités et s’est montré très coopératif, mais rien n’y fit, le président usmiste s’est montré inflexible. Voilà ce que nous a dit M. Modia : «M. Allik nous a dit qu’il n’avait pas de remplaçant pour Sayah avant le mercato d’hiver, nous lui avons expliqué que si les es-

Le délai a expiré aujourd’hui

n’ira pas en Belgique
est détruit en ce moment. Allik nous a également dit que la Belgique n’était pas la bonne destination pour Saïd. Nous sommes des professionnels et nous nous consacrons à ce métier depuis 20 ans. Le championnat belge est la meilleure destination pour un jeune joueur algérien qui a déjà dépassé la période de la formation. Pour la langue, l’intégration et le niveau de la compétition, c’est la meilleure vitrine pour Sayah, beaucoup de recruteurs des clubs anglais, français et espagnols y passent leur temps. L’USMA et M. Allik se retrouvent avec un grand problème sur les bras : un joueur qui a perdu l’espoir de jouer en Europe, cassé, démotivé pour jouer en Algérie. Le garçon qui est très mûr a vite su que c’était une occasion unique pour lui. J’espère de tout cœur qu’il retrouvera ses esprits car nous continuons à croire en lui et un jour nous le placerons en Europe.» B. M.

sais à Westerlo s’avèrent concluants, il aura la latitude de reporter le départ de son joueur jusqu’en janvier, mais il a enLe core refusé. Je suppose qu’il y a d’autres motifs qui l’ont empêché de transfert de laisser le joueur aller effectuer des essais, des motifs que personnelHalliche à Fulham, lement j’ignore. M. Allik a déc’est elle fendu les intérêts de son club et c’est tout à fait légitime même si Pour illustrer mieux le sérieux et la réla manière n’y était pas. Mais, je putation de la société Extratime pour lacrois qu’il ne s’est pas rendu quelle travaille l’agent de Saïd Sayah Ivan compte qu’il pourrait être resModia, il faut savoir que c’est cette soponsable si un jeune footballeur ciété qui s’est occupée des affaires de de 21 ans avec une occasion en or Rafik Halliche et qui a concrétisé de jouer en Europe verra sa carrière son transfert hier à Fulham. stoppée. C’est malheureux car Sayah

De nos envoyés spéciaux en Tunisie
Slimane Baghdali Kamel Oulahcen

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup réussi USMB

15

USMB 1 - Monastir 0

55e minute, Gaouaoui chute et ne se relève pas
qqq On jouait la 55’ quand Gaouaoui, en allant cueillir une balle haute, s’est fait bousculer par un attaquant de Monastir. Le keeper blidéen restera au sol en se tordant de douleurs. Il se plaindra de l’épaule et tout le staff médical se précipitera pour voir de quoi il en était. Gaouaoui restera trois bonnes minutes allongé sur le sol, alors que des soins lui étaient prodigués. Il se relèvera péniblement et demandera à son entraîneur de poursuivre le match. Assas ne laissera Gaouaoui que pour une dizaine de minutes. Il le remplacera ensuite par Boukacem.

Malgré un «arbitrage maison»

L

es joueurs de Blida se sont imposés, vendredi passé, face à la formation de D1 tunisienne, Monastir, sur le score d’un but à zéro. Pas de round d’observation dans ce match qui n’avait rien d’amical. Les joueurs de Blida assiègent d’entrée le camp des visiteurs. Dès la 3’, Harizi ratera de peu le cadre. A la 20’, le même Harizi reprendra de la tête un ballon qui frôlera la transversale. Les occasions de but se succéderont et elles seront toutes à l’actif de Blida. Tour à tour, Meguenni (18’ et 26’) et Bentayeb (30’) seront tout près d’ouvrir la marque. Abdelwahab ayant vu son ballon aller s’écraser sur la transversale suite à un tir des vingt mètres. Ce sera lui qui ouvrira la marque, suite à une action personnelle. Une seule occasion, côté Monastir, qui permettra à Gaouaoui de se mettre en évidence. La mi-temps sera sifflée sur une avance au score qui illustre la nette domination des joueurs de la ville des Roses. Après la pause, les Blidéens ne relâcheront pas la pression et rateront plusieurs occasions. Suite à un corner, à la 55’, botté par Harizi, Bentayeb reprend de la tête et rate de peu le cadre. Le même Bentayeb a failli corser l’addition à la

«Je ne ressens plus aucune douleur»
qqq Bien sûr, nous sommes très vite allés aux nouvelles. Le médecin du club d’abord nous dira que Gaouaoui ne souffrait que d’une toute petite contusion au niveau de l’épaule et qu’il n’avait absolument rien de grave. Le joueur nous dira ce qui suit : «Tout d’abord, je suis presque certain que le joueur de Monastir n’a rien fait pour arrêter son élan, alors que j’allais capter le ballon. Je ne vous cache pas que j’ai eu très peur, car j’avais mal à l’épaule. Je ne ressens maintenant absolument rien et tout va pour le mieux.»

Il a quitté le stage dès la fin du match
qqq Gaouaoui a juste eu le temps de prendre sa douche avant de quitter Hammam Bourguiba. Il est rentré au pays dans la nuit de vendredi à samedi et cela pour être présent avec les autres capés de Saâdane en prévision du regroupement précédant la rencontre amicale face au Gabon. 64’, suite à un missile des vingt mètres. Totalement étouffés, les joueurs de Monastir limiteront les dégâts et se battront bec et ongles avec beaucoup d’agressivité. Bittam (76’) et Abdelwahab verront leurs essais annihilés par le portier tunisien. Le match était bel et bien plié et les poulains de Assas rateront une multitude d’occasions devant une formation de Monastir totalement dépassée. L’addition aurait pu être bien plus corsée pour les Tunisiens n’était l’arbitrage à sens unique. Slimane B.

Le match a failli dégénérer
qqq Cette rencontre entre les équipes de Blida et celle de Monastir s’est jouée sur un rythme soutenu et l’engagement était total. Juste après le but inscrit par Abdelwahab, les choses changeront du tout au tout.On assistera à de véritables agressions de la part des joueurs tunisiens sous l’œil complice de l’arbitre. Les choses ont presque atteint l’irréparable après la faute commise sur Gaouaoui. On a failli en venir aux mains n’était la sagesse des dirigeants des deux camps. S. B.

1re mi-temps : Gaouaoui, Oussad, Chebira, Zemmouchi, Defnoun, Belloucif, Harizi, Meguenni, Bentayeb, Bittam, Djahel. 2e mi-temps : Gaouaoui (Boukacem), Yaghni, Kherbache, Zemmouchi (Naâmani), Defnoun (Sebaï), Belloucif (Aliouène), Harizi (Bendjillali), Meghni (Belkacem), Bentayeb (Mokhtari), Belkheir, Djahel (Khadir).

Assas : «Nous avons eu affaire à un adversaire hypermotivé»
Après le coup de sifflet final, c’est un Assas très en colère contre l’arbitrage qui nous donnera ses impressions de fin de match. «Tout d’abord, je voudrais féliciter mes joueurs qui se sont bien battus. J’ai dû aligner des joueurs qui n’ont pas beaucoup de temps de jeu dans les jambes, en deuxième période. Mes joueurs ont donné le meilleur d’euxmêmes, car ils ont été provoqués par des Tunisiens très agressifs. Nous aurions pu gagner sur un score plus large, n’étaient certaines erreurs. Pour ce qui est du résultat, il a été obtenu face à un adversaire hypermotivé. Nous gardons cependant les pieds sur terre. Oublions ce match et continuons à nous préparer comme il se doit.»

Gaouaoui : «Je reprendrai ma place de titulaire en EN»
le match amical face C ’estIljuste aprèsGaouaoui tard, fairedisputéun en-à Monastir que nous a accordé tretien. devait, un peu plus ses valises et rentrer sur Alger pour prendre part au regroupement des Verts en prévision du match face au Gabon. Pour lui, cela ne fait aucun doute, il reprendra très vite sa place de titulaire dans la cage de l’EN, histoire de démentir ceux qui ont annoncé sur tous les toits qu’il était fini. Tout d’abord, qu’en est-il de votre blessure ? Dieu merci, il n’y a rien de grave. J’ai fait une mauvaise chute, après qu’un joueur de Monastir m’eut bousculé dans les airs. Je ne sais pas, mais je pense qu’il aurait pu freiner son élan, car il n’avait aucune chance de me prendre le ballon. On vous a quand même vu vous tordre de douleurs... Il est vrai que j’ai eu, sur le coup, très mal. Mais tout est rentré très vite dans l’ordre. On croit savoir que vous allez rentrer sur Alger aujourd’hui… Absolument, dès que j’en aurai terminé avec vous, j’aurai juste le temps de prendre une douche et faire mes valises pour me rendre à Alger. Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, vous a convoqué pour le prochain match amical face au Gabon. Est-ce pour vous une surprise ? Pas du tout, car à ce que je sache, je n’ai pas annoncé ma retraite internationale. Des gens se sont étonnés de me voir en sélection et cela m’a surpris. Pour ceux qui croyaient que j’allais prendre ma retraite internationale, qu’ils se détrompent. L’idée ne m’a même pas effleuré l’esprit. Je pense, au contraire, qu’à 32 ans je suis en pleine maturité. Est-ce que la non-convocation de Chaouchi vous a surpris ? Je n’ai à donner aucun avis sur ce sujet. Ceci est du ressort de l’entraîneur national. Avez-vous pour ambition de reprendre votre place de titulaire ? Plus que jamais, je suis décidé à reprendre ma place dans la cage. Cela ne va pas être facile, car M’bolhi, Zemmamouche et Si Mohamed sont d’excellents gardiens. En ce qui me concerne, je n’ai jamais douté de mes qualités et je ferais tous les sacrifices pour réussir. D’un autre côté, étant le plus ancien des gardiens actuels de l’EN, il est de mon devoir d’aider mes coéquipiers grâce à ma modeste expérience. Si je ne suis pas titularisé, cela ne me gênera pas pour autant, car le plus important est l’intérêt de l’Equipe nationale. Est-ce que la frustration de ne pas avoir joué en Coupe du monde s’est estompée ? Ce sont des choses qui ne s’oublient pas. Je me console en me disant que j’ai largement contribué à cette qualification. En plus de cela, j’étais présent en Coupe du monde et c’est quelque part une chance. Je fais aussi partie des joueurs qui ont qualifié le pays au Mondial. Il est vrai, cependant, que n’importe quel joueur rêve de prendre part aux matchs de Coupe du monde. Qu’est-ce qui a manqué à l’Algérie en Coupe du monde ? Pas grand-chose, nous avons fait des petites erreurs et cela ne se pardonne pas. D’autre part, même si notre participation reste honorable, je suis persuadé qu’il y avait de la place pour passer au deuxième tour. Il nous a manqué aussi un peu de métier et aussi de la cohésion. De toutes les façons, c’est une excellente expérience pour tout le monde. Le groupe dans lequel vous vous trouvez pour le compte des éliminatoires de la CAN 2012 estil jouable ? Au vu de notre statut de mondialiste, nous serons attendus au tournant. C’est la raison pour laquelle nous devons jouer avec la même hargne que lors des précédentes qualifications. Nous sommes tombés dans un groupe difficile, il nous faudra donc nous battre pour nous qualifier. Saâdane a été maintenu à la tête du staff. Qu’en pensez-vous ? Saâdane a réalisé d’excellentes choses jusque-là. Il a beaucoup de mérite suite à cette qualification au Mondial. De plus, il connaît parfaitement bien le groupe. Je pense que les responsables de la FAF ont pris la meilleure décision en optant pour la stabilité. Saâdane n’aura qu’à poursuivre son travail, car changer d’entraîneur à la veille du début de la phase de qualification pour la CAN aurait été risqué. Le Maroc pourrait vous poser des problèmes. Qu’en pensez-vous ? La Tanzanie et la République centrafricaine auront leur mot à dire aussi. Ce serait une erreur de penser que la qualification se jouera uniquement entre l’Algérie et le Maroc. Il nous faudra jouer tous les matchs avec le plus grand sérieux. Votre premier adversaire est la Tanzanie. Quelles sont vos chances dans ce match ? Nous n’aurons pas le droit à l’erreur. Je pense que remporter le premier match face à la Tanzanie serait un excellent départ pour nous. En second lieu, il est impératif de gagner toutes nos rencontres à domicile. Parlons de l’USMB, vous êtes-vous adapté à votre nouvelle équipe ? Parfaitement, car les joueurs sont tous des fils de bonnes familles et il y règne une excellente ambiance. Vraiment, je ne regrette absolument pas mon choix. Ce match face au Gabon sera pour vous d’une grande utilité… Très certainement et il est tombé au bon moment. Ce sera le premier match que nous allons jouer après la Coupe du monde et c’est un nouveau cycle qui commence avec pour objectif une qualification pour la prochaine CAN. Cette équipe du Gabon est de qualité et il nous faudra faire très attention. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Assas l’anglophone !
Après le match contre le Chabab Saoudi, nous avons surpris Assas en pleine discussion avec son homologue saoudien qui est de nationalité anglaise. Assas, dans un anglais châtié, lui expliquera qu’il avait aligné près de six joueurs de moins de vingt ans et que le carton (6-0) ne saurait être expliqué par la jeunesse de l’effectif du Chabab. S. B.

16

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil USMH

Mana

CABBA
Signature des contrats aujourd’hui
Comme on l’avait signalé auparavant, tous les joueurs de l’effectif, qui a été renouvelé à 90%, s’entraînent sous la férule du nouveau coach Mouassa, sans toutefois avoir signé de contrat au préalable. Cette situation paraît à première vue ambiguë, néanmoins il faut savoir que le discours tenu par Messaoudène, le président du conseil d’administration, a eu pour effet d’atténuer les tensions. Il a fait savoir à ses joueurs que rien n’a été laissé au hasard et que le retard pris dans la perception de leur dû est purement administratif. Les concernés ont compris le message, ils se sont attelés au travail sans avoir signé le moindre document. Ils ne passeront à l’acte qu’une fois les chèques en leur possession. En principe aujourd’hui, les joueurs seront conviés à une réception au restaurant du stade pour parapher les contrats et recevoir en contrepartie leur dû qui représente les premiers mois de salaire qui leur seront versés par la banque, Société Générale. En somme, une opération qui les éloignera des pratiques anciennes.

(Porte-parole officiel de la SPA/USMH)

«Notre premier souci est de revenir à la formation»

P

arlant des objectifs du club à court et à moyen termes, le nouveau porte-parole de l’USMH a été catégorique à cette question en affirmant que la formation reste le premier objectif que la direction s’est fixée : «Justement, vous me donnez là l’occasion de donner une précision concernant les objectifs du club. Il faut savoir que depuis sa création, l’USMH a toujours été un club formateur. C’est une vocation et on ne peut rien changer là-dessus parce que l’USMH n’est pas un club riche financièrement, mais il tire ses ressources de son centre de formation et de son école de football. Je crois personne ne peut nier le fait que l’USMH a toujours été le réservoir des clubs riches de la capitale et qui a beaucoup donné aux différentes sélections nationales. Raison pour laquelle, les membres actionnaires de la SPA/USMH ont dès leur première réunion décidé de revoir un peu les choses dans ce qui reste dans la structure des catégories des jeunes. Finalement, il a été décidé à l’unanimité d’installer à la tête de cette commission un directeur technique hautement qualifié possédant le profil et les compétences pour mener à bien sa mission. Ainsi, on a opté pour le recrutement de monsieur Ahcène Aït Abdelmalek dont le profil répond parfaitement à celui qu’on recherchait. C’est vrai que sa mission sera difficile, mais nous serons à ses côtés et nous l’encouragerons pour réussir dans sa mission.»

Benchaïra aurait débuté hier
Sauf imprévu, Azzedine Benchaïra aurait entamé, hier, la préparation avec sa nouvelle équipe. En effet, après avoir ficelé avec Messaoudène toutes les modalités concernant son contrat, le joueur a donné rendez-vous à son nouveau président sur le terrain, hier samedi, afin d’intégrer le groupe : «Tout a été conclu et il sera présent parmi ses nouveaux coéquipiers dès ce samedi pour se préparer.» Benchaïra serait vraisemblablement la dernière recrue de cette intersaison, qui a vu le CABBA faire peau neuve, si les contacts entrepris par les recruteurs avec Hebbache, qui a eu sa lettre de libération des mains de Zaïm récemment, n’aboutissaient pas.

«A long terme, l’USMH pourra subvenir à ses besoins financiers»
Abordant le volet financier et le budget de fonctionnement qui sera dégagé pour cette saison et les saisons à venir, l’ancien président harrachis pense que l’Etat ne va pas se désengager et laisser les clubs dans l’embarras. «Nous rentrons dans une nouvelle ère qui est le professionnalisme. C’est une bonne décision de la part de l’Etat. Mais les clubs professionnels ont besoin de temps pour s’adapter à leur nouveau statut. Cela dit, les autorités doivent continuer à aider les clubs financièrement pendant quelques saisons et leur donner le temps de se structurer pour que, dans quelques années, on puisse compter sur soi-même. Mais il faut savoir qu’il y a une grande volonté chez les dirigeants pour lancer des opérations commerciales. Les bénéfices seront investis dans d’autres opérations commerciales. Ainsi, le club pourra à long terme compter sur ses propres moyens financiers.»

l’USMH ou l’USMMC était un club de quartier, ce n’est plus le cas aujourd’hui. De par son palmarès, sa popularité, son histoire, son école de formation, l’USMH a acquis une grande notoriété pour devenir un club de dimension internationale. Que l’on veuille ou pas, j’ajoute aussi que l’USMH est un club sportif représentant toute la banlieue sud d’Alger et Dieu seul sait combien ils sont les sympathisants et les amoureux de ce prestigieux club dans cette zone sud-est de la capitale. Je crois que cela suffit pour dire que l’USMH mérite beaucoup de considération et l’aide de l’Etat ne serait-ce que pour avoir beaucoup donné au football algérien.»

dans une nouvelle ère qui est le professionnalisme, le club doit fonctionner avec des professionnels. Je trouve cela tout à fait normal. A cette question, je peux vous répondre que la société USMH fonctionnera sur la base d’un nouvel organigramme qui est toujours à l’étude mais en voie d’être achevé. Il y aura bien sûr une nouvelle structure très renforcée, mais pour l’instant, je préfère en rester là que de dévoiler l’aspect de cet organigramme et la forme de la nouvelle structure du club que nous allons publier après notre prochaine réunion prévue dans quelques jours.»

courager pour mener à bien sa mission. Et au nom de tous les dirigeants, je dirai qu’il peut compter sur le soutien de la direction et de tous les supporters de l’USMH. J’ajoute aussi que par rapport au fait que nous sommes la première équipe à avoir entamé la préparation, nous avons grand espoir de voir l’USMH cette saison réaliser un parcours en championnat aussi bon, sinon meilleur que ceux des deux dernières années.»

Loucif réintègre le groupe
Après avoir suspendu les entraînements, le défenseur axial les a repris, avant-hier, faisant taire les rumeurs selon lesquelles il n’est pas arrivé à trouver un terrain d’entente avec la nouvelle administration du club sur le plan financier. «J’étais malade, c’est pour cette raison que j’ai été forcé de prendre du repos», a-t-il déclaré. Avant cela, il faut souligner que Loucif s’était présenté sur le terrain en tenue de ville afin de justifier son absence.

«Le club ne va pas fonctionner avec seulement le capital social»
Interrogé sur les ressources financières et sur le budget prévisionnel pour la saison en cours, Abdelkader Mana nous dira : «Cela dit, pour moi le budget de l’USMH prévu pour cette saison n’est pas encore fixé. Mais une chose est sûre, ce n’est pas avec un capital social de 1,2 milliard que l’USMH va fonctionner. Le budget de l’USMH doit tourner avec un budget dix fois supérieur au moins. Cette saison, il doit être l’équivalent, sinon légèrement supérieur à celui de la saison passée. Mais nous comptons bien évidemment retrouver d’autres ressources pour augmenter ce budget prévisionnel car les subventions de l’Etat ainsi que sur celles de nos actuels sponsors ne seront pas suffisantes.»

«Prêts à répondre à l’attente de nos jeunes et de la population»
Toujours dans le même chapitre, l’ancien et le doyen des présidents de l’USMH nous a fait part de la grande volonté des dirigeants et membres actionnaires de répondre à l’attente des jeunes Harrachis et à toute la population de la région sud-est d’Alger : «Lors de notre première réunion, j’ai constaté et senti une grande volonté chez les membres actionnaires d’aller de l’avant et de surmonter tous les obstacles pour donner à l’USMH une plus grande dimension afin de répondre à l’attente des jeunes de toute la région sud-est d’Alger. Avec l’aide de Dieu, j’en suis persuadé et suis sûr que nous y arriverons.»

«A L’USMH, on est fiers d’accueillir nos frères émigrés»
A la question relative au recrutement de certains joueurs émigrés et les raisons de cette décision, le porte-parole harrachi nous dira : «Nous avons déjà engagé deux joueurs et un DTS des jeunes. Croyez-moi que nous sommes très fiers d’avoir pris cette décision d’accueillir nos frères émigrés à qui je souhaite la bienvenue. Au nom de tous les membres actionnaires, je dois les remercier d’avoir choisi l’USMH. J’espère qu’ils réussiront chez nous et nous ferons tout pour les aider.»

Mouassa a l’intention de sévir
Après des débuts timides, vu que l’administration était en période de prospection et de négociation avec les nouveaux joueurs qui ont atteint un âge avancé, la situation s’est décantée puisque seuls ceux qui ont fait leurs preuves ont été retenus. Kamel Mouassa est passé aux choses sérieuses sachant qu’il a l’intention d’appliquer le règlement intérieur à la lettre. En effet, il a fait savoir à ses joueurs que les retards et les absences non justifiées ne seront plus tolérés.

«Je félicite le président et son ancien bureau»
Avant de conclure, Abdelkader Mana a tenu à féliciter et à remercier le président Laïb et son ancien bureau d’avoir mené à bien leur mission depuis qu’il est à la tête du club. En plus d’avoir réussi à bien sa mission de diriger le club durant ces trois dernières années, le président a eu le mérite d’avoir pu concrétiser le passage du club au professionnalisme. « Le fait de pouvoir diriger un club avec des moyens limités et le maintenir en première division parmi des équipes beaucoup plus nanties financièrement, cela mérite bien des encouragements. Mais je dois aussi féliciter le président d’avoir pu concrétiser le passage de l’USMH au professionnalisme avant beaucoup d’autres clubs», conclura Mana. NacerEddine RATNI

Chahloul se défend
Cet avant-centre, qui a prouvé par le passé ses qualités de chasseur de buts, a l’intention d’effacer à jamais l’image de mauvais garçon qu’on a de sa personne. D’ailleurs, beaucoup d’observateurs étaient contre son recrutement : «Je sais que certaines personnes ont vu d’un mauvais œil ma venue à Bordj, mais je tiens à souligner que la majorité des supporters m’ont bien accueilli, ce qui va me pousser à réussir une grande saison avec le CABBA. Je prouverai que je ne suis pas un joueur à problèmes», a déclaré Chahloul. Pour rappel, ce joueur a failli jouer la saison dernière à Bordj, mais les négociations ont échoué à la dernière minute, ce qui l’a conduit à signer au NAHD avec lequel il a connu les affres du purgatoire. A. B.

«Charef peut compter sur notre soutien et il a toute notre confiance»
Pour conclure, nous avons interrogé l’ancien premier responsable de l’USMH et porte-parole du club sur ce qu’il pense de la préparation de l’équipe harrachie cette saison. A cette question, mana devait répondre : «Avant de répondre à cette question, je dois d’abord féliciter l’entraîneur Charef pour son sérieux et son dévouement dans son travail qui sont pour moi les raisons principales de sa réussite avec l’équipe harrachie. Pour cela, nous ne pouvons que l’en-

«L’USMH n’est pas un club de quartier, il représente toute la banlieue sud d’Alger»
Tout en gardant l’espoir de voir les autorités apporter leur contribution et leur aide, l’ancien premier responsable de l’USMH affirme : «Si dans les années post- indépendance,

«Un nouvel organigramme est déjà établi et les structures du club seront renforcées»
Parlant de la gestion et de la restructuration du club dans cette nouvelle ère du professionnalisme, Abdelkader mana nous a déclaré : «Maintenant que l’USMH est entrée

N° 1289 Dimanche 8 août2010

Coup ferme MCO

17
 Un stage de 3 jours à Aïn Témouchent à partir d’aujourd’hui

Cherif El Ouazzani exige 4 matchs amicaux au Maroc
pparemment, le staff technique oranais ne veut rien laisser au hasard durant cette préparation d’intersaison, du moment que l’entraîneur en chef des Hamraoua a fixé comme objectif de débuter en trombe le championnat national. C’est pourquoi on a mis en place un programme de travail détaillé qu’on a transmis à la direction appelée à le respecter à la lettre. Sur le point de terminer avec la première phase de préparation consacrée au plan physique, l’entraîneur Cherif El Ouazzani qui s’est réuni avec son président pour évoquer le stage d’intersaison qui devra se dérouler au Maroc en plein mois de jeûne, vient d’exiger la programmation de plusieurs matchs amicaux là bas. «Si on se rendra à l’étranger au mois de jeûne, c’est pour peaufiner notre préparation sur le plan collectif ; car nous devons commencer à travailler à partir de la semaine prochaine ce plan technico-tactique», dira Cherif El Ouazzani avant d’ajouter : «J’ai exigé la programmation de quatre matchs amicaux qu’on pourra jouer en l’espace de 10 à 12 jours. J’ai laissé le choix des adversaires aux organisateurs du stage, mais je veux qu’on affronte des équipes nanties du championnat marocain.» Pour Cherif El Ouazzani, un séjour de deux semaines à l’étranger

A

C’est aujourd’hui que les Hamraoua devront se rendre à Aïn Témouchent pour un premier stage bloqué qui devra durer 3 jours. La délégation oranaise devrait rallier la ville natale de Daoud Bouabdellah ce matin, et les joueurs devront suivre le même programme tracé par le staff technique à Oran, c'est-à-dire prendre part au biquotidien. Le retour au bercail est prévu à la veille du match amical face au Zidoria.

 Match amical mercredi face à Zidoria

C’est mardi prochain que les coéquipiers de Kechamli devront revenir à Oran afin de préparer le match amical face au Zidoria de Témouchent, prévu mercredi après-midi au stade Ahmed-Zabana. L’entraîneur en chef, Cherif El Ouazzani, a préféré que ce premier match se déroule dans le stade qui va abriter les matchs du championnat et face aux supporters de l’équipe.

 Bengorine reprend en solo

en plein mois de jeûne risque de s’avérer long pour l’équipe. C’est pourquoi, il a proposé aux dirigeants d’écourter la période du stage de dix à douze jours afin d’éviter aux joueurs de s’ennuyer.

versaires qui frapperont certainement aux portes du club pour affronter le MCO. Des matchs devront être programmés en nocturne au stade Zabana, si jamais on ne trouvera pas assez d’adversaires au Maroc.

Sinon rester à Oran
Si jamais on aura du mal à trouver des sparring-partners du côté du Royaume chérifien, Cherif El Ouazzani pense qu’il serait préférable de rester à Oran et dénicher quelques ad-

Il veut dégager l’équipe type à Casa
Cherif El Ouazzani pense avoir déjà en tête l’équipe qui devra prendre part aux matchs amicaux, afin de la préparer

pour la reprise du championnat. «J’ai ma propre méthode pour dégager le onze type. Je ne vais pas m’amuser à faire tourner à chaque match amical mon effectif. Cela dit, je tâcherai de donner la chance à tout le monde. Je ne léserai aucun joueur», affirme le coach qui veut revenir au pays avec en tête l’équipe type qui devra donc se dessiner au Maroc. Amine L.

La séance d’hier matin a été marquée par le retour aux entraînements de Bengorine Sofiane qui souffrait d’un claquage à la cuisse. Le joueur a repris les entraînements en solo, sans pour autant travailler avec le groupe. Toujours est-il que Bengorine risque de rater les premiers matchs amicaux, et par la même le début de saison comme ce fut le cas la saison passée.

 Entraînement hier matin à Chupôt

C’est au stade Benahmed-Lahouari de Chupôt qu’a eu lieu la séance d’entraînement d’hier matin, puisque le stade Zabana était occupé samedi matin. Les Hamraoua ont toutefois repris dans cette enceinte dans l’après-midi.

 Séance de musculation

Départ le 19 ou 21 août pour le Maroc

La direction du Mouloudia vient de fixer la date du 19 Août comme jour de départ de la délégation oranaise vers le Maroc. Le retour est prévu soit le 31 du même mois ou le 2 septembre. Tout se décidera lors d’une nouvelle réunion entre le staff technique et les dirigeants afin de fixer la durée du stage, mais aussi le nombre et les dates des matchs amicaux prévus au cours de ce stage bloqué.

Vers un MCO – ASMO, le 20 août à Zabana

Les joueurs du Mouloudia ont profité des commodités du stade Chupôt pour effectuer une séance de musculation par groupes. Au moment qu’une partie des joueurs s’entraînait avec le ballon, l’autre prenait part à cette séance de musculation dans la salle d’en face.

Le départ de la délégation oranaise au Maroc pourrait être reporté de deux jours vers Casablanca du moment qu’un tournoi devrait être organisé le 20 du mois courant où il sera question que le MCO donnera la réplique à l’ASMO, dans un match gala au stade Zabana en nocturne. Les Oranais pourront ainsi rallier le Maroc au lendemain du match, soit le 21 Août.

 Sebbah absent

Seul Sebbah Abidine a manqué à la séance d’entraînement d’hier matin. Le joueur devait reprendre l’après-midi avec le groupe.

Boukessassa : «Je suis capables de jouer 120mn
car j’ai toujours mes jambes de 20 ans»
Comment se déroule la préparation pour le nouvel exercice ? Ça se passe le plus normalement du monde. Nous sommes en train de bien répondre sur le terrain au travail imposé par Cherif El Ouazzani. Je pense que tout le monde connaît le sérieux de ce coach. Pour notre part, on est décidé plus que jamais à l’aider dans sa tâche notamment nous les anciens joueurs qui l’ont connus il y a plus d’une décennie. Mais l’entraînement s’annonce dur, non ? Il est certes dur, mais nous allons bénéficier d’une telle préparation tout au long de la saison. Je me souviens que durant les années 90 on avait effectué de la même façon notre préparation, cela nous a permis de non seulement jouer les premiers rôles, mais rafler des titres en fin de saison. Les joueurs doivent se donner à fond et suivre à la lettre les consignes de leur coach et, croyezmoi, ils ne le regretteront pas. Vous qui avez déjà suivi quelques matchs de fins de saison du MCO, quelle comparaison faites-vous entre l’équipe de la saison passée à celle qui se prépare cet été ? Il est évident que l’équipe s’est bien renforcée par rapport à celle du précédent exercice qui a enregistré quelques lacunes. Cette saison nous disposons d’un bon groupe homogène avec des solutions de rechange un peu partout. Sur le papier, je trouve que nous avons une bonne équipe. Quels objectifs pourrait avoir le Mouloudia cette saison ? Pour ce qui est des objectifs, je pense qu’il est un peu prématuré d’en parler. Cela ne veut pas dire que nous allons nous contenter du maintien. Nous tâchons de bien commencer le championnat. Il faut qu’on tire tous dans le même sens, que ce soit l’entraîneur et les dirigeants en passant bien sûr par les joueurs. Nous ne devons rien laisser au hasard. Il faut attendre toutefois la quatrième ou cinquième journée pour porter un premier jugement sur l’équipe. Sans objectif vous allez donc jouer à l’aise, n’est-ce pas ? Le MCO est un grand club, il devrait être ambitieux. Lorsqu’on porte les couleurs du Mouloudia on doit entrer sur le terrain pour la gagne. Ceci dit, on doit absolument faire mieux que lutter pour le maintien. On fera en sorte de représenter dignement les couleurs du maillot qu’on porte. On vient d’apprendre que certains éléments semblent être contre l’idée d’un stage en plein mois de Ramadhan. Qu’en pensez-vous ? Personnellement, je n’ai pas entendu parler de cette histoire. Mais, je ne pense pas qu’un joueur va s’opposer à un stage de préparation même s’il aura lieu en plein mois de jeûne et ce, pour la simple raison que nous sommes des employés appelés à respecter la direction du club qui nous paye. Stage ou pas, cela ne nous regarde pas, c’est à l’entraîneur et la direction de s’occuper de ce volet. Sur le plan personnel, vous avez laissé une bonne impression lors des deux premiers matchs d’application. Apparemment vous avez retrouvé une seconde jeunesse… Disons que je me trouve bien sous la coupe de Cherif El Ouazzani. J’ai même retrouvé mes jambes de 20 ans, car travailler sous la houlette de Si Tahar me fait penser au Mouloudia des années 90 qui avait tout écrasé sur son passage. Il me rappelle vraiment de bons souvenirs comme les victoires en Coupe arabe. Vous semblez vouloir aider Cherif El Ouazzani dans sa nouvelle tâche, et que sa présence vous motive… Je suis venu aider mon club de toujours et encadrer les jeunes. Mais j’avoue que la présence de Cherif El Ouazzani qui était mon capitaine sur le terrain et mon entraîneur demeure une motivation supplémentaire pour moi. Je vais vous dire pourquoi. Cherif est un fils du Mouloudia et son amour pour le maillot est propre. Je vais donc me donner cœur et âme pour le Mouloudia cette saison. A 36 ans, on pense que vous ne serez pas capable de terminer 90mn d’un match plein. Qu’en dites-vous ? Je dis à ces gens que je suis capable de jouer 120mn et même plus. La forme d’un joueur ne se juge pas par l’âge mais grâce à mon moral d’acier, et je suis capable de surmonter tous les écueils. Dieu merci, malgré mon âge je me sens toujours en pleine forme et capable de donner un plus à l’équipe. Je donne aussi comme exemple Ammour qui a le même âge que moi et qui vient de s’engager avec le MCA. Les performances d’un joueur n’ont pas de limite d’âge et vous allez en avoir la preuve en début de saison. Que pourriez-vous dire aux supporters ? Les supporters doivent savoir qu’il existe une bonne équipe en place, mais qu’il faudrait qu’on soit patients avec elle. Je pense qu’avec les matchs, on retrouvera notre vitesse de croisière et les résultats vont forcément suivre. Je demande à nos supporters de venir nous encourager comme au beau vieux temps, car ils ont toujours constitué cette force numéro1du Mouloudia. Entretien réalisé par Amine L.

18

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Division 1

ASO
Senouci : «Je suis rassuré depuis le premier jour»
Comment vous sentez-vous depuis que vous êtes à Chlef ? Très bien. Je me suis fondu dans le groupe dès le premier jour où j’ai trouvé un groupe très solidaire. J’ai été bien accueilli par mes coéquipiers, j’ai directement plongé dans cette ambiance. Dès le premier jour, j’étais rassuré de mon choix et me suis senti à l’aise. Cela va encore m’aider à bien m’adapter lors des préparatifs de l’équipe. Que pensez-vous du lieu de regroupement ? C’est un endroit très tranquille qui nous permet de nous concentrer sur notre travail et nous reposer dans le calme après les séances de travail. De plus, on dispose de toutes les infrastructures pour faire un bon travail. C’est un vrai bijou pour l’équipe, beaucoup de clubs en Algérie ne disposent pas de moyens de travail comme ici à Chlef, surtout que ce complexe fait partie de l’OPOW où on jouera toute la saison. Quel commentaire faites-vous sur le travail accompli jusque-là ? Je crois que le staff technique a misé sur des mini-stages de cinq jours durant un mois pour permettre aux joueurs de se ressourcer à chaque fois et ne pas tomber dans la monotonie des longs stages. C’est une façon intelligente de se préparer afin d’avoir un groupe toujours motivé et prêt à se livrer à fond. C’est notre second stage, on se donnera à fond jusqu’à la veille du Ramadhan où on prendra encore deux jours de repos avant de revenir au travail. La concurrence va être dure pour arracher une place sur le couloir droit de la défense, n’est-ce pas ? C’est vrai, l’équipe renferme de grandes individualités et la préparation est l’occasion ou jamais de prouver nos qualités au staff technique qui est le seul maître à bord. Il faut se donner à fond pour convaincre. Personnellement, mon premier objectif est de retrouver ma forme et mes qualités physiques afin de pouvoir montrer ce que je sais faire sur un terraon de foot. Je suis confiant, mais la concurrence sera dure. Le public attend avec impatience de voir l’équipe à l’œuvre. Pensez-vous à votre première prestation devant les supporters de l’ASO ? Je sais très bien que les supporters de l’ASO sont des connaisseurs et qu’ils ont eu d’excellents joueurs ces dernières saisons. Je me prépare sérieusement à montrer mon meilleur visage, mais j’attends, moi aussi, beaucoup d’eux car j’ai besoin de leur soutien. Je suis impatient de vivre l’ambiance des matchs de l’équipe ici à Chlef. Quelles sont vos ambitions pour la nouvelle saison ? J’en ai beaucoup, mais tout ce qui m’intéresse, c’est de connaître de nouvelles sensations avec l’équipe, d’arracher des titres et de me plaire à l’ASO. J’aimerais surtout faire plaisir au public. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

WAT
Le stage bloqué d’Ifrane annulé
C’était presque prévu ! Après avoir annoncé plusieurs dates pour le début du fameux stage bloqué d’avant-saison, au Maroc et plus précisément à Ifrane cette saison, nous avons appris d’une source digne de foi que les Bleu et Blanc devront se contenter d’un mini stage bloqué dans la forêt de la Lala Seti. En effet, la piste marocaine a été définitivement écartée.

En l’absence de projecteurs

La séance de vendredi soir dans le noir

La Tunisie comme roue de secours
Vu que la date officielle du début de championnat est toujours dans le flou, la direction du club, qui devra se réunir ce lundi avec le coach Fouad Bouali, pourrait évoquer la possibilité de ce rendre en Tunisie tout juste après l’Aïd. Seulement, on voit mal les Widadis quitter le pays à environ une semaine du début du nouvel exercice.

ien que la direction de l’ASO ait avisé la direction du stade de Boumezrag et de la DJSL que la première séance d’entraînement, sur la pelouse de Boumezrag, se déroulera vendredi à 19 h en présence des supporters, l’équipe s’est retrouvée dans le noir totale après seulement une demi-heure de travail, car on n’avait pas allumé les projecteurs. Ce qui a provoqué la colère des dirigeants de l’équipe ainsi que du staff technique. Ighil était obligé de travailler dans le noir une bonne partie de cette séance qui s’est terminée plus tôt que prévu. On se pose des questions côté direction, surtout que l’équipe devra travailler la plus grande partie du temps en nocturne, surtout pendant le Ramadhan où les séances

B

se dérouleront à 23 h. On espère que cet incident ne se reproduira plus, car il nuit au bon déroulement de la préparation de l’équipe à Chlef.

tend lors de ce stage. Il augmentera le rythme dès ce matin avec trois séances au lieu de deux.

Ighil est rentré vendredi
L’entraîneur Meziane Ighil a repris ses fonctions le lendemain du début de la préparation. Benchouia a assuré la reprise lors de la séance de jeudi soir et vendredi matin. Ighil a donc drivé l’équipe lors de la séance du soir qui était consacrée au volet physique. L’entraîneur de l’ASO avait des obligations familiales qui l’ont empêché d’être au rendez-vous à la reprise, mais il s’est présenté dès que possible. Il a discuté avec son groupe à propos du programme qui l’at-

Ighil modifie les dates des matchs amicaux
En collaboration avec la direction, le staff technique a apporté des changements laux dates des matches amicaux de l’équipe lors de ce stage. On a annulé la confrontation contre Oued R’hiou qui était pour programmée pour le 14 de ce mois et on l’a remplacée par une autre rencontre face à l’USMM Hadjout pour le 18 au stade de Boumezrag. La deuxième confrontation aura lieu une journée avant le départ pour le Maroc, c'est-à-dire le 24 à Alger face au NAHD.

WAT-IRBM ce mardi
Pour leur deuxième match amical de préparation d’avant- saison, les équipiers de Anouar Boudjakdji sont revenus avec une défaite (2-0 ) de Aïn Témouchent, face à la formation de l’USMH, jeudi dernier. Les Bleu et Blanc devront rencontrer ce mardi à Maghnia l’équipe locale, l’IRBM, pour un nouveau test très intéressant pour la bande à Fouad Bouali.

L’ESS relance Biyaga
Le club tunisien de l’Etoile Sportive du Sahel a relancé, en fin de semaine dernière, le Camerounais Paul Emile Biyaga. Pour ne pas envenimer les choses, vu qu’une certaine tension existe entre ce dernier et la direction de l’ASO, le joueur a fait savoir au manager du club tunisien qu’il était toujours lié avec l’ASO et qu’il ne voulait pas négocier sans l’accord de la direction pour ne pas compliquer sa situation. Il préfère que les négociations se fassent entre les deux clubs.

Il sera là cette semaine

Biyaga, qui a donné signe de vie et même discuté avec les dirigeants, a assuré qu’il serait présent cette semaine. Il a fait savoir qu’il avait un problème de passeport qui l’a empêché d’être présent comme convenu. Il sera présent en fin de semaine surtout que Medouar s’est fâché et a haussé le ton, lui demandant d’être présent le plus vite possible parmi le groupe, s’il espère ne pas être confronté à des problèmes avec le club.

L’argent pour bientôt
Malgré la forte crise financière qui secoue le club phare des Zianides, la direction est en train de multiplier les contacts pour réunir le maximum d’argent dans les heures à venir, afin de régulariser la situation très délicate de certain éléments qui n’ont toujours pas perçu les 30% de la saison écoulée, eux qui veulent leur argent avant le mois sacré du Ramadhan.

USMAn
Il a coûté 300 millions de centimes

Amrani satisfait du stage bloqué de Aïn Draham
près le dernier match amical face au Club Africain, disputé avant-hier à Tunis, les Rouge et Blanc qui seront de retour à Annaba dès aujourd’hui, peuvent se targuer d’avoir appliqué à la lettre les consignes du coach annabi. Amrani est totalement satisfait du déroulement du stage bloqué, qui est forcément la base de la réussite de n’importe quelle formation tout au long de la saison.

A

«J’ai eu l’occasion de voir tout le monde à l’oeuvre»
Vu le départ massif des cadres de l’an dernier, Abdelkader Amrani était contraint de prendre les commandes d’un groupe presque totalement remanié. Le coach a profité de ce stage bloqué, et notamment des rencontres amicales, pour avoir une idée précise sur le potentiel de chaque élément. Amrani a découvert notamment quelques belles surprises, avec des jeunes joueurs capables de devenir les révélations de l’élite l’an prochain.

enregistrés durant les quatre matchs amicaux, et notamment les deux succès sur le score sans appel de 3 à 0 face à l’USMB et le MCS, le coach annabi ne veut nullement s’enflammer. Amrani connaît les points forts de son groupe, mais aussi ses faiblesses vu la moyenne d’âge, très jeune, de l’effectif annabi qui devra avoir un mental d’acier pour faire face à la terrible pression du haut niveau.

grand complet. En effet, aucune blessure grave n’est à déplorer comme c’est souvent le cas durant cette période compliquée de reprise d’entraînement, avec une forte charge de travail.

Une réussite à tous les nivaux
Le stage bloqué de l’USMAn à Aïn Draham est considéré comme une véritable réussite à tous les niveaux. La direction annabie a payé 300 millions de centimes durant le séjour des équipiers de Belkheir. Une coquette somme, pour un club qui souffre énormément sur le plan financier par rapport aux saisons écoulées, où Menadi avait fait des folies en matière de recrutement. Pour rappel, des sommes faramineuses avaient été dépensées, sans pour autant récolter le moindre titre au final. La direction a changé de politique cette saison, en attendant de récolter les fruits de cette nouvelle stratégie.

Chenine, Bouaicha et Benchaâbane, moins chanceux
Malgré tout, l’infirmerie annabie n’était pas vraiment vide tout au long du stage bloqué, avec la présence de quelques joueurs qui souffrent de petits bobos physiques. Notamment Chenine, Bouaicha et Benchaâbane, qui n’ont pas eu la chance de prendre part à l’intégralité des matchs amicaux. Ces joueurs n’ont rien lâché jusqu’au bout, avec l’espoir de convaincre leur entraîneur de faire partie de l’ossature de l’équipe avant le début du championnat.

Vers le prêt de Belgherbi et Benabdallah
Retenus dans un premier temps dans le groupe seniors, les deux juniors Belgherbi et Benabdallah ne devront plus s’entraîner avec les Bleu et Blanc. Ces deux joueurs seront probablement prêtés dans les jours à venir pour une saison à un club voisin, afin d’avoir l’occasion de jouer et revenir plus forts l’an prochain. Othmane Riyad Baba Ahmed

Cinq rencontres amicales
Voulant disputer cinq matchs amicaux durant le stage bloqué, Abdelkader Amrani a eu au final ce qu’il voulait. Le coach espère jouer autant de rencontres de retour à Annaba, avant le début de saison, afin de dénicher le meilleur onze possible dans les jours à venir.

Pas le moindre blessé grave
Amrani réclame toujours du temps avant de choisir l’équipe type qui débutera probablement le championnat, mais il pourra s’estimer heureux de non seulement avoir eu la possibilité de disputer cinq rencontres amicales, mais aussi d’avoir un groupe pratiquement au

«Il me faut encore du temps pour avoir une idée plus précise»
Malgré les bons résultats

Kheiredinne B.

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Division 1

19

CAB

NAHD
Riche programme au mois de Ramadhan
Le dernier stage effectué à Tébessa a permis au staff technique de faire une évaluation sur le niveau de tous les joueurs. Il a établi un bilan du stage à la direction au cours duquel il a dressé tout le travail effectué ainsi que la valeur de chaque élément, les points forts et les points faibles de chaque compartiment. Kourdi, l’entraîneur en chef, se dit satisfait du déroulement du stage et des qualités des joueurs. Il estime que l’effectif est riche et que l’équipe peut faire un bon parcours surtout que les joueurs sont animés d’une grande volonté pour, d’abord, disputer une place de titulaire, et ensuite remettre l’équipe à sa véritable place. L’entraîneur en chef veut profiter de cet état d’esprit qui anime les joueurs pour créer la concurrence entre eux. Ce qui ne sera que bénéfique à l’équipe. Kourdi estime d’ailleurs que dans les trois compartiments, il y a des doublures. La défense est très compacte après l’arrivée de Douar (ex-US Biskra). L’équipe n’a encaissé qu’un seul but en trois matchs (USMH, IRB Hadjar et US Chaouia). Dans l’entrejeu, l’entraîneur aura l’embarras du choix avec les jeunes du cru, tels que Moundji, Derrardja, Regad, Alleg… Alors que le compartiment offensif, qui a fait défaut à l’équipe la saison passée, vient d’être renforcé par deux nouveaux éléments, El Far et Aoudia, en plus des jeunes du cru Aï Ali et Siouane. Les deux premiers cités, qui ont déjà brillé lors des matches amicaux, seront sans doute la force de frappe de l’équipe cette saison. Dans les bois, l’arrivée de Belarbi donnera sans doute de l’assurance à l’équipe. L’entraîneur des gardiens de but, Salah Kamel, a fait l’éloge de la nouvelle recrue et estime qu’il peut concurrencer Natèche, le gardien de but n°1. Pour peaufiner les automatismes du groupe durant le mois de Ramadhan, Kourdi a programmé une série de matches amicaux, au moins trois, contre des équipes de l’élite, telles que la JSK, l’USMA et l’ASO Chlef. En revanche le match contre l’USMM Hadjout pourrait être annulé, apprend-on de source proche du staff technique qui souhaite affronter des équipes de gros calibres pour se faire une idée sur le niveau réel de son équipe.

Nezar : «Bouarata a signé

jeudi son contrat»
histoire.

es supporters du CAB ont attendu avec curiosité et impatience le recrutement d’un entraîneur. Un seul nom avait circulé durant l’été : celui de Bouarata. Mais à l’arrivée, point de Bouarata. En tous les cas jusqu’à jeudi dernier, il était à Batna. Cette absence du coach avait quelque peu attiré l’attention des observateurs sportifs. Il semble, selon le numéro un du CAB, Farid Nezar que Rachid Bouarata sera finalement le responsable à la barre technique. «On a rencontré Rachid Bouarata, jeudi dernier, et on a finalisé.» On parle de renégociation du contrat. «On a renégocié certaines clauses du contrat. On a déjà travaillé avec Bouarata. Il y a eu des aspects positifs comme négatifs aussi bien du côté du coach ou de notre côté. On a réfléchi ensemble dans le but de trouver les moyens à même d’éviter les erreurs du passé.»

L

«On a fait une proposition à Laouer, il n’a plus donné de ses nouvelles»
Parmi les noms qui avaient figuré sur la liste de l’entraîneur, le nom de Mounir Laouer. Cet ancien gardien de but qui a maintenant sa licence B-CAF a négocié avec les responsables du CAB, mais, selon toute vraisemblance, il n’ y a pas eu d’accord à cause de la prime de signature ou du salaire proposé au coach des gardiens de but. «On a fait une proposition à Laouer, mais il n’a pas répondu. On a décidé d’écarter sa piste et nous sommes à la recherche d’un autre coach.»

«Nous comptons sur la parole de Raouraoua»
«Cette semaine est cruciale dans la vie de notre club. On saura un peu plus sur le système de compétition du championnat. Nous comptons beaucoup sur la parole de Raouaraoua. Il avait expliqué que la commission qui étudiera les dossiers pour l’octroi des licences FIFA tiendra compte du fait d’être parmi les premiers à déposer leur dossier. Et le CAB a été le premier à le faire. Durant toute la période qui a précédé notre dépôt du dossier, la commission ne nous a pas fait des remarques pour compléter notre dossier, cela veut dire que nous sommes en règle. Le président dans ses remarques avait dit que le premier arrivé sera le premier servi. Raouraoua avait même dit et je le cite : Je ne considère pas le classement à la fin du championnat pour l’octroi de la licence FIFA.» Entretien réalisé par Mouloud B.

«Les exigences d’Illoul ne cadraient pas avec les moyens du CAB»
L’entraîneur du CAB avait remis une liste de joueurs à recruter. Dans cette liste, il y avait deux noms, celui de Khelifa Bekha et Slimane Illoul. Le premier est assez connu au CAB, il y a joué à différentes reprises. D’ailleurs à chaque fois était parti tout en étant en conflit avec ses dirigeants. Quant à Illoul, il n’a jamais porté le maillot du CAB, mais il a déjà travaillé avec Rachid Bouarata sous le maillot du RCK. «On avait fait une proposition financière à Illoul. En contrepartie, Illoul nous avait dit qu’il avait négocié avec le CABBA, durant la saison qui vient de s’écouler, une prime de signature de 800 millions de centimes. Le CAB ne fait pas signer des contrats aux joueurs en octroyant une telle prime de signature. On a proposé au joueur la moitié de sa proposition. On a abandonné cette piste.» Au sujet de la piste Bourenane, Nezar dira : «C’est vrai, on avait négocié avec Bourenane, mais cette piste est depuis longtemps abandonnée.» Pour ceux qui ne connaissent pas Bourenane, ce milieu défensif, qui a évolué depuis plusieurs saisons au MCEE, est plus connu pour son jeu agressif, à la limite de la correction et surtout dans les couloirs qui mènent vers les vestiaires. Quoiqu’à cet endroit, il n’y a plus de jeu, mais autre chose. Son type de jeu a failli lui coûter cher, la saison dernière, quand un paquet de joueurs menés par Hemani est allé le chercher dans son vestiaire, pas pour demander de ses nouvelles mais pour le bastonner. Mais là c’est une autre

NAHD - ASO le 18 août
Le Nasria a conclu officiellement un match amical contre l’ASO Chlef qui se trouve actuellement en stage au Maroc. Le match est prévu le 18 août, annonce une source proche du club. La présence de Meziane Ighil a sans doute facilité l’organisation de ce match. Par ailleurs, le Nasria devrait affronter aussi la JSK et l’USMA, même si aucun accord n’a été trouvé avec les responsables de ces deux clubs. S. H.

ASK
Toual signe aujourd’hui
qqq La direction khroubie vient de trouver son troisième gardien qui s’ajoutera à Belhani et Ben Khoudja. Il s’agit de l’ancien portier du NAHD, Hassen Toual, qui était attendu vendredi soir, mais il a raté le vol Alger-Constantine. D’après nos sources, le joueur aurait atterri au Khroub hier soir. Donc si tout se passe bien, Toual signe aujourd’hui un contrat d’une année avec l’ASK.

Pourquoi Bouarata a-t-il tardé à signer son contrat
ouarata sera l’entraîneur du CAB, cette saison. Il a finalement trouvé un terrain d’entente avec Farid Nezar. La rencontre aurait eu lieu, jeudi dernier à Aïn M’lila. Bouarata n’était pas tout à fait d’accord avec la liste des nouvelles recrues qu’il aurait

B

lui-même proposée aux dirigeants du CAB. Deux noms manquaient à l’appel, ce qui aurait mis le coach en colère. Bekha et Illoul ne feront pas partie de l’effectif du CAB. Bouarata les connaît bien. Il y a eu des départs à la fin de cette saison et un gars comme

Bekha aurait pu facilement remplacer le départ de Benhacen. Ce dernier a fait une saison correcte sous le maillot du CAB. Mis à part cela, le coach aurait renégocié certaines clauses de son contrat. Le président du conseil d’administration de la SPA/CAB, puisque c’est

comme cela qu’il faudra désormais appeler celui qui était jusque-là, le président du CSA/CAB. Il s’agit de Farid Nezar. Sauf retournement de dernière minute, Bouarata devait entamer sa première séance, dimanche à 17 heures.

Le MSPB veut le chiper

MSPB

Hadjidje : «Bordj est mon meilleur choix»
okmane Hadjidje ne reviendra pas au MSPB. Normalement, il portera les couleurs du CABBA, cette saison, bien qu’il n’ait toujours pas signé son contrat. Jusqu’à samedi dernier, aucun joueur n’aurait signé. «Je m’entraîne à Bordj, depuis le 3 août dernier. Les dirigeants du CABBA m’ont bien reçu et ils m’ont dit qu’ils me connaissaient déjà. J’étais très content de leur accueil. Je n’ai pas encore signé mon contrat, mais à ma connaissance, aucun joueur ne l’a encore fait. Je vais opter pour un contrat de 3 ans plus un salaire (Hadjidje est encore junior, NDLR). On n’a pas encore discuté du salaire, mais je fais confiance aux

qqq Au Khroub, on compte beaucoup sur la venue de Toual pour renforcer le groupe des gardiens. Mais d’après nos informations, l’ex-Nahdiste est en contact avec le MSPB aussi. Le club des Aurès compte l’engager pour combler le départ de Boultif qui a signé au CABBA cet été. Raison pour laquelle les Khroubis craignent une mauvaise surprise de la part des Batnéens, surtout si Toual ne se présente pas au club dans les prochaines heures. qqq Guedjali cache bien ses contacts cet été, car on vient d’apprendre que le boss khroubi est en contact avancé avec un avant-centre émigré répondsant au nom de Rouak. On dit beaucoup de bien de ce joueur, car d’après nos sources, Rouak aurait inscrit l’année dernière 18 buts en championnat CFA avec son équipe, le FC Albi. Ce chasseur de buts se déplacera dans les prochaines heures au Khroub pour finaliser les négociations avec les dirigeants de l’ASK. Il sera peut-être le quatrième émigré de l’ASK cette année, après Zouak, Leghzel et Ayata.

L

dirigeants qui j’en suis sûr ne vont pas me léser.»

a parlé. J’ai entamé les entraînements depuis le 3 août dernier.»

«J’avais discuté avec Mouassa, avant de venir au CABBA»
Qui a poussé Hadjidje à opter pour l’USMB et qui l’a poussé à résilier son contrat ? A-t-il suivi Mouassa sur conseil de ce dernier ? Des questions qui viendraient à l’esprit. Il faut dire qu’on ne peut pas quitter aussi facilement Blida et son président. «J’ai remis tout l’argent aux responsables de l’USMB. On a résilié le contrat. Je n’ai aucune idée si Mouassa et Zaïm ont discuté de mon cas. Personne ne m’en

Zedam avait souhaité que Hadjidje travaille sous la coupe de Mouassa
Zedam avait toujours souhaité que l’ailier droit Hadjidje travaille sous la coupe de Mouassa, mais au MSPB, cela s’entend. Zedam nous confiait : «Hadjidje devrait rester, avec Mouassa, il va sans doute progresser. Il se débarrassera de tous les gestes inutiles.» Zedam avait longtemps souhaité voir le coach Mouassa signer dans son club. Mais le jour où le

coach s’était déplacé à Batna, on aurait dit à l’entraîneur que le club était dans l’incapacité de le payer. Zedam a vu son vœu exhaussé, mais pas comme il l’aurait souhaité.

Rouak en route vers l’ASK

Lemouadaâ s’entraîne depuis le 3 août avec le CABBA sans avoir signé
Samir Lermouadaâ n’a pas voulu faire du bruit, suite à son départ du MSPB. Il s’entraîne avec le CABBA depuis le 3 août dernier. Il devrait signer son contrat aujourd’hui dimanche. M. B.

Les équipements Baliston arrivent cet après-midi

qqq Comme mentionné dans nos précédentes éditions, le président Guedjali a signé un contrat avec la firme Baliston, il y a une quinzaine de jours, lors de son voyage en France. Cette marque va accompagner et habiller la formation khroubie toute la saison. C’est ainsi qu’un premier lot d’équipements arrivera au Khroub cette aprèsmidi. Un dirigeant se déplacera à l’aéroport Boudiaf de Constantine pour se charger de les transporter au siège du club. Abdou H.

20

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Super D2

ASMO

USMBA
La préparation continue…
Après un début laborieux, l’USMBA est rentré dans le vif du sujet dès la deuxième semaine qui a suivi la reprise. La première phase du travail a été consacrée à la remise en forme des joueurs après une période d’inactivité. Au fur et à mesure que le groupe se complétait, le dosage allait crescendo. En dépit des conditions climatiques et la chaleur persistante ces derniers jours dans la cité de la Mekerra, les joueurs arrivent quand même à supporter la charge de travail imposée par le staff technique. Le tout est couronné par un test physique d’endurance et de force.

Laoufi : «Nous allons augmenter
la charge de travail cette semaine»

Le stage bloqué après le Ramadhan
Ce n’est qu’après le mois du carême que l’USMBA sera appelée à effectuer sa deuxième étape de préparation. Pour ce faire, les Vert et Rouge éliront leur quartier, probablement à Béni Saf, où ils séjourneront pendant 12 jours, a-t-on appris, pour poursuivre leur préparation d’intersaison. L’équipe entamera sa préparation précompétitive par un travail qui sera scindé en deux sous-étapes : un triquotidien, au début, et un biquotidien vers la fin du stage qui sera ponctué par des matchs d’application, apprend-on.

près que la première semaine des entraînements eut été consacrée à la prospection des joueurs, les choses sérieuses vont commencer dès cette deuxième semaine du côté de l’ASMO. Le staff technique compte profiter de la présence de tous les joueurs pour entamer son plan de prépara-

A

tion, qui sera axé sur les deux plans physique et tactique : «Sur le plan physique, les joueurs accumulent un retard. Ce qui est tout à fait normal à mon sens puisque les joueurs viennent à peine de reprendre le chemin des entraînements. Sur le plan technique, nous avions constaté, lors de la rencontre amicale qui a op-

posé notre équipe à l’USMH, qu’il existe beaucoup de déchets dans le jeu de certains joueurs. Cela nous pousse à préparer, également, nos joueurs sur le plan tactique», nous a déclaré le coach Laoufi avant d’enchaîner : «Nous allons augmenter la charge de travail cette semaine, en imposant aux joueurs un bi-

quotidien intensif. Les séances d’entraînements se dérouleront alternativement à Bouakeul et à la plage. J’espère que cette préparation va se dérouler dans de bonnes conditions.» R. O.

Melika et Tréa optent pour l’US Biskra
Après Merghad… Melika, engagé au mercato d’hiver, et son compère Tréa, les dirigeants avaient pourtant confirmé leur renouvellement, viennent d’opter pour l’US Biskra. En stand-by, les deux joueurs ont finalement préféré évoluer avec l’équipe des Ziban, où les conditions pour monnayer leurs talents sont meilleures.

Aïni : «J’accepte de prolonger mon contrat d’une année avecdésormais officiel, l’attaquant Aïni Mohamed Amine va l’ASMO» C’est
prolonger son contrat d’une année avec l’ASMO. Rappel des faits, l’ex-baroudeur de l’OMA avait bénéficié de la loi des joueurs chômeurs pour s’engager, en octobre 2009, pour une période d’une année avec l’ASMO. Alors que le contrat du joueur avec la formation de M’dina J’dida est sur le point de toucher à sa fin, les responsables du club ont proposé à leur joueur de prolonger son contrat jusqu’en juin prochain. Le joueur a accepté cette proposition et devra prolonger, officiellement, son bail dans les jours à venir : «J’accepte de prolonger mon contrat d’une année avec l’ASMO. Je veux atteindre mon top niveau et m’illustrer cette saison. Je vais reprendre dès cette semaine les entraînements avec mon équipe, et j’espère que tous se passera bien pour moi», dira le joueur.

Loukili : «Ceux qui pensent que je suis vieux, auront ma réponse sur repristerrain» le le chemin des entraîneLoukili Ghaouti a, finalement,
ments avec l’ASMO. L’ex-joueur du MSP Batna nous a confié qu’il a tout réglé avec les dirigeants de l’ASMO et qu’il ne reste que la signature du contrat qui devra se faire dans les tout prochains jours : «J’ai, presque, tout réglé avec les dirigeants de l’ASMO et il ne reste que la signature du contrat qui devra se faire dans les tout prochains jours. En principe, je jouerai à l’ASMO cette saison. Je donnerai le meilleur de moi-même pour défendre les couleurs de mon équipe.» Le joueur a promis à ses détracteurs qu’ils auront sa réponse sur le terrain : «Ceux qui disent que je suis vieux, auront ma réponse sur le terrain. Je suis un joueur sérieux et c’est dommage qu’on juge les joueurs sur leur âge et non pas sur leur rendement sur le terrain.» R. O.

Mokdad (CRT) pour clore le recrutement
L’USMBA vient d’enregistrer la signature de Mokdad. Le désormais ex-joueur du CRT aurait été convaincu par l’offre des dirigeants. Pour Mokdad, l’USMBA est une aubaine pour se relancer et relancer sa carrière, et par conséquent montrer de quoi il est capable. Pour le recruteur du club belabbésien, cet élément emmagasine une expérience qui sera d’une grande utilité pour le club. Mo. Noureddine

CRBAT

Baba s’offre les services de 17 nouveaux joueurs
Aussitôt après avoir pris la décision de rester à la tête du CRB Aïn Turck, le président Belhadj Ahmed a réussi à s’offrir les services de 17 nouveaux joueurs. Le richissime président de la formation de la corniche oranaise a livré une vraie course contre la montre pour recruter tout ce beau monde à quelques jours seulement de la clôture des dépôts des licences des joueurs. Dans les bois, deux nouveaux gardiens sont venus renforcer les rangs de l’équipe. Il s’agit de l’ex-gardien de but du SCMO, Chafi Miloud et l’ex-keeper du SAM, Aït Zegache Mohamed Amine. En défense, l’équipe s’est renforcée avec l’arrivée de quatre nouveaux joueurs. Ainsi, Sirat et Hamdadou (exMCO), Mokdad (ex-ZSAT) et Lessoued (ex-OMA) tenteront d’apporter un plus au secteur défensif, jugé fébrile lors de l’exercice sportif précédent. En milieu de terrain, Baba a fait appel à cinq éléments d’expérience. L’ancien international et maître à jouer du MCO, Mezouar Arafat Brahim figure en tête de cette liste. Il tentera, de part son expérience et son talent, d’être le meneur de jeu du CRBAT cette saison. En plus de Mezouar, les responsables balnéaires ont fait appel à quatre autres joueurs, en l’occurrence Rejdal et Bendris (ex-OMA), Boudoumi (ex-MCO junior) et Ammour (ex-SCMO). En attaque, la direction du CRBAT a recruté six nouveaux joueurs qui sont Guessoum (ex-USMH), Gaïd (exIRBS), Medjahed Sofiane (ex-MCO), Benmeghit (ex-OMA), Belmahieddine (ex-MSPB) et Dob (ex-JSMC). équipe senior. Il s’agit du gardien de but Benouna, et des deux attaquants Benabdelkader Adel et Touil.

OMA
Madani futur boss de l'Association ?

Bendimia secondera Belatoui
C’est Bendimia Toufik qui occupera le poste d’entraîneur adjoint du CRBAT et composera avec l’entraîneur en chef, Belatoui Omar, la barre technique de l’équipe. Bendimia connaît bien la bâtisse d’Aïn Turck pour avoir déjà entraîné l’équipe à maintes reprises. Son dernier passage au club remonte à la saison passée où il avait travaillé pendant quelques mois aux côtés de Khaladi.

Seul six joueurs ont été gardés
Le président du CRBAT nous l’avait déjà déclaré au lendemain de l’accession de son équipe en D2. Seuls quelques joueurs ont gardé sa confiance pour continuer à défendre les couleurs de l’équipe la saison prochaine. Six anciens joueurs ont été gardés dans l’effectif du CRBAT pour la saison sportive 2010-2011. Ces six joueurs sont Kada Merzougui, Gharbi, Bourzama, Mana, Bencheikh et Boumediène. Il faut signaler que trois jeunes joueurs issus de la catégorie junior ont été incorporés en

La reprise reportée à aujourd’hui
Prévue, initialement, hier, la reprise des entraînements du CRB Aïn Turck a été reportée de 24 h. C’est aujourd’hui à partir de 9 h que se déroulera la première séance d’entraînement du nouveau promu de la D2. R. O.

La commission de recueil de candidatures n'a enregistré aucun dépôt et ce, à quelques heures de l'AGE qui devait se tenir au Centre Culturel d'Arzew dans l'après-midi d'hier. Le seul candidat à se présenter pour la course ne serait autre que M. Madani qui ne demande que des assurances pour ne pas s'engager comme son prédécesseur et déposer sa démission après deux mois seulement de travail. En tout cas, les supporters arzewiens, et quelques sages, sont en train de peser de tout leur poids pour que Madani accepte de diriger la bâtisse des Ouled Sidi Moussa. Connaissant ce dernier, un amoureux de l'OMA, nul doute qu'il sera le futur patron des Bleu et Blanc. La confirmation sera connue après l'AGE qui devait se dérouler hier. A. N.

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil Super D2

21

JSMS

Les joueurs
signent aujourd’hui

MOB
Amrous, Souaker et Djeffal devraient signer aujourd’hui
Alors que le club a déjà entamé la préparation de la nouvelle saison avec la reprise des entraînements effectuée mercredi dernier, les dirigeants de leur côté, continuent de faire signer les nouveaux joueurs afin de renforcer l’équipe et réaliser les résultats escomptés lors de la nouvelle saison. A cet effet, le club a déjà assuré les services de pas moins de neuf nouveaux éléments qui ont officiellement signé leurs contrats, trois autres joueurs devraient parapher leurs contrats à leur tour aujourd’hui dimanche et entamer les entraînements avec le groupe. Il s’agit de Djeffal et Amrous (JSMS) et Souaker (MCEE) qui ont déjà négocié et réglé tous les détails avec la direction du club et devraient officialiser leur venue aujourd’hui. D’ailleurs, le MOB a déjà assuré les services de pas moins de neuf éléments et le volet recrutement devrait être achevé au courant de cette semaine.

es dirigeants du club ont décidé de faire signer les joueurs à partir d’aujourd’hui. C’est ainsi que le président, Aliout, nous communiquera une première liste de joueurs devant signer pour le club à partir d’aujourd’hui, cette liste comprendrait Damès, Gasmi Amar, Kerkabou, Makhbouche, Tich-Tich, Djérou, Bouguerta, Bettal, Guérili, Boumediène, Bouzeraa, Boudjeghira, et Lahmar. D’autres noms, selon le président, viendront s’ajouter à cette

L

liste si les tests et les négociations aboutissent à un accord. Le Buteur a eu quelques noms, communiqués par le président, il s’agit de Bettal Toufik, Khelifa, Boudebza, Mesaadi, Saghir, Amira, Ahmed Ben Dahmane et un attaquant venu de Libye où il évolua au sein du club Libya El Madjde.

que ce technicien a déjà travaillé avec plusieurs entraîneurs, entre autres avec Ouardi Mourad et Zekri Hocine. On y reviendra sur cette désignation pour une catégorie considérée comme l’antichambre des seniors, d’autant plus que cette catégorie sera mise dans les mêmes conditions que l’équipe senior pendant la compétition.

Aoued Djamel désigné à la tête des U20
Beaucoup pensent que le choix de cet entraîneur pour cette catégorie sera bien judicieux, surtout

Un véritable SOS pour les jeunes
C’est un véritable SOS que lan-

cera le président du club Aliout à l’adresse des autorités locales pour trouver une solution à ce gros problème de terrain pour les jeunes. Dans le cas de non résolution du problème, le club risquerait gros avec d’éventuels forfaits dans la compétition. Le président Aliout dira qu’il compte aller frapper à toutes les portes pour régler ce problème, qui risque d’ébranler le club appelé à passer au professionnalisme. Hafiane Mohamed Lamine

Madène a signé pour deux saisons
Ayant quitté le club la saison dernière pour le Paradou AC, le milieu de terrain Madène est de retour dans son équipe où il a signé un contrat de deux années. D’ailleurs, avec le retour de Madène, le MOB compte deux anciens éléments en plus de Idirène et les jeunes qui viennent de signer leur licence avec des contrats de long terme, au moment où la direction du club a décidé de se séparer officiellement des services d’anciens joueurs tels que Marek, Benabdellah et Meftah.

MOC
Le CA mociste a tenu sa réunion

CSC
Khezar pourrait être le nouveau coach
Le chargé des recrutements des joueurs et staff technique, en l’occurrence l’ex-président Boulhabib, a préféré garder le secret en matière d’identité des uns et des autres, en attendant l’option finale des signatures et autres engagements concrets. Cela n’empêche pas certains proches des rouages du club d’avancer le nom de l’entraîneur Khezar Hadi pour prendre en charge le club. On a aussi évoqué la possibilité de voir à ses côtés l’ex-joueur constantinois et arrière gauche Bounaâs.

Beaucoup de noms circulent déjà
L’opération du recrutement des nouveaux joueurs de la prochaine saison, lancée par le responsable Boulhabib, se poursuit à l’heure actuelle mais dans la discrétion la plus totale. Aucun membre n’a pu répondre à nos questions dans ce registre du fait que c’est toujours la phase de prise de contacts. Parmi les noms qui circulent on retrouve Chaouaou, Gasmi, Yacef, Lemaïssi, Zmit, Mouyet, Hamadou, Derahi, Abid Charef et d’autres encore. Boulhabib nous a promis de faire étalage de ses démarches dans un temps assez court afin de permettre à chacun d’être mieux fixé sur ce qui se passe au sein du club constantinois.

Aïssani n’a pas trouvé d’accord avec les dirigeants
Sur un autre volet, si les anciens jeunes éléments ont repris le travail le plus normalement du monde avec leur équipe, ce n’est pas le cas pour le gardien Aïssani, qui jusqu’à jeudi dernier, n’a pas encore trouvé d’accord avec les dirigeants en ce qui concerne le volet financier. Pour rappel, le joueur en question avait déjà demandé une prime de signature de 200 millions de centimes, ce qui a été refusé par les dirigeants. Ces derniers lui ont proposé 120 millions de centimes, que le portier a refusé net.

Le conseil d’administration du Mouloudia a tenu sa réunion avec pour principale décision d’étudier le rapport mensuel, le projet sur les sources de financement du club, la conception du règlement intérieur et son approbation, l’état des dépenses engagés à ce jour et enfin la nomination du président de l’audit chargé du suivi nécessaire.

Souici restera Clubiste
Encore junior le jeune attaquant Souici, qui a laissé une forte impression durant la fin de saison écoulée, a tapé dans l’œil de plusieurs responsables de club qui se sont empressés de lui faire de concrètes propositions. On parle en particulier du club voisin mociste et de l’ASM Oran. Après maintes réflexion l’on croit savoir que le jeune élément a préféré rester au sein de son club formateur afin d’acquérir plus d’expérience et de volume dans son jeu. Il fera à coup sûr partie de l’effectif du CS Constantine pour l’exercice prochain.

Conférence de presse le 13 août
Dans le même ordre d’idée, Madani Kamel nous apprend que la première conférence de presse de sa formation se tiendra le 13 de ce mois au siège du club et ce, à 22 heures. Il nous informa que l’entraîneur Alvez de même que les principaux responsables du MO Constantine devraient y prendre part. Une occasion de faire un premier bilan, du dernier stage qui se déroule actuellement à Aïn Draham en Tunisie.

Réunion hier entre les dirigeants et Zekri
Hier samedi, une réunion de travail a regroupé le coach Hocine Zekri et les dirigeants du MOB. Ils devaient discuter du volet de recrutement et des joueurs qui viennent d’être recrutés durant cette période des transferts. Il s’agit aussi de discuter à propos du programme de préparation qui sera tracé au cours de cette période d’avant compétition afin de permettre aux joueurs de bien préparer la nouvelle saison. L. H.

Les jeunes ont signé hier
Selon certains éléments de la saison passée, et en particulier les jeunes qui ont terminé la saison, le rendez-vous d’hier fixé avec les responsables du club devrait leur permettre de concrétiser leur option de rester au club. Tout porte à croire que les Souici, Boulaaouidat, Lakehal, Chial, Idiou et les autres ont trouvé un terrain d’entente quant à leur renouvellement. Tahar Aggoune

Les derniers aménagements de l’effectif
Le regroupement de Tunisie a donné l’occasion au nouveau coach de se faire une idée sur la valeur de ses éléments. Partant de là certains aménagements devraient avoir lieu dès le retour du groupe du stage. L’on parle déjà de l’éventuelle libération de trois éléments alors que la piste du défenseur clubiste Boulemdaïs est encore en cours. Ce dernier pourrait rejoindre le groupe mociste incessamment. Tahar Aggoune

22
O. Marseille

N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Coup d’œil International
Lazio
Hernanes a signé

Schalke 04
Raul prendrait bien une Supercoupe
Deux mois et demi après la finale de Ligue des champions perdue contre l'Inter Milan (0-2), les choses sérieuses reprennent du côté du Bayern Munich. Instituée en 1987 mais à l'arrêt depuis 1996 avant deux éditions non-officielles en 2008 et 2009, la Supercoupe d'Allemagne est remise au goût du jour. Elle oppose le champion national au vainqueur de la Coupe. Les Munichois ayant réalisé le doublé, ils affronteront leur dauphin : Schalke 04. Une première inédite pour le club de Gelsenkirchen. Alors que les hommes de Louis van Gaal tenteront de soulever la troisième Supercoupe de leur histoire (après 1987 et 1990), Schalke n'a, en revanche, jamais connu cette joie.

Luis Fabiano trop cher
En quête d'un buteur, Didier Deschamps avait convaincu Luis Fabiano de rallier Marseille cet été. Mais selon L'Equipe, le salaire de l'attaquant brésilien du FC Séville n'est pas compatible avec les finances du club phocéen. Depuis le début du mercato, l'Olympique de Marseille a multiplié les contacts à travers l'Europe pour dénicher la perle rare en attaque. Mais les efforts des dirigeants olympiens se sont révélés improductifs. Les Phocéens ont abordé la reprise face à Caen ce samedi (21h), sans leur attaquant de niveau international tant désiré. La raison ? Les gros calibres européens sont tout simplement hors de portée des finances marseillaises. Didier Deschamps le regrettera peut-être.

Majorque
Attendu depuis plusieurs jours, le transfert de Hernanes (25 ans) à la Lazio Rome est désormais officiel. Il a été annoncé par le club du meneur de jeu brésilien, Sao Paulo qui a attendu d'être éliminé de la Copa Libertadores (par l'Internacional en demi-finale) pour rendre publique la nouvelle. Le petit magicien du ballon rond, qui était convoité par Lyon et les plus grands clubs européens (Barcelone, AC Milan, Villarreal...), a signé pour cinq ans. Le montant du transfert serait de 13,5 millions d'euros. Auteur de 35 buts en 216 matchs avec Sao Paulo depuis 2008, Hernanes (1,80m, 76 kg) fait partie de la sélection brésilienne qui affrontera les Etats-Unis le 10 août à New York. Le Real Majorque ne lâche pas l'affaire. Exclu fin juillet de la Ligue Europa en raison de ses problèmes financiers (sa dette est évaluée à 60 millions d'euros), le club espagnol, qui a vu son appel rejeté par l'UEFA, a annoncé vendredi son intention de saisir la justice civile, de préférence au Tribunal arbitral du sport (TAS). Le club des Baléares s'est tourné vers «le deuxième Tribunal de commerce de Palma pour défendre son droit de participer à l'Europa League», indique un communiqué du club. Majorque, qui a terminé 5e de la dernière Liga, a été remplacé en C3 par Villarreal, 7e du championnat, sur décision de l'UEFA. A la grande colère des dirigeants et des supporters du club.

Le club saisit la justice civile

Gilardino a dit non

Courtisé par l'Olympique de Marseille, l'attaquant international de la Fiorentina, Alberto Gilardino ne souhaite pas donner suite aux avances du champion de France. «Je suis très heureux à Florence et il me reste trois ans de contrat. Deschamps m'a contacté, peut-être parce qu'il me connait bien. Il joue la Ligue des champions et cherche un nouvel attaquant, mais je me sens très bien à Florence et je veux gagner des choses ici», précisé l'ancien Milanais dans les colonnes du quotidien italien Corriere Dello Sport.

Sunderland
Mensah de retour
Comme l'an passé, John Mensah jouera à Sunderland cette saison. Le défenseur international ghanéen a de nouveau été prêté par Lyon au club anglais, moyennant une indemnité de 500.000 euros en plus d'une option d'achat, a annoncé l'OL, vendredi dans la soirée. Si le joueur participe à 25 rencontres avec les Black Cats, il sera automatiquement transféré, stipule l'accord passé entre les deux formations, pour un montant estimé à 5,5 millions d'euros, soit presque le prix d'achat de Mensah au Stade Rennais en 2008 (6 millions d'euros).

Niang, Fenerbahçe ne lâche pas prise

Arsenal
Wenger content que Fabregas reste

Alors, partira, partira pas ? Titulaire contre Caen, samedi soir au Vélodrome à l'occasion de la première journée de Ligue 1, Mamadou Niang est toujours l'objet d'une cour assidue de Fenerbahçe. Bien qu'éliminé dès le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, le club turc veut toujours recruter l'attaquant sénégalais qui souhaite également quitter l'OM pour Istanbul. Les dirigeants de Fenerbahçe seraient ainsi revenus à Marseille vendredi soir, selon RMC, pour transmettre de nouvelles propositions et tenter d'arracher le morceau.

AC Milan
Pato blessé
L'attaquant de l'AC Milan Alexandre Pato, est très incertain pour le match amical face au Panathinaïkos de Djibril Cissé, Sidney Govou et Jean-Alain Boumsong, que le club italien doit disputer dans la nuit de vendredi à samedi. L'attaquant brésilien s'est en effet blessé à la cheville droite durant l'entraînement aux Etats-Unis. Pato pourrait aussi manquer le match que le Brésil doit disputer mardi à New York contre les Etats-Unis. Le Panathinaïkos avait battu l'autre club de Milan, l'Inter (3-2) il y a deux jours grâce notamment à un doublé de Djibril Cissé.

Gallas dans le viseur ?

Après le Panathinaïkos, Fenerbahçe. William Gallas, qui intéressait le club grec où évoluent Djibril Cissé, Sidney Govou et Jean-Alain Boumsong, serait maintenant dans le viseur du club turc qui ne disputera pas la Ligue des champions cette saison. D'après RMC, Fenerbahçe se serait ainsi renseigné sur le défenseur international de 32 ans qui est libre après la fin de son bail à Arsenal. Le Paris-SG serait également toujours sur le coup.

AS Roma
Adriano ne sera pas poursuivi
Selon une source policière, l'attaquant brésilien Adriano, transféré cet été de Flamengo à l'AS Rome, ne sera pas poursuivi pour des transactions présumées avec des trafiquants de drogue locaux. Après plusieurs mois d'enquête, la police ne dispose pas d'«éléments suffisants» pour confirmer les liens éventuels entre Adriano et Fabiano Atanasio, le chef du trafic de drogue de la favela Vila Cruzeiro.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Cesc Fabregas l'a annoncé vendredi soir : il ne quittera pas Arsenal cet été pour rejoindre le FC Barcelone. Une nouvelle qui réjouit évidemment Arsène Wenger, le manager des Gunners. «On a pu voir à l'entraînement à quel point c'est un soulagement pour tous ceux qui aiment Arsenal. Quand j'étais à la Coupe du monde, tous ceux que je rencontrais en Afrique du Sud me disaient ‘ne le laissez pas partir’. Cesc est venu pour mettre les choses au clair. Maintenant nous pouvons aller de l'avant», a confié le technicien alsacien sur le site du club londonien.

Liverpool
Poulsen attendu lundi
Après deux saisons à la Juventus, Christian Poulsen devrait évoluer cette saison à Liverpool. Dans l'air ces deniers jours, ce transfert a été confirmé dans la presse danoise par l'agent du milieu de terrain défensif. «Poulsen est un joueur que Roy Hodgson (le coach des Reds) attend et il jouera devant la défense pour récupérer les ballons. L'officialisation interviendra d'ici lundi», a expliqué Jorn Bonnesen à Ekstra Bladet.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Mohamed Raber, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : SIO - Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Hamiti responsable
N° 1289 DIMANCHE 8 AOÛT 2010

failli jouer au Mouloudia

M’Bolhi avait

Lors d’une discussion amicale avec Alain Michel avant le départ vers la ville de Dankowice pour y disputer le match amical, le coach mouloudéen nous a révélé que le gardien de but des Verts, Raïs M’Bolhi, lui a été proposé il y a un an et demi. «Dès que j’ai vu M’Bolhi jouer le match de Coupe du monde, je me suis rappelé qu’on m’avait envoyé son CV. A cette époque, on ne pouvait pas recruter, car on était au mois de mars, il fallait attendre juin pour se renforcer. Et puis M’Bolhi, à l’époque où il était à l’OM, était inconnu. Il ne jouait pas beaucoup», nous a révélé Michel.

d’un accident mortel à Tizi
attaquant de la JSK, Farès Hamiti, s’est rendu coupable d’un grave accident de la circulation, hier, à Tizi Ouzou. Le joueur de la JSK, qui conduisait une Golf empruntée à un ami, a perdu le contrôle de son véhicule sur la descente du campus et percuté de plein fouet un homme de 52 ans qui y laissera la vie. Aussitôt, la direction de la JSK a décidé d’annuler le match que devait disputer l’équipe première en début de soirée (19h) face au NARBR au 1er-Novembre. A l’heure où nous mettons sous presse, la responsabilité de Fares Hamiti dans cet accident meurtrier n’a pas été confirmée. Si tel est le cas, le joueur risque la prison.

Un ex-joueur du CSC

L’

exTragique ! Abderraouf Amieur, joueur du CSC des jeunes tcatégories, s’est donné, avan re hier à 18h, la mort en plein cent du quartier Sidi Mabrouk. Le ses défunt, qui n’aurait pas toutes rgé facultés mentales, s’est aspe le corps d’essence avant d’y des mettre le feu. Les tentatives présents de lui sauver la vie ont été vaines.

s’immole par le feu

Le message de Dabo à
Douicher
Bien que parti depuis trois ans de la JSK, Cheikh Oumar Dabo n’oublie pas pour autant le club qui l’avait révélé au grand public algérien. Preuve en est, ce sympathique message d’encouragements que l’attaquant malien, évoluant au Ahly de Benghazi, a envoyé à son ex-coéquipier à la JSK, Lamara Douicher sur facebook et qu’on s’est permis de reprendre ici. «Azul khouya ! Vas tu bien? Je suis très content de votre parcours, continuez comme ça vous jouerez inch’Allah la finale cette année. Bonne chance!»

U17

pour AlgérieGabon
La Confédération africaine de football (CAF) a désigné des arbitres tchadiens et tunisiens pour diriger la double confrontation entre l'Algérie et le Gabon pour le compte du premier tour des éliminatoires de la 9e édition du Championnat d'Afrique des Nations CHAN-2011 des U17, dont la phase finale aura lieu au Rwanda. La rencontre aller, qui est prévue entre les 27 et 29 août à Libreville, sera officiée par un trio d'arbitre tchadiens sous la conduite de Cordier Adam assisté de ses deux compatriotes Largue Jonas et Yaya Issa. Le quatrième arbitre étant Mouity Christian (Gabon), tandis que le commissaire au match est Ngangué Appolinaire (Cameroun). Quant au match retour qui se déroulera à Alger entre les 10 et 12 septembre, il a été confié à des arbitres tunisiens. La rencontre sera arbitrée par Trabelsi Aouaz, assisté de Hmila Anouar et Ben Abdelmoumen Kamel. Le quatrième arbitre étant Houassnia Farouk (Algérie), tandis que le commissaire au match est le Marocain Ghaïbi Ahmed. L'Algérie, vicechampionne d'Afrique en 2009, a été exemptée du tour préliminaire.

tchadiens et tunisiens

Arbitres

s A l’occasion de la remise des candidatures aux pays organisateurs de la Coupe du monde 2018, l’Angleterre a choisi Paul le Poulpe et David Beckham comme ambassadeurs. L'aquarium d'Oberhausen a en effet confirmé qu'il enverra Paul le poulpe. Le « Madame Soleil » du Mondial 2010 avait annoncé sa retraite dans les prédictions. Tout comme Beckham, il cherche des plans de reconversion. Beckham après Hollywood, puis un pub anglais à Los Angeles et la mode, le voilà qui prête très patriotiquement son image à son pays.

Le Poulpe associé à Beckham !

Le tirage au sort des différents groupes ball (TFF) a du tour préliminaire de la Coupe du décidé d'intermonde 2014 aura lieu le 30 juin 2011 au dire les vuvuBrésil, a indiqué la Fédération internazelas ans les tionale de football (FIFA). 204 pays de stades de Tur6 confédérations sont inscrits pour quie, invoquant ses effets 31 places disponibles pour le tournoi indésirables sur les joueurs. final (la 32e place étant attribuée au Brésil, «Les vuvuzelas seront interdites dans les stades pays organisateur). La phase finale du de football», a indiqué vendredi la TFF sur son site Mondial-2014 se déroulera du 13 internet. Cette interdiction de la vuvuzela, symbole juin au 13 juillet au Brésil. de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, s'appliquera à toutes les rencontres officielles de football à travers le pays, souligne la fédération depuis son siège à Istanbul.

Tirage au sort bannies en Turquie s La Fés dération le 30 juin 2011 turque de foot-

Qualifications au Mondial 2014

Les vuvuzelas

s

aume-Uni au Etats-Unis et du Roy Les ambassadeurs des tout habillés dans une piscine ngé leterre Tadjikistan ont plo i autour du match Ang pour honorer leur par 010 de football, 12 juin au Mondial-2 ue. Etats-Unis (1-1) le l'ambassade britanniq a annoncé vendredi que celui qui ne eurs avaient promis Les deux ambassad vail, dans une ait, en costume de tra gagnerait pas sauter . piscine de Duchanbe , l'Américain miné sur un score nul Le match s’étant ter Charles Moore le Britannique Trevor Kenneth Gross et une mission à sauter ensemble, ont dû se résoudre parterre d'invités. 23 juillet devant un menée à bien le

Les ambassadeurs mouillent le maillot

Zidane se lance dans le mannequinat
s

L'ancien meneur de France se lance définitivedans Après avoir posé Vuitton, s mentde Pelélaetmode.de jeu ildeal'équipe pourlancementendecompagnie Maradona, participé au la ligne automne/hiver d'un créateur japonais. Zizou, classe mannequin... Le champion du monde 98 est en train de diversifier ses activités. Après ses pubs pour Leader Price, les assurances Generali ou encore Danone, Zinédine Zidane prend la direction de la mode. Après avoir posé pour Louis Vuitton, en compagnie de Maradona et Pelé, il a réalisé une nouvelle campagne de promotion pour Y3, la marque du créateur japonais Yohji Yamamoto.

Corée du Nord

Comme beaucoup le savent, l’ex-entraîneur du NAHD, Farid Zemiti, était pressenti au poste de sélectionneur-adjoint des A’ au côté de Abdelhak Benchikha. Finalement, c’est Mohamed Chaïb qui a été retenu, Zemiti n’ayant pas présenté un diplôme de troisième degré, indispensable pour exercer en sélections nationales. Seulement, ce que les gens ne savent pas, c’est que Farid Zemiti est en train de passer ce diplôme qu’il devrait décrocher sous peu. Avec ses compétences connues et reconnues, il ne devrait pas tarder à trouver un club preneur.

Zemiti aura bientôt son 3e degré

Le sélectionneur condamné

s par The Daily Télégraph, le sélectionneur Kim Jong-hun s'est vu notamment

ssible. Un ion One Oui, c'est po ut. L'associat breux i résiste à to nom increvable qu ion avec de llon , en associat World Futbol mme Sting, a créé un ba s du nt artistes co tre aux enfa pour permet r de la "immortel" ns se soucie r de jouer sa est pas monde entie jet rond. Il n' du petit ob naire durée de vie n ballon ordi us cher qu'u ire un beaucoup pl permet de fa llon euros) et (environ 30 ur chaque ba En effet, po un beau geste. est offert à llon acheté, un ba é. Si en plus c'est nt défavoris enfa e cause, il ne s La fonction d’entraîneur est devenu un métier à risques. Du pour la bonn siter. faut plus hé moins en Corée du Nord... Selon plusieurs médias asiatiques, cités

Le ballon increvable né est ballon indestructible,

condamner à un triste sort par le gouvernement, après trois défaites concédées en autant de rencontres lors du Mondial. Jugé et humilié pendant six heures par un tribunal populaire sur la grand place de Pyongyang, le coach national aurait été condamné aux travaux forcés. Kim Jong-Hun pourrait ainsi travailler douze à quatorze heures par jour sur un chantier de construction. La qualification historique de la Corée du Nord, la deuxième dans l'histoire du pays après celle de 1966, a visiblement été bien vite oubliée.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful